Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Petite visite du désert (PV Deko)
Aujourd'hui à 10:45 par Deko Kemono

» Ville fantôme, un soir de pleine lune
Aujourd'hui à 9:19 par Eric Lencher

» L'aube d'une nouvelle aventure [PV Serena]
Mar 17 Jan - 13:56 par Séréna Savin

» Un rp svp ^^
Lun 16 Jan - 20:33 par Kyubi

» Rencontre improbable entre deux étoiles (PV Eric)
Lun 16 Jan - 19:06 par Kyubi

» Deux vieux fossiles qui font connaissance
Sam 14 Jan - 21:59 par Kyubi

» C'est le grand jour !
Sam 14 Jan - 21:16 par Kyubi

» Fate Stay Night rpg
Dim 8 Jan - 17:51 par Invité

» Sauras-tu trouver la clé qui ouvre mon coeur ? [Alexander]
Sam 7 Jan - 17:13 par Aaron Belth


Partagez | .

Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher]

Camilla Spencer



Messages : 170
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Mer 20 Juil - 22:42


Après un long voyage en bateau, Camilla et Massko étaient enfin de retour à Volucité… Mais pas seuls ! En effet, Sigfried, l'héritier de la famille Valdemar, et accessoirement la dernière proie de Camilla à ce jour, avait gentiment décidé de les accompagnés ! Il avait émit le souhait de prendre des vacances à Volucité, tel fut son désire…

Volucité n'était plus aussi majestueuse depuis le passage des Rockets. Les civils qui y habitaient vivaient dans la peur et les FPI et les Plasmas faisaient tout leur possible pour réparer les nombreux dégats. Mais rien ne pouvait combler ces blessures que cette bataille absurde laissera à jamais. Pas même la disparition supposée de Giovanni… La capitale d'Unys n'était donc pas le meilleur lieu de vacances… Est-ce que ça irait ?

Camilla, Massko et ses Pokémons vivaient dans un immeuble qui venait tout juste d'être rénové. L'appartement de la jeune femme n'était pas bien grand. Il y avait juste une salle principale, qui faisait aussi cuisine, une salle de bain, des toilettes ainsi qu'une chambre. M'enfin, il y avait un lit double, c'était la base quand on avait l'habitude des aventures, donc Sigfried pourra bien profiter de sa semaine de vacances ! Ce n'était pas ça qui dérangeait la jeune femme. Autre chose que l'on notait aussi quand on rentrait dans l'appartement ben… C'était un véritable capharnaüm ! On pouvait trouver un peu partout des vêtements et des jouets pour Pokémon, entre autre… Il y avait aussi deux trois canettes de bières vides sur la table… Bref bref bref… Tout ça pour dire que la première chose que le jeune homme a fait lors de son arrivé fut de ranger tout le bordel de la jeune femme pendant qu'elle câlinait ses autres Pokémons et que Massko regardait la télévision. Camilla lui avait bien dit de laisser mais rien à faire… Sigfried ne devait pas supporter la vue des sous-vêtements coquins de son amie… Ce qui était étrange quand on sait ce qu'il s'était passé entre eux…

Camilla décida alors qu'il était temps de se mettre au boulot. Sigfried avait tenu à l'accompagner. La jeune femme accepta, après tout il pourra certainement se rendre utile. La soldate Plasma devait, en cette belle journée, se rendre à un orphelinat où se trouvait des enfants ayant perdu leurs parents lors de l'attentat. Elle avait pour mission, entre autre, de leur faire remonter le moral à l'aide de ses Pokémons tout en sensibilisant ces gamins sur le statut des monstres de poches : elle devait démontrer que les Pokémons étaient des êtres sensibles et que les humains n'avaient aucuns droits sur eux. Elle faisait cette mission assez régulièrement, il faut dire que la demoiselle s'entendait bien avec les gamins du moment qu'elle n'avait pas à leurs essuyer les fesses, donc c'était un boulot tout à fait pour elle. Mais elle était loin de douter qu'elle reverrait le visage d'un homme qu'elle exècre par dessus tout.

Peu après que Camilla lui ait expliqué en quoi consistait sa mission à l'orphelinat, Sigfried lui demanda de patienter, soit disant parce qu'il avait un coup de fil important à passer... Bah c'est ça quand on part sur un coup de tête hein... Ce ne fut qu'après ce coup de fil que nos protagonistes se mirent en route pour l'orphelinat.

Arrivé devant les portes de l'orphelinat, les Pokémons de Camilla, et même Massko, avaient déjà hâte de rentrer dans l'établissement. Elle dit cependant au jeune homme qui l'accompagnait :

- Par contre, Sig, ces enfants n'ont pas eu beaucoup de chances ces derniers temps alors je te demanderais de laisser de côté ton orgueil, tu veux bien ?

Une fois ceci dit, elle ouvrit la porte et entra dans l'orphelinat le sourire aux lèvres :

- Les enfants ! Je suis là !

Son regard parcouru la salle. Elle vit ces petites têtes blondes sourire en les voyant elle et ses Pokémons. Cependant, le visage de Camilla blêmit lorsqu'elle vit CE visage… Ces yeux ardents et cette chevelure noire encre la firent frissonner de rage. Elle pointa l'homme du doigt et s'exclama :

- Qu'est-ce qu'il fout là lui ?!

Une autre soldate, une jeune rouquine, vint vers Camilla et lui expliqua la situation :

- Le Roi Machina a fait de cet homme son prisonnier. Maintenant il travail pour l'Ordre Plasma.

Camilla se sentit très en colère. Elle s'avança vers l'ancien Rocket, les poings fermés et le visage crispé. Arrivée à la hauteur elle lui dit :

- Les ordres du roi sont absolues, mais j'te préviens ça m'empêcheras pas de te foutre une beigne dans la tronche si tu m’énerve de trop !

Pendant ce temps, Togetic, Rondoudou et Douduvet jouaient déjà avec des enfants, Azurill restait auprès de sa "Maman Camilla" et Massko s'adossa sur un mur.

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Jeu 21 Juil - 8:41

Le voyage en bateau avait été très plaisant. Il faut dire que j'aimais beaucoup la mer, ça me rendait nostalgique, sans trop savoir pourquoi. Et puis, j'avais eu une compagnie plus qu'appréciable en la présence de Camilla, mon amie. Nous étions en plus, plus proches l'un de l'autre qu'auparavant et nos duels verbaux n'en étaient que plus beaux, maintenant que nous avions ajoutés à nos répertoires personnels quelques jolies punchlines. Restait juste à pouvoir les utiliser sans choquer les autres habitants. Nous étions donc partis d'Oliville pour aller à Volucité, où Camilla habitait. La première chose que je pouvais constater était l'état plus que discutable de la ville, après les attentats perpétrés par la Team Rocket. En tant que noble et être humain, je ne pouvais que condamner de tels actes de barbaries. Au moins, leur leader, Giovanni était mort, ce qui faisait une épine dans le pieds en moins tant pour les autorités locales que pour la Team Plasma. C'était quoi déjà, le nom de leur chef ? Mickaël Machina, quelque hose dans ce genre. De ce qu'elle m'en avait dit, c'était un homme très fier, suivant les codes de la chevalerie. Je pourrais peut-être m'entendre avec lui, qui sait ?

Le moins que l'on puisse dire, c'était que l'appartement de Camilla était dans un état horrible. Tout était dispersé, même les sous-vêtements. Autant dire que pour un maniaque de la propreté comme moi, c'était une vision d'horreur et je fis rapidement un brin de ménage, afin de mieux organiser mon séjour ici. Et pendant ce temps, cette feignasse de Camilla était en train de jouer avec ses Pokémons. Décidément, je plaignais son futur mari, qui allait assurément en baver, devant un tel mode de vie. Au moins, les frigidaires étaient remplis, bien que l'absence de viande était assez notable pour moi. Cependant, j'étais son invité et j'allais faire un effort, tout comme elle l'avait fait auparavant, lors du repas avec Père. Cependant, je ne la laissais pas cuisiner, ayant une confiance toute relative dans ses capacités culinaires. Je ne voulais pas finir intoxiqué ! En bref, elle aurait l'honneur de manger ma cuisine tous les jours et je lui apportais même à chaque fois le petit-déjeuner au lit, en bon gentleman que j'étais.

Aujourd'hui était un jour spécial car Camilla avait comme mission d'aller aider les enfants de l'orphelinat à se changer les idées. La plupart avaient perdus leurs parents dans les récents attentats. Pourritures de Rockets. En sachant ça, je lui avais directement demandé de l'accompagner, ce qu'elle accepta relativement facilement. Néanmoins, je ne comptais pas en rester là et décida de passer un coup de fil avant de partir. Les négociations avaient été rapides et le virement partirait dans la journée. Heureusement que je m'étais renseigné auparavant sur les principales entreprises de la ville, qui était tout de même la capitale d'Unys.

- Je sais me tenir, hein. Tu devrais le savoir, depuis le temps, que je suis pas comme ça.

Bah oui, si j'étais venu ici, c'était pour aider. Pas pour montrer que j'étais un gosse de riche qui pétait dans la soie. D'ailleurs, pour l'occasion j'avais des vêtements très simples, une tenue bon-marché composée d'un simple tee-shirt avec une veste un jean. Même pas 2.000 le tout. Au moins, je ne mettrais personne dans l'embarras, comme ça.

Il y avait beaucoup d'enfants dans la salle, lorsque nous poussions la porte. Le visage des gosses irradiait littéralement de bonheur, tandis qu'ils s'approchaient de Camilla et ses Pokémons. Elle semblait donc assez populaire, tant mieux. Cependant, le visage de la belle blêmit pendant quelques instants en voyant quelqu'un : un jeune homme brun, peut-être un poil plus âgé que nous. Je ne comprenais pas trop ce que ça voulait dire, ça n'était pas un bénévole ? Sans doute pas. Finalement, le malentendu se dissipa, un prisonnier hein ? Sans doute un Rocket, dans ces conditions. Oui, c'était même logique. Cependant, j'étais étonné de le voir ce qui semblait être dans une liberté limitée, moi qui aurait pensé que ça serait un cachot, du pain sec et de l'eau. Au moins, il se rendait utile.

- Tu sais Camilla, les enfants regardent. Je ne pense pas que ça soit le bon exemple à donner... Enchanté de faire votre connaissance, je suis Sigfried Valdemar, des Industries Valdemar... et vous êtes ?

Tout en parlant, je lui faisais un sourire, tandis que je lui tendais la main pour qu'il la serre. Il fallait après tout donner le bon exemple aux enfants et puis, cet homme ne semblait pas méchant, quand on y regardait de plus près.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 184
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Jeu 21 Juil - 21:53

Enfin, Machina avait autorisé Eric a sortir du quartier général des plasma même si cet élan de générosité n'était pas tout a fait ce que l'ancien commandant rocket aurait put s'attendre. Ainsi deux soldats plasma l'avaient escorté jusqu'a l'orphelinat de la ville, l'ancien rocket ayant était envoyé car sois disant que cela fairait du bien aux enfants d'être au contact des pokémons. Ainsi Eric avait fait sortir sa Zoroark, Persian et Sonistrelle, cette dernière n'ayant d'ailleurs pas tarder se faire vite apprécier des plus jeunes. Pour une fois et cela était rare, l'ancien commandant avait le sourire aux lèvres en voyant les enfants visiblement heureux sauf quand il entendit une voix familière.
*D'accord Machina, tu m'a bien eu...*
Ainsi cet mission était encore une occasion pour tenter de faire un peu plus culpabilisé l'ancien rocket en l'envoyant directement voir les victimes les plus jeunes a cause de l'attentat commis par la team rocket et le pire c'est qu'aucun enfant ne semblait savoir que l'un des coupables des pertes de leurs parents était autour d'eux mais comme pour Arthur, Eric se disait qu'ils seraient sans doute plus heureux de ne pas savoir qu'il avait sa part de responsabilités dans leurs malheurs. Si Eric n'était plus tellement ravi de se trouver dans l'orphelinat, il put voir qu'un visage familier n'était pas non plus ravi de le voir. Il reconnu la plasma qui l'avait gifler en beauté pendant l'attaque et lui avait aussi coller un cadavre dans les bras au cas ou elle aurait craint de ne pas être assez clair sur ses sentiments envers lui. En revanche elle n'avait pas l'air seul et si Eric croyait que Camilla était avec une autre fille, le ton de la voix lui fit comprendre le contraire.
"Je ne pense pas non plus que les enfants on besoin de voir cela mais si tu veux me frapper, autant le faire maintenant même si tes douces mains ne m'on pas vraiment manquer"
Ainsi la plasma se faisait appeler Camilla vu comment Sigfried l'avait appeler, une information que l'ancien commandant n'avait pas eu la dernière fois qu'il avait a croisé la jeune femme. Serrant la main du dresseur a l'allure trompeuse de femme, il avait l'air en tout cas d'être moins remplis de haine que Camilla même si il avait peut être compris qu'Eric n'avait pas un passé glorieux pour que la plasma puisse lui en vouloir autant.
"Ravi de vous connaitre aussi Sigfried. Je m'appelle Eric Lencher, ancien rock...euh nouveau membre plasma"
Il n'avait pas envie que les enfants sachent qu'il avait était un rocket et Eric se doutait que si Machina l'avait fait venir ici n'était pas juste pour tenir compagnie aux enfants mais surtout pour le faire culpabilisé un peu plus et éventuellement de détruire l'instinct de membre de la team rocket qu'il y avait en lui. Quand au fait qu'il venait de dire qu'il était un nouveau membre de la team plasma, la vérité serait plutôt qu'il était devenu le brave toutou de Machina et accessoirement prisonnier de guerre.

.:-------------------------:.
Tenue plasma d'Eric:
 
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer



Messages : 170
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Ven 22 Juil - 9:38


Camilla bouillonnait de rage, ses joues s'empourprèrent de colères. Sérieusement, qu'est-ce qu'il lui avait prit au roi ? Eric était un sale type, il devrait rester enfermer au fond du trou comme l'avait été Alexander ! Voir mieux qu'Alexander puisque lui avait pu s'échapper… Raaaah ! Foutu Rockets ! Vous gâchez la vie de la soldate ! Sérieusement ! Elle répondit à Eric

- Ha me tente pas, mec, si tu continues ainsi mes douces mains te marqueront à vie !

Mais le pire dans tout ça ? C'était que Sigfried se prenait pour un gentil monsieur tout mignon et alla sympathiser avec le prisonnier le sourire aux lèvres. Certes, Sigfried était mignon, certes, il était plutôt sympa, mais il n'était pas spécialement la meilleure preuve de bonté non plus. Camilla eut beaucoup de mal à résister aux provocations d'Eric Lencher et elle avait encore plus de mal à contenir sa colère quand son amant et son ennemi se serrèrent la main et sympathisèrent comme deux vieilles connaissances. Mêmes les enfants avaient remarqué l'état de Camilla… Il faut dire qu'ils ne l'avaient jamais vu aussi en colère…

Elle se demandait bien où son roi avait derrière la tête… Après elle pouvait comprendre, le roi restait un être juste, Eric avait été réduit au rang d'esclave, ce qui était une satisfaction déjà pour Camilla… Mais… Juste Eric quoi ! C'était l'homme le plus irresponsable et le plus égoïste qu'elle ait connu ! Si ça avait été un autre Rocket, genre Alexander même si c'est peu probable vu qu'il venait de fuir, ben Camilla aurait accueillit la nouvelle avec plaisir, si vous voyez ce que je veux dire, mais… Eric était probablement la personne que la jeune femme détestait le plus depuis cette affreuse nuit à Volucité.

Bien trop en colère pour pouvoir jouer avec les enfants, Camilla alla rejoindre Massko et s'adossa contre le mur en fulminant dans sa barbe. Elle ne surveillait ni les gamins ni même ses Pokémons. Son regard mauvais était focalisé sur ce Eric Lencher, cet affreux bonhomme. Le gecko posa une main compatissante sur l'épaule de son amie, bien conscient de la colère qui grondait à l'intérieur de la demoiselle.

Une petite fille brune s'avança vers le garçon qui ressemblait à une fille et tira sur les vêtements de ce dernier. Un sourire timide dessiné sur son visage, elle demanda si le garçon avait lui aussi des Pokémons avec lesquels elle pourrait jouer.

HRP:
 

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Dim 7 Aoû - 22:44

Note:
 

- Oui, nouveau Plasma, tout à fait ! Je suis persuadé que vous ferez du bon travail.

Un sourire, faux. Je connaissais ses antécédents mais je devais faire bonne figure. Et puis, il s'agissait peut-être d'une bonne personne, après tout ? Oui, je ne devais pas avoir de préjugés, surtout avec les enfants à côté. Il fallait avoir un jugement posé et leur donner le bon exemple. En cela, Camilla agissait de manière très enfantine et ça me désolait. Enfin, depuis le temps je la connaissais, ça ne me surprenais plus tant que ça. Continuant rapidement à discuter avec le fameux Eric, Sigfried lui posa alors une question, qui semblait assez importante et puis, il appréciait les gens qui se sortaient les doigts du derrière pour retrouver le droit chemin.

- J'espère que vous n'aurez aucun problème avec vos anciens employeurs. Si c'est le cas, n'hésitez pas à me contacter, je me ferais un plaisir de vous aider.

Tout en lui parlant, je sortais de ma poche ma carte professionnelle afin de la lui donner. Il y avait mes coordonnées professionnelles et également mon numéro de téléphone personnel, réservé pour les urgences. Ainsi, je lui faisais comprendre qu'il pouvait me compter parmi ses alliés, désormais. Néanmoins, mon regard indiquait clairement que ça ne serait pas gratuit et qu'il s'agissait d'une relation donnant-donnant. A lui d’accepter ou non, mais je ne me faisais aucun soucis de ce côté. Il semblait être une personne très raisonnable, après tout. Alors que j'allais rejoindre Camilla, afin de discuter avec elle et l’apaiser, je sentis quelque chose tirer sur ma manche. Tiens ? Je ne l'avais pas remarqué, il s'agissait d'une fillette brune qui me demanda alors, si j'avais des Pokémons pour jouer. Je voyais bien qu'elle était très timide, ce devait être une rescapée de Volucité. Je la trouvais très courageuse de venir me voir pour ça en tout cas, étant donné comment s'était déroulée cette bataille. Je m’accroupis alors à son niveau, ce qui n'était pas bien difficile et lui caressa le haut du crâne, d'un geste qui se voulait rassurant tout en lui souriant. J'adorais les enfants, vraiment et tout orgueil que j'avais, je ne pouvais pas refuser la requête d'une fillette aussi mignonne qu'elle.

- Bien sûr ! Moi c'est Sigfried, et toi ?

Maria donc ? Je retenais ce nom, c'était important. D'un seul geste vif, je pris mes Pokéballs dans les mains avant de les envoyer valser dans les airs, faisant jaillir mes animaux : Surt le Feurisson, Loki le Scorplane et Bertha la Farfuret. Le sourire qu'il y avait sur le visage de la gamine à ce moment valait bien tout l'or du monde et elle se précipita alors sur Surt, afin de le caresser et le pouponner dans tous les sens. Ce dernier était d'ailleurs assez perturbé, car c'était la première fois que quelqu'un faisait preuve d'autant d'affections à son égare. Enfin, peu importe. Rapidement, des enfants d'un peu partout de la cour se précipitèrent pour jouer avec les monstres, tant de sourires illuminant leurs visages. C'était magnifique.

Mon téléphone vibra alors, tandis qu'un camion franchissait les portes de l’orphelinat. Consultant mon appareil, je constatais rapidement qu'il s'agissait effectivement de ce que j'avais demandé, juste avant que l'on parte. Tant mieux, ils avaient été rapides. Je voyais bien les regards méfiants envers le véhicule et le fait que je me dirigeais vers ce dernier renforçait cette étrange impression. Je voyais du coin de l’œil Camilla particulièrement méfiante. Elle devait être sceptique et son cerveau tournait sans doute très rapidement. Si elle savait. Après la signature du document, le livreur ouvrit alors la grille révélant... des cadeaux. Des cadeaux de toutes sortes ainsi que différents types de vêtements. Tous neufs. Il y en avait des dizaines et des dizaines, à tel point que le camion était plein à craquer. Il y en avait pour tous les goûts et j'avais hâte de voir la réaction des personnes autour, tandis que je prononçais quelques mots, un sourire aux lèvres.

- Les Industries Valemar sont heureuses de vous offrir ce petit cadeau ! Faites la queue s'il vous plaît, nous allons procéder à la distribution !
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 184
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Lun 8 Aoû - 7:39

Ah cette Camilla, elle arrivait a être mignonne même quand elle est en colère aux yeux d'Eric bien qu'il n'oserait sans doute pas le lui faire une tel remarque. L'idée pourtant de se prendre a nouveau des claques n'était pas grand chose comparer aux paroles de la plasma, aussi haineuse que ceux qui auraient doute le voir pendu aprés son jugement au lieu d'avoir était épargner par Machina.
"Crois moi Camilla, les marques de tes mains seraient encore plus agréables que ce que je supporte depuis quelques temps"
L'ancien commandant rocket se demandait d'ailleurs par moment pourquoi il avait suffisamment idiot pour se rendre alors qu'il aurait put continuer sa route jusqu'a Kalos. La nouvelle pour le père d'Arthur l'avait secoué et il avait été sérieux devant Mickael Machina quand il avait dit qu'il voulait changer et ne plus être le rocket que tout le monde avait connu  mais pourtant le jeune ancien rocket voyait bien qu'il ne suffisait pas de vouloir changer pour que les gens puissent le voir entrain de changer. Essayant de se concentrer sur autre chose comme par exemple sa zoroark qui avait l'air d’être la peluche idéal pour les enfant qui se trouvaient autour d'elle, les visages émerveillés en voyant la renarde entrain d'alterner entre sa forme normal et celle d'une humaine aux cheveux noirs. Pourtant Eric commençait a bouillir au fond de lui a force de voir le regard noir de Camilla qui était focalisé sur lui, un détail qui ne l'aurait pas déranger plus que cela en temps normal si tout le monde autour de lui ne lui faisait pas la même chose depuis une semaine, aucun n'ayant pourtant le courage de lui dire ses quatre vérités une bonne fois pour toute a cause du fait que le roi plasma avait fait de l'ancien rocket son petit chien personnel.

Bon au moins Sigfried avait l'air déjà plus sympathique que Camilla et cela malgré le fait qu'il n'était sans doute pas ignorant sur les antécédents du petit nouveau dans la famille plasma même si dans ce contexte, il avait le rôle du membre de la famille donc personne ne veux.
"Eh bien je me suis toujours débrouillé pour faire du bon travail mais disons que maintenant, mes actions seront mieux acceptés qu'avant"
Peu après, Sigfried semblait inquiet du fait qu'Eric allait sans doute avoir des problèmes avec ses anciens employeurs même si c'était une situation qui allait surement arriver car même si Eric pouvait essayait d'arnaquer Giovanni et les autres commandants pendant un temps, la vérité sur sa nouvelle allégeance viendra tôt ou tard. Prenant la carte que lui tendait Sigfried, il savait que les services de ce dernier ne serait sans doute pas gratuits mais c'était toujours une proposition agréable a entendre.
"Eh bien Giovanni n'aime pas les traitres ou même ceux qui quittent l'organisation et cela qu'importe la raison. Même en étant son fils, je ne m'attend pas a un traitement de faveur de sa part sans compter le fait que j'ai dut toujours vivre en sachant que je ne devait pas m'attendre a recevoir quoi que ce soit de sa part. A la limite je pourrait l'arnaquer pendant un temps si jamais il envoi quelqu'un me chercher mais dés qu'il comprendra que je ne suis plus de son coté, il cherchera a m'éliminer.....un châtiment que beaucoup de gens dans le coin s'empresseront sans doute de faire la fête si cela arrive. Je vous remercie pour votre aide éventuel bien que j’espère que vous n'aurez pas a intervenir pour votre propre sécurité mais j’apprécie la proposition, vous êtes le premier depuis quelques temps a me proposer de me venir en aide sans me mettre l’équivalent d'un couteau sous la gorge par la même occasion"
Machina qui lui avait offert une éventuel place parmi les plasmas après avoir demander a Eric si il voulait leur venir en aide, une réponse qui ne pouvait être que positif vu le contexte dut au fait qu'il aurait été expédier en prison d'office si il avait donner une mauvaise réponse. Quand au fait qu'il avait dit que certains fairaient sans doute la fête si il devait se faire tuer, l'ancien commandant accepterait sans doute mieux la situation d'avoir les foudres de la team rocket contre lui si au moins il pouvait vraiment voir un refuge chez les plasmas hors a part peut être Machina, il ne voyait aucun d'entre eux parmi ses connaissances qui auraient vraiment envie de lui venir en aide si il devait avoir besoin d'être protéger.

Profitant que Sigfried allait faire sa distribution de "petits" cadeaux ce qui allait sans doute avoir pour effet d'occuper tout le monde a autre chose, il se permis de se tourner ver Camilla en se fichant éperdument de savoir que la plasma avait un massko auprès d'elle. Eric finit donc par s'avancer vers elle, bien décidé a obliger Camilla a exorciser tout ce qu'elle avait sur le cœur une bonne fois pour toute, tout comme Machina l'avait fait pour Eric lors du jugement.
"Je n'ai pas spécialement envie que tout ces enfants soient témoins de ce qui pourrait ressembler a une scène de ménage entre nous mais si tu a quelque chose a me reprocher ou que tu a envie de me faire quelque chose, fait au moins preuve de plus de courage que les autres en parlant franchement. Les autres n'osent peut être pas me dire ce qu'ils on sur le cœur a cause de la "protection" de Machina mais franchement cela commence a me gaver très sérieusement au bout d'un moment et puis tu m'a montrer par le passé que tu a plus de cran que la plupart des plasmas que je connait. Je ne comprend toujours pas ce qui a pris a Mickael de me prendre parmi vous et encore moins ce qu'il espérait a mon sujet quand je lui ai dit que je voulait devenir quelqu'un de meilleur de que ce que j'ai été dans le passé...mais j'ai l'impression que ca ne sert peut être a rien de vouloir devenir autre chose que ce que les personnes comme toi veulent absolument voir en me voyant"
Pour le coup, c'était l'ancien rocket qui avait sorti ce qu'il avait sur le cœur et si il avait vraiment envie de devenir autre chose que le rocket qu'il avait toujours était, il se demandait tout de même si les efforts fournis allaient vraiment servir a quelque chose et surtout si cela en valait vraiment la peine vu la situation actuel ou il se trouvait car même si il regrettait vraiment d'avoir participé a l'attentat de Volucité, il n'avait pas besoin de se justifier devant les autres tant que personne ne savait a quel organisation il avait appartenu.

.:-------------------------:.
Tenue plasma d'Eric:
 
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer



Messages : 170
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Mar 9 Aoû - 13:57


Camilla tentait tant bien que mal à résister aux provocations d'Éric, mais cela fut très difficile, surtout que l'ancien Rocket se montra très insistant auprès d'elle :

"Crois moi Camilla, les marques de tes mains seraient encore plus agréables que ce que je supporte depuis quelques temps"


Exaspérée, la soldate dit avant de rejoindre Massko :

- Désolée, chéri, j'fais pas dans le sadomasochiste.

Camilla regardait Sigfried et Éric sympathiser, l'air de rien, comme s'ils étaient de vieilles connaissances de collège qui venaient de se retrouver. Comment dire que cela ne plaisait pas à la jeune femme ? Quand on sympathisait avec une personne qu'elle détestait, elle se mettait à nous détester aussi. Peut-être était-ce enfantin d'agir ainsi mais elle avait l'impression que Sigfried la trahissait… Jamais il ne serait venu à l'esprit à Camilla l'idée d'aller faire ami-ami avec son rival alors Sigfried devait faire de même ! Non mais oh ! CHALOW !

Les deux hommes finirent leur discussion après que Sigfried ait donné sa carte à l'ancien Rocket, toujours sous le regard malveillant de la soldate. Son amant s'approcha d'elle, sûrement qu'il voulait discuter un peu avec la demoiselle, mais il fut très vite intercepté par une gamine qui lui demanda timidement s'il possédait des Pokémons et si elle pouvait jouer un peu avec eux. Sous le regard surpris de son amie, Sigfried fit sortir ses Pokémons de leurs balls respectives et les confia à la fillette dont le visage s'illumina.

Autre événement qui fut inattendue, un camion s'arrêta devant l'orphelinat, sous le regard curieux et méfiant du personnel et de quelques Plasmas qui se mirent en position de combats au cas où… Même Camilla fronça d'avantage les sourcils quand elle vit Sigfried s'approcher du camion étranger… Que faisait-il ? À quoi jouait-il ?

Sigfried revint accompagné d'un livreur et commença une distribution de cadeaux et de jouets pour ces pauvres enfants :

- Les Industries Valdemar sont heureuses de vous offrir ce petit cadeau ! Faites la queue s'il vous plaît, nous allons procéder à la distribution !

Les enfants se précipitèrent vers leurs anges gardiens pour pouvoir récupérer un jouet tout neuf. Leurs visages étaient clairs, ils semblaient avoir oublié pendant quelques instants les horreurs qu'ils avaient vu pendant la guerre, on aurait presque l'impression que c'était Noël avant l'heure. Très vite, Sigfried et le livreur furent rejoins par le personnel de l'orphelinat, ainsi que deux Plasmas pour aider à la distribution des cadeaux. Camilla regardait la scène avec beaucoup d'étonnement… Elle qui avait toujours vu Sigfried comme une personne orgueilleuse et un poil égocentrique, de part son éducation très sévère, vit son ami sous un autre angle, il était généreux… Et voir cela faisait plaisir à la demoiselle. Elle voulu rejoindre son amant pour lui parler… Mais elle fut interceptée par ce saleté d'Éric qui semblait avoir flashé sur elle et sur sa main.

"Je n'ai pas spécialement envie que tout ces enfants soient témoins de ce qui pourrait ressembler a une scène de ménage entre nous mais si tu a quelque chose a me reprocher ou que tu a envie de me faire quelque chose, fait au moins preuve de plus de courage que les autres en parlant franchement. Les autres n'osent peut être pas me dire ce qu'ils on sur le cœur a cause de la "protection" de Machina mais franchement cela commence a me gaver très sérieusement au bout d'un moment et puis tu m'a montrer par le passé que tu a plus de cran que la plupart des plasmas que je connait. Je ne comprend toujours pas ce qui a pris a Mickael de me prendre parmi vous et encore moins ce qu'il espérait a mon sujet quand je lui ai dit que je voulait devenir quelqu'un de meilleur de que ce que j'ai été dans le passé...mais j'ai l'impression que ca ne sert peut être a rien de vouloir devenir autre chose que ce que les personnes comme toi veulent absolument voir en me voyant"

Camilla souffla d'exaspération. Elle répondit en chuchotant, sous un ton qui restait en accord avec son énervement :

- T'es sérieux, après tout ce que t'as fais tu te demandes pourquoi est-c'qu'on t'regardes de travers ? C'est pas parce que t'es Rocket, ça au pire j'm'en fous, j'suis pas la mieux placer pour critiquer. Non, le pire chez toi c'est qu't'es un mec irresponsable qu'est pas capable d'admettre ses torts. T'imagines pas à quel point ces enfants ont souffert à cause de toi et tes larbins ! Comment oses-tu les regarder en face ?!

Elle croisa les bras, son regard était sévère. Elle continua :

- Tu crois sincèrement qu'il suffit d'être le chien de Machina pour obtenir le pardon de tout ceux à qui tu as causé du tort ? Détrompes-toi ! Le pardon ça se mérite grâces aux actions que tu feras et avec le temps. Maintenant, laisse-moi tranquille !

Elle s'éloigna, en prenant soin de bousculer Éric avec un coup d'épaule, pour bien lui faire comprendre qu'elle n'était plus ouverte à la conversation avec lui. Quand elle s'approcha de Sigfried, son visage s'adoucit. Elle dit à son amant, sur un ton qui ne cachait pas l'agréable surprise qu'elle ressentait :

- Sigfried, tu es fou… Qu'est-ce qui t'as pris ?

Camilla avait bien comprit que Sigfried était à l'origine de cette livraison, ce qui l'étonnait vraiment. Oui, voir Sigfried distribuer des cadeaux à ces orphelins était une véritable et très bonne surprise… Surtout venant du Lion de l'Orgueil… Elle se sentait presque émue...

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Mar 9 Aoû - 20:47

Du coin de l’œil, je voyais Camilla et Eric se parler, pendant que je distribuais les cadeaux aux orphelins. Le coût pour cette petite « sauterie » équivalait à peu près à celui d'une réception classique, que nous faisions de temps en temps au manoir, ce qui pouvait paraître assez cher, au premier abord. Cependant, voir le sourire se dessiner sur le visage de ces enfants valait bien tout l'argent du monde. Il faut dire que j'avais toujours un faible, pour les enfants et que je trouvais ces derniers affreusement trognons. J'étais limite gaga, avec eux. Mais bon, il fallait que je garde contenance, il en allait de ma crédibilité. Après tout, je représentais ma famille et je ne devais pas commettre le moindre impair, car ça lui retomberait dessus. Une perspective fort peu réjouissante et puis de toute façon, j'y étais habitué.

Il y avait énormément de travail afin de tout distribuer, mais fort heureusement les enfants suivaient les consignes docilement, bien que ça se voyait, qu'ils trépignaient d'impatience. Chaque merci que j'entendais faisait chaud au cœur, me confortant dans le fait que j'avais eu raison, de prendre quelques jours de vacances, pour venir ici. Oui, je ne regrettais définitivement rien. Rapidement cependant, Camilla se dirigea alors vers moi, non sans avoir bousculé Eric au passage. Décidément... c'est pas elle qui m'avait dit de bien me tenir pour pas agir n'importe comment devant les gosses ? Non ? Vraiment ? Oui, je devais me tromper. Ainsi, elle était surprise de tout ça et me demandais pourquoi avoir agit de cette manière. C'est avoir un petit sourire assez mesquin que je lui répondis alors, sur le ton de la plaisanterie.

- Je n'applique que vos conseils de bien me tenir, Lady Spencer ! J'entretiens de bonnes relations avec le personnel, j'offre des cadeaux... Au fait Eric, vous pourriez venir nous aider, s'il vous plaît ?!

Une petite crotte de nez afin de lui signaler qu'elle ne respectait pas tellement son propre conseil. De plus, en demandant à Eric de venir aider, j'espérais pouvoir faire en sorte qu'ils trouvent un terrain d'entente, ces deux-là. Je marchais sur un terrain miné et j'en avais bien conscience. Je ne voulais juste pas que ça pète car les enfants risquaient d'en subir les conséquences. Avec un sourire un peu plus doux, je scellais mes lèvres sur celles de Camilla l'espace d'une seconde, tout en lui chuchotant à l'oreille. J'avais grand-mal à ne pas m'esclaffer devant la mine déconfite et gênée des gamins.

- Fais un effort pour t'entendre avec Eric, s'il te plaît. Au moins à l'orphelinat, pour les enfants. Si tu le fais, je te donnerais une récompense, ce soir !

Quel genre de récompense ? Je la laissais cogiter. Ça pouvait tout aussi bien être une partie de jambes en l'air qu'un bon repas. Je laissais son esprit cogiter. Finalement, Eric arriva pour nous aider et je repris alors la parole, tandis que je donnais une jolie robe jaune et un grand ours en peluche à une petite de six ans.

- Une fois qu'on aura terminé, il faudra aller manger, c'est bientôt midi. Vous voudrez aller quelque part ou manger ici, tous les deux ?

Décidément, j'étais en train de les chercher, les emmerdes il faut croire...
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 184
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Mar 9 Aoû - 22:55

Elle venait de l’appeler chérie, c'était bien la la première fois qu'on lui faisait ce coup, tout contexte confondu. Souriant un peu pendant un instant, Eric comptait bien lui donner une réponse du même genre.
"Ne t'en fait pas Poupée, je suis assez sadomasochiste en venant ici"
Pour ce que la jeune femme lui répondit, Eric ne c'était jamais attendu a ce que quelqu'un le regarde autrement que de travers mais si c'était déjà quelque chose de désagréable, il était encore plus énervant que tout ce "beau" monde ne se mette pas au moins une bonne fois en colère plutôt que de le fixer du regard comme si ils voulaient que l'ancien commandant soit frappé par la foudre. En revanche il éstimait que Camilla avait tord sur le fait qu'il n'était pas capable d'admettre ses tords, dans le cas contraire il ne se serait pas rendu aussi facilement auprès des plasmas.
"Je m'en fiche que les gens me regardent de travers mais en dehors qu'ils vont s’exploser la rétine a force de me fixer, j’aimerai au moins qu'ils me balancent ce qu'ils on sur le coeur. En revanche si je n'était pas capable d'admettre mes tords, pense tu que je me serait rendu aux membres plasmas aussi facilement? je n'ai aucune excuse a fournir pour mes actes mais sache que je les regrette même si je ne te demande pas de me comprendre pour autant"
Concernant les enfants, il savait très bien qu'il les avait fait involontairement souffrir et cela bien plus que ce que n'importe qui supporterait de souffrir et contrairement a ce que pouvait penser Camilla, l'ancien rocket avait dut mal a les regarder en face.
"Le problème est la justement....je n'arrive pas a les regarder en face"
Il ne croyait en revanche pas du tout qu'être le chien de Machina suffirait a se faire pardonner de tout ceux a qui il a causé du tord même si il l'avait fait involontairement. Il était d'accord sur le fait que le pardon se mérite mais il n'était pas certain qu'il puisse exister qui que ce soit qui puisse un jour vouloir lui pardonner.
"Je ne suis pas dupe, Machina m'a sauvé la peau car il avait besoin de moi pour obtenir des informations sur la team rocket. Tu peux bien me reprocher tout les actes auquel j'ai participé mais tu n'a aucune idée de ce que cela fait d'être dans une organisation comme la team rocket et plus encore, je doute que tu puisse un jour comprendre pourquoi j'y suis rester aussi longtemps et encore moins les sacrifices que cela comporte. J'essaye encore de savoir si ma situation actuel est meilleur que par le passé"
Se faisant bousculer bien comme il faut par Camilla, il fut impressionné par le "petit" cadeau de Sigfried. Visiblement il avait vraiment de l'argent en abondance comme il l'avait laisser entendre mais a ce point, la c'était presque trop d'un seul coup même en comptant la situation actuel.
"Eh bien Sigfried, vous n'y allez pas de main morte quand vous faite un "petit" cadeau. J'imagine ce que ca doit être quand vous faite un gros cadeau"
Il était par contre surpris que Sigfried lui demande de l'aide directement. Bon Sigfried avait l'air plus compréhensif que Camilla mais depuis qu'il était au service des plasmas...eh bien disons que l'ancien commandant n'avait pas vraiment été demander pour fournir une aide, la plupart voulant surtout qu'il disparaisse une bonne fois pour toute.
"Euh oui bien sûr, pas de soucis Sigfried"
Montant dans le camion pour récupérer des cartons parmi la cargaison, il fit pourtant sortir son Ptyranidur pour que le jeune dinosaure puisse l'aider a porter plusieurs cartons a la fois sur son dos. l'ancien commandant rocket n'avait pas osé au départ sortir se pokémon en particulier pour ne pas faire écho a ce qu'il deviendrait plus tard physiquement, un rexillius semblable au monstre qui avait fait tant de victimes a la différence qu'Eric fairait tout pour que le jeune dinosaure ne devienne jamais un monstre destructeur comme Bakus.
"Vous pouvez prendre les cartons qu'il porte sans soucis mais faites attention quand même que les enfants n'approchent pas tr..."
Trop tard, une petite fille venait de s'approcher de la bête en lui caressant le haut de sa tête sans même se douter du danger. Le fait est que le jeune dinosaure n'avait pas encore l'habitude des humains après toute une vie sur une île qui en est totalement dépourvu. Eric avait craint du coup que le dinosaure ai une mauvaise réaction face aux enfants vu qu'il n'y était pas habitué mais au lieu de cela, le fossile ferma les yeux avant de regarder son dresseur.
"Je l'aime bien cette petite humaine, elle est gentille"
"Je croit que c'est réciproque a ses yeux. Désolé de t'infliger cela"
N’écoutant que peu ce que Sigfried pouvait dire a Camilla, il eu pourtant l’ouïe fine quand il parla d'aller manger dés qu'ils auraient fini la distribution. A vrai dire ca serait la première fois qu'il pourrait manger en dehors du quartier général depuis qu'il était forcer de rester au quartier général pour la plupart de son temps.
"Personnellement je ne connait pas bien la ville mais j'ai entendu dire que les glaces volutes de Volucité font parti des meilleurs qui existent. Es que vous savez si il y en a encore qui en vendent par les temps qui court?"

.:-------------------------:.
Tenue plasma d'Eric:
 
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer



Messages : 170
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Mer 10 Aoû - 0:00


Bien évidemment, je suppose qu'il fut inutile de préciser que Camilla n'avait guère apprécié le « Poupée » d'Éric. Le voir lui suffisait pour s'énerver comme une femme qui a ses règles. Autant dire que pour commencer une aventure amoureuse bah… C'était pas vraiment la situation idéale. Surtout que Camilla n'aimait pas le sadomasochisme… Cela allait en désaccord avec sa conception du plaisir charnel… M'enfin… Elle se contenta d'ignorer complètement les mots de son ennemi.

Camilla n'avait pas apprécié non plus qu'Éric l'ait empêchée d'aller parler à son ami Sigfried, surtout pour lui demander des informations qui pourtant étaient évidentes pour tout le monde… Sauf pour lui visiblement. Camilla fut déjà très énervée quand elle répondit à Éric, mais ce qu'il rétorqua l'énerva encore d'avantage.

"Je m'en fiche que les gens me regardent de travers mais en dehors qu'ils vont s’exploser la rétine a force de me fixer, j’aimerai au moins qu'ils me balancent ce qu'ils on sur le coeur. En revanche si je n'était pas capable d'admettre mes tords, pense tu que je me serait rendu aux membres plasmas aussi facilement? je n'ai aucune excuse a fournir pour mes actes mais sache que je les regrette même si je ne te demande pas de me comprendre pour autant"


Elle rit d'un air sarcastique avant de répondre :

- T'es débile ? Pourquoi tu me demandes pourquoi j'te regardes de travers si au final tu t'en fous ? Et si tu étais vraiment capable d'admettre tes erreurs, pourquoi t'as pas empêché ce fou furieux de Rexilius pendant qu'il en était encore temps ? Pourquoi t'as pas présenté tes excuses aux parents de  l'enfant que je t'ai mis dans les bras ? Parce que t'es un lâche hypocrite, voilà pourquoi !

Elle ne comprenait pas du tout la logique de ce personnage. Éric semblait venir d'un autre monde où les règles de sociétés devaient être différentes… De plus l'homme avait osé dire qu'elle ne pouvait pas comprendre sa situation… Cela n'arrangeait vraiment pas le mauvais estime que Camilla portait à l'égard vis à vis d'Éric. Certes, Camilla n'avait jamais été jusqu'à appartenir à un groupe de terroriste mais elle avait elle-même durant son adolescence fait partie d'une bande de voyou. Elle avait volé, s'était battu, fait brûler des poubelles et des voitures… Elle connaissait le dur chemin de la rédemption et ce que cela impliquait. Mais elle ne voulait pas discuter une seconde de plus avec cet homme qu'elle détestait temps et le bouscula pour le forcer à la laisser voir son ami Sigfried.

Ami qui fit là la meilleure action qui puisse se faire en cette triste période, ce qui avait énormément surprit la demoiselle couleur chocolat. Elle ne put d'ailleurs s'empêcher d'exprimer cette surprise. Il sourit malicieusement avant de répondre à la jeune femme :

- Je n'applique que vos conseils de bien me tenir, Lady Spencer ! J'entretiens de bonnes relations avec le personnel, j'offre des cadeaux... Au fait Eric, vous pourriez venir nous aider, s'il vous plaît ?! 

Même si Sigfried avait amplement raison, sa remarque ne fut guère appréciée par Camilla. Son sourire se décomposa pour laisser place à une mine plus renfrognée qui s'accentua lorsque l'ancien Rocket arriva pour aider à distribuer les cadeaux. Les lèvres pincés et les poings serrés, elle lutait avec elle-même pour ne pas se mettre à utiliser Sigfried pour frapper Éric bien violemment…

Ce fut donc contre toute attente que les lèvres de Sigfried vinrent s'écraser sur celles roses de la soldate Plasma. Elle fut tellement surprise qu'elle n'en ferma même pas les yeux, au contraire, ceux-ci s'écarquillèrent et son cœur manqua un battement. Lorsque le baiser fut rompu quelques secondes plus tard, Sigfried lui murmura :

- Fais un effort pour t'entendre avec Eric, s'il te plaît. Au moins à l'orphelinat, pour les enfants. Si tu le fais, je te donnerais une récompense, ce soir !

Camilla poussa un soupire exaspéré et répondit :

- J'ai pas forcément besoin de toi pour prendre soin de moi, tu sais.

Camilla n'était pas du genre à modérer ses propos, c'était d'autant plus vrai quand elle était en colère ou énervée. Dans ces moments là, ils ne valaient mieux pas aller la taquiner… Et pourtant, ce jour-là, elle n'était pas en pleine période menstruelle. Elle tourna le dos à Sigfried et s'accroupit pour se mettre à la hauteur des enfants à qui elle donnait des jouets et des peluches. Quand elle s'occupait des enfants, son visage s'adoucissait légèrement malgré la rage qui l'animait en cette instant.

- Une fois qu'on aura terminé, il faudra aller manger, c'est bientôt midi. Vous voudrez aller quelque part ou manger ici, tous les deux ?

Camilla soupira une nouvelle fois… Mais qu'est-ce qu'il cherchait au juste ? Pourquoi est-ce qu'il jouait les gentils garçons tout mignon ? Camilla ne comprenait pas vraiment son amant…

"Personnellement je ne connait pas bien la ville mais j'ai entendu dire que les glaces volutes de Volucité font parti des meilleurs qui existent. Es que vous savez si il y en a encore qui en vendent par les temps qui court?"


Ce fut avec énormément de mépris que Camilla répondit :

- Nan. En ce moment il y a juste des supérettes avec des produits basiques ou des sandwicheries d'ouverts.

Le dernier jouet donner au dernier enfant, Camilla se releva et dit à Éric. Sa voix était plus posée mais elle continuait de regarder son ennemi avec beaucoup de méprit :

- T'es sûr que tu peux t'balader tranquillou dans la rue ?

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Jeu 11 Aoû - 15:46

Comment faire ? Décidément, ce n'était pas une partie de plaisir. À se demander qui était le mineur, dans cette histoire. Je me massais les tempes, réfléchissant à comment gérer cette situation. Ça devenait assez agaçant mais je ne pouvais pas faire autrement que de garder mon self-contrôle. Par contre, une fois la journée terminée... je m'en donnerais à cœur joie, de me défouler. Peut-être que je trouverais un sac de sable sur lequel me passer les nerfs ? Oui, ça serait vraiment bien ! Dans tous les cas, j'étais assez surpris de voir qu'Eric semblait pouvoir comprendre et dialoguer avec les Pokémons. C'était la première fois que je voyais un humain de ce type, bien que j'avais entendu quelques rumeurs, sur un jeune garçon aux cheveux verts capable du même exploit. C'était un talent très intéressant et Eric piquait de plus en plus ma curiosité. Peut-être qu'avec un gros chèque...

- Disons que Père aurait râlé, si j'avais fait plus que ça. Mais au moins, je rends un peu de joie à ses enfants et je donne une bonne image à ma famille. C'est donc tout bénef !

Alors que je proposais à mes deux camarades d'aller manger une fois la distribution terminée, je soupirais en les entendant se chamailler, encore... Enfin, c'était plus Camilla, mais bon. Je me demandais sincèrement comment Eric faisait pour garder son calme dans de pareilles circonstances. Il avait peut-être l'habitude ? Dans tous les cas, j'espérais sincèrement qu'un effort serait fait, au moins pour la pause-déjeuner. Bon, il fallait calmer le jeu, maintenant !

- Oui, avec les récents événements, il ne doit plus rester grand-chose, mais on devrait pouvoir s'en sortir... Maria, tu veux venir avec nous ?!

Je venais de m'adresser à la petite fille de tout à l'heure, qui jouait toujours avec Surt. Elle semblait seule, sans personne autour. Elle avait désormais avec elle sa grosse peluche, qu'elle ne quittait pas des mains. Une enfant solitaire, sans doute ? Le sourire radieux qu'elle me fit lorsque je lui fis cette proposition me calma quelques peu et elle courra pour nous rejoindre rapidement. De mon côté, je faisais un regard lourd de sens à Camilla et Eric : pas de dispute ou de mésentente devant Maria ; sinon je ne répondrais plus de rien et ils prendraient tous les deux. Oui, je n'hésiterais pas une seule seconde à leur donner la correction de leur vie, si ça s'avérait nécessaire.

Une fois à notre niveau, je caressais le haut de la tête de la petite fille, en lui adressant un sourire qu'elle me rendis. Elle était tellement mignonne qu'une idée commença à prendre forme dans mon esprit. Y'a pas à dire, Père allait râler, si je faisais vraiment ça mais...

- Allons-y, maintenant !

Tout en marchant, je pris la main de Maria dans la mienne et fit de nouveau un regard dur aux deux « adultes » à nos côtés. Attention vous deux, je vous ai à l’œil, maintenant. M'obligez pas à vous taper dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 184
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Jeu 11 Aoû - 17:21

Toujours la même critique : pourquoi Eric n'avait pas empêcher le rexillius psychopathe de faire des victimes? Il y avait aussi le fait qu'il n'était pas aller s'excusé auprès des parents de l'enfant mort que Camilla lui avait coller dans les bras pendant la bataille. Il avait envie de dire qu'il n'en avait rien a foutre des parents et ce n'était pas entièrement faux mais a quoi cela servirait de rappeler cet événement tragique a des gens qui essayent de faire le deuil?
"Étrange, je croyait que la vie de n'importe quel pokémon est sacré pour les plasmas. Tu pense donc que j’aurai dut abattre ce Rexillius dés le départ si je comprend bien? Sa vie était donc moins importante que celle de tout ces gens avant qu'il attaque a tes yeux? J'ai voulu lui donner sa chance et il n'a pas voulu changer contrairement a moi. Quand aux parents du gamin, je ne sais même pas qui ils sont et franchement a part leur rappeler cruellement la mort de leur enfant, tu croit vraiment qu'ils on envie d'avoir un ancien rocket devant la porte de chez eux après tout cela? Je suis complice de ce qui est arriver mais c'est ce Rexillius qui a fait des victimes de son plein gré alorts si tu veux passer tes nerfs, fait le donc sur lui et puis vu l’état dans lesquel il se trouve maintenant, ce n'est plus lui qui va répliquer"
Rester calme même quand la situation ne l'est pas du tout, une chose a laquelle Eric avait fini par s'habituer au bout d'un moment même il avait en vérité l'envie d'hurler sur la plasma même si cela ne servirait a rien car même si Eric n'était pas innocent dans l'attaque de Volucité, il en avait marre que les meutres d'un autre lui soit attribué alors que l'ancien commandant avait toujours méprisé l'idée de faire des victimes quand cela était possible.

Pour ce qui était du fait qu'Eric puisse se balader dans les rues, l'ancien commandant ne savait pas du tout que le C-Gear que Machina lui avait donner a aussi pour particularité de contenir un traceur GPS pour que le chef plasma puisse toujours savoir ou se trouve son protégé a n'importe quel moment.
"Machina m'a laisser venir auprès de plusieurs enfants sans me mettre des gardes aux fesses alors tu croit qu'il verrait une objection a ce que je me ballade dans les rues? Par ailleurs il m'a bien précisé que je doit avoir toujours un membre plasma qui me tienne a l'oeil et dans le cas présent, tu est surement un des plasmas qui ne m’apprécie pas du tout et qui ne me laissera rien faire de suspect en cas de problème. Ne t'en fait pas, je n'ai pas l'intention de tenter une agression avec un sandwich comme arme"
Es qu'il venait de lancer un sarcasme? Oui un peu et la plasma l'avait sans doute mérité au bout d'un moment a force de chercher la provocation en se montrant désagréable. Faisant revenir Sonistrelle et Zoroark dans leurs hyperballs, l'ancien rocket ne garda que son ptyranidur prés de lui en suivant Sigfried qui semblait s'être fait une nouvelle amie en la personne d'une des orphelines.
"Du coup, ou es qu'on va aller manger? Remarque je me contenterait de tout dans que ce n'est pas les FPI qui cuisinent, trop "épicés" leurs petits plats"

.:-------------------------:.
Tenue plasma d'Eric:
 
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer



Messages : 170
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Jeu 11 Aoû - 20:05


Camilla serra du poing et voulu l'écraser en plein dans le visage d'Éric. Son hypocrisie faisait hérisser les poils de la jeune femme tant elle trouvait cet homme odieux. Et vous connaissez la demoiselle, elle n'était pas spécialement du genre à s'offusquer devant le comportement d'un tiers… Sauf quand ce dernier faisait quelque chose de tout simplement inconcevable aux yeux de Camilla. Pourtant, même si elle se sentait bouillir de l'intérieur, elle su se contenir et abaissa son poing. Elle se contenta de siffler entre ses dents une simple question :

- Parce que pour toi la vie d'une centaine d'innocents vaut moins qu'un fou sanguinaire ?

Elle tourna les talons en ignorant totalement la réponse du brun. Il était peut-être temps pour Éric que de se rendre compte qu'il avait été complice d'un tueur en série, il était donc tout autant responsable que ce Rexilius. Et si Rexilius avait été un humain, le problème aurait été identique. Ainsi s'était achevée l'interlude entre Camilla et Éric avant qu'ils n'aillent aider Sigfried à distribuer des cadeaux. Je ne reviendrais pas dessus, je le promet !

Sigfried, en gentil fils à papa qu'il était devenu en ce début de journée nullissime, proposa donc à la soldate et au prisonnier de sortir manger un bout. Éric accepta immédiatement, se délectant en avance d'une bonne crème glacée. Mais Camilla brisa très vite les espoirs du prisonnier en signalant que seuls les produits de bases, et à la rigueur des sandwichs, étaient disponibles dans les magasins.

Sigfried invita également la petite Maria… Qui devait lui avoir tapé dans l'oeil ! Le jeune dresseur semblait ne plus vouloir s'en séparé, sentiments partagé par la gamine et par le Feurisson du Valdemar. M'enfin, ceci n'était qu'un détail, pensait Camilla, tant qu'il ne faisait pas de trucs dégueulasse dans une camionnette blanche louche avec la fillette, il avait bien le droit de se lier d'amitié avec qui il veut… SAUF Éric, bien sur, faut pas déconner, c'était une ordure !

Quand Camilla lui demanda s'il pouvait sortir dans la rue, Éric lui répondit :

"Machina m'a laisser venir auprès de plusieurs enfants sans me mettre des gardes aux fesses alors tu croit qu'il verrait une objection a ce que je me ballade dans les rues? Par ailleurs il m'a bien précisé que je doit avoir toujours un membre plasma qui me tienne a l'oeil et dans le cas présent, tu est surement un des plasmas qui ne m’apprécie pas du tout et qui ne me laissera rien faire de suspect en cas de problème. Ne t'en fait pas, je n'ai pas l'intention de tenter une agression avec un sandwich comme arme"

Elle arqua un sourcil et lui jeta un regard froid avant de dire, d'un ton médisant :

- Très bien.

Le prisonnier fit entrer ses Pokémons, sauf Ptyranidur, dans leurs balls et réclama :

"Du coup, ou es qu'on va aller manger? Remarque je me contenterait de tout dans que ce n'est pas les FPI qui cuisinent, trop "épicés" leurs petits plats"

Toujours avec ce même ton glacial, Camilla répondit :

- Les prisonniers ça bouffe du pain sec avec de l'eau, estime toi heureux de pouvoir manger quelque chose de plus consistant.

Elle se tourna ensuite vers ses Pokémons et ordonna :

- Massko, viens, tu surveilleras Éric avec moi. Togetic, Rondoudou, Doudouvet, Azurill, je compte sur vous pour être sage pendant mon absence.

Les Pokémons fées de la soldate répondirent joyeusement à leur « maman » en coeur. Massko, lui, quitta son mur et alla rejoindre notre groupe de protagoniste, non sans jeter un regard noir vers Éric. Cela n'avait rien à voir avec Camilla, ou alors juste un peu, mais le Pokémon plante n'appréciait pas les humains et lançait toujours un regard mauvais à ces derniers quand il les rencontrait.

Avant de partir, Sigfried avait jeté un regard sévère à Camilla, l'air de dire « Fais gaffe à ce que tu vas faire, j's'rais pas plus indulgent cette fois ». La jeune femme leva les yeux du ciel, elle n'était pas du genre à ce plier aux autres sans raison, Sigfried ne la soumettra jamais. Elle était libre comme un papillon et si Éric continuait à la provoquer elle n'hésitera plus à lui coller une bonne tarte dans la gueule. Tant pis si ça ne plaisait pas à son amant ou à sa nouvelle copine. On ne cherchait jamais la soldate Plasma sans en subir des conséquences. Point.

Camilla ouvrait la marche, des trois plus grands humains, elle était probablement celle qui connaissait le mieux Volucité et donc savait où se trouvait la sandwicherie ou la supérette le plus proche. Massko fermait la marche et se tenait derrière Éric, obéissant à sa meilleure amie, il surveillait le prisonnier, près à lui trancher la gorge au moindre mouvement qui lui semblerait suspect. Ils sortirent de l'orphelinat.

- La sandwicherie la plus proche se trouve à quinze minutes d'ici.

Son visage était crispé, son ton était froid. Elle ne voulait pas sympathiser avec Éric et n'était pas d'humeur à plaisanter avec Sigfried. L'ambiance du déjeuner allait être froid mais c'était de la faute du Valdemar, qu'est-ce qu'il lui avait prit d'inviter le prisonnier, hein ? Elle lâcha tout de même à Sigfried, en chuchotant de sorte à ce qu'il soit le seul à entendre :

- Pourquoi tu l'as invité ? Cet homme est l'ordure de la pire espèce.

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Ven 12 Aoû - 13:57

Reste calme, Sigfried. Il ne fallait pas t'énerver, même si les deux autres agissaient comme des gosses. Calme toi, respire. Voilà, inspiration, expiration, on recommence... Voilà, c'est mieux. Après ce petit exercice, je me sentais déjà un peu plus serein, même si ce n'était pas encore tout à fait ça. Enfin, il fallait que je reste calme, étant donné la présence de Maria à mes côtés. Disons que cette simple présence suffisait à faire en sorte que je ne leur pète pas un bras à tous les deux sur le champ. D'ailleurs, cette petite restait collée à moi et ne voulait vraisemblablement pas me quitter. Décidément, ce qu'elle était mignonne. Tandis que nous commencions à marcher dans la direction voulue, sachant que la marche prendrait une bonne quinzaine de minutes. Quinze minutes... il fallait tenir. C'est alors que Camilla vint à mes côtés pour me chuchotter à l'oreille une question, qui m'irrita quelque peu. Néanmoins, je ne laissais rien paraître et je me contentais de lui répondre alors, le plus simplement du monde.

- Je ne me fie pas au passé des gens ni à leur réputation. De plus, lorsque la personne en question fait preuve de bonne volonté, je ne vais pas lui jeter la pierre.

Cette remarque avait deux utilités : lui répondre et lui faire prendre conscience du fait que si je jugeais les personnes de cette façon, elle et moi n'aurions sans doute pas une relation aussi proche. Après tout, je connaissais les écarts qu'elle avait eu dans son adolescence et pourtant, je m'en fichais comme de ma première chaussette. Si avec ça elle ne comprenait pas, je serais assez déçu, je devais l'avouer. Histoire de détendre l’atmosphère, je repris la parole, essayant de trouver un sujet de discussion.

- Je suis très surpris de voir que vous pouvez parler avec les Pokémons, Eric. Il me semble que N, le premier chef de la Team Plasma en est capable lui aussi, c'est ça ?

Ce n'était pas le sujet le plus passionnant, mais au moins, c'en était déjà hein. De plus, je pris la peine d'ajouter, pour les deux une autre question qui me taraudait l'esprit depuis que j'étais ici. Autant en profiter pour soutirer des informations potentiellement intéressantes sur le fonctionnement de l'Ordre et de ce qu'il projetait de faire.

- D'ailleurs, que compte faire Machina, maintenant ? Il a des projets en particulier ?

Alors que je finissais de poser ma question, Maria me tira légèrement la manche, embarrassée. Je comprenais à son regard et ses gestes ce qu'elle souhaitait et ça m'amusait. Pourquoi pas, après tout. C'est donc, tandis qu'elle était rouge pivoine que je la pris dans les bras pour la hisser jusque sur mes épaules. Heureusement qu'elle n'était pas très lourde, bien que je ressentais un peu son poids. Hum, elle ne devait certainement pas manger à sa fin, cette petite...

- Et voilà, capitaine Maria !

Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 184
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Sam 13 Aoû - 11:51

Cette fois, il sentait que Camilla était entrain de craquer. Cela n'avait jamais était l'objectif d'Eric mais pourtant l'ancien rocket trouvait cela plutôt cela distrayant comme une revanche car même si il avait envie de changer, il n'y avait pas de raison qu'il soit le seul a en baver en étant avec des plasmas qui sont toujours entrain de lui faire la tronche.
"Tu condamne et tu choisi la valeur de la vie des gens par rapport a d'autres avant qu'ils passent a l'acte toi? Ce rexillius n'a pas même pas eu le choix d'être ramener a la vie et ce qu'il a fait pendant l'attaque, je ne voit pas comment j’aurai put savoir qu'il agirait de cette façon a l'avance. Je l'aurait abattu dés le départ si j'avait put savoir ce qui aller se passer alors si tu me reproche de ne pas l'avoir abattu avant qu'il puisse commettre le moindre crime, il se peut que tu te soit tromper de boulot en allant chez les plasmas"
elle voulait en entendre des excuses? Elle allait en avoir mais pas forcement ce qu'elle aurait envie d'entendre. En tout cas on pouvait reprocher beaucoup de choses a l'ancien commandant mais au moins il aura essayer d'être sympathique et c'était au final la plasma qui semblait tout faire pour plomber l'ambiance. Il ne fit en tout cas même pas attention au fait que massko était entrain de le surveiller de prés même si le lézard aurait de quoi s'inquieter si il pouvait savoir que l'ancien commandant n'aurait qu'a faire venir son dracaufeu pour régler son compte a l'iguane de type plante.

Laissant Sigfried entrain de discuter de leurs cotés, il ne put qu'entendre uniquement la réponse de Sigfried qui confirma que le jeune homme était vraiment quelqu'un de bien et surtout prêt a pardonner a ceux qui veulent vraiment changer pour une vie plus honorable. Le jeune Valdemar était d'ailleurs surpris qu'Eric puisse parler, nombre de plasmas diraient surement que l'ancien rocket ne méritait pas un tel don et il était vrai qu'Eric n'avait jamais rien fait pour avoir ce don.
"C'est ce qu'on m'a dit de N par le passé en dehors du lien qu'il a put avoir avec un pokémon légendaire. Je doit avouer que j'ai eu peur la première fois que j'ai entendu un pokémon entrain de me parler mais du coup je peux dialoguer facilement avec les miens comme avec tout les autres. Peut être que ce don va être plus utile pour les plasmas et pour des bonnes causes, je n'ai jamais voulu m'en servir pour la team rocket"
Utiliser un tel don pour piéger des pokémons pour le compte de la team rocket, voila quelque chose qu'Eric n'avait jamais voulu faire et il n'avait jamais parler non plus de ce pouvoir a Adonis et encore moins a Giovanni qui aurait put vouloir s'en servir pour arriver a des fins égoïstes.

Concernant les plans de Machina, Eric n'en avait pas la moindre idée même si faire obstacle aux objectifs de la team rocket serait sans doute une priorité.
"Eh bien mon "père" ne sais sans doute pas que j'ai dévoilé tout ce que je sais a Machina sur la team rocket même si il doit déjà savoir que je suis officiellement un prisonnier de l'ordre plasma. Mickael ne m'a rien dit sur ses plans même si je me doute que je ne suis pas le meilleur confident qui existe a ses yeux pour l'instant. Il m'a juste demander d'aider aux tâches de l'ordre plasma et aussi d'obtenir des informations supplémentaires sur la team rocket si certains de mes anciens collègues viennent me chercher...ce qui arrivera surement"
Même en étant un fils du chef de la team rocket, Eric savait très bien que Giovanni allait surement envoyer quelqu'un pour le ramener au quartier général des rockets pour au moins savoir ce qu'il avait put dire a Machina, au pire il pourrait toujours faire croire a Giovanni qu'il avait décider d'espionner les plasmas, au moins pour endormir la méfiance de son ancien patron même si ca serait un mensonge de plus bien que ca serait pour servir l'ordre plasma.
"Camilla et d'autres plasmas m'en veulent a mort, ils on le droit d'être en colère contre moi mais ils ne s'imaginent pas les choix que j'ai dut faire par le passé et encore moins ceux que je suis entrain de faire en voulant les aider. La team rocket n'aiment pas les fuyards ou les traitres et avec ce que je sais de la team rocket, la team plasma pourrait facilement leur pourrir la vie. Je pourrait avoir presque pitié de Giovanni si il ne c'était pas montrer aussi distant en tant que père avec moi"

.:-------------------------:.
Tenue plasma d'Eric:
 
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer



Messages : 170
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Sam 13 Aoû - 22:17


Elle ignora totalement Éric. Il ne voulait pas admettre qu'il avait tort sur toute la ligne ? Très bien ! Qu'il reste dans le déni ! Mais qu'il n'aille pas se plaindre qu'on le déteste ou qu'il n'ait pas de succès avec la gente féminine avec un tel comportement. Car avec ou sans Bakus, cela ne changeait pas le fait qu'il avait participé à cette attaque Terroriste. Même s'il n'avait tué personne, il restait un complice de la mort de nombreux enfants et de nombreux parents, dont ceux de Maria, en étant rester les bras croiser au milieu de cette bataille égoïste.

Camilla tenta quand même de chercher des explications auprès de son ami Sigfried. Qu'il invite une gamine pour qui il s'était prit d'affections, pourquoi pas… Mais qu'il invite un homme en sachant très bien que la demoiselle ne pouvait pas voir cet homme en peinture c'était un peu se foutre de la gueule du monde ! Surtout que le jeune héritier avait fait l'affront de la comparer à cette ordure !

- Je ne me fie pas au passé des gens ni à leur réputation. De plus, lorsque la personne en question fait preuve de bonne volonté, je ne vais pas lui jeter la pierre.

Camilla se sentie indignée et répondit froidement :

- Moi au moins j'ai jamais nié avoir fait du mal.

Bordel de crotte de Laporeille mort ! Elle n'aurait jamais dû poser cette question à Sigfried, cela n'avait fait que l'énerver d'avantage. Mais en même temps Sigfried avait l'habitude de vivre dans sa petite cage dorée loin des guerres et de toute cette violence, il ne pouvait pas  comprendre toute cette haine pour ce CHALOW aux cheveux noirs.

Sigfried commença à papoter gentiment avec l'ancien Rocket, semblant d'ailleurs être très intéressé par le don présumé d'Éric. Camilla n'écoutait que d'une oreille distraite, elle ne voulait pas apprendre à connaître Éric et était bien trop énervée pour ça. Massko, lui, écoutait les deux hommes attentivement en se demandant bien comment un humain pouvait-il comprendre un langage complexe comme celui des Pokémons.

Ce petit curieux de Sigfried posa une nouvelle question, question qui était bien plus ouverte que la précédente puisqu'elle ne s'adressait pas qu'à Éric :

- D'ailleurs, que compte faire Machina, maintenant ? Il a des projets en particulier ?


Après qu'Éric ait répondu, Camilla prit à son tour la parole. Cependant son ton restait froid :

- L'Ordre Plasma lutte pour la paix et l'égalité des espèces. Bien sur que la Team Rocket reste notre priorité numéro une en ce moment mais nos projets ne se limitent pas à ça. Sigfried, en sachant ce que toi et ta famille fait aux Pokémons je devrais chercher de t'en empêcher, tu sais ?

Sigfried porta la petite Maria sur ses épaules. La petite orpheline s'en amusait et un grand sourire amusé s'étira jusqu'aux oreilles. Voir la gamine s'amuser apaisa un instant Camilla et un doux sourire se dessina sur ses lèvres… Elle oublia complètement la présence de son ennemi… Jusqu'à ce que sa voix lui parvienne de nouveaux jusqu'aux oreilles.

"Camilla et d'autres plasmas m'en veulent a mort, ils on le droit d'être en colère contre moi mais ils ne s'imaginent pas les choix que j'ai dut faire par le passé et encore moins ceux que je suis entrain de faire en voulant les aider. La team rocket n'aiment pas les fuyards ou les traitres et avec ce que je sais de la team rocket, la team plasma pourrait facilement leur pourrir la vie. Je pourrait avoir presque pitié de Giovanni si il ne c'était pas montrer aussi distant en tant que père avec moi"

Camilla souffla, sa voix fut d'autant plus agressive :

- Quand on décide de prendre le chemin de la rédemption, on ne s'plains pas ! Surtout quand on ne sait pas ce que les soldats de l'Ordre Plasma ont eux-même vécu par le passé ! T'es pas le seul à avoir eu des moments où il fallait faire des choix importants.

Faisant écho avec le ton agressif de son amie, Massko profita du fait que l'humain ne le regardait pas pour le pousser sournoisement. Il pouffait de rire, un rire sadique emplit de mépris. Mais ne vous méprenez pas ! Massko s'en fichait de ce qu'à fait Éric et qu'il soit membre de la Team Rocket. Il était nullement influencer par sa seule amie humaine. Il détestait tout les humains. Mais il avait promis à Camilla de ne pas faire de mal aux autres humains sympas qu'elle connaissait… Ce qui n'était pas le cas d'Éric donc le gecko en profitait, ce vicieux sadique.

Le groupe arriva devant la sandwicherie. Les murs semblaient sales et délabrés, comme quasiment tout les lieux de Volucité. La peinture de l'enseigne devait être repeint aussi. Camilla entra la première dans cette boutique qu'elle connaissait bien, elle était une bonne cliente.

- Salut Héloïse !

Une jeune rouquine aux cheveux bouclés dont les yeux étaient soulignés par de grosses cernes se mit à sourire quand elle vit la soldate Plasma :

- Hé ! Camilla ! Tu vas bien ?

Comme dit plus haut, Camilla était une bonne client de cette sandwicheries, elle y allait très souvent. Après tous, ce qu'ils servaient ici étaient seins tout en restant délicieux. Parole de Camilla ! Du coup, la jeune femme avait eu le temps de sympathiser avec les vendeurs, notamment Héloïse qui fut également l'un des plans de la soldate. Hé oui, Camilla aimait varier les plaisirs. La soldate Plasma s'approcha et adressa un sourire charmeur à son amie et répondit :

- Très bien ma belle. Toujours quand je te vois. Et toi ?

La rouquine gloussa, amusée par le comportement séducteur de son amie. Elle répondit :

- Ça va. Comme d'habitude ?

Camilla hocha vivement la tête :

- Yeap ! Deux Sandwich Végé à étage avec deux canettes de Soda Cool s'il te plait mon ange ! ♥

Ce sandwich fait avec des asperges et du tofu, entre autre, faisait partit des sandwichs que Camilla et Massko préféraient. La demoiselle se tourna vers ses compagnons et demanda :

- Et vous ?

Héloïse continuait de glousser malicieusement, elle connaissait les habitudes de Camilla et appréciait quand elle lui racontait ses aventures. Camilla ajoutait toujours des anecdotes croustillantes. Elle demanda à son amie :

- Lequel aura le droit à sa petite gâterie ce soir ?

Camilla répondit sèchement :

- Aucun.

Héloïse cligna plusieurs fois des yeux, plutôt surprise par la réponse de son amie. Finalement elle se tourna vers Sigfried, Maria et Éric et attendit qu'ils passent commande.

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Dim 14 Aoû - 13:17

Bordel ! Entre eux et Archibald, j'avais ma dose, en ce moment. Pourquoi les roturiers ne pouvaient-ils pas se tenir correctement, bon sang ? À croire que l'étiquette était une notion trop complexe pour eux, quoi. Sérieusement, c'était pas compliqué pourtant, de bien se tenir, même devant ses ennemis. Même moi, j'y arrivais les membres de la famille Apollo. Et pourtant, et pourtant... Non, il fallait que j'arrête d'avoir des pensées négatives et que je me concentre sur quelque chose de sympathique comme... Maria ! Oui, voilà, penser à ce petit bout de chou m'apaisait. Elle était grave mignonne, montée sur mes épaules à rire de cette façon. Décidément, vivement que cette journée se termine, j'en pouvais plus, de les voir se chamailler comme des chats. Tant qu'ils ne passaient pas à l'acte, ceci dit, je pourrais me contenir. J'étais en tout cas très intéressé par les réponses qui m'étaient fournies et les dévora, tandis que Maria admirait le paysage de cette hauteur. Je pris grande note de la remarque de Camilla et la balaya d'un simple revers de la main.

- Ma famille n'a rien à se reprocher. Nous cherchons simplement à trouver une nouvelle méthode pour exploiter le potentiel des Pokémonss. C'est beaucoup mieux que de les faire s’entre-tuer dans une arène, déjà.

Bah oui. Entre ça et les laisser se tabasser, le choix était très rapide. Et je ne parlais même pas de la famille Apollo qui cherchait à développer des armes en s'en servant. Non, vraiment je n'avais rien à reprocher à ma famille, elle en était là car elle avait fait les bons choix. Je ne regrettais absolument rien la concernant et puis, elle pouvait dire ce qu'elle voulait, j'avais des doutes quant au fait qu'elle agirait vraiment, même si on lui demandait. Mais bon, on ne sait jamais. En tout cas, je continuais d'écouter les informations qui fusaient des deux « ennemis » tout en essayant de faire abstraction des piques qu'ils s'envoyaient mutuellement. C'était très compliqué et heureusement que j'étais concentré là-dessus, car autrement, j'aurais pété un câble en voyant le Massko agir de la sorte. Mais ce ne fut pas le cas et tant mieux.

Alors que nous arrivions au stand, Camilla alla directement saluer la vendeuse, une jeune femme rousse, très jolie, je devais l'avouer. Oui, tout à fait charmante. Pendant que je déposais Maria sur le sol en douceur, j'entendis rapidement la discussion entre cette fameuse Héloïse et Camilla, ce qui me tira un sourire. Après quelques instants, c'était finalement à nous de choisir. Maria décida de prendre un petit sandwich jambon-beurre et je pris la même chose. Il n'était pas très cher et je doutais de sa qualité, mais nous ne pouvions pas vraiment faire les difficiles.

- Au fait, vous avez quoi, comme autres Pokémons, dans vos équipes ?

Un moyen détourné de changer un peu la conversation. Ce n'était pas très subtil, certes mais je ne voyais pas trop quoi demander d'autre. En fait, je marchais sur des épines depuis tout à l'heure et je ne savais pas trop comment m'en sortir. Hum... Compliqué, tout ça. Et puis, j'étais quand même assez curieux de connaître ceux qu'ils avaient. Je n'avais pour l'instant pas parler de la filiation d'Eric, même si j'étais très surpris de cette dernière et que je lui poserais sans doute quelques questions, à l'occasion...

- On pourrait peut-être aller au parc pour manger tranquillement, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 184
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Dim 14 Aoû - 14:42

Ah Camilla, heureusement pour la plasma qu'Eric savait contrôler un minimum ses nerfs car il lui aurait déja envoyer un coup de poing dans le cas contraire car si l'ancien rocket essayait de faire des efforts pour se montrer sympathique, il avait l'impression que Camilla faisait tout pour que la dispute continue. Elle était maintenant même entrain de faire la leçon a Sigfried sur la manière donc sa famille traite les pokémons, cette râleuse allait bien finir par se mettre ses alliés a dos bien plus vite qu'Eric pourrait le faire lui même.
" Eh bien j'ignore comme la famille de Sigfried traite les pokémons mais a l'heure actuel c'est votre manie a vouloir vous montrer désagréable envers tout le monde au final. C'est dans votre nature de toujours être entrain de rouspéter Miss Spencer?"
Cette fois ca y est car tout comme Sigfried, il en avait plus qu'assez de cette râleuse professionnel alors que l'ancien commandant ne pensait pas trouver plus désagréable que Green. machina avait beau lui avoir dit de ne pas trop taquiner ses geôliers ou ceux qui le surveillent mais il y avait quand même une limite a ne pas dépasser. Aillant failli tomber suite a la tentation du massko qui avait voulu le pousser, le nouveau plasma se permis de lui donner une légère claque dans le dos en guise de représaille pour bien faire comprendre au gecko que l'ancien rocket n'est pas du genre a se laisser malmené sans qu'il y ai une représaille.
"Oh pardon massko, j'ai vraiment pas fait exprès"
Dans le cas ou il n'aurait pas était suffisamment clair, il tapota la pokeball de son dracaufeu en faisant bien en sorte que le lézard puisse le voir faire, lui faisant comprendre que le gecko se risque a des sérieux problèmes si il continue son petit jeu de provocation. Écoutant la question de Sigfried au sujet des équipes de pokémons, Eric y voyait a la fois une occasion de changer de sujet et éventuellement de faire comprendre a massko et Camilla que si ils veulent un règlement de compte, le duo risquait d'en prendre cher pour leur amour propre.
"Eh bien hormis Ptyranidur que j'ai acquis il y a très peu de temps, mon équipe est constitué d'un Leviator, Zoroark, Persian, Sonistrelle et d'un Dracaufeu shiney. Autrement j'ai un Drattak, Pikachu, Tranchodon que j'ai laisser au quartier général des plasmas"
Avant il aurait laisser ses pokémons inutilisés chez sa mére a Jadielle mais a présent il préférait pouvoir avoir ses autres pokémons en sécurité et accessible rapidement en cas de besoin"
Commandant deux sandwich aux poulets rôti, il paya sa commande avant d'écouter Sigfried. Un repas tranquille au parc, tu rêve mon pauvre avec une Camilla aussi énervée mais qui sais, peut être allait elle s’étouffer avec son propre sandwich...roh mais non, je plaisante.
"Cela m'ira très bien en ce qui me concerne et puis ca sera l'occasion éventuellement de faire sortir nos autres pokémons. Par ailleurs si je ne veux pas que Ptyranidur devienne aussi fou que le rexillius que Volucité a put voir, il vaut mieux que je sociabilise le mien dés le départ un maximum"

.:-------------------------:.
Tenue plasma d'Eric:
 
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer



Messages : 170
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Lun 15 Aoû - 21:21


Camilla plissa des yeux et répondit sèchement à Sigfried :

- J'parlais pas que de ça.

Elle ignora Lencher et continua sa route. Cependant, du côté de Massko, ce n'était pas plus amusant. Surtout à partir du moment où Éric lui frappa le dos.

"Oh pardon massko, j'ai vraiment pas fait exprès"


Massko le vit tapoter l'une des Balls accrochés à sa ceinture mais il n'en avait que faire des menaces. Il prit un ton autoritaire et s'adressa directement à l'ancien Rocket :

- Massko Massko ! ~ Me touches pas, humain ! Tes menaces ridicules ne me font même pas frissonner. J'ai vécu pendant longtemps à l'état sauvage, je n'ai guère peur de la glace et du feu.

Le Pokémon plante cherchait bien à faire comprendre qu'Éric n'était pas en position de riposter. Peu importe quel genre de Pokémons étaient accrochés à sa ceinture, Massko restait un Pokémon agile, depuis le temps qu'il vivait maintenant avec Camilla il connaissait Volucité par cœur et pouvait utiliser cet environnement à son avantage et contre n'importe quel Pokémon. Sauf un titan, faut pas exagérer. Mais l'idée était là, Massko n'était pas du genre à fuir comme un lâche devant un adversaire puissant.

Même si l'ambiance restait tendue, arriver à la sandwicherie, Camilla discuta avec Héloïse. Malgré la présence d'Éric et le comportement de Sigfried qui mettaient ses hormones en ébullitions, elle pu parler à son amie tout en restant naturelle et détendue. Héloïse était vraiment une femme sympathique et puis elle restait un bon plan. Elle l'aurait bien invitée chez elle ce soir pour se détendre après cette journée riche en mauvaises ondes. C'est d'ailleurs ce qu'elle fit, sans aucun remord vis à vis de Sigfried, après que les autres protagonistes aient passé leurs commandes :

- J't'appelle ce soir, Hélo ! On a du temps perdu à rattraper, si tu vois ce que je veux dire…

Elle tendit la monnaie à Héloïse. Elle lui adressa un clin d'oeil. Leurs doigts s'entrelacèrent entre eux… La rouquine ne pu s'empêcher de glousser :

- Hihi, je te reconnais bien… D'accord, j'attends ton appel petit Papillusion.


Elles s'échangèrent un doux baiser, sur les lèvres bien sur. Après quelques secondes, Camilla alla rejoindre ses compagnons. Elle donna sa part de commande à Massko. Le Pokémon plante remercia sa dresseuse en lui adressant un sourire. Ce fut alors que Sigfried proposa :

- On pourrait peut-être aller au parc pour manger tranquillement, non ?

Il fut très vite rejoins par Éric :

"Cela m'ira très bien en ce qui me concerne et puis ca sera l'occasion éventuellement de faire sortir nos autres pokémons. Par ailleurs si je ne veux pas que Ptyranidur devienne aussi fou que le rexillius que Volucité a put voir, il vaut mieux que je sociabilise le mien dés le départ un maximum"

Camilla était un peu plus calme depuis qu'elle ait vu Héloïse et donc haussa les épaules en disant :

- Par-là.

Le parc n'était pas très loin de là où ils se trouvaient. Donc ils arrivèrent très vite à destination. Cependant il ne fallait pas s'attendre à voir un magnifique parc fleurit, ce n'était pas le cas… Il faut dire que l'on avait pas forcément le temps d'entretenir le parc ces derniers choses, d'autres choses plus importantes préoccupaient les habitants de Volucité.

Camilla s'installa à une table de pique-niques, Massko s'assied à côté de son amie et fit même exprès de prendre le plus de place possible pour que ni Éric ni Sigfried ne s'installent sur le même banc qu'eux et qu'ils soient obligés de se serrer sur celui d'en face avec la petite Maria.

La soldate Plasma n'adressa aucun regard, que ce soit à Sigfried, à Maria ou à Éric. Elle déballa son sandwich, ouvrit sa canette et commença à manger, imitée par son ami Massko.

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Lun 15 Aoû - 22:32

Pas que ça ? Bon bah je ne savais pas trop de quoi elle voulait parler, du coup. Vraiment, j'avais beau retourner la question dans tous les sens, rien ne me venait à l'esprit ; je faisais chou blanc. Mais bon, je ne m'en formalisais pas trop et puis, elle était en colère, aujourd'hui. Dans ces moments, je savais très bien qu'il fallait simplement laisser couler et qu'elle serait sans doute plus encline à la discussion après une bonne nuit de sommeil. Rah, que c'était compliqué les femmes ! Je venais de remarquer le petit « affrontement » entre Eric et Massko et j'en soupirais de lassitude. Vraiment, j'étais le plus jeune si on excluait Maria et pourtant, j'avais l'air d'être le plus responsable de la bande. Non mais vraiment, c'en était presque décevant, en fait. J'écoutais néanmoins avec attention le reste de la discussion et étais très surpris devant l'équipe de mastodontes que se targuait d'avoir Eric. Il ne semblait pas être du genre à se flatter pour un rien, ce devait donc être la vérité. À retenir : faire très attention à lui et ne surtout pas lui donner une raison de s'en faire un ennemi. Pour le moment, je n'avais aucune chance d'en réchapper vivant, s'il décidait de me tuer. Heureusement que ma relation avec lui était assez bonne, pour le moment !

- Je vois donc que vous êtes un dresseur d'exception... J'en prends grande note !

Je ne faisais que peu de cas du fait que Camilla était en train de s'arranger un plan cul avec la demoiselle au stand. Après tout, elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait sur ce sujet, je n'avais rien à redire. Par contre, si elles décidaient de s'amuser dans l'appartement de la Plasma, ça allait vite devenir compliqué pour dormir. Hum... je pourrais peut-être aller dormir dans un hôtel ce soir, si j'en trouvais un. J'avais de sérieux doutes à ce sujet, tant pis, je ferais avec. Au pire, j'irais me balader, ça n'était pas si grave que ça. Enfin bon, tandis que nous finissions de payer nos sandwichs, je constatais avec satisfaction que l'idée du parc était acceptée par tout le monde. Parfait ! Ce serait bien plus pratique comme ça, surtout pour retourner à l'orphelinat cet après-midi.

Sur le chemin, je continuais de discuter avec Eric, essayant d'introduire Camilla à la conversation, en parlant de diverses choses : je m'intéressais particulièrement à ce qu'il s'était produit à Rosalia. Après tout, un événement de cet acabit, ça n'était pas rien et j'étais très intéressé par ce qu'il s'y était produit. Malheureusement, les humains y étaient désormais interdits, donc je ne pouvais pas y aller de moi-même. Tout ce que je pouvais faire, c'était poser des questions et me renseigner. Je me demandais bien où se trouverait la future arène de Mortimer. Peut-être Ville Griotte ? Oui, ça semblait cohérent en tout cas. Bah, j'avais encore du temps avant de pouvoir prétendre à l'affronter. Alors que nous arrivions au parc, la réaction de Camilla ne réussi qu'à me tirer un soupir de lassitude. Bon sang, elle abusait vraiment, sur le coup...

- Bon bah, on va être un peu serrés... Maria, tu reste sur mes genoux ?

La réponse de la gamine ne se fit pas attendre et elle se cala donc confortablement. Son corps était chaud et je ne pouvais que ressentir encore plus la maigreur de ce dernier. Il fallait vraiment faire quelque chose pour elle, la pauvre... Alors que je laissais sortir mes Pokémons, afin qu'ils puissent se dégourdir un peu les pattes, j'essayais de continuer tant bien que mal d'entretenir la conversation, dans une ambiance qui se voulait bon enfant. C'est sur que ça n'allait pas être simple, s'ils ne faisaient pas d'efforts, ces deux-là...

- Vous faites quoi de votre temps libre tous les deux, lorsque vous n'avez pas de mission ? Quartiers libres peut-être ou vous devez rester disponibles à toute heure ?
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 184
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Lun 15 Aoû - 23:18

Oh le massko n'avait visiblement pas apprécié qu'Eric puisse le toucher. le gecko n'avait pas peur, c'est trés bien de sa part mais Eric n'avait pas peur non plus de ce pokémon. Si il avait trés bien compris les paroles du pokémon et ce qu'il avait voulu lui faire comprendre, il se mis pourtant a l'ignorer royalement pour se concentrer sur sa discussion avec Sigfried qui disait que l'ancien rocket avait l'air d'être un dresseur d'exception même si l'ancien commandant avait surtout toujours aimer avoir une équipe puissante sur laquelle il peut compter lorsqu'une aide extérieur est a exclure ou inefficace. Néanmoins il avait dut se remettre a l’entrainement depuis que Sonistrelle et Ptyranidur avaient rejoint l’équipe, aucun des deux n'ayant beaucoup d’expériences dans les combats même si le dinosaure avait vécu dans un environnement hostile dés le début de sa vie.
"On peut dire cela oui mais sur les 6 pokémons que j'ai sur moi, deux n'on pas beaucoup d’expériences en matières de combat. Néanmoins avec une équipe puissante comme celle que j'ai, je sais que je peux toujours me fier a eux en cas de besoin. Pour tout te dire, j'ai bien plus confiance en mes pokémons qu'envers ma propre famille"
Remarque pour Giovanni, ce n'était pas difficile de faire plus confiance a n'importe qui d'autre qu'envers un homme dans son genre, un homme n'ayant visiblement jamais accorder la moindre importance a ses proches au niveau famille.

Écoutant Sigfried qui parlait des événements de Rosalia, l'ancien commandant rocket ne savait pratiquement rien sur ce qui était arrivé hormis le fait que les deux oiseaux légendaires de Jotho avaient radicalement modifier l'apparence de la ville, punissant les habitants de façons injustes selon les dires de certains mais du point de vue d'Eric, les humains avaient plus souvent détruit les habitats des pokémons que l'inverse alors il était pas tellement injuste que les pokémons finissent par se rebeller en rappelant une certaine supériorité face aux humains, rien qu'en prenant en compte leurs pouvoirs.
"Je ne sais de l’événement de Rosalia uniquement ce que les médias en on dit. Vous pensez que les pokémons étaient dans leurs tords d'avoir agis ainsi. C'est dommage pour les habitants de Rosalia mais la colère des pokémons, nous l'avons peut être tous mérités quand j'y pense"
S'installant sur le banc, il commença rapidement a manger en silence tout en regardant le ptyranidur entrain d'avaler son propre sandwich d'une seul bouchée, ayant au passage fait sortir ses autres pokémons hors de leurs pokeballs.
"En ce qui me concerne, Machina me demande surtout de rester dans le quartier général lorsqu'il n'a rien a me demander. Donc au final quand je ne suis pas entrain de me reposer, j’entraine mes pokémons le plus clair de mon temps libre"

.:-------------------------:.
Tenue plasma d'Eric:
 
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer



Messages : 170
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Mar 16 Aoû - 11:52


Camilla se fichait que Massko ait prit toute la place sur le banc. Elle se fichait de savoir que Maria se soit installée sur les genoux. Elle se fichait qu'Éric ait fait sortir tout ses Pokémons mais ne nourrissait que Ptyranidur. Tout ce qui l'intéressait était de savoir si Massko appréciait son sandwich. Et si cela vous intéressait, oui, Massko appréciait son sandwich mais aimait aussi sa canette de soda cool. Franchement les boissons pétillantes étaient les favorites du gecko. Rien que pour cela il ne regrettait pas avoir suivi Camilla. S'il ne l'avait pas fait il n'en boirait pas autant. Bah oui, à force de courir pour échapper aux humains qu'il volait, cela secouait les bouteilles et après y avait plus vraiment de bulles.

- Vous faites quoi de votre temps libre tous les deux, lorsque vous n'avez pas de mission ? Quartiers libres peut-être ou vous devez rester disponibles à toute heure ? 

Comme d'habitude, ce fut Éric le premier à répondre à cette question :

"En ce qui me concerne, Machina me demande surtout de rester dans le quartier général lorsqu'il n'a rien a me demander. Donc au final quand je ne suis pas entrain de me reposer, j’entraine mes pokémons le plus clair de mon temps libre"


Camilla bu une gorgée de Soda Cool et dit avec un ton légèrement moqueur :

- Oh tu sais… Les trucs habituels pour les personnes libres… Je promène mes petits monstres, je fais du shopping, je vais au cinéma, je rencontre des gens…

Ses lèvres se pincèrent et ses doigts serrèrent son emprise sur la canette, faisant légèrement craquer cette dernière. Elle reprit avec un ton plus grave :

- Enfin ça c'était avant l'attaque de la Team Rocket. Depuis, nous vivons tous constamment dans la crainte que cette affreuse nuit recommence. Je ne dors presque plus, je fais des cauchemars affreux où je vois ces corps brisés et ces personnes innocentes pleurer leurs proches et leurs Pokémons.

Les yeux de Camilla semblaient se mouiller et des larmes perlaient au coin de ceux-ci. Elle dû lutter avec elle-même pour empêcher ces larmes de couler :

- Tu peux pas imaginer à quel point nos vies sont affreuses depuis qu'ils nous ont attaqué. Ce fut cauchemardesque, c'est dur de voir sa ville se faire détruire comme un vulgaire château de sable. On se sent impuissant.

Elle frotta ses yeux avec sa main et continua après avoir renifler :

- Une de mes amies est en ce moment à l'hôpital, gravement blessée. Certains de ses Pokémons sont morts dans d'atroces souffrances. Cette attaque a totalement changée cette jeune femme qui pourtant était quelqu'un de profondément gentil et enthousiaste.

Aria… Sûrement l'une de ceux qui avaient le plus perdu après cette attaque… Et probablement pas la seule ! Héloïse aussi avait également beaucoup perdu. Son grand frère avait été tué. Et puis il y avait aussi Bryan dont la colonne vertébrale avait été brisée sous les décombres des bâtiments et qui était donc maintenant paralysé à vie. Il ne pouvait même plus reprendre son activité de peintre en bâtiments alors que ce boulot le passionnait… Et Aurélie avait vu son Miaouss se faire écraser par la patte du Rexillius… Elle fut tellement choquée qu'on dû attendre plusieurs semaines avant de pouvoir la faire sortir de chez elle… Tant de victimes pour une ambition égoïste… En pensant à ses amis dont la vie avait été anéantie d'une manière ou d'une autre à cause de la Team Rocket, Camilla ne pu se retenir longtemps et fonda littéralement en larme :

- Huuuuuuuh… !

Massko tapota l'épaule de son amie.

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Mer 17 Aoû - 8:52

Le sandwich n'était pas fameux, comparé à ce que je mangeais habituellement, c'était clair et net. Au moins, ça remplissait l'estomac et c'est tout ce que je demandais, pour l'instant. Tandis que j'avalais ce dernier, en profitant pour boire un peu de la boisson sucrée que j'avais pris en même temps, j'écoutais la réponse d'Eric. Oui, c'était logique, dans un sens qu'il ne puisse pas encore sortir comme il le souhaitait. Il était, tout comme moi dans une cage, bien que de nature différente. Résultat, je comprenais un peu ce qu'il ressentait, à ne pas pouvoir faire ce qui lui plaisait tout en étant constamment surveillé. Oui, je ne le comprenais que trop bien et c'est sans doute pour ça que je faisais preuve d'indulgence à son égard, avant de le connaître un peu plus.

- Je vois ce que vous voulez dire. Après tout, je vis moi-même dans une cage et il est assez difficile de ne pas se sentir oppressé, n'est-ce pas ?

C'est alors que Camilla pris la parole, afin de dire elle-même ce qu'elle faisait de son temps libre. J'espérais juste qu'elle n'allait pas encore faire une remarque vexante, auquel cas je ne pourrais plus me contenir de lui dire mes quatre vérités en face. Il faut dire que depuis le début de la journée, elle avait été odieuse et ça commençait à m'agacer : dire qu'elle m'avait dit en partant de bien me tenir... et voilà qu'elle agissait comme une gamine depuis que nous étions là-bas. Autant dire que ma patience était donc à sa limite et qu'elle n'avait pas intérêt à raconter n'importe quoi. Shopping, sorties, entraînement... oui. Des choses classiques, en somme. Rien de bien surprenant, je m'en doutais. Cependant, elle commença à dire que les choses avaient changées, depuis l'attaque et que ce n'était plus la même chose. Tout le monde vivait dans la peur que ça recommence et elle commençait à sangloter, tout en déballant ce qu'elle avait sur le cœur. Les morts, les dégâts matériels, les affrontements, son amie dans le coma...

Et je ne fis rien. Disons qu'en fait, je ne savais absolument pas quoi faire dans cette situation. Vraiment, je ne pensais pas qu'elle était traumatisée à ce point et je commençais à relativiser sur son attitude, même si je ne la cautionnais toujours pas et que je trouvais qu'elle était dans ses torts. Reste que... je restait planté là, sur mon banc regardant dans le vide en réfléchissant. Qu'est-ce que je pouvais faire ? Sans doute pas la réconforter : je n'étais pas doué pour ce genre de choses et je n'avais pas vraiment envie de le faire. Pour le moment, j'estimais que ça ne servait à rien et il fallait qu'elle continue de pleurer pour tout ce qu'elle avait sur le cœur. Au moins, ça allait lui permettre de faire le vide dans sa tête, c'était déjà ça. Maria cependant ne l'entendit pas de cette oreille et sauta de mes jambes afin d'aller la réconforter en lui frottant le haut du crâne. Elle disait qu'elle, elle était orpheline depuis l'attaque mais qu'il ne fallait pas se laisser abattre, se relever et continuer à vivre, pour les autres. Assez marrant que ça soit la plus jeune d'entre nous qui avait le discours le plus mature sur la chose, quand même...

Après avoir terminé mon sandwich d'une traite, je pris la peine de m'étirer en me levant, comme si je ressortais d'une bête sieste. Bon, il fallait que j'assure, c'était clair. Allez, courage Sigfried, tu peux le faire ! Et si tu t'en sors pas ou si tu dis une connerie... advienne que pourra ! C'est avec un ton assez neutre et posé, en ayant tout de même une pointe de gentillesse dans la voix que je repris la parole, afin d'exprimer mon point de vue sur la question.

- Tu sais Camilla, ça ne sert à rien de s'apitoyer sur ton sort. Les morts ne reviennent pas à la vie, c'est un fait. Tu crois que ton amie sera contente, lorsqu'elle se réveillera de te voir en larmes comme ça ? Moi, ce que je pense, c'est que tu devrais arrêter de pleurer et faire ce qu'il faut pour que ça ne se reproduise plus. Ce n'est pas en restant prostrée de la sorte que les choses vont s'arranger.

Mince. Mes paroles étaient un peu plus cassantes que je ne l'espérais. Et moi qui voulait faire preuve de douceur... y'a pas à dire, j'étais vraiment pas doué pour ce genre de choses. Damn;, j'espérais au moins que ça lui secoue les puces un peu et qu'elle ait de nouveau la patate, même si j'y croyais à moitié. J'étais donc debout, l'air assez serein en apparence même si je m'interrogeais sur la marche à suivre, maintenant. Bah, je vais improviser, comme toujours dans ce genre de situation...

- On devrait y aller, les enfants nous attendent.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 184
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Lun 29 Aoû - 19:47


C'est certains que ce n'est pas ce qu'il y a de plus agréable d'être surveillé en permanence mais bon Machina lui avait plus ou moins laisser le choix entre rejoindre l'ordre plasma tout en étant prisonnier de guerre, l'autre choix étant de refuser et de se retrouver entre quatre murs de prison a attendre qu'un FPI un peu trop zélé ne mette un terme a ses jours.
"J'aurait put me retrouver dans une cage beaucoup moins agréable, au moins je peux me déplacer comme je veux dans celle ou je me retrouve et puis quand j'y pense...j'ai toujours était dans une cage"
Au moins une révélation qu'il ce sera fait sur la team rocket, l'organisation n'aura était rien d'autre qu'une prison comme une autre, toutes les règles de la team ayant certes étaient faites pour protéger les intérêts de l'organisation mais avait pourtant le défaut d'obliger les membres de vivre dans l'isolement ou contraint a nouer des relations sur des mensonges comme Eric avait dut le faire avec Arthur et Vipélia et on pouvait voir quel résultat cela avait donner.

Comme si la situation n'était pas assez tendu, voila que Camilla était entrain de mettre a nouveau en lumiere quel vie la team rocket avait donner aux habitants de Volucité, une crainte de subir a nouveau cette même nuit une nouvelle fois. Oui cette nuit avait été horrible et Eric savait trés bien ce que tout ces habitants avaient dut supporter mais pourtant il y avait des grandes chances que ce genre de nuit recommence.
"Alors on devrait tous se préparer a ce que ca recommence et devine quoi Camilla, c'est exactement notre boulot. Vous n’étiez pas préparer la dernière fois mais la prochaine fois on sera prêt. Tu dit que ton amie a changer après les pertes qu'elle a subi...alors dit toi qu'elle n'est pas la seul autour de toi en ce moment a avoir changer pour les mêmes raisons..."
Machina pouvait bien croire qu'Eric c'était rendu a l'ordre plasma aussi facilement pour la simple raison que l'ancien commandant avait vu les dégats qu'il avait involontairement participer a provoqué, certes il s'agissait d'une des raisons qui avait motivé Eric a se repentir mais c'était surtout la perte d'un de ses pokémons pendant la bataille qui l'avait fait changer. En revanche il était d'accord avec Sigfried sur le fait qu'il ne faut pas s’apitoyer sur son sort mais d'un autre coté c'est plus facile lorsqu'on a perdu personne. Après Camilla avait beau reprocher a Eric de ne pas avoir été s'excuser auprès de "ses" victimes ou dut moins a leurs familles mais de toute façon a part donner des envies de meurtres aux familles, toutes les excuses du monde ne fairont revenir aucun mort a la vie.

Ayant fini par se couper l’appétit a force d'entendre Camilla entrain de se plaindre et de pleurer, ce fut finalement son équipe de pokémons qui purent se nourrir tranquille en plus de la nourriture pour pokémon que leur dresseur a toujours dans son sac. Faisant revenir tout ses pokémons a part Ptyranidur, prêt a revenir a l'orphelinat.
"Eh bien je suis prêt a repartir. On repart quand vous voulez."

.:-------------------------:.
Tenue plasma d'Eric:
 
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer



Messages : 170
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Mar 30 Aoû - 16:09


Camilla sanglotait bruyamment, elle hoquetait et ses épaules tremblaient. C'était si affreux, elle était si impuissante et ne pouvait rien faire si ce n'est que cacher cette tristesse à l'aide d'un masque et de soutenir la population de Volucité pour que le moral des habitants puisse remonter. Voilà ce que fit Camilla après l'attentat. Elle avait caché sa tristesse et sa colère avec un masque, elle ne devait pas paraître faible pour ces personnes qui avaient tout perdu. Mais il arrive un moment où le masque ne suffit plus à cacher cette détresse qui envahissait la jeune femme et la présence d'Éric n'arrangeait en rien la situation, Camilla ne pouvait pas oublier ce qu'il avait fait et ce qu'il n'avait pas fait et ne pouvait pas en passer outre aussi facilement. Il restait le responsable, même indirect, du malheur d'Aria, de Héloïse, de Bryan et d'Aurélie… Et tant et tant d'autres… On pouvait critiquer le passer pas vraiment très clean de la soldate, jamais elle n'avait tué ou blessé quelqu'un jusqu'à ce qu'il en soit handicapé.

"Alors on devrait tous se préparer a ce que ca recommence et devine quoi Camilla, c'est exactement notre boulot. Vous n’étiez pas préparer la dernière fois mais la prochaine fois on sera prêt. Tu dit que ton amie a changer après les pertes qu'elle a subi...alors dit toi qu'elle n'est pas la seul autour de toi en ce moment a avoir changer pour les mêmes raisons..."

Le cœur de Camilla manqua un battement. Elle cessa de sangloter et redressa son visage pour poser son regard dans les yeux d'Eric. Ses yeux étaient ronds comme des soucoupes et regardaient Eric avec insistance, comme s'il venait de dire quelque chose d'affreux. Après s'être étiré, Sigfried ajouta :

- Tu sais Camilla, ça ne sert à rien de s'apitoyer sur ton sort. Les morts ne reviennent pas à la vie, c'est un fait. Tu crois que ton amie sera contente, lorsqu'elle se réveillera de te voir en larmes comme ça ? Moi, ce que je pense, c'est que tu devrais arrêter de pleurer et faire ce qu'il faut pour que ça ne se reproduise plus. Ce n'est pas en restant prostrée de la sorte que les choses vont s'arranger. 

Camilla fusilla Sigfried du regard mais lorsqu'elle ouvrit la bouche aucun son n'en sortit. Les paroles des deux hommes envahissaient son esprit, la faisant trembler de rage. Son estomac et sa gorge se nouait et de nouvelles larmes commençaient à perler au coin de ses yeux. Voyant l'était dans lequel son amie se mettait, Massko regardait méchamment Sigfried et Éric.

L'heure tournait et Sigfried proposa de retourner à l'orphelinat ce à quoi le prisonnier acquiesça. Cependant, Camilla ne l'entendait pas de cette oreille, toujours choquée par les mots des deux jeunes hommes, elle fini par cracher toute la haine et les regrets qu'elle avait au fond d'elle :

- Mais vous êtes deux beaux salauds ma parole ! Toi, Sigfried, tu te rends pas compte de ce que tu dis ? Tu crois qu'on peut tourner la page comme ça en claquant des doigts après ce qu'ils nous ont fait ? Mais dans quel monde vis-tu ? Crois moi, je fais tout mon possible pour les contrer… Mais j'ai laissé un Rocket s'échappé de prison ! J'ai été faible ! Comment je peux gagner contre eux si je suis même pas capable de te battre toi, un simple dresseur !

Elle frappa la table de pique-nique avec ses mains et se remit brusquement debout. Enragée, elle remit son sandwich dans le sac plastique sans aucune once de délicatesse. Elle se tourna ensuite vers Eric :

- Et toi ? Comment oses-tu parler au nom de l'Ordre Plasma ? T'es qu'un prisonnier, à la première mission difficile tu y seras envoyé comme de la chair à canon. Tu n'es rien pour nous !

Elle attrapa Eric par le col. Il avait beau être un homme, elle ne le craignait pas, elle connaissait cette jungle qu'était la ville et avait déjà été confrontée à des hommes. Éric ne pouvait rien contre elle, s'il levait la main sur elle il s'attirait probablement des ennuis avec les autres soldats de l'Ordre. Elle continua :

- Et je te signal que je suis bien mieux placée que toi pour savoir que les citoyens et les Pokémons d'ici souffrent. La rousse qu'on a vu tout à l'heure, son frère est mort. J'connais aussi un jeune peintre, le mec était passionné par ce qu'il faisait… Sa colonne vertébrale a été touchée, il est paralysé à vie. Et je te parles pas d'Aurélie qui a vu son Miaouss collé sous la patte de ce Rexillius de malheur. Va pas m'apprendre la compassion, t'es mal placé pour me donné des conseils et pour me donner des leçons, bouffon !

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher] Aujourd'hui à 21:17

Revenir en haut Aller en bas
 

Il y a des claques qui se perdent ! [Pv : Sigfried Valdemar et Eric Lencher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Unys :: Volucité-