Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Tsuki's World
Hier à 12:32 par Invité

» Here We Go
Jeu 16 Mar - 9:36 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mar 14 Mar - 16:58 par Invité

» Pokemon Community
Sam 4 Mar - 10:25 par Invité

» Master Poké
Mar 28 Fév - 23:35 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 25 Fév - 8:04 par Invité

» Rencontre improbable entre deux étoiles (PV Eric)
Dim 19 Fév - 21:10 par Eric Lencher

» Absences de l'illusionniste
Dim 12 Fév - 10:57 par Zoroark

» Réinvente la Destinée
Mar 7 Fév - 14:10 par Invité


Partagez | .

"Il y a bien assez de place au sommet du monde pour deux personnes." [Alice]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Alice Taylor


avatar
Messages : 766
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: "Il y a bien assez de place au sommet du monde pour deux personnes." [Alice] Jeu 28 Juil - 17:24

- Avaltout, tiens-bon ! Baillement!

Alors qu'Azumarill visa les moustaches viriles d'Avaltout avec une solide Queue de Fer, ce fourbe en profita pour lancer son maudit baillement ! Ah, le sournois ! Il avait envie qu'elle soit aussi somnolente que lui, à tous les coups... oui, car lui, il avait vraiment l'air dans les vappes avec son regard vide de toute expression et sa lenteur légendaire (heureusement que ses moustaches étaient là pour contrebalancer !). En tout cas, ce gros diable violet avait réussi son coup puisqu'Azumarill eut soudain très sommeil. Mais elle ne devait pas dormir ! Non ! Il allait en profiter pour la manger ou pire... elle préférait ne pas y penser. De l'autre côté du terrain, c'était une toute autre configuration, puisque Tentacruel menait la danse aisément. Bon, il se prenait des coups de dents accérées sur ses précieux tentacules, ce qui faisait plutôt mal, mais il en fallait plus pour vaincre ce pokemon divin. Et puis maintenant, son adversaire camionneur était dans un sale état, le poison lui donnait un air un peu malade et la confusion ajoutait à cela des yeux qui partaient en vrille. Il allait encore devoir s'entraîner s'il voulait être digne de l'équipe de Green ! Et oui, même s'il avait la musculature d'un bodybuilder, il en fallait davantage pour savoir se battre ! Allez, le combat entrait visiblement dans sa phase finale lorsque Green lança :

- Recule-toi, Aligatueur. Quant à toi, Avaltout.. Il ne put s'empêcher d'avoir un petit rictus fier. Ultralaser!

"Tentacruel, utilise Ligotage ! Azumarill, esquive !"

Hein quoi, qui me parle ?, songeait la féministe Azumarill. Elle avait tant sommeil qu'elle ne put éviter l'Ultralaser vengeur du macho, qui la mit KO sur le coup. Bordel, elle était très en colère de perdre face à ce gros macho, elle, la féministe engagée, mais elle aurait sa revanche lors d'un prochain entraînement. Girl Power ! De son côté, alors qu'Aligatueur faisait un tout et n'importe quoi, en se tappant dessus d'ailleurs, Tentacruel le brave n'eut aucun mal à mettre ses tentacules autour de lui pour le pousser à terre et l'y maintenir solidement, le tenant par le cou pour qu'il ne puisse utiliser ses grosses dents toutes pourries (oui, Aligatueur avait une peur folle du dentiste !). La pieuvre était victorieuse, ce n'était pas une surprise, à vrai dire, Alice était particulièrement fière de son Tentacruel, qui deviendrait sans aucun doute la pierre angulaire de son équipe. La vraie surprise venait plutôt d'Avaltout le Magnifique, qui avait vaincu un pokemon de Conseillère ! Bon, il avait l'avantage de type, mais quand même, c'était très impressionnant ! Et ce qui devait arriver arriva, les deux pokemons ultimes étaient l'un face à l'autre. Pour donner une idée, la tension était telle que lors du premier film, lors du combat mémorable entre Mew et Mewtwo ! Ou encore le combat à Algatia sur ce forum entre Groudon et Kyogre ! Non, la tension était dix fois plus forte que ces deux événements. Tentacruel observait son nouvel adversaire d'un regard méfiant, qui sait ce que ce gros tas de graisse avait prévu ? Damned, son regard vide ne lui donnait aucun indice sur ses intentions ! La pieuvre allait devoir être prudente... Avaltout était son compagnon d'armes bien sûr, et serait son partenaire lorsqu'ils s'occuperaient de Lucy, mais là, il s'agissait d'un entraînement sérieux. Mais alors que les deux gladiateurs allaient s'affronter dans une lutte acharnée dont dépendait le sort du monde... non, plutôt de l'univers entier... et bien Alice reçut un message ! Elle soupira avant de lancer, n'ayant pour une fois pas son petit sourire sur le visage :

"Pfff... mes incapables de Conseillers ont - encore - laissé passer un dresseur... Je vais devoir rentrer à Eternara, Green..."

Maudits conseillers ? Ils le faisaient exprès ou quoi ? C'était une hypothèse probable de la part de ces gros nuls, vu qu'elle ne les traitait pas toujours le plus gentiment du monde (elle faisait des efforts pourtant ! Elle ne les avait même pas fouetté jusqu'à maintenant !). Bref, elle venait de dire tristement à Green qu'elle devait rentrer. Quelle séparation déchirante ! Pour Avaltout et Tentacruel, je veux dire ! Alors qu'ils ne se connaissaient que depuis quelques heures mais qu'ils avaient une complicité indéniable, le dieu pieuvre et le gros vétéran de guerre allaient devoir se quitter, en espérant qu'ils allaient bientôt se retrouver avec cette chère Helena. Alice rentra alors Tentacruel dans sa pokeball, mais il put voir une dernière fois le regard totalement inexpressif de son allié ! Et elle rentra aussi sa Azumarill mais ça on s'en fout comme de l'an quarante. Elle rentra ensuite à l'intérieur de la maison suivie de Green, les adieux allaient venir ! Encore plus tristes que ceux entre Sacha et Ondine ! Alice était gênée, elle n'avait vraiment pas envie de partir, elle allait s'ennuyer sans Vert, elle le savait même si elle ne le dirait pas ouvertement, elle s'était quand même bien attaché à lui depuis... hier. Oui, ca avait été très rapide, mais en même temps, ils sont faits l'un pour l'autre, ça crève les yeux ! Ils avaient tant de points communs ! Tentacruel, le Nutella, critiquer les gens, humilier les gens, frapper les gens, oui, ces points communs étaient vraiment la base de leur relation solide. Mais ils devaient écouter leur devoir ! Alice lança donc :

"Bon, je crois que c'est l'heure... Oh, j'ai oublié un truc dans la chambre, tu m'accompagnes ?"

Que diable avait-elle pu avoir oublier dans la chambre ? Un bébé Tentacool ? Un pot de Nutella ? Nul ne le savait, mais elle prit la main de Green et ils se rendirent tous deux dans la fameuse chambre. On se demande bien pourquoi, hein ?! Dans tous les cas, la Sirène retira sa capuche et... poussa Green sur le lit encore une fois ! Avant d'encore une fois se retrouver au dessus de lui ! Elle prenait ses habitudes, visiblement... mais et la Ligue ? Et ce dresseur ? Et le devoir de tout Maître digne de ce nom ? Mais vous n'avez vraiment rien compris si vous pensiez qu'Aleen y songeait vraiment sérieusement... le devoir, c'était un sentiment de gentil, de héros de dessin animé niais, alors qu'eux, ils étaient des rebelles, des Jean-Racaille ! Donc, elle retournerait bien sûr à sa fichue ligue botter le train de ce dresseur, mais pas avant d'avoir fait une petite partie de scrabble ! Puisqu'ils allaient se quitter... la jeune fille lança alors avec son petit sourire, regardant les yeux couleur émeraude de son amant :

"Je t'avais dit que je me ferais pardonner..."

Elle commença alors à l'embrasser tout en prenant sa cravache d'une main. Je précise qu'elle prenait la cravache de sa veste, hein, au cas où y aurait un double-sens, bande de petits Tentacools. Et ensuite... AAAAH ! Une éllipse ! Toujours au moment le plus palpitant ! Qui sait ce qu'aura fait Alice avec sa fidèle cravache ? Et ce qu'aura fait Green avec son fidèle p...pupitre, bien sûr ! (Oui, il y en a un dans un coin de sa chambre !) Je vous laisse une fois de plus interprêter selon vos fantasmes les plus originaux...

ELLIPSE

Heureusement, elle parvint cette fois à ne pas s'endormir, ouf ! Sinon, l'administration de la Ligue lui aurait passé un savon ! Enfin, même si elle ne s'en souciait guère. Bref, après cette partie de scrabble endiablée, elle fut forcée de se lever du lit, et cette fois, elle n'obligea pas Green à faire de même ! Il pouvait faire ce qu'il voulait de son royal fessier ! Elle s'habilla, prit sa cravache qui était cette fois sur un oreiller - comment diable était-elle arrivée là ? - et déposa un dernier baiser sur la bouche de Green, avant de lui dire :

"On s'est bien amusés... et ça ne fait que commencer... Au revoir, Green. ♥"

Et puis... elle lui donna une toute petite baffe avec le bout de sa cravache. Fufufu ! Oui, ils n'allaient pas faire une séparation déchirante comme tous les couples, sans aucune originalité ! Elle quitta ensuite ses fameux yeux verts pour tourner les talons et sortir de la pièce, avant de sortir de l'immense baraque. Elle sortit alors son fameux Bekipan qui allait l'emmener loin d'ici. D'un côté, elle n'avait pas envie de partir, elle voulait retourner dans le lit avec Green, mais elle savait bien qu'elle n'avait pas le choix. Bon, au moins, elle aurait un gentil petit dresseur à martyriser à Eternara, c'était un peu un lot de consolation, même si ce serait moins drôle que de le faire avec Green. Bah, elle aurait bien d'autres occasions de se revoir et de s'amuser ensemble (avec Tentacruel et Avaltout, évidemment), notamment avec cette chère Helena qui était sortie de l'esprit de la Sirène le temps de ce moment magique (et bestial, soyons honnêtes) qui venait de se dérouler. Et une fois débarrassés de cette bécasse, ils trouveraient une autre cible adorable et niaise, pour lui rappeler que le monde était froid et cruel derrière une apparence trompeuse, ils en étaient la preuve vivante, d'ailleurs. Alice sentait le vent dans ses cheveux alors qu'elle montait sur son fidèle Bekipan prêt à s'envoler. Elle souriait, heureuse, plus confiante que jamais en l'avenir... ça s'annonçait très amusant ! Pour Aleen, bien sûr, ne pensez pas un instant que les autres gens qu'ils allaient croiser allaient s'amuser ! A moins qu'ils ne soient masos... La Sirène s'envola donc du fameux Plateau Indigo, espérant revoir au plus vite son petit Greenou ! Trop meugnon ! Pour lui faire toutes sortes de choses... pas toutes meugnonnes. Fufufu !

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: "Il y a bien assez de place au sommet du monde pour deux personnes." [Alice] Jeu 28 Juil - 21:49

Tentacruel, utilise Ligotage ! Azumarill, esquive !

Azumarill, la féministe Marion Seclin, raptorisée par le Raptor Dissident (j'espère que vous connaissez), porteuse de sarouels, ne put rien faire ! Elle fut annihilée – disons les mots tels qu'ils les sont – littéralement ! Balayé par la puissance du machisme et de la virilité qui étaient perceptibles dans les moustaches blondes de portuguais d'Avaltout ! Et oui ! Avaltout était le grand gourrou de son clan, ne l'oublions pas, alors Ultralaser face à une féministe, que voulez-vous ? Elle peut retourner faire la vaisselle pour son nouveau Maître, Avaltout! Elle lui fera des massages d'estomac, en espérant qu'il soit assez bon pour ne pas la manger ! Bref, je m'égare, mais bon, dès qu'on parle d'Avaltout ou de Tentacruel.. Ah bah tiens, Tentacruel, lui, avait étreinté si fort Aligatueur qu'il avait succombé à ses tentacules. Elles étaient dévastatrices celles-ci ! Il avait tenté de se débattre, en vain. Du coup, un K.O de chaque côté. Il ne restait que les deux héros de nos chers antagonistes. Tentacruel chez Alice, Avaltout chez Green. Tandis que le premier gigotait avec classe ses tentacules, le second le fixait de son regard aussi profond que les textes de Maître Gims. Et oui ! Mais avant qu'ils se lancent dans une bataille acharnée pour savoir qui dominera la prochaine partie de scrabble entre leurs dresseurs, Alice reçut un message, qu'elle s'empressa de lire. Evidemment, ça n'était qu'un entraînement, alors Green n'allait pas faire un coup de fourbe. Etrangement, elle ne semblait plus amusée ! Attendez, serait-ce qu'elle a enfin compris que Red va venir sauver Lucy de leurs griffes en Jetpack ? Non, pire..

- Pfff... mes incapables de Conseillers ont - encore - laissé passer un dresseur... Je vais devoir rentrer à Eternara, Green...

- Dire qu'ils sont payés pour ça.. Ca fait chier bordel..

En fait, ce qui avait le plus assomé (mentalement) Green, c'était le fait de ne pas s'y attendre du tout. Non, il l'a appris comme ça, alors qu'il y a encore quelques heures elle allait rester jusqu'à ce qu'ils s'occupent d'Héléna ! Dépité, il rentra le rondouillard – et pas moins fin – Avaltout ainsi que l'Aligatueur, K.O, dans leurs Poké Balls. Il faisait grise mine. Et ça l'énervait, profondément. Il soupirait, mais que voulez-vous ? Faut tout de même bosser, de temps en temps. Lui avait la chance de n'avoir encore affronté personne car avant lui il y avait du niveau, même si c'était loin du sien, évidemment ! Ca n'avait pas l'air d'être la même joie à Hoenn. C'était toujours pareil, dès qu'il s'entendait bien (et dans le cas-ci contre très très très bien, c'est même plus que de l'entente huhu) avec une personne à chaque fois il se passait ce genre de choses. Là, ça l'ennuyait bien plus. Vert n'était pas le seul à être dépité par la nouvelle. Bon bah.. Toutes les bonnes choses ont une fin. Ou du moins, une première. Vous pensiez que ça allait s'arrêter là? Après tout ce qu'ils avaient déjà traversé en une journée ? Non, sûrement pas. Ils étaient tellement proches, avec un caractère quasi-identique. Et puis, avec Henry, il avait sans doute partager avec Alice un fou rire qu'il n'était pas prêt d'oublier ! Alors pourquoi tout s'arrête-t-il aussi subitement. Raaaah, c'est à s'en arracher les cheveux ! Mais Green ne va pas le faire, sinon, plus de coupe Nekfeu ! Et là, il n'arriverait plus à pêcho la belle Alice ! Oh non, c'est pas possible. Bref, ils étaient retournés dans la baraque énorme et sèche de Greenou ! Ils n'étaient pas très bavards, ils avaient pris un coup derrière la tête. Elle avait très certainement des choses à aller chercher. C'était fort probable. Ou peut-être que..

- Bon, je crois que c'est l'heure... Oh, j'ai oublié un truc dans la chambre, tu m'accompagnes ?

Vert n'avait toujours pas parlé. Non, il s'était contenté de la suivre. Après tout, on ne sait jamais, il pourrait s'y passer un truc ! Même s'il n'avait pas vraiment compris ce qu'elle pouvait aller chercher dans la chambre. Et bien, ça n'était d'autre que le scrabble, sauf si c'était encore une feinte. Pour la deuxième fois en moins de 24 heures, il se fit pousser sur le lit. Huhu, comme un air de déjà vu, non ? Evidemment, on oublie jamais la première fois où l'on triche au scrabble. Elle s'était de nouveau installée sur lui, à croire que c'était un bon coussin. Ce que je peux vous dire, c'est qu'il n'est pas qu'un bon coussin huhu. Green regardait Alice en la dévorant du regard. Il profitait également de la revoir, une dernière fois. Ca allait lui faire tout bizarre, quand il sera tout seul.

- Je t'avais dit que je me ferais pardonner...

- Moooh, Alii..!!!

''Se faire pardonner'' ? Green se disait surtout que c'est parce qu'il allait lui manquer. Quand elle avait décidé elle avait décidé. T'as pas le choix en fait. Bon, dans ce cas-là, le jeune homme n'allait pas se plaindre.Non, du tout. Mais bon, elle décidait de quand commencer, mais qui décidait de quand finir ? C'est bien, vous êtes perspicace. Indice : Ca n'est pas la même personne ! Vert s'était donc laissé embarquer dans ses baisers et plus encore. Le scrabble, j'vous jure, quand on y prend goût après c'est dur de s'en passer ! Green le sait bien d'ailleurs. Pourquoi ? Et bien vous pensez vraiment qu'il n'a jamais joué au scrabble avant Alice ? Bon, jamais de cette manière.. Oh, mais qu'est-ce que c'est que ça ? Et merde, défends-toi bien Green, t'as encore triché, c'est une cravache.

Ellipse sans transition (parce que les transitions c'est trop mainstream)

Hmmm, toujours la même sensation après. Ca ne changeait pas. Laquelle ? Et bien, il se sentait léger. Non pas à ce niveau-là les coquinous. Juste léger, apaisé ! Et puis il en avait bien profité, après tout, elle partait. Elle s'en allait, pour un petit Henry de rien du tout qu'elle allait écraser. Malheureusement, ils ne pouvaient pas rester tous les deux ici, sur le lit, à roupiller en contemplant l'ordure qu'était l'autre. Malgré un infime espoir qu'elle reste finalement avec lui, elle se leva. Il put contempler – presque – une dernière fois le séant de son amante. Bon, même s'il avait une profonde envie de dormir, il n'allait pas la laisser partir comme ça en restant affalé, déjà qu'elle allait devoir faire Kanto-Hoenn. Il s'était donc levé avec elle. Green ne voulait pas en perdre une miette quand même. Par contre ça lui tirait. Et pas que son ''royal fessier''. Ouuuuuh y'avait eu de la triche là ! Et pas qu'un peu. Mais bon. Il reçut un dernier (Rt si c tryst) baiser de la part de sa blonde, accompagné d'un:

- On s'est bien amusés... et ça ne fait que commencer... Au revoir, Green. ♥

En plus de ce moment tout mignon tout niais, il reçut une baffe de la part de la cravache d'Alice. Mais si elle pensait s'en tirer cette fois, juste avant de partir, elle se trompait ! Non, Vert allait bien avoir sa petite vengeance. Alors qu'elle s'était tournée après ce petit geste de provocation (et de sadisme), Green la rattrapa en l'enlaçant autour du cou, la joue légèrement rosée après ce qu'elle venait de se prendre, même si c'était léger:

- Tu croyais pouvoir partir comme ça ? Vert l'embrassa une dernière fois dans le cou. Tu vas me manquer.. Et lui aussi ~

''Lui aussi'' ? Et bien, très macho, avant de la laisser s'extraire de ses bras, lui tapa sur la fesse. Il parlait donc de son postérieur. Si ça se trouve, il en avait déjà un poster. Huhu, c'était macho ça ! Et très provocateur. Mais c'est bon enfant. Et puis il était sûr qu'elle lui ferait regretter à leur prochaine partie de scrabble. Mais qui sait dans combien de temps elle sera ? C'est une très bonne question. Tentacruel allait manquer à son poto Avaltout ! Mais c'était la vie. Vert était resté sur le pas de là où il vivait, la voyant s'éloigner petit à petit, accoudé à la porte. Il souriait, mais en même temps, il était déjà nostalgique de ces instants qu'il avait partagé avec elle. Vivement qu'ils se revoient. Ils étaient faits l'un pour l'autre, même si c'était bestial comme amour. Lorsqu'elle n'était plus dans son champ de vision, Vert se tourna finalement vers sa demeure, et s'étira. Ouuuuh, ça faisait mal. Pas besoin de vous expliquer d'où ça venait. Il se disait qu'il fallait faire de la muscu, parce qu'à ce rythme-là, il allait finir par être méconnaissable. Même s'il avait toujours sa petite vengeance personnelle à chaque fois. Bref. Vert finit par s'asseoir au bout du lit, en se mettant à regarder à travers la baie vitrée, avant de soupirer et de se laisser tomber en arrière, sur son nouveau Pokématos, avant de le fermer subitement, fièrement, car il avait pas envie de ne pas lui envoyer de petit mot doux et délicat parlant de scrabble..:

- Et puis non.. J'attendrai qu'elle s'inquiète, après tout c'est pas la plus à plaindre..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
 

"Il y a bien assez de place au sommet du monde pour deux personnes." [Alice]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Johto :: Plateau Indigo-