Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Tsuki's World
Aujourd'hui à 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Hier à 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Mar 6 Juin - 12:35 par Invité

» Rising World
Lun 5 Juin - 16:12 par Invité

» Suivre l'actu ?
Lun 5 Juin - 9:58 par Invité

» Pokémon d'Antan
Lun 1 Mai - 11:25 par Invité

» Questionnaire
Sam 22 Avr - 22:09 par Sol


Partagez | .

« La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera]

Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Mer 6 Juil - 20:54

« Vous le regretterez, Charles. Sincèrement.
-C'est vous qui n'avez plus rien à faire ici ! Du balai ! »

Zut ! Pas de chance pour vous… Vous aurez été une minute plus tôt… Enfin, si j'avais commencé le paragraphe une minute plus tôt, vous auriez put voir un rouquin voler… Alors des rouquins qui volent… Bon, je suppose que plusieurs rouquins volent dans le monde… Déjà, si t'es pilote d'avoir, ou d'hélicopter, super copter, tu voles la Terre et l'univers, tu nous rend fier et fait la guerre… Bref, si t'es roux, et que tu pilotes des engins volant, et bien, tu sais voler ! Bref, en tout cas, le fameux Juan se relevait, difficilement, retirant la poussière et les saletés qui étaient maintenant sur sa jolie tenue rouge… Tenue toujours esquive et raffiné, le rouquin était bien beau, comme à son habitude, ce qui tranchait par rapport au champion de Joliberges. Ayant pourtant une couleur de cheveux similaire, cela ne jouait pas tout, étant donné qu'il était toujours aussi mal habillé, surtout aux yeux du rouquin…

Qu'avait mérité Juan pour s'envoler comme ça ? Malheureusement, ce n'était pas un petit ami jaloux d'une tentative de séduction par le rouquin de sa bien aimée, cela serait beau… Mais non. Juan continuait ses petits jeu de « séductions », envers les champions d'arènes, les maîtres de ligue etc. Et là, Charles, visiblement, n'avait pas voulu voir le fameux Juan… Faut dire, à Sinnoh, cela ne passait pas très bien, la Team Venom. Bien qu'elle se faisait passer pour des bons samaritains, et que le fameux Juan n'avait qu'un seul objectif, celui de permettre à l'humanité de progresser, et bien… Comme elle avait été fondée, cette fameuse Team, par une ancienne de la Team Galaxie, les membres de Sinnoh, ne les appréciait pas trop, ne croyant absolument pas en l'idée que des anciens de teams puissent avoir décider de faire rédemption pour leur péchés, et pour ce qu'ils avaient fait… C'était un peu comment dire… Trop gros pour eux ? Impossible à croire ? Un peu tout ça à la fois, si vous voulez mon avis… Bref, en tout cas, sur ses dires, enfin, ses pensées, le fameux Juan da Ponte déclara :


« Quel mauvaise journée… »

Il est vrai que la journée n'était pas belle. On avait vu pourquoi, pour le fameux Juan da Ponte… Mais il fallait comprendre que la journée n'était pas belle « tout court ». Pour une journée d'été, il faisait moche, archi-moche. Il ne pleuvait pas, au moins, mais le ciel était entièrement gris, sans aucune couleur, et ainsi, les esprits étaient moroses… Faut dire, c'est rare d'appprécier ce genre de temps, surtout quand on est en Ete… En été, on s'attendait à une chose, et une chose uniquement : qu'il fasse beau, que le temps soit agréable, qu'on puise aller manger dehors, profiter des terasses… Mais là, le ciel était gris, et on sentait qu'à tout moment, il pouvait exploser, et déverser des trombles et des trombles d'eau sur toute personne ayant osé mettre son nez dehors… Ce qui serait vraiment gênant, car bon… Ce n'est guère sympathique de se promener en été, sous la menace constance d'un ciel gris et orageux… Mais parfois, il fallait bien accepter ce temps, et vivre avec… C'était comme ça !

Mais le mauvais temps n'était pas la seule chose à se soucier, pour le fameux second de la Team Venom… Quoi ? Pourtant son atterrissage était terminé… Je l'ai suffisament abordé… Et bien, visiblement, le rouquin passait une mauvaise journée. Déjà, cela lui était déjà arrivé plus d'une fois de se faire rejeter pour une raison X ou Y par des champions et/ou des conseils 4. Enfin ou, c'était rare que quelqu'un soit les deux. En général, ils ont été l'un puis l'autres. C'est le cas en effet de Marc, à Hoenn, d'Iris à Unys… Et c'était peut-être le cas de Peter, à Johto. Mais cela, on sait pas trop… Mais bref, le pire était que le fameux Démolosse de Juan… N'était plus là ! Alors que le rouquin l'avait mise pour qu'elle empêche des dresseurs d'entrer dans l'arène pendant qu'il discutait avec le champion… Et bah voilà qu'elle disparaissait. Cela n'était pas normale. Putain, il avait l'impression d'être un jeune, à qui on avait volé la mobilette. Sauf qu'enfaîte… Pas de vol. Le Pokémon ténèbre et feu était tout simplement entrain de fouiller une poubelle, pour visiblement chercher à manger… Ce comportement poussa le fameux rouquin à déclarer, de façon visiblement exaspéré :

« RAH ! Démolosse ! C'est pas possible, tu es une... »

Démolosse… Le dernier pokémon du second de la Team Venom. Et de loin la moins puissante. De très loin même si vous voulez mon avis. Mais quand même, l'un des quatre Pokémon du second, donc, elle avait une place importante. Comme dans les jeux Pokémon, notre fameux Juan da Ponte n'avait pas une équipe complète, bien qu'il soit un haut gradé de team. La raison numéro un était bien tout simplement car il n'était pas très doué avec les Pokémons. Et forcément, et bien… Cela se voyait dans l'éducation de ses Pokémons. Certains, cela allait, d'autres, et bien, c'était un peu plus dur… Et disons que le fameux Démolosse… Enfin, la fameuse, étant donné que nous avons affaire à une femme, avait des sacrés problèmes de comportements… Une fois surprise à ses occupations, et rappeler à l'ordre violemment par la fameuse Démolosse, celle-ci cracha des flamme en direction du rouquin, qui frollèrent son épaules, la touchant donc quand même un peu au passage… Ce qui est franchement chiant… Pour une raison très simple… Bon dieu que c'est chaud !!! Aie aie aie !!! Chaud !

« Rah ! C'est chaud … ! Que vais-je faire de toi... »

Il secoua sa main avec difficultés… Et ouais. Juan n'était pas spécialement un bon dresseur, il faut bien l'avouer. Il avait même pas mal de mal avec ses Pokémons, bien souvent. Faut dire, comme tout le monde arrive super bien avec ses Pokémons, et que tout le monde sont trop des gens hyper fort, et bien… Il fallait bien des personnages qui ne le soit pas. Alors, si vous m'aggressez après sur la CB en disant « oui mais non, mon personnage il est pas si doué... » Bravo, vous êtes tombés dans un troll. Bref, je digresse. En tout cas, il était vrai que le fameux Juan da Ponte avait parfois du mal avec ses Pokémons, et qu'il ne savait pas trop comment faire pour les gêrer… Mais c'est pas grave. Après tout, ce n'était que des Pokémons. Dans le pire des cas, si elle devenait trop incontrôlable… Il la ferait piquer ! C'est presque plus simple ! Après tout, ce n'est qu'un pokémon… On peux toujours le remplacer par un autre, on a pas besoin de se fatiguer… Non ? Et bien, aux yeux du fameux Juan da Ponte, second de la Team Venom… Si totalement ! Et ouais, c'est comme ça qu'on marche quand on est Juan !
Revenir en haut Aller en bas
Zera Tools


avatar
Messages : 30
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 18
Localisation : DANS TON OEIL
Autres Comptes : Bancaire.

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Jeu 7 Juil - 13:28

Joliberges.
Petite mais célèbre ville portuaire de l'ouest de Sinnoh, c'est une véritable petite perle pour les étrangers tout comme pour ceux qui habitent à deux pas.
Isolée, elle ne compte pas beaucoup d'habitants, mais à contrario, le nombre de visiteurs ne fait qu'augmenter ses dernières années.
Dans cette ville, il y a pas mal de choses à faire pour les vacanciers, ou pour les simples voyageurs: En premier lieu, ce qui attire finalement un maximum de personnes, c'est les navettes maritimes gratuites en direction des différentes îles touristiques, et notamment la fameuse et très connue île de fer, que les jeunes dresseurs affectionnent particulièrement. C'est d'ailleurs l'île la plus visitée, et pour éviter que les lambdas ne se fassent agresser par des dangereux pokémons, des précautions furent prises et une portion de l'île fut bloquée pour et seulement pour les non-dresseurs.
Depuis peu, des navettes en direction de Frimapic et Rivamar, mais à prix coûtant, virent le jour.
Mis à part cela, il y a aussi d'autres endroits sympathiques à visiter: Pour les dresseurs, Joliberges est aussi une des rares villes à posséder en son sein une arène officielle de la ligue ! Tenue par Charles, maître du type Acier, c'est une beauté en terme d'architecture. Le chemin pour arriver jusqu'au champion et rude, et il faudra passer les imposants pokémons métalliques pour y parvenir ! Munissez vous d'un type feu ou un d'un type Sol et foncez !
N'oubliez pas la fameuse bibliothèque de la ville: Un trésor de connaissances !

Zera adore lire les panneaux à l'entrée des villes.
Personne ne les lis, mais il se fait plaisir de ce fait.
Le chemin depuis Féli-cité à pied fut rude, et le médecin-éleveur n'était pas au top de sa forme: Plusieurs heures qu'il marchait, traînant sa lourde valise, la fameuse.

Il rentre dans la ville et ne constate pas ce qu'il aurait voulu constater: Là où, dans son enfance, lors d'un voyage, à l'époque où sa sœur n'était pas encore malade, il avait vu une ville resplendissante de par son soleil et des gens heureux, épanouis par la beauté de l'astre, là, il contemple avec tristesse une Joliberges au ciel gris et à la population, même les touristes, morose et détachée.
Il soupira, mais se fit une réflexion: Au moins ici personne ne lui fera de remarques sur son visage déprimé.

Bon, première étape, trouver une auberge, ou un hôtel: ça tombe bien, il paraît qu'il y a une auberge dans le port, mais on raconte qu'elle n'est réservée qu'aux sommités de la ville.
Bah, il trouvera bien.
Son objectif c'est surtout d'aller à la bibliothèque, pour lire un peu des nouveaux manuels sur les pokémons environnants. Si ça trouve, il pourrait aussi aller sur l'île de fer, les pokémons Roche et Acier étant courants, il pourra peut être en apprendre un peu plus: Ces pokémons sont plus difficiles à soigner que les autres en général.

Quoiqu'il en soit, Zera commença à chercher dans la ville. Il trouva une enseigne " Auberge du port " et toqua.
On lui demanda une" Carte membre ", et il répondit qu'il ne savait pas ce que c'était.

Bref, il traversa le fameux pont qui coupe la ville en deux, et tomba sur une bien étrange scène, à coté de l'arène: Un démolosse fouillait une poubelle et avait l'air de ne pas obéir à son dresseur.
Ce dernier avait l'air plutôt vieillissant, et encore ça ne se voyait que très peu, mais avait tout l'air d'être le genre de personnes à ne pas le vouloir, en s'habillant, agissant et faisant le jeune.
Ou alors il avait juste l'esprit jeune, aussi.

Quoiqu'il en soit, Zera voyait bien que le démolosse était un pokémon plutôt rebelle.
De toute façon, dans leur nature, ce genre de pokémon est soit fier et calme, soit excité et complétement hystérique. Après, il y a bien entendu des exceptions, nombreuses, et Zera ne connaissait pas le-dit démolosse, mais en tant qu'éleveur, il savait, en théorie, comme s'y prendre.

Il s'approcha - entre temps, le dresseur aux cheveux rouges venait de presque se faire agresser par son propre pokémon - et s'agenouilla, ouvrit sa valise, et en sortit d'une poche de la nourriture pour mammifère.
Il referma alors sa fameuse valise et, son appât dans la main, alla chuchoter à l'oreille de l'homme:

-Bonjour. Vous avez la pokéball de ce pokémon, histoire de vous éviter des ennuis ? Je vois bien qu'il ne vous obéit, si je puis me mêler de vos affaires. Si vous n'arrivez pas à dresser ce démolosse, je peux vous aider, en tout cas, à faire en sorte de le rendre moins agressif. J'ai ici un appât, qu'une grande majorité de pokémons apprécient. Si cela peut vous aider, j'en serai on ne peut plus heureux.

.:-------------------------:.
Poils
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Jeu 7 Juil - 15:20

Alors, il allait devoir bientôt la faire rentrer dans sa pokéball… Quel merveilleuse invention n'empêche, ses fameux pokéballs ! Elles étaient tout à fait capables de régler les problèmes en une demi-seconde… Ouais, bon, d'accord… Vous savez très bien ce que veux dire ce genre de chose. C'est totalement faux : cela ne réglait pas le problème. Au mieux, on pouvait dire qu'on reportait la résolution du problème à plus tard… Quel naïveté de penser cela. Non, c'était tout simplement, il ne fallait pas tenter de trouver d'autres justifications… C'était un moyen d'échapper au problème, en le cachant. Une technique de lache ! De gros lache ! Et là, on avait qu'une chose à dire… C'est pas bien ! C'est pas bien du tout ! Ahahah ! Je ne sais pas pourquoi je rigole… Mais bref, pendant que le rouquin réfléchissait à tout cela... Soudainement, un être apparu en déclarant… Non, je déconne, il n'est pas apparu. C'était tout simplement un homme qui s'était approché, et qui déclara au fameux rouquin de la Team Venom.


-Bonjour. Vous avez la pokéball de ce pokémon, histoire de vous éviter des ennuis ? Je vois bien qu'il ne vous obéit, si je puis me mêler de vos affaires. Si vous n'arrivez pas à dresser ce démolosse, je peux vous aider, en tout cas, à faire en sorte de le rendre moins agressif. J'ai ici un appât, qu'une grande majorité de pokémons apprécient. Si cela peut vous aider, j'en serai on ne peut plus heureux.

« Et bien, vous parlez beaucoup, monsieur. »

C'est vrai ça… C'était classique comme ça les gens qui venaient comme ça, et qui parlaient, sans intéruption, une longue tirade… Et bien, en dehors des forums RP, cela n'existait pas, on pouvait bien le dire… Mais bon, je n'avais pas à troller non plus, c'est pas très gentil. Bref, Juan regarda un peu à qu'il avait affaire… C'était un homme d'âge mur, visiblement, bien que les traits de son visage, qui semblait figer dans une expression très dur, faisait qu'il était difficile de juger véritablement son âge… Mais bref, en tout cas, il avait une grande valise, dont il avait montré l'intérieur à la fameuse Démolosse. Juan n'avait pas vu, lui, à cause de l'angle qu'il avait prit pour regarder… Donc, en toute logique, il ne savait pas ce qu'il y avait dedans. Mais en tout cas, il devait quand même dire ce qui se passait au fameux éleveur… Enfin, non, il ne devait pas, mais bon. Si je fais faire rentrer la démolosse dans sa Pokéball, et que Juan part voir ailleurs s'il y est… Je risque d'avoir le syndrome plus court RP du forum. Donc, faisons parler le rouquin !

« Cette démolosse est à moi depuis pas longtemps. Je n'ai pas trop le chic avec les pokémons, mais d'habitude, j'arrive à les mater. »

Il fallait bien avouer la vérité… Juan était du genre ventard, et même du genre à vraiment mettre en valeur ses réussites… Mais bon, quand tu te faisais prendre la main dans le sac, avec un fail… Et bien, voilà, tu pouvais guère t'en sortir en mentant. Puis de toute façon, il fallait bien avouer quelque chose : le rouquin savait très bien qu'il n'était pas doué avec les Pokémons, et cela n'était pas quelques choses qu'il cachait. Au contraire, même, tout le monde le savait bien qu'il n'était pas un bon dresseurs de Pokémon… Il pouvait se débrouiller, et il était sans doute un meilleur dresseur qu'il n'était un éleveur… Mais quoiqu'il arrive, les Pokémons, ce n'était pas sa tasse de thé… It's not his cup of tea… Questa non è la sua tassa de thé. Et ouais, triple-langue, polyglotte ma gueule. Bref, c'est vrai qu'un coup de main par éleveur ne lui ferait pas de mal. Pas de mal du tout, même si vous voulez mon avis. Mais bref, il fallait bien voir ce que pensait le fameux pokémon, qui était la cause de tout cela… N'est-ce pas ?

D'ailleurs, justement, parlons en un petit peu de la fameuse Pokémon qui avait provoqué cette rencontre entre les deux interlocuteurs, chose qu'on appelle en général, « discussion ». (La paraphrase, la technique des champions pour faire des longs posts ! Et ne pas se faire lire, mais ça, c'est un autre sujet…) La démolosse regardait d'un air méfiant l'éleveur… Evidemment, elle n'allait pas devenir copain-copain avec l'éleveur, comme ça, pour ses beaux yeux… Mais il avait quelque chose qui l'intéressait vraiment, il faut bien l'avouer : la nourriture, enfin, l'appat qu'il avait dans sa main… Et elle n'avait qu'une envie, c'était de prendre la nourriture… Car effectivement, elle avait faim ! Mais cependant… C'était une personne qu'elle ne connaissait pas qui avait la nourriture. Si c'était Juan, ça irait mieux : elle pourrait le récupéré la ruse, ou on lui faisant un coup fourré pour lui piquer… Bref, des techniques habituelles pour elle ! Mais là, c'était plus difficile, étant donné qu'elle ne connaissait rien de la main qui tenait sa nourriture.


« Sinon, je m'appelle Juan da Ponte. »

Oui… Car un peu de politesse, dans ce monde de barbare, cela ne faisait pas de mal… Hein ? Après tout, il devait bien se présenter. Vous remarquerez qu'il ne déclarait pas ainsi qu'il était « Second de la Team Venom », comme il pourrait avoir l'habitude… La raison ? Et bien, vous voulez tout savoir, ma parole ! Tout simplement car il n'avait pas d'intérêt à le dire. La personne devant lui, lui offrait un service, c'est tout. Il n'avait nullement « vendu », ses services. Il a bien dit « aidé », non ? Eheh. Bon, de toute façon, s'il lui demandait de payer quelques choses de raisonnable, en théorie, il n'y aurait pas trop de problème… Mais on était jamais très sur. Les arnaques, après tout, courraient à tout les coins de rue, et il était difficile de lutter contre. Et une chose était sûre : il avait tout sauf envie de tomber dans une vieille arnaque de bas étage… Pendant ce temps là, la fameuse Démolosse, elle restait bien entendue très méfiante, et continuait de regarder de manière assez curieuse…
Revenir en haut Aller en bas
Zera Tools


avatar
Messages : 30
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 18
Localisation : DANS TON OEIL
Autres Comptes : Bancaire.

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Jeu 7 Juil - 18:57

-Et bien, vous parlez beaucoup, monsieur.

Effectivement, Zera parlait beaucoup. Mais il avait déjà tout dit. Et bien que cela ne le dérangeait pas de sympathiser avec cet inconnu, il voulait surtout trouver une auberge.
Aussi, en temps normal, il ne serait pas allé le voir, mais il voyait bien qu'il avait un problème avec son pokémon, et donc il se devait, en tant qu'éleveur, d'aller le voir.

Cela étant dit, Zera ne répondit pas à cette phrase, et d'ailleurs, il s'en foutait de ce que pensait l'étrange personnage, qui avait l'air de ne pas comprendre comment marcher une pokéball.
Il avait en tout cas la stature d'un dresseur, peut être pas la maîtrise, mais l'allure, oui.
Étonnant donc qu'il n'arrive pas, et en plus à son âge, à régler ce problème avec le démolosse.
Peut être n'est ce juste pas un dresseur, et que Zera se trompait. C'était peut être juste un gars lambda un peu idiot qui s'amusait à regarder un pokémon Feu assez dangereux fouiller les poubelles en s'approchant trop près et en s'étonnant de se prendre des gerbes de flammes ?

-Cette démolosse est à moi depuis pas longtemps. Je n'ai pas trop le chic avec les pokémons, mais d'habitude, j'arrive à les mater.

Ouai d'accord.
Zera savait à peu près qui était son interlocuteur, le type de personne en tout cas, et n'alla pas plus loin dans sa réflexion, autant par flemme que par manque d'intérêt.
Aussi préféra-t-il calmer le jeu d'entrée:

-Très bien. Et bien, je vais vous aider à la faire rentrer dans sa pokéball. C'est de la nourriture faite pour les mammifères courants, ça devrait l'attirer, répondit-il en montrant la-dite nourriture.


Bon, bien entendu, le démolosse fut attiré, quand Zera lui tendit doucement le démolosse. Son dresseur n'avait pas l'air d'être contre, donc c'était bien.
Le pokémon s'approchait, mais restait à distance, sûrement effrayé par la présence d'un humain qui se voulait sympathique, remplaçant son dresseur de base, qu'il ne voulait pas trop respecter.
Après, il y a peu de chances qu'elle ne respecte plus Zera que son maître, mais ce n'était pas la priorité.

Pendant que l'éleveur attendait toujours une réaction de la part du pokémon, l'homme réengagea la conversation:

-Sinon, je m'appelle Juan da Ponte.

Bon, pas la peine de s'en faire, Zera répondit vite.

-Moi c'est Zera. Zera Tools.


Ce dernier espérait vraiment que le démolosse réagisse vite, parce qu'il voulait vraiment se poser.



.:-------------------------:.
Poils
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Jeu 7 Juil - 21:18

Démolosse était méfiante… Elle savait bien le genre de tour que tentait de faire son maître, quand il tentait de faire quelque chose, que cela soit de force, ou bien de ruse… Et là, visiblement, il était entrain de planifier un truc avec ce mec qu'elle avait jamais vu, mais dont elle devinait sans problème qu'il n'était pas là pour l'aider… Un peu comme mon âne, quand je me suis approchés avec un sceau remplis de graine… Et que ce con de maréchal ferrand est venu derrière moi. Donc, évidemment, l'âne a prit peur, et je l'ai poursuivi pendant des dizaines de minutes dans le champ… Mais bon, suffit d'histoire personnel. Ainsi, elle réfléchissait… Bien entendu, elle avait très envie de la friandise, qui semblait bien bonne, visiblement, le fameux Zera prenait dans de la qualité, pour la nourriture qu'il amenait… Mais bon… Ce n'était pas non plus la mort si elle ne l'avait pas… Cela serait quand même un bonus non négligeable… Mais comment l'avoir… Mmh… Faisant les cents pas, elle réfléchissait.

-Très bien. Et bien, je vais vous aider à la faire rentrer dans sa pokéball. C'est de la nourriture faite pour les mammifères courants, ça devrait l'attirer.

« Si c'est pour la faire rentrer dans sa pokéball, c'est pas compliqué vous savez. On touche le bouton, on vise, et c'est bon... »


Juan n'avait pas tord… Il avait espéré un peu plus quand on lui avait dit qu'il allait l'aider… Il pensait… Je sais pas moi… Aider à trouver un moyen qu'elle arrête de faire des conneries dès qu'elle sort de sa pokéball ! Bordel de bon sang de bonsoir… Oui, il faut le dire ouvertement… le fameux rouquin abusait ouvertement là. Après tout, le fameux Zera, bien que pour le moment, le rouquin ne connaissait pas son nom, avait offert son aide… Bon, de l'autres côtés, Juan n'avait pas tord dans ce qu'il disait. Remettre un pokémon dans sa pokéball, c'était quelque chose de simple… Tnat qu'il était dans le champ d'action de la Pokéball, il n'y avait pas de problèmes. Cela pouvait devenir compliquer, uniquement quand la pokéball ne pouvait plus tirer son rayon sur le pokémon… Genre s'il est derrière un obstacles, ou s'il est trop loin… Quoi, comment ça ce que je suis entrain de dire aura peut-être une influence sur la suite du RP… ?

-Moi c'est Zera. Zera Tools. 

« Connait pas... »


En effet. Il ne connaissait pas. Il y avait-il quelques choses à dire ? Bah, oui, on peux toujours dire pleins de trucs hyper intéressant, quand on fait un RP ! C'est ça qu'est bien avec le RP ! Bref, en effet, Juan ne le connaissait pas. Ce qui vouliat dire qu'il n'avait sans doute pas affaire à quelqu'un de célèbre dans la profession d'éleveur. Mais bon… Dans un sens, si cela permettait de payer moins cher… Tant mieux ! En tout cas, il avait écouté son nom, et il devait bien avouer qu'il le trouvait bizarre ! Il n'avait aucune idée de quel région ce genre de nom pouvait venir. De plus, dans sa culture nomastique, c'est à dire Hispanique, le « A » final renvoyait souvent à un sexe féminin… Et là, évidemment, ce n'était pas le cas… Je veux dire… Il y a pas de doute… Quand tu voyais le bonhomme, il était impossible de te demander : « Mmmh… Est-ce un homme… ? Ou une femme… ? C'est une très bonne question... »… Non… Non, on pouvait pas se dire ça ! Oh, enfaîte, il se passe quoi dans le RP ?

« Votre valise ! Elle est entrain de piquer votre valise ! »

Damn ! Cette fourbe à feinté tout le monde… Alors qu'elle semblait intéressé par la friandise… Elle avait profité pour foncer, et faire pousser la valise, qui commença à glisser (ou rouler, tout dépends de si elle a des roues ou pas), sur la chaussée… Manque de bol, en plus, la chausée était atrocement glissante… Ce qui rendait le tout très très glissant. Ouais, je sais, je viens de dire deux fois glissant, mais c'est pas ma faute. Bref, elle avait profité que les deux interlocuteurs eurent leur attentions quelques peu baissé, par le fait qu'ils étaient entrain de discuter, de se faire les échanges de politesses classiques… Pour bam, piquer la valise ! Merde, elle avait même fait pire !!! Elle avait profité que je fasse un long paragraphe, pour même me piquer tout cela sous le nez ! Franchement, cela ne se faisait pas. Moi, j'dis, c'est pas normal. C'est pas du jeu. C'est pas juste… Bref, en tout cas, le rouquin pouvait pas laisser passer cela… Non seulement, c'était un peu de sa faute, mais en plus, sa crédibilité en temps que dresseur en prenait un sacré coup. Oh que oui. Un sacré, sacré coup mon lascar.

« Je suis vraiment désolé, j'pensais pas qu'elle serait maligne à se point... »

Juan avait commencé à poursuivre la fameuse valise… Bien maligne, et cachée derrière la valise, elle savait que si elle restait avec la valise, elle avait plus de chance de récupéré de la nourriture… Et que si la valise restait là… Les rayons de la Pokéball n'arriverait pas à la récupéré… Parfait ! Il ne fallait pas être Juan, et prendre les Pokémons pour des imbéciles finis… Au contraire, même, il avait tendance à être plutôt rusée… Et là, elle l'offrait parfaitement, cette exemple de la ruse et de l'intelligence des Pokémons. Et ouais ! Nos fameux petits bestiolles de poches, ce qui est d'ailleurs je le rappelle l'origine du nom « Pokémon », « Pocket Monster », pouvaient encore nous surprendre parfois… A la chasse au démolosse ! Et à la chasse à la Valise ! Faut la récupéré ! Et Vite, sinon, on risque de pas avoir l'air stupide… Et dire que la journée avait si bien commencé pensait le rouquin… Maudite journée de merde…

[Hrp : un peu d'action dans ce monde de brute.]
Revenir en haut Aller en bas
Zera Tools


avatar
Messages : 30
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 18
Localisation : DANS TON OEIL
Autres Comptes : Bancaire.

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Ven 8 Juil - 11:21

En fait, étant dresseur, du coup, il avait la pokéball du-dit pokémon, aussi il avait juste à appuyer sur le bouton et faire en sorte que la créature ne pose plus de problème. Sauf que d'une, Zera ne savait pas que ce Julian...Juldan...Guldan...euh..que ce gars était, donc, un dresseur, et donc il ne savait pas pourquoi il restait bêtement planté là à se faire victimiser par la démolosse - son démolosse de surcroit, preuve de sa non-expérience -alors qu'il n'avait qu'à tendre la main et le faire rentre de force - c'est cruel, héééé oui - et de deux, le démolosse fouillait les poubelles, il avait peut être faim ou quelque chose comme ça. En tant qu'éleveur, il se devait au moins de donner un peu de nourriture au pauvre pokémon Feu - Ténèbres.
Pi quoi, tu laisses pas un démolosse en pleine rue comme ça, bon au mauvais dresseur que tu sois !

Enfin bref, Zera ne réagit pas au " Connais pas " du rouquin: Bien entendu qu'il ne le connaissait pas, quel génie! Ce n'était pas un maître de ligue, un champion ou un haut gradé de team, donc c'est normal que cet énergumène n'ai jamais entendu parlé de lui...

C'est exactement le genre de réflexions qui faisait perdre son attention au médecin-éleveur, des futilités idiotes mais qui réussissent à convaincre son esprit de penser à autre chose qu'à l'essentiel, c'est à dire garder un oeil sur le démolosse !

Parce qu'alerté par le cri de Jilian...De Bilian....Bon, appelons le " J ", Zera dut se retourner:

- Votre valise ! Elle est entrain de piquer votre valise !

Elle s'enfuyait dans la pente avec !
En fait, sur l'instant, ça ne choqua pas du tout le voyageur, qui resta planté là, tandis que " J " détalait pour récupérer sa valise. Il était vraiment perturbé par le fait qu'il s'était fait avoir si facilement par un pokémon...Lui qui est si attentif d'habitude...Quoique c'est un démolosse alors...

MAIS OUI !
A l'instant, Zera venait de comprendre la supercherie !
Un dresseur en apparence trompeuse...Une situation facile à mettre en place...Un pokémon de type ténèbres...Sa fatigue due au trajet...
Zera venait de se faire avoir par un duo humain-pokémon de voleurs !

Il se mordit la lèvre: On avait pas Zera comme ça ! On ne profitait pas de son amabilité pour le rouler !
Pas lui, pas l'éleveur qui avait traversé toutes les régions, rencontrés les espèces les plus dangereuses de pokémon, survécu à toutes les situations !

Et sa valise, sa vie, son arme, son être: Ce n'était pas la première fois qu'on y touchait !
Surtout qu'il avait encore de l'équipement sur lui...Il était préparé à toutes les éventualités, le Zera.
Mais il alla quand même poursuivre la fameuse valise ! Et le pokémon ! Et le fourbe aux cheveux de feu !
Et ce fut comme ça jusqu'à ce que la rue se termine, jusqu'à ce que la mallette se cogne sur un mur qui délimitait la rue, et jusqu'à ce que le démolosse s'arrête avec, son dresseur, un peu essoufflé regardant l'éleveur qui venait d'arriver derrière lui.

Zera regardait fixement la valise.
Il ouvrit la bouche promptement et dit, en faisant cette pose:

Spoiler:
 

-Rendez moi cette valise, voleurs !


Zera était fier de son entrée en scène.
Mais il était encore plus fier du système de défense de sa valise: Déjà qu'elle était ignifugée, conductrice, étanche, et aussi solide que l'acier, elle comportait un système électrique sur la poignée, que Zera activait à distance avec une télécommande dans sa veste.
Aussi Zera n'eut pas peur de ce qu'allait faire la créature, qui ne réussira pas à ouvrir la-dite valise quoiqu'elle fasse, et ce même avec la fourberie caractéristique des type Ténèbres !

Ce dernier, tout en jetant un regard noir à " J ", s'approcha doucement du démolosse avec l’appât. Vu sa réaction à celui-ci, aucune idée de si elle était intéressée, et dans le doute, Zera tendit la main.

Il jette en même temps, mais cette fois attentif à TOUTES LES ACTIONS du maudit pokémon, un œil à ce que faisait le dresseur, et le prévint:

-J'ai marché dans votre fourberie et je vous en félicite. Maintenant, laissez moi partir avec ma valise, je ne préviendrai aucunement les autorités. Si par hasard c'est un malentendu et si ce pokémon a agit indépendamment de vous, alors rappelez le I-MME-DIA-TEMENT.

.:-------------------------:.
Poils
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Ven 8 Juil - 16:42

Bon sang de bonsoir… Il se décarcassait pour aider ce fameux Zera… Juan regrettait presque d'avoir décidé de courir après cette Démolosse. Bon sang de bonsoir ! Il aurait mieux fait de laisser le fameux Zera courir tout seul après sa valise… Mmh… Bon, d'accord, il admettait… Cela ne se ferait pas. Après tout le fameux Zera ne semblait pas méchant, malgré son air qui disait « Je vais tuer des gens et manger leurs enfants devant leur cadavres ensanglantés » qu'il donnait avec son visage… Et il semblait en plus tout à fait serviable, étant donné qu'il l'avait aidé… Bref, cela était plutôt bon signe, et plutôt preuve qu'il était quelqu'un de très sympathique. Et il ne se trompait jamais, ça je vous l'assure, sur les gens ! Il devinait toujours le caractère de quelqu'un, et sans faire la moindre erreur… Ouais, je sais, vous remarquez gros comme un camion, ce que je suis entrain de dire, et que je suis entrain de troller mon propre personnage… Bref, qu'est-ce que fut sa réaction, quand soudainement, le fameux Zera déclara :


-Rendez moi cette valise, voleurs !
What.
The.
Fuck.

D'accord. Il y avait une caméra caché, c'est bien ça ? C'était une blague dans le genre, une stupidité un truc similaire… Non ? Même pas… Et cette pose… Cette pose… Parfois, Juan regardait sa tenue, et se disait qu'il faisait peut-être un peu trop… Avant de se dire « Non, ma tenue est parfaite ! »… Donc, Juan pensait parfois qu'il était ridicule. Mais jamais. AU grand Jamais. Il n'avait vu un telle ridicule. Non, mais là, c'était pas possible ! Mais qu'est-ce qui était si ridicule, dans cette situation grotesque ? Et bien, ce n'était pas tant qu'il l'accuse de voleur. Cela, c'était stupide. Pas ridicule, mais je vous aborderai ces points plus tard, donc, un peu de patience. Non, ce qui était ridicule… C'était COMMENt il avait accusé Juan. D'ailleurs, c'était très drôle à voir, car quand Zera déclara cela, plusieurs personnes, des passants, s'étaient tournés vers le duo… Mais quand il avait vu la pose de Zera… Il avait pouffé de rire, voir certains avaient sortit leur téléphone portable, pour filmer/photographier la pose de Zera… C'était excellent. Et n'osez pas me dire que ce que je décris n'est pas réaliste. C'est ce que font les jeunes tout le temps !

-J'ai marché dans votre fourberie et je vous en félicite. Maintenant, laissez moi partir avec ma valise, je ne préviendrai aucunement les autorités. Si par hasard c'est un malentendu et si ce pokémon a agit indépendamment de vous, alors rappelez le I-MME-DIA-TEMENT.

« ... »


Il lui ordonnait ? Ce fameux éleveur avait de la chance. Beaucoup de chance. Franchement, si Juan avait été un poil plus en colère -et s'il n'avait pas été au milieu d'une ville avec plein de monde, qui heureusement trouvait le mec en costard suffisament chelou, pour ne pas s'intéresser véritablement à cela-, il aurait sans problème tirer son Coatox, et demander au Pokémon Poison de châtier cette imbécile qui l'accusait pour rien, et snas raison valable… Et il aurait pas de problème, vu que le Coatox obéissait, lui. Enfin, il obéissait quand il pouvait faire souffrir, surtout… Mais bref. Voilà ce que pensait le fameux rouquin… Mais bon, il fallait pardonner, plus le fameux Zera semblait être un être quelques peu étrange, peut-être avec quelques problèmes mentaux… Donc, il fallait être gentil avec lui, ce n'était pas sa faute ce qui se passait… Ouais, notre rouquin nationale était horriblement condescendant. Faut bien l'admettre.  

« Vous… Vous êtes ivre ? Si j'avais voulu voler votre valise, et bien… J'aurais attendu que vous nourrissiez mon Démolosse, et je serais parti avec… Tout simplement. »

Bam. Voilà. Scénario beaucoup plus crédible que le coup du dresseur qui enverrait son pokémon feu, pour pousser la valise, puis le mec qui préviendrait le mec qu'il vole, et qu'il commencerait à poursuivre… Bon sang de bonsoir. Rien que d'imaginer une crédibilité à ce scénario me donne des pets de cerveau ! Pauvre de moi ! Je suis une pauvre victime… Bref, le fameux Juan voulait bien faire comprendre que non seulement, il n'était pas un voleur… Et deuxièmement… Il ne pouvait PAS être un voleur… Autre argument : sa tenue ! Bon sang de bonsoir… Vous connaissez un voleur qui serait aussi visible, aussi repérable ? Cela serait suicidaire comme tenue… Non, mais attendez, vous allez pas me dire que ça serait une bonne idée de s'habiller entièrement en rouge ! Quand vous tentez de voler des trucs ? Non, mais si vous volez, habillez-vous pas en tout noir, évidemment, c'est devenu trop cliché… Mais ne vous habillez pas dans une tenue aussi remarquable ! Vous vous ferez tout de suite grillé...

« Non, vous avez juste en face de vous un très mauvais dresseur… J'aime pas trop les Pokémons, mais bon, faut bien en avoir de nos jours, pour sa protection, et tout ça tout ça… Vous êtes eleveur, donc, je suppose que vous avez déjà eu des cas comme ça, non ? »

Juan voulait calmer un peu le jeu. Déjà, car il n'avait pas envie d'avoir des ennuis, même s'il estimait qu'en théorie, ses arguments -et le fait…- AH MERDE ! Il sortit alors la pokéball, et fit rentrer la Démolosse. Il avait tellement concentrée sur sa défense qu'il n'avait pas pu… Rah… Ce con allait sans doute maintenant l'accuser encore plus, étant donné qu'il aviat mit longtemps à faire rentrer la Démolosse. Démolosse qui avait fait ? Et bien, comme elle avait vu que visiblement, l'appat était accessible… Et que la valise n'était pas mangeable, et bien, elle était tout simplement allée manger dans la main de l'éleveur. Tout simplement ! Donc, pas d'inquiétude pour cette valide qu'on ne sait pas d'où elle sort -et dont je suis pratiquement sur qu'il n'est pas possible de faire tout ses trucs, de la rendre ignifugée, conductrice et étanche A LA FOIS, mais bon, je peux toujours me tromper, je ne suis guère un expert en technologie… Pour pas dire que je suis une brèle totale et absolue…-, la fameuse valise n'allait pas bouger, et elle était totalement en sécurité. Bref, le rouquin  espérait que cela allait bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Zera Tools


avatar
Messages : 30
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 18
Localisation : DANS TON OEIL
Autres Comptes : Bancaire.

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Lun 1 Aoû - 22:08

Zera ne savait pas s'il aimait ou pas prendre cette pose.
Mais il s'en fichait éperdument à vrai dire, tellement la prendre était pour lui un réflexe.

Vous… Vous êtes ivre ? Si j'avais voulu voler votre valise, et bien… J'aurais attendu que vous nourrissiez mon Démolosse, et je serais parti avec… Tout simplement.

Alors là.
L'éleveur sourit. Il regarda "J" droit devant lui et commença à rire, gêné, et probablement aussi se sentant très bête, mais de plus en plus habitué, donc ce n'était pas une surprise.

-Effectivement, j'avouerai que cette deuxième version est plus probable. Mais c'est tout à fait mon type d'agir avant de réfléchir. Aussi je m'excuse pour vous avoir accusé à tort, et pour avoir crié.


Schéma typique d'une altercation avec Zera: D'abord il se mêle d'un truc qui ne le regarde pas, il créer indirectement un problème, il dit des bêtises involontairement et il s'excuse. Triste vie, mais bon, c'est comme ça qu'on s'attache au bougre.

Non, vous avez juste en face de vous un très mauvais dresseur… J'aime pas trop les Pokémons, mais bon, faut bien en avoir de nos jours, pour sa protection, et tout ça tout ça… Vous êtes éleveur, donc, je suppose que vous avez déjà eu des cas comme ça, non ?

Un très mauvais dresseur ? Non, c'est difficile à croire.
Les mauvais dresseurs sont juste des personnes qui utilisent les pokémons à de mauvaises fins, et " J " n'est pas comme ça...hein ?

Ce qu'est " J ", c'est juste un dresseur qui ne possède pas l'envie de côtoyer les pokémons, qui ne les fait vivre avec lui que pour sa protection personnelle.
Alors oui, ce n'est pas forcément bon pour le bien être de ceux-ci, mais ça fait longtemps que Zera a arrêté de juger les opinions des gens. Si " J " avait envie d'utiliser un Démolosse pour éviter de se faire attaquer, au prix de, extrapolons, la santé du canidé infernal, et bien tant que cela n'entre pas dans l'illégalité, le médecin-éleveur n'ira pas critiquer.

Aussi à ce moment là, Zera préféra esquiver la question en y répondant à moitié et en enchaînant avec une autre:

-Des dizaines de cas tous plus étonnants les uns que les autres mais passons. Loin de moi l'idée de critiquer vos talents, qui d'après vous sont très bas, en dressage, mais en tant, comme vous le dites si bien, qu'éleveur, j'aimerai m'entretenir avec un de vos pokémons pour juger son état de santé. Vous utilisez les pokémons pour vous protéger, mais moi je suis là pour éviter qu'ils ne se tuent à la tache. Après, il faudrait que vous fassiez attention à eux si je les étudie, et à ce que je vois, niveau obéissance c'est pas trop ça. Enfin bref, je sais que cette proposition est plutôt mal venue étant donnée la situation, mais je tente quand même. Puis peut être qu'ils sont déjà en pleine forme, qui sait...




.:-------------------------:.
Poils
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Mar 2 Aoû - 8:04

Bon... Il n'était pas ivre. Cela se voyait, car il était tout à fait capable de suivre la discussion, de répondre, sans donner quoique ce soit d'illogique, ou des choses débiles, qui n'avaient rien à voir avec la discussion. Cela était parfait. Enfin, parfait... Pas vraiment, car maintenant, le fameux Juan n'avait aucune idée de ce qu'avait cet éleveur. Il était pas bourré... Donc, pourquoi il avait raconté des choses qui n'avaient aucun sens ? Il n'en n'avait aucune idée. Sans doute que ce quiproquos était lié à quelques choses... Peut-être que dans le passé, le fameux Zera s'était déjà fait volé une valise ainsi ? Ou peut-être que prendre des poses étranges, dans la rue, comme ça, devant tout le monde, lui faisait des poussées d'hormones qui une fois dans le cerveau, pouvait tout détraquer ? Bien sur, Juan était ironique dans cette dernière proposition... Quoiqu'avec le rouquin... On ne sait jamais. Il pourrait être sérieux.

-Effectivement, j'avouerai que cette deuxième version est plus probable. Mais c'est tout à fait mon type d'agir avant de réfléchir. Aussi je m'excuse pour vous avoir accusé à tort, et pour avoir crié.

Ah bah ! C'est pas trop tôt. Le fameux Juan regardait son interlocuteur, les bras croisés, visiblement toujours assez mécontent. Mais bon, au moins, le quiproquo avait fini par passer. Les passants, eux aussi, avaient décidés de passer, finalement, étant donné qu'il n'y avait rien eu, et que le quiproquo n'avait même pas déclenché de bagarre de rue. C'est triste, ils auraient bien aimés voir une bonne vieille bagarre de rue, comme on les aime. Mais non, malheureusement, la stupide discussion et les arguments avaient gagnés ! Bouh, c'est nul ! On veux du sang ! On veux du sang ! Euh... Je me suis trompée, je suis enfaite allé sur un forum parlant de fan de jeux vidéo ! Mes excuses, cela n'arrivera plus. Mmh... Il faut que je fasse gaffe, il paraît que mes trolls gênent certains. Mais là, c'est bon, j'ai trollé personne de précis non ? Non ? Mmh... On sait jamais, il faudrait faire attention. Bref, en tout cas, Zera repris alors la parole :

-Des dizaines de cas tous plus étonnants les uns que les autres mais passons. Loin de moi l'idée de critiquer vos talents, qui d'après vous sont très bas, en dressage, mais en tant, comme vous le dites si bien, qu'éleveur, j'aimerai m'entretenir avec un de vos pokémons pour juger son état de santé. Vous utilisez les pokémons pour vous protéger, mais moi je suis là pour éviter qu'ils ne se tuent à la tache. Après, il faudrait que vous fassiez attention à eux si je les étudie, et à ce que je vois, niveau obéissance c'est pas trop ça. Enfin bref, je sais que cette proposition est plutôt mal venue étant donnée la situation, mais je tente quand même. Puis peut être qu'ils sont déjà en pleine forme, qui sait...

« Mmh... J'avoue que je dirais bien non, de base, vu ce que vous avez fait... »

C'était compréhensible. Imaginez. Vous êtes chez le boulanger, et tout d'un coup, le boulanger vous accuse de tenter de voler le pain, car vous avez attraper une baguette pour que vous puissiez l'acheter... Une fois le quiproquo passer, beaucoup de personnes n'auraient plus envie de retourner dans cette fameuse boulangerie. Je ne dis pas que c'est une bonne chose, car cela serait plutôt une réaction... Comment dire... Absurde. Enfin, je veux dire, dans la plupart des cas, les quiproquos étaient par nature involontaire... Cela serait absurde d'en tenir une rigueur abusive sur la pauvre personne' qui l'avait fait... Mais que voulez vous... Les caractères des gens étaient ce qu'ils étaient, et il y avait des gens qui ne savaient par pardonner. Qui était constamment entrain de ruminer leur colère, et qui était capable de se souvenir du moindre truc, pendant des années, et des années, brisant ainsi des amitiés, des possibilités, etc...

« Mais je ne peux nier la santé de mes Pokémons. Donc, autant vous laissez votre chance... Tant que cela est gratuit. Bien sur. »

Aaaaaaah... Notre rouquin était démoniaque. Il utilisait, vous avez tout à fait compris, ce chantage émotif, pour ainsi, recevoir une consultation, sans payer le prix réglémentaire... Et elle estimait vraiment qu'il le méritait. Après tout, il avait été accusé pour rien de vol ! Donc, la moindre des choses pour ce fameux Zera, c'était quand même d'aider, et de lui faire un service gratuitement ! Après tout, cela lui semblait normal... Et non, ce n'était pas normal. Mais Juan était très doué pour avoir ce qu'il voulait, et l'éleveur avait intérêt d'accepter, car sinon, le fameux rouquin n'allait pas être très content... Et on savait bien que le fameux rouquin n'était pas du genre à apprécier grandement qu'on le mécontente. En tout cas, estimant que la réponse était déjà oui, il réfléchissait déjà au pokémon qu'il allait présenter au fameux Zera Tools... Finalement, après une petite hésitation qu'il fit vocalement, il déclara :

« Mmmh... Pas Raichu... Pas Coatox.. Ah ! Si je sais. Desseliande, vient là. »

Ouais... Juan ne voulait pas ressembler à un gros blaireau... Donc, il avait décidé de montrer le Pokémon... Qui était le moins pire; Desseliande, elle, était juste totalement stupide. Cela allait, c'était pas trop grave. Mais ses autres Pokémons... C'étaient des cas. Coatox, cela allait. Tant qu'on lui donnait des proies, et de quoi combattre... Et bien cela allait, mais s'il montrait son Pokémon Poison et Combat, et bien, sans doute que Zera comprendrait qu'il n'utilisait pas que ses pokémons pour la défense. Démolosse, n'en parlons pas, étant donné qu'elle détestait son dresseur... Et enfin, Raichu... Raichu, le Pokémon constamment shooté, qu'on se demande presque comment elle fait pour ne pas exploser, tellement on a l'impression qu'elle s'est roulée dans de la cocaïne. Bref, en tout cas, il sortir le Desseliande, qui regarda d'un air crétin le fameux Zera... Et bien, Zera, c'était à maintenant toi de jouer ! On allait bien voir ce que cela allait donner. Et comme on dit dans ce genre de cas : A vous les studios !
Revenir en haut Aller en bas
Zera Tools


avatar
Messages : 30
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 18
Localisation : DANS TON OEIL
Autres Comptes : Bancaire.

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Jeu 4 Aoû - 17:12

Ah oui Zera est un cas !
Il est totalement du genre à accuser sans preuve, mais inconsciemment !
Aussi s'excuse-t-il beaucoup pour avoir pensé que ce " J " était un voleur sans foi ni loi.

-Mmh... J'avoue que je dirais bien non, de base, vu ce que vous avez fait...

Il est vrai que c'est une réaction normale.
Normal, le fait d'avoir été accusé à tort n'aide pas, et en plus, l'apparence louche de Zera - parce que oui, se balader en costume cravate à Joliberges c'est pas banal - n'aide pas à apprécier le loufoque personnage.
Mais quand même, l'éleveur était assez heureux de pouvoir s'excuser en offrant ses services, que se le voir refuser, c'est ballot. Compréhensible, mais ballot.

Enfin, Zera s'apprêtait à tourner les talons quand " J " continua de parler :

-Mais je ne peux nier la santé de mes Pokémons. Donc, autant vous laissez votre chance... Tant que cela est gratuit. Bien sur.


Et ça fila comme un automatisme chez Zera: Il s'abaissa, ouvra sa mallette, fixa son interlocuteur des yeux et répondit:

-Oui, c'est gratuit. Quel pokémon voulez vous que j'ausculte ?


Il avait tout dans sa valise, et aussi étonnamment que cela puisse paraître, il avait des tenues appropriées pour tous les types de pokémon.
Les types Feu ? Pas de problème: Tenue ignifugée !
Les types Électrique ? Un problème ? Tenue isolante !
Les type Poison ? Toujours pas ! Tenue parfaite pour empêcher la peau de ne pas se faire toucher et masque à gaz !

Pourquoi ces trois types en particulier ? Et bien c'est à cause de la phrase suivante de " J " qu'il ne pensa qu'à ceux-ci :

-Mmmh... Pas Raichu... Pas Coatox.. Ah ! Si je sais. Desseliande, vient là.

Oui, il s'attendait à voir le Démolosse ou les pokémons cités ci-dessus, mais NON !

ET voilà, le pire ennemi de Zera Tools: Un spectre !
C'est le type de pokémons qu'il a toujours eu du mal à éudier, et de toute façon, une majorité de médecins ont du mal à le faire, et c'est normal.
Beaucoup vont voir les Kinésistes qui arrivent plutôt bien à les comprendre, mais beaucoup ont peur des spectres.
Aussi, il y a diverses machines qui permettent de savoir comment vont les spectres, mais il y en a plusieurs de types de spectres donc c'est difficile.

Zera sortit une sorte de machine avec un cadran et un écran, avant de PARFAITEMENT bloquer sa valise pour éviter qu'un chien infernal ne vienne fouiller dedans.
Il le pointa vers le Desséliande, qui apparemment ne comprenait pas ce qu'il foutait à la vue de sa réaction: Il avait l'air benêt mais ça arrangeait le médecin-éleveur qui n'avait qu'a pointer le pokémon.

Les Desséliandes sont des spectres bien spéciaux: Là où certains, comme les Fantominus, n'ont besoin de rien pour se mouvoir, comme enveloppe corporelle, eux se doivent de posséder un tronc d'arbre.
Ainsi, leur corps spectral est parfaitement retenu dans le bois, ce qui permet aux scientifiques de mesurer l'équilibre mental du corps spectral est de voir s'il n'est pas perturbé et s'il ne s'auto-détruit pas.

Heureusement, le Desséliande était en parfait équilibre avec son esprit, très certainement grâce à son idiotie visible, d'après l'écran de la machine de Zera:

-Votre pokémon est psychologiquement stable. Mais son corps spectral se doit d'être bien retenu dans l'arbre qui compose son enveloppe charnelle, donc il faut que je vérifie si l'écorce n'est pas fêlée. Si il y a une brèche, l'esprit de votre pokémon s’échappera et mourra certainement, à moins qu'il ne devienne une sorte de Fantominus.


Il alla procéder à la suite des opérations mais Zera préféra faire gaffe: On ne sait jamais de quoi sont capables les spectres.
Aussi préféra-t-il assurer ses arrières:

-Votre pokémon ne m'attaquera pas n'est ce pas ? J'aimerai que vous lui disiez de rester immobile et de ne rien tenter. Je ne voudrai pas utiliser de tranquillisants.

.:-------------------------:.
Poils
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Jeu 4 Aoû - 18:56

Juan regarda curieux le fameux Zera ouvrir la fameuse valise... Il comprit mieux la peur de l'homme sur l'idée qu'on la lui vole. La malette semblait contenir tout le matériel de l'éleveur, ou tout du moins, la plus grande partie... Juan doutait fortement qu'il y ait véritablement tout TOUT son matériel dedans. Sans doute avait-il une camionnette, pour les appareil les plus gros. Juan aussi, était surpris par la diversité du matériel : en effet, il ne connaissait pas la moitié des éléments. Et oui, le fameux Juan était un scientifique, mais cela voulait pas dire qu'il était un scientifique dans toute les domaines. Juan était un chimiste. Ses connaissances en Science Naturel, et en Biologie étaient honorable, mais pas au niveau de pouvoir reconnaître du premier coup d'oeil les différents appareils du fameux éleveur... Il écouta alors, après avoir regardé le fameux Zera osculté le Pokémon Spectre et Plante.

-Votre pokémon est psychologiquement stable. Mais son corps spectral se doit d'être bien retenu dans l'arbre qui compose son enveloppe charnelle, donc il faut que je vérifie si l'écorce n'est pas fêlée. Si il y a une brèche, l'esprit de votre pokémon s’échappera et mourra certainement, à moins qu'il ne devienne une sorte de Fantominus.

« Ouah. Euh... Oui, oui sans doute ! »

Alors là, Juan était sur le cul. Pas littéralement, bien sur... Mais disons qu'il avait prit pendant longtemps Zera pour un bouffon... Et là, non, ce n'était plus du tout le cas. Mais en plus, il venait de mettre sur les fesses le fameux rouquin, que s'il avait parfaitement compris tout ce dont venait de dire le fameux Zera -il avait des connaissances assez importante, je rappelle-, et bien.. Il avouait qu'il ne s'attendait pas à tout cela, d'un seul coup ! Cela calmait, cela je peux vous le dire. En tout cas, tout cela était visiblement bon signe. Il faisait guère attention, mais il doutait que l'écorce de son fameux Desseliande soit ébréché. Après tout, il l'avait amené régulièrement au centre Pokémon, quand cela avait été nécessaire, et si cela avait été le cas, et bien, le dommage aurait été immédiatement réparé. Et dans le pire des cas, il se débarasserait de Desseliande ! Cela serait chiant, mais voilà quoi ! S'il faut, il savait faire des sacrifices, quand même ! Il était quelqu'un de fort...

-Votre pokémon ne m'attaquera pas n'est ce pas ? J'aimerai que vous lui disiez de rester immobile et de ne rien tenter. Je ne voudrai pas utiliser de tranquillisants.

« Desseliande, assit ! »

La fameuse Desseliande, alors, prit l'ordre à la lettre... Elle partit à toute vitesse ! Quoi ? Vous vous moquez de moi ? C'est sans doute ce que vous êtes entrain de vous dire... Et bien, je vous explique... La fameuse Desseliande avait décidé d'obéir le plus convenablement possible à l'ordre. Elle n'était pas partie avec la valise de Zera -je rassure ce paranoïaque, même si c'était compréhensible, ait-moi une fois, honte à toi, ait-moi deux fois, honte à moi-,mais elle était partie vers un homme qui était entrain de déplacer des meubles, visiblement d'un camion à un appartement. Une fois qu'elle fut arrivé au niveau du camion, elle sauta dedans, et récupéra une chaise, avant de foncer de nouveau vers le fameux Juan, et apporta ainsi la chaise qu'il venait de piquer... Juan se fit un face palm, avant de déclarer...

« Non, mais pas ça s'pèce d'abruti. Rend cette chaise à ce monsieur... »

La Desseliande semblait déçue, mais accepta l'ordre du fameux rouquin, et partit alors rendre la chaise, sans problème. Heureusement, les démanageurs n'avaient pas remarquer qu'une chaise venait de faire un aller-retour tout à fait inutile. Le plus triste dans cette histoire, c'est que notre fameuse Desseliande avait vraiment tentée de faire de son mieux, et de faire plaisir le fameux Juan, sur le coup. Mais voilà ! Ca avait pas marché ! Bon sang, ce qu'il était compliqué les humains, pensait le fameux Pokémon Plante et Spectre. Elle était sûre qu'elle aurait fait ça à un autre Pokémon, et bien, lui, il ne se serait pas plaint hein ! La grande différence ! Car les pokémons, eux, au moins, ils savaient respecter le travail des autres ! Namého ! Elle faisait des efforts pour son dresseur... Quoiqu'il en soit, le fameux dresseur expliqua, alors que le Pokémon Spectre s'asseyait, ne semblant comprendre qu'à présent le fameux ordre donné par le rouquin :

« Il est pas méchant, mais il est stupide. Une fois, on m'a dit que leur donner des petits noms, ça aidait à renforcer notre lien... Vous croyez cela vous ? Je sais pas, perso, donc je demande. »

Déjà, Juan, si tu utilisais le bon terme...? Non, parce que ce n'était pas TON fameux Desseliande, mais TA fameuse Desseliande. C'était une fille. Et si tu arrêtais pas d'utiliser le mot « Il » ? Ca ne serait pas une bonne idée par hasard ? Bref, en tout cas, le fameux Juan déclarait cela pour véritablement savoir si c'était utile ou pas... Cela ne lui gênait pas du tout de trouver des surnoms pour ses Pokémons, il ne faut pas croire... Cela prendrait quoi... Dix secondes ? Onze à tout pêter -ceux qui remarque la référence, sont des vraies.- Bref, cela ne le dérangeait pas... Mais faut bien comprendre qu'il n'était pas du genre à s'en soucier, si cela n'avait aucun intérêt. Bref, il attendait les réponses de l'éleveur. Déjà, c'était pas mal, le fameux éleveur avait particulièrement bien réussi à convaincre le fameux Juan de ses talents en temps qu'éleveur ! Surtout que je persiste, ce n'était pas du tout gagner, au départ, quand on se rappelait comment la discussion avait commencé. Bref tout cela pour vous dire... A vous les studios !
Revenir en haut Aller en bas
Zera Tools


avatar
Messages : 30
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 18
Localisation : DANS TON OEIL
Autres Comptes : Bancaire.

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Jeu 4 Aoû - 23:01

- Ouah. Euh... Oui, oui sans doute !

Zera se rappela au même moment que oui, ce charabia de médecin ne convenait pas forcément dans une conversation entre un, justement, médecin-éleveur et un...un lambda disons, car bien entendu, Zera ne savait pas qui était réellement le personnage en face lui.

Et même s'il continua après, l'original fut heureux de voir que " J " coopéra: Normal, en même temps, aussi mauvais dresseur qu'il soit, c'est toujours sympa de ne pas martyriser ses pokémons.
Enfin, faire prendre des tranquillisants n'est pas une torture, ni du mal en soit, mais il est toujours agréable de rester conscient, même pour un pokémon.

Aussi quand le rouquin prononça:

-Desséliande, assit !

....Zera s'approcha, content de savoir que le pokémon s'en ira être docile, quand soudain...

Le spectre était parti chercher une chaise dans un camion à proximité avant de la donner à son maître.
C'est à la fois comique et un peu pitoyable, mais c'était surtout embêtant pour Zera qui avait l'air bien con d'ausculter de l'air.

-Non, mais pas ça s'pèce d'abruti. Rend cette chaise à ce monsieur...

Il s'en alla donc rendre la chaise à monsieur, puis retourna immobile devant l'éleveur.

-Il est pas méchant, mais il est stupide. Une fois, on m'a dit que leur donner des petits noms, ça aidait à renforcer notre lien... Vous croyez cela vous ? Je sais pas, perso, donc je demande.


Pendant que Zera tâtait chaque endroit de l'anatomie - cette phrase peut être prise dans un autre sens mais c'est un arbre spectral donc n'imaginez rien - du Desséliande, il répondait à " J " d'une demie-oreille, concentré.

- Vous savez, je ne suis pas dresseur. Je me contente de soigner les pokémons quand j'en trouve, et la majorité du temps je ne demande qu'un peu de pain et d'eau en contrepartie. Je n'ai pas de relations avec des pokémons, si ce n'est eux envers moi, heureux que je les aient sauvés. Du coup, je ne pourrais répondre à cette question.

Il marqua une pause, parce qu'il commençait à descendre vers les jambes du pokémon et qu'il fallait se baisser un peu:

-Si vous voulez que je vous aide un peu quand même, j'ai déjà vu pas mal de pokémons avec des surnoms. Il y a notamment un Lockpin qui en avait un, depuis toute petite je crois. Il me semble que cette espèce a un lien plutôt élevé avec le bonheur, mais je n'en sait pas plus. Désolé de ne pas pouvoir vous aider de façon plus précise.

Zera se releva et rangea son outil dans sa valise.

-Sinon, j'ai terminé. Il n'a rien, heureusement, vous devez bien vous en occuper. Avant que je ne referme ma mallette, vous voulez que j'en ausculte un autre ou ça ira...?

Tant que ça n'est pas le Démolosse ça ira.
Dans tous les cas, si " J " pouvait ne pas vouloir, ça permettrait à Zera de rentrer plus vite dans un hotel, donc dans tous les cas...

.:-------------------------:.
Poils
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Ven 5 Aoû - 8:03

Le fameux Zera était toujours donc entrain d'ausculté le fameux Desseliande, qui restait assez sage. Assez, dans le sens, où le Pokémon spectre et plante avait vraiment l'impression qu'on la chatouillait, donc, se tortillaient un peu. Alors, oui, je sais ce que vous allez dire : « Palsambleu ! Pourquoi diable ce pokémon de type spectral et plantesque, se tortille-t-il à cause de chatouillis ? »... Alors, si vous dites cela comme ça, j'ai le regret de vous dire que vous êtes des voyageurs dans le temps venant du XV siècle. Deuxièmement, et bien, vous aurez raison ! Mais comme je 'ai déjà dis et bien... Il ne fallait pas chercher, ce fameux Desseliande était totalement stupide, et là, visiblement, elle estimait qu'on était entrain de la chatouiller... Où avait-elle appris cela ? Bonne question, ce n'était pas du genre de Juan de faire des guilli guilli à ses Pokémons, aux grands malheurs de ses derniers. Peut-être l'excentrique et l'excitée qu'était Raichu... On ne sait jamais...

- Vous savez, je ne suis pas dresseur. Je me contente de soigner les pokémons quand j'en trouve, et la majorité du temps je ne demande qu'un peu de pain et d'eau en contrepartie. Je n'ai pas de relations avec des pokémons, si ce n'est eux envers moi, heureux que je les aient sauvés. Du coup, je ne pourrais répondre à cette question. 

C'est drôle... Il avait toujours pensé que les éleveurs étaient des gens qui adoraient les Pokémons, et qui n'étaient pas du genre à êtrre en mode : Non, mais je fais tout ça pour le fric. Attention, je précise au cas où : c'était ce que pensait le fameux Juan, hein. Je ne suis pas entrain de dire que le fameux Zera était un mec avide de fric... Surtout que visiblement, sa discussion, ses paroles montraient bien qu'il ne semblait pas, en général, demander trop d'argent, donc, cela montrait bien que le fameux Zera n'était pas quelqu'un d'avare, l'Avarice n'était pas son péché capital préféré... Mais Juan restait étonné... Il avait toujours considérés les éleveurs un peu comme des hippies. Mais bien sur, les éleveurs ne sont pas comme ça... Enfin, pas tous. Certains éleveurs, en effet, répondaient à ce cliché... Mais ce n'était pas le cas de tous. Regardez le vétérinaire, dans QRN sur Bretzelburg. Il le dit lui-même. Les seuls animaux qu'il apprécie, ce sont les chevaux de sa voiture... Et je ne parle pas de vrai chevaux.

-Si vous voulez que je vous aide un peu quand même, j'ai déjà vu pas mal de pokémons avec des surnoms. Il y a notamment un Lockpin qui en avait un, depuis toute petite je crois. Il me semble que cette espèce a un lien plutôt élevé avec le bonheur, mais je n'en sait pas plus. Désolé de ne pas pouvoir vous aider de façon plus précise.

« Bien, j'y réfléchirais ! »

Cela voulait dire qu'il n'allait pas le faire. Ouais, je commence à connaître le fameux Juan. Faut dire, c'est mieux quand c'est votre personnage. C'est assez embêtant l'idée d'avoir un personnage, mais de ne pas savoir comment il marchait, n'est-ce pas ? Quand même. Bref, en tout cas, donc, vu que l'éleveur n'avait pas parlé d'avantage direct à nommer ses Pokémons, et bien, ce n'était pas Juan qui allait se fatiguer à donner des surnoms à ses pokémons, et à leur apprendre. C'était compliqué de faire tout cela ! Et s'il n'en n'avait pas bénéfice de suite... Il n'allait pas être du genre à approuver cela... Au contraire ! Tant que de toute façon, les Pokémons comprenaient quand il le leur parlait... Et qu'il comprenait les ordres... C'était le principal ! Il n'avait pas besoin de plus, vu qu'il n'avait pas spécialement envie de devenir des amis, lui et ses pokémons... Bref, en tout cas, le fameux Zera lui déclara, alors :

-Sinon, j'ai terminé. Il n'a rien, heureusement, vous devez bien vous en occuper. Avant que je ne referme ma mallette, vous voulez que j'en ausculte un autre ou ça ira...?

« Non, ça ira... »

Ahlala... Juan, Juan, Juan... Tu avais si peur de présenter tes autres pokémons ? C'était exactement cela... Il n'avait vraiment pas envie que le fameux éleveur voit les autres Pokémons... Et surtout Coatox. Coatox était pas tant un Pokémon classique, étant donné son côté vicieux, son côté sadique... Alors, oui, c'était quand même, il faut bien l'avouer, le pokémon qui était le plus obéissant de Juan... Mais quand même ! Il était obéissant, tant qu'on lui donnait de quoi se défouler. Et le défoulement, pour ce fameux pokémon, et bien, c'était le combat violent. Pas du genre le combat honorable. Poison, violence, frapper... Bref, Coatox était loin d'être un ange... Et il faut bien le dire, le fameux rouquin en était totalement d'accord... Après tout, il avait bien besoin, parfois, d'un bourreau, pour ses actions... Bref, en tout cas, après avoir « congédié » l'éleveur, le fameux rouquin continua de discuter avec lui, voulant visiblement continuer de rester un peu avec son interlocuteur...

« Mais dîtes-moi, vous êtes éleveur depuis longtemps ? Vous semblez bien vous y connaître dans toutes ses questions... »

Tient, Juan décidait de ne pas laisser le fameux éleveur tranquille... Il fallait le comprendre. Il cherchait, comme toujours, à se faire d'eventuel alliées, qu'il pourrait contacter, et avoir comme allié pour la suite des événements. Après tout, son but était quand même de modifier le monde, de l'améliorer... Et donc, il pourrait avoir besoin de beaucoup de monde. Un éleveur, ce n'était pas quelque chose sur lequel il cracherait. Et puis, ce n'était après tout, en apparence qu'une petite discussion tout à fait normal, au fond... Qu'il y avait-il de mal à discuter avec une personne, après tout ? Surtout quand les deux venaient de parler ensemble déjà depuis un moment... Bref, en tout cas, tout cela était sans doute très utile pour le fameux Juan... Mais peut-être que Zera n'avait absolument pas envie de rester plus longtemps avec le fameux rouquin... C'était une possibilité non négligeable. Mais tout cela, c'était hors de ma portée, donc, il fallait attendre la prochaine réponse pour avoir les réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Zera Tools


avatar
Messages : 30
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 18
Localisation : DANS TON OEIL
Autres Comptes : Bancaire.

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Ven 5 Aoû - 8:58

Zera ferma donc sa valise, comprenant que non, le fameux " J " ne voulait pas se risquer à écouter les élucubrations d'un jeune éleveur en train d'expliquer comment ausculter un crapaud humanoïde empoisonné. Ou alors c'était juste par flemme, voir parce que le pokémon n'écoutait pas.
Il y avait peut être une autre raison, mais elle échappait à l'éleveur.

-Mais dîtes-moi, vous êtes éleveur depuis longtemps ? Vous semblez bien vous y connaître dans toutes ses questions...


En vérité, comme avait pu le croire le dresseur aux cheveux de feu, Zera s'en fichait éperdument de continuer cette conversation ou de ne pas le faire: Bien qu'il ne soit pas le plus grand des parleurs - contrairement à ce que la longueur de ses phrases pourrait faire penser - il ne crachait pas sur un peu de compagnie.
Enfin, à l'instant, il voulait trouver un hôtel pour dormir, parce que le voyage, ça creuse quand même.
Aussi, il préféra faire en sorte que le monsieur continue cette conversation avec lui tout en continuant sa quête de sommeil:

-Laissez moi vous répondre sur le chemin de mon hôtel. Je suis assez fatigué, et j'aimerai dormir, vous voyez. Enfin, je vais pas tomber de sommeil maintenant, mais si vous m'accompagnez, ce sera tout bénéf pour nous deux: Vous aurez vos réponses, et moi je trouverai où dormir. Après, si vous devez partir ou si vous ne voulez pas...



En attendant la réponse, il jeta juste un:

-Quasiment 20 ans que je me balade sur la surface du globe, oui. J'ai acquis pas mal de connaissances, mais il y a encore beaucoup d'espèces, notamment à Sinnoh, que je ne connait pas.


( HRP = Non t'inquiètes, je veux pas arrêter le Rp, c'est juste que je respecte le caractère de Zera Tools ^^ )

.:-------------------------:.
Poils
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Ven 5 Aoû - 17:50

Ainsi, le fameux Zera était entrain de fermer sa fameuse valise, dont j'ai eu l'erreur d'une fois dire qu'elle était peu crédible, et depuis, le narrateur de Zera s'efforce à dire que si si c'est possible, alors que je m'en fiche. Quoi ? Débuter un post par du troll, c'est interdit ? Quoi ? Par la convention de Genêve ? Mais c'est importe quoi ! D'abord, un, je suis pas Suisse, et deux, je suis pas en guerre. Donc, la Convention de Genêve n'a rien à voir avec moi ! Namého. Un peu de respect quand même ! Bref, je suis un peu entrain de divaguer. « Vaguer ». Bref, ainsi, le fameux rouquin avait envie de discuter un peu avec ce fameux éleveur. Il retirait ce qu'il avait dit, en tout cas. Le fameux Zera n'était pas du tout un abruti, ni même une mauvaise personne. Après tout, il avait eu le chic d'ausculté un de ses pokémons gratuitement. Bon, ça n'avait servit à rien, vu qu'en faite, c'était pas un éleveur, plus plus un médecin... Mais quand même ! Ce fameux éleveur était bien sympathique, il fallait bien le dire et...

-Laissez moi vous répondre sur le chemin de mon hôtel. Je suis assez fatigué, et j'aimerai dormir, vous voyez. Enfin, je vais pas tomber de sommeil maintenant, mais si vous m'accompagnez, ce sera tout bénéf pour nous deux: Vous aurez vos réponses, et moi je trouverai où dormir. Après, si vous devez partir ou si vous ne voulez pas...

Il retirait ce qu'il avait dit. Ce n'était pas du tout un mec sympa. Alors, attention, encore une fois, c'est Juan qui parle, pas le narrateur. Non, je préfère précisé. Parfois j'ai l'impression que je devrais mettre au début de mes post, comme dans les films : « Les déclarations donnés par ce personnage ne reflète en rien les pensées du narrateur et son studio de production... » Quoi ? « Studio de production ? » Bah bien sur ! Vous croyez vraiment que je n'avais pas de studio de production ? Franchement... De nos jours, tout les grands Rpiste sont soutenus par des grands studios, comme Disney, Universel, ou la 20th Century Fox :! Que croyez-vous ! C'est le moyen qu'on a pour faire du RP aussi rapidement ! On a des dizaines et des dizaines de nègres littéraires, pour poster les RP, tandis que nous, nous ne donnons que quelques détails, et c'est tout ! Et ouais, c'est ça le talent ! Ne soyez pas jaloux, un jour, je suis sur que vous aussi, vous serez contacté par un grand studio, et vous pourrez avoir votre moment de gloire.

-Quasiment 20 ans que je me balade sur la surface du globe, oui. J'ai acquis pas mal de connaissances, mais il y a encore beaucoup d'espèces, notamment à Sinnoh, que je ne connait pas. 

« … Je vois, ses vingts ans ne vous ont guère appris la politesse. »

Rohlala... Quel rabat-joie, ce Juan. Et surtout quelle caractère de cochon. Et ouais, le fameux rouquin, qui appréciait par dessus tout au centre des attentions, n'avait pas trop apprécié la proposition du fameux Zera... principalement pour une raison très simple : C'était, aux yeux de Juan, et aux yeux de Juan uniquement -par pitié n'appelle pas la mafia russe pour qu'elle me tue car tu crois que je t'accuse- une sorte d'ordre, en gros, il serait obligé de le suivre, s'il voulait les réponses à ses questiosn. Et cela... Et cela, bien quelqu'un comme Juan da Ponte ne pouvait pas l'accepter. Il avait sa fierté, sa grande fierté, et il ne pouvait pas accepter, ne serait-ce que la possibilité qu'on lui donne un ordre. Juan n'obéissait aux ordres, de toute façon, que s'il voulait... Et visiblement, là, il voulait vu qu'il obéissait... Ouais, je trolle même Juan. Je suis un affreux petit taquin.

« Je connais mal la région de Sinnoh moi-même. Je suis Kaloséen, d'origine, mais je vis à Hoenn, où je travaille. »

En effet, il avait quand même un peu visité Sinnoh... Mais bon. Pour connaître une région, il fallait y passer des années, et encore des années ! Donc, c'était ça qu'était important... Juan, s'était contenté de seulement quelques voyages, et c'était tout. Il connaissait les zones les plus importante... Rivamar, Unionpolis, Féli-Cité... Les cités les plus importantes quoi... Il connaissait aussi Voilaroc... Bref des bonnes cités, qu'il avait put visiter de nombreuses fois, mais sans jamais être véritablement concentré sur l'idée de tout découvrir. Il faut dire... Ce n'était pas vraiment le genre d'espace qu'il appréciait, la fameuse région de Sinnoh, grandement pour des raisons de climat... Il y faisait beaucoup trop froid. Juan préférait quand il faisait chaud. C'était un homme qui était les régions tropicales, pas les régions frileuses, où on se caille tout le temps. Et Sinnoh, avec son climat général plutôt frais, entraient plutôt dans la deuxième catégorie. Bref, en tout cas, changeant de sujet, le fameux rouquin déclara :

« Et vous avez des pokémons vous ? Je suppose que non, vous devez en voir assez avec votre travail ! »

C'était la théorie de Juan, mais le rouquin savait parfaitement qu'il pouvait avoir tord; Cela lui semblerait logique, cependant, que les éleveurs n'avaient pas le temps de s'occuper de leur propres Pokémons, étant donné qu'ils étaient tout le temps entrain de s'occuper des pokémons des autres... Comment dans cette condition, on pouvait avoir des pokémons ? Ce que disait Juan était assez plausible... Mais bon, ce n'étiat pas une réalité... Après tout, les assistantes maternelles, et les personnes s'occupant de crêches, dans notre monde, pouvait parfaitement avoir des enfants, et très bien réussir à s'en occuper ! Donc, il faut bien dire que le fameux rouquin pouvait parfaitement avoir tord;.. Mais bon, de toute façon, il fallait attendre, pour avoir la réponse. Il fallait attendre quoi ? Et bien, la réponse du fameux Zera ! Bah évidemment que c'était ça... Vous pensez quoi ? Que cela aurait été le déluge ?
Revenir en haut Aller en bas
Zera Tools


avatar
Messages : 30
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 18
Localisation : DANS TON OEIL
Autres Comptes : Bancaire.

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Ven 5 Aoû - 18:36

-… Je vois, ses vingts ans ne vous ont guère appris la politesse.

Dès qu'il entendit ces mots là, Zera ferma la bouche et regarda fixement le fameux " J " avec un air de dépit.
On peut être cru, mais vouloir sympathiser avec quelqu'un - si c'est vouloir sympathiser, en tout cas - en lui reprochant des trucs, c'est sûrement pas la meilleure chose à faire.

Aussi le médecin-éleveur répondit:

-Je constate que nous sommes deux à avoir mal été élevés alors. Un point commun entre nous deux, c'est pas cool ?

Et la boulette.
D'habitude, Zera est calme et ne répond pas à ce genre de provocations, mais là, il est fatigué, et voudrait trouver un endroit où dormir.
Aussi sa patience à des limites, et il a usé de toute son énergie à poursuivre sa mallette...

Heureusement, même s'il n'avait pas l'air d'avoir envie, " J " suivit Zera, et il enchaîna sur une autre phrase / question.
Décidément, quelle pipelette, pourquoi veut-il autant en savoir sur lui ?

-Je connais mal la région de Sinnoh moi-même. Je suis Kaloséen, d'origine, mais je vis à Hoenn, où je travaille.

-Je suis né à Frimapic, dans le nord de Sinnoh. J'ai voyagé à Kanto, Johto, Hoenn, Unys et Kalos. J'aime beaucoup cette dernière région, pour son coté chic.

Zera ragea contre lui même à la fin de sa phrase: Il déboule tout comme ça, comme à un interrogatoire. Pourquoi il fait ça ? La fatigue, sûrement.
Après, finalement, c'était peut être que bien qu'il venait de rencontrer " J ", il le trouvait sympathique derrière son coté excentrique, et donc que ça le forçait à se présenter du mieux possible.

Aussi, il fut interrompu, et bien heureusement, par l'interlocuteur:

-Et vous avez des pokémons vous ? Je suppose que non, vous devez en voir assez avec votre travail !

Voilà la question qui fâche !
Zera va par contre réagir différemment de la normale, car " J " ne le connait pas, et donc il ne sait pas ce qui le met en rogne.
Il préféra expliquer en un long message pourquoi c'était à éviter dans une conversation avec Zera:

-Non, je n'ai absolument pas de pokémons qui m'accompagne. Pour mes recherches, je m'aventure souvent dans les zones à hauts risques, comme le Mont Abrupt, ou encore le Mont Couronné, pour Sinnoh. Aussi, je n'ai trouvé aucun pokémon médecin qui serait capable de m'accompagner, et j'ai pourtant essayé. Mais, je raconte ma vie et j'en suis navré, j'ai déjà fait blesser involontairement des pokémons qui me suivaient, tentant de m'aider, de tout leur cœur. Je ne m'en remet toujours pas: J'ai fait du mal à des pokémons. Aussi, je prends soin de ne plus jamais en emmener un dans mes périlleuses aventures, si je puis me permettre l'adjectif. C'est un sujet sur lequel je suis sensible, excusez moi de parler fort et vite comme ça...

Partageant ses peines avec " J ", il semblait pendant un court instant perturbé.
Il faut dire qu'il est traumatisé par l'idée de faire du mal aux pokémons, voir même aux humains en général.

Et oui, Zera a beau être loufoque, il n'en reste pas moins un homme respectueux de ces belles créatures et avec un grand cœur !

Il préféra esquiver la suite de la conversation sur CE sujet là, et enchaîna, avec une question.
Et cette fois, c'était à lui d'embêter.

-Et vous, vous faites quoi comme métier ?

.:-------------------------:.
Poils
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Ven 5 Aoû - 20:44

Bref, le fameux rouquin avait commencé à discuter... Tout se passait bien, et il discutait de tout et de rien, pour apprendre à mieux connaître son interlocuteur... Et qui sait, peut-être en faire un allié. Après tout, ne disait-on pas : « Connait tes ennemis, mais connait mieux tes amis ? » Alors, euh, oui, ça donne pas très bien en français, mais c'est un proverbe Breton à l'origine, que je connais mieux en breton donc... Bon, tant pis, c'est pas grave, oublier. Ou apprenez le breton. Comme ça, on fera des RP en breton. Sérieux, ça aurait la classe... On chercherait à trouver quel jeu de mot on peux faire pour renommer les Pokémons, en Breton... Ouais, je crois que je tiens une idée là ! Bref, en tout cas, discuter tranquillement avec le fameux Zera, lui permettait de voir que visiblement, le fameux Zera n'était pas un si mauvais bougre... Il était même plutôt sympathique. Heureusement, cette fois, il ne risquait pas de changer d'avis...

-Je constate que nous sommes deux à avoir mal été élevés alors. Un point commun entre nous deux, c'est pas cool ?

Quoi ? Attendez...? QUOI ? Non mais il avait rien fait lui ! Il ne comprenait pas du tout ce qu'était entrain de raconter ce fameux Zera. Ah, et oui : Il retire ce qu'il a dit. Encore une fois. Je sens que ça va devenir un running gag, si ça continue. Bref, en tout cas, là, il comprenait pas du tout ce qu'il avait le fameux Zera : Oui, c'était impoli de dire ce qu'il avait dit. En général, les gens répondent aux questions, ou tout du moins, dis « S'il vous plait » ou « s'il serait possible de »... Bref, des formules de politesses ! Mais visiblement, cela était trop demandé à ce fameux éleveur... Et maintenant, cela serait lui qui n'était pas poli ! Bref, en tout cas, le fameux rouquin décida qu'il vallait mieux ne rien dire, et laisser passer. De toute façon, il avait bien compris, depuis l'histoire de la fameuse pose qui n'avait aucun sens, et qui n'avait fait que jeter l'embarras, que ce fameux Zera était un peu bizarre...

-Non, je n'ai absolument pas de pokémons qui m'accompagne. Pour mes recherches, je m'aventure souvent dans les zones à hauts risques, comme le Mont Abrupt, ou encore le Mont Couronné, pour Sinnoh. Aussi, je n'ai trouvé aucun pokémon médecin qui serait capable de m'accompagner, et j'ai pourtant essayé. Mais, je raconte ma vie et j'en suis navré, j'ai déjà fait blesser involontairement des pokémons qui me suivaient, tentant de m'aider, de tout leur cœur. Je ne m'en remet toujours pas: J'ai fait du mal à des pokémons. Aussi, je prends soin de ne plus jamais en emmener un dans mes périlleuses aventures, si je puis me permettre l'adjectif. C'est un sujet sur lequel je suis sensible, excusez moi de parler fort et vite comme ça...

« Je vois. »

Eh oh... Il faut se calmer, mon vieux. Il était pas psychologue. Un « Non, je n'ai pas de pokémon », cela aurait été suffisant... Mais bon, le fameux rouquin avait quand même écouté cette longue tirade, sans rien dire, marchant au côté du fameux Zera, pendant un petit moment, étant donné que tout ce qu'avait dit le fameux Zera avait occupé pas mal de temps. Bref... Qu'est-ce qu'il avait compris ? Et bien, visiblement, monsieur ne voulait pas de pokémon à cause de ce qui semblait être un traumatisme... mmmh... Cela arrivait, ce n'était pas si étonnant. Mais bon, il n'était pas psychologue, donc, il ne pouvait pas trop dire quelque chose, même s'il voulait aider ! Là, ça tombait bien, il n'avait pas du tout envie d'aider spécialement le fameux Zera -ouais, on parle de Juan. Il ne faisait des choses que quand plus tard, cela pouvait l'arranger-, mais il n'avait pas non plus envie d'être méchant. Un simple « je vois » suffisait alors largement. Quand soudainement, le fameux Zera lui déclara, directement :

-Et vous, vous faites quoi comme métier ?

« Je travaille dans une société humanitaire, à Hoenn. »

Et ouais ! La Team Venom, c'était « officiellement » une organisation bénévole. Peu de gens savait que Juan, au fond, ne le faisait que pour assoir sa popularité, et ainsi, mieux faire passer ses idées. D'ailleurs, le rouquin avait très hâte que les Pokémons du Royaume Pokémon fasse quelque chose... Après tout, Juan tentait de faire un monde meilleur... Pour les humains ! Et il estimait ouvertement que pour améliorer la vie des humains, ils allaient falloir utiliser les Pokémons... Après tout, les Pokémons n'étaient que des créatures dôtés d'instincts. Ce n'était pas grave si on leur faisait un peu de mal ! Tant qu'il avait à manger, et de quoi se reproduire... Ouais, ce n'était guère sympathique de la part de Juan... Mais bon, on parlait de Juan, on commençait à avoir l'habitude, au bout d'un moment... Quoiqu'il en soit, il déclara :

« Vous avez peut-être entendu des agissements des teams ? Et bien, nous travaillons pour tenter de réparer les soucis. On est les bons, quoi. »

Ahlalal... Si c'était aussi simple... Bon, il était maintenant facile de savoir la réaction de Zera, vu comment il était j'm'enfoutiste, sans doute qu'il allait parfaitement ignoré, et... Quoi ? Damn, mon compteur de troll vient juste d'exploser ! Ahalala... Oui, je sais, je dois pas... Mais bon, voilà quoi. Puis, il fallait bien le dire... la tentative de Juan était juste tellement minable.. Je veux dire... Cela se sentait à des années lumières -ce qui est une unité de distance, et non de temps, je rapelle-, qu'il était louche là... Fallait être teubé pour pas se dire qu'il y avait anguille sous roche... Bref, en tout cas, le fameux rouquin lui, persistait. Ils étaient les gentils dans l'histoire... Enfin, pour qu'il y ait des gentls ou des méchants, fallaient déjà s'intéresser à tout cela. Vu son âge, sans aucun doute, le fameux Zera devait se souvenir des agissements galaxies... Ou alors, il en avait rien, mais alors, vraiment rien à foutre... Cela serait du niveau Olympique à ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Zera Tools


avatar
Messages : 30
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 18
Localisation : DANS TON OEIL
Autres Comptes : Bancaire.

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Dim 7 Aoû - 12:23

- Je vois...

Il était vrai que déballer sa vie d'un coup d'un seul, sans raisons, à la place d'un bref „ J'ai pas de pokémons“ , était un peu inutile, surtout envers un personnage de ce type là, mais Zera en avait eu envie, promptement, comme une sorte de confidence.
Il faut dire aussi qu'il avait été choqué de ses actions envers certains pokémons qu'il a fait blesser, et qu'il voudrait trouver un remède à ce traumatisme: Il a bien tous les médicaments possibles, mais pas contre ce genres de problèmes.

Aussi, l'éleveur fut ravi, dans un sens – il n'était pas forcément heureux de parler avec „ J „ mais c'est une façon de parler – de changer de sujet de conversation, même si le dernier n'avait pas été très long en terme de temps de discussion, mais bon.

- Je travaille dans une société humanitaire, à Hoenn. 

Une société humanitaire ?
Intéressant, et humanitaire dans quel sens du...

-Vous avez peut-être entendu des agissements des teams ? Et bien, nous travaillons pour tenter de réparer les soucis. On est les bons, quoi.

Oh les teams...
Les fameuses teams qui foutaient pas mal le dawa un peu partout il y a quelques années.
Oui, Zera en connaissait certains, et surtout la team Galaxie, qui a sévi il y a quelques années et qui avait beaucoup remué Frimapic, notamment le lac.
Enfin, notre médecin n'était déjà plus à Sinnoh lors de cette époque là, mais à Unys.
Il avait plus été concerné par ce que faisait la team Plasma.

Mais quand Zera sortait d'une région donnée, il s'en foutait pas mal de ce qui se passait dès lors dans celle-ci, préférant continuer sa quête de soigner les pokémons du monde entier.
Il passait juste un coup de fil de temps en temps à ses parents et à ses frères et soeurs pour savoir ce que la fameuse team Galaxie foutait comme bordel.

Aussi, actuellement, les agissements des nouvelles teams, il s'en fichait comme prévu, totalement, et préférait ne pas en parler, car de toute façon n'ayant aucun intérêt à la faire, et puis il ne s'y connait pas assez pour constituer une conversation sur le sujet.

Une organisation pour réparer les soucis ? Et bien, grand bien leur en fasse. S'ils font le bien autant que Zera leur fasse confiance, ils ne sont certainement pas doués de mauvaises intentions, pas vrai ?

- Et donc, que faites vous à Sinnoh ? Des vacances ? Vous occupez quel poste sinon dans votre team ?

Pourquoi cette question me direz vous ? Vous savez, la fatigue le rend bavard et il se sent d'humeur à discutailler donc autant y aller franco.

En passant, il rentra dans une auberge de jeunesse, mais en voyant les prix, il retourna vite sur l'allée pour en trouver une encore moins cher.
On ne croule pas sur l'or quand on est un éternel bénévole !

.:-------------------------:.
Poils
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Dim 7 Aoû - 19:08

Les deux continuaient d'avancer, à un pas lent, mais sur, vers une direction inconnu du fameux rouquin, étant donné que Juan da Ponte, notre fameux rouquin nationale n'avait strictement aucune idée... Bah, ouais, il n'avait aucune idée de à quoi ressemblait la ville étant donné qu'il n'y avait jamais mis les pieds auparavant ! Il connaissait juste comment vaguement la ville était conçu, mais c'était tout ! Après tout, il n'était pas non plus exceptionnellement à tout ce qui était pour se retrouver dans une ville... Enfin, il arrivait au moins à se retrouver dans les villes qu'ils connaissaient ! Il n'était pas du genre comme moi, capable de me perdre dans une ville que je connais par coeur. Genre, je vais à la Fac, et après deux ans a avoir vécu en Cité U, j'arrive à me perdre, alors que je me dirige à la Cité U. Ouais, je suis un naze. Ouais, je pue la merde. Quoiqu'il en soit, le fameux Zera déclara :

- Et donc, que faites vous à Sinnoh ? Des vacances ? Vous occupez quel poste sinon dans votre team ?

« Oh, non, j'aimerai bien ! »

Sur... De bonnes vacances, dans une plage... Quel barbare irait prendre ses vacances, sérieusement, dans la région de Sinnoh... Sinnoh, une région froide, où il n'y a rien à voir, où même les plus grandes villes sont toutes petites... Bref, Sinnoh, c'était une région un peu nul quand même, il faut bien l'avouer. Enfin, tout cela, c'était quand même des yeux du rouquin. Hein, les gens qui viennent de Sinnoh, venaient pas me tuer... Sinon, je vais avoir des ennuis... Bref, en tout cas, le rouquin, s'il partait en vacance, irait à Hoenn ou Alola. Pas du tout dans des régions froides. Comme dit précédemment, le fameux rouqui n'appréciait pas du tout le froid, il était quelqu'un qui aimait les régions chaudes. Il voulait, et c'était pour lui obligatoire, pour des bonnes vacances, profiter de la mer, des vagues, et surtout du soleil. Ce n'était pas ça, des vacances parfaite ? Namého, quand même ! C'était ça des vraies vacances !

« J'étais en discussion avec le fameux champion de cette ville, et c'est tout. »

C'eeeeeest touuuuuuuuuuut ? Non pas du tout ! Je rappelle que notre fameux Juan avait quand même eu un départ plutôt... Disons en catastrophe... Bah ouais, quand même ! On pouvait pas dire : « Et c'est tout », quand notre départ de l'arène, avait consisté en voler, une fois que le champion nous avait mit à la porte ! Surtout qu'en combat Pokémon, le fameux Juan aurait eu du mal contre le fameux champion de type acier, étant donné que bah... Son pokémon le plus puissant était poison... Bref, en tout cas... Damn. Il n'aimait vraiment pas cette région. Les champions étaient des débiles profonds, le Maître de la Ligue, un bourrin décérébré, qui répondait très lentement, en plus... Bref, c'était une maudite région. Il avait hâte d'être de retour dans des régions où la discussions avec les chefs de région était plus simple... Quoiqu'il en soit, il répondit tranquillement aux déclarations de Zera, progressivement :

« Je suis second de l'organisation. C'est moi qui m'occupe de toute la partie chiante... Administration, blabla fiscaux, dons, etc... »

Ouais... On oubliait souvent que la Team Venom, était une organisation très sérieuse... Et on ne pouvait pas dire que le fameux Calix et Clarys étaient des personnes qui étaient capable de faire tout le travail administratifs. Le rouquin donc, s'occupait du boulot pour faire tout le boulot administratifs... Ne croyez pas que cela n'avait aucun intérêt... Le fameux rouquin pouvait en profiter pour faire augmenter sa population, et augmenter ses connaissances. Le rouquin était là donc, pour augmenter les profits des membres, était là pour discuter avec les gens extérieurs... Il se rendait compte, bien régulièrement, que Clarys et Calix, n'étaient que des membres secondaires. Et là, c'était marrant. Mais bon, il allait devoir attendre, car il avait, comme dit précédemment, des échecs avec quelques champions. En tout cas, continuant la discussion tranquillement, il déclara :

« Et vous ? Vous vous renseignez sur la région de Sinnoh ? »

Sans doute. Sinon, il se demanderait qu'est-ce qu'il fouterait là. Le rouquin regardaient... Visiblement le fameux Zera qui était entrain de se dire : « Mmh... Où je pourrais me loger pour pas cher ? » Et ouais, souvent le problème pour les personnes plus vieilles, étant donné que les Centres Pokémons étaient réservés avant tout pour les jeunes dresseurs. Ils ne voulaient pas faire en sorte que les personnes les plus vieilles profitent gratuitement des centres Pokémons. Il y avait tellement de dresseurs... Bref, en tout cas, donc, le fameux rouquin savait que dans pas longtemps, la discussion allait se terminer... C'était assez drôle, mais c'étiat l'une des premières fois où le fameux rouquin était vraiment partagé sur quelqu'un. D'un côté, le fameux Zera semblait être un éleveur compétent, avec une histoire riche et complexe, des regrets, bref... Tout plein de choses intéressantes... De l'autre côté, cette eleveur était tellement étrange. Il avait du mal à y croire. Bref, il savait pas trop quoi penser de Zera.
Revenir en haut Aller en bas
Zera Tools


avatar
Messages : 30
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 18
Localisation : DANS TON OEIL
Autres Comptes : Bancaire.

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Mar 9 Aoû - 8:49

Non, sans rire, ça commence à être un peu chiant de ne pas trouver d'hôtel dans ses prix, c'est à dire rien du tout.
Encore une soirée où il va dormir dehors.

-Oh, non, j'aimerai bien !


Techniquement, Zera n'avait pas de métier fixe, donc il était au chômage. Mais vu qu'il passait son temps à voyager, bénévolement, donc sans argent, il travaillait dans son esprit à lui.
Et il ferait ça jusqu'à sa mort, s'il n'a pas d'autre alternative.
Donc bon, pour lui, les vacances, ça n'existait pas. Mais si vacances égale voyages, alors il était continuellement en vacances !

-J'étais en discussion avec le fameux champion de cette ville, et c'est tout. 


Zera n'avait pas grand chose à en penser, alors il répondit simplement:

-Ah oui ? Pourquoi ? Les champions sont si spéciaux: Chacuns de ceux que j'ai rencontré ont des caractères si proches du type auquel ils sont affiliés. C'est une sorte de logique, je suppose.

Enfin, en même temps c'était simple: Il avait rencontré des champions Roche lors d'expéditions en montagne, mais surtout, des champions Plante, pour ses recherches, et là où les premiers ont tendances à être énergiques et fiers, les autres étaient plutôt calmes, avec une pointe d'excentricité mais maîtrisée.

-Je suis second de l'organisation. C'est moi qui m'occupe de toute la partie chiante... Administration, blabla fiscaux, dons, etc...

Second ? Ah oui quand même !
Plutôt chanceux le bougre, je suppose. En plus, si c'est lui qui gère les papiers, il doit gagner un sacré paquet de pognon.

-Et vous ? Vous vous renseignez sur la région de Sinnoh ?

Effectivement, Zera avait presque oublié pourquoi il était venu à Joliberges: La fameuse bibliothèque de la ville regorgeait de données sur les pokémons de la région, et ironiquement, la région de naissance de Zera était celle qu'il connaissait le moins au niveau des pokémons.
Aussi, se renseigner là où on pouvait le faire efficacement n'était jamais de trop.

-Je vais chercher un endroit où dormir, puis j'irai à la bibliothèque de Joliberges, elle est très intéressante et elle comblera beaucoup d'interrogations sur le comment soigner certains pokémons spéciaux de Sinnoh.

Zera Tools trouva alors une autre auberge, et celle-ci était dans ses prix, fort heureusement.
Il commença alors à rentrer et fit un signe de la main à „ J „ pour qu'il le suive. Il alla demander une chambre, et il régla, puis il annonça:

-Et bien, je vais très certainement bientôt aller me coucher, oui à cette heure. Si vous voulez on peut discuter encore un peu, ça ne me dérange pas, mais asseyons nous alors. De toute façon, nous pouvons rester en contact, il n'y a aucun problème.


.:-------------------------:.
Poils
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Mar 9 Aoû - 11:47

Finalement, après une marche assez longue, logique, le fameux Zera s'il voulait un logement bon marché, devait plutôt éviter les lieux... Comment dire... De plein centre ville, étant donné que bien placé, ses offres de logements en profitaient bien souvent pour faire gonfler le plus possible les prix. Tu n'as pas envie de marcher beaucoup...? Et bien va te faire voir mon ami ! Prépare le porte feuille, et prépare à casquer, comme ce n'est pas permit. Enfin, comme ce n'est pas permi... Comme c'est immensément permit, étant donné qu'il n'y avait aucune règle pour tenter de contrer cela... Enfin, il devait exister des normes, mais j'ai aucune idée de comment tout cela marche... C'est bien souvent des questions très complexes de droit, et de permis... Donc, bon, on va passer sur ses détails, et on va rester sur du RP pokémon, si vous le voulez bien. Et si vous le voulez pas, et bien tant pis pour vous.

-Ah oui ? Pourquoi ? Les champions sont si spéciaux: Chacuns de ceux que j'ai rencontré ont des caractères si proches du type auquel ils sont affiliés. C'est une sorte de logique, je suppose.

« Oh, vous savez... Mauvais caractère, on choisit mal ses mots, et bam. »

Très flou. Franbchement, le fameux rouquin aurait put dire le plus rigolo ! Le moment où il avait fait un très joli vol plané, qui l'avait fait atterir comme une bouse sur le sol ! Ca, c'était la partie la plus amusante de toute cette histoire ! Il faut bien dire que le reste, cela n'avait guère d'intérêt ! Franchement, Juan, tu es un enquiquineur ! Tu ne racontes même pas ce qui est drôle, dans les histoires ! Ce qui est drôle, c'est quand tu te craques comme une bouse ! N'est-ce pas ? Huhuhuhu ! Je suis tellement mesquin. Mais faut bien avouer, c'était ça qui était drôle ! Et n'osez pas me dire que ce n'éait pas ce qui aurait intéressé le fameux Zera. Tout le monde adore les histoires, où à la fin, il y a quelqu'un qui vole, et qui s'écrase pas terre ! Cela depuis bien longtemps, étant donné que je suis sur que l'histoire d'Icare, a l'origine, c'est cela ! Bon, j'ai pas de source historique, mais croyez moi. Na.

-Je vais chercher un endroit où dormir, puis j'irai à la bibliothèque de Joliberges, elle est très intéressante et elle comblera beaucoup d'interrogations sur le comment soigner certains pokémons spéciaux de Sinnoh. 

« S'instruire est toujours une bonne idée. »

Alors, sans doute que Juan était ironique ou... Nope ! Nope pas du tout ! Le fameux Juan déclarait des choses qu'il pensait totalement. Juan était quelqu'un qui considérait l'instruction comme extrêmement importante. Il était lui-même un fruit d'instruction... Sa mère ne l'avait appris que des tours et des cabrioles qui ne servaient à rien. C'était lui, qui s'était instruit, à la sueur de son front, dans les lycées, dans les collèges, et dans les universités. C'était ainsi qu'il avait eu son master en Chimie. Beref, tout cela pour dire, que le fameux Juan approuvait totalement le fait que ce fameux Zera aille à la Bibliothèque pour travailler. Encore une fois, non pas car il le trouverait stupide, ou quoique ce soit du genre... Mais tout simplement, car c'était important, d'aller s'instruire et d'aller s'éduquer, dans les lieux de cultures. Que cela soit les musées, les bibliothèques, les écoles, ou les universités...

-Et bien, je vais très certainement bientôt aller me coucher, oui à cette heure. Si vous voulez on peut discuter encore un peu, ça ne me dérange pas, mais asseyons nous alors. De toute façon, nous pouvons rester en contact, il n'y a aucun problème. 

« Déjà ? Vous devez être crevé. »

Bon... Pour une fois, le fameux Juan n'allait pas juger. En effet... Il n'avait aucune idée de ce qu'avait fait le fameux Zera, avant de rencontrer le rouquin, en prise avec sa Démolosse peu obéissante ! Si ça se trouve, il avait fait un marathon, suivit d'un Triathlon, suivi d'un spectacle de claquette endiablé. Suivit d'un... Bon d'accord, j'arrête, vous avez compris un peu le principe. Bref, comme le fameux Juan n'avait aucune idée de ce qu'il avait pu faire, et bien, sa fatigue était peut-être tout à fait justifié. Peut-être pas du tout, mais bon, mieux vallait rester optimiste, si vous voulez mon avis, plutôt que de sombrer dans la paranoïa. Allez, Juan décidait de laisser le bénéfice du doute, et croyait le fameux Zera Tools. Ainsi, l'homme à la valise allait très certainement aller se reposer, comme il n'arrêtait PAS de répéter, on allait finir par croire que ce mec, sans son oreiller, finit par EXPLOSER, tellement il le rappelle les cinqs secondes, mais bon... Juan déclara, alors, tranquillement

« Et bien, je vais vous souhaiter un très agréable repos. Profitez bien de ce repos, et peut-être, un jour, nous nous reverrons. Je vis à Nenucrique. Hoenn. »

Arrivait la fin de la discussion, donc, le fameux rouquin donnait son « adresse », même s'il restait vague. Comme ça, si le fameux Zera voulait le retrouver, il trouverait aisément la Team Venom, et donc, lui-même. Mais en ne donnant pas l'adresse précise, il s'assurait qu'il ne viendrait que s'il avait vraiment envie ou besoin du fameux rouquin. Technique efficace pour se débarasser aisément des sangsues et/ou des gens inutiles. Juan ne changeait pas, et il considérait qu'il fallait marcher comme ça, dans ce monde où les sangsues et les profiteurs étaient aussi nombreux... Il le savait bien: il l'était lui-même. Il connaissait bien les sangsues... Mais bref, donc, il se demandait ce que le fameux Zera allait dire, avant d'aller se coucher. Sans doute rien de bien important... Mais passons sur ce point. Allez, il était temps de fermer rideau. A vous les studios !
Revenir en haut Aller en bas
Zera Tools


avatar
Messages : 30
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 18
Localisation : DANS TON OEIL
Autres Comptes : Bancaire.

MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera] Mer 24 Aoû - 17:34

Zera bailla. D'ailleurs il s'efforça de ne pas le montrer à "J" pour éviter de paraître insultant alors qu'il rétorqua:

-Oh, vous savez... Mauvais caractère, on choisit mal ses mots, et bam.

De quoi parlait-il ? Enfin, Zera ne comprenait plus rien. Ses yeux piquaient et la fatigue atteignait son maximum.
Ce n'était pas contre le rouquin, mais il sentait qu'il fallait abréger réellement cette discussion. Pour son bien.
Comportement égoïste ? Peut-être. Instinct de survie ? Possible aussi.

-S'instruire est toujours une bonne idée.


Le médecin-éleveur utilisa ses dernières réserves d'énergie pour répondre:

-A qui le dites vous...Je remarque que derrière votre accoutrement, si je puis me permettre, plutôt extravagant, vous êtes quelqu'un de réfléchi, d'intelligent et d'intéressant.

Bien que Zera soit, têtu comme il est, on le sait, encore à 7% convaincu que "J" soit un genre de voleur, à cause des évènements du début de la rencontre, il savait qu'une bonne partie du reste du pourcentage constituait un être intelligent, réfléchi et intéressant...Attendez, ça vient pas d'autre part ça ? Si...
Oh la la...La fatigue de Zera contamine même la narration.
Chose marrante, ou pas tout dépend de l'humour de chacun, mais le pauvre bonhomme en costard utilisait ses dernières forces pour affirmer qu'il pouvait continuer de parler, ce à quoi on lui dit:

-Déjà ? Vous devez être crevé.

Du tac au tac, M.Tools répondit, sans réfléchir, parce qu'il était trop crevé ( comme on le répète toutes les 5 secondes ):

-Oui...J'ai traversé Féli-Cité en courant pour rattraper un Maraiste qui avait volé le sac d'une vieille dame, puis juste après avoir rendu le-dit sac à sa propriétaire, j'ai dû soigner un Luminéon blessé.
En remerciement, il m'a emmené jusqu'à Joliberges, mais à la moitié du chemin il s'est endormi et j'ai terminé à la nage. Puis arrivé là je me suis dit que j'allais vite aller dormir pour compenser ma nuit blanche d'hier soir, mais je vous ai rencontré. J'espère que vous comprendrez, ça arrive à tout le monde.

ET BAM.
Raconter sa vie l'acheva une bonne fois pour toutes.
Il lâcha sa mallette et la transforma en mode roulettes, parce que la soulever plus longtemps le tuerai.

- Et bien, je vais vous souhaiter un très agréable repos. Profitez bien de ce repos, et peut-être, un jour, nous nous reverrons. Je vis à Nenucrique. Hoenn.
-Je serai ravi de vous revoir. Je ne repasserai certainement pas à Hoenn avant plusieurs années, mais qui sait ? La vie et ses aléas. Si vous voulez me retrouver, et bien cherchez dans Sinnoh, j'y serai...si je ne meurt pas avant.

Il tendit une main tremblotante. Il fallait la serrer, même si serrer est un grand mot pour lui à cause de la situation.

-Très heureux de vous avoir rencontré, Monsieur Juan da Ponte.



.:-------------------------:.
Poils
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera]

Revenir en haut Aller en bas
 

« La pratique est le meilleur des maîtres. » [PV : Zera]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Sinnoh :: Joliberges-