Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets

Partagez | .

Le Calme après la Tempête [Eric]

Arthur & Vipélia



Messages : 89
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/06/2015
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Alexander

MessageSujet: Le Calme après la Tempête [Eric] Ven 1 Juil - 15:57


Assise dans le train, les yeux à peine ouverts, Vipélia semblait en intense réflexion. A moins qu'il ne s'agisse finalement d'un sommeil à rattraper ? Il fallait dire qu'ils n'avaient pas chômé dernièrement, avec Arthur. A peine avaient-ils réglé cette histoire de pokemons rebelles dans le Bois aux Chênes - aventure pendant laquelle la jeune fille se fit un ami, le peureux Ptitard qui dormait paisiblement sur ses genoux - qu'une autre péripétie violente s'était ensuivie. Le duo Plasma avait été pris en otage, en même temps que d'autres personnes, alors en pleine visite du fameux musée de Maillard. Elle se souvenait encore de l'arme humaine qui avait mis fin à la vie d'un humain en un instant. Non pas que cela la choquait, elle avait elle-même vu bon nombre de cadavres de pokemons dans sa précédente vie sauvage, mais ce qui l'impressionnait réellement, c'était l'existence de tels outils redoutables, elle-même d'ailleurs avait failli en faire les frais, à cause de son inconscience habituelle. Sauf que les meurtres de pokemons sauvages, c'était généralement à des fins de combats pour des territoires ou encore pour simplement manger, tandis que là, le cadavre était resté à terre, le but des malfaiteurs n'était rien d'autre que l'argent, un concept que la sauvage ne comprenait pas encore totalement. Elle aurait bien demandé à Arthur, ce qu'elle faisait à chaque fois qu'elle avait une question, mais il semblait lui aussi dans la Lune. Elle avait pu voir à quel point il avait été choqué par ce meurtre, mais ce n'était pas uniquement ça, la raison de son silence. Non, il était inhabituellement silencieux, et ce depuis qu'ils avaient vu un écran de télévision affichant une certaine nouvelle. Une bataille humaine sanglante à Volucité. La maison d'Arthur.

Habituellement, Arthur était un garçon vif et optimiste, toujours enthousiaste à l'idée de découvrir des parties du monde, de nouveaux pokemons, de nouvelles connaissances, mais là, et malgré les épreuves qu'il avait pu vivre dernièrement. Mais aucune de celles-là ne ressemblait à ce qu'il vivait en ce moment même. Un mot était suffisant pour définir son état d'esprit : l'effroi. Dès qu'il avait entendu cette information d'attaque massive de la Team Rocket à Volucité, son coeur s'était serré. Il avait aussitôt pensé à ses parents... et ses amis de l'Ordre... ils étaient là-bas, en tout cas pour la plupart, et on annonçait déjà de nombreuses victimes dans les multiples affrontements. Il refusa d'y croire au premier abord, comme s'il s'agissait d'un affreux cauchemar, et désormais il priait intérieurement pour que ceux qu'il connaissait aillent bien. Il implorait le Dieu Arceus et il ne savait quelle force divine pour que ses parents soient sains et saufs, mais craignait réellement qu'il ne leur soit arrivé quelque chose. Tellement de morts... et encore une fois, à cause des Rockets ! Le chaos qu'ils avaient provoqué au Bois aux Chênes n'était visiblement pas suffisant pour ces monstres, ils étaient parvenus à attaquer une ville de la taille de Volucité. Rien ne les arrêtait, apparemment... mais la haine qu'il pouvait avoir à leur égard était pour le moment cachée par sa peur et son effroi. Sa petite Emolga se tenait tristement sur son épaule, essayant de dormir en vain. Il regarda alors par la fenêtre, le visage maussade, la gorge nouée. Ils étaient sur le point d'arriver.

Heureusement, la gare n'avait pas été trop touchée et fonctionnait encore. Les deux Plasmas sortirent aussitôt, du train, puis de la gare, et alors ils se stoppèrent tous les deux. Chacun avait vu Volucité quelques jours auparavant, la capitale d'Unys, symbole de la grandeur de la région de par ses édifices et ses grattes-ciel, connectée au reste du monde de divers moyens. Et le spectacle qu'elle donnait actuellement était bien différent. Plusieurs bâtiments à moitié ou complètement détruits, des tours effondrées sur elles-même, des gens plus ou moins blessés dans les rues, aux mines horrifiées, dévastées, par ce qui venait de se produire. Des forces de police, pompiers, et Plasmas qui les aidaient du mieux qu'ils le pouvaient. Vipélia se posait tellement de questions... comment de telles constructions avaient pu être détruites ? Pourquoi ? A quoi cela servait-il ? Elle ne comprenait pas mais se gardait bien de demander des informations à Arthur qui semblait retenir ses larmes. Volucité, c'était sa maison, là où il vivait depuis tout petit, il connaissait ses rues, ses vendeurs, ses touristes, ses bâtiments et aujourd'hui, tout était différent. Si ce spectacle était déjà assez dur, ce n'était rien à côté de ce qui allait suivre. Prenant son courage à deux mains, il se dirigea vers l'hôpital, suivi par Vipélia qui ne savait que faire d'autre. Ils passèrent devant un Centre Pokemon plein à craquer avant d'entrer dans l'hôpital central de la ville, situé à côté. A chaque pas, Arthur pouvait sentir son coeur battre de plus en plus fort. Pourvu qu'ils aillent bien... Faites qu'ils aillent bien...

Il passa l'entrée à pas rapide et tomba nez à nez avec sa mère. Une femme d'une quarantaine d'années, aux longs cheveux bruns tendant vers le roux, habillée d'une tenue Plasma couverte de sang seché, le visage visiblement attristé et épuisé. Lorsqu'elle le vit, les deux coururent l'un vers l'autre pour se serrer dans les bras. Le garçon soupira de soulagement en laissant couler quelques larmes, en lui disant :


"J'ai eu... tellement peur... et Edward ? Et Papa ? et les autres ?"

"Edward est en mission à l'étranger... quant à Papa... Il..."

"Il va bien ?", dit Arthur en quittant l'étreinte de sa mère, le coeur comme arrêté net par une éventualité si horrible qu'il refusait de l'envisager.

"Il est en vie, le rassura tout de suite son interlocutrice. Il s'est battu comme un lion face à ces monstres, mais... il a été gravement blessé. Il... Il..."

Arthur resta bouche bée un instant, les sourcils froncés, tandis que des larmes se mettaient à couler le long du visage de sa mère. "Je veux le voir." répondit-il finalement d'un ton qui lui était si inhabituel que même sa mère sursauta.

Interloquée, elle le conduisit finalement en silence jusqu'à la salle où il se trouvait, presque à contre-coeur. Vipélia les suivait de loin, ne souhaitant pas s'immiscer dans cette scène de famille, même si elle était elle aussi attristée de voir la mère d'Arthur dans cet état, elle qui avait été si gentille avec elle les fois où elle l'avait vue. Malheureusement, elle n'avait pas pu comprendre la situation, puisque sa compréhension orale du langage humain restait trop approximative. Elle avançait donc, comme un robot, Vip sur l'épaule, Ptitard dans les bras, sans savoir où elle allait aller. Arthur, lui, retenait son souffle jusqu'à arriver à l'endroit fatidique. Il hésita à entrer mais passa finalement le seuil de la porte pour voir son père. Ce dernier, un brun de forte carrure, semblait bien moins impressionnant que d'habitude. Allongé dans son lit, les yeux fermés, il avait des traces de blessures sur les bras mais ça n'était pas le plus grave. Il n'était plus pareil. Il lui manquait une jambe. Le Sbire Plasma eut un violent mouvement de recul en voyant ça, et presque un haut-le-coeur ce qui le poussa à s'appuyer contre le mur pour ne pas tomber. C'était tellement... étrange. Voir un être qu'on a vu depuis qu'on est de ce monde et qui est changé, abîmé physiquement. Le voir si faible, lui qui avait toujours été un modèle pour ses deux fils, c'était plus qu'étrange, c'était... anormal. Douloureux. Injuste.

"Les médecins n'ont pas eu le choix... Ils l'ont plongé dans un coma artificiel pendant un temps..."

Elle tenta de prendre son fils dans ses bras pour le consoler mais ce dernier quitta la pièce sans plus attendre. Il avait chaud, tellement chaud... et cette odeur d'hôpital... son coeur qui battait si vite... tant de pensées dans sa tête... il voulait de l'air. Il courut donc vers la sortie, passant devant une Vipélia incompréhensive, ne faisant même pas attention à elle, ni même aux infirmières qui lui hurlaient dessus, car il ne fallait pas courir dans un tel lieu ! Mais il les entendait à peine... il sortit finalement du bâtiment et s'arrêta dans un coin de rue, manquant de souffle après un tel sprint, lui qui n'avait jamais été très sportif. Quelques larmes coulaient le long de ses joues tandis que l'image de son père blessé et amputé le hantait en continu, même quand il fermait les yeux. Pourquoi cela était-il arrivé ? Et combien d'autres étaient tombés, dans l'Ordre, ou parmi les civils ? Il ne savait pas, et ne voulait même pas le savoir. Voir un proche dans cet état lui donnait déjà la nausée, alors il n'imaginait pas si certains de ses amis ou camarades Plasmas étaient... morts. Il déglutit à cette simple pensée. Il observa sa ville anéantie par cette bataille inutile, causée par ces monstres au coeur de pierre, ces Rockets... il les haïssait plus que jamais... il les haïssait déjà auparavant, de par son éducation dans une famille Plasma, mais là, c'était monté à un tel cran... il voulait voir leurs cadavres, à chacun d'entre eux. Les éliminer l'un après l'autre... leur crier dessus sa peine et sa rage, et les faire souffrir autant qu'il souffrait en ce moment. Il voulait crier cette rage au ciel nuageux, mais ne trouvait même pas la voix pour le faire...

Un peu de patience, Arthur. Arceus n'a peut-être pas totalement sauvé ton père, ni ta ville, mais il est sur le point de t'amener ce que tu désires le plus en ce monde.

Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 189
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le Calme après la Tempête [Eric] Ven 1 Juil - 17:51

Voila quelques jours qu'il avait quitter Hoenn après sa rencontre avec Silver. Eric avait enfin décider de prendre la route pour Kalos mais le hic étant qu'il devait passer au dessus d'Unys. N'étant pas revenu sur les lieu du massacre de Volucité depuis ce que la team rocket et donc lui même avaient fait a cette ville et a ses habitants.Il atterrit avec son dracaufeu prêt du port de la ville et si le commandant rocket s'attendait a ce que les bâtiments en ruines soient toujours encore bien présent,il ne put s’empêcher d'avoir une boule dans la gorge en voyant que des secouristes étaient encore dans les rues avec des blessés, preuve que des rescapés ou des morts étaient encore entrain d'être retrouvés par centaine. Le commandant avait pourtant participé a plusieurs batailles donc celle qui lui avait valu de devenir commandant rocket par Adonis et si il avait déja tué par le passé, il c'était pourtant toujours débrouillés pour ne s'en prendre qu'a des FPI ou en tout cas des gens qui savent a quoi s'attendre si les choses tournent mal mais en aucun cas Eric n'avait fait des victimes parmis des civils.
*Qu'es qu'on a fait....ca n'aurait jamais dut se passer ainsi*
Si il n'avait pas vraiment fait attention aux massacres lors de sa fuite de la ville après la bataille, cette fois il pouvait vraiment voir l'étendue des dégâts même si des cadavres avaient déjà dut être évacué ailleurs depuis le temps. Tout en marchant dans les rues, il put voir a un moment un camion transportant dans une remorque bâché une masse assez volumineuse et put voir pendant un instant la tête de Bakus qui dépassa de la bâche quand cette dernière se détacha en partie.
*Pauvre fou, j’espère que ton esprit ne trouvera jamais le repos pour ce que tu a fait*
Néanmoins comme on ne peut pas faire culpabiliser les morts, la responsabilités des actes du dinosaure étaient revenus sur Eric, ce dernier se disant qu'il aurait sans doute dut l'abattre dans sa cage dés le départ mais au lieu de cela il avait crut que ce monstre arriverait a se contrôler, une erreur de jugement qui aura couté la vie a beaucoup trop de personnes.

Bref au bout d'un moment il fini par arriver vers un des centre pokémon qui devaient remplis de blessés a défaut de pouvoir accueillir tout le monde mais le rocket put vite voir un visage familier en la personne d'Arthur. La différence en revanche étant que si il l'avait connu la première fois plutôt en forme a Hoenn, cette fois en revanche le garçon avait de la haine dans le regard, autrement dit Eric pouvait en conclure qu'il avait dut perdre un être cher ou venait il d'en voir un en piteux état.
"Arthur? je suis rassuré de te savoir en vie après tout ce temps depuis le quartier général des magmas. Vu ta mine, j'en conclue que l'un de tes proches doit être une victime de ce qui c'est déroulé ici....es qu'il va bien?"
Revenir en haut Aller en bas
Arthur & Vipélia



Messages : 89
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/06/2015
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Alexander

MessageSujet: Re: Le Calme après la Tempête [Eric] Ven 1 Juil - 19:02

"Arthur? je suis rassuré de te savoir en vie après tout ce temps depuis le quartier général des magmas. Vu ta mine, j'en conclue que l'un de tes proches doit être une victime de ce qui c'est déroulé ici....es qu'il va bien?"

"Eric..."

Arthur leva les yeux vers le nouvel arrivant et vit le visage d'Eric, qu'il n'avait pas vu depuis longtemps. Un garçon mystérieux mais plutôt sympathique, qui l'avait aidé lors de la mission à l'ancien Quartier Général de la Team Magma, même s'ils avaient finalement été dupés par le gamin blondinet... mais le duo Plasma et Eric s'étaient néanmoins quittés en bons termes. En temps normal, Arthur aurait été ravi de retrouver Eric, aurait discuté avec lui, mais en cet instant... il aurait préféré ne pas le revoir. Il ne voulait pas qu'on le voie ainsi, anéanti par le chagrin et la haine, il voulait simplement être seul pour pleurer. Il n'arrivait même pas à sourire à son interlocuteur, se demandant simplement ce qu'il faisait là. Et puis il se rappela la question d'Eric, qui avait deviné l'état d'esprit du jeune Sbire, ce qui n'était pas bien difficile, sans doute. Arthur essuya ses quelques larmes et déclara, la voix hésitante et brisée :

"Mon père... il a dû... être amputé... et tant de gens sont morts... à cause de ces Rockets..."

Rien que dire ces mots lui déchirait les entrailles. Le dire, cela rendait tous ces faits véridiques, irréfutables, alors qu'ils n'auraient jamais dûs se passer. Volucité était une ville ouverte sur le monde, de même que ses habitants, les policiers et les Plasmas des gens courageux et droits, aucun d'eux n'aurait dû perdre la vie ou être blessé de la sorte. Tout ça s'était produit à cause de la voracité de la Team Rocket... Arthur n'en démorderait pas à ce sujet, ni maintenant ni jamais, ça lui donnait une chose à laquelle s'accrocher : la volonté de vengeance. Même si les actualités affirmaient que le Boss Rocket avait été tué lors de cette bataille sanglante, mais il méritait un sort bien pire, songeait le garçon. Lui était parti en laissant tant de désolation derrière lui, tel un ouragan, à présent de nombreuses personnes allaient devoir vivre dans cette ville en gardant chaque jour en mémoire ce qui s'y était passé, les gens qu'ils avaient perdu, rien ne serait plus comme avant. Mais il se demanda soudain quelque chose, et le dit à voix haute :

"Et toi ? Que fais-tu là ?"

Il se demanda un instant si Eric lui-même avait perdu quelqu'un ici, mais ce n'était visiblement pas le cas, ou alors il cachait vraiment très bien ses émotions. A vrai dire, il ne savait rien d'Eric, à part qu'il avait des pokemons très forts et qu'il avait un caractère assez sympathique et donc ne pouvait pas faire beaucoup d'hypothèses. Il ne lui souhaitait pas la peine qu'il avait actuellement, il ne la souhaitait d'ailleurs à personne pour être honnête. Hormis les Rockets...
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 189
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le Calme après la Tempête [Eric] Ven 1 Juil - 19:41

Même si il se doutait qu'Arthur aurait préférer être seul même si la compagnie d'un ami était peut être agréable même si Eric aurait envie pour une fois de ne pas faire partie de la team rocket et encore moins d'être un responsable de tout ce massacre. Ainsi il apprit que le père d'Arthur faisait partie des victimes et qu'il vient de se faire amputé a cause de ses blessures, au moins une victime qui n'était pas lié a Bakus car dans le cas contraire le pauvre père de famille serait sans doute mort. En revanche Eric comprenait très bien ce qu'Arthur pouvait ressentir car après tout il avait sans doute d'autres personnes proches de lui qui avait souffert ou sont morts, peut être même que sa maison avait été détruite pendant l'attaque. Quoi qu'il en soit le commandant eu une mine sombre en apprenant la nouvelle qu'Arthur venait de lui dire.
"Oui je suis au courant....j'y était quand c'est arrivé mais même maintenant que le calme est plsu ou moins revenu, les événements me semblent encore plus horrible que sur le moment. Je suis désolé pour ton père. Es que Vipélia va bien de son coté?"
Bref Arthur voulait savoir pourquoi le commandant rocket se trouvait dans le coin. N'importe qui trouverait cela sans doute particulièrement culotté qu'un rocket revienne sur les lieux des crimes que ses semblables ainsi que lui même on fait aux habitants du coin, un détail d'ailleurs qu'Eric n'était pas pressé de dévoiler au jeune homme même si il serait peut être obligé a un moment de lui avouer la vérité même si ca serait avant tout pour soulager sa conscience un minimum.
"J'ai vu un de mes pokémons mourir ici pendant la bataille, un bâtiment lui est tombé dessus alors qu'il essayait de faire sortir des gens se trouvant dedans. Ces derniers s’en sont sortis vivants mais lui en revanche n'aura pas eu cette chance, il était déjà mort avant que je puisse essaye de le réanimer. Ca ne serait jamais arrivé si je n'avait pas était dans le coin...ca aurait d'ailleurs sauvé sans doute beaucoup plus de gens si j’avais fait ce qui était nécessaire"
Hésitant a dire toute la vérité a Arthur même si il donner beaucoup d'indices qui pouvaient donner l'impression que la mort du bulbizzare n'était pas la seul chose donc il était responsable, Eric ne pouvait s'emepcher de repenser aux autres batailles qu'il avait participé sous le joug d'Adonis et il venait a regretter que son ancien patron ne soit plus présent pour gérer la team rocket, lui au moins n'aurait sans doute pas était prêt a faire autant de victimes innocentes sans avoir une "bonne" raison a le faire, Giovanni en revanche avait sacrifier des gens par centaines pour un plan de bataille qui de toute évidence n'avait pas était suffisamment préparer pour contrer toutes éventualités, le résultat final étant plus que visible même maintenant.
"J'ai souvent était sur des champs de batailles, certaines étant plus ou moins violentes selon les circonstances mais celle ci....je n'arrive pas a la dissiper de mon esprit et je ne pense pas que j'y arriverait un jour"
Revenir en haut Aller en bas
Arthur & Vipélia



Messages : 89
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/06/2015
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Alexander

MessageSujet: Re: Le Calme après la Tempête [Eric] Ven 1 Juil - 20:40

"Oui je suis au courant....j'y était quand c'est arrivé mais même maintenant que le calme est plsu ou moins revenu, les événements me semblent encore plus horrible que sur le moment. Je suis désolé pour ton père. Es que Vipélia va bien de son coté?"

"Merci...
Oui, elle va bien, on n'était pas ici quand ça s'est produit."


Et heureusement qu'ils n'avaient pas été présents car de toutes façons, ils n'auraient pas été de grande utilité pendant la bataille. Ce n'était pas avec Emolga, Vip et Ptitard qu'ils auraient pu changer quoi que ce soit à son issue, songeait-il avec regret en regardant la petite Emolga attristée sur son épaule. Et même si Vipélia savait se battre au corps-à-corps, elle n'aurait sans doute pas fait long feu face aux assassins de la Team Rocket. Bref, ils auraient été tous deux des cibles faciles et seraient peut-être eux aussi comme le père d'Arthur, voire dans état pire encore... il chassa aussitôt cette sombre idée de son esprit. Eric était plutôt gentil de lui faire ses condoléances, même si ça ne changeait rien, c'était quand même un geste que le Sbire appréciait. Et alors qu'il venait de mentionner Vipélia, cette dernière apparut à son tour, sortant de l'hôpital. Elle se dirigea vers les deux garçons et elle salua Eric de la façon la plus intelligible possible :

"Bonjour... Elric."

Ce n'était pas encore parfait, mais elle avait fait des progrès depuis la dernière fois qu'elle avait vu le jeune homme brun. Elle s'en souvenait, c'était dans cette affreuse installation située dans un volcan, où il faisait une chaleur d'enfer. Ce n'était pas du tout agréable ! Mais si elle s'était méfié d'Eric à un moment de la mission Plasma, elle avait dû se rendre à l'évidence, il avait été d'une aide non négligeable. Elle se demandait néanmoins ce qu'il faisait là mais s'imaginait que les deux garçons étaient déjà en pleine conversation, qu'elle ne voulait pas gêner. Elle avait elle aussi vu le père d'Arthur et en avait été choqué, imaginant sa propre mère Majaspic aussi blessée... elle gardait au moins l'espoir que sa mère était au moins en un morceau quelque part dans ce monde, elle. Elle voulait consoler Arthur mais ne savait pas vraiment quels mots utiliser, littéralement d'ailleurs car son vocabulaire était encore bien pauvre. Elle s'assit donc simplement à côté du garçon, tentant de comprendre la conversation actuelle :

"J'ai vu un de mes pokémons mourir ici pendant la bataille, un bâtiment lui est tombé dessus alors qu'il essayait de faire sortir des gens se trouvant dedans. Ces derniers s’en sont sortis vivants mais lui en revanche n'aura pas eu cette chance, il était déjà mort avant que je puisse essaye de le réanimer. Ca ne serait jamais arrivé si je n'avait pas était dans le coin...ca aurait d'ailleurs sauvé sans doute beaucoup plus de gens si j’avais fait ce qui était nécessaire"

"Oh...! Je suis désolé..."

Arthur sursauta d'horreur, et ne put qu'exprimer à son tour ses condoléances, ne se doutant pas qu'Eric avait lui réellement perdu quelqu'un. Un pokemon, certes, mais les pokemons étaient égaux aux humains pour le Sbire Plasma, et sa petite Emolga était comme une membre de la famille à ses yeux, alors il pouvait se mettre à la place d'Eric et imaginer le ressenti qu'il aurait si jamais elle venait à disparaître. En tout cas, Eric savait garder son sang-froid, ce qu'Arthur lui enviait un peu, même si lui était plus jeune que le brun. Il se sentit également désolé lorsqu'Eric énonça sa culpabilité à ne pas avoir pu sauver son pokemon, car il ressentait lui aussi la même chose pour son père, pour tous ces gens qui étaient tombés... mais en même temps, il n'y avait pas de raison de s'accuser soi-même lorsque le coupable était tout désigné, en la personne des Rockets.

"J'ai souvent était sur des champs de batailles, certaines étant plus ou moins violentes selon les circonstances mais celle ci....je n'arrive pas a la dissiper de mon esprit et je ne pense pas que j'y arriverait un jour"

Alors que Vipélia tentait de comprendre les paroles prononcées trop vite - elle en comprenait la moitié environ - Athur ne savait que répondre aux mots d'Eric, étant néanmoins interrogatif. Eric ne lui avait jamais dévoilé son travail, mais ils disait là être allé sur de nombreux champs de bataille... était-il un militaire ? C'était l'option la plus probable, puisque s'il avait été membre des Forces de Polices Internationales, le Sbire le saurait, étant donné l'alliance entre les FPI et l'Ordre Plasma. Plongé dans ses pensées, il fut néanmoins forcé d'en sortir en entendant :

"Arthur, fais attention !"

"Annie..."

Annie était une Sbire Plasma, jeune blonde aux cheveux mi-longs, mais plus redoutable qu'il n'y paraissait au premier abord. Elle était une connaissance du jeune garçon, qui était honnêtement ravi de la voir en vie, même si elle semblait également avoir enduré beaucoup de choses. Mais pour le moment, elle se tenait là, accompagnée de sa Papilusion, le regard néanmoins plein de haine tourné vers Eric. Elle lança au duo :

"Eloignez-vous de lui ! C'est un commandant de la Team Rocket !, s'écria-t-elle avant de se tourner vers Eric, avec la volonté d'en découdre : Vous... vous avez le culot de revenir ici après votre carnage !"

Non. Arthur resta bouche bée, comme interdit. Ce n'était pas logique. Eric, un commandant de la Team Rocket ? Ca devait être une mauvaise blague. Mais qui pouvait avoir l'humeur à blaguer après une telle catastrophe ? En regardant Annie dans les yeux, il savait qu'elle était on ne peut plus sérieuse. Elle regardait Eric avec un mélange de peur et de haine, comme tout Sbire Plasma le ferait en face d'un commandant Rocket. Pour confirmer ses dires, elle lança :

"Je l'ai vu lors de cette bataille... avec cette bête qui a massacré des civils..."

"Non, c'est impossible... Eric, dis-moi que ce n'est pas vrai... tu ne peux pas être... Rocket."

Arthur s'était levé et avait reculé de quelques pas, regardant Eric avec interrogation, ne voulant pas croire à cette théorie, même s'il savait qu'Annie ne mentait pas. Et il la connaissait depuis tellement longtemps, alors qu'il n'avait croisé Eric qu'une fois dans sa vie. Ce dernier avait été amical et l'avait aidé cette fois-là, il ne pouvait pas être Rocket. Cette journée avait déjà été suffisamment affreuse pour qu'en plus il apprenne la trahison de quelqu'un en qui il avait confiance ? Mais comment aurait-il pu lui mentir à ce point ? Dans quel but ? De petites étincelles commençaient à apparaître sur les joues d'Emolga, la petite pokemon craignant que le Rocket ne fasse du mal à son dresseur. Vipélia, elle, avait également compris, une fois n'est pas coutume - il fallait dire que le fait qu'Annie avait crié l'avait beaucoup aidé ! - et imitait également Arthur. Elle avait donc eu raison, finalement, de se méfier du jeune homme brun. Et maintenant, qu'allait-il se passer ? Arthur voulait seulement la confirmation d'Eric, l'entendre de sa bouche, pour que tout soit clair une bonne fois pour toutes, même s'il connaissait déjà la réponse au fond de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 189
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le Calme après la Tempête [Eric] Ven 1 Juil - 21:42

Ainsi le duo plasma n'était pas présent pendant l'attaque, une nouvelle qui retirait un poids sur l'estomac d'Eric, ce dernier n'aurait pas voulu que ses amis auraient put être en danger alors qu'il avait lui même sa part de responsabilité comme tout les autres rockets. D'ailleurs Vipélia ne tarda pas a les rejoindre et si elle avait l'air d'avoir des difficultés a parler l'humain, elle semblait avoir fait des progrès depuis la dernière fois.le commandant lui fit d'ailleurs un sourire avant de lui répondre.
"C'est presque ca Vipélia, ravi de vous revoir tout les deux malgré les circonstances"
Pour le reste, il fallait bien admettre que si Eric ne disait pas toute la vérité mais pour tout ce qu'il venait de dire a Arthur, il n'avait dit aucun mensonge car ce qui c'était passer avec son Bulbizzare était la strict vérité même si la volonté de vouloir sauver un petit groupe de personne ne pourrait sans doute jamais racheter tout les autres qui étaient morts ou blessés, qu'importe l'endroit ou ils se trouvent.
"Merci Arthur, le pire dans tout ca, c'est la première fois que je perd un de mes proches. Je suis limite plus proche de mes pokémons que de ma propre famille"
Vu la personnalité de Giovanni, ce n'était d'ailleurs pas difficile pour Eric d'être plus proche de n'importe qui que de son propre père, un père donc il avait encore plus honte qu'avant maintenant qu'il venait de revoir ce que la dernière mission de grande envergure avait fait, coutant trés cher a beaucoup de gens qui n'avaient rien demandé a personne, juste qu'ils c'étaient retrouvés au mauvais endroit et au mauvais moment. Ils furent pourtant rapidement rejoint par une personne qui allait vite mettre un terme a cette conversation amicale malgré le sujet actuel. Eric ne connaissait pas la nouvelle venue mais il fut clair que la FPI ou plutôt la plasma le connaissait ou dut moins l'avait vu en action. Elle mis d'ailleurs le duo plasma en garde tout en dévoilant ce qu'était vraiment Eric et ce qu'il avait fait ou plutôt laisser faire. La différence cette fois c'est qu'autant il avait fait passer Green pour un crétin quand ce dernier avait essayer de vendre la mèche au sujet d'Eric, autant cette fois le commandant n'avait pas l'intention de nier et ne tenta même pas d’attraper une pokeball pour se défendre.
"Je l'admet Madame, c'est peut être culotté de ma part et si vous voulez m’arrêter, je ne me défendrait pas. Vous voulez peut être me mettre derrière des barreaux, je peux le comprendre. Vous pouvez avoir envie de me battre a mort et ca aussi je peux le comprendre. Néanmoins si vous m'avez vraiment vu en action, vous devez savoir que je n'ai fait de mal a personne et c'est bien le problème....j’aurais dut abattre cette bête en question dés le départ au lieu de la laisser faire"
Bakus était pourtant un pokémon et un plasma aurait sans doute voulu lui donner sa chance avant d'essayer de le mettre hors d'état de nuire mais du point de vue d'Eric, détruire la vie de cette créature complétement folle et psychopathe aurait sans doute permis d'en sauver plusieurs en échange, le commandant n'ayant pour une fois pas écouter ce que lui disait sa conscience et beaucoup en avait payé le prix a sa place. Néanmoins Eric était triste de devoir dire cette pénible vérité a Arthur et Vipélia car si il n'avait pas voulu leur mentir dés le moment ou il les avait revu, il ne voulait tout simplement pas qu'ils puissent le voir autrement que comme l'ami qu'il avait été pour eux dans le QG des magma.
"Je n'ai jamais voulu te mentir sur ce point Arthur mais je n'en avait tout simplement pas le droit la dernière fois....et cette fois je ne voulait pas que mon identité fausse ton jugement. Aussi horrible que ca puisse paraitre, j’aurais dut abattre ce Rexillius avant même qu'il puisse sortir de sa cage mais j'ai crut bêtement qu'il saurait au moins se maitriser pour éviter au moins de faire des victimes. J'ai sous estimé sa soif de sang et j'en porte la faute. Je regrette en revanche que cela n'ai pas put être moi qui lui ai réglé son compte"
Revenir en haut Aller en bas
Arthur & Vipélia



Messages : 89
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/06/2015
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Alexander

MessageSujet: Re: Le Calme après la Tempête [Eric] Ven 1 Juil - 22:59

"Je l'admet Madame, c'est peut être culotté de ma part et si vous voulez m’arrêter, je ne me défendrait pas. Vous voulez peut être me mettre derrière des barreaux, je peux le comprendre. Vous pouvez avoir envie de me battre a mort et ca aussi je peux le comprendre. Néanmoins si vous m'avez vraiment vu en action, vous devez savoir que je n'ai fait de mal a personne et c'est bien le problème....j’aurais dut abattre cette bête en question dés le départ au lieu de la laisser faire"

"Fait de mal à personne..."

"Le Roi Plasma décidera de votre sort... Et j'espère qu'il ne montrera aucune clémence !"

Annie se montrait aussi assurée que possible, elle aussi avait les larmes aux yeux pour des gens qu'elle avait perdu lors de cette terrible bataille. Et la réaction d'Eric ne faisait que l'énerver davantage. Il n'assumait même pas ses actes, les Rockets étaient décidément tous des lâches... Et elle devait reconnaître qu'elle avait envie de le battre à mort, de l'enfermer, de leur faire subir toutes sortes de supplice pour qu'il sache la douleur qu'il avait causé avec son organisation destructrice. Mais elle se retint de faire cela, ce Rocket appartenait au Roi Plasma, la brave Mickaël Machina, qui avait livré bataille en première ligne et vaincu l'immonde chef Rocket en combat singulier... ou du moins c'était la rumeur. Vipélia tentait de comprendre au mieux la situation et avait bien identifié qu'Eric était un Rocket mais elle n'avait pas tout compris des explications de ce dernier. En tout cas, vu l'état de la ville, et ce qu'elle avait vu des Rockets, il s'était bien joué de tout le monde ! Ce genre de comportement, elle ne le connaissait pas vraiment chez les pokemons... eux étaient directs, ils ne faisaient pas de coups en fourbe de ce genre. Elle était en tout cas également prête à se battre, de même que Vip sur son épaule. Elle avait bien raison de se méfier des humains, en fin de compte...

"Je n'ai jamais voulu te mentir sur ce point Arthur mais je n'en avait tout simplement pas le droit la dernière fois....et cette fois je ne voulait pas que mon identité fausse ton jugement. Aussi horrible que ca puisse paraitre, j’aurais dut abattre ce Rexillius avant même qu'il puisse sortir de sa cage mais j'ai crut bêtement qu'il saurait au moins se maitriser pour éviter au moins de faire des victimes. J'ai sous estimé sa soif de sang et j'en porte la faute. Je regrette en revanche que cela n'ai pas put être moi qui lui ai réglé son compte"

"fait de mal à personne, tu dis... TAIS-TOI !"

Arthur était devenu très rouge, conséquence des larmes et de la colère, et il avait crié à en surprendre même ses propres alliées. Vipélia sursauta même tellement c'était inhabituel de sa part, elle avait d'ailleurs toujours trouvé ça bizarre chez lui, cette espèce de tranquilité d'esprit permanente, qui venait de voler en éclat à ce moment précis. Mais en même temps, ce n'était pas sans raison. Arthur avait toujours détesté les Rockets, de par son éducation, mais il avait en face de lui un Rocket hypocrite, ce qui ne pouvait le mettre que davantage en colère. Il osait dire n'avoir fait de mal à personne et rejetait la responsabilité sur son monstre géant... C'en était trop pour le Plasma qui explosa la rage qu'il avait accumulé contre les Rockets :

"Tu crois que seule cette bête a fait des dégâts ?! Et tous les Rockets qui ont tué, blessé, détruit ! Tous tes alliés qui font du trafic de pokemons pour s'enrichir ! Des expériences en tout genre sur des pokemons ! Ce sont eux qui ont blessé mon père... espèce de..."

Contrairement à Annie qui avait su garder son sang froid de justesse, Arthur s'avança d'un pas rapide vers Eric pour lui donner un coup de poing. Il s'était véritablement métamorphosé, mais c'était la conséquence de la destruction de sa ville natale. Après, il ne s'était jamais battu et il n'était pas du genre sportif mais il allait utiliser toute sa colère pour faire le plus mal possible à son interlocuteur. Il voulait seulement le faire souffrir, pour son allégeance à la Team Rocket et pour son hypocrisie. Comment pouvait-il ne pas assumer ses actes, alors que ses compères violentaient et tuaient tranquillement autour de lui... c'était d'une hypocrisie révoltante, insupportable même pour Arthur qui n'arrivait plus à se contrôler. Chaque coup de poing qu'il donnait, c'était pour chaque victime des Rockets... et pour Papa.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 189
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le Calme après la Tempête [Eric] Sam 2 Juil - 11:31

Le roi plasma, a croire qu'il s'agit d'un chef d'état vu comment on parle de lui même si ce n'était surement pas le cas et même si Eric ne le connaissait pas, il ne s'attendait pas a recevoir un jugement vraiment juste par rapport a ses propres actes mais plutôt a devoir sans doute payer pour toute la team rocket vu qu'en cet instant il était le seul d'entre eux que les plasmas avaient sous la main.
"Si il est comme vous, je ne m'attend pas a ce que la justice de votre roi soit très juste envers moi. Vous avez de toute évidence plus l'envie de vous venger que de faire vraiment appliquer la justice"
Même si il ne le devrait pas, Eric s'en fichait un peu actuellement de ce roi mais en revanche il avait vraiment de la peine pour Arthur mais bon le commandant savait dans un sens qu'en étant dans la team rocket, il y avait des chances que la team puisse faire des victimes chez des amis qu'il aurait put se faire en dehors de l'organisation et cela avait fini par arriver. Quoi qu'il en soit, il n'avait jamais vu Arthur dans l'état ou il se trouvait et visiblement c'était le cas aussi pour le reste du groupe. Pour ce que lui disait Arthur, Eric savait très bien que Bakus n'était pas le seul a avoir fait des victimes a lui tout seul mais ce que les autres rockets avaient fait, ce n'était qu'en revenant dans Volucité qu'il avait put se faire une idée de l'étendue des dégâts. Quand aux autres activités de ses collègues, il n'y avait rien a défendre sur leurs activités et même Eric avait participé a certaines missions de ce genre, surtout dans ses débuts ou il ne pouvait pas choisir ses missions.
"Je n'ai put voir sur le moment que ce que Bakus a fait même si c'est déjà trop. Ce que mes alliés on fait de leurs cotés, ce n'est qu'en revenant ici que j'ai vraiment put le voir de mes yeux. C'est vrai que nous n'avons pas des activités très recommandables ou tout simplement acceptables, dit toi d'ailleurs que je sais des choses qui te fairait faire des cauchemars même si je ne les approuve pas pour autant. Tu a vu le meilleur en moi au quartier général des magmas alors franchement, tu croit vraiment que ca ne me fait rien ce qui est arrivé ici? Pense tu que cela me fasse plaisir que la team rocket s'en soit prit au père d'un ami?"
Si il avait vraiment put choisir, il n'aurait sans doute même pas participé a cette bataille mais en tant que commandant, il avait été forcer d'y assisté et quoi qu'on en dise au niveau de sa culpabilité, il n'aurait jamais put de toute façon empêcher que cela se produise, même la sœur d'Aaron n'y était pas parvenu en essayant de saboter le plan de la team et cela lui avait couté la vie en même temps que celle des autres. la vérité étant qu'Eric ne savait pas dut tout ce qu'avait vraiment prévu Giovanni dés le départ, ayant eu l'impression d'ailleurs que personne a part Matori ne savait tout les détails de l'opération ce qui pouvait laisser croire que le chef de la team n'avait peut être pas confiance en ses membres ou peut être même qu'il avait compris qu'un traitre était dans le groupe.
"A vrai dire Arthur, je pense qu'aucun des membres de la team rocket ne savait vraiment tout les détails concernant cette tentative d'invasion. Ce n'est pas la première fois que la team rocket tente ce genre de chose mais par le passé il n'y a jamais eu vraiment des victimes a part ce qu'il c'est passer a Hoenn ou je n'y était pas. La différence étant que nous n'avions pas le même chef a l'époque....il faut croire que Giovanni se fiche complétement de faire un maximum de victimes contrairement a son prédécesseur"
Il n'était pas sûr que Giovanni avait vraiment voulu tout cela car autant Eric pouvait voir une utilité a envahir une ville en la gardant en état malgré tout, en revanche il n'y avait aucune logique a avoir failli la raser comme cela aurait put être le cas si l'invasion avait durer un peu plus longtemps.

Au bout d'un moment, Eric put voir qu'Arthur était entrain de perdre le contrôle de ses nerfs, subissant ses coups de poings qui étaient a vrai dire assez inefficace si le plasma souhaitait vraiment faire très mal a sa cible. En revanche il était bien plus douloureux de voir un ami être dans un tel état alors que ca ne lui ressemblait vraiment pas, au point qu'il n'avait même pas envie de se moquer de lui et de la faiblesse de ses coups alors qu'il l'aurait sans doute fait si il n'avait pas connu le plasma dans le passé. Au bout d'un moment, le commandant attrapa tout de même le poignet du jeune homme mais ce ne fut que pour le regarder dans les yeux.
"Maintenant tu comprend pourquoi je ne t'ai pas dit qui j’étais la dernière fois. J'ai brisé plusieurs fois la règle qui consiste a ce qu'un rocket ne dévoile pas pour qui il travaille même si Giovanni n'a jamais put le savoir. Tu n'était pas prêt a l'entendre chez les magmas et tu l'était encore moins aujourd'hui"
Revenir en haut Aller en bas
Arthur & Vipélia



Messages : 89
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/06/2015
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Alexander

MessageSujet: Re: Le Calme après la Tempête [Eric] Sam 2 Juil - 12:48

"Si il est comme vous, je ne m'attend pas a ce que la justice de votre roi soit très juste envers moi. Vous avez de toute évidence plus l'envie de vous venger que de faire vraiment appliquer la justice"

"Je dois dire que la tentation est grande... mais notre Roi est juste, et il te punira comme tu le mérites. Ou veux-tu que je te remette aux FPI ? Ils n'hésiteraient pas à punir un terroriste, ou complice de terrorisme."

La vengeance, la justice, deux notions qui pouvaient être proches. Evidemment que la tentation était grande de se faire justice soi-même, de faire payer une personne comme on pensait qu'elle le mérite. Mais Annie était une fidèle supportrice de Mickaël Machina et elle suivrait ses ordres à lui, même si ça signifiait se retenir difficilement d'affronter elle-même Eric pour mettre fin à sa vie. Mais ce ne serait pas juste de faire cela, de laisser libre cours à sa rage, le Roi lui saurait comment juger ce commandant Rocket. Bon nombre de Plasmas, d'habitants de Volucité voudraient le voir mort effectivement, sans compter les FPI qui seraient sans doue les plus sévères, mais pour elle, c'était au Roi de décider. Elle tentait de se contrôler, mais de toutes façons, si elle en venait à affronter Eric, elle savait qu'elle n'aurait aucune chance, il avait des pokemons bien plus puissants qu'elle, malgré le courage de son Papilusion. Alors ce serait à la justice de trancher, voilà tout.

"Je n'ai put voir sur le moment que ce que Bakus a fait même si c'est déjà trop. Ce que mes alliés on fait de leurs cotés, ce n'est qu'en revenant ici que j'ai vraiment put le voir de mes yeux. C'est vrai que nous n'avons pas des activités très recommandables ou tout simplement acceptables, dit toi d'ailleurs que je sais des choses qui te fairait faire des cauchemars même si je ne les approuve pas pour autant. Tu a vu le meilleur en moi au quartier général des magmas alors franchement, tu croit vraiment que ca ne me fait rien ce qui est arrivé ici? Pense tu que cela me fasse plaisir que la team rocket s'en soit prit au père d'un ami?"

"Tu ne les approuves pas... et tu restes avec eux ?! Comment peux-tu être hypocrite à ce point ! Si tu avais agi, révélé leurs bases, prévenu de cette attaque, ça aurait sauvé des vies innocentes ! Arrête de te prétendre extérieur à leurs actions !"

Cette hypocrisie ne faisait qu'accroître la colère d'Arthur à l'égard d'Eric. Eric parlait de son comportement au Quartier Général de la Team Magma mais tout cela n'était qu'un masque pour le Sbire Plasma, un moyen de se donner bon conscience malgré les crimes répétés de la Team Rocket, qui ne dataient pas de Volucité, même si ça avait sans doute été le paroxysme de leurs actes destructeurs. Et il était resté là malgré tout... alors soit il était totalement schizophrène, soit il n'assumait pas les actions du groupe auquel il appartenait, et c'était d'autant plus affreux. Arthur frappait encore et encore, même si ça n'avait pas l'effet escompté, ça lui faisait tout simplement du bien, de pouvoir se défouler sur l'un des coupables de ce qui s'était passé. Ni Annie ni Vipélia n'osaient intervenir, puisqu'Eric ne répliquait pas. La sauvage était vraiment embêtée de ne comprendre que la moitié de la conversation, mais pouvait concevoir la colère d'Arthur. Si on avait attaquer sa propre forêt où elle avait grandi, elle serait sans doute dans le même état...

"A vrai dire Arthur, je pense qu'aucun des membres de la team rocket ne savait vraiment tout les détails concernant cette tentative d'invasion. Ce n'est pas la première fois que la team rocket tente ce genre de chose mais par le passé il n'y a jamais eu vraiment des victimes a part ce qu'il c'est passer a Hoenn ou je n'y était pas. La différence étant que nous n'avions pas le même chef a l'époque....il faut croire que Giovanni se fiche complétement de faire un maximum de victimes contrairement a son prédécesseur"

"Tu te fous de moi ! Tu crois que ton Empereur n'a jamais fait de victime ?! Et toutes les villes qu'il a conquise par le sang ?! Rivamar, Ondes-sur-Mer, Kanto... Combien de civils et policiers a-t-il tué pour arriver à ses fins !?"

Etait-il naïf, stupide ou juste menteur pour nier les batailles précédentes menées par la Team Rocket, alors qu'elle était un Empire Rocket, menée par cet Empereur terrifiant Adonis de Locksley. Arthur savait qu'il ne s'agissait pas de naïveté, il avait été présent à Volucité, et il était suffisamment âgé pour ne plus être endoctriné. Le Sbire bouillait intérieurement et ne pouvait s'empêcher de crier ce qu'il pensait à Eric qui osait dire que le règne de son cher Empereur s'était fait en toute tranquilité. Et pourtant, il y avait des chiffres qui ne mentaient pas. La bataille sanglante de Rivamar qui avait fait tant de victimes... celle d'Ondes-sur-Mer où le commandant Rocket avait pris la population en otage... Et la prise de contrôle de Kanto, marquée par les batailles simultanées de Céladopole et Safrania où l'Empereur et ses sbires avaient éliminé tous ceux qui s'étaient dressé sur leur chemin dans leur conquête de pouvoir. Arthur avait déjà vu avec ses parents la liste de noms des victimes civiles de ces multiples batailles, ainsi que celle des policiers défendant leur pays ou leur ville contre ces envahisseurs Rockets à l'égo démesuré. Ca ne lui avait donné que plus envie de voir les Rockets disparaître. Mais à chaque fois, ils revenaient, sous une autre forme, mais le fond était le même, toujours semer la mort et la destruction sur leur chemin... Arthur voulut frapper à nouveau Eric mais ce dernier bloqua les poignets du jeune garçon, avant de lancer :

"Maintenant tu comprend pourquoi je ne t'ai pas dit qui j’étais la dernière fois. J'ai brisé plusieurs fois la règle qui consiste a ce qu'un rocket ne dévoile pas pour qui il travaille même si Giovanni n'a jamais put le savoir. Tu n'était pas prêt a l'entendre chez les magmas et tu l'était encore moins aujourd'hui"

"Comment veux-tu qu'il en soit autrement ?! Tu n'aurais jamais dû te présenter à moi en tant qu'ami... lâche-moi !"

Oui, finalement, il aurait préféré ne jamais rencontrer Eric à la base Magma, ainsi il n'aurait pas eu à supporter cette traitrise de sa part aujourd'hui, qui apparaissait comme un coup de poignard. Ca devrait lui apprendre à se méfier de ceux qu'il rencontre à l'avenir... il se débattait comme un beau diable mais commençait à s'épuiser, cette rage et ce chagrin n'étaient pas de tout repos. Vipélia, voyant son allié en difficulté, décida d'intervenir, craignant qu'Eric ne lui fasse du mal, et elle força ce dernier à lâcher le garçon, avant que le duo ne s'éloigne de quelques pas. Arthur était exténué... mais il devait se rendre à l'évidence, il était bien trop faible pour faire souffrir Eric comme la Team Rocket l'avat fait souffrir. La vie était décidément injuste, le visage de Volucité en était la marque.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 189
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le Calme après la Tempête [Eric] Sam 2 Juil - 17:08

"Oh les FPI, ils on pour certains autant de sang sur les mains que nous, la seul différence est que le peuple est de leurs cotés. Non je préfère encore être jugés par les vôtres plutôt que par des policiers corrompus"
Ce n'était pas une nouveauté, le commandant n'avait jamais put supporter les FPI alors qu'il avait en revanche beaucoup plus de respect pour la team plasma ou dut moins celle qui sévit actuellement, l'ancienne n'ayant pas était tellement différente de la team rocket. Pourtant Arthur avait tord de croire que Eric aurait put empêcher que cette attaque arrive, pas plus qu'Elain n'avait put le faire malgré son sabotage sur le terrain. Non il était clair que Giovanni aurait tenter l'invasion que ce soit avec ou sans l'obéissance de ses commandants. Quand au fait qu'Eric soit rester si longtemps dans la team rocket, il y avait beaucoup plus de raisons personnels qu'autre chose.
"Et qui aurait je put prévenir? Lesquel d'entre vous m'aurait écouté en sachant qui j’étais même si j’avais put vous prévenir? Je n'ai était mis au courant que la veille de l'invasion du lendemain et encore, je n'avait que les informations concernant le pokémon que je devait surveiller. Par ailleurs personne sauf Giovanni n'aurait put empêcher que l'attaque se produise et autant te le dire, il n'écoute que lui. A la limite vous auriez peut être put vous préparer un peu mieux mais cela n'aura pas put être le cas. Une commandante tout juste gradé a essayer elle aussi de mettre sa propre team en échec lors de l'attaque, on en a même pas retrouver le corps"
Elain n'avait en effet pas était retrouver lors de la fuite des rockets et si Eric savait qu'elle avait trahis la team car elle avait entendu la maître de ligue en parler pendant son combat avec elle, le commandant ne savait même pas si il restait ne serait qu'un morceau de la défunte commandante pour au moins l'enterrer.
"Quand a savoir pourquoi je suis toujours rester avec eux, il y a plusieurs raisons. En priorité j’avais le désirs de me rapprocher de mon père qui est carrément a la tête de la team rocket même si ca n'aura pas était un succès au final. Mais plus important encore, j'ai fini par me dire que si tout le monde veut croire que n'importe quel membre de la team rocket n'est qu'un criminel sans même a chercher si il vaux mieux que cela....pourquoi essayer de convaincre les gens du contraire?"
C'était pourtant justement ce qu'il essayait de faire et il en voyait pourtant le résultat: ca ne servait strictement a rien tant que l'interlocuteur est bloqué sur sa vision des choses, c'était néanmoins tout ce qu'il y a de plus normal pour Arthur qui ne pouvait pas être objectif vu l'état de son père. Concernant Adonis, bien sûr qu'il avait des victimes a son actif et pas qu'un peu si on compte ne serait que Algatia même si la perte de contrôle des titans y était pour beaucoup dans cas en particulier. Pourtant Arthur avait mis le doigt sur le fait qu'Adonis avait fait les conquêtes de plusieurs villes y compris d'une région entière, une conquête ne se réussi pas sans qu'il y ai un minimum de sacrifices et les pertes d'innocents sont toujours a déplorer même quand elles n'étaient pas prévus au départ.
"Tu l'a dit toi même, Adonis était un conquérant et les conquêtes on toujours leurs lots de sang, qu'importe qui les déclenchent. On peut toujours déplorer quand il y a des pertes civils mais concernant les policiers, je part du principe qu'ils savent très bien les risques quand ils signent au moment du début de leurs carrières, tout comme ceux de la team rocket le savent au début. Je peut excuser plus ou moins Adonis car je savait ce qu'il voulait tout en sachant qu'il y aurait surement des pertes. Giovanni en revanche je ne sais pas ce qu'il veut vraiment et ce qu'il a fait a Volucité, cela m'a fait penser a une attaque massive a l'aveuglette sans un réel but quand j'en voit le résultat final. Je pensait sur le moment qu'il voulait juste en prendre le contrôle mais le fait qu'il ai failli la raser, je n'en voit même pas la logique"
Il était pour le reste bien vain de tenter de se faire comprendre d'Arthur même si il aurait été plus facile pour le plasma de rien savoir sur le travail d'Eric, au moins il aurait été sans doute plus heureux en ne sachant pas une vérité qu'il n'était pas capable a l'heure actuel d'encaisser. En tout cas c'était agréable de ne plus se faire frapper bien que les mots d'Arthur était plus fort que ses poings.
"Ah le voila ton problème. Tu peux m'en vouloir autant que tu veux pour ce qui c'est passer ici mais tu t'en veux encore plus d'avoir put être ami avec un rocket même sans le savoir. Cela aurait été plus simple pour toi de me haïr si j’avais agit en ennemi a l’époque. Soyons honnêtes, tu était plus heureux en ne sachant rien"
Il lâcha néanmoins les poignets d'Arthur quand Vipélia vint pour l'obliger a le faire. Normalement ca serait le moment ou il fairait sortir son dracaufeu pour prendre la voie des airs et si il fit bien sortir son dragon noir, le commandant ne grimpa même pas sur son dos, ne l'ayant fait sortir uniquement au cas ou l'autre plasma avec le papillusion voudrait tenter une folie.
"Bref, c'est quoi la suite? je suis d'accord pour vous suivre mais si vous décidez de m’amener aux FPI...disons qu'il y en a au moins deux d'entre vous qui savent que vous n'aurez pas l'avantage"
Revenir en haut Aller en bas
Arthur & Vipélia



Messages : 89
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/06/2015
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Alexander

MessageSujet: Re: Le Calme après la Tempête [Eric] Sam 2 Juil - 19:16

"Oh les FPI, ils on pour certains autant de sang sur les mains que nous, la seul différence est que le peuple est de leurs cotés. Non je préfère encore être jugés par les vôtres plutôt que par des policiers corrompus"

"Le peuple est de leur côté pour une raison. Eux ne sont pas tous parfaits, mais ils ne mettent pas de villes à feu et à sang pour leur envie de pouvoir vaine..."

Et oui, Annie n'était pas non plus dupe. Oh, bien sûr, comme tout le monde, elle se doutait de la corruption et des affaires dans la police, comme dans tout lieu de pouvoir, sans compter leur conception d'égalité entre humains et pokemons différente de l'Ordre, elle avait d'ailleurs été au départ troublée lorsque son Roi annonça une alliance entre l'Ordre Plasma et les Forces de Police Internationales. Néanmoins, s'il les jugeait dignes d'être leurs alliés, c'était pour des bonnes raisons, sinon il ne l'aurait pas fait. Et puis, comparer les quelques actes de corruption de la police au terrorisme de la Team Rocket, c'était juste risible et elle ne manqua pas de le rappeler à Eric. Oui, les Rockets avaient bien plus de sang sur les mains que les forces de l'ordre qui pour la plupart tentaient seulement d'assurer la sécurité de leurs concitoyens, là où un quasi majorité de Rockets agissaient par égoisme, sans se soucier des pertes de vies humaines, parfois même en y prenant un malin plaisir. Toutes ces attaques de villes, combien avaient péri durant ces dernières ? Et pourquoi, au final, puisqu'elles avaient fini par être reprises par les autorités. Des vies sacrifiées pour rien...

"Quand a savoir pourquoi je suis toujours rester avec eux, il y a plusieurs raisons. En priorité j’avais le désirs de me rapprocher de mon père qui est carrément a la tête de la team rocket même si ca n'aura pas était un succès au final."

"Ton père était... Giovanni..."

était, oui, puisque Giovanni était heureusement mort, du moins c'était ce que pensait Arthur. Heureusement d'ailleurs, c'était bien le minimum que ce mafieux méritait, le Sbire espérait qu'il avait bien souffert lors de ses derniers instants, qu'il s'était rendu compte de la futilité de ses actes, et qu'il avait finalement perdu. Mais en apprenant qu'Eric n'était autre que son fils, le garçon eut un léger mouvement de recul, un peu plus effrayé. S'imaginer qu'un monstre tel que Giovanni puisse avoir une famille, c'était tellement... étrange. Mais normal en fin de compte, même les pires monstres dans l'Histoire pouvaient apparaître bien différents de leur profonde nature avec leurs proches. Des hypocrites, eux aussi. En tout cas, Eric n'avait l'air très proche de lui, puisqu'il ne semblait pas particulièrement triste de sa mort. Arthur, qui avait déjà été retourné par la blessure de son père, ne pouvait s'imaginer sa réaction s'il venait à le perdre. Mais de toutes façons, ça ne changeait rien à la situation, cette nouvelle, sauf qu'Eric puisse avoir des informations importantes sur les agents restants de la Team Rocket, en tant que fils du patron. A moins que tout cela ne soit un baratin, comment savoir s'il disait la vérité, maintenant qu'il avait menti une fois ?

"Mais plus important encore, j'ai fini par me dire que si tout le monde veut croire que n'importe quel membre de la team rocket n'est qu'un criminel sans même a chercher si il vaux mieux que cela....pourquoi essayer de convaincre les gens du contraire?"

"Pourquoi ?! Parce que tu n'as pas envie de causer ou de faciliter la mort de personnes innocentes, peut-être ?, lança-t-il avec une pointe d'ironie.
Comment tu appelles alors ceux qui laissent impunément agir des criminels ? Qui travaillent avec eux, qui les aident dans leurs méfaits ? Quelle différence doit-on faire entre des criminels et des complices de criminels qui les aident sans oser se salir les mains eux-même ? Moi je ne fais pas la différence, et si tu étais honnête, tu n'en ferais pas non plus."

Voilà, c'était dit. Et oui, n'en déplaise à Eric, la complicité d'actes criminels et terroristes était sévèrement punie, peut-être juste un cran en dessous de la personne qui comettait ces actes, mais ça demeurait quand même extrêmement grave. Car il s'agissait d'une aide sans laquelle le coupable n'aurait peut-être pas pu agir, mais également une non assistance à personne en danger pour les victimes. Alors, pour Arthur, Eric pouvait bien se donner bonne conscience et penser qu'il valait plus qu'un criminel, mais il fallait déjà qu'il reconnaisse en être un. Il ne savait pas si débattre avec lui était vraiment opportun tant il semblait si sûr de lui qu'il n'était pas coupable de ce qui s'était produit ici, et dans toutes les autres villes attaquées par les Rockets, sans compter le trafic de pokemons qu'ils avaient créé...

"Tu l'a dit toi même, Adonis était un conquérant et les conquêtes on toujours leurs lots de sang, qu'importe qui les déclenchent. On peut toujours déplorer quand il y a des pertes civils mais concernant les policiers, je part du principe qu'ils savent très bien les risques quand ils signent au moment du début de leurs carrières, tout comme ceux de la team rocket le savent au début. Je peut excuser plus ou moins Adonis car je savait ce qu'il voulait tout en sachant qu'il y aurait surement des pertes. Giovanni en revanche je ne sais pas ce qu'il veut vraiment et ce qu'il a fait a Volucité, cela m'a fait penser a une attaque massive a l'aveuglette sans un réel but quand j'en voit le résultat final. Je pensait sur le moment qu'il voulait juste en prendre le contrôle mais le fait qu'il ai failli la raser, je n'en voit même pas la logique"

"Vraiment ? Et que voulait Adonis ? Un monde à son image ? Un Empire dont il serait maître absolu ? A quoi bon ? Cela valait donc pour toi toutes les vies qu'il a prises ?!
Et tu 'déplores' les civils morts alors que c'est ton supérieur qui a causé ces morts... et ces policiers méritaient donc la mort parce qu'un mégalo inconscient a décidé de conquérir les villes qu'ils étaient sensés protéger ? Mais toi, tu as décidé de rester aux côtés de ton maître, de le voir tuer, briser des familles... quel genre de personne cela fait-il de toi ?"


Arthur, grand lecteur, avait lu tout ce qu'il y avait à lire sur les événements de la fameuse Guerre des Teams, et il savait une chose. En fin de compte, Adonis et Giovanni n'étaient pas très différents. L'un préférait la conquête dans la lumière tandis que l'autre appréciait davantage d'agrandir son influence dans l'ombre, mais en définitive, ils poursuivaient la même quête futile du pouvoir et causaient le même nombre de victimes. Mais Eric, lui, faisait une différence, juste parce que Adonis était un plan clair quand celui de Giovanni était désordonné. Une simple question de forme, donc. Mais au final, deux tyrans recherchant le pouvoir et n'hésitant pas à tuer tous ceux qui se dressaient sur leur chemin pour y parvenir, voilà tout. Cette différence factice faite par le Rocket ne faisait qu'énerver davantage le Plasma, qui ne supportait pas du tout les excuses que son interlocuteur se trouvait pour se justifier de ses actes, au lieu de les assumer.

"Ah le voila ton problème. Tu peux m'en vouloir autant que tu veux pour ce qui c'est passer ici mais tu t'en veux encore plus d'avoir put être ami avec un rocket même sans le savoir. Cela aurait été plus simple pour toi de me haïr si j’avais agit en ennemi a l’époque. Soyons honnêtes, tu était plus heureux en ne sachant rien"

"Effectivement, j'aurais été plus heureux... Mais je préfère vivre avec la vérité et malheureux plutôt que l'inverse.
Je ne m'en veux pas. Comment aurais-je pu savoir qu'un Rocket pouvait être assez fourbe pour ne pas se montrer à visage découvert ?"


Et oui, les gens parfois, préféraient se complaire dans leurs mensonges pour continuer à vivre, ça s'appliquait d'ailleurs à Eric, qui condamnait l'état de Volucité que ses propres complices avaient ravagés, et qu'il avait aidés. C'était bien plus facile de vivre dans le mensonge, effectivement, il fallait un réel courage pour se confronter à la dure réalité, qui faisait souvent mal, et peut-être que le commandant Rocket allait souffrir en le faisant. En cessant ses excuses et en admettant ses actes, sa responsabilité indéniable. Arthur l'espérait, il ne supportait pas l'hypocrisie. Et effectivement, avoir été ami avec un Rocket n'était pas une bonne expérience, tout simplement car il n'aimait pas être trahi, personne n'aimait cela.

"Bref, c'est quoi la suite? je suis d'accord pour vous suivre mais si vous décidez de m’amener aux FPI...disons qu'il y en a au moins deux d'entre vous qui savent que vous n'aurez pas l'avantage"

Eric venait de sortir son puissant Dracaufeu. Vipélia, qui avait malheureusement manqué en grande partie la joute verbale entre le Plasma et le Rocket, s'éloigna de quelques pas en entraînant Arthur. Elle pouvait enfin agir, car elle s'y connaissait en pokemons de type feu, ils étaient connus pour être redoutablement efficaces contre sa mère et son petit frère, notamment. Vip, sur son épaule, ne s'y trompa pas, et était prêt à agir si jamais le dragon faisait une terrible attaque Lance-Flamme. Ptitard, lui, se réveilla d'un profond sommeil dans les bras de sa maîtresse mais, en voyant l'imposant dragon, tomba de nouveau dans les pommes de frayeur, ce qui devenait un runing gag pour lui. Vipélia n'était pas bête, elle savait bien qu'ils ne faisaient pas le poids face à un tel mastodonte, mais heureusement, il y avait encore l'amie Plasma d'Eric. Annie, elle, tentait de se montrer aussi forte que possible :

"Nous sommes des personnes de parole, Rocket, ça ne doit pas vous être familier. Nous vous amènerons à notre Roi qui décidera de votre sort. Et inutile d'essayer de nous impressionner..."

Oh, ce n'était pas Annie qui allait vaincre Eric, ce n'était pas avec son brave mais trop faible Papilusion qu'elle allait y arriver, non. Néanmoins, dès qu'elle avait identifié Eric tout à l'heure, elle avait prévenu des Plasmas de la rejoindre discrètement, et ils étaient arrivés. Plusieurs apparaissaient, encerclant le trio et surtout Eric. Ils étaient accompagnés de divers pokemons, et plusieurs pokemons Vol au cas où il tenterait de s'enfuir. Annie ne savait pas à quoi jouait ce Rocket en venant ici pour se rendre juste après le massacre que sa Team avait causé. Il croyait difficilement à des remords, d'autant qu'il ne semblait pas avoir été embobiné, puisqu'il avait dit avoir servi même le précédent Empereur Rocket. Dans tous les cas, il était désormais prisonnier de l'Ordre Plasma, et elle espérait bien qu'il mène l'Ordre sur les traces des derniers agents Rockets pour enfin mettre un terme à cette organisation malveillante. Quoi qu'il en soit, elle ne lui mentait pas, et même si bon nombre de Plasmas voulaient se venger sur Eric pour ceux des leurs qui étaient tombés, ils resteraient loyaux au Roi Machina et à son jugement.

Arthur préférait éviter son regard désormais, ne sachant pas quoi penser de lui... Oui, il ne semblait pas maléfique au sens propre du terme mais avait une responsabilité indéniable dans ce qui s'était passé à Volucité, et dans toutes les autres villes que les Rockets avaient saccagées, qu'il le veuille ou non. Il ne savait pas ce que le Roi allait faire de lui, mais désormais, la vie d'Eric était entre ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 189
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le Calme après la Tempête [Eric] Sam 2 Juil - 21:51

Hum cette plasma marquait un point sur les FPI mais ca ne fairait pas changer l'avis qu'Eric avait a leurs sujets, il ne leur avait de toute façon jamais fait confiance même avant d'être dans la team rocket, ne les voyant que comme les serviteurs la plupart du temps de gouvernements presque aussi corrompus que certains de la team rocket, Adonis n'ayant pas conquis Kanto uniquement par le sang comme les gens veulent le croire.
"Non c'est vrai mais les gouvernements pour lesquels ils travaillent on souvent laisser des teams apparaitre ou avoir de l'ampleur. Adonis n'a pas conquis Kanto uniquement par la force contrairement a ce que les gens peuvent le croire. Les FPI seraient d'ailleurs révoltés si ils avaient la connaissance de certains détails plutôt compromettants de ce que j'ai put apprendre a l’époque"
Les FPI pouvaient bien faire une lutte sans fin contre les teams, leurs efforts seront toujours vains tant que des personnes hauts placés permettront aux teams de s'installer, rien que les locaux actuels de la team rocket n'étaient sans doute pas apparus par magie quand Giovanni en avait besoin, d'autant qu'il n'avait sans doute pas les moyens de les acheter vu la crise financière de la team qui avait suivi la chute d'Adonis. C'était dut moins une théorie qui avait germer depuis un certain temps dans l'esprit du commandant rocket. En revanche il semblait clair que personne parmi les plasmas ou même les FPI ne savaient que Giovanni était encore bien vivant et non mort comme ils l’espéraient tous.
"Giovanni était et reste toujours mon père. Tu ne devrait pas parler de lui au passé, il a toujours était une vrai anguille quand il s'agit de faire croire a sa mort"
Et oui, Eric savait comme tout les rockets que Giovanni était toujours bien vivant, dans le cas contraire la team se serait retrouvés dans le même état lamentable que lorsque Adonis avait été officiellement classé comme mort y compris pour ses fidèles.
"Si Giovanni était vraiment mort, la team rocket aurait été réduit en morceaux comme la dernière fois. Vous trouvez que ca a l'air d'être le cas en ce moment?"
Pour le fait qu'Eric n'aurait pas envie de causer ou de faciliter la mort de personnes innocentes, c'était justement quelque chose qu'il avait toujours voulu éviter même si il ne pouvait pas empêcher ses collègues de faire le contraire, ne pouvant de toute façon pas toujours être derrière tout ses alliés pour les empêcher de passer a l'acte.
"Si je n'en avait rien a faire de causer des morts d'innocents, tu croit que Vipélia et toi seraient encore vivants en ce moment? J'ai eu toutes les occasions de vous mettre hors jeu chez les magmas. Pourquoi aurait je agi en ami avec vous deux la bas si je n'en avait rien a faire de provoquer des morts? En revanche je veux bien admettre que j'aurait était un complice, comme tout ceux d'ailleurs qui achètent volontiers des pokémons obscurs ou volés a la team rocket sans même se demander d'ou ils peuvent provenir a l'origine. Alors tu voit, si vous voulez détruire une team, inutile de tenter de capturer les membres un par un, d'autres les remplaceront tout aussi vite. En revanche si vous trouvez un moyen de leur couper dans un sens les vivres ou ce qui leur permet encore de sévir, la vous aurez vos chances"
C'était ainsi que Eric voyait la survie de la team rocket, une hydre auquel deux têtes repoussent a chaque fois qu'on en coupe une mais ne pouvant s’écrouler qu'une fois que son adversaire comprend que sa tactique doit être revu d'une autre façon jusqu'a ce qu'il trouve une stratégie qui fonctionne vraiment. Quand a ce que voulait Adonis, Arthur en avait fait un bon résumé même si son empire aurait été voué a tomber comme tout les autres, la seul question aurait été de savoir combien de temps il allait durer.
"C'est un peu ca en gros en effet même si j'imagine qu'il ne s'attendait pas a ce que son empire soit brisé aussi vite. Tout les empires sont voués a tomber un jour ou l'autre, c'est après tout ce que l'histoire nous apprend a tous. J'imagine qu'il croyait que les pertes était le prix a payés pour parvenir a son idéal, tout comme ceux qui auront crut en lui....et je l'avoue, j'ai crut en lui moi aussi mais surtout je voyait a cette époque un homme qui aura était pour moi ce que Giovanni ne sera de toute évidence jamais capable de devenir. Il m'a appris a devenir fort et a dépasser mes limites, cela même avant qu'il sache que j’étais le fils son ancien patron. Ca ne rattrape pas les victimes dans son sillage mais il est le seul en qui j'ai eu du respect dans la team rocket"
Il devait bien l'avouer, il faisait partie des rares qui n'avaient pas étaient ravis du retour de Giovanni, un homme qui venaient de les condamner a vivre dans l'ombre alors qu'Adonis leur aurait battis un empire ou ils auraient put vivre au grand jour et ca avait été le cas pendant le temps que cela aura durer. Adonis avait au final voulu modifier en partie le monde même si ca aura voulu dire qu'il fallait peut être détruire en partie l'ancien, la team plasma n'aurait d'ailleurs sans doute pas le choix de suivre en partie la même voie car il fallait bien se rendre a l’évidence, la majeur partie de la population n'étaient pas prête a renier l'usage des pokeballs ou même de faire combattre les pokémons en guise d'armes vivantes.
"Adonis ou même Giovanni pensaient peut être que pour construire un nouveau monde a leurs images, il faut parfois se résoudre a briser l'ancien. C'est une vision radical mais que votre empire plasma sera peut être obliger de mettre lui aussi en pratique si vous voulez imposé votre vision de l'avenir. Les gens même ceux ne faisant pas partie de la team rocket ne sont pas tous prêt a vivre avec la même vision des choses que la vôtre, surtout si ils doivent abandonner des pratiques qui rythment leurs vies a l'heure actuel"
Une égalité entre les pokémons et les humains, ca serait la fin des dresseurs, champions, maîtres de ligues et surtout les collectionneurs, bref autant de styles de personnes qui ne laisseraient pas leurs pratiques tombés dans le néant juste pour les beaux yeux des membres de la team plasma.
"Tu a pourtant vu ce que je suis vraiment derrière mon masque de commandant de la team rocket quand nous étions chez les magmas, aucun dans la team rocket ne peut se vanter de me connaitre vraiment. Mon but n'était pas de te tromper en ne te dévoilant pas cette partie de ma vie, mon but était que tu puisse voir autre chose qu'un membre de la team rocket en me voyant"
Laissant Vipélia et Arthur entrain de reculer en voyant le dracaufeu, Annie avait en revanche raison de penser qu'il n'avait pas l'habitude d'avoir affaire des hommes de paroles, la team rocket n'étant pas vraiment riche en ce genre de personnes pour la plupart.
"En effet mademoiselle, les hommes de paroles ne sont pas légion dans la team rocket et je mentirait si je disait avoir vraiment confiance en l'un d'entre eux. Quand au fait de vouloir vous impressionner, ce coup ci vous me battez a ce niveau. Autant de troupes rien que pour moi, j'en serait presque flatter"
Il fallait bien le reconnaitre aux plasmas, ils n'y allaient pas de main morte pour capturer un seul prisonnier et si Eric ne doutait pas qu'il pourrait en battre plusieurs, il savait aussi qu'il n'aurait sans doute pas le dessus sur eux a la fin.
"Mon dracaufeu n'attaquera personne si je ne lui dit pas de le faire mais en revanche ne m'en voulait pas si je préfère garder mes pokemons avec moi. En échange je promet de ne pas essayer de vous faire une entourloupe. Contrairement a mon père, je n'ai qu'une parole quand je promet quelque chose"
Revenir en haut Aller en bas
Arthur & Vipélia



Messages : 89
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/06/2015
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Alexander

MessageSujet: Re: Le Calme après la Tempête [Eric] Mar 5 Juil - 20:17

"Giovanni était et reste toujours mon père. Tu ne devrait pas parler de lui au passé, il a toujours était une vrai anguille quand il s'agit de faire croire a sa mort. Si Giovanni était vraiment mort, la team rocket aurait été réduit en morceaux comme la dernière fois. Vous trouvez que ca a l'air d'être le cas en ce moment?"

"Il est... encore en vie."

Arthur resta bouche bée, et il était loin d'être le seul. Tous les Plasmas ayant entendu ça se regardèrent les uns les autres d'un regard inquiet et surpris. Certains se méfiaient des dires d'Eric, comment croire un Rocket après tout ? Peut-être refusait-il lui-même l'échec de son organisation criminelle... d'autres refusaient eux de croire à l'éventualité de la survie du leader Rocket. Et enfin, les derniers admettaient cette possibilité, les Rockets étant suffisamment fourbes pour faire un coup de ce genre. C'était en tout cas une nouvelle grave, car cela signifiait que la Team Rocket avait toujours une tête qui contrôlait ses activités, et l'abattre serait bien plus difficile que si elle en avait été débarrassée, elle aurait pu s'écrouler comme un château de cartes comme l'Empire après la mort d'Adonis de Locksley. Arthur faisait partie de cette dernière catégorie, même s'il avait du mal à y croire, pensant à l'injustice suprême que cela représenterait : l'homme responsable de ce massacre et de ce chaos serait encore en vie, lui qui ne la méritait pas du tout. Mais c'était en tout cas une information capitale que venait de donner Eric aux Plasmas - si elle était véridique - car elle permettrait à l'Ordre et aux FPIs d'avoir un coup d'avance sur Giovanni, pour une fois. Peut-être une chance de finalement le stopper définitivement ?

"Si je n'en avait rien a faire de causer des morts d'innocents, tu croit que Vipélia et toi seraient encore vivants en ce moment? J'ai eu toutes les occasions de vous mettre hors jeu chez les magmas. Pourquoi aurait je agi en ami avec vous deux la bas si je n'en avait rien a faire de provoquer des morts? En revanche je veux bien admettre que j'aurait était un complice, comme tout ceux d'ailleurs qui achètent volontiers des pokémons obscurs ou volés a la team rocket sans même se demander d'ou ils peuvent provenir a l'origine. Alors tu voit, si vous voulez détruire une team, inutile de tenter de capturer les membres un par un, d'autres les remplaceront tout aussi vite. En revanche si vous trouvez un moyen de leur couper dans un sens les vivres ou ce qui leur permet encore de sévir, la vous aurez vos chances"

"Tu nous as épargné, oui, et je ne sais pas pourquoi. Mais ça ne contredit en rien le fait que tu aies laissé des gens tués autour de toi sans agir. Qu'il s'agisse de lâcheté ou d'hypocrisie, j'en ai rien à faire, le résultat est le même, des gens innocents sont morts et tu as aidé ceux qui les ont tué. Tu peux te voiler la face, mais il faudra que acceptes ce fait un jour ou l'autre."

Le comportement d'Eric au Quartier Général Magma restait en effet un mystère, peut-être était-ce une facette de sa personnalité, agréable et amicale. Mais même si c'était le cas, comme l'avait dit Arthur, ça ne changeait rien. Quelqu'un de mauvais pouvait très bien avoir des manières sympathiques, ça n'en faisait pas moins quelqu'un de mauvais. Eric était-il quelqu'un de mauvais ? Pour Arthur, oui, car il était complice de terrorisme. Et toute la gentillesse dont il avait pu faire preuve lors de leur rencontre ne changeait strictement rien au fait qu'il ait fermé les yeux devant les actes de ses alliés et amis Rockets, quand il ne les avait pas directement aidé. Arthur avait également noté quelque chose dans les paroles d'Eric. Les pokemons obscurs. Il ne savait pas à quoi ça correspondait et aucun des Plasmas ne le savait d'ailleurs, puisque seule la Team Rocket en était à l'origine, et qu'elle ne l'avait pas crié sur les toits. Il y avait bien des pokemons particulièrement étranges et puissants distribués dans le trafic, mais pas identifiés comme pokemons obscurs. Dans tous les cas, le Roi Plasma ne manquerait certainement pas de tirer cela au clair, si ça permettait de comprendre les moyens des Rockets, ça ne pouvait être que bénéfique.

"C'est un peu ca en gros en effet même si j'imagine qu'il ne s'attendait pas a ce que son empire soit brisé aussi vite. Tout les empires sont voués a tomber un jour ou l'autre, c'est après tout ce que l'histoire nous apprend a tous. J'imagine qu'il croyait que les pertes était le prix a payés pour parvenir a son idéal, tout comme ceux qui auront crut en lui....et je l'avoue, j'ai crut en lui moi aussi mais surtout je voyait a cette époque un homme qui aura était pour moi ce que Giovanni ne sera de toute évidence jamais capable de devenir. Il m'a appris a devenir fort et a dépasser mes limites, cela même avant qu'il sache que j’étais le fils son ancien patron. Ca ne rattrape pas les victimes dans son sillage mais il est le seul en qui j'ai eu du respect dans la team rocket"

"Alors tu l'as aidé en sachant toi-même que son Empire était voué à l'échec, juste pour devenir fort ? Si tu voulais ça, il y avait des moyens bien plus simples, qui n'impliquaient pas ces batailles sanglantes inutiles..."

Eric n'avait peut-être pas eu une vie facile, avec Giovanni pour père, mais Arthur ne pouvait néanmoins pas ressentir de l'empathie pour lui. Le jeune homme croyait au principe de responsabilité individuelle, chacun était responsable de ses actes au bout du compte. D'autant plus lorsqu'on n'était plus majeur comme son interlocuteur, qui savait pertinemment les actes des Rockets. Alors qu'il veuille se trouver un père de substitution, le Sbire s'en fichait comme de l'an quarante. Et par dessus le marché, il savait que l'Empire du mégalo de Locksley allait s'effondrer, et il l'avait quand même aidé à conquérir ces villes, la plupart du temps en les mettant à feu et à sang ! Le Plasma ne pouvait comprendre cela.

"Adonis ou même Giovanni pensaient peut être que pour construire un nouveau monde a leurs images, il faut parfois se résoudre a briser l'ancien. C'est une vision radical mais que votre empire plasma sera peut être obliger de mettre lui aussi en pratique si vous voulez imposé votre vision de l'avenir. Les gens même ceux ne faisant pas partie de la team rocket ne sont pas tous prêt a vivre avec la même vision des choses que la vôtre, surtout si ils doivent abandonner des pratiques qui rythment leurs vies a l'heure actuel"

"A ce si près que nous avons un idéal tourné vers l'égalité, alors que tes patrons étaient uniquement tournés vers eux-même et leur misérable ego. Qui plus est, Notre Roi ne fera pas des massacres pour réaliser son idéal, je peux t'en assurer. Mais tu le sauras bien assez tôt quand tu le rencontreras."

Voilà, Arthur avait rappelé les deux points, entre autres, qui séparaient radicalement Mickaël Machina des deux tyrans Rockets. D'une, ces tyrans n'avaient recherchés qu'à accroître leur pouvoir personnel, un but profondément égoiste, narcissique et stupide, tandis que le Roi Plasma se battait lui pour un réel idéal, d'égalité et de liberté pour les humains et les pokemons. Et deuxièmement, la forme différait aussi grandement, les deux premiers ayant opté pour la force brute, par surprise, contre des innocents ne pouvant pas tous se défendre, dans de véritables bains de sang, tandis que Machina voulait accomplir son idéal avec le moins d'effusion de sang possible, en tout cas pas celui des innocents.

"Mon dracaufeu n'attaquera personne si je ne lui dit pas de le faire mais en revanche ne m'en voulait pas si je préfère garder mes pokemons avec moi. En échange je promet de ne pas essayer de vous faire une entourloupe. Contrairement a mon père, je n'ai qu'une parole quand je promet quelque chose"

"Vous serez emprisonné au sein du Quartier Général en attendant votre jugement par le Roi. Allons-y."

"Je sais pas si je te reverrais... mais je suis sûr que le Roi sera juste envers toi, et que tu paieras pour tes crimes. Au revoir, Eric."

Arthur détourna le regard aussitôt, ne souhaitant pas continuer à regarder le Rocket, se redirigeant vers l'hôpital pour revoir ses parents, même si le fait de repenser à l'état de son père lui faisait très mal. Il n'avait plus envie de penser à Eric qu'il considérait comme un menteur et un criminel, même s'il n'était pas totalement maléfique, ça faisait déjà beaucoup. Cette journée était décidément triste, même si un espoir subsistait, puisque la capture d'Eric pourrait peut-être enfin mener à la fin de la Team Rocket, il voulait vraiment y croire. Vipélia, elle, suivait le jeune homme, ne sachant que faire d'autre. Elle avait bien compris qu'Eric leur avait menti et était en réalité un ennemi, même si elle n'avait pas pu comprendre ses raisons, tout simplement car il avait parlé assez vite ! Elle était quand même contente de ne pas avoir eu à combattre ce Dracaufeu qui avait l'air coriace, et se demandait maintenant ce qu'allait faire son allié, dont le père avait été très blessé. Peut-être devait-elle se débrouiller seule et le laisser avec sa famille ? Elle n'était sûre de rien.

Annie et les autres Plasmas escortèrent Eric jusqu'au Quartier Général Plasma/FPI qui n'avait pas été endommagé lors de l'attaque. A partir de là, il allait être emprisonné temporairement, en attendant l'arrivée de Mickaël Machina pour son jugement. Bien sûr, les forces de police allaient vouloir le juger eux-même et le punir surtout, mais les Plasmas, malgré la tentation de le punir également, resteraient loyaux à leur Roi et se conformeraient à sa décision. La Justice du Roi était irrévocable.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Calme après la Tempête [Eric]

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Calme après la Tempête [Eric]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Unys :: Volucité-