Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets

Partagez | .

"Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz]

Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Sam 20 Fév - 12:56

Aaaah, des fantômes. Bouuuh, les pas beaux ! Les flippants ! Les fous ! Mais même un beau fou flippant ne peut pas arrêter l'homme à l'égo' monstrueux. C'est sûrement ça qui fait que les fantômes ne lui ont pas fait peur. Ce que j'insinue ? Qu'il avait évidemment passer la deuxième Conseillère du Conseil 4 de Kanto et Johto, j'ai nommé Ainsel. Une simple formalité, si vous lui demandiez après l'avoir battu. Elle lui avait donner du fil à retordre -même si c'est un peu fort comme expression..- mais à la fin, c'est Green qui gagne. C'est une devise parmi tant d'autres. Mais ce n'est pas un mythe ou une légende, c'est bel et bien la réalité. Je parle du point de vue de Greenou, bien entendu ! En vrai, je ne sais pas trop si c'était ça. Bah dans la majeure partie des cas, sûrement ! Mais pas dans tous.. Y'aurait peut-être un cas ou deux où il perdrait. Mais chut, faut pas lui parler de ça, vous le savez bien ! Ne perdons pas de temps à parler de Red, et d'autres potentiels adversaires susceptibles de battre Green, car il n'y pense pas là, car aujourd'hui, il n'y aurait qu'un seul vainqueur dans les 4 matches qu'il allait faire, et c'était lui !

Passons. Il était donc ressorti de la Seconde salle du Conseil 4. La moitié de faite.. Mais la suite risquait d'être plus tendue ? Green vous répondrait certainement non, même s'il savait bien au fond qu'il devrait faire gaffe, ne sait-on jamais. Bon, le type spectre, c'était réglé. Ne revenons pas là-dessus. Bye bye, Héléna et Ainsel ! Ne vous inquiétez pas, vous serez toujours dans le cœur du Champion lorsqu'il aura franchi les deux prochaines marches qui étaient encore sur sa route ! Quoi que.. Tout dépend de leur affiliation. Celle d'Héléna ne faisait aucun doute, une Résistante.. Mais bon, il ne s'en souciait pas trop, une autre personne avec des chevilles énormes risquent de lui marcher dessus après Green ! Et elle ne supporterait sans doute pas une pression énorme sur elle si Green se décidait à lui en mettre une comme il sait si bien le faire, d'autant plus qu'il n'y aura personne en dessous dans la hiérarchie, niveau grade.. Et que ça sera lui qui donnera les ordres ! Il en a vraiment hâte, de ça. Plus de rassemblements ennuyeux des Champions ou je ne sais quelle ânerie du genre qui l'ennuyait profondément. Lui déciderait, et celui qui est pas content.. Bah pourra toujours se plaindre.

Je m'éloigne beaucoup du sujet de base, vous ne croyez pas ? Comme si les combats qu'il avait gagné et ceux qui lui restaient à faire étaient sans importance. Alors revenons là-dessus. Encore une fois, lorsqu'il fut sorti de la Salle, il fit une halte de quelques minutes le temps de soigner tous ses Pokémons qui s'étaient battus avec acharnement pour sa cause, et surtout pour qu'ils se reposent un peu. Il savait bien que c'était bien plus éprouvant pour eux que pour lui.. Lui était le cerveau, eux les muscles. Non je plaisante, il savait très bien que ses Pokémons étaient loin d'être bêtes. Ils étaient à l'image de leur dresseur (hum hum..) ! Une fois la pause fraîcheur/soins finie, Green se remit en route. Enfin, en route.. Cela n'était qu'un couloir entre la Salle d'Ainsel et celle de.. Bon, fallait s'y attendre, il avait oublié son nom. Il lui semblait que c'était un nom bourgeois. De Beaumarchais ? Ca devait être ça. Par contre, ill se souvenait sans aucun doute que de son prénom.  Mais le plus important : il se souvenait surtout de son type de prédilection : Glace. C'est tout ce qu'il avait à savoir, dans un sens. Ah oui, il avait aussi retenu que c'était une princesse. Si si, ça avait son importance. Surtout qu'imaginons, si Green était un prince (bon faut beaucoup d'imagination j'avoue..), il pourrait dire à la princesse ''La prince il parle pas à toi''.. Bon, j'ai dépassé mon cota pour cette blague. Mais ça me fait rire à chaque fois que j'en parle, aussi !

Le jeune homme s'était alors avancé vers la 3ème Salle du Conseil 4 ! Ça devenait sérieux ! Bah oui, avant on plaisantait, on trinquait, on buvait un thé autour du combat, tranquille. Là par contre on ne trinque pas, sinon on va être ivre après.. Mais on peut toujours boire un thé et plaisanter. Après tout, une princesse.. Une personne distinguée et douce, par définition. C'est pas légèrement contradictoire avec notre Green national, nan ? Lui qui est l'incarnation de la SUB-TILité et du tact, c'est bien connu ! Bien sûr que c'est sarcastique.. Plus il se rapprochait de la salle et plus.. Il avait froid ? Ah non hein ! Pas une salle toute remplie de neige où il allait avoir les doigts tout rouge en en ressortant ! Surtout qu'il n'était pas du tout sapé en conséquence. Green préparait déjà sa blague du ''je vais faire monter la température'' ou un truc du genre.. Tout en finesse et en subtilité, comme je l'ai dit précédemment hein. C'est made in Green, après tout.. M'enfin, en poussant la porte de la Salle. Oh la la, ''c'est très l'étonnement'' ! Tout était.. Froid. Le décor était froid. Oh, il y avait bien cette piscine, mais elle ne devait pas être plus chaude que ce qui l'entourait. Dommage, Green aurait bien fait une petite pause dedans huhu.. En plus ça caillait. Super. Finissons-en vite, qu'il prenne un café en se réchauffant autour d'un bon feu ! Non je plaisante, le chauffage à fond ! On parle du MDDM voyons. Comme quoi certaines rencontres ne changent pas totalement les hommes. Le naturel revient toujours au galop, hein Greeny ?

Qu'importe, ça serait bientôt terminé, il ne comptait pas rester indéfiniment ici. Même si la demoiselle semblait tutafeh charmante, comme les deux précédentes ! Mais pourquoi elle devait avoir une Salle comme ça, sérieux ! C'est abusé. Les femmes sont vraiment incompréhensibles.. Non mais vraiment. M'enfin bon, il devait faire avec. Ne pas se détourner de ton objectif Green, n'oublie pas ça ! Quoi.. Tu l'as déjà oublié ? Ouais bah débrouille-toi moi j'me tire.. Toujours accompagné de son regard de braise de vicieux et de son air hautain et arrogant, le Champion avait tiré sur les manches de son costard histoire d'être le plus couvert possible, mais bon.. En vain. Mais ce n'est pas le plus important. Son regard pas du tout impitoyable scrutait la princesse blonde du Conseil 4. Comme les deux précédentes, c'était une jeune femme charmante, à n'en point douter. Au moins il ne s'ennuiera pas les jours où il sera au Conseil, qui se compteront sûrement sur les doigts de la main sur une année.. Ne parlons pas de ça non plus, ses prunelles émeraudes fixaient à présent ceux de la Conseillère, avant qu'il ne prenne la parole:


- Bien le bonjour ! Mademoiselle de Beaumarchais, c'est ça ? Désolé de venir vous déranger.. Mais c'est de la faute des deux autres Conseillères, ils ont été trop tendres pour m'empêcher d'arriver jusqu'ici..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais



Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Sam 20 Fév - 15:02

Le froid qui dominait comme d'habitude la grande salle qui servait d'arène à Elizabeth correspondait à son humeur du moment, ce qui n'était pas le cas en temps normal. La plupart du temps, la Princesse était une vraie pile électrique, enthousiaste et souriante, mais les événements récents avaient un peu atténué cette énergie auparavant infatigable. Tout ce qui s'était passé à Volucité lui restait bien en mémoire, malheureusement, elle aurait bien aimé rayer ces douloureux souvenirs de son esprit, mais ce n'était pas possible. Les retrouvailles récentes avec son frère lui avaient fait beaucoup de bien, mais Nicolas avait dû repartir assurer son poste de Conseiller à Kalos, elle n'avait même pas eu le temps de lui parler de ses ressentiments à propos de la soirée affreuse qu'elle avait vécue dans la capitale d'Unys. C'était peut-être mieux ainsi, elle devait après tout garder la face, en tant que future Reine, c'était son rôle. Rester forte malgré les épreuves, continuer à sourire en dépit de ses pensées parfois ombrageuses. Elle savait qu'elle en était capable ! Elle était une Beaumarchais tout de même, ce qui n'était pas banal ! Et elle assurerait donc son rôle, quoi qu'il en coûte ! Et bien justement, son rôle en ce moment était celui de Conseillère, et la grande porte d'entrée venait de s'ouvrir, signifiant qu'un challenger était entré. Sachant qu'un combat ne pouvait lui faire que du bien, elle se leva et lança à haute et intelligible voix, car une certaine distance la séparait encore de l'inconnu :

"Bienvenue, jeune dresseur !"

- Bien le bonjour ! Mademoiselle de Beaumarchais, c'est ça ? Désolé de venir vous déranger.. Mais c'est de la faute des deux autres Conseillères, ils ont été trop tendres pour m'empêcher d'arriver jusqu'ici..

Ah, il ne semblait pas avoir froid aux yeux celui-là ! Fort bien, elle préférait les challengers  confiants, c'était toujours drôle de les voir perdre cette arrogance durant le match, ce qui arrivait tout le temps ! Enfin, Liz exagérait, bien évidemment, puisque plusieurs dresseurs avaient réussi à la battre, mais la plupart du temps, c'était par pure chance, soyez-en certains ! En tout cas, ce jeune homme à l'air familier avait donc vaincu Lucy et Ainsel, il ne fallait pas le prendre à la légère. Lucy, qui venait d'entrer au Conseil, n'était pas encore aussi forte que ses collègues, bien qu'elle réservait pas mal de surprises avec ses fameuses évolitions. Mais Ainsel, en revanche, était une véritable conseillère, et ses effrayants spectres avaient mis en déroute plus d'un challenger... mais visiblement, pas celui-là. Donc, soit il avait une équipe composée de pokemons ténêbres qui ne faisaient qu'une bouchée des fantômes, soit il était vraiment doué ! Et alors, elle devait être sur ses gardes, et ne pas se laisser dominer par le triomphalisme, ce qui n'était pas chose aisée pour la jeune femme. Pour refroidir les ardeurs - dans tous les sens du terme, huhu - du dresseur en question, la Princesse reprit la parole pour déclarer :

"Je vois, mais sache que ce combat sera bien plus ardu, huhu ! Et j'ajoute que... mais, une minute... tu es Green ! Le célèbre rival de Red ! Oh, ça par exemple !"

Et bien ça pour une surprise ! Le Green, qui avait régné sur le Conseil des 4 des régions Kanto et Johto ! Pendant seulement quatre minutes, certes, mais tout de même, ce n'était pas rien d'occuper ce poste qui était vide actuellement. Malheureusement pour elle, la jeune femme l'avait qualifié comme 'le rival de Red', ce qui n'allait sans doute pas être au goût de son interlocuteur, mais ça, elle n'en savait rien. Et puis, c'était parfois comme ça qu'on l'appelait dans la presse people, donc, ce n'était pas sa faute ! En tout cas, il avait bien grandi, et le costard le vieillissait pas mal, pas étonnant qu'elle ne l'ait pas reconnu avant ! Il était même devenu assez charmant, pour être honnête, et savait s'habiller, mais de là à être le Prince recherché par Elizabeth, il ne fallait quand même pas exagérer. Sans compter la différence d'âge ! Mais l'amour n'a pas d'âge, comme on dit... Enfin bref, ce n'était pas vraiment le moment de faire ces suppositions farfelues, il était venu là pour un match pokemon, et bien il allait y avoir droit ! Le Champion de Jadielle voulait sans doute profiter du poste vide de Maître de cette Ligue pour s'en emparer, mais il faudrait d'abord passer sur le corps de la Princesse ! Enfin, ce n'est pas ce que vous pensez, bande de pervers, non, il s'agissait d'un combat ! Donc, il faudrait plutôt dire, passer sur le corps de ses pokemons. Là, c'est mieux. Encore surprise par l'arrivée de Green, Liz se reprit pour lancer officiellement le match :

"Heu, or donc, nous allons maintenant passer au match, qui sera un combat double. A vous, mes petits, Vanille et Papa Noël !"

Apparurent alors sur le terrain deux pokemons glace, à savoir Vanille la Sorboul et Papa Noël le Cadoizo. Pas les plus puissants pokemons de la Princesse, et pour cause, elle gardait le meilleur pour la fin ! Mais les deux créatures n'étaient tout de même pas dénuées de talent, il en fallait pour être digne du Conseil 4. Vanille souriait comme d'habitude, elle comptait bien s'amuser dans ce match. Papa Noël, lui, plus sage et pensif, se demandait bien quels pokemons allait lancer ce challenger. Pensée partagée par la maîtresse de l'oiseau, qui s'attendait évidemment à un terrible pokemon feu, comme on lui opposait souvent dans ces matchs d'arène. Ce type offrait un avantage certain sur la glace, mais il en faudrait bien plus pour la vaincre, elle, Conseillère et Princesse ! Que le match commence !

Battle Theme :
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Sam 20 Fév - 21:05

- Bienvenue, jeune dresseur !

Glaglagla.. Sa remarque ne l'avait pas dérangé car elle était très loin, et donc elle n'avait pas pu le voir. Et puis, il ne pouvait pas faire de reproche à une femme.. Sauf s'il ne l'aimait pas, ou que celle-ci se montrait collante après que celui-ci ne trouvait plus d'intérêt pour celle-ci. Mais là.. C'était une conseillère – et sûrement bientôt sous ses ordres – donc bon. Mais comme j'ai dit plus haut, elle n'avait pas remarqué que c'était lui.. COMMENT CA ? N'aurait-elle pas reconnu le fameux Champion de Jadielle ? Blasphème ! Si c'était le cas, plus jamais il change de tenue ! Non mais ça va bien.. Non vous ne rêvez pas, dans l'un des moments ultra importants de sa vie (même s'il n'en laisse rien paraître bien sûr), Green peut rester concentrer sur ne serait-ce qu'un infime détail ou bien une ridicule anecdote comme c'était le cas-là !

Mais bon Dieu qu'il faisait froid... Comment elle pouvait se tenir ainsi, sans avoir un chauffage à portée de main, et emmitouflée dans de nombreuses couvertures ? Roh ça serait le pied ça ! Mais rien de tel qu'un bon combat pour se réchauffer ! Green dirait que non, car il est gagné d'avance ! Bah écoutez, quand on a un égo comme le sien, on ne peut pas y faire grand-chose. C'était d'ailleurs sans doute pour ça que l'opinion publique (plus les adultes) préféraient Red. Son attitude déplaisait à la plupart. Mais il s'en fichait pas mal. Lui, il assumait de rien faire et ne se reposait pas sur une pseudo excuse d'avoir précédemment anéanti la Team Rocket afin d'avoir un ''nom''. Green s'était fait tout seul. Enfin.. Malgré les apparences. Il n'avait pas été aussi pourri gâté qu'il peut sembler l'être. Tous les caprices qu'il a maintenant, il n'aurait pas pu les avoir avant. Il profite bien de sa situation.. Mais on est pas ici pour blablater sur ça ! C'était un jour très particulier pour Green, qui s'était bien sappé pour l'occasion.. Allons donc, malgré l'ambiance glaciale de la salle, elle risquait sûrement de l'accueillir, de faire son petit monologue de Conseillère.. Ah bah non:


- Je vois, mais sache que ce combat sera bien plus ardu, huhu ! Et j'ajoute que... mais, une minute... tu es Green ! Le célèbre rival de Red ! Oh, ça par exemple !

Une grimace se dessina sur son visage. Son sourire se crispa, ses sourcils se froncèrent, il avait l'air énervé. 'Le célèbre rival de Red''.. ''Rival de Red''... ''Red''... Mais qu'est-ce qu'il avait de plus celui-là ?! Pourquoi tout le monde ne parlait que de lui ? Et que Green se contentait à une étiquette auprès de certaines personnes ?! Hein ?! C'est un incapable, ce mec ! Et pourtant, tout le monde n'a d'yeux que pour lui. C'était bien ça, l'échec de sa vie.. D'avoir perdu contre Red lorsqu'il venait de devenir Maître. Et ça lui suivrait toute sa vie. Ouais, c'est bien ça. Il ne semblait pas du tout être dans une atmosphère de concentration, pour une fois. Ce n'était pas contre elle. Oh, non ! Jamais envers une femme. Mais toujours qu'on le relie à Red, même si ce n'est pas péjoratif, le met dans des états..  Je pense que ça se voit, non ? Pourtant, elle ne l'avait pas dit de manière péjorative. Mais quand c'est trop, c'est trop.. Ni une, ni deux, Green répondit, agressif:

- Vous en avez pas marre, de n'avoir que son nom à la bouche ? Qu'est-ce qu'il a fait pour qu'on le compare avec moi ?! Il a quoi de plus que moi ?! Parce qu'il a ''éliminé'' une organisation y'a j'sais pas combien d'années ?! Mais ce mec n'a que ça ! Il s'est passé des choses après, et là y'avait plus personne hein, quand les Rockets sont revenus !Certes.. Il m'a battu.. Mais pourquoi tout le monde se sent obliger de parler de lui en parlant de moi ? Il ne m'arrive pas à la cheville.. Alors arrêtez d'le considérer même comme mon rival, il n'y a aucun lien entre nous, aucun ! Arrêtez de parler de lui.. Car la prochaine fois que je le croiserai, je l'écraserai, et là vous n'aurez même plus à parler de rivalité, l'opinion publique, j'vais le changer! Entendez-le bien, ça !

Petite parenthèse : Son discours serait très convaiquant si c'était pour une vraie cause.. Parenthèse fermée. Mais c'est qu'il nous fait un petit complexe d'infériorité le petit Greeny ! ♥ Malheureusement, c'était lors de sa rencontre avec Liz que celui-ci avait pété les plombs. Dans un sens, ça révélait un autre Green. Je n'ai pas souvenir l'avoir montré sous cet angle. Fallait vraiment être chanceux pour tomber sur un Green comme ça ! Vous voulez que ça dure hein, je vous vois sourire sadiquement en espérant que oui.. Mais c'est dommage, car ces coups de sang ne duraient qu'un temps. Après il pouvait se montrer totalement calme, serein, terriblement cru & moqueur.. Comme d'habitude quoi. Sans doute que son air avait rapidement repris un air naturel assez rapidement après cet échange -qui n'était peut-être pas fini, qui sait?- car il savait très bien que ce n'était pas bon pour ses objectifs. Et puis, il ne fallait pas se montrer odieux envers une femme, même si la rage qui lui avait échappé n'était pas contre elle, vraiment ! Et puis.. Elle lui plaisait (comme environ 100% des femmes qu'il croise), donc pas d'énervement. Au moins, il avait eu chaud, ce coup-ci ! Et ça, c'est bien. Mais Green allait sûrement vouloir se rattraper de son excès de colère. Comment ? Je vous laisserai voir ça par la suite, je ne voudrais pas vous spoiler le spectacle. Vous avez sans doute votre petite idée, j'me trompe ? Enfin bon, revenons au futur combat. C'était toujours le Conseiller (ou dans ce cas-ci, la charmante Conseillère ) qui choisissait le style de combat. Green n'avait pas trop d'idée quant à ce qu'il l'attendait.. Mais il ne s'y intéressait pas trop, personne ne lui résistait, encore moins une demoiselle huhu. J'adore quand tu t'emballes Greeny alors que tout le monde sait comment ça va finir ! Alors alors, comment le combat allait donc se dérouler?

- Heu, or donc, nous allons maintenant passer au match, qui sera un combat double. A vous, mes petits, Vanille et Papa Noël !

Vanille ? Papa Noël ? Oh, la nostalgie de l'enfance.. Un léger rire lui échappa. Oh, non, il n'était pas moqueur.. Est-ce que ça se sentait, ça, je ne sais pas ? Mais ça le fit sourire. C'était des surnoms purs, mais ça ne l'empêcherait pas d'être totalement impitoyable avec eux, malheureusement. Hmmm.. Un Cadoizo, un Sorboul ? Bon.. Green voulait rapidement s'en occuper, cette fois. Il ne voulait pas que le combat traîne en longueur, même si cette idée ne le dérangerait pas car.. C'était une princesse, c'est ça ? Non mais, vous imaginez, dans les journaux tout de même ? Cette idée lui plaisait bien. Mais à force de jouer à ces petits jeux là, il finirait par se faire avoir.. Tout seul. Et ce sentiment qu'on appelle ''amour'' est dévastateur, même si.. Après tout. Mais on est là pour se battre ! Pour se fritter ! Pour se taper mon poto ! Pour se taper des barres (ok je sors..) ! Alors, Green, qui allais-tu envoyer ? Tu semblais sûr de ton choix, ça se lisait dans ton air hautain et tes prunelles. Bon aller accouche :

- Très bien.. À vous, Tortank, Magnézone!

Les deux Poké Balls en main, celui-ci avait choisi ses pokémons en fonction du terrain. De la glace et de l'eau ? Il fallait à tout prix éviter le désavantage du terrain ! Magnézone volait (ou lévitait plutôt) et Tortank n'avait pas de mal à switcher entre l'eau et le sol glacé car il avait un moyen spécifique de se déplacer. Vous ne voyez pas ? Vous ne voyez vraiment pas grand-chose. Vous verrez( Faut que j'arrête avec ''voir'') ! Tortank était son pokémon de prédilection, celui qu'il a depuis le début, et, parce que j'avais envie de le repréciser, il est un peu plus grand et gros qu'un Tortank normal, en plus d'avoir un air déterminé qui en serait presque effrayant ! Bon, bon.. Allez Green, conclus. Non mais pas avec …. Conclus le post, baka ! Allez, plus vite que ça ! C'est ainsi que, accompagné d'un clin d'oeil dont lui seul à le secret (c'est sûr que fermer un œil relève d'une concentration sans faille.. *tousse*) et de ses yeux fixés sur la Conseillère que celui-ci ajouta, pour finir:

- Vous d'abord.. ~

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais



Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Dim 21 Fév - 7:25

- Vous en avez pas marre, de n'avoir que son nom à la bouche ? Qu'est-ce qu'il a fait pour qu'on le compare avec moi ?! Il a quoi de plus que moi ?! Parce qu'il a ''éliminé'' une organisation y'a j'sais pas combien d'années ?! Mais ce mec n'a que ça ! Il s'est passé des choses après, et là y'avait plus personne hein, quand les Rockets sont revenus !Certes.. Il m'a battu.. Mais pourquoi tout le monde se sent obliger de parler de lui en parlant de moi ? Il ne m'arrive pas à la cheville.. Alors arrêtez d'le considérer même comme mon rival, il n'y a aucun lien entre nous, aucun ! Arrêtez de parler de lui.. Car la prochaine fois que je le croiserai, je l'écraserai, et là vous n'aurez même plus à parler de rivalité, l'opinion publique, j'vais le changer! Entendez-le bien, ça !

"Que... mais... hé oh ! Vous ne me parlez pas comme ça ! Je suis Princesse et Conseillère, moi ! C'est pas de ma faute si je vous ai appelé comme ça, c'est la faute de la presse, alors allez leur dire et arrêtez de m'agresser avec vos histoires !"

Ne sachant pas quoi répondre à cette colère soudaine au départ, presque bouche bée et les sourcils froncés d'incompréhension, la jeune femme s'énerva à son tour, n'étant pas du genre à se laisser marcher sur les pieds comme ça. Elle n'était pas une dresseuse du Conseil lambda, elle, elle était de la haute société, destiné à exercer les plus hautes fonctions dans son Royaume natal. D'ailleurs, si ce gus ne s'excusait pas immédiatement, et bien il serait interdit de séjour là-bas, na ! Elle n'était quand même pas responsable de l'article qu'elle avait lu, alors s'il voulait faire son caca nerveux, il n'avait qu'à porter plainte contre le magazine en question. Encore une fois, la Princesse pouvait constater que l'apparence physique pouvait être bien trompeuse, ce beau jeune homme étant visiblement dénué de toute éducation et de politesse. Et le pire, c'est que la jeune femme n'était pas totalement en désaccord avec les paroles de Green, à savoir que Red avait en effet été introuvable lors du retour de cette maudite Team Rocket que la Princesse détestait plus que tout. Mais elle se garderait bien de le dire à son interlocuteur à ce moment, étant fachée par la façon dont il s'était adressé à elle. Finalement, ce n'était pas une si mauvaise chose, car sa détermination lors du combat ne serait que plus grande ! Il avait échoué contre Red précédemment, et bien là, il n'atteindra même pas la dernière marche du Plateau Indigo !

- Très bien.. À vous, Tortank, Magnézone!

Apparurent alors les deux pokemons de Green en face de ceux de la Princesse, et ce qu'on pouvait en dire, c'est qu'il commençait fort le Green ! Mince, les créatures de la future Reine faisaient bien pâle figure en comparaison aux mastodontes ennemis, et surtout ce Tortank anormalement gros. Mais qu'à cela ne tienne, Papa Noël et Vanille les auraient sur la vitesse, ils était sans aucun doute plus rapide que ces gros boeufs ! Quant aux types choisis par le Maître de quatre minutes, ils étaient assez surprenants. Pas pour le Magnézone, qui avait un double avantage comparé au Cadoizo, mais user d'un pokemon Eau face à la Glace, c'était plutôt inédit. Mais attention, il pouvait très bien avoir des attaques de types combat ! Prudence, donc... maintenant venait le temps du combat, et donc de la première attaque, qu'Elizabeth laissait généralement au challenger, en guise de cadeau même si celui d'aujourd'hui ne le méritait pas du tout. Mais ce dernier se contenta de déclarer, à la surprise de la Princesse :

- Vous d'abord.. ~

"Fort bien. Papa Noël, enchaîne les Aéropique sur Tortank ! Vanille, Vibraqua sur Magnézone, mais fais attention !"

Comme dit précédemment, la confrontation par la force brute serait à coup sûr un échec total, alors il allait falloir ruser, et utiliser la vitesse était bien plus sage en ce moment. Papa Noël, même s'il était âgé, restait un oiseau vif, et comptait bien harceler la tortue aquatique avec cette attaque rapide nommée Aéropique. Peut-être que le Tortank allait se cacher dans sa carapace comme un lâche, mais il serait bien forcé d'en sortir, et à ce moment là, bam ! Enfin, si le plan marchait comme prévu, ce dont personne n'était assuré. Vanille, quant à elle, lança un Vibraqua particulier, car ce n'était pas un rayon aquatique continu, contrairement à d'habitude, mais plusieurs petits rayons. Pourquoi cela ? Liz n'était pas une idiote, elle avait bien identifié le type électrique de Magnézone, qui pourrait aisément retourner les attaques de type eau avec une offensive électrique, car n'oublions pas que l'eau est conducteur d'électricité ! Donc, la Sorboul la jouait prudente sur ce coup. Voilà, les premières attaques avaient été lancées, il ne restait plus qu'à voir la contre-attaque, qui s'annonçait redoutable. Green avait quand même atteint le rang de Maître, il ne fallait pas le sous-estimer. Mais la jeune femme comptait bien le faire payer son manque de courtoisie, et quoi de mieux que de le vaincre pour accomplir cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Dim 21 Fév - 10:35

- Que... mais... hé oh ! Vous ne me parlez pas comme ça ! Je suis Princesse et Conseillère, moi ! C'est pas de ma faute si je vous ai appelé comme ça, c'est la faute de la presse, alors allez leur dire et arrêtez de m'agresser avec vos histoires !

Princesse ? Ah oui, c'est vrai ! Il l'avait oublié sur le coup. Mais bon, Green n'était pas du style à mâcher ses mots, et encore moins avec quelqu'un d'un certain rang social. Il avait beaucoup de préjugés quant à ces personnes-là, c'est pour ça qu'il aimait bien leur rentrer dedans. Bon, dans ce cas-ci, ça n'avait pas été volontaire. Sans doute avait-il été impuslif et agressif, il n'en doutait pas. Mais il y a des mots qui ne le laissent pas de marbre.. Je pense que vous l'aviez remarqué. Bref ! N'oublions pas que ça n'était pas bon pour les affaires, s'ils étaient amenés à se fritter verbalement. Et ça n'était pas bon tout court pour Green.. Même si, après, il n'en avait pas grand-chose à faire, car comme il sera forcément (pour lui) Maître, juste en-dessous de lui, ça sera sous ses ordres. Et ça n'est pas le genre à profiter de ce style de faits.. Noooon, vraiment pas ! C'est alors, qu'en ayant que vaguement réfléchi à ce qu'elle a dit, car elle aurait tout de même pu éviter la remarque de mentionner Red, que, en détournant la tête, il lui répondit:

- Mouais.. Désolé.

Son excuse ne venait pas du fond du cœur, on pouvait le déduire.. Mais Green était bien obligé de le faire. Par respect ? Oh ça, je ne saurais pas vraiment le dire. Mais il était du même côté, enfin, en façade. C'est sûr que ça ne lui plaisait pas d'être du ''bon côté''. Surtout agir en groupe. Malgré tout, Green c'était quelqu'un du genre à se la jouer en solo, pour avoir toujours le beau rôle. Même s'il n'a rien fait de grandiose, c'est vrai. Mais il assumait. Contrairement à quelqu'un.. Pas besoin de vous citer son nom (surtout que écrit en rouge, franchement, faut vraiment pas être fini pour pas comprendre '^' ) ! Allons bon, au moins, elle avait de la répartie ! Et du caractère, assurément. Légèrement comme lui, du coup ? Green ne savait pas trop. Lui ça n'était pas vraiment son éducation – mais comment parler d'éducation sans être perturbé lorsque l'on a que connu son grand-père et sa sœur ? –  ou d'autres facteurs qui l'avaient rendu comme ça, c'était juste son caractère.. Et ça en déplait à beaucoup, car il n'y a que la vérité qui blesse huehue. Bon, on va arrêter de parler de tout et de rien et on va se concentrer sur le match ! Après tout, il fallait bien se concentrer, c'était tout de même un combat important, et ça n'était pas le moment de laisser des plumes dans la bataille. Alors, attendons l'offensive, à présent, comme, très galant (c'est une boutade, c'est juste qu'il n'aime pas attaquer en premier c: ), il avait laissé la première attaque à la Conseillère de type Glace. Le Cadoizo et le Sorboul faisaient face au Tortank et au Magnézone de Green:

- Fort bien. Papa Noël, enchaîne les Aéropique sur Tortank ! Vanille, Vibraqua sur Magnézone, mais fais attention !

Elle était prudente.. Et rien de plus normal, après tout ! Etonnamment, Green fut surpris de la rapidité du Cadoizo mais cela était loin de lui déplaire. C'est sûr que Tortank n'était pas un monstre niveau vitesse (à défaut d'en être un tout court), mais celui-ci semblait assez balèze pour résister à une série d'attaque Aéropique. Mais il n'allait pas seulement se laisser toucher par Papa Noël sans rien faire ! Quand au Vibraqua, il avait été très bien joué, car Magnezone n'aurait pas pu passer à travers celui-ci un Tonnerre qui aurait été sûrement fatal avec l'eau ! M'enfin bon, c'était, avant que les attaques ne touchent leur cible, à Greeny de répliquer. Qu'est-ce qu'il nous réservait, cette fois?

- Magnézone, Chargeur puis Tonnerre ! Tortank, quant à toi, attends le bon moment pour un Hydrocanon à bout portant!

Magnézone, entourait par de l'électricité et une légère lumière claire suite à avoir réuni ses forces lança un Tonnerre légèrement plus fort grâce à son énergie accumulée pour faire face aux Vibraqua et les repousser dans leur lanceur en y ajoutant le choc électrique ! Quant à Tortank, il ne s'était pas replié, non, il avait laissé le Cadoizo l'atteindre ! Oui, il a dû être toucher par 2-3 attaques en se concentrant avant de sortir de son canon gauche un Hydrocanon lorsque le Cadoizo fut presque au niveau de celui-ci, et, sans voir le résultat, se replit finalement dans sa carapace en continuant l'attaque afin qu'il n'y ai pas d'autres assauts à la suite, avant de finalement s'arrêter. Green ne commençait pas forcément le mieux le combat en ayant laissé, dans un premier temps, son Pokémon se laissait toucher. Mais après tout, il fallait bien qu'il y ait de la difficulté, et il allait certainement être servi par la Princesse, pour cela!

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais



Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Dim 21 Fév - 18:21

- Mouais.. Désolé.

Le jeune homme avait détourné le regard pour lancer ces paroles peu crédibles de sa part. On voyait bien qu'il se forçait ! Dans tous les cas, il ne s'agissait pas d'excuses réelles aux yeux d'Elizabeth, qui souhaitait quelque chose de bien plus travaillé, en la regardant dans les yeux, voire en se mettant à genoux, puisqu'elle était de la haute société et lui non, ce serait logique. Après un tel affront, elle était bien en droit de le demander, tout de même ! La jeune femme ne répondit donc rien à ce qu'elle identifiait comme de fausses excuses, même si elle notait tout de même l'humeur très changeante du jeune homme en face d'elle. Il était d'abord arrivé plein d'arrogance, puis s'était énervé subitement, avant de se renfrogner comme un petit garçon sachant qu'il a fait une bêtise. C'était assez particulier comme caractère... peut-être que ce pauvre gus avait disjoncté après sa célèbre défaite face à Red ?! Ca expliquerait bien des choses. Mais si c'était le cas, elle ne pouvait pas laisser un tordu prendre la place du trône de la Ligue de Kanto et Johto. Il y avait un dernier Conseiller après elle, de toutes façons, mais elle allait quand même tenter de stopper l'ascension de Green elle-même.

- Magnézone, Chargeur puis Tonnerre ! Tortank, quant à toi, attends le bon moment pour un Hydrocanon à bout portant!

"Papa Noël, esquive ! et toi, Vanille, Voile Miroir !"

Le fidèle Cadoizo, qui était parvenu à frapper à plusieurs reprises successives le massif Tortank, tenta tant bien que mal d'éviter l'attaque adverse, mais ne fut pas assez rapide, au grand détriment d'Elizabeth. L'oiseau fut projeté à travers le terrain par le puissant jet d'eau. Quant à Vanille, dont l'attaque avait été habilement retournée par le Magnézone ennemi, elle se couvra d'un voile scintillant, et renvoya de plus belle l'offensive du pokemon électrique. Voile Miroir était une capacité très utile, qui ne prenait pas en compte le type des pokemons en présence, bien qu'elle ne marchait pas à chaque fois et ne fonctionnait qu'avec les attaques spéciales. En tout cas, la Sorboul était ravie de continuer cette partie de ping-pong avec son adversaire métallique tandis que le Cadoizo revenait face au Tortank, prêt à continuer le combat malgré son affaiblissement. Elizabeth devait bien avouer que les pokemons adverses savaient se défendre, c'était bien normal en même temps, de la part d'un Maître, même éphémère. Mais elle n'avait pas dit son dernier mot !

"Et maintenant, Retour et Laser Glace !"

Papa Noël allait utiliser sa plus puissante attaque, dont la force de frappe dépendait de l'amour porté par le dresseur, le fameux Retour ! Et puisqu'Elizabeth aimait l'oiseau depuis sa naissance et l'avait toujours bien traité, cette capacité était de loin sa plus redoutable. Pendant que l'oiseau s'apprêtait à frapper la torture aquatique, Vanille, elle, usa de Laser Glace face au Magnézone. Evidemment, ça n'allait pas être très efficace sur un pokemon de type Acier, mais la pauvre Sorboul ne disposait pas d'attaques adéquates face à un tel adversaire, alors autant tenter quelque chose ! Peut-être serait-il gelé, qui sait ? Bon, il y avait une chance sur mille mais qui ne tente rien n'a rien, comme on dit. Ces attaques allaient-elles atteindre leur cible ? Réponse bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Dim 21 Fév - 20:20

Bon, pour en revenir juste deux secondes aux excuses de Green (parce que sinon je pense que ce post va être un peu trop court et j'aime pas ça ;; ), c'est sûr que ça n'était sûrement pas au goût de celle qui avait reçu les excuses. Green faisait parti de cette fameuse génération qui s'excusait en permanence.. Mais l'on ferait mieux de réfléchir avant d'agir, comme ça, pas besoin de s'excuser ! Après, il s'en fichait pas mal, du regard des autres. Etait-il passé pour un schizophrène, avec toutes ses sautes d'humeur ? Oh, sûrement ! Après, cela n'était pas très important, puisque son caractère de tordu, pour reprendre l'expression, était parfaite pour un Maître. Bah oui ! Un Maître qui œuvre pour la justice et d'avoir un caractère de gentil, tout ça tout ça, en plus d'être légèrement cliché, ça ne doit pas trop animer le Conseil non ? Alors qu'avec Green les discussions et l'ambiance risquait, déjà, d'être plus tendue – évidemment – et surtout plus mouvementée ! Ca n'était sûrement pas de son goût, il n'en doutait pas ! C'est sûr, elle faisait parti de la haute société. Elle n'avait pas envie qu'un gamin mal élevé soit au-dessus d'elle dans la hiérarchie de la Ligue, et encore moins que celui-ci la commande ! Elle espère vraiment pouvoir empêcher la deuxième ascension de l'Ex-Maître ? L'espoir fait vivre.. Bon t'emballes pas non plus Green, c'est pas encore gagné, ça a à peine commencer. Alors, revenons au combat ! Il avait riposté, alors il attendait bien évidemment la contre-attaque de la Princesse, dont les Pokémons n'ont pas été mis K.O, évidemment ! Ca n'est pas si simple..

- Papa Noël, esquive ! et toi, Vanille, Voile Miroir !

Bon, et bien.. Apparemment, celui-ci n'arriva pas à esquiver à temps, et se prit partiellement l'Hydrocanon de la Grosse Tortue, alors que le Sorboul avait renvoyé leur combat qui était digne d'un affrontement de ping pong, à force de se renvoyer les attaques. Bon, là, c'était un très gros morceau.. Un Voile Miroir risquait de faire très mal ! Et malgré le fait que Magnézone soit balèze, il ne contrerait plus totalement la Voile Miroir. Allons bons, il était vraiment énervant, ce Voile Miroir.. Il fallait s'en occuper, et vite !

- Magnézone, Triplattaque!

Les trois rayons respectivement de feu, de glace, et de foudre se sont réunis en un seul point afin de contrer tant bien que mal l'attaque du Sorboul, même si celui-ci ne réussit pas à totalement l'anihiler et de subir alors quelque peu l'attaque. Ca ne sentait pas bon. Green avait sous-estimé le Sorboul.. Bah oui, pour lui, ça n'était qu'une formalité, ce combat ! Sans doute que cela allait le remettre dedans. Il se crispa légèrement, mais bon.. Green allait se remettre vite fait, bien fait dans le match ! Bon, alors.. Elle allait sans doute encore attaquer ! Une euphorie de courte durée, à n'en point douter pour Green ! Après tout.. Elle avait sans doute l'esprit contrarié après l'emportement du sale gosse qu'il était de tout à l'heure. Bon bon, reprenons!

- Et maintenant, Retour et Laser Glace !

Retour.. Ah oui, ça lui revenait. Ca se basait sur l'amour cette attaque, c'est ça ? Ou l'affection au moins. Mais était-ce vraiment de l'affection que de l'envoyer se frotter au Tortank de lui ? Green pensait le contraire. C'est vrai que c'est un combat.. Mais lui trouvait que c'était paradoxal. Pourtant, c'était sans doute une puissante attaque, oh oui, ça c'est sûr ! Même si le principe lui échappera toujours. Laser Glace ? Sur un gros acier comme Magnézone ? Etait-ce par défaut car il n'y avait pas d'autre possibilité pour elle ? Ou bien que c'était une stratégie particulière. Hmmm.. Green se laissait le bénéfice du doute, il fallait toujours se méfier de l'esprit farfelu des femmes. Oui, exactement ! Et cette fois, il n'allait pas se faire marcher sur les pieds (surtout si elle est en talons.. Bon, où est la porte?), Green donna alors ses instructions:

- Je trouve ça dommage, vraiment.. Tortank, Coud'Krâne ! Magnézone, Luminocanon!

''Dommage''.. Il parlait tout seul, ou presque. Et pas vraiment de l'affrontement, bref, ce n'est qu'un détail! Enfin je crois. Mais, ça devenait intéressant, enfin ! Le Tortank s'était concentré le temps que le Cadoizo lui fonce dessus avant d'aller directement au contact – du fait de son GROS (c'est un avantage 'o') physique de Tortue – et de se confronter au Retour du Cadoizo. Oh, oui, il allait avoir des séquelles, ça ne faisait aucun doute. Mais c'était prévu. Le Magnézone, lui, menait un combat plutôt ''tranquille'' en terme de stratégie mise en place entre les deux dresseurs pour l'affrontement entre le truc qui lévite et le Sorboul, et avait donc créé une grosse boule grise étincelante d'énergie entre ses aimants et de la confronter directement à l'attaque glace de la Sorboul. Mais Green restait un peu plus concentré sur son Tortank, qui, lui, posait plus de problèmes à Green car ce truc bougeait dans tous les sens. Lorsque les deux se firent face, Green, comme lors de la confrontation précédente entre les deux, ordonna de nouveau à son fidèle starter, qui braqua immédiatement ses canons vers Papa Noël lorsqu'il entendit les propos de Green:

- Bien, maintenant, Hydrocanon, comme d'taleur!

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais



Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Lun 22 Fév - 8:25

- Je trouve ça dommage, vraiment.. Tortank, Coud'Krâne ! Magnézone, Luminocanon!

"Voile Miroir encore une fois !"

Pourquoi changer une stratégie qui marche ? Magnézone avait lancé un puissant rayon magnétique qui n'en était pas moins une attaque spéciale, et qui donc pouvait être contrée par le précieux Voile Miroir. Sauf que là... ben ça n'avait pas marché ! Contrairement à tout à l'heure où Sorboul avait eu le temps de voir venir l'offensive au cours de la partie de ping-pong, cette fois, elle n'avait pas eu le temps de finir son Voile, d'autant que cette attaque demandait moult concentration, ce qui n'était pas le fort de la pokemon excentrique. Le Voile n'eut donc aucun effet, et elle se prit de plein fouet l'attaque de type Acier, donc très efficace, dans une puissante explosion. De l'autre côté du combat, il semblait bien que Tortank tentait le tout pour le tout, une charge frontale face à son adversaire avec un puissant Coud'Krâne. Alors bien sûr, quand on voyait les gabarits de deux pokemons en présence, seul un fou parierait sur la victoire de l'oiseau, mais il y avait une chose à ne pas sous-estimer : le pouvoir de l'amour ! Retour gagnait sa puissance de cet élément, quelle que soit la taille de l'attaquant. Mais Tortank était sans doute plus entraîné que le pokemon originaire de Johto, et son coup de crâne avait quand même eu de l'effet, dans un choc impressionnant qui n'avait laissé aucun vainqueur. Mais le fourbe Green n'attendit pas davantage pour donner un nouvel ordre :

- Bien, maintenant, Hydrocanon, comme d'taleur!

"Esquive avec Aéropique !"

Là, il fallait vraiment réagir vite ! C'était à sa réactivité et sa vivacité qu'on reconnaissait le véritable talent d'un dresseur, et Elizabeth ne dérogeait pas à la règle. Aéropique avait l'avantage d'être rapide et de prendre du recul avant de se baisser pour attaquer (comme le Heledelle de Sacha, pour vous faire une idée !), Papa Noël évita donc le jet d'eau aquatique... mais le premier seulement ! Et oui, aussi fourbe que son dresseur, Tortank avait deux canons sur ses épaules, et le deuxième toucha au but, envoyant valdinguer une nouvelle fois l'oiseau, qui n'avait vraiment plus beaucoup de force. Allait-il tomber pour autant ? Non ! Le vieux coursier de la famille de Beaumarchais voulait toujours prouver qu'il n'était pas seulement un pigeon voyageur mais bien un pokemon de l'élite, et c'était le bon moment pour le montrer. Epuisé, il se replaça néanmoins sur le terrain, attendant le prochain ordre de sa maîtresse, à la grande fierté de cette dernière. Par contre, à côté de lui, c'était pas aussi réjouissant. Une fois la fumée de l'explosion dissippée, on pouvait voir la fameuse Sorboul... KO. L'attaque Luminocanon l'avait battu en un coup, voilà qui n'était pas banal ! Elizabeth fit une moue un peu tristounette en la rappelant dans sa pokeball, en songeant qu'il faudrait encore entraîner son pokemon cornet, au moins pour qu'elle atteigne son stade d'évolution finale, si elle voulait gagner en défense.

"Tu t'es bien battue, Vanille... Bon, à ton tour, Manny !"

Bon, Elizabeth avait perdu une bataille, mais sûrement pas la guerre, et pour faire face aux colosses de Green, elle avait appelé l'un des siens, un Mammochon massif mais doté d'une personnalité très timide par ailleurs. Mais là n'était pas le sujet, puisqu'il s'agissait d'un combat entre deux challengers déterminés, la Princesse comptait bien sur son mammouth pour ratrapper son retard sur le rival de Red. Quoi, il ne faut plus l'appeler comme ça ? Mais elle faisait ce qu'elle veut d'abord, surtout dans sa tête, tout de même. Il était temps pour elle d'attaquer, désormais :

"Manny, attaque Séisme ! Toi, Papa Noel, utilise Cadeaux !"

Le mastodonte leva ses lourdes pattes avant de frapper violemment le sol, dans une attaque large qui visait à la fois les alliés et les adversaires. Sauf qu'Elizabeth avait été maligne, et usait souvent de ce duo de pokemons, puisque le Cadoizo, par son type Vol, y était insensible. Ce n'était pas le cas en revanche du Magnézone - celui que Manny voulait faire tomber - contrairement à ce qu'on pourrait penser au premier abord. Et oui, le pokemon lévitait grâce au champ magnétique, mais ça ne l'insensibilisait pas aux attaques de type Sol, bien au contraire étant donnés ses deux types. Quant au Tortank, il allait se prendre un coup moindre que son allié mais un coup quand même, et pour l'affaiblir encore davantage, Papa Noel n'allait pas lui faire de cadeau ! Enfin, techniquement si, HAHAHA ! (ce jeu de mots a été trouvé par Green 'o') Bref, l'oiseau lança cadeau sur cadeau sur la tortue, histoire de le harceler de nouveau, tout en restant à distance, car il ne lui restait plus beaucoup d'énergie. Elizabeth était plutôt fière de ses petits, et souriait avec malice. Alors, que dis-tu de cela, cher Green ? Redevenir Maître n'allait pas être aussi facile qu'il ne le pensait, même s'il avait encore de la ressource sans nul doute. Mais elle aussi ! Alors, que le meilleur gagne !
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Lun 22 Fév - 16:14

- Voile Miroir encore une fois!

Encore ça ?! C'est sûr que c'était une attaque efficace, mais que le lanceur, avant de renvoyer l'attaque, devait déjà se la prendre. Et fort heureusement pour Green, son Magnézone avait mis assez de puissance dans sa boule métallique ( je parle de l'attaque Luminocanon hein '^')  afin d'atteindre le petit sorbé glacé dans une explosion. Green était songeur (comme quoi tout est possible).. Est-ce qu'une telle attaque aurait suffit à abattre le Pokémon d'une Conseillère, même si elle était super efficace ? Le fait qu'il n'était pas totalement évolué pouvait jouer en sa faveur. Car oui, pour Green – et pour la plupart des gens – le Pokémon le plus fort de sa lignée d'évolution est sa forme finale, ça semble logique, surtout qu'un Sorboul n'avait pas de talent particulier comparé à un Sorbouboul ! Mais ce combat désinteressait Green, qui restait bien plus focalisé autour de son Tortank, qui, étrangement, semblait avoir un peu de mal, pour une fois.. Il tombait dans la facilité aussi, puisqu'il avait le même égo que son dresseur. Il l'avait remarqué, le Champion de Jadielle. Et prendre un match aussi peu au sérieux, même pour un Pokémon de son calibre pouvait très bien lui être fatal.. Mais heureusement, il n'était pas totalement bête non plus, il n'était peut-être pas rapide, lui, mais ses Hydrocanons eux...

- Esquive avec Aéropique !

Infortunément pour le Cadoizo, celui-ci fut surpris par le fait que Tortank avait lancé ''deux'' Hydrocanon du fait qu'il avait deux canons. D'une habile esquive du premier à un vol plané du deuxième. L'espèce des Cadoizo n'était pas très commune dans les équipes, du fait que, pour Green, cette espèce n'était pas l'une des plus forte.. Mais apparemment oui, il y a bien un facteur ''amour'' qu'il faudrait prendre en compte et que Greeny ne le fait pas. Pourquoi ? Et bien tout simplement car oui, il y a de l'affection entre un dresseur et ses Pokémons (ce qui est aussi dans le cas de Green), mais que cela change le cours d'un match.. C'était pourtant ce qui, dans un sens, lui était arrivé, lors de son affrontement avec Red. ''Le pouvoir de l'amour/l'amitié'', pfouaaah ! Même le Roucool avec le plus d'amour du monde ne pouvait pas battre un bon Pokémon électrique, et c'était en partant de ce principe-là qu'il trouvait ce ''pouvoir'' ridicule. M'enfin bon, on est pas là pour débattre de ça ! Le Cadoizo avait résisté, c'était ''impressionnant'' ! Mais combien de temps encore ? Même s'il le trouvait imprévisible malgré sa faiblesse, Greeny ne lui fera pas de cadeau pour s'assurer qu'il soit bien mis K.O très prochainement, comme le Sorboul qui avait succombé à l'attaque de Magnézone. Ca en faisait déjà un de moins.. À voir qui était le prochain, et il n'était pas du calibre du Sorboul – du point de vue de Green –, oh non!

- Tu t'es bien battue, Vanille... Bon, à ton tour, Manny !

Avant de parler de la réaction de Green, j'ai pris du temps à comprendre la référence ''Manny''.. Je pensais du personnage de Scarface (ça c'est à cause de PNL, allez vous plaindre à leur mairie c : ), avant de comprendre la référence – enfin si ça en est une – à l'Âge de Glace. M'enfin bon, pas l'temps d'niaiser, on est pas là pour parler de ça. Un Mammochon hein.. Un gros Pokémon barraqué, et qui n'était sûrement pas à prendre à la légère (dans tous les sens du terme huhu..) ! Ca, c'était du bon Pokémon ! C'était ce style de Pokémon qu'il voyait plus coller à une Conseillère, pas forcément parce qu'il est plus fort qu'un autre, mais juste par sa dégaine, et du fait qu'il soit tout de même assez rare ! Le combat risquait de gagner en intensité, et tant mieux, rien de tel qu'un combat ardent pour raviver la flamme du vrai dresseur que pouvait être Green au fond de lui et que peu de dresseurs réussissaient à faire sortir. Pas besoin de vous dire qui a pu réussir.. Vous avez compris ! Il avait très certainement une attaque Sol à coup sûr pour le Magnézone, qui, malgré les apparences, ne lévitait pas tellement ! Allons bons, regardons, à présent.. Et ripostons!

- Manny, attaque Séisme ! Toi, Papa Noel, utilise Cadeaux !

- Vite Magnézone, Tonnerre! Tortank, encaisse-moi ça !

Le Tortank s'était recroquevillé dans sa carapace qui avait été endurci par le Coud'Krâne de tout à l'heure (car oui, cette attaque augmente la défense!) afin d'encaisser les Cadeaux. Mais.. Tonnerre ? Sur un Pokémon Sol ? J'me désaboooooooonne ! Je n'ai jamais précisé qu'il visait le Mammochon. Non, son Magnézone courait à sa perte, et il ne voulait pas gaspiller l'énergie de Tortank – qui en plus était déjà pas mal diminué mine de rien – pour sauver le Magnézone de X façon et préférait alors que le Magnézone lance, durant l'offensive du Cadoizo, une attaque Tonnerre la plus rapide qu'il pouvait de ses aimants sur le Cadoizo ! Entre ça et le Séisme, plusieurs explosions retentirent sur le terrain. Le Champion savait très bien que ça en était fini pour son Pokémon électrique, qu'il avait plus envoyé à sa perte qu'autre chose en tentant cette attaque vers le Cadoizo en se laissant complétement à découvert et donc de prenant l'attaque Séisme de plein fouet. Il fallait parfois faire des choix.. Et cette fois – comme souvent – il avait décidé de privilégier son Tortank, ce qui n'était pas forcément le plus logique au vu des types mais Green était comme ça, et c'était souvent un autre de ses Pokémons qui était sacrifié.. La fumée se dissipa, et, sans regarder le terrain adverse, s'aperçut effectivement que son Magnézone avait été mis au tapis par la grosse offensive du Mammochon. Il essaya de se relever, en refusant d'abandonner mais.. En vain. Une attaque sol, sur un Acier/Electrique, sans protection en plus.. Ca ne pardonne jamais. Et c'est logique. Il le rappela donc dans sa Pokéball, en ajoutant un:

- Mouais.. T'as pas été mauvais.

Pas mauvais ? Il avait tout de même gagner un 1V1 tout ce qu'il y a de plus classique en encaissant un Voile Miroir contre le Sorboul et avait tout de même tenter d'attaquer le Cadoizo dans un ultime effort – d'ailleurs, celui-ci, on ne saura pas trop ce qu'il en est dans ce post-là, car ce n'est pas moi qui décide, et c'est logique –.. Mais cette façon de faire, c'était Green. Il en demandait toujours plus à ses Pokémons. Et c'était cette relation qu'ils étaient devenus si forts. Il y a du respect, et quelque peu des petites piques entre eux. Même si là, ça passait plus comme un compliment. Mais Green n'était pas du genre à passer du bon temps avec ses Pokémons, à jouer tout le temps avec eux, à leur proposer diverses activités.. Ils étaient ensemble, une équipe, et ce qui jugent le niveau d'un Pokémon, c'est dans les combats. ''Je n'ai pas besoin de dîner et d'embrasser mes coéquipiers, tout ce qui se passe est sur le terrain''. Ca résume assez bien la philosophie de Green. Bref ! Tortank, lui ? Et bien il était toujours renfermé dans sa carapace, avant de ressortir de celle-ci lorsque tout fut fini ! Il était salement amoché.. Mais était encore debout. D'ailleurs, ses canons avaient encore grossi ! Ah oui, Torrent ! C'est là qu'il était le plus dangereux. Car il ne se laissera jamais abattre. Mais l'on ne pouvait pas le laisser seul sur le terrain ! Il fallait bien rajouter une deuxième grosse bestiole – terrifiante? – avec lui, sinon ça n'était pas rigolo!

- Allez, à toi de jouer.. Arcanin.

C'est alors que, avec un sourire sur le coin des lèvres, il lança son Canin dans la bataille. Il rayonnait, à peine sorti de sa Poké Ball ! Il était vraiment beau. Bien plus que puissent l'être Tortank et Magnézone, par exemple. Il avait vraiment de l'allure ! Et contrairement à ce que l'on peut penser, il était grand ! Oh oui ! Il était un peu plus grand que Green ! D'un regard de braise vers ses (ou son) ennemi(s), celui-ci baissa leur attaque via son Talent @Intimidation ! Le combat allait sûrement repartir de plus belle, entre le Tortank qui n'allait plus faire long feu et l'Arcanin qui était tout beau tout neuf, prêt à en découdre ! Mais je ne peux malheureusement pas procéder à une offensive – ce qui est dommage;A; – car je ne sais pas ce qu'est advenu le Cadoizo, et donc j'ne vais pas faire d'hypothèse et des ''si'' qui vont embrouiller tout le monde.. Alors attendons la suite ! La Princesse allait-elle fondre devant l'ardeur d'Arcanin (pardon.. Vraiment ;; ). On allait bientôt avoir la réponse!

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais



Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Lun 22 Fév - 18:33

- Vite Magnézone, Tonnerre! Tortank, encaisse-moi ça !

Pour se protéger de la pluie de cadeaux explosifs lancés par Papa Noël, le Tortank adverse se protégea habilement dans sa carapace, sans doute subirait-il quand même quelques dégâts, mais ils seraient quand même bien amoindris par sa protection singulière à son espèce. Quant à Magnézone, le fourbe eut le temps de lancer une attaque Tonnerre en direction de l'oiseau, lequel n'avait aucune chance d'éviter et fut par conséquent frappé de plein fouet par la foudre, tombant ensuite au sol, KO. Mais heureusement, Manny le vengea immédiatement avec son attaque Séisme qui atteignit le pokemon magnétique, et lui fit bien mal de par son double-type très vulnérable à ce genre d'attaques. Tentant de se relever malgré tout, ce ne fut pas suffisant et il tomba au sol, dans le même état que celui qu'il avait attaqué un instant auparavant. Simultanément, Green et Elizabeth rappelèrent leur pokemon respectif et s'apprêtaient à les remplacer. La Princesse n'était pas peu fière de la résistance et de la tenacité démontrées par son fidèle volatile au cours de ce match, et il méritait bien un peu de repos. Maintenant, il ne restait que deux pokemons à appeler pour la Conseillère, et, à la vue de celui envoyé par Green, le choix était clair et net.

- Allez, à toi de jouer.. Arcanin.

"Belle, à ton tour !"

Un bel Arcanin se matérialisa devant le jeune homme, et Liz était forcée d'admettre qu'elle le trouvait assez impressionnant, même s'il s'agissait d'un maudit pokemon feu, type qu'elle exécrait par dessus tout, et pour cas, ils étaient souvent les fautifs de sa défaite en match. Mais là, rien n'était moins sûr puisque Belle, sa magnifique Lokhlass, était apparue dans la petite piscine sur l'un des côtés du terrain. Si Manny pouvait craindre les flammes ardentes du canidé de feu, ce n'était pas le cas du pokemon aquatique, protégé par son type eau. Le combat plutôt équilibré pour l'instant, bien que Green conservait l'avantage, au grand dam d'Elizabeth, allait pouvoir reprendre, et c'était justement l'occasion pour cette dernière de gommer cet avantage injuste. Elle ordonna donc à ses fidèles pokemons :

"Montrez-leur de quoi on est capables ! Hydrocanon et Séisme !"

Décidément, la Princesse ne se gênait pas pour user deux fois de suite d'une même attaque, et Manny effectua un nouveau Séisme avec plaisir. Sauf que cette fois, son partenaire de combat n'était pas de type Vol, et même s'il était dans l'eau, ça ne le protégeait en aucun cas de l'attaque. Belle endura la douleur autant qu'elle le pouvait, elle savait que ce sacrifice était pour la bonne cause, à savoir battre Arcanin, dont c'était l'une des faiblesses. Et affaiblir encore une fois Tortank au passage, on n'allait pas se priver de ça ! La gracieuse Lokhlass visa elle de nouveau Arcanin avec un puissant Hydrocanon en direction du chien de feu. Une attaque très efficace si toutefois elle touchait au but, ce qui n'était pas assuré. Dans tous les cas, Elizabeth restait confiante, elle savait qu'elle pouvait gagner ce match, même si c'était serré. Mais honnêtement, ce n'était pas plus mal que l'issue du match soit aussi incertaine. Même si ce n'était pas banal pour une Princesse, elle aimait plus que tout les bons matchs, cette adrénaline ressentie lui faisait oublier tous ses problèmes, et elle en avait bien besoin en ce moment. Mais elle avait aussi un certain esprit de compétition, alors elle comptait bien faire tout ce qui était en son pouvoir pour gagner face à Green, et ne doutait pas que ce sentiment était réciproque. Tant mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Lun 22 Fév - 20:27

Et bien, l'attaque kamikaze du Magnézone avait eu raison du Papa Noël. Il avait réussi à très bien tenir tout de même face à Tortank, mais le fait d'avoir pris un gros risque avec Magnézone avait payé. À présent, la Princesse avait 2 Pokémons en moins. Contre un en moins pour Green, ainsi qu'un qui était très très amoché, Tortank. Celui-ci avait, je le répète je sais, vraiment au bout du fait que son Talent Torrent s'était activé ! Mais même affaibli, il en restait tout de même implacable, mais ne sait pas s'il pourrait encore encaisser la moindre attaque qui lui serait directement infligé ! Arcanin, lui, ne risquait pas d'être avantagé par l'arrivée de son nouvel opposant sur le terrain ! Il avait voulu jouer la sûreté avec son Pokémon Feu, mais ne s'attendait pas vraiment à voir ce Pokémon Glace là entrait sur le terrain à son tour. Mais bon, c'est bien plus marrant s'il y a de la difficulté. Car c'est bien dans les moments difficiles que peuvent traverser les dresseurs lors d'un combat – même si là ça ne sera qu'une question d'affinité de type puisqu'il a l'avantage du nombre – que l'on juge la force d'un dresseur ! Et bien, prenons place !

- Belle, à ton tour !

Un Lokhlass, très intéressant ! C'était un Pokémon qu'il avait déjà croisé lors de son périple à Kanto ! C'était un Pokémon que Green appréciait, son double-Type était intéressant. Mais ce n'était pas pour autant qu'il fallait être sympa avec.. Oh non, loin de là ! Surtout qu'elle semblait déterminée ! Malgré tout ce froid, dont Green avait presque fait abstraction, il pouvait lire de la détermination dans ses yeux. C'est vrai, elle était Conseillère ! C'était l'une des meilleures dresseuses de Kanto & Johto à la fois ! Comment voulez-vous qu'il ait à faire à n'importe qui ! En plus, elle était de la Haute-Société. Il n'avait pas trop compris c'que lui avait donné Giovanni à propos des Conseillers, mais c'était tout de même quelqu'un d'important de l'endroit d'où elle venait donc bon.. La fierté fait parfois des miracles, et Green était bien le premier concerné ! Mais nous ne sommes pas là pour débattre, le Lokhlass était apparu dans la piscine qui faisait parti intégrante de la Salle ! Il y pense.. Tortank aurait aussi pu y aller, c'est vrai ! Mais il était bien meilleur sur Terre avec de bons appuis avec ses grosses pattounes ! Allez, c'est reparti...!

- Montrez-leur de quoi on est capables ! Hydrocanon et Séisme !

- Arcanin, Vitesse Extrême pour éviter l'Hydrocanon ! Tortank, encaisse, encore une fois !

Il jouait la défense ? Exactement ? Ca n'était pas risquait, surtout pour Tortank ? Green ne le savait que trop bien ! Mais il aimait jouer avec le risque. Mais il ne se faisait pas de souci pour Tortank, enfin, pas en apparence ! L'Arcanin se dépatouilla avec son attaque afin d'éviter de justesse l'attaque Eau du Lokhlass, tout en subissant, sans pouvoir rien faire, les contrecoups du Séisme, heureusement amortis par le fait qu'il restait relativement loin du Mammochon, mais reçut tout de même des dommages qui n'étaient pas des moindres, et Manny représentait vraiment la menace principale pour lui, actuellement.. Tortank était , avant de, très péniblement, se relever, ayant du mal à tenir sur ses pattes. Ca sentait très mauvais pour lui. C'était le bon moment, Green ne le savait que trop bien.. En espérant qu'il ne lâche pas le Champion en route!

- Bon, c'est à notre tour maintenant ! Vas-y Tortank, Hydrocanon, donne tout ce que tu as !! Toi, Arcanin, lance Surchauffe!

Presque mécaniquement, les deux canons du Tortank se braquèrent sur le Mammochon, et, en se mettant à quatre pattes, la tête levée vers le Mammochon, sortit de ses deux canons deux impressionnants jets d'eau qui se dirigeaient vers celui-ci ! Tellement la pression de l'eau était forte le Tortank reculait légèrement lors de son attaque, et c'était bien pour ça qu'il avait pris ses appuis par terre. L'attaque était partie vite, mais la fatigue de Tortank aurait pu éventuellement jouer sur sa précision qui est, d'habitude, chirurgicale ! Ce qui est sûr, c'est qu'une grosse explosion retentit, reste à savoir si c'était avec le contact avec le Mammochon.. Arcanin, lui, ouvrit en grand la gueule afin qu'un rayon brûlant sorti de celle-ci afin de tenter de blesser le Lokhlass. Ca ne lui sera pas fatale, c'était certain ! L'attaque Surchauffe avait une telle température que la glace qui pouvait se trouver sous et autour d'Arcanin – qui lui aussi était brûlant, sur le coup de l'attaque – se mit à fondre.. Green semblait enfin être excité par ce combat, qui devenait vraiment intéressant. Ca se voyait dans son regard! Oui, c'est ça.. On avait l'impression de voir le Green qui avait battu le Conseil la première fois! Il avait les yeux qui luisaient, et semblait dans sa bulle.. Tortank fit sourire le Champion par son attitude. Il tenait à peine sur ses pattes, tremblant, et luttait vraiment pour se maintenir debout, il haletait et on entendait des cris de douleur. Qu'est-ce qui le motivait, alors que l'on voyait qu'il souffrait et que le moindre choc le mettrait K.O? C'est simple : Il est très mauvais perdant.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais



Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Mar 23 Fév - 7:50

- Arcanin, Vitesse Extrême pour éviter l'Hydrocanon ! Tortank, encaisse, encore une fois !

Encore une fois ? Visiblement, ce Tortank était un dur à cuire, mais ça n'étonnait pas vraiment Elizabeth qui se souvenait bien avoir lu dans l'article de presse sur Green qu'il avait choisi Carapuce en tant que Starter, il était donc normal qu'il soit son plus puissant pokemon. Liz, elle, avait eu deux pokemons pour le prix d'un quand elle était petite, en guise de cadeaux de ses parents. L'un était sur le terrain, il s'agissait de la gracieuse Belle, quant à l'autre, elle ne l'avait pas encore appelé au combat mais ça ne saurait tarder. Quoi qu'il en soit, et malgré toute la détermination du Tortank, il finirait bien par tomber tôt ou tard, et de préférence tôt si la Princesse voulait conserver une chance de gagner. Quant à Arcanin, il avait évité avec brio le tir aquatique de la Lokhlass en boostant sa vitesse, c'était plutôt malin, et ça avait agacé aussi bien la pokemon que sa dresseuse. Mais elles parviendraient à le toucher à la prochaine attaque, pas d'inquiétude. Et puis il avait quand même été bien touché par le Séisme, ce n'était pas rien. Et maintenant, c'était à Green de contre-attaquer :

- Bon, c'est à notre tour maintenant ! Vas-y Tortank, Hydrocanon, donne tout ce que tu as !! Toi, Arcanin, lance Surchauffe!

"Belle, imprègne-toi d'eau ! Manny, utilise Pouvoir Antique !"

Belle n'avait malheureusement pas de capacité de protection et le mieux qu'elle puisse faire pour ne pas trop souffrir était de se couvrir d'eau. L'attaque surpuissante Surchauffe fut néanmoins très douloureuse, et c'était bien le propre de cette offensive, comme un fusil à un coup, Surchauffe baissait grandement l'attaque spéciale du lanceur. Arcanin serait donc moins dangereux à partir de maintenant, même si la Lokhlass avait dû en payer le prix fort. Mais pas question de perdre face à un pokemon de type feu ! Et puis quoi encore ? Elle savait bien que sa maîtresse ne le supporterait pas. Quant à Manny, bien trop lent pour éviter une telle attaque, il tenta du mieux qu'il pouvait de se protéger avec Pouvoir Antique, faisant apparaître plusieurs gros rochers en l'air avant de les lancer violemment. Certains vers Tortank, d'autres vers son rayon aquatique pour essayer de l'atténuer, même si ça n'eut pas vraiment l'effet escompté. Bref, au sortir de ce tour, les deux pokemons de la Princesse étaient bien affaiblis, mais se forçaient à tenir bon coûte que coûte, et ils n'allaient pas se priver pour répliquer avec la même force de frappe que leurs adversaires.

"Manny, Blizzard de toutes tes forces ! Belle, Hydrocanon de nouveau !"

Un Blizzard en présence de tels adversaires pouvait sembler inadéquat, puisqu'Arcanin comme Tortank étaient tous deux protégés partiellement de par leur type, et ne parlons même pas de Belle, qui ne ressentait qu'à peine ce vent de froid. Mais l'effet voulu était surtout de rafraîchir l'ambiance et de ralentir les adversaires en présence, et notamment l'Arcanin, puisque le gros Tortank ne tarderait pas à tomber, peut-être même à ce moment précis. Mais le chien de feu, trop rapide précédemment, n'allait cette fois pas y échapper, du moins c'était ce que Liz comme Belle espéraient. Cette dernière, pour maximiser ses chances, divisa son rayon hydrolique en plusieurs rayons, un peu comme Tortank avec ses deux canons, somme toute. Elizabeth ressentait elle-même le froid du Blizzard mais y était coutumière, ça lui rappelait d'ailleurs avec joie sa maison, son Royaume couvert de neige, mais Green allait-il être de cet avis ? Mais après sa goujaterie de tout à l'heure, il devait maintenant se rendre compte que la vengeance est un plat qui se mange froid. HAHA ! Bon, désolé pour ce jeu de mots mais je ne pouvais pas m'en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Mar 23 Fév - 13:46

- Belle, imprègne-toi d'eau ! Manny, utilise Pouvoir Antique !

Ca avait sûrement été l'offensive la plus violente de Green depuis le début de leur combat. Ca n'était pas vraiment deux attaques SUB-TILES, mais elles étaient terriblement puissantes. C'était de la force pure, ça s'arrêtait là. Mais en face, ça n'était pas n'importe qui ! La Conseillère avait joué la défensive, et c'était, en plus d'être logique, bien joué ! Les gens pourraient très bien perdre leurs moyens et leur sang froid, mais comment veux-tu perdre ton sang froid dans un endroit aussi glacial ?! Cette blague n'était pas prévue, navré, mais vraiment.. Le Tortank s'était pris les quelques projections qui se dirigeaient vers lui des débris de l'attaque Roche du Mammochon et il était à présent un genou à terre. C'était la fin des haricots pour lui.. Peut-être une dernière attaque, oh non, sûrement pas, ça serait plus risqué pour son l'état de santé du Tortank qu'autre chose ! Mais accepterait-il d'être rappelé alors qu'il lui restait un tout petit peu de force ? Nan ! Après tout, il n'avait mis aucun Pokémon K.O ! Il en avait bien entamé 2, mais c'était bien Magnézone qui avait eu le dernier mot sur le Cadoizo et le Sorboul, alors que le Mammochon, avait lui été bien entamé aussi, mais pas tué. Mais il avait tout de même été énorme, car il avait résisté à de nombreux assauts, et, fièrement, il donnait l'impression d'être invinsible et de se relever sans arrêt ! Mais là, c'était cuit. Cela se voyait, et cela ne semblait pas amusé Green. Mais la tempête se préparait, face à lui.. :

-Manny, Blizzard de toutes tes forces ! Belle, Hydrocanon de nouveau !

- Arcanin, derrière Tortank!

C'était vraiment un style de jeu, ça?! Et oui, le sens du sacrifice.. Ce dont le dresseur était dépourvu paradoxalement, mais qu'il avait inculqué à ses Pokémons, et le premier Pokémon de Green savait très bien que c'était un choix purement stratégique de laisser encaisser l'Hydrocanon du Lokhlass pour protéger Arcanin qui serait, de par son type, bien plus utile ! Celui-ci alla donc se cacher derrière la grosse tortue, en se prenant, par mégarde, l'un des tirs du Lokhlass, tous les autres ayant été pris par le Tortank.. Qui s'écroula très logiquement. Le Blizzard, quant à lui, avait bien refroidi la température d'Arcanin et faisait même trembler le Pokémon Feu tant ce vent était froid. Cette attaque, contrairement à l'Hydrocanon, ne l'avait pas beaucoup touché en terme de dommages, mais il était atteint de l'intérieur, Green étant lui-même vraiment frigorifié.. Mais il fallait tenir bon ! Il fallait aussi saluer Tortank, aux vues de sa performance défensive, qui avait été crucial dans le match, même si, si on ne se fie qu'aux stastistiques, il n'avait battu aucun des Pokémons adverses.Cela n'enlève rien à sa bonne performance ! Le Champion ne s'attendait pas à ce qu'il perde. Il s'attendait à passer les doigts dans le nez, tranquille.. Le fait que Tortank n'est pas fait le combat comme il le pensait lui prouve bien le contraire. Le Conseil était plus fort qu'avant ? Il en avait bien l'impression. Il tirait l'une de ses têtes, sur le coup, alors qu'il gardait l'avantage. Mais cela ne l'encourageait plus qu'à redoubler d'efforts afin de remporter le match ! Mais son choix de Pokémon était.. Vraiment, vraiment étrange.. :

- Bien joué, Tortank.. Ne t'en fais pas, tu en auras d'autres à abattre au combat d'après. À toi, Roucarnage!

Attendez, déjà on passe l'assurance de Green qui assure qu'il va gagner, mais.. Roucarnage ? Contre des Pokémons Glace ? C'est une blague ? Apparemment, non ! Il n'avait pas non plus de stratégie en tête ! Mais Roucarnage est, comme je l'ai déjà précisé, du même niveau que la Tortue.. Son raisonnement s'était arrêté là ! Oh oui, les types ! Oui, il pourrait vouloir gagner de manière méthodique, il aurait très bien pu envoyer Noctali – qui était neutre face aux glaces – mais bon ! La grâce de l'Oiseau était certaine, mais cette espèce passait, un peu comme les Cadoizo, pour des Pokémons sous-côtés. Ce dont il est sûr, c'est qu'il ne faut pas surestimer le deuxième Pokémon que Green a eu durant son périple, et qui l'a donc accompagné depuis très longtemps ! L'Oiseau était donc arrivé dans l'arène, à côté de l'Arcanin qui s'était replacé bien en face du Lokhlass, comme si le combat Duo n'était qu'un Pokémon contre un Pokémon, mais en en ayant deux en même temps (je sais pas si c'est clair, mais vous avez saisi l'idée) ! Mais bon, c'était à Green d'attaquer cette fois, et il était en rognes de la perte de son Tortank, et ultra-déterminé, plus rien à voir avec le gamin railleur et mesquin de d'habitude – même s'il ne put s'empêcher tout à l'heure un petit écart d'égocentrisme –, venait de trouver une ''combinaison'' sur le coup..

- Bien, Roucarnage, Vent Violent ! Arcanin, Boutefeu sur le Lokhlass!

C'est bien connu, le Vent rend les flammes encore plus violentes.. Mais ça n'était pas le but premier de l'attaque ! Le Roucarnage s'envola et envoya de violentes bourrasques avec ses ailes sur les deux ennemis afin de d'abord, leur mettre le vent de face et de les lacérer par d'autres bourrasques qui étaient plus fines et rapides, alors que l'Arcanin s'enveloppa d'une Aura enflammée en ayant encore les membres légèrement gelers, ce qui explique pourquoi, lorsqu'il courut vers le Lokhlass, il n'était pas si rapide qu'il pouvait l'être auparavant ! Green l'avait remarqué, et se rendit compte qu'une attaque Eau frontale serait fatale pour son Pokémon lorsque celui-ci devrait bondir au-dessus de l'eau avant de pouvoir éventuellement toucher Belle. Et bien.. Allez hop, on improvise!

- Arcanin, change de cible, occupe-toi du Mammochon!

Très concentré dans son offensive envers le Lokhlass, celui-ci, en sachant qu'il commençait à sentir les dégâts de contrecoup d'une telle attaque – et oui – et en entendant les ordres de Green, et sur un appui sur la glace, changea totalement de trajectoire afin de viser le Mammochon, qui allait sûrement être entravé de mouvements par l'attaque du Roucarnage, auquel l'Arcanin n'aurait que pu encaisser sans oublier que le Tortank s'était sacrifié pour lui et qu'il devait lui rendre la pareille ! Le Pokémon Feu serrait les dents et c'est ainsi qu'il fonçait sur le Mammochon, qu'il défiait alors au physique par cette attaque. Etait-ce une erreur ? Ca n'était pas de l'avis de Green, Arcanin restait relativement costaud et pouvait largement tenir un combat frontal, à moins qu'il n'y ait une mauvaise surprise à l'arrivée..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais



Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Mar 23 Fév - 17:59

- Arcanin, derrière Tortank!

Pour éviter un Hydrocanon qui s'annonçait peut-être fatal, Arcanin se jeta aussi vite qu'il le put derrière son allié. Pas assez vite pour éviter tous les rayons aquatiques lancés par Belle, mais Tortank le protégea de la majorité. Ce dernier néanmoins, malgré la protection que son type lui offrait face à Hydrocanon et au Blizzard de Manny, tomba finalement au sol sous le poids des attaques, KO. Voilà qui devait faire enrager Green mais qui enchantait Elizabeth, laquelle n'avait pas ménagé ses efforts pour enfin mettre à terre ce colosse. Elle devait reconnaître que ses capacités défensives l'avaient plutôt impressionnées, mais débarrassée du Starter du challenger, probablement son meilleur pokemon, elle était assez soulagée, elle avait peut-être encore une chance de retourner la situation à son avantage. Pour remplacer son pokemon tombé au combat, Green appela alors un... Roucarnage ? Un beau Roucarnage, certes, mais face à des adversaires de type glace, c'était stupide voire suicidaire. Etait-ce un choix par défaut ? Ou alors était-ce une preuve de l'arrogance du dresseur ? La Princesse ne savait que dire devant ce choix, mais elle n'allait pas s'en plaindre, et ses pokemons non plus, même si Belle était davantage concentrée sur l'Arcanin, qui avait fait l'affront d'éviter son offensive à deux reprises. Jamais deux sans trois, dit-on souvent, mais pas aujourd'hui. Sauf que là, c'était à Green de passer à l'offensive :

- Bien, Roucarnage, Vent Violent ! Arcanin, Boutefeu sur le Lokhlass!

"Manny, tiens bon ! Belle, Hydrocanon !"

Le Roucarnage s'envola gracieusement dans les airs et provoqua une puissante bourrasque en direction du Mammochon, ce qui était assez douloureux, il fallait l'avouer. Mais l'ordre de sa dresseuse était claire, tenir coûte que coûte, tel que l'avait fait son adversaire Tortank un instant auparavant. Et tout comme lui, il sentait bien qu'il ne tarderait pas à tomber à son tour, mais il fallait au moins offrir un bouquet final dans ces cas-là, et donc tenir jusqu'à cette attaque. Belle, elle, répéta le même mouvement en direction du chien de feu qui fonçait sur elle, totalement enflammé. Mais le froid avait eu raison de sa vitesse impressionnante, et il lui faudrait beaucoup de résistance pour ne pas tomber avant d'atteindre sa cible. Alors que Belle s'apprêtait à lancer son rayon aquatique, Green donna soudainement un nouvel ordre à son pokemon canin, ce qui ne manqua pas de provoquer la surprise de la Lokhlass comme de sa maîtresse.

- Arcanin, change de cible, occupe-toi du Mammochon!

"Manny, Blizzard de toutes tes forces, vite ! Belle, ne le laisse pas en réchapper, cette fois !"

Ah le fourbe ! Le scélérat ! Voilà ce que pensait Elizabeth du dénommé Green en ce moment, lui qui avait provoqué un changement sournois dans ce combat avec ce nouvel ordre. C'était légal, certes, mais tout de même, la Princesse comptait lui faire payer ce petit cadeau qu'il venait de lui faire. L'impact entre Arcanin et Manny était imminent, et le mammouth comme sa dresseuse savaient tous deux qu'il était inévitable, tant que la différence de vitesse entre les deux pokemons était grande, malgré le ralentissement du chien à cause du froid. Il était donc temps pour le pachiderme de donner tout ce qu'il avait dans le ventre et il s'en donna à coeur joie, avec un nouveau Blizzard, tout en rugissant de douleur par l'énergie que ça demandait, et qui visait surtout Roucarnage, bien plus sensible qu'Arcanin à cette attaque. De son côté, Belle suivait du regard le pokemon feu, et prépara cette fois avec précision son attaque Hydrocanon, une quatrième fois, en visant le Mammochon immobile, et tira au moment du choc entre les deux pokemons. Ainsi Arcanin donnerait un coup puissant à Manny mais il s'en recevrait un juste après ! Bien fait ! Le mammouth, justement, fut violemment poussé par l'Arcanin et bien touché par l'attaque très efficace de type feu. Il était KO. Elizabeth le rappela, pas peu fière de son pokemon qui avait était très utile pour ce combat, et lança son dernier pokemon :

"Je dois avouer que tu n'as pas volé ta réputation de grand dresseur, mais le match n'est pas encore terminé, je te présente mon dernier pokemon : A toi, Patapouf !"

Chose très très très rare, Elizabeth venait de complimenter quelqu'un qui n'était pas elle-même ! Décidément, les bons matchs la mettaient vraiment dans un état inhabituel. Mais la Princesse était honnête, elle ne pouvait nier les talents de Green, qu'il n'avait pas du tout perdu avec le temps après sa défaite face à Red. Néanmoins, comme elle l'avait annoncé, ce combat arrivait dans sa dernière étape mais n'était pas fini pour autant, il restait un pokemon de la Conseillère à affronter, une sorte de Boss Final si on devait faire de son équipe un jeu vidéo. Un imposant Blizzaroi apparut à la place du Mammochon. Rien qu'à l'observer, on pouvait se douter qu'il était une force de la nature, tel le Tortank de Green. Un match entre les deux colosses aurait d'ailleurs été prenant, sans doute, songea Liz, mais ce n'était pas la configuration actuelle. Aussitôt arrivé, le pokemon sapin déclencha sa capacité spéciale, la fameuse "Alerte Neige", qui provoquait de la grêle, très embêtante pour tous les pokemons qui n'étaient pas de type glace. Bien sûr elle aurait pu sortir ce pokemon en début de match pour provoquer cette grêle plus tôt, mais elle préférait le garder pour la fin, en guise de véritable épreuve pour le challenger. Ravi d'enfin pouvoir combattre, le puissant pokemon attendait avec impatience le premier ordre de sa dresseuse. (elle pouvait pas encore donner cet ordre vu que son joueur savait pas ce qui était arrivé aux adversaires mais bon 'o') Belle et Patapouf, ses deux premiers pokemons, voilà qui étaient bien symboliques du combat épique qu'Elizabeth livrait en ce moment, alors prépare-toi, Green, voici la dernière manche !
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Mar 23 Fév - 19:27

- Manny, tiens bon ! Belle, Hydrocanon !

Green avait été confiant sur ce coup-là. Il faisait souvent un coup bas par match ! Enfin celui qui suivait allait encore ! Ca n'était pas non plus.. C'était une petite surprise, un petit cadeau ! Dommage que Papa Noël ne soit plus là.. Enfin bref ! Ca n'avait aucune importance huhu ! Comme il l'avait bel et bien penser, l'Hydrocanon était prévisible, et lui aurait fait pareil à sa place. Même si c'était une fourberie, Green trouvait que ce qu'il avait fait était bien jouer. Comment ça, il s'envoyait des fleurs ? Bien sûr que oui ! Il avait bien raison après tout ! Même s'il ne le ferait pas dans cette pièce car il s'enverrait des fleurs qui géleraient immédiatement, avec ce froid. En fait, celui qui était le plus embêté par le froid dans cette histoire, c'était pas ses Pokémons qui se battaient. Non, c'était lui ! Mais oui, quelle idée d'avoir une telle température aussi ! Green ne comprenait pas vraiment ce délire, et aurait pu très bien se concentrer sur le fait que ses mains soient rouges par le froid, mais pas dans un match comme ça, pour une fois qu'il était motivé et bien concentré dans son match ! Mais pourquoi y'a pas genre une sorte de grosse couverture que l'on peut mettre autour de soi ? C'était pas dans le contrat qu'il se les pèle comme ça ? Hein ? Un contrat ? Non mais je huuurle ! Enfin bref, revenons au combat ! La fourberie de Green faite, qui l'avait faite sourire, allait sans doute être mal pris par la Princesse, avec qui il était déjà en froid (c'était pas voulu cette fois c : ) sans trop savoir pourquoi, d'ailleurs. Mais bon, pour une fois qu'il faisait quelque chose de fourbe mais de légal hein, sérieusement, on va pas se plaindre ! Vous êtes jamais contents..

- Manny, Blizzard de toutes tes forces, vite ! Belle, ne le laisse pas en réchapper, cette fois !

- Roucarnage, ça n'est rien pour toi ! Repousse-moi tout ça d'un nouveau Vent Violent ; puis Aile d'Acier ! Arcanin, lâche-rien.

Green comme son Pokémon Feu savait que de toute façon ça en était fini de lui, car dès qu'il aurait touché le Mammouth, il se serait automatiquement fait attaquer de plein fouet par le Lokhlass, qui était tenace ! Mais il avait tout de même encore une Surchauffe qui lui laissait des séquelles, et il ne l'oubliait pas, ça ! Roucarnage, lui, affronta, en y mettant autant de volonté que possible, le Blizzard gelé du Pokémon par ses bourrasques à lui ! Le grand rapace était bien évidemment désavantagé par le type de l'attaque ! C'était pour ça qu'il lui avait demandé de faire l'attaque Acier, non, il n'allait pas foncer dans l'attaque Glace, car, une fois une partie du Blizzard anihilé par les grands courants d'air, celui-ci se dissimula derrière ses Deux Ailes qui étaient durs comme de l'Acier. Avec la force que l'adversaire avait mis, vouloir l'affronter était du suicide, surtout pour un Pokémon Vol. C'est pour ça qu'il le laissait encaisser.. Mais qui sème le vent, récolte la tempête ! D'un déploiement d'ailes qui relevait plus du show que d'autre chose, ''le Piaf'' poussa un cri de victoire en mode ''JE SUIS EN VIIIIIIIE'' ! M'enfin bref, c'était surtout un cri de fierté et de détermination. « Manny a tant de rêves.. » (j'arrête avec PNL, promis ♥), qui ont été brisés par Arcanin, qui avait plus jouer le rôle de kamikaze ambulant qu'autre chose, puisqu'il était bien évidemment K.O.. Le recul d'un Boutefeu, un Hydrocanon, surtout aux vues des dégâts encaissés auparavant, s'il l'avait tenu, c'était un Légendaire ! Mais il ne tint pas, logiquement. Il rappela son Pokémon Feu, qui était étalé à même la glace, près du Pokémon dont il a été le bourreau durant le combat, le Mammochon, qui avait fait bonne impression auprès de Green. Green avait tout de même encore un coup d'avance, du fait que, malgré le désavantage de type, Roucarnage était en bien meilleure forme que le Lokhlass. Etait-ce le meilleur de ses Pokémons que voilà.. ?

- Je dois avouer que tu n'as pas volé ta réputation de grand dresseur, mais le match n'est pas encore terminé, je te présente mon dernier pokemon : A toi, Patapouf !

- Je confirme, il n'est pas fini..  ''Grand dresseur'' ? Tu reverras ton jugement à la fin de ce combat ! .. Tu n'es pas mauvaise non plus, Liz. Mais il y a un Trône de Maître qui m'attend, navré.. À toi, Noctali!

WOWOWOWOWO. Déjà Green tu te calmes, c'est quoi cette familiarité, tu oubliais que c'est une Princesse, quand même, quelqu'un d'important ! Comment ça, tu t'en fiches ? Bon, très bien, on ne peut plus rien pour toi. Analysons de manière linéaire ses propos – car oui ça nécessite des explications ! Déjà, le fait qu'elle l'ait complimenté sur son niveau (dont il ne doutait pas, mais passons) l'avait forcément touché, elle n'était pas du style à faire des compliments et tout le tralala qu'il pouvait recevoir de tout le monde au quotidien et dont il sentait l'hypocrisie rien que sur leurs lèvres, pour ceux qui s'attendaient à avoir quelque chose en retour. Le Champion lui avait retourné son compliment, de manière on ne peut plus familière, en ne l'appelant même pas ''Mademoiselle de Beaumarchais'' comme ça avait pu être le cas à leur rencontre. Mais rien qu'entendre un compliment sortir de la bouche de Green, c'est .. Rare. Donc ne vous plaignez pas ! Haute-Société ou pas, un compliment est un compliment, qu'il soit mal formulé ou non. Je ne m'arrête pas sur son égo de gamin par le fait que ''grand dresseur'' n'était pas un titre suffisant pour lui.. BREF !  C'était le combat qui nous intéressait le plus, pas la psyché totalement maladroite – sur ce coup – de Greeny ! Il allait donner l'assaut, et savait très bien que c'était à ce moment que le combat allait être le plus endiablé. Les fortes têtes n'abandonnent pas. Jamais. Et il ne perdrait contre personne d'autre que Red.. Non, même Red,  ne gagnerait plus contre lui ! C'était une erreur de parcours, ce combat perdu il y a tant d'années. Aujourd'hui, il prenait sa revanche, et elle passait par la victoire contre la Princesse, et tant pis pour les bonnes manières ! Allez, c'est parti, la grêle était elle aussi de la partie, alors ne perdons pas de temps:

- Roucarnage, Cyclone ! Noctali, Vibrobscur!

C'était un véritable combat de Titan auquel nous allons assister, et tant mieux ! Green était excité ( vous êtes vraiment tordus '^' ) par l'idée de combattre ses deux Pokémons, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas ressenti ça. Un léger stress.. ? Oh oui, mais il ne l'avouerait pas, oh non ! Bref, le Roucarnage lança créa une Tornade entre ses ailes et qui prenait un peu plus d'envergure à chaque battement d'ailes du Super-Oiseau-Avec-Une-Mèche-Trop-Rebelle, avant de la lancer en direction du Blizzaroi.. Elle se dirigea doucement mais sûrement en emportant quelques stalactites à la vue de sa puissance vers le Blizzaroi, mais celle-ci n'était qu'une feinte. J'y reviens tout à l'heure. Noctali, lui, n'était pas vraiment à vocation offensive ! Mais il avait lancé une attaque Vibrobscur tout ce qu'il y de plus normale – pour une fois – pour un Noctali, mais avait pris la direction du Lokhlass, qui allait très certainement finir par s'épuiser à force d'enchaîner les attaques et les ripostes..

- Noctali, enchaîne avec Toxik!

Quoi ? Mais.. J'me désabooooooonne ! Quoi je l'ai déjà faite ? Désolé ! Noctali ne s'était pas embarassé davantage avec le Lokhlass, qui allait sûrement lui riposter une puissante attaque Eau ou Glace, du style un bon gros Blizzard de saison hivernale ! Enfin, s'il l'avait ! Le Noctali, d'un œil qui vira au violet le temps de l'attaque, lança une petite pique empoisonné sortant de sa gueule vers le Blizzaroi, et qui si elle le touchait aller lui coûter cher, à la longue, car Noctali allait tranquillement tanker en attendant qu'il s'épuise.. Mais Green n'avait pas fait attention si celui-là était concentré sur la Tornade, où s'il avait réussi à trouver une parade où quelque chose du genre ! Ca, ce n'est pas à moi le décider ! Le Toxik pouvait-il être considéré comme un autre coup fourbe, suite à une première offensive ? Seul le temps nous le dira ! Sans doute ça n'allait pas être si simple que ça, évidemment, ça ne marche pas comme Greeny, il faut se méfier, les gens sont imprévisibles, parfois ! Et tu fais parti de ces gens-là, toi aussi!

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais



Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Mer 24 Fév - 10:26

- Je confirme, il n'est pas fini.. ''Grand dresseur'' ? Tu reverras ton jugement à la fin de ce combat ! .. Tu n'es pas mauvaise non plus, Liz. Mais il y a un Trône de Maître qui m'attend, navré.. À toi, Noctali!

"Peuh... Et, qui t'a permis de m'appeler ainsi d'abord ?!et de me tutoyer ?! Seuls mes amis le font, et vu comment tu t'adresses à moi, tu n'en fais pas partie !"

Le goujat ! Le rustre ! Le mufle ! Et on pourrait continuer pendant un bon bout de temps si on marquait tous les qualificatifs qu'Elizabeth pourrait employer à l'égard de son adversaire. Voilà ce qui arrivait quand on se mettait à faire des compliments aussi, c'était une erreur stupide que la Conseillère ne referait pas à l'avenir. Vous avez bien compris la leçon, les enfants ? Ne faites jamais de compliments sauf à vous-même. Et pour empirer encore son cas, le garçon avait en plus de ça osé appeler la Princesse par son diminutif, que seuls ses proches avaient le droit d'utiliser. Et il n'était pas prêt d'en faire partie après cela ! Et comme si ce n'était pas assez, voilà qu'il la tutoyait, décidément, la jeunesse ne respectait plus rien. Enfin, pas toute la jeunesse, puisqu'existaient aussi et heureusement des jeunes gens comme Chikara, qui, bien qu'ils appartiennent à la classe populaire, avait une certaine éducation. Ce qui n'était vraisemblablement pas le cas de ce Green de malheur. Bon, Elizabeth le tutoyait, elle, certes, mais elle avait le droit. D'abord parce qu'elle était son aïnée, et ensuite elle était de la haute société, ça accordait certains droits, en plus d'être riche et de vivre dans un château, je veux dire. Mais derrière cette incroyable arrogance, la jeune femme se doutait bien de ce qui se passait. Ce mauvais joueur n'était pas content que son chien de feu s'était fait mettre KO, voilà tout. Ou alors c'était juste son état naturel. Ben dans ce cas, c'était encore pire. Dans tous les cas, ça ne donnait que plus de détermination à Liz, qui voudrait en ce moment par dessus tout gagner ce match, juste pour rabattre le caquet de ce jeune coq prétentieux. Ce dernier lança alors le remplaçant d'Arcanin, un Noctali, avant de donner immédiatement ses ordres à ses pokemons :

- Roucarnage, Cyclone ! Noctali, Vibrobscur!

"Protège-toi avec Blizzard, Patapouf !"

Belle, plutôt épuisée par tout le combat, ne parvint pas à éviter Vibrobscur qui l'affaiblit une nouvelle fois. Et à force d'attaques lancées et reçues, elle n'était plus en forme du tout, elle sentait bien qu'elle n'allait pas tarder à succomber à ses blessures, et sa maîtresse le constatait rien qu'en la voyant. De son côté, Patapouf jugeait durement du regard le lâche volatile qui n'osait même pas venir l'affronter en face, restant bien à l'abri dans les airs pour lancer son fameux Cyclone. Pour se protéger partiellement, le pokemon sapin déclencha un petit Blizzard tout autour de lui. Les bourrasques, il n'aimait pas ça du tout, comme tout pokemon plante, mais quand il s'agissait de vent froid, c'était un peu plus supportable. Il en faudrait plus pour le faire tomber, sale piaf couard ! Mais justement, voilà autre chose :

- Noctali, enchaîne avec Toxik!

"Utilise Martobois !"

Le pokemon ténêbres s'approcha du cyclone lança un dard toxique, mais le Blizzaroi répliqua sans attendre avec Martobois, espérant que les rondins parviennent à écraser au passage le dard venimeux, et s'ils pouvaient faire de même pour l'évolition, alors banco ! Mais c'était oublier un peu vite le Cyclone qui soufflait contre lui, il était fort et ses rondins étaient bien lourds, mais qui sait ce qui allait advenir de tout cela. Il fallut attendre que la tornade s'arrête enfin pour que tous puissent constater ce qui se passait. Le pokemon afficha au départ un air assuré mais il changea vite, et se mit à cracher un truc violet. Mince ! Le poison l'avait bien contaminé, et Toxik était peut-être l'attaque Poison la plus puissante, vidant plus rapidement l'énergie de la cible qu'un simple Dard-Venin, par exemple. Voilà qui n'était pas bon du tout pour Liz qui se mordit la lèvre, même si son pokemon, fort et fier, ne voulait rien laisser paraître. A ses yeux, le Noctali se montrait aussi fourbe que son allié volant, décidément, il se demandait si les pokemons précédents du challenger l'avaient aussi été, auquel cas sa maîtresse avait dû en baver. Mais désormais, c'était à cette dernière d'attaquer :

"Et maintenant, Giga-Sangsue ! Belle, prépare-toi... Glaciation !"

Noctali avait voulu le vider de son énergie, fort bien pour Patapouf, il allait donc se servir dans la sienne ! Il tenta donc une attaque Giga-Sangsue sur le pokemon ténêbres, afin de lui rendre la monnaie de sa pièce, et de se guérir en même temps. Il voyait bien que son alliée sur le terrain n'allait pas tarder à tomber, alors si la victoire ne dépendait plus que de lui, il fallait absolument qu'il tienne, et donc se régénère avec cette attaque. Belle, de son côté, avait bien compris l'ultime ordre de sa maîtresse, elle était souvent habituée à l'utiliser en cas d'urgence, ou lorsqu'elle était sur le point de tomber KO, et ces deux conditions étaient réunies en ce moment. La pokemon visa donc Roucarnage avec la célèbre Glaciation, l'attaque de type Glace suprême, qui pouvait mettre au tapis n'importe quel pokemon, quel que soit son type. Mais il y avait évidemment un revers à cette puissance démesurée, car la précision de cette attaque était très inégale, et même les plus grands dresseurs et les plus puissants pokemons n'arrivaient pas toujours à la réaliser. Liz en connaissait quelque chose, elle avait tenté ce coup risqué face à ce démon de Giovanni, à Volucité, et l'offensive avait fait un flop. Si elle savait que le dresseur en face d'elle était lié au chef Rocket qu'elle détestait tant, elle serait extrêmement surprise. Quoi qu'il en soit, l'ordre avait été donné par Liz, Belle allait tenter de le réaliser au mieux pour envoyer son adversaire au tapis avec elle, puisqu'une telle attaque allait la priver de ses dernières forces. Voilà, Alea jacta est !
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Mer 24 Fév - 14:45

-Peuh... Et, qui t'a permis de m'appeler ainsi d'abord ?!et de me tutoyer ?! Seuls mes amis le font, et vu comment tu t'adresses à moi, tu n'en fais pas partie !

- Je n'suis pas là pour rentrer dans ton cercle de bourges, t'façon. Et puis, Princesse ou pas, tu ne mérites pas plus de respect que tu ne me donnes ? Et je vais te montrer pourquoi..

Lui montrer ? Oui, oui, en la battant ! Lui, qui avait quand même était élevé comme un pourri gâté par son grand-père, le fameux Prof. Chen, était connu pour être arrivé, à un âge très avancé, à terrasser la Ligue Pokémon, et ça à partir de pas grand-chose.. Les gens s'étaient toujours demandés d'où la plupart de ses Pokémons étaient si puissants, que ce garçon était incroyable tout ça tout ça.. Sans savoir qu'ils venaient – en partie – de la Team Rocket. Mais la réalité, c'est qu'il avait trouvé à les maîtriser suffisamment pour tisser des liens avec eux. Et avec la puissance, il était devenu très arrogant. Voir trop ! Il se prenait pour le meilleur, il n'y avait personne plus fort que lui ! Pas même Giovanni ou Red, à présent. Il était sûr d'être le plus grand dresseur qui pouvait exister ! Mais revenons à la situation ! Green avait encore répondu de manière plus que limite, mais lui et les ''rangs'' tout ça, boarf.. T'façon s'ils tombaient tous les deux du 42ème étage d'une tour, avec un titre ou non, ils mourraient. Mais quel raisonnement biscornu que tu as, sale gosse ! Green aimait provoquer, et il l'avait bien évidemment encore fait. Surtout que, de plus, ils seraient très certainement amenés à se revoir dans le futur – mais je ne sais pas si Green le sait, du fait que le rp avec Lucy n'est pas fini o/ – dans le but d'une éventuelle collaboration, et il savait très bien que, malgré ses ''bonnes'' intentions, il serait très mal vu.. Mais ces situations lui plaisaient, puisque les gens savaient très bien qu'avec plus de tenue et de bon comportement, il serait sans doute ''le meilleur des hommes'' ; Cependant, sa présence dans la Résistance paraissait indispensable, mais lui et l'infiltration.. Pas besoin de vous faire un dessin. Il restait encore trois Pokémons à Green ! Il avait fait son choix, en gardant Alakazam bien au chaud pour la fin, au cas-où il serait amené à l'envoyer au combat. Sa décontraction du début lui avait fait mal commencé le match, mais à présent, si le Toxik parvenait à toucher le Blizzaroi, c'était terminé ! À la longue. Et il était très fort pour faire durer le combat, autant plus avec son Noctali. Vous ne voyez pas comment ? Vous allez vite comprendre. Allons allons, elle n'allait pas – surtout qu'elle risquait d'être en colère suite aux nouvelles provocations de Green – se laisser faire facilement:

- Protège-toi avec Blizzard, Patapouf !

Oui, cela semblait on ne peut plus logique pour Green ! Se protéger et ne pas affronter les assauts de face, était une solution de ''facilité'' et surtout de non-prise de risque. Pourtant, c'était dans ses combats-là qu'il fallait savoir en prendre le plus, qu'il fallait savoir saisir sa chance ! Red l'avait fait contre Green, c'était l'un des seuls enseignements qu'il avait tiré de ce combat. Ce n'est pas qu'une question de type, c'est une question de prise de risque ! Quand on veut, on peut. Ca ne marche que dans son sens à lui, évidemment. Ne croyez pas qu'il pensait sérieusement que n'importe qui mettant le plus de volonté au monde avec ne serait-ce que la moindre chance de le battre ! Risque ? Non, mesquinerie ! C'était ce qu'avait fait Green, une nouvelle fois, mais avec Noctali. Et celle-ci était bien plus dangereuse que la précédente, car le Poison était horrible à endurer pour un Pokémon, surtout que Toxik est l'une des pires attaques de ce type ! Allons allons, est-ce que l'attaque allait toucher sa cible ?

- Utilise Martobois !

Evidemment ! Les grosses ronces combinés au Blizzard précédent avait stopppé, logiquement, le Cyclone ! Mais cela n'était pas le plus important, le Noctali encaissa le Martobois, en ayant glissé – fallait bien que ça arrive une fois – sur la Glace ! Il s'était donc mangé les ronces, mais s'était relevé. C'était une erreur bête, mais c'était les risques du terrain. Le plus important n'était pas là. Green eut un gloussement d'angoisse en voyant le Pokémon qui faisait le fier, avant de le voir cracher un truc violet. Oh, quel dommage.. L'air de Green se décontracta, vraiment ! Ca n'était l'air le plus zen du monde, mais il ne put retenir un sourire narquois qu'il l'avait quitté tout à l'heure ! Il savait ce qui lui restait à faire avec Noctali, et le Lokhlass était aussi au bout, mais méfiance ! Surtout ! Mais c'était gagné. À coups sûrs ! Green eut un rire étouffé, car il pensait déjà à sa tête lorsqu'elle aurait été battu par un ''gosse mal élevé du peuple'', elle, une Princesse, tout de même ! Roooh.. Mais ça n'était pas fini, car le temps que le Poison vienne totalement à bout du Blizzaroi, il avait vraiment du temps à devoir gérer ! Et il semblait redoutable, alors ne tombe pas dans la facilité, encore une fois, puisque tu avais encore un combat, après ! Mais son air déconcertant d'une sérénité qui semblait être revenue, en plus d'un air arrogant mais ça, j'avais pas besoin de le préciser.. Elle riposta, évidemment !

- Et maintenant, Giga-Sangsue ! Belle, prépare-toi... Glaciation !

- Roucarnage, esquive ! Vite ! Noctali, Ball'Ombre, destabilise Lokhlass  !

Green s'était totalement désintéressé de son Noctali qui se prit l'attaque Plante, en se restaurant par la même occasion. Mais lui, il s'occuperait son cas assez rapidement. Le Pokémon Ténèbres était fébrile sur ses pattes ! Mais attendez, Noctali allait encore rester sur le terrain un long moment, ne vous inquiétez pas ! Il lança donc une attaque Ball'Ombre qui n'avait que comme but de perturber l'équilibre de Belle au moment de son offensive ! Passons donc à ce qui nous intéressait principalement ! L'attaque Glaciation du Lokhlass. Green connaissait cette attaque, à l'époque, il ne savait plus trop quel Pokémon d' Olga l'avait tenté aussi en dernier recours. Malheureusement pour le Lokhlass, Green n'était pas en mesure de vouloir perdre son Roucarnage, et c'est ainsi qu'il vut l'attaque Glace le frôlait, mais vraiment le frôler, l'Oiseau, proche du plafond de l'immense salle, avait senti le froid et la puissance de celle-ci lorsqu'il l'évita, mais le fait d'avoir destabilisé le Lokhlass ne semblait pas une si bonne idée, en fait ! Mais il y avait encore quelque chose qu'il avait oublié, c'est que l'attaque s'écrasa donc dans le plafond, et une immense explosion toute proche du Rapace retentit. Toujours serein, Green ? Non, moins.. Pour lui, c'était acté ! Apparemment, non, fallait pas crier Victoire trop vite. L'on vit le Roucarnage tombait de la fumée et s'écraser au sol. Bruuuuh.. Etait-ce la fin ? Ne sous-estimez pas le premier Pokémon vol que tous les dresseurs débutants de Kanto ont capturé ! C'était le Roucarnage.. De Green ! L'on avait l'impression de revoir Tortank à la place de l'Oiseau ! Du mal à se relever, les deux ailes étalées sur la glace... Mais il n'abandonnait pas, oh non ! Le choc était violent, mais ça n'était pas insurmontable ! Il était très très très fier, voulant toujours faire une meilleure impression que le Starter du Rival de Red ! Green admira son esprit combatif, même si ça, mélangé à la Grêle... Hmmm.. Ca allait être tendu tout de même ! Alors bon, c'était à eux de riposter !

- Debout, Roucarnage. Lance Aile d'Acier, puis Retour ! Et toi, Noctali, Rayon Lune.. Puis Vibrobscur !

Green avait enfin décidé de vouloir finir tout cela ! Blizzaroi était un Pokémon lent, et il le savait !! Mais il était tenace, alors, au lieu de le taper par accoup, il préférait lui rentrer dedans ! Le Champion savait très bien que le Pokémon allait se défendre, et sûrement avec un Blizzard, et c'est pour ça qu'il lui a ordonné de faire Aile d'Acier ! En se renvolant dans le Ciel, le Roucarnage chargea vers le Pokémon Glace & Plante en se protégeant avec ses Ailes recouvertes d'acier, afin de ne pas perdre de vitesse avant de le frapper avec la puissante attaque Retour ! Mais attendez.. Green n'avait pas vilipendé celle-ci auparavant ? Si ! Mais il connaissait sa Puissance avec Roucarnage, et elle était aussi redoutable ! C'était aussi une attaque kamikaze à coup sûr. Alors, suspens... Il se rapprochait à vitesse grand V du Titan de la Princesse, alors que le Noctali avait récupéré la plupart de sa santé perdue par l'attaque Lunaire, alors que son adversaire risquait de se vider peu à peu par le poison.. Et de repparaître tout beau tout frais, et d'embêter aussi le Blizzaroi avec une onde négative telle que Vibrobscur, en visant le Patapouf sur le côté, même s'il était quelque peu gêné par la grêle qui continuait ! Green n'avait d'ailleurs pas fais attention à l'état du Lokhlass durant tout l'échange de coups, mais sans doute qu'il avait tout de même préférer s'acharner sur le plus gros morceau qui lui restait à abattre!

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais



Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Jeu 25 Fév - 15:07

Spoiler:
 

- Roucarnage, esquive ! Vite ! Noctali, Ball'Ombre, destabilise Lokhlass  !

Déstabiliser Belle n'avait plus trop d'intérêt désormais puisque sitôt son ultime attaque lancée, la Lokhlass s'était évanouie dans l'eau, n'ayant clairement plus d'énergie pour se battre. Elle avait vraiment tout donné pour ce combat et Elizabeth elle-même n'était pas peu fière de sa pokemon, qui avait dépassé ses limites au cours de ce match épique. La Princesse rappela son amie dans sa pokeball avant qu'elle ne soit frappée par la Ball Ombre, ce n'était plus nécessaire de l'affaiblir encore davantage après qu'elle soit tombée KO. Le fait qu'elle soit tombée n'était pas de très bonne augure pour la suite du combat, laissant désormais Patapouf seul face à deux pokemons, et en plus empoisonné. Oh, bien sûr, lui n'était pas mécontent de la situation, puisqu'il adorait le challenge, mais Liz était plus réaliste et voyait bien sa défaite commencer à se dessiner. Mais ça ne l'empêchait pas de partager la détermination de son Blizzaroi, et à aller jusqu'au bout à ses côtés. Et puis, il fallait voir le bon côté des choses, Belle était KO, mais au moins, elle avait réussi à lancer son attaque Glaciation ! Enfin, réussi à moitié, on va dire. Voilà qui n'était pas commun, et même presque unique aux yeux de la blondinette qui avait vu à l'oeuvre cette attaque plusieurs fois. Il semblait que le gel avait touché les ailes du volatile, l'obligeant à tomber vers le sol glacé de l'arène. Touché mais pas coulé, visiblement, puisque l'oiseau parvint néanmoins à se relever.

- Debout, Roucarnage. Lance Aile d'Acier, puis Retour ! Et toi, Noctali, Rayon Lune.. Puis Vibrobscur !

"Patapouf, Blizzard puis Casse-Brique ! Donne le maximum !"

Voilà qui allait faire très mal. Le pokemon sapin regardait l'oiseau en face de lui se relever non sans mal et devait avouer admirer cette volonté d'acier chez un adversaire, qui allait enfin lui faire face au corps-à-corps. Il n'avait pas la même considération pour le lâche Noctali qui, après s'être soigné, allait de nouveau utiliser une attaque à distance. Crachant à nouveau par terre du poison, il sentait son énergie le quitter peu à peu, et il se doutait bien que sa dresseuse était au courant qu'il allait tomber sans tarder. Pourquoi fallait-il toujours que ce soit à lui d'être envoyé en dernier, aussi ? Bah... mais il s'agissait de réussir sa sortie. Les assauts qui arrivaient allaient probablement être les derniers, alors autant qu'il montre également ce dont il est capable lui aussi. Et quoi de mieux qu'un bon petit Blizzard pour montrer la puissance des pokemons Glace ? Le pokemon se concentra avant de relâcher un nouveau vent glacé, se mélangeant à la grêle, et tenta d'englober un maximum du terrain. Mais sa principale cible, c'était définitivement le Roucarnage qui fonçait désormais vers lui, protégé de ses redoutables Ailes d'Acier, mais couvraient-elles l'ensemble du corps du volatile ? Bonne question. En tout cas, dans ce froid polaire, le sapin prépara son ultime coup, Casse-Brique. Etrange d'utiliser une attaque de type Combat face à un oiseau, mais Roucarnage était également de type Normal, et donc il n'avait pas de résistance particulière aux attaques Combat. Et puis quoi de mieux que ça pour briser des ailes d'acier ? Si le sapin n'était pas rapide comme pokemon, il était néanmoins assez vif, et vit arriver Roucarnage à toute allure, avant de frapper avec Casse-Briques de toutes ses forces. Au loin, il vit l'ombre de Vibrobscur se diriger vers lui aussi, avant que les deux pokemons n'entrent en collision, provoquant une explosion de Stalagmites situés tout près.

Le Blizzard avait troublé la vision de tous, humains comme pokemons, sur le terrain et il faudrait quelques instants avant qu'il ne disparaisse. Liz se demandait réellement ce qui s'était passé, si Patapouf avait réussi à emmener au tapis son adversaire ou non, et si lui-même était toujours debout. Sur ce dernier point, elle avait déjà la réponse. Avec un petit sourire déçu, elle constata qu'il ne grêlait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Ven 26 Fév - 13:57

- Patapouf, Blizzard puis Casse-Brique ! Donne le maximum !

Le Champion n'avait pas donné de nouvelles directives à son Roucarnage, ou encore à son Noctali. Il voyait que c'était la fin, et surtout, il aimait bien lorsqu'à la fin, ça fait boum ! Même si, même si, il savait très bien que la puissance du Blizzaroi, et de ses deux attaques, emméneraient aussi son Pokémon Vol au tapis. De plus, il avait aussi remarqué qu'elle lui avait demandé de tout donner, et donc que c'était sûrement la fin pour lui aussi ! Green avait sous ses yeux la puissance du Blizzaroi de la Princesse, et n'avait aucun doute sur le fait que le Conseil était meilleur qu'à l'époque, car ça n'était pas lui qui était devenu moins bon, oh non, c'est impensable ! Mais bon, revenons à la fin de l'affrontement, car oui, ça en était bien la fin ! Les ultimes forces avaient été lancés dans un Blizzard des plus dévastateurs qui étaient presque en mesure d'atteindre le Champion, alors que le Noctali, lui, encaissait sans trop de problème l'attaque du Blizzaroi, puisque celle-ci était concentré sur le Roucarnage ! L'Oiseau a tenu bon, malgré sa baisse de vitesse à l'approche du Pokémon par son attaque Glace ! L'attaque Combat qui avait comme but de briser ses foutues ailes d'Acier qui ne le protégaient que partiellement de l'assaut ! C'est alors que, en plus du Vibrobscur qui se combinait au foutoir pas possible, qu'une explosion retentit lors du contact entre les deux qui s'étaient faits face ! Green n'avait peur que d'une chose : Que son Pokémon se blesse. Oui, il aurait pu le soigner avec des Potions, tout ça. Mais ça ne marche pas si simplement que ça ! Avec ne serait-ce qu'une aile fracturée, il n'était plus vraiment utile pour le dernier combat !

Green avait mis son bras devant sa tête lors de l'explosion, histoire d'essayer de pouvoir regarder ce qui se passait sous ses yeux et d'éventuellement voir le résultat ! Le jeune homme n'était point défaitiste – il ne l'était jamais – mais avait tout de même une petite appréhension, qui se matérialisa par un ravalement de sa salive qui avait laissé échapper un petit ''gloups'' dans la gorge du Champion. En avait-il terminé avec sa camarade la Princesse ? Rien n'en était moins sûr. Sauf quand... Hmmm ? L'air s'était adouci (sans être chaud bien sûr..), et le vent ne semblait plus souffler. Il leva la tête, pour vérifier. Green n'y vit rien. Nada, pas de trace de grêle. C'était donc.. Gagné ? Il en avait bien l'impression. La fumée se dissipait petit à petit sur le terrain, laissant voir les silhouettes des Pokémons. Evidemment, il vit une sorte de grand rapace allongé à même le sol, à plein ventre. À côté de celle-ci, ses prunelles distinguèrent un gros mastodonte, qui ne semblait pas en meilleur état que le volatile de Green. À l'instar de l'ombre du Noctali, dont les anneaux dorés sur les oreilles et la queue luisaient, et, qu'en plus, lui, était sur ses quatre pattes ! Mais au pire tout pire, il restait derrière Alakazam au Champion. Mais il avait tout de même perdu quatre Pokémon dans l'affrontement, dont Roucarnage et Tortank ! Il n'exaltait pas encore, il attendait de bien voir que c'était fini. Mais un rictus moqueur – accompagné du rire du même genre – lui échappa. Tout de même, cela devait être dur à avaler pour elle, vu comment elle l'avait plus ou moins taclé auparavant !

La mine ravie, évidemment il avait gagné ! Mais autant il était mauvais perdant.. Il était aussi mauvais gagnant ! Comment ça ? Green ne félicitait que rarement ses opposants, c'est même plutôt des critiques qu'ils recevaient. M'enfin bref ! Le terrain se dégagea petit à petit. Et il n'eut pas de surprise à observer. C'était inélecutable. Il n'y avait qu'un meilleur dresseur dans l'esprit de Green – j'suis pas obligé de vous dire son nom – et il ne perdait jamais. Et ce combat ne déroge pas à la règle. Non.. C'était bien lui, encore une fois, qui avait gagné, une fois encore. Je dis ça comme si c'était redondant pour lui de gagner, mais ça ne l'est pas ! Là, il y avait eu de l'adversité face à lui. Et c'était normal, venant du Conseil 4 du Plateau Indigo. Il n'en attendait pas moins d'eux. Le chemin avait été long.. Déjà trois matches, tout de même ! Allons, la fumée était bel et bien partie. Il contempla sa victoire, en rappelant Roucarnage, qui avait bien été emmené au tapis par le Blizzaroi ! Green ricanait. Il pouvait enfin ! Oui, cela le fit ricaner. Il s'imaginait dans la tête de son adversaire, de la ''Haute-Société'', battue, dans sa Salle de Conseil, par un gamin de 17 ans désagréable et irrespectueux ! Mais il ne lui enlevait aucun mérite, elle avait bien combattu. Et elle n'était pas là pour loin. Peut-être que son grade l'avait peut-être aussi aidé. Lui n'avait pas été aidé par ça.. La notoriété de n'avoir été que le ''Petit-Fils du Professeur Chen'' ne lui plaisait pas, dans sa jeunesse (j'dis ça il n'est pas vieux non plus..) ! Soit, passons. Le Champion de Jadielle (mais plus pour longtemps, ne vous inquiétez pas!) déclara alors, toujours un sourire mesquin lisible sur ses lèvres :


- Oh, la la.. J'espère bien que ta notion de ''grand dresseur'' a enfin évolué ! Parce qu'être vaincue dans sa propre Salle, tout de même.. Ce n'est pas très élogieux pour une Princesse, non?

Son visage s'illumina de perfidie. Cette sensation d'être le meilleur, et de le démontrer, pour la troisième fois de la journée, et contre des adversaires puissants. Liz aussi, lui avait causé des soucis ! Même plus que les deux précédents, mais sans doute moins que celui d'après. Et si Green semblait particulièrement sévère envers elle malgré le fait qu'elle avait été très bien combattu, c'était juste que les remarques désobligeantes ne lui avaient pas plu. Ca ne lui aurait pas empêché de lui faire une petite remarque comme ça.. Si vous lui demandez pourquoi il agit comme ça, il vous répondra : ''C'est pour les endurcir'' alors qu'en vrai il fait juste ça pour le plaisir ! Le Champion pourrait très bien s'en passer après tout, quand on y réfléchit bien. Mais il ne savait pas trop.. C'était plus fort que lui, d'avoir ce tempérament. Tout de même, Green ajouta, avec un air plus sérieux, et les yeux rivés sur la princesse blonde:

- Par contre, si tu pouvais y aller aussi fort avec les autres Challengers, ça m'arrangerait. Comme ça, moi j'suis tranquille dans mon fauteuil de Maître, puisque personne ne passera cette Salle..

Oui oui, c'était un compliment. Bon un compliment à la Green, mais ça en était un ! Il ne cherchait pas à faire ami-ami avec elle, c'était pas son but. De toute façon, elle semblait aussi tête de mûle que lui, alors, ça ne servait à rien d'essayer d'apaiser les tensions qu'ils avaient pu installer entre eux durant le match. Il l'avait juste félicité, à sa manière. C'était à prendre ou à laisser, car c'était juste du Green tout craché. N'oublions pas qu'il aurait très bien pu continuer de la rabaisser, comme il le faisait souvent. Parce que ça n'était pas nécessaire de chercher le conflit avec des personnes qui seraient très certainement (ça n'est pas sûr encore huhu) avec lui à la Ligue. Après, il s'en fichait tout de même pas mal, car ça serait lui le Boss, lui qui décide.. Enfin, ça fonctionne comme ça, je crois. En même temps, la première fois, en quatre minutes, il a pas eu le temps de découvrir grand-chose de la vie de Maître, hein, Greenou?

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais



Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Ven 26 Fév - 17:47

La température se réchauffa légèrement et retourna au léger froid habituel de la salle, tandis que le Blizzard s'arrêtait définitivement, révélant aux deux dresseurs ce qu'il était advenu de leur pokemon respectif. Elizabeth remarqua le gros Patapouf à terre, KO, mais, comme un lot de consolation, elle constata que Roucarnage était dans le même état, un peu plus loin. La Princesse rappela son pokemon dans sa pokeball, se rendant à l'évidence. Elle avait perdu. Fichtre ! Flûte ! Elle aurait tellement aimé voir la tête de ce jeune enquiquineur prétentieux devant sa défaite, ça lui aurait fait rudement de bien. Mais le destin en avait voulu autrement, malheureusement. Ou était la justice de ce monde lorsque des belles Princesses innocentes et charmantes comme elle devaient subir cela et des êtres aussi sournois et vantards que Green était récompensé ainsi ? Quoi, c'était un peu caricatural ? Mais non, mais non, c'était la pure vérité. Elle devait avouer qu'il était bon dresseur, et d'ailleurs, le principal intéressé ne se priva pas pour le rappeler, après avoir marché jusqu'à la Conseillère :

- Oh, la la.. J'espère bien que ta notion de ''grand dresseur'' a enfin évolué ! Parce qu'être vaincue dans sa propre Salle, tout de même.. Ce n'est pas très élogieux pour une Princesse, non?

"Pfff, sache que la qualité d'un dresseur ne se juge pas uniquement à sa puissance..."

Voilà qui était bien envoyé ! Un dresseur, c'était un peu comme un chevalier, il n'y avait pas que sa force qui comptait. Il y avait aussi son coeur, son courage, ses valeurs, ses bonnes manières. Et là, elle était bien meilleure que Green dans tous ces domaines, c'était sûr et certain. Le pauvre garçon n'était pas content qu'elle ne lui ai pas donné de meilleur qualificatif que "grand dresseur", alors que c'était déjà beaucoup de la part d'Elizabeth ! Et bien s'il pensait qu'elle reviendrait sur ses paroles, il pouvait toujours se brosser ! Et il en rajouta une couche, comme quoi perdre dans son arène n'était pas très élogieux. Absurde ! Elle se battait uniquement dans cette salle, comme tous les Champions et Conseillers d'ailleurs, s'ils ne perdaient jamais, bah y aurait plus personne pour faire la quête de badges. Il devait d'ailleurs le savoir, lui qui a été Champion de Jadielle précédemment. D'ailleurs, la Princesse ne perdait pas très souvent, mais ça arrivait parfois, évidemment. Mais elle aurait franchement préféré perdre plusieurs fois face à des challengers respectueux et gagner contre ce serpent sournois en échange, assurément ! Mais ça n'avait pas été le cas. La vie est mal faite.

- Par contre, si tu pouvais y aller aussi fort avec les autres Challengers, ça m'arrangerait. Comme ça, moi j'suis tranquille dans mon fauteuil de Maître, puisque personne ne passera cette Salle..

Et bien voilà autre chose, c'était quoi ça, un compliment ? Elizabeth ne pouvait en être certaine. Son interlocuteur disait qu'aucun autre challenger ne la vaincrait après s'être moquée d'elle. Il pouvait pas être plus clair, franchement ? De toutes façons, elle se battait toujours de la même façon, c'est-à-dire absolument déterminée, jusqu'au bout du combat, comme celui qui venait d'avoir lieu. D'abord parce qu'elle adorait les matchs pokemon, et ensuite parce qu'elle détestait perdre, comme toute personne normalement constituée. Enfin bref, cette directive donnée par Green n'avait pas le moindre intérêt à ses yeux, et ça ne changerait rien à ce qu'elle ferait. Au contraire, après ces paroles, elle pourrait bien être tentée de perdre face aux prochains challengers rien que pour l'embêter ! En même temps, elle n'aimait pas du tout perdre, alors ce serait un dilemme épineux. Mais de toutes façons, la question ne se posait pas, songea-t-elle en se rappelant qu'elle n'était pas la dernière Conseillère avant le rang de Maître, et donc que Green, sans que cela ne l'étonne, vendait la peau de l'Ursaring avant de l'avoir tué. Elle le lui rappela non sans contentement :

"Il faut déjà le gagner, ce fauteuil, il y a encore un Conseiller à battre."

Et oui, ce rustre n'avait pas encore gagné ! Bon, il avait gagné face aux trois premiers Conseillers, mais il restait encore le quatrième ! Et celui-là, laissez-moi vous dire qu'il est très fort sans aucun doute, s'il occupe cette place, il doit être plus puissant qu'Elizabeth, ce qui n'est pas peu dire. Il y avait donc encore une chance pour que Green rentre à sa petite arène du trou paumé Jadielle pour pleurer dans les jupons de sa mère, se délectait la Princesse rancunière. Ce serait hilarant ! Certes, Green était très doué, mais on ne savait jamais ce qui pouvait se passer dans un match, l'imprévisible, c'était ça qui était le plus intéressant. Tout était donc entre les mains de ce dernier Conseiller, qui attendait dans l'arène suivante. La grande porte derrière la Princesse s'était ouverte, laissant Green atteindre son ultime épreuve. Elizabeth, elle, après ce match intense, méritait bien un peu de repos, et quitta l'arène pour aller dans sa chambre, en priant pour qu'après sa petite sieste, elle ne se réveille pas dans un cauchemar, avec Green devenu Maître. Elle ne serait pas au bout de ses peines avec un patron pareil...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Ven 26 Fév - 20:50

Bon et bien.. Voilà la fin ? Que de cet épisode, je vous rassure ! Il en restera encore un, contre le 4ème membre du Conseil des 4 ! Alors ne nous pressons pas, d'accord ? Green était en agréable compagnie. Quoi, comment ça, tout n'allait pas entre eux ? J'étais pas au courant moi ! Et dire qu'ils vont sûrement devoir coopérer, un jour.. Vous imaginez, sérieusement ? Moi je préfère pas, même si cela risquait d'être marrant. Bah, après, si on arrivait à le motiver, il peut vraiment être de bonne constitution.. Oui oui, c'est possible ! On le verra très certainement par la suite des évènements, mais je ne vous en dis pas plus pour l'instant ! Cela ne vous.. Regarde pas (encore) ! Allons allons, il l'avait piqué. Oui, ça faisait parti du personnage, de l'homme qu'il était, du sale gosse qu'il incarnait.. Allons bon, Princesse, quelle réponse as-tu à renvoyer à Green?

- Pfff, sache que la qualité d'un dresseur ne se juge pas uniquement à sa puissance...

- Mouais, sûrement.. Mais il n'y a que la Puissance qui écrase toutes vos valeurs. Et ça, c'est moi qui l'est, le reste, on s'en fout sérieux..

Et tu te trompais, Green ! Oui, tu te trompais. Car tu n'as jamais grandi. Tu es dans ta bulle, dans ton monde, et ta vision des choses ne vaudra malheureusement rien si un jour tu recroisais Red, car le résultat ne changera pas. Tu es devenu plus fort, c'est vrai ! Tu es même l'un des meilleurs, sans en douter. Mais.. Tant que t'auras pas inscrit dans ta tête qu'il n'y a pas que la Force qui compte, tu seras toujours le deuxième. Mais on ne te changera pas, oh non ! L'on pouvait limite être triste pour lui, par cet aveuglement qui l'avait mené sur ce chemin tout au long de sa vie, et qu'il en était là aujourd'hui. C'est pour ça que l'on préférait son Rival à lui. C'est tristounet, oui oui ! Mais vous n'espérez tout de même pas que l'on va bisounourser Greeny.. Lui, à ce moment, ne la voyait que comme une mauvaise perdante. Parce qu'elle avait eu une once d'espoir de le vaincre, vraiment ? Il pensait pourtant qu'il faudrait fixer la règle ''Dès que l'on débute un combat contre Green, l'on a automatiquement perdu'' lorsqu'il serait Maître, ça serait pas mal ça ! Au moins, il ne s'embêterait pas avec des Challengers d'un certain niveau. Comment ça, il n'est pas encore Maître ? Nan mais vous inquiétez pas pour lui. Sa tête ne dégonflera pas.. Sauf s'il perdait. Et il savait qu'elle en rêvait, qu'il perde ! Raison de plus de le motiver.. Ah bah tiens, justement, en parlant de ça.. :

- Il faut déjà le gagner, ce fauteuil, il y a encore un Conseiller à battre.

- Pfeuh, c'comme s'il était déjà à moi.. ~

Ah oui, c'est vrai. Il y avait encore un obstacle sur sa route ! Un Conseiller ? Hmm.. On lui avait dit une Conseillère, enfin, il croyait ! Si Gio' n'était pas à jour, ça allait barder pour ses fesses ! Mais cela ne faisait aucune différence. Homme, Femme, Pokémon, Alien, Haricot Vert, Green allait gagner. Ca ne pouvait pas en être autrement. Se regarderait-il encore en face, dans la glace, lorsqu'il se léverait, s'il échouait, à une marche de ce qui lui revenait de droit depuis si longtemps. Déjà qu'il cauchemardait encore de cette défaite contre Red, qui est sûrement sa seule blessure qui ne se refermera pas. M'enfin, ça, ça n'est pas important là tout de suite. Green sentait, qu'au fond, elle fulminait. Il s'était une nouvelle fois mis en avant, sa prétention l'énervait. Surtout que là, tout de suite, elle ne pouvait rien faire pour l'arrêter. Elle ne pouvait qu'aller se reposer, en espérant que l'on vienne à bout du Champion. Comme quoi un jour, tout va bien.. Après, les choses changent. Un homme change tout. Etait-ce cet homme ? Oh non, sûrement pas.. Je plaisante bien sûr ! Green la regarda s'éloigner. Il risquait de la revoir, pas seulement parce qu'il allait devenir Maître – parce qu'il en était sur –, mais d'en d'autres circonstances, leurs chemins seraient ramenés à se recroiser.  C'est ainsi que, seul, et avant de partir par les grandes portes qui s'étaient ouvertes et de faire une pause pour guérir ses Pokémons et plus ou moins les motiver pour cet ultime combat, il eut un léger rire, sans trop savoir pourquoi, en sachant très bien que leurs relations risquaient d'être des plus tendus.. Dors bien, Princesse. Demain ne sera peut-être pas aussi beau qu'aujourd'hui..

HRP:
 

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz] Aujourd'hui à 3:49

Revenir en haut Aller en bas
 

"Il faut rendre à César ce qui est à César'' [Episode 3: Liz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Johto :: Plateau Indigo-