Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets

Partagez | .

Sen Carter

Invité
Invité



MessageSujet: Sen Carter Lun 28 Déc - 18:23


Les Origines


Sen Carter ▬ Vingt-cinq ans ▬ Femme ▬ Acajou ▬ Civile ▬ Professeur d'Histoire et de Cosmogénie Pokemon au Collège ▬ Mariée


 Équipe Pokemon



Minidraco:
 
Farfuret:
 
Spectrum:
 



Physique

Tandis que je me lève, je frotte pensivement mon front, en train de réfléchir à ce qu'il s'était passé hier. Ah oui, on avait été au restaurant, Charles et moi car il devait partir très tôt ce matin pour une conférence ou quelque chose de ce genre avec le Professeur Orme. Et effectivement, alors que je tournais la tête en regardant la seconde partie de notre lit matrimonial, je voyais qu'il n'était pas. Il y avait juste un petit mot d'amour en me signalant qu'il serait de retour en fin de semaine et qu'il était impatient de... enfin, voilà quoi.

En effet, j'avais cours aujourd'hui. Nous étions mardi et la réunion parents-professeurs approchait à grands pas. Au moins, les classes que j'avais cette année n'étaient pas trop difficiles, à part un ou deux cas isolés. Ce serait vite réglé. Mais avant tout, il fallait quand même que je m'habille, je n'allais pas faire cours en pyjama quand même. Déambulant dans les couloirs de notre maison, je pris la peine de savourer ma tasse de café tranquillement, tout en réfléchissant aux leçons que j'allais donner. Hum, aborder le paradoxe temporel et ses dangers via une étude de Celebi ou Dialga devrait faire l'affaire.

Alors que je savourais mon café, je jetais également un œil au journal. Les gros-titres faisaient état d'une attaque terroriste à Unys et selon les rumeurs, cette dernière aurait été orchestré par Giovanni lui-même, le Boss de la Team Rocket. Cela me tira un soupir alors que je repensais aux accidents qui s'étaient déroulés il y a quelques années de ça à Johto. Des ennuis en perspective. Finissant finalement mon petit-déjeuner assez sommaire, je me dirigeais alors vers la buanderie afin de me vêtir de ma tenue. Je mettais toujours la même que j'avais en plusieurs exemplaires, simplement pour une question de pragmatisme.

Nue, je me regardais un peu devant la glace. J'étais d'une taille quelconque avec mon mètre soixante-douze et ne pesais que soixante kilogrammes. Mes longs cheveux cramoisis étaient actuellement relâchés et il ne me fallut que quelques instants pour les coiffer à l'aide de mon serre-tête. Il faut dire que j'avais l'habitude. Puis, commençant à m'habiller, je repensais à quel point j'avais changé physiquement durant les dernières années. J'étais devenue plus adulte, avec des traits du visage légèrement plus carrés et mes yeux un poil plus terne qu'auparavant. De grosses cernes étaient également visibles, car il fallait le dire, le travail de professeur était épuisant, tant physiquement que mentalement.

Enfilant mes vêtements uns à un, je commençais par mon haut noir ainsi que mes collants avant d'y ajouter mon élégante robe. C'était un cadeau que m'avait fait Charles après notre première nuit ensemble et je l'adorais. Certes, elle était assez compliquée à mettre au premier abord mais une fois habituée, il n'y avait plus de problème. De couleur pourpre et blanche principalement, il y avait également tout un tas de petits détails qui la rendait très attrayante. D'ailleurs, il était assez évident que le tissu utilisé pour cette robe était de première qualité. Ensuite, je mis de longues mitaines noires, afin de cacher mon tatouage en forme de patte de dragon. Je n'en avais aucunement honte, c'est juste qu'il fallait éviter de donner de mauvaises idées aux élèves qui n'étaient encore que de pauvres adolescents. Des gamins très facilement influençables en somme.

Continuant sur ma lancée, je mis mon collier autour de mon cou, preuve de mon mariage avec Charles. Il avait toujours été un excentrique celui-là, résultat il n'avait pas voulu de vulgaires anneaux classiques. Cette pensée me tira un sourire tandis que je scellais ma ceinture de cuire marron à ma taille, où étaient disposées mes différentes Pokéball. J'en avais trois vides, il faut dire que je n'avais pas trop le temps de m'occuper de les entraîner ou d'en capturer de nouveaux. Puis, je mis mes chaussures de ville noires. Fin prête, je pris néanmoins mes deux sacs, l'un pour les études et l'autre pour le sport, car j'avais un cours de judo juste après.

Chargée de mes deux sacs et avec un sourire, je sortis donc en dehors afin d'aller au collège, où je donnerais cours. C'était une journée radieuse.





 Caractère

Bon Dieu, les cours étaient enfin terminés et je pouvais me relaxer quelques minutes avant d'aller au judo. Selon le sensei, je passerais bientôt ceinture noire. Enfin, toutes ces histoires de grade, de ceinture, de niveau... ça n'avait aucune importance pour moi. Je me fichais bien du fait que l'on s'amusait échelonner les différents rapports de forces mais bon, si ça leur faisait plaisir.

Au moins, mes classes avaient été attentives aujourd'hui, c'était déjà ça. Il faut dire que je n'avais pas forcément une patience extrême et que j'avais une certaine tendance à démarrer au quart de tour et plusieurs gamins de l'école avaient déjà eu affaire avec moi. Le point positif dans ces rares moments c'est que je les écrasait tellement qu'ils ne recommençaient plus. À la dure, c'est comme ça qu'il fallait les éduquer les sales gosses. J'en savais quelque chose avec mon frère. C'est sur cette pensée que je me mis à caresser machinalement mon ventre, oui, ça serait bien d'avoir un enfant. Mais bon, ni Charles et moi ne nous sentions de procréer pour le moment. Nous voulions d'abord que les choses se calment, par simple mesure de prudence. Après tout, jamais personne n'est en sécurité, dans un sens.

Il faut dire qu'on l'avait bien cherchés. Nous ne faisons que détruire la nature tout en nous entre-déchirons. Encore et encore, tout ça sans fin. Certains disent que désormais, l'Homme est la Mort, le Destructeur des Mondes. Moi, je suis plus du côté de ceux et celles qui pensent que nous sommes tous des fils de pute. Mais il ne fallait pas se laisser abattre, il y avait forcément un moyen de s'en sortir en contribuant petit à petit à créer un monde meilleur. C'est pour ça que j'étais devenue professeur après avoir échoué à devenir Champion d'Arène. J'avais décidé de me servir de cet échec pour rebondir et offrir un meilleur futur aux nouvelles générations.

Finalement, le cours de judo se passa normalement, mon maître nous donnant ses consignes de manière à être le plus bref et le plus concis possible avant de nous laisser nous exercer par deux. J'appréciais réellement cet homme qui était comme une sorte de guide pour moi, même si Charles en était un peu jaloux. Ça me faisait bien rire car après tout, il n'y avait aucune raison de s'inquiéter ainsi. Mon mari était le seul homme que j'aimais. Il faut dire que j'avais un cercle d'amis très restreint dû à une certaine paranoïa que j'avais depuis la petite enfance. Ça ne m'avait jamais vraiment rendu service même si je faisais de mon mieux pour m'ouvrir aux autres désormais. Il faut dire que j'avais des responsabilités en tant que professeur.

En parlant de ça, je repensais à un incident qui avait opposé l'un de mes élèves à un loubard du coin. Ce dernier voulait s'en prendre au jeune garçon qui n'avait pas vraiment d'échappatoires. Heureusement que j'étais là pour calmer les choses à ma manière. Il faut dire que s'il y avait bien une chose qui me sortait de mes gonds, c'était qu'on s'en prenne à mes élèves. Mais ce n'était jamais une rage intense, simplement une tranquille et féroce colère sombre et froide, sans émotion.

Heureusement que j'avais le judo pour regagner confiance et sérénité. J'en pratiquais depuis l'âge de quatre ans et c'était nécessaire à ma vie. Si j'étais celle que j'étais actuellement, c'était grâce à ce sport et à toute la philosophie de vie qu'il m'apportait. Après la séance, le professeur vint me voir afin de me signaler que je passerais les épreuves afin de voir si j'étais apte à recevoir la ceinture noire, dans un mois. Bien que j'étais assez contente, ce qui était tout de même assez contradictoire, je ne pris la peine que de lui glisser que quelques mots de remerciement avant de partir à la douche avec les autres. J'allais en avoir des choses à dire dans mon journal intime aujourd'hui....




Histoire

Note aux lecteurs:
 

Je venais enfin de finir ma journée et je finissais de l'écrire à l'encre noire dans mon journal intime. J'étais de la vieille école, pas comme tous ces jeunots. Même si bon, il fallait avouer que j'avais eu à une époque moi aussi une dure période. Mais elle était loin désormais. Me sentant nostalgique, je ne réussis pas à résister à l'envier de feuilleter quelques anciennes pages avant d'aller au lit. Ça pouvait être drôle.
Journal Intime:
 

Surprenant. J'avais bien changé depuis l'époque ou j'étais encore enfant. Je me demande ce qu'il en sera dans dix ou vingt ans. J'ai hâte de voir ce que ça va donner. En tout cas, je suis très fatiguée. Il vaut mieux que j'aille me reposer, sinon je ne serais pas en état d'aller faire cours demain. Bonne nuit....




Mon pseudo est Sen, j'ai vingt-deux ans et je suis disponible la plupart du temps. Le codage vient de Haloween, en libre service L'avatar est de ma création. Il s'agit de Aki Izayoi de Yu-Gi-Oh ! 5D's


© Halloween de Never Utopia



Dernière édition par Sen Carter le Lun 28 Déc - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chikara Fujisaki



Messages : 860
Réputation : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 22
Localisation : Dans une forêt de bambous
Autres Comptes : Kiryû Arikawa-Camilla Spencer-Clyde Fitzgerald-Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 18 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sen Carter Lun 28 Déc - 18:50


Bienvenue sur le forum Sen ! En espérant que tu te plairas parmi nous ! :)

Je viens de finir de lire ta fiche et personnellement je l'aime beaucoup. Sen est vraiment le profil type de la femme forte et respectueuse, c'est un personnage ni trop simple, ni trop complexe, juste humaine et j'adhère complètement. J'ai vraiment hâte de la voir en action !

L'équipe Pokémon est équilibrée, les descriptions ainsi que l'histoire sont, pour ma part, amplement suffisant pour un personnage tel que Sen. Je vais donc avoir le plaisir de te valider ! :)

Je te souhaite un bon jeu sur PL:R ^^

.:-------------------------:.



Couleur parole SeaGreen
Autres comptes : Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Revenir en haut Aller en bas
 

Sen Carter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Archives :: Corbeille :: Fiches de présentatdions abandonnées-