Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Un rp svp ^^
Aujourd'hui à 12:39 par Eric Lencher

» Deux vieux fossiles qui font connaissance
Sam 14 Jan - 21:59 par Kyubi

» C'est le grand jour !
Sam 14 Jan - 21:16 par Kyubi

» Ville fantôme, un soir de pleine lune
Sam 14 Jan - 9:11 par Eric Lencher

» Fate Stay Night rpg
Dim 8 Jan - 17:51 par Invité

» Sauras-tu trouver la clé qui ouvre mon coeur ? [Alexander]
Sam 7 Jan - 17:13 par Aaron Belth

» Petite visite du désert (PV Deko)
Ven 6 Jan - 11:37 par Deko Kemono

» Pas de repos pour les dresseurs ! [PV Green]
Mer 4 Jan - 20:22 par Sol

» Pokémon d'Antan
Mer 4 Jan - 12:08 par Invité


Partagez | .

Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green]

Clyde Fitzgerald



Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Dim 13 Sep - 22:36


Haaah, douce journée qui commence paisiblement. Le soleil s'éleva haut dans le ciel, baignant la ville portuaire de Johto, Oliville, de sa chaleur apaisante. Nous n'étions que le matin mais déjà les habitants d'Oliville s'adonnaient à leurs activités quotidiennes. Johto avait jusqu'alors toujours été loin des conflits du monde et donc les citoyens de cette région avaient l'habitude de vivre au jour le jour, persuadé qu'ils ne craindront sûrement rien. Le train-train quotidien ne s'interrompait pas, on pouvait juger nos vies d'ennuyantes mais on s'en fichait, nous au moins nous n'avions pas à fuir la guerre et le malheur.

En ce doux matin, Clyde, jeune dresseur ayant été récemment nommé champion de l'arène d'Oliville, avait décidé de commencer sa journée comme il avait l'habitude de commencé ses journées… Comme d'habitude il se réveilla vers 7 heures du matin aux côtés de ses Pokémons. Il prit son petit déjeuner, un bol de céréales, miam ! Puis après s'être brossé les dents et prit sa douche, il mit sa tenue de sport, pantalon jogging rose et débardeur blanc sur le quel il mit la veste assortie au pantalon, il coiffa également ses cheveux à l'aide de son serre-tête blanc. Après une dernière vérification devant le miroir, il était enfin près…

Toujours accompagné de ses fidèles monstres enflammés, il sortit de l'arène Pokémon, où il logeait dorénavant, et commença alors son jogging matinal. Il trottinait et ses Pokémons le suivait. Haaah, quoi de mieux qu'une séance de sport avec son équipe pour commencer la journée ? Il salua chaque habitant qu'il croisait en leur adressant son sourire commercial digne d'une publicité pour dentifrice :

- Bonjour ! ♥

Le petit groupe arriva ainsi jusqu'à la plage. Clyde courrait le long de la mer, tendit que ses Pokémons, sauf Cupcanaille quand même, se tenaient un minimum éloigné de l'eau. -Faut pas exagérer quand même ! Accompagner leur dresseur leurs faisaient plaisir mais y a des limites !- Après avoir couru pendant de bonnes minutes, Clyde décida qu'il était temps de se préparer à combattre les futurs challengers et donc qu'il devait regagner son arène. Il se permit cependant de s'arrêter un instant dans la boutique Pokémon où il s'acheta une bouteille d'eau. (Cela faisait aussi partit de son propre train-train quotidien).

Habituellement, à ce moment là, Clyde était bien souvent entouré de jeunes femmes qui aimaient beaucoup l'aborder avant qu'il ne soit occupé à se battre contre les jeunes dresseurs. Mais étonnement cela ne fut pas le cas. Clyde n'aimait pas trop lorsque l'on brusquait ses habitudes. En sortant il vit que les jeunes jolies femmes de la ville étaient toutes agglutinés dans un même endroit.  Curieux, Clyde s'approcha du groupe pour voir qu'est-ce qui avait attiré l'attention des demoiselles qui pourtant n'avaient d'yeux que pour le champion aux cheveux roses. Et c'est alors qu'il vit ce célèbre champion de Kanto avec son sourire narquois.

HRP:
 

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Lun 1 Fév - 20:42

J'reviens en PLS, vous inquiétez même pas ! Oliville ! Quelle merveilleuse ville ! Une simple et ''banale'' station balnéaire perdue au milieu de Johto ! C'était sûrement un lieu paisible, où les gens étaient simples. Mais simple est une façon de parler, bien entendu.. L'endroit devait certainement avoir ses soucis, tout ça, tout ça ! Mais ça, notre Green s'en fichait pas mal. Les soucis des autres ? Et puis quoi encore ? Vous ne voulez pas non plus qu'il soit à son arène, tant que vous y êtes ? Il y a des limites voyons.. Bien sûr que Green se contrefichait de ce qu'il pouvait se dérouler à Oliville. Mais il y était bien venu pour quelque chose. Mais quoi ? Et bien, lui-même ne savait pas trop. Ah si ! Ca changeait de Kanto. Il n'y avait pas trop de lui comme celui-ci, là-bas ! ''Plage'' n'était pas un mot très familier dans sa région natale, d'ailleurs ! Tandis qu'à Johto..

Enfin bon, vous l'avez compris, maintenant ! Le Champion était à Oliville. Étonnamment, il l'était très tôt. Oui oui, ce n'était pas un matinal -vous vous en doutez, mais je le précise quand même- mais bon, quand on vit comme on peut l'entendre, cela n'est parfois pas dérangeant de se lever tôt, par moments ! Mais quand c'est lui qui le décide. Vous ne comprenez pas ? Et bien.. S'il a un rendez-vous tôt, et qu'il a pas envie de se saquer du lit tôt, bah il arrivera 1, 2 voir trois heures après.. Et là, quand il n'y a pas grand-chose de vraiment prioritaire, il est prêt à se lever tôt s'il l'a décidé. Quel être compliqué tu peux être, Greenou.. Mais encore une fois, cela est loin d'être très très important ! Je ne fais que le préciser, pour les éventuels intéressés en quête de savoir.. monstrueux !

Comme d'habitude, il ne passe pas inaperçu. Il ne faisait pas tellement chaud, mais mettre des lunettes de soleil qui mettaient -dans sa tête à lui- une barrière infranchissable entre lui & le reste de la société. Comme la scène qui sépare les spectateurs, au thêatre. Enfin c'était surtout pour se sentir encore plus supérieur aux personnes lambdas qui parcourent ce vaste monde. Il était donc là, dans la ciudad (oui je suis franco-anglo-ispa-ita-latino-greco-romain-américain) et, alors qu'il avait décidé de se mettre au goût du jour -enfin pour lui-, p'tit jean retroussé, baskets basses rouges (oui oui ça pète, et je dézingue la discrétion), chemise noire, veste en jean au-dessus, ça changeait de sa tenue habituelle. Mais bon, ça lui va. Tout lui va. De son point de vue bien sûr..

Il n'avait pas véritablement d'idée précise en tête, à cet instant précis. Green était juste très loin de son arène, et loin de ses passe-temps habituels. Il prenait un jour de repos, c'est vrai, il bosse dur, le petit ! Bicraver des Fraises Tagadas, ça use, c'est le moins qu'on puisse dire. Le Champion, alors qu'il ne faisait que se balader, et en passant près de la Boutique Pokémon, sans y entrer -après tout il avait déjà tout ce qu'il voulait-, se fit rapidement entouré, et sans rien comprendre à sa vie, par une foule de groupies histériques avec les horm.. Bon, on va se stopper là pour les explications techniques. DES FEEEMMES ! Ca faisait longtemps hein, Green ? Tu en côtoies tellement rarement. Green était donc littéralement asphyxié par toutes ses odeurs de parfum différentes -à force on s'habitue-, et bien sûr, parlait avec toutes les jeunes femmes, ayant posé ses yeux émeraudes sur une en particulier, avec une peau un peu mate. Mais ce n'était pas une raison pour ignorer toutes les autres. Green était très attentif aux bagues qu'elles pouvaient éventuellement porter, pour voir si elles étaient casées. Mais, après avoir bien parlé, et rit de choses aussi intelligentes que celles que peuvent s'échanger deux hommes éméchés essayant d'abuser d'un distributeur de billets (je pars loin), se rapprocha de manière SUB-TIL de celle qui ferait tourner son esprit sûrement 4h30 à tout casser. Mais lorsqu'il fut presque à la surface de confort de l'Olivillienne, il haussa un sourcil -légèrement perceptible du fait qu'il avait ses lunettes de soleil-, toujours avec son sourire incalculable et narquois, le jeune homme -qui ne lui disait rien-, derrière elle.


- Pas facile hein...

À cette première pique, le Champion haussa les épaules en poussant un soupir du style ''rooh mon pauvre'' en montrant grossièrement son harem du moment. Il ne savait absolument pas qu'il avait à faire à un Champion, mais après tout, pour lui, qui est le meilleur.. Je suis obligé de finir cette phrase ?

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald



Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Sam 13 Fév - 16:40


Difficile de ne pas reconnaître cet homme qui paradait à Oliville. Cette coiffure brune lui donnant un air rebelle et ce sourire narquois… Il devait forcément s'agir de Green, le très célèbre champion de Jadielle, ancien Maître de la ligue indigo… Enfin… « Maître » était un bien grand mot puisque Green était également célèbre pour n'être resté moins d'un jour sur la place de Maître Pokémon. Cela devait d'ailleurs lui valoir bien des railleries auprès des autres… Mais cela ne semblait pas empiéter sur sa popularité envers le sexe féminin. Clyde se demandait bien que venait faire le jeune homme à Oliville… Nous n'avions pas spécialement l'habitude de recevoir des visiteurs d'autres régions, et encore moins d'autres champions de ces autres régions. Green n'avait pas l'air de prendre ce rôle bien au sérieux, à moins que ce ne soit une façade ? Difficile à dire, Clyde ne connaissait pas encore cet énergumène personnellement.

Le champion de Kanto semblait avoir repéré la présence du champion d'Oliville et s'approcha de lui, le sourire aux lèvres. Une fois qu'il fut suffisamment proche, il dit :

- Pas facile hein...

Clyde sourit à son tour, pouffant doucement de rire. Il ne connaissait que trop bien la situation de Green, lui-même étant habitué à être entouré par les habitantes d'Oliville. Cependant il ne trouvait pas cela embêtant, il appréciait même la compagnie de ces jeunes femmes en fleur. Il aimait les complimenter et embellir leurs journées tout en gardant une relation totalement platonique avec celles-ci.

- Elles sont ravissantes, hein ? Et très gentilles.

Clyde restait tout de même intrigué par la présence du champion de Jadielle. Mais il restait tout de même un confrère et était même, en quelque sorte, supérieur à lui, ayant été maître quelques heures, l'homme aux cheveux roses tendit son bras vers Green et se présenta, affichant sur son visage un sourire amical :

- Je me présente, je suis Clyde Fitzgerald, champion de l'arène d'Oliville. Que me vaut l'honneur de votre visite dans notre humble ville portuaire ?

Peu importe le sexe de son vis-à-vis, Clyde était quelqu'un d'extrêmement poli et galant. Cela était probablement dû à son éducation, ses parents avaient toujours appris à leurs 3 enfants l'importance du respect d'autrui. Et les 3 enfants gardaient cet enseignement en mémoire… Á leurs manières puisque sa petite sœur était un peu plus tête brûlée que ne pouvaient l'être les 2 frères aînés. Mais la demoiselle gardait quand même un certain respect, surtout vis-à-vis de ses aînés, et ce malgré son fort caractère. 

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Jeu 18 Fév - 13:42

Une relation platonique ? Vous rigolez j'espère.. C'est comme si vous le mettiez devant une pizza et que tu lui autorises de seulement manger les croutes (best image ever i know). Ca n'était pas de son goût. Lui qui était.. Mature, oui ! Très très mature ! Vous le savez bien.. Tout ce qu'il entreprend avec la gente se concluait (souvent), il n'était pas agréable juste pour faire plaisir aux autres. Faire plaisir aux autres sans rien chercher à avoir en retour ? Beuurk ! Y'avait vraiment des gens altruistes à ce point ? Ca le dépassait, vraiment. Ca n'était pas son genre, mais bon, je pense que vous l'aviez compris depuis un moment. Après, chacun sa façon de faire, bien sûr hein ! C'était pas non plus le style à critiquer la façon de faire des autres. Noooon, du tout ! M'enfin bref, revenons à nos moutons. En terrain inconnu, celui-ci n'a pas été destabilisé du tout par l'arrivée de Clyde, qui était champion même s'il ne le savait pas (étrangement, il a du mal à retenir les champions masculins.. Bon bref) ! Forcément, sa pique allait lancer les hostilités... Ou pas:

- Elles sont ravissantes, hein ? Et très gentilles.

''Je ne connais pas vraiment Johto, mais Johto me connait.'' C'était bien l'impression qu'il avait, à ce moment précis, même s'il avait déjà été dans cette région, puisqu'elles sont toutes les deux reliées. Mais bon, bref. Bien sûr qu'elles étaient ''ravissantes''. Green avait une façon un peu plus vulgaire de les qualifier, c'était peut-être un poète, un truc comme ça.. Quoi que, le ''hein'', c'est pas non plus .. Tant que son interlocuteur aux cheveux roses ne lui volait pas ses groupies, et surtout celle dont il allait totalement s'approprier, enfin sans doute, il lui répondit, toujours impoli, caché derrière ses lunettes de soleil:

- Mouais.. Mouais. J'en raménerai bien quelques unes à Kanto..

Eternel Green.. Un grand sourire narquois et satirique orna son visage. Oui, c'est vrai, il faut renouveler ce qu'il voit tous les jours. À force, c'est sûr que le groupe qu'il a quotidiennement dans son arène peut lasser, et il le change.. Au moins, ça l'occupe. Car oui, il s'ennuie. Sa vie est ennuyeuse. C'est d'ailleurs pour ça qu'il se balade souvent et qu'il voyage. Oui, entre autre, c'est ça. Et puis là au moins, il risquait d'avoir une journée remplie. Plutôt que d'attendre éternellement des challengers qui n'arrivent pas et qui perdent automatiquement. Mais nous ne sommes pas là pour débattre sur le métier de Champion qui n'était, de toute façon, que temporaire pour lui ! Bref, bref, celui-ci vit que la seule autre présence masculine - dans un cercle de euh.. 5 mètres, si on considère qu'elles sont toutes agglutinés auprès du Champion de Jadielle – lui tendit la main, avec un sourire tout ce qu'il y avait de plus amical.. Quel ignorant pouvait donc pouvoir espérer avoir une poignée de main du Champion (non mais il va l'avoir hein, vous inquiétez pas il est pas comme ça Green..) ? Et bien, réponse:

- Je me présente, je suis Clyde Fitzgerald, champion de l'arène d'Oliville. Que me vaut l'honneur de votre visite dans notre humble ville portuaire ?

Bwaaaaaaaah ! ''Votre''.. Oui, c'est vrai, pourquoi il se plaint encore ? Bah, c'est toute cette politesse qui l'entoure. Lui n'a jamais rien demandé, pourtant, tout le monde le respecte ! Il est pourtant détestable, en tous points. Après, même si ça n'était pas sa tasse de thé, c'était pas non plus.. La fin du monde. Son charisme naturel devait imposer le respect. Ou peut-être qu'il avait juste peur. Ah bah non, c'est vrai, personne n'était au courant de ses magouilles. Dommage.. M'enfin, vu qu'il ne devait pas faire mauvaise impression autour de ses ''protégées'' du moment. Qu'est-ce qu'il lui demandait ? Ce qu'il faisait-là. Et bien.. C'est vrai que, en réalité, il ne savait pas trop! Aller à la plage ? Sûrement mais.. Pourquoi ne pas y être aller à Kanto, après tout.. ? Il y en a une toute petite au Sud de Parmanie ! Pourquoi les gens lui posent des questions aussi ? Bon, calme-toi Green ! Tout va bien, ça n'est que le Champion ! Le Maître des lieux.. Lui il a de la chance, il a quand même quelques jolis choses dans cette ville. C'était pas comme Jadielle.. M'enfin bon, ravale ta fierté et dis lui bonjour, malpropre! En lui serrant -rapidement- la main tendue vers lui, il lui répondit :

- Salut, Green. Ce que je fais ici ? Baaah y'a pas la plage à Kanto. Et elles non plus, ne sont pas à Kanto..

On se demande vraiment s'il est là pour faire le show ou bien pour parler avec le Champion. Après, celui-ci pouvait toujours être utile. Il avait l'air sympa, mais ce n'était pas pour autant que celui-ci lui rendait tout le respect que Clyde pouvait témoigner à son égard. Green avait toujours ses lunettes de soleil, qui lui permettait d'être tourné vers Clyde mais d'avoir les yeux fixés et de dévorer de ceux-ci celle qui n'était qu'à quelques dizaines de centimètres de lui. Il finit tout de même, avec en prime un mouvement de tête digne des meilleures pubs Loréal, à les relever sur sa tête, afin que les deux yeux verts émeraude se posent sur le Champion. On voit mieux, sans lunettes ! Et il pouvait aussi contempler le Soleil.. Non je rigole, là, il ne contemplait rien du tout. Enfin si -pas besoin de vous faire un dessin de quoi ou de qui-, et, avec un rictus moqueur, en ayant les yeux détournés de ceux du Champion pour qu'ils soient posés sur l'une des seules choses qui l'envoûtait encore, il demanda à Clyde:

- Vraiment désolé de t'avoir piqué ton Fan Club.. Ca devait être ta seule occupation de la journée.. Car c'est pas notre métier qui embellit nos vies, j'me trompe?

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald



Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Mer 24 Fév - 11:34


Green semblait apprécier la compagnie de ces femmes, Clyde l'avait bien remarqué ! En même temps, il fallait l'avouer, le jeune homme avait le physique d'un tombeur et il en profitait sûrement. Mais dans l'esprit de Clyde il était tout simplement inconcevable de prendre les femmes pour des poupées avec lesquelles on jouerait la nuit pour ensuite les jeter après les avoir salie.

- Mouais.. Mouais. J'en raménerai bien quelques unes à Kanto..

Clyde n'aimait pas cette phrase, il avait l'impression que Green faisait du lèche vitrine et repartirai chez lui avec de la marchandise de bonne qualité d'Oliville… C'était affreux de penser ainsi… Mais Green restait tout de même un collègue de Clyde et ce dernier ne doutait pas de la puissance de l'ancien maître de la ligue Indigo. Il se contenta alors de rire. Bien que le rire soit nerveux et forcé… Clyde ne voulait pas s'attirer d'ennui.

Le champion d'Oliville demanda ensuite les raisons de la présence de Green dans la petite ville portuaire de Johto. Il lui avait également tendu la main pour pouvoir le saluer comme il se devait le faire. Le deuxième champion saisit cette main de manière nonchalante et répondit :

- Salut, Green. Ce que je fais ici ? Baaah y'a pas la plage à Kanto. Et elles non plus, ne sont pas à Kanto..

Un sourire gêné s'afficha sur le visage de Clyde qui n'approuvait décidément pas la façon de penser du champion de Kanto. Les femmes n'étaient pas des jouets avec lesquelles on pouvait faire ce qu'on voulait et il fallait les respecter et rendre leurs journées joyeuses… Il ne pouvait s'empêcher d'imaginer Green comme un sale gamin qui ne respectait personne et qui ne se préoccupait nullement des sentiments des personnes autour de lui. Il ne fallut pas longtemps pour Clyde pour comprendre que ce sale gosse était un égoïste. Mais Clyde ne voulait pas avoir de problèmes, il voulait continuer de vivre sa paisible petite vie à Oliville et donc ne dirait rien sur le comportement abject de son collègue. Il se contenta de dire :

- Hmm… Je vois… Il est vrai que la plage d'Oliville est très agréable ! En été, particulièrement, on peut sentir une douce brise avec une odeur d'air marin, très agréable ! J'aime cet endroit.

Green enleva ses lunettes de soleils, dévoilant ainsi ses yeux émeraudes. Ce jeune homme avait définitivement un visage très agréable, tout son être respirait la classe malgré son regard hautain et son sourire mesquin. Il regardait avec un air intéressé les jeunes femmes qui se trouvaient encore pas loin de lui et il dit :

- Vraiment désolé de t'avoir piqué ton Fan Club.. Ca devait être ta seule occupation de la journée.. Car c'est pas notre métier qui embellit nos vies, j'me trompe?

Clyde arqua un sourcil et répondit presque immédiatement :

- Oh, vous vous trompez, j'ai moult activité ici ! Je viens justement de terminer mon jogging journalier… J'ai également fait ouvrir un club de théâtre dans l'arène pour les samedi après-midi. Nous avons également des cours de voiles, le restaurant est très agréable et les marins qui passent par ici sont adorables. Et puis je continue de m’entraîner très régulièrement ! Les activités ne manquent pas quand on est un vrai champion.

L'homme aux cheveux roses sentait que son collègue prenait son rôle un peu trop à la légère. Il se reposait trop sur ses acquis, c'était peut-être pour cela qu'il s'était fait battre par Red ? S'il ne changeait pas sa manière de voir les choses, cela lui portera une nouvelle fois préjudice dans le futur...

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Mer 24 Fév - 18:29

Green semblait vraiment être à l'instar de tous les Champions qu'il pouvait y avoir. Son ''métier'', enfin, s'il peut l'appeler comme ça, n'était qu'un passe-temps dans sa vie, et sûrement le moment le plus ennuyeux de ses journées ! C'est triste, du monde rêvait d'être Champion, c'est un beau métier ! Souvent, l'on s'occupait de la ville en plus ! Mais Jadielle quoi.. En plus d'être paumé, il y avait plus de personnes d'un certain âge et très peu de lieu d'amusement comme peut en raffoler Green ! C'était peut-être pour ça qu'il n'aimait pas y être. Il s'y ennuyait. Il aimait bien hein, la petite cité qu'est Jadielle, mais lui, dans sa vie, faut qu'ça bouge, qu'il se passe des choses ! C'est sans doute pour ça que c'était, dans un sens, un globe-trotter ! Il allait de par le monde, sans but précis ! Accompagné de lui-même dans ses aventures, Green aimait bien, parfois, aller dans certains endroits où il savait très bien qu'il pouvait y trouver du repos, même si le fait d'être entouré de jeunes femmes n'était vraiment pas un désagrément, même pour un homme comme lui ! Aujourd'hui, il avait la tête vide, mais ne perd pas pour autant le Nord ! Vous savez pourquoi il était à Oliville, précisément ? Et bien.. Le Champion avait rêvé de la mer. Alors bon, autant aller la voir, ça sera toujours moins ennuyeux que de rester à grommeler dans son arène où il n'y a qu'un seul vainqueur, ahah !

Green avait remarqué l'air légèrement hypocrite du Champion d'Oliville dans son rire. Il avait l'habitude de la politesse forcée à son égard, mais là, il voulait surtout en profiter huhu ! Pas du tout du Champion pour je ne sais quelle raison, mais il a vu qu'il semblait être déplacé vis-à-vis de la femme enfin.. Vous avez compris. C'est alors que, d'un air plaisantin et quelque peu moqueur (bah oui hein, on le changera pas comme ça!), le Champion, dans le message subliminal de lui récupérer quelques demoiselles, accompagné de sa voix qui avait la même intonation que l'expression que son visage dégageait, lui demanda:


- Alors, je peux..?

Greeny lui avait demandé son avis ! Juste pour voir sa réaction, car il sait très bien qu'il ne pourrait pas ignorer le sujet en lui demandant directement ! Mais c'était surtout une question réthorique, connaissant très bien l'avis qu'il pourrait avoir sur ce point ! Après, le Champion savait très bien que oui, ça n'était pas bien tout ça tout ça.. À la différence que lui vivait sa vie d'adolescent – c'est exactement le mot – et profitait, tout simplement. Il n'avait pas ''le temps'', apparemment, de se préoccuper des autres et des problèmes que le monde peut avoir. Ca, mais ça lui passait tellement au-dessus de la tête ! Mais tellement, vous ne pouviez pas vous imaginer à quel point ! C'est ça qu'on lui reprochait, en plus de son comportement. Le Champion de Jadielle avait brièvement abordé les raisons de sa présence ici, puisqu'il n'en avait pas vraiment ! Mais comme dit auparavant, maintenant qu'il était là, il comptait bien profiter de sa journée ! Sans doute aller faire une petite remarque sur sa ville, pour l'embellir, c'était très fréquent, lorsque l'on recevait quelqu'un de populaire!

- Hmm… Je vois… Il est vrai que la plage d'Oliville est très agréable ! En été, particulièrement, on peut sentir une douce brise avec une odeur d'air marin, très agréable ! J'aime cet endroit

Oui, c'est sûr que c'était bien plus agréable qu'une ville paumée au milieu de nul part ! La Mer attirait souvent les vacanciers, les Touristes, enfin, une multitutde de personnes différentes. Mais à cette période, il n'y avait pas trop de monde, & tant mieux ! Quand il y a du monde, c'est bien. Quand il y a trop de monde, ça donne mal à la tête ! Green se demandait s'il y avait une sorte de casting pour devenir Champion ici. Peut-être pourrait-il changer d'arène ? Mais non, je plaisante voyons ! Un futur Maître n'aurait rien à faire ici, de toute façon, il s'en lasserait vite aussi, tout comme Jadielle. Il trouva la façon de parler de Clyde, qui – comme souvent, il doit les attirer.. – plutôt soutenu, et donc à son opposé ! C'est sûr que ça lui changeait, mais bon. Il semblait pensif alors que l'homme aux cheveux Roses lui parlait ! Non, il ne l'ignorait pas, il était juste en train de se dire que, oui, il se sentait bien, loin de sa cage qu'est Jadielle ! Mais là n'est pas le sujet, il lui avait fait une nouvelle remarque par rapport au métier de Champion. Mais vu comment il semblait être droit et du style à être fier de l'être, sans doute allait-il défendre sa profession. Après tout, c'était tout de même lui qui avait raison, au final ! Mais Green n'est pas de cet avis, oh non!

- Oh, vous vous trompez, j'ai moult activité ici ! Je viens justement de terminer mon jogging journalier… J'ai également fait ouvrir un club de théâtre dans l'arène pour les samedi après-midi. Nous avons également des cours de voiles, le restaurant est très agréable et les marins qui passent par ici sont adorables. Et puis je continue de m’entraîner très régulièrement ! Les activités ne manquent pas quand on est un vrai champion.

Le Champion de Jadielle avait posé ses yeux sur son collègue, et l'avait observé de la tête aux pieds. Il ne lui trouvait pas une carrure plus imposante que la sienne, mais sans doute était il en pleine forme.. Green s'était mordu la lèvre inférieure pour s'empêcher de rire sous son nez, surtout qu'il n'aurait pas compris pourquoi. Si je vous parle de rapport entre le théâtre et Green, vous faites le rapprochement ! Il semblait être dans sa sphère, ça il ne lui reprocherait pas, il faut faire ce que l'on aime, mais c'est juste qu'ils étaient à des années lumières de différence en terme d'activités et de passe-temps. De plus, comme un enfant, il croisa les bras et gonfla légèrement les joues (quel adorable Rondoudou ♥), en regardant un peu vers le Ciel. Oui oui ! Sa dernière remarque ne lui avait pas plu ! Puisqu'il sous-entendait sûrement que lui n'en était pas un vrai. Il n'avait pas caché son mécontentement – d'une manière .. On ne peut plus enfantine –, et avait rétorqué à Clyde:

- Oui bah moi, j'm'ennuie..

Tu as beaucoup de répartie aujourd'hui dis-moi, Green ! Ou bien tu n'avais pas forcément envie de te fritter avec quelqu'un, une fois encore ! Si c'est ça, c'est admirable ! Car tu aurais très bien pu rajouter ''Mais qu'est-ce que tu veux qu'j'm'occupe avec du théâtre ?''.Mais si tu voulais juste profiter, c'était la bonne méthode ! Il faudrait te la mettre dans le crâne, une bonne fois pour toutes ! Mais il repensait à ce qu'il avait dit.. Un restaurant ?! Oh oui, il devait sûrement y'en avoir un sur la plage ! Quoi qu'il était un peu tôt pour manger ! D'ailleurs.. Il se disait qu'il pourrait bien se faire inviter par le Champion, qui semblait quand même sympa ! Green l'était aussi, mais c'est juste qu'il fallait s'entendre avec lui, en gros ! C'était un sale môme, oui ! À qui l'argent et la célébrité ont dû monter à la tête. Mais comme tous les enfants, il aimait s'amuser. Allors bon.. Bon, déjà fallait se faire inviter ! Bah oui hein, c'est quand même pas lui qui allait payer avec tout ce voyage ! C'est alors que, le sourcil levé, et en se grattant le menton (ou peut-être qu'il essaye de se gratter une barbe imaginaire, qui sait '^'), il lui demanda, l'air quelque peu interrogatif:

- Attends.. Tu as bien parlé d'un restau', nan ? Y'aurait pas genre un bar sur la plage, histoire de s'boire un p'tit cocktail?

Tu en rajoutes Green ! Si tu avais dit ça à l'une des demoiselles que tu as d'ailleurs, (presque) totalement zappé dans ce post, l'on aurait pris ta question pour de la drague ! Mais là, c'était différent, bien sûr ! Il n'essayait pas d'emballer Clyde, oh non ! C'est pas qu'il n'était pas beau, loin de là, mais c'est surtout qu'il voulait juste pouvoir se poser – et donc par la même occasion de perdre son Girl Band qui le suivrait sans doute partout – , et discuter avec le Champion. Il était de bonne humeur, et c'était sans doute une situation qui ne se reproduira sûrement plus avant un moment ! Alors bon, malgré ces gamineries (encore une fois), et cette familiarité, il semblait bien disposé ! Ses deux yeux s'étaient finalement posé dans ceux de son interlocuteur, en attendant une réponse !

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald



Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Mar 1 Mar - 15:33


Alors que Clyde était enchanté à l'idée de rencontrer le célèbre Green, il déchanta très vite lorsqu'il comprit que le champion de Jadielle n'était rien d'autre qu'un gamin pourri gâté qui ne respectait nullement la vie d'autrui. Il grimaçait lorsque Green lui demanda s'il pouvait se servir parmi les femmes qui habitaient Oliville, les désignant comme s'il s'agissait que de vulgaires bétails. C'était assez rageant quand on savait que cet homme était considéré comme l'un des dresseurs les plus puissants de Kanto et Johto réunis. Comment quelqu'un d'aussi imbu de sa personne et aussi irrespectueux pouvait-il être au dessus de tout le monde ? La méchanceté gratuite était le meilleure moyen de briller dans ce monde ?

Clyde avait du mal à contenir sa frustration. Il alla même jusqu'à insulter Green en insinuant qu'il n'était pas un « vrai » champion contrairement à l'homme aux cheveux roses. Le gamin n'eut pas dû apprécier cette remarque car il gonfla ses joues par frustration, comme le ferait un enfant quand on lui refusait d'offrir le jouet qu'il convoitait. Il se contenta alors de répondre :

- Oui bah moi, j'm'ennuie..

Clyde soupira d'exaspération. Comment pouvait-on s'ennuyer quand on vit ? Il y avait toujours moult activités à faire. Jadielle restait tout de même une ville importante, malgré sa petite taille, l'entrée vers la route victoire étant tout juste à l'ouest de la ville et étant tout juste au Sud d'Argenta, de nombreux dresseurs de différents niveaux passaient par Jadielle. De plus Green avait suffisamment d'importance de part son statut de champion et d'ancien Maître pour organiser lui-même des événements.

- Á mon avis, si je peux me permettre, si vous vous ennuyez c'est sûrement parce que vous ne faites pas les bons choix. Vous vous laissez aller dans la décadence alors que vous avez l'influence pour organiser tout ce qu'il faut qui rendrait la vie à Jadielle bien meilleure.

Le problème avec les gamins, peut importe leurs âges véritables, c'est qu'il fallait tout leurs dire, ils n'étaient pas capable de faire les choses par eux-mêmes. Mais ceci était sûrement dû à leurs jeunes âges, justement, ils ne pouvaient pas connaître tout ce qui leur était possible de faire… Mais pourtant Clyde ne se considérait pas comme étant si vieu que ça, du haut de ses 21 ans, mais contrairement à Green il avait acquis une maturité qui lui permettait d'être amplement autonomes et de rendre la vie à Oliville de plus en plus saine… Il avait toujours tout un tas d'idées toutes plus amusantes les unes que les autres et les habitants accueillaient toujours les idées du champion avec enthousiasme…

- Attends.. Tu as bien parlé d'un restau', nan ? Y'aurait pas genre un bar sur la plage, histoire de s'boire un p'tit cocktail?

- Euh… Nous n'avons qu'un simple restaurant… Mais je suppose que nous pouvons nous faire servir un bon petit déjeuner. Leurs pancakes sont d'ailleurs excellents ! Suivez-moi.

Clyde prit la tête de la marche et accompagna donc vers le restaurant qui ne se trouvait pas très loin de la plage. Il y avait une petite terrasse et le vent était très agréable alors Clyde s'installa sur un des sièges. Les tables étaient de simples tables de plage en plastique blanc tout comme les chaises. Des coussins bleus étaient sur ces dernières pour qu'elles semblent plus confortables une fois assis. Le champion d'Oliville invita Green à s'installer sur le siège en face du sien d'un mouvement de tête.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Mer 2 Mar - 14:54

Green n'était pas différent de d'habitude. Il avait son attitude de sale gosse qui ne le faisait pas passer comme l'illustre petit-fils du Prof. Chen, qui était sans doute quelqu'un de très bien élevé. Il l'avait été. C'est juste qu'il a changé, depuis sa plus tendre enfance! Et oui, le Champion n'était pas un personnage aussi repoussant auparavant. Il était un peu hautain, mais comme n'importe quel gosse dont les parents (ou le grand-père dans son cas) étaient connus, il se vantait un peu, mais y'avait rien de bien méchant. Mais il a commencé à vraiment changer d'attitude depuis sa défaite contre Red.. Il est tombé dans l'arrogance et le mépris des autres, en ne pensant qu'à lui. C'est un éternel égoïste, qui pense d'abord à lui. Vous le saviez tout cela, t'façon, non ? Alors bon, là, son comportement avec Clyde n'était pas tellement différent. Il cherchait la petite bête, et n'essayait pas trop d'aller dans le sens de son interlocuteur afin d'avoir un échange concret. Personne n'avait rien à lui apprendre, après tout, et malgré sa plainte enfantine auprès de Clyde, à laquelle il avait répondu par un long soupir, il ne s'attendait sûrement pas que celui-ci lui réponde avec autant de virulence. Apparemment, l'on ne pouvait pas dénaturer le métier de Champion à sa guise.. :

- Á mon avis, si je peux me permettre, si vous vous ennuyez c'est sûrement parce que vous ne faites pas les bons choix. Vous vous laissez aller dans la décadence alors que vous avez l'influence pour organiser tout ce qu'il faut qui rendrait la vie à Jadielle bien meilleure.

Alors comme ça Green, tu te laisses aller dans la décadence ? C'est honteux, vraiment ! D'ailleurs, il n'avait aucun mal à reconnaître que contrairement à Clyde il ne s'occupait mais absolument pas de Jadielle. Ca n'était pas ses affaires après tout. Qu'est-ce que vous voulez qu'il fasse de plus, il est déjà dans la ville, c'est déjà un bon point, nan ? Si en plus il devait faire en sorte d'organiser ce qui le divertissait et divertissait les autres, franchement, c'était pas un poil abusé ? Le jeune homme ne voyait pas du tout sa fonction de Champion comme une activité passionnante qui visait à faire de lui un homme bon et altruiste, et qu'en plus il devait prendre sa fonction au sérieux. Oh non, pas le moins du monde ! Déjà, s'il était Champion à Jadielle, c'est que c'était l'Ancienne arène de Giovanni, et donc qu'il lui avait ''transmis'', et ensuite c'est surtout que c'était très bien payé, et ça, c'était juste parfait. Surtout qu'en plus, les hauts placés n'osaient pas lui faire de reproche sur le fait qu'il ne soit quasiment jamais à son arène, pour les simples et bonnes raisons de sa popularité et aussi que sur un coup de tête il pourrait devenir Maître et en faire encore moins qu'il n'en faisait juste à ce jour. De plus, il semblait être légèrement blasé par la manière dont il lui parlait. Certes, il lui avait clairement dit qu'il s'ennuyait, mais il faisait encore ce qu'il voulait. Et ça n'allait pas être un Champion de seconde zone ( je précise qu'un Champion de première zone pour Green c'est.. Green) lui dictait ce qu'il devrait faire afin de faire en sorte que sa vie à Jadielle soit meilleure. Green ne fit qu'hausser vulgairement un sourcil, et de lui répondre, la tête légèrement penché ainsi qu'un sourire en coin qui illuminait partiellement son visage :

- Je n'fais pas les bons choix ? Hmm.. Tu as raison, je n'mérite pas d'être Champion..

Green marqua une pause, occupée par un léger rire étouffé entre les dents de Green. Il reprit alors, l'air vicelard s'étant mêlé à son air joyeux:

- J'mérite beaucoup mieux que ça.

Cela me semblait aussi trop beau qu'il reconnaisse ses torts. Il y avait forcément quelque chose qui se tramait derrière. Et c'était bien le cas. Green avait fait comprendre au Champion de cette bourgade que c'était normal s'il s'ennuyait, car là n'était pas sa place. Et il avait sans doute raison, il pouvait vier bien plus haut. Les gens le reconnaissent d'ailleurs, c'est juste qu'ils ne compliment pas quelqu'un avec sa manière d'être, c'est tout. Green poussa ensuite un long soupir, il n'avait vraiment pas envie d'avoir de problèmes aujourd'hui, c'est d'ailleurs pour ça qu'il avait demandé à Clyde s'il y avait moyen qu'ils aillent se poser, histoire de ''faire connaissance''. La conversation n'avait pas des mieux commencées, mais Green avait déjà fait pire. Alors bon, peut-être que le vent frais détendrait les deux compères, ça serait cool, en effet ! Enfin malgré leur peu de différence d'âge, ils semblaient tout de même ne pas avoir le même style d'activités et de fréquentations. Enfin bon..:

- Euh… Nous n'avons qu'un simple restaurant… Mais je suppose que nous pouvons nous faire servir un bon petit déjeuner. Leurs pancakes sont d'ailleurs excellents ! Suivez-moi

- Ca marche!

Green était resté silencieux durant le peu de trajet, il n'avait que faire déguerpir son Fan Club du moment en disant qu'il reviendrait tout à l'heure – ce qu'il ne ferait sûrement pas –, et regardait autour de lui Oliville et le Phare. Il se demandait tout de même comment il pouvait comparer Jadielle et l'exposition qu'elle pouvait avoir contrairement à sa ville à lui, mais bon. On était pas là pour parler de ça ! Arriver à l'endroit recommandé par Clyde, il se retint de faire une petite remarque sur la simplicité des tables et de l'installation en général mais soit, passons. Il acquiesa à son invitation à s'asseoir – bon il allait pas rester debout non plus.. –  et s'assit face au Champion aux cheveux roses. Le fond de l'air était frais, la brise était légère. Green se sentait bien, là ! Le Champion de Kanto avait posé ses lunettes de soleil, et il semblait quelque peu perdu dans ses pensées en regardant le lointain horizon de la plage et de la Mer. À quoi songeait-il ? C'est une très bonne question. Il revint bien vite à ses esprits et à ses manières habituelles lorsqu'il tourna la tête vers Clyde, il prit la parole. De un parce qu'il avait horreur du silence, cela était l'une des choses qu'il aimait le moins, et deuxièmement parce qu'il comptait – encore une fois – se laissait vivre et assister, et il avait la mine ravie..:

- Ton footing n'aura pas servi à grand-chose.. Mais il faut savoir s'faire plaisir ! J'te laisse commander, après tout tu dois savoir ce qu'il faut prendre..

Il avait légèrement ri après lui avoir fait une remarque sur son sport inutile du matin. Etrangement, l'on sentait que ce rire n'avait pas une tendance à se moquer de manière méchante, mais c'était juste une plaisanterie, rien de plus. Cela se sentait, mais vraiment ! Bref. Green laissa alors à Clyde le soin de choisir le petit déjeuner, parce qu'il aimait qu'on s'occupe de lui, mais pour une fois c'était surtout parce qu'il voulait goûter autre chose que ce qu'il pouvait bouffer habituellement. Surtout que  Green savait bien évidemment que, de toute façon, si les gérants du restaurant voyaient qu'ils avaient à servir la figure emblématique qu'il pouvait être, il ferait de leur mieux. Et ça n'en serait que plus bon ! Bah oui, ça vous étonne si j'vous dis qu'il aime bien manger ? Je ne pense pas. D'ailleurs, il était certain que Clyde était dans le même cas que lui. Mais qui n'aimait pas manger, en même temps ? Rien que d'imaginer le festin auquel il allait avoir droit, le ventre de Green en paraissait aussi affamé que lui, puisqu'il se plaignait en gargouillant..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald



Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Lun 14 Mar - 13:48


- Je n'fais pas les bons choix ? Hmm.. Tu as raison, je n'mérite pas d'être Champion..

Au début Clyde était surpris d'entendre que Green venait d'acquiescer ce que lui avait dit le champion d'Oliville. C'était plutôt inattendu de sa part, peut-être qu'au final il était capable de reconnaître ses torts et de changer de comportement ? Ben non ce serait trop beau pour être vrai car après une minute de silence l'ancien maître reprit la parole :

- J'mérite beaucoup mieux que ça.

Une moue crispa momentanément le visage de Clyde puis finalement ce dernier hocha la tête. Au final Green avait raison, il avait l'entraînement et « le talent » nécessaire pour entrer dans le conseil. Il l'avait déjà fait même ! Le fait qu'il soit devenu un champion restait d'ailleurs un mystère pour tous, même pour Clyde. Il lui dit :

- Vous avez raison, dans le fond, c'est bien d'être ambitieux et d'avoir confiance en soi… Faites tout de même attention à ne pas y laisser les plumes, un accident est si vite arrivé… Si vous voulez reprendre la place du dresseur le plus puissant et la garder vous devriez vous entraîner plus sérieusement. C'est un conseil d'ami…

Allait-il prendre en compte les conseils d'un champion théoriquement plus faible que lui ? Probablement pas, Green était un jeune homme bien trop fier pour se permettre de prendre les conseils des autres. Mais au moins, le champion d'Oliville aura essayé. Après, que Green redevienne ou non Maître Pokémon ne changerait probablement rien dans la vie de Clyde et donc le résultat ne l'importait que très peu. Ou du moins, c'est ce qu'il pensait, n'étant pas encore au courant de tout ce qui se tramait hors de sa vie tranquille.

Les deux collègues s'installèrent donc dans la terrasse d'un modeste restaurant de plage d'Oliville. Clyde, en tant que bon gentleman, comptait bien offrir ce petit déjeuner à son collègue, malgré la mésentente du début. Après tout, l'homme n'était pas spécialement rancunier et Green était encore un gamin, sa façon de penser changera très probablement quand il grandira et gagnera en maturité, il n'était pas trop tard !

- Ton footing n'aura pas servi à grand-chose.. Mais il faut savoir s'faire plaisir ! J'te laisse commander, après tout tu dois savoir ce qu'il faut prendre..

- Oh ne vous inquiétez donc pas pour ma ligne, Green. Voyez-vous, je suis quelqu'un de très actif et donc ce ne sont pas quelques pancakes qui vont m'empêcher d'être aussi bien portant ! Hahahahaha !

Un jeune homme portant une chemise et un tablier arriva avec un calepin dans la main. Il salua poliement les deux champions et leur demanda ce qu'ils voulaient.

- Nous voudrions une assiette de Pancakes avec du sirop d'érable s'il vous plait. Je prendrais également un café noir. Et vous, mon cher collègue, vous êtes plutôt café ou chocolat ?

Il adressait à Green un sourire amical.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Jeu 17 Mar - 21:49

- Vous avez raison, dans le fond, c'est bien d'être ambitieux et d'avoir confiance en soi… Faites tout de même attention à ne pas y laisser les plumes, un accident est si vite arrivé… Si vous voulez reprendre la place du dresseur le plus puissant et la garder vous devriez vous entraîner plus sérieusement. C'est un conseil d'ami…

Un Conseil d'Ami ? Il ne savait que trop bien la définition d'un ''accident''. Il n'y en avait eu qu'un dans sa vie, et ça n'était pas du à son caractère, ça n'avait été que de la malchance, lui, en tout cas, en était convaincu. Cela ne pouvait pas être autrement.. Après tout, c'était bel et bien lui le meilleur ! Ce fameux jour.. Dont on parle assez fréquemment, où il avait tout perdu. C'était ça, l'accident. Mais redevenir Maître, c'était un jeu d'enfant. C'était même risible de penser que l'on allait l'empêcher d'y accéder par manque de sérieux.. Quoi encore, il avait baissé de niveau peut-être ? Sûrement pas ! Et puis.. Le sérieux, c'était pas vraiment son truc. Ca serait la dernière chose qui lui viendrait à l'esprit si vous lui demandiez de se définir. Green n'acquiesait pas aux propos de Clyde, mais pour autant, il ne se montra pas trop irrespectueux cette fois. Il ne fit que pousser un soupir.. C'était sûrement la bonne conscience de son interlocuteur qui parlait, ou sa gentillesse, mais cela ne lui faisait ni chaud ni froid.. Clyde essayait de l'aider, ça ne faisait aucun doute. Après tout, même si c'était son ainé, et que, n'oublions pas, qu'il était majeur contrairement à Green, ce denier pensait qu'il n'avait rien à apprendre d'un ''simple'' Champion, car les valeurs humaines sont des choses encore bien trop superficielles et éloignées pour Green, qui pense qu'on apprend que de plus fort que soi.

Passons, ne nous attardons pas sur ce début de dispute qui n'avait vraiment rien à faire ici, et qu'aucun des deux protagonistes ne semblaient souhaiter, de plus. Ca n'avait pas des mieux commencés, mais Green était quelqu'un d'humeur très changeante selon avec qu'il était et à quel moment. Comme tout le monde, vous me direz ! Sauf que lui, ça pouvait être avec la même personne.. C'est alors que les deux étaient allés s'installer sur une terrasse, suite à la suggestion de Green d'aller boire un verre – qu'il ne payera pas, attendez c'est lui la star ! – .. Il espérait juste que ça ne fasse pas comme d'habitude, qu'il soit dérangé toutes les deux minutes par un gamin ou un fan qui souhaite juste faire une photo avec son ''idole'' et que leurs parents déploreraient car ils se demanderont comment l'on peut aimer quelqu'un comme lui. Peu lui importait. Car il était on ne peut plus détendu ! Etait-ce l'air balnéaire qui ravivait son humeur ? Peut-être bien. Sur le chemin, il avait siffloté. N'en déplaise à certains, ça n'était pas du tout dans le but de nuire à qui que ce soit.

Les deux s'étaient installés ! L'ainé devait très certainement connaître cet endroit, surtout s'il n'y avait qu'un restaurant.. Contrairement à Green qui, lui, découvrait totalement. Il avait tout de même de la chance, le petit globe-trotter qu'il était pouvait se permettre d'aller par-ci, par-là.. Du fait de sa notoriété ! Pourtant, malgré tous ses avantages, il pouvait encore être là, à s'extasier devant la moindre plage. Le personnage qu'il s'est créé – car qu'on se le dise clairement, il exagère ses traits – ne l'empêchait pas de pouvoir contempler le sable fin et l'Océan. Il avait d'ailleurs les yeux rivés vers ce décor. C'est sûr qu'il était loin de toutes ses technologies, toujours raccroché à ses écouteurs et scotché sur son Pokématos, ou encore en train d'attendre que le temps en passe en jouant à des jeux.. Alors il profitait ! Le silence alentour faisait aussi du bien à ses tympans, lui qui avait toujours un fort volume sonore autour de lui. C'était paradisiaque. En plus, il était en bonne compagnie ! Bon, ils étaient de caractère diamétralement opposés, Green était sans doute l'un des archétypes de personne que Clyde ne pouvait pas blairer, mais ils étaient là, à la même table.. Alors bon ? Surtout que Green s'était laissé aller à une légère plaisanterie..


- Oh ne vous inquiétez donc pas pour ma ligne, Green. Voyez-vous, je suis quelqu'un de très actif et donc ce ne sont pas quelques pancakes qui vont m'empêcher d'être aussi bien portant ! Hahahahaha !

Il était simple. Cela fit légèrement sourire Green. Mais vous savez souvent comment ça se finit.. Ca commence par des pancakes, puis ça va dans le placard finir le pot de Nutella, puis les Cérales, puis le Hachis parmentier, tout ça en buvant du Lait ! Et à force bah.. On s'épaissit. Et après on a le droit à des remarques du style ''Mais même de dos t'as du ventre''. Pas très agréable à entendre, donc il espérait (oh non, il s'en fichait huhu) qu'il ne tomberait pas dans cette spirale négative.. Sauf s'il était comme lui, à faire très rarement du sport, manger très peu équilibré et être très bien foutu, il faut le dire ! Bref ! Y'en a qui ont faim.. Dont Green, bien évidemment. C'est d'ailleurs pile à ce moment (huehue) qu'un jeune homme, le serveur ou le cuisinier très certainement, s'approcha des deux Champions, en les saluant. Répondant d'un très bref signe de main, histoire tout de même de montrer du ''respect'' mais en même temps qu'il y avait un écart entre eux. C'est alors que le Champion de la bourgade balnéaire passa la commande..:

- Nous voudrions une assiette de Pancakes avec du sirop d'érable s'il vous plait. Je prendrais également un café noir. Et vous, mon cher collègue, vous êtes plutôt café ou chocolat ?

- Chocolat ! J'sais pas comment tu peux boire du café.. Noir en plus ! Ca sera un chocolat chaud pour ma part!

En grimaçant légèrement d'une bouille enfantine lorsqu'il parla du café, Green avait l'air tout sourire en passant commande. Ca avait l'air bon, tout ça ! Ah la la, quel enfant tu es, et ça ne fait que se confirmer.. Tu es dans la Cour des grands, et pourtant le café déplait à son Altesse ? Tu es encore là, à prendre un chocolat chaud ! Tu vas encore en avoir plein la moustache.. Oh wait, tu n'as pas de moustache. J'avais oublié. M'enfin bon, il avait commandé. C'est alors, qu'en se penchant légèrement et par une formule de politesse, le jeune homme au tablier tourna les talons et parti chercher tout ça. Green regarda alors son interlocuteur. Au bout d'une bonne vingtaine de secondes, il se recula légèrement dans sa chaise avant de lui dire, la tête légèrement penchée:

- Il ne manquerait qu'une fête foraine pour que ta ville soit parfaite, Clyde!

Encore une gaminerie ? Prenez-le comme vous le voulez. Cela n'en avait pas l'allure. Green avait sorti ça presque instinctivement ! C'est vrai, c'était calme, c'était apaisant ! Y'avait le fameux Phare que tout le monde connaissait – sauf Green –, la plage, mais ça manquait de fun.. Oui, c'est ça ! Peut-être qu'il aurait pu s'installer ici sur un coup de tête, si ça avait été le cas ! À voir comment il allait prendre la remarque. Mais le festin arrivait déjà. Ils avaient fait vite. C'était loin de ne pas aller au jeune Champion, au contraire ! Son ventre se plaignait comme lui lorsqu'il voyait quelque chose qu'il ne pouvait pas acheter ou quelque chose du genre ! Une bonne assiette de pancakes, le sirop d'érable dans un récipient à côté, ainsi que le café de Clyde et le chocolat chaud du brun. Celui-ci posa  d'ailleurs ses mains sur sa tasse afin de se réchauffer les mains, parce qu'il était très peu couvert, mine de rien ! Il était là en touriste, mais surtout en privilégié, mais ça, il le négligeait trop souvent..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald



Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Ven 18 Mar - 14:33


Au conseil du champion, Green n'y répondit qu'avec un soupire ennuyer… Clyde haussa alors les épaules, Green ne devait pas apprécier qu'on le critique, l'erreur typique des enfants, m'enfin, c'est l'âge dirons-nous. L'homme aux cheveux roses n'insista pas d'avantage, il avait autre chose à faire que de gaspiller sa salive pour tenter de faire changer d'avis l'adolescent.

Malgré ses airs hautains et son petit côté susceptible, Green était capable de se montrer par moment très sympathique aux yeux du champion d'Oliville. Le brun avait conseillé Clyde de faire attention à sa ligne, ce que l'homme aux cheveux roses prit pour une blague et se mit à rire à pleins poumons. Finalement son estime pour Green changeait en bien, comme quoi on pouvait trouver du bon même en la plus égoïste des personnes quand on apprenait à la connaître.

Le serveur arriva pour prendre les commandes, Clyde demanda sans hésitation une assiette de pancakes au sirop d'érable pour deux personnes ainsi qu'une tasse de café noir. Ne connaissant pas les goûts de son invité, il lui demanda ce qu'il préférait, ce à quoi le champion de Jadielle répondit en grimaçant à moitié :

- Chocolat ! J'sais pas comment tu peux boire du café.. Noir en plus ! Ca sera un chocolat chaud pour ma part!

Clyde continuait de sourire, les goûts et les couleurs hein… Tous les adultes n'aimaient pas forcément le café, je suis moi-même quelqu'un qui a horreur du café alors que mon frère en buvait déjà en maternelle. Dans tout les cas Clyde ne pouvait pas prendre la critique de Green au sérieux, c'est comme si on te critiquait parce que tu préférais la couleur rose ou la couleur marron, cela n'avait aucun sens ! Pour ça que Clyde se contenta de sourire amicalement à celui qu'il considérait comme son collègue.

Il y eu un moment de silence ou aucun des deux n'osa réellement prendre la parole. Peut-être pour éviter un autre conflit comme il y a quelques minutes plus tôt ? Impossible de vraiment le dire. Mais Green brisa ce silence au bout de quelques temps :

- Il ne manquerait qu'une fête foraine pour que ta ville soit parfaite, Clyde!

Clyde éclata de rire mais en même temps, en réfléchissant bien, ce qu'avait dit Green était tout à fait une bonne idée aux yeux du champion d'Oliville !

- C'est vrai, vous avez raison ! Nous avons aussi des enfants, une fête foraine de temps en temps ne pourra que rendre leurs vies meilleures !

Clyde imaginait déjà le projet se finaliser et il se voyait déjà dans la grande roue admirer la magnifique vue sur tout Oliville et peut-être même au-delà. Il verrait le ranch meuh-meuh ainsi que les dresseurs traversant la route pour se rendre dans la ville portuaire pour vaincre le champion. Johto avait toujours été une région au paysage magnifique, gardant ce côté traditionnel qui lui est propre. Cette région n'était pas aussi riche que ses voisines, elle n'avait même pas sa propre ligue Pokémon et donc dépendait directement de Kanto, mais elle avait son propre charme, unique, qui envoûtait les voyageurs. Clyde aimait sa patrie et pour rien au monde il voudrait en changer.

Un peu plus tard, le serveur revint avec l'assiette de pancakes, le sirop d'érable ainsi que les tasses de café et de chocolat. Clyde bu une gorgée de café, il sentait le liquide chaud et amer couler dans sa gorge, une sensation qu'il trouvait fort agréable. Puis il prit un pancake, qu'il posa sur l'assiette qui se trouvait devant lui et l'aspergea de sirop d'érable, sûrement l'un des pêchés mignons du champion.

- Bon appétit, mon cher, en espérant que ces pancakes et ce chocolat seront à votre goût !

HRP:
 

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Sam 16 Juil - 20:51

Très bien disposé par les conditions climatiques et le fait qu'on l'avait invité (oh oui ça vous ne pouvez pas savoir à quel point ça le mettait de bon humeur), Green regardait, contemplatif et du coin de l'oeil, l'étendue azurée qu'était l'Océan se trouvant à sa droite, accoudé sur sa main – en voilà des manières! - mais comme il était très extraverti, il n'aimait pas vraiment le silence et n'avait pas tardé à briser la glace pour parler d'une idée qui venait de germer dans son esprit, soudainement. Un éclair digne de la personne qu'était Green, et dont lui seul avait le secret. Parfois, il avait des flashs. Bon, la plupart du temps ça n'était que des trucs vicelards et perfides soit pour avoir plus d'argent ou des choses dans le genre, mais là, il avait eu la brillante idée d'imaginer une Fête Foraine ! Ne vous imaginez pas que c'était pour rendre plus belle pour les gens, non, c'était pour la rendre plus belle pour LUI, et seulement lui, quand il régnera entièrement sur ses vastes terres ainsi que celles de Kanto. La proposition de Green avait fait rire le Champion dans un premier temps, avant que celui-ci ne lui réponde, amicalement, et sûrement en ayant en tête ce qu'il venait de lui dire:

- C'est vrai, vous avez raison ! Nous avons aussi des enfants, une fête foraine de temps en temps ne pourra que rendre leurs vies meilleures !

Green eut un petit rictus crispé car il ne comprenait cette façon de voir les choses.. ''Leurs vies'', ''leurs''. C'était sans doute lui qui avait une vision bornée des choses, mais SON bonheur, c'était l'essentiel pour Green. Tout se devait de graviter autour du Soleil qu'il représentait, et il ne comprenait pas que, pour Clyde, se soit lui qui gravite autour de plein de petits soleils et qui rend leurs existences meilleures. Non, ça, il ne le comprendra jamais. Mais cela n'arrêta pas Green pour autant - même si lui prônait et prônera à jamais l'égoïsme et les fait que SA personne soit le plus important ainsi que ses affaires - et il lui répondit, avec un air légèrement plus sérieux, bien loin du Green je m'en foutiste:

- .. T'as les moyons pour ça ? J'veux dire, la Ligue te donnerait assez tu crois?

Il prenait vraiment son initiative au sérieux, et sourit à Clyde, pour montrer qu'il ne se foutait en aucun cas de lui. Mais ça ne fut pas tout, il ajouta, avec un air malicieux qui trahissait certaines de ses manières que nous allons déclarer.. Pas très légales:

- .. S'tu veux, quand je serai de nouveau sur l'Trône, y'aurait moyen sur un malentendu tu sais.

Green avait, pour une fois, une bonne intention, mais pas la bonne manière de faire. Mais c'est l'intention qui compte, non ? Et puis il allait peut-être se faire envoyer bouler. Les opportunités de le voir de bonne constitution sont si rares qu'il faut en profiter, alors espérons que Clyde en fasse de même ! Après, les méthodes peuvent ne pas lui convenir, mais bon, Green est peut-être une ordure de la pire espèce, mais quand il dit qu'il va faire quelque chose, il le fait. Faire ce que l'on promet, c'est politiquement incorrect non ? .. Bon, en combien de temps, ça, ça peut varier, mais comme je l'ai déjà dit au début du paragraphe, c'est l'intention qui compte, non ? Les yeux rivés sur les assiettes qui arrivaient sous ses yeux ébahis, il conclut sur ce sujet, d'un ton las:

- Après, c'est comme tu veux..

Sa réponse allait venir, mais là, à présent, l'attention de Green était ailleurs. Regardant le serveur poser devant lui les différentes commandes de Clyde, Green avait de nouveau les yeux plongés dans l'Océan. Il adorait cette vision. C'était tout bête, mais il adorait ça. Il se sentait.. Bien. Il avait le corps et l'esprit léger. Il laissa, en tant que personne bien élevée (huhu), Clyde se servir le premier et boire une gorgée de café, alors que Green lui ne faisait que mélanger son chocolat car il savait très bien qu'il allait être chaud (merci Captain Obvious un chocolat chaud c'est chaud..). Clyde, aimablement, lui souhaita un bon appétit :

- Bon appétit, mon cher, en espérant que ces pancakes et ce chocolat seront à votre goût!

Green esquinta un sourire, et lui répondit, conscient que de toute façon, ça serait forcément meilleur que toutes les cochonneries qu'il pouvait bouffer, mais de toute façon, le lieu lui ferait forcément apprécier son petit déjeuner:

- À toi aussi, Clyde. Et même si j'aime pas, on dira que le cadre m'suffit largement!

Le brun, le poing fermé, montra du pouce, seul doigt non-''emprisonné'' de Green, ce qu'il avait à sa droite, c'est à dire la plage, et la mer. Oui, c'était bel et bien un compliment. D'ailleurs, petit H.S, si ce Green semble si aimable, c'est car son narrateur a une musique très apaisante et planante en boucle lorsqu'il écrit ce post.. Prions que pour les prochains ça soit la même ! Enfin prions.. Moi j'm'en fous, j'aime bien quand il est détesté. Bref. Parenthèse fermée, Green fit comme son compatriote, il prit un pancake, et le recouvert de sirop d'érable. Il goûta. Le goût était loin d'être déplaisant, ça c'était certain. Il appréciait.. En touillant de nouveau son chocolat, la tête rivé sur le mouvement circulaire de sa main, ce Green décidément très bavard en ce jour demanda au Champion aux cheveux roses:

- Sinon.. Vaguelone, ça t'dit quelque chose?

Diantre ! Pourquoi sortir ça, c'est complétement hors-sujet voyons ! Pas vraiment. D'ailleurs, ça éclaircira un peu les buts du personnage qui restent, encore aujourd'hui, assez flous. Enfin, s'il ne se prend pas un vent par celui qu'il avait malmené quelques minutes plus tôt. Mais, conscient de son caractère, Green était persuadé qu'il ne chercherait pas à le retrancher dans ses caprices arrogants d'adolescent égocentrique ! Il finit enfin par poser la cuillère à côté de sa tasse, et en but une gorgée. .. .. Décidément, ça fait du bien, de voir du pays. De se poser l'esprit, avant de retourner dans les affaires et la mégalomanie.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald



Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Lun 18 Juil - 10:58


Clyde réfléchissait réellement à la proposition de Green. Le champion estimait qu'il devait beaucoup à Oliville, après tout cette ville l'avait recueilli après la mort de son Rattatac et l'abandon de sa quête des badges… Pour cela il suait corps et âmes afin de trouver des solutions afin de rendre Oliville encore plus agréable qu'elle ne l'était. Il avait déjà ouvert un club de théâtre et tentait de favoriser l'accès à la culture pour tous les gamins Olivien, et même au-delà s'il le faut. Un parc d'attraction ou même une simple fête foraine pourrait amuser petits et grands lors d'un samedi ensoleiller !

- .. T'as les moyons pour ça ? J'veux dire, la Ligue te donnerait assez tu crois?

-  Oh… Hé bien…

Clyde posa un index sur son menton. Il n'avait pas spécialement réfléchit à la question mais il est vrai que la construction d'un Parc d'Attraction demandait beaucoup d'argents -et surtout Clyde ne savait pas encore où faire les travaux…- Mais le champion ne savait pas que la ligue pouvait l'aider à financer son projet.

- .. S'tu veux, quand je serai de nouveau sur l'Trône, y'aurait moyen sur un malentendu tu sais.

Clyde posa une main sur ses lèvres, choqués par ce que venait de dire son collègue de Jadielle. Il venait de lui proposer de l'argent sale pour financer son possible projet ? Non, sincèrement, il n'arrivait vraiment pas à comprendre Green… Tous deux venaient de deux mondes drastiquement différents.


- Après, c'est comme tu veux..

- Dans ce cas, je suis désolé, mais je vais décliner votre offre. Je gagnerais l'argent pour le projet, et ceux à venir, moi-même comme je l'ai toujours fais !

Les plats commandés par le Champion de feu arrivèrent et les deux collègues se souhaitèrent un excellent appétit. Clyde ajouta également qu'il espérait que les pancakes soient au goût du garçon, ce que Green répondit en indiquant la direction de l'océan avec son pouce :

- À toi aussi, Clyde. Et même si j'aime pas, on dira que le cadre m'suffit largement!

L'homme aux cheveux roses adressa un sourire à l'adolescent. Il fut ravi de constater que Green n'était pas un pur sale gosse, le jeune gaçon était aussi capable de s'émouvoir devant la splendeur de Dame Nature. Green ne devait pas être un si mauvais garçon. Certes, il était pervertis par des idées saugrenues mais pouvait on vraiment considéré un adolescent de mauvais quand on le voyait regarder les vagues étincelées sous le soleil avec un regard et un sourire paisibles ?

Green prit un pancake recouvert de sirop d'érable et commença à le manger. À en croire le sourire qu'il fit lorsque le pancake rencontra son palais divin, il appréciait ce petit déjeuner que lui offrait son collègue, ce qui n'était pas pour déplaire le champion d'Oliville qui soupira de soulagement avant d'attaquer à son tour son assiette de pancakes. Vint ensuite une nouvelle question du futur Maître :

- Sinon.. Vaguelone, ça t'dit quelque chose?

Clyde, après avoir avalé la nourriture qu'il avait dans la bouche, posa son doigt sur son menton et réfléchit :

- Vaguelone… C'est à Unys, ça, non ?

Pour chance, avant d'abandonner l'école pour faire son voyage initiatique, Clyde était plutôt bon à l'école, sans vouloir le vanter, et il avait gardé un bon souvenir de ses cours de Géographie. Il reprit :

- De nom, seulement… Je n'ai pas encore eu la chance d'être allé jusqu'à Unys. Pourquoi cette question ?

Clyde était curieux de connaître la raison qui avait poussé son collègue à poser sa question. Sa tasse de café dans la main, il regardait avec beaucoup d'intérêt Green, près à boire ses paroles.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Lun 18 Juil - 21:25

- Ho.. Hé bien..

Hmm, peut-être que Green avait enfin trouvé un point commun avec Clyde. Enfin, ''point commun'', ça n'est pas vraiment l'expression appropriée mais vous avez saisi l'idée. Il avait vraiment l'impression de se questionner (peut-être pas de façon existentielle) sur le projet du parc que lui avait proposé Green. Mais ce que le brun ne savait pas, c'est qu'ils étaient opposés, totalement. Et que bon, Clyde n'était pas du genre à magouiller pour que tout lui tombe dans la main, non, lui, il préférait travailler d'arrache-pied pour mériter ! Aaaah, quelle belle mentalité. Certains devraient s'en inspirer. Oh non, je ne vise personne, à part notre cher Greenou. Après une réflexion de quelques instants, le champion de la ville locale répondit donc:

- Dans ce cas, je suis désolé, mais je vais décliner votre offre. Je gagnerai l'argent pour le projet, et ceux à venir, moi-même comme je l'ai toujours fait !

Green soupira d'exaspération, en hochant négativement la tête. Il ne comprendrait jamais les autres. Il lui proposait de lui offrir sur un plateau ce qu'il voulait, et lui déclinait, parce que c'est mieux si c'était lui qui gagnait l'argent, en bossant dur comme fer ! Et c'est là où il avait beaucoup de progrès à faire, notre jeune éphèbe ! Et oui, il n'avait pas la notion du sacrifice, lui, il n'avait plus besoin de trimer pour obtenir ce qu'il désirait, il pouvait se l'offrir, ou se le faire offrir. C'était sa vie, depuis un moment, et à jamais. Bof, et puis il s'en fichait, qu'il bosse pour se le payer, son parc ! Lui n'allait rien faire du tout, il avait ''décliné son offre'', ça n'était donc plus son problème. Mais ça serait le premier à y venir si ça se faisait, oh oui, ça, n'en doutez pas. Et ne doutez pas non plus qu'il mettra en avant le fait que c'est SON idée, oh oui, vous pouvez même en être certains ! Mais il n'avait pas envie de s'embêter avec Clyde, pas aujourd'hui (bah surtout que , c'est donc, après un second soupir, qu'il répondit, pas très fort:

- Comme tu veux..

Comme ça en plus ça fait écho à son ''comme tu veux'' précédent, très bien joué Green ! C'est bien de rajouter de la musicalité à son discours, bravo ! Mais c'était anecdotique. Bref, revenons à nos moutons et rentrons dans ce qui est véritablement intéressant. Effectivement, le Champion avait abordé, totalement en étant hors-sujet, Vaguelone, cet endroit paradisiaque. Et oui, il faut croire que la vue sur la mer avait donné envie à Green de parler un peu de lui. Comme quoi, ça arrive. Mais c'est aussi parce que bon, aujourd'hui, dans mes posts, le Greenou s'est beaucoup énervé alors il en faut aussi où il se détend. Sinon bah le karma va finir par s'acharner et il sera dans une spirale négative. Bref, revenons à nos moutons(oui les blagues avec les Wattouat c'est rigolo deux minutes c: ) ! Green continuait donc de manger ses pancakes, et au moment où il était en train de boire son chocolat chaud, le Power Ranger rose (<3) lui répondit donc, il semblait intéressé par ce que lui avait demandé le jeune brun. C'est vrai que ça n'était pas commun, de parler d'une localisation si précise, dans ce contexte..

- Vaguelone... C'est à Unys, ça, non ?

Cette fois-ci, il acquiesça d'un mouvement de tête, puisqu'il était en train de boire (ah oui lui il boit d'un coup la plupart du temps.. Pas la peine de vous dire où il a pris cette mauvaise habitude), apparemment, ça lui parlait, ou bien il avait juste bien étudier en cours. Bon, Green, en ayant une véritable encyclopédie comme grand-père, il connaissait les moindres recoins du monde. Dont Vaguelone. Clyde continua, en disant ce qu'il savait sur cette station balnéaire. Apparemment, pas grand-chose.. Ca n'était pas grave, Green allait lui expliquer.

- De nom, seulement... Je n'ai pas encore eu la chance d'être allé à Unys. Pourquoi cette question ?

Green posa sa tasse. Il essuya le peu de chocolat qui lui restait dans son duvet de moustache en construction (auto-clash xD) du doigt, histoire de rester crédible. La tasse était à moitié pleine. Oui, pleine. Faut pas dire vide, faut être optimiste ! Enfin bref, il se lança dans ses explications, son visage trahissait son envie d'aller rejoindre l'endroit duquel il parlait, même s'il ne l'avait pas dit:

- C'est une vraie station balnéaire.. Du sable fin, une baie avec de l'eau bleue turquoise où tu vois à travers.. Par contre c'est affreusement cher, mais y'a personne là-bas. Je n'y suis jamais allé, mais quand j'irai là-bas, je ne reviendrai pas. Si un jour tu y passes, tu penseras à moi. C'est à Vaguelone que je partirai, un jour..

''Un jour''.. C'est vrai que ça peut sembler assez lointain, sauf que Green ne dévoila pas quand, et pourquoi. Sachez qu'une fois qu'il aura réglé quelques problèmes, il ira s'exiler du monde et prendre sa retraite là-bas. Oui, je vous le dis ! Et ça sera peut-être bientôt, tout dépend de quelques problèmes à régler. Mais après, vous le verrez venir au fur et à mesure, quand il partira, même s'il n'en fera presque jamais allusion. Il l'avait juste dit à Clyde, car là c'est une atmosphère qui le faisait être comme ça. Peut-être que Clyde vient de savoir quelque chose qui pourrait être très important, surtout si un jour un certain Champion bientôt Maître disparaissait d'un jour à l'autre. Mais de son plein gré bien sûr ! Enfin bref, il attendait la réponse de Clyde. C'était bien l'un des seuls moments où le jeune homme parlait comme ça, sans vraiment se prendre la tête. Sans doute parce qu'il était apaisé par le paysage, oh oui..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald



Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Mar 19 Juil - 13:56


Green n'insista pas d'avantage, c'était peut-être mieux ainsi. Clyde ne voulait pas s'enrichir avec de l'argent sale, cela aurait été contre ses principes. Le champion d'Oliville ne savait pas trop ce qu'il devait dire du coup à son collègue, l'adolescent devait sûrement être derrière des coups foireux et ça c'était pas cool. Mais il savait maintenant que quoiqu'il dise, le Maître déchu ne l'écoutera pas. Et appeler la police pour qu'elle arrête ce garnement ne servirait à rien non plus, Clyde n'avait pas de preuve et Green était suffisamment influent pour embobiner ces Hommes en uniforme. Le champion en conclut donc qu'il valait mieux ne pas gaspiller sa salive.

Vint ensuite la question de Green qui demanda donc à son collègue s'il connaissait Vaguelone. Bien évidemment, Clyde ne connaissait pas, il n'était encore jamais allé à Unys. Tout ce qu'il connaissait c'était la carte de la région et le nom de ses villes mais il n'avait pas la moindre idée de à quoi ressemblait le paysage de cette lointaine région. Green lui expliqua alors :

- C'est une vraie station balnéaire.. Du sable fin, une baie avec de l'eau bleue turquoise où tu vois à travers.. Par contre c'est affreusement cher, mais y'a personne là-bas. Je n'y suis jamais allé, mais quand j'irai là-bas, je ne reviendrai pas. Si un jour tu y passes, tu penseras à moi. C'est à Vaguelone que je partirai, un jour..

Clyde adressa un sourire amical à Green… Peut-être qu'au fond de lui, ce vaurien aspirait à une vie en toute tranquillité, loin de la ligue et des différentes pressions que l'on pouvait faire sur lui. La vie de l'adolescent, quoique l'on en dise, ne devait pas être simple tout les jours. Petit fils d'un grand chercheur Pokémon et grand rival du célébrissime Red… Le pauvre Green ne vivait que sous l'ombre des autres, ce sont les autres qui définissait Green qui ne vivait pas pour lui-même. Quand on dit « Green » on pensait toujours à « Professeur Chen » ou à « Red ». Peut-être que c'était son désire de vivre en tant que lui-même, et non en tant que petit-fils ou rival de célébrités, qui l'avait poussé à devenir cet odieux personnage que l'on connaissait maintenant.

- Je vous le souhaite, Green. Si c'est votre rêve d'aller là-bas, je ne peux que vous encourager à partir.

Clyde aussi avait un rêve, celui de devenir Maître Pokémon. Mais il n'avait pas eu le courage d'aller jusqu'au bout de sa quête. Est-ce qu'il le regrettait ? Peut-être un peu, il ne savait pas trop… Mais sa place de champion le convenait, il n'était pas mit sous pression continuellement comme pourrait l'être Green.

- C'est important de réaliser ses rêves après tout., Ajouta-t-il, le regard posé sur l'océan.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Jeu 21 Juil - 16:36

Effectivement (oui je réponds à un paragraphe de Clyde et alors c: ), être Green n'était pas forcément facile tous les jours. Il n'était qu'une icône, une image que l'on déformait à sa guise du fait de sa célébrité. Mais après, cela ne le dérangeait pas tant que cela puisqu'il en jouait. Sauf que des fois, il en avait marre. Et quand il aura trop marre de tout ça, et aussi qu'il aura battu Red, il partira, loin. Pas forcément Vaguelone car ça c'est par rapport à autre chose, mais il s'en ira. C'est certain. Il ira dans une autre région, isolé de tous, et il profitera de tout l'argent qu'il a pour vivre comme un Roi jusqu'à sa mort. Triste choix de vie n'est-ce pas ? Après tout, être une star, ça n'avait pas que des bons côtés. Même si le côté magouilleur et arrogant qu'il avait ça lui allait très bien, il ne s'en cachait pas et il aimait exagérer ses traits de caractère car les gens n'aiment pas ça. Ne vivait-il donc que pour les autres, dans un sens, en allant à leur encontre ? Oh mon dieu, je crois ne jamais avoir pensé à une explication aussi complexe quand au caractère de Green, j'pense qu'on se contentera de dire que c'était un sale gosse arrogant et pourri gâté, comme ça tout le monde sera content, et lui le premier. Mais de là à dire que c'était un ''rêve'', non. Il avait encore bien des choses à faire, bien des gens qui l'exaspérait et dont il voulait bien s'occuper, histoire de leur laisser une petite trace de quelqu'un qu'ils détestent dans leurs esprits :

- Je vous le souhaite, Green. Si c'est votre rêve d'aller là-bas, je ne peux que vous encourager à partir.

- Un rêve ? Non, je n'ai qu'un seul véritable rêve..

Enfin par rêve, j'entends bien évidemment une obsession (les tordus vont encore s'imaginer des trucs), pas besoin de vous faire un dessin, vous savez tous aussi bien que moi ce qu'il allait ajouter, après avoir bu une gorgée de son chocolat (on notera le fait qu'il boit de manière discrète, chose assez rare pour Green, qu'il fasse quelque chose discrétement), il continua. Et dans son regard, enfin si Clyde le regardait à ce moment, l'on pouvait tout comprendre. Ses yeux transpiraient la vengeance, lorsqu'il dévoila le ''mystérieux'' ( ou pas) rêve dont il venait de parler:

- C'est d'écraser Red. Le reste, c'est un choix de vie..

Ca c'était fait. C'était dit, c'était cadeau. Même s'il savait que Clyde préférait à coup sûr Red, bah oui, monsieur le héros qui ne fait rien de sa vie n'embête pas la populace, donc il est mieux ? Ah mais oui c'est vrai, il a démantelé la Team Rocket qui est plus puissante que jamais, à présent. Personne n'en parlait de ça. Oh non. Ca serait ternir l'image de ce vaurien à casquette. Mais ne vous inquiétez pas, pour salir l'image de Red, il n'y en a qu'un qui est à la hauteur, et c'est Green. Même s'il n'est pas assez fort, le brun pouvait très bien jouer avec les nerfs de son adversaire, ça, il savait le faire. Il avait toujours su le faire. Mais, en plus, avec l'expérience qu'il allait avoir de la deuxième Ligue qu'il comptait faire, le fait qu'il est grandi, et que ses mauvais traits de caractères se soient accrus, tout ça.. Hmmm, et pourquoi il ne gagnerait pas ? Parce que qu'on se le dise, ça serait nul pour le scénario si Green perdait, y'aurait aucune avancée. Faut que la balle change de camp à chaque match! Enfin moi j'dis ça comme ça ! Bref, revenons à Clyde, après s'être apaisé suite à avoir abordé le sujet qu'il fallait à tout prix éviter. En mangeant un énième pancake, il avait levé les yeux où Clyde reprit la parole, car ça lui avait paru louche.. :

- C'est important de réaliser ses rêves après tout.

- Hmmm..?

Le champion local avait regardé l'océan en disant cela, comme si lui-même essayait de se convaincre de réaliser le sien. Green ne faisait pas attention aux autres, mais il n'était pas un abruti non plus, loin de là ! S'il le voulait, ça pourrait être vraiment un grand penseur. Mais imaginez Green penseur, faut vraiment pas être fini.. Pourtant, malgré le fait qu'il comprit peut-être la mélancolie qui envahissait son acolyte du jour, il fit mine de rien, et ne fit que lui demander, posément:

- Et toi, Clyde, tu dois bien avoir des rêves, nan?

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald



Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Ven 22 Juil - 10:48


- Un rêve ? Non, je n'ai qu'un seul véritable rêve.. C'est d'écraser Red. Le reste, c'est un choix de vie..

- Bien sur, il ne faut pas l'oublier ! Et bien j'espère que vous réussiriez si cela vous permet d'être plus serein.

Clyde cilla à peine lorsqu'il entendit la réponse de Green. Il faut dire qu'il n'était plus très étonné, Green était visiblement quelqu'un qui appréciait d'être sous les projecteurs et Red lui avait volé la place du rôle principal au dernier moment. Cela devait être frustrant pour le champion de Jadielle, Clyde voulait bien le concevoir… Après, l'homme aux cheveux roses continuait de voir en Green un gamin qui aspirait à vivre par lui-même et non dans l'ombre de quelqu'un d'autre… Cela permettait un peu au champion de voir Green autrement qu'en gamin frustré, chiant et surtout irrespectueux des femmes.

- Et toi, Clyde, tu dois bien avoir des rêves, nan?

Clyde ne répondit pas immédiatement, son regard mélancolique était plongé dans l'océan. Il fut projeté des années en arrière, à Bourg Geon, quand il reçu son Héricendre de la part du Professeur Orme. Ce fut l'un des plus beaux jours de sa vie et le début d'un voyage qui allait se terminer par sa victoire dans la ligue Indigo. C'était ce qu'il pensait… Jusqu'à ce qu'il arriva à Oliville et qu'une tempête fit disparaître toute trace de courage chez le gamin aux cheveux roses qu'il était…

- Bien sur, comme tout le monde j'ai eu le rêve de devenir Maître de la ligue à mon tour… Mais disons que je n'ai pas eu le courage de continué mon voyage initiatique. Je me suis arrêté ici, à Oliville.

Clyde poussa un soupire, il n'aimait pas trop se remémorer certains de ses souvenirs. Surtout celui de la tempête qui fut responsable de la disparition d'un des plus fidèles compagnons du dresseur. Il aurait très bien pu continuer son voyage sans Rattatac après tout, cela n'aurait pas été un crime, mais il avait plutôt choisi de rester vivre à Oliville et il prit la place de Jasmine après le départ de cette dernière, ce n'était pas trop nulle comme situation, au contraire, le jeune homme se plaisait en tant que champion. Alors pourquoi sentait-il son cœur se serrer quand il parla de son ancien rêve à Green ?

- Je suppose qu'actuellement mon rêve ce serait d'être capable de pousser à réaliser leurs propres rêves ces jeunes qui pénètrent dans mon arène, je ne sais pas trop…

Oui bien sur, combattre des dresseurs déterminés, voir leurs visages s'illuminer lorsqu'ils reçoivent le badge du champion, cela procurait à Clyde un véritable plaisir. Après avoir abandonné sa quête, il avait arrêté de ne penser qu'à lui-même et mettait en avant les autres avant lui. Il avait toujours pensé que ce rôle lui convenait mais maintenant il doutait… Sa place était-elle réellement à Oliville ? Devait-il reprendre sa quête ? Sa raison lui disait que non, que devenir Champion d'Oliville était la meilleure chose qui pouvait lui arriver, mais peut-être qu'il en était autrement…

- Mais cessons parler de ça ! Ce n'est pas très important ! Vous aimez ces pancakes ?

Clyde ne voulait vraiment pas continuer cette conversation qui pourrait changer le court de sa vie. Il ne voulait pas changer de vie, sa vie était parfaite telle qu'elle était ! Et jamais elle ne changera ! Il restera champion d'Oliville toute sa vie ! En attendant la réponse de son collègue, Green continua de manger ce qu'il avait dans son assiette.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Ven 22 Juil - 15:11

- Bien sur, il ne faut pas l'oublier ! Et bien j'espère que vous réussiriez si cela vous permet d'être plus serein.

- Tu dis ça par politesse.. Tu serais pour Red, je le sais. Parce que lui, tu te dis sûrement que c'est un gars bien, c'est vrai qu'il est rentré dans l'histoire.. Celle d'être un héros alors qu'il n'a rien fait de sa vie.

Green se pinça la lèvre inférieure avec la supérieure, puis se rongea les ongles par énervement et pour s'empêcher de partir plus loin en parlant de Red. Il n'avait pas mal pris ce qu'avait Clyde, cela s'entendait au son de sa voix, mais il avait quand même tenu à lui dire cela. Est-ce qu'il allait le croire ? Bien sûr que non. N'oublions pas que Green n'est qu'un frustré d'avoir perdu pour tout le monde ! Et si Vert battait le dresseur à casquette la prochaine fois.. Que penserait l'opinion public ? Il avait bien envie de voir ça tiens ! Mais Green avait stoppé ce sujet de conversation, pour ne pas qu'après il y ait une ambiance malsaine entre les deux. Clyde était sympa. Un peu hypocrite par respect pour Green, mais sympa. C'est pour cela qu'il n'était pas parti au clash, car il aurait très bien pu le faire. Il avait rebondi sur le sujet des éventuels rêves de Clyde, après tout, il devait bien en avoir. Il semblait jeune, alors il avait encore le temps.. Tout comme Green. Et hop, un point commun! Il fixait encore l'Océan. Nostalgique, mélancolique ? Très certainement. Si lui aussi avait frôler son objectif du bout des doigts, il savait ce qu'il ressentait dans la poitrine, un manque permanent qui te ronge de manière permanente, peu importe ce que tu fais. Et Green lui se réfugiait dans l'argent et tous les mauvaises choses de ce monde..

- Bien sur, comme tout le monde j'ai eu le rêve de devenir Maître de la ligue à mon tour… Mais disons que je n'ai pas eu le courage de continuer mon voyage initiatique. Je me suis arrêté ici, à Oliville.


Green ne réagit pas encore. Il était resté silencieux, se suffisant au discours de Clyde. C'est vrai que beaucoup voulaient devenir Maîtres, et qu'à présent, l'un des principaux passe-temps de Green était de briser ce rêve à la 8ème arène de Kanto. Mais bientôt, très bientôt, il stoppera leur rêve au Plateau, juste avant qu'il gagne. Et là, il les brisera. En mille morceaux. Comme on lui a fait à lui. Ils n'auraient plus rien. Plus d'espoir, plus de rêve, il ne leur laissera que la haine, comme la sienne. Mais ne nous énervons pas comme ça ! Clyde avait sûrement eu une bonne raison de s'arrêter soudainement, il respirait la joie de vivre – ce qui n'est pas une qualité pour Green – mais est-ce que ça ne cachait pas un malaise profond ? Pour une fois que le Champion de Jadielle pourrait jouer les personnes à l'écoute, il allait en profiter. Maladroitement certes.. Enfin, quoi que non. Peut-il être touchant, Green ? Vous verrez bien.

- Je suppose qu'actuellement mon rêve ce serait d'être capable de pousser à réaliser leurs propres rêves ces jeunes qui pénètrent dans mon arène, je ne sais pas trop…

- Clyde.. Il marqua une légère pause, avant de reprendre, après une inspiration. T'es altruiste, j'te dirai rien là-dessus. J'sais pas non plus ce qui t'a fait arrêter mais.. Ne pense pas trop aux autres. Combien de personnes as-tu motivé, pour rien ? Tu crois que tous les jeunes se rappeleront de toi, quand ils connaîtreront la gloire ? Non. Tu crois qu'ils seront reconnaissants ? Non. Tu n'auras été qu'une motivation passagère. Tu crois que sur ton lit de mort, ils seront là parce que tu les as aidés ? Non, car tout le monde pense qu'à lui. Moi le premier. Je l'ai compris il y a 7 ans, quand j'ai perdu.. J'avais la vie de rêve devant moi, et j'ai perdu. Et tu sais pourquoi je suis aussi insupportable pour vous tous ? Parce que mon grand-père, tu sais, le fameux Prof. Chen, ce grand chercheur que tout le monde admire ! ..Il ne m'a rien dit. Il ne m'a pas adressé un regard. J'ai été abandonné. Lui pensait qu'à féliciter le vainqueur, alors que moi j'étais son petit-fils. Car lui aussi, était que attiré par la gloire, au profit des autres. Le héros là, ''Red'', s'en foutait aussi pas mal. Tout le monde pense qu'à sa p'tite gueule, tu le comprendras bien un jour.

Green transpirait la haine. Tous ses souvenirs, d'un coup, dans son esprit, voir Tortank se faire mettre au tapis par un Dracaufeu, tout ça venait de lui remonter dans l'esprit. Cela faisait longtemps, il avait oublié cette sensation.. Et toute cette rancoeur perceptible. Il avait tout lâché, dans son discours à Clyde, et ça n'était pas fini. Même s'il avait raconté ça avec détermination et sérieux, il conclut, relâchant toute la pression accumulée dans sa prise de parole, en s'affalant dans le fond de son siège:

- Alors réalise tes rêves, trace ta route, et laisse une trace. Je n'ai rien d'autre à te dire. Avant que tu ne le comprennes trop tard.. On est différent, Clyde, mais t'voir comme ça, j'aime pas. Alors tu vas lever tes fesses, et j'ai intérêt à te voir bientôt face à moi, au Plateau!

Il avait fini par rire ! Ca lui avait fait du bien, de tout évacuer ! Il allait peut-être passer juste pour un rageux, c'est vrai, mais il avait parlé suffisamment avec le cœur pour que son appel soit entendu par Clyde. Il avait été franc, et lui avait balancé ce que lui avait vécu. Il n'avait aucun principe, aucune valeur de cœur, mais il avait eu le courage de revenir là où il en est, et aujourd'hui, il allait prendre sa revanche. Mais là, ça n'était pas le moment ! Il continua de savouer son chocolat chaud, tranquillement, accompagné de ses pancakes, qu'il avait quasiment fini!

- - Mais cessons parler de ça ! Ce n'est pas très important ! Vous aimez ces pancakes ?

- Délicieux, Clyde ! Délicieux..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald



Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Sam 23 Juil - 15:10




- Tu dis ça par politesse.. Tu serais pour Red, je le sais. Parce que lui, tu te dis sûrement que c'est un gars bien, c'est vrai qu'il est rentré dans l'histoire.. Celle d'être un héros alors qu'il n'a rien fait de sa vie.

- Je suis désolé.

Clyde ? Pour Red ? Pas spécialement, non. Certes, comme tout le monde l'homme admirait Red. Ce n'était pas pour rien que le gamin de 10 ans soit entré dans la légende. Il avait vaincu à lui seul la mafia de Kanto alors que des policiers peinaient à les mettre sous les barreaux. Á 10 ans, il était déjà Maître Pokémon alors que d'autres s'entraînaient parfois pendant des mois et des mois pour pouvoir obtenir un simple badge. Cet enfant était extraordinaire, Clyde n'allait pas s'amuser à douter de la puissance du garçon. Mais est-ce que Clyde allait encourager Red ? Non, il ne le connaissait pas. Red était un véritable inconnu. Tout ce que Clyde savait sur Red étaient écrit dans les journaux, il ne connaissait pas personnellement le garçon. Contrairement à Green qu'il venait de rencontrer et avec qui il s'entendait plutôt bien malgré deux façons de pensées qui les différenciaient totalement.
Mais on sentait bien que c'était un sujet difficile pour Green alors Clyde n'insista pas d'avantage et acquiesça Green avant de se plonger dans ses souvenirs lointains…

Cela pourrait en étonné plus d'un, mais Green avait attentivement écouté Clyde parler brièvement de son rêve de devenir Maître Pokémon autrefois… Les gens diront ce qu'ils veulent, mais Green possédait un bon fond. Certes, il le cachait avec un orgueil non dissimulé, mais cette gentillesse était quand même présente, même si un peu maladroite…

- Clyde.. 

Le regard de Clyde se détacha de l'Océan pour aller se poser dans les yeux émeraudes de Green qui reprit après une inspiration :

- T'es altruiste, j'te dirai rien là-dessus. J'sais pas non plus ce qui t'a fait arrêter mais.. Ne pense pas trop aux autres. Combien de personnes as-tu motivé, pour rien ? Tu crois que tous les jeunes se rappeleront de toi, quand ils connaîtreront la gloire ? Non. Tu crois qu'ils seront reconnaissants ? Non. Tu n'auras été qu'une motivation passagère. Tu crois que sur ton lit de mort, ils seront là parce que tu les as aidés ? Non, car tout le monde pense qu'à lui. Moi le premier. Je l'ai compris il y a 7 ans, quand j'ai perdu.. J'avais la vie de rêve devant moi, et j'ai perdu. Et tu sais pourquoi je suis aussi insupportable pour vous tous ? Parce que mon grand-père, tu sais, le fameux Prof. Chen, ce grand chercheur que tout le monde admire ! ..Il ne m'a rien dit. Il ne m'a pas adressé un regard. J'ai été abandonné. Lui pensait qu'à féliciter le vainqueur, alors que moi j'étais son petit-fils. Car lui aussi, était que attiré par la gloire, au profit des autres. Le héros là, ''Red'', s'en foutait aussi pas mal. Tout le monde pense qu'à sa p'tite gueule, tu le comprendras bien un jour.

Qui s'attendait à ce que Green déballe toute sa vie et tous ses regrets comme ça d'un coup à un pur inconnu ? Sûrement pas Clyde lui-même. Et pourtant c'était ce qu'il fit. Il parla de ce rêve qu'il avait atteins et qui fut brisée. De ce grand-père qui ne lui adressa pas un félicitation pour les efforts que son petit-fils avait fait. Même pas un regard ne fut accordé pour le garçon de la part de la personne qui faisait pourtant partie de sa plus proche famille qui préféra transmettre ses félicitations au fils d'un voisin… Un souvenir qui devait être douloureux encore pour Green car il en parlait encore avec beaucoup d'amertume…

- Alors réalise tes rêves, trace ta route, et laisse une trace. Je n'ai rien d'autre à te dire. Avant que tu ne le comprennes trop tard.. On est différent, Clyde, mais t'voir comme ça, j'aime pas. Alors tu vas lever tes fesses, et j'ai intérêt à te voir bientôt face à moi, au Plateau!

Clyde baissa la tête. Son regard se posa sur le fond de sa tasse de café, pratiquement vide. Vide comme ses ambitions. Peut-être que Green avait raison, peut-être que Clyde devait cessé de vivre pour les autres. Peut-être qu'il était temps pour lui de se trouver un nouveau rêve ! Mais est-ce qu'il en aurait le courage ?

- Délicieux, Clyde ! Délicieux..

- J'en suis ravi.

Clyde adressa un sourire sincère au champion de Jadielle. Mais il continuait de réfléchir aux paroles de son collègue. Des paroles sensées venant d'un adolescent qui était pourtant considéré comme le moins sage et le plus égoïste de tous, n'est-ce pas ? Ses doigts se serrèrent contre la tasse et il commença :

- Vous savez, Green, il est possible que vous ayez raison… Personne ne se souviendra de moi une fois qu'ils auront atteins la ligue comme ils le souhaitaient… Mais est-ce que je veux vraiment laisser une trace dans ce monde ? Plus jeune j'étais trop obnubilé par mon rêve, je n'ai pas fais attention aux mise en garde des marins et cela a coûté la vie d'un de mes compagnons de voyage.

Il soupira avant de continuer :

- J'ai tout ce que je souhaite ici. J'ai ouvert un club de théâtre, les habitants sont tous gentils avec moi et comme je tiens une arène je combat régulièrement avec des dresseurs prometteurs… Est-ce que cette vie qui réussi à me satisfaire mérite d'être sacrifiée pour que je puisse réalisé un rêve d'enfant ?

Clyde n'était pas heureux, il était remplit de regret. Mais il n'était pas malheureux non plus, il se réveillait avec le sourire aux lèvres après tout.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Sam 23 Juil - 21:23

Green avait tout sorti, tout déballé (comme les cadeaux à Noël) ! Etait-ce une fuite en avant ? Ou avait-il simplement besoin de tout évacué, et que le contexte le permettait ? Ne risquait-il pas que Clyde puisse aller voir certaines chaînes télés pour vendre à prix d'or ce qu'il venait de lui dire ? Non, Vert ne ressentait pas son compère aux cheveux roses comme quelqu'un de mauvais. Du tout ! Et puis même s'il le balançait pour s'faire de l'oseille, tant mieux non ? Il viverait pour lui. Green, voir le positif dans toutes les situations possibles, ouah.. C'est incroyable. Gio doit être comblé de voir que parfois il arrive à être mature, ce sale gosse. Bon après, c'était bien l'une des seules fois où il l'avait été. Sinon, pour avoir un Green mature, faut être une femme entre 17 et 30 ans, plutôt grande, mannequin, et là, pour un certain sport se déroulant souvent dans des chambres comme la Wii et bien il sera très mature ! Mais ne nous attardons pas sur ce sujet qui n'en vaut pas la peine, on pourra en admirer la pratique sans doute avec d'autres personnes !

Green fixait donc Clyde, attendons sa réaction. Il allait peut-être l'envoyer bouler ! Après tout, quand on sait comment la discussion a commencé, on pouvait largement s'y attendre. Il n'était pas vraiment l'archétype de personne qu'il pouvait apprécier. Cela l'importait peu, il avait enfin essayé de faire comprendre à quelqu'un qu'il fallait réaliser ses rêves, mais n'avait pas précisé que lui brisait ceux des autres. En même temps, pour la propagande, ça aurait pas été SUB-TIL de la part du garçon ! Alors, qu'allait en penser le dresseur ardent à la chevelure rose ! Mais avant de véritablement répondre à tout ce qu'il lui avait dit, lui mettant le début d'un vent, il n'avait que répondu aux compliments de Green sur les pancakes :


- J'en suis ravi.

Green avait gardé ses pupilles émeraudes posées sur son interlocuteur. Il attendait sa réaction, car là, il avait tout sorti. D'un coup. Sans prévenir. Enfin à part une pause de quelques secondes, il était parti dans un long monologue, vivant en plus de cela, car le ''rival de Red'' savait se montrer éloquent et expressif lorsqu'il le voulait. Même ça, il le faisait quand lui le désirait. Pour vous dire à quel point il était.. Perturbé ? Peut-être ! Il vit le jeune homme passé, très certainement son stress, sur sa tasse, et lui répondre:

- - Vous savez, Green, il est possible que vous ayez raison… Personne ne se souviendra de moi une fois qu'ils auront atteins la ligue comme ils le souhaitaient… Mais est-ce que je veux vraiment laisser une trace dans ce monde ? Plus jeune j'étais trop obnubilé par mon rêve, je n'ai pas fais attention aux mise en garde des marins et cela a coûté la vie d'un de mes compagnons de voyage.

Vert n'avait pas réagi. Du moins, pas encore ! Il ne faisait qu'écouter, un peu comme un confident. C'était le moment confession, oui on peut le dire comme ça ! Par contre, il ne comprenait pas la volonté des gens de vouloir juste vivre, tranquille, et ne laisser aucune trace. Il avait perdu un Pokémon.. ? Il peut comprendre ce que ça fait. Mais s'il avait 10 ans à l'époque, ça devait bien finir par passer non ? Hmm, le jeune homme ne savait pas trop. Clyde reprit, suite à un soupir:

- J'ai tout ce que je souhaite ici. J'ai ouvert un club de théâtre, les habitants sont tous gentils avec moi et comme je tiens une arène je combat régulièrement avec des dresseurs prometteurs… Est-ce que cette vie qui réussi à me satisfaire mérite d'être sacrifiée pour que je puisse réalisé un rêve d'enfant ?

Green connaissait ce sentiment. Lui aussi avait tout. Bon, il subissait les critiques, mais ça, c'était sans importance. Il avait tout. Il était pas trop mal physiquement (bon lui se qualifie comme un vrai mannequin), était riche, un expert des combats Pokémons et l'un des meilleurs dresseurs du Monde (et il vous dirait qu'il est le meilleur), obtenait ce qu'il voulait quand il voulait et où il voulait, voyageait.. Se permettait tout ! Malgré tout cela, la question de Clyde était intéressante, c'est vrai. Mais Green avait une réponse. Mais il était plus dans l'existentiel, pour une fois.. Avec toujours cette franchisse qui marquait, d'autant plus que dans ce style de situations, ça peut faire réagir et marquer:

- Les gens sont gentils avec toi parce qu'ils t'aiment ou parce que tu leur apportes quelque chose ?Tu fais tout pour ta ville, ça c'est bien, c'est sans doute ''ta vie'', à présent mais.. Tout se passe là. Green posa sa main droite sur sa poitrine, sur sa caracasse d'homme qui masquait ce qu'on appelait plus communément cœur, et dont la majorité pensait que Green n'en avait pas. Si tu as comme moi, malgré le fait d'avoir tout pour toi, ce sentiment d'avoir comme un manque.. Peu importe ce que tu fais, avec qui tu es, dis-toi que ça va t'suivre toute ta foutue vie, et dans ta tombe. Ton sourire ne changera que la vision des autres, pas la tienne.

Green était décidément bavard et ouvert, aujourd'hui. Toujours aussi.. Réaliste dans ses propos, et ça n'était pas toujours volontaire. Mais il y avait tant de gens comme lui, qui avait été déchu, pour X raison. Clyde avait apparemment tellement cru en celui-ci qu'il l'avait conduit à sa perte. Il n'était pourtant jamais trop tard. Vert le savait, pour lui, et que quand il aura battu Red, il aura ce sentiment d'avoir le cœur libre, soulagé, de s'être vengé. Cependant, Green finit par retomber dans ses travers, avec un brin de fierté qui semblait être partie depuis quelques minutes:

- Après, tu fais ce que tu veux, c'est pas ma vie.. J'vais pas vivre pour toi.

Le visage de Green s'était finalement de nouveau illuminé, comme si toute la discussion qui venait de se conclure n'avait jamais existé. La force de Green était sans doute là, il pouvait te sortir tout ça, d'un coup, et reprendre son air arrogant, soudainement, juste par orgueil et fierté, même si ça n'était pas toujours facile. Comme quoi, même quelqu'un de la pire espèce a un bon fond! Il finit son chocolat, et le posa sur la table, s'essuyant les lèvres.. La vie reprenait.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald



Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Lun 25 Juil - 16:06


Green continuait d'écouter Clyde, calmement. Étonnant quand on croit connaître le personnage. Clyde vit en son collègue quelqu'un de confiance, a qui il pouvait se confier sans craindre d'être jugé à tort. Et ce fut ce que Green fit. Il écoutait le champion d'Oliville et lui donnait des conseils et en échange il se confiait à son tour à l'homme aux cheveux roses. C'était un échange équitable.

Posant sa main sur son cœur, après avoir écouté la question de son collègue, Green répondit :

- Les gens sont gentils avec toi parce qu'ils t'aiment ou parce que tu leur apportes quelque chose ?Tu fais tout pour ta ville, ça c'est bien, c'est sans doute ''ta vie'', à présent mais.. Tout se passe là. Si tu as comme moi, malgré le fait d'avoir tout pour toi, ce sentiment d'avoir comme un manque.. Peu importe ce que tu fais, avec qui tu es, dis-toi que ça va t'suivre toute ta foutue vie, et dans ta tombe. Ton sourire ne changera que la vision des autres, pas la tienne.

Comme pour effacer toute cette conversation, Green sourit :

- Après, tu fais ce que tu veux, c'est pas ma vie.. J'vais pas vivre pour toi.

Clyde resta quand même un instant perplexe et réfléchit à la réponse que son collègue lui avait apporté. Il ne lui semblait pas avoir ressentit un quelconque manque. Ou peut-être qu'il cherchait à combler ce manque et à l'oublier, il ne savait pas trop et ne s'était jamais posé la question auparavant. Il avait besoin de réfléchir et de prendre du temps pour lui pour savoir ce qu'il voulait vraiment.

- Vous avez raison, Green, vos paroles me laissent perplexes et cela prouve bien qu'il y a quelque chose qui cloche dans ma vie malgré qu'elle puisse être agréable…

Finalement, Clyde voulu oublier ces remords qui le rongeaient et avait créé une scène lui donnant l'impression que cette vie le convenait. Et il avait fini par lui-même croire à ce mensonge qu'il avait lui-même ficelé, un comble quand on était un très bon menteur comme le pouvait l'être le champion, n'est-ce pas ? Mais toutes pièces de théâtre avaient une fin, il était peut-être temps de se rendre compte de la supercherie et trouver ce qui rendrait Clyde véritablement heureux. Ou bien alors Clyde était vraiment heureux en vivant ainsi, qui sait ?

Voyant que son collègue avait fini son chocolat chaud, et surtout que l'heure tournait, Clyde se leva de son siège, l'air paniqué, bien qu'il ne le soit pas du tout en réalité, il avait juste besoin de réfléchir seul :

- Oh ! Mais on papote, on papote ! Et le temps file sans qu'on ait eu le temps de s'en apercevoir ! Il faut que j'aille prendre une douche et que je me prépare pour les combats à venir !

Il prit la main de Green dans sa main et la secoua pour le saluer :

- Je vais aller payer notre petit déjeuner, n'ayez aucune inquiétude là-dessus. Je suis désolé de vous fausser compagnie ainsi. Mais ce fut un véritable plaisir de vous recevoir à Oliville, n'hésitez pas à repasser un jour !

Sur ces mots, Clyde tourna les talons et s'éloigna… La tête en pleine réfléction.

HRP:
 

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Mar 26 Juil - 21:17

- Vous avez raison, Green, vos paroles me laissent perplexes et cela prouve bien qu'il y a quelque chose qui cloche dans ma vie malgré qu'elle puisse être agréable…

Green s'était abstenu de tout commentaire, car il vivait exactement la même situation. Sa vie était on ne peut plus agréable, il était populaire, riche, beau gosse (et j'en passe, parce qu'après il va encore être plus égocentrique), bientôt casé alors que pouvait-il rêver de plus. Une mer au bord de sa villa plutôt qu'une villa au bord de la mer ? Ca serait surtout plus mégalo qu'autre chose ! Le jeune homme ne faisait que regarder Clyde, il semblait vraiment l'avoir troublé ? Serait-ce le fait de ne pas penser avoir une conversation très spirituelle sur la vie avec Green ? Pourtant, il était loin d'être bête. Il avait l'air d'un gamin capricieux, mais s'il le voulait, ça pourrait être un grand penseur ! Déjà que tout est grand chez lui. Je parle évidemment de ce qu'il se trouve dans sa maison, vous qui voyez des sous-entendus partout ! Bon, restons sérieux dans un rp sérieux. Vert continuait de le fixer de ses prunelles émeraudes, sans le moindre mot. Un peu perturbant, sans doute. Car il était du genre bavard. Mais là, non, pas un mot. Il se contentait d'observer ce qu'il se passait ! En le voyant pris de panique soudainement, il ne put se contenir de rire. C'était de sa faute à lui ? Après tout, c'était toujours sa faute. Il avait bon dos (énorme et sec) Green!

- Oh ! Mais on papote, on papote ! Et le temps file sans qu'on ait eu le temps de s'en apercevoir ! Il faut que j'aille prendre une douche et que je me prépare pour les combats à venir !

- Je n'en doute pas Clyde.. Il poussa un soupir. Je n'en doute pas..

Il ne semblait pas du genre à sortir sans s'être pris une douche tant il semblait faire attention à lui. Il lui avait briévement serré la main, après tout, Green c'est Green, on se calme. Déjà qu'il avait pressé sa phalange contre la sienne ! Alors calmos, Ramoloss ! Vert avait bien compris que même s'il allait à l'arène, il lui avait apporté quelque chose. C'était peut-être pas incroyable, mais il lui avait fait la morale. À sa manière. Franche et directe. Ca piquait souvent le derrière, mais ça marchait la plupart du temps. Bon là c'était parce qu'il avait voulu le faire.. Face à Giovanni, quand il devra justifier le fait qu'il a balancé Eric, il sera bien moins explicite, tout à coup. Et un brin(dibou) plus fermé ! Bref. Après cette poignée de main, Clyde conclut:

- - Je vais aller payer notre petit déjeuner, n'ayez aucune inquiétude là-dessus. Je suis désolé de vous fausser compagnie ainsi. Mais ce fut un véritable plaisir de vous recevoir à Oliville, n'hésitez pas à repasser un jour !

- Tu passeras au Plateau avant, Clyde. T'as intérêt.. Mais merci pour ce petit-déjeuner Clyde, et à la prochaine..

Oui, il l'avait menacé. De se pointer à la Ligue avant que lui ne se pointe à Oliville. Bon, il espérait que ce qu'il lui a dit le ferait réagir, mais il ne se faisait pas trop d'illusion. Il avait l'air d'avoir un cœur en or, et était trop bien dans sa vie actuelle pour pouvoir changer les choses. Après tout, ça, ça n'était pas de la faute de Green. Il avait perdu un compagnon de voyage, certes. Vert se rappela après coup qu'il aurait pu le piquer au vif là-dessus, en disant que son Pokémon devrait être malheureux de le voir lâche et d'avoir abandonné, et que s'il était encore là il le mordrait là où il faut pour qu'il se bouge enfin les fesses ! Ca ne servait à rien d'être pressé, t'façon. Il verrait bien si à moyen-long terme, le champion de cette superbe petite bourgade viendrait l'affronter pour devenir Maître, avec ses Pokémon feu ! Green finit lui aussi par se lever. Après tout, il n'allait pas resté assis-là. Non, il allait faire bronzette aujourd'hui ! Après tout la douce brise ne semblait qu'éphémère, et le soleil serait éclatant cette après-midi. Il allait se louer une terrasse pour lui tout seul, pour l'après-midi. Et après ? Et bien il se reposera. Comme d'habitude. Bien loin de penser que son activité de Champion était primordial. Mais il s'en foutait, complétement, seul lui comptait. Et si les autres étaient pas contents, et bah ils avaient qu'à faire avec ! Vert regarda une dernière fois la mer, avant d'aller chercher son précieux endroit de bonheur de la journée. Quelle vie.. Même si ça lui tirait toujours au niveau de la poitrine, mais ça, il était habitué, alors à quoi bon s'acharner, finalement? Laissez-le vivre !

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green] Aujourd'hui à 15:07

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce n'est qu'une mise en scène [pv : Green]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Johto :: Oliville-