Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Petite visite du désert (PV Deko)
Aujourd'hui à 10:45 par Deko Kemono

» Ville fantôme, un soir de pleine lune
Aujourd'hui à 9:19 par Eric Lencher

» L'aube d'une nouvelle aventure [PV Serena]
Mar 17 Jan - 13:56 par Séréna Savin

» Un rp svp ^^
Lun 16 Jan - 20:33 par Kyubi

» Rencontre improbable entre deux étoiles (PV Eric)
Lun 16 Jan - 19:06 par Kyubi

» Deux vieux fossiles qui font connaissance
Sam 14 Jan - 21:59 par Kyubi

» C'est le grand jour !
Sam 14 Jan - 21:16 par Kyubi

» Fate Stay Night rpg
Dim 8 Jan - 17:51 par Invité

» Sauras-tu trouver la clé qui ouvre mon coeur ? [Alexander]
Sam 7 Jan - 17:13 par Aaron Belth


Partagez | .

Revenants et nouvelles vies [Ft. Green]

Marth Lowell
Chevalier des Océans


Messages : 14
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Ludwig Von Wittelsbach ~ Chara Levareeds

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Revenants et nouvelles vies [Ft. Green] Ven 31 Juil - 12:30

Un homme aux cheveux bleu roi se tenait fièrement sur le port de Nénucrique. Il venait de descendre de la passerelle, avec deux hommes à ses côtés. Sa cape et ses cheveux flottaient au gré du vent. Son uniforme très imposant, lui donnait l'air d'un Prince, et le rendait encore plus intimidant. Il avait son épée à sa ceinture, la main sur la hanche, près d'elle, voulant peut-être se défendre rapidement... Ou signalant aux personnes curieuses qui le regardaient qu'il n'était pas à déranger. Il ne semblait pas malheureux. On pouvait même voir un sourire sur son visage. Pas un qui rayonnait de bonheur mais plus un espèce de rire malfaisant. Il avait besoin de quelque chose, et il ne repartirait pas d'ici sans. Cet homme, c'était Marth Lowell. Il revenait sur la terre ferme après des mois de piraterie en mer.

Bien sûr, il n'avait pas arrêté la navigation. Il devait pour oublier, à moins de sombrer comme Alice à son tour. Marin dans l'âme et toujours Aqua, au fond. Il possédait un petit vaisseau, ressemblant à une caravelle portugaise des anciens temps, qu'il avait – rectification, que le pauvre premier mousse venu menacé d'un couperet sur la gorge avait, pour lui – emprunté sans permission dans un port d'Hoenn, récupérant l'équipage qui s'y trouvait. Les rebelles avaient été noyées. Non non, ce n'est pas du vol, c'est un investissement à long terme. Kitch, mais cette flotte lui plaisait. C'était sa maison à présent. Trois voiles, sept canon (trois au début, les autres ont été « récupérés » puis installés dans les trous restants), et une très grande cale qui lui permettait de stocker n'importe quoi. C'est vrai qu'il n'était pas commun de voir ce genre de bateau dans le Pokémonde à cause de la modernisation excessive... Un peu de retour aux origines ne faisait pas de mal. Et il avait prouvé que celui-ci valait bien dix de leurs bateaux à moteur, tant qu'il y avait le bon capitaine. Après le démantèlement de sa famille, il n'avait pas pris longtemps à refaire sa réputation sur les 7 mers. En somme, sa déchéance n'avait été que morale.

Il n'avait pas vraiment quitté la région depuis. Où qu'il aille, il finissait par y revenir. Comme toujours, la mort d'Alice Taylor semblait s'être déroulée la veille. Elle lui manquait parfois. Il se consola en se disant qu'avec elle, un secret s'était enfoui. Il hésitait à renommer le bateau en l'honneur de sa maîtresse. L'ancien commandant n'avait toujours pas tourné la page. Il ne le voulait pas, et il ne le ferai jamais. Il finit par renommer le bateau tout de même. «  La Sirène ». Il aimait imaginer qu'après sa noyade, elle aurait été sauvée par ces créatures marines mythologiques, devenant une à part entière. Cela aurait été au moins une fin digne de cette Reine. Sur les plages, loin à l'horizon, il pourrait entendre sa voix magnifique chanter et disparaître dans l'écume.

De toute façon, il eut bien fait. Service rendu. Le précédent propriétaire, un marchand ou collectionneur d'antiquités comme ce bateau, par en juger le fond de la cale, avait déjà déshonoré son ancien nom en le laissant partir entre les mains d'un malfrat.

Toujours hors-la-loi, soit il avait été oublié de la justice, soit on l'évitait délibérément. Par orgueil, il espérait que la dernière option soit la bonne. Cela le flattait de voir que la terreur qu'il faisait appliquer avait d'autres effets secondaires. Il ne se souciait plus de rien, vivait des autres, mais toujours indépendamment, il dépensait l'argent quand il en avait, quand il n'en avait pas, il dépensait le sang des autres, de son épée. Tueur sans remords. Depuis cette lointaine guerre, la mort de sa Princesse, c'est comme ça qu'il vivait. Et il aimait cela avec un plaisir ostentatoire.

Mais pourquoi donc descendait-il ? Le sol lui manquait ? Il avait des têtes à trancher à Nénucrique ? Non, on manquait simplement de poudre. La poudre ne se faisait plus partout aujourd'hui. Mais elle pouvait également se fabriquer, il suffisait juste d'un peu de soufre, de charbon et du salpêtre. Il ne savait même pas s'il y en avait ici. Peut-être que ce jeune garçon  près de ce hangar pourrait le renseigner ? Il était occuper à fumer à l'extérieur, contre un des murs. Marth ne le dérangeait donc pas.


« Toi. Je ne te le dirai pas deux fois. Trouve-moi de la poudre à canon. »

Il explosa de rire.
« C'est ça, tu veux un cheval tant que t'y es aussi ? Je suis pas ton chien moi, va te la trouver toi-même, dit-il, crachant une bouffée sur le commandant. »

Indigné et impatient, le jeune marin sorti son épée dont il plaça très rapidement le bout de la pointe sur son cou, qu'il pressa légèrement, salissant Falchion d'une goutte de son sang.

« On... On peut s'arranger ! Y'a un marché noir de poudre à fusil là-bas, vous pouvez y aller, moi j'y connais rien, je sais pas si ça marchera pour vot' truc ! Laissez-moi tranquille, s'il vous plaît ! »

Il pressa plus fort. Toujours avec le même regard impassible, mais ne se retenant pas d'un soupir.

« Ouais ! Ouais ! D'accord j'ai.. j'ai compris ! Je vous y amène, promis ! Ne me tuez pas ! »

Il la retira doucement. Le garçon était toujours tétanisé de peur. Peut-être qu'il le tuerai une fois la poudre acquise, il ne savait pas encore. Un garçon aussi fragile que lui, il ne parviendra à rien dans la vie. C'était un service rendu pour lui, en échange de la poudre. Il sourit à cette pensée, que la victime aurait pu prendre pour un rictus de satisfaction. Il s'adressa ensuite à ses deux  subordonnés :


«  Suivez-le, prenez tout ce que vous trouvez en poudre. Ou autre. Ça peut toujours être utile. S'il tente de s'enfuir, tuez-le. »

Ils s'en allèrent aussitôt les ordres donnés. Le Capitaine Lowell était seul à présent. Maintenant que l'on était descendu, autant visiter un peu cette charmante ville avant de revenir sur le pont de sa « Sirène ». Il aimait bien cet endroit. Les habitants y étaient très coopérants. Il ne put pas revenir tout de suite de toute façon. Quelqu'un attirait sa curiosité. Il vit une tête qu'il lui semblait familière et qui le regardait à son tour.

« Tiens donc... , dit Marth, semblant se parler à lui-même. A votre avis, que puis-je obtenir pour la tête de Green, dresseur légendaire ? »

HRP:
 

.:-------------------------:.





Merci Soulinette <3:
 

J'écris en #0066FF
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Revenants et nouvelles vies [Ft. Green] Ven 31 Juil - 15:28

Ça devient vite énervant, de voir que dans chaque rp il n'est jamais dans son arène, à s'occuper des Challengers, le Greenou. Et oui, et oui ! Obligé d'aller flâner autre part et de vaquer à d'autres occupations que celles auxquelles il devrait porter bien plus d'attention. Mais bon, après tout.. Qu'est-ce qu'il s'en fichait. Qu'on l'appelle, qu'on lui fasse remarquer sa non-présence, qu'on l'engueule à ce propos, qu'on le licencie car trop d'absences injustifiées sont indignes de la région de Kanto. Il s'en fichait pas mal. Sauf pour le salaire, là, ça lui posait un petit problème. Ah mais oui, c'est vrai qu'il est aussi affilié aux Rocket, l'ado' arrogant ! Bien bien, passons. Green se trouvait à Nénucrique. Cela faisait parti des lieux où il envisageait de faire construire sa future Villa, qui servirait de résidence secondaire et sûrement bien plus. Mais ça, il ne le sait pas encore. Le Champion était un peu dans sa bulle en rêvant d'une superbe villa, magnifique, spacieuse, à l'abri de regards indiscrets.. Le pied. Parfait pour mener sa vie habituelle : Rester au Soleil, sans rien faire, en jouissant de sa célébrité, et en passant le plus clair de son temps à s'amuser, à organiser des fêtes à son effigie, ou bien même à jouer toute la nuit aux jeux vidéos ou je ne sais quel passe-temps de jeune qui animait le Dresseur qui était, tout de même, une Légende. Drôle de caractère pour une Légende, n'est-ce pas.. Passons !

Une bien belle journée s'annonçait sur les plaines et villes Hoenniennes, parfait pour faire du repérage huhu. Et sûrement pas pour rester encore enfermer dans son arène où il ne se passait absolument rien, d'ailleurs ! Il avait des choses bien plus importantes à faire que ce qu'il faisait actuellement, mais son ordre de priorité des choses à faire varie avec son humeur. Et aujourd'hui, c'était : No boulot. Et surtout, il fallait qu'il prévoit tout pour son futur bien. Il fallait qu'il soit parfait. Green, de son air hautain, s'était rendu dans une agence immoblière, à Nénucrique, afin de savoir s'il y avait des terrains à vendre ou bien même des maisons à acquérir. Après tout, pourquoi pas.. Il ne visitait que celles qui venaient d'être construites et celles qui n'avaient jamais été habitées. Ça rajoute encore plus de valeur à celle-ci. D'une demande avec autant de tact qu'un homme énervé sur les terrains à acquérir, l'agent lui répondit que oui, il disposait bien de quelques parcelles de côte encore habitables et d'une ou deux maisons venant d'être peaufinées. Parfait, parfait ! Tout va bien dans le meilleur des mondes ! Mais.. L'agent était tout sauf fashion aux côtés du Champion. Ca n'allait pas du tout. Cela n'aurait pas pu être une belle femme ? Il aurait certainement déjà signé si ça avait été le cas. L'on ne changera pas ce gamin comme ça.. Mais, après, il n'aura qu'à prendre une photo fake en signant le contrat d'une éventuelle maison, en la prenant avec quelqu'un respirant la classe, pour la poster sur tous les réseaux sociaux ! Tu abuses, vraiment, Green..

Mais quand on s'en est sorti comme lui dans la Vie, l'on peut se permettre, je pense. Et il se permettait très bien, pas besoin d'avoir la permission de qui que ce soit pour faire ce qui lui plaisait. Ni celle de Giovanni, ni celle de la Ligue, PERSONNE ne décidait de ce qu'il faisait. Il vivait vraiment comme il le voulait et prenait un jour à la fois, profitant de sa jeunesse et de sa fougue qui va avec. Revenons à Green et à sa recherche du resp.. de sa maison. Il avait été conduit par l'agent immobilier à plusieurs endroits. Tout d'abord, une qui était semblable à deux trois autres juste à côté, et qui faisait parti de celles qui venait de jaillir de la terre. Avoir une maison semblable à trois autres ? Hors de question ! Ensuite, une sur la digue de la plage de Nénucrique, non loin du Port. Toujours pas, non. Et la dernière était celle qui avait le plus retenu l'attention du Rocket. Oui, elle était totalement à l'écart de la ville. Elle était au sommet de la falaise que l'on apercevait de la plage, et non loin du bord de la fameuse falaise. La vue était SU-BLI-ME, l'on voyait l'étendue de l'Océan jusqu'à Algatia comme l'on voyait la Ville de Nénucrique illuminée en pleine nuit. La Villa était aussi belle et attractive que sa vue.. C'était la plus belle de ce qu'il avait vu ? Et ce qu'il comptait la prendre ? Green ne savait pas encore. Il ne fallait pas se presser, car elle allait bien plus servir que ce qu'il ne pensait, surtout. Il mit quand même une « option » sur celle-ci, option qu'il transmit à l'agent. Le prix lui paraissait un peu trop élevé. Mais, Green et les négociations.. Après tout, ne feriez vous pas une petite remise au MDDM (meilleur dresseur du monde, selon Green) surtout sous la menace d'un Tortank qui vous colle un canon (à eau '^') sur le ventre ? Mais si, mais si, on peut toujours s'arranger, huhu.

Mais nous n'en sommes pas encore là ! Pour le moment, Green était redescendu de la colline, toujours en faisant attention qu'aucun journaliste ou connerie de la sorte ne l'est suivi, et été retourné à l'agence avec l'agent. Comme dit précédemment, il insinua qu'il serait peut-être intéressé par la Villa et qu'il reviendrait. En avouant son attirance pour celle-ci, il savait très bien que le vendeur la garderait jusqu'à ce qu'il revienne, après tout, ça lui ferait un sacré coup de publicité, et le « people » le savait bien. Donc il savait que la maison serait conservée jusqu'à son retour – s'il y en a un – puisqu'il a dit qu'il reviendrait d'ici une petite semaine car il comptait y réfléchir de très près. Et oui, c'était quand même un achat conséquent, même s'il pouvait se l'offrir avec ses deux salaires, celui de Champion et celui de Rocket, qui en deux mois équivalent sûrement au prix de la Villa en question, pour vous donner un petit aperçu de ce qu'il gagnait. Le jeune homme était alors retourné en ville, il semblait joyeux. Et très très détendu. Enfin, s'il n'avait pas eu à faire à un Fan (oui oui, fan) .. En effet, tandis qu'il se baladait en ville – et sans doute qu'il comptait aller au centre commercial pour faire des achats évitables et inopinés – il tomba sur quelqu'un qui était en train de le regarder. À voir ses habits, cela devait sûrement être un marin. Ou un truc dans le genre. Enfin un gars qui travaille dans la marine. Il se mit à (lui) parler, et bien évidemment qu'il parlait du Champion. Evidemment ! Si on le croise l'on ne parle que de lui pendant 2 semaines, c'est on ne peut plus évident pour lui ! C'est l'idole de tous ! Mais celui qui parlait là tout seul – encore un fou.. – semblait avoir l'air un peu.. bête. C'est le premier mot qui vient à l'esprit du garçon. Mais il ne parlait pas tout seul, au fond.. Il s'adressait à .. À qui?


- Tiens donc... A votre avis, que puis-je obtenir pour la tête de Green, dresseur légendaire ? 

Are you serious ? C'était sérieux, ce qu'il lui disait ? C'est à lui qu'il parlait là ? Avec son accoutrement ridicule ? – Mettons de côté le fait qu'il est évoqué Green alors qu'on est à Hoenn, notoriété powa –  Sans doute encore un le jalousant farouchement (ou non) en le menaçant plus ou moins. Un ricanement lui échappa. Le Dresseur le fixait. Ca le faisait vraiment rire. Toujours pareil.. Les filles l'adoraient, les hommes le jalousaient, le critiquaient. Il fallait être lui pour comprendre le bien-être qu'il ressentait en entendant de tels propos, qui le faisaient vraiment mourir de rire, mais, un peu de sérieux, fallait rester respectueux devant.. Le cosplayeur ? Son épée n'avait pas l'air d'être en mousse, dans tous les cas. Elle semblait bien réelle. Encore l'un de ses fous qui s'est échappé d'un asile ? Fallait peut-être se méfier. C'est vrai qu'il avait l'air un peu shooté. Avait-il consommé de la bonne drogue Rocket ? Peut-être que oui, peut-être que non. Mais au rageux – du moins ce que Green en penser – Green répondit, avec cet air qui ne le trahira jamais:

- J'parle pas à ceux qui n'ont pas plus d'ambition que d'me jalouser, désolé.

L'Ex Maître continua de pousser de manière excessive en s'approchant de Marth et en regardant dans son dos si son nom était écrit, on ne sait jamais. Comme lui il savait qu'il était, et il lui faisait bien comprendre que comparer à Green, il n'était rien. Il était misérable. Comme Green par rapport à Red. Rage pas Greenou, c'est la vérité ! Malheureusement. Sauf quand tu prendras ta revanche, peut-être que tu gagneras. Je l'espère. Mais ne dévions pas de la discussion. Il s'était de nouveau reculer de Monsieur-je-me-crois-tout-permis avant de déclarer, en exagérant, d'une voix blasée, dépitée avec une once d'arrogance:

- Autant pour moi, j'ai cru que t'étais connu..

Ajoutons à ses propos aussi respectueux que SUB-TILS un nouveau signe de la main du fameux Green qui lui signifiait de « fermer son caquet » au lieu de l'ouvrir à tout va allait sans doute faire partir les débats totalement en vrille. C'était pas le but, de toute façon ? Après tout, plus ça part en steak, mieux c'est ! Non.. ? Ah. Autant pour moi alors. Mais quitte à se que ça parte n'importe comment, valait mieux que ça parte comme ça au plus vite.. Un peu nonchalant quand à la réaction de son interlocuteur, le Champion était prêt à continuer son chemin après avoir remis ce dément à sa place, et avait déjà retourné la tête. Mais l'épée qu'il avait entrevu lui faisait quand même garder un « petit » œil sur lui, on ne sait jamais. Mais, tu vois, le problème, Green. C'est qu'il n'est pas fou. Et le deuxième problème, un peu plus important, c'est que tu ferais sûrement mieux de faire gaffe à tes fesses. N'est-ce pas, mon Greenou ? Voyons donc si le Capitaine Lowell apprécie tant que ça le manque de respect de Green vers lui.. Je ne pense pas, huhu. Reste à voir comment il comptait répliquer à la provocation du Champion.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Marth Lowell
Chevalier des Océans


Messages : 14
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Ludwig Von Wittelsbach ~ Chara Levareeds

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Revenants et nouvelles vies [Ft. Green] Sam 1 Aoû - 12:00

«  J'parle pas à ceux qui n'ont pas plus d'ambition que d'me jalouser, désolé. »

Green était aussi arrogant qu'il l'imaginait. Cependant il avait une attitude de... Gamin. Il n'y avait pas d'autre mot. La célébrité lui avait monté à la tête, et il n'avait visiblement pas su en prendre parti... Quoi ! Être l'un des meilleurs dresseurs du Pokémonde et être réduit à... ça... Avec une telle couverture médiatique, on pourrait faire croire à n'importe qui ce que l'on veut, être omniprésent sur le globe, être au courant de tout, même des informations les plus secrètes. Et le voilà, qui gaspillait son temps à parler de sa popularité, tout orgueilleux qu'il était, ne connaissant même pas la personne à qu'il s'adressait. Il faisait pitié. Peut-être que Red et lui n'étaient pas finalement si différents... Peut-être qu'il perdait son temps. Marth Lowell eut un petit sourire de mépris face à sa remarque.

« Te jalouser ?, dit-il, riant. Beaucoup seraient prêts à payer des sommes conséquentes pour te voir mort tu sais ? Quoi que tu as raison. Voir sa tête mise à prix pour une grosse somme doit être très flatteur. »

Décidément il ne savait vraiment pas à qui il avait affaire. Le Chevalier des Océans ne se senti pourtant pas touché. C'était un gamin perverti par l'orgeuil, il n'avait que faire de ses remarques. Il était bien plus supérieur. En premier, par sa nature noble qui le plaçait directement au dessous du commandement d'Arceus et de ses volontés. Euh.. Attendez lui ? Croyant. Hahaha. Laissez-moi rire. Là n'était pas la question en fait, il ne s'en souciait juste vraiment pas. Mais le dire était l'un de ses droits tout de même. Il n'avait rien à lui envier, un point c'est tout.

 « Autant pour moi, j'ai cru que t'étais connu... »

Ce n'était pas une question, Marth ne dédaigna pas répondre. Autant limiter les informations divulguées n'est-ce pas ? Le pauvre petit Green pourrait se sentir écrasé s'il commençait à ressortir la liste de son palmarès associé à son nom. Et puis, il était l'ancienne tête de la Team Aqua, avec sa chère Alice Taylor. Comment donc qu'il ne savait pas qui il était ? L'époque des rivalités entre teams était révolue... Plus personne ne s'en souciait guère à présent. On ne les craignait plus. Seulement le jeune homme avait toujours sa puissance personnelle. C'était une erreur de le sous-estimer.

Lowell n'hésiterai pas une seconde à utiliser cet imbécile à son compte. S'il ne savait pas prendre parti de sa chance et de sa position, il le ferait à sa place. Après tout, il était maître dans ce genre de corruption et de manipulation. S'il ne coopérerait pas, et bien... Tant pis, soit il l'y forcerait, soit il le tuerait. Il ne peut pas prendre le risque que quelqu'un d'autre tombe sur lui et le manipule à sa guise. Le Commandant était prêt à lui proposer un marché. Pour une somme très conséquente. Ce genre de personnes ne résistent pas à une bourse posée dans leur main. Et puis, d'un côté, il se doutait qu'il faisait semblant d'être stupide. Mais il devait en savoir des choses utiles...  Quand on a de l'argent on a le pouvoir. Green en avait. Restait à savoir ce qu'il en faisait vraiment.

«  Je plaisante bien sûr. Tu me serais beaucoup plus utile vivant, fit-il en souriant. »

Maintenant que l'offre avait été -subtilement- proposée, Green pouvait réagir à sa guise, l'ancien Aqua n'en avait cure. Il était à lui quoi qu'il fasse. Il décida de mettre l'affaire de côté le temps que Green y réfléchisse. Profitons de l'instant présent, veux-tu ? Une personne de sa classe sociale, aussi détestable qu'il pouvait être, mais avec qui il pouvait avoir une conversation tendue, c'était rare. Cela prouvait qu'il ne se laissera pas faire. Très bien très bien. Les hommes inexorables sont les meilleurs. Après avoir soupiré en regardant le large, et sa caravelle qui se tenait fièrement près du pont, il le regarda en souriant, mais cette fois-ci, d'un vrai sourire. Celui qui mettait en confiance. Mettait-il vraiment fin aux hostilités ?


« Alors, on vient prendre le grand air marin ? »

.:-------------------------:.





Merci Soulinette <3:
 

J'écris en #0066FF
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Revenants et nouvelles vies [Ft. Green] Sam 1 Aoû - 14:54

Il était en face de celui qui était vraiment considéré comme un dément par le Champion. Le petit marin palot faisait vraiment penser à un cachet d'aspirine. Il n'attendait qu'un peu de répondant de sa part. La tension, un dialogue électrique, c'est ça qu'il attendait de la part du Capitaine Lowell. Et ce n'est sûrement pas ce qu'il allait à voir. À la place de ça, il doit subir le discours interminable d'un jaloux inférieur qui vit dans le seul but de mettre en pièces tous ceux qui ont réussi et qui vivent de leur réussite. Et oui.. C'est ainsi qu'il le voyait. Rien à voir avec ce petit Chikara qui était tout mignon et admiratif devant lui. Nan, lui, c'était un beau jaloux. Un bien beau jaloux.. Qui n'était pas au goût de Green, physiquement parlant. Il n'avait rien à voir d'un homme fashion et moderne ! En plus, il devait certainement sentir le Poissirène, si c'était bien un marin ! Mais il lui répondit alors, avec son air de bébé amnésique (toujours dans la gentillesse, Greenou..) auquel s'était ajouté un sourire méprisant. Jalousie, quand tu nous tiens..:

- Te jalouser ? Beaucoup seraient prêts à payer des sommes conséquentes pour te voir mort tu sais ? Quoi que tu as raison. Voir sa tête mise à prix pour une grosse somme doit être très flatteur.

Ah oui, comme ça y'en a qui payent pour qu'il se fasse tuer ? Pourtant, jamais il n'avait eu à faire à ce genre de situation. Il devait parler pour lui. L'argent, soit on le mérite, soit on l'acquiert sur le succès des autres, après tout ! En plus, ça le faisait rire, l'ancien Aqua. Le Champion le fixait toujours, il le trouvait puérile. Il n'avait vraiment jamais entendu parlé que des gens voulaient lui faire la peau, mais évidemment que ça serait pour des sommes faramineuses. Green n'avait jamais eu à faire à ce style de situation, peut-être y'avait-il toujours des gardes Rocket ou FPI qui le surveillaient pour éviter un accident. Non, il s'en serait aperçu. Et ça renforçait le fait qu'il pensait vraiment qu'il était fou, ou bien qu'il n'était pas tout seul dans sa tête. Il ne faut pas laisser des gens comme ça dehors.. Se sont eux les plus dangereux. T'as entendu, Green ? Au trou, maintenant. Arrête de traîner dehors. À la remarque de Marth, qui était apparemment important pour la Team Rocket, du moins avant, il ne répondit que par un petit rire qui lui échappa, et qui trahissait vraiment le fait que ses propos étaient totalement ridicules à ses yeux. Mais ne provoque pas trop, Green.. Attention à toi. Et surtout, ne répond pas aux provocations, car ça ne marche pas que dans un sens. Quoi que.. Le respect, ça n'était que dans un sens, et ça n'était pas à Green d'en avoir. À la seconde pique du Champion son interlocuteur ignorait totalement ce qu'il lui avait dit et replongea dans sa bulle, en continuant ses premiers propos:

-  Je plaisante bien sûr. Tu me serais beaucoup plus utile vivant.

Green ne répondit toujours pas. Il semblait perplexe quant à son attitude. Il était vraiment étrange, d'autant plus qu'il lui dit ça en souriant. Allô ? Y'a quelqu'un de plus que lui dans sa tête ou comment ça se passe ? Marth.. Marth ? Il était un peu sur la défensive, tout à coup. Comptait-il tenter de prendre en otage le Champion pour demander une rançon ou je ne sais quoi d'autre. Heureusement pour lui, il avait tout de même compris qu'il n'était pas rempli d'intentions pacifistes pour le cas du Champion. Mais ça n'était pas à cause de son caractère, c'était juste qu'il était un peu perturbé, son interlocuteur ! Et oui, dans un sens, il lui faisait peur. Pas dans le sens où il était intimidant, tout ça, mais il avait une attitude étrange à l'égard du Champion. Green se mit à penser que c'était vraiment pas de bol d'être tombé sur lui, mais tout peut bien vite changer. Une petite somme d'argent, par-ci, par-là, et hop, le tour est joué. Après, fallait bien « dresser » l'ancien Maître, car il était très probable que celui-ci ne fasse pas ce qu'on lui demande en prenant l'argent. Et oui.. Il n'était pas haï pour rien. Mais tout ça, personne ne le sait, qu'il est vicieux, « corrompu », Rocket, tous ses mauvais côtés sont toujours masqués, ce n'est que le beau jeune homme qui avait tout pour lui, et qui était humble qui paraissait dans les magasines pour les jeunes. Toujours silencieux, il préférait le laisser un peu développer, en voyant que le Champion ne lui répondait pas. Alors, comment Green allait considérer ce qui allait suivre?

- Alors, on vient prendre le grand air marin?

Lui dit-il après avoir contemplé le large de la ville. Cela dit, il fit attention à ce qu'il regarda, puisqu'il ne remarqua pas la Villa qu'il avait visité au bord de Mer, en haut de la falaise. Parfait ! L'on ne la remarquait donc pas de là. Parfait ! Au moins un bon point. Par contre.. Retournait-il sa veste ? Il en avait bien l'impression. Mais le sourire qu'il afficha était différent de ceux qu'il lui avait fait auparavant. Il paraissait, sincère, et pas méprisant. Peut-être qu'il était bipolaire, du coup ? SU-PER. Merveilleux. Amazing ! Extraordinaire. Greenesque (oui c'est une gradation). Un petit air interrogatif s'emparait de lui. Discret, mais bien présent. Le Champion restait tout de même un peu sur la défensive, au moindre geste brusque il se saisissait d'une de ses Poké Balls. Mais l'on n'avait pas l'impression qu'il stressait vraiment, de l'extérieur. Bon, c'était le Capitaine Lowell et ses bons bâtonnets de poisson (pardon..) qui parlait depuis tout à l'heure. Le Champion retrouva tout de même assez rapidement un sourire narquois, car il essaya de lui faire peur, puis après, par magie, il lui demandait, tout sourire, ce qu'il faisait là. Les jaloux sont donc ceux qui nous apprécient le plus ? Peut-être, mais, Green faisait vraiment attention à ce qu'il faisait, il n'était pas entièrement serein. Mais son air arrogant était vraiment plus fort que lui, et il ne put s'empêcher, peut-être en se mettant en danger, de lui lancer de nouvelle fois une pique, même s'il y semblait insensible.

- Qu'est-ce que ça peut te foutre ? Je ne vois pas ce qu'un simple marin peut avoir à faire des affaires de personnes influentes ?

La subtilité, c'est pour les tapettes. Le tact aussi. La gentillesse aussi. Enfin, tout ce que Green n'était pas était pour les faibles, fragiles, misérables, tout ce qu'on peut trouver sur ceux qui sont en dessous de lui dans l'échelle et dans les combats Pokémons. C'était vraiment une pourriture. Il est grand temps que tu mûrisses, mais ne t'en fais pas, c'est prévu. Mais pas pour tout de suite, désolé Marth ! Pourtant, malgré l'arrogance extrême dont il faisait preuve envers quelqu'un d'anciennement respecté, il restait toujours un peu circonspect et perplexe. Il lui avait dit qu'il pouvait lui être utile, tout ça. Mais.. C'était bien étrange. Huhu, de toute façon, qui ne tente rien n'a rien, il eut une idée. Une idée digne d'un vrai mercenaire en quête d'argent, et seulement d'argent.. Mais y'avait-il autre chose pour lui, au fond ? Le danger, par exemple ? Ça serait tellement bien, qu'il fasse enfin des missions risquées, au lieu de s'amuser sur le premier venu dans une autre contrée que celle dans laquelle il vit. Alors, d'un ton bien plus sérieux, mais très intéressé, avec un petit air malicieux, Green finit par lui demander, en pensant avoir compris son petit manège:

- Et si j'te suis bien plus utile vivant.. Sache que je ne suis pas gratuit, bien au contraire.. Sauf si tu avais la médiocrité de tenter de t'en prendre à moi !

Green rentrait sur un terrain où il était bien plus à l'aise : Négocier. Car si l'hypothèse qu'il fasse quelque chose pour le matelot se confirmait, même s'il ne semblait pas excessivement riche, il pouvait bien avoir une belle somme d'argent contre l'échange d'un simple service. Service qu'il ne ferait sûrement pas d'ailleurs, sauf si on mettait des conditions en place. Et c'est ainsi que de toute façon, s'il voulait le soudoyer, dans un sens, car oui, c'est le cas, il lui suffisait de sortir son Monstre Aquatique qu'était Tortank et de, directement, être beaucoup plus écouté. Green ne comprend vraiment pas comment on peut changer d'avis, comme ça, sous la pression de deux canons à eau d'un Pokémon aussi mythique son détenteur. Et oui.. Il était aussi connu pour avoir perdu contre un Dracaufeu dans un 1VS1 on ne peut plus équitable, et avait lui aussi une revanche à prendre. Et cette revanche commencera par l'acquisition d'une Méga-Gemme et d'un Méga-Bracelet, mais ça se fera dans très longtemps, très très longtemps.. Alors, Capitaine Lowell, que pensez-vous des propos de Green ? J'ai hâte de le voir!
Revenir en haut Aller en bas
Marth Lowell
Chevalier des Océans


Messages : 14
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Ludwig Von Wittelsbach ~ Chara Levareeds

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Revenants et nouvelles vies [Ft. Green] Dim 2 Aoû - 15:57

Green ne répondait pas, mais ses paroles n'étaient pas tombées dans l'oreille d'un sourd. Il semblait rire de dérision envers ses dires. Seulement Marth ne voyait que le fait qu'il ait été touché par ses paroles. C'était peut-être son air de mégalomane psychopathe qui l'effrayait. Il devait avoir gardé cette attitude malsaine de la progression/disgression pour persuader... Continue comme ça commandant. Tu atteindras bientôt ton but. Mais pas seul. Il avait besoin des autres. Et il avait besoin d'Alice. Bien sûr que son rêve était d'avoir le Monde à sa portée, créer une vie de Terreur à tous et faire de la vie des petites gens un enfer sur cette Terre. Pourquoi ? Pour le plaisir. Pour qu'il respectent sa grandeur. Pour qu'il soit craint. Mais cela serait très vite lassant s'il ne pouvait pas offrir le monde qu'il rêvait à celle qu'il servait.

« Qu'est-ce que ça peut te foutre ? Je ne vois pas ce qu'un simple marin peut avoir à faire des affaires de personnes influentes ? »

« Il est vrai qu'un dresseur de ta renommée doit avoir tout pour lui... Même le titre de Maître... J'espère que tu as bien profité de tes quelques heures de gloire. Mais les apparences peuvent être trompeuses. Moi-même je me doute bien que derrière cet air d'adolescent arrogant, tu as du faire des affaires ensuite pour avoir gardé ton « influence »...  »

Simple... Marin ? SIMPLE ? Ce petit n'avait donc aucune idée de ce qu'il l'attendait, s'il continuait dans cette direction. Patience, patience, mon beau jeune homme. Tu auras ce que tu voudras. Le Mondre que tu pourras écraser de ton pied, oui oui si tu veux. Mais en attendant tu dépends encore des autres... Donc.... Ne sors pas l'épée de ton fourreau. Pas maintenant. Seulement s'il continue à être pas gentil. Après tout tu es un Capitaine exceptionnel, les gens te craignent, celui-là t'agace, ce qui est assez nouveau. Il était le Grand Marth Lowell, inexorable, inébranlable. Ce n'est pas une petite remarque de rien du tout qui allait le faire bondir. Alors il se décida de répondre avec une remarque piquante, mais il ne se permit pas de rire. Il resta neutre. Tout en lui léchant les bottes. Logique, s'il le voulait de son côté.

Il aurait pu finir oublié, les dresseurs talentueux ne marquent pas tous l'histoire. Après tout, celui qu'on acclame, c'est Red. Green, selon Lowell devait plus passer au second plan. Il devait avoir une vie bien lamentable à regretter ce titre de Maître de ligue qu'il avait touché du bout des doigts... Il vivait constamment dans son ombre et il ne parviendrait jamais à en sortir s'il continuait à marcher dans ses pas. A sa place, il aurait déjà utilisé des moyens détournés. Il l'avait déjà fait. Rien ne le prédestinait à devenir un tueur ni un malfrat... Jusqu'à ce qu'il soit assoiffé de vengeance. Il ne l'avait même pas eu. La Team Magma s'était démantelée d'elle même. Les survivants s'étaient réfugiés un peu partout, abandonnant leurs idéaux maléfique. Tu parles d'une cible digne de l'épée du Commandant Aqua...  Donc, forcément, il le comprenait. Le Commandant  avait tout. Et il avait tout perdu d'un seul coup. Kyogre, son outil vers la gloire qui le jeta dans la déchéance. Cependant compassion ne veut pas dire pitié, ne te fais pas d'idées Green.

« Et si j'te suis bien plus utile vivant.. Sache que je ne suis pas gratuit, bien au contraire.. Sauf si tu avais la médiocrité de tenter de t'en prendre à moi ! »

« Bien, je n'en avais pas l'intention de toute façon. »

Il avait de l'honneur, ce Lowell ! Jamais il ne se permettrait de faire une telle chose, sauf si nécessaire. Et il n'avait pas prévu de l'acheter tout de suite. On ne sait jamais sur qui l'on peut tomber lorsqu'on se lance dans ce genres d'affaires. Le Commandant était fidèle et loyal, mais il prenait toujours la précaution de payer en deux fois (comme avec la Carte Bleue, oui oui). Une fois au début du deal, une sorte de petite mise en bouche, puis une fois le marché rempli dans les deux parties, la vrai récompense à la hauteur des efforts fournis. Et puis il ne perdait rien si le marché n'était pas rempli chez l'autre puisqu'un déserteur finissait la tête coupée. Le jeune homme aux cheveux bleus finissait par tout reprendre. Cependant, si l'autre honorait son contrat, aucune raison qu'il ne le fasse pas également. C'était un noble de parole enfin. Sûrement pas un beau parleur.

« La Résistance fondée par Red gagne de l'importance, appuyée par les conseils régionaux. La leadeuse du groupe est une bécasse qui n'a sûrement jamais fait de politique auparavant. Tu le détestes non ? Rejoins-moi. Sans compter que les autres groupes associés comme les Plasmas peuvent aussi être une menace.Ta coopération me sera requise pour éliminer ces groupe.»

Il ne mentionna pas les Forces de Polices... Efficaces ? Laissez-moi rire. Si elles l'étaient vraiment, Marth serait déjà mort à l'heure qui l'est. Alice aussi, mais passons. De plus, il laissait tranquille les Venoms et les Rockets pour le moment. Il n'étaient pas une menace pour lui. Ils avaient des idéaux communs en quelque sorte. Ce serait bête qu'ils ne puissent pas devenir de bons amis. Mais un Roi... Puissant de plus... Approuvé par son peuple... Cela lui faisait bien envie. Une cible intéressante. L'éliminer pourrait-être intéressant pour tout le monde, de plus, il aurait plaisir à le faire. Se désigner comme celui qui avait tué la première tête du Royaume n'aurait fait qu'augmenter sa côte de popularité. Mais la Résistance n'était rien pour lui. Simplement un petit contre-temps. Vite écarté.

« Tu veux de l'argent ? Je peux t'en proposer. Mais, ce serait bête de te limiter à cela alors que tu pourrais avoir tellement plus. Je t'offre un pouvoir considérable. Les gens te craindront. Ils reconnaîtront ta vraie puissance. Tu pourrais obtenir par la force ce que tu ne pourrais acheter avec de l'argent... »

Il avait l'impression que cette discussion menait effectivement quelque part. Marth était prêt à accepter les réclamations de Green, mais ça dépendait desquelles, encore fallait-il en parler. En somme, ils seraient tous deux gagnants dans l'histoire...

.:-------------------------:.





Merci Soulinette <3:
 

J'écris en #0066FF
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Revenants et nouvelles vies [Ft. Green] Dim 2 Aoû - 17:27

Allons-y gaiement ! À ce rythme-là, Green sera vite corrompu de toutes parts. Mais cela lui allait bien, d'être sur tous les fronts. Nous ne sommes pas encore là, bien évidemment, mais il fallait l'évoquer, et oui ! Le Champion regardait toujours le Capt'ain Lowell, qu'il considérait toujours comme un simple marin, ou n'importe quel autre nom qu'il désirerait, après tout, tant que celui-ci était péjoratif et qu'il faisait bien référence au fait qu'il n'y en avait qu'un au-dessus des autres. Et c'était Green. Il ne lui manquait plus qu'être Maître pour qu'il n'y ait plus de conneries sur le fait qu'il ait été Maître durant une période « relativement » courte. Les gens n'étaient que des jaloux, et ils n'auraient plus aucune raison de se moquer de lui. Et il n'y aurait qu'un seul Champion aux yeux de tous. Un seul qui assume. Qui assume son rôle de Légende, et qui le revendique. Contrairement à un certain ''Rouge'' qui restait terré je ne sais où en attendant de ressurgir au meilleur moment pour achever les faibles Teams et passer pour un héros. Oui, c'était ainsi qu'il le voyait. Mais revenons à nos moutons. Marth semblait plus perspicace qu'il en avait l'air. Super...:

-  Il est vrai qu'un dresseur de ta renommée doit avoir tout pour lui... Même le titre de Maître... J'espère que tu as bien profité de tes quelques heures de gloire. Mais les apparences peuvent être trompeuses. Moi-même je me doute bien que derrière cet air d'adolescent arrogant, tu as du faire des affaires ensuite pour avoir gardé ton « influence »...

Des affaires, pour garder son influence ? Évidemment ! Il restait, rien que par son histoire qui se racontait très souvent, bien évidemment lié avec celle de R#@ (c'est fait exprès, puisqu'il ne faut pas prononcer son nom, huhu), connu. De plus, le fait qu'il soit plutôt « beau », malgré les avis des jaloux, avait aussi aidé le jeune homme a resté connu.. Puisqu'il aimait être à la mode, et être un modèle, être interviewé, il jouait justement de la grosse tête qu'il avait pour faire de lui un personnage qui faisait rire par le caractère qu'il avait et sa manière de s'exprimer ! Il en jouait, et ça plaisait aux gens, même si certains se disaient que ce n'était qu'un gros égocentrique corrompu par l'argent et sans valeur. Ah la la.. Les haters faisaient rire, eux aussi ! Passons, passons ! C'était un personnage, le Champion. Mais était-ce qu'il entendait par « influence » ? Peut-être bien que non. Il parlait peut-être d'affaires frauduleuses, de coups en douce.. Parce qu'il n'était pas si riche exclusivement grâce à son Salaire de Champion. C'était peut-être ça que lui sous-entendait Marth ? Pourtant, son altesse Green ne dédaigna pas venir sur ce terrain là, et préférait rester dans son ''bon'' côté, si je puis dire!

- Je suis le plus populaire à Kanto & Johto ! Les gens m'aiment pour l'adolescent arrogant pour lequel je passe et tout ce qui va avec.. Ca met un peu d'animation dans leur vie. Les journalistes, les interviewers, les médias.. Ils veulent tous m'avoir pour faire de l'audience. J'ai presque tout réussi, je suis un exemple pour les plus jeunes ! J'espère que ça répond à ton sous-entendu.

L'ex Maître avait enjoliver ses propos, évidemment, mais grossièrement, c'était ça. Il ne fallait pas oublier que, oui il était égocentrique, arrogant, gamin, tout ce que vous voulez, mais il appuie sur ses traits-là. Tout comme sa réussite. C'était le petit-fils d'un des plus grands professeurs Pokémon du Monde, il était l'un des dresseurs le plus fort, presque personne n'était au-dessus de lui dans la pyramide. C'était « vrai », et il le savait. Sauf que lui se considérait comme le plus fort. Lorsqu'il passe près des Ecoles de Dresseurs, et qu'il voit qu'il est l'un des principaux sujets de conversation, autant par son talent que par son tempérament, bien sûr que ça lui faisait plaisir ! Mais tout ça, c'était bien caché. Il n'était qu'un avare capricieux qui ne pensait qu'à sa tronche aux yeux de tous ! Après tout, il joue forcément de qui il est, mais n'oublions pas que beaucoup ne l'aiment pas non plus, et le critiquent, par rapport à Red, principalement. Ça ne l'atteint pas. Plutôt, ça ne l'atteint plus. Continuons la conversation, voulez-vous bien.. ? Vous n'avez pas le choix, désolé! Le marin (j'ai enlevé « simple » en passant, je suis trop gentil..) ''rassura'' Green quant à ses intentions :

- Bien, je n'en avais pas l'intention de toute façon.

Ouf ! Il tenait un discours bien plus rassurant que ses insinuations sur le fait que la tête du jeune homme pouvait lui rapporter pas mal. Enfin. Peut-être qu'il était intimidé ? Oui, ça devait être ça ! Devant tant de charisme. Ce n'était sûrement pas ça. Sûrement avait-il compris qu'il pouvait avoir bien plus de Green qu'il ne le pensait. Après tout, c'était un Rocket. Très indépendant, mais ça en était un tout de même. Il ne fallait pas l'oublier. Donc on pouvait le clasher, le critiquer, il était encore plus influent qu'on ne le pensait. Et surtout, il s'en contrefichait des petits – petit dans le sens inférieur – et de leurs moqueries. Jamais ils ne seraient ce qui lui pouvait être ! Et ça, ça valait toutes les insultes du monde ! Ils les aimaient presque autant que ses admirateurs, car ils le font rire. Passons, passons, je m'égare, une nouvelle fois ! Le Champion avait son regard arrogant posé dans celui de son interlocuteur, en l'écoutant. Celui-ci allait faire une proposition.. On ne peut plus alléchante.

-  La Résistance fondée par Red gagne de l'importance, appuyée par les conseils régionaux. La leadeuse du groupe est une bécasse qui n'a sûrement jamais fait de politique auparavant. Tu le détestes non ? Rejoins-moi. Sans compter que les autres groupes associés comme les Plasmas peuvent aussi être une menace.Ta coopération me sera requise pour éliminer ces groupes.

Et bien. Qui aurait cru que ce « fou » en apparence puisse proposé cela à Green. Red, fondateur de la Résistance, et Héléna Greysham, qui avait repris les rennes de l'Organisation. Quelque chose n'était pas claire dans son esprit. Il en était le fondateur. Pourquoi être parti ? Ou bien peut-être qu'il se cache derrière cette femme, en pensant que les Teams referaient surface en voyant que leur Chef était totalement inconnue. C'était aussi possible mais improbable. Il ne comprendrait jamais cette enflure de R#@, assurément. Green avait l'air .. Pensif – ça lui changeait tiens – ! Il le regardait toujours, mais semblait vraiment réfléchir à ses propos. Coopérer, en quel honneur ? Il était seul, il avait toujours tout fait seul, s'en était sorti tout seul. Après, il voyait qu'en scred, cela pouvait lui revenir pour bien plus de la part de Giovanni s'il lui annonçait une si bonne nouvelle. C'est sûr ! Après, en tant que, très certainement, futur Maître de Kanto, il aurait plus que certainement son mot à dire sur l'organisation, comme il avait pu en échanger précédemment avec quelqu'un qui était de la même affiliation que lui, il y a un certain temps. Par contre, il avait tout de même un avis prédéfini, et cela n'était pas lui qui le ferait changer. Il lui répondit alors, calmement :

- Une menace ? Mais.. Pour qui ? Politiquement parlant, je n'suis qu'un Champion. Je n'ai donc rien à voir là dedans. J'ai pas envie d'me foutre là où il faut pas, tu vois?

Il avait bien répondu. C'est vrai, après tout, Rocket.. Au fond. Mais, il parlait d'une menace, et donc, il ne devait pas se sentir concerné, puisque personne ne le savait. Et oui. SUB-TIL, Greenou ! Il avait aussi plus ou moins décliner son offre, car Marth ne ferait que le ralentir. Peut-être qu'il y gagnerait aussi mais.. Dans quel but ? Si c'est pour avoir plus d'embrouilles qu'il ne peut déjà en avoir, – car oui il en avait, mine de rien – cela n'était pas si bénéfique que ça pour lui, sauf au niveau économique, mais il était tout de même blindé. Donc même l'argent. Mais, après tout, peut-être que c'était lui qui était dans l'embarras et qui essayait par tous les moyens d'avoir un défenseur ''potable'' ? Dans tous les cas, il n'était pas peu fière de la réponse, sans boulette, qu'il a pu lui communiquer. Mais attention, Green.. Voilà ton ami. Mais si, tu connais. Give me moneeeey!

- Tu veux de l'argent ? Je peux t'en proposer. Mais, ce serait bête de te limiter à cela alors que tu pourrais avoir tellement plus. Je t'offre un pouvoir considérable. Les gens te craindront. Ils reconnaîtront ta vraie puissance. Tu pourrais obtenir par la force ce que tu ne pourrais acheter avec de l'argent..

Soudainement, il était bien plus intéressé. Un pouvoir considérable ? Qu'est-ce que ça pouvait bien être. Après tout, il allait sûrement être Maître de Kanto et Johto, et régnait en Maître absolu sur ses deux régions, alors que pouvait-il lui offrir davantage ? Son visage devint bien plus malicieux, tout à coup, comme un gamin à qui l'on annonce que l'on va lui acheter la dernière console s'il a des bonnes notes. Il fonctionnait comme ça, le Champion de Jadielle. Au grand désespoir de Giovanni.. Et peut-être au plus grand ''bonheur'' de Marth, et d'autres personnes. Son égocentrisme revint soudainement en lui en pensant à ce qu'il pouvait éventuellement lui offrir ? La Méga-Evolution ? Une autre Région ? Mais. Ce n'était qu'un simple marin, il n'allait pas se laisser berner comme ça, Greeny. Pourtant, malgré le fait que ça semblait totalement invraisemblable, il avait vraiment les yeux qui brillaient légèrement, et qui trahissait son envie de Pouvoir. Green finit par lui répondre, avec une voix douce, mielleuse.. Mais toujours terriblement arrogante:

- Que peux-tu offrir de plus à quelqu'un qui peut déjà tout avoir.. ? Dis-moi. Vite!

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Marth Lowell
Chevalier des Océans


Messages : 14
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Ludwig Von Wittelsbach ~ Chara Levareeds

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Revenants et nouvelles vies [Ft. Green] Mer 5 Aoû - 20:26

Green était un adversaire plutôt tenace en fin de compte. Lowell cherchait quelque chose de plus qui pourrait le faire flancher... Mais il semblait voir clair dans son jeu. Soit il faisait l'innocent... Soit il se reconnaissait parfaitement dans la personne que Marth décrivait, et donc, se méfiait. Pourtant il était bien évident que derrière ces airs de gamin, le dresseur n'était pas qu'un gentil dresseur. Son attitude parlait pour lui. Et le commandant avait été plongé depuis sa tendre enfance dans le côté sombre de la société. Pas étonnant qu'il voie un côté corrompu à tous les gens qu'il rencontre. Les gens éminemment bon, ça n'existe pas ! Cela était un fait connu !

« Je suis le plus populaire à Kanto & Johto ! Les gens m'aiment pour l'adolescent arrogant pour lequel je passe et tout ce qui va avec.. Ca met un peu d'animation dans leur vie. Les journalistes, les interviewers, les médias.. Ils veulent tous m'avoir pour faire de l'audience. J'ai presque tout réussi, je suis un exemple pour les plus jeunes ! J'espère que ça répond à ton sous-entendu. »

« Presque ? Il manquerait donc quelque chose à ce célèbre Green? » dit-il en riant.

Un exemple pour les plus jeunes ? Alors tu veux montrer à ces gosses que c'est possible de devenir maître, mais pas de garder ce titre plus de quelques heures ? Allons... Tu te sur-estimes un peu cher Green. C'est ça, c'est ça, devient condescendant et menace le, c'est sûr que tu vas l'avoir ton deal avec lui.... Il devait le rendre confus à force, le pauvre petit homme. Ce n'est qu'un enfant, et pourtant Marth n'avait aucun scrupule à abuser de lui. Si ce n'était pas lui, ça aurait été quelqu'un d'autre. Mais, tout de même. Le comportement de Green l'irritait au plus haut point ! Il mit la main sur sa hanche, près de son épée en parlant. Peut-être qu'il allait y passer après tout. Quel motif ? Irritant. Non. Faible. Parce que les faibles d'esprits ne méritent pas de vivre de toute façon.
 
« Curieux, je ne t'imaginais pas du genre à faire le guignol pour t'attirer la sympathie des autres...  Je crois que je n'ai rien à faire avec toi finalement. »


Il disait cela, mais bien qu'il le pensait, cela était surtout destiné à piquer Green de son orgueil. Peut-être qu'il réagirait spontanément sous la colère et la jalousie, et que l'ancien Aqua aurait enfin ce qu'il veut sans effort. Puis il feignit de lui tourner légèrement le dos. Mais s'il devait vraiment se retourner, ce serait pour lui lancer Falchion dans le torse. Un bon escrimeur se doit d'avoir des yeux derrière le dos... Dans quelques instants ses deux larbins reviendraient, et Green, s'il veut s'en sortir, devra soit se soumettre, soit mourir. Honoré de la main du Grand Marth évidemment.


« Une menace ? Mais.. Pour qui ? Politiquement parlant, je n'suis qu'un Champion. Je n'ai donc rien à voir là dedans. J'ai pas envie d'me foutre là où il faut pas, tu vois? »

« Tu pourrais avoir des ambitions qui nécessiteraient quelques sacrifices... Et il n'est pas trop tard pour s'y mettre. Tu veux une confidence ? Je n'étais même pas majeur quand j'ai fait mon premier meurtre. »

En fait, Marth n'en savait strictement rien, il bluffait, comme depuis le début. Mais cela avait visiblement marché, puisque, finalement, le jeune garçon lui montra un peu d'intérêt. Le commandant avait des conditions à poser. Il se contenta imprécis, ou de lui proposer des choses évidentes, parce que Green n'était pas une valeur sûre. De plus, s'il était intéressé, le jeune homme lui ferait sûrement savoir en renchérissant plutôt que de l'envoyer voir ailleurs.

« Que peux-tu offrir de plus à quelqu'un qui peut déjà tout avoir.. ? Dis-moi. Vite! »

« Ton titre de maître te seras acquis, avec une extrême facilité si tu le souhaites. »

Oui, si ce n'était pas déjà fait... Évidemment d'autres personnes auraient pu déjà être sur le coup. Mais Marth ne lui proposait pas forcément de l'obtenir par un moyen très juste, s'il acceptait. Soudoyer des gens c'est très facile. Sinon, s'il aimait le challenge, il l'aurait laissé combattre à la loyale, dans les règles de la ligue, évidemment. Le client est toujours Roi. Tant qu'il avait accès aux affaires du conseil et de cette Greysham pendant ce temps. Évidemment il ne peut pas démolir à lui tout seul tous les conseils en même temps. Mais bientôt. Bientôt... Ils tomberont d'eux mêmes quand ils verront leur impuissance. Un par un. Sa quête commençait maintenant. Tuer les inexorables, et prendre de force à sa botte les faibles. Le pauvre ex-maître ne goûterait plus longtemps à son titre repris.  Cela ne voudra plus rien dire. Il n'y aura que lui.

«  De plus je te réserve une place de choix dans le monde que je vais créer. Quand j'aurai enfin repris la place qui me revient... »
Toujours cette lubie de puissance et de domination. Bien sûr qu'il y croyait. Tout était possible. Tout était à sa portée. Il suffisait juste d'un opportuniste, avec un caractère tel que le sien. Une personne avec sa chance, qui prenne les bonnes routes quand il le faut, qui choisisse de bons amis ( enfin plutôt « relations » parce que le mot ami avait une définition plutôt différente pour Marth, qui se rapprochait étrangement d' « outil » ). Quelqu'un qui ait son nom. C'était son destin, son chemin était déjà tracé. Il était voué à quelque chose de grand.

« Plus rien ne me résistera. Je pourrai élever qui je souhaite. Tout sera à ma portée et à celle de ceux à qui je l'octroie. Les choses les plus rares, des choses qu'on ne peut acheter, les mégas-gemmes en quantité, les pokémons légendaires, le contrôle du monde...Tu pourrais en faire partie, il suffit d'un peu de bon sens... »

Green avait sûrement des conditions à lui poser. Ou alors il allait lui demander d'aller se faire foutre. Ce qui était tout à fait une option viable. En le traitant de psychopathe attardé au passage. Cependant, ce qu'il voulait, il pourrait lui offrir. Il n'était pas puissant, en apparence. Mais tout était dans l'attitude. Il suffisait qu'il y croie pour que cela soit réel. Et s'il se convainquait, il convaincrait Green. Ainsi, le commandant restait ouvert à la négociation. Il n'était pas en mesure de lire totalement dans les pensées du garçon aux cheveux bruns. Il lui dirait ses pensées de lui-même.

« Cela ne te plairait pas d'être quelqu'un de vraiment puissant ? Te faire vraiment respecter ? Et ne pas à avoir à faire le pitre pour pouvoir attirer un peu d'attention de la part des journaux... ? Tu seras toi, Green. Et les gens te reconnaîtront et te craindront. »

Qu'attend-tu donc pour te jeter dans la gueule du Kraken ? Dévoile tes pensées et laisse toi tomber.

.:-------------------------:.





Merci Soulinette <3:
 

J'écris en #0066FF
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Revenants et nouvelles vies [Ft. Green] Jeu 6 Aoû - 15:27

Toudouloudou. J'ai déjà fait une introduction comme ça, mais au moins ça me permet de ne pas entrer directement dans le vif du sujet quand j'ai pas d'inspi.. Passons. Le ''grand'' (je parle pour moi, pas pour Green..) Marth parlait beaucoup, il lui évoquait qu'il pouvait avoir de grandes choses, tout ce qu'il voulait. Mais était-ce vraiment vrai ? Après tout, lui aussi, pouvait beaucoup parler. Et encore une fois, comme lorsqu'il avait rencontré Alice, il n'avait l'impression que la discussion ne se faisait quasiment que dans un seul sens. C'était lui qui parlait et qui proposait, et Green, docilement, qui se laissait faire et qui répondait. Cela ne pouvait plus durer comme cela. Et puis, pour la Conseillère, c'était différent, c'était une femme ! Contrairement à lui.. C'était un homme, un bonhomme, qui a eu des camions de pompiers lorsqu'il était petit, et oui ! Un bon gars bien balèze en apparence, dans sa manière de parler.. Pourtant, il ne valait sûrement rien en combat Pokémon. Rien du tout. Et puis il ne dégageait rien. Pas de charisme, pas d'aura particulière. Il était lambda. Et Green en était convaincu. Il n'avait pas ce qui pouvait se dégager de personnes importantes et grandes, comme lui. Lui, même s'il était on ne peut plus arrogant et désagréable, avait ce ''truc''. Et oui, ce n'était pas donné à tout le monde, pour Green ! D'ailleurs, un tel charisme, un tel ''truc'', il était le seul à en avoir un! C'était inéluctable. Par contre, pour le fait qu'il part au quart de tour à la moindre petite remarque.. Il était le plus rapide à s'énerver, ça c'est sûr..

- Presque ? Il manquerait donc quelque chose à ce célèbre Green?

- Moi au moins il ne me manque qu'une seule chose..

Pour le tact, on repassera. Et je ne parle pas que pour Green.. D'ailleurs, ce dernier n'avait pas du tout apprécié le rire de celui qui n'était ''rien pour lui''. La seule chose qui a empêché le Champion de lui en mettre une était son épée. Pourtant, intérieurement, il commençait à plus que bouillir. Peut-être que le marin se ferait envoyer au tapis par un Tortank ? Ce serait un comble, non ? Abattu par son élément. Et puis il savait que Tortank ne ferait qu'une bouchée de ce marin de pacotille. Et de tous ses Pokémon, s'il en avait. Après tout, son Pokémon était imbattable. Sauf contre ce fumier de R#@ avec son Dracaufeu. Évidemment. Malgré tout, il ne semblait pas tant tomber dans le panneau en s'énervant, car les forts n'avaient rien à envier aux faibles, et n'avait aucune raison de s'énerver contre eux. Alors il restait plutôt calme. Ce n'était pas la zénitude extrême mais ça allait encore. Il avait encore du boulot, son interlocuteur, pour devenir celui que Green a réussi à devenir. Ça aussi, encore une chose dont il était convaincu. Mais il y a des propos qui étaient intolérables pour lui. IN-TO-LE-RA-BLES. L'on ne pouvait pas lui manquer de respect de la sorte. Il y avait des limites.

-  Curieux, je ne t'imaginais pas du genre à faire le guignol pour t'attirer la sympathie des autres...  Je crois que je n'ai rien à faire avec toi finalement. 

- T'as qu'à te barrer alors, je n'peux pas saquer ta tête de marin t'façon.

Il avait répondu au désintérêt par le désintérêt (le mal par le mal, c'est bien connu..), le mépris et l'arrogance. Mais comme il était sur ses gardes, il avait une main sur sa ceinture, et, évidemment, sur ses Poké Ball. Après tout, avec ce genre de ''cas'', il fallait toujours être attentif. Même si là, il ne paraissait que comme un gamin insouciant de ce qu'il faisait, avec un petit air qui n'était pas des plus sereins. Mais il ne pouvait pas laisser passer un tel affront à sa personne. C'était inadmissible, non toléré, et surtout, réprimandé. Il n'attendait plus qu'une seule remarque pour lancer Tortank à l'assaut du Captain' Lowell. Même s'il allait plutôt partir dans un délire utopique qui fera très certainement plus marrer Green que véritablement l'intéresser. Mais ne précipitons pas les choses, nous n'y sommes pas encore. Peut-être qu'il changera d'avis en cours de discussion ? Après tout, il restait assez imprévisible et difficile à cerner. L'on ne savait pas trop quand il parlait sérieusement, quand il se moquait de l'autre.. C'était assez étrange. Mais il était comme ça. Et ça lui allait très bien. Et lui, au moins, avait sans doute le peuple de Kanto dans la Poche, et c'est tout ce qui comptait à présent. Lui parlait beaucoup, mais n'agissait pas davantage. Donc à quoi bon.. Passons, passons ! Green trouvait certaines façons de faire des plus douteuses, et même s'il était Rocket, il ne tolérait pas trop ce qu'il allait lui dire.. Même s'il était tout à fait apte de le faire si ça lui traversait l'esprit, un beau matin..

- Tu pourrais avoir des ambitions qui nécessiteraient quelques sacrifices... Et il n'est pas trop tard pour s'y mettre. Tu veux une confidence ? Je n'étais même pas majeur quand j'ai fait mon premier meurtre

Le meurtre était quand même .. Une solution de facilité, dans un sens. Oui, après tout ! Il aurait très bien pu demander la traque de Red à la Team Rocket pour que l'on ait sa tête, ou s'en occuper tout seul, et il était le meilleur. Ca ne marchait pas comme ça. Et sur ce point, Green était sans doute un peu plus conscient que Marth, même s'il devait passer ses journées à faire ça, c'était peint sur sa tronche (je ne sais pas si c'est un compliment..) ! Mais, après, il pensait ça.. Mais voyait-il le monde encore de ses yeux d'adolescents de 17 ans, ou parlait-il en adulte, en disant que le meurtre n'était pas la meilleure des façons de faire. C'est surtout qu'il ne semblait pas encore taillé pour. Il était encore ''fragile'', et bon.. Le sang qui gicle, tout ça, c'est pas trop son délire. C'était sûrement le cas de ce psychopathe attardé (pour reprendre ton expression !:3). Et il n'avait pas envie de faire parti de ses victimes. Il avait hésité à partir à ce moment, mais la seule chose qui le retint c'était l'alléchant marché et ''récompenses'' que Marth lui réservait s'il réussissait à faire ce qu'il lui demande. À un détail près.. Green n'est pas un larbin. Je vous vois déjà venir, oui mais il obéit à Gio donc ça en est un mais, devenir Maître, c'est pas une mission TROP COOL ? Surtout quand on peut avoir un Drattak (et d'autres petites choses..) à la Clef. Je suis en train de m'égarer – encore une fois –, reprenons! Green avait ignoré la confidence de Marth, à laquelle il avait même poussé un soupir. Et ne répondit même pas au fait qu'il devait s'y mettre s'il avait des ambitions, car oui, il en avait. C'est juste que c'était très (trop?) bien caché. Alors parle, vas-y.. Tu vas finir rôti tellement tu es en train de chauffer Green (punchline de l'enfer, merci à tous o/):

- Ton titre de maître te sera acquis, avec une extrême facilité si tu le souhaites.

- Que de bonté..

Il lui avait vraiment répondu avec autant de désintérêt qu'auparavant. Après tout, même si on lui offrait sa place de Maître sur un plateau d'argent, il ne cernait pas Green. Soudoyer, tout ça, cela ne rimait à rien. Surtout pour devenir Maître. Après tout, ce ne serait que le début de sa revanche sur le Monde, de le devenir légitimement. Et pas par des moyens frauduleux comme Marth l'entendait. Pas pour ça, dans tous les cas. Peut-être dans un autre cas, mais Green voulait absolument gagner tout seul son titre de Maître, à la seule force de ses Pokémons. Et même si ça serait très certainement tendu, il savait très bien qu'il pouvait – qu'il allait, pardon ! – gagner. Après tout, vu ce qui l'attendait, en plus de son poste (et salaire) de Maître, il y avait l'influence sur les deux Régions, et ce qui lui réservait Giovanni. Autant de raisons qui le poussait à le faire de manière légale et légitime. Sinon, ça n'était pas drôle. Il voulait bien montrer au Conseil 4 qu'il n'y a qu'un ''Boss du Game'' à Kanto et Johto, et que c'était lui. Et pas arriver Maître par l'opération du Saint-Esprit. Cela ne correspondait vraiment à rien. Mais ça n'était pas fini.. Il continuait dans son délire utopique où il parlait d'un monde ''nouveau'', ''meilleur'' ? Sûrement pas. Pas avec un fou comme lui.

- De plus je te réserve une place de choix dans le monde que je vais créer. Quand j'aurai enfin repris la place qui me revient...

Il ne lui répondit pas. Pas encore, du moins. Il réfléchissait. Lui semblait vraiment croire à ce qu'il disait au Champion. Mais, Green ne le supportait pas. Il pensait même qu'il délirait un peu. ''Le monde que je vais créer''. Combien se sont cassés la g*eule après avoir parlé comme ça. La soif de Pouvoir pouvait être maladif, et c'était certainement son cas. C'était aussi celui de Green, sauf qu'il ne partait pas aussi loin dans ses délires, lui. Il était convaincu qu'il lui racontait des bobards. Après tout, qui croirait à de tels propos ? Et puis, ''une place de choix'', cela voulait tout dire. Si ce qu'il voulait faire, ce ''fameux'' Monde.. Il ne serait dirigé que par une seule personne, non ? Et ça serait qui, à votre avis ? Lui, évidemment. Et il ne vivait pas comme un larbin. Pas dans l'ombre de quelqu'un, encore moins dans celle d'un marin dément comme Marth. Sûrement pas. Il n'avait donc pas répondu à ce qu'il lui avait dit, puisqu'il était convaincu qu'il y avait une suite à ses propos.

-  Plus rien ne me résistera. Je pourrai élever qui je souhaite. Tout sera à ma portée et à celle de ceux à qui je l'octroie. Les choses les plus rares, des choses qu'on ne peut acheter, les mégas-gemmes en quantité, les pokémons légendaires, le contrôle du monde...Tu pourrais en faire partie, il suffit d'un peu de bon sens..

Totalement fou. Il parlait vraiment comme s'il pouvait réussir tout ça. Les Méga-Gemmes, les Légendaires, Contrôler le Monde. Ce n'est qu'un rêve. Parce qu'on ne peut pas tout avoir. On ne peut pas tout avoir, même si Green aurait bien aimé. Il fallait garder les pieds sur Terre et acquérir ce que l'on pouvait acquérir. Et il parlait déjà comme s'il avait déjà ça à portée de main. Etrange, quand tout ce qui se dégage de lui est un tueur psychopathe arrogant, manipulateur, qui prend tout le monde pour des gens bêtes et qui vont croire tout ce qu'il leur raconte. C'était vraiment. On ne peut pas qualifier ce genre de personnage. Pour saupoudrez le tout, rajoutez le fait qu'il veuille avoir le monde à sa botte et se faire lécher les pieds par les plus grands de ce monde qui ne représenteraient plus rien. Et Green ne voulait pas de cette situation. Peut-être qu'il le regretterait. Sans doute, oui. Surtout si ça se réalisait. Mais il n'avait pas fini. Il continua de délirer. Encore et toujours. Pauvre Marth..


- Cela ne te plairait pas d'être quelqu'un de vraiment puissant ? Te faire vraiment respecter ? Et ne pas à avoir à faire le pitre pour pouvoir attirer un peu d'attention de la part des journaux... ? Tu seras toi, Green. Et les gens te reconnaîtront et te craindront.

- Plus rien ne te résistera ? Tu es décidément totalement inconscient. Tu ne pourras jamais atteindre de tels objectifs. Et tu sais pourquoi ? Parce que tu n'es rien. Tu n'es personne. Personne ne se méfie de toi, parce que tu n'incarnes rien. Si, tu incarnes l'homme et sa connerie universelle.. Ça, c'est la vérité.

C'était une pure provocation, et aussi, Green avait craché sa pastille. Il incarnait ''l'homme et sa connerie'', ce Marth. Avec toutes ses ambitions. Si le monde était tel qu'il était, avec Hoenn qui a pris bien cher.. C'était à cause de gens comme ça. Oui, il était Rocket. Oui, il voulait du Pouvoir. Mais jamais il ne voudrait avoir tout le monde à ses pieds. Car au fond, sans adversaire.. On s'ennuie. Green sans Red, ou Red sans Green, il n'y aurait pas de Légende. Les deux se dépassent pour être plus forts que l'autre. Ca, c'était bien. Ca rajoutait du piment dans les vies de chacun. Alors, à quoi bon faire un Monde où les Légendaires, les Méga-Gemmes.. Enfin, tout le monde est à nos pieds ? C'est à ce moment là que Green se rendit compte qu'il ne fallait pas trop vouloir, qu'il ne fallait pas vouloir le beurre et l'argent du beurre. Et il comptait bien le faire comprendre à Marth. Il avait changé de regard. Même s'il l'avait provoqué, il avait parlé avec le ''cœur'', pour une fois. Oui. C'est ce qu'il voulait, non ? Il le trouvait totalement dément, et se dit qu'il valait mieux lui remettre les pieds sur Terre au lieu qu'il continue dans sa perspective de monde parfait, où même lui aurait sa place de grand. Mais pas de ''Plus Grand'', et là, c'était la différence. Green finit par sortir Tortank d'une main, et Noadkoko de l'autre. Les deux Monstres ( surtout Tortank qui était un peu plus grand et large qu'un Tortank normal..) firent face à Lowell, en étant respectivement à droite et à gauche du Champion. Avec Noadkoko qui pouvait surveiller à 270° degrés. Green finit donc par lui lâcher:

- Je peux comprendre ce que tu veux. P'têtre que t'as vécu des choses difficiles, plus jeune. Mais ça ne change rien, tes idéaux sont irréalistes. Alors, j'vais te dire un truc. C'est soit tu te barres là, maintenant, et je n'entends plus jamais parler de toi. Ou tu tentes de me battre en Combat Pokémon, et là, je rejoindrai ta cause. Point. Et si tu t'obstines, on verra bien..

Il avait enfin parlé en ''homme''. Il n'avait pas envie de le détruire verbalement. Il voulait juste lui faire comprendre qu'il ne pouvait pas atteindre ce qu'il se fixait. Green était conscient de ça, et voulait lui faire comprendre. Peut-être qu'avec des idéaux bien moins ambitieux, ils auraient peut-être un terrain d'entente. Mais à présent, c'était Green qui devait mener le Jeu.. Même si les deux marins – dont il ignorait la présence – revenez, Noadkoko voyait quasiment tout, mais bon.. Entre le temps qu'il comprenne qu'ils soient alliés avec Marth et le dise à son dresseur, il avait le temps. Et oui.. C'était au Capitaine et ses bons ba.. Bon j'arrête avec cette blague. Green restait ouvert au dialogue, presque paradoxalement. Mais au moindre geste brusque, il n'hésiterait pas à lancer l'assaut contre lui. Peut-être qu'au fond il était vraiment redoutable, et avait même un Légendaire ?! Pourquoi pas, après tout.. Laissons entrer Marth dans le brutal changement d'ambiance entre les deux protagonistes de ce long rp. La balle allait peut-être changé de camp, enfin?

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Marth Lowell
Chevalier des Océans


Messages : 14
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Ludwig Von Wittelsbach ~ Chara Levareeds

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Revenants et nouvelles vies [Ft. Green] Dim 9 Aoû - 15:30

Marth n'avait répondu a aucune de ses provocations inutiles. Ça le ralentissait. Et il avait des choses plus importantes à faire. Bien sûr que ce gamin méritait d'être dressé. Il avait cependant fait son offre, avec le plus grand des calme. Lui aussi avait des recommandations à lui faire. Mais le commandant n'avait pas de conseils à recevoir d'un mineur de 17 ans qui croyait avoir vu la vie comme lui l'avait expérimenté. Tout ce qu'il avait fait dans sa vie, détails  que le Capitaine ne connaissait pas, bien sûr. c'était prendre l'offre des Rockets qui lui venait d'être proposé, par désir de puissance et par cupidité, sans même avoir tâté le terrain avant. Et il avait un peu subi cette vie au hasard. C'est vrai qu'il s'en sortait bien maintenant, mais, il aurait pu prendre un bien autre chemin ! Si seulement il avait plus de caractère et d'esprit ! Le voilà maintenant qui lui faisait la morale, lui reprochant ses propres erreurs. Green était allé trop loin... Il était trop jeune pour comprendre de toute façon.

« Plus rien ne te résistera ? Tu es décidément totalement inconscient. Tu ne pourras jamais atteindre de tels objectifs. Et tu sais pourquoi ? Parce que tu n'es rien. Tu n'es personne. Personne ne se méfie de toi, parce que tu n'incarnes rien. Si, tu incarnes l'homme et sa connerie universelle.. Ça, c'est la vérité. »

« Tu crois que ton pouvoir se limite à ta naissance ? A ton nom ? A ce que les gens pensent de toi ? Si c'est comme cela que tu fonctionne, pas étonnant que tu fasse prendre ton titre de maître 4 minutes après l'avoir obtenu. Tu ne le voulais pas vraiment en fait. Si ta vision des choses se limite à celle des autres, si tes idéaux sont celles qu'on t'implante, c'est ça, que tu appelles quelqu'un ? Green, le garçon aux idéaux de dresseurs lambda, façonné et pourri par son entourage. Si c'est ce que tu appelles incarner quelque chose, dans ce cas, je te félicite. Tu incarne  toutes les personnes qui t'ont utilisé à leur guise, tous ce qu'ils sont. Mais en aucun cas tu n'incarnes tes valeurs et tes principe. Tu n'es même pas toi.»

Il n'avait pas répondu cela parce que la réaction de Green l'avait vexé. Marth avait plutôt l'impression qu'on l'avait amené sur un tout autre terrain. Et cette fois-ci, il n'étaient plus ennemis. C'était le jeune garçon innocent avec l'homme mature, le disciple avec son sage. C'est sûr que Marth ne l'appréciait pas vraiment. L'Ex-maître ne semblait pas le vouloir et ne lui avait montré aucune marque d'affection, alors pourquoi l'apprécier, s''il lui avait clairement montré qu'il ne le voulait pas ? Ce qu'il faisait là, c'était comme un dialogue père-fils, il lui faisait ce discours parce qu'il avait pitié au fond. Que ce garçon qui pouvait être tellement de chose se fasse laisser mener à la baguette par les autres. Il avait été perdu comme lui, à une époque de sa vie. Si quelqu'un avait croisé son chemin pour lui dire que rien n'était fini et qu'il fallait continuer d'avancer, c'était bien Alice. Et maintenant, il faisait la même chose. Il transmettait son savoir. Parce que dans la recherche de soi, il n'y a pas d'ennemi. Seulement la peur de se connaître.

« Et je n'ai pas besoin d'être quelqu'un pour qu'on se méfie. Tu ne connais pas mon nom et pourtant tu m'es hostile, n'est-ce pas ? La peur est pourtant un pouvoir dont il ne faut pas sous-estimer les effets. Parce que la peur fait tomber même les plus grands. Et figure toi qu'être dans l'ombre et méconnu est un grand avantage... D'ailleurs tu semble accorder de l'importance à la personne mais tu ne m'as même pas demandé mon nom... »

Même sous la déception, le jeune commandant continuait. Non, le commandant Lowell ne cherchait absolument pas à le provoquer ou à l'énerver. C'est bizarre, je sais. Enfin... Peut-être qu'au fond il s'en fichait de ce que ces discours pourraient susciter chez lui. Si cet enfant voulait rester un enfant toute sa vie, c'était son choix, lui il avait fait ce qu'il s'était senti de faire. Aiguiller les âmes perdues. Parce qu'il lui reste un peu d'humanité quand on sait percer son cœur. C'était sa sagesse qui lui montrait à présent, après lui avoir fait par de ses rêves. Green pensait être la victime dans l'histoire mais Marth s'était quelque peu dévoilé lui aussi. En guise d'exemple. Mais cela ne pouvait pas lui être reprochable. Green, qui était bon au fond, ne pouvait pas retourner cela contre lui. Il ne savait rien de lui.

«  Les idéaux d'une défunte sirène vivent à travers moi. Voilà ce que j'incarne. Je continuai à vivre pour elle. »

Si Green ne percevait pas la métaphore, il le prendrait sûrement pour un fou. Il s'en fichait. Il ne donnerait pas plus de détails. Le voilà à raisonner et à donner un  discours qui en fait, chez chacun, pouvait avoir une portée incroyablement grande.  Il avait parlé avec cœur, tout comme le garçon. C'est sûr que lui avait « choisi » la voie du mal. Peu importe, il continuait. Il ne s'arrêtait pas. Et tout ce discours que ce soit dans le sens du bon ou du mal, suivant celui qui l'entendait, pouvait lui donner de l'inspiration, et le pousser à avancer. A faire ce qu'il avait envie. Que toutes les portes étaient accessibles pour peu qu'on veuille les ouvrir. Peut-être que Green le prendrait pour un fou, mais c'était sa partie sage qui se dévoilait. Et peut-être que cela avait même touché le jeune homme qui sait. Au fond, il s'en fichait de ce qu'il pensait, il se fichait, du regard de Green. Il vivait pour Alice qui n'avait pas pu vivre. Personne ne pouvait lui reprocher d'être loyal.

« Je suis ambitieux mais pas lunatique. Ce que je te décris est une réalité que je pourrais éventuellement atteindre. Contrairement à toi, je suis prêt au sacrifice. Je suis prêt à faire les efforts nécessaires. C'est vrai que les jeunes ont toujours tendance à laisser le temps passer, sans rien faire pour leur avenir. Avec ta mentalité, c'est sûr que je n'arriverai jamais à atteindre mes objectifs. On a besoin d'alliés, toujours. Mais surtout. Il faut compter sur toi-même. Si tu veux que le monde bouge, toi seul peut le faire. »

«  Je peux comprendre ce que tu veux. P'têtre que t'as vécu des choses difficiles, plus jeune. Mais ça ne change rien, tes idéaux sont irréalistes. Alors, j'vais te dire un truc. C'est soit tu te barres là, maintenant, et je n'entends plus jamais parler de toi. Ou tu tentes de me battre en Combat Pokémon, et là, je rejoindrai ta cause. Point. Et si tu t'obstines, on verra bien.. »

Il n'avait pas combattu depuis longtemps... Et face au Noadkoko qui le faisait face, il avait clairement un désavantage. S'il usait de stratégie et de ruse, il aurait des chances de gagner, en 1vs1 à deux pokémons... Il ne sous-estimait pas la puissance de cet Ex-maître, pas du tout ! Il avait bien conscience de son potentiel. Mais lui n'avait rien a gagner dans l'histoire. Il ne perdrait pas plus son temps avec lui.

« Le gamin impatient et inconscient que tu es m'exaspère. Tu ne m'intéresse pas. Si tu changeais peut-être... Mais en attendant, je n'ai rien à faire avec toi. Tu ne mérites même pas un combat contre moi. »

C'était un des meilleurs dresseurs du pokémonde et il refusait son offre en lui disant qu'il ne méritait pas ce combat contre Marth ! Il se fichait vraiment de lui ? Non, en fait il ne parlait pas de ce genre d'honneur, l'honneur de combattre quelqu'un de fort, parce que Marth aurait de grande chances de perdre face à Green. Il ne parlait pas de sa puissance. Mais il parlait d'un autre honneur. Un gamin impatient tel que lui devrait grandir avant d'aspirer à plus. De ce que Marth avait vu de Green, comme il lui avait dit, il n'aimait pas la personne qu'il voyait. Mais il pourrait devenir quelqu'un. Il espérait. Ce serait du talent gâché tout de même. Il aurait pu accepter l'offre du combat, en lui disant que l'issue ne changerait pas leur deal. Si Green refusait, il refusait. Il avait fait son choix. Il ne le forcerait pas plus. Cependant, le commandant Aqua n'aurait aucun plaisir à disputer un match contre lui, qui serait clairement perdu d'avance. Green non plus. En revanche Marth aurait pu lui proposer un combat d'homme à homme, un vrai duel, pour voir ce qu'il vaut. Mais là, c'était pareil. Le commandant ne se permettrait jamais de combattre quelqu'un d'un niveau qu'il sait bien inférieur, simplement pour être sûr d'avoir toutes les chances de son côté. Étonnant ? Non. Bien que méchant, il avait des valeurs et des principes. Que Green aille donc se mesurer à quelqu'un de son niveau, s'il veut un vrai combat.

« Je vais donc faire ce que tu me conseille judicieusement de faire, Green. Je m'en vais. Cependant, à ta grande déception, nous nous reverrons. J'attendrai avec impatience cette prochaine rencontre.»

Évidemment, qu'il y avait des chances qu'ils se revoient. Marth ne le ferait même pas surveiller, mais il était curieux de savoir ce qu'il pourrait devenir. Il avait changé d'avis, il ne voulait même plus le tuer. Quand ses deux hommes reviendraient, il lui dirait simplement au revoir, sourire au lèvres. Il s'en irait, sans haine. Si Green en avait pour lui, dans ce cas, c'était Marth le meilleur homme dans l'histoire. Voilà pourquoi il ne répondait pas à ses provocations sans sens. Le dialogue commençait vraiment à avoir une portée intéressante ! Ce serait bête qu'ils se quittent ainsi. Le dressur avait sûrement des choses à lui dire aussi, et bien que grand, il pouvait aussi apprendre de lui. Il ne l'admettrait pas à voix haute, évidemment. Surtout si ces provocations exaspérantes continuaient. Ah là là, les enfants...
HRP:
 

.:-------------------------:.





Merci Soulinette <3:
 

J'écris en #0066FF
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Revenants et nouvelles vies [Ft. Green] Dim 9 Aoû - 20:57

Green – aussi arrogant était-il – avait pour une fois, même si la forme était assez maladroite, parlait.. Comme il le pensait vraiment. Il n'avait pas de volonté de le blesser. Mais, évidemment, comme il s'en contrefichait de la manière dont il disait les autres, ou encore la façon de faire. Il ne l'avait sûrement pas blessé, ce n'est pas ça que je dis ! C'est juste que.. Green ne pesait pas ses mots, et c'était souvent perçu d'une mauvaise manière. ''Dommage'' hein. Oh, mais il s'en foutait ? Pourtant, quelque chose allait forcément clocher. Cela ne reste qu'un adolescent.. Qui cherche encore sa place, d'une certaine manière ! Oui, il avait tout. Mais.. Il avait toujours tout eu. C'est sûr, qu'à force, il devait s'ennuyer, non ? Je ne le plains pas, oh non ! Vu tout ce qu'il a. Mais c'est vrai qu'on a toujours envie de le recadrer, de lui en foutre une.. De manière physique. Jamais morale. Oh si, il y avait bien Alice, pourtant, leur rapport n'était pas pareil. Là, par contre.. Comment Green allait réagir, quand il comprendrait que ce que Marth lui dit n'était que la réalité. Et qu'il n'était pas assez ''grand'' pour la voir en face, et l'assumer ? S'il la comprenait, évidemment..

-  Tu crois que ton pouvoir se limite à ta naissance ? A ton nom ? A ce que les gens pensent de toi ? Si c'est comme cela que tu fonctionne, pas étonnant que tu fasse prendre ton titre de maître 4 minutes après l'avoir obtenu. Tu ne le voulais pas vraiment en fait. Si ta vision des choses se limite à celle des autres, si tes idéaux sont celles qu'on t'implante, c'est ça, que tu appelles quelqu'un ? Green, le garçon aux idéaux de dresseurs lambda, façonné et pourri par son entourage. Si c'est ce que tu appelles incarner quelque chose, dans ce cas, je te félicite. Tu incarne  toutes les personnes qui t'ont utilisé à leur guise, tous ce qu'ils sont. Mais en aucun cas tu n'incarnes tes valeurs et tes principe. Tu n'es même pas toi.

Green n'avait pas répondu. Il ne s'y attendait pas. Oui, Marth ne passait que pour un marin dément aux yeux du Champion. Et pourtant. ''Un dresseur aux idéaux lambda, façonnés, pourris''.. Est-ce que c'était vraiment possible, ça ? Son sourire arrogant s'était dissipé. Mais il n'accordait pas trop d'importance à ses propos. Après tout, il restait le grand, le seul, l'unique Green ! L'unique oui.. Mais s'il n'était pas vraiment lui, comme il lui disait ? C'était possible ça ? Pfouah, que de sottises d'un jaloux, pour sûr ! Oui, il pensait ça pour se rassurer. Au fond, ce qui lui avait dit.. L'avait touché ? Nan nan, que de foutaises. C'était un beau parleur, rien d'autre ! Green n'allait tout de même pas garder en tête et réfléchir à ses propos ! Oh non, sûrement pas. Cela n'était pas nécessaire. Haters gonna hate. Mais ça ne s'arrêtait pas là, malheureusement. Cela le faisait toujours cogiter. Il incarnait.. tous ceux à qui il obéit aveuglement ? Cela ne correspondrait qu'à Giovanni. Puisqu'il est le seul auquel il a obéi. N'incarnait-il qu'un simple homme.. Qui a eu un peu plus de chances que les autres depuis sa naissance – enfin chance.. – et qui n'avait que fait ce qu'on lui demandait de faire sans réfléchir aux conséquences de ces actes ? Pfeuh ! Encore des foutaises.. Mais qui était-il vraiment, alors ? Raaaah ! Il voulait le mettre en mauvaise posture pour mieux le déstabiliser ? Non. Ça ne ressentait pas dans son ton et sa manière de parler. Alors.. Pourquoi ? Voulait-il l'aider ? Lui ? C'était la meilleure ! Au moins, il parlait franchement et avait du cran. Pas comme tous ceux qui s'écrasaient devant lui. Ca, ça l'avait interpellé.. Mais quand y'en a plus, y'en a encore!

-  Et je n'ai pas besoin d'être quelqu'un pour qu'on se méfie. Tu ne connais pas mon nom et pourtant tu m'es hostile, n'est-ce pas ? La peur est pourtant un pouvoir dont il ne faut pas sous-estimer les effets. Parce que la peur fait tomber même les plus grands. Et figure toi qu'être dans l'ombre et méconnu est un grand avantage... D'ailleurs tu semble accorder de l'importance à la personne mais tu ne m'as même pas demandé mon nom...

... Encore une fois. Le silence. Complet. Il était acculé par Marth. Il lui avait balancé ses quatre vérité en pleine tronche. Personne ne le faisait. Tout le monde lui faisait remarquer, mais avec la manière. Cela dit, ce qui lui dit le fit rire. C'était un rire arrogant.. Et nerveux. C'était la seule réponse qu'il avait à fournir au marin. Et c'était la seule qui était sortie. Il le trouvait toujours puérile de penser que ça sera le ''prochain maître'' du monde, ou je ne sais quelle niaiserie du genre. Oui, il restait fier et orgueilleux avant tout ! Et ce n'est pas le clown sortit de nulle part qui allait lui faire la morale. Quoi que ? Après tout. Il n'avait pas trop répondu à ce qu'il lui disait. Green préférait rester silencieux, car il risquait de répondre bien trop impulsivement et risquait de dire des choses qu'il ne devrait pas savoir. D'ailleurs, en parlant de chose dont il ne fallait pas parler.. Encore une nouvelle interrogation pour le Champion..

-  Les idéaux d'une défunte sirène vivent à travers moi. Voilà ce que j'incarne. Je continuai à vivre pour elle.

- Sirène..?

Mais il était sentimental, le petit Capitaine Lowell ! Intéressant. Son sourire arrogant avait fait oublié l'air pâle qui l'avait pris un peu plus tôt ! Évidemment, que ça lui rappelait quelqu'un. Et c'était même très suspect du tout. Car il avait eu comme un éclair dans son esprit. Sirène ? Morte ? On masque son identité.. Et son surnom c'est ''la Sirène'' ? Vous vous foutez de moi, hein ? Dites à Green que c'est une mauvaise blague. Un peu comme un autiste, en passant à cette théorie qu'ils se connaissaient, et qui était on ne peut plus valable, même s'il ne la communiquerait pas à Marth car c'est une enflure finie, se mit à parler, tout seul.. En fait il pensait à voix haute..

- Non non non.. Non non.. Non non non non non..

Green semblait vraiment perdu. Il y avait un problème. Quelque chose qui lui échappait.  C'était à s'en tirer les cheveux. Il n'en revenait pas. Après, comme il délirait très souvent, il ne pouvait être qu'originaire d'Hoenn et s'être identifié à la Conseillère. C'était possible. Il était aussi très.. Intriguant. Mais pas de la même manière. Non. Green semblait toujours évadé dans ses pensées. C'est vrai que le fait qu'il est parlé de Sirène si peu de temps après qu'il est rencontré Alice.. Il fit forcément le rapprochement. Peut-être qu'elle l'avait aussi enrôlé, et qu'elle jouait un peu un rôle neutre, et qu'elle comptait tirer les ficelles dans l'ombre ? Non. Il délirait aussi à force de fréquenter le jeune capitaine. Ça ne pouvait être que ça. Cela n'était pas possible. Il fallait sortir cette idée de son esprit ! C'était inimaginable ! Et surtout.. C'était pas.. Normal ? Qui les rencontre, s'ils se connaissaient, à si peu de temps d'intervalle. Certes le Champion avait les fesses bordées de nouilles mais quand même.. Là, c'était un peu gros ! Green n'était pas au bout de ses surprises, et non..

- Je suis ambitieux mais pas lunatique. Ce que je te décris est une réalité que je pourrais éventuellement atteindre. Contrairement à toi, je suis prêt au sacrifice. Je suis prêt à faire les efforts nécessaires. C'est vrai que les jeunes ont toujours tendance à laisser le temps passer, sans rien faire pour leur avenir. Avec ta mentalité, c'est sûr que je n'arriverai jamais à atteindre mes objectifs. On a besoin d'alliés, toujours. Mais surtout. Il faut compter sur toi. Si tu veux que le monde bouge, il faudra le faire par toi-même.

- J'ai l'impression d'avoir déjà vécu cette situation..

Oui. Il parlait tout seule, cette fois. Il n'ignorait pas Marth, au contraire ! C'est juste que cette situation était chiante, à force. Toujours les mêmes rengaines. Green ''subissait'' toujours le même discourt des vieux, de ceux qui ont tout vu, qui ont tout fait, qui ont tout connu. Alors qu'ils avaient quoi.. 25 ans ? Ouais, même pas. Et il n'avait pas vécu ce que lui avait vécu. Tout ce qu'il avait fait.. Juste derrière Giovanni dans la Team Rocket, futur Maître de Kanto. Précoce.. Ouais, il avait un tempérament d'enfoiré, mais après ? C'était tellement simple de le juger sur ce qu'il paraissait être. Il pourrait arrêter de travailler, en plus ! Là. Il avait assez pour vivre toute sa vie tranquille. Mais.. Tous ceux qui disaient qu'ils ne valaient rien. Que ce n'était qu'un branleur qui jouait de sa notoriété et qui laissait les autres faire. C'était pour ça que le monde partait en vrille ? Nan, sûrement pas. Et ce n'est pas Green qui allait le changer, le monde.. Bien au contraire ! Sauf s'il décidait de devenir quelqu'un de dangereux, qu'il soit craint.. Son image médiatique alors ? Il y avait du progrès à faire pour qu'il soit enfin en mesure de prendre des décisions pour changer les choses. Bien sûr, il devait s'occuper de la Résistance avec Alice, mais ça c'est un jeu d'enfant, ça ne compte pas!

- Le gamin impatient et inconscient que tu es m'exaspère. Tu ne m'intéresse pas. Si tu changeais peut-être... Mais en attendant, je n'ai rien à faire avec toi. Tu ne mérites même pas un combat contre moi.

- Dis plutôt que tu as peur que je te mette une raclée.. Même si, d'après ce que tu me dis.. Tu restes dans l'ombre pour être d'ici quelques temps au Sommet du Monde, nan ? Tu n'auras qu'à venir au Plateau Indigo d'ici quelques jours, pour déjà essayer d'être au dessus d'un adolescent pourri gâté qui ne fout rien de sa vie. Ça serait déjà pas mal..

Oui, c'est bien ce que vous pensiez ! Il l'avait en travers de la gorge, tout ce qui lui avait balancé là. Comme quoi il servait à rien, tout ça. Huhu. Green l'avait vraiment eu mauvaise, encore plus de la part de Marth. Il savait qu'il ne cherchait pas à l'humilier, car oui, il semblait avoir des principes, et tant mieux pour lui ! Mais on ne pouvait pas parler de lui de la sorte ! C'était intolérable, pour le Champion ! C'est sans doute pour ça qui lui avait répondu de la sorte. Avec énervement, colère, et en voulant le casser. Ceci étant dit.. Marth ça allait sûrement le faire rire ! Car il y avait de la haine dans ses propos et dans le regard que Green lui avait lancé en même temps qu'il lui avait parlé. Cela dit, il avait bien eu la trouille hein ! Les chocottes, comme on dit ! Green aimait quand même ce moment, malgré tout ce qu'il s'était pris dans la tête auparavant, car il était craint tout de même. Il semblait fier, comme lui, mais.. Il ne faisait que masquer sa peur de se faire humilier, là, à Hoenn, devant les habitants de Nénucrique ! Ah ah ! Le Champion était tout de même plutôt fier, et ça lui fit bien vite rappeler qu'il était tout de même l'un des meilleurs dresseurs pokémon, mine de rien. Greenou avait bien compris que celui-ci n'allait pas tarder à trouver une excuse pour fuir, loin, loin ! Mais il repensa à cette histoire de ''Sirène'', ça le travaillait encore.. Oui, Green parlerait peut-être à Alice de ce matelot écervelé lorsqu'il la reverrait. S'il y penserait le jour J, qui  semblait tout de même proche, car ils allaient bien vite se revoir ! Passons ! Marth était enfin d'accord avec Green sur un point. Le fait qu'ils devaient abréger cette conversation..

- Je vais donc faire ce que tu me conseille judicieusement de faire, Green. Je m'en vais. Cependant, à ta grande déception, nous nous reverrons. J'attendrai avec impatience cette prochaine rencontre.

- J'en ai bien peur, malheureusement. Peut-être que ça sera quand tu domineras le Monde, qui sait ? L'adolescent sera peut-être devenu grand.. Et il te fera redescendre de ton Trône. Tu n'y resteras pas 4 minutes..

Un ton de défi. Oui, il l'avait provoqué. Pas d'une mauvaise manière, d'ailleurs ! Il n'y avait aucune pique ni aucune arrogance, cette fois-ci. Il avait évoqué tout ce dont il avait parlé, et que s'il y arriverait, lui, quand il ne sera plus le gamin qu'il a déclaré un peu plus tôt, le réduira à ce qu'il est aujourd'hui dans l'esprit de Green : Rien. Même si, le plus drôle dans l'histoire, c'est que d'ici très peu de temps, ils seraient certainement amenés à s'entendre, par l'intermédiaire de quelqu'un d'autre.. Vous les voyez, vous, vraiment ? S'entendre, ces deux-là ? Jamais ! Pas dans les circonstances actuelles. Et puis, Green oubliait souvent ceux qu'il avait croisé et qu'il ne considérait que comme superficiels à la surface du monde. Le regard vers la mer, Green finit par tourner les talons, en rentrant ses deux Pokémons dans leurs Poké Balls respectives. Comme quoi il n'avait pas peur, et qu'il savait qu'il avait des principes.. Et qu'il était loyal, comparé à Green, qui utilisait ses Pokémons à son avantage. Il n'avait pas besoin de lui parler pour qu'il le comprenne, Marth comprendrait le geste de l'adolescent pourri gâté. Green le trouvait intéressant, mais ça, l'ancien Aqua ne le saurait sans doute jamais. Malheureusement. D'un geste de la main, toujours dos à lui, il tourna légèrement la tête, pour le regarder une dernière fois:

- Sur ce.. À plus!

Greeny tourna de nouveau la tête, et se mit en route, en sifflotant. Il savait qu'il le recroiserait. Car il mettait du cœur à l'ouvrage, ça se voyait ! Et nul doute qu'il réussirait le début de son projet. Il ne serait pas le Maître du Monde, non.. Mais l'on risquait d'entendre parler de lui. Comme l'inverse. Maître de Kanto et Johto, il s'occuperait de la Résistance. Green aurait enfin les corones de s'occuper personnellement de quelque chose. Même si Alice l'avait un peu poussé, l'initiative venait de lui. Mais la raison n'était pas la même. Il gagnait le Jackpot s'il faisait ça. En plus d'une éventuelle récompense (en plus de tout ce qui lui est déjà prévu..) de la part de Giovanni, il aurait la confiance de la Conseillère d'Hoenn. Mais ne divaguons pas. Il restait très intrigué par le Capitaine Lowell, et sur son chemin, croisa les deux marins, qu'il ignora être avec le Commandant. Toujours en sifflant un air d'une des chansons les plus à la mode – évidemment – le Champion s'éloignait de plus en plus de Marth, avant de s'effacer petit à petit dans l'horizon, et de ne devenir plus qu'une forme, comme toutes les autres, si semblable et pourtant si.. Particulière, à l'intérieur. Nous allons nous arrêter là pour cette fois, mais leur prochaine rencontre risque d'être riche en rebondissements, surtout dans les circonstances dans lesquelles elle se fera ! Hin hin, j'ai hâte..

HRP:
 

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Marth Lowell
Chevalier des Océans


Messages : 14
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Ludwig Von Wittelsbach ~ Chara Levareeds

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Revenants et nouvelles vies [Ft. Green] Lun 10 Aoû - 22:00

Green s'était permis un petit rire pour combler le silence que laissait ses discours. Il avait entendu. Il comprenait. Mais il ne disait pas un mot. Impressionné... sûrement. C'est qu'il devait se remettre en question, à prendre conscience de lui. L'expression sur le visage n'était pas très chaleureux et devait l'intimider d'autant plus. Comme une espèce de remontrance. Marth n'était absolument pas permis de lui dire tout ce qu'il avait à dire. Mais Green ne lui reprochait pas de le faire. Il restait silencieux. Etait-il d'accord ? Ou... pas... d'ailleurs. Il semblait perdre la face et n'aimait pas cela visiblement. Le Commandant, trop pris par son monologue, n'y prêtait pas attention.  Son auditeur vint à s'interroger quand à ses propos. Ca y'est. Avec ses yeux qui se plissaient et son sourcil levé, il devait l'avoir pris pour un fou. A penser que Marth croyait aux créatures marines et mythiques. Bah... C'était un marin après tout. La mer et la bière o/

« Sirène..? »

«Une Dame, si tu préfères. J'ai décidé de la servir jusqu'à ma mort. Elle ne peut plus me décevoir maintenant qu'elle n'est plus... »

Hum... Bravo pour la précision Marthounet, mais cela ne semblait pas vraiment l'aider. Toujours confus, comme s'il devenait fou. « Est-ce que ma vie est un mensonge ? » Quand tout ce qu'on croit être est détruit autour de nous, c'est comme ça qu'on se sent. On est perdu. Mais il fallait qu'il relativise le petit Green ! C'est vrai qu'il lui avait dit tout ce qu'il pensait de lui, mais bien que plus âgé, il n'avait pas la sagesse absolue. En fait, si on jugeait d'un point de vue extérieur, ils n'étaient pas plus dans le juste l'un que l'autre. Marth voulait simplement faire remuer sa petite caboche, pas être responsable d'une crise de personnalité ! En réalité, le dresseur légendaire avait des informations que lui n'avait pas. Qu'il aurait bien voulu avoir. Marth ne se doutait absolument pas qu'il lui manquait des pièces pour résoudre ce puzzle. Parce qu'Alice, sa Reine, était bien vivante quelque part. Et elle le cherchait aussi. Et ils se rejoindraient, bientôt. Mais en attendant...

« Non non non.. Non non.. Non non non non non.. »
Il marmonnait dans sa barbe ( qu'il n'avait pas, bah oui, c'est qu'un jeune Green ) à voix basse quelque chose qui ne fut pas audible pour Marth. Il le laissa donc simplement raisonner. Cependant, il voyait bien que jeune homme était perturbé... Mais que pouvait-il faire... ? Le rassurer alors qu'il venait de l'enfoncer... C'était malvenu. Et cela ne lui viendrait surtout jamais à l'idée ! Lui ? Aider les gens ? Par pure gentillesse ? Pourquoi faire. Il l'avait mérité ce sale môme. Il faisait peine à voir tout de même. Toujours blessé dans son orgueil, il continuait sa thèse. Il n'avait pas finit de se justifier. Car oui... Après tout, derrière ces morales se cachait surtout un moyen de justifier ses ambitions et ses actes. Mais pas purement. Sinon rien de cette conversation ne serait arrivée.

«  J'ai l'impression d'avoir déjà vécu cette situation.. »

Le Commandant le laissa digérer. En même temps... cela paraissait très vraisemblable que d'autres lui fassent des remontrances. Il ne lui répondit pas. Mais... Il ne percevait pas plus le sens caché que cela. Sortant ses deux pokémons, Tortank et Noadkoko, et il fallait avouer, Marth était plutôt jaloux du premier qui était magnifique et somptueux, l'enfant précoce lui proposa de combattre. Après avoir gagné le respect de Green, ce serait bête qu'il perde la face maintenant. Il déclina poliment, comme vous le savez donc bien, vous qui lisez ce rôle play, parce que oui, il y a des chances que d'autres lisent ce morceau de texte à par ceux qui l'écrivent. Pardon, je rentre dans le hors-sujet.  Mauvaise habitude d'avoir côtoyé le célèbre disgresionneur (wi cé pa frensé et alors? Il est 23h30 et la fatigue commence un peu à se voir. ) de rp, le célèbre Laure Dexila. Bref, revenons à nos moutons. Comme je disais, donc, Marth refusa donc le défi proposé par Green. Ce qui évidemment le fit réagir.

«  Dis plutôt que tu as peur que je te mette une raclée.. Même si, d'après ce que tu me dis.. Tu restes dans l'ombre pour être d'ici quelques temps au Sommet du Monde, nan ? Tu n'auras qu'à venir au Plateau Indigo d'ici quelques jours, pour déjà essayer d'être au dessus d'un adolescent pourri gâté qui ne fout rien de sa vie. Ça serait déjà pas mal.. »

« Bien, je ne manquerai pas de venir te rendre visite, quand tu auras repris la place qui te reviens. Mais comme tu l'auras deviné, le combat pokémon n'est pas mon fort. Tu me battras avec aisance... » fit-il en souriant, répondant au défi lancé.

Le Grand Lowell avait peut-être mal jugé le garçon après tout... Il admirait ces airs de provocation au fond. Bien sûr, il ne lui dirait jamais en face, mais il le respectait pour ces valeurs, ses principes. Au fond de lui, il était même honoré de l'avoir rencontré. Marth et Green était tellement différents, mais on voyait qu'il se quittaient, tous deux respectueux l'un de l'autre. Ils étaient différents, mais ils sen complétaient bien ! Marth courait vers ses idéaux tandis que Green était réaliste. Le Commandant était loyal mais n'avait aucun scrupule à tuer tandis que le dresseur était corrompu mais trop bon pour porter l'épée sur quelqu'un. Tellement différents ! Mais c'est pour cela qu'ils pouvaient apprendre chacun l'un de l'autre ! Martheen avait de l'avenir, c'est sûr. Il était touché par son arrogance et ses airs de défi. Si ce petit avait encore envie de lui mettre la pâté après tout ce qu'il lui a sorti, c'est qu'il avait du cran. Il aimait cela. Il venait de monter en flèche dans son estime.

«  J'en ai bien peur, malheureusement. Peut-être que ça sera quand tu domineras le Monde, qui sait ? L'adolescent sera peut-être devenu grand.. Et il te fera redescendre de ton Trône. Tu n'y resteras pas 4 minutes. »

« Cela serait amusant d'avoir un opposant à ma taille, lorsque plus personne n'oserait me défier. Je t'attendrai, j'espère que tu ne manqueras pas à ta parole » dit-il toujours sur le même ton amusé et joueur.

Au loin, deux hommes revenaient, portant quelques caisses. Deux de celles-ci étaient remplies de poudre à canon, une autre contenait des pokéballs vides. Ils n'avaient donc rien trouvé de mieux au marché noir? Comme... Je ne sais pas moi, des fausses méga-gemmes ou des armes ? Quelque chose de plus utile. Quand le Capitaine du bateau verrait ça, il serait sûrement énervé pendant un moment de l'incompétence de son équipage, mais il n'en jetterai pas un par dessus-bord. C'est qu'il en avait besoin, de sa main d’œuvre ! Le commandant les voyait approcher au loin, il était donc temps de se quitter ?

«  Sur ce.. À plus! »

« Au revoir, cher Green. Et si tu as besoin de mes services... »

Cher. Oui Cher. Bon ce n'était juste qu'une marque de noble courtoisie, mais... bon. Marth sentit qu'il le méritait. Il le voyait qui tournait la tête, sans doute n'entendrait pas ce qu'il avait à dire juste ensuite. Mais quelque chose lui disait qu'il n'avait pas voulu s'en aller avant d'avoir entendu la fin de sa phrase. C'est assez ironique finalment. Marth qui voulait l'acheter au début, se proposait maintenant de le servir pour quelques missions. Bien sûr ! Marth était toujours mercenaire sur la terre comme sur les sept mer ( rime de ouf tmtc maggle. ) et ce n'était pas un refus qui allait l'empêcher de vivre comme avant.

«  Marth Lowell n'est jamais bien loin. »

Marth venait de lui révéler son nom. Il ne l'avait pas demandé, mais cela pourrait toujours lui servir. Et s'il le trahissait... et bien, il en payerait le prix, mais cela n'arriverait pas, n'est-ce pas, Green ? Sur cette forme d'alliance tacite, ils se quittèrent. Parce qu'admiration ne signifie pas forcément qu'ils se portaient  dans leur cœur, il restait très intéressé par ce jeune garçon qui avait de l'avenir. Après l'avoir vu s' en aller, il marcha en direction de sa caravelle, accompagné de ses acolytes.

Sur le chemin, les deux hommes purent l'entendre murmurer « Bonne chance, petit. »

HRP:
 

.:-------------------------:.





Merci Soulinette <3:
 

J'écris en #0066FF
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revenants et nouvelles vies [Ft. Green] Aujourd'hui à 21:21

Revenir en haut Aller en bas
 

Revenants et nouvelles vies [Ft. Green]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Hoenn :: Nénucrique-