Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Mise au point
Dim 12 Nov - 20:43 par Alice Taylor

» Rising World
Jeu 2 Nov - 12:39 par EternalStay

» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Kiryû Arikawa


avatar
Messages : 156
Réputation : 1
Date d'inscription : 03/07/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Camilla Spencer - Clyde Fitzgerald - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 16 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Mer 10 Juin - 17:35


Vermilava, petite ville de la région de Hoenn, très célèbre pour sa source d’eau chaude, très appréciée par les dresseurs voulant se détendre après s’être battu contre la championne enflammée de la ville. Toute personne voyageant à Hoenn se devait se rendre à Vermilava rien que pour sa source qui pouvait très bien revigorer un Ronflex. Enfin, c’était ce qu’on vous auriez dit avant le réveil du titan de la Terre, Groudon. En effet, après que celui-ci fut réveillé par la Team Magma, le volcan, au pied duquel la ville de Vermilava s’était installée, entra en éruption, détruisant une bonne partie de la ville. La guerre n’avait pas épargnée cette ville en ruine qui se remettait tant bien que mal de cet incident. Les réparations étaient lentes et les habitants étaient découragés, ils craignaient que le volcan entre une nouvelle fois en éruption et détruit une nouvelle fois tout les efforts des Vermilavien.

Alors que beaucoup songeaient à quitter la ville pour s’installer dans une autre ville plus sure, la Team Venom, organisation bienfaitrice fondée par Luberias, répondit aux appels à l’aide de la ville. Tout comme elle avait promit de réparer Algatia, la Team Venom promit également de venir en aide à Vermilava et participer à cette rénovation, ce qui mettait bien évidemment du baume au cœur des habitants.

Silent fut lui-même désigné comme superviseur de la rénovation de Vermilava. Bien que ça n’enchantait pas le garçon. Mais il avait accepté quand même car c’était un ordre qui venait directement de Luberias, la personne qu’il respectait le plus sur cette Terre et qu’il se devait donc d’obéir. Cela aurait pu être une tâche compliquée pour Silent, était incapable de parler, mais en plus des sbires et des maçons qui accompagnaient l’adolescent, Luberias avait eu l’intelligence de recruter également un interprète qui traduirait tout ce que Silent disait en langage des signes aux membres qui étaient venu l’aider pour la rénovation. Ainsi, Silent pourrait donner des ordres sans avoir besoin d’utiliser un papier que les sbires auraient été obligé de se passer pour tous assimiler l’ordre que le commandant donnait.

Ce fut ainsi que la reconstruction de Vermilava commença, sous l’œil vigilent de Silent qui surveillait bien tout ce qui se déroulait. L’adolescent se mit alors à bailler d’ennuie. Il ne se passait rien, rien de palpitant… Et le pire c’était qu’on lui avait interdit de faire de farces pour ne pas déranger les rénovations. Il obéissait, évidemment, il ne voulait pas ternir l’image de la Team Venom, mais il n’empêche qu’il s’ennuyait énormément. Ce n’était pas vraiment le genre de mission auxquelles se destinait l’adolescent en ayant accepté de rejoindre la Team Venom et il ne s’attendait vraiment pas à ce qu’il s’ennuie autant.

Silent profita du fait que les travailleurs se mettent en pose pour se balader un peu dans la ville. Il faisait d’ailleurs incroyablement chaud, bien plus chaud qu’à Nénucrique au goût de Silent, surement à cause du Volcan, peut-être. Silent n’en savait rien et ne s’y connaissait pas tellement en météorologie pour l’affirmer… Mais il n’empêche qu’il faisait CHAUD !!

Durant sa petite balade il arriva près de la fameuse source d’eau chaude qui avait fait la renommée de Vermilava. Et cette source n’était pas déserte. En effet, à l’intérieur de celle-ci, un homme aux cheveux noirs se prélassait dedans. En s’approchant, discrètement, Silent constata que l’homme lui disait vaguement quelque chose. Il l’avait rencontré mais ne savait pas du tout où… Impossible pour lui de s’en souvenir réellement, mais il le connaissait, ça c’était certain. L’adolescent continua d’avancer à pas de loup et quand il fut suffisamment proche il pu voir que l’homme semblait dormir mais qu’en plus, autour de son poignet, il y avait un Mega-Anneau. Silent avait déjà eu l’occasion de voir des Pokémons Mega-Évolué, il avait même combattu contre le Méga-Ectoplasma de Luberias. Il se souvenait encore de la force dont le Pokémon spectre avait fait preuve. Une idée folle lui traversa l’esprit. Il se dit que lui aussi pourrait obtenir la force de la Mega-Évolution, même s’il ne savait pas encore vraiment comment cela fonctionnait et qu’en plus il ne possédait ni Mega-Gemmes ni Pokémons capables à ce jour de Mega-Évoluer. Mais s’y prendre à l’avance, c’était toujours une bonne idée, non ? Silent passa ses mains autour du poignet de l’homme encore endormit et chercha un moyen de lui enlever le Mega-Anneau. Alors qu’il avait presque réussi, le Mega-Anneau se trouvant dans sa main droite, l’objet précieuse tamponna sur le visage de l’homme aux cheveux noirs…

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki
/Camilla Spencer /Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys
Couleur parole
FireBrick
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Mer 10 Juin - 20:54


Daisuke n’avait pas encore exécuté sa vengeance. A vrai dire, il ne se pensait pas encore assez fort pour espérer une victoire parfaite sur Andreas, il n’avait qu’une envie, c’était le massacrer, qu’il est honte de s’être fait vaincre aussi facilement. Il était tellement rongé par cette vengeance qu’il pourrait en mourir. Mais aujourd’hui allait être un jour nouveau. Bien que personne ne le savait encore, il allait enfin avoir un début d’avenir. Il pourrait bientôt tourner le regard vers l’avenir. Qui allait obligatoirement être meilleur que ce présent. A 20 ans, il fallait avouer qu’il avait passé la moitié de sa vie à vouloir venger son village, et au fond, lui même était épuisé de ça, il n’abandonnerait pas car il est déjà allé bien trop loin, mais tout ces actes mauvais commis pour un seul but, il en avait juste ras le bol.

Aujourd’hui, il commençait réellement à ressentir le besoin de se reposer un peu, alors, étant à Hoenn en ce moment, il alla donc à Vermilava, actuellement en reconstruction par la bienveillante Team Venom? Bienveillante? C’est un véritable mensonge. Daisuke connaissait on ne peut mieux sa leadeuse : Luberias. Le serpent menteur était justement le plus grand danger de ce monde en ce moment même. Ainsi, il n’allait pas intervenir cette fois-ci, la dernière fois qu’il essaya de se battre contre Luberias, il avait finit esclave à cause d’un micro. Donc on allait éviter le massacre. Ainsi, donc, pour décompresser, quoi de mieux que les sources chaudes? Et bah, rien! Ainsi, il se déshabilla, prit une serviette qu’il enroula autour de sa taille, qu’il enleva avant de se mettre dans son bain de relaxation. Il avait laissé ses pokémons à la pension d’Hoenn aujourd’hui pour qu’ils puissent eux aussi prendre un peu de bon temps, il y avait seulement Hadès, qui lui, invisible, flottait dans les airs, les vapeurs des sources thermales lui faisait du bien à priori, tant mieux pour lui. Daisuke profitait quant à lui du fait d’être seul dans la source pour se permettre une petite sieste...Les bras étendus sur le bord de la source, il commença à s’endormir…

Il rêva alors de cette scène tant attendu...Il voyait Andeas, debout, face à lui, puis, lui trancher la gorge d’un coup. Voir ce cadavre...Mais, derrière, il y avait une porte, une porte que Daisuke ouvrait, mais il n’y avait que le vide, absolument rien...C’était ce qu’il l’attendait après avoir tué Andreas. En sursaut, il se réveilla un instant, regardant autour de lui, avant de refermer les yeux, ce n’était qu’un mauvais rêve après tout....Si seulement il savait que pendant ce temps, un espiègle gosse à la blonde chevelure et aux yeux de rubis commença à lui retirer son Mega anneau...Réussissant même à l’attraper...Mais, cependant...Il le fit tomber sur le visage du chevalier noir, qui se reveilla...En un instant, il attrapa la cheville du garçon et le fit tomber dans l’eau chaude, puis remit directement son Mega Anneau à sa place puis prit la parole, très énervé, lui qui pensait pouvoir enfin se reposer, et ne plus avoir à penser.

-Qui est...Toi?

Ce garçon, il l’avait déjà vu ! C’était à Myokara, il avait sauvé cet enfant d’un affreux destin que lui réservait le Blizzaroi de Elizabeth. Ce jeune garçon qui était vraiment proche de lui, lui qui était encore légèrement nu...Mais bon, ce n’était qu’une détail ça. Quoique, sur le coup, le brun rougit légèrement, il fallait avouer que ce garçon était mignon, mais il avait essayé de le voler. Ainsi donc, Daisuke, toujours dans l’eau continua :

-C’est comme ça que l’on remercie celui qui vous sauve d’un Blizzaroi? Et bien, ça m’apprendra à être gentil. Il sorti, enroulant délicatement mais fermement sa serviette autour de sa taille, puis continua, -Qu’est que ce tu fais ici ?

HRP : Assez court, désolé...:/ Hésite pas à dire si tu veux savoir quelque chose, ou que je rajoute un truc ^^

.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Kiryû Arikawa


avatar
Messages : 156
Réputation : 1
Date d'inscription : 03/07/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Camilla Spencer - Clyde Fitzgerald - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 16 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Jeu 11 Juin - 12:18


Silent se montra à se moment là très maladroit. Alors qu’il avait réussi à détacher l’anneau du poignet de l’homme, surement à cause du stress car il n’avait jamais volé quelque chose d’aussi précieux auparavant, il lâcha le bijou qui tomba sur le visage de l’inconnu aux cheveux noirs. Ce qui se passa par la suite fut très rapide. Une main attrapa la cheville de Silent et le tira, l’entrainant ainsi jusque dans l’eau. Surpris, Silent avala la tasse, il sortit sa tête de sous l’eau et se mit à tousser énormément, tendit que l’homme aux cheveux noirs, qui s’était évidemment réveillé, s’exclama :

-Qui est...Toi?

Silent continuait de tousser mais il accorda tout de même un regard à cet homme qui avait tout de même une voix qui lui était très familière. L’adolescent pu enfin détailler un peu plus le visage de l’inconnu. Il n’avait pas vraiment l’air très sympathique et ses yeux rouges regardaient le blond avec un air étonné. Silent se souvint alors où il avait vu cet homme ! C’était celui qui l’avait « sauvé » du Blizzaroi à Myokara. Silent se recula en faisant une grimace, quand à l’autre homme il sortit de l’eau en prenant soin d’enrouler une serviette autour de sa taille et dit :

-C’est comme ça que l’on remercie celui qui vous sauve d’un Blizzaroi? Et bien, ça m’apprendra à être gentil. Qu’est que ce tu fais ici ?

Sauf que Silent ne lui avait jamais demandé de le sauver ! L’adolescent était capable de se défendre seul, surtout contre un Pokémon glace, faible contre les Pokémons combats, sachant que Silent possédait deux Pokémons de ce type. Silent sortit à son tour de l’eau, il était trempé jusqu’aux os. Il sortit de la poche de sa veste son carnet pour pouvoir répondre à la question de l’homme… Mais son carnet était aussi complètement mouillé et donc inutilisable. Les pages se déchiraient toutes seules, fragilisées par l’eau et la chaleur de la source. Silent sentit la colère bouillonner en lui. Son seul moyen de communication venait d’être détruit par un idiot d’adulte. Certes, il y avait toujours l’option du langage des signes mais rien ne pouvait confirmer que cet idiot comprendrait. Les personnes qui comprenaient le langage des signes étaient bien plus rares qu’on ne le pensait. Exaspéré, Silent n’avait pas trouvé mieux comme idée que de jeter le carnet abîmé sur le visage de l’inconnu. Comment allait-il faire pour parler avec les autres maintenant ? Il était obligé de se trimbaler avec un boulet d’interprète ? Silent n’avait même pas remarqué que des larmes de colères perlaient au coin  de ses yeux…

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki
/Camilla Spencer /Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys
Couleur parole
FireBrick
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Jeu 11 Juin - 15:59

Ainsi donc, Daisuke qui pensait pouvoir se reposer une journée afin de ne plus penser à sa vengeance, voyait ses plans perturber par un sale voleur ! Heureusement, son Mega anneau était désormais revenu en lieu sur ! Et il avait mis à ce gosse une excellente correction en le laissant tomber dans l’eau. sans rien faire. Il ne put s’empêcher de lâcher un rire en voyant la situation, c’était légèrement comique : Tel est prit qui croyait prendre. Mais Daisuke n’allait pas en tenir compte, le pauvre n’était qu’un enfant! Il voulait surement trouver la faciliter pour accéder au rang de la Mega Evolution! Mais bon, il fallait se le dire, ce n’était pas une manière de remercier l’homme qui l’avait sauver d’un pokémon glace furax, envoyer par une blondasse tout aussi énervée!

Cependant, le chevalier noir s’en était voulu d’avoir fait boire la tasse, qui ne devait pas être très très bonne car bouillante, au blondinet. Mais bon, il n’avait qu’à pas essayer de voler le précieux anneau! Lorsque le gamin sorti finalement de l’eau, Daisuke lui tendit une seconde serviette, car oui, l’ancien Rocket avait prit deux serviettes, une pour le corps, une pour les cheveux s’il décidait de plonger totalement sous l’eau, pourquoi? Parce qu’il en aurait eut envie. Il ajouta donc, au garçon.

-Tu peux te sécher hein, , je ne vas pas regarder.


Le gamin se contenta de prendre un carnet, qui était évidemment entièrement trempé...Daisuke était assez calme pour le moment, contrairement à son interlocuteur qui bouillonnait intérieurement, c’était presque effrayant. Peut être se sentait-il faible de s’être fait sauver par le commandant Rocket, alors qu’il pensait être assez fort. Ce qui n’était probablement pas le cas puisque le Blizzaroi était l’un des plus puissant pokémon de Elizabeth de Beaumarchais, la conseillère du Plateau Indigo. Ou alors, ce carnet, oui, ça devait être ça...Le carnet était inutilisable, ça devait être le problème puisque...Daisuke se le prit en plein visage...Il allait le prendre et le lui faire manger, presque en lui sautant dessus...Quand il se souvint d’un détail, ce gosse, il était muet…! Donc ce carnet était probablement son moyen de communication, hormis le langage de signes, que Daisuke comprenait! Non, vous croyiez vraiment qu’il connaissait ça? Franchement. Mais ducoup, il commençait vraiment à s’en vouloir, d’avoir détruit ce carnet...Il prit donc à nouveau la parole :

-Bon, excuse moi pour ce dommage collatéral, mais tu l’as cherché. Enfin bon, j’suis d’humeur sympathique aujourd’hui, alors j’vais me rhabiller, et on va t’acheter un nouveau carnet. Juste histoire que tu m’écrives "Merci".

Daisuke était cash. Mais il n’avait pas besoin d’être sympathique après tout. Il avait lâché une petite pique au final, n’étant pas “Saint-Aimable”, il allait tout de même repayer un carnet à cet adolescent qui d’ailleurs, avait la chance de ne pas connaître les malheurs de la pubertés, avec l’acnée et tous ça, tous ça. Le brun alla donc remettre ses habits, plutôt simple mais changeant un peu, il avait troqué son pantalon habituel contre en short en jean, des chaussures basses en tissu bleu, un tee-shirt vert pomme uni. Ainsi qu’un gilet Noir. Il prit évidemment sa ceinture où se trouvait ses pokéballs, puis sa sacoche, qui contenait pas mal de trucs…! Revenant, alors près de la sortie avec le blond qui le suivit, Daisuke reprit, avant d’aller à la boutique :

-Surtout, tu réessaie de voler ceci, commença-t-il en désignant le mega-anneau, ton nouveau carnet, j’te le fais bouffer. Puis il reprit, tous souriant, histoire de bien perturber Silent -Bien, c’est parti!

.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Kiryû Arikawa


avatar
Messages : 156
Réputation : 1
Date d'inscription : 03/07/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Camilla Spencer - Clyde Fitzgerald - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 16 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Jeu 11 Juin - 19:53


Mais en plus le mec se permettait de se moquer ouvertement de Silent ce qui le rendait vraiment fou de rage. L’adolescent aurait bien voulu lui foutre sa raclée du siècle à l’autre bonhomme mais il se retenait, on ne sait jamais, on le prendrait surement mal si un commandant Venom attaquait un civil lambda par excès de rage. Cependant Silent ne cachait pas sa colère et l’homme aux cheveux noirs l’avait probablement remarqué, il s’arrêta de rire et lui tendit une serviette.

-Tu peux te sécher hein, je ne vais pas regarder.

Silent se contenta de tirer la langue et de lui tourner le dos. Il n’allait pas lui faire ce plaisir tout de même ! Il n’allait pas se mettre à poil devant un inconnu et surtout dans un lieu public ! L’adolescent était, comme pratiquement tous les gamins de son âge, assez pudique. Il était déjà assez gêné de se retrouver face à un homme qui n’avait qu’une simple serviette pour recouvrir son intimité, il ne fallait pas lui en demander de trop.

- Bon, excuse-moi pour ce dommage collatéral, mais tu l’as cherché. Enfin bon, j’suis d’humeur sympathique aujourd’hui, alors j’vais me rhabiller, et on va t’acheter un nouveau carnet. Juste histoire que tu m’écrives "Merci".

Le jeune homme semblait tout de même assez exaspéré par la situation, il parlait même d’une manière désagréable, mais Silent s’en fichait, il venait de dire qu’il allait lui racheter un nouveau carnet. Il ne le montrait pas directement, préférant garder son visage renfrogner, mais Silent était ravi, il pourrait presque sauter de joie. Il restait dos à lui, le temps que l’inconnu remette ses vêtements. Puis il décida de le suivre, pour s’assurer qu’il ne mentait pas, évidemment, mais aussi parce que s’il pouvait avoir une deuxième chance de voler ce Mega-Anneau, pourquoi s’en priver ? Silent suivait l’homme à la trace mais essayait de garder tout de même ses distances. Il n’aimait pas trop cet homme. Ils arrivèrent assez vite devant la boutique, avant de rentrer, l’homme aux cheveux noirs reprit la parole :

-Surtout, tu réessaie de voler ceci ton nouveau carnet, j’te le fais bouffer.

Silent répondit en haussant les épaules, un air de dire « oui ne t’inquiète pas, je serais sage » même s’il n’en pensait pas moins… Tout ce qu’il avait envie c’était de récupéré ce nouveau carnet avant tout… Et si l’occasion se présentait, il tenterait une nouvelle fois le Mega-Anneau, sinon il resterait tranquille.

-Bien, c’est parti!

Ils entrèrent dans la boutique dans laquelle se trouvait déjà quelques personnes. Il y avait certes, le marchand, mais il y avait aussi des habitants lambda ainsi que deux-trois sbires Venoms qui profitaient de la pause –et du fait que le commandant avait un peu disparu depuis quelques minutes déjà- pour s’acheter des petits souvenirs. Silent, qui ne tenait pas en place, alla directement dans le rayon papeterie et fouilla dans les étagères pour trouver un carnet qui lui plairait bien. Et justement, il tomba très vite sous le charme d’un petit carnet noir avec une illustration de Polichombr dessiné sur la couverture. Silent montra le carnet à l’homme qui l’accompagnait, le visage radieux, il voulait CE carnet et pas un autre… Mais il ne s’était pas attardé sur le prix.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki
/Camilla Spencer /Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys
Couleur parole
FireBrick
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Ven 12 Juin - 14:38


Mon dieu. Daisuke. Pourquoi avais-tu promis à ce gosse que tu allais lui acheter un nouveau carnet? C’était ce que pensait l’ancien commandant de la Team Rocket en ce moment même. Mais bon, il fallait se le dire, Daisuke possédait pas mal d’argent sur son compte, s’étant, de la manière la plus illégale existante, servit sur les comptes de la Team pendant que celle-ci ne possédait pas de chef. Il avait donc pas mal de moyens, mais bon, l’argent ne lui servait pas vraiment. Il ne dépensait jamais en dehors de ce qu’il avait besoin, sauf peut être pour les vêtements, il aimait bien faire du shopping, parfois, enfin, on ne peut pas vraiment parler de shopping, puisque c’était une fois dans les nuages qu’il allait dépensé un peu de sous.

Il n’était pas tellement connu que ça à Hoenn, en tant que commandant Rocket, bien qu’il fallait avouer que sa réputation pouvait le précéder, il n’aimait donc pas tellement aller en ville sans son manteau à capuche. Mais il fallait faire avec aujourd’hui. Et puis bon, Daisuke restait assez puissant pour se défendre seul. Surtout son Mega-Anneau, qu’il gardait bien précieusement. Il ne comptait pas se faire avoir une seconde fois par ce sale gamin! Mais pourtant, le brun le trouvait certes agaçant, mal élevé, idiot, chétif, mais il y avait un quelque chose d’étrange en lui, non, ce n’était pas sa taille de nain ou encore le fait qu’il soit muet, il y avait autre chose, c’était vraiment bizarre.

Ainsi donc le duo arriva à la boutique où se trouvait, à priori, uniquement des têtes inconnues. Daisuke lâcha un petit souffle de soulagement. Et tel le gamin qu’il était, ce blondinet couru au rayon papeterie à la recherche de son nouveau carnet, le brun, désespéré, ne s’empêcha pas de faire un facepalm : La jeunesse de nos jours, où elle allait? Oui bon, les deux garçons n’avaient qu’un peu plus de 3 ans d’écarts, mais Daisuke à plus de dix huit ans, il va donc dans la catégorie “Vieux”, point barre. Patientant en lisant un Roman d’un certain “A.G”, qui se dit être un Auteur plutôt que Romancier, Daisuke dut arrêter sa passionnante lecture puisque le gamin arrivait à toute vitesse, montrant un magnifique carnet noir avec une illustration étonnement réussie de Polichombr. Daisuke, voyant le visage de ce gosse qui ne demandait que ce carnet, tel le saint graal, le prit, puis regarda le prit...Son visage n’était plus aussi calme...30 pokédollars...Certes, Daisuke pouvait se le permettre, mais 30 Pokédollars, juste pour un simple carnet! Daisuke commençait à fulminer...Serrant les mains, il prit la parole :

-Bon, suis moi, on va négocier le prix avec le vendeur. Il s'approcha de son oreille pour lui murmurer : -Et surtout, laisse moi faire, j'ai la situation en main.

Daisuke réussissait à garder son calme. Il allait trouver le moyen, non pas de baisser le prix de ce carnet, mais d’avoir son roman gratuit. Non mais attendais, ce livre était bien trop passionnant ! Ainsi donc, Daisuke alla à la caisse, tranquillement, posant ses deux articles sur le comptoir, puis dis :

-Monsieur, je n’ai que 30 Pokédollars sur moi, mais mon ami ici présent, dit-il en montrant Silent, veut absolument ce magnifique carnet, alors qu’au départ, j’étais venu pour m’acheter ce Roman, mais bon...enfin voilà, vous savez bien que quand on veut faire plaisir aux personnes qu’on aime, on ne compte pas!

Bon, d’accord, il ne fallait pas se mentir, Daisuke n’était pas aussi doué qu’Arachnée dans la comédie, mais il pouvait s’en sortir ! Il fallait simplement attendrir le vendeur, en donnant l’illusion que Silent pouvait être un très bon ami, ou peut être plus d’ailleurs. Enfin bon, Daisuke étant homosexuel, il avait moins de mal à simuler ça que si Silent était une femme, quoique, dans un univers alternatif ou Daisuke vivrait heureux et satisfait dans ce monde, il aurait été capable d’avoir une meilleure amie avec laquelle il ferait semblant de sortir alors qu’il assumait son homosexualité, juste histoire de mettre le doute à tous le monde! Mais bon, je m’égard là. Ainsi donc, le vendeur, répondit :

-Mmmmmh...Laissez moi un papier d’identité et revenez avec les sous aujourd’hui!
-C’est d’accord, tenez.Dit Daisuke en tenant une fausse carte d’identité ainsi que les 30 pokédollars que valaient le carnet, réplique très bien réalisée d’ailleurs ! A plus tard.

Saluant l’Homme qui devait avoir une quarantaine d’année tout au plus, Daisuke sorti du magasin, plutôt fier de lui. Bon, certes, il avait volé, mais rien qu’avec 30 pokédollars, ce vendeur faisait bien des bénéfices! Au final, c’était peut être lui l’escroc, vous ne pensez pas? Sortant du magasin, le nouveau roman acheté, Daisuke commença à tendre le carnet lentement à Silent, quand il se retracta, puis leva le bras, empêchant le pauvre blondinet de l’attraper...Puis il sorti de sa sacoche une feuille et un style, qu’il tendit au pauvre gamin…

-T’en fais pas, tu l’auras ton carnet de luxe, mais avant, tu vas me dire comment tu t’appelles, ton âge, et ce que tu fais ici seul. Oh, et ajoute un merci, évidemment. Daisuke finit sa phrase en reculant, sachant que ce gamin pourrait bien tenter de le frapper pour récupérer le carnet, comment le savait-il? Il aurait été pareil à son âge.


.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Kiryû Arikawa


avatar
Messages : 156
Réputation : 1
Date d'inscription : 03/07/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Camilla Spencer - Clyde Fitzgerald - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 16 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Ven 12 Juin - 20:50


Silent continuait de regarder ce nouveau carnet les étoiles dans les yeux. Il lui fallait absolument, il était parfait et en plus Polichombr, qui était un Pokémon que l’adolescent possédait, était dessiné sur la couverture de ce petit carnet. Il était parfait PAR-FAIT ! Et le blond ne le cachait pas, il voulait ce carnet et n’en prendrait pas un autre. L’homme aux cheveux noirs prit le carnet et l’examina. « Hé oh, t’avise pas à me le piquer », pensait Silent. L’inconnu serra les poings et semblait ne pas être très content quand il retourna le carnet. Le blond ne comprenait évidemment pas pourquoi et en même temps il s’en fichait, il voulait juste son carnet.

-Bon, suis moi, on va négocier le prix avec le vendeur. Il s'approcha de son oreille pour lui murmurer : -Et surtout, laisse moi faire, j'ai la situation en main.

Silent sentit un léger frisson lui parcourir la nuque lorsque l’homme vint chuchoter à son oreille. L’adolescent n’avait pas franchement l’habitude de ça, personne n’allait lui chuchoté à l’oreille quelques mots, au contraire, les gens avaient plutôt tendance à se tenir éloigner de ce sale morveux. Le jeune garçon accepta tout de même de suivre l’autre homme, de toute façon il n’avait pas le choix s’il voulait obtenir son joli carnet, ils arrivèrent à la caisse qui était tenue par un quarantenaire avec une mine un peu renfrogné. L’homme qui accompagnait Silent commença :

-Monsieur, je n’ai que 30 Pokédollars sur moi, mais mon ami ici présent, dit-il en montrant Silent, veut absolument ce magnifique carnet, alors qu’au départ, j’étais venu pour m’acheter ce Roman, mais bon...enfin voilà, vous savez bien que quand on veut faire plaisir aux personnes qu’on aime, on ne compte pas!

Le marchand regardait l’homme, il le dévisageait tout en mâchouillant un chewing-gum qu’il avait dans la bouche. Tendit que le visage de Silent devint rouge écrivisse en entendant le verbe « aimer » sortir de la bouche de l’inconnu. Il cacha, avec ses petites mains, son visage embarrassé. Comment peut-il mentir comme ça, surtout sur une amitié alors qu’ils ne se connaissaient quasiment pas ? Après un court moment de silence, le caissier répondit :

-Mmmmmh...Laissez-moi un papier d’identité et revenez avec les sous aujourd’hui!

L’homme acquiesça et sortit une carte d’identité ainsi que 30 pokédollars. Il adressa ensuite au vieil homme ses salutations  et sortit du magasin, toujours suivi par Silent. Le blond était très heureux mais cette joie fut de courte durée, alors qu’il allait récupérer le carnet qu’on lui tendait, l’inconnu se rétracta, levant son bras qui tenait le carnet suffisamment haut pour que Silent ne puisse l’atteindre.  Pourtant ce n’était pas faute d’avoir essayé ! Silent avait beau sauté le plus haut qu’il pouvait, il était bien trop petit pour atteindre l’objet tant convoité. L’homme sortit alors de son sac un morceau de papier ainsi qu’un stylo qu’il tendit à l’adolescent :

-T’en fais pas, tu l’auras ton carnet de luxe, mais avant, tu vas me dire comment tu t’appelles, ton âge, et ce que tu fais ici seul. Oh, et ajoute un merci, évidemment.

Silent attrapa le papier ainsi que le stylo, arrachant presque ceux-ci des mains de l’homme, en soupirant d’exaspération. Il posa le papier sur un mur pour pouvoir s’appuyer et, docilement, y inscrit toutes les informations qu’on lui demandait. Il tendit ensuite le papier à l’homme, le visage crispé par une colère qu’il ne dissimulait pas :

« Je suis Silent, j’ai 16 ans et je suis le commandant de la Team Venom. Je suis ici pour superviser la rénovation de la ville. »

Silent tendit ensuite son bras, espérant pouvoir recevoir ce qui lui était dû.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki
/Camilla Spencer /Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys
Couleur parole
FireBrick
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Sam 13 Juin - 19:04


Daisuke ne pouvait s’empêcher de rigoler en voyant les différentes réactions de jeune blondinet. D’abord il n’était pas indifférent au chuchotement de l’ancien commandant Rocket, puisqu’il frissonna légèrement, puis lorsque celui-ci utilisa le mot “aime”, en parlant évidemment de Silent, celui-ci cacha maladroitement son visage, c’était adorable. Ce gamin était vraiment intriguant, agaçant au début, mais adorable après. D’après le pokédex, le muet faisait parti de l’espèce dit du Tsundere. Ca pourrait être amusant de rester avec lui toute la journée. Daisuke était plutôt fier de son coup d’arnaque du vendeur, même si au final; il restait persuadé d’être celui qui s’est fait arnaqué en donnant 30 Pokédollars, pour un foutu carnet, mais bon, lui, il avait son merveilleux roman ! Et oui, Daisuke aimait lire, ça lui faisait du bien de rêver dans des mondes où la magie existe. Ainsi donc, il ne faisait pas attention aux civils qui regardait la scène qui n’était ni plus ni moins du chantage...En effet, la vérité était là, le pauvre Silent était donc forcé d’écrire sur le papier..

« Je suis Silent, j’ai 16 ans et je suis le commandant de la Team Venom. Je suis ici pour superviser la rénovation de la ville. »

Résiste...Prouve que tu existes! Tu peux le faire Daisuke, oui, l’homme aux noirs cheveux lisait ce papier et commença par un regard presque choqué, puis légèrement, non, j’rigole, complètement énervé...La Team Venom était donc ici. Et ce gosse un allié de Luberias...Daisuke serra les poings...Il devait ne pas se mettre à penser à l’opportunité de se venger, on a tous vu ce qu’il avait donné la première fois. Il fut mis sur écoute vingt quatre heures sur vingt quatre. Donc, il ne renteterais pas le Diable. Enfin, par le Serpent. Fin, Luberias, enfin bref…

-Donc, ta patronne, c’est...Luberias, l’ancienne seconde de la Team Galaxie?!

Pauvre Silent qui essayait désespérément d’attraper ce carnet qui lui était promis. Daisuke commençait à vraiment vouloir en apprendre plus sur ce garçon. Si ça se trouve, il venait de lui apprendre le passé de Luberias. Et là, ce serait drôle puisque logiquement, un commandant devrait devrait savoir ce genre de détail venant de sa chef. Mais bon, ce n’était qu’un détail, et Daisuke ne doit pas s’énerver...Mais il allait pouvoir s’amuser avec ce gamin. Après tout, il lui avait acheter un carnet, il lui devait bien ça.

-Enfin bon, tiens. Et n’oublie pas le Merci qui va avec.

Daisuke donna alors son dut à Silent. Là devrait alors s’arrêter la rencontre de ces deux là, mais, peut être était ce le fait qu’il soit allié à Luberias, ou alors ce quelque chose qui intriguait l’ancien Rocket, mais il ne fallait pas qu’il lâche Silent...Il devait le connaître un peu mieux...Il fallait qu’il trouve un moyen. Quelque chose, la première idée qui viendrait à son esprit...Mais peut être que c’est Silent qui trouverais quelque chose à faire, pour un Daisuke qui allait laisser la situation déjà très originale lui filer entre les doigts…

HRP : Réponses limite...Mais j’ai aucune idée là…:/

.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Kiryû Arikawa


avatar
Messages : 156
Réputation : 1
Date d'inscription : 03/07/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Camilla Spencer - Clyde Fitzgerald - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 16 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Sam 13 Juin - 21:58


La Team Venom possédait une couverture, oui. Pour tout Hoenn et quasiment le monde entier, l’organisation était bienfaitrice et faisait du bien à la région de Hoenn pourtant déjà bien meurtri par la guerre et autres évènements qui l’avaient profondément blessé. Personne n’avait semblé avoir peur ou être en colère quand Silent leur disait qu’il était le commandant de cette organisation mystérieuse… Personne… Sauf un… En effet, le visage de cet inconnu aux cheveux noirs se crispa quand il lu le message du blondinet. Ses poings se serrèrent, abîmant au passage le pauvre papier qui ne lui avait rien demandé. Silent le regardait avec beaucoup d’étonnement et d’incompréhension. Pourquoi un changement aussi brusque de comportement ?

-Donc, ta patronne, c’est...Luberias, l’ancienne seconde de la Team Galaxie?!

Silent hocha fièrement la tête pour répondre à l’affirmatif au question de l’homme, malgré que celui-ci ne semblait pas vraiment porté la chef Venom dans son cœur. Mais au moins Silent avait la réponse à sa question : l’inconnu n’aimait pas Luberias et cela avait un rapport avec la Team Galaxie que le blond ne connaissait même pas… Luberias aurait-elle trahit cette organisation pour créé son propre groupe ? Et cet homme le lui en voudrait pour cet acte de trahison ? Une hypothèse loin d’être idiote aux yeux de Silent, mais n’ayant jamais entendu parler de la Team Galaxie, le blond se doutait bien que celle-ci avait dû disparaître entre temps.

-Enfin bon, tiens. Et n’oublie pas le Merci qui va avec.

Silent sautillait sur place, il avait enfin son carnet ! Enfin ! Et il n’a presque rien eu à faire pour l’avoir, c’était cool ! Mais il était vrai qu’actuellement il ne connaissait pas grand-chose concernant Luberias, la jeune femme restait mystérieuse même aux yeux de son commandant et cet homme avait éveillé la curiosité du gamin. Il ouvrit son carnet qui sentait encore le papier neuf et écrit quelques mots à l’aide du stylo qu’il n’avait pas encore rendu :

« Et toi ? Comment tu t’appelles ? Il faut bien que je connaisse le nom de celui que je veux remercier. »

Nous allons procéder étape par étape, commençons d’abord par faire connaissance avant de parler des choses qui fâches.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki
/Camilla Spencer /Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys
Couleur parole
FireBrick
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Sam 13 Juin - 23:21

Luberias était effectivement encore un danger pour le monde pokémon. Pire encore, elle était bien plus dangereuse depuis qu’elle était montée au pouvoir Daisuke pensait que la situation pourrait empirer par rapport à l’époque pas si lointaine que ça des guerres des Teams. C’était mauvais, mais bon, ce gamin devait vraiment être très spécial pour que Luberias en fasse son commandant, ou alors, l’hypothèse la plus probable étant que la chef de Team étaient complètement bargo avec le pouvoir qui lui était monté à la tête! Ouai, cette pensé faisait même rire Daisuke! Même si sérieusement, le Serpent était de loin la personne la plus intelligente que connaisse le Chevalier Noir, à son grand désarroi d’ailleurs. Il se devait d’au moins reconnaître ça, elle avait été patiente, et ça avait payé! Elle allait désormais pouvoir assouvir ses désirs, enfin bon, il fallait attendre encore un peu, le Serpent s’était enroulé autour de sa proie, il devait maintenant serrer son étreinte au maximum puis mordre la victime pour qu’elle succombe au venin mortel.

Revenant à Silent, qui était tout de même l’interlocuteur principal de l’ancien Rocket. Celui-ci était tout heureux, tout souriant d’avoir sa nouvelle acquisition, Daisuke trouvait cet inconnu vraiment mignon sur le coup. Oui, c’était idiot, mais vrai. Ce gamin était vraiment agaçant, mais mignon. Sur cette pensée le fan de lecture rougit légèrement, et masqua un sourire niais, en espérant que cet adolescent ne remarquerait rien. D’ailleurs celui-ci finit par rendre la première page de son nouveau carnet, ainsi qu’un stylo. Il écrivit alors quelques mots qu’il fit lire à son interlocuteur.

« Et toi ? Comment tu t’appelles ? Il faut bien que je connaisse le nom de celui que je veux remercier. »

Direct, mais logique. Ce gamin était au moins logique. Il voulait donc faire légèrement connaissance avec son interlocuteur, ou alors, peut être que son visage disait quelque chose au blond, et qu’il voulait simplement vérifier si Daisuke était bien Daisuke. Ainsi, il voulait peut être tenter de l’arrêter et puis rendre fier Luberias, non pas que celle-ci ait Daisuke comme cible prioritaire, mais la Team Venom qui arrête un criminel de Rang A, ouai, ça en jette! Et ça ferait une pierre deux coup. Mais bon, ce n’était pas Silent qui qui arrêterais Daisuke. Il n’était pas assez fort, déjà physiquement, ça se voyait. Et en combat, il fallait voir les pokémons du blond. Mais il décida d’être honnête, il ne risquait rien, il en était sur.

-Je m’appelle Daisuke Fujiwara, 19 ans. Tu veux savoir autre chose ou alors tu as f…
-A l’aide! Ils ont volés mon sac!

Daisuke n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’un bruit se fit entendre. C’était une femme d’une quarantaine d’année. A priori, comme elle le disait, elle s’était fait volé son sac par un duo de Voleur. Le brun regarda Silent déterminé, puis courut en prenant quelques petits raccourcis pour arriver devant les deux zigotos. Il les avait intercepté avec brio. En espérant que Silent allait arrivé derrière; puis le brun prit la parole.

-Vous n’avez pas honte bande d’idiots? Redonnez ce sac de suite et je vous laisse partir, sin…
-Jean, on va pouvoir massacrer du Civil! Go, Fermite!
-En effet Jacques, Afflamanoir, c’est parti !
-Hadès, s’il te plait, montre toi.

Bon bah, finalement, il allait falloir combattre. Dire que Daisuke pensait passer une journée tranquille, et bien c’était foutu, mais au final, il aimait avoir de l’action dans sa vie, donc ça ne faisait pas de mal. Ainsi, ce serait un combat deux contre deux, ou un contre deux, puisque Daisuke allait peut être devoir combattre seul, même s’il espérait voir ce que vallait Silent au combat pokémon. Enfin bon, avec ce nouveau retournement de situation Hadès se dévoila dans un rire terrifiant, commençant par sa flamme bleue, puis son corps de chandelier spectral ! Peut être que ces bandits allaient servir à quelque chose...Au niveau d'un rapprochement entre un certain brun et un blond...Non, vous ne voyez pas de qui je parle?

.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Kiryû Arikawa


avatar
Messages : 156
Réputation : 1
Date d'inscription : 03/07/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Camilla Spencer - Clyde Fitzgerald - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 16 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Dim 14 Juin - 11:08


Direct ? Probablement… Silent n’était pas du genre à tourner autour du pot, sauf quand il prépare une petite blague. De plus, ne pouvant pas parler, il ne pouvait pas se permettre de faire des pauses mystérieuses comme pourrait le faire Juan ou Luberias. Et puis les mystères c’est pas toujours si drôle ! Silent espérait que l’homme répondrait vite à sa question et je l’espère moi aussi au moins je n’aurais plus à utiliser « l’homme » pour parler de lui, haha !

-Je m’appelle Daisuke Fujiwara, 19 ans. Tu veux savoir autre chose ou alors tu as f…
-A l’aide! Ils ont volés mon sac!

Le dénommé Daisuke eut la parole coupée par le cri d’une femme qui s’était fait voler son sac. –Non sans blague ?- Les deux compères tournèrent de manière simultanée leurs têtes pour voir d’où provenait ce bruit. Une femme un peu ronde d’une quarantaine d’année pleurait et hurlait « Au voleur ». Silent riait en son fort intérieur, il se moquait de cette pauvre dame, mais en même temps, en tant que commandant de l’organisation bienfaitrice témoin de ce vol, même s’il n’en avait pas très envie, il se devait aider la pauvre madame. Daisuke devait penser la même chose car d’un pas assuré il se mit à courir après les voleurs qu’on voyait encore un peu plus loin. Silent fit de même et alors que Daisuke passa entre les ruelles pour interceptés les deux voyous, Silent continuait de leur courir après. Les deux voleurs ne l’avaient évidemment pas remarqué, c’est pratique d’être muet dans des cas comme ça finalement…

Daisuke pu finalement arrêter la course des voleurs en arrivant face à eux tendit que Silent se trouvait toujours derrière. Les deux hommes étaient fait comme des Rattata et ne pouvait plus fuir.

-Vous n’avez pas honte bande d’idiots? Redonnez ce sac de suite et je vous laisse partir, sin…
-Jean, on va pouvoir massacrer du Civil! Go, Fermite!
-En effet Jacques, Afflamanoir, c’est parti !
-Hadès, s’il te plait, montre toi.

Chacun envoya son Pokémon, un Fermite et un Afflamanoir pour les deux voleurs, un Lugulabre pour Daisuke… Et Silent ? Le jeune blond envoya son Brutalibré chromatique en combat. Choix hautement stratégique évidemment puisque Brutalibré était un Pokémon Combat/Vol qui pouvait sans problème faire face au Fermite de Jacques. Mysterion se tourna vers son jeune dresseur qui lui expliqua en langage des signes que ses adversaires étaient le Fermite et l’Afflamanoir. L’oiseau catcheur acquiesça en hochant la tête et se retourna vers ses ennemis en souriant, près à en découdre. Pas le temps pour la parlote, Silent frappa des mains et des pieds pour donner des ordres à son Pokémon. Le Pokémon Combat-Vol commença d’abord par une attaque aiguisage pour affiner ses griffes. Il sauta ensuite dans les aires avant de s’écraser violemment sur le Fermite qui poussa un cri de surprise et de douleur. Y a pas à dire, Flying Press était vraiment une attaque trop cool.

Cependant ce n’était pas du genre des voleurs de se laisser faire ! Ils n’allaient pas abandonner en si bon chemin ! Jean voulu aider son allié à se défendre alors il ordonna à son Aflamanoir :

- Aller, Aflamanoir ! Attaque lance-flamme sur cet idiot de piaf !

Le Pokémon obéit, il ouvrit la gueule par laquelle jaillit une langue de feu touchant de plein fouet le Brutalibré Chromatique qui fut alors contraint de sauter une nouvelle fois dans les aires pour ne pas subir d’avantage de l’attaque libérant ainsi le Fermite qui reprenait un peu ses esprits suite à l’attaque du catcheur.


.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki
/Camilla Spencer /Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys
Couleur parole
FireBrick
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Dim 14 Juin - 15:59


Pourquoi aider une femme en détresse, surtout quand elle n’avait pas le plus beau physique de tous les temps et que l’on était homosexuel? Et bien parce que, remarquez, Daisuke n’a jamais attaqué un innocent. Seulement des obstacles qui se mettaient en travers de sa route. Et encore. Daisuke ne tuerais jamais un pokémon. Il en était simplement incapable. Tuer un humain c’était un pas psychologique à franchir, oui, mais un pokémon, jamais il ne pourrait, rappelez vous lors de l’arrivée d’Adonis après que Daisuke ait tué le Chevalier Blanc, l’Empereur Noir lui ordonna de tuer les pokémons du défunt, il ne leva même pas la main sur eux, il avait détourné le regard au moment où un commandant s’en était occupé. Et au fond, Daisuke n’était pas méchant, la preuve, il allait aider cette pauvre jeune femme, enfin, jeune, non, mais ça fait un mot de plus dans ma réponse, ce qui est très important, vous voyez, à récupérer son sac, et il serait aidé de Silent, qui avait donc permit de piéger Jean et Jacques! Les deux voleurs méchants !

Les deux avaient envoyés un Fermite et un Afflamanoire, deux pokémons de classe moyenne, venant d’Unys, qui d’ailleurs ne s’apréiciaient pas trop, un peu à la manière de Mangriff et Seviper. Ainsi donc, sous l’ordre de son dresseur, Hadès, qui était présent depuis le début, invisible, se révela, quant à Silent, il envoya son pokémon qui était...Un Brutalibré! Le Pokémon dont l’attaque signature possédait deux types ! Et en plus, son brutalibré était chromatique! Et bien mon dieu, que de cheat. Quoique, non. J’ai créer Dai’ avec une équipe overcheaté dès le départ donc là dessus je vais me taire car sinon j’en connais qui me tueront directement. Ouai, j’vais faire ça, c’est plus prudent.

Ainsi donc, Silent utilisa ce qui était probablement le langage des signes pour expliquer la situation à son pokémon. Puis il frappa des mains, ensuite des pieds pour ordonner à Brutalibré de lancer une attaque Flying Press! Bon d’accord, Daisuke était complètement mort de rire en voyant Silent faire ces derniers mouvements pour ordonné l’attaque, mais c’était ingénieux, ses pokémons comprenaient le langage des signes, ce gamin était vraiment doué finalement. Car déjà qu’apprendre ce langage à un humain c’était compliqué, mais à un pokémon ! Bravo, franchement, bien que mort de rire, Daisuke était impresionné. Ainsi donc, le pokémon Vol/Combat sauta, puis plana quelques secondes avant d’écraser le Fermite qui ne pouvait donc plus rien faire.

- Aller, Aflamanoir ! Attaque lance-flamme sur cet idiot de piaf !

Bah voyons. Là, c’était plus logique pour Daisuke! Ainsi donc, le pokémon feu lança une attaque...Bah de type feu, sur le pauvre oiseau qui se le prit de plein fouet, relâchant alors l’emprise qu’il avait sur Fermite, la réussite de l’attaque de Juan remit le combat sur un pied d’égalit...Non j’déconne. Daisuke est bien plus puissant que ça, surtout qu’Hadès était son arme secrète, et Hadès possédait aussi une arme secrète, quelque chose que tous redoute...L’attaque suprème.

-Psyko. Puis ensuite feu d’Enfer.


Comment en finir rapidement avec deux voleurs qui venaient de gâcher une journée de repos? C’est simple, tu prends un Lugulabre qui utilise psyko pour faire léviter Afflamanoir et créer une sorte d’étreinte psychique douloureuse. Et maintenant, Lugulabre était tranquille pour créer une immense ruée de flammes bleues dont la source était celle qui faisait parti de lui. Le pauvre Fermite était hors de combat à cause de la plus puissante attaque d’Hadès. Cependant, alors que Daisuke pensait que c’était fini…

-SILENT ATTENTION !

Mais Afflamanoir revint et tenta une Toxik...Directement sur Silent...Le brun dans un élan de sauvetage, courut alors rapidement puis se prit la griffure venimeuse directement sur son bras. Après tout se fit rapidement, l'excès de chaleur, la sensation de tournis...
Puis tout commença à devenir noir...Était-ce la fin?

HRP:
 


.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Kiryû Arikawa


avatar
Messages : 156
Réputation : 1
Date d'inscription : 03/07/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Camilla Spencer - Clyde Fitzgerald - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 16 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Dim 14 Juin - 21:14


Silent n’avait pas apprécié que Daisuke se moque de lui lorsqu’il le vit frapper des mains pour demander à son Brutalibré d’attaquer. Certes, cela pouvait sembler un peu ridicule mais en même temps le blond n’avait pas le choix : il était muet ! Comment donner des ordres à son Pokémon sans parler et sans utiliser le langage des signes puisque se mettre dos à son adversaire était signe de vulnérabilité ? Le jeune commandant lança un regard assassin à Daisuke qui riait aux éclats. Il aurait bien voulu abandonner le combat et s’en aller pour le laisser contre ces deux idiots mais ne le fit pas, ce n’était pas digne de lui.

Heureusement, Daisuke reprit de son sérieux et passa à l’offensif à son tour, ordonnant à son Lugulabre d’attaquer avec Psyko et Feu d’Enfer. Aflamanoir se retrouva alors soulever dans les aires grâce aux pouvoirs psychiques du Pokémon spectre tendit que le Fermite se retrouva hors combat à cause de l’attaque feu qui le mit définitivement K.O.

-SILENT ATTENTION !

Encore une fois, tout se passa très vite et Silent n’eut pas le temps de comprendre quoique ce soit. L’Aflamanoir, qui avait été libéré de l’emprise du Psyko d’Hadès, semblait avoir voulu directement attaquer le blond –Faudrait pas que ça devienne une habitude d’attaquer un de mes personnages directement quand même !- mais Daisuke s’interposa et reçu lui-même l’attaque de plein fouet. Au début il semblait s’en porter à merveille, mais très vite, l’homme aux cheveux noirs commençait à tourner de l’œil et il s’évanouit, se laissant tomber dans les bras de Silent qui le rattrapa comme il pu. Le blond était choqué, ses yeux étaient grands ouverts. Il laissa donc les deux voleurs s’enfuir, ne sachant pas trop quoi faire. Ayant remarqué l’était anormal de son dresseur, Mysterion alla le voir et essaya de savoir pourquoi avait-il laissé ses adversaires s’enfuir comme ça alors que ce n’était pas dans ses habitudes puis il vit l’état de Daisuke. Sur son bras on pouvait encore voir le poison entrer doucement dans la plaie de l’homme. Le Pokémon chromatique grimaça, Daisuke avait reçu une attaque Toxik et était donc gravement empoisonné. Mais voyant que son dresseur ne bougeait pas d’un pouce, il se permit de le griffer au visage.

Cela eut pour effet de faire revenir Silent à la réalité. Daisuke était mal en point et devait avoir des soins au plus vite. L’homme était un peu lourd pour le garçon frêle qu’était le blondinet mais le Brutalibré proposa son aide que le gamin accepta, évidemment. Les deux compères réunirent leurs forces pour soulever le corps affaiblit de Daisuke et ils le portèrent jusqu’à la clinique le plus proche. Lorsqu’ils entrèrent, un infirmière se précipita vers eux et examina l’homme blessé :

- Oh, il a reçu un poison très puissant ! Suivez-moi, nous avons un médicament qui le mettra sur pied assez vite.

Ils obéirent et suivirent la jeune femme qui les emmena jusqu’à une chambre. Silent et Mysterion réunirent une dernière fois leurs forces pour allonger Daisuke dans le seul lit de la pièce. L’infirmière revint avec une seringue qu’elle introduit dans le bras du malade. Il y avait à l’intérieur un sérum très efficace contre le poison des Pokémons.

- Voilà, avec cet antidote, votre ami sera très vite sur pied. Vous pouvez rester avec lui si vous le voulez, il devrait se réveiller avant la fin de la journée normalement.

Silent hocha la tête et remercia la jeune femme en langage des signes, même s’il doute qu’elle ne comprenne ce que ces gestes signifiaient. Il attendit ensuite patiemment que Daisuke se réveil. Cependant Silent s’ennuya… Il s’ennuyait tellement qu’il s’endormit, à moitié allongé sur le lit occupé par Daisuke et à moitié assit sur sa chaise. Le Brutalibra Chromatique, lui, s’était installé à l’autre bout du lit et veillait sur les deux hommes qui sommeillaient.

HRP:
 

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki
/Camilla Spencer /Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys
Couleur parole
FireBrick
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Dim 14 Juin - 22:43


Daisuke s’était finalement interposé pour éviter à Silent de se retrouver empoisonné. Pourquoi avait-il fait ça? Silent était un gamin qui avait essayé de lui voler son Mega Anneau, l’objet le plus précieux qu’il possède. Sa plus grande puissance. Et finalement, c’était encore lui le dindon de la farce à trop jouer les héros. Il aurait vraiment dut rester commandant, un job bien payé, une protection de qualité, mais non. Il fallait qu’il se libère finalement, qu’il soit à son compte. Mais bon, là, finalement, il était entre la vie et la mort. Et bizarrement, c’était presque agréable. Par rapport à cette douleur, cette fièvre qui vint en lui d’un seul coup, le fait d’être évanouit était plutôt un soulagement. Il se mit alors à rêver, ou alors, avoir des hallucinations, il ne savait pas tellement…

Il y avait le corps d’Andreas, ce scientifique maudit, qui avait ruiné sa vie, il lui avait tout prit pour un simple test de sa machine la plus puissante. Mais Andreas n’était plus qu’un corps. Il était couvert de sang, mais tant pis, sa vengeance, il l’avait eut. C’était le point culminant de son existence, son apogée...Mais après cet instant de pur satisfaction, qu’est ce qu’il y avait? Oui. Daisuke n’avait rien dans sa vie. Son but allait bientôt être accomplit. La seule chose à laquelle il n’ait jamais pensé durant dix ans, tous les jours, toutes les nuits. Mais après, il n’y avait plus que le néant, c’est ce qu’il voyait dans ce rêve, enfin, si on pouvait qualifier ça de cette manière. Il était dans un grand vide...

C’était étrange, dès qu’il tournait la tête vers ce qu’il y avait derrière lui, il voyait un mode remplit de souvenir, de bon moments, et mauvais aussi il fallait l’avouer, mais quand il regardait devant lui, il n’y avait rien. Rien était aussi vide que ses possibilité d’avenirs. A croire qu’à sa vengeance, il tombera de haut. Ou alors cette hallucination avait une autre signification. Peut être fallait-il qui se bouge pour trouver un but, une passion, quelqu’un à aimer, à protéger comme il l’avait avec Silent mais en bien plus important encore, il avait tout simplement besoin de vivre et d’aimer. Au lieu de haïr et se faire manger par ses désirs de vengeance à tout prix. Ainsi donc, c’était ça. Il comprenait enfin. Sa vengeance sera la fin de sa vie actuelle, mais le début d’une autre se met doucement en place, et avec de la bonne volonté, il réussira à avoir avoir sa fin heureuse.

Revenons tous de même au monde physique, dans lequel Daisuke se trouvait, avec Silent, ainsi donc, il n’arrêtait pas de respirer de manière assez difficile...Il transpirait à cause de la fièvre, et dans son état second, lorsque l’infirmière le piqua avec une seringue, il poussa tout de même un hurlement. Le poison était vraiment puissant. Mais heureusement, il était sorti d’affaire. Ce n’est qu’environ deux bonnes heures après sa piqûre, que Daisuke se reveilla lentement, remarquant qu’il se trouvait donc dans une clinique. En effet, les murs blancs, ces néons et ce lit toujours aussi confortable ne pouvaient le tromper. Il remarqua alors le Brutalibré assis au pied de son lit, il le salua d’un simple mouvement de tête, puis remarqua donc, que Silent était évidemment là, assis sur sa chaise, mais allongé avec les pieds près du lit de Daisuke, non pas qu’il était obligé d’être auprès de Daisuke, même si celui-ci lui avait encore sauvé la vie, mais comme son Brutalibré était là, c’était logique que le blond soit présent aussi. Silent dormait, il s’était finalement assoupi, probablement ennuyé par la longueur du réveil de l’ancien commandant Rocket. Mais vu comme ça, Daisuke le trouvait vraiment mignon, à cette pensée, il se remit à rougir. Silent l’avait aidé, oui, c’était presque normal, mais il n’était pas obligé de rester là à attendre le réveil du brun. Ainsi donc, ça prouvait qu’en plus d’être mignon, il avait probablement un bon fond. Oui, le Pokédex était vraiment fiable, Silent le muet faisait parti de l’espèce du Tsundere. Daisuke essaya donc discrètement de se lever, mais finalement, il était encore légèrement étourdit, l’antidote devait contenir du tranquilisant, ou alors il c’était tout de même le choc qu’avait reçu Daisuke. Heureusement, Brutalibré se leva directement et aida le brun à tenir debout !

-Merci beaucoup l’ami!

On avait en face de nous un Daisuke vraiment différent, le vrai Daisuke, j’ose dire. Il avait toujours cette facette presque enfantine avec les pokémons, il était souriant, aimant, gentil. Bon, évidemment, pas autant qu’avant, ce ne serait plus possible, il restait tout de même sérieux, mais il était tout de même meilleur que le Daisuke aigri du début de RP. Vivement qu’il se venge qu’on en finisse! Quoique, il aurait toujours un mauvais caractère si vous voulez mon avis. On ne change pas comme ça. Mais bon, passons, Silent ouvrit alors doucement les yeux. Comme s’il venait de se lever au petit matin, et que Daisuke lui disait bonjours, presque comme un couple!

-Tu as bien dormi? Commença-t-il, sans ironie, mais avec un sourire, sincère, puis il reprit -Déjà Silent, je te remercie d’être rester là alors que tu aurais put partir, t’es pas aussi agaçant que je le pensais! On va se balader en ville? On pourra même prendre un truc à boire ou encore une glace!

Ainsi donc, les deux hommes partir en ville, ils allaient pouvoir discuter, et peut être passer un bon moment entre ami, apprendre à se connaître...Et Daisuke était sur que Silent ne résisterais pas au coup de la glace! Aussi vieux que le monde mais ça marche toujours! Mais bon, attendons de voir comment tournera le RP! J’ai hâte de voir ce shipping s’officialiser, et toi, narratrice de Silent, t’en pense quoi?


.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Kiryû Arikawa


avatar
Messages : 156
Réputation : 1
Date d'inscription : 03/07/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Camilla Spencer - Clyde Fitzgerald - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 16 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Lun 15 Juin - 13:19


Endormit, Silent était aussi inoffensif que n’importe quel autre adolescent. Dans son sommeil, il semblait si paisible. Dans le monde des songes, Silent était loin de tous les problèmes de la vie… Il n’y avait plus d’Arachnée, plus de Juan, plus de poisons… Il n’y avait plus que lui, ses parents, Luberias et ses Pokémons, loin de tout danger. Il jouait tranquillement avec Mysterion, Stalwart et Lullaby pendant que Luberias discutait avec ses parents. Une vie normale et paisible en soit, tout le monde rêve d’une vie normale sans problèmes, n’est-ce pas ?

Silent ouvrit doucement les yeux, un peu embrumé par le sommeille, commençant tout juste à quitter le monde des songes, il vit le visage de Daisuke pencher vers lui, un petit sourire dessiner sur les lèvres. Silent ne le reconnu pas tout de suite, ce ne fut qu’après avoir totalement ouvert les yeux et entendu la voix qu’il se souvint de tout : de cette rencontre, ce nouveau carnet, ce bref combat, ce bras empoisonné.

-Tu as bien dormi?

Silent regardait l’homme droit dans les yeux. Il semblait se porter à merveille, il était souriant, bien qu’il y ait quelques marques de fatigue sur son visage, le poison ne l’avait pas ménagé après tout. Silent poussa un petit soupire rassuré tendit que l’homme continuait :

-Déjà Silent, je te remercie d’être resté là alors que tu aurais put partir, t’es pas aussi agaçant que je le pensais! On va se balader en ville? On pourra même prendre un truc à boire ou encore une glace!

Silent tourna la tête en rougissant doucement, gêné par les compliments qu’on lui faisait. Une petite moue boudeuse dessinée sur son visage, le blond secoua doucement la tête un air de dire « Tu n’as pas à me remercier, c’est normal. » Sa réaction changea quand Daisuke lui proposa une glace. Déjà, Silent adorait les glaces mais en plus une glace lors d’une journée de canicule dans une ville aux pieds d’un volcan… Ben voilà, les glaces ça ne se refusaient pas dans ces cas là ! Le blond regardait le brun avec les yeux pétillants et hocha la tête. Oui il acceptait cette glace, c’était évident !

Les deux jeunes hommes sortirent de la clinique, toujours suivi par Mysterion que Silent n’avait pas rappelé dans sa Pokéball. Le blond avait un doigt sur le menton et semblait réfléchir. Il se demandait quel parfum il allait choisir. Puis il prit son MA-GNI-FIQUE carnet et commença à écrire dessus avant de le tendre à Daisuke :

« C’est dérangeant que mes Pokémons profitent de ton invitation aussi ? »

Bah oui, quand même, les compagnons de Silent avaient bien le droit de manger de la glace eux aussi ! Le blond avait d’ailleurs toujours eu l’habitude de partager ses friandises avec ses Pokémons. Bon le problème était que Lullaby, la Polichombr, n’avait pas de main et donc ne pouvait pas porter elle-même sa glace… Mais ce n’était pas un problème ça, l’adolescent en avait deux des mains et donc il pouvait bien porter la glace de son Pokémon spectre.

Le petit groupe arriva près du camion d’un marchand de glace ambulant. Le choix de parfum était énorme. Il y avait bien sur les classiques chocolat, vanille, fraise, pistache, ect. Mais il y avait également des parfums un peu plus originaux comme la guimauve, la réglisse… Bref, le choix était varié et Silent ne savait pas vraiment quoi choisir, tout lui donnait envie.  Il opta finalement pour une glace à la guimauve. Il montra son choix en posant son doigt sur l’affiche.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki
/Camilla Spencer /Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys
Couleur parole
FireBrick
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Lun 15 Juin - 16:18


Daisuke faisait le fort, en essayant de ne pas montrer qu’il restait tout de même encore affablit par le poison. Mais au fond ça se voyait encore sur son visage qu’il était tout de même un peu épuisé. Il ne fallait pas se mentir, une fois couché dans un lit, il était évident que Daisuke dormira directement. Le pauvre quand même. Allait-on un jour le laisser tranquille? Bien sur que non. Enfin bon, ainsi, le brun avait remarqué le rougissement du visage du blond, il ne se moqua pas, cependant, au contraire, telle une réaction en chaine, il rougit également. Que c’est chou. Mais bon, ce n’était qu’un détail, ça ne signifiait rien pour le Brun, pensait-il. Ou pas d’ailleurs, car ses pensées étaient toutes emmêlés. C’était étrange. Ca devait être l’effet du poison, ouai, c’était la meilleure explication, ou du moins celle que préférait Daisuke.

Silent changea cependant d’expression lorsque le brun lui proposa une glace, il passait de la petite moue gênée à un regard tellement heureux, rien que pour une simple glace. Il ne perdit pas de temps à se relever et à suivre Daisuke en dehors de cette clinique. Le Trio, car le Brutalibré n’avait toujours pas été rappelé par son dresseur. Daisuke était pensif, non pas comme Silent qui devait probablement réfléchir au parfum de la glace qu’il choisirait, mais il réfléchissait à tout et à rien en même temps. Il était encore plus paumé que d’habitude. Il fut cependant extirpé de ses pensées lorsque Silent lui tendit le carnet, ouvert, avec un inscription.

« C’est dérangeant que mes Pokémons profitent de ton invitation aussi ? »
-Mmh...
Daisuke était hésitant. Encore trop de sous à dépensé. Bon d’accord, ce n’était pas une fois dans les nuages qu’il allait se ruiner, mais quand même, imaginez Silent possédait 6 pokémons, et bah ça faisait 6 glaces en plus. Enfin bon, il pouvait se le permettre, et il était de bonne humeur aujourd’hui, ainsi donc, il hocha la tête, les pokémons de Silent auraient leurs glace aussi. Evidemment, Daisuke allait laisser ses propres pokémons dans leurs pokéballs, car vu l’équipe qu’il à...Et bien passer inaperçu, c’était pas trop possible, voyez vous? Le Duo arriva donc finalement devant un camion de marchand de glace ambulant. Sortant ses autres pokémons, un Polichombr et un Pandespiègle. Bon trois pokémons ça allait encore! Pointant du doigt le parfum Guimauve, Daisuke prit alors la parole.

-Bonjour monsieur !
-Bonjour jeunes gens ! Commença le vieux marchand tous souriant d’une cinquantaine d’année. -Quels parfum voulez vous?
-Alors, commença Daisuke en voyant les pokémons de Silent manifesté leur intention sur un parfum différent chacun : -Nous prendrons 5 cornets d’une boule, une aux pofiterole, un aux pokéblocs, une aux poffins, puis une à la guimauve pour mon ami, ainsi qu’une Rocky Road pour moi !

Et oui! Le monsieur avait même des glaces faites aux différentes nourritures pokémons de différentes régions, les pokéblocs de Hoenn, les Poffins de Sinnoh, et les Pofiteroles de Kalos. Oui, pofiteroles et non pRofiteroles! Enfin même si les humains pouvaient en manger, c’était principalement destiné à améliorer les qualités des pokémons pendant les concours, ou encore comme simple récompense voir même un petit gouter! Daisuke qualifia effectivement Silent “d’ami”, même si ce coup-ci, ça commençait à devenir plutôt sincère. Il appréciait vraiment ce garçon, qui pensa à ses pokémons pour faire ce gouter, et ça, c’était quelque chose de rare, il fallait l’avouer. Payant le Marchand et continuant leur route, Daisuke proposa à Silent de s’asseoir sur un banc, puis prit la parole.

-Dis moi Silent, je me demandais, si tu pouvais me parler un peu plus de toi, enfin, je ne te forces pas évidemment, mais je suis curieux !


.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Kiryû Arikawa


avatar
Messages : 156
Réputation : 1
Date d'inscription : 03/07/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Camilla Spencer - Clyde Fitzgerald - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 16 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Lun 15 Juin - 17:07


Silent faisait partit de ces personnes qui considéraient ses Pokémons comme plus que de simples compagnons de voyage. Ils étaient amis, complices et c’était avec ses Pokémons que le blond pouvait faire ses meilleures blagues en passant par la petite farce anodine jusqu’au vol de bonbons dans le magasin de Nénucrique. Et avec ses amis, on partage tout, n’est-ce pas ? Dans tout les cas, même s’il avait l’air d’hésiter au début, Daisuke accepta de payer une glace pour chacun des Pokémons de Silent. Le Brutalibré chromatique en poussait déjà des cris de joie. Quand à Silent il fit sortir de leurs Pokéballs ses deux autres Pokémons. Le blond expliqua en signe aux deux autres que Daisuke allait leur offrir une glace et qu’ils devaient choisir le parfum qu’ils souhaitaient. Les trois petits monstres obéir et montra alors chacun le parfum qui leurs faisaient envie.

-Bonjour monsieur !
-Bonjour jeunes gens ! Commença le vieux marchand tous souriant d’une cinquantaine d’année. -Quels parfum voulez vous?
-Alors… Nous prendrons 5 cornets d’une boule, une aux pofiterole, un aux pokéblocs, une aux poffins, puis une à la guimauve pour mon ami, ainsi qu’une Rocky Road pour moi !

Les glaces ainsi payé, le petit groupe marcha jusqu’à croisé un banc. Daisuke proposa à Silent d’aller s’y assoir, le blond acquiesça, c’était toujours plus agréable de manger assis. Silent mangeait tranquillement sa glace à la guimauve. La glace imitait à la perfection le goût du marshmallow, doux et sucré à la fois. Ses Pokémons semblaient aussi très satisfaits de leurs glaces qu’ils dévoraient avec joie. Daisuke prit une nouvelle fois la parole :

-Dis moi Silent, je me demandais, si tu pouvais me parler un peu plus de toi, enfin, je ne te forces pas évidemment, mais je suis curieux !

Silent eut une sensation de déjà vu. Assis sur un banc avec une personne qu’il avait tenté de volé et qui finalement lui pardonnait et lui proposait de faire plus ample connaissance… Oui c’était une situation  qu’il avait déjà vécu à Nénucrique avec Aria. Sauf que là… Il ne pouvait pas répondre immédiatement à Daisuke ! Hé oui ! Polichombr ne possédait pas de bras et donc c’était son dresseur qui tenait sa glace pendant que le Pokémon spectre la dégustait ! Silent força alors Daisuke à prendre la glace aux poffins de Lullaby pour se libérer une main, reprendre son carnet et son stylo et écrit :

« Donnant, donnant ! Je te parle de moi, tu me parles de moi, d’accord ? »

Il allait donc passer le même marcher qu’il avait passé avec Aria. Silent acceptera de se dévoiler uniquement si Daisuke accepte d’en dire plus sur lui également. C’était évidemment équitable, sauf si l’un mentait. De son côté, Silent n’avait pas spécialement l’intention de mentir.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki
/Camilla Spencer /Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys
Couleur parole
FireBrick
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Lun 15 Juin - 18:42

Daisuke s’assit alors sur le banc, souriant. Et même que...Pour la première fois depuis des années, il avait complètement perdu son idée de vengeance! Bon, ça allait être très temporaire, mais c’était une première dans l’histoire mondiale! Daisuke allait finalement peut être passé un après midi sans penser à annihiler Andreas! C’était miraculeux ! Remercions tous Silent pour cet exploit dont-il n’est pas conscient! Mais il avait tout de même réalisé l’impossible! C’était splendide ! Mais bon, passons ce détail, puisque Daisuke tenait désormais la glace de Polichombr qui n’arrêtait pas de la manger...Il n’y en aurait bientôt plus ! Mais bon, Silent finit d’écrire sur son carnet. Daisuke lu donc.

« Donnant, donnant ! Je te parle de moi, tu me parles de moi, d’accord ? »

Daisuke s’attendait à cette réaction, un deal entre les deux garçons se faisait donc, le brun hocha la tête en lâchant un léger soupire. C’était tellement prévisible, mais voilà. Il fallait trouver un moyen, puisque le brun décidait d’être honnête, pour une fois, de raconter sa vie, puisque c’était ce qui était demandé, de manière assez implicite. Mais bon, voilà, ce n’était pas la plus grande qualité de Daisuke, il ne savait pas être fin, il disait les choses franchement, sans en caché, sans en rajouter. Et c’était donc ce qu’il allait faire, pourquoi travestir sa personnalité alors qu’il cherchait à être honnête?

-Alors, je vais donc commencer. Commença-t-il souriant, puis, son visage devint sérieux, finalement, il allait repenser à son objectif final...Il revit une nouvelle fois les images de ce terrible jour passer de sa tête, puis, il reprit, tout en tentant de dissimuler ses tremblements...Mon village était située sur une île dans l’archipel Seviis, puis un scientifique à utiliser un Robot en forme d’Arceus pour le détruire, afin de tester sa machine. Du coup, depuis ce jour, il y a à peu près dix ans, je met tout en oeuvre pour procéder à sa destruction, autant à celle de la machine, qu’à celle de ce pourri de scientifique qui m’a tout prit.

Bon. Comment ne pas être plus direct, j’ai envie de dire? Et bah c’était effectivement pas trop possible. Bon, il avait omis certains détails, comme le fait qu’il avait fait parti de la Team Rocket, ou encore les circonstances de sa rencontre avec Luberias. Mais cela montrait que sa vie tournait définitivement autour de sa vengeance. Et il commençait à s’en rendre compte seulement aujourd’hui...Il ne pensait pas qu’il parlerait de ça comme ça à un Venom, membre d’une organisation se voulant bienfaitrice, Silent serait censé l’arrêter directement au cas où. Car bien qu’il tremblait en revoyant des images cauchemardesques, on ressentait la détermination dans le visage de Daisuke. Silent était obligé de comprendre que le brun ne renoncerait jamais à son objectif. Celui-ci reprit d’ailleurs la parole.

-Bon, bah avant que tu veuille savoir d’autres choses sur moi, j’pense que c’est à toi de parl...M’en dire un peu plus sur toi.

Daisuke fut gêné d’un coup. En effet, il s’était reprit de justesse, il détourna le regard, en baissant la tête, honteux. Il allait dire le mot “Parler”, mais pour Silent qui était muet, et bien, le blond aurait put le prendre pour un jeu de mot pourri. Et évidemment, l’ancien commandant Rocket ne jouait pas à ce genre de jeux puéril, non, il ne jouais pas au niveau des différences, la discrimination, le racisme, tous ça, il détestait. En espérant que le blond ne remarquerait pas le fait que Daisuke allait dire un mot qui pourrait être presque tabou, il attendait une réponse. Le visage légèrement rougit. Mais bon, au final, si Silent remarquait cette reprise, il y aurait deux possibilité : Soit, il ne voulait pas être considéré comme une personne à part, soit, il serait touché par ce “geste” qu’eut Daisuke, de manière purement instinctive...Quoique, peut être que pour quelqu’un d’autre, il ne l’aurait pas eu, qui sait?


.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Kiryû Arikawa


avatar
Messages : 156
Réputation : 1
Date d'inscription : 03/07/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Camilla Spencer - Clyde Fitzgerald - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 16 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Mar 16 Juin - 22:16


Silent continuait de déguster avec toujours autant de plaisir sa glace tendit que Daisuke semblait être d’accord avec le marché que lui proposait le blond. Il dit :

-Alors, je vais donc commencer.

Son visage pourtant souriant et lumineux laissa très vite place à une expression sérieuse, presque sombre, qui pourrait presque donner froid dans le dos. Il reprend :

- Mon village était située sur une île dans l’archipel Seviis, puis un scientifique à utiliser un Robot en forme d’Arceus pour le détruire, afin de tester sa machine. Du coup, depuis ce jour, il y a à peu près dix ans, je met tout en oeuvre pour procéder à sa destruction, autant à celle de la machine, qu’à celle de ce pourri de scientifique qui m’a tout prit.

Silent ne s’attendait pas tellement à ce que cet homme lui dévoile cette sombre partie de sa vie aussi tôt et aussi facilement… C’était assez déstabilisant de voir que quelqu’un s’ouvre à vous et vous confie aussi facilement ses secrets et ses souvenirs les plus obscures. En général, on ne savait pas trop quoi dire, s’il fallait le conseiller ou non ou bien s’il fallait faire comme s’il racontait quelque chose de banal.

-Bon, bah avant que tu veuille savoir d’autres choses sur moi, j’pense que c’est à toi de parl...M’en dire un peu plus sur toi.

Silent fit une moue… Il avait bien entendu remarqué que Daisuke voulu dire « parler » mais s’était vite ravisé. Qu’en pensait le blond ? Il n’aimait pas ça, il n’aimait pas quand on se comporte différemment vis-à-vis de lui à cause de son mutisme. Il avait l’impression qu’on ne voyait que cette incapacité de parler, que c’était la seule chose qui le constituait alors qu’avant tout il était un garçon, un adolescent, avec des envies, des désirs, des sentiments… Il n’était qu’un adolescent tout à fait normal avant d’être « muet »… Il préféra ne rien dire à ce propos et répondit à la demande de Daisuke en écrivant sur son carnet :

« Oh moi je n’ai pas grand-chose à raconter, par rapport à tout ce que tu viens de me dire. À part peut-être que je viens d’un petit village de Kalos et que certaines circonstances on fait que j’ai fugué de chez moi pour voir si l’herbe est plus verte qu’ailleurs. »

Silent marqua une pause, tapotant son menton avec son stylo, réfléchissant à ce que venait de lui raconter Daisuke. Il reprit :

« Mais tu ne trouves pas que c’est un peu exagéré de vouloir tuer cet homme ? Surtout que ça ne fera jamais revenir ton village. Tu n’as pas l’impression de te faire bouffer petit à petit par cette envie un peu stupide ? Tu ne crois pas qu’il vaudrait mieux faire quelque chose de plus utile à long terme ? »

La vengeance ? Silent adorait se venger mais jamais il n’avait pensé à se venger en allant directement tuer quelqu’un… C’était stupide… Pour Silent une bonne vengeance se faisait de manière beaucoup plus subtile… Et ça, la subtilité, Silent avait l’impression que de moins en moins d’adulte ne connaissaient ce mots… Les vieux, ça ne savent pas s’amuser…

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki
/Camilla Spencer /Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys
Couleur parole
FireBrick
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Mar 16 Juin - 23:23

La partie la plus sombre de sa vie? Pas vraiment. Ce jour était plutôt le début de la déchéance de Daisuke. Pour lui. Plus ça allait, plus il sombrait dans l’ombre. Il serait probablement récupérable à un moment, mais ce n’était pas pour maintenant. Il avait besoin de toute la noirceur possible et imaginable pour arriver à son but. Il parlait de ça normalement, car au fond, pour lui, ce n’était plus un moment exceptionnel et unique de sa vie, ce jour funeste était son quotidien, il en parlait donc comme quelque chose de banal, puisque oui, son but de vengeance était probablement la chose la plus banale de sa vie, au final, et assez paradoxalement, il fallait l’avouer.

Aussi, lorsque le brun se ravisa d’utiliser le verbe “Parler”, il remarqua que cela dérangeait plus le blond qu’autre chose. Bon, ça n’étonnait pas Daisuke puisque c’était l’une des deux éventualités possibles. Au moins, ça lui permettait de cerner un peu plus l’adolescent. De plus, il parlerait donc à Silent comme s’il parlait à n’importe qui, puisque c’était ce que le blond voulait! Il n’allait pas s’opposer à la volonté du petit Tsundere, quand même? Ainsi donc, le blond écrit finalement sur son carnet. Pendant que le pokémon spectre terminait d’engloutir sa glace...Ainsi, le brun lâcha, souriant.

-Dit donc, tu avais faim toi !

Et oui, je vous l’ai dit, Daisuke était très proche des pokémons. N’importe lesquels, il savait créer un lien avec eux rapidement. On pourrait presque le rapprocher de la Team Plasma, mais bon, il n’était pas non plus extrémiste au point de détruire la ligue pokémon, sachant que pour lui, les combats permettaient de renforcer les liens existant entre les pokémons et leurs dresseur, la Mega Evolution était la preuve de cette idée, donc, pour au final, il aimait les pokémons, mais comme tout bon dresseurs les aimaient au final. Ainsi, Silent tendit le carnet à Daisuke pour qu’il puisse le lire.

« Oh moi je n’ai pas grand-chose à raconter, par rapport à tout ce que tu viens de me dire. À part peut-être que je viens d’un petit village de Kalos et que certaines circonstances on fait que j’ai fugué de chez moi pour voir si l’herbe est plus verte qu’ailleurs. »
-Mais encore? Lança Daisuke directement, sans réfléchir. Il se reprit directement. -Excuse moi, je suis vraiment curieux, fini-t-il avec un sourire légèrement embarrassé

Ainsi donc, il venait de la région de Kalos. C’était de cette région que venait Andreas, tiens. Un petit village de la région, ça pouvait être Bourg-Croquis, ou encore Cromalc’h. Mais effectivement, Daisuke était très curieux d’en apprendre plus sur Silent. Il aimait savoir. Avoir un maximum d’explication, de détails, on le trouvait souvent idiot pour ça, mais il s’en fichait royalement, il aimait savoir un maximum de choses. Et ça allait également sur les personnes, surtout quand ça allait être la personne qui partagerais sa vie...Mais ça, c’est une autre histoire, je n’ai probablement pas le droit d’en dire énormément..Ce serait bête de raconter un magnifique avenir avant même qu’il ne se produise, en plus, ça porte la poisse…

« Mais tu ne trouves pas que c’est un peu exagéré de vouloir tuer cet homme ? Surtout que ça ne fera jamais revenir ton village. Tu n’as pas l’impression de te faire bouffer petit à petit par cette envie un peu stupide ? Tu ne crois pas qu’il vaudrait mieux faire quelque chose de plus utile à long terme ? »

Silent avait finalement reprit son carnet, et avait même prit de temps avant de réfléchir aux mots que lut Daisuke. C’était la première fois que quelqu’un lui disait ça comme ça. Même si c’était la stricte vérité. L’ancien Rocket se mit alors à fermer les yeux pour réfléchir. C’est vrai que il se laisser bouffer par la haine. Mais pour lui, la vengeance comblerait ce manque, lui apporterait un sentiment de satisfaction total. Par contre, la plus grosse interrogation du brun fut sur la chose qu’il pourrait faire sur le long terme, en effet, ce n’était vraiment qu’à partir de maintenant qu’il réalisait enfin qu’il n’avait aucune ambition pour après sa vengeance, c’était le vide total. Que faire? Un but? Des amis? Une personne à aimer? A cette dernière pensée, il rougit légèreement...Mais au final, non, il n’avait rien de tous ça. La vengeance était définitivement, son seul moteur. Sa seule raison de vivre. C’est après avoir mangé sa glace, qu’il répondit à Silent.

-Peut être que ça me bouffe. Que ça va m’engouffrer encore plus qu’avant. Mais au final, c’est la seule chose qui me motive de vivre. Je vais t’avouer quelque chose : Si je n’avais pas eut cette rancune. Je ne pense pas que je serais encore vivant à l’heure qu’il ait. Il y a longtemps que j’aurais sauté par une fenêtre. C’est idiot, mais cette vengeance, c’est la dernière chose qu’il me reste du passé. Et je ne dois probablement pas être prêt à regarder vers l’avant. Il fit une pause, avant de lâcher, avec un léger rire : -Je dois vraiment te faire pitié sur le coup, non?

.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Kiryû Arikawa


avatar
Messages : 156
Réputation : 1
Date d'inscription : 03/07/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Camilla Spencer - Clyde Fitzgerald - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 16 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Mer 17 Juin - 20:06


Silent, en écoutant Daisuke, s’était rendu peu à peu compte que sa vie était loin d’être aussi horrible qu’il l’aurait cru. Lui il n’avait pas assisté à la destruction de son village d’origine… Il avait juste assisté à la mort prématurée de son père et à la descente aux enfers de sa mère. Il estimait donc n’avoir rien d’intéressant à dire. Mais l’homme insista :

-Mais encore? Excuse moi, je suis vraiment curieux.

Silent leva les yeux au ciel en soupirant. Mais un marcher était un marcher, il avait promit de dire tout ce que Daisuke voulait savoir. Cependant il ne répondit pas tout de suite, ayant d’abord poser une question sur la situation de Daisuke, lui demandant si ce n’était pas trop exagéré et s’il n’avait pas l’impression d’être bouffé par sa haine, l’homme lui répondit :

-Peut être que ça me bouffe. Que ça va m’engouffrer encore plus qu’avant. Mais au final, c’est la seule chose qui me motive de vivre. Je vais t’avouer quelque chose : Si je n’avais pas eut cette rancune. Je ne pense pas que je serais encore vivant à l’heure qu’il ait. Il y a longtemps que j’aurais sauté par une fenêtre. C’est idiot, mais cette vengeance, c’est la dernière chose qu’il me reste du passé. Et je ne dois probablement pas être prêt à regarder vers l’avant.

Daisuke se mit à rire avant de demander :

-Je dois vraiment te faire pitié sur le coup, non?

Silent reprit son carnet et commença à écrire. Il avait l’impression d’écrire un roman :

« Ha mais carrément ! Tu fais pitié, tu ne peux pas savoir à quel point ! Bon, c’est rien comparé à toi, Ok, mais la vie ne m’a pas fait de cadeaux non plus ! Mon père est mort, les mecs de ma classe profitaient de mon mutisme pour m’embêter et ma mère a préféré se laisser crever plutôt que de s’occuper de moi. Qu’est-ce que j’ai fais ? Avec mon Brutalibré on est partit pour vivre une nouvelle vie, vie qui aujourd’hui me convient très bien, tu devrais en faire de même… »

Était-ce vrai ? Silent était-il satisfait de la vie qu’il menait actuellement ? Plus ou moins, Juan l’avait quand même menacé de l’empoisonné s’il ne le laissait pas tranquille et cela faisait vraiment douté le blond, mais ça Daisuke ne le savait pas et tant qu’il ne découvrait pas le pot-aux-roses jamais il ne saura que Silent s’était permis de lui mentir.

Silent se mit à sourire d’un air sadique, il venait avoir une idée de vengeance pour Daisuke qui pourrait-être bien plus amusant au goût du blond. Il reprit l’écriture sur son carnet :

« Au pire, si vraiment tu veux absolument tu veux te venger, tu t’y prend vraiment mal. Le but c’est de le faire souffrir tout en t’éclatant en le voyant pleurer comme une mauviette. Capture Yvetal, et utilises ses pouvoirs pour détruire la choses la plus précieuse de se type et délecte-toi en voyant ses larmes couler à flot, tu verras c’est beaucoup plus marrant qu’un simple meurtre. »

Le blond tendit son carnet à Daisuke pour qu’il lise lui-même ce qu’avait écrit l’adolescent qui continuait de le regarder avec cet air sadique, le genre de regard qui vous donnerait froid dans le dos, tendit qu’un grand sourire qui dévoilait ses canines. On pourrait presque croire qu’il riait, même si on ne l’entendait pas.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki
/Camilla Spencer /Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys
Couleur parole
FireBrick
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Jeu 18 Juin - 12:41


Daisuke était assez tendu d’un coup. Lui qui avait tout de même réussit à ne plus penser à ce jour. Il tremblait à nouveau. Andreas lui avait prit tellement de chose. Le Brun méritait de voir Andreas souffrir, et mourir, c’était le minimum. Son nom serait digne de sa tombe. De toute façon. Daisuke ne changerait jamais d’avis. Il était parti trop loin dans la noirceur. Juste encore un peu, et c’était bon. Ce n’était plus qu’une question de Temps, et il arriverait à détruire le scientifique une fois pour toute. Ainsi, le monde sera débarrassé de ce maudit personbage. Pendant ce temps, Daisuke lâcha un petit rire en voyant Silent écrire à toute vitesse, il était concentré, c’était vraiment amusant à voir !

« Ha mais carrément ! Tu fais pitié, tu ne peux pas savoir à quel point ! Bon, c’est rien comparé à toi, Ok, mais la vie ne m’a pas fait de cadeaux non plus ! Mon père est mort, les mecs de ma classe profitaient de mon mutisme pour m’embêter.

-Ces mecs sont juste co*. On ne juge pas quelqu’un sur ses différences, justement, c’est ça qui nous rend spécial et unique. Lança Daisuke sèchement en stoppant alors directement sa lecture. Il détestait les discriminations. C’était l’une des choses qui l’énervait le plus. Puis il reprit alors sa lecture.

Et ma mère a préféré se laisser crever plutôt que de s’occuper de moi. Qu’est-ce que j’ai fais ? Avec mon Brutalibré on est partit pour vivre une nouvelle vie, vie qui aujourd’hui me convient très bien, tu devrais en faire de même… »

Daisuke allait évidemment se retenir de faire un commentaire sur la mère de Silent, même s’il trouvait le comportement de celle-ci tout sauf maternelle. Une véritable mère se serait justement rattachée à son enfant plus que tout. Mais finalement elle était donc soit morte, soit en pleine dépression...C’est tout de même triste. Mais Silent n’avait pas vraiment l’air de souffrir de cette perte, où alors il ne le montrait pas, ainsi donc, pour lui, sa vie en tant que commandant de la Team Venom était une bonne vie. Intéressant. Mais Daisuke ne serait pas comme ça...Il fit un mouvement négatif de tête. Tête de mule comme il était, surtout sur ce point qui restait tout de même le seul objectif de sa vie. Ainsi, Silent réecris autre chose, de plus intéressant.

« Au pire, si vraiment tu veux absolument tu veux te venger, tu t’y prend vraiment mal. Le but c’est de le faire souffrir tout en t’éclatant en le voyant pleurer comme une mauviette. Capture Yvetal, et utilises ses pouvoirs pour détruire la choses la plus précieuse de se type et délecte-toi en voyant ses larmes couler à flot, tu verras c’est beaucoup plus marrant qu’un simple meurtre. »

Tellement sadique...Silent lançait un regard sadique au brun. Il lui avait proposé une idée intéressante. Mais franchement. Daisuke avait passé dix ans de sa vie à ne vouloir qu’une chose : Sa vengeance. Bon, d’accord, ça faisait environ 1 an qu’il savait que la faute n’allait pas à Arceus mais à Andreas, et il revit alors tous ses plans, cela était d’ailleurs plutôt rassurant. Pas besoin de convoquer un dieu. Simplement de tuer une personne. Mais l’idée de détruire tous ce qui était précieux pour le scientifique avait déjà traversé l’esprit de Daisuke. Cependant, il mena son enquête et viens à la conclusion que c’était une mauvaise idée : Le brun cherchait à se venger directement de ce vieux scientifique. Tuer une autre personne qu’il aimait serait inutile. Ce serait tuer un innocent, et l’ancien rocket aimerait tout de même éviter les dommages collatéraux. De plus, le plan de Silent était comment dire...Digne du blond. Capturer Yveltal? C’était un peu exagérer tout de même, ce pokémon était une divinité, on ne capture pas un pokémon légendaire comme ça! Ahlalala. Et Daisuke ne tenterais pas de susciter la colère des divinités...Adonis avait prit très cher. Gilgamesh était redevenu un sale gosse, et Alice avait été chamboulée, mais elle en fait, bah ça allait plutôt bien! Mais si Daisuke attirait la colère d’Yveltal, il ne ferait pas de vieux os...Il répondit alors.

-Crois moi, de ce que je sais, ce scientifique de Kalos n’aime pas grand chose...Et capturer Yveltal, t’es mignon mais j’ai pas les moyens, ni la puissance nécessaire pour le capturer. Et contrôler un dieu peut couter très cher tu sais. Et bon, j’ai tout de même un peu d’honneur. Je ne tuerais pas une personne, même si c’est celle qu’aime plus le plus ce vieux, ce serait tuer un innocent, et autant éviter des dégâts supplémentaires, tu comprends. Il regarda directement Silent puis reprit : -Ouai, c’est pas drôle la vie…

Daisuke se rendait vraiment compte que sa vie était vraiment...Pourrie, limité, nulle, sans avenir? Oui, tous ça en même temps! C’était tout de même impressionnant, n’est ce pas. Bon, il ne faisait pas grand chose pour la rendre meilleure en même temps. Mais il baissa la tête, disant, à voix basse mais tout de même audible.

-Il me faut un nouveau but.

Daisuke commençait à s’arrêter de trembler finalement, il releva la tête et poussa un long soupir. Il n’avait pas envie de partir de suite. Il était plutôt bien là, avec Silent. Il se rendit compte qu’il ferait mieux d’arrêter d’être idiot comme il l’était souvent, de repousser les autres, de ne pas vouloir d’amis. Mais même bon, qui sait, peu être que ces deux garçons finirait par s’entendre bien mieux que l’on ne le crois...Bon d’accords, tous ceux de la Chatbox savent que leur relation sera très...Ils seront plutôt proches, mais rien est encore arrivé...D’ailleurs, voyons voir ce qui va se passer très prochainement!

-Bon, tu as envie de faire quelque chose particulier Silent? Ce serait bête que l’on reste là à rien faire, surtout toi à écouter ma vie, autant s’amuser, tu n’penses pas?


.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Kiryû Arikawa


avatar
Messages : 156
Réputation : 1
Date d'inscription : 03/07/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Camilla Spencer - Clyde Fitzgerald - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 16 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Ven 19 Juin - 20:17


Silent réagit à peine à la déclaration de Daisuke lorsqu’il dit que ceux qui jugeaient sur la différence des autres étaient stupides. Après tout, qu’est-ce qu’il y avait de spécial chez Silent ? Son mutisme ? Pas très valorisant comme truc spécial, ne pas savoir parler n’amenait que des désavantages, les premiers étant les difficultés de communication avec les humains mais aussi les Pokémons. Les combats étaient un véritable calvaire pour le blond qui devait inventer divers stratagème pour réussir à faire comprendre à ces Pokémons ses ordres et ce n’était pas toujours très réussi. Mais ça, Daisuke ne pouvait pas le savoir, il n’était pas muet lui et donc ne connaissait pas toutes les difficultés qu’un muet pouvait rencontrer tout au long d’une vie, Silent ne pouvait pas lui en vouloir et donc décida de ne pas faire attention à cette déclaration… Au final, Daisuke avait dit ça pour lui faire plaisir donc il n’allait pas se mettre à bouder hein…

-Crois moi, de ce que je sais, ce scientifique de Kalos n’aime pas grand chose...Et capturer Yveltal, t’es mignon mais j’ai pas les moyens, ni la puissance nécessaire pour le capturer. Et contrôler un dieu peut couter très cher tu sais. Et bon, j’ai tout de même un peu d’honneur. Je ne tuerais pas une personne, même si c’est celle qu’aime plus le plus ce vieux, ce serait tuer un innocent, et autant éviter des dégâts supplémentaires, tu comprends. Il regarda directement Silent puis reprit : -Ouai, c’est pas drôle la vie…

Silent arqua un sourcile. Ne pas aimer grand-chose ? Était-ce surement possible ? Á moins d’être un véritable psychopathe dénué de tout sentiments, on avait tous une personne qu’on aimait plus que tout et ce scientifique ne devait pas faire exception. Il avait forcément une femme ou des enfants qu’il adorait et qui, de plus, étaient probablement au courant des inventions du scientifique, auquel cas ils ne seraient plus innocents mais bien complices du massacres car ils n’auraient pas essayé d’arrêté ce fou. Le commandant Venom préféra ne rien écrire à propos de sa réflexion, après tout il ne connaissait pas cet homme fou qui aurait détruit un village entier et… Même si cela lui semblait peu probable, cet inconnu était peut-être bel et bien un psychopathe… Mais dans ce cas, ne serait-ce pas plus judicieux de laisser faire la police faire son boulot et l’arrêter ? Faire disparaître tout un village n’était une action anodine donc les Forces de la Police international devraient-être au courant…

Daisuke reprit la parole, avec une voix assez faible, mais pas assez pour que ce soit incompréhensible, il ajouta :

-Il me faut un nouveau but.

Évidemment, une vie dont le seul but était la vengeance n’était pas une vraie vie. Surtout que, à part peut-être la satisfaction d’avoir enfin éliminé la source de tout ses maux, qu’est-ce que la vengeance aurait à lui apporter ? Rien du tout… Son village ne lui sera pas rendu et il restera seul, désespérément seul… Silent se demandait bien comment Daisuke ne s’en était pas rendu compte plus tôt… Les adultes étaient tous aussi stupides ? Ils étaient tous incapable de s’imaginer une vie, une vraie, belle et agréable ? Silent frémit à l’idée de devenir comme l’homme qu’il avait sous les yeux : une coquille vide.

Silent continuait de regarder Daisuke avec un regard intrigué, il commençait tout juste à entamer la gaufrette de sa glace. Elle était croquante, tout juste comme le blond les appréciait. Tendit que le jeune homme reprit une nouvelle fois la parole, avec une voix peut-être un peu plus enjouée que précédemment :

-Bon, tu as envie de faire quelque chose particulier Silent? Ce serait bête que l’on reste là à rien faire, surtout toi à écouter ma vie, autant s’amuser, tu n’penses pas?

L’adolescent réfléchit. Il ne savait pas du tout quel heure il était… Cela devait faire un moment qu’il s’était absenté de son poste… Est-ce que ses idiots de sbires auront eu quand même l’intelligence de reprendre le boulot sans lui ? Est-ce qu’il prolongeait son absence encore un peu, est-ce que cela dérangerait la Team Venom ? Après tout il ne s’agissait que d’une rénovation… Il reprit son carnet et écrit :

« Comme tu dois t’en douter, je ne suis pas originaire de Vermilava, je ne connais pas du tout les attractions principales du coin… Donc je m’en remet à toi ! »

S’amuser, c’était bien plus amusant que de travailler ! En même temps, quoi de plus logique… Et Silent, lui, il adorait s’amuser ! Les tâches ennuyante comme superviser une reconstruction d’un village pourri c’était pas pour lui (et en même temps ils avaient cas s’installer ailleurs qu’au pied d’un volcan ! Mais quelle idée saugrenue !) Si Daisuke lui proposait quelque chose de vraiment drôle, Silent abandonnera son post plus longtemps et sans état d’âme. Il avait le droit de profiter de sa jeunesse après tout !

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki
/Camilla Spencer /Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys
Couleur parole
FireBrick
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Ven 19 Juin - 22:19



Daisuke ne trouvait pas Silent spécial pour son mutisme. Non, loin de là. Il lui trouvait quelque chose. Mais quoi? Là était toute l’interrogation. Daisuke n’arrêtait pas de regarder Silent, presque en l’analysant, c’était la première fois qu’il ressentait quelque chose comme ça. Non pas que ça le gênait, où l’empêcherais de dormir -quoique- mais il voulait comprendre, Silent l’intriguait au plus ou point. Mais bon, nous savons tous comment finissais ce genre de sensation ! Mais je vais laisser un minimum de suspense, pour les cas qui n’auraient pas compris, car oui, c’était amplement possible, mais bon. Passons ce détail.

Contrairement à ce que pensait le Blond. Daisuke n’était pas une coquille vide, loin de là, le fait qu’il tremblait, qu’il avait les larmes qui commençait à être trop fortes pour que le brun les retiennent. Daisuke baissa évidemment la tête pour éviter de montrer ce moment de faiblesse, il se reprit en main et essuya ses larmes. Tous ça pour dire qu’il n’était pas une coquille vide, il ressentait des émotions, certes négatives, mais il était également capable de ressentir de la joie...Prenons par exemple ce jour où...Enfin cet instant où...Et non.

Daisuke chercha, puis fit une tête surprise...Il n’avait jamais vraiment ressenti de moment de joie depuis tous ce temps...Sauf peut être aujourd’hui, où ce n’était pas vraiment de la joie, mais de la détente, mais sinon, rien, c’était le vide. Il n’était pas une coquille vide, non, il était bien pire que ça. Son coeur s’était finalement noircit petit à petit, et il perdait sa capacité à aimer, à vivre, tous simplement. C’est donc pour cette raison, en partie, qu’il avait proposé à Silent de s’amuser un peu, l’autre raison étant que l’ancien Rocket ne voulait pas quitter le commandant Venom si rapidement, il n’en avait aucunement envie, pourquoi? Mais...Parce qu’il avait envie de rester avec, faut-il une raison spécifique franchement?

« Comme tu dois t’en douter, je ne suis pas originaire de Vermilava, je ne connais pas du tout les attractions principales du coin… Donc je m’en remet à toi ! »

Voici ce que Silent avait écrit sur son carnet, tendue à Daisuke. Evidemment que Daisuke comprit que Silent ne venait pas de Vermilava, puisqu’il lui avait dit qu’il venait d’un petit village de Kalos. Faut pas croire, l’ancien Rocket restait tout de même quelqu’un de très attentif ! Surtout quand il s’agissait de la vie des autres. Le brun était quelqu’un de super curieux ! Ainsi donc, il posa sa main sur son menton, prenant presque la pause du “Penseur”, célèbre sculpture de Rodin, que vous connaissez tous, j’espère! Sinon, votre culture Générale laisse à désirer. Daisuke réfléchissait à la manière dont il pourrait s’amuser avec Silent. Il n’y avait pas beaucoup d’attraction à Vermilava. Cependant, il y avait, par chance, un stand d’autotemponeuse qui s’étaient installés dans la ville, les citoyens avaient bien besoin de ça pour se détendre, après la guerre des Teams...Daisuke pointa alors le stand, puis prit la parole, regardant Silent avec un grand sourire, comme il n’en avait jamais eut auparavant.

-Aller viens, on va dégommer les autres là bas!

N’attendant même pas la réponse du blond, il attrapa la main de celui-ci, puis, suivit des trois pokémons, les deux arrivèrent alors devant le stand, Daisuke s’empressa d’aller acheter 3 jetons pour commencer! Ouai, le duo allait faire deux parties, pour le moment, décida Daisuke ! Une en équipe, et la suivante qui serait...un combat ! Ainsi donc, Silent ayant rappelé ses pokémons, Daisuke invita le Venom à monter avec lui, il plaça le jeton. Se Plaçant dans une des voitures, il invita Silent à s’asseoir à côté de lui, puis prit la parole, après avoir placé un bras derrière le cou de Silent pour le coller légèrement à lui, si le blond était logique, il comprendrait que c’était surtout par sécurité, mais au fond, Daisuke avait-il envie de ce simple contact? Qui sait...

-Accroche toi bien, car je ne compte pas y aller de main morte, mais je te passerais le volant, ne t’inquiète pas. Mais après, je ne te ferais pas de cadeau. termina-t-il sur une touche légèrement humouristique, car il n'allait pas non plus tuer à coup de tamponnage le pauvre Venom!
-C est parti !
-Ca va être violent je le sens !

Ainsi, Daisuke prit le volan, et fonça directement face à face avec une auto temponeuse. Le choc fut violent, mais Daisuke comptait bien ne pas lâcher l’affaire serrant légèrement Silent contre-lui, il ne voulait pas qu’il lui arrive du mal…


HRP:
 


.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Kiryû Arikawa


avatar
Messages : 156
Réputation : 1
Date d'inscription : 03/07/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Camilla Spencer - Clyde Fitzgerald - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 16 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara] Lun 22 Juin - 13:42


Daisuke semblait très songeur, il réfléchissait un instant. Peut-être qu’il ne savait pas non plus quoi faire, après tout il n’était pas originaire de Vermilava non plus et donc surement qu’il ne devait pas connaître les attractions principales du coin. Donc peut-être que Daisuke pensait que Silent connaissait un minimum le coin. Le blond leva les yeux au ciel et poussa un soupire, les adultes c’est pas très intelligent en fait, pensait-il. Cependant, l’homme à ses côtés tendit le bras et pointa du bout de son doigt quelque chose. Les yeux écarlates de Silent suivirent le doigt de l’homme.

-Aller viens, on va dégommer les autres là bas!

Silent n’eut même pas eu le temps de répondre à Daisuke que ce dernier lui prit la main et le força à le suivre. Le blond se laissait complètement faire, guider par cet homme qui semblait bien plus enthousiaste qu’il y a quelques temps. Ils arrivèrent donc près d’un stand d’auto-tamponneuse, il semblerait. En voyant cela, les yeux de l’adolescent pétillèrent de malices, il n’avait jamais joué à ce jeu mais il en avait beaucoup entendu parler et d’après ce qu’on lui avait dit, cela semblait réellement amusant. Le commandant Venom fit rentrer ses Pokémons dans leurs balls respectives pendant que Daisuke était allé acheter les places. Ceci fait, l’homme invita l’adolescent à venir avec lui et ils s’installèrent dans l’un des véhicules. Alors que le blond s’imaginait déjà s’éclater comme un fou, il sentit quelque chose le frôler. Il s’agissait du bras de Daisuke qui se plaça sur la nuque du garçon et l’attira un peu contre l’homme. Silent ne savait pas trop ce que signifiait ces gestes, c’était assez étrange, il ne savait pas trop comment il était censé réagir alors il resta immobile, se laissant complètement faire, docile, son visage devenant légèrement cramoisie.

-Accroche toi bien, car je ne compte pas y aller de main morte, mais je te passerais le volant, ne t’inquiète pas. Mais après, je ne te ferais pas de cadeau.

Silent, encore déstabilisé par le geste de Daisuke à son égard, hocha doucement la tête, le regard un peu perdu dans le vide. C’était assez déroutant pour lui, il ne comprenait pas grand-chose et cela l’embêtait beaucoup. Les adultes, c’est tellement étrange…

Le signal de départ sortit l’adolescent de sa mini torpeur tendit que Daisuke, qui avait le volant en main, commença à manœuvrer le véhicule. Il se dirigea vers un autre véhicule qui était occupé par un jeune couple et tamponna directement celui-ci, face à face, d’une manière assez violente. Silent fut un peu secoué, il ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi violent, mais il sentait également que Daisuke le serrait encore un peu plus contre lui. Encore une fois, le blond ne savait pas trop ce que signifiait ce geste totalement obscure pour lui. Il n’était pas à l’aise mais tentait de ne pas le montrer.

Alors que Daisuke continuait de conduire, cherchant une autre personne à cogner, les deux compères furent eux-mêmes tamponné par un autre véhicule à l’arrière. Silent ne s’y attendait pas et sursauta, très surpris, puis il se retourna, les sourcils froncés, pour voir qui avait osé le faire sursauter. Il poussa un soupire d’exaspération avant de prendre lui-même le volant dans sa main et commença à tourner rapidement le véhicule tendit qu’il appuyait plus fort sur la pédale d’accélération. Non parce que ce mec n’allait pas partir comme ça ! On ne faisait pas sursauter Silent sans en subir des conséquences ! Alors que l’homme était partit embêter d’autres gens, Silent continuait de beaucoup accélérer jusqu’à finalement tamponner cet idiot sur le côté. Le blond souriait. Au fond, il s’éclatait. Il ne voulait plus lâcher ni le volant, ni la pédale, il commençait à prendre goût à ces auto-tamponneuse, c’était l’éclate ! Il avait totalement oublié sans gêne et allait frapper tout ceux qui les croisait. Il ne faisait presque plus attention à Daisuke.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki
/Camilla Spencer /Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys
Couleur parole
FireBrick
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara]

Revenir en haut Aller en bas
 

La vie n'est qu'un jeu, amusons-nous ensemble, ça te dis ? [Pv: Daisuke Fujiwara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Hoenn :: Vermilava-