Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Dim 1 Oct - 10:34 par EternalStay

» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

[EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Sam 30 Jan - 1:13

Team Rocket VS Ordre Plasma


" Crisis City "







Prétextant n’avoir tué personne, l’adversaire de Céleste le mettait hors d’elle. Ne pas s’assumer responsable du carnage du Rexillius était un manque de responsabilité. Chacun était responsable de ses pokémons, peu importe ce qu’ils pouvaient faire. On avait beau prétexter que le Rexillius n’appartenait pas à l’opposition, c’était quand même lui qui l’avait relaché et ordonné de faire tout ce carnage. Il fallait se comporter en adulte de temps en temps. Elle décida de ne pas répondre aux propos du garçon. Il fallait laisser place à la bataille. Le Laggron avait visiblement réussi avec succès à blesser le Dinosaure, il allait moins déranger à présent après un Séisme et le Laser Glace.

Mais, les choses arrivent plus vite que prévu dans ce bas monde.  Et les rôles peuvent vite changer.

Une attaque, une attaque Psycho du Mentali de la Maîtresse d’Unys aura eu raison du Bulbizarre de son adversaire. Quand la jeune femme avait lu une fois, que les sentiments du dresseur étaient retransmis aux pokémons à un très haut niveau, cela était donc vrai. Les sentiments obscurs de la femme furent retransmis à  l’attaque du Mentali était si puissante qu’elle envoya contre un mur le petit pokémon. Se rendant compte alors de l’atrocité qu’elle venait de commettre, Céleste resta bloquée un instant sur son action. Elle venait de se transformer en assassin, elle n’avait jamais blessé autant un pokémon que celui-ci. Son innocence venait d’être brisée.  Elle venait de se rendre compte du dur chemin que prennent ceux qui ont un parti, ils perdent les leurs et combattent avec une aussi grande violence, malgré tout ce qu’elle avait accompli jusque là, l’originaire de Rhodes se rendit compte qu’elle avait encore énormément à apprendre.

Elle ne sortit de sa stupeur que quand son Laggron la protégea, de quoi ? Du Mentali qui encaissa de plein fouet l’attaque Explonuit du Zoroark. Le pokémon poissonboue rattrapa le Mentali, qui, malgré les murs protecteurs, souffrait le martyr de s’être pris une attaque de telle ampleur directement. Si ces derniers n’étaient pas là, le Mentali aurait vraisemblablement fini comme le Bulbizarre un peu plus tôt.

Voir ses compagnons qui étaient comme sa famille, êtres blessés ainsi, rappela à notre dresseur qu’elle était en plein milieu d’un combat. Céleste résista pour ne pas succomber aux évènements et rappela son Pokémon.

- C’est pas vrai ! Mentali  reviens ! Pardonne-moi j’aurais être là pour t’aider !

Elle sortit alors une nouvelle pokéball de sa ceinture.


- Absol ! En avant ! Débarasse toi du Zoroark avec ton attaque Surpuissance ! Laisse-moi le temps d’approcher des décombres s’il te plaît ! Laggron ! Soutiens ton partenaire avec de nouveau une attaque Séisme ! Fais attention aux civils qui commencent à courir un peu partout !

Laggron envoya alors un séisme de nouveau, avec une ampleur moindre et plus calibrée, dans le but d’immobiliser le Zoroark adverse et d’achever le Rexillius. Tout ceci avec l’espoir que l’attaque d’Absol touche le pokémon ténèbres adverse. Céleste avait une idée derrière la tête. Mais avant elle attendait des nouvelles d’Elain. L’homme en face d’elle avait entendu ses propos précédemment car il venait d’aborder son nom. Mais une nouvelle explosion se fit entendre parmi le tumulte et le chaos présent. Vu qu’Elain ne répondit pas, Céleste pensa alors qu’elle était occupée. Son inquiétude ne prit pas le dessus sur son idée cependant.

La Maîtresse d’Unys courut jusqu’aux décombres, profitant de l’attaque de ses pokémons pour s’y rendre. Visiblement, le petit pokémon était enseveli sous quelques rochers, bien trop imposants pour un humain… Ce qui montrait une fois de plus la faiblesse des humains face à ces créatures mystérieuses que sont les Pokémons. Sortant sa toute première pokéball, Céleste n’hésita pas une seconde.


- Métalosse ! Dégage les rochers pour moi !

Le colosse, de ses pattes d’acier et d’une force plus que considérable, n’eut aucun mal à pousser les débris, la femme avait une confiance absolue en lui. C’était son partenaire de toujours après tout. Poussant du mieux qu’il pouvait, le Metalosse enleva le plus gros des rochers et Céleste commença alors à retirer le plus petit. Jusqu’à trouver le corps inanimé du petit pokémon bulbe. La pitié de la femme était grande et jamais elle n’aurait voulu qu’un pokémon meure. Elle rappela alors son Métalosse tout en le remerciant, puis sortit son Altaria de sa ball.

- Altaria, je vais te demander quelque chose de très précis alors écoute moi bien. Je vais tenter de rétablir comme je peux ce petit pokémon. Vole et trouve des pokémons soigneurs qui doivent parcourir la ville et utilise ta capacité Mimique sur une attaque de guérison comme Vibra Soin d’accord ? Une fois cela fait reviens le plus vite possible à moi pour tenter de guérir ce pokémon avant que n’oublies l’attaque d’accord ? Et profites en pour emporter avec toi les pokémons blessés que tu peux transporter, ne te surmène pas d’accord. Et si les choses tournent mal reviens à moi immédiatement, compris ?

D’un geste simple, l’Altaria acquiesça et s’envola. Céleste posa son sac à dos au sol et fouilla dans celui-ci. Elle en sorti un rappel max, qu’elle gardait pour une grande occasion. Bien qu’elle le gardait précieusement car plus puissant et plus rare que du rappel, elle ne pensait pas devoir s’en servir pour un pokémon adverse. Elle ne prit même pas la peine de faire attention à son adversaire, aux mains d’une femme avec un enfant dans ses bras. La Maîtresse d’Unys préférait sauver ce qui avait encore une chance d’être récupérable.

Elle fit ingurgiter le Rappel Max au pokémon bulbe puis tenta de lui administrer une Guérison. Il n’y avait plus qu’à attendre les résultats. Un peu de bonté dans ce chaos ne faisait de mal à personne. Céleste pensa qu’après le combat, elle irait aider à l’évacuation des autres civils, mais il fallait en finir ici avant tout.

Céleste Sonata se retourna alors, fixant son adversaire très sérieusement et pour la troisième fois :


- Arrêtons ce combat, s'il te plait. Je n'ai pas le désir de te blesser d'avantage peu importe tes ambitions. Mais...si toutefois tu es prêt à continuer ton opposition, j'arrêterai alors toute discussion définitivement et je ne répondrai plus de rien.  

On pouvait sentir la lassitude dans ses propos. Elle en avait assez de ce retenir, assez de ce vacarme, assez de tout ceci. Il fallait y mettre un terme.


HRP:
 




Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer


avatar
Messages : 171
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Sam 13 Fév - 11:04


C'était la nuit la plus longue de toute l'existence de Camilla. Elle avait l'impression que ce carnage ne terminerait jamais. On entendait des cris, des explosions, on entendait des enfants appeler leurs parents avec une voix désespérée… Cela semblait insupportable pour la jeune femme qui n'avait jamais assisté à une scène semblable ailleurs que dans un film. Son coeur se serrait et la vu de tout ce sang lui donnait envie de vomir. Mais le pire dans tout ça, c'est que ce Rocket n'assumait même pas sa responsabilité alors que pourtant tout portait à croire qu'il était fautif comme n'importe quel membre de cette organisation destructrice. Cela mettait Camilla folle de rage, elle n'avait qu'une envie c'était de lui en coller une… Et c'est ce qu'elle fit. Elle n'était plus capable de contrôler ses émotions et envoya sa main sur la joue du Rocket, provoquant ainsi un bruit sourd. Elle avait frappé fort, elle le sentait, sa main brûlait après le choc. Mais elle s'en fichait, cet homme méritait bien plus que cette simple baffe de toute manière. S’apercevant ensuite qu'elle gênait le combat, elle s'éloigna. Elle avait mieux à faire.

Elle courait de nouveau dans les rues de Volucité, cherchant toujours des rescapés pour les aider à s'enfuir. Quand elle en croisait, elle leur indiquait les rues qu'ils devaient éviter pour ne pas gêner certains combats et surtout pour ne pas risquer d'avantage leurs vies. Certains dresseurs plus téméraires que d'autres avaient décidé d'aider les FPI et les Plasmas en se battant avec leurs Pokémons dans le but de repousser les Rockets. Les bâtiments étaient casser, certains étaient en ruines. Une véritable vision de désolation, Camilla avait l'impression de faire un mauvais rêve. Elle sentait ses tripes se nouer et elle avait de nouveau envie de vomir, bien qu'elle n'avait plus grand-chose à régurgiter dans son estomac. Elle guida les civils jusqu'au port de Volucité.

Une fois arrivé dans le bateau avec quelques enfants qu'elle avait retrouvé caché dans une voiture qui n'avait pas été endommagée, Camilla s'écroula sur ses genoux, halêtant. Elle n'en pouvait plus de ces visions d'horreur et de cette bataille complètement stupide à ses yeux. Elle ne comprendrait définitivement jamais ces mecs… Ces Rockets qui font que ce qui leurs plaît. Son corps tremblait et elle sentait les larmes lui monter aux yeux. Un autre soldat Plasma vint vers elle et posa une main rassurante sur l'épaule de la jeune femme. Il lui demanda de rester sur ce bateau pour se reposer mais aussi pour prendre soin des rescapés qu'ils avaient sauvé. Camilla n'avait plus la force de protester.

HRP:
 

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Evénement


avatar
Messages : 23
Réputation : 2
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Dim 13 Mar - 12:53

Un rugissement de douleur fut entendu à travers la ville. L'imposant Rexilius venait de se prendre une solide attaque Séisme de la part du Laggron de la Maîtresse d'Unys, et il était affaibli. Réalisant avec dégoût que cette adversaire était trop puissante pour elle, il décida de prendre la fuite, laissant Céleste et Eric, échappant au contrôle de ce dernier, pour continuer à détruire la ville. Il écrasait humains comme pokemons avec un amusement presque sadique, dans un décor de fin du monde, mêlant bâtiments détruits ou en feu et cadavres à peine reconnaissables. Le monstre antique se dirigeait peu à peu vers la tour déjà bien abîmée où se trouvaient entre autres les chefs Rocket et Plasma. Apercevant une nouvelle proie humaine au loin, il courut pour la tuer également, mais celle-ci eut le temps d'entrer dans le gratte-ciel avant d'être vulnérable. Furieux, le pokemon émit un grondement colérique, avant de foncer de toutes ses forces sur la fameuse tour pour tenter de créer une ouverture. Mais ce ne fut pas le résultat escompté.

La grande tour, déjà très fragilisée par les multiples tremblements de terre provoqués par la Météonite désormais détruite, commença à trembler dangereusement, notamment aux étages les plus élevés, où se déroulait le principal affrontement. Un bout du toit, la partie la plus endommagée par la météorite, se détacha de l'immeuble et tomba à toutes vitesses vers le sol avant... d'écraser purement et simplement le Rexilius, marquant la fin de Bakus le tyran. Mais tout n'était pas fini, puisque d'autres morceaux se détachèrent du gratte-ciel, et les fondations de l'immeuble pouvaient lâcher d'une minute à l'autre. Toutes les personnes présentes devaient dorénavant s'enfuir au plus vite !

Matori, ayant organisé la fuite des agents Rockets à travers la ville, avait encore une mission, chercher Giovanni et accessoirement les Rockets dans l'immeuble qui pouvaient encore être sauvés. Quatre hélicoptères Rockets, dont l'un dirigé par la secrétaire en personne, arrivèrent à toute allure, et entourèrent l'immeuble, pour permettre à Giovanni, où qu'il se trouve, d'avoir une échappatoire. Dans le pire des cas, il avait bien son Dardargnan pour le transporter, mais comment savoir s'il n'avait pas déjà envoyé ce pokemon au combat et qu'il avait été mis KO ? Il fallait absolument sauver le Boss, par tous les moyens nécessaires, même si ces hélicoptères étaient aussi des chances pour tout le monde, y compris ceux qui n'étaient pas membres de la Team Rocket.

Quelques précieux instants après, l'immeuble s'effondra sur lui-même dans un boucan énorme, devant la vision horrifiée des habitants encore debout de la capitale d'Unys. Plusieurs hélicoptères Rockets furent aperçus quittant les lieux, mais impossible de savoir si le Boss Rocket était à l'intérieur, s'il avait survécu ou non. Les forces Rockets étaient parties, laissant derrière eux une ville à feu et à sang. Personne n'oublierait ce jour noir de l'histoire d'Unys.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Mar 15 Mar - 21:03

Arachnée se trouvait ainsi à Volucité dans un laboratoire de la Team Plasma, elle était en réalité chargée de la protection de Genesect, accompagnée d’Izquierda et Derecha. Elle avait strictement demandé à être seule. Le pokémon ressuscité ayant toujours du mal à accepter la présence d’autres personnes que Mickael Machina, le roi plasma et elle même, la scientifique avait ainsi cette excuse pour rester seule avec le pokémon préhistorique. Les deux gardes du corps étaient assez éloignés. Seule la scientifique avait cette chance d’avoir mis en confiance le pokémon ancien. Mais cette fois, elle avait un plan, elle n’allait pas uniquement jouer les mères poules sur ce coup. Non, son but était en réalité plus malsain que ça...Elle allait utiliser le logiciel obscur sur Genesect.

Cette idée ne lui plaisait absolument pas, mais c’était le seul moyen pour que le pokémon légendaire la suive hors du Quartier Général. Le Docteur Willy n’allait pas tarder à arriver en hélicoptère pour récupérer sa collègue pendant cette guerre que se livrait les deux Teams. Enfin, même si La Team Plasma préférait désormais aborder le qualificatif d’Ordre -Ce qui n’était en soit qu’une question d’étiquette par rapport à l’époque Ghestis, d’après Arachnée-. Ainsi, elle s’approcha petit à petit du pokémon qui se considérait comme son enfant, puis, avec son légendaire sourire trompeur, l’invita à rentrer dans une capsule en plexiglas. Dans son innocence, le pokémon insecte entra dans ladite capsule sans aucune idée de ce qui l’attendait.

Arachnée scella la capsule. Genesect commença alors à paniquer petit à petit. Son instinct lui faisait ressentir comme un trouble. Celle qui était désormais Alchimiste de l’Ordre Plasma se dirigea alors vers un clavier assez imposant, elle appuya sur plusieurs touches assez rapidement, puis, au moment d’appuyer sur celle qui correspondait à “Entrée”, il se stoppa. Genesect commençait à paniquer, à gémir, il avait peur, et ça, la scientifique le remarquait. Après tout, sa résurrection était plutôt une seconde naissance, il était encore qu’un enfant. Elle ne voulait pas le faire, son regard décidé s’était finalement crispé, la noble Shinoïte toujours trompeuse montrait une facette nouvelle de son visage, se mordant les lèvres, elle résistait à ses émotions, elle devait garder son extrême défiance d’elle même. Elle se retourna alors vers Genesect, et elle lui dit, avec une sincérité maximale.

“Ne m’en veux pas. Cette situation sera uniquement temporaire, je te libèrerais après.”

Et elle comptait le faire. Elle ferait tout son possible pour purifier la conscience de Genesect après cette obscurisation qui était seulement un moyen de rendre son obéissance maximale. Elle ferma les yeux et appuya alors. Le laser sombre sorti alors d’un émetteur qui semblait être fixé au dessus de la capsule. Genesect, au moment même où le rayon commença à être en contact avec lui se mit à se pencher, se crisper. Il gémit, cria, hurla de douleur. La fumée noire commençait à apparaître autour de lui...Arachnée était horrifiée. Fascinée, car c’était son côté scientifique, mais horrifiée par ce qu’elle était entrain de faire. Elle stoppa alors le processus. Jugeant que l’obscurisation était suffisante....Mais elle vit à cet instant...Genesect briser la capsule avec une plaie-croix. Il était furax, énervé. Il lança alors un technobuster enflammé sur les machines se trouvant derrières lui.

Cette initiative déclencha l’alarme du QG. Arachnée avait échoué. Elle aurait dût laisser le processus se terminer. Izquierda et Derecha lui dirent alors de partir car les chevaliers plasmas arrivaient à toute vitesse. Bien que la majeure partie de l’Ordre était actuellement confrontée à la Team Rocket, ils n’étaient que 3. Ainsi, les meilleurs éléments s’occupèrent de stopper Genesect dans sa folie destructrice pendant que le Trio fuyait vers le toît où les attendait le Docteur Willy.

Tout se passa alors de plus en plus vite, ils furent encerclés. Arachnée réussit à prendre la fuite grâce à l’aide de ses deux alliés qui moururent d’une épée, ou bien d’une balle dans le crâne, elle ne savait guère, mais Alakazam et Ectoplasma continuaient le combat, Mygalos, Mygavolt, ainsi quer Mangriff avaient été envoyés au combat égalements. Ils n’attaquaient pas uniquement les pokémons adverses, mais aussi les sbires, qui n’eurent en réalité d’autre choix que de briser la morale de l’Ordre en tuant des pokémons. Ni plus, ni moins.

Mais c’était un sacrifice nécessaire. Arachnée Lumanet, attaquée en traitre par l’Ordre Plasma. Cela faisait un bon titre. Après tout, les Plasmas avaient encore une image ternie à cause de Ghestis, malgré le fait que Machina ait redoré leur blason, ils étaient encore fragiles. Arachnée était une scientifique de renommée mondiale. Elle savait que sa parole aurait de l’influence. Ou au pire, elle étoufferait l’affaire rapidement avec quelques chèques...Mais le sujet principal était le fait qu’elle arrivait enfin au toît. Mais elle fut rattrapé la seconde suivante par trois sbires.

Elle dégaina la première. Ohmassacre était toujours aussi cinglé. Mais il était vif d’esprit. Ainsi, elle le laissa lancer une puissante attaque flash, suivit d’un éclair fou directement sur les sbires, afin de ne pas leur laisser le temps d’envoyer des pokémons...Pendant le flash, elle couru vers l’unique hélicoptère qui était posé et monta à la place qui lui était destinée. Elle soupira un bon coup pendant que Willy fit s’envoler l’Hélicoptère. Se remettant de cette montée d’adrénaline assez inhabituelle.

Elle avait sacrifiée Genesect. Ses gardes du corps. Ses pokémons. Mais elle était sauve. Du moins, elle le croyait….

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Mar 15 Mar - 22:48

Il avait pris sa décision au dernier moment. Une décision risquée, très risquée, mais qui pourrait avoir des conséquences pleines d'opportunités. Il savait que Giovanni allait faire un événement d'ampleur à Volucité pour tenter de prendre le contrôle d'Unys, mais il devait s'attendre à une résistance dure et féroce de la part de l'Ordre Plasma et de ce Machina qui le dirigeait, l'un des seuls à égaler la puissance du Boss Rocket. Une bataille en perspectives. Une autre, comme si les Teams n'avaient pas déjà suffisamment ravagés ce monde avec leurs broutilles inutiles. Mais ce chaos prévisible était une opportunité à ne pas manquer. Si les Rockets attaquaient la ville en masse, et c'était bien ce qui était prévu, pas un seul Plasma ne manquerait à la défense de la ville, c'était presque assuré, et alors ils laisseraient une sécurité minimale à leur plus précieux trésor. Genesect, le fameux pokemon ressuscité par l'Ordre. Enfin, surtout par une scientifique, Arachnée Gorgon, qui était en réalité l'une de ses alliés à lui, la seule en qui il pouvait avoir confiance. Cette dernière savait où se trouvait la créature préhistorique, c'était une occasion unique de s'en emparer pour l'utiliser à de biens meilleures fins que ne comptait le faire cet Ordre médiéval ridicule. Pour ce faire, le savant avait transmis à sa complice le logiciel obscur, qu'elle allait utiliser pour dominer le pokemon. Certes le logiciel n'avait pas fonctionné sur le Dracaufeu cloné, mais là, Genesect n'était apparemment qu'au stade d'enfant, c'était tout autre chose. Avec ce pokemon, les deux scientifiques cesseraient d'être des agents double sans réel pouvoir autre que leur formidable intelligence, ils auraient une force de frappe non-négligeable pour accomplir leurs objectifs. Une décision risquée mais une opportunité unique. Il avait fait son choix.

Le docteur Willy, pilotant son propre hélicoptère qui n'arborait pas le symbole de la Team Rocket, arriva à Volucité pendant la bataille, ne se faisant guère remarqué dans la confusion générale qui se déroulait autour de lui. Du bâtiments détruits, des cadavres, et même une tempête, on aurait dit que l'enfer s'était abattu sur la plus grande ville d'Unys qui faisait d'habitude tant rêver de par le monde. Et tous ces gens morts, simplement car ils étaient au mauvais endroit au mauvais moment, où qu'ils suivaient bêtement les ordres de personnes encore mégalomanes et stupides. Quel gâchis, et quelle tristesse. Lui, bien sûr, était mégalomaniaque, mais il avait bien raison de l'être étant donné son intelligence supérieure, elle lui donnait ce droit, mais également des devoirs. Le devoir d'être utile à ce monde en perdition, où se déroulaient bataille sur bataille, destruction sur destruction, qui n'allait pas tarder à causer sa propre fin, sauf s'il était mené par un être ayant les capacités de le mener. Willy lui-même, bien évidemment, qui d'autre ? Il était le plus grand des génies, c'était tout simplement un fait. Comme prévu avec sa complice, il posa son appareil sur le toit de l'immeuble qui servait de Quartier Général aux Plasmas et aux FPIs. Il vit à travers la vitre que les forces Rockets semblaient battre en retraite, sans doute synonyme de la défaite de Giovanni, et ne put s'empêcher de ricaner en pensant à ce Boss tellement sûr de lui. Mais Arachnée Gorgon, se jetant quasiment dans l'hélicoptère, le sortit brutalement de ses pensées. Voyant derrière elle apparaître des Plasmas, le savant lança Archeomire pour les distraire tout en démarrant l'appareil et s'envola sans plus attendre, tout en demandant expressément :


"Et Genesect ?!"

La jeune femme se contenta de faire non de la tête pour signifier qu'elle avait échoué, devant le visage déçu du Docteur, qui ne put s'empêcher d'afficher un rictus d'agacement. Tout ça pour ça ? Ce gros risque pris pour une opportunité ratée ? Et plus que cela, même, puisqu'Arachnée n'avait sans doute plus sa place d'infiltrée au sein de l'Ordre Plasma, désormais. Voilà qui était une nouvelle très facheuse pour le duo de scientifiques. Ils avaient voulu doubler toutes les Teams et les voilà qui commençaient à perdre la partie, eux, le Roi et la Reine de la partie, face à des pions insignifiants, ça avait de quoi énerver le chercheur au plus haut point.

"Hmm... Bon, mieux vaut ne pas nous attarder ici."

Qu'est-ce qui avait pu clocher, songea le docteur tout en s'éloignant du centre ville. Arachnée avait-elle échouée ? A moins que le logiciel obscur se soit révélé une fois de plus défaillant ? Willy préférait ne pas avoir la réponse à cette question, craignant sa réponse au plus haut point. Fidèle à lui-même, il refusait de reconnaître ses torts, encore et toujours, on ne le changerait certainement pas à son âge. Son esprit pragmatique réfléchissait à toutes vitesses, il savait bien qu'il avait subi un lourd revers aujourd'hui, mais tout n'était pas perdu pour autant. Lui et Arachnée allaient tous deux se rendre à Frimapic pour repenser leurs futurs plans, et ils trouveraient finalement le moyen de réaliser ce monde qu'ils souhaitaient, le Meilleur des Mondes. Tout ceci n'était qu'un contre-temps, voulait se persuader Willy. Mais soudainement, une secousse le sortit le savant de ses pensées. Il vit quelque chose à l'arrière du véhicule, il s'agissait de... Genesect ! Très rapide, le pokemon doubla l'hélicoptère avant s'aggripper à ce dernier avec ses griffes. Il poussa un cri strident en reconnaissant la femme qui l'avait fait tant souffrir, puis se mit à lascérer l'engin avec des attaques Plaie-Croix. Il allait les faire se crasher ! l'Ectoplasma du savant, son plus fidèle allié, tenta d'attaque le pokemon préhistorique, mais celui-ci parvint sans difficulté à envoyer au loin le fantôme d'une seule attaque. Willy voulut lancer son Tranchodon, mais ce dernier avait été pris par Giovanni, et dans les airs, il aurait de toutes façons été inutile. Il ne pouvait que voir Genesect endommager de plus en plus l'hélicoptère, créant plusieurs secousses et petites explosions, jusqu'à ce que l'appareil se mette à chuter... Le pokemon, content de se vengeance, repartit à la recherche de Mickaël, sa mère.

Willy ne pouvait plus rien faire d'autre que d'assister à la chute imminente de l'engin dans l'océan, et de cette altitude, l'impact serait sans aucun doute mortel. Il regarda un instant Arachnée qui semblait avoir compris ce qui les attendait. Le savant sentit son vieux coeur battre soudainement de plus en plus fort. Toute sa vie... toutes ses recherches... tout son travail... allaient partir en fumée ? Il ne laisserait sur cette terre que les pokemons obscurs, instruments de destruction dans les mains mal avisées de la Team Rocket... et son projet de monde pacifique qu'il régnerait, détruit lui aussi. Quel immense gâchis. Tant pis pour ce monde qui courrait à sa perte. Comme dernière vision, il aperçut de loin Volucité dévastée, et se dit que ce n'était qu'un avant-goût de ce qui allait se passer. Mais ça, il ne serait plus là pour le voir. Il préféra fermer les yeux avant l'impact.

L'hélicoptère se crasha violemment dans l'Océan et coula en un instant.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Sakaki


avatar
Messages : 145
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Sam 19 Mar - 18:28

Cette nuit était désastreuse, chaotique pour être exacte. L’ambiance qui régnait dans Volucité inspirait ni plus ni moins qu’une fin du monde. La ville était embrasée, déchainée. Rien ne pouvait arrêter ce cataclysme. On aurait dit qu’Arceus avait envoyé des forces divines afin de détruire cette cité. Une sorte de Jugement Dernier. Les survivants tentaient de fuir face à des Rockets déterminés à prendre le contrôle de la ville...Les Plasmas et FPIs, ainsi que ces fous furieux de Dresseurs qui combattaient pour sauver la ville. Hormis la Météonite, la principale menace restait le Rexilius Géant qui attaquait sans réfléchir. Ce pokémon n’était pas le plus intelligent, bien au contraire, mais au moins, il servait à quelque chose : Il détournait les forces ennemies qui ne pouvaient ainsi pas accéder à l’immeuble sans s’occuper de cette menace.
L’ironie restait tout de même présente dans cette situation. Car bien qu’on ait tenté de lui expliqué qu’il ne fallait pas tuer les Hommes en uniformes Rocket, Bakus dut surement en mettre quelques uns dans des situations délicates. Giovanni faisait cependant confiance à Eric, son commandant (et fils, mais ça, on s’en fiche, on ne mélange pas privé et travail.). pour le calmer en cas de besoin.

Giovanni, le Boss Rocket, le Parrain de la Maffia. Parlons un peu de lui et de la situation dans laquelle il se trouve : Son arme principale est incontrôlable, la commandante qui pouvait potentiellement contrôler cette dite arme n’est qu’une traitresse, cette même traitresse à envoyée une horde de zombies doté d’une force incroyable à l’assaut de l’immeuble, et pour conclure, il devait encore faire face à une conseillère de la Ligue indigo. Mais en réalité, c’était le moindre de ses soucis puisque le combat avait en réalité l’air de tourner en sa faveur. Nous y reviendrons dans quelques lignes. Car là, en réalité, le Maffieux était assez énervé. Ses plans étaient modifiés, la situation dans laquelle il était était absolument délicate. Avait-il l’air d’être une personne qui aimait perdre, ou simplement voir ses plans modifiés, perturbés? Non. Il ne l’était pas. Giovanni détestait perdre, détestait les erreurs, même s’il ne le montrait absolument pas. Fort heureusement, la Météonite était un Projet Optionnel, une forme de Bonus que Daisuke Fujiwara lui a permis de concrétiser en laissant les fragments de Météonites. Ainsi, cette partie qui s’annonçait d’or et déjà comme perdue n’était pas si importante. Mais l’orgueil qui subsistait chez le maffieux en prenait tout de même un certain coup...Mais bon, il avait un plan B. Et puis, finalement cette guerre aura eut le mérite d’avoir tuée le Docteur Willy, bien que le Boss ne le savait pas encore, ainsi, il héritait du Logiciel Obscur, étant le seul à avoir vu comment il fonctionnait, et la traitrise du scientifique qui serait surement arrivée tôt ou tard, pensait Giovanni, était évitée. Il se contenterait de cette légère victoire qui n’aurait eut lieu sinon.

Revenons maintenant à l’intense combat qui avait lieu entre la Conseillère et le Boss de la Team Rocket. Comme dit précédemment, Giovanni avait pour le moment un coup d’avance sur Elizabeth, mais rien était encore gagné pour être sincère. Les attaques de Persian et Rhinastoc touchèrent leurs cibles respectives. Cependant, Persian fut envoyé au loin par un bélier surpuissant venant du Mammochon de la conseillère. Quant à l’attaque Glaciation, Rhinastoc réussit à l’éviter sans trop de difficulté. Il fallait avouer que cette attaque, bien que d’une puissance absolue, était très difficile à contrôler, même pour des pokémons d’une dresseuse aussi impressionnante que la Princesse D’Harrenhal. Giovanni, toujours entouré par ses trois plus grands sbires d’élites, reculait à chaque fois lentement. Le plan B devant être mis en place après tout.

“Il faut en finir rapidement... Brume Noire et Ciel Noir..

Giovanni rappela Rhinastoc. Il lança alors sa puissance absolu : Dardargnan. Son premier et plus puissant Pokémon. Les deux Pokémons obscurs faisaient ainsi face à deux pokémons de conseiller. Ainsi, Persian cracha de sa gueule une intense et épaisse brume sombre assortie à la fumée qu’il dégageait vers les deux pokémons adverses. Quant à Dardargnan, Il lança au dessus des deux pokémons une sphère noire qui éclata en une pluie continue de gouttes d’énergies négatives qui frappait donc en permanence les deux adversaires à la vue brouillée. Maintenant, le coup de grâce allait arriver...Giovanni n’avait pas pour but de mettre hors de combat les deux adversaires. Non, dans son calme légendaire il avait un autre plan. il allait s’en sortir.

“Double Typhon Noi…Qu’est ce qu…?”

Les deux pokémons obscurs, lâchant un hurlement de rage envers leurs adversaires se préparèrent lancer une puissante attaque typhon noire en duo afin d’en finir...Mais tout à coup, une énorme explosion se fit retentir...La Météonite était détruite. Elle avait explosée dans un éclat de lumière pourpre….Elain devait probablement être la source de ce résultat. Giovanni ne fut pas tant surpris de cette perte, il avait déjà compris que c’était perdu...Non, ce qui le surpris c’était plutôt...L’effondrement de l’immeuble! Et oui, la puissance de l’explosion faisait que le toît commença à s’effondrer. Giovanni commença alors à perdre son sang froid, mais vraiment...Alors que Persian fut rappelé après qu’une nouvelle Brume Noire fut lancée...Giovanni s’approcha plus sérieusement d’une fenêtre dont la vitre était déjà brisée. Personne ne le voyait, il était entouré de cette épaisse couche sombre...Tout était parfait, il envoya Grolem.

“Matori. Maintenant. préparez-vous.”[/b] Murmura-t-il juste pour que la secrétaire l’entende avec l’oreillette. Puis, il parla d’une voix bien plus forte.[b] “Si je ne peux gagner, autant mourir, Les FPIs seraient trop fiers de réussir à capturer le Boss de la Team Rocket...Démantèlement.”


Ce dernier mot était en réalité un code. Matori arriva alors sur le toit d’un immeuble voisin à celui où se passait la principale partie de la guerre. Grolem, suivit des deux smogos ainsi que du smogogo des meilleurs sbires d’élites (ses gardes du corps) explosèrent. Ni plus,n ni moins. C’était violent mais efficace. Cette explosion était l’attentat suicide du Chef Rocket, revenant une ultime fois sur scène avant d’en finir avec sa triste vie. Cependant, Matori avait déjà prévenu par message un maximum de sbires de la retraite. Elle avait également contactée Aaron Belth dès l’explosion en lui ordonnant clairement de sortir du bâtiment si ce n’était pas déjà fait (Elle n’est pas censé savoir qu’Aaron à sauté après tout.)...L’immeuble s’effrondra alors suite à une intense explosion. Dans un bruit qui dut s’entendre des kilomètres au loin. C’était magistral. La pokéball de Grolem était entre-temps tombée au sol, peut être allait-elle avoir la chance de résister? En attendant Giovanni était mort. La Team Rocket n’avait plus de chef, le Parrain était part….

Et bien non. Dardargnan n’avait pas été rappelé si vous lisez bien ! Le Boss de la Team Rocket fut attrapé par son pokémon qui le fit sortir par la fenêtre afin de l’emmener sur le toit où se trouvait Matori. Evidement, le Boss, rappelant son fidèle allié, monta directement dans l’Hélicoptère que Matori dirigea alors directement vers Kalos. Le boss tournait le visage vers l’immeuble qui s’effondrait...Le spectacle d’horreur, comme si cette explosion fut le grand final d’un feu d’artifice qui dura une nuit....Un sentiment étrange s’imposa alors dans l’esprit de Giovanni, il avait abandonné Grolem, pour le plus grand bien, oui...Mais il n’aurait pas du, pensait-il...Il se demandait alors si le pokémon avait survécu...S’il allait s’en sortir ou non...C’était la première fois que le Boss de la Team Rocket ressentait de la culpabilité...Cela passerait sûrement avec le temps.

….A peine quelques minutes après l’explosion finale...Volucité, fumait encore, quelques flammes persistaient à tenir, afin de marquer défintivement le passage de la faucheuse, une odeur de mort, de tristesse, une sensation pesante se faisait ressentir dans toute la ville...Et près de l’immeuble, ou les blessés devaient probablement tous être encore sous les décombres...Le Pokémon Roche lui...Il était non pas K.O., mais au bord de la mort, ayant subit son attaque Destruction ainsi que l’effrondrement d’affilé...Avait besoin de soin d’urgences...sa pokéball avait été brisée, il était devenu un pokémon sauvage...Mais il pouvait peut être retrouvé un dresseur, subister, supporter, l’abandon qu’il venait de subir alors qu’il avait toujours été un vaillant combattant de son maître...Allaient-ils tous le laisser mourir? Ou alors, allait-il trouver un nouveau foyer…

[HRP : Fin pour moi. Si personne ne s’occupe de Grolem, le pokémon sera considéré comme mort.]


.:-------------------------:.
Ce personnage possède un Dardargnan et un Persian Obscur.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Cantore


avatar
Messages : 94
Réputation : 6
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Laure Dexila = Archibald Park = Juan da Ponte = Sylvia Von Wittelsbach = Andea Capaldi

Informations du personnage
Âge: 20
Alignement: Défense internationale
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Sam 2 Avr - 12:21

Exsangue, la plus grande ville du monde venait d'être dévasté pour rien. Rien du tout. C'était le plus immonde massacre de l'histoire de l'humanité. Plus encore que les terribles affrontements des Teams, avec la Team Aqua et la Team Rocket, ici, seul l'orgueil des hommes avaient provoqué la désolations. Seulement l'égo de petits êtres stupides avaient provoqués ce cataclysme. Même pas l'utilisation de pokémons légendaires fous, pouvaient excuser les dégats. Nous étions au plus sauvage, où renoncent les fauves… Dans les grands marécages de l'humanités, où l'humain pataugent… Au bout du mal, où tout les dieux nous quittent, et nous abandonnent, devant notre horreur, notre monstruosité… Dans ses boues noies, où même les diables hésitent… Quel horreur… L'épicentre de l'horreur, cette tour, bancale, connaissait encore le fruit de nombreux affrontements… Affrontement inutile. Affrontement qui ne servait qu'à prouver la folie des hommes… Si vous voulez mon avis.

« Merde. Merde ! Merde !!!! »

Elle ne pouvait rien faire. Elle pouvait même pas tenter de survivre… Qui ça, elle ? Et bien, tout simplement Aria Cantore. Et oui, elle était encore dans l'immeuble, croyant qu'elle pouvait sauver des vies importantes… Ou combattre la Team Rocket. Quel ne fut pas sa fureur, quand elle remarqua qu'elle était totalement bloqué… Impossible, je dis bien totalement impossible d'avancer, ou de reculer… Les gens étaient tout autour d'elle, et voulaient toujours autant se battre… Rapidement, elle remarqua l'arrivée de Givrali. Cette dernière avait remarquée que Chaffreux avait disparu, donc, elle se précipita a son secours… Il fallait sauver ce tas de graisse, encore… Ce n'était pas possible. C'est là, alors qu'elle avait remarqué sa maîtresse, et elle fut folle de joie de la revoir vivante ! Cela était inespérée ! Un vrai miracle ! Cependant, les miracles, chez moi, visiblement s'accompagnent toujours de malheur… Ainsi…

« Que… ? Tout va exploser ?! »

Non Aria ! Pas exploser ! S'effondrer ! Nous ne sommes pas dans Man of Steel, ou dans un film de MICKAEL BAY BOOOOOOM ! Que s'était-il passé ? Et bien, par la magie de « la science et la logique, on va enfoncer un balai tellement profond dans son fondement que celui-ci va ressortir par les trous de nez », le haut de la tour s'effondra, ne provoquant pas cependant la destruction complète de la tour, un peu comme si la tour avait été construite comme un ensemble de légos… Mais passons sur ce point. Sinon, on va encore dire que je troll.. Quoique, c'est peut-être trop tard… Bref, en tout cas, tout ses évènements ne voulaient dire qu'une chose : la tour n'allait pas rester debout si longtemps… Pas longtemps du tout, même… Damn it !! Aria pensait qu'elle devait fuir le plus vite possible… Elle se retourna… Et manqua de se faire littéralement trancher la gorge par l'un de ses fou-furieuxs, qu'étaient les différents zombies qui étaient dans la salle. Enfin, homme sous l'emprise d'une drogue très dur. Drogue, qui au passage, existe, ne trollons pas quand c'est pas le cas, et qui a été testé dans notre monde pendant la Guerre du Vietnam.

« MAIS PAR L'AMOUR D'ARCEUS, ON VA TOUS CREVER ! »

Mais cela ne servait à rien… La chasseuse de prime avait beau espoir que les gens qu'elle avait en face d'elle, possédait encore un peu « d'humains », en eux, bien profondément… Mais même l'instinct de survie semblait maintenant leur faire défauts ! Elle n'avait aucune chance… Malgré ses pokémons qui l'aidaient, les hommes ne se relevaient plus, que quand ils étaient mort, où les deux jambes brisés… Aria ne pouvait pas passer… Et c'était malheureusement trop tard, pour prier. La fin était proche, et elle le savait… Mais pourquoi ? Qui étaient ses hommes et pouvait avaient-ils acceptés un tel traitement ? Pourquoi les Rockets pouvaient-ils encore exister… Est-ce que la cruauté de ses hommes avaient-elle une limite… Et une question méta… Est-ce que cela plaisait autant, tout cela ? Etait-ce agréable, de penser cela ? De faire représenter cela… ? Aria n'aura jamais les réponses à toutes ses questions, car c'était la fin, comme je l'ai dis…

« Meeeeeeeeerde ! Non… Pas comme ça... »

C'était trop tard. L'immeuble, fragilisé et tenant debout encore que grâce à un miracle, rendu ses dernières forces, et un dernier tremblement se fait ressentir dans tout l'immeuble. Les fondations s'effondrant sur elle-même, ce fut littéralement la tour entière qui tomba, s'effondra, se morcela… A l'intérieurs, ce fut une vrai tohu-bohu, avec un fiasco totale. Les meubles s'envolèrent presque, tout se renversa, et Aria fut incapable de rester debout. Elle tomba un peu plus bas, loin des zombies, avec Givrali qui était toujours à ses côtés… Elle ne savait pas où était Chaffreux, ni Zebibron… Elle espérait assez loin des maudits monstres qu'elle avait été obligés… Et surtout, loin de toute cette apocalypse… C'était fini. Elle allait mourir. Ici. Là. La tour s'effondrait, et il n'y avait aucune chance qu'elle puisse s'en sortir vivante… Aucune, cette fois. A part un miracle… Sauf que la lumière en elle venait de s'éteindre. La futilité de ses actions étaient là. L'homme ne voulait qu'une chose : la destruction jusqu'à sa propre extinction… Elle déclara, faiblement, les yeux emplies de larmes, et inséchable :

« Maman… Papa… Mattéo… Je... »

Ses derniers mots furent diriger alors dirigés à ceux qu'elle avait perdus… C'était… L'immeuble s'était maintenant effondré, le nombre de mort ne devaient pas être si nombreux dans les civils. Peut-être seulements quelques centaines… Pas assez pour faire réagir les coeurs de pierres, les monstres qu'étaient les Plasmas, les Rockets, et tout les gens qui s'étaient affrontés ici. Tout cela juste pour flatter l'égo de monstres… Les habitants, ceux encore en vie en tout cas, voyant que les combats s'arrêtaient enfin, regarder tétanisés les cendres fumantes de leur ville… Tout cela pourquoi… ? Ils avaient qu'une envie : crier, hurler la douleur qui venait d'arriver. Déjà, les secours commençaient à tenter de voir s'il y avait des survivants. Car voyez-vous… Même dans cette fameux boue noir, où les dieux nous quittent, où les diables hésitent… Il y a quand même quelques hommes, qui à genoux, pardonnent. Juste quelques hommes… Quelques hommes justes. C'étaient eux, et seulement eux, les vraies héros de cette guerre. Et non pas tout nos personnages, qui n'étaient que des monstres sous différents masques.

[A suivre.]

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais


avatar
Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Sam 2 Avr - 19:10

“Double Typhon Noi…Qu’est ce qu…?”

"Que..."

Le combat faisait rage entre le chef de la Team Rocket et la Conseillère du Plateau Indigo. Un combat qui tournait à l'avantage de Giovanni, Elizabeth ne pouvait le nier, tout comme ses deux pokemons, Belle et Manny, qui tenaient bon coûte que coûte malgré les assauts ennemis répétés. Elle se devait pourtant de réussir ! Qui d'autre sinon débarrasserait le monde de cet ignoble parasite qu'était la Team Rocket, qui venait de mettre la ville à feu et à sang ? Ses capacités de dresseuse et son rang royal lui donnaient certaines responsabilités, alors elle ne comptait pas renoncer à mettre ce gus et son organisation derrière les barreaux, voire pire... Ou pas. Car alors que la jeune femme s'apprêtait à ordonner une nouvelle attaque, un tremblement de terre continu retentit, et le sol lui-même se mit à trembler. La Princesse tomba à genoux à cause de la secousse. Le Persian adverse lança alors Brume Noire, comme si la situation n'était pas déjà assez déplorable, il fallait en plus qu'on n'y voit plus rien ! La brume obscure ne tarda pas à envahir tout l'étage, Liz aurait bien demandé à Papa Noël de faire un bon coup de vent pour se débarrasser de ça, mais à ce moment là, il vit le sol se fissurer, bouche bée ! Elle n'était pas une lumière mais elle comprenait bien ce qui se passait, l'immeuble n'allait pas tarder à s'effondrer ! Il fallait partir ! Aussi vite que possible ! Elle fit rentrer ses pokemons dans leurs pokeballs, hormis son fidèle Cadoizo.

“Si je ne peux gagner, autant mourir, Les FPIs seraient trop fiers de réussir à capturer le Boss de la Team Rocket...Démantèlement.”

"Tout va s'effondrer...! Non... il faut que je retrouve Patapouf !"

Elle ignora royalement les paroles vaines du chef Rocket mais les entendit néanmoins et n'en était pas mécontente. S'il voulait se suicider et bien tant mieux, ce monstre ne méritait pas d'autres châtiments que la mort aux yeux de la Princesse, pour toutes les vies qu'il avait prises ou abîmées en ce jour. Mais elle avait plus urgent à s'occuper de ça, il fallait impérativement qu'elle retrouve Patapouf ! Le pokemon sapin avait suivi le Tranchodon tout à l'heure mais n'était pas revenu... elle craignait le pire mais refusait d'envisager sérieusement cette possibilité. Abandonnant ses magnifiques et couteuses chaussures à talons, elle courut, pieds nus, vers la porte et arriva dans la salle annexe, elle aussi envahie par la brume. Néanmoins, elle aperçut alors avec soulagement son pokemon KO près d'une fenêtre briser et le fit rentrer à son tour dans sa pokeball. Qui pouvait savoir ce qui s'était passé pour qu'il en arrive là ? Mais le moment n'était pas de se poser des questions, puisqu'une puissante explosion retentit depuis la grande salle, et des parties du sol commençaient à tomber, de même que certaines du plafond. Liz monta rapidement sur son Cadoizo qui s'envola et quitta l'immeuble avec précipitation. Ils l'avaient échappés belle... mais ce n'était pas le cas de tout le monde.

Depuis les airs, elle put voir avec horreur la haute tour de Volucité s'effondrer sur elle-même, dans un fracas assourdissant. Elle espérait bien que les gens à l'intérieur avaient eu le temps de s'échapper lorsque les Rockets avaient attaqué en début de soirée, mais savait que ce serait naïf de songer qu'aucun innocent n'avait péri à l'intérieur... En se tournant vers le reste de la ville, elle vit clairement le carnage provoqué par cette maudite Team Rocket. Des bâtiments détruits, d'autres en feu, des corps à terre, sans doute des cadavres... Tous ces morts... et Aria... Une larme coula sur son visage mais la Conseillère l'essuya d'un geste automatique. Une Reine ne devait pas pleurer... mais là, c'était presque impossible. Elle n'arrivait pas à croire que ça pouvait être réel même s'il fallait se rendre à l'évidence. Tout ça à cause de ces Rockets, ces idiots, ces bêtes froides, ces monstres sanguinaires... ces insultes ne servaient plus à rien, vu que leur chef avait rejoint ceux dont il avait causé la mort, et si l'enfer existait, elle espérait bien qu'il y souffrirait à jamais. Elle reprit ses esprits, voyant que son Cadoizo finissait par fatiguer un peu en la portant. Ou se rendre désormais ? Elle pouvait voir d'ici l'hôtel où elle avait réservé une chambre qui semblait bien abîmé lui aussi... de toutes façons, elle ne pourrait réussir à dormir après toutes ces affreuses péripéties. Elle murmura donc à son volatile de se rendre au centre pokemon, puisque ses pokemons n'étaient pas en meilleure forme qu'elle.

Elle arriva devant le bâtiment en un rien de temps, qui était déjà bondé. Des dizaines de gens arrivaient de tous côtés pour faire soigner leurs pokemons blessés. L'infirmière Joëlle et ses Nanméhouies étaient plus que débordées, heureusement que les membres de l'Ordre Plasma étaient là pour lui apporter de l'aide avec leurs pokemons. Les Plasmas avaient combattus les Rockets dans toute la ville et avaient prouvé aux habitants de la capitale d'Unys qu'ils n'avaient définitivement plus rien à voir avec leur ancien leader Ghetis, même si certains habitants les considéraient presque aussi coupables que les Rockets dans les multiples destructions qu'avait subies la ville. Mais l'heure n'était pas encore au réglement de compte. Voyant des pokemons très mal en point dans les bras des dresseurs, Elizabeth décida de les laisser passer avant elle, les siens n'étant pas gravement blessés. Patapouf avait été mis KO, certes, mais c'était ni la première ni la dernière fois. Ne sachant que faire, la jeune femme s'assit sur un banc et mit la tête dans ses mains. Elle était exténuée, mais ne pouvait se reposer pour autant, hantée par ce qu'elle venait de vivre. Elle jeta un oeil à l'hôpital situé non loin du centre, qui semblait encore plus bondé que ce dernier. Sans doute que demain une liste des victimes de la bataille serait établie... Elle ne savait pas ce qui était arrivée à Aria, ni même au Roi Plasma d'ailleurs. L'optimisme de la jeune femme, même s'il avait été sérieusement ébranlé aujourd'hui, la poussait à ne pas se décourager, il y avait encore un petit espoir... Appuyée contre son Cadoizo, elle se mit à regarder les étoiles, souhaitant oublier tout le reste... Si seulement elle pouvait oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher


avatar
Messages : 197
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Lun 4 Avr - 21:49

Si la situation aurait voulu que le commandant reste concentré sur le combat, ce n'était pourtant pas le cas car en ce moment Eric était sous le choc en comprenant ce qui venait d'arriver devant ses yeux. ce n'était pourtant pas la première fois qu'il se retrouver au milieu d'une bataille et ce ne serait sans doute pas la dernière mais c'était en revanche la première fois qu'il perdait définitivement un membre de son équipe. Laissant ses pokémons se battre seul comme c'était le cas de la Zoroark qui était a présent K.O après a voir reçu l'attaque Surpuissance de plein fouet et subis le séisme peu de temps après, il fallu que que Céleste adresse la parole au commandant pour que Eric sois a nouveau concentrer sur ce qui était entrain de se passer. Ce dernier avait fini par se retrouver a genoux devant le pokémon bulbe que son adversaire avait sorti des décombres.
"Tout cela...ca n'était pas ainsi que cela aurait dut se passer. Je n'ai plus envie de me battre dans ces conditions"
Normalement il aurait dut faire tout le contraire, quitte a attaquer en traître son adversaire pendant qu'elle venait de se mettre en position de faiblesse mais au final ce na servait a rien d'agir ainsi car que le commandant le veuille ou non, la mission de la team rocket était un désastre sur tout les fronts.
"J'aurait dut loger une balle dans le crâne de ce dinosaure quand j'en avait l'occasion mais j'ai bêtement voulu lui laisser sa chance car je croyait qu'il valait mieux que cela"
Il avait voulu en effet prouver que l'obscurisation aurait été une mauvaise idée sur le pokémon préhistorique mais après ce que le commandant avait vu, peut être que privé ce monstre de sa conscience afin de le rendre plus docile qu'un ecremeuh aurait été la seule chose responsable a faire, c'était une leçon que le commandant n'était pas prêt d'oublier et ce n'était que maintenant qu'il se sentait responsable. Si il remerciait son ancienne adversaire qui était entrain d'essayer de réanimé le pokémon bulbe, les soins prodigués n'eurent pourtant pas le moindre effet. le petit pokémon était malheureusement mort sur le coup sans avoir eu le temps de comprendre ce qui lui était arrivé.
"Merci d'avoir essayer de le sauvé mais il n'y a plus rien a faire...je croit que j'ai compris que c'était trop tard dés le moment ou le bâtiment s'est écroulé. Ecoutez...je sais que vous devriez avoir comme devoir de me mettre en prison jusqu'a la fin de mes jours mais je voudrait au moins l'emmener a Lavanville car quoi que vous puissiez penser, il le mérite"

Ayant brièvement remarquer que Bakus avait pris la fuite, il reçu rapidement un appel de sa pilote qui lui appris qu'un bâtiment avait fini par s’écrouler sur le dinosaure, ne lui laissant visiblement aucune chance de survie même pour un pokémon aussi puissant qu'il l'était.
"Vous pouvez prendre la nouvelle comme cela vous arrange mais je vient d'apprendre que Bakus ou disons le Rexillius ne faira plus jamais de victimes...il faut croire que lui aussi aura eu ce qu'il mérite. Il faut néanmoins que je m'en aille alors prenez soin de vos blessés, c'est la seul chose qu'il reste a faire"
Il était temps de quitter les lieux et après avoir fait revenir la totalité de ses pokémons dans leurs pokeballs, il fit sortir son dracaufeu noir avant de grimper sur son dos, le pokémon bulbe inanimé bien caler a moitié dans son sac. Voulant au départ quitter ce qui restait de la ville le plus vite possible, le duo pris pourtant la direction de l'immeuble dans lequel avait été Giovanni et donc il espérait que ce dernier avait put s'en échapper a temps. Ce qu'il y découvrit a l'intérieur fut un vrai massacre, n'ayant que le temps de récupérer une pokeball (celle de grolem) qui semblait avoir était perdu ou abandonné par son propriétaire. Le commandant n'avait en vérité pas la moindre idée du pokémon qui se trouvait a l'intérieur et encore moins a qui il pouvait bien appartenir mais au moins le commandant était plus ou moins rassuré de ne pas avoir trouver le cadavre de Giovanni dans les décombres.

Après avoir récupéré tout ce qu'il pouvait sauver ou plutôt s'emparer sur les lieux, le duo pris la direction du nord de la région en profitant que les FPI et les plasmas soient occupés avec leurs blessés avant qu'ils ne se mettent a arpenter le ciel pour traqué les derniers fuyards encore en vie.

(fin pour moi)
Revenir en haut Aller en bas
Mickaël Machina


avatar
Messages : 48
Réputation : 4
Date d'inscription : 26/10/2013
Autres Comptes : Calder
Jyuu / Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Jeu 14 Avr - 21:43

A peine Tsaphkiel avait-elle terminé son chant que Machina activa à nouveau sa Pokéball pour la faire revenir à l'intérieur. C'était le seul moyen connu d'arrêter l'effet de l'attaque : laisser le Pokémon se reposer à l'écart du monde extérieur quelques instants. En général, cela suffisait aux dresseurs pour rappeler leurs Pokémons et cesser le combat. Ou pour mettre rapidement hors d'état de nuire des Pokémons dangereux loin de leurs dresseurs, comme ce Tranchodon…

Visiblement, le Blizzaroi qui venait d'entrer en scène était du côté du Roi. Hurlant de douleur à cause du Requiem, ce qui provoqua un pincement au coeur de Mickaël – il ne voulait pas faire de mal inutilement à un allié –, le sapin vivant enchaîna les attaques Casse-Brique sur le Tranchodon, jusqu'à pousser ce dernier dans le vide avec un ultime assaut qui propulsa le Dragon par une fenêtre de l'escalier. Exténué, le dernier Pokémon restant dans la pièce s'écroula, terrassé par le Requiem.

Grimaçant et retenant un gémissement de douleur qui aurait fait bien trop plaisir à Lucifer, Mickaël se redressa sur les genoux et s'approcha du fier Pokémon à présent KO. Il l'examina rapidement. Bien, il n'était qu'inconscient, sa vie n'était pas en danger.

Rassuré, Mickaël s'apprêtait à se relever pour rattraper l'assassin qui venait de lui échapper, lorsqu'une violente explosion secoua tout le bâtiment. La secousse semblait venir du toit… Là où se trouvait la fameuse Météonite, et où était parti le garçon aux Gallame ! Cette secousse était différente des précédentes. Elle n'avait pas été provoquée par la pierre, mais par quelque chose de violent et d'intense. Une bombe ?

Le Roi Plasma n'eût cependant pas le temps de se poser plus de questions. Un pan du plafond vint s'écraser à quelques centimètres de lui, manquant de peu de lui ouvrir le crâne et de le tuer. Des fissures commençaient à zébrer la peinture et le plâtre. Le bâtiment était en train de s’effondrer, et il fallait agir vite. Seulement, les possibilités étaient faibles… Le Blizzaroi était inconscient, et l'unique Pokémon volant de Mickaël, Gabriel, avait l'une de ses ailes gelées, ce qui l'empêchait de voler. Pour gagner du temps, Machina fit appel à Raphaël qui dévia les morceaux de béton du mieux qu'il pouvait. Mais s'ils ne quittaient pas vite cet endroit, ils allaient tous y passer…

Certaines personnes vous diront que le lien unissant un enfant à ses parents a des propriétés magiques, que l'enfant retrouvera systématiquement ses parents où qu'ils soient dans le monde. Vérité ou fantaisie, ce poncif se retrouve régulièrement dans les œuvres de fiction, souvent pour déclencher l'intrigue. Notre fiction collective ne fera pas exception à la règle. Poussé par son instinct, après avoir fait couler l'hélicoptère transportant la méchante Arachnée, Genesect était parti à la recherche de son autre « maman », Mickaël. Terrifié par ce qu'il venait de lui arriver dans cet étrange tube transparent, il espérait trouver auprès de lui du réconfort, après la douleur que lui avait infligé son autre maman. Il vola à toute vitesse vers le plus grand bâtiment de la ville. Sa maman lui avait dit un peu plus tôt dans la journée qu'il irait dans une grande tour ce soir pour discuter avec d'autres humains, pour que Genesect ne s'inquiète pas de ne pas le voir dans la soirée. En effet, Machina rendait régulièrement visite dans le laboratoire où le Pokémon préhistorique était gardé, pour s'assurer qu'il ait une éducation correcte. La dernière fois que Machina ne s'était pas présenté au rendez-vous habituel, l'insecte géant avait commencé à paniquer, devenant incontrôlable – heureusement, les parois de sa cellule furent suffisamment solides pour ne pas mettre en danger les Alchimistes chargés de le surveiller. Il avait fallu appeler le Roi Plasma en urgence pour qu'il règle la situation. Depuis, pour éviter tout autre incident, Machina prévient Genesect lorsqu'il ne peut pas être là pour leur rendez-vous, ce qui a nettement amélioré le comportement du Pokémon qui réagissait encore comme un enfant, parfois capricieux, et souvent inquiet quand ce qu'il voit comme une figure maternelle n'est pas là.

C'est en passant devant une fenêtre brisé que Genesect vit le Roi Plasma, entouré de Raphaël et d'un Blizzaroi que le Pokémon préhistorique ne connaissait pas. Mais quelque chose clochait. Le gros bloc de béton commençait à tomber ! N'écoutant que son courage, Genesect traversa la fenêtre et attrapa Mickaël et Raphaël dans ses bras, défonçant les murs en face pour ressortir de l'autre côté du bâtiment. Il poussa un crépitement ravi, tout heureux d'avoir pût sauver sa maman. Cette dernière – enfin, ce dernier – le regardait avec un air plus que surpris, qui était très inhabituel pour lui, ce qui destabilisa Genesect. Est-ce qu'il avait fait une bétise ?


- Genesect ? demanda Machina, n'en croyant pas ses yeux. Que fais-tu là ?

Le Pokémon ne pût que réaliser des crépitements incertains, un air inquiet sur le visage. Mickaël avait beau avoir le don de comprendre les Pokémons, il avait toujours du mal à comprendre ce que disait l'insecte préhistorique. Après tout, il n'était encore techniquement qu'un bébé Pokémon, il devait encore apprendre à parler. Néanmoins, il faisait des progrès, puisque Mickaël réussit à comprendre qu'il était désolé et demandait s'il avait fait une bétise.

- Non, non, tout va bien…, répondit Mickaël en le caressant pour le rassurer, et en renvoyant Raphaël dans sa Pokéball. Je ne m'attendais point à te voir ici. Bien, si tu t'en sens le courage, je vais avoir besoin de ton aide.

Le Roi Plasma pointa du doigt le bâtiment qui s'effondrait petit à petit.

- Il y a des humains et des Pokémons coincés là-dedans. Je vais avoir besoin de toi pour les aider à sortir. Nous devons essayer d'en trouver le plus possible.

Genesect hocha la tête, un regain d'assurance visible sur son visage, prêt à en découdre. Tenant fermement Mickaël d'une serre, le Pokémon traversa à nouveau le mur sur les indications du Roi. Lorsqu'il revint à où il était, celui-ci eût la surprise de voir que le Blizzaroi avait disparu. Est-ce qu'il avait réussi à s'en sortir ?

Il n'y avait pas une seconde à perdre. Suivant les directives de Machina, Genesect commença à traverser le bâtiment de long en large, essayant d'éviter de traverser les murs pour ne pas fragiliser d'avantage la structure, et secourant un maximum de personnes dans les quelques minutes à sa disposition. Malheureusement, l'immeuble finit par s'écrouler, et beaucoup de personnes étaient encore piégées sous les débris.

Machina commença par appeler tous les Plasmas encore en vie. Beaucoup avaient été blessés, mais certains étaient encore d’aplomb pour aider leur ville dans ces instants de désespoirs. Mis à part ceux qui s'occupaient des réfugiés dans les bateaux entourant la ville, tous ceux encore en état d'aider furent appelés, la moitié pour faire fuir ou emprisonner les derniers Rockets encore dans la ville, l'autre moitié pour secourir les rescapés sous les gravas. Genesect aida lui aussi à sortir les gens des décombres. Les humains, d'abord craintifs face à cet étrange et inconnu Pokémon à l'allure terrifiante, furent rapidement soulagés qu'il les aide de manière aussi efficace. Oliver rejoignit son employeur, ayant réussir à s'échapper du bâtiment avant qu'il ne s'écroule. Son costume était dans un sale état. Tout comme l'était celui de Machina : déchiré, recouvert de plâtre, voir de sang pour Machina au niveau de son bras et de son torse. Celui-ci voulu aider, mais Oliver l'en empêcha aux vues de son état physique.

Des tentes pour les victimes de l'attentat furent rapidement montées, dont plusieurs infirmeries. Machina fût admis dans l'une d'entre elle, où il reçut les premiers secours. Ses blessures n'étaient pas belles à voir… Le choc reçut lors de l'impact du Tranchodon avait réduit son bras en miettes, et lui avait brisé plusieurs côtes. Par miracle, sa vie n'était pas en danger, mais il devrait rapidement être admis dans un hôpital.

Alors que les infirmiers repartaient vers leurs autres patients après s'être rapidement occupés du Roi Plasma, celui-ci laissa échapper un long soupir, fermant les yeux. Un bras et des côtes cassés ? La belle affaire. C'était peu cher payé comparé au sort de centaines d'innocents qui avaient été pris dans les flammes de la folie de Giovanni… Tant de morts… Mickaël ne pouvait pas rester les bras croisés.

Attendant le moment où aucun infirmier ne le surveillait, Machina rassembla ses talents d'ex-assassin pour s'éclipser discrètement de la tente, et aller aider à secourir les gens. Le voyant, Genesect l'appela en émettant plusieurs crépitements. Le Pokémon préhistorique avait visiblement trouvé quelque chose. Mickaël se précipita alors vers lui. Quelle ne fût pas sa surprise de voir, coincé entre plusieurs gravas, un Grolem ressemblant fortement à celui de Giovanni ! La pauvre créature était dans un piteux état. Tch… Le Chef Rocket avait abandonné son Pokémon, comme un couard. Si personne ne faisait rien, le Pokémon allait mourir de ses blessures. Les débris d'une Pokéball étaient dispersés autour de lui. Se pourrait-il que… ? Interpellant un Plasma non-loin, Mickaël lui prit une de ses Pokéballs et essaya de faire rentrer le Grolem à l'intérieur. Son idée fonctionna. C'était bel et bien la Pokéball du Pokémon roche qui avait été brisée, lui rendant sa liberté. La cruauté de Giovanni n'avait aucune limite… Le scélérat rendait sa liberté à son Pokémon en le laissant mourir…


- Soldat, appela Machina. Amenez ce Pokémon au Centre de toute urgence. Il doit être secouru au plus vite. Ramenez-le moi quand ce sera fait.

- Bien monsieur !


Le Soldat Plasma décampa, et Machina reprit les recherches, aidé de Genesect. Le Roi Plasma fit de son mieux pour que ses blessures ne soient pas visibles. Les personnes présentes devaient voir en lui un chef fort. Il devait se montrer comme tel. Sinon, la motivation quitterait rapidement ses rangs, et les Plasmas se laisseraient aller au désespoir, comme à l'époque maudite où N les avait laissés tomber…

Comme à son habitude, Mickaël Machina refoula toute sa rage et sa tristesse au plus profond de lui, portant son habituel masque au regard sérieux et déterminé. Il fallait être fort pour aider les plus faibles. Il le fallait.

.:-------------------------:.
Ce personne comprend le langage Pokémon
Ce personnage possède une Absolite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ]

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Unys :: Volucité-