Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Un rp svp ^^
Aujourd'hui à 12:39 par Eric Lencher

» Deux vieux fossiles qui font connaissance
Sam 14 Jan - 21:59 par Kyubi

» C'est le grand jour !
Sam 14 Jan - 21:16 par Kyubi

» Ville fantôme, un soir de pleine lune
Sam 14 Jan - 9:11 par Eric Lencher

» Fate Stay Night rpg
Dim 8 Jan - 17:51 par Invité

» Sauras-tu trouver la clé qui ouvre mon coeur ? [Alexander]
Sam 7 Jan - 17:13 par Aaron Belth

» Petite visite du désert (PV Deko)
Ven 6 Jan - 11:37 par Deko Kemono

» Pas de repos pour les dresseurs ! [PV Green]
Mer 4 Jan - 20:22 par Sol

» Pokémon d'Antan
Mer 4 Jan - 12:08 par Invité


Partagez | .

[EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Giovanni Sakaki



Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Mer 10 Juin - 11:15

Volucité, le Samedi soir, vers vingt deux heures.





Beaucoup de personnes s’étaient réunies dans le plus grand immeuble de la ville, c’était impressionnant, il y avait un monde incroyable. Mais principalement, les plus haut notables de la région d’Unys. Une soirée mondaine organisée par un mystérieux donateur avait été planifiée il y a environ deux semaines. Les moyens mis en oeuvres étant assez importants, un maximum de politiciens, chefs d’entreprise, s’étaient réunis ici, au dernier de cet immeuble. Tout se passait actuellement comme l’avait prévu ce mystérieux donateur. Qui, lui, n’était pas encore arrivé. Cette personne étant encore dans son Hélicoptère. Il avait prévu quelque chose d’étonnant. Il n’avait cependant pas le droit à la défaite.

Ce donateur se nommaît Giovanni Sakaki. Le chef de la Team Rocket. Qui, grâce à son ancien commandant, Daisuke Fujiwara, avait récupéré une arme ancestrale surpuissante : La Météonite. Une météorite qui, en entrant dans l’atmosphère terrestre, se divisa en plusieurs morceaux. L’ancien commandant en donna trois au boss, et celui-ci retrouva le plus gros de tous au château enfoui. Gardant les trois autres pour continuer de comprendre le fonctionnement de cette arme. Aujourd’hui, ça allait être le plus gros des fragments qui allait ravagé Volucité. Le but de Giovanni était d’utiliser l’arme pour faire pression sur les hauts notables afin de les faire travailler pour lui. Ainsi, l’économie de toute la région d’Unys sera contrôlée par la Team Rocket. Enfin, plus précisément, par Giovanni lui même.

Le bal masqué était déjà envahit de membre de la Team Rocket, tous déguisés, et par incidence, méconnaissables. Mais plus que ce bâtiment, ça allait être la ville qui deviendrait probablement un champ de bataille. Car dans les invités à cette soirée il y avait le grand ennemi de Giovanni : Mickael Machina. Le Roi de l’Ordre Plasma. Il était donc évident qu’un duel allait s’enclencher entre les deux chef d’Organisation, qui avaient tous deux des idéaux bien différents. Mais, le boss était sur de gagner. Il y avait évidemment une chance qu’il perde, mais elle était infime : Il possédait une armée de pokémons obscurs, dont le Tranchodon du créateur de ce logiciel, ses trois commandants, le Rexilius Géant, et bien sûr la Météonite.

Quatre Hélicoptères étaient désormais au dessus de la capitale d’Unys. Il y avait l’Hélicoptère personnel de Giovanni, piloté par sa fidèle Matori, qui savait décidément tout faire, un Hélicoptère dans lequel se trouvait la Météonite, se trouvant dans l’arrière du moyen de transport, dans un boite s’ouvrant avec une télécommande, il allait falloir poser la pierre sur le socle qui était installé, sur le toit de l’immeuble. Dans le troisième Hélicoptère se trouvait les frères Belth, Aaron et Elain, la commandante ayant demandé au boss un camion et des hommes en plus, celui-ci lui faisant confiance, il y lui accordé cette demande, aura d’ailleurs bientôt l’occasion de lancer le premier coup, en utilisant le canon laser, à charge minimale uniquement, qui activerait la Météonite. Aaron avait également une tâche précise : Au signal, pendant que sa soeur tirerait sur la Roche, il devrait lâcher le Tranchodon Obscur du Docteur Willy  dans la ville, provoquant un peu plus de panique, in ne fallait pas oublier qu’une trentaine de sbires d’élites accompagnait les deux commandants. Quant à Eric, il se trouvait dans le dernier Hélicoptère, avec lui se trouvait, enfermé dans sa cage, Bakus le Rexilius. Au signal, le commandant devait lâcher le pokémon de sa cage, puis, au moment de repartir, être celui qui le ramènerait sauf au Q.G Rocket.

Une fois arrivé à l’Aéroport, Giovanni descendit de son hélicoptère. seulement le sien et celui d’Eric étaient à terre, les deux autres allaient devoir attendre le signal pour être opérationnel. Mais évidemment, Eric se devait de rester dans l’hélico’ avant le signal. Le Boss était seul, possédait son masque, simple et noir. ainsi que son chapeau, pour éviter d’être reconnu. Le R sur son costume n’étant pas présent pour la bonne raison que le maffieux avait prit un costume, quasiment identique aux autres, mais sans le symbole rouge. Il empruntait toute les petites ruelles pour arriver finalement dans l’imeuble. Il monta rapidement au dernier étage par l’ascenseur, se contefichant totalement des civils inutiles, quand il entendit alors une voix...Une femme, surement organisatrice secondaire, qui annonça une grande nouvelle aux nobles.

-Bien, maintenant, mesdames et messieurs...Je vous présente notre cher donateur encore anonyme!

Il était là. Applaudit par tous les gens, qui ne se doutaient même pas de son identité, sous son masque, il esquissa un léger sourire. Toutes ces personnes allaient bientôt être sous son contrôle le plus total. Ils n’allaient pas avoir le choix, s’ils ne voulaient pas voir cette belle ville, dans un sale état. Le regard du boss s’attarda sur Mickael Machina. Il ne fallait pas se mentir, son adversaire était assez imposant, mais bien moins que lui. Le boss prit alors la parole, sans tenter de modifier sa voix. Il utilisa sa micro-oreillette, il fallait bien ça, l’espace de la salle était grand. Pendant ce temps, un bruit assez pesant s’entendit, il dura près de cinq minutes...Ce fut un bruit d’Hélicoptère...Puis il se calma petit à petit. Le Donateur prit la parole..

-Bonsoir. Hauts notables d’Unys. Si je vous ait réunis ici. C’est pour vous faire part d’un grand projet. Il fit une rapide pause, remarquant que ces personnes connaissaient bel et bien sa voix. -Il y a, dans ce monde, une organisation qui ne demande qu’à aider ce monde avec une bien meilleure gestion. Pour voir plus loin dans l’avenir. Ainsi, j’aurais besoin de vous, pour faire avancer à son apogée...la Team Rocket. Il enleva alors son masque. -Bien évidemment, moi même, Giovanni Sakaki, évidemment, je ne vous laisse pas le choix.

Il était 22:30 tout pile. C’était le signal.





Boom. Une lumière rouge apparut donc dans la ville, ainsi, la Météonite était posée sur le socle, assez haute pour ne pas être touchée, puisque l’accès au toit avait été verrouillé, et Elain avait donc tirée avec succès sur la Météonite. La lumière, toujours présente, fut directement suivie d’un Séisme, très faible cependant, environ 3 sur l’échelle de Richter, il n’y avait aucun dégât, ou peut être très peu, mais la menace était donc réelle. Giovanni souhait montrer qu’il ne bluffait absolument pas. Et que s’il le voulait, il pouvait lâcher une attaque bien pire que ça, évidemment, c’était dans le cas où les notables ne collaboraient pas, ou si le boss décidait d’agir en traitre...Le ciel était couvert...L’Hurlement de Bakus se faisait entendre, tout comme des cris de peur des civils, tout était en place, c’était le Chaos dans Volucité...Giovanni était fier de son coup, il sourit alors.

-Vous l’avez compris. Ce séisme n’est rien comparé à ce que je peux faire avec une puissance maximale grâce à cette arme, que l’on appelle Météonite. Je vais être clément, je vous laisse un quart d’heure de réflexion, mais pendant ce temps, des civils se feront peut être agrésser, ou pire encore. Giovanni regarda alors plus précisément Machina -Et si vous pensez m’arrêtez, alors venez! Je vous attends, particulièrement toi, Machina, si tu te dis défenseur de la justice, alors tu essayeras de tout mettre en oeuvre pour me stopper...Sinon...J’ordonne à mon commandant de détruire cette ville.

Ainsi, laissant tous les notables dans une très mauvaise situation.boss savait que Mickael n’allait pas le laisser faire. Il leva la tête et observa la magnifique lumière rouge écarlate, qui se tenait donc dans son socle simple, mais parfait pour faire d’elle un objet intouchable, et même si elle l’était, il fallait une force surpuissante pour détruire cette arme brillant d’un magnifique Rouge écarlate. Maintenant, une bataille était lancée, les Rockets contre Les Plasmas!  Le boss avait déjà préparé sa Pokéball qui se trouvait dans sa poche. Mais, Mickael allait-il céder à la provocation de Giovanni? Ou Alors les notables allaient-il finalement prendre la sage décision d’obéir à la Team Rocket? Volucité sera-t-elle rasée du globe? Quel camp gagnera finalement la bataille de Volucité? Toutes ces réponses...Maintenant!

[Récap : Déjà, pour le Tranchodon Obscur, je le jouerais en lui accordant un petit paragraphe où deux dans mes réponses. Sachant qu’il doit mourir à la fin de ce RP. La Météonite est donc activée et brille, mais seul Giovanni peut demander à Elain de lancer une décharge à grâce au pistolet. Plus la décharge lâchée est grande, plus l’explosion d’énergie sera grande, et donc les effets [Séisme en gros, effets Météorologie non désirables comme des nuages noire chargés d’éclairs ‘^’] sont plus grand. Ainsi, la bataille à commencée...Bon RP ! C’est la guerre! ]

.:-------------------------:.
Ce personnage possède un Dardargnan et un Persian Obscur.
Revenir en haut Aller en bas
Mickaël Machina



Messages : 48
Réputation : 4
Date d'inscription : 26/10/2013
Autres Comptes : Calder
Jyuu / Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Mer 10 Juin - 14:36

Les festivités venaient de commencer lorsque deux hommes, accompagnés d'une Absol, entrèrent dans le dernier étage du bâtiment. Machina, de par son double-statut de Roi Plasma et de grand actionnaire d'Unys, avait bien évidemment été invité à cette petite réception, d'autant plus qu'elle se tenait dans la ville où se trouvait le QG Plasma. En entrant, Machina parcourra la salle des yeux derrière son masque. Bien. Comme il l'avait demandé, plusieurs Soldats Plasmas, ainsi que des officiers de police, avaient été envoyés pour s'assurer de la sécurité des participants. On pouvait en voir certains sur les côtés de la grande salle, au garde à vous, fixant les passants. D'autres avaient été mêlés à la foule, masqués et habillés en civil, afin de prévenir toute tentative de pickpocket ou autre. Bien.

Revenons au Roi et à son entourage. Pour l'occasion, Machina portait un pantalon et une veste noire, avec une chemise blanche, mais différents de ses habits habituels. En effet, la veste était assez longue, lui arrivant au niveau des talons, et recouverte au niveau des épaules, du bassin, et du bas sur deux lignes parrallèles horizontales de plaques solides d'un ton plus sombre. Le pantalon était également renforcé de ces plaques au niveau des genoux. La chemise, quant à elle, dépassait du haut de la veste pour entourer la nuque de son porteur, l'avant ouvert jusqu'au bas de la gorge, et le tout maintenu par deux bandes blanches aux reflets glacés. Ses vêtements étaient clairement inspirés des deux Légendaires d'Unys, Reshiram et Zekrom. Il portait d'ailleurs un masque représentant une version stylisée des deux Pokémons, la moitié droite étant la moitié du visage de Reshiram, et la moitié gauche celle de Zekrom. Il était donc facile de reconnaître que cet homme n'était autre que Mickaël Machina, d'autant plus que ses cheveux blonds étaient visibles et coiffés comme à son habitude, et que Tsaphkiel le suivait. Sa fidèle épée batarde était bien sûr à son côté, comme toujours, ce qui lui attira plusieurs regards furieux de la part des autres convives.

Puisqu'il s'agissait visiblement d'un soirée pour discuter affaires, Oliver était également venu, accompagnant son patron. Ses vêtements étaient beaucoup plus sobres que ce dernier. Il portait un costume noir et une chemise blanche avec une cravate, comme toujours lorsqu'il était au travail. Il portait un simple masque blanc comme on en trouve partout dans le commerce, sans aucune décoration, et avait troqué ses habituelles lunettes contre des lentilles de contact. Il faisait bien simple à côté de Machina. Il portait à son épaule une sacoche dans laquelle il avait mis son matériel de travail habituel, au cas où des accords seraient conclus dans la soirée.

La fête battait son plein, et le Roi Plasma passa une grande partie de la soirée à discuter affaires avec d'autres invités. C'est après quelques heures qu'une annonce fût faite :


- Bien, maintenant, mesdames et messieurs... Je vous présente notre cher donateur encore anonyme !

Ah, oui, le fameux "donateur anonyme"... C'était la personne qui avait organisé cette soirée, invitant les hauts notables d'Unys afin de discuter affaires. Une chose qui arrivait de temps en temps, surtout pour lancer des actions commerciales favorables à l'organisateur ou pour mieux le faire connaître, et ainsi espérer augmenter sa popularité auprès des actionnaires. Seulement, le donateur n'était généralement pas anonyme. Celà brisait l'intérêt même de la chose. N'aimant pas les cachoteries, Machina avait demandé à ses agents de faire des recherches sur cette mystérieuse personne. Mais rien. Rien ne fût trouvé. Le Commandant Supérieur avait été pas mal occupé depuis la révolte des Pokémons à Rosalia, si bien qu'il n'avait pas eût le temps de s'occuper de cette affaire. Machina n'aimait pas ça du tout. C'était pourquoi il avait demandé un renfort de la sécurité lors de la soirée.

Le donateur fit enfin son apparition. Il était habillé d'un costume de soirée noir, avec un masque tout aussi noir. Simple, mais suffisant pour cacher son identité. La foule l'applaudit, imitée par le Roi et son assistant. C'est alors que Mickaël remarqua l'attitude de Tsaphkiel. Elle semblait sur les nerfs, fixant le donateur en noir d'un air mauvais, les babines frémissantes et montrant parfois ses crocs lorsque les spasmes étaient assez intenses. On aurait dit qu'elle était sur le point de bondir. Machina fronça les sourcils. Quelque chose n'allait pas.


- Bonsoir. Hauts notables d’Unys, lança le donateur, sa voix résonant dans toute la salle à l'aide de haut-parleurs. Si je vous ais réunis ici, c'est pour vous faire part d'un grand projet.

Il se tut un instant. Mickaël, lui, s'était complétement figé. Cette voix... Comment était-ce possible ? Cela faisait des années qu'il ne l'avait pas entendue ! Cet homme aurait dût avoir disparu ! Il mit la main sur la garde de son épée bâtarde, prenant son fourreau dans l'autre main pour débloquer la lame.

- Il y a, dans ce monde, une organisation qui ne demande qu'à aider ce monde avec une bien meilleure gestion, continua l'homme en noir. Pour vois plus loin dans l'avenir. Ainsi, j'aurais besoin de vous, pour faire avancer à son apogée... la Team Rocket.

La lame de Mickaël provoqua un cliquetis lorsque celui-ci la débloqua de son fourreau d'un coup de pouce.

- Bien évidemment, moi-même, Giovanni Sakaki, évidemment, je ne vous laisse pas le choix.

Le bond que Machina avait commencé à faire ne fût arrêté que par une sinistre lueur rouge qui était soudain apparue, traversant les vitres de la salle, et un petit tremblement de terre.Un guet-apens... Il aurait dût s'en douter ! Heureusement, l'instinct de Tsaphkiel lui avait permis de ne pas être totalement pris au dépourvus. Le téléphone d'Oliver sonna, et ce dernier décrocha.

- Monsieur, dit-il après quelques instants, les sourcils froncés sous son masque, plusieurs Soldats rapportent l'arrivée de Pokémons s'en prenant aux civils aux côtés de Sbires de la Team Rocket.

- Contacte le Commandant Supérieur immédiatement, ordonna Machina.Que tous les Soldats postés à Unys reviennent immédiatement à Volucité. La priorité est de protéger et évacuer les civils. Au moindre problème, je veux être contacté sur-le-champ.

- Tout de suite, monsieur.

- Vous l’avez compris, continua Giovanni. Ce séisme n’est rien comparé à ce que je peux faire avec une puissance maximale grâce à cette arme, que l’on appelle Météonite. Je vais être clément, je vous laisse un quart d’heure de réflexion, mais pendant ce temps, des civils se feront peut être agresser, ou pire encore.

Oliver avait sortit deux oreillettes frappées du sceau Plasma de son sac, dont une qu'il avait donné à Machina avant de mettre la sienne et de sortir sa fidèle tablette, filant à travers la foule à la recherche d'un endroit sûr loin d'éventuels sbires Rockets infiltrés. Mickaël, quant à lui, mit également son oreillette avant que Giovanni ne reprenne la parole :

- Et si vous pensez m’arrêter, alors venez! Je vous attends, particulièrement toi, Machina, si tu te dis défenseur de la justice, alors tu essayeras de tout mettre en oeuvre pour me stopper... Sinon... J’ordonne à mon commandant de détruire cette ville.

Giovanni n'avait clairement pas besoin de demander. Alors que les notables paniquaient commençaient à argumenter entre eux sur la marche à suivre, le Roi Plasma s'était avancé jusqu'à Giovanni, épée au clair. Le voyant ainsi armés, les notables l'avaient laissé passer, laissant une distance de sécurité entre lui et eux.

Au moment où Machina dépassa la foule, il bondit en avant, jetant son masque pour révéler son visage et lançant ses quatre Pokéballs d'où sortirent Metatron, Zadkiel, Gabriel et Raphaël, lesquels se précipitèrent vers Giovanni, menés par Tsaphkiel, près à en découdre. C'était la guerre. Et la guerre, c'était ce que Mickaël Machina connaissait le mieux. A la guerre, on ne laisse pas à l'adversaire le temps de riposter ou de discuter, et tous les moyens sont bons pour triompher. Il fallait aller droit au but : et c'est ce que faisait le Roi Plasma. Si Giovanni espérait un combat Pokémon à un contre un, il s'était trompé.


HRP:
 

.:-------------------------:.
Ce personne comprend le langage Pokémon
Ce personnage possède une Absolite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Ven 12 Juin - 9:11

Déguisement:
 
Toutes les préparatifs pour la bataille à venir étaient prêtes. Le plan était simple, il fallait simplement prendre en otage des hauts nobles de la région ainsi que d'autres acteurs richissimes de cette dernière pour leur faire pression en mettant la ville à feu et à sang. Certes, il y avait quelques problèmes, comme Mickaël Machina, le Roi de la Team Plasma mais rien d'insurmontable selon Elain. En faisait attention, il ne poserait pas de problèmes particuliers. Elain donc, était à bord d'un hélicoptère avec son jumeau et attendait le signal. Elle avait le travail le plus important, devant s'occuper de la Météonite. Cependant, il était évident pour elle qu'elle agirait également en tant qu'électron libre. Après tout, si officiellement elle était toute dévouée à Giovanni, officieusement c'était une toute autre histoire. Selon comment évoluerait la situation, elle pourrait très bien trahir, après tout.

Comme d'habitude lors d'une mission ne se déroulant pas dans la pègre, Elain avait son déguisement sur elle. D'ailleurs, elle n'était actuellement pas très angoissée. Certes, il s'agissait de sa première grosse mission et il n'était pas impossible qu'elle meure, cependant elle avait toute confiance en ses capacités. Et puis, elle avait un atout. Un atout qui pouvait facilement renverser une situation désastreuse et mettre les adversaires de la Team Rocket au pied du mur. Quand elle avait demandé à Matori de lui fournir ça en grande quantité, cette dernière n'en était pas revenue. Il faut dire qu'en plus d'être très cher, c'était aussi très rare et en avoir en grande quantité était un exploit. Cependant, c'était un mal pour un bien car elle avait désormais toutes les cartes en mains afin de semer le plus le chaos dans la ville. Il fallait juste ne pas se tromper quant au timing d'exécution de la chose.

La nuit était déjà tombée depuis quelques heures. Les lumières de la ville montraient bien l’orgueil des habitants. Ces habitants si fiers de leur richesse, de leur technologie. Elain ne réussit pas à s'empêcher de sourire en y pensant. Et dire que dans quelques minutes, l'apocalypse frappera à leurs portes.

Vingt-deux heures trente précises. C'était le signal pour le début de l'opération. Prenant bien en main son canon, Elain tira directement sur la Météonite, causant ainsi un léger tremblement. Ceci servait seulement en tant qu'avertissement et n'était donc que de magnitude trois sur l'échelle de Richter. Cependant, c'était bien assez pour l'instant. Au même moment, deux imposants Pokémons commencèrent à répandre le chaos dans la ville. Bakus, un Pokémon Dragon très puissant et hargneux, ainsi que Tranchodon, le Pokémon Obscur du Docteur Willy. Ça manquait de finesse selon Elain mais qu'importe. Au moins, personne ne ferait attention au camion se dirigeant directement au centre-ville, là où se tenait la réception. Alors qu'elle s’apprêtait à sortir, elle prononça néanmoins quelques mots à l'attention de son frère.

- On reste en contact frangin. Tiens moi au courant de la situation non-stop, je veux avoir le timing parfait concernant ça.

Oui, Aaron, le frère et jumeau d'Elain était le seul au courant de l'atout de cette dernière. Il lui en avait parlé la veille et lui avait fait promettre de ne pas le dire aux autres. Après tout, la pouss... pourrait peut-être même forcé Machina à déposer les armes. Finalement, au moment même où l'hélico se posa, la Commandante Félonne se précipita directement vers un point de rendez-vous, définis à l'avance avec son patron. Elle devait se diriger vers le Café "La Mélodie du Répit". Heureusement, il n'était pas très loin et il ne fallut que quelques minutes pour y parvenir. Et sa patronne était là. Céleste Sonata, Maîtresse d'Unys. En effet, Elain lui avait rapidement parlé de l'opération et elles avaient convenues ensembles d'un point de rendez-vous.

- Ça a commencer. Dis-moi ce que je dois faire.
   
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Belth



Messages : 73
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/06/2015
Age : 24
Autres Comptes : Nicolas De Beaumarchais
Toshi Sakae

Informations du personnage
Âge: 19
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Ven 12 Juin - 18:48

Pulsation. J'entendais mon cœur battre avec un rythme légèrement plus rapide qu'à l'accoutumée, ce même rythme qui m'accompagnait dès que j'étais en mission ou que j'allais passer à l'acte, tout cela grâce à la substance sécrétée machinalement par le corps : l'adrénaline. Vrombissement. Le seul autre son que j'entendais était celui de l'hélicoptère qui nous amenait vers le lieu des événements : un building où se tenait le boss ainsi que la majorité des notables d'Unys qui allait être pris dans cette bataille afin de les forcer à capituler. Ennemi. Bien entendu, il devait également se trouver le Roi de la Team Plasma, le principal adversaire de l'organisation dont je faisais partie.

Alors que toute la scène allait se passer dans la salle de réception, j'étais, en compagnie de ma jumelle, dans un des hélicoptères volant à proximité afin de lancer l'opération de l'extérieur. Celui qui restait contenait le dernier Commandant des Rockets, qui était le fils de Giovanni, ainsi qu'un Rexilius prêt à faire autant de dégâts que le Pokémon contenu dans la Pokéball que je tenais dans les mains : un Tranchodon obscur. Ma mission était simple : dès qu'Elain allait tirer avec le canon dont elle était responsable, je devais relâcher la bête et la laisser faire tout ce qu'elle voulait. À côté de cela, j'avais carte blanche pour accentuer le chaos qui allait régner dans peu de temps ou bien rejoindre le boss et l'aider à combattre les Plasmas. J'avais remarqué qu'Elain portait un déguisement pour éviter d'être reconnue, ce que je trouvais étrange puisqu'elle devrait plutôt être fière de montrer son appartenance à la Team Rocket, l'organisation qu'elle avait rejoint de son plein gré en m'emmenant avec elle. Néanmoins, je ne faisais aucun commentaire, si elle se sentait plus à l'aise ainsi pour mieux accomplir sa mission, alors soit. Quant à moi, je n'avais aucune raison de dissimuler mon visage ou mes traits physiques si particuliers, j'étais une ombre, je pouvais disparaître aux yeux des autres pour faire ce que je voulais. Du moins, j'en étais persuadé.

L'heure ne tarda pas à arriver. Au moment où le coup de canon partait, je fis sortir le monstre contenu dans la sphère bicolore tout en observant la panique qu'il allait provoquer à lui tout seul. Rien que son apparition faisait réagir les gens, mais dès qu'il allait se mettre à attaquer, il allait devenir nettement plus effrayant et je n'aimerais pas me retrouver sur le chemin qu'il aurait décidé d'emprunter. Le pilote descendit l'appareil pour que nous puissions tous nous précipiter vers le bâtiment. Tous sauf une personne. Elain m'avertissait de rester en contact et qu'elle voulait constamment savoir comment se déroulait les événements pour lâcher la surprise qu'elle avait prévue. En effet, elle m'avait parlé de son plan la veille et, même si je n'aimais pas du tout le procédé, je devais reconnaître le talent inné de ma sœur pour prendre les gens au dépourvu. Même le boss ne savait pas exactement ce qu'elle avait préparé, j'étais le seul au courant bien que je devais garder le secret ce qui faisait qu'officiellement, personne ne s'attendait à ce qui allait se passer.

Entendu. Informations toutes les cinq minutes. Préviens-moi quand tu lances la suite.

Je n'avais pas besoin d'en dire plus. J'étais un exécutant, je suivais les ordres tout en laissant les plus fortes têtes élaborer des plans qui se révélaient souvent parfaits. Il ne fallait pas croire que je ne réfléchissais pas par moi-même, mais lorsqu'il s'agissait de ma jumelle, je savais que la chose que j'avais à faire était de l'avertir de ce qui se passait sur le terrain pendant qu'elle préparait la suite des événements. J'avais pris la décision de retrouver le boss tout en faisant le maximum de pertes dans les rangs adverses. Mes compétences d'assassin se révélèrent très utiles pour assurer ce rôle et j'espérais ne pas rencontrer d'adversaires plus puissants avant d'arriver près de Giovanni. Cela voudrait dire que les meilleurs éléments allaient se concentrer sur un seul endroit et je pourrais alors vérifier mes capacités dans une guerre aussi violente que celle qui s'annonçait.

.:-------------------------:.

Aaron parle en royalblue
Aaron Theme
Revenir en haut Aller en bas
Aria Cantore



Messages : 94
Réputation : 6
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Laure Dexila = Archibald Park = Juan da Ponte = Sylvia Von Wittelsbach = Andea Capaldi

Informations du personnage
Âge: 20
Alignement: Défense internationale
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Sam 13 Juin - 16:15

Eh c'est partie pour du Troll ! Quoi ? Ah, déjà ? Mais oui mon petit bonhomme. Quand on aime, on ne compte pas ! Donc… *se prend une balle* Ainsi, la ville de Volucité était aujourd'hui en effervescence ! Comme le Doliprane. Ouais, la comparaison est pas top pour une fois… D'ailleurs, pour une fois, mes comparaisons sont souvent foireuse, mais passons sur ce sujets, et concentrons nous un peu. Ainsi, en effet, la ville de Volucité était particulièrement agité ce jour-ci. C'était assez exceptionnel, quand on se rappelait de l'immensité de la ville. Et oui, Volucité n'était pas une petite ville, loin de là ! Donc, réussir à mettre en action toute la ville, c'était carrément un exploit sans précédent ! Mais c'était logique, étant donné qu'il se passait de nombreuses choses, qui serait trop long à détailler. Ca, je peux vous l'assurer, ce post est déjà désespérément long, vu que par une logique qui échappe à tout le monde, je termine ce RP par ses paragraphes là… Mais bon, faut quand même expliquer un peu le concept...

Un bal masqué… C'est cool les Bals masqués ! Non ? Et c'était ce qui était entrain de se passer, dans cet immeuble d'Unys. Enfin, de Volucité. La fête était divisée socialement : tout le monde n'avait pas le droit d'être ensemble aux même endroit. Bien entendue ! Voyons, on ne mélange pas les classes sociales, dirait Sylvia Von Wittelsbach. Mais bref, ainsi, les petites gens, comme on disait antrefois, était dans les étages inférieur, tandis que le plus proche du ciel, était les plus riches, et les plus importants ! Donc, le Bal masqué n'était pas le même pour tout le monde… Mais quand même ! Après tout, les gens qui faisaient la fête s'en fichait. D'ailleurs, ils étaient même content que les vieux riches n'étaient pas là pour leur facher la fête ! Donc bon… Aucune personnes ne se doutaient qu'il était probable que la fête tourne dans un vrai enfer. Mais chut. C'est une autre histoire… N'allons pas trop vite, voulez-vous.

Aria était ainsi difficillement qualifiable : Avec son kimono, beaucoup pensaient qu'elle était déguisé, mais c'était faux ! Elle ne faisait pas partie de la fête. Grâce à l'étendu de sa réputation, de tueuse à gage, de chasseuse de prime, de justicière anti-team, et de demoiselle qui aidait les grands mères à porter leur courses (ne rigolez pas, ça arrive parfois.), Aria avait été engagé pour défendre le gratin, du gratin. Carrément ! Rien que ça ! Ce n'était pas rien. Malheureusement, cela n'intéressait pas grandement Aria, elle devait l'avouer. Enfin, faire du babysitting pour riches, c'était pas dans ses passions. Même, si vous voulez mon avis franc sur la question : C'était pas du tout sa passion. Mais bon, il fallait bien manger de temps en temps, donc Aria avait accepté ce boulot. Les teams se faisaient calme en ce moment, donc, ils étaient difficile pour une chasseuse de prime comme elle de trouver des emplois. Parfois, elle réfléchissait à une reconvertion, ou entrer, enfin, dans les FPI, mais à chaque fois, quelque chose l'en empêchait… Bref, notre chasseuse de prime était plongée dans ses pensées.

C'est alors qu'un homme se mit en avant. Enfin, d'abord, il fut présenté par une demoiselle. Comme toujours, c'est classique, Aria attrapa d'une main une Pokéball, et de l'autre son arme de service, étant donné que bah, n'importe qui pourrait tenter, à ce moment, une tentative d'assassinat. Beaucoup de bruits d'hélicopter se faisait entendre, mais tout le monde pensait alors à de riches excentriques, qui ne pouvaient pas s'empêcher de se faire remarquer… Cela arrivait tellement souvent, dans des évènements comme ça… Une plaie, pensait Aria Cantore, pour assurer alors la protection de tout le monde, surtout quand des gens étaient aussi irresponsable. En tout cas, ainsi ce mystérieux personnage alors décida de commencer à prendre la parole. Aria pensa, de sa mentalité plutôt d'extrême gauche, lié à sa famille, qui avait toujours été des ouvriers, purs et durs, un peu comme Henri dans Codename S.T.E.A.M. qui était l'emblème même des ouvriers américains, révisez un peu votre culture américaine, que c'était sans doute le plus riches de tous, et elle avait raison. Mais elle n'avait pas tout…


-Bonsoir. Hauts notables d’Unys. Si je vous ait réunis ici. C’est pour vous faire part d’un grand projet. Il y a, dans ce monde, une organisation qui ne demande qu’à aider ce monde avec une bien meilleure gestion. Pour voir plus loin dans l’avenir. Ainsi, j’aurais besoin de vous, pour faire avancer à son apogée...la Team Rocket. Il enleva alors son masque. -Bien évidemment, moi même, Giovanni Sakaki, évidemment, je ne vous laisse pas le choix.

UN SEISME ! Tout le monde à terre ! Heureusement, non, ce fut un séisme relativement… Relativement… Faible. Mais quand même ! C'était un séisme qui venait d'être créer par le génie destructeur humain. Cette machine était donc capable, je cite, de déplacer la croute terrestre. Je repête. Déplacer la croute terrestre. Vous vous rendez compte de cette connerie ?! Une machine capable de déplace la croûte terrestre c'est une arme, une création totalement de science fiction, c'est incroyable ! Et elle était dans les mains d'un chef d'une organisation criminelles mafieuses qui n'allait pas faire de cadeaux. Ainsi, Giovanni avait une arme de poing, et pouvait très bien faire plier les gens avec qu'ils négociaient. Si on pouvait encore appeler cela de la négociation. Non, ce n'était pas de la négociation. C'était du chantage, et il avait bien raison de le faire… Mais maintenant, est-ce que cela allait marcher ? Et bien, écoutons la suite de la longue tirade de Giovanni, dont personne n'osait l'interrompre :

-Vous l’avez compris. Ce séisme n’est rien comparé à ce que je peux faire avec une puissance maximale grâce à cette arme, que l’on appelle Météonite. Je vais être clément, je vous laisse un quart d’heure de réflexion, mais pendant ce temps, des civils se feront peut être agrésser, ou pire encore. Et si vous pensez m’arrêtez, alors venez! Je vous attends, particulièrement toi, Machina, si tu te dis défenseur de la justice, alors tu essayeras de tout mettre en oeuvre pour me stopper...Sinon...J’ordonne à mon commandant de détruire cette ville.

La menace était réelle… Très réelles. Trop réels. Qu'est-ce qui allait se passer dans la rue ? Et Aria se rendait compte que beaucoup des meilleurs éléments de la police… Etaient coincé dans cette salle ! Le vicieux. Il était extrêmement intelligent. Les meilleurs éléments étaient alors bloqués, avec du menu fretin, et le chef, dont ils n'avaient pas la force de le vaincre… Donc, ils étaient tout autant inutiles que tout ses grands notables d'Unys. Tous ? Non. Quelqu'un était là. Mickaël Machina. Aria ne l'avait pas beaucoup remarqué, pendant la fête, se concentrant sur la sécurité. Mais maintenant, une chose était sûre : Il était totalement, et absolument là, et c'était sans doute le seul élément ici, qui pouvait vraiment vaincre Giovanni. Le seul espoir d'Unys était le chef de la Team Plasma. Maintenant, néanmoins, qu'est-ce que cela allait donner ? Allait-il réussir vaincre Giovanni Sakaki, le terrible chef de la Team Rocket, celui qui faisait craindre toutes les polices du monde, depuis sa mis au jour par le plus grand dresseur du monde, le « Sylvia du dressage » (non, j'déconne), Red … ? S'il y en avait un qui le pouvait, c’était bien lui.

Mais néanmoins, que croyez-vous ? Aria était une agente de Force de Police ! Elle n'allait pas laisser faire… Sortant discrètement Givrali, celle-ci obéit de suite à l'ordre d'Aria. Un laser glace toucha le sol, après que la plupart des notables aient reculé, mais avant que le fameux Machina arrive jusqu'à Giovanni, et les sbires qui l'accompagnaient. Formant des piques de glaces, Givrali montrait qu'elle ne plaisantait pas. Avec plusieurs autres policiers, et quelques membres plasmas, armés de Pokémons et de pistolets, ils s'installèrent pour mettre en joug Giovanni et ses hommes… Bah oui ! Que croyez vous ?! Que les Forces de Police allaient se laisser faire ? Mesure anti-terrorisme : La vie des Civiles peuvent être sacrifié pour le plus grand nombre. C'est l'Anti-Terrorist Act, des Etats-Unis. Mais néanmoins, les Forces de Polices avaient des membres de leur famille à Volucité… Ils ne voulaient pas mourir. Ils ne voulaient pas qu'ils meurent… Mais ils ne voulaient pas des Rockets… Ils n'étaient sur d'eux. Pas sur du tout. Heureusement, la haine des teams étaient telle chez Aria, qu'elle, elle n'hésitait pas. Elle déclara d'ailleurs.


« MACHINA ! Partez de suite, je vous couvre ! »

Bien sur, il n'allait sans doute pas le faire. Et les forces de Police n'en n'étaient pas mécontente. Après tout, c'était un chef d'une organisation, et rien qu'à voir tout ses Pokémons derrière lui, ça montrait qu'il plaisantait pas. Aria, elle, avait sortie ses deux Pokémons les plus forts, Givrali et Chaffreux, tandis que Pijako était partie faire de la reconnaissance dehors. Mais Mickael Machina, lui, avaient des Pokémons extrêmement plus puissant, et qui ne plaisantaient pas. Et encore une fois, en temps que chef de la Team Plasma, il était très probable que ce fameux Machina est une coordination quasi parfaite avec ses Pokémons. Aria ainsi, en disant à Machina de partir, faisait que les autres policiers eux avaient un peu peur. Ils espéraient de tout coeur que la chasseuse de prime allait se faire rembarré, car même si cette dernière était connue pour de nombreux fait d'arme… Elle n'était pas au niveau pour le Giovanni. Le Chef de la Team Rocket. Quand même. Ce n'était pas Jo le Rigolo. D'ailleurs, ça serait Gio' le Rigolo. Ahahah ! LOL ! Bon, du sérieux. Quand même faut un peu.

« Givrali, on pensait que les Rockets étaient fini… Visiblement, on va devoir faire de la chair à patée d'un vieux crouton… »

Des bruits autour d'elle tournait. Les notables l'avaient reconnu. Bien qu'elle soit à mi-temps, on pouvait dire qu'Aria Cantora ne crachait pas sur les heures sup'. Elle avait participé à bon nombre de bataille, et certains la nommaient même tueuse de team, dut au fait qu'elle était la fossoyeuse, après tout, d'Irina de Locksley, ce qui n'était pas rien, faut l'avouer. Aria Cantore était ainsi devant Giovanni Sakaki. Celle qui avait été considéré comme l'une des plus grande fossoyeuse de l'Ancienne Team Rocket, envoyant littéralement Irina de Locksley au tombeau, dans le corbillard, en première clase ! La chasseuse de Prime, ainsi, s'attaquait donc à un encore plus gros morceau. Après avoir envoyé au tapis la seconde de l'ancienne Team Rocket, elle était maintenant contre le Capo', le chef de la Team Rocket. Et il était bien probable qu'elle perde, aux yeux des autres Policiers… Enfin, elle était forte… Mais un tel découragement était sensible, quand la Team Rocket continuait de se relever, encore et toujours, malgré le temps qui passait… Comment Aria pourrait le vaincre… ? Comme cela… ?

« La dernière fois, un enfant t'a battu, ça te fait pas trop de mal ? »

Provocation. Cela ne marcherait sans doute pas, néanmoins, ce n'était pas Giovanni qui était visé par cela. C'était les FPI et Plasma : Ils n'avaient pas devant eux quelqu'un d'invincible : Au contraire ! Tous ses plans un jour avaient été détruit par un gamin de 10 ans. Reboosté, les FPI étaient prêt à aider Aria et son Chaffreux, mais aussi Machina et les Plasma. POUR UNYS pourraient-ils crier, telles des Personnages du Seigneur des Anneaux. Maintenant, il était temps de montrer à tout ses Rockets que les Unyséens étaient des durs à cuire, et qu'on ne les mettait pas au tapis facilement. Au contraire, devant la difficultés, ils étaient plus forts, et ils allaient montrer à Giovanni de quel bois ils se chauffaient ! Ils allaient le ramener à Kanto, en prison, Manu-Militari, et là, ils n'allaient avoir que ses yeux pour pleurer. Peut-être trop boosté de confiancer, les policiers, les plasmas, et même quelques notables, rares, avec des Pokémons, étaient prêt à se battre. Ils ne pouvaient de toute façon, pas battre les agents dans la rues, et ils ne pouvaient qu'espérer que la rue auraient aussi ses héros. Au moins, ils mourraient en héros… Giovanni Sakaki ! Rockets ! Préparez-vous !

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 181
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Sam 13 Juin - 17:35

Après son combat contre Bakus,pokémon du passé que le commandant n'était pas sur a 100% de voir a nouveau dans un état disons normal comparé aux pokémons obscurisés,il avait était surpris d'apprendre que pour une mission importante a Volucité,il allait devoir amener le mastodonte personnellement sur les lieux.A vrai dire une fois sur place il était plutôt satisfait de ce coup du sort si on peut dire,en effet Eric n'aurait eu aucun plaisir a devoir enfiler un déguisement et un masque minable au milieu de tout les riches de la région qui se trouvaient dans l'immeuble mais bon il avait tout de même laisser tomber son habituel cape pour être plus libre de ses mouvements. Résultat il était dans le ciel en attendant le signal pour agir avec comme compagnons de route Bakus qui avait était placés dans une cage pour le transport et Wanda Maximoff qui était une des ninjas entraînés comme ceux du Trio de ninjas qui avaient était aux service de l'ancien ordre Plasma mais cette fois la ninja ne serait que la pilote de l'hélicoptère au lieu des habituels missions d'observations et de contrôle de périmètres qu'Eric avait l'habitude de lui donner en temps normal quand il travaillait avec elle.Une fois le signal lancé,le commandant Rocket eu quand même un léger frisson dans le dos mais cela ne venait pas du fait qu'il était limite seul avec un pokémon tyrannosaure mais plutôt du léger séisme qui avait fait trembler le périmètre.C'était a vrai dire un détail qu'il n'avait pas eu mais bon c'était mieux ainsi,il n'était pas forcement bon d'avoir toutes les informations surtout si il n'avait pas a les mettre en actions lui même.
"Bon dieu...qu'es qu'il a encore sorti comme gadget...."
Bah autant ne pas y prêter trop attention pour le moment et puis il avait sa propre mission a suivre.Faisant signe a Wanda de faire atterrir l’hélicoptère,il lui donna un appareil pour qu'elle puisse localiser le dinosaure et le commandant quand il serait temps de venir les récupérer.Pour finir il ouvra la cage pour lâcher le prédateur de la préhistoire avant de regarder la pilote une dernière fois avant de partir.
"Dit moi Eric,tu a eu combien de pilotes avant moi?"
"Ramène moi et Bakus au quartier général en vie au moment de repartir,je répondrait a ta question si on se revoit d'ici la"
Eh oui,certains auraient put s'attendre a ce que Eric reste dans l’hélicoptère mais voila le commandant rocket était un homme de terrain et puis il devait s'assurer de la protection de son équipier même si Bakus semblait assez invulnérable au premier regard mais Eric était tout de même responsable du tyrannosaure que ce soit pour veiller a ce qu'il ne fasse pas n'importe quoi mais surtout au sujet de sa sécurité car que le commandant soit obliger de travailler avec des sbires humains ou pokémons,la sécurité de son équipe était ce qui comptait le plus a ses yeux.
"C'est pas la jungle de ton époque mais tu est prêt pour une ballade dans la jungle de béton?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Mar 16 Juin - 21:02

Team Rocket VS Ordre Plasma


" Crisis City "










Après des heures et des heures de préparation. Céleste était enfin prête à passer à l’action.
La soirée qu’elle allait passer semblait à première vue merveilleuse, mais, il en était tout autre depuis que son espionne, Elain, l’avait prévenue des évènements qui allaient se produire. Une attaque de la Team Rocket, il fallait se tenir donc prudente et surtout préparée pour d’éventuels combats. Elle laissa donc un sac rempli d’objets de soins, guérisons et herbes rappels, pour les éventuels dommages causés à sa partenaire, ainsi qu’un pour elle même.

Son espion s’était arrangé pour lui faire parvenir une invitation à son nom, n’étant ni une actionnaire ni une personnalité connue du public malgré son statut, il lui fallait entrer sans pour autant attirer les foules, même si cela était une soirée déguisée. Mais elle refusa cependant l’invitation, ne voulant pas participer a ce genre de fêtes.

La Maîtresse d’Unys se rendit donc à la fameuse soirée, vêtue de sa fameuse tenue. Passant donc inaperçue et se fondant parfaitement dans le décor parmi les citoyens, elle alla au niveau d’un toit et commença à attendre. Elain lui avait dit que les hostilités ne commencèrent qu’a 22h30, elle devait donc attendre. Il était difficile pour elle de devoir patienter, car Céleste ne pouvait révéler à la police le plan des Rocket, la ville aurait été évacuée et la Team aurait soupçonné une taupe, ce qui pouvait être compromettant.
Mais la vie d’Elain valait-elle celle de milliers d’habitants ? En tout cas, il était préférable d’attraper le chef maintenant que de le laisser commettre des méfaits dans d’autres villes. Le choix de Céleste était donc simple, s’occuper d’aider à l’évacuation de la ville, pendant que les autorités tenteront d’attraper Giovanni. La priorité est la survie des civils, pas un futile combat contre un truand. Et, si possible, trouver un moyen de stopper la météonite.

La soirée se passa comme convenu, Céleste restait dans son coin, sur un toit voisin. Et observa la scène avec des jumelles.

La soirée n’était pas importante, il fallait juste que Céleste voit et retienne le visage de celui qui causa tant de troubles de par le monde. Notamment dans la région de Jotho et Kanto.
Un homme arriva masqué, c’était sûrement lui, puis il commença à parler. Sûrement pour faire part de son grand projet...et enfin se dévoiler. Cible confirmée, Giovanni était bien présent.

Et puis on put entendre une secousse et un léger séisme, sans doute la fameuse météonite qui fut activée. Visible beaucoup plus loin. Donc si on en croyait les dires de Elain, les pokémons étaient relâchés dans la ville. C’était donc le moment d’intervenir pour Céleste.

Elle sauta donc du toit et fit sortir son Altaria de sa Pokéball, sur son dos, elle observait les policiers combattre et enfin, un gros cri, put se faire entendre. Ce qui n’était pas vraiment normal, quoi que, rien ne fut normal durant cette nuit.
En prenant de la hauteur, Céleste put voir un Rexillius entrain de causer des dégâts et un Tranchodon, ainsi que plusieurs sbires de la team rocket en train de causer la terreur. Mais Céleste, écouta sa raison avant d’écouter son coeur et se rendit devant le Café “ La Mélodie du Répit “ pour retrouver Elain.

Les hostilités ont commencé, je vais m’occuper de la protection des civils. Et me charger de ces deux dragons en train de tout détruire sur leur passage ! Elain, fais en sorte de protéger le maximum de citoyens. Et tiens moi au courant de l’avancement des Teams !

Puis elle repartit de plus belle pour aller faire face au Rexillius, et put voir un homme à ses côtés, aux cheveux noirs qui semblait le contrôler. Le dinausore était en train de tout ravager, mais se tenant droite, notre maîtresse d’Unys envoya son Laggron pour aller affronter le Rexillius.

Laggron ! Stoppe les tous avec ton attaque Séisme !!!

Et d’un coup, le pokémon poissonboue frappa le sol et envoya une grande onde de choc envers le garçon aux couleurs des ténèbres ainsi qu’a son pokémon porteur de destruction.

Arrêtez ce massacre sur le champ !“ Ordonna-t-elle d’un ton grave.





Dernière édition par Céleste Sonata le Dim 20 Sep - 18:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais



Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Mer 17 Juin - 17:51

Le grand soir était arrivé ! Après la réunion de la Résistance à laquelle elle avait participé bien malgré elle, Elizabeth de Beaumarchais avait eu besoin de se détendre, et par chance, elle avait reçu une invitation à une soirée mondaine masquée se déroulant à Unys, dans la belle et grand Volucité. La blondinette n'aurait manqué cela pour rien au monde, quoi de mieux qu'un soirée comme celle-ci, avec un bal sans doute, pour trouver le Prince Charmant, après tout ? C'était le parfait moment romantique pour trouver l'être aimé, tout le monde le savait. Et pour cette occasion, elle devait être la plus belle possible, car il y allait sans doute avoir de la concurrence, elle n'était pas la seule belle fille de noble, après tout. Elle avait donc mis une robe bleue scintillante, des chaussures à talons bleus également et un petit masque de la même couleur, puis avait passé des heures et des heures jusqu'à ce qu'elle soit parfaite elle aussi, avant de s'envoler en première classe pour Volucité, excitée comme une puce à l'idée de ce bal, malgré qu'elle ait participé à tant d'autres fêtes de ce genre par le passé.

La jeune femme avait eu un peu de retard - elle pouvait pas marcher bien vite avec ces talons hauts - mais rien de grave, et elle avait été très bien accueillie à la réception. La fête se déroulait à l'étage le plus haut possible pour les gens les plus importants et plus bas pour les autres, l'organisation était plutôt bien faite, au moins, elle risquait pas de se tromper d'étage ! La Conseillère prit quelque chose à manger au buffet - bien plus classe et fourni que celui de cette Résistance, soit dit en passant - et commença à discuter avec quelques connaissances d'Unys qui l'avaient reconnu malgré son masque. Fallait dire qu'habillée en bleu glacial des pieds à la tête, c'était pas bien dur... Elle regarda également aux alentours s'il n'y avait pas des jeunes hommes de son âge qu'elle ne connaissait pas, qui pouvaient être des princes éventuels, mais avec ces maudits masques, ça n'allait pas être très facile, car elle pourrait très bien trouver un homme d'une quarantaine d'années comme de vingt ans, elle remarqua d'ailleurs un peu plus loin un homme avec une chevelure blonde platine impressionnante mais avant qu'elle n'ait pu l'approcher, un organisateur s'adressa alors à la foule :


-Bien, maintenant, mesdames et messieurs...Je vous présente notre cher donateur encore anonyme!

"Bravo !"

Liz applaudit comme les autres, elle ne connaissait pas ce donateur, mais ça devait être un chic type. Car quand même organiser une soirée comme ça, dans une grande salle de l'un des plus hauts gratte-ciel de Volucité, ça devait coûter très cher, sans oublier le fameux buffet. Apparut alors un homme habillé tout de noir - ça devait être sa couleur préférée, comme le bleu pour Elizabeth - avec un petit masque qui cachait encore son identité. En plus d'être apparemment riche et généreux, il ne semblait pas être laid, mais peut-être un poil trop vieux... Mais Liz n'allait pas jouer la fine bouche, quand même, elle avait hâte d'entendre les paroles de cet homme qui souriait grandement, sans doute joyeux de la réussite de sa soirée mondaine. Il déclara alors :

-Bonsoir. Hauts notables d’Unys. Si je vous ait réunis ici. C’est pour vous faire part d’un grand projet
Il y a, dans ce monde, une organisation qui ne demande qu’à aider ce monde avec une bien meilleure gestion. Pour voir plus loin dans l’avenir. Ainsi, j’aurais besoin de vous, pour faire avancer à son apogée...la Team Rocket.
Bien évidemment, moi même, Giovanni Sakaki, évidemment, je ne vous laisse pas le choix.


"Quoi ?! Vous êtes celui qui a gâché ma rencontre avec Jirachi !"

Fidèle à son caractère passionné, Liz n'avait pu s'empêcher de lancer cela en découvrant l'homme qui venait d'enlever son masque. Et dire qu'elle ne pensait pas revoir cette bande de rustres de cette satanée Team Rocket, voilà qu'ils venaient à sa soirée ! Ils la suivaient ou quoi ? D'abord Jirachi lui échappait à cause de ces idiots et maintenant cette soirée qui s'annonçait charmante est prise en otage par ces gens sans foi ni loi, c'était un complot ou quoi ? Comme des méchants dans les contes qui ne pouvaient s'empêcher de créer des problèmes dans la vie des gentilles et magnifiques princesses, tout ça parce qu'ils étaient moches et méchants. Et le plus méchant de tous était ce Giovanni Sakaki, même si elle devait avouer qu'il n'était pas moche, lui... roh, dire qu'elle avait cru un instant qu'il aurait pu devenir son prince, quelle horreur ! Mais il allait le payer cher, ce goujat, pour avoir gâché deux événements de suite auxquels avait participé la jeune femme. Enfin pour l'instant, c'était les invités qui allaient prendre cher puisque le sol se mit à trembler un peu - Liz manqua d'ailleurs de tomber avec ses talons hauts - tandis qu'on entendait dehors des cris de foules et un hurlement effrayant. Visiblement satisfait, le chef de cette bande de marioles lança, alors que plusieurs de ses sbires apparaissaient dans la salle :

-Vous l’avez compris. Ce séisme n’est rien comparé à ce que je peux faire avec une puissance maximale grâce à cette arme, que l’on appelle Météonite. Je vais être clément, je vous laisse un quart d’heure de réflexion, mais pendant ce temps, des civils se feront peut être agrésser, ou pire encore.
-Et si vous pensez m’arrêtez, alors venez! Je vous attends, particulièrement toi, Machina, si tu te dis défenseur de la justice, alors tu essayeras de tout mettre en oeuvre pour me stopper...Sinon...J’ordonne à mon commandant de détruire cette ville.


Mais il est fou ! Liz était bouche bée devant le plan machiavélique de ce monstre. Détruire la ville ! Quelle horreur, Liz ne pouvait pas laisser faire ça, d'abord car détruire et tuer, et bien c'est mal. Oui, c'était ultra-basique comme raisonnement, mais ça n'empêchait pas d'être véridique. Et puis surtout, elle risquait aussi d'être tuée, et ça, ce serait une perte insoutenable pour l'Humanité toute entière ! Notamment pour son Royaume et le Conseil 4 de Kanto et Johto. Mais que faire ? Certaines personnes commençaient déjà à parlementer pour prendre une décision collective, d'autres regardaient vers les sorties de façon sournoise, et Liz, elle, ne savait pas du tout quoi faire. Heureusement, elle n'eut pas à attendre longtemps pour que certaines personnes n'agissent concrètement. Ainsi, la longue chevelure argentée s'élança vers le méchant Sakaki, ce qui fit remarquer à Liz qu'il s'agissait de Mickaël Machina, le père de Lucy Heartfilia, sa collègue du Conseil ! et comme cette dernière était promise au frère de la Princesse, cela faisait de Machina... le futur beau-père du frère de Liz ! Et dire qu'elle l'avait également trouvé charmant, elle n'avait pas de chances ce soir, décidément ! Mais même si le mariage n'avait pas encore eu lieu entre le garçon de Beaumarchais et la fille Heartfilia-Machina, elle se devait de l'aider, la famille, c'est sacré, après tout ! Sauf qu'elle n'était pas la seule à vouloir l'aider, visiblement...

« MACHINA ! Partez de suite, je vous couvre ! »

"Aria ?! Quelle surprise, je...aaah! , commença-t-elle avant de se prendre une attaque Lance-Flamme juste au dessus de la tête, puis elle se ressaisit, heu, on discutera plus tard, j'imagine !"

Un sale Malosse avait profité de la conversation engagée par Liz pour tenter de ruiner sa précieuse chevelure, mais ce maudit pokemon feu allait le payer cher, parole d'Elizabeth de Beaumarchais, première du nom, Conseillère et future Reine ! Elle allait maintenant combattre côte à côte avec Aria Cantore, une agent des FPI qu'elle avait rencontré non loin du Bourg-Palette lors d'un entraînement commun. Une fille très sympa, malgré ses penchants révolutionnaires, mais elle avait un bon look pour se rattraper, cette rencontre avait été très agréable, songea Liz avant de voir la jeune femme sortir ses pokemons : un petit Pijako rigolo, une magnifique Givrali et... aaah ! l'affreux Chaffreux ! La bête qui avait osé répandre son ignoble bave sur la robe de Liz, et voilà que cette dernière allait devoir coopérer avec cette grosse vache ? Horreur ! Mais un monstre encore plus démoniaque se trouvait là en la personne de Giovanni, donc, il fallait d'abord s'occuper de cet homme malveillant, d'autant qu'il menaçait toute la ville. Malgré son aversion pour le félin à l'air de vache, Liz se comporta en Princesse digne et lança donc ses pokeballs ! Après s'être éloigné du Chaffreux, je précise.

"Brrr... heu, A vous, mes amis ! Patapouf, Manny, Papa Noël, Vanille ! Pas de quartier contre ces monstres !"

Là, ça allait barder ! Bon, ça bardait déjà, entre toutes les attaques qui pleuvaient un peu partout, quelques nobles qui essayaient lâchement de s'échapper, et même le buffet avait été renversé, ça rigolait plus ! Quoi qu'il en soit, Liz n'était pas contente de la tournure de la soirée et allait le montrer. Vanille, la Sorboul, monta sur Papa Noël le Cadoizo, lequel sortit par la fenêtre pour aller stopper les sbires Rockets dispersés dans la ville, tandis que les deux plus gros pokemons de la Conseillère, Manny le Mammochon et Patapouf le Blizzaroi, restaient ici et allaient s'occuper des Rockets. Les mastodontes semblaient aussi subtils que leur maîtresse, Manny chargeant avec Bélier directement sur un groupe de sbires tandis que Patapouf usa d'un puissant Casse-Briques sur le Malosse qui avait failli enflammer la pauvre Elizabeth, bien fait pour lui ! Et la Princesse ? Et bien, elle ne savait ni se battre à l'épée ni se servir d'armes à feu comme Machina et Aria, donc, elle se contentait de donner des ordres à ses pokemons, lesquels la protégeaient des sbires qui s'approcheraient trop. Elle espérait que ses deux alliés s'en sortaient également, et n'allait pas lésiner sur les moyens pour les aider, elle comptait bien faire payer à ces maudits Rockets ce qu'il en coûte de gâcher la soirée d'une future Reine !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Mer 24 Juin - 11:29

Après un long vol mouvementé, qui a duré pas mal de temps et durant lequel j'ai bien failli rendre mon déjeuner plus d'une foi, nous venions enfin d'atterrir. Sérieusement depuis quand les Rexillius doivent voler hein ?! C'est totalement contre nature ! Enfin bref maintenant, j'attends qu'on me laisse partir causer un véritable carnage digne du monstre que je suis...
J'attends une bonne vingtaine de minute avant d'entendre et de voir ma cage s'ouvrir, Eric se tient à l'entrée droit comme à son habitude alors que les lumières de la ville n'éclairent que le bout de mon museau, mais mes yeux d'argents brillent dans le noir, mes crocs s’instillent à la lumière.

"Ce n'est pas la jungle de ton époque, mais tu es prêt pour une ballade dans la jungle de béton ?"

Je laisse échapper un ricanement des plus sinistre avant de marcher vers la sortie, mes pas lourds résonnent dans le métal alors que mon corps sort de l'obscurité.

Un carnage m'attend... Commandent... Car nous servons tous la team rocket...

Après ces mots, je rugis à plein poumon et je cours en direction des grandes rues en écrasant tout ce que je trouve, j'utilise ma draco-queue et mon séisme pour détruire les structures de petites tailles ainsi que les véhicules, mais surtout pour blesser les passants qui passent sur mon chemin. Les cris sont de plus en plus forts, c'est un délice pour mes oreilles, je continue de tout détruire sur mon passage y comprit les véhicules de polices en blessant les agents et pokémons que je trouve, je pense même en avoir probablement tué deux ou trois sur le chemin, mais leur sort m'est bien égale, nous sommes ici pour semer le chaos et je compte bien remplir ma mission quoi qu'il m'en coûte !

Le tranchodon fait son boulot de son côté alors que je m'avance vers le centre-ville avec Eric, un barrage de la part de la police ? Un coup de séisme et c'est réglé, les voitures s'écartent comme par magie alors que les forces de l'ordre sont à terre, je piétine un Luxray sous ma patte sentant ses os être broyés alors qu'il hurle à la mort.
De nul par une femme se tenant droite, et sur notre chemin, fait sortir un pokémon qui m'est inconnue.
Laggron ! Stoppe les tous avec ton attaque Séisme !!!

Le pokémon frappe violemment le sol causant une secousse sismique seulement, j'enfonce mes griffes dans le sol pour me maintenir debout toujours avec ce Luxray à l'agonie sous ma patte. Je suis de type sol alors cette attaque n'est pas des plus efficace contre moi. Je souris en coin quand j'entends la femme essayer de me donner un ordre.
Arrêtez ce massacre sur le champ !

*laisse échapper un long grondement féroce avant de lever lentement sa patte* Je ne rend de compte... À Personne !!! *la rabat violemment sur la tête du pokémon qui finit broyer alors que du sang gicle sur le sol* Commandent... Laissez-la-moi, je vais lui apprendre à baisser d'un ton avec nous... * je m'avance lentement d'un pas lourd toujours en grognant légèrement puis regarde son pokémon* Tu aurais dû rester bien sagement dans ta pokéball vermine, maintenant tu vas subir la fureur d'un ancien roi... *Je chantonne mon petit air histoire de bien le provoquer* Quand la draco va tout va
Quand la draco va tout va
Pif ta draco bourre ton giga
Quand la draco va tout va


J'enchaîne en tournant sur moi-même pour lui donner un violent coup de queue en pleine tête vue que séisme est à éviter avec lui, puis je renforce le coup avec une attaque draco-queue pour l'envoyer tituber à un mètre de là, je ne compte pas donner toute mon énergie dans ce combat, car il vaut mieux en garder pour la suite. L'ennemi se reprend et semble n'avoir subi presque aucun dommage, du moins il en donne l'air.

Prépare-toi, car je ne compte pas te laisser repartir en un seul morceau gamin !

J'occuperai cette fille insolente et suis espèce de crapaud le temps qu'Eric et les autres filent d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer



Messages : 170
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Mer 24 Juin - 13:31


Ce Samedi soir, Volucité était en fête. Quelqu’un avait organisé une fête dans un gratte-ciel de la ville. Le ciel était complètement dégagé et les rues étaient éclairés. Cela promettait d’être une bonne soirée pour tous… Sauf Camilla qui était malheureusement de garde ce soir là. La jeune femme se trouvait encore dans le QG Plasma, elle était assise sur un siège, les pieds posé sur le bureau qui se trouvait face à elle. Elle lisait un magazine people tout en grignotant quelques chips qu’elle s’était achetée en prévision de cette soirée ennuyante. Elle n’était pas toute seule, il y avait d’autres gens dans le QG mais aucune de ses amies n’étaient disponibles. Donc elle n’avait personne avec qui discuter. Camilla s’ennuyait… Énormément…

Alors que la soirée promettait d’être très calme, une lueur rouge étrange pouvait se voir à travers les fenêtre du QG suivi d’une légère secousse. Chose anormale, pensait Camilla, Volicité n’était pas une ville célèbre pour ses tremblements de terre, même si celui-ci était faiblard, cela restait particulièrement étrange. La sbire Plasma interrompit sa lecture et se dirigea vers la fenêtre la plus proche. Au début tout semblait normal, peut-être que la secousse avait été provoquée par des travaux… Mais à ses souvenirs, il n’y avait aucune construction de prévue dans les environs… Alors qu’elle allait se réinstaller sur son siège elle commença à entendre à ce moment là des cris de terreurs. Regardant de nouveau à travers la fenêtre, elle vit que la population de Volucité courrait dans tout les sens, ils semblaient totalement terrifiés et devaient fuir quelque chose. Camilla regardait la scène avec incompréhension. Au même moment, un autre Plasma arriva et dit à la jeune femme :

- Il faut y aller ! La Team Rocket sème le chaos dans la ville, il faut qu’on aille protéger les civils.

Camilla acquiesça, bien qu’un peu inquiète. Elle ne s’attendait pas à une attaque de la Team Rocket qui pourtant avait totalement disparu d’après la presse. Que se passait-il au final ? Dans tout les cas, un ordre était un ordre et la protection des civils était quelque chose de bien important. La jeune femme fit sortir son Togetic de sa Pokéball puis ensemble ils sortirent du QG. La première chose qu’elle vit en descendant dans la rue c’était une pauvre petite fille, une petite rouquine en jupe qui se faisait menacer par un sbire Rocket, apparemment. s’attaquer à une enfant ? Mais quelle honte ! Elle ordonna à son Pokémon :

- Togetic ! Vent Féérique !

Le Pokémon volant obéit et battit des ailes, provoquant un léger vent pailleté qui fit poussa le sbire, l’éloignant de la pauvre fillette. La sbire Plasma profita du fait que l’odieux personnage était un peut sonner, ne s’attendant pas à se faire attaquer alors qu’il embêtait une petite fille, pour prendre la rouquine dans ses bras et s’enfuit. Elle alla se cacher dans une ruelle non éclairée et reposa la petite fille sur le sol. Elle lui dit :

- Que faisais-tu toute seule ? Où sont tes parents ?

La petite fille regardait la sbire avec ses grands yeux verts. Puis doucement, de grosses larmes perlèrent le coin de ses yeux. Elle éclata finalement en sanglot et dit en hoquetant :

- Hic… Papa et Maman… Ils se… Snif… sont fait pousser par un gros Pokémon… Ils m’ont dit de m’enfuir… snif…

Camilla comprit que les parents de cette pauvre enfant n’avaient pas réussi à s’enfuir apparemment… Elle prit la fillette dans ses bras, l’enlaçant doucement. Elle n’était probablement pas la seule personne dans ce cas. La jeune femme entendait des bruits de bâtiments se faisant détruire, elle entendait des hurlements et des pleures. Elle avait été une voyou, elle savait que l’humain était capable d’être une personne vil et méchante… Mais jamais elle n’aurait cru que l’humain puisse faire preuve d’autant d’inhumanité… En attendant, il fallait qu’elle trouve un endroit sûr pour la pauvre fillette. Elle n’était pas totalement en sûreté dans cette ruelle sombre… Elle la porta de nouveau dans ses bras et elles sortirent de leur cachette. Togetic continuait de suivre sa dresseuse. Elle vit d’autres membres Plasma qui se dirigeaient vers le Sud. L’un d’eux remarqua Camilla et vint la voir :

- Il faut emmener tout les civils vers le port ! C’est le seul endroit qui n’a pas encore été bloqué et attaqué par la Team Rocket ! Dépêchons-nous !

La jeune femme acquiesça et suivi les autres Plasma, portant toujours la petite rousse qui continuait de pleurer dans ses bras. La pauvre enfant…

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Sakaki



Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Mer 24 Juin - 18:44

Pour l’instant, tous se passait à merveille pour la Team Rocket, les pokémons obscurs rendaient même les sbires d’une puissance suffisante pour une telle attaque. Evidemment, toute l’organisation ne se trouvait pas à Volucité, il y avait également des sbires faisant le sale boulot les scientifiques qui faisaient des travaux on ne peut plus sombre. Puis certaines personnes qui restaient au Q.G pour le surveiller, des membres parmis les plus fidèles, au final. Evidemment, il ne fallait pas oublier que le système de sécurité du Quartier Général, ainsi que les données consevées informatiquements étaient bien protégées par trois Porygons, généralement menés par le Porygon Z -R- De Matori, qu’elle partageait avec le Trio de la Team Rocket, mais le bras droit de Giovanni se trouvant également à commandes d’un hélicopères. La sureté était là. Et puis bon...Même si Giovanni perdait, il avait son plan B, il avait certes, prit la liberté de brisé l’omertà, mais à vrai dire, c’était un cas particulier, car s’il réussissait, il gagnerait bien plus qu’en étant resté dans l’ombre. Sauf que ce coup-ci, il était sur de gagner, trop sur de lui.

La panique régnait dans la ville, comme l’avait espérer le Boss, c’était ce qu’il fallait, les notables seraient bien forcés d’accepter de se rendre pour ne pas laisser la capitale tombée par leur faute, ils étaient bien trop fier. Mais peut être qu’ils étaient justement trop fier pour contribuer au bien-être de tous...Les membres de l’organisation maffieuse, qui d’ailleurs, n’en était pas vraiment une aujourd’hui, mais ça, évidemment, c’est bien de la faute du narrateur qui aurait bien dut se documenter sur la maffia. Mais bon, il se rattraperait après! Enfin bon, ainsi, Mickael fonça furieusement sur le Mafiosi entouré de ses différents pokémons, une équipe de 5 spécimens rares menée par un Absol qui avait l’air surpuissant, un détail, il portait un bijou, qui semblait être une perle brillante...Alors que le Roi de l’Ordre Plasma tenta d’assener directement le coup de grâce à Giovanni, celui-ci claqua des doigts. Ainsi, les 5 hyperballs qui entourèrent sa ceinture s’activèrent, libérant ses 5 bêtes de combats surboostés ! Nidoking, Nidoqueen, Rhinastoc, Grolem, Persian, et le plus puissant de tous...Dardargnan. Bien sur que non, ce n’est pas une blague, bien qu’il faillit perdre face aux jumeaux, Giovanni restait impératif là-dessus, son pokémon le plus puissant restait Dardargnan, il ne l’utilisait que pour détruire ses adversaires, et là, c’est ce qu’il devait faire. Du pokémon chat de ville ainsi que du starter de Giovanni dégageait une fumée noire intense...Leur regard était rouge comme le sang, le logiciel obscur fonctionnait à merveille. Chacun trouva une proie, Tsphakiel contre Persian, Dardargnan contre Zadkiel, Rhinastoc contre Metatron, Nidoking contre Raphael, et Nidoqueen contre Gabriel. Grolem restait dans sa capsule noir à trait jaune et blanche pour une bonne raison. Il avait un rôle à joué. Rhinastoc avait prit l’initiative de stopper la lame de Mickael avec une facilité déconcertante. Puis, d’une traite, il la cassa sans autre forme de procès. Puis, technique habituelle, il lança poliroche assez longtemps dès le début du combat, pour devenir bien plus rapide! C’est alors qu’une gamine en Kimono, visiblement membre des FPIs, lança une remarque assez, provocante, qui en aurait énervé plus d’un, mais pas Giovanni.

« La dernière fois, un enfant t'a battu, ça te fait pas trop de mal ? »

Que répondit le Boss à cette remarque complètement déplacée? Absolument rien, il ne tourna même pas la tête à vrai dire, il n’avait rien à faire de cette femme. Bien qu’elle possédait un pistolet, elle avait déjà était prise à part par un sbire, ainsi qu’un sbire d’élite, tous deux armés également, lâchant sur le Chaffreux et le Givrali un Débugant et un Tygnon ! Ce dernier, le premier lança une attaque casse brique sur le pokémon normal, puis, le second, tenta un Mitra-Poing sur le Givrali, mais, rien était sur? l’attaque pouvait facilement échoué ! Les deux hommes d’honneur étaient confiants, même s’ils connaissaient de nom celle qui avait emprisonné William Andrew, et tuée Irina de Locksley ! Giovanni ne prêtait cependant aucune attention à ça, pendant que ses propres pokémons combattaient, sans donné le meilleur d’eux même, loin de là, ils attendaient encore un peu.

"Brrr... heu, A vous, mes amis ! Patapouf, Manny, Papa Noël, Vanille ! Pas de quartier contre ces monstres !"

Giovanni avait presque oublié la présence d’Elizabeth de Beaumarchais! Princesse du Royaume Gelé d’Harrenhal et également conseillère des région de Kanto et Jotho. Une personne que le Boss estimait tout de même, son niveau n’était pas commun, elle avait également un point qui pouvait vraiment...Limité la force de Giovanni, en effet, le Boss n’avait pas sorti son équipe de Dresseur, l’équipe cachée, mais son équipe que tous le monde connaissait, celle du “Champion de Jadielle”. Cependant, ce coup-ci, c’était visiblement une grâve erreur. Heureusement...Il sourit...Alors que les combats étaient de plus en plus intense et frénétiques...Des hurlements se faisaient entre d’en bas. Puis des bruits de pas, des grognement, la porte éclata.

-GWAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !
-Typhon Noir.

Tranchodon, le plus puissant des pokémons du Docteur Willy était finalement arrivé près du boss. Laissant derrière lui, des civils apeurés, dont certains tués. Ce pokémon était d’une férocité sans égale, tout comme son obéissance envers le Boss. C’était parfait. Ainsi, il lança une attaque Typhon noir sur le Blizarroi ennemi, certes, il avait la faiblesse du type, mais sa puissance restait bien plus grande. Ensuite, Giovanni décida d’agir sérieusement contre Machina, lequel ne pouvait pas approcher sans risque, en effet, le Boss était proche de trois sbires d’élites qui avaient leurs pistolets pointés sur le Roi Plasma. Et puis de toute façon, il n’avait plus d’épée. Aussi, me diriez vous, pourquoi Giovanni n’a-t-il pas une arme sur lui? Et bien en réalité, pour le Parrain, avoir une arme était une marque de faiblesse, purement et simplement, et il était entouré de trois sbires d’Elites parmis les meilleurs au cas où. Deux d’entre eux possédait également un Smogo, sauf le troisième qui possédait son évolution. Un Grolem qui restait dans sa capsule, des smogos et un smogogo, oui, il y avait quelque chose qui clochait...Mais passons. Ainsi, Giovanni prit les initiatives en ordonnant ses pokémons de lancer la contre attaque.

-Tunnelier, Blizzard, Choc Mental, Belier Noir.

C’est parti ! Ainsi, des attaques toutes super efficaces sur leurs adversaires étaient prévus, puisque Giovanni avait réussit à séparé d’entre eux les pokémon de Mickael, ce n’était pas un espace énorme, mais qui allait suffire au moins pour cet assaut. Nidoking tenta donc d’asséner violent Choc Mental au pauvre Raphael qui allait sans doute avoir mal. Tout comme Nidoqueen, déterminée à montrer à son semblable masculin sa puissance, lança de sa bouche une immense vague de froid visée sur Gabriel, sur son aile gauche, pour être plus précis, L’empêchant d’utiliser son membre principal par une immobilisation, ce serait très mauvais pour Mickael ! Venait ensuite Rhinastoc, qui se mit en position quadripède puis fonça plus puissant que jamais sur Metatron, le pauvre, ça aussi ça risquait de laisser des traces, surtout qu’avec l’attaque Poliroche utilisée précédemment, et bien, le manque de vitesse était bien comblé ! Puis, les deux pokémons obscures, entouré d’encore plus de fumées, tête relevée pour l’un, dard en avant pour eux, se dirigèrent respectivement vers Tsphakiel et Zadkiel pour leur assener une puissante charge, qui leur donnerait cependant un contrecoup, mais c’était tellement peu comparé à ce que subirait les pokémons de Mickael, mais bon, attendons de voir...Pendant ce temps, les sbires Rocket tentaient de frapper les pokémons d’Aria avec des attaques combat, et Tranchodon, dans un énième hurlement, tenta de massacrer d’un plus puissant typhon noir les deux pokémons glaces d’Elizabeth en même temps!
.
..
...
....
.....
Vous pensez franchement que ça allait s’arrêter là? Non, car la Météonite elle, se trouvait toujours au sommet, innacessible, brilla d’une lueur plus intense, mais légèrement plus sombre que précédemment! Puis, alors que personne ne l’actionna, elle déchaina une seconde secousse d’énergie bien plus puissante! Créant une tempête, la foudre frappait les alentours de la ville, il tombait des cordes sorties, mais cette fois, un séisme de magnitude quatre se faisait ressentir! Tous le monde, Gio y comprit , se tint à quelque chose pour ne pas tomber... La Météonite était devenue incontrôlable, il fallait absolument l’arrêter, cependant, Gio restait calme, se doutant que les notables penseraient que c’était son idée pour les pousser à faire leur choix plus vite. La situation commençait à échapper au Chef Rocket, de plus, il ne fallait pas oublier que certains sbires présent dans la pièce étaient déjà hors de combat, il n'en restait plus beaucoup, mis à part ses trois gardes du corps, et les deux adversaires d'Aria...Heureusement, quelqu’un allait bientôt se pointer, dans l’ombre la plus totale, il allait pouvoir ne plus être la seule personne surpuissante de son côté dans cette salle, espérons !

.:-------------------------:.
Ce personnage possède un Dardargnan et un Persian Obscur.
Revenir en haut Aller en bas
Mickaël Machina



Messages : 48
Réputation : 4
Date d'inscription : 26/10/2013
Autres Comptes : Calder
Jyuu / Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Ven 11 Sep - 16:47

Le Roi se précipitait vers le Boss, bien déterminé à en découdre avec ce dernier. Néanmoins, ce n'est pas la gorge de Sakaki que l'épée bâtarde rencontra, mais la patte robuste d'un Rhinastoc. Dans un bruit métallique, l'acier se tordit, puis la lame se brisa en deux sous l'effort mécanique qu'avait exercé le poing du Rhinastoc. Dès qu'il sentit la pression du Pokémon se dissiper, Machina recula prestement, prêt à bondir au moindre signe d'agression. Il ne lui restait plus dans sa main que le manche, la garde et quelques centimètres de la lame de sa fidèle épée bâtarde, épée qui l'avait suivit depuis de nombreuses années. Heureusement, Mickaël n'était pas comme tous ces guerriers aventuriers clichés qui s'attachaient à leurs armes au point de leur donner des noms, et devenaient fou furieux si on les leur volait ou brisait. Il était néanmoins assez irrité par cette situation. Son arme était quasiment inutilisable dans cet état là. Elle serait tout juste bonne à achever un adversaire.

Malgré la perte de l'arme de leur chef, les Plasmas et les FPIs virent leur moral remonter en flèche après la pique d'une jeune femme en kimono. S'il n'était pas en situation de danger de mort imminente, Machina aurait apprécié l'esprit de commandement de la femme et aurait surement eût une discussion avec elle. Mais chaque chose en son temps. Ca attendrait la fin de la bataille.


- Oliver, dit le Roi à son oreillette, connecte-moi à tout ce qui peut servir de radio dans Volucité.

- Entendu.


De plus, Giovanni ne semblait pas porter la moindre attention à ladite femme, restant concentré sur Machina. Ce n'était pas un idiot. Il semblait avoir parfaitement compris la menace que représentait le Roi Plasma pour lui, malgré l'arrogance dont il avait fait preuve. Le vieux Roi se rappela à lui-même qu'il ne devait pas sous-estimer son adversaire.

La salle commençait à être la proie à la panique et à de nombreuses attaques fusant de partout entre Pokémons et humains, sbires et protecteurs. Personne n'osait s'approcher de l'estrade où se tenait le duel entre Machina et Sakaki, leurs Pokémons combattant férocement. Les rares qui osèrent ne serait-ce que pointer leurs armes vers l'un des deux Chefs, ou se diriger vers eux, eurent comme dernière vision le sourire grimaçant d'un Lugulabre démoniaque tout proche de leur visage, avant d'être consumés par des flammes bleues sinistres, le Lugulabre disparaissant aussi vite qu'il était apparu. Le Spectre ne faisait pas de distinction entre ses victimes. Alliés ou ennemis, les inconscients qui essayaient d'interrompre le combat finissaient par brûler dans des cris d'horreur et de douleur. Lucifer ne voulait pas que qui que ce soit intervienne. Etait-ce pour protéger Mickaël ? Ou pour profiter du spectacle de haut niveau qui se déroulait sur l'estrade ? Difficile à savoir, surtout qu'elle avait laissé trois sbires d'élite près de l'ennemi. Toujours est-il qu'après avoir vu quelques cadavres calcinés au sol, plus personne n'osa s'approcher.



Quelques civils avaient été la cible de balles perdues, beaucoup étaient blessés, certains morts, mais la plupart se dirigeaient dans un capharnaüm vers la porte d'entrée. Des Rockets les attendaient, armés, mais furent rapidement submergés par la foule paniquée, les blessés et les morts se faisant piétiner sans aucun état d'âme. Les civils tentèrent d'ouvrir les portes verrouillée de force, sans grand succès. Jusqu'à ce que la porte explose devant eux, laissant le passage à un énorme Tranchodon qui les piétina sans hésitation.

Mais Machina n'avait pas le temps de s'occuper de cette menace-là.


- Tunnelier, Blizzard, Choc Mental, Belier Noir.


La plupart des attaques lancées contre les Pokémons de Machina étaient super efficaces sur leurs cibles. Seulement, Giovanni avait fait une cruelle erreur en pensant pouvoir terrasser l'équipe du roi en une attaque. Savez-vous pourquoi Mickaël a privilégié l'utilisation de Pokémons de taille petite et moyenne ? Vous allez très vite comprendre.

Contre toute attente, Machina se jeta dans la mêlée de Pokémons, se précipitant vers Dardagnan et Zadkiel. Il retira sa cape dans un même mouvement, et, avant que le Dardagnan n'atteigne le Farfaduvet, lui lança sa cape dessus, afin de lui bloquer la vue et de lui faire perdre le contrôle de ses ailes. Zadkiel profita de la diversion pour rebondir sur le côté et sortir une feuille de son coton. Il était toujours le premier à réagir pour les farces et les coups bas, comme tout bon Farfaduvet qui se respecte. Remarquant l'attaque, Tsaphkiel, qui n'était jamais bien loin du pokémon Plante, se jeta sur le sol, croisant ses pattes au-dessus de ses oreilles pour ne pas entendre. Tsaphkiel souffla sur sa feuille comme sur un harmonica, une mélodie s'en échappant et arrivant jusqu'aux oreilles du Persian et du Dardagnan. Petit à petit, le sommeil les gagnait à cause de l'attaque Siffl'Herbe, combinée à la terrible rapidité de Tsaphkiel pour ce genre d'attaques, tel un cowboy dégainant son révolver dans un bon vieux western spaghetti. Tsaphkiel n'eût donc pas trop de mal à éviter le Bélier Sombre. Quand le Persian passa prêt d'elle, elle eût un haut-le-coeur. La fumée noire ne faisait normalement pas d'odeur, mais pour l'Absol, elle émanait la puanteur du désastre et du contre-nature.

Raphaël sentit le Choc Mental pénétrer dans son crâne comme si on lui avait donné un immense coup de poing directement dans le cerveau, tombant à genoux en se tenant la tête. Les Pokémons Combat avaient besoin d'une grande concentration pour utiliser leurs techniques. Concentration rompue par les Pokémons Psy et leur capacité à interagir avec la psychée d'autrui. Gabriel, de son œil acéré, remarqua l'attaque. Ce Nidoking devenait sa priorité. Raphaël était le spécialiste de la protection en matière de techniques physiques : qu'il soit KO représenterait un trop grand désavantage défensif. Sans porter plus d'attention à son adversaire actuelle, la Nidoqueen, le Guerriaigle fonça à toute vitesse vers son équivalent mâle à l'aide d'une attaque Aéropique. Il ne chercha même pas à éviter le Blizzard, ses plumes givrant sous le vent glacial, mais sa vitesse trop importante pour stopper l'attaque inesquivable. Il percuta de plein fouet le mastodonte violet, avant de rouler sur le sol sur plusieurs mètres, l'une de ses ailes ayant gelé. Son but était plus de déconcentrer son nouvel adversaire que de lui faire de gros dégâts, dans l'espoir qu'il ne puisse pas lancer un nouveau Choc Mental vers son camarade.

La corne du Rhinastoc se mit à tourner telle une perceuse, et il bondit vers Metatron, leur écart de vitesse presque compensé par l'attaque Poliroche. Au lieu d'esquiver, Metatron campa sur ses positions, repositionnant ses pattes pour être bien ancré au sol, tandis qu'une lueur verte l'entourait. Au moment où le Rhinastoc percuta le Mygavolt, une énorme explosion d'énergie verte provoquée par l'attaque Survinsecte concentrée en un point se déclencha, repoussant le Rhinastoc en arrière et faisant glisser le Mygavolt sur quelques mètres.

Mickaël était sur le point de bondir entre les Pokémons, profitant du combat qui faisait rage pour s'en prendre directement à Giovanni, lorsqu'une seconde secousse fit trembler tout l'immeuble. Le Roi tituba quelques instants pour garder son équilibre, imité par ses Pokémons, tandis que Zadkiel roulait, emporté par le côté sphérique de sa boule de coton.


- Monsieur, s'éleva la voix d'Oliver dans l'oreillette de Machina, on me rapporte qu'une tempête vient de se déclencher dans la ville. La source de la lumière semble venir d'au-dessus du bâtiment. Et vous êtes connecté.

D'au-dessus du bâtiment ? Voilà qui aidait grandement Machina. Il devait revoir ses priorités : tout d'abord, se débarrasser de l'arme des Rockets, qui gênait son combat et semblait avoir des effets désastreux sur l'environnement. Ensuite, défaire Giovanni, dans l'espoir que ça suffise à faire fuir tous les Rockets. Alors que chacun s'apprêtait à contre-attaquer, Machina rappela tous ses Pokémons dans leurs Pokéballs, même Tsaphkiel, et tourna les talons, se précipitant vers l'entrée où un Tranchodon déchaîné faisait fuir quiconque s'approchait.

- Soldats ! hurla le Roi Plasma. Protégez les civils, quoi qu'il vous en coute ! Nous ne nous laisserons pas marcher dessus par des criminels sur le déclin ! Je m'occupe personnellement d'arrêter leurs manigances...

Tout ce qui recevait des ondes radio et était capable d'émettre du son dans la ville transmit le message du Roi. Profitant que le Tranchodon était aux prises avec d'autres Pokémons, Mickaël passa la porte d'un pas agile.

- Que chacun reste sur ses gardes et se batte comme un Némélios ! Nous ne les laisserons pas commencer une seconde Guerre des Teams et détruire tous les efforts de nos soldats défunts !

Sur cette phrase, la communication entre Machina et les radios piratées s'arrêta, et le Roi grimpa les escaliers qui le séparait du haut du bâtiment.

.:-------------------------:.
Ce personne comprend le langage Pokémon
Ce personnage possède une Absolite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Ven 11 Sep - 18:53

Humpf. Évidemment que c'était entendu. Après tout, les deux jumeaux entretenaient une relation presque fusionnel. Ils n'avaient donc pas besoin de se parler plus que nécessaire et elle avait toute confiance en lui. Bien sûr, il en était de même pour lui et aucun ne trahirait l'autre, pas même sous la menace de la mort. Bien vite, Elain finit par arriver au Café dit, où elle avait rendez-vous avec la Reine d'Unys pour la suite du plan. Une fois sur les lieux, toujours avec son déguisement , elle attendait les instructions comme la parfaite petite soldat qu'elle était actuellement. Elle avait un contrait, elle allait l'honorer.

Les hostilités ont commencé, je vais m’occuper de la protection des civils. Et me charger de ces deux dragons en train de tout détruire sur leur passage ! Elain, fais en sorte de protéger le maximum de citoyens. Et tiens moi au courant de l’avancement des Teams !

Elain se contenta d'acquiescer, assimilant alors simplement les ordres. Elle était prête à tout moment à agir. D'ailleurs, juste avant de partir sur les lieux de l'opération, elle répondit alors le plus simplement du monde à sa patronne, un sourire sombre sur le visage...

- Je vais même faire mieux que ça...

Sous ses paroles énigmatiques, elle sortit à son tour du Café avant de se diriger en plein centre-ville, directement vers l'immeuble où se situait la bataille. Courant rapidement dans les rues, elle demanda alors à Matthew de lui indiquer le chemin le plus direct. Tandis qu'elle était en train de s'éloigner des autres, elle entendait des rugissements de Pokémons s'affrontant. Ce devait être le gigantesque Rexilius qui devait sans doute affronter un Pokémon de Céleste. Tss, comme si ce dragon pouvait avoir la moindre chance face à la Reine d'Unys ?

Presque arrivée, elle enclencha de nouveau son oreillette, entrent en liaison avec son frère jumeau et prit directement la parole.

- Alors frérot, t'en es où ?

La réponse de son fameux frère ne tarda pas à arriver aux oreilles d'Elain qui écoutait attentivement ses indications.

- Premiers rangs ennemis dépassés. Je rejoins le Boss au plus vite.

Parfait. Le connaissant, il devait déjà avoir assassiner facilement cinq ou six ennemis déjà. C'est alors que la traîtresse à ses couleurs reprit la parole, d'un ton très calme, tandis qu'elle commençait à avoir le gigantesque bâtiment en vue.

- Ok, une fois que tu seras à l'intérieur, préviens moi, je vais me diriger vers l'hélicoptère où est la Météonite, mais sache une chose...

Rapidement, la réponse de son compère arriva, tandis qu'elle laissait sa phrase en suspens.

Laquelle ?

Finalement, c'est à ce moment qu'Elain décida de dévoiler ses véritables intentions, elle n'avait aucun doute quant à la loyauté de son frère. Elle lui faisait confiance.

- Je ne suis pas du côté du Boss pour ce coup, j'ai un contrat bien plus profitable avec la Maîtresse d'Unys, je peux compter sur toi ?

Après quelques instants, Aaron lui répondit finalement. Elain ne doutait pas de lui et mettait ça simplement sur le compte de la surprise,après tout elle ne lui en avait pas parlé.

... Tu sais ce qu'il faut faire pour nous. J'ai rien d'autre à dire. Juste, sois prudente. Je ne suis pas tes arrières pour cette mission.

Pour la première fois depuis bien longtemps, Elain sourit tendrement. Aaron était bien la seule personne en qui elle faisait véritablement confiance en ce bas-monde et c'était même assez attendrissant de l'entendre lui dire de faire attention. Il s'inquiétait pour elle, en somme.

- T'inquiète pas frangin. J'ai tout prévu. Prépare toi juste à sauter à par la fenêtre à mon signal. Je vais mettre un terme à cette guerre d'un seul coup.

La réponse ne se fit d'ailleurs pas attendre, cette fois. En effet, Aaron répondit rapidement d'une voix parfaitement claire.

Reçu !

Fin de la transmission. Elain regarda alors à droite et à gauche, bien que l'on pouvait entendre des bruits de lutte un peu partout, il n'y avait pas âme qui vive, mis à part le camion que dirigeait actuellement Matthew et Cassidy, ses deux partenaires. Bien sûr, ces derniers savaient pour le déguisement d'Elain et ouvrirent les portes du camion rapidement avant que Cassidy ne prenne la parole, demandant si elle était sûre d'elle.

- Allez-y

Un seul mot. Un unique mot qui était prononcé avec le même timbre qu'une sentence de mort. Elain ne reculerait pas et utiliserait cet atout, elle avait fait son choix et allait l'assumer. Alors que les deux associés de la Commandante refermèrent les portes, ils finirent par aller en marche arrière avec le camion, se mettant ainsi dos à l'immeuble.

Et fracassèrent alors l'entrée en y allant rapidement avec la marche arrière. On pouvait d'ailleurs entendre, suite au fracas causé par cette action surprenante des voix étranges, saccadés dans le camion. Et lorsque les portes de ce dernier s'ouvrirent, la bataille prit un nouveau tournant...

Des hommes, des femmes, tous portant l'uniforme de la Team Rocket, ou du moins, ce qu'il en restait. Ils avaient le regard vides, criaient à s'en arracher les cordes vocales et ne faisaient qu'une seule chose : avancer, avancer et progresser dans l'immeuble, comme s'ils étaient emplis d'une rage furieuse et incontrôlable ils détruisaient tout sur leur passage, ne faisant aucune distinction. D'ailleurs, l'on pouvait voir sur leurs corps des traces de coupures un peu partout.

La poussière d'ange. La poussière d'ange était une drogue extrêmement chère car très délicate à reproduire, et très dangereuse également. Une seule petite dose suffisait à provoquer des hallucinations sévères et augmenter légèrement les capacités physiques du consommateur. Alors que se passerait-il si par hasard, qu'elle s'en était procuré une grande quantité et en avait fait ingérer à plusieurs de ses soldats, tout en leur tailladant le corps afin de les rendre bien plus agressifs ? C'était ce qu'Elain avait fait...

Et désormais, tandis que ceux qui n'avaient d'hommes plus que le nom avançaient lentement et gravissaient les étages un à un pour leur danse mortuaire, Elain elle, se dirigeait à un seul endroit : l'hélicoptère où était la Météonite...
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Belth



Messages : 73
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/06/2015
Age : 24
Autres Comptes : Nicolas De Beaumarchais
Toshi Sakae

Informations du personnage
Âge: 19
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Ven 11 Sep - 20:31

La bataille qui éclatait en ce moment même était aussi impressionnante que désordonnée. Néanmoins, ce n'était pas pour me déplaire, dans un tel chaos, les aptitudes d'un assassin prenaient tout leur sens. Ainsi, je pus facilement me débarrasser de plusieurs membres de la Team Plasma qui étaient trop concentrés sur ce qu'ils avaient sous les yeux pour remarquer que je les contournais pour les avoir dans le dos. À deux reprises, j'avais dû me charger d'enfants perdus dans la foule pour les tirer dans un coin où ils ne craindraient rien sans même qu'ils comprennent ce qui leur arrivait. En effet, les Rockets avaient pour honneur de ne jamais s'attaquer à un enfant, si bien que je faisais mon possible pour protéger ceux que je voyais. À l'extérieur, notre organisation était en train de prendre le dessus et je décidais de suivre le Tranchodon déchaîné qui semblait vouloir monter l'immeuble dans lequel se trouvait le Boss. Alors que je montais les marches en restant dans l'ombre sans me faire remarquer, je finis par entendre la voix de ma jumelle dans l'oreillette.

Alors frérot, t'en es où ?
Premiers rangs ennemis dépassés. Je rejoins le Boss au plus vite.
Ok, une fois que tu seras à l'intérieur, préviens moi, je vais me diriger vers l'hélicoptère où est la Météonite, mais sache une chose...
Laquelle ?

La pause qu'elle fit me mit la puce à l'oreille. Quelque chose me disait qu'il y avait un point qu'elle m'avait dissimulé dans son plan. Je connaissais Elain autant qu'elle à mon égard, je savais qu'elle avait gardé secret une chose qu'elle ne pouvait pas se permettre de cacher plus longtemps. Comme nous étions des jumeaux, il n'était pas évident du tout de protéger ses pensées, la plupart du temps, l'autre finissait toujours par s'en rendre compte. Toutefois, j'avais comme excuse qu'Elain prenait toujours les décisions qui s'imposaient pour nous deux et que je m'étais concentré sur la bataille à venir, si bien que je n'avais pas prêté attention à ce genre de détails. Sans compter que la confiance que nous avions l'un envers l'autre était tellement puissante que nous ne nous méfions jamais de l'autre et ce, dans n'importe quelle situation. Au final, je finis par avoir la réponse à ma question.

Je ne suis pas du côté du Boss pour ce coup, j'ai un contrat bien plus profitable avec la Maîtresse d'Unys, je peux compter sur toi ?

Voilà quel était le problème... Elain n'était pas une Rocket pour cette mission, elle jouait double jeu pour le compte d'une autre personne qui n'était autre que la Maîtresse d'Unys. Dans un sens, j'aurais dû prévenir immédiatement l'organisation de la présence d'une traîtresse parmi nos rangs. D'un autre côté, j'avais déjà prévenu qu'Elain passait avant les Rockets et que je ne reviendrais pas sur ma décision, même Giovanni le savait. Si bien que je n'avais pas à réfléchir, si ma jumelle pensait que sa voie était la meilleure, je devais lui faire une confiance aveugle comme à mon habitude. Après tout, c'était ainsi que nous fonctionnions, je lui faisais confiance pour ses plans de génie et elle en faisait de même lors de ma mise en pratique sans jamais me dire comment faire. J'avais laissé quelques secondes s'écouler parce que j'avais été légèrement surpris d'apprendre cela ainsi, mais ma réponse était prononcée avec mon ton habituel.

... Tu sais ce qu'il faut faire pour nous. J'ai rien d'autre à dire. Juste, sois prudente. Je ne suis pas tes arrières pour cette mission.
T'inquiète pas frangin. J'ai tout prévu. Prépare toi juste à sauter à par la fenêtre à mon signal. Je vais mettre un terme à cette guerre d'un seul coup.
Reçu !

Étais-je inquiet pour elle ? C'était mal me connaître. L'inquiétude était une émotion, je n'avais pas le droit d'en éprouver, si bien que je ne me faisais aucun souci pour elle, je lui rappelais juste que je n'étais pas à ses côtés et qu'elle ne pouvait pas se précipiter sans avoir vérifié que ses arrières étaient protégés. C'était le rôle que je jouais pour elle, tout comme elle le faisait pour moi. Je ne me demandais même pas ce qu'elle avait prévu, après tout, j'avais déjà suffisamment de choses auxquelles penser pour en ajouter une autre. Par contre, je comptais sur elle pour avoir de quoi me rattraper, parce que si je devais sauter d'une telle hauteur, j'allais me tuer. Quoique... j'avais toujours Golemastoc qui lévitait, elle m'aiderait sûrement dans une telle situation, je n'avais donc rien à craindre. Entre-temps, le Tranchodon était parvenu à l'étage souhaité et je décidais de rester dans l'ombre du hall pour voir ce qui se passait à l'intérieur. Le Boss était en train d'attaquer son rival de toujours qui résistait admirablement bien, il faisait honneur à sa réputation. Même en le voyant de loin, je sentais qu'il n'était pas une proie facile, il dégageait quelque chose qui me mettait sur mes gardes. Jamais je ne pourrais l'assassiner, j'en avais la certitude, même si cela me déplaisait au plus haut point. Une nouvelle secousse sismique eut lieue et je fus tellement pris au dépourvu que je fis une rencontre avec un mur pour rester debout. Alors que je reprenais mes esprits, j'entendis la voix de Machina transpercer mes tympans puisque quelqu'un de son camp venait de se servir de toutes les fréquences des appareils de transmission pour faire parvenir son message. C'est alors que je le vis prendre la direction du sommet de l'immeuble, sûrement pour rejoindre la Météonite comme son message laissait comprendre.

Elain. Problème ! Machina se dirige vers l'arme. Je vais tenter de le retenir pour te laisser du temps, mais je tiendrai pas longtemps je pense. Terminé !

Mon message se devait d'être rapide pour que ma jumelle puisse, soit se dépêcher, soit revoir son plan et m'avertir des changements. Voyant que Giovanni était bien protégé, je lui faisais signe que je me lançais à la poursuite de son rival pour qu'il sache où j'étais et ce que j'allais faire. Qu'il prenne la décision qu'il voulait ensuite. Pendant que je montais les marches le plus rapidement possible, je réfléchissais à un moyen de l'arrêter. Je finis par prendre une Pokéball à ma ceinture pour faire sortir mon starter qui comprit immédiatement ce que j'avais en tête. Aussi rapide que le vent, il dépassa Machina avant de lui barrer la route ce qui me permit de rattraper mon retard, mais je préférais ne pas me montrer de suite pour ne pas gâcher un effet de surprise garanti par l'obscurité dans cette cage d'escaliers. Gallame attendait un mouvement de la part de son opposant, il n'attaquerait pas tant que celui-ci ne ferait pas le moindre geste offensif, ce qui signifiait très clairement qu'il était présent en tant que gardien et non attaquant. Comment allait réagir Machina ? Je me demandais si des renforts alliés ou ennemis allaient arriver et même si le Boss en personne allait parvenir à se déplacer jusqu'ici. Quoi qu'il arrive, j'aurais une longueur d'avance puisque je serais le premier averti étant le plus proche de leur arrivée, si bien que je pourrais prendre les mesures qui s'imposeront d'elles-mêmes.

.:-------------------------:.

Aaron parle en royalblue
Aaron Theme
Revenir en haut Aller en bas
Aria Cantore



Messages : 94
Réputation : 6
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Laure Dexila = Archibald Park = Juan da Ponte = Sylvia Von Wittelsbach = Andea Capaldi

Informations du personnage
Âge: 20
Alignement: Défense internationale
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Sam 12 Sep - 8:22

Des Rockets. DES BORDELS DE MERDE DE ROCKET ! Elle allait tous les tuer un par un. Tous les tuer, d'une balle dans la tête ou à l'aide de ses Pokémons. C'était pire que l'hydre mythologique… Elle les croyait mort, et à chaque fois, ils revenaient encore plus puissant. Encore plus dangereux, et surtout… L'empêchant littéralement de faire quoique ce soit du genre « tourner la page ». Non, là, elle avait devant elle, le fameux Giovanni. Rien que ça… Elle allait le tuer. Oui. Givrali et Chaffreux étaient tout autant concentrée qu'elle, et étaient tout autant prêt à se battre pour la Justice, pour les Forces de Police, pour la liberté, qu'elle… Et ils n'hésiteraient pas. Aria était contente d'avoir des si fidèles personnes à ses côtés… Ses Pokémons étaient prêt à se battre jusqu'à la mort, pour la demoiselle. Et Aria, ils le savaient, étaient prête à faire pour eux. Enfin, « elles », vu que c'était dans le cas, deux personnages féminins. Mais bref, la jeune demoiselle espérait que cela allait marcher.

Quand soudainement, elle se rendit compte que les FPI et elle n'étaient pas les seuls à combattre du côté de la Justice ! Déjà, comme j'avais dis dans le poste précédent… le fameux Mickaël Machina n'avait eu absolument rien à faire de la déclaration de la chasseuse de Prime. AU contraire, même, il était toujours là… Et c'était tant mieux, car niveau DPS et Tank, c'était lui, et lui seul, qui pouvait faire l'affaire… Mais il y avait un autre DPS qui venait d'arriver, enfin, qu'Aria venait de remarquer. Qui donc, me demanderiez-vous avec une grande impatience ! Et bien, c'était l'une des conseillère de la région de Kanto… Elizabeth de Beaumarchais… Rien que cela ! Cela faisait plaisir à voir, comme alliée, surtout que la fameuse Chasseuse de prime connaissait bien la conseillère, pour avoir fait un entrainement avec elle. Certes, elle avait perdue, mais quand même ! Cela faisait toujours plaisir à revoir… Quoiqu'il en soit, en tout cas, le combat était lancé… Donc… Quoiqu'il en soit c'était partit.

Ainsi, notre chasseuse de prime était prête à se battre contre le fameux Giovanni Sakaki. Les chances de le tuer d'une balle était maintenant quasi-nul, vu qu'elle ne bénéficiait aucunement de l'effet de surprise… Donc, maintenant, elle devait le combattre à un moment X ou Y… Ou… BORDEL ! Elle manqua de se prendre un grand coup de poing dans la figure… Qu'est-ce que c'était ? Bordel… Un Tygnon. Deux sbire, visiblement, prêt à se battre, avec un Tygnon et Débugant. Génial. Deux Pokémons super efficaces sur Chaffreux. D'ailleurs, le pauvre Chaffreux se prit en pleine tête l'attaque Casse-Brique de son adversaire, s'enfonçant dans la tête, contre la moquette… Pauvre Chaffreux ! Elle avait douillé sa maman. Mais bref, Givrali, elle, n'eut aucun mal à esquiver l'attaque Mitra-Poing de son adversaire. Bon… Aria fit rentrer Chaffreux, pour le ressortir de nouveau, mais devant elle, pour éviter qu'il se prenne une nouvelle attaque d'op' gratuit… Bordel, je suis très jeu de rôle.

Bref ! Combat ! Allez, jet d'initiative ! Mmh… Chaffreux fit un 11, Givrali un 13, Tygnon un 16 et… oh ! Débugant a fait un échec critique ! Huhuhu. Oui, je fais des échecs critiques à mes ennemis. Aucun respect… Et je fais en sorte que tout le monde maintenant s'attaque au pauvre qui avait fait un échec critique. Bref, Chaffreux lança une bonne attaque Belier au débugant… Le pauvre. Qui ça ? Et bien Chaffreux ! Le combat avait a peine commencé… Et elle s'était déjà pris pas mal de coup. De l’autre côté, Débugant, lui voltigea, et tombe sur des mini-piques de glace installé là par Givrali. Aie ! Mais bref, Givrali n'eut pas le temps de vanter, vu qu'elle se prit un beau crochet du droit de la part du fameux Tygnon. Furieux, elle tira un laser glace en direction de ce maudit Pokémon qui s'était permit de faire cela… Aria, elle donnait les ordres de manière assurée, comme une vraie leadeuse. En même temps, elle n'avait pas trop d'autres choix… Pour le moment… !

On pouvait appeler ça un combat… Bon, pas terrible, c'était loin d'être du niveau de Giovanni VS Mickaël… Mais quand même ! C'était un combat entre deux personnes qui croyaient en leur idéaux, d'un côté, celui moisi de la Team Rocket, aux yeux de la chasseuse de prime, et de l'autre, celui corrompu de la vengeance, pour Aria. Mais bref, elle était prête à tuer tout les Rockets ici, quoiqu'en pense le fameux Mickaël, et Elizabeth de Beaumarchais… Quand soudainement, visiblement, quelque chose se passa… Une nouvelle secousse sismique… Et plus importante que la précédente ! Qu'est-ce qui se passait ? Bordel ! On était sur une faille sismique ? Aucunement ! Elle n'était pas spécialement spécialiste en sismologie Unyséenne, elle savait cependant que Volucité n'était aucunement dans une zone où la cité était particulièrement sismique… Plusieurs Pokémons qui faisaient séisme en même temps, prêt du bâtiment ? Elle n'en n'avait aucune idée, mais cela rendait les choses plus que complexe… Surtout quand...


« Que… Encore une secou…
-PREND CA ! »


Alors qu'elle ne s'y attendait pas, elle se sentit pousser, littéralement. Que s'était-il passé ? Et bien, le dresseur qui avait le débugant, Pokémon pas très puissant, ayant pas encore évolué, avait compris qu'il allait perdre contre la chasseuse de prime… Et qu'elle ne méritait aucunement, de toute façon, de vivre. Il lui rentra littéralement dedans, profitant alors de la secousse sismique, qui empêchait de toute façon, Aria d'avoir les pieds sur terre. Aria, ne s'attendant absolument pas à ça, ne put rien faire. Elle passa… Littéralement. Par la fenêtre. Les deux personnages brisèrent la fenêtre, déjà fragilisé par les deux tremblements de terre, et tombèrent alors de la salle. Pour tout le monde dans la salle, ce fut de l'effroi qui frappa. Enfin, tout les FPI et les gens dans le camps d'Aria, bien sur, les Rockets, eux devaient être bien content de voir une ennemie mortel de la Team Rocket, qui allait mourir de cette chute vertigineuse…

« Ouaaaaaaaaaaah ! »

Sauf que mourir n'était pas à l'emploi du temps d'Aria. Heureusement, des drapeaux étaient placés sous les fenêtres de l'étage en dessous de la fête. Ses drapeaux étaient les drapeaux des grandes familles unyséennes, de celle d'Elizabeth de Beaumarchais, des Plasmas, des rangers… Bref, de toutes les personnes présentes dans ce qui avait été supposé être une fête tranquille et d'importance. Alors que son assassin tombait lui misérablement vers le sol (On s'en fout c'est qu'un PNJ), Aria arriva miraculeusement à attraper le drapeau de la famille d'Elizabeth… Pfiou. Elle allait devoir remercier chaleureusement cette princesse venu du froids du nord. Cependant… Elle entendit un beau « RIIIP », qui montrait que le drapeau allait pas tenir. Elle se balança alors, prête à casser la fenêtre de manière épique… Et s'explosa contre la vitre. Double vitrage, mademoiselle… Bref, très effrayée, surtout que le drapeau tombait de plus en plus, elle recommença, et cette fois, la fenêtre ne se brisa pas, mais s'ouvrir, car mal fermé, permettant à Aria de tomber, deux étages plus bas… Elle était sauvée… Bordel.

« Je… j'ai cru ma dernière heure arriver. Zebibron… Avec moi. »

Son coeur devait sans doute battre à deux cents à l'heure. Surtout quand la vitre n'avait pas brisé, et qu'elle avait du prendre de l'élan pour finalement arrivé à l'étage inférieur. Elle avait un peu pour Givrali, et pour Chaffreux, mais heureusement, ils savaient se battre… D'aileurs, qu'est-ce qu'il faisaient ses deux là ? D'abord horrifié par le défenestration de leur maîtresse… Ils décidèrent de la venger. Bel et bien de la venger dans les règles de l'art. Chaffreux chargea littéralement dans le second sbire, celui qui n'avait rien fait, qui fit alors un beau petit vol plané, et se prit littéralement un laser glace dans le bide… Outch. Cela ne devait pas faire du bien… Mais bon, il fallait comprendre que les deux Pokémons d'Aria étaient véritablement furieux. Leur maitresse venait de mourir, assassiné… Ils se devaient de la venger. Cela faisait surtout mal pour Givrali, qui venait de voir son deuxième maître mourir. Furieux, il lançait des Laser Glaces dans tout les sens, priant pour toucher quelqu'un d'ennemi… Et oui. Givrali n'avait pas pu voir le fait qu'Aria était tombé dans l'étage précédent. D'ailleurs, personne n'avait pu voir cela.

« Zebibron… Faut m'obéir d'accord. On est pas un jeu, ni un entrainement. »

Zebibron, qui venait tout juste de sortir, laissa échapper un petit soufflement de mépris, mais cela signifiait visiblement qu'il avait compris ce que la chasseuse de prime venait de déclarer, de façon assez dur pour qu'elle soit bien comprise. Les deux alors devaient remonter le plus vite possible. Surtout qu'elle voulait rassurer ses deux Pokémons… mon dieu… Et se débarrasser des Rockets… Elle traversa la salle entièrement vide, tombant une première fois, à cause d'une prise, une prise à cause d'un ordinateur. Jurant contre cette ordinateur (et contre le fait que la jeune demoiselle n'était tombé uniquement que pour me faire gagner des lignes). Elle défonça alors la porte, qui avait été fermé pour une raison inconnu, et fonça dans les escaliers, avec son pistolet dans la main… Quand elle rentra dans quelqu'un qui montait l'escalier. Son pistolet vola littéralement, et tomba en bas, plusieurs étages plus bas… Damn… Que s'était-il passé… ? Bordel… Se relevant, Zebibron se plaça devant son adversaire, prêt à se battre.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 181
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Jeu 17 Sep - 23:10

Bon eh bien cette fois les hostilités avaient vraiment commencer et les deux pokémons dragons n'avaient pas traînés pour commencer a attaquer tout ce qui devait se trouver a leur portée ou sur leurs passages.Regardant les dégâts causés en tout cas par Bakus,Eric avait du coup décider de couvrir les arrières du dinosaure pour surtout garder un œil sur lui quand le moment viendra de l’évacuer mais en tant que commandant responsable de la team rocket,il se devait aussi de limiter les victimes innocentes.Ce fut donc comme ca qu'il envoya sa Zoroark qui prit l'apparence d'une jeune fille aux cheveux noirs en manteau noir,seul son agilité naturel pouvant prouver facilement qu'elle était tout sauf une humaine ordinaire.Le commandant en revanche dut rapidement être forcé de ce concentrer sur une fille aux cheveux bruns assez long qui venait d'envoyer un Laggron et qui lui même venait d'user d'une attaque séisme,faisant tomber Eric sur les fesses sous le coup de la secousse.Bref voila que cette fille lui donnait l'ordre d’arrêter le massacre que Bakus était entrain de causer,une requête qui avait de toute façon très peu de chance d'être accepter car déjà Eric n'avait aucune raison d'obéir et même si il le voulait,il était clair qu’arrêter Bakus serait plus que compliquer hors il ne pouvait pas se permettre d'user de ses propres pokémons pour ralentir le tyrannosaure alors que cela donnerait l'occasion a d'autres adversaires d'avoir le dessus sur lui.
"Désolé mais ca ne va pas être possible mademoiselle,vous allez devoir vous battre si vous voulez que tout cela s’arrête"
Sortant une hyper ball d'une de ses poches,il fit aussitôt sortir son bulbizarre,un pokémon qui faisait un peu tâche a coté des autres monstres qu'il possédait dans son équipe mais c'était d'un autre coté le seul de ses pokémons qui avait plus ou moins des chances face au Laggron.Bref le pokémon graine envoya une attaque feuille magik en direction du poisson terrestre même si vu sa taille,la dresseuse du laggron devait sans doute se dire que ce n'était pas très sérieux d'envoyer un pokémon aussi petit sur le champ de bataille.


Concernant la Zoroark sous forme humaine,elle avait rejoint un coin de la ville ou se trouvait une jeune femme qui avait presque l'allure d'une fée vu une partie de ses vêtements qui faisait penser a un papillon (Camilla) et qui elle même était occupé avec une petite fille.Involontairement c'était limite une tentative d'intrusion parmi l'ennemi et il était clair que les pouvoirs et les talents physiques de la renarde n'allaient sans doute pas passer inaperçu.D'ailleurs la renarde dut rapidement trahir sa véritable identité en utilisant une attaque explonuit sur une partie d'un bâtiment qui avait failli tomber sur la plasma,les débris ayant était éparpillés sans que la plasma ou la petite fille ne soit touché.
"Veuillez partir madame...."

.:-------------------------:.
Tenue plasma d'Eric:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Mar 22 Sep - 0:09

Team Rocket VS Ordre Plasma


" Crisis City "








Comme elle l’avait prédit demander à ces affreux gens de se rendre bien gentiment, ne servait à rien. Ce n’était pas la bonne méthode, non, elle devait être plus ferme. Plus forte, plus déterminée. La gentillesse et la compassion n’était pas utiles dans ce genre de situation, c’était elle la Maîtresse d’Unys, c’était sur elle que les gens comptaient en cas de danger ou en cas de souci. Elle se devait donc d’intervenir, et de donner le maximum, elle avait beau avoir lancé un séisme de manière préventive. Ce n’était plus la peine.

C’est quand elle vit le Rexillius s’agripper au sol qu’elle se posa des questions sur l’intelligence de ce pokemon. Son Laggron venait de lancer un séisme, la meilleure réaction aurait été de sauter à l’arrivée de l’onde de choc, pas de se rendre plus vunérable encore, surtout venant d’un pokémon de type roche, dont ces derniers étaient connus pour détester les attaques de type sol.

Ce n’est qu’après qu’elle vit que le monstre en question avait écrasé un pokémon sous la patte du monstre, un pauvre Luxray, qui était à l’agonie. Quand elle vit le fameux liquide chaud et écarlate jaillir dans tous les sens, un choc fut produit dans l’esprit de Céleste. Elle n’avait jamais vu un pokémon mourir sous ses yeux. Du moins de manière aussi violente. Un sentiment de rage naquit en elle. Elle ne comprenait pas comment on pouvait ôter la vie ainsi. Loin d’être naïve cependant, voir un tel massacre était des plus troublants. Pour la première fois, elle ne se sentait pas en mesure de pardonner. Son pokémon était aussi en rage qu’elle. Il ne pouvait supporter voir la mort d’un de ses semblables, provoquée par une bête qui ne savait visiblement pas se contrôler.

Le Laggron dut encaisser toutefois un énorme coup de queue du dinausore, le fait de voir ce spectacle mordbide lui ôta de l’esprit qu’il était toujours en combat et que son adversaire n’était toujours pas au tapis. Mais il avait l’habitude. Pour le soutenir, Céleste envoya son Mentali au renfort !



    “ Go Mentali ! Utilise ton combo Mur Lumière et Protection ! “


Et le pokémon s’exécuta en sortant de sa pokéball. Voilà que l’équipe était renforcée et un peu plus protégée, elle pouvait donc prévenir des attaques et combattre plus longtemps désormais. La jeune femme hésitait à envoyer un troisième pokémon. Par prudence, ne sait on jamais. Sa décision fut prise quand elle vit des feuilles visiblement tranchantes arriver sur son Laggron. Protégé par les boucliers, encaisser une attaque de type plante ne faisait jamais vraiment plaisir. Si l’homme derrière venait à s’en mêler, cela pouvait devenir très désagréable par la suite, il valait mieux prendre ses précautions.


    "Désolé mais ca ne va pas être possible mademoiselle,vous allez devoir vous battre si vous voulez que tout cela s’arrête"


Pourquoi se battre, pourquoi devait-on se battre ? Quelle injustice ! La violence n’était pas la solution à tous les conflits ! Céleste daigna quand même à répondre à l’homme en face de lui.



    “ Crois moi jeune homme, je vais me battre. Je ne te laisserai pas t’échapper, pas après ça. Je ne te pardonnerai pas ce meurtre. Je vais me donner à fond, crois moi, il vaut mieux pour toi que tu abandonnes. “


La jeune femme, avec une colère des plus grandes tout en ayant son sang froid, ordonna alors à ses pokémon d’attaquer.


    “ Laggron ! Utilise Laser Glace sur le pokémon assassin ! Mentali ! Utilise ton attaque Psycho sur le Bulbizarre !


Reculant d’un pas pour se préparer à cette bataille, les deux pokémons exécutèrent leur attaques en parfaite synchroniasation, preuve de leur entraînement et le temps qu’ils ont passé ensemble. L’équipe de Céleste était basée sur la synergie, toute l’équipe devait se soutenir, et les combats duo étaient originaires de chez elle, de Rhodes, elle était donc plus qu’expérimentée dans la coordination des pokémons et des attaques.
Elle en profita pour appeler son acolyte :



    “ Elain, j’ai en face de moi un Rexillius qui semble incontrôlable ! Mais ça ne me gène pas vraiment, mais j’ai en face de moi un homme de taille moyenne avec un bulbizarre, les cheveux noirs en bataille avec des mèches rouges comme ses...yeux, pas désagréable à regarder. Cela te dit quelque chose ? “




Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais



Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Mer 23 Sep - 11:52

"Manny, Pouvoir Antique ! Patapouf, Martobois !"

Un combat féroce continuait au plus haut étage du gratte-ciel de Volucité. D'un côté, de multiples sbires Rockets, menés par leur leader, et de l'autre, un groupe assez hétérogène composé de Plasmas, de membres de forces de police et de quelques nobles sachant se battre en match pokemon. Elizabeth faisait partie de ces derniers, évidemment, elle ne comptait pas laisser une ville entière tomber dans l'escarcelle de la Team Rocket. En temps normal, elle n'aurait rien eu à faire de cette organisation criminelle, mais là, ils avaient dépassé les bornes. Tenter de la kidnapper à Myokara, gâcher sa soirée à Volucité, trop, c'était trop ! Et puis le père de sa future belle-soeur était là à se battre face au chef Rocket, et la famille, il n'y a rien de plus sacré ! Même si techniquement, il n'est pas encore de sa famille... mais ce n'était qu'une question de temps ! Il fallait donc l'aider, et Liz se donnait à fond face à ces sbires Rockets qui étaient en supériorité numérique. Qu'à cela ne tienne, la Princesse les battrait les uns après les autres, c'était pas des sales malfrats qui allaient la faire reculer, puis quoi encore ? Et les pokemons de la Reine des Neiges partageaient sa détermination. Patapouf, le gros Blizzaroi, était surtout content de ces affrontements sans règles, du combat pur, il adorait ça. Manny, plus timide d'habitude, comprenait néanmoins la gravité de la situation. Les deux pokemons parvinrent avec leurs attaques respectives à mettre KO un Roucoups et un Tentacool, pas des adversaires à leur taille, clairement. Mais ne parlons pas trop vite...

-GWAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !
-Typhon Noir.
"Que...?"

Bah voilà autre chose ! Un Tranchodon à l'air féroce, fumant du noir comme dirait l'autre, venait de faire son entrée dans la pièce. Il avait vraiment monté tous les étages ? A moins qu'il n'ait pris l'ascenseur... ce serait assez cocasse comme situation, pensait la Princesse. Mais ce n'était pas vraiment le moment de rire, puisque le pokemon attaqua... avec une attaque qu'Elizabeth avait déjà vu. Oui ! Elle avait affronté un dresseur au Plateau, possédant un Absol ayant réalisé la même attaque, et qui fumait du noir lui aussi. Coincidence ? Ce dresseur était donc lié à la Team Rocket aussi ? Décidément, ils étaient obsédés par elle ou quoi ? Ca pouvait se comprendre, évidemment, mais elle, elle voulait surtout les voir disparaître, et allait s'y employer elle-même. Le dragon lança une attaque à distance qui fit bien mal à Patapouf, mais Manny répliqua avec Pouvoir Antique de nouveau, histoire de calmer ce nouvel ennemi. Patapouf, lui, était un peu afaibli mais pas à terre, et semblait plutôt ravi d'avoir trouvé un adversaire à sa mesure. Mais avant qu'il n'ait pu répliquer à son tour, une nouvelle secousse se fit ressentir... et plus puissante que la dernière fois celle-là ! Liz se vautra lamentablement à cause de ça, ben oui, les talons, c'est la classe, mais c'est pas forcément adapté à ce genre de situation. D'ailleurs même le méchant chef Rocket semblait assez surpris de tout ça, bien fait pour lui ! Et en jetant un coup d'oeil rapide vers la fenêtre, Liz aperçut ce qui semblait être le début d'une puissante tempête, comme si c'était pas encore suffisamment bordélique comme situation.

« Que… Encore une secou…
-PREND CA ! »
"Quoi...!"

Mais le regard de la Princesse fut vite attiré par autre chose, car Aria, qui se battait depuis le début non loin de la blondinette, avait un problème. Le fourbe sbire Rocket qui l'affrontait avait profité du moment de confusion générale pour lui rentrer dedans, la ceinturer comme dans un vulgaire match de rugby, et avancer, avancer... Liz se dit qu'il voulait en venir aux mains après avoir lamentablement échoué dans un combat pokemon à la loyale, mais ce ne fut pas ce qui se passa. Le sbire poussa l'agent de police jusqu'à la fenêtre, laquelle se brisa sous leurs poids respectif, et ils... tombèrent. Elizabeth eut le souffle coupé un instant.

« Ouaaaaaaaaaaah ! »
"Non !"

La Princesse se releva à son tour et se précipita vers la fenêtre, son coeur battant à toutes vitesses, pendant que ses pokemons la protégeaient pour éviter qu'un autre sbire ait la même idée suicidaire que son collègue. La jeune femme regarda vers le bas, mais elle ne pouvait pas voir le sol à cause de la nuit. Une chute pareille... comment pouvait-on y survivre ? La cruelle évidence arriva dans les pensées de la Conseillère, et elle sentit des larmes couler sur son visage. Et en levant la tête, elle vit alors ce qu'avait provoqué la Team Rocket. Une tempête était en plein coeur de Volucité, de multiples bâtiments étaient en feu ou en poussière. De multiples gens avaient dû perdre la vie... et Aria... Liz recula puis tomba à genoux, en se tenant la tête dans ses mains et en fermant les yeux qui continuaient à pleurer malgré tout, comme si elle pouvait se réveiller de cet affreux cauchemar, comme si elle pouvait mettre un terme à toute cette histoire. Aria n'avait pas mérité ça, c'était une femme d'honneur, révolutionnaire sur les bords, mais très gentille. Et elle n'était plus. Liz ne l'avait rencontré qu'une fois, mais elle savait bien que c'était une bonne personne. Et tout ça pour quoi ? A quoi la destruction de la ville et toutes ces victimes pouvait bien avancer cette maléfique Team Rocket ? Rien du tout... La Princesse se souvint néanmoins des paroles de son père, qu'il lui disait à chaque fois qu'elle se mettait à pleurer. "Une Reine ne doit pas pleurer". Une Reine doit être forte si elle voulait être respectée, cacher ce qu'elle ressent si nécessaire, pour faire son devoir. Et son devoir, en ce moment... elle le connaissait. La jeune femme enleva ses mains de ses oreilles, essuya ses larmes et se tourna vers les sbires Rockets restants, l'air presque méconnaissable, le visage déformé par la tristesse et la colère.

"Tout ça c'est votre faute ! Vous l'avez... vous allez le payer cher !"

Les deux pokemons de Liz avaient continué le combat pendant qu'elle s'était isolée de l'extérieur, et avec l'aide de Chaffreux et Givrali, ils tenaient en respect les ennemis qui n'étaient plus très nombreux d'ailleurs. Les deux pokemons d'Aria n'hésitaient plus à s'attaquer aux sbires eux-même, et Liz ne pouvait pas leur en vouloir. Mais le vrai responsable était dans cette pièce et la Princesse le gardait dans son champs de vision. Mais avant de s'occuper de lui, il y avait un ennemi à abattre, le fameux Tranchodon fumant du noir ! Patapouf, qui avait trouvé en lui un bon rival, regarda sa maîtresse un instant, et rien qu'en voyant son regard, il avait compris ce qu'il avait à faire. Il se concentra pour effectuer un puissant Blizzard en direction du pokemon dragon, qui fut très efficace et sans doute encore renforcé par l'un des laser glace lancé par Givrali, et qui fit bien reculer l'ennemi, comme prévu. Le pokemon sapin n'attendit pas une seconde de plus et chargea vers Tranchodon en utilisant Casse-Brique. A la manière du sbire avec Aria, le pokemon le poussa jusqu'à défoncer un mur, et les deux adversaires pouvaient maintenant s'affronter dans une pièce annexe de la grande salle, désormais invisible aux yeux de la Princesse. Mais cette dernière faisait confiance en son fidèle Blizzaroi, et maintenant, plus rien ne la séparait du fautif de ce carnage. Se plaçant face à Giovanni, tandis que Machina était apparemment parti, elle lança sur un ton haineux :

"Espèce de monstre ! Vous êtes la cause de tout ça, tous ces morts..., puis elle reprit difficilement son sang-froid.



Et ajouta finalement, solennelle :
Moi, Elizabeth de Beaumarchais, Princesse de Harrenhal et Conseillère de Kanto et Johto, je vais mettre un terme à votre groupe meurtrier une bonne fois pour toutes ! Belle, Hydrocanon !"

Le sort en est jeté, Liz n'avait pas hésité à défier le leader de cette bande de malfrats assassin. En un instant, Belle, sa chère Lokhlass, était apparue sur le champs de bataille au côté de Manny, et la pokemon aquatique lança immédiatement une attaque Hydrocanon en direction du Boss Rocket. Ce dernier était-il prêt à se battre ? Liz n'en savait rien, et elle n'en avait rien à faire, elle voulait juste le voir disparaître. Que lui et ses alliés disparaissent, si possibles dans les mêmes souffrances que ceux qu'ils avaient fait tombés. Giovanni n'allait sans doute pas se laisser faire... mais elle n'avait pas peur ! Elle était au rang de l'élite, elle, un criminel en costard, ce 'était pas ça qui allait l'effrayer. Dehors, la tempête ne semblait pas se calmer, c'était même plutôt le contraire. Qu'allait-il advenir de la ville, et de la Princesse elle-même ? En temps normal, elle se serait enfuie à toutes vitesses, par mesure de sécurité, mais ce n'était pas digne d'une Reine ! Elle ne pourrait pas se regarder dans une glace si jamais elle faisait cela. Elle allait donc faire payer à Giovanni ce qu'il avait fait, coûte que coûte, quoi qu'il arrive, en mémoire d'Aria. La dame au kimono était devenue chasseuse de primes pour se venger des Rockets, ce sbire qui l'avait tué avait peut-être voulu venger ses collègues que le chasseuse de primes avait tué. Et maintenant, Elizabeth allait la venger... la spirale de vengeance était tragique et n'apporterait que plus de morts, mais résister à son appel était très difficile. Liz avait décidé, elle, de ne pas y résister, dominée par la passion plus que par la raison, comme d'habitude. Elle se battrait jusqu'au bout avec ses deux compagnons qui semblaient tout aussi déterminés, et même si Volucité sombrait dans le chaos le plus total, elle ne s'arrêterait pas avant d'avoir terminé ce match. Pour Aria.
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer



Messages : 170
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Sam 26 Sep - 16:19


Alors que les soldats de l'Ordre Plasma ne savaient pas trop ce qu'ils devaient faire, ils entendirent la voix de leur roi s'élever grâce aux radios qui avaient été piratée. L'ordre était clair, les Plasma devaient protéger les civils des Rockets qui foutaient le bazar dans les rues de Volucité. On décida de mener les pauvres victimes de cette bataille jusqu'au port pour qu'ils puissent s'enfuir par les voies marines, seul endroit qui ne soit pas envahi par ces ordures vêtus de noirs. Camilla portait toujours dans ses bras une malheureuse petite fille qui venait tout juste de perdre ses parents et qui continuait de pleurer sur les épaules de la sbire Plasma.

Une nouvelle secousse se fit sentir, plus forte que la précédente, certaines personnes avaient trébuchés suite à ce tremblement de terre. Les sbires Plasma allèrent aider ceux qui sont tombés à se relever avant de poursuivre le chemin jusqu'au port, pendant que les plus forts des soldats tentèrent de retenir les sbires Rockets en les attaquants avec leurs armes et leurs attaques -pour les soldats Pokémons-

Juste après la secousse, une tempête commençait à faire rage, la foudre frappait le sol et le tonnerre grondait, ce qui apeurait d'avantage les civils ainsi que la fillette que Camilla portait toujours dans ses bras et qui pleurait de plus belle. Alors qu'ils courraient, Camilla ne pu s'empêcher de lâcher une injure. D'autres soldats lui demandèrent de se calmer, ce qui ne plaisait pas tellement à la jeune femme. Mais ses collègues n'avaient pas tort, elle devait rester calme pour pouvoir protéger au mieux ces citoyens qui n'étaient que des victimes des ambitions égoïstes de la Team Rocket.

La tempête était violente et les attaques Pokémons étaient nombreuses, certains bâtiments furent gravement endommagés dont un qui commença alors à s’effondrer sur Camilla. La jeune femme s'en aperçu, elle reposa la fillette sur le sol et la prit dans ses bras, cherchant ainsi à la protéger des débris qui tombaient. Au même moment, une jeune femme arriva et utilisa une attaque de Pokémon pour dégager les débris et ainsi éviter que Camilla et la rouquine ne se fassent blesser. L'inconnue s'adressa alors à la jeune femme :

"Veuillez partir madame...."

Camilla ne connaissait nullement cette femme. Evidemment, elle avait bien comprit qu'il s'agissait d'un Pokémon, les humains ne maîtrisent pas l'attaque explonuit. Mais elle ne l'avait jamais vu, ça elle en était certaine, dans les couloirs du QG. Elle n'était donc ni un soldat, ni un membre des FPI. Camilla lui dit alors avec un air désagréable, voir même odieux :

- T'as rien à me dire, pouffiasse, tu n'es pas mon chef !

Reprenant la petite fille dans ses bras, qui continuait de pleurer bruyamment, Camilla alla rejoindre les autres Plasma, on continua notre course en direction du port. Enfin arrivé, les Plasma aidèrent les civils à embarquer en urgence dans les bateaux où l'on pensait qu'ils seraient forcément en sécurité.

- LES FEMMES ET LES ENFANTS D'ABORD !

C'était la panique, on se bousculait pour monter dans les bateaux et fuir la violente bataille qui faisait rage. Les soldats commencèrent d'ailleurs à douter du fait que la voie marine soit réellement un lieu sur, avec la violente tempête qui agitait l'océan. Camilla entra dans l'un des bateaux et posa la fillette dans ce qu'elle pensait être un lieu sur, elle tenta de la rassurer, en vain. La fillette demanda à Camilla de retrouver ses parents. Elle grimaça, pour la sbire Plasma, les parents de la pauvre fille étaient probablement morts, même si elle n'était pas complètement certaine de cette information. Elle accepta donc d'essayer de retrouver les parents et sortit donc du bateau.

Une pluie diluvienne commença a tombé sur les rues de Volucité tendit que Camilla continuait de courir de droite à gauche à la recherche d'un autre civil perdu, et pourquoi pas les parents de la petite fille ? Elle vit alors le corps d'un enfant, complètement disloqué, au coeur d'une grosse emprunte de Pokémon. Une vision horrifique qui figea la jeune femme sur place. La jeune femme ne put s'empêcher de vomir et régurgita toutes les chips qu'elle avait mangé plus tôt. Non loin d'elle, elle vit une brune qui semblait se battre contre un dresseur habillé en noir avec un Rexilius a ses côté. Camilla fit alors le rapprochement avec l'emprunte, elle prit le corps de l'enfant dans ses bras et alla a la rencontre de cet homme en noir, qui était probablement un membre de la Team Rocket (et le Rexilius lui appartenait probablement) le sang tâchait ses vêtements mais tant pis. Elle tapota sur l'épaule de l'homme et le força à prendre le cadavre dans ses bras avant de lui dire :

- Vous qui vous croyez tout permis, allez voir les parents de ce pauvre enfant et demandez leurs pardon d'avoir tuer cet innocent pour vos ambitions égoïstes !

Camilla avait l'impression de perdre la raison et de ne pas être à sa place. Comment pouvait-on oser faire preuve d'autant de violence ?

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Sakaki



Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Dim 4 Oct - 11:26


La situation commençait à échapper au Boss de la Team Rocket, en effet, la Météonite, toujours posée sur le toit de l’immeuble, devenait vraiment incontrôlable. La ville serait très certainement détruite dans peu de temps, malgré les constructions parasysmiques des bâtiments, une telle puissance reste bien supérieur. Giovanni commençait à regretter d’être sorti de l’ombre. La présence de la conseillère Indigo n’aidait en rien à vrai dire. Mais il devait absolument se concentrer sur son principal adversaire : Mickael Machina. Il devait en finir avec cet Ordre Plasma plus que gêneur. S’il y arrivait, alors ça enlèverait une épine du pied de la Team Rocket, mais les choses allaient prendre une tournure inattendue. Qu’allait-il se passer désormais? Attendons encore un peu pour le savoir, ça ne devrait pas tarder si vous voulez mon avis...Giovanni lui, continuait d’être souriant, prêt à agir. Il avait pensé à tout, et avait désormais ce qu’il fallait

Même dans la ville les combats battaient leur plein. Le Rexilius géant détruisait tout sur son passage, n’écoutant que sa rage. Et peut être un minimum Eric qui était devenu son garde. Le terme dresseur n’était pas utilisable ici puisque le pokémon antique faisait à peu près tout ce qu’il voulait. Il mangeait, attaquait, détruisait, annihilait. Et ça lui plaisait ! Voyant une jeune femme s’approcher d’Eric avec un truc difficile à cerner dans ses bras, il leva une patte pour essayer de frapper directement cette chose qui l’intriguait, à savoir le corps de l’enfant, puis, sans attendre, il se retourna vers celle qui était la Maîtresse d’Unys, puis chargea directement sur elle un Giga Impact, montrant sa rage d’un hurlement complètement terrifiant...Mais, cela allait-il fonctionner? Bonne question. Après tout, un maître de ligue était censé être LE Dresseur par excellence, une attaque Bourrine comme celle-ci, bien que doté d’une force brute très grande, pouvait être contrée très facilement si l’adversaire était un minimum subtil.

Pendant ce temps, la deuxième secousse sismique était surpuissante. Si bien que les sbires furent déconcentrés, un d’entre eux, traitre et qui n’avait pas la mentalité de combattre à la loyale frappa directement une FPI pour l’envoyer voler par la fenêtre! Sauf...Qu’il tomba aussi. Giovanni avait évidemment remarquer ce détail, et il s’en contrefichait, ce sbire aurait du réfléchir avant d’agir aussi bêtement, même si du coup, il avait tué cette femme assez agaçante, c’était toujours ça de prit. Mais revenons au principal, le combat le plus épique de tous les temps !

Le combat entre les deux Chefs était très serré, chacun arrivait à contrer l’autre, c’était du 50-50. Car bien que le fait que Giovanni ait une équipe quasiment monotype pourrait le désavantager, il avait le pouvoir du logiciel obscur. Et ça, ça rammenait les chose à égalité. Surtout que le Tranchodon de Willy s’était permis de venir voir tous le monde. Ainsi, les deux pokémons obscurs du Boss Rocket commencèrent à s’endormir suite à une attaque Siffl’herbe de Zadkiel, le pokémon s’éloignant par la suite, le son n’endormit pas les deux pokémons mais le sommeil se faisait sentir. Heureusement que la rage des pokémons obscurs était présente pour contrebalancer légèrement la donne, bien que quelque chose étonna Giovanni : Le Boss Plasma s’était lancé directement dans la mêlée et avait lancé sa cape sur le Dardargnan qui s’en était tout de même rapidement défait. Nidoking frappa fort le pauvre Raphael avec un choc mental des plus puissant, mais fut déconcentré dans sa tâche puisqu’il se prit de plein fouet le pokémon volant de Machina. Il recula d’un mètre, mais sa concentration psychique avait été troublée, le choc mental ne faisait ainsi plus d’effets. Heureusement, Nidoqueen avait gelé les ailes du pokémon volant, et ça l’avait ralenti. Il roula alors en arrière après le choc. Rhinastoc réussit alors à frapper le Mygavolt mais lui rendit également le coup. C’était définitivement un combat d’égal à égal. Epique. Mais il fallait...Que?

Mickael s’en alla ! Ni plus ni moins ! Il avait découvert le lieu d’où émanait l’énergie destructrice finalement. Et son but était de détruire cette source en premier, il avait rappelé la totalité de ses pokémons. Et avait réussit à prendre le contrôle de toutes les radios. Giovanni lui, souriait. Machina serait tué par la Météonite s’il essayait de la détruire, c’était certain ! Surtout que cet artefact devenait incontrôlable. Quant tout à coup, un nouvel élément arriva finalement : Blue Shadow, le commandant de la Team Rocket était arrivé près de la porte de la salle alors que le Roi Plasma était déjà en route ! Le regard échangé entre le boss et le commandant avait été clair : C’était à ce dernier de s’occuper de Mickael. Mais seul, il ne s’en sortirait probablement pas, bien qu’Aaron était très intelligent, Mickael était d’un niveau au dessus, surtout que lui possédait un atout insoupsonné. Alors vers le Tranchodon qui...Fut projecté vers le mur ! Le Blizarroi de Beaumarchais avait fait des ravages ! Il comptait vaincre le Pokémon Dragon lui même, mais ce dernier avait vu Mickael partir, suivit d’un homme aux cheveux bleus, il décida de les suivre rapidement ! Ignorant complètement le Blizzaroi ! Quoique...Il lança tout de même un typhon noir pour se venger avant de suivre le Roi Plasma ! Ne regardant même pas en arrière pour voir si le pokémon glace le suivait, le pokémon crachant de la fumée noire arriva au niveau du Roi Plasma et reconnu presque immédiatement le dresseur qui avait eut sa pokéball quelque temps, et savait qu’il devait lui obéir, mais dévoilant sa rage infinie dans un hurlement de terreur, il lança une attaque Bélier Noire directement sur Mickael, qui devait déjà éviter une attaque d’un autre Gallame, appartenant probablement à l’homme aux cheveux bleus.

"Espèce de monstre ! Vous êtes la cause de tout ça, tous ces morts...Moi, Elizabeth de Beaumarchais, Princesse de Harrenhal et Conseillère de Kanto et Johto, je vais mettre un terme à votre groupe meurtrier une bonne fois pour toutes ! Belle, Hydrocanon !"

Il n’y avait plus qu’une dizaine de sbire d’élites, dont les trois gardes du corps de Giovanni. Et en face, il ne restait qu’une seule adversaire de taille, les autres étant insignifiant pour la Team Rocket : Elizabeth de Beaumarchais, conseillère de la ligue Indigo etc etc….Elle avait l’air énervée. Avait-elle perdu un proche? Ou détestait-elle tout simplement la guerre? Les deux hypothèses étaient probables. Ainsi, elle envoya un pokémon aux côtés de son Mammochon : Un Lockhlass qui lança une puissante attaque Hydrocanon qui se dirigeait directement vers le boss qui ne bougea pas. Au contraire, le rayon fut répulsé par le Choc mental de Nidoking. C’était un 5 contre 2….Quoique!

Dans l’immeuble, des hurlements se faisaient entendre, des sbires Rockets complètement dingues fonçaient partout à la recherche d’une cible ! Ils n’avaient plus rien d’humain. Ils étaient désormais devenus des surhommes, des monstres qui ne ressentaient plus rien. Ils voulaient juste tout casser! Quelques uns arrivèrent alors à la salle de Giovanni et foncèrent sur lui ou sur Elizabeth. Les trois gardes du corps tiraient sur ces drogués directement, toujours prêts à défendre leur Boss, ce dernier qui était loyal n’allait pas laisser ces fous massacrer fourbement la princesse, ce serait un combat à la loyal. Une question subsistait toujours cependant : D’où venaient ces tarés? Et bien, Giovanni avait sa petite idée à vrai dire…

.“Elain…” Marmonna-t-il.

La commandante avait donc lâchée son atout directement là où se trouvait Giovanni, en toute connaissance de cause. Elle avait donc finalement changé de camp, ou alors aurait-elle une bonne excuse? Telle était la question. Mais le mafioso ne pouvait pas s’occuper de ça de suite. D’ailleurs, d’autres sbires drogués arrivèrent dans une salle annexe, là où se trouvait une demoiselle en kimono. Sans réfléchir, ils décidèrent tous d’aller la frapper directement. Allait-elle réussir à se défendre? Bonne question.

Le Boss se devait de garder son sang froid, c’était une règle d’or de la maffia. Mais là, la situation lui échappait, et il le savait. Une traitresse, une arme complètement incontrôlable. C’est décidé, il devait mettre le plan de secours à exécution. Il utilisa donc son oreillette pour contacter Matori. Il parla donc d’une voix juste audible pour sa secrétaire.

“Matori. Vous pouvez prévenir tous les membres de l’organisation de venir au Q.G. une fois la mission terminée sans poser de question. Nous metterons d’ici quelques minutes le plan B à exécution.”

“Vous êtes sûr Boss?”

“Lorsqu’une bataille ne peut être gagnée, mieux vaut limiter les dégâts et réparer certains dommages collatéraux...Oh, et, ne prévenez pas Elain Belth de tous les détails. Son cas mérite un traitement différent.”

“Bien.”

Matori prit alors les quelques précautions demandées par son boss, envoyant un message à tous les agents se trouvant sur le terrain expliquant qu’il fallait battre en retraite dans quinze minutes, sauf si un ordre contraire venait et qu’ils devaient tous retourner au Q.G. directement sans poser de question. Pour prévenir Aaron Belth, Matori modifia cependant le message en lui disant de rejoindre l’hélicoptère où elle se trouvait d’ici dix minutes. Le plan B ? C’était simplement le moyen de retourner dans l’ombre de la manière la plus radicale qui soit pour le Boss. Ce dernier avait toujours ses 5 pokémons, en rappelant donc 3, il ne garda uniquement Persian et Rhinastoc.

“Roc Boulet, Bélier Noir, ne les laisse pas toucher Rhinastoc quitte à te prendre l’attaque.”

On ressentait une certaine haine dans la voix de Giovanni qui était décidé à partir au plus vite. Il devait se dépêcher après tout. Ainsi, le pokémon roche, devenu rapide grâce à Poliroche lança sur Mammochon une puissante attaque Roc Boulet, son attaque signature, qui allait donc être super efficace, et Persian fonça furtivement, enveloppé d’un condensé d’énergie noire sur le pokémon Aquatique, et, fidèle aux ordres de son dresseur, il s’interposerait comme bouclier si un des pokémons de la princesse essayait de frapper le pokémon roche...Pendant ce temps, les trois sbires s’approchèrent de leur Boss, se préparant à exécuter le plan.

….


Tout là-haut, sur le toit de l’immeuble...La Météonite se faisait de plus en plus lumineuse, elle concentrait un maximum d’énergie pour tout relâcher d’un seul coup. La tempête faisait rage dans la ville, c’était une ambiance Chaotique que nous avions désormais, apocalyptique même, mais ce qui allait venir très bientôt, si l’artefact n’était pas détruit...Serait bien pire que tout ce qui était imaginable : La ville serait rayée de la carte. Mais cette concentration se faisait en silence, seule la lumière qui s’intensifiait le prouvait...Mais qui allait s’interposer en Salvateur? Mickael Machina allait-il réussir à vaincre le grand Giovanni? Elain réussirait-elle à atteindre le toit de l’immeuble pour faire ce qu’elle voulait faire à la Météonite? Quel était le plan B de Giovanni? Bonne question !


HRP + Récap':
 

.:-------------------------:.
Ce personnage possède un Dardargnan et un Persian Obscur.
Revenir en haut Aller en bas
Mickaël Machina



Messages : 48
Réputation : 4
Date d'inscription : 26/10/2013
Autres Comptes : Calder
Jyuu / Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Mar 6 Oct - 19:43

Machina se précipitait vers le haut de l'immeuble, grimpant les marches à toute vitesse, attrapant la rembarde centrale à chaque tournant pour se guider afin de continuer d'avancer sans décélérer. Maudit déguisement... Ces habits n'étaient pas faits pour le combat ou la course, loin de là. A chaque enjambée, Machina pouvait sentir les plaques au niveau des genoux craquer.

C'est alors qu'il était presque arrivé au sommet qu'un Gallame le dépassa et s'interposa entre lui et l'étage supérieur, le bloquant dans sa progression. Mickaël dût stopper sa course, campé sur ses pieds en position défensive, serrant le manche de son épée brisée dans sa main comme s'il tenait une dague.


- Ecarte-toi ! rugit Mickaël d'une voix forte. Quelque chose provoque ces tremblements ! Si on ne fait rien, l'immeuble risque de s'effondrer !

Les sens de Mickaël se mirent en alerte. Un bruit... Machina avait beau avoir mis sa carrière d'assasin d'élite au placard depuis un moment, il en avait gardé l'entrainement et les réflexes, surtout en tant qu'ancien Commandant des assassins Plasma. Quelqu'un l'attendait plus bas dans l'escalier, tentant d'avancer discrétement. Machina attrapa une pierre qui était tombée du plafond suite aux séismes, l'immeuble commençait véritablement à s'effriter après toutes ces contraintes, et tourna les talons, redescendant au palier précédent en quelques pas. Il passa le tournant et lança sa pierre avec force, frappant sa cible au plexus solaire pour lui couper le souffle. Un jeune homme aux cheveux bleus... Mickaël ne laissa pas la compassion prendre le dessus, il rejoignit le garçon à grandes enjambées, profitant de son attaque pour l'attraper par les épaules, le tourner dos à lui, et appuyer sa lame brisée contre sa glotte. On n'apprend pas à un vieux singe à faire la grimace.

- Tu as encore beaucoup à apprendre, assassin... Ordonnes à ton Pokémon de s'écarter immédiatement, ordonna Machina.

A peine le Roi Plasma eût-il le temps de finir sa phrase qu'un nouveau bruit se fit entendre. Beaucoup plus fort, cette fois-ci. On entendait la rembarde grincer, quelque chose de lourd frapper les murs et l'escalier. Le Tranchodon de la salle de balle les avaient suivis, et il leur fonçait droit dessus !


- Au sol !!!

Mickaël poussa le jeune homme derrière lui, le jetant au sol d'un geste brusque, tentant de le mettre à l'abris de la masse de muscles et d'écaille qui se précipitait vers eux, tandis qu'il mettait la main à la Pokéball de Raphaël, se protégeant par réflexe de son autre bras. Malheureusement, il ne fût pas assez rapide et le Tranchodon le percuta violemment avant qu'il ait le temps d'envoyer son Pokémon au combat. Un craquement sinistre s'éleva du bras du Plasma, tandis qu'il était propulsé en arrière, percutant le mur du prochain pallier de plein fouet. Il cracha une gerbe de sang sous l'impact. Son bras gauche ne répondait plus, tordu selon plusieurs angles qui n'étaient pas naturel, sa lame gisant à côté de lui.Il se redressa difficilement, toussant du sang, tachant sa chemise blanche. Cette dernière était bien le cadet des soucis du vieux Roi... Comme si ce n'était pas suffisant d'avoir un Gallame et un assassin sur les bras, il fallait maintenant qu'il se coltine un Tranchodon bien trop puissant pour un Pokémon de son espèce...

Alors qu'il formulait mentalement cette pensée, un ricanement glacial se fit entendre dans la cage d'escalier. Lucifer... Bien sûr, elle se gardait bien d'intervenir. Mais si elle n'intervenait pas, cela voulait dire une chose : la vie de Mickaël Machina n'était pas en danger.


- Vous m'obligez à le faire..., marmonna-t-il à l'attention des trois autres présents dans la pièce.

Il activa la Pokéball de Tsaphkiel. L'Absol apparut, montrant les crocs en grognant et aboyant vers le Tranchodon et l'assassin aux cheveux bleus. Ils avaient osé faire du mal à son Maître. Ils allaient devoir faire face aux conséquences. Tsaphkiel était sur le point de sauter à la gorge du Tranchodon, lorsque Mickaël prit la parole :


- Tsaphkiel. Requiem.

Les yeux de Tsaphkiel prirent une teinte bleue brillante, et elle poussa un long hurlement dont elle modula la hauteur pour créer une mélodie, comme si elle chantait un air sinistre. Elle ne pouvait utiliser cette attaque que rarement, et c'était pourquoi Mickaël attendait toujours une situation désespérée pour s'en servir. Sans compter que c'était une façon déloyale de combattre, et qui fesait horriblement souffrir tous les Pokémons qui entendaient ce chant s'ils ne s'éloignaient pas de sa source à temps, ce que Machina aborait par dessus tout. Mais à la guerre comme à la guerre...

Alors que Tsaphkiel « chantait », un troisième Pokémon fit irruption. C'était un Blizzaroi, qui emboitait le pas du Tranchodon. Un allié, ou un ennemi ? Machina n'en savait rien, et il était de toutes façons trop tard pour arrêter le Requiem dont le pouvoir dévastateur se déclencherait d'ici quelques secondes. Mickaël se tint prêt, observant la réaction des trois Pokémons et du jeune homme. Il devait se mordre les joues pour ne pas hurler de douleur à cause de son bras réduit en charpie.

.:-------------------------:.
Ce personne comprend le langage Pokémon
Ce personnage possède une Absolite
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Belth



Messages : 73
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/06/2015
Age : 24
Autres Comptes : Nicolas De Beaumarchais
Toshi Sakae

Informations du personnage
Âge: 19
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Dim 13 Déc - 17:10

Mon plan aurait pu être parfait si j'avais eu toutes les données de mon côté. En effet, en partant à la poursuite de Machina, je comptais au moins le ralentir, voire le stopper si j'en étais capable à l'aide de Gallame. En me servant de l'obscurité due à l'environnement de plus en plus sombre, j'étais certain de ne pas pouvoir me faire remarquer, mais c'était là que l'information manquante venait de renverser tout mon plan établi à la va-vite. Machina n'était pas un simple chef de Team, il avait d'abord été un assassin. Comment pouvais-je le deviner ? Grâce à sa vivacité d'action et le fait qu'il ait retourné la situation à son avantage en très peu de temps. Voyant que mon starter le gênait, il avait rapidement deviné que le dresseur de ce Pokémon ne devait pas être très loin et qu'il devait s'en prendre à ce dernier. Malgré le fait que j'étais toujours fondu dans l'ombre, je vis trop tard un projectile dirigé vers moi qui m'atteignit en plein torse, me coupant la respiration et me faisant quitter ma zone de confort pour être visible. En un instant, Machina se retrouvait derrière moi et la prise qu'il avait sur moi fut impressionnante. Non seulement, je ne pouvais pas m'échapper, mais je n'avais aucune fenêtre d'échappatoire de mon point de vue, sans compter la lame qu'il avait posé sur ma gorge empêchant par la même occasion Gallame de me venir en aide, le rendant très frustré de la situation.

Tu as encore beaucoup à apprendre, assassin... Ordonnes à ton Pokémon de s'écarter immédiatement.

Je ne pouvais même pas prétendre être un simple inconnu se retrouvant dans la mêlée bien malgré lui, il m'avait percé à jour. Je sentais l'acier froid sur ma peau. Mon cœur battait à tout rompre. Le corps de mon starter était secoué de tremblements qui ne faisaient que renforcer mon mal-être du moment. Pour la première fois de ma vie, je me retrouvais dans la peau de la proie et non du chasseur. C'était désagréable, mais je n'abandonnais pas pour autant. Gallame ne bougeait pas de sa position, conformément au dernier ordre que je lui avais donné et à ce qu'il ressentait de moi. Tant que je ne montrais pas des signes de soumission, il se tiendrait droit comme un i face à l'ennemi. Une perturbation sonore et mouvementée vint perturber notre entrevue et nous vîmes le Tranchodon obscur que j'avais relâché plus tôt se propulser vers nous. Machina eut le meilleur réflexe qui soit : il me poussa au sol tout en prenant l'une de ses Pokéballs en espérant réussir à l'invoquer à temps. Évidemment, c'était la meilleure option que je pouvais avoir. Le Pokémon psychique s'était rué vers moi pour me récupérer en plein vol avant de revenir à sa position actuelle en prenant appui sur un mur. Machina avait été envoyé dans un mur et il était dans un sale état, c'était l'occasion que je rêvais. J'allais pouvoir mettre fin au règne du chef de la Team Plasma, l'ennemi naturel de la Team Rocket, Giovanni allait être ravi de voir qu'il ne serait plus une menace pour lui et ferait certainement en sorte de répondre à mes demandes. Je ne cherchais pas la gloire, mais toutes les opportunités pour obtenir ce que je désirais et il y avait une chose que je voulais pour l'un de mes Pokémon : le moyen de faire évoluer Farfuret. Je sortais ma lame pour mettre fin à la vie de Machina, toutefois, plusieurs événements intervinrent pour m'empêcher de terminer mon œuvre.

Premièrement, une foule d'individus s'était ruée dans la salle de bal et semblait déchaînée pour une raison obscure. En réalité, il s'agissait du plan d'Elain qui se mettait en place, ses zombies allaient mettre une pagaille sans nom dans laquelle je pourrais évoluer sans aucun problème, mais le problème était que le Boss était toujours à l'intérieur et que je ne pouvais pas l'abandonner. Ma jumelle m'avait signalé qu'elle n'était plus de son côté, mais elle n'avait rien dit sur le fait qu'elle allait prendre sa vie pour ses objectifs, autrement dit, je devais m'occuper de sa survie tout en suivant le plan d'Elain qui tardait à venir vu les complications qui étaient arrivées. L'hésitation dont j'avais été victime avait permis au vieil homme de sortir son Pokémon qui s'avérait être un Absol. Ce n'était pas un problème en soi, Gallame avait toutes les armes pour lutter contre lui, le souci venait de l'attaque qu'il allait utiliser. Requiem. Un chant qui vidait l'énergie de tous les Pokémon qui l'entendaient à moins qu'ils puissent s'échapper à temps et cela affectait également le lanceur. Pourquoi utiliser une telle méthode ? J'allais pouvoir évoluer sans risque et vu son état, Machina allait mourir de ma main... sauf s'il avait un atout dans sa manche. Comme c'était le propre de l'assassin, je devais me méfier et je décidais de faire reculer Gallame pour atteindre le toit en premier et barrer la route à tous ceux qui voudraient y monter. Néanmoins, quelque chose allait me stopper dans ma course. Pendant ce temps, Elain avait poursuivi son plan comme elle l'avait prévu. Elle était parvenue à atteindre la Météonite la première et je recevais son message pendant ma montée.

Saute !
Vas-y !

Conformément à ce qui était convenu avec elle, je sautais à travers la première fenêtre que j'avais à disponibilité en compagnie de Gallame qui avait ouvert la voie à l'aide d'une Coupe Psyko avant de lui crier que c'était bon. Immédiatement, je remarquais une explosion sur le toit qui avait dû secouer tout le bâtiment avec une puissance impressionnante. Je vis également Gardevoir plonger à notre rencontre avant de nous freiner et de nous permettre d'atterrir en toute sécurité à l'aide de ses pouvoirs psychiques, secondé par Gallame qui pouvait toujours le faire malgré le fait qu'il soit spécialisé dans le combat au corps à corps. Je reçus un message de la part de Matori qui me signalait que je devais rejoindre au plus vite l'hélicoptère qu'elle occupait qui devait nous ramener au Quartier Général. Comme c'était un ordre, je ne discutais pas, mais je regardais souvent derrière pour tenter d'apercevoir un signe d'Elain. Il était inconcevable qu'elle ait péri dans cette explosion. Elle avait monté ce plan, elle avait dû s'assurer une porte de secours et devait également être en route pour nous retrouver. J'étais tellement absorbé que je ne pensais même pas aux autres membres de l'organisation qui combattaient encore tout autour de moi, j'étais protégé par le duo psychique. D'ailleurs, Gardevoir n'avait pas l'air en forme, mais comme ce n'était pas mon Pokémon, je ne parvenais pas à m'en rendre compte. Une fois proche de l'hélicoptère, je fis retourner mon starter dans sa Pokéball avant de remarquer que Gardevoir me tendait la sienne. Je ne réfléchissais pas et l'absorbais à l'intérieur également. C'était le signe qu'Elain avait prévu que je m'échappe avec son Pokémon et qu'elle repartait d'une autre manière. Comment cette opération s'était conclue ? Je n'en savais trop rien. J'estimais avoir fait mon œuvre, peut-être même plus que nécessaire. Je n'étais pas parvenu à m'occuper de Machina, mais la sensation du métal froid sur ma gorge me revenait sans cesse à l'esprit pour me rappeler que j'avais frôlé la mort et qu'il fallait que je ne pouvais pas me reposer sur mes lauriers.

HRP:
 

.:-------------------------:.

Aaron parle en royalblue
Aaron Theme
Revenir en haut Aller en bas
Aria Cantore



Messages : 94
Réputation : 6
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Laure Dexila = Archibald Park = Juan da Ponte = Sylvia Von Wittelsbach = Andea Capaldi

Informations du personnage
Âge: 20
Alignement: Défense internationale
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Sam 2 Jan - 21:16

Comment raisonner des animaux qui venaient de perdre leur maître ou leur maîtresse ? C'est quelque chose de quasi impossible. C'était connu que des lions tout à fait paisible dans des Zoo ou des cirques, pouvaient devenir extrêmement dangereux et agressif si la personne qui s'occupait vraiment d'eux disparaissaient... Et bien, cela pouvait arriver aussi pour les Pokémons. Que croyez-vous ? Même si ce sont le cauchemar de tout biologiste, les Pokémons dans les forums RP, on pouvait quand même, en théorie, les approcher des animaux. Avec leur instinct. Et bien, donc, les deux Pokémons d'Aria étaient entrain de foutre une merde pas possible, car pour eux, maintenant, il n'y avait qu'une chose qui comptait... C'était faire le plus de dégats possible, pour venger leur maîtresse... Attaquant allié comme ennemi. Logique, trouver si c'était des Rockets ou des alliés, ceux qu'ils attaquaient... Et bien, c'était difficile. Etant donné que bien entendu, tout le monde se ressemblaient pour les fameux Pokémon. Pauvre Pokémon, quand même. Cela devait sans doute être dur pour eux...

Mais retournons à Aria. Car si ses deux Pokémons étaient en effet entrain de combattre, cela ne voulait pas dire que notre fameuse chasseuse de Prime était sans défense, sans personne avec elle pour tenter de renverser la situation, qui était plutôt mauvaise... Comment cela ? Et bien, rappelez-vous dans mon post précédent. Aria est rentrée, sans le vouloir, en plein dans quelqu'un alors qu'elle tentait de s'enfuir de la salle qui l'avait sauvée la vie, et ainsi, retourner sur le champ de bataille. C'était assez ironique, d'ailleurs comme phrase : fuir un endroit où on était à l'abri, pour rejoindre l'endroit où la situation est plus chaotique, pour pas dire un énorme bordel sans aucune logique, où tout le monde faisait n'importe quoi, et donc plusieurs RP n'auraient pas été de trop pour rendre la situation un peu moins confuse. Oh, et ne pas faire une copié d'un épisode qui n'a jamais été publié. Mais ça, c'est car je suis un méchant troll que je dis ça, huhuhu... Ouais, je suis un vilain garçon... FOUETTE MOI ! Bordel, cette réponse commence à perdre toute logique. Reprenons-notre sérieux. Ainsi :

« Je suis désolé je... »

C'est alors qu'elle s'excusait de manière bien confuse que la fameuse chasseuse de prime manqua de se prendre un coup de pied. L'homme était... étrange. Sa tenue était celle d'un Rocket, cela, il n'y avait pas de doute... Bien souvent, la chasseuse de prime n'aurait pas hésité de le descendre d'une balle dans la tête... Mais cela n'était pas possible, là, pour elle. Et ce n'était pas que tout d'un coup, elle était devenue une demoiselle capable de pardonner aux membres de Team. Non, cela était pour deux raisons. D'abord, elle avait perdu son arme à feu. Terrible engin de mort, sans personne pour appuyer sur la gachette, et bien... Cela n'était plus très utile, on peux bien l'avouer. Mais cette raison, au final, n'était pas très intéressante... Non, la raison véritablement intéressante... Et bien pour tout dire, c'était quand même, il n'y a pas de doute, c'est le fait que la demoiselle, chasseuse de prime... Remarquait bien qu'il y avait quelque chose d'étrange dans toute cette histoire. Quelque chose de très étrange... En effet, je vous explique : Le fameux mec semblait pas tout à fait dans son assiette... Il était loin d'être normal.

« OUAAAAAAAH ! »

Elle manqua de ce faire mordre. Oui mordre. Et après, l'homme dont elle avait sans faire exprès tenté de le bousculer... Et bien, déjà, ce n'était pas tenté, c'était « bousculé », tout court, étant donné qu'elle lui était rentrée dedans... Qu'est-ce que je disais déjà ? Ah oui ! Donc, le mec avait littéralement tenté de la morde. Ce mec n'était pas que « Loin d'être normal ». C'était carrément un taré. Aria n'avait jamais fréquenté des handicapés mentaux, mais elle était quand même totalement sûre, qu'en théorie, les personnes souffrant de ce type d'handicap, n'en n'était pas à ce point... Là, ce n'était pas seulement des troubles mentaux. C'était qu'il était complètement taré, et que visiblement, là, sur le coup, il en avait contre elle. Il fonça de nouveau sur la chasseuse de prime, la faisant tomber contre le sol, pressant de tout son poids contre la poitrine de la jeune demoiselle. Elle poussa un hurlement, et frappa le plus fortement qu'elle peux dans son abdomen, ce qui le fit chuter, et la chasseuse de prime put ainsi de libéré de son emprise. De suite, elle ne chercha qu'une chose : s'éloigner le plus possible de lui. Ainsi, une fois s'être suffisament éloignée, elle poussa, à elle-même, cette déclaration :

« BORDEL POURQUOI CETTE MERDE N'ARRIVE QU'A MOI ! »

La déclaration de la chasseuse de prime avait un sens. Quand je me suis inscrit sur le forum, j'ai cru que je rejoignais un forum Pokémon... Cela était assez logique. Et bam ! Sans me prévenir, voilà qu'on m'envoie dans un forum Silent Hill. Si c'est pas la merde... Mais bon, arrêtons-un peu de se plaindre, et retournons dans notre RP. Aria se recacha un petit moment, pour souffler, dans la salle avec la fenêtre ouverte, la salle dont elle avait utilisé la fenêtre pour entrer de nouveau dans le batiment, et non pas s'écraser comme un guano d'oiseua, ou comme le mec de la Team Rocket qui avait tenté de l'assasiné, mais qui l'avait mise dans une situation assez complexe, celui de se retrouver contre un mec totalement fou... Prenant son courage à deux main, elle se rappela qu'elle n'était pas non plus une lâche, et qu'elle avait un boulot, même si elle supposait qu'elle n'allait pas voir de sitôt l'argent de la situation... Elle ressortir de sa cachette, et ainsi, voyant l'homme toujours là, elle déclara, très en colère :

« Promis... Si j'arrive à m'en sortir vivante, j'promets que je deviens bonne soeur d'Arceus... Putain de bordel... »

Je vous rassure, notre chère Aria est la spécialiste de phrases qu'elle dit, de fausses promesses, et de choses du genre... Mais bon, c'était quand même compréhensible. En tout cas, elle ordonna un Zebibron de charger le mec, qui était entrain de toujours tenter de monter, désespèrement, et surtout, prêt à tout détruire sur son passage, s'il n'y arrivait pas. Zebibron frappa très fort, et l'homme déboula encore une fois l'escalier, pour se prendre le mur un peu plus bas. Aria sortit à son tour Rapion, pour que ce dernier puisse piquer de son poison, un homme qui tenteraient encore une fois de la bouffer en mode Resident Evil. Bien ! Peut-être que celui-là était enfin débarassé... Une bonne fois pour toute... En tout cas, il semblait plus bouger. Bordel... Comme si c'était le moment. Il y avait des fous, des explosions... Des Rockets... Des attaques de villes... Bon, d'accord. Enfaîte, elle avait compris... Elle était dans un mauvais, un très mauvais film de série B. Voir, ce RP était un très mauvais film de Série B. Et ouais, les trolls sont de retour ! Mais bref, alors qu'elle pensait cela... Et bien... Il y eu tout d'un coup, d'autres qui entrèrent d'un seul coup... Enfin, qui prenaient l'escalier. Et merde.

Chaffreux et Givrali, eux, continuaient de se battre, de leur côté. Ils étaient fatigués, et commençaient à faiblir... Ce qui était extrêmemnt dérangeant... Comment cela me diriez-vous ? Et bien, tout simplement, alors qu'ils étaient entrain de se battre contre des membres de la Team Rocket, des nouveaux adversaires étaient entrain d'arriver... Qui cela ? Et bien, d'autres tarés drogués jusqu'à la moelle épinière, qui étaient prêt à tout saccager. Givrali rendit leur taches plus compliqué, en utilisant son attaque laser glace sur le sol. Cela n'empêcha pas simplement à entrer dans la salle... Un homme d'ailleurs poussa Chaffreux, qui fit littéralement un vol plané. Quel merde ! Le fameux pokémon chat vola dans l'escalier, et Aria le vit passer, et renverser comme des quilles, les hommes qui étaient entrain de monter... WHAT THE FUCK ?! Qu'est-ce qui était entrain de se passer, pensa la chasseuse de prime... Chaffreux, lui, une fois qu'il avait repris un peu ses esprits, remonta rapidement, et fonça sur Aria. Celle-ci ne put lacher sa surprise, tout en pensant que la situation ne pouvait être plus confuse...

« CHAFFREUX ?! »

[HRP : Oui, je sais, mauvaise réponse, mais j'avoue que 1) ce que je voulais faire, bah enfaîte, j'avais mal compris la situation, ce qui amènre au 2) je ne comprends plus rien à ce qui se passe. La situation est aussi confuse pour moi, que pour Aria ^^'. 3) Je suis pas en état de bien répondre. J'espère que ça ira quand même.]

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher



Messages : 181
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Sam 2 Jan - 23:09

Contrairement a ce qu'on pouvait penser, Eric n'avait pas remarquer tout de suite ce que Bakus avait fait au Luxray bien qu'il s'agissait d'une perte inutile mais aussi cruel, la team rocket n'ayant plus pour but de faire des victimes depuis les nouvelles règles instaurés par Giovanni. Quoi qu'il en soit la femme devant devant lui était de toute évidence furieuse après le commandant rocket même si ce dernier n'était pas responsable de tout cela a part peut être d'avoir voulu empêcher le tyrannosaure d'être obscurisé en pensant bêtement qu'il serait un minimum docile.
"Je n'ai tué personne aux dernières nouvelles mademoiselle, ce Rexillius n'est même pas un de mes pokémons. Vu que c'est lui qui a tué des gens, c'est sans doute lui que vous devriez arrêter"
C'est en tout cas de cette façon que les choses devraient se passer mais cela se saurait si on vivaient dans un monde juste...et c'était loin d'être le cas hors Eric savait très bien qu'il serait accusé de tout les actes de la team rocket, que les crimes aient été commis par des humains ou des pokémons. Quoi qu'il en soit si il était probable que Bakus n'allait pas apprécier l'attaque laser glace, le pokémon bulbe fut littéralement propulsé par l'attaque psyko ne direction d'un bâtiment sévèrement endommagé et vu le bruit, il y avait encore des gens a l'intérieur.
"Fait les sortir mon grand, je te fait confiance"
Si les innocents purent en effet sortir, le commandant rocket ne put que regarder sans avoir le temps de faire quoi que ce soit en voyant des décombres entrain de chuter a l'endroit ou son pokémon avait été propulsé. Il était difficile d'être fixé mais Eric avait au fond de lui la certitude que son tout premier pokémon venait de quitter ce monde mais toutefois en ayant essayer de faire quelque chose de bien pour une fois.
"C'est pas vrai.....Zoroark...venge le"
Cette fois ci, plus de moquerie a sortir de la part du commandant rocket, ce dernier n'étant vraiment plus d'humeur a prendre des gants et même si le mentali de cette femme n'avait sans doute pas voulu provoquer la mort d'un autre pokémon, il allait tout de même prendre cher pour ce qui venait de se passer. Ainsi la zoroark encore sous forme humaine lança une attaque explonuit en direction du pokémon psy ressemblant a un chat, la renarde ayant aussitôt repris sa forme normal une fois l'attaque lancé. néanmoins la femme dévoila rapidement une information particulièrement gênante au sujet d'Elain car a moins qu'il ne s'agisse d'une autre Elain que celle donc Eric connaissait l'existence, la commandante rocket tout juste promue avait trahis la cause de la team rocket.
"On ne peut visiblement plus faire confiance a qui que ce soit. Vous pouvez lui dire que ses jours seront comptés dés que nos supérieurs seront mis au courant de sa trahison"
Ce qu'il ne savait pas, c'est que cette garce venait sans doute de partir en morceau après que le commandant rocket ai entendu une explosion qui n'était pas du tout prévu dans le plan de Giovanni. Il n'eu cependant pas le temps de s'y attarder longtemps lorsqu'une femme avec un cadavre d'un enfant dans ses bras s'approcha de lui en lui tapotant l’épaule avant de lui coller le corps de l'enfant dans les bras. Si cette femme avait l'air d'être devenu folle avec le carnage qui se déroulait autour d'elle, Eric en revanche n'arrivait même plus a exprimer la moindre colère ou un quelconque sentiment après la perte que lui même venait de subir.
"Le mentali de cette autre personne a tué un des miens, il est mort en voulant sauver vos innocents. Je n'ai pas tué ce garçon mais de toute façon je doute que cette charmante femme me laisse le temps de faire la moindre excuse a qui que ce soit. Peut être que mes semblables se croient tout permis mais vous permettez de juger une personne sur des crimes que d'autres on commis alors dites moi, vous trouvez cela juste?"
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais



Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Sam 16 Jan - 12:56

Spoiler:
 

Patapouf avait poussé le Tranchodon ennemi jusqu'à une salle annexe de la grande salle des fêtes où se déroulait le combat entre sa maîtresse, Elizabeth, et le principal fauteur de troubles, Giovanni. Le pokemon sapin comptait pour sa part bien en finir avec le pokemon obscurisé, qu'il avait jugé de puissance équivalente à la sienne, ce qui était assez rare. Mais justement, le pokemon plante/glace n'en était que plus satisfait ! Il adorait le challenge ! Il s'apprêta à lancer un nouveau Blizzard en direction de l'adversaire, mais ce dernier le prit de vitesse en lançant Typhon Noir, qui toucha de plein fouet le pokemon massif, mais pas non plus au point de le mettre KO. Il voulait d'ailleurs répliquer sans attendre mais... l'ennemi se fit la malle ! Ce lâche sortit de la salle annexe et passa - ou défonça - la porte derrière le Boss Rocket. Ce pokemon fumant du noir était peut-être puissant mais il n'avait aucun honneur ! Qu'à cela ne tienne, il n'allait pas lui échapper pour autant ! Le Blizzaroi longea le mur de la grande salle, voyant au passage Liz qui se battait admirablement, puis s'apprêta à passer la porte à son tour pour arriver à l'escalier qui menait au toit. Tranchodon, à nous deux !

Pendant ce temps, la Conseillère venait de commencer l'affrontement face au chef de la Team Rocket, toujours accompagnée de Givrali et Chaffreux qui se battaient inlassablement face aux derniers sbires encore debout de l'organisation criminelle. Elizabeth partageait leur hargne et leur motivation, puisqu'elle comptait bien anéantir ces Rockets de malheur une bonne fois pour toutes. Belle, sa gracieuse Lokhlass, avait lancé une puissante attaque Hydrocanon, mais celle-ci fut déviée par une attaque psychique venant de Nidoking. Ah le fourbe ! Mais il ne perdait rien pour attendre... Liz allait donner un nouvel ordre d'attaque à ses pokemons, mais en fut empêchée par quelque chose : de nouveaux sbires Rockets venaient d'entrer dans la grande salle. Décidément, il y en avait une quantité infinie ! Sauf que ceux-là n'avaient pas l'air dans leur état normal... Yeux écarquillés, air sans vie, démarche étrange, on aurait dit des drogués, ce qui n'étonnait pas la Princesse. Bah oui, les bandits, ça utilise toujours des substances illicites... Ce qui l'étonna en revanche, ce fut qu'ils s'attaquèrent aussi bien à elle qu'à leur propre patron, peut-être s'agissait-il d'une rébellion au sein de la mafia ? Ou alors ils avaient pété les plombs tout simplement... Manny se préparait à éjecter ces tarés d'un coup de défense, mais il fut pris de vitesse par les sbires Rockets protégeant Giovanni, qui tirèrent sur eux, protégeant à la fois leur Boss et l'adversaire de ce dernier, à la grande surprise de celle-ci d'ailleurs. Ce monstre avait un semblant d'honneur... mais ça n'enlevait rien à tout ce qu'il avait fait et provoqué ce soir. Tous ces morts...


“Roc Boulet, Bélier Noir, ne les laisse pas toucher Rhinastoc quitte à te prendre l’attaque.”

"Manny, Bélier ! Belle, Glaciation !"

Malheureusement pour Elizabeth, les pokemons de Giovanni avait un avantage de taille sur les siens : la vitesse ! Boosté par Poliroche, Rhinastoc lança un solide Roc Boulet sur Manny, lequel était bien trop massif pour l'éviter. Une attaque douloureuse mais pas non plus super-efficace comme on pourrait le croire, puisque son double-type Sol le protégeait en partie des attaques Roche. Belle, n'étant pas dans son élément aquatique, fut dans le même cas que son allié, il était impossible pour elle d'esquiver l'attaque du félin obscur, qui lui fit bien mal. Mais les deux pokemons n'allaient pas pour autant s'avouer vaincus, et répliquèrent sans tarder. Persian faisant office de bouclier pour son allié, Manny s'employa à le dégager du terrain en utiliser à son tour Bélier. Un peu moins puissant que Bélier Noir, mais tout de même conséquent, étant donné le gabarit de l'attaquant. Belle, quant à elle, utilisa la mère de toutes les attaques pour Elizabeth, la fameuse Glaciation, qui pouvait mettre n'importe quel pokemon KO, quel que soit les types, mais qui était doté d'une précision très faible, on n'était jamais sûr de la réussir. La Lokhlass fit du mieux qu'elle put pour se concentrer, et lança la terrible attaque ! Sauf que... elle la manqua ! Et oui, ça peut arriver même aux moments les plus inopportuns ! Liz se mordit les lèvres, aussi surprenant que ça paraissait, elle n'était pas au niveau de Giovanni... mais pas question d'abandonner pour autant ! Une Reine devait être brave même dans l'adversité ! Belle et Manny avaient tous deux pris des dégâts conséquents, mais partageaient la motivation de leur dresseuse. Ce n'était pas encore fini.

De son côté, Patapouf était donc arrivé dans l'escalier, où se trouvait déjà pas mal de monde. Un Rocket et le Roi Plasma assez mal en point, ce dernier étant donc la cible du couard Tranchodon. Mais alors que le pokemon sapin s'apprêtait à attaquer de nouveau le pokemon obscur, il entendit un chant extrêmement douloureux l'en empêchant, provenant d'un Absol appartenant manifestement au Plasma. Imitant le Tranchodon qui hurlait de douleur, le pokemon plante/glace se boucha les oreilles, mais ça n'atténuait que légèrement la portée du chant. Il vit alors le Rocket et son Gallame courir jusqu'à sauter par la fenêtre, sans doute pour fuir, les Rockets étant décidément aussi lâches que les pokemons qu'ils employaient... néanmoins, l'occasion était trop belle pour Patapouf de faire payer à son ennemi sa couardise. Prenant son courage à deux mains, le pokemon plante/glace enleva ses pattes de ses oreilles, hurlant de douleur à cause du chant, mais utilisa ensuite la plus puissante attaque Casse-Brique qu'il pouvait effectuer sur Tranchodon, et le frappa encore et encore, jusqu'à le pousser par une grosse fenêtre en verre, une chute à laquelle le pokemon obscur ne pouvait pas survivre. Patapouf tomba KO sans plus tarder, le Requiem ayant atteint son but, mais après ce rude combat dont il sortait finalement vainqueur, il était on ne peut plus satisfait.

Si le pokemon sapin n'entendit donc pas la grosse explosion qui fit trembler tout l'immeuble, ce fut le cas d'Elizabeth, laquelle tomba à genoux en se demandant ce qui pouvait bien arriver et commençant vraiment à craindre que le bâtiment ne s'effondre à cause de tous ces tremblements. Heureusement pour elle, Papa Noël, portant Vanille, venait de revenir par la fenêtre. Et oui, la Princesse les avait envoyé dans la ville pour combattre les Rockets au début des combats, mais avec la fuite des Rockets, et sans doute alertés par cette puissante explosion, ils étaient revenus aux côtés de leur maîtresse. D'ailleurs, il ne restait plus grand monde à ses côtés, hormis le Givrali d'Aria, ou diable était passé l'affreux Chaffreux ? Bon, au moins elle avait une échappatoire au cas où ça tournait vraiment mal grâce à son Cadoizo, mais elle ne pouvait pas partir sans Patapouf ! Elle l'avait vu passer la porte derrière Giovanni, puis plus rien... espérons qu'il ne lui soit rien arrivé, elle ne pourrait pas supporter une autre perte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ] Aujourd'hui à 15:08

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT] Team Rocket VS Ordre Plasma - La Bataille des Idéaux! [Giovanni - Mickael - (Arachnée) -Elain - Aaron - Aria - Eric - Céleste - Elizabeth - Bakus - Camilla ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Unys :: Volucité-