Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Dim 1 Oct - 10:34 par EternalStay

» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

Recrutement à Risques [Chikara]

Metamorph


avatar
Messages : 81
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Recrutement à Risques [Chikara] Mar 26 Mai - 12:23

Matori

La nuit commençait à tomber sur Illumis. La capitale de la région Kalos continuait à briller néanmoins par ses multiples enseignes ouvertes de jour comme de nuit et qui maintenaient vivante la cité lumière à toute heure. Centre Pokemon, magasins divers et variés, casinos, restaurants, la vie ne s'arrêtait jamais ici. Mais si le centre de la ville était constamment illuminé, ce n'était pas le cas de la banlieue proche qui ne résistait pas à l'obscurité une fois la nuit tombée. Là, loin des soirées chics au restaurant et des magasins hors de prix régnait une réalité bien différente pour les habitants. Plus de pauvreté, plus de difficultés et donc, plus de criminalité. Les gangs en tout genres régnaient souvent en toute liberté dans les rues, et en profitaient pour effectuer toutes sortes d'actions illégales. Trafic de pokemons comme d'objets de valeur, vols, cambriolages, combats de rues entre bandes, une certaine anarchie que les policiers avaient bien du mal à endiguer. Mais pour d'autres, cette anarchie avait été une opportunité.

Matori marchait à travers les rues des banlieues de la capitale d'un pas rapide, escortée par deux sbires Rockets assez costauds, qui ne portaient évidemment pas leurs tenues au 'R' stylisé. Dans la rue, certains la reconnaissaient et la regardèrent avec un mélange de peur et de respect. Pourtant, n'importe quel inconnu qui verrait une femme comme ça, chétive et frêle, coiffée au carré et portant des lunettes rondes, n'y prêterait pas attention. C'était d'ailleurs ainsi que bon nombre de personnes avaient réagi pendant une bonne partie de sa vie, avant qu'elle ne s'engage au sein de la Team Rocket, alors sous le commandement de Giovanni. L'organisation criminelle lui avait donné un pouvoir et une influence plus grande qu'elle n'aurait jamais espéré avoir. Et pour être honnête, c'était assez plaisant d'être respectée de cette façon, même si elle ne le montrait pas ostensiblement. Ici, à Illumis, elle n'était pas n'importe qui, non, elle était la représentante de la Team Rocket, le visage "publique" du groupe hors-la-loi qui avait été refondé dans cette ville. Un groupe qui impressionnait autant qu'il effrayait, y compris pour les petits caïds de banlieues.

Giovanni avait été très malin de refonder son organisation mafieuse dans cette cité, non seulement, c'était une capitale connectée au reste du monde, mais la ville lumière était également dotée, dans ses alentours, d'une certaine criminalité, qu'il n'avait pas été difficile d'attirer dans la Team Rocket. Cette dernière demeurait, par delà les frontières, la référence en matière de criminalité, malgré son changement éphémère et raté en organisation impériale, qui n'avait d'ailleurs pas fait long feu. Il n'en fallait pas plus pour impressionner les différents chefs de gangs et les convaincre de se joindre à l'organisation, en échange bien sûr de sommes d'argent considérables. Mais de ce côté, tout allait pour le mieux, le trafic de pokemons obscurs se développait faisait un tabac, et la prochaine action d'envergure du Boss à Unys assurerait des rentrées d'argent encore plus importantes. Anéantie à Kanto, Johto et Hoenn, la Team Rocket pouvait perdre des batailles et même des guerres, mais, telle l'hydre, elle n'était jamais complètement morte, et une tête repoussait toujours, cette fois ci à Kalos.

Matori arriva à destination, accompagnée de ses deux sbires, devant un vieux hangar abandonné. Un homme qui gardait l'entrée la salua poliment puis elle entra à l'intérieur, l'endroit était presque vide et assez délabré, mais il était parfait pour ce à quoi il servait, c'est-à-dire une base de recrutement secrète. Elle s'y rendait une fois par semaine, car les recrutements ne faiblissaient pas, bien au contraire, chacun qui devenait sbire, s'il était traité comme un pion, recevait quand même un salaire honorable, et pouvait pousser ses amis ou des membres de sa famille à s'y engager également. Un engrenage cynique mais très lucratif pour la Team Rocket, et Matori en était chargée, entre autres choses. Elle était celle qui organisait l'ensemble de l'organisation et coordonait les différents agents et équipe, pour permettre au Boss de s'occuper de ses projets importants. La jeune femme aimait beaucoup son travail, et toute modestie mise à part, y excellait, et pour preuve, Giovanni ne s'était jamais plaint de ses services.


"Ils sont prêts, Madame."

"Faites-les entrer."

Faire entrer qui ? Toutes sortes de personnes... Pendant la semaine, différents agents Rockets se baladaient incognito dans les rues de la ville et trouvaient des gens à recruter. Qu'il s'agisse de bandit de bas étage, de gens pauvres ou paumés, la plupart influençables,  tout était bon à prendre pour la Team Rocket. On donnait à ces gens un lieu ou se rendre à une heure précise et alors Matori entrait en jeu. A chaque fin de semaine, elle était celle qui devait interroger les nouvelles recrues avant de les engager au sein du groupe criminel. Etant donné le succès de ce dernier à Illumis, cela demandait beaucoup de travail, mais elle ne craignait pas le burn-out, c'était une bosseuse et elle était prête à tout pour servir au mieux son supérieur. Le sbire Rocket de l'entrée ouvrit donc la porte et invita les gens présents à entrer dans le vieux hangar. Il y avait de tout dans le groupe qui arrivait : des femmes, des hommes, des jeunes adolescents, généralement des gens qui ne semblaient pas bien riches, même si certains ados rebelles de famille bourgeoises pouvaient aussi être parfois présents... Matori s'avança et lança d'un ton froid et autoritaire :

"Chacun de vous a accepté notre proposition de vous accueillir au sein de la Team Rocket et c'est tout à votre honneur.
Bien sûr, vous avez dû entendre le message des médias et des autorités, qui vous ont raconté toutes sortes de mensonges sur notre groupe. La Team Rocket n'est pas maléfique, loin de là, elle souhaite une société plus juste et n'hésite pas à utiliser la force nécessaire pour ce faire. En outre, nous cherchons à développer les moyens scientifiques pour l'avancée du monde.
Si vous servez loyalement la Team Rocket, vous en serez grandement récompensés. En revanche, si vous nous trahissez, vous en paierez les conséquences, notre leader déteste par dessus tout la déloyauté.
Bien. Et maintenant, je vais passer aux interrogatoires individuels."


La jeune femme n'était pas une grande oratrice mais son air froid et presque robotique était suffisant pour qu'elle soit respectée. Par ailleurs, elle s'était montrée relativement honnête avec les arrivants, en tout cas en parlant de l'intransigeance de Giovanni et des moyens scientifiques. Bon, par contre, la société voulue par la Team Rocket n'était pas vraiment un idéal de justice mais davantage une anarchie régnée dans l'ombre par le Boss, mais il fallait bien se donner un peu de bonne conscience. Elle se dirigea alors vers une table de la vaste salle, s'assit à l'une des deux chaises et sortit son ordinateur portable. Désormais chacun allait venir à cette table, et elle enregistrerait un dossier à son nom si jamais il était apte à rejoindre l'oganisation criminelle. Tous les agents de la Team Rocket avaient leur dossier au Quartier Général, c'était obligatoire en cas de suspicion ou de trahison. Bien sûr, les personnes présentes allaient peut-être mentir, mais Matori était assez douée pour détecter cela par instinct, et n'hésiterait pas à aller au fond de choses avec eux, pour révéler leurs éventuelles contradictions. La première personne allait bientôt s'avancer, s'installer en face d'elle, et elle lui dirait pour commencer :

"Nom et Prénom ?"
Revenir en haut Aller en bas
Chikara Fujisaki


avatar
Messages : 868
Réputation : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 23
Localisation : Dans une forêt de bambous
Autres Comptes : Kiryû Arikawa-Camilla Spencer-Clyde Fitzgerald-Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 18 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Recrutement à Risques [Chikara] Mar 26 Mai - 16:39


Les jours qui suivirent celui de la déclaration de son amie passèrent sans trop d’embûches pour Chikara. Il repartit tout d’abord en direction de Poivressel afin de prendre un bateau en direction de Kalos. Il aurait très bien pu prendre l’avion, cela aurait surement été plus vite, mais le Johtoïste craignait réellement ce moyen de transport. Ayant le vertige, il imaginait qu’il serait très mal à l’aise dans la machine volante. Il pensait qu’il se sentirait plus en sécurité en bateau. De toute façon, le garçon avait encore cette sensation d’être heureux, d’être invincible et que rien ne pourrait lui barrer la route. Il avait enfin l’impression d’exister pour quelque chose (ou quelqu’un) qui en valait la peine, d’avoir un rôle à jouer dans ce monde, et cela lui donnait une certaine motivation mêlée à de l’euphorie, peut-être. Esper avait d’ailleurs remarqué ce petit changement chez son dresseur qui lui paru un peu moins hésitant qu’auparavant, ce qui rendait évidemment très fier le Pokémon. La petite équipe allait peut-être ainsi pouvoir gagner des futurs combats avec ce « nouveau » dresseur plus confiant que celui qu’il avait été. Et dire que tout ça c’était grâce à Andea… Esper songea à remercier la demoiselle à sa manière la prochaine fois qu’ils se verront.

Après un long voyage, mais non désagréable, en pleine mer, Chikara et Esper arrivèrent enfin à Kalos, et plus précisément à Port Tempère, une grande ville portuaire de la région qui a été construite sur une falaise, de ce fait, un monorail y avait été construit pour faciliter les allers-retours entre la ville basse et la ville haute. Chikara trouvait que la ville avait un petit côté exotique, il la trouvait très agréable. Cependant, il n’était pas venu ici pour faire du tourisme, il aurait peut-être l’occasion de la visiter plus tard, ainsi que les autres villes de la région. Après un passage au centre Pokémon, pour se reposer un peu mais aussi pour récupérer une carte de la région, le garçon quitta Port Tempère et se mit en route pour Illumis, ville où siège dans l’ombre la Team Rocket.

Il arriva dans la « ville lumière » en plein après midi. Aux yeux de Chikara, c’était une ville gigantesque, avec des rues interminables, des immeubles gigantesques, de nombreux lieux luxueux en tout genre. On pouvait même voir de loin la non moins célèbre tour Prismatique. Lui qui venait d’un simple petit village traditionnel pour Johto, comment expliquer à quel point Chikara était émerveillé en découvrant Illumis. Il visita les nombreux recoins de la ville, s’émerveillant d’avantage, tout en n’oubliant pas son objectif premier : trouver où se cachait la Team Rocket… Malheureusement en vain… Aucun des bâtiments ne lui paraissait suffisamment suspect pour cacher un QG de la Team Rocket et il n’osait pas vraiment demander des renseignements à des passants. Il aurait surement fait une bourde en faisant cela. Après avoir passé des heures à faire des repérages et à essayer de retrouver le QG, Chikara décida de faire une pause. Après avoir été acheté une galette d’Illumis, il alla s’assoir sur un banc, non trop loin de la gigantesque tour Prismatique. Il donna un petit morceau de galette à Esper puis mordit dedans, tout en réfléchissant à un plan de secours.

C’est alors que Chikara ne pu s’empêcher de constater la présence de deux hommes. L’un était vêtu en noir et l’autre portait un pantalon assez large, dévoilant presque son sous-vêtement. Ils étaient (mal) cachés dans l’entrée d’une ruelle et semblaient discuter. De temps en temps, ils regardaient autour d’eux, l’air visiblement inquiet, comme s’ils ne voulaient pas se faire prendre. Le Johtoïste, avide de curiosité,  s’approcha doucement des deux hommes, caché derrière un arbre, il essaya d’écouter ce que ce disaient les hommes.

- Le Rendez-vous c’est ce soir. Tâche d’être à l’heure et fait attention, soit le plus discret.

L’homme en noir donna au deuxième homme un papier. Puis ils se saluèrent d’un mouvement de tête avant de s’éloigner. Ils ne remarquèrent même pas qu’ils avaient fait tomber un autre papier semblable à celui qu’avait reçu l’homme mal habillé. Chikara s’empressa de ramasser la feuille et de regarder ce qui était inscrit dessus. Il s’agissait en effet d’une invitation à un rendez-vous organisé par la Team Rocket elle-même ! Le R symbolisant l’organisation était inscrite dessus. L’adresse du lieu y était même indiquée ! Chikara était vraiment un incroyable chanceux.


Un peu plus tard, dans la même journée, le soleil avait déjà totalement disparu depuis un moment déjà, mais les enseignes continuaient d’illuminer les rues d’Illumis. Les habitants de la ville lumière continuaient de se promener et de s’affairer à leurs occupations plus ou moins louables. Les restaurants, en particulier, connaissaient un pique de fréquentation le soir. Illumis était l’endroit parfait pour un rendez-vous romantique aux yeux de ses touristes, et qui disait rendez-vous galant disait repas dans un restaurant luxueux, le soir.

Malheureusement, cet optimiste que l’on pouvait voir dans les rues plus luxueuses et accueillantes de la ville était loin d’être la vérité absolue. En effet, dans les rues plus modestes on pouvait croiser des gens bien moins honnêtes exerçant des professions qui étaient loin d’être digne. Trafiques, vols, tant de crimes toujours plus horribles les uns que les autres. Les rues n’étaient pas spécialement propres, on pouvait encore sentir les odeurs de crottes de Couafarel et de Psystigri abondé les quartiers malfamés de la ville. C’était d’ailleurs dans un quartier de ce genre là, et plus précisément dans un hangar abandonné depuis plusieurs mois déjà, que la Team Rocket avait donné rendez-vous aux voyous du coin. En arrivant dans les lieux du rendez-vous, Chikara se sentit assez mal à l’aise, découvrant alors des choses qu’il n’avait jamais vu réellement de ses propres yeux : la pauvreté, le délit, le manque d’hygiène. Il comprit alors comment est-ce que la Team réussissait à recruter alors que sa mauvaise réputation avait fait le tour du monde. L’organisation allait chercher elle-même les personnes les plus faibles moralement parlant. Celles qui sont tombés au plus bas. Esper poussa quelques petits couinements inquiets, ne semblant pas vraiment comprendre pourquoi son dresseur était venu dans un endroit aussi désolant. Chikara tenta de le rassurer en lui tapotant amicalement sur le dessus du crâne.

Après quelques minutes d’attentes, les portes du hangar s’ouvrirent. Les personnes qui attendaient dehors entrèrent alors à l’intérieur. Chikara suivit le mouvement, bien qu’il sentait qu’il pénétrait de lui-même l’intérieur de la gueule du loup. Dans la salle se trouvait déjà quelques hommes habillés en noirs ainsi qu’une jeune femme portant un tailleur strict ainsi qu’une coiffure au carré et des lunettes rondes. Elle affichait un air sérieux et sévère. Ce fut d’ailleurs cette femme qui prit la parole :

"Chacun de vous a accepté notre proposition de vous accueillir au sein de la Team Rocket et c'est tout à votre honneur.
Bien sûr, vous avez dû entendre le message des médias et des autorités, qui vous ont raconté toutes sortes de mensonges sur notre groupe. La Team Rocket n'est pas maléfique, loin de là, elle souhaite une société plus juste et n'hésite pas à utiliser la force nécessaire pour ce faire. En outre, nous cherchons à développer les moyens scientifiques pour l'avancée du monde.
Si vous servez loyalement la Team Rocket, vous en serez grandement récompensés. En revanche, si vous nous trahissez, vous en paierez les conséquences, notre leader déteste par dessus tout la déloyauté.
Bien. Et maintenant, je vais passer aux interrogatoires individuels."


Chikara comprit, grâce au ton froid et autoritaire que la jeune femme prenait, que c’était une personne déjà très respectée dans le monde du crime qu’il s’appétait à pénétrer. Toutes les personnes qui se trouvaient dans cette pièce écoutaient attentivement le discours de cette femme. Cette dernière alla s’assoir à une table et sortit de son sac un ordinateur portable. Une fois qu’elle fut installée, chacune son tour, les personnes allaient à la rencontre de la femme.

Chikara avait, pendant un moment, presque eu envie d’abandonné et de repartir, surtout qu’il ne comptait pas rejoindre « réellement » la Team Rocket et qu’il serait donc amené à la trahir. Mais s’il ne faisait pas attention il pourrait bien y laisser la peau. Mais tant de mystères planaient au dessus de l’organisation, à commencer par cette histoire de Dracaufeu maléfique que lui avait raconté Andea, qui d’ailleurs fut gravement blessée à cause de ce Draceufeu… La sécurité de son amie était également un des objectifs d’Andea, en entrant dans la Team Rocket il pensait qu’il pourrait comme ça garder un œil sur elle et s’assurer qu’elle ne risque plus rien. Repenser à la sbire aux cheveux bleus lui redonna la motivation nécessaire pour s’avancer et s’assoir devant la femme.

"Nom et Prénom ?"

Chikara, qui était un peu intimité par l’air strict et le ton froid de son vis-à-vis, déglutit et hésita un peu avant de répondre :

- Euh… Chikara, Chikara Fujisaki…

.:-------------------------:.



Couleur parole SeaGreen
Autres comptes : Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Revenir en haut Aller en bas
Metamorph


avatar
Messages : 81
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Recrutement à Risques [Chikara] Jeu 28 Mai - 16:52

- Euh… Chikara, Chikara Fujisaki…

"Age ?"

Le jeune garçon avait à peine eu le temps de finir de parler que Matori enchaînait de façon mécanique. Il ne fallait pas en attendre moins d'une secrétaire comme elle, après tout, elle n'avait pas de temps à perdre et devait remplir ce dossier au nom de Chikara Fujisaki au plus vite. Néanmoins, elle n'était pas qu'une simple secrétaire, elle était la femme de confiance, et donc, même si elle ne le laissait pas du tout paraître en tapant sur son ordinateur, elle observait attentivement son interlocuteur qui voulait s'engager dans la Team Rocket. Il paraissait hésitant et timide, mais ce ne serait pas le premier. Devenir membre d'une organisation si influente, ça pouvait donner le vertige, même si les sbires n'étaient que des pions au départ, ils pouvaient monter en grade s'ils faisaient preuve de leur capacités et de leur détermination au service du groupe criminel. Le dénommé Chikara n'était peut-être qu'un gamin des rues d'Illumis aujourd'hui, mais demain, qui sait, peut-être serait-il promu Commandant ? Matori en doutait un peu mais elle était bien placée pour savoir qu'il ne fallait jamais se fier aux apparences. Elle avait donc demandé l'âge de l'eventuelle recrue, et s'apprêtait à le taper sitôt qu'il aurait répondu. Pour passer à la question suivante :

"Région d'origine ?"

Etait-ce un garçon de Kalos qui se tenait devant ses yeux ou bien un étranger ? Il avait un look assez quelconque et donc Matori s'attendait plus à la première option, elle voyait mal un gamin à l'air pas très débrouillard voyager mais peut-être allait-il la surprendre. La plupart des jeunes qui s'engageaient à la Team Rocket venaient des banlieues de la ville Lumière, mais pas seulement. Des nostalgiques de la Team Rocket de Kanto ou Johto, des anti-Plasmas d'Unys ou juste de simples curieux venant de n'importe ou qui souhaitaient devenir membres de la Team Rocket, dans une recherche de gloire, de richesse ou encore de rébellion contre l'ordre établi, il y en avait pour tous les goûts, et l'organisation n'était pas difficile, tant que la loyauté était là, le reste importait peu. Et justement, Matori allait demander à l'intéressé ce qui l'avait amené ici :

"Pourquoi voulez-vous rejoindre la Team Rocket ?"

Une interrogation sans doute un peu déroutante après trois questions très banales et qui appelaient à des réponses courtes et simples. C'était fait exprès, justement, pour voir la réaction de l'interrogé qui ne s'y était pas forcément préparé. En temps normal, les interlocuteurs de Matori répondaient à cette question par deux méthodes. L'hypocrisie ou l'honnêteté. Soit ils faisaient un grand discours sur leur admiration de la Team Rocket et son idéal, soit ils disaient clairement ce qu'ils étaient venus chercher ici. L'argent était la première des motivations et de loin, notamment chez les habitants pauvres d'Illumis. Venait ensuite la gloire de participer à quelque chose de si grand, d'être reconnu dans le monde entier comme puissant et dangereux criminel, ce qui était faux dans la plupart des cas, puisque les simples sbires ne gagnaient aucune notoriété, mais la jeune femme n'allait pas briser le rêve de ces pauvres recrues, quand même. Qu'était le but de Chikara en venant ici ? Une fois qu'il aurait répondu, Matori lui demanderait :

"Montrez-moi vos pokemons, je vous prie."

Et oui, c'était quand même le plus important dans l'histoire. Les pokemons, les fameuses créatures qui disaient tout de la puissance de leur dresseur. Un sbire qui aurait un simple pokemon non évolué resterait sans doute un bon bout de temps en bas de l'échelle. En revanche, un autre qui aurait des talents de dresseurs et une bonne équipe pourrait devenir Sbire d'Elite s'il prouvait ensuite son efficacité lors de missions. Bref, une bonne équipe était un bon point de départ pour celui qui entrait dans l'organisation criminelle, même si, grâce au très utile logiciel obscur, les agents qui détenaient les pokemons les plus faibles pouvaient être bien boostés, mais encore fallait-il qu'ils le méritent, l'obscurisation n'étant pas à la portée du premier venu. Qu'allait donner l'équipe de Chikara ? C'était une interrogation, car bien des jeunes dresseurs pouvaient avoir des pokemons redoutables, et inversément évidemment. C'était à Chikara de le montrer, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Chikara Fujisaki


avatar
Messages : 868
Réputation : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 23
Localisation : Dans une forêt de bambous
Autres Comptes : Kiryû Arikawa-Camilla Spencer-Clyde Fitzgerald-Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 18 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Recrutement à Risques [Chikara] Jeu 28 Mai - 21:25


Á peine qu’il ait prononcé son nom et son prénom que la femme, qui se tenait devant lui, lui demandait déjà une nouvelle information pendant qu’elle tapait sur le clavier de son ordinateur.

"Age ?"

- Hm… 18 ans.

Cette femme devait-être secrétaire de profession. Elle était rapide, comme si elle avait eu des cours de dactylographie. Elle gardait également un visage fermé et sérieux qui pourrait presque donner la chair de poule. Cette femme impressionnait Chikara. Le jeune garçon s’en voulait d’ailleurs de paraitre aussi peu sur de lui, il se disait que cela allait compromettre son recrutement. Il parlait avec une voix timide, très hésitante et cela ne devait pas faire pencher la balance de son côté.

"Région d'origine ?"

- Johto.

Chikara ne pensait pas que ce genre d’informations était important pour se faire recruter dans la Team Rocket. Peut-être que l’organisation favorisait le recrutement chez les habitants de chez Illumis et que du coup les autres régions n’étaient pas prioritaires. Du coup il se demandait s’il n’aurait pas mieux fait de mentir et dire qu’il habitait à Illumis. Malheureusement, la secrétaire avait déjà rentrer l’information dans son ordinateur, tapant toujours plus vite sur les touches de son clavier, sans perdre son visage impassible.

"Pourquoi voulez-vous rejoindre la Team Rocket ?"

Chikara ouvrit grand les yeux. Il ne s’attendait pas du tout à ce genre de questions, surtout après avoir répondu à des questions relativement banales. Du coup il ne s’était pas vraiment préparer à mentir. Car il faut l’avouer, s’il disait la vérité et qu’il disait vouloir rejoindre l’organisation juste pour protéger Andea, il serait probablement recaler assez rapidement.

- Euh… Et bien…

Il leva les yeux au ciel, comme s’il attendait que Dieu lui donne lui-même la réponse que tout le monde attendait. Mais il se dit que la secrétaire devait commencer à perdre patience alors, sans réfléchir d’avantage, il dit avec un air presque naturel :

- J’ai mes raisons.

Il ne savait pas vraiment comment la secrétaire allait réagir à cette réponse qui ne répondait en rien à la question. Mais il ne savait pas vraiment quoi dire. Il se dit que comme cela il pourrait garder un certain mystère. Les méchants, ils aiment ça les gens mystèrieux, hein ? Hein ?? Rassurez moi !

"Montrez-moi vos pokemons, je vous prie."

- Hm… D’accord.

Esper se trouvait déjà dans les bras de Chikara. Le jeune dresseur sortit de sa poche deux autres balls dans lesquels sortit deux jeune Tarsals. Les trois Pokémons étaient loin d’être de véritables terreurs. Surtout quand on les compare avec les Pokémons d’Andea ! Son amie avait un Roserade, un Rattatac, un Tropius… Il n’y avait que Riolu qui ne paraissait pas très dangereux mais les autres monstres d’Andea avaient un certains potentiel. Chikara espérait réellement que l’aspect chétif de ses Pokémons ne changerait pas la décision finale de la jeune femme.

.:-------------------------:.



Couleur parole SeaGreen
Autres comptes : Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Revenir en haut Aller en bas
Metamorph


avatar
Messages : 81
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Recrutement à Risques [Chikara] Sam 30 Mai - 9:52

- Johto.

Le dénommé Chikara Fujisaki venait donc de la région Johto, ce qui étonna quelque peu la secrétaire. Elle avait bien remarqué le Psystigri dans les bras du jeune homme et pensait sincèrement qu'il était un gamin d'Illumis, mais visiblement non, à moins qu'il ait été malhonnête, mais c'était peu probable... Elle pouvait voir à son ton qu'il avait répondu de façon directe, sans réfléchir, ce qui laissait à penser qu'il disait la vérité. Si c'était le cas, il avait sans doute connu la Team Rocket là-bas, lorsqu'il était plus jeune, et sans doute avait-il été impressionné par cette organisation, pour faire un si long voyage uniquement pour s'y engager. A moins qu'il y ait une raison cachée ? Lorsque la secrétaire lui demanda, il se contenta de répondre :

- Euh… Et bien… J’ai mes raisons.

Matori fronça les sourcils et s'arrêta d'écrire. Elle n'appréciait pas de ne pas obtenir de réponses à ses questions. Pas du tout. C'était pourtant simple à comprendre, et ses questions n'étaient pas compliquées, alors pourquoi fallait-il toujours que des gens ne fassent pas ce qu'ils devaient faire par logique. Ca lui échappait totalement mais elle obtiendrait une réponse quoi qu'il en soit. Elle était la femme de confiance de Giovanni, celle qui gérait en réalité la Team Rocket et qui faisait qu'elle fonctionnait parfaitement selon les désirs de son patron, et donc, aucun agent n'avait le droit de lui cacher quoi que ce soit. C'était assez autoritaire comme point de vue, mais après des années au service d'une organisation criminelle, elle avait connu le pouvoir et comptait bien en profiter désormais. Elle laissa donc un blanc sur son écran mais y reviendrait tout à l'heure.

"Montrez-moi vos pokemons, je vous prie."

- Hm… D’accord.

Il ne s'agissait pas d'une question. Mais qu'importe, le garçon sortit donc deux autres pokemons, presque identiques, deux Tarsals. Matori regarda un instant les trois créatures et nota leurs noms dans son fichier. Ils n'étaient vraiment pas impressionnants, mais en évoluant, avaient le potentiel de devenir redoutables. Elle avait bien mémorisé les pokemons qui pouvaient méga-évoluer à ce jour, et Gardevoir comme Gallame, les deux possibles évolutions finales de ces Tarsals, en faisaient partie. Bien sûr, Chikara allait devoir attendre longtemps avant d'en profiter, mais c'était un potentiel non-négligeable, la méga-évolution était un pouvoir encore plus grand que l'obscurisation. Matori en avait presque fini avec cette recrue :

"Bien, vous pouvez les ranger.
Pourquoi avoir fait un tel voyage pour venir s'engager dans la Team Rocket. Quelles sont vos raisons ?"


Le côté secret que voulait se donner Chikara était peut-être bon pour un méchant face à ses ennemis, mais là, il était face à une future alliée et supérieure, et cette dernière n'appréciait pas cela venant de ses subordonnés. Elle attendait donc une réponse concrète. S'il voulait garder le secret, c'était peut-être un sujet sensible... Etait-il parent d'un autre agent Rocket ? Fujisaki... non, il y avait bien eu Fujiwara, mais la jeune femme ne se souvenait pas du nom de Fujisaki dans les registres, et elle avait pourtant bonne mémoire. Ou une autre raison totalement différente ? Matori ne se doutait absolument pas que derrière ce visage pubère et cet air timide se cachait un traître en puissance, évidemment. En tout cas, elle avait hâte d'en finir avec ce gamin, car il y avait d'autres recrues derrière lui. Celles-ci avaient d'ailleurs toutes hâte de s'engager à leur tour ! Toutes ? Non, car l'une d'elles était en réalité là pour autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Chikara Fujisaki


avatar
Messages : 868
Réputation : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 23
Localisation : Dans une forêt de bambous
Autres Comptes : Kiryû Arikawa-Camilla Spencer-Clyde Fitzgerald-Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 18 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Recrutement à Risques [Chikara] Sam 30 Mai - 15:35


La secrétaire fronça les yeux et semblait très insatisfaite de la réponse de Chikara. Les joues du garçon devinrent légèrement rouges à cause de la honte et de divers autres sentiments assez gênants. La femme restait péniblement froide et inaccessible et cela déstabilisait beaucoup Chikara qui avait du coup beaucoup de mal à réfléchir. Heureusement la « question » suivante était bien plus simple puisqu’on lui demandait tout simplement de montrer les Pokémons qu’il possédait. Il sortit donc de leurs Balls respectifs Hika et Kao, ses deux Tarsals. La secrétaire observa attentivement les Pokémons du garçon. Surement qu’elle devait se dire qu’ils n’étaient pas bien menaçant, et c’était vrai, jusqu’alors Chikara avait perdu tout ses combats depuis qu’il s’était décidé de s’entrainer.

"Bien, vous pouvez les ranger.
Pourquoi avoir fait un tel voyage pour venir s'engager dans la Team Rocket. Quelles sont vos raisons ?"


Chikara obéit et rappela ses deux Tarsals. Une chance que cette tête brûlée d’Hikaru ait décidé de se tenir tranquille. Malgré sa petite taille et son manque de force, il était bien plus farouche qu’il pouvait laisser paraître.

Cependant le retour de la question fatidique : « Pourquoi souhaite-t-il rejoindre la Team Rocket » revint en force, au plus grand désespoir de Chikara. Évidemment, comment une femme aussi sérieuse et flippante que celle-ci pouvait-elle se contenter d’un simple « J’ai mes raisons » ? Il avait vraiment fait preuve de débilité profonde. Le doit plier poser sur son menton, le Johtoïste se mit à réfléchir beaucoup plus sérieusement. Il murmura :

- Hm… Surement par curiosité… Je suppose…

Puis il reprit, parlant avec un ton normal :

- Et pour devenir plus fort.

Sérieusement ? Chikara était vraiment incertain que cela allait passer… Mais que pouvait-il dire d’autre ? Qu’il venait pour gagner de l’argent et en plus gravir des échelons pour contrôler le monde ? Il se voyait mal de mentir, ce n’était pas dans ses habitudes et surement qu’il se débrouillerait mal pour mentir. Au moins, devenir fort, était réellement un de ses souhaits. Après, la jeune femme pouvait très bien rétorquer en lui disant qu’il pouvait devenir fort en s’entrainant d’avantage et donc que ce n’était pas suffisant pour vouloir entrer dans la Team Mafieuse… Et elle aurait raison. C’est pourquoi le garçon ajouta :

- J’aimerais me renforcer mentalement.

Est-ce que cela allait suffire ? La secrétaire froide de la Team Rocket allait-elle se contenter des réponses de Chikara ?

.:-------------------------:.



Couleur parole SeaGreen
Autres comptes : Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Revenir en haut Aller en bas
Metamorph


avatar
Messages : 81
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Recrutement à Risques [Chikara] Sam 30 Mai - 18:29

Alors que Matori continuait d'interroger la première recrue, les autres patientaient en silence, ayant pour la plupart hâte d'être engagé à leur tour. Mais l'une d'elles restait dans un coin. Arborant d'épais cheveux roux mal coiffés ainsi qu'une moustache dans le même état, il portait des vêtements négligés qui faisaient ressortir sa silhouette enveloppée, ainsi que de grosses lunettes bien salies. Le parfait gogo à recruter pour la Team Rocket puisqu'il avait été trouvé en train de mendier dans la banlieue d'Illumis. Une simple promesse d'argent l'avait facilement motivé à venir ici, selon l'agent qui l'avait recruté en tout cas. Car l'homme en question n'allait pas rester passif bien longtemps, il observait la mystérieuse femme qui les avait tous réuni ici, assise à sa table à écrire, ça ne pouvait être qu'elle, la femme Rocket dont tout le monde parlait. Il en était presque sûr, et donc, il allait devoir sortir de sa passivité...

- Hm… Surement par curiosité… Je suppose…

Matori haussa un sourcil. Sérieusement ? Ce garçon avait fait la route de Johto jusqu'à Kalos juste par curiosité ? C'était très léger comme motivation, songea la secrétaire qui ne disait pas mot mais n'en pensait pas moins. Néanmoins, si Chikara avait effectivement de la curiosité pour la Team Rocket, c'était sans car il l'avait déjà vu à Johto, et il pouvait très bien être une bonne recrue, il n'en fallait pas beaucoup pour cela. D'autant qu'en se remémorant son âge, la femme à lunettes eut moins de doutes, un jeune homme de dix-huit ans, ce n'était jamais très réfléchi et ça aimait souvent prendre des risques inconsidérés, il était donc acceptable dans la Team Rocket. Mais heureusement pour lui que leur places n'étaient pas limitées, car sinon, il aurait été dans les derniers ! Il semblait pas très motivé... mais alors que Matori ne s'attendait à rien de plus de la part de son interlocuteur, ce dernier ajouta d'un air plus sérieux :

- Et pour devenir plus fort. J’aimerais me renforcer mentalement.

"Et bien vous avez frappé à la bonne porte. La Team Rocket vous renforcera, vous comme vos pokemons. Pour finaliser votre engagement dans nos rangs, vous devrez vous rendre dans notre Base souterraine située sous Illumis. Pour ce faire, rendez-vous à l'usine abandonnée près de la sortie nord de la ville et dites ce code au concierge du bâtiment.", déclara-t-elle en donnant un un morceau de papier avec une suite de numéro.

Bah voilà, ce n'était pas bien compliqué, et ça levait la suspicion qu'avait Matori sur ce garçon un peu étrange. Devenir plus fort était une raison souvent évoquée, et pour cause, les rumeurs allaient bon train sur le logiciel obscur détenu par la Team Rocket, qui permettaient de renforcer un pokemon en un rien de temps, sans entraînements. Après, Chikara parlait de renforcement mental, mais il ne faisait aucun doute qu'il allait développer une certaine assurance voire même de l'arrogance en devenant agent Rocket, c'était le cas pour beaucoup qui s'imaginaient faire partie de quelques de grand sans se rendre compte qu'ils n'en étaient que des pions. Matori donna donc une carte d'accès noire et violette mais dénuée du symbole Rocket - il fallait rester prudent - à Chikara en lui indiquant la procédure à suivre pour se rendre au Quartier Général Rocket. Là-bas, il recevrait sa tenue de sbire offerte par la Team mais pas obligatoire, et se verrait attribuée une première mission, le début d'une carrière de Rocket en perspective ! Ceci étant fait, Matori lança, se préparant à interroger une autre recrue :


"Au suivant !"

"Mains en l'air, tous !"

Matori ouvrit de grands yeux en se tournant vers l'origine de cette menace. Le gars roux et enveloppé s'était séparé du groupe de recrues potentielles et avait sorti une arme à feu, menaçant tous les gens de cette pièce. Rapidement, il enleva ses lunettes ainsi que ses cheveux car il portait en réalité une perruque, laissant voir le visage de... Rodriguez Garcia ! Le fameux commissaire ! Le même qui avait récupéré Laure Dexila après la guerre et qui avait poursuivi en vain Irina de Locksley. Le voilà donc en mission à Kalos où il avait pour but de stopper l'influence néfaste de la Team Rocket. Et qu'est-ce qu'il fallait pas faire pour ça ! Il avait même du teindre sa moustache à l'origine noire comme l'ébène en rousse. Mais il avait enfin déniché celle qu'il cherchait depuis un bout de temps maintenant, la femme Rocket à l'origine du chaos grandissant d'Illumis, c'était l'important. Le commissaire, plutôt fier de sa réussite, lança aussitôt :

"Enfin l'honneur de vous rencontrer, madame, c'est pas trop tôt ! Commissaire Garcia, enchanté ! Une équipe des FPI est en route, vous allez me suivre au poste, tous autant que vous êtes et ne jouez pas au plus malin, je ne suis pas né de la dernière pluie."

"C'était une erreur de venir ici, monsieur. Vous voulez priver ces pauvres gens de l'espoir qui leur reste ?"

"A d'autres, jeune fille ! Votre propagande marchera pas sur quelqu'un comme moi !"

S'il y avait une chose que Matori détestait par dessus tout, c'était que tout ne se passe pas comme prévu. Le monde devait être ordonné, après tout, comme son travail à elle l'était. Mais il fallait toujours que des personnes viennent parasiter l'ordre établi des autres, malheureusement. Elle n'était pas en très bonne posture, on entendant déjà les gyrophares au dehors, signe que de nombreux policiers arrivaient en renfort pour aider le vieux qui était là. Ca allait sans doute tourner au chaos généralisé, et Matori devait désormais sortir de cette situation. Elle devait absolument s'échapper, sa capture serait un réel coup dur pour la Team Rocket. Et heureusement, elle avait ici des recrues désespérées par leurs vies actuelles et prêtes à tout pour s'engager dans la Team Rocket. Elle allait se servir de ça... d'une voix froide mais qui se voulait compatissante, elle lança donc :

"Voyez, mesdames et messieurs, comment les soit-disantes forces de l'ordre veulent nous stopper dans notre idéal. Mais vous pouvez l'empêcher..."

Il n'en fallut pas plus pour que plusieurs des recrues sortent leurs différents pokemons pour attaquer le brave Commissaire. Ce dernier hésita un instant à tirer, et préféra éviter quant il vit le visage à peine sorti de l'adolescence de ces jeunes gens. Fichu métier ! Heureusement, les renforts arrivaient, il voyait quelques Caninos entrer dans le bâtiment et contrer les attaques des pokemons des recrues. Ah, ça, c'est clair que c'était pratique, ces créatures ! Mais un bon flic n'en avait pas besoin, il n'avait pas bâti sa carrière de policier avec les pouvoirs de ces pokemons, mais avec son intelligence, son instinct et ses capacités personnelles, et tout ceci lui permettra d'arrêter la mystérieuse femme Rocket !
Revenir en haut Aller en bas
Chikara Fujisaki


avatar
Messages : 868
Réputation : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 23
Localisation : Dans une forêt de bambous
Autres Comptes : Kiryû Arikawa-Camilla Spencer-Clyde Fitzgerald-Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 18 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Recrutement à Risques [Chikara] Sam 30 Mai - 23:00


Chikara, nerveux, jouait avec ses doigts, les tirants et les entremêlant. Il avait l’impression que jouer ainsi avec ses doigts le destressait. Il avait tout simplement peur de rater ce simple entretient. C’était même d’ailleurs sont tout premier entretient, pour dire à quel point il était inquiet et nerveux. Bien heureusement il du donner une réponse tout à fait convenable aux yeux de la secrétaire.

"Et bien vous avez frappé à la bonne porte. La Team Rocket vous renforcera, vous comme vos pokemons. Pour finaliser votre engagement dans nos rangs, vous devrez vous rendre dans notre Base souterraine située sous Illumis. Pour ce faire, rendez-vous à l'usine abandonnée près de la sortie nord de la ville et dites ce code au concierge du bâtiment."

Il ne pu s’empêcher de pousser un long soupire de soulagement. Il avait enfin réussi, il faisait officiellement partit de la Team Rocket ! Il allait pouvoir mettre tout ses plans à exécutions. Il prit la carte que lui tendait la jeune femme et l’examina. C’était une simple carte arborant les couleurs violets et noires mais le R symbolique de l’équipe y était totalement absent, quoi de plus logique puisque la mafia agissait toujours dans la discrétion la plus totale. Il prit également un papier sur lequel était inscrit une série de numéro, surement le code pour entrer dans le QG. Il rangea le papier et, poli, adressa un sourire sincère à la secrétaire :

- Merci beaucoup !

Alors qu’il s’apprêtait à laisser sa place à une nouvelle future recrue que quelqu’un s’exclama :

"Mains en l'air, tous !"

Tout les regards se dirigèrent vers cet homme à moustache rousse qui se tenait alors devant la secrétaire qui, elle-même, regardait l’homme avec beaucoup de surprise. Chikara également était surpris et se demandait également qui était cet homme. Mais quelque chose lui disait que s’il le laissait faire, cet inconnu allait gâcher tout ses plans.

"Enfin l'honneur de vous rencontrer, madame, c'est pas trop tôt ! Commissaire Garcia, enchanté ! Une équipe des FPI est en route, vous allez me suivre au poste, tous autant que vous êtes et ne jouez pas au plus malin, je ne suis pas né de la dernière pluie."

"C'était une erreur de venir ici, monsieur. Vous voulez priver ces pauvres gens de l'espoir qui leur reste ?"

"A d'autres, jeune fille ! Votre propagande marchera pas sur quelqu'un comme moi !"

Ce Garcia était venu donc pour arrêter la Team Rocket… Ou du moins empêcher qu’elle ne recrute d’avantage. En temps normal, Chikara aurait soutenu ce Garcia mais là… Il ne pouvait pas. L’organisation cachait bien trop de mystère, cette histoire de Dracaufeu maléfique inquiétait beaucoup le garçon et il voulait absolument savoir ce qu’il se tramait. De plus, Andea n’avait pas encore quitté l’organisation, il était beaucoup trop tôt pour mettre des bâtons dans les roues de la Team.

On entendait les FPI s’approcher de plus en plus pour finir par entrer dans la pièce. Des Caninos étaient déjà près au combat et attendait un ordre de leur dresseur.

"Voyez, mesdames et messieurs, comment les soit-disantes forces de l'ordre veulent nous stopper dans notre idéal. Mais vous pouvez l'empêcher..."

En effet, en réponse à l’arriver des policiers, les futures recrues avaient eux-mêmes envoyé leurs Pokémons au combat. Chikara dû évidemment suivre le mouvement et ordonna à son Psystigri de combattre également.

- Aller Esper ! Attaque Choc Mental et surtout fait attention aux flammes !

Le petit Pokémon psy s’exécuta et effectua l’attaque de son type sur le Caninos qui était le plus proche. Le Pokémon feu poussa quelques petits cris de douleur mais ne tomba pas. Au contraire,  il voulu riposter avec une attaque lance-flamme. Heureusement, Esper avait déjà été mit en garde et pu esquiver l’attaque en sautant sur le côté.

Chikara quand à lui, tout en surveillant son Pokémon qui se battait contre un chien, cherchait un moyen pour s’en sortir, n’importe quoi. Jamais il n’aurait cru penser ça un jour mais la police a vraiment choisi le mauvais moment pour intervenir.

.:-------------------------:.



Couleur parole SeaGreen
Autres comptes : Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Revenir en haut Aller en bas
Metamorph


avatar
Messages : 81
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Recrutement à Risques [Chikara] Dim 31 Mai - 15:37

- Aller Esper ! Attaque Choc Mental et surtout fait attention aux flammes !

Chikara comme la plupart des recrues ici présentes affrontaient désormais les policiers entrés dans le hangar et leurs fameux Caninos. Le combat était pour l'instant assez équilibré, et les personnes venues ici pour devenir des Rockets ne ménageaient pas leurs efforts, pensant sans doute impressionner Matori dans leur lutte acharnée contre les forces de l'ordre et ainsi gagner une place dans l'organisation. Mais ils se faisaient de faux espoirs, la jeune femme à lunettes ne faisait même plus attention à eux, le recrutement de ce soir était fichu à cause de ce maudit commissaire, il n'y avait plus qu'à prendre la poudre d'escampette ! C'était d'ailleurs ce que faisait la secrétaire en rangeant son ordinateur portable avec hâte. Elle avait beau être la Reine de l'organisation et un visage publique discret et efficace de la Team Rocket à Illumis, dans cette situation d'affrontement, elle n'avait aucune utilité, n'étant pas douée en combat pokemons et ne sachant évidemment pas se battre elle-même. Elle allait donc opter sur l'option la plus lâche mais la plus intelligente, à savoir la fuite, mais avant tout, sauver ce qui pouvait encore l'être !

"Venez avec nous, jeune homme, si vous ne voulez pas finir derrière les barreaux."

La jeune femme avait lancé ces paroles Chikara d'une voix toujours très monotone et contrôlée, malgré la situation chaotique qui était autour d'eux, mais même si c'était la fin du monde, Matori garderait son sang-froid ! Elle accumulait après tout un stress énorme, ce n'était pas une confrontation avec des policiers qui allait changer ça... Elle avait évidemment parlé à voix basse de sorte à ce que les autres recrues n'entendent pas et continuent le combat. Pourquoi seulement Chikara ? Car il était le seul qu'elle avait eu le temps d'enregistrer dans sa machine, si seulement ce Garcia était intervenu plus tard ! Mais pas question d'avoir gâché une soirée pour rien, alors ce gamin, c'était toujours ça de pris. Maintenant, c'était à lui de se décider, car la jeune femme n'attendit pas sa réponse et se dirigea en courant vers une sortie du hangar, suivie à la trace par ses deux sbires. Chikara allait-il les suivre ?

Pendant ce temps, du côté de Garcia, c'était pas la joie ! Maudits pokemons ! Les gens de nos jours pouvaient pas combattre sans ces machins là ? Chiffes molles ! Ce n'était pas facile pour l'homme enveloppé qui n'était pas loin de la retraite d'éviter les attaques des ces créatures qui pleuvaient sur les policiers, heureusement que les Caninos leur rendaient la pareille ! Garcia, quant à lui, était parvenu à plaquer au sol deux pauvres gamins, c'était déjà ça de fait. Mais bon, l'important, c'était pas vraiment ces gogos endoctrinés mais celle qui les avait endoctriné, à savoir la mystérieuse femme Rocket ! La Team Rocket avait été défaite à Algatia, avec son Empereur tué, et le commissaire lui-même avait traqué les agents restants. Et pourtant, depuis récemment, elle était revenue dans cette région, telle l'hydre, une fois une tête coupée, une autre repoussait, sauf que contrairement à l'Empereur de pacotille, cette nouvelle tête se terrait dans l'ombre pour le moment, mais Garcia finirait par découvrir de qui il s'agissait, et il était sûr que la clé de cette énigme était la mystérieuse femme Rocket ! Il ne pouvait pas la laisser s'échapper ! Le commissaire parvint à se frayer un chemin parmi les combats et arriva vers la sortie empruntée par Matori, mais se heurta à un autre gamin. Il sortit son arme et lança :


"Allez, pousse-toi de là, gamin, et t'auras peut-être une peine réduite !"

Il était à peine majeur, celui-là, donc il ne serait pas trop sévèrement puni de toutes façons, juste une peine d'intérêt général, sans doute. Des cheveux blancs grisâtres, un air un peu penaud, un visage à peine sorti de l'enfance, encore un pauvre gamin qu'avait pris pour cible ces maudits propagandistes Rockets ! Ils n'avaient décidément aucun honneur, ceux-là, voilà pourquoi ils fuyaient comme des lâches... mais il n'était pas loin de la femme Rocket, il fallait juste que le petit dégage le passage pour qu'il puisse la prendre en chasse. Il allait pas tirer sur un ado, bien sûr, et il avait pas envie de lui faire mal, mais la mission était trop importante pour se laisser dicter par ses émotions, il fallait stopper la Team Rocket coûte que coûte !
Revenir en haut Aller en bas
Chikara Fujisaki


avatar
Messages : 868
Réputation : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 23
Localisation : Dans une forêt de bambous
Autres Comptes : Kiryû Arikawa-Camilla Spencer-Clyde Fitzgerald-Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 18 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Recrutement à Risques [Chikara] Lun 1 Juin - 16:20


Chikara ? Se battre contre les forces de Police ? Pour défendre la Team Rocket ? Si on le lui avait dit il n’y aurait vraiment jamais cru, comme beaucoup de personnes, Chikara détestait la Team Rocket et considérait l’organisation comme le mal absolue. Malheureusement c’était sans prendre en compte qu’au sein de cette organisation se trouvait des personnes innocentes telles qu’Andea… Chikara aurait volontiers laissé la police faire son boulot mais c’était beaucoup trop tôt à son goût ! Même s’il ne s’agissait là que de l’interruption d’une séance de recrutement, ils pouvaient très bien rebondir là-dessus et finalement arrêter toute la Team Rocket les jours qui suivront. Et Andea avait besoin de ce laps de temps pour découvrir la vérité à propos de l’organisation qu’elle avait toujours défendue.

La secrétaire revint alors vers Chikara, le visage toujours calme et glacée, elle lui dit à voix basse :

"Venez avec nous, jeune homme, si vous ne voulez pas finir derrière les barreaux."

Chikara voulu rétorqué, voulant dire qu’il n’était surement pas juste d’abandonner les autres et fuir comme des lâches mais la jeune femme était déjà partie en direction d’une sortie de secours dans le fond du hangar. Finalement, après une légère réflexion, il se décida à fuir aussi, appelant Esper pour que son Pokémon le rejoigne et monte sur son épaule, où il serait un peu plus en sécurité, le garçon voulu suivre la secrétaire mais le commissaire Garcia, celui qui gâcha le bon déroulement du recrutement, arriva au même moment, pointant son arme sur le garçon.

"Allez, pousse-toi de là, gamin, et t'auras peut-être une peine réduite !"

La peur noua l’estomac de Chikara qui n’avait jamais vu une arme à feu de ses propres yeux auparavant. Il déglutit et jeta un coup d’œil derrière lui. La porte de sortie était à quelques mètres de lui et abandonner maintenant alors qu’il avait réussi à se faire recruter, non sans mal, par la Team Rocket serait vraiment idiot de sa part ! Il dit :

- J’ai beaucoup de respect pour les gens exerçant un boulot comme le votre, Monsieur le Commissaire. Mais j’ai à faire, veuillez m’excusez.

Chikara n’avait pas d’armes mais Esper possédait une attaque qui pouvait être assez enquiquinante. Le Psystigri l’avait déjà utiliser sur un humain auparavant et le refaire ne doit pas lui poser de problème, même si attaquer un policier devait surement être un gros délit et que cela aurait surement des répercutions plus tard… Tant pis !

- Choc Mental, Esper !

Esper obéit et souleva ses petites oreilles, libérant ses pouvoirs psychiques. L’attaque Choc Mental n’était pas très puissante mais suffisante pour donner une grosse migraine à sa cible. Bien qu’elle puisse être temporaire, Chikara profita de cet instant pour sortir à son tour du hangar délabré. Le garçon ne pu s’empêcher de constater que les attaques des Pokémons pouvaient abîmer encore plus le bâtiment déjà délabré. Avant de passer la porte, il dit :

- Au fait, je vous conseillerais de ne pas trop tarder, un accident est si vite arrivé !

Enfin sortit du remue ménage causé par l’arrivé des forces de l’ordre, Chikara profita à peine du calme des rues désertes d’Illumis. Maintenant il devait se rendre dans la base de la Team Rocket pour finaliser son recrutement… Il espérait que Garcia avait abandonné l’idée de l’arrêté et se mit en route en marchant… En marchant assez vite quand même, on ne sait jamais.

.:-------------------------:.



Couleur parole SeaGreen
Autres comptes : Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Revenir en haut Aller en bas
Metamorph


avatar
Messages : 81
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Recrutement à Risques [Chikara] Lun 1 Juin - 20:16

- J’ai beaucoup de respect pour les gens exerçant un boulot comme le votre, Monsieur le Commissaire. Mais j’ai à faire, veuillez m’excusez.

"On t'a pas appris à respecter tes aînés, jeune homme ! Mais t'inquiète, je m'y connais en têtes dures, tu feras pas le malin longtemps..."

Non mais, qu'est-ce que c'était que ce ton insolent ?! On ne respectait plus rien de nos jours, décidément, pensait Garcia en entendant la réponse arrogante de ce jeune blanc-bec qui n'avait sans doute même pas idée dans quoi il s'était fourré. Et il n'avait même pas peur devant l'arme du commissaire, il n'avait pas froid aux yeux, dites donc, à moins qu'il n'ait deviné que le policier n'allait pas tirer quoi qu'il arrive. Mais qu'importe, dans toute sa carrière, l'homme moustachu en avait rencontré des petits caïds dans son genre et il les avait tous attrapé ou presque ! La plupart s'étaient assagis en grandissant, heureusement, mais certains avaient continué sur ce chemin dangereux et criminel et maintenant, ils allaient peut-être finir leurs jours en taule, belle fin de carrière ! Quel allait être le cas de ce gamin en face de lui, Garcia n'en savait rien mais il comptait bien le remettre sur le droit chemin, il était encore temps. Mais pour l'instant, il voulait surtout lui passer les menottes et continuer la poursuite de la femme Rocket, qui était quand même un plus gros poisson qu'un gosse endoctriné.

- Choc Mental, Esper !

"Ah...! Qu'est-ce que...!"

Le commissaire avait lâché son arme en ressentant quelque chose de très douloureux au niveau de la tête, à l'intérieur de celle-ci plus précisément, comme de puissants maux de tête. Malgré la douleur, il comprenait bien ce qui se passait, il n'était pas né de la dernière pluie non plus ! ce jeune brigand avait ordonné à son pokemon de faire ça, une si petite créature ressemblant à une peluche capable d'un tel acte, c'était à peine croyable mais pourtant vrai. Il fallait vraiment que Garcia, à défaut d'avoir des pokemons, se documentent plus précisément sur chacun d'eux pour savoir à quoi s'attendre à l'avenir, car échouer si près du but à cause de ça, c'était quand même très frustrant. Mais avait-il échoué ? Pas encore, il lui restait peut-être une chance, si le pokemon arrêtait cette terrible attaque, du moins... mais le gamin déclara alors :

- Au fait, je vous conseillerais de ne pas trop tarder, un accident est si vite arrivé !

Et il disparut par la même porte que sa nouvelle supérieure, ayant repris son pokemon avec lui, ce qui stoppa enfin le choc mental de ce dernier, mais il fallait encore un peu de temps pour que Garcia reprenne ses esprits. Pendant ce temps, Chikara était arrivé dehors, et comptait sans doute s'enfuir à travers les ruelles, mais une voiture noire aux vitres teintées klaxonna soudainement et s'approcha de lui. Une porte arrière s'ouvrit alors, laissant voir Matori sur le siège d'à côté. Et oui, celle-ci n'avait pas disparu, dès l'intervention de la police, un sbire avait appelé un transport pour l'échappatoire, et elle avait décidé d'attendre Chikara un certain temps cachée dans une rue voisine. Un recrutement à risques mais pas question d'avoir gâché la soirée pour rien, la Team Rocket aurait au moins un nouveau membre demain ! La secrétaire lança alors à Chikara :

"Vous avez mis du temps. Montez !"

Le garçon n'avait pas le choix, s'il voulait fuir et rester libre, c'était maintenant ou jamais, car les Caninos des policiers étaient déjà visibles d'un coin de la rue. La voiture démarra donc en trombe et se dirigea vers la base de la Team Rocket. Garcia arriva trop tard et vit la voiture noire disparaître à l'horizon, poussant un juron de colère. Bon, ce n'était pas aujourd'hui qu'il aurait la femme Rocket, fort regrettable, mais il n'allait pas abandonner, ce serait mal le connaître, pas avant de l'avoir elle et tous ses complices derrière les barreaux ! et ce gamin insolent dans la bande, évidemment, parole de Rodriguez Garcia ! La voiture des Rockets arriva finalement près de l'usine abandonnée et Matori en sortit, de même que Chikara. Elle fit signe aux deux sbires encore à l'intérieur de partir, ils devaient se débarrasser de la voiture, désormais, il ne fallait plus prendre aucun risques après ce soir. La secrétaire se tourna ensuite vers Chikara pour dire en regardant la vieille usine abandonnée :

"Bienvenue chez vous."
Revenir en haut Aller en bas
Chikara Fujisaki


avatar
Messages : 868
Réputation : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 23
Localisation : Dans une forêt de bambous
Autres Comptes : Kiryû Arikawa-Camilla Spencer-Clyde Fitzgerald-Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 18 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Recrutement à Risques [Chikara] Mer 3 Juin - 14:01


Chikara ne savait pas du tout où il devait aller, le Nord… C’était par où ? Il n’en avait vraiment aucune idée, il n’avait pas de boussole sur lui. Il marchait vite, on pouvait même dire qu’il trottinait, son Psystigri dans les bras, de temps en temps il regardait derrière lui pour s’assurer qu’on ne le suivait pas. Cependant il entendait déjà les Caninos aboyer. Les policiers étaient à sa poursuite et le garçon doutait vraiment s’il allait pouvoir réussir à se défendre face aux forces de l’ordre. Les Tarsals pouvaient bien évidemment aider mais l’un était trop peureux et l’autre était plus farouche mais pas plus obéissant. Il devait vraiment songer à passer un peu de temps avec ses Pokémons pour devenir aussi proche qu’il ne l’était déjà avec Esper…

Heureusement pour Chikara, alors qu’il tentait de trouver une solution pour se sortir du pétrin, une voiture noire aux vitres teintées arriva près de lui en klaxonnant. Tout d’abord surpris, il fut rassuré lorsqu’il constata que c’était en réalité la Team Rocket et sa secrétaire qui étaient revenu pour l’aider à s’en sortir.

"Vous avez mis du temps. Montez !"

- Euh… Oui, excusez-mi, j’ai eu un léger contretemps.

Chikara monta volontiers dans la voiture et à peine il eut le temps d’attacher sa ceinture –quand même il ne fallait pas négliger sa sécurité- que la voiture redémarra en trombe. Chikara n’était pas spécialement un habitué des moyens de transports. Il préférait de loin la tranquillité du bateau et était quasiment mort de trouille quand il avait expérimenté le vol sur le dos d’un Pokémon… Il n’était pas spécialement rassuré mais une fois que la voiture s’était éloignée de la police et qu’elle s’était stabilisée à une vitesse d’une cinquantaine de kilomètres par heure, Chikara était un peu plus serein et regardait tranquillement le paysage en profitant ainsi à mémoriser le chemin jusqu’au QG.

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent finalement à l’usine abandonnée. Un bâtiment sale, tout comme l’était le hangar. Un peu une manière pour que les curieux n’aient point envie de visiter la fameuse usine.

"Bienvenue chez vous."

Chikara jeta un regard inquiet à Esper. Le garçon se jeta droit dans la gueule du loup et ne savait pas du tout ce qui l’attendait derrière ces murs. Il était fini le temps où il parcourait innocemment la région de Hoenn.

HRP:
 

.:-------------------------:.



Couleur parole SeaGreen
Autres comptes : Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recrutement à Risques [Chikara]

Revenir en haut Aller en bas
 

Recrutement à Risques [Chikara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Kalos :: Illumis-