Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Rising World
Ven 1 Sep - 16:03 par EternalStay

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

This Animal I have become [OS]

Warlord


avatar
Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013
Localisation : Ransai
Autres Comptes : Calder
Jyuu/Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: This Animal I have become [OS] Dim 17 Mai - 11:25

- Une autre, barman !

- Euhm... Mademoiselle, je pense que vous avez eût assez d-


La jeune femme abattit dans un grand bruit son sabre de bois sur le comptoir, faisant reculer dans un sursaut le couple assit juste à côté d'elle. Tout le bar se tourna vers le barman et sa cliente, se demandant ce qu'il se passait. Ses yeux vairons se plantèrent dans ceux du barman. Tout dans l'être de la voyageuse criait un désir de tuer, de ses yeux meurtriers à ses muscles contractés. Sans ajouter le moindre mot, terrifié, le barman prit le verre qu'on lui présentait et le remplit à nouveau de bière.

- Bien, bien ! Merci, mon brave ! Allons, que tout le monde reprenne ses festivités !

Jyuu, un sourire alcoolisé au visage, lança un grand rire qui résonna à travers le bar, assez vite remplacé par les paroles des gens qui reprenaient leurs conversations. La jeune femme saoul tourna la tête vers le couple assis à côté d'elle, qui la fixaient depuis son coup de colère. L'homme chuchota quelque chose et les deux se levèrent précipitamment, s'éloignant en lui envoyant des regards inquiets. Jyuu se contenta de les regarder aller s’asseoir à une table à l'écart. C'est ça, barrez-vous... Qu'est-ce que ça peut m'faire...

Imbéciles heureux...

La punk but sa chope cul-sec, laissa un billet sur le comptoir, puis se leva et sortit du bar, rangeant son sabre. Il faisait déjà nuit, visiblement assez tard. Enfin, dans cette partie de la ville, c'était dur à dire. L'atmosphère était opressante entre ces buildings serrés les uns contre les autres, comme des Cadoizos en pleine tempête. Et pourtant, la noirceur de l'endroit... rassurait Jyuu.

Peu de gens sortaient dans les quartiers malfamés une fois la nuit tombée. Jyuu avait décidé de se réfugier dans cette partie de la ville pendant quelques temps, depuis son... « incident » avec Soul Kanuda. Pendant quelques mois, on avait parlé dans toute la région de l'incident qui avait eût lieu à la Ligue, où le Maître avait agressé une touriste. Mais Jyuu savait que c'était l'inverse... C'était elle qui... Ici, au moins, personne n'en parlait. C'était... reposant...

Et puis, les ragots s'arrêtèrent. Mais Jyuu n'arrivait pas à quitter cet endroit. Enfin, c'est pas qu'elle n'y arrivait pas... C'est qu'elle avait peur de partir. Cela faisait plusieurs mois qu'elle était comme coincée ici. Depuis son combat contre le Maître d'Hoenn, une soif de violence et de sang se faisait de plus en plus forte en elle, sans qu'elle puisse l'expliquer. Il lui arrivait de plus en plus de craquer et de partir dans des accès de violence gratuite. Elle était terrifiée. Mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. C'était comme si quelque chose au fond de son être réclamait cette violence. Elle ressentait une haine viscérale envers le monde, une haine qui se faisait plus forte de jours en jours. Elle ne savait pourquoi, mais ses pensées avaient de plus en plus tendance à se tourner vers la destruction. Cela faisait plusieurs mois qu'elle essayait de canalyser sa violence dans des combats de boxe sous-terrains. C'était illégal, mais c'était la seule chose qu'elle avait trouvé qui l'empêchait de perdre les pédales. Et encore, c'était difficilement efficace.

Elle, qui n'avait peur de rien, avait peur d'elle-même.

Le téléphone portable dans la poche intérieure de son manteau vibra. La gorge de Jyuu se serra, tout comme son cœur. Elle savait très bien qui était en train de l'appeler. Après tout, elle n'avait donné son numéro qu'à une seule personne. Et elle ne voulait pas lui répondre. Elle resta plantée là, les secondes durant lesquelles le téléphone vibrait lui paressant interminables. Le portable finit par s'arrêter quelques instants, puis recommença. Cette fois, Jyuu le sortit et regarda l'écran. Sur celui-ci était écrit « Aria », avec deux choix : répondre, ou raccrocher.


« Maintenant que je sais que tu me protège, je n'ai rien à craindre !  »

Elle resta un moment immobile, l'air triste et perdu, et appuya sur « raccrocher » avant de recommencer à marcher à travers les rues. Jyuu ne pouvait pas tenir sa promesse. Elle ne pouvait pas la protéger. Depuis l'épisode avec Kanuda, elle se sentait... différente. La soif de sang qui l'avait prise à la Ligue ne l'avait pas quittée, bien au contraire. Elle était devenue bien plus violente, perdant bien plus vite son calme. Elle provoquait d'avantage de bagarres qu'avant. Et le pire... c'est qu'elle aimait ça. Pas de la même manière qu’auparavant, quand les bagarres n'étaient qu'un jeu. Non. Elle... elle prenait plaisir à blesser les autres. C'était devenu maladif chez elle. Il fallait qu'elle blesse quelqu'un pour se sentir bien. Ce... ce n'était pas elle... Jyuu haïssait faire du mal aux autres... Alors... alors...

Alors pourquoi est-ce que c'est si bon de blesser les autres ?

Le pire était quand elle pensait à Aria. Des sentiments conflictuels la prenaient. Elle l'aimait. Ca, il n'y a aucun doute. Mais... Elle voulait lui faire payer. Quoi ? Jyuu n'en avait aucune idée. Mais elle voulait la voir souffrir, et elle voulait être l'instrument de sa souffrance. Des images horribles lui venaient alors en tête, la faisant trembler. Comment pouvait-elle imaginer des choses pareilles... ? Pourquoi... ? Elle voulait lui faire du mal. Mais elle ne voulait pas lui faire du mal. Elle ne savait pas ce qu'il lui arrivait, mais elle savait qu'elle était dangereuse. Elle savait qu'elle était dangereuse pour Aria. Il ne fallait plus qu'elle la voit. Le meilleur moyen de la protéger serait de rester loin d'elle...


- Qu'est-ce qui m'arrive... ?

Loin... Elle se prit le front dans la main, revoyant le regard paniqué de Kanuda. Non... Elle ne voulait faire de mal à personne... Elle ne voulait pas faire subir ça à Aria...



------------------------------------------------------------------------------------

Les yeux de Jyuu étaient fixés sur le plafond depuis plusieurs heures. Elle n'arrivait pas à dormir. Ayant voulu se changer les idées, elle avait trouvé refuge chez une jeune femme qu'elle avait croisé tard dans les quartiers malfamés de la ville, et avait... disons... passé la nuit avec elle. Ladite femme était à présent en train de dormir aux côtés de Jyuu. Cette dernière tourna légérement la tête vers elle. Elle dormait vraiment paisiblement... La punk remonta un peu la couverture afin que sa compagne d'une nuit ne prenne pas froid, avant de reprendre sa position originale : allongée sur le dos, les mains croisées derrière la tête, fixant le plafond, comme pour le sonder et trouver une réponse à ses questions.

Celà faisait des heures qu'elle n'arrivait pas à trouver le sommeil. L'alcool était à présent redescendu, et elle commençait à réfléchir de manière claire, malgré son mal de tête naissant. Elle n'avait pas pût s'empêcher de penser à Aria pendant la moindre seconde, même lorsque la femme qui dormait à ses côtés était encore éveillée. Elle lui manquait terriblement... Peut-être devrait-elle...? Non, non. Non. Elle pourrait lui faire du mal. Il ne fallait pas. Si jamais Jyuu prenait son téléphone pour l'appeler, ou lisait un de ses SMS, elle savait qu'elle ne pourrait plus revenir en arrière et craquerait. Pour Aria, elle devait être forte... Aria finirait par l'oublier, comme tous ceux avant elle, et pourrait ainsi vivre en paix.

L'aube était sur le point de poindre, et Jyuu n'en pouvait plus de suffoquer sous ces draps, à ne pouvoir rien faire d'autre que se perdre dans ses pensées, avec une étrangère à la place de là où Aria devrait être. S'asseyant sur le côté du lit, elle se rhabilla, faisant attention à ne pas réveiller son hôte. Elle sortit discrétement de la chambre, attrapa ses affaires déposées en tas près de l'entrée, et s'éclipsa de l'appartement. Une fois dehors, elle inspira profondément, fermant les yeux, humant la noirceur de cet endroit. Oui, elle se sentait chez elle ici. Un endroit où la violence règne, et où sa propre violence ne ferait pas tâche... Seule, perdue, terrifiée, Jyuu était prête à rester dans ce monde jusqu'à la fin de ses jours. Un monde où elle savait qu'elle ne reverrait plus celle qui hantait ses pensées.

.:-------------------------:.
Liar, cheater, bastard child
Broken promise, love died
Traitor, heartless filth of a woman
All broke down when you ran

GENOCIDE


I'm in love with you
Like the piece of garbage that I claimed you are

Revenir en haut Aller en bas
 

This Animal I have become [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Unys :: Janusia-