Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Dim 1 Oct - 10:34 par EternalStay

» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

Le retour de la fille prodigue ! [PV Camilla]

Invité
Invité



MessageSujet: Le retour de la fille prodigue ! [PV Camilla] Mar 3 Fév - 19:36

Carl Spencer, Champion de l'Arène de Doublonville, était heureux.

Cette phrase d'introduction peut, il est vrai, paraître étrange. Mais que voulez-vous que je vous dise ? Carl Spencer était heureux, un point c'est tout ! Et je vous vois déjà venir, très chers lecteurs curieux et avides de connaître la vérité. Pourquoi était-il donc si heureux ? Eh bien tout d'abord, ce n'était clairement pas grâce à l'écrasante défaite qu'il vient d'infliger à l'un de ses nombreux challenger. Comment voulez-vous qu'il en retire un quelconque bonheur alors que son adversaire n'était clairement pas à la hauteur, si bien que tous les Pokémons adverses se sont fait battre par Ticho, le Canarticho de Carl qui était aussi son Pokémon le moins entraîné ? Et puis sérieusement, le challenger espérait-il VRAIMENT battre le Champion ? Avec un Cotovol, un Armulys et un Ptitard ? Nous sommes bien d'accord, c'était totalement ridicule. Mais passons. Cela ne servait à rien de s'attarder là-dessus, étant donné que ce n'était de toute façon pas la source du bonheur de notre héros. Non, la source de son bonheur était en réalité bien plus... comment dire... triviale ? Allez, cessons de vous faire bouillir d'impatience. Ces événements se déroulaient un samedi matin, aux alentours d'onze heure. Et chez les Spencer, qui dit samedi, dit repas en famille, mitonné par Maman ! Comment ça, "C'est tout?" ? Sachez, jeunes ingrats, que Carl appréciait tout particulièrement les repas en famille. Surtout quand Maman cuisinait sa délicieuse quiche aux baies Tamato, comme ce jour-ci. Om Nom Nom.

De plus, ce repas en famille n'allait pas être comme les autres repas en famille. En effet, Camilla, la soeur de Carl, allait venir elle aussi ! Et Dieu sait que cela faisait longtemps ! Notre Champion avait réellement hâte de revoir sa soeurette. Il était persuadé qu'elle aurait plein de choses à raconter aux autres Spencer. Et Carl avait aussi hâte de voir l'équipe que s'était constituée sa soeur ! Et pourquoi pas, peut-être qu'ils allaient livrer un combat ? Dans tous les cas, le jeune homme était tout excité à l'idée de revoir sa chère et tendre soeurette.

Bref, pendant que je vous racontais tout cela, Carl, lui, était déjà arrivé chez ses parents ! Il fallait dire qu'ils n'habitaient qu'à cinq-cent mètres environ de l'Arène. Comme d'habitude, le Champion frappa trois coups à la porte et, comme d'habitude, sa mère vint lui ouvrir presque immédiatement. Comme d'habitude, elle prit le blouson de son fils après lui avoir fait une bise sur la joue, et ce dernier se rendit dans le salon où, comme d'habitude, son père était en train de lire le journal, confortablement installé dans son fauteuil.

- Salut Papa ! lança Carl à son paternel, comme d'habitude.

Puis, comme d'habitude, il s'installa dans un autre fauteuil -son fauteuil- et attendit que sa mère les rejoigne pour qu'il puisse lui raconter les combats qu'il a livré dans la semaine.

Vous l'aurez compris, derrière cette scène des plus banales se cachait en réalité une mécanique bien huilée, qui se mettait en route tous les samedis à onze heure treize, pour être très précis. Cependant, cette mécanique n'allait pas tarder à rencontrer un petit souci, avec l'arrivée de Camilla. Mais pour l'instant, elle n'était pas encore là !




[HRP : Désolé, je sais que c'est un peu court ^^" N'hésite pas à me le dire, s'il y a des choses à modifier !]
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer


avatar
Messages : 171
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le retour de la fille prodigue ! [PV Camilla] Mer 4 Fév - 14:36


Vendredi soir- Camilla arriva à Port Yoneuve où elle pu prendre le bâteau en direction de Johto… Pourquoi donc, me demanderiez-vous ? Détrompez-vous, ce n’était pas pour une mission, même si la sbire Plasma avait hâte d’aller sur le terrain, elle avait décidé de profiter du week-end pour pouvoir se rendre à Doublonville afin de rendre visite à sa famille. Cela faisait bien longtemps qu’elle ne les avait pas vus et elle avait hâte de pouvoir de nouveau les voir. Surtout Carl, son grand frère adoré. Elle avait beau être jalouse de son talent, il restait une personne chère à ses yeux. La demoiselle n’avait pas du tout adressé un seul au revoir à ses parents lors de son départ pour Unys. Mais elle avait tout de même veillé à les prévenir qu’elle venait leur rendre visite, ce samedi-là, en passant un coup de téléphone. Elle se souvient encore de l’enthousiasme de sa mère qui avait vite fait de prévenir les hommes de la famille, Camilla en avait bien mal aux oreilles, mais ça lui faisait plaisir d’être autant attendue alors elle n’en tint pas tellement rigueur.

Elle arriva à Oliville le lendemain matin, vers 10h30… Voyant qu’elle était un peu en avance, ayant dit qu’elle n’arriverait pas avant midi, Camilla décida de se promener un peu dans la ville portuaire de Johto. Elle lécha les vitrines des rares boutiques vraiment intéressantes qu’il y avait en ville. Elle flasha sur une paire de chaussures à talon turquoise, sertie de quelques perles et d’un ruban bleu roi. Elles étaient ra-vi-ssante ces chaussures et elle ne pu s’empêcher de se les acheter… Haaah… Que voulez-vous, la demoiselle a toujours été une acheteuse compulsive… 11h00, Il était temps de se mettre en route ! Elle traversa les routes 38 et 39 qui séparaient Oliville à Rosalia. Elle en profita pour défier deux-trois dresseurs, combats qu’elle gagna sans trop de difficulté. Arrivée à Rosalia, elle prit une petite pause et soigna ses Pokémons. Elle reprit la route jusqu’à Doublonville, toujours en défiant les quelques dresseurs qu’elle croisait. Enfin, elle arriva dans la ville de son enfance.

Elle ne savait plus depuis combien de temps elle n’avait pas remis les pieds dans cette grande ville… Plusieurs mois, sans doute. Camilla semblait rassurer quand elle constata que Doublonville n’avait pas changé depuis don départ. Elle avait déjà repéré toutes ses boutiques favorites ! Mais elle n’alla pas voir ce qu’elles avaient en vitrines, elle avait déjà craqué sur une paire de chaussures magnifiques et puis ce n’était pas pour ça qu’elle était venue au départ. 11h30, au final elle allait quand même être en avance… Tant mieux au final, elle allait profiter de sa famille un petit peu plus longtemps que prévu au départ ! Elle se dirigea vers le quartier Sud de la ville, et plus précisément vers la maison de ses parents, qui devait se trouver à une quinzaine de mètres plus loin de l’arène Pokémon.

Arrivée devant la porte de la maison familiale, elle toqua trois fois, comme elle et son frère avaient l’habitude de faire pour se faire reconnaître. Elle attendit patiemment qu’on lui ouvre en vérifiant, à l’aide d’un miroir de poche, si elle était quand même présentable. Camilla avait coiffer ses cheveux en queue de cheval, à l’aide d’un élastique rose à paillette sur lequel était accroché un papilusion en plastique. Elle avait maquillé ses yeux à l’aide d’un eye liner et d’un mascara noir, faisant ressortir le bleu de ses yeux et ses lèvres étaient recouvertes d’un glosse rose. En vêtement, la demoiselle portait un débardeur blanc, qui était recouvert par un gilet cache-cœur, rose également, ainsi qu’une jupe toujours rose et une paire de bottines à semelles compensés. Camilla était satisfaite de son apparence.

La porte s’ouvrit enfin et derrière elle se trouvait sa mère que Camilla s’empressa d’embrasser pour lui dire bonjour. La femme invita sa fille à rentrer, ce qu’elle fit, évidemment. Á l’intérieur, la cadette pu sentir l’odeur de la quiche aux baies Tomato, spécialitée de sa vieille mère, qui cuisait dans le four. Une délicieuse odeur qui la faisait saliver, elle adorait la quiche de sa mère… Elle lui avait apprise la recette quand elle était plus jeune mais Camilla ne pouvait pas encore s’en faire, elle n’avait qu’un four à micro-ondes dans son petit appartement et ce n’était pas franchement le matériel idéal pour faire une quiche maison.

Arrivée dans le salon, elle vit son père et son frère, Carl, chacun assis sur leurs fauteuils respectifs, qui discutaient des combats que l’aîné qu’il avait brillamment gagné au court de la semaine. Camilla grinça un peu des dents au début mais après quelques claques mentales, elle reprit son ravissant sourire et dit avec une voix enjouée :

- Bonjour Papa, bonjour Carl ! Ça fait longtemps n’est-ce pas ?

Elle alla faire la bise à son cher père puis fit de même avec Carl, avant de s’installer sur le canapé… Ou plutôt s’affaler sur le canapé… Oui Camilla était ravissante, mais les bonnes manières c’était pas réellement son point fort, elle était très familière, même avec les gens qu’elle venait de rencontrer… Elle savait être un minimum polie, elle disait merci, bonjour, au revoir, mais cela s’arrêtait là ! Cela provenait peut-être de son passée de voyou dans le quartier Sud de Doublonville mais elle appréciait secrètement cultiver ce petit côté rebelle de sa personnalité. La cadette jeta un regard presque assassin à son aîné et dit :

- Alors, frangin, toujours Champion ?

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le retour de la fille prodigue ! [PV Camilla] Lun 10 Aoû - 21:05

-… Je te jure, ce gamin était désolant, racontait Carl à son père à propos du combat qu’il avait livré plus tôt dans la journée.]b] Un Cotovol, un Armulys et un Ptitard… Ticho n’en a fait qu’une…[/b]

*TOC TOC TOC*

Le Champion de Doublonville fut interrompu dans son récit par trois coups secs toqués à la porte d’entrée. Cela ne faisait aucun doute : c’était…

- Camilla ! cria Maman après avoir ouvert la porte et avant d’embrasser sa chère et tendre fille.

Carl sourit alors. Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait plus revu sa sœur, et bien qu’ils n’étaient pas toujours sur la même longueur d’ondes, il avait très hâte de la revoir. Après tout, cela restait sa petite sœur adorée, non ? Et en même temps, vous trouverez peut-être cela stupide, mais Carl était… nerveux. Camilla était-elle la jeune femme dont Carl se rappelait ? Peut-être que ces mois passés à Unys l’ont changée ? Et qui sait ? Peut-être qu’elle avait ramené un garçon ? Son… Son petit ami ? Ou peut-être SA petite amie ? Non, voyons. Si Camilla avait ramené quelqu’un, la réaction de Maman aurait été tout autre. Elle se serait probablement évanouie sur le pas de la porte. Non, non, je n’exagère pas. Et puis après tout, même si Camilla avait changé, cela importait peu. Elle resterait la sœur de Carl, quoiqu’il arrive !

La jeune femme entra finalement dans le salon, où se trouvaient son père et son frère.

- Bonjour Papa, bonjour Carl ! lança-t-elle. Ça fait longtemps n’est-ce pas ?

- Trop longtemps ! répondit Carl en lui faisant la bise.

Et il se rendit alors compte que sa petite sœur était restée la même, lorsqu’il la vit s’affaler sur le canapé. Elle n’avait rien perdu de sa nonchalance légendaire. D’ailleurs, elle n’avait rien non plus perdu de sa beauté. Quoi ? Pourquoi me regardez-vous comme ça ?... Ah non ! Je vois où vous voulez en venir ! On n’est pas dans Game of Thrones ici, non mais oh ! Carl pensait cela en toute objectivité ! Car il était vrai qu’en toute objectivité, il était tout bonnement impossible de dire que Camilla n’était pas belle. Car croyez-moi qu’elle l’était ! Si vous faisiez un sondage auprès de tous les garçons qui ont grandi dans le Quartier Sud, je suis persuadé que tous vous diront qu’ils étaient amoureux de Camilla Spencer lorsqu’ils étaient plus jeunes ! Bref, où en étais-je, déjà ? Ah oui !

- Alors, frangin, demanda Camilla. Toujours Champion ?

Décidément, les retrouvailles commençaient bien ! Vous ne l’aviez peut-être pas remarqué, mais Carl, lui, l’avait bien vu, le regard que lui avait lancé sa sœur en posant cette question. Le pauvre en fut tellement chamboulé qu’il déglutit d’une manière particulièrement sonore. Mais si, vous savez, comme dans les dessins animés. Il se devait de faire attention à sa réponse. Il fallait qu’il ménage ses mots, car un seul dérapage, et la bonne ambiance qui régnait jusqu’alors dans la maison familiale allait partir en fumée. Et il était tout simplement hors de question que Carl se dispute avec sa sœur alors qu’il ne l’avait plus revue depuis des mois.

- Euh oui, répondit-il, non sans crainte. Toujours Champion. Et toi, alors ? Qu’est-ce que tu deviens ? Dis-moi tout !

Voiiilà. Il fallait éviter le sujet si épineux qu’était le rôle de Carl. Car au cas où vous ne seriez pas au courant, Camilla était quelque peu jalouse du statut de son frère. Et ce dernier ne comprit jamais réellement pourquoi. Car après tout, un Champion reste un Dresseur comme un autre. La seule différence est qu’il est payé ! Et qu’il doit gérer son Arène ! Et qu’il est reconnu dans toute la région… Laissez tomber.

- Comment c’est Unys ? poursuit Carl avec un sourire.

Il était réellement curieux de savoir ce que devenait sa sœur. Car après tout, il se souciait de son bien-être. Meugnon, n’est-ce pas ? Mais après tout, Champion ou non, Carl était avant tout un grand frère ! Et sa petite sœur passait avant tout le reste, bien qu’il n’était pas sûr que ces sentiments étaient réciproques…

- A taaaaaaable ! cria Maman depuis la cuisine.

Papa ne se fit pas prier : il jeta son journal sur la table et courut presque en direction de la cuisine. Carl fut quelque peu étonné par cette réaction. Mais il ne tarda pas à comprendre le pourquoi du comment.

- Ca fait des mois que Maman n’a plus fait sa quiche aux baies Tamato, expliqua Carl à sa sœur en souriant. La dernière fois, c’était avant que tu partes !

Et ne nous mentons pas, Carl avait lui aussi très hâte de goûter à nouveau à la spécialité de Maman. Cette explosion de saveurs, le goût épicée de la baie Tamato qui ravivait les papilles de quiconque s’y connaissait un minimum en cuisine, la pâte feuilletée qui croustille lorsque l’on prend une bouchée… Quoi ? Comment ça, j’en fais trop ? On voit bien que vous n’avez jamais goûté la quiche aux baies Tamato de Maman ! Mais il était grand temps de cesser de saliver et d’y goûter pour de vrai !

- Tu viens ? demanda Carl à sa chère et tendre sœur en se dirigeant vers la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer


avatar
Messages : 171
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le retour de la fille prodigue ! [PV Camilla] Jeu 13 Aoû - 14:42


La mère Spencer était folle de joie lorsqu'elle vit sa fille devant la porte de sa maison et elle ne le cachait pas car celle-ci s'exclama avant d'embrasser son enfant qu'elle n'avait pas revu depuis un certain temps maintenant. Camilla était plutôt contente de voir sa mère réagir ainsi, elle était même plutôt fière et attendait secrètement ce genre de réaction. Un sourire satisfait, digne d'une grande star de cinéma, s'afficha sur le visage de la jeune femme.

Carl, son grand-frère, était lui-même très heureux de revoir sa sœur revenue dans la maison familiale. Il fit volontiers la bise à Camilla après lui avoir répondu :

- Trop longtemps ! 

Un nouveau sourire satisfait se dessina une nouvelle fois sur les lèvres de la jeune femme. Elle avait était fortement attendue par sa famille et cela lui plaisait. Elle avait l'impression d'être enfin devenue importante à leurs yeux alors qu'elle n'avait toujours été que seconde par rapport à Carl. Alors que l'aîné enchaînait les prouesses jusqu'à devenir le nouveau Champion de Doublonville, Camilla, elle, n'arrivait pas à se hisser vers le haut et ne faisait que plonger dans la médiocrité et la délinquance… Il y avait un sacré gouffre entre les deux enfants Spencer. Heureusement que la cadette avait décidée de recommencer à zéro et de partir à Unys, elle avait enfin de la valeur aux yeux de sa famille.

Cela ne l'empêcha pas de poser une question pour le moins embarrassante, en quelque sorte, à Carl. Elle lui demanda, en lui jetant un regard assassin, s'il était toujours Champion. Carl ne cacha pas sa gêne lorsqu'il lui répondit :

- Euh oui,  Toujours Champion. Et toi, alors ? Qu’est-ce que tu deviens ? Dis-moi tout ! 

Toujours affalée sur le canapé, Camilla s'étira. Cela faisait bien longtemps qu'elle s'était installé sur ce canapé qui était tellement confortable. Le canapé qu'elle possédait chez elle était un vieux canapé abîmer par endroit et loin d'être très très confortable… Mais elle ne pouvait que s'offrir que ça avec son maigre salaire actuel. Elle répondit ensuite à son grand frère, avec un air fier, peut-être légèrement hautain :

- Figure toi que je suis devenue un fier membre de l'Ordre Plasma.

Elle attendait un peu la réaction de Carl face à cette nouvelle. Alors qu'elle avait côtoyer pendant des années les voyous du quartier sud de Doublonville, la voilà qui avait complètement changé de vie, une vie qui était en totale opposition avec celle qu'elle avait avant.

- Comment c’est Unys ?

- C'est vraiment grand ! Je n'ai visité que la capitale du coin, Volucité, et j'ai repéré pleiiiiiins de boutiques de vêtements vraiment adorables ! Tu vois mes bottes ? Je les ai acheté là-bas et à un prix vraiment abordable, elles sont pas choux ?…

Camilla n'avait pas encore eu l'occasion de visiter d'autres villes, elle n'était encore arrivée que très récemment et tout ce qu'elle avait fait c'était de visiter Volucité de fond en comble. M'enfin, maintenant elle connaissait la grande ville presque par coeur et connaissait déjà les bonnes adresses du coin. Elle s'était mise à décrire toutes les boutiques de la grande ville d'Unys et avait-même commencé à parler de ses achats, même les futurs achats. Malheureusement -ou Heureusement ?- elle fut interrompue par la voix de leur mère qui se faisait entendre de la cuisine :

- A taaaaaaable !

Il ne fallait pas le demander deux fois au père des Spencer qui quitta quasiment immédiatement son fauteuil et s'empressa de rejoindre sa femme dans la cuisine. Les deux enfants Spencer regardaient leur paternel aller d'un pas pressé dans la pièce voisine. En même temps la cuisine de la mère était vraiment incroyablement bonne mais Camilla n'avait jamais vu son père aussi pressé de manger… Carl lui dit :

- Ca fait des mois que Maman n’a plus fait sa quiche aux baies Tamato. La dernière fois, c’était avant que tu partes ! 

Camilla se sentit à la fois gênée et flattée par ces révélations. Elle était plutôt honorée que la première quiche aux baies Tamato que les Spencer mangeront après des mois « d'abstinences » soit lors de leur retrouvaille mais elle avait l'impression de leur priver d'un petit bonheur… Si sa mère ne leur préparait de cette fameuse quiche que lorsque la cadette venait leur rendre visite ça craignait un max, surtout qu'elle ne savait pas quand elle pourrait revoir ses parents… Un sourire gênée s'affichait sur son visage :

- Oh génial… C'est vrai que la bonne cuisine de Maman me manquait un peu…

Camilla n'ayant qu'un simple micro-onde pour l'instant chez elle, elle ne pouvait donc manger que des plats déjà tout préparés de supermarcher. Et c'était pas spécialement appétissant, surtout comparé à la cuisine de Maman.

- Tu viens ?

- Oui, bien sûr !

Camilla suivit donc son grand frère jusque dans la cuisine où leurs parents attendaient. Tout comme la pièce principale, la cuisine n'avait pas tellement changée depuis son départ. C'était une pièce relativement grande avec les murs tapisser d'un papier peint couleur chocolat blanc et le sol était fait en carrelage blanc. La jeune femme s'installa à table, à sa place qu'elle avait l'habitude de prendre lors de leurs jeunesses. Un sourire heureux et sincère dessiner sur son visage, elle demanda :

- Et vous ? Comment-allez vous au fait ? Que devenez-vous ?

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le retour de la fille prodigue ! [PV Camilla] Ven 14 Aoû - 19:43

- Figure toi que je suis devenue un fier membre de l'Ordre Plasma.

L’Ordre… Plasma ?... Qu’est-ce que… Carl ne savait pas exactement ce qu’était cet Ordre. Il en avait vaguement entendu parler, mais cela s’arrêtait là. Il savait cependant que l’Ordre Plasma était en partie composé par des anciens membres… de la Team Plasma. Eh oui, rien que ça. Mais si, souvenez-vous. La Team Plasma était un espèce de groupuscule idéaliste qui sévissait il y a de cela quelques années dans la région d’Unys et qui justifiait ses agissements au nom de la libération des Pokémons mais qui, paradoxalement, utilisait des Pokémons pour combattre. Ainsi, le Champion ne savait trop quoi penser. Il savait qu’une partie de la Team Plasma avait tenter de réparer ses erreurs passées, mais qu’en étai-il de cet « Ordre » ? Quelles étaient ses intentions ?

Bon, dans l’immédiat, il fallait éviter de revenir sur le sujet, au risque de mettre le feu aux poudres. Et une chose était sûre, Carl n’avait aucune envie de se prendre la tête avec sa sœur, encore moins devant leurs parents. Mais le sujet ne pouvait rester clos. Carl comptait bien demander un minimum d’informations à Camille. Mais plus tard. Seul à seul. Dans l’immédiat, il fallait poursuivre la conversation, comme si de rien n’était. D’autant plus que Papa ne semblait pas avoir tiqué sur ce détail en particulier. Carl enchaîna alors avec une nouvelle question, cette fois-ci sur la région d’Unys, à laquelle sa chère et tendre cadette ne manqua pas de répondre :

- C'est vraiment grand ! Je n'ai visité que la capitale du coin, Volucité, et j'ai repéré pleiiiiiins de boutiques de vêtements vraiment adorables ! Tu vois mes bottes ? Je les ai acheté là-bas et à un prix vraiment abordable, elles sont pas choux ?…

Notre héros reconnaissait bien là sa sœur, et ne put réprimer un petit sourire lorsqu’elle se mit à parler des nombreuses boutiques de vêtements qui parsemaient Volucité. Cependant, ce sourire ne tarda pas à se transformer en rictus lorsque Camilla demanda à son frère ce qu’il pensait de ses bottes. Eh oui. L’amusement céda sa place à la panique. Car pour ce qui est des goûts vestimentaires, on ne pouvait pas vraiment dire que Camilla et son frère étaient pareils… Carl arborait la plupart du temps une tenue sobre. Or, pour Camilla, c’était tout l’inverse ! Fort heureusement, notre ami fut sauvé par le gong ! Ou plutôt, en l’occurrence, par Maman.

- A taaaaaaable !

La famille Spencer, Papa le premier, ne tarda pas à se retrouver à table, au grand complet. Ce qui, cela sautait aux yeux, rendait Maman toute folle de joie. Et en même temps, cela faisait des mois que toute la famille ne s’était pas retrouvée autour de cette table. Cela faisait des mois qu’elle n’avait plus revu sa fille, et pour couronner le tout, la Baie Ceriz sur le gâteau, cela faisait des mois qu’elle n’avait plus fait sa fameuse quiche aux Baies Tamato dont elle aussi raffolait tant. Et il ne pouvait le nier, Carl aussi était heureux de revoir la famille ainsi réunie. Tout était exactement comme lorsqu’il était plus jeune. Tous étaient assis autour de la table carrée, dans cet ordre bien précis : Maman, Papa, Camilla, Carl. Ce dernier savait cependant que la réunion de famille n’allait pas durer, et que sa sœur ne tarderait pas à retourner à Unys. Mais il ne fallait pas se lamenter. « Cueille le jour », comme disait l’autre ! Et c’était bien ce que Carl comptait faire. Il comptait bien profiter des quelques heures qu’il allait passer avec sa petite sœur chérie.

- Et vous ? demanda-t-elle. Comment allez-vous, au fait ? Que devenez-vous ?

- Oh, tu sais, ma puce, pas grand-chose d’intéressant ! répondit Maman.

- C’est vrai, intervint Papa. Il se passe pas grand-chose ici, en dehors de la routine habituelle. On est exactement les mêmes qu’à ton départ !

Carl ressentit bien une certaine tristesse dans la voix de son père. Après tout, il était vrai que le quotidien de ses parents était tout ce qu’il y avait de plus banal… Les pauvres passaient leurs journées ici, étant tous les deux retraités depuis maintenant un peu plus d’un an. Un silence relativement gênant s’était installé. Silence que Carl se permit de briser :

- De mon côté, j’ai renforcé les rangs de mon équipe ! J’ai attrapé un Canarticho, il y a quelques semaines. Je te le montrerai après le repas. Et ton équipe, poursuit-il. Qu’est-ce que ça donne ?

Le Champion était réellement intéressé par l’équipe de sa sœur. Avait-elle beaucoup changé depuis son départ ? Ce qu’il ne disait pas, c’était qu’au fond, il mourrait d’envie de se battre en duel avec Camilla. Juste pour le plaisir ! Et qui sait ? Peut-être serait-il surpris ?

Mais dans l’immédiat, l’heure était à la dégustation de la quiche confectionnée par Maman ! Et autant dire qu’il s’en mettait plein la panse ! En même temps, il n’y avait RIEN de mieux que la quiche de Maman… Carl ne tarda pas à vider son assiette et lança un regard amusé vers son père qui en était déjà à… sa troisième part. Le jeune homme se resservit lui aussi puis, mais fut cependant interrompu dans son élan par… son téléphone. Il se leva alors et sortit de la pièce pour répondre le plus rapidement possible , tout en fuyant le regard assassin que lui lançait Maman. Car cette dernière DETESTAIT que l’on se serve de son téléphone portable à table.

Carl s’y était cependant pris trop tard. Le temps qu’il réponde, la personne à l’autre bout du fil avait déjà raccroché. Et notre Champion n’avait aucun moyen de rappeler la personne en question, car elle l’avait contacté avec un numéro privé.

- Désolé, dit Carl à sa mère en rentrant dans la cuisine.

Et pour s’excuser, il lui fit un petit bisous sur le haut du crâne avant de se rasseoir à table. Adorable, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer


avatar
Messages : 171
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le retour de la fille prodigue ! [PV Camilla] Sam 15 Aoû - 1:32


On ne pouvait guère le cacher d'avantage. Camilla était sincèrement heureuse de se retrouver à table avec sa famille. Elle avait l'impression de retomber en enfance. Tout, autour de la petite table carrée,  avec le plat qui sortait tout juste du four et qui embaumait la pièce de sa délicieuse odeur de baie qui faisait saliver chaque membre de la famille Spencer. C'était comme si Camilla ne s'en était jamais allé. Elle comptait bien profiter de cette merveilleuse journée, après tout ce genre d’événement allait sûrement être rare maintenant qu'elle vivait dans une région lointaine. Camilla eut la maladresse de demander à ses parents ce qu'ils devenaient après des mois s'en s'être vu, ce à quoi les intéresser répondirent :

- Oh, tu sais, ma puce, pas grand-chose d’intéressant !

- C’est vrai. Il se passe pas grand-chose ici, en dehors de la routine habituelle. On est exactement les mêmes qu’à ton départ ! 

Elle se sentit un peu nulle, peut-être un peu honteuse. Elle baissa la tête, complètement gênée. Il est vrai que les parents Spencer étaient maintenant à la retraite et donc on ne pouvait pas dire que leurs vies devaient être palpitantes… Mais pourtant, elles devraient l'être ! Non ? Que c'est moche la vieillesse, pensait la jeune femme… Bien heureusement, Carl brisa ce pénible silence en disant avec un air relativement entrain :

- De mon côté, j’ai renforcé les rangs de mon équipe ! J’ai attrapé un Canarticho, il y a quelques semaines. Je te le montrerai après le repas. Et ton équipe, poursuit-il. Qu’est-ce que ça donne ?

Camilla redressa la tête et adressa un regard un peu surpris à son grand-frère. Elle n'attendait pas spécialement à ce qu'il s’intéresse à sa petite équipe mais en même temps… Carl était un passionné de dressage Pokémon, non ? Et un grand champion qui plus est, elle aurait tout simplement dû s'y attendre ! Elle répondit :

- Euh… Oh ! Elle s'agrandit petit à petit ! Bon, ce sont loin d'être des gros combattants, il y en a même un qui est encore très jeune, mais je sens qu'ils vont pas tarder à être étonnamment puissant, j'en suis certaine !

Haaaah, les Pokémons de Camilla… Elle les considéraient réellement plus comme de simples Pokémons. Ils étaient tout simplement sa famille, ses bébés comme elle aime les appeler. Sauf peut-être Rondoudou, qu'elle avait volé, mais la rancune que la boule rose semblait ressentir vis-à-vis de la jeune femme semblait s'atténuer au fil du temps. Et puis sa propriétaire précédente n'avait pas chercher à retrouver Rondoudou non plus et cela le Pokémon le savait probablement. Camilla poursuivit ensuite :

- Tu me montreras ton Carnaticho ? Je suis sûre qu'il est aussi adorable que Noarfang mais… Mes bébés le sont sûrement encore plus, hihi !

Les parents regardaient leurs enfants discuter avec un regard attendrit. Il faut dire qu'il était assez rare de voir les deux enfants Spencer s'entendre aussi bien, habituellement Camilla était loin d'être très aimable vis-à-vis de son aîné. Mais sûrement que déménager vers Unys lui avait du bien et qu'elle avait donc gagné en maturité, pensaient-ils.

La suite du repas se déroula tout aussi tranquillement. Les deux hommes s'empiffraient alors que les  femmes essayaient de faire attention à leurs lignes, quand même ! Mais le repas fut interrompu par une sonnerie stridente de téléphone. Tout le monde comprit qu'il s'agissait du téléphone de l'aîné de la fratrie qui sortie alors son portable de sa poche alors qu'il sortait de la cuisine tendit que la mère le fusillait du regard. Madame Spencer était particulièrement à cheval sur les règles de politesse et de respect et n'appréciait guère les écarts de conduites. Et de ce fait, elle n'appréciait pas du tout quand on téléphonait (ou du moins lorsque l'on se servait de nos téléphones) lors des repas. Elle considérait ça comme impoli. Camilla, en voyant la scène, pouffa doucement de rire.

On attendit pas trop longtemps le retour de Carl qui revint dans la cuisine à peine deux secondes après en être sortit. Le jeune homme présenta ses excuses et alla embrassé sa mère sur le front puis retourna s’asseoir à côté de Camilla qui ne pouvait pas s'empêcher de continuer à le regarder avec un regard taquin, presque moqueur.

- Haaaaaaaaaaaan ! L'autre il a pas éteins son portaaaaaable pfffffffrrrt !!

Le père regarda la cadette avec un regard sévère et dit :

- Camilla, évite d'embêter ton frère quand on est à table, s'il te plait !

La jeune femme leva les yeux au ciel en soupirant. Elle avait beau avoir dépassé la vingtaine depuis… quatre ans déjà, elle avait l'impression parfois qu'on continuait de la considérer comme une gamine et cela l'énervait un petit peu. Mais elle garda tout de même son sang-froid. Cela faisait longtemps que la famille ne s'était pas réunie autour de la table, elle ne comptait pas spécialement ruiner cet événement auquel ses vieux tenaient énormément, après tout. Elle leur devait bien ça. Camilla termina sa part de quiche en affichant tout de même un visage un peu boudeur, le même qu'elle affichait petite quand elle n'arrivait pas à avoir ce qu'elle voulait auprès de ses parents.

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le retour de la fille prodigue ! [PV Camilla] Ven 28 Aoû - 18:10

Carl venait de se rasseoir à table, suite à ce fameux appel téléphonique des plus incongrus. Appel qui, d’ailleurs, l’intriguait fortement. Qui donc pouvait l’appeler, qui plus est en numéro privé, un dimanche à 12h36 très précisément ? Bah… Après tout, si c’était important, la personne en question allait probablement rappeler à un moment ou à un autre ! Et puis Carl n’avait pas réellement le temps d’y penser. Dans l’immédiat, il fallait surtout qu’il fasse profil bas auprès de Maman ! Car je vous rappelle que cette dernière détestait au plus haut point que l’on se serve de son téléphone à table. Et c’était compréhensible. Car en principe, lorsque l’on est à table, c’est pour partager un bon repas, et surtout un moment avec sa famille. Et qui plus est, cela faisait bien longtemps que la famille Spencer ne s’était plus retrouvée au complet autour de cette table. Carl s’apprêtait à engouffrer dans sa bouche un morceau de quiche, lorsqu’il fut à nouveau interrompu, cette fois par Camilla qui, à première vue, ne voulait rater pour rien au monde cette occasion de taquiner son frère.

- Haaaaaaaaaaaan ! L'autre il a pas éteint son portaaaaaable pfffffffrrrt !!

Carl ne put s’empêcher de réprimer un éclat de rire, qui eut pour effet de faire tomber par terre le bout de quiche qui était empalé sur sa fourchette. Heureusement, Maman n’avait pas l’air de l’avoir remarqué, et Carl lança un regard amusé à se petite sœur. Papa, lui, n’avait pas trouvé la plaisanterie à son goût.

- Camilla, évite d'embêter ton frère quand on est à table, s'il te plait !

- Roh Papa, comprends la un peu, lança Carl sur le ton de la plaisanterie. Ca fait des mois qu’elle m’a plus embêté !

- Pas à table. Répondit Papa sur un ton glacial.

Carl s’attendait un peu à une réponse aussi froide de la part de son paternel. Lui aussi était très à cheval quant au bon déroulement des repas, même s’il était un peu plus tolérant que son épouse au niveau des téléphones portables.

Carl se contenta alors de faire un clin d’œil à Camilla, car il avait bien remarqué qu’elle s’était mise à bouder suite à la réprimande de leur père.

Le Champion put enfin se consacrer à la dégustation de sa seconde part de quiche. Et Dieu sait qu’il en avait envie ! En effet, il n’en fit qu’une bouchée, si bien que son assiette fut vide en quelques secondes à peine. Il décida alors de se lever et de mettre son assiette et ses couverts dans le lave-vaisselle. Je vous l’accorde, ce comportement pourrait sembler bizarre. Mais en réalité, il faisait partie intégrante du rituel dominical de la famille Spencer. Tous les dimanches, dès qu’il finissait son repas, Carl avait l’habitude de sortir dans le jardin afin de nourrir ses Pokémons. Ou plutôt ses « garçons », comme il avait l’habitude de les appeler. De temps à autre, Papa venait lui donner un coup de main, ou simplement pouponner les « garçons ». Ce n’était pas le cas aujourd’hui. Et c’était compréhensible : après quatre parts de quiche (!!!), le pauvre arrivait à peine à se lever de sa chaise.

Carl passa alors la porte vitrée de la cuisine qui donnait sur l’extérieur, et sortit ses quatre compagnons de leurs Pokéballs : Nostradamus le Noarfang, Silversmith l’Airmure, Palm le Tropius, et le petit dernier, Leek le Canarticho. Bien évidemment, tous étaient avides de dévorer leur repas. Tous, sauf Silversmith… En effet, ce dernier s’était justement posté devant la porte vitrée citée plus tôt, et observait attentivement l’intérieur de la cuisine. Ou plus précisément, il observait Camilla. De l’intérieur, cela aurait pu paraître assez effrayant. Eh oui, imaginez-vous être tranquillement dans votre cuisine, lorsque tout à coup, vous voyez un Airmure en train de vous observer à votre fenêtre. Mais de l’extérieur, on voyait bien que Silversmith était en réalité heureux de revoir Camilla, comme en témoignant l’excroissance métallique qui lui servait de queue, qui remuait frénétiquement de gauche à droite.




[HRP : Désolé pour la réponse un peu courte :/]
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer


avatar
Messages : 171
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le retour de la fille prodigue ! [PV Camilla] Dim 30 Aoû - 15:30

Les parents des Spencer aimaient quand tout se passe sans encombre, sans interruptions, et le tout dans la joie et la bonne humeur. Ils ne cherchaient pas non plus à devenir la petite famille parfaite puisque de toute façon les familles parfaites n'existent pas. Mais ils voulaient tout de même être fiers de leurs enfants et de leur bonne conduite, quand même. Rien ne pouvait les rendre plus fier que le fait qu'on leur dise qu'ils avaient bien élevés leurs rejetons. Ainsi, même si leurs enfants étaient déjà majeurs et complètement autonomes, l'un étant d'ailleurs plus proche de la trentaine que de la vingtaine, ils ne pouvaient pas s'empêcher de réprimander leurs enfants quand ils jugeaient que ceux-ci faisait un petit écart de conduite. Camilla n'appréciait guère cela, elle aurait préféré être considéré comme ce qu'elle est : une adulte et non une vulgaire adolescente. Son grand frère tenta tout de même de la défendre :

- Roh Papa, comprends la un peu, lança Carl sur le ton de la plaisanterie. Ca fait des mois qu’elle m’a plus embêté ! 

Le père restait à cheval sur ses principes et rétorqua :

- Pas à table.

Camilla continuait sa moue boudeuse de gamine -et après, comment elle veut qu'on la traite comme une adulte si elle agit ainsi ?- mais elle ne pu s'empêcher d'esquisser un sourire quand elle vit son frère lui adresser un clin d'oeil complice quand elle redressa la tête… Haaaah, que c'est beau, les relations frère/sœur… Malgré le sentiment de rivalité qu'il pouvait y avoir entre eux, ils resteront toujours complices. Carl adorait son frère malgré tout, elle ne pouvait pas le nier.

Elle restait d'ailleurs impressionnée par l'appétit de son grand frère qui n'eut besoin que d'une dizaine de seconde environ (en exagérant un peu quand même) pour terminé sa deuxième part de quiche. Le grand jeune homme débarrassa ensuite son assiette et ses couverts qu'il rangea dans le lave vaisselle, imité par sa petite sœur et sa mère, qui avait en plus débarassé les couverts du paternel car ce dernier ne se sentait plus capable de bouger tant il avait mangé (quatre bonnes parts de quiche quand même, ce n'est pas rien) Carl alla ensuite dans le jardin, en passant par la porte vitrée et fit sortir ses Pokémons de leurs balls. Quand à Camilla elle aidait sa mère à servir le café pour ceux qui souhaitaient. (c'est à dire ses parents et elle.) Maman versa dans les mugs qu'avait sortit Camilla un peu de café que la demoiselle posa ensuite sur la table. Le père prit son mug et commença à boire dedans. Camilla quand à elle, versa un peu de lait dans son mug et mit deux sucres dedans. (Camilla aimait le café uniquement quand celui-ci était sucré) De nouveau assise sur sa chaise, elle regarda au travers de la vitre son grand frère qui était en train de s'occuper de ses oiseaux.

Les Pokémons oiseaux resplendissaient, on pouvait aisément dire qu'ils étaient heureux et très fort tant ils étaient majestueux. On ne pouvait nullement nier le fait que Carl était un excellent dresseur Pokémon. Sa petite sœur l'admirait mais en même temps le détestait pour cela. Elle n'était que l'ombre de son frère, on ne la connaissait que sous le nom de « la petite sœur du Champion Carl » et Arceus sait à quel point la jeune femme détestait cette situation. Le regard de Camilla se posa alors sur Silversmith, l'Airmure de Carl, qui regardait lui-même la jeune femme. Il semblait frémir de joie en voyant la jeune femme qui sourit en voyant cela. Son mug toujours dans la main, elle rejoigna Silversmith dans le jardin et commença à le caresser :

- Il est encore plus beau que la dernière fois que je l'ai vu, Silversmith. Tu es vraiment doué pour t'occuper des Pokémons, ça se voit !

Elle souriat à son grand frère. Ce sourire était sincère, quand même. Car comme dit plutôt, elle admirait son grand-frère avant de le jalouser. Aux yeux de la jeune femme, le Champion restera toujours un grand homme.

HRP:
 

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le retour de la fille prodigue ! [PV Camilla] Jeu 17 Sep - 14:06

Camilla et Maman étaient en train de préparer le café pendant Carl s'occupait de nourrir les "garçons". Bien évidemment, tous avaient l'air content de voir leur dresseur, et pour cause : c'était l'heure du déjeuner, pardi ! Eh oui, s'il y avait bien une chose pour laquelle les compagnons à plumes de Carl tenaient de leur maître, c'était l'appétit ! Et il aurait fallu les voir, à ce moment précis ! Palm battait frénétiquement des ailes, tandis que Leek sautillait gaiement autour de Carl, qui était en train de préparer la gamelle de chacun. Les trois oiseaux frétillaient d'impatience à l'idée de déguster les somptueux repas préparés par le Champion, à savoir des Pokéblocs de Baies Oran pour Palm, une gelée de Baies Sitrus pour Nostradamus, des graines d'Héliatronc pour Leek, et des Pokéblocs de Baies Fraive pour...

- Silversmith ?

En effet, Carl remarqua au moment de donner leur nourriture à ses compagnons que l'oiseau de fer n'était pas avec les autres. Où pouvait-il bien être ? Fort heureusement, ne Champion ne tarda pas à avoir sa réponse, lorsqu'il entendit une espèce de roucoulement aigu derrière lui. Il se retourna alors, et ne put s'empêcher de lâcher un sourire en voyant Camilla, une tasse de café à la main, en train de caresser l'Airmure qui, à en juger par ses roucoulements, avait l'air d'apprécier fortement les caresses de la demoiselle.

- Il est encore plus beau que la dernière fois que je l'ai vu, Silversmith, constata Camilla. Tu es vraiment doué pour t'occuper des Pokémons, ça se voit !

- Merci, c'est gentil, répondit simplement Carl. Allez, lèche-bottes, viens manger ! dit-il a Silversmith en riant.

L'Airmure sautilla alors en direction de sa gamelle, et plongea la tête dans cette dernière.

- Je te présente Leek ! dit Carl à sa soeur en montrant du doigt le Canarticho. Ce dernier leva brièvement la tête en entendant son nom, mais ne tarda pas à la replonger dans son écuelle afin de continuer son repas. A toi de me montrer les tiens ! poursuit le Champion.

Il avait réellement hâte de voir les Pokémons de sa chère et tendre pitite soeur, et pour cause. Cela faisait bien longtemps qu'il ne les avait plus vus ! Oui, certes, cela faisait tout aussi longtemps qu'il n'avait plus vu sa soeur. Mais dans l'immédiat, il pensait surtout aux Pokémons ! Il avait rarement été aussi curieux à propos de quelque chose. L'équipe de Camilla est-elle la même qu'à son départ ? A-t-elle capturé de nouveaux Pokémons ? Ou au contraire, a-t-elle réduit les rangs de son équipe ? Et ses Pokémons ont-ils grandi ? Ou sont-ils exactement pareils qu'il y a quelques mois ? Avaient-ils appris de nouvelles capacités ? étaient quelques unes des questions qui fourmillaient dans la tête de Carl. L'une de ces questions, en particulier, lui brûlait les lèvres, mais il n'osait la poser, sans trop savoir pourquoi.

Oh et puis, après tout, cela ne coûtait rien de demander !

- Et, euuuh... Ca te dirait un combat ? Rien de bien méchant ! Juste histoire de s'amuser un peu ! 2 contre 2 ! T'es partante ?
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer


avatar
Messages : 171
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le retour de la fille prodigue ! [PV Camilla] Jeu 17 Sep - 20:23


L'Airmure roucoulait de plaisir sous les soins apportés par Camilla. Aussi loin que la jeune femme pouvait se souvenir, Silversmith avait toujours été amical vis-à-vis d'elle et elle le lui rendait bien. Après tout, elle adorait tout les Pokémons et ne pouvait pas s'empêcher de mes câliner. Carl s'était retourné pour voir ce qu'était en train de faire son oiseau d'acier et esquissa un sourire bienveillant quand il vit que son Pokémon était tout simplement en train de se faire papouiller par sa petite sœur préférée. (Bah quoi ? J'ai bien le droit de me jeter des fleurs à moi-même!) La jeune femme complimenta alors l'apparence du poulet en fer ainsi que les compétences de dressage de son grand frère (Oniiiiii-saaaaaaaan!!!) Il répondit :

- Merci, c'est gentil. Allez, lèche-bottes, viens manger !

L'Airmure obéit et lâcha les bottes de Camilla (le pire c'est qu'elle portait vraiment des bottes, c'est rigolo, le hasard, hein ?) pour finalement aller manger le délicieux petit plat que lui avait préparer son dresseur. La jeune femme rit doucement quand elle vit Silversmith plonger sa tête dans sa gamelle avec envie. Elle fut cependant interpellé par Carl qui tenait absolument à présenter à sa sœur son nouvel allié :

- Je te présente Leek !

- Enchantée, Leek !

Il pointa le Carnaticho du doigt qui mangeait aux côtés des autres oiseaux de Carl. Camilla dû lutter avec elle-même pour s'empêcher de traverser le jardin en hurlant « IL EST TROP CHOU !! »pour le câliner. Elle s'en était même mordiller la lèvre inférieur. Elle buva une gorgée de café en faisant semblant de n'être que brièvement intéressée par le Pokémon de son grand frère. Ce dernier continua :

- A toi de me montrer les tiens !

Elle sourit à son grand frère, à croire qu'elle n'attendait que ça, qu'il s'intéresse à ses Pokémons et lui demande de les montrer.

- Si tu insistes, dit-elle avec un sourire amusé.

Après être retournée brièvement dans la cuisine pour reposer sa tasse de café, elle ressortit avec ses quatre balls en main, toujours souriante, elle lança ensuite les sphères et libera donc ses quatre bébés, Togetic, Rondoudou, Azurill et Doudouvet. Carl connaissait forcément les deux premiers, Camilla les possédait déjà avant de partir en direction d'Unys. Il devait même savoir qu'à l'origine Rondoudou était un Pokémon que sa sœur avait volé. En revanche, Azurill et Doudouvet avaient tout les deux capturer lors du voyage à Unys de Camilla et donc ils étaient de véritables inconnus pour le champion. D'ailleurs Doudouvet ne cacha pas sa méfiance lorsqu'il vit le grand homme devant lui.

- Donc je te présente mes deux nouveaux bébés, Azurill et Doudouvet. Azurill était encore un œuf quand je l'ai recueilli, ses parents ont été sauvagement tué !

Camilla prit la petite balle bleue dans ses bras et la tendit à son grand frère, toujours souriante :

- Aller, Azurill, dit bonjour à Tonton Carl !

Doudouvet s’aperçut alors que l'autre humain n'était pas bien dangereux en voyant sa dresseuse se comporter amicalement vis-à-vis de lui. Alors il se mit à frotter sa tête contre les jambes du champion, une manière pour lui de dire bonjour. Quant à Azurill, elle était encore innocente et naïve, dû à son très jeune âge, alors elle poussait déjà des cris de joies quand elle rencontra le grand frère de sa « maman ».

Carl semblait hésitant. Il avait l'air d'avoir envie de demander quelque chose à Camilla, ce qu'il fit après quelques secondes de réflexions :

- Et, euuuh... Ca te dirait un combat ? Rien de bien méchant ! Juste histoire de s'amuser un peu ! 2 contre 2 ! T'es partante ?

Camilla ne cacha pas sa surprise, regardant son grand frère avec un air interrogateur. Elle ne savait pas trop si elle devait accepter ou non. Elle connaissait bien évidemment la force de son frère et savait donc qu'il la surpassait en matière de combat Pokémon. Mais en même temps ce serait une manière pour elle de mieux se rendre compte de sa progression.

- Pourquoi pas ? Un combat double alors, c'est ça ?

Dans tout les cas elle savait déjà quels Pokémons elle allait choisir. Azurill était beaucoup trop jeune pour se battre contre les mastodontes de Carl, quand à Doudouvet, il sera en désavantage face aux oiseaux du champion.

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le retour de la fille prodigue ! [PV Camilla] Ven 18 Sep - 21:37

Leek avait l'air de plaire à Camilla. Tant mieux ! Non pas que l'avis de Camilla à propos du compagnon à plumes importe vraiment, au contraire. Quoi qu'ait pensé la jeune femme du Canarticho, cela serait toujours resté le Canarticho de Carl. Son Leek à lui et à personne d'autre ! Son choupinet ! Son... Oui, je ferais mieux d'arrêter là, je pense que nous sommes d'accord là-dessus. Bref, il n'empêche que cela fait toujours plaisir d'avoir l'approbation de ses proches. Et c'était visiblement le cas, ce qui emplit Carl d'une satisfaction non négligeable.

Et cette satisfaction ne fut que plus grande lorsque Camilla accepta de montrer ses compagnons à son Champion de grand-frère. Et je vous assure que je n'exagère pas ! On pourrait penser que, du fait de son statut de Champion, le grand Carl Spencer se devait de rester sérieux en toutes circonstances. En réalité, pas du tout ! Certes, le bougre est Champion, mais il est avant tout un être humain comme les autres ! Et comme les autres, il avait parfaitement le droit de s'enthousiasmer pour des choses qui peuvent paraître anodines ou sans intérêt aux  yeux de certain(e)s. En l'occurrence, vous vous fichez peut-être de la composition de l'équipe de Camilla. mais son frère, lui, était animé d'une fébrilité toute particulière, comme j'ai déjà pu le dire plus tôt.

Et il se trouve que cette fébrilité était totalement justifiée ! Car l'équipe de la jeune fille était sensiblement différente de celle qu'elle avait à son départ ! Togetic et Rondoudou étaient toujours présents à l'appel, mais ils n'étaient plus seuls ! En effet, deux nouveaux Pokémons avaient rejoint les deux cités précédemment. L'un deux, un Azurill des plus adorables, avait l'air particulièrement jeune (Camilla confirma d'ailleurs l'impression de Carl en précisant que l'Azurill en question n'était encore qu'un oeuf lorsque Camilla l'avait trouvé). Le second, un Doudouvet tout aussi adorable, avait quant à lui l'air particulièrement méfiant, ce qui était ma foi tout à fait compréhensible, étant donné qu'il n'avait jamais vu le Champion auparavant. En tout cas, l'équipe de Camilla représentait un fort potentiel ! Et Carl ne put s'empêcher d'esquisser un sourire de satisfaction en constatant cela.

La satisfaction céda cependant rapidement la place à l'attendrissement, lorsque Camilla tendit son petit Azurill, en prenant bien soin d'appeler Carl "tonton". Carl se trouva totalement incapable de résister à autant de mignonnitude (néologisme ? Où ça, un néologisme ?), si bien qu'il ne put réprimer un "Haaaaaaaaanw" des plus ridicules, avant de s'emparer de la boule de poils bleue. La sensation qu'il ressentait à ce moment était relativement indescriptible. Comment dire... Imaginez-vous en train de serrer dans vos bras un ballon, recouvert d'une fine fourrure douce comme le pelage d'un chiot. Voilà plus ou moins ce que ressentait Carl en portant le petit Azurill. Et ce n'était pas tout ! Vous pensiez avoir atteint le summum de la mignonnitude ? Ha ! Mais que vous êtes naïfs... L'Azurill avait tout l'air d'apprécier la compagnie de son "tonton", à en juger par les petits cris qu'il poussait. Et pour augmenter encore le quota de mignonnitude, le Doudouvet, qui avait visiblement compris que Carl n'avait pas de mauvaises intentions, avait soudainement décidé de frotter sa tête -d'une manière tout à fait adorable- aux jambes du Champion.

C'en fut trop pour Carl, qui décida de s'agenouiller par terre afin de caresser le Doudouvet, en même temps qu'il portait l'Azurill. Carl se rendit cependant compte qu'il était peut-être allé un peu trop loin, lorsqu'il se mit à faire des grimaces aux deux boules de poils. Il se releva alors, et reprit son sérieux, avant de poser à sa soeur la question fatidique qui lui brûlait les lèvres. Combat ? Pas combat ?...

Combat, à en juger par la réponse affirmative de la jeune fille :

- Pourquoi pas ? Un combat double alors, c'est ça ?

- T'as tout compris ! Affirma Carl.

Il se tourna alors vers son équipe afin de décider lesquels de ses Pokémons il allait envoyer au combat. Tous avaient déjà fini de manger. Notre héros avait donc l'embarras du choix ! Enfin, quoique... Nostradamus s'était paisiblement endormi, la tête sous son aile. Cela réduisait donc le choix à trois. Vint alors le cas de Silversmith. Ce dernier appréciait tout particulièrement Camilla. Carl ne pouvait donc pas se résoudre à le faire affronter ses Pokémons. Il ne restait donc plus que deux Pokémons, à savoir Palm le Tropius, et Leek le Canarticho.

- Je choisis Palm et Leek ! annonça le Champion. Et toi ? poursuit-il.

Les deux Pokémons en question avaient tous deux levés la tête lorsque Carl prononça leurs noms.

- Les garçons, vous venez ? leur demanda leur Dresseur. On va vous dégourdir un peu les ailes !

Carl se dirigea donc vers le fond du jardin, suivi de ses deux compagnons. Fort heureusement, le terrain de la famille Spencer était assez spacieux pour que le combat ne se déroule pas trop près de la maison. Sinon, imaginez une seconde la réaction de Maman ! Bah tiens, quand on parle Grayhena, on en voit la queue ! Maman se tenait justement dans le cadre de la porte vitrée de la cuisine, Papa -qui avait finalement réussi à se lever de sa chaise- juste derrière elle.

- Faites doucement ! Ne vous blessez pas ! s'écria-t-elle, tandis que Carl, Palm et Leek se mettaient en place.

Palm avait l'air prêt à se battre, à en juger par la façon dont il grattait le sol avec son imposante patte. Leek, quant à lui, avait l'air plus nerveux. En même temps, il fallait le comprendre : c'était son tout premier Combat Duo !

- T'inquiètes pas, ça va bien se passer, assura Carl à l'oiseau au poireau. Je te laisse commencer ! cria-t-il ensuite à Camilla.

Ce n'était pas tant par galanterie que Carl laissait sa soeur commencer, mais plutôt par pur esprit de stratégie. Eh oui, tout stratège qui se respecte sait qu'il est plus judicieux de laisser l'adversaire commencer, car dans ce cas, c'est à vous de réagir à son offensive, ce qui vous laisse l'opportunité de la contrecarrer. Or, dans le cas contraire, c'est vous qui êtes en position de faiblesse. Enfin, en principe... Mais chut ! Il est temps d'arrêter de papoter, car le combat est sur le point de commencer !
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Spencer


avatar
Messages : 171
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/11/2014
Autres Comptes : Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 24 étoiles ♥
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le retour de la fille prodigue ! [PV Camilla] Sam 19 Sep - 15:38


On ne pouvait guère le nier, Carl et Camilla venaient effectivement du même moule. Sans parler de certains traits physiques qu'ils partageaient, ils avaient tout les deux le même amour pour les Pokémons qui se manifestait d'une manière assez semblable. Carl prit volontiers la petite Azurill dans ses bras et commençait déjà à gagatiser devant la petite bouille bleue trognonne. Il ne fit pas attendre non plus Doudouvet trop longtemps quand ce dernier alla réclamer des caresses de la part du champion. Il agissait là comme un véritable Tonton et cela amusait beaucoup Camilla.

Vint alors les choses sérieuses. Carl demanda à sa sœur un combat 2 contre 2, ce à quoi la petite sœur répondit par l'affirmatif. Bien qu'elle ne savait que trop bien que son grand frère était bien plus entraîné et plus doué qu'elle, c'était une façon pour elle de s'évaluer. Après tout, dépasser son frère était l'un de ses objectifs personnels. C'est alors que Carl annonça les noms des Pokémons qu'il allait utiliser lors de ce combat :

- Je choisis Palm et Leek !

Derrière lui, les deux désignés levèrent la tête. Carl leur demanda alors de venir auprès de lui, leur disant qu'ils allaient pouvoir se dégourdirent les plumes. Quand à Camilla, elle n'avait pas à réfléchir longtemps, elle n'avait de toute façon pas le choix, elle devait utiliser Togetic et Rondoudou. Elle estimait Azurill trop jeune et Doudouvet n'avait pas l'avantage du type face aux Pokémons volants de son grand frère.

- Je choisis Togetic et Rondoudou ! On va te mettre la pâté tu vas voir !

Camilla était nullement convaincue par sa propre déclaration. Pour elle il n'y avait pas d'autres issues que la défaite face à son frère. Cependant elle ne voulait pas partir complètement défaitiste et comptait bien lui tenir tête d'une manière ou d'une autre. Les deux parents des Spencer regardaient la scène de la cuisine. La mère tenait d'ailleurs à remplir son rôle de Maman poule :

- Faites doucement ! Ne vous blessez pas ! 

- Oh c'est bon, t'inquiète, M'man ! Laisse faire les pros !

Les deux équipes se mettaient en place, face à face. Les fières oiseaux de Carl contre les adorables fées de Camilla… C'était un combat qui promettait du lourd sérieux ! (ou pas) La jeune femme avait bien fait de s'entraîner un peu sur la route avant de venir, héhé. Togetic avait également hâte au début de ce combat quand à Rondoudou… Bah elle s'en fichait un peu ! Elle n'allait faire que le strict minimum en effort, comme d'habitude.

- Je te laisse commencer ! , lui cria son frère.

La jeune femme sourit. Quelle aubaine ! Elle allait pouvoir démarrer ce combat avec un avantage :

- Tu le regretteras pas hein ? Togetic, protège-toi avec Rune Protect ! Toi, Rondoudou, c'est ton heure de gloire, chauffe toi la voix avec une petite Berceuse !

Sans attendre plus longtemps, Togetic se concentra un court instant pour créer une espèce de voile de protection autour de lui et de son alliée, Rondoudou. Rune Protect n'était pas un bouclier aussi puissant que Protection ou Mur Lumière qui pouvaient amoindrir les dégats que l'équipe recevait. Mais Rune Protect était très utile dans ce cas de configuration car Togetic ne serait pas atteins par le sommeille provoquer par la berceuse envoûtante de son partenaire. Rondoudou commençait d'ailleurs à chanter avec sa douce voix. Elle avait beau détester Camilla, elle adorait chanter.

.:-------------------------:.




Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Silent/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Couleur paroles Camilla :
Orchid
Couleur paroles Massko :
Limegreen

Birdée par Zoroark
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour de la fille prodigue ! [PV Camilla]

Revenir en haut Aller en bas
 

Le retour de la fille prodigue ! [PV Camilla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Johto :: Doublonville-