Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Jeu 10 Aoû - 21:04 par EternalStay

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Mar 6 Juin - 12:35 par Invité

» Suivre l'actu ?
Lun 5 Juin - 9:58 par Invité


Partagez | .

EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume

PNJ Evénement


avatar
Messages : 23
Réputation : 2
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Mar 30 Déc - 0:34

Quelque chose turlupine trois Pokémons assez connus dans la région.. Eux qui n'ont pas l'habitude de rester proche des humains se réunirent dans la tour cendrée, éloignant les visiteurs avec leurs capacités et décidèrent d'en placer un barrage un peu spécial, enflammé. Une discussion très particulière entre les trois chiens, Enteï, Raikou et Suicune réveillaient la curiosité de pokémons alentours...

Raikou : " -Nous ne pouvons plus faire confiance aux Hommes. à quoi bon fuir tout le temps? Il faudrait faire en sorte que la capture ne soit pas aussi facile et que ne serions pas toujours derrière eux pour nettoyer leurs bêtises. Suicune, ne fatigues-tu donc pas à force de nettoyer les points d'eau toujours plus sales? Et toi donc Enteï? Tu as beau faciliter la destruction de leurs ressources polluantes par le feu mais ils finissent toujours par empoisonner les Pokémons..."
Suicune : "- Est-ce pour cela que tu nous interromps dans notre mission? Dois-je te rappeler que c'est la raison principale pour laquelle Ho-Oh nous a laissé une seconde chance?"
Raikou : "- Ecoutez moi bien, j'ai une idée..."

Les Hommes vivants ici, très croyants, préfèrent en grande majorité ne pas s'interposer au milieu de cet événement et se contentent d'en parler autour de soi. Par peur, la plupart se réfugie dans son habitat avec leur famille en attendant que le semblant de fureur du trio légendaire s'estompe et qu'ils s'en aillent. Un débat empoisonné fait rage et une petite Salamèche décide de s'approcher de la tour. Hisia est son nom, et, à sa suite, un grand nombre de Pokémons, voyant ainsi les Hommes se cloîtrer entre leurs murs, décidèrent de la suivre dans sa démarche.

Situation actuelle :
- Enteï, Raikou et Suicune se trouvent dans la tour cendrée, au centre.
- Les Pokémons ont vent de cette histoire, et un grand nombre s'approche de la tour, ce qui ne manque pas d'effrayer les Hommes en voyant de gros Pokémons s'avancer dans les rues de la ville.
- Le Champion ne doit pas intervenir, sinon le trio l'attaquera. Une voie dans la barrière de feu s'ouvre aux pokémons les plus proches.
- Les Pokémons s'approchant trop de l'un des chiens devra reculer, par la force si nécessaire.
- Un post du pnj sera effectué lorsque les Pokémons auront gagné une place dans la tour.
Revenir en haut Aller en bas
Mickaël Machina


avatar
Messages : 48
Réputation : 4
Date d'inscription : 26/10/2013
Autres Comptes : Calder
Jyuu / Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Mar 30 Déc - 13:33

Soyons honnêtes : le Roi Plasma aurait préféré être à la fête donnée en l'honneur de l'éveil de Jirachi, le légendaire Pokémon dont la capacité était d'exaucer un voeu, qu'importe lequel, à l'humain dont il deviendrait "l'ami". C'était une occasion rare, n'arrivant qu'une fois par millénaire, dans la grotte de Myokara, un petit village de Hoenn.

Pourquoi voulait-il y aller ? Comme dit plus tôt, c'était une occasion unique, et en tant que noble, il se devait de s'y rendre. De plus, une fête donnée en l'honneur d'un Pokémon, Mickaël voulait personnellement voir ça ! Mais, pour dire la vérité, il y avait également une autre raison. Il comptait devenir le nouvel "ami de Jirachi" en lui partageant sa cause. Grace au voeu de Jirachi, il pourrait rendre les Pokémons et les humains égaux, et ainsi accomplir la mission de l'Ordre Plasma. Le Pokémon légendaire entendrait bien raison, n'est-ce pas ? Du moins, c'est ce que Machina pensait.

Malheureusement, les plans du vieux Roi allaient être bouleversés. Alors que lui et ses Pokémons étaient en train de se préparer à partir, Mickaël arrangeant calmement sa cravate en réfléchissant à comment il approcherait Jirachi, et ses Pokémons se faisant aider par une servante pour mettre en place leurs brassards de l'Ordre, lorsque un jeune homme vêtu d'un costume noir, et prénommé Oliver, entra dans la pièce, sa fidèle tablette à la main. A en juger par sa façon de remettre ses lunettes rectangulaires en place, Mickaël savait quelque chose n'allait pas.


- Mon Roi, déclara l'assistant sans même attendre une réaction de sa part, nous avons reçu une communication d'urgence de Rosalia.

Fronçant les sourcils, Mickaël délaissa sa cravatte pour se diriger vers le jeune homme qui lui tendait sa tablette. Sur celle-ci figurait un mail, envoyé directement par le Commandant Supérieur.

mail a écrit:
Mickaël,

Nos agents nous ont signalé un rassemblement de Pokémons à la Tour Cendrée de Rosalia. Une barrière a été érigée autour de la Tour, et aucun de nos agents sur place n'a réussit à la traverser. Certains agents ont rapporté avoir apperçu Raikou, Suicune et Entei.

Les gens ont peur. Et, en général, quand des Légendaires font autant d'effort pour se rassembler et garder les humains éloignés, c'est jamais bon signe...

J'attend tes instructions.

Le Roi commençait à bien connaître le mystérieux Commandant. Derrière ces lignes vagues, il comprenait que ce dernier le conseillait plutôt d'aller voir ce qu'il se passait à Rosalia, plutôt que de se rendre à Myokara. Et, bien que ça lui fesait mal au coeur, Mickaël devait avouer que c'était la meilleure chose à faire. Il fallait être lucide : les chances de devenir le nouvel "ami de Jirachi" étaient très minces. Déjà, parce que beaucoup tenteraient surement de le devenir, diminuant ses propres chances. Mais également car Mickaël n'avait pas le coeur pûr. Et, il le savait à force d'avoir lu et relu les mythes et légendes, les Pokémons aux grands pouvoirs étaient attirés par les Hommes à l'âme pûre comme la neige.

Il ne fallait pas non-plus qu'il était le Roi de l'Ordre Plasma. Son rôle sacré était de protéger les Pokémons et de servir d'intermédiaire entre eux et les humains, afin de battir un monde meilleur. Si des Humains terrorisaient des Pokémons, il se devait d'agir. L'inverse est également vrai. Et, comme l'avait dit le Commandant Supérieur, un tel rassemblement ne présageait rien de bon.


- Oliver ! Dites au Commandant Supérieur que je me rend sur place immédiatement, ordonna Mickaël. Que nos agents restent à leur poste et ne tentent rien tant que je ne suis pas arrivé.

- Bien, Monsieur.

Mickaël attrapa sa redingote, et chacun des Pokémons de Mickaël rentra immédiatement dans sa Pokéball, à l'exception de Gabriel qui suivit son dresseur à l'extérieur du Manoir Mackina-Heartfilia. Le Plasma mit sa veste à la va-vite et bondit sur le dos du grand rapace dès que celui-ci eût assez de place pour étendre ses ailes.

- A Rosalia. Le plus vite possible !

- Ca marche !

D'un coup d'ailes puissant, Gabriel s'éleva dans les airs et se dirigea à toute vitesse vers Johto.

HRP:
 

.:-------------------------:.
Ce personne comprend le langage Pokémon
Ce personnage possède une Absolite
Revenir en haut Aller en bas
Charizard


avatar
Messages : 126
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/12/2013
Autres Comptes : Riku, Luga Stark, Eric Lencher

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Mar 30 Déc - 13:36

Après l'évasion surement la moins discrète d'une base humaine après bien sur celle de Rayquaza,Charizard avait reprit la direction de Johto au bout tout de même de 40 jours sans incidents.Le fait que si il avait crut pouvoir avoir le dessus tout le temps sur les ténèbres qui se trouvait en lui,le dragon avait finalement compris ce que ce maudit Willy avait voulu dure quand il lui avait expliqué que les ténèbres qu'il lui avait injecté par la technologie ne cesseraient jamais de lui ronger le cœur car a présenta chaque fois qu'il passait au dessus d'un village ou d'une ville humaine,la tentation d'y mettre le feu était souvent très tentante mais heureusement a part un cabanon de jardin dans la région hoenn,il n'y avait eu aucune victime a déplorer.Cette envie fut d'ailleurs la même quand il arriva en vue de Rosalia mais en voyant plusieurs pokémons que ce soit des petits ou des géants,il ne put que penser qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas car certes qu'il y ai des pokémons qui s'aventurent dans les villes,bah disons que c'était monnaie courante mais en aussi grand monde par contre c'était bien plus rare.Faisant abstraction de ses envies destructrices envers les humains,le dragon fini par atterrir non loin de la tour cendrée ou déjà pas mal de pokémons étaient déjà rassemblé en masse.L'explication fut vite donner lorsqu'un pokémon parla que les trois chiens légendaires étaient a l'intérieur de la tour,en effet ca expliquait mieux pourquoi autant de pokémons avaient fait le déplacement car si le trio c'étaient rassemblé au même endroit,ca voulait sans doute dire que c'était important. Ayant apperçu Hisia dans la foule,il voulu la rejoindre mais fut bousculé par un nidoking qui ne semblait pas vouloir avancer en plus de se montrer grossier.
"Tu veux bien me laissait passer?"
"Qu'es que tu a le rayé,tu a pas deux secondes?"
"J'ai ma protégée devant,tu peut bien t’écarter un peu et me laisser pa...."
Il n'avait pas fini de parler qu'il bloqua un coup de poing que le pokémon avait voulu lui envoyer dans les crocs et aurait sans doute fini par lui brisé le bras sous le coup d'une colère facile a déclenché depuis quelque temps si une patte blanche ne c'était pas posé sur la sienne. Écoutant a peine,il reconnaissait bien une dracaufeu de la vallée dracorifique qui avait non seulement la particularité d'être du blanc le plus pur mais surtout avait une flamme bleue un peu comme celle d’Hisia. Qu'importe ce qu'elle avait put dire au nidoking,ce dernier avait fini par reculer pour laisser la possibilité a Charizard et la femelle d'avancer jusqu’à Hisia.
"Persuasion féminine on dirait Ketza?Ca marche aussi sur moi ton don?"
"Tu n'est pas rester calme que je sache"
Quiconque aurait put croire qu'elle se moquait de lui mais a vrai dire tout comme le clone,la dragonne était contente de voir son ami qu'elle n'avait pas revu depuis son départ de la vallée dracorifique.
"Quand Kodlak m'a appris la nouvelle de ta capture,je me suis porté aussitôt volontaire pour veiller sur elle.Je savait que si j'avait une chance de te retrouver,ca serait ici.Kodlak a dut revenir a la vallée dracorifique car les dracaufeu étaient préoccupé par quelque chose en commun"
"Ils on peut être des raisons de s’inquiéter en effet..."
Es qu'il était possible que l’inquiétude des dracaufeu de la vallée soit lié au rassemblement du trio canins?C'était bien possible mais il soupçonnait Ketza d'être venu le rejoindre pour une raison bien moins "professionnel" car Charizard savait très bien qu'elle avait était la première a déplorer son départ et sans doute a avoir des sentiments pour lui ce qui était réciproque.Bref ils rejoignirent rapidement Hisia tandis que le clone approchait son museau de la petite salameche.
"Alors tu t'es déjà fait autant d'amis pendant que j'était pas la?"
Revenir en haut Aller en bas
Hisia
Feu bleu Esprit Ardent
Feu bleu Esprit Ardent

avatar
Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 20

Informations du personnage
Âge: Jeune
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Mar 30 Déc - 19:28

Hisia était là, près de la ville de Rosalia. Les humains n'étaient pas présent. La journée était encore loin d'être terminée, mais nul ne savait pourquoi aucun humain ne présentait le moindre signe d'activité hors de leur habitat. La petite salamèche n'osa pas s'approcher d'abord, laissant tomber une baie qu'elle était en train de manger, cachée par les buissons, et observa la situation à travers le trous dans le feuillage. La jeune femelle à la flamme bleue vit que des flammes se trouvaient au fond de la ville, éclairant l'espèce de tour qui était si sombre jusqu'à présent. Elle savait cet endroit délabré, et ayant une certaine signification, assez importante pour que peu d'hommes ou de Pokémons décident de le profaner. Le feu l'intriguait particulièrement et elle sorti du buisson calmement. Voyant qu'il n'y avait personne dehors, naïvement, la petite salamèche pensait qu'il n'y avait strictement aucun danger. Elle passa au-dessus d'un grillage, grimpant avec difficultés, et se retrouvait dans une ruelle qu'elle éclairait de sa flamme bleue. L'étrangeté du pokémon laissait croire auprès des Hommes très croyants de Rosalia qu'il valait mieux laisser les choses se faire et réagir seulement après. Elle se déplaçait calmement et les humains la regardaient à travers la fenêtre de leur habitat. La jeune femelle regardait alors en direction de la tour, sentant qu'elle devait s'y rendre. Sa curiosité était plus forte que la peur et elle s'apprêtait alors à découvrir ce qui se tramait là bas. Elle poussait à l'interrogation de plus en plus de personnes, la situation était très étrange. Mais la suite allait continuer de l'être, et ce, de plus en plus.

Lorsqu'Hisia fut bien visible au coeur de la ville, se trouvant alors près de la barrière enflammée et bien visble de plusieurs coins autour de la petite ville. Il fut étonnant pour beaucoup de Pokémons, gros comme petits, de la voir, ainsi, cette petite salamèche claire à la flamme bleue s'approcher aussi facilement de la tour sacrée. Quelques-uns décidèrent alors de la suivre dans sa démarche. Si quelque chose se tramait ici, c'est que c'était forcément en lien avec leurs gardiens et sauveurs voyageurs, Suicune Enteï et Raikou. La question qui se posait alors était la raison d'une telle barrière de feu. Elle manquait de naturel et était forcément l'oeuvre d'un pokémon, soit, Enteï ou Ho-Oh, ils n'imaginaient pas d'autres protagonistes possible au sein de la tour Cendrée. Hisia ne regardait pas dérrière elle et ne s'intéressait pas à eux; elle voulait avant tout éclaircir le mystère qui tournait autour de cet endroit. Et sa surprise fut grande, tout autant que celle de la plupart des autres Pokémons, lorsque la barrière de flamme se sépara en deux, afin de pouvoir la laisser passer elle et les Pokémons. Elle entra sans hésiter et vit trois grands chiens aux couleurs significative, voyant que celui qui contrôlait les grandes flammes était le plus grand et costaud d'entre eux; Enteï. Elle ne connaissait ni leur nom, ni leur visage. Jamais elle avait entendu parler de cette espèce là de Pokémon.

Elle voulu s'en approcher mais, subitement, elle senti le museau chaud de Charizard dans son dos, se retournant alors, en arborant un radieux sourire d'enfant. Elle prit le museau dans ses petites pattes et lui fit un câlin. Elle était encore assez petite pour cela. C'était avec une naïveté enfantine qu'elle se tournait vers les trois pokémon avec interrogation. Deux d'entre eux semblaient assez chauffés et engageaient une conversation qu'elle ne comprit pas immédiatement. Mais leur position de présageait rien de bon et craignait de se faire attaquer si elle décidait de venir les interroger, et ils n'avait pas l'air faible, loin de là. Les pokémons autour d'elle semblaient prendre la situation avec crainte, même les plus impressionnants et n'osèrent pas vraiment s'approcher d'eux. Certains bousculèrent Hisia, qui, elle, s'acharna, quitte à ce que Charizard la perde de vue, pour avoir une place aux premiers rangs et ainsi voir le plus clairement possible ce qui allait se passer. Sa première initiative était de secouer sa queue sous le nez des Pokémons qui se trouvaient devant elle afin que la forte chaleur dégagée par la flamme bleue les éloigne rapidement.Le chien jaune semblait satisfait qu'autant d'espèces aient rejoins la discussion. Au contraire, le bleu semblait dérangé par autant de présence au même endroit en même temps. Lui et le gros chien marron semblaient clairement insatisfaits de la situation et semblaient être les plus gênés d'être là. Si seulement la jeune salamèche à la flamme bleue pouvait y aller, là bas, et leur parler...

.:-------------------------:.
Merci à Ray' pour l'avatar!
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Evénement


avatar
Messages : 23
Réputation : 2
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Mar 20 Jan - 17:26

La discussion bat son plein, et, Suicune, méfiant, est prêt à se battre. Enteï reste, lui, étonnamment patient et à l'écoute. Il ne disait rien et dirigeait le mur de flammes. Il fut le seul à décider que les pokémons puissant rentrer dans la tour.

Raikou : "ENTEI ! Qu'est-ce que ça signifie? Que font tout ces Pokémons ici ?!"

Aucune réponse ne sorti de sa bouche et Suicune comprit que le grand gaillard acceptait volontier que les Pokémons qu'il était censé protéger écoutent ce que le chien électrique avait à dire... Suicune approuva son geste et se montrait alors moins méfiant.

Raikou : "Peut importe. Ecoutez moi bien alors. Ce monde à besoin qu'on lui montre qu'il n'est pas si facile de polluer nos eaux et nos plaines. Vous voyez? Et puis protéger les petits Pokémons, ne pas laisser les dresseurs les arracher à leur mère sans qu'ils puissant jamais les connaître ou les oublient..."

Entei : " Viens-en au fait, microbe. Cesses de tourner autour du pot. On a du boulot."

L'imposant Pokémon avait dit cela d'un ton très sec et les Pokémons qui le connaissaient reculèrent un peu, sachant pertinemment que s'il désirait se battre, il n'était pas à prendre à la légère. Raikou, hésitant pendant quelques secondes, se reprit très vite et lança avec rapidité et en criant presque sa demande.

Raikou : " Très bien! Très bien ! Je veux créer ici même le Royaume des Pokémons !"
Suicune : "Je le savais, tu es donc toujours aussi téméraire et haut-..."
Entei : "Laisses-le parler, il a peut être une idée intéressante."
Raikou : "MERCI ! Bon ! Mais il devra être dirigé par de bons Pokémons, et très fort ! Je veux qu'ici soit un endroit dur d'accès pour les humains, voir une épreuve pour eux. Les humains aux mauvaises intentions devront partir."
Entei : "ce n'est pas si bête..."

Suicune ne répondit pas, mais voyait d'un très mauvais oeil Raikou, qui était peut être celui des trois ayant le plus de mépris pour l'Homme. Inquiet, il se rapprocha d'Entei.

Raikou : "Mais qui dit construire un royaume dit chasser les Hommes des environs de la tour sacrée, et également du Champion..."
Suicune : "c'est SCANDALEUX ! Ecoute toi nom de dieu !"

Certains Pokémons, touchés par la demande de Raikou, se jetèrent immédiatement à l'extérieur de la tour à l'assaut contre les Hommes. Certains voulaient juste les chasser, d'autres, brûler leurs habitations et les blesser. Raikou afficha alors un sourire narquois.

Raikou :" La machine est déjà en marche. Rien ne peut arrêter des Pokémons en quête de libertés."

La petite Salamèche qui était rentrée en premier ne suivi pas les Pokémons sortis dehors, soit une grande partie, et s'étonna qu'Entei ne réanime pas ses terribles flammes. Le reste restait à l'intérieur de la tour, très inquiets et préféraient ne pas s'interposer dans la bataille qui fit rage. Le petit Pokémon clair à la flamme bleue s'approcha alors tout doucement du trio dont les tensions étaient peut être sur le point de provoquer une faille dans la fraternité des trois Pokémons.

Situation actuelle :
- les flammes se sont éteintes autour de la tour.
- les Pokémons cherchent à détruire avant tout les habitations pour faire fuir les humains.
- l'interposition du Champion ou de FPI déclenchent un combat immédiatement.
- Raikou, Entei et Suicune continuent de discuter dans la tour, Entei empêche Suicune de s'attaquer à Raikou.
- Les FPI et les membres Plasma peuvent à présent participer. Les comptes Pokémons sont fortement recommandés.
- De nouveaux Pokémons, alertés par télépathie, arrivent depuis l'Est, des Pokémons eau et psy en majorité.
Revenir en haut Aller en bas
Charizard


avatar
Messages : 126
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/12/2013
Autres Comptes : Riku, Luga Stark, Eric Lencher

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Lun 18 Mai - 7:24

Écoutant les paroles des chats légendaires,le dragon de feu était plutôt d'accord avec l'avis de Raikou bien que ce dernier semblait vouloir lancer un plan disons radical pour régler le problème avec les humains vu ce qu'il disait a ses frères bien qu'il avait toujours pris Suicune pour une femelle.En tout cas les frangins du tigre ne semblaient pas vraiment être de l'avis de ce dernier,sans doute trop bloquer dans les traditions et les promesses d'un autre age mais il fallait pourtant se faire une raison :le monde n'était plus celui qu'ils avaient connus a l'époque car ce n'était plus un monde pokémon mais bien un monde régit par les humains ou les pokémons sont obligés de s'adapter ou d'être tout simplement soumis comme des esclaves.Malgré tout Charizard comprenait très bien Suicune car lui aussi a une époque avait voulu protéger les humains autant que les pokémons mais après la tentative de certains de vouloir l'obscuriser,il avait bien compris que si Atem avait était une exception....bah certains humains étaient tout simplement une plaie qu'il fallait enrailler a défaut de les exterminer et donc devenir peut être pire qu'eux.Si il n'avait pas osé dire le moindre mot,le dragon fini quand même par s'approcher des félins en restant toutefois a bonne distance d'eux pour ne pas qu'ils aient l'impression de se sentir envahis.
"Seigneur Suicune,je comprend parfaitement votre volonté de vouloir protéger les humains et j'ai moi même voulu a une époque faire la même chose envers l'un d'entre eux.Malgré tout le seigneur Raikou a raison de vouloir mettre en application ses paroles.A une époque peut être que les pokémons avaient encore une certaine liberté mais c'est fini maintenant.Pendant un temps et encore actuellement,les humains font ce que maître Raikou a déjà dit mais il y a peu,certains d'entre eux sont aller encore plus loin dans leur domination"
Décidément,avant son obscurisation Charizard avait était en contradiction avec Sen de faire une vendetta avec les humains et maintenant il avait l'impression de ressembler au dragon blanc.Bon on pouvait dire que la tentative des humains de l'obscurisé lui avait fait perdre sa tolérance envers les humains et c'était un peu le cas mais d'un point de vue purement personnel,il ne voulait pas voir Hisia grandir dans un monde aussi dangereux et encore moins un jour se réveiller un matin en apprenant que sa protégée aurait était obscurisé ou dieu sais quel autre sort terrible.
"Les humains on inventé avec le temps des techniques plus ou moins efficace pour nous capturer mais qu'es que vous diriez si je vous disait que certains d'entre eux on trouvé un moyen de nous priver non seulement de notre liberté mais aussi maintenant de notre volonté propre?Leur invention ne c'est pas encore étendu et certains humains ne sont pas d'accord avec cette pratique mais qu'es qui se passera si cette pratique venait a devenir une habitude un peu partout avec le temps?J'ai vu un pokémon qui avait subis ce sort et....j'ai failli subir le même sort même si sur moi ca n'a pas fonctionné...complètement"
Oui de loin,ca faisait vraiment penser a un scénario catastrophe et le dragon n'y aurait surement pas crut lui même si il n'avait pas vu les effets de l'obscurisation par lui même.en tout cas il entendit rapidement comme les autres que certains pokémons avaient déjà commencer les hostilités contre la ville humaine sans même avoir entendu les paroles du dragon,a croire que ceux la avaient eu soif de liberté bien avant lui.en d'autres temps,Charizard aurait sans doute eu pitié des humains qui se faisaient d'un seul coup chasser de chez eux mais quand on y réfléchissait un peu,c'était peut être un simple retour des choses.Voyant qu'Hisia c'était elle aussi approché du trio,le dragon posa doucement une patte sur sa tête pour la rassurer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Hisia
Feu bleu Esprit Ardent
Feu bleu Esprit Ardent

avatar
Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 20

Informations du personnage
Âge: Jeune
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Jeu 11 Juin - 12:22

Les mots se perdaient au sein de cette tour et les brouah ah ah s'estompaient au fur et à mesure que le temps passait. Des Pokémons enragés sortaient de la tour cendrée et leur démarche ne présumait rien de bon. Hisia regardait autour d'elle sans être capable de faire quoi que ce soit. Trop jeune et trop petite, elle se contentait de les regarder s'exclamer en courant vers l'extérieur. Des sons distinctifs de combats brutaux se faisaient entendre et la jeune salamèche à la flamme bleue tournait la tête dans tout les sens. Elle ne comprenait pas ce qui se passait et ce qui allait résulter de cette bataille. Les pokémons les plus faibles ou les moins combattifs, terrifiés ou non réellement en accord avec l'idéal de Raikou étaient restés à l'intérieur. Ils ne pouvaient rien y faire; ils devaient attendre et voir la conclusion de ce qui semblait être le début d'un bazar sans nom. S"il aurait été préférable pour la petite de fuir la ville, elle était trop curieuse pour bouger de là et était bien la seule. En effet, les pokémons ici craignaient d'être blâmés par les légendaires mais la jeune salamèche n'avait pas conscience de la force de ces pokémon et personne n'avait été là pour le lui apprendre. De toute manière, elle avait déjà connu des Pokémons forts et ce n'était pas cela qui l'effraierais aux premiers abords. Même si elle allait vite se rendre compte de l'erreur qu'elle faisait, et les conséquences ne seraient pas joyeuses du tout.

Devant elle, les trois légendaires, et charizard. C'est avec inquiétude que les autres Pokémons la regardait avancer et se diriger vers les déclencheurs d'une nouvelle bataille terrible. Pourtant, le grand dracaufeu à rayures était là. Il prit la parole suite à ce que toute le monde avait entendu avant que l'émeute se déclenche. Charizard défendait al cause de Raikou. Aussi plausibles étaient ses arguments, c'était très étonnant de sa part. Jamais l'hamornie ne pouvait se baser sur des relations factices, ou les amis sont ceux qui feront le moins de mal et les ennemis à peu près tout le monde. Pourtant, Hisia pensait que cela ne suffisait pas. Il manquait quelque chose à toute cette décision. Elle ne pouvait savoir ce que c'était et elle avait beau se triturer les méninges, elle devait avoir le coeur net de ce qui aller arriver par la suite. Une soudaine question viens lui traverser l'esprit et son regard devint brillant de curiosité.

Lorsqu'elle s'approcha du petit groupe, Charizard la vit arriver et lui caressa la tête, geste qu'elle appréciait. Mais elle jugeait à tort qu'elle n'en avait pas besoin et que ce n'était pas le moment. Elle voulait poser sa question à tout prix et ne laisserait pas Charizard l'en empêcher même si elle devait le mordre pour cela. Les Pokémons du sanctuaire en cendre étaient connus pour leur sagesse et leur compréhension, mais la situation actuelle ne permettait pas aux choses d'êtres comme elles devaient être et l'agressivité de Suicune se faisait sentir sans même qu'elle ai eu besoin de lui parler. Elle remuait sa queue nerveusement et sa flamme bleue réchauffait l'air autour d'elle. la chaleur dégagée était supérieure à la moyenne, et quelques bribes de flammes qui s'éteignaient vite s'échappèrent de sa queue. Elle n'eut pas besoin de mots pour montrer que la flamme était lourde et beaucoup trop chaude pour elle. La salamèche écoutait attentivement ce que Charizard disait, souffrant légèrement de son excès de chaleur sans en parler ni démontrer de signe de souffrance. Elle s'approcha tout doucement du trio qui s'était tourné vers le dracaufeu. Suicune ne semblait pas vouloir l'entendre, bien que ses arguments aient de la valeur. Il restait dans la tradition et se contentait d'obéir aux ordres d'Ho-Oh jusqu'à ce que celui-ci en donne des nouveau. De toute manière, il lui devait la vie et n'était pas apte à changer quoi que ce soit. C'était justement ses principes qui l'empêchaient de repousser le Pokémon dragon par la force.

Hisia se faufila entre les pattes de Charizard puis les fines pattes des trois Pokémons et s'installa au milieu. Grande fut la surprise des Pokémons présents et plus grande encore fut également leur crainte. Surtout lorsqu'elle prit la parole. Quelque chose ne tournait pas rond et ce qu'elle demanda perturba davantage le bon déroulement de ce débat. Alors que dehors, les Pokémons continuaient de chasser le genre humain de la ville, les positions prises par Raikou ne seraient plus jamais vues de la même manière.

"- Dites ! c'est joli un royaume et tout... Mais vous êtes le chef ? Enfin, celui avec le truc sur la tête ? Vous savez, celui qui donne les ordres..."

Un arrêt net marqua l'ensemble des Pokémons présents ici... Hisia venait de soulever un problème, et une vérité fut sur le point d'être dévoilée...

.:-------------------------:.
Merci à Ray' pour l'avatar!
Revenir en haut Aller en bas
Zoroark
Imposteur & Caméléon
Imposteur & Caméléon

avatar
Messages : 82
Réputation : 1
Date d'inscription : 23/09/2014
Age : 25
Localisation : Back in France !
Autres Comptes : Aucun

Informations du personnage
Âge: 24
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Sam 13 Juin - 12:52

Zoroark était parti en voyage dans la région de Rosalia. Un tel voyage ne lui était pas arrivé souvent depuis qu'il avait sa pension, mais après tout il avait bien le droit à des vacances. Lorsque lui et Métamorph n'étaient encore que de jeunes pokémons insouciants, il voyageaient beaucoup ensemble à la recherche de nouveaux paysages, et ils devaient bien avouer que cela leur manquait énormément. Le choix de la destination en elle-même avait été assez rapide : dans la province avoisinante de Johto, la ville de Rosalia avait tout pour leur plaire : une nature verdoyante avec un paysage varié dans lequel ils pourraient gambader en liberté, une population accueillante, toutes sortes d'activités au sein de la ville comme les danseuses Kimono, sans oublier la célèbre tour cendrée, symbolique historique unique pour les pokémons comme pour les humains où ils comptaient bien s'arrêter. Cependant alors qu'ils arrivaient tranquillement aux alentours de la ville, Zoroak se figea, imité par Métamorph.

Un mauvais pressentiment l'assaillit pour une raison qu'il ne pouvait s'expliquer et il abandonna immédiatement sa forme humaine dont il se servait pour voyager au profit de sa forme vulpine plus adaptée à la course et au combat si besoin. Metamorph n'eut que le temps de s'accrocher à sa fourrure comme il pouvait pour ne pas tombe, mais il n'eut pas besoin de demander des explications : les deux pokémons apercevaient déjà l'entrée sud de la ville où des lueurs rougeoyantes accompagnaient des cris terrorisés d'humains. Leur idée de vacances tranquilles semblaient être définitivement à abandonner.

Accourant près d'une maison en flammes, les deux pokémons eurent la surprise de voir des Cerfrousse chasser les habitants à  grands coups de bois, tandis qu'un Magmar incendiait fiévreusement leur maison et que d'autres pokémons arrivaient par l'est avec des intentions visiblement tout aussi belliqueuses. Zoroark prit immédiatement l'apparence du Magmar alors qu'il s'interposait entre lui et la maison, tandis que Metamorph, un peu plus en retrait, prit la forme d'un Marill pour tenter de protéger la fuite des humains des pokémons en furie et tenter d'éteindre comme il le pouvait les flammes ravageant la maison.


Magmaaaaaaaaar !~*
STOOOOOOP ! Qu'est ce que vous faites ? Pourquoi attaquez-vous ces humains, il ne sont pas vos ennemis !


La scène était vraiment apocalyptique : des pokémons de toutes races chassaient violemment les hmains d'un village en flamme, et ces derniers criaient en fuyant désespérément devant un flot de pokémon trop important pour se défendre. Zoroark aimait les humains, et il savait que la quasi-totalité d'entre eux adoraient les pokémons, alors qu'avait-il pu se passer pour qu'il se retrouve ainsi à devoir les défendre contre dles pokémons en furie ?


*Zoroark parle en pokémon donc devrait dire "Zoroark", mais sous l'emprise de son illusion les pokémons et humains à proximité l'entendent comme un Magmar

.:-------------------------:.
Zoroark : darkred
Métamorph : fuchsia
Fiche


Merci à dracaufeu pour la signature
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Evénement


avatar
Messages : 23
Réputation : 2
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Dim 14 Juin - 19:12

Un lourd silence s'installa dans la tour. Il fut vite surplombé par les sont infernaux des bâtiments renversés et des hurlements terrifiants des différents Pokémons présents alors. Les paroles du dracaufeu rayé puis du salamèche qui l'accompagnait avaient laissé un froid au sien du trio de pokémons voyageur. Le cœur de chacun d'entre eux commençait à s'emballer et une tension fut sur le point d'éclater. Quelque chose de plus important encore que ce qui s'était passé précédemment.

"Le Roi". "Le Pouvoir". Était-ce donc à cela qu'aspirait Raikou ? Impossible. C'était juste impossible. Si Suicune doutait de lui, Raikou, lui, voyait ses idées compromissent par un avorton. Pourtant il n'aspirait qu'au bien des Pokémons de Johto. Impossible maintenant pour lui de rester crédible. Tout ce qu'il dirait à présent serait prit dans le mauvais sens et de son air inquiet et du pas qu'il fit en arrière, on pouvait deviner que c'était une chose qu'il avait très bien comprit.

Dehors, les pokémons enragés ne se doutaient de rien et toujours plus d'individus venaient partager leurs sentiments et aider ceux qui chassaient avec violence le genre humain de la ville. Incontrôlables, certains pokémons étaient plus violents que les autres. Ce fut le cas d'un magmar, il avait décidé de réduire en cendre des habitations avec le soutien d'autres Pokémons feu plutôt imposants. Il fut arrêté, interpelé et bloqué par un autre magmar accompagné d'un petit Marill. Celui-ci tentait d'éteindre les flammes provoquées par leurs attaques répétées. Une action des plus affligeantes selon lui.

"- On accomplit la volonté du Sacré. Alors que ça t'plaise ou non, si toi et la boule bleue ne décidez pas de partir ou de nous aider on devra vous chasser par la force. "

A peine eut-il fini sa phrase qu'un Cerfrousse à ses côtés ricana. Il n'attendit pas une réponse de sa part et s'approcha d'un air hautain du Pokémon caché sous l'apparence de magmar. Il ne se doutait pas un seul instant de la véritable nature du Pokémon et paraissait plutôt arrogant. Ses cornes commençaient déjà à briller et il grattait de ses sabots le sol.

"- Tu as intérêt à vite te décider. Les Pokémons ici sont pas des faibles et l'on hésitera pas une seule seconde à te faire payer si tu refuses de coopérer. On te prévient, il vaut mieux pas pour vous d'essayer de contredire ce que Raikou imagine pour nous..."


________________________________

Ce que Raikou imaginait... Revenons-en. Au fur et à mesure que celui-ci reculait dans la tour, Suicune avançait. Enteï portait un regard plein de mépris envers ses deux frères et les soupçonnait tout les deux de vouloir posséder le pouvoir. Suicune faisait de même et Raikou écartait cette hypothèse. Il s'agissait d'une guerre sans en être une. Le souffle saccadé du tigre de foudre installait un malêtre chez lui, ce qui donnait de l'assurance aux deux autres Pokémons. Cela jusqu'à ce qu'une première étincelle fasse éclater la colère des trois Pokémons en même temps. En effet, c'est dans un flash impressionnant que Raikou recula d'un seul coup après l'avoir lancé à l'aide de l'électricité, la queue très brûlante Hisia entre ses crocs sur la partie non affecté par les flammes. Il la relâcha devant ses pattes avant. Un air sérieux se dessina sur son visage et il dévisageait du regard celui de ses anciens compagnons paranoïaques.

Raikou : "- AUCUN de nous ne représentera la royauté, est-ce clair ? Ce n'est pas ce que je souhaite mais bel et bien une avancée pour tout les Pokémons. Et c'est pour cela qu'il n'y aura pas de dirigeant. Rien de plus qu'un guide. Et rien de mieux pour cela que de laisser s'exprimer un pokémon proche des autres mais différent ?
Suicune "- Tu ne penses quand même pas à... ?"

Le regard de feu d'Enteï laissait raconter pour lui le mépris qu'il avait soudainement acquis envers Raikou. Celui-ci le vit poser sa patte sur le haut du crâne de la petite salamèche et la pousser légèrement. Il le pensait véritablement stupide. Il lança un regard significatif au grand Dracaufeu et attrapa la jeune Hisia qui n'osait à ce moment là rien faire. Il la posa devant Charizard et s'exprima d'une voix rauque et grave.

Enteï : " - Les humains embrouillent ton esprit et ton âme est souillée d'idées plus tordues les unes que les autres. Tenez, Dracaufeu dont j'ignore l'identité. Reprenez votre fille et veuillez vous éloigner de cet endroit. Les Pokémons en dehors du conflit devront s'en aller avec vous. C'est un ordre."

Suicune n'attendit pas la fin de sa demande et effectua un bond afin d'arrêter Raikou. Enteï, surpris par l'action, se retourna tout aussi vite et s'approcha rapidement des deux autres Pokémons. Un combat était engagé et Raikou faisait crépiter ses étincelles pour repousser Suicune. Inquiète, Hisia voyait la scène, horrifiée...

Hisia : "- Charizard, il faut les arrêter, mais on y arrivera pas seul, il faut appeler de l'aide, je t'en prie !"


résumé de la situation actuelle :
- Le magmar et le Cerfrousse expriment une violence sans nom et les contredire enclenche un combat.
- Raikou Enteï et Suicune commencent à se battre. Les Pokémons dans la tour peuvent être touchés par les attaques.
- Le flash de Raikou fut visible en partie à l'extérieur pour les Pokémons et humains les plus proches de la tour.
- Tout les Bâtiments sont devenus instables, hormis les tours, l'arène et le centre Pokémon. Plusieurs ont été réduits en cendres.
- La présence d'un humain dans la ville déclenche un combat immédiatement. Seul les FPI, Ranger et les Plasma peuvent participer.


à vous de jouer !
Revenir en haut Aller en bas
Charizard


avatar
Messages : 126
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/12/2013
Autres Comptes : Riku, Luga Stark, Eric Lencher

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Dim 14 Juin - 21:09

Essayant de faire abstraction des combats qui se déroulaient en dehors de la tour,il semblait que les paroles de Charizard avait eu l'effet de jeter un froid même au sein du trio de félins et pourtant si il attendait un point de vue sur le fait que des pokémons puissent devenir de simples pantins grâce au logiciel,en vérité il avait espérait que cette information puisse servir a ce que les trois félins comprennent qui était l'ennemi de tout les pokémons en ce moment.Il fallu en revanche a Charizard toute sa volonté pour ne pas sauter a la gorge de Raikou quand il vit qu'il tenait la queue d'Hisia entre ses crocs car pokémon légendaire ou pas et qu'importe qu'il ai des bonnes ou des mauvaises intentions,le clone ne tolérait pas que l'on fasse dut mal a sa protégée a la différence que malgré sa force encore plus puissante depuis l'obscurisation,il ne pouvait pas se permettre d'attaquer un des félins même avec la possibilité qu'il puisse faire très mal avec ses attaques renforcé par le type obscur.Regardant Entei qui venait de lui ramener Hisia,il serait éternellement reconnaissant envers le lion des flammes.
"Je fairait de mon mieux alors pour qu'il y ai le moins de blessés possible seigneur Entei...parmi les pokémons en tout cas.Je sais que je ne suis rien par rapport a vous et vos frères mais ne jugez pas Raikou trop sévèrement.Il n'a beau pas avoir les ténèbres qui le ronge comme pour moi mais il croit bien faire pour tout les pokémons"
En revanche il était quand même curieux de savoir a qui Raikou avait put vouloir faire écho en parlant d'un guide qui devrait être un pokémon proche des autres et différent également,le clone avait penser bien sur a Hisia vu sa particularité ou même Mewtwo qui lui par contre n'était pas dans le coin ou dut moins a ce que Charizard pouvait en juger mais pendant un instant le clone se demanda si le tigre n'avait pas put penser a Charizard lui même mais si c'était le cas,Charizard estimait que ca serait une grande responsabilité pour une seul personne.Bref bientôt ce fut le trio de félins qui commença a se battre entre eux ou dut moins Suicine et Raikou malgré Hisia qui disait au clone qu'il fallait faire quelque chose pour les arrêter mais qu'ils n'y arriveraient pas sans aide.Si Charizard devait écouter ses instincts habituels,il aurait sans doute commencé a combattre Raikou et Suicune pour les obliger a se calmer quitte a devoir user les attaques de type obscur contre eux,même les félins ici présent devrait être vulnérable a ce type d'attaque pour ce que le clone en avait compris quand il avait affronter le Tranchodon de Willy.Cependant d'un autre coté il ne pouvait clairement pas faire prendre des risques aux autres et surtout pas a Hisia qu'il considérait plus que tout comme sa fille même si il n'avait jamais eu l'occasion de lui dire.
"Hisia....je pourrait peut être les blesser suffisamment pour qu'ils arrêtent de se battre même si je me répugne a utiliser les ténèbres qu'un humain a mis en moi en m'en servant contre des pokémons même comme eux.On va commencer a faire sortir les autres a l’extérieur,c'est ce que Entei voulait.Il n'y a qu'une obligation que je te donne....tu doit rester le plus prés de moi possible,je te protégerait des attaques qui pourraient arrivé par erreur,je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose alors promet moi de faire attention...tu est comme ma fille a mes yeux"
Regardant les autres pokémons se trouvant dans la tour,le clone pris la parole devant l'assemblée.
"Sortez tous d'ici et ce n'est pas une option,c'est un ordre"
Alors que certains avaient commencé a sortir,le nidoking que Charizard avait failli casser le bras se mis devant lui comme si il voulait le défier de l'obliger a obéir mais il changea vite d'avis quand une aura ténébreuse apparu pendant un bref moment sur le corps du clone.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Mer 1 Juil - 20:57

Johto. La région reliée étroitement à Kanto, autant par les événements que par la géolocalisation. C'était dans celle-ci que se trouvait le Gecko. Il vagabonde souvent sur les bateaux, en tant que passager fantôme, afin de se déplacer dans les diverses régions aussi furtivement qu'il peut. Il était arrivé à Oliville, une petite et simple ville portuaire. Ah ! Misère. C'était vraiment navrant pour Massko. C'était une cité où tout était simple, les gens vivaient simplement, il n'y avait pas de belles et somptueuses villas dont les propriétaires sont aussi avides d'argent que cruels envers ceux qui n'ont pas leur chance. Pas non plus de grand Centre Commercial, dont la hauteur donne mal au cou si on veut apercevoir le haut en se situant à l'entrée. Une création de l'homme, encore une.. Où les ventes de Pokéball, que dis-je, d'objets dont la seule utilité est de réduire les Pokémons en esclavage (du point de vue de Massko) explose littéralement. Donc la richesse n'était pas dominante à Oliville. Mais ce n'est pas le Ghetto non plus.. Un port produit du commerce, de la richesse. Vous savez ce que ça veut dire ? .. Non ? Bien sûr que si, vous le savez ! Qu'un nez désireux d'accumuler une importante quantité d'objets de valeur va sûrement aller fouiner dans les entrepôts et les bureaux du Port. Mais qui ça peut-être ? … Vous le faites exprès hein ? C'est Massko, voyons ! Oui, ça m'amuse de vous faire passer pour des personnes un peu.. bêbêtes. Ca vous plait pas ? Bah vous me lisez pas.. C'est comme si j'vous dis que vous ne voulez pas aller voir un film.. Bah vous allez pas au cinéma. Je m'égare un peu.. Même beaucoup. Bref, revenons à Massko.

Il se trouvait à Oliville. Il était toujours au niveau du port, à portée des nombreuses infrastructures en rapport avec ce dernier. Massko s'approchait de ses dernières, se faisant le plus discret mais... Qu'est-ce que c'était que ça ? Il bondit sur ses pattes arrières en voyant une explosion retentir au loin ! Qu'est-ce que ça pouvait être ? Ca avait l'air .. Inquiétant. Impressionnant. Voir même.. Excitant. La panique générale est le meilleur moment pour commettre les vols les plus juteux, niveau trouvaille. Beaucoup d'hommes regardaient aussi la scène... Massko oublia sa petite magouille et se hâta de quitter Oliville pour tenter de percevoir d'où venait cette impressionnante éruption de fumée. Il s'éleva dans les arbres aux marges de la ville pour pouvoir se déplacer de branches en branches, bien plus simplement et bien sûr bien plus rapidement. Son déplacement était si.. poétique ! Cette sensation de glisse sur les branches, Ô Arceus, que c'est majestueux ! Il finit, après un laps de temps très court, à la destination visée. C'était.. Incroyable. Lui-même n'en revenez pas. C'était.. Merveilleux. Des hommes en panique, des Pokémons rebellés qui s'en prenaient aux habitations et parfois aux hommes eux-mêmes ! C'était vraiment.. un rêve ? Le Pokémon Gecko rêvait-il ? Cette situation était-elle probable ? Ce surplus de Pokémon terrorisant la population... Que ça faisait du bien à voir ! C'était vraiment un bordel général. Toujours perché sur un arbre à l'entrée de la Ville, Massko descendit de celui-ci afin de pénétrer dans la ville, qui était sublime d'habitude ! Rosalia est sans doute la plus belle des villes de Johto, mais là.. C'était vraiment une écatombe.

Etait-ce encore réellement une ville ? Ou un simple tas de décombre.. ? Les humains fuyaient tous.. C'était vraiment choquant. Une telle férocité et hostilité à l'égard des humains, il y avait forcément un problème. Des Magmar déchaînés, qui sortaient, très certainement de la Tour qui était surélevée comparé à la ville, brûlaient certaines habitations à coup de Lance-Flammes. Le Voleur s'approcha d'eux et interpella l'un d'eux :


- Mais qu'est-ce que c'est que ce carnage ? Qui a-t-il ?

- Seigneur Raikou a parlé.. Il a dit que nous devons chasser les humains de cet endroit afin de créer un Royaume pour tous les Pokémons! Si t'as pas envie de rejoindre not' cause, bah tu te feras cramer par moi !

- . . . Si tu le dis.

Ne répondant pas à la provocation du Magmar, Massko continua son chemin parmi les décombres, se hissant sur une jolie maisonnette qui semblait encore tenir plus ou moins sur ses fondations, pour voir le drame qui était en train de frapper Rosalia. Mais, malgré l'état d'alerte de la ville, il semblait pensif à ce que lui avait dit le Magmar. Raikou.. Il avait déjà entendu ce nom ! C'était un Pokémon Légendaire. Mais il était étroitement lié à deux autres bestioles, c'était un chouette triptyques, ces trois-là ! Se rebellaient-ils, eux aussi, contre ce que les humains avaient créé ? Ca serait l'une des meilleures des nouvelles ! Oh oui ! Mais, en « contemplant » le carnage frappant la ville, il aperçut un acte étrange, ou du moins, dans ce contexte. Ce qui était en train de carboniser.. Un Marill, sûrement totalement fou, tenté de stopper le feu par l'eau, et qui, venait en aide aux humains, ou du moins dans leur fuite. C'était la loi du plus fort dans cette ville.. Mais il trouva vraiment cela étrange. Il se laissa glisser le long du toit et le Gecko sauta sur le sol. Se faufilant à travers les Pokémons afin de s'approcher de la Boule Bleue qui se rebellait contre les rebelles, et qui pouvait être qualifié d'hérétique dans ce contexte, Massko tomba sur 3 Pokémons où les tensions entre eux étaient apparentes.. Heureusement pour lui, Massko entendit la conversation que menait les trois créatures:

- Magmaaaaaaaaar !~*
STOOOOOOP ! Qu'est ce que vous faites ? Pourquoi attaquez-vous ces humains, il ne sont pas vos ennemis ! 


-  On accomplit la volonté du Sacré. Alors que ça t'plaise ou non, si toi et la boule bleue ne décidez pas de partir ou de nous aider on devra vous chasser par la force.

- Tu as intérêt à vite te décider. Les Pokémons ici sont pas des faibles et l'on hésitera pas une seule seconde à te faire payer si tu refuses de coopérer. On te prévient, il vaut mieux pas pour vous d'essayer de contredire ce que Raikou imagine pour nous...

Apparemment, il y avait encore des Pokémon qui considéraient les humains comme leurs amis. Ah la la.. La naïveté, c'est définitivement un défaut qui touche même les Pokémons.. Mais, les deux acôlytes qui avaient les mêmes pensées que notre Massko national exaspérait profondément ce dernier. La manière dont ils se comportaient à l'égard du Magmar (qui était en réalité un Zoroark, mais que Massko ignorait également) était grotesque. Ils étaient très confiants.. Et vantards. Mais vous savez tous que ce genre de comportement, Pokémon ou Humain, n'est qu'une facette et que se sont souvent ces derniers qui ne sont que des êtres lambdas comme les autres, mais qui aiment se sentir exister en se considérant comme les Passeurs de la volonté de Raikou. Et comme je l'ai déjà dit, Massko était totalement de cet avis. Un Royaume pour les Pokémons étaient vraiment une idée plus qu'appréciable mais.. Tout comme dans le monde humain, les conflits d'idées et de position étaient aussi présents du côté des Pokémons ; Un tel mépris entre les Pokémons était largement évitable, et totalement stupide. Le Gecko, qui était resté un peu à l'écart de la dispute qui éclatait, décida, finalement, de s'inclure à celle-ci. Massko s'avança, et n'étant pas du genre très bavard, ne déclara qu'un:

- Ce Royaume.. J'en rêve aussi mais, pas avec des Pokémons avec vot' comportement.

À ses risques et périls, le Massko, forcément sur la défensive, même si cela ne se voyait pas, s'approcha du Cerfrousse et du Magmar (Zoroark), en repoussant légérement le Magmar plutôt que l'autre, pour éviter un geste qui serait fort mal interprété par les deux clowns qui se prenaient pour de dangereux Pokémons que tout le monde craignait. Massko avait au fond de lui une envie de se battre, mais il préférait ne pas aggraver cette situation. Il restait réaliste, sachant qu'il n'était pas non plus un grand combattant, utilisant ses capacités physiques dans un tout autre registre. Mais le Gecko était impressionnant par le Sang-Froid et la Sérénité qu'il dégageait. Il se rapprocha du Magmar (Zoroark) et lui dit à voix basse, tourné vers les deux perturbateurs, une patte devant la bouche, pour ne pas que les deux Pokémons voyous entendent:

- Attention à toi, et à ton pote..

Toujours aussi bref, et réaliste. Le Gecko disait ça car il était presque sûr qu'un affrontement allait éclater à Rosalia, et Massko aurait très bien pu l'éviter. Mais il ne tolère pas certains comportements, même s'ils ont la même opinion, et qu'il peut être vu en hérétique, du coup, en se rebellant contre les idées mises en place par les félins, mais pour lui, des êtres aussi provocateurs, impulsifs et déplorables pour les Pokémons méritent d'être couronné d'une belle rouste. Reste juste à voir si ceux-ci s'énervent à ce point.. Massko semblait confiant, et toujours aussi calme face aux deux inconscients.
Revenir en haut Aller en bas
Chara Levareeds
Gardienne
Gardienne

avatar
Messages : 13
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Ludwig Von Wittelsbach ~ Marth Lowell

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Mer 29 Juil - 17:55

Cela faisait déjà plusieurs heures qu'ils volaient. Le ciel commençait à se recouvrir de son manteau de nuit noire effrayante. Ils allaient vers l'Ouest. Devant eux, le crépuscule, la lueur dorée du soleil, l'espérance démesurée de Chara face au destin. Derrière, les ténèbres auxquels ils cherchaient à échapper, fendant le vent à toute vitesse. Car la nuit est sans doute le pire ennemi d'un aviateur. Pire qu'un conducteur terrestre. Sur terre, on a encore nos repères, notre cerveau reconnaît le haut et le bas. C'est simple, le sol est toujours à nos pieds. Mais en l'air... on ne peut pas savoir immédiatement si l'on monte où si l'on descend, sans vision. De ce point, les événements tragiques se poursuivent rapidement, et la chute met un terme à la perte du  Puis la lumière se rallume soudain, éblouissant la vue, inquiétante. Rouge sang. Ce n'est pas celle du jour mais résultante d'une combustion. Puis quelques secondes plus tard le noir se refait encore. C'était donc une course infernale qu'ils menaient de peu contre l'avancé du drap funéraire. Malheureusement, les événements incertains des horizons de Rosalia, loin devant eux, ne leur laissait pas l'avantage.

Heureusement que son partenaire avait des réflexes préhistoriques et une vision de nuit, propices à sa survie. Donc à la sienne. D'ailleurs, celui ci n'avait pas bronché ni plaint une seule fois. Ce voyage devait cependant l'avoir épuisé. Bien que robuste et jeune, maintenir une telle vitesse aussi longtemps devait tenir du prodige. Chara avait encore besoin d'Eagle pour l'assister dans sa mission, il devait garder des forces. C'est pour cela qu'elle voulût le ménager en faisant quelques haltes. Elles cherchait quelque coin tranquille puis une fois arrivées au sol, elle prenait l'habitude de le nourrir – tandis qu'elle ne mangeait rien, elle n'avait pas faim – puis demander un relais de quelques kilomètres aux pokémons oiseaux qu'elle rencontrait. De cette façon le Gueriaigle se reposait aussi : il appréciait le geste, mais subissait à contrecœur, il ne voulait pas au fond. Cette manipulation leur faisait perdre des minutes encore. Son tour venu, il fonçait telle une flèche sans avoir l'accord de son partenaire.

Devant eux, le ciel orangé virait progressivement au bleu étoilé. La jeune femme regarda à gauche et à droite, cherchant du réconfort, mais la couleur était presque uniforme. Mais bizarrement, le soleil ne semblait pas se coucher. Tels des papillons attirés par une lanterne, ils se dirigèrent vers le lieu de rendez-vous.

Ceci n'était pas un scénario désastreux que Chara s'était imaginée.

C'était pire encore.

Le soleil s'était déjà couché depuis un moment déjà.

Ce qu'ils voyaient du haut du ciel, c'étaient l'Hydre noire à trois tête qui s'élevait pendant que son partenaire dans le crime, le Dragon rouge, s'amusait et dansait parmi les décombres des maisons. Des pokémons regardaient ce joyeux feu de camp brûler, d'autres en profitaient pour l'aggraver ou bien semer le chaos. Il lui était impossible de penser à autre chose maintenant. Ces créatures qu'elle aimait, qu'elle chérissait de tous son cœur, qu'elle considérait comme ses égaux, elle les voyait maintenant réduire à néant ce que main dans la main humains et pokémons avaient œuvré ensemble. Mais pas seulement. Ils tuaient les humains et pokémons pris dans les brasiers. Parce qu'ils avaient plaisir à le faire. Ils ne se sauvaient pas, ni ne cherchaient à éteindre ce qu'ils causaient. Elle baissa les yeux, inquiète.

Les deux compagnons se posèrent en hâte près de la Tour, en voyant ce carnage. Le Pokémon aussi était attristé par la scène qui se déroulait. Il était conscient que l'amitié entre humains et Pokémons n'était pas partagée par tout le monde, mais était-ce une raison pour en venir à ces moyens ? Ils semblaient être pris par une folie destructrice, à cause de leur ignorance. Ils avaient vu le feu commencer, ils ont suivi le mouvement. Pas besoin d'être très intelligent pour être suivi dans l'absurdité. Cela lui faisait honte. Ils déshonorait ce qu'il était, lui, Gueriaigle plein de valeurs, pokémon à part entière. Bien sûr, cela serait injuste de les placer tous dans le même sac. Non loin de là, un Zoroark et un Massko avaient gardé la tête claire.

Elle ne pouvait apercevoir le ranger qui l'avait appelée d'ici, Emil Lance. Cependant elle voyait son Prinplouf aidé de quelques pokémons eau qu'il avait raisonné éteindre le feu d'une chaumière, complètement instable. Tout était à reconstruire. Bien, il avait déjà pris des initiatives. Il n'y avait pas de temps pour le chercher. Il irait bien. De toute façon Djarkal arrivait. Une aide de plus n'était pas de refus.

Elle vit un groupe de pokémons en retrait, tétanisés.


« Le temps presse, vous n'allez peut-être pas vouloir m'écouter, ni me comprendre, mais tant pis. Toute la ville est en feu, j'ai besoin de votre aide. Je suis impuissante, je m'en remets à vous. S'il vous plaît, prenez pitié et aidez ces gens qui vous aiment. A l'intérieur des bâtiments, des personnes meurent. Humains comme pokémons. Ils sont coincés. J'ai besoin de votre aide pour éteindre les feux. »

Ils ne répondirent rien. Son partenaire se permit de rajouter un commentaire, qu'elle ne comprit pas, mais au moins cela fit effet. Elle lui fut reconnaissante. Effrayés, donc facilement convaincables, ils ne devaient pas être vraiment d'accord avec ce qu'il se passait, mais tous petits qu'ils étaient, ils ne devaient pas avoir leur mots à dire. Elle craignait surtout qu'ils soient victimes des autres par leur coopération... L'un d'eux acquiesça d'un petit «  Ptitard... ». En un instant d'autres les rejoignirent et pouvaient ensemble créer un flot assez conséquent pour éteindre un petit feu...

« Djarkal, criait-elle. On l'entendait à peine avec le bruit des crépitements, et de cris humains comme bestiaux. Les pokémons pyromanes se vengent sur les humains mais ils ne savent sans doute pas qu'il y a des leurs aussi à l'intérieur ! Sauvez-les d'abord, tous sans exceptions ! Pendant ce temps, pendant que je- »

Un flash lumineux se fit pendant quelques secondes, qui l'interrompit. Elle se retourna. Pas de brasier cette fois-ci. La Tour. Mais oui, c'est vrai, la Tour ! Il y avait sûrement des blessés réfugiés ici, aussi. Et qu'en était-il des Chiens...

« … Je vais voir à l'intérieur, je compte sur vous. »

Eagle n'avait pas attendu son ordre pour y être déjà entré.

.:-------------------------:.



J'écris en ##FF6699
Revenir en haut Aller en bas
Mickaël Machina


avatar
Messages : 48
Réputation : 4
Date d'inscription : 26/10/2013
Autres Comptes : Calder
Jyuu / Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Ven 31 Juil - 14:30

Le spectacle qui se déroulait sous les yeux de Mickaël l'horrifia au moment où Rosalia entra dans son champ de vision. Cette ville, terre de traditions et de paix, était à feux et à sang. Contrairement à quelques temps plus tôt, ce n'était pas l'oeuvre des Hommes, mais bel et bien celui des Pokémons. Le Roi Plasma reconnaissait surtout des espèces vivant près de Rosalia, mais certains Pokémons n'avaient jamais été vus dans cette zone de Johto, mis à part accompagnés par un Dresseur. Sous les ailes de Gabriel, les maisons s'écroulaient, les humains fuyaient... Qu'avait-il bien pût se passer pour faire entrer autant de Pokémons dans une telle rage ?

Quelques Soldats étaient en vol au-dessus de la ville, formant un groupe resserré et observant les évènements. Gabriel se dirigea vers eux et s'arrêta à leur hauteur tandis qu'ils saluaient leur Roi.

- Quelle est la situation, Soldats ? demanda Mickaël d'un ton ferme.

- Plusieurs Pokémons sont devenus fous, mon Roi, expliqua l'un des guerriers, probablement le chef du petit groupe. Tout à l'heure, la Tour Cendrée était entourée d'un mur de flammes qui nous empêchait d'entrer, et on a vu plusieurs Pokémons y entrer, avant qu'une bonne partie d'entre eux commencent à ravager la ville.

Mickaël hocha la tête, les sourcils froncés, et ordonna à Gabriel de se poser et aux hommes de le suivre. Le Gueriaigle descendit à toute vitesse au centre de la ville, Mickaël bondissant de son dos et lançant quatre Pokéballs dans le même geste, ses autres compagnons, mis à part Lucifer, apparaissant autour de lui. Il fallait agir vite. Machina compta le nombre de Plasmas qu'il avait avec lui : cinq seulement. Le nombre de membres de l'Ordre était malheureusement encore faible, et tous n'étaient pas capables d'intervenir dans ce genre de situation. Ca devait être les derniers à ne pas avoir d'assignement en cours... De plus, ces soldats faisaient de leur mieux pour le cacher, mais ils n'étaient visiblement pas à l'aise avec cette situation, indécis. Ils ne s'attendaient pas à ce que les Pokémons entament une rébellion et s'en prennent aux humains. Comment réagir dans cette situation ?

- Soldats ! lança le vieux guerrier d'une voix forte. Notre priorité est de protéger et évacuer les civils ! Vous deux, allez protéger l'entrée de l'Arène. Les autres, partez à la recherche de civils et escortez-les jusqu'à l'Arène ! Evitez tout combat inutile, et fuyez si l'adversaire est trop fort. En avant !

Les ordres avaient été donnés, et les Soldats saluèrent leur Roi. Le moral était légérement remonté : le chef prenait les choses en main, et ils savaient quoi faire. Le groupe se dispersa rapidement tandis que Machina se précipitait dans les rues, accompagné de ses Pokémons, l'épée au clair. Il avait les sens aux aguets, à la recherche du moindre appel au secours, du moindre indice comme quoi il y avait encore des gens dans les parages. Il entendit le cri d'un enfant, très vite suivit de cris de plusieurs espèces de Pokémons, et se rua dans sa direction.

- STOOOOOOP ! Qu'est-ce que vous faites ? Pourquoi attaquez-vous ces humains, ils ne sont pas vos ennemis !

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il se retrouva nez à nez avec deux groupes de Pokémons sur le point de se battre. Il y avait d'un côté un Magmar et un Marill, le petit Pokémon eau essayant d'éteindre les flammes commençant à consumer la maison tandis que le Magmar tentait de raisonner un autre Magmar, lui accompagné d'un Cerfrousse.

- On accomplit la volonté du Sacré. Alors que ça t'plaise ou non, si toi et la boule bleue ne décidez pas de partir ou de nous aider on devra vous chasser par la force. 

- Tu as intérêt à vite te décider. Les Pokémons ici sont pas des faibles et l'on hésitera pas une seule seconde à te faire payer si tu refuses de coopérer. On te prévient, il vaut mieux pas pour vous d'essayer de contredire ce que Raikou imagine pour nous...

Un Massko s'avança alors vers le groupe. Mickaël ne fit pas attention à ce que le Pokémon Plante dit à ce moment, des cris venant de la maison en flammes l'interpellant bien plus. Alors que le Massko s'approchait des Pokémons pour les séparer, Machina bondit, profitant de ce moment d'acalmie entre les Pokémons, et se précipita dans la maison. Tsaphkiel, Raphaël et Zadkiel se précipitèrent à sa suite, le Farfaduvet bondissant sur le dos de l'Absol pour éviter de se faire roussir le coton, tandis que Gabriel et Metatron, plus gros, restairent à l'extérieur, sur leurs gardes, assez proches du groupes de Pokémons déjà là pour pouvoir réagir, mais assez loin pour ne pas se faire attaquer immédiatement.

- Pokémons, qu'est-ce qui vous est passé par la tête ! lança Gabriel, dépliant légérement ses ailes et se redressant pour avoir l'air plus imposant. Pourquoi vous attaquez ces humains !?

.:-------------------------:.
Ce personne comprend le langage Pokémon
Ce personnage possède une Absolite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Dim 2 Aoû - 0:12

Djarkal et Hélèna étaient heureux que le rapasdepic avait bien voulut faire tout le trajet, évitant au duo d'être en retard par rapport à Levareeds. Pour le ranger et sa partenaire c'était une vraie vision de cauchemars, Djarkal souhaiterait presque qu'ils soient sous les effets d'un hypnose et d'un dévorêve. Où était la paisible ville de Rosalia maintenant? Les deux voyaient plutôt un vrai champ de bataille, il était plus rapide de compter les maisons qui n'ont pas été touché par les incendies volontaire.  

Le ranger bien qu'il croyait en la relative bonté des pokémons, il savait qu'il avait des exceptions comme Sen le dracolosse albinos, mais c'était une douloureuse déception pour lui de voir que les agresseurs étaient visiblement des pokémon sauvage en nombre. Djarkal ne put s'empêcher de verser quelques larmes, ce qu'Hélèna essuyait tendrement et tentait de réconforter son partenaire.

Le rapasdepic prévint qu'il allait les déposer et se retirer, il ne souhaitait pas être pris dans la tourmente et leur souhaitait bonne chance pour la suite. Le ranger et sa partenaire le remercièrent bien évidemment, ils laissaient à peine le temps au pokemon vol de se poser pour mettre pied à terre. Permettant à celui ci de s'envoler immédiatement, les deux commençaient à entrer dans la ville en flamme quand la chef des Rangers les hélait.

« Les pokémons pyromanes se vengent sur les humains mais ils ne savent sans doute pas qu'il y a des leurs aussi à l'intérieur ! Sauvez-les d'abord, tous sans exceptions ! Pendant ce temps, pendant que je- »

C'est alors qu'un grand flash lumineux apparaissait de la tour, aveuglant le duo pendant un court instant. Levareeds se remettait tout aussi vite car elle terminait son ordre.


« … Je vais voir à l'intérieur, je compte sur vous. »


Avant que Djarkal ne réponde, il sentait que sa compagne entrait dans une transe. Cela ne dura que quelques seconde et Hélèna lui dit qu'elle venait d'avoir l'intuition que l'origine de cette attaque provient de la tour.

Nous allons faire notre possible pour sauver le plus de gens, d'après Hélèna l'origine de l'attaque est à cette tour justement! Soyez très prudent!

Djarkal et Hélèna se précipitèrent vers l'une des nombreuses maison en flamme. Les toutes premières n'étaient pas encore prises totalement par l'incendie. Il suffisait donc à la gardevoir de maintenir de son mieux la structure pour que les victimes puissent sortir sans trop de blessure supplémentaire. Mais les suivantes n'allaient pas être aussi facile malheureusement. Hélèna contactait par télépathie le plus de pokémon eau disponible, car restreindre les flammes voir les éteindre était la priorité, Djarkal de son côté hélait les pokémon à sa portée et leur parlait dans la langue des pokémons.

A eux deux, ils arrivèrent à monter en place une petite équipe de pokémon pompier. Pour ce qui était de rentrer dans les bâtiments fragilisé c'était surtout le ranger et sa partenaire qui pénétrait. Mais il y avait aussi un machoc et un racaillou qui souhaiter les aider aussi dans cette tâche.

Au bout d'un moment un groupe de pokémon pyromane découvrir les actions du duo, ils se portèrent à leur rencontre pour qu'ils cessent immédiatement immédiatement de contrecarrer leur projet.

Partez, n'allez pas à l'encontre de la volonté du Sacré ou nous ferons un plaisir de mettre un terme définitif à votre résistance!

Quel Sacré? Pourquoi vous en prendre ainsi à cette ville?!

Silence humain vous nous avez trop longtemps porté des coups, sûr de votre soi-disant supériorité, il est temps que le retour de flamme vous arrive.

Ce fut là qu'Hélèna s'insurgea :

Mais la plupart des humains ne vous sont pas hostile! De plus des pokémons sont tués et blessés aussi par vos exactions est-cela que vous voulez?!


Silence! Raikou a décrété la création d'un Royaume pokémon pour que nous soyons tous libre du joug des humains! Si certains sont trop obtus pour remercier le Sacré et ont l'ingratitude d'agir contre sa volonté, alors ils périront tous dans nos flamme!!!!


Djarkal écarquillait les yeux, Raikou? un des pokémon légendaire de jotho?, cela devait être lui pour le flash de la tour. Chara Levareeds va se jeter dans ce cas dans la gueule du granehya?! Le ranger utilisait la messagerie de son capstick pour prévenir son supérieur de toute urgence.

"Alerte! Présence de Raikou dans la t"

Un reptincel du groupe repéra son mouvement et cracha des flammes dans sa direction. Djarkal esquivait de justesse l'attaque et dû envoyer le message incomplet, il espérait qu'elle comprendrait. Le duo comprenait que cette fois ci la diplomatie n'était pas de mise, ils allaient devoir combattre. Heureusement, les pokémons qui sont venu en soutien pour l'incendie se sentent tout aussi concerné par le combat qui allait arriver.

Djarkal essayait de voir si d'autres pokémons étaient disponible pour les soutenir. Il ne voyait qu'aux travers des flammes la présence de deux groupes de pokémons qui allaient en venir aussi aux mains. Il ne pouvait pas espérer de renfort mais si le combat d'ici se finissait rapidmeent, Djarkal et Hélèna viendrait les aider.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Evénement


avatar
Messages : 23
Réputation : 2
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Mar 25 Aoû - 15:53

Le combat fait rage, la situation évolue et les derniers Pokémons contre l'idée de royaume se soumettent ou fuient. Petit à petit, seul l'écho du combat entre les trois Pokémons voyageurs retentit de plus en plus fort. Pourtant, il restent quelques pokémons venant d'arriver et qui semblent ne pas vouloir déccrocher. Un tel affront était détestable quand plus de la majorité des Pokémons présents avaient terrassé ou fait fuir la totalité des habitants de la ville.

Le son des appareils humains furent perçus par les Pokémons et l'apparition soudaine du chef Plasma et Ranger décourageait certains attaquants, les plus faibles et les plus fatigués. Les plus durs n'hésitaient pas à attaquer directement les humains, certains d'entre eux périrent sous les flammes, peu d'entre eux, surtout les personnes qui refusaient de partir. Le manque d'adversaire et de punching-ball se fit sentir, la plupart des Pokémons commençaient à chercher des adversaires humains, suffisamment braves pour qu'ils déversent assez de colère dans leurs coups sans qu'ils tentent de fuir. Massko, ptitard, Darjkal, Michael, les soldats plasma et Zoroark furent très vite repérés. Chara, se dirigeant vers la tour, fut plus difficilement repérable. C'est avec conviction qu'ils se mirent pour la plupart à courir vers ceux qui les empêchaient d'accomplir leur vengeance. beaucoup suivaient la masse et peu savait même pas de quoi ils se vengeaient. Tout ce qu'ils voulaient était purement égoïste et irréfléchi pour la plupart, mais si c'est Raikou qui leur disait de le faire, alors ils le feraient. Après tout, ils vouaient un respect immuable pour les pokémons ressuscités de la tour cendrée.  

___________________________________________


Dans la tour, les pokémons s'en échappaient pour la plupart avant que Charizard en donne l'ordre, certains avaient trop peur pour bouger, Hisia les effrayait en crachant quelques gerbes de flammes devant eux. Ces flammes lui brûlaient la gorge, elle grimaçait à chaque flamme lancée, qui prenait une teinte bleue au centre.  Elle restait sur la tête de Charizard, bien protégée là haut. L'aura sombre du Pokémon ne l'inquiétait pas plus que cela et elle regardait le combat mené par les trois Pokémons. Il était d'une violence inouïe, elle n'avait jamais rien vu de tel.

...

Raikou est à terre. Les deux autres chiens légendaires prennent le dessus. Ils vont l'achever, ça y est. L'achever, ne pas le laisser perdurer dans sa folie meurtrière et arrêter les Pokémons à l'extérieur. ça allait être dur, très dur. ils étaient nombreux, trop nombreux, et très forts. Un cri retentit alors, le temps semblait s'arrêter pour les trois Pokémons. Ce cri déchirant, ils le connaissaient que trop. Ils s'arrêtèrent net et se mirent à regarder le ciel, très inquiets. Hisia les regarda, regarda le ciel, rien, juste le plafond brûlé de la tour en reconstruction.

__________________________________


Des Pokémons voient une immense ombre à leurs pieds, ils s'arrêtent et regardent vers le ciel. Ce qu'ils y voient les terrifie ou les motive. Lugia, et Ho-Oh ? ils sont à présent ici, ils ont répondu à l'appel, ils allaient aider les Pokémons. Alors... Pourquoi commencent-ils à hurler ?

... Non, Lugia atterrit près des Pokémons qui se dirigeaient vers les Hommes et les Pokémons résistants. Il les bloque, hurle une nouvelle fois et les empêche de passer. Ils s'arrêtent et reculent de quelques pas, ne sont-ils donc pas en accord avec ce que leurs messagers voulaient faire passer ? Sa voix psychique s'élève et atteint tout les individus présents dans la ville.

"- Stupides Pokémons que vous êtes. Nous en sommes venus à une conclusion qui vous mettra tous d'accord, nous l'espérons. Arrêtez de vous battre et écoutez bien !"

Ho-Oh arrache le plafond de la tour avec ses puissantes serres et les dépose devant les yeux ébahis des derniers Pokémons présents. Il fut d'une majesté incroyable, il s'agissait là d'une des rares fois ou l'on pouvait observer son plumage de ses propres yeux. Une flamme bleue, bien plus impressionnantes que n'importe quelle flamme de n'importe quel pokémon de type feu fit reculer les trois chiens légendaires. Raikou se mit à ricaner, puis à rire aux éclats. Ils étaient enfin là. Il s'avança, mais un cri assourdissant le fit sursauter puis reculer à nouveau.

"- Cessez le combat, ça ne fait pas partie de votre mission. Maintenant, c'est nous qui allons décider de votre sort."

Les deux voix retentirent en même temps aux deux endroits différents.

"- Nous allons faire disparaître Rosalia."

Aucun des êtres présents n'osa dire un quelconque mot sur ce qu'ils venaient d'entendre à cet instant. Comment ça faire disparaître Rosalia ? Se débarasser des habitants ou des Pokémons ? Ou alors...

"- Nous allons élever les Terres et séparer vos opinions."

Élever les terres. Était-ce la meilleure des solutions. Raikou n'y voyait là que l'opportunité d'engendrer le fameux royaume. Et ce, sans être dérangé par quiconque.

"- Approchez, humaine. Vous, Rangers, serez porteur du message. Que ceux qui veulent vivre en paix s'élèvent avec la Terre, les autres, vivront dans l'ombre du royaume. Ils seront gardés par Lugia mais les conditions de vies ne seront pas les mêmes. A vous de choisir si vous voulez vivre dans l'ombre ou la lumière."

Hisia descend de la tête de Charizard et s'approche de l'oiseau de feu. Il existe donc un Pokémon plus fort que Charizard ? Ho-Oh ressentait la maladie de l'enfant. sa flamme était beaucoup trop chaude pour elle et sa gorge était irritée, bien rouge. Raikou voulait réellement mêler cet enfant à cette affreuse mascarade ?

"- Dites... Monsieur ou madame... ça va arrêter les combats ?
- ... Dracaufeu, reprenez votre enfant.
- Non, attendez, je veux aller là haut avec vous !
- Reprenez-le !"

...

Lugia regardait les Pokémons les uns après les autres. Quelques humains étaient encore présents. Sans doute ne voulaient-il pas tous être condamnés à vivre dans les environs, que ce soit dans les cieux ou en dessous. Il ne disait mot et attendait que tous fassent leur choix. Il finit au bout de quelques minutes par se retourner. Une maison était encore en feu et quelqu'un se trouvait à l'intérieur. Il se rappela de ce visage. Soufflant dessus, les flammes s'affaiblirent puis s'éteignirent, tout doucement. Portant son regard par la plus haute fenêtre du bâtiment, il constata la présence de l'homme en question.

"- Roi des Hommes bons, veuillez nous pardonner pour ce léger retard. Nous remercions vos soldats pour l'évacuation des habitants encore en vie. Ils n'auront plus leur place dans cette zone, je vous conseille de vous tenir prêt."



Situation actuelle :
- les combats sont stoppés.
- Toute opposition engendre un rejet, un coup de queue au mieux, Aeroblast/Deflagration au pire.
- La terre gronde, la surface se met à trembler légèrement. Autour de la ville, un cercle lumineux se forme.
- les pokémons volants s'envolent tous sans exception, tout les pokémons s'éloignent des deux géants, la moitié cours dans le but de quitter la zone entourée par la lumière.
- Lugia se retourne vers la dernière maison enflammée, là ou se trouve Mickael et souffle. Les flammes s'éteignent.
- Ho-Oh regarde Hisia et Charizard, puis Chara. Ni Suicune, Ni Raikou, Ni Enteï n'osent bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Charizard


avatar
Messages : 126
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/12/2013
Autres Comptes : Riku, Luga Stark, Eric Lencher

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Mar 25 Aoû - 19:02

Si il n'avait pas essayer de faire cessé le combat entre les trois félins légendaire,il semblait bien que Raikou était sur le point de se faire achever par ses frères,une chose que même Charizard n'aurait jamais penser voir car quel frère tuerait un membre de sa famille?D'un autre coté ils avaient au moins essayer de faire changer d'avis Raikou alors que ce dernier avait mis en avant une pensée commune a beaucoup de pokémons qui en avaient assez de l'oppression humaine.Si il avait trouvé au départ les félins légendaires impressionnants dans leurs genres,le cris qu'il entendit comme surement tout le monde eu le don de l’inquiéter car si même les félins c'étaient arrêter de se battre,celui qui avait crier devait sans doute être encore plus puissant qu'eux trois réunis.En tout cas la voix que tout le monde entendit dans sa tête était tout de même dur quand au fait que les pokémons qui étaient venu étaient stupides a part peut être bien sur si on comptait le fait que des pokemons se battaient contre leurs semblables mais a la limite ca avait toujours était le cas et les humains ne seraient sans doute pas les premiers a vouloir que ca s’arrête vu qu'eux même faisaient combattre leurs équipes contre les équipes d'autres dresseurs.

Au début il avait crut que l'ombre immense qu'il voyait au sol était le propriétaire de la voix mental qui avait retenti mais en voyant Ho-Oh entrain de mettre fin au combat juste en leur ordonnant d’arrêter,il était clair pour le dragon des flammes qu'au lieu d'un seul oiseau légendaire de la région,il y avait sans doute les deux qui venaient de faire le déplacement jusqu'a Rosalia,il ne manquait plus que les trois autres oiseaux légendaires quand on y pense au point ou les choses tournaient bien que Charizard espérait ne jamais avoir a nouveau affaire a Electhor vu comment c'était terminé leur dernière rencontre.Bref les deux nouveaux arrivants disaient avoir trouver une solution pour mettre tout le monde d'accord.La réponse fut en revanche des plus surprenantes et tout de même plus que radical vu que l'idée était de détruire tout bonnement la ville de Rosalia.A vrai dire l'idée plairait sans doute aux pokémons qui voulaient vivre tranquille comme Charizard mais d'un autre coté il doutait fort que les humains soient du même avis ou même qu'ils acceptent une tel décision même si ils n'étaient de toute manière pas de taille a s'y opposer.
*Dire que je trouvait les idées de Raikou déjà radicales...*

Ainsi ils comptaient créer une montagne?C'était en tout cas ce que croyait comprendre Charizard mais il ignorait que les deux oiseaux avaient ce pouvoir,il avait en effet toujours crut qu'il n'existait pas beaucoup de légendaire a part Groudon qui pouvait réaliser un tel miracle bien que les habitants de Rosalia ne verraient sans doute pas les choses comme un miracle mais plus un désastre.Il fallut cependant que le phoenix s'adresse a Chara pour que le dragon puisse s’apercevoir qu'une humaine et ranger par dessus le marché était entrer sur les lieux.En d'autres circonstances,il aurait trouvé scandaleux qu'un humain mette son grain de sel dans une affaire ou les pokémons étaient tout de même les plus concernés au départ mais vu la présence de Ho-Oh,le dragon préférait laisser ses sentiments personnels sur les humains de coté.
"Si je comprend bien....ceux qui vivront au sommet seront uniquement ceux qui accepteront de vivre en paix avec les humains?"
Si c'était le cas,il trouvait cette décision bien injuste alors que les humains avaient limite plus de territoires que les pokémons en polluant au passage tout ce qu'ils ne c'étaient pas encore appropriés,c'était a se demander dans quel camp se trouvaient le duo d'oiseaux légendaires de Johto.Si c'était peut être égoïste de sa part,le dragon préférer encore vivre dans un monde ou il pouvait encore vivre tranquille quitte a devoir parfois se battre contre des humains avides de pokémons a capturer plutôt que d'accepter de vivre en paix avec une poignée d'entre eux qui de toute façon finiront un jour ou l'autre par rompre tout compromis.

Surveillant toujours Hisia,il semblait clair que l'oiseau de feu ne voulait pas faire monter la petite salameche avec lui même si le dragon ne savait pas si c'était juste qu'il ne voulait pas s'encombrer de la jeune pokémon ou si il ne voulait tout simplement pas de sa présence dans ce nouveau royaume. Incitant Hisia a rester a coté de lui même si il savait qu'elle voulait aller avec le pokémon arc en ciel,il avait lui même conscience que dans des cas comme ca,faire profil bas et obéir était sans doute la chose la plus sage a faire.
"Ne peut elle...je veux dire nous ne pouvons pas monter avec vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Zoroark
Imposteur & Caméléon
Imposteur & Caméléon

avatar
Messages : 82
Réputation : 1
Date d'inscription : 23/09/2014
Age : 25
Localisation : Back in France !
Autres Comptes : Aucun

Informations du personnage
Âge: 24
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Jeu 3 Sep - 8:47

La situation était de plus en plus tendue : Les pokémons autour de Métamorph et Zoroark se montraient très agressifs, et refusaient purement et simplement le dialogue. Vu le peu de choses qu'il apprit de leur bouche, réfléchir ne semblait pas être leur fort dans tus les cas... Ils disaient exécuter une volonté Sacrée, celle d Raikou. Alors ainsi c'était lui qui était à l'origine de ce désastre ? Zoroark ne savait pas ce qu'il avait pu dire aux pokémons mais ceux-ci semblaient être particulièrement remontés contre les humains. Et si comme il le suspectait une bonne partie des pokémons en train de ravager la ville se contentait d'obéir sans réfléchir ce ne serait pas en discutant avec eux qu'il allait arranger les choses. il devait aller voir Raikou pour arrêter cette folie. Sans doute Entei et Suicune n'était-ils pas loin non plus, mais Raikou était le seul qu'avait mentionné le Cerfrousse, il devait donc être l'instigateur de ce mouvement, avec ou sans l'accord des deux autres chiens légendaires. Ce ne serait sans doute pas chose aisée de le convaincre d'arrêter ce qu'il avait commencé : c'était un pokémon légendaire qui avait certainement ses raisons d'avoir provoqué tout cela. Mais Zoroark devait au moins tenter, sinon son coeur balançant entre humains et pokémons ne pourrait jamais se le pardonner.

Pour le moment l'heure n'était pas à la réflexion cependant : le Cerfousse en face de lui grattait le sol d'un air décidé, ses cornes commençant à luire progressivement. Le message était clair : s'il n'était pas leur ami, alors il était leur ennemi, et ils allaient le traiter de la même façon que tous ces humains. La situation était vraiment critique si le Zoroark espérait sauver sa fourrure et les humains. A son grand soulagement, un Massko qui semblait ne pas du tout apprécier le comportement des pokémons intervint, réprimant les pokémons qu'il jugeait indignes du royaume.


* ...un royaume ? *

En réfléchissant à ce simple mot, le faux Magmar commença à comprendre la situation : Rikou voulait créer un royaume pokémon ici, à Rosalia. Et ses partisans les plus fervents n'en attendaient pas plus pour chasser les humains présents à grands coups de cornes et détruire leurs maisons. C'était triste une idée de civilisation qui pouvait semblait bonne engendrait le conflit aussi rapidement dans les esprits de pokémons un peu simplets.

Le Massko vint se positionner aux côtés de Zoroark, face aux deux agresseurs qui semblaient commencer à réfléchir devant le nombre désormais supérieur de leurs adversaires. Au moins cela sauvait le duo de Floraville d'une mauvaise passe. Cependant rien n'était termin pour autant, tout au plus avaient ils gagné un peu de temps contre ces deux pokémons, mais d'autres viendraient bientôt si on ne faisait rien. Le Massko murmura une mise en garde à l'oreille de ce qu'il croyait être un Magmar, il semblait se préparer au combat. Zoroark se préparait lui à une diversion, quitte à utiliser ses pouvoirs d'illusion sur les deux pokémons, pour pouvoir passer et courir au plus vite à la tour Cendre où se trouvait probablement Raikou, mais il n'en eut pas besoin. Il vit du coin de l'oeil une silhouette humanoïde se jeter dans la maison en flammes, courage ou stupidité seule la fin le dirait, mais ce qui devait être un de ses pokémons, un fier Guerriaigle comme Zoroark n'avait que rarement vus, déploya ses majestueuses ailes et tint un discours similaire à celui du Zoroark, mais vu que le rapport de force était maintenant passé dans le camp pro-humains, il avait beaucoup plus de chances de se faire écouter.

La situation devenait de plus en plus chaotique. Cela semblait difficile à croire quand on voyait la ville en flamme, des pokémons pourchassant des humains dans le désordre et la panique les plus totaux. Et pourtant l'imposteur n'attendit pas des négociations pour agir : profitant de ce moment d'hésitation chez leurs adversaires, il courut en direction de la tour, se changea rapidement en Cerfousse avant de sauter au-dessus de leurs opposants, tétanisés par ce spectacle et ne sachant pas comment réagir car Massko et Guerriagle leur faisaient toujours face. Sous sa nouvelle apparence de Cerfrousse, le pokémon vulpin put progresser quelque peu vers la tour, mais il fut vite arrêté par d'autres pokémons venant en sens inverse. Ils avaient sans doute été attirés par les échos de résistance et venaient prêter main forte. Quand ils avaient vu un pokémon inconnu s'échappant en sens inverse, ils n'avaient pas hésité à lui barrer immédiatement la route, se rapprochant dangereusement de lui d'un air menaçant.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sous sa forme de Marill, Métamorph faisait de son mieux pour éteindre les flammes. Le feu avait déjà envahi la plupart de la maison, et son pistolet à o avait du mal à le contenir, mais il n'allait pas arrêter pour autant. Non loin de là, Zoroark défendait les humains contre des pokémons visiblement très énervés. Heureusement pour lui, un Massko vint lui prêter main-forte, et Métamorph reprenait de plus belle son travail d'extinction quand un homme se jeta subitement dans la maison suivi de 3 de se pokémons. Allait-il mourir bêtement ou ressortir de la maison en flammes héroïquement ? Quoi qu'il en soit cela ne changeait pas le rôle du Métamorph qui continuait à atténuer les flammes comme il pouvait. Les deux autres pokémons de l'homme, trop gros pour entrer dans la maison en flamme, étaient quant à eux venus en aide au duo Zoroark-Massko. Il n'en fallu pas plus au pokémon illusionniste pour changer sa forme en Cerfrousse et s'enfuir vers la tour Cendrée. Cependant il ne put aller bien loin car il fut intercepté par des pokémons "rebelles" venant en sens inverse. La situation s'aggravait.

Laissant la maison en flammes à l'homme et ses pokémons, le Marill polymorphe se hâta sur ses petites pattes de courir après son compagnon. Pourtant il n'eut même pas le temps d'arriver jusqu'au Massko : un cri puissant emplit le ciel, et tous les pokémons présents ou presque tournèrent leur regard vers son origine. Et c'est à ce moment qu'ils les virent.

Deux imposantes silhouettes de pokémons volants, l'un suivi d'une traînée arc-en-ciel et l'autre d'un vent violent. Le doute n'était plus permis, il s'agissait bien des deux pokémons légendaires, Lugia et Ho-oh qui s'étaient déplacés en personne pour régler cette affaire. Qu'allaient-ils bien pouvoir faire ?

Lugia se posa souplement entre Zoroark et les pokémons qui approchaient, les empêchant de lui bondir dessus. Son rugissement puissant en fit reculer la plupart, et tous les pokémons qui avaient pu jusque là ignorer sa présence arrêtèrent toutes leurs activités pour le regarder d'un air hébété. Pendant ce temps, Ho-oh semblait être arrivé à la tour où se tenait Raikou et devait également clarifier les choses avec son messager. Les véritables maîtres des lieux étaient arrivés, et ils allaient maintenant décider du sort des pokémons et humains.


"- Stupides Pokémons que vous êtes. Nous en sommes venus à une conclusion qui vous mettra tous d'accord, nous l'espérons. Arrêtez de vous battre et écoutez bien !"

Tout le monde s'était immobilisé, tendu dans l'attente du verdict des deux créatures légendaires. Leur parole semblait difficilement contestable, même comparée à celle de Raikou : la puissance et l'influence combinée de ces deux pokémons étaient quasi-divines sur ces terres.

Le verdict télépathique simultané des deux pokémons tomba alors comme un couperet, tranchant et immuable :


"- Nous allons faire disparaître Rosalia."

Métamorph fut plutôt surpris par cette déclaration. Après avoir stoppé les combats, faire disparaître purement et simplement Rosalia, ses habitations, et peut être même des habtants et pokmons, était-ce réellement ce qu'ils souhaitaient ? Contrairement à Métamorph qui pouvait sembler plutôt résigné à l'annonce de cette nouvelle, Zoroark ne tenait plus en place. Il avait retiré son illusion après que Lugia se soit posé pour apparaître enfin sous sa véritable apparence. Pour Métamorph qui le connaissait bien, il était clair qu'il se retenait à grand peine d'intervenir, connaissant la puissance de Lugia et Ho-oh, mais cela n'allait sans doute pas durer. Cependant les pokémons légendaires n'avaient pas fini leur annonce et déclarèrent d'une voix commune :

"- Nous allons élever les Terres et séparer vos opinions."

Ainsi c'était cela ce qu'ils voulaient : séparer Rosalia en deux pour que chaque camp ait un territoire. L'idée semblait plutôt bonne en comparaison du chaos qui régnait encore jusqu'à peu dans la ville, mais était elle pour autant bonne ? Pourquoi les pokémons auraient-ils besoin d'un royaume et pourquoi celui-ci devait-il absolument se trouver à l'emplacement d'une ville humaine ? Ils avaient tout le reste du monde pour eux après tout, et malgré quelques dresseurs irrespectueux n'étaient pas si souvent dérangés. Peut être Lugia et Ho-oh avaient ils après tout une bonne raison de vouloir établir un royaume à Rosalia, après tout c'était leur ville, et ils pourraient y assurer la sécurité de tous les pokémons qui y viendraient. A moins qu'une organisation criminelle attirée par ce phénomène ne s'en mêle bien entendu...

Sans perdre plus de temps, le petit Marill se rapprocha de son camarade Zoroark qui semblait au bord de la rupture, il fallait l'empêcher de faire une bêtise ou il pourrait bien le regretter.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Un cri déchira le ciel.
Le duo de pokémons légendaires, Lugia et Ho-oh.
Ils arrivaient.

Se posant majestueusement devant Zoroark, Lugia fit reculer les pokémons qui voulaient s'en prendre à lui et à ses alliés derrère d'un puissant rugissement. Après avoir réprimandé les pokémons, il annonça avoir trouvé une solution avec Ho-oh pour mettre tout le monde d'accord. Zoroark ne pouvait qu'approuver la  première partie, mais il ne pouvait cacher son anxiété pour la deuxième.


* Encore une décision de pokémon légendaire, et cette fois elle sera plus difficilement contestable... Pourquoi ne se contentent-ils pas de stopper les combats ? J'espère que leur décision sera bonne... *

Le pokémon fut coupé dans ses pensées par le puissant concert télépathique des vois de Lugia et Ho-oh réunies : ils voulaient faire disparaître Rosalia ! Venant de n'importe quel autre pokémon, Zoroark n'aurait pas hésité le moindre instant à s'y opposer fermement, il aurait même été prêt à combattre Raikou s'il le fallait. Mis cette fois il s'agissait des deux pokmons légendaires les plus puissant de la région, et leur parole ne pouvait pas être contestée si facilement. Devait-il écouter son coeur ou sa raison ? S'il s'y opposait il n serait d'aucune menace pour les deux pokémons qui se contenteraient de continuer après l'avoir éliminé, mais s'il ne faisait rien il ne pourrait jamais se pardonner la disparition d'une cité humaine entière.

L'écho dans sa tête reprit, pour annoncer qu'au lieu d'une disparition complète comme il le craignait, les deux pokémons se contenteraient de couper la ville en deux, allouant à chacun des camps une des parties fraichement créées. Cela semblait déjà mieux, cependant c'était loin d'être satisfaisant : la ville de Rosalia allait être à jamais changée à cause du caprice de quelques pokémons, l'accès à une de ses moitiés refusée à ses propres habitants n'ayant même pas été consultés...

Malgré ses propos plutôt radicaux, Lugia éteint immédiatement le bâtiment en flammes dont Métamorph à lui seul ne pouvait venir à bout. Il avait sans doute sauvé la vie de l'humain et de ses pokémons qui y étaient rentrés, et également d'autres personnes avec leurs pokémons qui pouvaient encore se torve piégés à l'intérieur. Relevant le cou vers l'étage du bâtiment, il déclara :


"- Roi des Hommes bons, veuillez nous pardonner pour ce léger retard. Nous remercions vos soldats pour l'évacuation des habitants encore en vie. Ils n'auront plus leur place dans cette zone, je vous conseille de vous tenir prêt."

Ainsi à la différence des pokémons de la ville, le duo légendaire ne voulait aucun mal aux humains, leur plan était simplement de séparer les pokémons agressifs de la paisible cité de Rosalia. C'était un soulagement pour le passionné des humains qu'était Zoroark, cependant cela ne rendait pas son idée bonne pour autant selon lui. De plus, une autre chose qu'avait dite Lugia avait interpellé Zoroark. Se retournant pour suivre le regard de Lugia vers la maison en flamme, il y vit plus précisément ce qui semblait être l'homme entré il y a peu dans la maison en compagnie de ses 3 pokémons. Il s'agisait d'un homme d'âge moyen dont les longs cheveux blonds tombaient en arrière. Bien habillé malgré une carrure plutôt impressionnante pour son âge, ses yeux bleu glace affichaient un air serin que semblaient partager ses pokémons malgré la situation.

* Ainsi donc cet homme est..le "Roi des Hommes bons" ? Qu'est ce que cela peut signifier ? *


Zoroark était très curieux à propos de cet homme et du respect que lui témoignait Lugia. Il urait beaucoup aimé le rencontrer en d'autres circonstances, mais hélas l'heure n'était pas celle de faire connaissance autour d'une tasse de thé. Il se retourna donc vers le pokémon légendaire.

" Messire Lugia ? "

Il n'avait pas pu s'en empêcher, malgré Métamorph sous son apparence de Marill qui lui faisait de grand gestes pour lui dire d'arrêter le temps que ses petites pattes l'amène jusqu'à lui. Maintenant qu'il avait commencé et que le regard de Lugia était posé sur lui, il ne pouvait plus s'arrêter, malgré l'air menaçant du pokémon légendaire.


" L'idée d'un royaume où les pokémons qui le souhaitent soient isolés des humains n'est pas mauvaise, mais pourquoi créer ce royaume ici à Rosalia? Après tout les pokémons ont le monde entier pour... "

Comme cela était à craindre, le pokémon fut coupé dans sa phrase par une puissante rafale de vent du pokémon légendaire qui le projeta une bonne dizaine de mètres plus loin, derrière le Guerriaigle et les autres pokémons qu'il avait quittés il y a peu. Métamorph qui arrivait à son niveau ne put résister au souffle non plus et accompagna son camarade dans sa chute. Se relevant péniblement, ils regardèrent tous deux alternativement Lugia, le "Roi de Hommes bons", et la tour cendrée où devait encore se trouver Ho-oh. Ils semblaient impuissants à présent, il ne leur restait plus qu'à attendre avec angoisse le dénouement de cette histoire en priant pour que le Roi ou quelqu'un d'autre puisse guider la situation vers une issue qui conviendrait réellement à tout le monde...


hRP : désolé pour la longueur de ce post, j'avais pas mal de choses à dire avec Zoro et Méta, j'espère qu'il ne vous donnera pas mal à la tête ^^'

.:-------------------------:.
Zoroark : darkred
Métamorph : fuchsia
Fiche


Merci à dracaufeu pour la signature
Revenir en haut Aller en bas
Mickaël Machina


avatar
Messages : 48
Réputation : 4
Date d'inscription : 26/10/2013
Autres Comptes : Calder
Jyuu / Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Mar 22 Sep - 9:41

Gabriel et Metatron gardant l'entrée de la maison, Mickaël et ses Pokémons s'étaient précipités dans la maison en flammes qu'un Marill tentait d'éteindre à coups de pistolet à eau. Il faisait une chaleur infernale dans la demeure qui commençait déjà à tomber en ruines. Les flammes léchaient le bois traditionnel de toutes parts, et les poutres porteuses menaçaient de céder à tout moment. La fumée était si intense que Mickaël dût plaquer une partie de sa redingotte contre sa bouche et son nez pour tenter de filtrer la fumée, se baissant au maximum en tentant de garder une vitesse de marche importante. Zadkiel tentait d'applatir au maximum son coton pour ne pas risquer prendre feu à la première cendre volante, se faisant tout petit sur le dos de Tsaphkiel.

Ne voyant pas grand chose à travers l'épaisse brume noire incandescente, le Roi Plasma dût se guider au son des cris qu'il entendait. Il finit par arriver face à une porte qui avait été bloquée par une poutre qui avait chûté, endommagée par les flammes. Retirant sa redingotte, Mickaël s'en servit pour éteindre les quelques flammèches encore présentes sur la poutre, puis tenta de soulever celle-ci, aidé par Raphaël. Des échardes se plantèrent dans la paume de ses mains, véritables aiguilles de bois brûlantes. Mais sur le moment, l'adrénaline permit au Roi de ne pas y prêter attention et de se concentrer sur le sauvetage. Après un temps interminable dans l'esprit du vieil homme, la poutre finit enfin par céder et se laisser trainer plus loin, libérant la porte que Mickaël s'empressa d'enfoncer d'un coup de pied dans une gerbe de cendres, la porte fragilisée par les flammes.

De l'autre côté de la porte l'attendaient une petite famille. Une femme d'age mur serrait dans ses bras deux enfants, un jeune garçon et un bébé, tentant de les protéger des flammes, un petit Germignon serré contre ses jambes. La mère, le garçon et le Pokémon levèrent la tête à l'unisson vers Machina lorsque la porte tomba, tout d'abord inquiets de voir arriver un nouveau Pokémon aggressif, mais très vite rassurés de voir un humain accompagné de trois Pokémons visiblement alliés. Le bébé, lui, commençait à ne lancer que des cris faibles, visiblement en train de s'intoxiquer à cause de la fumée. En quelques enjambées, Mickaël rejoignit la famille et tendit sa redingotte endommagée vers la mère.


- Utilisez ceci pour vous protéger de la fumée, indiqua-t-il en levant la voix pour recouvrir les bruits de crépitements constants. Suivez-moi !

Il prit le bébé des bras de sa mère et le serra contre lui, tentant de le protéger de la fumée avec sa chemise, tandis que la mère et le garçon se partageaient la redingotte et respiraient à travers le tissu épais. Zadkiel aida le Germignon à monter sur le dos de Tsaphkiel, et la petite troupe commença à se diriger vers l'extérieur.

- Raphaël ! aboya brièvement Tsaphkiel.

Le Shaofouine réagit au quart de tour et déclencha une Garde Large au-dessus du groupe. Aidée de son instinct poussé, Tsaphkiel avait vu arrivé l'énorme poutre et les tuiles chûter, qui furent heureusement bloquées par Raphaël in extremis. C'est alors que deux voix retentirent dans l'esprit de tout le monde :


« Nous allons faire disparaître Rosalia. Nous allons élever les Terres et séparer vos opinions. »

C'est alors qu'un vent froid s'engouffra dans la maison depuis l'entrée, éteignant les flammes et soufflant la fumée vers l'extérieur. Surpris, Mickaël indiqua à la famille de le suivre vers l'extérieur. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il arriva à l'air libre ! Comprenant qui était son sauveur, il se jeta immédiatement à genoux, immitant Gabriel et Metatron qui s'étaient déjà mis en position de révérance, tenant toujours le bébé près de lui, tandis que le reste de la famille restait derrière lui, penaude. Lugia se tenait droit devant eux, resplandissant de toute sa majesté. Les combats avaient visiblement cessés grace aux légendaires. C'est alors que Lugia posa son regard sur le vieux guerrier, et sa voix retentit dans l'esprit de ce dernier :

« Roi des Hommes bons, veuillez nous pardonner pour ce léger retard. Nous remercions vos soldats pour l'évacuation des habitants encore en vie. Ils n'auront plus leur place dans cette zone, je vous conseille de vous tenir prêt. »

Ainsi donc, c'était lui qui souhaitait « faire disparaître » Rosalia ? Mickaël hocha la tête par respect envers le Pokémon, mais quelque chose le gênait... C'est alors qu'un Magmar s'approcha du Titan de la Lune, l'air inquiet.

- Messire Lugia ? L'idée d'un royaume où les pokémons qui le souhaitent soient isolés des humains n'est pas mauvaise, mais pourquoi créer ce royaume ici à Rosalia? Après tout les pokémons ont le monde entier pour...

Le Magmar n'eût pas le temps de finir sa phrase qu'il fût catapulté d'un coup de vent en arrière, bientôt rejoint par son camarade Marill. Metatron, réagissant au quart de tour, lança une Toile pour ralentir une chûte afin qu'ils ne se fassent pas mal.

Mais le Magmar avait mis le doigt sur ce qui chiffonait le vieux Roi. L'idée d'un endroit où seuls les Pokémons pourraient aller était une bonne idée. Celà créerait un havre de paix où les Pokémons souhaitant être à l'écart des humains pourraient se cacher. Mais quel était l'intérêt de détruire Rosalia ? Mickaël était un fervant croyant, plaçant les Titans, les enfants d'Arceus, bien au-dessus des Hommes et des Pokémons. Cette croyance exaltée pouvait fausser son jugement, le poussant à obéir aux ordres des Titans. Mais visiblement, même un Pokémon n'était pas tout à fait d'accord avec la décision de ces êtres supérieurs. De plus, Mickaël voyait les complications arriver...


- Seigneur Lugia, si je puis me permettre...

Mickaël se redressa et s'avança, tandis qu'un Soldat Plasma se précipitait vers lui. Il lui confia l'enfant qu'il portait toujours et lui ordonna de s'occuper de lui, et de vérifier qu'il ne se soit pas intoxiqué. Après un bref garde-à-vous, le Soldat pris l'enfant et s'éloigna à toute vitesse, faisant signe au reste de la famille de le suivre. Machina utilisa ce court instant pour essayer de rassembler tout le courage nécessaire pour contredire le Titan. Peu de choses faisaient véritablement peur à l'ancien assassin. Le blasphème en faisait partie.

- Je pense que ce que ce Magmar voulait dire était que créer ce paradis pour les Pokémons ici serait dangereux, aussi bien pour les humains que pour les Pokémons. Le Seigneur nous a appris que tous sont égaux, humains comme Pokémons. Si vous détruisez Rosalia pour en faire un havre de paix pour les Pokémons, plusieurs humains se verront dépossédés de leur foyer et de leurs biens. Elever la terre ici provoquera une véritable catastrophe pour les cultures humaines, et certains, dans un sentiment d'injustice et se sentant agressés, léveront une rébellion contre vous. Ils saccageront l'endroit et s'en prendront aux Pokémons. Tout notre travail, toutes nos tentatives pour montrer au monde que Pokémons et Humains peuvent vivre ensembles sera annéanti si vous détruisez Rosalia. Je vous en prie, Seigneur Lugia... La seule solution pour éviter une guerre entre humains et Pokémons serait de créer votre royaume dans un endroit inconnu des humains.

Mickaël déglutit difficilement. Il faisait de son mieux pour ne pas trembler, mais un observateur attentif assez proche pourrait remarquer ses tremblements. Il était véritablement terrorisé. Jamais il n'avait osé imaginer aller à l'encontre d'un Titan, porte-parole du Seigneur Arceus. Mais, pour le bien de la paix entre humains et Pokémons, il se devait de le faire.

.:-------------------------:.
Ce personne comprend le langage Pokémon
Ce personnage possède une Absolite
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Evénement


avatar
Messages : 23
Réputation : 2
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Sam 9 Jan - 20:47

"Si je comprend bien....ceux qui vivront au sommet seront uniquement ceux qui accepteront de vivre en paix avec les humains? Ne peut elle...je veux dire nous ne pouvons pas monter avec vous?"

"Cette petite est souffrante... Vous feriez mieux de trouver comment la soigner avant de venir dans ce Royaume."

Ho-oh percevait parfaitement le mal intérieur de la petite Salamèche et se demandait quel genre de parent pouvait amener une enfant fragile en ces lieux de tension. Le Dracaufeu et sa petite pouvaient rester s'ils le voulaient, ce Royaume appartenait après tout aux pokemons, dorénavant, même si l'oiseau de feu pensait sincèrement qu'il devrait tenter de soigner ce qui semblait être sa fille avant tout. Mais dans tous les cas, il était prêt et n'attendait plus que le signal télépathique de Lugia pour agir. Entei, Suicune et Raikou, eux, ne bougeaient presque plus, attendant les ordres de leur maître.

" Messire Lugia ? L'idée d'un royaume où les pokémons qui le souhaitent soient isolés des humains n'est pas mauvaise, mais pourquoi créer ce royaume ici à Rosalia? Après tout les pokémons ont le monde entier pour... "

Le pokemon n'eut pas le temps de finir sa phrase puisque Lugia l'envoya au loin, d'un simple battement d'aile. Un pokemon n'avait pas à contester le choix d'un Dieu, un choix effectué après réflexion avec Ho-oh. Mais le pokemon n'était semblait-il pas le seul à vouloir objecter quelque chose, puisque le Roi Plasma s'avança à son tour, n'hésitant pas à regarder dans les yeux le pokemon légendaire, même si ce dernier pouvait sentir une certaine pression chez l'humain :

- Seigneur Lugia, si je puis me permettre... Je pense que ce que ce Magmar voulait dire était que créer ce paradis pour les Pokémons ici serait dangereux, aussi bien pour les humains que pour les Pokémons. Le Seigneur nous a appris que tous sont égaux, humains comme Pokémons. Si vous détruisez Rosalia pour en faire un havre de paix pour les Pokémons, plusieurs humains se verront dépossédés de leur foyer et de leurs biens. Elever la terre ici provoquera une véritable catastrophe pour les cultures humaines, et certains, dans un sentiment d'injustice et se sentant agressés, léveront une rébellion contre vous. Ils saccageront l'endroit et s'en prendront aux Pokémons. Tout notre travail, toutes nos tentatives pour montrer au monde que Pokémons et Humains peuvent vivre ensembles sera annéanti si vous détruisez Rosalia. Je vous en prie, Seigneur Lugia... La seule solution pour éviter une guerre entre humains et Pokémons serait de créer votre royaume dans un endroit inconnu des humains.

"Si la colère de Raikou était bête et disproportionnée, elle n'en demeure pas moins partiellement justifiée, ce pourquoi tant de pokemons l'ont suivi dans sa volonté de révolte. Des Humains se sont crus supérieurs aux pokemons, et même aux Titans, et certains continuent encore à le croire... Ce Royaume sera le symbole de l'insoumission des pokemons ainsi que leur refuge. Seuls les Humains bons y seront acceptés. Et si les mauvais attaquent ce lieu, ils subiront le châtiment qu'ils méritent. Maintenant, vous devriez vous mettre à l'abri, Roi des Hommes bons."

Par télépathie, l'oiseau des abysses percevait la sincérité de l'homme en face de lui, mais il ne le ferait pas changer d'avis pour autant. Raikou n'avait pas été seul à vouloir se rebeller contre les hommes, il avait été fortement suivi par de nombreux pokemons, et cela, le Titan ne pouvait l'ignorer. Il n'oubliait pas non plus ses frères légendaires de Hoenn, que des humains au coeur noir avaient tenté en vain de contrôler. Cette solution pour Rosalia leur montrerait à tous ce dont les pokemons sont capables, et serait un symbole. Un avertissement également.

Lugia transmit ensuite le signal à Ho-oh qu'ils allaient pouvoir commencer. Les deux oiseaux légendaires de Johto utilisèrent se concentrèrent alors pour utiliser leurs pouvoirs psychiques. Peu à peu, le sol se mit à trembler de plus en plus et la surface recouverte par le cercle lumineux commença à se détacher du sol et à monter encore et encore, jusqu'à ressembler à une espèce de montagne, dont le sommet était désormais Rosalia. De multiples cavernes perçaient l'intérieur de la montagne, seul moyen d'arriver au sommet pour les pokemons ne pouvant pas voler.

Lugia regarda un instant Ho-oh avant de prendre son envol pour revenir à la base de la montagne, où se trouvait l'entrée principale. Il utilisa de nouveau ses pouvoirs pour amener de la brume à la base de ce mont, avant de rentrer à l'intérieur pour rester maître de l'ombre, tandis que son allié dominerait la lumière au sommet.


HRP - Dernier tour, à vous de voir si vous ajoutez un dernier mot ou non ^^ - HRP
Revenir en haut Aller en bas
Charizard


avatar
Messages : 126
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/12/2013
Autres Comptes : Riku, Luga Stark, Eric Lencher

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Dim 17 Jan - 20:37

Même si il aurait voulu rester plus longtemps, il était clair que l'oiseau de feu avait raison au sujet d'Hisia, cette dernière n'allait vraiment pas bien mais l'idée de rejoindre un centre pokémon pour quémander des soins le répugnait fortement et puis il savait très bien ce que les humains étaient capable de faire face un pokémon unique en son genre mais sans doute qu'il n'aurait pas le choix.
"Vous avez raison seigneur Ho-oh, je vais l’amener loin d'ici dans ce cas"
Qu'Hisia soit d'accord ou pas, il pris la petite pokémon dans ses bras ou il ressentit en effet sa chaleur qui était bien supérieur a la normal.
"Ne t'en fait pas ma puce, on va te soigner"
Quittant les lieux, il sorti cependant pile au moment ou un magmar fut éjecté par Lugia sans qu'il ai put savoir la raison mais quoi que ce pokémon avait put dire, l'oiseau argenté n'avait sans doute pas aimé ce que le canard enflammé avait put dire. Néanmoins il entendit ce qu'un des humains mais vu comment Lugia le désigna, il semblait ce croire être un roi mais outre ce titre qu'il ne méritait sans doute pas aux yeux du dragon des flammes, il ne croyait vraiment pas qu'il puisse être a la tête d'humains soit disant bons car dans le cas contraire il comprendrait que les deux oiseaux légendaires étaient sur le point de faire ce qu'il y avait de plus juste pour tout le monde. Par ailleurs il avait beau dire que le seigneur aurait sois disant appris aux gens que les humains et pokémons sont égaux, la réalité était pourtant bien différente car si les humains se permettaient beaucoup de choses a faire sur les pokémons, l'inverse était bien plus rare.
"Roi des sois disant hommes bons, les humains saccagent déjà tout les endroits que votre espèce n'a pas encore conquis et même dans les territoires ou vous n'avez rien construit, vous venez tous autant que vous êtes pour capturer et arrachez a leurs familles des pokémons qui n'on rien demander a personne. Vous pouvez bien dire que les humains et les pokémons sont égaux, les actes des humains on pourtant toujours prouver le contraire"
Après même si toutefois il y avait ne serait que 20 % de la population humaine qui serait d'accord pour vivre en égalité avec les pokémons même si pour cela il fallait abandonner l'usage des pokeballs et de la plupart des pratiques humaines comme les arènes, il y aurait pourtant toujours la majorité qui ne voudrait sans doute pas envisager de modifier leurs façons de vivre et rendant du coup une paix qui ne sera jamais durable.
"Néanmoins si des humains veulent se rebeller contre nous....attendez vous a ce que votre espèce aient des pertes considérables car même si vous avez vos armes, nous avons aussi les nôtres"
Si il fallait faire une comparaison avec la culture populaire, on pouvait limite comparé le roi plasma a Charles Xavier qui veut créer la paix de façon disons pacifique sans le moindre conflit et Charizard a Magneto qui veut certes la même chose mais qui ne rechigne pas a user de la force si il le faut, c'était peut être une comparaison hors sujet mais pourtant pas si éloigné que cela au niveau du contexte. Prenant la voie des airs avec Hisia dans ses pattes, il put voir depuis le ciel le "miracle" créer par les deux oiseaux légendaires et au passage sans doute un début des représailles des humains voulant que "justice" soit fait.
"Bon...direction un foutu centre pokémon pour toi ma grande"

(fin pour moi, a toi de voir Hisia si tu veux qu'on parte sur un nouveau rp ou pas)
Revenir en haut Aller en bas
Hisia
Feu bleu Esprit Ardent
Feu bleu Esprit Ardent

avatar
Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 20

Informations du personnage
Âge: Jeune
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Mar 9 Fév - 12:51

Le cœur de la petite était fendu en deux. La décision prise par le grand oiseau arc-en-ciel ne lui plaisait pas. Pourtant, elle avait conscience que rester dans les environs n'était pas la meilleure idée pour elle. La jeune salamèche à la flamme bleue laissait une moue s'emparer de son frêle visage. Malgré ça, elle ne semblait pas tout comprendre des exigences de la noble bête. Se faire soigner ? De quoi donc ? De la rage ? Elle se fit attraper sans qu'on demande son avis et fut soulevée par Charizard. Elle hésitait entre se débattre ou faire la tête. Finalement, elle ne disait mot, regardant le visage de l'ange protecteur à la flamme orangée, elle finissait petit à petit par comprendre que, parfois, il fallait laisser les adultes expérimentés prendre les choses en main. Et pourtant, c'était plutôt des pattes qu'il avait... Blague à part, Hisia ne se montrait ni violente, ni chouineuse. Au contraire, cet instant était une expérience à prendre en compte, et elle avait eu la chance de pouvoir voir le plumage incroyablement beau de Ho-Oh. Mais, en se sentant à présent posée dans les bras de Charizard, elle semblait moins inquiète. La pression était retombée, les trois chiens légendaires étaient subjugués par leur maître et les pokémons semblaient prendre clairement conscience de leur destin. Une légère fièvre commença à affaiblir la jeune salamandre à la flamme bleue et elle s'alourdissait, se calant contre le torse de l'animal draconitique.

D'ailleurs, celui-ci s'approcha d'un homme, d'un air sévère, et commença à remettre en question ce qu'il semblait être. Mais au fur et à mesure que les longues minutes s'écoulaient, les paupières d'Hisia se plissaient et se refermaient. Elle n'entendait que la moitié mais ne comprenait pas tout ce que Charizard débitait. Celui-ci avait préféré la voie des airs et voulait quitter cet endroit. Elle ne le ressentait pas mais voyait le sol vibrer et changer de forme. Une sorte de fissure se formait et elle ne savait dire si la terre se refermait sur elle-même ou si le sol se soulevait. Elle finit par comprendre en voyant les Hommes quitter la ville et les pokémons les plus faibles entrer à nouveau dedans, se cachant dans les bâtiments. Beaucoup d'entre eux semblaient inquiets. Hisia regardait le Roi, puis Charizard, et finit par prendre la parole quelques instants.

"- Les Pokémons ne naissent pas égaux, Charizard, les Homme c'est pareil, non ? Ils choisissent des Pokémons pour les protéger parce qu'ils sont faibles. Comme Ho-Oh, il nous protège aussi. Non ? Les Pokémons se disputent. ça veut dire qu'il y a des pokémons gentils et des Pokémons méchants. Et si les humains se protégeaient des pokémons méchants ? "

Elle réfléchissait, mais la maladie prenait le dessus et sa flamme avait baissé en intensité. Elle finit par se taire et restait les yeux clos, sentant le vent refroidir son corps bouillant. Elle ne s'était pas endormie pour autant mes ses yeux semblaient fatiguer, tout comme le reste de son corps. Hisia ignorait alors ce que cette fatigue allait signifier pour son avenir...

.:-------------------------:.
Merci à Ray' pour l'avatar!
Revenir en haut Aller en bas
Mickaël Machina


avatar
Messages : 48
Réputation : 4
Date d'inscription : 26/10/2013
Autres Comptes : Calder
Jyuu / Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Mar 9 Fév - 14:26

Alors que le Roi Plasma s'attendait à être propulsé par une bourrasque tout comme le Magmar qui avait osé contredire le Titan des Abysses, la réponse mentale de l'oiseau légendaire se forma dans sa tête :

"Si la colère de Raikou était bête et disproportionnée, elle n'en demeure pas moins partiellement justifiée, ce pourquoi tant de pokemons l'ont suivi dans sa volonté de révolte. Des Humains se sont crus supérieurs aux pokemons, et même aux Titans, et certains continuent encore à le croire... Ce Royaume sera le symbole de l'insoumission des pokemons ainsi que leur refuge. Seuls les Humains bons y seront acceptés. Et si les mauvais attaquent ce lieu, ils subiront le châtiment qu'ils méritent. Maintenant, vous devriez vous mettre à l'abri, Roi des Hommes bons."

Machina sera le poing. Les échardes qui s'étaient plantées dans sa main commencèrent à lui faire mal maintenant que l'adrénaline était retombée. Il était clair que les Titans ne changeraient pas d'avis, quoi qu'il dise. Il ne lui restait plus qu'une solution s'il ne souhaitait pas s'attirer les foudres d'Arceus : se taire et obéir. Il posa la main sur son coeur en signe de salut, et s'inclina devant le majestueux Lugia qui le surmontait de toute sa taille.

- Bien, Seigneur Lugia.


Se retournant, Mickaël commença à lancer des ordres aux soldats Plasma :

- Soldats ! Occupez-vous des villageois. Vérifiez que tout le monde est bien là, et s'il manque quelqu'un, allez le chercher avant que les Seigneurs Lugia et Ho-oh ne séparent Rosalia de la terre ! Rassemblez les blessés et donnez-leur les premiers soins !


Après un rapide garde-à-vous, les soldats se mirent à l'oeuvre, se répartissant les taches selon les ordres que Machina continuait à leur donner. Tous les habitants furent rapidement évacués hors de la ville, tandis que Ho-oh et Lugia commençaient à soulever la terre dans un splendide effort psychique pour séparer Rosalia du reste du monde des humains.

Un Dracaufeu s'approcha de Mickaël, portant une petite Salamèche dans les bras. Il fusillait du regard le vieil humain, qui lui rendit un regard neutre. Ce Pokémon ne tenait visiblement pas les humains dans son coeur. Faisait-il partie des Pokémons qui avaient attaqué les humains ? Par prudence, le Plasma rapprocha légèrement sa main du pommeau de son épée, Tsaphkiel s'apprêtant à bondir sur le Pokémon Dragon tentait de s'en prendre à son maître ou à un humain.


- Roi des sois disant hommes bons, les humains saccagent déjà tous les endroits que votre espèce n'a pas encore conquis et même dans les territoires où vous n'avez rien construit, vous venez tous autant que vous êtes pour capturer et arracher à leurs familles des Pokémons qui n'ont rien demandé à personne. Vous pouvez bien dire que les humains et les Pokémons sont égaux, les actes des humains ont pourtant toujours prouvé le contraire. Néanmoins si des humains veulent se rebeller contre nous... attendez vous à ce que votre espèce aient des pertes considérables car même si vous avez vos armes, nous avons aussi les nôtres.

Ce Dracaufeu était bien en colère contre les humains, mais il n'avait visiblement pas l'intention de les attaquer. Au contraire, c'était un ultimatum qu'il était venu livrer. Rassuré, le Roi Plasma éloigna sa main de son épée, faisant signe ainsi au Pokémon sauvage qu'il ne lui voulait aucun mal.

Zadkiel, lui, n'acceptait pas l'insulte aussi facilement que Mickaël. Comment ce Dracaufeu de pacotille osait-il comparer son maître à un tortionaire sans coeur !? Lui qui se battait et avait battu sa femme justemment parce qu'il combattait pour la protection de ceux de son espèce ! Le Farfaduvet bondit sur l'épaule de Mickaël pour gagner de la hauteur et se mettre au mieux à celle du Dracaufeu, l'air furieux.


- Comment oses-tu, espèce de gros machin écailleux !?
éclata-t-il. Je t'interdis d'insulter Mickaël en face de moi ! Tu le connais pas ! Pour qui tu te pr-

Mickaël attrapa Zadkiel dans ses mains et le souleva, surprenant le Pokémon qui s'arrêta de parler. L'humain déposa le Farfaduvet au sol sans dire un mot, se contentant de le regarder dans les yeux. Zadkiel comprit. Il n'aurait pas dût s'énerver comme ça. Le Dracaufeu ne faisait que réagir comme beaucoup d'autres Pokémons et humains, tentant d'effrayer son maître pour se protéger et protéger ceux qui lui sont cher, comme la petite Salamèche qu'il transportait. Rouge de honte, Zadkiel baissa la tête d'un air penaud.

- Désolé de m'être énervé, Micka…, s'excusa-t-il tout bas.

- Ce n'est rien.

Une fois la colère de Zadkiel passée, le Roi Plasma se redressa pour faire à nouveau face au Dragon, puis s'inclina légèrement de la même manière qu'avec Lugia.


- Je comprend ce que vous ressentez. Je tiens à m'excuser au nom des humains si ceux-ci vous ont fait du mal.

Mickaël était sincèrement désolé. Il ne supportait pas voir des Pokémons souffrir. C'était ce pour quoi il avait arrêté le Challenge de la Ligue et était entré chez les Plasma, jusqu'à être devenu leur Roi. Après ces excuses, il se releva et continua :

- Sachez que l'Ordre Plasma se bat pour rendre les Pokémons et les humains égaux à nouveau, comme le voulait le Seigneur Arceus. Nous cherchons à arrêter toutes les pratiques barbares que vous avez évoquées. Si vous souhaitez nous aider… vous serez le bienvenue.

Le vieil homme posa alors les yeux sur la Salamèche qui semblait commencer à s'endormir.  C'était un specimen curieux, maintenant que Mickaël la regardait plus attentivement. Contrairement aux autres de sa race, sa flemme était bleue. Si il en croyait les quelques discutions scientifiques qu'il avait eût avec le chef de la maison von Wittelsbach, cela signifiait qu'elle produisait des flammes beaucoup plus puissantes que celles de ses congénères. Un specimen rare… Ce n'était donc pas étonnant que le Dracaufeu se montre aussi aggressif envers lui. Il devait surement chercher à protéger sa fille que de nombreux humains convoitaient.

- Prenez bien soin d'elle, finit Mickaël avant de retourner parmi les humains.

Ceux-ci regardaient leur ancienne ville s'élever dans les airs. La plupart avaient le visage pâle, comprenant qu'il leur serait à présent impossible d'y retourner et qu'ils avaient perdu toute leur vie. Des enfants pleuraient, appelant après leurs jouets ou leurs Pokémons, voulant qu'on le leur rende. Certains Pokémons étaient partis avec les autres, tandis que d'autres étaient restés auprès de leurs dresseurs, les plus vieux rassurant les enfants, et les plus jeunes pleurant avec eux.

Ce spectacle provoqua un pincement au coeur du Roi Plasma. Il avait réussit à sauver les humains de Rosalia, mais pour lui, sa mission était un échec. Au lieu de rassembler humains et Pokémons, il n'avait rien pût faire d'autre que les regarder être d'avantage séparés. Ces gens avaient perdu tout ce qu'ils avaient et allaient se retrouver à la rue, devant recommencer leur vie à zéro.

Tsaphkiel fixait avec insistence Mickaël, s'étant assise à côté de lui. Le remarquant, l'humain tourna la tête vers l'Absol, haussant un sourcil interrogateur.


- Tu t'es blessé, constata-t-elle. Tu devrais demander à quelqu'un de s'occuper de tes mains.

Mickaël regarda ses mains. En effet, il avait sous-estimé le nombre d'échardes qui s'y étaient plantées quand il avait secouru la famille dans la maison en feu, sa paume saignant par endroits. De petites brûlures s'étaient également formées, reflétant les trous faits par le feu sur sa chemise et son pantalon. Il avait fait de son mieux pour que personne ne remarque l'état de ses mains, et espérait que le Dracaufeu ne les avaient pas vues. Il ne voulait pas être pris en pitié, surtout pour une blessure aussi superficielle. A quelques mètres de lui, des gens devaient subir une souffrance bien plus grave.

- Ce n'est rien, je les ferait soignées quand nous rentrerons, répondit-il. Nous devons d'abord aider les habitants de Rosalia. La route est encore longue avant que les humains et les Pokémons ne puissent vivre en harmonie...

.:-------------------------:.
Ce personne comprend le langage Pokémon
Ce personnage possède une Absolite
Revenir en haut Aller en bas
Zoroark
Imposteur & Caméléon
Imposteur & Caméléon

avatar
Messages : 82
Réputation : 1
Date d'inscription : 23/09/2014
Age : 25
Localisation : Back in France !
Autres Comptes : Aucun

Informations du personnage
Âge: 24
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Mer 10 Fév - 21:20

Alors qu'ils s'attendaient à une lourde chute qui ne serait pas sans conséquences, les deux pokémons qu'avait envoyé Lugia voler d'un simple battement d'aile eurent la bonne surprise d'être arrêtés en plein vol par une toile lancée providentiellement par un des pokémons du Roi. Zoroark avait déjà vu ce pokémon, avant qu'il ne décide de partir explorer le monde des humain en compagnie de Métamorph. Si sa mémoire était bonne, il devait s'agir d'un Mygavolt, un pokémon araignée possédant des talents électriques. Quoi qu'il en soit, il lui devait une fière chandelle d'avoir eu le réflexe d'amortir leur chute. L'attaque surprise de Lugia lui avait tout de même fait reprendre son apparence de Zoroark, mais cela n'avait plus vraiment d'importance à présent, il avait au moins réussi à éviter que la petite sacoche qu'il portait autour du cou pour transporter ses rares affaires ne soi perdue. Aidant Métamorph à se sortir de la toile après s'en être lui-même extirpé, il alla remercier leur sauveur pokémon, avant de se retourner vers son dresseur, en pleine conversation avec Lugia.

Il n'avait pu entendre que la fin de ses paroles, cependant il comprit que le Roi aussi semblait mitigé par cette idée, même s'il craignait avant tout des représailles de certains humains mal intentionnés. Même s'il était plus pessimiste que le Zoroark sur les conséquences d'un tel acte, il partageait la même opinion de créer ce royaume dans un endroit isolé, cela faisait un allié au pokémon. Et pas n'importe quel allié : le pokémon légendaire qui le dominait de toute sa stature l'écouta calmement écouter son opinion. Pour que Lugia respecte cet homme, il devait probablement être une personne ayant accompli de grandes actions en faveur des pokémons, Lucas se dit qu'il aurait aimé faire la connaissance de cet homme dans des circonstances différentes... Pour le moment il se contenta de rester en retrait pour écouter sagement la réponse de Lugia.



"Si la colère de Raikou était bête et disproportionnée, elle n'en demeure pas moins partiellement justifiée, ce pourquoi tant de pokémons l'ont suivi dans sa volonté de révolte. Des Humains se sont crus supérieurs aux pokémons, et même aux Titans, et certains continuent encore à le croire... Ce Royaume sera le symbole de l'insoumission des pokémons ainsi que leur refuge. Seuls les Humains bons y seront acceptés. Et si les mauvais attaquent ce lieu, ils subiront le châtiment qu'ils méritent. Maintenant, vous devriez vous mettre à l'abri, Roi des Hommes bons."


Ainsi les choses n'étaient pas aussi grave que ce que craignaient le Zoroark et l'humain : même s'il était bel et bien impossible de faire changer d'avis les puissants pokémons légendaires, la ville ne serait pas détruite, et des humains pourraient y vivre en harmonie avec les pokémons. Pour le Zoroark, ce dernier point ressemblait à un rêve, mais il devait garder les pieds sur terre : de même qu'un grand nombre de pokémon s'étaient précipités de détruire la ville à la suggestion de Raikou, un bon nombre d'humains de seraient sans doute pas capable de mener une vie paisible à Rosalia. Sans compter l'idée que des humains revanchards pourraient tenter d'attaquer le Royaume, le Roi des hommes bons était sans doute le mieux placé pour savoir cela. Cependant...l'idée d'une véritable civilisation pokémon résistant aux humains était très tentante pour le Zoroark : après tout, n'était il pas lui-même un pokémon tentant de vivre parmi une civilisation humaine ? Il fallait une première pierre à chaque  édifice, Rosalia n'était peut être pas le choix qui aurait été le plus adapté, mais on ne pouvait dire non plus qu'il était réellement mauvais. Rosalia était un lieu symbolique pour les humains comme les pokémons, et elle allait devenir la première ville pokémon à proximité des cités humaines. Il y aurait probablement des conflits, entre humains et pokémons et même au sein de chaque camp, mais Zoroark savait les pokémons capables de se défendre, ils venaient de le démontrer pour de bien moins nobles raisons.

Le pokémon ne sut dire si le Roi était satisfait ou non de cette issue car ce dernier se contenta de saluer respectueusement Lugia tout en cachant ses émotions. Sans doute gardait-il en lui les mêmes craintes qu'il avait formulées : un conflit allait éclater de nouveau tôt ou tard à Rosalia entre humains et pokémons, et il allait probablement lui falloir bien des efforts pour y trouver une issue pacifique. En attendant, il se contenta de donner des ordres pour préparer l'évacuation de la ville. Des personnes en uniforme rassemblaient les civils, soignaient hâtivement les blessés et faisaient le tour des dernières maisons avant d'accompagner les anciens habitants hors de la ville à moitié détruite. C'est à ce moment que derrière Lugia apparurent plusieurs pokémons, dont un imposant Dracaufeu dont le museau était rayé, tenant entre ses pattes un petit Salamèche visiblement mal en point. Zoroark fut dans un premier temps rassuré de voir que tous les pokémons n'avaient pas cédé aveuglément à l'envie de détruire Rosalia mais étaient restés en retrait, mais le regard du Dracaufeu lorsqu'il croisa celui du Roi était tout sauf amical. Il semblait avoir beaucoup de rancune envers les humains, et dénonçait l'inégalité à laquelle les pokémons étaient soumis. Zoroark était hélas bien obligé de lui donner raison sur ce point : les humains considérant les pokémons comme leurs égaux étaient encore rares, bien plus les voyaient comme de simples objets qu'ils pouvaient utiliser à leur guise. Cependant l'ultime avertissement qu'adressa le Dracaufeu à l'intention de tous les humains ne sembla pas du tout plaire au Farfaduvet du Roi, qui voulut répliquer au pokémon feu mais fut stoppé par son dresseur : Zoroark ne put s'empêcher de penser qu'il avait été à deux doigts de se faire rôtir sur place. Après s'être excusé au nom des humains qui avaient sans doute blessé le Dracaufeu au cours de sa vie, le Roi l'assura que l'Ordre Plasma se battait justement pour ce but, au nom du seigneur Arceus, puis lui recommanda de prendre soin du petit Salamèche avant que l'un et l'autre ne tournent les talons.


* L'Ordre Plasma... *


Voici donc qui étaient tous ces gens, et le Roi en était indubitablement leur chef. Il en avait entendu quelques bribes, mais l'idéal du Roi lui plaisait, même si sa tâche était très loin d'être simple. Le simple fait que Lugia les respecte l'incitait à leur faire confiance, sans compter les habitants de Rosalia ainsi que lui-même qu'ils avaient secourus. Il avait en revanche été surpris d'entendre le nom d'Arceus : chez les pokémons, ce nom était une légende, un dieu tout-puissant qui régnait autrefois mais avait subitement disparu sans laisser de traces. Bien plus légendaire et bien plus puissant que Lugia et Ho-Oh qui Zoroark devait bien le reconnaître dépassaient déjà de loin n'importe quel pokémon ordinaire, il ne pensait pas entendre ce nom dans la bouche d'un humain, du moins pas de façon aussi inopinée. Il n'avait plus aucune raison de ne pas croire les paroles du Roi Plasma, et cela signifiait qu'ils étaient alliés. Zoroark voulait le remercier pour son intervention qui avait probablement sauvé des vies humaines et aidé à résoudre pacifiquement ce conflit. Mais avant cela, il lui restait un chose à faire.

S'approchant doucement de Lugia, le regard bas, alors que les Plasma finissaient d'évacuer la ville, il s'agenouilla devant lui, suivi de peu par Métamorph qui sous sa fome d'origine fraîchement reprise ne put que se tasser comme il le pouvait. Il s'adressa mentalement au Titan d'un ton solennel :


* Messire Lugia, pardonnez moi d'avoir mis votre parole en doute. J'ai craint un instant que vous ne soyez comme Raikou animé par une envie purement destructrice, mais malgré l'exil des humains, vous posez la première pierre d'une civilisation pokémon. Je vis en réalité dans le monde des hommes, et si ce royaume ne naîtra pas sans perte, je vous suis en revanche reconnaissant d'aider les pokémons à construire leur propre civilisation. Je dois maintenant retourner dans le monde des hommes où j'essaierai de faire valoir cette cause, mais je reviendrai de temps en temps assumer un rôle d'ambassadeur entre vous et les humains si vous acceptez. *


Métamorph à qui le pokémon avait préalablement communiqué par télépathie ses intentions se contenta d'appuyer cette déclaration silencieuse par un bref " Métaa~ ". Le moment des adieux était venu, seul l'avenir leur dirait ce que deviendrait Rosalia, un havre de paix et symbole de la prospérité des pokémons, ou bien leur déchéance. Une fois ses excuses et adieux faits à Lugia pour tout le futur Royaume Pokémon, le Zoroark suivit les derniers Plasma qui sortaient de la ville, et chercha le Roi. Il ne tarda pas à le trouver un peu à l'écart, accompagné de ses pokémons. Ce n'est qu'à ce moment que le Zoroark vit les traces qu'avaient laissée son intervention dans la maison en flammes : sa chemise était trouées par endroits, et semblait faire le bilan de l'état de ses mains qui avaient l'air en piteux état.

* Roi Plasma... *

Il s'était annoncé mentalement alors qu'il se tenait à une distance respectueuse de l'homme blessé. Ses pokémons l'avaient sans doute vu, mais il préférait tout de même l'avertir, au moins par politesse. De son côté Métamorph se contenta d'une petite salutation au Roi avant d'aller s'intéresser à ses pokémons, prêtant tout de même une oreille attentive à ce qui allait se dire. Zoroark ne savait pas si le Roi réalisait qu'il était le Magmar rencontré précédemment vu qu'il était occupé à discuter avec Lugia pendant sa dé-transformation, mais pour le moment cela n'avait que peu d'importance, son Mygavolt pourrait toujours lui dire plus tard. Le Zoroark avait hésité à lui parler en humain ou en pokémon, car après tout il devait probablement comprendre le langage pokémon, mais il décidé de s'adresser à lui en humain, à la fois par respect et pour ne pas lui cacher ce talent qui était le sien. C'était également pour cette raison qu'il s'était présenté à lui sous sa véritable apparence et non sous son apparence humaine, il ne voulait rien cacher au Roi. On pourra certes argumenter qu'en faisant cela il cachait son identité humaine, tout comme il ne mentionnait pas son rôle en tant que Magmar, mais pour lui cela était accessoire : il voulait se montrer sous sa véritable apparence, et toutes ses illusions attendraient.


" Votre Altesse, je tenais à vous remercier pour ce que vous avez fait. Vous et vos hommes avez probablement sauvé plusieurs vies humaines aujourd'hui, et vous avez également été très courageux en défendant les intérêts des humains comme des pokémons auprès de Messire Lugia comme vous l'avez fait. Je voudrais aussi vous rassurer pour l'avenir de ce royaume : il y aura des conflits, c'est certains, mais si humains et pokémons travaillent main dans la main pour vivre ensemble, tout devrait bien se passer. "

Tendant sa patte dans un geste amical comme il le ferait sous sa forme humaine, il annonça :


" Je m'appelle Lucas, et voici Ness. Si vous voulez me contacter un jour... "

Il sortit de la petite sacoche qu'il avait autour du cou un petit rectangle de papier sur lequel figurait le nom Le havre des pokémons - pension et garde de pokémons avec une adresse à Floraville. Ce n'était encore qu'un prototype mais cela ferait bien l'affaire. Y griffonnant manuellement le numéro du téléphone qui se trouvait avec lui, il tendit la carte au Roi.

" ... vous pourrez me joindre ici, je serai toujours partant pour aider les humains et les pokémons à vivre ensemble si vous avez besoin de moi. Et puis je doute que Lugia sache utiliser un téléphone humain s'il y a besoin de moi au Royaume. "


Finissant cette dernière réplique par un sourire, il espérait qu'il n'occupait pas inutilement le temps du Roi qui devait être surchargé après ces derniers évènements. Un Zoroark semblait aussi bien habitué au monde humain n'était sans doute pas courant, mais l'Ordre Plasma comptait de nombreux pokémons parmi ses rangs s'il avait compris. Le Roi laisserait sans doute ce numéro à un de ses subordonnés jusqu'à ce qu'on l'oublie, mais cela valait toujours la peine de tenter.

Désolé pour la longueur je me suis lâché, pour la suite à Mickaël de voir s'il répond ou pas Wink

.:-------------------------:.
Zoroark : darkred
Métamorph : fuchsia
Fiche


Merci à dracaufeu pour la signature
Revenir en haut Aller en bas
Mickaël Machina


avatar
Messages : 48
Réputation : 4
Date d'inscription : 26/10/2013
Autres Comptes : Calder
Jyuu / Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume Jeu 11 Fév - 11:37

HRP:
 

Metatron fut quelque peu surpris lorsque le Magmar et le Marill qu'il avait secouru se transformèrent respectivement en un Zoroark et un Metamorph. Il laissa échapper un soupir avant de s'approcher d'eux, les aidant à se libérer de la toile gluante – le Mygavolt avait préféré jouer la sécurité et rendre sa Toile collante, plutôt que d'utiliser la version plus sèche qu'il utilisait pour propulser ou rattraper ses camarades lors d'un combat – en coupant les fils à l'aide de ses mandibules.

Après quelques minutes à batailler, les deux Pokémons réussirent finalement à se libérer. Le Zoroark remercia Metatron de les avoir rattrapés, ce à quoi Metatron se contenta de hisser un léger « shiii » en secouant la tête, leur faisant comprendre que ce n'était rien. Les deux Pokémons changeurs de forme se dirigèrent alors vers Mickaël et Lugia, et Metatron leur emboîta le pas. Alors que les deux autres restèrent à une distance raisonnable pendant la conversation entre le Roi et le Titan, l'araignée électrique marcha jusqu'aux côtés de son maître sans faire de bruit.
Une fois la discussion finie, le Roi Plasma lança une volée d'ordres à ses Soldats, et Lugia et Ho-oh firent s'envoler Rosalia sous les regards médusés de ses habitants. C'est alors que le Zoroark s'annonça mentalement :


« Roi Plasma... »

Machina se retourna vers le Zoroark, baissant ses mains comme si de rien n'était, tandis que ses Pokémons posèrent le regard sur lui. C'est ce moment-là que choisit Lucifer pour enfin se manifester, apparaissant aux côtés de Machina. Le Metamorph qui accompagnait l'étranger salua le Roi, puis se dirigea vers ses Pokémons. Toute l'équipe, mis à part Haniel qui était trop intimidé par le nombre de personnes et qui resta dans sa Pokéball, était là. Toujours aussi heureux de rencontrer de nouvelles têtes, Gabriel s'occupa de faire les présentations entre le Metamorph et les autres en langage Pokémon, épaulé par Zadkiel. Eux deux et Raphaël entamèrent une discution avec le Pokémon polymorphe, Metatron se contentant de les écouter d'une oreille, une rangée de ses yeux posée sur eux alors qu'il somnolait comme à son habitude. Tsaphkiel, elle, restait aux côtés de son maître tel un gardien fidèle, faisant une rapide salutation au Metamorph avant de se concentrer à nouveau sur la discussion. Lucifer, quant à elle, ignora superbement le petit Pokémon rose, fixant le renard noir de ses yeux vides.

- Votre Altesse, je tenais à vous remercier pour ce que vous avez fait, dit le Zoroark en langage humain. Vous et vos hommes avez probablement sauvé plusieurs vies humaines aujourd'hui, et vous avez également été très courageux en défendant les intérêts des humains comme des Pokémons auprès de Messire Lugia comme vous l'avez fait. Je voudrais aussi vous rassurer pour l'avenir de ce royaume : il y aura des conflits, c'est certains, mais si humains et Pokémons travaillent main dans la main pour vivre ensemble, tout devrait bien se passer.

Comme pour allier le geste à la parole, le Pokémon tendit la main vers l'humain, dans un geste étrangement… humain. Il était très rare, peut-être même inédit qu'un Pokémon propose de se serrer la main pour sceller un accord. De plus, le Pokémon lui avait parlé en langage humain, signe qu'il avait assez souvent interagi avec les humains pour prendre la peine d'apprendre leur langue. Prenant sur lui pour ignorer la douleur ridiculement encombrante des échardes et des brûlures, Mickaël lui tendit à son tour la main et serra celle du Zoroark dans la sienne.

- Je m'appelle Lucas, et voici Ness. Si vous voulez me contacter un jour... 

Lucas le Zoroark fouilla un instant dans la sacoche qui pendait autour de son cou, avant d'en sortir une petite carte de visite comme on en verrait dans toutes les boutiques humaines. Il griffonna quelque chose au dos puis la tendit à Mickaël, qui la prit et l'examina. Dessus, on pouvait voir écrit les mots « Le havre des pokémons - pension et garde de pokémons », suivit d'une adresse à Floraville. Ce qu'il avait écrit au dos de la carte était un numéro de téléphone. Mickaël en conclut que ce Zoroark et son ami Metamorph n'étaient donc pas des Pokémons sauvages, ou tout du moins qu'ils vivaient avec un humain gérant une Pension Pokémon.

Dans la tête du Roi Plasma, il existait deux types d'éleveurs, tout comme il existait deux types de Dresseurs. Le premier type était constitué des pires Hommes qui pouvaient exister – à se demander si l’appellation « Hommes » était encore juste pour ces monstres. Ils se contentaient d’entraîner des Pokémons pour leur faire gagner en puissance rapidement, à la chaîne, avant des les revendre au plus offrant. Avec un peu de chance, le dresseur de Lucas serait de l'autre type : un homme s'intéressant réellement au sort des Pokémons, s'occupant d'eux avec amour plutôt que par l’appât du gain.


- ... vous pourrez me joindre ici, continua Lucas, je serai toujours partant pour aider les humains et les Pokémons à vivre ensemble si vous avez besoin de moi. Et puis je doute que Lugia sache utiliser un téléphone humain s'il y a besoin de moi au Royaume.

Si le vieil homme n'avait pas oublié comment faire, il aurait sourit face à l'enthousiasme du Zoroark. Au lieu de cela, il se contenta de hocher la tête.

- Je vous remercie pour cette proposition, Lucas. Nous vous contacterons lorsque la situation se sera calmée, répondit le Roi. Nous apprécierons votre aide : toute personne voulant aider notre cause et digne de confiance, humaine comme Pokémon, est accueillie à bras ouverts parmi l'Ordre Plasma.

Lucifer ricana. « Digne de confiance », voilà les mots-clés. L'Ordre manquait certes cruellement de recrues, mais cela ne leur donnait pas le droit de recruter n'importe qui se prétendant suivre les idéaux Plasma. L'organisation avait déjà été à deux doigts d'être détruite sous les yeux de son nouveau Roi par la trahison de ses membres. De plus, dès le premier jour du règne de Mickaël Machina, quelqu'un avait tenté de le tuer en posant une bombe dans un bateau uniquement accessible par les Plasma, et le coupable n'avait toujours pas été retrouvé. Pour que le nouvel Ordre puisse survivre, une certaine prudence était de mise. Et Mickaël ne s'en cachait pas.

- Pour l'heure, si vous souhaitez nous venir en aide, nous devons nous occuper des habitants, continua-t-il. Puisque vous vivez dans une Pension, vous pouvez vous occuper des Pokémons blessés et en état de choc. Dites aux Soldats que je vous envoie. Si vous voulez bien m'excuser…

Mickaël pencha légèrement la tête en signe de salutation, avant de repartir auprès des rescapés pour diriger les Soldats Plasma et s'occuper des blessés, éclairé par la lumière lugubre de Lucifer, tandis que ses autres Pokémons s'occupaient de rassurer les Pokémons apeurés qui avaient décidé de rester avec leurs dresseurs.

Le Roi Plasma était pensif. Si ce Lucas était digne de confiance, alors cela signifierait qu'il serait le premier Pokémon officiellement recruté parmi l'Ordre Plasma, contrairement aux autres Pokémons qui suivaient les instructions de leurs dresseurs. Il espérait que cela ouvrirait la voie à une véritable entraide entre Humains et Pokémons sur un pied d'égalité, montrant à tous qu'il était possible de donner aux Pokémons les même droits qu'aux Hommes.

.:-------------------------:.
Ce personne comprend le langage Pokémon
Ce personnage possède une Absolite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume

Revenir en haut Aller en bas
 

EVENT : l'aube d'un nouveau Royaume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Johto :: Rosalia / Royaume Pokemon :: Tour Cendrée-