Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets

Partagez | .

"Bien beau l'héroïsme, mais c'est qui, qui recolle les os hein ?" [OS]

Andea Capaldi


avatar
Messages : 138
Réputation : 6
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : Là où l'héroïsme est demandé !
Autres Comptes : Laure Dexila - Archibald Park - Aria Cantore - Sylvia Von Wittelsbach - Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: "Bien beau l'héroïsme, mais c'est qui, qui recolle les os hein ?" [OS] Sam 6 Déc - 20:14

Une vraie héroïne était une personne qui était capable de se sacrifier, pour le bien suprême. Celle qui était capable de préférer le bonheur des autres, par rapport à son propre bonheur. C'était la notion même de sacrifice, quelque chose qui pouvait bien souvent amener à véritablement des auto-destruction, quelque chose qui pouvait être extrêmement dangereux. Penser aux autres, c'était bien, c'était même à valoriser... Mais néanmoins, cela pouvait amener à la dépression, la souffrance … Voir la mort. Le sacrifice pouvait aider les autres, mais que très rarement il nous aidait. Malheureusement, au contraire, la plupart du temps, on était souffrant de tout cela. Regardez des personnes comme le regretté, et excellent Robin Williams. Un homme qui avait littéralement sacrifié son propre bonheur pour celui des autres. Et cela avait fini en suicide, ce qui faisait que l'une des plus grandes célébrités, l'un des plus grands génie de l'humour nous avait quitté. Mais chut. L'héroïsme n'était pas qu'une longue et sanglante chute dans la tristesse, la mélancolie, ou la mort ! Loin de là ! Mais les héros chutant... Cela existait.

Mais néanmoins, ce n'était pas le cas d'Andea. Le monde avait beau être apocalyptique, elle luttait. Bien sur, cela faisait bien longtemps que le monde avait sombré devant la violence des Pokémons-qui-fumaient-du-noir. Des très vilains Pokémons, qui par leur violence, avait provoqué la fin de l'humanité tel qu'on l'avait connu... Une apocalypse dont l'héroïque team Rocket, n'avait malheureusement rien plus faire. Elle avait failli, et malgré toute les bonnes volontés du monde, Andea n'avait pu empêcher les Héros de la Team Rockets sombrer, l'un après l'autre. Maintenant, le mal était omniprésent, et l'humanité se cachait, tentant désespérément de survivre, devant le triomphe du Malin, et devant l’inexistence de l'héroïsme. Inexistence ? Véritablement ? Non ! Andea était toujours là. Mais elle était presque seule. Il n'existait qu'une poignée d'homme encore, qui était avec elle dans sa lutte pour la Justice ! La flèche était rompu, mais elle n'était pas cassé, loin de là. Elle était encore capable d'être projeté, et d'illuminer le monde qui semblait littéralement, jours après jour, dans le noir de la fumée, des Pokémons-qui-fumaient-du-noir, maintenant maître de la Terre et du monde des Pokémons.

Ainsi malgré tout cela, la fameuse Andea était toujours aussi héroïque. Sur son Tropius, elle avançait au milieux des villes désolés. Elle devait se dépêcher. Leur équipe avait trouvé l'ennemi à éliminer. Celui qui avait provoquer le mal, la chute de l'humanité, tel la chute d'Adam et Eve du paradis, par la consommation de la Pomme. Qui c'était ? Un ancien ami d'Andea. Charizard. Tel le serpent, il avait mentit. Il était mauvais, enfaîte. Plein de haine... Et Andea devait l'arrêter, maintenant. Elle le retrouva alors dans l'Espace. Tropuis avait son casque pour respirer donc, aucun risque ! Elle était prête à l'affronter. Elle tira alors son équipe complète, et tous étaient prêt à lutter contre cette immense dragon qui était sans doute plus grands qu'une demi-douzaine d'immeuble. Cela ne faisait néanmoins pas peur à la fameuse Héroïne, et sa Justice-League de Super Pokémon ! Tous alors combattaient... Néanmoins, le fameux Charizard était trop puissant... Alors qu'ils étaient sur le point de Perdre, Andea se rappela de tout les bons moments qu'ils avaient passé ensemble. Non. Non ! Ils ne pouvaient pas tomber ! Ce n'était pas possible ! Pas maintenant ! Alors, tout les Pokémons concentrèrent leur plus puissante attaque... Et elle toucha. Enfin. Elle toucha. De plein fouet.

Le terrible dragon avait été vaincu. Ses Pokémons tombèrent alors de fatigue. Et elle aussi. Mais le monde était sauvé. Le terrible Dragon, son ancien allié, avait tombé, et maintenant... Le monde allait pouvoir connaître une Renaissance. C'était si... Soudainement, elle revit alors lui. Elle l'attendait. Il souriait. De suite, malgré sa fatigue, elle accouru pour le rejoindre. Ses cheveux était toujours en bataille, mais il était là, en bonne forme. Tant mieux ! Elle le regarda. Le futur était enfin ouvert, si beau... Elle souriait elle aussi. C'est alors qu'il le prit lentement dans ses bras. Celle qui avait sauvée l'humanité ne savait pas quoi faire dans ce genre de cas. Elle se laissa prendre, tranquillement, sans rien dire, ni rien faire. Il s'approcha alors lentement d'elle, la serrant bien dans ses bras chaud et réconfortant, pour une demoiselle qui revenait d'une montée dans l'espace... Elle était de plus en plus rouge... Qu'est-ce qui allait se passer exactement enfaîte ? Il approcha sa bouche, et...


« OUAOUAOUA ! »

Le réveil fut brutal. Tout d'un coup, presque troublée par se rêve, vous aurez compris, surtout à cause de son caractère fantasque et irréaliste, elle était toute troublée. Cela était quand même, si vous voulez mon avis classique. Classique, en effet, bon nombre d’œuvre pensent que la fin « Oh mais ce n'était qu'un rêve » est une bonne fin, ce qui est totalement faux. Là, elle avait rêvé, en effet, et on avait put de suite le deviné, vu le caractère fantasque du rêve. Je paris d'ailleurs que vous avez cru que ça y est, j'avais définitivement pêter un boulon, et que je racontais maintenant strictement n'importe quoi. Mais non, c'était un rêve ! Rêve, donc, n'importe quoi. Les deux sont un peu synonymes. Rêve d'ailleurs, sans aucun doute réalisé, à cause d'une légère fièvre, souvent conjointe après de telle blessures. Quel blessures? Et bien, rappelez-vous que notre chère Andea avait décidé de littéralement servir de bouclier humain a un vieux scientifique qui pourtant, n'en n'avait nulle eu besoin, étant donné qu'il avait un bouclier presque en permanance pour le protéger. Au dessus d'elle, un jeune garçon, pas plus de 15 ans, les cheveux soigneusement coiffé, d'un beau brun, coupé mi long, lui faisait un sourire, et déclara :

« Tu es réveillés... ?
-Je suis où ?! »


Elle fut dans un premier temps perdue. Cela était souvent logique, après des longues périodes d'inconscience. Bien souvent, étant donné qu'on faisait beaucoup de chose sur une période inconsciente, on la ramenait en général dans un lit, on la positionnait dans une position de sécurité, par exemple, pour esquiver tout les risques d’étouffement par vomissement... Et oui, je sais, au dirait que je parle de quelqu'un qui venait de faire un black-out après une trop grosse consommation d’alcool... Et bien, en même temps... C'était souvent le cas, déjà, et puis, c'était les même choses à faire. Dans le cas d'Andea, il fallait juste rajouter, bien évidemment, les soins par rapport à ses blessures. Elle était néanmoins plus touché par son rêve, qui faisait qu'elle était rouge comme une pivoine, et qu'elle n'était pas du tout à l'aise. Quel rêve ! Héroïque, mais la fin... Ouah ! Elle ne savait pas trop ce qui se passait, tout ce qu'elle comprenait, c'est qu'elle était vachement essoufflée, et totalement rouge. Encore une peu confuse, elle déclara...

« Oh, c'est toi...
-T'es à l'infirmerie Andea ! T'étais pas dans un bonne état quand même ! Le Dracaufeu a réussi à fuir, et a fait beaucoup de dégats. Mais aucun mort ! »


Le fameux Scientifique, était assez actif. Même si une bonne journée était passé, son activité était toujours marqué par son énervement contre ce maudit scientifique, j'utilise maudit, mais comprenez bien que le jeune garçon avait un terme bien plus grossier en tête, Ienzo, qui avait littéralement moqué tout le monde, s'en étant sortit évidemment sans une égratignure, comme si Arceus avait une protection spécial pour les en... Je ne vais pas continuer, car j'ai bien dis que je n'irais pas dans le vulgaire. Heureusement, comme il avait indiqué, les seuls blessés graves avaient tous, sans exception, atteins un niveau de sécurité, qui faisait que leurs jours n'étaient plus en danger maintenant. En tout cas, Andea était bien contente de savoir que personne n'était tombé dans le puit de l'Hadès. Pfiou. Elle pensa alors à Charizard. Elle n'arrivait pas à penser qu'il avait put comme ça être si violent. Les êtres clonés étaient donc tous des êtres maléfiques ? Tous ses créations étaient donc destinés à être des êtres violents, dangereux, puissants, qui étaient là pour provoquer l'Armageddon ? Un peu comme ce qu'elle avait rêvée, là juste avant... ? Pour une héroïne... C'était inacceptable de penser qu'on  pouvait être condamnée à cette existence. De suite, elle déclara d'un ton se voulant fort et héroïque :

« Un vrai ennemi du bien ! Il a blessé sans considération. C'est le devoir d'une héroïne de...
-Hophop, on se calme, t'es pas en état !
 »


Andea fit une grimace, quand elle tenta de se lever. Elle était encore salement amoché. Et oui, nous ne sommes dans dans les FPS où après une centaines de douilles d'Ak-47 dans le bide, on se sent bien mieux après avoir respiré un peu d'air frais. C'était quand même bien beau le monde des FPS si vous voulez mon avis. Mais ce n'est pas le sujet de notre RP ! Andea était frustrée. Là voilà coincée dans son Lit... Alors qu'elle voulait sortir pour affronter Charizard, et le vaincre, ou le ramener dans la voix du bien ! Mais peut-être qu'elle n'était pas encore prête... Que devait-elle faire alors ? Renforcer son équipe ! Riolu avait été une bonne nouvelle recrue... Mais elle devait avoir un pokémon vol, maintenant, pour des arrivées encore plus héroïques ! Mais quoi donc... ? Un Tropuis ! Après tout... Son rêve avait bien montrée, qu'elle en avait un... Donc, elle devait en prendre un ! C'était son destin de future héroïne ! Eh ! Alors, la jeune demoiselle commença à de nouveau tenter de sortir de son lit d'infirmerie. Tout de suite, une grande douleur aux côtes et à la poitrine la ramena à la réalité : Elle devait en effet se reposer... Bougonne, elle déclara !

« D'accord... C'est pas très héroïque. »

Le jeune scientifique fit un sourire. Cette fille était complètement à côté de la plaque. Il n'avait que quinze ans lui, et voilà que pourtant, elle faisait encore plus gamine que lui ! Bon d'accord, c'était un petit génie, qui avait très vite quitter le monde de l'enfance. Trop vite même, même s'il gardait des caractéristiques d'adolescents. Mais ne parlons pas trop de lui, car il avait plus d'une chose à caché. Et puis, il ne pouvait pas dire grand chose sur lui, vu qu'il avait des gros trous de mémoire sur sa vie précédents la vie dans la Team Rocket. Traumatisme dut à plusieurs choses, mais je ne peux pas vous dire tout, tout de suite... Ne vous inquiétez pas. Quand je fais des PNJs intéressant, soit je les mets en PNJ jouable, et alors, ils pourront être développé. D'ailleurs, on dit « prédéfini », mais bon. Soit, alors, je les développe vraiment. Mais bon. On parle beaucoup de ce fameux scientifique, mais pas beaucoup d'Andea. La fameuse jeune demoiselle aux cheveux couleur de l'océan, s'était ainsi réinstallé boudeuse, dans son lit, mécontente, qu'elle devait resté encore allongée. Mais si c'était un ordre, fallait bien l'écouter. Soudainement, elle vit son interlocuteur regarder l'horloge, et il s'exclama :

« Bon sang, déjà ! Je dois y aller. Salut !
-Merci ! Enfaîte... Désolé de te demander... Mais c'est quoi déjà ton nom... ? »

Il rigola comment Andea semblait gêner ! Quel gamine. Beaucoup de gens oubliait son nom... Et c'était déjà un miracle que quand on l'avait retrouvé sanguinolent dans les ruines de son immeuble, il avait encore ses papiers, dans sa poche, lui permettant de savoir les principaux renseignements sur sa vie : Son âge, son nom, son prénom, son sexe... Quoique, pour ce dernier pas besoin de papier pour le savoir. Mais bref, cela avait fait que le jeune homme savait qu'il était. Mais pas d'où il venait. Après tout, tout ce qu'il était sur, c'est qu'il venait bien de Rivamar. Et que sa famille était une certaine famille de cette ville. Andea, pendant ce temps là, espérait savoir le nom de ce jeune garçon, plus jeune qu'elle... Andea avait peu de gens qui étaient plus jeune qu'elle dans la Team Rocket, bien qu'elle avait 17 ans. La plupart était du même âge qu'elle ! Celui-là, elle se demandait bien comment il pouvait être chez les scientifiques, malgré son jeune âge, surtout que quand on le voyait, on hésitait pas longtemps sur son âge. Sans doute quelqu'un de très intelligent ! Plus qu'elle, mais bon, il manquait en contrepartie d'héroïsme ! Elle savait qu'il était là juste pour l'argent... Ce n'était pas très héroïque tout ça...

« Matteo Cantore ! »

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
 

"Bien beau l'héroïsme, mais c'est qui, qui recolle les os hein ?" [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Kalos :: Illumis :: Quartier Général de la Team Rocket-