Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets

Partagez | .

Une livraison très spéciale... [PV Luberias]

Invité
Invité



MessageSujet: Une livraison très spéciale... [PV Luberias] Mer 12 Nov - 13:16

- Attention ! Laissez passer !

Volucité, une après-midi de novembre anormalement chaude et ensoleillée. De par ce temps des plus inhabituels à cette période de l’année, il était normal que les gens aient envie d’en profiter. Ainsi, une foule des plus compactes s’était amassée dans les rues, les parcs, et autres lieux publics en tous genres. Ainsi, une véritable marée humaine s’étendait sur l’avenue principale de la ville. Et au beau milieu de tout ce capharnaüm, une jeune femme vêtue d’un débardeur noir et d’un jogging blanc tentait tant bien que mal de se frayer un chemin. Vous l’aurez compris, il est question de Mara Lett. Mais si, vous savez, la gérante de Lett Express, cette petite boîte de livraison reconnue dans tout Volucité pour sa rapidité et ses prix défiant toute concurrence. Voilà, je me disais bien que ce nom ne pouvait vous être totalement inconnu. Mais passons. S’il y avait une personne qui n’était pas enchantée par ce beau temps, c’était bien Mara Lett. Non pas qu’elle n’aimait pas le beau temps, bien au contraire. C’était juste que cette foule compacte nuisait fortement à l’efficacité de son travail. Eh oui ! Avec une telle foule, il est bien plus difficile de se déplacer aussi librement que d’ordinaire ! « Mais alors, me direz-vous. Pourquoi Mara ne passait-elle pas par les toits ? » Eh bien premièrement, laissez-moi vous féliciter pour votre réflexion. En effet, celle-ci était loin d’être stupide, d’autant plus que la jeune demoiselle avait l’habitude de sauter de toits en toits pour effectuer ses livraisons dans les délais.

Mais aujourd’hui, c’était différent : Mara devait effectuer sa livraison dans un parc. Le Parc Central, pour être très précis. Or, son bureau ne se trouvait qu’à un kilomètre dudit parc. De plus, la disposition des bâtiments autour du Parc Central était un peu particulière. En effet, elle est semblable à celle du centre-ville de la ville d’Illumis, à Kalos. Vous ne voyez pas ? Très bien, laissez-moi vous expliquer. Vous n’êtes pas sans savoir qu’au centre d’Illumis se trouve la Tour Prismatique. Et cette tour se trouve au centre d’une énorme place de forme circulaire. Ainsi, les différents immeubles qui l’entourent sont disposés de manière à former un cercle entourant la tour. Et ces immeuble sont éloignés d’une centaine de mètres environ de la tour. Mais pourquoi parler du centre ville d’Illumis alors que nous nous trouvons à Volucité ? Eh bien figurez-vous que le centre-ville de Volucité est disposé, à peu de choses près, de la même manière. Sauf que les immeubles n’entourent pas une tour, mais le fameux Parc Central. Ainsi, il serait totalement illogique pour Mara de sortir de son bureau, trouver une échelle ou un escalier de secours, grimper jusque sur les toits, parcourir environ un kilomètre sur ces mêmes toits, pour ensuite redescendre au niveau de la rue et terminer le trajet à pieds. Non, même si une foule était rassemblée dans les rues, passer par celles-ci restait plus rapide que de passer par les toits pour un trajet aussi court.

Mais cessons de jaqueter et de tergiverser et entrons dans le vif du sujet : que devait livrer Mara au Parc Central ? Eh bien très chers amis, figurez-vous que la jeune femme devait apporter une lettre administrative écrite par un certain M. Lumalet à une certaine Luberias. Ses instructions étaient très claires : elle ne devait en aucun cas ouvrir cette lettre (ce qu’elle n’aurait de toute façon pas fait, mais il est toujours bon de le préciser !) et elle devait remettre ce courrier en mains propres à cette Luberias, qui l’attendait au Parc Central. La coursière et la destinatrice devaient se rejoindre sur un banc, à côté de la fontaine située au centre du parc. Cela peut vous paraître étonnant que Mara ait accepté de faire une telle livraison. Car il est vrai que de telles instructions peuvent paraître très louches. Mais vous le savez peut-être (ou peut-être pas, qui sait ?), Mara se fichait du type de livraisons qu’elle effectuait. L’important pour elle était de faire son travail, un point c’est tout. Elle estimait que le contenu des colis et lettres qu’elle livrait ne regardait que l’expéditeur et le destinataire, pas elle.

Mais pendant que nous discutions, Mara était enfin arrivée à l’entrée du parc. Elle devait se dépêcher : elle avait rendez-vous avec cette Luberias à 15h précises. Et il était déjà… 14h53 ?! Après avoir poussé un juron tellement malpoli qu’il ne vaut mieux pas le retranscrire ici au risque de choquer les plus jeunes (et même les moins jeunes, d’ailleurs !), la jeune femme se mit à courir comme une dératée, évitant au passage les hommes, femmes, enfants et même Pokémons qui se dressaient sur son chemin. Ainsi, elle parvint de justesse à sauter au-dessus d’un landau et à éviter quelques mètres plus loin un Ponchien qui était en train de faire ses besoins en plein milieu du chemin.

Mara poussa un nouveau juron encore plus choquant et tonitruant que le précédent. En effet, elle se retrouva face à une foule encore plus compacte que celle qui sillonnait les rues, amassée autour d’un artiste de rue qui jonglait avec des Voltorbes. Et il était… 14h56. Argh ! La livreuse n’avait pas d’autre choix : elle se dirigea vers la rangée d’arbres qui longeait le chemin, grimpa sur l’un d’entre eux, et se mit à sauter de branches en branches, en manquant de tomber à plusieurs reprises. Certes, ce parcours était très dangereux et Mara se briserait très certainement les deux jambes si elle venait à tomber, mais elle ne pouvait se permettre de traverser une telle foule. Mais il ne faut pas croire que ledit parcours était sans obstacles : la jeune femme dut éviter un Nirondelle qui était en train de faire son nid sur une branche, puis un Chrysacier qui se balançait le long d’un fil de soie, et j’en passe des vertes et des pas mûres.

Ce fut enfin sans trop d’encombres que la livreuse arriva au dernier arbre de la rangée, et donc au centre du parc. Et il était déjà 15h ! Elle ne pouvait plus se permettre de perdre du temps. Plutôt que de descendre de l’arbre, la jeune femme aux talents d’acrobates sauta en direction d’un lampadaire proche, et se laissa glisser le long du poteau. Elle courut un dernier sprint d’une cinquantaine de mètres environ pour arriver au lieu de rendez-vous, totalement exténuée et en nage. Et le pire dans tout ça, c’était que Luberias n’était même pas encore là ! Ou peut-être ne l’avait-elle tout simplement pas vue ?
Revenir en haut Aller en bas
Luberias
Scary Snake
Scary Snake


Messages : 28
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 20
Localisation : Nul ne le sait ~
Autres Comptes : Soul Kanuda - Hisia - Pearl Von Wittelsbach - Sifu Vaalah - Chad Sadler

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Une livraison très spéciale... [PV Luberias] Mar 18 Nov - 19:27

Unys. Quelle plaie. Se diriger dans un endroit aussi loin et aussi perdu pour recevoir le continu d'une lettre de M. Lumanet. Quel arrogant de devoir forcer Luberias, la chef de la Team Venom, à s'en aller aussi loin du lieu ou se trouvait son organisation, pour une simple lettre. Mais si il était lui même forcé de faire se déplacer la jeune femme au regard reptilien, c'était peut être pour une excellente raison. Mais elle avait l'habitude que cet homme d'affaire, gras et moustachu se précipite au moindre événement, même insignifiant. Mais rester en contact avec cet homme était un avantage considérable pour Luberias. il avait beau être particulièrement enthousiasme, Il restait discret dans ses méthodes et trouvaient des choses intéressantes. Restait à savoir à présent quel contrat il allait à nouveau proposer à la femme blonde. Après tout, il était l'ancien possesseur du Seviper de la patronne Venom... Un homme avec une sacrée envergure et pouvoir, donc. Il n'avait pas élevé le Seviper mais l'avait acheté lorsqu'il était jeune et faible, il jouait à la fois le rôle de chien de garde et de martyr de ses deux filles. Un pauvre serpent aux crocs pourtant bien aiguisés avec une volonté de fer, qui avait lui-même choisi son possesseur actuel. Même si son choix pouvait être surprenant aux premiers abords. Oh wait? Vous ne savez pas tout? Tout va s'éclaircir, mais si vous êtes impatients... Tant pis pour vous.

Les consignes étaient simples; se déplacer jusqu'au parc de Volucité, et attendre une "très jolie et souple coursière". Ce qu'il pouvait parfois être terriblement décevant, comme homme, celui-là. Elle espérait voir celle-ci rapidement et qu'elle soit une bonne coursière, rapide et discrète. Rapide elle l'était, mais discrète à moitié. En réalité, il devait être fréquent de la voir courir dans tout les sens au sein de la ville de Volucité, enfin, c'était ce que Luberias s'était dit au moment ou elle a vu une jeune femme aux vêtements courts et légers, surement pour faciliter des déplacements... Aussi impressionnants que ce qu'elle venait de faire sous les yeux de la jeune femme aux yeux reptiliens. En effet, elle était passé d'arbres en arbres et s'était rendue au lieu de rendez vous, dans un coin éloigné dans le parc, comme indiqué par ce qui devait être son clien, soit M.Laminet. N'aurait-t'il pas été plus simple d'avoir un Pokémon volant? Sans doute était-ce dans sa façon de faire habituelle. Luberias n'en avait pas un avis plus développé sur le coup et trouvait ça impressionnant. La femme qu'elle se devait donc de rejoindre faisait comme elle, en mieux, et était dotée d'une souplesse particulière pour ne pas être tombée malgré sa précipitation. Elle était sans doute réputée pour ses chutes dangereuses et ses prouesses en matière de vitesse et de prise de risque. Il était amusant tout de même de voir des personnes ainsi qui se donnaient à fond et allaient au delà de eux-même pour ce qu'ils croyaient justes comme action. Un cas intéressant, une coursière surement bien payée par sa société.

Luberias, qui se trouvait près d'elle, s'avança doucement, accompagnée de son Seviper justement, restant très méfiante envers son correspondant. Les bras croisés, un sourire aux lèvres, un regard simple et qui attire la curiosité elle était prête à rencontrer la coursière et l'aider à terminer son travail en récupérant la lettre léguée par cet homme aux qualités financières. Elle marchait calmement et le Seviper couvert de cicatrices restait derrière elle et avançait d'une manière calme, exprimant un simple désir de finir cette mission rapidement et de pouvoir reprendre sa place entre les coussins, là haut, tout en haut du bâtiment Venom. Il voulait aussi mâchouiller les restes de son dernier repas copieux. Mais cela ne l'empêchait pas de rester attentif et de suivre de près sa dresseuse.

"- Bonjour. Je pense que vous avez quelque chose à me remettre, n'est-ce pas? Une lettre ou un colis... Je suis Luberias."

La jeune femme fouilla ses poches et attrapa sa carte dresseur d'une couleur platinée. Elle se disait que c'était l'une des rares fois qu'elle croiserait cette jeune femme, peut être avait-t'elle tort, mais au moins elle prouvait qui elle était et ne voulait pas créer d'embrouilles inutiles. Elle tendit alors le bout de plastique officiel, toujours avec le sourire aux lèvres. Seviper regardait sagement la personne avec qui Luberias allait entamer une discussion. Il savait d'ou venait cette lettre et qui utilisait ce genre moyens pour se cacher. M.Lumanet, père d'Arachnée Gorgon et de Luberias Lumanet, c'était bien lui qui savait communiquer avec ses filles malgré leur désir profond de ne pas le revoir.

.:-------------------------:.
Ce personnage possède une Ectoplasmite.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une livraison très spéciale... [PV Luberias] Ven 16 Jan - 15:42

Mara était en train de se remettre de ses émotions fortes, à grands coups de respirations saccadées. Il fallait dire que même pour une coursière, il n'était pas fréquent de courir de tels sprints ! Et surtout dans de telles conditions ! La jeune femme se dit alors que ce n'était pas pour rien qu'on la considérait pas comme la meilleure coursière de tout Volucité. Comment ça, c'est prétentieux ? Absolument pas ! Mara savait qu'elle bénéficiait de capacités physiques hors du commun pour une femme de son âge, et elle ne faisait de toute façon que relater des faits : tout le monde ou presque, à Volucité, la connaissait. Et pour cause : depuis le début de sa carrière, il y a de cela cinq ans, Mara avait effectué pas moi de 2362 livraisons. Plus ou moins. Rien que ça !

D'ailleurs, en parlant de livraison, notre héroïne devait justement en effectuer une. Mais si, souvenez-vous, elle devait livrer une lettre à une certaine Luberias, à l'heure et à l'endroit précis où elle se trouvait actuellement . Mais cette "Luberias" n'avait pas l'air d'être là... Hmm... Bien qu'elle détestait ça, Mara se décida tout de même à attendre quelques minutes. Peut-être que la cliente était restée coincée dans les embouteillages ? Ou peut-être essayait-elle tant bien que mal de se frayer un chemin à travers la foule qui jalonne la ville ? Ou peut-être... Ah ? Une femme bizarrement vêtue -c'était le cas de le dire !- approchait de la livreuse, accompagnée d'un Seviper qui, de toute évidence, avait déjà du vécu, comme en témoignaient les cicatrices qui parsemaient son corps. Mais quelque chose n'allait pas. Mara avait la désagréable impression de connaître sa cliente. Enfin, "connaître" était un bien grand mot. Une chose était certaine, elle l'avait déjà vue quelque part. Mais où ? Elle était incapable de le dire. Bah après tout, quelle importance ?

Finalement, la jeune femme au Seviper s'arrêta devant Mara.

- Bonjour. Je pense que vous avez quelque chose à me remettre, n'est-ce pas? Une lettre ou un colis... Je suis Luberias.

- C'est donc vous, Luberias. dit simplement la coursière. J'ai effectivement une lettre pour vous. D'un certain... M. Lumanet. C'est bien ça ?

Sans réellement attendre de réponse, Mara tendit la lettre en question à son interlocutrice. Notre héroïne regardait fixement sa cliente. Elle l'avait déjà vue quelque part. Mais où, bon sang de bois ? Et puis... Après réflexion, quelque chose clochait définitivement. Le colis que devait livrer Mara n'était au final qu'une simple lettre. Alors pourquoi s'embêter à payer les frais d'une coursière -bien qu'elle propose des prix tout à fait abordables, mais là n'était pas la question- pour livrer une lettre, plutôt que de simplement l'envoyer par la poste ? Il est vrai que d'habitude, Mara se fichait du contenu des différents colis qu'elle devait livrer, mais là, du fait de cette requête si peu commune et qu'elle reconnaissait -bien qu'elle ne savait toujours pas dire d'où- sa cliente, la jeune femme ne put s'empêcher de poser des questions.

Sans même s'en rendre compte, la coursière tenait fermement la lettre qu'elle devait livrer. Si bien qu'il aurait été impossible pour la cliente de la prendre, en fait. Et la lettre en question devait probablement déjà être à moitié froissée." Mara porta alors son regard sur le Seviper... sans résultat. Elle se répéta alors le nom de sa cliente dans sa tête. "Luberias". Elle avait déjà entendu ce nom. Mais là aussi, pas moyen de retrouver où. Oh et puis de toute façon, ça n'allait pas lui faire de mal de demander.

- J'ai comme l'impression de vous avoir déjà vu quelque part. On se connaît ?

En réalité, Mara avait bel et bien déjà vu son interlocutrice. Quelques semaines plus tôt, à la télévision. En effet, celle-ci avait annoncé en direct à la télévision d'Hoenn son rang de Leader de la Team Venom et ses intentions bienveillantes. Et bien évidemment, les images avaient été diffusées partout dans le monde, même jusqu'à Unys. Il était cependant très peu probable que cette Luberias connaisse Mara. Ou bien ?...




[HRP : J'ai fait comme si ce RP se passait après le discours de Luberias. Dis-moi si ce n'est pas le cas, et je modifierai tout ça !
+ Désolé, c'est un peu court, je sais :/]
Revenir en haut Aller en bas
Luberias
Scary Snake
Scary Snake


Messages : 28
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 20
Localisation : Nul ne le sait ~
Autres Comptes : Soul Kanuda - Hisia - Pearl Von Wittelsbach - Sifu Vaalah - Chad Sadler

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Une livraison très spéciale... [PV Luberias] Mer 11 Fév - 18:48

- C'est donc vous, Luberias.  J'ai effectivement une lettre pour vous. D'un certain... M. Lumanet. C'est bien ça ?
"- en effet. Remettez le moi et vous pourrez reprendre votre service normal, si vous le souhaitez. "
- J'ai comme l'impression de vous avoir déjà vu quelque part. On se connaît ?

Luberias esquissa un sourire. On la reconnaissait. Pour la suite du plan, ça allait être un atout. Après avoir fait son annonce à la télévision, il suffisait qu'elle engendre les bonnes actions et tout le monde se souviendrait d'elle comme d'une personne qui aurait eu une influence positive sur le monde. Ainsi tout se passerait pour le mieux pour la Team Venom. Le venin se répandra, portant le nom de "remède". La jeune femme aux longs cheveux blonds y voyait alors une opportunité de voir la vie des citoyen être pimentée. Tout serait alors sous contrôle. Calmement, elle prit la parole, d'une manière presque amicale. C'était plutôt rare, en effet, de la voir ainsi, mais pas si désagréable. La jeune femme se savait attrayante et séduisante dans le cas ou elle le voulait bien.

"- Vous m'avez surement déjà vu à la télévision. Mais cela n'a pas d'importance vous savez."

Bien rester mystérieux pour mieux intéresser, voilà la clé du succès qui mènerait Luberias à la victoire. La jeune femme restait tout de même impatiente de savoir ce que son père lui avait demandé de récupérer comme colis, bien qu'elle se doute que ce ne soit pas amical, loin de là. Il suffisait de lire l'écritau au dos de la lettre jointe pour le comprendre. On pouvait y lire "tu ne le mérite pas." Mais c'était par plaisir que Luberias obligeait son père à faire des choses qu'il déteste. C'était une spécialiste en la matière, douée de persuasion et de manipulation. Un simple d'esprit comme l’entrepreneur qu'était ce très cher monsieur Lumanet ne lui arrivait pas à la cheville, bien qu'elle ne sache toujours pas ce que cette enveloppe quelle venait d'obtenir symbolise. Mais, outre la sympathie qu'elle observait chez la jeune femme aux cheveux noirs, elle ne l'ouvrirait certainement pas en public. Elle la rangea dans 'lune de ses larges poches en attendant de rejoindre son office à Hoenn.

Luberias se retourna légèrement, prête à s'en aller. Elle attendait avec impatience un pseudo-interrogatoire, dans lequel elle tenterait de jouer et de répondre avec brio. Son Seviper observait la coursière et se demandait comment une humaine, autre que sa maîtresse, pouvait-t'elle être si rapide et agile. il ne se retourna pas, contrairement à Luberias et tentait de déceler en elle un quelconque moyen de "triche" qui facilitait la chose. Il ne voulait pas en rester là non plus, et voulait affronter les compagnons pokémons de la jeune femme, du moins, si elle en avait bien entendu.

(sorry, very short... Je ferais mieux au prochain post ^^)

.:-------------------------:.
Ce personnage possède une Ectoplasmite.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une livraison très spéciale... [PV Luberias] Sam 8 Aoû - 11:19

- Vous m'avez surement déjà vu à la télévision, avait répondu la cliente à l'interrogation de Mara. Mais cela n'a pas d'importance vous savez.

A la télévision ? Hmmm... Après réflexion, Mara se rappelait bien avoir déjà vu ce visage sur l'écran de sa télévision. Mais... Quand ? Et surtout, dans quel type de programme ? Parce qu'après tout, il fallait avouer que la réponse donnée par cette fameuse Luberias était des plus vagues. Eh oui, elle était apparue à la télévision, mais elle aurait très bien pu apparaître dans un jeu, ou alors être interviewée pour le journal de 13 heures, ou même participer à un concours de beauté (ce qui aurait pu être tout à fait crédible, au vu de son physique). Du coup, il fallait avouer que cette réponse n'avançait pas vraiment la jeune livreuse. Dans tous les cas, peu importe dans quel programme son interlocutrice était apparue, il y avait quelque chose que Mara ne pouvait nier :

- En tout cas, vous êtes modeste. C'est une qualité rare, ces temps-ci.

Modeste, c'était le mot. Une personne lambda se serait empressée de préciser quand, sur quelle chaîne, et dans quel programme elle était apparue. Mais là, non. Il fallait se contenter d'un simple "cela n'a pas d'importance". Et cette réponse, aussi laconique fut-elle, ne pouvait démontrer que deux choses : soit cette Luberias n'avait pas envie de parler de son passage télévisé, que cela soit par modestie, par honte, ou pour n'importe quelle autre raison, soit elle avait volontairement omis de donner plus de détails, dans le but de se donner une quelconque aura mystérieuse. Et au vu du ton sur lequel la jeune femme avait prononcé ses mots, Mara penchait sérieusement pour la seconde option. Et son hypothèse se confirma lorsque Luberias se détourna d'elle sans dire mot.

Mara se contenta de lever un sourcil d'un air dubitatif en regardant sa cliente prête à s'éloigner.

*Ne dis surtout pas merci, t'as raison*, se dit-elle, avant de ressentir un terrible frisson, au moment où elle croisa le regard du Seviper qui, lui, était resté planté là, à l'observer fixement. D'ailleurs, après réflexion, ce Seviper avait l'air tout aussi louche que sa propriétaire... Enfin, non. Lui, avait l'air carrément flippant, avec ses balafres un peu partout. Et surtout, pourquoi observait-il notre héroïne comme ça ?

- Euh, dites, votre Seviper, là... Il va bien ? demanda finalement Mara. Non, parce que j'ai l'impression qu'il est à deux doigts de me déchiqueter la carotide. Et autant dire que ça me met assez mal à l'aise.

Et c'était tout à fait vrai. Mara était véritablement mal à l'aise. Au point qu'elle se mit à trifouiller dans sa sacoche en quête d'une Pokéball... avant de se rappeler qu'elle n'avait aucun de ses Pokémons sur elle. Son Heledelle s'occupait d'une livraison à Papeloa, tandis que son Dodrio était en livraison à l'autre bout de la ville. Ne restait que son Chimpenfeu qui, lui, était chargé de surveiller le magasin en l'absence de sa maîtresse. Autrement dit, si le Seviper venait à attaquer, ce que Mara craignait de plus en plus, elle n'aurait que ses seules aptitudes physiques pour se défendre. Or le véritable parcours du combattant qu'elle avait dû traverser pour effectuer sa livraison, additionné au soleil qui brillait de mille feux et à la chaleur ambiante l'avaient tout bonnement exténuée. Eh oui, vous avez bien compris : Si le fameux Seviper venait à attaquer, les chances de survie de Mara étaient plus que faibles.

Mais réfléchissons un instant. Pourquoi donc cette Luberias laisserait-elle son Pokémon attaquer la livreuse, alors qu'elle se trouvait en plein centre ville, par un après-midi ensoleillé, à quelques pas seulement d'une foule compacte ? D'autant plus que si elle était effectivement passée à la télévision, il y avait bien au moins une personne qui aurait été capable de la reconnaître, non ? Donc oui, cette pensée était tout bonnement stupide. Et Mara en fut profondément soulagée. Arceus bénisse son sens de la logique !

Et maintenant qu'elle avait de nouveau adressé la parole à Luberias, autant prolonger la conversation, non ? (Tout en essayant cependant de ne pas trop faire attention au Seviper, parce qu'il est vrai qu'il était carrément flippant)

- Et du coup, vous êtes passée à la télévision, dit-elle. C'est bien beau, mais ça ne m'avance pas des masses.

Etait-il vraiment judicieux de chercher à faire la conversation avec une personne aussi louche que cette Luberias ? Mara ne tardera pas à le découvrir... Mais pas tout de suite. Car la jeune femme aperçut au loin une masse noire qui planait vers elle. Et cette masse noire, elle aurait pu la reconnaître entre des milliers. Elle afficha alors un sourire satisfait, juste avant qu'un Heledelle ne se pose à ses côtés. Il avait effectué sa livraison, et venait tout droit de Papeloa, comme en témoignait la sacoche qu'il portait encore autour du cou. Et Mara était effectivement très satisfaite. Car non seulement Heledelle avait accompli son travail (ce qui lui vaudra une friandise après être rentrés au magasin), mais en plus Mara avait désormais un moyen de se défendre si les choses devaient mal tourner. Car cette pensée ne l'avait jamais réellement quittée. En même temps, je vous mets au défi de rester totalement serein, avec un tel balafré en train de vous dévorer du regard...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une livraison très spéciale... [PV Luberias]

Revenir en haut Aller en bas
 

Une livraison très spéciale... [PV Luberias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Archives :: Corbeille :: RPs abandonnés-