Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Jeu 10 Aoû - 21:04 par EternalStay

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Mar 6 Juin - 12:35 par Invité

» Suivre l'actu ?
Lun 5 Juin - 9:58 par Invité


Partagez | .

Lett Express, vos colis en moins de deux !

Invité
Invité



MessageSujet: Lett Express, vos colis en moins de deux ! Mar 21 Oct - 20:13

Nom: Lett

Prénom: Mara

Age: 24 ans

Sexe: Féminin

Groupe: Civil

Ville d'origine: Volucité

Premier POKEMON acquis: Nirondelle

Equipe POKEMON:

- Heledelle :
• Vive-Attaque
• Cru-Aile
• Hâte
• Aéropique

- Chimpenfeu :
•Groz’Yeux
• Mach Punch
• Combo-Griffe
• Roue de Feu

- Dodrio :
• Picpic
• Furie
• Triplattaque
• Poursuite

A savoir : Les Pokémons de Mara portent une sacoche semblable à la sienne. En effet, chacun des compagnons de la jeune femme a une fonction bien particulière : Heledelle s’occupe généralement des livraisons à longue distance. Chimpenfeu, lui, de par son agilité et sa rapidité, s’occupe des livraisons dans Volucité, de même que Dodrio qui, lui, peut s’occuper de plusieurs livraisons en même temps, étant donné qu’il peut porter jusqu’à trois sacoches.

Ainsi, il n’est pas rare de voir un Heledelle survoler les hauts buildings de la ville, un Chimpenfeu se mettre à grimper un peu partout et un Dodrio courir à toute vitesse au beau milieu des rues. Tout cela pendant que Mara, elle, saute de toits en toits afin de livrer ses colis dans les plus brefs délais.


Autres POKEMON dans la boîte: /


Description physique et mentale:

- Description physique :
Mara Lett est une jeune femme de 24 ans de taille moyenne (environ 1 mètre 70). Son poids se situe sous la moyenne, étant donné qu’elle possède pour ainsi dire un véritable corps d’athlète : abdominaux saillants, biceps proéminents, quadriceps puissants et autre mollets durs comme l’armature d’un Galeking… Autant dire que Mara accorde un soin tout particulier à son corps. Mais attention ! Elle n’a pas pour autant le physique d’une bodybuildeuse ! Car là où une bodybuildeuse ressemble à s’y méprendre à un Machopeur, le corps de Mara, lui, reste harmonieux, sans tomber dans l’excès. Elle est musclée, certes, mais elle garde un corps féminin !  

Pour ce qui est de la forme de son visage, celui-ci est relativement creux (pour ne pas dire osseux). De plus, Mara possède un nez qui part légèrement en trompette, ainsi que des yeux de couleur noisette légèrement bridés. Son teint de peau, quand-à lui, est relativement hâlé. Mais ces quelques points ne font pas toute la particularité du visage de Mara. En effet, vous l’aurez sans doute remarqué, elle possède un visage proche du visage-type asiatique. Non, ce qui fait que l’on remarque tout de suite Mara, c’est le tatouage qu’elle possède autour de l’œil droit. Tatouage relativement singulier, étant donné qu’il est composé de deux pointes qui partent en direction de sa joue, et d’une troisième qui part en direction de sa tempe.

Ensuite, pour ce qui est de sa coupe de cheveux, Mara joue la carte de la facilité. Ses cheveux noir profond sont simplement coupés de manière à former une coupe « carrée », comme on dit.

Pour ce qui est de son style vestimentaire, la jeune femme joue là aussi la carte de la simplicité : un simple débardeur noir accompagné d’un pantalon de jogging blanc suffit à faire son bonheur ! En clair, Mara ne s’accommodera jamais (sauf occasion très spéciale) de vêtements dans lesquels elle n’est pas à l’aise. Ajoutez aux vêtements cités plus tôt une paire de gants rouges, une paire de chaussures de sport rouge elle aussi, un brassard noir au niveau du coude droit et une sacoche jaune, dans laquelle elle a pour habitude de ranger les différents objets qu’elle doit livrer.

Et pour finir, abordons le point du physique de Mara qui passe le moins inaperçu. Je parle évidemment du tatouage qui occupe la quasi-totalité de son bras droit. D’aucuns penserait qu’il ne s’agit que d’un simple assemblage de formes rectangulaires et d’autres polygones dénué de sens. Mais quand on y regarde de plus près, on se rend compte qu’il s’agit en réalité… d’un plan de Volucité ! En effet, Mara Lett a décidé, peu après le début de sa carrière de coursière, de se faire tatouer un plan de la ville sur le bras, afin d’être sûre de ne pas se perdre à chaque nouvelle course ! Astucieux, non ? Vous me direz, depuis le temps qu’elle exerce ce métier, Mara connaît la ville comme sa poche et n’a plus besoin de ce tatouage, mais d’après ses dires, « c’est classe » et ça lui « donne un style ».


- Description mentale :
Il est très difficile de deviner l’état d’esprit de Mara Lett quand on lui parle. En effet, sa voix a, la plupart du temps, un ton très monocorde. Après, il est certain que si la jeune femme ressent une intense joie, vous le remarquerez sans trop de mal, et inversement. Mais sinon, lors d’une journée normale, Mara vous parle… normalement. Cela peut paraître particulier, je vous l’accorde. Et surtout très perturbant, car on ne sait jamais ce qu’elle peut penser de nous. Son ton si monotone ne laisse tout simplement percer aucun sentiment. Mais il existe cependant quelques exceptions à cela. Ainsi, si Mara vous apprécie tout particulièrement (comme c’est le cas pour ses Pokémons, par exemple), alors elle vous parlera d’un ton particulièrement chaleureux. A l’inverse, si vous êtes quelqu’un que Mara exècre au plus haut point, alors vous comprendrez très vite que ce n’est pas la peine d’engager une conversation avec elle. Regard noir, poings serrés, ton froid au possible et autres crissements de dents sont des signaux qui ne trompent pas. Mais si vous n’êtes qu’une simple connaissance, alors c’est inévitable : vous devrez vous frotter à ce fameux ton de voix si neutre.

Pour ce qui est du caractère de Mara à proprement parler, eh bien « simplicité » en est le maître mot. En clair, si vous vous attendiez à un personnage torturé, sombre, avide de vengeance, ou encore aveuglé par son désir de conquérir le monde, eh bien… Vous vous fourrez le doigt dans l’œil, et jusqu’à l’omoplate ! Eh oui ! Mara n’a rien de tout ça ! Mara vit… pour vivre, en fait ! Elle vit simplement, et sa vie est guidée par un simple but, qui est celui de faire son boulot. Tout simplement. Certains ont pour objectif de fonder une famille, de gagner à la loterie, de faire le tour du monde, etc. Mais Mara, elle, a pour but de faire son travail. Car elle aime son travail. Je dirais même plus ! Elle le chérit tendrement ! « Mais pourquoi donc ? » me demanderez-vous. Eh bien tout simplement parce que son travail lui permet de faire tout ce qu’elle aime ! Elle aime tout particulièrement prendre soin de son corps, et son travail lui assure de garder une forme physique excellente. Elle aime être en totale harmonie avec ses Pokémons, et si ces derniers n’étaient pas là, son travail ne pourrait être accompli de manière réellement efficace. Elle aime rendre service aux gens, et tout l’intérêt de son travail est justement de rendre service aux gens. En d’autres termes, c’est le job parfait pour Mara ! Alors comment voulez-vous qu’elle ne l’aime pas ? Mais tout ce que je vous raconte là n’est que la version « officielle » des choses. En effet, Mara Lett reste malgré tout une femme. Et comme la majorité des femmes, elle a, au plus profond d’elle-même, envie de trouver un homme qui parviendra un jour à la combler et qui fonderait une famille avec elle. C’est-y pas adorable ?

Ensuite, il faut avouer que Mara est une jeune femme des plus sympathiques qui, mine de rien, a le contact facile. Mais le problème est le ton de sa voix qui, comme je l’ai expliqué plus tôt, est si monocorde qu’il ne laisse filtrer absolument aucune émotion. Et c’est assez problématique, étant donné qu’elle se veut souvent sympathique, et le plus souvent, ses interlocuteurs ne remarquent rien. Mais les gens qui connaissent Mara –ou du moins la plupart- savent très bien déceler les petits indices qui montrent son état d’esprit. Ainsi, lorsque Mara se veut sympathique, elle a tendance à cligner des yeux. Enfin, elle a plutôt tendance à cligner de l’œil droit uniquement, à intervalles plus ou moins réguliers. Au contraire, Mara se grattera très souvent le bras lorsqu’elle se voudra froide. Singulier, n’est-ce pas ?

Enfin, « ze laste beutte naute liste », comme dirait l’autre. Il est important de signaler que Mara est assez maniaque, tant chez elle qu’à son travail. Ainsi, vous avez intérêt à enlever vos chaussures quand vous entrez dans son appartement, au risque de vous faire poursuivre par une hystérique armée d’un balai. Au travail, Mara ne SUPPORTE PAS le travail mal fait. En clair, ne vous inquiétez pas, car vos colis seront toujours, sans exception, livrés en temps et en heure. Mara se fiche de tout, tant que son travail est bien fait. Peu importe la situation politique et/ou économique du moment, tant que son travail est fait, Mara est heureuse. D’où le fait que les récents évènements chaotiques liés aux Teams Magma et Rocket l’aient tout simplement laissée de marbre.

Histoire:

- Lett Express, j’écoute ?... Un colis à récupérer au… 12 rue des Nirondelles ? Parfait. J’arrive tout de suite, monsieur !

Mara raccrocha le téléphone, attrapa son lecteur MP3 et sa paire d’écouteurs, puis se dirigea rapidement vers la sortie de sa petite boutique… Pour y revenir deux secondes après : elle avait oublié le plus important : sa sacoche ! Et elle repartit aussi vite qu’elle était revenue, ses écouteurs bien vissés dans ses oreilles, avec sa chanson préférée.

Mara n’aimait pas partir en livraison sans que personne ne reste à la boutique, mais elle n’avait d’autre choix : Heledelle était parti en livraison à Kalos, tandis que Chimpenfeu et Dodrio devaient tous deux récupérer et livrer des colis en ville. Mais s’il respectait son timing, Chimpenfeu ne devait pas tarder à rentrer. Et il savait, comme les deux autres, d’ailleurs, quoi faire lorsque Mara n’était pas là. Il devait surveiller la boutique, tout simplement ! Mais avec un peu de chance, la jeune femme n’en aurait pas pour longtemps. En fait, tout dépendait de l’endroit où elle devait livrer le colis qu’elle s’apprêtait à récupérer.

Il était 17h. Il valait donc mieux ne pas passer par les rues, car elles étaient très certainement bondées de monde. Mara décida alors de prendre un peu de hauteur : elle fila dans une petite ruelle, prit son impulsion sur une benne à ordure qui traînait par-là, sauta et parvint à attraper l’échelle d’un escalier de secours. Oui, vous l’aurez très certainement déjà compris, Mara voulait passer par les toits, ce qui représentait un gain de temps considérable. Elle grimpa alors sans trop de difficultés jusqu’en haut de l’immeuble. Une fois arrivée sur le toit, elle tourna son regard vers l’Est, et elle l’aperçut : le Parc aux Oiseaux, qui se situait justement dans la rue des Nirondelles, où elle devait récupérer son colis. Elle se mit alors à courir dans cette direction. Elle le connaissait bien, ce parc, et pour cause. C’est là qu’elle avait attrapé son tout premier Pokémon.

***


2002

A cette époque-là, Mara vivait encore avec ses parents, dans un quartier très modeste de Volucité. Un jour, la jeune fille alors âgée de 12 ans, rentra toute contente à la maison. Ses parents, étonnés d’une telle joie de la part de leur fille d’ordinaire si calme, lui demandèrent tout naturellement la raison de cette saute d’humeur. Alors, sans prendre la peine de répondre, Mara sortit un objet sphérique de sa poche, qu’elle montra fièrement à ses parents : une Pokéball. Enervé, son père lui demanda si elle avait perdu la tête. Et il fallait le comprendre : la famille de Mara ne pouvait clairement pas se permettre d’acheter des Pokéballs à tous bouts de champ. Ils arrivaient à peine à arrondir les fins de mois, et les Pokéballs étaient bien trop chères pour qu’ils puissent se permettre d’en acheter, ne serait-ce que de temps en temps. Mais ce que le père de Mara ne savait pas, et qu’elle lui expliqua, c’était qu’elle n’avait pas acheté cette Pokéball : on la lui avait donnée ! En effet, quelques heures plus tôt, alors que Mara traînait dans les rues, elle vit une foule de gamins d’environ son âge qui se rassemblait à une vingtaine de mètres environs. Elle s’empressa alors d’aller jeter un œil à ce qui se passait. Et il se trouvait qu’un homme vêtu d’un costard noir se tenait debout au milieu de la foule et… distribuait des Pokéballs aux enfants ?  La fillette n’avait aucune idée de qui était cet homme, mais elle accepta son cadeau sans rechigner. Cette Pokéball allait lui permettre de réaliser son rêve : voler ! Enfin, indirectement. Cette Pokéball allait lui permettre d’attraper un Pokémon qui pourrait le prendre sur son dos et l’emmener vers les cieux. Mara apprit plus tard que cet homme n’était autre qu’Irvin Pennyworth, l’un des plus grands hommes d’affaires/milliardaires de toute la région d’Unys, et même du monde entier. Mais peu importe. Le lendemain, à la première heure, Mara se rua au Parc aux Oiseaux, situé à seulement quelques pâtés de maisons de chez elle. Et après plusieurs heures de recherches, elle tomba enfin sur le Pokémon qui lui convenait. Car oui, comme son nom l’indique, le Parc aux Oiseaux regorge de Pokémons de type Vol. Cependant, de tous ceux sur lesquels la fillette était tombée, aucun ne lui convenait réellement. Elle trouva enfin un Nirondelle, et elle sut que c’était le bon. Elle sut que c’était ce Pokémon qui allait l’emmener vers d’autres cieux une fois qu’il aurait évolué. Et la suite, vous vous en doutez probablement : elle parvient à le capturer, et l’éleva jusqu’à ce qu’il évolue en Hélédelle. Aujourd’hui, cet Hélédelle est l’un de ses collègues de travail, spécialisé dans les livraisons à longue distance.

***


Mara courait inlassablement en direction du parc –et donc de la rue des Nirondelles-, sautant d’un toit à l’autre. Elle enjambait les conduits d’aération, évitait soigneusement les cordes à linge, grimpait aux gouttières pour gagner un peu plus de hauteur, pour mieux redescendre en sautant sur le toit suivant et en faisant une roulade pour amortir sa chute. Ce boulot était définitivement le boulot parfait pour la jeune Mara Lett. Elle pouvait se défouler comme bon lui voulait ! Mais elle devait à tout prix rester concentrée : si elle faisait la moindre erreur, c’était la chute assurée. Et tomber était bien la dernière chose dont elle avait envie !

Soudain, un obstacle de taille barra la route à notre coursière préférée. Je vous laisse deviner… Mais non, pas un Ronflex ! Que voulez-vous qu’un Ronflex fasse  sur un toit ? Réfléchissez deux secondes ! Non, l’obstacle se matérialisait sous la forme d’un trou béant qui s’étendait juste devant elle. En effet, le prochain immeuble était bien trop éloigné de celui sur lequel elle se trouvait. Un saut de dix mètres était impossible, même avec de l’élan. Non, si elle tentait ce saut, il était certain qu’elle allait se retrouver réduite en miettes sur le trottoir, en contrebas. Elle n’avait pas d’autre choix : Mara devait faire un détour. Elle analysa un instant les alentours afin de trouver l’itinéraire bis le plus rapide. Très bien. Elle devait passer par le centre commercial, ce qui voulait dire qu’elle devait redescendre dans la rue et prier pour qu’une foule ne décide pas subitement d’aller faire du shopping. Tiens, comme par hasard, c’était au centre commercial qu’elle avait obtenu son second Pokémon…


***
2007

Cette année-là, Mara Lett fêtait son 17ème anniversaire. Son Nirondelle avait évolué depuis longtemps en Hélédelle et elle avait enfin pu réaliser son rêve en volant sur son dos. Plus d’une fois, d’ailleurs. Mais ce n’était pas ce qui nous intéressait ici. Un jour, la jeune fille apprit qu’un concours était organisé au centre commercial de Volucité et que le premier prix était… Un œuf de Pokémon rare ? Il n’en fallut pas plus pour convaincre la jeune fille de participer à ce fameux concours ! Mais le terme de concours était-il réellement approprié ? Il serait certainement plus correct d’employer le terme « course ». Car oui, ce concours n’était autre qu’une course ! Mais pas une course ordinaire, vous l’imaginez bien. Non, cette course était une course d’obstacles organisée au sein même du centre commercial. Exceptionnellement, les diverses boutiques avaient fermé, comme l’avaient demandé les organisateurs de cet événement très spécial. La future coursière s’était donc rendue au départ de la course. Aucune pré-inscription n’était nécessaire : tout le monde pouvait participer, peu importe son âge ! Cependant, seule une cinquantaine de personnes avait pris l’initiative de relever le défi. Les spectateurs, quant à eux, se comptaient par centaines. Le parcours s’étendait sur pas moins de 500 mètres, et comportait de nombreux obstacles tels que des caisses en bois à éviter, des piscines d’eau à traverser le plus rapidement possible, des poutres qu’il fallait franchir sans perdre l’équilibre, sous peine d’élimination, et cætera, et cætera.
Vous décrire ici tout le déroulement de la course serait bien trop long, vous vous en doutez bien. Et de toute façon, il n’y a pas énormément de suspense, puisque vous savez d’ores-et-déjà que Mara a remporté cette fameuse course d’obstacles. Elle obtint donc l’œuf de Pokémon rare et découvrit environ deux semaines plus tard, à sa grande surprise, que l’œuf en question était un œuf de Ouisticram ! Et comme vous vous en doutez très certainement, ce Ouisticram a depuis évolué pour devenir un magnifique Chimpenfeu, et aide lui aussi Mara dans son travail. Chimpenfeu s’occupe généralement de livraisons à courte distance, uniquement à Volucité. Mais son agilité lui permet de remplir son travail de manière rapide et très efficace !


***


- Bonjour Monsieur ! Lett Express, pour vous servir !
- Déjà ? C’est du rapide, dites-donc !
- C’est tout le principe des coursiers, monsieur.
- Ce n’est pas faux. Pourriez-vous ramener ça au commissariat central, s’il-vous-plaît ?
- Sans problème !
- Je vous dois combien ?
- Ca fera 12 PokéDollars, s’il-vous-plaît.
- Voilà. Gardez la monnaie.
- Merci bien, monsieur. Et ce colis est adressé à… ?
- Ah, oui ! Demandez Philipp Coulson !
- Très bien ! Au revoir, et merci d’avoir choisi Lett Express !


Le commissariat central ? Très bien. Le commissariat central était un endroit que Mara connaissait très bien, pour y être allé une bonne paire de fois ! Mais ne vous méprenez pas ! Elle n’y est jamais allé en tant que criminelle ! Non, si elle connaissait si bien cet endroit, c’était parce que lorsqu’elle raccrochait sa casquette de coursière, elle enfilait celle d’indic.


***
2012

A cette époque mine de rien pas si lointaine que ça, Mara vivait toujours chez ses parents, mais était activement à la recherche d’un appartement bien à elle. Elle voulait quitter le domicile familial, pour enfin vivre dans sa petite bulle de confort. Cependant, la jeune femme exrçait déjà son métier de coursière, et commençait tout doucement à se faire un nom : les appels affluaient, et Mara était tout bonnement débordée, si bien qu’elle dut de débrouiller pour obtenir un troisième Pokémon/collègue. Elle attrapa alors, non sans mal, un Doduo, qu’elle ne tarda pas à faire évoluer en Dodrio. Dodrio était un Pokémon très utile pour ce qui était des livraisons. En effet, le fait qu’il possédait trois têtes –et donc trois cous- lui permettait d’emporter plusieurs sacoches, et donc d’effectuer plusieurs livraisons à la fois. Mais revenons-en à nos Wattouats. Un beau jour, un terrible meurtre eut lieu dans une sombre ruelle de Volucité. Un couple d’aristocrates avait été brutalement assassiné par un quelconque bandit. Malheureusement, aucun témoin n’avait assisté à la scène. L’identité de l’assassin restait donc un mystère pour les forces de police. Cependant, un nouvel élément renversa totalement la situation. Je vous ai dit plus tôt qu’aucun témoin n’avait assisté à la scène. En réalité, ce n’était que la version officielle. Officieusement, il y avait bel et bien eu un témoin. Et je vous le donne en mille, ce témoin n’était autre que Mademoiselle Mara Lett ! En effet, cette dernière venait juste d’effectuer une livraison à deux rues de là, et était repartie sur les toits. Elle s’apprêtait donc à sauter sur le toit suivant, lorsqu’elle entendit des cris dans la rue en contrebas. Elle s’était donc arrêtée et était descendue sur un escalier de secours pour voir ce qui se passait. Elle avait donc découvert qu’un homme -qui n’avait pas pris la peine de dissimuler son visage- était en train de racketter un couple. Mara voulait s’interposer, sauf qu’elle ne put malheureusement pas. Et oui : juste quand elle s’était décidée à descendre, l’individu avait abattu froidement le couple à coups de revolver. Comme ça, de sang-froid. Le bandit avait alors pris la fuite. Heureusement, la jeune femme avait pu voir son visage, ce qui lui permit, quelques jours plus tard, de fournir une description très précise de l’individu, ce qui permit aux forces de police de l’interpeler.
L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais… Non. Quelques mois plus tard, alors que les forces de police patinaient dans la semoule dans le cadre d’une enquête visant à démanteler un trafic de drogue à grande échelle. Et je vous laisse deviner qui, un beau jour, s’est ramenée au commissariat pour une simple livraison, avait surpris une conversation entre deux officiers à propos de ladite enquête et leur avait donné, au fil d’une conversation, des informations capitales qui ont finalement permis la résolution de cette enquête. Vous avez bien deviné : c’était Mara ! Encore elle ! Ainsi, les forces de police ne tardèrent pas à l’engager en tant qu’indic, ce qui ne déplaisait pas à la jeune femme : elle pouvait continuer d’exercer son métier en parallèle, et cela lui apportait un bonus non négligeable au niveau financier ! Et finalement, les informations livrées par Mara avaient permis de résoudre tellement d’enquête que la jeune femme ne tarda pas à être connue de tous les officiers de police.


***

- Salut, Liz ! Dis, par hasard, t’aurais pas vu Phil traîner dans le coin ?
- Ah, Mara ! Si, il est juste là-bas !
- Merci beaucoup ! Phil !... Philipp ! Un paquet pour toi !
- Hein ? Quoi ? Merci beaucoup, Mara ! T’es vraiment la meilleure !
- Arrête Phil, tu vas finir par me faire rougir ! Bon, ma journée est pas encore finie, je dois filer. Je note ça sur ton ardoise ?
- Euh… Oui, s’il-te-plaît…


Et notre coursière fila à nouveau en direction de son bureau.



Objectif: Faire son travail, tout simplement !

POKEMON préféré: Heledelle

Devise: Après l’heure, c’est plus heure !

Personnage de dessin animé/manga utilisé pour l'avatar: Faith de Mirror’s Edge.

Autre: DC de Wally West/Carl Spencer.


Dernière édition par Mara Lett le Lun 27 Oct - 18:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Lett Express, vos colis en moins de deux ! Mer 22 Oct - 11:31

Re bienvenue à toi! J'aime beaucoup ce personnage polyvalent, il est cool et original, il change de ce qu'on a pu voir comme type de perso ici jusqu'à maintenant!
Et comme le diraient les lapins crétins, avant l'heure, c'est pas l'heure!
Bon courage pour l'histoire!

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Chikara Fujisaki


avatar
Messages : 868
Réputation : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 23
Localisation : Dans une forêt de bambous
Autres Comptes : Kiryû Arikawa-Camilla Spencer-Clyde Fitzgerald-Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 18 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Lett Express, vos colis en moins de deux ! Mer 22 Oct - 13:23

Re Bienvenue et bon courage pour la suite !

Huhu, j'adore son caractère x)

.:-------------------------:.



Couleur parole SeaGreen
Autres comptes : Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lett Express, vos colis en moins de deux ! Mer 22 Oct - 21:52

Merci ! ^^ Si tout se passe bien, l'histoire devrait arriver ce week-end ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lett Express, vos colis en moins de deux ! Ven 31 Oct - 9:05

Désolé pour le double post, mais je préviens juste que mon second RP avec Carl est terminé. Mara est donc, en toute logique, validable ! Enfin, si tout est bon dans la fiche, bien sûr ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Lett Express, vos colis en moins de deux ! Ven 31 Oct - 13:35

Validosh! Bon jeu avec Mara!

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lett Express, vos colis en moins de deux !

Revenir en haut Aller en bas
 

Lett Express, vos colis en moins de deux !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Archives :: Corbeille :: Fiches de présentatdions abandonnées-