Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Mar 6 Juin - 12:35 par Invité

» Rising World
Lun 5 Juin - 16:12 par Invité

» Suivre l'actu ?
Lun 5 Juin - 9:58 par Invité

» Pokémon d'Antan
Lun 1 Mai - 11:25 par Invité

» Questionnaire
Sam 22 Avr - 22:09 par Sol


Partagez | .

L l'enquêteur qui parlait aux morts [En cours]

Invité
Invité



MessageSujet: L l'enquêteur qui parlait aux morts [En cours] Ven 17 Oct - 19:11



Présentation de L Spectral
Nom : Spectral

Prénom: Je n'aime pas dire mon prénom, appelez moi L tout simplement.

Age: 17 ans

Sexe: Garçon

Groupe: Dresseur

Ville d'origine: Lavanville

Nombre de badges: 1

Premier POKEMON acquis: Ectoplasma

Equipe POKEMON:

Ectoplasma
Attaques : Hypnose, Devoreve, Malediction, Toxik (CT 06)

Branette
Attaques : Embargo, Ball'ombre, Chatiment, Toxik (CT 06)

Teraclope
Attaques : Onde Folie, Etonnement, Poing de Feu, Toxik (CT 06)

Funécire :
Attaques : Chatiment, Toxik (CT 06), Deflagration (CT 38), Nitrocharge (CT 43)

Autres POKEMON dans la boîte: /

Description physique et mentale: (10 lignes minimum)

L est une personne de taille moyenne, environ 1m75, il est blond aux yeux bleus et porte des vêtements plutôt banals, on peut voir quand il est torse nu qu'il a une longue cicatrice en diagonale de 30 centimètres de longueur qui s'arrête à même pas un centimètre de son coeur... Il est plutôt fin mais reste une personne relativement forte physiquement, il n'est pas un adepte de la musculation mais la marche et l'escalade qu'il a dut subir pendant ses péripéties font qu'il s'est musclé un minimum, rajoutant également son entraînement aux arts martiaux pour se défendre à une possible future agression. Il porte un débardeur vert et un jean bleu tout ça accompagné de chaussures marrons. De par son allure simple et soignée peu de gens se doutent qu'il est une personne avec une affinité aux pokémons de type Spectre, pourtant il ne faut jamais juger un livre à sa couverture. Évidemment il n'est pas le genre de personne à dire que la mort c'est cool et pleins d'autres choses. Son mental mortuaire vient plus du fait qu'il a déjà vu la mort de près et qu'il aime enquêter sur toutes sortes de choses. Son côté enquêteur lui est venu pour analyser des meurtres dont sa famille sont victimes. C'est à ce moment que son intérêt pour les morts ont commencés et depuis ce tragique accident les pokémons de type Spectre ont tendance à s'approcher plus facilement de L. Cependant ce qu'il a vécu ne l'a pas traumatisé au point d'être une personne étrange ou mauvaise, il est plutôt serviable et gentil et a même aidé les policiers à résoudre certaines affaires sans toucher ne serait-ce la moindre récompense. Il dit simplement que sans empêcher de vivre son rêve de dresseur il arrivera tout de même à empêcher les criminels de faire traverser l'Enfer qu'il a vécu à d'autres personnes.

Cependant si une personne a le malheur de faire une attaque au couteau à qui que ce soit ou même d'en parler, avec cela une référence à un problème de coeur. L peut très vite déchanté et changer du tout au tout en ayant cette personnalité plutôt violente et menaçante qu'il chercher à chasser des autres personnes. Il est également bon enquêteur car on dit qu'un monstre reconnaît un monstre. Il n'a évidemment jamais tué personne, mais son agression avec cela la perte de sa famille l'a profondément marqué. Le fait de n'avoir jamais fait le deuil fait de lui un être à part. C'est aussi pour cela qu'il se lie facilement aux pokémons de type spectre.

Histoire: (10 lignes minimum)

Lavanville, ville morbide, milieu mortuaire. Certains disent qu'on y voit plus de morts que de vivants. On peut y trouver un gigantesque cimetière. Même les habitations ne sont pas si grands, des gens racontent que de ce cimetière certains y voient des fantômes, aussi bien humains que pokémons. Pourtant ces événements ne s'arrêtent pas à là, dans les habitations les locataires voient des choses étranges. Des silhouettes dans les miroirs, de la vaisselle qui tombe, des bruits bizarres dans le plancher et dans le sol, cette sensation d'être observé. L était né dans cette ville et il y vivait encore avec sa famille. Pour lui et ses parents c'était tout à fait normal, à défaut de vivre de cette façon c'est une chose plutôt normal pour eux. Dès fois ils parlaient même aux "visiteurs" invisibles. L en ce temps là n'avait que 5 ans et les parents vivaient dans cette maison depuis 6 ans, l'ancien propriétaire serait en prison à perpétuité pour avoir assassiné une famille entière pour mettre la main soit disant sur une pokéball convoité de tous qui permettrait de capturer n'importe quel pokémon qui bien évidemment ils n'avaient pas.

L était au lit en train de s'endormir, quand il entendait de drôles de bruits. Il se releva de son lit et s'approcha de la porte de sa chambre tout en étant dans le noir. Il voyait que la lumière du salon était allumé et on pouvait y voir la silhouette de ses parents sur le canapé. Le jeune garçon se disait qu'ils faisaient juste du bruit et il retourna se coucher et finit par finalement s'endormir. Au milieu de la nuit il se réveilla brusquement avec la main d'un adulte sur sa bouche l'empêchant ainsi de parler ou de hurler et vit une personne cagoulée avec un couteau sous sa gorge. La personne avait l'air à la fois folle de rage mais également compatissante. La personne cagoulée parlait depuis le début mais sous l'agitation de L et de sa crise de panique il n'entendait rien mis à part une phrase révélatrice.

- ... Je ne peux pas te laisser vivre dans les mêmes conditions que moi ... Dit-il d'une voix grave et tremblante.

Une fois cette phrase finie, la personne cagoulée prit son couteau en main et le planta dans le ventre du jeune garçon avant de le remonter jusqu'à sa poitrine gauche. Le jeune garçon se vidait de son sang et des larmes coulaient de ses yeux pendant que son agresseur prenait la fuite. Le garçon sentait ses forces partir mais il essayait quand même de sortir de son lit jusqu'à tomber lourdement au sol et rampant petit à petit. La silhouette à qui il parlait depuis qu'il était petit sorti enfin de sa cachette. C'était un Ectoplasma, il avait été témoin de toute la scène. Son sourire était comme tout Ectoplasma toujours très malsain mais L n'en avait pas peur, il le regardait le Pokémon se rapprocher de lui tout doucement avec son visage si mauvais avant que ce dernier soulève le jeune garçon en le portant dans ses bras. En hurlant son nom il se dépêcha de sortir de la maison et emmena le petit au centre de soin de le plus proche. Le garçon pouvait voir difficilement, pendant que l'Ectoplasma courait, L regardait en direction de sa maison en voyant les parents dans la même position sur le canapé quand il était parti se coucher. Il voyait du rouge partout à leurs pieds et sur eux. Suite à son état critique il ne voyait pas très bien mais il comprenait, ses parents étaient morts avant même qu'il réussisse à s'endormir.

Une fois arriver dans le centre Pokémon, Ectoplasma hurlait son nom et l'infirmière Joëlle arriva à l'accueil intriguée avant de voir L dans un pyjama ensanglanté dans les bras de son sauveur macabre. L'infirmière fit signe à Ectoplasma de le suivre et c'est en courant que la jeune femme et le pokémon arrivèrent dans la salle de soin. Tous les outils médicaux étaient présents autant pour pokémon qu'humains. L étant encore un peu conscient il n'arrêtait pas de regarder Ectoplasma pendant que Joëlle expliquait que depuis la vague de morts causant ainsi cette ambiance morbide dans cette ville, il avait été exiger que le centre pokémon ait du matériel médical pour les humains. Cependant L n'écoutait rien, pendant que l'infirmière lui retirait son haut du pyjama et se mit à lui faire une transfusion d'une poche de sang, lui regardait encore et toujours Ectoplasma.

D'une voix tremblante on pouvait entendre le jeune garçon murmurer au pokémon un très doux "Merci". Ectoplasma n'avait pas l'air de s'attendre à son remerciement et ce dernier se mit à avoir les larmes aux yeux. Qui aurait cru qu'un fantôme au regard si apeurant pouvait avoir un si bon côté? Mais après tout même si ils n'avaient jamais été côte à côte au sens propre du terme, Ectoplasma avait toujours été près de L. Il venait souvent chez lui pour faire des farces mais au final il voyait bien que le jeune garçon n'avait jamais eu peur de tout ce qu'il se passait. Au départ ça l'énervait mais le fait qu'il restait en permanence chez lui était tout simplement par curiosité. Ectoplasma voulait savoir pourquoi il n'arrivait pas à effrayer L avec toutes ses tentatives. Pourquoi il ne pleurait pas, pourquoi quand il voyait sa silhouette il ne hurlait pas. Puis quand L a commencé à parler, il tenait des petites conversations avec le Pokémon qui tentait de l'apeurer. Cette haine de ne pas réussir son objectif s'est transformé en ennui peu à peu pour Ectoplasma. Tous les jours il essayait de faire peur aux parents et à leur enfant mais les parents eux l'ignoraient et L lui, lui parlait. Il était le seul qui lui accordait un minimum d'importance. Quand rentrait chez lui après une journée à l'extérieur la première chose qu'il faisait été de raconter à Ectoplasma ce qu'il avait fait. Au final le jeune L se confiait en permanence à son nouvel ami jusqu'à ce qu'ils se créer des liens.

Ectoplasma repensait à tout ça pendant que le jeune garçon était entre la vie et la mort. Il voyait le jeune bambin perdre peu à peu conscience alors qu'il le regardait encore et encore. Ectoplasma sentait qu'il allait craquer au fur et à mesure que L fermait ses yeux pour peut-être la dernière fois... Les paupières de L fermées, Ectoplasma répétait son nom encore et encore dans un élan d'inquiétude pour tenter de le réveiller. Voyant le corps du jeune garçon sans réponse il perdait peu à peu son sang froid et il finit par lui tenir la main. L'infirmière Joëlle malgré qu'elle s'occupait encore et toujours du jeune garçon, prit le temps de poser une question à Ectoplasma.

- Tu es son Pokémon?

Ectoplasma fit un non de la tête et l'infirmière lui expliqua que pour un Pokémon qui n'a pas de dresseur il se sent plutôt proche et responsable de cet enfant. Une fois le nettoyage de la blessure, l'inspection des blessures des points vitaux (qui ne sont pas touchés) et la fermeture de la blessure. L'infirmière fit une petite pause et lui sourit en lui disant.

- Quand il se réveillera ça ne m'étonnerait pas qu'il te demande de devenir son Pokémon.

Ectoplasma était étonné mais il se mit finalement à sourire. Au fond lui aussi avait toujours été seul et L fut son premier et véritable ami. Au fond depuis le début il le voulait, depuis le départ il voulait suivre L c'était pour ça qu'il partait rarement de chez sa famille. Ayant vécu la vague de morts de Lavanville et n'ayant sauvé personne, il savait qu'il avait un lien très fort avec cet enfant. Il ne se serait pas donner cette peine pour le sauver si c'était le contraire.

Au final l'infirmière avait placé L dans une chambre dans son centre pokémon, il n'était pas sous assistance respiratoire mais rien n'indiquait qu'il allait sortir de son sommeil de si tôt.

-- 5 ans plus tard --

Ça faisait aujourd'hui 5 ans que L était endormi, il respirait encore mais plus le temps passait et moins il avait de chance de se réveiller un jour. L'infirmière Joëlle était de plus en plus pessimiste quant à son réveil, la raison pour laquelle il était encore en soin c'était parce qu'Ectoplasma était encore là, à le surveiller nuit et jours et que si l'infirmière décidait d'arrêter les soins alors le Pokémon pourrait très bien perdre la seule chose qu'il avait. Ectoplasma lui sentait très bien que Joëlle n'était plus confiante par rapport à l'état du jeune garçon.

Le pokémon prenait une forme menaçante quand l'infirmière arrivait, sachant que le verdict final allait bientôt tomber. Il voulait empêcher Joëlle d'annoncer la mauvaise nouvelle. Dans un élan de désespoir, Ectoplasma hurla aussi fort qu'il le pouvait afin de réveiller le jeune enfant. Il hurlait encore et encore, aussi fort qu'il le pouvait, il se brisait la voix pour réveiller le jeune enfant, il le secouait dans tous les sens et il hurlait encore et encore. Sans effet, L dormait encore, puis Ectoplasma avait eu une idée. Il déposa sa main sur le coeur du jeune garçon, l'organe qui avait été épargner de moins d'un centimètre le soir de son accident. En déposant sa main à cet endroit, le jeune garçon ouvrit les yeux directement et attrapa Ectoplasma par le bras lui faisant ainsi retirer sa main de sa poitrine. D'une voix rauque il dit.

- Oh c'est toi Ectoplasma... J'ai cru qu'il était revenu.

À ses mots, Ectoplasma sortit de la chambre et hurla en allant chercher l'infirmière jusqu'à la traînée devant L, éveillé et bien vivant. Devant le jeune enfant qui s'était entre-temps mit debout et torse-nu pour observer sa cicatrice et son aura qui devenait de plus en plus sombre. L'infirmière lui posa plusieurs questions pour savoir de quoi il se souvenait. A sa surprise, L se souvenait de tout et c'est en se rappelant de ce soir là qu'il prit ses jambes à son cou pour courir jusqu'à chez lui en ouvrant la porte brusquement. En voyant ce qu'il y avait à l'intérieur, des larmes se mirent à monter avant de hurler à la famille qui s'était installé chez lui de partir d'ici tout de suite. L'infirmière Joëlle et Ectoplasma arrivèrent derrière lui et Joëlle expliqua que la maison avait été racheter depuis l'accident que lui et ses parents ont eu. Sachant qu'il allait désormais être seul au monde, ses larmes se mirent à couler à flot avant que l'infirmière Joëlle lui tendit une pokéball.

- Je t'ai acheté cette pokéball le lendemain de ton accident, je voulais te la donner pour que tu puisses ne plus jamais être seul et garder Ectoplasma à tes côtés. Tes parents sont partis pour un moment mais Ectoplasma a veillé sur toi depuis le début, je suis sûr qu'il voudrait que tu sois son dresseur.

Les larmes de L s'arrêtèrent petit à petit et il prit la Pokéball avant de regarder Ectoplasma toujours avec son sourire malsain. Le jeune garçon demanda au Pokémon si il désirait vraiment être capturé. Ectoplasma prit la main de L avec la pokéball dans celle-ci et il cogna légèrement la pokéball sur sa propre tête pour qu'Ectoplasma soit enfermer à l'intérieur. Une fois le Pokémon capturé, L regardait son nouvel ami et fit la promesse de retrouver le tueur de ses parents et d'empêcher les gens de vivre le même cauchemar qu'il avait subit.

-- 7 ans plus tard --

L était devenu un adulte, plus mature. Il avait désormais une belle équipe de Pokémon, tous de type Spectre, il en avait très peu mais chacun d'eux était liés à lui avec chacun une histoire différente. Il n'avait que 4 pokémons mais pourtant ça lui avait suffit à battre quasiment chaque dresseurs qu'il avait croisé. Aujourd'hui il était à Johto pour explorer les environs aux côtés de son Ectoplasma qui aimait bien se balader à ses côtés. Non pas qu'il refusait d'aller dans sa pokéball, c'était simplement qu'au fil des années il s'était trouvé cette passion commun d'explorer le monde et de faire des découvertes. L marchait avec son pokémon à l'Ouest d'Acajou sur la route 42. Il voulait aller rejoindre la ville mais il fallait malheureusement traverser la route en allant dans des grottes. Il entra dans la première entrée, c'était humide, l'air était comme qui dirait vaporiser avec des petites pellicules d'eau, ça rafraîchissait. Les environs étaient sombres mais pas au point de ne rien voir, puis en tant que bon explorateur il avait bien sûr une lampe torche frontale pour s'éclairer et Ectoplasma pour le guider dans le noir. Le sol était glissant, L marchait à pas de loups pour ne pas tomber et se blesser, c'était très handicapant. Certains passages étaient plutôt étroits, heureusement qu'il était fin, ça lui permettait de continuer la route plutôt aisément.

À deux doigts d'être à la sortie de la grotte, L entendit un écho, une voix d'un jeune garçon qui hurlait "Au voleur !". D'une vois assurée, L attrapa une pokéball et la lança en direction de la voix.

- Branette va arrêter le voleur !

La pokéball s'ouvrit et une lumière rouge en sorti ce qui éclaira de peu la grotte avant que la silhouette du pokémon sombre se fonde dans le décor tout en le voyant partir en direction de la voix. L marchait tranquillement à l'endroit où il avait entendu le jeune garçon pendant qu'Ectoplasma lui montrait le chemin en traversant les murs pour le guider. Après deux minutes de marche en entendant des gouttes tombées des stalactite, on entendit quelqu'un hurlait de toutes ses forces. L savait que c'était le voleur qui avait hurlé après la petite farce de Branette, qu'avait-il fait cette fois-ci? Était-il apparu comme des monstres dans les films d'horreur ou alors l'aurait-il attraper en le soulevant de quelques centimètres du sol? En arrivant face à l'homme on le vit tomber sur les fesses. Branette avait donc décidé de le lever au dessus du sol, c'était plutôt simple mais efficace. L observait l'homme, il avait l'air d'avoir la quarantaine, brun aux yeux marrons, avec une barbe de trois jours, une casquette noir avec un R rouge dessus, habillé tout en noir et une ceinture avec deux pokéballs. Il avait l'air d'être de la Team Rocket, L se mit à rire et dit.

- Tu vas rendre au petit le Pokémon que tu lui as volé. Dit-il en tendant la Pokéball d'Ectoplasma pour qu'il y retourne.

Une fine lumière rouge toucha le pokémon ce qui le fit rentrer dans sa pokéball. Le voleur se releva et se mit à sourire, il avait l'air confiant et il envoya son premier pokémon qui était un Nosferapti. D'un air vantard il se mit à rire et fit signe au jeune dresseur d'attaquer en premier. C'était donc sans gêne que L ordonna à Branette d'utiliser Toxik. On pouvait voir à la main du pokémon spectre que ses mains se sont mit à devenir humide et un petit liquide verts ressorti des griffes. À ce moment là de son regard jaunâtre aux pupilles obscurs, il cibla la chauve-souris et lui sauta dessus. Le pokémon adverse avait bien essayé d'esquiver mais l'attaque a été prit de plein fouet et une coupure était voyante au niveau du ventre de la chauve-souris. Cette tentait de garder de l'altitude aussi bien qu'elle pouvait. Quant au membre de la Team Rocket on pouvait voir à son visage qu'il avait compris que son adversaire était loin d'être un débutant en matière de combat pokémon. De plus on pouvait voir au niveau de la blessure de Nosferapti ses veines qui prenaient la couleur noir montrant ainsi l'empoisonnement qui commençait à se propager dans tout son corps. En regardant de plus près on pouvait voir que le Nosferapti n'était pas très habitué aux combats, de plus son dresseur n'était pas très bon pour combattre non plus. Ça L l'avait remarqué quand le voleur ordonna à son pokémon d'utiliser vampirisme pour récupérer de la vie au lieu d'utiliser onde-folie pour que Branette soit confus et ainsi en profiter pour se soigner. Sous le coup du stress d'avoir été pris sur le fait et d'avoir un risque d'être arrêté, beaucoup de personnes perdraient son sang-froid comme lui. Mais L savait qu'il était en face d'un débutant.

Après que le voleur ait ordonné à son pokémon d'utiliser Vampirisme, ce dernier fonça sur Branette. Le jeune dresseur gardant son sang-froid, il donna l'idée à Branette d'esquiver en sautant contre le mur de la grotte et d'en profiter pour faire un rebond et utiliser Chatiment sur la chauve-souris déjà blessée. Ce dernier s'exécuta et se mit à courir en direction du mur de la grotte, une fois à quelques centimètres il fit un léger bond en posant ces pieds contre la paroi rocailleuse et fit un rebond en allant à la hauteur du pokémon adverse. Une fois à quelques centimètres de celui-ci. Branette donna une succession de coups au niveau de la blessure empoisonnée afin de profiter encore plus de son point faible. Suite à l'acharnement de ses coups il profita du fait d'être en hauteur pour se pencher en avant afin de finir sur un saut-périlleux avant et de donner un coup à la tête avec son pied droit sur le crâne de la chauve-souris. Nosferapti se prit les coups de plein fouet et tomba lourdement au sol pendant que Branette fit son atterrissage en douceur. Une fois au sol, le voleur voyait très bien que son pokémon ne se relèverait pas, il était beaucoup trop épuisé des coups qu'il avait reçu pour cela. Le membre de la Team Rocket le rappela donc en lui lançant une insulte pour son incompétence, à l'entente de ce qu'il avait dit, L prit la parole.

- Tu sais, il y a deux raisons à la perte d'un combat. La première c'est que le pokémon n'était pas prêt à se battre contre un adversaire d'un niveau si différent. Là c'est le cas, ton Nosferapti était pas assez préparé pour se battre contre un adversaire comme mon Branette qui lui a l'habitude de se battre depuis 5 ans. Mais le fait que tu perdes concerne surtout la seconde raison qui est : Si le dresseur n'est pas capable de réfléchir alors aucun combat ne sera gagner peu importe la puissance du pokémon qu'il a sur le terrain.

Le voleur se sentant insulter, il se mit à hurler que ce n'était pas un gamin comme L qui allait l'arrêter, sur les deux pokémon qu'il avait en sa possession le second était bien plus fort. Il sorti sa seconde pokéball et la lança sans dire un mot laissant ainsi toute la surprise de savoir quel était ce pokémon. Une silhouette rouge se mettait à grandir, grandir. C'était un pokémon plutôt grand, la même taille que qu'un humain environ. L le dépassait d'une quinzaine de centimètres tout au plus. C'était maintenant la silhouette de cette lumière rouge qui se mit à doubler voir tripler de volume. Puis la lumière laissait apparaître le pokémon, ce dernier se mit à dire une partie de son nom "Tank" puis regarda le jeune dresseur et son Branette "Tortank !". Rien qu'à son aspect on sentait qu'il avait de l'expérience dans le combat. Le jeune dresseur sentait que ça allait être plus dur cette fois-ci.

Entendant le combat, l'enfant qui s'était fait volé son pokémon nous avait retrouvé. La première réaction de L était de se retourner et de dire à l'enfant de partir d'ici, qu'il pouvait risquer de se blesser. Cette partie de la grotte était peut-être plus large mais c'était pas assez et vu la violence du combat, le jeune bambin se ferait facilement blesser. Voyant la déconcentration de L, le voleur ordonna à son Tortank d'utiliser Ebullition. Le jeune dresseur se retourna et son visage se décomposa en voyant le tortank utiliser ses canons pour chauffer l'eau à une température très élevée. Il sentait que Branette n'allait pas en sortir indemne. L voyait la scène au ralenti, l'eau sortait des canons très lentement de sa propre vision et ce dernier ordonna à Branette d'esquiver et d'utiliser Ball'Ombre pour limiter les dégâts et empêcher l'enfant qui était à deux mètres de Branette d'être touché. L'attaque de Tortank n'était pas lente bien au contraire, mais voyant le danger arrivé certains voient les choses au ralenti et c'était le cas de L. Il voyait lentement l'attaque qu'allait subir son pokémon. Le pokémon spectre tenta d'esquiver en sautant et une fois en hauteur il utilisa Ball'Ombre pour stopper le jet et épargner l'enfant qui lui se mettait à courir pour se cacher. Mais le second canon de Tortank visait en hauteur et le jet d'eau se dirigeait à vive allure sur le pokémon de L. Branette releva sa tête et vit l'eau bouillante s'approcher de plus en plus de lui. L'impact finit par avoir lieu et le jet d'eau brûlant le propulsa contre le mur de la grotte d'un coup particulièrement violent. Le jet d'eau continuait d'être propulsé en continu sur Branette le retenant ainsi en hauteur et le brûlant de plus en plus. Après plusieurs secondes, l'attaque de Tortank s'arrêta et le pauvre Branette blessé tomba lourdement au sol à son tour. De la fumée sortait de son corps, c'était le mélange de l'humidité frais de la grotte et le jet brûlant du pokémon adverse qui produisait cet effet et vu l'épaisse fumée, ça montrait bien que le pokémon de L souffrait de brûlure.

Branette se releva avec difficulté et tituba avant de réussir à tenir debout. Tortank quant à lui était en pleine forme et continuait de braquer ses canons vers Branette. L d'une voix déterminé ordonna à Branette d'utiliser Ball'Ombre, ce dernier mit ses mains l'une à côté de l'autre et une sorte d'aura noire prit une forme arrondie. Très rapidement cette aura devint matérielle et Branette la lança en hurlant son nom suite à la douleur de la brûlure qui était encore douloureuse. Voyant l'attaque du pokémon se dirigeant à une vitesse très rapide vers son pokémon, le voleur ordonna à Tortank d'utiliser une seconde fois Ebullition afin d'arrêter la Ball'Ombre. Les deux canons pointaient vers la sphère et de l'eau bouillante en ressorti baissant ainsi la vitesse de l'attaque. La chaleur de l'eau donnait à nouveau cette fumée qui brouillait la vue du pokémon et de son dresseur. La Ball'Ombre finit par perdre de son ampleur avant de disparaître et l'attaque de Tortank s'était également arrêtée. Une épaisse buée empêchait la vision du Pokémon, L en profitait pour faire un signe à son pokémon. Quand Tortank commençait à apercevoir des silhouettes dans sa buée il avait été surpris en voyant Branette foncer sur lui avant de sauter au niveau de son visage. À ce moment là, le jeune dresseur et le voleur hurlèrent.

- BRANETTE UTILISE TOXIK !

- TORTANK UTILISE LASERGLACE

Les mains de Branette se mirent à suinté du poison puis il s’agrippa au visage du Tortank avant de le griffer partout et ainsi l'empoisonner. Au même moment Tortank était en train d'ouvrir sa gueule petit à petit voyant ainsi une lumière bleu clair et un froid qui s'installait peu à peu dans la grotte. L ordonna à son pokémon d'esquiver mais c'était trop tard, l'attaque du Tortank était prête et Branette lui était beaucoup trop prêt pour esquiver. Le pokémon ennemi ouvrit sa gueule en grand et un gigantesque laser glaçant toucha Branette de plein fouet et le propulsa une fois de plus contre le mur et lui gela le ventre, une partie du visage, la moitié de ses bras et de ses jambes. Il tomba au sol une fois de plus et cette fois-ci il ne se releva plus à son tour. On pouvait voir au visage de L qu'il était furieux contre le voleur d'avoir eu la bassesse de faire une attaque alors que son adversaire n'était pas prêt. Il voulait désormais en finir, aussi rapidement que possible. Il prit la pokéball de Branette et une légère lumière rouge toucha le Pokémon et ce dernier prit une forme immatériel et rentra dans la pokéball. Afin de faire comprendre à Branette qu'il a été utile, ce dernier lui murmura un "Merci, grâce à toi on l'a arrêté". Le voleur se mit à rire pensant que le jeune dresseur n'allait pas réussir à arrêter son Tortank. L prit une autre pokéball et ce dernier la lança, s'ouvrant ainsi et libérant une épaisse masse rouge. Après avoir prit forme on vit que c'était son Ectoplasma qui était sur le terrain et ce dernier se fondait particulièrement bien dans le décor. Augmentant ainsi la difficulté à l'ennemi de discerner sa silhouette dans un coin si peu éclairé. Sachant qu'Ectoplasma voyait dans le noir, le jeune dresseur releva une de ses mains et agrippa sa lampe torche frontale afin de l'éteindre. Tous se retrouvèrent donc dans une salle humide et obscur le plus total.

Ne voyant plus rien, L fermait les yeux et se calma. Il s'assit au sol et attendit d'entendre quoi que ce soit, il pouvait entendre Ectoplasma qui jubilait à l'idée de s'en prendre à un mastodonte comme Tortank. On pouvait dire qu'il avait la joie de combattre. Quant au voleur on l'entendait s'agiter dans tous les sens cherchant à savoir ce qui était devant lui, Tortank lui on le sentait bouger pour se tourner et essayer de se repérer mais l'entente des fines gouttelettes qui tombaient des stalactites et le rire d'Ectoplasma, ça perturbait sa concentration. Puis soudain on l'entendit tomber et mettre un genoux à terre, apparemment le poison commençait à faire effet. L entendait également l'enfant, il était encore là, mais il s'était sûrement caché, on l'entendait seulement bouger et il était accompagné d'un bruit plutôt étrange. Mais le jeune dresseur n'y faisait pas attention, d'une voix calme il ordonna à Ectoplasma d'utiliser Hypnose. En entendant l'ordre de L, le voleur hurla à Tortank d'utiliser Hydroqueue. L entendait le mastodonte se relevait et bouger dans tous les sens en faisant tourbillonner sa queue dans tous les sens en y lançant un jet d'eau et espérant touché à l'aveuglette Ectoplasma. Ce dernier se mit à rire, il se trouvait juste au dessus de la tête de Tortank et de son regard, il se concentra et lança une onde qui calma Tortank de façon très net. Mis à part le rire d'Ectoplasma, la grotte était devenue très silencieuse. L était confiant et le Voleur attendait d'entendre une quelconque réaction d'un des pokémons. Puis soudain un bruit sourd, une chute. Tortank était tombé au sol, on ne l'entendait plus bouger et Ectoplasma s'était mit à rire de plus en plus fort. Le membre de la Team Rocket s'était mit à répéter plusieurs fois "non non non non non !" et personne le voyait mais Tortank cogitait à cause de la douleur du poison. Puis L ordonna l'attaque finale.

- Ectoplasma, attaque Devoreve !

Suite à ces mots, le voleur hurla.

- NOOOOOOOON !!! TORTANK ATTAQUE EBULLITION !!

Tortant n'en fit rien, il continuait de dormir en agonisant par le poison que Branette lui avait injecté. Ectoplasma riant à plein poumons s'était soudainement calmé et s'approcha de Tortank avant de poser une main sur le visage du pokémon ennemi. La main d'Ectoplasma entra dans le crâne de ce dernier et au même instant, Tortank toujours endormi se mit à pousser un cri des plus terribles. On sentait la douleur à sa voix, il souffrait vraiment et Ectoplasma lui jubilait à lui dévorer ses rêves les plus magnifiques et à lui laisser les plus horribles. Pendant 30 secondes Tortank hurlait continuellement et il finit par se taire malgré un dernier gigotement par le poison. Ectoplasma ressorti sa main et se mit à rire à nouveau, L souriait et se releva en rallumant sa torche frontale et on vit un Tortank allongé sur le ventre. Ne bougeant plus d'un centimètre et respirant très faiblement. Le combat était terminé, Ectoplasma et Branette avaient gagnés.

Le voleur rappela son pokémon et s'apprêtait à s'enfuir quand L ayant prévu le coup lança deux autres pokéball libérant ainsi d'une lumière rouge un Funécire qui se trouvait à la droite du membre de la Team Rocket et un Teraclope qui était à sa gauche pendant qu'Ectoplasma et le jeune dresseur s'avancèrent de face le bloquant ainsi contre un mur. Apeuré il sortit une troisième pokéball et la lança en l'air voulant ainsi profiter de la diversion pour s'enfuir. L rattrapa la pokéball en question et pendant que le voleur essayait de filer, Teraclope l'attrapa par le col et l'empêcha de partir. L fit signe à l'enfant qui regardait de loin s'approcher, suite à ça on entendit un léger "clap" et il arriva en remerciant le jeune dresseur. Ce dernier se mit à sourire et lui tendit sa pokéball.

- Tiens, je pense que ça t'appartient. Dit-il d'une voix douce.

L'enfant prit la pokéball et serra le jeune dresseur dans ses bras. Suite à ça il prit le chemin de la sortie de la grotte pour retourner à la ville d'Acajou. Ne connaissant pas les environs, L suivit le même chemin que ce dernier pendant que Funécire, Teraclope et Ectoplasma escortèrent le membre de la Team Rocket en suivant leur dresseur. Après une bonne quinzaine de marche dans la grotte, L finit par voir une lumière montrant ainsi la sortie de la grotte. Le premier pas franchit, le jeune dresseur ferma les yeux et mit sa main au niveau de ses sourcils pour se cacher du soleil qui agressait les pupilles. Ça lui faisait du bien de sentir cet air chaud et agréable, ce parfum des conifères qui longeaient le long de la route. Le jeune dresseur finit par voir un panneau en bois qui indiquait la ville d'Acajou avec une flèche. Il suivit donc la direction, toujours seconder par ses pokémons et le voleur et ils finissent par arriver dans un endroit plutôt petit. On voyait des tours de garde en bois et muni d'un toit rouge sur les coins relevés de la ville. En arrivant de la grotte la première chose qu'on voyait c'était un grand bâtiment fidèle aux autres villes : L'arène. C'était cependant une très petite ville, il y avait une dizaine de maisons identiques mais un peu éloignés les uns des autres pour que chacun ait droit à un petit espace vert. A la droite de l'arène on pouvait y retrouver de ses murs blanc et son entré orange le Centre Pokémon. Entre l'arène et le centre Pokémon juste au dessus on pouvait y trouver une boutique de souvenirs qui étaient identiques aux maisons, maisons avec un beau mur marron, une porte faite en planche de bois et repeinte en vert, une fenêtre sur les quatres côtés de la maison, le toit rouge avec au sommet une lignée de tronc qui embelli le tout. La ville était entouré de beaux chênes surtout au nord de la ville à droite du passage pour aller vers la route 43 en direction du Lac Colère, à droite de la boutique se trouvait un beau sapin qui pourrait être décoré en période de Noël.

On pouvait voir dans les yeux de L qu'il trouvait tout cela magnifique, il aimait voir ce genre de paysage. Cependant, il ne pouvait pas s'arrêter et tout visiter. Il se dirigea vers l'arène et en entrant le petit garçon qu'il avait secouru lui rentra dedans et tomba. L l'aida à se relever et le jeune bambin lui fit signe qu'il n'avait rien et lui sourit une nouvelle fois avant de le remercier une énième fois avant de repartir. L entra dans l'arène accompagné de ses trois pokémons et du voleur en appelant le champion qui n'était visiblement pas sur l'arène en cherchant un nouveau dresseur avec qui se battre. Le champion qui répondait au nom de Fredo sortit d'une salle et se mit à sourire en voyant le jeune L. Très amical il fit signe au jeune dresseur de le rejoindre, ce dernier s'exécuta alors et rejoignit le champion dans la salle. Une fois à l'intérieur on posa le voleur sur une chaise et Fredo le ligota avant d'aller appeler la police apparemment bien au courant de la situation. Une fois de retour il s'exclama.

- Bienvenue jeune dresseur et merci d'avoir secouru le Minidraco de mon petit fils !

L et ses pokémons avaient l'air très étonnés et le jeune dresseur répondit.

- Je ne savais pas que c'était votre petit fils, mais sinon de rien, c'était naturel j'allais pas laisser quelqu'un s'en prendre à plus petit que soit si en plus on lui vole quelque chose.

Pendant la discussion L observait le champion de l'arène, il était vieux, cheveux et sourcils d'un blanc clair, chevelure un peu dégarnie, chaudement vêtu, muni d'une canne pour faciliter le déplacement mais pourtant un regard de guerrier. Fredo expliqua à L que son petit-fils était venu directement le voir après qu'il ait récupéré son Minidraco et qu'il lui avait montré ce qu'il avait vu à l'aide de la caméra qu'il avait. Le combat avait été filmé dès que le jeune garçon était arrivé au début de l'affrontement de Branette contre Tortank. Fredo avait vu que L l'avait sauvé d'un potentiel danger dans le combat et qu'il avait fait preuve d'intelligence, d'un grand calme sans précédent et de ruses pour parvenir à la victoire. Le moment où il avait fait le signe à Branette de foncer sur Tortank pendant que ce dernier était aveuglé par la buée et ainsi lui infliger une attaque qu'il ne pouvait pas esquiver. Le moment où son petit-fils avait du allumé la vision nocturne quand L avait éteint la lumière pour qu'Ectoplasma puisse battre Tortank plus facilement pendant que ce dernier pouvait simplement viser à l'aveuglette. Tout ça lui avait fait dire que L était un très bon dresseur capable de régler des situations particulièrement délicates. On sentait que le champion ne disait pas ça simplement par l'admiration du combat. Puis après tout ça, Fredo finit par entrer dans le vif du sujet.

- Écoute, je vis ici, à Acajou pour tenir mon rôle de Champion. Mais aujourd'hui la vieillesse me rattrape et j'aimerais terminer mes vieux jours aux côtés de ma famille. Je cherchais un successeur digne de mon poste, qui ferait honneur à la ville d'Acajou et j'ai finit par te trouver. J'aimerais que tu prennes ma succession en tant que Champion d'arène ! Bien sûr je continuerais à vivre ici, mais je veux passer plus de temps avec mes proches, je pense que tu peux le comprendre

L était plus qu'étonné, il ne s'attendait pas du tout à cette demande et répond.

- Mais j'ai pas de maisons ici !

- Il y en a une en vente, ton rôle de champion te permettra amplement de la payer.

Le jeune dresseur réfléchissait, il pesait le pour et le contre. Après une courte réflexion il se disait que personne ne l'attendait de toute manière, ça lui permettait de se rapprocher et de vivre dans une région qu'il ne connaissait pas encore et ça lui permettrait d'aller voir les régions alentours sans trop s'éloigner de chez lui. De plus ça lui permettrait de faire face à des dresseurs plus talentueux les uns que les autres. L se mit à sourire et serra la main à Fredo.

- C'est d'accord !

Fredo souriait, il était confiant envers L.

Après ça les deux appelèrent la police pour arrêter le voleur. L quant à lui, après l'arrestation du membre de la Team Rocket et une longue conversation avec Fredo, il était partie au centre pokémon pour soigner son Branette qui s'était vite remis sur pied. Après plusieurs jours et quelques paperasses à remplir, Fredo avait pistonné L pour s'acquérir la maison libre et devenir le nouveau champion.

Aujourd'hui L vit désormais dans ce paysage magnifique qu'est Acajou, il sort tous les jours pour profiter du paysage et croise Fredo ainsi que son petit-fils qu'il avait sauvé. Décidé, il entra dans l'arène de la ville en tant que Champion pour la première fois et changea la plaque pour changer "Fredo, Champion de type Glace" en "L, champion de type Spectre".

Objectif: Explorer le monde et enquêter sur toutes sortes d'affaires par curiosité.

POKEMON préféré: Ectoplasma

Devise: Les morts parlent beaucoup

Personnage de dessin animé/manga utilisé pour l'avatar: Matt de Digimon

Autre:




Dernière édition par L Spectral le Dim 19 Oct - 15:12, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chikara Fujisaki


avatar
Messages : 868
Réputation : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 23
Localisation : Dans une forêt de bambous
Autres Comptes : Kiryû Arikawa-Camilla Spencer-Clyde Fitzgerald-Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 18 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: L l'enquêteur qui parlait aux morts [En cours] Ven 17 Oct - 19:16

Bienvenue et bon courage pour ta fiche ^^

.:-------------------------:.



Couleur parole SeaGreen
Autres comptes : Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Revenir en haut Aller en bas
Laure Dexila
Ex-assassine Magma
Ex-assassine Magma

avatar
Messages : 694
Réputation : 10
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 22
Localisation : Laure cherche.
Autres Comptes : Archibald Park = Aria Cantore = Sylvia Von Wittelsbach = Andea Capaldi = Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 13 ans
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: L l'enquêteur qui parlait aux morts [En cours] Ven 17 Oct - 19:17

Bienvenue !
Alors, la description mental est un peu courte, mais le problème est surtout la description physique qui pose problème ! Décris plus, là, il est très difficile d'imaginer ton personnage.
Si tu as du mal, lis d'autres fiches, tu verras comment faire ^^

EDIT : J'ai pas parlé de l'équipe !
Equipe trop puissante ! Je te demanderai de retirer l'un des Pokémon, et de baisser l'évolution d'un au minimum ^^' Là, tu as l'équipe d'un Membre du Conseil 4, voir d'un maître ^^'

.:-------------------------:.


Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: L l'enquêteur qui parlait aux morts [En cours] Sam 18 Oct - 9:39

Bienvenue à toi!
Je n'ai rien d'autre à dire, si ce n'est que rappeler que l'équipe est vachement puissante ^^"

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L l'enquêteur qui parlait aux morts [En cours] Sam 18 Oct - 12:36

Ploup, merci :3
A la base elle était déjà plus puissante xD
C'est pour ça que Laure voulait que je retire un pokémon (donc Magireve) et que j'ai au moins un pokémon de base (Funécire) après pour les attaques et tout ça j'ai vérifié sur pokébip si ça entre dans la tranche de niveau que je suis censé avoir et tout est bon.

EDIT : J'ai enlevé Momartik
Revenir en haut Aller en bas
Laure Dexila
Ex-assassine Magma
Ex-assassine Magma

avatar
Messages : 694
Réputation : 10
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 22
Localisation : Laure cherche.
Autres Comptes : Archibald Park = Aria Cantore = Sylvia Von Wittelsbach = Andea Capaldi = Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 13 ans
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: L l'enquêteur qui parlait aux morts [En cours] Sam 18 Oct - 21:05

Alors, l'histoire est classique, morbide comme c'est très populaire, mais efficace, et cohérente. Là, rien à dire.
Par contre, tu annonces le fait que tu sois un champion d'arène, un peu en cheveux sur la soupe : "Aujourd'hui il est devenu champion d'arène et explore le monde entier pour enquêter et rencontrer d'autres pokémons.". Aucun détail, comme ça. On a même pas l'arène qu'il est censé occupé x). Je ne peux autoriser la validation pour le moment !

.:-------------------------:.


Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: L l'enquêteur qui parlait aux morts [En cours] Dim 19 Oct - 16:10

Comme dis sur la cb, l'histoire à un charme particulier, de part sa simplicité et une fluidité qui la rend bien lisible ^^
Tu as mon pour, il ne reste plus que le rp test ^^

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L l'enquêteur qui parlait aux morts [En cours] Dim 19 Oct - 16:36

Meurchi *^*
Revenir en haut Aller en bas
Laure Dexila
Ex-assassine Magma
Ex-assassine Magma

avatar
Messages : 694
Réputation : 10
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 22
Localisation : Laure cherche.
Autres Comptes : Archibald Park = Aria Cantore = Sylvia Von Wittelsbach = Andea Capaldi = Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 13 ans
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: L l'enquêteur qui parlait aux morts [En cours] Lun 20 Oct - 9:48

RP test réussi avec brio ! Tu as mon feu vert pour la validation !

.:-------------------------:.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L l'enquêteur qui parlait aux morts [En cours] Lun 20 Oct - 10:25

Yeah c'est cool meurchi 8D
Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: L l'enquêteur qui parlait aux morts [En cours] Lun 20 Oct - 10:31

Validé; Bon jeu!

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L l'enquêteur qui parlait aux morts [En cours]

Revenir en haut Aller en bas
 

L l'enquêteur qui parlait aux morts [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Archives :: Corbeille :: Fiches de présentatdions abandonnées-