Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets

Partagez | .

Rencontre Venimeuse ... [Juan]

Sheena Fujibayashi


avatar
Messages : 75
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Alice - Dr. Willy - Liz - Arthur et Vipélia

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Dim 24 Aoû - 18:50

"Donc, vous ne savez pas ou est cette femme qui est passée à la télé l'autre jour ?"

"Non, madame, désolé, j'aimerais bien, elle avait l'air sincère. Vous voulez sans doute l'aider à reconstruire Hoenn, c'est ça ?"

"Heu, non, pas exactement. Merci quand même, au revoir ..."

Damn, encore une réponse négative, c'était pas son jour de chance, apparemment. Elle avait passé la matinée à demander aux passants de Nénucrique des informations ou mieux, une localisation, de la fameuse Luberias. Résultat : Rien, nothing, nada ! Oh, bien sûr, la plupart des habitants lui avaient confiés l'avoir vue lorsqu'elle avait eu le culot de prendre le micro des mains de ce journaliste pour faire son témoignage victimaire, qui avait visiblement bien marché, puisqu'elle avait convaincu presque toutes les personnes auxquelles la ninja avait posé des questions. Evidemment, après tout ce qui s'était passé récemment, et notamment à Algatia qui n'était pas éloigné, les gens de la ville côtière ne demandaient qu'un peu d'espoir, que cette vipère allait gentiment leur donner de manière factice, pour mieux les manipuler ensuite. Pourquoi faire, c'était un mystère, mais de la part de l'ancienne Seconde de Gilgamesh, il fallait s'attendre au pire ...

Et pourquoi diable Sheena Fujiabayashi faisait-elle tout ceci ? Et bien, après s'être faite virée des forces de polices internationales - à raison, elle était obligée de l'admettre - la belle brune avait acceptée de s'engager dans la Résistance auprès de la maîtresse de Kanto, Cecaniah Corabelle, qui ne l'avait pas recontactée depuis leur rencontre au Mont Mémoria, d'ailleurs. Mais c'était sans doute normal, puisque Sheena n'avait toujours pas réussi à accomplir sa toute première mission, à savoir, en apprendre plus sur cette mystérieuse Team Venom. C'était pour cette raison qu'elle était venue ici, à Nénucrique, l'endroit où ce nouveau groupe avait été proclamé aux yeux du monde entier via la télévision. Mais le serpent avait vraisemblablement bien couvert ses traces, puisque rien ne menait à elle, ni ne donnait le moindre indice à l'ancienne agente sur sa localisation ou l'objectif de Venom. Mais Sheena n'était pas née de la dernière pluie pour autant, elle se doutait bien qu'il devait y avoir dans la cité des hommes de main de Luberias, au moins pour accueillir les gogos qui croyaient aux mensonges de cette dernière. Il fallait juste les trouver, mais contrairement aux autres Teams, ils ne portaient peut-être pas d'uniformes particuliers, ce qui allait compliquer la tâche, sans aucun doute. La ninja avait beau regardé à droite à gauche tout individu à l'air suspect, rien ne semblait louche à priori. Pfff ...

Fatiguée par cette matinée de recherche infructueuse, la guerrière finit par s'asseoir sur un banc de la ville, faisant face à la plage et à l'Océan. La vue avait beau être belle, cela n'était pas du genre à lui remonter le moral. Elle avait absolument besoin d'avancer dans la tâche qu'on lui avait confié, c'était primordial à ses yeux. Si elle arrivait à stopper cette Team Venom, alors elle pourrait au moins se regarder dans une glace à l'avenir, sans ressentir cette culpabilité dûe à ses actes passés, et notamment vis-à-vis de Rayquaza. C'était sans doute égoiste, car il ne s'agissait que d'avoir meilleure conscience, voire de retrouver son ancien travail qui lui plaisait tant, mais elle en avait vraiment besoin. Aujourd'hui, elle n'avait plus rien si ce n'était son engagement au sein de la Résistance, et il n'était pas question qu'elle échoue ou qu'elle trahisse cet engagement, pas une nouvelle fois. Elle allait sans doute continuer les recherches cet après-midi, même si elle n'avait pas beaucoup d'espoir. Patience, Sheena, si tu ne vas pas à Venom, c'est lui qui viendra à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Lun 25 Aoû - 9:42

Bon. Il devait être franc, pour le moment, ce n'était pas la réussite totale auxquels il avait naïvement cru pendant un petit moment... Ce n'était pas si grave. Patience était mère de vertu, et il savait l'être quand il devait l'être. Là, c'était le cas, et il savait qu'il aurait le temps de peu à peu prendre le contrôle. Il allait avoir beaucoup, il sentait, avec cette affaire, c'était ça qu'était bon. Mais il avait bien compris quelque chose, Luberias n'était pas, loin de là, ce qu'on appelle une proie facile. Au contraire, même, elle était complexe, et ne disait que peu, tout en voulant dire beaucoup. Elle savait manier les mots, tout comme l'esprit... Bref, c'était donc, en tout point, une adversaire redoutable, dont il devait se méfier. Adversaire ? Oui, mais pas ennemi. Car si dans une même équipe, des adversaires pouvaient cohabiter, et bien, bien souvent, deux ennemis eux ne pouvaient y rester. Sauf cas exceptionnel, mais ce n'était pas le cas ici. Donc, Juan devait bien rester un allié de Luberias, il avait tout à gagner, dans cette affaire... Et peu à perdre. Donc, c'était tout bénéfique pour lui... Pour le moment.

Le temps était assez instable, pour le moment. Il faisait beau, mais assez frisquet pour la saison. Quand même. C'était à noter. Et puis, il faisait beau... Quand on regardait les nuages, on comprenait vite que le temps n'allait pas rester stable extrêmement longtemps. Sans aucun doute, la pluie allait bientôt tomber sur le port de Nénucrique. Ce n'était... Pas si étonnant. Après tout, souvent, les régions de littorals attiraient particulièrement les dépressions, et donc, les chutes de pluies. Bien sur, c'était quand même beaucoup plus complexe que cela, mais comme personne sur ce forum n'a de diplôme de métérologie, je peux dire des stupidités sur ce sujets, la plupart des personnes ne sont rendront guère compte. Puis, si j'ai bien compris, les gens lisent même plus mes paragraphes, donc bon... Bref, ainsi, le temps semblait relativement instable. Pour le moment, le Soleil tenait encore son respect, mais on sentait déjà les toutes premières gouttes, commençaient à tomber lentement. Simple bruine, comme l'appelle les Bretons, où bien la Pluie allait chuter violemment, tel des giboulée ? Impossible de savoir.

Ainsi, Juan marchait néanmoins dans la ville de Nénucrique, malgré ses risques d'averses. Après tout, il aimait bien quand même se promener, et profiter de l'air marin. Juan avait beau être quelqu'un de foncièrement mauvais, il aimait bien certaines petites choses de la vie. Il aimait bien profiter du temps, de l'odeur de la mer. On avait beau être la Rose et le Némélios, comme il aimait dire, on pouvait aussi profiter des petits passe-temps de la vie. C'était quelque chose que le fameux second, ou presque, de la Team Venom, appréciait tout particulièrement : Les Femmes, la bonne nourriture, les odeurs, les murmures... Tant de petites choses que les « méchants » oubliaient. Juan, lui appréciait la vie. Et il voulait en profiter. Au détriments des autres, sans aucun doute. Mais après tout, pourquoi se priver pour que les autres aient ce qu'ils veulent... ? Juan n'en voyait aucune logique. L'être humain était fait pour être égoïste. Pourquoi se priver alors ? Sérieusement ? L'égoïsme était moteur de l'être humain...

Oh, une demoiselle ? Et belle. Une vrai dame d'ailleurs. Pas une gamine. Cela faisait plaisir, étant donné que les forums avaient quand même en général des demoiselles de jeunes âges... Quoi ? Comment cela j'en suis fortement responsable ? Vous n'avez pas tord. Mais ce n'est pas la question. Bref, une demoiselle était visible. Vu sa tenue, Juan l'estimait comme sans aucun doute une touriste, et non une demoiselle de la région. Pourquoi cela me diriez-vous, avec des grands yeux ouvert de surprise ? Et bien, à la tenue, Sheena portant un Kimono, largement ouvert sur la poitrine, mais passons ce détail obscène, ce qui était une coutûme originaire de Johto, plus précisément de Rosalia. Juan le savait bien. Tient, petite leçon, saviez-vous que les Yukatas, comme les kimonos, étaient réalisés bien souvent pour des faibles poitrines ? Et oui, vous vous coucherez moins bête ce soir ! Vous pouvez me dire merci. Et bien, en hors sujet, j'aurais tout dit. Mais alors vraiment tout... Après l'Histoire, la Philosophie, les Sciences, voilà que je parle chiffon maintenant. Tandis que je parle de chiffon, Juan lui déclara :


« Et bien, Mademoiselle, vous ne devriez pas rester ici, la pluie commence, vous risquez d'être trempée ! »

Juan fit alors un sourire. Charmeur, comme toujours, mais il n'était pas vulgaire. Souvent, les hommes à femme était vu dans les œuvres de fictions, des gens qui étaient méchant. C'était vrai, dans le cas de Juan. Mais il ne le montrait pas. Il était courtois, et tenait tranquillement son grand parapluie rouge, protégeant plus son interlocutrice que lui-même. Un vrai gentleman ! Bon, bien sur, comme nous sommes sur un Forum RP, où tout les Rpistes sont des dieux, et bien, elle va tout de suite voir clair dans le jeu de Juan, et comprendre que ce fameux gentleman n'était rien d'autre qu'un coureur de jupon, un éternel habitué des flatteries... Quoi ? Oh zut ! Je n'avais pas remarqué que j'étais entrain de troller ! Ah zut alors. Je ne voulais absolument pas troller. Ce n'était absolument pas mon genre... Quoi ? Comment ça je mens très mal ? Bah euh... Mais bref. Ce n'est pas le sujet, et on a le droit d'avoir un peu d'espoir après tout. Quoi ? Non promis, j'arrête de troller pour cette réponse ! Promis ! Je reprends le cours du RP !

« Eh, allez, je vous propose de venir vous abriter, en attendant, dans ce café, je vous paye votre consommation, mademoiselle ! »

Et voilà, comme toujours. Les vielles techniques étaient les meilleurs. On parle un peu, et ça fini en amourette. Quel coureur de jupon, ce fameux Juan. On pouvait rien dire d'autres, si vous voulez mon avis. Mais qu'importe. Sur ce point là, il avait raison, l'averse commençait, lentement, lentement, mais sûrement. Les deux seraient bien pour discuter amourette, dans un café... Juan espérait qu'elle allait accepter. Bien sur, il n'allait pas la forcer. Ce n'était qu'une petite tentative, comme toujours, quand il rencontrait une demoiselle. C'est assez difficile à expliquer, on se demande bien ce qui se passait dans sa tête, pour avoir cette envie. Mais pour le moment, il était entrain de sourire, protégeant de l'averse la fameuse Sheena. Toujours raffiné, avec son eau de Cologne, sa tenue extrêmement travaillé et raffinée... Bref, le fameux Juan n'était pas l'exemple de la virilité machiste, mais une exemple d'homme soigné, et raffiné. Il n'aimait pas la vulgarité qu'on donnait à beaucoup d'homme. Il préférait un grand raffinement. Il n'était pas un barbare. Il était un homme. Un vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Sheena Fujibayashi


avatar
Messages : 75
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Alice - Dr. Willy - Liz - Arthur et Vipélia

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Mer 27 Aoû - 6:58

Sheena attendait donc, assise sur le banc qui donnait pour vue la plage de Nénucrique. Vue magnifique, même si les nuages s'assombrissaient au dessus de ce paysage de rêve, mais de toutes façons, la jeune femme n'était pas là en tant que touriste. Elle ne dirait pas non à prendre du bon temps, mais comme elle n'avait plus d'emploi officiel, c'était bien compliqué. Car en perdant son travail chez les forces de polices internationales, elle avait non seulement perdu son passe-temps, son métier, sa raison de vivre, mais aussi sa source de revenus, bah oui, fallait aussi voir ce côté des choses. Mais la ninja ne s'en faisait pas trop, après tout, elle avait vécu dans un village nomade de ninjas, et le culte de l'argent n'y était pas du tout présent, pas comme dans l'affreuse société capitaliste qu'elle avait découvert depuis. Son salaire, généralement, elle n'en dépensait qu'une partie, juste pour avoir de quoi vivre, c'est-à-dire, manger et avoir un toit, et le reste, elle gardait caché. Pas dans une banque, car elle n'avait pas trop confiance, et qu'elle aurait bien trop peur de perdre une carte de crédit. Bref, aujourd'hui, elle n'avait plus de salaire, ce qui était généralement mauvais signe, mais avec toutes les réserves qu'elle avait, elle ne s'inquiétait pas trop, et puis, Cecaniah, qui faisait office de nouvelle employeure à ses yeux, s'était assuré de la financer à juste mesure. Alors que la jeune femme sentait quelques fines gouttes de pluie lui tomber dessus, elle remarqua un petit poster par terre, probablement décollé d'un panneau d'affichage, et qui annonçait un concours prochain dans la ville, ce qui remémora le précédent concours de Nénucrique, où elle avait eu l'honneur de participer. Bien avant toutes ces histoires de Teams qui mettent le monde sans dessus dessous. Elle songeait à s'inscrire à l'événement, mais devait avouer que ce ne serait pas très sérieux étant donné sa mission et l'avancement nul de celle-ci ...

« Et bien, Mademoiselle, vous ne devriez pas rester ici, la pluie commence, vous risquez d'être trempée ! »

"Oh ... oui, vous avez raison."

La femme habillée de violet eut d'abord une petite réaction de surprise en voyant son nouvel interlocuteur, avant d'acquiéscer à sa suggestion pas idiote. Pourquoi surprise ? Et bien, tout simplement en regardant le physique de ce nouvel arrivant. Que de rouge ! Bottes, veste, et même les cheveux ! Bon, vous allez me dire, Sheena est particulièrement mal placée pour faire une telle constatation, étant donné qu'elle arbore la couleur violette jusque dans les cheveux, elle aussi. Mais bon, le violet, c'est sombre et donc relativement discret, tandis que l'homme en face d'elle était vêtu d'un rouge pétant, c'était pour le moins original comme look, elle pensait bien qu'il devait aimer se faire remarquer celui-là. Elle n'aimait pas trop les m'as-tu-vu, mais peut-être que ça faisait partie de son métier, avec sa belle gueule, son air raffiné et son corps parfaitement sculpté - de ce qu'elle pouvait en voir - elle ne serait pas étonnée s'il serait mannequin, même s'il semblait un peu vieux pour une telle profession. Ou alors, plus logiquement, c'était un fan de rouge, comme elle adorait le violet, c'était sans doute ça, fallait pas chercher plus loin. Dans tous les cas, l'ancienne agente ne se fit pas prier pour écouter le sage conseil de ce gars fan de rouge et se leva donc du banc. Il commençait effectivement à pleuvoir, et elle n'avait aucune envie d'être trempée, elle allait sans doute aller au centre commercial passer le temps, ou alors directement déjeuner, même si elle n'avait pas très faim pour l'instant. Mais avant qu'elle ne se dirige vers un lieu, le mec en face d'elle, tenant un parapluie - rouge, quelle surprise - déclara :

« Eh, allez, je vous propose de venir vous abriter, en attendant, dans ce café, je vous paye VOTRE consommation, mademoiselle ! »

"Heu, si vous voulez ..."

L'enthousiasme n'était pas une caractéristique de la jeune femme, comme vous l'aurez remarqué, et encore moins depuis tout ce qui lui était arrivé dernièrement. Bon, Sheena n'est pas un bonnet de nuit pour autant, elle savait s'amuser, mais généralement, elle était calme et sérieuse, comme feu son père, dont elle se devait de garder l'héritage. Un ninja frappe fort, mais garde son sang-froid en toutes occasions, après tout. En tout cas, elle n'avait pas de raison de refuser une telle offre, une consommation gratuite, c'est tout bénéf ! Mais non, ce n'était pas ainsi que pensait la jeune femme, en fait, elle avait accepté car elle n'avait aucune idée de ce qu'elle devait faire dans cette belle ville de Nénucrique, à présent, puisqu'elle n'avait trouvé aucune piste au sujet de cette fichue Team Venom. Bref, le charmant duo se dirigea vers le bar juste à côté d'eux, lorsque Sheena remarqua soudainement sa propre impolitesse, et lança :

"Oh, excusez-moi, je ne me suis pas présenté, je m'appelle Sheena Fujibayashi. Et vous êtes ... ?"

La jeune femme avait failli s'incliner en se présentant face à son interlocuteur, mais se retint au dernier moment. Ca, c'était le genre de chose qui lui arrivait à chaque fois qu'elle rencontrait quelqu'un, elle ne pouvait l'oublier, tout simplement parce qu'elle avait été éduquée de cette façon, peut-être qu'avec le temps, ça partira ... En tout cas, la ninja avait donné son nom pour le moins singulier et attendit que l'homme en fasse de même, avant qu'ils ne puissent se diriger vers le bar alors que la pluie s'accentuait dehors. Ah, il faisait bien meilleur au chaud, à l'intérieur, et la jeune femme prit donc une table pour deux. Elle commanda un café au serveur, histoire d'être en forme et bien réveillée cet après-midi, rien de mieux qu'un bon café ! Elle ne savait pas encore comment elle allait procéder, mais étant donné les résultats nuls de la matinée, elle avait du pain sur la planche, donc, autant être d'attaque ! Le serveur alla donc chercher la commande des deux personnes, qui se retrouvaient donc en tête à tête. Mais n'allez pas croire des choses, Sheena ne pensait pas du tout à cela, d'ailleurs, histoire de commencer la conversation, elle n'eut d'autre idée que de demander à son interlocuteur la même chose qu'elle avait demandé aux passants de Nénucrique tout le matin, ce qui cassait d'un coup sec la moindre éventuelle ambiance romantique qui était peut-être dans l'esprit de Juan, voire des gens autour d'eux, en voyant ce couple pour le moins singulier. Evidemment, Sheena n'avait guère d'espoir quant au fait qu'il réponde positivement à ses questions, mais fallait bien tenter, et puis, ça lui permettait d'amorcer la discussion :

"Hmm, tiens, vous pouvez peut-être m'aider. Est-ce que vous avez entendu parler de cette fameuse Team Venom ? Ou d'une femme nommée Luberias ?"
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Mer 27 Aoû - 13:18

Charmante demoiselle, cette fameuse Sheena. Mais un peu timide, visiblement. Elle ne devait pas, bien qu'elle soit une dame d'âge maintenant, une vraie demoiselle, avoir spécialement l'habitude de se faire aborder par un homme comme lui. Ou alors, déjà, son charme ancestrale était déjà entrain de faire de l'effet... Mmh... Cela était possible après tout. N'était-il pas un séducteur né ? Elle était peut-être déjà tombée sous son charme... Il n'espérait guère cela. Comment il s'amusait autrement ? Sérieusement ? Voyons, une demoiselle, c'était une petite créature faible, dont, il se délectait de la corrompre et de la faire souffrir, comme elles avaient fait pendant son enfance. Oui, Juan rendrait un psychanalyste tout foufou, si vous voulez mon avis. Le fameux Second de la Team Venom, ainsi, espérait sérieusement qu'il aurait un peu plus de remou. Mais bref, pour le moment, il devait se concentrer, sur cette fameuse... Mmh... C'était quoi son nom ? Il oubliait souvent le nom de ses conquête, mais aussi tôt, cela serait gênant quand même pour la suite...

"Oh, excusez-moi, je ne me suis pas présenté, je m'appelle Sheena Fujibayashi. Et vous êtes ... ?"

« Quel nom charmant ! Je m'appelle Juan da Ponte, je viens de Kalos, mais je travaille maintenant dans cette région. »


Juan ne mentionna pas ses origines, pour le moment, bien qu'il aimait bien les rappeler. Après tout, il était un noble de Kalos. Bon, un noble très peu reconnu, étant donné que sa mère et son père l'avaient eut hors mariage, et qu'ils ne s'étaient jamais marié, au final. Donc, finalement, si Juan existait, en comparaison avec Andea, par rapport aux différents états... Et bien, il n'était pas vraiment noble. Il l'était de sang, mais aucunement de statu, si vous voulez mon avis. Et je m'y connais en généalogie et en règle nobiliaire. Mais bref. Ainsi, donc, elle avait bien un nom qui ne sonnait guère Hoenien. Enfin, bref, cela, c'est pas très simple à dire, étant donné qu'on prends des références pour les noms de notre goûts. Donc, évidemment, cette argument ne tenait absolument pas. Mais bref ! J'ai quand même décidé, de manière totalement arbitraire, j'ai quand même décidé de dire que le nom, ainsi, de la fameuse Sheena, montrait qu'elle ne venait pas du coin. Bien pour le fameux Juan da Ponte, ce n'était qu'une preuve de plus, et cela l'arrangeait. Il aurait plus de facilité de la laisser de côté, une fois qu'il se serait assez amusée d'elle. Sala*d ? Totalement ! Et le pire, c'est qu'il n'avait aucune honte, et continuait de sourire.

"Hmm, tiens, vous pouvez peut-être m'aider. Est-ce que vous avez entendu parler de cette fameuse Team Venom ? Ou d'une femme nommée Luberias ?"

« Oh, oui, je la connais bien. Garçon, un café et... Oh, mademoiselle Fujibayashi, vous prendrez ? »

Toujours galant, il ne fallait pas croire que le fameux Seconde de la Team Flare... Ah non, Venom, désolé, j'ai cru, avec autant de rouge pétant de mauvais goût. Tient, c'est mon premier troll directement ciblé sur un de mes persos. Ca se fête ! Mais bref, il ne fallait pas le croire que sur principe que le fameux Juan da Ponte était foncièrement mauvais, il l'était totalement. Il allait payer la consommation, comme prévu. Il n'était pas vraiment mauvais enfaîte. Juste purement égoïste et égocentrique. Ce qui est différent. Pas forcément mieux. Juste différents. Mais bref, ce n'est point le sujet de ce paragraphe. Ainsi, le fameux Juan décalla la chaise de Sheena, pour que celle-ci puisse s'installer sans aucun problème, ayant l'habitude d'être un véritable gentleman. Pourquoi cela me diriez-vous ? Et bien, Juan avait compris que visiblement, l'attitude Macho plaisait bien à beaucoup de demoiselles, mais surtout les plus jeunes, public que Juan n'appréciait guère. Et puis, surtout, le fameux second de la Team Venom n'avait pas du tout le look, et le style pour se la jouer Macho. Et puis... Quel horreur. Jamais il ne jouerait ce jeu. C'était dégradant, et absolument loin de son goût habituel. Il était quelqu'un de raffiné... Loin de ses clichés de wesh, et autres violents machistes. Même s'il l'était totalement...

« Bref, ainsi, oui, je la connais bien, j'ai quelques connaissances dans la « Team Venom »... En effet. Cela vous intéresse mademoiselle ? »

Oh... Peut-être venait-il de trouver un tout nouveau moyen de s'amuser avec sa nouvelle victime... Comment cela me diriez-vous ? Et bien, visiblement, elle s'intéressait, la fameuse demoiselle, à la Team Venom. N'était-il pas un cadre avancé de cette team ? Pouvoir recruter comme ça, une nouvelle membre, cela était de la chance. Il espérait sérieusement ainsi, qu'elle allait poser des questions. Ainsi, il pourrait encore plus aisément l’embobiner. Pour le moment, il ne savait guère qu'elles étaient vraiment les objectifs de la fameuse Luberias... Mais une chose était sûre... Quelqu'ils soient, ils allaient très vite plier devant ses objectifs à lui. Il comptait bien user de la Team Venom pour avoir plus de ce qu'il voulait. Ce qu'il voulait ? La gloire, l'argent, et les femmes. Si pour cela, il fallait devenir le héros de Hoenn, en reconstruisant tout... Eh... Pas bête cela... Détruire tout, pour ensuite devenir le héros qui arrivait pour tout refaire... Cela garentissait tout ce qu'il voulait... Mmh... Il y réfléchissait, mais il pensait avoir trouvé ce qu'il pourrait tenter de faire... Mais chut. Il était encore trop tôt pour s'avancer. Pour le moment, il devait se concentrer sur cette fameuse Sheena.

[Réponse un peu courte, je m'en excuse, mais je ne voulez pas que Juan dise trop de chose trop vite ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Sheena Fujibayashi


avatar
Messages : 75
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Alice - Dr. Willy - Liz - Arthur et Vipélia

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Sam 30 Aoû - 6:31

« Quel nom charmant ! Je m'appelle Juan da Ponte, je viens de Kalos, mais je travaille maintenant dans cette région. »

Un nom charmant ? Hmm, habituellement, ce n'était pas vraiment ainsi que les gens réagissaient lorsque Sheena leur donnait son nom, et notamment son nom de famille interminable. Généralement, ils ne tentaient même pas de le répéter, se contentant de l'appeler "Mademoiselle" ou simplement Sheena, ce qu'elle préférait, honnêtement. Elle n'était pas un dame, ni une Lady, son prénom lui suffisait amplement, même si son nom était important, c'était la dernière chose qui la reliait à sa famille décédée. Enfin, bref, cet homme était ouvert d'esprit s'il aimait un nom aussi exotique, ce qui était une bonne nouvelle selon la ninja. Et il se présenta à son tour, sous le nom de Juan da Ponte, un patronyme que la jeune femme ne connaissait évidemment pas, mais elle trouvait que cela faisait noble, et d'ailleurs, en voyant l'accoutrement et l'air raffiné du cher Juan, elle ne serait guère étonné s'il avait du sang de la noblesse dans les veines, voire même de la Royauté, puisqu'il disait venir de Kalos. Ce n'était que supposition, mais c'était bien plausible, et si c'était le cas, il lui semblait plutôt gentil, il ne prenait pas les gens de haut malgré la différence supposée de classes sociales entre les deux personnes. Et donc, il disait travailler à Hoenn, sans préciser quel type de boulot il avait, mais Sheena aurait tout le temps de lui poser la question, enfin après une interrogation plus importante, au sujet de la raison de sa venue ici, à laquelle Juan répondit simplement :

« Bref, ainsi, oui, je la connais bien, j'ai quelques connaissances dans la « Team Venom »... En effet. Cela vous intéresse mademoiselle ? »

Yes ! Coup de bol ! Sheena ne put s'empêcher d'afficher un sourire honnête en entendant cette réponse qui lui redonnait le moral. Fallait dire qu'après avoir cherché en long et en large dans la ville, en posant la même question à tous les passants qu'elle pouvait trouver, qui répondaient constamment négativement, en ajoutant qu'ils soutenaient pour la plupart cette Team Venom, ça faisait du bien d'avoir quelqu'un qui allait enfin la faire avancer. Mais Sheena devait rester prudente, car son interlocuteur ne disait pas qu'il avait connaissances au sens d'informations, mais au sens de personnes qu'il connaissait au sein de ce mystérieux groupe. En était-il membre lui-même ? Mince, ça s'annonçait plus compliqué que prévu, si la jeune femme avait en face d'elle un dirigeant de l'ombre de cette organisation. Mais pas de conclusion hâtive, peut-être était-ce un riche mécène qui avait cru aux mensonges de Luberias, et donc manipulé comme beaucoup de monde à Hoenn. Il ne semblait pas naif, mais cette vipère pourrait convaincre la plus méfiante des personnes, si Sheena ne l'avait pas vu à la Team Galaxie, elle aurait sans doute également cru à son message de reconstruction de la région. De quel camp Juan faisait-il partie, voilà la question, des manipulateurs ou des manipulés ? Elle allait devoir être maligne pour le découvrir à son insu, mais elle avait plus d'un tour dans son sac.

"Oui, j'aimerais rencontrer cette Luberias, vous savez ou est-ce qu'elle est en ce moment ? J'ai cherché dans la ville ce matin mais je n'ai rien trouvé ..."

Voilà une bonne réponse évasive, comme avait été celle de l'homme habillé en rouge. Si c'était un allié de Luberias, il la conduirait dans une impasse ou dans un piège, si c'était un gogo croyant en cette dernière, il la lui présenterait avec enthousiasme, à moins qu'il ne questionne Sheena à son tour, car un mécène protège généralement ce qu'il finance. La ninja était prête à une telle éventualité, elle avait su jouer la sbire Galaxie, elle pourrait très bien jouer la manipulée Venom, à ce si près que Juan ne semblait pas aussi naif que ne l'était Gilgamesh. Mais bon, elle arriverait bien à tirer quelque chose de cette conversation, d'autant que l'homme en face d'elle paraissait être aux petits soins pour elle. S'il la conduisait à Luberias, elle connaîtrait enfin le plan réel de ce serpent, et aurait une chance de le stopper en la stoppant elle. Le serveur finit par apporter la commande du duo, et Sheena but une bonne gorgée de son café en attendant la réponse de Juan. Désormais, il était ce qui la séparait de Venom, et ne comptait pas le lâcher avant d'avoir eu les informations qu'il possédait à ce sujet. Ce que la jeune femme ne savait pas, évidemment, c'était que Juan ne serait sans doute guère gêné qu'une fille ne le lâche pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Lun 8 Sep - 15:15

Et voilà ! Une jeune demoiselle avec lui, et puis, elle semblait intéressée pour rejoindre son organisation, donc, tout était, mais alors, tout était totalement bénéfique de son côté... Mais attention, il devait bien entendu faire attention... C'était pour lui, qu'il voulait ses victimes, absolument pas pour les autres ! Alors, s'il pouvait la ramener dans son organisation... C'était tant mieux, mais cela devait l'avantager, avant tout, lui. Bien sur, il n'oubliait pas aussi les risques de ce genre de personnes. Il était véritablement hors de question de laisser un loup entrer comme ça, sans crier garde dans le poulailler ! Mais bon... Après tout, la personne qui était en face de lui était, et ne restait qu'une femme. Donc, aux yeux machistes du fameux Juan da Ponte, il n'avait guère à craindre d'elle. Très grande erreur, vous êtes tous d'accord. Il ne fallait jamais sous-estimé un adversaire potentiel. Comme il ne fallait jamais sur-estimé un camarade, à l'inverse, il ne fallait jamais fais l'inverse. C'était pourtant une erreur de base, qu'on pouvait aisément esquiver, quand on avait un minimum de jugeotte. Mais non. Juan écouta alors attentivement les paroles de la chasseuse de Prime :

"Oui, j'aimerais rencontrer cette Luberias, vous savez ou est-ce qu'elle est en ce moment ? J'ai cherché dans la ville ce matin mais je n'ai rien trouvé ..."

« Et bien, Mademoiselle Luberias est ma supérieur, une personne que je connais bien, maintenant, est-ce qu'elle pourra vous rencontrer comme ça... »

Juan n'avait, sur le coup, aucun intérêt à mentir, bien entendu. Mieux valait dire tout ce qu'il savait. Loin de lui, était la pensée qu'il pourrait se retrouver dans un véritable interrogatoire... Juan était ni naïf, ni non plus un fin stratège quand il s'agissait de parlotte. Mais néanmoins, il restait quelqu'un qui en même temps, adorait énormément parler, tout en sachant bien garder sa langue pour les choses les plus gênante. Comment faire cela ? Et bien, il y avait une manière très simple, expliquait le fameux Juan da Ponte : Tout simplement, savoir mentir ! Et oui, la vérité, n'était qu'une illusion, surtout aux yeux d'un menteur et d'un ventard comme Juan. A telle point, que bon nombre de ses mensonges, étaient maintenant à ses yeux, des vérités... C'est pour ça que le mensonge était bien souvent un vrai danger pour la vérité. Non car il la masquait. Mais car peu à peu, il la remplaçait. Plus de gens semaient, et disaient des mensonges, plus la vérité était dur à montrer. Pourtant, des adages populaires sortaient souvent des banalités comme : « La Vérité triomphe toujours »... Est-ce que c'était la vérité ? Est-ce que cet adage, symbole de la Justice, était-véritablement fiable ? Difficile à dire... Et pour Juan, carrément faux. Mais assez d'hors sujet, car le fameux rouquin continua alors à déclarer :

« Pourquoi une telle envie, comme ça, de la rencontrer, mademoiselle ? Vous avez été charmé par ses déclarations, vous voulez aider ? »

Epepepe... Il était la star ici. Il ne comptait pas se faire voler la vedette comme ça, et il comptait bien faire en sorte que la fameuse Sheena s'intéresse plutôt à lui, plutôt qu'à la fameuse Luberias. Peu étonnant de la part. Cela depuis son enfance, Juan avait toujours eu le sentiment, l'envie, l'ambition d'être toujours dans la lumière, d'être le plus visible, et le plus remarqué possible. Cela était totalement son système de fonctionnement. La gloire ! Voyons ! Souvent, avec Laure, j'expliqauit que certaines personnes préféraient l'ombre. L'obscurité. Rester dans les ténèbres, avant d'agir efficacement. L'action plutôt que la parole. Si certaines personnes arrivaient à mélanger les deux, ou d'autres, malheureusement, n'arrivaient ni l'un, ni l'autres, et bien, bien souvent, les gens se divisaient en deux catégories. Ceux qui creusent, et ceux qui tiennent un flingue. Une cacahuète à celui qui me trouve la référence. Bref, plus sérieusement, ceux qui étaient pour la gloire, dans la lumière, et les gens de l'ombre, les fonctionnaires, au sens premier du termes. Ceux qui faisait fonctionner ce fameux monde.

« En tout cas, si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas. Posez moi toutes les questions que vous voulez. »

Juan aimait parler, mais il devait faire attention... A ne pas trop parler. Mais sur ce point là, après tout, il ne risquait pas non plus énormément : En effet, lui-même n'en savait pas tant que ça au final, au contraire, même. Il avait peu de connaissances sur les différents plans, et les différentes envies de la fameuse Luberias. Tout ce qu'il savait, c'est qu'elle cachait quelque chose... Qu'est-ce qui lui faisait dire cela ? Et bien, son sexe. Une femme était à ses yeux, deux choses : Soit une cruche intégrale, dont il pouvait aisément plumer, soit une manipulatrice, comme sa mère, exactement comme elle. Et bien... On pouvait dire, maintenant, sans trop se mouiller, qu'en effet, le fameux Juan avait un très gros problème, presque de Mysophobie. Oui, cela existe. Pourtant, mon OpenOffice ne connaît pas. Genre il connaît des trucs honteux, mais pas ça... C'est incroyable n'empêche ! Mais bref. Ce n'est pas moment de parler de ce genre de chose. Concentrons nous... A moins... Ah non. C'est la fin de ce post. Ainsi, il fallait maintenant attendre les réactions de la fameuse Sheena. Allait-elle voir dans le jeu du séducteur, et tourner la balance de la conversation en sa faveur... ? Bonne question...
Revenir en haut Aller en bas
Sheena Fujibayashi


avatar
Messages : 75
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Alice - Dr. Willy - Liz - Arthur et Vipélia

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Mar 9 Sep - 8:11

« Et bien, Mademoiselle Luberias est ma supérieur, une personne que je connais bien, maintenant, est-ce qu'elle pourra vous rencontrer comme ça... »

Sheena essaya de cacher sa joie le plus habilement possible. Ce Juan était donc un homme de main de Luberias, bingo ! Quoi que, "homme de main" n'était sans doute pas sa fonction, il n'en avait pas du tout le look, de gros mec viril habillé de noir, peut-être était-il une aide de camp, cela lui conviendrait mieux. En tout cas, le fait est qu'il travaillait pour elle, et donc, il pouvait probablement entrer en contact avec elle, et ainsi, Sheena la trouverait. Mais le fera-t-il ? S'il semblait sympathique et serviable au premier abord, il n'était pas assuré d'accepter la requête de la ninja, malheureusement. Evidemment, il serait un bien bête aide de camp - si c'était bien sa fonction - s'il acceptait de conduire le premier venu à sa chef qu'il semblait beaucoup apprécier, il disait bien la connaître, peut-être étaient-ils en couple ! Les shippers seraient ravis, sans aucun doute, mais ce n'était pas vraiment le sujet, car même s'ils étaient en couple, et bah elle devrait les arrêter tous les deux, voilà tout. De toutes façons, pour le moment, elle n'avait qu'une chose à faire : le convaincre de la croire. Plus facile à dire qu'à faire, évidemment, mais si elle faisait une démonstration de ses capacités physiques (non, bande de pervers, ce n'est pas dans ce sens), il se rendrait compte qu'elle pourrait être utile à sa Team. Mais avant d'en arriver là ...

« Pourquoi une telle envie, comme ça, de la rencontrer, mademoiselle ? Vous avez été charmé par ses déclarations, vous voulez aider ? »

"Heu, oui, c'est ça, je serais intéressé pour rejoindre la Team Venom ..."

Contrairement à la fameuse Luberias, Sheena n'était pas une professionnelle du mensonge, elle n'était d'ailleurs pas extrêmement douée, fallait avouer. En même temps, elle avait eu un père plutôt sévère, à l'ancienne, et donc très strict, qui voulait un comportement irréprochable de sa fille unique. Comme tous les enfants, elle avait menti bien des fois, mais les punitions provoquées l'en avaient bien dissuadés par la suite. Néanmoins, lors de son entraînement aux FPIs, elle avait dû s'améliorer dans ce domaine, donc elle n'était pas totalement nulle mais n'était pas très convaincante non plus en ce qui concernait le mensonge. Ca pouvait marcher, si Juan était quelqu'un de naïf, comme Gilgamesh, mais l'était-il ? Il le semblait en tout cas, mais attention à ne pas juger un livre sur sa couverture ! Si c'était un allié de Luberias, il ne devait pas être né de la dernière pluie, et peut-être verrait-il clair dans le jeu de son interlocutrice. Rejoindre la Team Venom était le meilleur mensonge possible pour entrer en contact avec le Serpent Menteur, pas de doutes là-dessus selon l'ancienne FPI, et puis, comme la Team Venom avait été fondée y a pas si longtemps, ils devaient avoir besoin de bras, même si leur but semblait un peu flou, espérons qu'on ne refuse pas les siens ...

« En tout cas, si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas. Posez moi toutes les questions que vous voulez. »

"Merci beaucoup, Monsieur da Ponte, justement, est-ce que vous savez comment elle compte aider Hoenn, au juste ?"

Juan da Ponte était donc un homme plutôt gentil, enfin, de ce qu'il montrait aujourd'hui en tout cas, puisqu'il proposait de répondre aux questions de la jeune femme, ce qui la faisait reconsidérer son cas. Bon, en gros, il y avait deux possibilités, soit l'homme en rouge était honnête et naïf et il était un des nombreux pigeons de Luberias, soit il était diablement intelligent, savait qui était Luberias en réalité et donc allait raconter à Sheena de gros bobards pour la mener en bateau. Elle penchait plus pour la première option mais restait tout de même méfiante, une personne de confiance de Luberias ne devait pas être pris à la légère. Bref, elle avait posé une question un peu bateau mais qu'elle se posait bien en réalité, car la déclaration télévisuelle de la leader Venom avait été un peu vague sur la façon dont elle allait s'y prendre pour atteindre son pseudo-objectif de reconstruire Hoenn après la terrible guerre qui l'avait frappé. Mais Juan était-il dans la confidence du projet de sa supérieure, elle en doutait un peu. Il n'y avait plus qu'à attendre pour en avoir le coeur net.
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Mar 9 Sep - 14:37

Toujours faire gaffe à ce qu'on disait, surtout quand on était quand même quelqu'un ayant l'habitude d'être méchemment bavard... Ce qui était, il faut le dire de suite, totalement le cas du fameux Juan da Ponte, qui n'avait pas du tout la langue dans sa poche. D'ailleurs, heureusement qu'il mentait, sinon, tant de secrets, il révélerait... Quoi ? Vous me dites dans mon oreillettes qu'il en révèle déjà beaucoup ? Et bien, vous avez totalement raison. Mais ça serait encore pire ! Dur de penser qu'il parlait à une espionne, car il ne connaissait absolument pas cette demoiselle, autrement que maintenant, par la discussion qu'il avait. La Rose et le Némélios semblait dans une difficultés, sans même le savoir, ce qui était plutôt un comble, surtout pour quelqu'un qui se voulait être un véritable manipulateur. Ouais, c'est bien ce que vous pensez. C'est un peu grave la loose, pour le fameux Juan da Ponte. Mais attention, les dés n'étaient pas encore lancés, les jeux n'étaient pas encore fait, et beaucoup de retournements de situation totalement imprévus pouvaient encore faire renverser la balance...

"Heu, oui, c'est ça, je serais intéressé pour rejoindre la Team Venom ..."

« Fort bien ! Vous êtes intelligente ! »


Et voilà ! C'était une bonne chose de faîtes, la fameuse Luberias allait être relativement contente de lui, quand même... Sans rien faire de spécial, comme ça, il avait quand même réussi à ramener une nouvelle membre, plus que charmente... M'enfin, bon, ça, il savait que les gens s'en fichaient quelque peu, et n'avaient que faire de la beauté des nouvelles recrus. Pourtant, c'était quand même à ses yeux, un plus non négligeable ! Donc, elle était intéressée pour rejoindre la Team Venom. Fort bien. C'était évident, à ses yeux, dès qu'elle avait commencé à parler de cette fameuse Luberias, mais maintenant, il avait donc la confirmation. Et bien, il allait devoir faire en sorte que cette charmante demoiselle reste dans ses rangs, principalement. Il savait garder les demoiselles dans son camp, cela, il n'avait guère de difficultés. Mais pour le moment, il avait encore des réponses à répondre, logique, et donc, il devait rester concentrée son interlocutrice. Celle-ci déclara alors, de manière curieuse :

"Merci beaucoup, Monsieur da Ponte, justement, est-ce que vous savez comment elle compte aider Hoenn, au juste ?"

« C'est une très bonne question ! Excellente même ! »


Et donc, je ne vais pas y répondre ! Quoi ? J'adore cette phrase. « C'est une très bonne question ». Bah justement ! Si c'est une aussi bonne question, faut pas y répondre, sinon, ça ne sera plus une bonne question... Donc, maintenant, à chaque fois que vous entendez une « bonne question », et bien... N'y répondez pas ! Sinon, vous aurez gacher une bonne question. Il faut répondre tout simplement : « C'est une excellente question ! Donc, pour qu'elle reste excellente, je me dois de ne pas y répondre ! »... Quoi ? C'est totalement stupide comme paragraphe ? Mais totalement mon cher enfant ! Ainsi, reprenons plus sérieusement notre RP... Ainsi, le fameux second de la team Venom, déclara d'un ton calme, presque mystérieux :

« Mademoiselle Luberias est une personne puissante, et capable, cela, il n'y a pas d'inquiétude à avoir, maintenant, quels techniques elle va vouloir utiliser... »

Et oui... Si elle savait lire sur les gens, La fameuse Sheena allait pouvoir que pour le moment, le fameux Da Ponte, ne connaissait pas grand chose des plans de sa supérieure, donc, il ne pouvait pas non plus, dire énormément de choses, sans inventer un peu. Et oui, il n'avait pas put pour le moment, se renseigner, et découvrir beaucoup sur sa fameuse chef... Donc, dans un certain sens, le fameux Juan ne connaissait pas plus que la fameuse Sheena les plans de Luberias. Donc, il ne pouvait faire guère de supposition... Mais s'il savait quelque chose, c'était ses propres plans, et ses propres idées... Et comme il considérait que celle-ci allaient bientôt devenir les nouvelles règles de la Team Venom... Et bien... Disons qu'il pouvait bien, pour une fois, se permettre de s'avancer quelque peu, et ainsi, de dire ses propres plans, et les considéré comme les plans officiels de la team. Quoi ? Cela était de la triche? Mais non ! Ce n'étiat qu'un petit arrangement avec la vérité, rien de plus. Il ne fallait pas faire non plus sa vierge effarouché, sur juste un petit arrangement, c'était discret, personne n'allait rien remarqué !

« Je dirai, dans un premier temps, le plus important, c'est nous tentons de rassembler des membres, comme une force de défense, vous voyez ? Après tout les agissements des Rockets... Surtout qu'ils sont encore plus ou moins actifs... »

Là, Juan ne faisait que parler de l'actualité récente qui avait frappé le monde... Surtout qu'il avait déjà entendu parler de la Team Rocket, pendant ses voyages à travers le monde, et qu'il avait même été confronté au leader de ses derniers. Un bien grossier personnage, d'ailleurs, qui aux yeux du Maître des Poison, n'allait sans doute pas faire long feu, sans aucun doute, vu sa brutalité et son manque de manière. Il n'avait sans doute strictement aucun pouvoir, et portait ouvertement la marque d'une team détesté, qui pouvait parfaitement servir de parfait bouc émissaire. Certes, Luberias, et ce fameux Giovanni s'étaient mis plus ou moins d'accord, pour un traité de non-agression, mais lui-même n'avait rien signé... Et il allait se faire un plaisir de faire des coups bas, sous couvert des Rockets. Et vous savez le pire ? C'est qu'en plus, tout le monde le croirait. Entre la Team Venom qui se désigne comme des sauveurs, et la Team Rocket qui fut la cause de bien des maux... Qui irait les croire ? Ils étaient des victimes parfaites pour ce peuples de moutons. Donc aucune inquiétude, aux yeux du fameux rouquin. Son plan était parfait. Mais totalement parfait. Quoi d'autres à dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Sheena Fujibayashi


avatar
Messages : 75
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Alice - Dr. Willy - Liz - Arthur et Vipélia

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Jeu 11 Sep - 14:02

« C'est une très bonne question ! Excellente même ! Mademoiselle Luberias est une personne puissante, et capable, cela, il n'y a pas d'inquiétude à avoir, maintenant, quels techniques elle va vouloir utiliser... »

Une très bonne question, en effet, et légitime pour une bonne partie de la population de Hoenn, qui se demandait bien comme cette jeune Luberias allait pouvoir tenir sa promesse à leur égard. Elle avait été effectivement très vague lors de son intervention télévisuelle, hormis faire un appel à des partisans pour joindre son groupe, nommé pas très subtilement Venom. Mais pour quoi faire exactement, là était la question ? Allait-il s'agir de bénévolat, comme certaines personnes agées pensaient, histoire de remettre à neuf les quelques villes touchées par les catastrophes climatiques générées par Groudon et Kyogre ? Ou alors un appel au don ? Les possibilités étaient immenses, et il était légitimes que la ninja pose directement la question à Juan, qui sembla ravi de cette question ... sans toutefois y répondre. Sheena afficha un air un peu blasé devant ses trésors de dialectique visant à ne pas répondre, si ce n'était à informer la jeune femme que Luberias était puissante. Bah dis donc, avec ça, elle était bien avancée ... mais elle fit bien attention à ne pas afficher son ironie car l'homme en rouge n'avait pas fini de parler, sans doute allait-il en révéler davantage :

« Je dirai, dans un premier temps, le plus important, c'est nous tentons de rassembler des membres, comme une force de défense, vous voyez ? Après tout les agissements des Rockets... Surtout qu'ils sont encore plus ou moins actifs... »

"Je pensais que la Team Rocket était dissoute ..."

Ah, enfin une information importante, même si en total hors-sujet avec la question posée, mais c'était déjà ça. Oui, parce que rassembler des membres, c'était bien gentil, mais la femme en violet s'en doutait un peu, si Luberias avait passé une annonce à la télévision, c'était pas pour passer le bonjour, évidemment qu'elle voulait rallier des personnes à sa cause, pour en faire une affaire que plus légitime. Quant à cette force de défense, c'était pas très clair étant donné que cette Team Venom n'avait ni territoire, ni même base connue, à moins que leurs membres étaient des cibles de quelconques ennemis que ce soit, ce qui était peu probable. Même les Rockets, s'ils étaient bien de retour, en auraient un peu rien à faire de gens qui veulent restaurer Hoenn. En tout cas, cette nouvelle d'une Team Rocket toujours active était à retenir, malheureusement, Sheena n'avait plus les moyens importants des FPI pour en avoir le coeur net, mais c'était fort possible. Après tout, bon nombre des anciens Rockets étaient toujours libres et recherchés, peut-être avaient-ils trouvé un nouveau chef après ce de Locksley ? Restait à savoir s'ils agissaient dans l'ombre, comme auparavant, ou s'ils continuaient leurs envies de conquête, comme ils l'avaient fait avant d'être renversés. Mais ce n'était pas la question pour le moment, elle était là pour stopper la Team Venom, et prit donc un air plus léger avant de déclarer au cher Juan :

"En tout cas, j'espère vraiment que Mademoiselle Luberias arrivera à redresser Hoenn, beaucoup de gens semblent lui faire confiance, vous y compris j'imagine ... vous la connaissez depuis longtemps ?"

Elle n'arrivait pas trop à juger le fameux Juan. Les deux hypothèses restaient crédibles dans sa tête, soit un homme au double-jeu qui connaissait les plans de Luberias, et qui, évidemment, n'en avait rien dit à la jeune femme, soit un pur naïf comme il y en a tant, qui croyait au discours démagogique de sa supérieure et qui donc, n'était pas au courant de ses stratagèmes. Mais il était l'unique personne qui pouvait mener l'ancienne agent à sa cible, donc, il fallait qu'elle conserve l'apparente sympathie qu'il avait à son égard. Elle lui avait donc posé une question sur le ton de la conversation, au sujet de sa relation à Luberias, dans le but de savoir quel genre de personne se trouvait en face d'elle. Qui était réellement Juan da Ponte ?
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Ven 12 Sep - 8:49

Blabla, paragraphe inutile d'introduction, blabla, analyse psychologique et déclarations que j'ai déjà dis dix-milles fois dans d'autres RP, et dans d'autres réponses, que vous allez sans doute sauter, car vous savez déjà ce que je vais dire. Et oui ! Je commence à connaître les Rpistes, et les petites habitudes de chacuns. Pär exemples, les hors sujets, on les saute, telle un professeur de Philosophie lisant les trois quarts de ses copies de Bac. Mais bon ! Il faut que je vous donne le hype de lire ce paragraphe ! Alors, je promets une vidéo de moi, dansant sur du Mickaël Jackson à la fin de ce paragraphe ! Euh, c'est moi où ce paragraphe ne commence à n'avoir plus aucun sens, et surtout, ne plus avoir aucun lien avec le RP en cours... ? Et bien, si. En effet, peu à peu, le soleil était de nouveau de retour sur la ville de Nénucrique. L'averse n'avait pas duré longtemps, comme prévu, juste ce genre d'énorme averse, qui tombe brusquement, comme ça. C'était classique prêt des ports, des précipitations qui venaient bien souvent de la mer. Ainsi, timidement, et encore en grande partie couvert par des grands nuages, qui pouvaient encore être menaçant, le Soleil était de retour, pour nous éclairer de sa chaleur bienfaisante. Mais ce n'était pas à l'extérieur que se passait les évènements, je le rappelle.

"Je pensais que la Team Rocket était dissoute ..."

« Oh vous ne saviez pas ? »


Tient ! Notre fameux Juan était vraiment étonné. Pourtant, l'épisode de Celadopole avait marqué, avec une subtilité digne d'un Camion benne. Juan ne portait pas la team Rocket dans son cœur, mais de ce qu'il savait, les agissements des Rockets dans cette fameuse ville l'avait plutôt étonné... Des bombes, des explosions, du Mickaël Bay... Cela ressemblait plus à la bande annonce d'un cinquième Transformer, plutôt qu'à l'annonce d'un quatrième le Parrain si vous voulez mon avis. Il se rappelait aussi d'avoir lu, en petit, dans un journal, l'annonce de la découverte, d'une jeune Rocket dans les environs de Jadielle, briellement chassé par les métropolitains. Bref, les Rockets recommençaient à faire parler d'eux. Une vraie hydre, tant que la vraie tête n'aurait pas été coupé, tout continuera à pousser. Mais bon... Il n'était pas si étonnant qu'après la mort ridiculement épique et romantique de leur ancien leader, les fanatiques commencent déjà à se regrouper de nouveau pour faire de nouveau des mauvais coups. Mais pour le moment, ce n'était pas les affaires du fameux Juan... Pas les affaires... ? Mmh... Pas si sur... En effet, le fameux rouquin déclara, buvant tranquillement sa boisson :

« J'ai rencontré leur chef, alors que j'étais avec Luberias, peu après son intervention. Un bien grossier personnage, sans goût, et sans pouvoir. Une bête acculé et craintive. »

Juan n'aimait pas Giovanni, cela se sentait, et cela jouait sur son jugement. Bien sur, Giovanni n'avait pas été comme telle, mais pour le fameux Juan da Ponte... C'était le cas ! Et ouais ! Comme quoi, il ne l'aimait vraiment pas. En même temps, il se souvenait du second, qui avait sorti son arme, comme ça, juste après quelques une de ses piques. N'était-ce pas le symbole d'une grande faiblesse mentale ? N'être pas capable de se retenir, et de tout de suite venir aux armes... ? Pour lui, c'était un symbole que la Team Rocket n'était pas au beau fixe, au contraire, même, et qu'elle avait visiblement beaucoup de problèmes. Mais attention, encore une fois. Juan avait un avis bel et,bien tranché sur cette fameuse Team Rocket, et il comptait bien se débarasser de ses geneurs potentiels. Donc, autant déjà leur donner une mauvaise réputation ! C'était toujours le premier pas vers la fin, une mauvaise réputation, si vous voulez mon avis. Mais soudainement, le fameux Juan da Ponte, eut alors une autre déclaration avec laquel il devait répondre :

"En tout cas, j'espère vraiment que Mademoiselle Luberias arrivera à redresser Hoenn, beaucoup de gens semblent lui faire confiance, vous y compris j'imagine ... vous la connaissez depuis longtemps ?"

« Pour tout dire non. »


Pas de mensonge, pour une fois. En effet, il ne connaissait pas Luberias depuis beaucoup de temps, et sur ce domaine, il était difficile de mentir. S'il mentait, il risquait un retour de volée qui pouvait avoir une importance capitale pour la suite. Toujours, cela était important, penser pour le long terme, et non le court. Car le court terme n'était pas ici le plus intéressant, vu la situation que croyait le fameux Juan vrai. Il pensait en effet, que la fameuse Sheena était maintenant acquise à la cause de la Team Venom, donc, il n'avait aucune raison de mentir sur le coup... Ce qu'il ne savait pas, et cela était logique, c'est qu'elle n'était pas acquise à la cause de la Team Venom, et qu'il n'était pas le seul à savoir un peu mentir. Mais ça, Juan n'avait absolument aucune idée que cela était entrain d'arriver. Donc, il parlait parfois en réfléchissant bien à ce qu'il devait dire, et d'autres fois, il laissait sa langue batifoler, comme on dit, et ainsi, pouvait laisser échapper des informations qui aurait été plus judicieux de préserver sous son coude. Ne dit-on pas qu'on doit tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler ? Et bien, visiblement, ce vieux adage bien ancien, n'était pas forcément respecté. Le fameux rouquin déclara alors, peu après cet aveu :

« J'ai été moi-même engagé il y a peu, mais mes talents et mes connaissances m'ont très vite rendu indispensable. Vous comprenez, il faut vite un second, dans une organisation. »

Juan n'était pas du tout entrain de se vanter... Non... Bien sur que si. Juan était quelqu'un de vantard, cela, tout le monde pouvait le remarquer de manière... Assez aisé, quand même, il fallait l'avouer. Enfin, je suis désolé, mais de manière très très aisé. Mais retournons au fait. Ainsi, Juan se déclarait comme officiellement second. De Facto, ce n'était pas faux. Vous remarquerez la rime. Mais de Jure, pouvait-on dire que cela était vrai ? Une autre rime. Maintenant, est-ce que cela allait marcher sur le fameuse chasseuse de Prime, plus du tout affiliée au FPI ? Bonne question, en effe,t dont on ne pouvait avoir pour le moment la réponse. Il fallait encore attendre un peu. Donc, c'était plus ou moins la fin de cette réponse... Non ? AH oui. Ma vidéo. Euh... Bon... Si vous vous en souvenez, bravo. Si vous ne comprenez absolument pas ce que cela veux dire, et bien, j'avais raison, et Shame on You comme dirait les britishs ! Maintenant... BOMBE NINJA ! Ciao les amis ! A la prochaine réponse !
Revenir en haut Aller en bas
Sheena Fujibayashi


avatar
Messages : 75
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Alice - Dr. Willy - Liz - Arthur et Vipélia

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Jeu 16 Oct - 10:42

« Oh vous ne saviez pas ? J'ai rencontré leur chef, alors que j'étais avec Luberias, peu après son intervention. Un bien grossier personnage, sans goût, et sans pouvoir. Une bête acculé et craintive. »

"Vraiment ?! Qui est-il ?"

Bah dis donc ! C'est plus fort que du roquefort, ça ! Et le cher Juan l'annonçait comme s'il parlait de la pluie et du beau temps, il avait juste rencontré un homme qui allait devenir l'un des plus recherchés de la planète, après qu'il ait officiellement fait son retour. Effectivement, Sheena n'avait pas eu vent des récents événements impliquant des Rockets à Céladopole et Jadielle, il fallait dire qu'elle ne lisait plus trop le journal, et qu'elle venait d'être engagée dans la Résistance, après tout, elle n'avait plus trop la tête à l'actualité après son renvoi des FPIs. Mais maintenant, elle était fin prête à reprendre son travail, à combattre les Teams, même si ce n'était plus par le biais d'une organisation officielle. Bref, Juan disposait d'une autre information précieuse pour la jeune femme, à savoir l'identité de ce nouveau chef de la Team Rocket. Pas mal de possibilités sur ce sujet, après la mort d'Adonis, nombreux étaient les lieutenants Rockets a avoir pris la poudre d'escampette, et ils étaient chacun des candidats potentiels. Evidemment, la ninja ne pensait pas un seul instant que ce leader secret n'était autre que l'ancien dirigeant de l'organisation criminelle, Juan allait-il lui révéler cette vérité ?

« Pour tout dire non. J'ai été moi-même engagé il y a peu, mais mes talents et mes connaissances m'ont très vite rendu indispensable. Vous comprenez, il faut vite un second, dans une organisation. »

"Oui, je comprends, je suis sûr que vous devez être très utile."

Bon, ce qu'on pouvait dire, c'est qu'il n'était pas très modeste, le fameux Juan da Ponte, mais bon, après la vanardise légendaire de Gilgamesh, Sheena était prête à tout entendre de ce côté, d'autant que les membres de Teams partageaient souvent ce trait de caractère, l'arrogance, qui les menait généralement à leur perte. De Locksley, Taylor, Gilgamesh, tous s'étaient crus suffisamment forts, voire divins, pour contrôler les Dieux de ce monde, et tous avaient échoués, même si en ce qui concerne le leader Galaxie, la jeune femme savait qu'il n'avait jamais été retrouvé, et donc, il était sans doute encore vivant, mais ayant subi la défaite néanmoins. Bien sûr, elle n'était pas la mieux placée pour constater cet état de fait, vu qu'elle-même s'était cru assez puissante pour tuer un Titan, à la différence qu'elle n'avait pas agi par arrogance. Donc, Juan était - ou se disait, du moins - Second de la Team Venom, et ne tarissait pas d'éloges à son propre sujet, se vantant de ses talents et connaissances. Elle se demandait bien qu'est-ce que cela pouvait être, car en le regardant, elle ne remarquait rien de spécial, si ce n'est un accoutrement singulier et une beauté certaine, mais ce n'était pas pour être mannequin qu'il avait été engagé, donc, il devait avoir d'autres atouts dans sa manche. Bref, elle n'avait pas trop su quoi répondre à cet orgueil assuré, et s'était contenté d'aller dans le sens de l'homme en rouge, pensant que cela lui ferait plaisir.

"Mais je pense que je peux apporter beaucoup à votre organisation, moi aussi. Je ne suis pas une très bonne dresseuse, mais mes pokemons ne sont pas faibles pour autant. Et puis surtout, j'ai reçu un entraînement de ninja, je sais me défendre et espionner si nécessaire. Qu'en dites-vous ?"

Elle n'allait pas en rester là, à admirer les qualités de son interlocuteur, alors que c'était à elle de convaincre le membre de la Team Venom de l'engager. En résumé, elle avait dit les avantages qu'elle pourrait apporter à cette mystérieuse organisation, en toute modestie, elle avait avoué ne pas avoir de grands talents pour le dressage des pokemons, même si elle n'était pas nulle pour autant. Elle avait son Cryptero, qui avait appartenu à son père, et donc, qui avait pu s'entraîner au cours de longues années. Et puis, son Scalproie, récemment évolué, qui avait encore des efforts à faire, mais qui avait gagné beaucoup en puissance de frappe. Bon, quant à Zorua et Tutafeh, oui, ils n'étaient pas très bons, pour ne pas dire complètement nuls, mais ils servaient davantage à l'espionnage qu'à l'affrontement. Mais si elle n'excellait pas dans le dressage, elle avait d'autres terrains de prédilection, comme le combat au corps-à-corps et l'espionnage, ce qui pouvait être utile, enfin, dépendant des tâches que les Venoms lui donneraient. Qu'allait penser Juan de tout cela ? Demanderait-il une démonstration ? Ou un test ? Et surtout, la question la plus importante, pourquoi diable avait-il tendance à regarder plus bas que les yeux, en parlant son interlocutrice ? Que de questions, dont lui seul a les réponses !
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Ven 17 Oct - 20:35

Chaque chose en son temps... Chaque chose en son temps. Il allait parler un peu de tout ce qu'il savait sur le fameux Giovanni, à sa nouvelle collègue. Enfin, rien d'officiel, mais oui, il allait tout lui dire... Quand il estimerait que cela pouvait lui-être utile, pour avoir à son tour des compensations, et d'autres révélations. Quand on jouait avec une personne, qu'on s'amusait comme ça, à tenter de le cuisiner, sans avoir une position de menace, de force, comme un gendarme, un commissaire, qui inspectait un voleur, et bien, il fallait maîtriser quelque chose qui n'était pas forcément très aisé à maitriser, justement. C'était le timing. Un mauvais timing, et toute une belle argumentation, tout une tentative de soutirer des renseignements, pouvaient littéralement tombé à l'eau, et des heures d'efforts ainsi s'éteindre littéralement. Maintenant, toujours rester sur ses garder, garder des cartes dans sa manche... Une discussion pour un manipulateur comme le rouquin, c'était quelque chose de très sportif. Justement....

"Mais je pense que je peux apporter beaucoup à votre organisation, moi aussi. Je ne suis pas une très bonne dresseuse, mais mes pokemons ne sont pas faibles pour autant. Et puis surtout, j'ai reçu un entraînement de ninja, je sais me défendre et espionner si nécessaire. Qu'en dites-vous ?"

« Une ninja, hein... Garçon, voilà l'addition. »


Une ninja... ? Genre une vraie, avec les shurikens, le chakra, et les renards à neufs queues ? Sérieusement ? Oui, si Juan était un passionné et un grand connaisseur des sciences dures, et bien, on pouvait dire que dans les sciences humaines, et dans la culture, il ne vallait pas forcément un rond. Faute à une éducation trop centré sur cela, avec sa mère totalement passionné par cela... Dans un mouvement de rejet, il détestait cela maintenant. C'était classique. Mais en tout cas, des fans des vrais Ninjas, pas les autres conn*ries en collant orange, et bien... Ouah, je pense que poour ses pensées, le fameux Juan se ferait éventrer au sécateur rouillé... N'ai-je pas tords ? Je demande à tout les vraies fans de Ninja sur ce forum de se réunnir ! Bon, un peu de sérieux pendant une seconde. Le fameux Juan da Ponte paya tranquillement l'addition, profitant de l'économie qu'il avait fait un peu plus tôt, dans la journée. Il avait envie d'en savoir plus sur cette fameuse Sheena. Mais il savait qu'il n'allait pas pouvoir en savoir plus, sans lui-même en dire plus. Et comme il ne pouvait pas dire plus sur lui, risquant de faire tomber son masque qu'il travaillait toujours avec très grand soin... Donc, il cherchait une autre monnaie d'échange …

« Vous venez ? La pluie a terminé, marchons un peu, profitons du retour du Soleil. »

Juan ne laissa même pas le choix à son interlocutrice comme il avait l'habitude. Juan da Ponte était un homme qu'on suivait, et qu'on obéissait. Aucunement l'inverse. Il considérait que la terre était littéralement divisé en deux types de personnes, ceux qui suivaient, et ceux qui dirigeaient. Et donc, en toute logique, il était bien entendu dans ceux qui dirigeaient. Que croyez-vous ? Il était Juan Da Ponte, pas Jojo le Rigolo. Pourtant, Jojo, venait du nom Jean à l'origine, nom extrêmement populaire étant donné que... Quoi ? Vous vous en foutez complètement ? Et cela ne vous intéresse nullement... ? Ah... Euh... Bah... Je sais pas moi, je sais pas. Bon, revenons à nos moutons alors, étant donné que le fameux second de la team Venom, le Rouquin sortit alors du café. C'était vrai, en effet, le temps qui il y a encore peu faisait déverser de l'eau sur la ville portuaire de Nénucrique, venait de se calmer. Bien sur, il restait encore légèrement menaçant. L'ensemble était gris, et on sentait que la pluie mettait en garde, et qu'elle pouvait décider de recommencer à tout moment, mais pour le moment, le calme était de retour. Donc, peut-être un calme avant la tempête... ? Aucun moyen de le savoir.

« Le leader de la Team Rocket... Un homme complexe. Visiblement, il ne voulait pas la guerre, comme son prédecesseur, mais je me méfie de lui. Sans doute un habile menteur, il doit avoir des idées derrière la tête... Sinon, il ne serait pas directement venu me voir... »

Il n'avait pas tord... C'est vrai que le comportement du fameux Giovanni avait été suspecte. Arriver dès le début d'une organisation, dont les buts étaient encore mystérieux... Tient. Juan venait tout juste de le remarquer, mais ça voulait dire qu'un mouchard n'était pas loin d'eux, les Venoms... Car il avait réussi à savoir quand même extrêmement rapidement, quand on y pensait pendant un peu plus d'une seconde... !

« Mais parlez un peu de vous. D'où venez-vous charmante créature ? Vous ne tombez pas du ciel quand même ! »

Et oui, car Juan était un savant... ! Quel est le rapport, me diriez-vous étonné ? Et bien, tout simplement, le fameux second de la Team Venom voulait en savoir plus, car il n'aimait pas rester dans l'ignorence. Cela le rendait plus faible. Il avait dit pas mal sur lui... Mais il voulait maintenant savoir sur elle, car pour le moment, elle restait quand même une inconnue, dans le sens mathématique, du terme. D'où venait-elle ? Et était-elle utile d'une manière X ou Y dans ses plans pour peu à peu prendre contrôle de la Team Venom... ? Il avait besoin d'hommes, de soutiens, bien sur... Mais s'il pouvait spécialiser tout ça. Attention. Il ne comptait pas mener un combat ouvert contre Luberias. Loin de là. Elle aussi, il la voulait sous sa coupe... Il voulait tout sous sa coupe. C'est pour cela qu'il devait en savoir plus sur cette fameuse Sheena, au nom de famille imprononçable. Oui, ce mot a juste été rajouté car j'ai la flemme d'aller voir comment il s'écrit dans le RP. Mais bref, ainsi, maintenant, Juan espérait en savoir plus. Voilà pourquoi il avait révélé quelques informations de ce qu'il pensait sur Giovanni. En plus de bien sur, pouvoir montrer qu'il était là, et sapper à ce fameux Mafieux tout chance de retour discret. Espérons que les bouches allaient être bavarde. Cela rendait cela beaucoup plus amusant... !
Revenir en haut Aller en bas
Sheena Fujibayashi


avatar
Messages : 75
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Alice - Dr. Willy - Liz - Arthur et Vipélia

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Sam 18 Oct - 16:44

« Une ninja, hein... Garçon, voilà l'addition. Vous venez ? La pluie a terminé, marchons un peu, profitons du retour du Soleil. »

Effectivement, la pluie s'était arrêtée, laissant la place à un beau ciel bleu éclairci par les rayons d'un Soleil chatoyant. Sans attendre la moindre réponse de la part de la jeune femme, l'homme en rouge se leva de son siège et sortit pour profiter de ce beau temps. Il semblait assez entreprenant ce gus, mais Sheena était bien obligé de le suivre, plus de Juan, plus d'intégration à la Team Venom, et donc plus de chance de contrecarrer leurs plans. Elle le suivit donc à contre-coeur, car elle n'était pas ce genre de minette à suivre ce genre de parvenu sûr de lui d'habitude, loin de là, mais elle allait bien faire ce sacrifice pour une fois. Le belâtre y semblait bien habitué lui, évidemment, vu son accoutrement, il avait dû naître au sein d'une famille bourgeoise, et avoir tout ce qu'il voulait constamment. Et pour ce qui était des femmes, sa gueule d'ange devait en attirer plus d'une, sans aucun doute, mais elle ne serait pas l'une de celles-là, qu'on se le dise ! La ninja ne le suivait que par intérêt, même s'il n'était pas antipathique, elle se doutait qu'elle serait amenée à le considérer comme un ennemi à l'avenir, alors pas de connivence ! Alors qu'ils marchaient tous deux (mais pas en amoureux!), Juan reprit la conversation d'un air mystérieux :

« Le leader de la Team Rocket... Un homme complexe. Visiblement, il ne voulait pas la guerre, comme son prédecesseur, mais je me méfie de lui. Sans doute un habile menteur, il doit avoir des idées derrière la tête... Sinon, il ne serait pas directement venu me voir... »

Ah, donc, il allait peut-être répondre à la question de Sheena de tout à l'heure, à laquelle elle s'était pris un gros vent, soit dit en passant. Ou pas. Car le cher Juan semblait bien prendre son pied à dévoiler les informations au compte goutte à l'ancienne FPI, qui n'attendait qu'un nom. Si ça se trouve, il se jouait totalement d'elle, le saligaud ! Mais ça, elle n'avait aucun moyen de le savoir, elle aurait bien pu sortir Cryptero pour tenter de lire dans ses pensées mais ça aurait un peu cassé son rôle, il faut l'avouer ... Et puis, sur un tel sujet, elle serait même prête à écouter un gamin affirmant détenir des infos, alors elle n'allait pas se priver. Elle écouta donc ce que l'agent Venom avait à dire en le notant soigneusement dans son esprit. Selon lui, le leader Rocket était différent de l'ancien, ne partageant donc sans doute pas le volonté impériale et guerrière de Feu Adonis de Locksley, c'était plutôt une bonne nouvelle pour la ninja, mais ça pouvait cacher quelque chose de bien pire. Un manipulateur, menteur, comme Luberias en fait, cela annonçait une guerre bien différente de la précédente, une sorte de guerre froide, sans batailles ni pléthore de cadavres donc, mais avec une menace de destruction sans précédent. Peut-être était-il entré en contact avec la leader Venom pour un pacte, une alliance ou autre chose, elle ne pouvait être sûre de rien pour le moment et attendit donc d'autres éléments de la part de Juan qui ... dériva sur un tout autre sujet :

« Mais parlez un peu de vous. D'où venez-vous charmante créature ? Vous ne tombez pas du ciel quand même ! »

"heu, non, évidemment. Je viens d'un clan nomade de ninjas. J'ai décidé de les quitter après ce qui s'est passé à Hoenn, je ne pouvais pas rester les bras croisés, et c'est pour ça que je veux me joindre à la Team Venom."

Sa question soudaine troubla légèrement la jeune femme qui se reprit néanmoins facilement. Il finira sans doute par dévoiler ce qu'il sait, mais en attendant, elle se devait de marcher dans son jeu, et donc de répondre à ses questions curieuses. A sa façon, c'est-à-dire en mentant un peu et en faisant quelques raccourcis. Rien sur Rayquaza et la mort de son clan, c'était inutile, et s'il y avait une chose que la jeune femme n'aimait pas, c'était la pitié dans le regard des autres, elle s'était reconstruite après ce drame et était suffisamment forte pour garder cela pour elle. Et puis, elle se devait d'oublier Rayquaza pour de bon, de se racheter pour ses fautes précédentes aux lourdes conséquences, elle n'était plus concentrée que sur ça. Juan serait-il naïf sur cette histoire courte et qui la définissait comme une personne on ne peut plus altruiste, se joignant à Venom juste pour aider les autres ? D'un réflexe curieux, elle ne put s'empêcher de poser la même question à son interlocuteur :

"Et vous, qu'est-ce qui vous a convaincu de servir la cause de ce groupe, au fait ?"
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Sam 18 Oct - 19:29

Le temps était de retour au soleil, ce qui faisait que la Pluie semblait bien mécontente. Mais attention, le temps était instable dans cette région, et en cette période. Pas d'inquiétude, néanmoins, étant donné que le fameux Juan avait son parapluie... Mais tout cela n'était pas très intéressant, si vous voulez mon avis. Bien qu'on serait capable de parler de la pluie pendant tout un paragraphe, retournons plus sérieusement à nos moutons. Juan marchait alors tranquillement, écoutant alors la future réponse de Sheena. Il espérait qu'elle allait dire beaucoup, mais il avait bien comprit qu'elle était peu bavarde. Ou en tout cas, qu'elle ne parlait pas beaucoup. Loin de lui d'imaginer qu'elle tentait de cacher des informations ! Le second de la Team Venom pensait uniquement, qu'elle était timide... Mais qu'on sache les raisons ou non, une chose était sur : C'était le Second de la Team Venom, le fameux Juan da Ponte qui était entrain de porter la conversation, et encore une fois, cela allait se voir.

"heu, non, évidemment. Je viens d'un clan nomade de ninjas. J'ai décidé de les quitter après ce qui s'est passé à Hoenn, je ne pouvais pas rester les bras croisés, et c'est pour ça que je veux me joindre à la Team Venom."

« En effet, l'oisiveté tue plus que l'activité, vous avez bien raison ! »


Pour une fois, le fameux Juan ne mentait pas, et le pensait véritablement. Il n'était pas du genre à aimer quand rien ne se passait, et quand il ne pouvait rien faire. Ainsi, des gens voulaient juste voir le monde bruler... Et Juan en était l'un d'eux. Mais il y avait une différence, qui le rendait, à mon sens, encore plus dangereux : Il ne voulait pas seulement le voir brûler, le monde. Il voulait participer à cet acte. Ce qui le rendait encore plus dangereux. Mais d'un autre côté, faisait qu'il n'était pas du genre à ne rien faire, au contraire. Il était actif. L’oisiveté, à son sens, et il n'avait pas entièrement tord, tuait véritablement plus que l'activité. Bien sur, vous me diriez, et le surmenage ! Et puis, le repos permettait de retrouver ses forces, donc difficile de dire véritablement ce que j'affirme... Et bien... Pourtant si. L'ennui existentiel était l'une des causes par exemple de mort, quand on se rappelle du film Zardoz, par exemple. Zardoz, une fois qu'on a oublié le slip rouge et la pilosité ventral de Sean Connery, oui, James Bond, je sais, ça fait un choc, montre bien comme ça se que peux amener l'existentiel ennui de vivre. Une lente et longue mort. C'est pour cela que Juan ne supportait pas l'ennui, l'inaction. Donc, il était entièrement d'accord avec Sheena. Il valait mieux trouver une occupation.

"Et vous, qu'est-ce qui vous a convaincu de servir la cause de ce groupe, au fait ?"

« Comment ne pas céder aux cris de souffrance d'un peuple ? »


Oh quel phrase belle. C'était une phrase politique totalement habituel, quand on y réfléchissait, ce n'était pas la première fois qu'on entendait cela ! Ah lala. Même Sheena, avec seulement cette phrase, ne serait pas assez näïve pour croire. C'était triste de dire ça, mais malheureusement, on n'atteignait jamais avec ses idéaux, le posts de second, dans une organisation. Cela ne voulait pas dire qu'on ne les avait pas. Enormément d'élève de Facultés de Droit ne partent avec juste l'envie de se faire un max de pognon. Mais bel et bien avec les envies d'aider les autres, de sauver les gens, etc... Pourtant, et bien, au final, ceux qui devenaient Avocat, Juge, Notaire etc... Ce n'était pas eux, qui étaient broyé par l'inexorable et implacable rouleau compresseur de la société... Mais bref, assez de sociologie comme ça ! Si le fameux Juan da Ponte voulait convaincre de ce mensonge éhonté, et bien, il allait devoir donner des arguments, car pour le moment, cela sonnait trop gentil, trop beau, trop niais pour être la vérité vraie. Qu'allait-il déclarer pour prouver ce qu'il avancait... ? Et bien, ce fut la suite de sa tirade :

« Voyez-vous ma petite Sheena, je ne peux accepter qu'un peuple souffre, après avoir été torturé par des tyrans. Quand je suis né, j'ai vécu dans une petite troupe de théâtre, ou j'ai appris la vie, cela m'a apprit aussi l'altruisme, l'aide... »

Ce n'était pas entièrement faux, sérieusement. C'est vrai qu'il aurait put apprendre cela... C'est vrai qu'il aurait dût comprendre ce genre de sentiment, dans une communautés toujours en mouvement, toujours avec son propre soutient, ostracisé du reste de la société. Mais le fameux Juan da Ponte, je le rappelle n'avait pas supporté cette période de sa vie. Donc, mais ça, Sheena ne pouvait pas le savoir, mais cela, il ne l'avait aucunement apprit. Pour lui, ses souvenirs de cette vie, c'était des brimades et des moqueries par les filles, un ennui profond, mais aussi un apprentissage du théâtre, du jeu d'acteur, etc... Comme quoi, il n'avait pas tout ignoré, pendant cette période de sa vie. Mais en tout cas, ainsi, le fameux Juan avait donné déjà des arguments beaucoup plus crédible pour comprendre sa toute première déclaration. Cela devenait déjà plus clair en effet. Maintenant, est-ce que cela allait réussir à convaincre Sheena ? Et bien, Juan espérait. Mais de toute façon, il n'avait pas fini son jeu d'acteur. Il avait encore des flèches à tirer dans son arc de Cupidon, et il n'allait pas hésiter à les cribler.

« Mais aussi, le besoin d'une bonne organisation. Sans un bon berger, les moutons s'échappent ! Si on peux aider, si JE peux aider... Sachez... »

Il prit alors délicatement la main de Sheena, où celle-ci put voir la fine main du Rouquin, quelqu'un qui n'était pas habitué à travailler manuellement, cela se sentait à ses doigts, car on peux dire beaucoup, juste sur les doigts de quelqu'un, et embrassa la main avant de déclarer...

« Que je n'hésiterai pas à me sacrifier. »

Il avait sortit le grand jeu, le fameux Juan da Ponte ! On sentait qu'il avait apprit le théâtre, car si ce n'était pas la vérité, et ce n'était pas la vérité, il savait très bien le jouer. Son seul défaut était peut-être qu'il exagérait peut-être un peu trop, justement. Maintenant, est-ce que cela allait marcher ? Et bien, au final, cela n'avait pas tant d'importance. Sheena avait demandé une réponse, donc, il en donnait une. C'était comme ça que cela marchait non ? On demandait, il répondait. Maintenant, si elle ne le croyait pas... Il n'allait pas inventer une autre explications. Et encore moins dire les véritables motivations qu'il avait derrière la tête. Sauf si elle devenait suffisamment proche, et qu'elle prouvait qu’elle était suffisamment intelligente pour cela. Ce qui était peu probable, vu le fait que notre fameux Juan da Ponte était quand même quelqu’un qui ne faisait guère confiance aux membres de la gente féminine. Mais inutile de revenir encore une fois sur tout cela, maintenant, vous le connaissiez bien, ce genre de comportement. Ainsi, pour revenir à nos moutons, le fameux Juan alors lacha la main, tranquillement, puis offrit un sourire charmeur à cette fameuse Sheena. Elle serait bientôt dans son sac. Il en était sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Sheena Fujibayashi


avatar
Messages : 75
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Alice - Dr. Willy - Liz - Arthur et Vipélia

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Dim 19 Oct - 19:32

« Comment ne pas céder aux cris de souffrance d'un peuple ? Voyez-vous ma petite Sheena, je ne peux accepter qu'un peuple souffre, après avoir été torturé par des tyrans. Quand je suis né, j'ai vécu dans une petite troupe de théâtre, ou j'ai appris la vie, cela m'a apprit aussi l'altruisme, l'aide... »

"Ma petite Sheena" ? Il avait sérieusement dit cela ? Il voulait vraiment jouer avec le feu, celui-là. La ninja fit tout ce qu'elle put pour ne rien laisser paraître de sa colère intérieure, elle n'aimait guère qu'on lui parle comme à une enfant, et venant d'un homme à une femme, elle soupçonnait même une once de machisme dans l'air. Mais néanmoins, elle écouta les paroles de l'homme en rouge, qui se décrivait en un homme qui voulait sauver la veuve et l'orphelin, avant de parler un peu de sa vie personnelle et de son passé. Mouais, la jeune femme était toujours partagée sur le cas de ce fameux Juan da Ponte, soit il était un grand naïf honnête, et donc embobiné par le Serpent Menteur, soit il était un très bon comédien et s'il avait vécu dans une troupe de théâtre, cette thèse était confortée, mais en même temps, s'il avait voulu la duper, il aurait pu raconter n'importe quoi ... ce personnage était décidément énigmatique, mais Sheena ne lui portait de l'intérêt que par sa fonction et aux portes de la Team Venom qu'il pourrait aisément lui ouvrir. Elle le laissa donc continuer sa petite tirade :

« Mais aussi, le besoin d'une bonne organisation. Sans un bon berger, les moutons s'échappent ! Si on peux aider, si JE peux aider... Sachez... Que je n'hésiterai pas à me sacrifier."

Et tout en parlant, il prit délicatement la main de l'espionne, laquelle se laissa faire, avant de déposer un baiser dessus. L'ancienne agent des FPI rougit légèrement à cette attention particulièrement inattendue de la part de son interlocuteur, si elle était préparée à affronter toutes sortes d'ennemis, fourbes, puissants, menteurs, manipulateurs, elle n'avait jamais été préparé à un ennemi - potentiel - charmeur. Et pour ne rien arranger, elle n'était pas très romantique comme fille, et encore moins de la vieille école, elle n'avait vu de baise-main que dans les films. Mais bon, elle tenta cependant de garder son sang-froid, malgré ses traitresses joues rosies, pour répondre quand même à l'homme en rouge, qui s'avérait être une personne des plus surprenantes :

"Oh, heu ... votre dévotion est admirable, vous devez être un très bon Second pour Madame Luberias."

Bon, après la belle tirade de l'homme à l'accoutrement singulier, c'était pas de la grande poésie, mais elle n'avait jamais été une femme de lettres. Et comme elle ne savait pas comment réagir à un baise-main, elle se contenta de complimenter son interlocuteur, ce qui lui ferait certainement plaisir, ça ne semblait pas le déranger de se jeter lui-même des fleurs, alors imaginez la joie qu'il aurait si d'autres s'en chargeaient à sa place. Logiquement, il serait content, Sheena l'espérait, si ça se déroulait ainsi, il serait facile à manipuler, ce gus, mais elle devait aussi le ramener à un sujet qui l'intéressait elle. Non pas pour être méchante avec le charmant Juan qui lui était assez sympathique malgré ses manières étranges, mais son histoire, elle s'en fichait un peu comme de l'an quarante ! Et comme elle venait de mentionner Luberias, elle dirigea la conversation sur ce point, ne perdant pas son objectif de l'esprit :

"Vous pensez qu'elle serait prête à m'accepter parmi vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Juan da Ponte


avatar
Messages : 84
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/05/2014
Autres Comptes : Laure Dexila - Sylvia Von Wittelsbach - Aria Cantore - Andea Capaldi - Archibald Park

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Ven 24 Oct - 20:07

Juan semblait avoir touché le cœur de la jeune dame... Enfin, c'est ce qu'il pensait. Et dieu, comme d'habitude, que c'était facile. Il n'arrivait même pas à y croire. Mais bon, c'était comme ça que les femmes marchaient... Bon, on va pas faire un paragraphe pour dire son dégoût anti-féminin, on aura le temps de le faire un peu plus tard. Il était difficile de deviner qu'est-ce qu'il avait en tête. Car sérieusement, cette homme était véritablement paradoxal, si vous voulez mon avis. En même temps, il usait des autres, tout en les détestant... Mais bon, on ne ne va pas faire non plus de psychologie. Qu'est-ce qu'on va faire alors ? Et bien, simplement, le fameux Juan continuait d'avancer, tranquillement, dans la ville de Nénucrique. On pouvait croire qu'il avançait, comme ça, sans véritable destination, en déambulant dans les différentes parties de la ville... Mais non, ce n'est pas le cas. Il avait un but bien précis, et c'était comme ça qu'il marchait, le fameux Rouquin. Et vous avez sans doute compris ce que voulait faire le second de la Team Venom... Donc, pas besoin de vous le dire en long, en large, et en travers... Non, n'est-ce pas ?

"Oh, heu ... votre dévotion est admirable, vous devez être un très bon Second pour Madame Luberias."

Et comment, pensez le fameux Juan da Ponte. Elle semblait un peu confuse par son baise-main. Encore une jeune demoiselle pure, pensa-t-il... Elle me dégoûte. Et oui, Juan était profondément dégoûté. Menteuse, flatteuse. Elle faisait semblant d'être pure, mais il savait bien qu'elle était comme toute les autres femmes. Mais qu'importe. Elle avait le droit de faire sa petite pure, cela ne l'empêcherait pas de jouer d'elle. Il ne pensait pas une seconde qui pouvait être lui-même manipulé. C'était quand la fable du Renard et de la Cigogne. Vous vous rappelez de cette fable ? Et bien, visiblement, notre cher Juan avait beau été dans un univers de culture jeune, la froide science l'avait éloigné des principes de la Grande Littérature. Allez, petite piqûre de rappel, qu'est ce grand fabuliste, même s'il a beaucoup copié des Anciens Grecs, dans Esope et des Latins, Jean de la Fontaine. Que veux-je dire par là... ? Et bien, rappelez-vous de la dernière phrase assassine de cette fable française. « Trompeurs, c'est pour vous que j'écris : Attendez-vous à la pareille. »... Donc, mon cher Juan, apprend à te méfier des autres, quand tu tentes de les tromper, ce n'est pas toujours celui qu'on croit, qui finit Dindon de la farce... !

"Vous pensez qu'elle serait prête à m'accepter parmi vous ?"

« Pour cela il n'y a qu'un moyen de savoir. »


Et oui, on n'était pas dans la tête de Luberias, donc, il était peu probable qu'on puisse deviner aisément ce qu'elle pensait. Mais si on allait la voir directement, c'était bien plus probable qu'on découvre le pot aux roses, comme on dit ! Mais qu'est ce que voulait dire par là le fameux Juan ? Avait-il une idée derrière dans la tête ? Et bien, tout simplement... Oui ! Il avait une idée... Et il allait la dire ! Donc, pourquoi nous faire attendre plus longtemps ?

« Vous seriez prêt, jeune demoiselle, que je vous amène jusqu'à Luberias elle-même ? Cela serait plus intéressant pour vous j'pense. »

Bam ! Rappelez-vous de quand je parlais de l'importance du rythme dans une discussion ? Et bien, voilà littéralement la partie II, si vous voulez mon avis. Faire des effets de suspenses, attendre un peu, ne pas tout dire, faire des pauses... Tout cela était bien beau, et très utile, quand on voulait jouer avec quelqu'un. Mais aussi, le surprendre, et lui montrer qu'on allait tout dire pouvait déstabiliser, et le mettre plus facilement dans sa poche. Juan était un bon orateur, on sentait qu'il avait quand même retenu certaines techniques du théâtre. Mais sa confiance allait sans doute l'amener dans un mur. Comment cela ? Et bien, si tout semblait parfait dans son camp, des millions de mini-erreurs, faisait qu'il perdait non seulement sa crédibilité, mais qu'en plus, il avait beaucoup trop confiance en ses idées... Une simple erreur dans son plan beaucoup trop méticuleux, et c'était tout qui s'effondrait. Mais bref, restons sur l'oral, et sur la question de timing, Juan avait véritablement briller, et il avait bien raison dans sa technique... Maintenant, est-ce que cela allait marcher ? Ou est-ce qu'on allait ENFIN comprendre exactement ce qu'il comptait faire ? Et bien, c'était difficile à faire, surtout qu'il déclara, tout d'un coup, sans laisser la moindre second de répit à la pauvre Sheena, qui devait bien être troublée de la rapidité de la discussion qui venait de tomber tout d'un coup :

« Si vous êtes prête, suivez moi. »

Juan déclara cela, tout en tendant une carte, très bien présenté, très orthonormé même dirait-on même si cela serait un abus dut à un excès d'Histoire de l'Art. Mais ce n'est pas le sujet. Bref, il venait de tendre une carte. Dessus ? Non pas un éventuel deux, dix, valet ou roi, mais le numéro de ce dernier, le numéro d'un roi, de la Rose et du Némélios... Qu'est ce qu'était cette carte ? Un moyen de le contacter, tout simplement. C'est alors que le rouquin se retourna, et s’engouffra dans une porte, tranquillement... Qu'est-ce qu'il y avait derrière ? Bonne question. Pour cela, il fallait le suivre. Et maintenant, Sheena avait le choix. Si elle se sentait prête, elle pouvait suivre le fameux Rouquin, qui allait sans doute l'amener soit dans la Caverne d'Ali-Baba, soit dans la tanière du loup... Les deux étaient tout autant possible, voir unique. La Caverne d'Ali-Baba pouvait très bien être littéralement l'entrée dans la gueule du Loup. Ainsi, il avait donné littéralement le choix à la fameuse Sheena. Elle pouvait entrer, et décider de tenter le Diable, ou attendre, discuter peut-être avec d'autres, avant de se plonger la tête la première dans le grand bassin. Juan lui proposait directement de passer de la pataugeoire au grand bassin. Beaucoup aurait peur avec raison... Qu'allait-elle faire, elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Sheena Fujibayashi


avatar
Messages : 75
Réputation : 4
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Alice - Dr. Willy - Liz - Arthur et Vipélia

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan] Sam 25 Oct - 8:36

« Pour cela il n'y a qu'un moyen de savoir. Vous seriez prête, jeune demoiselle, que je vous amène jusqu'à Luberias elle-même ? Cela serait plus intéressant pour vous j'pense. »

Sheena haussa les sourcils d'un air sceptique. Etait-il sincère ? Plus de questions en tout genre ou de jeux de séduction, il allait réellement l'amener jusqu'au Serpent Menteur ? La femme en violet avait un peu de mal à le croire, mais après tout, elle n'avait pas fait de faux pas, il était sans doute naturel pour le Second Venom de la croire, à moins qu'il soit paranoïaque, ce qui ne semblait pas être le cas. Et puis, cela serait effectivement plus intéressant de rencontrer directement Luberias, puisque Sheena avait demandé à rentrer dans les rangs de la Team Venom, rien de mieux qu'un face-à-face avec la chef en personne. Elle ne l'avait pas vu depuis un petit moment, depuis leur brève rencontre dans le bureau du Quartier Général de la Team Galaxie, et elle allait finalement la retrouver, via l'énigmatique Juan. Mais ou était-elle donc ? Allaient-ils tous les deux prendre un moyen de transport pour la rejoindre ? Elle ne voyait pas de gare, et ils n'étaient pas du côté du port de la ville cotière ... La belle ninja se contenta d'acquiéscer d'un signe de tête à la proposition de son interlocuteur, c'était pour cela qu'elle était venue ici à la base, après tout, elle ne pouvait plus reculer. L'homme en rouge, visiblement satisfait, se contenta de lancer d'un ton mystérieux :

« Si vous êtes prête, suivez moi. »

Le jeune homme lui tendit alors une carte qu'elle accepta d'un geste presque automatique. Une suite de chiffres ... un numéro de téléphone ?! Est-ce que ce Don Juan de carnaval lui avait raconté des bobards juste pour la séduire ?! Si c'était le cas, elle le lui ferait regretter amèrement ! Mais alors qu'elle voulait justement lui demander plus en détail le pourquoi du comment, le gus rougeoyant avait disparu, il venait d'entrer dans le bâtiment devant lequel leur longue marche les avait menés ... Avait-il tout prévu depuis le début ? Il était vrai qu'il avait mené la marche à sa guise, elle s'était bêtement contenté de le suivre, se fichant bien d'arriver au milieu de Nénucrique, étant bien plus intéressée par les informations éventuelles qu'il avait à lui donner. Il n'empêche, pour un séducteur, il n'était guère poli, ce type, se tirer discrètement sans explications, en la laissant en plan, comme une cruche, ce n'était pas digne d'un homme galant. Roh, et puis pourquoi se plaignait-elle de cela ? Elle n'était de toutes façons pas intéressée intéressée par cet homme au niveau relationnel, ils n'étaient pas du même monde, clairement. Mais l'important, c'était son lien avec les Venoms et rien d'autre, donc, elle devait le suivre ...

Le bâtiment n'était pas singulier, il avait même l'air plutôt banal dans la coquette cité portière de Hoenn. Mais appartenait-il bien à la Team Venom ou le prince roux lui avait menti sur toute la ligne ? Qu'un seul moyen de le savoir, entrer à l'intérieur. Et si c'était un piège ? S'il avait perçu le double jeu de la jeune femme sans même qu'elle ne s'en rende compte ? Elle pensait ne pas avoir fait de faux pas, mais elle n'était pas une actrice de théâtre non plus, quand même ! Tout le contraire de lui ... Dans ce cas, ça pouvait bien être un piège. Mais en même temps, rebrousser chemin maintenant, si près du but éventuel, ce serait plutôt lâche, et elle laisserait filer une chance de faire le bien en stoppant la Team Venom, après avoir découvert son véritable projet. L'ancienne membre des FPIs posa la main sur la pokeball de Cryptero dans sa poche, elle voulait bien prendre des risques mais pas démesurés non plus ! Le pokemon de type Psy/Vol ne pourrait sans doute pas rivaliser avec les créatures de Juan et encore moins ceux de Luberias si elle se cachait bien ici, mais il pourrait sortir l'espionne de ce piège éventuel en une seconde si jamais ça se passait mal. Allez, du courage, bon sang, elle n'était pas une trouillarde ! S'il y a vraiment la Team Venom derrière cette porte, c'est le moment ou jamais ! Et si ce cher Juan l'a induite en erreur, alors il recevra un coup de pied bien placé là ou je pense ! La jeune femme entra donc à l'intérieur et ... FIN ! Ah-ah ! Ca, c'est du cliffhanger ou je ne m'y connais pas ! Encore mieux que la fin de saison 3 de Lost ! Non, je déconne ! Bah oui, vous vous attendiez à quoi ? Faut bien qu'on convainc les gens de lire les rps suivants ! Bref, suite au prochain épisode !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre Venimeuse ... [Juan]

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre Venimeuse ... [Juan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Hoenn :: Nénucrique-