Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets

Partagez | .

Retrouvailles qui tournent mal ... [Kinaï]

Alice Taylor


avatar
Messages : 776
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Retrouvailles qui tournent mal ... [Kinaï] Mer 30 Juil - 8:47

HRP - Ce rp se déroule avant la rencontre avec Soul - HRP

Design d'Amos :
Spoiler:
 

"Ursaring, finis-le !"

Ursa ! ~ Bien ! ~

Le pokemon ours ne se fit pas prier et effectua une puissante attaque Tranche sur le pauvre Linéon qui avait eu le malheur de croiser son chemin. Ou leur chemin, plutôt, car Ursaring était pas moins dangereux que son dresseur. Amos - c'était son nom - était en effet un homme impitoyable, on pouvait le voir tout de suite à son visage dur et fermé, et surtout au fusil de chasse qu'il gardait toujours dans les mains. Cet homme était un ancien agent Aqua, pas un commandant, il n'avait jamais voulu l'être, mais un agent de terrain et assassin respecté par l'organisation, qu'elle soit dirigée par Arthur ou Alice, chacun des deux avaient placé en lui toute leur confiance. Mais aujourd'hui, la Team Aqua n'était plus, et Alice avait sombré dans les profondeurs de l'océan qu'elle chérissait tant, si l'on en croyait les informations. Amos avait été déçu de cette nouvelle et n'avait désormais plus grand chose à faire de ses journées, pensant à devenir chasseur de primes à son compte, même si cela ne serait jamais aussi intéressant que de bosser pour la Team Aqua. Dans tous les cas, l'homme en question continuait toujours de s'entraîner, et ce jour là, il était sur la route 121, non loin de Nénucrique, à faire progresser sa bête de combat, son fameux Ursaring. Un colosse qui était son partenaire depuis toujours, sa force n'avait d'égale que la détermination de son maître, et chaque pokemon de cette route qui croisait le duo le regrettait lourdement, finissant soit KO soit morts, quand Ursaring se déchaînait. Mais le Linéon avait eu de la chance, si l'on peut dire, il ne s'en tirerait qu'avec une patte blessée et quelques bleus, et il partit sans demander son reste en pleurant de douleur, tandis qu'Amos et sa bête poursuivaient leur entraînement.

"Allez, Ursaring, continuons."

-------

Alice Taylor avait finalement retrouvé la terre ferme de sa vieille région Hoenn. Après avoir subi la colère de Kyogre et été morte aux yeux du monde, la jeune femme était de retour pour de bon. Par son précédent combat avec ce félon de Daisuke, elle savait qu'elle devait vivre, et continuer sa quête de pouvoir, même si elle ignorait toujours la voie à prendre. Kyogre était incontrolable, tenter de le capturer une nouvelle fois serait une pure perte de temps, ce n'était pas cette voie qu'elle allait emprunter. Mais elle avait le temps d'y réfléchir, pour le moment, elle devait surtout rassembler ses fidèles, du moins ceux qui avaient survécu, et ils ne devaient pas être nombreux après le carnage d'Algatia, où les Dieux, Groudon, Kyogre et Rayquaza, avaient réduit l'île en poussière en guise de punition pour les Hommes. Elle espérait que Marth, son commandant, allait bien, en tout cas, de même que Gilgamesh, son allié, même si lui, elle ne souhaitait plus le revoir, elle aurait trop honte de se présenter devant lui après avoir échoué.

Alice avait donc retrouvé la terre de Hoenn via Nénucrique, sa ville natale. Mais elle n'était pas restée longtemps dans le coin, d'abord parce qu'elle ne souhaitait pas être reconnue, si c'était le cas, les FPI la pourchasseraient de façon acharnée pour ses crimes, et en cela, être passée pour morte n'était pas une mauvaise chose. Et surtout, elle ne restait pas ici car elle n'avait plus rien à faire dans cette ville, qu'elle ne l'avait jamais aimé, c'était la cité où elle avait tout perdu, où elle était petite et faible. Ses faibles parents avaient perdus la vie ici, et elle avait dû fuir l'orphelinat de Nénucrique, jusqu'à tomber sur Arthur qui l'accueilla au sein de la Team Aqua. Bref, la jeune femme n'avait pas de temps à perdre ici, et avait quitté la ville au plus tôt, elle comptait bien parcourir Hoenn à la recherche d'alliés, et donc, était partie sur le dos de son fidèle Bekipan. Parcourant la route 121 via les airs, elle vit néanmoins une silhouette en bas qui la poussa à ralentir. Amos ! Etait-ce possible ? L'un de ses fidèles agents était encore en vie, et elle l'avait trouvé très rapidement, le destin lui souriait enfin, visiblement. Bekipan décida donc de se poser au sol, juste devant l'homme dont l'Ursaring venait de faire d'un petit Mystherbe un cadavre, qu'il se dépêcha de balancer dans les hautes herbes. Alice put constater la surprise de son agent en la voyant et lança d'un ton assuré :


"Amos, cela faisait longtemps."

"Lady Taylor, répondit l'homme en s'inclinant, j'ignorais que vous étiez en vie. On disait que vous aviez sombré ..."

"J'ai failli mourir en effet, mais il en faut plus pour prendre ma vie. Je recherche les agents Aquas encore en vie et qui me sont toujours loyaux, désormais. En faites-vous partie ?"

"Ce sera un honneur de vous servir de nouveau."

Lady Taylor, en vie ! Ca, c'était une grande surprise pour Amos qui pourtant gardait constamment son air froid et dur, d'habitude. Et une excellente nouvelle pour lui, puisqu'il allait de nouveau être au service de cette jeune leader. Après tout, Amos avait la quarantaine, il avait connu Alice alors qu'elle venait d'entrer dans la Team Aqua, alors âgée d'une dizaine d'années à peine. Il avait été l'un de ses nombreux entraineurs pour en faire la parfaite agent et successeur à Arthur, et, à la demande de ce dernier, Amos avait même capturé deux "cadeaux d'anniversaire" pour les quinze ans de la jeune fille, deux pokemons aquatiques pour remplir l'équipe de celle-ci, un Hypocéan et une Aquali. Il se souvint même avoir dû particulièrement les mater, et notamment cette Aquali, pour les rendre enfin obéissants à la jeune Alice. Quatre ans avaient passés depuis, Alice avait aujourd'hui dix-neuf ans, et avait dirigé avec succès la Team Aqua, jusqu'à sa chute à Algatia. Mais comme il la connaissait bien, elle continuerait son combat tant qu'elle serait en vie. Les deux personnes ici présentes étaient ravies de ces retrouvailles, qui allaient en provoquer une autre dans quelques instants ...

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles qui tournent mal ... [Kinaï] Mer 30 Juil - 18:24

Un nouveau jour s'était levé sur la magnifique région ensoleillée d'Hoenn. Je m'étais levé tôt, savant que de nouvelles aventures me tendaient les bras... Enfin... Les pattes ! Il était temps de quitter cette grosse île et de partir vers de nouveaux horizons inconnus ? La prochaine étape ? Je n'en savais rien, mais je trépignais d'impatience ! J'avais un objectif parallèle à ma quête de base, en d'autres termes, celle de me rendre à l'île mirage et de créer ma propre guilde. J'avais, en effet, ouïe dire d'un pokémon de passage que, pour évoluer en phyllali, il fallait que je trouve une pierre mousse. Il n'y en avait que deux sur le globe, dans deux régions différentes. C'était bien ma veine de savoir cela, encore heureux qu'il m'avait précisé les noms des régions : Sinnoh et Kalos. Il fallait que je me rende au moins sur l'une d'elles. C'était ma première grande étape pour faire de ma guilde, une équipe de pokémon de légende !

J'ai commencé à marcher avec entrain doublé d'un immense enthousiasme. Il fallait que je trouve un port. Qu'importe la destination, l'aventure, c'était comme de l'improvisation ! Puis, depuis que j'ai quitté ma famille adoptive, je n'ai pas arrêté de jouer les passagers à bord des gros machins flottants sans en connaître le point d'arrivée de la traversée sur l'immensité de l'océan. Pourquoi ne pas continuer à la mode de chez nous ? Enfin... J'étais bien tenté de retrouver le port de poivressel, mais le petit problème, c'était que je ne savais pas vraiment où j'étais... Toutes mes aventures sur Hoenn m'ont amené très loin. J'ai donc demandé plusieurs fois où se trouvait cette fameuse ville portuaire. Me guidant par des indications plus ou moins précises, je suis arrivé à proximité d'une grande ville.

Par chance, j'ai repéré l'odeur du léger courant d'air doux qu'apportait la mer. Ça ne ressemblait guère à Poivressel,mais l'immensité de l'océan se dessinait bel et bien là. Approchant pour voir de plus près, j'ai regretté mon action quand j'ai faillis me faire renverser par un humain sur une machine qui roulait à toute allure, sans prendre conscience du danger. Ça m'était déjà arrivé une fois de me prendre de genre de chose dans la tête, et je ne voulais pas que ça recommence ! Je me suis alors éloigné de l'agitation de la ville pour me contenter d'approcher vers les falaises. De là, je pourrais voir quel moyen de transport j'allais utiliser. Accélérant mon allure pour voir ce beau paysage de plus près, un pokémon me faucha vivement, me faisant tomber à la renverse avec lui. Je me suis vite relevé pour voir à quoi ressemblait mon agresseur, mais il n'avait rien du type qui cherchait des noises. C'était tout à fait le contraire... Entre autre, le type qui s'est pris des noises.

Le pauvre pokémon blanc rayé brun du nom de linéon était bien plus qu'amoché. Il n'arrivait pas à se relever... Cela me faisait pitié de le voir ainsi. Couvert de sang et de bleus, je me demandais bien ce qui a pu lui arrivé. Je me suis approché à pas rassurés pour lui demander comment il allait mais... Il tomba dans le coma. Je vous rassure, j'ai tendu l'oreille au niveau de son cœur, ses pulsions battaient à la vitesse d'un linéon qui venait de faire un effort. Endormit, il allait sans doute se calmer. Mais il fallait que je l'aide... Je ne pouvais pas le laisser dans ce pétrin sans rien faire ! Je me suis vite enfoui dans la flore pour trouver des baies lorsqu'un cri d'un pokémon, rugissant un cri de guerre, retenti à travers l'espace et me glaça le sang.

Je me suis arrêté net dans ma course, regardant le sol, terrifié... Ce cri... Je l'avais déjà entendu quelque part. C'était il y a quatre ans de cela, alors que j'étais un evoli encore plus petit que je ne le suis maintenant... C'était le jour où j'avais perdu ma mère. Mon objectif de trouver les baies pour le pauvre linéon cessa. Je voulais être sûr que ce soit bien le pokémon qui avait combattu contre ma mère par le passé. Je voulais en avoir le cœur net... Cela peut vous paraître égoïste, mais pour moi, c'était beaucoup. Car ma mère était peut-être dans les parages, avec lui. Je me suis alors empressé de m'approcher du cri qui retentissait encore dans mes tympans, faisant trembler comme une feuille tout mon petit corps. Je ne pouvais pas vivre avec une telle peur, avec un tel cauchemar sur le dos. Pour que cela cesse... Il fallait que je prenne le dessus, et que je me venge.

Je suis arrivé alors que l'odeur s'intensifiait de plus en plus. Caché sous un buisson, j'ai regardé la scène... Mais cette fois, prenant mon courage à deux mains, je n'ai pas fermé un seul œil, et je ne me suis pas enfoui sous ma queue, tel un gros trouillard détestable. J'ai fixé la scène pour en apprendre plus... C'était exactement la même chose, mais le pauvre pokémon agressé, cette fois, était un pauvre Mystherbe qui n'avait rien demandé. Sans le prendre en pitié, le petit pokémon plante succomba à ses blessures et mourra... J'avais, en face de moi, l'agresseur du Linéon qui s'était assoupi devant moi il y avait quelques minutes. Pourquoi faisait-il cela ? Ce n'était pas ainsi qu'un pokémon honorable s'entraînait ! Il fallait que je fasse quelque chose, mais il y avait deux humains à côté de lui. Certainement ses maîtres... Les voyant rester de marbre, je me suis dis qu'il n'était pas bon de se frotter à eux. Je me suis avancé pour contourner l'ursaring, pokémon très imposant, afin de sauter par dessus sa masse musculaire, profitant de la surprise afin de tromper sa vigilance et ne me prendre aucun dégat. Si on ne me voyait pas, c'était bon.

Arrivé à proximité de mon ennemi, il lança sa pauvre proie dans ma direction. Il était trop tard pour bouger, je me l'étais pris de plein fouet. Faisant du bruit, ce n'était plus la peine que je compte sur ma furtivité. Je me suis relevé en poussant le cadavre, honteux de mon geste irrespectueux envers le mystherbe, pour de nouveau faire face à mes ennemis. Les humains ne m'avaient pas captés, l'homme s'inclinait devant la jeune femme comme si c'était une princesse. Tsss... La vraie princesse dans ce monde, c'était ma maman l'ange de glace, un point c'est tout ! Seul le pokémon imposant m'avait flairé. S'approchant de moi en humant l'air, j'ai attendu le dernier moment pour sauter au dessus de son dos afin de ne pas me prendre un coup de patte qui pourrait m'être fatal. Il fallait le laisser attaquer et être sur la défensive pour pouvoir esquiver facilement, sinon j'étais cuit. J'ai donc réussi à berner la vigilance de l'ursaring. Me posant sur son dos, j'ai bondis à nouveau à l'aide d'une vive attaque pour pouvoir me propulser un peu plus loin, j'ai atterris en me posant à quelques mètres des humains.

Je sentais que beaucoup de pokémons me regardaient en me prenant pour un fou, il était vrai que s'attaquer à eux de cette façon n'était pas une très bonne idée, mais j'étais prêt à tout pour voir ne serait-ce qu'une seconde ma mère qui me manquait tant. Elle était là, je le sentais... En analysant la tension qui se propageait tout autour de moi, j'ai vite compris que ces trois compères étaient sources de problèmes dans les environs. Dommage qu'aucun pokémon eut le courage de m'aider, peut-être n'avaient-ils pas le niveau, mais il était clair que j'étais tout seul. Il fallait rester prudent, pour sûr ! Beaucoup d'autochtones comptaient sur moi pour les faire reculer. C'était plutôt flatteur, mais également dangereux. Je commençais même à regretter ma folie lorsque l'ursaring s'approcha au niveau des humains, l'air d'attendre les ordres de son maître. Il ne semblait pas trop intelligent, d'après ce que j'en sais, les humains crient aux pokémons dressés ce qu'ils doivent faire. J'avais l'avantage d'être imprévisible contrairement à eux, sur ce point là.

Certes, je pensais un peu trop à la violence. Mais en même temps... J'ai tellement été traumatisé par les souvenirs de ma plus tendre enfance que j'en perdais ma véritable nature. Un evoli qui demandait les baffes avant la parlotte, ce n'était pas moi. J'ai donc redescendu sur terre, toujours prêt à esquiver et à l'écoute des dresseurs, essayant d'adopter un point de vue plus démocratique. J'ai tenté de faire entendre l'ursaring mon vœu le plus désiré depuis les quatre dernières années passées. D'une petite voix tremblante et peur rassurante, j'ai commencé ma complainte suivante :


-Evo... Evoli, li evoli li.... Evoli evoli, evo, evoli li. Evoli... Evo evoli. Evoli li evo... ~Écoute... En vérité, je ne cherche pas la bagarre... Je veux juste te demander si ma mère, une aquali, serait dans les environs. S'il te plait... Essaye de me comprendre. Ça fait trop longtemps que je la cherche...~


Bien sûr, je ne m'attendais pas à un geste de gratitude de sa part. Mais, comme on dit très souvent, qui ne tente rien n'a rien. Mais ma mère ma manquait tellement... J'étais vraiment prêt à tout risquer. J'étais sûr qu'elle était par là, enfin presque... Mais il fallait que j'essaye... Oui, vraiment... Il fallait que j'essaye... Désespéré, de peur de la réponse négative, qu'elle soit physique ou descriptive, je n'ai pas pu m'empêcher de commencer à pleurer. Doucement, bien sûr, mais c'étaient bien plusieurs larmes qui coulaient sur mes joues. Je ne demandais rien, je me foutais même de ce que pouvaient penser les humains... Je voulais juste... La revoir. Ne serait-ce qu'un peu...


Dernière édition par Kinaï le Mer 30 Juil - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 776
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Retrouvailles qui tournent mal ... [Kinaï] Mer 30 Juil - 20:06

Alors qu'Alice et Amos discutaient, ils n'avaient pas vu qu'Ursaring avait un petit souci. Le pokemon s'était légèrement éloigné pour se trouver un nouvel adversaire. La parlotte, ce n'était pas son truc, lui préférait de loin les combats, ça, c'était distrayant, au moins. Mais ce terrain d'entraînement n'était vraiment pas adéquat, il n'y avait que des pokemons faibles sur cette route. Seul un Grahyena, tout à l'heure, avait offert un peu de résistance, il l'avait bien regretté d'ailleurs, car le puissant Ursaring avait réussi à lui casser une patte. Mais à part, pas grand chose, il espérait bien qu'une fois que son maître ait fini de discuter, ils se rendraient dans un meilleur endroit pour s'entraîner. Mais alors qu'il jetait le cadavre du pauvre Mystherbe, il entendit un petit cri, presque insonore, signifiant peut-être qu'un pokemon avait reçu le cadavre sur le visage. Ah, ah ! Ce serait assez comique selon l'ours qui n'avait absolument aucune empathie, que ce soit pour ses semblables comme pour les humains. En tout cas, il comptait bien trouver ce pokemon qui serait son nouvel adversaire, mais alors qu'il s'apprêtait à couper les hautes herbes d'un coup de tranche, il sentit quelque chose se poser sur son dos avant de repartir aussitôt. Se retournant violemment, il ne vit cependant rien qui bougeait derrière lui. Il avait rêvé ou quoi ? L'imposant pokemon comptait revenir vers son dresseur lorsqu'un petit pokemon arriva à ses pieds, l'air penaud et lançant sur un ton tremblant :

-Evo... Evoli, li evoli li.... Evoli evoli, evo, evoli li. Evoli... Evo evoli. Evoli li evo... ~Écoute... En vérité, je ne cherche pas la bagarre... Je veux juste te demander si ma mère, une aquali, serait dans les environs. S'il te plait... Essaye de me comprendre. Ça fait trop longtemps que je la cherche...~

Ursa ? Ursaring Ursaring ! Ursa Ursaring. Ursaring Ursa Ursa ... ~ Ta maman ? hmm oui, je me souviens de cette Aquali, mon maître a dû la remettre au pas, elle refusait d'obéir, cette idiote, ah ah ! Mais je ne sais pas ou elle est, je sais juste que mon maître l'a entraîné mais il ne l'a pas gardé. ~

Si Ursaring ne se souvenait pas de tous les pokemons qu'il avait battu ou tué, cette fameuse Aquali, il ne l'oublierait sans doute jamais. Il n'avait jamais compris pourquoi son maître l'avait capturé, elle et un Hypocéan, le gros ours s'était contenté d'obéir, comme d'habitude, et avait donc entraîné ces deux pokemons. Cette Aquali était une dure à cuire, il était obligé de le reconnaître, bon nombre de fois, elle avait tenté de s'enfuir du quartier général de la Team Aqua, et le même nombre de fois s'en était suivi une sévère punition. Elle avait fini par renoncer au bout d'un moment, même si elle restait très silencieuse tout le long des entraînements, tout en s'améliorant au combat. Et puis un beau jour, sans que l'ours ne comprenne le pourquoi du comment, elle comme le Hypocéan n'étaient plus là, mais son maître ne semblait pas faché pour autant. Encore aujourd'hui, Ursaring ne comprenait pas pourquoi ils s'étaient donné tant de mal à faire tout cela, il pensait au moins que son maître les garderait dans l'équipe, mais ce ne fut pas le cas. Et donc, le petit morveux qui se trouvait devant lui en train de pleurer comme une mauviette était le rejeton de cette Aquali, qu'Ursaring ne manqua pas de dénigrer devant son propre fils, de toutes façons, ce dernier était bien trop petit pour espérer pouvoir le battre, Ursaring allait sans doute juste l'écraser histoire de s'en débarrasser ... mais avant qu'il n'ait pu faire quoi que ce soit, une voix féminine et légère déclara :

"Hé bien, qu'avons-nous là ? Cet Evoli semble assez particulier. Il pourrait nous rapporter une coquette somme, des collectionneurs donneraient sans doute beaucoup pour l'ajouter à leur collection."

"Si ce sont vos désirs, Lady Taylor, ce sera fait. Ursaring, capture cet Evoli, mais laisse-le en bon état surtout, abîmé, il ne rapporterait pas grand chose."

Ursa ... ~ Pfff ... ~

Alice et Amos, se demandant sans doute où était passé le pokemon de ce dernier, s'étaient approchés et avaient donc en face d'eux le petit Evoli. Alice l'avait jugé du regard. Un pelage blanc aux pattes, des yeux vairons, il était un peu spécial, celui-là. Elle connaissait le monde du trafic de pokemons, ayant été à la tête d'une Team criminelle après tout, c'était une source de profits immense pour ceux qui n'avaient pas froid aux yeux. Et ce pokemon serait racheté à prix d'or par un collectionneur, c'était certain, les Evolis normaux étaient très populaires, alors un aussi spécial, et même pas chromatique par ailleurs, les enchères allaient être hautes dessus.C'était une occasion à ne pas manquer, d'autant que la Team Aqua dissoute, il lui fallait de nouvelles ressources financières, cet Evoli pourrait être un début. Amos, voyant l'intérêt de sa supérieure pour cette créature, n'hésita pas un instant et ordonna à Ursaring de le capturer sans plus attendre, ce qui n'était pas au goût de l'intéressé, qui préférait de loin faire de la bouillie de cet Evoli. Mais pas question de désobéir, non, donc il fallait mettre KO son adversaire sans trop l'abîmer, quelle galère ! Il tenta un peu au hasard une attaque Mitra-Poing que le pokemon évita sans difficultés, après quoi Amos réprimanda sévèrement son pokemon, lequel se contenta de baisser la tête :

"Espèce d'idiot, je t'ai demandé de le capturer, pas de l'écraser !"

"Si je puis me permettre, Amos. Aquali, à toi ! Capture-moi cet Evoli !"

Alice n'avait pas vraiment envie de perdre de temps à cause de cet Ursaring bien trop bourrin pour cette tâche, elle savait qu'Aquali serait plus apte à capturer ce petit pokemon, peut-être même qu'il accepterait de plein gré étant donné leur espèce commune, elle était bien sûr totalement inconsciente de ce que cette action allait provoquer. Aquali apparut donc, d'abord à la surprise d'Ursaring, qui comprit enfin ou était passée cette pokemon, elle avait été offerte à la supérieure de son maître, voilà l'explication ! Aquali, elle, affichait comme d'habitude un air sérieux et froid, elle s'était habituée à sa nouvelle vie depuis longtemps, et s'était même un peu attachée à Alice qui la traitait assez bien, mais elle ne s'attendait pas à voir cela. Perle - c'était son nom, au départ - eut un pas de recul devant cet Evoli, son visage sérieux devenant soudain des plus troublés. Que se passait-il ? La simple vue de ce pokemon lui filait une incroyable migraine. Qui était-il ? Pourquoi lui semblait-il si familier ? Ces deux yeux si spéciaux hantaient encore ses rêves chaque nuit même si elle ne se rappelait plus de leur provenance. De manière qu'elle ne comprenait pas elle-même, ça lui faisait chaud au coeur de revoir ce petit être, plus grand que dans ses rêves. Mais perdue dans ses pensées, elle n'obéit même pas à l'ordre d'Alice, elle restait là, presque immobile, ne sachant pas ce qui lui arrivait, alors que des larmes commençaient à couler le long de ses joues ... que lui arrivait-il ?

Cet Evoli appartenait sans aucun doute à son passé, c'était la seule solution. Elle avait voulu fuir ce passé qui la faisait tant souffrir, et avait fini par le faire, jusqu'à ce qu'il resurgisse aujourd'hui. Le dernier souvenir qu'elle avait en tête précisément, c'était le quartier général de la Team Aqua, elle affrontait pokemon sur pokemon, de tous les types, elle était battue quand elle se montrait faible et relativement récompensée quant elle progressait. C'était une vie monotone et sans but. Elle se souvenait de sa volonté à s'enfuir, qu'elle avait quelque chose qu'elle devait absolument là dehors. Mais à chaque fois, qu'elle faisait une tentative, cela se passait de la même façon. Elle était tout bonnement électrocutée. Des minutes interminables de souffrance, chaque nouvelle tentative augmentait la durée de cette torture. C'était à partir de ce moment qu'elle décida de faire table rase de son passé. Qu'elle avait accepté la réalité de sa vie, malgré sa peine et sa tristesse, pour une raison qu'elle avait fini par oublier, ne voulant plus se remémorer ce qu'elle ne pourra jamais faire là dehors. Encore troublée, les yeux pleins de larmes, elle contenta de demander, d'un air désolé :


Aqua ... Li ? ~ Qui ... qui es-tu ? ~

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles qui tournent mal ... [Kinaï] Jeu 31 Juil - 17:19

-Ursa ? Ursaring Ursaring ! Ursa Ursaring. Ursaring Ursa Ursa ... ~ Ta maman ? hmm oui, je me souviens de cette Aquali, mon maître a dû la remettre au pas, elle refusait d'obéir, cette idiote, ah ah ! Mais je ne sais pas ou elle est, je sais juste que mon maître l'a entraîné mais il ne l'a pas gardé. ~


Je n'avais pas du tout aimé sa réflexion vis à vis de ma mère, surtout venant de la part d'un pokémon qui me semblait, certes rustre, mais pas très malin. Comme convenu, sa réponse ne fut pas du tout agréable. Il avait parlé de ma mère comme si ce n'était qu'une moins que rien. Et pourtant, elle avait tenté de s'enfuir à plusieurs reprises, désobéissant aux volontés de ces infâmes humains ! C'était bien plus qu'une héroïne à mes yeux... C'était une légende. Plus tard, je voudrais être aussi forte qu'elle ! Mais, d'après les informations de l'ursaring, elle a disparue un jour sans laisser de traces... J'étais sur une piste, mais comment pouvais-je la retrouver ? Je ne pouvais pas compter sur le pokémon à la musculature imposante, cause de son dressage, alors je vous repose la question: comment ? Peut-être était-elle morte...? Non ! Je refusais de croire à cette hypothèse grotesque ! Je savais que ma mère était vivante quelque part, je le sentais au plus profond de moi. Il fallait jute chercher, et comme on dit, quand on cherche, on trouve !

Alors que l'ursaring me dévisageait, me lançant un regard sournois rempli de défis, une voix humaine plutôt douce vrilla dans mes tympans. Les deux dresseurs étaient revenus. L'un était imposant, il était très grand et très sombre, mais ne respirait pas du tout la joie de vivre. Peut-être était-il victime d'un passé tragique ? Il ne montrait réellement aucun signe sentimental ! Tel un monstre, il devait sortir de très loin pour que sa simple aura me fasse froid dans le dos. D'autant plus qu'il portait une grosse arme contre laquelle je n'avais nullement envie de me frotter... Il était impressionnant, d'accord, mais celle qui me marquait le plus, c'était la jeune femme, beaucoup plus petite que le gros mastoc, qui ne m'inspirait pas du tout, mais alors pas du tout confiance. Elle ne semblait pas dangereuse de part son physique, loin de là, mais de part sa manière d'être. Allez savoir pourquoi, son regard, son petit sourire... Toute son aura cachait quelque chose de pas normal. Quelque chose d'indescriptible mais qui vous met malgré tout très mal à l'aise.

Elle me dévisageait avec envie, comme si elle me jugeait potentiellement utile pour une quelconque raison. J'ai compris très vite qu'elle avait pour objectif de me capturer, mais il en était hors de question, je n'allais pas me laisser faire ! D'autant plus que ces deux énergumènes me mettaient hors de moi ! Je refusais catégoriquement de les suivre ! Et puis, il ne fallait pas que je reparte en prenant la fuite comme un lâche, j'avais tout un espace de petits pokémons qui comptaient sur moi à venger. Il fallait que je fasse quelque chose qu'ils n'oublieraient pas de si tôt. J'allais certainement me battre contre le gros nounours, mais j'avais déjà moins peur qu'au début. Fuyant le sentiment d'espoir, les larmes cessèrent de couler sur mes joues. En clair, j'étais sur la défensive. Je n'ai pas attendu trop longtemps avant de voir que l'ursaring se projetait sur moi. Et bien sûr, le bipède sans poil ténébreux avait crié l'attaque d'une grosse voix, sans se soucier que j'avais l'avantage de ne pas être surpris de la nouvelle. Quel idiot... Tentant son attaque mitra-poing sur moi, j'ai facilement pu esquiver le pokémon à la carrure fortement développée.

Ce fut comique de voir cet imposant ursaring se faire gronder par un humain. Cela ne faisait pas du tout sérieux ! Mais je gardais mon calme, il ne fallait pas que je bronche car la moindre petite faille pourrait m'engendrer une blessure très douloureuse, voir mortelle. Surtout face à un adversaire de cette trempe là. Il fallait que j'attende que ce gros plein de soupe m'attaque pour que je puisse me faufiler sur le côté et attaquer directement l'humain, mais ce plan n'était qu’idyllique. La petite bipède rose lança une sphère rouge et blanche dans le ciel, invoquant un pokémon qui figea tout mon être. Ce n'était pas n'importe quel pokémon, c'était une aquali. Mais ce n'était pas n'importe quelle aquali non plus...

Je l'avais tout de suite reconnue malgré son air froid et ses sentiments neutres. Par le regard, je savais que c'était elle. Le temps ne comptait plus, je l'avais de nouveau retrouver... Ma mère ! Comment je l'ai su ? Allez savoir, mais je savais que c'était elle. Lorsqu'elle me dévisagea, elle perdit immédiatement sa façon obscure de se comporter. Elle avait souffert sous les ordres de ces humains sournois et perfides... La pauvre ne se souvenait pas de moi. Enfin... Légèrement, sinon elle n'aurait sans doute pas eu cette réaction. Je me suis avancé doucement, la contemplant de long en large... C'était vraiment elle... Je ne savais pas quoi dire, ni penser. J'avais tellement passé de nuits à faire des cauchemars que tout semblait s'en aller d'un coup. Mes pas me portèrent tout seuls juste devant ma mère qui pleurait comme si on lui avait arraché quelque chose du cœur... D'une petite voix, elle me demanda de sa voix qui m'avait tant manqué epuis ces quatre dernières années:


-Aqua ... Li ? ~ Qui ... qui es-tu ? ~

-Evo... Evoli... LI... ~Maman... C'est moi... Kinaï...~


J'ai voulu lui raconter toutes les épreuves que j'avais traversé, jamais je n'avais perdu l'espoir de la retrouver un jour, et jamais je ne l'avais oubliée ! De l'accueil de la mère de Uni, mon frère de cœur, de ma nouvelle amitié avec Hisia, la petite salamèche aux flammes bleues, de la rencontre avec un bipède contre ses maudits dardagnans, de ma croisière en tant que passager clandestin, de mon arrivé à Johto, de mon départ de Johto en compagnie de l'ange de glace et de toute son équipe de pokémons très gentils, de mon rêve partagé avec Ikari, le petit pandespiègle que j'avais sauvé d'une mort certaine, de la défaite d'une organisation criminelle en compagnie d'un humain sympa mais à l'air fatigué... Bref, tout ce que j'ai tant voulu lui raconter jusqu'à maintenant ! Je n'en aurais jamais finis avec les détails. La seule chose que je demandais, c'étaient ses câlins qui m'avaient tellement manquer... Il ne restait que elle et moi, je ne voyais plus rien, je ne visualisais plus rien... D'un pas hésitant, je me suis tout de même lancé et ai établi un contact qui se voulait tendre et doux, entre autre, une caresse avec mon épaule, sur la musculature étrangement développée de ma tendre maman. J'étais si heureux de la revoir que je n'ai pas pu m'empêcher de pleurer comme elle... Je l'ai de nouveau regarder dans le blanc des yeux. Elle était magnifique... Comme dans mes rêves... Oh... Je voulais tellement qu'on puisse rentrer à la maison...
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 776
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Retrouvailles qui tournent mal ... [Kinaï] Jeu 31 Juil - 18:32

-Evo... Evoli... LI... ~Maman... C'est moi... Kinaï...~

Aquali ... ~ Kinaï ... ~

Perle répéta ce nom comme l'écho, elle l'avait déjà entendu, ou plutôt prononcé tellement de fois ... Elle se souvenait maintenant. Son fils. Ce petit Evoli était son fils unique. Elle se souvenait de son compagnon, Arragon, de la naissance de leur fils, de tous les jeux qu'elle avait eu avec ce dernier, des calins qu'elle lui avait fait pour le réconforter, de tous leurs moments passés ensemble, jusqu'à ce que ce maudit dresseur la capture. C'était pour ça qu'elle devait absolument échapper à ces humains, à cette Team Aqua, elle devait revenir pour s'occuper de son fils. Elle avait pensé tellement de fois qu'il devait être mort abandonné sans elle qu'elle avait préféré l'oublier. Mais il était là, et il avait bien grandi depuis toutes ces années, il était devenu un brave Evoli, et sans doute puissant s'il avat réussi à faire le chemin jusqu'à Hoenn. Elle ne put s'empêcher de pleurer davantage, de joie, évidemment, de retrouver ce petit être qu'elle avait mis au monde, mais aussi de honte, pour n'avoir pas réussi à le retrouver elle-même, de n'avoir pas été là pendant ces longues années. Il s'approcha simplement d'elle pour lui faire un calin, les deux pleurant l'un contre l'autre. Cela faisait si longtemps, et enfin, elle sentait ce bonheur qu'elle pensait ne plus jamais ressentir. Il n'y avait plus qu'eux deux, elle ne pensait plus à rien d'autre ... et elle avait bien tort.

Aquali ! Aqua ! Aquali ... Aquali Aqua ... ~ Je me souviens ! Kinaï, tu m'as tant manqué ! Je pensais ne jamais te revoir ... et tu es devenu si grand pendant ces quatre ans ... ~

"Aquali, qu'est-ce que tu attends ?! Capture-moi ce pokemon immédiatement !"

Car si Perle et Kinaï souhaitaient profiter de ce moment de retrouvailles si mérité, ce n'était pas au goût de tout le monde. Alice n'en croyait tout simplement pas ses yeux, son Aquali était sensée capturer ce pokemon ... et elle se frottait contre lui ! L'ancienne leader Aqua ne savait même pas comment réagir à une pareille scène, Aquali avait toujours été obéissante, comme tous ses autres pokemons d'ailleurs, l'insubordination était absolument intolérée par la Princesse Aquatique. Cela ne pouvait être car c'était un pokemon de son espèce, Aquali ayant combattu bien d'autres évolitions au cours du temps passé sous les ordres de la jeune femme. Que lui arrivait-il donc ? Alice restait là, à répéter son ordre à sa pokemon, presque honteuse, devant Amos qui semblait lui aussi bien surpris par cette situation pour le moins inattendue. Bizzarement, seul Ursaring comprenait la situation, il savait que ces deux là étaient parents, et il espérait bien qu'avec ce refus d'obéir de la part d'Aquali, son dresseur lui ordonne de tuer ces deux créatures, pour qu'il puisse se racheter après avoir été réprimandé. Finalement, Aquali accepta de répondre à sa maîtresse, se mettant face à elle, devant Kinaï, et lança d'un ton ferme, dont on pouvait bien comprendre la signification même sans parler le pokemon :

Li ! Aquali Aquali ! Aquali ! ~ Non ! Je ne manquerais plus à mon devoir de mère, désormais ! Vous ne le toucherez pas ! ~

"Que ... ? Tu oses me désobéir ?! Je ... commença Alice hésitante, n'ayant jamais été confrontée à ce genre de chose, je ne tolérerais aucune insubordination. Hyporoi, règle le compte de cette traitresse !"

Alice n'aimait pas cela, dans le fond, elle avait une certaine affection pour ses pokemons, mais elle ne pouvait pas accepter un tel comportement. Elle l'avait bien appris au cours de son entraînement pour être agent Aqua et digne successeur d'Arthur, elle devait être intransigeante avec ce genre de choses. Si on acceptait la trahison de quelqu'un, alors on se préparait à une rébellion plus tard de beaucoup d'autres. La seule solution était de mater chaque trahison avec une fermeté extrême, pour dissuader toutes celles qui pourraient suivre, il n'y avait pas d'autres solutions. Elle lança donc un beau Hyporoi au combat, un pokemon que connaissait bien Aquali, et pour cause, il était également un cadeau qu'Alice avait reçu pour son quinzième anniversaire, il avait été capturé en même temps qu'Aquali alors qu'il n'était qu'un Hypocéan, et les deux avaient traversé cet entraînement presque inhumain, pour être suffisamment puissants pour l'équipe d'Alice. C'était sans doute le pokemon de l'équipe de la jeune femme dont elle était la plus proche, mais savait aussi qu'il était d'une loyauté totale à sa maîtresse. Tout en faisant face à Alice, elle vit également Amos et Ursaring, qu'elle avait déjà vu à la Team Aqua sans se souvenir d'où elle les connaissait, c'était désormais chose faite, sauf que cette fois, elle ne perdrait pas, ni face à Ursaring, ni face à Hyporoi. Pour Kinaï.

Aqua ? Aquali. Aquali Aquali ! Aquali ! ~ Hyporoi ? Tu ... tu dois m'écouter. Cet Evoli est mon fils, celui dont je te parlais quand nous étions entraînés, juste après notre capture ! C'est lui, c'est Kinaï ! ~

Hyporoi, Hyporoi. Hyporoi. Hypo Roi. ~ Hmm ... je suis désolé, Aquali, mais Alice veut ce petit pokemon, il doit être capturé. Nous avons tous les deux juré de la servir, et elle nous a bien traité, elle. Ecartes-toi maintenant et tu ne seras pas trop réprimandé. ~

... Aquali, Aquali Aqua ! Aquali ! ~ ... Non. Je ne les laisserais pas maltraiter mon enfant comme ils l'ont fait avec nous ! Si tu veux l'avoir, il faudra me passer sur le corps ! ~

Hyporoi était, comme prévu, toujours loyal à Alice, il fallait s'y attendre, la jeune femme l'avait bien traitée, et lui avait même permis d'évoluer, il resterait à ses côtés quoi qu'il arrive. Perle ne voulait pas combattre un ami, mais il n'était pas question de perdre son fils, pas une nouvelle fois, elle se battrait jusqu'au bout si nécessaire pour le protéger. Alors que Perle refusait obstinément de bouger, Hyporoi afficha un air désolé avant de commencer le combat. Il commença avec Dracochoc, fonçant sur l'évolition qui réussit à esquiver avant de lancer Onde Boréale. Alice regardait cela avec consternation, même si elle gardait un relatif sérieux, si Aquali était prête à la trahir, elle en paierait les conséquences, elle serait sans doute punie plus tard. Ursaring, lui, regardait le combat avec envie, et fut très heureux lorsqu'Amos lui autorisa à le rejoindre d'un signe de tête. Avec malice, l'ours utilisa Feinte, disparaissant instantanément pour réapparaître juste derrière le petit Evoli qu'il comptait bien frapper, il n'avait pas oublier le petit tour de ce microbe tout à l'heure, et voulait l'écraser, désormais, s'en fichant de le rendre en bon état ou pas, il allait le réduire en bouillie !

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles qui tournent mal ... [Kinaï] Dim 10 Aoû - 8:12

Elle répéta mon nom d'une voix tendre, mais également perturbée, se rappelant ainsi de qui j'étais... Son fils... Acceptant mon geste d'affection, nous nous serrâmes l'un contre l'autre. Enfin... Depuis le temps que je rêvais de partager à nouveau ce moment du passé avec ma maman... Je ne voulais plus la quitter. On devait s'échapper ! Elle était tellement douce avec moi que j'en avais oublié la tension qui s'échappait tout autour de nous, mais je m'en fichais. Pour moi, seul comptait cette bulle de tendresse dans laquelle ma mère et moi-même étions prisonniers. Les larmes coulèrent, évidemment, mais par joie. Qu ne pleurerait pas quant aux retrouvaille familiales ? Seul manquait le père à l'appel, mais ne l'ayant jamais connu, cela me faisait ni chaud ni froid. Comment vous décrire ce sentiment de pur bonheur... ? J'en avait une boule dans le ventre. Je ne pouvais réellement pas contenir mes émotions. J'étais si... Apaisé...


-Aquali ! Aqua ! Aquali ... Aquali Aqua ... ~ Je me souviens ! Kinaï, tu m'as tant manqué ! Je pensais ne jamais te revoir ... et tu es devenu si grand pendant ces quatre ans ... ~ 

-Evo evoli, li... Evoli... ~Tu m'as manqué aussi, maman... Je t'ai cherché partout...~


Sous cette phrase, qui parvint jusqu'au plus profond de mon cœur, tout mon être frissonna. Elle se souvenait certainement de tout ce que nous avions vécus, les fous rires, les jeux, les veillées... Et ce avant même le jour dramatique de sa capture. Elle me regardait avec fierté, je lui rendais la pareille. Elle était probablement devenue très forte, mais je voyais bien qu'elle souffrait de beaucoup de choses... Les plus flagrantes étaient sans nuls doutes la violence et la privation de liberté, rien que dans le regard. La pauvre... Que lui avaient fait subir ces maudits humains ? Oh et puis, que pouvais-je y faire ? Seul comptait l’événement présent ! Je lui ai donc fait une petite léchouille affective sur la joue, maintenant qu'on était à nouveau réunis, plus rien ne pouvait nous séparer. Du moins, c'est ce que j’espérais, malgré ma naïveté... Toute la magie de ces retrouvailles cessa d'un coup, nous replongeant dans la dure réalité, lorsque la jeune bipède rose s'exclama comme une petite fille qui n'aurait pas eu sa friandise :


-Aquali, qu'est-ce que tu attends ?! Capture-moi ce pokemon immédiatement !


Elle semblait tellement perturbée que j'étais drôlement tenté de me moquer de son cas. Un peu plus et les deux bipèdes sans poils touchaient le sol de la mâchoire, tellement la scène leur paraissait anormale. Qu'il y avait-il de mal à se faire un gros câlin après tant d'années d'attente et de souffrance ? Quoi qu'il en soit, ma maman s'était opposée à la requête de son ex-dresseuse. Elle s'avança d'un pas, me mettant à l'arrière comme pour me protéger, et prouver clairement qu'elle n'allait plus jamais les écouter. Ça, c'était ma maman à moi ! Toujours prête à s'opposer devant le danger pour protéger sa famille... Un exemple à suivre, pour tous. C'était elle qui m'inspirait la force, le courage et la sagesse. Trois éléments bien connus, donc très répandus, mais qui pourtant peuvent faire de quelqu'un, être bien plus fort qu'on ne le pense... J'ai regardé ma mère, les étoiles dans les yeux, faire face à nos ennemis en ayant aucune crainte. À force de les côtoyer, je pensais qu'elle connaissait les faiblesses de ses anciens alliés.


-Li ! Aquali Aquali ! Aquali ! ~ Non ! Je ne manquerais plus à mon devoir de mère, désormais ! Vous ne le toucherez pas ! ~ 

-Que ... ? Tu oses me désobéir ?! Je ... Je ne tolérerais aucune insubordination. Hyporoi, règle le compte de cette traîtresse !


Et pourtant... Je voyais bien que la jeune femme trouvait cette situation déplaisante. Peut-être qu'elle était très proche de ma maman par le passé... Eh bien, sur l'heure, il ne fallait plus penser à cela ! Il fallait s'apprêter au combat, car, faisant tournoyer une de ces boules détestables rouges et blanches dans le ciel, l'humaine invoqua un magnifique hyporoi ? À son allure, il devait sûrement être un adversaire coriace... En plus de l'ursaring que j'avais failli oublié -je gardais une oreille attentive- il fallait redoubler de prudence. Mais, même si le combat s'avérait illégale, car je m'avouais pas assez expérimenté, ma maman ne se laissa pas rabaissée. Au contraire, elle faisait face au lourd poids de ses responsabilités d'une maman. Ça devenait trop dangereux... Il fallait partir en courant. Allez savoir où, mais déguerpir était la seule solution pour qu'on s'échappe en un seul morceau. J'allais faire part de mon hypothèse, mais ma mère semblait perturbée de se retrouver à devoir combattre l'hyporoi. J'ai tout de suite compris qu'il s'agissait d'un ami d'enfance...


-Aqua ? Aquali. Aquali Aquali ! Aquali ! ~ Hyporoi ? Tu ... tu dois m'écouter. Cet Evoli est mon fils, celui dont je te parlais quand nous étions entraînés, juste après notre capture ! C'est lui, c'est Kinaï ! ~ 

-Hyporoi, Hyporoi. Hyporoi. Hypo Roi. ~ Hmm ... je suis désolé, Aquali, mais Alice veut ce petit pokemon, il doit être capturé. Nous avons tous les deux juré de la servir, et elle nous a bien traité, elle. Ecartes-toi maintenant et tu ne seras pas trop réprimandé. ~

-... Aquali, Aquali Aqua ! Aquali ! ~ ... Non. Je ne les laisserais pas maltraiter mon enfant comme ils l'ont fait avec nous ! Si tu veux l'avoir, il faudra me passer sur le corps ! ~ 


J'étais en admiration devant une telle audace... Elle était vraiment prêt à tout pour me sauver... Mais il ne fallait pas céder, au contraire il fallait mieux courir le plus loin possible ! J'ai de nouveau essayé de raisonner ma maman, mais le combat s'engagea... Bien que cette dernière ne voulait pas blesser un ami qui lui était très cher, elle n'avait pas d'autres choix que de croiser les crocs avec l'hyporoi. Je n'aimais pas ça... Ce fut ce dernier qui commença l'assaut, avec un beau dracochoc tout en courant vers ma maman. Ne pouvant rien faire, il fallait que je ruse si l'ursaring attaquait... J'ai donc tendu l'oreille, ne pouvant pas laissé ma mère agir toute seule. Perle -ma maman- lança une attaque à son tour, en envoyant dans la direction de notre ennemi une onde boréale magistrale. Le combat allait sûrement être tendu... Et, bien sûr, comme je l'avais prédis, l'ursaring profita de mon manque de « vigilance » pour essayer de me porter un coup par surprise, mais manque de bol pour lui, je l'avais entendu de loin. Ce n'est que lorsqu'une grosse ombre surgit au-dessus de moi qu'un petit pokémon, caché sous le feuillage, me cria de faire attention. Sans hésiter, j'ai utiliser ma technique « tunnel » pour m'enfouir sous le sable. Le terrible coup du gros pokémon musclé fit trembler la terre, mais par chance aucun caillou ne vint m'assommer malgré la secousse du tremblement de terre. J'ai continué de creuser dans le sol, qui était plutôt bien praticable, en passant sous le nounours. Mais, contrairement à ce que les autres pouvaient penser, ce n'était pas l'ursaring que je visais... C'était directement l'humain ! Croyant que j'avais bien jugé la distance, j'ai bondis sans crier gare du sol où je pensais trouver le bipède à l'allure ténébreuse. Le renversant, j'ai enchaîné rapidement d'un pas chassé sur le côté pour me remettre en garde. Je ne pouvais que gagner avec l'effet de surprise. Le seul moyen d'y parvenir, c'était d'attendre les attaques et d'esquiver au bon moment. Ma mère fit de même... On se retrouvait exactement dans la même situation : c'était chacun le sien.


-Evoli, evoli li evo ! Evoli ! ~Maman, nos véritables ennemis sont les humains ! Ne l'oublie pas !~
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 776
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Retrouvailles qui tournent mal ... [Kinaï] Dim 10 Aoû - 9:41

Le combat faisait toujours rage sur cette route proche de Nénucrique. Hyporoi venait de rater son attaque Dracochoc et vit une Onde Boréale arriver vers lui, lui laissant juste le temps de riposter avec Laser Glace, les deux rayons se contrecarrant. Le pokemon dragon s'était résolu à combattre son ancienne amie, à contre-coeur bien sûr, mais si elle s'opposait à Alice, alors elle s'opposait à lui en même temps. Leur puissance était sans aucun doute équivalente, mais peut-être aurait-il un avantage du fait qu'il ait évolué deux fois, lui, en tout cas, il ne retenait pas ses coups, comme son adversaire, probablement. Ursaring, lui avait frappé violemment en direction du sol, faisant pas mal de poussière, mais n'étant pas assuré d'avoir aplati Evoli. En effet, il n'avait pas entendu de gémissement avant la mort, et ne voyait pas de sang par terre, c'était très étrange ... Un peu plus loin, Alice et Amos regardaient l'affrontement avec consternation pour l'une et concentration pour l'autre. Mais l'agent fut étonné de voir la boule de poils bondir du sol en sa direction, et il tomba en arrière sous le coup de la surprise. Mais pas pour longtemps, puisqu'il se releva rapidement, l'air extrêmement furieux, chargeant son fusil en lançant sur un ton colérique :

"Espèce de sale vermine ! Tu vas me le payer !"

Amos savait généralement garder son sang-froid, mais se faire attaque par un pokemon lui-même, c'était inadmissible. A quoi servait Ursaring dans ce cas ?! L'homme ténébreux n'en attendit pas plus pour tirer deux fois de suite en vers Evoli, et ce n'était pas des petites balles. Ursaring, lui aussi furieux qu'on s'en prenne à son maître, utilisa de nouveau Feinte pour se rapprocher du quadrupède, et lança un puissant Séisme pour le dissuader de se cacher de nouveau sous terre. L'attaque fut si violente qu'elle toucha même Aquali comme Hyporoi, mais il en faudrait bien plus pour les mettre KO tous les deux. Alice elle-même faillit perdre l'équilibre, mais Amos lui servit d'appui, lui étant bien plus habitué à l'attaque dévastatrice de son pokemon ours. Hyporoi usa ensuite d'une attaque Toxik et cette fois visa juste sur Aquali. Une capacité pas très loyale, mais c'était le seul moyen pour terminer ce combat, elle allait se vider de ses forces peu à peu, et peut-être qu'une fois KO, Alice accepterait de l'épargner. Mais ce n'était pas l'avis d'Amos qui rechargea de nouveau son arme à feu, sans l'utiliser cette fois, demandant d'abord la permission à sa supérieure de le faire :

"Lady Taylor, je doute que votre Aquali ne soit raisonnée, désormais. M'autorisez-vous à intervenir pour mettre fin à cette mascarade ?"

"Je ... attendez encore un peu.
Aquali, reviens sous mes ordres, obéis-moi ! Je ne le redirais pas, c'est ta dernière chance ..."


Alice était bien, une fois n'est pas coutume, la plus troublée de tous les êtres ici. Elle ne comprenait simplement pas comment l'un de ses pokemons pouvait se rebeller, c'était tellement insensé ! Aquali avait toujours été obéissante, elle avait toujours suivi les ordres sans la moindre discussion, et d'un coup, elle se mettait à désobéir, c'était à n'y rien comprendre. Pour cet acte de trahison, une seule conséquence pouvait suivre, mais la jeune femme n'était pas tout à fait sûre de donner l'ordre à son subordonné. Tuer Aquali, était-ce la seule solution ? La Princesse Aquatique espérait encore que cette dernière se reprenne, qu'elle retourne sous ses ordres immédiatement, mais il n'y avait guère d'espoir, elle la voyait se battre de toutes ses forces, encore plus déterminée que lorsque c'était Alice elle-même qui lui donnait des ordres. En tant que chef et future souveraine de Hoenn, la fille blonde ne pouvait avoir la main qui tremblait, c'était interdit, elle allait devoir d'un instant à l'autre donner l'ordre à Amos de commettre l'inévitable. Encore quelques instants d'attente, elle donnait une ultime chance à sa pokemon de revenir à la raison, mais si la réponse était toujours négative, alors elle en subirait les conséquences.

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles qui tournent mal ... [Kinaï] Dim 10 Aoû - 12:41

Comme convenu, le bipède à l'allure sombre trébucha sous ma technique de type sol. Il se releva, furieux, brandissant un fusil vers ma direction en le chargeant. Je n'avais pas prévu cela... Une seule de ces espèces de bille de plomb pouvait me tuer sans que je ne sente rien. Sur le coup, j'ai vraiment eu peur... Je voyais d'ici le noir s'étaler tout autour de moi. Mais, fort heureusement, mon instinct de survie prit le dessus. Par pur réflexe, j'ai couru dans une direction quelconque en me servant de ma capacité « vive-attaque » pour pouvoir mieux esquiver les coups qui retentissaient désagréablement fort dans mes tympans vibrant. Il frôla mes deux pattes à deux reprises, mais il réussit quand même à me faire tomber à la renverse. Ne faisant plus attention au reste, l'ursaring se pointa juste derrière moi, sans crier gare, et m'envoya une puissante attaque séisme qui toucha tout le monde par la secousse intense. Il ne m'avait pas blessé qu'un peu... Je n'aurais pas du me rapprocher de cet humain d'aussi près... Je n'avais pas vu sa grosse arme à feu, j'aurais pu prévoir une riposte, ou alors être plus prudent...

Reprenant rapidement mes esprits malgré tout, mes yeux glissèrent sur le combat entre l'hyporoi et ma maman. Tous les deux retournés à cause du tremblement de terre, ils se relevèrent, déterminés à livrer cette bataille à contre cœur... Finalement, il n'y avait pas le choix. La fuite était impossible, ils étaient bien trop forts. Comment pouvions-nous nous sauver sans danger... ? Ma mère s'était tournée vers moi, l'air inquiète. Je ne devais pas être dans ma meilleure forme, mais elle esquissa un soupir de soulagement quand je lui ai souri légèrement... Mais, l'ennemi profita de ce petit moment de répi pour l'attaquer avec la capacité « toxic ». Perle se prit l'attaque de plein fouet. Empoisonnée, il y avait maintenant une réelle inégalité... Maman ne pourra pas se sauver, sauf si elle accepte peut-être de se ranger à nouveau sous les commandements des bipèdes sans poils... C'était le mieux à faire. Tremblante, mais le regard rempli de braises, ma mère faisait à nouveau face, tremblante, face à son ancien ami... La tension était à son comble...


-Lady Taylor, je doute que votre Aquali ne soit raisonnée, désormais. M'autorisez-vous à intervenir pour mettre fin à cette mascarade ?

-Je ... attendez encore un peu. 
Aquali, reviens sous mes ordres, obéis-moi ! Je ne le redirais pas, c'est ta dernière chance …


-Aqua a... ~Je ne te...~

-Evoli... Evo li li evoli ! ~Maman... Ne prend pas de risques inutiles !~


Maman semblait perdue... Son regard passait de moi à la jeune femme rose et blanche. Un long silence s'installa... Mon sang était à l'arrêt. Je ne voulais pas qu'elle prenne de risques, le fusil scintillant ne me disait rien qui vaille... De plus en plus affaiblie par le poison, elle se releva avec une détermination hors du commun, regarda sa maîtresse en face d'un air révoltant, et envoya par dessus son épaule une phrase qui serra mon cœur... Une phrase qu'on ne peut oublier...


-Aqua, aquali, aquali... ~Je ne t'abandonnerai jamais, mon chéri...~


Puis elle lança une grosse attaque hydrocanon vers l'humaine, désagréablement surprise par cet acte de rébellion. Ainsi était-ce là son choix... Agir en tant qu'une vraie mère, ne plus abandonner son fils quoi qu'il peut en coûter. J'en avais mal au ventre... Je savais qu'un drame terrible allait se passer. Je regardais la scène, impuissant. Je voulais bouger, mais mon cerveau en voulait autrement. Figé, je ne pouvais me contenter que d'admirer la bravoure de ma mère. S'attaquer ainsi malgré la douleur insupportable... Une vraie prouesse physique digne d'une héroïne ! Mais il fallait être également fou... est-ce la la force de la détermination ? … Non... C'était celle du cœur. Une fois l'attaque aquatique dissipée, elle se précipita de m'annoncer en tournant la tête vers moi :


Aqua, aquali, li ! ~Kinaï, sauve-toi, vite !~


Mais je n'arrivais à rien... Elle me regardait, affolée, puis couru vers moi, voulant m'offrir le plus beau câlin de toute ma vie afin de me serrer fort contre elle, comme si elle voulait me protéger, ou bien partager les derniers instants avant qu'elle ne revienne dans sa pokéball... Pour ma part, je pleurais, m'écroulant sous les pattes de ma maman. Elle semblait si épuisée par son souffle sur mon pelage... Il n'y avait de nouveau plus rien, à part nous deux. Sa souffrance physique ne comptait plus, on était de nouveau sur un nuage... Comme j'aurais voulu que cet instant de tendresse dure perpétuellement... Jamais elle n'avait été aussi douce, jamais je ne m'étais senti aussi bien... Comme si c'était la dernière fois que je la voyais...
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 776
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Retrouvailles qui tournent mal ... [Kinaï] Dim 10 Aoû - 13:51

Tremblante, affaiblie, Aquali s'avança un peu pour répondre à sa maîtresse d'une petite voix, devant l'oeil approbateur d'Alice. Elle allait enfin se rendre ? C'était le plus probable, en tout cas, et cela soulageait l'ancienne leader Aqua, elle savait qu'Aquali, comme aucun autre de ses pokemons ne la trahirait. Elle les traitait bien, et en retour, ils obéissaient sans discuter, ça marchait très bien ainsi. Bien sûr, cette insubordination passagère serait punie, mais pas de manière irréversible. Mais alors qu'Alice voulait réellement croire à ce mensonge, Amos afficha un air bien sceptique et il avait raison. Aquali se tourna vers le petit Evoli qu'elle voulait désespérément protéger, puis elle lança un Hydrocanon d'une puissance phénoménale en direction des deux humains. Comme prévu, Hyporoi et Ursaring se placèrent devant leurs maîtres respectifs comme des boucliers, mais si le dragon parvint à résister tant bien que mal, notamment grâce à son double type résistant à l'eau, ce ne fut pas le cas d'Ursaring qui tomba à la renverse sous l'impact, KO. Amos évita de justesse d'être écrasé par son pokemon et le rentra dans sa pokeball en poussant un juron, pestant contre la faiblesse de l'ours, avant de demander à nouveau la permission de sa chef :

"Lady Taylor ?"

Alice se contenta d'acquiéscer d'un geste de la tête. Il n'y avait désormais ni sourire ni air arrogant sur son visage, plus qu'une simple expression neutre, fixant Aquali qui semblait à bout de force après cette attaque impressionnante. Cette dernière avait pris sa décision, aussi incompréhensible soit-elle, et à présent, Alice ne pouvait plus reculer. Aquali ne reviendrait plus à ses côtés, elle n'obéirait plus à ses ordres, elle n'était plus une alliée pour la jeune femme, elle était devenue une traitresse, une adversaire, qu'il fallait éliminer. La pokemon quitta Alice du regard pour se jeter sur Evoli, comme pour montrer ouvertement quel camp elle choisissait. Amos, satisfait de l'ordre de sa maîtresse, visa Aquali avec son fusil. Alice ne quitta pas des yeux sa pokemon, elle se souvenait de tous les instants passés avec elle, de toute l'aide qu'avait apportée Aquali, même de l'affection qu'elle avait à son égard, mais elle gardait le regard fixé sur la cible de son agent. Ce fut extrêmement bref. Le bruit d'un coup de feu. Un cri déchirant. Un amas de sang. Aquali tomba à terre, la balle l'ayant traversé au ventre, elle était totalement immobile, désormais. Alice soupira en tentant de garder son visage de marbre, puis déclara simplement, prenant la pokeball, l'ancienne pokeball d'Aquali, qui allait désormais servir pour un autre pokemon :

"Dommage. Espérons que cet Evoli se montre plus obéissant envers sa maîtresse, lui."

Alice lança alors la balle bicolore en direction d'Evoli, qui n'avait désormais plus rien pour le protéger si ce n'était qu'un cadavre. La jeune femme ne savait pas encore ce qu'elle allait faire de lui, elle n'avait pas prévu de perdre Aquali aujourd'hui, comment aurait-elle pu ?! Si cet Evoli l'intéressait au départ pour des raisons financières, elle allait peut-être reconsidérer cette décision. Elle avait maintenant une place de libre dans son équipe, que ce pokemon pourrait aisément combler. Bien sûr, elle devrait le dresser sévèrement pour le faire obéir, mais ça valait peut-être le coup, et sinon, elle pourrait toujours le vendre au plus offrant. Hyporoi regardait ailleurs, ne souhaitant pas voir le cadavre de son amie, tandis qu'Amos attendait simplement les ordres, étant clairement le seul qui n'était pas du tout touché par la mort d'Aquali. Alice savait qu'elle avait bien agi, que c'était la seule solution, elle n'avait pas à regretter ce choix nécessaire à son avancée. Elle avait toujours été forte et le resterait, malgré la douleur et la tristesse que cela entraînerait ...

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles qui tournent mal ... [Kinaï] Dim 10 Aoû - 16:44

Un drame des plus horrible arriva... J'avais à peine entendu le coup du fusil qui explosa ma bulle d'assoupissement avec ma mère que du rouge sorti de nul part m'éclaboussa mon visage. Ce n'est que lorsque j'ai senti ma maman aplatir tout son poids sur moi que j'ai alors ressenti une mauvaise onde qui serra mon cœur comme si il était sur le point de s'arrêter... Poussant le corps de ma mère, je vis sur son ventre un énorme trou d'où le sang coulait sur elle... Éperdu, je m'accrochais à l'espoir qu'elle soit encore vivante, je ne voulais pas de tout ça, alors je croyais dur comme fer qu'elle allait se relever, et qu'on pourrait partir loin, en paix. Mais j'avais beau m'acharner pour lui donner raison, elle restait sans voix et.. Immobile... Morte... Ses yeux fixaient quelque chose que je ne pouvais apercevoir, elle n'affichait aucune impression... Sauf... La satisfaction...

Elle était là, devant moi... L'âme envolée par ma faute... Je me sentais entièrement coupable... Jamais je n'aurais du naître... Tout mon corps tremblait, les yeux horrifiés devant une telle scène. Sans moi, elle serait encore en vie. Pourquoi le bipède sombre ne tirait pas sur moi ? Je voudrais tant la rejoindre, là-haut... Au moins, on serait tranquilles, et qui sait, peut-être verrions-nous mon père que je n'ai jamais connu ? Mais non... Le sang coulait toujours, et je me voyais dans l'incapacité de faire quoi que ce soit. Je n'arrivais même pas à pleurer... Je ne savais pas quoi penser. Tout s'embrouillait... La guilde ? Ikari ? L'île mirage ? L'aquali du rocher dans l'immensité de l'océan... Ma raison d'être... Mais qu'est-ce que je faisais là... ? Qu'est-ce que je devais faire... ?

Soudain, j'ai senti un petit impact sur mon crâne. Un rayon rouge m'attira dans un endroit très bizarre où je me sentais toute chose. C'était loin d'être aussi confortable que les câlins de ma maman... La pauvre... Elle qui voulait agir en tant que mère... Je n'ai pas pu la protéger... Et je n'ai pas pu la venger... La venger... La venger... Ce mot raisonna dans ma tête autant de fois qu'il le fallait pour me ramener à la raison, et m'apercevoir que j'étais sur le point d'être capturé par les assassins de ma mère. Ils étaient sérieux ?! Je sentais une pression qui se renfermait sur moi-même, mais il était hors de question de me laisser faire ! En poussant avec le peu de force qu'il me restait, avec la force de la volonté, je suis parvenu à me sortir de ce guêpier, me retrouvant de nouveau face aux assassins. Il n'y avait plus l'ursaring et l'hyporoi regardait ailleurs... Je ne me suis pas fais prié, et j'ai pris la fuite à tout allure, pleurant toutes les larmes que je pouvais évacuer.

Quels lâches ces humains ! S'attaquer aux plus faibles et profiter d'un moment d'inattention pour tenter le tout pour le tout... Et surtout... Détruire les familles... Ils avaient tués ma maman ! Celle qui me rassurait quand l'orage grondait ! Mais voilà que maintenant... J'étais un orphelin... Il fallait les faire payer... Leur visage n'allait pas sortir de ma mémoire de si tôt. Plus tard, quand j'aurais le niveau, je vengerais ma maman, et elle serait fière de moi ! Mais... Par où commencer ? Je courais, je courais... Mais sans voir où j'allais. Toutes mes réflexions s’emmêlèrent, si bien que je n'ai pas vu la racine sur laquelle j'ai trébuché. S'en est suivit un roulé-boulé en dévalant une pente abrupte, je me suis lourdement cogné la tête contre un caillou qui dépassait légèrement de la paroi rocailleuse. J'aurais pu mourir écrasé... Mais j'allais finalement finir noyé.

Plongeant dans l'eau salé, je me sentais en train de couler vers le fond. Sonné par le coup que j'avais reçu sur la tête, je me suis directement endormis sous la scène atroce que je me remémorais... Le coup de fusil sur ma maman... Allais-je te rejoindre ? Te vengerais-je un jour... ? M'aimes-tu malgré tout ? Tant de questions pour rien... Soudain, une voix me revint en tête. Une voix qui émanait à peu près la même aura que Perle... L'ange de glace... Liz... J'avais failli l'oublier... Je n'avais plus que elle... Et Uni, que devenait-il ? J’espérais qu'il allait bien, et qu'Ikari ne m'en voudrait pas trop si je n'étais pas présent quand il le fallait sur l'île mirage... Doucement... Mes yeux se fermèrent lentement. Plongeant de plus en plus dans les profondeurs des ténèbres, la seule chose que j'ai pu apercevoir avant de m'endormir était une pâle lumière au loin qui s'orientait dans ma direction... Puis... Ce fut le silence...
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 776
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Retrouvailles qui tournent mal ... [Kinaï] Lun 11 Aoû - 11:15

"Quoi ?!"

"Je vais le rattraper pour vous, Lady Taylor, à toi, Nosferalto !"

Impossible ! Alice avait lancé la pokeball sur cet Evoli presque aussi immobile que son semblable, sans doute par l'effroi de la mort de ce dernier, et alors qu'il était sur le point d'être capturé, il se rebella, échappant au laser rouge de la pokeball, et commençant à courir pour échapper aux deux humains. Amos, par réflexe, sortit un sournois Nosferalto qui comprit la tâche à accomplir, suivant la boule de poils à travers les bois. L'ancienne leader Aqua n'en croyait pas ses yeux, ça ne lui était jamais arrivé. Cet Evoli semblait aussi tenace qu'Aquali, visiblement, mais tant pis, elle trouverait un autre remplaçant à son pokemon décédé, cet Evoli n'avait qu'à garder la fonction initiale de sa capture : l'argent. Elle n'allait pas perdre encore plus de temps à cause de cette créature, la journée avait été surprenante, mais désormais, Alice devait se concentrer sur l'avenir, qui s'annonçait difficile mais intéressant. Elle lança donc à son subordonné :

"Si vous trouvez cet Evoli, vendez-le, sinon, tant pis, vous avez une mission bien plus importante. Je veux que vous rassembliez les derniers agents Aqua encore vivants et qui me sont toujours loyaux. Nous resterons en contact par Pokénav."

"Bien, Lady Taylor. Je ferais selon vos ordres."

La jeune femme lança Bekipan et monta dessus avant de s'envoler, ayant donné sa mission à Amos qui la regarda disparaître au loin, en direction du Mont Memoria. Qu'allait-elle faire là-bas ? Ce n'était pas son affaire à lui, Alice était vivante et prête à en découdre, c'était tout ce qui comptait, il serait à ses côtés pour l'aider, bien entendu. Il allait retrouver les survivants Aquas et les convaincre de suivre leur leader qui n'était pas morte, comme ils pouvaient le penser. Amos se dirigea donc vers la direction où était parti son Nosferalto à la poursuite de l'Evoli, mais celui-ci ne tarda pas à réapparaître, l'air bredouille, il avait perdu la trace de sa proie. Amos afficha un air blasé et dédaigneux et réprimanda sévèrement son pokemon, comment pouvait-il être entouré de pokemons si faibles ? Lui qui les entraînait tous les jours, de façon acharnée, en les exploitant au maximum de leur capacité, et qu'avait-il en retour, aucune résultat ! Ursaring avait été mis KO et Nosferalto n'avait même pas été capable de tracer la bestiole, l'homme n'était vraiment pas aidé. Il aurait tellement aimé réserver à cet Evoli le même sort qu'il avait fait à sa mère. Il le savait. Il s'en était souvenu au cours du combat, lorsqu'il avait capturé Aquali des années auparavant, il l'avait vu lancer des paroles déchirantes en direction d'un buisson, elle devait avoir des petits, ça ne faisait aucun doute. C'était la seule explication à sa rébellion si soudaine. Pourquoi ne pas l'avoir dit à Alice ? Car c'était inutile, déjà qu'elle avait hésité à tuer sa traitresse de pokemon, si elle devait être un grand leader, elle devait se montrer impitoyable. Amos sentait que cet Evoli n'était pas mort, en tout cas, peut-être voudrait-il se venger un jour ... Espérons ! Ainsi, il le tuerait de ses mains, pour l'affront qu'il lui avait fait en l'attaquant. N'ayant plus rien à faire dans les parages, Amos grimpa sur son Nosferalto et s'envola à son tour, désormais totalement concentré sur sa nouvelle mission.

Dans les airs, Alice se rendait elle au Mont Mémoria. Ce n'était pas réellement en rapport avec Aquali, puisqu'elle avait décidé de s'y rendre bien avant, mais néanmoins, cette mort soudaine ne lui plaisait guère. Elle se remémorait la première fois qu'elle avait vu son Aquali. Arthur l'avait amenée avec Hypocéan en guise de cadeau d'anniversaire à son héritière. La jeune femme les avait trouvé obéissants, puissants, utiles, et s'était bien occupée d'eux en retour. Si elle avait su ce qui se serait passé, jamais elle n'aurait sortie Aquali de sa pokeball aujourd'hui ... mais elle avait fait le bon choix, ses émotions ne devaient pas entrer en ligne de compte. Mais si elle s'attendait à toutes les trahisons possibles de ses subordonnées, jamais elle n'aurait pu prévoir de subir cela de la part de l'un de ses pokemons. Dans tous les cas, elle ne devait pas regarder en arrière, rester forte et imperturbable, même si au fond d'elle, ce n'était pas ce qu'elle ressentait. Elle déclara donc dans un murmure :


"Adieu Aquali ..."

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles qui tournent mal ... [Kinaï]

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles qui tournent mal ... [Kinaï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Hoenn :: Nénucrique-