Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets

Partagez | .

Tiens ? T'es qui toi ? '^' [pv: Ikari]

Invité
Invité



MessageSujet: Tiens ? T'es qui toi ? '^' [pv: Ikari] Mer 9 Juil - 19:42

La région d'Hoenn... Je la trouvais très jolie. Elle ne dégageait pas la même aura que Johto et Kanto. Tout était si différent... Même les pokémons que je croisais ne ressemblaient pas du tout à ceux de là-bas, sauf quelques exceptions ! Finalement faire le tour du monde à son bon côté : on voit beaucoup de choses que d'autres ne peuvent pas voir forcément. Mon malheur s'était converti en chance, finalement.

Toujours déterminé à vouloir créer ma propre guilde, je me suis enfui du gros machin qui flottait après avoir remercier l'ange de glace qui m'avait aidé à me soigner pendant le voyage, elle a été très gentille avec moi. Ça faisait à deux reprises que mon avis changeait sur les humains, j'avais pris, pour de bon, conscience que ces bipèdes ne sont pas tous mauvais, il fallait le voir dans leur cœur ou leur regard. Repartant du bon pied et n'ayant plus mal, je me suis empressé de découvrir la nouvelle région qui s'imposait face à moi. C'était déjà la troisième... Je sentais que je me rapprochais de plus en plus de l'île mirage ! Mais une pause s'imposait... Cette fois-ci, je voulais prendre mon temps pour explorer et voir encore plus de choses !

J'ai donc longé un long chemin de sable que les vagues caressaient doucement. La brise marine était douce et agréable, un lieu parfait pour se détendre ! J'ai posé mes pattes sur le sable fin, il n'y avait personne... J'étais un petit Evoli solitaire... Eh ! Ça sonnait bien ! Et puis la sensation des coussinets sur le sable était trop géniale ! J'ai couru comme un fou en rigolant. Ça faisait trop du bien de batifoler après tant de péripéties ! Depuis longtemps je n'avais pas ris ainsi ! Ma joie était revenue soudainement, c'était trop cool !

Je me suis arrêté, épuisé, mais toujours avec le sourire, au bout d'un long moment. Trempé parce que je m'étais roulé dans l'eau au bord de l'immensité de l'océan, je me suis assoupi un petit moment. La chaleur du soleil était apaisante... En bref, j'étais sur une plage paradisiaque ! Mais mon repos fut de courte durée lorsque j'entendis une complainte assourdissante. D'un bon, tous mes sens furent en alerte, j'ai bien cru avoir une crise cardiaque ! J'ai regardé dans tous les sens, il y avait effectivement un gros pokémon au loin. Il était sûrement aquatique car il avait des nageoires et était tout mouillé. Sa complainte retentis de plus belle, son cri était à m'en faire saigner les tympans, pire que les navires ! Je me suis approché car voir un de mes semblables chagriner, ça me faisait toujours mal au cœur.

J'étais à son niveau... Il était immense ! Je ne faisais certainement pas le poids -sans mauvais jeux de mots- face à un pokémon comme lui ! Il m'écraserait comme un écrase un petit pain au lait ! Comment un si gros mastodonte pouvait gémir de la sorte ? Ce que je voulais dire... C'est que ça m'étonnait de voir quelqu'un d'aussi balèze mal en point. Je me suis vite changer les esprits avant que le pokémon aquatique de refasse son bruit infernal :

-Calme-toi... Je suis là pour t'aider.

-Hein ? Qui ?

Je me suis pointé devant ses yeux avec un sourire qui se voulait rassurant. En même temps, loin de moi l'idée de le menacer, puis ça ferait une image vraiment incompréhensible ! Je me suis poliment présenté comme il devait en être. Il fit de même. Welmer... Il fallait que je m'en souvienne ! Je lui ai demandé ce qu'il se passait, puis il me dit d'un air triste qu'il s'était coincé entre deux rochers. C'était possible une telle chose pour son genre ? Enfin bon... J'ai été très souvent confronté à des situations improbables de toute façon. Je lui ai dis de ne pas s'en faire, et que j'allais l'aider. Je ne lui ai pas laissé le temps de poser des questions sur le pourquoi du comment -d'ailleurs pour y répondre c'était par pur plaisir et puis voilà!- que je sautais déjà sur les rochers afin de trouver où il était coincé. En effet le passage était étroit pour quelqu'un de son gabarit. Mais pourquoi diable était-il passé par là ? Enfin... Tant pis pour les questions farfelus, il y avait urgence car sinon il pouvait attendre longtemps ! Heureusement que j'étais arrivé à temps.

J'ai gratté la pierre avec ma patte pour savoir si elle frittait un peu comme le sable. C'était le cas mais il fallait frotter fort. J'allais probablement saigner de la main, mais tant pis. J'ai regardé si je pouvais descendre au niveau du blocage, mais il n'y avait que de l'eau. Et si je tentais de sauter pour voir si il avait un rocher, je risquais d'avoir de mauvaises surprises. Que faire... ? Monter sur Welmer bien sûr ! Je suis monté sur son dos puis j'ai commencé à frotter comme un dérater. Je lui ai demandé de pousser en même temps, ça allait être plus facile pour le dégager par la suite. Nous avions continuer comme ça pendant je-ne-sais-combien-de-temps mais ça me paraissait si long et interminable... Enfin, les rochers tremblèrent un peu et Welmer bougea également. Presque ! J'ai sauté sur la terre ferme en prenant soin de demander à Welmer de continuer ce qu'il faisait. J'ai pris mon élan et... Suite à une vive-attaque en visant un point précis, mon nouvel ami a enfin pou se libérer, détruisant les rochers par occasion. Enfin !! Mais ma joie fut de courte durée lorsque je remarquai que j'étais en train de tomber dans l'eau. Alors Welmer m'aspergea d'un pistolet à eau à temps, tenant de me faire revenir sur la terre ferme. Ouf ! Quelle aventure...

Welmer me remercia bien plus qu'il ne faut pour le dire. Si bien qu'il me proposa même de faire une balade sur son dos en plein milieu de l'océan ! Une idée me vint alors en tête... Je lui ai demandé si il connaissait le chemin pour aller jusqu'à l'île mirage. Il réfléchi quelques secondes avant de me dire qu'il connaissait seulement l'île Myokora, mais pas l'île mirage. Dans ma tête, les îles sont proches les unes des autres. J'étais peut-être sur la bonne voie. Et puis, même si ce n'était pas le cas, je pouvais toujours revenir sur mes pas grâce à mon nouvel ami. Je sentais qu'il me serait plus d'une grande aide sur la longueur de mon périple... Il y avait un feeling entre lui et moi.

Je suis alors monté sur son dos, en route pour l'île Myokora ! C'était amusant de voir le paysage disparaître petit à petit au loin. Je me demandais si le trajet aller durer ou non. En attendant j'étais bien installé. Welmer était aussi satisfait que moi. C'était génial... Juste génial !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tiens ? T'es qui toi ? '^' [pv: Ikari] Jeu 10 Juil - 22:08

Lorsque je me réveillais je sentis immédiatement que quelque chose n'allai pas. L'air était saturé d'une odeur métallique. Cette odeur je la connaissais bien. Elle m'avait accompagné tout au long de ces 2 ans de douleur et de tuerie. C'était l'odeur du sang. Je me relevai, tout les sens aux aguets prêt a réagir au moindre mouvement suspect. J’avais beau m’être habituer à l'obscurité qui régnai dans cette grotte, on était jamais à l’abri d'une mauvaise surprise. Au bout de quelque minute je trouvai d’où venais cette odeur. Sur le sol gisais 3 makuhita. Ils baignaient dans une mare de sang le ventre ouvert. Je les connaissais ces 3 la, je leur avait donner l'autorisation de venir s'installer sur mon territoire. En échange ils me fournissaient des baies et m'aider a m’entraîner ce qui, avait l'air de beaucoup leurs plaire. Je n'était pas prés a tolérer que l'on commette des meurtres sur mon territoire. Encore moins lorsque les victimes sont des personnes que j'ai pris sous mon aile. Celui ou celle qui avait fait ça aller le payer très cher. C'est alors que je sentis un mouvement dans l'ombre derrière moi. Je me retournai et vit les auteur de ce massacre. Un groupe de 5 pokemons s'avançaient vers moi. Des scalpions. Je connaissais ces pokemons. C’était de petites frappes, des larbins qui se réunisse en groupe afin d'avoir une chance de battre leur adversaire. Mais comme tous les larbins ils devaient avoir un chef. Je hélai le plus proche.
-Hé ! C'est vous qui avait fait ça ?
Une question bien sur inutile étant donner que les lames qui composait leurs corps était couverte de sang mais bon j’avais rien trouver de mieux a dire. Ils ne prirent même pas la peine de me répondre. Ils se jetèrent tous sur moi. Très bien, si c'est de la baston qu'il voulais ils allai être servis !!  Le premier m'attaqua en utilisant tête de fer. J'esquivai et utilisais ma technique de prédilection, poing karaté. Il se pris mon attaque en plein fouet et alla s'écraser contre la parois de la grotte. Il ne se releva pas. Un de moins ! Les autres paraissaient surpris que je me soit débarrasser de l'un d'entre eux aussi facilement. Mais cela ne suffit pas a les décourager. Ils m’attaquèrent de nouveau. Cette fois si ils me lancèrent 2 attaque a la fois. J'esquivai la première mais me pris la seconde dans l'épaule. Je regardai rapidement ma blessure. Elle était superficielle mais sa faisait quand même mal ! J'attaquai celui qui avait oser me blesser avec poing météore. Il l'encaissa presque sans broncher. J’enchaînai alors avec un poing karaté. Cette fois cela eu pus d'effet. Comme le précédent il fit un vol planer et alla s’écraser quelque mètres plus loin. Lui non plus ne se releva pas. C'est alors qu'une voix s'éleva. Elle était horrible. On aurait dis 2 plaque de métal que l'on faisait criser.
-Reculez, vous n’êtes pas de taille face à lui.
Le voilà, celui qui avait orchestré tout ça et avec qui je devais solder mes comptes. Le big boss de la bande. Il sortis de l'ombre et je pus enfin le voir. Un scalproie. Maintenant que j'y repense sa me parais évident.
-Alors c'est toi qui t'amuse à massacrer mes sbires hein ? Me dit il.
-Juste pour information vous êtes sur mon territoire et tes sbires ont tuer un groupe de pokemons qui était sous ma protection ! Alors je vous donne le choix soit vous dégager d'ici immédiatement, soit les vaututrices auront a bouffer pendants plusieurs semaine !
-Ton territoire ? me dit il en prenant un air contrit Je ne vois pas de quoi tu parle, ce territoire est à nous. Quand aux massacres dont tu parle nous avons juste pris le soin de nous débarrasser des déchets qui jonchaient le sol. Quel mal y a t-il a ça ?
La il m'avait foutus en rogne. Il n'allait pas s'en tirer comme sa.
-T'as juste fait le ménage hein... Et bien je crois que je vais faire la même chose parce que je vois un gros tas d'ordures juste devant moi !!! criai-je en me jetant sur lui.
Ça aller être vite régler. Un poing karaté dans sa gueule et l'affaire serai close. Du moins c'était ce que je pensais. Au moment ou mon coup aller l'atteindre il disparut. Un voix retentis derrière moi :
-Trop lent.
J’eus juste le temps de me retourner. Le coup me cueillit sous le menton je fit un vol planer et je m'écrasait contre la parois de la grotte. Je comprenais mieux ce qu'avait ressentit les scalpions. Il était vachement dur ce mur ! Je me relevais tant bien que mal. A peine étai je sur mes patte que je vis le second coup partir. Ce n’était pas une attaque destiner a me sonner comme la feinte de toute à l'heure. Cette fois ci c’était une attaque destiné à tuer ! J'esquivai le coup de justesse. En me retournant je pus voir les dégâts occasionner par son attaque. Une énorme entaille barrer la parois de pierre de la grotte.
-Hum tu as réussit à esquiver mon attaque guillotine, pas mal...
Il paraissait vraiment étonner.
-Dis moi ça ne te dirais pas de rejoindre mon groupe ? Normalement je n'accepte que des scalpion mais je pourrais faire une exception pour toi, tu m'as l'air d'avoir beaucoup de potentiel.
La s'en était trop. Avec ces quelque mots il avait vraiment réussit a me mettre hors de moi. Il croyait vraiment que j'allai tout oublier et me ranger à ses coter comme un petit ponchiot bien obéissant ?! Il pouvait toujours rêver !
-Tu te fout de moi ? Tu crois vraiment que je vais rejoindre votre groupe ?! Je préférerai crever plutôt que de m'associer avec une ordure dans ton genre !!!
-Très bien dans ce cas c'est ce qui va t'arriver.... Mais attend une seconde, qu'est ce qui arrive a ton œil ? Il devient rouge !
-Ferme la !! criai-je en m’élançant vers lui.
Ça a toujours été comme ça. Depuis que les humains m’ont capturé. Chaque fois que je m’énerve vraiment mon œil devient rouge. Sa veut dire que je n'arrive plus à me contrôler. Et la ça ne m'étonner pas du tout qu'il soit en train de prendre cette couleur. Je ne penser qu'a une seule chose. Faire la peaux à cette ordure. Je décidai d'utiliser surf. La stupeur pouvait se lire dans son visage lorsque la vague apparu. Je le comprend, très peut de pokemon arrive à croire qu'un petit pandespiégle peut utiliser ce genre de technique. Du moins jusqu'à ce qu'il le vois de leur propre yeux. En tout cas il aller falloir bien plus qu'une petite feinte pour esquiver cette attaque. Surtout que cette partis de la grotte était particulièrement étroite, donc ma vague prenait tout l'espace dont il aurai eu besoin pour l'esquiver. Le vague le faucha. Pendant qu'il était toujours en l'aire je l’enchaînai. Cette fois ci j'utilisais griffe ombres. Mon attaque l'envoya s'écraser au sol. Ne lui laissant pas le temps de ce relever j'attaquai de nouveau avec poing karaté. Sous l'impact le sol éclata, creusant un petit trous au fond du quel reposait le scalproie. C'était terminer. Du moins c'était ce que je pensais.  Alors que je m' apprêtais a aller en finir avec les scalpions qui rester, un bruis attira mon attention. Je fit volte face et un coup me cueillit dans la poitrine. J'essayai de me relever mais en vain. Cette fois c'était sérieux. Une profonde entaille me barrer le torse. C'est alors que je vis apparaître dans mon champs de vision le scalproie. Comment étai ce possible ?! Il n'aurai jamais du pouvoir se relever après cet enchaînement ! Il du voir la surprise dans mes yeux car il se mit à ricaner et me dis :
-Tu dois te demander comment j'ai survécus non ? Malheureusement pour toi toute tes attaque sont des attaques physique. Grâce à mon mur de fer j'ai pus encaisser sans problème tes attaques !
La j’étais vraiment dans la mouise ! J’étais trop faible pour bouger et donc totalement à sa mercis. Malgré tout il ne m'acheva pas. Il ordonna aux scalpions de me porter hors de la grotte. Une fois dehors ils m’étendirent sur le sable et repartirent dans la grotte. Juste avant de partir le scalproie me dit :
-Tu t'es bien battu. Si jamais tu arrive à survivre entraîne toi et reviens me voir, alors nous pourrons avoir un vrai combats.
J'hallucinai pour lui ce qui venait de se passer n'était même pas un vrai combats ? Malheureusement il ne me rester même pas assez de force pour m'énerver. J'avais perdus trop de sang. La dernière chose que je vis avant de m’évanouir fut un petit pokemon ,au loin, perché sur le dos d'un wailmer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tiens ? T'es qui toi ? '^' [pv: Ikari] Ven 11 Juil - 16:12

Après avoir effectué un long voyage sur le dos de mon nouvel ami Wailmer, je pouvais enfin apercevoir la terre ferme. J'avais failli, à plusieurs reprises, tomber dans l'eau en glissant maladroitement à cause d'une secousse causée par une vague mal placée. Mais le reste du voyage était relaxant, puis Wailmer -qui s'appelait en réalité Murray- était drôle ! Il n'arrêtait pas de me raconter des blagues super rigolotes ! Celle qui m'a le plus marqué est sans doute l'histoire des trois humaines qui devaient nager pour arriver jusqu'à une île afin de fuir une tribu de cannibales, histoire de survivre. Mais l'une d'elle disait alors qu'elle était presque au bout qu'elle était fatiguée et qu'elle préférait faire demi-tour. J'ai tellement trouvé ça absurde que j'en avais ris pendant un moment. C'était bien les humains, ça, à ne jamais savoir ce qu'ils voulaient !

Mais revenons à nos moutons. J'avais bien précisé à Wailmer que je voulais qu'il s'arrête le plus loin possible des hommes. Il acquiesça. Quand il s'arrêta, j'ai posé mes pattes sur le sable, qui était moins doux que l'autre rive, d'un petit bon. Souriant, je l'ai remercié très sincèrement avec l'un de mes plus beaux sourire, puis je lui ai proposé de rejoindre ma guilde si il le voulait plus tard. Il m'a dit qu'il n'en savait rien, mais si il voulait me voir, j'aurais qu'à m'approcher de l'eau et crier son nom. Drôle de façon... Je me demandais bien comment il pouvait faire pour répondre à tous mes appels. Mais bon, l'intention était là. Je l'ai donc remercié à nouveau quand il a précisé que si je devais lui demander son aide à l'avenir il fallait que je prévoir maximum une semaine de retard entre l'appel et son arrivée. Bien... Je lui ai quand même demandé, avant de repartir à l'aventure, de rester dans le coin au cas-où je faisais fausse route. Et oui, je ne savais pas encore où pouvait se trouver cette fameuse île mirage.

Murray disparu en piquant une tête dans l'eau. J'en ai reçu quelques gouttes mais c'était agréable. J'étais très enthousiaste ! Je m'en suis retourné pour faire face au paysage de l'île que je venais d'accoster. Il y avait beaucoup de palmier, mais c'était la roche qui dominait le plus cet espace. J'ai regardé à  droite et à gauche, prudent. Aucun humain à l'horizon. À l'aise ! J'ai commencé à marcher lorsque je vis des silhouettes au loin. L'une était allongée, tremblante, tandis que les autres s'en allèrent avec une démarche un poil prétentieuse. J'avais manqué quelque chose... Curieux de par ma nature, je me suis approché du corps inerte du pokémon blessé... Mais, une fois arrivé à sa hauteur, j'ai été surpris de voir que les plaies n'étaient pas du tout comme je l'imaginais ! Il saignait ! Ça devait être un combat vraiment déloyal ! Le pauvre... Que faire ? Il était sonné... Je ne pouvais pas le laisser là, je voulais l'aider, même si je ne le connaissais pas. Je savais que ce n'était pas lui le fautif, ça se voyait comme le museau au milieu du visage.

J'ai regardé partout dans les environs, voir si je pouvais le poser quelque part à l'abri le temps de trouver quelque chose à manger ou de quoi lui bander les blessures. Là ! En hauteur ! Il y avait une plate-forme qui surplombait la mer, la vue devait être magnifique ! Mais la montée n'allait pas être chose facile avec un pokémon tel que lui sur le dos. Je l'ai regardé de plus près. Il avait la tête blanche et le reste de son corps était noir, comme le contour de ses yeux. En parlant des yeux... Il avait une cicatrice qui me faisait froid dans le dos ! Une cicatrice comme celle-ci n'était pas l’œuvre  d'un pokémon... Mais d'un humain... Peut-être était-il tombé sur un de ces bipèdes poilus qui nous capturent sans qu'on leur demande rien dans le seul but d'empocher de l'argent tout en nous traitant comme des serpillières ? Mais pour le moment, là n'était pas la question.

J'ai donc essayé de le prendre sur mon dos, sans lui faire de mal et sans le réveiller. Il avait besoin de repos, je pouvais sentir sa tristesse et sa fatigue... Comme moi lorsque j'ai perdu ma mère il y a longtemps. Enfin... Ce n'était pas vraiment la même approche. Peut-être son passé était tabou pour lui ? Quoi qu'il en soit, j'ai commencé ma grimpette en faisant doucement et très attention. Certains cailloux posés ça et là en guise de prises n'avaient pas l'air commodes, j'ai tous fais pour ne pas le laisser tomber et pour monter proprement. Mais arrivé vers le quart, j'étais déjà fatigué. Arceus, qu'il était lourd celui-là ! Mais j'ai pas abandonné, il fallait que je m'endurcisse ! En tant que chef de la guilde, je devais protéger toutes sortes de pokémons ! C'était mon devoir, et j'étais déterminé à entrer dans la légende : faire parti des meilleurs guilde de l'histoire du monde entier ! Le rêve...

Je suis finalement arrivé à destination où j'ai posé délicatement le corps de mon interlocuteur qui semblait vraiment mal en point. Rha... Quelle idée de jouer les héros en essayant de le mettre à l'abri en hauteur ! Heureusement que la récompense en valait le coup : comme prédis, la vue était d'une magnificence innée... Les rayons du soleil miroitaient sur l'eau, faisant des étoiles scintillantes de mille feus... A en jugé par cette scène, c'était le crépuscule. L'eau commençait à engloutir le soleil et le ciel était rose pourpre. C'était tellement spectaculaire que j'en avais presque oublié mon interlocuteur ! Il m'extirpa de mes pensées en gargouillant. Décidément j'avais le chic pour tomber au bon moment... Essoufflé mais n'ayant pas le choix, j'ai descendu la pente à la recherche de baies et de bandages. J'ai pas mis longtemps pour trouver de grandes feuilles que mon « patient » pourra s'attacher tout seul à son réveil -en attendant je lui poserai juste la feuille sur la plaie pour tenter d'arrêter l'hémorragie- sur ses blessures. J'en ai pris tout un rameau sans le vouloir, c'était des feuilles de palmier... Bon, c'était mieux que rien !

Comme c'était encombrant je suis vite retourné au QG afin de poser les feuilles sur les plaies. Je les ai arraché une par une. C'était d'ailleurs pour cela que, plusieurs fois, j'ai failli tombé à la renverse à tirer dessus comme un dératé pour empocher mon gain ! Mais j'avais finalement réussi à tout enlever. Ouf ! J'ai alors appliqué les feuilles sur les blessures, doucement, au cas-où il se réveillerait pour me frapper. On ne sait jamais quels réflexes peuvent avoir les gens quand on les « manipule » alors je redoublais de prudence. J'ai finalement réussi à poser toutes les feuilles sur son corps. C'était pas du grand art, mais au moins l'hémorragie cessait. Yes ! Pas un instant à perdre à nouveau, j'étais déjà parti pour aller cueillir des baies, j'étais sûr d'en avoir croisé sur la route !

Bingo !

J'ai pris plusieurs petites branches dans la gueule, il y avait trois sortes de baies. Comme je ne savais pas ce qu'il préférait, j'en ai pris une de chaque, il vaut mieux trop que pas assez ! Je suis vite remonté sur la plate-forme car la lueur du jour commençait à s'éteindre, je ne voulais pas me perdre dans la nuit sur une île que je ne connaissais pas. De même, je ne voulais pas que mon patient s'en aille alors que je m'embêtais à le soigner de bon cœur ! J'ai posé les baies juste devant sa truffe puis j'ai attendu. Le soleil n'était plus là, il avait fait place à la lune. Elle était presque pleine...Dommage, ça m'apaisait étrangement les soirs de pleine lune. Je me suis allongé, fatigué par cette journée. Moi qui voulait m'aventurer, je me suis finalement retrouvé à jouer de nouveau les héros. C'était bien moi ça... J'étais sur le point de m'endormir lorsque mon interlocuteur poussa un petit gémissement. J'ai souris, histoire d'essayer de le mettre en confiance dès les premiers abords :


Alors ? Tu es réveillé ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tiens ? T'es qui toi ? '^' [pv: Ikari] Sam 12 Juil - 13:58

Lorsque je réveillai la première chose que je sentis fut les embruns de la mer. Bon je n'était pas mort apparemment . A part si le paradis était situé au bord de la mer. J'essayai de bouger mais ma blessure a la poitrine me fit un mal de chien. Bon la c'était sur que je n'était pas mort ! La douleur me fit pousser un petit gémissement. C'est alors qu'une voix me dis :
-Alors ? Tu est réveillé ?
Bon c'était pas la question la plus intelligente au monde vu que pour lui répondre il fallait forcément que je sois réveiller. Je ne connais pas beaucoup de personne qui répondrai non a ce genre de question. C'est un peut comme quand vous vous blessez et que les gens ne trouve rien de mieux a vous dire que « ça va ? Ça va ? » enfin bref passons. J'ouvris les yeux et vit un pokémon qui me regardait en souriant. Je reconnus immédiatement le pokémon que j’avais vu sur le dos du wailmer avant de m'évanouir. Finalement ce n'était pas une hallucination causé par le manque de sang. En l'observant mieux je remarquai quelque chose d'étrange. Ses yeux était de deux couleurs différentes. C'était la première fois que je voyais ça. J’arrêtai de le dévisager pour ne pas le mettre mal à l'aise, me disant que j'aurai tout le temps de le questionner sur ses yeux plus tard, et reportai mon attention sur ma blessure. Je vis alors qu'elle avait étai panser. C'était de simple bandage rudimentaire fait avec des feuille de palmier. Ce n'était pas l’œuvre de médecin mais plus celle d'un amateur. Malgré tout ils avait permis d’arrêter l’hémorragie. Me sauvant ainsi la vie. C'est alors qu'une odeur sucré me titilla les narines. Je tournai la tête et vit trois baies poser à coter de moi. C'est alors que mon estomac se mit à gargouiller. Je regardai le pokemon qui m’avait sauver la vie. A son léger sourire et à la façon dont il me regardait je compris que les baies était pour moi. Je ne me fit pas prié et je me jetai dessus. Par Arceus qu'est ce que c'était bon ! J’avais l'impression de ne pas avoir manger pendant des semaine ! Cette sensation devait être due à tous le sang que j’avais perdue. Une fois mon repas terminer je me tournai vers mon sauveur. Une fois de plus je ne pus m’empêcher d'admirer ses yeux qui me paraissaient si étrange. Je ne savais pas pourquoi mais j'avais l'impression que lui et moi nous  n'étions pas si différent l'un de l'autre. Lorsqu'on le regardai on voyait un petit pokémon avec un air espiègle et joyeux, mais en regardant ses yeux on pouvait y voir cet éclat de tristesse qui te permettait de comprendre que son passer n’avait pas été aussi joyeux que l'on pouvait l'imaginer. J’avais toujours eu l'habitude de me méfier des pokemons que je rencontrai pour la première fois mais je sentis immédiatement que je pouvais faire confiance à ce pokemon qui sembler avoir eu un passer en partis similaire au mien. C'est a dire sombre, triste et remplis de souffrance. Et puis après tout il m’avait sauver la vie. Je pouvais bien lui faire confiance après ça ! Finalement je décidais qu'il était temps de faire les présentation.
- Merci de m'avoir soigner. Je te dois une fière chandelle.
J’enchaînai :
- Je m'appelle Ikari. Je vis dans la grotte de Myokara. En fin plutôt je vivais vus que je viens de m'en faire virer d'une manière plutôt violente. Et toi comment t’appelles tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tiens ? T'es qui toi ? '^' [pv: Ikari] Sam 12 Juil - 16:33

Il se réveilla comme convenu, l'air perdu. Heureusement, malgré les gestes du pokémon, les bandages restaient collés. J’espérais qu'il cicatrisait vite parce que sinon il pouvait attendre longtemps avant d'enlever les feuilles de palmier. Pourvu que mon idée soit efficace... J'avais un peu honte de ne rien n'avoir trouvé de mieux. Mais ça ne semblait pas déranger mon interlocuteur. Ouf...

Nous nous dévisageâmes. Son œil borgne m'intriguait beaucoup, il était d'un bleu pur surprenant... Comment une blessure de e type a pu lui changer la pupille de cette couleur là ? Il y avait quelque chose de pas normal en lui... Il souffrait, ça se voyait dans le regard de son seul œil valide. Certainement un dur passé, mais lui conservait beaucoup plus de traces douloureuses que moi... Il devait être très fort... Je sentis en nous deux une compassion des plus sincères du monde. Alors que je ne connaissais même pas son nom, je savais déjà ce qu'il pouvait penser rien que dans son regard. C'était cela, de la complicité ?

Il baissa la tête en premier. Peut-être était-il timide parce qu'il semblait gêné... Bah ! Ça ne me dérangeait pas du tout ! Il contempla en tournant sur lui-même les bandages que j'avais disposé sur son corps. Le pokémon aurait très bien pu passé de vie à trépas si je n'avais pas accosté sur l'île à temps. Sur le coup j'étais fier de moi ! Son museau remua, il avait senti les baies ! Il les regarda et ne se fit pas attendre pour se jeter sur elles comme un gros morfal qui n'aurait pas mangé depuis des jours et des jours -amen. Je pensais que c'était dû à sa perte de sang. Ça me faisait chaud au cœur de le voir aussi énergique malgré tout. C'était à peine si je pouvais le surprendre en train de verser une petite larme de joie. Il n'arrêtait pas de poser son regard et d'un coup sur son repas et d'un coup sur moi, l'air un peu perdu. En même temps, se faire réveiller de cette façon , ça ne doit pas être très agréable...

Il semblait fasciné par mes yeux verrons car il ne pouvait pas s'empêcher de me fixer. C'était assez flatteur mais il ne fallait pas abuser non plus... Lui, il était bien borgne. Que je sache, ça ne courait pas les rues non plus des pokémons de son gabarit en bonne santé. Ou alors les apparences étaient trompeuses. Enfin... Ce qui m'importait le plus, c'était de le savoir vivant. Ne dit-on pas « quand l'appétit va, tout va » ? Après avoir avalé sans réfléchir à autre chose, il posa de nouveau ses yeux sur moi et pris enfin la parole, avec une voix assurée :


-Merci de m'avoir soigné. Je te dois une fière chandelle.

-Tu ne me dois rien, souriais-je, c'est naturel !

-Je m'appelle Ikari. Je vis dans la grotte de Myokara. Enfin plutôt je vivais vu que je viens de m'en faire virer d'une manière plutôt violente. Et toi comment t’appelles tu ?


Il s'était fait bannir de chez lui ? Oh non... Je repensais aux silhouettes que j'avais vu au loin en débarquant ici qui s'éloignait d'Ikari, à en juger par leur démarche c'étaient eux les coupables. C'était injuste de s'attaquer en groupe à un plus faible que soit ! Ils n'avaient pas le droit ! Rien que d'y penser, ça me mettait hors de moi ! Surtout qu'Ikari me semblait très gentil... Je pouvais oublier, parfois, que les pokémons ne valaient pas mieux que les humains, mais là... C'était n'importe quoi comme manière d'être de leur part ! Mais du coup... N'avait-il plus nul part où aller ? Vivait-il seul, sans amis et sans famille ? Le pauvre... Plutôt que d'enchaîner directement sur des questions qui pouvaient le blesser, j'ai choisis d'opter pour un dialogue qui se voulait plus amical qu'autre chose. Je voulais lui faire passé un bon moment. Après ce qu'il avait du vivre, il était normal de ne pas le brusquer. J'ai donc répondu, en reprenant mon sourire de tous les jours, et en m'enlevant les mauvaises pensées de la tête, à sa question :



-Moi, c'est Kinaï ! Je viens de la région de Johto, et je trace ma route pour rejoindre l'île mirage !


Oui, je n'oubliais pas mon but premier : poser mes pattes sur l'île mirage, construire ma propre guilde et entrer dans la légende ! J'y pensais... Si Ikari acceptait de me suivre, il pourrait m'aider à construire ma guilde et, de même, il pourra avoir une place importante au sein de toute la troupe ! C'est beau de rêver... Mais quand le rêve est partagé, c'est encore mieux ! Mais je préférais le connaître un peu plus avant de lui proposer, sait-on jamais. Qui était vraiment Ikari ? Et puis, même, j'étais épuisé et lui avait besoin de repos avant de faire quoi que ce soit. Il valait mieux parler de tout et de rien, se relaxer en bref. J'ai regardé la vaste étendue d'eau qui s'étendait au-dessous de nous. On pouvait y voir le reflet de la lune et des étoiles. C'était... Magnifique... Ce paysage me faisait voyagé dans un autre monde paisible qui n'existait que dans ma petite tête... On était pas bien là ? Néanmoins, j'étais toujours inquiet pour mon interlocuteur. Je lui ai alors demandé :



-Au fait, ça va mieux Ikari ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tiens ? T'es qui toi ? '^' [pv: Ikari] Aujourd'hui à 1:18

Revenir en haut Aller en bas
 

Tiens ? T'es qui toi ? '^' [pv: Ikari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Archives :: Corbeille :: RPs abandonnés-