Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Dim 1 Oct - 10:34 par EternalStay

» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible.

Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible. Dim 6 Juil - 15:15

Retour aux origines. Le soleil était déjà haut dans le ciel, et la chaleur, terriblement accablante. Le jeune maître Soul Kanuda était retourné dans un endroit qui lui était si familier. Cimetronelle, sa ville natale. Celle ou il était destiné à devenir un dresseur à la botte du Champion, destiné à préparer les challengers contre lui. Mais Soul avait décidé de changer cette situation déplorable. Il était sorti des désirs parentaux et avait laissé tout le boulot à son grand frère. Après tout, il valait mieux que ce sadique utilisateur de Pokémons spectres. Les siens étaient plus fort, en premier lieu. Et puis il était misérable! La place de Champion lui convenait très bien, après tout. Soul était d'une part content d'avoir rarement le malheur de le croiser sur sa route. Il était obligé de rester dans son arène et le maître, lui, ne venait ici uniquement pour toute les décisions administratives qui concernent l'arène et la ville en général. Après la guerre à Algatia, et la déclaration faite par la chef Venom, il était temps pour Soul de reprendre du service, et sérieusement cette fois ci. La situation empirait et Hoenn comptait sur lui pour réparer ses erreurs et celles des différentes teams qui s'étaient battues par ici. Et c'était la principale raison pour laquelle il avait rejoins la ville aux maisons suspendues. Pas réellement touchée par la catastrophe, le quotidien était toujours le même pour les habitants qui vivaient par ici, malgré une peur générale qui subsistait dans la plupart des esprits.

Soul venait de rentrer dans la ville, accompagné par son fidèle Sharpedo, personne ne l'avait remarqué encore, mais cela n'aurait su tarder. Il regardait les environs, reconnaissant les structures de bois des habitations, ainsi que les hauts arbres bien entretenus. Les Kecleons et les Tropius étaient les Pokémons les plus communs dans cette partie d'Hoenn. Ce n'était pas très intéressant pour le jeune maître, habitué à utiliser des Pokémons de type Ténèbres. La verdure était épaisse, et les habitants, silencieux. Certains remarquèrent Soul, le saluèrent et reprirent leurs activités, tout aussi silencieusement. La pression était lourde, et l'ambiance terriblement pesante. Mais c'était une situation que Soul avait vécu plus d'une fois à présent, et il savait qu'il n'était pas vraiment le bienvenu ici, surtout auprès de sa famille. Les mains dans les poches, il avançait doucement. Il regardait tout le monde, indifférent, et s'avançait tranquillement en direction de l'arène de son frère aîné. Impressionnante, terrifiante, ça ressemblait très bien à son occupant actuel. Après tout, c'était un utilisateur de Pokémons spectre. Il soupira et démontrait un air d'agacement en sachant qu'il était obligé de se traîner dans le coin. Mais c'était la règle. Après tout, le maître, c'était lui. Il songeait à le virer de son poste, quelques fois, ayant ouïe le fait que celui-ci traumatisait ses challengers. Soul n'avait rien à dire à ce sujet, car c'était son cas à lui aussi, mais ce serait un parfait prétexte pour s'en débarrasser et avoir à faire à quelqu'un d'autre que lui. Ce serait déjà moins oppressant et plus agréable pour effectuer de simples démarches administratives. Le jeune Maître aux Pokémons de type Ténèbres frissonnait d'avance. L'air exaspéré, il prierait presque pour qu'un événement l'empêche de voir son satané grand frère. Une tempête, une personne en détresse ou autre chose... Tout ce qui serait susceptible de l'éloigner de cette arène maudite et de son gardien infernal et tellement arrogant.

Ce qui devait arriver arriva. Quelqu'un bouscula Soul, une personne avec les cheveux en bataille, blancs, comme les siens. Tout comme lui, il ne semblait pas être un paquet de muscles. Il était pâle, on aurait dit un fantôme, même ses yeux possédaient une couleur vide, pâle. Soul, agacé, fixait de ses pupilles écarlates le gringalet. Intrigué, Soul se demandait si il ne s'agissait pas d'un challenger qui avait perdu la face contre son frère, ce qui expliquerait alors son comportement et la blancheur de sa peau. Amusé en y repensant, le Maître d'Hoenn pensait qu'il serait alors la preuve accablante qui lui permettrait de faire sortir Strain du système de la Ligue. Mais il était loin de se douter que ce pauvre inconnu avait naturellement cette apparence, ainsi, le plus arrogant, ce serait certainement Soul, sur le coup.

"- Strain à encore fait des siennes? Vous semblez perdu... Venez, venez! j'vais vous emmener avec moi et vous allez dire mot pour mot ce que Strain, le champion, vous a dit devant les autorités. Comme ça y'aura pas d'autres gens comme vous, c'cool, non?"

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Chikara Fujisaki


avatar
Messages : 868
Réputation : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 23
Localisation : Dans une forêt de bambous
Autres Comptes : Kiryû Arikawa-Camilla Spencer-Clyde Fitzgerald-Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 18 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible. Dim 13 Juil - 11:23




Les deux compères avaient beaucoup marchés. Ils ne savaient même pas où ils se trouvaient ni même où était la ville la plus proche. Ils ne s’étaient même pas reposer dans un centre Pokémon la nuit dernière. Chikara et Esper étaient exténués. Ainsi, pour reprendre un peu de force, ils s’étaient installés sous un arbre et mangeaient quelques sandwichs. Le soleil était déjà très haut dans le ciel et même sous l’ombre, la chaleur était atroce, le jeune homme en avait des migraines, doublé à la fatigue, c’était insupportable. Il s’adossa contre un arbre et ferma les yeux.

Esper lui, n’avait pas spécialement envie de dormir, en fait le soleil et la chaleur lui donnait l’énergie nécessaire pour grimper à l’arbre. Il arriva sur une branche où il trouva un nid remplit d’œufs. Auparavant, le Psytigri n’avait jamais vu d’œufs, et ces espèces de boules blanches l’intriguaient. Il en attrapa un et l’examina, le tournant dans tout les sens.

Un cri retentit derrière lui, ce qui surprit le Pokémon qui lâcha l’œuf qui atterrit donc sur le sol et se brisa. Esper se retourna et vit un Piafabec qui était très en colère. L’oiseau attaqua le Psytigri à coup de Picpic, Esper en tomba, à son tour, sur son dresseur qui sortit brusquement de sa torpeur.

Le Psytigri avait peur, il poussait des cris terrorisés en indiquant le ciel à Chikara. Le garçon suivit le regard de son Pokémon et vit le Piafabec furieux. L’oiseau repassa à l’attaque.

L’humain ne savait pas ce qu’il s’était passé, mais s’il ne voulait pas recevoir les coups de bec du Pokémon vol, il devait s’enfuir.Grâce à la dose d’adrénaline que lui procurait la peur, il courait très vite, protégeant son visage des picpics de l’oiseau. Esper poussa de nouveaux cris quand les deux compères virent qu’ils s’approchaient d’une ville, et donc d’un endroit sûr pour eux. Ils continuaient de courir jusqu’à arriver à Cimetronelle. Le piafabec ne les avait pas suivi jusque dans la ville, mais les deux compères ne l’avaient pas remarqués, trop occupé à l’idée de s’enfuir.

Ce n’est que lorsqu’il bouscula malencontreusement quelqu’un que Chikara s’arrêta de courir. La personne qu’il avait bousculé était un autre jeune homme, qui possédait une chevelure blanche, tout comme lui, mais bien mieux coiffer. L’inconnu regardait Chikara avec des yeux écarlates. Son regard était un peu hautain. Il déclara d’un ton vraisemblablement agacé :

"- Strain à encore fait des siennes? Vous semblez perdu... Venez, venez! j'vais vous emmener avec moi et vous allez dire mot pour mot ce que Strain, le champion, vous a dit devant les autorités. Comme ça y'aura pas d'autres gens comme vous, c'cool, non?"

Il y avait un malentendu, un très gros malentendu, Chikara ne connaissait pas du tout ce Strain. Il bafouilla :

- Euh… Je suis désolé, mais vous fait erreur… Je ne connais pas ce Strain…



.:-------------------------:.



Couleur parole SeaGreen
Autres comptes : Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible. Lun 14 Juil - 23:27

Soul se méprenait totalement, mais s'en fichait, il était persuadé qu'il avait raison et que Strain était derrière une apparence aussi frêle et une démarche tellement incertaine. ça ne devait pas être quelqu'un de très costaud à la base. Rien qu'en voyant ses cheveux en bataille qu'il a du frotter pendant le combat, et s'en arracher, la couleur de son teint de sa crinière épaisse, il y avait aussi son air. Tout était un indice à prendre pour savoir se qui s'était passé. Mais il exagérait un peu; il n'était pas certain que la trouille imposé par Strain dans son arène provoque une perte aussi sérieuse de la teinte capillaire. Ainsi, il remarqua, en l'observant attentivement, d'une manière un peu perturbante, qu'il était accompagné... D'un petit Pokémon en pleine forme. Et il semblait plus confus d'avoir bousculé Soul que d'être épuisé ou pompé de sa volonté comme le voudrait les symptôme de quelqu'un qui sort de cette arène maudite. Rien que de la voir, quand on savait ce qui pouvait nous attendre dedans, donnait des frissons. C'était le cas de Soul.

Il écouta le jeune homme bafouiller, et, surpris, se rapprocha de lui. Il croyait dur comme fer qu'il venait de sortir de l'arène de son grand frère. Il était persuadé, quoi qu'il dise, que c'était un parfait exemple et qu'il pourrait lui soutirer des informations, même fausses, qui mettraient son frère au trou. L'air frêle et bafouillant du jeune inconnu faisait davantage réfléchir Soul.

- Euh… Je suis désolé, mais vous fait erreur… Je ne connais pas ce Strain…
"-Allons, allons, ne l'prennez pas comme ça. C'est la perturbation qui vous fait dire des bêtises. BIEN SUR que Strain vous a mit dans un état lamentable. Suivez-moi, z'allez témoigner."

Il n'attendit pas une seule réponse de son interlocuteur, ne cherchant même pas à comprendre pourquoi il était là, il voulait juste le forcer et le perturber pour lui faire dire des choses qu'il ne pensait peut être pas au bureau central des FPI. Il était décidé à l'emmener à Unys si il devait le faire pour simplement mettre son frère sous les barreaux. Mais c'était si stupide et mauvais de sa part. Il s'en fichait. Il ne pensait qu'au fait de ne lus être en face de son frère que pour se moquer de lui et de sa situation. Il ne s'était même pas présenté, comment un homme censé qui venait d'arriver pouvait-t'il faire confiance à Soul? Après tout il avait une carrure assez faible, tout comme celle du jeune Maître Pokémon, et le pousser ne serait donc pas très difficile pour lui, bien que le petit Psytigri était derrière et peut être que ce Pokémon avec un regard encore plus terrifiant que celui du Champion de Cimetronelle S'était décidé à défendre son dresseur emporté par les circonstances. Soul, lui, pressé, restait brutal. Il avait sa "preuve" faussé, et n'avait donc plus aucune raison de prendre une quelconque décision administrative avec un homme qui était sur le point de se faire arrêter par la police. Mais vu la façon dont il traîtait le petit gars, on se demandait sérieusement qui allait y aller, au trou... Il prit le jeune homme par le bras, le serrant un peu, vraiment pressé d'en finir. Sharpedo, lui, se contentant d'obéir après avoir vu al situation, regardait droit dans les yeux le petit Pokémon qui accompagnait cet inconnu. Il grognait et montrait ses énormes crocs de requin. Il ne serait pas tendre avec ce petit là, si il montrait une quelconque opposition à la décision du Maître aux Pokémons Ténèbres. Peut importe si il était faible, ou si il présentait du potentiel, Sharpedo ne laisserait rien traîner en dehors de cette affaire.

"- On discutera sur le chemin, si vous voulez! Mais suivez moi s'il vous plait! Vous n'avez rien à craindre; je suis à votre service, en temps que Maître de la région d'Hoenn. Je suis Soul Kanuda."

Toujours, sans attendre de réponse, il tira sur le bras, de toute ses forces. Quitte à le traîner il allait s'y mettre à fond. Il se permit de se présenter, ne connaissant pas ce visage, il ne provenait surement pas de cette ville écologique. Peut être qu'il le connaissait de part la télévision, mais il tenait à rassurer un petit peu sa petite preuve. Il tirait davantage sur le bras, tentant d'avancer, n'attendant pas une quelconque résistance de la part de cet inconnu aux cheveux blancs. Il n'exprimait qu'un sourire de sureté, persuadé que ce jeune homme allait lui apporter la gloire d'avoir éliminé un être nuisible du système de la Ligue d'Hoenn, et l'en débarrasserait immédiatement. Arrêter les bandits serait une bonne raison pour les habitants de la ville de faire confiance à nouveau à leur Maître Pokémon. Il était le dresseur le plus fort de la région, après tout, qu'ils le veuillent ou non, après tout.

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Chikara Fujisaki


avatar
Messages : 868
Réputation : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 23
Localisation : Dans une forêt de bambous
Autres Comptes : Kiryû Arikawa-Camilla Spencer-Clyde Fitzgerald-Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 18 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible. Mar 15 Juil - 16:20




"-Allons, allons, ne l'prennez pas comme ça. C'est la perturbation qui vous fait dire des bêtises. BIEN SUR que Strain vous a mit dans un état lamentable. Suivez-moi, z'allez témoigner."

Euh… Sérieusement ? Est-ce que cet inconnu avait véritablement écouté Chikara en fait ? L’autre jeune homme s’était persuadé lui-même que le garçon à la coiffure ébouriffée s’était fait maltraiter par un certain « Strain ».

- Euh… Non, non ! Ce n’est pas la peine, vraiment ! Je ne connais pas du tout ce Strain !

Non, l’autre ne semblait toujours pas l’écouter, il avait l’air d’être une personne incroyablement têtue. Il attrapa de manière brusque le bras de Chikara. La poigne sur son bras était tellement forte qu’elle obligea le jeune homme à grimacer.

- Mais lâchez-moi !!

Esper, lui, poussait des petits cris de colère, d’un air de dire « Hé touche pas à mon humain toi ! » Le Pokémon aurait bien voulu attaquer l’agresseur mais il avait peur du Sharpedo qui avait un air bien plus menaçant que le jeune Psytigri.

"- On discutera sur le chemin, si vous voulez! Mais suivez moi s'il vous plait! Vous n'avez rien à craindre; je suis à votre service, en temps que Maître de la région d'Hoenn. Je suis Soul Kanuda."

Là on pouvait dire que Chikara avait le chic de rencontrer des personnes importantes dans un délai très court. Avant son départ vers Hoenn, il avait rencontré Ainsel, un membre du conseil de la ligue de Kanto et Johto. Puis, en arrivant à Poivressel, il avait eu l’honneur de rencontrer un autre membre du conseil de Kanto/Johto doublée d’une princesse : Elisabeth. Ce fut deux rencontres plutôt enrichissantes pour le garçon, même si Liz était plutôt intimidante dans son genre.

Maintenant il avait l’honneur de rencontré tout à fait par hasard –comme les  rencontres précédentes- un Maître Pokémon. La personne qui lui tirait le bras et qui lui parlait avec un ton presque autoritaire était Soul Kanuda, le jeune Maître de la ligue d’Hoenn. Chikara est originaire de Johto, et ne s’intéressant pas plus que ça à l’actualité –préférant les légendes et sa vie tranquille- il ne connaissait pas l’identité du Maître de Hoenn jusqu’à présent. Mais voir une personne aussi importante face à lui déstabilisait toujours le garçon tant il était impressionné. De plus, Soul n’avait pas l’air plus vieux que Chika, ils ne devaient pas avoir beaucoup d’âge d’écart, ce qui l’impressionnait encore plus. Après ce n’est surement pas si incroyable que ça, la plupart des dresseurs partent très tôt à la conquête des badges pour affronter la ligue donc les autres maîtres Pokémons ne doivent pas être plus âgé que Soul au final.

Mais avant d’être Maître, il était surtout un mec hyper têtu, Chikara avait beau lui dire qu’il n’avait rien à voir avec le fameux « Strain », Soul semblait persuader du contraire. Chikara n’avait plus la force de riposter, il savait pertinemment que ça ne servirait à rien. Même si l’autre jeune homme n’était pas un tendre, le Johtoïste se laissait entrainer par le Maître de Hoenn.

- Uh… Moi C’est Chikara, je viens de Johto…




.:-------------------------:.



Couleur parole SeaGreen
Autres comptes : Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible. Jeu 17 Juil - 16:29

- Euh… Non, non ! Ce n’est pas la peine, vraiment ! Je ne connais pas du tout ce Strain ! Mais lâchez-moi !!
"- Viens j'te dis!"

Il ne ne lâchait pas, ignorant totalement le tout petit Pokémon à ses pieds. Sharpedo s'en chargeait après tout. Mais, vu qu'il appartenait à la cible de Soul, il donna un coup de museau vers ses pattes arrières et fit voler le petit Psytigri, pour le récupérer sur sa tête. Le requin avait alors le petit pokémon sur lui, le transportant et l'empêchant de descendre et de faire des bêtises. il serait prêt à l'envoyer voler si il osait quoi que ce soit. Il gardait un oeil sur lui, restant très près de son dresseur. Soul avait toujours cet espèce de sourire commercial sur ses lèvres, tout aussi agaçant quand on savait pourquoi. Il tirait davantage, ne faisant pas attention à la grimace sur le visage du pauvre jeune homme qui semblait vraisemblablement perdu dans cette histoire. Mais c'était bien parce qu'il était perdu que le maître d'Hoenn allait lui faire dire les mots qu'ils souhaitait. Cet horrible tacticien  avait plus d'un tour dans son sac pour accomplir ce qu'il désirait, après tout. Mais tout portait à croire que cet inconnu allait être tout, sauf coopératif, et qu'il y avait plein de raisons pour lesquelles on pourrait douter des mots, notamment son origine, qu'il énonça lorsqu'ils quittèrent la ville de cette manière. Soul ne fut pas tellement surpris, mais ça l'embêtait, car cette personne pouvait repartir et parler à propos de lui, alors qu'il supportait difficilement les différences entre régions, et la compétition, surtout quand ça n'était pas avantageux pour lui et sa réputation. Il sentait venir les reproches venant des autres maîtres de Ligue, avec tous leur petit caractère bien trempé. Il ne pourrait pas le supporter.

- Uh… Moi C’est Chikara, je viens de Johto…
"- Johto...? Alors, c'est du tourisme qu'tu fais là...?"

En disant ça, il faisait instantanément perdre la possibilité que Chikara ai fait un match dans l'arène de Strain. De plus, son Pokémon était en pleine santé! Ces deux éléments étaient déjà suffisants pour prouver qu'il n'était pas perturbé, enfin, juste par Soul. Mais il le tira quand même par le bras, jusqu'en face d'une crevasse avec de l'eau peu profonde en bas, et une forêt de l'autre coté. A ce moment là, il lâcha le bras rouge de ce pauvre jeune homme aux cheveux ébouriffés. Il soupira et Sharpedo, surpris, fit descendre le Psytigri de sa tête. Il regardait bêtement son dresseur, quelques secondes, puis se retourna vers le petit Pokémon et lui montrait les crocs. Il lui grognait dessus et voulait l'intimider, si il ne pouvait pas le surveiller d'une manière plus efficace. Il ignorait ce que son dresseur avait en tête et ne voulais pas trop en faire. Sauf qu'il en faisait... vraiment trop. Il ne comprit vraiment pas l'ordre suivant de Soul. Il se calma presque instantanément.

"- 'Suffit, Sharpedo! Tu te calmes ou je te renvois."

Soul soupirait, il ne s'attendait pas à changer de plan de la sorte, et surtout, laisser tranquille cette personne, même frêle. Sharpedo, surpris, préféra reculer. Il ne comprenait pas et voulait en découdre. Il lança un regard noir au petit Pokémon, puis se tourna vers les deux dresseurs. Il ne trouvait pas ça normal et n'avait pas envie que ce foutu psystigri se moque de lui après ça. Un si petit Pokémon...! Il pourrait le croquer en une seule bouchée si son dresseur le lui permettait. Agité, il tentait de se calmer au mieux qu'il pouvait, mais, malgré ça, gardait la précieuse volonté de donner envie à ce Pokémon avec ce regard flippant de regarder ailleurs! Mais son dresseur ne voulait pas. Il n'avait de comptes à rendre à personne, pourtant, il ne s'était jamais excusé jusque là, et il fallait que, là, maintenant, il décide d'abandonner une de ses idées. Il n'y avait qu'en combat qu'il faisait ça en temps normal. ça le perturbait vraiment. Il ne regardait plus le Pokémon de Chikara, mais avait la pression de son regard sur lui. Il pensait qu'il se moquait de lui, mais n'en était pas certain. Il écouta son dresseur parler, un peu déçu. Avoir pitié des faibles ne lui ressemblait pas. Sharpedo pensait qu'après ce qui s'était passé il changeait petit à petit de comportement envers les autres.

"- Bon, Chikara, c'est ça? Chuis désolé. T'es un touriste et tu cherches pas les embrouilles. J'comprend. Fais gaffe ou tu vas, dorénavant, des types louches, y'en a à la volée ici. Se balader à Hoenn après ce qui s'est passé, c'est bien un comportement de touriste. J'voulais pas t'effrayer, enfin, si, mais bon, c'du passé, maintenant."

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Chikara Fujisaki


avatar
Messages : 868
Réputation : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 23
Localisation : Dans une forêt de bambous
Autres Comptes : Kiryû Arikawa-Camilla Spencer-Clyde Fitzgerald-Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 18 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible. Jeu 17 Juil - 17:43




Chikara avait beau répété qu’il n’avait rien à voir avec Strain, le maître refusait de lâcher le garçon. Il l’emmenait comme ça, quasiment de force, hors de la ville.

Esper aurait bien voulu lui faire sa fête à ce vil humain. Oser toucher à son dresseur ! Mais pour qui il se prenait ? Mais le Psytigri ne pu faire quoique ce soit, il n’avait pas assez de force et surtout pas assez d’expériences. Et c’était sans compter le Sharpedo ! Le requin avait fait voler le petit monstre pour que ce dernier se retrouve sur son dos. Le Psytigri criait de mécontentement, il n’était pas fier du tout.

"- Johto...? Alors, c'est du tourisme qu'tu fais là...?"

Le sourire de Soul se décomposa lorsque sa victime lui dit qu’il venait de Johto, mais ce n’était pas pour ça qu’il lâcha le pauvre Chikara, il continuait à le tirer avec lui, pour finalement arriver face à une crevasse remplit d’eau. On pouvait voir également une forêt dense plus loin. C’est là qu’il lâcha le bras rougit par sa forte poigne. Chikara soupira de soulagement. C’est qu’il faisait mal le maître là ! Le jeune de Johto avait toujours cru que les Maîtres Pokémons étaient des personnes agréables et aimables. Hé bah Soul devait être une exception alors.

Et Sharpedo était tout à l’image de son dresseur. Il laissa Esper descendre de son dos, et après avoir regardé avec incompréhension le maître, il montra ses fiers crocs au Pokémon psy. Ce dernier frissonna, impressionné par la carrure du requin qui lui semblait imposante, cependant il tenta de ne pas montrer sa peur. Tous les poils de son corps s’hérissèrent, tel un chat, le faisant paraître plus gros, et il grogna.

"- 'Suffit, Sharpedo! Tu te calmes ou je te renvois."

Le Pokémon, bien qu’un peu abasourdit, se calma. Il était dans l’incompréhension totale. Il jeta un dernier regard menaçant à Esper avant de se tourner vers les dresseurs. Psytigri tira la langue. Quand il s’aperçut que le requin ne lui prêtait plus attention, Esper dansait, sautillait, tout en poussant des petits cris joyeux et moqueurs pour narguer le Pokémon ténèbres.

Soul soupira, visiblement agacé :

"- Bon, Chikara, c'est ça? Chuis désolé. T'es un touriste et tu cherches pas les embrouilles. J'comprend. Fais gaffe ou tu vas, dorénavant, des types louches, y'en a à la volée ici. Se balader à Hoenn après ce qui s'est passé, c'est bien un comportement de touriste. J'voulais pas t'effrayer, enfin, si, mais bon, c'du passé, maintenant."

Chikara fit la moue et se gratta derrière la tête. Il ne comprenait pas de quoi voulait parler Soul. Apparemment de choses graves se seraient passé à Hoenn ce qui aurait accrue le nombre de crime ? Cela attisa la curiosité du garçon. Il avait toujours vécu une vie tranquille à Rosalia, en fait il ne pensait pas que de telles choses pouvaient arriver hors les séries nazes qu’on voyait à la télévision. Le Johtoïste vivait dans un monde de bisounours.

- Des types louches ? Ha oui ? Que s’est-il passé ?

Après, Soul faisait erreur, même si Hoenn était une région inconnue pour lui, Chikara n’était pas ici pour faire du tourisme, ou alors partiellement. Il n’avait pas oublié les alexandrins qu’avait prononcé le magicien et ces mots étaient bien la raison première de sa venue dans cette région chaude.

- Et sinon, je ne fais pas de tourisme, en réalité je recherche quelque chose.

Pendant ce temps là, Esper continuait d’embêter Sharpedo. Il avait de nouveau grimper le dos de ce dernier et sautait dessus.



.:-------------------------:.



Couleur parole SeaGreen
Autres comptes : Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible. Jeu 24 Juil - 0:27

- Des types louches ? Ha oui ? Que s’est-il passé ?
"- Tu ne sais pas? Et beh, je comprend mieux..."

Soul n'avait pas la foi de lui expliquer toute les embrouilles qui avaient marqué la mémoire et l'histoire d'Hoenn a tout jamais. Il se devait de le savoir, et si ce n'était pas lui qui lui en parlait, les autres le feraient, enfin, s'ils décidaient de sortir de leur dépression commune et d'ouvrir la bouche devant un touriste comme lui. Mais il était bien connue que les dépressifs, même ceux qui n'ont pas été touché par la guerre prennaient plaisir à raconter leur malheur, aussi ridicule qu'il soit, et s'en plaindre, au point de vouloir gagner l'attention et la pitié de ceux qui étaient en dehors de tout ça. C'était des mendiants, voilà. Des mendiants qui ne réclamaient que le fait d'être le centre de toute attention. Peu de membres des familles de ceux qui sont morts à Algatia s'étaient réellement manifestés ou avaient parlé de ça à la télévision, préférant garder les yeux et la bouche fermée sur ce qui concernait leurs proches. Soul n'avait connu personne là bas, peut être le champion. Il ignorait d'ailleurs encore aujourd'hui si il s'en était sorti. Il l'espérait vraiment, ça ferait ça de moins comme situation qui bloquerait le cycle normal de la Ligue d'Hoenn. Autrement, il fallait trouver autre chose, ou supprimer le système pendant quelques temps. Après tout, ça pourrait lui faire quelques vacances, il fallait voir le bon coté des choses. La situation s'arrangerais, de toute façon, il le fallait... En y repensant, il eu un frisson devant Chikara. Cette fragilité qu'il semblait avoir le faisait penser à lui lorsqu'il s'était retrouvé en face de l'Empereur Rocket, Adonis de Locksley. Il avait été tout aussi fragile et sans défense...

- Et sinon, je ne fais pas de tourisme, en réalité je recherche quelque chose.
"- Collectionneur alors? Tu cherches quoi?"

Oh, donc un voyageur Chercheur/Collectionneur? C'était ce que Soul pensait en tout cas. Il avait encore de la chance que personne ne sache qu'il était en possession d'un objet qui avait appartenu à un dresseur qu'il avait battu, la Plaque Ténèbres, une des légendaires plaques d'Arceus. Il se contentait de la stocker, d'ailleurs, si il ne l'avait pas sur lui. Il aurait d'ailleurs pu l'emmener si il avait à affronter le terrible grand frère, Strain... Sharpedo était véritablement agacé. Le Pokémon ne cessait pas de se moquer de lui, et lui, il ne pouvait pas bouger. Pas mordre ni même croquer une de ses pattes! Pourtant, une de ses pattes, ce n'était pas grand chose, ça lui manquerait pas, et puis, ça lui apprendra à être aussi provocateur! Le requin le voyait comme un clown qui bougeait dans tout les sens et qui faisait beaucoup trop de bruit. Sharpedo était prêt à s'énerver pour de bon, et à oublier les ordres de son dresseur. Il voulait en finir avec cet insecte. Mais ça ne se passa pas comme prévu.

Ce qui se passa par la suite fit sursauter même le Pokémon de Soul. En effet, car le jeune Maître de la Ligue d'Hoenn donna un coup de pied au petit Pokémon poilu pour le faire tomber dans l'eau, juste en bas de la colline. Il n'avait même pas jeté un regard dessus, désintéressé, juste tenté de le faire taire. Il était en face de Chikara, et lança un énième soupir. Décidément, il se demandait vraiment comment ce jeune homme avait pu survivre jusque là, avec une telle carrure et un tel Pokémon. Tout portait à croire qu'il avait reçu l'aide de plusieurs personnes pour arriver jusqu'ici et obtenir ce qu'il désirait. Il reprit la parole, ne portant pas le moindre intérêt pour le petit psystigri. Il mit ses mains dans les poches, et pencha légèrement le haut de son corps. Sharpedo, lui, satisfait, regardait le Pokémon et semblait ricaner, se moquant littéralement de lui, et de sa face avec le poil mouillé jusqu'aux os. Au moins, il était rafraîchit, pour voir le bon coté des choses...

"- Ce n'est pas un très bon Pokémon que tu as là. Il n'est pas assez bien dressé, et particulièrement faible. Si il tente de répliquer, Sharpedo n'en fera qu'une bouché. Comment un Pokémon comme compagnon peut-t'il en être un si il n'est pas capable de défendre son dresseur en voyage...?"

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Chikara Fujisaki


avatar
Messages : 868
Réputation : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 23
Localisation : Dans une forêt de bambous
Autres Comptes : Kiryû Arikawa-Camilla Spencer-Clyde Fitzgerald-Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 18 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible. Ven 25 Juil - 16:17




Soul n’ajouta aucuns commentaires sur le désastre qui s’est passé à Hoenn. Surement parce que le sujet était encore un peu trop sensible, peut être qu’il a vu des proches à lui mourir sans qu’il ne puisse changer quoi que ce soit. Le genre de choses qui te marques à l’esprit à vie et qui te change complètement. Chikara n’insista pas plus que cela, respectant donc le silence du maître Pokémon. Et puis de toute façon cela ne le concernait surement pas, il restait un habitant de Johto loin de toutes ces histoires de meurtres ou autre… Qu’il sache, ou non, ce qui s’était passé ne changerait rien du tout à sa vie.

- Désolé si cette question était trop indiscrète…

Ensuite, Chikara avoua à Soul qu’il n’était pas du tout ici pour faire du tourisme, même si il en avait l’air –après tout, il ne connaissait pas cette région, autant en profiter hein- mais qu’il était venu à Hoenn avant tout parce qu’il cherchait quelque chose. En entendant cela, le maître demanda tout naturellement :

"- Collectionneur alors? Tu cherches quoi?"

Ha ouais ? Soul était près à aider un vil collectionneur à trouver ce qu’il cherchait ? Le maître était beaucoup moins « méchant » qu’il en avait l’air. Surement plus serviable qu’on ne pourrait le croire, Chikara cligna des yeux, surprit par cette question. Mais après avoir réfléchit, même Elizabeth, qui était pourtant la personne la plus orgueilleuse que le Johtoïste ait rencontré jusqu’à maintenant, avait proposé son aide au garçon, même si son aide n’avait pas été tellement bien utile… Alors pourquoi pas Soul ?

- Pas du tout… En fait je cherche plutôt quelqu’un…, répondit-il en se grattant la tête.

Il hésitait à raconter sa rencontre avec le prestidigitateur lors du festival de Rosalia. Parce que c’est vrai que dire qu’on vient quelque part parce qu’un magicien nous avait prédit qu’on y trouvera la gloire… Cela nous faisait vraiment passer pour un idiot naïf… Bon d’accord, Chikara est naïf… Mais quand même, avouer ça restait gênant !

Esper continuait à embêter le Sharpedo de Soul. Ce dernier n’était pas enchanté du tout, il grognait même. Surement frustré de ne pas pouvoir faire payer le Psystigri bruyant.  Était-ce parce que les bruits poussés par le petit monstre le gênaient ou était-ce pour que la bestiole arrête d’embêter son Sharpedo ? Aucune idée… Mais Chikara avait eu très peur. En effet, Soul donna un coup de pied à Esper. Suffisamment puissant pour faire tomber ce dernier dans l’eau. Il n’avait même pas regardé le pokémon, il l’avait juste poussé, un air nonchalant sur le visage. Il restait face à Chikara et poussa un autre soupire. L’autre garçon se mit à paniquer. Il se précipita au bord, se pencha et tendit son bras pour aider son Psystigri à sortir de l’eau. Le petit monstre grelotait mais cela ne l’empêchait pas de fusiller du regard le Sharpedo qui se moquait de la boule de poil.

"- Ce n'est pas un très bon Pokémon que tu as là. Il n'est pas assez bien dressé, et particulièrement faible. Si il tente de répliquer, Sharpedo n'en fera qu'une bouché. Comment un Pokémon comme compagnon peut-t'il en être un si il n'est pas capable de défendre son dresseur en voyage...?"

Soul avait raison sur PRESQUE toute la ligne. Oui, Esper était un Pokémon particulièrement faiblard, de part le fait qu’il n’ait combattu que deux fois. Ok il avait gagné, cependant ce n’étaient peut être que par chance. Ses adversaires étaient des idiots, n’importe qui pouvaient gagner contre eux. En plus de ça Chikara avait l’habitude de traiter son Pokémon quasiment comme un égal. Il ne le faisait jamais rentrer dans sa Pokéball et le Psystigri pouvait faire pratiquement ce qu’il voulait, il se permettait même d’être odieux et de faire quelques petites bêtises.  Cependant Esper restait un excellent compagnon de voyage pour le Johtoïste. Le petit monstre connaissait son dresseur sur le bout des pattes, il savait quand Chikara commençait à perdre confiance et dans ces cas là il essayait toujours de lui remonter le moral par tous les moyens, et pour l’humain c’était une qualité importante que devait avoir un compagnon, qu’il soit Pokémon ou non.

- Sauf votre respect, Soul, je ne peux vous permettre de dire ça même si vous êtes un maître. Oui Esper est loin d’être aussi fort que votre Sharpedo, il manque d’expérience puisqu’il n’a pratiquement jamais combattu. Mais ce n’est pas pour ça qu’il ne mérite pas d’être le compagnon d’un dresseur. Il me donne le sourire tout les jours, on passe de très bons moment tous les deux et c’est pour moi bien plus important qu’être fort !



.:-------------------------:.



Couleur parole SeaGreen
Autres comptes : Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible. Ven 1 Aoû - 23:31

- Pas du tout… En fait je cherche plutôt quelqu’un…

Soul avait donc eu faux sur toute la ligne, mais cela ne l'empêchait pas d'être totalement neutre à son égard. Plus il passerait de temps avec ce touriste et moins il en passerait avec Strain, dans l'arène. Et puis connaître une nouvelle personne ne lui ferait pas de mal, pour une fois il s'agirait d'une personne simple, n'étant pas connu ni des médias ni des grands dresseurs. Il regardait Chikara avec insistance et le voyait faible et pas très débrouillard. Il en avait la preuve avec son Pokémon.

Sharpedo se moquait terriblement du petit Psystigri, trouvant ridicule le fait que ce soit le dresseur qui aide celui-ci à s'en sortir et pas le contraire, lui qui était dans l'optique qu'un Pokémon était capable de protéger celui qui peut avoir en main sa Poké Ball. Là, c'était absolument dégradant pour lui, Chikara était forcé de lui tendre la main pour le faire sortir de l'eau. En plus de ça, il grelottait, il avait beau lancer un regard noir au requin, cela ne lui faisait ni chaud ni froid, il avait la preuve qu'il ne pouvait rien faire sans son maître et qu'il ne valait pas grand chose au final. S'il avait besoin de le faire reculer, il pouvait mouiller son épaisse fourrure en lançant un petit jet d'eau, même pas très puissant. Là, cette affreuse boule de poil au regard flippant n'aurait plus rien à redire et plus aucune occasion de se moquer de lui. Si Soul décidait qu'un combat devait avoir lieu pour prouver la faiblesse du petit, il y mettrait tout son cœur et l'enverrait voler au dessus de Cimetronelle et de ses maisons écologiques. Et ça, même si Soul lui ordonne d'y aller doucement. Mais c'était bien parce qu'il savait que son requin allait faire ça qu'il n'engagerait pas de combat. Il n'était pas stupide et connaissait ses Pokémons par cœur. Et savait les utiliser avec brio, il n'était pas un stratège pour rien.

- Sauf votre respect, Soul, je ne peux vous permettre de dire ça même si vous êtes un maître. Oui Esper est loin d’être aussi fort que votre Sharpedo, il manque d’expérience puisqu’il n’a pratiquement jamais combattu. Mais ce n’est pas pour ça qu’il ne mérite pas d’être le compagnon d’un dresseur. Il me donne le sourire tout les jours, on passe de très bons moment tous les deux et c’est pour moi bien plus important qu’être fort !


Soul ricana légèrement. Il attrapa le petit Pokémon et le souleva par la peau du cou. Il le regardait droit dans les yeux, pas très convaincu. Etre si naïf était si mignon aussi, mais c'était courir un certain danger, surtout en allant dans une région ou le Mal n'était pas encore totalement disparu. Il avait l'air si faible, peut être était-ce un excellent ami, mais il n'était seulement qu'un ami. Rien de bien méchant. D'une part, il trouvait ça rassurant, ça signifiait que là d'où il venait, c'était en paix, et que les Teams n'avaient pas trop touché à Johto. Il souriait de voir une petite bouille poilue comme celle là, n'ayant plus que Moufflair comme tas de poils dans son équipe. Il était presque impossible de faire un câlin à la plupart de ses propres alliés de combat. D'une main, il le tenait toujours par la peau du cou, et de l'autre il caressait le haut de sa tête, sentant la douceur de son pelage épais sur la paume de sa main. Humide, certes, mais doux. Il jouait avec ses petites pattes, le forçant à écarter les petits coussinets, comme si il s'agissait d'un chat. Il rapprocha son visage du sien, un sourire sur les lèvres, et les yeux à demi clos. Il mit une main contre sa hanche et tenait toujours la petite bestiole.

"- Un adorable... Truc poilu. Un ami. Mais pas un Pokémon, protecteur et fidèle à son dresseur. Tu lui laisses des libertés, et il se fait manger tout cru par plus gros que lui. ça ne va pas! ça ne va pas... J'imagine que Johto est en paix, mais le jour ou tu seras confronté à des conflits comme des guerres, il ne te sera d'aucune utilité... Et il risque même d'y passer, tu sais. La Paix, c'est pas éternel. Cela dit, il est mignon."

Mignon? MIGNON? Qui était vraiment le plus mignon? Sharpedo, assez vexé, se posait des questions? Son sourire s'était effacé et il poussait légèrement Soul sur le coté, les joues gonflées d'air.

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Chikara Fujisaki


avatar
Messages : 868
Réputation : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 23
Localisation : Dans une forêt de bambous
Autres Comptes : Kiryû Arikawa-Camilla Spencer-Clyde Fitzgerald-Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 18 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible. Lun 25 Aoû - 17:33



Être devant un maître, un vrai maître, était intimidant, mais Chikara ne voulait tout de même pas lui donner raison. Soul et lui n’avaient vraisemblablement pas la même conception du mot « compagnon ». Peu après que le Johtoïste ait finit son monologue, le maître de Hoenn pouffa de rire, comme si Chikara venait de lui raconter une blague vraiment désopilante ce qui ne rendait pas fier ce dernier. Il attrapa Esper par la peau du cou, puis le souleva et le porta vers son visage pour l’observer. Au départ silencieux.

Le petit Pokémon aurait bien voulu se débattre pour pouvoir s’enfuir, mais étant retenu par la peau du cou, il ne pouvait pas bouger. Il resta immobile mais cela ne l’empêchait pas de pousser des cris et de fusiller Soul du regard. En plus le poisson se moquait ouvertement de lui, le Psystigri était couvert de honte… Il avait hâte du jour où il pourra se venger de cet affront.  

Puis ensuite, les gestes du maître se firent plus doux, plus rassurant. Il chatouillait ses pattes, il lui caressait la tête, il lui adressa un sourire… Esper appréciait ces gestes mais essayait de ne pas le montrer, pensant que Soul ne faisait ça uniquement pour l’amadouer, il ne l’aura pas !

Chikara regardait la scène avec beaucoup de méfiance, s’attendant à ce que Soul refasse une crasse à son petit Pokémon. A son grand soulagement, ce ne fut pas le cas, non, le maître reprit juste la parole :

"- Un adorable... Truc poilu. Un ami. Mais pas un Pokémon, protecteur et fidèle à son dresseur. Tu lui laisses des libertés, et il se fait manger tout cru par plus gros que lui. ça ne va pas! ça ne va pas... J'imagine que Johto est en paix, mais le jour ou tu seras confronté à des conflits comme des guerres, il ne te sera d'aucune utilité... Et il risque même d'y passer, tu sais. La Paix, c'est pas éternel. Cela dit, il est mignon."

Certes, Soul n’a pas tort, Esper est très faible, il est incapable de se battre en compétition. Mais cette faiblesse est logique quand on sait qu’il ne s’est jamais battu, qu’il n’a jamais quitté la vie paisible de Roselia jusqu’à maintenant. Et comme on dit, il n’est jamais trop tard, surement que dans le futur, le petit chaton pourra surprendre ce garnement de Hoenn.

- Nous sommes faibles parce que nous ne nous sommes jamais véritablement battus. Mais si tu veux nous pouvons commencer un entrainement pour te prouver qu’on est capable de se défendre.

Il insistait bien sur le « Nous ». Pour Chikara la force du Pokémon était le reflet de la force du dresseur. Pour le jeune homme, Esper était capable d’être fort, c’était juste lui qui n’était pas à la hauteur, étant trop hésitant.
Il avait cependant un but maintenant. Il allait devenir fort et quand ça sera le cas il défiera Soul.

.:-------------------------:.



Couleur parole SeaGreen
Autres comptes : Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible. Dim 21 Sep - 19:21

Les petits gémissements et cris que poussait la boule de poil dérangeait un peu Soul, mais cela ne l'avait pas empêché de continuer à lui caresser les pattes et à s'amuser à lui écarter les coussinets, comme s'il s'agissait d'un chat. Elles étaient douces, ses pattes. On voyait qu'il avait peu d'expérience du combat, et sa fourrure épaisse n'avait aucun dégâts. Chikara semblait prendre grans soin de son pokémon, de son apparence et de sa santé, Soul santait une odeur de fraîcheur se dévoiler hors des poils gris du petit pokémon. Aucun des Pokémons de Soul était aussi beaux. Il ne l'étaient que par expérience, on savait tout de suite qu'ils étaient fort et qu'ils avaient fait énormément de combats dans leur vie. Ils étaient beau dans le sens ou ils étaient puissants et respectables. Imposants et grands. Rien que Démolosse n'avait pas une fourrure aussi soyeuse que celle du psystigri. Un souvenir nostalgique abritait Soul. redevenu sérieux, presque triste, il regardait le visage de la petite bête aux yeux ronds. Loin étaient les années ou Sharpedo avait des écailles bien lisses, bien propres. Non pas qu'il ne prenait pas soin de lui, mais l'animal était couvert de petites cicatrices qui rendaient ses écailles solides mais aussi charnues. ça représentait bien la bête de combat qu'il était devenu. Le jeune Maître de la Ligue pouvait s'occuper autant qu'il pouvait du bien être de ses pokémons, aucun d'entre eux pourrait récupérer la douceur d'un physique de Pokémon en pleine forme...

- Nous sommes faibles parce que nous ne nous sommes jamais véritablement battus. Mais si tu veux nous pouvons commencer un entrainement pour te prouver qu’on est capable de se défendre.


Soul sourit. La réponse de l'inconnu fut immédiate et il en fut satisfait. Il avait donc comprit de quoi retournait l'inquiétude du jeune Maître à son égard. Il pensait qu'avec un peu d'entraînement, il prendrait goût au gain de puissance et pourrait se mettre à défier toute sorte de dresseurs. Mais dans ce sourire se cachait une profonde nostalgie et un air bien triste. Son sourire était léger et il tourna son regard en direction du jeune homme. Chikara, donc. Il y avait une différence frappante entre les deux hommes, mais c'était peut être ce qui pouvait les rapprocher dans l'avenir. Il en avait peut être conscience au fond de lui, mais il ne voulait pas forcément y penser. Il posa la sale bête, sous les yeux de Chikara et Sharpedo, puis se rapprocha du jeune dresseur aux cheveux blancs. Il prit la main de celui-ci et plaça quelque chose entre ses doigts, sans gestes brusques, ni mauvaises intentions.

"- J'espère que tu parviendras à te protéger du mal qui entoure cette contré. En attendant je te souhaite de d'entraîner, car tu devrais continuer ta route dans cette région, essayer de découvrir de nouvelles choses. Si ça se trouve la personne que tu cherches n'est pas si loin, à moins qu'il s'agisse de moi. Ah! hé hé je n'y crois pas vraiment. Je suis absolument certain que nos routes se croiseront à nouveau, dans un futur proche. Le jour ou l'on se reverra, je veux voir le pokémon qui sera dans cette Ball et tu me rendras ce médaillon."

Dans le creux de la main de Chikara, il avait placé une luxeBall. Une ball chère, mais qui était efficace lors de la capture d'un Pokémon. Ce genre de Ball aidait à renforcer le lien entre le Pokémon et le dresseur qu'elle liait. Il en avait déjà fait l'expérience et Soul était dans l'idée que l'homme décide de l'utiliser pour capturer un pokémon Hoennien avec qui il pourrait se lier d'amitié. Mais ce n'était pas tout. à coté de la Ball se trouvait une sorte de médaillon en argent, assez petit, représentant un Sharpedo avec la gueule ouverte et des vagues en dessous de son corps. Soul Kanuda recula de deux pas, les mains dans les poches. Il souriait toujours, mais d'une manière plus satisafaisante. C'était comme s'il incitait cet homme à partir à la conquête d'Hoenn et à relever son défi. Sharpedo n'osait pas grogner ou quoi que ce soit, il laissait simplement Soul faire, et le regardait en observant ce que Chikara tenait à présent dans la main. Il se souvient qu'il avait fait faire ce médaillon, à l'époque, alors qu'il n'était qu'un jeune Carvahna, pour lui montrer à quel point il serait fort et imposant plus tard. C'était ce qu'il lui avait donné la force de se battre à ses côtés par la suite.

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Chikara Fujisaki


avatar
Messages : 868
Réputation : 6
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 23
Localisation : Dans une forêt de bambous
Autres Comptes : Kiryû Arikawa-Camilla Spencer-Clyde Fitzgerald-Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 18 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible. Sam 4 Oct - 15:51




Chikara n’avait jamais été un bon médium. Pas spécialement malin pour deux sous, il lui était très difficile de savoir ce que pensait réellement le maître de Hoenn. Ce dernier papouillait le Psystigri du Johtoïste tout en regardant le petit Pokémon avec un air triste. Il semblait plongé profondément dans ses pensés, des souvenirs éloignés, surement. Des souvenirs d’instants joyeux qu’il avait vécu avec ses chers compagnons, peut être ? Pensait-il a un Pokémon qu’il avait perdu lors d’un combat parce qu’il était trop faible ? Chikara comprit que l’autre garçon aux cheveux blancs ne cherchait pas à ridiculiser le novice, au contraire. Il était profondément inquiet. Qu’avait-il vécu de si grave pour qu’il soit aussi inquiet ? Une guerre ? Il en avait vaguement parlé un peu plus tôt… La région de Hoenn aurait donc subit une guerre alors ? Cette hypothèse expliquait en tout cas l’attitude de Soul. Il avait surement perdu des alliés important lors des batailles de cette guerre, était-il rongé par le remord ?

Lorsque Chika annonça au maître qu’il allait s’entrainer dur pour lui prouver qu’il était capable de se défendre, ce dernier lui adressa un sourire. Non, pas un sourire joyeux, ce n’était pas le genre de sourire qu’on affichait lorsque l’on t’offrait un super cadeau trop génial, pas du tout… C’était un sourire qui cachait un peu de tristesse, peut être même un peu de nostalgie. Cela mettait mal à l’aise le Johtoïste, rendre triste une personne, c’était bien l’une des dernières choses qu’il souhaitait faire. La guerre, qui semblait avoir eu lieu dans la région, était si terrible que ça ?  

Soul reposa Esper à terre, sous les yeux de Chikara et du Sharpedo. Le Psystigri était bien plus calme, les gestes du maître à son égard ayant été plutôt doux et chaleureux, il était presque déçu que ça se soit terminé si vite, le petit Pokémon gris aimait beaucoup les câlins et les gratouilles. Le maître de Hoenn s’approcha ensuite du dresseur novice et lui prit une main dans laquelle il y déposa quelque chose en disant :

"- J'espère que tu parviendras à te protéger du mal qui entoure cette contré. En attendant je te souhaite de d'entraîner, car tu devrais continuer ta route dans cette région, essayer de découvrir de nouvelles choses. Si ça se trouve la personne que tu cherches n'est pas si loin, à moins qu'il s'agisse de moi. Ah! hé hé je n'y crois pas vraiment. Je suis absolument certain que nos routes se croiseront à nouveau, dans un futur proche. Le jour où l'on se reverra, je veux voir le pokémon qui sera dans cette Ball et tu me rendras ce médaillon."

Après que Soul ait lâché la main de l’autre jeune garçon, celui-ci regarda ce que le premier avait déposé au creux de sa main. En voyant ce qu’il possédait maintenant, Chikara ouvrit des yeux ronds, comme des soucoupes, surprit car il s’agissait d’objets précieux. Dans sa main, Soul y avait déposé une Ball, mais pas n’importe qu’elle Ball. C’était une Luxe Ball, réputée pour être chère mais notamment efficace, ayant un bon taux de réussite en capture Pokémon. La Ball était également accompagnée d’un médaillon représentant un Sharpedo sur des vagues. Le Johtoïste hésita à redonner tout de suite les objets au Maître, ceux-ci ayant beaucoup de valeur, financier pour l’un et surement sentimental pour l’autre, c’était beaucoup trop précieux et Chikara avait bien trop peur de ne pas pouvoir prendre soin de ce petit médaillon argenté, mais Soul avait reculé de quelques pas, les mains dans les poches. Son sourire était différent du précédent, ce sourire était plus confiant. Chikara lui rendit son sourire. Il accepta le défi de Soul. Il pourrait même tenter de défier les champions de Hoenn pour pouvoir se battre contre le Maître en personne, c’était plutôt une bonne idée ! Le garçon tendit la main vers le deuxième, voulant le saluer convenablement.

- J’ai déjà hâte du jour où nous nous reverrons. Merci, vraiment.

Il n’ajouta rien concernant la prédiction du magicien, mais pour Chikara c’était presque certain que l’inconnu avait raison. Sa route avait été bénie par Ho-Oh, Pokémon légendaire de sa ville natale, et Soul était le support qui aiderait le garçon à gravir les échelons en tant que dresseur prometteur.



.:-------------------------:.



Couleur parole SeaGreen
Autres comptes : Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Clyde Fitzgerald/Calix & Clarys

Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible. Mer 8 Oct - 16:50

[Rp achevé]

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible.

Revenir en haut Aller en bas
 

Griffes moi comme un chacripan et je te mord comme un crocorible.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Hoenn :: Cimetronelle-