Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets

Partagez | .

Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle]

Hisia
Feu bleu Esprit Ardent
Feu bleu Esprit Ardent

avatar
Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 20

Informations du personnage
Âge: Jeune
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Jeu 3 Juil - 22:13

Une silhouette énorme volait haut dans le ciel azur de Johto. Le soleil était lourd, épuisant au dessus de la flamboyante ville de Rosalia. Les danseuses se donnaient a fond pour réaliser leur spectacle d'été avec brio. Pour rafraîchir les touristes et les spectateurs, un Aquali lançait de l'eau en quantité en l'air, et ainsi la propager sous forme de gouttes froides. Toute la ville semblait en joie, sous ses deux tours qui, fièrement, imposaient le respect. Rénovées, elles étaient la source la plus importante d'argent provenant des touristes d'autres régions. Il fallait savoir que les trois Pokémons Chien légendaires étaient morts et avait ressuscités ici même. De plus, cela faisait un moment qu'ils s'étaient établis ici avant que le jeune Gold puisse les poursuivre en quête de réponses sur leurs origines. Le merveilleux éclat couleur flamme et son aspect ancien faisaient briller la ville de son apparence la plus impressionnante, en plein jour d'été. Les couleurs rougeoyantes étaient si séductrices, tout autant que les danseuses en kimono d'aujourd'hui. Exquises, c'était bien le mot pour les décrire. Tout le monde dansait, surtout les jeunes, emportés par le rythme et poussés par la chaleur. Les Pokémons des danseuses exerçaient leurs pouvoirs pour coordonner leurs pas et rendre plus pétillantes encore les jeunes demoiselles qui dansaient, encore et encore, comme si elles étaient elle-même le flamboyant feu de la vie.

Au dessus de tout cela se trouvait donc cette silhouette énorme et brillante au bout de la queue. Doucement, ce Pokémon volant se posa non-loin de cette incroyable cité humaine aux vestiges très impressionnantes. Il s'agissait d'un Dracaufeu pur aux rayures rouges. Un terrible adversaire si on osait se dresser contre son chemin. Il avait sur le dos une Salamèche particulier, qui, de part ses origines avait une flamme bleue au bout de la queue ainsi que deux grandes pupilles dorées. Elle attirait facilement l'oeil et elle était vraiment adorable. Elle dormait sur le dos de son accompagnateur durant la fin du trajet, et elle ne savait pas si elle était proche ou non du territoire plein de Dracaufeu qu'elle s'était mise à chercher. La chaîne rocheuse qui se trouvait dans cette région, ou elle ne le savait pas exactement. Elle descendit du dos du Draucaufeu à la flamme orangée et regarda autour d'elle. C'était simplement incroyable. La verdure était plus épaisse, plus abondante, et Hisia trouvait une profonde plaisance à marcher sur cette herbe si douce et si verte. Lorsqu'elle regarda le ciel, il était difficile pour elle de percevoir au-delà des arbres, non pas qu'ils étaient nombreux, mais ils étaient hauts et leur feuillage était si abondant également. La jeune Salamèche à la flamme bleu percevait alors le chant et la musique dans la ville à coté, et tournait autour d'elle-même, les yeux fermés, la tête haute et les griffes écartées. Son accompagnateur décida de se reposer de son voyage de plusieurs jours et de dormir un peu, demandant juste à la petite de ne pas trop s'éloigner et de ne pas attirer l'attention. Mais la jeune Hisia, très enjouée, oublia bien vite la consigne de son actuel "tuteur". Ayant hâte de découvrir de nouveaux visages, ainsi que d'éventuels nouveaux trésors pour sa collection, elle ne s'attarda pas là ou elle se trouvait. Elle sautilla, évitant les quelques dresseurs qui se trouvaient là, sachant très bien qu'elle était voyante à cette période de la journée, et savait aussi que Salamèche faisait parti des Pokémons les plus convoités. Et c'était pour ça qu'elle irait voir la communauté de Dracaufeu, il était temps de changer les choses et de rendre à ces Pokémons Célestes le respect qui leur était dû! Elle libèrera ceux qui sont enfermés dans ces boules rouges et blanches!

Elle s'éloignait de plus en plus de Charizard, le regard pétillant de curiosité. Et c'était alors qu'elle vit, à travers le feuillage d'un buisson, la source de la musique. Elle regardait les Pokémons et les dresseurs danser, c'était beau. Mais cela ne changeait pas son avis très extrêmiste concernant la race humaine pour autant. La jeune Salamèche était persuadé que les Dracaufeu n'étaient pas exploités pour rien et que ces êtres misérables profitaient de leurs balles sans vraiment être très forts, elle se souvient encore de la réaction du jeune humain lorsque la Ball n'avait pas marché sur Charizard et que celui-ci montrait les crocs. Il avait peur, oui, c'était de la peur...! Elle s'en souvenait comme si c'était hier, et elle savait que ce n'était pas normal si les Dracaufeu étaient réduits en esclavages pas ces bipèdes avides et ridicules. Elle réfléchit quelques instants et tenta de trouver quelque chose à acquérir pour sa collection de babioles et de trésors. Une broche brillante en or attirant l'oeil curieux de la jeune Pokémon. Ses pupilles pétillèrent à nouveau; il lui fallait cet objet. Mais elle ne pouvait pas se montrer de la sorte, elle n'avait aucune chance. Cela la frustrait d'être aussi faible pour le moment, bien que ses flammes soient si chaudes, si bleues. Plus qu'un Salamèche normal. C'était tellement frustrant. Elle ne savait toujours pas qu'un mal terrible la rongeait de l'intérieur, et que cette chaleur pour son feu n'était pas entièrement qu'une simple bénédiction, naturelle et sans contraintes... La couleur bleue pour une flamme aussi claire était un symbole de mort et de fantôme pesant et maudissant la jeune Salamèche, cela n'avait jamais été aussi vrai...

Elle s'éloigna un peu du buisson, et, calmement, elle cracha quelques flammes. Elles étaient oranges. Regardant ses griffes de sa patte droite, elle se demandait si elle était encore en mesure de s'entraîner et de devenir un puissant Reptincel, bientôt. Elle vit un Evoli, seul, non loin d'elle. Elle marcha tranquillement en direction de l'inconnu, reniflant l'air pour identifier son odeur. Intriguée, elle cracha quelques gerbes de flammes dans sa direction, qui, cette fois ci, prirent une très légère teinte bleue. Elle se demanda comment celui-ci allait réagir, et si il était fort. Il était petit, mais cela ne voulait rien dire, elle le savait par expérience. Ce n'était pas du tout la bonne façon d'aborder un Pokémon... Mais elle espérait qu'il puisse désirer la rendre plus forte. Mais n'étant pas habitué à différencier le bien du mal, elle cru que celui-ci comprendrait le moindre de ses signes, amicaux ou non, et réagirais comme elle elle l'aurait souhaité. Mais c'était si naïf, oh, tellement naïf d'y croire...

.:-------------------------:.
Merci à Ray' pour l'avatar!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Ven 4 Juil - 16:17

Le couché de soleil... Certainement le moment de la journée que je préférais. Pourquoi ? Tout simplement parce que ma famille de cœur se rassemblait dans la tanière. Il y avait la mère, Tsuki, et son fils Uni, respectivement une très belle feunard et un goupix. Le père n'était jamais présent, mais je n'ai jamais voulu poser la question, de peur de vexer ou de blesser ma mère adoptive que j'aimais tant. Et oui, j'ai été adopté... Je vais vous raconter tout cela mais je tiens d'abord à me présenter : Je m'appelle Kinaï, petit Evoli qui a un cœur gros comme ça ! Je ne suis pas vraiment comme mes semblables, de part mes pattes et mon museau blanc, mais surtout à cause -ou grâce, en dépendance du point de vue- de mes yeux verrons, car l'un était normal, mais l'autre était violet sombre. J'en ai fais fuir plus d'un à cause de ça mais c'est parce que les gens ne jugent que par les apparences... Mais il ne faut pas croire que parce que je ne ressemble pas aux autres que je ne suis pas un Evoli normal, non non non ! Je suis très sensible, câlin et joueur, et ma seule raison de vivre, c'est de voir le sourire sur les lèvres de ceux que j'aime. La seule chose que je déteste le plus au monde, ce sont les humains...

Là, on rentre dans le vif du sujet ! Alors que j'étais tout petit (que je n'étais pas grand ♫), ma mère et moi faisions une promenade au bord d'une rivière. Elle me racontait une histoire fabuleuse à propos d'une de ses vieilles connaissances qu'elle n'avait pas vu depuis très longtemps. Cette connaissance était un Dracaufeu, à priori c'étaient des pokémons rares, mais très convoités par les humains. Je ne savais pas vraiment ce que voulait dire convoiter, mais aujourd'hui je traduis par « esclavage ». Elle me disait également que c'étaient des dragons fiers de leur espèce et très nobles. Ça me faisait rêver... Je me demandais quelle sensation procurait l'effet de voler dans les airs, frôlant les océans, transperçant les arc-en-ciels... Mais soudain, un humain apparu. Ma mère eu comme simple réflexe de me pousser dans un buisson et de me demander de me taire. Comme elle semblait très sérieuse, je n'ai pas protesté et je suis resté caché sans bruits... J'ai regardé toute la scène par un petit trou que le feuillage avait oublié de boucher. C'était... Horrible ! Un gros pokémon que je n'avais jamais vu jusque là sorti d'une étrange sphère rouge et blanche, dont j'ignorais l'existence. Ma mère s'était débattu comme elle le pouvait, mais le pokémon, semblant obéir à des ordres que lançait le bipède sans poil, était beaucoup plus fort qu'elle. J'ai voulu l'aider... j'aurais tant voulu pouvoir faire quelque chose... Mais j'étais tétanisé par la peur. Puis... Une autre balle rouge la toucha alors qu'elle agonisait à terre, juste sous mes yeux. Elle eu juste le temps de soupirer mon nom avant de... Disparaître...

L'humain ramassa la boule, fier comme un paon, puis s'en alla satisfait de lui. Pourquoi... Pourquoi ma maman ? Qu'allais-je faire sans maman... ? J'ai du resté dix minutes horrifié par la scène dont je venais d'assister avant d'éclater en sanglot, c'est à ce moment que Uni est arrivé, on était déjà ami avant et on jouait dès qu'on pouvait. Sauf que là... Je n'avais pas la foi pour courir après lui avec le sourire... Il me demanda ce qui se passa, mais je n'ai rien pu lui dire... Seuls retentissaient mes pleurs. Je ne pouvais même plus tenir en place, allongé par terre écrasé par le poids d'un chagrin pitoyable... Uni me pris alors sur son dos, malgré son petit corps. Il ne m'a même pas laissé le temps de lui demander pourquoi qu'il me demanda de ne pas poser de questions. Il était exactement comme moi... Il ne supportait pas voir un ami qui pleure.

A la maison, il me présenta à sa mère qui de suite me pris sous son aile, comprenant immédiatement la situation dans laquelle j'étais. C'est depuis ce jour que Tsuki m'adopta et que le regard entre Uni et moi changea. On était plus du tout des amis, on était des frères ! Il m'a même promis avec son plus beau sourire que si je venais à disparaître un jour, il me chercherait à travers tous les innombrables dangers que peut cacher notre monde.  Je ferais la même chose pour lui, pour sûr !

Mais revenons au présent, car je m'égare. Cette fois, c'était à moi d'intervenir. Un matin, alors que je me réveillai, j'entendis Uni gémir à côté de moi. Je me suis empressé de lui demander ce qu'il avait, mais il gémissait trop pour me répondre. Tsuki s'est réveillée alors que Uni se plaignait de plus belle de son mal de ventre, ça me mettait mal à l'aise de le voir aussi souffrant... Elle l'examina sous tous les angles avant de m'adresser la parole :



-Kinaï... Il faut que tu partes pour Rosalia afin de trouver les baies qui peuvent soigner ton frère, tu te souviens de comment elles sont ?

-Oui maman, mais... Pourquoi moi ? Je ne sais pas si...

-Knaï... Pour un Evoli de ton âge, tu es déjà très fort. Tu ne t'en rends peut être pas compte, mais moi je le sens. Alors aie confiance en toi. Je reste ici pour garder Uni. Vas-y, je t'attends.

-Maman... D'accord ! Tu ne le regretteras pas, je te le pormets !



Ses paroles m'avaient vivifié l'esprit ! J'étais prêt à franchir le moindre obstacle pour sauver mon frère ! Après un échange de sourires et un câlin en prime, je me suis empressé d'aller cueillir les baies soignantes qui se trouvait à Rosalia. Je connaissais bien la route, mais elle était longue. Seule ma détermination m'empêchait de ne pas me fatiguer pendant la course. J'ai du mettre environ un quart d'heure, sautant par dessus les cours d'eau, glissant par dessous les haies, avant d'arriver aux portes de la ville. J'ai compris par le son que procurait les habitants de cet espace que la villle était très agitée Lorsque je suis arrivé, le soleil fut subitement obscurci par un étrange pokémon volant. Cette silhouette... C'était comme ce que m'avait décrit ma maman ! C'était un... Un dracaufeu ! Mais que faisait-il ici ?! … Peut m'importe, il ne fallait pas que je perde de vue mon objectif, les baies n'étaient plus très loin car je sentais leur odeur ! Enfin, les voilà... J'ai pris tout un rameau dans ma gueule puis je m'en suis retourné lorsqu'un bruit familier dévia mon regard. Un aquali dansait juste à côté d'un humain... QUOI ?!!? C'était quoi cette blague ?! C'était quoi cet esclavagisme ?! Pourquoi quelqu'un de ma famille avait accepté de danser ainsi pour mettre en valeur ces... Ces... Ces créatures repoussantes qui dansent ?!

J'ai grogné, j'aimais pas ça du tout... Perturbé, je me suis quand même remis à marcher en direction de la maison en faisant attention d'y  aller doucement cette fois pour ne faire tomber aucune baie. Mais une salamèche me barra la route. Tiens... ? Que faisait-elle ici ? De plus, elle me paraissait différente... Elle avait les yeux pétillants comme des pépites d'or et sa flamme était d'un bleue envoûtant. Elle me donnait une étrange impression, ni dérangeante, ni agréable... Enfin, elle m'aperçut. Mais plutôt que de me dire bonjour, elle envoya dans a direction des flammes aussi bleues que le bout de sa queue. Mais... Pourquoi faisait-elle ça ?! J'ai pas attendu longtemps -heureusement que mes réflexes sont bons- avant d'envoyer une ball'ombre sur ses flammèches afin de les faire exploser à quelques mètres devant moi, suffisamment loin pour ne blesser personne. J'espérais que le gros bruit n'allait pas attirer l'attention des humains, mais comme j'entendais encore la musique, je me suis dis que ça n'avait pas tourmenté plus que ça les bipèdes sans poils. J'ai vite pris la parole afin de m'adresser à la petite salamèche, qui était plutôt mignonne dans son genre,pour la rassurer. J'ai alors esquissé un sourire qui se voulait rassurant, mais surtout amicale :



-Excuse-moi, je ne voulais pas te faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
Hisia
Feu bleu Esprit Ardent
Feu bleu Esprit Ardent

avatar
Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 20

Informations du personnage
Âge: Jeune
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Mer 30 Juil - 23:44

Elle espérait toucher le Pokémon  de plein fouet et se prouver à elle-même qu'elle avait progressé, que celui-ci le prenne mal ou non. Hisia avait apprit par expérience qu'un Pokémon en colère était un pokémon meilleur pour l'entraînement. Mais elle ne fit pas mouche, ses réflexes avaient été suffisants pour trouver une parade aux quelques gerbes de flammes qui étaient sorties de sa bouche. Une sphère noirâtre et violette vint s'abattre dessus et faire exploser les deux projectiles. Hisia sursauta, elle ne s'y attendait absolument pas. Elle vit la poussière soulevée par la petite explosion et la force qui s'en dégageait. ça l'intriguait énormément et voulait comprendre comment est-ce que cela pouvait être possible. Le bruit, la force, et l'impact lui donnait envie de recommencer pour voir à nouveau ce que c'était, et si ça pouvait la rendre plus forte. Peut être que ça venait de la sphère qu'avait lancé l'évoli au museau blanc à ce moment là? Elle approcha son museau, sans craintes, l'air curieux, plus intéressée par l'événement que terrifiée. Elle se demandait si ça faisait mal d'être dedans, ou si c'était juste un effet visuel. Elle voulait presque toucher, mais l'explosion n'avait pas duré. Tant de questions de jeune Salamèche se bousculaient dans son esprit, elle voulait comprendre. Il n'y avait rien d'autre à lui dire, elle voulait une explication claire et recommencer. Elle reprit ses esprits, sortant de son rêve éveillé et se retourna en direction du pokémon quadrupède. Elle prit un air neutre, les yeux pétillants de curiosité. Elle renifla encore un peu l'air et essaya alors de retenir l'odeur propre à ce Pokémon bien touffu. La jeune Salamèche à la flamme bleue fit quelques pas en avant, et écouta le petit pokémon qui prit alors la parole. Il semblait parfaitement amical et souriant, malgré l'offensive désirée de la petite. Sans doute ne le prenait-t'il pas mal car il avait eu l'occasion de montrer ses capacités et ses réflexes poussés. Elle restait sage bien en face, hors des buissons, et écouta jusqu'au bout.

-Excuse-moi, je ne voulais pas te faire peur.

Elle s'en approcha davantage et se mit à sourire sans attendre. Il était rare qu'un Pokémon s'inquiète de son état, et il était le 4ème depuis ces dernières semaines. Mais n'ayant aucune notion des mœurs et des politesses, elle n'attendit pas et une fois bien en face de lui -celui-ci semblait être un mâle- posa directement sa question, après avoir attrapé les pattes avant blanches du pokémon et de les secouer brutalement. Charizard n'avait pas eu le temps de lui apprendre tout ça, devant croire que cet enfant, de par son expérience savait déjà se comporter d'une façon droite et correcte. C'était se tromper dans ce cas, n'ayant pas attendu non plus son autorisation pour inspecter son corps et d'en étudier les moindres parties par curiosité, même les plus gênantes. Son sourire enfantin et sa question paraissaient si innocents, mais en réalité, sa question cachait un terrible dessein, pur aux premiers abords mais pouvant paraître extrémiste pour la plupart, Pokémons ou Humains.

"- C'était quoi ce "boum"? Tu peux le refaire? Je voudrais savoir! Est-ce que c'est fort contre les méchants? Ou alors est-ce qu'on peut le toucher? Le garder, comme un trésor? Dis moi ce que c'est!"

Sans attendre de réponse quelconque de la par de son interlocuteur et peut être futur ami, la jeune Salamèche à la flamme bleue cracha de nouvelles gerbes de flammes oranges au coeur bleu, chaudes, voir suffocantes même en restant seulement à coté. Cette bénédiction d'avoir des flammes plus chaudes que la moyenne chez les salamèche était une habitude à présent, mais Hisia en ignorait le profond supplice qui l'attendait une fois qu'elle comprendrait pourquoi, de la manière la plus douloureuse, elle crachait des flammes de cette couleur là. Elle en crachait, encore et encore, en espérant que le poilu réponde à ses attentes et ne soit pas terrifié par cette source de chaleur peut être insupportable pour ce genre pokémon. Joyeuse et sautillant presque, Hisia était tellement enjouée, excitée à l'idée de découvrir l'origine et l'utilité de ces boums. Elle ne se doutait pas que ça pouvait être dangereux et complètement téméraire de sa part. Mais elle n'attendait qu'une seule réaction de la part du petit pokémon, qu'il puisse lui montrer encore et répondre à ses questions sans queue ni tête. Et ce, le plus vite possible. Elle n'envisageait pas le refus, ni un retournement de question. Elle voulait des réponses et elle les aurait, surement, elle en était persuadée.

[Hrp : désolée un poil court, je me rattraperais la prochaine fois x) ]

.:-------------------------:.
Merci à Ray' pour l'avatar!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Jeu 31 Juil - 18:04

Dès que la fumée de la petite explosion s'échappa, j'ai été surpris de voir la petite salamèche qui reniflait l'endroit pile où s'était produit la réaction entre ma ball'ombre et ses petites flammes qui venaient il n'y avait même pas cinq minutes dans ma direction. De part son attitude curieuse, j'ai vite compris que j'avais affaire à une toute petite salamèche. Pet-être qu'elle était sortie de l’œuf il y a peu ? Mais alors, où était sa mère ? Était-elle abandonnée ? Ce serait une chose atroce... De toute façon cette idée s'en alla rapidement de ma tête. Voir ce sourire si tendre sur ses petites lèvres m'inspirait la joie de vivre qu'offrait ce petit pokémon. Ou alors, était-elle tout simplement naïve ? Bah ! Faire le baby-siter ne me déplaisait pas plus que ça, puis ça allait me faire une nouvelle amie !

Elle s'approcha d'un pas pressé vers moi. J'ai lu dans son regard qu'elle allait me bombarder de questions, comme par exemple les fameux "comment tu t'appelles" ou alors les "d'où tu viens" enfin... Tous ces trucs qu'on utilisait autrefois pour se faire un nouvel ami en moins de deux minutes ! Mais il n'en était rien de cela. Sans rien me demander aux premiers abords, elle secoua d'une surprenante façon ma petite patte blanche. Quel entrain... Le geste était là, mais je doutais de son éducation. Peut-être était-elle orpheline ? La pauvre... Mais du coup, qui était ce dracaufeu que j'avais vu au loin ? Son parrain ? De toute façon, je voyais très bien qu'elle n'était pas dangereuse, juste un peu trop directe. Mais avec le temps ça pouvait s'arranger. C'était plutôt rigolo de voir une telle attitude en fin de compte ! Enfin elle prit la parole d'une voix toute excitée pour me demander quelque chose dont je ne m'y attendais pas du tout:


- C'était quoi ce "boum"? Tu peux le refaire? Je voudrais savoir! Est-ce que c'est fort contre les méchants? Ou alors est-ce qu'on peut le toucher? Le garder, comme un trésor? Dis moi ce que c'est!


Je l'ai regardé avec réflexion. De quel "boum" parlait-elle ? Je me suis vite remémoré l'expression curieuse qu'elle s'était procurée lorsque je l'ai vu humer l'air à l'endroit de l'impact de nos deux précédentes attaques. Elle voulait certainement que je lui explique ce qui avait bien pu causé cette réaction. Eh bien, à vrai dire... Je ne savais pas moi-même. Sur ce point, je ne pouvais pas du tout l'éclairait. Je savais qu'il y aurait une petite explosion, mais jamais je ne m'étais demandé le pourquoi du comment. Je l'ai regardé l'air un peu honteux, manquant de connaissances, mais au moins je pouvais me rattraper sur d'autres questions bien plus facile que la première ! Si je voulais reproduire l'impact causé par nos techniques, il fallait qu'elle soit de mèche -sans mauvais jeux de mots- avec moi. Cela n'était pas forcément efficace contre les méchants, mais il était défendu de respirer à long terme cette fumée qui risque de s'avérer toxique. On ne pouvait pas vraiment le toucher, si son intention était de le l'attraper fermement dans la main. Ce qui joint ma dernière réponse: on peut peut-être enfermé la fumée dans un petit bocal, mais toujours faut-il qu'elle soit épaisse et faire attention. Un vrai travail de professionnel, en somme.

Mais elle ne me laissa guère le temps de lui faire part de mes hypothèses sur ce phénomène. Voulant reproduire la même explosion, elle souffla plusieurs de ses boules de flammes au cœur étrangement bleu dans ma direction. J'ai pu esquiver à temps en me baissant le plus possible. J'ai senti la chaleur insupportable qui frôlait tout le long de mon dos. Dans les deux sens, j'avais eu chaud ! Ses boules de feu dégageaient une de ses puissances thermiques phénoménales ! Il était sûr que cette jeune salamèche allait être une dracaufeu légendaire plus tard... D'y penser, ça me faisait rêver d'avoir une amie pareille, mais je savais qu'il était dangereux pour elle d'avoir un potentiel aussi énorme. Il fallait qu'elle apprenne à gérer ses compétences, ou quelque chose de terrible pourrait lui arriver... Enfin, sentant que je commençais à cuire sous l'attaque de la jeune salamèche, j'ai opté pour commencer à creuser sous la terre grâce à ma capacité tunnel. De cette façon, j'étais enfin à l'abri.

Ce n'était qu'à la dernière flamme que j'ai voulu faire plaisir à la petite. Une fois n'est pas coutûme, comme on dit. J'ai alors lancé de nouveau une ball'ombre en direction du ciel pour toucher en plein vol ces petites boules thermiques qui explosèrent à nouveau. Voyant que des cendres tombaient dans mon trou, je me suis glissé derrière la petite salamèche où j'ai sorti ma tête doucement, afin de ne pas la brusquer de peur de ses mauvais réflexes. J'ai attendu qu'elle m'aperçoive pour dire quoi que ce soir d'autres. Il fallait tout de même cesser ce petit jeu, au risque d'alerter les humains. Eux et leur mauvaise intention à toujours vouloir nous capturer... Je ne voulais pas nous infliger cette peine, on était trop jeune pour risquer une telle aventure atroce ! M'élançant d'une petite voix qui se voulait rassurante et avec le sourire, j'ai demandé à la petite fille:


-Il vaut mieux qu'on arrête sinon les humains risquent de venir à cause du bruit. Si tu veux, on peut aller jouer plus loin ! Au fait, moi c'est Kinaï ! Et toi ?


Je voulais vraiment faire de cette salamèche une nouvelle amie ! Bien qu'elle était un peu directe sur sa manière de faire, elle avait tout de même un bon fond. Et puis, sa compagnie n'était pas du tout désagréable ! Plus on est de fous, plus on rit lorsqu'il s'agit de s'amuser ! Et puis, si plus tard elle devait avoir des soucis, je voudrais au moins être là pour elle, afin de l'aider à surpasser ses problèmes. Va savoir si elle ferait la même chose pour moi, mais cela m'était égal. Je ne demandais qu'à voir le sourire sur le visage de mes amis, rien de plus. J'espérais qu'elle accepterait, dans un premier temps, ma proposition d'aller jouer plus loin. Là, je lui expliquerais ce que je sais de la fumée. En fait... Je me prenais un peu pour son grand-frère ! Ce concept m'amusait, et puis c'était très agréable d'avoir une petite sœur de la trempe de ce petit pokémon aux flammes bleues et aux yeux dorés ! Mais je ne devais pas rester longtemps, Uni m'attendait avec sa vilaine blessure...
Revenir en haut Aller en bas
Charizard


avatar
Messages : 126
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/12/2013
Autres Comptes : Riku, Luga Stark, Eric Lencher

MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Sam 16 Aoû - 8:53

Rosalia,une ville charger d'histoire autant pour les humains que pour les pokémons bien qu'il était évident que l'homme avait fait jouer son influence comme dans tout les coins intéressants de toutes les régions,chose d'ailleurs qu'Hisia serait bien capable de lui faire remarquer avec le temps.Bref au milieu de toutes ces danseuses en kimono et en vielles tours,Charizard c'était justement perché sur l'une d'elle ou du moins ce qui restait d'une des deux tours qui a bien y regarder avait sans doute dut voir des jours meilleurs.La raison de sa présence a Rosalia était justement la petite salameche qu'il avait prit dans un sens sous son aile et qui devait bien être quelque part dans le coin...bon ok entre une petite sieste a l'arrivée après un vol incluant peu d'escales depuis kanto,le dragon de feu avait légèrement un peu perdu de vue la jeune pokémon et oui je sais,c'est un peu honteux pour un dracaufeu qui jusque la a promis de veiller sur elle comme si elle était sa fille.D'accord cette protection était peu être un peu mal partie pour le coup mais après avoir décollé de la tour,il ne tarda pas a retrouver la trace de la petite lézarde grâce a sa petite flamme bleue,il faut dire qu'avec cette particularité,Charizard avait fini par apprécier ce détail pour la reconnaître plus que facilement y compris depuis le ciel a condition bien sur de ne pas se trouver trop haut non plus.Bref après une minute de panique en s'imaginant dans quel pétrin elle aurait bien put plonger la tête la première ce qui dans un sens serait au moins un point commun avec le dragon de feu qui avait lui aussi ce don rare ou toutefois depuis quelques temps un peu plus répandu,il fini par la trouver en compagnie d'un evoli.Si il ne savait pas si ce pokémon avait un dresseur ou pas,il semblait bien s'entendre avec Hisia a moins bien sur que la salameche ne lui ai "légèrement" pas laisser trop le choix.Il fronça cependant un instant les yeux en voyant l'evoli en question entrain d'utiliser une attaque mais vu qu'Hisia semblait ne pas être trop inquiète par ce détail,le dragon se calma aussitôt en entendant juste les derniers mots du pokémon renard,apparemment inquiet que les humains viennent a les remarquer.
"Croit petit Evoli,tu n'aura pas a t’inquiéter longtemps des humains maintenant que je suis dans le coin.Ils sont tenace,obstiné mais pas trop suicidaire non plus"
Bon ok il y avait bien eu le dresseur a Lavanville qui avait essayé de le capturer en traître quand il avait le dos tourné mais bon cette fois ca avait était plus de la stupidité qu'autre chose et vu qu'il n'y avait pas eu de problèmes par la suite,il n'y avait pas de quoi en faire toute une histoire.Regardant sa protégée en souriant,il retourna son attention sur l'evoli.
"N'ai pas peur jeune evoli,j'accompagne juste Hisia.J'avait juste besoin de me reposer un peu"
Il n'allait bien sur pas dire qu'il avait tout simplement oublié de la surveiller sinon on allait bien finir par lui sortir qu'il y a mieux comme tuteur pour la jeune salameche.
Revenir en haut Aller en bas
Hisia
Feu bleu Esprit Ardent
Feu bleu Esprit Ardent

avatar
Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 20

Informations du personnage
Âge: Jeune
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Dim 17 Aoû - 13:24

L'evoli, sans doute un peu surpris par la rapidité du choix d'Hisia, opta pour un abri. Son attaque Tunnel lui permit de descendre... Sous terre! Il évita ainsi les petites boules de feu. Il avait creusé un trou mais la jeune Salamèche, absorbée par son désir poussé par la curiosité ne s'en rendit pas compte, derrière les flammes elle ne pouvait voir de silhouette quelconque. Elle ne cracha que quelques boules de flammes, attendant impatiemment, les yeux grands ouverts, l'explosion qui serait une réponse à tout ce qu'elle espérait trouver une conclusion convaincante et utile pour la suite de ses aventures. Cet Evoli avait intérêt à répondre à ses attentes, ou sinon il serait contraint de se coltiner une Salamèche jeune, collante et insupportable.

Une boule noirâtre se dirigea encore vers les flammes, venant du sol et s'élevant pour toucher la salve lumineuse et ardente, assez près d'Hisia. La petite salamèche senti l'explosion près d'elle et les effets. C'était une force destructrice et pensait alors que se retrouver dedans était un moyen de se faire du mal rapidement, que cette force était douloureuse comme une sorte de pression exercée sur soit. Mais elle n'en était pas tout à fait certaine et ça l'intriguait de plus en plus. Si elle crachait des flammes comme Charizard, aussi grandes, est-ce que l'explosion prendrait de l'ampleur? C'était réellement fascinant à ses yeux. Était-ce suffisant pour faire reculer des êtres humains? Assez utile pour être bien vue des puissants Dracaufeu? Non, il fallait s'entraîner à en faire des plus grosses, Charizard était plus fort que ça et savait certainement faire un truc similaire, mais tout seul! C'était bruyant, efficace et très rapide, de quoi en effrayer plus d'un. Mais ça n'inquiétait pas Hisia, tant qu'elle ne se prenait pas dedans et qu'elle pouvait en faire quand elle voulait. Ces boum étaient très intrigants, et ça ne semblait pas être la première fois pour l'Evoli qu'il se défendait avec. Il avait eu le réflexe d'utiliser sa boule noire pas jolie tout de suite pour ne pas se prendre l'attaque lancée par la petite salamèche à la flamme bleue. C'était impressionnant pour elle.

-Il vaut mieux qu'on arrête sinon les humains risquent de venir à cause du bruit. Si tu veux, on peut aller jouer plus loin ! Au fait, moi c'est Kinaï ! Et toi ?
"- Hisia, mais c'est pas important! Allez, allez allez, maintenant! Les humains n'ont pas entendu la première fois! J'veux recommencer!"

Elle insistait lourdement, tirant sur les joues de l'Evoli, tirant sur sa queue... Elle voulait que ça recommence. Elle se fichait bien des hommes, comme tout enfant qui avait trop peu d'expérience pour savoir quelles sont les conséquences de ses bêtises. Elle ignorait sincèrement les humains et leur danse bizarre avec les espèce de pokémons chats qui ressemblaient à l'Evoli, Kinaï, qui se trouvait en face d'elle. Mais ce qui la stoppa dans son élan pour recommencer ses bêtises et la salve de flamme qui commençait à lui chauffer la gorge, ce fut le réveil et l'apparition soudaine de son gardien actuel. Charizard s'était apparemment rendu compte de l'éloignement d'Hisia, qu'il venait de lui interdire. Il avait atterri près des deux petits Pokémons, mais la Salamèche se tourna d'un seul coup et le remarqua au moment même ou il prit la parole. Surprise et un peu gênée, elle se rappela de ce qu'il lui avait demandé et se sentait un peu confuse d'être parti trop loin sans son accord, ayant profité bêtement de la sieste de l'énorme dracaufeu rayé pour visiter les environs. Si cet Evoli avait été mauvais, elle l'aurait sérieusement regretté et se serait enfuie loin, Charizard aurait eu plus de mal à la retrouver ainsi.

"Crois-moi petit Evoli, tu n'aura pas a t’inquiéter longtemps des humains maintenant que je suis dans le coin. Ils sont tenaces, obstinés mais pas trop suicidaire non plus. N'ai pas peur jeune evoli, j'accompagne juste Hisia. J'avais juste besoin de me reposer un peu."
"- Désolée Charizard... Mais c'est un gentil truc avec des poils! Il m'apprend c'est quoi le truc qui fait Boum!"

Elle se mit à courir en direction du grand Dracaufeu rayé, secouant sa queue à la flamme bleutée et s'installa au dessus de sa tête sans attendre. Elle était déjà plus en sécurité là haut et espérait que le gros Pokémon ne se mette pas en colère contre elle et le fait qu'elle ai désobéit. D’où elle venait, quand les pokémons meurtriers lui ordonnait de pas bouger pour l'achever, quand elle fuyait on la poursuivait et on s'énervait contre elle. Hisia savait pertinemment que les ordres, c'était important, même si elle n'avait jamais pris l'habitude d'obéir.

.:-------------------------:.
Merci à Ray' pour l'avatar!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Dim 17 Aoû - 17:31

Après avoir secoué ma tête, en sortant du sol, pour me débarrasser des débris de terre collés à mon pelage, j'ai remarqué que la petite salamèche à la flamme bleue s'était beaucoup approchée de l'explosion. L'air fascinée, j'ai vraiment trouvé sa réaction étrange par rapport à une situation telle que celle-la... Elle devait vraiment être jeune. Parce que les explosion en combat pokémon, ça arrive très souvent. Mais ce n'était pas le sujet prioritaire... Je m'inquiétais d'avantage pour sa bonne santé, mais j'ai vite été rassuré en voyant que la jeune flamme ne s'était pas blessée quelque part. Sinon, je n'aurais pas donné cher de ma peau si ses parents se trouvaient dans le coin. Mais il n'en était rien... Du moins c'est ce que je pensais. J'ai proposé à ma nouvelle amie d'aller jouer plus loin, afin de ne pas être dérangé par les humains, voir pire que d'être dérangé, mais elle n'en tint pas rigueur...


- Hisia, mais c'est pas important! Allez, allez allez, maintenant! Les humains n'ont pas entendu la première fois! J'veux recommencer!


En me demandant de refaire à nouveau la même chose, ce qui allait sûrement me lacer, elle me tirait la queue, les oreilles... Et ce dans tous les sens. C'était bien de demander quelque chose si je n'avais pas les moyens de bouger. Mais ça m'amusait plus qu'autre chose. D'accord... Ce n'était pas vraiment agréable, surtout à cause de la chaleur qui dégageait ses flammes bleues, mais je la trouvais particulièrement attachante. J'allais la pousser, je préférais néanmoins aller un peu plus loin, juste au cas-où, mais une ombre imposante me coupa toute envie de dire quelque chose. Intrigué, j'ai fais demi-tour sur moi-même pour me retrouver face à... Un dracaufeu ?! J'ai eu un léger mouvement de recule... C'était la première fois que j'en voyais un... Mais il ne me semblait pas que ma maman m'avait dit qu'ils étaient rayés. Je n'avais pas peur, mais je n'étais tout de même pas rassuré. Était-ce son père... ? Pourtant, ils ne se ressemblaient pas du tout. Mais à en juger par la réaction d'Hisia, soit un air honteux et désolé, j'ai compris que j'avais visé juste... Ou pas. Il prit la parole à mon intention :


-Crois-moi petit Evoli, tu n'aura pas a t’inquiéter longtemps des humains maintenant que je suis dans le coin. Ils sont tenaces, obstinés mais pas trop suicidaire non plus. N'ai pas peur jeune evoli, j'accompagne juste Hisia. J'avais juste besoin de me reposer un peu.

- Désolée Charizard... Mais c'est un gentil truc avec des poils! Il m'apprend c'est quoi le truc qui fait Boum!


Donc ce n'était pas son père. Peut-être un parrain ? Quoi qu'il en soit... Je ne savais pas quoi dire... J'étais surtout fasciné par le dragon céleste. J'ai entendu que les dracaufeus faisaient partis des pokémons dragons les plus dangereux, mais aussi les plus appréciés, en combat. Il était donc favorable de rester prudent... Même si celui-la m'inspirait une confiance aveugle. Hisia accourue vers lui pour grimper au-dessus de sa tête. C'était mignon à voir... Mais ça me rappelait que j'avais perdu ma vraie famille... Elle semblait bien, là-haut, comme si elle était en sécurité. Tandis que, pour ma part, je me sentais plus que vulnérable. Mes deux interlocuteurs semblaient rassurés de s'être retrouvé. Mais il était temps pour moi de me présenter. D'un petit pas timide, je me suis avancé, puis par respect, j'ai légèrement incliné mon dos pour le saluer. Puis, d'une petite voix, j'ai dit :


-Bonjour monsieur Dracaufeu... Je... Je m'appelle Kinaï...


Pas besoin de lui préciser ce que j'étais, étant un dracaufeu, il avait sûrement beaucoup d'expérience, mais également beaucoup de vécu. D'autant plus que les evolis ne courent pas mal les chemins, il a dû en voir à la tonne. Il était sans doutes très fort. D'un coup, je me sentais très ridicule, surtout après l'insulte, pas voulue bien sûr, de ma nouvelle amie. « truc »... Enfin bon, ce n'était pas bien grave. En fait, j'essayais de me rassurer en me disant que, si je n'avais pas été là, elle aurait sûrement fait une bêtise, comme par exemple s'approcher d'un peu trop près des humains qui dansaient avec les aqualis. Elle aurait pu, part le pire scénario, se faire capturer. Donc, finalement, j'ai évité une affaire pénible. Surtout que je la voyais mal se faire dresser. … Brrr... D'y penser, ça me faisait froid dans le dos. Je n'avais nullement envie de me faire dresser, et jamais cela n'arriverait ! Je préférais être libre, pour rester aux côtés de mon frère de cœur, Uni. D'ailleurs... Il fallait que je me dépêche. Au pire, je pouvais très bien aller rejoindre ma mère adoptive, puis revenir ici après, parce que je savais très ben qu'il n'était pas en état de jouer... Eh... Il n'était pas mal ce plan ! Avant de ramasser les baies et de partir en courant, essayant d'aller le plus rapidement possible, j'ai fixé Hisia des yeux pour attirer son attention, espérant que son parrain me comprenne:


-J'ai quelque chose d'important à faire... On jouera quand je serai revenu, j'en ai pas pour longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
Charizard


avatar
Messages : 126
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/12/2013
Autres Comptes : Riku, Luga Stark, Eric Lencher

MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Dim 17 Aoû - 22:21

Bon comme la plupart du temps,l'arrivée de Charizard avait était vite remarquer mais bon quand on fait dans les 1 mètres 70 et qu'on pèse a peu prés 90 kilos,il devient dans ce genre de cas difficile d'être discret.En tout cas si Hisia semblait contente de de le voir vu sa manière de lui grimper dessus comme elle avait visiblement prit l'habitude de le faire,elle semblait pourtant inquiète de voir le dragon s’énerver tout ca parce qu’elle avait oublier de le prévenir qu'elle s’éloignait ou tout simplement du fait qu'il lui avait demander de ne pas prendre de risque ce qu'elle avait dans un sens fait bien qu'avec Kinaï,il n'y avait sans doute pas de quoi s’alarmer.
"Ce n'est pas grave Hisia,tu a bien le droit de t'amuser,je ne vais pas te le reprocher.Au moins tu a l'air de t'être fait un copain"
Reprocher des choses aux autres concernant la sécurité et tout ce qui s'y rattache,voila une chose que Charizard ne faisait que très rarement pour la simple raison que lui même avait tendance a ne pas toujours appliquer ses propres règles car plus d'une fois il a oublié toute prudence alors qu'il dit souvent qu'il faut l'être un peu de temps en temps.En revanche le jeune Kinaï semblait beaucoup moins rassuré sur le moment ou dut moins il se montrer un peu trop timide et largement trop concernant le respect car bon s'incliner était peut être un peu exagérer.
"Ravi de te rencontrer Kinaï mais appelle moi Charizard.Hisia ne t'a pas trop embêter?"
Le contraire serait d'ailleurs étonnant mais d'un autre coté c’était un peu ca que Charizard aimait bien chez la salameche et puis ca lui faisait du bien d'avoir quelqu'un sur qu'il il faut veiller et puis vu qu'elle n'avait a priori plus de famille,le fait de lui en proposer une même toute petite,c'était au moins une chose que le dragon pouvait tenter autant pour elle que pour lui même.Bref le jeune evoli semblait vraiment avoir quelque chose a faire vu le sac plein de baies a en juger par l'odeur,il y avait peut être un malade dans sa famille ce qui pourrait expliquer le fait que le jeune pokémon veuille s'en occuper rapidement.Bien sur Hisia et Charizard pourraient très bien attendre Kinaï patiemment ou du moins un minimum mais au point ou ils en étaient,ils pouvait très bien se permettre de le suivre en prétextant juste une excuse bidon du genre comme pour éviter que le renard ne se fasse attaquer par un humain.
"T'en dirait quoi si on le suit jusqu'a chez lui Hisia?"
Faisant toujours très attention a ne pas la faire tomber comme si elle pouvait se briser en morceaux,le dragon se mit a suivre Kinaï en gardant toutefois une certaine distance pour ne pas mettre le pokémon renard mal a l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Hisia
Feu bleu Esprit Ardent
Feu bleu Esprit Ardent

avatar
Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 20

Informations du personnage
Âge: Jeune
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Mer 27 Aoû - 23:06

"Ce n'est pas grave Hisia,tu a bien le droit de t'amuser,je ne vais pas te le reprocher.Au moins tu a l'air de t'être fait un copain"
-Bonjour monsieur Dracaufeu... Je... Je m'appelle Kinaï...
"Ravi de te rencontrer Kinaï mais appelle moi Charizard.Hisia ne t'a pas trop embêter?"

Un peu gêné par les propos de Charizard et par sa désobéissance, elle ignorait si ce qu'il disait était franc. La jeune salamèche se demandait également si elle aurait l'occasion de revoir le jeune Evoli du nom de Kinaï. Si la découverte était un jeu, alors elle était impatiente de recommencer. Elle pensait s'être fait un nouvel ami assez rapidement, et elle savait qu'il ne pouvait qu'être gentil avec elle, ce qui changeait de d'habitude. Un Pokémon hors sa famille l'avait accepté -de force- et lui avait permit de découvrir quelque chose. Mais elle notait quelque chose dans son comportement. Il semblait peut être pas apeuré, mais assez perturbé de voir le gros dragon de feu devant lui. C'était ce genre de choses qui restaient gravés dans la mémoire d'une jeune enfant naïve et qui s'éduquait elle même à partir de ça. Elle avait retenu beaucoup d'images depuis qu'elle avait quitté sa terre natale, là haut, vers la Centrale électrique abandonné, et ça la forgeait. ça lui forgeait des idées, des convictions, et confirmait certaines choses qu'Hisia pensait concernant les Dracaufeu. Elle était plus motivée que jamais à accomplir son but. Personne ne lui disait rien à propos de ça, ne lui posait pas de questions et elle semblait être plus innocente qu'aucune autre et très naïve dans ses propos, mais c'était aussi cette naïveté et cette simplicité dont elle faisait preuve qui la poussait à avoir des idées plus terrifiantes que ce qu'on pourrait croire... Elle avait en face d'elle, à présent, la preuve que sa mère défunte, Seishin, avait été imposante aussi dans sa vie. D'après ce qu'elle avait comprit venant des pokémons de la Centrale abandonnée de cette affaire, sa mère n'était pas n'importe qui. Elle ne dit rien, se contentant d'observer, du haut de la tête de Charizard, l'expression de Kinaï, l'air assez neutre, sans sourire ni désespoir, juste avec les yeux pétillants et un visage innocent.

-J'ai quelque chose d'important à faire... On jouera quand je serai revenu, j'en ai pas pour longtemps !
"T'en dirait quoi si on le suit jusqu’à chez lui Hisia?"
"- Oh oui! Je suis sur qu'il a des trésors chez lui... Enfin, euh... Je veux dire, oui, allons l'aider!"

Dit d'une façon aussi innocente, ça pouvait paraître comme rien du tout. Mais la jeune Hisia avait bel et bien l'intention de "trouver" ce qu'il y avait là ou il voulait aller. Et puis, comme ça, peut être qu'elle pourrait trouver d'autres idées pour accomplir son but ou s'entraîner. Elle restait sur le sommet du crâne de Charizard, comme une sorte d'assurance sécuritaire, et regardait Kinaï avancer, elle trouvait ça drôle de le voir marcher comme ça avec ses toutes petites papattes velues, de là haut. Il avait l'air tellement petit et frêle pour Charizard. ça l'impressionnait assez pour la rendre impatiente et vouloir évoluer plus vite. Elle se disait qu'elle manquait cruellement de force et de pouvoir... et que ça devait changer. D'ailleurs, elle se posait de plus en plus de questions, et se demandait à quel point son nouveau "tuteur" était intelligent et fort, avec toute l'expérience qu'il devait avoir eu depuis le temps, jusqu'en Dracaufeu. C'était une expérience à ne pas louper et elle espérait vivement et rapidement pouvoir goûter au règne des dracaufeu libérés du joug humain, et du martyr des Pokémons meurtriers.

"- Dis dis dis Charizard, tu sais faire boum toi aussi? Tu as besoin des boules noires pour faire boum? Tu peux les cracher les boules noires, dis dis?"

Toujours tellement naïve, elle était persuadée, jusqu'à preuve du contraire, que c'était les boules noires, par obligation, qui faisait exploser les choses. Mais encore, fallait-t'il qu'elle sache ce que le mot "explosion" veuille bien dire...

.:-------------------------:.
Merci à Ray' pour l'avatar!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Dim 31 Aoû - 14:48

-Ravi de te rencontrer Kinaï mais appelle moi Charizard. Hisia ne t'a pas trop embêter?

-Pas du tout.


J'ai souri par réflexe. Sa question raisonnait comme si c'était devenu une habitude. Hisia était-elle agaçante ? Je l'ai regardé vite fait du coin de l’œil, perchée sur la tête de son protecteur. Elle semblait ravis de se retrouver là-haut... En la voyant, je la trouvais plus mignonne qu'autre chose, mais en aucun cas embêtante. Elle vivait simplement avec un esprit avide de connaissances, la curiosité étant un point très important dans ce cas. Donc, elle était loin de me déranger. Au contraire je m'amusais beaucoup avec elle, mais il fallait que je fasse la part des choses. Je devais d'abord soigner mon frère, Uni ! Après je pourrais jouer la conscience tranquille ! Ce fameux Charizard me laissa partir sans gênes, heureusement qu'il n'avait pas une dent contre moi... Voyant le gabarit de ce pokémon, je ne voulais en aucun cas le déranger, c'est pour ça que j'avais eu peur qu'il pique une crise en me voyant avec la petite salamèche. Les parents étant très protecteurs, je ne savais pas si il allait m'attaquer ou non, d'où mon petit malaise lorsqu'il s'était posé à quelques mètres de nous. En même temps, je préférais me retrouver face à lui plutôt que face à un de ces immondes bipède sans poils !

Après avoir annoncé mon plan de sauvetage aux deux pokémons de la même famille, selon le classement des espèces bien entendu, je me suis dépêché de m'enfoncer dans l'obscurité de la forêt pour pouvoir rejoindre ma mère adoptive le plus vite possible. J'ai entendu mes deux interlocuteurs au loin qui me suivaient avec un pas lourd. Mince... Je ne voulais ps les déranger dans mes histoires et voilà qu'ils empruntaient le même chemin que moi. Était-ce volontaire de leur part ? Je n'en doutais pas une seconde... J'imaginais d'ici la réaction de la maman de mon meilleur ami goupix en croisant du regard les deux pokémons feu. D'y penser j'ai pouffé un léger rire. Alors que je m'approchais d'une maison humaine, j'ai remarqué de par l'odeur que j'étais tombé sur une frontière. Je faisais ce chemin très souvent avec ma famille adoptive et voilà que c'était la première fois que je me rendais compte que pour aller cueillir les baies qui pendouillaient dans ma gueule, il fallait quasiment changer de région. Comme quoi, on en apprend tous les jours... De l'autre côté de la muraille d'arbres se trouvait donc Kanto... Je n'avais pas une minute à perdre. Pressant le pas, j'ai poussé un hurlement de douleur, trébuchant à même le sol, me stoppant net dans ma course.

J'ai tourné ma tête, la larme à l’œil à cause d'une douleur désagréable. Un piège ! J'étais tombé dans un piège d'humain ! Ces trucs en métal dont les chasseurs se servent pour capturer leur proie en les camouflant sous un petit tas de feuille. Vu la rouillure de l'objet, cet attrape-gibier devait traîner là depuis des lustres et des lustres, amen ! Il était vraiment bien caché... Je n'ai réellement pu rien voir arrivé ! J'ai tiré pour essayer de m'en extirper, rien à faire, ça me faisait d'autant plus mal et je couinais de façon pathétique. Il était inutile de m'acharner, mais ça me frustrait à tel point que j'en avais la nausée... Heureusement, le piège se trouvait assez loin de la maison des bipèdes sans poils pour qu'ils puissent m'entendre crier. C'était insupportable... Je ne pouvais que serrer les dents, torturé par les dents du bidule qui me grattait la patte. J'ai tenté de le casser avec ma capacité morsure, ça n'avait pas marché. Un coulis rouge me chatouilla ma patte coincée... Du sang. Je saignais ! Mon premier réflexe fut alors le bon : ne plus bouger et appeler à l'aide ! Levant ma tête aussi haut que je le pouvais, j'ai crié d'une voix tremblante de douleur :


-Charizard, Hisia, au secours !!


De plus, j'avais lâché les baies, surpris par le renfermement sec du piège. Je pensais les avoir perdues, mais je les ai rapidement trouvé, affolé de ne pas pouvoir ramener les soins nécessaires à mon frère de cœur. Il fallait qu'il tienne bon, car je n'étais pas arrivé avant un petit moment. J'espérais que Charizard n'allait pas opter pour me couper la patte ou me la brûler vif ! Hurf... D'y penser j'ai dégluti de dégoût, un frisson parcourant tout mon dos. Ah... Que j'avais mal ! Je ne pouvais rien faire, comme prisonnier par un simple piège humain inutile ! Pourquoi ne réfléchissaient-ils pas aux inconvénients des déchets laissés sur la nature ?! C'était dangereux pour tout l'environnement, que ce soit pour les arbres, les animaux mais aussi, indirectement mais de façon importante, les humains eux-même ! Des fois je ne comprenais pas... Et ça m'énervait encore plus. Évacuant mon stresse par les larmes, j'ai prié pour que cette affaire soit vite réglée. De même, j'espérais pouvoir marcher assez vite, malgré la blessure que je venais de me faire... Ah... Je me sentais si bête et si faible...
Revenir en haut Aller en bas
Charizard


avatar
Messages : 126
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/12/2013
Autres Comptes : Riku, Luga Stark, Eric Lencher

MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Lun 1 Sep - 8:30

Bon si Charizard avait penser que le voyage serait court jusqu’à la destination du petit Evoli,il se retrouva bien face au bois se trouvant pas loin de Rosalia mais comparer a l'idée que Kanto était de l'autre coté,le dragon savait très bien que ce n'était pas le cas déjà parce que ca voudrait dire qu'il faudrait prendre la route jusqu'a l’extrême sud est de la région sans compter le mont couronné que Charizard connaissait plutôt bien.En tout cas l'idée de le suivre avait plut a Hisia même si elle était toujours aussi curieuse....ainsi que toujours aussi douée pour l'escalade comme on pouvait le témoigner vu l'endroit ou elle c'était installé.
"Euh non j'ai pas besoin des boules noirs pour faire des explosions ou des boums comme tu les appelle.pour les boules noirs,non je ne peut pas en créer"
Forcement,l'attaque ball'ombre n'était pas une technique qu'il savait utiliser mais de toute façon il n'en avait pas besoin,préférant autant compter sur sa force brute que sa puissance de flamme.Si le fait de suivre Kinaï n'était peut être une manière de rester discret même en laissant une certaine distance,il sembla que cette idée de le suivre n'aura pas était inutile car plusieurs minutes plus tard,il ne tarda pas a entendre le cris du jeune Evoli,allez savoir dans quel pétrin il avait bien put se fourrer.Le mystère fut cependant de courte durée a être résolu quand Charizard vit le jeune pokémon pris dans ce qui faisait penser a un piège a loup,objet que le dragon n'avait jusqu'a maintenant jamais vu et vu ce que ca faisait,il ne pouvait que se féliciter de ne jamais c'être pris les pattes la dedans. Accélérant l'allure en faisant attention de ne pas faire tomber Hisia au passage,il regarda le piège et ouvra de force l'objet pour libérer le petit pokémon avant de jeter l'objet en l'air pour le faire exploser en plein ciel avec une boule de feu.A son regard,on pouvait deviner qu'il était furax contre les humains d'avoir osé inventé un tel objet sans compter que personne ne serait sans doute venu voir si le piège avait attraper quelque chose vu depuis le temps qu'il devait avoir était installé.
"Il y a des jours ou je peut dire que certains humains ne sont pas forcement mauvais mais ceux qui on installé ca,je les fairait décoller du sol tout comme leur invention barbare"
Ok,si il ne voulait pas forcement pousser Hisia dans le chemin de la vengeance,il avait tout intérêt a éviter de mettre ses menaces a exécution ou du moins pas devant elle mais après réflexion,le dragon se disait qu'il ne serait par moment pas inutile qu'il applique aussi ses propres conseils si il ne voulait pas montrer le mauvais exemple a celle donc il avait la garde a l'heure actuel.Regardant la blessure de Kinaï,au moins sa patte ne semblait pas brisé a première vue ou en tout cas au moins elle n'avait pas était tranché.
"Heureusement que tu n'a pas bougé Kinaî...sinon tu aurait risqué de rentrer chez toi sur trois pattes.Toi qui voulait savoir si je pouvait faire des boums Hisia,je pense que je t'ai donner une bonne démonstration"
Bien sur il aurait très bien put jeter l'objet au loin d'un coup de queue mais déjà cela aurait voulu dire qu'un autre pokémon aurait put se prendre a nouveau dans le piège,Hisia aurait très bien put vouloir le récupérer aussi en tant que trésor....et risquait d'y laisser une patte ou la vie dans le pire des cas.
Revenir en haut Aller en bas
Hisia
Feu bleu Esprit Ardent
Feu bleu Esprit Ardent

avatar
Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 20

Informations du personnage
Âge: Jeune
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Lun 22 Sep - 19:47

"Euh non j'ai pas besoin des boules noirs pour faire des explosions ou des boums comme tu les appelle.pour les boules noirs,non je ne peut pas en créer"

"- hein?"

En voilà une idée étrange. Ces boules noirâtres n'étaient donc pas la clé qui déclenchait ces explosions? C'était un phénomène de plus en plus étrange pour Hisia. Peut être était-ce le feu? Mais stupide qu'elle était! elle avait beau cracher du feu, il ne s'était rien produit de tel avant. Les interrogations prenaient un tout autre sens et sa bêtise rendait presque crédible ses idées loufoques concernant le phénomène bruyant. Mais elle les gardait pour elle pour l'instant. On ne lui avait rien dit, mais elle réfléchissait et elle pensait être capable de trouver des réponses toute seule. La patte sous le menton, elle se triturait les méninges pendant que Charizard marchait. ça secouait un peu, mais pas suffisamment pour la ralentir dans sa profonde réflexion, oh ça non! Elle savait qu'elle avait encore tant de choses à apprendre là dessus. Elle avait déjà des idées, des idées d'enfants assez inquiétantes, mais dont elle ne parlait toujours pas. Sans doute ceci allait jouer un rôle déterminant lorsqu'elle pourrait accomplir son but, voir même avant...

Elle regardait en l'air, se tenant sur le dos, sur la tête de Charizard. Elle était si petite qu'elle n'avait aucun mal à se tenir dessus. Le ciel ne s'était pas assombrit, bien au contraire. Mais le soleil n'était pas aveuglant pour autant. Ce qui la sortie de la fatigue qui commençait à toucher la jeune enfant qu'elle était, ce fut un cri, un appel à l'aide proche. Kinaï? Elle sursauta, tombant presque de Charizard, s'accrochant à ses cornes et escaladait sa tête d'une manière sans doute désagréable pour l'immense dragon de feu. Elle se redressa et du haut de son piédestal organique, la jeune salamèche à la flamme bleue inspectait autour du dracaufeu, voir ce qui se passait et si un autre Pokémon avait entendu le cri. Là, par terre gisait Kinaï, la patte prise dans des crocs argentés, brillants. Un liquide rougeâtre s'échappait de son corps, tout comme le magnézone, ce jour là, ou elle avait rencontré Krista, Miki et Kanda... Etonnée, elle n'exprimait pas de crainte mais se demandait si ça faisait réellement mal. Il semblait véritablement souffrir et Charizard avait décidé de ne pas le laisser dans cette situation dangereuse. L'appareil semblait légèrement rougeâtre, il était peut-être vieux. Ce qui signifierait que celui qui l'avait placé là était probablement déjà vieux et/ou l'avait oublié. Charizard força l'appareil avec une force colossale et le jeta en l'air. Hisia, les yeux brillants, leva la patte, mais ce fut trop tard; il explosa sous le feu qu'envoya son tuteur officiel. Elle perdit son sourire et rapprocha sa patte de son visage en baissant la tête. On pouvait encore percevoir des morceaux de métal ardents, certainement très brûlants et fondus à moitié. Elle n'aura même pas pu le toucher ou même le garder. Elle se fichait, à vrai dire, de la dangerosité. Sa curiosité maladive et son avarice étaient plus fort que tout dans son caractère, si bien .

"Il y a des jours ou je peux dire que certains humains ne sont pas forcement mauvais mais ceux qui on installé ça, je les ferais décoller du sol tout comme leur invention barbare. Heureusement que tu n'a pas bougé Kinaï... sinon tu aurait risqué de rentrer chez toi sur trois pattes. Toi qui voulait savoir si je pouvais faire des boums Hisia, je pense que je t'ai donner une bonne démonstration."

Hisia se laissa volontairement tomber du haut du sommet crânien du dragon imposant. C'était vrai qu'il avait provoqué une explosion seulement avec l'aide du feu. La jeune salamèche, sachant Kinaï hors de danger, partait du principe que le dragon et l'Evoli acceptaient qu'elle descende. Elle regardait les derniers morceaux d'acier tomber. Mais un point de douleur au cœur la submergea, comme une sensation de déjà vu. Rien d'assez fort pour la faire changer d'expression, mais elle avait le sentiment de s'être déjà brûlé avec ce genre matière. Elle frissonna. En réalité c'était sa mère qui s'était retrouvé avec les écailles fondues par un acier de braconnier en surchauffe. Mais cette sensation étrange et inconnue l'attirait encore plus vers cette matière. Les morceaux tombaient lentement, comme des flocons de neige. Elle fut sur le point de toucher un gros morceau déjà sur le sol. C'était rouge, brillant, encore plus, et de la fumée s'en dégageait. Elle n'arrivait pas à détacher son regard de ce bijoux douloureux. Elle tendit doucement la patte vers, et se sentait comme obligée de toucher ce morceaux bouillant. Elle ne faisait plus attention à ce qui se passait autour d'elle et se trouvait aux pieds de Charizard. Hey, c'est dangereux ce que tu fais là, petite...

.:-------------------------:.
Merci à Ray' pour l'avatar!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Mar 23 Sep - 19:07

Le piège conçu par les humains me faisait horriblement mal. Le liquide rouge qui sortait de ma patte collait sur mes poils, la sensation en était désagréable. Essayant de garder le plus possible de sang froid, j'ai réussi à faire en sorte de ne pas trop bouger, même si la tentation de la délivrance s'imposait fortement. Sinon, j'allais devenir un evoli aux yeux verrons à trois pattes. Rien que cette image me terrifiait, ce qui me donnait encore plus l'envie de résister à la douleur. Je devais me battre contre l'envie de tirer fort, pour mon frère de cœur ! Mais même si je m'en sortais, je ne doutais pas de devoir supporter à vie une cicatrice au niveau de cette patte qui me démangeait. J'espérais seulement qu'elle ne serait pas trop visible grâce à mes poils. Quoi qu'il en soit, Charizard, le dracaufeu rayé qui est responsable de la surveillance de ma nouvelle amie, Hisia, ne s'était pas trop attardé quand à mon signal d'alerte. Accourant vers moi, il ne prit pas le temps de réfléchir pour ouvrir le piège d'une force impressionnante et colossale. Allez savoir si la petite salamèche serait aussi forte plus tard, en vrai je n'en doutais pas.

J'étais enfin libre ! Je me suis empressé de quitter vivement l'objet métallique qui me tenait prisonnier, une fois sûr que je ne risquais rien. Ouf... Il y eu plus de peur que de mal. Mais je ne pouvais plus courir... Le simple fait de marcher me demandait beaucoup d'efforts pour ne pas crier. Je suis donc resté sur place. Je devais beaucoup à mon sauveur : si il n'avait pas été là, je me serais probablement coupé la jambe tôt ou tard. En le fixant du regard, j'avais des étoiles dans les yeux. Lançant le piège cassé en l'air, il ne se fit pas prier pour envoyer une boule de feu ardente envers sa direction, explosant l'objet humain en plusieurs morceaux, haut dans le ciel. J'étais bouche bée... Mes évolutions ne me permettaient pas d'être aussi fort, du moins en apparence. À le voir, on pouvait deviner sa puissance mortelle. Pour ce qui était des evolis et de ses évolutions, croyez-moi qu'à part être reconnu, il était dur de se montrer costaud aux premiers abords. Sauf peut-être pour Noctali à cause de son apparence noire. Le dracaufeu vint à ma rencontre :


-Il y a des jours ou je peux dire que certains humains ne sont pas forcement mauvais mais ceux qui on installé ça, je les ferais décoller du sol tout comme leur invention barbare. Heureusement que tu n'a pas bougé Kinaï... sinon tu aurait risqué de rentrer chez toi sur trois pattes. Toi qui voulait savoir si je pouvais faire des boums Hisia, je pense que je t'ai donner une bonne démonstration.

-C'est... C'est grâce à vous que je suis en vie. Merci beaucoup... Vraiment...


J'ai fait un signe de tête comme pour exprimer ma contemplation, mais surtout pour exprimer mes remerciements les plus sincères. Lui aussi détestait les humains... Le dracaufeu était, pour moi, un modèle à suivre. En attendant, à cause de cet incident, maintenant je devais sûrement leur poser un problème, faute à ma blessure, comment je pouvais rentrer chez moi ? Je ne voulais pas les déranger plus que ça, et voilà que je me voyais leur demander un autre service après cela... Je détestais paraître aussi faible ! Plus tard, je voulais devenir fort moi aussi... la petite pokémon, émerveillée par les ruines du piège qui tombaient comme de la neige, quitta son trône pour revenir sur la terre ferme. Pourquoi Charizard avait parlé de « boum » en se tournant vers cette dernière ? Ah oui, à cause de ma ball'ombre qui avait percutée ses petites flammes. Elle devait se poser des questions à la chaîne sur tout ce qui l'entourait. Pire qu'une enfant qui n'arrêterait pas de demander « et pourquoi si et pourquoi ça » !

Comment pouvait-elle faire pour rester calme avec tous les nombreux problèmes qu'elle pouvait se poser ? Tel un savant qui chercherait des réponses à tout, la petite salamèche pourrait émettre beaucoup d'hypothèses sur n'importe quelle chose. Était-ce simplement de la curiosité ? Peut-être pas, il y avait en elle beaucoup d'intelligence. Du moins c'est ce que je croyais. Plus tard, elle deviendrait sans nuls doutes un redoutable adversaire pour quiconque viendrait à la défier. En attendant, elle était fragile et s'approchait de tout et de n'importe quoi. Il fallait vraiment bien la surveiller... Par ailleurs, elle commençait à s'approcher des restes de l'objet métallique, posé sur le sol. Tendant son bras pour le toucher, elle allait se brûler si on ne faisait rien ! Cela allait attirer les humains, et après ce qui s'était passé, j'avais nul envie de tomber nez à nez avec eux ! De façon précipité, oubliant ma blessure, j'ai utilisé une vive-attaque sur elle, à faible puissance, pour la dégager à temps avant qu'elle ne touche la chaude ferraille et qu'elle ne se fasse mal. Charizard n'aurait rien pu faire à cause de son gabarit qui le ralentissait, alors j'ai conclu qu'il était de mon devoir de la sauver d'une terrible brûlure. Lais j'ai vite regretté, car ma patte me faisait atrocement mal à cause de l'effort. J'ai dû serré les crocs, la tête dans le sol, pour ne pas crier. Mais j'avais réussi mon sauvetage, et j'en étais fier ! Reprenant mon calme en soufflant fort, transpirant, j'ai dévié mon regard sur la petite salamèche :


-Il faut faire attention à ce que l'on touche... Tu aurais pu te brûler et te faire très mal... Le métal chaud, c'est très dangereux...


Je n'avais pas fier allure pour dire une telle chose alors qu'elle explosait la forme. Et pourtant ce n'était pas faute de la prévenir. J'espérais que Charizard approuverait mon action et la petite leçon de vie que je venais de partager, mais en ce qui concernait ma patte, il ne fallait plus que je la bouge, histoire qu'elle se raccommode le plus vite possible. Une idée me vint alors, me remémorant la puissance du chevalier servant d'Hisia -je n'avais pas d'autres termes- alors qu'il séparait les deux rangées de dents pour me libérer. Si il était d'accord pour me porter jusqu'à la maison, je pourrais rentré encore plus vite que je ne l'espérais. Mais si il refusait... Je me verrais dans l'obligation de marcher d'un pas lent jusqu'à chez moi. La route me semblait alors plus longue... Mais je ne voulais pas trop en demander. J'hésitais... J'hésitais horriblement...
Revenir en haut Aller en bas
Charizard


avatar
Messages : 126
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/12/2013
Autres Comptes : Riku, Luga Stark, Eric Lencher

MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Jeu 25 Sep - 10:04

Sauver une vie,voila une chose que Charizard s'en voulait a mort de ne pas avoir réussi a Cramois île quand ca avait était question du jeune clone qui avait a peine eu le temps de sortir de son coma artificiel pour au final mourir écraser en le laissant voir que sa flamme entrain de s’éteindre et par la même occasion qui donner maintenant des cauchemars a Charizard sauf que la c'était Hisia qu'il voyait mourir sous ses yeux.Bref cette fois il avait de toute évidence évité un destin funeste a Kinaï que ce soit concernant une patte en moins ou tout simplement une mort lente après qu'il aurait eu perdu tout son sang avant que quelqu'un ne le retrouve.
"Bah j'allait pas te laisser la dedans quand même.Au moins pour une fois ma curiosité n'aura pas était un défaut"
Bon d'accord,il n’était pas très doué pour trouver la bonne manière de réagir pour faire comprendre qu'il était content d'avoir put être utile.Même si le dragon avait la capacité de parler aux humains ou dut moins de se faire comprendre par eux,il n'était pas télépathe pour autant mais contrairement a ce que pouvait penser Kinaï,Charizard ne vouait pas une haine envers les humains ou dut moins pas tous mais en revanche il était intraitable envers les teams ou tout ceux qui cherchent a nuire aux autres que ce soit a leurs semblables mais surtout envers les pokémons eux même.Essayant de reprendre son calme,il ne put sur le moment empêcher Hisia d'approcher un des morceaux de métal encore brûlant mais fut rassuré en voyant Kinaï utiliser une vive attaque pour sans doute empêché un drame bien qu'il c'était toujours demander si ce genre d'objet brûlant pouvait faire bien mal a un pokemon de type feu mais bon dans le doute,il ne valait mieux pas tenter l’expérience.Si le sauvetage avait réussi,Charizard ne put que confirmer que le petit Evoli n'allait pas arrangé son état en se permettant des attaques de se genre en étant blessé comme il l'était en ce moment.
"Merci pour elle Kinaï mais repose toi un peu.C'est gênant a dire mais tu doit faire attention avec ta blessure.Quand a toi Hisia,je n'ai rien contre le fait que tu sois curieuse de tout ce qui t'entoure mais a l'avenir,évite de toucher a ce genre de chose et de préférence a tout ce que je pourrait essayer de détruire car quand je le fait,c'est souvent parce que c'est dangereux et dans le doute ou j'aurait tord,autant que tu me demande avant d'accord?"
Encore un conseil que le clone avait tendance a oublier pour lui même car il lui était déjà arriver plusieurs fois d'essayer d'aider les autres ou tout simplement de se battre même après avoir subi des blessures assez conséquentes qui auraient put le faire souffrir encore plus si il avait loupé son coup mais bon voila quand la personne en danger se trouve être quelqu'un qui compte beaucoup pour le clone,Charizard avait toujours eu la fâcheuse tendance a prendre la sécurité de cette personne en priorité avant la sienne.S'approchant de Kinaï en gardant quand même Hisia dans son champ de vision au cas ou il lui prendrait l'envie d'essayer de retouché a un quelques objets pouvant être dangereux,il ne put que regarder la blessure de Kinaï en se disant qu'il était improbable que le jeune Evoli puisse rentrer chez lui a pied dans son état.
"Je sais que tu ne l'a pas demander mais on va te ramener chez toi et puis je croit me souvenir qu'il y a quelqu'un qui t'attend n'es pas?Ta famille sera sans doute rassurer de te voir revenir,peut être pas dans l'état le plus agréable mais au moins vivant"

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Hisia
Feu bleu Esprit Ardent
Feu bleu Esprit Ardent

avatar
Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 20

Informations du personnage
Âge: Jeune
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Sam 25 Oct - 16:36

Hisia se senti alors soudainement expulsée par une force vive et rapide. Elle ne comprit pas immédiatement de quoi il s'agissait et ça l'avait prit par surprise. Alors que son regard s'était irrémédiablement scotché sur le métal encore brûlant et brillant au soleil, elle ne pouvait percevoir ou sentir ce qui se passait autour d'elle. La jeune Salamèche à la flamme bleue fut légèrement projeté, donc, et sa patte était éloigné du trésor brillant qu'elle aurait voulu toucher. Ils le savaient, sa curiosité allait la perdre. Elle n'exprimait que rarement de la peur malgré son âge et se passionnait pour absolument tout. C'était une chose incroyable de voir à quel point un pokémon pouvait être aussi confiant et stupide. Si Kinaï et Charizard n'étaient pas là, nul doute qu'elle aurait déjà été capturée depuis belle lurette. Mais c'était peut être l'une des raisons qui faisait son charme et qui poussait tant de pokémons et d'humains à l'aider à avancer. Mais tout cela dans une démesure plus que naïve; Selon Hisia la nature allait reprendre ses droits. Mais il fallait pour le moment qu'elle se remette de cette légère secousse. Elle se gratta la tête, se redressa et vit Kinaï proche du bout de métal. Sa patte était ensanglanté, celle qui s'était prit dans les crocs de métal. Elle comprit alors que celui-ci venait de le pousser. Pourquoi? Son regard s'était enfin détaché de ce qu'elle désirait ardemment il y a quelques minutes et elle fixait l'Evoli sans réel sentiment à son égard, plus intriguée qu'autre chose. La jeune salamèche voulait savoir pourquoi elle avait été repoussée ainsi et ce qu'il en était de l'Evoli au museau blanc. Elle espérait sur le coup qu'il saurait justifier ses actes avec intelligence et qu'elle puisse toute de même toucher ce métal.

- Il faut faire attention à ce que l'on touche... Tu aurais pu te brûler et te faire très mal... Le métal chaud, c'est très dangereux...
"- Mais..."
"- Merci pour elle Kinaï mais repose toi un peu.C'est gênant a dire mais tu doit faire attention avec ta blessure.Quand a toi Hisia,je n'ai rien contre le fait que tu sois curieuse de tout ce qui t'entoure mais a l'avenir,évite de toucher a ce genre de chose et de préférence a tout ce que je pourrait essayer de détruire car quand je le fait,c'est souvent parce que c'est dangereux et dans le doute ou j'aurait tord,autant que tu me demande avant d'accord?"

Dangereux? Mais ça avait fondu avec le feu. Elle était très intriguée. Elle baissa la tête, les pattes avant dans son dos et grattait le sol avec sa patte arrière, sachant qu'elle avait fait une bêtise, mais ne comprenant pas vraiment pourquoi c'en était une. Elle ne dit rien et se contenta juste de regarder le métal fulminant sur le sol sec. Sa forme était étrange et il était encore assez chaud. Son regard s'illumina à nouveau. Il y avait une raison pour laquelle elle voulait posséder un autre morceau de métal. Ou celui-là, s'il n'était pas trop dangereux. Le feu y était sans doute pour quelque chose et elle voulait voir, si elle même pouvait en modifier la forme de la même manière, avec un peu de technique. Elle imaginait des choses qu'elle pourrait reprendre pour plus tard, pour ses projets. Pour le moment ce n'était que des idées d'enfant mais cela ne signifiait pas que c'était une réussite ni même de bonnes idées. Il lui fallait réfléchir encore. Hisia recommença à grimper sur Charizard, agrippant à sa queue et remontant le long du dos du grand dragon de feu. Elle se servit des ailes de celui-ci pour prendre appui et s'installer sur sa tête comme elle en avait prit l'habitude depuis quelques semaines.  C'était la place idéale, et puis, elle s'y sentait grande et puissante, même si elle ne l'était pas vraiment. Elle attendait vraiment impatiemment le jour ou elle serait aussi grande que lui, sans doute serait-ce un jour qui n'existerait pas...

"Je sais que tu ne l'a pas demander mais on va te ramener chez toi et puis je croit me souvenir qu'il y a quelqu'un qui t'attend n'es pas? Ta famille sera sans doute rassurer de te voir revenir,peut être pas dans l'état le plus agréable mais au moins vivant."
"- Sa famille?"

La jeune Salamèche ne disait pas grand chose, mais elle voulait plaire à son tuteur officiel et ne savait pas tellement de quoi il parlait. Une famille? Tout deux étaient des Pokémons sans famille, Hisia s'était mit dans la tête qu'une famille était composé de la totalité des Pokémons d'une même espèce dans le monde et que Charizard et elle étaient des membres d'une même famille; cette des Dracaufeu. Mais cela signifierait que tout les Evolis du monde était réunis au même endroit? Qu'il n'y en avait pas beaucoup dans ce cas? ou que cet endroit était très grand? Ou qu'ils étaient tous resserrés? Stop Hisia, Stop! tu étais sur le point de le découvrir par toi même, Si Kinaï acceptait encore d'emmener les lézards enflammés dans son foyer. Au moins, le petit Evoli ne pouvait pas lui piquer sa place au sommet du crâne, du moins c'était ce qu'elle croyait. Nul doute que le blessé allait avoir la place la plus confortable pour sa patte. Mais la jeune Salamèche, avare et terriblement possessive avait en vue de garder sa place fétiche quoi qu'il arrive. croisant les pattes, elle secouait nerveusement sa queue, un moyen pour son espèce de dire non en montrant sa flamme, signe de toute éventuelle offensive en cas de désaccord avec elle. Blessé ou pas, il n'aurait pas besoin d'aller tout en haut.

.:-------------------------:.
Merci à Ray' pour l'avatar!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Mar 28 Oct - 13:04

-Bah j'allait pas te laisser la dedans quand même.Au moins pour une fois ma curiosité n'aura pas était un défaut.


Il dit cela comme si c'était absolument normal. Même si il avait une façon maladroite de s'exprimer, je savais qu'il était content de m'avoir sauvé. Je ne le voyais que trop bien. Et puis, de toute façon, qui ne serait pas émerveillé à l'idée de sauver quelqu'un ? Enfin... Je voyais surtout que quelque chose le frustrait. Et pas besoin d'aller très loin pour chercher de quoi il s'agissait. Il était en colère après les humains qui avaient posé le piège. Peut-être qu'on ne vouait pas la même haine envers les bipèdes sans poils. Mais il nous était insupportable de constater que ces créatures nuisent à notre liberté, on ne pouvait pas s'empêcher de cracher sur eux sur ce point là. Le temps qu'il se calme, j'ai dévié mon regard sur la petite Hisia que j'avais sauvé in extremis d'une douleur qui aurait pu lui être désagréable. Et voilà maintenant où on en était.

Psychologiquement, j'étais plutôt embarrassé. Certes je n'étais pas mécontent d'avoir réussi à expulser Hisia au bon moment sans lui faire mal, mais je n'ai fait qu'aggraver mon état. Le liquide rouge qui chatouillait ma jambe en passant entre mes poils qui commençaient à coller me donnait l'impression que je n'allais pas pouvoir guérir d'un claquement de doigt. J'ai planifié de rester dans la tanière le temps de pouvoir bien me rétablir, en espérant que le remède apporté par les baies fonctionnerait pour soigner mon frère, Uni. D'ailleurs, en parlant des baies, je les avais pathétiquement perdu de vue ! Que dirait Uni si il me voyait aussi maladroit ? De base je n'étais censé faire que des courses... Et voilà que je gênais la petite salamèche et son père adoptif, juste parce que je n'avais pas vu ce piège débile. Je ne cachais pas avoir honte. Comprenant mon anxiété, Charizard reprit la parole, histoire de rassurer tout le monde. Finalement mon sauvetage n'aurait pas été vain.


-Merci pour elle Kinaï mais repose toi un peu.C'est gênant a dire mais tu doit faire attention avec ta blessure.Quand a toi Hisia,je n'ai rien contre le fait que tu sois curieuse de tout ce qui t'entoure mais a l'avenir,évite de toucher a ce genre de chose et de préférence a tout ce que je pourrait essayer de détruire car quand je le fait,c'est souvent parce que c'est dangereux et dans le doute ou j'aurait tord,autant que tu me demande avant d'accord?


Allongé sur le sol, essayant d'adopter une certaine posture pour reposer ma patte, j'ai contemplé le dracaufeu, les étoiles plein les yeux. Il avait l'allure d'un véritable père. Un père dont je rêvais d'avoir... Je me suis toujours posé des questions à son sujet, mais maman ne m'a jamais rien dévoilé de son identité. Peut-être étais-je trop jeune, à l'époque, pour comprendre ? Ou alors valait-il mieux que je ne le sache pas ? Et qui sait si un jour je viendrais à le croiser, complètement par hasard ? Oh, je n'y avais jamais songé... Comment réagirait-il ? Me reconnaîtrait-il, et vice versa ? Serais-je déçu... Ou pas du tout ? Ah... Tant de questions existantes dans le champ des possibles trottaient en moi... Je me faisais peut-être que des idées après, tout. Si il le fallait, il était mort bien avant ma naissance. De toute façon, cela ne m'a jamais empêché de vivre avec le sourire, malgré mes mésaventure auprès des bipèdes sans poils. Un jour, et je le savais très bien, ces humains allaient m'en faire voir de toutes les couleurs. Allez savoir pourquoi et comment, mais je le savais. Charizard éclata mes pensées en m'adressant la parole:


-Je sais que tu ne l'a pas demander mais on va te ramener chez toi et puis je croit me souvenir qu'il y a quelqu'un qui t'attend n'es pas?Ta famille sera sans doute rassurer de te voir revenir,peut être pas dans l'état le plus agréable mais au moins vivant.

-Sa famille?


La petite salamèche à la flamme bleue et aux yeux dorés éveilla sa curiosité sur le dernier mot du dialogue. Elle devait être orpheline avant même d'avoir une conscience propre. La pauvre... Cela expliquait bien des choses. Heureusement que le dracaufeu aux tâches rouge sang se tenait auprès d'elle pour lui faire part de son savoir sur la vie. Peut-être que le terme de famille était trop vague pour la petite Hisia, mais je ne doutais guère de Charizard qui allait probablement lui en révéler la signification. Décidément, le pokémon dragon imposait un grand respect. Du plus profond de mon cœur, j'espérais énormément que ces deux là n'auraient jamais à subir la souffrance qui m'était dû, voir pire. Je ne pouvais compter que sur les méthodes d'enseignement de Charizard pour qu'Hisia apprenne à bien se défendre et à différencier le bien du mal. Il devrait faire preuve de patience afin de parvenir à faire de la petite salamèche une dracaufeu vaillante et sage. Riant légèrement, m'est avis que ce n'était pas gagné d'avance. Mais ce n'étaient pas mes oignons. Retrouvant ma branche de baies, j'ai rampé jusqu'à elle pour l'attraper fermement dans ma mâchoire, puis je me suis retourné vers Charizard. Par chance, il m'avait proposé de m'aider pour rentrer à la maison. C'était très gentil de sa part. D'une voix faible, faute à ma douleur, j'ai énoncé:


-Merci beaucoup... Ça me touche beaucoup...


La plupart du temps, je passais mon temps à aider les autres pokémons du mieux que je pouvais, que ce soit d'un point de vue psychologique,ou physique, voir même les deux. Je n'aimais pas déranger les autres pour ma propre pomme, mais là je n'avais pas d'autres choix... Je lui devais beaucoup, à ce dracaufeu. Il m'inspirait une façon de vivre tel que je ne pensais qu'à devenir aussi fort que lui. Ce n'était qu'un rêve comme un autre,un but que partage quasiment tous les pokémons. Mais le but final de cette aventure différait complètement de chacun d'entre nous. Pour ma part, je voulais être fort pour pouvoir aider du mieux possible. Redescendant sur terre à l'approche de l'imposant dragon et de sa protégée, un détail m'échappa. Comment allait-il pouvoir nous porter en même temps ? Hisia semblait perturbée, peut-être que je dérangeais plus qu'autre chose, finalement ? Peut-être pas du point de vue de Charizard, mais pour celui d'Hisia. Et je voulais éviter d'avoir affaire à un caprice des plus agréables. De toute façon, si quelque chose clochait, j'allais vite m'en apercevoir pour vite corriger mon erreur avant le décollage. Oh... Nom d'Arceus... Je venais de réaliser quelque chose d'incroyable... De vraiment palpitant... Un vrai rêve de gosse: J'allais voler !!!
Revenir en haut Aller en bas
Charizard


avatar
Messages : 126
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/12/2013
Autres Comptes : Riku, Luga Stark, Eric Lencher

MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Lun 17 Nov - 9:10

Visiblement a voir la réaction d'Hisia,la petite salaméche semblait croire que le dragon venait de la réprimander pourtant ce n'était pas le cas car il s’inquiétait simplement pour elle et il ne voulait tout simplement pas qu'elle soit blessé car autant qu'on lui fasse dut mal,c'était déja une chose ou il avait tendance a le faire payer au prix fort mais si c'etait Hisia,ca serait une chose qu'il ne pardonnerait jamais si quelqu'un s'avisait juste d'essayer hors si il pouvait être parfois flippant quand il est disons calme de par sa taille,c'était sans doute pire quand il est en colère et ce fichu volatile électrique avait dut bien le comprendre.Frottant son museau contre le front d'Hisia,il la laissa grimper le long de son dos jusqu'au sommet de sa tête qui semblait être devenu limite son trône personnel mais au moins elle avait le don d'être limite la seul a pouvoir garder le dragon calme et surtout serein quoi qu'il arrive.En revanche il eu un petit pincement au coeur quand elle ne sembla pas comprendre ce qu'était une famille,oui logique vu qu'elle n'avait sans doute jamais connu ses parents mais au moins elle en avait eu alors que Charizard n'en avait aucun de son espèce même si il pouvait avoir la possibilité de remonter le temps,un clone naît forcement sans famille mais il espérait quand même pouvoir en avoir une dans le futur même si ca doit être une famille recomposé et cela même si elle devait être petite.
"Une famille pour la plupart des gens est composé de ceux qui t'on mis au monde,des fois d'un frère ou une sœur voir plusieurs mais des fois c'est tout simplement ceux qui t'on élevé.Comparé a moi,tu en a eu une même si tu ne les connaîtra peut être jamais mais tu ne sera plus toute seul maintenant,ca je te le promet"
Si seulement il pouvait prévoir ce qui allait lui arriver dans un futur proche mais bon quoi qu'il puisse se passer,il savait très bien qu'il y aurait toujours en lui quelque chose qui le pousserait toujours a revenir vers elle.Pensant a ce qu'il venait de dire au sujet des parents d'hisia,il soupira un instant avant de lever les yeux vers elle.
"Je ne suis pas ton papa Hisia même si j'en aurait était honorer et si je n'ai pas le pouvoir de faire revenir ta famille,j'aimerait beaucoup te proposer de faire partie de la tienne"
Il n'attendait pas forcement de réponse et il ne savait même pas si elle comprendrait en gros ce qu'il venait de lui dire,qu'importe elle avait tout le temps d'y penser.En revanche elle ne semblait pas disposé a partager sa place fétiche avec le petit Evoli,bah oui il y a des choses qui ne changent pas mais bon de toute manière il était sans doute préférable qu'il le prenne dans ses pattes car il n'aurait pas l'air très malin si Kinai venait a tomber dans le vide car il aurait glisser sans pouvoir s'accrocher a cause de sa patte,ca serait même plutôt funeste après qu'il ai déjà échappé a une mort lente et douloureuse hors si depuis quelques temps il n'était plus hanté par des visions du salameche clone qu'il avait vu mourir,il n'avait vraiment pas envie que Kinai prenne un jour le relais. Prenant Kinai donc dans ses pattes ou du moins l’équivalent de ses bras,il commença a prendre de la hauteur avant de prendre en compte un tout petit détail sur une information qu'il avait oublier.
"Euh au fait tu habite ou Kinai?"
Revenir en haut Aller en bas
Hisia
Feu bleu Esprit Ardent
Feu bleu Esprit Ardent

avatar
Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 20

Informations du personnage
Âge: Jeune
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle] Dim 1 Fév - 20:06

"Une famille pour la plupart des gens est composé de ceux qui t'on mis au monde,des fois d'un frère ou une sœur voir plusieurs mais des fois c'est tout simplement ceux qui t'on élevé.Comparé a moi,tu en a eu une même si tu ne les connaîtra peut être jamais mais tu ne sera plus toute seul maintenant,ca je te le promet"

L'idée que Charizard mettait dans la tête d'Hisia concernant la famille lui laissait entendre d'une façon claire qu'il aurait très bien pu faire parti de sa famille. Qui sait? Il était peut être l'un des parents de la jeune femelle à la flamme bleue. Bien que ce ne fut pas vraiment la vérité, elle pouvait croire toute sorte de chose, et, notamment cette vision là de la famille. Il l'élevait après tout, du moins, il avait décidé que les choses seraient ainsi pour elle. Hisia regardait Charizard avec interrogation, les yeux ronds et brillants. Il était sa famille, elle l'avait décidé elle aussi, et ce, même si ça devait signifier qu'elle reniait sa mère qui avait donné sa vie pour la protéger, même si aux yeux de Seishin, elle constituait plus un trésor à garder et à collectionner plutôt que sa propre fille. Le père, jamais personne ne savait qui s'était, qui était le dracaufeu que Seishin avait laissé s'approcher d'elle, elle qui était si violente, désespérée et avare. Elle n'aurait jamais laissé un autre membre de son espèce pénetrer dans son territoire qu'elle jugeait sacré et agréable, l'endroit ou devait éclore Hisia en sachant pertinnemment qu'ici, elle serait en sécurité. Rien de tout cela ne s'était fait et la jeune salamèche n'avait eu conscience de tout ce qui s'était passé à propos de sa mère. La dracaufeu noire ne parlait à personne et ne côtoyait aucun autre pokémon; une chose qui poussait les pokémons environnants à s'interroger dessus sans savoir la vérité sur la vie de cette femelle possessive.

"Je ne suis pas ton papa Hisia même si j'en aurait était honoré et si je n'ai pas le pouvoir de faire revenir ta famille, j'aimerais beaucoup te proposer de faire partie de la tienne."
"- Tu aurais connu Seishin? Tu aurais voulu qu'elle soit "à toi"? On m'a dit qu'elle était très forte, je ne sais pas si tu l'aurais battu."

Les sentiments était un concept très abstrait pour la jeune salamèche, qui, elle, pensait que des individus pouvaient appartenir à d'autres, une mentalité qui venait de sa mère qui elle le pensait sincèrement. Et pour la force, elle savait Charizard très fort, mais Seishin avait une réputation, et tout le monde avait dit autour d'elle qu'elle était un fléau pour l’environnement dans lequel elle vivait. Et c'était donc très naïvement qu'elle pensait que si Charizard la voulait il aurait fallu se battre et qu'il aurait perdu. Hisia ne pouvait vraiment le dire mais restait une enfant ; dans son imaginaire, le monde était très cruel, mais c'était une normalité pour elle. Elle pensait l'être aussi de touyte manière, et que c'était une façon de vivre parfaitement normale. Egoïste, Avare, prétentieuse, elle avait tout de sa mère; hormis la force. Il fut certain qu'elle ne parviendrait jamais à être aussi forte que la dracaufeu noire qui engendrait la terreur près de la centrale électrique.Elle était en pleine rêverie et imaginait un combat titanesque entre le dracaufeu rayé et le dracaufeu noir. Une telle danse au milieu des flammes ardentes, rougeoyantes et d'un magnifique bleu, deux formes de puissances bien déterminées. Ce furent les paroles soudaines de Charizards qui la réveillèrent instantanément.

"Euh au fait tu habite ou Kinai?"

Hisia se retourna vers Kinaï instentanément. Et lui, à qui appartenait-t'il? Elle allait le découvrir, elle le savait. Qui pouvati soigner la patte ensanglanté du petit Pokémon brun? Elle le regardait simplement, avec un éclat légèrement bleuté au fond de ses deux pupilles d'or.

"- Kinaï appartient à quelqu'un...?"

.:-------------------------:.
Merci à Ray' pour l'avatar!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle]

Revenir en haut Aller en bas
 

Le feu est symbole psychique de la vie... [Pv Kinaï et Etincelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Archives :: Corbeille :: RPs abandonnés-