Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Dim 1 Oct - 10:34 par EternalStay

» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

Rencontre émouvante [feat Liz']

Aller à la page : Précédent  1, 2
Elizabeth de Beaumarchais


avatar
Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Jeu 17 Juil - 19:06

Au grand regret de Liz, Evoli avait refusé de venir dans ses bras, préférant monter sur Manny qui accepta volontiers, avant de prendre la pause. La jeune femme se demandait si ce n'était pas à cause de Freezy qui n'était pas mécontent de ce refus. Ah les enfants ! Elle espérait quand même qu'ils finiraient par se réconcilier, avec le temps, et surtout la maturité que Freezy finirait bien par développer, une fois qu'il serait plus grand et sans doute évolué. Quoi qu'il en soit, ça ne changea pas grand chose à la pause, l'appareil photo fit son travail comme prévu. La Princesse, après avoir un peu rouspété à cause de la tête ridicule qu'avait tiré Vanille, montra néanmoins le résultat à tout le monde de façon enthousiaste. Cela ferait un bien beau souvenir, c'était sûr, car cette traversée avait été décidément très animée ! Il faudrait qu'elle pense à développer la photo pour la coller dans son album.

Remarquant que Freezy s'était endormi dans ses bras, la Princesse décida de l'emmener dans sa chambre pour qu'il dorme plus confortablement, tandis que de leur côté, les pokemons restaient encore un peu sur le pont, la plupart en train de regarder l'horizon, car Hoenn se rapprochait, désormais. Patapouf espérait bien qu'ils ne se prélassent pas une fois arrivés, il avait envie de quelques combats, l'affrontement face aux Léviators n'avait pas été suffisant pour ce combattant affirmé. Belle, elle, souhaitait juste qu'ils restent près des côtes pour avoir le plaisir de nager à sa guise, et Hoenn étant une gigantesque île, il y avait pas de chances qu'elle soit satisfaite à ce niveau. Manny, comme Liz, voulait juste se détendre une fois arrivé, tandis que Papa Noël, lui, espérait seulement qu'il ne leur arrive pas d'autres mésaventures, et notamment à cause de l'infatigable Vanille. Cette dernière, d'ailleurs, s'ennuyait un peu désormais, n'ayant pas sommeil, et se rappela ne jamais avoir fini sa conversation avec Kinaï. Elle se rapprocha de lui d'un air enthousiaste, souhaitant vraiment savoir ce qu'était ce rêve du pokemon pelucheux :


Sorboul Sorboul ! Sorboul Sor ! Sorboul ? ~ Kinaï, tu nous as toujours pas dit c'est quoi ton rêve, au fait ! On pourra peut-être t'aider à le réaliser ! Qu'est-ce que c'est ? ~

La jeune Sorboul était excitée comme une puce à l'idée de savoir, elle comptait bien aider son ami quels qu'en soient les risques ! C'était un rêve dangereux si ça se trouve ! Et même s'il était fort pour un Evoli, tout seul, ça pouvait être risqué. Les autres pokemons se tournèrent aussi vers Kinaï, pour découvrir le fin mot de cette histoire, la curiosité les gagnant. Cette fois, le petit pokemon put expliquer précisément ce qu'il voulait faire de sa vie aux cinq compères, puisque Liz ne revint que quelques longues minutes après. L'air un peu anxieuse, ce qui n'était vraiment pas à son habitude, la jeune femme s'agenouilla au niveau d'Evoli. Elle sortit doucement une pokeball, qu'elle avait acheté sur le bateau, puisque les six siennes étaient pleines, mais pour qu'il ne prenne pas peur, la posa au sol, juste en face de lui. Puis, prenant son courage à deux mains, elle lança d'un ton un peu hésitant :

"Evoli, on va bientôt arriver et ... je voulais juste te faire une proposition, t'es pas obligé d'accepter, mais on serait ravis de t'avoir dans l'équipe. Qu'est-ce que tu en dis ?"

Les pokemons de la Princesse furent tous assez gênés puisqu'ils connaissaient déjà la réponse à cette question, Vanille se tapa même le front avec la main en remarquant la boulette que venait de faire sa maîtresse, tandis que Papa Noël s'approchait pour tenter de faire comprendre à sa dresseuse la situation. Mais si tous savaient que Kinaï ne voulait pas être un pokemon domestiqué, seule Elizabeth n'était pas au courant, et elle aimerait sincèrement que le petit Evoli se joigne à son équipe, car elle s'était pas mal attaché à lui, et qu'en plus, un Givrali dans la Team, ça aurait une sacrée classe ! Mais elle ne voulait pas le forcer, évidemment, ça ne servirait à rien vu qu'il la détesterait si elle faisait cela. Le choix était le sien, soit appuyait sur le bouton de la pokeball et rentrait à l'intérieur, soit il la poussait pour montrer clairement qu'il n'était pas intéressé. Liz n'attendait plus qu'une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Jeu 17 Juil - 20:36

L'ange de glace nous montra avec un air de mécontentement l'image qui sorti de l'étrange petite boîte noire. Finalement ce n'était pas pour monter une chorégraphie, mais pour faire un dessin copié de la réalité ! Comme sur l'étrange machine qu'avait utilisé l'humaine sur ses genoux avant de partir le dos de la belle Lokhlass. Je n'ai pas pu m'empêcher de rire à voir la grimace que tirait Vanille. Pour sûr, ils allaieint tous me manquer quand je devrais partir de mon côté. Mais, contrairement à ce qu'on peut penser, le monde est petit. Je pouvais très bien revenir les voir de temps en temps quand j'aurais ma guilde, afin de leur annoncer haut et fort que j'étais devenu un phyllali très fort ! Elle glissa l'image dans un gros livre marron. Je me demandais bien ce qu'elle allait pouvoir faire de cette image... Bah ! C'était peut-être un souvenir !

Ayant remarqué que le petit stalgamin s'était assoupi -ouf-, Liz l'amena dans la chambre pour le couvrir d'un drap afin qu'il puisse dormir tranquillement. Comme ça, je ne risquais pas de devoir supporter ses attitudes grossières à mon égard. Pendant que l'humaine préparait tout ça, tout le monde vaqua à ses occupations. Belle ne tenait plus en place et avait hâte de pouvoir nager de nouveau. Concernant Patapouf, c'était à la limite d'être la même chose, mais pour se battre. Et très franchement, je n'étais pas de taillé à l'affronter. Du moins, pas encore. Mais un jour, qui sait ? Manny se prélassait dans un coin, détendu. Contrairement à Papa noël qui semblait soucieux. Pourtant, le calme était bel et bien revenu. Mais devinez qui vint vers moi avec enthousiasme afin de retomber sur le sujet que je voulais éviter ? Vanille ! Il devait lui tarder que je lui révèle mon rêve depuis que j'étais parti vivre ma petite aventure avec Belle:


Sorboul Sorboul ! Sorboul Sor ! Sorboul ? ~ Kinaï, tu nous as toujours pas dit c'est quoi ton rêve, au fait ! On pourra peut-être t'aider à le réaliser ! Qu'est-ce que c'est ? ~


Je l'ai regardé, droit dans les yeux, de façon intimidé. Peut-être même que je rougissais. J'ai été encore plus submergé par le malaise quand je remarquai que tout le monde me fixait, décidément bien impatient de découvrir ce que j'avais caché jusqu'à maintenant. Brrr... Même Patapouf semblait s'y intéresser finalement ! J'ai donc pris mon courage à deux mains, et j'ai commencé d'une voix toute timide:

Eh bien... Ayant perdu de vue ma famille adoptive, je ne savais pas du tout où j'étais, et où je pouvais aller. Une petite fouinette du nom de Jill m'avait trouvé alors que je m'étais trouvé un petit abri en guise de nouvelle maison. J'étais prêt à vivre une vie tranquille et paisible dans cette forêt jusqu'à la fin de ma vie jusqu'à ce que j'entamais mon point de vue sur les humains, en d'autres termes, que je les détestais... Ils me regardèrent tous comme si j'avais dis quelque chose qu'il ne fallait pas. J'ai donc corrigé cette erreur tout de suite en leur expliquant que l'ange de glace -ou Liz- dégageait la même aura que ma mère et que c'est pour ça que les liens ont vite été soudés. Sinon, je ne serais probablement pas là. Mais revenons à nous moutons... Jill me confia alors qu'il existait une île où aucun humain, ou alors très rarement, y habitait. Elle m'a également dit que là-bas se trouvait quelques guildes de pokémons. Une guilde, c'est une équipe de pokémons sauvages qui parcourent le monde à la recherche de trésors, tout en aidant nos semblables si ils ont un souci. Il y a alors un vrai travaille d'équipe, mais le plus de tout ça, c'est la liberté et l'amitié ! J'avais certainement des étoiles dans les yeux quand je leur racontais tout ça, mais ça m'importait peu. J'ai conclu que je voulais me rendre sur cette fameuse île mirage, et que je deviendrais un puissant chef de guilde réputé ! Entrer dans la légende en tant que héros, c'était ça, mon rêve !

Je venais d'achever mon récit lorsque l'ange de glace revint, mais l'air tourmentée. Qu'est-ce qu'elle avait ? Elle était malade ? Ou peut-être que Freezy était mal en point ? Rien de tout ça... Elle s'agenouilla juste en face de moi, me regardant dans les yeux. C'était à peine si je pouvais voir une larme à l’œil. Que me voulait-elle ? Ma réponse ne se fit pas attendre: elle sortit une boule rouge et blanche ! Ces boules qui enferment les malheureux pokémons et qui se font laver le cerveau ! J'ai eu un mouvement de recul, pensant qu'elle était en train de me trahir. Le moment que je redoutais le plus était bien réel... D'y penser, j'en avais une boule au ventre. Je voulais fuir, mais je ne pouvais pas aller trop loin. Mais plutôt que de me lancer la boule sans rien me demander, elle fit exactement le contraire. Elle posa la boule juste devant mon museau, et me dit d'une voix tellement douce:


Evoli, on va bientôt arriver et ... je voulais juste te faire une proposition, t'es pas obligé d'accepter, mais on serait ravis de t'avoir dans l'équipe. Qu'est-ce que tu en dis ?


J'en croyais pas mes oreilles... Et je n'en croyais pas mes yeux non plus... Tout le monde regardait la scène avec de la honte sur le visage. Même Patapouf ne savait plus où se mettre. J'ai regardé la boule, puis j'en ai approché mon museau. En fait... J'étais vraiment tenté. Elle me prenait trop par les sentiments, s'en était carrément troublant ! J'aimais pas ça du tout ! Je ne voulais pas qu'elle pleure... Surtout pas ! J'ai alors pris la pokémon doucement dans ma mâchoire, au cas-où elle fonctionnerait au moindre geste brusque, mais rien ne se produisit. Ouf... Pour bien me faire comprendre, une seule idée me venait en tête. Je me suis approché du rebord du navire... Et j'ai lâché la balle à la mer sans qu'on ne me retienne. Je me suis retourné vers l'ange de glace avec l'un de mes plus beaux sourire de toute ma vie, tout en tirant la langue:


Evoliiiiii !!! ~Même pas en rêêêêêêve !!!~


Puis j'ai accouru vers ele et je lui ai sauté dessus, lui faisant un gros câlin. Bien sûr que ça l'avait surpris ! Mais au moins, le message était clair. Jamais, et je dis bien, JAMAIS on ne m'enfermera dans une de ces étranges sphères, il en était hors de question ! Je voulais rester libre. J'avais un rêve ! Aquali était mon idole: il sauvait les pokémons égarés avec des valeurs morales tout en restant libre. C'était cette voie que je voulais suivre ! Pas celle de Vanille. Bien qu'ils étaient tous très gentils, je me suis promis en m'exclamant haut et fort que, lorsque je serais fort, je reviendrais les voir. Et comme il m'était impossible de voir ma nouvelle maman pleurer, je lui ai fais un gros sourire suivi d'une léchouille sur la joue. Plus affectif que ça, tu meures. Je lui ai déclaré, m'imposant la bonne humeur:


Evo evoli li, evo evo evoli !~Je reste peut-être sauvage, mais tu seras toujours ma maman !~
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais


avatar
Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Jeu 17 Juil - 22:29

Les différents pokemons de la conseillère écoutèrent avec attention le discours de Kinaï, qui expliqua en détail ce qu'il voulait faire, en racontant un peu son histoire personnelle au passage. Evidemment, les créatures de la Princesse furent assez surprises de constater sa haine des humains, qui heureusement était partie aujourd'hui, sauf Papa Noël qui savait que la mère de l'Evoli avait été capturé. Par la suite, ils sourirent en entendant son fameux rêve, qui était de mener une guilde sur la mystérieuse île Mirage. Vanille trouvait que Kinaï avait beaucoup d'ambition, et qu'elle ne pouvait que le soutenir, l'imaginant déjà évolué, menant une troupe de pokemons. Papa Noël trouvait cela assez imprudent, sans surprises, qu'un petit pokemon comme lui se balade seul, et qu'il risquait de se faire capturer par un dresseur moins compréhensif que Liz. Belle, comme une mère, le poussa au contraire à se battre pour réaliser son rêve, si c'était vraiment ce qu'il voulait. Manny, lui, confia qu'il n'avait entendu parler de l'île Mirage que comme une légende, et il se demandait si elle existait réellement, tandis que Patapouf resta silencieux, mais n'afficha pas de signe de mépris comme la dernière fois. Ils contemplèrent tous avec gêne l'arrivée et la proposition de Liz. Cette dernière regarda avec attention le pokemon pelucheux faire son choix, pensant au départ qu'il acceptait lorsqu'il s'approcha de la ball, mais fut surprise quant il la prit dans la gueule, avant de simplement la jeter par dessus bord ! Bah au moins c'était clair, même si la jeune femme ne put s'empêcher d'avoir un pincement au coeur et baissa la tête, tristounette, elle avait sans doute eu tort de lui faire cette proposition ...

Evoliiiiii !!! Evo evoli li, evo evo evoli !~Même pas en rêêêêêêve !!! Je reste peut-être sauvage, mais tu seras toujours ma maman !~

Sans crier gare, le pokemon se jeta sur elle pour faire un calin ! Oh, il ne la détestait pas, donc ? Ouf ! Elle s'en serait vachement voulu sinon ! Elle ne comprit malheureusement pas les paroles touchantes de l'Evoli, mais comprenait leur intention en tout cas, il ne voulait pas qu'elle soit triste, ce qui la toucha. Non, elle n'allait pas pleurer, ce n'était pas digne d'un comportement de Reine, tout de même ! Elle se contenta de serrer le petit pokemon dans les bras sous les yeux ravis des autres pokemons, qui étaient surtout rassurés que la jeune ne se soit ni énervée ni mise à pleurer, car c'était sans doute inédit comme situation : Elizabeth de Beaumarchais n'obtenait pas ce qu'elle voulait ! Elle se contenta de dire :

"Oh, je ... je comprends, tu veux rester libre. Bon, ajouta-t-elle en posant l'Evoli au sol et en se levant, il est temps d'aller dormir, tout le monde. On arrivera sans doute à Hoenn demain matin ..."

Elle fit rentrer les cinq pokemons dans leurs pokeballs respectives, qui étaient, contrairement à ce que pouvaient penser les pokemons sauvages, pas du tout inconfortables ! Surtout qu'il s'agissait de pokeballs de luxe, la Princesse les avait payé très cher pour s'assurer du bon état des petits. Elle rentra donc dans sa chambre suivie de Kinaï, à pas de loup puisque Freezy dormait toujours à poings fermés dans un petit coin, avant de se mettre en pyjama - qui était tout aussi beau que ses vêtements de jour - et de se mettre au lit, éteignant la lumière et souhaitant bonne nuit à Evoli. La nuit ne fut pas très longue, puisqu'ils ne tardèrent pas à arriver à Hoenn, plus précisément au port de Poivressel, qui fut signalée par un gros bruit assuré de réveiller tout le bateau. Encore un peu fatiguée, la conseillère se força pourtant à se réveiller, assurant à Evoli que ce bruit était tout à fait normal, avant de préparer ses affaires et de prendre Freezy - lui aussi réveillé - dans ses bras, et de sortir de la chambre, suivie par le petit Evoli. Ils descendirent ensuite du ferry sans plus attendre et, se dirigèrent vers un coin du port, où la Princesse ressortit tous ses autres pokemons. C'était donc l'heure des adieux, et Liz déclara avec mélancolie, avant que chacun des pokemons ne prenne la parole :

"Bon, je suppose qu'il est temps de se dire au revoir, petit Evoli ..."

Sorboul Sor Boul Sor ! Sorboul ! ~ Au revoir, Kinaï, quand on se reverra, j'aurais sans doute bien changé, je suis sûre que je vais pas tarder à évoluer ! Toi aussi, j'espère ! ~ lança la Sorboul avec enthousiasme, se rendant à peine compte qu'elle commençait déjà à fondre sous ce Soleil de plomb.

Cadoi Cadoizo ... ~ Au revoir, et fais attention à ta patte surtout ... ~ ajouta Papa Noël, bienveillant et inquiet en même temps.

Lokhlass, Lokhlass Lass ! ~ Ce fut un plaisir, et merci pour ton aide face aux Léviators ! ~ déclara sincèrement Belle avec un sourire.

Mammochon, Chon ~ Bonne chance avec ta guilde, je suis sûr qu'on se reverra. ~ dit simplement Manny, souhaitant le meilleur à son nouvel ami.

Blizarroi, Blizzar, Zaroi, Blizzaroi. ~ Si tu veux réaliser ton rêve et devenir un chef de guilde respecté, il faut que tu deviennes très fort, la prochaine fois qu'on se verra, je voudrais bien t'entraîner si tu le désires. ~ déclara avec sérieux Patapouf, sans doute à la surprise de Kinaï, mais dès qu'il s'agissait de force ou de combat, le pokemon pouvait discuter.

Stalgamin ! ~ Au revoir ! ~ se contenta Freezy avec un geste de la main.

Une fois toutes ces paroles prononcées, la conseillère fit rentrer chacun de ses pokemons dans leurs pokeballs, elle les relâcherait sans doute une fois arrivée à la plage. Une fois ceci fait, elle se tourna vers Evoli, sachant que le moment inévitable était arrivé. Elle se retint de pleurer surtout, et voulut paraître solenelle, comme une Reine, en gros, il fallait qu'elle soit forte ! Elle commença donc avec le ton le moins émotionnel qu'elle pouvait donner :

"Bon, c'est l'heure ... puis, regardant la boule de poils dans les yeux, s'accroupit et le serra dans les bras en s'écriant : oh, fais attention à toi, surtout ! Je serais à la ligue Indigo de Johto si t'as besoin de moi ... enfin, sauf pendant mes périodes de vacances, bien sûr ! Et les moments où je me balade ailleurs ! Enfin bref, j'espère qu'on se reverra ..., puis elle désserra son étreinte, et se releva, lançant finalement : Allez, au revoir ...

Et elle se retourna sans regarder davantage le pokemon pelucheux, elle avait réussi à ne pas pleurer, elle voulait pas risquer de craquer maintenant ! Elle avança donc vers la plage de Poivressel, qui était sa nouvelle destination, désormais. Elle n'avait plus qu'à se détendre, ce qui était une chose où elle était clairement douée ! Bien sûr, comme toute mère même temporaire, elle continuerait de s'inquiéter pour le petit Evoli aux yeux vairons. Elle espérait bien qu'il poursuive son chemin, et ne tombe pas sur des dresseurs qui voudraient le capturer, ce qui était plus que probable ! Mais bon, il n'était ni idiot ni faible, il trouverait sans doute le moyen de continuer sa vie de liberté, c'était ce que la Princesse espérait, s'il était heureux de cette façon. Et qui sait, peut-être qu'elle le recroiserait un jour, évolué en beau Givrali ! En fait vaudrait mieux pas, car elle ne pourrait s'empêcher de le capturer ! Autant qu'il choisisse une autre évolution ! La jeune femme, souhaitant néanmoins profiter de ces vacances, tenta de ne pas trop penser à ce pokemon avec qui elle avait traversé une aventure magique, elle savait qu'il irait bien, comme dans les contes ! Les gentils finissent toujours heureux à la fin ! Donc, c'était obligé, il serait heureux ! Espérons en tout cas ... Tout en se dirigeant, plus enthousiaste, vers la plage, la jeune femme s'essuya la larme qui avait coulé sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Ven 18 Juil - 16:14

Une fois mon discours terminé, tous me sourirent. Mais les réactions ne furent pas les mêmes pour tout le monde... Même si j'avais beaucoup de soutien et de retours positifs, Manny me mit en garde en m’expliquant que l'île était contée comme une légende. Il était vrai que je n'avais pas pensé à ça... Si l'île n'existait pas, j'allais certainement être très triste. Mais je maintenais tout de même l'esprit de la guilde ! J'étais sûr que je pouvais trouver tout un tas de pokémons voulant me suivre avec plaisir pour aider nos semblables en détresse et parcourir le monde que ce soit par la voie des air et des courants marins ! Les autres me soutenaient, ça me faisait vraiment chaud au cœur de voir des pokémons dressés qui me soutenaient. Concernant l'ange de glace... Même après mon signe affectif, elle ne pouvait pas retrouver le sourire. Elle ne pleurait pas, certes, mais quand même... Elle me faisait bien pitié. Mais il était également hors de question que je revienne sur ma décision ! Toute l'équipe furent assez surpris de la réaction calme de Liz d'ailleurs. Je me demandais bien pourquoi... C'était inhabituel ?

Enfin, cette dernière rappela qu'il était temps de dormir et enferma mes amis dans les sphères rouges et blanches, absorbés par un espèce de lasso rouge. Je me demandais bien quel effet cela faisait... Mais je n'avais pas du tout envie d'essayer ! Si il étaient heureux ainsi, tant mieux pour eux. Peut-être que pour eux, c'était quelque chose de bien. Mais pour moi, ça me rappelait toujours la fois où j'ai perdu ma mère. Alors ces trucs, si je le pouvais, je les exploserais tous ! Liz s'avança dans sa chambre, je l'ai suivi doucement parce que je savais que le petit stalgamin dormait, je ne voulais surtout pas le déranger. Sinon ça aurait pu mal finir... Elle s'installa dans son nid en changeant de vêtements. Je me demandais bien pourquoi elle faisait ça pour dormir. Peut-être une coutume ? Quoi qu'il en soit, je me suis posé sur la plate-forme douce qui était disposé juste à côté du nid de l'ange de glace et j'ai commencé à fermer les yeux. Liz me souhaita la bonne nuit, je lui ai rendu la pièce de sa monnaie.

Je n'avais pas vraiment réussi à dormir. Quelque chose m'en empêchait... Je me demandais bien quoi, car il n'y avait aucune raison. Ou alors... Certainement l'approche de l'inconnu. Oui, sans nul doutes, c'était de là d'où venait le problème ! J'étais tellement excité à l'idée de découvrir de nouvelles choses que je n'avais encore jamais vu que je ne tenais pas en place. C'était bien dommage car il fallait que je dorme un peu. J'ai tout de même réussi à m'endormir, mais alors vraiment à court terme ! Un gros bruit retentit, me faisait sursauté quasiment jusqu'au plafond, les poils hérissés. L'ange de glace, elle,se réveilla, l'air d'avoir l'habitude, et me justifia qu'il n'y avait rien à craindre. Tu parles d'un réveil ! J'avais failli avoir une attaque ! Vite, l'humaine se changea à nouveau et recoiffa la touffe de poils sur sa tête, plia quelques affaires en les enfermant dans une grosse boîte qui faisait « clic clac », pis elle prit Freezy dans les bras qui s'était, naturellement, réveillé pour partir en direction du nouveau paysage qui nous attendait.

Nous longeâmes à nouveau un long couloir, mais cette fois je suivais l'ange de glace. Par chance, ma patte ne me démangeait plus. J'étais enfin guéri ! Il était temps ! J'allais pouvoir partir à l'aventure du bon pied ! Nous descendîmes des marches, je ne voyais pas bien le paysage car il y avait un gros bâtiment qui nous empêchait de contempler l'horizon. Une fois en bas, j'ai évité tous les gens qui passaient en les regardant avec mépris, sur mes gardes au cas-où un individu aurait la -mauvaise- intelligence d'essayer de me capturer. Mais rien ne vint, ils étaient tous pressés. Il n'y avait plus que l'ange de glace et moi. Cette dernière me regarda et lança de nouveau les cinq sphères en l'air, délivrant tous mes nouveaux amis. En voyant leur mine, je pensais qu'ils avaient bien dormis ! Mais le sourire fut de courte durée lorsque l'humaine prononça:


-Bon, je suppose qu'il est temps de se dire au revoir, petit Evoli ...


Alors, chaque pokémon prit la parole. Un dernier mot avant que chacun prenne sa route...


-Sorboul Sor Boul Sor ! Sorboul ! ~ Au revoir, Kinaï, quand on se reverra, j'aurais sans doute bien changé, je suis sûre que je vais pas tarder à évoluer ! Toi aussi, j'espère !~

-Evo, evoli li ! ~Oui, il me tarde de voir ça !~

-Cadoi Cadoizo ... ~ Au revoir, et fais attention à ta patte surtout ... ~

-Evoli ! ~c'est promis !~

-Lokhlass, Lokhlass Lass ! ~ Ce fut un plaisir, et merci pour ton aide face aux Léviators ! ~

-Evoli: Evo li li evoli ! Li li ! ~C'est normal: je n'allais pas vous laisser patauger dans la misère ! Ahah !~

-Mammochon, Chon ~ Bonne chance avec ta guilde, je suis sûr qu'on se reverra. ~

-Evoli evo evoli, evoli ! ~Je n'envoie jamais de promesses en l'air, je reviendrai !~

-Blizarroi, Blizzar, Zaroi, Blizzaroi. ~ Si tu veux réaliser ton rêve et devenir un chef de guilde respecté, il faut que tu deviennes très fort, la prochaine fois qu'on se verra, je voudrais bien t'entraîner si tu le désires. ~

-Evoli, evoli li evoli ! Li li ! ~Comme tu veux, mais ne crois pas que serai une cible facile ! Héhé !~

-Stalgamin ! ~ Au revoir ! ~

-... Evoli ! ~Au revoir !~


M'affichant un sourire des plus reconnaissant, tous rejoignirent leur maison sphérique sous l'appel de l'ange de glace. De nouveau, il ne restait plus que elle et moi. Eh bien... C'était l'heure de partir, et il fallait bien que quelqu'un se lance à faire le premier pas. C'est toujours les adieux les plus longs qui sont les plus douloureux, et je ne voulais pas infliger cette peine à ma nouvelle maman. J'allais donc me retourner pour tracer mon chemin, défiant l'inconnu que j'allais rencontré, mais avant même que je ne bouge un seul de mes pils, elle m'enlaça dans ses bras et me dit d'une voix mélancolique:


-Bon, c'est l'heure ... Oh, fais attention à toi, surtout ! Je serais à la ligue Indigo de Johto si t'as besoin de moi ... enfin, sauf pendant mes périodes de vacances, bien sûr ! Et les moments où je me balade ailleurs ! Enfin bref, j'espère qu'on se reverra ...


Si je ne m'étais pas retenu, j'aurais certainement éclaté en sanglot, dans ses bras chauds et réconfortants, comme un gros bébé. Mais comme m'avait dit Patapouf, le blizarroi fier de son être, je devais prouver que j'étais quelqu'un de fort ! Alors j'ai contenu mes émotions comme je le pouvais. Je me suis contenté d'un sourire et d'une nouvelle léchouille sur la joue. Puis elle recula, me délivrant se son étreinte. Elle partie, sans même se retourner. Je la regardais s'éloigner de plus en plus... Elle devenait toujours plus petite au fur et à mesure que la distance nous séparait. Et moi, je restais planté là, comme un piquet, sans personne autour... Je venais de vivre une des aventures les plus incroyables de toute ma vie, une expérience unique qui m'a permis de changer d'avis sur les humains comme elle. Et puis d'un claquement de doigt, toute cette magie disparue, d'un coup. Je n'affichas même pas de la mélancolie, je restais neutre. Muet comme une statue.

Je me suis réveillé de ma petite période de transe quand un drôle oiseau à tête noire cria, en rejoignant la mère, quelque chose qui m'avait complètement échappé. Il n'y avait rien du tout qui m'empêchait de partir. Ben que l'ange de glace n'était plus là, j'ai tout de même lancé dans le vide, juste avant de me retourner pour partir, la tête haute et le sourire jusqu'aux oreilles:


- Evoli Evo ! Evoli !!! ~Merci pour tout ! On se reverra !!!~


_____________________________________________________________________________



Je fixais l'horizon au loin, pensant à mon fils qui était avec cette bipède sans poils... Comment il a pu en arriver là ? Qu'était devenu Perle, l'aquali que j'aimais tant par le passé ? J'ai soupiré, assit sur mon rocher, où il n'y avait pas âme qui vive autour de moi. Je faisais confiance aux pokémons dressés de cette femme qui m'avait paru légèrement naïve, mais très gentille de part le regard. Les événements qui concernaient sa mère et moi ne regardaient que nous. Si Kinaï apprenait quoi que ce soit... Non ! Il était encore trop tôt. Et au combien même avais-je une chance de le revoir un jour ?! Il avait choisi sa voix: se faire dressé par une humaine stupide. D'y penser, ça me mettait en rogne, mais bon... Il en était heureux, et c'était le principal.

Au loin, j'entendis un pijako qui criait dans ma direction. C'était un ami de longue date qui m'avait accompagné par le passé pour une quelconque raison. Il avait un œil éborgné caché par un bandeau noir, il avait perdu l'usage de ce globe oculaire d'une façon tragique lors d'un combat qui avait bien failli nous coûter la vie. Sur ce combat, nous avions tout perdus. Il ne restait plus que nous deux, alors on s'est exilé à quelques kilomètres d'Hoenn pour écouler des jours paisibles en aidant les pokémons égarés face aux léviators. Mais il avait l'air très heureux en venant vers moi. Qu'avait-il à m'annoncer...?


-ARRAGOOOON !!! J'ai une nouvelle de taré tu vas tomber sur les fesses je te promets ! Dit-il à la limite de tituber et de s'écraser contre la paroi rocailleuse.

-Annonce, mais tu as intérêt à ce que ce soit une très bonne nouvelle, Tsuka...

-Oh mais bien sûr que oui ! J'ai croisé ton fils ! Il était avec une humaine !


-Et t'appelles ça une bonne nouvelle ?! Commençai-je à me mettre en colère.

-Attend attend, j'ai pas finit, range-moi ces crocs ! Moi aussi j'ai été étonné de le voir avec cette pipelette. Mais j'ai surpris une conversation très intéressante... Ton fils... Il a pour projet de rejoindre l'île mirage et de créer sa propre guilde ! C'est pas génial, s'il te plait ?!


Je l'ai regardé, l'air très surpris et reprenant un calme dune façon étrangement soudaine, mais dans le bon sens cette fois. Alors il n'était pas dressé par cette pimbêche d'humaine ? Rien que cette idée me ravivait. Mais j'étais encore plus fier de mon fils lorsque Tsuka m'annonça la nouvelle qui était vraiment très bonne. Ce n'était pas mon fils pour rien... Le pijako était très fier de sa trouvaille, et il en avait bien raison. Ce soir, ça allait être la fête, à la bonne santé de mon héritier ! J'ai regardé le ciel, avec de la mélancolie nostalgique, affichant un sourire en coin des plus radieux...




[Evoli ! ~End~]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz']

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre émouvante [feat Liz']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Johto :: Oliville-