Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets

Partagez | .

Rencontre émouvante [feat Liz']

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité



MessageSujet: Rencontre émouvante [feat Liz'] Dim 29 Juin - 18:35

C'était un matin magnifique : il faisait frais et les perles de rosée sur les fleurs étaient encore présentes quand je me suis réveillé. Une bonne journée qui commence comme celle-là ne pouvait être qu'agréable me diriez-vous ? Eh bien j'ai, ma foi, eu à nouveau un petit souci. Mais cette fois c'était de ma faute. Je vous explique ; A force de trébucher, de combattre, de courir n'importe où sans savoir où l'on va et de se cogner n'importe où, on commence à avoir des blessures un peu partout. Eh bien j'ai pas pris en compte l'importance que pouvait me faire une coupure à la patte arrière droite. Je ne me souviens plus du tout comment j'ai pu me faire cette plaie -dans les deux sens du terme- mais en tout cas elle était bien là. Je pensais que c'était à cause du jour où j'ai trotté comme un dératé à travers des buissons remplis de ronces. Au début, elle n'était pas énorme, mais, allez savoir pourquoi, elle s'était agrandi petit à petit, m’affaiblissant de plus en plus car je perdais sans cesse du sang malgré mes méthodes de soin. C'était pénible ! J'avais tout de même encore la force de marcher mais cette fois j'étais détermine à trouver un remède contre ça. Si je devais gagner l'île mirage un jour, il fallait que je me trouve des méthodes de soin ! Même les baies orans ne peuvent rien faire, elles soulagent sur le moment mais très vite je ressens à nouveau la douleur. En bref il fallait que je me dépêche. Et où trouver meilleur endroit pour aborder les meilleurs médicaments ? La ville !
Dans ma tête, je devais la jouer méfiant. Avec ma patte, si un gros pokémon avait par hasard l'idée de me pourchasser, je n'irais probablement pas très loin. Prudence était mère de sûreté pour cette opération. J'ai donc demandé à Jill, la petite fouinette que j'avais en guise de voisine, où était le port, car elle connaissait bien ce coin de la région. Elle me montra la direction en la pointant du bout de sa queue en précisant que c'était une approximation, puis elle me demanda enfin pourquoi je voulais rejoindre le port alors que je n'aimais pas le contact avec les humains, car ça la tourmentait. Je lui ai répondu que je devais soigner ma patte et que j'étais prêt à risquer l'impossible. Il fallait bien que je m'endurcisse pour plus tard si je voulais être chef de guilde ! C'était mon plus grand rêve... Jill s'excusa à propos de ma patte, sa mère -très gentille d'ailleurs- avait essayé de me soigner mais en vain. Je lui ai dis que ce n'était pas grave avec un sourire, dans ces moments là c'est l'intuition qui compte. Elle m'a bien préconisé de faire attention avant que je ne m'éclipse à travers les arbres. La route n'était pas aussi semée d'embûches en faisant bien attention, de toute façon loin de moi l'idée de trotter, j'avais tout mon temps cette fois : rien ne me pourchassait et pas d'odeur d'humains dans les parages. Je faisais attention où je mettais les pattes.
Enfin l'odeur de ces bipèdes sans poils sentait fort, très fort. Mais ça sentait aussi le pokémon poisson. Jill ne s'était pas trompée, le port était bien ici ! Il fallait que je la remercie, je lui apporterai peut-être des médicaments. J'ai regardé planqué sous un buisson à droite et à gauche. Alors que j'allais sortir, un petit humain couru vers moi. Pris de panique, je me suis vite caché croyant que le gamin m'avait vu, mais en fait il n'en était rien. Il s'approcha d'une humaine plus grande que lui, cette dernière l'enlaçant dans les bras. C'était une maman... Je regardais la scène au loi, ayant repris mon calme naturel soudainement. Cette scène me faisait pensé à moi et ma mère, disparue devant mes yeux dans ces étranges sphères blanches et rouges. … Ce n'était pas le moment de se remémorer le passé, je devais être fort ! J'ai secoué ma tête comme pour extirper les mauvaises pensées puis j'ai à nouveau regardé à droite et à gauche, toujours tapis dans les sapinettes. J'ai dû orienter ma tête de tous les côtés environ trois fois avant de me décider à sortir de ma cachette d'un pas posé. Tous mes sens étaient aux aguets, je levais les oreilles pour entendre au cas-où un danger s'approcherait, et j'arrêtais pas de renifler l'air pour sentir les odeurs plus ou moins proches.
Je m'avançais jusqu'à ce que je me rende compte que... Je ne savais pas vraiment où chercher. Je pouvais bien le demander aux pokémons environnants mais qui sait si ils étaient accompagnés de leur dresseur ? A moins que... Une idée me venait soudainement... Et si je faisais croire aux humains que j'étais déjà à quelqu'un ? Ça me changerait à d'habitude, que de toujours vouloir leur mort -bien que je la voulais au plus profond de moi-, cette fois je ferai le docile. Qui sait si ça marchera ? En jouant la comédie, c'est donnant donnant. Mais ça voulait dire également faire des caresses aux humains à contre cœur. Purée... Tant pis ! Il fallait que j'essaye !
Je suis sorti de la petite allée serrée la tête haute et le sourire aux lèvres, comme tous mes autres semblables dans cette ville étrange. J'ai aperçu un Canninos au loin, qui souriait dans les bras d'un humain. C'était écœurant à mon goût, mais il fallait bien que je sympathise avec quelqu'un ! Je me suis lancé, essayant de paraître le plus adorable possible :

-Evoli ! ~Bonjour !~

-... ? Oh ! Un Evoli en plein centre ville ! C'est rare de voir ça !

-Canni, Canninos ? ~mais qu'est-ce qui t'amènes par là?~

-Evo evoli... Evoli ? ~je me suis blessé à la patte et j'ai besoin de petits soins... Vous pouvez m'aider?~

Le canninos regarda dans les yeux de son maître pour lui demander si on pouvait m'aider, mais l'humain était attiré par une petite machine rouge qui parlait avec une voix semblable à celle d'un Magnéti. C'était une drôle de chose, mais ça faisait juste décrire ma nature. Pourquoi il avait besoin de ça pour savoir ce que j'étais vraiment ? Décidément ces humains je ne les comprendrais jamais... Canninos tira une tête blasée, me disant d'attendre un peu qu'il décroche de son, soit-disant, pokédex, puis une fois que l'humain releva les yeux, il sorti de son sac une même boule rouge que celle qui a capturé ma mère. Mince ! Il voulait me capturer ! Mon plan était foutu ! Canninos essaya de le raisonner en le secouant mais rien à y faire, le dresseur lança malgré tout la boule sur moi ! J'ai pas attendu longtemps avant d'envoyer une ball'ombre dessus afin de la détruire, tant pis pour le côté gentil petit pokémon, c'était fichu. L'humain sembla très étonné de voir ma réaction. Et oui, d'après le pokédex les Evolis sont très dociles. Eh bien ça dépend de si les humains sont intelligents avec eux ou pas du tout ! Il sembla aussi déçu d'avoir perdu une balle, mais tant pis, moi ça me plaisait beaucoup comme situation. Mais lorsqu'il mit à nouveau sa main dans sa poche, j'ai tout de suite compris qu'il voulait retenter sa chance. J'ai attendu qu'il la lance avant d'esquiver avec une vive-attaque. Là, un bruit de sonnette retenti et ce fut le choc... J'ai dû resté en l'air bien cinq secondes dans le sens littéral avant de me retrouver complètement sonné sur le sol. Ça me faisait trop mal... C'était quoi ce machin qui m'a cogné violemment ? J'ai jeté un coup d’œil, c'était un humain sur un petit véhicule rouge bizarre qui semblait marcher avec les pieds. Il était tout penaud face à moi comme si il regrettait ce qu'il venait de faire, même le dresseur ne semblait plus rien vouloir faire ! Etait-ce de la... Compassion... ? Pour moi... ? Impossible ! Je voulais juste me barrer vite d'ici, finalement la ville c'était une mauvaise idée et j'aurais dû m’entraîner seul de mon côté avant de partir à l'aventure ! J'étais mal parti sur ce coup, mais ma détermination ne s'était pas en allé, c'est en apprenant de ses erreurs qu'on progresse. J'ai alors essayé de me relever mais je me suis complètement ramassé tellement j'avais mal... Ma blessure de départ avait pris de l'ampleur, mais cette fois je sentais les sensations de douleur partout... J'ai jamais eu aussi mal... J'ai jamais été aussi faible...

Evoliiii... ~au secours...~
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais


avatar
Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Dim 29 Juin - 19:58

Le Soleil brille, les Roucools chantent, c'est les vacances, bref, une belle journée qui s'annonce pour Elizabeth de Beaumarchais ! Effectivement, la Princesse avait décrété qu'elle avait besoin de vacances, car elle était littéralement épuisée, elle n'arrêtait pas de travailler ! Entraîner Freezy, affronter les challengers du Conseil 4, supporter Cecaniah, ah, sa vie n'était clairement pas de tout repos, et donc, elle s'était dit qu'elle méritait bien des vacances. Si elle avait prévenu le Conseil ? Bien sûr, mais malheureusement, Cecaniah n'était pas présente, elle était partie je ne sais ou avec cette pauvre Lucy qui était devenue sa souffre-douleur, apparemment. Mais Liz, étant la politesse incarnée, avait pris soin de lui envoyer un mail pour prévenir sa supérieure. Et comme cette dernière était aussi douée avec l'informatique qu'avec le bon goût vestimentaire, elle ne l'apprendrait que dans longtemps, autrement dit, ça allait être de loooongues vacances ... et elle comptait bien en profiter ! Alors, où allait partir la fameuse conseillère ? Et bien elle choisit Hoenn comme lieu de vacances, ça faisait longtemps qu'elle n'était pas allé là-bas, depuis qu'elle avait capturé Freezy, sans doute, le continent maritime serait un endroit parfait pour se ressourcer.

Donc, pour se rendre à Hoenn, il fallait d'abord se diriger vers le port de Johto, qui se trouvait à Oliville, et c'était fichtrement loin du Plateau Indigo, ça ! Elle aurait pu y aller sur le dos de Papa Noel, son fidèle Cadoizo, mais y avait un peu de vent, et elle ne voulait surtout pas être décoiffée, ce serait pas classe, elle avait donc choisi la voie terrestre ... sur Manny, son Mammochon, qui était, bien que très lent, un très bon moyen de transport, il était si doux que la princesse s'endormit dessus à plusieurs reprises. Mais la période de sieste était finie puisqu'elle arrivait enfin à destination ! La jolie Oliville se dessinait à l'horizon ! Bien ! Il ne lui restait plus qu'à prendre le bateau, et en route pour Hoenn ! A l'entrée de la ville, elle descendit de Manny et le fit rentrer dans sa pokeball, avant de continuer sa route dans la cité portuaire décidément très peuplée en ce moment, évidemment, il faisait chaud, tout le monde venait ici pour faire bronzette ! Quoi qu'il en soit, Liz continua sa route en cherchant le port de la ville, ça devait pas être difficile à trouver ce truc ... mais elle tomba sur une scène qui lui pinça le coeur, elle ne put s'empêcher de lancer :

"Oh, le pauvre petit chéri d'amour !"

Un petit évoli joli comme un ange était à terre et blessé à la patte, et à côté de ça, deux zouaves qui restaient immobiles ! un type à vélo, et un autre qui avait une pokeball à la main, et un ... graah, un pokemon feu ! Un Caninos, pas méchant comme pokemon, mais la princesse n'était vraiment vraiment pas friante de ce type de pokemon. M'enfin, c'était pas trop la faute de ce chien si le petit évoli était comme ça, est-ce que ce garçon qui semblait être un dresseur avait fait ça au bout de chou Evoli ? C'était une hypothèse probable ! Et si c'était le cas, c'était vraiment ignoble ! Blesser aussi gravement un pokemon ! Elle pourrait même pas le faire à un Chaffreux, qui était pourtant de loin le pokemon qu'elle aimait le moins ... Bref, elle allait devoir découvrir la vérité sur cette histoire et venir en aide au petit pokemon ici présent, et vite !

"C'est vous qui avez fait ça ?!"

"Non, madame, il est arrivé comme ça, je voulais juste le capturer pour l'emmener au centre pokemon ..."

"Je suis désolé, je l'avais pas vu ce pokemon ..., ajouta l'autre sur sa byciclette."

"Et vous n'avez même pas eu l'idée de l'aider, peuh, vous êtes vraiment des mécréants ! Vous trouverez jamais de Princesse, en vous comportant ainsi ..."

Les deux garçons se regardèrent bizarrement en se demandant probablement d'où sortait cette fille qui avait un langage plutôt inhabituels, sans doute dû au fait que Liz venait de la royauté, et donc, avait adopté son mode de langage. Elle pensait néanmoins tout ce qu'elle disait, jamais des gens aussi méchants ne trouveraient une princesse qui veuille d'eux, ça, c'était sûr et certain ! Car oui, la conseillère avait une vision romantique d'une niaiserie absolue, digne des contes de fée Disney, chaque garçon devait être un prince et chaque fille une princesse, c'était comme ça qu'elle voyait les choses, en tout cas. Mais bref, elle n'avait plus de temps à consacrer à ces deux hurluberlus, et préféra se pencher vers Evoli qui semblait sonné.

Evoliiii...

Liz ne pouvait que compatir à la souffrance d'un être si adorable, mais en même temps, elle était ni médecin, ni infirmière, elle n'y connaissait pas grand chose ! C'est là qu'elle regrettait de n'avoir jamais écouté les cours de sciences naturelles ! Damn, fallait lui dire que ça aurait pu servir dans la vie ! Mais bon, maintenant, elle devait se débrouiller par elle-même ... ou pas ! Liz sortit un pokemon pour l'aider, ce fut Papa Noel qui fut choisi pour être le médecin. De tous ses pokemons, son Cadoizo était le plus vieux, le plus sage et le plus responsable, il saurait sans doute quoi faire. Puis la princesse sortit de son sac à dos une petite trousse de soins, d'où elle sortit une potion, rien de mieux pour requinquer un pokemon, pas vrai ?! Elle n'osait pas trop le prendre dans ses bras à cause de sa blessure à la patte, et se contenta donc de pshitter le liquide un peu partout sur le pokemon, en espérant que ça suffirait. Papa Noel, prit un pansement qu'il mit sur la patte de l'évoli. Pas mal ! Liz pensait honnêtement qu'ils formaient une sacrée team ! Si elle n'avait pas été princesse, elle aurait pu faire médecin, tiens ! Mais l'enthousiasme baissa un peu, car le pokemon ne semblait pas se réveiller ... Zut de flute ! Elle avait pourtant tout fait comme à la télé, dans les séries médicales ou vétérinaires ... Un peu désespérée, elle tenta de le bouger un peu, sous l'oeil attentif de Papa Noel, et lança, en se plaignant à moitié :

"Allez, réveille-toi, petit évoli ! je peux rien faire de plus, moi !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Lun 30 Juin - 16:29

Je m'étais assoupi car la fatigue était tombé bien trop vite. Finalement cette excursion était une mauvaise idée... D'autant plus que, maintenant que j'étais au tapis, le dresseur allait certainement me capturer. J'avais pas envie, j'en étais dégoûté... C'était déjà fini... J'ai dû versé une larme dans le savoir vraiment, car j'avais juste la sensation de la goûte qui coulait sur ma joue pendant que je dormais. J'étais inconscient, sans plus. Je ne savais plus vraiment où je me trouvais ni ce qui pouvait m'entourer. C'était une sensation étrange, comme si j'étais dans un vide intersidéral... C'était ça, être mort ? Non, sinon je ne pouvais pas penser... Penser à ma mère, à mon frère de cœur, à tous ceux que j'ai aimé, à mon rêve... Tout anéanti, d'un seul coup. Je commençais à regretter le temps où j'étais encore avec Uni, mon frère, où on s'amusait à batifoler dans les fleurs et à délirer comme des gamins. Dommage que je n'ai pas pu lui faire mes adieux... J'aurais tellement voulu qu'il soit au moins là, en cet instant, à mes côtés...

Ce n'est que soudainement que j'ai senti une drôle de sensation sur tout mon corps, comme si on m'aspergeait d'un liquide qui ne sentait pas bon qui plus est ! Ça piquait sur le coup mais cette démangeaison s'extirpa en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Étrange... Je n'avais plus mal... Qu'est-ce qui m'arrivait ? Je ne comprenais rien ! Enfin, tous mes sens me revinrent, je m'étais réveillé. Mais, par précaution, je restais allongé. Sait-on jamais car je pouvais très bien faire peur à quelqu'un qui, sous le coup de la panique, m'attaquerait sans m'accorder un instant de répit. Mais... Une voix humaine retenti dans mes tympans. Je n'ai jamais entendu une voix aussi douce, mais qui était également inquiète. Elle n'avait pas dit grands choses, mais de ces simples mots, je me sentais... Rassuré. Par de simples mots ! Vous vous rendez compte ?! Jamais aucun humain ne m'avait envoyé autant d'ondes positives ! J'ai alors compris que c'était grâce à elle que j'étais soigné, enfin presque... Je ne pensais pas pouvoir encore marcher car ma patte me faisait encore mal. Peut-être m'étais-je déboîté quelque chose ? Mais en tout cas... Une seule question me venait en tête : pourquoi venait-elle me soigner ?

-Allez, réveille-toi, petit évoli ! je peux rien faire de plus, moi !

-... E... Evoli... ? ~P... Pourquoi ?~

Je suis resté allongé parce que j'étais bien dans cette position, j'ai juste tourné ma tête pour regarder mon interlocutrice dans les yeux... Et pas n'importes lesquels. Mes deux yeux verrons fixaient une couleur tellement magnifique qu'on aurait dit une ange. Dans sa façon de s'habiller également... En fait, tout son être était original par rapport aux autres humains que j'ai vécu jusque là. Pour moi, elle était l'évidence même de l'humaine pas comme les autres ! Elle avait une magnifique robe bleue qui se mariait parfaitement à son regard, et avait des cheveux tressés blonds comme neige... Elle incarnait de façon originale la glace. Dommage qu'il y avait les deux autres dresseurs derrières qui m'ont percutés avec ce satané truc bizarre qui roule ! Je voulais jute qu'il s'en aille ces crétins des îles ! Ma tête se tourna alors vers eux. L'air menaçant j'ai essayé de me relever mais en vain, c'est comme je le pensais : ma patte me jouait encore des tours et je ne pouvais pas marcher. Par un petit cri de douleur pathétique je me suis étalé à nouveau par terre. Je ne pouvais pas marcher... Ouais, je ne pouvais pas marcher, certes, mais je pouvais gronder car c'est ce que j'ai fais. Toujours l'air débile avec leur face de dérouté, ils ont dû comprendre car ils ont fini pas faire demi-tour, l'air bredouille, en  s'excusant auprès de l'ange de glace -c'est comme ça que j'ai décidé de l'appeler car elle m'a sauvé.

Ce n'est que peu après, alors que j'étais bien réveillé, que j'ai aperçu que la bipède n'était pas seule : un étrange pokémon oiseau rouge et blanc se tenait à côté d'elle, l'air satisfait. Je n'avais jamais vu un pokémon de telle sorte, mais il était rigolo et il me semblait gentil. J'ai vite compris qu'il avait aidé l'ange de glace. Aucune once d'agressivité, aucune mauvaise impression. Pour une fois... Je me sentais stupide d'avoir craché sur les humains pendant tout ce temps. Un peu confus de ne pas les avoir remercié jusqu’à maintenant, j'ai dis d'une toute petite voix timide :

-Evoli... ~Merci...~

J'avais vraiment l'air pitoyable ! Que pouvais-je faire avec une patte foulée qui m'empêchait de marcher ? Moi et mes plans... J'y repenserais à deux fois pour l'avenir ! Soudain, j'entendis au loin l'un de ces gros bruits typiques des ports, un espèce de gros pouët que font les machines qui flottent sur l'eau. Tiens, ça me rappelait l'excursion en mode passager clandestin que j'avais effectué accidentellement avant d'arriver à Johto ! C'était peut-être pour annoncer le départ de la mise à la mer. Je me trompais peut-être sur les termes mais tout ce qui est humain je préfère l'éviter, que ce soit directement ou indirectement... Sauf lorsqu'il s'agit de baies. Là-dessus j'avoue que je triche un peu car j'ai souvent volé ces délicieux fruits afin de satisfaire ma faim à des humains, car ces idiots plantaient plusieurs graines sur la route. J'ai d'ailleurs jamais compris ce délire : ils n'avaient pas de jardins chez eux pour planter leurs propres pieds de baies ou quoi ? Enfin, pour une fois que quelque chose d'humain me convenait, je n'allais pas me plaindre car je savais bien en profiter !

Mais revenons à nos wattouats... Quelque chose m'intriguait chez l'ange de glace. Elle semblait perturbée et inquiète. Mais pourquoi ? La réponse ne se fit pas attendre car elle avait une drôle gestuelle qui me paraissait déroutante. En effet, elle me regardait plusieurs fois, le regard triste, rempli de compassion... C'était moi qui l'inquiétait comme ça ? Mais d'où elle venait celle-là ?! Jamais un humain m'avait autant donné d'importance jusqu'à maintenant ! … C'était trop louche... Je restais méfiant. Les humains sont parfois imprévisibles, il ne faut jamais juger sur les premières apparences... Même si, j'avoue que l'ange de glace dégageait une aura bénéfique... Comme celle que dégageait ma mère...
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais


avatar
Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Ven 4 Juil - 17:01

-... E... Evoli... ? ~P... Pourquoi ?~

"Cadoi Cadoizo Cadoi." (On n'allait pas te laisser mourir ici, petit Evoli.")

"Oh, regarde Papa Noel ! Il vit !"

Ouf ! Le petit Evoli avait ouvert les yeux ! C'était rassurant, ça, car la jeune femme commençait à avoir très peur. Mais pas la peine de penser à ce qui aurait pu se passer, l'important était qu'elle avait assurée, comme d'habitude, elle était vraiment douée en tout ! Bon, il fallait reconnaître que Papa Noel avait aussi eu un rôle à jouer, et pour lui, c'était plus habituel. C'était après tout le plus vieux des pokemons de la Princesse, plus vieux qu'elle-même, en plus d'être le messager de la célèbre famille de Beaumarchais, il avait toujours été un véritable membre de la famille, et avait plusieurs soigné les enfants de cette dernière quand ils avaient des bobos. Il était donc un peu moins enthousiaste que sa maîtresse en cet instant même s'il était quand même rassuré de voir le quadrupède ouvrir les yeux, malgré l'étrangeté de ses paroles. Pourquoi l'avoir sauvé ? C'était très étrange comme question ... Liz, elle, ne comprenait rien à ce que se disaient les deux pokemons, et honnêtement, n'y faisait même pas attention, ravie de s'être découverte un nouveau talent. Même si elle redescendit vite sur terre, parce que l'histoire n'était pas pour autant terminée ici.

-Evoli... ~Merci...~

"Parfait ! Oh mince, il n'a pas l'air apte à marcher de nouveau ... Qu'est-ce qu'on va pouvoir faire de lui ?"

"Cadoizo Cadoi ?" (Qu'est-ce que tu fais en ville ici, d'ailleurs ?")

Zut, elle avait peut-être assurée en le réveillant, mais le bout de chou n'arrivait pas à se relever, visiblement. Misère ! C'était vraiment injuste comme situation ! Il devait être bien blessé à la patte ... C'était bien triste, tout ça, mais la Reine des Neiges ne pouvait pas y faire grand chose. Elle pouvait appliquer une potion, mais elle était pas médecin pour autant, voyons ! Donc ? Elle pouvait l'emmener au centre pokemon, mais il avait pas l'air très à l'aise avec les humains, si ça se trouve, il se laisserait pas faire ... Bon, bah en tout cas, elle ne pouvait pas le laisser seul en pleine rue ici, il était si petit qu'on pourrait lui marcher dessus ! J'ose même pas imaginer ce que ça donnerait ! Et elle allait pas prendre ce risque ! Elle s'accroupit et avança ses mains doucement vers le pokemon pelucheux. Papa Noel semblait un peu méfiant, mais la jeune femme avait confiance, et lança d'une voix assurée :

"Allez, laisse-toi faire, mon chou ... Maman Liz va s'occuper de toi !"

Maman Liz ... ça pourrait être un surnom étant donné comment la princesse se comportait avec ses propres pokemons, ils étaient chacun comme ses enfants, et en particulier Freezy, qui était le plus jeune. Mais après tout, c'était un parfait entraînement selon elle, une fois le prince charmant trouvé, elle devrait avoir un jour ou l'autre des enfants, cela faisait aussi partie de son rôle de Reine. Bon, y avait le temps, mais autant être prête ! La jeune femme approcha donc ses mains de la mignonne petite créature, espérant qu'il se laisse faire, dans son intérêt également car elle ne pouvait pas le laisser ici ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Ven 4 Juil - 17:58

-Cadoi Cadoizo Cadoi. ~On n'allait pas te laisser mourir ici, petit Evoli.~


Réponse stupide, mais qui veut dire tant de choses. Finalement, en voyant cette ange de glace, je commençais à me dire que les humains pouvaient finalement avoir un bon fond. Il n'empêche que j'en restais baba... Je devais faire l'une de mes têtes les plus perturbées de toute ma vie en cet instant précis. J'étais tellement bouche-bée par l'action de la dresseuse que je ne savais plus du tout quoi dire... Elle s'inquiétait grandement pour moi, comme ma maman l'était il y a de ça longtemps. Elle semblait enthousiaste dès que mes yeux s'étaient ouverts mais lorsqu'elle aperçue que je ne pouvais pas marcher elle se sentait de nouveau mal à l'aise. Ça alors... Je ne savais pas du tout quoi penser, maintenant encore, alors que j'essaie de vous expliquer, je n'arrive pas à exprimer le fond de ma pensée. Je me sentais tout simplement idiot d'avoir mal jugé les humains jusqu'ici... Que cela me serve de leçon !

Le Cadoizo -à priori c'était le nom du pokémon- m'extirpa de mes pensées en me demandant ce que je faisais ici. En toute franchise, j'ai répondu bêtement que j'essayais de trouver quelque chose pour soigner ma patte. J'ai bien expliqué que j'étais conscient du danger mais, alors que je voulais faire un effort auprès des humains, je m'étais complètement raté car l'un des deux a voulu me capturer. Je lui ai dis que je n'aimais pas du tout le contact des humains, je préfère rester très loin d'eux parce que... Ma maman... Je ne voulais pas lui conter mon passé parce que je me voyais verser une larme pathétiquement d'ici ! Mais je suppose qu'il avait compris, en même temps c'était pas dur. Tout à coup, l'ange de glace s’accroupit juste à côté de moi et avança sa main vers moi, mais sans un zeste de violence. Qu'allait-elle me faire ? J'aimais pas ça ! D'autant plus que le Cadoizo était méfiant ! C'était un test ? Je voulais me sauver, mais j'allais me faire du mal si je commençais à trotter comme un dératé. La mordre ? Non... Elle était arrivée à temps avant que je ne sois enfermé dans cette espèce de boule rouge et blanche perfide, lui faire du mal serait impoli. Elle me parla d'une voix douce... Comme pour me rassurer... Comme le faisait ma mère...

Dans mon cœur, c'était une vraie balance. D'un coup je me retenais de pleurer en repensant aux câlins et à l'affection de ma maman, de l'autre j'étais heureux de revivre cette sensation que je n'avais pas eu depuis longtemps. Je ne savais pas quoi faire... Plus je réfléchissais, plus je m'embrouillais, et plus la main se rapprochait. Enfin... Elle me toucha sur le front, le contact était établi... C'était ça, une caresse humaine ? Une sensation douce qui se veut rassurante, allant de la tête jusqu'au bas du dos ? C'était... C'était plaisant ! J'aimais beaucoup ! Surtout venant de sa part ! J'ai souris... J'ai souris à une humaine !!


-Evoliiii !! ~j'adore!!~


Je riais, heureux malgré ma blessure. ça faisait depuis un moment que je n'avais pas eu un sourire aussi sincère ! J'avais même fais exprès de rouler sur le côté pour qu'elle me caresse le ventre, c'est vous dire ! J'étais bien avec elle... Tellement bien que pendant un petit moment je voulais rester avec elle, mais il ne fallait pas que je succombe à la tentation, je voulais faire une guilde, alors j'aurais ma guilde dont je serais le chef ! … Hum... A bien y réfléchir... Je ne pouvais pas aller trop loin, alors le temps que ma patte se rétablisse, je me suis dis que j'allais resté avec elle.

Soudain, un autre pouët des engins flottants sur l'eau retenti. Décidément ! Ces machines faisaient un bruit de fou aujourd'hui ! Que se passait-il ? Un grand événement ? Une guerre qui se préparait ? La venue d'un pokémon légendaire ? Si c'était le cas de la dernière proposition, j'espérais pouvoir assister à sa venue, je n'ai jamais vu de légendaires, mais j'aimerais bien. Une voix retenti subitement dans tout le port, elle était carrément désagréable à mes oreilles tellement la voix grondait !


-Dernier rappel pour le Ferry de Hoenn ! Dernier rappel pour le ferry de Hoenn !
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais


avatar
Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Jeu 10 Juil - 7:58

Liz faisait donc tout son possible pour mettre le petit Evoli en confiance, lui caressant son adorable petite frimousse. Elle avait vraiment envie de le serrer dans les bras comme une peluche, mais cela n'aurait pas été très malin, il fallait l'approcher en douceur. Papa Noël, auparavant méfiant, regardait désormais la boule de poils avec compassion. Un pauvre petit orphelin, donc, comme il y en a sans doute beaucoup parmi les pokemons du monde entier, mais certains d'entre eux ont la chance de tomber sur de gentils dresseurs, comme Liz. Cette dernière ne comprit d'ailleurs rien à la conversation des pokemons, ce qui lui déplaisait un peu, elle aurait bien aimé connaître l'histoire de cet Evoli. Mais bon, il était blessé, et adorable, voilà qui était suffisant pour lui venir en aide. S'il acceptait cette aide, néanmoins ...

-Evoliiii !! ~j'adore!!~

"Yes ! Ah, je suis une super maman ! Et je vais bien m'occuper de toi ..."

Il était visiblement en confiance, puisque le coquinou se mit sur le dos pour se faire gratouiller le torse, ce que Liz fit en rigolant, et en se vantant un peu, accessoirement. Bah, elle avait le droit ! Ce petit pokemon ne semblait pas faire confiance aux humains, et en moins de cinq minutes, il était à l'aise avec lui. Elle était juste trop forte ! C'était sûr et certain, elle était une bonne mère, ce qui était un atout non-négligeable quand on devait être Reine ! Quant à Evoli, il semblait vraiment heureux, ce qui faisait chaud au coeur. Daaaaaaaw, comment pouvait-on rester insensible devant une créature si mignonne ? Et qui, par ailleurs, avait une évolition de type glace, Givrali. Ce qui donna l'idée à Liz de le capturer, mais elle n'était pas sûre qu'il soit vraiment d'accord, il avait rejeté cette offre d'un précédent dresseur, après tout ... Bon, elle avait déjà six pokemons, mais qu'importe, elle ne refuserait pas celui-là, et ça pourrait varier son équipe, en plus, ce serait tout bénéf ! Bon, le truc, c'est qu'elle ne pouvait pas le capturer maintenant, tout simplement car elle n'avait plus de pokeballs, elle avait déjà une équipe complète sur elle, mais en attendant de rentrer à la ligue, elle pouvait tenir Evoli dans ses bras, comme un petit animal de compagnie, ou un bébé, au choix ...

-Dernier rappel pour le Ferry de Hoenn ! Dernier rappel pour le ferry de Hoenn !

"Que quoi ?! Fichtre, je dois me dépêcher ! Mais je peux pas te laisser ici ... Roh, ils sont ennuyeux ces marins ! J'aurais dû prendre mon yacht !"

Cruel dilemme sans aucun doute, elle devait partir en vacances immédiatement, si elle restait ici, l'autre Corabelle finirait bien par la retrouver et la punir pour les vacances que Liz s'était attribué à elle-même. Déjà que Cecaniah normale était un peu flippante, la conseillère ne l'imaginait même pas quand elle était en colère ! Enfin, si ça se trouve, elle garderait son air blasé quelle que soit la situation. Bon, donc, la Princesse devait absolument partir, elle n'allait pas rater ces vacances bien méritées ! Mais en même temps, elle ne pouvait pas laisser le petit Evoli seul ici, alors que sa blessure n'avait même pas guéri. Quelle horrible mère ferait une chose pareil ?! Et horrible, elle ne l'était pas, elle ne pouvait pas l'abandonner ici, mais accepterait-il de l'accompagner ? Fichus marins ! Ils pouvaient pas attendre que se termine cette rencontre ? Elle aurait vraiment dû prendre son yacht, cela aurait été bien plus pratique ! Ou son jet privé ... Là, au moins, elle n'aurait pas eu à affronter ce dilemme qu'elle ne souhaitait à personne. Mais elle ne comptait pas laisser les méchants marins gâcher quoi que ce soit, ni ses vacances, ni sa rencontre ! Elle réfléchit rapidement et lança :

"Bon bon bon ... Papa Noël, va les ralentir ! Et toi, Evoli ... je dois partir, est-ce que tu veux venir avec moi à Hoenn ?"

Le Cadoizo s'envola donc en direction du ferry, il allait empêcher ce départ trop immédiat. Comment ? Bah, elle en savait rien, elle, elle lui avait laissé le choix. Peut-être qu'il gênerait le capitaine du navire, mais il était plus probable qu'il tente de converser avec lui, Papa Noël avait toujours été plus parlotte que baston, après tout. Et Liz ? Et bien elle tentait tant bien que mal de se faire comprendre par la boule de poils. Bon, normalement, les pokemons comprenaient l'humain, mais pas l'inverse, mais il ne suffirait que d'un geste pour répondre à la demande pressante de la princesse. Soit il venait dans ses bras, soit il partait. Elle espérait vraiment qu'il choisisse la première option, elle ne pourrait pas le laisser ici seul et blessé. Et si elle devait retarder son départ, elle n'aurait plus qu'à attendre le prochain ferry, ou se rendre à Hoenn sur le dos de Belle, sa Lokhlass, ce qui prendrait beaucoup plus de temps ! Elle fit à Evoli un joli sourire presque suppliant pour qu'il accepte. S'il refusait, elle serait vraiment triste, et ne sait même pas si elle pourrait partir. Une mère n'abandonne pas ses enfants ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Jeu 10 Juil - 16:30

À en juger par l'action de l'ange de glace, elle n'était que plus satisfaite de me voir aussi énergique malgré ma patte qui m'empêchait de courir. Elle n'était pas du tout méchante, je ne voyais aucune once de noirceur, mais à bien regarder de plus près, elle semblait plutôt naïve. Pourquoi ne pas en profiter ? Ce serait une bonne expérience pour moi ! Ça me ferait certainement changer d'avis sur le caractère des humains. Et puis, de toute façon, je trouvais ça trop génial de se faire dorloter de la sorte ! Elle répondit à mon appel lorsque je roulai sur le ventre. La sensation était bizarre mais vraiment drôle ! Elle semblait s'amuser elle aussi. Il y avait un bon feeling entre elle et moi. Le Cadoizo s'apaisa aussitôt et esquissa un joli sourire. C'était bien beau, mais il fallait quand même que je fasse attention. Souvent, les humains sensibles à l'affection tentent leur chance pour capturer les pokémons qui n'ont pas été suffisamment vigilants. Je voulais lui faire comprendre mais je m'amusais trop pour dire quoi que ce soit.

Lorsque la voix désagréable et saturée raisonna dans le ciel, l'ange de glace fut soudainement agitée. C'était elle qu'on appelait alors ? Oh mince... Je m'amusais bien moi... Elle allait sans doutes partir. Qu'allais-je faire alors que je ne pouvais pas marcher ? Rester planter là et attendre avec espoir que quelqu'un d'assez compréhensif vienne à la suite ? Cruel destin... Attendez... Non ! Finalement, elle semblait hésiter ! Elle préférait s'assurer que je pouvais bien m'en tirer plutôt que de partir ?! Décidément... J'allais de surprise en surprise avec cette ange de glace. Je n'avais jamais vu d'humains aussi attentionné avec mes semblables auparavant ! De plus, elle semblait elle-même en colère contre ces bipèdes sans poils ! Bonheur ! On avait certainement beaucoup de choses en commun finalement ! Elle était pokémon dans une autre vie ? … Allons... Il fallait rester prudent ! Même si sa réaction m'avait surpris a craché sur les humains, il fallait que je garde les pieds sur terre !


-Bon bon bon ... Papa Noël, va les ralentir ! Et toi, Evoli ... je dois partir, est-ce que tu veux venir avec moi à Hoenn ?


Donc le Cadoizo s'appelait Papa Noël ? Drôle de nom... Néanmoins je me demandais bien pourquoi je trouvais que ça lui allait super bien ! Il s'envola en direction des grosses machines flottantes, empressé. Il obéissait à l'ange de glace au doigt et à l’œil, tel un enfant bien éduqué et sage. Finalement... Certains pokémons ne pouvaient pas tombés sur des humains aussi gentils qu'elle. Tel un jeu de hasard. Mais quand même... Je me demandais bien comment il s'était retrouvé à lui rendre son service de la sorte. Il fallait que je lui demande parce que ça me turlupinait. Comment les pokémons peuvent changer rien qu'en entrant dans ces étranges sphères blanches et rouges ? Mystère et boule de gomme... Je n'allais certainement pas tarder à avoir les réponses que je cherchais depuis que ma mère fut capturée par un humain.

Mais quelque chose me revint précipitamment dans ma petite tête : les paroles de l'ange de glace... Elle voulait que je vienne en sa compagnie jusqu'à « Hoenn » ?! C'était quoi, Hoenn ? Ça se mangeait ? Ou était-ce une autre région ? … J'optais pour la seconde proposition, généralement les machines flottantes partent pour venir s'arrêter juste devant une autre terre. Peut-être y avait-il l'île mirage par là-bas ?! C'était tentant, d'autant plus que je pouvais passer crème sans devoir être obligé à jouer les passagers clandestins, pas comme la dernière fois... De plus, elle et son Cadoizo seraient aux petits soins avec moi. Je le sentais bien ce voyage ! Afin d'affirmer ma réponse, elle tendit ses bras comme pour vouloir dire « si tu viens, approche-toi et fait-moi confiance. » Hum... Rien ne m'obligeait à la suivre, mais de toute façon je ne pouvais pas aller bien loin. Et puis j'étais tenté par cette aventure palpitante ! J'ai souris en acceptant son offre comme en tombant maladroitement dans ses bras à cause de ma patte qui me jouait des tours :


Evoliiii !!! ~ouiiii !!!~


En vrai... Je n'aurais jamais cru faire tout ça un jour : être aussi doux et aimable avec un humain... L'explication ? Parce qu'elle avait quelque chose qui me fascinait, plus qui me tourmentait... Elle me rappelait quelque chose que j'avais perdu il y a de cela très longtemps... Son aura... Il était quasiment identique à celle de ma mère ! Je la sentais protectrice et très attentionnée. Voilà pourquoi je me sentais aussi bien à ses côtés. Remémorant les souvenirs doux et frais que j'ai passé avec ma maman alors que je n'étais quasiment qu'un nouveau né fragile, j'en ai versé une larme. Mais pas une larme de tristesse, non ! Une larme... De joie. Je me suis même surpris à murmurer dans l'oreille de l'ange de glace : « maman » ...
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais


avatar
Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Dim 13 Juil - 18:08

Evoliiii !!! ~ouiiii !!!~

"Oooh ... , s'exclama Liz, ravie que le pokemon accepte l'offre, mais néanmoins surprise en voyant une larmichette sur son oeil, alors qu'il murmurait quelque chose à son oreille, mais non, voyons, ne pleure pas, on reviendra à Johto dans pas longtemps !"

Bon, c'était clair, au niveau de la compréhension du langage pokemon, la pauvre Liz avait du progrès à faire ! Si elle avait eu connaissance du mot prononcé par le petit Evoli, elle aurait limite pu avoir la larme à l'oeil elle aussi, mais ce ne fut pas le cas, et elle pensa seulement qu'il devait être triste de quitter la région de Johto, et donc, elle s'était empressé de le rassurer. S'il voulait revenir ici par la suite, elle le ramènerait bien volontiers, ses vacances n'allaient pas durer extrêmement longtemps non plus. En tout cas, il s'était laissé faire gentiment, ce qui rendait la Princesse tout simplement radieuse, elle avait réussi à se faire aimer en quelques minutes ! Elle était vraiment super douée avec les pokemons, et pas que pour les combats ! Bien sûr, cela ne signifiait pas qu'Evoli était à elle, désormais, même si elle aimerait bien, elle lui laisserait le choix une fois arrivés à Hoenn. Et d'ailleurs, à propos de Hoenn, ils devaient se dépêcher, le ferry ne tarderait plus à partir, à présent !

Tel le héros d'un blockbuster, elle courut à travers le port d'Oliville, Evoli dans ses bras qui devait sans doute se demander pourquoi la conseillère se dépêchait à ce point, mais elle n'avait pas vraiment le temps de lui expliquer, là ! Heureusement qu'elle n'avait pas mis sa magnifique robe, qui, même si elle était absolument somptueuse, n'était vraiment pas faite pour courir. Son short actuel était bien plus apte à ce type d'exercice qu'elle ne pratiquait pas souvent, elle devait l'avouer. Elle put donc atteindre le pont d'embarquement à temps, et arriver sur le gros bateau, juste avant que celui-ci ne se mette à démarrer bruyamment. Liz regarda le port devenir de plus en plus petit à l'horizon, à mesure que le bateau avançait ... Au revoir, Johto ! Et bonjour Hoenn ! enfin, pas tout de suite, il y avait quand même un peu de route maritime pour arriver à la région tropicale, mais d'ici là, Liz avait de quoi s'occuper. Elle arriva sur le pont du ferry, qui comptait déjà pas mal de monde, certains accompagnés de pokemons, et Liz comptait bien faire de même. Déposant Evoli au sol, elle lui dit :

"Bien, Evoli, il est temps pour toi de rencontrer mes autres amis ! Allez, sortez !"

Lançant plusieurs pokeballs en l'air, pas moins de cinq pokemons en sortirent. Belle, la Lokhlass, d'abord, dont la beauté égalait celle de Liz ; Patapouf, le Blizzaroi grognon comme un ogre mais pas méchant ; Manny, le timide mais imposant Mammochon ; Vanille, la Sorboul survitaminée ; et enfin Freezy, le petit et peureux Stalgamin ; et ils furent rejoints par Papa Noël qui avait parfaitement rempli sa mission. Les différents pokemons de la conseillère pouvaient être intimidants, notamment les trois plus grands, mais Liz, ayant de l'éducation, fit tout de suite les présentations :

"Voici donc dans l'ordre : Belle, Patapouf, Manny, Vanille, Freezy, et tu connais déjà Papa Noël. Mes chéris, voilà Evoli, que j'ai trouvé blessé à Johto, soyez gentils avec lui, surtout !"

Chacun réagit à sa façon évidemment, même si tous acceptèrent la petite créature parmi eux en le saluant. Patapouf, guère poli, trouvait sans doute qu'il faisait trop chaud, et décida de rentrer immédiatement dans sa pokeball. D'un bond impressionnant, Belle sauta du pont du ferry pour se jeter dans l'eau, et nager à côté du bateau, elle n'avait pas tous les jours l'occasion de voir l'océan, après tout ! De la même façon, Papa Noël s'envola et vola au dessus du navire, en gardant un oeil sur à peu près tout le monde. Vanille, toute contente d'être en dehors de sa pokeball, s'amusa à faire le tour du bateau. Manny, quant à lui, ne voulant pas gêner, se trouva une petite place se se coucha, souhaitant faire un petit somme au Soleil. Il fut imité par sa maîtresse, qui s'assit sur une chaise longue, mettant ses lunettes de Soleil, et qui se mit à pianoter sur son ordinateur portable qu'elle avait amené. Enfin, Freezy, un peu nerveux, resta près d'elle s'entraînant à effectuer l'attaque Vent Glace. La jeune femme gardait néanmoins un oeil sur Evoli, pour être sûr qu'il allait bien, s'il était un pokemon sauvage, peut-être n'avait-il jamais pris le bateau ... Espérons qu'il ne soit pas malade !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Dim 13 Juil - 19:25

Elle se releva et me pris fermement dans ses bras, évitant ainsi une gamelle qui pourrait me détruire la patte, qui me démangeait encore malgré les soins de l'ange de glace. Elle courue précipitamment afin de rejoindre l'une de ses grosses machines flottantes qu'ils appelaient « bateau ». Comment un engin de ce type là pouvait flotter, réellement ? L'humanité, c'est un truc de folie, selon moi. J'étais plutôt bien dans les bras de la bipède qui m'a recueilli, acceptant ainsi un peu de temps en ma compagnie. Mais le voyage aurait été plus appréciable sans les tremblements dus au pas de course de l'humaine. Tant pis, il fallait faire avec, c'est pas comme si j'étais mal accroché non plus.

Nous longeâmes un petit couloir étroit avant d'arriver dans un espace immense. J'étais dans le ventre de la grosse machine ! Eh bien ce n'était pas du tout comme je l'imaginais ! Je croyais que les gens étaient entassés comme dans des boîte à poissons, à ne pas savoir où mettre les pieds. Un truc insupportable en somme. Eh bien je m'étais trompé royalement... L'espace était suffisamment grand pour tout le monde et c'était même magnifique. Le seul défaut que j'ai trouvé ? Ne cherchez pas plus loin... C'était quoi tout ce monde de malades ?!!?

J'étais pas rassuré du tout... Est-ce que l'humain qui a capturé ma mère était dans les parages ? Est-ce qu'ils allaient essayés de me capturer ? J'avais peur... Si peur que j'en ai serré l'ange de glace, ne voulant pas la décrocher. Mais elle ne m'a pas trop capté et s'est contenté de prendre place. Mon Arceus... Un gros bruit retenti soudain, j'en ai presque failli perdre mon cœur ! Ils n'étaient pas bien de faire un truc aussi fort, sans blagues ?! Enfin bon... L'humaine semblait paisible, et la grosse machine décrocha le bout de terre sur lequel elle était accrochée, je l'ai su au bruit de craquement. Je regardais par la fenêtre la région, s'éloignant très rapidement. C'était bizarre comme sensation... Jamais je ne m'étais senti aussi petit face au monde qui m'entourait... C'était plutôt une bonne expérience... Dommage qu'il y avait trop de gens, quoi !

Enfin elle me posa. Dommage... J’espérais qu'elle n'allait pas trop s'éloigner parce que je ne pouvais pas aller trop trop loin, faute à ma blessure qui commençait sérieusement à m'agacer. C'est pas drôle quand une douleur handicape autant... Je l'ai regardé dans les yeux puis elle fouilla dans ses poches... Pour en sortir plusieurs balles rouges et blanches !! Mince ! Je m'étais trompé sur son compte ? Elle allait me capturer en profitant de ma naïveté et de ma patte ?! J'ai reculé maladroitement mais ma peur se dissipa aussitôt qu'elle envoya ses balles en l'air. C'était un message comme quoi elle me comprenait ou... ? Soudain, plusieurs pokémons sortirent de ces étranges sphères. Le délire ! Comment de si gros pokémons pouvaient se faire capturer par de si petits objets ?!

-Voici donc dans l'ordre : Belle, Patapouf, Manny, Vanille, Freezy, et tu connais déjà Papa Noël. Mes chéris, voilà Evoli, que j'ai trouvé blessé à Johto, soyez gentils avec lui, surtout !

Ils me dévisagèrent chacun à leur façon... Belle me sourit. C'était une lokhlass magnifique, aussi belle que l'ange de glace ! Patapouf ne m'accorda que très peu d'intérêt par contre. C'était un Blizzaroi mais à sa façon d'agir il ne devait pas être trop sympa... Il grommela en m'ignorant complètement puis retourna de lui-même dans l'étrange sphère. Eh bien... Drôle de façon de saluer... Manny m'esquissa un petit sourire timide. Après Patapouf, c'était le plus impressionnant de la petite équipe avec son gabarit des plus imposants. Mais il n'était pas plus emballé quand à la vue de toute l'agitation qu'il y avait à bord de la machine flottante. Je sentais qu'on était pareil... peut-être pas au niveau de la taille mais sur la façon de pensé, sûrement ! Vanille, elle, me contournait avec un énorme sourire, certainement la plus agitée du groupe. Je la trouvais drôle, grâce à ses mimiques rigolotes je commençais à me détendre. Enfin, Freezy, un petit Stalgamin, sans doute un petit nouveau ? Il se cachait derrière la grosse patte de Manny mais il ne pouvait pas s'empêcher de me jeter des regards. Peut-être avait-il peur à cause de mes yeux verrons ? Bah... Je lui ai souris pour le mettre en confiance mais il se cacha immédiatement. Ils étaient drôles, tout le monde ! Enfin, Papa noël revint. Lui, je le connaissais déjà. Il incarnait la sagesse même. Sans doutes était-ce celui qui veillait sur toute la petite famille ? … C'était génial ! Ils ne se ressemblaient pas du tout, mais ils étaient trop drôles et avaient trop de chances d'être avec l'ange de glace !!

Puis ils s'en allèrent chacun de leur côté. Belle s'en alla surfer sur l'eau, Manny se coucha auprès de sa maîtresse au soleil sur la terrasse de dehors -je ne l'avais même pas vu partir tellement la présence de mes nouveaux amis me rendait heureux-, Papa noël trouva refuge dans un endroit en hauteur afin de veiller sur tout le monde, Vanille commença à courir à toute berzingue -je me demandais d'ailleurs où elle pouvait bien aller comme ça- et Freezy s'entraîna de son côté à peaufiner une attaque de type glace. Ils étaient tous de ce type là... Plus ça allait, plus le nom que j'avais accordé à l'ange de glace lui allait bien ! Sauf que... Je me retrouvais tout seul et avec une patte blessée. Mince... Que faire ?

Le bateau tanguait étrangement, je ne savais pas si il allait à droite ou à gauche. J'ai essayé de regarder au loin mais il n'y avait que l'océan qui se dessinait à perte de vue. C'était bien beau... Mais... Que pouvais-je faire à part attendre ? Finalement, avec un effort, j'ai tenté tout doucement de me tenir sur mes quatre pattes. Enfin, j'étais debout comme il le fallait ! Mais maintenant, il fallait marcher jusqu'à l'humaine ! C'était avec elle que je voulais rester ! Vu que les autres ce sont tous en allés... Faisant attention à mon allure, j'ai commencé à marcher jusqu'à elle. Ça faisait un mal de fou ! Enfin j'arrivai à sa hauteur, j'ai cru pendant cinq minutes que j'étais piégé sur un chemin infernal avec cette patte qui me démangeait ! Mais finalement elle n'était pas disposée très loin par rapport à moi. Elle manipulait un drôle de truc que je n'avais jamais vu jusqu'à maintenant. J'ai tenté de regarder de plus près mais c'était trop haut, et sauter dans mon état était une mauvaise idée. J'ai regardé Manny, mais il dormait. Belle était trop loin pour venir jouer avec moi et Papa noël était trop occupé à veiller sur Vanille qui semblait ne pas tenir en place. J'ai alors tapoté avec ma patte la jambe de l'ange de glace :

Evo, evoliii ? ~dit, on fait quoiiii ?~

J’espérais qu'elle voudrait bien jouer avec moi, à tout sauf à trappe-trappe bien sûr ! Parce que je m'ennuyais un peu quand même. J'étais trop mal en point pour rejoindre l'entraînement de Freezy qui semblait essayé d'éviter mon regard. De toute façon, du moment que j'étais aux côtés de l'ange de glace, je savais que je ne risquais rien. Je pouvais au moins me contenter de ça et dormir finalement ? Mais le problème, c'est qu'avec toute cette agitation, je n'allais pas pouvoir dormir ! Comment faisait Manny, sérieusement ? Enfin... J'ai attendu la réflexion de l'humaine avec impatience. Je regrettais quand même ne pas pouvoir jouer avec Freezy, je ne voulais pas le déranger... Puis les autres humains ne m'inspiraient pas confiance. Soudain, mon ventre cria famine, il était vrai que ça faisait un moment que je n'avais pas mangé, et puis ça allait me faire du bien après tout ce que je venais de subir. Je gargouillai de plus belle comme si mon ventre m'engueulait pour de vrai. Oups... !
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais


avatar
Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Lun 14 Juil - 18:06

Liz était donc très bien installée, telle la parfaite petite vacancières, à moitié allongée sur sa chaise longue, lunettes de soleil et chapeau pour protéger sa peau fragile, à pianoter sur son ordinateur pour passer le temps. La traversée allait être longue, et donc, il fallait bien s'occuper ! Quant à ses pokemons, pas de doute qu'ils allaient trouver leur bonheur sur ce gros ferry, et Papa Noël, volant au dessus du navire, avait un oeil sur les plus jeunes, de sorte à ce qu'ils ne posent pas de problème, notamment Vanille qui était plutôt réputée pour faire toutes sortes de bêtises. Bref, Liz pouvait se détendre en ce moment, mais n'allait pas glander sur internet pour autant, elle faisait une recherche bien précise : les évolitions ! Bah oui, quitte à avoir un Evoli pour compagnon, autant en apprendre sur la boule de poils. Elle savait bien sûr qu'il pouvait évoluer en un magnifique Givrali, mais voulait connaître comment, et au passage, quelles étaient les autres possibilités. Il y en avait tellement qu'on pouvait facilement en oublier ! Liz connaissait bien sûr Pyroli - brrr, un type feu -, Aquali, Voltali, Mentali, Noctali, et Givrali ... et vit avec surprise qu'il existait une évolition de type plante ainsi qu'une adorable de type fée ! C'est à ce moment là qu'elle sentit une patte sur sa jambe, et la truffe d'Evoli déclarer de façon interrogative :

Evo, evoliii ? ~dit, on fait quoiiii ?~

"Oh, regarde, Evoli !, lança-t-elle en le prenant dans les bras et en le mettant devant son ordinateur, Ce sont toutes tes évolutions possibles ! Pyroli, Aquali, Noctali ... t'as l'embarras du choix ... et Givrali ! C'est le plus beau de tous, tu ne trouves pas !"

Voilà, la petite créature avait devant elle pas moins de huit images, chaque évolution possible pour lui. Il ne le savait peut-être pas, mais il avait une chance extraordinaire, c'était le seul pokemon à avoir autant de choix. Evidemment, la meilleure évolition était de loin Givrali selon la Princesse, pas étonnant, mais elle vit qu'il fallait se rendre à Sinnoh pour qu'un Evoli puisse accéder à cette forme. C'était assez contraignant, mais elle avait toujours voulu voir cette région, peut-être que ce serait l'occasion d'y aller, avec Evoli, si bien sûr, c'était son choix. Elle respecterait ce choix, évidemment, en espérant tout de même que ce ne soit pas Pyroli, les pokemons feu et elle ne faisant pas bon ménage ! Liz se demanda s'il avait compris ce qu'elle essayait de lui dire, puis, regardant sa montre, elle décida de le faire redescendre, avant de faire signe à Papa Noël, lequel redescendit rapidement sur le pont, tandis que la Reine des Neiges s'exclamait :

"Bon, c'est l'heure de manger ! Venez par là, mes chéris !"

Manny, qui était assez gourmand, ne se fit pas prier pour écourter sa sieste et venir, suivi par le petit Freezy. Patapouf, comme s'il entendait l'ordre depuis sa pokeball, en ressortit immédiatement, tandis que Vanille valdingua depuis l'arrière du bateau, qu'elle avait sans doute fini de visiter. Et ce ne fut pas leur maîtresse qui fit le service, mais Papa Noël, lequel sortit des gammelles et des boites de nourriture ... de son sac, tout simplement, qui était bien pratique dans ces occasions, Liz n'aimant pas particulièrement sa casser le dos à porter tout cela. La nourriture - de luxe, attention ! - fut donc servie dans chacune des gammelles prévues à cet effet. Evoli put donc découvrir cette nourriture, qui ne serait peut-être pas à son goût, mais qui était extrêmement chère pour de la nourriture pokemon, et pour la conseillère, c'était évidemment un gage de qualité ! Seule Belle ratait le repas, bien trop occupée à nager, elle mangerait sans doute plus tard ... Liz s'assit donc sur sa chaise en mangeant une simple salade, c'était pas de plus nourissant, mais elle se devait de garder la ligne, n'oubliez pas le Prince Charmant qu'elle allait bientôt trouver ! Vanille, ayant fouillé à peu près tout le navire, et ayant fini de manger, s'ennuya un peu et s'intéressa donc à l'invité en lui lançant :

"Sorboul Sor Sorboul Boul ?!" (Alors, Evoli, tu vas te joindre à notre super équipe de Boss !?)

La jeune Vanille n'était pas moins vantarde que sa maîtresse, c'était assuré ! Fallait dire qu'être pokemon d'un conseiller, c'était la grande classe ! Elle n'était qu'une petite Sorbébé lorsque Liz l'avait capturé à Unys, et ensemble, elles avaient bien progressées, et pour preuve le fait qu'elle ait évolué en Sorboul. Encore un peu d'entraînement, et elle était sûre d'évoluer de nouveau, pour atteindre sa forme finale : Sorbouboul. Quant elle aura atteint ce stade, elle pourra même peut-être rivaliser avec Belle et Patapouf, qui demeuraient les deux pokemons les plus puissants de l'équipe de la conseillère. Et assez curieuse, elle se demandait bien pourquoi Liz avait emmené avec elle un petit Evoli, mais ne doutait pas que sa maîtresse prévoyait de le faire évoluer en un Givrali, pour l'ajouter à l'équipe. Si c'était le cas, Vanille serait très contente, et elle pourrait bien prendre la boule de poils sous son aile ! Mais était-ce réellement ce que souhaitait Evoli ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Lun 14 Juil - 18:55

Elle ne m'avait pas capté sur le coup, trop occupée à pianoter sur sa machine bizarre que je ne voyais pas bien de là où j'étais. Mais j'ai pas attendu longtemps avant qu'elle me prenne de nouveau dans ses bras -ouf!- et de me poser devant l'objet fin et carré. C'était moche, c'était pas vert ! Voilà bien une invention créée par les humains ! Beurk ! À quoi ça pouvait bien leur servir ? Enfin... L'ange de glace appuya sur une petite barre noire et quelque chose de nouveau s'afficha dans le carré. C'était une machine magique ! Mais quelque chose me fit froid dans le dos : il y avait plein de pokémons qui étaient dedans. Ils étaient enfermés à l'intérieur ? Les pauvres... Non... Ils ne semblaient pas crier au désespoir et ne bougeaient pas.

En fait, c'était quelque chose qui reflétait des images prises dans la nature ! J'ai été encore plus surpris lorsque j'avais enfin remarqué que les pokémons présents sur l'image appartiennent tous à ma famille, il y avait toutes mes évolutions. Chapeau l'artiste ! Mais c'était Phyllali qui m'attirait le plus... Pourquoi ? Il était vert ! Et le vert représente la nature ! La liberté ! J'ai regardé l'humaine avec le sourire mais elle semblait contempler Givrali. Pourquoi ça ne m'étonnait pas, elle qui adorait la glace ? … J’espérais qu'elle n'avait pas pour idée que je rejoigne l'équipe ? Je me voyais mal obéir à une humaine, même en l'appréciant. Comme dit précédemment, je préfère de loin la liberté.


-Ce sont toutes tes évolutions possibles ! Pyroli, Aquali, Noctali ... t'as l'embarras du choix ... et Givrali ! C'est le plus beau de tous, tu ne trouves pas !


Certes, elle avait au moins raison sur l'embarras du choix, même si je savais ce que je voulais être. J'avais été, jadis, tenté d'évoluer en Mentali, mais finalement, lorsque j'ai pris connaissance de Phyllali récemment, j'ai directement opté pour lui. Il avait ce côté si paisible, si sage, si tranquille et si proche de la nature que je n'ai pas pu m'empêcher de nier. Oui, j'en étais sûr : plus tard je serai un Phyllali chef de guilde ! Mais pour ce qui concernait l'avis de l'ange de glace... C'est sûr que Givrali a la classe ! Mais ça ne me correspondait pas. Chacune de mes évolutions a son charme. Certains pokémons sont jaloux par, justement, le choix d'évoluer dans la forme qu'on veut. Pourtant, si ils savaient comment la prise de décision était pénible... J'ai donc essayé de pointer avec ma patte l'image de Phyllali, mais, plutôt que de regarder le dessin -hyper réaliste au passage-, elle regarda un petit bidule accroché à son poignet qui n'arrêtait pas de faire « tic tac » sans interruptions. Bien sûr, je l'entendais que si je faisais attention. Elle reprit la parole :


-Bon, c'est l'heure de manger ! Venez par là, mes chéris !


Tout le monde vint au point de rassemblement. Même Patapouf ressorti de sa sphère rouge et blanche pour l’événement. Il était très imposant... Je n'avais pas vraiment envie de me frotter à lui. Manny m'inspirait beaucoup plus confiance. Mais je pouvais très bien me tromper. Freezy suivit le mouvement sans tarder -enfin il s'était rapproché de moi- puis Vanille arriva en trombe, l'air d'une grosse affamée. Décidément elle me faisait beaucoup rire celle-la ! Ce fut Papa noël qui installa les espèces de cailloux creux colorés et qui disposa de la nourriture. De la VRAIE nourriture ! Ça ne ressemblait pas du tout aux mini-crottes que la plupart des dresseurs donnait à leurs compagnons. Là, ça me semblait être quelque chose de mangeable. L'ange de glace me lâcha au milieu de tout ce beau monde. Je m'étais installé entre Manny et Freezy, en face de moi se trouvait Vanille entre Patapouf et Papa noël. Seule manquait à l'appel Belle, mais peut-être était-elle trop occupée à nager. Je sentais que je n'avais rien à craindre, alors j'ai lâché à tout le monde avec mon plus beau sourire :


-Evoliii ! ~Bin appétiiit!~

Puis j'ai commencé mon repas avec entrain. Vraisemblablement, ça ne ressemblait ni à des baies, ni à des mini-crottes. Peut-être un légume ? Certains humains en cultivent en grande quantité dans des champs mais beaucoup de pokémons insectes se font avoir à cause des pesticides présentes sur les cultures, du coup on y touche pas. Seuls les fruits et légumes vendus en magasin ou qui poussent dans les petits jardins des bipèdes sans poils sont vraiment bons pour la santé ! Le reste c'est pire que les mini-crottes ! Quoi qu'il en soit, c'était un vrai régal ! Tout le monde mabgea selon son humeur et son rythme. Ce fut Vanille qui termina la première. Plus énergique qu'elle tu meures. J'étais en train de mâcher tendrement un morceau pour profiter du goût lorsque cette dernière me lança :


-Sorboul Sor Sorboul Boul ?!~Alors, Evoli, tu vas te joindre à notre super équipe de Boss !?~


Cette idée m'a fait sursauté venant de sa part. Elle me l'avait gentiment proposé mais... Je devais me refuser d'accepter ! Je voulais gagner l'île mirage et construire ma propre guilde ! Pas combattre mes semblables sous les ordres d'un humain, cette idée me répugnait ! Mais c'était bien tenté de sa part... J'ai vite regardé l'ange de glace, voir si elle aurait pu faire une quelconque mimique vis à vis de moi. Ce que je veux dire, c'est qu'elle pouvait être intéressé de m'avoir dans son équipe, ou non. … En y réfléchissant, c'était certainement le cas. Il fallait que je prenne les choses en main avant quoi que ce soit, sinon ça allait être trop tard et j'allais le regretter. Et puis, surtout, je ne pourrais pas me construire la vie que je désirais tant ! J'ai donc avalé mon morceau dans la bouche puis j'ai répondu à Vanille :


-Evoli... Evo, evoli. Evoli, evo, evo... Evoli... Evo, Evoli, Evoli ! Evo Evoli ! ~Désolé... Mais j'ai un rêve à réaliser. Vous êtes tous très gentils, je vous le jure, mais... Je ne peux pas...  Au fait, je suis désolé, je ne me suis pas présenté ! Moi c'est Kinaï !~


Relevant ma tête car je l'avais baissé, un peu honteux, j'ai essayé d'esquisser un sourire convainquant pour dégager mon inquiétude. J'aimais pas trop aborder un tel sujet, surtout auprès de pokémons dressés. J'avais peur qu'ils me jugent en mal... Mais vu leur dresseur, je pensais que j'étais plutôt bien tombé et qu'ils pouvaient me comprendre. C'était très important pour moi de me faire comprendre, surtout lorsqu'on se lance dans un projet comme le miens. Même si je devais me débrouiller seul, se faire soutenir pouvait faire du bien et redonner de la force dans les moments durs. Beaucoup de gens peuvent penser à toi, où que tu sois, et comptent sur toi pour réaliser ton rêve. C'était peut-être une idée naïve, mais c'est ce que mon cœur me disait chaque jour, dès que je pensais à ma mère ou à mon frère de cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais


avatar
Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Mar 15 Juil - 11:24

-Evoli... Evo, evoli. Evoli, evo, evo... Evoli... Evo, Evoli, Evoli ! Evo Evoli ! ~Désolé... Mais j'ai un rêve à réaliser. Vous êtes tous très gentils, je vous le jure, mais... Je ne peux pas...  Au fait, je suis désolé, je ne me suis pas présenté ! Moi c'est Kinaï !~

Evidemment, chacun eut une réaction différente à cette nouvelle des plus inattendues. Le sourire si caractéristique de Vanille s'évapora comme neige au Soleil, c'est le cas de le dire. Papa Noël comme Manny furent moins démonstratifs et se contentèrent d'acquiéscer en signe de compréhension. Le vieux Cadoizo avait quasiment toujours été domestique, lui, au sein de la famille de Beaumarchais, avant de partir à l'aventure avec sa dresseuse, il ne savait plus depuis longtemps ce qu'était d'être un pokemon sauvage, mais il tentait quand même de comprendre ce que ressentait son interlocuteur. Manny, lui, se souvenait du temps où il n'était qu'un petit Marcacrin sauvage, et comprenait aisément le désir de l'Evoli de continuer cette vie, même si le pachiderme ne regrettait pas du tout le fait d'avoir été capturé. Freezy ne dit rien, trop occupé à continuer son repas, même s'il ne le montrait pas, il n'était pas mécontent de la nouvelle, il avait peur que ce Kinaï lui prenne la place de petit chouchou de la conseillère de type glace. Enfin, Patapouf, un peu à l'écart, soupira de manière presque méprisante. Un rêve ? Peuh ! Lui, son seul désir était une puissance de plus en plus grande, il était le plus fort des pokemons de Liz, et comptait bien se surpasser à l'avenir, il n'avait pas de temps à perdre avec des rêves stupides et irréalistes ...

Sor Sorboul ! Sorboul ?! Sor Bouboul ?! Sorboul ?! Sor Boul ?! Sor Sor ?! (Et bien enchantée Kinaï ! Un rêve ?! Qu'est-ce que c'est ?! Voir le plus de pokemons ?! Voir toutes les régions ?! Trouver des pokemons légendaires ?!)

Cadoi Cadoizo Cadoi Cadoizo ... (Vanille, laisse-lui au moins le temps de répondre, voyons ...)

Sor Sorboul Boul Boul Sorboul Sorboul Sorboul Sor ! (Désolée désolée, c'est juste dommage, t'aurais eu une super tutrice si tu étais resté : moi ! Mais j'espère que tu réussiras à réaliser ton rêve quand même !")

L'air déçu de Vanille changea du tout au tout et elle ne put s'empêcher de bombarder le pauvre Kinaï de questions en tout genre sur ce fameux rêve. La jeune Sorboul, bien que déçu que leur invité ne se joigne pas leur super équipe, se demandait bien ce que pouvait rechercher le petit Evoli, et surtout comment il atteindrait ce rêve. Car il paraissait quand même assez jeune et petit, peut-être qu'il aurait besoin d'un coup de main ! Elle ne savait pas du tout ce que pouvait être un rêve de pokemons, elle n'avait pas vraiment de rêve, elle-même. Sa vie était un vaste terrain de jeu, grâce à Liz, elle voyageait dans beaucoup de régions, rencontrait plein de personnes et de pokemons différents, et affrontait les meilleurs dresseurs des régions Kanto et Johto, elle avait décidément une vie bien remplie et n'en demandait pas plus ! Même si elle n'aurait pas dit non à voir des pokemons légendaires, et notamment le fabuleux Artikodin, ou encore le mystérieux Regice, mais qui sait, avec une dresseuse passionné par le type glace, peut-être qu'elle verrait ces deux pokemons un jour ! Heureusement, Papa Noël était là pour calmer cette véritable furie qui aurait pu continué à parler pendant des heures sans laisser la moindre occasion de répondre pour Kinaï.

Mammo Mammochon ? (D'où viens-tu au fait, Kinaï ?)

Sor Sorboul Sor ! Sorboul ! Sor Sor Sorboul ! Sorboul Boul Boul Sor ! (Tu verras Hoenn c'est génial ! Y a plein de lieux cools ! Bon, le seul problème, c'est qu'il fait assez chaud ! A chaque fois que j'y vais, je me mets à fondre !)

Manny avait aussitôt continué la conversation, souhaitant savoir comment un petit Evoli s'était retrouvé seul et blessé au beau milieu d'Oliville, que Vanille reprit son blabla interminable, vantant les mérites de la belle région Hoenn, avant de pointer le problème épineux à ses yeux, à savoir la chaleur, qui fit rire quasiment tout le monde à l'exception de Patapouf, qui restait dans son coin. La Sorboul aimait être le centre d'attention, même si c'était en étant la clown de service, elle n'hésitait pas à faire de l'autodérision. Et Liz ? Et bien la Princesse avait fini de manger, et était ravie de voir ses pokemons et Kinaï sympathiser, elle était la seule qui ne savait pas encore que le petit Evoli ne comptait pas rester avec elle. Elle pensait déjà au fait d'avoir un somptueux Givrali dans son équipe, ce serait la classe quand même ! Ca permettrait de la varier un peu, histoire que les challengers ne sachent pas à quoi s'attendre ! Mwaha ! La jeune femme finit par se lever, et se diriger vers la petite troupe de pokemons avant de se tourner vers Kinaï, en tendant les bras en sa direction pour savoir s'il acceptait la proposition suivante :

"Evoli, est-ce que tu veux venir m'aider à amener sa nourriture à Belle ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Mar 15 Juil - 17:33

Tous réagirent de manières différentes. J'en ai baissés mes oreilles car je n'étais plus trop à l'aise... j'aurais mieux fait de me taire et de me contenter de dire que je m'étais égaré... Quoi que, même cette version ne faisait pas crédible. Vanille s'arrêta de sourire soudainement, Papa noël et Manny acquiescèrent -les deux à me comprendre à priori-, Freezy continuait de manger et m'ignorait comme Patapouf qui s'était mis à l'écart. Ce dernier s'est juste contenté de soufflé par les narines comme pour me dire que j'étais pathétique... En soit, c'était vrai... Mais l'espoir fait vivre, non ? La sorboule repris néanmoins la parole avec beaucoup d'entrain dans sa voix. C'était limite si je commençais à me demander si elle était inépuisable :


-Sor Sorboul ! Sorboul ?! Sor Bouboul ?! Sorboul ?! Sor Boul ?! Sor Sor ?! ~Et bien enchantée Kinaï ! Un rêve ?! Qu'est-ce que c'est ?! Voir le plus de pokemons ?! Voir toutes les régions ?! Trouver des pokemons légendaires ?!~

-Evo... ~Euh...~

Cadoi Cadoizo Cadoi Cadoizo ... ~Vanille, laisse-lui au moins le temps de répondre, voyons ...~

-Evoli... ~Merci...~

Sor Sorboul Boul Boul Sorboul Sorboul Sorboul Sor ! ~Désolée désolée, c'est juste dommage, t'aurais eu une super tutrice si tu étais resté : moi ! Mais j'espère que tu réussiras à réaliser ton rêve quand même !~


Tous ceux qui s'intéressaient à moi me dévisagèrent, même Freezy ! C'était assez troublant d'attirer l'attention à ce point... J'aimais pas trop ça... Surtout face à des pokémons dressés. Allez savoir ce qu'ils pensaient de moi en cet instant même -sauf Patapouf car avec lui c'était tout vu-, à croire qu'elle me posait ces questions pour en apprendre plus sur les pokémons qui ont, pour moi, la chance d'être encore libre. En même temps ils ne devaient pas avoir souvent l'occasion de sortir comme ça et de profiter du monde qui les entoure. Donc en fait ça ne m'étonnait pas... Je n'avais tout simplement pas l'habitue d'être le centre d'attention dans une conversation. J'ai répondu d'une petite voix, timidement :


-Evoli... ~Je ne sais pas si...~


Mais Manny me coupa la parole -suivit de Vanille qui, décidément, était très bavarde- avant que je ne puisse dire quoi que ce soit :


Mammo Mammochon ? ~D'où viens-tu au fait, Kinaï ?~

-Evol... ~de Kan...~

-Sor Sorboul Sor ! Sorboul ! Sor Sor Sorboul ! Sorboul Boul Boul Sor ! ~Tu verras Hoenn c'est génial ! Y a plein de lieux cools ! Bon, le seul problème, c'est qu'il fait assez chaud ! A chaque fois que j'y vais, je me mets à fondre !~


Eh bien... La sourboule était très satisfaite de sa vie à priori. Une dresseuse très gentille, une belle région malgré le fait que le soleil soit très présent... Sa remarque me fit d'ailleurs esquissé un petit rire gêné tandis que les autres riaient. Comme je n'avais pas encore répondu à toutes les questions qui m'ont été posées j'étais assez préoccupé dans ma tête. Je ne voulais pas qu'ils me jugent mal... Au contraire, je voulais sympathiser avec eux. Bien que Patapouf me semblait être le plus dur à faire sourire.

Ils se tournèrent de nouveau vers moi. Enfin, je pouvais parler... Dans un premier temps, j'ai parlé de la région d'où je venais. Je leur ai fais part de la mésaventure qui s'était passée avec ma mère et de ma faille adoptive, qui me manquait beaucoup en passant. J'avais commencé mon périple par un simple accident alors que je souhaitais seulement me promener, mais je m'étais égaré et les humains m'éloignaient de plus en plus de chez moi. J'ai donc abandonné l'idée de rentrer car je ne savais pas du tout comment rentrer à la maison. À la place, j'ai voulu suivre ma propre route et grandir tout seul. Si j'étais blessé lorsque l'ange de glace m'a trouvé, c'était parce que j'avais trop subi jusqu'à maintenant. En vrai, depuis mon départ, mon vrai seul moment de détente était ici. Ensuite j'ai fixé Vanille et je lui ai dis que voir les pokémons légendaires m'importaient peu. Ce n'était pas la source de mes priorités. Voir le plus de pokémons revenait à dire la même chose. Tant mieux si j'en croisais sur ma route, je pouvais toujours faire ami/ami avec et leur proposer de me suivre. Et enfin, pour ce qui concerne les régions... Je leur ai dis que je voulais atteindre un endroit en particulier. Ils ont tout de suite capté que je voulais parler de mon rêve quant à leur mimique de se pencher vers moi. Bon sang... C'était trop gênant !

Continuant d'une voix timide, j'allais commencé à leur parler de l'île mirage et de mon projet de monter ma propre guilde, mais l'ange de glace me coupa le sifflet net au moment où j'entamais le premier mot :


-Evoli, est-ce que tu veux venir m'aider à amener sa nourriture à Belle ?


Elle avait dans sa main de la nourriture un peu spéciale. Sans doutes bien adapté pour les pokémons aquatiques tels que Belle. À son nom, je n'ai pas pu m'empêcher de jeter un petit coup d’œil à la magnifique Lokhlass qui continuait de surfer sur l'eau, l'air paisible. Ça devait être agréable de sentir l'eau caresser son ventre... Puis, j'y pensais, je n'avais pas vraiment encore fais connaissance avec Belle. Mes deux yeux verrons se sont posés de nouveau sur l'ange. J'ai esquissé un petit sourire lorsque je vis qu'elle tendait ses bras. Comme avant, si je venais c'était un oui, si je partais c'était un non. J'ai regardé les autres et je leur ai dis que je leur raconterais tout lorsque j'aurai aidé l'humaine à nourrir Belle. Puis je me suis avancé, maladroitement bien sûr à cause de ma blessure à la patte, dans les bras de l'ange de glace. Je lui ai souri :


-Evoli ! ~Je suis prêt!~
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais


avatar
Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Mar 15 Juil - 19:02

Les différents pokemons voyaient bien que leur invité était un peu intimidé, et c'était assez normal, c'était jamais facile d'être à l'aise dans un groupe déjà formé depuis si longtemps, après tout ! Après qu'ils en aient fini avec leurs questions, la petite boule de poils put enfin s'exprimer et raconter comment il en était arrivé là. Chaque pokemon glace écouta avec attention l'histoire de Kinaï, la plupart baissant la tête avec compassion lorsqu'il parla de sa mère capturée. Bien sûr, chacun d'entre eux avait été capturé, mais grâce à la fonction et à la générosité de leur dresseuse, ils avaient l'occasion de revenir à leur lieu de naissance assez souvent, et ils ne regrettaient pas d'être au côté de leur maîtresse, qui faisait quand même partie de l'élite des personnes de ce monde. Ecoutant la suite, Vanille frisonna lorsqu'elle apprit que la famille adoptive de l'Evoli était notamment composée d'un Feunard. Brrr ! Non pas qu'elle déteste les pokemons feu, mais elle avait souvent l'occasion d'en affronter à la ligue, et ils laissaient souvent une marque en mémoire ! Kinaï poursuivit son récit, expliquant comment il s'était blessé avant d'arriver à Oliville, et alors qu'il allait enfin révéler son rêve, Liz apparut pour lui faire sa proposition. Rah, on aurait dit un cliffhanger d'une série télé ! Mais le pokemon le leur dirait probablement à son retour, puisqu'il accepta l'offre de la Princesse :

-Evoli ! ~Je suis prêt!~

"Parfait ! Il va falloir bien s'accrocher, par contre ... On est prêts, Papa Noël !"

Liz était ravie de l'acceptation de Kinaï et lui conseilla de bien s'accrocher à son épaule, tandis qu'elle montait sur le Cadoizo. Et oui, ils allaient devoir rejoindre Belle sur l'eau ! Le seul moyen pour cela était de passer par les airs, et donc via le fidèle Cadoizo. Le pokemon oiseau ne se fit pas prier, et permit à la conseillère de prendre place, avant de s'envoler sous les yeux des autres pokemons de Liz, comme des autres passagers assez ébahis. L'oiseau se rapprocha alors de l'eau, là où nageait avec grâce Belle, qui les vit et ralentit son allure. Une fois proche de sa pokemon partenaire, Liz, avec toujours Kinaï sur l'épaule, put descendre sur le dos solide de la Lokhlass, tandis que Papa Noël s'envolait de nouveau, laissant sa maîtresse et Kinaï sur Belle, dont le dos était largement suffisant pour les deux compagnons. Les pieds dans l'eau, le vent dans les cheveux, c'était quand même bien plus agréable de voyager sur un Lokhlass que sur un gros ferry, pour ceux qui n'avaient pas le mal de mer, en tout cas ! En plus, d'ici, ils pouvaient voir beaucoup de pokemons ! Ils virent ainsi quelques Lanturns passer à côté d'eux, et même un magnifique Milobellus un peu plus loin, signe sans doute qu'ils devaient se rapprocher de Hoenn ... Mais cette belle vue ne fit pas oublier à Liz la raison de sa venue. Elle tendit donc ses mains devant elle, avec la nourriture dessus, que Belle mangea calmement, faisant attention à ne pas mordre les mains de sa maîtresse en même temps ! La pokemon lança après s'être rassasié :

"Lokhlass Lass ! Lokh Lokhlass Lass." (Merci à vous deux ! J'espère que tu apprécies la vue, petit Evoli ...)

"Ah, on est bien là ..., déclara Liz, confortablement assise sur sa pokemon, avant de lancer, reportant son attention sur Kinaï, oh, mais au fait, tu sais nager, Evoli ? Tu peux barbotter un peu, si tu le désires ! Et si tu ne sais pas nager, je suis sûre que Belle serait ravie de t'apprendre !"

"Lokhlass !" (Avec plaisir !)

Ah, on pouvait dire que les deux faisaient bien la paire, Liz et Belle étaient comme les meilleures amies du monde ! Sa toute première pokemon qu'elle avait eu en cadeau enfant, sa plus puissante créature avec Patapouf, sa partenaire idéale pour les concours, et en plus, les deux êtres se ressemblaient même mentalement, voire physiquement ! Toutes les deux belles, gracieuses et amicales, même si Belle était sans aucun doute moins vantarde que sa maîtresse, c'était un peu la grande soeur qu'elle n'avait jamais eu. Et sans oublier leur côté maternel, que Belle démontra en proposant à Kinaï d'apprendre à nager, s'il ne savait pas le faire. Liz n'en avait aucune idée, mais comme il ressemblait à un petit canidé, il devait peut-être savoir nager instinctivement. Surtout que s'il évoluait en Aquali, ce serait un peu ridicule s'il était incapable de nager. Mais bon, il allait bien le montrer en allant ou non dans l'eau, il pouvait de toutes façons s'accrocher à Belle qui ne le quitterait pas des yeux, tout comme Liz, d'ailleurs, et même Papa Noël, volant bien plus haut qu'eux, gardait un oeil sur sa maîtresse et les deux pokemons qui étaient avec elle. Liz aurait elle-même pu un peu nager, mais elle n'avait pas mis son maillot de bain, et surtout, ne pouvait mouiller ses superbes cheveux, ça mettrait beaucoup trop de temps à recoiffer !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Mar 15 Juil - 21:05

Tous les pokémons de l'ange de glace m'écoutèrent, telle une maman qui racontait une histoire à ses enfants. J'ai même surpris Patapouf qui ne pu s'empêcher de me fixer du coin de l’œil, à priori lui aussi intéressé par ma petite vie. Pourtant, en y réfléchissant bien, je n'étais pas le plus à plaindre. Même si la route est périlleuse et pas toujours de tout repos, je gardais quand même la forme et je pouvais faire ce que je voulais. Pas comme certains de mes semblables qui, malheureusement, se font manipuler et martyriser. Mais je ne peux pas dire pour autant que j'ai de la chance, loin de là. Ce qui m'a le plus surpris, c'est que, bien qu'ils fassent tous partis d'une équipe de dresseur, ils avaient tous ce regard de compassion sincère qui me faisait chaud au cœur, bien qu'ils étaient de glace.

L'humaine me pris dans ses bras et appela Papa noël. On allait s'envoler rejoindre Belle ou cet oiseau connaissait-il surf ? Ça doit être encore mieux de pouvoir voler et nager sous l'eau en même temps ! Mais finalement, le Cadoizo s'envola une fois que l'ange de glace pris place sur son dos, moi avec sur ses épaules. Je m'agrippais comme je pouvais avec mes pattes avant parce que je ne pouvais pas compter sur ma patte arrière qui me faisait encore et toujours mal. Je pensais que la douleur s'en irait jamais ! Papa noël déplia ses ailes pour planer dans les airs juste à côté de Belle. Son prénom lui allait comme un gant !

Elle était vraiment magnifique de près ! L'humaine sauta sur le dos de la Lokhlass, il était grand et très stable. Je me sentais bien plus à l'aise ici que sur le ferry, au moins, là, il n'y avait pas d'humains ! J'ai donc décroché l'épaule de l'ange de glace, en aillant faillit tomber brusquement, puis j'ai pris place en me mettant assit -toujours en faisant attention à ma foutue patte- sur la plate-forme. On pouvait y voir plusieurs pokémons aquatiques qui batifolaient dans le courant. Ça devait être vraiment amusant de se lancer des défis entre amis, à savoir lequel nage le plus vite ou lequel peut nager à travers le courant ? Dans les airs ça devait être à peu près pareil. Plus tard, si un pokémon volant faisait parti de ma guilde, je lui demanderais volontiers de me faire un petit tour dans l'espace aérien. Histoire de découvrir une expérience hors du commun !

L'humaine approcha sa main devant la tête de Belle afin qu'elle puisse manger la nourriture spéciale pour les pokémons aquatiques. Je me demandais bien quel goût ça pouvait avoir... Algue ? Beurk... En tout cas, Belle semblait apprécié sa nourriture. En même temps, l'ange de glace semblait bien s'y connaître en matière d'aliments pour pokémon, parce que d'habitude je suis très méfiant avec les mini-crottes que les dresseurs donnent habituellement à leurs compagnons. Elle, ça allait parce qu'elle nous donnait des choses qui ressemblaient à de vrais fruits et légumes ! Enfin, oublions cette petite parenthèse et revenons au présent. Je regardais donc le paysage et les poissons qui jouaient sur cette eau étincelante grâce aux rayons du soleil. J'en avais des étoiles plein les yeux. Belle prit la parole en s'adressant à moi, me faisait sortir de mon petit monde merveilleux :


-Lokhlass Lass ! Lokh Lokhlass Lass. ~Merci à vous deux ! J'espère que tu apprécies la vue, petit Evoli ... ~

-Evo evoli ! Evoli evoli ! ~Oh oui madame ! C'est magnifique!~


J'avais affiché mon plus beau sourire. C'était vraiment génial de passer un peu de temps sur le dos de Belle. Il fallait en profiter ! Enfin, l'ange de glace reporta encore une fois son attention vers moi avec le sourire. Elle prit la parole en se relaxant de nouveau :


-Ah, on est bien là ...,  Oh, mais au fait, tu sais nager, Evoli ? Tu peux barboter un peu, si tu le désires ! Et si tu ne sais pas nager, je suis sûre que Belle serait ravie de t'apprendre !

-Lokhlass !  ~Avec plaisir !~


Barboter dans l'eau avec ma patte blessée ?! Non merci... Je risquerais de couler comme une grosse pierre. Peut-être que dans d'autres circonstances, j'aurais pu accepter, mais je ne voulais pas prendre ce risque. D'autant plus que je ne savais quelle était la profondeur entre nous et le sable tout en bas. En plus, je savais déjà nager ! Ma mère étant une Aquali, sans doute la plus merveilleuse de toutes ! Du coup, j'avais ça dans le sang. Mais personne, sauf ma famille de cœur, ne le savait. Puis, quelle idée de faire un cours de natation pour un Evoli. En fait, nous savons tous nager, mais les aqualis sont les meilleurs dans ce domaine -en même temps c'est normal. J'ai regardé Papa noël qui nous regardait d'en haut pour voir si tout allait bien du côté du bateau car j'avais laissé tous mes amis en plan, mais ils me regardaient tous -à l'exception de Patapouf- bien évidemment... J'en suis revenu vers Belle où j'ai répondu du plus sincèrement possible :


Evoli... Evo... Evoli evo. Evo, evoli li, evo evo evoli... Evoliii li. ~Désolé mais... Merci... Mais je sais déjà nager. Et puis, avec ma blessure, je doute que nager soit une très bonne idée... C'est gentil d'avoir proposer, madame.~


J'ai également esquissé l'un de mes plus beaux sourires. Elle était très gentille, elle aussi, puis je sentais un lien très fort entre elle et l'ange de glace. On aurait carrément dit des sœurs, c'était rigolo à voir. Un peu plus et je commençais à regretter de ne pas avoir accepté la proposition de Vanille tout à l'heure... Je pensais que ça aurait pu être vraiment chouette de les suivre dans leurs aventures, mais, comme dit précédemment, cette vie n'était pas pour moi. Je préférais pouvoir bouger n'importe où et comme bon me semblait. Être libre, en somme. J'espérais seulement que l'ange de glace me comprendrait... De même, j'avais peur d'avoir vexé Belle quant à mon refus de sa bienveillante suggestion. D'y penser, je ne savais plus trop où me mettre. Je commençais même à me dire si je méritais tant d'affection de la part de tout ce beau monde... Je n'ai rien fais que de me blesser. En fait... J'avais même l'impression d'être de trop. Ou alors était-ce tout simplement un malaise ? Afin de chagriner seul dans ma tête, je me suis replongé dans les bras de l'ange de glace. Si ça se trouve, je commençais à craquer, après tout ce que j'ai vécu...
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais


avatar
Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Mar 15 Juil - 22:36

Evoli... Evo... Evoli evo. Evo, evoli li, evo evo evoli... Evoliii li. ~Désolé mais... Merci... Mais je sais déjà nager. Et puis, avec ma blessure, je doute que nager soit une très bonne idée... C'est gentil d'avoir proposer, madame.~

Lokhlass, Lokhlass Lass Lokhlass ! (Oui, je comprends, alors je ferais au moins en sorte que tu n'oublies pas ce voyage sur mon dos !)

Comme une mère bienveillante, Belle n'avait évidemment pas envie que Kinaï se blesse davantage à la patte, et tant que ce n'était pas cicatrisé, il était plus prudent de ne pas nager, en effet. La pokemon fit un signe négatif de la tête pour transmettre le message à Liz, qui, il est vrai, se retrouvait un peu larguée de ces conversations en langage pokemon. Ils auraient pu lui apprendre cela à l'école à la place des maths, ça aurait été bien plus utile ! Mais bon, seuls quelques élus savaient parler le pokemon, c'était ainsi, de toutes façons, si l'une des créatures de la conseillère avait quelque chose à lui dire, il y avait toujours moyen de se faire comprendre. Afin de rendre le voyage inoubliable pour Kinaï, Belle s'éloigna un peu du bateau pour s'élancer à travers l'océan, ayant une meilleure visibilité sur les paysages et les différents pokemons autour d'eux. Liz, en tout cas, y prenait beaucoup de plaisir, et avait même sorti son appareil pour prendre quelques photos, histoire d'avoir quelques souvenirs. Mais au bout d'un moment, s'étant peut-être un peu trop éloigné du ferry, les pokemons aquatiques ne se montraient plus, à l'exception d'un, deux, trois formes massives qui apparurent. Un corps de serpent géant, des écailles bleues comme la mer, et une énorme gueule plutôt effrayante. La terreur des océans, connue de tous les marins : des Léviators. Celui qui semblait être le leader du trio lança sur un ton colérique :

Léviator Lévia ? Léviator Viator ! (Que venez-vous faire ici ? Il s'agit de notre territoire !)

Lokhlass Lokh Lokh Lokhlass Lass. (L'océan appartient à tout le monde, cher Léviator, je n'ai pas besoin de votre précieuse permission pour nager ici.)

Léviator, Léviator ! (Pauvre idiote, vous allez tous payer cette insolence !)

Liz assistait impuissante au dialogue entre les deux pokemons et surtout ne comprenant pas grand chose à ce qui se disait, mais voyant l'expression de rage du chef des Léviators, ça ne devait pas être des paroles d'amour qu'ils s'échangeaient ! Comme sa maîtresse, Belle n'avait pas sa langue dans sa poche, et elle n'hésitait pas se moquer ouvertement de ces pokemons sauvages mal élevés, ce qui n'était évidemment pas au goût de ces derniers. Le leader des pokemons serpentins n'en attendit d'ailleurs pas plus pour commencer les hostilités en hurlant. Un vent commença à souffler, se transformant rapidement en puissante bourrasque, signifiant une seule chose : la terrible attaque Ouragan du Léviator ! Sans plus attendre sous peine de s'envoler, Liz s'accrocha au cou de Belle, laquelle tentait tant bien que mal de se stabiliser dans la tempête. La Princesse fut soulevée du sol mais resta solidement attachée à la Lokhlass. L'ouragan finit par se terminer, mais ce n'était qu'un prélude, les Léviators semblant véritablement prêts à en découdre. Liz put néanmoins lâcher le cou de sa partenaire pour vérifier que ... oh non ! Evoli n'était plus là ! Il avait dû être envolé par l'ouragan, et à présent, il était peut-être sous l'eau, avec sa patte blessée ! Fichtre de zut ! Fichus Léviators ! Papa Noël arriva à ce moment là et lança un Laser Glace sur le trio ennemi pour les faire reculer, tandis que Liz s'écriait :

"Evoli ?! Ou t'es ?! Papa Noël, va chercher de l'aide ! Je ... je vais essayer de retrouver Evoli ! Oooh, désolée, ma sublime chevelure ..."

Bon, le plan de la blondinette était simple, bien qu'audacieux et dangereux. Papa Noël, même s'il ne semblait pas trop d'accord avec la stratégie, refusant de laisser seuls ses amis face aux serpents aquatiques, obéit sans discuter et se dirigea vers le ferry pour demander de l'aide aux autres pokemons de Liz. Pendant ce temps, celle-ci devait faire le sacrifice ultime : ses cheveux ! Si elle plongeait dans l'eau, ils allaient être tout mouillés ! Sacrilège ! Mais en même temps, elle pensait au petit Evoli sous l'eau avec une patte blessée, elle ne pourrait jamais se pardonner s'il lui arrivait malheur. Elle devait donc se montrer brave et forte, comme la Reine qu'elle sera un jour, c'était une question de vie ou de mort ! La conseillère plongea donc dans l'eau et regarda un peu partout pour chercher Evoli, avant qu'il ne soit trop tard ... Pendant ce temps là, Belle avait pour tâche d'occuper les Léviators, mais à une contre trois, même si elle était une pokemon du Conseil 4, le combat s'annonçait extrêmement difficile. Elle lança une puissante attaque Hydro-Canon pour les tenir à distance, mais ça ne fit qu'énerver davantage les pokemons eau/vol, qui répliquèrent chacun avec Draco-Rage. Les trois rayons bleutés se dirigèrent vers Belle, qui évita un rayon, puis deux ... mais pas le troisième, qu'elle se prit de pleine face. Mais il en faudrait bien plus pour la faire tomber ! Liz comptait sur elle, et elle n'avait jamais déçu sa maîtresse, pas question que ça commence aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Mer 16 Juil - 15:42

Dans les bras de l'humaine, Belle me comprit finalement. Je préférais admirer la vue que m'offrait le voyage plutôt que de galérer comme un idiot à nager avec une patte blessée. Elle fit alors un signe négatif de la tête vers l'ange de glace, cette dernière acquiesçant. Sans perdre de temps, Belle s'éloigna de plus en plus de la machine flottante. Je regardais mes nouveaux amis qui disparaissaient au loin. Ils devenaient de plus en plus petits, j'avais même l'impression de dépasser Patapouf de là où j'étais. C'était drôle ! Mais au bout d'un moment, on ne les voyait plus du tout. Seul l'immensité de l'océan se trouvait face à nous. Je me sentais... Tout petit. Si ça se trouvait, avec de la chance, je pourrais apercevoir l'île mirage ! C'était trop beau pour être vrai. Quoi qu'il en soit, la vue était magnifique et les pokémons aquatiques nous en mettaient plein la vue.

Je me demandais si c'était une bonne idée de s'éloigner des autres de cette façon... Avec l'inquiétude au ventre, je me suis rapproché de l'ange de glace au cas-où un gros pokémon nous attaquerait, comme ça elle me tiendrait fermement. Enfin c'est ce que je pensais... Peu de temps après, il n'y avait vraiment plus personne. Mais une atmosphère tendue résidait en ces lieux... Je ne me sentais pas très très bien. Soudain, nous aperçûmes trois grosses silhouettes qui s'approchaient de nous à toute vitesse. Les créatures sortirent de l'eau... Je n'avais jamais vu de pokémon aussi énorme !! Ils étaient gigantesque, leur mâchoire était aiguisée à s'en couper au moindre touché, leurs écailles étaient resplendissantes quant aux rayons du soleil qui les mettaient en valeur. Sans nul doutes... Des léviators ! J'en avais entendu parler : ils étaient très intimidants et magnifiques, mais leur défaut, c'est qu'ils tombaient en colère très souvent pour un oui ou pour un non. S'en suivit la conversation suivante dont je ne voulais pas tirer de parti :


Léviator Lévia ? Léviator Viator ! ~Que venez-vous faire ici ? Il s'agit de notre territoire !~

Lokhlass Lokh Lokh Lokhlass Lass. ~L'océan appartient à tout le monde, cher Léviator, je n'ai pas besoin de votre précieuse permission pour nager ici.~

Léviator, Léviator ! ~Pauvre idiote, vous allez tous payer cette insolence !~


L'ange de glace et moi ne savions que faire face à une telle situation. Par conséquent, Belle était amusée de voir une si imposante créature aussi soupe au lait. Si bien qu'elle n'hésitait pas à rajouter des moqueries concernant le Léviator. De mon point de vue, c'était une très mauvaise idée... Parce que ce dernier s'énervait de plus en plus, tout comme ses trois amis qui avaient l'air de le suivre comme un leader d'une petite bande. D'un coup, le ciel s'obscurcit. Ohoh... Je voyais d'ici le carnage arriver... Et ça n'avait pas attendu. Le chef nous lança en pleine face un terrible ouragan ! J'ai vainement tenté de m'accrocher quelque part, mais je me suis envolé comme une plume.

Je commençais à tomber quand j'ai crié au-secours, mais avec le vacarme de la tempête, il était impossible de se faire entendre. Plus je m'approchais de l'eau et plus je constatais que j'allais m'écraser sur des rochers ! Je voyais d'ici ma mort... Éclaté sur le sol, perdu au milieu de nul part. J'ai crié de plus belle, affolé. C'était comme ce que l'on racontait... Ta vie défilait vraiment devant tes yeux. Je me remémorais tout... Quel dommage de mourir si jeune... Mais là était mon destin.

Alors que je me préparais à encaisser le choc, une plus petite créature aquatique, que je n'avais pas aperçu, sorti de l'eau pour venir me prendre dans sa gueule au moment qui risquait de m'être fatal. Mon sauveur se posa tranquillement sur les rochers et me lâcha, puis me tourna le dos pour voir, au loin, Belle qui affrontait les léviators... Où était passé l'ange de glace ?! Oh non... Tout, mais pas ça... Je ne voulais pas perdre une maman une deuxième fois ! J'ai voulu la secourir mais le pokémon me retint avec sa queue de poisson avant que je ne puisse sauter. J'ai tourné ma tête vers lui... C'était un aquali ! Quelle aubaine ! Il pourrait m'aider à rejoindre la Lokhlass et à combattre le trio ds léviators !


-Merci, monsieur...

-Pas de quoi, c'est normal de se sauver entre la même espèce. Tu l'as échappé b...


Il n'avait pas terminé sa phrase qu'il s'arrêta net dès qu'il croisa mon regard. Il fixait mes deux yeux verrons avec une surprise immense. Et de mon côté, j'avoue que je n'en étais pas moins bluffé... Il avait, lui aussi, deux yeux d'une couleur différente ! L'un était bleu azur, normal pour un aquali, mais l'autre était d'un or si pur qu'on aurait dit une pépite. Nous nous dévisageâmes un long moment dans le blanc des yeux... Pourquoi j'avais l'impression de le connaître ? Et surtout pourquoi j'avançais vers lui comme si il m'attirait ? Soudain, j'ai vite compris qu'il ne s'agissait pas de n'importe qui. Cet aquali... Il était possible que... Ce soit mon père...

J'ai appelé, en bafouillant d'une petite voix timide, mon interlocuteur comme si c'était mon père et que j'attendais de sa part qu'il vienne me faire un câlin, mais il ne fit rien. Il regarda juste le bout de mes pattes qui était blanc, toujours avec cet air surpris. Mais il prit tout à coup une attitude très froide envers moi. Il se retourna pour contempler le spectacle en me disant que je devais très certainement me tromper... En soit... Il avait certainement raison... Maman ne m'avait jamais parlé de papa, alors il était fort probable que cet aquali n'ait pas de liens de parenté avec moi. Tant pis... J'étais resté planté là quelques secondes les oreilles baissés jusqu'à ce que j'entende les léviators crier au loin. Je me suis approché de mon sauveur en le rejoignant au bord du rocher :


-S'il vous plaît monsieur... Je dois aller aider mes amis. Vous pouvez m'aider... ?

-Avec ta patte ? Tu ne serais qu'un poids lourd à porter sur leur conscience si tu t'approches d'eux. D'autant plus que  les humains ne méritent pas la peine d'être sauvé... Je sais de quoi je parle.

-Mais... Celle-la n'est pas du tout comme les autres, monsieur, je vous le jure !

-Et qu'est-ce qui te fait dire ça ?



Décidément j'avais beau insister, ça ne marchait pas... J'avais un peu hésité avant de lui dire, avec une toute petite voix, en baissant ma tête, rongé par l'envie de secourir l'ange de glace, que cette dernière était comme une vraie maman, pour moi. C'est à dire quelqu'un qui veille sur toi, quelqu'un qui te fait des câlins pendant que tu t’endors et quelqu'un qui t'aime beaucoup... Je lui ai expliqué que j'avais perdu ma mère il y a de ça un petit moment déjà, que j'ai rencontré cette humaine par hasard, mais qu'elle dégageait exactement la même aura que celle de maman. Et je ne voulais pas du tout perdre ma deuxième mère... Si c'était le cas, je serais détruit à tout jamais...

Du coin de l’œil, j'observai la réaction de mon sauveur. Il contemplait l'eau en fronçant les sourcils, l'air de réfléchir. Puis il  tourna sa tête vers moi, le regard remplit de compassion et de compréhension. J'avais enfin réussi à lui faire entendre raison !! Il regarda la situation, je fis de même. Papa noël n'était plus là, sans doutes avait-il rejoint le navire pour appeler toute la fine équipe à l'aide. Personnellement, je ne savais pas quoi faire. Alors l'aquali me dévisagea et me demanda si je connaissais l'aptitude « ball'ombre ». j'ai hoché de la tête en signe de réponse positive puis il m'exposa le plan...

C'était partit pour tenter le tout pour le tout ! Je me suis accroché comme je le pouvais sur le dos de l'aquali, puis, s'aidant de l'attitude plongée, il sauta dans l'eau et nagea le plus vite possible vers les léviators. Leur point faible était la surprise, petits comme nous étions, nous n'allions pas avoir de mal à les touchés. Pendant qu'il s'avançait, moi, je chargeais ma ball'ombre pour en faire une grosse boule. C'était déjà assez dur de maintenir la puissance mais alors si en plus je devais y mettre toute la gomme je ne vous raconte pas comment j'ai souffert ! Au passage, j'ai croisé l'ange de glace, sous l'eau, qui devait être à ma recherche car elle semblait très perturbée. Nos regards se sont croisés... Fort heureusement, elle allait bien. Mais je n'ai rien pu lui dire car l'aquali fonçait à toute allure. Dépassant Lokhlass, on était arrivé au niveau du premier léviator. À ce moment là, mon sauver sauta tout en continuant son attitude plongée pour lui envoyer un gros coup sur la partie du monstre qui dépassait de l'eau, sous sa tête. Juste avant l'impact, j'ai sauté en arrière pour déclencher ma ball'ombre. Ouf ! J'en pouvais plus de garder toute cette énergie ! Je l'ai lancé en poussant un cri pour me donner de la puissance de tir, J'étais tellement déterminé que je me sentais capable d'aller jusqu'à mes limites... Enfin... Presque parce que j'étais déjà assez mal en point avec tout ce que je venais d'envoyer.

Le léviator se pris la boule de plein fouet qui explosa au contact, le faisant presque tombé à la renverse. Tandis que j'étais sur le point de tomber de nouveau à l'eau, Aquali me reprit dans sa gueule puis s'approcha de Belle, où il me déposa sur son dos. Ça faisait un allié de plus, c'était trop cool ! Et puis, comme ça, je pouvais me reposer. J'avais déjà assez donné... Si je devais faire autre chose, il fallait que ce soit pour la bonne cause et en cas de gros pépin. Normalement, je devrais avoir le temps de me reposer comme je le voulais car j'entendais les battements d'aile de Papa noël. Tout le monde était là... Mon sauveur reprit :


-Aqua aqua. Aquali aqua. ~Je vais vous aidé un peu. Je vous expliquerai après.~
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais


avatar
Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Mer 16 Juil - 17:18

Liz était toujours sous l'eau, reprenant sa respiration quand c'était nécessaire avant d'y retrourner, à la recherche d'Evoli qui s'annonçait de plus en plus incertaine à mesure que le temps avançait. Fichtre ! Il avait pas disparu quand même ! A moins qu'il ne soit allé rejoindre les profondeurs, brrr, rien que d'y penser effrayait la jeune femme. Mais alors qu'elle commençait à perdre espoir, elle vit quelque chose en approche. En un instant, elle vit Evoli mais ce dernier n'était pas seul, visiblement. Placé sur un Aquali à la vitesse de guépard, les deux créatures quittèrent son champs de vision, mais au moins, elle savait qu'il était sauf, désormais, et revint à la surface, se demandant néanmoins qui était cet Aquali qui était avec lui, un ami de la famille peut-être ? Elle claquait des dents, l'eau était pas gelée, puisque proche de Hoenn, mais c'était pas non plus la température idéale. Et ses vêtements comme ses cheveux étaient trempés, quel gâchis ... m'enfin, c'était pas le plus important pour le moment, elle se devait de rejoindre Belle, qui devait avoir pas mal de soucis face aux trois monstres. La conseillère commença donc à nager vers sa pokemon partenaire dans le but de l'aider ...

Pendant ce temps, Belle luttait bien contre les trois puissants Léviators, qui voulaient apparemment en découdre avec elle. Elle avait réussi à infliger un plaquage sur l'un d'eux, mais s'était aussi pris pas mal d'attaques Draco-Rage, et commençait sincèrement à fatiguer, priant pour que Papa Noël et les renforts viennent l'aider, il était plus que temps ! Mais ce ne fut pas l'oiseau rouge et blanc qui vint à son secours, mais une aide autrement plus inattendue. Le leader des serpents de mers fut frappé de plein fouet par un pokemon que Belle identifia comme un Aquali, avant de se prendre une redoutable attaque Ball Ombre de la part de ... Kinaï ! Et bien, elle ne pensait pas qu'un si jeune pokemon soit capable d'une telle offensive ! Le Léviator tomba en arrière, il devait être bien sonné, mais ses deux compères n'en démordaient pas pour autant, visiblement, le combat n'était pas terminé. Mais avec un nouvel allié en la personne d'Aquali, ça allait déjà être plus équitable ! D'ailleurs, ce dernier se rapprocha de Belle pour déposer Kinaï sur son dos, avant de lancer :


-Aqua aqua. Aquali aqua. ~Je vais vous aidé un peu. Je vous expliquerai après.~

Lokhlass ! ~ Ce n'est pas de refus ! ~

"Pfiouh !, lança Liz, qui venait d'arriver elle aussi sur le dos de Belle, la mine exténuée et les cheveux mouillés, ayant à peine assez d'énergie pour se plaindre : Je suis vraiment pas faite pour l'exercice physique, moi ! Oh, Evoli, tu es là !, s'exclama-t-elle en le voyant à côté d'elle, Et sain et sauf !"

La jeune femme ne put s'empêcher de le serrer dans les bras, malgré la situation qui ne se prêtait pas vraiment aux démonstrations de tendresse, elle était juste très soulagée de le voir en bonne santé. Voyant que le moment était pas le mieux choisi, car deux des affreux étaient encore debouts et en colère, elle mit fin à son étreinte et relâcha le pokemon pelucheux. La Princesse aurait bien voulu demander qui était cet Aquali qui apparemment était de leur côté, mais l'heure était à la baston et pas à la parlotte, qui viendrait naturellement après. Et comme un fabuleux deus ex machina, Papa Noël réapparut, suivi de deux autres pokemons de la conseillère, et pas des moindres : Patapouf et Manny, les deux colosses de l'équipe, avaient effectivement nagés jusqu'à la petite troupe. En sachant que leur maîtresse était en danger, ils n'avaient pas hésité un seul instant à lui venir en aide, et même s'ils n'étaient pas d'excellents nageurs, ils pouvaient se débrouiller dans l'eau si nécessaire. Liz était ravie de les voir arriver pour donner un coup de main. Ah ah ! Maintenant, ils étaient en supériorité numérique ! On allait voir ce qu'on allait voir ! Se mettant debout sur Belle, Liz lança d'une façon théâtrale, pointant les Léviators du doigt :

"Personne n'a le droit de faire du mal à mes amis, ni de gâcher mes vacances et encore moins ma coupe de cheveux !

Belle, Patapouf, Manny, vous êtes prêts ! Montrez-leur ce qu'on sait faire !"


Là, ça rigolait plus ! Liz était vraiment mais alors vraiment en colère ! Elle était trempée, exténuée, avait eu très peur pour Evoli, et Belle avait été bien affaiblie ! Personne n'avait le droit de lui infliger un tel traitement, sans en subir les conséquences, et justement, ces conséquences, c'était maintenant ! Belle, Patapouf et Manny étaient sans aucun doute les trois pokemons les plus puissants de la blondinette, ils allaient montrer ce que valait un pokemon de l'élite ! Patapouf et Manny attaquèrent en premier lançant respectivement Martobois et Pouvoir Antique. Les gros bouts de boits et les lourds rochers s'abattèrent comme la pluie sur les Léviators, qui ne purent pas faire grand chose, si ce n'était qu'esquiver quelques projectiles, mais en s'en prenant d'autres. Et enfin, c'était au tour de Belle de briller pour la fin de cet affrontement, la Lokhlass concentra son pouvoir avant de lancer la plus redoutable des attaques glace : Glaciation ! Une attaque d'une puissance sans commune mesure, mais qui était difficile à réaliser, et malgré son entraînement intensif, Belle n'y arrivait pas toujours. Mais là, elle utilisa sa colère contre les fourbes Léviators pour réussir son offensive. L'air se rafrachit considérablement, Liz prenant Kinaï dans les bras histoire qu'il n'ait pas trop froid, et elle non plus d'ailleurs, tandis que les monstres aquatiques furent gelés sur place, avant de tomber à l'eau comme des pierres. Belle fut satisfaite de sa réussite, en espérant que ces trois-là réfléchiraient à deux fois avant d'attaquer de nouveau des innocents. Ils survivraient, et se réveilleraient sans doute le lendemain, débarrassés de la glace qui les recouvraient actuellement, mais n'oublieraient pas cette attaque de si tôt ! Voyant qu'il n'y avait plus de danger, Liz s'exclama, enthousiaste :

"Bravo à tous, vous avez été géniaux ! Et merci à toi, Aquali ... tu es un parent d'Evoli ?"

Maintenant que tout était réglé, Liz pouvait de nouveau se concentrer sur ce mystérieux sauveur qui leur était venu en aide, et sans qui Belle aurait pu être gravement blessée. La meilleure supposition de la jeune femme était un membre de la famille d'Evoli, vu qu'ils étaient de la même espèce de pokemon. Ou bien un héros solitaire, c'était également possible. En tout cas, un brave pokemon, car peu de gens auraient osé s'attaquer à des Léviators, il fallait pour cela une puissance assurée et un courage hors pair. Et la Princesse n'était pas la seule curieuse, puisqu'Aquali avait à peu près tous les yeux tournés sur lui, Liz, Belle, Patapouf, Manny et Papa Noël attendaient une explication après quoi ils comptaient quand même remercier le courageux Aquali.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Mer 16 Juil - 19:07

La belle Lokhlass répondit haut et fort qu'elle acceptait la demande de l'aquali qui m'avait sauvé alors que j'avais manqué de m'écraser contre les rochers. Grâce à lui, l'un des trois léviators manquait à l'appel. On avait fait une si belle action que j'en étais fier ! Mais, ayant accumulé et lâché trop d'énergie d'un coup, je me suis retrouvé fatigué tout d'un coup, comme si on m'avait envoyé une enclume dans mon ventre. De nouveau sur Belle, je pouvais m'allonger afin de me reposer. J'ai commencé à fermer les yeux mais l'ange de glace revint, l'air énervée de s'être mouillé les cheveux. Quand elle escalada sa lokhlass, elle ne pu s'empêcher de me prendre dans ses bras comme si je lui avais terriblement manqué. J'ai pris part au câlin avec grand plaisir car j'avais eu très peur pour elle ! Maintenant qu'on étai de nouveau ensemble, ça allait chauffer ! Surtout qu'on avait un aquali très expérimenté avec nous ! D'ailleurs, celui-ci paru choqué lorsqu'il constata que j'acceptais l'affection que me procurait un humain. Il n'était pas en colère, juste bouche-bée. C'était drôle à voir !

Mais la joie fut de courte durée lorsque les deux autres léviators crièrent vengeance, suite à la disparition de leur chef. Aquali allait attaquer de nouveau lorsque nous entendîmes Papa noël revenir avec du monde... Et pas n'importe quel monde ! Manny nous avait rejoins, mais celui qui m'avait le plus marqué, c'était de voir Patapouf qui semblait être très inquiet pour l'humaine. Ouha... Cette image me donnait vraiment chaud au cœur. Finalement, la bipède avait de la chance d'avoir ces pokémons là avec elle, et vice versa. Ils formaient vraiment une belle équipe ! Seul Aquali ne semblait pas comprendre ce qui se passait. L'ange de glace me lâcha et se leva, faisant face aux léviators et les montrant du doigt dans un même temps. Elle leur lança une réplique tellement idiote que ça en était épique ! Suite à cela, Manny et Patapouf attaquèrent chacun l'un des deux léviators restant. Patapouf utilisa martobois et Manny utilisa pouvoir antique. Le spectacle était magnifique... C'était un vrai combat de titans ! Ça me faisait pensé qu'on aurait pu croisé Kyogre, mais fort heureusement ce n'était pas le cas.

Belle enchaîna avec un laser glace d'une telle puissance que tout mon corps frissonna. Je n'aurais pas aimé être à la place des léviators, mais c'était bien fait pour eux ! Ils n'avaient qu'à pas nous agresser sans raisons valables ! Les monstres trépassèrent enfin, il y eu plus de peur que de mal. Aquali esquissait un petit sourire en coin, comme pour dire que ce n'était pas mal de leur part. Personnellement j'avais trouvé ça hallucinant ! Exténuée, l'ange de glace me reprit dans ses bras mouillés -de toute façon cela ne me gênait pas parce que j'étais mouillé aussi- en souriant. Je lui ai rendu la pareille. Aquali perdit son sourire et ne disait rien, il ne faisait que nous contempler. Seuls ses yeux verrons ressortaient de l'eau. Il était très beau... Le calme revint soudain, comme si de rien n'était. Le soleil, de nouveau présent, faisait briller l'eau scintillante de mille feus. L'age de glace, plus qu’enthousiaste, prit la parole en fixant mon sauveur :


Bravo à tous, vous avez été géniaux ! Et merci à toi, Aquali ... tu es un parent d'Evoli ?


Aquali ne souriait pas. Passant du regard de l'humaine au miens, il ne répondit pas... Du moins pas tout de suite. Il avait l'air de méditer sur sa réponse. Il fit une grimace agacée lorsqu'il vit que Patapouf et Manny s'approchèrent de nous, le fixant curieusement comme si il s'agissait d'un interrogatoire. Encore heureux, il n'y avait pas Vanille, sinon on en aurait jamais finit ! Aquali nous regardait tous, puis il soupira comme si ça le fatiguait de répondre à cette question. Me cachait-il quelque chose ? Peut-être que c'était mon père, après tout ? Il m'inspirait plus que de la confiance... C'était difficile à expliquer. Mais je sentais qu'il y avait un truc en plus entre lui et moi. D'un côté ça me mettait mal à l'aise, car si c'était lui, pourquoi avoir lâché maman ? Et de l'autre côté, si ce n'était pas lui, j'en serais déçu... Il était vraiment cool comme pokémon ! Mais il se contenta de répondre fermement :


-Aqua, aqua aqua aquali. Aquali. ~Je ne suis rien de plus qu'un pokémon aux yeux verrons. Ça s'arrête là.~


De toute façon, j'étais trop fatigué pour prendre part à la conversation. Retournant dans les bras de l'ange de glace, maladroitement bien sûr, j'ai fermé les yeux. Je voulais dormir un peu... Toutes ces émotions m'avaient exténués.Je me suis endormis directement sur le moment. La dernière chose que j'ai pu entendre, ce sont les remerciements des pokémons de l'ange de glace. Après, j'étais parti pour le pays des rêves.

____________________________________________________________________________________


Ils étaient bien curieux, ces pokémons là ! Pourquoi s'intéressaient-ils tant à moi ? Étaient-ils obligés de me poser autant de questions ? J'ai regardé Kinaï qui s'était présenté tout à l'heure avant de passer à l'action contre ces trois léviators. Ces derniers me posaient pas mal de soucis par moment lorsqu'ils décidaient d'évacuer leur colère en m'offrant une tempête sur le balcon. Et oui, ma maison, c'était une petite grotte au milieu de nul part, là où Kinaï avait failli s’écraser. Le destin peut prendre une drôle de tournure, parfois... Enfin bref, ce n'est qu'un détail. J'ai regardé le petit evoli qui commençait à s'endormir dans les bras de l'humaine mouillée. Toute cette affection de la part d'une humaine me faisait bizarre, mais ça me rassurait pour lui, il était bien tombé... Je me suis assuré que Kinaï s'était bien endormis avant de leur dire :


-Aquali... Aqua aquali. Aqua, aquali aqua, aquali aquali aqua aqua... Aquali aqua aqua aquali li. Aquali, Aqua li li. ~Écoutez... Partez d'ici tant qu'il est encore temps. Là, ils n'étaient que trois, mais les autres ne vont sans doutes pas tarder à rappliquer. … J'ai été ravis de vous avoir connus. Je suis désolé, mais il est des choses que certaines personnes ne doivent pas savoir.~


Je leur ai tourné le dos quand quelque chose me tourmenta... Kinaï considérait cette humaine comme sa mère. Que lui était-elle arrivée ? … Si il était bien avec la bipède, c'était le principal. Il n'empêche que j'en avais une boule au ventre. À en juger par le peu de bruits que produisaient tout ce beau monde, j'ai compris qu'ils attendaient que je sois à perte de vue pour rebrousser chemin. Mais pourquoi a-t-il fallu que je tombe sur des gens curieux ? Bah... Tant que l'humaine de s'était pas mis en tête de me capturer, ça m'allait. J'allais piqué une tête lorsque je m'arrêtai dans mon élan. J'ai du resté à peu près cinq secondes sans bouger... Avant de verser une larme. Mais,voulant paraître fort, j'ai continué de leur tourner le dos. J'ai simplement envoyé par dessus mon épaule avant de rejoindre les profondeur :


-Aquali... ~Prenez bien soin de mon fils...~
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais


avatar
Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Mer 16 Juil - 20:03

-Aqua, aqua aqua aquali. Aquali. ~Je ne suis rien de plus qu'un pokémon aux yeux verrons. Ça s'arrête là.~

Lokhlass Lokhlass. ~ Merci pour ton aide en tout cas. ~

La réponse froide et courte du pokemon était très claire, il n'y avait visiblement rien de plus à ajouter. Liz, qui ne comprenait pas, comme d'habitude, se rendit néanmoins compte avec le peu de paroles et de la non-proximité entre Evoli et Aquali, que la réponse était très probablement négative. Dommage, cela aurait été génial si la boule de poils s'était trouvé un parent, même un cousin lointain ou une vieille tante acariâtre ! Mais bon, elle n'allait pas se plaindre de cela à cet Aquali qui avait été très brave, et qui en plus, avait fait cela pour des inconnus. Belle se contenta de le remercier, comme tous les autres pokemons présents, tandis qu'Evoli retournait dans les bras de la Princesse, et s'endormit presque instantanément, ce qui n'était guère étonnant après une telle aventure ! Et surtout après l'impressionnante attaque Ball Ombre qu'il avait effectué. La conseillère se contenta de l'installer confortablement, même s'il semblait si exténué qu'il aurait pu dormir sur n'importe quoi, visiblement. Et alors que la joyeuse petite troupe s'apprêtait à repartir pour le ferry qui devait s'être bien éloigné le temps du combat, Aquali n'en avait pas tout à fait fini avec ses explications et il poursuivit :

-Aquali... Aqua aquali. Aqua, aquali aqua, aquali aquali aqua aqua... Aquali aqua aqua aquali li. Aquali, Aqua li li. ~Écoutez... Partez d'ici tant qu'il est encore temps. Là, ils n'étaient que trois, mais les autres ne vont sans doutes pas tarder à rappliquer. … J'ai été ravis de vous avoir connus. Je suis désolé, mais il est des choses que certaines personnes ne doivent pas savoir.~

Cadoizo Cadoi ~ Très bien, nous allons partir. ~

Encore une fois, la jeune femme ne comprit pas grand chose et se tourna vers Papa Noël, qui était sans aucun doute le meilleur traducteur de tout son équipe, pas étonnant vu son grand âge, il avait eu de quoi s'entraîner ! D'un geste de l'aile, il suggéra à sa maîtresse qu'il était temps de partir, ce qu'elle approuva en acquésçiant d'un signe de tête. Avec toute cette histoire, ils étaient maintenant bien éloignés du bateau de croisière, et il fallait vite partir s'ils voulaient avoir une chance de le rattraper. Liz ne put s'empêcher de penser à ses deux petits qui n'avaient pas accompagnés Papa Noël en guise de renforts, à savoir Vanille et surtout le petit Freezy, qui était déjà apeuré en temps normal, mais c'était encore pire quand sa maîtresse était absente ! Quant à Vanille, insouciante comme elle est, elle ne s'inquiétait probablement pas, mais seule sans surveillance, elle pouvait faire plein de bêtises ! Il fallait donc rentrer au plus vite, c'était absolument impératif selon Liz. Aquali leur dit un dernier mot avant de replonger dans l'océan :

-Aquali... ~Prenez bien soin de mon fils...~

"Merci et au revoir, monsieur l'Aquali ! Et maintenant, rentrons !"

Pauvre, pauvre Elizabeth qui avait l'air bien ridicule, n'ayant pas eu connaissance de l'incroyable révélation que venait de faire Aquali. Les pokemons de la princesse furent d'abord bouche bée, puis Papa Noël les invita à reprendre la route en direction du bateau. Il échangea au passage un regard avec chacun de ses congénères pour les inviter à garder leur bouche cousue. Déjà, parce qu'il mettrait un temps fou s'il voulait expliquer cela à Liz, et ensuite parce qu'il avait bien peur de la réaction de la jeune femme, comme du petit Kinaï si jamais ils apprenaient la nouvelle. Pas de doute, l'Evoli tenterait de retrouver son père, qui n'essaierait pas ? Mais comme Aquali l'avait mentionné, il pouvait y avoir d'autres Léviators dans les environs, il fallait donc ne pas traîner par ici. Et puis, Papa Noël comme Belle pensaient la même chose, sans même avoir à communiquer : si Kinaï devait apprendre l'identité de son géniteur, ce n'était pas de leur bouche mais de celle d'Aquali qui l'avait abandonné. Viendra un temps où Père et Fils seraient réunis, mais ce n'était pas aujourd'hui ...

La petite troupe parvint sans mal à rejoindre le fameux ferry, qui, heureusement, n'avançait pas très vite. Ils purent remonter à bord sous les yeux curieux des touristes, lesquels étaient surpris de voir Liz trempée et exténuée, mais la jeune femme s'en fichait un peu pour le moment. Elle regarda le petit Kinaï qui dormait toujours à poings fermés, malgré les bruits ambiants. Elle installa une petite couverture sur le pont et le posa là, pour le laisser dormir tranquillement, le temps qu'elle aille se doucher, se changer, se sécher les cheveux, bref, qu'elle se fasse belle ! Si elle avait su que ce voyage serait si fatigant ! Mais bon, tout est bien qui finit bien, comme on dit ! Mais ça, c'était sans compter sur Vanille, laquelle questionna sans arrêt les différents pokemons de Liz pour savoir ce qui s'était passé, regrettant de ne pas avoir été du voyage. Néanmoins, les quatre créatures furent peu bavardes, encore troublées par l'identité de ce fameux Aquali, et donc, un peu gênés vis-à-vis d'Evoli. Chipie comme tout, la pokemon cornet de glace profita d'un instant d'inattention de tous pour se rapprocher d'Evoli et le réveiller. Rien de brutal, hein, elle s'était juste contenté de le bouger un peu jusqu'à ce qu'il ouvre les yeux. Une fois ceci fait, elle lui lança comme une furie :

Sorboul ?! Sor Boul ? Sorboul Boul ! Sorboul ! Sorboul Sor Boul ... Sorboul ! Sorboul Boul Sor ... ~ Alors alors alors ?! Qu'est-ce qui s'est passé là-bas ? Belle dit que t'as été un héros et que t'as affronté un Léviator ! Et que y avait un Aquali ! J'aurais trop aimé venir mais fallait que je garde le petit Freezy ... Faut trop que tu me racontes ! Tous les autres tirent une tête bizarre je sais pas pourquoi ... ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Mer 16 Juil - 20:47

Je dormais comme un petit bébé. Bercé par le mouvement des vagues et par les caresses de l'ange de glace, j'étais en train de faire un rêve. Il y avait maman, et papa... Mais pourquoi c'était l'image de l'aquali qui nous avait aidé qui se trouvait en face de moi ? Il y avait forcément quelque chose entre lui et moi... Mais quoi ? Au pire, je savais que, plus tard, je serais un explorateur en herbe ! Alors j'enquêterais avec mes amis sur tout ce mystère ! En attendant je me contentais de poursuivre mon rêve : j'étais à la maison avec mes parents, on jouait et ils me dorlotaient comme dans mes souvenirs... En tout cas en ce qui concernait ma maman. Jamais elle ne m'avait parlé de papa. Et c'était la première fois que cette histoire me dérangeait autant...

C'était si paisible que je ne voulais pas que ça s'arrête. Le monde des rêves est bien cruel pour ça... De même, j'aurais préféré un réveil moins brutal. Je me suis retrouvé entouré de tout le monde, de nouveau à bord du ferry. Une couverture était disposée sur mon corps, j'étais presque séché. La tête un peu ailleurs, mon regard s'est posé en premier lieu sur Vanille, encore plus excitée que jamais. Ça faisait du bien de la revoir après une telle aventure mais j'aurais bien dormis un peu plus... Surtout avec ma patte. Bah... J'étais tellement bien que je n'ai pas bougé, je suis resté sur place tellement la couverture était douce. Je me suis contenté de répondre aux divers questions de la sorboule bien agitée.

En gros elle me demanda ce qui s'était passé pendant notre petite croisière improvisée sur le dos de Belle, tout en me jurant qu'elle aurait aimé venir. Je me souvenais alors que je devais également parler de mon rêve, mais à priori ça ne les intéressait plus. Elle me fit part d'un détail pour le moins étrange : tout le monde se taisait -de la part de Patapouf et de Freezy ça ne m'étonnait pas. Je ne savais pas pourquoi alors sur ce point je ne pouvais pas tellement éclaircir Vanille... Mais je lui ai quand même fait part de notre récit.

Les léviators nous ont agressés à tort alors qu'on avait pas fait exprès d’empiéter sur leur territoire. Nous attaquant avec un ouragan, je me suis retrouvé propulsé dans les airs. Alors que j'étais à deux doigts de m'écraser contre des rochers à l'atterrissage, un aquali aux yeux verrons bleu et or me sauva la vie de justesse. J'ai insisté pour qu'il vienne nous aider. On a alors concocté un plan pour passer à l'offensive. Une fois la planification terminée, je me suis accroché à lui et ai préparé une grosse quantité d'énergie dans une ball'ombre, il ne fallait pas que je me rate... Lui, plongea tête la première dans l'eau, nageant aussi vite que l'éclair vers le trio des léviators. Lorsqu'il sortit de l'eau, il percuta le plus gros que j'ai finis en envoyant ma grosse attaque. Ensuite nous ont rejoins Patapouf -que je regardais à ce moment là avec le sourire- Manny et Papa noël afin de nous aider à repousser les monstres. Ils ont succombé à nos techniques, puis je me suis endormis dans les bras de l'ange de glace, et puis voilà...

J'ai échappé le détail comme quoi on doutait tous de mon lien de parenté avec l'aquali parce que je ne voulais pas que Vanille me pose trop de questions. À la longue ça pouvait devenir très gênant. Je n'aimais pas être le centre de trop d'attentions. Surtout que j'étais mal placé pour tout raconter du début à la fin. Belle aurait été plus approprié pour cela. La seule chose que je regrettais, c'était de ne pas avoir dis au revoir à cet étrange aquali, qui semblait apprécier les humains aussi bien que moi. À part ça, je ne doutais pas sur le fait que je n'allais pas oublier cette promenade de si tôt ! C'était vraiment une expérience trop géniale !!

J'ai essayé de me relever mais ma patte me faisait encore mal. Tant pis, cette fois j'avais une couverture ! J'allais rester là, mais je voulais que Freezy ou l'un de mes nouveaux amis joue avec moi. Je les ai tous regardés quand j'ai remarqué qu'ils me dévisageaient encore. Eh bien... ? Qu'est-ce qu'ils avaient ? Ils s'inquiétaient pour moi ou quoi ? Il ne fallait pas ! Ce n'était pas parce que j'avais mal à la patte que j'étais hyper mal en point ! Et puis je faisais confiance aux méthodes de soin de l'ange de glace ! De toute façon, la douleur s'apaisait de plus en plus. Bientôt je pourrais de nouveau courir et faire probablement la course avec Vanille ! J'ai souris à tout le monde :


Evo ! Evoli li evoli ? ~Bon ! On joue à quelque chose?~


J'ai attendu de enthousiasme mais si ils ne voulaient pas c'était pas grave. Je voulais surtout mettre en confiance le petit stalgamin, il devait apprendre à faire confiance aux autres sinon il allait rester renfermé pendant longtemps. Si jamais, je pouvais toujours demander à l'ange de glace de jouer avec moi. Je préférais jouer tranquillement que de revenir sur le sujet de mon avenir. Ce que je voulais devenir plus tard, ça ne regardait pas forcément des pokémons dressés. En parler avec eux me mettait plus mal à l'aise qu'autre chose alors j'essayais de faire en sorte d'éviter cela. Mais, connaissant suffisamment Vanille, je n'aurais probablement pas le choix que de répondre à ses multiples remarques et questions. Elle était tellement curieuse qu'elle aurait fait un bon partenaire pour la guilde quand j'y pensais ! Mais le destin en a voulu autrement pour elle. Puis, franchement, à les voir tous heureux comme ça, cela m'importait peu. Chacun trace sa propre route, c'était ainsi ! Puis, je n'étais pas du tout mécontent d'avoir de nouveaux amis aussi gentils qu'eux ! Je gardais ce sourire qui éclaircissait mon visage et qui en disait long sur ma sincérité envers eux. Je leur devais tant...
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais


avatar
Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Mer 16 Juil - 22:19

Evo ! Evoli li evoli ? ~Bon ! On joue à quelque chose?~

Sorboul Sorboul ! Sorboul ... Sor ... Boul ... Sorboul ! Sorboul ! Sor ? ~ Moi moi moi je veux jouer ! On pourrait jouer à ... hmmmmmm ... voyons voir ... à cache-cache ! c'est super grand ici ! Qui veut jouer ? ~

Alors que Vanille semblait avoir fait la découverte du siècle après une intense recherche, il fallait maintenant des participants, et autant dire qu'il n'y avait pas foule ! Belle, Patapouf et Manny, un peu fatigués après le combat de tout à l'heure, avaient préféré commencer un somme, tandis que Papa Noël s'était posé tout en haut du bateau, de là où il pouvait voir le mieux l'horizon et donc Hoenn quand ils arriveraient dans la région maritime. Bref, la proposition de Vanille n'avait pas un franc succès, en même temps, les trois poids lourds seraient partis avec un énorme désavantage s'ils avaient participés, comment voulez-vous cacher un mammouth ou un gros sapin dans un bateau, même aussi grand ? Bon tant qu'ils étaient deux, ils pouvaient jouer, mais plus on est de fous plus on rit ! Et Liz n'avait toujours fini de prendre sa douche, apparemment. Mais c'est alors que le petit Freezy s'avança d'une façon tremblotante, comme d'habitude, pour se proposer, ce qui ravit Vanille :

Stalgamin ... ~ Moi, je veux bien ... ~

Sor ! Sorboul Sorboul ! ~ D'accord ! Tu commences à compter jusqu'à cent, et ensuite tu nous cherches ! ~

Freezy se contenta d'acquiéscer à la demande d'une Vanille toute excitée à la simple idée de jouer à cache-cache. Le petit pokemon glace se tourna donc et commença à compter, tandis que Vanille et Kinaï partaient dans des directions opposées. Néanmoins, dès qu'ils eurent le dos tourné, le Stalgamin arrêta de compter et suivit l'Evoli de façon discrète, sur un côté du bateau. Que prévoyait le fourbe petit pokemon en trichant de la sorte ? Et bien, une fois assez proche de Kinaï qui continuait sa route, cherchant probablement une bonne cachette, Freezy lui lança une attaque Vent Glace pour le faire trébucher, puis il s'avança vers lui avec un ton inhabituellement colérique, et lança :

Stalgamin Stal Gamin ? Stalgamin Stal ! Stalgamin Min ! ~ Alors, tu pensais vraiment pouvoir t'incruster parmi nous comme ça ? Liz est ma maman à moi ! T'as pas le droit de me la piquer ! ~

Et oui, il fallait rappeler que Freezy était encore un enfant en bas âge, et que comme tout enfant, il pouvait se montrer égoiste voire possessif, encore plus au sujet de sa maman qui n'était autre que Liz. Elle avait pour habitude de le couver, de le dorlotter, de le prendre souvent dans les bras, bref, c'était son dernier pokemon, autrement dit, son petit bébé, car la jeune femme s'était également comporté de cette façon avec Manny et Vanille, lorsqu'ils n'étaient respectivement que des petits et adorables Marcacrin et Sorbébé. Et maintenant, c'était au tour de Freezy, qui y avait honnêtement bien pris goût, quel petit pokemon refuserait d'être gâtée par sa maman ? Et durant tout le trajet sur le ferry, tout avait été différent, la conseillère ne lui avait pas accordé une attention, pas un regard, ce qui l'avait rendu bien triste. Mais en plus, elle avait passé tout son temps avec cet Evoli qui venait d'arriver, à le caliner et à lui proposer des jeux ... le Stalgamin était abominablement jaloux de cette boule de poils qui, selon lui, ne voulait rien d'autre que de piquer sa place ! Et bien pas question qu'il le laisse faire ! Après ce Vent Glace réussi, Freezy fonça vers Kinaï en utilisant Coup de Boule. Une réaction enfantine et puérile sans aucun doute, mais Freezy était comme n'importe quel enfant gâté, il détestait qu'on lui pique quoi que ce soit, et surtout pas sa maman chérie !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Jeu 17 Juil - 15:33

Fort heureusement, ma prédiction était juste. Vanille n'avait pas enchaîné sur l'histoire de mon rêve et a proposé, à la place, de jouer à cache-cache. Un jeu auquel je jouais souvent avec Uni, mon frère de cœur, dans le passé. De plus, j'étais rassuré parce qu'elle aurai très bien pu demander à ce que l'on joue à trappe-trappe. Avec ma patte blessée, je ne serais qu'un poids lourd. Mais bon, le jeu m'arrangeait plus qu'autre chose. En étant cacher, je pouvais très bien ne pas bouger pour atténuer la douleur. Sauf qu'à y réfléchir, la partie pouvait durer des heures et des heures quant à l'immensité de la machine flottante. Il ne fallait pas traîner, surtout si l'ange de glace commençait à s'inquiéter. Néanmoins satisfait de la proposition, je me suis levé en faisant attention à ma blessure et j'ai acquiescé d'un mouvement de tête, exprimant ainsi mon accord.

Bien sûr, Belle, Patapouf et Manny ne pouvait pas vraiment jouer à cause de leur gabarit imposant. Les pauvres... Bah, en éloignant Vanille, ils pouvaient se reposer sans gênes. Quand cette dernière demanda si quelqu'un d'autre voulait être de la partie, j'ai été très étonné de voir Freezy qui s'avançait timidement et tout tremblotant. Il ne devait pas avoir l'habitude des nouveaux venus, mais cette idée nous ravivait Vanille et moi. Toujours pressée à son habitude, la sorboule énergique demanda à Freezy de compter jusqu'à cent. Eh bien ! Le temps nous était très favorable ! J'aurais certainement protesté en ayant comme argument que le navire était énorme et que ça allait durer toute la nuit, mais le stalgamin ne fit rien de cela. Il se contenta de se retourner et de commencer à compter.

Ne perdant pas de temps, j'ai suivis Vanille comme je pouvais à cause de ma patte blessée mais elle me sema, et de beaucoup qui plus est ! Je me suis alors retrouvé tout seul, ralentissant mon allure pour ne pas me faire trop mal à la patte. j'avais remarqué que je pouvais au moins marcher doucement, c'était déjà ça de fait ! J'ai donc cherché une bonne cachette en prenant mon temps. Le temps que stalgamin comptait, je pensais que j'avais tout mon temps. Je suis arrivé devant une salle où il y avait plein d'humains habillés chics qui buvaient dans de drôle de récipient transparents. J'ai frissonné. Il était hors de question que je passe par là ! Même si la foule pouvait être une bonne idée, je ne voulais pas prendre de risque d'attirer l'attention de tous ces dresseurs à cause de mes yeux verrons. Je me suis contenté de sortir à l'air libre, à où il n'y avait personne.

Il ne faisait pas encore tout à fait nuit, le ciel était encore assez bleu pour voir clairement. Mais la lune n'allait pas tarder à se montrer. J'allais pouvoir continuer mon dodos tranquillement et sans être réveillé en trombe par une sorboule surexcitée. Le seul défaut face à ce crépuscule spectaculaire ? Le bruit que faisait les humains. C'était agaçant, je n'entendais même pas le son des vagues. Il était, de même, fort probable qu'ils fassent fuir les pauvres pokémons aquatiques qui n'avaient rien demandé... Enfin bref, il ne fallait pas que je reste planté là ! J'ai regardé à gauche et à droite pour trouver une cachette. Il y avait, certes, des barques où je pouvais me planqué, restant sous la bâche, mais au risque que le cordage se casse, je n'ai pas voulu prendre de risques. Comment pouvais-je remonter, sinon ?

Je me suis arrêté devant une pile de caisses. Derrière, il y avait assez d'espaces pour pouvoir se mettre à couvert des regards. Parfait ! La voilà enfin ma cachette ! Je commençais à m'avancer par le petit passage étroit mais je fus renversé par un étrange courant glacial. C'était bizarre, car le vent était plutôt doux ce soir ! Je suis retombé sur la patte qui me faisait mal. Ah, c'était malin ! Alors que j'ai tenté de me relever, une voix qui m'était familière, me lança:


Stalgamin Stal Gamin ? Stalgamin Stal ! Stalgamin Min ! ~ Alors, tu pensais vraiment pouvoir t'incruster parmi nous comme ça ? Liz est ma maman à moi ! T'as pas le droit de me la piquer ! ~


C'était Freezy ! Et, à ce que je venais d'entendre, je l'avais certainement énervé ! Maudits humains ! Si ils n'avaient pas fait autant de bruits, je l'aurais certainement entendu ! Il ne me laissa même pas le temps de retrouver mes repaires qu'il m'attaqua avec un coup de boule. Il m'a envoyé quelques mètres plus loin, mais par chance, je ne suis pas tombé sur la patte qui me démangeait. Mais pourquoi agissait-il comme cela, enfin ?! J'ai essayé de me remémorer ses paroles qu'il avait envoyé en l'air, je l'avais mal entendu sur le moment, faute à un manque de concentration. Il était tout simplement jaloux de moi parce que Liz -certainement le nom de l'ange de glace, enfin je savais comment elle s'appelait !- s'était plus rapproché de moi que de lui. Il devait avoir l'habitude d'être le chouchou et avait donc peur que je lui prenne sa place. Ce n'était pas du tout on but ! Je pensais avoir été très claire tout à l'heure... Une attitude de gamin... Même moi je n'aurais pas réagi comme ça. Mais j'ai gardé mon calme, face à cette situation il fallait se la jouer posé. Je me suis relevé, cette fis prêt à esquiver ou contrer une quelconque attaque, et j'ai dis d'une voix douce:


-Calme-toi, je vais tout t'expliquer...


Bien sûr je ne m'attendais pas vraiment à une réponse très intelligente de sa part, mais sait-on jamais ? Sous le coup de la colère, il s'était servi de la partie de cache-cache pour me prendre à part et m'agresser sans qu'il n'y ait personne autour. Deux choix s'opposaient donc: ou il me laissait parler, mais j'en doutais... Ou j'allais devoir recourt à l'offensive, sachant que je n'aimais pas ça du tout. Je ne voulais pas du tout lui faire du mal... Il fallait que je sois prudent, je pouvais très bien esquiver ses attaques et le repousser en n'utilisant pas trop de puissance afin de le fatiguer et de le calmer physiquement. J'étais prêt à tout... Du meilleur comme du pire. Mais il fallait que je lui fasse entendre raison ! Ce n'était pas avec cette attitude qu'il serait dans l'esprit d'équipe de l'ange de glace. Si quelqu'un pouvait entendre mon rêve parmi tout ce beau monde... C'était stalgamin ! Il était tant de souder des liens, quels qu’en soient les moyens !
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth de Beaumarchais


avatar
Messages : 146
Réputation : 13
Date d'inscription : 02/06/2014
Autres Comptes : Alice Taylor - Sheena Fujibayashi - Arthur et Vipélia - Alexander Strauss

MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Jeu 17 Juil - 16:55

-Calme-toi, je vais tout t'expliquer...

Stalgamin Stalgamin ! Stalga Stalgamin ! ~ Comme si y avait quelque chose à expliquer ! Tout ce que tu veux, c'est avoir Liz pour toi tout seul ! ~

Le petit Stalgamin n'en démordait pas, malgré la tentative de pacification de la part de Kinaï. Il n'y avait strictement rien à expliquer selon lui ! Kinaï était juste un fourbe Evoli qui voulait lui prendre sa mère, peut-être même qu'il s'était blessé lui-même pour qu'elle le prenne en pitié. La boule de poils avait beau avoir certifié qu'il ne voulait pas être capturé précédemment, Freezy croyait dur comme fer qu'il mentait juste pour mieux s'intégrer. Mais c'était trop tard, ils étaient déjà six dans l'équipe, il n'y avait plus aucune place de libre, alors il n'avait qu'à partir de là où il venait, cet enquiquineur. Le petit pokemon avait réussi avec brio son attaque Coup de Boule et ne comptait pas en rester là. Il lança aussitôt plusieurs attaques Vent Glace, en espérant toucher son adversaire, mais visiblement, ce dernier arrivait à éviter les offensives gelées. Il avait pas l'air nul comme pokemon, mais justement, Freezy comptait bien prouver à sa maîtresse qu'il était plus fort que lui ! Ainsi, il s'élança de nouveau pour lancer une attaque Morsure sur l'Evoli qui allait peut-être devoir finir par répliquer ...

"Ah ça fait du bien d'être toute belle ! Tiens, mais ou est Evoli ? Et Freezy ? Et Vanille ? Je voulais prendre une photo de groupe, moi !"

Liz venait de revenir sur le pont, propre comme un sou neuf, parfaitement coiffée et habillée, et ça lui faisait le plus grand bien. Elle voulut donc faire une petite photographie, comme elle en avait parfois l'habitude, mais il manquait pas mal de monde ! Ou étaient passés ces trois petits ? Belle lui indiqua la direction où ils étaient partis d'un coup de nageoire, sans pouvoir dire à sa maîtresse qu'ils étaient juste en train de jouer à cache-cache. Liz était un peu inquiète, car justement, elle n'aimait pas ne pas savoir où étaient ces trois-là précisément, Vanille étant totalement indisciplinée et prête à faire la moindre bêtise qui lui passait en tête, et les deux autres car ils étaient bien jeunes, et qu'en plus, Evoli avait la patte cassée, la blondinette préférait les rejoindre rapidement pour se rassurer. Elle ne tarda pas à retrouver leur trace sur un côté du bateau mais sa surprise fut grande en constatant que Freezy et Kinaï se battaient ! Que que quoi ?! Qu'est-ce que c'était que ce boxon ? La Princesse courut donc vers eux en s'écriant :

"Mais qu'est-ce que vous êtes en train de faire, vous deux !? Pourquoi vous vous battez ?!"

Stalgamin Stalgamin ! ~ Maman, je veux pas que tu m'abandonnes pour lui ! ~

Le petit Stalgamin, qui était clairement l'agresseur dans ce combat, fut d'abord surpris de revoir sa dresseuse, puis se sentit un peu honteux en entendant le cri de cette dernière, ce qui était quand même une situation inédite, la blondinette ne criant jamais sur son chouchou. Il s'était mis à pleurer en prenant la jambe de Liz, tout en montrant Kinaï du doigt, le principal fautif selon lui. S'il n'était pas venu, rien de tout ceci ne se serait passé ! La jeune femme, une fois n'est pas coutume, comprit ce que voulait dire son petit pokemon, se rendant compte qu'elle ne s'était pas occupée de lui au cours du voyage au profit du petit Evoli qu'elle avait recueilli. La blondinette était quand même en colère contre Freezy qui n'avait pas pour autant le droit d'attaquer le pokemon pelucheux, mais ne pouvait que craquer devant les pleurs du pokemon glace, qu'elle finit par prendre dans les bras pour dire :

"Oh mais, je ne t'abandonnerais pour rien au monde, mon petit Freezy ... Désolée si je n'ai pas assez prêté attention à toi ... mais ce n'est pas une raison pour attaque Evoli, il ne t'a rien fait ! Allez, excuse-toi !"

Stal ... Ga ... Stalgamin ... ~ Mais ... bon ... excuse-moi, Kinaï ... ~ , lança-t-il depuis les bras de Liz, à contre-coeur.

"C'était bien des excuses que t'as dit j'espère ?, demanda la jeune femme, ne pouvant distinguer une insulte d'une excuse dans ce maudit langage pokemon. Bon, et maintenant que c'est réglé, venez, on va faire une belle photo pour ne pas oublier ce voyage !"

Puisque l'incident était clos, la jeune femme allait enfin pouvoir faire cette fameuse photo, ce n'était pas trop tôt. Elle garda donc Freezy dans les bras, la tête contre son épaule, tandis que l'Evoli pouvait les suivre. Incorrigible, le pokemon glace ne put s'empêcher de tirer la langue à Kinaï, comme pour signifier sa victoire dans le coeur d'Elizabeth, qui ne vit rien à cette fourberie. Tous trois arrivèrent sur le pont, où attendaient déjà les quatre pokemons de la belle, quand cette dernière se rendit compte qu'il manquait toujours quelqu'un, et pas la moindre ! Ou était passée cette chipie de Vanille ? Heureusement, comme pour répondre à cette question épineuse, un couple arriva vers la Reine des Neiges, l'homme tenant fermement dans ses bras la fameuse Sorboul, laquelle ne semblant pas comprendre pourquoi il ne la laissait pas partir. L'homme dit donc à la conseillère, sur un ton plutôt colérique :

"Excusez-moi, Madame ... on a trouvé cette chose dans notre chambre à coucher !"

Sorboul Sor ... ~ Bah ça me semblait être une bonne cachette ... ~, dit innocemment la Sorboul.

"Oh, je suis désolée, je l'aurais à l'oeil, ne vous inquiétez pas ... assura Liz tandis que le couple repartait en poussant des jurons sur les dresseurs et les pokemons, laissant néanmoins partir la Sorboul. Bon, et maintenant que tout le monde est là, tous ensemble pour la photo ! Toi aussi, Patapouf !"

La nuit commençait à tomber sur le ferry, mais il n'était pas trop tard pour faire une jolie photo sur le pont, avec tout le monde ! Manny et Patapouf - qui soupira, n'étant pas féru de ce genre d'activité - se placèrent dans le fond, entourant Belle, sur laquelle Liz s'assit. Papa Noël d'un côté, Vanille de l'autre, et Freezy dans les bras de sa maîtresse. Mais il fallait trouver une place pour Kinaï, qui devait d'ailleurs se demander ce que faisaient toute l'équipe de la conseillère, pour un pokemon sauvage, ça devait être très bizarre. Vanille proposa immédiatement que l'Evoli se mette sur sa tête, mais Liz refusa, le crâne gelée de la Sorboul risquait bien de le faire glisser. Au lieu de cela, la Princesse l'invita à venir dans ses bras, juste à côté de Freezy, chacun son bras de Liz ! Le Stalgamin ne fut guère heureux de la nouvelle mais il n'avait pas trop le choix en même temps et se contenta de ne pas regarder celui qu'il considérait comme son rival. Une fois Kinaï en place, ils étaient tous prêts, et l'appareil avait été installé, plus que quelques secondes avant qu'il ne prenne la photo. Chacun essaya de faire un beau sourire, sauf Patapouf, l'air grognon comme d'habitude, et évidemment Vanille qui ne put s'empêcher de faire une grimace au dernier moment. Liz avait hâte de voir cette photo, elle la mettrait dans son album avec toutes les autres, sauf que sur celle-ci, il y aurait un petit Evoli ... Elle comptait bien montrer à ce dernier la fameuse photo, pour qu'il comprenne quand même pourquoi ils s'étaient installés comme cela. trois, deux, un ...

*clic*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz'] Jeu 17 Juil - 18:20

Comme je l'avais prévu, et en soit cela ne m'étonnait guère, Freezy ne pu s'empêcher de cracher sur moi et de m'attaquer avec des rafales de vent glacé. Malgré ma patte, j'ai pu esquivé de justesse toutes les vagues, lancées à la chaîne. C'était comme si je m'entraîner à concocter des pas de danse ! Tout en esquivant ses attaques j'ai essayé, en vain, de le convaincre qu'il n'était pas du tout prévu que je reste avec eux, mais il restait de marbre et poursuivait sa technique. D'un coup, il fonça vers moi, tête baissée, tentant de me mordre en visant, comme par hasard, ma patte blessée. Ayant vu le coup arrivé, j'ai pu m'esquiver sur le côté en utilisant une vive-attaque à temps. Surpris, s'arrêta juste avant de se prendre les caisses en bois dans la tête. Ouf... J'avais oublié l'emplacement de ces objets ! Comme toujours, je faisais attention pour ne pas le blesser. Loin de moi l'idée de faire cela, car je n'avais pas de raisons valables.

Le combat prit fin lorsque le stalgamin entendit la voix de l'ange de glace. Ouf... Je commençais à en avoir marre de toutes ces pitreries. J'avais passé l'âge des disputes de jalousie. Il n'empêche que Liz semblait très en colère quand à la vue de cette scène. En même temps, Freezy montrait les dents et j'étais sur la défensive. Comment paraître innocent ? Sur le coup, le gamin changea d'humeur de tout au tout et pleura en courant dans les bras de l'ange de glace. Eh bien... Voilà une bonne chose de faite. Il avait vraiment eu peur, à cause de moi... Je me suis senti un peu coupable, il était vrai que, d'habitude, je n'approchais pas les humains. Mais là c'était une raison bien plus que particulière... Comme une maman qui éduquait son fils, l'ange de glace fronda Freezy pour me présenter ses excuses, chose qu'il fit avec dégoût. Plutôt que d'avoir souder un lien d'amitié avec lui, je m'étais fais un rival. Super... J'avais vraiment besoin de ça ! Mais bon, je me suis contenté d'accepter ses excuses en souriant.

L'humaine se releva, le stalgamin dans les bras. Il me fixa avec une source de mépris dans le regard. J'ai voulu le rassurer en disant qu'une mère, ça ne pouvait pas se voler. Où que tu ailles, où qu'elle aille, elle sera toujours ta maman. Ta maman qui te berçait alors que t'avais peur du noir. Ta maman qui s'inquiète sans cesses pour toi. Ta maman... Qui se souviendra toujours de toi... Enfin bref, j'ai voulu lui dire qui ressemblait approximativement à tout ce beau discours, mais il me coupa le sifflet net quand il me tira la langue. C'était sûr... Il était loin le temps où il serait de la trempe de l'équipe de l'ange de glace. Je me suis alors contenté de suivre en silence, essayant de ne pas perdre de vue Liz, malgré ma patte qui me chatouillait dès que je posais pied. Finalement, ça s'arrangeait bien. Peut-être que, le lendemain, je n'aurais plus rien.

Nous nous sommes retrouvés sur le pont du bateau, où tout le monde se trouvait présent. De mon point de vue, priori la partie de cache-cache était bien terminée... Mais du coup, où pouvait bien se trouver Vanille ? Elle qui était sûrement capable du pire comme du meilleur ? J'étais prêt à me proposer pour aller la chercher mais rien ne fit. Un jeune couple vint à passer avec la sorboule agitée avec eux. Elle s'était cachée dans leur chambre... Elle n'avait pas froid aux yeux dis donc ! Sans vouloir faire des jeux de mots avec son type glace. Cela me fit sourire, elle était la source de bonne humeur dans la bande, celle-la ! Mais maintenant je ne savais plus où me mettre. Bah... Autant se la jouer naturel. Si Liz me reprenait dans ses bras, je n'allais pas refuser son geste d'affection. Il fallait que je prenne du recule, je voulais faire ça pour le stalgamin. Même si il était désagréable et pitoyable. C'était bien moi, ça, de vouloir rendre le sourire à n'importe qui !

Je me suis alors assit aux côtés de Belle. Elle, au moins, ne rouspétait pas pour un rien ! J'ai regardé Liz qui sortit une drôle de boîte noire s'une poche. C'était à cet instant que tous les pokémons de l'humaine, même Patapouf, se rejoignirent en un même point alors que l'ange de glace réglait la hauteur, grâce à un piquet, de la boîte noire. Ils étaient en train de faire quoi, à fixer le machin comme ça ? Enfin... Sans doutes une invention des humains que je ne pouvais pas comprendre, à nouveau. Manny et Patapouf encerclèrent la bipède qui était assise sur Belle. Vanille et Papa noël se placèrent de part et d'autre du groupe et Freezy restait dans les bras de Liz. Tous regardèrent l'objectif d'une drôle de façon. Mais bon, je n'allais pas rouspéter: ce n'était pas un piège !

Vanille me proposa de monter sur sa tête pour prendre la pause. La pause...? Ah mais oui ! Je venais de comprendre ! Ils étaient en train de monter un spectacle ! Mais la place que m’accordait la sorboule était une mauvaise idée. Si je voulais attraper la mort à cause de sa température corporelle, pourquoi pas ? Et puis, au combien même, je risquais de glisser et de tout gâcher. J'ai fais un non de la tête, puis l'ange de glace tendit un bras comme pour me faire signe de venir. Mais si je venais à côté de Freezy, ça allait faire tâche pour lui de me voir à ses côtés. Non... Je voulais laisser le prestige d'être dans les bras de l'humaine au stalgamin. De plus, je n'étais pas le pokémon de Liz ! Alors je n'avais pas ma place dans ses bras... À la place, j'ai regardé Manny comme pour lui demander si je pouvais grimper sur son dos. Il n'y voyait aucun inconvénient, alors je me suis invité sur le dos tout doux de mon ami. J'étais bien là-haut. C'était plus confortable qu'un lit et plus doux que la carapace de la magnifique lokhlass ! Tout le monde avait pris la pause pour le spectacle ! L'ange de glace préconisa à tout le monde de sourire. J'ai obéi, ayant repris ma bonne humeur suite au petit incident avec Freezy. On fixait tous un point noir... Puis la petite boîte fit un « clic ».

J'avais essayé d'afficher mon plus beau sourire, en faisant attention de ne pas trop ouvrir ma bouche. Je ne voulais pas taper pas dans le cliché du petit evoli parfait, c'est à dire le genre à fermer les yeux, pencher sa tête sur le côté et montrer les belles petites quenottes. Non, moi je me la faisais original: assit, l'air en paix, ouvrant mes yeux violet et noisette, avec une grande émotion d'être avec tout ce beau monde dans le regard. C'était une très belle pyramide ! Mais maintenant, il fallait s'en aller. J'ai descendu du dos de Manny et je lui ai fais face en souriant et en le remerciant. Seul Patapouf tirer encore une tronche à t'en mettre mal à l'aise, bien contrastée avec la bonne humeur générale.

Ils étaient mignons, tous. Quoi que, bien stéréotypé, ils ne se ressemblaient pas du tout, mais ils avaient tous un bon fond. J’espérais pour le stalgamin qu'il allait grandir vite... De mon côté, je suis allé seul dans mon coin pour ne pas déranger ce dernier, afin qu'il profite des câlins en retard de l'ange de glace. Cela ne me dérangeait pas du tout, contrairement à ce qu'il pouvait croire. De toute façon j'avais besoin de réfléchir. Enfin... pas de réfléchir, mais de garder mon rêve en objectif ! Il ne fallait pas que je perde ma détermination, car, de plus en plus, je voulais rester avec toute la fine équipe. Mais je ne pouvais pas me le permettre, il en était hors de question ! Je me voyais mal ne rien faire jusqu'à ce qu'on me sorte d'un sphère rouge et blanche pour combattre un autre pokémon sans raison. La vie de pokémon dressé n'était pas faite pour moi. Arrivé à Hoenn, il fallait que je trouve des informations concernant l'île mirage. Je voulais surtout en parler à des pokémons sauvages et pas à des pokémons comme eux, de peur de subir des mauvaises réactions... Mais ils semblaient ouverts, tout de même... Bah... En dépendance des circonstances, pourquoi ne pas leur faire part de mon rêve, après tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre émouvante [feat Liz']

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre émouvante [feat Liz']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Johto :: Oliville-