Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Tsuki's World
Hier à 12:32 par Invité

» Here We Go
Jeu 16 Mar - 9:36 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mar 14 Mar - 16:58 par Invité

» Pokemon Community
Sam 4 Mar - 10:25 par Invité

» Master Poké
Mar 28 Fév - 23:35 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 25 Fév - 8:04 par Invité

» Rencontre improbable entre deux étoiles (PV Eric)
Dim 19 Fév - 21:10 par Eric Lencher

» Absences de l'illusionniste
Dim 12 Fév - 10:57 par Zoroark

» Réinvente la Destinée
Mar 7 Fév - 14:10 par Invité


Partagez | .

Nouveau départ, nouvelle impression [pv: YŌSEI DARKNEF]

Invité
Invité



MessageSujet: Nouveau départ, nouvelle impression [pv: YŌSEI DARKNEF] Jeu 26 Juin - 17:22

J'étais loin de chez moi. Très loin... Je me demandais si j'allais revoir ma famille adoptive un jour, mais je n'ai plus l'espoir, tout était obscur dans le monde qui m'entourait. Je savais juste que j'avais complètement changé de région, une région qui s'appelle Johto. Pourquoi pas mais ça ne me disait pas vraiment où j'étais. En fait... J'avais la désagréable sensation d'être à nouveau tout seul. Il n'y avait personne, juste une immense forêt qui se dressait devant moi mais les arbres ne ressemblaient pas exactement à ceux de Kanto, puis les chemins étaient plus larges. Je devais être sur un sentier créé par des humains. C'est ce qu'on appelle de dépaysement, je ne me sentais pas du tout comme chez moi, mais plutôt comme un intrus. Un intrus à qui on aurait tout enlever. Qu'est-ce que j'ai fais pour mériter tout ça ? Je n'avais rien demandé... Je voulais juste être tranquille auprès de mes amis ! Pourquoi ? Pourquoi...
J'ai pu trouver un terrier, heureusement, abandonné pour pouvoir y passer ma vie si il le fallait. Je ne me souvenais même plus du chemin qu'il fallait prendre pour retourner au port, là où les humains garent les grosses machines qui flottent sur l'eau et qui font un bruit désagréable. Du coup, pour refaire le coup du passager clandestin, ce n'était pas une mince affaire. J'ai bien compris qu'il était temps pour moi de prendre ma vie en main et de faire face au monde extérieur, seul. Je n'avais pas le choix: dans ma tête c'était grandir ou mourir. Fort heureusement le terrier était assez large, je pouvais m'y installer confortablement et à ma guise, mis à part deux ou trois racines mal placées qui me gênaient, c'était parfait.
Il n'a fallu que quelques jours pour que je m'habitue à ma nouvelle vie, à peur près trois je pense. J'avais pris le courage, une fois, d'aller cueillir des baies. J'ai trouvais une drôle d'espèce que je n'avais jamais vu auparavant en faisant un petit tour pour pouvoir prendre de nouveaux repaires en cas d'attaque. Elles étaient trop bonnes, bizarres mais bonnes ! Elles n'étaient pas trop loin de mon nouvel habitat, en fait je m'y plaisais bien ici ! Puis je ne sentais pas une forte présence d'humains dans les environs, j'en ai déduis qu'ils ne passaient pas souvent dans ce coin... Mais j'avoue que, pendant plusieurs nuits, j'ai versé une larme, repensant aux doux câlins que me faisait ma mère adoptive quand j'étais triste. Elle me manquait tant... Je ne pouvais pas l'oublier, de même pour mon frère de cœur... Que faisait-il en ce moment d'ailleurs ? S'inquiétait-t-il pour moi ? Enfin... Peu m'importait en fait, je voulais juste qu'ils aillent bien et qu'ils ne se fassent pas piéger par ces maudits bipèdes sans poils. Tout ça, c'était de leur faute...
Un soir, alors que je me lamentais sur mon sort, un pokémon s'est introduit dans mon terrier, l'air inquiet. Je n'avais jamais vu ce pokémon de ce type là, il était très étrange... Il était plus petit que moi mais semblait très gentil. Il avait une couleur marron et une tâche blanche apparaissait sur son ventre bien rond. Que faisait-il ici ? Il m'adressa la parole avant que je ne lui dise quoi que ce soit, de toute façon, j'étais tellement fatigué d'être seule qu'un peu de compagnie ne pouvait me faire que du bien:

-C'est toi qui pleure chaque nuit...?

-Oui... Désolé... J'ai perdu ma famille...

-Ne soit pas désolé, je m'inquiétais en fait... Alors je suis venu voir si tu étais blessé ou non.

-Non, ça va, merci...

-Au fait, je me présente ! Je suis Jill, une Fouinette ! Et toi ?

-Kinaï, un Evoli.

Le dialogue restait banal, bien que Jill était la plus curieuse de nous deux car elle n'arrêtait pas de poser des questions sur ma vie, comme si il s'agissait d'un interrogatoire. Elle était très agitée pour un petit pokémon comme elle, c'était rigolo à voir, si bien que ça me faisait sourire, puis elle ne semblait pas méchante, loin de là ! Elle m'inspirait confiance... Enfin quelqu'un, après plusieurs épreuves de fou, avec qui passer un bon moment ! Elle me demanda d'où je venais, elle a été surprise de savoir que je venais de Kanto, apparemment elle connaissait la région... Et elle était collée à Johto ! Avec un peu de chance, elle pourrait me reconduire à la maison ! J'ai pas attendu plus longtemps avant de lui poser la question, mais elle fit non de la tête en perdant son sourire. Hélas, elle n'avait, de un, pas le niveau pour un tel voyage, et de deux elle a un très mauvais sens de l'orientation, elle ne saurait pas où aller. Je l'avais sur-estimé... Elle s'excusa mais dans le fond ce n'était pas grave, Jill fait une voisine agréable. Du coup j'ai du lui raconter mon voyage de Kanto jusqu'ici : ma décision de partir en balade, le combat contre le carnaticho, le rhinocorne qui voulait me tuer, quand j'étais chez la petite fille, quand j'ai pris panique en plein centre ville, quand j'étais pris au piège dans le bateau, quand je suis sorti mais que d'autres bipèdes me barraient la route... Je n'avais raté aucun détail ! Et j'en ai conclue que c'était à cause des humains.
Jill sembla pensive. Elle me regarda avec un air songeur. Pas mal comme type de réaction après un tel récit, ça faisait original... Enfin, elle me demanda :

-Tu as entendu parler de l'île mirage ?

L'île mirage ? Non, jamais, mais ça sonnait bien. J'ai donc répondu du tac au tac, mais je ne voyais pas du tout le rapport. Elle ne me fit pas attendre car j'eusse mes réponses très directement : c'était un endroit légendaire où les humains n'ont pas du tout l'habitude d'y aller, il y a surtout des pokémons et on dirait même qu'une force magique les protège des bipèdes. À-bas, il y a toutes sortes de légendes. Mais mon attention se porta beaucoup plus sur le passage où elle parla de « guilde ». Je l'ai alors coupé en plein élan en lui demandant ce que c'était qu'une guilde, puis elle me répondit que c'était un groupe de pokémons qui parcourent le monde pour trouver des trésors mais aussi pour aider nos semblables en détresse à travers les océans. Tout cela m'intéressait fortement... C'était trop beau pour être vrai. Curieux, j'ai demandé où elle a eu toutes ces informations. Elle répliqua qu'un très vieil ami de famille a été aidé par une guilde il y a de cela très longtemps alors qu'il était très jeune, mais les membres ne sont jamais revenus à Johto. Ces pokémons se font donc discrets...
J'avais enfin un but : aller sur cette île mirage et construire ma guilde pour aider les pokémons en danger face aux manipulations humaines ! Jill ne semblait pas savoir où pouvait se trouver cette île, mais j'étais déterminé plus que jamais ! Il me tardait déjà... Soudain, on entendit un bruit étrange, suivit d'une odeur qui m'était familière, mais pas vraiment bienvenue... Un humain s'approchait ! J'ai demandé à Jill de s'en aller le plus vite possible pour rejoindre sa maman, Je décidai de l'accompagner au cas-où. Chose que j'ai bien fais de faire car, en sortant, le bipède se trouvait face à nous ! Ou plutôt dos à nous... Jill se précipita vers son habitat mais trébucha, n'ayant pas vu un petit caillou mal placé. Elle se releva vite mais cela attira l'attention de l'humain, qui était ma foi très bizarre celui-là... Il n'avait pas les mêmes vêtements que les autres. Je redoublais de prudence, il ne m'inspirait vraiment pas confiance... Tellement pas que, la sensation de peur me gagnait peu à peu. Jill disparue sous les broussailles juste au moment où mon regard se noya dans celui de l'être géant. La Fouinette était saine et sauve... Mais moi ? Moi qui avait enfin un but, qu'allais-je devenir ? Sur le coup, l'humain m'intimidait tellement que j'en perdais mes moyens. Était-ce l'accumulation de frustration ou de fatigue ? Ou bien le deux ? Je n'en savais rien mais je m'attendais au pire... Oreilles baissées, j'ai simplement murmuré:

-Evolii... ~maman...~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle impression [pv: YŌSEI DARKNEF] Dim 6 Juil - 18:53

PV : Kinaï
Nouveau départ, nouvelle impression : Acte 1 : La rencontre !



alt="" border="0">





Bourg Geon dans la région de Johto, vous devez vous demander pourquoi je suis dans cette ville, enfin dans le bois qui la juxtapose, enfin bref je suis là pour une raison et non en vacances, d’ailleurs cette raison aller être connue dans cette petite ville enfin au lever du soleil. Je suis de bonne humeur je vais donc vous la donner, il semblait qu’une personne avait des informations sur la personne que je recherche, et oui ce n’est pas une mission Rocket mais personnel. Le problée c’est que la source voulait simplement ce moque de moi, vous voulez savoir comment ça c’est fini … C’est simple elle a fini pendu avec une jambe en moins et oui je suis cruel.

Revenons à nos moutons, je suis dans ce joli petit bois dommage que c’est la nuit sinon je suis sûr qu’il y aurai plus de pokemons sauvages qui se baladerait mais bon on y peut rien, tiens le soleil ce lève et si je resté pour regarder la pagaille de mon passage, alors que je me dirige sur le côté pour me cacher je marche sur une branche *maudite branche*. Tiens le feuillage bouge, je m’avance pour voir c’est quoi, soudain je tombe sur un petit evoli mais il est très spécial car il posséde un œil violet et un
œil noisette le pauvre, il a l’air effrayé à un point qu’il se met en position de défense je le regarde et lui dis :

«  N ais crainte je ne te veux aucun mal, mon pauvre tu dois avoir faim »

Voyant qu’il reste en position défensive, je décide d’envoyer feunnec et nymphalie en action pour adoucir evoli et lui montrer que je ne lui veux aucun mal. Je place ainsi trois gamelle avec de la nourriture pokémon je me demande qu’elle sera la réaction de cette mignionne petite boule de poils.


Dernière édition par Yōsei Darknef le Jeu 20 Nov - 17:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle impression [pv: YŌSEI DARKNEF] Lun 7 Juil - 15:55

Il me regarda d'on œil examinateur comme si il n'avait jamais vu d'Evoli aux yeux verrons... Bon en même temps, c'est vrai que c'était assez rare d'en croiser des comme moi, à savoir je pensais même être le seul Evoli dans mon genre... Mais là n'était pas le problème. Il me dit quelque chose que j'avais compris à moitié, sans doute le fameux « je ne veux te faire aucun mal » ? Ils disent tous ça jusqu'à ce qu'ils t'enferment dans leur sphère rouge et blanche machiavélique  au moment où tu t'y attends le moins! Je ne sais pas pourquoi, mais je sentais le piège à plein nez... Plusieurs fois j'ai assisté à des atrocités de ce type ! Soudain, il lança en l'air deux de ses étranges boules en criant quelque chose qui me fit sursauter par le volume de sa voix. Déjà que j'étais tendu, tous mes poils ont dû hérisser !

En sont sortis deux pokémons, l'un que je connaissais pas , mais qui était jaune de la couleur de feu, et l'autre qui avait un lien de parenté avec moi : Nymphali, le type fée de mon évolution... J'allais donc combattre l'un de mes semblables ? Je ne voulais pas, de plus je trouvais que c'était complètement lâche un combat à deux contre un ! J'attendais de voir la suite, mais les deux hurluberlus en face ne montraient aucune vice de méchanceté... Étrange réaction de leur part, d'habitude les pokémons capturés sont dressés dans l'unique but de combattre... Me trompais-je sur mon avis ?

La bipède sans poil posa alors trois espèces de caillou de couleur mou devant nous, remplit de mini-crottes qui me rappelait soudainement ma petite aventure chez la petite fille qui m'avait recueilli alors que je m'étais assommé en plein centre ville à Kanto. Il voulait m'amadouer ou je rêve ? Et si c'était du poison ? Non... Ma théorie était fausse car les deux autres pokémons contemplaient le repas avec envie, comme si c'était un repas bénit d'Arceus. Hum... Que faire ? … Je ne savais même pas qui regarder et je ne sais pas ce qui me dégoûtait le plus : l'humain qui essayait de sympathiser avec moi, et mon semblable qui semblait être heureux avec lui.

Soudain, mon ventre se mis à gargouiller. Allons bon, c'était bien le moment ! Jill m'avait pris en vitesse alors je n'avais rien mangé jusqu'à maintenant, à bien y réfléchir il était normal que je voulais casser la croûte ! Mais quelle façon pitoyable de parvenir à ma faim ! … Quoi que... Et si dans d'autres circonstances je n'avais pas le choix ? J'ai voulu en avoir le cœur net, fini les préjugés ! Je devais arrêter ma folie ! Les humains ne sont peut être pas tous méchants dans le fond, même si celui-là ne m'inspirait pas du tout confiance. Je l'ai alors fixé dans les yeux... Et peu à peu... Je m'apaisais... J'étais un peu honteux devant mon patère alors qu'il voulait simplement me rassurer en esquissant son plus beau sourire habituel. Je l'ai regardé, lui et l'autre pokémon couleur feu :


Evoli... Evo, evoli... ~Désolé... J'ai pas l'habitude...~


Puis, écoutant mon ventre qui m'engueulait à nouveau, j'ai finalement accepté de manger les mini-crottes. Eh... Mais... C'était excellent !! Je ne savais pas du tout d'où ça venait mais en fait, c'était un vrai régal ! Et puis, je ne me sentais pas bizarre, ce n'était pas un piège ! C'était pour de vrai ! Génial ! Ça m'apprendra à ne pas juger sur les premières impressions, tiens ! J'ai remercié tout le monde en souriant de bon cœur, puis j'invitai les deux autres pokémons à venir manger à mes côtés si ils le voulaient. En ce qui concernait l'humain... Je voulais encore éviter le contacte. Même si je m'étais épanoui sur le rapprochement, je voulais quand même qu'il y ait une once de distance entre sa main et moi. Je n'étais pas encore prêt pour les caresses, il n'y avait pas les bonnes circonstances pour. Encore, il m'aurait sauver la vie, d'accord, mais là ce n'était pas le cas. C'est juste que je trouvais ça lâche de faire demi-tour sans partager un peu de temps avec l'un de mes semblables. D'ailleurs, l'autre aussi me semblait gentil... Trop gentil, même. Ça m'inquiétait au point de leur demander :


Evo... Evoli, evoli ? ~Dites... Il est gentil votre humain ?~
Revenir en haut Aller en bas
PNJ Evénement


avatar
Messages : 23
Réputation : 2
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle impression [pv: YŌSEI DARKNEF] Dim 16 Nov - 19:15

Evénement de type : Combat - apparition hordes de Pokémons

« Eh, vous les quadrupèdes. »

Un groupe de Racouillou s'approchait... Petit groupe, étant donné qu'ils n'étaient que trois, pour le moment. Invisible, ils s'étaient faufilés dans l'herbe, râlant en silence contre la rosée du matin... Logique pour des Pokémons roches... Mais bref, ainsi, on pouvait se demander légitimement ce qu'ils faisaient là, et pourquoi donc, ils venaient aborder notre groupe d'héros... Etait-ce dans un but amicale ? En voyant un groupe de pokémons, ils auraient voulu décider de faire ami-ami... ? Est-ce cela qui poussait cette rencontre ? C'était une possibilité un peu trop bisounours, si vous voulez mon avis. Ainsi, peut-être que leur but était plus... Agressif. Cela, on allait bien le voir maintenant. En effet, l'un des trois racaillou déclara :

« On vous a vu parler avec un Fouinette... Jill hein ? Elle s'est plus d'une fois aventurée dans NOTRE territoire. Et vous maintenant... AVEC UN DRESSEUR ! PAPA ! »

Et bien ! Visiblement, un quiproquo semblait naître. Ils avaient raison sur le fait qu'il avait vu Kinaï et Jill parler ensemble. Mais ils pensaient donc, et cela, c'était faux, qu'ils se connaissaient depuis longtemps. Donc, ils voulaient faire payer cette intrusion du Pokémon Normal, à un autre Pokémon, qui était pourtant innocent. Le Comportement des Racaillou était logique pourtant : Non seulement ils étaient très territoriaux, mais en plus... Ils avaient très peur de Yosei. C'était un dresseur, à leur yeaux, et donc, il menaçait par sa simple présence, leur sureté. C'est pour cela qu'ils avaient appelé...

« PRENEZ-CA ! »

Le Gravalanch qui avait été caché pendant un moment, sortit alors, sous la demande de ses enfants. Comment on avait put ne pas le voir ? Et bien, jusqu'à ce qu'ils soit appelé, il s'était fait passé pour un gros rocher, aux milieux d'autres... Et il commença alors à jeter les pierres vers les Pokémons, comme vers le dresseur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle impression [pv: YŌSEI DARKNEF] Jeu 20 Nov - 17:58

PV : Kinaï
Nouveau départ, nouvelle impression : Acte 2 : Hein de cailloux ? Il faut répliquer



alt="" border="0">




Evoli... Evo, evoli... ~Désolé... J'ai pas l'habitude...~

Tiens mais on dirai que le jeune évoli s'excuse d'être aussi apeuré, je ne peux m'empêcher d'esquisser un petit sourire de coin, ils sont mignons les evolies en fait surtout quand ils ont peur.

Mais bon le principal et qu'Evoli commence à manger et continue de bon cœur même :

Evo... Evoli, evoli ? ~Dites... Il est gentil votre humain ?~

Tiens je me demande bien ce que peuvent se dire c'est trois là :

Feu feu feunnec * oui *

Nymphali nympha * il nous a même sauvé*


Je donnerai cher pour savoir mais bon la nature et contre cela car je ne peux pas … Peut-être qu'en allant demander à un scientifique de me créer un traducteur je pourrai un jour savoir ce que disent les pokemons.

Alors que j'allais proposer au trois boules de poils de faire un petit jeu pour bien digérer j'entends u bruit derrière moi, je me retourne et aperçois un groupe de cinq Raicaillous qui n'ont pas l'air d'être là pour jouer.

« Eh, vous les quadrupèdes. « On vous a vu parler avec un Fouinette... Jill hein ? Elle s'est plus d'une fois aventurée dans NOTRE territoire. Et vous maintenant... AVEC UN DRESSEUR ! PAPA ! »

je n'ai pas compris ce qu'il racontent mais je pense qu'il veulent se battre puisque feunnec se met devant evoli comme pour le protégé et que d'un bon nymphalie viens se situer devant les cailloux embulant , Boum Boum !!!!

Voilà un gravalenche qui se pointe aye ça vas mal se passer ça je le sens le combat et inévitable

« PRENEZ-CA ! »


suite à ce cri gravalanche utilise lance pierre dans notre direction

« Nymphalie utilise abri pour nous couvrir et après seduction sur gravalance, feunnec toi tu protége Evoli »

Mais pourquoi ils nous attaquent ? Je vais essayer des raisonner

« Arretez on ne vous a rien fait pourquoi faite vous cela ?


Quelle vas être la réactionde ces cailloux et celle d'Evoli aussi ?




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle impression [pv: YŌSEI DARKNEF]

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouveau départ, nouvelle impression [pv: YŌSEI DARKNEF]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Archives :: Corbeille :: RPs abandonnés-