Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Jeu 10 Aoû - 21:04 par EternalStay

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Mar 6 Juin - 12:35 par Invité

» Suivre l'actu ?
Lun 5 Juin - 9:58 par Invité


Partagez | .

Ce n'est qu'une question de Force. [OS]

Luberias
Scary Snake
Scary Snake

avatar
Messages : 28
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 20
Localisation : Nul ne le sait ~
Autres Comptes : Soul Kanuda - Hisia - Pearl Von Wittelsbach - Sifu Vaalah - Chad Sadler

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Ce n'est qu'une question de Force. [OS] Sam 17 Mai - 19:05

La force était présente ici, sur ces terres. La force était ce que Luberias recherchait, et ce qui l'avait poussé à fuir à Kalos. Si la guerre d'Algatia était terminé, les ennuis étaient loin de l'être, et pendant ce lap de temps, les médias omirent  de parler avec assurance de ce qui s'était passé dans cette région isolée qu'était Kalos. En effet, une arme censée déclencher la fin de l'humanité et des Pokémon dans le monde aurait été déclenché par Lysandre, un homme dont les desseins étaient vains. Mais la force avait été acquise par une technologie de haut niveau. Il avait été vaincu, mais c'était bien parce qu'il ne savait pas se servir de cette force qu'il avait obtenu, cette force qu'il n'avait montré qu'à très peu de personnes. Luberias elle-même ignorait de quoi il s'agissait. Et pourtant, ses pas l'avaient dirigés ici, à Cromlac'h, qui accueillait dans ses souterrains le laboratoire de la bande de scientifiques fous qu'étaient les Flares. Les chercheurs essayaient de trouver un moyen de déblayer le plus d'éléments de l'arme qui aurait dû servir à la destruction de toute forme de vie dans ce monde, sur lequel Lysandre avait mit la main dessus. Il avait tenté d'utiliser des Pokémons légendaires afin de transmettre de l'énergie dans les générateurs et déclencher l'apocalypse. Luberias espérait trouver ce qu'elle recherchait dans ces laboratoires enfouis. Tout s'était écroulé et tout ce qui composait ce souterrain était certainement détruit; enfin, peut être pas tout. Il y avait au moins des indices pour savoir quelle était la force de cet homme en rouge qui l'avait rendu si sur de lui. Tant de questionnements trottaient dans la tête de la jeune femme, et il était donc à présent temps de trouver les réponses. Elle avait un projet en tête, le projet "Venom". c'était déjà grâce à quelques survivants de la guerre qu'elle avait pu s'échapper d'Algatia et elle avait l'intention de bien profiter de ce qui s'était passé afin de monter en puissance. Il était temps pour les différents camps de se renforcer et de ses remettre de ses plaies, Luberias, elle, n'avait ressenti que son impuissance et ses Pokémons, malgré leur imposante puissance, ne l'étaient pas assez. C'était là que Cromlac'h allait jouer un rôle. Luberias allait aller au coeur de la force de Lysandre et se l'approprier. Contrairement à lui, ses Pokémons étaient forts non pas par nature, mais elle y tenait vraiment, même si elle ne montrait pas toujours l'affection qu'elle pouvait apporter à ses compagnons d'aventure.

Elle quitta le Centre Pokémon pour se diriger vers se qui semblait être l'entrée du laboratoire, caché derrière de gros rochers placés là, du même type que ce qui entourait la ville. Les chercheurs étaient là, et fouillaient la zone, le mécanisme, et discutaient avec d'autres chercheurs qui étaient déjà dans les entrailles de ce qui restait du sous-sol. Il ne restait pas grand chose, selon leurs dires, mais la jeune femme ne baissait pas les bras. Si la zone était barrée, elle, elle voulait vraiment visiter la zone. à ses cotés, Ectoplasma regardait les hommes avec un air de malice. Mais l'ectoplasme terrifiant restait près de sa dresseuse sans faire quoi que ce soit. Aussi fourbe pouvait-t'il être, il respectait les décisions de sa maîtresse et ne s'amuserait pas sans en avoir l'autorisation. La jeune femme, portant sa capuche, se mit dos contre un bâtiment, près du site de recherches, les bras croisés. Elle regardait la zone tranquillement, le regard doré lumineux. La journée était déjà bien entamée et la nuit allait tomber. Le ciel avait déjà commencé à s'assombrir et sa couleur orangée révélait une lueur rougeâtre autour des pupilles du Pokémon spectral. Son sourire narquois voulait tout dire, et sous l'ombre du toi du bâtiment, Luberias donnait des ordres à son fidèle allié. En communiquant avec lui, elle se rendit compte que celui-ci était particulièrement intrigué par ces ruines, et qu'elles contenaient quelque chose d'important, qui l'attirait irrésistiblement. Il savait à peu près ou se trouvait la source de ce qu'il désirait et savait que ce serait important pour la suite, Luberias avait décidé de faire confiance à son compagnon. Après tout, ses Pokémons lui étaient fidèles, et élevés depuis le plus bas de leur niveau dans ce but. Même si Ectoplasma devenait plus fort, il resterait le Pokémon de Luberias, et l'ex-commandante Galaxie le savait très bien. La trahison était un terme qui n'existait pas dans la relation qu'elle avait avec ses Pokémons, aussi malicieux pouvaient-t'il être.

Le Pokémon prit alors une forme bien spectrale, invisible à l'oeil humain, plongé dans l'ombre des bâtiments qui tenaient encore debout. Il plongea de cette manière, par l'intermédiaire de l'entrée détruite du laboratoire, à se faufiler dans les ruines. Luberias, elle, ne bougea pas. Il n'était pas possible pour elle de savoir ce qu'il en était d'Ectoplasma, ne pouvant accrocher ni micro, ni caméra sur un tel type de Pokémon, mais espérait que celui-ci allait trouver la source de son intérêt. Peut être s'agissait-t'il tout simplement de la force que la jeune femme recherchait ici? Il inspectait les zones les moins touchées par l'éboulement, tout en évitant que son ombre soit perçue par les chercheurs. L'un d'entre eux mit la main sur un objet qui dégageait ce qu'Ectoplasma ressentait en venant ici avec Luberias, et il savait que c'était ce qu'il recherchait. ça ressemblait à un bracelet adapté à un poignet humain. La source de ce pouvoir c'était bel et bien ça! Il fallait à présent trouver un moyen de récupérer ce bracelet, que les humains allaient très certainement emmener avec eux. Il ne le fallait pas, non, surement pas! L'un d'eux dû d'ailleurs certainement le remonter à la surface, car il l'avait prit et s'en allait vers la sortie. Si il partait seul, c'était donc le moment de lui prendre l'appareil. Il semblait détenir autre chose entre ses mains, deux pierres bien rondes, bien lisses, et brillantes. L'une des deux brillait plus que l'autre. Leur couleur était différente, mais elles devaient très certainement servir à la même chose. Et c'était celle qui brillait le plus qui l'attirait irrésistiblement d'ailleurs. Elle semblait cacher une force ou quelque chose qu'il était capable d'obtenir. Caché dans les ombres, le Pokémon reprit sa forme normale, et seul ses deux yeux luisants dans les Ténèbres étaient visibles à ce moment là. Le chercheur senti une présence derrière lui, et se retourna soudainement. La peur le taillada, et son premier réflexe fut d'accélérer le pas. Dans la panique, il faisait attention à ce qu'il tenait dans ses mains, mais n'en ressentait pas la nécessité, sur le coup, de définir si il gardait les pierres avec lui ou non à la fin de la course. Son cri de terreur retentissant alors dans les entrailles du sous-sol, tut le monde se demandait ce qui se passait, parmi ses camarades.

Luberias, elle, comprit tout de suite et soupira, se demandant comment ce Pokémon s'en était sorti à force de jouer le mariole depuis tout ce temps. Elle se doutait qu'il allait mener sa mission à bien, et qu'il avait peut être déjà trouvé ce qu'il recherchait, mais sur le coup, il n'avait pas été le plus efficace. Dans le laboratoire en ruine, animé par un rire sardonique terrifiant, les Chercheurs surent tout de suite qu'il s'agissait d'un pokémon spectre qui faisait des siennes. Il fallait donc l'empêcher de nuire à nouveau. des Pokémons, pas très forts, qui ont servi à la recherche ou non se dirigèrent vers l'intérieur des ruines. lentement, ils marchaient dans les passages encore accessibles,  en regardant et tentant de dénicher le Pokémon spectre. Ce fut le flair d'un caninos qui les mena en face du terrible Pokémon. Nul ne sut ce qu'il voulait ni pourquoi c'était maintenant qu'il s'était manifesté. L'humain qui détenait les deux pierres et la bracelet, lui, était déjà revenu à la surface, en courant. Ectoplasma soupira. Ces Pokémons n'étaient que du menu fretin à ses yeux.Mais ils devaient se charger de lui. Il avait tout d'un Pokémon sauvage, et si il était vaincu, il s'en irait certainement du site. Enfin, c'était ce que les chercheurs espéraient. Ectoplasma voulait passer et récupérer ce qui l'avait attiré au fin fond de ces souterrains. Il terrifiait les Pokémons les plus faibles, déjà, et ils hésitaient à se battre. Mais les humains avaient tous regagnés la surface et attendaient simplement que leurs Pokémons s'occupent du gêneur. Pendant ce temps, ils tentèrent d'étudier ce qu'ils nommèrent Méga-Anneau. L'un d'entre eux se demandait comment cela fonctionnait exactement, ayant déjà vu un utilisateur à l'oeuvre. Il mit la pierre la plus brillante dans ce qui semblait correspondre à sa forme.

Mais quelque chose d'incroyable se produisit alors. Ectoplasma eu un déclic. Il sentit ses forces se décupler instantanément et il changea de forme. Il ne s'en rendit pas compte tout de suite, mais il venait de méga-évoluer. Les autres pokémons, figés, n'osèrent plus grogner ou même attaquer ce qu'il avaient sous leurs yeux. Une lueur éclatante surgit du fond des ruines, Luberias vu une partie de l'éclat de là ou elle se trouvait, pas très loin et décroisa les bras. Ce qui venait de se passer était vraiment intriguant. Elle s'approcha, tout en tentant de rester discrète, du site de recherche. Et elle vit Ectoplasma, sous une autre forme. Elle comprit alors qu'elle avait vraiment trouvé ce qu'elle cherchait ici, à Kalos. Une source de puissance que possédait Lysandre; un méga anneau! Le Pokémon méga évolué s'était fondu dans les murs sous la forme d'ombre pour revenir rapidement à la surface. Il usa de ses dons psychiques pour récupérer l'anneau et la pierre qu'il contenait, sans prendre la deuxième, qui était en réalité la méga pierre de Leviator. Ectoplasma s'éloigna donc avec sa nouvelle force entre les pattes, et semblait comme glisser sur le sol, sous sa toute nouvelle forme. Nul ne su ou il se dirigea à cette vitesse, hormis Luberias, qui prit possession de cet anneau qu'elle mit immédiatement à son poignet. Elle le camoufla sous la manche large de sa veste, et retira la méga pierre, avant de rappeler Ectoplasma dans sa Ball respective. Un large sourire s'afficha sur le visage de la jeune femme. Elle avait trouvé ce qu'elle voulait, il n'y avait plus rien à faire ici. Les ruines ne lui étaient plus d'aucune utilité.

"- Bien joué, Ectoplasma."

Il ne lui restait plus qu'une chose à faire; s'entraîner à utiliser ce tout nouveau pouvoir et parvenir jusqu'au projet Venom. Direction Poivressel. Le monde devait connaitre sa toute nouvelle force et se plier devant celle-ci.

.:-------------------------:.
Ce personnage possède une Ectoplasmite.  
Revenir en haut Aller en bas
 

Ce n'est qu'une question de Force. [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Kalos :: Cromlac'h-