Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Rising World
Ven 1 Sep - 16:03 par EternalStay

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

Sueur et testostérone à gogo... Let's battle !

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Dim 1 Juin - 14:18

Haha ! Comment Makuhita et Bastien allaient-ils bien pouvoir réagir face à l'offensive ma foi des plus osées de Waldo ? Osés, et surtout astucieuse ! En effet, à moins de pouvoir s'offrir une telle ou telle protection -ce que le Makuhita n'avait pas le luxe de pouvoir se procurer-, il était tout bonnement impossible d'éviter les dards empoisonnés qui tombaient. Il allait forcément être touché, ne serait-ce que par un seul des dards. Et si, en plus de cela, Makuhita pouvait être empoisonné suite à l'attaque, alors ce serait tout bonnement génial. Cela serait, en fait, presque synonyme de victoire assurée pour Wally. Mais ne nous précipitons pas trop, voulez-vous ? Car le rouquin ne le savait pas encore, mais la riposte de Bastien n'allait pas se faire attendre plus longtemps.

- Malin ! Makuhita, fonce à toute vitesse, n'essaye pas d'esquiver.


Gné ? Mais... Que pouvait-il bien avoir en tête ? Eh bien, c'était très simple. Bastien voulait tout simplement de son compagnon qu'il se rapproche de son adversaire, afin de pouvoir riposter. Et il fallait avouer que Bastien avait très bien joué son coup. En effet, Wally avait totalement oublié un détail. Comme je l'ai dit il y a de cela quelques posts, Makuhita ressemble à s'y méprendre à un petit sumotori. Et qui dit sumotori dit, sans vouloir être grossier, blessant, ou quoi que ce soit, couche de graisse conséquente. Ainsi, les dards tombaient sur Makuhita, ricochant sur sa peau sa pourtant s'y enfoncer. Et même les rares épines qui parvenaient à se planter dans la peau du pseudo-sumo n'arrivaient de toute façon pas à atteindre un quelconque vaisseau sanguin afin d'y libérer leur venin. En clair, cette attaque était un véritable pétard mouillé. Et il fallait avouer que Wally ne s'y attendait pas du tout. Mais alors vraiment pas du tout. Et le pire, c'était que le Makuhita se rapprochait très dangereusement de Waldo.


- Maintenant... COGNE ! s'écria Bastien.Tu vas pouvoir enchaîner, il risque pas de se défendre !

En effet, le Champion avait raison. Waldo était tout bonnement incapable de se défendre. Pourquoi donc ? Eh bien pour deux facteurs très simples, le premier étant la vitesse incroyable dont avait fait preuve l'adversaire, le second était le choc de l'échec cuisant de son offensive. Ainsi, le Cradopaud se prit un premier coup en plein dans l'abdomen. Puis un deuxième. Si bien que le pauvre Waldo, impuissant, s'écroula.

- Waldo !!
cria Wally, craignant que le match ne soit terminé.

Le suspense plana quelques secondes sur le terrain. Le Cradopaud était à terre, immobile. Etait-il incapable de continuer ? Eh bien rassurez-vous : le combat n'était pas encore terminé ! En effet, Waldo finit par se gratter légèrement le haut du crâne, et ses joues orange recommencèrent à se gonfler et à se dégonfler avec un rythme régulier. Enfin, il finit par se relever en se massant légèrement l'abdomen. Et oui ! Mettez-vous un instant à sa place ! Prenez-vous deux puissants coups dans le bide, surtout venant d'un mini-sumotori ! Mais tout allait bien, et le crapaud venimeux était bel et bien décidé à continuer.

- Parfait, Waldo ! s'écria notre rouquin national, après un profond soupir de soulagement. Rendons-lui la monnaie de sa pièce : Vendetta !

Le Cradopaud se dirigea alors vers son adversaire, préparant déjà son poing pour son attaque. Celui-ci se mit à briller d'une lueur rouge-orangée. Le choix de l'attaque peut vous paraître relativement étonnant, n'est-ce pas ? Pourquoi utiliser une attaque de type Combat contre un Pokémon de type Combat ? Eh bien pour la simple et bonne raison que la puissance de Vendetta est doublée si elle est utilisée juste après une attaque adverse. Je pense que la stratégie de Wally est donc désormais on ne peut plus claire. Encore faut-il que l'attaque aboutisse !
Revenir en haut Aller en bas
Metamorph


avatar
Messages : 81
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Dim 1 Juin - 15:37

Que deux coups ? Très très très décevant. Cogne n'était pas une attaque très puissante, et quand elle ne faisait que deux coups, aussi puissant était son envoyeur, cela prouvait qu'il y avait pas eu beaucoup de dégâts donnés... Et oui, deux puissant coups, mais ce n'était que deux coups. Donc au final, l'attaque était vraiment décevante. C'était même le minimum qu'elle pouvait faire si elle touchait. Donc, globalement, si la technique de Bastien fut intelligente, on ne put dire qu'elle fut littéralement couronné de succès. Au moins, elle avait touché. C'est ce qui fallait se dire, elle avait fait le minimum syndical, et avait apporté sa série de poids pour faire peu à peu pencher la balance en sa faveur. Mais bon, ce n'était pas non plus un très lourd poids, mais rappelons quand même que dans un verre d'eau, ce n'était pas une grande marée qui le remplissait, mais une bonne dizaines de milliers de gouttes d'eau. Ce qui faisait toute la différence. Maintenant, qu'avait donné ce coup d'épée non dans l'eau, mais pas loin...?

- Waldo !!

Suspense. Peut-être avons-nous parler trop vite ? En effet, deux coups avaient visiblement bien fait mal à son adversaire...! Mais fallait se rendre compte de ce qui s'était réellement passé, Bastien, l'ayant souvent vu avec ses Pokémons combats, comprenait très bien. Son adversaire n'était pas vaincu, loin de là, mais il était pour le moment relativement sonné par les chocs qu'il s'était prit ! Il allait se relever, il le savait. Mais visiblement, ce n'est pas vraiment le cas de Wally, qui semblait très affolé. L'arbitre lui aussi ce concentrait. Il ne se basait pas sur des théories, lui, mais sur des faits concrets et sérieux. Donc, il s'en fichait royalement de s'il était sonné ou vraiment mal en point, ce qui comptait, c'était s'il se relevait ou non. Il attendit. Encore un peu. Encore un peu. Il sentit son bras, portant les drapeaux totalement inutile, mais symboliquement important, servant de définir qui était vainqueur et vaincu... Non ! Il n'avait rien dis. Le fameux Cradopaud du Challenger n'avait pas encore dit son dernier mot !

- Parfait, Waldo !  Vendetta !

« Joli... »

En effet, Joli. Cette attaque combat était bien souvent oublié, pendant nos combats Pokémons, et bien plus souvent dans les Nuzlockes vu sa terrible, terrible conséquence qui faisait que bien souvent, les Pokémons devaient se prendre des coups pour pouvoir frapper fort, et surtout, frapper en dernier, ce qui était bien risqué pendant un Nuzlocke, vu que ça risquait d'entraîner la mort de notre précieux compagnon qu'on avait tant cherché. Mais suffit de Nuzlocke ! Ainsi, Makuhita se prit le coup... Mais cependant...

« Mais c'est fini. Contre. »

BAM. Coup terriblement puissant, qui avait bien souvent surpris et achevé plus d'un Pokémon. Makuhita avait prit très cher, avec l'attaque Vendetta. Non, ce n'est absolument pas du vécu avec un Nuzlocke assez récent mais pas trop sur Pokémon Sapphire. Absolument pas ! ABSOLUMENT pas ! Bref, qu'est-ce que je disais ? Ah oui !Après s'être prit en pleine caboche le coup de son adversaire, Makuhita avait fait un redoutable coup de poing, profitant que' son adversaire soit proche, et ainsi, n'est pus esquiver, et frappa de toute ses forces. Contre était redoutable : Plus le pokémon adversaire était fatigué, plus cela faisait mal. Un redoutable Contre, quoi, contre les attaques de ses adversaire. Coup redoutable, Waldo devait sans doute avoir prit très cher, surtout après les coups qu'ils avaient infligé, dont le redoutable Vendetta, il n'y ne serait-ce' que quelques secondes. Bastien, après que le coup fut infligé, déclara alors calmement, relativement sur de lui, après sa réussite :

« Alors...? Le combat est fini, j'pense... »

Pendant que Bastien était bien content de sa « victoire », ou du moins, ce qu'il semblait sur et certain d'être comme tel, Makuhita, lui, s'approchait de son adversaire, dont il venait de donner une très puissante attaque. Fini, sans aucun doute. Quoique... Rappelez-vous des précédentes réponses... Makuhita, au final, n'avait prit que peu d'attaques... Très très peu, à part l'attaque Vendetta, qui faisait plus mal, suivant les coups qu'ils venaient de se prendre; Mais maintenant, rappelez vous du tout premier paragraphe. Il était clair et net que l'attaque, si elle avait réussi, n'avait pas fait si mal que ça, cela avait été une attaque choc, mais pas tant blessante. Son adversaire avait été sonné, et non affaiblie vraiment. Donc, Vendetta n'avait pas du faire si mal au finaL... Et donc, conséquences en cascacde, Contre non plus ne devait pas avoir frappé si fort. Et oui ! Donc, qu'est-ce qui était entrain de se passer...? Et bien Maikuhita s'approchait loin d'être sur ses gardes, d'un Pokémon, Cradopaud, ou Waldo, qu'importe comment on décidait de le nommer, qui attendait sans doute que le meilleur moment pour frapper le plus fort, et mettre fin au combat. Mais chut. C'était une autre histoire.

[HRP : Comme convaincu, bien sur, Cradopaud n'est pas K.O. ^^ On s'approche de la fin du combat.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Sam 7 Juin - 13:22

Et... PAF ! Le sumo de poche s'était pris la Vendetta en pleine poire ! Bim ! Coup d'tête, balayette ! Mais -car comme dans toute bonne histoire qui se respecte, il y a un "mais"- l'attaque n'eut pas réellement l'effet escompté. Enfin, si, puisqu'elle avait touché sa cible. Mais non, parce que... Elle n'avait pas fait grand chose à la cible, tout simplement ! Quoique, j'avance que l'attaque n'a pas fait énormément de dégâts au Makuhita, mais au fond, je n'en sais fichtrement rien ! Car il faut savoir que les Makuhitas sont d'ordinaire des Pokémons assez robustes. Or, un Makuhita entraîné par un Champion d'Arène ne pouvait être qu'encore plus robuste ! Il aurait ainsi très bien pu prendre des dégâts, sans pour autant tomber à la renverse. Mais il faut avouer que cette supposition n'est autre qu'une ultime marque d'espoir, dans une situation ma foi des plus désespérées. Et ne me dites pas que la situation n'est pas désespérée. Auquel cas, soit vous êtes aveugle, soit incroyablement hypocrite. M'enfin, la situation était, jusque là, désespérée. Maintenant, elle était TRES désespérée... En effet, non seulement le Makuhita avait très bien encaissé la Vendetta de Waldo, mais en plus il ne se fit pas attendre pour riposter. Et quelle riposte !

Cogne. Voilà la nouvelle attaque lancée par le Makuhita de Bastien. Attaque bien souvent délaissée par les joueurs, mais qui peut bel et bien être fatale pour la cible. Et pour cause. Cogne est une attaque relativement spéciale. En effet, plus la cible est affaiblie, plus l'attaque sera puissante. En clair, c'est une attaque relativement déloyale, on ne peut pas le nier. Et évidemment, déloyale ou pas, Waldo se prit l'attaque de plein fouet. Et c'était assez prévisible, étant donné qu'il se trouvait à seulement quelques centimètres de son adversaire, du fait de la Vendetta fraîchement lancée. Cette fois-ci, le violent coup de poing frappa en plein visage, ce qui eut pour effet de faire tomber le Cradopaud à la renverse.

-Alors...? Le combat est fini, j'pense... déclara Bastien, visiblement persuadé d'en avoir fini.

Et il faut dire que pendant un très court instant, notre cher Wally West était lui aussi convaincu de sa défaite... Jusqu'à ce qu'il ne remarque que les petites joues orange de son Pokémon continuaient à se gonfler et à se dégonfler avec un rythme régulier. Ainsi, aussi étonnant que cela puisse paraître, Waldo n'était pas encore KO. Et je vous vois déjà vous exclamer d'étonnement, les yeux ronds et la bouche bée : "Mais comment cela se fait-ce ?! Machination, tricherie, SORCELLERIE !" Ce à quoi je vous répondrai, en premier lieu, de vous calmer. Parce que vous êtes bien gentils deux minutes, mais 'faut pas non plus pousser mémé dans les orties ! Deuxièmement, laissez moi vous expliquer la raison pour laquelle Waldo était toujours capable de se battre, mais juste trop fainéant pour se lever de suite. Comme je l'ai déjà dit plus haut, plus la cible est affaiblie, plus Contre est puissante, n'est-ce pas ? Or, Waldo était certes fatigué après avoir utilisé tout son éventail d'attaques en seulement quelques secondes, mais en y réfléchissant un peu, il n'avait pas pris tellement de dégâts. En fait, il n'en avait pas pris énormément avant la Contre. Il avait juste encaissé une attaque Cogne qui, qui plus est, n'avait fait mouche que deux fois. Alors ? Vous en êtes tout ébaubis, n'est-ce pas ?

- J'crois pas, non, répondit enfin Wally à la supposition du Champion. Waldo, utilise Coud'Boue, puis une autre Vendetta ! ajouta-t-il en remontant ses lunettes sur son nez et en affichant un léger sourire en coin.

Waldo se releva en un éclair, crachant un nouveau flot de boue nauséabonde. Il enchaîna alors, sans même voir si sa riposte avait réussi ou pas, avec un nouveau coup de poing dirigé cette fois-ci vers le torse du Makuhita.

Oh non, ce match n'était pas encore fini. Ou peut-être allait-il l'être après la nouvelle offensive du Cradopaud ?
Revenir en haut Aller en bas
Metamorph


avatar
Messages : 81
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Lun 9 Juin - 17:43

Victoire ? C'est ce que pensait Bastien. Bastien était un stratège réfléchi, quelqu'un d'intelligent, qui savait se battre, et qui savait faire des stratégies de fou furieux, comme on avait parfois vu pendant le combat. Mais il avait un défaut. Il était trop sur de lui. Défaut assez récurant chez les champions de type combat, que cela soit Chuck, Aldo, ou la jeune Cordelia. Ils étaient sûres de leur capacités physiques, et de celle de leur Pokémons... Mais bien souvent, ils s'en mordaient les doigts, dans les véritables matchs. Seuls la timide et craintive Maylene semblait échapper à ce constat, mais elle chutait de l'autre côté de la balance, avec en général, une tendance à se considéré comme plus faible, et à constamment se rabaisser. Ainsi, Bastien était sur de la victoire de son Pokémon. Cependant, il se mettait finalement le doit dans l'oeil jusqu'à l'omoplate. Et évidemment, cela allait avoir un impact non négligeable. A force d'être trop sur de soi, évidemment, à un moment, on s'en mordait méchamment les doigts. Et pour Bastien, cela semblait être le moment de récolter le vent qu'il avait semé, car en effet, Wally déclara, après un petit moment, à la supposition infondé du champion d'arène :

- J'crois pas, non, Waldo, utilise Coud'Boue, puis une autre Vendetta !

« Damn ! Esquive ! »

Makuhita avait été véritablement surpris. Sur le coup, ce n'était pas du tout prévu. Heureusement, il était assez réactif, et assez rapide... Enfin, si c'était tant mieux. Car comme toujours, qui évite la première balle, se prend bien souvent la seconde. En effet, le Pokémon combat qui s'était approché de la situation, recula vivement, et réussi à esquive de peu la sécrétion malodorante et purement dégueulasse qu'avait jeté le pokémon Crapaud. Mauvaise idée ? Et oui, car cela évidemment lui demanda un temps de récupération, de rééquilibrage... Et c'était une mauvaise idée, car le fameux Cradopaud n'avait pas fini son coup, et le pokémon combat se prit dans les côtes rembourré le coup de manière relative violente, cela ne faisait pas du bien. Le Pokémon combat recula violemment. Ouah on pouvait dire que le combat ne manquait pas de rebondissement, et alors que l'arbitre, les spectateurs, et sans aucun doute pendant un moment le Challenger et le Champion pensait que tout était fini, la victoire dans la main du Champion... Et bien non. Non. Au final, ce n'était pas le champion qui semblait porter les Laurierrs de la Victoire, mais le Challenger, surtout après le terrible coup que venait de se prendre

Cependant, ce n'était pas fini pour lui, et Makuhita était loin d'être tombé. Oh oui. Loin d'être tombé ! Il était encore largement capable de se battre... Enfin, largement, c'était loin d'être la vérité. Bien sur, c'était une exagération. En effet, les Makuhitas étaient des Pokémons solides. Des Pokémons qui ne craignaient pas le combat, et qui savait prendre les chocs ! Hors de question de tomber aussi vite, Makuhita devait sans doute être dans le rouge, presque K.O., et bientôt, sera incapable de tenir, mais hors de question de tomber. Hors de question de perdre. Les Pokémons combats se battaient toujours jusqu'à la victoire, et il ne voulait pas tomber devant leur adversaire. Vous me diriez sans doute que tout les Pokémons réagissaient comme cela... Mais pas comme les Pokémons Combats. Eux qui idolaient le combat, et qui vivaient pour être les plus forts... La défaite était humiliante, mais acceptable... Cependant, jusqu'à l'épuisement de leur dernières forces, ils vont se battre, combattre, lutter... Et ce n'était pas fini pour Makuhita. Il chargeait ses dernières forces, sachant que ce coup allait être le plus puissant du combat...

Et Makuhbita décida de frapper fort; Surprenant tout le monde sur sa vitesse hallucinante, vitesse qu'il avait depuis longtemps, gagnant petit à petit celle-ci en s'entraînant au surf avec son maître, et compagnon, pendant des compétitions de Surf, fonça sur son adversaire. Il allait le vaincre. Là. Maintenant. Il n'allait lui donner aucune chance de se reposer après tout le coups qu'il avait prit. Tel un Boxeur professionnel, alors que le pokémon était plutôt adapté des sumotoris, mais bon, vu mes connaissances en sports de combat, on va pouvoir me pardonner, il allait frapper et empêcher son adversaire de se relever ! Nanni...?!!! Me diriez-vous si vous étiez des Japonais adepte du Romanji !! Et bien, c'est simple, le pokémon décida de frapper avec Cogne. Mais au lieu d'échainer des coups, il allait frapper une fois. Il arriva jusqu'à Cradopaud, le poussa alors violemment contre le mur, sans qu'il s'y attende, et frappa. Frappa très fort. Frappa le plus fort qu'il pouvait. Le plus violemment possible.

« Cette fois, c'est fini... »

Echec.

Le coup avait échoué.

« Quoi ?! »

Cogne avait échoué. Et oui. On pouvait bien le voir, vu que le poing du pokémon Combat, le terrible coup qu'il venait de lancer sur son adversaire, et bien... Venait de méchamment percuté le mur de l'arène, ratant le Cradopaud. De peu. Il fallait quand même l'avouer. Mais cela ne changeait rien dans les faits. On pouvait montrer les faits comme on voulait, ce n'était pas la cible visé, qui s'était prit les coups. Le mur était fissuré, et on voyait bien que si le Pokémon se l'était prit, sans aucun doute que c'était en effet la fin... Mais quoique... N'était-ce pas maintenant la fin ? Maintenant, car en effet... Maintenant le fameux Pokémon combat n'était pas dans une position avantageuse. Bien sur, Wally pouvait rater cette occasion en or, donc, on ne pouvait pas deviner ce qui allait se passer... Mas maintenant, il était presque sur qu'on s'approchait de plus en plus de la fin de ce fameux combat.. Qu'allait se passer ? Allait-on voir enfin la victoire de ce long combat intense qui avait offert énormément de rebondissement à tous et à tout le monde...? Le suspense était à son comble, et la main était à Wally maintenant. Espérons qu'il allait bien savoir l'utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Mer 11 Juin - 19:01

La double offensive de Waldo se révéla être un échec. Enfin, un semi-échec. En effet, le Makuhita adverse était parvenu à éviter le Coud'Boue. Mais aussi rapide qu'il pouvait être, il n'était pas parvenu à éviter la Vendetta qui suivait de très près. Vendetta qu'il se prit, cette fois-ci, en plein dans les côtes.

Mais pouvait-on réellement parler d'échec ? (Ou ne serais-ce que de semi-échec ?) Imaginons un peu ce qu'il se serait passé si Wally n'avait pas décidé de lancer un Coud'Boue en premier lieu. Le Makuhita aurait très certainement esquivé la Vendetta, et en aurait profité pour asséner un dernier coup à Waldo, qui ne s'en serait très certainement pas relevé. Mais sortons de cet univers parallèle dans lequel Wally était le plus mauvais de tous les mauvais stratèges, et revenons dans notre univers à nous. Car dans notre univers à nous, Waldo avait bel et bien utilisé Coud'Boue. Et tant mieux ! Car cette attaque avait beau être peu puissante, elle avait au moins fait en sorte que le Makuhita se focalise sur la première salve, sans prêter gare à la seconde. Et ce fut grandement profitable pour Wally et son Cradopaud ! Profitable, certes, mais hélas insuffisant...

En effet, le Makuhita de Bastien avait beau s'être pris l'attaque de plein fouet, cette dernière ne suffit guère à le mettre KO. Cependant, même s'il était toujours debout, l'adversaire était à deux doigts de s'effondrer au sol, comme en témoignant ses jambes tremblantes et la sueur qui coulait à (très) grosses gouttes le long de ses tempes.

- Mais c'est pas vrai ! s'écria Wally, voyant que le Pokémon de son adversaire tenait toujours debout.

Malheureusement, le Makuhita avait beau être très affaibli, il n'avait rien perdu de sa superbe vitesse et de sa puissance, au grand dam de notre rouquin et de son crapaud difforme. Parce que oui, le Makuhita avait beau être affaibli, il était surtout, de même que son dresseur, visiblement, très énervé.

- Cette fois, c'est fini...

Et Bastien ne croyait pas si bien dire. En une fraction de seconde, le Makuhita avait attrapé Waldo par la peau du coup, l'avait violemment poussé contre le mur de l'Arène et avait utilisé Cogne. Mais pas n'importe quelle Cogne, oh que non. C'était la plus rapide, la plus puissante, la plus rapide des Cognes que Wally verra probablement de toute sa vie. Et cette Cogne bien précise avait une particularité : d'habitude, cette attaque est censée frapper entre deux et cinq fois la cible, n'est-ce pas ? Sauf que là, le lanceur ne donna qu'un seul coup de poing. Mais quel coup de poing ! Un coup de poing tellement violent que le choc souleva un épais nuage de poussière.

Et quand ce nuage de poussière se dissipa, Wally se rendit compte que Bastien avait eu raison. Le match était bel et bien terminé. Ou plutôt allait être terminé ! Mais pas de la manière dont il l'espérait...

- Haha ! Waldo, utilise Dard-Venin pour en finir ! Vise la tête !

Que... Quewa ?! Keskecétydonckispasse ?! Mais oui ! "Keskecétydonckispasse" ? Comment Waldo a-t-il survécu a un tel coup ? L'aurait-il esquivé ? Impossible. L'adversaire le tenait collé au mur. L'aurait-il encaissé ? Non, encore plus impossible. Un tel coup l'aurait forcément achevé. L'aurait-il... ? Non. Arrêtez de chercher, puisque vous n'arriverez jamais ne serais-ce qu'à vous approcher de la réalité, telle elle était improbable. Vous ne voyez toujours pas ? Non ? Mais ouvrez les yeux, bon sang ! N'allez pas me dire que vous ne voyez pas cet énorme trou dans le mur ! Ah, c'est vrai... Désolé... Eh bien figurez-vous, chers lecteurs et chères lectrices, que le Makuhita a tout simplement... Raté son coup. Eh oui. Vous, lorsque vous jouez à Pokémon sur votre 3DS, DS, Gameboy Advance ou même Gameboy Color, vous êtes à deux doigts d'éclater votre console contre le mur lorsque l'attaque lancée par votre Pokémon rate dans un moment crucial, n'est-ce pas ? Alors imaginez ne serais-ce qu'un instant la sensation que l'on doit ressentir lorsque cela nous arrive pour de vrai ! Et quand on voyait l'état du mur, on ne pouvait que se dire que le Cradopaud avait eu extrêmement de chance. Cette attaque ne l'aurait très certainement pas "seulement" mis KO. Dieu sait ce qui aurait pu arriver !

Mais il est désormais temps de parler de l'occasion en Or de Waldo, ne pensez-vous pas ? Occasion qu'il ne pouvait se permettre de rater, bien évidemment ! Ainsi, comme le lui avait demandé son dresseur, le Cradopaud utilisa à nouveau Dard-Venin et visa la tête de son adversaire. Et il fallait dire qu'il aurait été assez difficile de rater sa cible, étant donné la distance à laquelle celle-ci se trouvait. Mais ne nous réjouissons pas encore, voulez-vous ? Attendons d'en savoir plus.

Waldo cracha alors un dard empoisonné. Un unique dard. Il fallait avouer que lui aussi était exténué. Et ni Wally, ni Bastien, ni même le Makuhita ne le savaient, mais l'attaque, même si elle avait raté, avait tout de même eu un certain effet sur Waldo. Waldo lui-même n'en était pas tout à fait conscient, en réalité. Pour comprendre cet effet, je vous propose un petit cours d'anatomie Pokémon. Les Cradopauds possèdent, dans leur flanc gauche, juste sous le poumon, une petite glande directement reliée à leur œsophage. Cette petite glande sécrète un poison, servant justement à lancer des attaques visant à empoisonner l'adversaire, telles que Dard-Venin. Lorsqu'un Cradopaud veut lancer un Dard-Venin, cette petite glande crée une certaine quantité de poison, qui sera diectement acheminée vers la bouche du Pokémon. Pendant ce temps, des petites épines se forment dans la bouche du Cradopaud. Le poison acheminé jusqu'à la bouche enduira alors ces épines, qui seront enfin prêtes à être projetées sur l'ennemi. Or, comme je l'ai dit plus tôt, cette fameuse glande se situe sur le côté gauche du corps du Cradopaud. Or, c'est justement du côté gauche qu'a frappé le Makuhita adverse. Et même si l'attaque a raté, elle a produit un certain choc, qui a touché directement la glande de Waldo. Voilà donc pourquoi celle-ci n'a été capable de sécréter qu'une petite dose de venin, et donc pourquoi Waldo n'a craché qu'un seul et unique dard. Mais fort heureusement, Waldo a très bien visé, si bien que cet unique dard a atterri... Pile entre les deux yeux du Makuhita !

Avec cette dernière attaque, Waldo avait épuisé les dernières forces qu'il lui restait. Alors, presque en même temps, les deux Pokémons de type Combat s'écroulèrent au sol. Tous deux étaient KO. Attendez... Un petit instant... L'arbitre, visiblement effaré par cette fin de match des plus explosives, se hâta d'aller au chevet du Cradopaud. Que vérifiait-il ? Que se passait-il, bon sang ?!

Après un petit moment agenouillé aux côtés du crapaud venimeux, l'arbitre se releva enfin, avant de déclarer :

- Victoire du challenger !

Wally,totalement incrédule, regarda en direction de Waldo. Il était bel et bien à terre, immobile. Qu'est-ce qui a bien pu faire croire à l'arbitre qu'il n'était pas KO ?... Oh... Le petit coquinou ! Waldo n'était pas KO ! Même pas du tout ! Il était juste allongé sur le sol, regardant fixement le plafond, clignant des yeux de temps en temps. Il clignait des yeux ! Il allait bien ! IL AVAIT GAGNE !!! Wally poussa un véritable hurlement de joie, avant de littéralement sauter sur son Cradopaud pour l'étreindre comme jamais il n'avait étreint quelqu'un ou quelque chose. Wally West, jeune homme originaire de Romant-Sous-Bois, venait tout juste de décrocher son second badge de la Ligue Hoenn.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvia Von Wittelsbach


avatar
Messages : 134
Réputation : 10
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Laure Dexila-Juan Da Ponte-Aria Cantore-Andea-Capaldi-Archibald Park

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Jeu 12 Juin - 9:07

Salut ! Nous revoilà avec Sylvia et Zach ! Oui, oui, vous en vous souvenez ! La collectionneuse orgeuilleuse, et de l'autre côté, le champion un tout petit peu ventard sur ses propres compétence. Bon, bien sur, Sylvia n'était pas mieux, il ne fallait pas oublier. Mais quand même, c'était important ! Les deux étaient entrain de regarder le combat ! Enfin, pour Sylvia, toute une partie, elle l'avait raté... Et oui, sa possession laissait des cases vides dans son esprit, elle avait un peu mal à la tête... Heureusement, elle se sentait de nouveau totalement maître de son corps. C'était quand même relativement flippant... Elle ne savait pas trop quoi dire, elle avait peur. Elle avait vraiment peur... Mais un gros problème pour elle : Comment exprimer sa peur...? Elle avait trop peur de s'ouvrir. On allait se moquer d'elle... Elle était une Von Wittelsbach. Elle n'avait pas le droit de montrer sa peur. Elle devait rester noble... Même quand un esprit semblait la posséder... Mais pour le moment, c'était fini. Elle semblait soulager de tout cela. En théorie. Elle allait pouvoir enfin souffler... Enfin... Souffler... C'était un grand mot. Car en effet...

Sylvia était maintenait concentré sur la suite des évènements. Maintenant que son moment d'inattention était fini, elle pouvait véritablement se concentrer sur le combat. Car après tout... Si elle était là, ce n'était pas pour se faire posséder par je ne sais qui ! C'était pas ça qui importait. Là, le plus important, c'était le combat de Wally. Eh ! Sylvia acceptait de mettre SES problèmes, après quelque chose ! C'était suffisamment exceptionnel pour qu'on le fasse remarquer ! Donc, maintenant qu'elle venait d'officiellement laisser le primat à Wally, il avait grandement intérêt de gagner, sinon, cela allait grandement barder ! Et elle, Sylvia Von Wittelsbach, quand elle disait que cela allait barder... Elle ne plaisantait pas ! Elle estimait que maintenant qu'il avait SON attention, il n'avait plus le droit de perdre ! Surtout que maintenait, la situation, était visiblement relativement équilbré : Deux Pokémons, un de chaques côtés. Makuhita contre le Cradopaud qu'elle avait capturé... Eh eh ! C'était un combat épique qui allait visiblement rester dans les anales ! En tout cas, cela avait intérêt !

Le combat était incroyable. Elle n'avait jamais vu ça auparavant, à part la Télé. Mais en vrai, c'était totalement différent ! C'était beaucoup plus cool ! Les combats pokémons, c'était vachement plus cool que ce qu'elle pensait ! C'était dynamique, t'avais des vraies trucs de fous ! C'était incroyable ! Au début, elle pensait que c'était un truc ennuyant, genre RPG, à jouer tout seul, avec des choix, et des attaques super limité et illogique. Genre, l'attaque Rugissement qui bassait l'attaque, ou alors, des gros trucs incohérents... Mais non ce n'était pas du tout le cas ? Quoi ? Vous me demandez de vous aider de vous extirper des décombres du quatrième mur qui vient de vous tomber sur la tête ! Too Bad ! Waluigi Time ! Bref, revenons aux combats, extirper vous, vous-même. Na. Ainsi, le com bat entre Makuhita et le fameux Cradopaux de Wally, la... Euh... Comment il s'appelait déjà ? Sylvia n'en savait plus trop rien. Mais les deux combattaient ! Quand soudainement, alors que Sylvia ne savait plus du tout où exactement poser ses yeux, et bien... Un coup surpuissant sembla mettre une bonne fois pour toute fin pour le combat..

Non. Elle refusait. Il ne pouvait pas avoir perdu ! Hors de question que SON élève perde ! Oui, car comme vous pouvez voir, Sylvia Von Wittelsbach, n'avait pas perdu son délire de considéré le fameux Wally West comme son élève ! Après tout, elle avait décidé qu'elle allait l'apprendre à capturer des Pokémons ! C'était pas n'importe quoi !! Elle estimait que c'était important pour elle... Et voilà ! Bref, notre Sylvia Nationale était presque prête à faire arrêter le combat. Et bien... on pouvait dire qu'elle était totalement fan. /Mais en même temps, elle pensait sérieusement que Wally devait être dégoûté ! C'était qu'il s'était entraîné en plus, pour réussir ce champion d'arène ! Il y avait de la triche quelle que part ! Cependant...

Attendez... Il... Non. C'était un échec ? Le champion venait de dire quelque chose...! Peut-être que c'était...? Non, il ne fallait pas avoir de faux espoir ! C'était une règle de base quand on regardait un match, un combat, un sport, ou une conférence de Nintendo à l'E3, espérant totalement un nouveau jeu F-Zero, alors que cette série n'a pas eu de jeu depuis 2003, ce qui fait maintenant 10 ans. Mais on a encore de l'espoir. Kid Icarus, il a fallu 25 ans pour faire un nouveau jeu. 25 ans. 25 ans !!! C'était pas rien 25 ans ! Donc, il y avait encore de l'espoir pour le Grand et Beau CAPTAIN FALCON !!! Euh... Comment ça, on sent vraiment le vécu dans ses déclarations....? Bon, retournons plus sérieusement au RP. Ainsi, alors que tout semblait perdue, finalement, le combat fut totalement renversé, par la chance ? Par le talent ? On ne savait pas, et sérieusement, Sylvia, elle s'en fichait, elle se qui la rendait contente, c'était que SON élève venait de gagner ! Et pas le champion ! Et ça, c'était ce qui la rendait bien contente ! Donc, ainsi c'était une victoire. Oui, je sais, ça fait pas beaucoup de descriptions de combat tout cela... mais pour les descriptions de combat, il fallait plutôt demander au champion qui était à côté de Sylvia ! Ainsi, la collectionneuse déclara d'une voix forte !


« Ouah... YEAH ! Wally ! Tu es mon digne Padawan ! Bravo ! Ahah ! Bastien n'avait aucune chance ! C'est Wally le plus fort ! Heureusement que j'étais là !
-Bravo Bastien. »

Pendant ce temps là, Greg le Surfeur faisait un peu la moue, il fallait l'avouer. Lui, il pesnait véritablement que le fameux Wally n'était pas un super bon dresseur, et qu'il allait être vaincu plutôt aisément. Voir le champion de sa ville, et son ami se faire vaincre... Bon, ok. Cela faisait partie du jeu, il le savait... Mais quand même, en général, cela le faisait moyen. C'était comme quand tu attendais quelque chose avec impatience et que... Quoi ? Vous m'interdisez de parler de F-Zero... Oh dommage. J'aurais plein de chose à dire sur la meilleure licence de course de tout les temps. Car sérieux, par rapport à Burnout ou Need For Speed, F-Zero les coiffent aux poteau ! Car je rappelle que Métroïd n'est pas le seule série futuriste de Nintendo, et j'aimerai bien que Nintendo eux-même s'en souvienne ? Quoi, j'dois vraiment arrêter d'en parler...? Bon, d'accord, d'accord. Ainsi, Sylvia, elle, n'avait qu'une envie, la même que Zach sans doute, c'était d'aller parler avec Wally maintenant, ce qui fit que la collectionneuse déclara:

« Zach ! On descend ! Vite ! Porte moi ! »

Ouah ! Le fameux Zach devait être surpris ! Enfin, il pouvait vite voir que Sylvia tourna la tête, et aviat prit une vive teinte rouge, regrettant déjà ce qu'elle venait de dire. Elle voulait se rapprocher pour demander des choses à son disciple, et n'avait pas d'autres choix que de demander à Zach de faire la chaise à porteur, le transporteur de Sylvia Von Wittelsbach... C'était un honneur ! Par contre, notre fameuse Sylvia était quand même rouge comme une tomate. Si seulement elle pouvait marcher, cela empêcherait ses longs moments où elle devrait être dans les bras d'un homme... Que dirait sa mère ? Son père, elle savait qu'il s'en ficherait, mais sa mère... Elle serait jetter à la porte, et considéré comme une vulgaire catin ! Elle n'aimait pas ça, mais bon, est-ce que de toute façon, elle avait le moindre choix ? Non. Il ne restait plus qu'à attendre maintenant, et elle espérait que Zach n'allait pas faire de sale coup. Genre je sais pas moi... La laisser attendre là, et descendre tout seul... S'il faisait ça, il pouvait déjà préparer son cercueil !

.:-------------------------:.
"Quand je suis atterré, à genoux, sans force, je me rappelle que je suis une Von Wittelsbach, et que c'est dans l'honneur que ma famille survit."
Sylvia's Thème
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Ven 13 Juin - 18:28

- Victoire du challenger !

Et voilà, le match était enfin fini. Ce fut long, rempli de péripéties aussi incroyables qu'inattendues, mais c'était bel et bien la fin. Quoi, comment ça, j'ai rien raconté ?! Bah oui, j'ai un peu la flemme en cette fin d'après-midi d'été de lire les huit posts précédents, mais vous pouvez le faire si vous en avez le courage, moi, je suis trop lâche, désolé. Bref bref, le match était terminé, et sur la victoire historique de Wally West, qui venait de remporter son deuxième badge, une nouvelle étape de franchie pour le jeune rouquin, plus que six et il aurait la chance d'affronter le fameux Conseil 4, le but ultime de tout dresseur ! Donc, Wally avait parcouru un quart du chemin, ce qui était honorable, il était bien parti. Ce Cradopaud s'était décidément prouvé très utile au dresseur originaire de Kalos, pensait Zach qui continuait de le trouver bizarre. Cradopaud, pas Wally, hein, bande de petits coquins ! En bon camarade comme il est toujours, Steel applaudit donc son ami en lançant :

"Bravo, Wally ! Bastien était vraiment pas au niveau ..."

« Ouah... YEAH ! Wally ! Tu es mon digne Padawan ! Bravo ! Ahah ! Bastien n'avait aucune chance ! C'est Wally le plus fort ! Heureusement que j'étais là !"

-Bravo Bastien. »

Trois réactions dont une sortait vraiment du lot. Bon, d'abord, celle de Greg le Surfeur, personnage mineur de ce rp qui devait l'avoir bien profond, pensa Zach, nyark nyark, son assurance en prenait un coup, là, mwahaha, mais assez de rires machiavéliques pour aujourd'hui. Zach, lui, n'allait pas enfoncer le couteau dans la plaie du surfeur, même s'il ne boudait pas son plaisir, il se contenta juste d'applaudit le vainqueur en se permettant de critiquer ouvertement Bastien. Quoi, les champions doivent se serrer les coudes ? Ah bon ? On s'en fout ! Zach le connaissait à peine, et puis si Wally l'avait battu, il devait pas être très fort. Bon, lui aussi avait été battu par le rouquin, mais c'était pas pareil, là, y avait chance. Si, si, je vous assure, faites disaparaître cet air sceptique de votre visage, je vous prie. Bon, et sinon, comme prévu, la réaction la plus ridicule fut celle de Sylvia, ce qui était assez prévisible. Elle se vantait même que c'était grâce à elle que Wally avait gagné, là, c'était juste hilarant ! Elle avait rien fait du combat, et n'y connaissait d'ailleurs que dalle en la matière et c'était grâce à elle ? Ah ah ! A la rigueur, si c'était grâce à quelqu'un, ç'aurait été Zach, c'était grâce au combat qu'il avait disputé avec Wally que celui-ci s'était entraîné, après tout ! Mais ne souhaitant pas déclencher une ènième dispute avec la fille aux cheveux roses, le champion de Mérouville se tut exceptionnellement. Jusqu'à ce que cette dernière demande sur un ton autoritaire :

« Zach ! On descend ! Vite ! Porte moi ! »

"Tu n'oublies pas le mot magique, duchesse ? Sinon, je redescends sans toi ..."

D'abord surpris, le jeune homme avait fini par se lever en disant cela en souriant. Mwaha, la pauvre Sylvia n'avait pas d'autre choix que d'obéit bien gentiment, ce qui devait être un supplice pour elle. Mais c'était drôle pour Zach, et donc, il le faisait, fallait pas chercher loin avec lui. En même temps, pour qui elle se prenait, cette Von Witteltruc ? Ou plutôt, pour qui elle le prenait lui ? Lui donner des ordres comme s'il n'était rien d'autre qu'un vulgaire servant attendant le moindre de ses caprices. Et bah non ! D'ailleurs, le champion se rendit compte bien vite que la collectionneuse regrettait déjà ces paroles puisqu'elle devenait aussi rouge qu'une fraise. Oui, c'est pour changer de la comparaison avec la tomate. Mais trop tard, Wittelsbach ! Et oui, faut réfléchir avant de parler ! Ce que ne faisait quasiment jamais Steel, mais passons. Bref, il comptait bien attendre, voire même partir sans elle si l'héritière ne lui obéissait pas. Il sourit même en la pensant coincer ici, incapable de sortir de l'arène. Mais, heureusement pour elle, la jeune fille finit par dire le mot magique, ce à quoi Zach répondit avec un plaisir non caché, en tendant l'oreille :

"Répètes plus fort, j'ai pas entendu ... et bah voilà, c'est mieux, je me disais bien qu'une aristo devait être polie. Allez, viens ..."

Ayant bien rigolé de son mauvais coup, le blondinet finit par prendre Sylvia dans les bras, ne faisant même plus attention au fait que cette dernière rougissait encore, mais était-ce de pudeur ou de colère, pour avoir été moquée par le champion ? Les deux options étaient possibles, mais Zach, lui, s'en fichait, vu que la jeune femme dépendait de lui en ce moment, et donc ne pouvait pas se venger. D'autant que si c'était la même chose aux autres arènes, il n'avait pas fini de s'amuser. C'était un méchant garçon ? Oui, sans doute un peu, encore qu'il ne faisait pas cela par méchanceté, c'était juste en réponse à l'attitude hautaine de l'héritière, elle le cherchait à chaque fois ! Si elle avait été une princesse douce et aimable, les choses auraient été différentes. Mais en y réfléchissant, il l'aimerait moins si elle était aussi banale ... Il arriva donc en bas et la posa doucement sur son fauteuil, avant que les deux ne se dirigent vers Wally. Ce dernier semblait bien joyeux, ce qui était parfaitement compréhensible, et Zach lui dit simplement :

"Bravo, mec ! Tu t'es bien débrouillé ! Hmm, t'aurais pas dû commencer par mon arène, maintenant, y a plus aucun suspense pour la suite ..."

Ah là là, il ne changerait pas de si tôt. Car oui, pour Zachary Steel, il était et resterait le meilleur champion de la région, quoi qu'il se passe, et donc, si quelqu'un arrivait à le battre par exploit, alors cette personne n'aurait aucun mal à battre tous les autres champions. C'était purement logique, dans son esprit. Evidemment, il finirait par se rendre compte de son erreur, un jour ou l'autre, mais c'était pas demain la veille ! Les trois amis, ayant fini ce qu'ils avaient à faire dans cette arène, allaient pouvoir se remettre en chemin dans la région Hoenn. Le voyage ne faisait que commencer, après tout !
Revenir en haut Aller en bas
Metamorph


avatar
Messages : 81
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Sam 14 Juin - 12:02

Il avait échoué... Non, sérieusement, non ! Là, il était dégoûté. Le manque de chance quoi ?! C'était fou ! Mais on pouvait dire ce qu'on voulait, on pouvait se plaindre, gueuler, pleurer... Rien ne changerait à l'amertume de la réalité, qui ne se pliait jamais sous la demande des personnes. La réalité était la réalité, la réalité était inviolable; Désolé dragon de l'idéal ! Mais il y avait-il quelque chose de plus violent, de plus solide, de plus tenace que la réalité ? La réalité nous blâmait, nous touchait, nous enveloppait... Et n'était absolument et nullement changeable. Et dans ce cas très précis, la réalité était formel. Le coup de Makuhita avait été splendide, et sans aucun doute, jamais Waldo n'aurait pus continuer le match s'il se l'était prit en pleine face. Surtout que le pokémon combat, en l'assénant, n'avait pas voulu laisser de chance à son adversaire. Cependant, si le mur n'avait eu aucune chance contre son adversaire, et bien... Cela n'était pas le but de Makuhita; Et ainsi, vaincre son adversaire... Et bien, ce n'était pas pour aujourd'hui !

Ainsi, maintenant, c'était à Waldo de briller. Bastien, au final, se rendait compte qu'il avait eu raison. Si si. C'était bien la fin. Mais le problème, c'est que ce n'était pas la fin auquel il s'attendait. C'était une défaite, il venait de perdre. Enfin, non, pas encore, mais très bientôt, ce n'était qu'une question de poignées de secondes, maintenant, il ne pouvait plus retourner la situation, sauf éventuellement un Deus Ex Machina, mais c'était bien stupide de se reposer sur un espoir irréaliste de Deus Ex Machina pour espérer gagner. Ainsi, à l'aide d'une simple attaque poison, une seule, une et unique attaque Poison, il frappa le Pokémon Combat. Et après tout ce qu'il s'était prit, et bien, cela fut suffisant. Le Combat avait été éprouvant pour tout le monde, et le Pokémon de type posion tomba peu après. KO ou pas, il ne savait pas, mais il s'en fichait. Même si cela avait été un double K.O., cela serait à ses yeux une victoire de Wally. Il l'aurait amplement mérité. Finalement, après un moment de Stress interminable :

- Victoire du challenger ! 

Victoire. En effet. Il regardait Makuhita, et comprenait qu'il n'y avait pas de contestation possible... En même temps... Pourquoi le ferait-il ? Il comprenait qu'il avait perdu. Il n'allait pas tenter de contester cette victoire amplement mérité par le Challenger. Eh ! Cela avait été un chouette combat ! Il attrapa alors son T-Shirt, qui attendait sur une chaise, et le remit, étant donné que le soir commençait enfin à tomber, offrant un peu aux personnes présentes de l'air frais, qui faisait bien plaisir après ce combat torride dans une ambiance quasi caniculaire. D'ailleurs, il faisait ça aussi, car parmi les spectateurs qui s'approchaient, il y avait quand même une jeune demoiselle, en fauteuil roulant. Il ne saviat pas encore qui s'était, étant donné qu'ils étaient encore loin, mais bon, il n'allait pas montrer ses beaux abdos à une jeune demoiselle ! Enfin, si, mais pas maintenant. Plus tard, peut-être. Là, ce n'était pas le moment ! Ainsi, les spectateurs arrivèrent jusqu'à Wally, et quelqu'un qu'il connaissait, déclara au fameux Challenger, qui était sans doute entrain d'exploser de joie intérieurement :

"Bravo, mec ! Tu t'es bien débrouillé ! Hmm, t'aurais pas dû commencer par mon arène, maintenant, y a plus aucun suspense pour la suite ..."

« Et bien, Zachary Steel, visiblement, ta récente nomination t'est monté à la tête. M'enfin, ce n'est pas important. »

BAM ! Bouyatchaka ! On pouvait voir Sylvia von Wittelsbach, la jeune collectionneuse, que Bastien connaissait uniquement de nom, commencer à se retenir de rire, résultant à quelques poufs de rires, la main devant la bouche. Bastien avait rarement croisé son fameux collègue de type acier, mais étant un dresseur qui possédait l'un des rares types pouvant faire très mal aux Aciers, et bien, il n'hésitait pas à en profiter pour se moquer. Quoi ? C'était bon joueur ! Après tout, le fameux Zach ne venait pas de se vanter ? Maintenant, il avait hate de voir ce qu'allait donner le fameux Wally. Deux badges, quand même, c'était honorable ! Tout le monde n'arrivait pas à atteindre ce stade ! Il fallait s'accrocher... Il avait l'impression, tout d'un coup d'oublier quelque chose... Oui, mais quoi...? Damn... Il arrivait pas à s'en souvenir... AH SI ! C'était important quand même ! Il n'avait pas encore donné le fameux Badge ! Trouvant du sériuex, il déclara :

« Félication, Challenger West. Tu es maintenant détenteur du Deuxième Badge de la Ligue de Hoenn... Le Badge Poing ! »

Bam. Le second badge de la ligue de Hoenn. Un symbole. Beaucoup plus fort que le premier badge. Quoi ? Me diriez-vous ? Un symbole encore plus fort que le premier badge ? Mais qu'as-tu donc bu pour une telle déclaration ? Et bien, car beaucoup gagnaient le premier badge, qui était, on doit l'avouer, relativement aisé à obtenir. Désolé Zach ! Mais cela restait quand même le premier badge. C'était souvent un badge qu'on obtenait, alors qu'on était pas encore sûre de vouloir devenir véritablement un dresseur... Quand on gagnait le second badage, et bien, bien souvent, cela montrait que ça y est. On était lancé. Le premier badge, c'était entrer sur la piste de course. Le second badge, c'était démarré sa voiture. Voilà ce qu'on pouvait dire. Et maintenant, Wally veanit de démarrer sa course, pour avoir maintenant tout les badges ! Bientôt, il sera le grand, le très grand Wally, peut-être même le maître de la Ligue, s'il arrivait à vaincre le Puissant Soul Kanuda, le maître de la Ligue de Hoenn. Mais peut-être qu'il ne fallait pas voir aussi loin. Ainsi, après avoir donné le Badge, Bastien chercha dans sa poche, et sortit un petit CD :

« Et comme t'es sympa, et que t'as fais un super combat épique... Voilà une CT ! Elle te permet d'user de Gonflette, en combat, ce qui m'a bien aidé avec Machoc. contre Gauthier. Ou un truc du genre. Continue comme ça, t'assures mec ! »

Bastien encourageait ouvertement son ancien adversaire, et il espérait, future camarade en temps que best dresseur ever. Oui, car du franglais, c'est toujours cool ! Bref, il espérait que Wally allait continuer sur sa lancée. Il n'allait pas se vanter, grande différence avec Zach, mais il espérait que ce dresseur n'allait pas s'arrêter maintenant. Il n'avait pas du tout intérêt d'arrêter ! Maintenant, il devait continuer son bonhomme de chemin, et devenir un grand dresseur ! Il poussa un soupir de satisfaction, et laissa maintenant la discussion entre Sylvia, Zach et Wally. Il n'allait pas s'incruster. Mmh... Il allait se prendre une glace, tient. Il avait bien mérité. Il faisait encore bien chaud, et demain, il faisait une compêt de Surf... Donc, il avait le droit à une sucrerie. Ce n'était pas courant qu'il s'offre cela, et cela arrivait souvent après des matchs épiques... Comme quoi, il n'avait pas menti. La glace disait toujours la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Jeu 3 Juil - 13:39

Machinalement, le vainqueur tourna le regard en direction des gradins, et plus précisément de Zach et Sylvia. Il vit alors, aussi étonnant que cela puisse paraître, que Zach portait la jeune aristocrate. Que... QUEWA ?! Sylvia ? Se laisser porter ? Mais... M-m-m-maiiiiis... What the ? QUEWA ?! Non pas qu'il était jaloux ou quoi que ce soit, au contraire. En fait, il était plus stupéfait qu'autre chose. Mais ce n'était pas une petite stupéfaction de rien du tout, 'faut pas exagérer ! En fait, une telle situation était à peu près aussi étonnante que si une femme noire était mariée à un membre du Klux Klux Klan. Comment ça, cet exemple est exagéré ? Croyez-moi que lorsque vous connaissez Sylvia von Wittelsbach, cet exemple est tout sauf exagéré ! La petite Sylvia, aussi timide et pudique qu'elle était, acceptait de se faire porter ? Bon, en même temps, elle n'avait pas trop le choix. Elle n'allait pas ramper jusqu'en bas des gradins. Et à y regarder de plus près, il était certes vrai qu'elle rougissait. Mais cela n'avait pas pour autant l'air de totalement lui déplaire. La coquine ! Et puis d'un côté, Zach, non plus n'avait pas l'air plus gêné que ça de devoir la porter. Le coquin ! Non... Attendez... N'allez pas me dire que... C'est pas possible ! Qu'est-ce qui passerait le mieux ? Zach von Wittelsbach ou Sylvia Steel ? Pfffft ! Héhéhé... C'est-y pas meugnon tout plein ?

Mais avec tout ça, Wally en oubliait presque sa victoire ! Eh oui ! Le bougre se tenait toujours en plein milieu du terrain, Waldo dans ses bras. D'ailleurs, ce fut ce dernier qui tira son dresseur du joli monde fuchsia aromatisé à la fraise qu'est le monde des amourettes à l'eau de rose, et le fit revenir à la réalité, grâce à un bon coup de poing bien placé, pile entre deux côtes. Bien évidemment, le rouquin poussa un hurlement de douleur, qui fut très vite dissipé par le retour de l'intense joie procurée par la victoire toute fraîche. Wally se décida alors -enfin !- à lâcher son Cradopaud et à se relever. Sylvia et Zach arrivèrent alors vers lui.

- Bravo, mec ! Tu t'es bien débrouillé ! lança ce dernier. Hmm, t'aurais pas dû commencer par mon arène, maintenant, y a plus aucun suspense pour la suite ...

- Ha ! C'est pas parce qu'il n'y a eu aucun suspense lors de notre combat qu'il n'y en aura aucun pour les prochaines arènes ! lança Wally, avant de se rendre compte qu'il n'aurait pas dû dire ça. Si ça se trouve, Zach allait être profondément vexé... Mais le rouquin n'eut pas réellement le temps de réfléchir à cela : Bastien était arrivé à leurs côtés.

- Et bien, Zachary Steel, visiblement, ta récente nomination t'est montée à la tête. lança-t-il au jeune Champion. M'enfin, ce n'est pas important. Félication, Challenger West. Tu es maintenant détenteur du Deuxième Badge de la Ligue de Hoenn... Le Badge Poing !

- Euh... Merci !
se contenta de dire Wally, très gêné par une formulation si solennelle.

Ainsi, c'était définitivement acquis. Wally West venait de décrocher son second badge. Et il le savait, c'était le second d'une loooooooongue liste ! Eh oui ! Il l'avait déjà planifié dans sa p'tite tête depuis un moment. Une fois tous les badges d'Hoenn récoltés, Wally ne comptait pas s'arrêter là ! En effet, il rêvait entre autres de visiter Johto, la terre natale de son père. Mais occupons-nous d'abord de ce qui était à portée de main ! Et là, en l'occurrence, c'était Hoenn. Il n'en croyait toujours pas qu'il venait de gagner ce match qui, pourtant, était tout sauf gagné d'avance. Il venait de remporter son deuxième badge ! Nanméoh ! C'est inecrédibeule ! Mais attendez... Justement, en parlant de son badge, Bastien ne le lui avait pas encore donné ! Mais comme on dit, quand on parle du Zoroark, on en voit la queue. Ainsi, à peine Wally avait-il ouvert la bouche pour le faire remarquer au Champion que ce dernier lui tendit la main, paume ouverte, avec en son creux le petit symbole métallique en forme de gant de boxe bleu et orange.

Notre jeune dresseur resta un instant bouche bée, à contempler cette petite merveille qui lui appartenait désormais. Mais il ne put pas le faire très longtemps, étant donné que Bastien lui tendait déjà un second objet. Et cet objet n'était autre... Qu'une CT ! Wally n'en avait jamais vu auparavant. Evidemment, il savait à quoi cela ressemblait, à quoi cela servait, etc, mais il n'avait jamais eu l'occasion de poser son regard dessus. Et là... Il en avait carrément une en sa possession ! Apparemment, elle contenait Gonflette. Intéressant ! Le jeune homme se disait qu'il faudra qu'il réfléchisse sérieusement à quel Pokémon il l'apprendra. Et oui, car notre cher Wally national ignorait que les tous derniers modèles de CTs n'étaient plus à usage unique ! Mais il l'apprendre bientôt, ne vous en faites pas.

Enfin, il fondit littéralement de gêne lorsque Bastien lui annonça qu'il "assure". Bah oui ! Il faut quand même avouer que c'est la classe quand un Champion -surfer, qui plus est- nous dit qu'on assure !

- Euh... Merci... balbutia-t-il, aussi rouge qu'une Baie Tamato.

Wally lança alors un dernier sourire à Bastien, avant de rentrer Waldo -qui était resté allongé tranquillement pendant tout ce temps- dans sa Pokéball et de se diriger vers la sortie de l'Arène, en observant religieusement ses deux reliques. Le bougre avait carrément oublié ses deux compagnons ! Fort heureusement, il s'en rendit compte à quelques pas seulement de la porte, et lança :

- Eh, les tourtereaux, vous venez ou quoi ?!

Alors il se rendit compte d'un petit détail. Bastien, en guise de récompense, lui avait donné un CT... Eh bien il attendait toujours celle que Zach était censé lui donner !
Revenir en haut Aller en bas
Sylvia Von Wittelsbach


avatar
Messages : 134
Réputation : 10
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Laure Dexila-Juan Da Ponte-Aria Cantore-Andea-Capaldi-Archibald Park

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Jeu 3 Juil - 14:32

Victoire ! Victoire ! Ah, tu l'avais bien profond, le fameux Bastien hein ! Pareil pour Greg' le Surfeur, qui malheureusement allait « disparaître » ou du moins, apparaître de manière bien moins soutenue à partir de maintenant. Adieu Greg' ! Tu vas énormément me manquer, tu étais mon personnage préféré ! Le plus complexe, le plus philosophique, le plus torturée que je n'ai jamais crée au cours de mes longues années de créations de personnages...! Quoi ? Je suis ironique ? Mais pas du tout ! En tout cas, je ne suis pas du tout ironique sur le fait que Greg' le Surfeur allait me manquer. D'ailleurs, le fameux Greg était partie, profitant des baisses de chaleurs qui commençaient à arriver, avec l'heure qui tournait, car on ne dirait pas, mais le combat avait quand même sacrément duré, il était parti pour aller faire chauffer sa planche sur les dernières vagues de la journée ! Il avait prit sa planche, regardant les vagues... Il est arrivé devant ses ennemis, et il avait sauté à l'eau, l'eau, sa seule vraie amie, alliée... Je pourrais parler encore des heures, et des heures sur le fameux Greg le Surfeur... Mais il était temps de retourner à notre triste réalité ennuyante du Walzania....! Triste, triste...

- Bravo, mec ! Tu t'es bien débrouillé ! Hmm, t'aurais pas dû commencer par mon arène, maintenant, y a plus aucun suspense pour la suite ...

- Ha ! C'est pas parce qu'il n'y a eu aucun suspense lors de notre combat qu'il n'y en aura aucun pour les prochaines arènes !

« Sérieusement, les mecs... »

Ahlala... Elle n'avait pas vu le combat entre Zach et Wally, d'ailleurs, elle n'avait même pas pensé, ce qui était plutot stupide de sa part, pensa-t-elle, qu'il avait eu lieu. Pourtant, elle savait, depuis leur rencontre mouvementé lors d'une capture de Pokémon à Mérouville qu'il était le nouveau champion de la ville. Et vu comment ses Pokémons étaient faible, elle trouvait cela logique qu'il soit le premier champion d'arène.  D'ailleurs, elle se poserait même la question de comment il avait put être accepter en temps que champion. Elle n'en savait trop rien, mais elle pesnait que les champions étaient normalement des Demi-DIeux surpuissant, définition qui s'adaptait à ses yeux tèrs mal à Zach, la meilleure définition qu'elle lui trouvait était arrogant, un peu stupide, pas méchant, et un horrible troll qui n'arrêtait pas de l'énerver ! Mais bien sympathique quand même. Et gentil. Mais elle ne le dirait pas ! Qu'est-ce qu'il croyait ! Qu'il recevrait comme ça des compliments de sa part ? Namého. Elle était trop fière pour reconnaître cela. Oh la grosse Tsundere qu'était Sylvia... Mais bon, c'était comme ça qu'on l'aimait.

Retour au RP, et plus exactement à l'action dans le RP. Ainsi, si Sylvia savait encore compter, et heureusement, elle n'était pas Andea. Quoique je trolle méchamment, Andea sait compter. Mais bref, si Sylvia Von Wittelsbach savait encore compter, il restait donc maintenant six badges pour le fameux Wally... Mmh... Cela risquait de ne pas être aisé; Elle savait, du peu qu'elle savait sur les Champions et tout ce genre de trucs de dresseurs, ce dont elle s'intéressait depuis très peu de temps.  Cela risquait de devenir de plus en plus compliquée, et surtout, vu comment la situation avait été tendue cette fois-ci, même si elle n'avait pas pu, à cause de cette entitée mystérieuse, encore une fois, tout suivre, il risquait d'avoir des problèmes, voir de se manger une très mauvaise dérouillée la prochaine fois qu'il combattrait... Mais bon... Bonne question. Elle réfléchissait à ce qu'elle pouvait éventuellement faire. Ah si ! Elle avait une très bonne idée ! Ahlalala Sylvia Von Wittelsbach, pensa-t-elle. Si tu n'existait pas il faudrait t'inventer ! Alors qu'elle y réfléchissait, soudainement...

- Eh, les tourtereaux, vous venez ou quoi ?!

« QUE QUOI ?! Tu vois pas que tu es encore entrain de te moquer d'une pauvre handicapée ! J'ai pas mon fauteuil il entrait pas ! Rah ! »

Sylvia pensait qu'elle allait véritablement faire une crise d'apopléxie avant la fin de leur rencontres ! Sérieusement ! Elle était toute rouge, plus rouge qu'une tomate, et regardait le fameux Wally en gonflant des joues, montrant son indignation de manière ridicule mais atrocement drôle. Je serais le fameux Wally, je serais plié en deux, littéralement, car la mimine de la collectionneuse était juste kawaï, comme une enfant qu'on est entrain de vexer, car on a dit qu'elle avait sept ans, alors qu'elle avait sept ans... Et demi ! Bref, Sylvia avait l'air d'une enfant mécontente car on avait dit un truc pas gentil sur elle, sans le vouloir. Et elle voulait maintenant le plus rapidement possible retrouver son fauteuil roulant. Bien sur, elle restait calme dans les bras de Zach. Elle voulait pas se débattre et se retrouver sur le sol, de manière ridicule. Rah ! D'abord Zach qui se moquait d'elle avant de la prendre, maintenant Wally qui se moquait des deux ! Damn ! Damn ! Damn ! C'était véritablement hilarant à imaginer comme à voir, notre Sylvia Von Wittelsbach nationale était sur le point de pêter un cable. Se calmant lentement, souriant d'un air léger, les yeux fermé, un peu gênée par une situation qui l'énervait, étant donné qu'elle ne la maîtrisait pas entièrement, elle déclara d'un ton impérieux et un peu prétentieux :

« Bon, calmons-nous, j'ai oublié qu'avec vous deux, il faut que je sois une Lady EXTREMEMENT patiente. Bien ! Il est temps de nous diriger vers Nénucrique. Mon Ranch, et les prochaines arènes t'attendent Wally ! »

Extrêmement patiente... Si c'était possible. J'en doute. Mais bon... Elle n'avait pas tord. Bon, sauf pour la première partie de sa déclaration, bien sur, comme toujours, notre Sylvia Von Wittelsbach nationale était toujours aussi arrogante, capricieuse, orgueilleuse, et mauvaise gamine archie-pourrie-gâtée que d'habitude... Mais dans la suite de sa déclaration, elle avait raison sur un point, et un point important : Leur prochaine destination était en effet, en toute logique Néucrique. Ou alors, ils retourneraient sur leur pas, retourneraient à la ville de Mérouville, pour prendre le Tunnel qui les amènerait vers Vergazon... Ouais, je pense que le plus simple était de suivre ce que proposait la fameuse Sylvia Von Wittelsbach, Surtout que la jeune collectionneuse, qui avait littéralement hate de les amener à Nénucrique. Nénucrique et Atalanopolis. C'étaient les deux villes qu'elle voulu le plus faire voir aux deux fameux compagnons de voyage ! Surtout Nénucrique, car après, ils ne pourraient plus jamais se moquer de ses talents de collectionneuse, elle allait enfin montrer qu'elle était l'une des plus grandes collectionneuse du monde ! Ah enfin... En plus, Nénucrique... C'était au Nord-Est... Non...?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Mer 9 Juil - 20:55

- Ha ! C'est pas parce qu'il n'y a eu aucun suspense lors de notre combat qu'il n'y en aura aucun pour les prochaines arènes !

"Tu peux te dire cela si tu veux, je compte bien prendre ma revanche un jour ..."

- Et bien, Zachary Steel, visiblement, ta récente nomination t'est montée à la tête. M'enfin, ce n'est pas important. Félication, Challenger West. Tu es maintenant détenteur du Deuxième Badge de la Ligue de Hoenn... Le Badge Poing !

« Sérieusement, les mecs... »

Zach était donc toujours dans l'arène de Myokara, avec Bastien et Wally, ainsi que Sylvia, toujours dans ses bras. Et oui, c'est une énorme incohérence, car à mon dernier post, j'ai bien dit qu'il la posait doucement sur son fauteuil, mais je m'étais apparemment trompé sans que personne ne me prévienne. Et j'ai une telle flemme d'éditer que je vais pas le faire, ça servira accessoirement aux deux zouaves de faire attention la prochaine fois ! Mais c'est pas grave, je pardonne à mes co-rpistes, car cette explication qui n'a rien à voir avec le rp m'a fait gagné cinq lignes, ce qui n'est pas rien avec la flemme qui m'habite en ce moment. Donc, Zach tenait toujours Sylvia dans les bras, ce qui n'empêchait ni l'un ni l'autre de participer à la conversation. Et il ne comptait pas s'énerver contre Wally, même si celui-ci prenait visiblement la grosse tête. L'énorme tête, même. D'accord, il avait gagné deux badges, mais ça faisait pas de lui un champion, surtout qu'il avait eu une sacrée chance lors de leur combat, oui, oui, je vous assure. Zach n'était juste pas en forme ce jour là, ça arrive ! Et comme il l'avait dit, il serait prêt à une revanche le moment venu ! Faudrait qu'il pense à attraper des nouveaux pokemons d'ici là, en même temps, c'était un peu pour cela qu'il avait décidé de partir voyager ... Quant au commentaire du jaloux Bastien, le Champion de Mérouville l'ignora royalement, c'est pas parce que lui avait été littéralement écrasé qu'il devait rejeter la faute sur les autres, le blondinet était trop distingué pour répondre à ces basses insinuations. Et Greg le surfeur ? Et bien, il était parti, apparemment. Bon vent, Greg, on le reverra un jour ou l'autre ! Non mais qui ça intéresse, le devenir de ce gus ?

- Eh, les tourtereaux, vous venez ou quoi ?!

« QUE QUOI ?! Tu vois pas que tu es encore entrain de te moquer d'une pauvre handicapée ! J'ai pas mon fauteuil il entrait pas ! Rah ! »

"QUE QUOI ?! Retire ça tout de suite, Wally ! Pas de ma faute si la diva pouvait pas y aller toute seule !"

Synchro ! Comme sur la chatbox ! Zach, qui portait toujours Sylvia - ce qui commençait à lui peser un peu, mais il se retenait de lui dire - était resté un peu en arrière alors que Wally, excité comme une puce sans doute à l'idée d'avoir fait un pas de plus dans son destin de maître pokemon - s'il y arrive - avait pris une petite avance, et était même déjà à la porte de l'arène. Evidemment que Zach ne pouvait pas suivre à cette allure ! Il était sérieusement désavantagé, là, avec Sylvia qu'il devait porter ! Mais plus pour longtemps heureusement ... et donc, la réplique du rouquin était particulièrement hors de propos, ce que le blondinet, comme l'héritière d'ailleurs, ne manqua pas de dire. Bon, évidemment, quand deux personnes gueulent en même temps, ce n'est pas très compréhensible, mais la simple vue de leurs visages plus que contrariés voulait tout dire. Tourtereaux !? Pis quoi encore ?! Comme s'il voulait d'une miss capricieuse comme elle, qui lui crie dessus tout le temps pour un oui ou pour un non ... Allez allez, il n'y avait plus qu'à quitter cette arène et il en serait enfin délivré ! Sur le chemin, la jeune fille ne put s'empêcher de continuer à blablater :

« Bon, calmons-nous, j'ai oublié qu'avec vous deux, il faut que je sois une Lady EXTREMEMENT patiente. Bien ! Il est temps de nous diriger vers Nénucrique. Mon Ranch, et les prochaines arènes t'attendent Wally ! »

"Et heureusement que Je suis EXTREMEMENT gentil, sinon t'irais pas loin sans moi, duchesse ..."

Patiente ? Sylvia Von Wittelsbach, patiente ? C'était juste drôle tellement c'était absurde ! Une fille à papa qui obtient toujours tout ce qu'elle veut en gémissant, patiente ? Cette fille ne cessera jamais de l'étonner. Et comme il n'aimait pas trop, et même pas du tout ne pas avoir le dernier mot, Zach ne put s'empêcher de la taquiner encore une fois. C'était pas sa faute à lui si elle tendait des perches à chaque fois qu'elle ouvrait la bouche. Et puis, le jeune homme ne faisait que dire une objective vérité, sans lui, elle aurait été kidnappé par le duo d'affreux à Mérouville, et là, elle aurait même pas pu voir le match d'arène. Bref, il se trouvait vraiment angélique en cet instant précis, n'hésitant même pas à aider le pire de son prochain. C'est beau ... Le jeune homme posa donc la jeune fille sur son fauteuil, ce qui le libéra d'un poids non-négligeable. Et maintenant ? Et bien maintenant, comme Sylvia l'avait dit, ils devaient aller jusqu'à Nénucrique, en bateau, et voir le fameux Ranch de la collectionneuse. Il n'y avait pas d'arène là-bas, mais sans doute pourraient-ils aller à Algatia peu après ... Bref, pas de temps à perdre, et on the route encore pour l'aventure !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle !

Revenir en haut Aller en bas
 

Sueur et testostérone à gogo... Let's battle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Hoenn :: Village Myokara :: Arène de Myokara-