Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Rising World
Ven 1 Sep - 16:03 par EternalStay

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

Sueur et testostérone à gogo... Let's battle !

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité



MessageSujet: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Sam 12 Avr - 18:49

Le trio survolté venait tout juste d'arriver devant l'Arène de Myokara, Wally en tête. Vous vous en doutez très certainement, ce dernier n'était pas venu pour inviter Bastien, le Champion local, à faire une partie de boules sur la plage, bien évidemment. Ce que Wally voulait, c'était un combat ! Non ! Un badge, une victoire ! Et croyez-moi, le rouquin était bien décidé à la remporter, cette victoire. Il était prêt, tout comme il l'était avant son premier combat d'Arène contre Zach Steel, ici présent. Quoique, il y avait une différence. En effet, autant Wally était parti totalement "à l'arrache" comme disent les jeunes de nos jours pour son premier combat, autant, là, il s'était préparé... Un peu... Disons qu'il avait pris connaissance des attaques de son Cradopaud fraîchement attrapé. C'était déjà ça de pris. Ainsi, le Cradopaud allait écraser les Pokémons adverses à grands coups de Dard-Venins, de Coud'Boues, de Vendettas et de Poursuites. Ecraser. C'était vite dit ! Mais Wally, lui, n'en doutait pas un instant ! Mais cessons nos discours et passons à de l'action. De la vraie ! Mais encore fallait-il que nos trois héros se décident à rentrer dans cette fichue Arène, parce cela faisait quand même déjà deux bonnes minutes que notre rouquin bigleux national se tenait immobile devant la porte d'entrée.  

Ce fut donc  après un incroyable effort -ou pas- que le jeune homme se décida enfin à pousser cette fameuse porte.

- Euuuh... Bonjour, je suis venu défier le Champion... annonça timidement Wally au portier.

Timidement, oui. Car ce portier-ci était un portier très particulier. Vous voyez à peu près à quoi ressemblent presque tous les portiers d'Arènes ? Assez petits, trapus, maigrichons, avec un âge déjà relativement bien avancé. Alors prenez cette image, roulez-la en boule et jetez-la loin. Le plus loin possible. Histoire que vous l'oubliiez bien comme il faut. Parce que ce n'était pas face à un portier petit, trapu, maigrichon et avec un âge relativement bien avancé que Wally se retrouvait, mais bel et bien face à un homme taillé comme une armoire à glace. Une tête de plus que notre jeune homme (et Arceus sait qu'il est grand !) et environ le double de sa largeur. Ouaip, le rouquin faisait moins le malin, tout d'un coup. Enfin, c'était tout à fait compréhensible. J'aimerais bien vous voir dans une telle situation, vous, derrière votre écran. Vous riez, mais imaginez-voir un instant ce qui se passerait si un gorille de la taille d'AZ venait devant vous ! Bande d'ingrats...

Wally lança un regard furtif et suppliant en direction de ses deux compagnons. Que devait-il faire ? Très bonne question. Mais lesdits amis n'eurent aucunement besoin de répondre.

- Aloha, mon frère ! lança le portier qui, étonnamment, était bien plus sympathique qu'il n'en avait l'air. Bastien est là-bas, sur le terrain ! 'Faudra que tes Pokémons tapent fort, si tu veux le battre. Bastien, il est spécialiste du type Combat. Mais si t'as un type Poison dans ton équipe, tu devrais y arriver... Peut-être ! conclut-il avec un clin d'œil.

Wally ne sut pas trop comment réagir, sur le coup. Et encore moins lorsque l'armoire à glace lui serra la main pour l'encourager. Ou plutôt, lui broya littéralement la main. Mais il n'y avait pas de temps pour la douleur, oh que non ! Car Bastien était bel et bien présent, sur le terrain, attendant son challenger de pied ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvia Von Wittelsbach


avatar
Messages : 134
Réputation : 10
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Laure Dexila-Juan Da Ponte-Aria Cantore-Andea-Capaldi-Archibald Park

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Sam 12 Avr - 20:28

Aux Artistes l'entrée principal et aux spectateurs l'entrée de service ! Cette ironie allait bientôt prendre sens, donc laisser moi commencer ce RP par ce court paragraphe. En effet, souvent, très souvent, on parlait d'entrer des Artistes, qui permettaient aux artistres d'entrainer discrètement dans les Théâtres. C'étaient très usités dans les époques Renaissantes et Baroques, pour les artifices. Bien sur, peu avant, quand le Théâtre du Moyen-Age était encore purement en pleine air, et ainsi, les artistes se mêlaient bien souvent aux peuples, c'étaient habituels ! Et oui, bien souvent, on oublait que les Festivals de Cannes, et autres grandes cérémonies glorieuses pour les grands acteurs... Et bien, cela n'était que très peu présent au final, dans l'Histoire de l'Art. Ainsi, dans l'arène de notre chère Village Myokara, et bien, les Dresseurs usaient de la plus grande entrée, tandis que les simples spectateurs étaient entrain d'entrer dans par les petites portes. Et oui, car les Combats Pokémon sont des oeuvres d'art éphémères, je vous rappelle ! Narcisse, du Conseil 4 de Kalos l'affirmlait haut et fort, à corps et à âme.

Mais n'allons pas trop vite en besogne. Surtout que là, à part une étude sociologique de l'Art, cette partie était d'une grande inutilité pour un Forum RP pokémon ! Et oui, je sais, que toi, derrière ton écran, tu t'en fiches que je parle d'Art, de Société, de différences sociales entre les artistes du passé, et les artistes d'aujourd'hui ! Euh... Où j'en étais moi ? Ah oui ! Nous étions en compagnie de nos trois héros qui se dirigeaient vers l'arêne de Myokara... Pourquoi donc me diriez-vous ? Mais pour inviter le fameux Bastien pour faire une partie de boule bien sur ! C'est évident ! En effet, le temps s'y prêtait fortement ! Bien que le Printemps étaient arrivé depuis pas si longtemps, il faisait très chaud sur l'île. Sylvia en souffrait pas mal, d'ailleurs, dans sa tenue extrêmement complexe de mage de RPG. Elle était trop chaude, cette tenue... Heureusement qu'elle était blanche, car sinon, elle serait littéralement entrain de cuire, sur place. Pourtant, le temps magnifiique était apprécié de tous, d'habitude, et on entendait au loin plusieurs enfants gueuler, et touristes profiter des grandes plages du Village Myokara, qui devait bien avoir quadrupler sa population grâce à ce temps véritablement estival.

La compagnie était en bonne route maintenant. Et même Sylvia allait plutôt bien. Elle n'avait fait qu'une ou deux crises, où elle s'était de nouveau sentit appelé, mais elle avait réussi pour le moment à le cacher. Sauf peut-être le moment, où pendant un entrainement, elle avait roulé jusqu'à la mer, et que si elle ne s'était pas arrêté plus tôt, elle aurait bien tenté de rouler dans la mer. Mais elle était pratiquement sur d'avoir réussi à ne pas se faire remarquer … Ou alors, les deux autres ne faisaient que comme si rien ne se passait, pour ne pas la mettre mal à l'aise. Elle espérait que non. L'idée même d'être prise en pitié la dégoûtait. Elle était quand même la glorieuse collectionneuse de Pokémon Sylvia Von Wittelsbach ! Impossible de la prendre en pitié, c'était plutôt elle qui devrait le faire ! Ainsi, Sylvia regarda un peu l'arène. Un batiment un peu délabré... Quel manque de classe, elle n'arrivait pas à le croire... Et dire qu'ils allaient faire un combat dedans ? Elle demanderait à son père de le faire totalement rénover en style Néo-Classique ! Soudainement, elle sursauta littéralement en voyant littéralement arriver le Colosse de Rhodes, pour la pauvre et frèle collectionneuse, qui déclara :

- Aloha, mon frère !  Bastien est là-bas, sur le terrain ! 'Faudra que tes Pokémons tapent fort, si tu veux le battre. Bastien, il est spécialiste du type Combat. Mais si t'as un type Poison dans ton équipe, tu devrais y arriver... Peut-être ! 

« Destresse, Wally ! Tu vas le broyer ! C'est sur et certain. Moi, Sylvia Von Wittelsbach te l'assure ! »

Sylvia était confiante pour Wally. En même temps, depuis quelques temps, elle s'était mise en tête, que le fameux rouquin, qu'elle n'appelait même plus comme ça, c'est pour dire, était son élève, son padawan ! Bref, pas n'importe qui pour la collectionneuse ! Soudainement, alors qu'elle allait sortir d'autres déclarations mi-rassurante, mi-glorificatrice pour elle :

« La Baronne pompeuse, et le frère, vous pouvez venir, votre entrée est par là, Suivez Greg', le surfeur de la classe...! »

Un homme bien bronzé, répondant au nom de Grégoire, mais préférant le diminutif Greg' venait de déclarer cela. Désolé les clichés, mais là, c'était la vérité, on avait le cliché même du Beau Gosse Australien. Il avait laissé sa planche de surf, portait des cheveux bien blonds, et un sourire charmeur. Il avait visiblement, selon lui, reconnu l'un des « siens » en voyant Zach Steel, et pour lui, la jeune Sylvia Von Wittelsbach était une « baronne pompeuse ». Il n'avait pas totalement tord, mais Sylvia, pour faire bonne figure, décida d'ignorer cette réplique de manant. Il s'adressait au fameux Zach Steel avait le terme de frère, pour montrer cette proximité qu'il voulait imposer entre les deux. Secouant sa frange blonde mystérieusement impeccable malgré toute l'eau qu'elle avait du prendre, étant donné qu'il venait tout juste de ressortir de la mer, il accompagna les deux futurs spectateurs, vers les endroits qui allaient pouvoir ler permettre d'admirer le futur combat de Titan entre le Challenger West, et le Champion Bastien. Cependant...

« Euh, ouais, mais le fauteuil, ça va pas être possible
-Quoi...?! »

Et oui... Vous avez comprit. En effet, pour monter à l'endroit où les personnes pouvaient admirer les combats Pokémons, et bien... Et bien il y avait un escalier assez abrupte, pour arriver à une porte du premier étage, qui étaient la passerelle où s'installaient en général les spectateurs... Et oui, avec un fauteuil roulant, il était difficile de monter !

« Notre arène est pas bien adapté...
-J'exige d'assister au combat ! Je fais partie de l'équipe ! Je suis quand même Sylvia Von Wittelsbach ! Je ne suis pas n'importe qui !! »

Et bien, notre Sylvia avait retrouvé toute sa verge ! Même si on sentait un peu de fake dans tout ces déclarations. Elle entendait un peu la voix dans sa tête, et cela la troublait, l'empêchant d'être aussi orgueilleuse que d'habitude. Mais bon, là, on sentait quand même que la fameuse collectionneuse petait plus haut que son fessier, pour restait poli dans ce forum qui acceuille aussi des personnes sensibles qui ne veulent pas entendre des mots grossiers, ce que je comprends parfaitement. S'énervant, elle voulait rapidement arriver dans l'endroit, pour pouvoir s'installer. Et ce n'était pas un escalier qui allait lui poser le moindre problème ! Elle avait le droit, et même le devoir, en temps que Professeur de Wally, d'admirer ce futur combat Pokémon ! Rien ni personne ne l'empêcherait ! Pas même un vulgaire escalier ! Elle s'énervait littéralement sur son fauteuil, menaçant presque explicitement de se lever, et de se trainer, malgré ses jambes inactives, dans l'escalier, pour arriver jusqu'à la porte. Et le plus inquiétant, c'est que quand on connaissait le caractère de la collectionneuse... Et bien, cela était tout à fait possible ! Elle pourrait très bien décider de le faire pour montrer sa force !

« Il y a bien un moyen... Tu penses à ce que je pense, frére...? »

L'homme en bermuda fit un sourire, en pontait la maigrelette collectionneuse de Pokémon, puis ses muscles et ceux de Zach Steel. Pour être encore plus explicite qu'il était déjà, il mima, étant derrière elle, et donc étant invisible pour elle, l'acte de soulever un objet, avec ses bras. Soulever le fauteuil ? Non, cela serait trop galère avec l'escalier, puis la porte à passer... Donc... Non... Ils n'allaient pas oser...? Tout dépendait de ce qu'allait répondre Zach, mais visiblement, la scène allait pouvoir être bien marrante, si vous voulez mon avis... Mais pour le moment, on ne pouvait deviner ce qui allait se passer. Tout ce dont on pouvait vraiment être sur, c'est que Sylvia était déterminé à voir ce fameux combat Pokémon, et qu'elle ne ferait rien tant qu'elle ne l'aurait pas vu ! La capricieuse et orgueilleuse collectionneuse de Pokémon avait toujours ce qu'elle voulait, plus encore maintenant qu'elle était handicapé ! Donc ce n'était pas un escalier qui allait la faire reculer... Mais la connaissant, il était bien possible qu'elle regrette cette entêtement, si l'idée du mec en bermuda s'accomplissait... Mais chut. C'est une autre histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Sam 12 Avr - 22:04

Et de un, et de deux, et de trois ! Voilà les trois compagnons, j'ai nommé Wally West, Zach Steel et Sylvia Von Wittelsbach, communément appelés sur la cb Walzavia, qui s'avançaient vers la fameuse arène de la ville. Car tels Sacha Ondine et Pierre en leur temps - assurément le meilleur trio de l'animé, oui oui, Ondine est mieux que Flora ! - , ce trio était guidé par un dresseur qui poursuivait la quête des badges d'arènes pour devenir un maître pokemon, rien que ça ! Et histoire de pas s'emmerder le long de la route, Wally avait la charmante compagnie de deux joyeux drilles, une collectionneuse richarde, arrogante et capricieuse, et un champion beau fort et intelligent de l'autre. Comment ça, subjectif ?! Mais c'est parce que je suis entré dans le personnage, voyons ! Donc, le fameux trio arrivait à l'arène de Myokara, où le rouquin devait affronter le Champion, Bastien, que Zach connaissait un peu ...

- Euuuh... Bonjour, je suis venu défier le Champion...

- Aloha, mon frère !  Bastien est là-bas, sur le terrain ! 'Faudra que tes Pokémons tapent fort, si tu veux le battre. Bastien, il est spécialiste du type Combat. Mais si t'as un type Poison dans ton équipe, tu devrais y arriver... Peut-être !

« Destresse, Wally ! Tu vas le broyer ! C'est sur et certain. Moi, Sylvia Von Wittelsbach te l'assure ! »

"Après tout, si tu m'as battu, moi, tu n'en feras qu'une bouchée !"

« La Baronne pompeuse, et le frère, vous pouvez venir, votre entrée est par là... »

Alors que les deux alliés du dresseur lui avaient lancés des mots d'encouragement aussi exagérés que ridicules, un type s'approcha de ces deux derniers, tandis que Wally avançait dans l'arène. Et ce type ... c'était un cliché ! Et oui, le cliché du kéké-beau-gosse-bronzé-surfeur, vous savez, le méchant dans les films pour Ado sur Disney Channel qui drague la fille dont tombe amoureux le héros-geek-moins-beau-gosse-mais-un-peu-quand-même, lequel arrive à sortir avec la fille à la fin grâce au pouvoir de l'amitié tandis que le kéké se retrouve seul et malheureux et comprend qu'être méchant, c'est pas bien !, ce qui est extrêmement réaliste. Bref, ce kéké, comme le narrateur de Sylvia ne lui a pas donné de nom - je trouve que Kevin, ça lui irait bien, histoire de faire cliché jusqu'au bout - avait au moins eu le mérite de faire rigoler Zach lorsqu'il traita Sylvia de 'Baronne pompeuse'. Pas mal, le petit surnom, le champion de Mérouville tâcherait de le ressortir. Bien sûr, il n'eut pas la même réaction lorsqu'il fut appelé 'frère' par le kéké en question. Ah, oui, le look ... Mais Zach n'était pas un surfeur ! Son look faisait référence aux pokemons acier, c'était pas pareil ! Vous allez me dire, si c'était ça, il aurait pu se fringuer en armure, mais je vous répondrais qu'il a pris en compte le climat tempéré voire tropical de Hoenn, et toc ! Bref, les deux compagnons de route suivirent le gars qui les amenèrent devant un escalier avant de déclarer :

« Euh, ouais, mais le fauteuil, ça va pas être possible

-Quoi...?! »

« Notre arène est pas bien adapté...

-J'exige d'assister au combat ! Je fais partie de l'équipe ! Je suis quand même Sylvia Von Wittelsbach ! Je ne suis pas n'importe qui !! »

"Et c'est reparti ...", lança Zach en levant les yeux au ciel, désormais habitué aux sautes d'humeur régulières de l'héritière.

« Il y a bien un moyen... Tu penses à ce que je pense, frére...? »

Et oui, c'était ballo, mais c'était ainsi, les arènes n'étaient pas toujours équipées pour les handicapés. Zach connaissait bien cette facheuse situation dans sa propre arène, qui n'avait jamais eu a accueillir, par chance, de personnes handicapées. Mais là, évidemment, c'était la fin du monde pour Sylvia, l'Apocalypse, dès qu'elle n'avait pas ce qu'elle voulait ... Le jeune homme y était habitué, et ne voulait pas rater le match ou se le faire gâcher par les braillements incessants de la jeune fille, donc, il fallait trouver une solution au plus vite, car ça allait bientôt commencer ! Solution proposée discrètement par le type blond qui bossait dans l'arène, et qui était on ne peut plus logique - porter la jeune fille - à ce si près que cette jeune fille n'était pas n'importe qui ! C'était, en plus d'être une capricieuse héritière, d'une collectionneuse sur-estimée ... une pudique ! Et oui, la cerise sur le gâteau, comme si ça ne suffisait pas ... Bref, Zach s'approcha du kéké et lui dit à voix basse, de sorte à ce que Sylvia n'entende pas, même si elle devait bien se demander ce que les deux autres faisaient :

"Ecoute, cette fille est très très pudique, surtout avec des inconnus, il vaut mieux que je m'en charge tout seul ...,
puis le jeune homme revint vers Sylvia et lui demanda avec un grand sourire : Alors, Sylviachou, tu veux monter là-haut pour voir le match ? Pas de problèmes, il suffit juste ... que je te porte jusque là ! Je sais que tu es très pudique, mais après tout, on se connaît bien, maintenant, tu vas bien laisser ton vieux compagnon de route te porter deux minutes ? ajouta-t-il avec un amusement affiché.
puis il se retourna, comme s'il allait monter tout seul, poussant Sylvia à vite se décider, en disant : Ou alors je monte tout seul, et je te raconte le match après, bien sûr, ce sera infiniment moins bien que de le regarder, mais bon, à toi de choisir, duchesse ...

Et oui, Zachary Steel était un garçon très taquin, c'était sans doute un de ses traits caractéristiques, et notamment quand il s'agissait de Sylvia, qui lui infligeait un traitement réciproque, quand elle le pouvait ! Là, il était en position de pouvoir, ce ne serait que grâce à lui qu'elle pourrait voir le match de celui qu'elle considérait comme son poulain, car le kéké blond était reparti sans même qu'elle puisse s'en apercevoir. Bien sûr, le dresseur au type acier aurait pu porter la jeune fille avec lui, mais il ne le souhaitait pas. Pourquoi ? Serait-ce un soupçon de jalousie face à un homme qui était plus musclé et plus vieux que lui ? Et ben ... Non ! Ca vous en bouche un coin, hein ? Mais non, je déconne ! C'était évidemment par jalousie presque inconsciente et d'ailleurs inutile, car Sylvia avait l'air de ne pas porter plus attention à cet homme qu'à son trente-sixième servant, mais le jeune Steel était ainsi, même s'il ne l'avouerait jamais. Maintenant, le choix était entre les mains de Sylvia.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Dim 13 Avr - 12:07

C'était là. Le moment fatidique. Le moment du combat. Le fameux combat. LE combat. ZE combat. Parce que oui, un combat d'Arène, ce n'était pas rien. Et surtout pas pour Wally West, qui venait tout juste de commencer à s'avancer en direction du terrain d'un pas hésitant. Oui, d'un pas hésitant. Car Wally avait beau avoir déjà combattu dans une Arène, il ressentait tout de même un certain stress. Vous savez, cette sensation bizarre que vous avez, par exemple avant un examen. Cette petite boule dans le ventre, parfois accompagnée de douleurs intestinales. Eh bien c'était exactement ce que ressentait Wally à ce moment précis. Et ce n'avait absolument rien à voir avec les tacos qu'il avait littéralement englouti pour le déjeuner. C'était bel et bien du stress. Mais il fallait se reprendre ! Après tout, ce n'était qu'un combat de rien du tout. C'était simplement l'enjeu, qui était différent. Et puis s'il perdait, ce n'était pas grave. Il pourrait toujours retenter sa chance un peu plus tard, après un peu d'entraînement supplémentaire. Mais assez parlementé. Car le rouquin avait beau mélanger des pensées diverses dans sa tête, il n'avait pas arrêté d'avancer pour autant, si bien qu'il avait atteint le terrain, sans même s'en rendre compte.  

Il jeta un dernier regard en arrière en direction de ses compagnons, et remarqua que ceux-ci étaient aux prises avec une autre armoire à glace, sortie de je ne sais où, qui les avait invité à s'installer dans les gradins. Notre jeune homme tourna alors à nouveau son regard vers le terrain. Bastien était là. Il l'attendait. Il était finalement assez semblable à l'armoire à glace qui faisait office de portier, à quelques exceptions près. En effet, Bastien était moins imposant : il avait l'air légèrement plus petit que Wally, et surtout beaucoup moins musclé que le portier. Mais attention, il n'était pas maigrichon comme Wally pour autant ! Après tout, Bastien était un surfer, et comme tout bon surfer qui se respecte, il se devait d'avoir une musculature quelque peu développée. Mais le détail de son apparence qui frappa le plus notre dresseur en herbe était sa coiffure. Il possédait à peu de choses près une coupe de cheveux semblable à celle du challenger, sauf que celle-ci était... bleue. M'enfin, ne nous mettons pas à critiquer la mode des surfers, cela serait totalement hors-sujet, n'est-ce pas ? En tout cas, Wally fut quelque peu rassuré à le vue de l'aspect un peu plus chétif du Champion. Il avait quelque peu regagné confiance en lui, et était bien décidé à le montrer à son adversaire.

- Je m'appelle Wally West, et je suis venu décrocher ton badge ! s'écria-t-il.  

On peut dire que Wally était même un peu trop confiant, non ? M'enfin, mieux vaut croire en ses capacités plutôt que d'être défaitiste au possible !  

Wally s'avança alors vers l'aire destinée au challenger, et se munit de l'une de ses deux Pokéballs. Laquelle ? Avouez, vous voulez le savoir, hein ? Et bien... Inutile de garder les suspense plus longtemps. C'était la Pokéball de Walter, le Chartor de votre dresseur préféré. Pourquoi Chartor ? Eh bien pour préparer le terrain avant l'entrée en scène de Cradopaud, l'atout de Wally lors de ce combat ! Car oui, il est vrai que j'exagérais quelque peu dans mon post précédent en insinuant que le rouquin bigleux ne s'était presque pas préparé. Il avait tout de même réfléchi à la tactique qu'il allait utiliser pour venir à bout des Pokémons de Bastien. En effet, comme je l'ai dit plus tôt, la principale utilité de Chartor dans ce combat allait être de préparer le terrain pour l'intervention de Cradopaud. Et évidemment, si Walter arrivait à faire quelques dégâts aux adversaires, cela serait tout aussi bienvenu ! Mais assez parlé tactique. Place à l'action !

Wally lança sa Pokéball dans les airs. Celle s'ouvrit après avoir tournoyé quelques instants dans les airs et laissa s'échapper la Tortue de Feu, qui atterrit sur le sol en poussant un grognement rauque et en soufflant de la fumée par ses narines.

Le combat était enfin lancé.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvia Von Wittelsbach


avatar
Messages : 134
Réputation : 10
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Laure Dexila-Juan Da Ponte-Aria Cantore-Andea-Capaldi-Archibald Park

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Dim 20 Avr - 13:50

Et bien, là, elle était très mécontente, la Von Wittelsbach ! Je ne vais pas faire tout un nouveau paragraphe pour dire à quel point le caractère des Von Wittelsbach était connu pour être comment dire... Difficile ! Mais ce qui était sur, c'est qu'elle... Comment dire ? Elle était à la fois vexée, mais aussi profondément frustrée. Vexée car elle se trouvait en position de faiblesse, ce qu'elle ne supportait pas, vous avez bien comprit. Mais surtout, frustrée de sa faiblesse. Elle ne pouvait rien faire, juste totalement paralysé. Il n'y a pas si longtemps, tout cela aurait été réglé en quelques secondes, car elle aurait put marcher tranquillement et passer cette fameuse porte. Malheureusement, maintenant, son fauteuil bloquait totalement ! Elle n'était pas contente, mais tout autant qu'elle était mécontente, la frustration d'être impuissante, était importante ! Elle ne voulaiut pas que cela continue. Et les deux autres pouvaient être sur d'une chose. Elle était capable de se laisser trainer et de grimer, malgré ses deux jambes paralysé pour arriver jusqu'au bon endroit ! Et ne croyait pas que c'était du bluff, avec quelqu'un

Soudainement, elle vit les deux s'éloigner.... EH ! Ils n'allaient pas quand même oser la mettre en plan ses odieux...?! Elle était Sylvia Von Wittelsbach ! Devait-elle le rappeler ?! Elle ne savait pas de quoi ils parlaient, n'ayant pas vu le fameux surfeur, Greg', discuter avant par signe et geste avec son fameux compagnon. Ils avaient intérêt d'être entrain de chercher une solution, car sinon, elle risquait de véritablement s'énerver véritablement, et là, cela ne serait pas beau à voir ! Pas beau du tout ! Elle était quand même Sylvia Von Wittelsbach ! Pas n'importe qui ? Elle tenta d'approcher un peu son fauteuil, pour écouter ce qu'il disait, mais elle n'eut malheureusement pas le temps pour cela. Car en effet, alors qu'elle venait d'attraper les roues de son fauteuil, pour rouler jusqu'à ses fameux compagnons, enfin, ce compagnon et ce sorte de cliché pas possible de surfeur Australien, dans un monde où l'Australie n'existe même pas, Zach arrêta la discussion, à son grand malheur, et se dirigea vers la fameuse collectionneuse de Pokémon, et lui déclara

Alors, Sylviachou, tu veux monter là-haut pour voir le match ? Pas de problèmes, il suffit juste ... que je te porte jusque là ! Je sais que tu es très pudique, mais après tout, on se connaît bien, maintenant, tu vas bien laisser ton vieux compagnon de route te porter deux minutes ?

Que que que...!? Attendez ? Elle ne pouvait pas être amené d'une autre façon ? Elle nes avait pas, qu'on ouvre en plus grande la porte, une fenêtre, n'importe quoi ? Qu'on défonce un mur ! Cela serait beaucoup plus efficace qu'on la porte ! Non, mais attendez. Elle avait l'impression qu'on oubliait qu'elle n'était pas une poupée de chiffon qu'on pouvait prendre comme ça ! On pouvait pas s'amuser avec elle ! Quand même ! Elle était une demoiselle ! Quelque soit son niveau social, on ne pouvait pas prendre une demoiselle comme cela, il fallait ne jamais l'oublier ! Un vrai homme galant restait toujours à une distance raisonnable des demoiselles, et seul son futur mari avait le droit de s'approcher vraiment ! C'était la règle ! Et oui, dans ce monde, notre chère Sylvia était véritablement décalé ! Elle était toujours dans la rigoureuse et vielle morale du XIX, avec ses règles de bases ! Une demoiselle devait être pure, chase, et les hommes devaient les respecter, et rester très distant avec ! C'était obligatoire... Cependant...

Ou alors je monte tout seul, et je te raconte le match après, bien sûr, ce sera infiniment moins bien que de le regarder, mais bon, à toi de choisir, duchesse ...

« Non non non non attend ! »

Elle l'arrêta de suite. On sentait que visiblement, notre cher Zach s'amusait de la pauvre collectionneuse de Pokémon, qui l'avait bien cherché, et qui n'était pas dupe. Elle voyait très clair dans le petit jeu du champion de type acier, qui n'allait sans doute pas la laisser là, où alors, il pouvait être sur, qu'après le combat, il se prendrait un véritable tir nucléaire par la collectionneuse, qui le massacrerait ! Elle ne rigolerait pas avec ce genre de truc. Sylvia Von Wittelsbach tenta alors de déclarer, tranquillement, en gardant sa dignité, et une grande noblesse.

« Euh... C'est que... Bah... Il faut que je vois ce combat, c'est quand même important donc... »

Et bam ! C'est ce qu'on appelle rechercher des justificatifs. C'était relativement pitoyable si vous voulez mon avis, et même si vous ne le voulez pas, cela ne changera pas le fait que cette scène était assez ridicule, avec la collectionneuse qui tentait de rester digne, malgré la situation qui n'était pas du tout à son avantage. Elle devait voir ce match, elle le voulait. De toute façon, c'était obligatoire pour elle, car elle avait décidé de venir ! Quand même ! Donc, alors, quoiqu'on dise, quoiqu'on veuille, et enfin, quoiqu'on fasse... Elle le verrait ! Même si;, comme dit précédemment, elle devait se trainer, ramper dans l'escalier, se salir complêtement, et rendre sa tenue de mage, qui était toujours beaucoup trop chaude, et dont elle souffrait à cause de la chaleur, totalement sale, elle arriverait à faire ce qu'elle voulait ! Elle était déterminée, véritable tête de mule, et jamais elle n'oserait abandonner quelque chose qu'elle s'était promi ! C'était une règle chez les Von Wittelsbach et elle ne tombait jamais !

« Est-ce que tu pourrais... Me porter ? Tu... tu as de la chances que je sois en parfaite santé, et en condition équivalente à mon rang, donc pas trop lourde ! Tes bras ne pourraient pas sinon me porter, vu ton manque de muscles ! »

Notre Sylvia nationale tentait d'être moqueuse, mais son visage cramoisi retirait tout le sérieux de la pique humoristique, la faisant sérieusement tomber à plat. Sylvia s'enfonça un peu dans son fauteuil roulant, ses deux jambes restant inactive. Quel honte, devoir se faire porter. Elle espérait au moins que le fameux Zach aurait la décence de bien la porter ! Elle pensait cela dans le sens, où elle craignait être porter comme une vulgaire sac à patate, ses jambes tombant et pendant pitoyablement... Non, cela serait totalement indigne d'elle ! Mais bon. Légèrement rouge, les pommette le montrant littéralement, elle était tranquillement, dans son fauteuil. Bientôt, elle allait se faire attraper, et soulever par le fameux Zach Steel. Tant qu'il était délicat, cela allait. Mais s'il s'amusait avec elle, à cause de son handicap, alors là, cela allait barder ! Elle était quand même... Bon, allez, je vais pas vous faire souffrir, et répéter une énième fois quelque chose dont vous avez maintenant véritablement l'habitude, n'est-ce pas ? Il n'y avait plus qu'à attendre, et la jeune collectionneuse avait hâte de voir ce que cela allait donner. Greg le Surfeur s'était déjà installé parmi les spectateur, ce qui faisait que Zach et Sylvia était les derniers encore dehors.

.:-------------------------:.
"Quand je suis atterré, à genoux, sans force, je me rappelle que je suis une Von Wittelsbach, et que c'est dans l'honneur que ma famille survit."
Sylvia's Thème
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Mar 22 Avr - 15:29

« Non non non non attend ! »

"Ouiiiii ?", répondit-il, le sourire aux lèvres.

« Euh... C'est que... Bah... Il faut que je vois ce combat, c'est quand même important donc..."

"Dooonnc ?", demanda-t-il en tendant son oreille comme un malentendant.

Oui, oui, Zach Steel pouvait être un garçon très énervant parfois, et là, il prenait plaisir à l'être en face de Sylvia en attendant avec impatience qu'elle finisse sa phrase, et donc, si elle souhaitait réellement voir ce fameux match, accepte la proposition du champion de type acier. Pas d'autres choix pour la fille aux cheveux roses, allait-elle préféré son légendaire orgueil et donc rater le match, ou ravaler ce même orgueil ? Zach se délectait du dilemme intense de son interlocutrice, et il ne le cachait pas, curieux de voir sa réaction qui ne tarda pas à venir :

"Est-ce que tu pourrais... Me porter ? Tu... tu as de la chances que je sois en parfaite santé, et en condition équivalente à mon rang, donc pas trop lourde ! Tes bras ne pourraient pas sinon me porter, vu ton manque de muscles ! »

"Quewa ?! Pfff, et toi, avec ton accoutrement, tu serais bien capable de mentir sur ton poids, si ça se trouve, t'es grosse en réalité ..."

Noooon ! Insulte ultime ! Affront gigantesque ! Pour une fille, je précise. Quoi que ce serait pas gentil non plus pour un garçon, mais pour une fille, c'était pire que tout ! D'ailleurs, le champion téméraire avait pris soin de légèrement s'éloigner d'un pas pour éviter qu'elle ne le baffe par réaction impulsive. Il savait bien qu'il n'y était pas allé avec le dos de la cuillère, mais en même temps, il avait une excuse valable, quand même ! Elle l'avait - une nouvelle fois - insulté, nargué ou diffamé, utilisez le terme que vous préférez, en lui disant qu'il n'avait pas de muscles. Ce qui n'était, objectivement pas tout à fait faux, vu qu'il était assez maigrichon. Mais pas tant que ça non plus ! Bref, le jeune homme pas content avait répondu au tac au tac et de façon un peu idiote. Il savait bien que Sylvia n'était pas grosse, vu qu'il l'avait déjà porté, mais fallait bien qu'il réplique ! Son honneur et sa fierté en dépendaient ! Jamais il ne se laisserait marcher dessus par cette fille imbue d'elle-même qui a justement pour habitude de faire obéir tout le monde, lui ne se plierait jamais à sa volonté et sans rien dire par dessus le marché ! Attendant qu'elle se soit un peu calmée, il s'approcha à nouveau d'elle, car il fallait aussi se rendre que leurs petites chamailleries allaient leur faire rater le match ! Il lança donc :

"Bon bon, je vais te porter, mais pas de bagarres, hein, sinon on rate tous les deux le match !"

Par 'pas de bagarres', le jeune homme entendait surtout 'pas de baffes' pendant qu'il porterait l'héritière. Il s'approcha donc d'elle et leva les yeux au ciel en la voyant rougir, avant de la prendre dans les bras, un bras sous le dos, l'autre portant les jambes, et c'est parti ! Zach commença donc à monter et il devait avouer que la jeune fille n'était pas lourde, mais ça signifiait aussi qu'il avait de la force dans les bras, contrairement à ce que sous entendait cette petite pimbêche ... Il la posa sur l'un des gradins, et s'assit à son tour entre elle et Greg le Surfeur, voulant s'assurer que ce dernier n'embête pas la jeune fille. Pourquoi donc ? Roh, mais vous avez très bien compris, je le dis depuis quelques rps déjà, et même pas entre les lignes, donc si vous n'avez pas compris, hé bien relisez-les ! Allez, changeons de sujet car le combat allait commencer ! Espérons que Wally soit à la hauteur !
Revenir en haut Aller en bas
Metamorph


avatar
Messages : 81
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Mar 22 Avr - 17:37

Quel chaleur ! Pfiou, ce n'était pas un temps à combattre. Bastien, pour l'occassion, avait fait quelque chose, qu'il faisait rarement : Fiare tomber la chemise. Enfin, dans son cas, le T-Shirt. Il regarda amusé dans une glace, il avait encore plus l'impression d'être un champion de type combat, comme cela, sans chemise. Un petit peu à la Chuck, ou bien à la Aldo, les deux maîtres du Combat, des respectivement région Johto et Kanto, des amis à lui, et des proches à lui, qui s'entraînaient ensemble. Ce n'était pas, étonnemment, l'habitude de Mélina ou de Cordélia, pensa-t-il amusé. Tu m'étonnes ! En temps que seules maîtres des Combat, de sexe féminin, elles n'avaient pas prit l'habitude de leurs confrères de Johto et Kanto... Car tout simplement, elles étaient des femme, et bien, quand on était une femme, on ne pouvait pas trop faire cela ! Ce n'était pas trop socialement accepté ! Bastien était assez proche de tout ses collègues, au quatre coin du Pokémonde. Toute les régions avaient des spécialistes du Combat, c'était sans doute l'un des types qui étaient le plus représentés, quand tout les champions et championnes se réunissaient. Mais bon, il savait qu'aujourd'hui, ce n'était pas le moment de penser à cela !

Baatien était prêt ! Le combat allait bientôt commencer, et il avait un challenger aujourd'hui ! Sérieusement, il l'aurait bien invité à faire du surf, à la place du combat Pokémon, car sérieusement, il faisait vraiment beaucoup trop chaud aujourd'hui. Mais bon, ce n'était pas avec le surf qu'on devenait maître Pokémon, ou qu'on récoltait les Badges ! Non, donc tant pis ! Il regarda rapidement autour de lui. Dans les Gradins étaient entrain de s'installer les spectateurs. Son portier, le grand musclé du début, qui s'était installé contre un mur, Greg' le Surfeur, l'un de ses camarades sur planches, et un autre dresseur, portant une jeune demoiselle, habillé très chaudement pour la température de la salle. Il reconnu alors le dresseur, une fois qu'il est posé son fardeau, et qu'il se soit installé ! C'était Zach Steel, l'un de ses camarades, champion à Mérouville. Il était pas champio depuis très longtemps, mais le fameux Bastien restait très concentré, et très au courant des changements de champions dans les différentes Villes de Hoenn, et même dans le monde en général, chose logique quand on vivait sur une île couper du reste du monde. Mais ce n'était pas Zach, qui devait l'intéresser, mais bel et bien le challenger qui venait de s'installer à l'autre bout du terrain :

- Je m'appelle Wally West, et je suis venu décrocher ton badge !

« Enchanté Wally ! C'est Bastien, et j'espère que t'es prêt pour ça...! »

Le surfeur fit un sourire à Wally, avant de lui faire un signe pour montrer qu'il pouvait destresser. Il sentait que son adversaire n'était pas totalement à l'aise, et ne s'en étonnait pas. C'était relativement classique, et il s'était fait un devoir de rassurer les challengers avant de combattre ! Ce n'était pas le moment, pour les dresseurs de se dégonfler ! Surtout que si, à chaque fois, il faisait combattre ses Pokémon de totue ses forces, il n'était pas non plus une vague insurmontable, sérieusement ! Bon, par contre, cela ne voulait pas dire qu'il allait y aller molo avec lui. Au contraire, même, il allait se lancer à fond, à cent pour cent, comme on dit ! Mais pour le moment, il regardait son adversaire. Eh... Un chartor, c'était pas le plus courant, comme on dit, il ne voyait pas cela tout les jours, cela avait le mérite d'être plutôt original... Et osé ! Car le fameux Bastien avait sans doute vu des tonnes et des tonnes de Nirondelle, venu pour le battre, profitant de l'avantage des types vols. Pas mal de Tarsal, aussi, et parfois des Tarsal évolué en Kirlia, masi cela était quand même, il devait l'avouer plus rare. Son adversaire avait deux pokémon, il en avait deux. C'était pas mal. Equilibré, cela avait ainsi l'avantage d'annoncer un combat épique, comme il les aimer !

« Bon, il me semble que tu me laisse l'honneur de commencer le combat...! Machoc, ne laisse le temps à notre ami de se préparer ! Fait un beau poing karaté ! »

Le Machoc sortit ainsi de sa Pokéball, et ne fut pas une simple présentation, en arrivant sur combat. Il décolla littéralement, sortant de sa Pokéball, et fonça vers son adversaire ! Il frappa le plus fort qu'il pouvait sur son adversaire, avec son poing, se faisait légèrement mal, mais il était habitué. Enfin, frapper son adversaire, il en était pratiquement sur, mais dans la fureur du début de combat, il pouvait très bien avoir frappé un rocher juste à côté ! Ce qu'il était sur, c'est qu'il avait frappé quelque chose, et vu son poing, ce qu'il avait frappé, c'était bel et bien quelque chose de dur, et non le sol ! Maintenant, on ne pouvait savoir si cela avait été le Pokémon adversaire, ou bien seulement un rocher... Ce qui était sur, c'est qu'il devait s'attendre à une éventuelle riposte. Le Machoc se mit alors en position non pas de défense, mais d'esquive. C'était sans doute, vu le Pokémon adversaire, une attaque à distance qu'il allait se prendre... Analyse trop rapide, qui pourrait très bien être regretté, mais chut ! C'est une autre histoire...

[HRP : J'ai prit par défaut l'équipe de Sapphire ! Plus simple, et mieux adapté à ton niveau (et surtout, la seule que j'ai joué !) ^^ Réponse pas terrible, je dois l'avouer ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Ven 25 Avr - 19:09

- Enchanté, Wally ! C'est Bastien, et j'espère que t'es prêt pour ça...! s'était écrié le Champion du type Combat à la suite de la requête de notre jeune dresseur.

Bastien se tenait là, torse-nu (ce qui ne dut certainement pas déplaire à Sylvia, pensa Wally), visiblement bel et bien prêt à relever le défi. Parfait ! Car comme vous le savez bien, Wally était bien décidé à en finir le plus rapidement possible, afin d'élargir sa collection de badges dans les plus brefs délais. "C'est-y donc qu'il est confiant, ce gosse !", me direz-vous. Et je ne peux qu'acquiescer ! Bien évidemment ! Car si l'on se lance dans une telle aventure et que l'on se fixe de tels buts, autant être confiant, sinon ce n'est même pas la peine d'essayer, n'êtes-vous pas d'accord ?  

Mais pendant que nous sommes en train de discuter tranquillement, les deux adversaires, eux, étaient face-à-face ! Wally avait même déjà appelé son Chartor ! Donc si vous ne voulez pas rater le début de ce combat qui s'annonce magistral, je vous conseille de cesser de papoter, de rester concentré, et surtout d'éviter de me faire changer de sujet de conversation ! Mine de rien, j'ai un match à commenter, et ce n'est pas comme cela que je vais remplir ma part du travail correctement !

Bastien avait l'air calme. Sage, même. Quelque chose de paisible se dégageait de sa personne, sans que Wally ne sache trop dire pourquoi. Hmmm... En tout cas, si le Champion espérait détendre quelque peu ses challengers, il réussissait pleinement son pari ! En effet, le personnage dégageait une telle sensation de bienveillance que le stress qui dansait le tango au fin fond des entrailles de notre rouquin national finit par se calmer, et même par s'évanouir. Mais cette bienveillance sui régnait sur le visage du Champion fit rapidement place à la surprise. Surprise de voir un challenger -qui plus est débutant- dont le premier Pokémon est un Chartor. Les Chartors se faisaient en effet assez rares dans cette région d'Hoenn, et dans tout Hoenn de manière générale. Mais ce que Bastien ne savait pas, c'était que le fameux Chartor en question... n'était pas originaire d'Hoenn ! Mais peu importait l'origine du Pokémon choisi par le challenger. Maintenant, place au combat ! Au vrai ! Au pur et dur !  

- Bon, il me semble que tu me laisse l'honneur de commencer le combat... ! lança Bastien, contrecarrant carrément l'intention première de Wally, qui comptait attaquer en premier. Machoc, ne laisse le temps à notre ami de se préparer ! Fais un beau Poing-Karaté !  

Et comme l'avait prévu le Champion, son Machoc ne laissa en aucun cas le temps au Chartor -ni à son dresseur- de se préparer : la Pokéball du surfer aux cheveux bleus jaillit dans les airs, libérant le Machoc adverse, qui profita de la vitesse déjà accumulée par sa Pokéball, additionnée à la propulsion produise par sa sortie éclaire de sa prison sphérique pour asséner, avec une rapidité déconcertante, un Poing-Karaté qui toucha sa cible de plein fouet. La paume ouverte de l'adversaire avait atteint la solide carapace du Chartor, ce qui eut pour effet de produire un son étonnamment semblable à celui d'une cloche. Un terrible glas retentit alors dans toute l'Arène, glas accompagné par un cri très significatif de la part de Walter le Chartor : c'était un cri de douleur. Oui, un cri de douleur. Car même si la solide carapace de la Tortue de Feu avait très bien protégé la cible, cette dernière ne s'en sortit pas pour autant indemne. Et c'était tout à fait compréhensible au vu de la puissance et la rapidité du coup. Mais cette douleur ressentie par Walter ne fut, au final, rien d'insurmontable, et le Chartor finit par se relever, certes non sans difficultés.

Maintenant que le compagnon de notre Wally West international était à nouveau sur pieds, il était grand temps de riposter. Deux alternatives étaient alors possible. Fallait-il privilégier l'offensive pure ? Ou fallait-il plutôt opter pour une technique plus stratégique, visant à épuiser l'adversaire afin de l'atteindre plus facilement ? Pour Wally, le choix fut vite fait. Une offensive directe offrirait un avantage certain à l'adversaire, au vu du cruel manque de rapidité de Walter. Le plus judicieux était donc d'opter pour une technique semblable à celle utilisée lors du combat contre Zach à Mérouville. Remontant ses lunettes sur son nez, Wally donna alors ses ordres à son compagnon :

- Walter, utilise Brouillard, puis enchaîne avec Tour Rapide !

Walter, comprenant la stratégie que voulait adopter son dresseur, acquiesça d'un grognement et d'un léger mouvement de la tête. Il ouvrit en suite largement sa gueule et, après une ou deux quintes de toux, cracha un énorme flux d'une brume épaisse et noirâtre, qui ne tarda pas à emplir tout l'espace du terrain. Une fois cela fait, Chartor rentra tous ses membres ainsi que sa tête à l'abri, à l'intérieur de sa carapace et se mit à tourner sur lui-même avant de s'engouffrer dans le Brouillard, disparaissant ainsi du champ de vision de tout le monde, et même de son dresseur.  

- Ne t'arrête pas de tourner ! lança Wally.

Sa stratégie était maintenant mise en place. Grâce au mouvement perpétuel du Chartor et au Brouillard ambiant, le jeune dresseur espérait que le Machoc s'épuise en tentant d'attaquer Walter. Et si tout se passait bien, cette technique devait porter ses fruits ! Mais le gros inconvénient de cette même technique était la confusion générale qui régnait alors sur le terrain : il était tout bonnement impossible pour le Champion, tout comme pour le challenger, de déterminer clairement se qui se passait sur le terrain, en tout cas jusqu'à ce que le Brouillard se dissipe. Qu'en sera-t-il ? La suite au prochain épisode !
Revenir en haut Aller en bas
Sylvia Von Wittelsbach


avatar
Messages : 134
Réputation : 10
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Laure Dexila-Juan Da Ponte-Aria Cantore-Andea-Capaldi-Archibald Park

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Sam 26 Avr - 13:08

Bon, Sylvia comprenait bel et bien que là, toute négociation pour son sort était totalement inutile ! Elle allait devoir céder. Et se faire tenir par un homme ! Quel honte pour une patricienne de son rang ! Ce n'était pas acceptable ! Mais elle n'avait pas le choix. Dans son esprit débordant d'imagination, elle s'imaginait déjà donner l'ordre de raser entièrement cette maudite arène, et d'en faire une nouvelle flambant neuve, avec des accès pour handicapé. Attendez ! Elle venait tout juste de s'en rendre compte... Cela risquait pas, quand même, d'arriver à chaque arène, elle espérait ! Car sérieusement, si c'était le cas, cela n'allait pas être possible ! Elle refusait ! Fallait pas charrier, ce même délire n'allait pas recommencer dans toute les arènes de la région ! Car sinon, elle risquait bien vite de pêter un boulon avant la dernière ! Les six suivantes avaient intérêts d'être prête pour l'accueillir, sinon, cela allait barder, foi de Sylvia Von Wittelsbach ! Elle n'avait pas envie de se faire porter pour entrer dans la moindre arène. Le principe de Gradin étaient véritablement insupportable ! Grr...

"Quewa ?! Pfff, et toi, avec ton accoutrement, tu serais bien capable de mentir sur ton poids, si ça se trouve, t'es grosse en réalité ..."

L'explosion atomique allait commencer dans quatre... Trois... Deux.... Un... Elle n'eut pas lieu. Mon dieu, mais que c'était-il passé ? Pourquoi ? Et bien tout simplement, car Sylvia ne pouvait pas... En effet, elle était totalement piégé. Damn ! Il allait le payer ! Dès qu'elle pourrait, elle le ferait payer cher à ce maudit champion ! Bien sur, il fallait imaginer qu'elle allait le faire payer cher, mais nullement au sens propre. Oui, évidemment, elle n'allait pas le faire payer avec de la monnaie, c'est évident, mais surtout, ce que je veux dire, c'est qu'elle allait le faire payer, en sortant bientôt, une énorme vacherie, qu'il mériterait bien ! En plus, la traiter de Grosse... Il l'avait déjà porté ! Il devrait le savoir ! Quel manque de réaction envers une demoiselle ! Il avait bien de la chance qu'elle ne pouviat sur le coup retorquer... mais là, il devait s'attendre à une décharge atomique bien plus tard.... La vengeance est un plat qui se mange froid, comme disent les Francophones, et « Never Forget, Never Forgive », comme disent les anglophones ! Et elle comptait bien mettre en application ses deux déclarations...

"Bon bon, je vais te porter, mais pas de bagarres, hein, sinon on rate tous les deux le match !"

Sylvia sentit alors qu'elle décollait. Elle prit une belle teinte rouge, tout en regardant le champion, très gênée par la situation. Et le pire, c'est que cela allait devoir recommencer, après ! Et oui ! Là était bien le problème, ce n'était pas fini pour la pauvre collectionneuse de Pokémon ! Cela au final, elle allait devoir être remporter à son fauteuil roulant, abandonné par terre, dehors de l'arène ! D'ailleurs, cela ne la rassurait pas trop, elle devait l'avouer ! Elle espérait qu'elle allait pas se faire enlever son fauteuil, sinon... Voilà, voilà voilà... Elle avait pas trop envie, elle devait l'avouer, ce n'était pas une bonne nouvelle, en général, quand on était en fauteuil roulant, de se faire enlever son fauteuil roulant ! C'était en général assez handicapant...,! Ahahahahahahaah... Bon, vous permettez, je dois allez me pendre. Plus sérieusement, elle reste rouge comme une tomate, et muette comme une carpe, pendant toute la durée du transport, enfonçant son menton contre sa propre poitrine pour tenter de faire la plus petite et la plus discrète possible.

C'est ainsi qu'ils arrivèrent alors tous à bon port Elle fut alors enfin poser, sur le grindin. Elle eut un petit moment, pour bien se mettre, car elle avait du mal sur tout ce qui était banc, ce n'était pas toujours le plus pratique pour s'installer, surtout quand ses deux jambes étaient absolument inutilisable. Au moins, Zach avait eu la décence de bien la porter, et de bien la poser. Cela l'étonnait presque. Mais bon. Elle regarda le terrain. Deux personnes dessus. D'abord, elle remarque la rouquin, c'était un peu le plus simple à repérer, avec ses cheveux classiques, roux. Elle le cria des mots d'encouragement. C'était son disciple, quand même ! Il n'avait pas intérêt d'échouer ce match ! Bon, elle n'y connaissait absolument rien en dressage de Pokémon, mais elle était sans doute celle qui s'y connaissait le mieux en capture de Pokémon de toute l'arène, d'abord ! Comment cela, cela n'avait strictement rien à voir !?! Elle s'en fichait ! Elle était Sylvia Von Wittelsbach blablabla, elle faisait ce qu'elle voulait, blablabla, vous commencez à connaître le refrain par cœur... L'autre personne, le torse nu, était sans doute le champion.... Oui ! Elle l'avait vu, une fois, à la télévision ! Elle s'en souvenait ! Son nom était un truc comme Baptiste. Ou un truc du genre. Elle en savait rien. Et s'en fichait pas mal. Ce qui comptait, c'était la victoire de Wally !

« Et bien, Bastien n'a aucune chance ! Regarde Zach ! C'est pas toi qui aurait eu cette idée ! »

Bam, une petite pique. Elle était totalement inutile, totalement gratuite... Mais elle était quand même lancé gratuitement par la Von Wittelsbach. Car... Oh ! Pourquoi vous cherchez encore de la logique ! On parle de notre chère Sylvia ! Elle faisait une pique, car elle le voulait, et elle avait le droit ! Elle n'était pas une Von Wittelsbach pour rien, et elle estimait qu'elle avait intégralement le droit de faire des piques, si elle le voulait ! Donc, c'était une toute première partie de sa longue vengeance pour l'odieuse déclaration qu'il avait osé faire à une demoiselle comme elle ! Et oui, c'était Sylvia, fallait pas chercher. Elle était comme ça... Soudainement, alors qu'elle déclarait cela, une voix déclara, de manière discordante :

« Je ne serais pas si sur.
-Quoi ?! »

Cette déclaration surprit Sylvia. En effet, ce n'était pas accepté à ses yeux de toute façon qu'on ose, oui, je dis bien, qu'on ose la contredire ! Elle avait raison ! Point à la ligne, et ce n'était pas... Oui, d'ailleurs, c'était qui, qui avait osé la contredire, elle voulait le nom ! Elle voulait savoir qui était le coupable, et elle voulait le savoir maintenant ! Elle fut surprise, quand elle remarqua que c'était une phrase lancé par Greg' le Surfeur ! Mon dieu, l'autre relou était encore là, pensa-t-elle ? Sylvia n'appréciait pas ce mec, elle savait pas qui s'était, mais autant, Wally et Zach étaient des roturiers, elle pouvait encore finalement supporter leur présence un tant soit peu... Autant ce mec... Damn. C'était sans doute le niveau zéro de la classe aristocratique ! Le beauf par excellence ! Et oui, si notre cher Greg le Surfeur devait sans doute avoir du succès chez beaucoup de femme, par sa beauté non négligeable, il était sans doute tout sauf le style de Sylvia, qui aimait le Romantisme et la Noblesse, romantisme nourrit par tout les romans à l'eau de Rose qu'elle avait lu, petite... C'était important à noter, car c'était bel et bien cela qui avait nourri toute la culture romantique et l'apprentissage de l'amour pour Sylvia, dans son monde ascétique de la noblesse !

« Bastien est pas un bourrin sans cervelle... Foi de Greg le Surfeur !!! »

Sylvia regarda blasé le surfeur qui avait décidé d'offrir à Sylvia son plus beau sourire, et fut encore plus enchanté quand il vit l'adolescente retiré une couche de vêtement, nullement attiré par ce « beau gosse », mais juste car elle cuisait littéralement dedans. Sérieusement, elle aurait du se renseigner sur la météo, avant de mettre sa tenue de mage, là, il faisait beaucoup trop chaud pour tenir dans cette tenue. Greg le Surfeur se reconcentra alors sur le terrain ! Dommage, il avait peut-être quelque chose d'intelligent à dire, mais il ne déclara rien du tout sur cela ! Tant pis ! En tout cas, maintenant, Sylvia était à fond dans le Match, en mode supporter ! Elle voyait très rarement des matchs en live, beaucoup plus souvent en retranscition à la télé... Et là, elle voulait voir comment cela allait se passer ! Elle était sur que cela allait être épique, avec des explosions, des flammes, des magnifiques tournois, le tout signé Mickaël Bay !!! Baoum !!!

.:-------------------------:.
"Quand je suis atterré, à genoux, sans force, je me rappelle que je suis une Von Wittelsbach, et que c'est dans l'honneur que ma famille survit."
Sylvia's Thème
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Sam 26 Avr - 15:29

« Et bien, Bastien n'a aucune chance ! Regarde Zach ! C'est pas toi qui aurait eu cette idée ! »

"Pfff, comme si une collectionneuse pouvait donner des leçons en combat pokemon ..."

Bah oui, depuis quand une collectionneuse savait quelque chose en combat pokemons ? Déjà que Zach doutait ouvertement des talents de Sylvia en terme de collection de pokemons, dont elle se vantait constamment sans apporter la moindre preuve, mais en ce qui concernait les combats pokemons, là, il était sûr qu'elle n'y connaissait strictement rien. Sans doute qu'à ses yeux, et à ceux de tous les bourgeois, il ne s'agissait de rien d'autre que de bastonnades organisés par des roturiers juste pour se distraire. Il n'y avait aucune chance pour qu'elle puisse comprendre la magie des matchs pokemon, alors qu'elle nargue le champion de type acier sur le sujet par dessus le marché, c'était vraiment ridicule et il répondit au tac au tac sans se laisser impressionner. Elle voulait sans doute l'énerver, il avait bien noté qu'elle n'avait rien dit après avoir sous-entendu qu'elle était grosse, ce qui avait été la surprise de la journée, mais il se doutait bien qu'elle n'en resterait pas là après s'être fait insultée, elle avait beaucoup trop d'orgueil pour cela.

« Je ne serais pas si sur.

-Quoi ?! »

« Bastien est pas un bourrin sans cervelle... Foi de Greg le Surfeur !!! »

Le fameux surfeur fit un sourire à la collectionneuse qui semblait le snober royalement, ce qui fit sourire légèrement Zach. Il aurait même pu rire, si ce Greg n'était pas aussi musclé, car il n'aurait pas voulu recevoir une correction de sa part, même s'il ne semblait pas méchant. Sylvia enleva finalement une couche de vêtements, c'était la première fois qu'elle faisait cela, le blondinet s'était souvent demandé comment elle faisait pour rester habillée avec cet accoutrement singulier et bien couvert par ces temps de chaleur, alors que lui-même n'avait que des habits légers, mais il s'était douté qu'il s'agissait probablement d'une tenue de Lady, comme on dit dans la bourgeoisie.

"Il ne faut pas sous-estimer un champion ... mais bon, si Wally m'a battu, il n'aura normalement aucun mal face à Bastien."

Zach avait donc apporté son point de vue à la conversation, un point de vue totalement neutre et objectif comme il en avait souvent. Comment ça, ce n'est pas vrai ? Mais si, je vous dis ! Zach Steel était le meilleur champion de Hoenn, et il était prêt à la répéter autant de fois qu'il le faudra ! Il avait une famille riche, une tenue parfaitement accordée avec son type de pokemon, et des pokemons surpuissants, qui avaient réduits en cendres les espoirs de nombreux challengers. Quand on le battait, c'était uniquement par chance, et il ne tarderait pas à entrer dans le célèbre Conseil 4, foi de Zach Steel ! Bon, d'accord, je me rends, ce n'est absolument pas crédible. Ou du moins, pas le dernier point, mais le jeune homme ne pouvait s'empêcher de le penser. En tout cas, il sera ce grand champion après ce voyage dans Hoenn, qui venait à peine de commencer !
Revenir en haut Aller en bas
Metamorph


avatar
Messages : 81
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Sam 26 Avr - 20:53

Le combat était lancé, et cela débutait par une grande réussite de la part de Machoc ! Et cela, cela faisait grand plaisir pour Bastien. Parfait, on pouvait dire que le combat commençait bien ! En effet, le premier coup de Machoc, n'avait pas touché une pierre, par rapprot à ce qu'avait pensé à un moment le Pokémon, mais bel et bien son adversaire ! Bien sur, ce n'était pas ça qui allait le faire tomber, ou alors, sérieusement, Bastien aurait demandé qu'on fasse arrêter le match, car un pokémon tomber aussi aisément, d'une simple attaque... Mais ce n'était pas le cas, et ps l'heure d'imaginer des scénarios potentiels de ce qui aurait pu, et pourrait arriver ! Il fallait rester intégralement dans la réalité, le présent, ce qui importait quoi ! Et ici, c'était ce combat, ce combat d'arène qui était le plus important ! N'est-ce pas ? Et oui ! Dieu que je dis des choses beaucoup trop intelligent parfois ?! C'est incroyable ! Maintenant, la question, après la réussite de Machoc, c'était... Qu'allait faire le Challenger ? Difficile de penser pour lui, mais sans doute qu'il avait un plan pour se mettre sur les rails, après ce départ en chapeau de roue, qui avait bien manqué le pauvre Wally presque non prêt au véritable déraillement. Mais une chose était sûre : Le Combat était lancé !

- Walter, utilise Brouillard, puis enchaîne avec Tour Rapide ! 

Que voulait-il faire par là...? C'était la question de Bastien ! Le problème est qu'il ne voyait pas ce qu'il voulait faire. Il prévint alors Machoc de se préparer. Un camouflage ? Malin, mais inutile ! Le brouillard allait lui même ironiquement indiqué où était son adversaire, par sa présence ! Il aurait juste à frapper le plus fort possible dans le brouillard, et ainsi, ce qui étiat ironiquement un moyen de dissimuler, allait montrer la présence de l'adversaire ! Manque de chance pour le pauvre Wally. Cependant, toute cette belle théorie ne fut qu'un élan de fumée, et n'eut aucun effet... Car ce n'était visiblement pas un but d'attaque, du fameux Chartor ?! Mais qu'est-ce qu'il faisait ?! Qu'est-ce qu'était que ce bordel ?! Le surfeur et champion d'arène devait avouer qu'il ne comprenait pas pour le moment, le but de la manœuvre, à part le rendre confus. Si d'ailleurs c'était le but de la technique, c'était pour le moment totalement réussi. Cependant... Non... Oh, le petit fourbe... Cela ne pouvait être...

- Ne t'arrête pas de tourner !

« Intéressant... Machoc ! Visiblement, il ne veux pas te toucher ! Reste juste sur tes gardes ! »

Et oui ! Bastien avait eu la puce à l'oreille, grâce au fait qu'il ne devait, je cite, pas « s'arrêter de tourner ! ». Jamais un dresseur ne miserait sur la chance pour toucher son adversaire. C'était trop risqué... Et dans le Brouillard le plus total qu'il avait provoqué sur le terrain, impossible de viser. Non, il fallait être patient. Un bon combattant, n'était pas celui qui frappait le plus fort, au fil du temps, Bastien l'avait bien comprit. Le bon combattant, c'était celui qui frappait au bon moment. Là était toute la différence. Un bon combattant savait attendre le bon moment, pour mieux frapper, et frapper le plus fort possible. S'il s'agitait, et qu'il perdait son calme, le combat éta it perdue; Il devait rester d'un calme olympien. Et oui ! Même si vous le saviez, et c'était sans doute le cas de Wally ici présent, tout les maîtres des Pokémons combats n'étaient pas forcément des bourrins sans cervelles, qui ne savaient que faire des hurlement du genre : « TAPPER !!!! » et ce genre de chose qui prouvait que le Cerveau était loin d'être un muscle, et que celui-ci était bien peu developpé. Un vrai combattant était quelqu'un de vraiment très réfléchi, et Bastien n'échappait pas à la règle. Il n'était pas devenu Champion d'Arène pour des Clopinettes. Bastien sortit alors de nouveaux ordres pour Machoc, qui commençait quelque peu à paniquer dans ce brouillard mouvant :

« Bien ! Tu as compris ! Maintenant, il est temps de faire de la gonflette ! Monte ton attaque et ta défense, attend qu'il se fatigue, mais prépare-toi à esquiver s'il s'approche. »

Machoc se ressaissit. En effet, il était bien simple pour Bastien d'être parfaitement coordonner avec ce qui se passait, et avoir une stratégie qui était sans doute la meilleur dans ce genre de cas... Mais pour Machoc, qui était au sein de cette mêlée anarchique, et quelque peu inquiétante, surtout quand on ne voyait rien... Et bien c'était beaucoup plus dur ! Mais Bastien s'était toujours entraîné, lui et ses Pokémons, à être calme, et toujours réfléchir attentivement à la situation. Machoc se calma, fit sa Gonflette. Dangereux pour Wally ! Le Pokémon combat était en effet entrain de se renforcer. Non seulement il renforçait sa défense, mais aussi son attaque. Et plus le temps passait, plus il se renforçait... Mais cela était à double tranchant ! Car maintenant, certes, il devenait plus fort... Mais encore fallait-il réussir à toucher. Et Chartor était entrain de rendre la situation totalement confuse. Bientôt, Bastien serait incapable, tout comme Wally, mais passons, de donner le moindre ordre... Il ne saurait rien de ce qui se passe sur le terrain ! Et ça... Ce n'était pas à oublier... Mais ce qui allait se passer exactement... Nul ne pouvait deviner. Nul ne pouvait savoir... Tout cela était encore du mystère, une page blanche à écrire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Jeu 1 Mai - 15:25

- Intéressant... Machoc ! Visiblement, il ne veux pas te toucher ! Reste juste sur tes gardes !

Et m.... ! Visiblement, Bastien avait compris la stratégie employée par Wally. Hmm... Apparemment, le Champion avait beau en avoir dans les bras, les pectoraux et autres abdominaux, sa boîte crânienne n'en était pas vide pour autant ! Il devait être l'exception qui confirme la règle ! Et quelle exception ! Car la stratégie du rouquin était désormais obsolète... Wally pu alors en déduire une chose ma foi des plus importantes. Il était en mauvaise posture. Très mauvaise posture, même. Car s'il laissait Walter continuer à tournoyer de la sorte, il allait à coup sûr s'épuiser. S'il lui demandait d'attaquer l'adversaire, ce dernier riposterait alors à coup sûr. Et s'il lui demandait de s'arrêter, alors il serait totalement vulnérable à une nouvelle attaque de la part du Machoc. Quoique... Le Brouillard lui offrait toujours une certaine protection... Mais pour combien de temps ? Cette question était tout à fait justifiée, étant donné que l'épais nuage noir commençait à se dissiper par endroits, et notamment dans les coins du terrain. Soudain, alors que notre jeune et téméraire rouquin bigleux était en plein méditation hautement stratégique, Bastien donné de nouveaux ordres à son Machoc :


- Bien ! Tu as compris ! Maintenant, il est temps de faire de la gonflette ! Monte ton attaque et ta défense, attend qu'il se fatigue, mais prépare-toi à esquiver s'il s'approche.

Ce simple ordre fut alors une véritable révélation pur Wally. Le Machoc adverse allait donc monter son Attaque et sa Défense. Il fallait donc utiliser une attaque spéciale, et non pas une attaque physique ! Et Bastien avait donné l'ordre à son Pokémon d'esquiver les attaques du Chartor si ce dernier approchait, n'est-ce pas ? Il suffisait donc de ne pas s'approcher ! CQFD ! Et étant donné que le Brouillard empêchait toute compréhension claire et surtout toute possibilité de maîtriser réellement la situation, il était judicieux d'utiliser une attaque qui faisait des dégâts à la cible sur la durée. Quelle chance ! Walter possédait justement une telle attaque dans sa besace ! Simple hasard ? Cadeau du destin ? Interprétez cela comme vous le voudrez. Wally, lui, interprétait plutôt cela comme... comme... Eh bien à vrai dire, il ne l'interprétait pas du tout ! Tout simplement ! Lui, au moins, il ne se cassait pas la tête à trouver des significations abracadabrantesques à ce qui n'en avait tout simplement pas ! Mais cessons de discuter, voulez-vous ? Car pendant que nous parlons de tout et de rien, le Machoc, lui, continuait de renforcer non seulement sa Défense, mais aussi et surtout son Attaque, ce qui risquait de devenir très dangereux pour le duo enflammé. Il était grand temps de la lancer, cette fameuse attaque !

- Walter, arrête-toi et utilise Danseflamme !


Le Chartor s'arrêta alors, tout d'un coup, de tourner. Il se remit ensuite sur ses pattes et, après avoir vu les écailles rouges de sa carapace briller d'un éclat ardent, laissa s'échapper de sa gueule une farandole de flammes qui ne tardèrent pas à l'entourer. Soudain, lesdites flammes se dispersèrent sur tout le terrain, dispersant ainsi le Brouillard. Le Machoc allait-il parvenir à esquiver l'attaque ? Ou allait-il se faire prendre par cette entraînante danse enflammée ?
Revenir en haut Aller en bas
Sylvia Von Wittelsbach


avatar
Messages : 134
Réputation : 10
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Laure Dexila-Juan Da Ponte-Aria Cantore-Andea-Capaldi-Archibald Park

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Ven 2 Mai - 12:44

Champion d'arène, combat, challenger... C'était tout un monde qu'apprenait Sylvia. C'était donc comme ça que les Pokémons étaient la plupart du temps utilisé par les humains ? Dans ses cours relatifs aux Pokémons, sa perceptrices lui avaient expliqué que les Pokémons étaient souvent des compagnons pour les gens, mais que certaines personnes les utilisaient pour se battre, et participer ainis aux tournoi de la Ligue Pokémon ! C'était le rêve de la plupart des personnes, mais pour la collectionneuse, qui avait toujours vécu dans sa Tour d'Ivoire, et bien, bien entendue, elle n'avait presque pas entendue parler de tout cela ! Pour elle, les Pokémons, c'étaient ce qui permettait de compléter sa grande collection de Pokémon, qui la plaisait de plus en plus. Elle avait hâte d'ailleurs du passage du groupe des Walzania, dans la grande Ville de Nénucrique, où elle pourrait présenter sa grande collection de Pokémon, dans l'immense Ranch qu'elle possédait, enfin que la famille des Von Wittelsbach possédait. Mais bon, c'était Sylvia qui l'utilisait. Cela avait une importance ! Fallait pas croire. Mais je ne peux pas dire pourquoi cela pour le moment... donc, soyez patient, ok...?

"Il ne faut pas sous-estimer un champion ... mais bon, si Wally m'a battu, il n'aura normalement aucun mal face à Bastien."

« *soupir* »


"J'en doute fort mon vieux ! Tu dois sans doute être une bille !"

Sylvia ne tenta même pas de masquer son soupir profondément marqué. Et oui... Notre chère Sylvia n'allait pas pour faire plaisir à Zach, se baisser à faire un commentaire devant tout cela. Sérieusement, il tentait de faire quoi ? Soupir... Sérieusement, il était le premier champion d'arène, il s'attendait à quoi ? Wally allait avoir des combattants très fort ! Sylvia les connaissait un peu, étant donné que les Champions étaient souvent des coqueluches de certaines villes, et bien entendue, quand elle allait dans des fêtes, ou autres choses du genre, elle pouvait les rencontrer parfois. Elle avait bien rencontré la champion d'Algatia dans une fête... Non ! Elle ne voulait pas se souvenir de cette soirée ! Trop de mauvais souvenirs ! Dire qu'elle avait ainsi dormi avec une demoiselle ! Et en plus, elle avait été déshabillé par celle-ci ! Quel honte ! Elle ne pouvait pas l'accepter ! Ahlalalalalalalalalalalalalalalala !!!

La jeune collectionneuse de Pokémon ne quitta pas cependant plus longtemps des yeux le combat. Elle adorait les combats Pokémons, c'était cool ! Bon, elle adorait regarder les combats Pokémons, hein, fallait pas abuser, elle aimait pas les faire. Cela devait être particulièrement ennuyant, quand tu étais sur le terrain. Elle ne pensait pas qu'elle aurait vraiment la patience d'entraîner les Pokémons ! Mieux vallait, une fois capturée, les laisser à des éleveurs; Elle n'était ni éleveuse, ni dresseuse. Elle était bien trop importante et douée pour cela ! Elle ne s'abaissait pas à des taches que d'autres pouvaient faire pour elle ! N'est-ce pas ? Le dressage et l'élevage était pour quelqu'un de noble comme elle, des véritables activités de gueux. Des activités qui n'avaient aucun intérêt pour elle ! Elle préférait le frisson des captures de Pokémons, ce dont elle était, elle s'aimait à le rappeler régulièrement, cela était bien connu maintenant. La collectionneuse pensait sérieusement que c'était bel et bien par la collection que les Pokémons étaient le plus utile. En plus, elle rêverait ainsi d'avoir littéralement un véritable Pokédex ! Cela serait si beau ! Elle pourrait littéralement enregistré tout ce qu'elle connaissait, et tout les Pokémons qu'elle aurait capturé ! Ahlala... Si seulement ses précieuses encyclopédies numériques pokémonesques n'étaient pas si rare...

Mais bon, il fallait aussi peut-être dans un paragraphe qui expliquait que la collectionneuse ne quittait pas le terrain des yeux, dire un peu ce qui se passait dans le terrain, non ? Et bien, on ne croirait pas, mais il était très intéressant d'expliquer ce qui se passait sur le terrain, des yeux de Sylvia... Ou de Zach, ou même de Greg le Surfeur, qui avait mit, pour une raison futile, sans doute toujours pour tenter de séduire et charmer la riche héritière des Von Wittelsbach, le beau surfeur n'ayant pas abandonné cela, des lunettes de soleils, ce qui devait pas mal empêcher de voir la situation on ne peux plus confuse qui régnait sur le terrain... Car en effet, pour le moment, tout ce que savait Sylvia, c'était que le fameux Bastien avait décidé de rien faire... Mais c'était stupide ! Wally maintenant ne pouvait que gagner aux yeux de la collectionneuse ! Et oui... Sylvia ne savait pas ce qu'était l'attaque Gonflette... Pour elle, Machoc était entrain de prendre la pause, dans les noirceurs du brouillards, ce qui était à son sens complètement débile, mais bon... Elle cherchait pas l'intelligence des combattants, doutant de leur existences.

* Nord-Est... *

Non ! C'était pas le moment ! Elle s'agrippa alors la tête. Elle ne devait pas se laisser « contrôler » par cette voix dans sa tête. Ce n'était ni le moment, ni le lieu bon sang de bonsoir ! Pourquoi cela arrivait toujours aux pires moments ! Elle ne savait pas ce que c'était, mais ce qu'elle savait, c'était que c'était particulièrement relou, et que cela arrivait bien trop souvent... Depuis un certain temps. Que lui arrivait-elle ?! Elle n'en savait rien ! Elle devait se calmer. Elle ne devait rien laisser transparaître. Surtout pas à Zach ! Il commencerait à se moquer d'elle, alors qu'elle ne pouvait rien faire; Et si par sa faute, elle commençait à faire une véritable crise, et ainsi, déconcentrer le combat que faisait en ce moment, le fameux Zach... Et bien, elle aurait des problèmes avec lui ! Il cherchait les badges, elle ne devait pas le déconcentrer avec tout ses Problèmes ! C'était très important ! Elle devait se concentrer. Penser à autre chose. Pensuer à autre chose que le nord-est, cette direction qui semblait presque représenter Eldorado, ou la Mort, pour elle... Penser... A... Autre... Chose... Nord;.. Est... Nord... est...

.:-------------------------:.
"Quand je suis atterré, à genoux, sans force, je me rappelle que je suis une Von Wittelsbach, et que c'est dans l'honneur que ma famille survit."
Sylvia's Thème
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Lun 5 Mai - 18:52

"J'en doute fort mon vieux ! Tu dois sans doute être une bille !"

"Pfff ... Et qu'est-ce qu'un surfeur connaît aux matchs pokemons, de toutes façons ?

Zach avait rétorqué cela de façon méprisante, en levant les yeux au ciel n'ayant pas du tout apprécié la remarque de ce surfeur plus que ridicule. Qui il était pour donner des leçons, celui-là ? De quelles connaissances disposait un simple surfeur/kéké/dragueur/whatever ? Hein ? Je vous le demande ? Et bah de quasiment aucune, si ce n'est de comment tenir sur une planche sur l'eau. Fallait pas dix ans d'études pour réussir cet exploit, n'est-ce pas ? Bref, ce type, ce fameux Greg le surfeur n'était personne pour s'exprimer ainsi devant Le champion de Mérouville, Zachary Steel, ici présent. Lui, il avait gravi les échelons, traversé moultes épreuves et guerroyé comme une bête pour atteindre son rang de glorieux champion de la région Hoenn ! Et oui, rien que ça ! Il méritait amplement son titre ! Comment ça, pas crédible ? Vraiment ? Bon, c'est peut-être légèrement exagéré mais c'est tout. Zach était un champion de Hoenn, ça, c'était irréfutable, et jamais il ne se laisserait insulter de la sorte par ce kéké de plages. D'ailleurs, il aurait pu lui mettre une bonne correction manu militari s'il avait voulu, il aurait pu en venir aux mains, mais en avait décidé autrement, finalement. Non, non, non, ce n'est pas parce que Greg le surfeur semblait faire dix kilos de plus que lui, que nenni ! La véritable raison, c'était qu'il ne souhaitait pas s'abaisser au rang de ce péquenot, un champion devait savoir garder classe et sang-froid, après tout.

Et donc, pour oublier ce minable surfeur, le champion de type acier se concentra davantage sur le match pokemon qui se déroulait sous ses yeux. Un beau match assurément, et assez serré qui plus est, personne ne pouvait dire qui allait l'emporter du puissant Machoc et du courageux Chartor, ou Walter plutôt. Les deux utilisaient des techniques non offensives pour le moment, et tout le monde attendait une altercation, mais à l'avantage de qui ? Zach espérait sincérement que Wally emporte ce match, surtout car il n'appréciait guère les pokemons combat, lesquels étaient ravageurs sur les pokemons acier. Mais ne nous éloignons pas du sujet, qui était cet affrontement en temps réel ... hmm, était-ce vraiment le centre d'attention pour le blondinet ?


"Tu te sens bien, Sylvia ?

Et bien non, le champion avait reporté son attention sur la collectionneuse, qui paraissait un peu bizarre. Même pas qu'un peu, puisque la jeune fille s'était agrippée la tête, comme si elle n'arrivait plus à se contrôler. Elle voulait se recoiffer, peut-être ? Hmm, sans doute que non, ou alors elle s'y prendrait vraiment mal, pensa Zach, qui, comme vous l'aurez remarqué, n'était pas très fut-fut. Mais il se donnait pourtant du mal, le pauvre garçon ! Si elle ne voulait pas se coiffer, alors elle avait sans doute ... un mal de tête ! Oui ! C'est ça ! Ce devait être ça ! Hmm mais il se rendit compte que si c'était vraiment ça, il ne pourrait strictement rien y changer puisqu'il n'avait pas de médicament. Mince ! C'était ballo ! Mais il tenterait d'aider la collectionneuse avec ses modestes moyens, quoi qu'il arrive, il attendait juste la réponse de Sylvia ...
Revenir en haut Aller en bas
Metamorph


avatar
Messages : 81
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Lun 5 Mai - 20:24

Machoc devait se dépêcher. Si sa technique était loin d'être stupide, au contraire, même, elle était extrêmement utile et terriblement vicieuse, il fallait quand même faire remarquer qu'elle avait un très gros défauts, qu'il fallait absolument prendre en compte, si on ne voulait pas que sa stratégie tombe misérablement à l'eau, telle un Magicarpe imprudent ! Qu'est-ce qu'il fallait donc prendre en compte ? Et bien, que cette technique avait un gros défauts : Si elle était repéré, elle risquait bien de tourner vers la catastrophe. Car pendant que Machoc faisait de la Gonflette, et ainsi, augmentait fortement sa force, sa puissance, mais aussi, et c'était peut-être plus important, sa défense, pour mieux résister aux prochains coups ! Technique qu'en stratégie on retrouvait souvent, dès qu'on commençait à voir clair dans ce jeu, on comprenait que bien vite, cela allait barder. Et donc, pour empêcher cela, on devait faire en sorte que soit le Pokémon quitte le combat temporairement, que ses boosts soit rebooté, car sa concentration ait été brisé par le fait qu'il a dût quitter le terrain... Soit... Alors, il fallait le mettre littéralement hors combat le plus rapidement possible ! Bien sur, cela était bien plus aisé à faire en partie sur sa Nintendo DS... Mais le RP était bien plus ouvert ! Après que vous vous soyez relevez des débris du quatrième mur, préparez-vous à la suite du combat !

- Walter, arrête-toi et utilise Danseflamme ! 

« Oh oh ! Esquive Machoc ! »

Et bien, nous avions à faire à quelqu'un qui savait réfléchir, cela faisait bien plaisir, pensa Bastien ! Là, on avait le droit à un joli coup ! Et Bastien savait que là, son adversaire venait de trouver la parfaite technique pour contrer. Bastien savait bien que Danseflamme était une attaque qui risquait de provoquer beaucoup de problème à son Machoc, si celle-ci n'était pas esquivé ! Bastien n'avait pas prit en compte cependant que Danseflamme était spécial, et non physique, erreur humaine qui nous arrivait très souvent, mais qui risquait bien de vite le mettre dans une position très délicate, s'il ne le prenait pas en compte rapidement ! C'est pour cela qu'il donna l'ordre à Machoc d'esquiver... Cependant, on comprenait que c'était beaucoup plus aisé à dire qu'à faire...! En effet, pour Machoc, la situation était toujours aussi confuse, et il ne savait pas d'où allait venir l'attaque ! Et ainsi, pour esquiver, ce n'était pas d'enfer... Ce qui devait arriver alors, arriva. Impossible d'esquiver, il se prit l'attaque, de plein fouët, le piégant dans le faible mais efficace tourbillon de flamme ! Bastien, conscient qu'il ne devait pas rester planter là, déclara :

« Damn ! Machoc, tournoie sur toi-même, vite ! »

Il fallait qu'il se libère de Danseflamme, plus le temps passait, plus cela devenait véritablement urgent. En effet, Machoc pour le moment, était bel et bien paralysé par les flammes, et ne pouvait pas bouger. Mais heureusement, la force de Chartor n'était pas non plus digne d'un colosse. Donc, Machoc pouvait se libérer.... Pour cela, il devait, comme on disait dans ce genre de cas, littéralement combattre le feu, combattre le tournoiement... Par le feu. Par le tournoiement. Comment cela ? Et bien, Machoc commença alors, brulé un peu partout, mais conscient qu'il devait se libérer, et qu'il n'était pas là pour faiblir, à tournoyer sur lui-même. Tournant alors dans le sens opposé à celle des flammes, il s'infligea alors plus de dommage qu'à l'accoutumé, par logique... Mais cependant, tournant suffisamment rapidement sur lui même, il arriva à briser les flammes qui étaient entrain de peu à peu le brulé. C'est là qu'on reconnaissait alors un Pokémon fort, aussi bien physiquement que mentalement. Il s'était sans doute fait plus de dégats qu'en attendant... Mais ainsi, il avait l'avantage d'avoir réussi à surprendre son adversaire. Et de prouver, se prouver, comme prouver, de sa force. Bastien, fier de Machoc, déclara alors d'un ton assuré, prêt à reprendre l'avantage qu'il avait sérieusement perdu :

« Bien, maintenant, fonce, et frappe le plus fort possible avec Casse-Brique...! Allez ! »

Machoc ne se fit pas attendre. Il commença à courir le plus rapidement possible vers son adversaire tortue. Courir, et frapper. La philosophie d'un pokémon combat ! Cependant, Machoc allait tenter de faire quand même un petit peu plus subtil. Comment cela...? Et bien, avant le véritable choc frontal entre le combattant de Bastien, et la tortue de feu... Machoc sauta alors en l'air. Une attaque aérienne surprise. Bien sur, ce n'était pas si surprise que ça, ce genre de technique était maintenant devenu d'un classique. La main en avant, pour briser, non sans domamge, bien sur, une éventuelle attaque feu, tentant de stopper son avancé, Bastien espérait le coup critique. Casse-Brique était connu pour faire régulièrement des coups critiques, et être ainsi redoutable, pouvant frapper fort et relativement efficacement... Maintenant, il fallait voir... l'esquive, le contre, une nouvelle technique... Tout était encore possible ! La balle était maintenant à Wally. Il avait un court avantage, et surtout, le moment de briller. L'étoile filante allait-elle briller de mille feu dans le Ciel ? Ou bien, au contraire, se consummer misérablement ? Impossible de deviner pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Mer 7 Mai - 18:31

Maintenant que le Brouillard était dissipé, Wally –tout comme Bastien, d’ailleurs- avait à nouveau une vision claire et précise de ce qui se passait sur le terrain. Et autant dire que ce qu’il voyait était, ma foi, plutôt encourageant. Les flammes lancées par Walter se dispersaient sur tout le terrain et donc, en toute logique, en direction du Machoc. Si l’attaque touchait, il était presque sûr et certain que le duo enflammé allait reprendre l’avantage. Ou tout du moins, il allait équilibrer quelque peu la balance. Mais l’attaque allait-elle toucher ? C’était la question du jour ! Les flammes tournoyaient toujours, commençant à s’approcher dangereusement de l’adversaire. Qu’allait-il se passer ?

-Oh oh ! Esquive, Machoc ! s’était écria Bastien, au grand dam de notre rouquin adoré.

C’en était fini. Danseflamme n’allait pas toucher sa cible, ce qui laisserait à Bastien et à son Machoc la possibilité de riposter directement. Et évidemment, à cause de la Gonflette utilisée par ledit Machoc, cette riposte serait fatale pour Walter. Et puisque le Machoc n’avait encore subi aucun dégâts, il serait impossible pour Cradopaud de gagner un combat d’Arène à lui tout seul. L’idéal serait donc de parvenir à mettre ce fichu Machoc KO grâce à Chartor, ou au moins de l’affaiblir quelque peu. Mais c’était très mal parti. C’était même impossible, en fait, au vu de la situation. Oui, vous l’aurez compris, Wally était résigné. Il allait perdre ce combat. Il allait même perdre lamentablement. Le jeune homme était réellement déçu de sa prestation. Enfin, prestation… Pour Wally, on ne pouvait même pas appeler ça une prestation. Ce n’était rien. Moins que rien, même. En colère contre lui-même, il se contenta de pousser un juron. Mais à peine avait-il poussé ledit juron qu’une lueur d’espoir apparut. Peut-être tout n’était-il pas perdu.

Le Machoc n’avait pas réussi à esquiver la Danseflamme et était littéralement pris dans un déluge de feu. Peut-être l’issue du combat allait-elle être renversée ? Peut-être Wally allait tout de même remporter la victoire ? Mais ne nous emballons pas trop vite, n’est-ce pas. Wally avait quelque peu oublié le fait que Danseflamme n’était pas une attaque si puissante que ça, et qu’elle ne pouvait être fatale uniquement si la cible n’arrivait pas à se sortir de cette chorégraphie ardente. Et cela, Bastien le savait très bien !

- Damn ! Machoc, tournoie sur toi-même, vite !

Alors, obéissant de manière tout à fait docile, le Machoc se mit à tourner sur lui-même, dans le sens opposé au sens de rotation des flammes. Et évidemment, Pokémon Combat extrêmement bien entraîné oblige, il parvint –non sans mal- à se libérer de sa prison ardente.

- On est foutus. Se contenta de déclarer Wally.

Mais non ! Il ne fallait pas baisser les bras ! Wally ne devait pas perdre espoir de la sorte ! L’issue de ce combat n’était pas scellée ! Aidez-moi à redonner du courage à notre cher rouquin préféré. On va faire une chaîne de l’amitié, ouaiiiiis ! Tout autour de la Terre. Bernard Lavilliers… Mais cessons de citer ces grands et talentueux -mais néanmoins inconnus dans le Pokémonde- poètes contemporains que sont les Fatals Picards et revenons-en à ce combat. Car si Wally était totalement désespéré et presque prêt à abandonner le combat, Bastien, lui, était bel et bien décidé à continuer :

- Bien, maintenant, fonce, et frappe le plus fort possible avec Casse-Brique...! Allez !

L’adversaire fila alors à toute vitesse en direction de Walter. C’en était fini de lui… Mais contre toute attente, Wally n’était pas résigné au point de laisser son fidèle compagnon tomber KO sans rien faire. Walter allait très certainement être incapable de continuer le combat après cette attaque, alors autant faire en sorte qu’il ait été utile jusqu’au bout !

- Walter, utilise Brouillard une nouvelle fois ! lança Wally.

Et rebelote, le Chartor cracha un épais nuage de fumée noire et nauséabonde. Wally espérait, grâce à cela, freiner le Machoc dans sa course. Mais ce dernier fit quelque chose de plus qu’inattendu. En effet, au lieu de courir droit vers sa cible, le Pokémon Combat fit un bond dans les airs, prêt à frapper. Et comme vous pouvez vous en douter, l’attaque fit mouche. La main de l’adversaire atterrit en plein sur la tête du Chartor, qui s’évanouit aussitôt. Il était incapable de faire quoi que ce soit de plus. Mais au moins, il avait préparé le terrain pour le prochain combattant ! Le terrain était à nouveau baigné dans une épaisse couche de Brouillard. Cependant, ce Brouillard-ci était quelque peu moins fourni que le précédent, étant donné que Walter n’avait pas eu le temps de finir son attaque. Ainsi, on distinguait légèrement des silhouettes à travers la fumée, ce qui était impossible auparavant.

- C’est pas grave, Walter. Tu t’es bien battu.
dit Wally alors que le Pokémon fut englouti dans un flux de lumière rouge qui l’amena dans sa Pokéball. Waldo, à toi !

Le Cradopaud nouveau venu jaillit alors hors de sa Pokéball en effectuant une magnifique pirouette. Il atterrit enfin sur la pointe des pieds en poussant un croassement rauque. Waldo était prêt à se jeter corps et âme au combat. Mais cela allait-il suffire ?
Revenir en haut Aller en bas
Sylvia Von Wittelsbach


avatar
Messages : 134
Réputation : 10
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Laure Dexila-Juan Da Ponte-Aria Cantore-Andea-Capaldi-Archibald Park

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Mer 7 Mai - 20:19

Le combat était bien lancé, mais malheureusement, Sylvia ne pouvait pas véritablement suivre ce qui se passait, s'étant enfoncé la tête dans la poitrine. Damn... Maudit mal de tête... Pourquoi maintenant ?! Elle avait réussi à le cacher... On pouvait dire que la chance de Sylvia était très basse. Sérieusement, qu'est-ce qu'elle avait fait à Fortuna, la déesse Romaine de la chance ? Et oui, les Romains n'avaient pas que copié les divinités Grecques ! Déjà, ils avaient copiés les divinités surtout étrusques, et non tant les Grecques, faut pas oublier les contextes géographiques et historiques de l'histoire de Rome ! Fortuna, faisait partie des Dieux, comme Janus, qui étaient bel et bien des créations des Romains, en matière de mythologie. Et oui, vos cours de Latin, sans doute inexistant, viennent alors d'être briser, n'est-ce pas ? Euh, oui... Ceci était encore une nouvelle digression. Je sais. Encore une fois. Mais alors... Je fais une promesse. Il n'y aurait plus de digression de tout cette réponse. Garentit !

"Tu te sens bien, Sylvia ?

« Oui.... Tota... Totalement...! »

Sylvia avait entendue Zach'. Elle jugeait la déclaration de Zach incroyablement gentille, peutr-être trop, même, s'étonnant qu'elle n'avait pas en plus une moquerie... Mais elle n'arrivait pas à penser exactement à cela. Les voix se déformaient dans sa tête. Elle sentait que tout était vide, et ce même courant d'air froid était littéralement de nouveau entrain de la transpercer... Cela... Pourquoi... Pourquoi elle ? Qu'est-ce qu'elle avait encore fait... Pourquoi tant de malchance ? Tant de questions dans ce brouillard de l'esprit la transperçaient. Tant de questions... Pourquoi cela arrivait toujours de manière si soudaine, sans presque de signe avant coureur ? Comme ça ? Soudainement, elle eu une impression nouvelle. La voix lui semblait plus proche. Plus distincte...? Elle ne savait aps trop. Elle avait l'impression que cela sonnait... Comme un humain ? Non. Plutôt un pokémon. Cela devait sans doute être un Pokémon... C'était plus doux, que la dernière fois. Elle n'avait pas l'impression qu'on lui voulait du mal. Non, mais qu'est-ce qu'on voulait alors...? C'est ainsi que peu à peu, sa consicence s'endormit, comme enrobé dans un doux drap rose. Comme si on voulait qu'elle dorme, tranquillement, sans lui vouloir le moindre mal...

« Mmh... Je sais ! Ce qui lui faut, c'est.. . Du bouche à bouche ! »

Pendant, ce temps là, alors, dans le monde des conscient, et conscients de l'être, blague de Philosophes ! Ahahahahah... Bon, plus sérieusement, on put admirer, alors, Greg' le surfeur nous gratifier du plus beau sourire qu'il pouvait nous donner pour le moment, et en vue des circonstances. Plus beau et magnifique sourire qu'un magnifique surfeur comme lui était parfaitement et totalement capable de faire ! Il aurait sans doute dut retirer ses lunettes de soleil, par contre. Il aurait ainsi put remarquer que notre jeune Héritière des Von Wittelsbach n'était plus dans la conscience... par contre, elle ne semblait pas non plus inconsciente. Plutôt endormie. Profondément endormie. Sa conscience n'était pas HS temporairement, comme on pouvait penser en général dans le cas des personnes inconscientes, mais endormie. Tranquillisée. Greg le Surfeur venait de déclarer cela, sans trop qu'on sache s'il était vraiment sérieux, où s'il faisait de l'humour. Quoiqu'il en soit, il allait sans aucun doute se faire casser la figure par le fameux Zach Steel qui était la barrière entre le séducteur surfeur, et la jeune collectionneuses dans les vapes ! Cependant, pour empêcher la baston général, la collectionneuse se leva lentement, enfin sur son siège, non sur ses jambes bien sur !

« Nord-Est... Oui, c'est par là... Je... Je dois y aller... Ouiii... »

Sa voix était vide de sentiment. Presque... On avait pas tout à fait l'impression que c'était notre Sylvia National, la fière et orgueilleuse collectionneuse, et héritière des Von Wittelsbach, qui venait de déclarer cela ! D'ailleurs, sa voix ne semblait même pas être totalement celle de Sylvia. Elle était un peu plus grave, toujours une voix de femme, une voix que les cordes vocales de Sylvia pouvait réalisé... Mais il y avait quelque chose d'étrange. Mais ce qui était totalement sur, c'est que de manière consciente... Ce n'était pas Sylvia qui était entrain de parler, là. Non. On sentait qu'elle n'était pas consciente. Mais alors qu'est-ce que c'était...? Aucune idée... Mais impossible de penser plus longtemps à cela. En effet, Sylvia commença à se lever. Véritablement, tentant de se porter sur ses jambes... C'est alors que ce qui devait arriver, arriva; Elle glissa, ses jambes ne portant pas du tout son poids, et elle se frappa alors fortement la tête contre le banc d'en face, la rembarde cognant bien son front... Ouille ! Cela ne devait pas faire du bien ! C'est ainsi, que réinstallé de force sur le banc, avec un beau bleu d'ailleurs à ce front qui avait sans doute pas mal douillé, elle déclara d'une voix fluette :

« Oh... Ce... Ce n'était rien...
-Elle vient de se faire posséder par je-sais-trop-quoi... Et elle dit que c'est rien ? Zarbi la fille ! »

Enfin, rien rien... Elle avait un jolie bleu à la tête ! Mais au moins, cela semblait avoir totalement remis ses idées en place ! Elle frotta son front, un peu en colère envers elle-même. Damn, elle avait réussi pendant les entraînement, à parfaitement se maîtriser, et voilà qu'elle venait de passer pour une andouille de première zone. Elle voyait en plus Greg le Surfeur qui semblait se retenir de rire, après avoir déclaré, elle ne savait pas trop quoi, étant donné qu'elle avait déjà été dans une semi-inconscience au moment où il avait parlé... Mais qu'importe ! Elle espérait que son malaise et toute ce qu'elle avait fait, pendant qu'elle n'avait pas contrôle de son corps, n'avait pas été trop gênant, ni trop ridicule... Sinon, elle sentait qu'allait pendant très longtemps, l'entendre de la part de ce fameux Zach ! Mon dieu. Elle espérait que cela n'allait pas encore mal se passer. Et puis, elle espérait qu'elle n'avait pas posé de problèmes sur le champ de bataille, enfin, sur le combat de Wally et de Bastien... Car sinon, elle allait avoir des problèmes... Avec ses deux compagnons de voyage ! Et là, elle voulait pas du tout... Mais alors pas du tout...

.:-------------------------:.
"Quand je suis atterré, à genoux, sans force, je me rappelle que je suis une Von Wittelsbach, et que c'est dans l'honneur que ma famille survit."
Sylvia's Thème
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Jeu 8 Mai - 21:22

« Oui.... Tota... Totalement...! »

A cette réponse des plus hésitantes, Zach vit immédiatement qu'elle n'allait pas bien. La Sylvia normale de répondrais pas ainsi, ça non, elle prendrait son ton arrogant voire autoritaire et lui répondrait en le prenant de haut, avec quelques sarcasmes si possible. Voilà, ça, ce serait la réaction normale d'une Sylvia Von Wittelsbach. Quoi ? Méchant ? Môa ? Bah non, véridique tout simplement, relisez donc les rps voire même posts précédents de notre collectionneuse préférée et vous verrez. Reprenons donc la situation actuelle, avec la pauvre héritière - oui, joli oxymore, n'est-ce pas ? - ne tarda pas à ... s'évanouir ! Patatra, rebondissement inattendu dans cette journée qui devait être tranquille à regarder le match opposant Wally et Bastien, auquel Zach ne faisait même plus attention d'ailleurs. Ce dernier regarda Sylvia tourner de l'oeil avec un air horrifié. Qu'arrivait-il donc à sa compagnonne - ça existe ce mot ? J'ai bien cherché mais rien trouver d'autre - ? Elle n'allait vraiment pas bien, et Zach se retrouvait bien incapable de savoir quoi faire. Il était pas médecin après tout ! Ce lourd silence fut brisé par le fameux Greg le Surfeur :

« Mmh... Je sais ! Ce qui lui faut, c'est.. . Du bouche à bouche ! »

"T'en as d'autres des idées idiotes ?! ... Sylvia ... ?"

Non mais là, c'était le pompom ! D'où sortait ce kéké qui avait vraiment toutes les caractéristiques d'un kéké vu qu'il semblait aussi intelligent qu'une moule, et encore, je m'excuse pour les moules. Bref, au lieu de faire quelque chose d'utile, Greg ne put s'empêcher de faire cette proposition ridicule, avec son sourire Colgate et ses lunettes de soleil dernier cri, poussant au paroxysme la caricature qu'il était. Zach lui avait répondu cela de façon énervée et brutale, il n'appréciait guère ce type et ne le cachait pas du tout. Quant à son idée de bouche à bouche ... elle était grotesque ! oui, grotesque ! Même si pour être honnête, le champion de Mérouville n'avait aucune idée de ce qu'il fallait faire. Rah, fallait écouter pendant les cours de secourisme ! Il avait déjà vu des bouches à bouches pour ramener une personne devenue inconsciente, mais bon ... Pas question en tout cas de laisser ce m'as-tu-vu faire ça à Sylvia ! Il ne le supporterait pas. Mais dans ce cas ... le faire lui-même ? Il rougit légèrement rien qu'à cette idée, mais si jamais il faisait ça, il se recevrait sans aucun doute et à une vitesse record une baffe de la part de la jeune fille qui resterait marquée à vie, assurément. Mais il n'eut pas à réfléchir longtemps à ce dilemme impossible puisque la jeune fille se redressa, puis lança, avec une voix presque inhumaine :

« Nord-Est... Oui, c'est par là... Je... Je dois y aller... Ouiii... »

Zach fronça les sourcils, ne comprenant rien à ce qui se passait. Cette voix n'appartenait définitivement pas à Sylvia, elle était bien plus grave, bien que féminine. Que venait-il de se passer ? On aurait dit qu'elle avait été possédée un instant mais par qui ? Comment cela était-il possible ? Un pokemon psychique, peut-être ? Les questions et autres suppositions bouillaient dans l'esprit du jeune homme qui s'était contenté de s'éloigner un peu, effrayé par cette voix inhabituelle. Bien mauvais réflexe puisque Sylvia, comme la voix le disait, tenta d'aller au Nord-Est ... en se levant ! Et ce qui devait arriver arriva, la jeune fille tomba et se cogna la tête sur le banc placé devant elle. Zach se précipita vers elle pour l'aider à se remettre et ne put que constater le bleu qui s'était formé sur le front de son amie. Celle-ci se contenta de dire, comme si de rien n'était :

« Oh... Ce... Ce n'était rien...

-Elle vient de se faire posséder par je-sais-trop-quoi... Et elle dit que c'est rien ? Zarbi la fille ! »

"Et si tu dégageais avant que je t'en colle une ?"

Zach avait réagi au quart de tour. Trop, c'est trop ! Déjà qu'il n'aimait pas du tout ce kéké de carnaval dès le départ, mes les répliques stupides ou acerbes de ce dernier avaient poussés le jeune homme à bout. Le blondinet n'était pas habitué à piquer des colères mais il ne fallait pas le pousser à bout. Bon oui, lui se disputait généralement avec Sylvia, et les noms d'oiseaux avaient volés entre eux plus d'une fois, et le feront encore à l'avenir si vous voulez mon avis, mais il n'y avait pas de réelle méchanceté là-dedans, même si de la colère pouvait se montrer. Mais là, après que Sylvia ait vécu cet événement bizarre et se soit même blessée à la tête, le champion de Mérouville n'aurait pas osé se moquer d'elle, il voulait quand même être sûr qu'elle allait bien. Sa menace envers Greg le Surfeur était peut-être vaine vu qu'il était plus costaud que lui, mais bon, il avait dit ces paroles au tac au tac, sans penser aux éventuelles conséquences. Pour le moment, il voulait surtout en savoir plus sur les étranges paroles de tout à l'heure, et demanda donc sans plus tarder à la principale intéressée :

"Qu'est-ce qui s'est passé ? Qu'y a-t-il au Nord Est ?"
Revenir en haut Aller en bas
Metamorph


avatar
Messages : 81
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Ven 9 Mai - 8:45

- Walter, utilise Brouillard une nouvelle fois !

Une nouvelle fois, une épaisse fumée noir prit possession lors du terrain. Machoc cependant ne tomba pas dans le piège, et sauta avant de se faire prendre littéralement au piège ! Ainsi, il put esquiver, en grande partie, l'attaque de son adversaire. Pourquoi en grande partie ? Et bien, en retombant, pour faire sa redoutable attaque au haut taux de coup critique... Il se prit une bonne partie de la fumée dans le visage ! Ce qui était plutôt handicapant ! Mais cela n'empêcha alors de frapper d'une manière colossal son adversaire, un coup dont la puissance boosté par Gonflette, était logiquement bien plus violent. Chartor ne put résister ! San doute que Machoc avait fait un coup critique ! L'arbitre, bien discret depuis le début du Match, mais bel et bien présent, approuva alors discrètement à Bastien. LE Pokémon était K.O. Et Wally ne le faisait pas rentrer juste par bluff, ce qui était totalement autorisé pour un Challenger, je rappelle. Ainsi, pour le moment, Bastien avait l'avantage. Cependant, il se posait la question... Allait-il réussir à le conserver ? Il n'en savait rien . Il devait voir.

-Waldo, à toi !

« Bien joué Machoc ! Tu tiens le coup ? »

Machoc affirma alors. Les Pokémons combats étaient connu pour être résistants, et c'était le vrai crédo de Bastien. Toujours tenir jusqu'au bout. Il n'était pas du tout au niveau de ses idoles, il le savait bien. Il n'était pas aussi fort que les très puissants Chuck, Aldo, où même Kunz qui écumaient maintenant les stades de combats depuis bien plus longtemps qu'eux, et ainsi, maitrisait beaucoup mieux les combats, et les Pokémons combats. Il était plus du niveau de Melina de Sinnoh, et Cordelia de Kalos. C'est là qu'on pouvait voir, n'empêche la popularité du type combat, quand on y réfléchissait une seconde ! Toutes les régions du monde avaient leur spécialistes de combat. Plus ou moins fort, plus ou moins experts, avec chacun leur spécificité, il ne citait même pas le fait que Cordelia était plus une experte des Mega-Evolution, plutôt que des types combats en eux même ! Mais qu'importe les souvenirs et les pensées sur ses collègues. Il était quand même en plein combat, et il savait bien, très bien, trop bien que pour l'instant, son avantage n'était que temporaire, et d'une très courte tête. Il sentait que ce Waldo, where-is Waldo ? Désolé, cette blague était obligatoire pour mon sponsorat avec blaguenul.fr ! Bref, il sentait que ce Waldo n'allait pas être de la tarte, et qu'il devait rester concentrer.

« Bon, allez, on va affaiblir ce Cradopaud, et tout de suite de manière fulgurante... »

Un Cradopaud... Globalement, cela n'allait pas faire d'incidence de type du côté des dégats reçus par ses Pokémons. Tout les Cradopaud était de type poison, un type redoutable, qui était basé sur l'empoisonnement, qui pouvait très bien mettre les meilleurs dresseurs pokémon littéralement dans la panade. Donc, tout allait bien ? Et bien non. Car les Poisons étaient des Pokémons redoutables en résistances aux attaques Combats. Donc, quoiqu'il arrive, les attaques allaient ne pas faire extrêmement mal, et même avec l'augmentation d'attaque que Machoc s'était fait... Donc, il devait trouver une solution, et le tout, rapidement, s'il ne voulait pas que la situation se retourne méchamment dans le sens de Wally. Intelligent. Il s'était étonné du manque de Pokémon Vol dans l'équipe de son adversaire, mais là était peut-être la raison. Peut-être que son plan n'était pas exactement d'attaquer et frapper fort, mais de bien résister aux coups de son adversaire. Chartor avait une bonne défense, mais il avait réussi par deux fois, à lui faire une très belle surprise. Maintenant, la surprise serait plus difficile à obtenir. Surtout avec un Pokémon qui était beaucoup plus rapide.

« Frappe Atlas ! »

Le coup était risqué, mais il le connaissait. Frappe Atlas était une parfaite chose à faire quand son Pokémon était fatigué, car ce coup utilisait la force de l'adversaire, et non sa propre force. Dans l'état où était Machoc, qui allait bientôt tomber dans le K.O. fatidique, qui voudrait dire qu'il serait forcé à sortir son second pokémon. Mais le principal avantage, c'est que ce n'était que pour une véritable question d'organisation que l'attaque Frappe-Atlas était considéré comme combat ! Et oui ! Son vrai type, serait plutôt le mystérieux type « ??? » ! Pourquoi cela ? Me diriez-vous d'un air impatient, voulant savoir où je voulais en venir, bon dieu ! Et bien, tout simplement, Frappe Atlas n'était pas une attaque qui prenait en compte les faiblesses et les résistances de son adversaire ! Et oui, comme Machoc usait de la force de son adversaire et de la gravité, inutile d'être faible ou résistant au combat ! On se faisait mal par sa propre force. Donc, ce n'était pas celle de l'adversaire qui était véritablement pris en compte. Stratégie efficace et intelligente de la part de Bastien... Mai un problème se posait... Le coup allait-il réussir ? Et surtout... Machoc aurait-il la force de faire cette belle manœuvre...?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Sam 10 Mai - 12:43

Waldo le Cradopaud se tenait là, sur le terrain, face au Machoc adverse, se dandinant lentement, le regard fixé sur le Champion et son Pokémon. Sa respiration était lente et calme et ses joues orange se gonflaient et se dégonflaient avec un rythme régulier. En fait, on pouvait dire que le jeune Cradopaud affichait un air assez nonchalant, qui était en totale inadéquation avec la tension et le stress ambiants. Waldo poussa même le vice jusqu’à bailler à s’en décrocher la mâchoire. Wally ne put s’empêcher de frapper son front du plat de sa main, pensant que le match était décidément perdu d’avance. Le nouvel arrivant, quant à lui, tentait désespérément de dissiper le léger Brouillard qui régnait en secouant les bras comme un dératé. Ridicule, n’est-ce pas ?

- Bien joué, Machoc ! s’était écria Bastien après la mise au tapis de Walter. Tu tiens le coup ?

Le Machoc acquiesça alors. Cradopaud, lui, avait légèrement incliné la tête en signe d’incompréhension. Enfin, d’un côté, c’est plutôt normal. Le pauvre prenait part à son premier combat d’Arène, et il atterrissait directement sur un terrain plein de Brouillard, face à un Machoc déchaîné et son dresseur, un énergumène aux cheveux bleus. Avouez-le, dans une telle situation, vous seriez à peu près aussi perdu que ce cher Waldo. Mais là n’était pas la question. L’offensive suivante allait arriver très vite, si bien que la tension sur le terrain était au plus haut point (sauf pour Waldo, évidemment). Quelle allait être cette attaque ? Bastien allait-il décider d’attaquer ? Ou se contenterait-il de changer de Pokémon ? Les réponses à toutes ces questions allaient venir très vite.

- Bon, allez, on va affaiblir ce Cradopaud, et tout de suite de manière fulgurante…

Aïe. Que préparait donc Bastien ? Une attaque, visiblement. Mais laquelle ? Préparait-il une sorte de botte secrète ? Car n’oublions pas que, pour l’instant, le Champion n’avait dévoilé que trois des quatre attaques de son Machoc. Que pouvait bien être cette dernière attaque ?

- Frappe Atlas !

Frappe Atlas. Très bien. Il fallait, dans la mesure du possible, éviter cette attaque. Car Frappe Atlas avait beau être une attaque de type Combat, elle était cependant très différente des autres. En effet, Frappe Atlas ne prend pas en compte les affinités de type : peu importe le type de la cible, les dégâts qui lui sont infligés sont tirés de sa propre force. Ainsi, plus la cible est puissante, plus l’attaque lui causera de dégâts. Et le seul moyen d’y échapper est soit d’esquiver l’attaque, soit d’être de type Spectre, étant donné que Frappe Atlas reste malgré tout une attaque de Type Combat. Et manque de chance, Cradopaud n’était pas de type Spectre. Mais cessons ces digressions techniques et portons à nouveau notre attention sur le combat. Machoc fondait à toute vitesse en direction de Waldo, fendant littéralement le Brouillard en deux. Mais Wally eut soudain un éclair de génie : il pouvait éviter l’attaque, et rappliquer directement. En effet, Waldo possédait dans sa besace une attaque capable de faire cela.

- Waldo, utilise Feinte, puis enchaîne avec Coud’Boue !

Et oui ! Feinte ! Cette attaque avait beau être de type Ténèbres, donc peu efficace contre un type Combat tel que Machoc, elle allait surtout servir à éviter l’offensive adverse. La véritable riposte, elle, résidait dans le Coud’Boue qui, même s’il n’était pas très puissant, avait au moins l’utilité de baisser d’un cran la précision de l’adversaire. Ainsi, le Cradopaud se mit à avancer en direction du Machoc, qui fonçait toujours vers lui. Les deux adversaires se rapprochaient dangereusement. 2 mètres… 1 mètres… Soudain, alors que les deux pokémons n’étaient plus séparés que par quelques centimètres, Waldo fit un simple pas de côté, sur la gauche pour être très précis. Il enchaîna ensuite directement en crachant un flot d’une espèce boue brunâtre et, il faut le dire, nauséabonde. Le Crapaud Venimeux visait bien évidemment le visage de son adversaire, afin que la vue de ce dernier soit obstruée par cette substance dont il ne valait mieux pas connaître l’origine exacte. Mais la question était la suivante : cette fameuse substance étrange allait-elle atteindre le visage du Machoc ?
Revenir en haut Aller en bas
Sylvia Von Wittelsbach


avatar
Messages : 134
Réputation : 10
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Laure Dexila-Juan Da Ponte-Aria Cantore-Andea-Capaldi-Archibald Park

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Dim 11 Mai - 19:29

Sylvia avait mal à la tête, mais elle ne savait pas trop pourquoi... Etait-ce à cause de son contrôle, ce qui semblait le plus logique, ou bien... A cause du fait qu'elle venait de frapper très fort son front contre le dossier de la chaise, ce qui était souvent cause de migraine, étant donné que des signaux des nerfs situé dans la zone du front allait prévenir qu'il y avait eu un choc plutôt douloureux au front ? Mmh... Cela était complexe comme question... Quoi ? Comment ça j'ai encore une fois l'air d'être totalement ironique ? Et bien, pour une fois, la question qui pouvait au premier abords sembler littéralement et véritablement, voir totalement stupide, et qui devait sans doute l'être un petit peu si vous voulez sérieusement mon avis,  et bien, là, n'était pas totalement idiote ! Après tout, en y réfléchissant plus d'une seconde sérieusement, on pouvait dire avec raison qu'en toute logique, quels actes avaient quels conséquences. Ainsi, dans le doute, mieux valait rester vague et évasif, et ne rien dire. N'est-ce pas ?

"Et si tu dégageais avant que je t'en colle une ?"

Greg tout de suite recula. Il comprit qu'il ne devait peut-pas continuer sur ce terrain là. Il s'était permit la pointe d'humour, d'accord, il reconnaissait, c'était pas super fin de sa part. Mais quand même, il ne s'attendait pas à une telle réaction ! Elle était peut-être une peu disproportionné ? Enfin, il n'avait pas totalement tord, quand même ! Mais bon, il comprit qu'il devait « s'éclipser », et ne pas provoquer plus le fameux Zach, s'il ne voulait pas déclencher une baston dans l'arène, baston qui par rapport à toute les autres bastons d'arène, serait bien entre un champion, et un challenger, mais elle serait dans les coulisses;, et elle n'incorporait aucun pokémon, ce qui serait bien différents des autres combats d'arènes règlementaire, si vous voulez mon avis. Qu'importe de toute façon. Bien qu'il soit bien musclé par la pratique de sa passion, le surf, il n'était pas spécialement quelqu'un qui aimait se battre, donc voilà. Il comprenait que mieux valait laisser ses deux là, à leur occupation, et se reconcentrer sur le match, pour ne pas provoquer plus d'ennuie. Parfois, le silence, c'était la meilleur des réponses à une déclaration. Ainsi, ce fut le sage choix de Greg' le Surfeur, qui se renfonça sur son fauteuil, tranquillement.

"Qu'est-ce qui s'est passé ? Qu'y a-t-il au Nord Est ?"

« Je... Je sais pas trop... »

Sylvia devait l'avouer, c'était l'entière et totale vérité. Elle ne savait pas du tout, tout ce qu'elle faisait dans ce genre de cas, c'était suivre les déclarations en sa tête. Et pourtant, elle avait recherché, mais le problème, c'est qu'à peu près toute la région de Hoenn était au Nord-Est de Myokara, ce petit village étant littéralement... TOUT AU SUD OUEST ! Ce qui rendait la recherche de son objectif inconscient qui avait tendance à la posséder littéralement, encore plus complexe, et presque impossible, étant donné qu'elle n'arrivait pas du tout à communiquer avec cet esprit extérieur de son corps... Si seulement elle pouvait savoir, sans se faire littéralement posséder... Mais impossible de communiquer. Les deux, Sylvia et la voix, étaient bel et bien des entités différentes, qui n'avaient pas du tout le même principe... Sylvia maintenant, devait absolument rassurer Zach. Elle ne voulait pas qu'il s'inquiète pour elle. Enfin, elle ne savait pas vraiment pourquoi elle voulait tant qu'il ne s'inquiète pas pour elle... Mais elle le voulait ! Donc, elle déclara d'une voix un peu hésitante, mais se voulant forte :

« C'est pas ce que tu crois, Zach. Je vais parfaitement bien.
-Mademoiselle. »

Greg le surfeur venait de parler. Il ne regardait plus ni Sylvia, ni Zach, ayant un peu peur, que bien que plus musclé que ce champion, de se prendre un beau poing dans la figure. Il renia alors avec sa déclaration mental précédente, et déclara, d'une voix calme :

« Si un surfeur comme moi a bien appris un truc, c'est qu'une vague trop grande peux toujours submerger un surfeur trop orgueilleux. »

What ? Attendez, vous pouvez répéter ? Greg le Surfeur venait de dire un truc... Intelligent ?! Mais c'était impossible ! Enfin, voyons ! Ce n'était qu'un personnage de fonction, il ne devait donc servir qu'à représenter un cliché ?! Et bien, tous avaient été ainsi piégé ! Greg montrait ici, une grande intelligence. Et surtout, montrait quelque chose que Sylvia allait forcément un jour expérimenté. Un jour, à vouloir faire la grande, à vouloir faire la froide, mais puissante, la plus dure que l'Acier... Elle allait craquer. Un ballon percé n'était pas mieux qu'un ballon qui gonflait sans arrêt. Car le ballon qui laissait échapper son fluide, lui survivait, tant qu'on l'irriguait, ce qui dans ce cas, était toujours continu, dans ce genre de cas... La collectionneuse, en effet, était toujours entrain de se contenir, pour toujours paraître la plus forte et orgueilleuse possible... Mais un de ses jours, elle exploserait, et tous savaient bien les dommages que provoquaient les explosions sentimental... Mieux valait les éviter... Sylvia, pour tenter de reprendre la face, alors, surtout qu'elle était encore plus confuse depuis les déclarations étonnante du Surfeur :

« …. Peuh. De toute façon, je vous laisse l'IMMENSE honneur de n'être pas le centre d'attention, alors profitez en ! Euh... Bon, où on en est dans le Match ! Allez Wally ! Défonce lui la face !  »

Ne pas perdre la face, toujours porter le masque, et être « naturel » quand celui-ci tombait à cause d'une maladresse d'acteur ! Sylvia était contente que Zach s'inquiète pour elle, mais elle ne voulait pas l'inquiéter. Cela serait mal. Elle était déjà faible physiquement... Donc, si en plus, on commençait à la croire faible mentalement, on allait se débarrasser d'elle... Oui, tout le monde le voulait de toute façon, se débarrassait d'elle.. .Non. Non, elle devait pas penser ça. Zach et Wally étaient gentil. Certes, ce n'était pas des nobles pur et parfaits, loin de là... Mais au moins, ils étaient gentil avec elle ! Ce que beaucoup de personnes n'étaient pas ! Donc, elle ne voulait pas les déranger. Ils avaient leur but, ce qui n'appliquait pas qu'ils devaient s'occuper d'elle. Après tout, elle était la glorieuse Sylvia Von Wittelsbach ! Elle n'avait pas besoin qu'on l'aide ! Elle allait tout faire toute seule, discrètement, et ne pas déranger ses compagnons de voyage... Enfin, elle tenterait. Mais elle était contente. Voir que Zach s'inquiétait pour elle, lui faisait plaisir. Et chaud au coeur... Mais ça, elle ne savait pas trop pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Lun 12 Mai - 21:11

« Je... Je sais pas trop... C'est pas ce que tu crois, Zach. Je vais parfaitement bien.

Et bam, combo ! Deux mensonges d'affilée ! Bravo Sylvia ! Bon, peut-être pas pour le premier. La jeune fille ne semblait réellement pas savoir ce qui se trouvait au nord-est, alors qu'elle avait mentionné ce lieu deux minutes auparavant, avec cette voix si étrange. A moins que la collectionneuse soit une actrice remarquable, comme Emilia Clarke dans Game of Thrones. Quoi ? J'ai pas le droit de citer Game of Thrones sur un forum pokemon ? Laure va me gronder ? et bah tant pis ! Cette série est vraiment géniale ! Donc, pour en revenir au sujet principal, non, Sylvia n'était pas une bonne actrice, elle était beaucoup trop pudique pour ça, les seuls qu'elle pourrait un jour jouer seraient des rôles de filles pourries gâtées, et pour cause, c'est ce qu'elle est ! Tout comme Zach pourrait facilement jouer son propre rôle de plus puissant champion de la région Hoenn ! Si la première affirmation de l'héritière semblait véridique, la seconde, en revanche, était fausse, même le champion de Mérouville, qui n'était pas une lumière, s'en rendit compte aisément. La fille aux cheveux roses venait de se cogner juste devant lui, et il s'attendait à ce qu'elle se mette à pleurer aussitôt en blâmant tout le monde et lui en premier, et au lieu de ça, rien ! Nothing ! Nada ! Sylvia ne lui avait peut-être pas tout dit, peut-être cachait-elle encore des choses, mais avant qu'il n'ait pu la questionner à ce sujet, une voix familièrement agaçante se fit de nouveau entendre :

-Mademoiselle. Si un surfeur comme moi a bien appris un truc, c'est qu'une vague trop grande peux toujours submerger un surfeur trop orgueilleux. »

Zach le regarda d'un air blasé. Il ne s'attendait pas à ça. Pas du tout. Après que ce misérable surfeur ait fermé son clapet tout à l'heure devant la menace crédible et terrifiante du champion, ce dernier ne s'attendait pas à le ré-entendre de sitôt. Et pourtant, Greg le surfeur était revenu à la charge. Mais contrairement à ce qu'on aurait pu penser, ou en tout cas à ce que pensait le blondinet, l'homme en face de lui n'était pas revenu pour défier ou insulter Zach ou Sylvia, mais pour ... sortir une phrase intelligente. Et presque philosophique. Avec une métaphore, rendez-vous compte, Greg le surfeur avait utilisé une métaphore ! Grands dieux ! Quel retournement de situation inattendu ! Greg le surfeur, intelligent ! C'est le twist de ce rp ! Bah oui, parce que le match est bien gentil mais on sait qui va gagner à la fin, pis on a rien appris de plus sur la mystérieuse voix qui hante Sylvia ... donc, oui, Greg est le rebondissement de ce rp ! Qui l'eut cru !? Un twist aussi surprenant que la fin de l'épisode 9 de la saison 3 de Game of Thrones ! Ah mince, encore cité ! Bon, cette fois, Laure va me tuer ! Enfiiiiin, bref, Greg avait donné une leçon à Sylvia sur l'orgueil, notion bien connue par la collectionneuse, qui répondit sur un ton désinvolte, ou plutôt sur le ton normal de Sylvia Von Wittelsbach, devrais-je dire :

« …. Peuh. De toute façon, je vous laisse l'IMMENSE honneur de n'être pas le centre d'attention, alors profitez en ! Euh... Bon, où on en est dans le Match ! Allez Wally ! Défonce lui la face ! »

"Bien dit !", lança Zach en direction du surfeur, comme pour le rembarrer encore davantage, Vas-y, Wally !

Sylvia n'avait rien écouté de la phrase du surfeur ... mais elle était de retour, c'était déjà ça, se dit Zach en ignorant royalement Greg ensuite et en se remettant à sa place de supporter, après ce petit contre-temps. Car fallait pas oublier qu'ils étaient là pour Wally et son match face à Bastien ! Quand même ! Et Chartor avait été remplacé par Cradopaud, alors que Machoc était toujours là, lui. Mince, mince, mince, espérons que le nouveau pokemon du rouquin tienne bon et fasse ses preuves maintenant, c'était le moment ou jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Metamorph


avatar
Messages : 81
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Mar 13 Mai - 10:40

Et bam ! Et d'un descencdu ! C'était forcément un avantage non négligeable lors d'un combat Pokémon, surtout pour le champion qui était plutôt handicapé, en géénral, dans un combat Pokémon, étant donné qu'il ne pouvait pas, il n'avait pâs le droit, de faire rentrer un Pokémon pour ne faire sortir un autre. C'était un privilège que le seul dans les Match Officiel avait le droit le Conseil 4 et le Maître de la Ligue. Le Champion devait garder son Pokémon, jusqu'à ce que la mort les sépare... Euh, je veux dire, jusqu'à ce qu'il tombe finalement K.O. après un plus ou moins long combat. C'était la règle, et celle-ci n'était que très peu imperméable. Il était sur et certain d'une chose, si notre cher champion ne respectait pas cette règle, et bien, non seulement le match était considéré comme une victoire pour le Challenger, mais en plus, l'arbitre était dans l'obligation d'envoyer un rapport à la ligue Pokémon, qui pouvait donc vouloir dire l'exclusion du fameux champion, ce qui était toujours quelque chose de pas très sympathique. Enfin, je sais pas moi, mais se faire exclure, les enfants, une chose est sur... C'est pas cool !

- Waldo, utilise Feinte, puis enchaîne avec Coud’Boue !

« Damn ! »

Et bien... Ainsi, le coup fut esquivé magnifiquement par Cradopaud ! Joli coup ! Bastien ne pouvait que applaudit silencieusement sur cette magnifique esquive ! Esquive en plus, on ne peux plus efficace, car non seulement, c'était une esquive, mais en plus, c'était littéralement une contrattaque, ce qui fit bien mal à machoc, bien qu'il fallait avouer que cette attaque n'était pas super efficace, loin de là, même ! Elle était même très contestable niveau efficacité ! Mais là n'était pas le but de l'attaque... Surtout quand elle était suivit d'une attaque autre, qui allait faire aussi mal ! La quel c'était...? Et bien, une attaque Coud'boue ! Mais oui, vous vous souvenez bien de cette horrible attaque, qui certes ne faisait pas très mal, mais avait l'horrible fait que c'était un Jet de Sable qui faisait mal, donc, tu pouvais pas riposter à cause de cette maudite baisse de précision ! Pas très mal... Mais suffisent. Comment cela ? Et bien, tout simplement, Machoc se prit un beau HEADSHOT avec la boue, et ne se releva pas. Il était hors combat, maintenant... Et oui, c'était la fin pour lui !

« Bien, Machoc... T'as bien tenu. Allez, tu peux rentrer. »

Et bien, on pouvait dire qu'on avait put voir un véritable rééquilibrage de la part de Wally ! En effe,t maintenant, la siuation autrefois en avantage pour le Champion de Myokara, maintenant, venait d'être remise littéralement à zéro. Comment cela, me diriez-vous ? Et bien tout simplement, car Waldo n'avait pour le moment subit littéralement aucun dommage, ce qui faisait qu'il était en excellente forme, tout comme le prochain Pokémon de Bastien ! C'est là qu'on pouvait voir que ce qu'on appelait un avantage dans un combat Pokémon était extrêmement relatif, et pouvait à tout moment, littéralement à tout moment, changer de camp. Là, maintenant, ce n'était pas véritablement un vrai retournement de situation, mais les compteurs avaient été remis à zéro, comme si le combat venait tout juste de recommencer, mais avec deux nouveau Pokémon ! Enfin, attention. Déjà, pour le moment, on ne pouvait pas dire qu'il y avait deux nouveau Pokémon sur le terrain. Et aussi, maintenant, Bastien comme Wally avait pu voir les techniques, et les habitudes de combat de leur adversaire. Donc nouveau combat ? Oui, mais avec maintenant des connaissances plus ample sur son adversaire ! Ce qui était totalement différents !

«  1/1 Challenger ! Prépare-toi... Allez vas-y Makuhita ! »

Makuhita ! Son plus puissant Pokémon, et l'un de ses compagnons qui l'accompagnait, c'est ce que faisait en général un compagnon, d'ailleurs ! C'était ce qu'on appelle le moment où c'était la vérité qui allait tomber ! Maintenant, qu'allait devenir le combat ? Est-ce que cela allait se signer comme la victoire du Challenger, ou au contraire, du Champion d'arène...?

« Commence par baisser sa précision, ce n'est pas du tout le moment qu'il réussise à t'empoisonner ! Jet de sable ! »

Et oui, ça c'était une bonne idée ! En effet, quand on baissait la précision de son adversaire, celui-ci avait plus de mal pour faire mal à ses adversaire ! C'était ce qu'on appelle... Une baisse de précision ! DADADAM ! Et aussi, une vengeance, entre guillemet bien sur, par rapport à l'attaque Coup d'boue. Moins utile, étant donné qu'elle ne baissait pas les PV de son adversaire, et bien, elle était quand même connu pour être dans le TOP 3 des choses les plus agaçantes de Pokémon, en troisième position, les Tentacool, et les Nosferapti étant juste avant. Mais ce n'était pas le sujet de ce RP, bien qu'on pourrait tous parler pendant des heures à quel points on détestait ses maudites créatures ! Sérieusement, Oh Arceus, pourquoi, je dis bien, pourquoi as-tu crée ses horreurs aveugles qui nous agressent et qui sont TOUJOURS là, quand tu tentes tranquillement de traverser une cave ?! Impossible de savoir ce qui est passé dans sa tête en ce moment, mais il y avait au moins, ainsi, une chose de sur et certains... Dieu n'était pas Amour dans le monde de Pokémon; Car sinon... Pourquoi aurait-il crée ses maudites saloperies aveugles..?! Mais passons, ce n'était pas le sujet... Maintenant, qu'allait faire Wally ?

[HRP : A partir de maintenant, jusqu'à la fin du combat, je propose qu'on se concentre sur Bastien et Wally ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Dim 18 Mai - 14:23

BAM ! Machoc se prit le Coud'Boue en pleine tête. Headshot, comme dirait l'autre. Et aussi incroyable que cela puisse paraître, ce simple Coud'Boue suffit à mettre l'adversaire KO. M'enfin, Wally n'allait pas s'en plaindre ! Bien au contraire ! Et le comble dans tout cela, c'est que ce cher Cradopaud n'avait encore pris aucun dégât ! Mais même si le Crapaud venimeux avait enlevé une sacrée épine du pied à son dresseur, il ne fallait pas oublier qu'il y en avait une deuxième, d'épine ! Et quelle épine ! Car Wally ne le savait pas encore, mais le second Pokémon de Bastien était encore plus résistant que le premier. En fait, Wally ne savait tout simplement pas quel était le second Pokémon du Champion. Et c'est là qu'il se rendit compte qu'au final, il n'était pas si préparé que ça ! Car un bon dresseur se doit quand même de se renseigner un tant soit peu sur le Champion local et sur son équipe ! Or, les seules choses que savait le rouquin avant de se lancer dans ce combat, c'était le nom du Champion et le fait qu'il soit spécialiste du type Combat. Autrement dit, Wally était un peu venu en touriste. M'enfin, vous me direz, ça tombe plutôt bien, dans une station balnéaire telle que Myokara. Mais cessons de parler "à sauts et à gambades", car après tout, nous ne sommes pas Montaigne, n'est-ce pas ?

- Bien, Machoc... T'as bien tenu. Allez, tu peux rentrer.

Vous aussi, vous vous demandez quel peut bien être le second Pokémon de Bastien ? Eh bien, chers lecteurs, joie, bonheur et euphorie : Bastien le sortit enfin, ce fameux Pokémon !

- 1/1 Challenger ! Prépare-toi... Allez, vas-y Makuhita !

Makuhita ?! Mais keskecéksetruc ?! Evidemment, cette remarque ne s'adresse pas à toi, jeune RPiste qui lit ce post et qui t'extasie devant la qualité sans nom de ma syntaxe, mais plutôt à Wally. En effet, le bougre ne savait absolument pas à quoi ressemblait un Makuhita. Même le nom de ce Pokémon lui était inconnu. Et le jeune rouquin ne put réprimer une exclamation de surprise en voyant que Makuhita n'était autre qu'une espèce de chose sumotoresque ressemblant à s'y méprendre à Buu de Dragon Ball Z. Sérieusement ? Ce... Truc était réellement capable de combattre ?  Oh que oui, mon cher Wally ! Bien sûr que ce "truc" est capable de combattre ! Et comment ! Tu le remarqueras bien assez tôt !

- Commence par baisser sa précision, s'écria Bastien. Ce n'est pas du tout le moment qu'il réussisse à t'empoisonner ! Jet de sable !

Le "truc" adverse jeta, d'une manière assez ridicule, il faut l'avouer, une quantité astronomique de sable sur Waldo qui, bien évidemment, se prit le tout dans les yeux. Le pauvre sautillait sur place, se frottant les yeux et tentant tant bien que mal de dégager tout ce sable. Qu'allait faire Wally ? Eh bien c'était simple. Il fallait qu'il riposte ! Mais comment allait-il pouvoir riposter, si la vue de son Pokémon était totalement obstruée de la sorte ? Le rouquin bigleux eut alors un éclair de génie. Si le Cradopaud ne pouvait de toute façon pas viser, alors pourquoi essayer ?

- Waldo, utilise Dard-Venin...


Le Cradopaud s'acharna alors pour enlever ce fichu sable qui lui obstruait la vue, sans pour autant y parvenir. Mais attaquer à l'aveuglette comme ça était stupide, Wally le savait très bien. Mais qui a dit qu'il avait fini sa phrase ?

- ... Vers le haut !

Waldo, totalement perturbé par un ordre aussi peu conventionnel, se retourna vers son dresseur, totalement perdu.

- Vas-y ! assura alors Wally avec un clin d'oeil.

Alors, gonflant ses joues orange au maximum, le Pokémon leva la tête vers le plafond et, après un court "temps de charge", se mit à cracher une multitude de petits dards enduits d'une substance violette et venimeuse. Une pluie de dards ne tarda alors pas à s'abattre sur le terrain. Le Makuhita allait-il parvenir à tous les éviter ? Peu probable...
Revenir en haut Aller en bas
Metamorph


avatar
Messages : 81
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle ! Sam 24 Mai - 13:58

Et bien, maintenant, le combat était signé entre le meilleur pokémon de Bastien, et un pokémon dont la puissance était inconnu pour le fameux Bastien, étant donné qu'il n'avait pas trop eu le temps de juger, avec l'unique double coup que c'était prit Machoc, avant de tomber hors combat ! Un beau HEAD SHOT M-M-MONSTER KILL ! Oui, je ne suis pas bien dans ma tête, cela commence à se connaître maintenant, je sais. Mais passons. Bref, si Bastien avait sortit sa carte maîtresse, on ne pouvait pas trop le savoir, du côté du Challenger. Est-ce que Waldo, comme il s'appelait était la meilleur carte, de notre challenger ? Ou bien, l'avait-il déjà perdu avec son Walter, qui était tombé au début du match ? Impossible de savoir, pour le moment... Cela serait le temps, et l'affrontement qui dirait si Makuhita allait gagner ! Car s'il était en pôsition de désavantage, ses coups n'étant que peu puissant théoriquement contre le type Poison, il ne fallait pas oublier une chose, qui était relativement importante : Le type combat était fait pour frapper ! Pour se battre ! Et là, Makuhita était prêt à faire mal, prêt à se battre, prêt à briser le fait qu'il était en désavantage, frapper à travers la barrière de la faiblesse ! Aucune peur ! Aucune crainte ! C'était sa la vie d'un Pokémon combat !

- Waldo, utilise Dard-Venin...

Mais oui ! Dard Venin, vous vous en souveniez, cette attaque que bien souvent, les Pokémons Insectes et les Pokémons Poisons avaient, et qu'on utilisait, faute de mieux, chez l'Aspicot fraichement capturé ! Et oui, une attaque bien souvent méprisé par nous, les joueurs, derrière nos écrans cathodique, rétro-éclairé, double, voir en 3D même suivant nos sentiments respetcifs à la nostalgie, ou nos relations plus ou moins ambiguë avec la technologie ! Ainsi, vous avez apprit... Qu'ambiguë prenait son accent sur le « e » et non sur le « u ». Ce que je n'ai appris que très récemment. Mais reprenons le cas de Dard-Venin. En effet, cette attaque n'était pas tant utile en elle-même, maies elle avait un effet secondaire qui était bien souvent relativement redoutable : Elle pouvait empoisonner, et un pokémon empoisonné était bien souvent beaucoup plus faible, beaucoup moins efficace qu'un Pokémon en bonne santé. Sans parler du fait que plus le temps passait, plus il s'affaiblissait et risquait la mise hors-combat. Ce qui était souvent bien handicapant. Maintenant, la qiuestion allait se poser... Avec le sable qui gênait sa vue... Allait-il réussir à toucher, déjà ? Cela semblait compromis... A moins que...

- ... Vers le haut ! Vas-y ! 

« Malin ! Makuhita, fonce à toute vitesse, n'essaye pas d'esquiver. »

Mais que faisait-il ?! C'était suicidaire comme méthode ! En effet, si vous avez vu Prométheus, vous comprendrez à quel point la tentative était stupide. Jamais, au grand jamais, quand quelque chose était entrain de vous poursuivre, de vous tomber dessus, ou de s'effondrer sous vos pieds, il était intelligent de courir... Tout droit. Là ma critique à Prometheus, qui montrait une scène au combien stupide, où on pouvait admirer la blondinette méchante, car elle est très méchante et l'héroïne, courir en ligne droite, alors qu'un énorme vaisseau va leur tomber dessus, risquant de les écrabouiller... DIEU QUE C'EST STUPIDE ! Damn ! Et oui. Mais pourquoi alors Bastien, qui était loin d'être stupide, lui, et qui avait déjà montré quelques belles prouesses stratégiques pendant ce fameux combat, avait fait cette erreur ? Et bien, le Pokémon combat, courrant très rapidement jusqu'à son adversaire, se prit alors quelques pics, qui commençaient à retomber. La plupart, par sa vitesse se plantèrent alors dans le sens. Coup de chance, les legers picots, ne le transperçaient pas et ne provoqua pas, enfin, en théorie, un empoisonnement. C'est alors à ce moment que le champion du Village Myokara déclara :

« Maintenant... COGNE ! Tu vas pouvoir enchaîner, il risque pas de se défendre ! »

Bam ! Ouille ouille ouille. Cogne n'était pas un coup forcément très puissant, mais il était redoutable, dans le sens, où il pouvait frapper de nombreuses fois. Bien sur, déjà, réussir un coup, c'était rare. Les Pokémons pouvaient toujours esquiver. Mais par sa technique, Bastien avait réussi, telle le Cheval de Troie d'Ulysse entrant dans la Cité aux murailles imprenables de Turquie Actuelle, a arriver à amener son Pokémon de type combat jusqu'au Cradopaud, et le regardant d'un air déterminé, et donna le premier coup, qu'il enchaîna avec un second... Aie aie aie ! Cela risquait, malgré la résistance des poisons sur le Combat, faire très mal quand même ! Maintenant, il fallait voir ce qui allait se passer. Cradopaud allait être affaibli, sans doute, mais on ne pouvait pas savoir comment Cradopaud pouvait rétorquer juste après... Donc, tout était encore jouable, et rien n'était écrit dans le marbre ! Qu'allait faire Wally... La suite au prochain épisode !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sueur et testostérone à gogo... Let's battle !

Revenir en haut Aller en bas
 

Sueur et testostérone à gogo... Let's battle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Hoenn :: Village Myokara :: Arène de Myokara-