Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Dim 1 Oct - 10:34 par EternalStay

» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

Vers de nouveaux horizons ... [Hook]

Invité
Invité



MessageSujet: Vers de nouveaux horizons ... [Hook] Sam 15 Mar - 20:57

Il faisait beau sur la jolie cité portuaire de la région Johto, Oliville, alors que l'après-midi débutait juste dans la ville. De nombreux marchés étaient présents dans la ville, vendant diverses marchandises aux nombreux passants et autres voyageurs. Dans le ciel, des Goelises et des Demantas se baladaient joyeusement sous le ciel d'un bleu azur, sans un nuage, illuminé par un Soleil étincelant. De nombreux enfants jouaient à des jeux variés, tandis que quelques combats de dresseurs se déroulaient dans les rues et sur les plages, regardés avec plaisir par quelques habitants qui prenaient beaucoup de plaisir à suivre les attaques et contre-attaques des adversaires ... La ville, décidément très touristique, rayonnait littéralement en ce jour, il n'y avait rien ni personne pour gâcher ce tableau idyllique. Quoique.

Irina de Locksley s'avançait dans la ville, venant d'arriver, et portant une capuche noire, à la surprise de nombreux passants qui lui jetaient un coup d'oeil avec un regard suspect, car effectivement, le temps ne se prêtait pas trop à ce genre de tenue assez couverte finalement, et notamment sur le visage. Mais la fille de Locksley n'en avait que faire de l'avis de ces ignorants, elle n'avait pas d'autres choix que de porter cet accoutrement pour le moins étrange par ce temps. Effectivement, l'ancienne Seconde de l'Empire Rocket était toujours recherchée, et notamment à Johto, où ses exploits de chasseuse de primes s'étaient finalement retournés contre elle, la faisant remarquer et donc repérer par les autorités, l'obligeant finalement à quitter Doublonville. Quelle galère ! Elle qui avait régné en maître sur Kanto sous l'aile d'Adonis se retrouvait pourchassée comme une criminelle ! A ses yeux, elle n'était pas criminelle, ça non, tout ce qu'elle avait fait dans sa vie, c'était pour un monde plus juste, où chacun donnerait le maximum, pour être le meilleur, jusqu'à en améliorer l'Homme. Voilà le projet magnifique légué par le père d'Irina à ses enfants. Et ce fameux projet, qui était en train de se mettre en oeuvre, avait été détruit par la stupidité, l'ignorance et l'esprit de revanche de leurs adversaires. Elle avait perdu la Bataille de Cramois'ile. Adonis avait disparu à Algatia. L'Empire s'était effondré. Et aujourd'hui, elle n'avait plus d'autre choix que de quitter le Continent de Kanto et Johto - où elle était activement recherchée - et s'enfuir, comme une lâche. Elle haissait ce mot, mais n'avait pas le choix. Il fallait qu'elle trouve un navire et soudoyer son capitaine pour se tirer d'ici, et vite ! Les poursuivants n'étaient sans doute pas loin ...


"Hé bien ?! Quelles sont les nouvelles ?"

En vérité, les poursuivants étaient extrêmement proches. Cette voix appartenait au commissaire Garcia, et oui, le fameux commissaire Garcia qui s'était précédemment occupé du cas de la jeune Laure Dexila, avait été appelé sur le terrain avec quelques hommes - évidemment habillés en civils - pour une mission qui apparaissait bien plus active. Effectivement, la mission d'aujourd'hui était capitale, capturer l'un - ou l'une plutôt - des responsables de la prise de pouvoir sur Kanto. Rien que ça ! Une occasion à ne manquer sous aucun prétexte. Les politiques kantoites ne voyaient pas d'un bon oeil le fait de n'avoir réussi à attraper que de hommes de main pour les procès, et s'étaient empressés de mettre ça sur le dos des FPI, comme c'est pratique ! M'enfin, ce brave Garcia se fichait bien de l'avis de ces trouillards opportunistes, mais il voulait vraiment capturer les responsables de tous ces morts, pour qu'ils répondent de leurs actes devant la Justice, et surtout devant la population. Quiconque enfrégnait la Loi devait y répondre tôt ou tard, c'était ce qu'on lui avait appris quant il était jeune policier en tout cas et qu'il gardait constamment en tête depuis ces très longues années.

Le commissaire tenait donc dans ces mains un dossier, et pas n'importe lequel. Irina de Locksley, la soeur de l'ancien empereur lui-même, rendez-vous compte ! Ca, c'était un gros poisson où il ne s'y connaissait pas ! La seule personne proche de cet Adonis, mais également sa seconde attitrée, bref, en la capturant elle, Garcia pourrait même avoir une chance de trouver le responsable de toutes ces catastrophes ! Bon, la plupart des journaux disaient que ce dernier était mort, mais bon, ils étaient bien naifs ceux-là, le commissaire, lui, ne croyait à la mort d'un homme qu'en voyant son cadavre, faites-confiance à l'expérience d'un vieux limier du métier comme lui ! Mais revenons à l'essentiel, cette criminelle avait été vue dans Johto, et il avait été établie qu'elle avait bossé un temps dans la région en tant que chasseuse de primes, tu parles d'une reconversion ... en tout cas, différents témoins l'avaient vus très récemment près d'Oliville, cette hors-la-loi allait sans doute vouloir s'échapper, et c'était à lui, Rodriguez Garcia, de l'en empêcher ! Mais attention à ne pas la sous-estimer, elle avait beau avoir l'air d'une jeune femme au physique charmant, elle n'en était que plus dangereuse ! Il avait reçu des conseils d'Edgar P. Hotz, son assistant médecin et psychanaliste, qui lui avait dit que cette jeune femme était bien un tueuse de sang-froid, et qu'elle était probablement comme ça suite à la mort de ses parents et à la dépendance qu'elle avait pour son frère, et bla bla bla .... mouais, long discours pour pas grand chose selon Garcia, il avait toujours douté de la psychanalyse, de toutes façons. Puis bon, il était pas payé pour comprendre cette femme, mais pour l'arrêter ! Alors, allons-y !


"Commissaire, répondit un jeune policier, plusieurs personnes de la ville auraient mentionné une silhouette à capuche noire, on pense qu'il s'agit de la fugitive."

"Vous pensez ? Et bien vous êtes très perspicace, jeune homme, répondit Garcia avec ironie avant de s'exclamer, évidemment que c'est elle, cette pauvre fille doit être paniquée si elle ne fait même plus attention à être discrète. Bien, dispersez-vous, mais surtout, pas de geste brusque ! Si vous la repérez, vous appelez les autres par bippeur, n'allez pas sous-estimer cette donzelle, ça vous enverrait au casse-pipe en un rien de temps ! Faut essayer de la prendre vivante, mais il est fort possible qu'elle préfère y passer que de se rendre, donc, préparez-vous à tout !"

Mais alors que les policiers discutaient, le silhouette encapuchonnée en question s'était approchée des quais, elle avait là une belle vue sur les différents navires. Elle devait au plus vite quitter Johto, c'était une question de vie ou de mort. Pour tous les crimes qu'elle avait commis - même au nom du plus grand bien comme elle le pensait - elle savait qu'elle ne ferait pas long feu si jamais elle était capturée. Elle ne pouvait pas se laisser emprisonnée voire mise à mort. Jamais. Cela signifierait l'échec du combat de sa vie. Pire qu'une honte, un déshonneur éternel, jusque dans la tombe. Non, elle parviendrait aujourd'hui à s'échapper, quoi qu'il en coûte. Par mesure de précaution, elle lança son fidèle Métang pour la protéger au cas où, sachant pertinemment que son accoutrement singulier avait dû troubler les habitants de la ville et il était quasiment certain que plusieurs d'entre eux avaient contacté les autorités. A Irina de jouer à présent pour atteindre un des bateaux en évitant les éventuelles forces de l'ordre, et se maintenir sur un navire de façon incognito. Difficile, mais pas impossible, elle s'était toujours battue dans sa vie, après tout, pour être la meilleure, c'était le moment ou jamais de le prouver ! Suivie par son Métang, le pas rapide, la jeune femme quitta les quais pour se rapprocher de la plage, qui se trouvait sur une sortie de la ville. le plan était simple, atteindre les bateaux présents en grand nombre en nageant et s'y cacher jusqu'à ce qu'ils quittent Oliville. Simple ... à moins que :

"Hé ! Vous là ! Pas de bêtises, jeune fille, j'hésiterais pas ..."

Le fameux Garcia avait été le premier à retrouver la trace de la fugitive. Il la tenait en joue, sur l'un des quais, alors que plus loin, nombre de passants se mettaient à crier et causer avec leurs voisins, se demandant ce qui venait troubler cette journée si paisible sur leur belle ville. Irina, elle, regarda un instant le gros policier, qui paraissait très déterminé, mais continua comme si de rien n'était. L'agent des FPI, visiblement énervé, visa les jambes de la jeune femme et tira deux balles, lesquelles furent stoppés psychiquement par Métang, tandis que sa maîtresse courait vers la plage. Fichus pokemons, pensa Garcia, les jeunes de nos jours ne juraient plus que par ces bestioles ! Heureusement, il n'était pas seul, et un des jeunes flics envoya son Caninos qui lança un douloureux Lance-Flamme sur le pokemon métallique, lequel se mit à fuir avec sa maîtresse. Les jeunes flics coururent à leur suite, suivis par le commissaire, lequel s'essoufla rapidement. Et oui, il n'avait plus la force de ses vingt ans ! Et si seulement il n'avait pas abusé de la côte de boeuf quant il avait mangé ce midi ! Mais il faisait confiance à ses équipiers, qu'il avait formé après tout ! Il ne tarderait pas à les rattraper, pour sûr, pas question de laisser filer Irina de Locksley !

HRP - Voilà, tu peux sauver Irina x) - HRP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons ... [Hook] Sam 15 Mar - 22:20

La journée était ensoleillé et la lumière du soleil venait se refléter sur la mer comme la lumière sur les yeux azur d'une jolie femme, reflet sur l'écume et les eaux que l'on voyait particulièrement bien à partir des quais ou encore de la plage. La ville d'Oliville était l'une des plus belles de Jotho, c'était un fait reconnu de manière objective, mais surtout reconnu subjectivement par le Capitaine Hook. Le célèbre pirate des sept mers se trouvaient en effet dans la dite Cité et reconnaissait la ville portuaire comme l'une des plus belle qu'il ai vu de sa vie. Entre sa rue pavé  et arboré longeant la plage de sable dorée, les quais de pierre et de granit et l'imposant phare qui n'attendait que le coucher de l'astre solaire pour reprendre du service, comme les maisons traditionnel, la ville avait trouvé un équilibre entre coutume et tradition charmante, avec l'industrie innovante et technologique. Bref, un rêve d'urbanisation portuaire pour bien des régions! Mais c'était pas pour cela que le Capitaine se trouvait à Oliville, et autant anticipé, ce n'était pas non plus pour le concours du plus beau bateau! Car la frégate du Capitaine faisait des émules parmi les touristes comme les habitants qui avait eu la chance de remarquer la présence au port de ce bateau pas comme les autres. Amarrer sur les quais du port de plaisance, la Frégate attirait l'attention, mais par chance, il existait d'autre voilier et par conséquent, le Capitaine pouvait donc se tenir tranquille. Lui qui était recherché par la plupart des forces de police internationale pour banditisme en haute mer, voir terrorisme au sein de l'Archipel Orange, il pouvait se balader sereinement avec son équipage au sein de la Cité.
Le Capitaine Hook était recherché, mais pas activement non plus, c'était une recherche et une traque passive, et puis les derniers évènements faisait qu'il avait été oublié! En effet, pourquoi chercher un Pirate quasi introuvable alors que l'Empire Rocket avait été démantelé et qu'il y avait une foule de cadre et d'impériaux à arrêter et à juger? D'autant plus que ce pirate avait aidé à combattre les Rocket, c'était certes connu de manière officieuse mais la nouvelle se répandait doucement, à la manière d'une rumeur ou d'une histoire de marin comme le Capitaine les aimait.


- Capitaine, capitaine! Les hommes voudraient savoir quand nous repartons.

- Je te l'ai déjà dit et je compte pas changer d'avis Mouche! Nous prenons uniquement ce dont nous avons besoin, et nous repartons.

- Donc pas de...

- En effet, pas de pause dans cette ville. Si les hommes veulent faire leur course personnel, ils ont jusqu'au coucher du soleil et seulement après avoir remplit le navire...

Ayant coupé la discussion d'un ton sec, le Capitaine laissa repartir monsieur Mouche d'un pas hésitant entre le joyeux et le déçu. Comme le reste de l'équipage il aurait bien voulu rester à terre pendant quelques jours, cependant, il était hors de question de rester trop longtemps dans une ville potentiellement ennemi. Car s'il était facile de soumettre les cités de la Ligue Orange ou des îles éloignés de leur continent, on parlait ici de la principale ville portuaire de Jotho! ce qui n'est pas rien, autrement dit impossible à dominer avec ses forbans et c'est bien connu! Ce qu'on ne domine pas est dangereux, c'était sûrement pas pour rien que l'Empire avait cherché à dominer parfaitement toute les villes et tout les citoyens de Kanto. Et bah il en était de même avec le Capitaine, s'il voulait préserver sa liberté et celle de son navire et équipage, il fallait utiliser un peu sa cervelle et ne pas obéir à le moindre de ses envies.
Certes, boire, jouer, acheter des trucs, comme profiter des filles de joie, bref, faire des trucs de pirate dans une cité portuaire aussi grande étaient plus qu'intéressant! Mais le Capitaine avait simplement besoin qu'on aille chercher des denrées alimentaires pour le voyage; Monsieur Mouche n'avait pas terminé, et à charge pour lui désormais d'organiser et de remplir le navire des achats, tandis que le Capitaine se baladait un peu. Il avait passé une bonne partie de la matinée à organiser l'achat avec Monsieur Mouche tandis que l'équipage s'était reposé, repos qui n'avait pas vraiment plus car entre six heures du matin et midi il n'y avait pas de chose intéressante à faire pour un pirate; le principal en tout cas c'était que maintenant Monsieur Mouche et l'équipage se chargeait de mettre tout à fond de cale, c'était à lui de se reposer un peu.

- Hé ! Vous là ! Pas de bêtises, jeune fille, j'hésiterais pas ...
A ses mots deux coup de feu, et c'était vraiment pas loin, il suffit alors au Capitaine de tourner la tête pour voir de l'autre coté des quais une femme poursuivit par des flics.

- Décidément, il y a pas un jour sans action!
Fit le Capitaine dans un sourire assez amusé, finalement il n'y avait qu'en haute mer où les jours pouvait se ressembler et devenir monotone. Si dans un premier temps le pirate n'avait rien à faire de cette histoire, il continua d'observer la scène, s'appuyant avec indolence sur un des poteaux que constituait un échafaudage servant à restaurer un des nombreux navires comme pour hisser des marchandises.

Nonobstant sa première passivité, les mouvements précipité de la jeune femme avait précipité sa capuche en arrière, laissant entrevoir le visage de la jeune femme. Les cheveux blond comme les blé et d'une élégant longueur, la finesse de ses traits ressortait sous le coté glacial de son regard déterminé et mis en situation difficile, un regard de femme qui ne se laisse pas dominer par la tournure des évènements ni par personne. Ajouté à cela des formes ravissante de n'importe quel point de vue masculin et vous passez d'un pirate passif et amusé à un Capitaine saisit d'un véritable coup de cœur!
Oui, le Capitaine venait d'avoir un coup de cœur, et plus surprenant encore, elle se dirigeait dans sa direction pour aller vers la plage, suivit par les flics. L'homme se décida et cessa de s'appuyer contre le poteau avant de se diriger vers le bout du quai où il se trouvait, bout du quai qui était qu'une sorte de carrefour où la jeune femme allait passer comme ses assaillants. Le Capitaine arriva au bon endroit et attendit un instant laissant passer la jeune femme et son Métang, puis l'homme fit un croche-patte au commissaire qui le poursuivait, le laissant tomber dans un bruit sourd assez impressionnant!
Puis sans crier gare, le Capitaine attrapa du crochet un des trois flics en civil par les vêtements, le crochet d'argent étant assez acéré pour infliger une sévère coupure sous la vitesse avant de tenir le vêtement, projetant aussitôt le policier à l'eau. La hauteur des quai étant suffisamment importante pour le laisser hors d'état de nuire un moment. Les autres policiers qui suivirent stupéfait se tenait désormais face à Hook qui bloquait le passage.

- Alors c'est comme ça qu'on traite les demoiselles?


Inutile de répondre, la provocation et l'urgence de la situation était trop importante pour rétorquer quoi que ce soit. Néanmoins le boucan et le remue-ménage avait forcément attirer l'attention de la jeune femme qui avait du se retourner dès la chute du commissaire. Le Capitaine fit sortir son Tortank en même temps, le Pokémon pointant alors ses deux canons en face des deux policiers qui ne purent que sortir leur Pokémon.
Le Capitaine lui sortit son pistolet d'arçon style XVII, le pointant vers le commissaire, satisfait de cette position de force, attendant que lui, commissaire, réponde à la provocation du Capitaine qui n'allait pas sans être humiliante en plus d'insolente. Tout cela c'était passé très vite et le Capitaine n'avait pas pris le temps de réfléchir à un moyen de se sortir de ce pétrin, ce qu'il fallait faire c'était donc bouter les deux flics bien loin d'ici avec un Hydrocanon bien placé, prendre le commissaire en otage, se cacher avec la demoiselle le reste de l'après midi, assommer et attacher le commissaire une fois le soir atteint, le laisser sur place tandis que lui et la jeune femme irait discrètement sur le navire pour lever l'ancre!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons ... [Hook] Sam 15 Mar - 23:24

Irina courait toujours, protégée par l'Abri de Métang, qui faiblissait néanmoins face aux attaques du Caninos appartenant à l'un de trois flics accompagnant le commissaire Garcia. La jeune femme, se demandant si elle allait s'en tirer cette fois, se dirigeait toujours vers la plage, et dut passer par le quai pour atteindre son objectif. Néanmoins, arrivé au bout de ce quai, un événement pour le moins inattendu se produisit :

- Alors c'est comme ça qu'on traite les demoiselles?

Suivi d'un gros "Plouf!", puis d'un gros bruit d'écrasement. Cela poussa Irina à se retourner, le visage inhabituellement surpris. Un policier n'était plus là, vraisemblablement jeté à la mer, tandis que le Commissaire de cette bande de bras cassés était à terre, et que ses deux autres compères s'étaient stoppés nets. Pourquoi tout cela ? A cause, sans aucun doute, du nouvel acteur qui venait d'apparaître dans cette histoire, qu'Irina regarda de haut en bas. Un homme d'âge moyen, brun et barbu, habillé en marin, voire en pirate, à la vue du crochet qui lui servait de main. Qui était-il ? Est-ce qu'elle le connaissait ? Peu probable, elle n'avait jamais eu affaire à des marins, même lorsqu'elle travaillait autrefois pour les FPIs. Et avec des pirates, c'était tout bonnement impossible, ils n'étaient à ses yeux que des anarchistes alcooliques, elle les méprisait royalement. Ou bien, comme cet homme le disait, un protecteur de demoiselles ? Rien que cette qualification aurait pu faire pester Irina, mais elle n'avait pas vraiment le temps pour ça. Elle était l'instant d'avant en mauvaise posture, et ce type - qui qu'il soit - venait la sauver comme un ange gardien - drôle d'ange, dans ce cas - c'était à prendre en considération. Qui plus est, s'il était réellement marin, il devrait pouvoir l'aider à quitter Johto facilement ! Moins méfiante que d'habitude, l'ancienne Rocket décida finalement de revenir vers le groupe de personnes. Les deux policiers tenaient en joue le fameux pirate, mais n'osaient évidemment pas tirer, puisque ce dernier avait l'arme pointée vers le commissaire Garcia. De plus, le pirate avait sorti un Tortank a l'air féroce qui les menaçait ouvertement, faisant de l'ombre au petit Caninos lui aboyant dessus. Garcia, quant à lui, s'était relevé mais se tenait immobile sous la menace, ne cachant manifestement pas sa colère :

"Espèce de petit malfrat ! Vous n'avez aucune idée dans quel pétrin vous vous mettez en aidant cette femme, jeune homme ! Je vous jure que ..."

Mais le pauvre Garcia n'eut même pas le temps de finir sa phrase ! Et oui, sans qu'un mot n'ait été dit, Métang utilisa son puissant Psycho sur le gros commissaire avant de le balancer directement sur ses deux agents avec une vitesse impressionnante, de quoi sonner chacun des trois pendant un bon quart d'heure. Irina, quant à elle, lança rapidement au capitaine :

"On ne peut pas rester ici, ils vont envoyer des renforts, venez !"

Comme pour le forcer à la suivre de manière obéissante, après qu'il ait fait rentrer son imposant Tortank dans sa pokeball, elle lui prit la main - la seule qui lui restait - pour se diriger vers la ville. La plage serait le premier endroit où les forces de l'ordre iraient chercher, donc, direction la ville, qui possédait de bien meilleures cachettes où elle pourrait questionner ce mystérieux pirate. Elle se dirigea ainsi vers le fameux phare de la ville, traînant toujours le pirate par la main pour l'obliger à aller à son allure. Elle ne pouvait pas le perdre, après tout, il était une assurance-vie probable pour elle. Si jamais ils étaient pris, elle n'hésiterais pas un instant à le jeter sur ses ennemis pour avoir une chance de s'enfuir. Pas très loyal, non, mais elle était prête à tout pour s'échapper. Mais avant tout cela, elle allait pouvoir lui poser quelques questions, maintenant qu'ils étaient plus ou moins en sécurité, cachés derrière le phare, elle lui lança d'une voix neutre, un brin méfiante, de façon directe :

"Je vous remercie de m'avoir aidé. Pourquoi vous l'avez fait ? On se connaît ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons ... [Hook] Dim 16 Mar - 8:28

Personne n'aurait pu s'y attendre, qu'une sorte de pirate venu d'outre tombe vêtu de manière discrète avec une tenu de voyage en mer imperméable vienne mettre ses pieds dans le pétrin d'une demoiselle, il y avait de quoi rester béat. D'ailleurs les rares spectateurs qui se trouvaient sur les quais semblait avoir était statufié devant cet acte à demi héroïque et banditiste. Le commissaire malgré sa position désagréable ne réprima pas sa colère, regardant de haut le Capitaine bien que lui étant inférieur, inférieur en la circonstance et peut-être au quotidien tout court, question qui pouvait se poser mais que l'on ne pose plus par éthique. De toute façon, le Capitaine Hook était persuadé d'avoir la réponse, et bien évidemment une réponse qui lui était favorable.

- Espèce de petit malfrat ! Vous n'avez aucune idée dans quel pétrin vous vous mettez en aidant cette femme, jeune homme ! Je vous jure que ..

- Espèce de petit malfrat?
Répéta le Capitaine en se retenant de rire; Va falloir vous renouveler, j'ai connu mieux...

Cependant, la discussion ne put continuer, d'ailleurs elle n'aurait sûrement pas continué car le Capitaine était sur le point de lui tirer une balle entre les deux yeux. Finalement l'idée de l'otage lui était embarrassante et avec un cadavre sur les bras, les flics deviendraient trouillard et bien moins ambitieux, surtout lorsqu'il s'agit du cadavre du patron. Mais avant qu'il fasse quoi que ce soit, le commissaire s'envola littéralement avant de s'écraser tête la première sur les deux autres policiers immobilisé! Le capitaine releva la tête, la jeune femme était revenu et semblait avoir plus d'un tour dans son sac, bref une qualité supplémentaire à donner à cette jeune femme qui en plus de sa beauté, était donc sensiblement plus intéressante.

- On ne peut pas rester ici, ils vont envoyer des renforts, venez !

Le Capitaine sentit la main de la jeune femme lui prendre la sienne, sa seul main valide, avant de suivre la mystérieuse inconnu, ayant juste eu le temps de rappeler Tortank. Heureusement pour le Capitaine, bien qu'il n'ai pas l'habitude de faire de la course à pied sur son navire, son énergie et son endurance lui permit de suivre sans trop de difficulté la jeune femme. Leur course les mena donc en direction du phare, de manière intelligente, la direction de la ville fut prise. Se mêler à la foule permettait de rester hors de portée et la ville offrait un nombre de cachette incroyable pour celui qui avait pris l'habitude de se dissimuler dans les dock ou dans les ruelles pour éviter les contrôle de sécurité.
Une fois posé à l'ombre du phare, les deux individus soufflèrent un peu, l'un et l'autre se jaugeant du regard avec les même question en tête, qui, quoi et pourquoi? Certes, il y aurait des différences dans les questions mais c'était pas le plus important, d'une minute à l'autre chacun allait avoir les réponses souhaités. Malgré les questions, une partie de l'esprit de l'homme admirait encore la beauté de la jeune femme, que voulez vous? On parle bien du Capitaine James Hook! Un séducteur dans l'âme et un adorateur des femmes, et en l’occurrence la demoiselle était charmante; C'était une de Locksley après tout! Mais ça il le savait pas encore.

- Je vous remercie de m'avoir aidé. Pourquoi vous l'avez fait ? On se connaît ?

- J'aurai sûrement apprécié vous connaitre plus tôt, mais c'est pas le cas. Commença le Capitaine avec un sous entendu fin et poli pour dire qu'il la trouvait pas mal, c'était toutefois assez fin pour ne pas être compris directement par Irina et la jeune femme ne le relèverai pas consciemment. Se contentant sûrement du non c'est pas le cas, on ne se connait pas, quant à trouver une réponse intelligente pour expliquer son geste, c'était une autre histoire; Je vous ai aidez car je n'aime pas non plus les forces de l'ordre, des raisons sûrement différente de la votre mais qu'importe. L'union fait la force et il faut parfois se soutenir entre "fugitif".

Un bien beau discours Capitaine! Se serait exclamé monsieur Mouche avec une sincérité tellement larmoyante qu'on prendrait ça pour de l'hypocrisie, mais en réalité tout comme la jeune femme, il était capable de lâcher quelqu'un pour s'en sortir lui même. Il l'avait déjà fait une ou deux fois d'ailleurs, sauf que ce n'était pas des femmes aussi joli que celle qu'il avait sous les yeux! Là, le Capitaine était en position de faiblesse car il n'était pas prêt à lâcher la demoiselle comme ça, du moins pas avant d'avoir tenter éventuellement sa chance!
Cependant, il serait vite rattrapé par les évènements car la personne qui se tenait devant lui n'était tout autre que Irina de Locksley, Sœur du fameux Adonis de Locksley, ex Empereur de Kanto! Rien que ça, et les relations qu'il avait eu avec son frère avait été assez problématique, après l'avoir insulté et combattu il lui avait tout de même volé un de ses Pokémon. Aussi, si le Capitaine apprenait les origines familiales de la jeune femme il en serait considérablement refroidi... Il tenterait plus de la séduire, essayant alors même de vendre la jeune femme au force de police pour toucher une prime des plus coquettes!
Mais ça c'était évidemment seulement s'il apprenait son identité totale, et si jamais après avoir appris son identité il ne se passait rien entre les deux. Il fallait qu'il apprenne à la connaitre, si ça se trouve elle était pas comme son frère et peut-être même qu'il s'entendrait bien. Mais tout ces réflexions sur le oui du non, du possible à faut pas rêver, il ne pouvait pas les avoir clairement établit car il ne la connaissait pas.

- Je suis Hook, James Hook!
Fit le Capitaine pour se présenter avant de continuer: Et vous? Si c'est pas trop indiscret...

Lui laissant le temps de répondre, le Capitaine surveilla quand même ses arrières, se faire rattraper maintenant ça n'aurait pas été terrible alors qu'il commençait à peine à faire connaissance avec cette charmante créature. Lui reprenant donc la main pour l'inviter à le suivre, il se dirigea plus loin derrière le phare, en direction de la berge à l'Est, très peu visité si ce n'est pas du tout derrière les barrière de sécurité. Il n'aurait aucun risque de se faire écouter ou suivre, les deux personnes se trouvait donc à longer une berge à la limite de la frontière de la cité et de petit récif côtier.

- On va suivre cette berge et entrer dans la première maison qu'on trouve. Je doute qu'il commence à fouiller toute les maisons de la ville, ça ferait paniquer la population et le phare est le premier endroit que je fouillerai, comme les lieux publics. Sauf si vous avez une autre idée.

Le Capitaine se dirigeait donc par un sentier bien inhabituel vers un quartier de résidence, là où se trouve le célèbre marin qui n'avait jamais réussi à échanger son Krabby pour ceux qui connaissent. Il trouverait de quoi se reposer, manger et aurait peut-être même un otage en prime en cas de pépin! Ce genre de quartier étant en plus un vrai labyrinthe de maison qui se ressemble toute, bref un cauchemar pour un flic!
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons ... [Hook] Dim 16 Mar - 14:43

- J'aurai sûrement apprécié vous connaitre plus tôt, mais c'est pas le cas.
Je vous ai aidez car je n'aime pas non plus les forces de l'ordre, des raisons sûrement différente de la votre mais qu'importe. L'union fait la force et il faut parfois se soutenir entre "fugitif".


Fugitif ? Ca devenait intéressant. L'homme en question ne semblait pas mentir, même si Irina ne pouvait en être sûre et certaine. Mais pourquoi un fugitif se mettrait lui-même en danger pour en aider un autre ? Là était la question se trouvant dans l'esprit de la jeune femme. Elle savait, pour en avoir connu lorsqu'elle travaillait pour les FPI que ce genre de personne était particulièrement lâche et égoiste. Jamais un type comme ça ne risquerait d'aider un autre sans raison, ils étaient plus du genre à faire cavalier seul. Et pour être honnête, si la situation avait été inverse, elle devait avouer qu'elle n'aurait probablement rien tenté pour empêcher l'arrestation du pirate, et aurait préféré faire profil bas. Bref, cet être restait encore mystérieux à ses yeux, et elle comptait bien le questionner plus en profondeur une fois à l'abri. Il lança pour se présenter :

- Je suis Hook, James Hook! Et vous? Si c'est pas trop indiscret...

"Anna."

La réponse en un simple mot avait dû être un douche froide après les paroles chaleureuses de ce James Hook, mais Irina n'en avait que faire. Comme toujours depuis la chute de l'Empire Rocket, elle avait utilisé un faux nom, qui appartenait en réalité à sa mère, depuis longtemps décédée. Prénom bien plus commun et banal qu'Irina, le patronyme des plus singuliers qu'avait choisi son père pour la nommer. Elle ne donna aucun nom de famille, ce qui allait sans doute paraître suspect, mais après tout, elle n'avait pas de compte à rendre, pour l'instant du moins. James Hook ... ce nom disait quelque chose à l'ancienne Rocket, mais elle ne saurait dire quoi, elle l'avait déjà vu ou entendu, voilà tout. Ca pouvait tout aussi bien être le nom d'un ennemi de l'Empire comme d'un allié, ou même quelqu'un qui n'avait rien à voir avec toutes ces affaires. Elle tâcherait d'en apprendre plus à son sujet, notamment s'il s'avérait être son moyen de départ de cette région.

- On va suivre cette berge et entrer dans la première maison qu'on trouve. Je doute qu'il commence à fouiller toute les maisons de la ville, ça ferait paniquer la population et le phare est le premier endroit que je fouillerai, comme les lieux publics. Sauf si vous avez une autre idée.

"Hmm, vous êtes marin, n'est-ce pas ? Je cherche à quitter Johto au plus vite, vous n'auriez pas un navire quelque part ?"

Ils s'étaient avancés vers un quartier lorsque la jeune femme fit cette suggestion. Elle espérait de tout coeur que l'homme en question était bien marin, ou même pirate, peu importait, et qu'il avait le moyen d'accéder à un navire du port. Il fallait faire au plus vite, elle ne savait pas combien de temps les flics resteraient dans les vappes, car dès qu'ils se réveilleraient, ils contacteraient la police municipale pour fouiller la ville. Irina savait quelle valeur elle avait, ancienne seconde de l'Empire, et surtout soeur de l'Empereur, seul lien familial et intime à Adonis, puisque ce dernier n'était pas marié. Une prise de choix pour ces flics, et un bouc émissaire parfait pour le nouveau gouvernement de Kanto qui ferait tout pour la punir comme il le fallait. Mais elle ne comptait pas se laisser faire, même si actuellement, ça ne dépendait pas d'elle. Hook était le seul à pouvoir la sauver de ce destin maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons ... [Hook] Dim 16 Mar - 15:26

Le Capitaine avait enfin eu un nom sur ce délicieux visage, toutefois à la manière de donner son nom il comprenait que la jeune femme n'était pas encore ouverte et remise de sa poursuite, elle semblait toujours sur le qui-vive même si ce ton aussi froid que son regard bleuté était sûrement dans sa nature. Ne rien laisser transparaitre dans son regard, savoir dominer ses émotions était la clé pour dominer celui des autres, avec Adonis pour frère elle l'avait vite appris. Combien de fois avait t-elle du apprendre à dominer ses émotions et ses douleurs? Trop peut-être, tut comme Adonis, peut être avait elle tué sa part d'humanité tout comme Adonis. Cela seul elle pouvait le savoir, le Capitaine ne la connaissait pas assez pour le découvrir, à vrai dire ce qui l'intéressait c'était surtout l'aspect extérieur de la demoiselle, son aspect intérieur viendrait après, si elle le méritait ou en vérité, s'il le méritait. Car des deux celui qui maitrisait davantage la situation c'était elle, et non pas lui! Il disait la vérité, elle restait dans la douce pénombre du mensonge. 

- Hmm, vous êtes marin, n'est-ce pas ? Je cherche à quitter Johto au plus vite, vous n'auriez pas un navire quelque part ?

- Je ne suis pas n'importe quel marin, je suis Capitaine! Le Capitaine James Jack Hook, corsaire à mon propre service! Et j'ai un navire, avec tout un équipage! Nous nous y rendrons lorsqu'ils cesseront de fouiller les quais.


Oui, autant couper les choses tout de suite, la précipitation n'était pas la mère de sureté! Et en l’occurrence leur dernière visite sur les quais à une centaine de mètre à peine de sa frégate avait du attirer le regard sur la zone, il y avait bien un moyen d'entrer dans le navire sans passer par les quais mais il risquait de se faire voir et c'était pas ce que recherchait la jeune femme. Ce qu'elle voulait, c'était être caché visiblement, mais pour être caché il fallait encore être à l'abri des regards et de la poursuite, ce que pouvait lui offrir son navire.
C'était d'ailleurs là l'occasion de dissimuler sa première ambition, il n'allait tout de même pas lui dire que s'il l'avait sauvé c'était uniquement dans l'espoir de pouvoir profiter de son physique plus que visuellement! Non, ça ne serait pas terrible comme remarque pour séduire, pas terrible du tout même! Ne voulant pas se faire graver les cinq doigts d'Irina sur le visage et surtout ne voulant pas paraitre trop rustre, ce qu'il n'était pas malgré ses désirs parfois amoral; il allait lui parler et lui proposer autre chose.

- Mais dîtes moi... Anna!
Commença le Capitaine avant de poursuivre, avec un léger sourire taquin: Pour être poursuivit de la sorte vous avez du faire quelque chose de grave, j'ai rarement vu autant de policier en ville.
 
Le Capitaine commençait à sous entendre que tout ça, c'était assez impressionnant, et que donc, prendre autant de risque pour elle. Ça méritait quelque chose non? Qu'est ce qu'elle pouvait promettre pour pouvoir payer son secours? Bien sur, Hook ne voulait pas d'or, il en avait déjà plein, mais la situation et les contraintes feront que la jeune femme se sentirait endetté et redevable, une dette qu'elle ne parviendrait pas forcément à rembourser financièrement. Endetté moralement, elle serait plus ouverte à lui physiquement, surtout s'il lui annonce que finalement, il renonce à la faire payer! Comme un gentleman! Bref, le Capitaine comme on pouvait le voir se lançait de véritable fantasme et projet, bien sur, irréalisable! On ne séduit pas une de Locksley comme ça! 

- On va entrer ici, on pourra discuter à loisir à l'intérieur de nos plan de sortie!


le Capitaine Hook venait de faire un magnifique nouveau sous-entendu, par le plan de sortie il parlait de sortie au sens "prendre la fuite", et de sortie au sens "voulez vous boire un verre avec moi". Il crocheta la serrure avec son crochet, une serrure simple de vieille porte d'autrefois qui céda presque aussitôt sous la dextérité, si l'on peut se permettre de parler de dextérité pour un crochet, du Capitaine Hook.
A l'intérieur un homme assis à table entrain visiblement de déjeuner, celui-ci resta sur le coup bouche bée et avant même qu'il ne puisse dire quoi que ce soit; le Capitaine lui fit signe de silence avec son crochet tenant son pistolet de sa main.

- Garde ton silence et tu vivras... Enfin peut-être..


Irina n'avait plus qu'a le faire assommer psychiquement grâce à Métang, ensuite il parlerait comme prévu et organiserai leur fameuse sortie. Une sortie qui allait se faire dans la discrétion ou dans le spectaculaire le plus total, tout dépendais de la personnalité de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons ... [Hook] Ven 21 Mar - 18:38

- Je ne suis pas n'importe quel marin, je suis Capitaine! Le Capitaine James Jack Hook, corsaire à mon propre service! Et j'ai un navire, avec tout un équipage! Nous nous y rendrons lorsqu'ils cesseront de fouiller les quais.

Un petit sourire se dessina sur le visage d'Irina. Capitaine ? Voilà qui était des plus arrangeants ... un simple marin aurait pu lui permettre de s'infiltrer sur un navire, ce qui aurait déjà été une bonne chose, mais il y aurait eu de grands risques d'être découvert. Tandis que si elle était l'invitée du Capitaine lui-même, elle pourrait voyager sans danger, et dans de meilleures conditions, par ailleurs. Mais si Hook était capitaine, il était également un corsaire ... travaillant pour lui-même. Hmm, un pirate, donc, c'était on ne peut plus prévisible, avec ce crochet sorti tout droit d'un conte pour enfant. La jeune femme n'appréciait pas du tout ces profiteurs qui ne se battaient que pour l'argent, mais elle ne pouvait se permettre de jouer la difficile, après tout, elle risquait beaucoup, il fallait donc prendre cette occasion de fuite avant qu'il ne soit trop tard, et donc, sympathiser avec ce James Hook.

- Mais dîtes moi... Anna! Pour être poursuivit de la sorte vous avez du faire quelque chose de grave, j'ai rarement vu autant de policier en ville.

"Si je vous livre tous mes secrets, pour quelle raison accepteriez-vous de m'aider, Capitaine ? Patience, mon cher, je vous le dirais en temps utile ..."

Irina jouait un rôle à merveille en ce moment, un rôle de jeune femme aguicheuse et souriante qui plaisait à la plupart des hommes. Elle avait remarqué que celui en face de lui n'était pas insensible face à elle, alors autant utiliser cet atout à son avantage. Bien sûr, elle se doutait bien qu'il l'appréciait plus pour son physique que pour sa mentalité, logique vu qu'ils venaient de se rencontrer. Et si ce pirate était comme ses congénères, il ne serait sûrement pas du genre à se contenter d'une femme, mais à en courir plusieurs ... mais pour l'instant, en tout cas, c'était l'ancienne Rocket qu'il voulait conquérir, il ne fallait donc pas briser ses espoirs, car il était la clé de son évasion. La fille de Locksley n'était pas peu douée pour jouer ce rôle, après tout, elle était une noble, et l'image que les nobles avaient des femmes était singulièrement basse. Bonnes à s'habiller et à se maquiller pour plaire à leurs maris, à ne s'occuper que d'elles ... Irina avait beaucoup de mépris pour ce genre de femme, et remerciait son père de ne pas l'avoir éduqué ainsi. Elle imitait donc actuellement ce qu'elle détestait particulièrement dans cette noblesse dont elle était issue.

- On va entrer ici, on pourra discuter à loisir à l'intérieur de nos plan de sortie!, dit-il avant d'entrer dans une maison et de se retrouver face à un homme seul à table, l'air surpris par cette intrusion. Garde ton silence et tu vivras... Enfin peut-être..

A la manière d'une co-équipière lors d'une mission policière, Irina leva une de ses armes et alla fouiller les autres pièces, vérifiant qu'il n'y avait personne d'autre. Une fois ceci fait, elle retourna dans la pièce de l'entrée, où l'homme en question semblait terrorisé par l'arme de Hook. La jeune femme passa derrière l'otage de manière discrète mais leva soudainement son arme vers sa tête avant de tirer brutalement. Ce ne fit que peu de bruit, car elle avait mis son silencieux, si ce n'est celui d'une tête tombant dans son assiette. La jeune femme, s'essuyant le sang qu'elle avait sur elle, lança à Hook en guise d'explication :

"On ne peut prendre aucun risque. Il aurait appelé la police dès que nous serions sortis. Vous êtes d'accord, bien sûr ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons ... [Hook] Ven 21 Mar - 20:02

Tiens, tiens, pouvait se mettre à penser le capitaine en regardant la jeune femme qui semblait plus ouverte qu'il ne l'avait cru de prime abord, était ce du au besoin de venir sur son navire, il y avait des chances. En réalité elle allait essayer légitimement de se jouer de lui comme s'il était un imbécile de pirate, pirate il l'était pour sur, mais stupide, loin de là! Il était quand même Champion de la quatrième et dernière arène de la Ligue Orange, certes, pour équivalence c'était comme si le Capitaine Hook était le sixième ou cinquième champion d'arène d'une vrai ligue mais quand même! Un Capitaine d'un navire pirate, à la fois Champion ne se berne pas aussi facilement que de simple marin d'eau douce. Donc Irina devrait tout de même faire preuve de vigilance, le Capitaine était pas n'importe qui et si son comportement n'avait parfois rien de celui d'un gentleman ou d'une digne noblesse, il avait parfois ce caractère qui accompagnait particulièrement bien ses traits.
Irina en rentrant dans la maison se dépécha de fouiller celle-ci, puis passant par derrière pour fouiller l'homme, elle termina sa fouille en exécutant tout simplement celui-ci, à la grande surprise du Capitaine qui fit une légère moue comme pour dire: pas mal!

- On ne peut prendre aucun risque. Il aurait appelé la police dès que nous serions sortis. Vous êtes d'accord, bien sûr ?

- Bien sur, c'est pas le premier et c'est pas le dernier... Nous sommes désormais tranquille pour un moment! S'exclama le Capitaine avant de baisser légèrement les stores pour éviter de se faire voir par un malheureux hasard.

Une fois terminé le capitaine releva la tête du malheureux hors de l’assiette pour jeter un œil sur la pitance qui se trouvait dans l'assiette. En l’occurrence, rien de très appétissant, il laissa donc tomber de nouveau la tête avec un irrespect des plus choquant pour une personne doté d'un minimum d'altruisme et de sensibilité.

- Bon... On va attendre que l'après midi passe un peu, quand le soleil commencera à décliner et que les flics se seront calmé on pourra se glisser à la maison et filer par delà les vagues de cette ville.

A ses mots, satisfait de son discours le Capitaine Hook arracha une bière du frigo avant de s'assoir sur le divan du salon, sortant alors une sorte de petit carnet dans lequel son écriture raffiné faisait presque tâche comparé à l'apparence rustre que le Capitaine pouvait avoir. Écriture qui en réalité témoignait de la double manière d'être du Capitaine, qui presque comme un schizophrène ou une personne à personnalité multiple, pouvait passer du jour au lendemain de la tenu de corsaire royal la plus élégante à la tenu sobre, discrète, rustre et pourtant classe dans lequel il était habillé en ce moment.
Le Capitaine pouvait passer d'une tenu à l'autre, du jour au lendemain sans avoir le moindre reproche ou souci en tête; cela car il était libre! Libre de faire comme bon lui semblait et donc libre de se faire tout beau, tout propre pour lui même, pour une charmante compagnie, ou pour profiter simplement des jours où il se passait rien; Sinon un peu moins beau dans une tenu un peu plus pratique comme aujourd'hui, afin de pouvoir être à l'aise en cas de situation complexe. Ce qui était souvent le cas en ce moment, mais la chute de l'Empire lui permettrait de changer un peu les choses, mais ça il verrait plus tard.


- Désolé de vous faire attendre ici, mais je vous promet qu'on sera prochainement dans mes quartiers à boire, manger et rire de cette petite aventure. Petite aventure? Pour lui en effet c'était une petite aventure, entre ses pillages, meurtre, razzia, prise d'otage et autres cruauté innommable dans ce genre de récit qu'est un RP. Le Capitaine avait comme oublier la présence de la jeune femme, ne la regardant plus et semblant réfléchir à des choses bien mystérieuse noté dans son petit carnet. En réalité il s'agissait d'un agenda dans lequel était notamment contenu son calendrier de méfait à commettre. D'ailleurs le fameux Daisuke lui avait demandé de trouver un maudit caillou, est ce que ça en valait autant la peine? Les richesses étaient déjà là et il fallait profiter un peu de la liberté, il verrait ça plus tard, toutefois sans le quitter des yeux. le Capitaine bu une gorgée de bière en ignorant quelle serait la réaction de la jeune femme face à ça avant de poursuivre: Que pensez vous de la Liberté? Vous étiez entrain de l'acquérir par la force tout à l'heure mais s'il est naturel de ne pas vouloir se faire arrêtez que pensez vous d'elle?

Incroyable et presque surnaturel de poser ce genre de question débat alors qu'ils étaient tout les deux l'objet de poursuite policière! Irina en serait peut-être d'ailleurs des plus furieuse, alors qu'il venait à peine de se poser le voici là, affalé sur un divan à boire une bière et à lire en posant des question métaphysique sur le concept de liberté. Peut-être méritait t-il une baffe mais le Capitaine était très pragmatique et en l’occurrence, s'énerver ne servait à rien car la seule chose à faire était d'attendre un peu.
Juste un peu, si la jeune femme lui faisait comprendre qu'il exagérait et ne répondais pas à sa question, il sortirait son Pokénav pour appeler Mouche et lui demander de faire rentrer tout le monde à bord et de préparer une évasion spectaculaire et digne du coté dandy et bien voyant de son Capitaine. Si elle répondait il discuterait un peu avant de faire une petite virée discrète en ville, pour rentrer à bord et partir tranquillement là où la demoiselle lui demanderait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons ... [Hook] Sam 22 Mar - 9:25

- Bien sur, c'est pas le premier et c'est pas le dernier... Nous sommes désormais tranquille pour un moment!

Bien ... ce Capitaine n'avait donc aucun état d'âme à tuer des innocents, ce qui était logique, après tout, pour un pirate. Sans doute de nombreuses gorges avaient été tranchées par son propre crochet, lors des nombreux pillages auxquels il avait dû participer, tel un pirate sanguinaire. La fille de Locksley, elle, ne prenait aucun plaisir à tuer, elle le faisait car c'était une nécessité, voilà tout. Voilà ce qui l'avait séparé de ces maudits FPI, qui n'avaient même pas le courage de faire ce qui doit être fait. Hormis peut-être cette Aria, à laquelle Irina reconnaissait au moins une détermination à toutes épreuves. Même si elle ne manquerait pas de la tuer la prochaine fois qu'elle la recroisera, bien sûr ...

- Bon... On va attendre que l'après midi passe un peu, quand le soleil commencera à décliner et que les flics se seront calmé on pourra se glisser à la maison et filer par delà les vagues de cette ville. Désolé de vous faire attendre ici, mais je vous promet qu'on sera prochainement dans mes quartiers à boire, manger et rire de cette petite aventure.

"Petite aventure" ? Ce pirate avait bien l'air de prendre la vie à la légère, pas étonnant, vu son mode de vie anarchiste et égoiste. Et pourtant, malgré son métier - si on pouvait appeler ça ainsi - Irina ne le détestait pas totalement. Il était même sympathique, c'était déjà ça, même si elle se doutait bien que son aide n'était pas totalement désinteressée et qu'il n'en aurait pas fait de même si la jeune femme avait eu un physique moins avantageux, par exemple. Après tout, les hommes sont tous les mêmes, et les pirates davantage encore. Et même si l'ex Rocket détestait qu'on la juge uniquement sur son physique, elle devait aujourd'hui en profiter, l'unique moyen pour quitter la ville s'appelait James Hook.

- Que pensez vous de la Liberté? Vous étiez entrain de l'acquérir par la force tout à l'heure mais s'il est naturel de ne pas vouloir se faire arrêtez que pensez vous d'elle?

"La liberté n'est méritée que si l'on en fait quelque chose d'utile. Elle n'est réelle que pour les plus forts d'entre nous, qui imposent leurs points de vue aux plus faibles, qui ne sont par conséquent plus libres. C'est ainsi que le monde devrait marcher, selon moi."

Irina se montrait là telle qu'elle l'était, elle avait enlevé son masque d'aguicheuse ou de noble pour montrer son vrai visage : celui d'une femme déterminée et forte, mais non dénuée d'un sens de réflexion, voire d'une idéologie certaine, celle que lui avait inculqué feu son père. La liberté était un concept abstrait, on dit bien que la liberté s'arrête là où commence celle d'autrui. C'était ce que pensait la fille de Locksley, à la différence que pour elle, cette liberté se retrouverait restreinte pour une majorité, tandis que la minorité composée des meilleurs aurait pour tâche de les diriger. C'était ce qu'elle voulait, ce pourquoi elle s'était battue pour créer cet Empire, qui était finalement tombé, mettant fin à l'idéal d'Irina. Du moins temporairement. Tant qu'elle survivrait, elle continuerait de se battre, car, comme elle l'avait dit, cette liberté des plus forts n'était méritée que si elle était utile. L'ancienne Rocket avait tenté, à sa façon, d'améliorer ce monde décadent. La question de Hook l'avait un peu surprise, mais après tout, elle ne risquait rien à lui répondre honnêtement, et ne put s'empêcher de poser à son tour une question :

"Vous semblez détenir cette force, alors que faites-vous de cette liberté, Capitaine ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons ... [Hook] Sam 22 Mar - 18:00

Le Capitaine tout en terminant sa bière, écouta la jeune femme, à la fois très intéressé par les propos qu'elle tenait comme très intéressé par les lèvres de celle-ci, souhaitant ci possible avoir le privilège de les caresser de ses propres lèvres. Toutefois cette imagination si peu morale soit elle était loin d'être obscène, en effet le Capitaine s'imaginait seulement entrain de l'embrasser, rien de plus. Cependant il n'avait pas ignoré les dire de la jeune femme qui avait bien au contraire ravi le Capitaine, satisfait d'entendre tel propos de la bouche d'une femme.

- La liberté n'est méritée que si l'on en fait quelque chose d'utile. Elle n'est réelle que pour les plus forts d'entre nous, qui imposent leurs points de vue aux plus faibles, qui ne sont par conséquent plus libres. C'est ainsi que le monde devrait marcher, selon moi.

- Ah la bonne heure... S'exclama le Capitaine en posant sa bière vide sur la table, toujours aussi frais car pour que le Capitaine soit en état d'ébriété il fallait non pas une mais au minimum une vingtaine de bière. Le Capitaine était donc d'aplomb et sérieux, rassurant sûrement Irina.

- Vous semblez détenir cette force, alors que faites-vous de cette liberté, Capitaine ?

- La Liberté est une femme, une déesse lointaine et inaccessible, une allégorie de l'idéal, des gens plus modéré vous diront qu'elle est l'instrument et le moyen ultime pour obtenir le bonheur en ce monde, et ils ont bien raison. Mais grâce à elle, ma volonté et mes désirs ont force de loi! Voilà, des désirs et une volonté a force de loi, voilà ce que fait le Capitaine James Hook de la Liberté: Mais cet instrument ne s'acquiert que par la force comme vous dîtes et au dépens des plus faibles, la Liberté est une déesse qui ne s'offre qu'au gens les plus digne d'elle. Ainsi nul obstacle, vivant ou mort, matériel ou spirituel ne viendra retirer les grâces de cette Demoiselle Liberté!

le Capitaine avait eu un coté conteur, ce même coté conteur qu'il avait bien souvent pour raconter ses aventures ou d'autres histoires inventé ou autres légendes. Il n'y avait rien de fanatique dans son discours sur la Liberté, certes il y avait des termes qui pouvait y faire penser mais loin de là. Il s'agissait surtout d'un amour passionné pour la liberté qui bien que n'ayant aucune origine politique pouvait peut-être, être assimilé à une forme d'anarchisme latent. Néanmoins, nul ne pouvait en effet se prévaloir d'outrepasser les libertés du Capitaine ce qu'aurait pu faire l'Empire Rocket et qu'il c'était donc arrangé à détruire aux cotés des Aqua dont l'amitié lui aurait assuré la liberté.

- En tout cas, sachez que je suis ravie de vous rencontrer Anna, une femme qui partage ce genre d'idée est trop rare! Je vais nous arranger la sortie pour bientôt.

Laissant la jeune femme quelques minutes dans les pensées qu'elle pouvait bien avoir, le Capitaine Hook fit sortir son Pokénav avant d'exiger de monsieur Mouche des nouvelles sur la frégate et sur le chargement, lui intiment de rappeler tout le monde et de préparer leur départ! Connaissant son second et son équipage, il leur faudrait une demi heure pour préparer tout ça et être prêt au départ, ce qui en soi était un temps remarquablement court! Irina avait sûrement des question et essayerai de les poser en attendant, le Capitaine rangeant alors de nouveau son Pokénav prêt à discuter davantage, à moins qu'Irina n'ai rien à dire. Ça serait au Capitaine de nourrir la conversation, chose qu'il savait bien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons ... [Hook] Ven 11 Avr - 13:45

- La Liberté est une femme, une déesse lointaine et inaccessible, une allégorie de l'idéal, des gens plus modéré vous diront qu'elle est l'instrument et le moyen ultime pour obtenir le bonheur en ce monde, et ils ont bien raison. Mais grâce à elle, ma volonté et mes désirs ont force de loi!

"Je ne cherche pas le bonheur ..."

Irina avait lancée cette parole brève de manière évasive, l'air mélancolique, regardant ailleurs. La quête du bonheur était un voyage sans fin, ce que rend heureux aujourd'hui pourrait ne pas le faire le lendemain. La fille de Locksley ne suivait pas ce chemin. On lui avait appris il y a bien longtemps que seules deux types de vies existaient. Une vie de bonheur, où la personne ne pense qu'à elle et sa propre satisfaction, vivant uniquement dans le présent et ne se préoccupant pas du passé comme du futur. Ou bien une vie qui a un sens, où la personne réfléchit toujours au passé et se retrouve obsédé avec le futur. Ces deux types de vies n'étaient par conséquent pas conciliables, et c'était à chacun de faire son choix. Elle croyait à cela, l'une des très nombreuses choses que lui avait enseigné son père. Il lui disait souvent qu'une vie ne devait pas être gachée avec cette quête futile du bonheur, et que seul comptait ce qu'on laissait derrière soi marqué dans l'Histoire, même après la mort. L'Histoire aurait dû être marqué par le règne des de Locksley sur Kanto tout d'abord, puis sur le reste du monde. Mais cela ne s'était pas passé ainsi, malheureusement. Néanmoins, Irina ne dévierait pas de la vie qu'elle avait choisi, une vie avec un sens et non pas une vie de recherche éternelle de bonheur, qui semblait être celle menée par Hook ...

Mais cet instrument ne s'acquiert que par la force comme vous dîtes et au dépens des plus faibles, la Liberté est une déesse qui ne s'offre qu'au gens les plus digne d'elle. Ainsi nul obstacle, vivant ou mort, matériel ou spirituel ne viendra retirer les grâces de cette Demoiselle Liberté!

"A moins que quelqu'un plus fort que vous ne vous prive de cette liberté."

Cette fois, la jeune femme avait regardé le pirate dans les yeux, avec un petit sourire amusé, presque provocant, sans être insultant pour autant. Si cette liberté ne pouvait être offerte que par la force, seul le plus fort d'entre tous devait régner, c'était logique. Adonis avait vaincu deux maîtres pokemons, Soul Kanuda et Cecaniah Corabelle, prouvant ainsi qu'il méritait son titre et sa domination sur les plus faibles que lui. Hook n'allait sans doute pas être de cet avis, c'était après tout dans l'ADN d'un pirate de ne se soumettre à rien ni personne, d'être libre ... Irina demeurait curieuse de sa réaction, allait-il en rire ou se mettre en colère ? Il semblait être comme la mer : imprévisible.

- En tout cas, sachez que je suis ravie de vous rencontrer Anna, une femme qui partage ce genre d'idée est trop rare! Je vais nous arranger la sortie pour bientôt.

"C'est un plaisir partagé, Capitaine ... je n'ai que peu d'occasions de faire des rencontres après tout."

Effectivement, être membre de Team, ou chasseuse de primes, désormais, n'offrait que peu de distractions dans la vie. Ce n'était pas des activités supportées et appréciées par beaucoup de monde, mais Irina avait toujours été singulière. Elle n'était pas inhumaine pour autant, et aimait bien sûr passer du temps en bonne compagnie - et Hook l'était sans doute - mais ne pouvait pas dévier du chemin qu'elle s'était choisie, de ses objectifs qu'elle devait accomplir coûte que coûte. Le pirate en face d'elle était loin d'être déplaisant, et peut-être partageait-il des points communs avec la jeune femme, elle n'était donc pas mécontente de faire appel à lui pour la faire quitter Johto. Reste à savoir s'il serait toujours aussi amical et accueillant s'il découvrait qui était réellement l'ancienne Rocket. Mais cela, Irina préférait ne pas le savoir ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons ... [Hook] Sam 10 Mai - 11:33

Bon, bon, bon pouvait penser le Capitaine, désormais dans une vingtaine de minute ils seraient tout les deux sur son navire à voguer bien loin de ses rivages plein de policier. La jeune femme avait fait une remarque sur le fait que si quelqu'un de plus fort que lui se trouvait face à lui, sa chère liberté pouvait le quitter, ce qui en soit était parfaitement vrai! Le Capitaine James Jack Hook en avait pleinement conscience, c'était d'ailleurs pas pour rien qu'il avait combattu l'Empire de Kanto. Et heureusement pour lui, il avait réussi à le faire suffisamment chanceler pour que la Team Aqua et Galaxie fasse le sale boulot, amener le Titan face à l'autre et engendrer le chaos parmi les rangs des Teams. Finalement le plus fort et celui qui avait remporter la mise c'était bien lui! Plus d'Empire, plus de Team Aqua pour le limiter par la suite, des Galaxie désintéressé face à son brigandage, des Titans repartit au silence et des résistants submergé de boulot pour remettre de l'ordre...
Non, le plus fort pour le moment c'était bien lui! D'ailleurs l'ironie du sort voulait que ça soit une représentante de la famille la plus puissante du monde il y a encore peu, à savoir une de Locksley, qui vienne lui demander de l'aide. Certes, elle avait pas demandé, mais de son aide elle en avait besoin.

- C'est un plaisir partagé, Capitaine ... je n'ai que peu d'occasions de faire des rencontres après tout."

- Dans ce cas notre rencontre, saura je l'espère, entièrement vous combler!

Le Capitaine à ses mots suivit d'un sourire charmeur ouvrit la porte pour repartir furtivement vers le port, normalement il ne devait plus y avoir de problème dans les environs. Le temps continuant de filer, il ne fallait plus qu'un quart d'heure théorique pour que le navire soit prêt! Avançant d'une marche rapide, le crochet dans la poche pour éviter d'attirer l'attention, et l'autre main non loin de la douce main de la jeune femme au cas où il faudrait l'attraper pour fuir rapidement. La bonne nouvelle c'était que les deux individus n'étaient vraiment pas loin de la frégate, tout comme du phare qui garantissait une belle couverture qui avait sûrement déjà fait l'objet de fouille, toutefois, le port lui faisait l'objet de fouille approfondit et de là où ils étaient on pouvait déjà apercevoir plusieurs nuée de képi qui mettait en place des fouilles. Fronçant les sourcils il n'y avait pas plusieurs solutions, les deux fuyard devraient passer par la voie aquatique et monter par la mer. Accès toujours possible et surveillé par ses matelots, donc c'était faisable, mais la jeune femme n'avait sûrement pas envie de se voir tremper. Un risque habituel pourtant en mer, le Capitaine le savait bien mais même s'il était plaisant pour lui d'imaginer la demoiselle en vêtement mouillé, il ne voulait surtout pas la froisser sans vouloir faire de mauvais jeu de mots.

- Bon... Je tiens à savoir, ça ne vous dérange pas si on entre dans le bateau par voie aquatique? Si c'était un oui, bah il allait devoir s'arranger, si non et bien le Capitaine n'aurait pas à simplement imaginer mais aurait le plaisir de voir une jeune femme avoir les vêtements trempé! Certes, elle avait pas une tenu légère et semblait être une femme d'arme donc il n'y aurait rien de trop gênant pour elle, mais pour un homme à l'imagination facile et visuellement expérimenté, ça suffisait. Ou alors...

Car oui, il n'était pas dans l'habitude du Capitaine de fuir comme une poule mouillé sur son navire, même si c'était pour tenter de gagner les faveurs d'une demoiselle. Enfin, c'est surtout qu'on ne gagne pas le cœur d'une demoiselle en fuyant de la sorte, il fallait partir oui mais avec panache! Le Capitaine Hook sortit alors son Pokénav afin d'appeler son second, le fidèle et naïf Monsieur Mouche. Un homme plus âgée d'apparence que le Capitaine bien que pourtant les deux compère quasiment ait le même âge, toutefois sa fidélité et son empressement douteux à exécuter le moindre ordre de son Capitaine en faisait un élément fiable et indispensable au commandement de son navire. Il allait obéir, et ça serait dans la plus grande satisfaction de son capitaine.

- Mouche!

- Oui mon Capitaine?

- Est ce que vous êtes prêt?!

- Tout le monde est à bord monsieur, mais toute la marchandise n'a pas été embarqué et nous n'attendons plus que vous.

- Bien, laissez tomber la marchandise qui reste, préparez les canons, les barils de poudres comme les canons de visée arrière. Quand je vous ferez signe, vous bombarderez le port et vous ferez voile vers l'horizon, je vous rejoindrez de suite!

- Euh...

- C'est un ordre!

- Oui mon capitaine!

A ses mots le Capitaine Hook raccrocha en regardant la jeune femme qui semblait naturellement perplexe, elle avait entendu la conversation, Monsieur Mouche parlait assez fort pour ça. Mais l'idée de voir que le Capitaine allait passer à l'action et non pas fuir comme une poule mouillé devait la laisser surprise. Du moins, sa réaction était difficilement prévisible mais le Capitaine dans un sourire satisfait ne pouvait s'empêcher de se justifier.

- Ça doit vous paraître bizarre d'agir comme ça, mais je vais vous prouver que même s'il y a plus fort que moi, la liberté m'appartiendra pour toujours...

A ses mots et sans laisser le temps à la jeune femme de répondre quoi que ce soit, le Capitaine fit sortir son léviator. Un Pokémon de très grande taille et d'une couleur azur étincelante, il n'était peut-être pas aussi classe que le Léviator Noir de l'Empire, ou le célèbre Léviator rouge mais il était tout de même remarquable! Escaladant alors son dos tout en prenant Irina par la main, le Capitaine s'accrocha à l'un des ailerons de son amis.

- utilise séisme sur la ville dans un rugissement puis amène nous sur la frégate!

Voilà, alors que ça faisait a peu près une heure que les fuyard prenait la fuite, les voilà sur l'équivalent d'un Pokémon Dragon, et à peine demandé, aussitôt réalisé. Le Pokémon Terrifiant se mit à hurler une colère injustifié et utilisa un violent séisme, toute la ville fut secoué d'un méchant coup et plus particulièrement le port. Soudain et comprenant ce signe que trop évident, des canons se mirent à faire feu sur tout ce qui bougeait et qui portait un képi, après des citoyens étaient de fait touché également mais rien à faire. On visait les flics et si après il y avait des victimes collatéral c'était la faute à pas de chance.
Afin de glisser plus rapidement sur la pente de la colline du phare, Léviator utilisa une attaque Cascade et se retrouva rapidement sur la frégate qui commençait tout juste à faire voile. le capitaine sauta donc sur le pont en compagnie de la jeune femme, puis prit la barre ayant à son coté droit Monsieur Mouche et de l'autre...


- Monsieur Mouche, voici mon invité Anna... Anna voici mon second Monsieur Mouche! Et maintenant, toute voile dehors et Draco... Ouragan sur nos voiles! Léviator Avalanche sur le port et retourne dans ta balle!!

En une phrase, Irina avait été présenté à Mouche et le Capitaine avait fait sortir son Pokémon favori, Draco, Pokémon qui se mit à souffler une bourrasque bien maitrisé et qui fit avancer le navire comme s'il était déjà en haute mer. C'était presque une bataille navale qui avait lieu, séisme canon et avalanche c'était abattu sur le port d'Oliville en l'espace de quelques secondes, on pouvait dire que l'équipage était redoutablement efficace. Mais désormais la jeune femme libéré de la poursuite et de la surprise pouvait faire des remarques, le Capitaine Hook manœuvrait à la barre tout en surveillant les arrières, la frégate était déjà à mi lieu de la cité d'Oliville et les forces de l'ordre étaient tout simplement dépassé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons ... [Hook] Dim 11 Mai - 9:35

- Bon... Je tiens à savoir, ça ne vous dérange pas si on entre dans le bateau par voie aquatique?

"Je n'ai pas peur de l'eau ..."

Alors qu'ils étaient sortis de la maison, les deux compères avaient atteint la plage. Elle avait répondu ça avec un sourire provocateur. Elle avait traversé l'enfer de la guerre et les tourments de l'exil et de la traque, ce n'était pas pour, aujourd'hui, avoir peur de se mouiller. Elle n'avait jamais été de ces nombreuses filles nobles coquettes qui avaient peur de tout, d'ailleurs, elle les considérait comme des trouillardes. Et puis, après tout, elle avait un pokemon aquatique, sa redoutable Tentacruel, elle ne serait donc pas mouillée outre-mesure. Bien sûr, elle n'était pas dupe, et voyait bien qu'elle ne rendait pas insensible ce cher Hook - et sans doute était-ce un peu réciproque, même si elle ne l'admettrait pas - mais si ça pouvait le charmer pour l'utiliser ensuite, alors pourquoi pas, elle n'était pas à ça près ... mais le pirate eut une autre idée :

- Ou alors... ajouta-t-il en sortant son pokénav : Mouche!
- Oui mon Capitaine?
- Est ce que vous êtes prêt?!
- Tout le monde est à bord monsieur, mais toute la marchandise n'a pas été embarqué et nous n'attendons plus que vous.
- Bien, laissez tomber la marchandise qui reste, préparez les canons, les barils de poudres comme les canons de visée arrière. Quand je vous ferez signe, vous bombarderez le port et vous ferez voile vers l'horizon, je vous rejoindrez de suite!
- Euh...
- C'est un ordre!
- Oui mon capitaine!
- Ça doit vous paraître bizarre d'agir comme ça, lança-t-il à Irina, qui se demandait surtout si l'homme en face d'elle craignait d'être pris pour un peureux devant elle, mais je vais vous prouver que même s'il y a plus fort que moi, la liberté m'appartiendra pour toujours..., dit-il avant de sortir un impressionnant Léviator, auquel il ordonna : utilise séisme sur la ville dans un rugissement puis amène nous sur la frégate!

Et bien, visiblement, le Capitaine n'était pas dans la dentelle ! Le féroce pokemon provoqua un séisme dans la ville qui entraîna un certain chaos parmi les habitants, tandis que les moins solides des bâtiments s'effrondraient sur eux-même. Et ce n'était qu'un prélude puisque cette attaque fut suivie de tirs de canons sur la cité portuaire, provenant du navire de Hook, et notamment en direction des policiers, lesquels n'avaient aucune autre riposte que la fuite, ce qui fit presque rire Irina, même si elle réprima ce rire aussitôt, montant à la suite de Hook sur l'imposant Léviator, lequel les déposa sur le bateau de pirates.

- Monsieur Mouche, voici mon invité Anna... Anna voici mon second Monsieur Mouche! Et maintenant, toute voile dehors et Draco... Ouragan sur nos voiles! Léviator Avalanche sur le port et retourne dans ta balle!!

"Enchantée."

Irina dit ce simple mot à l'homme de main de Hook, qui paraissait un poil plus vieux que ce dernier, avant de regarder le gracieux Draco utiliser Ouragan, suivi d'une féroce Avalanche de la part du Léviator. Ces pokemons semblaient très puissants, un petit match face à eux ne serait pas de refus. En temps qu'exilée, elle n'avait pas eu beaucoup l'occasion de s'entraîner, et ne devait pas perdre la main, il n'en était pas question. Une fois en dehors de la région Johto, l'ancienne Rocket revint vers Hook, elle devait après tout le remercier ...

"Je dois avouer que c'était assez impressionnant. Votre aide m'a été précieuse, vous méritez bien ceci."

Irina sortit une petite liasse de billets, et en prit un, qu'elle tendit au Capitaine. 500 pokédollars, une coquette somme bien méritée selon elle, car sans Hook, elle aurait eu beaucoup plus de mal à se tirer de cette galère. Bien sûr, cet argent n'était pas grand chose pour la fille de Locksley, elle en avait encore beaucoup. Elle avait bien pensé à vider les comptes en banque familiaux avant de prendre la fuite, autrement, cet héritage de son père aurait été remis aux mains de l'Etat qui prit la place de l'Empire, et cela, c'était impensable. Cet argent appartenait à la famille, et il servirait à remettre cette famille d'aplomb, à reconquérir ce monde qui s'était brutalement opposé à lui, via les Titans de l'air, de l'eau et de la terre. La jeune femme en était certaine, elle et son frère parviendraient à atteindre leur idéal de nouveau, qu'importe le temps que cela prendrait. Et maintenant qu'elle avait quitté Johto, il fallait qu'elle le retrouve, et savait déjà par ou commencer. Elle lança donc au pirate :

"Si vous en voulez un deuxième, j'aurais bien une autre demande à vous faire. Je souhaiterais me rendre à Kalos, accepteriez-vous de m'y emmener ?"

Kalos. La région lointaine était le lieu où elle devait se rendre à présent. Elle se souvenait parfaitement bien de cette conversation qu'elle avait eu avec Adonis, dans laquelle celui-ci dit clairement que s'il arrivait quelque chose à l'Empire, ce serait là-bas qu'ils se retrouveraient. Elle connaissait bien la région, pour y avoir été envoyée chercher Giovanni, en vain d'ailleurs, et continuerait son travail de chasseuse de primes, jusqu'à ce qu'elle retrouve la trace du dernier membre de sa famille qui lui restait. S'il était encore en vie ..., pensa-t-elle en un instant. Mais elle n'avait pas de doutes là-dessus, un homme comme lui ne pouvait mourir ainsi, tout comme elle d'ailleurs. Elle en était assuré, Adonis devait déjà l'attendre ...

A terre, alors que le chaos s'était abattu sur la paisible ville d'Oliville, les gens se remettaient doucement de ce qui venait de se passer, et notamment les policiers, puisqu'ils avaient été les cibles prioritaires de cet assaut surprise. Beaucoup avaient été blessés, et certains avaient même perdus la vie. Et Garcia ? Et bien le brave commissaire n'avait, par chance, pas été blessé, mais il regardait l'étendue des dégâts avec amertume, et surtout colère. La ville avait été fouillée, et pas de trace de cette de Locksley. Il ne faisait aucun doute à ses yeux que cette attaque de pirates n'était pas une coincidence, sans doute étaient-ils complices de cette Rocket ! Bande de malfrats, vous ne perdez rien pour attendre, foi de Rodriguez Garcia ! Et cette Irina serait rattrappée où qu'elle aille, morte ou vive !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons ... [Hook] Dim 11 Mai - 12:53

Désormais les voiles fièrement gonflé dirigeait la frégate vers l'horizon azur sur lequel venait s'affronter ciel et mer, une bien belle vision pour n'importe quel amoureux de la mer, comme pour n'importe quel âme sensible au grand air. La jeune femme avait saluer monsieur Mouche qui devant la ravissante jeune femme et le terme "invitée" employé par son Capitaine comprit qu'il devait ci possible les laisser le plus possible tranquille ensemble. Il ne fallait pas être dupe et même la naïveté du second ne saurait en l'instant être trompé, Irina devait l'avoir sentit aussi mais jusque là elle dépendait du Capitaine et n'avait émis aucune opposition. A vrai dire, les femmes résistaient peu souvent face au charme du Capitaine, à croire que le Capitaine étaient à leur yeux l'incarnation du Bad Boy par excellence auquel la plupart des femmes cherchent à susciter plus qu'un simple intérêt charnel.

- Je dois avouer que c'était assez impressionnant. Votre aide m'a été précieuse, vous méritez bien ceci. Elle lui tendit une liasse de billet, une sacré somme qu'elle avait du obtenir frauduleusement ou alors récupérer d'un riche héritage pou éviter de se le faire saisir par ses mêmes policiers qui se disent travailler pour la justice. Le Capitaine hocha légèrement la tête de gauche à droite avec un sourire, laissant tout de même la femme terminer son récit: Si vous en voulez un deuxième, j'aurais bien une autre demande à vous faire. Je souhaiterais me rendre à Kalos, accepteriez-vous de m'y emmener ?

- Je n'ai pas besoin de vos billet, qu'ils viennent du premier versement comme du second que vous venez de promettre. Nos cales sont aisément remplis d'or et de marchandise, le chaos et l'anarchie règne sur les terres comme sur les mers. Vous en aurez bien plus besoin que moi.


Monsieur Mouche sur le moment avait presque commencé à dire que lui il en voulait bien, mais il la ferma comme son Capitaine le lui aurait exigé, cependant et après réflexion il ne put réprimer un sourire à une idée qui lui passa par la tête; c'était en effet assez drôle, d'habitude c'était le Capitaine qui filait une liasse de billet pour service rendu par des demoiselles de petite vertus. Cocasse certes, mais monsieur Mouche se reprit rapidement. Son Capitaine n'aurait pas apprécié qu'il rigole devant eux.
Le capitaine rappela enfin son Draco, il avait suffisamment provoqué de bourrasque pour donner une bel allure à la Frégate. Le Capitaine fit signe à Mouche de reprendre la barre, Oliville était désormais loin derrière eux et plus personne ne les poursuivrai, et si jamais un hélicoptère tentait de les suivre, un bon boulet de canon de visée viendrait le faire descendre sur l'océan.

- Prenez la barre Mouche, direction Kalos! Je vais montrer à mademoiselle ses propres quartiers. Quant à vous autres, je veux entendre vos voix!


A ses mots, les marins entonnèrent une chanson prise au hasard dans le long répertoire de chant appris. Bien heureusement pour Irina, les pirates à force de chanter avait appris à chanter juste, et l'absence d'alcool dans leur sang et l'air salé de l'océan vivifia le chant qui mettait dans l'ambiance. Une ambiance joyeuse qui enivrait l'atmosphère d'une soif d'aventure, de richesse et de rêve. Le Capitaine fut donc suivit par la jeune femme qui allait pouvoir découvrir sa cabine, qui à coté de celle que pouvaient avoir les autres marins respirait entièrement le luxe. En effet, une fois entré la jeune femme arriva dans une sorte de hall d'entrée ou face à elle se trouvait une porte remarquable qui consistait en la cabine du Capitaine, une cabine que personne d'autre que lui même pouvait voir, seul Monsieur Mouche pouvait y pénétrer, quant aux autres il fallait avoir une autorisation expresse du capitaine, demoiselles comme matelots.
A droite de cette imposante porte d'entrée, le hall présentait une autre porte, il s'agissait de la cabine de son second, les matelots eux devait se contenter de sac de couchage non loin des cales, en passant par le pont. Il y avait certes des passages secrets mais comme tout secret ils n'étaient connu que du Capitaine. La dernière porte, elle sur la gauche était destiné pour les invités d'honneur, des quartiers plus luxueux que ceux du second mais naturellement bien moins fastueux que ceux du Capitaine. Ouvrant celle-ci, le Capitaine dévoila à la jeune femme, une grande pièce dans lequel se trouvait un lit protégé par une alcôve de bois bien taillé, un bureau et une décoration assez importante sur la thématique de l'aventure et de l'océan, les tissus étaient soyeux et finement brodé et le plafond avait des frises peintes illustrant l'océan et ses périples.

- Voici votre cabine, et la clé qui va avec. Il n'y en a qu'un exemplaire, aussi, soyez rassuré personne ne vous y embêtera. Les meubles sont fixé sur le sol, à cause de la houle, pour les repas je vous invite à les prendre en ma compagnie dans ma cabine. Les matelots respectent les invités mais ils sont parfois triviale et vulgaire, je vais vous laissez prendre connaissance des lieux. Si jamais vous me cherchez je serai soit sur le pont, soit dans ma cabine. Sinon demandez à Monsieur Mouche.


La laissant profiter de sa cabine dans lequel la jeune femme trouverait tout le confort possible et imaginable, en attendant le Capitaine retourna à la barre. Par chance, leur voyage concordait avec celui de la jeune femme, en effet, le Capitaine Hook avait entendu parler de Kalos et avait bien envie d'aller piller quelques villages et quelques navires sur leur littoral, certes, l'état de Kalos n'était pas le même que celui du reste du monde mais ça ferait du voyage et les hommes avaient envie de voyager. Et qui sait? Peut-être que durant le voyage, le Capitaine Hook rencontrerait son Pokémon fétiche, le célèbre Lugia.
Le voyage débuta alors et sans véritable pépin, la mer avait été calme tout le long du voyage, le véritable pépin en l’occurrence était davantage le Capitaine et sa frégate de pirate. En effet, ils avaient croisé quelques navires de commerce sur le chemin et tout naturellement, la cargaison ma plus précieuse avait été embarqué, quant à l'équipage, il était éliminé sauf le Capitaine et un minimum de moussaillon pour faire fonctionner le navire. Il ne fallait pas tuer le commerce non plus! Mais a part ça il n'y avait rien eu, certes, il y avait bien eu des tentatives modeste de séduction de la part du Capitaine envers son invitée mais avec le temps il comprit qu'il y avait quelque chose de louche sur son passé et qu'il devait faire attention. Peut-être que l'instinct l'avait mis en garde de ne pas trop s'approcher de la sœur cadette de son ancien ennemi Empereur mais ça, on ne pouvait le savoir, surtout lorsque l'histoire et les vérités n'ont pas encore été révélé entre les différents protagonistes. Néanmoins, même si devant les mystères de la jeune femme le Capitaine avait pris garde, il avait passé un excellent moment en sa compagnie durant le voyage et il espérait que la jeune femme malgré ses soucis de premier ordre avait pu profiter pleinement du voyage, que ça soit pendant les diners, la journée et pendant les entrainements sur le pont et sur mer, comme pour les pillages où la jeune femme bien loin de vouloir rester dans sa cabine avait volontiers participé, elle avait même était l'une des plus redoutables! Une véritable Mary Read ou Anne Bonny, elle manquerait beaucoup au Capitaine une fois partit à Kalos.

Ce n'est qu'après une longue croisière que le navire arriva enfin à bon port, n'étant pas encore connu du pays, la frégate amarra directement au port, en fin de soirée, histoire de rester discret et pour permettre à la jeune femme de filer où bon lui semblera.

- Bien... Je crois que notre voyage se termine ici, mademoiselle. Sachez que j'ai été enchanté de vous avoir à bord et que j'espère que vous trouverez ici la liberté de chercher ce que vous êtes venu trouver sur ce pays.


La laissant répondre, le Capitaine resta silencieux avec un sourire non pas charmeur et séducteur, mais comme celui du vieil ami qui était à la fois content et triste que tout se soit déjà terminé. Même si d'un coté rien n'avait commencé, curieux, le Capitaine avait il pu créer un début de sentiment au lieu de son habituel et simpliste désir charnel? Hum... Possible, les deux individus avaient pas mal de point commun et même s'il ne s'était rien passé, il était agréable pour un homme de son genre de voir que toute ne vous mangeait pas dans la main, rencontrer de la résistance donne encore plus envie de la surmonter comme on peut l'entendre dire. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons ... [Hook] Dim 11 Mai - 14:21

- Je n'ai pas besoin de vos billet, qu'ils viennent du premier versement comme du second que vous venez de promettre. Nos cales sont aisément remplis d'or et de marchandise, le chaos et l'anarchie règne sur les terres comme sur les mers. Vous en aurez bien plus besoin que moi.

"Comme vous voudrez", répondit-elle simplement en rangeant son argent.

Elle s'attendait à ce genre de réponse, car même si l'argent était l'un des buts de tout pirate, il préférait généralement le voler lui-même que de se faire payer. Irina avait les fonds plus que nécessaire pour continuer à vivre décemment, mais s'il ne voulait pas de son argent, ainsi soit il. Les pirates se mirent à chanter, un chant assez beau, même si ce genre d'individu était à l'opposé de l'idéologie de la jeune femme, tandis que Hook conduisit celle-ci à sa cabine. Les deux s'arrêtèrent devant et il lui dit en tendant une clé :

- Voici votre cabine, et la clé qui va avec. Il n'y en a qu'un exemplaire, aussi, soyez rassuré personne ne vous y embêtera. Les meubles sont fixé sur le sol, à cause de la houle, pour les repas je vous invite à les prendre en ma compagnie dans ma cabine. Les matelots respectent les invités mais ils sont parfois triviale et vulgaire, je vais vous laissez prendre connaissance des lieux. Si jamais vous me cherchez je serai soit sur le pont, soit dans ma cabine. Sinon demandez à Monsieur Mouche.

Irina put tranquillement s'installer dans sa chambre, et commencer ce voyage qui dura environ une semaine. Mais pas d'ennui, heureusement, car le capitaine s'avéra être un homme charmant le long de la traversée, qui ne fut en rien monotone puisque les pirates attaquèrent plusieurs navires marchands en chemin. La jeune femme leur donna un coup de main avec ses talents de tueuses et de combattante, de même que ses pokemons, pour lesquels c'était un bon entraînement. Le soir, elle mangeait généralement avec Hook, sans réellement répondre à ses avances pour autant, ce qui expliquait peut-être son côté plus distant ensuite, bien qu'il puisse y avoir une toute autre raison. Ils gardèrent néanmoins des relations amicales, et ne tardèrent pas à arriver à bon port, à Kalos.

- Bien... Je crois que notre voyage se termine ici, mademoiselle. Sachez que j'ai été enchanté de vous avoir à bord et que j'espère que vous trouverez ici la liberté de chercher ce que vous êtes venu trouver sur ce pays.

"Ce voyage fut très plaisant, Capitaine. Si vous n'acceptez pas d'argent, je dois tout de même vous remercier ... , déclara-t-elle avant de lui faire un bisou sur la joue, puis elle s'éloigna un peu et dit simplement avant de tourner les talons : Nous nous reverrons peut-être."

Irina ne se retourna plus, consciente d'avoir sans doute troublé le capitaine avec ce petit baiser, elle ne put s'empêcher, une fois n'est pas coutume, de sourire. Hook était très sympathique, elle devait bien l'avouer, et elle avait eu beaucoup de plaisir à voyager en sa compagnie. Son sourire disparut instantanément. Elle ne devait pas penser à cela, elle devait oublier Hook, désormais. Sa seule tâche était de retrouver Adonis, et de reprendre le pouvoir pour imposer l'idéal de leur défunt père. Elle devait être la meilleure, la plus forte possible, et ces pensées concernant le pirate ne faisaient que la déconcentrer et la faire dévier du chemin que son géniteur avait tracé pour elle. Elle combattait pour quelque chose qui la dépassait totalement, mais c'était à elle de prouver qu'elle était digne de ce combat, suffisamment forte pour réaliser cet idéal. Alors qu'elle arpentait d'un port, elle pensait à l'endroit où elle retrouverait enfin son frère, sa prochaine destination : Illumis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons ... [Hook]

Revenir en haut Aller en bas
 

Vers de nouveaux horizons ... [Hook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Johto :: Oliville-