Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Tsuki's World
Dim 26 Mar - 12:32 par Invité

» Here We Go
Jeu 16 Mar - 9:36 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mar 14 Mar - 16:58 par Invité

» Pokemon Community
Sam 4 Mar - 10:25 par Invité

» Master Poké
Mar 28 Fév - 23:35 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 25 Fév - 8:04 par Invité

» Rencontre improbable entre deux étoiles (PV Eric)
Dim 19 Fév - 21:10 par Eric Lencher

» Absences de l'illusionniste
Dim 12 Fév - 10:57 par Zoroark

» Réinvente la Destinée
Mar 7 Fév - 14:10 par Invité


Partagez | .

Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina]

Giovanni Sakaki


avatar
Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Ven 7 Mar - 11:32

Giovanni avait enfin reprit du service en tant que Boss ultime de l'organisation. Cette fois, il avait rendez-vous avec une personne qu'il n'avait encore jamais rencontré, un scientifique ayant appartenu à la Team Rocket impériale, d'une intelligence rare. Cependant, il n'était pas d'une grande confiance d'après l'informateur du Maffieux. Rappelez vous, lors de la bataille de Cramois-Ile, un scientifique s'était révolté pour fuir, tuant, avec un pokémon doté d'une sombre aura, plusieurs scientifiques, mais pas tous, il en restait quelques uns, dont un, qui s'était trouvé à la réunion exceptionnelle de la Team Rocket, il avait informé Giovanni de la situation : Ce scientifique avait trahit Adonis en emmenant un certain artefact, le nom de ce génie était Willy, Docteur Willy. Evidemment, Le Boss, consciencieux, avait ensuite fait des recherches minutieuses sur ce vieil homme, qui était donc un ancien membre de la Team Ombre, il possédait donc le savoir du logiciel obscur, et le mystérieux artefact. Le plan, était d'utiliser le génie de Willy, le logiciel obscur, l'artefact, et bien entendu, l'argent et la haute-technologie de la Team Rocket. Pour le projet le plus grand de la Team Rocket, dont on parlerait plus tard...Le scientifique arriva, avec une canne, et un monocle, le chef de la Team Rocket, se leva, et prit la parole, d'un ton aussi froid que son regard était sérieux, il était assez confiant, mais extrêmement méfiant envers celui qui allait, dans quelques secondes, être son interlocuteur. Aussi, comment faire confiance à quelqu'un qui à déjà trahi après tout?

-Docteur Willy, heureux de vous rencontrez. Asseyez-vous, je vous prie. Giovanni, lui, s'assit, avant de reprendre. J'espère que vous avez fait bon voyage.

Matori se trouvait, comme à son habitude, à côté de Giovanni, debout, et de l'autre côté, le légendaire Persian était là. Nous retrouvons le maffieux comme il était à son habitude, il allait la jouer fine, en restant sur ses gardes, à son avis, s'il voulait espionner le docteur lorsqu'il travaillerait, seulement des Pokémons spectres feraient l'affaire. -Avant de commencer, voulez vous un café? Demanda l'homme habillé d'un costume noir avec une cravate rouge foncée. Matori s'en alla donc, et, selon la réponse du docteur, apporta soit une, soit deux tasses, Giovanni prit une gorgée, avant de commencer les choses sérieuses avec, un scientifique si doué, que la Team Rocket n'en avait jamais connu comme ça depuis le légendaire Docteur Fuji.

-J'ai entendu parler de vous, de votre travaille pour mon ancien second, Adonis, et du vol du fameux Tesseract. Cependant, je n'en tiendrais pas rigueur, si vous êtes prêt à écouter ma proposition.

Il manquait légèrement de tact sur le coup, cependant, il savait s'y prendre, en mettant en valeur  une générosité plus ou moins factice. Face à un tel génie, il devait prendre des pincette, le marché était un compromis dans lequel chacun avait quelque chose à gagner. Giovanni s'y prendrait mieux qu'Adonis, pour cela, il fallait montrer au docteur Willy que maintenant, la Team Rocket n'était plus ce qu'elle était avec De Locksley. C'était la première partie de cet entretien.


Dernière édition par Giovanni Sakaki le Lun 24 Mar - 18:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Ven 7 Mar - 14:05

Willy était devant la porte du bureau de Giovanni, à l'intérieur du nouveau quartier général de la Team Rocket renaissante depuis la chute de l'Empire Rocket. Son fidèle Ectoplasma volait dans la pièce, invisible, ayant le rôle de garde du corps à l'égard de son maître. Le savant attendait d'être reçu, ce qui serait fait dans l'instant. Etait-ce une monumentale erreur d'être venu ici ? Son redoutable cerveau demeurait impuissant face à dilemme compliqué. Mais il n'y avait plus de retour possible sur la décision qu'il avait prise quelques jours auparavant. C'était impossible, désormais, il ne lui restait plus qu'à faire confiance à sa formidable intelligence pour l'avoir mené jusqu'ici sans encombres, espérons que ça dure ...

Mais que faisait l'énigmatique Dr Willy dans la base de la Team Rocket ? La dernière fois qu'on l'avait vu agir, cela s'était déroulé lors de la Bataille de Cramois'ile, opposant les forces Rocket à divers forces les combattant, et notamment les forces de police internationales, qui avaient finalement remportées l'affrontement serré. Ayant réalisé cette défaite avant la fin, le brave scientifique avait décidé de s'emparer du Tesseract avant de filer. Comptait-il à l'époque trahir l'Empire ? Il aurait très bien pu revenir en annonçant ses actes comme justifiés pour conserver le fameux artefact. D'un autre côté, il se doutait bien que cet Empire, comme tous les autres avant lui, finirait bien par tomber un jour ou l'autre, et sa trahison n'aurait pas été trop grave. Ce qu'il n'avait pas prévu néanmoins, c'était que cette chute arriverait quelques heures après cette bataille sanglante et destructrice. Suite à une bataille parallèle sur Algatia, de Locksley avait disparu, peut-être même était-il mort, et les Teams avaient été mises en déroute. Comme l'avait prédit cette mystérieuse Luberias ... Cela arrangea cependant le docteur, qui n'aurait pas à fuir cet Empire aujourd'hui dissous, et il put par ailleurs garder le Tesseract pour lui, continuant de l'étudier dans le laboratoire de son alliée, Arachnée. Mais Willy n'allait pas faire profil bas pour toujours, et lorsqu'il eut vent d'une éventuelle renaissance de la Team Rocket, suite au retour de son ancien leader, Giovanni, il réfléchit quelques jours, jusqu'à être contacté par une certaine Matori, qui avait retrouvé sa trace aux alentours de Sinnoh. Le message de celle-ci était clair : une demande de rendez-vous entre le scientifique et le mafieux pour reformer cette alliance. Rien que ça ! Le scientifique, comme d'habitude méfiant - pour ne pas dire totalement parano - avait mis du temps à accepter une telle offre, mais, conscient que seuls des moyens importants comme pouvaient l'offrir une puissante organisation pourraient lui permettre de percer le secret du Tesseract, il avait finalement accepté l'entretien. Par ailleurs, un oeil sur cette nouvelle Team Rocket ne serait évidemment pas de refus ... Elle allait être un pion important de la suite des événements, donc, à ne pas négliger.

Pour ces raisons, Willy était aujourd'hui dans la base souterraine de la Team Rocket, dans la région de Kalos. Le savant fut enfin autorisé à entrer par un sbire Rocket, et le fit immédiatement, avançant dans le spacieux bureau de l'homme nommé Giovanni. Grand, brun, un visage fin et un air sûr de lui. Oui, il s'agissait bien de Giovanni, tel que Willy en avait maintes fois entendu parler comme un parrain de la mafia, notamment du temps où il était au Groupe Ombre, bien sûr. Autour de l'homme étaient placés Matori, la secrétaire qui avait contacté le savant, ainsi qu'un magnifique Persian, sans doute un animal de compagnie ... Mais ne se laissant nullement impressionner, le scientifique marcha simplement, s'appuyant sur sa canne, jusqu'au siège qui lui était indiqué, pour écouter ce qu'avait à lui dire ce redoutable interlocuteur.


-Docteur Willy, heureux de vous rencontrez. Asseyez-vous, je vous prie. J'espère que vous avez fait bon voyage. Avant de commencer, voulez vous un café?

"Non merci."

Réponse on ne peut plus claire et ferme, sur le même ton qu'avait employé Giovanni à son égard. Il y avait une tension ambiente dans l'air, et Ectoplasma, sachant cela, observait en priorité le Persian, qui, s'il semblait être un simple animal, pouvait tout aussi bien disposer de quelques atouts. Le spectre était prêt à chaque instant, à la moindre action brusque de la part de Giovanni ou de ses alliés, à téléporter son dresseur en lieu sûr. Willy, lui, gardait une expression parfaitement neutre sur le visage, s'étant contenté de refuser poliment le café qui fut apporté par Matori à son chef. Honnêtement, il n'aurait pas dit non à un petit café, mais on ne savait jamais, ce dernier aurait très bien pu être empoisonné ! Et oui, la paranoia du savant était constante, mais mieux valait prévenir que guérir, après tout. Giovanni continua donc :

-J'ai entendu parler de vous, de votre travaille pour mon ancien second, Adonis, et du vol du fameux Tesseract. Cependant, je n'en tiendrais pas rigueur, si vous êtes prêt à écouter ma proposition.

"Si je suis venu ici, c'est justement pour écouter vos propositions.
Cependant, au sujet du Tesseract, je peux sans doute vous apporter mon explication. Je craignais que la Tesseract ne soit récupéré pendant la Bataille par les FPI, et je savais que les scientifiques Rockets n'étaient pas assez puissants - ni intelligents, au passage - pour réussir à le mettre en lieu sûr. J'ai donc outrepassé mon rang, mais pour le bien du Tesseract. Croyez-le ou non. Lorsque j'ai appris la défaite de votre prédécesseur et la dissolution de l'Empire, je n'avais personne à qui ramener cet artefact. La situation est visiblement différente aujourd'hui, maintenant que vous êtes là."


Dans un mélange de fermeté et de respect, Willy avait exprimé là ce qu'il avait à dire au sujet de cette trahison. Giovanni n'allait sans doute pas le croire, et il aurait raison, mais le savant avait au moins une excuse, il ne pouvait être désigné comme un traître. Néanmoins, il n'avait pas amené le Tesseract avec lui, et pour cause, c'était sa seule carte à jouer, son seul atout dans cette conversation. Si les propositions de Giovanni étaient satisfaisantes, il n'hésiterait pas à ramener l'objet en question, dans le cas contraire, il continuerait de faire cavalier seul pour utiliser le Tesseract. Maintenant, c'était au nouveau leader de la Team Rocket de le convaincre, voyons voir quel genre d'homme est Giovanni ?
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Sakaki


avatar
Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Ven 7 Mar - 16:17

Dès que le Docteur Willy entra dans la pièce, l'entretien commença, il n'y avait même pas besoin de parler pour commencer les négociations, après tout, dès le premier regard, les intentions de chacun, pouvaient vaguement se deviner. Giovanni ne se doutait même pas de la présence d'Ectoplasma dans la pièce, ce dernier pouvait donc tenter une attaque sur le maffieux sans craintes, en théorie, car Persian, qui était également un pokémon, avait une espèce de sixième sens, il sentait comme une présence, mais ne pourrait rien affirmer. Les deux s'assirent donc avant d'avoir un léger échange sur une proposition d'une boisson revigorante.

"Non merci."

La tension était palpable, bien qu'il avait refusé l'offre, le scientifique répondit à Giovanni d'un ton identique à celui-ci. Matori apporta donc une seule et unique tasse. Mais bon, ce n'était pas le plus important. Giovanni avait été plutôt direct, mais ça avait le mérite d'être clair. Le maffieux n'avait jamais fait dans la dentelle après tout, c'était quelque chose bien connu de sa personne, vous ne trouvez pas? Mais, bien évidemment, il ne s'attendait pas à ce que le scientifique dise la vérité, non, sinon, ce serait trop simple, après tout, cet entretien était, en plus des négociations, une forme de duel d'intelligence

"Si je suis venu ici, c'est justement pour écouter vos propositions. Cependant, au sujet du Tesseract, je peux sans doute vous apporter mon explication. Je craignais que la Tesseract ne soit récupéré pendant la Bataille par les FPI, et je savais que les scientifiques Rockets n'étaient pas assez puissants - ni intelligents, au passage - pour réussir à le mettre en lieu sûr. J'ai donc outrepassé mon rang, mais pour le bien du Tesseract. Croyez-le ou non. Lorsque j'ai appris la défaite de votre prédécesseur et la dissolution de l'Empire, je n'avais personne à qui ramener cet artefact. La situation est visiblement différente aujourd'hui, maintenant que vous êtes là."

Une excuse, qui n'a aucune raison d'être fausse à priori, mais selon l'informateur, le Docteur Willy avait tué plusieurs scientifique, ce n'était pas une action qu'un membre fidèle à l'organisation. De plus, Giovanni nota la petite pique sur la pensée de Willy par rapport à l'intelligence des autres scientifiques de l'organisation, c'était surement pour chercher le maffieux que le vieillard faisait ça, mais ça ne fonctionnerait pas, Le Boss était la personne la plus impassible qui existait en ce monde, à mon humble avis. Mais, cet artefact n'était pas qu'un simple objet pour Giovanni, il était également une œuvre de famille, trouvée, par Madame Boss en personne, avec une unité de commandants, dans l'Ile où se trouvait le Cil fossilisé de Mew, ce Tesseract, à la lumière infiniment magnifique, avait été scellé dans un coffre fort pendant toute la durée du "règne" sur la Team Rocket par Giovanni, n'ayant, à l'époque, pas la technologie nécessaire pour exploiter ce pouvoir. Mais désormais, il possédait cette technologie, et le Tesseract sera de retour là où il devrait être. Mais, sans son informateur, il ne serait pas au courant pour l'utilisation du Tesseract par Adonis pour créer certaines pokéballs, et donc par la suite, le vol de l'objet par Willy. Le maffieux reprit la parole, toujours aussi froid, mais avec un regard encore plus sérieux, pas sévère, mais extrêmement sérieux. C'est comme ci, tout à coup, la température dans la pièce avait grandement chutée.

-Je vois, mais comme je vous l'ait dit, je ne tiens pas rigueur de vos actes qui sont entièrement justifiés. Il disait ça comme ci il croyait entièrement le mensonge de Willy, mais ce n'était pas le cas, bien qu'il lui laissait seulement le bénéfice du doute. -Ma proposition est donc la suivante : En échange du Tesseract, et de votre génie, je vous promet le travail dans un laboratoire de haute technologie, bien plus que celui de Céladopole. Vous serez à la tête de la troupe scientifique de l'organisation. De plus, à un certain moment, lorsqu'il sera entre mes mains, je vous propose un sujet plus que résonnable pour vos expériences sur les Pokémons obscurs, je vous proposerait, le plus puissant de tous les Pokémons, Mewtwo.

Mewtwo n'était pas vraiment le plus puissant pokémon de tous les temps, les Kyurem Noir et Blanc, ainsi qu'Arceus, étaient plus puissants que lui, mais passons, appart ces deux légendes, Mewtwo était un être impossible à surpasser. Mais, Giovanni n'avait pas besoin d'autre chose que du génie de Willy pour son projet, qui serait de contrôler Mewtwo sans risque de détruire son corps, il faudrait supprimer la volonté du Pokémon clone, mais, ne brulons pas rapidement les étapes, voulez vous. Après tout, l'avenir de la Team Rocket n'était pas tout tracé, et heureusement, car il faut un minimum de surprise, vous ne pensez pas?

-Si vous acceptez, je suppose que vous avez des conditions, n'est ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Sam 8 Mar - 11:07

-Je vois, mais comme je vous l'ait dit, je ne tiens pas rigueur de vos actes qui sont entièrement justifiés.

Giovanni semblait on ne peut plus sincère dans ses propos, et Willy reconnaissait là une certaine aptitude au mensonge, sans doute égale à la sienne. Mais le vieux scientifique n'était pas dupe, si le nouveau leader de la Team Rocket le croyait vraiment, alors il serait idiot, tout simplement. Et il ne semblait pas l'être du tout, il paraissait bien plus stratégique et intelligent que son jeune prédécesseur, même si le savant ne basait cette impression que sur les rumeurs qu'il avait entendu au sujet de son interlocuteur, et de la scène qui se déroulait en ce moment. Willy considérait l'intelligence de son interlocuteur - bien évidemment très inférieure à la sienne, toutefois - et se doutait bien que le Boss l'aurait à l'oeil si le chercheur acceptait son offre. Bah, ça ne changerait pas grand chose aux habitudes du vieillard, après tout, il était paranoiaque en temps normal, il ne le serait que davantage. Il laissa donc Giovanni continuer :

-Ma proposition est donc la suivante : En échange du Tesseract, et de votre génie, je vous promet le travail dans un laboratoire de haute technologie, bien plus que celui de Céladopole. Vous serez à la tête de la troupe scientifique de l'organisation. De plus, à un certain moment, lorsqu'il sera entre mes mains, je vous propose un sujet plus que résonnable pour vos expériences sur les Pokémons obscurs, je vous proposerait, le plus puissant de tous les Pokémons, Mewtwo.
Si vous acceptez, je suppose que vous avez des conditions, n'est ce pas?


Hé bien, Giovanni y allait franc jeu, c'était le cas de le dire. Sa proposition était semblable à celle qu'avait faite de Locksley par le passé. Le génie de Willy contre les moyens adéquats à l'exploitation de ce génie. C'était simple, et ce pourquoi était venu le docteur aujourd'hui, après tout. Il devait avouer que sans les moyens de la Team Rocket, ses chances d'utiliser le fantastique pouvoir du Tesseract seraient réduites à néant, il comptait donc accepter. Mais voilà deux choses que n'avait pas proposé de Locksley, contrairement à son successeur : Les pokemons obscurs, d'abord, preuve du génie du savant, qui en avait toujours conservé un à disposition, son puissant Tranchodon. Redémarrer ce projet ambitieux serait une source de profit importants pour le Boss, et d'expérimentation passionnante pour le savant, le bénéfice était total. Et notamment avec un sujet d'expérience tel que Mewtwo, comme le suggérait Giovanni. Willy savait que la Team Rocket avait créé ce redoutable pokemon à partir de Mew, mais qu'il avait par la suite échappé à leur contrôle. Pas le plus puissant des pokemons, non, mais un pokemon qui pourrait s'avérer très utile. Son contrôle mental, inégalable, permettrait de prendre le contrôle d'un autre Titan, c'était certain. Restait à le contrôler lui, et le docteur doutait que le logiciel obscur seul puisse accomplir un tel exploit. Néanmoins, il comptait bien découvrir comment contrôler le pokemon psy, qui deviendrait sans doute un élément clé dans son grand plan. Raison de plus pour accepter, donc.

"Vos propositions me conviennent. Je n'aurais qu'un point à ajouter, qui vous arrangera probablement par ailleurs.
La commercialisation des pokemons obscurs. Les rentrées d'argent seraient immenses, imaginez le nombre de dresseurs de par le monde qui seraient tentés ? Bien sûr, si vous le désirez, je pourrais également faire de même pour vos pokemons, et ceux de vos agents. Le logiciel obscur ferme l'âme d'un pokemon et décuple sa force, voilà qui est totalement bénéfique, n'est-ce pas ?
Qu'en dites-vous ?"


Voilà, Willy avait déployé son argumentaire, il n'avait rien de plus à ajouter. Il se doutait que Giovanni n'y verrait pas d'inconvénient, et plutôt des avantages, en réalité. C'était un mafieux après tout, et que recherchaient les mafieux ? L'argent, d'abord, ce qu'offrait cette éventuelle commercialisation du logiciel obscur si elle s'étendait à travers le monde. Et le Pouvoir, que Willy proposait d'injecter dans les propres pokemons du leader Rocket. Comme il l'avait dit, le logiciel obscur était bénéfique, la personnalité inutile des pokemons étant supprimée au profit d'une plus grande puissance. De son point de vue de scientifique, c'était faire d'une pierre deux coups, seul un fou refuserait. Giovanni l'était-il ? Nous allons le savoir tout de suite ...
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Sakaki


avatar
Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Mar 11 Mar - 20:32

Giovanni était en pleines négociations avec un génie égal à celui de toute la troupe scientifique de l'organisation réunie. Notre Maffieux était cependant d'une méfiance de premier ordre envers le Docteur Willy qui avait, après tout, déjà trahit l'organisation une première fois lorsque celle-ci était sous forme d'un empire. De plus, il fallait absolument mettre les bouchées doubles dans la proposition destinée audit docteur. Mais, si le cinquantenaire acceptait le marché proposé par celui qui se faisait appelé "Le Boss", il fallait impérativement le mettre sous une surveillance des plus secrètes. Le Docteur Zekor, devenant alors second de la section scientifique, s'occupera de ça en temps voulu...Persian lui, n'arrêtait pas de grogner, la sensation de présence dans la pièce était en quelque sorte gênante pour le pokémon, à priori, préféré de Giovanni. Celui-ci caressa la tête de son Persian d'une main, en buvant une gorgée de café dans l'autre, le chatdeville intériorisa son énervement, contre son gré.

"Vos propositions me conviennent. Je n'aurais qu'un point à ajouter, qui vous arrangera probablement par ailleurs.


Willy avait bel et bien une condition à mettre, cela n'étonna évidement en aucun cas Giovanni, cependant, cette condition devait arranger le maffieux ? Alors là, il était bien curieux de savoir, une condition qui lui serait favorable...Non, il n'avait vraiment pas d'idée concrète sur le coup. C'était une première, Giovanni avait toujours eut des idées sur tout ce qui pouvait se passer lors de ses entretiens en tant que chef de la Team Rocket, mais là, rien, c'était chou blanc. C'est Contre toute attente d'ailleurs, Willy dévoila cette condition, des plus, logiques, finalement.

La commercialisation des pokemons obscurs. Les rentrées d'argent seraient immenses, imaginez le nombre de dresseurs de par le monde qui seraient tentés ? Bien sûr, si vous le désirez, je pourrais également faire de même pour vos pokemons, et ceux de vos agents. Le logiciel obscur ferme l'âme d'un pokemon et décuple sa force, voilà qui est totalement bénéfique, n'est-ce pas ?

Le trafic de pokémon, un point délicat pour le Boss, qui, je vous le rappelle, avait souhaité tout recommencer avec les monstres de poches suite à sa défaite face à Red lors du combat à l'arène de Jadielle, il avait déjà accepté à contre cœur, pour stabiliser la situation financière de l'organisation, mais commercialiser les Pokémons obscurs...Leur faire du mal? Non, il ne ressentiront rien, de toute façon, cette technologie ne les tues pas, puisque finalisée depuis longtemps. Cela permettra, de plus, de parachever le logiciel pour Mewtwo, seule créature pour laquelle Giovanni n'aura aucune once de pitié. Les prix pourront alors être facilement augmentés, les FPIs et la Team Plasma seront perdu à cause de ça, une diversion parfaite le temps que la Team soit sur pied, avec les criminels qui, s'ils achètent des Pokémons obscurs, deviendront plus puissant. Que du bénéfice. Quant à la partie de donner un "Power-up" aux Pokémons du boss et généralement, ceux de l'organisation, il était entièrement pour, il fallait après tout, être très prudent face aux adversaires, un gain de puissance ne serait absolument pas de mal.

Qu'en dites-vous ?"

Une simple question, si petite, qui demandait une réflexion assez intense. Bien que Giovanni avait pensé à tous les bienfaits cités si dessus, l'inconvénient était que le chef Rocket se remettait lui-même en doute, s'il ne savait plus si ses choix étaient les bons, comment pouvait-il être digne de contrôler la Team Rocket? Et bien, il ne savait pas, mais il n'y avait pas le choix, il le savait, l'ancien Giovanni, n'avait que d'autres choix que de revenir, au moins quelques temps, il répondit alors, d'un regard sérieux, couplé à un léger sourire :

-C'est parfait, dès que vous pouvez utiliser le logiciel obscur, dites le moi. Vous commencerez sur mes Pokémons personnels. Puis ceux à commercialiser, vous aurez bien sur un salaire entièrement convenable. Lorsque nous aurons Mewtwo, la combinaison du Tesseract et du logiciel obscur à son apogée sera surement suffisant, si ça ne suffit pas, nous trouverons autre chose. De plus, si ce fichu
clone est capturé, et que son contrôle est assuré, vous aurez évidemment une prime conséquente.


Giovanni était persuadé qu'il retrouverait Mewtwo et assurerait son contrôle avec le Tesseract, cet hypercube brillant de milles feux avait après tout été trouvé au même temple que, bien plus tard, fut trouvé le cil fossilisé de Mew. Un lien entre le pokémon "premier" et cette relique était une hypothèse plus que probable. Après, utilisé cette relique à son plein potentiel serait surement compliqué, mais Giovanni, chanceux, aura plus tard, la troisième partie pour finaliser son plan final, mais chut, c'est une autre histoire.

-Si vous n'avez rien d'autre à dire, Docteur Willy, nous en avons terminé. Willy dit alors, qu'il n'avait en autre, rien d'important à ajouté, Giovanni continua alors, Merci d'avoir accepté cet entretien, je vous attends dans 10 jours au laboratoire, afin d'injecter le logiciel obscur dans mes Pokémons.

Giovanni ne sera pas présent physiquement, mes ses Pokémons le seront pour devenir plus fort que jamais. Les deux hommes se levèrent, se serrèrent la main, et le docteur Willy sortit, pour que quelques secondes plus tard, Persian soit totalement calmé. Giovanni avait remarqué cette réaction de la part de son pokémon, il avait compris, compris que Persian avait senti quelque chose, mais quoi, il ne pouvait vraiment savoir...C'est alors, que cinq petites minutes après que le scientifique soit parti, le Boss et la secrétaire eurent le temps d'avoir un dialogue pour conclure l'entretien, qu'une autre personne, imprévue cette fois, arriva...Giovanni ne savait pas qui était cette mystérieuse personne d'ailleurs...Que vous découvrirez, très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Mer 12 Mar - 20:21

-C'est parfait, dès que vous pouvez utiliser le logiciel obscur, dites le moi. Vous commencerez sur mes Pokémons personnels. Puis ceux à commercialiser, vous aurez bien sur un salaire entièrement convenable. Lorsque nous aurons Mewtwo, la combinaison du Tesseract et du logiciel obscur à son apogée sera surement suffisant, si ça ne suffit pas, nous trouverons autre chose. De plus, si ce fichu clone est capturé, et que son contrôle est assuré, vous aurez évidemment une prime conséquente.

Parfait, Giovanni acceptait donc l'offre du savant, prévisible, puisque c'était également dans son intérêt. Les profits engendrés par le logiciel obscur avaient été des plus fructueux à l'époque du Groupe Ombre, il en serait de même, voire davantage en ce qui concernait la Team Rocket. Et le docteur lui-même ? Peuh ! L'argent ne l'intéressait aucunement, et il était resté de marbre lorsque son interlocuteur avait évoqué salaire et autre prime pour le récompenser. L'argent n'était que le gain des faibles sans imagination. Evidemment, le scientifique avait besoin de cet élément pour parvenir à ses fins et financer ses recherches, mais vouloir l'argent pour l'argent était un but ridicule. Néanmoins, ça ne semblait pas être celui de Giovanni, à la surprise de Willy qui pensait qu'il ne s'agissait d'un mafieux ordinaire. Non, son but réel semblait être bel et bien Mewtwo. Pour quoi faire après ? Que se passerait-il si le Rocket s'emparait de sa création qui s'était rebellé ? Il disposerait alors d'un pouvoir, mais pour quelle utilisation ? Le docteur se doutait bien que ces questions resteraient sans réponse, pour l'instant du moins. Il tâcherait bien de le découvrir à l'avenir, d'autant que le pokemon psy pourrait être d'une grande utilité, s'il était effectivement mis sous contrôle via le logiciel obscur et le Tesseract. Un futur plein de promesses et de mystères en perspective ...

-Si vous n'avez rien d'autre à dire, Docteur Willy, nous en avons terminé.
Merci d'avoir accepté cet entretien, je vous attends dans 10 jours au laboratoire, afin d'injecter le logiciel obscur dans mes Pokémons.


"Je me réjouis de cet accord, monsieur Giovanni. Je tâcherais de maximiser les effets du logiciel obscur, vous n'en serez pas déçu. Je vous dis donc à bientôt."

Willy serra de nouveau la main de Giovanni avant de sortir du bureau, la mine neutre, mais l'esprit ravi. Par cet entretien, le scientifique était revenu sur le devant de la scène, dans ce gigantesque jeu d'échec dont les pions étaient les Teams. Grâce aux yeux et aux oreilles de la Team Rocket, le savant aurait le point du vue sur la situation mondiale, et sera capable de prévoir les coups de ses nombreux adversaires. De plus, le but de Giovanni - capturer Mewtwo - pourrait bien devenir sien bientôt, le clone serait un atout de choix pour atteindre son objectif. Evidemment, le génie n'était pas dupe pour autant. Le chef mafieux serait bien plus difficile à berner et à manipuler que cet Empereur maintenant tombé. Il faudrait juste se contenter d'attendre le moment opportun pour trahir Giovanni. Seul l'avenir révélera cet exact moment ...

Sur le chemin pour sortir de la base, il croisa une jeune fille qui se dirigeait probablement vers le bureau du Boss. Willy n'y fit pas vraiment attention, son monocle se contentant de zoomer sur elle mais ne trouvant rien de concret. Ectoplasma, qui ne quittait pas son maître d'une semelle, regarda lui aussi l'inconnue avec curiosité, mais suivit finalement son dresseur. Le savant devait à présent rentrer à Frimapic, où le Tesseract se trouvait, pour le ramener ici. Il devait également améliorer le logiciel obscur, et dire à Arachnée son nouveau rôle d'agent double. Les Teams Magma, Aqua et Galaxie avaient été dissoutes ... si Willy était chez les Rockets tandis que sa comparse conservait le contact avec cette Team Plasma, ils n'auraient aucun mal à atteindre leurs divers objectifs en profitant de tous les camps. Sauf si un nouveau camp émergeait ... bah, quoi qu'il se passe, le savant utiliserait la situation à son avantage, il était un génie, après tout. dans ce jeu d'échecs, il était le Roi !
Revenir en haut Aller en bas
Andea Capaldi


avatar
Messages : 138
Réputation : 6
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : Là où l'héroïsme est demandé !
Autres Comptes : Laure Dexila - Archibald Park - Aria Cantore - Sylvia Von Wittelsbach - Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Sam 15 Mar - 12:31

Le QG de la team Rocket... Tous, oui, je dis bien tous, m'affirmerait, avec grands raisons, que nous devions alors nous trouver dans la grande région de Kanto, faisant sourire les nostalgiques de mon époque, qui ont découvert le jeu avec la vielle Game-Boy Tank, ses quatres pilles, et qui aujourd'hui pleure la mort de la pile interne, tuant définitivement le jeu qui parfois apprit à lire, pour les plus jeunes des vieux. Mais non, ce n'est pas géographique ici que l'on se trouve. Le temps passe, « tempis fugit », et bien, il n'était plus à Kanto, le QG de la team Rocket, mais dans une nouvelle région. Et oui... Maintenant, il était dans la Région de Kalos... Eh oh ! Aie ! Arrêtez de m'envoyer des caillous, les Nostalgiques stupides ! C'est bon ! C'est même pas moi qui l'a choisit ! Puis, faut laisser l'évolution se faire, c'était logique qu'après tout ce qui s'était passé, la région de Kanto était beaucoup plus surveillé. Refaire naître la team Rocket là bas était trop dangereux. Rappelez-vous quand même de la team Rocket et de sa renaissance... A Johto. Certes, vous me direz que c'était quand même plus proche, et vous n'auriez pas tord. Mais voilà. Le choix s'était porté sur Kalos, donc, c'était à Kalos.

Une renaissance ? Non, je ne parle pas bien sur du mouvement historique et artistique étant né dans le Trecento en Italie, avec des peintres comme Giotto, ou des littérateurs, comme Pic de la Mirandole et Pétrone, avant d'entrer dans d'autres pays d'Europe, comme les Flandre, l'Espagne, mais aussi la France, après les guerres d'Italie de Charles VIII, Louis XII et François I mais bel et bien d'une renaissance dans le sens figuré du terme, la preuve, reregardez-bien le premier mot... Il n'y a pas de majuscule ! Ce n'était donc pas une période historique. Quand je vous dis que les digressions, cela faisait gagner beaucoup de place ?! Hein ? Plus sérieusement, sans digresser, il était vrai que la team Rocket était entrain de renâitre de ses cendres, tel le Phénix, qui faisait éclater son incandescent plumage, la Team Rocket venait de renaître très rapidement, et de manière glorieuse, de ses cendres. Incroyable, dans le sens du premier du terme, quand on savait tout ce qui s'était passé...

Ainsi Andea Capaldi était dans les couloirs. Un pansement couvrait sa joue, qui avait été meurtri pendant son voyage de mémoire à Kanto, mais elle allait bien, et était toujours aussi souriante. Elle s'avançaient dans les couloirs. Elle fredonnait, tranquillement, faisant secouer ses deux mèches bleus régulièrement, Et semblait comme toujours bien contente. Qu'allait-elle faire ? Que faisait-elle dans les couloirs de sa team, comme ça ? Elle ne devrait pas plutôt être entrain de s'entrainer, cmme une bonne Rocket ? Et bien non, elle se dirigeait vers une direction pour le moment totalement inconnu. Mais quel était sa direction ? Elle rencontra, sur le chemin, un homme relativement âgé, mais bel et bien âgé ! Elle hésita pendant un moment de l'aider. Une héroïne se devait toujours d'aider les personnages âgé. Un peu comme les scouts. Bon, il avait l'air un peu impressionnant, méchant... Mais non ! Les vieux, c'était toujours gentil ! Jamais un vieux ne serait méchant, il a passé l'âge pour être méchant !

Elle était prête. Mais à quoi me diriez-vous en me menaçant d'une arme à quadruple tranchant ? Ah oui ! Il est vrai que je ne vous ais toujours pas dit ! Et bien alors que son inspecter s'occupait de plusieurs nouvelles recrus dont Andea, il avait soudainement arrêté la discussion, pour demander à la jeune fille avec les deux couëttes bleus, que Giovanni Sakaki, le chef de la team Rocket demandait justement à qu'elle le rejoigne rapidement dans son bureau. Elle avait eu une grosse monté de stress, c'était quand même le grand patron, le héros de ses parents, le modèle de ses parents, celui dont elle avait entendu parler pendant des mois, des semaines, des années, celui pour qui ses parents s'étaient sacrifié... Elle devait faire une entrée héroïque qui resteraient dans les mémoires, et qui prouverait sa valeur...

« Monsieur Sakaki... »

Une petite pause. La porte était entrée de s'ouvrir très lentement... Qu'est-ce qui était entrain exactement de se passer...? Et bien, vous allez voir disons d'ici... Très très très bientôt. Très très... Ah, tient ! La voilà !

« VOICI ANDEA CAPALDI ! La Grande, la seule et l'unique, prête à vous servir ! »

BAOUM ! PAR MICKEAL BAY ! BAOUM ! Euh... Désolé. Non, ce n'était pas une explosion qui accompagnait notre chère Andea Capaldi. C'était des pétales de roses qui furent envoyé par la Roserade, qui était derrière encore la porte. Hihi ! Giovanni devait être véritablement impressionné ! Il avait sans doute adoré ! Roserade restait cacher derrière la porte. Elle ne voulait pas être associé à cela. Certes, elle l'avait fait pour Andea, mais quand même... Cela ne serait jamais arrivé du temps de Donatella... Roserade aimait bien sa maîtresse, il fallait bien le comprendre... Mais disons que ses excès de bonne humeur était quand même quelque peu souvent considéré comme... De trop. Elle voulait bien qu'Andea se calme... Surtout devant Giovanni ! Roserade le sentait relativement mal. Elle espérait que Giovanni allait accepter ce petit écart de comportement de la part d'une de ses nouvelles sbires. Surtout qu'elle avait du potentiel, elle savait bien se battre avec un baton, était obéissante... Son héroïsme exacerbé était juste un peu... Comment dire... Un peu... Embêtant ?

« Hihi ! J'espère que vous avez aimer mon entrée héroïque ! Je suis donc bien Andea Capaldi, et je suis venue comme vous avez demandé ! Papa et Maman m'ont beaucoup parlé de vous ! Vous vous en souvenez ?! Alessandro Capaldi et Donatella Ghiberti ! »

Là, cela devait toucher Giovanni. Alessandro Capaldi, un grand voleur, qui avait brillé plusieurs fois pour la team Rocket, avant de tomber dans un piège, une embuscade, et littéralement assassiné par plusieurs Rocket jaloux de son succès, et surtout, de son manque d'ambition. On avait raconté qu'Alessandro aurait put viser les très hautes sphères, mais ce voleur flegmatique, à ce qu'on racontant, préférait jouer avec sa petite fille plutôt que faire de la lèche pour devenir grand commandent. Et Donatella Ghiberti. Une combattante et commandante d'exception, grande amie de Miyamato, la mère d'une autre Rocket, malgré qu'elle était plus jeune que cette dame. Les deux étaient mort de nos jours, mais ils avaient laissé des traces, dans la team Rocket. Andea était bien prête à montrer qu'elle allait laisser une marque toute aussi importante, pour qu'elle puisse être la plus grande Rocket qui aurait été ! Une véritable héroïne, qui serait respecter de tous et de toute ! La vraie héroïne !

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Sakaki


avatar
Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Sam 15 Mar - 21:45

Il avait appelé cette personne pour voir son potentiel, son nom ne lui était pas inconnu, mais il fallait être sur du niveau de cette personne, et voir son caractère, bien qu'on dit que les chiens ne font pas des chats, les meilleurs peuvent faire les plus...les moins meilleurs, ou inversement d'ailleurs. Cependant, la première possibilité était surement celle qui allait être vérifiée. Mais bon, passons, la porte s'entrouvrit, une voix prit la parole :

« Monsieur Sakaki... »

Cette voix lui était totalement inconnue, Giovanni et Matori étaient désormais sur que c'était bien elle, la voix féminine leur avait bien évidemment mit la puce à l'oreille, d'ailleurs, pourquoi une puce dans une oreille, était-ce seulement possible qu'une puce rentre dans notre corps par cet orifice auditif, ce sera quelque chose à méditer fortement. Mais pourquoi n'entrait-elle pas directement, la porte n'était pas encore complètement ouverte, c'était tellement peu commun, Giovanni ne se doutait absolument pas de ce qui allait se passer, une folle allait faire du bruit, beaucoup de bruit :

« VOICI ANDEA CAPALDI ! La Grande, la seule et l'unique, prête à vous servir ! »

Une zone du cerveau du pokémon chatdeville fut stimulé, l'adrénaline monta, suivit d'un sursaut, et d'un hurlement horrible, il eut la peur de sa vie! Tel un cartoon, nous pourrions voir des frissons se dresser partout sur son corps tellement que cette sensation de menace était palpable !

-Miaoooooou !

WHAT THE FROG ? Giovanni écarquilla légèrement les yeux, surpris par cette réaction, mais ne montra rien, Pareil pour Matori qui recula d'un léger pas, cependant, pauvre Persian, il prit peur et alla se cacher derrière la secrétaire Rocket, Oh la la la...Dans quoi le maffieux s'était encore mit...Il n'avait pas vraiment prévu que son invité, Andéa Capaldi, serait aussi frivole que ça, en effet, il s'attendait à quelqu'un de plus calme. Mais il nota la seconde parti de la phrase d'introduction de la jeune femme, qui serait donc loyal à la Team Rocket, il en était sur, c'était parfait, une membre des plus loyale ! Il recherchait ça en priorité après tout.

« Hihi ! J'espère que vous avez aimer mon entrée héroïque ! Je suis donc bien Andea Capaldi, et je suis venue comme vous avez demandé ! Papa et Maman m'ont beaucoup parlé de vous ! Vous vous en souvenez ?! Alessandro Capaldi et Donatella Ghiberti ! »

Ce qui allait être un dialogue servirait à Giovanni pour analysé la personnalité d'Andéa, et ainsi, voir quel type de mission lui seront confiées, à priori, elle ne connaissait pas les vrais dangers qu'impliquaient de s'engager ici, il fallait prendre des pincettes pour vérifié ces pensées. Papa et Maman sont des mots plutôt enfantin, c'était trop risqué de lui donné une mission d'Assassinat, ou même une vente de pokémon, cependant, il fallait lui faire sentir qu'elle était importante, et déjà, un présent allait être importé, Giovanni claqua des doigts, Matori comprit et sorti par une arrière porte.

Alessandro Capaldi, Donatella Ghiberti, deux membres qui auraient pu être de grands éléments, voir même, après Giovanni et Madame Boss, LES plus grands de l'organisation, le premier était cependant trop laxiste avec lui même, il ne voulait pas monter en grade, il était pourtant plus fort que la plupart des sbires, le maffieux était bien évidemment au courant du coup des sbires qui tuèrent Alessandro, il avait prit les mesures qui s'imposaient sur ces traitres, une mort directe. La seconde, était décédée lors d'une attaque surprise d'une base Rocket, elle était très douée, également commandante avec son mari, elle était très douée au combat, une stratège d'Elite, elle pouvait faire face à un conseillé ! C'étaient deux membres d'exceptions, Giovanni regrettait largement leur mort, il était prit d'un instant de nostalgie, oubliant même de se lever pour saluer son interlocuteur, c'est pour dire. Mais il se reprit et fit les salutations, invitant la jeune femme à s'assoir.

-Bonjour et bienvenue dans la Team Rocket, mademoiselle Capaldi. Dit-il en tentant d'être chaleureux de manière minimale avec la jeune femme -Je me souviens effectivement de vos parents, de grands Hommes, je regrette leur décès, mais ne ressassons pas le passé voulez vous?

Persian était revenu au pied de son maitre, calmé, et Matori elle, était de retour, une pokéball à la main, elle la donna à Giovanni qui la posa sur le bureau, il regardait son interlocutrice dans les yeux, avant de reprendre la parole, le présent était là, c'était un héritage, pour être plus précis. C'était un moment assez surprenant, le Boss qui remettait directement un présent à une simple sbire, à croire qu'il croyait vraiment au potentiel d'Andéa, il était persuadé qu'elle avait héritée des gènes de ses parents, mais ça, rien était moins sur.

-Avant de commencer, prenez cette pokéball, c'est un héritable venant de votre père, je vous laisse le soin de l'ouvrir

En effet, le père d'Andéa possédait bien évidemment des Pokémons, deux pour être précis, Un Rattatac et un Nosféralto, ils étaient avec le Boss, dans sa boite PC, depuis bien longtemps déjà, mais il fallait en donné un maintenant, et garder l'autre en roue de secours. Andéa prit sans doute la pokéball, et la lança, Giovanni, les coudes sur le bureau, les mains l'une dans l'autre frôlant le menton du Boss, esquissa un sourire qui lui donnait un air limite sadique, c'était étrange, mais devant Andéa, cela passerait plus pour un sourire sincère si vous voulez mon avis. Le pokémon se dévoila, voici donc...!

.:-------------------------:.
Ce personnage possède un Dardargnan et un Persian Obscur.
Revenir en haut Aller en bas
Andea Capaldi


avatar
Messages : 138
Réputation : 6
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : Là où l'héroïsme est demandé !
Autres Comptes : Laure Dexila - Archibald Park - Aria Cantore - Sylvia Von Wittelsbach - Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Dim 16 Mar - 16:53

Impressioné ! Surtout le Persian ! Son entrée était exceptionnel, et magnifique, tout le monde en semblait tout à fait retourné ! Elle était fière. Maintenant, Giovanni Sakaki devait savoir à qu'il avait affaire. La future plus grande héroïne de la Team Rocket, une véritable héroïne au service de la team Rocket ! M'enfin, personnellement, je serais le chef de la team Rocket, j'aurais tout de suite mit cette folle dingue à la porte, histoire qu'elle ne fasse pas plus de stupidité, mais voilà. D'un autre côté, il était sur que son entrée héroïque ne devait pas forcément avoir plus à tout le monde. Et oui, il y a une personne qui n'allait pas du tout aimer cette entrée héroïque : la Dame de ménage. Et ouais, car c'était elle qui allait devoir nettoyer toute les stupidités de la fameuse Andea Capaldi ! Mais bon, ne nous concentrons pas sur le pauvre travail de cette pauvre demoiselle qui allait devoir faire des heures supplémentaires à cause d'une stupide héroîne, et retournons sur Giovanni et Andea, spécialement Giovanni qui déclarait :

-Bonjour et bienvenue dans la Team Rocket, mademoiselle Capaldi. Je me souviens effectivement de vos parents, de grands Hommes, je regrette leur décès, mais ne ressassons pas le passé voulez vous?

« Merci Monsieur Sakaki ! Et comme vous le voulez ! »

S'il ne voulait pas parler de ses parents, elle n'avait aucun problème ! C'est dommage, elle aurait adoré qu'il parle beaucoup de ses parents, pour qu'elle sache à quel point ils étaient des véritables héros ! Bien sur, elle le savait qu'ils étaient des héros, mais elle voulait bien qu'on lui dise à quels points ils étaient des héros juste pour se faire se petit plaisir. De plus, au final, elle connaissait très peu ses parents, et oui... Pas d'un point de vue connaissance propre, elle savait bien qui était ses parents, leur caractère, leur manie, et tout cela... Mais elle ne connaissait pas ce qu'il faisait dans la team Rocket, tout ce qu'elle savait, c'est qu'il luttait contre un état corrompu, mauvais, comme des véritables Robins des Bois ! Elle adorerait vraiment que Giovanni parle de ses parents, disent à quels points ils étaient tout de vrai héros... Mais elle savait qu'un homme aussi occupé que Giovanni n'en n'avait pas forcément le temps ! Donc, il n'y avait pas de problème !

-Avant de commencer, prenez cette pokéball, c'est un héritable venant de votre père, je vous laisse le soin de l'ouvrir 

« Vas-y ! »

Et oui, on avait Andea devant nous. Pas n'importe qui ! Donc qu'est-ce qui se passait, quand elle envoyait un Pokémon ? Et bien elle ne se contentait pas à juste envoyer la Pokéball, comme ça, pour rire. Ou juste appuyer sur le bouton, pourq ue le Pokémon puisse sortir, comme ça, normalement. Non. Quand on était Andea, tout devait être absolument héroïque ! Epique ! Génialissime ! Bref, elle ne s'était pas contenté d'un simple lancé, tout simple, mais la jeta héroïquement beaucoup trop haut, ce qui qu'elle se percuta contre le plafond, avant de faire sortir un Pokémon qui avait autrefois appartenu au père de la jeune demoiselle et future héroïne, un fidèle compagnon qui avait survécu à l'assassinat de son père, et qui n'avait visiblement pas été remis à la femme du fameux Alessandro, un Rattatac, pokémon relativement commun, quand on y pensait une second, à la région de Kanto, et surtout très classique chez les Sbires Rockets. Combien de milliards de sbires Rockets n'avions pas battu avec leur maudis Ratatas par milliers !

« Rattatac ! Tu te souviens de moi ! La petite Andea ! Hihi ! »

Le Pokémon regarda légèrement la dresseuse, et comprit qu'il allait devoir la suivre maintenant. Il poussa un profond soupir, que ne sembla pas décourager la fameuse héroïne, qui était contente que ce Pokémon allait rejoindre son équipe ! Eheh ! Elle allait avoir deux Pokémons maintenant, son équipe de justicière avançaient à grand pas. Pour le Pokémon souris, c'était un grand air blasé. Il se rappelait bien en effet de la petite Andea, mais n'avait jamais songé qu'elle avait pu grandir ! Et oui, la dernière fois qu'ils s'étaient vu, la demoiselle n'avait eu que seulement huit ans, cette année tragique pour tout enfant, où elle avait perdue son père. Donc, c'était la petite Andea, qu'il se rappelait, une petite fille casse-pieds, qui était largement à ses yeux de Rattatac, trop couver par ses parents, qui s'occupaient beaucoup trop d'elle, ne la laissant pas se forger un véritable caractère. Il espérait qu'elle s'était amélioré depuis le temps. Même s'il en avait peu d'espoir, surtout vu les déclarations de la jeune Andea qui suivirent :

« Je vous remercie sincèrement, Monsieur Sakaki, de me donner un souvenir de mon père. Maintenant, sachez que je suis prête ! Pour devenir une vraie héroïne, je suis prête à suivre vos ordres ! »

Andea plaça le poing sur son coeur ! Giovanni avait peut-être mille choses à lui dire, et elle était prête à toute écouter, en temps que bonne sbire ! Mais ce qu'elle devrait montrer, c'était qu'elle était sûre de devenir une héroïne, et qu'elle écouterait tout ce que dirait le Fameux Giovanni, et qu'elle ferait tout ses ordres, en temps que bonne sbire de la Team Rocket ! Le temps d'Adonis de Locksley était largement révolu, et maintenant, en temps qu'héroïne, elle se devait d'être aussi doué que ses parents, et donc, d'être importante et indispensable ! Elle serait la lance de la justice dans cette mare de Mal, pour détruire l'épine pourpre du maléfice dans le coeur des hommes ! Et ouah ! C'était trop classe comme phrase ! Elle devait la retenir, sérieusement, elle lui serait utile pour la suite, cela ne pouvait que marcher comme phrase épique et héroïque pour une demoiselle héroïque comme ! C'était vraiment trop bien ! Elle avait déjà hâte de la ressortir devant son prochain adversaire... Cela serait génial !

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Sakaki


avatar
Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Ven 21 Mar - 21:15

La petite Andéa était arrivée, Giovanni s'attendait...A tout sauf à ça, les deux parents de la gamine qui était dans la pièce depuis peu de temps étaient des gens sérieux, par rapport à elle qui ne pensait qu'à une chose "L'Héroïsme", une chose si peu utile pour le Boss qui était quelqu'un de sobre, et de raffiné, il n'avait pas besoin d'autant de mise en scène. Andéa perdait des points, elle n'allait surement pas devenir commandante comme l'avait pensé Giovanni, non, elle était trop, mais vraiment trop, gentille, naïf. Cependant, elle était loyale, et ça, c'était une qualité très importante, ce que Giovanni attendant d'un membre, c'est après tout une membre loyale, c'était mieux qu'un traitre comme une certaine personne qui est déjà passé dans ce bureau, mais c'est une autre histoire, voulez vous.

Giovanni n'allait pas parlé des parents de la demoiselle, il ne voulait pas raviver de mauvais souvenirs, après tout, il avait perdu deux de ses membres les plus puissant, dont un par la faute d'une bande de jaloux maladifs, ceux-cis avaient, en échange de leur acte, eut une mort des plus horribles, ils ont étés brûlés vifs. Giovanni avait été clair ce jour là, ces sbires devaient souffrir autant qu'ils firent baisser la force de la Team Rocket à cause de cette action puérile. Mais passons, c'était un souvenir, et notre maffieux se projetait vers l'avenir, comme l'Etre Humain en général, qui était conçu pour imaginer l'avenir, regarder le passer était possible, mais ne servait à rien, il fallait toujours voir de l'avant, tel était l'une des philosophie de vie de Giovanni.

La Pokéball, la nouvelle recrue la prie et la lança...De manière héroïque, à priori? Et bien, c'était surtout un lancé bien trop puissant, qui fracassa le plafond. Le bruit résultant du choc donna un nouveau frisson de peur à Persian, le pauvre sur neufs vies, il lui en restait plus que sept désormais, à cause d'Andéa, qui était vraiment, mais vraiment, trop héroïque, sur le coup. Matori elle, ferma les yeux à cause d'un léger frisson de peur, mais sans plus. Seul Giovanni était restait impassible, avec un sourire qui avait tout pour être sincère, mais qui, au fond, était bel et bien faux. Enfin bref, la Pokéball dévoila un Rattatac, tout ce qu'il y a de plus normal, mais celui-ci était spécial pour Andéa, en effet, ce pokémon appartenait à son père, Allessandro Capaldi. Comprenez la réaction de la sbire qui était la suivante !

« Rattatac ! Tu te souviens de moi ! La petite Andea ! Hihi ! »

Ce "hihi", c'était vraiment inssuportable à entendre, c'était agaçant, et vraiment trop gamin, là, Giovanni avait totalement cerné la jeune demoiselle, une jeune fille loyale à la team rocket, mais qui se trompait lourdement sur les buts et l'image de la Team. Et ça, c'était totalement contraignant, elle surement capable, possédant les gènes de deux personnes d'exceptions, mais il fallait lui donner des missions de seconde zone, mais la faire sentir importante, ce serait une tâche compliquée, mais loin d'être impossible, après tout, qu'est ce qui était impossible pour Giovanni désormais ? Rien, absolument rien.

« Je vous remercie sincèrement, Monsieur Sakaki, de me donner un souvenir de mon père. Maintenant, sachez que je suis prête ! Pour devenir une vraie héroïne, je suis prête à suivre vos ordres ! »

-De rien Mademoiselle Andea, c'est normal, votre père voulait vous légué ce pokémon à tous prix, il était donc de mon devoir d'accomplir sa dernière volonté.

Giovanni avait prit un ton plutôt nostalgique, peut être même légèrement chaleureux même, ce qui était très rare, d'ailleurs, le Boss ne se rendait même pas compte de la manière dont il avait parlé, c'était un autre Giovanni que nous avions l'occasion de voir en ce moment même. Même face à Eric ou Silver, voir même Daisuke, il n'avait jamais été aussi, familial. Mais, reprenons le sens premier de cet entretien, engagé Andéa et lui donner sa première mission en tant que sbire de l'organisation ! Giovanni à une idée sur la mission qu'il allait donné.

-Votre mission, mademoiselle Andéa, sera d'enquêté sur la Team Plasma sans l'infiltré en vous faisant passé pour une membre des Forces De Polices Internationales, d'après les rumeurs, leur chef, Mickal Machina, tuerais des gens ou ordonnerait de tuer des gens, trouvez la vérité sur cette rumeur, mais ne prenez aucun risque, compris?
Revenir en haut Aller en bas
Andea Capaldi


avatar
Messages : 138
Réputation : 6
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : Là où l'héroïsme est demandé !
Autres Comptes : Laure Dexila - Archibald Park - Aria Cantore - Sylvia Von Wittelsbach - Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Dim 23 Mar - 17:38

Maintenant, elle avait deux Pokémons ! Et deux Pokémons surpuissants, elle en était particulièrement sur et certaine, il n'y avait aucun doute à cela ! Bon, en vrai, elle se fourrait le doigt dans l'oeil, jusqu'à l'omoplate. Pour le premier des Deux Pokémons, elle avait en face d'elle, un Roserade qui avait fraichement évolué, et qui n'était pas spécialement doué en combat... Et Rattatac, et bien, c'était aisé de savoir pourquoi il n'était pas un si bon Pokémons... Pour cela, il fallait se rappeler qu'elle avait été le métier du père d'Andea dans la Team Rocket. Il n'avait pas été un combattant, un grand dresseur. Non, il avait été surtout, et surtout : Un voleur ! Et donc, cela jouait énormément sur les capacités du Pokémons ! On ne demande pas la même chose à un Pokémon qui devait se battre régulièrement qu'à un Pokémon qui était le compagnon d'un voleur. Dit comme cela, cela semble totalement évident, mais on oubliait souvent, car on avait tendance à penser qu'un Pokémon qui était doué en quelques choses étaient forcément bon... Mensonge ré-confortable.

-De rien Mademoiselle Andea, c'est normal, votre père voulait vous légué ce pokémon à tous prix, il était donc de mon devoir d'accomplir sa dernière volonté.

Etonnant ! Pourquoi sa mère ne l'avait jamais eu alors ? Bizarre ! Mais elle ne chercha pas forcément la logique des choses, car de toute façon , si Maître Giovanni avait dit, elle devait écouter en temps que bonne héroïne ! Si elle n'écoutait pas son maître, celui qui avait été le modèle de ses parents, enfin, elle pensait, et bien, elle ne serait jamais une héroïne comme eux, cela serait totalement impossible et irréalisable ! Et hors de questions au nom d'une pseudo-liberté de renoncer à cette noble quête qu'était l'héroïsme ! Elle était prête à faire tout ce qu'il disait. Mais en vrai, cette obéissance n'était pas servile. C'était l'obéissance d'une élève, à son maître. Et elle savait bien qu'un beau jour, pour devenir une vraie héroïne, elle devrait vaincre son maître ! Mais attention, après une vraie bataille ! Pas juste une victoire contre lui... Non, un vrai combat entre un élève et son maître, un combat épique de Pokémon, mais aussi d'idéaux, d'héroïsme, de combats...

-Votre mission, mademoiselle Andéa, sera d'enquêté sur la Team Plasma sans l'infiltré en vous faisant passé pour une membre des Forces De Polices Internationales, d'après les rumeurs, leur chef, Mickal Machina, tuerais des gens ou ordonnerait de tuer des gens, trouvez la vérité sur cette rumeur, mais ne prenez aucun risque, compris?

« Quel criminel ! Vous pouvez être sur que je vais agir contre lui ! »

Mickael Machina ? Mmh... Elle avait déjà entendu parler de ce nom ! Oui ! Elle savait c'était le chef de la team Plasma ! Elle ne connaissait pas vraiment la team Plasma, que de nom, et elle savait qu'ils étaient dirigés par un Roi. Roi... C'était la tyrannie les rois ! Les rois étaient soit des rois fainéants qui détruisaient leur royaumes par leur égoïsme, soit des tyrans et des meurtriers ! Et oui, la Politique et Andea, cela faisait deux. Si vous voulez mon avis, en vérité, elle n'en savait strictement rien sur les Plasmas. Mais visiblement, ses êtres maléfiques ordonnaient la mort, et voulaient la tyrannies, donc, elle allait pouvoir faire abattre la justice sur ses créatures du diables ! Comme ce que tout bonnes héroïnes feraient ! C'était le devoir d'une héroïne de vaincre le mal avec l'étincellante lumière divine de la Justice ! Eheh ! Elle devait retenir cette phrase, elle ferait super bien dans une déclaration dans un début de combat ! C'était parfait !

« Par contre, j'ai bien compris, je ne prendrais pas de risques... Mais si cet homme est un criminel, vous pouvez être sur que le fer de la Justice s'abattra sur lui, et je vous le ramènerai pied et mains liés ! »

Bam ! Pose héroïque, avec phrase héroïque ! Le fameux Giovanni pouvait sans doute se demander ce qu'il avait donc choisi comme sbire... Une incapable ? Elle était vraiment une incapable ? Absolument pas enfaîte. Elle était largement intelligente, et était même plutôt douée ! Mais elle était beaucoup trop naïve, et beaucoup trop enthousiaste, c'étaient ses deux gros défauts, qui étaient aussi des qualités... Il ne fallait pas oublier que beaucoup de défauts étaient bien souvent des qualités quand on les regarder différemment ! Bon par contre, il était vrai que la discrétion et Andea n'était pas forcément la meilleure idée du monde, et elle devait maintenant s'arranger pour réussir à se faire passer pour une discrète membres des FPI et surveiller les Plasmas... Euh... Fallait avouer que ce n'était pas le meilleur choix de casting de ses trente dernières années, presque pire encore que l'idée de mettre Nicolas Cage dans le rôle de Spiderman. Oui. Imaginez le massacre. Cela ne serait pas beau à voir !

« Bon, je pars maintenant, Monsieur Sakaki ? Je serais du genre hyper hyper prudente ! Promis ! »

Andea voulait rassurer Giovanni ! Elle savait qu'elle devait être prudente, et ne pas foncer dans tout les risques ! Et puis, elle avait retenue la leçon, depuis les évènements de Cramois'île, qui lui avait laissé plusieurs traces, dont un grand pansement sur la joue, résultat du morceau de verre qui avait ouvert sa joue. D'ailleurs, elle n'avait toujours pas parlé à Giovanni de ses découvertes, et elle comptait bien poser quelques questions. Elle se demandait bien d'ailleurs où était passé le fameux Charizard, ce Héros Dracaufeu, victime des malfaisants scientifiques ! Elle se demandait bien ce qu'il devait faire... Hihi ! Sans doute des trucs héroïques, comme le ferait un vrai héros ! Maintenant, il fallait qu'elle attende la réponse du chef de la team Rocket, de son chef ! Elle lui poserait des questions sur ses « expériences scientifiques » après, plus tard. Juste après même. Elle devait éclarcir cela pour devenir une vraie héroïne !

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Sakaki


avatar
Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Lun 24 Mar - 18:49

L'idée de donner un pokémon à Andéa qui, en plus, appartenait à son père, fut une excellente chose, elle était surement encore plus réconfortée dans son idée d'intégrer la Team Rocket. Giovanni avait vraiment mit toute les chances de son côté, il était un stratège de nature, après tout, pour gérer une maffia qui est surement la plus organisée de tous les temps, il fallait tout de même cette "chose" qui était en lui et qui lui donné la caractéristique de stratège, surement une formation Génétique que Madame Boss donna à sa mère via un des 23 Chromosomes présent dans l'Ovule constituant la moitié d'une cellule-œuf.

« Quel criminel ! Vous pouvez être sur que je vais agir contre lui !

Giovanni souria, en effet, il fallait qu'Andéa réussisse cette mission, de plus, en parlant directement du Chef ennemi, Mickael Machina, le maffieux savait déjà que la jeune fille se croirait important. Mais une mission de renseignement demandait de la discrétion et de la finesse, et ça, c'étaient deux choses qu'Andéa n'avait pas l'air, mais absolument pas l'air de connaître, mais bon, Giovanni avait prit les précautions en ordonnant à Capaldi de se faire passé pour une policière, comme ça, pas de risque que la Team Rocket se fasse repérée, quoique...Elle avait un petit peu, non, énormément, l'air d'être une gaffeuse de rang S ! Et ça, c'était plutôt mauvais pour Giovanni...

« Par contre, j'ai bien compris, je ne prendrais pas de risques... Mais si cet homme est un criminel, vous pouvez être sur que le fer de la Justice s'abattra sur lui, et je vous le ramènerai pied et mains liés ! »

Elle prit la pause, pensant également que sa phrase faisait "Héroïque, à vrai dire, Giovanni trouvait cette idée très, enfantine, c'était le meilleur mot. Bien qu'elle pouvait être douée en mission, Andéa Capaldi n'était qu'une enfant, et ça, il ne fallait pas être intelligent pour le deviner. Une grande enfant, qui n'avait pas encore de réelle distinction entre bien et mal, ou alors de connaissance sur les faits de l'organisation dans laquelle elle était désormais engagée. Mais bon, au moins, elle avait compris les ordres, et Giovanni récupèrera des informations sur Mickael Machina, voir peut être même sa tête, dans l'hypothèse, très peu probable, qu'Andéa cachait bien son jeu et qu'en réalité, elle était très sombre. Non, c'était impossible, mais si elle était très forte, elle pourrait peut être capturé au moins un sbire d'Elite ici, afin de le faire parlé, c'était possible...Tant de possibilités, mais une seule se réalisera, une seule.

« Bon, je pars maintenant, Monsieur Sakaki ? Je serais du genre hyper hyper prudente ! Promis ! »

Giovanni était toujours souriant, il devait faire croire qu'il était chaleureux, et non pas froid comme il avait l'habitude de l'être. C'était quelque chose d'assez simple pour Giovanni, mais vraiment énervant à faire, après tout, faire croire d'être quelqu'un que l'on était pas, était du mensonge, d'où la partie facile pour notre maffieux, mais aussi très contraignant pour quelqu'un qui, comme le fils de la fondatrice de l'Organisation de la Team Rocket, trouvait parfois que le mensonge était futile comme c'était le cas aujourd'hui, cependant, il fallait se méfier, on ne sait jamais, prudence est mère de sureté, n'est ce pas?

-En effet, vous pouvez partir de suite mademoiselle Capaldi, désolé, je n'ai que peu de temps à vous consacrer, mais une autre personne va bientôt arriver, une nouvelle recrue, voyez vous?

C'est bon, elle avait l'air de croire en ses paroles, mais, Giovanni doutait fortement des capacités de la jeune sbire, mais il fallait lui laissé une petite chance, après tout. Mais là, il fallait faire place à une autre personne, qui serait sans aucun doute plus expérimentée...Celle qui allait être la seconde de Giovanni allait entrer en scène, enfin, si Andéa n'avait aucune question pour terminé, bien entendu !
Revenir en haut Aller en bas
Andea Capaldi


avatar
Messages : 138
Réputation : 6
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : Là où l'héroïsme est demandé !
Autres Comptes : Laure Dexila - Archibald Park - Aria Cantore - Sylvia Von Wittelsbach - Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Sam 29 Mar - 12:31

L'entretien se passait super bien ! En même temps, comment pourrait-il mal se passer ? Elle était là pour faire son destin de future héroïne, et Giovanni était là pour l'aider, en lui donnant des missions héroïque ! Et là, cela ,était le cas, car elle allait devoir en effet contrôler le méchant Mickaël Machina. Visiblement c'était un dangereux criminel qui à la tête de son organisation s'amusait à tuer des gens ! Et oui, :l'imaginait débordante de notre Chère Andea était ici bel et bien handicapante, et avait la mauvaise tendance à trop scénariser ce qui pouvait arriver... Cela était une grave erreur, n'est-ce pas ? Totalement, vous avez totalement raison... Mais notre chère Andea était au moins à fond dans sa mission ! Bon, est-ce que sa couverture allait durer plus d'une seconde ? Et bien.. Il fallait faire attention de ne pas tomber dans le piège de la sous-estimé juste car elle était très enthousiaste... Evidemment, elle pouvait sembler stupide, naïve, et un peu bêbête, comme ça... Et elle l'était surement. Mais elle était enthousiaste, et avait sans aucun doute plus d'un tour dans son sac, il ne fallait pas croire ! Ainsi, elle écouta attentivement la déclaration de son « padrone » !

-En effet, vous pouvez partir de suite mademoiselle Capaldi, désolé, je n'ai que peu de temps à vous consacrer, mais une autre personne va bientôt arriver, une nouvelle recrue, voyez vous?

« Bien sur ! Hihi ! Je ne vais pas vous déranger plus longtemps ! »

Elle déclara cela tout sourire c'était déjà génial qu'elle ait put enfin le voir, et surtotu recevoir son deuxième compagnon glorieux pour ses aventures d'héroïne exceptionnel ! Giovanni était sans doute le meilleur des patrons qu'on pouvait avoir pensa la future héroïne en elle même ! C'était incroyable qu'on est put diffamer autant sur lui, par le passé. Oui, car évidemment, si notre chère Andea était un peu naïve de temps en temps, pour ne pas dire tout le temps, c'est ce qu'on appelle un euphémisme, elle s'était néanmoins renseignés un minimum sur le fameux chef de la team Rocket, et avait découvert ce qu'on disait de lui. Heureusement, pour la team Rocket, Andea avait préféré croire le souvenir de ses parents, et avaient considérés que tout cela était de la diffamation. De toute façon, cela n'avait strictement aucun sens ! Comment un gamin de dix ans pourrait détruire une organisation massive de Maffia, si c'était bien la vérité ? On n'était pas dans un Shonen japonais, sérieusement ! Il fallait être sérieux une seconde ! Cette énorme incohérence détruisait TOUTE la cohérence du propos... Le rendant faut. S'apprêtant à partir, tout d'un coup...

« A moins que... »

Elle s'arrêta. Roserade fut surprise. Que se passait-il ? Là, on sentait que l'enthousiasme de la jeune future héroïne s'était envolé, fortement dissipé, tout d'un coup. Elle s'était arrêté, et semblait réfléchir, tenant la poignée de la porte. Qu'allait-elle faire ? Que se passait-il ? Là, la surprise était totale, et on se rendait compte que visiblement l'enthousiasme venait de se faire littéralement doucher par un souvenir. Elle déclara en se retournant lentement au chef de la team Rocket :

« Euh; Monsieur Giovanni, je ne veux absolument pas vous dire que vous êtes la raison de tels crimes maléfiques... Mais... Comment... Euh... Comment le dire... »

Elle ne voulait pas accuser son patron. Elle n'avait pas le droit de toute façon.. Non... Euh... Elle ne savait pas trop. Comment le dire sans risquer de se prendre un savon qu'elle aurait bien mérité ? Certes, une héroïnes se devait de respecter le bien et l'héroïsme dans le monde... Mais comment pouvait-elle expliquer tout cela à, son patron, et surtout ses soupsons, alors qu'ils n'(avaient pas du tout sur ? Elle allait devoir peut-être mentir... Ce n'était pas très héroïque, mais cela permettrait au moins d'avancer dans la recherche de la vérité... Or qui disait vérité... Disais héroïsme ! Et elle se devait de savoir ce qui s'était passé pour arrêter les dangereux criminels qui avaient agit dans cette horrible manoir qui avait maintenant été châtier par le feu. Bon, elle avait failli se prendre des dommages collatérales, et elle devait sa vie sauve, qu'à Charizard qui lui avait sauvé la vie. Deux fois, et aux constructeurs et reconstructeur de la cité, qui l'avaient soigné une fois qu'elle avait été sortit du manoir en flammes. Finalement, comprenant qu'elle ne pouvait pas rester deux heures à hésiter sur ses mots, elle déclara :

« J'ai visité les restes d'un manoir qui a brulé récemment. Et pleins de restes d'expériences horribles auraient été fait en votre nom ! Je ne dis pas que vous en êtes le responsable, non ! Vous êtes un héros... Mais d'horribles personnes auraient prit votre nom pour faire ses actes maléfiques ! »

Pfiou ! Elle avait réussi à le dire de façon den ne pas trop accuser le fameux Gionvanni. Mais si ce que disait Charizard était vrai, c'était bel et bien la team Rocket les responsables de tout ses crimes odieux... Elle voulait croire Charizard. Pourquoi lui mentirait-il...? Après tout, ils avaient sauvé deux fois sa vie, alors qu'il savait qu'elle était une membre de la team Rocket après tout...? Ce n'était... Elle espérait de toute coeur qu'il se trompait. Elle ne pouvait pas concevoir que l'organisation de ses parents puissent tolérer de tels crimes et de tels exaltations ! Elle était pratiquement sur qu'il y avait une confusion, qu'on avait trompé Giovanni. Cela ne pouvait pas être la vérité ! Elle en était sûre et certaine ! De toute façon... Même si c'était la vérité, elle était sur que cela serait fini. Mais elle devrait les retrouver, les coupables, même s'ils sont dans la team Rocket ou dans les directions, ou n'importe quoi, elle devrait les retrouver, et les faire payer ! En temps qu'Andea Capaldi ! La seule et l'unique, la Grande héroïne !

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Sakaki


avatar
Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Dim 30 Mar - 14:28

Andéa avait donc désormais une importante mission sur les épaules : S'occuper d'avoir des renseignements sur Mickael Machina en tant qu'infiltrée des forces de polices internationales ! En plus de se cacher de son vrai nom, elle pourrait indirectement semer la zizanie entre les Plasmas et les FPIs qui sont alliés! Un énorme bonus auquel Giovanni venait de songer! C'était parfait, les choses n'avaient que peu de chance de mal tourner pour le maffieux, quoique, avec Andéa, ces chances doublaient de suite.

« Bien sur ! Hihi ! Je ne vais pas vous déranger plus longtemps ! »

Et bien voila, Andea allait exécuté cette mission, une mission qui serait importante pour son avenir en tant que sbire Rocket, qui pourrait être promu d'un niveau plus ou moins conséquent en voyant la réussite de la mission. Par contre, l'idée de la maître toute seule dans ce projet est à double tranchant, d'un côté, Andéa pourra se sentir importante, très forte, pensant que si Giovanni l'avait affecté à une importante mission, c'était que le Boss était persuadé qu'elle avait un niveau surpuissant, mais de l'autre, elle pourrait facilement se faire prendre, et rejoindre ses parents dans l'Au-Delà...M'enfin bon, elle avait un nouvel allié pour se défendre, et ça, c'était un léger plus. La jeune femme était donc près de la porte, mais au dernier moment, elle prit la parole, ce qui donna donc à l'entretien une nouvelle tournure, qu'il aurait mieux valut éviter...De plus, la nouvelle recrue allait apparaître très bientôt.

« A moins que... »

-Mmh? Qu'il y a-t-il ?

Elle se retourna, bizarre, elle avait changé de regard...Toute cette euphorie enfantine avait disparue, le pokémon plante présent dans la pièce fut surpris...Révélait-elle sa véritable identité? Ce serait une chose tellement innatendue, Giovanni avait aussitôt rayé cette hypothèse de son cerveau...Matori était également surprise, elle pensait vraiment en avoir fini d'avoir eut cette gamine d'un léger Quotient Intellectuel, mais non, heureusement, la bras droite de Giovanni, allait s'occuper d'elle, ce n'est pas une idée qu'elle s'est donnée, un devoir qu'elle aura à faire très bientôt !

Matori, c'était tout de même un personnage intéréssant, elle est toujours présente dans les entretiens de Giovanni, elle ne disait rien, absolument rien, elle était froide, toujours, mais n'était pas inactif mentalement, pendant que Giovanni s'occupait de la personne avec qui il avait un rendez vous, elle, s'occupait, en plus du Boss, d'analysé la personne à son tour, afin de lui trouvé une affection dans une équipe de sbire bien disctint, voir, en solo si cette personne en avait les capacités, de plus, Matori s'occupait des comptes de l'organisation, de faire les transferts de paye mensuelle aux membres, et plein d'autres choses dans la gestion, elle était un total soutien pour Giovanni. En ce moment, elle analysait Andéa, qui était un mystérieux personnage, mais la Secrétaire ne connaissait pas les parents de la jeune sbire, son jugement ne pouvais être fiable à cent pourcent ! Bref, laissons Andéa parler.

« Euh; Monsieur Giovanni, je ne veux absolument pas vous dire que vous êtes la raison de tels crimes maléfiques... Mais... Comment... Euh... Comment le dire... »

Bien qu'il ne le montrait pas, Giovanni commençait à être agacé, par la sbire, il n'avait pas que ça à faire! Non, une autre personne allait arrivé, une personne importante, qui allait être bien plus mature que cette Capaldi, une personne, digne d'avoir un niveau des plus grands ! Le niveau le plus grand de la Team Rocket après celui de Boss ! Enfin bref, La sbire avait choisit ses mots, plus vite elle parlerait, plus vite ce serait fini.

« J'ai visité les restes d'un manoir qui a brulé récemment. Et pleins de restes d'expériences horribles auraient été fait en votre nom ! Je ne dis pas que vous en êtes le responsable, non ! Vous êtes un héros... Mais d'horribles personnes auraient prit votre nom pour faire ses actes maléfiques ! »

La manoir de Cramois-Ile ? Giovanni n'y croyait pas ses oreilles, c'était le lieu de naissance de Mewtwo, objectif final du boss dans sa quête, ce lieu qui n'était pas un Manoir, mais en réalité un laboratoire, celui du puissant docteur Fuji, puissant dans le sens intelligent, le pauvre, il avait péri lors du réveil du clone, celui-ci avait déjà détruit le laboratoire, d'un seul coup, vif, dévoilant réellement l'étendu de ses pouvoirs. Mais qui aurait pu parlé à Andéa de ça? Tous les scientifiques connaissant le projet Mewtwo furent tués par celui-ci, et le clone n'irait pas parlé à une fille au hasard, non...les clones de Salamèche, Carapuce, Bulbizarre, sont mort-nés, pareil pour le clone de la fille de Fuji. Il ne voyait absolument pas qui aurait pu parler de ça...Il trouva cependant directement une excellente excuse, répondant après avoir fini sa tasse de café, caressant la tête de son Persian.

-Ne cherchez pas, dit-il avant de continuer avec ce qui n'était absolument pas la vérité, c'était surement de l'époque où ma mère, Madame Boss, menait la Team Rocket, à son époque, l'organisation n'était pas bénéfique, bien au contraire, c'est pour cela que lorsque j'ai reprit les rennes, j'ai enfin pu créer la VRAIE Team Rocket, effaçant toute les horreurs que ma mère à pu causer, je lui ai pardonné, certes, mais bon, ce Manoir, je n'en ai jamais entendu parlé. Merci à vous mademoiselle Andéa, j'enverrais un commandant voir ça pour réparé cette erreur.

Convaincue? Surement ! Giovanni lui-même aurait pu croire à ce mensonge improvisé au dernier moment, cela le désolait de parler comme ça de sa mère, elle qui était son idole, mais c'était l'idée la plus logique trouvée sur le coup. Matori prit alors la parole, disant qu'une personne, en employant le pronom "Elle", était bientôt là, en utilisant cette fois ci, le verbe "Arriver" conjugué à la troisième personne du singulier, Le Boss prit donc les devants, souriant :

-Andéa, pourrions nous reprendre cette discussion une prochaine fois s'il vous plait? Non pas que votre présence me déplait, seulement, mon prochain rendez-vous arrive, et je n'aime pas vraiment faire attendre les gens, surtout quand c'est moi qui les ait demandé, vous comprenez?

Simple et efficace! Giovanni s'était occupé de Willy, et maintenant d'Andéa! En espérant que celle-ci partirait, si c'était le cas, elle serait surement souriante, comme à son habitude, et une autre personne arrivera trois minutes après elle...Sinon, seulement le prochain tour nous dira ce qui arrivera !

Revenir en haut Aller en bas
Andea Capaldi


avatar
Messages : 138
Réputation : 6
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : Là où l'héroïsme est demandé !
Autres Comptes : Laure Dexila - Archibald Park - Aria Cantore - Sylvia Von Wittelsbach - Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Lun 31 Mar - 18:05

Andea n'était pas totalement rassurer. Elle espérait sérieusement que Giovanni n'allait pas s'énerver contre elle. Dans un sens, elle l'aurait bien mérité, avec ses déclarations, et le fait qu'elle n'était toujours pas sortit, alors que visiblement, quelqu'un de plus important qu'elle allait entrer ! Donc, elle espérait sérieusement de plusieurs choses. Déjà de ne pas avoir trop d'ennuis, elle, car elle ne voulait pas trop se faire remonter les bretelles comme on disait, mais aussi, elle espérait que cela allait intéresser le fameux chef de la team Mafieuse qu'était la team Rocket; et qui allait faire mener une enquêtes pour retrouver les coupables ! Même si elle était sur qu'elle allait devoir elle-même faire des enquêtes de son côtés, étant donné que la vérité bien souvent restait mystérieuse ! Mais, elle, Andea Capaldi allait projeter tout Projecteurs pour que la vérité éclate au grands jours ! C'était obligatoire pour une héroïne de faire cela ! Elle écouta avec un mélange de crainte, mais aussi de sérieux et d'attente inéxorables les déclarations du chef de la Team Rocket sur ce qu'elle voulait savoir :

-Ne cherchez pas, c'était surement de l'époque où ma mère, Madame Boss, menait la Team Rocket, à son époque, l'organisation n'était pas bénéfique, bien au contraire, c'est pour cela que lorsque j'ai reprit les rennes, j'ai enfin pu créer la VRAIE Team Rocket, effaçant toute les horreurs que ma mère à pu causer, je lui ai pardonné, certes, mais bon, ce Manoir, je n'en ai jamais entendu parlé. Merci à vous mademoiselle Andéa, j'enverrais un commandant voir ça pour réparé cette erreur.

« Oh... Euh... Bizarre... Mais j'vois hihi ! »

Bizarre, en effet. Elle sentait qu'elle avait devoir se mettre en mode Sherlock Capaldi, car il y avait une contradiction dans le témoignage de Giovanni ! Elle avait presque envie de hurler à toute voix : OBJECTION !!! Mais elle ne devait pas le faire, par mesure de respect pour Giovanni ! Et puis, elle n'était pas avocat dans un tribunal avec des sorcières. REFERENCE JOKE LOCALISED ! Bon, reprenons notre sérieux. Mais cependant, il fallait bien comprendre qu'elle ne pensait pas que Giovanni était entrain de mentir, et croyait vraiment en ce qu'elle venait d'entendre. Mais elle sentait que la vérité n'était pas totale ! Et en temps qu'héroïne, elle devrait trouver la vérité ! Rien que la vérité, en temps que future héroïne ! La recherche de la vérité était une obligation pour les héroïnes, c'était une des bases même de l'héroïsme ! Après, l'explication de Giovanni était entièrement logique ! Juste quelques problèmes de tailles, mais c'était peut-être lié à toute la sciences qu'elle ne comprenait pas du tout, n'ayant jamais fait d'études. Oui ! Cela devait être ça !

« Vous aurez du mal ! Moi et Charizard, une ancienne victime, on a un peu sans faire exprès tout fait bruler ! Enfin, c'était pas nous, c'était... enfin... »

Andea déclara cela avec le sourire, pour montrer qu'elle était bien contente du résultat ! Bon, ce n'était en vrai pas trop sa faute, c'était la faute d'un énoooooorme éclair, qui avait frappé de toute sa violence le bâtiments. Bon, il n'avait pas entièrement été réduit à l'état de Cendre, mais en tout cas il avait bien dégusté. Elle ne savait pas trop qu'est-ce qui avait exactement provoqué la cause de ce feu. En effet, elle avait juste vu un grands flash, puis une grande douleur, lié au fait qu'elle avait été littéralement empalé en différents endroits pas des bouts de verres lascérants... Donc, en vérité... Et bien elle ne savait pas trop ce qui avait provoqué tout ça, mais ce n'était pas tout à fait elle ! Enfin, c'était visiblement un peu quand même sa faute. Damn ! Elle venait si ça se trouve de perdre toute crédibilité devant son nouveau patron ! Zutzutzut ! Mais bon, au moins, en temps que future héroïne, elle ne devait pas mentir, même pour se protéger ! La vérité avant tout ! C'était obligatoire en temps qu'héroïne !

-Andéa, pourrions nous reprendre cette discussion une prochaine fois s'il vous plait? Non pas que votre présence me déplait, seulement, mon prochain rendez-vous arrive, et je n'aime pas vraiment faire attendre les gens, surtout quand c'est moi qui les ait demandé, vous comprenez?

« Bien patron ! Sachez qu'Andea Capaldi va faire sa mission, et va espionner sous couvert des Forces de Polices la Base Plasma ! Et vous ramenez Mickaël Machina pieds et poins liés s'il faut ! La justice vaincra ! »

Elle sortit alors héroïquement de la salle, chantonnant tranquillement. Dieu... Que... Cela... Avait été spécial. Très spécial. Même si vous voulez mon avis à moi et à moi seul de tout simplement qui est à moi. Cette phrase ne veux strictement rien dire, mais vous avez l'habitude ! Bref, Andea maintenant devait réussir sa future mission, et devenir une grande Rocket ! Elle se demandait bien ce qu'allait rencontrer maintenant Giovanni ! Sans doute une collègue ou un collègue ! Elle était persuadé que cela devait être un grand héros... Aucun doute pour être demandé par Giovanni lui même ! Elle avait été aidé, elle, par le piston de ses parents. Mais maintenant, elle devait montrer ses talents par elle-même ! Elle allait devenir la plus grande héroine de toute les temps... Quoi ? Je commence à me répéter ? Et oui, vous avez sans doute compris maintenant que notre chère Andea voulait devenir un defenseur de la justice, et que jamais elle ne reculerait devant l'adversité... Mais... Mais disons que c'était Andea ! Donc, on a jamais trop dit ! Allez, encore une fois ! Hip hip hip hourra pour la future plus grande héroïne de tout les temps !

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Mar 8 Avr - 16:46




Rencontre avec le Maître
Feat Giovanni Sasaki






Et le vainqueur de ce match est Serafina Amarillys, alias la Rose Noir !

Une véritable cacophonie sonore fit alors vibrer tout le stade, dans la Saint ville d'Illumis. Ce n'était pas, comme on pourrait le croire au premier abord un tonnerre d'applaudissement ; c'était le même le contraire, à vrai dire. Il y avait bien du bruit, mais c'était une véritable huée d'insulte qui prenait place. Comme quoi, le vainqueur n'était pas toujours reconnu, et en occurrence, Serafina était loin d'être populaire. Malgré sa beauté, non contente d'être froide avec les autres, elle utilisait un style de combat très sale, utilisant les Pokemons Poisons. Résultat des courses, peut importe son palmarès, elle était autant victime des insultes de la presse que habitants. Le pouvoir de l'information et de sa diffusion était l'un des plus grands qu'il existe à notre époque. Mais bon, peu importait. Car récemment, Serafina baignait dans une grande plénitude, elle avait fait "sa" rencontre.

En effet, Serafina avait faite récemment la rencontre d'une personne en particulier, qui avait changée sa vie. Une personne qui l'acceptait enfin comme elle l'était. Une personne importante, agissant dans l'ombre. Et elle allait désormais "le" retrouver. En effet, cette personne l'avait conviée à un rendez-vous des plus importants, et il était hors de question qu'elle soit en retard. Passant par les bas-fonds de la ville, elle mit finalement son masque de cire blanche à l'abri des regards. Ce masque qui la protégeait, elle et son identité. Une seule personne connaissait son nom, enfin, deux. Il y avait "celle-ci" et son son assistante. Mais pour l'instant, peu importait.

Arrivant finalement devant l'entrée du repaire, elle fit passer silencieusement son passe d'accès, afin de rentrer dans un vieux bâtiment désaffecté. Alors qu'elle fit quelques pas, un mécanisme gronda et un escalier secret apparut sous ses yeux. Faisant fit de tout commentaire, elle s'engagea dans les dédales souterrains, croisant quelques personnes vêtus de vêtements sombres. Ces dernières la laissaient souvent passer. Après tout, même si on ne connaissait pas son nom ni son visage, les rumeurs se propageaient. Il était dit que Serafina avait été repéré et contacter personnellement par le Boss de cette organisation pour la rejoindre. Mais qu'elle organisation ? Le R rouge brodé fièrement sur les vêtements des combattants, l'identité du Maître de ces lieux était tout d'un coup limpide, claire, évidente. Enfin devant la porte, Serafina toqua doucement de deux petits coups, avec son poignet, avant de dire simplement :

J'entre.

La porte automatique vibra quelques secondes avant de s'ouvrir, dégageant la vue sur la pièce. Peu importait l'espace spacieux, la décoration pompeuse. Peu importait la femme, debout près de l'homme. Non, tout ce qui importait, c'était "lui".

Je suis là, Maître Giovanni.


Code par K'Aya de Never-utopia.


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Sakaki


avatar
Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Sam 19 Avr - 18:22


L’entretien avec Andéa allait bientôt se terminer, celle-ci, avait cependant parler à son chef du Manoir Pokémon, qui cachait, en réalité, un des plus grands laboratoire que la Team Rocket ait connu. Ce Laboratoire fut détruit par Mewtwo une première fois, avant qu’Adonis le reconstruise pour en faire un bâtiment personnel, mais toujours avec une partie scientifique. Cependant, lors de la bataille de Cramois’Ile, le manoir fut une seconde fois mit en ruine. Sur l’origine des expériences, Giovanni avait réussit à trouver un mensonge sur le vif, expliquant qu’il enverrait un commandant pour régler ce soucis des plus dérangeant, ou pas d’ailleurs.

« Vous aurez du mal ! Moi et Charizard, une ancienne victime, on a un peu sans faire exprès tout fait bruler ! Enfin, c'était pas nous, c'était... enfin... »


Mais, voila qui était parfait ! Giovanni n’aurait donc pas besoin d’envoyer de commandant. Il se contenta donc de ne rien dire, clôturant ce sujet qui aurait peut être pu coûter la loyauté de Capaldi, si celle-ci avait un minimum de perspicacité. Enfin, même avec ça, Giovanni était tout de même un maître dans l’art du mensonge, tout comme sa future adversaire, ou alliée, qui sait, celle-ci était également une chef de team, ou allais le devenir. Il y avait un blanc qui s’était installé dans la pièce, qui dura une trentaine de seconde, avant que Giovanni demanda à sa subordonnée de commencer sa mission dès maintenant, celle-ci répondit, fidèle à elle même dans le ton de sa voix :


« Bien patron ! Sachez qu'Andea Capaldi va faire sa mission, et va espionner sous couvert des Forces de Polices la Base Plasma ! Et vous ramenez Mickaël Machina pieds et poins liés s'il faut ! La justice vaincra ! »

-Bien.


Il était redevenu totalement froid, mais sur un mot, cela ne pouvait se remarquer, c’était tout bonnement impossible. Enfin bref, Andéa parti. Il était temps. Giovanni avait déjà effectuer deux rendez-vous sur les trois prévus, le prochain serait sans doute le plus intéressant. En effet, il attendait une personne qui possédait de grandes capacités, des pokémons de type poisons, elle faisait parti de la ligue semi-pro, elle en était la reine, mais, si elle restait seulement dresseuse professionnelle toute sa vie, elle ne pourrait développer la totalité de son potentiel qui était pourtant grand, très grand. Giovanni sorti une pokéball de sa poche, celle-ci était un présent, un présent venant directement des pokémons du grand maffieux. C’était une bête dont il ne se sert presque plus depuis sa défaite face à un rouquin. Une voix se fit entendre.

-J’entre.


L’instant d’après, la porte automatique vibra. Elle était toute proche, la personne qui augmenterait la puissance de l’organisation de manière considérable. Cette personne était à priori prête à servir Giovanni de toute son âme. C’était Serafina Amaryllis.

-Je suis là, Maître Giovanni.


Ces cheveux roses, cette tenue aux couleurs simples mais efficaces, un visage sûrement magnifique caché par ce masque de cire Elle serait la membre la plus intéressante que l’organisation put posséder depuis ces dernières années. Giovanni invita alors la demoiselle à s’assoir. Puis osa demander quelque chose qui allait contrarié, énervé, embêter la “sbire d’Elite.”


-Serafina, pouvez vous enlevez votre masque s’il vous plait?



Elle avait exécuté l’ordre demandé, mais Giovanni remarquait une espèce d’effort de la part de son interlocutrice, comme ci elle ne voulait pas enlever son masque, elle ne voulait pas de montrer, se mettre comme nu, dévoiler qui elle était réellement. Cette frontière franchie était un effort énorme de sa part, le maffieux l’avait bien évidement remarqué. Pourtant, il y avait un élément illogique. Si elle était fidèle à Giovanni, pourquoi ne voulait-elle pas enlevé son masque? Ce n’était pas logique. A moins que...Matori ! C’était exactement ça! La rose noire ne devait avoir que de l’estime pour le Boss et uniquement pour lui ! Elle devait surement estimé à un seul as la secrétaire. Mais qu’importe, pour Giovanni, ce n’était qu’un caprice, il ne pouvait pas laisser passer ça quand même, pour qui ont le prendrait?


-Merci. Bienvenue dans le Quartier Général de la Team Rocket. Pour commencer, prenez. Dit-il en tendant une pokéball. -Cette pokéball contient l’un de mes pokémons, Kraboss, il vous appartient désormais. Il compensera largement la faiblesse de vos pokémons poisons face au type sol.


Giovanni donnait Kraboss à Serafina? Oui. Cela était un présent pour augmenter le niveau de l’équipe de la “sbire d’élite”, mais c’était aussi une forme d’augmentation, pour ce qui était une promotion. La question que vous devez vous demander, c’était surement, où était passée cette promotion dans la réponse? Elle n’a pas encore été cité. Mais cela ne saurait tarder. En effet, le Boss considérait Serafina comme une personne surpuissante, au potentiel si grand, qu’elle pourrait peut être devenir son équivalant même.

-Aussi, vous ne serez pas sbire d’Elite comme le disait mon appel vidéo, non, votre potentiel serait gâché si je vous rabaisse à cette catégorie. Vous êtes directement promue au rang de seconde de l’organisation. J’ai déjà vu l’un de vos combat, vous avez largement les compétences, ainsi que toute ma confiance. Il fit une pause, et ajouta : -Vous pouvez, également, vous confectionner une troupe d’une dizaine de sbires qui seront sous vos ordres.


Il était assez froid, mais souriant, comme si il montrait une fierté d'avoir trouvé cette perle rare qu'était Serafina, une perle rare qui pourra briller pleinement désormais. Mais, voyons la réaction de la nouvelle seconde de l'organisation...

.:-------------------------:.
Ce personnage possède un Dardargnan et un Persian Obscur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Dim 20 Avr - 9:29




Rencontre avec le Maître
Feat Giovanni Sakaki





Elle était enfin prêt de son Maître : Giovanni Sakaki. Oh bien sûr, il y avait une ombre au tableau : Matori la secrétaire de la Team Rocket. Enfin bon, tant pis, rien n'était parfait en ce bas-monde de toute façon. Elle était là pour son Maître et n'allait pas laisser une petite pimbêche lui briser son plaisir. Cependant, tandis qu'elle s'asseyait, sous les ordres de Giovanni, il dit quelque chose qui lui déplaisait fortement. En effet, il voulait qu'elle enlève son masque. Cela ne l'aurait pas dérangée outre-mesure si elle était seule avec lui, mais se dévoiler ainsi à une personne qu'elle détestait comme cette Matori n'était pas à son goût. Enfin, tant pis. Elle n'avait pas le choix. Obéissant au moindre des désirs du chef mafieux, elle fit cependant un grand effort de volonté afin de faire abstraction de ses sentiments personnels pour l'enlever. Comme si elle se mettait nue, sans aucune protection. Cependant, elle devait rester fière et gardait une mine farouche sur son visage. Pas question de flancher.

-Merci. Bienvenue dans le Quartier Général de la Team Rocket. Cette pokéball contient l’un de mes pokémons, Kraboss, il vous appartient désormais. Il compensera largement la faiblesse de vos pokémons poisons face au type sol.

Entendait-elle correctement ? Son maître lui offrait directement l'un de ses Pokemons personnels. Un petit rictus prit forme sur son visage, comme un sourire. A peine arrivée que ses qualités semblaient déjà être reconnues. C'était absolument parfait. Et, tandis qu'elle prenait en le réceptacle en remerciant son Maître, elle observait les différentes techniques de ce dernier : Pince-Masse, Vibraqua, Griffe-Acier et Abri. Absolument parfait. Mais son extase ne s'arrêtait pas là. Loin s'en fallait. La suite lui ferait encore plus plaisir, ça oui :

-Aussi, vous ne serez pas sbire d’Elite comme le disait mon appel vidéo, non, votre potentiel serait gâché si je vous rabaisse à cette catégorie. Vous êtes directement promue au rang de seconde de l’organisation. J’ai déjà vu l’un de vos combat, vous avez largement les compétences, ainsi que toute ma confiance. Vous pouvez, également, vous confectionner une troupe d’une dizaine de sbires qui seront sous vos ordres.

Seconde de l'organisation hein ? Absolument parfait. Les bonnes nouvelles s'enchainaient et cela la confortait grandement dans son choix ; les Rockets étaient son foyer, à partir de maintenant et à jamais. Tournant la tête, elle s'adressa pour la première fois à celle qu’elle considérait comme sa rive :

Matori ? Pourrais-je avoir la liste des candidats potentiels ? Merci.

Si cela n'avait pas été un modèle de finesse, elle avait tout de même réussit à rester courtoise. Pas question d'être négligée devant Giovanni. Il en était hors de question. Prenant la liste entre les main, un nom retint son attention et elle en fit part aux personnes présentes :

Andéa Capeldi. Cette petite sotte est persuadée que la Team Rocket est un modèle de vertus et de justice. De plus, elle semble détenir un assez intéressant potentiel qu'il serait judicieux de faire fleurir. En la manipulant correctement, elle pourrait nous êtres fort utile.

Toujours visé plus haut, toujours visé plus loin. Tout ça dans le but de servir son maître. Toujours aussi calme, elle attendait avec impatience la suite de l'entretient.


Code par K'Aya de Never-utopia.


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Sakaki


avatar
Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Lun 21 Avr - 13:03

Le dernier des trois rendez-vous fructueux avait commencé, c’était encore une demoiselle que Giovanni recevait. Serafina Amaryllis était désormais seconde de l’Organisation, et avait eut le droit au Kraboss de Giovanni ! Et oui, le boss se devait de parachever l’Equipe de sa seconde qui possédait une immense faiblesse au type poison. Mais maintenant, elle était plus forte que jamais, et elle avait tout de même l’air contente, puisqu’un sourire se matérialisa sur son magnifique visage pourvu de deux orbites oculaires aux iris rouges. Mais, elle allait également montrer qu’elle pouvait être efficace, en effet, il ne se reposait pas sur ses lauriers, puisqu’elle demanda directement une faveur.

Matori ? Pourrais-je avoir la liste des candidats potentiels ? Merci.

La Secrétaire exécuta l’ordre demandé, donnant un dossier contentant le nom, le prénom, l’équipe pokémon, l’appréciation de chaque sbire, accompagné d’une photo bien évidemment. Giovanni était tout de même impressionné par la rapidité d’action de sa Seconde. Elle n’avait absolument pas perdu de temps, vérifiant nom après nom, elle allait surement se concocter une équipe puissante, pourvue de sbires plus puissant les uns que les autres, mais, le maffieux ne s’attendait absolument pas à ce que Serafina s’arrêta sur un nom précis.

Andéa Capaldi. Cette petite sotte est persuadée que la Team Rocket est un modèle de vertus et de justice. De plus, elle semble détenir un assez intéressant potentiel qu'il serait judicieux de faire fleurir. En la manipulant correctement, elle pourrait nous êtres fort utile.

Andéa Capaldi était effectivement déjà dans la liste des sbires, après tout, bien qu’elle avait eut un entretien avec Giovanni qu’aujourd’hui, elle faisait parti de l’organisation depuis déjà plusieurs jours. C’était assez drôle que la nouvelle promue s’arrête de le nom d’une personne qui se trouvait dans cette pièce il y a encore quelques minutes. Elle s’était fait un avis qui était le même que Giovanni en quelques secondes, c’était impressionnant, ses capacités d’analyse étaient réellement hors-normes. Elle était digne d’être seconde, Giovanni ne regretterait pas son choix, c’était sur.


-Capaldi? Elle se trouvait ici juste avant votre venue, nous avons le même avis sur elle. Je vous fait confiance pour la manipuler, bien que là, elle se trouve en mission, dès qu’elle reviendra, Matori s’occupera de lui dire qu’elle est sous vos ordres directs.


Giovanni parlait toujours aussi froidement, mais ça se voyait tout de même, il était heureux de sa trouvaille. Il avait dit ce qu’il avait à dire, mais maintenant, il fallait parler mission. Après tout, Madness et Lencher avaient eut une mission de test, et seconde ou pas seconde, Serafina y aurait également le droit ! Mais là, c’était une mission plutôt passive par rapport à celle des deux autres commandants. La pauvre, elle n’aurait pas encore l’occasion de s’amuser...Mais ça ne saurait tarder, puisque bientôt, une grande bataille allait avoir lieu.

-Dans trois jours, les journalistes d’Hoenn feront une interview de civils sur la guerre d’Hoenn. Je compte y aller personnellement, et je voudrais que vous m’accompagnez s’il vous plait. J’ai eut des retours de membres disant qu’il pourrait se passer quelque chose d'intéressant, mais rien est sur.


Sans commentaires précis, Giovanni avait prévu d’aller à Nénucrique afin de s’occuper de voir si les rumeurs qui tournaient dans le QG étaient fiable. Il y irait avec Serafina, personne d’autres ne pourra venir, mais, quoi de plus normal, après tout, le Boss n’avait pas besoin d’autre défense que ses pokémons, mais il aurait besoin de sa seconde, au cas où. Voyons voir la réaction de Serafina à cette mission qui était en réalité des plus gratifiante.


.:-------------------------:.
Ce personnage possède un Dardargnan et un Persian Obscur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Mar 22 Avr - 10:46




Rencontre avec le Maître
Feat Giovanni Sakaki





Tout était parfait pour l'instant. Subjuguée par son envie de plaire au plus grand mafieux du monde Pokemon, la jeune Serafina montrait d’ors et déjà un un esprit d'analyse des plus pertinents. Agir vite, bien et efficacement. C'est comme ça qu'elle réussissait dans le monde des pros, et qu'elle réussirait aussi ici. En tout cas, une chose semblait sûre, c'était que le boss de l'organisation criminelle semblait satisfait de sa prise d'initiative et ne semblait absolument pas regretter son choix. Voulant ajouter quelques précisions, ce dernier prit la liberté de l'informer de la situation actuelle de cette jeune sbire qu'était Andéa.

-Capaldi? Elle se trouvait ici juste avant votre venue, nous avons le même avis sur elle. Je vous fait confiance pour la manipuler, bien que là, elle se trouve en mission, dès qu’elle reviendra, Matori s’occupera de lui dire qu’elle est sous vos ordres directs.

Excellant. C'était le meilleur mot pour qualifier ces paroles. Cela arrangeait bien le seconde des Rocket, prête à tout pour aider son maître. En effet, le fait qu'elle soit actuellement en mission l'aiderait à réfléchir sur quelle méthode utiliser afin d'empoisonner son esprit et d'en faire une esclave. Si elle s'y prenait habilement, il n'y aurait normalement aucun problème et elle aurait bientôt une poupée éternelle qui exécuterais le moindre de ses ordres. Alors que l'entretient semblait toucher à sa fin, Giovanni prit la liberté de l'informer de la suite des évènements et ainsi de sa première mission.

-Dans trois jours, les journalistes d’Hoenn feront une interview de civils sur la guerre d’Hoenn. Je compte y aller personnellement, et je voudrais que vous m’accompagnez s’il vous plait. J’ai eut des retours de membres disant qu’il pourrait se passer quelque chose d'intéressant, mais rien est sur.

Oui, bien sûr. Il y avait sans doute des intentions cachées à cela. Il ne lui disait peut-être pas la vérité toute entière, mais qu'importe ! Elle avait l'occasion de biller et de recevoir les louanges de son maître. Cela suffisait pour qu'elle ne discute aucunement ses ordres. Confiante en ses capacités à réussir cette mission, elle dit simplement avant de prendre congé :

Bien. Je vais donc me préparer. Si vous voulez bien m'excusez...

Tout en remettant bien en place son masque sur son visage, elle redevenait l'insensible Rose Noire, l'agente de l'ombre tandis qu'elle s’enfonçait dans les dédales du batîment.


Code par K'Aya de Never-utopia.


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Sakaki


avatar
Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina] Mar 22 Avr - 15:13

Serafina avait réellement l’air ravi de la mission que lui avait assigné Giovanni, il fallait avouer que c’était un grand honneur d’être le garde du corps personnel du grand chef de l’organisation la plus puissante de tous les temps. En effet, remarquez que si elle fut dans des mauvais états de nombreuses fois, la Team Rocket était toujours présente, elle était la plus vieille organisation criminelle existante ici. Madame Boss à commencé le travaille reprit par Giovanni, mais temporairement par un des Admins, nommé Amos, pour ensuite être à nouveau prise par le Boss, qui s’exila, laissant l’organisation à De Locksley, même si Giovanni n’aimait pas cette époque qui dénatura la Team Rocket, un Empire? C’était vraiment mal connaître l’organisation. Mais Giovanni était donc cette fois de retour sur le siège, où seul le plus grand pouvait être assis. Mais revenons là où nous étions; Giovanni était donc à la fin de son entretien.

Bien. Je vais donc me préparer. Si vous voulez bien m'excusez…

Serafina avait répondu simplement, mais calmement, elle était vraiment l’image de la Team Rocket, c’était la perle rare, la personne que Giovanni avait cherché pendant toute ses années, l’organisation possédait enfin une seconde parfaite, qui lui était totalement fidèle, c’est ce qu’il cherchait, la fidèlité. après tout, combien de membres peuvent être infiltrés dans l’organisation? Beaucoup. Giovanni ne faisait confiance qu’en quelques personnes, principalement, Matori, Le Trio Rocket, Madness, Lencher, Butch et Cassidy, Andéa, et bien éivdemment Serafina. Mais il y avait également une mystérieuse personne, cette personne était censée être morte lors de son altercation, mais heureusement, Matori l’avait sauvé avec un antidote efficace. Et il fallait que Serafina soit au courant du non-décès de cette personne.

-C'est parfait. Oh, et enfaite, la personne que vous avez combattue, je vous rassure, elle n’est pas morte.

Et Oui. Giovanni n’était pas comme ces idiots qui appelaient la leadeuse de la ligue semi-pro “Démon”, “Déchet”, “Poison”. Non, il considérait que cette femme était plus que ça, tellement plus. Sa puissance était son identité, elle était Serafina Amaryllis, seconde de la Team Rocket, ceux qui oseraient dénaturer cette fleur en pleine émergeance, ils seraient dans le tort à jamais. Je m’égard. C’est donc dès que Serafina partie, que Giovanni reprit une discussion assez importante avec Matori, parlant, pour commencer, du bilan de cette série d’entretien, mais surtout, du moment où Giovanni se montrerait aux yeux de tous, en effet, le Boss ne comptait pas rester éternellement dans l’ombre, mais ça, c’était une autre histoire…



[HRP : cours mais pas d'inspi]

.:-------------------------:.
Ce personnage possède un Dardargnan et un Persian Obscur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina]

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre Science, Héroïsme et Promotion rapide ! [Willy/Andea/Serafina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Kalos :: Illumis :: Quartier Général de la Team Rocket-