Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Here We Go
Jeu 16 Mar - 9:36 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mar 14 Mar - 16:58 par Invité

» Pokemon Community
Sam 4 Mar - 10:25 par Invité

» Master Poké
Mar 28 Fév - 23:35 par Invité

» Tsuki's World
Mar 28 Fév - 12:27 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 25 Fév - 8:04 par Invité

» Rencontre improbable entre deux étoiles (PV Eric)
Dim 19 Fév - 21:10 par Eric Lencher

» Absences de l'illusionniste
Dim 12 Fév - 10:57 par Zoroark

» Réinvente la Destinée
Mar 7 Fév - 14:10 par Invité


Partagez | .

Folie et Cauchemar

Warlord


avatar
Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013
Localisation : Ransai
Autres Comptes : Calder
Jyuu/Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Folie et Cauchemar Mar 4 Mar - 16:56

« Hey, salut ma belle... C'est rare de croiser des filles en kimono ans le coin. J'm'appelle Jyuu, j'suis nouvelle en ville. Et toi, c'est quoi ton petit nom... ? »

« Je m'appelle Aria Cantore ! »

Jyuu laissait flotter ses pensées, appuyée contre la rambarde du bateau qui voguait vers Eternara. Elle regardait les vagues qui reflétaient la lumière du soleil au point de vous brûler la rétine, ses yeux heureusement protégés par ses lunettes de soleil que lui avait rendue Aria lors de leur dernière rencontre.

Lorsqu'elle s'était baladée à Hoenn, toujours en mouvement, elle était tombée sur une affiche parlant d'un voyage touristique jusqu'à l'île de la Ligue, une occasion à ne pas manquer car très rare. Ce voyage n'avait pour but que de faire découvrir la Ligue aux citoyens lambdas, sans pour autant leur permettre de la défier. Mais Jyuu avait une toute autre idée en tête.

« Je suis chasseuse de prime, car ça me laisse la liberté de traquer les membres de teams rapidement, et efficacement. »

Traquer les membres de Team, hein ? De gros poissons... De part sa neutralité dont elle avait fait un style de vie, Jyuu avait refusé de l'aider dans son entreprise. C'était assez égoïste de la part de la Punk, il faut l'avouer. Mais pour elle, vaincre les Teams n'était qu'une perte de temps, quelque chose d'impossible. A chaque fois qu'une Team a été vaincue, une autre s'est relevée, et ainsi de suite. Plus Aria s'entêtait à suivre cette voie, plus elle se ferait des ennemis. Et des ennemis puissants, qui plus est.

Si Jyuu ne voulait pas poursuivre les Teams, elle tenait tout de même à protéger Aria. C'était pour cela qu'elle était venue sur ce bateau. Quoi de mieux pour s'améliorer le plus vite possible que de s’entraîner avec les meilleurs ? Si elle devait attendre d'avoir tous les badges d'une région avant de pouvoir défier les plus forts, Aria serait à nouveau en danger avant qu'elle ait eût le temps de devenir véritablement capable de la protéger. Il n'y avait pas de temps à perdre.

La jeune femme sortit trois Pokéballs de sa poche et les observa. Les deux premières appartenaient à Edward et Corleone, ses deux premiers Pokémons. L’entraînement risquait d'être dur pour eux. Ces deux-là étaient des Pokémons de Concours, pas des combattants. D'ailleurs, voilà bien longtemps que Jyuu n'avait pas participé à un Concours Pokémon. Avec la guerre, les Concours s'étaient faits rares, même à Unys qui avait dût gérer l'arrivée de nombreux réfugiés suite à l'appel du Roi des Plasmas. Quant au troisième ? Jyuu n'avait aucune idée de ce qu'il valait au combat ou en Concours. Elle avait croisé un type bizarre, qu'elle avait prit pour une femme au début. Ils avaient discuté ensembles, enfin, ils avaient plutôt parlé de ce que faisait Jyuu. Et, sans que la Coordinatrice sache pourquoi, l'homme lui avait donné cette Pokéball renfermant un Kabuto, disant qu'elle s’occuperait sûrement bien de lui, et qu'il avait besoin de nouveaux amis.

Le bateau s'arrêta enfin, coupant les pensées de Jyuu qui rangea ses Pokéballs avant de rejoindre la file de touristes qui débarquaient. Maintenant qu'elle était sur l'île, il ne lui restait plus qu'à s'éclipser sans se faire repérer par les guides...




Ca faisait plusieurs minutes que Jyuu marchait dans un champ de fleurs. Elle avait réussit à se soustraire à la vigilance des guides, et voilà qu'elle cherchait un bon adversaire. Mais elle n'en trouvait aucun. Les Conseillers avaient tous disparus ou quoi ? En même temps... Si elle y réfléchissait, c'était assez logique. Des touristes visitaient la Ligue, peut-être que du coup, le personnel profitait de cette journée pour prendre un peu de congés ? Ouais, ça devait être ça.

Sa jambe recommençait à lui faire mal. Elle avait bien guérit et Jyuu pouvait à présent marcher normalement, mais elle continuait de la lancer quand elle marchait trop longtemps ou quand son muscle faisait de gros efforts.

Mais une sensation plus forte que la douleur naissante faisait trembler son corps tout entier. C'était vraiment étrange. Comme si son corps était soumis à une énorme pression, hurlant qu'un danger était proche. Non, pas un danger, en fait. Plutôt quelque chose...

...d'excitant ?

Elle trouva enfin ce qu'elle cherchait. Un homme était là, dans le champ. Pourquoi ? Jyuu n'en savait rien. Mais elle reconnu assez facilement son visage, passé maintes fois à la télévision : Soul Kanuda, Maître d'Hoenn. Rien que ça ! Elle avait touché le jackpot ! Elle qui pensait tomber sur un Conseiller, elle avait trouvé du premier coup le dresseur le plus puissant de la région. Excitée à l'idée de le défier, elle lui lança d'une voix forte, en pointant le doigt vers lui :


- Soul Kanuda ! Maître Pokémon d'Hoenn ! Je m'appelle Jyuu. Je suis à la recherche de quelqu'un de puissant, pour devenir la meilleure ! Je te défie donc en combat !

A quoi bon se présenter ? D'abord, elle allait bien voir comment elle s'en sortait contre lui, en donnant tout ce qu'elle avait. Après tout, c'était le métier de l'homme aux cheveux blancs de se battre. Une fois leur combat fini, ils auraient largement le temps de se présenter l'un l'autre, et si Jyuu trouvait le Maître intéressant, peut-être lui ferait-elle part de son désir de s'améliorer le plus vite possible pour protéger Aria. Mais ça, elle verrait plus tard. Elle n'avait pas parcouru tout ce chemin pour rien.

Jyuu lança une de ses Pokéballs et Edward le Tadmorv en sortit, apparemment mal à l'aise, mais se mettant tout de même en position de combat. Jyuu avait souvent vu à la télé que Kanuda utilisait des Pokémons de type Poison, dont les altérations d'état étaient dévastateurs. Heureusement, avec son type, Edward était immunisé contre ce genre de tactiques. Maintenant, il fallait voir quel Pokémon allait sortir le Maître...

.:-------------------------:.
Liar, cheater, bastard child
Broken promise, love died
Traitor, heartless filth of a woman
All broke down when you ran

GENOCIDE


I'm in love with you
Like the piece of garbage that I claimed you are

Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 461
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Mar 4 Mar - 19:29

Soul était rentré. Après la folie apportée par la Team Rocket à Hoenn, il avait enfin décidé de revoir le champs de fleur dont Eternara était recouvert, accompagné par l'un de ses plus fidèles pokémons, Sharpedo. Toutes ces couleurs conservaient une vie et une pureté qu'il était interdit de saccager. Ainsi, le jeune Maître d'Hoenn, éprouvé par toute ses épreuves passées au cours de la guerre qui avait opposé les Rockets et les Galaxies. Plusieurs fois prisonnier dans les prisons les plus sombres et les plus protégés de ses ennemies, les cicatrices du jeune homme étaient trop nombreuses pour qu'on puisse les compter, sans parler de la dégradation constante de son état mental. Tout les évènements avaient eu un impact terrible sur sa propre personne. Adonis de Locksley... Ce vil personnage avait pompé ce qui lui restait d'humanité et avait fait de lui une bête qu'on enferme dans une cage, et qu'on utilise avec de vils desseins. Il fut aisé, alors que Soul lui-même clamait sa liberté avec sa folie, de le contrôler, et d'en faire un monstre à souhait. Représentant la force la plus impressionnante d'Hoenn, le jeune homme était pourtant capable de faire tomber ce détestable chef Rocket. Il aurait tant voulu se venger, mais ce ne fut pas lui qui eut l'occasion de le ridiculiser. De plus, il avait disparu et nul ne put dire ou est-ce que cet homme pouvait bien se cacher. Il aurait pu le suivre, le retrouver à la trace et le battre facilement, à la loyale... Mais Soul avait abandonné cette idée. Il avait préféré sentir une nouvelle fois, peut être la dernière la saveur de l'odeur riche de cet endroit éloigné de tout ces conflits et de cette corruption par la folie.

Le jour était déjà bien entamé, et les touristes venaient tout juste d'arriver à destination. Ils venaient visiter la Ligue tandis que d'autres étaient là pour le défi lancé par la route victoire, avant de s'attaquer définitivement à leur but de départ; la Ligue Pokémon! Soul n'y participait pas. Tout comme le reste de l'équipe. Les dresseurs pouvaient passer si ils le voulaient la route victoire, mais ils allaient devoir attendre demain pour un éventuel combat dans la tour infernale. Soul n'avait donc pas à rester enfermé dans sa salle pour cette journée là, et il allait grandement en profiter, profiter de l'air respirable à l'extérieur, du silence et du calme, pour une fois, il était apaisé, si calme. Il marchait lentement dans le champs de fleurs, si douce était leur odeur et leur couleur! Soul aurait voulu rester ici éternellement et ne plus être affecté par ses obligations, ni part les autres. Il avait donc réfléchit, et poserait sa démission dès que les touristes soient partis. C'était certainement la décision la plus intelligente qu'il a fait depuis longtemps, bien qu'elle ne put être exécuté immédiatement, malheureusement... En effet, une voix forte et provocante se souleva dans le dos de Soul Kanuda. Il ne se retourna pas en l'entendant.

- Soul Kanuda ! Maître Pokémon d'Hoenn ! Je m'appelle Jyuu. Je suis à la recherche de quelqu'un de puissant, pour devenir la meilleure ! Je te défie donc en combat !

Il tomba en arrière. Les bras levés et écartés, il tomba sur le champs fleuri. Il ferma les yeux et inspira profondément. Sharpedo, lui, regarda ce challenger, qui, de par son apparence extravagante décrivait parfaitement la raison pour laquelle il pensait que parler aussi fort était dans son quotidien. Il observait son Pokémon; il était ridiculement petit. Il ignorait comment elle était parvenue là, mais elle semblait quelque peu vantarde aux yeux du requin bleu. Il regardait son dresseur. Aucune réaction particulière. Il respirait lentement, reposé, et ne semblait pas prêter une réelle attention à son futur adversaire. De quoi le sortir de ses gonds. Enfin, Soul n'avait pas de but particulier en faisant cela, juste le fait de se reposer sur les pétales colorées. il sorti une ball de sa poche et l'inspectait; le pokémon maudit, Spiritomb, était là dedans. Il n'entendait rien en provenant. Il la regardait juste, la tournant dans tout les sens, ne prêtant toujours pas la moindre attention à la jeune dresseuse qui l'avait provoqué en duel. Enfin, après quelques minutes, il lui adressa un regard, ne s'étant pas intéressé à ce qu'elle avait dit ou fait pendant ces minutes là. Ce regard était inexpressif, sombre et sans valeur. Il décida ensuite d'ouvrir la bouche. Il mit du temps avant de parler. Bien quelques secondes supplémentaires.

"- Toi? Tu veux te battre? Regarde ton pokémon. Il fait pitié. Tu veux le faire souffrir pour un honneur de pacotille?"

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Warlord


avatar
Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013
Localisation : Ransai
Autres Comptes : Calder
Jyuu/Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Mer 5 Mar - 10:59

L'homme aux cheveux d'argent se laissa tomber en arrière, les fleurs l'entourant. Sans accorder plus d'attention à Jyuu qui tendait toujours le doigt vers lui, il ferma les yeux et resta silencieux tandis que son Sharpedo observait Jyuu et Edward. Trente secondes passèrent. Puis une minute. Puis deux. Plus le temps passait, plus le petit Tadmorv se sentait mal à l'aise, plus les nerfs de Jyuu la dictaient de balancer son shinai dans la figure de ce sale gamin. Sérieux ! Elle avait fait tout ce chemin, pris un bateau touristique malgré le fait que c'était pas donné cette saleté de voyage, et elle avait cherché dans cette fichue île pour finalement trouver quelqu'un, et le Maître Pokémon allait la laisser poireauter !? Voilà qu'il se mettait à regarder une de ses Pokéballs. Sérieusement, ce mioche devait même pas avoir la vingtaine, était malpoli, et c'était LUI le meilleur dresseur d'Hoenn !? Jyuu ferait un bien meilleur Maître. Elle au moins, elle ne reculait pas devant un défi, et elle respectait ses adversaires. Pas comme ce gamin.

Alors qu'elle s'apprêtait à lui hurler dessus, Soul prit enfin la parole :


- Toi ? Tu veux te battre ? Regarde ton Pokémon. Il fait pitié. Tu veux le faire souffrir pour un honneur de pacotille ?

- Qui a parlé « d'honneur » ?


Jyuu soupira, essayant de retrouver son calme en croisant les bras. On dirait qu'il faudrait plus qu'un simple défi pour convaincre ce mioche de relever son défi. Elle qui voulait éviter la parlotte... Jyuu se sentait toujours mal à l'aise lorsqu'elle parlait d'elle. C'était pour ça qu'elle faisait toujours comme si tout allait bien, et qu'elle esquivait un maximum les questions un peu trop personnelles à son goût. Ce qui englobait à peu près toutes les questions la concernant, du « d'où tu viens ? » au « quelque chose ne va pas ? », en passant par ses motivations. Mais elle n'avait pas le choix cette fois-ci... Misère...

- Ecoutes. Si je suis là, c'est pas pour mon bon plaisir ou pour mon « honneur ». J'ai besoin de devenir plus forte rapidement. Ma... Une personne a qui je tiens beaucoup est enfoncée jusqu'au cou dans cette foutue guerre des Teams. Et je veux pas qu'il lui arrive quelque chose. Mes Pokémons sont peut-être faibles, mais on fera tous de notre mieux. Et surtout...

Elle se remit en position de combat, les jambes écartées et les genoux légèrement pliés, bien campée sur le sol, les poings levés au niveau de son ventre. Son regard transperçait celui de Kanuda. Jyuu était sérieuse. Plus sérieuse que jamais. Et elle allait le lui montrer.

- Surtout, lança-t-elle, je t'interdit de dire que mes amis font pitié !

Jyuu pointa du doigt le Sharpedo qui l'observait.


- Edward ! Coud'Boue sur ce Sharpedo !


Déglutissant difficilement, Edward reprit contenance. Jyuu avait ce pouvoir sur lui qu'elle était capable de lui donner le courage de se battre. Elle le soutenait, l'encourageait, sa dresseuse était toujours là pour lui malgré sa timidité maladive à cause de laquelle il n'était qu'un bon à rien. Jyuu ne l'avait jamais traité de froussard ou d'inutile et faisait de son mieux pour qu'il s'améliore, même contre la volonté du petit Tadmorv. Il était temps de lui rendre la pareille.

Visant bien, Edward tendit le poing vers le Sharpedo, une boule de boue marron légèrement violette se dirigeant droit vers les yeux du requin. Jyuu avait un peu étudié la stratégie Pokémon depuis la raclée qu'elle s'était prise contre Ismael, le Champion Vol d'Unys qui lui avait confié une Pierre Nuit et un vieux livre écrit dans une langue morte qu'elle avait été capable de traduire. Si Coud'Boue fonctionnait, le Sharpedo de Kanuda aurait bien du mal à se battre !

.:-------------------------:.
Liar, cheater, bastard child
Broken promise, love died
Traitor, heartless filth of a woman
All broke down when you ran

GENOCIDE


I'm in love with you
Like the piece of garbage that I claimed you are

Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 461
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Dim 9 Mar - 11:40

- Qui a parlé « d'honneur » ?

Soul la regardait. Toujours couché sur le sol, les bras croisés, il s'était décidé à l'écouter. Il n'avait aucune motivation à affronter quelqu'un en sachant pertinemment que le combat était gagné d'avance. Il n'avait jamais eu aussi tort de sa vie. Si, en temps normal, sa paranoïa et sa prudence étaient très marqués, là, il semblait si apaisé, si libre et tellement insouciant. Jamais personne qui le connait bien n'aurait pu croire un jour qu'il soit aussi calme. Nul n'aurait pu croire alors que la fatigue et les fleurs d'Eternara aient pu le rendre ainsi. Certains ne doutaient pas de son état mental et étaient près à parier que cet apaisement serait certainement éphémère, malheureusement, mais on ne pouvait le prédire d'avance. Mais le fait était là; et il était prêt à rire, en écoutant le discours idéaliste que son pseudo adversaire allait certainement lui faire partager. Ce n'était peut être pas des plus intéressants pour lui, mais il allait la laisser parler, la ridiculiser ensuite pour qu'il ne lui vienne plus à l'idée de le déranger par la suite. Après tout, il allait démissionner le lendemain, et n'aurait donc pas de temps à perdre avec cette jeune femme. Il pouvait se permettre un dernier combat humiliant avant de prendre du repos peut être définitivement.

- Ecoutes. Si je suis là, c'est pas pour mon bon plaisir ou pour mon « honneur ». J'ai besoin de devenir plus forte rapidement. Ma... Une personne a qui je tiens beaucoup est enfoncée jusqu'au cou dans cette foutue guerre des Teams. Et je veux pas qu'il lui arrive quelque chose. Mes Pokémons sont peut-être faibles, mais on fera tous de notre mieux. Et surtout...

Et surtout? Il ne l'interrompit absolument pas, laissant cette grande bouche gesticuler et prononcer ce discours des plus émouvants. Les oreilles du jeune homme vibraient, et, doucement, il se redressa. Ses gestes étaient lents, et il se permit alors de rester assit au milieu des fleurs, en silence.

- Surtout, je t'interdit de dire que mes amis font pitié ! Edward ! Coud'Boue sur ce Sharpedo !

Elle n'avait pas demandé la permission de Soul, le combat avait déjà commencé. Alors que lui, étant toujours particulièrement apaisé, elle, elle semblait si susceptible. Mais cela n'avait pas d'importance. Toujours assit, les bras en arrière, il soupira. Le jeune Maître Pokémon était contraint -ou désirait-t'il?- de ridiculiser son adversaire. Sharpedo se secouait, toujours plus, voulant se débarrasser de la boue le plus vite possible. Mais c'était cette même précipitation qu'avait eu cette jeune femme en venant le voir qui causerait sa perte. De toute manière, ce n'était pas le Pokémon que Soul voulait utiliser. A peine le requin eu le temps de rouvrir les yeux qui étaient pris d'une désagréable démangeaison, il fut renvoyé dans sa ball. Non, ce n'était pas encore le moment d'utiliser ce Pokémon, il se devait de la jauger d'abord. Mais une punition serait plus correct une fois qu'elle aura perdu tout amour-propre, ou qu'au contraire, la provocation commence à faire le fruit d'une haine qu'elle exprimerait envers lui, et qu'il se ferait un plaisir de rabaisser par la suite. Il souleva une Ball. Il la lança immédiatement, et Demolosse en sorti. Le flamboyant Pokémon allait sans doute être des plus destructeurs pour cet endroit dont la beauté fragile craignait les flammes. Poussant un rugissement, tentant d'intimider, il se moquait ouvertement du Pokémon qui était en face de lui, et avait bien deviné qu'il s'agissait d'un adversaire.

"- Je ne vais pas faire combattre ton Pokémon contre Sharpedo, ce serait si cruel, et tellement bête de voir glisser ce tas d'ordure sur le terrain trop humide! Démolosse, Lance-flammes. Prépares-toi, l'adversaire se croit coriace."

Ricanant, le Démolosse s'exécuta rapidement. Une lueur terrible sorti de sa gueule et un terrible souffle enflammé se dirigea vers le Tadmorv à toute vitesse. Mais il arrêta tout aussi vite de souffler, ne crachant pas continuellement les flammes, mais laissant une boule de feu imposante se diriger vers l'adversaire. Il se préparait face à toute contre-attaque.

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Warlord


avatar
Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013
Localisation : Ransai
Autres Comptes : Calder
Jyuu/Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Sam 19 Avr - 15:23

L'attaque d'Edward avait touché sa cible à la perfection. Comme quoi, l’entraînement que le Tadmorv avait dût subir aux côtés de sa Coordinatrice avait servi. Le Sharpedo se débattait comme il pouvait, essayant de se débarrasser de la boue bloquant sa vision. C'était le moment rêvé pour attaquer ! Si Jyuu attendait plus longtemps, son avantage serait réduit à néant !

Alors qu'elle s'apprêtait à ordonner une nouvelle attaque, le requin disparut dans une gerbe de lumière rouge. Jyuu claqua la langue, se retenant de justesse de pester. En effet, alors qu'elle était sur sa lancée, le Maître Pokémon aux cheveux blancs venait de rappeler son Pokémon. Toujours assis, il lança une Pokéball d'où sortit un chien rouge et noir recouvert d'ossements, à l'apparence féroce. Bien que ce Pokémon ne soit pas originaire d'Unys, Jyuu avait eût l'occasion de le croiser quelques fois, le chien infernal étant assez prisé de quelques gangs de Johto. Un « Démalosse », ou « Démolasse », elle ne se souvenait plus précisément du nom. Tout ce dont elle se souvenait, c'était que ce Pokémon avait la capacité à cracher des flammes, comme le laissait suggérer son allure démoniaque. Jyuu jeta un rapide coup d'oeil autour d'eux. Ils étaient entourés de fleurs, et donc dans un environnement extrêmement inflammable. Si un feu commençait, il fallait très vite l'éteindre si les deux humains ne voulaient pas se retrouver pris au piège et griller de manière tout sauf héroïque.

Le rugissement du chien eût l'effet escompté sur Edward qui recula instinctivement, effrayé par cette menace. Sa timidité naturelle reprenait peu à peu le dessus. Il n'était pas idiot. Il savait pertinemment qu'une énorme différence de niveau le séparait de son adversaire, rien qu'à voir la posture assurée de ce dernier.


- Je ne vais pas faire combattre ton Pokémon contre Sharpedo, ce serait si cruel, et tellement bête de voir glisser ce tas d'ordure sur le terrain trop humide! Démolosse, Lance-flammes. Prépares-toi, l'adversaire se croit coriace.

« Tas d'ordure » !? Certes, il n'avait pas tord en disant ça, mais c'était tout sauf diplomatique de sa part. Il avait dépassé les bornes. Et ça ne donnait que plus de raison à Jyuu pour le battre, quel que soit son niveau. Elle était sérieuse, désormais.

Le « Démolosse », puisque c'était apparemment son nom, créa une boule de feu d'une taille terrifiante se dirigeant droit vers Edward. Tendant la main sur le côté, Jyuu lança d'une voix forte :


- Lilliput, et esquive !

Avec une seconde de retard sur l'ordre, Edward commença à rapetisser juste au moment où la boule de feu était sur lui, plongeant sur le côté dans le même temps. La boule de feu passa à quelques centimètres du corps du tas de boue radioactive, si bien que celui-ci pût sentir sa chaleur infernale avant que le Lance-flammes ne s'écrase prêt de Jyuu qui, par réflexe, avait fait un bond sur le côté. Si Ed n'avait réagit qu'un millième de seconde plus tard, il aurait probablement dût encaisser l'attaque, et rien ne disait qu'il y aurait survécu.

- Détritus !

Sous le coup de l'émotion, Edward obéit sans réfléchir à l'ordre qui lui avait été donné. Mais sa panique l'empêchait de se concentrer correctement, et ça se faisait sentir sur son attaque qui avait été tout sauf précise. Jyuu se rendit compte de l'état terrifié du Tadmorv qui venait de voir sa vie défiler devant ses yeux, mais c'était alors trop tard : elle n'aurait pas le temps de réagir, le Démolosse se préparant déjà à sa prochaine action...

.:-------------------------:.
Liar, cheater, bastard child
Broken promise, love died
Traitor, heartless filth of a woman
All broke down when you ran

GENOCIDE


I'm in love with you
Like the piece of garbage that I claimed you are

Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 461
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Mer 30 Avr - 12:58

Le Pokémon était lui-même terrifié par le rugissement de Démolosse, qui, dans son élan, avait craché une terrible salve de flammes. On pouvait voir dans son regard une lueur de détermination et de fierté. Faire peur avait toujours été le but de l'équipe de Soul Kanuda, et les Pokémons, appartenant au type Ténèbres avaient un rôle bien défini. Ils étaient tous un point stratégique pour l'ensemble et fonctionnaient souvent ensembles. Démolosse par exemple était un compagnon idéal de Moufflair en combat duo. En testant les différents poisons qu'ils pouvaient produire, ils avaient comprit comment combiner leurs forces. Mais, quelque chose troublait Soul malgré cela. Si "Edward" était paniqué, Jyuu semblait encore plus déterminé à battre son adversaire. Quelque chose n'allait pas pour Soul dans son comportement. Comme si le calme et la sérénité que le décors lui avait apporté ne lui faisait plus effet. Il manquait quelque chose à cette scène. Il lui manquait quelque chose, à Soul.

- Lilliput, et esquive !

L'esquive fut rapide mais difficile, de peu, le Pokémon aurait sentie de très près ce qui aurait pu le carboniser sur place. Mais Soul ne voulait pas se fier à une stratégie, aussi bizarre soit-t'elle, et combattre rapidement la demoiselle. Il voulait vite en finir. Le fait qu'elle lui tienne ainsi tête et le provoque avec des Pokémons aussi faibles l'agaçait. Le jeune Maître Pokémon ne comprenait pas. Le démolosse ne l'effrayait pas suffisamment? Les flammes n'étaient pas assez chaudes? Ou bien Soul devait se libérer de l'apaisement pour la terrifier? Il hésitait. Cette hésitation l'énervait encore plus, et à l'extérieur, c'était visible. On pourrait croire qu'il était perturbé, qu'il enrageait d'avoir raté son attaque. Mais sa préoccupation était d'un autre domaine. Il ne sut alors que faire. Il étirait son visage en passant ses mains dessus, regardant fixement son adversaire. Cette jeune femme était trop sure de ce qu'elle faisait. Elle ne paniquait pas, rien, elle ne laissait paraître aucun sentiment de panique. Pourquoi elle était là? Il l'avait déjà oublié. Il avait déjà oublié pourquoi il se battait et pourquoi Démolosse lui obéissait toujours. Il avait du mal à suivre le déroulement du combat. Pendant quelques instants, on pu ressentir une sorte d'absence de sa part, mais il se reprit vite, secouant la tête et se claquant la figure des deux mains. Son regard changea, il semblait déterminé à accomplir ce qu'il avait accompli maintes fois face à des ennemis en tout genre, qui osaient se frotter à lui sous prétexte qu'ils se croyaient être plus fort que quelqu'un qui possédait un titre. Le titre de Maître Pokémon à Hoenn.

- Détritus !

La panique du Pokémon poison se fit de manière à ce qu'il vise totalement à coté, secoué par la peur de mourir, à cause de l'attaque du molosse de feu. Le jeune homme n'hésita donc pas et un large sourire se redessina sur ses lèvres, un sourire des plus effrayants. Il semblait nourrir son désir de la peur d'autrui et c'était le cas avec cette pauvre petite chose qui ne sait se défendre. Il voulait que la même peur s'affiche sur le visage de Jyuu, et qu'elle tente de fuir l'île. Une lueur verte des plus inquiétantes se mit à luire dans une poche contre la poitrine de Soul. Ceux qui ne le connaissait pas ne pouvaient dire de quoi il s'agissait. Cette lueur gagnait en intensité, et elle était si glaciale. Le ciel commençait à s'assombrir et les premières étoiles apparaissaient au dessus du territoire Hoennien. Peut être que cette nuit serait le symbole d'une nouvelle ère, de la fin d'une autre. La démence des Pokémons de la nuit allait renaître une nouvelle fois, et cela, comme toujours. Spiritomb en faisait partie, et n'attendait qu'une seule chose; sortir de sa Ball. Il ne lui suffirait que de peu de temps pour cela arrive. Mais il fallait tout de même patienter. Il savait que si il parlait, il était prêt à abandonner tout espoir de sortir de là une nouvelle fois. Il faut fuir, à présent, ou bien les prochaines attaques allaient être violentes.

"- Hé, tu savais que le poison ça brûle bien? Enfin, pas tout les types de poison. Mais, ton Pokémon est un déchet. Et les déchets, ça brûle plutôt bien. "

Il se mit à rire, et Demolosse cracha des gerbes de poison comme si il vomissait. Il n'aimait pas faire cela, mais le poison était le mieux pour faire brûler, d'où sa complicité avec Moufflair. Il aimait faire exploser celui-ci et effrayer son adversaire avec des déflagrations a répétition. De plus il maîtrisait les Ténèbres, source de pouvoir d'où il tirait une partie de sa force terrifiante. Il était un bon chien, qui obéissait sans problèmes à son maître et aimait aussi faire peur, il se sentait puissant et entrait en osmose avec Soul Kanuda. Ce même désir de vaincre, d'effrayer et de faire fuir, même si ce ne serait pas de la même manière. Au bout de quelques secondes, le molosse de feu lança ces gerbes de poison en direction du Tadmorv, il s'agissait d'une attaque Bomb Beurk. Mais il ne s'agissait pas de n'importe quel type de poison. La phase visqueuse qui allait s'abattre sur le petit adversaire explosa avant de l'atteindre, Démolosse avait lancé quelques flammes rapidement. Le but était de faire du bruit et de le terrifier avec, quelque chose qui marchait souvent avec les Pokémons. Il fonça rapidement, les crocs en avant, les babines couvertes de salive et fit un bond pour aller au dessus du Tadmorv. Pour que Liliput ne soit plus aussi efficace, il visa avec lance-flammes depuis les airs vers le sol, là ou se trouvait Tadmorv, et aussi petit peut-t'il devenir, l'attaque ferait mouche.

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Warlord


avatar
Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013
Localisation : Ransai
Autres Comptes : Calder
Jyuu/Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Lun 14 Juil - 20:44

Kanuda semblait complètement péter un câble de son côté du terrain. Ce n'est pas moi qui le dit, je ne fais que citer les pensées de Jyuu. Elle fronça légèrement plus les sourcils en le voyant faire son cirque, après quoi il reprit contenance et la fixa d'un air déterminé. Enfin un visage de vrai dresseur.

Bien sûr, elle ne savait pas que ce qui troublait Kanuda était son calme – enfin, non, elle n'était pas calme, elle était même très énervée, mais elle n'avait cependant pas peur. Oui, la bombe qui était sur le point d'exploser face à elle ne l'effrayait pas. Si Jyuu était une personne normale, elle aurait détalé depuis longtemps ; mais Jyuu n'était pas une personne normale. Elle avait fait une promesse à celle qu'elle aimait : elle lui avait promis de devenir plus forte pour pouvoir la protéger et l'aider dans sa quête solitaire. De plus, elle avait vécu des événements bien plus terrifiants qu'un simple match Pokémon face à un gringalet qu'elle aurait pût briser en deux d'un coup de boken. Kanuda n'était tout simplement actuellement pas en mesure de la menacer. Oh, elle avait pleinement conscience que le Maître Pokémon était bien plus forte qu'elle sur le combat Pokémon. Et c'était justement pour ça qu'elle n'avait pas peur. A chaque fois qu'elle se retrouvait face à un défi, une force la poussait à le relever, la forçant à montrer qu'elle était la meilleure, bien plus courageuse et forte que tous ces ridicules gens du peuple, ces idiots qui attendaient qu'un véritable meneur s'élève de la masse pour leur dicter leur conduite ! Elle ne laisserait pas la peur de la difficulté la paralyser ! Elle était un conquérant ! Et elle le prouverait à ce gamin...


- Hé, tu savais que le poison ça brûle bien? Enfin, pas tout les types de poison. Mais, ton Pokémon est un déchet. Et les déchets, ça brûle plutôt bien.

Alors que le rire de Kanuda retentissait dans l'air, Demolosse avait commencé à « vomir » un liquide violet, qu'il transforma en attaque Bomb-Beurk et envoya vers Edward. Avant que la Bomb-Beurk n'atteigne le Tadmorv, le Démoloss lança des gerbes de flammes qui firent exploser les projectiles dans un gros « BANG » sonore. Heureusement pour lui, Ed était encore sous l'influence du Liliput, et se fût beaucoup plus facile pour lui d'éviter les explosions : mais il n'était décidément pas fait pour les combats classiques, et il ne pût toutes les esquiver. Autant vous dire qu'Edward paniquait encore plus, ne sachant plus où aller pour éviter les coups. Il finit par se recroqueviller sur lui en se protégeant de son mieux avec ses bras, endurant les explosions qui faisaient éclabousser la boue dont était composé son corps. La colère de Jyuu grandit d'autant plus, l'adrénaline et la colère envers Kanuda faisant bouillir son sang dans ses veines. Deux petits rires cristallins résonnèrent aux oreilles de la nomade, qui ne les remarqua pas.

Mais cela n'était que le début des soucis du Pokémon Poison. Avant que Jyuu n'ait le temps de donner un ordre à son Tadmorv, Demolosse avait fait un bond impressionnant au-dessus d'Ed, ouvrit grand la gueule, et cracha une gerbe de flammes. La tension dans le corps de Jyuu était à son comble.


- VITE ! ESQUIVE !!

Edward était encore sous le choc des attaques explosives, et, alors que Jyuu lui ordonna d'esquiver, la seule chose qu'il pût faire fût de rester recroquevillé, n'osant ouvrir les yeux. C'est donc sans surprise qu'il fût touché de plein fouet par l'attaque, tombant KO dans l'herbe. La différence de niveau entre les deux Pokémons était trop grande, et Edward n'avait pas pût résister à l'attaque Lance-Flammes.

Voyant son Pokémon tomber au sol, le visage de Jyuu sembla subitement se vider de toute expression. Comme si quelque chose venait de se casser, et qu'elle avait comprit une vérité déplaisante, essayant de ne pas y croire. Elle tendit une Pokéball, et le Tadmorv disparu dans une orbe d'énergie rouge qui s'engouffra dans la balle rouge et blanche. La nomade regarda un instant la ball qui reposait dans sa main. Edward avait été terrassé en une attaque. Ca devenait alors une évidence. Elle n'avait pas le niveau pour vaincre le Maître Pokémon, loin de là. Corleone n'aurait sûrement pas plus de chance face à Kanuda, sans parler de Khépris qu'elle venait juste de récupérer. Inutile de sortir ces Pokémons. Elle était faible.

Faible.


- On dirait que je pourrais pas te battre en combat Pokémon..., conclu-t-elle.

Elle resta encore un instant silencieuse, fixant la Pokéball. Elle n'avait aucune chance de vaincre face à une si colossale force. Continuer sur cette voie ne lui apporterait qu'une amère défaite.

Alors quoi ? Elle avait perdu ? Est-ce qu'elle devait battre en retraite, s'incliner face au Maître Pokémon ? « Maître » Pokémon ? Ce gamin était un « Maître » Pokémon ? Elle allait laisser ce faiblard la vaincre ?

Sérieux.... ? Perdre face à un déchet puant la médiocrité à trois kilomètres, incapable de faire quoi que ce soit sans ses Pokémons ?

C'était une blague, hein... ?


- Heh...

Jyuu bascula la tête en arrière, éclatant de rire. Elle laissa tomber la ball d'Edward au sol, et son rire redoubla d'intensité au fur et à mesure.

- Soo dés' !? J'ai sérieusement perdu face à un GRINGALET !? lança-t-elle entre deux rires, semblant parler plus à elle-même qu'à Kanuda.

Elle continua à parler seule en continuant d'éclater de rire, mais cette fois-ci dans une langue que Soul Kanuda ne pouvait pas comprendre. Son rire se faisait de plus en plus fort, si bien qu'elle dût rapidement mettre ses mains sur ses côtes.

C'était... C'était absolument ridicule ! Perdre !? Cette pensée était ridiculement ridicule !!!


- Comment j'ai pût me faire battre par un gamin qui tiendrait pas cinq minutes sur un champ de bataille !? TU TE FOUS DE MA G***L*, ARCEUS !!?

Elle venait de hurler sa dernière phrase, ses yeux fixant un point dans le vide. Son expression venait de complètement changer. Ce n'était plus un sourire hilare que son visage afficher, mais une immonde grimace de rage et de haine. Elle respirait difficilement, son sang bouillant si fort dans ses veines qu'elle sentait son cœur battre dans tout son corps.

.:-------------------------:.
Liar, cheater, bastard child
Broken promise, love died
Traitor, heartless filth of a woman
All broke down when you ran

GENOCIDE


I'm in love with you
Like the piece of garbage that I claimed you are

Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 461
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Jeu 17 Juil - 13:23

- VITE ! ESQUIVE !!

Il était trop tard pour ce jeune Pokémon. Le bruit provoqué par les explosions l'avait fait paniquer et elles l'avaient déjà affaiblit. Il n'allait pas tenir le coup face à la seconde attaque que le Démolosse lui envoya. Les flammes rougeoyantes du molosse de feu touchèrent de plus fouet son petit adversaire. Liliput n'avait pas été suffisant ce coup là, et le Tadmorv était trop faible et trop peureux pour servir en combat. Sans doute comme la totalité de ses Pokémon, du moins, c'était ce que Soul pensait. Si elle était sure d'elle avec un tel déchet, c'était qu'elle avait une équipe uniquement composé de faibles Pokémons, trouvés pas loin ou qu'elle ne faisait pas combattre sous prétexte qu'elle ne voulait pas les blesser. Mais elle n'avait pas l'air de ce genre là. En observant bien, Soul, qui fut souriant jusque là, vit le visage de Jyuu de dévêtir de toute expression visible. Soul perdit son sourire à ce moment là. Il vit alors que la situation était sur le point d'évoluer, et très vite. Faisant retourner son Pokémon dans sa Ball, Jyuu restait impassible. Un silence de quelques secondes s'installa alors sur le champ de bataille. Demolosse se mit à grogner en direction de l'adversaire de son dresseur. Soul fronça les sourcils, et écouta attentivement Jyuu. Il se demandait si quelque chose clochait, et ce, depuis le début du combat. Pourtant ça ne paraissait pas naturel chez elle.

- On dirait que je pourrais pas te battre en combat Pokémon...

Soul ne répondit pas. Le terrain restait silencieux. Seul les grognements de Démolosse étaient perceptible. Ce qui allait se passer n'avait effectivement rien de normal. Il venait de s'en apercevoir. L'ambiance avait totalement changé, et si ça ne suffisait pas, le ciel s'assombrissait de seconde en seconde. Les nuages le recouvrait, et presque aucune lueur céleste ne viendrait toucher Eternara alors. Soul gloussa. Jyu s'était mit à rire d'une façon inquiétante, et semblait perturbée, d'une manière ou d'une autre. Il aurait cru se voir, à travers son expression sur son visage, comme dans un miroir, l'espace de quelques instants. Il la fixait attentivement et la regardait évoluer. Depuis qu'elle avait commencé à rire, elle ne semblait plus être la même. Elle laissa même glisser d'entre ses doigts la Ball de Pokémon qu'elle venait de renvoyer. Le jeune maître Pokémon eu un frisson le long de ses épaules frêles. Elle se mit à parler fort, avec une voix plus assurée, entre deux rire, on aurait dit qu'elle se forçait. Ce n'était définitivement plus la même.

- Heh... Soo dés' !? J'ai sérieusement perdu face à un GRINGALET !?
"- HE!"

Malgré la situation assez gênante et perturbante pour Soul, il répondait à cette attaque. Le jeune Maître d'Hoenn serait les dents et ses poings, C'était la peur et l'inquiétude qui le forçait presque à répondre à ça. Oui, il avait peur. Cette jeune femme, avec son air assuré et déformé, elle venait de perdre...! Elle avait l'air beaucoup plus sympathique, bien que provocatrice, avant le début du combat! Soul n'avait plus la même sensation et son air zen et détendu était à présent mit à l'épreuve. L'ai pur et l'odeur vivifiante forte du terrain fleuri ne lui faisait plus effet. Ou du moins plus assez. la couleur des fleurs paraissait à ce moment plus fade. Soul ne sut dire si c'était à cause de la situation ou bien parce qu'il avait du mal à comprendre la raison de cette jeune femme aux cheveux blonds. Elle avait également décidé de crier ses dernières phrases, elle parla d'une façon vive et en jurant. Mais qu'est-ce que c'était que ça? Une personne victime de double-personnalité? Avec cette théorie, tout devenait plus logique. Mais il ne pouvait sortir une certaine gêne à son égard de son esprits, ne comprenant pas pourquoi cela le perturbait à ce point. Ce qu'il comprenait au moins, c'était que cette gêne se matérialisait petit à petit en panique, puis en peur. Il n'y était pas encore mais il la sentait venir, la peur. Il frissonna à nouveau, et la regardait attentivement, répondant à ses jurons par la suite. Sa voix tremblait un peu, malgré le fait qu'il lui répondit tout aussi fort. Demolosse, lui, passait son regard sur les deux dresseurs, s'approchant de quelques pas de Jyuu, montrant les crocs et grognant méchamment. Lui-même préssentait quelque chose de pas bon pour la suite.

- Comment j'ai pût me faire battre par un gamin qui tiendrait pas cinq minutes sur un champ de bataille !? TU TE FOUS DE MA G***L*, ARCEUS !!?
"- HE OH! Si je t'ai battu c'est qu'il y a une raison, tête de linotte! J'te permet pas de critiquer de la sorte en faisant comme si j'étais pas là! Chuis un stratèg' moi, oh!"

Le poing en avant, il s'en approcha lentement, accompagné de Démolosse, juste devant lui. Il n'avait pas fait rentrer son Pokémon, par peur. Il avait l'impression qu'elle était devenue agressive et qu'elle serait prête à lui sauter à la gorge à tout moment, comme une bête sauvage, et que son beuglement correspondait à une intimidation. Spiritomb, lui, laissait s'échapper une lueur verdâtre de la poche du jeune dresseur, toujours dans sa poké ball, mais celle-ci se trouvait dedans, dans la poche sur le poitrail. A ce moment là, il s'arrêta net. ça n'allait plus aller du tout, pour Jyuu comme pour Soul. Il tremblait légèrement, la bouche entrouverte. Il hésitait déjà à s'enfuir...

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Warlord


avatar
Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013
Localisation : Ransai
Autres Comptes : Calder
Jyuu/Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Jeu 17 Juil - 14:19

- HE OH! Si je t'ai battu c'est qu'il y a une raison, tête de linotte! J'te permet pas de critiquer de la sorte en faisant comme si j'étais pas là! Chuis un stratèg' moi, oh!

Une nouvelle fois, l'expression de Jyuu changea du tout au tout. Fixant toujours le même point dans le vide, sa grimace de colère se transforma en expression d'immense choc, si étrange et exagérée que ça en devenait grotesque. Elle se redressa lentement et tourna avec une lenteur encore plus grande les yeux vers le garçon qui s'était approché d'elle, tournant à peine la tête. Ses bras ballants sur le côté et sa stature étrange donnaient l'impression qu'elle était un pantin tiré par un fil invisible au niveau de la poitrine.

- Un... Stratège... ? Toi... ?

Un léger sourire déforma son visage tandis qu'un rire nerveux faisaient tressauter ses épaules, et il ne fallut pas longtemps avant qu'elle n'éclate à nouveau de rire, sans quitter le misérable gamin des yeux. Décidément, c'était vraiment trop ! Non seulement elle perdait, mais en plus, face à un gringalet qui ne savait même pas ce que le mot « stratège » voulait dire ! Vaincre un ridicule Tadmorv trop peureux pour vivre ? C'est CA qu'il appelait « être un stratège » !? Non, vraiment, c'était trop drôle. Cette pensée ne faisait qu'alimenter le rire de Jyuu.

Pour ne rien arranger, l'environnement commençait à prendre une teinte aussi sinistre que la scène qui se jouait dans le champ fleuri. Des nuages avaient commencé à s’accumuler au-dessus de la tête des deux adversaires, transformant le champ de fleurs en une vague bouillabaisse de couleur fade. C'était comme si la Nature avait décidé d'augmenter l'anxiété de Kanuda en offrant à Jyuu une scène plus en accord avec son jeu. La Nature... C'était bien la première fois qu'Arceus fesait un geste...


- Ontto da !? Tu crois vraiment que tu es un « stratège », gamin !? lança Jyuu, toujours hilare. Tu crois que parce que tu as un petit titre, que parce que tu as vaincu un Pokémon bien trop faible pour toi – tu crois SERIEUSEMENT que tu es un « stratège » !?

Le Démolosse de Kanuda s'était également rapproché de Jyuu, grognant. Son grognement commençait à lui taper sur le système. Il pouvait pas se la fermer, ce p*t**n de clebs !? S'il la fermait pas...

Elle allait le faire taire de force.


- URUSAI !!!

Sans crier gare, Jyuu lança un formidable coup de pied droit dans la mâchoire du Démolosse, faisant chuter celui-ci tandis qu'un craquement sinistre résonnait dans l'air. A cet instant, deux petits fantômes, un Polichombr et un Feuforêve, apparurent au niveau de la tête du Démolosse et se colère à celui-ci, l'empêchant de tourner la tête vers leur Maître. Ce dernier leva le pied, son expression de haine déformant à nouveau son visage, et commença à donner de grands coups de pieds dans le ventre du chien démoniaque, hurlant à chaque nouveau coup quelque chose dans une langue inconnue. Jyuu continuait de frapper de toutes ses forces, faisant passer sa rage sur le pauvre Démolosse à la mâchoire brisée dont les deux Spectres tenaient solidement la tête clouée au sol.

Lorsque Jyuu jugea que le chien n'était plus en mesure de se défendre, elle se redressa et arrêta de frapper, son air devenant beaucoup plus calme alors qu'elle laissait échapper un soupir satisfait. Elle tourna alors la tête vers Soul, le regardant d'un air blasé, avant de déclarer comme si de rien n'était :


- J'ai encore besoin de me défouler. Et puis, oser te faire appeler « Stratège »... Tu mérites une correction, kuusou gaki.

Jyuu tendit la main sur le côté, et le Polichombr lâcha Démolosse pour flotter jusqu'à sa main. Il ouvrit alors grand la bouche, et la punk plongea la main à l'intérieur, jusqu'au coude, avant de la ressortir. Dans sa main trônait alors une arme, plus précisément un katana à la lame d'une couleur bleutée. Elle fit un moulinet avec, semblant vouloir s'habituer au contact de l'arme, avant de reporter une fois de plus son attention sur le gringalet aux cheveux blancs qui tremblait visiblement de peur.

- J'espère que tu cours vite, kuusou gaki. Je serais extrêmement déçu sinon...

La femme commença à s'approcher de Kanuda, enjambant le Démolosse. Un pas... Deux pas... Elle avançait délibérément d'un pas lent, un léger sourire écartant les coins de ses lèvres. Tel un prédateur s'amusant avec une proie acculait, elle avançait, certaine de sa victoire...

.:-------------------------:.
Liar, cheater, bastard child
Broken promise, love died
Traitor, heartless filth of a woman
All broke down when you ran

GENOCIDE


I'm in love with you
Like the piece of garbage that I claimed you are

Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 461
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Mar 22 Juil - 18:17

- Ontto da !? Tu crois vraiment que tu es un « stratège », gamin !? Tu crois que parce que tu as un petit titre, que parce que tu as vaincu un Pokémon bien trop faible pour toi – tu crois SERIEUSEMENT que tu es un « stratège » !?

Il ne répondit pas. Si il n'avait pas vu ce changement terrible d'ambiance, il en aurait été capable. Mais la situation lui avait ôté la voix et séché la gorge. Demolosse grognait davantage, aboyant méchamment contre Jyuu. Il était bine plus proche d'elle que Soul l'était. Il gloussa, il n'était pas rassuré du tout. Le jeune maître avait beau avoir Demolosse à ses cotés, quelque chose n'allait pas se produire comme prévu, et Demolosse était le dernier rempart pour qu'il n'exprime pas sa peur excessivement. Il s'arrêta net là ou il se trouvait. La suite n'allait pas arrange son affaire.

- URUSAI !!!

Soul sursauta, tout comme son Pokémon. Il en était sur, elle était terrible! Le Demolosse lança un "kaï", s'étant littéralement prit un coup de pied dans la mâchoire. Comment cette jeune femme pouvait-t'elle être aussi mauvaise perdante au point de frapper directement le Pokémon de Soul? Il ne comprit pas tout de suite pourquoi Démolosse ne réagissais pas aux autres coups. Il semblait se débattre, grattant le sol, arrachant les fleurs, le feu à la bouche, entre ses crocs. Mais sa tête était maintenue aux sol par deux Pokémons spectre qui venaient d'apparaître! Il lui tenaient le museau, permettant à leur dresseuse de le frapper à souhait. Elle finit par le laisser tranquille, au moment ou Demolosse ne laissait plus de flammes sortir de sa bouche, épuisé, blasé, le molosse de feu était en colère, le museau rouge de sang. Ces saletés de spectres, il voulait les mordre à mort, les brûler vif, mais il s'agissait bien de spectres qui pouvaient disparaître lorsqu'ils le souhaitaient. Tremblant, il tenta d'hurle, en vain, le museau soutenu et la douleur insoutenable. Soul, lui, avait terriblement peur la jeune femme. La situation avait changé, et seul Spiritomb manifestait une présence rassurante, c'était un comble. Mais cela ne l'empêchait pas de trembler comme une feuille et de se demander si il allait subir le même sort. La lueur verte dans sa poche se fit plus intense et une voix pratiquement imperceptible commençait à se faire entendre. Le jeune maître n'y comprenait rien, et ne cherchait pas à l'entendre. Il était concentré sur son nouveau fléau et sur sa survie. Il était clair qu'il ne s'en sortirait pas indemne de cette rencontre des plus étranges.

- J'ai encore besoin de me défouler. Et puis, oser te faire appeler « Stratège »... Tu mérites une correction, kuusou gaki. J'espère que tu cours vite, kuusou gaki. Je serais extrêmement déçu sinon...

Soul n'osa rien répondre. Aucun son ne sorti de sa bouche, ses mots semblaient se pétrifier au niveau de ses cordes vocales par la peur. Il voulait, mais n'avait ni la force, ni l'état pour le faire. La peur commençait à faire monter en lui des instinct primaires liés à la violence de sa folie. Ce sentiment fort était sur le point de provoquer chez lui une nouvelle crise. Ses pupilles couleur sang se dévêtirent de toute lueur et son visage en général s'assombrit alors. Il frissonna, sentant la violence d'un coup sans retenue s'approcher à chaque pas que Jyuu faisait dans sa direction. Il le sentait avant de pouvoir s'en prendre une, cette sensation désagréable de sentir un poing fort lui écraser le visage, un coup qui ne manquerait pas de provoquer une douleur intense. Adonis. C'était clairement le visage de l'Empereur Rocket qui lui revenait en tête. C'était son poing à lui qui lui avait froissé les muscles et fait perdre une molaire. Mais c'était bien plus qu'un poing à ce moment là. C'était un katana...! Les vieilles plaies de Soul le démangeaient. Il avait déjà senti le tranchant d'une lame sur son corps. C'était tout aussi détestable comme sensation. Se sentir coupé, la douleur, nette et vive, le sang qui s'écoule rapidement d'une plaie quasi-mortelle. Tremblant, il oublia Demolosse, il oublia Spiritomb. Sa voix se faisait pourtant de plus en plus perceptible, et la lueur était toujours plus visible à travers sa poche.

"- Bats-toi... C'est une pimbêche, Soul... Tu ne dois pas avoir peur... TU es censé faire peur... Incapable..."

Il se mit à courir le plus vite possible. La peur faisait office d'adrénaline, et il ne comptait plus que sur la fuite. Sans doute était-t'elle derrière lui, à le poursuivre comme un lion en quête de sa gazelle, assoiffé de violence, les crocs en avant et les griffes sorties. Demolosse, lui, secoua la tête, après que les Pokémons spectre l'ai lâché. Le Pokémon n'était plus apte à cracher du feu en quantité ou à mordre. Sa mâchoire,très douloureuse, était devenue inutile le temps de ce combat un peu spécial. Mais il en voulait terriblement à celle qui lui avait fait ça et ne se laisserait pas faire une deuxième fois. Mais avant toute chose, il fallait se débarrasser de ces affreux jojo, qui étaient capable de l'arrêter encore une fois. Il utilisa rapidement vibroscur à répétition, une attaque ténèbres rapide et avec un angle suffisant pour tenter de sonder les deux clowns et les toucher, si le feu et les attaques physiques étaient inefficaces. Enragé, son regard devenait flamboyant. On disait qu'une bête blessée était plus féroce et plus dangereuse, et le molosse allait à présent le prouver. Il en serait de même pour Soul Kanuda.

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Warlord


avatar
Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013
Localisation : Ransai
Autres Comptes : Calder
Jyuu/Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Mer 30 Juil - 21:14

Ainsi, Jyuu avançait lentement vers Soul, son katana à la lame bleu acier tendu vers le sol, sur le côté, d'une manière menaçante. Comme ces Insecatueurs qui écartaient leurs lames, afin de se montrer plus imposants et intimidants face à leurs adversaires. Apparemment, ça marchait à merveille sur le jeune homme aux cheveux blancs. Il semblait figé sur place alors qu'il la fixait, comme une statue. Jyuu vit une ombre passer sur son visage, et le « stratège » se mit à courir comme un dératé dans le sens opposé. Un large sourire apparut sur le visage de la nomade, dévoilant ses dents et lui donnant un air démoniaque.

Jyuu allait se lancer à la poursuite du Maître Pokémon lorsque Démolosse s'était libéré des deux spectres. D'instinct, elle bondit sur le côté et évita de justesse la Vibrobscur qui était destinée aux fantômes. Ces derniers avaient réussi à éviter le plus gros de l'attaque, mais avaient quand même été légèrement touchés. Heureusement, ils étaient plus résistants que le Tadmorv. Jyuu pesta, puis lança un ordre à ses deux Pokémons :


- Oni ! Sono Heruga o magirase !

Les fantômes hochèrent la tête et se dirigèrent vers Démolosse. A peine les deux Pokémons s'étaient lancés vers le chien infernal que leur maîtresse s'était mise à courir dans la direction de Soul. Ce combat ne l'intéressait pas, et, de plus, j'ai décidé de manière totalement arbitraire de l'omettre de ma narration tant qu'il ne sera pas nécessaire. Voilà. Bref. Fichu Démolosse qui avait faillit lui faire perdre la trace de ce gamin... Heureusement pour elle, ils étaient encore dans un champ, si bien qu'il ne fût pas difficile pour elle de retrouver la trace de Soul.

Elle était bien mieux entraînée que le garçon aux cheveux blancs pour tout ce qui était athlétisme. Ce ne fût donc pas une grande surprise lorsqu'elle gagna du terrain sur lui. Petit à petit, elle se rapprochait de sa proie...

Mais ça aurait été beaucoup trop facile, et pas assez distrayant. C'est alors qu'une pensée émergea dans son esprit, et que son sourire tordu lui revint. Elle commença à accélérer, rattrapant Soul... mais cette fois-ci, elle n'allait pas droit vers lui. Au contraire, elle semblait aller un peu sur le côté, jusqu'à atteindre le flanc du Maître en fuite, à une distance raisonnable. Ainsi, elle le forçait à changer de direction, tel un chien de berger menant un troupeau. Un troupeau composé d'un unique mouton à la toison blanche et au regard fou.

Ce petit jeu dura quelques minutes, puis Jyuu devint las de courir après sa proie et finit par aller droit vers son jouet. Oui, elle avait décidé que ce garnement était à présent « son jouet ». Oh, non, elle ne comptait pas le tuer tout de suite... Elle comptait bien faire durer le plaisir... Ce gamin transpirait la peur par tous les pores de sa peau. Et elle adorait ça. Cette terreur... Elle avait dût attendre très, très longtemps avant de pouvoir l'infliger à nouveau... Et, tel un junkie retombant dans ses vieilles addictions, elle ne pouvait plus s'en passer...

Elle arriva alors à la hauteur du jeune homme, son sourire encore plus large qu'avant. Son arme était prête. La chasse allait bientôt se terminer... !


- Il est temps d'en finir, chisai omocha... !

.:-------------------------:.
Liar, cheater, bastard child
Broken promise, love died
Traitor, heartless filth of a woman
All broke down when you ran

GENOCIDE


I'm in love with you
Like the piece of garbage that I claimed you are

Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 461
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Lun 18 Aoû - 14:04

- Oni ! Sono Heruga o magirase !

Demolosse ne comprit pas un mot de l'ordre que la jeune femme venait de lancer à ses deux Pokémons spectres. Les deux pokémons fantomatiques foncèrent vers le molosse de feu. L'allié de Soul ne pouvait pas cracher de flammes pour le moment mais il avait bien d'autres idées en tête. Il courait vite et ne se laisserait pas faire par deux petits Pokémons qui ne lui faisait guère peur. La mâchoire ensanglanté, il allait prouver qu'une bête était plus terrible encore si elle était blessée. Il n'évita pas les deux esprits malsains et sauta en l'air et commença à rendre son corps ardent. Une aura brûlante entourait son corps. Si les deux Pokémons souhaitaient l'attaquer de front, ce n'était qu'un avant-goût de l'attaque qu'il leur concoctait. L'aura devenait de plus en plus brûlante et impressionnante. Une terrible salve de flamme provenant de son offensive Surchauffe. Son attaque la plus puissante, et celle qui provoquait le plus de contre-coup également. Mais il voulait en finir vite, il avait une folle-dingue à arrêter avant que le pire n'arrive à son dresseur. Elle était armée, folle et dangereuse. Il allait s'en souvenir longtemps de ses pieds qui écrasaient sa face comme s'il s'agissait d'un vulgaire toutou. Il ne lui pardonnera jamais pour l'humiliation subit, surtout venant d'une humaine et d'une poignée de pokémons complètement ridicules et si petits.

La fête n'était pas prête de se terminer et Soul Kanuda courait un grave danger. Dans les griffes d'une addict à la violence et au sadisme, il était clair que sa vie était contrôlé par un simple fil, que Jyuu pouvait aisément couper si elle le désirait. Le garçon n'était pas un athlète confirmé, et sa carrure était plutôt faible, ce qui le rendait plutôt vulnérable. Jyuu pu facilement le rattraper et le pousser à passer par certains chemins qu'elle choisissait toute seule, sans l'avis du jeune maître Pokémon. La proie de Jyuu était contraint de suivre son instinct et de poursuivre sa route vers ces chemins, qui étaient la seule issue pour lui. Il savait que s'il ne suivait pas la directive de cette furie, il se ferait découper en morceau. Car tel était le jeu et il n'avait pas le choix. Spiritomb, lui, tentait de se faire remarquer, intensifiant la lueur verte qui s'échappait de sa poche sur le poitrail. Il voulait lui dire qu'il était nécessaire pour Soul de lancer sa Ball s'il voulait vivre. Justement, après plusieurs minutes de course-poursuite, le bourreau annonçait la fin du jeu, et s'était lassé de celui-ci. Soul se mit à paniquer, à ne plus savoir que faire. mais son instinct allait certainement changer la situation.

- Il est temps d'en finir, chisai omocha... !
"- SPIRITOOMB!"

Soul appela son pokémon comme s'il s'agissait de son ange gardien, de son dernier espoir. Il avait prit la Ball lumineuse et l'avait lancé entre lui et Jyuu. Le Pokémon en sorti, poussa Soul, et s'encra sur le sol. La lourde clé de voûte qui lui servait de sceau. Son corps transparent laissait apparaître un sourire similaire à celui de Jyuu et il se moquait. Il se moquait de Soul et de Jyuu. La situation était plus qu'hilarante à cet instant précis pour lui. Il voulait s'amuser davantage, mais Soul lui était encore utile, et il ne s'abaisserait pas à supprimer le Maître Pokémon, du moins, pour le moment... Demolosse n'était pas encore là, et seul Spiritomb était enclin à protéger le jeune homme aux yeux écarlates. Il assurerait sa vie malgré lui encore aujourd'hui. Terrifié, Soul était assit sur le sol, le bras devant le visage.

"- Trouble de double personnalité, jeune furie, ou bien est-ce autre chose... ? t'es comme le gamin apparemment. Mais il est encore faible. Il fera un excellent adversaire si tu lui laisses encore du temps, petite."

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Warlord


avatar
Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013
Localisation : Ransai
Autres Comptes : Calder
Jyuu/Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Lun 18 Aoû - 17:12

- SPIRITOMB !

Alors qu'elle s'apprêtait à abattre son arme, concentrée sur son prochain coup, Jyuu fût temporairement aveuglée par une lumière rouge qui se transforma en un étrange Pokémon, celui-ci repoussant son dresseur en arrière. La femme le regarda à travers ses lunettes avec une expression surprise tellement exagérée que ça en devenait comique. Elle sentit un courant froid parcourir son dos, et eût l'impression, pendant un quart de secondes, que quelque chose chez ce Pokémon lui était familière. Peut-être que... ?

En tous cas, la créature semi-transparente, visiblement un spectre, regardait Jyuu avec un large sourire. La seule réponse qu'eût Jyuu à ce regard fût de pencher légèrement la tête sur le côté, continuant de le fixer de son air incrédule. C'était comme si Soul était complètement sorti de son esprit à ce moment-là.


- Trouble de double personnalité, jeune furie, ou bien est-ce autre chose... ? T'es comme le gamin apparemment. Mais il est encore faible. Il fera un excellent adversaire si tu lui laisses encore du temps, petite.

Double... personnalité... ?

Elle comprenait les paroles de cette créature ? Etrange, très étrange. A moins qu'il ne soit comme le tas de boue et le corbeau dépressif, et qu'il ait appris à parler. Néanmoins, la partie « t'es comme le gamin » fit tiquer l'oeil de Jyuu. Son air incrédule avait fondu, remplacé par une impression de dégoût mélangé à un air vexé.


- Ne me compare pas à ce gamin, obake.

Cependant, le deuxième point du Spiritomb fit réfléchir Jyuu. Elle voulait punir Kanuda de son assurance. Oser se prétendre Stratège... ? Devant elle... ? Son attitude l'avait mise hors d'elle, et elle avait eût besoin de se défouler. Mais c'est vrai, maintenant qu'elle y pensait... Pourquoi tuer ce garnement tout de suite... ? Elle ne cherchait pas un adversaire, non. Mais Kanuda ferait un excellent souffre-douleur...

- Quoi que tu sois, tu marques un point. Ce gamin est faible. Donc, je ne vais pas le tuer...

Elle planta son katana dans le sol, et s'avança en faisant craquer les os de ses épaules. Oh non, elle n'allait pas le tuer... Elle avait une bien meilleure idée...

- Tant que je ne le tue pas... Je suppose que tu ne vois pas d’inconvénient à ce que je... « l’endurcisse »... ?

Jyuu contourna le Spectre qui lui faisait face, le fixant avec un léger sourire macabre. Il était probablement impossible pour lui de se déplacer une fois hors de sa Pokéball, mais nul doute qu'il serait capable d'attaquer à distance, comme beaucoup de fantômes. Mais cela n'avait pas trop d'importance. Elle ne comptait pas le tuer, après tout. Et vu l'aura de sadisme que dégageait le Pokémon, et comment il parlait de son dresseur, Jyuu pouvait sentir qu'il n'était pas très attaché à celui-ci...






Pendant ce temps, du côté des spectres et du chien de feu, le combat avait commencé. Le Démolosse n'esquiva pas, mais se contenta de charger ses deux petits adversaires en entourant son corps de flammes. Les fantômes ricanèrent en le voyant s'approcher. Ils étaient certes moins efficaces sans leur maître, qui, lui, était capable de vraiment comprendre le champ de bataille, mais ils allaient retenir ce chien aussi longtemps que nécessaire.

Le Feuforêve commença par lancer un Regard Noir. Démolosse se dirigeant droit vers lui, il devait forcément avoir été touché par l'attaque, et ne pourrait ainsi pas s'éloigner de Feuforêve tant que celui-ci n'était pas vaincu. Ce qui faillit être le cas, mais heureusement, la synchronisation entre les deux Pokémons était telle que Polichombr se plaça devant Feuforêve à l'instant précis où l'exécution de Regard Noir se termina, encaissant la Surchauffe. Le Polichombr tomba au sol, tremblotant. Il n'était pas encore tout à fait KO, mais combattre promettait d'être difficile pour lui. Il décida donc de disparaître dans les ombres, s'enfuyant.

Il ne restait donc plus que Feuforêve, qui s'éloigna du sol en ricanant. Pourquoi Oni aurait-il besoin de combattre ce gros Pokémon, visiblement bien plus puissant que lui ? Non, son rôle, c'était juste de le retenir. Et Regard Noir ferait l'affaire... Néanmoins, pour faire bonne mesure, Feuforêve lança une Vibrobscure sur le Démolosse resté au sol.






Jyuu s'était donc rapprochée de Soul, qui était toujours recroquevillé au sol. Elle claqua de la langue. Il était ridicule, dans cette position... Elle se contenta de lui administrer un magistrale coup de pied dans le bras, celui-ci venant heurter son visage et le faisant tomber en arrière. Sans plus de considération pour le bien-être de Kanuda, elle s'assit à califourchon sur le ventre de celui-ci, le souleva légèrement par le col, et commença à le frapper à répétition au visage. Au bout de trois ou quatre coups, elle réussit à casser le nez du garçon, et du sang recouvrit les jointures de son poing. Avec un sourire de jubilation, elle porta le poing à son visage et inspira profondément. Cette odeur... L'odeur du sang mélangé à la poussière... Son cœur battait la chamade, et elle laissa échapper un ricanement malsain qui se transforma en rire. Elle se releva, attrapa Kanuda par la gorge et le souleva, un rictus sadique au visage. Elle leva son autre poing, s’apprêtant à l'écraser à nouveau sur la figure de ce sale garnement...

Elle se sentait... puissante... !

… Pourquoi...

Pourquoi... est-ce qu'elle se sentait si puissante... ?

Mais... Qu'est-ce qu'il lui arrivait... ?

Jyuu papillonna des yeux et fixa Soul d'un air surpris. Pourquoi.... pourquoi est-ce qu'elle frappait ce garçon... ? Son regard se tourna légèrement sur le côté, et elle ramena son poing face à elle. Du sang... ? Elle n'avait pourtant pas mal...

Ce... ce n'était pas son sang... !

Jyuu relâcha Soul, le repoussant en arrière, le regard perdu dans le vide. Elle semblait comme sous le choc. Elle serra son poing contre sa poitrine et se retourna. Là, il y avait un sabre planté dans le sol. Elle se souvenait l'avoir tenu quelques secondes plus tôt, et pourchassait quelqu'un... Le Maître Pokémon qu'elle tenait à l'instant. Elle l'avait poursuivit... Elle voulait le tuer... S'amuser avec... Son sang avait bouillit à l'idée de trancher le corps frêle de sa victime...


- Qu... Que... ?

Elle tremblait à présent comme une feuille, se serrant dans ses bras, au bord de la panique. Qu'est-ce qui lui arrivait !? Pourquoi est-ce que cette voix dans l'arrière de sa tête réclamait du sang, de la violence ? Pourquoi est-ce qu'elle avait autant apprécié frapper ce gamin sans défense !? Elle avait même envisagé de faire de lui son souffre-douleur... Qu'est-ce qui ne tournait pas rond chez elle !?

- Je... non...

Elle reculait pas à pas, comme si elle perdait l'équilibre. Son corps lui hurlait de bondir en avant, d'attraper le katana non-loin d'elle et de trancher la gorge de Kanuda... Elle en mourrait d'envie...

QU'EST-CE QUI NE TOURNAIT PAS ROND !!!???

.:-------------------------:.
Liar, cheater, bastard child
Broken promise, love died
Traitor, heartless filth of a woman
All broke down when you ran

GENOCIDE


I'm in love with you
Like the piece of garbage that I claimed you are

Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 461
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Mar 26 Aoû - 13:22

- Ne me compare pas à ce gamin, obake. Quoi que tu sois, tu marques un point. Ce gamin est faible. Donc, je ne vais pas le tuer...
"- Hé hé hé hé hé... J'ai mes raisons de te comparer à lui. Tu es aussi faible que lui à mes yeux."
- Tant que je ne le tue pas... Je suppose que tu ne vois pas d’inconvénient à ce que je... « l’endurcisse »... ?

Il ne dit rien, se contentant de ricaner, voyant le comportement de la jeune femme. Le Spiritomb la voyait planter son arme dans le sol, un moyen d'assurer qu'elle ne le tuerait pas. De toute manière il serait là pour l'arrêter si les coups venaient à mettre la vie de Soul en danger. Il comprenait que ce n'était pas naturel et que Soul n'aurait pas eu cette approche si il savait à quoi s'attendre avec. Spiritomb savait que si Jyuu changeait de comportement et s'affaiblissait, qu'elle qu'en soit la raison, le jeune Maître Pokémon fou allait agir en conséquence et tenter de lui flanquer la trouille de sa vie. Soul était fort pour ça. Mais il était aussi faible et instable. Mais l'effet d'un nouveau traitement devrait se sentir assez vite, et le faire changer. Chaque coup qu'il se recevait était douloureux, chaque action contre lui était insupportable. Recroquevillé, il se protégeait des coups répétés comme s'il s'agissait d'un racket. Dans cette folie et cette panique, tout ce qu'il subissait avait plus d'intensité et d'importance qu'à son état normal. Il avait juste cherché à les éviter, en fuyant la jeune femme. Mais ce qui allait se passer était prévisible, venant de quelqu'un qui avait certaines capacités d'athlétismes et qui était armé. Quelle lâcheté. A moins que le katana n'ait juste servit qu'à l'effrayer et le mener à la course-poursuite, au jeu dont Jyuu était le grand méchant loup.

Coup après coup, son visage, ses membres se recouvraient de bleues. Du sang s'écoulait de son nez, de sa bouche. Il rejetait un sang impur, noir et épais. Le liquide se mêlait au sol et se collait sur ses vêtements. Coup après coup, les pieds et les poings de Jyuu rougissaient aussi. Il avait beau se protéger et se convaincre de ne pas crier, il ne pouvait s'empêcher de laisser un petit couinement découler de ses cordes vocales. Il essayait de comprendre pourquoi on lui faisait mal. Pourquoi c'était lui qui se trouvait en position de faiblesse. Pourquoi soudainement la situation s'était retournée contre lui, alors que la jeune femme n'assumait pas sa défaite cuisante. Son Pokémon avait été faible après tout...! Mais là, là maintenant, elle lui faisait mal et cette douleur était insupportable. Dans ses entrailles son corps s'abîmait et hurlait une douleur qui faisait en sorte qu'il se crispe davantage. Il ne se rendit pas compte de la suite immédiatement et se contentait d'accumuler dans ses pensées une haine profonde envers la personne qui lui faisait du mal, et attendait, couinant toujours au sol, un moyen fou de se sortir de cette situation et d'exprimer sa haine et sa peur envers la jeune femme. L'improbable se déroula par la suite.

Mais rejoignons d'abord la situation de Démolosse et des deux Pokémons spectres. Le molosse avait fait tomber le Polichombr, après avoir été forcé de rester près de Feuvorêve. L'attaque Regard Noir lui avait fait froid dans le dos et était à présent très embêté. Surtout lorsque l'adversaire avait l'excellente idée de s'enfoncer dans le sol et de lancer des attaques depuis sa cachette, non physiques pour ne pas en sortir. Un Vibroscur. Demolosse, venant de poser ses pattes sur le sol, se prit l'attaque. le chien de feu du reculer un peu. Il tenta lui même de lancer l'attaque Vibroscur, l'attaque la plus efficace qu'il avait contre ce type d'adversaire. la vague ténébreuse et noirâtre s'enfonçait dans le sol, dans les airs et il espérait pouvoir le toucher au moins une fois, en envoyant à la chaîne. Il ne savait pas ou se trouvait exactement le Feuvorêve mais il finirait par le dénicher... et le mettre hors combat. Son maître était en danger, et il partait du principe que si le spectre n'avait pas rejoins sa dresseuse, le combat n'était pas finit, et que Soul était encore en vie. Il avait encore une raison de lutter et se battrait jusqu'à mettre son adversaire au tapis et faire partir la jeune femme loin d'ici. Tant qu'il était lui-même encore debout, il lutterait pour faire en sorte que la paix règne à nouveau ici. Le feu dans sa gorge ne montait pas, il était trop douloureux pour lui. La chaleur était déjà difficilement supportable. Mais il n'hésiterait pas à la brûler vive, cette démone monstrueuse.

- Qu... Que... ? Je... non...

Entre les mains salies du sang de sa victime de Jyuu, Soul était là, le nez cassé, donc les bulles de sang sortaient. Il tremblait autant qu'elle, et il se fit jeter. La jeune femme recula, tandis que Soul, le bras devant son visage ensanglanté, tentait de se relever devant elle. Elle prit un air différent. L'atmosphère changea encore. Mais un air de folie flottait encore autour de Soul. Précedemment, elle s'était moqué de lui et avait rit. A présent elle semblait en état de choc et ne comprenait pas la présence de sang sur ses mains. Lorsque Spritiomb s'en aperçu, il regarda Soul. Le jeune Maître d'Hoenn voyait la stupeur de son adversaire et poursuivant. Il ne la comprenait pas. Il avait du mal à comprendre ce qui s'était passé. Mais son état ne lui permettait pas de réfléchir correctement et avait vu, avant tout le reste, que son ennemi avait reculé, et qu'il était à présent en position de faiblesse, désarmé. Même si c'était lui qui avait le nez cassé, en voilà une occasion de se venger. La folie amplifiait son état instable, et en montrant cette position d'incompréhension, Jyuu avait fait naître un esprit mauvais venant de la part de sa propre cible. Tel un chien ou un microbe il aurait du mal à la lâcher et avait comme but de lui faire peur, de l'intimider, comme l'aurait fait tout animal. A tour de rôles, Jyuu et Soul se mettaient dans des positions délicates, non désirés et non pas sans conséquences... Spiritomb se demandait si la prochaine fois, il devait amener du pop corn.

"- J'en étais sur. Tu es faible. Soul, c'est elle, ton ennemi."

Son visage, il finirait par l'oublier. Mais rien n'empêchait le fait qu'il frissonne à chaque fois qu'il la croisera, dorénavant. Il n'eut pas la force de dire quoi que ce soit, seuls sortis de sa bouche des gémissements inquiétant et un semi-rire cassé par une toux, suivie par des crachats ensanglantés. Un étrange et large sourire découpait son visage et, à quatre pattes, regardait Jyuu avec un air des plus étranges et des plus terrifiants. Pour l'instant, tout ce qui touchait à elle était nuisible selon lui, et il fallait l'éliminer. Voilà comment il marchait. Il se contenta d'avancer, avant de se relever sur ses deux jambes, gardant le haut du corps en avant, et les yeux fixes écarlates dans la direction de la jeune femme. Il fulminait de haine et de désirs secrets...

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Warlord


avatar
Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013
Localisation : Ransai
Autres Comptes : Calder
Jyuu/Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Lun 1 Sep - 20:04

Idiote.

Tue-le.

Idiote IDIOTE idiote.

TUE-le.

Idiote iDIote idiOTE Idiote.



TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE TUE LE




Alors que Jyuu tremblait de tout son corps et tentait tant bien que mal de résister à une pulsion meurtrière dont elle ne comprenait pas les motifs ni le but, et qui la terrifiait plus que tout, Kanuda s'était relevé et la regardait. La balance de la force de leur folie venait d'être renversée. Dans l'esprit de Jyuu, c'était un combat entre la Lumière, l'Humaine, la Gentillesse, celle qui refusait de blesser qui que ce soit, et les Ténèbres, le Démon, la Méchanceté, celle qui voulait répandre la douleur autour d'elle. Mais pour le Maître, c'était une toute autre histoire. S'il y avait jamais eût une lueur de Lumière en lui, celle-ci restait obstinément muette, laissant libre court à ses Ténèbres. Il n'était plus que Folie et Terreur, deux des composantes les plus noires de l'esprit humain.


- J'en étais sur. Tu es faible. Soul, c'est elle, ton ennemi.

Des gémissements s'élevèrent de la gorge du jeune homme aux cheveux blancs, suivit d'une sorte de rire brisé. Ses lèvres furent néanmoins rapidement tintées de rouge lorsqu'il toussa. Le même rouge qui tintait les mains de Jyuu. En entendant ce rire, Jyuu pointa ses yeux terrifiés vers Kanuda, et sentit un haut le cœur barrer sa gorge lorsqu'il cracha du sang. Son estomac n'était pas satisfait de ce spectacle, et elle sentait qu'elle allait vomir.

Elle frissonna quand elle vit son large sourire barrer son visage. Il s'avançait vers elle d'une manière plus qu'inquiétante, à quatre pattes, tel un loup s'approchant d'une proie succulente et jouant avec celle-ci avant de sauter sur elle pour la dévorer. Leurs deux regards étaient bloqués l'un sur l'autre, et son approche sembla durer une éternité pour Jyuu. Il finit par se redresser sur ses jambes, toujours légèrement courbé, ayant visiblement du mal à se tenir debout. Mais il ne la lachait pas du regard. Terrifiée aussi bien par le garçon que par elle-même, Jyuu recula d'un pas.

Par réflexe, elle sortit son boken de la sacoche à sabres qu'elle portait toujours dans son dos. Elle serra le manche dans ses deux mains et pointa l'arme contondante vers celui qu'elle avait pourchassé quelques secondes plus tôt et qui était sur le point de se retourner contre elle, et probablement lui faire subir le même traitement qu'elle lui avait fait subir, voir pire. A cette pensée, ses nausées reprirent de plus belle. Elle devait faire un effort de volonté pour ne pas se jeter vers lui et lui asséner un coup de sabre sur le crâne. Elle ne voulait pas lui faire du mal. Elle ne voulait pas faire de mal à qui que ce soit. Pourtant, ce sentiment de puissance ne la lâchait pas, et elle sentait une force la pousser à « punir » le jeune homme. Pourquoi le punir ? Qu'est-ce qui était en train de lui arriver ?


- Je... Je ne veux pas... te faire du mal...

Tihihi.
Tu mens.
Tu veux le voir souffrir et gémir.
Tihi.
Tu veux entendre le son de ses os se briser...


- LA FERME !!!

Les voix dans sa tête se turent subitement. Mais Jyuu était toujours aussi paniquée. Ses jambes tremblaient et étaient trop écartées pour avoir une position stable, sa prise sur son arme était mal assurée, ses mains beaucoup trop crispées pour permettre une quelconque manipulation efficace. Peut-être pourrait-elle gagner en cas de combat physique contre Kanuda grâce à leurs différences au niveau athlétique, mais ce ne serait clairement pas grâce à ses compétences au sabre, qui, à cause de sa terreur, étaient retournées au niveau débutant. Mais elle ne voulait pas en arriver là. Elle ne voulait pas lui faire de mal.

.:-------------------------:.
Liar, cheater, bastard child
Broken promise, love died
Traitor, heartless filth of a woman
All broke down when you ran

GENOCIDE


I'm in love with you
Like the piece of garbage that I claimed you are

Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 461
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Ven 17 Oct - 16:10

- Je... Je ne veux pas... te faire du mal...

Le combat continuait. Un combat mental. Un combat qui dégénérait. Aucun des deux êtres qui se trouvaient ici étaient sains d'esprits et ils ne contrôlaient pas suffisamment leurs pulsions. L'un avait décidé tenter de se calmer, l'autre avait déjà reprit ses esprits, bien que les nausées abritent chez la jeune femme un malaise continu, qui ne cessait de la rendre toujours plus perturbée face à la scène. En effet, boken en avant, ce ne fut pas suffisant pour faire reculer Soul, qui, lui, avait conscience qu'il s'agissait d'une arme; mais il en ignorait les effets, il s'avait du moins que ce n'était pas une arme à feu. Aucune expression ressortait de son visage, aucune bien démarquée, il n'y avait que ce sourire, mais lorsqu'on se centrait sur son regard il était possible de se rendre compte du manque total de pensée derrière ses actes. Il se battait pour rien. Il fixait un objectif flou, intéressant mais il ne savait plus pourquoi. Sans doute cette rencontre allait laisser des traces, mais Soul, lui, se rappellerait juste de son visage, à cette jeune femme. Un visage terrifiant et traduisant aussi une incapacité de se contrôler. Une surprise marquante par rapport aux faits, ainsi qu'un désir profond de retour en arrière. A partir de provocations presque amicales et sans dureté, ils étaient parvenu à un point de non retour; cette histoire ne s'arrêterait certainement pas de sitôt.

- LA FERME !!!

A cet instant précis, une alarme régulière, agressant les oreilles et composé d'un crescendo rapide et intense, suffisamment pour filer un mal de crâne pas possible. Soul sursauta lorsqu'il l'entendit et resta sur place, regardant Jyuu sans vraiment la voir. Il se concentrait sur le son qu'il entendait. Comme les gardes et les touristes du coin. Les touristes furent placé dans une salle d'accueil et deux employés forts physiquement tentaient de trouver le comment du pourquoi. L'aura sombre de Spiritomb était bien visible et sans doute était la cause du déclenchement de l'alarme. Ils se mirent à courir, sautant par dessus les fleurs et les haies qui décoraient en quelque sorte ce lieu reculé. L'un attrapa Soul par les épaules et l'autre renvoya Spiritomb dans sa Ball, qui, surpris, n'avait pas eu le temps de les endormir à coup d'Hypnose. Dévarié, le pokémon se mit à bouder, il voulait voir la suite de cette histoire mais il n'en aurait pas l'occasion immédiatement. Il ne s'était pas débattu, l'histoire était fini, et elle le serait peut être définitivement. Il avait vu dans la main d'un des deux vigiles un cachet. Un cachet blanc et bleu, comme dans les films avec des hôpitaux. Il la fit avaler de force à Soul. Paniqué, le petit homme ne cessait, lui, de se débattre. Mais aussi fou pouvait-t'il être, les vigiles n'avaient pas peur de lui, bien au contraire, et ils étaient déterminés à achever leur travail. Le cachet avalé, il ne fit pas effet tout de suite; mais il symbolisait la venue d'un nouveau traitement dans le quotidien de ce jeune maître qui avait pourtant réussi à garder un certain self-contrôle avant que la jeune femme ne le provoque en duel.

"-Rangez votre arme, mademoiselle. Il ne vous fera plus de mal dorénavant. Il a du mal à se maîtriser, mais il devrait vite vous avoir oublié. Je vois que vous êtes violente quand la peur vous prend, ah ah, c'est rare de voir ça! Mais je vous conseille de ne pas trop traîner dans les environs si vous ne voulez pas attirer l'attention. C'est préférable pour vous comme pour nous."

Il lui fit un sourire malgré tout, très gêné par la situation, bien que son compatriote fasse de grands gestes explicites pour qu'il ne s'attarde pas non plus ici. Ils avaient des choses à faire et l'autre homme avait envie de voir sa femme et ses enfants. gênés et habitués à la fois, ils étaient ici depuis un moment et avaient vu la progression de leur petit protégé. La jeune femme était jolie et le vigile voulait la rassurer d'une part. Même si ce n'était pas gagné.

"- Si j'peux vous dire quelque chose, c'est que z'êtes jolie mademoiselle. Même si vous devriez essayer autre chose que le sang sec comme maquillage, ah ah!"

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Warlord


avatar
Messages : 39
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/10/2013
Localisation : Ransai
Autres Comptes : Calder
Jyuu/Warlord
Mickaël Machina
Andreas Jr. Anderson

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar Sam 18 Oct - 10:10

- LA FERME !!!

Un cri perçant déchira le ciel, faisant sursauter Jyuu et détourner les visages des deux adversaires vers sa provenance. Non, en fait, ce n'était pas un cri. C'était un bruit strident, inhumain, mécanique. Jyuu se rendit compte qu'il s'agissait en fait d'une alarme. Mais ça n'arrangeait absolument pas sa situation : si les gardes débarquaient et la voyaient pointer une arme sur le Maître de la Ligue de la région, surtout avec autant de sang sur les mains, elle serait envoyée en prison. Et ce ne serait pas pour ses petits séjours habituels pour bagarre de bars ou délit de sale gueule trop près d'un petit délit quelconque. Non, plutôt pour un long séjour pour agression et tentative de meurtre. Il fallait qu'elle dégage de là au plus vite !

Trop tard. Les gardes étaient déjà sur eux. C'est alors que le destin décida d'être joueur et de complètement contrecarrer les prévisions de la jeune femme. Elle était celle qui avait perdu les pédales, avait agressé le jeune garçon albinos avec une arme blanche, puis l'avait tabassé. Cet état de faits aurait été évident par la présence du katana planté dans le sol, et le témoignage du Spiritomb qui l'avait vue faire. Seulement, le katana avait disparu, simplement remplacé par son manteau blanc et une Pokéball posés au sol, et les deux gardes avaient immédiatement forcé le Spiritomb à retourner dans sa Pokéball. // N'ayant pas ces deux éléments, les gardes interprétèrent différemment le spectacle devant eux. Pour eux, Soul Kanuda était un être dangereux, souvent pris de crises de folies, et parfaitement capable d'agresser quelqu'un.

Vous connaissez l'histoire de l'enfant qui criait au loup ? Un jour, pour s'amuser, un enfant traversa son village en criant « Au loup ! Au loup ! ». Les hommes du villages allèrent voir leur troupeau de moutons, mais il n'y avait pas traces d'un loup. Le deuxième jour, l'enfant traversa à nouveau le village en hurlant « Au loup ! Au loup ! ». Encore une fois, les hommes allèrent vérifier : toujours aucun loup. La patience des villageois avait drastiquement baissée, et plus personne ne le croyait. Le troisième jour, il y eut vraiment un loup aux alentours du village. L'enfant alerta de toutes ses forces : « Au loup ! Au loup ! »

Personne ne le crut. Et personne ne le revit plus jamais.

Soul Kanuda était exactement dans cette position. Pour les gardes, le frêle garçon était un être dangereux, souvent pris de crises de folies, et parfaitement capable d'agresser quelqu'un. La version officielle de l'histoire dirait que Kanuda aurait attaqué une touriste, qui se serait défendu comme elle pouvait face à ce monstre. Soul avait beau avoir contribué plusieurs fois au sauvetage du monde, il avait trop souvent cédé à la folie. Il était désormais un « enfant au loup ».

Les gardes maîtrisèrent assez rapidement le jeune Maître, l'attrapant par les épaules pendant qu'il se débattait comme un fou. Jyuu ne pouvait qu'observer lorsque l'un des gardes le força à avaler un cachet blanc et bleu. La femme fût rassurée de voir les deux gardes costauds empêcher Kanuda de faire le moindre geste. Puis une autre pensée lui traversa l'esprit : et si ils apprenaient que quelque chose ne tournait pas rond chez elle aussi ? Elle subirait le même traitement que lui ? Ils la forceraient à être immobile, et lui feraient gober de force des médicaments ? Une nouvelle peur germa dans l'esprit de Jyuu alors qu'elle regardait Kanuda se débattre. Non, elle ne voulait pas finir comme lui. Elle ne voulait pas qu'on lui fasse ça. Elle... Elle ne voulait plus jamais qu'un homme l'empêche de bouger, elle ne voulait plus être dans cette position d'infériorité écrasante, elle ne voulait plus-

- Rangez votre arme, mademoiselle. Il ne vous fera plus de mal dorénavant. Il a du mal à se maîtriser, mais il devrait vite vous avoir oublié. Je vois que vous êtes violente quand la peur vous prend, ah ah, c'est rare de voir ça! Mais je vous conseille de ne pas trop traîner dans les environs si vous ne voulez pas attirer l'attention. C'est préférable pour vous comme pour nous.

Les paroles du garde ramenèrent Jyuu à la réalité. Elle se contenta de le regarder, l'air perdue, comme un lapin surprit par les phares d'une voiture. Le garde, quant à lui, la regardait avec un sourire gêné. Son sourire ne la calma que très légèrement, mais ce fût suffisant pour qu'elle range son boken dans sa sacoche.

- Si j'peux vous dire quelque chose, c'est que z'êtes jolie mademoiselle. Même si vous devriez essayer autre chose que le sang sec comme maquillage, ah ah !

Cette dernière phrase rappela à Jyuu le sang qui couvrait ses mains et une partie de son visage, et ses haut-le-coeur reprirent de plus belle, la rendant encore plus pâle. Si elle n'avait pas tenté de tuer quelqu'un et n'avait pas prit du plaisir à ça quelques minutes plus tôt, elle aurait certainement prit le compliment et aurait fait une fois de plus l'étalage de son égo, voir dragué le garde. Mais, chose qui n'était pas arrivée une seule fois depuis le début de sa vie en solitaire, elle était beaucoup trop terrifiée, aussi bien par elle-même que par les autres, pour agir comme elle agirait normalement. Mais entendre une voix amicale l'avait rassurée. De plus, les voix dans sa tête s'étaient tues.

- M... merci...

Elle hocha la tête en direction du garde, puis regarda Soul qui continuait de se débattre avec le peu de forces qu'il lui restait. Elle l'observa quelques secondes. Une vague d'empathie parcourra son esprit, plaignant le pauvre garçon qui n'avait rien fait de mal.

- ... Pardon...

Sur ces mots, elle fit volte-face, prit ses affaires au sol à quelques mètres de là, et s'éloigna d'un pas raide et rapide. Elle marcha quelques minutes comme ça, bousculant quelques touristes curieux qui s'étaient mis sur sa route. Quand elle fût suffisamment éloignée de la foule et de Kanuda, elle s'appuya avec son avant-bras à un arbre et se plia en deux, prise de nausées. Son estomac craqua et elle vomit tout ce qu'il contenait, et continua même lorsqu'il ne contenait plus rien, la bile lui brûlant l'oesophage. C'est après un certain temps que les nausées se calmèrent enfin, la laissant tremblante, chaque inspiration semblable à des milliers d'épines poignardant sa gorge. Elle prit quelques secondes pour se calmer et attendre que les dernières nausées passent, avant de quitter l'île en prenant un bateau de tourisme retournant vers le continent.[i][/i]

.:-------------------------:.
Liar, cheater, bastard child
Broken promise, love died
Traitor, heartless filth of a woman
All broke down when you ran

GENOCIDE


I'm in love with you
Like the piece of garbage that I claimed you are

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Folie et Cauchemar

Revenir en haut Aller en bas
 

Folie et Cauchemar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Hoenn :: Eternara-