Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Dim 1 Oct - 10:34 par EternalStay

» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

Vers une nouvelle ère...?

Gilgamesh


avatar
Messages : 27
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Vers une nouvelle ère...? Mar 28 Jan - 20:02

DAMN IMPOSSIBLE ! Comment...? Tout avait été prévu, calculé ! Comment de misérables mongrels, tels des grains de sables, avaient put dérailler la belle mécaniques qu'ils avaient mit tant de soin à mettre en place ?! Comment ?! Et maintenant, c'était la cacophonie... Mais que s'était-il passé pour que Gilgamesh, le tyran de la team Galaxie, le divin mégalomane, soit autant en colère ? Que pouvait-il bien s'être passé ? Et bien, ce qui aurait dut être l'apothéose, la glorification, la panthéonisation des deux chefs de teams, Alice Taylor, et Gilgamesh, fut finalement un échec complêt. Et quand je dis échec complet, c'était un véritable échec total et ridicule ! Maudit Rayquaza... Et comble de l'horreur, pour le tyran de la team Galaxie, 'était la disparition de la glorieuse Lady Taylor... Qu'était-elle devenu ? Etait-elle en vie, ou bien morte ? Gilgamesh avait perdu celle qui considérait comme son égal, ce qui n'existait pas autrement dans ce monde... Soit Maudit, stupide incarnation du Quetzalcóatl !

Ainsi, Gilgamesh devait se dépêcher de remonter la pente, dans lequel il avait glissé méchamment. Accompagné de son fidèle serviteur, Matthew Kamicat, il avait donné des rendez-vous à beaucoup de ses hommes pour une mission capital, la plus capital que la team Galaxie allait connaître. Une mission d'importance de rang S. Mais vraiment S ! C'est pour dire ! A tel point qu'aux yeux de Gilgamesh, c'était sans doute la seule mission qui avait vraiment de l'importance, une capitalité quasi divine, c'est pour dire ! Le Mont Couronné était sa destination. Il devait attendre beaucoup de ses hommes. Des hauts membres de la team Galaxies... Comme des moins haut. Le nombre de personnes présentes étaient réduite, car la team Galaxie était sans doute dans un état assez apocalyptique, meilleurs que ses alliées et concurantes, Aqua, Magma, et Rocket, mais quand même, son était restait pas beau à voir, si vous voulez mon avis.


« Vous êtes tous réuni pour aider votre divinité à capturer et contrôler le titan du Temps... Dialga ! »

Dialga... Depuis quelques temps, il était passé devant Jirachi... Les plus assidu savait que le fameux Jirachi était auparavant LA grande recherche du tyran de la team Galaxie. Ce fameux Pokémon qui avait les pouvoirs d'exaucer les voeux, étaient maintenant devenue presque un objectif purement secondaire pour le fameux tyran de la team Galaxie. Pour plusieurs raisons. Déjà, son côté très rares et purement inaccessible commençaient à agacer vraiment le tyran de la team Galaxie. Mais surtout, il devait user des pouvoirs temporels de Dialga pour rêgler ce problème rapidement ! Il fallait vraiment maintenant retourner dans le passé pour sauver leur glorieux. Sa pièce de théâtre était devenu véritablement une vraie cacophonie. Il fallait vite retourner avant la baisse des rideaux très rapidement, et régler cet épilogue catastrophique. C'est pour cela qu'ils étaient tous là, d'ailleurs, ce qu'il expliqua :

« Il faut absolument agir pour régler la cacophonie qu'a provoqué Rayquaza, et notre défaite à nous, l'alliance Aqua Galaxie, qui aurait peut-être prit la vie de la Divine Lady Taylor... »

En effet, ne savant plus où était Lady Taylor, il avait émi l'hypothèse, improbable mais possible, trop possible à son goût, qu'elle avait succombé aux affrontements dantesques que l'île d'Algatia, là où tout avait commencé, d'ailleurs... Hypothèse qui semblait largement relayé par les médias, qui parlaient d'une disparition complète de tout les responsables des terribles évènements qu'avaient secoué Hoenn... Non, le monde entier depuis un certains temps. Les catastrophes, tous avaient été mis sur le dos des teams, et les démocraties républicaines se relevant douloureusement des dommages provoqués par la Tyrannies inacceptables des Rockets, étaient maintenant en phase d'épuration, si particulière aux phases d'après occupations. Rappelez-vous la France de 1946, et ses nouvelles atrocités fait au nom de la République. Mais n'allez pas croire à un discours anti-républicain, qui me serait totalement étranger. La république était le meilleur des Maux, comme disait le Grand Churchill. La pire forme de Gouvernement, certes, mais à l'exception de toute les autres, faisant d'elle la meilleur de facto. Non ? Je modifie un peu à ma guise... Mais c'est politique, n'est-ce pas ?

« Allons-y ! »

Le tyran déclara cela, montrant les pans du Mont Couronné... En effet, leur destination était la haut, prêt pour invoquer le fameux Titan du temps. Ils devaient se diriger, et le tout rapidement... Il passa rapidement, et chuchota à l'un de ses commendant, Stone :

« Stone... Surveillez Fujiwara. Je ne lui fais pas confiance... »

Gilgamesh était méfiant en même temps de Daisuke. De toute façon, il ne l'avait jamais aimé. Ce maudit mongrel était utile... Mais il ne l'aurait jamais amené dans d'autres circonstances. Là, la team Galaxies avaient, peut-être à moindre échelle, beaucoup souffert de la défaites de toutes les teams à Algatia... Il avait besoin de tout hommes encore disponibles.... Mais Daisuke restait quelqu'un qui fallait se méfier, et en comparaison, le fameux Stone était beaucoup plus sur. Voilà pourquoi il donna la mission à Stone de le surveiller. Maintenant, il fallait s'approcher le plus proche possible... En théorie, aucun problème ne devrait se poser, pensait le tyran de la team Galaxie. Il ne savait pas qu'il était surveillait par un vieux ennemi, qui avait son importance, une importance non négligeable, qui pouvait agir à tout moment. Et cela... Disons qu'il pourrait s'en mordre les doigts... Mais chut ! C'est une autre histoire...!
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Kamicat


avatar
Messages : 22
Réputation : 2
Date d'inscription : 26/10/2013
Autres Comptes : Calder
Mickaël Machina
Jyuu
Yris Chevalier

Code couleur de Matthew : #cc66ff

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Mer 29 Jan - 13:53

Ce jour aurait dût être jour de fête pour Matthew Kamicat, le tout nouveau Commandant Galaxie. En effet, en ce jour, son Maître, le Divin Gilgamesh, lui avait donné une mission pour la Team : il devait l'accompagner au Mont Couronné pour une mission capitale et ultra secrète, à savoir la capture du Titan du Temps, Dialga. Jusque là, il avait dût se contenter de petits travaux sans grande importance, tels que le ménage dans le bureau de son Maître, faire la cuisine, s'occuper des appartements de Gilgamesh... Oh, bien sûr, ces travaux ne le dérangeaient pas, au contraire ! Il s'appliquait de son mieux dans chacun des caprices du Chef de la Team Galaxie. Son bureau et ses appartements étaient tous le jours aussi propres que si une armée entière d'agents d'entretien d'élite venaient de passer, les repas étaient succulent pour un moindre coût, même Ea, l'épée d'or, brillait tellement qu'on pouvait se servir de la lame comme d'un miroir. Mais avoir une vraie mission en tant que Commandant Galaxie, c'était tout de même autre chose. Ca témoignait de la confiance qu'avait le Maître envers le Serviteur ! Et la confiance de Gilgamesh, voilà tout ce dont Matthew avait besoin pour vivre.

Seulement voilà. Son Maître n'était pas heureux. Au contraire, il lui avait semblé fou de rage le matin avant la mission. Et pour cause. La Team Galaxie avait été écrasée par Rayquaza, le Serpent du Ciel. Tout le plan soigneusement préparé de Gilgamesh ? Tombé à l'eau. Le Grand Destin prédit par la mère de Kamicat ? Ce n'était visiblement pas ce jour-là qu'il allait s'accomplir. De plus, une certaine Lady Taylor, que le magicien ne connaissait pas mais dont Gilgamesh lui parlait souvent, semblait avoir disparue. Matthew comprenait pourquoi Nicolas était si en colère contre le monde, ce monde qui refusait de changer, rejetant les Grands Hommes comme le Tyran Galaxie et les marginaux comme le Serviteur Démoniaque. Matthew aurait tant voulu réconforter son Maître adoré, révolté face à cette injustice dont il avait été la victime. Mais il n'avait pas sût trouver les mots.

Ils attendaient donc tous les deux, le Dieu et le Serviteur, au pied du Mont Couronné. A priori, d'autres personnes devaient venir leur prêter main forte. Certains venaient de la Team Galaxie, d'autres en étaient des alliés. Matthew observait calmement les environs, debout. Acédia l'Ossatueur était assis à côté de son dresseur, vérifiant son os sous tous les angles. L'exorciste avait également fait sortir certains de ses Spectres qui se cachaient dans l'ombre non-loin des deux hommes, afin d'être sûr de pouvoir réagir plus vite en cas d'attaque, sur le qui-vive.

Un premier homme arriva. C'était Stone, que Matthew n'avait pas revu depuis un bon moment. Ce dernier inclina discrètement la tête vers le Commandant Galaxie pour le saluer, celui-ci étant la seule personne invitée pour cette mission qu'il connaissait. Puis arriva un homme qu'il n'avait jamais vu, assez jeune. Probablement juste un sbire ou une connaissance de son Maître.

Gilgamesh expliqua alors son plan, comme il l'avait expliqué à son serviteur plus tôt. Trouver et capturer Dialga, puis revenir dans le passé et empêcher Rayquaza de sévir. Simple sur le papier, mais plus compliqué en pratique. Mais il en fallait bien plus pour décourager Matthew. Il voulait Dialga ? Il ferait tout pour le lui offrir. Gilgamesh aurait pût demander un biscuit ou la Lune, Matthew les lui aurait offert sans la moindre hésitation.


- Allons-y !

Et le petit groupe commença à grimper, suivit de plusieurs Spectres qui se cachaient à l'insu des autres et d'un Ossatueur bien décidé à défendre bec et ongles son dresseur s'il y avait danger. Matthew restait le plus proche qu'il pouvait de Gilgamesh, toujours à sa gauche légèrement en retrait. Il semblait décontracté, mais il était prêt à bondir. Malheur à celui qui attaquerait son Maître.

.:-------------------------:.
 
Revenir en haut Aller en bas
Stone


avatar
Messages : 47
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 21
Autres Comptes : Dialga, Elwin Kerrien

Informations du personnage
Âge: 19 ans
Alignement: Galaxie
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Dim 2 Fév - 20:15

Bon.. c'était assez désastreux en effet.
reprenons, si vous le voulez bien. les teams qui jusque là pensaient voir leurs idéaux respectifs être réalisés furent pratiquement anéanties et il en était de même pour la team galaxie. Soit... la seul chose qui chagrinait un peu Stone était d'avoir échoué dans son rôle, il n'avait pas réussi a empêcher l'évacuation de rayquaza, comme prévu. Mais c'était aussi la faute des aqua bien qu'il n'en tint pas compte. Ils avaient raté leur surveillance, pas fichus de vérifier les personnes entrant a bords des sous marin. Il voulait bien croire qu'ils étaient occupés mes quand même. tout comme le commandant ils auraient du sentir l'attaque arriver. Et puis cet autre type qui l'avait ralenti.. celui qui s'était enfui après avoir été blessé.. Et bien, bien que Stone restait souvent de marbre, il avait quelques envie s de voir cet autre commandant disparaître. Stone, donc, se disait avoir échoué dans son aide pour Gilgamesh, mais celui-ci n'avait pas eu l'air de lui en tenir rigueur. En même temps ça pouvait ce comprendre, le pseudo dieu a du en prendre cher pour son ego surdimensionné. il avait d'ailleurs l'air très énervé lorsque le jeune homme l'eut rejoint.

Malgré tout cela, le galaxie était content. Pourquoi ? Simplement parce que ce rendez vous avait été préparé pour aller s'accaparer Dialga, le dieu du temps. En même temps de pouvoir essayer de se "racheter", l'autre arrivera peut-être a atteindre son objectif. Mais d'après notre commandant, c'était un risque a prendre, un risque qui pourrait couté cher, et qui avait peu de chance de marcher. Alors pourquoi l'avait-il encore suivit jusqu'ici ? seulement parce que Stone était loyal, une fois une promesse faite, il faisait au mieux pour la tenir. Ici en l’occurrence c'était servir au mieux le "divin" tyran de la team galaxie. ce dernier cherchait inévitable a refaire pencher la balance en sa faveur, pour se refaire de la défaite cuisante qu'avait connu son alliance. Gilgamesh avait l'air de vouloir en découvre, il avait vraiment l'air de quelqu'un qui avait prévu quelque chose qui se serait annulé a la dernière minute. Peu d'homme étaient présents aux rendez vous, Stone étant l'un des premiers arrivés - il ne supportait pas d'être en retard, et lorsque qu'ils furent tous là, leur chef s'adressa a eux :

« Vous êtes tous réuni pour aider votre divinité à capturer et contrôler le titan du Temps... Dialga ! »

Tient d'ailleurs Gilgamesh était accompagné de son fameux serviteur, celui qui ne le lâchait plus de puis que Stone l'avait aidé a le retrouvé : Matthew Kamicat. D'ailleurs le commandant n'avait pas vu le magicien depuis un moment. Ce dernier le salua et il fit de même. il était difficile de savoir les sentiments qu'avait Stone envers cet homme. En même temps il avait un certains respect et lui était amical, car d'une certaine façon, il fallait bien l'admettre, le serviteur lui ressemblait. Il était assez soutenu et bien soigné et avait parfois l'air de bien s'y connaitre en esthétique. Mais d'une autre façon il décevait Stone. cette façon de se mettre dans tout ses états était un peu trop exagérée, enfin, je ne vais pas m'étendre la dessus non plus. Gilgamesh finit d'expliquer son plan a ceux qui l'accompagneraient. C'était tout a fait ça : aller chercher Dialga et revenir dans le passé pour régler une certaine.. cacophonie d'après le tyran de la team galaxie. Allons bon.. encore cette métaphore. bien sur Le commandant ne se permettait aucun commentaire et une fois tout le monde rassemblé Gilgamesh désigna le mont couronné

- Allons-y !

Alors qu'ils partaient, le chef passa rapidement vers Stone, qui fut légèrement surpris, et lui chuchota un ordre rapide mais net :


« Stone... Surveillez Fujiwara. Je ne lui fais pas confiance... »


Le commandant sourit, inclina légèrement la tête et répondit sur le même ton :

- Cela sera fait monsieur.

Surveiller quelqu'un hein ? C'était relativement facile, d'autant plus qu'ayant reçut cet ordre directement, Stone ne pouvait en aucun cas l'ignorer et encore moins ne pas le faire correctement. Mais comme son chef lui avait demandé cela discrètement il en déduisit le fait qu'il ne fallait pas que l'autre, ce Fujiwara, ne remarque trop le fait qu'il était surveillé de près. Stone ne connaissait pas bien cet homme, ne l'ayant que peu aperçut, mais étant donné que son maitre - qui avait parfois une trop grande confiance - ce montrait méfiant envers celui-ci, il fallait rester sur ses gardes. le commandant se recula légèrement afin d'être en arrière, prétextant de surveiller les arrière du groupe. il put ainsi en profiter pour garder un oeil sur celui dont Gilgamesh voulait qu'il s'"occupe". A côté du commandant, voletais son corboss, comme toujours. Il allait lui aussi pouvoir le surveiller. Bien sur Stone faisait attention a ne pas soutenir son regard, il paraîtrait trop suspect. Ainsi, il feignait de regarder les alentours, tout en le gardant dans son rayon de vision. Et l’ascension avait commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Jeu 6 Fév - 7:26

Daisuke se trouvait une nouvelle fois à Sinnoh. Il avait récemment rencontré une nouvelle fois Hook pour un marché plus qu’arrangeant afin d’avancer sur la route perfide et malsaine de la vengeance. Il aurait la Météonite, et s’en servirait une fois, pour être en paix. Mais il allait aujourd’hui, effectuer un but d’envergure, mais moindre que la raison qui le pousse à vivre, bien entendu. Il allait tenter d’annihiler la seule organisation encore débout après l’Ultime Bataille, La Team Galaxie. Gilgamesh allait utiliser sa dernière carte pour devenir un vrai dieu, en utilisant ce qui était également une divinité, celle du temps, était ciblée par Le Mégalomane, et il avait toutes les chances de récupérer ce dieu, qui était encore plus puissant qu’un Titan. L’Orbe Adamant et la chaîne rouge étaient entre ses mains, cette dernière intéressait particulièrement Daisuke, pour l’étudier un peu, et voir ses propriétés. En effet, Gilgamesh avait à prioris abandonné Jirachi, son but de devenir immortel était à prioris loin, il se concentrait sur quelque chose de concret : Dialga. Daisuke arriva enfin au pied du Mont Couronné, dernier arrivé, dans son uniforme du « Chevalier Noir » Il était prêt.

« Vous êtes tous réuni pour aider votre divinité à capturer et contrôler le titan du Temps... Dialga ! »

Résumé d’une phrase sur le paragraphe que je viens d’écrire, en autre. Deux commandants étaient présents en plus de Daisuke, un quator improbable, autant vous dire que notre Commandant Rocket n’allait surement pas attaquer de suite, il savait qu’il n’avait aucune chance à ce moment là, donc, inutile de se suicider, littéralement, en effet, Daisuke pouvait vaincre un des commandants, mais il y en aurait un autre, puis le chef, donc, c’était vraiment impossible de gagner face à ces trois là…

« Il faut absolument agir pour régler la cacophonie qu'a provoqué Rayquaza, et notre défaite à nous, l'alliance Aqua Galaxie, qui aurait peut-être prit la vie de la Divine Lady Taylor... »

Rayquaza, il avait en effet arrêté le combat entre Kyogre et Groudon, Daisuke avait, lors de cette bataille, subit une blessure à l’épaule face à Marth, commandant de la Team Aqua, dont la chef, Alice Taylor, était soit disant morte. Mais Daisuke n’y croyait rien, il savait qu’elle était surement encore vivante, c’était obligé, elle avait plus d’un tour dans son sac, mais bon, arrêter Taylor n’était pas l’objectif aujourd’hui. Maintenant, c’était au Mont Couronné que tout devait se jouer, Gilgamesh prit une nouvelle fois la parole :

« Allons-y ! »

Daisuke hocha discrètement la tête, il était protégé avec son atout légendaire, Hadès le Lugulabre, invisible, le spectre tournait gentiment autout de son maître, prêt à agir à tout instant…C’est alors, que la marche débuta…

-ATCHOUM ! Daisuke éternua, puis il reprit après ce moment, original –On parle de moi quelque part dans ce monde ou quoi ?

Il avait dit ça discrètement, mais assez fort pour que tous entendent, mais il le disait sur un ton humoristique, il ne se doutait même pas qu’un commandant devait le surveiller, et donc, que son éternuement était en réalité, une espèce d’avertissement, dont-il aurait du se souvenir…En parlant de commandant, un représentant d’une autre Team allait bientôt apparaître…

.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Ven 7 Fév - 17:33

Thème de Richter

Tout allait finir aujourd'hui. C'était la pensée profonde de Richter Abend, qui était arrivé à la sortie de la ville de Vestigion, à Sinnoh. Le commandant Plasma restait caché derrière une habitation, le regard animé, la mine sévère, comme d'habitude. Autour de lui volait son fidèle Spectrum, invisible, qui l'avait mené jusqu'ici, ayant trouvé l'objet de la venue de son dresseur. Et cet objet n'était autre qu'un homme, mais pas n'importe lequel, non. Il s'agissait de Gilgamesh, leader de la Team Galaxie et mégalomane reconnu. Le seul qui avait survécu, visiblement ... Taylor et de Locksley étaient probablement morts, de même que le chef Magma. Ne restait donc que Gilgamesh, le seul que Richter avait personnellement rencontré et combattu, ironiquement. Ce dernier allait donc payer pour tous les autres, Richter se faisait cette promesse solenelle, il le devait. En la mémoire de son ami.

Il y avait de cela peu de temps, le chevalier d'élite Plasma avait lui-même participé à la bataille opposant les FPI, et leurs alliés Plasmas, aux différentes Teams criminelles. Le commandant s'était donc battu dans le QG Aqua, et notamment face à un commandant Galaxie qui lui avait laissé une légère blessure sur le bras gauche. Mais ce n'était rien comparé à ce qui avait suivi. Alors que le Titan, Rayquaza, avait été libéré de cette base, il s'employa à la détruire entièrement, sans doute par vengeance contre la Team Aqua qui l'avait emprisonné. Cependant, lors de la fuite de l'installation sous-marine, le brave Typhlosion de Richter s'était sacrifié pour permettre à son ami de s'enfuir. Ce dernier garda la dernière image qu'il avait eu de son pokemon gravée dans sa mémoire, mais ça ne l'empêcha pas de tenir bon mentalement, notamment car il comptait bien venger son ami qui fut également son tout premier pokemon. C'était le second compagnon du rouquin a périr, après Grodoudou qui était décédé il y avait de nombreuses années et dont la mort avait poussé Richter à s'engager dans la Team Plasma. Pour ses deux amis et alliés partis, Richter allait stopper une bonne fois pour toutes ces Teams qui continuaient de jouer avec la vie des innocents, humains comme pokemons, et comptait bien les anéantir.

Le chevalier d'élite vit soudain que que d'autres personnes arrivaient vers Gilgamesh. Un homme inconnu au Plasma, tout d'abord, avec un accoutrement étrange et qui ressemblait bizzarement au leader Galaxie. Sans doute un simple fanatique ... Vint ensuite une personne que Richter connaissait bien. Stone, le commandant Galaxie qui l'avait combattu au Quartier Général Aqua, et qui lui avait laissé une petite blessure. Il avait donc survécu ... Et enfin, un autre homme, plus jeune et au visage familier, dont l'épéiste mit du temps à se remémorer l'identité. Néanmoins, il se rappela rapidement leur affrontement à Unys, pour le squelette de Genesect, que le Plasma avait finalement emporté. Cela faisait si longtemps ... Et ce Fujiwara, s'il se rappelait bien du nom de ce garçon, était donc un Galaxie, apparemment. Peu importait, de toutes façons, qu'il soit Rocket ou Galaxie, Aqua ou Magma, il était un membre de Team, et devait donc être emprisonné ou éliminé. Mais Richter n'allait s'occuper que de Gilgamesh aujourd'hui. Il n'aurait évidemment jamais la puissance d'affronter en même temps quatre opposants de ce genre. Connaissant bien le leader Galaxie, ce dernier, malgré tous ses défauts, avait un certain honneur et il ne refuserait certainement pas un combat singulier pour mettre fin à leurs différends. Si Richter tuait Gilgamesh, le reste s'écroulerait sans doute comme un château de cartes et chacun s'enfuirait de son côté ... Bien sûr, le chevalier aurait peut-être dû venir avec une escouade Plasma, mais il était venu en solitaire, de toutes manières, il n'avait jamais mieux travaillé que comme ça. Machina lui avait ordonné de se reposer de sa blessure, mais Richter avait exceptionnellement désobéi, privilégiant son envie de justice et sa volonté d'éviter une nouvelle catastrophe liée aux Titans à sa loyauté sans failles envers Mickaël. Il ne manquerait pas de s'excuser à son retour, évidemment, en ramenant si possible la bonne nouvelle de l'élimination de Gilgamesh, dernière réelle menace en ce monde ...

Et justement, ce Gilgamesh, après avoir prononcé une brève conversation dont le commandant ne put rien entendre à cause de l'éloignement, se mit en route avec ses compagnons vers le Mont Couronné. Destination sans surprise, puisque les espions FPI avaient récemment découvert l'intérêt porté par Gilgamesh aux Titans de Sinnoh, dont c'était la résidence. Palkia, ou Dialga, ou un autre, peu importait car quelle que soit la cible du chef de la Team Galaxie, elle pourrait provoquer une catastrophe entre ses mains. Le chevalier décida donc de prendre en filature le petit groupe, en restant évidemment à une certaine distance pour ne pas être repéré. Le quator, suivi de Richter, quitta donc rapidement la ville pour se confronter à un environnement plus naturel et montagneux menant à leur destination finale. Dans un premier temps, le commandant Plasma se contenta de les suivre très discrètement, attendant un moment qui finit par arriver. Une pause, sur un terrain relativement plat, parfait pour le combat qui allait se dérouler dans quelques instants. Richter, caché derrière un rocher alors que les quatre personnes reprenaient leur souffle dans cette ascension, se prépara mentalement, concentrant toutes ses pensées sur ce qui allait suivre, et physiquement, malgré son bras gauche handicapé. C'était maintenant ou jamais.

D'un pas ferme et décidé, Richter sortit de sa cachette, se révélant au grand jour devant les quatre hommes, Spectrum suivant la démarche de son maître, se révélant visible aux yeux de tous. Il un regard presque indifférent sur Daisuke et Stone malgré leurs altercations passées, ainsi qu'un coup d'oeil curieux à l'homme qui lui était inconnu, mais son regard se concentra rapidement sur Gilgamesh. Les deux hommes s'étaient affrontés avant même le début de la guerre, alors que le Plasma s'était introduit dans le Quartier Général Galaxie mais ce premier affrontement s'était fini sur un match nul, le Tyran ayant brisé l'épée de son adversaire, poussant ce dernier à s'enfuir. Cela n'arrivera pas aujourd'hui. Après que chaque membre de ce quator se soit retourné vers lui, Richter déclara, s'adressant clairement à Gilgamesh :


"Gilgamesh. Comme on se retrouve, et je vois que vous êtes en bonne compagnie, ajouta-il faisant référence à Daisuke et Stone qu'il connaissait.
Il semblerait que vous soyez le dernier leader de Team encore en vie, la dernière réelle menace pour ce monde.
Je suis venu ici pour une raison précise : vous éliminer. Je vous fais une simple proposition : pas de pokemons, juste vous et moi dans un combat à l'épée, qui ne s'arrêtera qu'à la mort de l'un de nous. Si vous êtes réellement un Dieu, il est temps de le prouver."


Richter sortit son épée de son fourreau, connaissant déjà la réponse du principal intéressé à l'avance. Gilgamesh se disait être un Dieu, une divinité de ce monde, comment un tel être pourrait craindre un seul homme tel que Richter ? Le leader Galaxie n'était évidemment pas un être divin, c'était certain aux yeux du Plasma, mais ce dernier savait qu'évoquer cette question pousserait le Tyran à accepter le combat. Il ne pouvait pas se défiler, ce serait honteux pour lui, et encore plus devant ses suivants ... Spectrum, sur ordre de son maître, s'éloigna un peu du combat et lui promit mentalement de s'en tenir aux règles fixées par ce dernier, n'intervenant en aucun cas, même si ça devait mal tourner pour le commandant. Richter était maintenant prêt, laissant la première attaque à son opposant, mais comptant bien répliquer dès que possible. Un combat allait se dérouler pour la fin définitive de la guerre, un retour à la paix, mais aussi un affrontement idéologique. Contre tous ceux qui, à l'instar de Gilgamesh, utilisent les pokemons comme des objets, les maltraitent et cherchent à contrôler les Dieux. Pour l'idéal de la Team Plasma, un monde pacifique et égalitaire entre tous, pour Grodoudou, Typhlosion, et tous les autres qui étaient tombés ... Ce combat leur est dédié, tâchons de ne pas les décevoir !

Battle Theme de Richter
Revenir en haut Aller en bas
Gilgamesh


avatar
Messages : 27
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Dim 9 Fév - 9:39

Tout le monde était là, présent, prêt à agir, et à se battre à ses côté. Normal ! N'était-il pas leur Dieu ? Dialga n'avait qu'a bien se tenir. Il allait être capturer, et utiliser. Avec le pouvoir du titan du temps, ils allaient pouvoir « réparer » le cours du temps. Comme une pièce de théâtre dont la conclusion aurait échoué, et donc les acteurs tenteraient définitivement de refaire une représentation pour régler le problème. La pièce de théâtre avait bien eu des problèmes lors de sa représentation final... Le personnage d'Alice n'était pas censé mourir. Comment continuer sans son égal ? Damn ! Lui, le véritable Dieu, avait enfin rencontré son égal, et voilà que celui-ci décidait de disparaître avant même d'avoir pu avoir une existence divine ! Son apothéose, sa panthéonisation aurait du avoir lieu avec Algatia ! Mais non, ce maudit serpent à la noix avaient décidé de venir poser problème et voilà que tout était à refaire. Gilgamesh ne voulait pas, mais ne voulait pas « modifier » le cours du temps. C'était bel et bien à ses yeux une « répér ation » du cours du temps, temps qui n'aurait pas dut se passer comme cela.

Il était content en tout cas. Stone avait commencé à surveiller le fameux Daisuke, le traitre porentiel, et même aux yeux du tyran de la team Galaxie, le traitre évident, mais passons. Il ne fallait pas faire en sorte que celui-ci se doute quelque chose, mais mystérieusement, il se mit à éternuer. La petite pointe d'humour qui s'en suivit eut un impact particulier, qui manqua de faire que le tyran transperce par derrière le traitre, pour s'assurer. Mais ce n'était qu'une phrase d'humour, me diriez-vous ! Oui, certes, mais au point où était la Team Galaxie, en pleine désagrégation, seulement tenu par la poigne de fer du tyran de la team Galaxie, de l'humour, ce n'était plus du tout au menu, surtout quand on faisait de l'humour, et qu'on était surveiller par le tyran, car il pensait qu'on pouvait le trahir. Vous croyez que si un agent de la CIA, un assassin, ou qu'importe est entrain de vous suivre, et que vous sortez comme ça, pour rire « Je sais que tu es là », où toutes autres phrases qui laisserait suppposer que sa filature à échoué... Vous croyez qu'il va sortir et dire : « Ahahaha... Tu m'as bien eu »... Ou « OH MINCE...! » comme Cheaper, dans Dora... Non. Il sortira de sa cachette, et tu buteras ! Point ! Bon, après, j'exagère peut-être un peu... Non ?

"Gilgamesh. Comme on se retrouve, et je vois que vous êtes en bonne compagnie 
Il semblerait que vous soyez le dernier leader de Team encore en vie, la dernière réelle menace pour ce monde. 
Je suis venu ici pour une raison précise : vous éliminer. Je vous fais une simple proposition : pas de pokemons, juste vous et moi dans un combat à l'épée, qui ne s'arrêtera qu'à la mort de l'un de nous. Si vous êtes réellement un Dieu, il est temps de le prouver."

« Misérable Mongrel ! La crasse emplit donc tant tes yeux... »

Richter Abend. Le Commandant de la team Plasma qui était venu l'aggreser, il y a de cela bien des lunes, dans le QG même de la team Galaxie, montrant un culot énorme, mais donc, un courage tout aussi grand. Voilà que celui-ci vienne comme ça... Comment avait-il été mit au courant ? Un traitre...? Il regarde furtivement Daisuke, se ravisent. Daisuke avait été un Rocket. Pas un Plasma. A moins que ce fourbe joue un triple jeu... Ce qui serait obscène ! Mais possible... Bref, en tout cas, voilà que le fameux Richter vennait d'arriver, comme ça, avec son Pokémon spectre qui lui avait permit de ne pas cassé la pipe la première fois qu'ils s'étaient affrontés ! Oui, euh, l'utilisation de cette expression cassait peut-être avec Gilgamesh, je vous l'accorde, cela n'allait pas trop avec son style. Mais passons. En tout cas, il était là pour se battre visiblement, et un combat à mort de surcroix. Il ne pouvait pas mourir. Pouvait ayant un double sens : cela était impossible pour lui de mourir face à cet être... Et deuxièmement... Il ne pouvait pas mourir. Pas maintenant. Hors de question.

« Soit. S'il souhaite mourir... »

Gilgamesh prit son sabre d'or. Ea avait toujours été à ses côtés ! Ce sabre était sa meilleure arme, son symbole, et jamais elle n'avait failli. Dans tout ses combats, il avait brillé par cette arme. Donc, pouvions nous donnez un autre exemple, une autre arme que le tyran de la team Galaxie pourrait usiter ? Véritablement ? Cela serait dur, si vous voulez mon avis. Donc, Richter allait pouvoir trouver la mort, son rendez-vous avec la faucheuse se ferait donc par l'intermédiaire de son sabre. Ce maudit Richter, bien qu'il avait au moins l'intérêt d'être un adversaire décent, était là entrain de tenter de mettre un point final à son plan... Hors de tout les plans qu'il n'avait jamais réalisé, celui-ci avait la plus grande importance. Une importance capitale. Et donc, Richter n'avait rien à voir dans ce plan, et n'avait tout sauf le droit de participer. Surtout si ce dernier voulait posait problème. Il allait juste rencontrer sa mort. C'est tout.

« Je ne te laisserais pas le temps de me toucher. Un ou deux échange, et ta mort sera acquise, nous pourrions reprendre le vrai cours des choses. Nous n'avons pas le temps de perdre trop de temps. »

Son adversaire semblait même s'il n'avait rien à faire ici, au moins, un adversaire qui ne s'abaisserait pas à faire des vulgaire coup bas, ce qui était déjà une grande qualité, à ne pas retirer à son adversaire, surtout qu'au yeux du tyran de la team, il n'en pas beaucoup, pas beaucoup du tout même. Gilgamesh fit fendre l'air avec son sabre d'or... Et s'élanca. Aucune personne ne devait l'aider pour le moment, mais attention... N'allez pas croire que cela être le cas pendant beaucoup de temps. C''était le cas uniquement pour le temps où il gagnait. Si pour une raison X ou pour une raison Y, il se retrouvait en vrai difficulté, tant pis pour l'honneur. Il devait gagner. Il devait refaire l'histoire. Il ne devait pas perdre. Et ainsi, tout était permi quand on ne devait pas perdre ! Mais il n'allait pas perdre. Son fer croisa alors fortement le fer de son adversaire, faisant jaïr des étincelles. Le combat allait être rude... Intense ! Totalement exceptionnel. Bref, le genre de combat qu'on aimait beaucoup ! N'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Dim 9 Fév - 10:37

« Misérable Mongrel ! La crasse emplit donc tant tes yeux... Soit. S'il souhaite mourir... »

Comme prévu, Gilgamesh dégaina son épée. Sa fameuse épée d'or, qui avait brisé la lame de Richter lors de leur premier duel, ce qui avait provoqué la fuite du commandant Plasma. Une fuite, certes, mais pas une défaite, car il aurait volontiers continué le combat s'il avait pu ... Il aurait ainsi pu éliminer Gilgamesh et détruire la Team Galaxie avant qu'elle ne contribue à provoquer les catastrophes naturelles qui s'étaient produites récemment dans tout Hoenn. Ca aurait peut-être même empêché la mort de Typhlosion ... Mais ce qui est fait est fait, on ne revient pas en arrière, contrairement à ce que croyait en ce moment même le leader Galaxie. Richter allait réparer son erreur aujourd'hui même. Il s'était fait faire une nouvelle épée, bien plus solide que la précédente. Il ne pouvait rien laisser au hasard désormais, et la lame ne départagerait pas les deux épéistes cette fois, seul le plus expérimenté emporterait cet affrontement.

« Je ne te laisserais pas le temps de me toucher. Un ou deux échange, et ta mort sera acquise, nous pourrions reprendre le vrai cours des choses. Nous n'avons pas le temps de perdre trop de temps. »

"Si vous êtes pressé, je me ferais l'honneur de vous offrir une mort rapide."

Réponse au tac au tac pour le commandant Plasma, qui n'était pas du genre très oratoire, ni très bavard d'ailleurs, contrairement à son adversaire. Mais le chevalier avait été on ne peut plus honnête, il offrirait une mort rapide au leader Galaxie, ce qui était déjà un beau cadeau quant on savait à quel point Richter le détestait. Mais il n'avait aucun sadisme, aucun plaisir à voir quelqu'un souffrir inutilement, il souhaitait seulement débarrasser le monde de ceux qui lui nuisaient. Par ses multiples actions, Gilgamesh était responsable de catastrophes naturelles qui avaient entraînés la mort de centaines de personnes, sans compter qu'il dirigeait une organisation participant au trafic mondial de pokemons. C'était plus que suffisant pour mériter la peine capitale, que Richter allait lui offrir.

Ayant laissé la première attaque à son adversaire, Richter se prépara à parer le coup qui arriva rapidement, provoquant un choc entre les deux lames. Le Plasma, les deux mains sur sa lame, repoussa avec force l'opposant, ressentant néanmoins une douleur non négligeable au bras gauche, dont la blessure n'avait pas totalement cicatrisé. Mais ça ne pouvait pas, ça ne devait pas l'empêcher de continuer le combat ! Le chevalier d'élite s'élança à son tour vers l'ennemi, abattant sa lame sur ce dernier qui para bien évidemment. Le rouquin tenta un coup d'estoc, qui poussa l'adversaire à reculer, mais celui-ci contre-attaqua juste après, plaçant Richter sur la défensive alors que les lames s'entre-choquaient à nouveau. Regardant Gilgamesh les yeux dans les yeux tandis que les lames restaient bloquées l'une contre l'autre, Richter lança :


"Pourquoi êtes-vous venus ici après tout ? La catastrophe de Hoenn ne vous a pas suffi ?!"

Richter ne pouvait s'empêcher d'être légèrement curieux sur les raisons de la venue de Gilgamesh et ses derniers hommes en ce lieu. Le Mont Couronné, lieu des légendes de la région Sinnoh. Dialga, Palkia, Giratina, voire même Arceus, quelle était la cible du leader Galaxie ? Bien sûr, ça ne changeait rien aux yeux du Plasma, qui devait éliminer ce dernier quoi qu'il arrive, mais il se demandait toutefois si Gilgamesh réalisait son échec et les destructions qu'avaient entraînés la bataille d'Algatia, et s'il était prêt à recommencer. N'avait-il pas compris que les Dieux de ce monde ne pouvaient se soumettre aux humains et à juste titre ? Etant donné sa mégalomanie, la réponse était sans aucun doute négative, mais Richter demeurait curieux. Y avait-il la moindre parcelle de remords ou même d'humanité, chez celui qui se prétendait être un Dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Gilgamesh


avatar
Messages : 27
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Dim 9 Fév - 20:31

Richter Abend, contre Gilgamesh. Quel combat palpitant s'annonçant ! Quoi ? Deux combattants à l'épée allait s'affronter ! Incroyable. Bon, évidement quand on y réfléchissait une seconde, c'était pas crédible une seconde parlant, mais au nom de la liberté artistique, on va accepter. Mais vraiment, niveau crédibilité, on en reparlera. Bah oui ! Sérieusement ! Le monde de Pokémon est un monde totalement encré dans le XXI siècle, avec des navettes spatiales, des vaisseaux, des voitures, des grattes-ciels... On est tout du moins dans les années 70 ! Tout du moins ! On ne peux pas aller en dessous. Donc, deux combattants à l'épée... Non ! Juste non ! C'était totalement ridicule ! Si Richter voulait tuer Gilgamesh, pourquoi ne pas prendre un pistolet... Quoi ? ah. La petite lumière sur mon front, c'est un sniper. D'accord. Ok. Je retiens. En effet, avec les licences artistiques, on pouvait comprendre le fanatisme que portait ses armes médiévales pour nous. Et puis, je faisais partit. Donc, je n'étais pas exclu de cette critique. Mais de toute façon, la licence artistique le permet. Ne jouons pas sur les stéréotypes. Après tout, c'était classe non ?

Une mort rapide ? Il pourrait demander cela, s'il était un lâche. Un être exécrable. Si son échec lui était tellement resté en travers de la gorge, qu'il aurait décidé de finir comme les autres chefs de team de « l'ancien temps », et de perdre la vie. Mais non. Hors de question de rester sur un échec ! Hors de question ! Il allait réparer le cours du temps, et le tout le plus rapidement possible. Il allait réecrire le cours de l'histoire, comme un vrai Dieu. Donc désolé Abend, mais ce n'était pas maintenant, pas maintenant du tout qu'il allait connaître la mort, pas maintenant du tout, il allait survivre, et devenir le véritable Dieu qu'il devait être, et qu'il était. Bref, Abend rêvait quand il disait qu'il allait pouvoir tuer, rapidement, le fameux Tyran de la team Galaxie. En... Plus, n'avait pas t-il gagné, la première fois qu'ils s'étaient affrontés ?! Bref, Richter était visiblement dans le rêve total quand il pensait qu'il allait pouvoir vaincre le tyran de la team Galaxie. Il avait sa lame, son adversaire, tout était prêt. Le combat allait pouvoir commencer.

Pour le moment Richter était surtout sur la défensive, les coups de Gilgamesh ne pouvant percer, ce qui ressemblait presque à une défense sainte, infranchissable, et totalement inaccessible. C'était incroyable... Mais il allait réussi à trouver une ouverture. Souvent, en escrime, c'était quand même le plus dur : Trouver l'ouverture dans la garde de son adversaire. Après, comme toujours, cela dépendait des adversaires. Certains avaient des gardes totalement infranchissable, et rendait les ouvertures rares, mais les offensives peu dangereuses. D'autres menaient des offensives destructrice, et dont on devait faire extrêmement attention, mais en revanche, il était relativement aisé de les percer, et de les transpercer. Gilgamesh était plutôt dans la seconde catégorie, donnant des grands coups, faisant des grandes ouvertures, pour faire des coups puissants. Cela rendait dangereux presque tout ses manoeuvres... Mais dangereux aussi bien pour soi, et que pour les autres. Maintenant, est-ce que Richter allait savoir profiter de cela ?


"Pourquoi êtes-vous venus ici après tout ? La catastrophe de Hoenn ne vous a pas suffi ?!"

« Cela vous regarde en quoi ?! Battez-vous, ou mourrez ! »

S'en suivi, tel une réponse imagée, c'est à dire un coup rapide. Non qu'il avait véritablement envie de dire ou non son plan. Il s'en fichait. Ce qu'il voulait, c'était régler ce problème au plus vite. Le plus vite possible. Sérieusement, il aurait accepté un combat noble, dans les règles de l'art, dans toute autre circonstances, surtout qu'il savait que Richter était un adversaire digne, courageux, et totalement méritant de louages, mais en aucun cas, là, ici et maintenant, il avait le droit d'avoir une primauté quelque conque sur la mission qu'il s'était donné. Il était drôle de voir que dans le principe, l'idée que voulait faire Gilgamesh ne serait sans doute pas entièrement refusé sur le principe par Richter.. Car en effet, Gilgamesh voulait supprimer les évènements apocalyptique qu'aviat subit la ville d'Algatia, et même toute la région de Hoenn. Richter ne le voudrait pas lui ? Bon bien sur, c'est là où était toute la différence, étant donné que Gilgamesh le voulait pour contrôler le monde. C'est différents. C'était pas trop le but de Richter. En tout cas, si c'était son but... Et bien dis donc ! Il le cache drôlement bien !

Ainsi, il continua de donner des coups d'épées systématique. Très bon adversaire, ce fameux Richter. Commandant de la team Plasma, il n'avait malheureusement jamais eu l'ocassion d'en entendre véritablement parler de ces fameux « plasma ». Si, il avait visité une sorte de grande infirmerie plasma, une fois, sans le vouloir. C'était il y a bien longtemps, avec un être étrange qu'il n'avait jamais vraiment réussi à savoir qui c'était : Sharnalk. Il ne connaissait même pas le nom de famille, c'était pour dire ! Bref, il ne connaissait pas grand chose... Peut-être que quand il aura rebooté le temps, il demandera un vrai combat retour contre Richter, un vrai combat qui vaudrait vraiment le coup, et non ce bâclage de combat qu'il était obligé de faire, étant donné qu'il était malheureusement largement pressé par le temps. Pressé par le temps, en effet, ce qui donna la preuve très rapidement, étant donné que le tyran déclara :

« Désolé, mais l'échec m'est interdit. Enuma Elish ! »

Faire l'un de ses coup aussi puissant aussi rapidement, montrait l'ambition de Gilgamesh d'agir vite. Mais attention, n'oublions pas que ce coup qui allait puissance et rapidité n'était pas du tout inconnu de la part de Richter, étant donné que ce dernier l'avait déjà subit, une fois, perdant son arme. Si cela était de nouveau le cas, cela arrangerait bien le tyran de la team Galaxie. Ainsi, Gilgamesh fit sa botte « secrète », sa plus puissante technique. Il s'élancea pour trancher son adversaire, d'un coup redoutablement violent. Une avancé rapide, qui était difficilement évitable, mais attention... Gilgamesh avait oublié ici que le terrain était beaucoup, mais alors beaucoup plus ouvert que lors de leur premier combat, ce qui avait une grande importance. Mais qu'allait-il se passer ? Est-ce que Richter allait être littéralement trancher par le coup de Gilgamesh ? Ou bien est-ce qu'il allait réussir à esquiver aisément ou in extremis, et survivre...? En tout cas, là, son coup venait d'être fait, et son bras gauche était exposé, le temps qu'il se retourne. Temps suffisant pour attaquer. Mais chut... C'est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Lun 10 Fév - 21:50

« Cela vous regarde en quoi ?! Battez-vous, ou mourrez ! »

Et sur cette parole vive, Gilgamesh redoubla d'offensives en tout genre, dans un combat qui ressemblait de plus en plus à leur précédent affrontement, au quartier général de la Team Galaxie. Le leader Galactique effectuait des attaques surprenantes et ambitieuses, mais également imprécises et risquées. De son côté, Richter contrait la plupart du temps, appliquant à la lettre ce qu'on lui avait appris à ses cours d'escrime au sein de la Team Plasma. Il n'avait pas trop de mal à parer les attaques adverses, mais calculant tous ses coups au maximum, il se privait d'un effet de surprise qui l'empêchait de réellement prendre le dessus. Ce combat équilibré semblait donc être le reflet de celui de la dernière fois, car les deux combattants, s'ils s'étaient probablement améliorés entre les deux combats, n'avaient pas varié leur style, et l'un savait parfaitement comment contrer l'autre. Gilgamesh eut même l'audace de rééfectuer son plus célèbre coup :

« Désolé, mais l'échec m'est interdit. Enuma Elish ! »

Interdit ? Gilgamesh refusait de lui révéler ce qu'était son réel objectif en venant ici, au pied du Mont Couronné, mais en tout cas, il ne semblait pas manquer de détermination, quelque soit son but actuel. Et donc, le commandant Plasma n'avait pas le droit de ne pas avoir une détermination égale pour stopper le chef de la Team Galaxie. Il ne pouvait pas échouer. Comme prévu, Gilgamesh effectua une attaque d'une rapidité extrême en direction de son opposant, lequel se recula sur le grand terrain avec une vitesse presque similaire - la lame du Tyran passant à quelques centimètres du torse du rouquin - avant de frapper à son tour. Le coup fut peu précis, et écorcha seulement le bras gauche de Gilgamesh, lequel poussa néanmoins un cri de douleur, en réponse à l'entaille que Richter lui avait fait sur le bras. Ce dernier, satisfait de son attaque, recula à nouveau légèrement. Il avait l'avantage, cette fois, il fallait en profiter ...

"Votre échec est pourtant flagrant. Vous n'êtes pas un Dieu, et je vais le prouver en en finissant avec vous, ici et maintenant."

Richter surveilla du coin de l'oeil les alliés du Tyran, pour vérifier qu'ils ne lui mettraient pas un coup dans le dos afin de sauver leur leader. Spectrum, de son côté, avait un sourire sournois sur le visage, étant sûr que son maître allait enfin l'emporter et lui certifiant mentalement qu'il ne laisserait personne s'approcher des combattants si l'un des trois spectateurs tentait quoi que ce soit. Rassuré, Richter, dans un élan surprenant venant de sa part, se dirigea à grande vitesse vers son ennemi, multipliant les attaques. Les méthodes défensives avaient été utiles afin de pousser Gilgamesh à une attaque trop risquée, ce qu'il avait bien payé en conséquence. Blessé, il devenait un combattant bien moins dangereux aux yeux du Plasma, qui redoublait de vitesse et de force - tentant d'oublier la douleur dans son propre bras gauche - jusqu'à ce que son adversaire périsse enfin. Ce n'était plus qu'une question de temps ... Néanmoins, ce changement brutal de stratégie n'était peut-être pas une si bonne idée qu'il le pensait, et aurait des conséquences inimaginables ...

HRP - Je pense que Gilgamesh peut tuer Richter à ton prochain post. ^^ Mais je te propose qu'on en parle sur la CB avant que tu écrives le post ^^ - HRP
Revenir en haut Aller en bas
Gilgamesh


avatar
Messages : 27
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Mer 12 Fév - 21:08

Erreur de la part du tyran de la team Galaxie. Son coup, sa botte final, avait été tiré trop tôt, tel un adversaire dans un UNO qui tire avec un sourire sardonique sa carte +4 croyant avoir gagné, et se retrouvant après un tour de sable avec 16 nouvelles cartes venant de tout ses adversaires, qui maintenant le regardent à leur tours d'un sourire carnassier. N'était-ce pas la célèbre réplique « Qui rira bien qui rira le dernier ? » C'était exactement ça ! Mais quittons le monde des jeux de sociétés qui n'était pas exactement le mieux placé ici, et concentrons nous sur le sérieux qu'était le monde du combat entre Richter et Giglamesh. Ainsi, en faisant sa technique « secrête » trop tôt, il se prit un très mauvais goût, le blessant à son bras gauche. Chance dans la malchance, n'étant pas le bras qu'il usitait pour se battre. Mais malchance général quand même étant donné que le tyran de la team Galaxie avait maintenant une douleur lancinante dans le bras, et elle se rajoutait à celle du torse toujours pas totalement cicatrisé ! Bref, un double handicap qui pouvait très bien l'abaisser, le faire perdre, voir l'amener à la mort... Ne pas oublier.

"Votre échec est pourtant flagrant. Vous n'êtes pas un Dieu, et je vais le prouver en en finissant avec vous, ici et maintenant."

Changement de technique de la part de son adversaire. Et erreur mortel : Sous-estimé un adversaire blessé. Oui, dans la logique un adversaire blessé était plus faible... Sur le long terme ! Et absoluement pas sur le court terme. Règle de base du combat à l'épée que Richter avait visiblement ignoré, ou avait été au toilettes le jours où elle avait été enseignées. Double tranchant d'une blessures. Le blessé, en effet, redoublait toujours de vigueur après une blessure, car l'adrénaline, le peur, l'envie de se venger, et tout pleins d'autres facteurs du genre entrant en compte faisait que l'adversaire devenait bien souvent beaucoup plus redoutable. Cependant, et là était toute la perversité d'une blessure... En redoublant d'effort, ce n'était qu'un moyen de renforcer ses propres blessures, et ainsi, se rendre encore plus vulnérable... Et oui, c'est là où était redoutable une blessure de la part d'un adversaire intelligent. Mais Richter, aussi malin qu'il était, avait visiblement prêcher de confiance. Et il risquait de s'en mordre les doigts... S'il pourrait encore. Car...

« Si... »

Le tyran fit une pause dans son mot, prit son élan, et frappa avec une force colossal.

« ...lence ! »

Il ne transperça pas, mais fit ce dont le sabre était habitué : Écraser. Ce fut un véritable coup de titan qui fut infligé en plein dans le torse de son adversaire, d'une violence colossal. Ainsi, ce n'était ni une épée, ni un fleuret. Le torse de Richter ne fut pas transpercé par l'arme du tyran de la team Galaxie... Mais fut enfoncé,, comme si le tyran de la team Galaxie avait voulu enfoncer une porte avec son sabre, sauf que la porte était ici les côtes de son adversaire. Ouh... Cela ne devait avoir fait du bien si vous voulez mon avis. Pas du bien du tout. Les côtes avaient été littéralement enfoncé par le sabre de son adversaire, l'amenant à une mort certaines; Aucun moyen de survivre à un tel coup, surtout assainer avec une telle violance. Gilgamesh, en reculant, du même se tenir son épaule, il avait presque peur de s'être déboiter l'épaule en frappant avec une telle violence. Mais qu'importe. Le coup de sabre avait bien enfoncer la poitrine de son adversaire. Ainsi, il déclara, se tournant vers ses acolytes.

« Bien. Assez perdu de temps. Continuons, nous sommes presque au but. »

Le tyran de la team Galaxie essuya sa lame avec son mouchoir, et sans regarder son adversaire, commença à avancer vers le sommet du Mont Couronné. Ses allies surveillant que le Pokémon spectre qu'il avait apperçu tout à l'heure ne fasse pas des attaques sournoises par derrière. Il n'avait pas peur d'un spectre, surtout pas avec un exorciste comme Matthew Kamicat, dans son camp. Aucun risque d'un spectre. Bon ! Il avait assez perdu du temps, il devait maintenant se dépécher. Dialga allait bientôt être sien, et tout problème régler. Même Richter, au final ! Vu qu'il allait réecrire le cours de l'histoire, Richter connaîtra une autre fin. Il pouvait limte être content, ce Mongrel. Il échappera dans un premier temps au jugement divin de sa lame sacrée qu'était Ea. Il marcha un peu, et se tournant vers le futur cadavre, il déclara, asssez loin :

« Adieu, Richter Abend. Beau combat. »

Et oui. Même si malheureusement, il n'avait pas le temps de véritablement respecter son adversaire dans son décès, Gilgamesh restait respectueux. Il avait honoré son talent d'épéiste, il avait été brillant. La chance, ou la malchance, tout dépendait de son point de vue, était d'avoir affronté un adversaire divin. Peut-être n'était-il pas divin, comme l'affirmait si bien l'ancien commandant de la team Plasma qui venait maintenant de rendre l'âme, mais en tout cas, il avait réussi à être la faucheuse pour lui. Maintenant, il était mort, et Gilgamesh pouvait reprendre la vraie raison de pourquoi il était là. Il n'était pas là pour s'amuser, ou guerroyer avec un commandant de la team Plasma. Il était là uniquement pour trouver Dialga, le capturer, et en faire son serviteur. Et refaire le temps. C'était son seul, son seul et unique but.

[HRP : On reprends les tours de manière normal les cocos !]
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Kamicat


avatar
Messages : 22
Réputation : 2
Date d'inscription : 26/10/2013
Autres Comptes : Calder
Mickaël Machina
Jyuu
Yris Chevalier

Code couleur de Matthew : #cc66ff

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Jeu 13 Fév - 18:39

Ainsi, toutes les personnes conviées à cette mission capitale étaient réunis au pied de la montagne. Quatre hommes, précisément, avaient en ce jour entrepris l'ascension du Mont Couronné pour y débusquer le Titan du Temps, Dialga, et le capturer. Nicolas « Gilgamesh » Sinhopper, le Tyran Divin au sommet de la hiérarchie de la Team Galaxie, voulant réécrire le temps. Matthew Kamicat, Exorciste de la Kabbale, magicien à ses heures perdues, et serviteur de Gilgamesh, ne vivant que pour faire du moindre désir de son maître une réalité. Stone, l'un des Commandants Galaxie, dont le manque de but précis ne l'empêchait pas d'avancer. Et enfin, Daisuke Fujiwara, Commandant Rocket infiltré dans la Team Galaxie, à la recherche d'un pouvoir dépassant celui des Dieux pour accomplir une vengeance fomentée depuis plusieurs années. Derrière Gilgamesh, cette étrange compagnie était réunie pour accomplir le désir d'un seul homme, un homme capricieux et égoïste, mais un homme auquel chacun devait obéir pour une raison qui leur était propre.

Quatre hommes ? Non, il en manque un... En effet, alors que le groupe venait de débuter sa route, un cinquième homme fit son apparition. C'était un home à l'air sévère, de longs cheveux rouges encadrant son visage et tombant en cascade dans son dos, suivit d'un Spectrum. On sentait facilement que l'humain était un guerrier de part son attitude, l'épée à son côté n'étant visiblement pas une simple décoration. D'instinct, Matthew fit un bond en avant et se plaça entre Gilgamesh et l'inconnu, les bras légèrement écartés, deux scalpels ayant mystérieusement apparu dans ses mains. Dans l'ombre, ses propres Spectres s'apprêtaient à bondir à l'assaut, chacun préparant une offensive contre le Spectrum pour le mettre hors d'état de nuire au premier geste suspect. Acedia était resté prêt de Gilgamesh, son os prêt à frapper quiconque s'approcherait de trop prêt. Jusque là décontracté, Matthew était devenu en une fraction de seconde un être prêt à toute attaque.


- Gilgamesh. Comme on se retrouve, et je vois que vous êtes en bonne compagnie, lança l'homme. Il semblerait que vous soyez le dernier leader de Team encore en vie, la dernière réelle menace pour ce monde. 

« Je suis venu ici pour une raison précise : vous éliminer. Je vous fais une simple proposition : pas de Pokémon, juste vous et moi dans un combat à l'épée, qui ne s'arrêtera qu'à la mort de l'un de nous. Si vous êtes réellement un Dieu, il est temps de le prouver.


Quel culot ! Non seulement il apparaissait comme un espion, mais en plus, il osait demander un duel de la part du Grand Gilgamesh ! Comme si le Maître de Matthew allait laisser un simple mortel croiser le fer avec lui. C'est le rôle d'un serviteur de s'occuper des déchets, et Kamicat était prêt à remplir son rôle, tenant ses armes peu conventionnelles d'une main experte. En réponse aux pensées du serviteur, les Spectres embusqués se préparèrent d'autant plus à bondir sur l'ordre de leur dresseur. La tension était palpable dans l'air.

- Misérable Mongrel ! s'exclama Gilgamesh. La crasse emplit donc tant tes yeux... Soit. S'il souhaite mourir...

Gilgamesh venait de tirer Ea, son épée d'or. Si Matthew était étonné de sa réaction, il n'en montrait rien. Le serviteur se contentant de faire faire disparaître ses scalpels et de s'écarter pour laisser passer son Maître, s'inclinant respectueusement pour lui, une main sur le torse et l'autre bras plié dans son dos. Si Gilgamesh souhaitait se battre, Matthew, qui n'était qu'une ombre cachée dans son ombre, devait se plier à sa volonté sans discuter.

- Je ne te laisserais pas le temps de me toucher, indiqua Gilgamesh pour défier son adversaire. Un ou deux échange, et ta mort sera acquise, nous pourrions reprendre le vrai cours des choses. Nous n'avons pas le temps de perdre trop de temps.

- Si vous êtes pressé, je me ferais l'honneur de vous offrir une mort rapide
, répliqua l'étranger.

Le combat commença, aucun des deux guerriers ne perdant la moindre seconde. Il fallait finir ce combat vite. Matthew observait les deux combattants, les mains jointes dans le dos, portant tout particulièrement son attention sur l'homme roux. Bien sûr, il ne volerait pas à la rescousse de son Maître. Gilgamesh lui en voudrait éternellement s'il le faisait, c'était un signe de lâcheté dans un combat entre épéistes. Mais rien n'empêcherait Matthew de venger le Divin Tyran si le pire devait arriver.

Et pendant un instant, Matthew crût que le pire était effectivement arrivé. Le Tyran avait tenté d'asséner son attaque ultime, voulant en finir avec ce duel. Cependant, son coup avait été contré et paré. La manche de Gilgamesh se déchira, et quelques gouttes de sang volèrent sous l'impact de la lame avec la chaire. L'exorciste dût faire un énorme effort de volonté pour ne pas bondir à la vue du fluide vital.

Heureusement, la table fût renversée, et ce fût à Gilgamesh de contre-attaquer. Il le fit  avec une telle violence que Matthew ne pût s'empêcher de sourire, appréciant la cruauté avec laquelle son Maître punissait ce misérable. Ea venait de percuter le torse de l'homme aux cheveux roux avec un bruit sourd de craquements. Ayant partagé les souvenirs de ses Spectres, tous des Pêcheurs, certains des meurtriers de leur vivant, ainsi que la mémoire de nombreux Spectres qu'il avait exorcisé, ce son était devenu habituel aux oreilles de Matthew. C'était le bruit d'os se brisant à l'intérieur d'un corps humain. La cage thoracique de l'étranger, qui venait de tomber au sol, venait d'être broyée par le choc de l'épée lourde. Avec la connaissance en matière de torture que le serviteur avait accumulé de ses exorcismes, il évalua que les dégâts avaient dût être colossaux pour le pauvre adversaire de son Maître. Plusieurs côtes avaient dût transpercer ses poumons, voir son cœur avec un peu de chance – ou de malchance, tout dépend de quel côté on se place. Il allait agoniser pendant plusieurs minutes dans une souffrance sans bornes, avant de mourir.

Une mort digne d'un chien arrogant.

Sans le moindre ordre de la part de son dresseur, Gula la Spectrum sortit de sa Pokéball. L'odeur de la Mort avait empli la scène, et Gula venait récupérer sa sucrerie : le cadavre. Le spectre se léchait goulûment ses monstrueuses dents. Pas tout à fait mort, mais incapable de se défendre face au fantôme, l'homme aux cheveux rouges allait subir une mort plus horrible encore. Gula se lança en avant mais fût stoppée par la main gantée de Matthew. Surprise, elle regarda son dresseur qui affichait toujours son sourire, une lueur de sadisme dans ses yeux.


- Ce fût un honorable adversaire pour le Maître, expliqua l'exorciste. Il mérite une mort honorable en conséquence.

Hypocrisie, ou véritable pensée ? Impossible à dire. Peut-être un peu des deux. Il était vrai qu'être dévoré vivant par Gula était sous sauf une mort honorable. Même s'il s'agissait d'une mort lente, personne n'a le droit, lors d'un duel à mort, d'achever un des deux guerriers sans avoir pris part à la bataille, c'était une simple règle de l'aristocratie. Mais cela n'avait aucune importance.

- Bien. Assez perdu de temps. Continuons, ordonna Gilgamesh, nous sommes presque au but.

Et le groupe continua sa route. Sur le chemin, Matthew banda le bras blessé de Gilgamesh pour éviter toute infection. Alors que Gilgamesh s'était retourné pour offrir un dernier hommage à son adversaire, son serviteur regardait d'un œil critique sa manche déchirée. Il marmonna, plus pour lui-même que pour quiconque d'autre :

- Il faudra que je recouse cette chemise une fois que cette excursion sera finie...

.:-------------------------:.
 
Revenir en haut Aller en bas
Stone


avatar
Messages : 47
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 21
Autres Comptes : Dialga, Elwin Kerrien

Informations du personnage
Âge: 19 ans
Alignement: Galaxie
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Lun 24 Mar - 18:42

Une simple mission de surveillance.. pour ainsi dire cela allait être du gâteau pour le commandant. C'était tellement facile qu'il aurait pu se sentir outragé, mais n'avait fait aucun commentaire. Tout lui allait de toute façon, tant qu’il pouvait aider son chef. Après tout.. Stone était bien allé au Qg aqua alors qu'il aurait très bien pu refusé. Et puis maintenant, en parlant du Qg aqua, il devait bien se racheter en quelques sorte d'avoir faillit a sa mission. Comme si cela était de sa faute, oui comme si leur échec n'avait été du qu'au fait qu'il s'était arrêté pour combattre l'autre commandant plutôt que de se diriger au mieux vers la salle ou était conservé Rayquaza. Mais au lieu de cela il a fallut qu'il prenne son temps pour se battre, même quand l'autre lui avait proposé un combat rapproché plutôt qu'un combat pokemon. Il lança discrètement et brièvement un regard a son pokémon qui volait a côté de lui, un regard lourd de sens. S'ils avaient été plus bref a la première partie du combat.. peut-être.... Mais comme je l'ai dit se fut un regard bref. Pourquoi ? De un, parce qu'il ne devait pas trop détourner son attention de son objectif, de deux parce que cela ne servait pas grand chose de s’appesantir sur le passé. Les regrets, disait-on, pouvait attirer la faiblesse. Et quoi de plus énervant qu'une faiblesse quand on devait remplir des ordre parfaitement. Rien que que ce simple regard. Il avait l'habitude de réussir, de faire le plus parfaitement possible et voici deux erreurs. Ça ne l'affectait pas plus que ça en vérité. Des erreurs a ne pas refaire, il ne les referait pas. Ça avait juste était instructif.

-ATCHOUM ! Daisuke éternua, puis il reprit après ce moment, original –On parle de moi quelque part dans ce monde ou quoi ?

Cela fit apparaître un petit sourire ironique sur le visage de Stone.
Parfait, ça allait être encore plus facile que ce qu'il avait pensé au début. Il avait en quelques sorte découvert qu'on le surveillait, mais il avait prit ça pour de l'humour. La complète coïncidence entre l'éternuement et la parole de Gilgamesh avait finit d'ajouter l'ironie et le pseudo-humour a ce moment qui devait être sérieux. D'ailleurs, bien qu'ayant sourit, Stone se retenait pour ne pas le faire taire. Il y avait juste a espérer qu'il ne redirais pas autre chose d'idiot et qu'il se tienne tranquille.. évidement. Les hommes continuaient de monter, Gilgamesh en tête, Matthew -comme d'habitude – a ses côté puis Daisuke et enfin Stone qui fermait la marche. Le fait d'êtr eun peu écarté par son maître était assez embêtant, car même si Matthew était au côté de Gilgamesh, non pas qu'il  remettait pas en doute les capacité, si quelqu'un surgissait a cet instant précis le commandant ne pourrait être là au bon moment. Et quel était, franchement, le pourcentage de CHANCE que cela arrive pile quand il eut cette pensée ! Très bas ; énormément bas, mais pas dans les histoires comme celle-ci, qui sentait parfois le cliché pointer son nez...

- Gilgamesh. Comme on se retrouve, et je vois que vous êtes en bonne compagnie, lança l'homme. Il semblerait que vous soyez le dernier leader de Team encore en vie, la dernière réelle menace pour ce monde.
« Je suis venu ici pour une raison précise : vous éliminer. Je vous fais une simple proposition : pas de Pokémon, juste vous et moi dans un combat à l'épée, qui ne s'arrêtera qu'à la mort de l'un de nous. Si vous êtes réellement un Dieu, il est temps de le prouver.


En fait Richter était un cliché a lui tout seul aux yeux de Stone. Oui en effet, celui qui venait de pointer son nez, pour reprendre l'expression précédente, était ce même commandant qui avait combattu Stone lors de l'attaque du QG aqua. Le galaxie sans souvenait très bien vu qu'il était en partie responsable son erreur. Il hésita même a s'attaquer a l'homme aux cheveux roux mais il n'avait pas reçut d'ordre de Gilgamesh, de toute façon il imagina que celui-ci allait vouloir régler le problème lui même. D'ailleurs, en parlant de cliché, on retrouvait une forme de manichéisme dans l'histoire. Les méchants d'un côté, qui voulaient changer le monde, donc détruire le rpécédent et tout et tout.. en berf qui faisaient des chose spas bien, et le gentil d el'autre. D'ordinaire les gentils n'étaient pas aussi téméraires et idiots. Il allait sans dire que Richter, même s'il parvenait a vaincre le chef de la team galaxie, n'avait aucune chance face aux deux serviteurs par la suite, même si l'on excluait le fait qu'il fut blessé. Se fut au tour de Gilgamesh de s'exclamer.

- Misérable Mongrel !
La crasse emplit donc tant tes yeux... Soit. S'il souhaite mourir...

Voila, direct et bref, comme un méchant ferait. Aucun essais de parlementer et une volonté pressée d'en finir. Après avoir finit sa phrase il avait sortit son arme. Une épée en or appelée Ea que Stone avait remarqué lorsqu'il venait dans le bureau de son chef, mais qu'il n'avait jamais vraiment vu en action. Bien sur, il n'avait eu aucun doute sur son utilité, n'ayant jamais pensé qu'elle n'étais qu'un élément de décoration. Stone, bien que n'ayant jamais vu Gilgamesh se servir de son arme n'avait pas vraiment de doute sur comment aller finir Richter, vu l'état d'esprit dans lequel était chacun des combattants ainsi que leur position. Gilgamesh était déterminé a accomplir son rôle, se croyant un dieu et n'ayant pas l'air d'être surprit en voyant Richter. Si le « dieu » arrivait a se contrôler il n'aurait pas énormément de mal a gagner, surtout que son adversaire avait l'air relativement.. comment dire... peu en forme. Même s'il pensait gagner, il risquait surtout de finir empaler sur une épée, et peut-être que le fardeau d'être celui qui en finira avec cette guerre était un peu trop lourd a porter. Le commandant Galaxie le laissa faire, restant en arrière et surveillant toujours Daisuke au cas ou il décidait de faire un coup en traître, ne se concentrant que peu sur le combat qui allait s'ensuivre, se contentant de le regarder du coin de l’œil et même prêt a intervenir.

- Je ne te laisserais pas le temps de me toucher, indiqua Gilgamesh pour défier son adversaire. Un ou deux échange, et ta mort sera acquise, nous pourrions reprendre le vrai cours des choses. Nous n'avons pas le temps de perdre trop de temps.

Voila, exactement ce que nous disions, une réplique toute en finesse, digne d'un grand méchant d’œuvre manichéisme, le méchant sur de lui. Normalement a ce moment là le gentil se fait presque battre, le méchant croit gagner, puis le gentil l'abat.. mais ça se n'était que dans les histoires, pas dans la vraie vie, bien que ce rp est une histoire mais on a qu'a parler d'histoire dans l'histoire, et donc de mise en abîme. Regarder avec Stone par exemple. Ses victimes sont des gentils qui luttent contre le mal et se prennent pour des héros.. il ne survivaient pas vraiment... La réplique de l'étranger ne se fit pas attendre.

- Si vous êtes pressé, je me ferais l'honneur de vous offrir une mort rapide

Une réponse au tac au tac. Pas même une seconde ne s'était écoulée entre les deux réflexions. Typique du personnage sur de lui... ou du type qui aurait répèter trente fois mais ça n'avait vraiment pas l'air d'être le genre de Richter. D'après Stone, les réplique digne de roman de chevalerie semblaient innées chez lui. Déjà au Qg aqua il lui en avait sortit une qui devait normalement l'amener a regretter son acte de protéger Rayquaza, enfin passons. L'attaque fut laissée au chef de la team galaxie, et c'était une erreur de se croire si fort. Non,  si on était déterminé, peu importe les moyens même si on croyait que ça allait être facile. Stone, bien que se préparant au pire, restait immobile et ne fit rien, même pas pour aider Gilgamesh. Après tout, il en allait de l'honneur du chef, alors se faire aider par un subordonné démontrerais d'une impuissance. Gilgamesh fit siffler l'air de son épée et s'élança sur son adversaire qui ne manqua pas de réagir par une parade bien placée, faisant jaillir une gerbe d'étincelle lors du choc. On put néanmoins noter une très légère faiblesse de la part du défenseur – non pas de football – qu'il devait ressentir de part de récentes blessures. Il y eu par la suite une autre attaque et contre attaques, chacune parées rapidement. Un combat a l'épée oui, c'était d'un esthétisme certains et Stone semblait évidement apprécier le spectacle, lâchant même un instant son attention sur Daisuke. Bien que l'arme blanche n'était plus vraiment monnaie courante par les temps qui couraient, elle était bien plus belle que ces armes a feu qui n'avaient réellement aucun esthétique. Si cela ne tenait qu'a lui, et ça ne tenait qu'a lui d'ailleurs, Stone n'utiliserais d'arme a feu qu'en étant vraiment obligé, ou, bien sur, si son employeur quel qu'il soit l'y obligeait.

Il y eut quelques échanges de paroles, rien de bien intéressant. Le gentil voulait savoir ce que complotait le méchant rien de plus. A moins que se ne soit pour gagner du temps.. mais du temps pour quoi au juste ? CE doute était venu de lui même car la réponse a la question de Richter était évident : la team galaxie, le mont couronné... ça mettait évidement la puce a l'oreille. La technique de son maître était bourrée de faille par endroit, mais cela était presque fait exprès. S'ouvrir plus pour se focaliser surtout sur les attaques puissantes, mais c'était un pari dangereux a prendre. D'ailleurs ce qui devait arriver arriva. Gilgamesh lança une attaque rapide et forte vers son adversaire, espérant mettre un terme rapide a ce combat, vraisemblablement. Cependant Richter ne se laissa pas démonter et évita l'attaque de peu avant de riposter, écorchant le bras levé de son adversaire et lui déchirant la manche. Par un excès de confiance Richter bondit sur sa proie, la pensant neutralisée, ou du moins affaiblie par la blessure. Mais attention, ne disait-on pas qu'un animal blessé était bien plus dangereux ? Non pas que l'on comparait le divin roi de la team galaxie a un animal, mais cette logique était assez imparable. Comme pour donner raison a cette pensée, d'une geste brusque et assez cruel, Gilgamesh stoppa net l'avancée de son adversaire sur lui par un coup d'épée fatal qui brisa les côtes de Richter. C'en était finit, il n'y avait plus rien a faire. Stone avait bien remarqué l'angle d'attaque et l'épée avait facilement du transpercer des organes vitaux important, ne laissant aucune chance de survit au commandant plasma

Un spectrum apparut alors auprès du mourant, ou du mort on ne le savait pas vraiment a ce stade s'il avait déjà franchit le pas, et se lècha les babines, pour reprendre une expression adoptée généralement aux chiens. Le commandant galaxie reconnut ce spectrum pour l'avoir déjà vu auparavant, c'était celui de Matthew, le « garde du corps » et serviteur du chef de la team. Mais le magicien arrêta son pokémon, un sourire au lèvres. La même expression que celle que Stone adoptait généralement, et avait d'ailleurs affiché depuis le début.

- Ce fût un honorable adversaire pour le Maître[i], expliqua l'exorciste.
Il mérite une mort honorable en conséquence.

Hypocrisie ou non ? Ça le commandant galaxie ne le savait pas, et s'en fichait un peu. De son côté Gilgamesh avait ignoré presque l'agonie de son adversaire. Il rangea son épée et se détourna pour s'adresser a ceux qui l'accompagnaient

- Bien. Assez perdu de temps. Continuonsnous sommes presque au but.

Stone ne répondit rien, reportant son attention sur le travail que l'on lui avait demandé. Fermant la marche il suivit son chef, toujours sans rien dire, et toujours faisant bien attention a être discret dans sa façon de surveiller, faisant mine de regarder les alentour au cas ou un autre gentil veuille s'attaquer a son maître. Le commandant galaxie était de bonne humeur. D'une certaine façon la mort de Richter lui plaisait car il lui en voulait. Devant il entendit Matthew parler, une phrase qui paraissait presque banale comme si on avait jeté cet instant aux oubliettes, comme s'il n'avait jamais eut lieux.

- Il faudra que je recouse cette chemise une fois que cette excursion sera finie...

Stone jeta un dernier coup d'oeil au corps de Richter ; sourit et murmura plus pour lui même, ou plutôt comme a l'intention du présumé cadavre, ne resistant pas a l'enie d'ajouter, un peu ironiquement, un peu de cliché dans ses paroles :

« N'essayez pas d'influer ainsi sur le destin des autres, retenez cette leçon.. pour dans une autre vie j'entends... »


Dernière édition par Stone le Sam 19 Avr - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Dim 6 Avr - 17:07

Daisuke, après son éternuement, se mit à réfléchir à un moyen d'anéantir Gilgamesh au bon moment. En effet, le seul moyen de vaincre le chef Galaxie était un coup de traitre, une frappe qu'il ne verrait pas venir, comme Matthew et Stone d'ailleurs, il se devait de surprendre les trois, cependant, après le meurtre de Gilgamesh, il fallait utiliser Hadès, qui se trouvait être au dessus du commandant Rocket, enfin, du sbire Galaxie, pardonnez-moi, voila que je dis des âneries! Enfin bref, la marche vers Dialga avait commencé...Son invocation était une combinaison d'utilisation de l'orbe Adamant de la Chaine Rouge, objet mystérieux, mais n'étant qu'un simulacre créer par l'organisation, d'après les légendes, une véritable chaine Rouge existerait...Mais peut être qu'elle fut détruite lors d'un évènement non conté. Daisuke n'imaginait même  pas qu'il se faisait surveiller par Stone, non, il pensait vraiment que Gilgamesh était encore naïf, il allait vite devoir déchanter s'il ne voulait pas se faire trancher la tête par un certain commandant...

- Gilgamesh. Comme on se retrouve, et je vois que vous êtes en bonne compagnie. Il semblerait que vous soyez le dernier leader de Team encore en vie, la dernière réelle menace pour ce monde.  Je suis venu ici pour une raison précise : vous éliminer. Je vous fais une simple proposition : pas de Pokémon, juste vous et moi dans un combat à l'épée, qui ne s'arrêtera qu'à la mort de l'un de nous. Si vous êtes réellement un Dieu, il est temps de le prouver.

-Mais, tu es...Le Plasma du château Enfouit!

Et oui ! Rappelez vous, un vieil évènement, une péripétie à Volucité, Daisuke avait rencontré un conseillé d'Hoenn, Dean, un beau gosse d'ailleurs qui ne le laissait pas indifférent. Cependant, les tentatives de drague furent de suite empêchées par un trio d'homme, Roxas, Gawain, et Ritcher, leurs noms? Il ne les connaissait pas, ou ne s'en souvenait tout simplement plus ! Ce trio d'Homme était enfaite une équipe de sbires, et d'un commandant provenant de la Team Plasma, ces derniers avaient récupérés le squelette d'un pokémon inconnu, mais, d'après certaines analyses procédés par un scientifique rocket sur des os que Daisuke avait récupéré, très puissant...Il voulait donc éliminer Gilgamesh? Parfait ! Daisuke ne pouvait rêver mieux comme opportunité, les deux allaient s'affaiblir! Si Ritcher gagnait, ce serait mieux, les commandants Galaxies vengeraient leur chef, et donc, Daisuke pourrait voler l'Orbe et la chaine Rouge pour s'occuper personnellement de l'invocation de Dialga. Si c'était Gilgamesh qui gagnait? Et bien, il serait au moins affaiblit pour que Daisuke ait plus de chance de l'éradiquer.

- Misérable Mongrel ! La crasse emplit donc tant tes yeux... Soit. S'il souhaite mourir...

Ritcher dégéna son épée, Gigamesh dégéna Ea, son épée d'Or. Le combat commença alors. Daisuke était assez impressionnait, alors qu'il pensait forcément que la confiance de Gilgamesh envers lui-même le perdrait, il changea vite d'avis, regardant les échanges de coups d'épée apparaître, il hésita à entraver l'un des deux adversaires avec Hadès, mais ce serait une mauvaise idée...Trop brutale, et surtout, horrible, arrêter ce combat était une grâve erreur ! Surtout lorsque Gilgamesh lança son attaque finale, Enuma Elish ! Un véritable régal pour les yeux, cette agilité si fusionnelle à la puissance de l'attaque...Il en restait bouche bée, et ce, même si cette attaque avait été contrée par Ritcher! Celui-ci arriva alors à écorché l'épaule de Gilgamesh...Alors, lequel des des deux allait gagner? C'était à cet instant précis que la réponse arriva : Le commandant Plasma fut prit d'un élan de confiance, il avait réussit à toucher un maître dans l'art de la lame de combat, il tenta de frapper, et là. Crack. C'était un bruit qui se fit entendre...Gilgamesh fonça sur le torse du Rouquin, pour littéralement l'écraser, il voulait lui donner une mort horrible, détruisant ses os, le coup déplaça les côtes, surement, ce qui percerait des organes de Richer, tels les poumons...C'était officiel, il était mort.

- Bien. Assez perdu de temps. Nous sommes presque au but.

Daisuke n'était même pas touché de voir Ritcher mort, bien qu'il admet que le commandant avait montré sa force impressionnante, la mort ne touchait absolument pas Daisuke, depuis dix ans déjà, il n'avait même pas été ébranlé, en voyant l'énergie vitale quitter le corps de ce rouquin, non, il avait vu tellement de gens mourir en une seule nuit, que ça ne le touchait même pas. Mais, quelque chose lui vint à l'esprit, les Pokémons de Ritcher, il fallait en faire quelque chose, non? Daisuke pausa la question à haute voix, sans gêne, bien que la marche avait déjà reprise depuis une demi dizaine de minute :

-Maître Gilgamesh? Les Pokémons de Ritcher, nous ne devrions pas les libérer?

Bah oui, Daisuke ne tuerais jamais de Pokémons...Rappelez vous le Chevalier Blanc, jamais, il n'avait pu lever l'épée sur les pauvres Pokémons de l'épéiste, c'était impossible à faire...Il se devait donc de demander au chef s'il pouvait les libérer....Voyez vous? Dans tous les cas, si c'était oui, Daisuke ferait demi-tour pour les libérer et ensuite rejoindre le groupe grâce à téléport, méthode habituelle, mais simple ! Il avait tout prévu, même si l'arrivée de Ritcher ne l'était pas, et oui, ce n'est pas totalement logique, donc bref! A la prochaine réponse !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Dim 6 Avr - 18:43

Le combat reprit de plus belle lorsque Richter s'était élancé vers Gilgamesh, souhaitant l'achever une bonne fois pour toutes après l'avoir blessé. Néanmoins, alors que le chevalier allait donner son ultime assaut, son opposant fut plus rapide. Le Tyran Galactique, d'un coup incroyablement rapide, transperça le corps du commandant Plasma. Ce dernier, le souffle coupé, sentit avec une douleur extrême ses côtes se broyer, comme si ses entrailles se déchiraient. Il tomba à terre, s'appuyant faiblement avec son épée, crachant du sang. Il put voir la mortelle blessure que lui avait infligé Gilgamesh. Celui-ci, d'ailleurs, ne resta pas longtemps, puisqu'il se retira immédiatement pour continuer son chemin, lançant une dernière parole au chevalier :

« Adieu, Richter Abend. Beau combat. »

"Vous avez ... gagné."

Suivi de ses hommes, le leader Galaxie quitta les lieux sans plus attendre, se dirigeant vers le Mont Couronné. Richter les quitta des yeux, regardant avec horreur l'hémorragie créée par la blessure qui ne pouvait plus être stoppée. Gilgamesh avait donc gagné. Richter le reconnaissait totalement, son adversaire s'était montré plus fort que lui. Toute la puissance qu'il avait accumulée au cours de sa vie n'avait pas réussi à tuer cet homme, seulement à le blesser. Mais malgré sa honte et sa déception envers lui-même, le Plasma acceptait cette défaite. Il avait mis toutes ses forces dans cet ultime affrontement, et avait perdu, c'était tout ce qu'il y avait à dire. La respiration halletante, il aperçut alors Spectrum, qui s'était approché, le regard inhabituellement terrifié, en raison de l'état de son dresseur. Le commandant utilisa alors ses dernières forces pour faire rouler ses trois autres pokeballs, dont s'échappèrent Noctali, Nosferalto et Roselia, lesquels observèrent avec horreur la situation. Ayant perdu beaucoup de sang, le jeune homme avait désormais le teint extrêmement pâle, le visage paralysé par la douleur. Il se concentra néanmoins pour lancer, le regard dur et la voix saccadée :

 

"Mes amis ... Je ... je crois que c'est la fin ... pour moi ... Vous devez ... retourner à Unys ... auprès de notre Roi ... Les Plasmas sauront quoi faire de vous ...
Ne pleurez pas ... Je suis désolé de vous quitter ... mais j'aurais fait de mon mieux ... Vous devez continuer à vivre ..."


L'ultime ordre du chevalier d'élite ne fut exceptionnellement pas suivi par ses compagnons. Spectrum et Nosferalto pleuraient déjà à chaudes larmes sur le corps de leur maître. Noctali, lui, regardait vers le bas, immobile. Seule Roselia restait un peu à l'écart, et tournait le regard vers le Mont Couronné, avec une rage et une tristesse intérieure qu'elle tentait de cacher tant bien que mal. Chacun d'eux connaissait leur dresseur depuis maintenant plus de dix ans, sans jamais en avoir été séparés longtemps durant toutes ces années. Lui dire adieu était impossible à leurs yeux, et pourtant, ils n'allaient pas avoir le choix. Mais Richter s'en allait, cela se voyait physiquement sur son visage.

Les quatre silhouettes se brouillaient dans la vision de Richter. Il avait fait le nécessaire pour eux, la Team Plasma arriverait sans aucun doute à leur trouver une nouvelle place dans ce monde, c'était tout ce qu'il espérait en tout cas. Peut-être n'auraient-ils plus la force de se battre pour leur idéal, et il le comprendrait volontiers. Lui-même avait ressenti cela après la mort de Typhlosion, qu'il allait finalement rejoindre plus vite que prévu. Typhlosion, et Grodoudou, il allait rejoindre ses deux plus vieux compagnons dans la mort, mais par ce fait, laisserait ses quatre autres amis dans cette vie déchirée de peine et de souffrance. Le chevalier espérait qu'ils s'en sortiraient, et qu'ils parviendraient à trouver le bonheur malgré tout ...

Le commandant pensa alors à la Team Plasma, et à son Roi, Mickaël Machina, auprès duquel il avait failli. Il s'était battu pendant tant d'années au sein de ce groupe, et aujourd'hui, comme bon nombre avant lui, la mort allait le délivrer de ce serment qu'il avait passé pour servir la Team Plasma. Il se rendit compte avec tristesse que jamais il ne verrait de ses yeux l'idéal de l'organisation, qui était également son propre idéal. Jamais il ne découvrirait ce monde d'être libres et égaux pour lequel il s'était constamment battu ... Il avait tout fait pour accomplir cet idéal, n'avait même pas hésité à recourir à certaines extrêmités car il savait que c'était pour le plus grand bien. Et en fin de compte, il ne verrait jamais ce grand bien dont il rêvait. Néanmoins, il savait que son Roi n'abandonnerait pas le combat, que de nouvelles générations le remplaceraient, qu'il y aurait toujours des humains et des pokemons pour transformer cet idéal en réalité.

Peu à peu, le commandant Plasma commença à perdre toutes sensations dans son corps. Il ne voyait plus que des formes brouillées dans son champs de vision, qui s'avéraient être ses pokemons, lesquels ne pouvaient cacher leur chagrin, même Roselia qui était à part, pleurant en silence. Richter ne tentait même plus de combattre cette mort qui s'était emparée de lui, dévorant son être à toutes vitesses. Il ne la craignait pas. Il n'avait, après tout, pas de regrets à exprimer dans sa vie, si ce ne sont ceux de ne pas avoir pu sauvé ses alliés tombés au combat, de ne pas avoir pu atteindre son idéal. Mais il partait sans honte, il avait fait tout ce qu'il avait pu pour réaliser son rêve, et avait même donné sa vie en ce sens. Sa mort ne changerait bien évidemment pas la face du monde, mais peut-être inspirerait-elle d'autres âmes pures et courageuses à poursuivre son combat, c'était en tout cas tout ce qu'il souhaitait ... Sa vision s'assombrit. Il regarda une dernière fois ses quatre amis avant de fermer les yeux, en leur affichant, pour une fois, un honnête sourire.

Et tout devint noir. Non, pas tout. Peut-être n'était-ce qu'une illusion funeste, mais un point de lumière illumina l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
Gilgamesh


avatar
Messages : 27
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Lun 7 Avr - 16:39

Gil avançait, ayant ignoré la requête de Daisuke. Ce possible traitre ne l'intéressait pas, et sa déclaration n'avait encore moins d'intérêts que le reste. Les Pokémons de Richter ne l'intéressait pas. Il n'était pas un Poképhille, dans le sens d'amateur, et nullement d'attirance sexuel, bande de petit coquinous, et donc, que ses Pokémons là pouvaient aller se faire cuire un œuf comme on dit dans notre jargon ! Non, Gilgamesh était préoccupé par sa mission. Tuer Richter, cela avait été bien beau, non bien sur cela n'avait pas du tout était « beau », cela avait été plutôt sanglant même. Mais quoiqu'il en soit, l'ascension avait reprise maintenaient, et le sommet ne devraient plus tarder maintenant. Le rythme entre les différentes personnes présentes était sans doute assez différentiels, mais ce qui était sur et certain, c'était que Gilgamesh avançait à grande vitesse, s'en fichant si ses trois suiveurs trainaient. En théories, leur présences étaient nécessaire en cas de rébellion du titan du temps, Gilgamesh pensant que trois membres suffiraient amplement pour vaincre le Titan s'il ne reconnaissait pas sa divinité du premier coups... Quand soudainement, après un long parcours, tant attendu...

Arrivée au Sanctuaire. Le voilà. Il était là. Devant eux. Les Ruines majestueuses se dressaient, ironiquement détruite par le temps, mais miraculeusement conservé par les conditions de conservation particulière qu'était le milieu glacial. Les ruines se trouvaient devant eux, montrant leur magnificiance passé. Des arches brisées semblaient résister avec difficultés, tandis que des colonnes étaient maintenant intégralement par terre. Les Ruines avaient toujours terrorisé et fasciné les hommes, quel quel fut. Quel soit majestueuses, ou presque disparus, elle intriguaient totalement l'être humain, sur leur origine, et l'imagination faisait qu'on imaginait ses ruines dans l'état qu'elle avait du être lors de leur grandeur passé, qui dans ce cas, devaient avoir été d'une grandeur immense, une beauté extrême, et sans doute le témoin d'un orgueil immense. Gilgamesh ne se concentra que très peu de temps sur se domaine. Il n'avait pas trop le temps d'exercer son regard critique d'historien de l'art, il avait d'autres choses à faire.


C'est ici que pour la Première fois, la Team Galaxie avait échoué. Littéralement échoué, étant donné qu'elle s'était effondré, sur elle-même. Pourtant, Helio avait été si proche du but, malheureusement, il était tombé sur le plus grand problème de l'Histoire : Le problème des Héros de Shonen qui sortent de nulle part pour littéralement bousiller tes plans à la dernière seconde. Problème très handicapant, qui arrivait souvent quand tu avais comme profession « Grand Méchant ». Profession libéral malheureusement très peu apprécié, et ayant beaucoup de problème à s'intégrer dans notre société moderne. N'est-ce pas ? Bon, reprenons notre sérieux. Il était vrai que 'lAncienne Team Galaxie, avec ses trois commandants, et son chef, le terrible Helio, avait presque réussi à créer un nouveau monde avec les Pokémons de l'Espace et du Temps. Mais une conjonction d'éléments imprévus avaient empêché cela. Maintenant, Gilgamesh n'était pas dans ce cas. Seul Richter avait tenté de s'opposer, et on avait bien vu ce qui s'était passé, une fois qu'il avait tenté d'arrêter le tyran...

Gilgamesh montra alors d'une main de fer qu'il voulait maintenant un silence véritablement quasi religieux, et que la moindre personne qui ouvrirait la bouche auraient le droit de tâter de sa lame, ce que personne ne voulait sans aucun doute ! Il devait préparer le terrain. L'orbe Adamant allait être utile, non comme élément d'invocation, Dialga n'étant pas Kyogre ni Groudon, mais allait être un élément qui allait permettre à montrer au Titan du Temps qu'il avait l'objet qui lui donnait sa puissance extrême. L'objet qui allait être utilisé allait être la Chaîne Rouge, chaîne rouge ici de contrefaçon. Gilgamesh n'avait pas prit le temps de recapturer les Trois Pokémons des Lacs. Cela aurait mit trop de temps, et ce n'était même pas qu'une question d'impatience qui l'avait empêché. C'était aussi une question de temps, étant donné que les Chefs des Teams étaient encore activement recherché après leur « disparition » mystérieuse, depuis la Grande Bataille d'ALgatia, tous n'ayant pas encore été considéré comme mort.

« Amis, membres de la team Galaxie... Vous allez bientôt voir le redémarrage de la Grande Scène ! »

Gilgamesh déclara cela, comme toujours de manière extrêmement théâtrale ! Tel le narrateur d'une grande épopée, s'étant retiré du rôle principal, et se considérant maintenant comme au dessus de tout cela, comme le véritable Narrateur, et Dieu tenant les ficelles de la représentation qu'il allait reordonné, dans tout les sens du termes. Redonner l'ordre aussi bien dans le sens d'obliger une nouvelle représentation, mais aussi dans le sens de rendre l'ordre qu'il avait prévu. Vous voyez, vous pouvez admirer, le magnifique double jeu de mot ainsi ! Mais ce n'était pas le thème de ce paragraphe...

« Il est temps, de révéler la forme véritable de la Quatrième Dimension, de cette intangible conception qu'est le temps ! Avec la douleur du temps, avec la morsure de la vieillesse, que la Chaine Rouge, et l'Orbe Adamant réagissent ! »

Gilgamesh commençait ses incantations presque mystique, biblique, religieuse et mythologique. Il voulait que cela se passe le plus vite, et le plus correctement possible ! Hors de question que quoique ce soit viennent entraver sa réalisation ! Il ne pouvait pas échouer, une seconde fois. Cela n'était pas dans la possibilité du tyran. Ce dernier retirait même la possibilité qu'ils échouent, lui et ses trois membres présent ici. Trop de choses avaient été sacrifié pour cela, trop de chemins avaient été parcourru. Ce n'était pas le contrôle de Dialga, que le tyran de la team Galaxie voulait. C'était juste ce retour en arrière global, que cette fois, Rayquaza ne s'échappe. Il « forcerait » ouvertement Alice de tuer ce maudit serpentin, aiderait Sheena à le faire, et cette fois, rien ni personne ne pourraient arrêter la Team Aqua et la Team Galaxie ! Cela allait être la victoire qui était convenue, et l'épilogue qui était lui aussi prévu, et personne, je dis bien personne ne se mettrait devant Gilgamesh, à moins de vouloir passer sur le fils de l'épée. Il reprit alors le fil de son incantation, d'une voix forte et assuré :

« Et vous rende votre pouvoir ! Dialga, nouveau serviteur de ma divinité, apparaît ! Et donne moi la force de contrôler le temps ! Il faut refaire la Grande Scène ! Il faut réaliser de nouveau la Gloire de la Team Aqua et la Team Galaxie ! »

Gilgamesh déclara cela, avec la ferme attention de tout régler, de toute remettre en ordre. Il était grand temps, sa pièce avait prit une tournure totalement inattendue, or ce n'était pas ce qu'on attendait du théâtre ! Quand on regardait une pièce de théâtre, on savait bien que la fin était celle qui était à la fin du script. Il n'y avait pas un autre homme qui venait déranger la pièce, où alors il était rapidement éjecté de la scène. Bah, là, cela n'avait pas du tout été le cas, et Gilgamesh décidait de tout refaire. Coup de Poker, coup de poker... Ce n'était pas forcément très sur de sa part, et tout cela pourrait bien lui exploser à la figure, voir ne tout simplement par marche, avant d'entrer dans le fantastique. Coup de Poker, que Gilgamesh savait bien que cela était la dernière carte qu'il avait dans sa manche, et qu'il ne l'usait même pas comme il l'avait souhaité au début. De simple arme d'une puissance indéterminée, il devait maintenant l'user plus intelligemment pour refaire ce qui n'avait put être fait avant ! Et l'échec lui était véritablement interdit. Pour lui. Pour la Team Galaxie. Pour Lady Taylor.

Ainsi, allait apparaître Dialga, le Terrible Titan du Temps. Le Grand Dialga... Qu'est-ce qui allait se passer ? Le terrible Titan du Temps. Ce n'était pas rien. Dialga faisait partie des légendes primordiales du monde, le délégateur envoyé par Arceus pour régir la difficile gerstion de cette courbe du Temps. Il apparaissait. Mais quel allait être sa réaction, devant cet orgueilleux Jeune homme qui se déclamait comme un Dieu, et qui voulait contrôler le terrible titan du temps ? Allait-elle être bonne ? Mauvaise ? Gilgamesh allait-il payer une bonne fois pour toute son orgueil Divin ? Ou bien Allait-il réussir à montrer cette divinité qu'il déclamait, mais qu'il n'avait jamais prouvé ? Tant de question se bousculaient dans la tête de tous. Tous ? Non, Gilgamesh était exclusivement concentré sur le Titan du Temps apparaissant. Il était sûr de sa réussite; Rien ni personne ne pouvait l'arrêter maintenant. Pas même le fameux Dialga, qui allait littéralement lui manger les doigts. Tels Icare qui volait si près du soleil, les ailes brulés risquaient bien de faire tomber le Divin Tyran de la team Galaxie dans le gouffre.
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Kamicat


avatar
Messages : 22
Réputation : 2
Date d'inscription : 26/10/2013
Autres Comptes : Calder
Mickaël Machina
Jyuu
Yris Chevalier

Code couleur de Matthew : #cc66ff

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Sam 19 Avr - 22:57

- Maître Gilgamesh? Les Pokémons de Ritcher, nous ne devrions pas les libérer?

La requête de Fujiwara fût royalement ignorée, que ce soit de la part de Gilgamesh, de Matthew ou de Stone. Le jeune homme avait des états d'esprit pour ces Pokémons ? Grand bien lui fasse. Gilgamesh se fichait pas mal du sort des Pokémons, comme Matthew l'avait remarqué, le seul Pokémon pour lequel il aurait de la pitié aurait été son Pachirisu, que peu de gens avaient eût l'occasion de voir. Le Commandant Stone semblait plutôt satisfait de la mort d'Abend. Ce n'était pas non-plus très flagrant, mais quiconque était assez observateur pouvait se rendre compte que son sourire semblait plus radieux que d'habitude. Quant à Matthew, il s'inquiétait plus pour la blessure et la chemise déchirée de Gilgamesh que pour Richter. Il avait déjà été bien gentil d'épargner à Richter un voyage gratuit sans retour dans l'estomac de Gula, qui venait de retourner dans sa Pokéball, c'était suffisamment de générosité pour un insecte ayant osé gêné son précieux Maître. Si Fujiwara voulait délivrer les Pokémons du mourant, il serait seul à le faire. Les trois autres hommes avaient bien l'intention d'avancer. Comme l'avait dit Gilgamesh, ils avaient perdu trop de temps.

Le groupe grimpait donc, accélérant le pas, jusqu'à atteindre le but de leur voyage : le Sanctuaire. Matthew observa les lieux avec une grande attention. Il n'avait jamais eût l'occasion de venir en ces lieux. Il devait donc rapidement avoir une connaissance du terrain, au cas où un autre cafard sortirait de sa cachette pour entacher la blancheur de son divin Maître. Les Spectres se dispersèrent à des endroits stratégiques, prêt à défendre chaque position, sauf Avaritia qui se matérialisa près de son dresseur. Acedia, quant à lui, restait aux côtés de Matthew, silencieux depuis le début de l'excursion, son os à la main et prêt à servir.

Il était maintenant temps de faire avancer le dernier Acte de la pièce de Gilgamesh. Matthew tendit les mains vers Acedia le Tutafeh qui, avec une apparente réticence, ouvrit en grand la bouche pour y plonger une de ses mains et en ressortir une chaîne d'une couleur rouge vif qu'il déposa dans les paumes de l'exorciste. C'était une idée qu'avait eût Matthew pour éviter que des voleurs viennent s'emparer de la fragile contrefaçon. Bien sûr, Gilgamesh avait gardé sur lui l'Orbe Adamant. Mais ainsi, en la séparant de la Chaîne Rouge, Matthew espérait ne pas tenter les éventuels roublards sur le chemin, l'Orbe étant inutile sans la Chaîne.

Gilgamesh fit alors signe à tout le monde de ne plus faire le moindre bruit. Le sourire de Matthew s'allongea alors. La scène finale allait enfin pouvoir commencer. La scène où son Maître réalisait son Grand Destin.


- Amis, membres de la team Galaxie... Vous allez bientôt voir le redémarrage de la Grande Scène ! 

Matthew s'approcha de Gilgamesh et lui tendit la fausse Chaîne Rouge, inclinant humblement la tête. Une fois celle-ci en la possession du Tyran Galaxie, Matthew fit quelques pas en arrière pour ne pas le gêner. Et son monologue continua :

- Il est temps, de révéler la forme véritable de la Quatrième Dimension, de cette intangible conception qu'est le temps ! Avec la douleur du temps, avec la morsure de la vieillesse, que la Chaine Rouge, et l'Orbe Adamant réagissent ! Et vous rende votre pouvoir ! Dialga, nouveau serviteur de ma divinité, apparaît ! Et donne moi la force de contrôler le temps ! Il faut refaire la Grande Scène ! Il faut réaliser de nouveau la Gloire de la Team Aqua et la Team Galaxie !


A l'instant où Gilgamesh prononçait ces mots, il n'était plus possible de revenir en arrière. Ca, Matthew le sentait. Son cœur battait la chamade dans son torse, excité à l'idée de voir l'un des plus grands désirs de son Maître se réaliser devant ses yeux. Il était trop tard pour rebrousser chemin.

Leur destin était scellé. Pour le meilleur, comme pour le pire.

.:-------------------------:.
 
Revenir en haut Aller en bas
Stone


avatar
Messages : 47
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 21
Autres Comptes : Dialga, Elwin Kerrien

Informations du personnage
Âge: 19 ans
Alignement: Galaxie
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Mar 22 Avr - 19:18

Après le combat, les quatre hommes durent continuer,et laissèrent là le corps de Richter, pas encore mort, mais pratiquement. Alors qu'ils étaient entrain de tourner les talons, Daisuke posa une question a Gilgamesh, qui n'aurait normalement pas eut lieux d'être :

-Maître Gilgamesh? Les Pokémons de Ritcher, nous ne devrions pas les libérer?

Cette réplique eu au moins le mérite de faire sourire Stone, mais aucune des personnes présente ne prit en compte ce que Fujiwara venait de dire. Après tout, Gilgamesh ne devait pas être très fan des pokémon et puis libérer de spokémon a un moment aussi critique, que l'on est pressé de faire venir, n'était qu'une perte de temps. Matthew, lui, suivait son maître et ne semblait pas non plus prompt a ce genre de démonstration de générosité. Quant a Stone et bien.. c'était la même raison que les deux autres : primo ce type était son ennemi et ses pokémon qui le servaient étaient pratiquement comptés comme tels par le commandant ; deuzio : Il n'en avait pas reçut l'ordre par Gilgamesh et comme il n'en avait pas l'envie de le faire lui même il n'avait aucune obligation. Enfin, tertio, il fallait avancer, tout simplement. Et ne pas s'attarder sur un si petit détail. En conclusion, si Daisuke décidez de faire ce qu'il avait proposé, il le ferait seul, et encore, il n'était pas certains que les autres le laissent réellement faire. Le jeune homme n'ajouta rien par la suite. Les quatre continuèrent leur chemin a un rythme régulier mais plus élevé. En effet, ce petit combat avait pu retarder les choses et c'était déjà agacent de devoir y aller en urgence, alors si en plus l'urgence était retardée... Enfin, si Stone devait être énervé, il ne le montra pas. Au contraire, il affichait son sourire habituel, quoi que peut-être plus étirés depuis la défaite de Richter. Gilgamesh continua d'un pa spressant son ascension, tandis que, a ses côtés, Matthew semblait légèrement "inquiet" de la blessure qu'avait infligé Abend a son maître.

Finalement ils arrivèrent. Le sanctuaire, enfin.
Ce n'était pas un endroit extraordinaire certes, mais il dégageait la même impression d'ancienneté et d'éternité que dans d'autres anciens lieux qui auraient résisté au temps. Même si cet endroit avait l'apparence de ruines, il n'en était pas moins bien conservé. On y voyait des colonnes un peu partout, et, au fond, l'endroit ou s'était déjà présenté Dialga lors de la dernière défaites de la team Galaxie. Oui, car comme on le sait, ce n'était pas la première fois que l'on voyait cette team ici. Et la dernière fois, cela c'était soldé par un terrible échec. Il valait mieux que cela ne se reproduise pas ici. N'étant encore jamais venu a cet endroit le commandant regarda les alentours, tout en gardant un oeil sur Fujiwara, au cas il prépare un mauvais coup, coup contre lequel le tyran l'avait prévenu. C'était la que ce jouerait la fin, et peut-être, la fin des services du jeune homme auprès de Gilgamesh. Après tout, c'est ce qui était prévu : Gilgamesh réussi, Stone finit sa part du marché lui aussi. Cela étant, il avait apprit a ne pas crier victoire trop vite. Il essayait donc aussi de prévoir des éventualités, mais avec un pokémon légendaire on ne savait pas toujours a quoi s'attendre, bien que généralement c'était : en colère égal "je détruit" tout, ou un truc de ce genre. Il n'y avait qu'a regarder l'état de l'endroit pour le deviner.

Gilgamesh s'étant arrêté, il fit signe qu'il exigeait un silence a peu près aussi religieux que dans une église. Son air indiquait que quiconque allait a l'encontre de cet ordre finirait comme cet autre personnage, mais en bien plus sanglant et rapide. Après tout, c'était SON moment de gloire, et Stone pensait qu'avec son orgueil il n'allait pas laisser passait pareil moment de "bien-être". Lui pensait pouvoir de façon irrémédiable tuer la bête qui lui avait déjà dévoré un bras, sans y perdre aucun autre membres. Et si la bête avait un moyen de contrecarrer ces plans ? Stone sourit.. il ne savait pas d’où lui était venu cette comparaison, mai sil était parfois plaisant de se laisser aller a ce genre de fantaisie, bien que se ne fut pas réellement le plus classe. Bien sur, il reprit son cours de pensée, pour accorder son attention a Gilgamesh, sans, bien sur, ne se départir de sa mission. Le tyran possédait l'orbe Andaman, et la chaîne qu'il avait soigneusement préparé apparut lorsqu'on des pokémon spectre du magicien la sortit de sa bouche. La cachette était plutôt bien trouvée. Après s'être assuré que tout le monde l'écoutait, ou du mois c'est ce qu ele commandant en déduit, Gilgamesh commença a parler :

« Amis, membres de la team Galaxie... Vous allez bientôt voir le redémarrage de la Grande Scène ! »


Directement les grands mots, directement le ton théâtral !
Après tout, le chef de la team galaxie était connu pour ses airs grandiloquent, et quand il le voulait - c'est a dire tout le temps - il aimait pimenter ses discours de telles exclamation. Et l'on voyait ainsi bien sa comparaison de la vie a une immense pièce de théâtre dont il voulait voir le bout. Le commandant ne partageait pas tout a fait cette idée, mais il était ainsi assez amusant de le voir se démener pour mener a bien un projet qui semblait a priori impossible. Stone n'avait en effet peut-être pas autant d'espoir qu'il ne le laissa paraître, ou que le chef, mais il restait jusqu'au bout, conformément a ce qu'il avait promis. Mais après tout être dans la team galaxie lui avait assez bien profité. Peut-être qu'il s’ennuierait une fois tout cela finit, ou peut-être pas, seul la suite des évènements allait l'en informer.

« Il est temps, de révéler la forme véritable de la Quatrième Dimension, de cette intangible conception qu'est le temps ! Avec la douleur du temps, avec la morsure de la vieillesse, que la Chaine Rouge, et l'Orbe Adamant réagissent ! »
]« Et vous rende votre pouvoir ! Dialga, nouveau serviteur de ma divinité, apparaît ! Et donne moi la force de contrôler le temps ! Il faut refaire la Grande Scène ! Il faut réaliser de nouveau la Gloire de la Team Aqua et la Team Galaxie ! »


Gilgamesh commença ses incantations sans attendre, comme pressé d'en finir.. ou de revenir, conformément a son plan de revenir dans le temps. Il ne restait plus qu'a observer la réaction du titan du temps. Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas manifesté et qu'il était retourné dans sa dimension, au repos. Il allait, d'un moment a l'autre, s'éveiller et sortir au grand jour, dans notre dimension. Il n'y avait aucun retour possible, tout allait se jouer maintenant.
"cela promet d'être intéressant" se dit-il en souriant, continuant de suivre a la lettre l'ordre du silence que lui avait donné son maitre. Il n'avait de toute façon aucune raison de parler.
Pourquoi prendrait-il se mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Jeu 24 Avr - 9:10

La remarque du commandant Rocket fut royalement ignorée! Et bah voyons! Si Gilgamesh se disait parfait, il devrait être poli ! Bigre ! Ce n’était qu’un idiot, un simple mongrel, comme il savait si bien le dire. Daisuke ne fit donc rien, mis à part envoyer Hadès faire l’éclaireur sur les pokéballs du cadavre. Pour rappel, le spectre était au dessus de la tête du chevalier noir,  il alla donc voir en vitesse le cadavre du commandant plasma, et remarqua qu'il n'était tous simplement plus là! C'était étrange; il continua donc le chemin d'en haut, il vit le Cadavre de Ritcher, mais qui était emmené par des Pokémons! Surement les siens! Pendant que le quatuor continuait sa marche, le spectre lui, revint auprès de Daisuke, pour lui annoncer la bonne nouvelle par télépathie. Parfait! Daisuke ne put s’empêcher de lâcher un soupir de soulagement ! Il détestait qu’on fasse du mal aux pokémons ! Autant, tuer un homme de sang froid était une chose extrêmement simple pour Daisuke, mais, tuer un pokémon, non, cela lui était strictement impossible. Jamais il pourrait se résoudre à exécuter cet acte cruel.

Désormais, il pouvait donc continuer l'ascension du Mont Couronné. Le sommet n’était plus très loin, les colonnes lances, le toit du monde serait bientôt à la vue des yeux du commandant Rocket. Il n’attendait qu’une chose; l’invocation de Dialga, cette invocation qui pourrait être sous contrôle de Daisuke...Il imaginait le pouvoir du temps entre ses mains, il n’avait qu’une seule vision en tête. Ressucité son village et détruisant toutes limites temporelles existantes. Pouvoir revoir sa famille, ses amis, le vieux doyen, même sa petite soeur, bien que ces deux làs pouvaient se chamailler, Daisuke protégeait sa soeur du mieux qu’il pouvait. Mais à cause d’un seul incident, jamais il ne pourra continuer à jouer les bouclier. Le commandant Rocket ré-ouvrit les yeux, il s’était arrêté en chemin, voyant le Trio de galaxies devant, il se mit à courir, afin de les rattraper ! Il était trop longtemps resté dans ses pensées ! Mais il avait rattraper son retard, comme moi et les RPs, soit disant passant !


Ils étaient donc dans le sanctuaire des colonnes lances, c’était magnifique, rien à redire, les anciens avaient une grande sagesse pour avoir créer ce temple. Daisuke était émerveillé, comme un enfant au cirque. Il ne put s’empêcher de lâcher un “c’est magnifique…!” tellement cela l’époustouflait! Gilgamesh fit alors signe de se terre à tous le monde...Le spectacle allait débuté. Laissons place au dernier de Team rescapé de la bataille d’Algatia ! Medames et Messieurs, Gilgamesh…

« Amis, membres de la team Galaxie... Vous allez bientôt voir le redémarrage de la Grande Scène ! »

Bien, l’orbe Adamant et la chaîne rouge étaient sorties...Mais voyons voir désormais les paroles du rituel final ! Daisuke frémissait d’impatience, tenter de voir ses proches une nouvelle fois, c’était trop tentant pour ne pas essayer de la faire! Il se devait de réussir, bien que cela n’était qu’un possible bonus. Car au final, Dialga ne se laisseras sûrement pas contrôler aussi facilement que son patron le pensait.

« Il est temps, de révéler la forme véritable de la Quatrième Dimension, de cette intangible conception qu'est le temps ! Avec la douleur du temps, avec la morsure de la vieillesse, que la Chaine Rouge, et l'Orbe Adamant réagissent !  Et vous rende votre pouvoir ! Dialga, nouveau serviteur de ma divinité, apparaît ! Et donne moi la force de contrôler le temps ! Il faut refaire la Grande Scène ! Il faut réaliser de nouveau la Gloire de la Team Aqua et la Team Galaxie ! »

Le mégalomane se mit alors à faire de grandes mimiques, des gestes surement incantatoires ! Daisuke se tenait prêt. Voyant Dialga qui commençait à se matérialisé, c’était la fin d’une époque, mais le début d’une nouvelle ère allait bientôt commencée...Gilgamesh aussi allait avoir une bouffée de nouveauté en lui! Mais, vous verrez dans son prochain poste, si vous voulez mon avis, cela donnera une seconde jeunesse au monde du RP! Mais pas seulement, enfin, vous voyez...Roh et puis hein ! Je dois me taire ! Les patrons sont jamais très loin! Au prochain tour, par contre, je reviens !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Dim 27 Avr - 17:46


Les humains étaient montés en haut du mont couronné
Sans savoir ce qu'ils risquaient
Sans savoir que ce qui allait arriver
Allait tout changer...


Au fin fond d'un dimension vide, dors paisiblement le titan du temps. Dialga. Dans son sommeil sans rêves il continuait tout de même a soutenir notre monde, laissant les secondes s'écouler au rythme des battements de son cœur. Mais il n'avait pas réellement de notion de durée là ou il se trouvait. Pour lui, l'immortel, l'éternité ne semblait durer qu'un temps. Et il valait mieux qu'il ne se réveille pas, la dernière fois il avait faillit détruire le monde, sous le contrôle d'un humain. Quelle humiliation cela eut été pour le pokémon temporel. S'il avait voulut, il aurait pu revenir et tout détruire, mais il estimait que l'humanité n'était pas encore perdue. Mais de toute façon.. sa mission était telle qu'il ne pouvait se permettre de remettre en jeu la vie de notre dimension. C'est ainsi qu'il se calmait, chacune des fois ou il aurait espérer se venger de cet affront. Et si l'on recommençait un jour ?

Tout était calme autour de lui. Il n'y avait que des vagues sombres, aucune lumière mise a part celle qui émanait par bribes des marques bleues du titan. Personne n'avait cherché a envahir son territoire, tout allait bien. Et puis soudainement, tout changea. Il y eut une sorte d'écho, un appel. Au début peu fort, mais qui s'intensifia peu a peu, au point de tirer dialga de son paisible sommeil. Il ouvrit ses yeux rouges et se releva, flottant dans l'immensité noire de sa dimension. Quelqu'un y était, aux colonnes lances, et ce quelqu'un l'appelait. Il n'avait jamais ressentit cela depuis cette dernière fois ou un certains groupe d'humain se faisant appeler "galaxie" l'avait forcé a obéir. AU début il tenta de résister. C'était un signal connu : la chaine rouge associée a l'orbe adamant, mais il y avait quelque chose de différent. Ça sonnait faux, comme quelque chose d'artificiel. C'est ce qui permit au titan de résister un instant, mais il fut irrémédiablement attiré. Il rugit, et une porte s'ouvrit face a lui. Pas une porte comme nous en avons tant, un véritable portail permettant de traverser les dimension. Un portail baigné de lumière éblouissante par lequel Dialga s'engouffra pour entrer enfin dans notre monde.

....Dialga, nouveau serviteur de ma divinité, apparaît ! Et donne moi la force de contrôler le temps ! Il faut refaire la Grande Scène ! Il faut réaliser de nouveau la Gloire de la Team Aqua et la Team Galaxie ! »

S'ouvrit alors devant l'homme un immense portail. Au début on n'y vit rien, puis doucement une silhouette apparaissait. Dialga arrivait, attiré par l'appel de l'orbe adamant, conjugué a celui de la chaîne. Mais celle-ci n'était pas authentique, et cela eut une incidence sur la suite des évènements. En effet, le titan ne se sentait pas aussi soumit que lors de son premier contrôle. Il avait été attiré ici par la force de l'orbe, mais la chaîne n'avait un effet que très faible a présent que le pokémon était arrivé. D'abord perdu il s'était vite reprit et regarda attentivement ceux qui venaient de le troubler. Il y avait quatre hommes, mais trois d'entre eux étaient restés silencieux. A priori, aucun d'eux n'était déjà venu a cet endroit. Celui qui semblait représenter une menace, en quelques sorte, était le dernier. Il avait des cheveux blond et arborais un air vraiment suffisant sur son visage, comme s'il se prenait pour l'égal, voire le supérieur de Dialga. Un autre.. encore.. Quand la soif de pouvoir et d'ambition des humains allait-elle cessée ? N'avaient-ils pas retenu la leçon la dernière fois..

A priori lui non..
De plus, il avait parlé de team galaxie,et de gloire.. ce discours ressemblait a s'y méprendre a celui d'Helio. Il voulait contrôler le temps mais cela n'était pas si simple. Dialga ne considèrerait aucun humain comme étant un égal. Le seul dieu ici bas n'était autre qu'Arceus, et encore.. Dialga ne parlait pas toujours de lui comme un "dieu". Une étincelle de colère brilla dans les yeux du pokémon temporel. A ce train là, ils allaient d'autant plus détruire le monde qu'il se devait de protéger.. la soif d'ambition d'un homme suffirait a tous les punir ? Dialga se souvenait qu'il avait déjà fait la morale a Giratina au sommet du mont couronné.. Non.. la seul chose que le titan allait faire.. était éliminer cette menace a la racine. Il s'approcha a nouveau de l'homme et s'exprima :

- Un humain ? Seul ? C'est pathétique !
Aujourd’hui vous avez échoué mais cela ne pardonne pas le fait que l'un de vous ai voulu me défier, moi !  Et voila ta punition !


Sur ces paroles, Dialga rugit, et son cristal commença a briller.  L'homme avait échoué, il ne méritait pas la mort, mais il devait ne plus être une menace, du moins plus avant un moment. Autour du titan temporel le temps sembla se distordre, comme s'il allait ralentir, ou accélérer d'un moment a l'autre. Les yeux de dialga brillèrent puis il lança sa "punition", symbolisée d'une sorte de rayon qui toucha l'homme blond de plein fouet. C'était une autre version de l'attaque hurle-temps. Cette attaque n'était pas offensive, mais permettait au titan de manipuler le temps de n'importe qui, mais qui par contre prenait une bonne partie de l'énergie du titan. Lorsque la lumière disparut, Dialga ne se trouvait plus en présence du même homme. En effet, celui-ci avait était rajeuni Le pokémon avait prit cette décision de ne pas le tuer, comme pour laisse rune chance. Mais c'était aussi une manière de ridiculiser et de rabaisser celui qui avait osé s'élever, et se prétendre au rang des dieux.

-Ton destin a changé humain, tu viens de subir le temps que tu essayais de contrôler.

A ces mots, le Titan rugit a nouveau et ouvrit a nouveau son portail, laissant le temps autour de lui revenir a la normal. Il disparut aussi vite qu'il était apparu. Retourné dans sa dimension, il se plongea dans un sommeil réparateur, retombant en harmonie avec ce que l'on appelle le temps, continuant de soutenir notre monde...

Post écrit par Stone
Revenir en haut Aller en bas
Gilgamesh


avatar
Messages : 27
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Dim 27 Avr - 18:54

Le voilà.

La Victoire était totale.

Que pouvait-il se passer maintenant ?
Le Portait s'ouvrait. Bientôt le Terrible Titan du Temps serait en sa possession, et il pourrait faire ce qu'il voulait. Il ne voulait pas Dialga pour gagner, mais bel et bien pour retenter sa chance ! Tel une pièce d'un franc qu'on remettait dans la Borne d'Arcade de Ghost'n Goblin, pour remourir misérablement ! Ce n'était pas un cheat-code, qu'il demandait, mais bel et bien la possibilité de rejouer la scène que tout les acteurs de cette Tragédie avaient raté, à cause de se maudit serpentin. Tout, tout ce qu'avait tenté Gilgamesh avait été un échec, mais cette fois, la réussite était bel et bien dans son camp, et personne ne pourrait le contredire. Ni même les traitres qui pourraient être éventuellement derrière lui, prêt à le poignarder dans le dos, ni même là, le Titan du Temps, qui était maintenant son prisonnier, à sa merci ! L'heure était à sa réussite, l'heure était à recommencer le temps. Qu'il soit maître du temps, qu'il ordonne que tout recommence. Remettre les pendules à zéro, mes compteurs, et tout. Que les horloges se dérèglent, reculent, révèlent la vérité du temps ! Permettent de le remonter ! Que le temps reconnaissent son maître Dialga, et que Dialge reconnaissent son maître, qui était lui ! Gilgamesh ! Le Divin Tyran de la Team Galaxie ! Celui qui allait réécrire l'Histoire !

Cependant... Ce ne fut pas ce qui arriva ! En effet, alors que le Tyran était maintenant sur de sa victoire, se préparant presque à boire à la santé de sa victoire, Il devait comprendre qu'il allait se planter, le nez au ciel... Ici, au Mont Mémoria, l'Orgueil allait enfin montrer pourquoi il était un Péché Capital, le Plus important, sous le nom d'Hybris, pour les Grecs... Et oui, car bientôt, le Châtiment pour le Péché allait tomber... Mais il fallait comprendre. En effet, par manque de temps, Gilgamesh n'avait pas pu faire son plan de le meilleur des conditions. Tout les objets nécessaires étaient là. Mais là était la différence entre le nécessaire et la qualité. Car les objets présent pour ce qu'il voulait faire n'était pas de la qualité suffisante pour ce qu'il voulait faire ! La chaine rouge avait été crée d'après les plans laisser par Hélio, et Pluton, surtout... Mais Gilgamesh n'avait pas eu le temps d'envoyer ses commendants récupérer de nouveau les Trois Cré, les Trois Pokémons du savoir, de la volonté, et du courage, non, ce n'était pas du tout des références à la Triforce, pas du tout, et avait du créer une chaine Rouge de contrefaçon... Est-ce que cela allait avoir une incidence sur la suite...? Très certainement !


- Un humain ? Seul ? C'est pathétique !
Aujourd’hui vous avez échoué mais cela ne pardonne pas le fait que l'un de vous ai voulu me défier, moi ! Et voila ta punition !

Comment ? Comment osait-il ? Un Dieu devait reconnaître ses semblables ! C'était important, primordial pour la Cohésion dans l'Olympe, pensait-il ?! Comment un être divin pouvait-il se comporter comme cela avec lui ? Helio, un simple humain, avait réussi à le maîtriser... Ce n'était pas acceptable de penser. Lui, Gilgamesh était un être Divin. Il avait toujours tout réussi ! Il avait toujours été dans le camp des Plus fort, et l'avait même dirigé ! Il n'était pas un simple mortel ! Ses proches le répêtaient, tous le disaient, tous le confortaient ! Il n'était pas qu'un simple mortel... Non ! Jamais il ne serait qu'un simple mortel, il était bien plus que cela ! Beaucoup plus ! Il était le Divin Tyran de la Team Galaxie ! Personne de sérieux, personne d'existant ne pouvaient légitimement contesté sa grandiose divinité ! Le moindre doute, et c'était la mort pour ses proches... Comment un Dieu lui-même ne pouvait pas reconnaître sa grande Divinité ?! Comment ?! Après tout ses actes, toutes ses réussites ! Le Divin Tyran de la Team Galaxie ressemblait bien à un enfant faisant un caprice, sur le coup.

Or... Comme disait les dictons populaires... Qui ressemble, s'assemble. En effet, Dialga avait bien raison sur un point. Certes, Gilgamesh était mégalomane, tyrannique, capricieux... Mais il n'avait rien de mauvais. Il n'avait jamais rien eu de mauvais, et s'était toujours persuadé qu'il était un tyran, certes, mais un tyran juste. Un être tyrannique dans le sens premier du terme, comme le sont toujours les Dieux. Les Dieux ne sont pas tyranniques car méchant. Ils sont tyranniques car ils concentrent tout les pouvoirs. Tels des Despotes. Ce terme a bien sur prit totalement une connotation négative de nos jours, avec les révolutions, et autres mouvements de libertés. Mais à l'origine, il faut comprendre que ce n'était pas négatif. Bref, Gilgamesh n'était pas méchant. Et là, là, Dialga allait punir. Ainsi, alors qu'il était sur le point de répondre, de protester, car il faut bien comprendre que malgré les deux paragraphes, peu de temps à coulé en vrai, Gilgamesh fut littéralement coupé dans son élan. Une attaque le toucha en pleine poitrine, le faisant voler, plus loin que les trois autres membres ici présent, et rouler jusqu'à finalement buter contre une pierre, et s'imobiliser, tandis que son passage, l'espace temps semblait littéralement se déformer. Ainsi, Dialga déclara une dernière chose :

-Ton destin a changé humain, tu viens de subir le temps que tu essayais de contrôler.

Mais il ne l'entendit pas. Tout son esprit venait de sombrer dans l'inconscience. Que... Que s'était-il passé exactement ? Reposant dans des linges trop grand pour lui, un jeune garçon à la chevelure d'or reposait. Là était les restes d'un Tyran Mégalomane, l'un des quatre fous qui avaient voulu que le monde se déchire; L'un mort, dans les eaux d'Algatia. L'une disparue, dans les profondeurs de sa caverne, l'autre en exil, dans une lointaine région, vierge de son affluence, et le dernier, rajeuni et purifié par le Temps. C'était la fin d'une époque, après que ceux qui avaient voulu se distinguer comme les quatre maîtres d'un Monde trop puissant pour eux, de Divinités les surpassant de pureté comme de force, comme de volonté... Peut-être que la pénitence allait passer par l'oubli, pour l'ancien tyran de la team Galaxie ? Pour le moment, il ne pouvait savoir. Devant un tel traumatisme, tout son esprit s'était fermé. Tout sa conscience s'était tut. Seul les ténèbres de l'inconscience l'enveloppait, pour le moment...
Ainsi disparaissait dans les limbes de la Mémoire le souvenir d'un mégalomane...
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Kamicat


avatar
Messages : 22
Réputation : 2
Date d'inscription : 26/10/2013
Autres Comptes : Calder
Mickaël Machina
Jyuu
Yris Chevalier

Code couleur de Matthew : #cc66ff

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Dim 27 Avr - 20:19

L'espace et le temps semblèrent se déchirer en un point, ouvrant un portail d'où sorti une bête quadrupède gigantesque. Tel une Bête de l'Apocalypse, Dialga foula le sol du monde des Mortels, tordant l'essence même du temps autour de lui. Visiblement surprise d'avoir été convoqué de la sorte, la bête légendaire fini par poser les yeux sur Gilgamesh et ses trois compagnons.

Quelque chose clochait chez Dialga. Il ne semblait en rien soumis à la volonté de Gilgamesh. Au contraire, il semblait le foudroyer du regard et prendre de haut les quatre humains à ses pieds. Discrètement, Matthew serra l'une de ses dagues dans son dos, prêt à bondir au premier signe de danger.

La réaction du Titan ne se fit pas attendre :


- Un humain ? Seul ? C'est pathétique ! Aujourd’hui vous avez échoué mais cela ne pardonne pas le fait que l'un de vous ai voulu me défier, moi ! Et voila ta punition !

A l'entente du mot « punition », Matt voulu bondir en direction de Gilgamesh, son instinct lui disant que son Maître était en danger. Mais aussi rapides qu'étaient les réflexes du fidèle serviteur, ils ne pouvaient pas égaler la vitesse du Dieu du Temps lui-même. Gilgamesh fût subitement propulsé en arrière par une force invisible. Matthew dût se protéger de ses bras pour ne pas se prendre de plein fouet l'onde de choc qui les repoussait, lui et les deux autres, les empêchant de lui porter secours. Le Tyran Galaxie s'écroula au sol dans sa chute, roulant sur plusieurs mètres tel un pantin auquel on aurait coupé les fils avant de le jeter négligemment au sol.

- MAITRE !

Matthew se précipita vers le corps immobile de Gilgamesh, visiblement terrorisé à l'idée qu'il se soit blessé. Lorsqu'il fût près de lui, le choc se peignit sur son visage. Son cerveau refusa pendant plusieurs secondes de prendre conscience de ce qu'il voyait, ce qui résultat en un laps de temps durant lequel l'exorciste resta parfaitement immobile, son air d'effroi ne le quittant pas. Devant lui, ce n'était pas son Maître, Gilgamesh, vingt-neuf ans, qui était inconscient. Non. A ses pieds reposait un jeune garçon, dont les cheveux couleur d'or cachaient le visage. Son corps frêle était à peine recouvert par ses vêtements trop grands. Cet enfant, Matthew le connaissait bien. Il l'avait vu des centaines de milliers de fois. C'était l'enfant dont les photos recouvraient les murs de la chambre du jeune Kamicat.

C'était Maître Gilgamesh enfant.

Lorsque Matthew réalisa enfin, son corps trembla de tous ses membres. Dialga... C'était Dialga. Dialga avait osé s'en prendre à son Maître adoré. Le sang bouilla dans les veines de l'exorciste, son pouls accéléra, son cœur battit la chamade.


- Ton destin a changé humain, tu viens de subir le temps que tu essayais de contrôler.

Dieu ou pas, Dialga allait payer.

Lançant un cri de rage recouvrant presque le rugissement du Titan, Matthew fit sortir sa deuxième dague de sa manche et se lança vers Dialga, une haine meurtrière déformant son visage. Personne, pas même un Dieu, n'avait le droit de poser le doigt sur son Maître ! La cohésion du temps n'avait plus d'importance. Le monde n'avait plus d'importance. Sa propre vie n'avait plus d'importance. Tout ce qui comptait dans son esprit, c'était de venger l'affront que venait de subir Gilgamesh. Il s'élança, levant ses dagues pour frapper...

Mais ses dagues ne rencontrèrent aucune résistance. Dialga avait déjà disparu, reparti dans sa dimension en traversant un portail. Titubant pour retrouver son équilibre, Matthew dût prendre quelques secondes pour comprendre la situation. Plus il comprenait, plus la boule dans sa gorge grossissait, grossissait. Elle devint si grosse que le seul moyen que trouva Matthew pour relacher la pression dans son œsophage fût de hurler de toutes ses forces, visage vers le ciel, d'un hurlement bestial et primitif. Dialga avait lâchement fuit. Il n'y avait plus rien sur quoi Matthew pouvait passer sa colère, et hurler lui permit de se calmer.

L'air sombre, Matthew ramena sa tête en avant, l'air sombre. Plusieurs mèches de ses cheveux impeccablement coiffés s'étaient libérés de sa queue de cheval. A cet instant, l'exorciste semblait extrêmement dangereux, tel un animal auquel on aurait retiré sa proie. Revenant sur ses pas dans la direction de Gilgamesh, Matthew ramassa son haut de forme qui était tombé lors de sa ruée vers Dialga et le remit sur sa tête, les bordures du chapeau cachant son regard aux deux autres. Il s'agenouilla devant son Maître rajeuni et le prit dans ses bras, tentant de cacher comme il le pouvait son jeune corps à l'aide de ses vêtements devenus trop amples pour lui.


- Vous deux
, finit-il par dire à Stone et Fujiwara sans se tourner vers eux, récupérez l'Orbe Adamant et la Chaîne Rouge, et ramenez-les au QG. Je m'occupe de Maître Gilgamesh.

Matthew s'éloigna alors des deux autres hommes d'un pas rapide, portant son frêle Maître dans ses bras comme une poupée de porcelaine sur le point de se briser. Superbia et Invidia se matérialisèrent devant Stone et Daisuke pour les empêcher de le suivre. Les deux Spectres finirent par disparaître bien plus tard, lorsque leur dresseur fût hors de portée de la vue des deux humains.

Si les actes de Matthew semblaient irréfléchis, c'était parce qu'il était paniqué. Gilgamesh était en position de faiblesse, et son devoir était de le protéger. Le mieux à faire, du moins ce qu'il pensait être le mieux à faire, était de l'éloigner de cet endroit, et surtout de ces deux hommes. Qui savait ce qu'ils pouvaient faire à son Maître maintenant qu'il en était réduit à être un enfant, qui plus est inconscient ?


HRP:
 

.:-------------------------:.
 
Revenir en haut Aller en bas
Stone


avatar
Messages : 47
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 21
Autres Comptes : Dialga, Elwin Kerrien

Informations du personnage
Âge: 19 ans
Alignement: Galaxie
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Jeu 26 Juin - 21:39

On dit que certaines personnes sont énervées dès le réveil. Bon, être réveillé en sursaut n'est pas des plus appréciable bien entendu, mais ceux qui se lèvent du pied gauche les plus a craindre sont certainement les bestioles mythiques qui généralement dorment très longtemps avant d'être réveillées. Et là.. et bien c'est la catastrophe. Généralement ils sont en colère et usent de leurs pouvoirs "surpuissants" détruisant l'aire autour d'eux, réduisant même certaines personnes en poussières s'il s'avèrent qu'ils étaient les coupables de cette éveil, ou s'ils étaient juste dans le chemin. Laissez moi vous donner un exemple avec ce cher Dialga, qui n'échappa, malheureusement pour nos personnages, pas a la règle.

Gilgamesh avait continuer a psalmodier, écouté patiemment par ceux qui l'accompagnaient. Il y avait un fort silence qui régnait sur la scène. On entendait plus que la voix du tyran de la team galaxy. Rien ne bougeait, comme si tout retenait son souffle, même le vent, autour d'eux, pour saluer l'arrivée imminente du dieu du temps. Stone était quelques peu intrigué par cet atmosphère devenue si pesante. Certes c'était un pokémon légendaire, mais il ne fallait pas tout a fait exagérer sur cet aspect pratiquement religieux, bien que le lieux s'y prêta allègrement. Il respectait bien entendu l'ordre donné par son maître, mais c'était tout. Et puis l'arrivée très proche du dieu le fit un peu douter. Il eut un mauvais pressentiment sur ce qui allait se passer. Oui, même lui arrivait a douter de la "grandeur" de Gilgamesh et sa capacité a contrôler un pokémon légendaire. Bon, après tout cela n'avait pas était difficile vu que le commandant avait souvent considéré comme risible l'hybris dont faisait preuve le Tyran, sans bien sur l'avouer a ce dernier. Soudainement, quelque chose changea, que même l'instinct pratiquement absent des êtres humains put percevoir.

Tout les regards se tournèrent vers un seul point.
L'espace eut une teinte étrange, comme si quelqu'un tentait de le déchirer et l'étirait comme un film plastique : invisible et transparent mais pourtant bien là. On pouvait distinctement voir quelque chose de surnaturel, après tout.. l'espace ne bougeait pas ainsi tout seul, il y avait des forces a l'oeuvre. En l’occurrence le titan bleu appelé par Gilgamesh qui, certainement attiré par l'appel du tyran et la force de l’orbe adamant, qui essayait de se frayer un chemin vers notre dimension. L'espace craqua enfin. Une brèche venait de se former et grandissait seconde après seconde, laissant apparaître un portail baigné de lumière. Tout d'abord éblouit, il finit par voir apparaître une silhouette en contre jour qui commença à devenir nette. C'était bien le dragon d'acier qui était arrivé. Sauf que.. son regard... il ne semblait pas du tout porter les humains dans son cœur. Et il semblait surtout... s'être levé de mauvais poil. Le pokémon avait une aura impressionnante qui aurait forcé des hommes moins courageux a reculer, mais aucun d'eux ne fit un pas, ni en avant, ni en arrière. Gilgamesh était celui se situant le plus près du titan. Et d'ailleurs.. ce dernier ne semblait pas être soumis par la volonté de notre cher Maître. Stone tiqua sur ce détail : rien n'allait se passer comme prévu, c'était simple. Il fallait s'attendre a échouer.. ou a tout recommencer. Toujours d'un regard de furie, le titan se mit a parler, s’adressant a l'homme en face de lui :

- Un humain ? Seul ? C'est pathétique ! Aujourd’hui vous avez échoué mais cela ne pardonne pas le fait que l'un de vous ai voulu me défier, moi ! Et voila ta punition !

Ce qui devait arriver arriva. Dialga était en colère, et la chaîne rouge artificielle ne suffisait pas a arrêter le déchaînement du temps. Alors qu'allait-il faire ? Vaporiser sur place nos hommes, ou détruire encore plus l'endroit ? Ou ne s'attaquer qu'a Gilgamesh qui fut le seul a avoir prononcé quelques mots. Oui, cela ressemblait a s'y méprendre a un de ces jeux télévisés réservés aux hommes intelligents ou aux plus avars d'entre eux. Enfin, ce n'était pas le sujet. Cela étant qu'on ne pouvait jamais savoir quel genre de malédiction on allait recevoir en allant titiller une créature légendaire.  Gilgamesh avait l'air parfaitement surprit. Voir une expression pareille sur son visage aurait pu avoir une effet comique si la situation n'avait pas était si grave. Mais c'était ce qu'on pourrait appeler l'ironie du sort. Subir le temps comme allait dire le titan, alors qu'il essayait de l'asservir - oui, je le sais car j'ai fait la réponse, alors même si elle n'arrive que plus tard.. et bien voila. De plus le dragon l'avait remit a sa place d'humain. Certes se croire dieu parmi les hommes étaient quelques chose, mais se croire dieu devant un dieu.. était plus compliqué, bien que Stone pensait que Gilgamesh ne démentirais pas plus sur ce qu'il était. Il devait même chercher de quoi riposter, protester face a cette ignoble affirmation. Mais il n'eut pas le temps de prononcer quoi que se soit de plus, Dialga fut trop rapide. Ni Stone, ni Matthew ne furent réellement en état d'intervenir face a l'attaque du titan. Les commandants galaxy voulurent bien sur tout les deux intervenir, par fidélité envers Gilgamesh. Le magicien avait bondit en avant, par sa volonté de protéger son maître, et Stone voulait faire de même.. par la volonté de tenir sa promesse surtout. Mais l'attaque fut lancée et Gilgamesh repoussé en arrière. Lorsque la lumière s'éteignit on ne le voyait plus. Et pourtant il était là, souffrant des effets de cette punition. D'un cri, Matthew se précipité vers le corps de son maître, prit dans des vêtements désormais trop grand pour lui. Stone, lui, ne s'était pas approché, faisant pratiquement confiance en Matthew pour ce genre "d'aide".

- Ton destin a changé humain, tu viens de subir le temps que tu essayais de contrôler.

Stone avait bien envie soudainement de transpercer le titan. Mais c'était inutile. Un homme quelconque ne parviendrait pas a faire plier un pokémon légendaire sans aide. Et pourtant, dans un accès de rage, Matthew envoya une de ses dagues sur le pokémon. Un affront spectaculaire me direz vous, mais c'était égal a l'affront que venaient de subir les deux serviteurs en voyant leur maître tomber, sans défense, sous une attaque aussi fulgurante qu'efficace. Dialga avait surement pensé qu'il ne valait pas de tuer les humains qu'après tout il devait protéger, en quelques sortes, mais qu'arrêter quelqu'un en le rajeunissant était plus juste. Qu'y avait-il de juste la dedans ? Même Stone pouvait se montrer plus juste par moment, question d’esthétisme voyons. Eeenfin... cela étant que l'arme de Matthew loupa complètement le dragon. Il avait certes visé juste, mais Dialga s'était volatilisé, réempruntant son passage et fuyant comme un voleur. Pff.. c'était d'une lâcheté que de ne pas affronter les conséquences de ses actes. Mais bon.. il avait une dimension échappatoire alors pourquoi se refuser un repos "mérité" après avoir détruit une vie ? Oui, une vie. Et il ne filait pas dans la poésie. Chaque choses vue, ou faites dans cette vie apportaient l’expérience nécessaire pour avancer. Et si on ne pouvait plus avancer... et bien.. c'était fichu. Il fallait s'arrêter de vivre, ou recommencer dans des exemples très rares. LE magicien semblait abattu, enragé, harassé.. enfin tout ces sentiments qu'on ressent lorsque l'on a tout fait pour une chose et que l'on croit l'avoir perdue. Il prit dans ses bras le frêle corps de son petit maître, et, bien que Matthew essayait de le cacher certainement, Stone avait bien remarqué cette différence physique, et avait déduit qu'il avait rajeuni. Après tout.. Dialga ne contrôlait-il pas le temps ? Toujours l'air sombre il se releva et s'adressa aux deux autres, sans se retourner vers eux :

- Vous deux, récupérez l'Orbe Adamant et la Chaîne Rouge, et ramenez-les au QG. Je m'occupe de Maître Gilgamesh.

Le magicien s'en alla alors sans plus de cérémonie, laissant derrière lui deux pokémon dont le but était d'empêcher les deux d'avancer et de le suivre. Stone ne pouvait rien faire a par retourner et attendre. Il était exaspérer lui aussi : Gilgamesh n'avait pas réussi, mais il n'était pas mort, ce qui faisait que le commandant était encore enchaîné a sa promesse en quelques sorte, car il détestait briser ces liens a moins que son maître ne lui dit clairement qu'il ne voulait plus de ses services. Dans ce cas là.. il pouvait partir. Mais c'était tout aussi exaspérant, donc tout revenait au même. Et de toute façon, le tyran, ou ex tyran, ne devait plus être en mesure de dire quoi que se soit. Il lâcha son attention qu'il avait depuis le début sur Daisuke et ramassa la fausse chaîne ainsi que l'orbe adamant. Bien que cet ordre fut donner par Matthew, il se dit qu'il lui devait bien cela pour service rendu : il allait s'occuper de son maître. Stone avait assez confiance en Matthew pour cela. IL n'ajouta pas un mot et ne deigna pas s'adresser a Fujiwara, se disant qu'il n'en valait pas totalement la peine. Il finit par descendre du mont couronné et rejoignit le QG de la team galaxy. Il n'allait plus y avoir personne, et Stone se demanda ce qui allait se passer. Mais bon... son sourire réapparut, Adviendra ce qu'il faudra, et la suite allait certainement finir par redevenir intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...? Ven 11 Juil - 19:05

Daisuke était émerveillé. La coordination entre la chaine rouge et l’orbe adamant étaient entrain d’ouvrir le portail vers la dimension de Dialga. En effet, une dimension existait pour chacun des trois dieux, le monde distorsion pour Giratina, le monde adamantin pour Dialga, et le monde perlé pour Palkia. Ainsi que la dimension d’Arceus, puis, notre monde bien connu de tous! Toutes ces dimensions seraient le fruit des milles bras du dieu suprème, mais, s’il les a crée toutes en même temps, cela voudrait-il dire qu’il a mit deux-cents bras à l’oeuvre par dimensions? Peu probable si vous voulez mon avis. Mais bref, le dieu était là...Et Gilgamesh avait donc réussit. Il allait sans aucun doute retourner dans le passé afin d’assurer le contrôle de Kyogre. Et ressucité Taylor. Daisuke, cela ne le génait pas de revoir cette bataille, il pourrait réaffronter Marth Lowell une nouvelle fois, c’était une perspective plutôt intéressante. Mais qui n’allait pas se produire. Le Titan, une fois complètement matérialisé, lâcha un énorme hurlement. Puis prit la parole, totalement libre de ses mouvements :

- Un humain ? Seul ? C'est pathétique !Aujourd’hui vous avez échoué mais cela ne pardonne pas le fait que l'un de vous ai voulu me défier, moi ! Et voila ta punition !

Daisuke commença à sourire! Enfin! Ca allait devenir intéréssant, Gilgmaesh allait sentir la vérité! Il allait voir la vérité en face : CE N ETAIT PAS UN DIEU! Et oui! Désolé, c’est dur d’y croire, mais Nicolas Scinhopper n’est pas un dieu! Désolé les enfants! Daisuke est l’une des personnes à avoir découvert, et le dieu du temps était de la même trempe ! Il chargea et envoya en un instant un rayon bleu, dont l’énergie venait surement de son cristal qui s’illuminait : Ce cristal frappa Gilgamesh de plein fouet, et lui redonna une forme plus...originale? En effet, c’était un enfant! Gilgamesh était redevenu un enfant ! Enfin, il allait peut être arrêter de se croire plus fort que les autres! Sal gosse.

- Ton destin a changé humain, tu viens de subir le temps que tu essayais de contrôler.

Daisuke vit alors Dialga se dématérialiser pour retourner dans sa dimension! Daisuke lui, vit ses joues gonflées, il mit sa main devant sa bouche pour se retenir d’étouffer de rire ! Il n’en pouvait plus ! Il vit alors Matthew partir en ordonnant une récupération des deux artefacts, Stone s’occupa de cela, laissant alors Daisuke, seul, qui put enfin relâcher ce rire ! Il riait, il en tombait par terre! Il en avait mal au ventre, c’était vraiment le meilleur moment de la journée!

-Ah ! C’était une très bonne rencontre Dialga. Je te remercies pour ce moment d’amusement!  Hadès?

A l’écoute de son prénom, le fantôme emmena son dresseur loin des colonnes lances.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers une nouvelle ère...?

Revenir en haut Aller en bas
 

Vers une nouvelle ère...?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Sinnoh :: Charbourg :: Mont Couronné-