Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Mar 6 Juin - 12:35 par Invité

» Rising World
Lun 5 Juin - 16:12 par Invité

» Suivre l'actu ?
Lun 5 Juin - 9:58 par Invité

» Pokémon d'Antan
Lun 1 Mai - 11:25 par Invité

» Questionnaire
Sam 22 Avr - 22:09 par Sol


Partagez | .

Désespoir entre Mégalithe [PV : Cecaniah]

Invité
Invité



MessageSujet: Désespoir entre Mégalithe [PV : Cecaniah] Dim 26 Jan - 19:39

Il faisait froid. Très froid. De la neige se trouvait sur la région de Kalos. Toute la région d'ailleurs, c'était presque une nouvelle ère glacière qui commençait ! Non, peut-être pas quand même. N'en est-il que le froid était bel et bien présent, visible, palpable. Sensible. Le nez bouché, l'odorat était touché... Les oreilles rouges, froide, cachés par des caches-oreilles, étaient elles aussi tenu par le froid, touchant donc l'ouïe... Le goût aussi, avec ce froid, ses enfants qui s'amusaient à ouvrir grand la bouche pour attraper les petits flocons avec leur langue... Le toucher, bien sur, était l'un des plus touché. Non seulement il était endormit par toute ses épaisseurs de vêtements, des gants à l'écharpe, en passant par les énormes anoraks qui protégeaient des coups de froids, mais aussi, il était quand même mit en éveil par les grands courants d'air froids, qui faisaient frémir même les mieux couverts des passants. Bref, l'ouie, l'odorat, le toucher, et le goût... Tout cela était sensible, percevable, dans le froid... Mais un sens était encore plus présent que les autres... Dans toutes les situations humaines occidentales d'ailleurs...

La vue. Un spectacle magnifique s'étendait à perte de vue. Un magnifique spectable. Tel un champ de Géant, les mégalithes néolithiques resplendissaient sous les épaisses couches de neiges tombant sur la région. Les champs de pierres étaient toujours aussi visible, depuis la Préhistoire, et couvrait toujours de leur mystères. D'où venait-il ? Pourquoi avait-il été mis, et dans quel but ? Avait-il un but ? Religieux, social, des trophées de guerre ou de chasses, monument funéraires ou raison beaucoup plus cartésiennes... De nombreuses théories courraient sur ses grandes pierres taillées par nos ancêtres. Des théories les plus folles, aux plus cartésiennes.... Mais peut-être que la raison était de trop pour comprendre ses pierres d'antan ? Peut-être comme l'affirmait le maître de Conférence Serge Cassin, qu'il ne fallait plus voir la froide raison, mais la chaude passion ? Le coeur à ses raison que la raison deshonnore, n'est-ce pas ? Et bien, peut-être qu'il fallait sentir les mégalithes, et non les analysé... Mais là n'était pas le sujet de ce RP. Sujet très intéressant, mais cela n'était pas le sujet de ce paragraphe.

AZ était entrain de marcher. Ses énormes traces de pas, un peu comme celle d'Hagris dans le Harry Potter et la Coupe de feu, laisait perplexe les passants postérieur, mais antérieur à ce qu'une nouvelle couche de neige s'installe sur les anciennes traces de pas du géant. En même temps, dur d'être discret quand on faisait quand même trois mètres de haut ! En tout cas, ce qu'il fallait se dire, c'est que bien souvent, les gens se demandaient bien quel géant avait put s'installer dans le coin, et comment cela se faisait qu'un géant se soit installé dans le coin ?! Bien sur que non... Il ne s'était pas intallé. Il ne faisait qu'errer, encore et toujours. Sauf que maintenant, il n'avait plus vraiment de but. Il était un ermite mouvant, qui continuait à bouger, à voyager, à rencontrer des gens, même si les rencontres n'étaient pas facile. Il n'attirait pas forcément, avec sa tenue de SDF, de clochards même pensait vulgairement certaines personnes... Il s'approcha d'un grand cratère, pas encore comblé, au milieu de la ville

L'arme suprême. Celle qu'il avait construit, enfant, mentalement bien sur, il avait été un adulte quand il l'avait construit, et qui avait provoqué tant de tord; Maintenant, elle reposait sous des tonnes et des tonnes de rochers. Comment avait-il put sombrer aussi bas...? Floette se serra contre son ami, comprenant sa douleur, qu'il avait en parti causé. Mais il avait dût le faire. C'était obligatoire pour faire comprendre à son ami le mal qu'il avait causé sans le vouloir, sans le comprendre, sans le faire exprès. Emporté par la rage, la colère, la haine de la guerre, il avait provoqué des milliers de morts, un véritable Génocide de tout les camps de la Guerre, avant de devenir un très grand souverain de la région de Kalos. Maintenant, il n'était plus rien, juste « Cet homme », où il ne savait même plus véritablement son humanité, son humanité d'autant. Cet homme qui ne parlait que peu, qui faisait que douter en ce moment... Il semblait perdu, toujours, malgré ses retrouvailles avec son ami.


« ... »

Il se demandait combien de temps était passé... Il voyait au loin ses chemins s'effacer. C'était à lui maintenant de reprendre la route sur une carte vierge. Vierge de toute inscription, de toute déclaration, vierge. Maintenant, tout devait se recommencer, tel le Printemps, il venait de terminer enfin le long hiver qu'il avait subit. Un long combat d'Hiver qui l'avait fait très longuement souffrir. Mais maintenant, tout était à refaire... Et c'était tant mieux. Il était libre du passé. Le passé était maintenant enfin justement du passé. Ce n'était plus du passé lié au présent, un peu comme le « Present Perfect » anglais. Un passé qui était toujours encrée au présent, et qui l'empêchait de tourner la page. Maintenant que cette maudite arme créé de sa main était morte... Il se sentait enfin libre. Libre de la destruction qu'il avait lui même entrainé. Libre de sa propre destruction, tel une bombe d'un James Bond, arrêté à la seconde juste avant la folie...

« -Quelqu'un est présent, Floette. Soyons méfiant.
-…? »

Le Pokémon regarda, mais AZ, lui, ne bougea pas. Depuis son attaque contre la Team Flare, le géant était prudent. Et il n'aimait pas trop que les gens furête derrière son dos. Après, il ne fallait pas s'imaginer des choses, AZ ! Peut-être que cette personnes n'avaient rien à faire de ce géant. Après, il sera forcément étonné de la présence d'un véritable géant dans la zone, il est vrai. Après tout, ce n'était pas fréquent de voir..... Un véritable géant de trois mètres de haut ! Et qui en plus, avait plus de 3000 ans... Et qui était habillé en clochard, alors qu'il n'était à l'époque Roi de Kalos. Le vrai roi de Kalos. C'était assez bizarre non ? AZ restait cependant méfiant. Mais il ne se tournait pas. Il se contentait de regarder ce grand trou béant au milieu de la ville. La neige tombait peu à peu sur lui, laissant un blanc manteau d'hermine sur sa tenue abimé au fil du temps. AZ. Aussi triste que son pactage, il était triste, sombre. Il ne pensait plus à eux, il ne rêvait même plus. Le bout du tunnel, il l'avait enfin vu... Mais malheureusement, maintenant que le tunnel était fini... Qu'est-ce qu'il devait faire...? il n'en savait rien.
Revenir en haut Aller en bas
 

Désespoir entre Mégalithe [PV : Cecaniah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Archives :: Corbeille :: RPs abandonnés-