Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets

Partagez | .

Discussion d'un chef à un commandant [Pv: Gilgamesh]

Stone



Messages : 47
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 20
Autres Comptes : Dialga, Elwin Kerrien

Informations du personnage
Âge: 19 ans
Alignement: Galaxie
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Discussion d'un chef à un commandant [Pv: Gilgamesh] Sam 28 Déc - 14:38

[ Chronologiquement parlant, ce rp se passe avant les event du QG aqua par exemple.]

Rien ne sert de courir il faut... non.. ce n'est pas ce proverbe là qui conviendrait a la situation, je veux bien commencer par "rien ne sert de courir" mais la fin reste a désirer surtout qu'il n'y avait aucune course. Enfin bref... l'action commençait cette fois-ci en ville, a unionpolis plus précisément. c'était.. par une bonne journée.. avec un mauvais temps. Les nuages obscurcissaient le ciel, et la pluie menaçait certainement de tomber a n'importe quel moment. Et c'est dans ce cadre que, dans une ruelle, un homme essayait de fuir quelque chose, l'air inquiet. Il était blessé a la jambe et ne pouvait pas trop avancer. Il lui fallait trouver de l'aide, aller dans les rues principales où, peut-être, son poursuivant renoncerait à aller pour éviter de se faire surprendre entrain de tuer quelqu'un. Après tout.. ce type n'avait-il pas parlé d'une quelconque esthétique ? Il était bien étrange ce soit disant tueur, qui parlait comme si de rien était avant d'envoyer un pokémon lui érafler la jambe. L'homme ne savait pas sur qui il était tombé, tout ce qu'il savait c'était que l'autre faisait partie de la team galaxie. Il n'eut pas le temps de réfléchir d'avantage, car il aperçut plus loin, le passage vers la rue principale. Enfin !

Une forme sombre coupa court a ses réjouissance. Un grand corbeau noir venait de piquer du ciel, faisant barrage a l'homme et affichant un sourire étrange pour un oiseau. Puis une voix se fit entendre derrière son dos :

- Et bien, et bien.. cela ne sert a rien de vous enfuir monsieur...

Voila je sais ! Rien ne sert de courir si vous avez Stone qui fait tout pour vous rattraper. Ben oui, comme vous pouviez vous en douter c'était notre commandant qui faisait aussi peur a notre homme. Il venait d'arriver, l'air détendu et le sourire aux lèvres. Il avait déjà dut sortir son habituel "vous auriez du y réfléchir a deux fois avant de venir vous mêler des affaires de la team galaxie" car cette fois il resta silencieux après avoir expliquer a sa future victime qu'il valait mieux ne pas s'enfuir pour ne pas souffrir d'avantage - a cause de la fatigue, voila quoi... - vous avez l'avis d'une pro du manque d'endurance. Enfin bref. Stone s'avança vers le type qui tentait désespérément de trouver une porte de sortie a ce cauchemar. Peut-être priait-il pour son salut, ou pour se réveiller. Mais ce n'était pas un mauvais rêve, ni lucide ni rien, c'était la réalité.. et elle.. heu je veux dire.. Stone était cruel avec ceux qui ne voulaient pas accepter que faire le choix d'attaquer la team galaxie était une mauvaise idée... Cela étant, il se rapprocha de plus en plus, un couteau déjà ensanglanté a la main, avec un air impitoyable sur le visage qui semblait seulement dire "adieu"...

*Plus tard*

La pluie finit par se mettre a tomber, et le jeune homme avait terminé son travail. Par ailleurs il avait bien envie de rentrer d'un coup. Peut-être a cause du fait qu'il allait finir trempé a force. Il jeta un dernier regard a ce qu'il avait laissé a terre - en l'occurrence un homme qui n'allait certainement plus bouger - et partit. L'eau redoubla d'intensité tandis que Stone fit appelle a Hillen pour voler jusqu'à Voilaroc. L'oiseau en sortit de la ball et se mit tout de suite a se plaindre que son plumage allait être mouillé et tout et tout.. Il fallait que le commandant lui promette - ou du moins accepte - de lui donner une journée de congé pour reprendre plus d'allure par la suite pour qu'il accepte de se mettre en route. L'heledelle monta au dessus des nuages et en un instant ils se retrouvèrent devant le QG. D'ailleurs Stone ne fut pas de très bonne humeur, surtout a cause de cet oiseau, mas il ne le montra pas. Il entra relativement trempé et partit directement a son bureau. En passant dans les couloir sil croisait des sbires qui le regardaient avec étonnement - en même temps voir un commandant  aussi mouillé ça devait faire bizarre - mais ne faisaient aucun commentaires, le connaissant assez pour savoir qu'il aimait faire souffrir les gens qui lui déplaisaient. Et ils avaient raisons d'ailleurs.

Tandis qu'Hillen allait se mettre près du radiateur, Stone se changea pour avoir a nouveau une tenue plutôt acceptable, puis se sécha les cheveux a l'aide d'une serviette. Bon ils étaient encore humides mais du moins ne goûtaient plus.... Bon.. la partie amusante de la mission étant passée, il fallait maintenant remplir le rapport comme quoi elle s'était bien passée, puis passer en revue la paperasse que leur soit-disant bien aimé chef n'aimait pas faire. Certes Stone était dévoué a Gilgamesh, mais ce n'était pas pour autant qu'il le respectait. Mais obéir sans faire d'histoire et accepter quoi que se soit était une règle d'art qu'il ne voulait entraver, surtout qu'il avait donné sa parole. Mais si par malheur il arrivait quelque chose de malencontreux a Gilgamesh le dieu auto-proclamé, et que du coup il ne puisse plus réaliser son objectif, le commandant arrêterait sans doute d'accepter d'être sous ses ordres. Après tut, s'il ne pouvait réaliser son objectif, il ne pouvait faire avoir sa récompense a Stone et du coup celui-ci perdrait son temps pour rien. Bon comme la team l'avait acceptait, il s'était donné comme ordre que si cela arrivait il ne ferait que lâcher Gilgamesh, et ne chercherait pas a le tuer pour avoir déroger a la promesse.

Tient en parlant du loup - ou du dieu peu importe - il reçut la visite d'un sbire qui était venu lui apporter un message disant que le chef le demandait dans son bureau. Allons bon.. que voulait-il. Laissant là la feuille qu'il était encore entrain de remplir il se leva et partit en direction du bureau de son maître, après avoir fait attention a sa tenue. Après tout il ne fallait pas être mal présenté devant son maître. Pourquoi le demandait-il ? Avait-il encore une mission a confier..non d'habitude il envoie les sbires faire le boulot de transmettre les messages.. Bon le commandant ne se posa pas tant de question et frappa a la porte. Après avoir eu la réponse il entra, s'avança et le salua :

-Bonjour monsieur.. vous m'avez demandé ?

Question simple et rhétorique, il n'était bien sur pas assez bête pour vraiment poser la question...


Dernière édition par Stone le Dim 2 Fév - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gilgamesh



Messages : 27
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Discussion d'un chef à un commandant [Pv: Gilgamesh] Dim 29 Déc - 17:53

La fin approchait. Bien sur, ce n'était pas la première fois que Gilgamesh pensait cela... Mais avant, des raisons logiques avaient ralentit la fin... Maintenant, que les deux titans de la Terre, Kyogre et Groudon, était tout deux capturés, et que le seul Pokémon qui allait gêner éventuellement était aussi sous clef... Rien ne pouvait empêcher la monté des deux teams, Aqua et Galaxie. Et surtout, rien ne pouvait empêcher le combat finales entre les deux alliances de teams. Véritable combat dantesques qui se préparait, avec la mort, qui aura tout sa violence, choisissant ses corps pour les caresse d'un vent de violence... Là, le combat allait être sans doute le combat le plus violent, le plus redoutable et le plus épique qui n'aurait jamais existé. Un vrai combat digne d'épopée, faisant véritablement palire de jalousie les grands Homère, Virgile, et Ronsard, les auteurs d'épopée. Encore que Ronsard n'est pas vraiment un auteur d'épopée, mais passons sur ce point. Nous ne sommes pas là pour parler d'épopée et de littérature française... Quoique cela ne serait pas plus étonnant comme digression que celle qui se trouve d'habitude ici !

Nous étions ainsi dans le bureau de Gilgamesh. Vous devez vous dire qu'il ne bouge pas beaucoup de son bureau, le fameux Tyran de la team Galaxie ! Et vous n'auriez pas totalement tord;.. En effet, sur tout les derniers RP, on le voyait presque tout le temps dans son bureau. Mais dans les faits, il travaillait beaucoup, et beaucoup sur le terrain ! Pour Jirachi, tout était au point mort. Ce maudit Pokémon voeu était invisible, et indétectables, et depuis que les ruines du Temple de Jirachi s'étaient effondré à cause de maudits violeurs de sépultures, ils étaient inutile de prier pour que celle-ci se remontent d'elle même, et redonnent leur renseignement. Mais au moins, les recherches pour Gilgamesh avançait bien, elle, ce qui était parfait. Une fois la victoire acquise contre les teams Rocket et Magma, une fois le Roi des Conquérants hors de leur portée... Le combat serait pas fini pour autant. Dialga, le titan du temps, enfin en leur contrôle, et celui-ci serait total... Et Gilgamesh serait à ses yeux imbattable. Mais maintenant, il fallait l'avoir. Donc, ce n'était pas que les mots qui étaient directeur du Tyran de la team Galaxie.

Et pourtant il agissait. Et c'était pour agir. En effet;, comme dit dans la premier paragraphes, maintenant, la fin allait bientôt arriver. Elle n'était plus qu'une question d'heures maintenant, de jours, voir de semaines, pour les moins optimistes d'entre vous. Mais ce qu'il fallait comprendre, et ce que Gilgamesh avait du comprendre avec le temps, ne le supportant pas, c'était qu'il devait, en temps que Dieu, passait rapidement avec tout ses commandants. En théories, il devrait revoir personnellement tout ses hommes. Cela serait juste la perfection. Mais bien entendu, vous avez comprit, cela est totalement impossible. Donc, il voyait tout les commandants. Pour ce faire respecter, aimer... Mais s'il le fallait, craindre. Tel un Dieu, il était l'amour et la colère, la fusion intime de ses deux sentiments... Un véritable Dieu pour ses Hommes. C'était le principal. Après, tous ne le prenait pas pour un Dieu. Et il le savait bien. Et il l'acceptait. Tant qu'on le reconnaisssait, et qu'on l'admirait, que cela soit en mortel ou en Divin... Tout était bon. Il pouvait accepter, tant que c'était de l'admiration.


-Bonjour monsieur.. vous m'avez demandé ?

« Bien le bonjour, Stone. »

Le tyran de la team Galaxie déclara cela, comme toujours, d'un air noble et presque charmeur. Ce dernier, n'était pas que reservé pour les femmes... Attention de ne pas mal prendre mes déclarations, ce n'était pas que le tyran était entrain de faire du pied au fameux Stone, je vous rassure. Cependant, il gardait un air « charmeur » dans le sens, où il paraissait sympathique. Loin des clichés du mégalomane fou. N'est-ce pas ?

« En effet, je vous ai appellé, d'abord pour vous féliciter. »

Gilgamesh était un homme qui félicitait peu... Mais je suppse que vous commencez à en douter n'est-ce pas ? En effet, vous, lecteurs, qui suivez les RP de Gilgamesh depuis peut-être deux forums, vous vous demandez comment je peux affirmer encore, de nos jours, que Gilgamesh félicite rarement, alors qu'il passe son temps à féliciter des personnes ? Aussi bien des alliés, que cela soit Matthew Kamicat, Luberias, Lady Taylor, ou maintenant Stone, que des ennemis comme le Roi des Conquérant, Adonis de Locksley ? En effet, pour le moment, c'était le contraire de mes déclarations qui semblaient le plus visible. Gilgamesh semblait être quelqu'un qui était très peu avare de récompenses et comportements positifs. Mais encore une fois... Bah, les Galaxies faisaient un très bon travail ! Donc Gilgamesh n'avait rien à redire, et au contraire, récompensait à tour de bras. Sérieusement, vous pourriez louper plus ? Ah non, c'est vrai. Les échecs des Galaxies sont du à Gilgamesh lui même...

« Vous êtes un excellant commendant, et selon ce que j'ai compris, je vous dois l'arrivée d'un autre brillant commandant, Matthew Kamicat. C'est pour dire à quel point votre contribution dans notre nouveau monde, notre nouvel Âge d'Or est grande ! »

Et bam. C'était glorifiant pour Stone... Mais encore plus pour Gilgamesh. Comment cela me diriez vous ? Car en félicitant le fameux Stone, c'était lui même qu'il félicitait, et ses excellents choix ! Et oui. Je sais. C'est tordu. Mais Gilgamesh était tordu ! Bref, cela était véritablement très glorifiant pour le fameux Stone, mais en même temps... C'était justifié ! Gilgamesh ne faisait jamais, au grand jamais, des compliments comme on dit, tel un « faux-cul ». Non, il pensait véritablement tout ce qu'il disait, comme s'il était incapable de mentir sur ce sujet. Stone avait fait de grandes actions, et en plus, il était en partie responsable des grandes actions de Kamicat, étant celui l'ayant trouvé, et amené jusque lui. Tant mieux d'ailleurs, car Stone l'aurait regretter amèrement, si ce fameux nouveau commandant de la team Galaxie aurait été un incapable. Il l'aurait payé cher, de sa place, voir si le fameux Tyran de la team Galaxie était en colère, de sa vie. Et oui, il ne fallait pas oublier que si j'usais du terme « Tyran » pour le décrire, ce n'est pas pour décorer, loin de là même !

« Mais assez de flatterie, j'ai deux missions pour vous. Mais avant, n'avez-vous rien à dire à votre Dieu ? Désir, ambition... Déclarez les, je vous les satisferait. »

Mmh... Il ne fallait pas prendre cela trop vite, et un bon paragraphe d'explication était peut-être nécessaire. N'est-ce pas ? En effet... Gilgamesh essayait d'en savoir plus sur ce fameux commandent. C'était en effet quelqu'un d'assez mystérieux. Savoir ce qu'il voulait, lui permettrait de mieux cerner ses buts, ses ambitions. Etait-ce quelqu'un de dévoué jusqu'à la Moelle, comme Matthew Kamicat, qui renoncerait à tout pour lui, et qui ne demanderait rien en échange ? Ou alors quelqu'un dont l'ambition le poussait à être avec Gilgamesh, savant qu'avec un Dieu dans son camp, son rang serait le plus haut possible finalement...? Ou enfin, quelqu'un comme Luberias, dont les motivations restaient encore un mystère pour le fameux chef de la team Galaxie..? Mmh... Il espérait vraiment que le fameux Stone, n'allait pas rester de pierre devant cette déclarations, et allait ouvrir son coeur, qu'il soit de pierre ou non, pour que Gilgamesh puisse graver dans le marbre ses pensées sur ce commandant, et marquer ce jour d'un pierre blanche ! Cela fait en deux ligne, quatre jeux de mots moisis sur la Pierre, on peux dire que c'est... Rock'n Roll !
Revenir en haut Aller en bas
Stone



Messages : 47
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 20
Autres Comptes : Dialga, Elwin Kerrien

Informations du personnage
Âge: 19 ans
Alignement: Galaxie
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Discussion d'un chef à un commandant [Pv: Gilgamesh] Dim 26 Jan - 15:26

Si Stone était arrivé si rapidement ce n'était pas du tout par fayotage je vous le rappelle. Il n'éprouve pas un énorme respect envers son chef, ni ne pense de lui comme un dieu, mais seulement comme un contractant. A partir du moment ou le commandant était arrivé au service de Gilgamesh il s'était promit de faire au mieux pour avoir l'image de lui même qui serait la plus a même de plaire aux dieu auto-proclamé. Et c'est aussi pour cela qu'il obéissait si bien... Tout cela, ce but que son maître voulait réalisé, ce n'était qu'un simple amusement, ou, comme l'aurait peut-être dit Gilgamesh, un simple spectacle qui se terminerait tôt ou tard, peu importe son issue. Lorsque le commandant entra dans le bureau, le chef lui répondit directement, d'un air presque charmeur, mais noble, comme l'on en attendrait d'un roi :

« Bien le bonjour, Stone. »

Oui bon, le ton n'alerta pas Stone, il savait que son maître n'avait pas vraiment d'intention étrange a son égard. Il se contenta de sourire. Quand on entrait dans le bureau, on voyait directement a qui l'on avait affaire. Il était tout de même assez différent de celui d'un simple commandant. Plus spacieux, les murs étaient recouverts de tableau en tout genre, montrant bien le goût de son possesseur pour l'art. Le bureau occupait le centre-arrière de la pièce, est était assez bien rangé, tout comme le reste de l'endroit. Derrière se découpait une grande baie vitrée, extrêmement bien nettoyée et éclairant le bureau d'assez de luminosité que le temps dehors ne le permettait. Elle était seulement barrée d'un pan de mur sur lequel était accrochée, il semblait, l'arme favorite de Gilgamesh : une grande épée en or. D'ailleurs Gilgamesh, assis derrière son bureau, avait toujours cet air noble et suffisant qui semblait bien montrer le fait qu'il était bien supérieur a notre commandant. On aurait dit qu'il pouvait faire ce qu'il voulait, sans obtenir de résistance. Oui, il se comportait bien comme un dieu, et semblait comme irradier. Stone s'avança de quelque pas, curieux, en quelque sorte, de savoir quelle est la raison qu'avait Gilgamesh pour l'appeler alors qu'il venait de rentrer de mission et n'avait pas totalement finit la paperasse. Il allait lui donner une autre mission ? Ou plus de papiers a remplir. Ces perspective n'avaient pas l'air de déranger du tout le commandant qui continuait de sourire. Enfin, gilgamesh gardait un air disons.. sympathique, puis répondit sur un même ton à la question, qui pourtant se voulait sans réponse, de Stone

« En effet, je vous ai appelé, d'abord pour vous féliciter. »


Stone haussa un sourcil. Le féliciter ? A vrai dire il ne s'attendait pas vraiment a cela. Il ne faisait que son travail, rien de plus, il n'avait pas vraiment fait quoique se soit pour s'attirer cet honneur. Aussi se contenta-t'il de ne rien dire et continuer d'écouter ce que le chef avait a dire. D'après Stone, cette félicitation devait-être une sorte de stratagème, quelque chose pour conserver ses troupes avec lui. Après tout pour que quelqu'un soit fidèle il fallait toujours entretenir les relations, et aussi promettre des bonnes choses. Et cela le commandant le savais bien de part le fait qu'il avait déjà servit plusieurs personnes, toute assez différentes. Il avait ainsi une assez bonne expérience en ce qui concernait le caractère humain. Et Gilgamesh, pour ainsi dire, ne sortait pas énormément du lot. Ce qu'il avait de plus ? Le pouvoir et un ego encore plus surdimensionné. Sinon il était comme les autres hommes : mortel, et ambitieux. Mais Stone ne se permettait pas d ejuger son maître et se contentait de suivre pseudo-aveuglément, ce faux dieu. Bien qu'il était encore perplexe sur cette félicitation soudaine il se remis a sourire, pour ne pas donner l'air de quelqu'un pouvant être déconcerté pour si peu -il ne l'était pas énormément hein...

« Vous êtes un excellant commandant, et selon ce que j'ai compris, je vous dois l'arrivée d'un autre brillant commandant, Matthew Kamicat. C'est pour dire à quel point votre contribution dans notre nouveau monde, notre nouvel Âge d'Or est grande ! »


Ah.. l'autre excentrique avait finalement réussi a rejoindre son maître. bien bien parfait, alors ce qu'il aura fait n'aura pas était vain. Pendant un moment il avait était inquiet et crut que Matthew serait assez inutile, mais finalement il semblait qu'il s'était trompé. A vrai dire Stone avait pu voir un aperçut de ses capacités lorsque le magicien lui avait proposé son aide et avait parfaitement accomplit le rôle que Stone lui avait donné dans son plan. Monsieur Kamicat avait aussi montré en quoi son comportement était digne de servir ainsi le même maître que notre commandant. il avait une façon de parler et de s'exprimer assez..intéressante. Seul mauvais point, sa façon de déprimer était plutôt pitoyable. Il semblerait que Gilgamesh ne le félicite pas pour quelque chose en particulier, mais sur son travail globalement. Quant a la dernière phrase prononcée par le blond, cela n'étonna pas énormément le jeune homme : il était là pour ça, pour aider Gilgamesh a accomplir son "âge d'or" comme il disait. Ce monde ne méritait que de se finir... Ce n'était pas l'idéal de Stone bien sur, mais l'une de ses idées. Le commandant ne remercia pas directement son chef car il sentait que ce dernier n'avait pas finit, et il serait impoli de le couper en pleine prestation.

« Mais assez de flatterie, j'ai deux missions pour vous. Mais avant, n'avez-vous rien à dire à votre Dieu ? Désir, ambition... Déclarez les, je vous les satisferait. »


Deux mission, d'un seul entretien. Cela était inattendu. Enfin.. presque inattendu. De toute façon Stone se sentait assez souvent surchargé lorsqu'il respectait a la lettre les ordre de son chef, c'est a dire pratiquement tout le temps. Même lors de ses congés il travaillait. Après tout.. Gilgamesh allait être déçu s'il cherchait a obtenir quoi que se soit de lui. Stone n'avait pas de désir particulier, ni vraiment de but. L'argent ? Il en avait bien assez en assument ce rôle de commandant.. Des plus grande vacance ? ça n'aiderait son maître a avancer dans son projet et donc il ne pourrait totalement bien réaliser sa part du "marché". La gloire ? A quoi bon, il devait déjà être connu comme criminel, c'était assez suffisant.. les femmes ? N'en parlons même pas.. enfin bref, il n'avait rien a répondre, aussi décida-t'il d'occulter cette partie de la phrase, pour se concentrer sur ses interrogations, mais d'abord, sur un remerciement bien fondé. Quoi de plus poli que de remercier tant de flatteries, même s'il ne les trouvaient pas totalement fondées.
Il s'inclina puis répondit :

- Si ma présence vous aide ainsi, vous m'en voyez ravi. Après tout je ne suis qu'un simple commandant à votre service.

Il avait prononcé cette phrase avec le sourire, tout en gardant un accent neutre qui portait bien la véracité de ses paroles. Stone ne se considérait pas tellement. Il ne se vantait pas de son aptitude a résoudre certains problèmes, ni son esprit. Il le savait bien sur, mais ce considérait humain. il savait qu'il finirais un jour par mourir, qu'il n'était rien. Seulement ses actions faisaient la différence et non lui, physiquement. Et puis de toute façon il aimait cet aspect de second plan. Être sur le devant de la scène ? Ce n'était pas trop son truc. Tant qu'il parvenait a exaucer les désirs de celui qui avait besoin d elui et que ce dernier acceptait de lui remettre son prix, tout allait bien. Passons maintenant a son interrogation . Deux missions d'un coup signifiaient certainement qu'elles étaient importante et devait être faites rapidement. Quelques chose en rapport avec ces guerres, ou autre.. c'est ce qu'il se disait. D'habitude, une mission ne nécessitait pas que Stone soit appelé au bureau, c'était généralement un sbire messager qui se chargeait de rapporter les propos de son chef.

- Deux missions ? En quoi consistent-elles, si je puis me permettre...

Bam, pour une fois pas de charabia inutile, il était allé droit au but, et n'avait toujours pas abordé le sujet des désirs et ambitions proposé par Gilgamesh. Il n'avait, pour ainsi dire, pas l'envie de le faire, mais il le fallait bien. Il réfléchit un instant. Que pouvez-t'il bien répondre si ce n'était la vérité. mais il fallait conserver une tournure de phrase relativement bonne, pour tâcher de ne pas décevoir les attentes de ce pseudo-dieu. Il avait volontairement fait passé cela en dernier pour prendre le temps de réfléchir pendant qu'il disait ses répliques précédentes. Son expression était devenue presque désolée, bien qu'il continua a sourire a Gilgamesh. Il finit par répondre, a contrecœur bien qu'il ne montrait que peu son ressentiment :

- Voici une question bien inattendue Monsieur... je ne pourrais que vous dire que dans l'instant présent, c'est que vous atteignez votre objectif qui me préoccupe le plus

Et voila, encore une réponse inutilement trop longue. il aurait pu dire "je me fiche de toute les autres choses" ç'aurait été la même chose. Mais c'était son sens de l'"esthétique" que de faire des phrases aussi fournies.. Il continua sa phrase, sans changer de ton :

-Aussi la seule chose que vous puissiez faire n'est autre que faire ce que vous faites habituellement.. faire des choix qui me permettrons de vous aider au mieux a remplir ma part du marché..

Et voila qu'il parlait de marché...
Tout de suite après son expression revint a la normale, comme si de rien n'était, comme s'il n'avait rien dit. Stone ne savais pas si Gilgamesh allait comprendre par marché. Peut-être qu'il ne comprendrais que le fait qu'en entrant au sein de la team, le commandant avait pour simple contrat d'obéir aux ordres, et c'est exactement ce qu'il faisait. Mais ce que ne disait pas le jeune homme était que Gilgamesh avait lui aussi des comptes a lui rendre en quelque sorte. Cela ferait personnellement plaisir a Stone si le monde se transformait, ou se détruisait. Or, il avait besoin de quelqu'un d'assez ambitieux pour cela et Gilgamesh était la personne parfaite. oh.. se serait utile de dire qu'en ces quelques années, Stone avait apprit a apprécier Gilgamesh, d'une façon plus qu'un divertissement et que certaines de ses actions étaient aussi un choix.. sans double sens s'il vous plait. Peut-être que si gilgamesh venait a tombé, Stone garderait une part de fidélité.. Peut-être qu'après tout il finissait par le voir en tant que "dieu" parmi les hommes...

Revenir en haut Aller en bas
Gilgamesh



Messages : 27
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Discussion d'un chef à un commandant [Pv: Gilgamesh] Lun 3 Fév - 19:32

Le tyran le regardait tranquillement, de nouveau installé à son bureau. Il le regardait, tranquillement, de ses deux yeux sanguin son camarade et membre de sa team, son subordonné. En théorie, il était un commandant parmi tant d'autre, mais dans la pratique, tout était différent. Peu à peu, la confiance qu'il avait pour Lubérias s'était quelque peu baissé... Disons, affaibli, car loin de penser à une trahison ouverte, le fameux tyran de la team Galaxie pensait cependant que sa seconde pouvait très bien être entrain de chercher un plan de secours. Si cela se vérifiait... Elle allait le regretter amèrement... Gilgamesh n'aimait pas les rats quittant le navire. Donc, si Luberias était ne serait-ce que suspecter de tenter de quitter le navire si cela se passait mal, elle allait vite regretter. La confiance pour lui, c'était primordial, sacré. De la foi envers son Dieu ! De la foi ! Bref, Stone prenait un peu cette place de Second, sans le vouloir, mais comme toujours, même sa confiance, quand Gil' l'offrait... il fallait l'accepter. Point à la ligne.

- Si ma présence vous aide ainsi, vous m'en voyez ravi. Après tout je ne suis qu'un simple commandant à votre service.

Quel modestie. C'en était limite ennuyant pour le tyran de la team Galaxie. Sérieux ? Il y avait-il quelque chose de moins palpitant que les gens n'ayant aucune inspiration personnel ? Il avait déjà Matthew pour cela... Et encore Matthew lui était toujours dans le cas où lui, avait un but. Et un but qui était de le servir. C'était un but profondément égoïste, en y repensant bien. Il servait Gilgamesh, car c'était la seule chose qu'il s'était trouvé à faire dans la vie. Mais nous n'étions pas là pour parler des buts de Matthew, mais ceux de Stone. Et même pas ! Là, il se contentait d'être horriblement modeste. La Superbia était nécessaire pour les commandants, estimaient le tyran de la team Galaxie ! Et oui, être modeste, c'était bien, mais fallait se mettre un peu en avant. Pas trop, bien sur, pour ne pas lui faire de l'ombre, à lui, le Divin tyran de la team Galaxie, mais il ne voulait pas non plus que ses commandants qu'il avait lui même choisi, soit timide et invisible. Cela ne le mettrait pas en valeur. Car un commandant qui se mettait en valeur... C'était Gilgamesh qui était mis en valeur ! Quoi...? C'est tordu ? Totalement.

- Voici une question bien inattendue Monsieur... je ne pourrais que vous dire que dans l'instant présent, c'est que vous atteignez votre objectif qui me préoccupe le plus. Aussi la seule chose que vous puissiez faire n'est autre que faire ce que vous faites habituellement.. faire des choix qui me permettrons de vous aider au mieux a remplir ma part du marché..

« Quel ennui... »

Gilgamesh déclara cela en soupirant. Sérieusement, quel ennui. Et inattendue ? Il ne voyait pas du tout en quoi. M'enfin, cela était logique bon sang ! Il se devait, en temps que chef, de savoir ce que voulait ses sujets ! Sinon, comment il pouvait régner en Despote ? On pouvait comparer là Gilgamesh comme le despote éclairer, que l'Histoire avait connu avec quelques roi et impératrices, comme Fredéric II de Prusse, ou Catherine II de Russie. Des despotes bien peu connu aujourd'hui, mais dont l'affluence sur les Lumières eurent une grande affluence, les retrouvant chez Montesquieu, Rousseau, ou même le détestable Voltaire et sa plume assassine ! Donc, Gilgamesh devait de toute façon parler à tous. Et savoir sur tous. Après, chacun considérait cela suivant ses opinions. Certains fustigerait une entrée dans la vie privé, tandis que d'autres glorifierai cette honneur qu'était de recevoir l'intérêt d'un despote souverain ! Bref, encore une fois, et comme toujours, c'était sans doute entre les deux que la vérité vrai se trouvait. N'est-ce pas ? Gilgamehs déclara alors, en réponse aux déclaration de Stone :

« Vous n'avez vraiment aucune inspiration ? M'enfin, je ne vais pas m'en plaindre, vous faîtes un bon travail gratuitement ou presque. »

Il déclara cela en soupirant... Sans doute que le tyran n'avait pas exactement comprit ce que voulait dire le fameux Stone par « marché ». Ou peut-être ne voulait-il pas comprendre ? En tout cas, il continua rapidement, montrant la bicéphalité de son caractère sur le point de vue :

« Mais je ne vous oublierez pas quand je récompenserais, vous pouvez en être sur. »

Qu'il le veuille ou non ! Son choix était prit, et hors de question de le contredire ! N'était-il pas Gilgamesh !? Le Dieu Vivant sur terre ! Bon sang de bonsoir ! S'il ordonnait qu'on donne une récompense à un homme, ce dernier avait intérêt de la prendre, et avec honneur ! Ou sinon, ce n'était pas une récompense qu'il offrirait mais bel et bien un allé simple pour le Royaume de l'Ankou, et puis c'est tout ! On ne refusait pas un présent des Dieux. Tarquin le Superbe l'avait fait dans son règne sur Rome. Il s'en était chèrement rendu compte quand quelques années plus tard, la révolution frappa son régime, et que Brutus et Collatin ait proclamé la République, Collatin étant un membre de sa propre famille...! Bref, on ne refusait pas les cadeaux des Dieux, où alors, on le payait très cher. Et Stone avait intérêt de le comprendre, s'il ne voulait pas s'attirer les foudres du Divin Gilgamesh, dont l'humeur était aussi versatile qu'une girouette, pouvait passer véritablement de la saine camaraderie, à une haine profonde, et une envie de tuer particulièrement sanguinaire et marquée...!

« J'en arrive à vos mission. Aucunes autres questions avant ? Ce que je vais vous dire et de la plus haute importance »

Petite pause, et fin du RP, ce qui peux sembler rageant mais logique. En effet, Gilgamesh voulait s'assurer d'une bonne compréhension de Stone. Et de savoir les réactions de son commandant. Il n'avait pas forcément besoin de son approbation, car de toute façon, il était obligé de l'obéir, mais il devait au minimum s'assurer de la compréhension. Et puis, n'oubliez pas quelque chose... Gilgamesh était quand même quelqu'un de très théâtrale, c'était sa spécialité. Il n'allait pas dévoiler la fin de sa pièce de théâtre, comme ça, gratuitement. Donc, Stone allait devoir être patient, et maintenant qui lui donnait la réplique, il avait intérêt d'en user ! Et de bien en user ! Car n'oubliez pas deux principes. La vie est un théâtre, comme l'affirmait le penseur Didier Erasme dans son célèbre ouvrage L'Eloge de la Folie, et deuxièmement, un personnage muet était un personnage inexistant au théâtre. On vit par les mots, on vit par les actes. Celui qui ne dit rien mais qui agit vit en vrai invisible, celui qui ne fait rien mais dit, vie en faux, mais visible. Meditez la dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussion d'un chef à un commandant [Pv: Gilgamesh] Aujourd'hui à 1:16

Revenir en haut Aller en bas
 

Discussion d'un chef à un commandant [Pv: Gilgamesh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Archives :: Corbeille :: RPs abandonnés-