Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Mar 6 Juin - 12:35 par Invité

» Rising World
Lun 5 Juin - 16:12 par Invité

» Suivre l'actu ?
Lun 5 Juin - 9:58 par Invité

» Pokémon d'Antan
Lun 1 Mai - 11:25 par Invité

» Questionnaire
Sam 22 Avr - 22:09 par Sol


Partagez | .

Carl Spencer, ou l'Ergot.

Invité
Invité



MessageSujet: Carl Spencer, ou l'Ergot. Sam 23 Nov - 15:32



Présentation de Carl Spencer
Nom: Spencer

Prénom: Carl

Age: 26 ans

Sexe: Masculin

Groupe: Champion

Ville d'origine: Doublonville

Nombre de badges: Un seul, le sien

Arène: Doublonville

Type de prédilection: Vol

CT donnée aux vainqueurs: CT 40 (Aéropique)

Premier POKEMON acquis:

Equipe pokémon dans l'arène:

- Sabotage
- Aéropique
- Tranche
- Danse-Lames

- Météores
- Tranch'Air
- Hâte
- Aile d'Acier

- Tornade
- Feuillemagik
- Plaquage
- Lame d'Air

- Bélier
- Hypnose
- Psykoud'Boul
- Vol

Autres POKEMON dans la boîte: /

Description physique et mentale:

•Description physique :

Premièrement, il est important de préciser que la peau de Carl est noire, ce qui est, il faut le dire, relativement peu fréquent dans les rues de Doublonville. Ses cheveux sont d’un blond incroyablement clair et coupés très courts, un peu comme les cheveux d’un militaire. Ses yeux sont d’une couleur bleue très pâle, tirant presque vers le turquoise, voire le vert. Son nez est relativement court et légèrement de travers, du fait d’un coup de poing reçu il y a de cela quelques années. Enfin, ses lèvres épaisses et ses commissures légèrement inclinées vers le haut donnent l’impression que Carl affiche constamment un sourire paisible.

En clair, notre personnage possède un visage tout ce qu’il y a de plus classique. Quoique, non. En réalité, le visage de Carl a un certain air angélique et dégage une certaine sensation de bienveillance. Quiconque se retrouvera face à ce visage ne pourra que remarquer l’aura chaleureuse qui s’en dégage. Et il faut dire que ce simple détail compte pour beaucoup dans le capital sympathie de notre homme.
Pour ce qui est de la carrure, eh bien il faut dire les choses telles qu’elles sont : Carl est petit. En effet, on ne peut pas dire de quelqu’un qui mesure 1 mètre 65 qu’il est grand. Cependant, qui dit petite taille ne dit pas forcément gringalet. Carl prend énormément soin de son corps et s’entraîne, lui ainsi que ses Pokémons, jusqu’à plusieurs heures par jour, car il ne peut se permettre d’avoir une mauvaise forme physique, au vu de son statut de Champion. Ainsi, Carl peut se vanter de posséder une masse musculaire non négligeable. De plus, le petite taille du jeune homme ne fait autre que donner l’impression qu’il est encore plus musclé qu’il ne l’est vraiment.

Carl arbore aussi un tatouage sur chacun de ses bras, représentant un dragon de type japonais enroulé sur toute la longueur du bras.

Enfin,  pour ce qui est de son style vestimentaire, Carl n’a en aucun cas une tenue extravagante : il porte généralement un débardeur rouge rayé de noir accompagné de jeans de couleur foncée et d’une paire de rangers noirs.

• Description mentale :

Carl Spencer est un jeune homme qui a le cœur sur la main. Quoiqu’il arrive, il tentera toujours de vous aider, et tout particulièrement si vous vivez dans le Quartier Sud de Doublonville. Mais encore faut-il que vous ne soyez ni un dealer, ni un braqueur, ni tout autre type de malfrat. Car oui, Carl s’est fixé un but : supprimer, détruire, que dis-je, annihiler le crime dans ce Quartier Sud. Il ne supporte plus de voir cette criminalité et cette corruption qui pourrissent les rues qui l’ont vu grandir.

Ainsi, au fur et à mesure qu’il grandissait, Carl a développé un sens de la justice de plus en plus poussé, jusqu’à ce qu’il prenne un jour la décision de mener une croisade, une révolution. Il allait rendre au Quartier Sud de Doublonville son image d’antan. Celle d’un quartier pur et prospère.

Outre son envie de lutte contre le crime, Carl Spencer est un homme d’ordinaire très amical. Cependant, si vous le défiez dans son arène, ne vous attendez pas à ce qu’il vous fasse un traitement de faveur : il sera déterminé à vous battre par tous les moyens possibles. Eh oui, la détermination est l’une des principales qualités de Carl. S’il a un objectif, il ne le laissera jamais tomber. Mais il sait aussi rester lucide ! Par exemple, s’il voit que son objectif sera finalement impossible à atteindre, Carl le laissera tomber, non sans déception, certes, mais il préfèrera cette légère déception à celle que l’on ressent après un terrible échec. Mais s’il y a bien une chose qu’il ne laissera jamais tomber, c’est bien sa tentative de « nettoyage » du Quartier Sud. Peu importent les conséquences que cela doit apporter. Carl est Champion, il sait qu’il est la seule réelle figure d’autorité qui reste dans le Quartier Sud. Il sait donc qu’il est le seul à pouvoir arranger la situation.
Enfin, Carl est aussi un être grandement philanthrope. En effet, le jeune homme sera quasiment toujours dans les rues à venir en aide aux personnes qui sont dans le besoin. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’il offre une bonne partie de sa paye de Champion à un homme, une femme, ou même un enfant qui en est réduit à mendier. Et si vous ne trouvez pas Carl dans la rue, c’est qu’il est très probablement dans son arène, en train d’affronter un challenger. Et là encore, sa facette philanthrope se manifeste. Si le Champion est si dur avec ses adversaires, c’est uniquement dans le but de leur faire comprendre que le monde n’est pas une simple partie de plaisir, et que n’est pas bon dresseur qui veut. Il cherche donc à rendre en quelque sorte service aux jeunes dresseurs qui viennent le défier.

Histoire:

• Notre histoire, tout comme toute histoire qui se respecte, se passe dans un lieu bien précis. Et quel lieu ! Doublonville. Le « Joyau de la Couronne », comme on l’appelle communément. Ce surnom est dû notamment au fait que Doublonville soit non seulement la plus grande métropole de Johto, mais aussi du fait des couleurs vives et chaleureuses que l’on retrouve partout dans les rues. Enfin, la ville est aussi surnommée ainsi à cause de l’éclat du soleil qui se reflète sur les vitres des grands buildings lorsqu’il fait beau. Mais il existe un autre surnom que certains donnent à Doublonville. En effet, certains préfèrent l’appeler « La Fleur », du  fait des prairies qui entourent la cité de tous les côtés et de ses couleurs vives semblables à celles d’un parterre de fleurs au printemps. Ce surnom a notamment été popularisé par une comptine que tout le monde en ville connaît, et dont l’écriture remonterait, si l’on en croit les dires des plus âgés, à la fondation de la ville elle-même :

« Gare à la Cour des Hiboux, qui d’en haut scrute la Fleur, au tribunal des chouettes, qui sait tout de nos cœurs, car par-delà les murs, il entend chaque mot, gare à son bras armé, gare à son émissaire, dont le nom est l’Ergot. »

C’est aussi de cette fameuse comptine que provient la grande superstition que partage une partie de la population de Doublonville. En effet, il sera très rare de voir un habitant se conduire mal alors qu’un Hoothoot ou un Noarfang se trouve à proximité. Et la superstition pousse même les plus âgés à craindre les dresseurs possédant l’un des deux Pokémons cités plus tôt, pensant qu’il pourrait s’agir de l’Ergot de la comptine.

• Notre histoire est l’histoire d’un pan tout entier de Doublonville. Le Quartier Sud. Autrefois paisible et prospère, le Quartier Sud est devenu, en quelques mois seulement et sans raison apparente, une véritable mine de délinquance. Très rapidement, les dealers remplacèrent les vendeurs de journaux et les pickpockets prirent la place des officiers de police. Ah, la police. Cette police ! Cette institution qui, plutôt que de l’arroser, a laissé le Fleur faner et devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Plus rien. La pauvreté se propagea aussi rapidement qu’une épidémie de grippe. C’en était la fin du Quartier Sud.

• Notre histoire est l’histoire d’un jeune homme tout à fait normal. Enfin, normal… Encore faut-il considérer que les Champions d’Arènes sont normaux ! En effet, notre histoire est l’histoire d’un Champion d’Arène. Celle du Champion de Doublonville, pour être précis. Notre histoire est l’histoire de Carl Spencer, jeune homme de 26 ans vivant dans le quartier Sud de Doublonville.

Carl est issu d’une famille modeste. Il est né dans le quartier Sud, il a grandi dans le quartier Sud, il vit dans le quartier Sud, il exerce ses fonctions de Champion dans le quartier Sud,… Bref, entre Carl et son quartier, c’est une grande histoire d’amour.

L’enfance de Carl n’a rien eu de très palpitant. Comme tous les autres enfants, il allait à l’école, le week-end il sortait jouer avec ses amis,… Rien de bien intéressant, en effet. S’il devait y avoir une chose à mentionner, c’est le fait que Carl ait obtenu son premier Pokémon très tôt : alors qu’il n’avait que 5 ans, ses parents avaient recueilli un jeune Hoothoot qui s’était, pour une obscure et mystérieuse raison, éloigné du nid. Le pauvre était seul, affamé, et incapable de retrouver son chemin. Très rapidement, le petit Pokémon et le petit garçon se lièrent d’amitié et devinrent inséparables. Une fois que Carl avait obtenu l’âge requis et légal, il captura Hoothoot de manière officielle. D’ailleurs, ce dernier n’avait émis aucune résistance, puisqu’il n’avait jamais été aussi heureux que depuis qu’il vivait avec les Spencer.

A la même époque environ, Carl développa une véritable passion pour l’ornithologie et tout ce qui touchait aux Pokémons de type Vol, si bien qu’il devint presque un expert dans le « maniement » de ce type de Pokémons.

Alors que Carl avait 16 ans, un certain Gold réussit à battre Blanche, la Championne de Doublonville. S’en suivit alors une véritable déchéance pour la Championne. Blanche fut littéralement traumatisée par cette défaite, si bien que les défis qu’elle avait remportés durant l’année qui suivit se comptaient sur les doigts d’une main. La pauvre Championne vivait un véritable calvaire. Suite à cette désastreuse année, l’Arène resta fermée pendant un certain temps. L’année suivante, des sélections visant à élire un nouveau Champion eurent lieu. Carl y participa, sans réellement penser obtenir le poste. Mais le jeune homme s’était bien sous-estimé, et ce fut donc haut la main qu’il battit tous les autres prétendants au titre.

Ainsi, Carl Spencer devint le nouveau Champion de Doublonville. Et il faut dire les choses telles qu’elles sont : il est un excellent Champion ! En effet, il est sans pitié avec ses adversaires, qu’ils soient jeunes ou vieux, petits ou grands, originaires du quartier Sud ou pas. Il se devait d’être sans pitié contre ses adversaires, car pour lui, le rôle premier d’un Champion d’Arène est de faire en sorte d’éviter que l’Humanité ne se noie dans une illusion de facilité. Voilà le rôle d’un Champion. Voilà toute la symbolique de cette fonction.

• Notre histoire est l’histoire d’un homme qui a pris la décision de se battre pour son quartier. L’histoire d’un sauveur, d’un croisé. Notre histoire est l’histoire d’un homme qui a toujours vécu dans ce milieu pourri et rongé par la corruption, le crime et la pauvreté qu’est le Quartier Sud de Doublonville. De l’ancien Quartier Sud, pur et prospère, il ne connait que les histoires racontées par son père. Notre histoire est l’histoire d’un homme qui ne supporte plus de voir ces gamins mal influencés par un tel environnement. Il ne supporte plus de voir ces gens qu’il apprécie tomber raides morts pour avoir été au mauvais endroit, au mauvais moment. Il ne supporte plus de voir ces jeunes incarcérés parce que l’ambiance malsaine et nauséabonde de ce lieu les a influencé et entraîné dans des trafics tous plus répugnants les uns que les autres. Il ne supporte plus de voir les larmes sur les joues du petit commerçant qui vient de se faire braquer.

Mais un certain 26 novembre 2012, quelque chose de spécial se produit. Quelque chose qui fit comprendre à Carl Spencer qu’il était grand temps d’agir. Alors qu’il marchait tranquillement dans la rue, constatant la désolation du lieu qui l’a vu naître et grandir, il entendit une voix féminine. Un cri, très précisément. Et ce n’était pas le genre de cri que l’on pousse habituellement lorsque l’on revoit une personne que l’on a plus rencontré depuis des années. Non, c’était un cri d’horreur, de terreur. Carl se mit à courir en direction de la ruelle d’où provenait ce fameux cri. Ladite ruelle était sombre, mais on pouvait distinguer en son fin fond une jeune femme allongée au sol, les bras repliée sur son visage. Devant elle se tenait un homme au visage caché par un foulard, tenant un pied de biche. Le voyou asséna un violent coup à cette pauvre femme. Celle-ci hurla de douleur. Carl poussa un cri consterné. L’homme leva à nouveau son pied de biche. Carl ne pouvait rester ainsi, sans rien faire. L’homme s’apprêtait à frapper à nouveau. Alors, sans même réfléchir, Carl Spencer laissa sortir son Noarfang de sa Pokéball.  Le Hibou lança une Protection sur la jeune femme, la protégeant ainsi du nouveau coup que son agresseur tentait de lui asséner. Ensuite, sous l’ordre de son Dresseur, Noarfang endormit le voyou grâce à Hypnose. Enfin, Carl s’approcha de la jeune femme afin de l’aider à se relever.


- M...Merci... dit-elle simplement.

Sans répondre, Carl aida la femme à se lever et l’aida à se déplacer jusque dans la rue. Là, une foule était rassemblée, très probablement attirée par le vacarme. Alors Carl comprit. C’était son rôle de défendre cet endroit. Il se devait de le protéger de la moisissure criminelle. Alors, les yeux pleins de larmes, Carl s’avança vers la plèbe et s’écria :

- Il est temps d’en finir. Il est temps de redorer le blason du Quartier Sud. Il est temps de prendre les armes et de renverser cet état des choses. Il est temps de se soulever. Il est temps de vous redonner espoir, peuple désabusé. Ce temps est venu. C’est le temps de la révolution !

Il était réellement temps de faire quelque chose. Le maire ne prenait aucune mesure pour améliorer la situation ? Soit. Les flics, tous plus pourris les uns que les autres, ne bougeaient même pas un orteil ? Très bien. C’était donc à la dernière figure d’autorité restante d’arranger cela, de redorer le blason du Quartier Sud de Doublonville. Et cette dernière figure d’autorité, vous l’aurez compris, était Carl. Carl Spencer, le Champion d’Arène local. Le seul ici qui ait le niveau et surtout la volonté nécessaire pour décrasser la zone. Le seul qui avait encore un minimum de légitimité. A partir de ce jour, Carl était devenu bien plus qu’un simple Champion d’Arène. Il était devenu un antidote, un vaccin destiné à soigner le Quartier Sud de la gangrène criminelle qui l’envahissait. Carl Spencer était devenu l’Ergot de la légende. L’homme au Noarfang que les anciens craignaient tant.

Objectif: Rendre au Quartier Sud de Doublonville son image d'antan.

POKEMON préféré: Noarfang

Devise: « Les super-héros ne peuvent pas exister dans la vraie vie, pour une bonne raison. Parce que dans la vraie vie, on a besoin de vrais héros. Pas d’un bouffon qui se balade en tenue de plongée. »

Personnage de dessin animé/manga utilisé pour l'avatar: Kaldur'Ahm/Aqualad, Aquaman, DC Comics.

Autre: DC de Wally West. Je sais que le personnage ne pourra pas encore être validé, mais j'écris déjà sa fiche, comme ça tout sera déjà prêt le moment venu !




Dernière édition par Carl Spencer le Sam 22 Mar - 22:13, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Carl Spencer, ou l'Ergot. Sam 23 Nov - 15:51

Re-bienvenue !
Il faudrait éviter ce genre de compte invalidable x) Enfin, c'est pas grave, bon courage pour la suite de ta fiche ^^

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Ludwig/Eleonora V. W.
In love with an Echo
In love with an Echo

avatar
Messages : 409
Réputation : 2
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 17
Localisation : Menant une grande bataille pour son âme soeur
Autres Comptes : Chara Levareeds, Marth Lowell

Informations du personnage
Âge: 14
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Carl Spencer, ou l'Ergot. Sam 23 Nov - 16:45

Re-Bienvenue et bon courage pour ta fiche

.:-------------------------:.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carl Spencer, ou l'Ergot. Dim 8 Déc - 18:38

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carl Spencer, ou l'Ergot. Mar 24 Déc - 13:25

'A y est ! Fiche terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Laure Dexila
Ex-assassine Magma
Ex-assassine Magma

avatar
Messages : 694
Réputation : 10
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 22
Localisation : Laure cherche.
Autres Comptes : Archibald Park = Aria Cantore = Sylvia Von Wittelsbach = Andea Capaldi = Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 13 ans
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Carl Spencer, ou l'Ergot. Mar 24 Déc - 13:44

Bien ! Bonne histoire, et personnage assez original, bravo !
Faudra prévenir quand tu auras les conditions pour la validation. Veux-tu ton RP test maintenant ?

.:-------------------------:.


Revenir en haut Aller en bas
Hisia
Feu bleu Esprit Ardent
Feu bleu Esprit Ardent

avatar
Messages : 43
Réputation : 0
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 20

Informations du personnage
Âge: Jeune
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Carl Spencer, ou l'Ergot. Mar 24 Déc - 14:23

Oh yeah! j'aime beaucoup le personnage! au plaisir de rp avec, quand les conditions seront remplies!

.:-------------------------:.
Merci à Ray' pour l'avatar!
Revenir en haut Aller en bas
Laure Dexila
Ex-assassine Magma
Ex-assassine Magma

avatar
Messages : 694
Réputation : 10
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 22
Localisation : Laure cherche.
Autres Comptes : Archibald Park = Aria Cantore = Sylvia Von Wittelsbach = Andea Capaldi = Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 13 ans
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Carl Spencer, ou l'Ergot. Dim 12 Jan - 12:28

Le RP test a été validé par mes soins !
Il est donc en toute logique validable !

.:-------------------------:.


Revenir en haut Aller en bas
Ludwig/Eleonora V. W.
In love with an Echo
In love with an Echo

avatar
Messages : 409
Réputation : 2
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 17
Localisation : Menant une grande bataille pour son âme soeur
Autres Comptes : Chara Levareeds, Marth Lowell

Informations du personnage
Âge: 14
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Carl Spencer, ou l'Ergot. Dim 12 Jan - 12:29

Valideeeey ! Bon jeu =3

.:-------------------------:.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carl Spencer, ou l'Ergot. Sam 22 Mar - 22:15

La fiche de Carl a été quelque peu modifiée, après l'autorisation d'Alice. Globalement, le personnage reste le même. La seule différence est que le côté justicier est totalement abandonné et que Carl va tenter de se servir de son statut de Champion d'Arène pour ramener l'ordre dans le Quartier Sud de Doublonville.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carl Spencer, ou l'Ergot.

Revenir en haut Aller en bas
 

Carl Spencer, ou l'Ergot.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Archives :: Corbeille :: Fiches de présentatdions abandonnées-