Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Jeu 10 Aoû - 21:04 par EternalStay

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Mar 6 Juin - 12:35 par Invité

» Suivre l'actu ?
Lun 5 Juin - 9:58 par Invité


Partagez | .

Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier.

Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier. Dim 17 Nov - 10:10

Daisuke sourit, encore. Il ne pouvait s’empêcher d’avoir ce sourire des plus narquois. Après tout, c’était normal, il avait, en volant la Météonite du Musée de Maillard une semaine avant la bataille d’Algatia, commencé son plan, sa consécration, si vous préférez. Depuis la bataille de la cité insulaire précédemment citée, L’Empire n’était plus, Adonis était devenu on ne sait quoi, certain le dise mort, d'autre préparant son retour, mais rien de bien concret. Daisuke, pour s’enrichir, et ainsi avoir les moyens financiers nécessaires pour mettre son plan à exécution de façon totale avait exécuté mission sur mission, même les plus énervantes, afin, d'un côté, avoir le budget pour faire la mission, et de l'autre, la prime qui constitue la réussite de celle-ci, et il avait réussit, le Daisuke. Maintenant, avant d’entrer dans le vif du sujet, il fallait parler de cette région qu’était Kanto. Kanto qui était littéralement sans dessus-dessous, depuis la chute de l’Empire,  La république allait surement se reformée, mais en ce moment, il n’y avait aucun gouvernement précis, une sorte de panique politique le temps de reconstituer un gouvernement digne de Kanto.

Maintenant que les explications étaient toutes données, parlons du pourquoi Daisuke se trouvait ici, au port de Carmin-Sur-Mer, à presque Minuit. Et bien, c’est très simple, monsieur le commandant avait un rendez-vous ! Mais pas amoureux, non, loin de là,  plutôt professionnel, des retrouvailles même ! Avec un certain Pirate, James Hook, vous devez surement le connaître ? Daisuke l’avait déjà rencontré lors d’une visite sur son île dans l’Archipel Orange, une rencontre qui s’était d’ailleurs, permettez-moi de vous le rappeler, très mal passé pour le commandant Rocket qui d’ailleurs, n’était que Sbire à L’époque. En effet, Le brun avait bien faillit passer sur la planche aux sharpedos. Mais fort heureusement, il avait trouvé un marché avec Hook, marché que Daisuke n’avait pas forcément tenu, puisqu’il n’avait pas recontacté le Pirate depuis la bataille Navale Entre Aqua et Rocket.

Enfin, recontacter, jusqu’à aujourd’hui. Et oui, Daisuke avait décidé de faire un gros coup, cette fois-ci. Il avait envoyé un de ses sbires, nommé Nicolas, sur l’Ile de Hook afin de prévenir celui-ci que le commandant voudrait le voir pour une discution, et que cela se ferait à minuit, pas une minute plus tôt. Hook ne devait pourtant pas porter Daisuke dans son cœur, mais cela était, largement réciproque, vous devez donc vous poser la question suivante : Pourquoi s’allier à un être qu’il méprise ? Eh bien, l’Agent de l’Ombre savait très bien que s’il voulait récupérer un maximum de fragment pour ensuite libéré celui du Désert Délassant, le plus gros de tous, et donc, le plus puissant, celui qui détruirait Andréas, après que Daisuke l’ait fait souffrir jusqu’à l’agonie ! Oui, dès qu’il pensait à Andreas, le sang froid de Daisuke disparaissait instantanément pour laisser place à une haine sans limite. Mais passons. Un sbire vint à côté de Daisuke, c’était le fameux Nicolas, qui prévint son supérieur que les sbires étaient en place, car oui, Daisuke possédait encore sa troupe de sbire personnelle, pratique, non? Vous devez alors vous demander si Le commandant préparait une embuscade ? Non, loin de là, c’était juste une défense, car il savait bien que ce Pirate serait capable d’en faire une à Daisuke, d’embuscade, c’était totalement son genre. Le chevalier Noir, nouveau nom de code de Daisuke avait, pour un énième rappel, récupéré les armes du chevalier noir un peu avant la bataille d’Algatia, Adonis le lui avait envoyé la veille, l’ex-Empereur voulait surement s’assurer de sa victoire. Mais, ledit Chevalier Noir ne s’était équiper que de l’épée, il avait même gardé son manteau à capuche poilue, pour passer plus inaperçu, tout simplement.

Accompagné de Nicolas, Daisuke avait bien dit à Hook qu’il pouvait être accompagné d’un sbire, pour, peut-être, mettre en confiance le Pirate. Tout à coup Minuit sonna depuis l’église de Carmin Sur Mer, le Commandant sourit : -Pile à l’heure, James Hook, vous n’avez rien perdu depuis la dernière fois, à ce que je vois. Daisuke était calme, il était prêt à conclure le marché lui qui permettra d'augmenter le pourcentage de chance de réussite du plan le plus parfait jamais pensé à ce jour, il allait, pour une fois, avoir un coup d'avance sur tout le monde, et ça, c'était juste, parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier. Dim 17 Nov - 13:54

Le Capitaine Hook avait amarré son navire non loin de la ville de Carmin sur mer, ce qui aurait été une folie il y a encore quelque mois avec la Team Rocket et son Empire. Toutefois depuis sa chute comme de la plupart des Teams avec la catastrophe international, l'ancien ordre plus totalitaire que véritablement impérialiste dans le sens ancien du terme avait disparu. Disparition au profit de l'anarchie politique et administrative, bref le rêve de tout mécréant comme ce Capitaine au crochet d'argent. Car oui lorsque la liberté règne sans se préoccuper des réalités contraignante, le Capitaine devenait bien puissant et grand que n'importe quel Roi ou Dieu, pas besoin de prendre le contrôle d'un pays ou de se prétendre divin a tout bout de champ; Pour le Capitaine seul la réalité d'une abstraction aussi séduisante que la mer pouvait permettre à l'homme d'être le maitre du monde. Mais pas la peine de philosopher sur ses notions philosophiques car si le Capitaine se déplaçait en cette nuit au sein du port, ce n'était pas par pur esprit de provocation libertaire où un pirate recherché pour ses crimes se baladerait impunément dans les rues à minuit. Non c'était tout simplement pour aller parler à un morveux qui travaillait auparavant pour Adonis de Locksley, d'ailleurs il était au point de rendez vous comme prévu accompagné d'un sbire.
-Pile à l’heure, James Hook, vous n’avez rien perdu depuis la dernière fois, à ce que je vois.

- C'est Capitaine Hook... Je n'ai encore rien perdu et j'espère que je ne vais pas perdre mon temps en venant te voir p'tit mousse. S'exclama le Capitaine en rappelant directement à Daisuke que la dernière fois qu'il s'était vu c'était lui, le capitaine qui avait été en position de force, et que ce n'était pas pour rien s'il lui avait filé le badge crochet. C'était pour obtenir de Daisuke des services et renseignements utile donc même si aujourd'hui comme l'Empire était tombé se pacte était de facto rompu, ce n'était pas une raison de prendre le Capitaine de cette manière. Certes Daisuke était devenu commandant mais pas la peine de prendre le ton de la familiarité, c'était Capitaine Hook! Le prénom éventuellement pour les demoiselles: Pourquoi as tu autant voulu que je vienne te voir?
Daisuke était relativement calme, a croire que le temps l'avait endurci et que désormais plus rien ne le faisait peur. C'était pas plus mal, si le jeune homme devait proposer une affaire autant qu'il le fasse comme un homme! un vrai! D'ailleurs il était vêtu différemment, portant une sorte de cape teinte en noir et portant à la ceinture une épée, comme quoi c'était vraiment devenu à la mode. Le Capitaine Hook n'avait rien à critiquer là dessus, certes, il n'était pas vêtu de son incroyable costume de couleur rouge écarlate transportant l'imagination à travers les temps lointain de la plus sauvage des pirateries, mais au niveau du style le Capitaine avait exactement ce genre de gout d'élégance historique. Oui Hook était du genre à vouloir porter le costume le plus élégant et les chapeaux les plus grand sortit tout droit des fantasmes d'historien ou de styliste contemporain, le mieux restait quand même le chapeau couronné d'une plume royal de Lackmécygne. Bref, d'habitude au sein de son arène le costume de Hook était un délice pour les yeux, qui naturellement une fois porté par le Capitaine n'avait rien de ridicule.
En cet instant, le Capitaine était vêtu des plus sobrement, manteau noir et vêtements supérieur ample pour couper les vents marins froid. Bref, il était venu dans une tout autre tenu que l'avait vu la dernière fois ce garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier. Dim 17 Nov - 16:03

- C'est Capitaine Hook... Je n'ai encore rien perdu et j'espère que je ne vais pas perdre mon temps en venant te voir p'tit mousse.

Déjà, Daisuke était surpris, Hook avait littéralement changé de look, il n’était plus l’homme au costume extravagant avec les cheveux longs et un chapeau rouge avec une magnifique plume, non, c’était un homme aux cours cheveux noires, avec de la moustache qui lui donnait effectivement un air bien viril, son noir manteau alliée à sa ample chemise bouffante de pirate allait parfaitement avec ses deux yeux bleus marins. P’tit Mousse, il n’avait pas un meilleur surnom à donner à son futur et principal allié ? Enfin, si le plan de Daisuke marchait, car sinon, nous sommes loin, mais alors très loin d’une plausible alliance. C’est alors que, Hook continua : Pourquoi as-tu autant voulu que je vienne te voir?

Eh bien, même si c’était logique, le capitaine ne perdit pas de temps, il passait directement aux choses sérieuses, et ça, c’était ce qu’attendait Daisuke, il se devait de faire danser le monde entier dans le creux de sa main, au rythme de sa musique, et Hook pouvait donc éviter ce sort en s’alliant avec Daisuke Fujiwara. Celui-ci, prit un instant de réflexion, il fallait choisir les mots avec attention, car si le Pirate disait « non » Daisuke lui se retrouverait sans aucune aide, et donc, son plan aurait de moins en moins de chance de réussir, alors qu’avec les moyens des Pirates, le taux était de quatre-vingt-dix-seize pourcent de réussite, ce qui était donc énorme, mais vous savez, Daisuke et les probabilités, ce n’était pas forcément non plus le grand amour.

-Capitaine Hook, donc. Commença Daisuke. –Vous êtes un pirate, un chercheur de trésor, je ne pense pas me trompé, ou encore réduire votre grandeur en disant cela. Daisuke ne flattait pas, il dit grandeur, dans le sens, importance du métier de pirate, de ce que cela donne comme possibilités, ce genre de choses, voyez-vous ? Il était vraiment devenu quelqu’un de mature, le Fujiwara, c’était quelqu’un qui apprend de ses erreurs et ne les refait plus. Quelqu’un qui était devenu un opportuniste, afin de réussir son plan final, sa consécration avançait de plus en plus rapidement. –Et donc, cela ne vous dirait pas, de trouver le trésor le plus inestimable, le plus légendaire, le plus rare de tous ?

Il en rajoutait encore et encore, jusqu’à ne plus en pouvoir, ce trésor, c’était bien évidemment, la Météonite, une pierre servant de conducteur pour les énergies qui régissent notre monde, mais qui sont normalement inactives, l’énergie des rêves n’est qu’un des multiples exemples de ce genre d’énergie. Daisuke la voulait, seul ce caillou pourrait permettre la meilleure vengeance possible. Mais passons, car nous sommes en train de perdre le vif du sujet. La Lune était pleine aujourd’hui, avec un ciel sans étoile, cela faisait un contraste clair et sombre, tout comme la personnalité de Daisuke. Daisuke qui n’avait qu’une hâte, c’était de se diriger au château enfouit, et de prendre la pierre. Mais ne précipitons pas les choses, le chef des pirates n’avait pas encore dit oui.

-Ce Trésor, cet artefact, est l’objet de mes désirs, car, afin de me venger d’une certaine personne, la puissance de, La Météonite, m’est nécessaire, et j’ai donc pensé à vous, cher Capitaine Hook. Daisuke laissa marquer un blanc, histoire que ce dit capitaine comprenne ce que Daisuke voulait, car oui, sous ses airs de barbare, le capitaine en avait largement dans le crâne, surement autant que dans le crochet, blague à part, bien évidemment. Daisuke était très curieux de voir la réaction de ce capitaine qui, n’allait, à priori, et en aucun cas, refuser une proposition si alléchante, si tentante, qu’était celle-ci :

-Aidez-moi à trouver les différents morceaux de la Météonite, je veux dire, les plus gros, j’ai l’argent, ne vous inquietez pas, et après que j’aurais utilisé cette pierre pour ma vengeance, elle sera à vous, vous pourriez en faire ce que vous voulez, tant que vous êtes d’accord pour un pacte de non-agression entre moi et la Team Rocket, ainsi que Vous et les Pirates. Croyez-moi, nous trouvons largement notre compte.

Bien évidemment, ce marché allait surement être annulé par Daisuke, qui, quand il aura tant de force, continuera sa vengeance à travers le monde. Car au fond, Daisuke n’a pas qu’une haine envers Andreas, mais aussi envers Luberias, mais également envers l’humanité, comme le gouvernement, qui à étouffer l’affaire en laissant le dieu pokémon comme seul auteur de la destruction d’Hide-City. Daisuke tentera donc, après sa vengeance, un probable Génocide. Mais, une fois de plus, je m’égard du pauvre Hook, qui lui, devait faire face à la folie des grandeurs de Daisuke, qui était une très grande, vengeance. Heureusement que le Pirate avait l’occasion d’éviter cela, bien qu’en réalité, même s’il accepterait ce marché, Daisuke n’aurait aucune confiance envers son allié.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier. Dim 17 Nov - 17:13

Le Capitaine croisait les bras, pas qu'il était sur la défensive comme le laissait généralement suggérer cette position mais plutôt qu'il avait hâte d'en finir et de savoir ce que lui voulait le jeune Rocket. Après tout, à moins que la proposition soit véritablement intéressante, il y avait un bon millier de chose à faire, racketter des passants, bavarder et boire dans les bar ou encore se payer une... Bref! Plein de chose bien plus amusante que de parler avec un petit mousse qui n'avait même pas de poil au menton. Ce qui était finalement une considération plutôt injuste venant du Capitaine, son plus profond désir après celui d'obtenir la liberté absolu était de retrouver la fleur de l'âge. D'une certaine façon il pouvait facilement être jaloux de cette jeunesse qui avait encore de belle année devant elle et qui ne savait même pas en profiter. Quel gâchis!

- Capitaine Hook, donc. Vous êtes un pirate, un chercheur de trésor, je ne pense pas me tromper, ou encore réduire votre grandeur en disant cela.

- Il y a rien de dégradant en effet, c'est même plutôt élogieux mais continue.
- Ce Trésor, cet artefact, est l’objet de mes désirs, car, afin de me venger d’une certaine personne, la puissance de, La Météonite, m’est nécessaire, et j’ai donc pensé à vous, cher Capitaine Hook.
La météoquoi? Qu'est ce c'est que ce fameux bidule? Ce soi disant artefact? Le Capitaine malgré ses longues années de voyage en mer et dans toute les tavernes du monde n'avais jamais entendu parlé de cette légende. Et Lugia sait combien il en avait entendu le capitaine, des vertes comme des trop mur, de quoi faire rire l'homme le plus sérieux comme le plus alcoolisé. Mais qu'importe, Daisuke semblait y croire et n'avait pas l'air de plaisanter.

- Aidez-moi à trouver les différents morceaux de la Météonite, je veux dire, les plus gros, j’ai l’argent, ne vous inquiétez pas, et après que j’aurais utilisé cette pierre pour ma vengeance, elle sera à vous, vous pourriez en faire ce que vous voulez, tant que vous êtes d’accord pour un pacte de non-agression entre moi et la Team Rocket, ainsi que Vous et les Pirates. Croyez-moi, nous trouvons largement notre compte.

- Tu veux dire que ta relique est une arme? Une arme en morceau? J'ai navigué par delà les mers, sur des terres que même ton chef n'avais pu imaginer et crois moi, je n'ai jamais entendu parler de ta "météorite". D'ailleurs en quoi une météorite est une arme hum? Il faut que tu m'en dises plus...
Assez comique à entendre, à croire que le Capitaine n'avez écouté qu'a moitié le jeune commandant, même si bien sur ce n'était pas le cas. La météonite il en avait jamais entendu parler et avant de les trouver il fallait déjà savoir ce qu'il cherchait. Il lui fallait une définition plus détaillé, comme une carte ou des indices pour retrouver les fameux morceaux. Mais ce que Daisuke ne savait pas c'est que le Capitaine Hook, même si le jeune homme voulait vraiment bien lui laisser le caillou après utilisation, il en avait que faire! Il pouvait se garder le caillou, ce que voulait le Capitaine c'était récupérer du fric, de l'or, bref de quoi s'amuser! les armes et les moyens il l'avait déjà et ce que Daisuke ne savait pas c'est que le Capitaine maintenant n'avait plus rien à faire des Rocket. Si jusque là il les avait combattut c'était uniquement parce qu'il était trop puissant et qu'il pouvait sur le long ou court terme nuire à sa liberté.
L'Empire effondré comme les moyens de la plupart des Teams, il ne risquait plus rien. Toutefois il ne le dirai pas à Daisuke, histoire d'obtenir des concessions dans un cadre de pacte de non agression. Qui pouvait du coup être très, très intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier. Dim 17 Nov - 19:43

Daisuke semblait confiant, il se retenait de sourire, il était quasiment sur de piéger Hook, et ainsi d’avoir la Météonite, trésor des plus divins aux yeux du commandant Rocket, ce même commandant qui tentait de faire tenir la pauvre organisation qui, sans chef, était paumée, mais la vengeance risquait de prendre contrôle du commandant, et celui-ci pourrait bien tenter de prendre quelques sous, sous qui serviraient à financer le Projet Météonite. Mais, à la surprise de tous, enfin, surtout celle du Chevalier Noir, en effet, à l’entente du mot « Météonite », le pirate fit une tête des plus étonnées, il prit, une fois que Daisuke ait dit ce qu’il avait à dire :

- Tu veux dire que ta relique est une arme? Une arme en morceau? J'ai navigué par delà les mers, sur des terres que même ton chef n'avais pu imaginer et crois moi, je n'ai jamais entendu parler de ta "météorite". D'ailleurs en quoi une météorite est une arme hum? Il faut que tu m'en dises plus...

Daisuke ne se retenait même plus de sourire, mais de rire ! Comment ne pas connaître la Météonite ! Surtout un pirate comme le Capitaine Hook, chercheur de Trésor par excellence. Cela semblait impossible pour quelqu’un comme l’Agent de L’Ombre qui, je vous le rappelle, connait mieux que quiconque cet artefact. Mais passons, si le chef de la Team Pirate, appelons là comme ça, voulait des explications il allait en avoir, et ça je vous le promets, après, comme dit ci-dessus, celui qui connaissait par cœur la Météonite, c’était Daisuke.

-La Météonite, un artefact des plus puissants. Un morceau est en ma possession, provenant du Musée de Maillard, dans la région d’Unys. Son origine est inconnue, bien qu’on la soupçonne de provenir de la même planète que les Déoxys ou autres pokémons spatiaux. Son arrivé et désagrément sur la planète date de l’époque du Supercontinent. Daisuke fit une pause, afin que le pirate enregistre les informations. –Mais, ça, vous connaissant, vous devez vous en ficher royalement, n’est-ce pas ?

C’était une petite remarque, non pas provocante, mais pour voir si Daisuke connaissait parfaitement sa proie, car, attaquer une proie sans être sûr de son fonctionnement était quelque chose d’extrêmement risqué. Donc, comprenez la méfiance du commandant, qui préférait voir s’il avait bien cerné le Capitaine Hook. Le Chevalier noir reprit ses explications donc après la réponse du Marin d’Eau Salé, je ne sais pas si cela se dit, mais ça ne peut être que valorisant, non ?

-La météonite s’est divisée en entrant dans l’atmosphère terrestre, et les morceaux se font très rares, si j’en ai déjà cinq, c’est parfait. Son pouvoir est enfaite une conduction d’énergies qui régissent notre monde, mais normalement inactives, comme celle des rêves qui grâce à cette Météonite, s’active et met en place son plein pouvoir. Son pouvoir, pleinement utilisé, est destructeur au point d’affaiblir pas mal un pokémon Légendaire. Mais bien évidemment, les titans restent plus forts.

Daisuke en avait peut-être rajouté, mais ça, c’était son habitude, donc, il ne s’en était absolument pas rendu compte, vous pouvez le croire. Après tout, pourquoi mentir là-dessus ? Alors que Hook allait être, peut-être, son futur allié, ou plutôt, son futur jouet. Avouez que pouvoir manipuler les gens que l’on méprise, peut parfois être un somptueux délice. En tous cas, c’était la pensée de Daisuke, qui n’avait qu’une envie, c’était de jouer.

-Voyez-vous, avec mon poste de Commandant, j’ai empoché des sommes que jamais je n’aurais cru avoir, et avec la chute de l’Empire et la disparition de De Locksley, il fallait bien que je me permette de toucher à ma prime de fin de contrat. Donc, l’argent, j’en ai largement assez

Et bien oui, je vous ait dit qu’Adonis était on ne sait où ? Mais étant de l’élite de la Team Rocket, Daisuke savait bien que le pauvre Empereur n’y était plus, c’était donc logique que je le sache, non ? Enfin bref, Daisuke n’avait qu’une seule hâte, c’était de faire danser le monde, et Hook, ah Hook, si tu savais, à quel point tu es utile…Si tu acceptais ce marché, Daisuke en serait extrêmement ravi.

-Oh et, entre nous, qu’avez-vous prit à l’autre ex-chef de Kanto lors de la bataille navale, il m’a parlé d’un bien précieux, cela m’intéresse de savoir.

Daisuke avait bien envie de faire une petite parenthèse, afin de faire copain-copain avec le capitaine, il fallait bien un minimum de  confiance pour que le plan fonctionne, car sans ça, Daisuke serait totalement dans une crotte pas possible.

HRP : Si tu vois Richard et Alice sur la CB, faut que t'y aille, me demandent-ils '^'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier. Dim 17 Nov - 21:08

le Capitaine qui jusque là se tenait debout se posa contre le mur, les bras toujours croisé et étant désormais non plus passif mais mentalement actif. La nuit était fraiche et avec l'influence de l'océan la ville était particulièrement humide, le mur lui même semblait suinter de l'eau de mer, le seul avantage que cela avait était de refléter la lumière des réverbère et de rendre la ville que plus jolie. Sinon c'était une curieuse histoire que celle de cet artefact et il ne fallait pas non plus renforcer cette Team que jusque là il avait combattu. Mais le meilleur moyen d'en apprendre davantage était encore de se taire et d'écouter patiemment ce petit mousse.
- La Météonite, un artefact des plus puissants. Un morceau est en ma possession, provenant du Musée de Maillard, dans la région d’Unys. Son origine est inconnue, bien qu’on la soupçonne de provenir de la même planète que les Déoxys ou autres pokémons spatiaux. Son arrivé et désagrément sur la planète date de l’époque du Supercontinent. Mais, ça, vous connaissant, vous devez vous en ficher royalement, n’est-ce pas ?

- Euh dis comme ça ouais, juste royalement en effet. Mais pour que la Team Rocket s'y intéresse c'est que ça doit être important, continue...
- La météonite s’est divisée en entrant dans l’atmosphère terrestre, et les morceaux se font très rares, si j’en ai déjà cinq, c’est parfait. Son pouvoir est enfaite une conduction d’énergies qui régissent notre monde, mais normalement inactives, comme celle des rêves qui grâce à cette Météonite, s’active et met en place son plein pouvoir. Son pouvoir, pleinement utilisé, est destructeur au point d’affaiblir pas mal un pokémon Légendaire. Mais bien évidemment, les titans restent plus forts.
Ce que le Capitaine ignorait c'est que ce commandant voulait désormais jouer et manipuler le Capitaine, mais ce que Daisuke ignorait c'est que ce même Capitaine n'était pas manipulable car il ne réagissait pas du tout de manière conventionnel, libre comme la mer il était tout aussi imprévisible qu'elle; Si pour le moment la mer était calme, elle pouvait envoyer une vague scélérate ou une tempête en l'espace de quelques instants. D'ailleurs, Daisuke avait donner suffisamment d'information pour se retrouver coincé, en effet Daisuke avait besoin de cinq morceau et donnerai logiquement de l'argent pour chaque morceau donné, il suffirait à Hook de donner quatre morceaux et de laisser tomber le cinquième dans les abîmes de l'océan. Pourquoi? Tout simplement pour éviter de donner de la force à ses ennemis, Daisuke avait bien parlé de puissance, non? Hook ferai alors d'une pierre deux coup, il empêcherait Daisuke de retrouver l'ultime morceau en le cachant et l’affaiblirai comme la Team Rocket en récupérant tout son or! Sauf si l'objet en lui même était très très beau, Hook aimait les belles choses, si la météonite ressemblait à une émeraude ou quelconque pierre précieuse Daisuke pouvait s'assoir sur ses morceaux.
- Voyez-vous, avec mon poste de Commandant, j’ai empoché des sommes que jamais je n’aurais cru avoir, et avec la chute de l’Empire et la disparition de de Locksley, il fallait bien que je me permette de toucher à ma prime de fin de contrat. Donc, l’argent, j’en ai largement assez. Oh et, entre nous, qu’avez-vous prit à l’autre ex-chef de Kanto lors de la bataille navale, il m’a parlé d’un bien précieux, cela m’intéresse de savoir.
- Dans ce cas très bien, je veux bien t'aider. Mais je veux être payé individuellement pour chaque pierre, que tu me montres à quoi ça ressemble et surtout où j'ai une chance de les retrouver...
Laissant alors le jeune garçon préparait ses papiers et autres informations, le Capitaine prit soin de lui répondre tranquillement, racontant avec fierté comme il s'était joué de l'homme qui était le plus fort du monde il y a encore pas longtemps.

- Je lui ai volé un de ses Pokémon, et pas une mauviette c'était vraiment la bonne pioche! Il s'agit de son Sharpedo, et crois moi j'ai rarement vu un Pokémon qui appréciait autant la chair humaine...

Hook comme pour en profiter pour montrer que Daisuke devrait faire vraiment gaffe s'il voulait le rouler fit sortir le dit Pokémon. il s'agissait de Sharpedo, capturé par Adonis à Rivamar, capturé uniquement car celui-ci avait un potentiel spectaculaire et parce que le Pokémon était assez fort et sanguinaire pour aller dévorer les baigneurs sur la plage; D'où son célèbre surnom à Unyss de "Monstre de Rivamar" et il y avait de quoi la bestiole était bien au dessus de la moyenne en taille et en poids. Les dents tranchante le Pokémon une fois posé sur le sol se maintenait à l'aide de ses capacité aquatiques. Sharpedo ne comprenant pas ce qu'il se passait se contenta de regarder Daisuke et Nicolas d'un regard très effrayant, attendant qu'un seul ordre pour passer à table même si instinctivement il avait compris que ce soir c'était pas pour manger qu'il était là mais juste pour montrer et impressionner.
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier. Lun 18 Nov - 19:17

Pour rappel, depuis minuit, Daisuke se trouvait dans une négociation, non, dans un marché des plus prometteurs. En effet, grâce à ce pirate, le commandant de la Team Rocket allait surement avoir la Météonite plus rapidement que lors du début de la création du plan de Fujiwara. Le fils adoptif de Giovanni allait pouvoir s’amuser en jouant avec Hook, qui croit surement pouvoir mener le jeu, mais le seul tireur de ficelles, ici, c’était Daisuke, ni plus, ni moins.

- Euh dis comme ça ouais, juste royalement en effet. Mais pour que la Team Rocket s'y intéresse c'est que ça doit être important, continue...

Voyons, il était vrai que Daisuke ne l’avait pas précisé, ce n’était pas la Team Rocket qui s’intéressait à La Météonite, mais seulement, et simplement, Daisuke lui-même, mais, passons, cet information n, mais, passons, cet information était loin d’être importante pour vous comme pour Hook, vu que d’après son narrateur, il ne recherche principalement que de l’argent. Mais bon, Daisuke continua alors son explication, et Hook reprit la parole une fois ces mêmes explications terminées.

- Dans ce cas très bien, je veux bien t'aider. Mais je veux être payé individuellement pour chaque pierre, que tu me montres à quoi ça ressemble et surtout où j'ai une chance de les retrouver...

Pour la première parti, Daisuke répondit d’un simple oui, pour la seconde parti, c’était une question bien évidemment logique pour que le capitaine remplit sa part du marché, Nicolas sortit donc des papiers de son sac, eh bien oui, il fallait bien que l’assistant serve à quelque chose. Pendant ce temps, Le capitaine expliqua que la chose qu’il avait prit à De Locksley était le Sharpedo de celui-ci. D’ailleurs, un détail que n’oubliua pas de précisé le Pirate était la préférence du pokémon aquatique pour la viande humaine. Puis, pour bien insister sur ce détail, l’Hook lança son pokémon dans l’eau, qui était incroyablement énorme par rapport à tout les autres Sharpedos qu’avait vu Daisuke à ce jour. Cependant, la seule réaction qu’eut Daisuke, c’était un claquement de doigt. Un simplement claquement de doigt qui fit apparaître Hadès, le fidèle Lugulabre de Daisuke, qui se trouvait là depuis tout ce temps, mais qui était restait invisible, une simple protection supplémentaire pour l’Agent de L’ombre, qui était totalement logique, vous ne trouvez pas ?

-En effet, votre Sharpedo est impressionant, mais, mon Lugulabre est un pokémon tout aussi impressionnant, je vous rassure, je ne compte pas vous attaquer, je me méfie juste, connaissant votre puissance qui m'a bien faillit coûter la vie. Nicolas, les papiers.

Le sbire en question en avait fini avec le tri, et remit directement un dossier au commandant, qui donna ce même dossier directement au capitaine Hook, pour ensuite, prendre la parole, toujours d’un calme qui pourrait étonner tous ceux qui ont rencontrés Daisuke il y a un bon moment : -Dedans, vous trouverez des photos de la Météonite. Il y a aussi les possibles lieux ou peuvent se trouver un morceau : Le Musée de Roche-Sur-Gliffe, à Kalos, ou encore, au centre des Tourbis’Iles à Jotho, voir même sur l’Ile Shamouti, cité insulaire natale de votre personne, n’est ce pas ? Aussi, j’ai déjà une idée d’un morceau, dont je m’occuperais moi-même en allant voir une [b]certaine famille [/u].


Daisuke avait donné un dossier d’une dizaine de page recto-verso, mais, heureusement, il y avait principalement des photos, donc, le texte était minime pour ce cher Hook, qui n’était, pour Daisuke, surement pas un intellectuel. C’est ce qui faisait le charme de notre pirate préféré après tout, non ? Dans tous les cas, le plan avançait de plus en plus vite, Daisuke ne pouvait s’empêcher d’être aux anges, et c’était bien normal, après tout, il en était là seulement grâce à lui, et à personne d’autre. C’était pour bientôt, le jour où tous allaient payés, où tous allaient payés, Andreas, Luberias, L’Humanité elle-même. Mais Daisuke, connaissant l’alliance de Hook avec l’Aqua, elle-même ancienne alliée à la Team Galaxie, voulait poser une question :

-Sinon, avez-vous entendu parler d’une certaine Luberias ?

.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier. Lun 18 Nov - 19:50

Après lui avoir montré le Sharpedo que le Capitaine avait acquis d'une manière frauduleuse et des plus insolente, Daisuke sembla comme impassible, une impassibilité qui sonnait faux se contentant de regarder les fameux documents qui allait être donné au Capitaine pour lui permettre de réaliser la quête. Si le Capitaine était un simple d'esprit il en aurait été fortement blessé, après tout c'était bien lui qui avait demandé ce qu'avait piqué Hook non? Il aurait du se contenter d'applaudir de ses deux mains ou de garder le silence. Non pas claquer des doigts de manière insolente et faire apparaitre un Lugulabre de l'obscurité la plus totale. Pourquoi le Capitaine était il non pas agacé mais plutôt souriant, souriant d'un sourire narquois et moqueur? Tout simplement par ce qu'en voyant Daisuke réagir ainsi, c'était logiquement parce que le jeune garçon éprouvait le besoin de dire: "moi aussi je peux faire peur" , en gros je suis plus le même depuis la dernière fois et tu ne m’impressionnes pas, voilà ce que voulait dire Daisuke en réagissant ainsi! Et en éprouvant le besoin de l'exprimer, c'était comme pour tenter d'apaiser une réalité qui était tout autre...

- En effet, votre Sharpedo est impressionnant, mais, mon Lugulabre est un pokémon tout aussi impressionnant, je vous rassure, je ne compte pas vous attaquer, je me méfie juste, connaissant votre puissance qui m'a bien faillit coûter la vie. Nicolas, les papiers.



- Je te rappelle moussaillon que la dernière fois que tu es venu, ce n'était pas sans mauvaise intention! S'exclama le Capitaine en pointant son crochet vers les yeux de Daisuke, le crochet d'argent brillant simultanément d'une étrange lueur fantôme grâce au reflet du Lugulabre sur celui-ci: En venant m'espionner sur mon île fallait pas imaginer t'en sortir indemne. Mais passons montre moi ça...

- Dedans, vous trouverez des photos de la Météonite. Il y a aussi les possibles lieux ou peuvent se trouver un morceau : Le Musée de Roche-Sur-Gliffe, à Kalos, ou encore, au centre des Tourbis’Iles à Jotho, voir même sur l’Ile Shamouti, cité insulaire natale de votre personne, n’est ce pas ? Aussi, j’ai déjà une idée d’un morceau, dont je m’occuperais moi-même en allant voir une certaine famille.

- Parfait parfait...


- Sinon, avez-vous entendu parler d’une certaine Luberias ?

- Non non du tout...
Répondit tout naturellement le Capitaine qui sur le coup n'avait pas l'intention de mentir car oui il avait entendu parler de Lubérias, ils avaient fait connaissance d'ailleurs. Toutefois le Capitaine était entrain de regarder les documents qu'on lui avait donné et Daisuke aurait pu lui parler d'un Dracaufeu vert à pois bleu qu'il n'aurait pas tilté davantage et aurait répondu la même chose ou presque. Car oui sur le coup, il n'avait pas écouté le petit mousse comme il se plaisait à l'appeler. Va falloir qu'on parle du payement, je veux un montant clairement défini et signé sur papier. Un peu comme un contrat... Mais de pirate! Quand ça sera fait je connais un musée qui va connaitre le bruit des canons.

Après il fallait avouer que le Capitaine Hook n'était pas une intime de Lubérias, et que le Capitaine s'amusait à fréquenter tellement de femme que sincèrement il ne pouvait pas retenir le nom de toutes, même s'il ne s'était rien passé. Il aurait fallu être plus évoquateur comme un "tu sais la petite brune avec les gros..." ou encore un "tu sais celle avec un grain de beauté sous l’œil gauche qu'on a vu à Poivressel" , en l'occurence pour Lubérias, Daisuke aurait du lui parler d'un rendez vous avec une commandante Galaxie ça aurait été plus évocateur; Cependant il ne pouvait pas le savoir, et même s'il avait été assez clair pour le Capitaine, Hook ne dirait rien car ce qu'il projetait de faire avec les Galaxie était une tache tout aussi personnel et secrète que la météonite pour Daisuke. Un secret qu'on ne donne à personne...

Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier. Mer 20 Nov - 20:36

A la question de "Connaissez vous une certaine Luberias", la réponse du pirate était donc :

- Non non du tout...

Une réponse bien décevante pour Daisuke, qui aurait adoré qu’Hook connaisse Luberias, car, comme vous le savez, depuis une certaine réunion au Quartier Général de la Team Galaxie, Daisuke avait une dent contre le serpent, bien que depuis qu’il n’avait plus de micro, Daisuke était largement content. En effet, l’avoir retirer lors de la bataille d’Algatia, c’était le meilleur choix à faire, car maintenant, plus aucun gène dans les propos, Daisuke pouvait, depuis, profiter pleinement de sa langue afin de manipuler un maximum d’autrui. Mais passons, car l’Agent de l’Ombre, en réalité, se fichait plus ou moins du serpent, là, ce qu’il voulait, c’était la Météonite. Mais Hook, lui, voulait l’argent, et il n’avait pas perdu ce qu’il voulait, mais cela, le Rocket le savait parfaitement : Va falloir qu'on parle du payement, je veux un montant clairement défini et signé sur papier. Un peu comme un contrat... Mais de pirate! Quand ça sera fait je connais un musée qui va connaitre le bruit des canons.

Daisuke lâcha un léger ricanement, non pas moqueur, loin de là, on pouvait plutôt parler de cri du cœur, pour ce commandant qui comprit que le Pirate avait officiellement accepté l’offre. Le marché final allait pouvoir se faire, mais avant, Daisuke ordonna à Nicolas de sortir, je cite, d’autres papiers, du sac à dos du sbire, celui-là même qui donna ce qu’on appelait un contrat au commandant, qui le donna lui-même directement au chef des Pirates. -Voyons Capitaine, c’est moi qui vous ait demandé ici, j’avais bien évidemment tout prévu, même le contrat, auquel j’espère, il y aura assez de zéros pour le prix.

Le commandant sourit. Son être, qui ne voyait du monde qu’un parcours, avec des obstacles, avec cette ligne d’arrivé qu’était la Météonite, pour ensuite, la récompense, qui serait la vengeance, c’est un schéma surement simplifié, mais qui déterminait largement l’esprit de Daisuke. En effet, il ne fonctionnait, ne carburait, que par ces mêmes sentiments, encore et encore. Nicolas se demandait ce que son supérieur cherchait à faire, car en réalité, ce sbire ne savait pas que le projet était en réalité un but personnel, et non pas un plan pour l’organisation Rocket qui était, je le rappel, dans une dissolution quasi-totale. Mais ça, ce syndicat du crime originaire de la Région de Kanto avait l’habitude des dissolutions, cela devait être la quatrième, si ce n’est la cinquième, m’enfin, vous voyez où je veux en venir, la Team Rocket est une organisation qui survivra d’époques en époques, elle est un diamant, un diamant éternel. Tiens, je garderais cette métaphore pour Giovanni. Mais, une fois de plus, je m’égard du centre d’intérêt de notre récit. Reprenons donc.

-Si cela vous convient, je pense que le lieu de votre attaque sera donc le Musée de Roche-Sur-Gliffe ? Si vous le voulez, mes sbires peuvent vous aider, mais bon, vous ne devez surement pas avoir besoin d’aide, je pense.


L’Agent de l’ombre avait été on ne peut plus clair, si Hook avait besoin d’aide, il l’aiderait, sinon, pas de problème non plus, ce n’était guère le problème de monsieur Fujiwara, qui, possédait une dizaine de sbire tous expérimentés, pas dans la force de leurs pokémons, mais leurs tactiques sont assez élaborées, m’enfin, ce n’étaient que des sbires, donc, pas de grandes têtes non plus, mais, ils ne sont pas non plus des idiots de seconde zone, voir même de tierce zone. Mais bon, ce n’était pas important, car la chose que Daisuke voulait, c’était la réponse de Hook, à la question que le chevalier noir allait pauser dans quelques secondes…

-L’Attaque, si vous acceptez, se déroulerait quand ? J’ai envie de regarder le journal ce jour-là.


Un sourire se dessina sur Daisuke, qui était vraiment quelqu’un de joueur, avoir envie de voir la destruction d’un musée, bien assis sur son fauteuil, en buvant une tasse de café, ce serait, un savourant spectacle, vous ne trouvez pas ? Et bien, c’est ce que pensais Daisuke, était plus qu’impatient de voir ledit spectacle.

.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier. Jeu 21 Nov - 18:49

Attentif à ce qu'allait lui donner Daisuke le Capitaine resta patient et silencieux, inutile de commenter quoi que ce soit, lui il n'attendait qu'une chose c'était d'aller boire avec son équipage dans le bar le plus proche, et surtout, se trouver une nana pour la nuit. Certes des activité pleine de vanité et de futilité qui laisserait bien des gens insensibles s'ils ne les écœurait pas, le Capitaine ne faisant pas vraiment dans le morale au niveau de ses soirées. Mais attention, il ne fallait pas l'imaginer comme un homme repoussant et infâme, non, malgré son immoralité le Capitaine savait se tenir et adorait par dessus tout incarner la classe et l'élégance; ce qui n'est pas contradictoire avec l'immoralité.

-Voyons Capitaine, c’est moi qui vous ait demandé ici, j’avais bien évidemment tout prévu, même le contrat, auquel j’espère, il y aura assez de zéros pour le prix.

- Hum...
Fit le Capitaine en prenant le temps de la réflexion et d'une hésitation assez insolente vis à vis de Daisuke qui avait quand même mis le prix. Toutefois le Capitaine n'avait que faire de la réaction du jeune garçon devant son air hésitant, il avait des boulet de canon à financer, des hommes à motiver et des vivres à préparer pour un tel voyage jusqu'à la nouvelle Kalos! Sans oublier bien sur les bières et le rhum... Et bien ça devrait aller.

- Si cela vous convient, je pense que le lieu de votre attaque sera donc le Musée de Roche-Sur-Gliffe ? Si vous le voulez, mes sbires peuvent vous aider, mais bon, vous ne devez surement pas avoir besoin d’aide, je pense.

- Bien sur que ça me convient c'est ce que j'ai prévu pour le moment. Après pas besoin de tes acolytes en effet petit mousse, on a pas le temps de faire du babysitting...


Voilà une provocation insultante en bonne et due forme! Cependant Daisuke eu la sagesse et la maturité de ne pas relever ceci, c'était en effet inutile et puis, il avait ce qu'il voulait le plus; une aide quant à la recherche des fragments de météonite.

- L’Attaque, si vous acceptez, se déroulerait quand ? J’ai envie de regarder le journal ce jour-là.

- Je peux pas donner de date fixe, mais dans une à deux semaines la besogne sera faite. Avec classe et panache! Crois moi tu pourras pas rater cette info à la télé même si tu le voulais.
Expliqua le Capitaine tout en rendant un des contrats de Daisuke, gardant un des deux exemplaires signé: Bon, c'est pas tout mais je vais pas passer ma nuit dehors, je crois que tu as terminé donc je vais aller au bar. T'as qu'a venir si tu veux! Ça m'est égal, mais nous avons la chute de ton maitre à fêter.

Le Capitaine sans même le regarder s'avança directement, n'attendant même pas son accord ou désaccord, s'il voulait encore parler et bien il n'avait qu'a le suivre. Mais le Capitaine en avait assez d'attendre ici debout sous la brise marine, ses pieds le démangeait à force de rester ici, ceux ci ne demandant qu'à marcher jusqu'à la taverne la plus proche! Rien ne les empêchait de discuter tranquillement au chaud, assis confortablement sur un divan ou un bon siège rembourrée avec un bon verre d'alcool à la main, après les petits jeunot de la Rocket se contenterait d'un chocolat s'il voulait, c'était pas le problème d'un pirate, mais Daisuke chercherait peut-être à en profiter...
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier. Ven 13 Déc - 21:21

Le Capitaine Hook prit un moment de reflexion, laissant Daisuke de marbre, qui était à moitié prit de sueurs froides, il voulait absolument la Météonite, absolument sa vengeance, c’était une obsession aussi grosse que le poids de Groudon, Qui pesait, je le rappelle, un millier de kilogrammes. En effet, Daisuke était vraiment bouillant ces derniers temps, surtout avec la mise en déroute de la Rocket, il ne pouvait plus se faire autant d’argent que prévu, Ah, pauvre Fujiwara, il était vraiment dans le caca. Mais, il trouvera sans aucun doute un moyen d’arriver à son but final, surtout avec la réponse du Capitaine Hook : Et bien ça devrait aller.

Mentalement, Daisuke était au paradis, ce sentiment était tellement énorme, qu’il en esquissa un léger sourire, il avait réussi à conclure un marché avec James Hook, bien que le prix était tout de même là, pour Daisuke, ce n’était pas important, il trouverais facilement d’autres moyens de gagner de l’Argent, m’enfin, quand un Certain Mafieux sera de retour, tout ira pour le mieux, dans le sens ou la Team retrouvera des finances, et donc, pour Daisuke, son salaire mensuel tant adoré ! C’est alors, qu’à la question de Daisuke, qui en réalité était plus un raisonnement logique qu’autre chose, Hook dit :

- Bien sur que ça me convient c'est ce que j'ai prévu pour le moment. Après pas besoin de tes acolytes en effet petit mousse, on a pas le temps de faire du babysitting...

Ah, Daisuke retira son sourire sous la provocation plus que voyante du Pirate, qu’essayait-il de faire en provocant le Chevalier ? Prouver sa maturité ? Et bien, si c’était ça, cette idée porta ses fruits puisque Daisuke ne réagit pas, il n’allait tout de même pas, en un instant, réduire le marché à Néant, ce serait totalement, mais alors totalement idiot ! Seulement, le sourire revint au visage de Daisuke, quand il posa la question du jour auquel il devait regarder la télévision sur la chaine TK1 Télévision Kantonîte N°1 ! La réponse de Hook, qu’il prononça tout en rendant un des contrats à Daisuke, ne donna pas de date précise par contre :

- Je peux pas donner de date fixe, mais dans une à deux semaines la besogne sera faite. Avec classe et panache! Crois moi tu pourras pas rater cette info à la télé même si tu le voulais. Bon, c'est pas tout mais je vais pas passer ma nuit dehors, je crois que tu as terminé donc je vais aller au bar. T'as qu'a venir si tu veux! Ça m'est égal, mais nous avons la chute de ton maitre à fêter.

Une semaine, voire deux grand Maximum, d’accord, Daisuke y penserait, à regarder la chaine des informations par excellence, ce sera surement une bonne soirée relaxante, qui suivra directement d’une nouvelle rencontre entre le Pirate et le Chevalier pour la remise du fragment d’un côté, et la remise de l’argent liquide de l’autre. Quand à la deuxième parti du message de Hook, la soirée au bar, Daisuke n’était pas spécialement contre, mais devait, tout comme son narrateur, travailler. Cependant, l’idée est plaisante, surtout si Hook finissait saoul, alors là, sauter sur cette occasion pour avoir un avantage X ou Y était une excellente chose, il accepta donc avec un hochement de tête, et suivit le Capitaine Hook. Le trajet jusqu’au bar du quartier fut cours, et sans dialogue. Daisuke entra, suivit de Hook, ou l’inverse, puis c’est un barman, la vingtaine, tout comme Dai’, plutôt beau garçon, aux yeux verts avec des cheveux blonds, ainsi qu’une tenue de serveur, qui vint accueillir le duo le plus improbable de la planète pokémonesque ! : -Messieurs, assied vous donc, que voulez-vous boire !


Daisuke ne prit qu’une seconde avant de dire : -Pour moi, ce sera un Saké, le meilleur que vous avez. Et vous Capitaine, que prenez-vous ? Je vous paye le premier verre, si vous voulez.

Le Chevalier Noir de la Team Rocket prit cette initiative pour tenter de gagner la confiance du Chef Pirate, bien que cela pourrait tourner au fiasco si ce même Pirate finissait Ivre en voulant aller voir des femmes qui ne voudraient pas de lui, il fallait tenter la chance, nous n’avons rien sans rien, n’est-ce pas ?

[Hrp] : Si tu veux jouer le serveur pour faire un jeu de drague avec un Dai’ à moitié saoul (celui-ci étant homosexuel), hésite pas, ça peut être drôle xD [/HRP]

.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier. Sam 11 Jan - 10:28

Après avoir lancé l'invitation au jeune chevalier de la Team déchu, le Capitaine s'était dirigé vers le dit bar où son équipage l'attendait, enfin l'attendait, disons plutôt qu'il ne l'attendait pas et avait tout simplement déjà commencé une nouvel fête pour célébrer la chute de l'Empire Rocket. Nouvel car oui, c'était pas la première et pour des pirates comme eux, tout prétexte était bon pour faire la fête et si jamais il y en avait pas on refêtait tout simplement un évènement important; certains font bien leur anniversaire chaque année? Pourquoi ne pas fêter un évènement à quelques jours d'intervalles? Bah les pirates avaient trouvé la solution, continuer la fête dès que leur pied toucher terre. Ainsi le Capitaine n'avait pas vraiment fait gaffe à Daisuke, celui-ci aurait pu disparaitre dans la nuit il l'aurait sûrement pas remarqué. Cependant, à leur arrivé, le Capitaine fut remarqué car tout ses hommes se mirent à l'appeler d'une voix commune, forte et enivré, à la fois par l'alcool et la joie.


- Je vois que vous ne m'avez même pas attendu, bande de misérable marins d'eau douce... Fit le Capitaine Hook en feignant le mécontentement, ce que comprit l'équipage qui gloussait alors doucement face à la plaisanterie qui n'était pas vraiment une, comme quoi l'alcool! Très bien que la fête continu!!

De nouveau cri de satisfaction se firent entendre et un serveur se précipita vers lui et vers Daisuke, celui-ci semblait assez stressé de par le nombre de client à gérer mais tentait de rester calme et professionnel. Pour le moment il n'y avait pas eu de casse ni de bagarre, pourquoi s'inquiéter d'avoir une bande de marin littéralement ivre dans son établissement? Messieurs, assied vous donc, que voulez-vous boire !


- Pour moi, ce sera un Saké, le meilleur que vous avez. Et vous Capitaine, que prenez-vous ? Je vous paye le premier verre, si vous voulez.


- Un verre? Nan pas vraiment, prenez moi votre meilleur fût de bière et une chope digne de ce nom! J'ai soif!

- Euh... C'est que nous n'avons pas l'habitude de euh... D'accord je vais vous cherchais ça tout de suite!

Le serveur partit, comprenant au regard du Capitaine au début de sa phrase qu'il avait intérêt à ce qu'il prenne cet habitude pour lui. On ne plaisante pas avec un homme qui avait un crochet à la place de la main gauche! Lorsque le serveur partit, le Capitaine prit Daisuke par l'épaule avant de le mener vers la meilleur table du bar, table qui était déjà réservait et gardé pour lui par son fidèle second monsieur Mouche. Celui-ci ne serait vraiment libre qu'a partir du moment où le Capitaine serait arrivé à sa table, en attendant le pauvre second devait rester un minimum sobre pour gérer tout le monde, n'ayant pas l'autorité naturelle du Capitaine qui d'une parole, même entièrement bourré se faisait respecter de ses hommes; et il y avait de quoi! La cruauté n'avait jamais autant d'imagination sous les effets de la boisson, et si le Capitaine était contrarié on pouvait sacrément déguster.

- Hey petit mousse... Comment veut tu qu'on te prenne au sérieux en parlant de payer? On va tout simplement ne pas payer! Comme toute les autres fois... Sauf si le bar est bien et qu'on souhaite y retourner un jour.


- Et encore mon Capitaine!
S'exclama monsieur Mouche ravi de voir et d'entendre arriver son Capitaine, car ils étaient tellement nombreux qu'en général les bars n'osaient rien faire, certes parfois la police avait été appelé mais ça avait fini dans le sang et les bar avait disparu dans les cendres d'un incendie volontaire: ce qui pousse pas à énerver les pirates, mais plutôt à faire pleurer le gérant quand il les voyait arriver. Puis observa Daisuke comme s'il voyait mal, ce fameux garçon qu'il avait fallu attraper et qui les avait espionner, ici, avec le Capitaine? Nan... Pas possible! Mais Capitaine vous êtes sur que?

- Ce soir c'est exceptionnellement mon invité, le vent tourne Mouche, le vent tourne...

Et oui le vent tourne, métaphore pour montrer que d'ennemi et d'espion assez peu fidèle envers le Capitaine, Daisuke était devenu un allié potentiel ou plutôt une source de revenu importante. Le second l'apprendrait plus tard et comprenait bien qu'avec la chute de l'Empire Rocket les choses avait effectivement pu changer et ne s'attarda pas sur la question. Le serveur quant à lui arriva, avec un petit fût d'une dizaine de litre de bière, un saké et des petits cookies d'apéritif.

- Ahaha! Parfait, tiens!
Fit le Capitaine en lançant une pièce sur le plateau du serveur: Pour le service et maintenant file que je ne te revois plus jusqu'à ce que ma chope soit vide. Et toi petit mousse, dis toi que c'est ta première grande et vrai soirée digne de ce nom! Mais raconte nous un peu, tu as l'expérience de la boisson?

Laissant Daisuke répondre et expliquer comme narrer son histoire personnel au niveau des fêtes, de l'alcool et autres bêtises de soirées. Le Capitaine laissa la boisson couleur de miel descendre dans sa gorge, réchauffant à la fois le ventre comme permettant à l'esprit de flotter légèrement avant de prendre un cookie. Quand le petit homme aurait terminé il raconterait lui même quelque une de ses soirées avec l'équipage, qui certes sans faire partie d'une aventure épique dans les fait permettait de narrer ce qu'avait pu faire autrefois l'individu. Ce qui n'est pas moins intéressant.






PS: J'essayerai, mais si tu as de l'inspiration avant moi tu peux lancer le fait avant moi, le tout c'est que ça reste soft x)
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier. Ven 31 Jan - 21:07

Daisuke se trouvait donc au bar avec son nouvel allié, le Capitaine James Hook, il allait surement finir avec la fameuse gueule de bois dès demain matin, mais là, il allait profiter, pour une fois, profiter de la vie comme il se doit, cela faisait vingt ans qu’il était dans ce monde, il avait bien le droit à de la détente, non ? Enfin bref, il décida de suivre Hook tranquillement, afin de voir comme cela allait se passer, avec un serveur des plus mignons, il fallait avouer que le commandant Rocket n’était pas indifférent. M’enfin, le chef de troupe prit alors la parole, afin d’expliquer à Daisuke sa méthode de payement :

- Hey petit mousse... Comment veut tu qu'on te prenne au sérieux en parlant de payer? On va tout simplement ne pas payer! Comme toute les autres fois... Sauf si le bar est bien et qu'on souhaite y retourner un jour.

Alors là, Daisuke connaissait le vil caractère du Capitaine Crochet, mais à ce point-là ? Moi personnellement, je n’oserait jamais ne pas payé dans un bar, surtout si le serveur était aussi craquant, attendez, rien que pour ça, il mériterait un pourboir, n’êtes vous pas d’accord ? Les beaux garçons méritent toujours un pourboir, c’est une chose que l’on doit finir par savoir dans ce monde ou les perles de beautés se font de plus en plus rares, non ? Enfin bref, revenons à nos wattouat, voulez vous ?

Mouche vit le capitaine arrivé, ainsi que Daisuke qui avait les mains dans les poches, autant vous dire que le second de Hook était totalement choqué de voir le chevalier noir de la Team Rocket ici, mais bon, James le rassura sans pour autant expliqué la situation dans les détails, il ne va pas non plus hurlé devant tous le monde qu’il va lancer l’assaut sur le musée de Roche-sur-gliffe afin de récupérer la Météonite pour empocher une somme d’argent plutôt conséquente…Si ? Le serveur arriva ensuite, ammenant trois bouteilles de Saké, un fut de Bière, ainsi que des Cookies apéros.

- Ahaha! Parfait, tiens ! Pour le service et maintenant file que je ne te revois plus jusqu'à ce que ma chope soit vide. Et toi petit mousse, dis toi que c'est ta première grande et vrai soirée digne de ce nom! Mais raconte nous un peu, tu as l'expérience de la boisson?

Hook avait donné une pièce au serveur, qui partit, Daisuke, qui avait déjà ouvert une bouteille et avait bu plus de la moitié dit : -Noooon, reviens beau gosse ! D’une voix tristounette, mais mignonne en même temps, mais à en faire rire plus d’un, puis, il se tourna vers Hook, en prenant une poignée de cookie dans la mains, qu’il mangera sans doute un par un, car ces petites choses croyez moi, ça se mange sans fin.

-Donc, pour mon expérience avec l’alcool, imaginez un hoquet, disons purement et simplement que si je me prends ce que l’on appelle, une cuite, ce ne sera pas la première, et surement pas la dernière, croyez moi sur parole mon cher capitaine, je cache aussi mon jeu, vous savez, hoquet, par Daisuke, et vous, parlez moi de votre expérience.


Daisuke était vraiment sous l’effet de l’alcool, les hoquets sont un signe non trompeur, il était déjà tous rouge, avec une bouteille de finie, ce n’était déjà pas mal, non ?

.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier. Jeu 29 Jan - 20:47

La fête battait son plein et les effluves d'alcool envahissait l'atmosphère, et cela de tel manière que l'on pouvait croire que l'on pouvait réellement devenir ivre par le simple fait de respirer. Cependant ça ne semblait gêner personne, et surtout pas les nombreux pirates de l'assistance qui buvaient et riaient de bon cœur. Cependant le Capitaine bien que partageant cette hilarité générale lui ne riait pas grâce au blague salace, ou à cause d'une ivresse facile, non au contraire, il s'amusait de la compagnie de Daisuke qui était devenu l'équivalent du bouffon dont Hook serait le Roy. C'était l'impression qu'il laissait au Capitaine, impression péjorative, mais à moins d'être une demoiselle au forme généreuse et alléchante, les impressions de Hook était rarement positive. Toute vie humaine était l'équivalent de la vie animale, autrement dit de la viande avec le don de parole, si cette viande rendait service tant mieux, si elle le titillait de trop alors il l'embrochait littéralement pour la servir au Sharpedo. Bref, un homme au cœur aussi tendre que la Peau Dure dudit prédateur qui dormait au fond de sa Pokéball.

- Donc, pour mon expérience avec l’alcool, disons purement et simplement que si je me prends ce que l’on appelle, une cuite, ce ne sera pas la première, et surement pas la dernière, croyez moi sur parole mon cher capitaine, je cache aussi mon jeu, vous savez, et vous, parlez moi de votre expérience.

- Mon expérience? Ahahaha...
Commença t-il en riant de bon cœur, amusé par le hoquet et la tête de ce qui pour lui était un enfant qui découvrait la boisson. Daisuke croyait cacher son jeu il en était rien, ce pauvre petit mousse était mentalement devenu la mousse d'une bière, fragile et volatile; Elle est aussi brillante et ancienne que ne l'est mon crochet et mon navire! N'oublie pas que l'objectif n'est pas de s'écrouler, mais de profiter de la vie. On ne vit qu'une fois, une seule, alors il faut la remplir la vie, la remplir d'or, de femme et de bière!

A ses mots il leva sa coupe au ciel, rejoint aussitôt par celle de Mouche, avant de faire tout deux un cul sec, Monsieur Mouche repartant alors trinquer avec les autres membres de l'équipage. Le Capitaine prit alors un cookie au chocolat, friandises excellente pour exciter la soif.

- Mais dis moi, que trouve tu à ce serveur?
Demanda alors le Capitaine avec un regard et un sourire inquisiteur, cherchant à trouver un nouveau sujet pour rire, lui qui aimait tant les femmes, il s'amusait de voir ceux qui s'en désintéressait, se moquant de ce qu'il ne pouvait comprendre. Puis se fichant de savoir, ce qu'il en pensait, l'alcool altérant les volontés passagère, il poursuivit: Non en fait, maintenant que l'Empire est détruit et que tu ne risques plus rien, si tu avais le pouvoir de faire ce que tu veux, si tu étais devenu Empereur à la place de l'autre pingouin, qu'est ce que tu ferais?

Ça c'était un sujet plus intéressant, connaitre le pays imaginaire des gens que le Capitaine croisait, cherchant à puiser dans les rêves des autres, de nouveaux rêves pour lui même et parfois, plus cruel, savoir ce qu'il fallait faire pour ruiner le rêve des autres. Ça c'était drôle, c'était peut-être pour ça qu'il avait pris plaisir à participer à la ruine des rêve de ce Adonis de Locksley. Après quant à savoir pourquoi le Capitaine se cherchait de nouveau rêve, c'était pour des raisons complexes et particulière, car il avait tout ce qu'il veut et pourtant il se sentait incomplet, le monde n'était jamais assez grand, jamais assez riche, plus, il voulait toujours plus; L'homme est une créature porté vers l'infini et Hook était devenu un homme au désirs rassasié et en même temps affamé, il voulait plus et davantage et peut-être que Daisuke lui donnerait de nouvelle idée pour passer son temps et s'amuser, en cette soirée comme à l'avenir!
Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Fujiwara
Destructeur Vindicatif

avatar
Messages : 173
Réputation : 4
Date d'inscription : 22/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier. Ven 22 Mai - 19:27


Daisuke ne tenait plus vraiment à discuter tellement avec le Capitaine, non pas qu’il ne le trouvait pas de bonne compagnie, mais il savait que s’il continuait à boire, il se retrouverait dans un état on ne peut plus pitoyable. Heureusement, à chaque fois que le Capitaine avait une question, il coupait la parole au commandant Rocket par une autre, celui-ci n’ayant aucunement le temps de prononcer le moindre mot. C’était pas mal. Mais ce coup-ci, le Capitaine avait finalement arrêté de parler, pour savoir ce qu’aurait fait Daisuke s’il aurait été Empereur. Le brun ne put s’empêcher de lâcher un rire. Puis répondit, simplement :


-Je ne sais pas. A vrai dire...Je n’ai qu’un seul but dans ma vie, tué une certaine personne. Ceci fait, j’admet que je ne sais pas que ce que ferais après, si j’aurais eut le pouvoir, j’aurais tué cette personne...Mais après...Que ferais-je après…

En voilà une interrogation intéressante. Daisuke n’avait jamais pensé, en une décennie, à ce qu’il ferait après sa vengeance. Cet instant où Andreas ne sera qu’un cadavre vidé de toute vie marquera un tournant décisif dans la vie du Brun. Celui-ci pourrait collaboré plus souvent avec le capitaine, qu’il trouvait plutôt pas mal...Mais plus sérieusement, il n’avait aucune idée de ce qu’il ferait...Il lui faudrait refaire une nouvelle vie. Trouver un travail, une passion, quelque chose, un nouveau but. C’est ce qu’il va lui falloir, après avoir tué Andreas, Daisuke allait avoir besoin d’un nouveau but. Il se leva alors, puis salua Hook, lui disant qu’ils se reverraient donc très prochainement, puis il parti rapidement, préférant rentrer dormir, au lieu d’avoir mal à la tête à trop réfléchir son son avenir, qui était des plus incertain.

.:-------------------------:.
Ce personnage possède actuellement une Gemme Sesame ainsi qu'une Braségalite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier.

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles Portuaires, Le marché du Pirate et Du Chevalier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Kanto :: Carmin sur Mer-