Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Tsuki's World
Jeu 25 Mai - 11:34 par Invité

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 2 Mai - 13:40 par Toshi Sakae

» Rising World
Lun 1 Mai - 11:49 par Invité

» Pokémon d'Antan
Lun 1 Mai - 11:25 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Dim 30 Avr - 9:59 par Invité

» Questionnaire
Sam 22 Avr - 22:09 par Sol

» Pour ou Contre le Reboot
Ven 14 Avr - 14:09 par Salem Grant

» Etes-vous partants à continuer à RP sur PLR ?
Ven 14 Avr - 14:04 par Salem Grant

» Question, pour les admin et modo ou autre.
Ven 14 Avr - 11:45 par Alice Taylor


Partagez | .

Céleste, la fille qui danse avec les Fées [100 %]

Invité
Invité



MessageSujet: Céleste, la fille qui danse avec les Fées [100 %] Sam 26 Oct - 17:04



Présentation de Céleste Harmonia
Nom : Harmonia.

Prénom: Céleste.

Âge: Vingt Printemps passés sous les fleurs de cerisiers.

Sexe: Femme, jusqu'à preuve du contraire.

Ville d'origine: La jeune fille angélique naquit sous le doux bruit des feuilles de Romant sous Bois.

Nombre de badges: Deux. Le badge Jet. Puis le sien, le Badge Angélique.

Arène: Paradoxalement le type de pokemon utilisé et sa région d'origine, l'ange est Championne dans la ville aérienne de Parsemille.

CT fétiche: En cas de victoire contre l'angélique, elle remet au valeureux challenger la CT contenant la symphonie Pouvoir Lunaire.

Premier pokemon acquis: Le premier compagnon de Céleste n'était encore qu'un petit Evoli au moment de la rencontre entre les deux êtres.

Equipe pokémon dans l'arène:

Hariel :
 

Yezalel:
 

Mebahel:
 

Vasariah:
 

Equipe pokémon favorite: L'équipe de la demoiselle ne diffère en rien de celle qu'elle utilise dans sa fonction de Champion d'Arène.

Pokémon préféré: Nymphali.

Autres pokémons dans la boite: Aucun.

Présentation physique et mentale: Céleste ne trahit en rien les attentes d'un point de vue purement physique. Pour faire honneur à son nom, elle est très similaire aux anges présent dans la religion. Tout d'abord, nous parlerons de sa chevelure. Blanche, elle évoque sans soucis les mélancoliques et joyeux flocons de neige qui, pendant l'hiver tombent sur la surface du globe. On peut y voir, de temps à autre et en y prêtant l’œil, de jolies reflets azurs. La longueur de sa douce chevelure fait qu'ils tombent en cascade jusqu'en bas du dos de la Muse. Une mèche unique et gracieuse retombe avec délicatesse sur son front. Et ce visage, on dirait une déesse n'est-ce-pas ? Car en effet, le visage de l'ange est beau. Très beau. Ces yeux. Ah ! Ses satanés yeux enivrants. Ils sont d'une couleur de plus extraordinaires, irréelle même. Or. Et ce n'est point un euphémisme. Ceci est véritablement la couleur des yeux de notre jeune Championne. Le doux chatoiement de se pupilles réussi à percer le cœur de bien des personnes. On ne peut ressentir de l'indifférence devant de tels yeux. Amour, haine, tristesse, amitié. Chaque personne croisant ses yeux la première fois ressent une émotion bien particulière. Une peau douce et délicate, un nez fin et des oreilles gracieuses. Voilà comment définir le visage de Céleste.

Ensuite, passons au reste du corps de la jeun femme. Même si sa poitrine n'est pas protubérante, elle n'as pas a rougir face aux autres dames de ce côté là. En ce qui concerne sa silhouette, elle est relativement, seulement un mètre soixante.Ni trop grosse ni trop petite, son pois moyen est de cinquante kilogrammes. Dans son dos se trouve un large tatouage. Des ailes, d'ange. Ces dernières sont dessinés de manière très délicate sur la peau de la damoiselle. Les couleurs utilisés sont principalement le blanc, de toute évidence. Cependant, on peut noter la présence d'un peu de rouge bordeaux au niveau du bout des ailes, comme si c'était du sang. Enfin, les membres de son corps. Loin d'être une culturiste, ils ne sont pas très costaud. D'ailleurs, il faut noter que la jeune femme est asthmatique, elle manque d'air et peut à tout moment faire une crise. C'est pour cela qu'elle s'épargne le plus de tâche physique, demandant de l'aide.  


Désormais, habillons notre amis voulez-vous ? Un fin chemisier recouvre son corps. Tantôt bleu, tantôt blanc. Cela dépend des jours. Le tissus utilisé pour ce dernier, c'est de la soie. Par-dessus, on y trouve une veste aux teints jaunâtres. Mais un jaune subtil, rappelant les couleurs du soleil. Les manches sont longues et recouvrent intégralement ses bras. Autour de ses bras, on note l'apparition d'une sorte de...sifflet ? Même si au premier abord c'en est un. Il n'en est rien en vérité. Il s'agit simplement du tube qui lui permet de supporter ses crises en inspirant dedans de l'air. Vital, elle ne l'oublie jamais. Ensuite, nous trouvons une jolie jupe couleur indigo. Cette dernière est de longueur intermédiaire, lui arrivant un peu au dessus des genoux. Elle porte également aux pieds des mocassins marrons. Enfin, ses poke balls sont en fait dissimulés dans les manches de sa veste.


Maintenant que nous avons détaillés sous toutes les coutures le corps de la jeune fille, attardons nous sur sa mentalité. Comme chaque être humain sur cette terre, elle dispose de qualités, mais aussi de défaut. Tout d'abord, nous parlerons de sa gentillesse. Car, comme vous vous en doutez, Céleste est très gentille. Elle ne méprise ni ne rabaisse personne. Elle serait prête à batailler comme une guerrière amazone pour vous faire plaisir. Particulièrement les enfants, qu'elle adore. Donnez lui pendant une journée votre marmot et il en ressortira serein et agréable. Douce, elle essaye de ne jamais brusquer les autres, préférant leur laisser choisir leur propres rythmes. Quand un conflit survient, la diplomatie est son maître mot. Elle essaye de combler les deux parties du mieux qu'elle peut, dans les limites de ses capacités évidemment. Étant une âme charitable, elle aime plus que tout venir en aide à son prochain. C'est le genre de personne qui ne peut pas rester indifférente devant un SDF dans la rue par exemple. Il lui est d'ailleurs arrivée une ou deux fois dans héberger un pour la nuit dans son arène.

Mais malheureusement, cette vague de bonté est également annonciateur de défauts. Elle est trop gentille. Elle est absolument incapable d'en vouloir à une personne. Elle considère que chacun est apte pour une deuxième chance. Oui, même les meurtriers. Trop compréhensive, elle essayeras de comprendre "pourquoi" une personne est mauvaise. Pour essayer de gommer cette plaie ouverte de son cœur. Oui, elle est comme ça. De plus, elle est naturellement naïve et a un certain mal pour déceler le mal du bien si elle ne le voit pas directement. C'est son plus grand défaut. Vous pouvez lui faire gober à peu près n'importe quoi, dans les limites du raisonnable bien sûr. Les Teams ? Elle s'en fiche un peu honnêtement. Du moment que les membres de ses organisations criminels ne viennent pas troubler la quiétude de sa ville, elle en fait fi. Bien sûr, elle est prête à les combattre si la cause est juste, ordinairement elle n'aime pas trop le conflit.

Enfin, dans un dernier temps, ce sera ses peurs qui seront au rendez-vous. Trois peurs pour être précis. La première, il s'agit des spectres et du feu. Pourquoi ? Car Lugulabre incarne exactement ceci. Elle perd totalement ses moyens devant de tels choses. Challengers, vous savez ce qu'il vous reste à faire. Sa dernière phobie est la plus étrange : une comptine. Oui, une comptine. Il s'agit de Solomon Grundy. Étrange n'est-ce-pas ? Nous ne nous étendrons pas trop sur ses peurs car elles feront l'objet d'un chapitre entier dans la narration de l'histoire de notre héroïne qui va maintenant être dévoilée sous vos yeux.

Histoire:

Chapitre un : La naissance d'une Fée parmi les Ombres.

Des cris. On entendait dans cris dans la maison des prestigieux Harmonia. Prestigieux ? Car oui, depuis plus de cinquante année, les Champions qui se sont succédé dans la ville de Romant sous Bois viennent tous de cette famille. Mais nous y reviendront plus tard. Ce qui était important, c'était la voix braillarde et criarde qui violait les oreilles de tous. Cependant, ce n'était pas une voix douloureuse, ni même plaintive. C'était tout le contraire en fait. Un cris combatif, de quelqu'un ou quelque chose tenant à la vie. Et c'était d'ailleurs le cas. Car en vérité, c'était un accouchement. Oui, la femme de l'actuel Champion était en train d'accoucher. D'un petit bébé qui allait bientôt naître. Quelle joie se sera lors de la naissance du marmot. Car en effet, la mère du futur enfant avait été déclaré stérile. C'était bien la première fois qu'un faux diagnostic du médecin était la bienvenue. De fait, l'impatience de monsieur et madame Harmonia était à son comble. Ils attendaient tout deux que le petit enfant naisse Qu'elle plaisir c'était pour eux. Cela mériterait d'être l'objet d'une fête.

Enfin, pour ça il fallait d'abord que l'enfant naisse. Et ce n'était pas chose gagner. Les contractions avaient assaillis la future maman dès l'aurore. Il était maintenant dix-spet heures et le petiot ne voulait toujours pas naître. C'est seulement vers vingt-deux heures du soir qu'enfin quelque chose sortit de la féminité de la mère. C'était gros, sale, mais humain. Une fille ? Oui, c'était le cas. Mais les parents n'étaient pas au bout de leurs surprises. Car en effet, un second petit être inoffensif sortit également avec un peu plus d'entrain que son ainée.  Un petit garçon. Des jumeaux donc ? Les parents ne se sentaient plus de joies. Ils n'avaient non pas un, mais bien deux enfants. Mais ce n'était pas les seules préoccupations du père. Il se demandait qui allait passer la fameuse épreuve pour devenir Champion de l'arène des spectres de la ville entre les deux enfants. Quand l'infirmière posât les deux petits aux côtés de leur mère, elle demanda leurs nom.

Céleste pour la fille... et Éric pour le garçon.

Chapitre deux : En harmonie avec la nature, elle vécut.

Les jeunes années d'Éric et de Céleste se passaient dans le plus grand des bonheurs. Ils avaient des parents aimaient, une famille toujours aux petits soins et étaient populaires à l'école. Oui, ils avaient tout ce dont un enfant rêve. Toujours choyés, toujours chouchoutés. Ils étaient parfaitement heureux de leur situation. Mais bien vite, leurs intérêts divergèrent. Éric était plus porter sur le combat de pokemon, avec son fidèle Absol. Oui, un Absol. Pokemon rare, très rare même. Annonciateur de apocalypse, les légendes disent que quand il se montre, c'est un signe de mauvais présage. On ne plaisante pas avec un calibre de ce genre. Mais comment un bambin comme lui en avait eu un. Durant son cinquième anniversaire, tout bêtement. Comme chaque fois qu'un enfant atteignait ses cinq ans, on lui remettait un pokemon de son choix. La plupart se tournaient vers des pokemons de types ténèbres et spectres, pour marcher dans les traces de leurs ainés.

Mais Céleste ? Que nenni. Elle avait demandé tout autre chose. Même s'il n'était pas aussi puissant et impérial qu'un Absol, son pokemon était peut-être même plus rare que la personnification de la catastrophe. Un Évoli. Oui, un mignon petit Évoli. C'était son choix. Elle avait longuement réfléchis et s'était dit qu'un petit compagnon mignon et gentil serait le mieux. Car en effet, elle n'était pas très portée vers le combat, contrairement à son jumeaux. Au grand daim de son père d'ailleurs, qui devait la former pour devenir la prochaine Championne. Elle passait le plus claire de son temps dans les forêts et les bois avoisinants, marchant aux cotés de son amie. Parfois, elle voyait un pokemon blessé et le soignait. C'était son passe-temps favoris. Et pendant des années, c'était le même quotidien. Un quotidien paisible qui lui sied parfaitement d'ailleurs. Et malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin. Car un jour, à l'aube de son dixième anniversaire, son père la convoqua.

Il est temps pour toi de passer l'épreuve ma fille.

Chapitre trois : The Solomon Grundy.

L'épreuve. Un jour important pour l'ainé de la famille de l'actuel champion. En effet, cette épreuve déterminait si le gamin était apte pour devenir le prochain Champion de la ville. S'il l'était, alors son père le prenait en charge pour le former au combat de pokemon personnellement. Comme Céleste était arrivée la première au monde, c'est elle qui devait la passer. Angoissée, elle avait peur d'échouer. Surtout quand on connaissait la nature de l'épreuve. Passer une nuit orageuse et tumultueuse dans le manoir, à l'orée de la ville. Simple ? Facile ? Pas tellement. Car le pokemon fétiche du Champion, un Lugulabre nommé Lucifer était de la partie. Son objectif était simple, tourmentée au plus le challenger lors de l'épreuve. Il avait carte blanche tant qu'il n'y avait pas de dégâts physiques. Le but de l'épreuve était donc de résister aux manipulations et autres farces du pokemon qui avait pour objectif de faire péter les plombs à l'enfant. Charmant n'est-ce pas ?

Qui avait-il en cas de défaite ? Ils n'en savaient rien, car ce n'était encore jamais arrivé. On peut seulement supposer que la honte et le déshonneur hantera la personne jusqu'à la fin de ses jours. Mais voyons ça plus en détail. Dès le début, Lucifer avait fait fort. Il s'amusait à torturer la pauvre, seulement soutenue par son Évoli. Il aimait particulièrement la faire sursauter en s'approchant d'elle par derrière et en lui soufflant dans le creux de l'oreille avant de disparaitre aussi tôt. Et Dieu sait que Céleste était peureuse. Trop pour réussir. D’ailleurs, Lucifer s'en rendait bien compte et ça l'amusait. Il avait d'ailleurs trouvé le point le plus sensible de la petite fille. Chanter avec une voix funeste une comptine. Une comptine effrayante pour tout dire. Le nom de cette comptine était : The Solomon Grundy.
The Solomon Grundy:
 

Elle n'en pouvait plus. Ce n'était plus possible. Même la présence d'Évoli ne la soutenait pas assez. C'est bien pour ça qu'il évolua. En un magnifique Nymphali. Un pokemon de type fée, sans doute pour donner du courage à sa maîtresse. Mais il était trop tard. Elle avait déjà abandonnée. Cela se voyait sur son visage. Et quand son père ouvrit la porte du manoir, il vit une chose. Un joli Nymphali tentant de réconfortée sa dresseuse, et un Lugulabre se moquant d'elle. Le constat était sans appel.

Tu as échouée, tu me déçois. Tu n'est plus ma fille.

Chapitre 4 : Cette nuit-là, je suis morte.

Elle avait échouée. Elle n'avait pas réussit l'épreuve. Et elle était triste. Tellement triste d’avoirs failli à sa tâche. D'avoir briser les rêves et espoirs de ses parents. Elle s'en voulait particulièrement. Mais ce n'était pas le pire. Loin de là même. Le plus triste, c'était l'attitude de sa famille. Cela n'avait commencés que par des banales murmures. Bien que blessant, elle tentait d'en faire fi. Mais hélas, ces petits murmures prirent de l'ampleur. Et au final, la situation lui avait totalement échappée. L'indifférence. C'était ce qui se passait autour d'elle. Pour importe qu'elle soit présente ou pas, ça ne changeait strictement rien. Elle était ignorée, totalement. Peu importe ses efforts, personne lui prêtais la moindre attention. Même son jumeau, qui pourtant était très porche d'elle ne faisait rien.

D'ailleurs, lui avait réussit le test. Il était donc acclamé par toute la famille, contrairement à son ainée. Il progressait pas à pas, pour honorez ses parents et devenir plus tard le Champion de l'arène. Alors qu'elle... rien. Strictement rien, si ce n'est le silence et la trahison. Cela durât deux longues années. Et elle finit par en avoir assez. Assez de tout ça. Alors elle partit sur les routes. Sans rien dire à personne. De toute façon, sa famille se moquait bien qu'elle parte ou reste après tout, selon eux elle était morte.

Adieux, père, mère, Éric. Puissions-nous nous retrouver dans l'Autre Monde.

Chapitre cinq : Sur les routes, l'enfant trace la sienne.

Pendant longtemps, elle errait sans but. La petite gamine allait de ville en ville, comme une vagabond. Parfois elle croisait des pokemons méchants. Parfois des gentils. Elle combattait de temps à autres et s'enfuyait d'autres fois. Oui, ça dépendait des jours. Heureusement pour elle, le Pokemon Center était gratuit. Ainsi, elle ne manquait ni de lit pour dormir la nuit, ni de nourriture. Elle n'aimait pas trop agir ainsi, mais elle n'avait pas le choix. Il fallait qu'elle vive après tout. Bien vite, elle finit par quitter Kalos, pour se retrouver dans une nouvelle région : Hoenn. Pendant un long moment, elle traversait silencieusement mont et vallée. Elle finit par capturer un pokemon dans la grotte de Myokara. C'était un petit Mysdibule. Lui aussi avait été abandonné par les siens. Se trouvant beaucoup de point communs, ils partirent ensembles en quête d'un foyer.

Plus tard, toujours dans la même région, elle captura un autre pokemon. Un Tarsal cette fois-ci. C'est le seul de ses alliés qu'elle captura après un combat soit-dit en passant. Elle avait utilisée Nymphali pour ça. La bataille avait été dure, étant donné que la dresseuse manquait d'expérience. Mais au final, elle réussit sa capture. Elle en était profondément heureuse. Trop pour contenir sa joie d'ailleurs. Elle finit par prendre une décision bien plus tard, quand elle avait quinze ans. Elle serait Championne d'arène. Pour prouver à sa famille qu'elle n'était pas une ratée. Mais pour ça, il fallait s'entraîner beaucoup. Pendant plusieurs années elle pratiqua un entraînement intensif, en autodidacte. En même temps, elle avait reçut un œuf d'un homme de la Pension. Un Togepi en sortit, il était si mignon le petit. Désormais âgée de dix-neuf ans, elle se sentait prête.

Chapitre cinq : Grand final, devenir une Championne.

Elle était face à une Championne d'arène. Elle s'appelait Carolina. Belle et forte, elle maniait avec adresse et grâce ses amis. Précisément dans la ville de Parsemille, dans la région de Unys. La fée avait longuement cherchée et attendu une occasion de battre un Champion et de ravir son titre. Elle en avait maintenant l'occasion et ne laisserait pas sa chance filer entre ses doigts. La bataille était serrée, très même. Il était compliqué de dire qui avait l’avantage. Mais plus la bataille continuait, plus les forces de Céleste allaient en s'amenuisant. C'était normal après tout. Ce n'est pas comme si Carolina était une vétéran et Céleste une simple débutante. Il ne lui restait plus qu'un seul pokemon : Togepi. Quand à la Championne en titre, elle avait encore son Déflaisan. Risible n'est-ce pas ?

Céleste n'avait pratiquement aucune chance de gagner. Togepi manquait encore d'expérience et pire encore, ne pouvait pas voler. C'était tellement simple pour l'oiseau que c'en devenait enfantin. C'était d'un ennuis mortel. Encore une attaque et ce serait terminé. Oui, juste une. Et c'est ce qui fit flancher la balance vers le camp des fées. Poussée par les sentiments de sa dresseuse, la petite Togepi évolua. En une mignonne Togetic. Outre la beauté du moment, l'importance résidant ailleurs. Le pokemon, en plus d'avoir ses forces revigorés, pouvait maintenant voler. Un violent clash aérien s'en suivit. Chacun donnant le maximum de son potentiel et sa force. Les deux pokemons étaient de forces égales mais... la volonté de Togetic était légèrement meilleure. C'est ce qui fit la différence. Une différence infime dans l façon d'en appeler à ses ultimes ressources. Et grâce à ça, elle avait gagnée. Elle, la ratée de service, la peureuse avait vaincu. Tout en lui remettant le badge de l'arène, l'ex-championne lui dit simplement en souriant :

Maintenant, c'est toi la Championne Céleste.
Devise: Il n'existe aucune différence entre un pokemon et un humain. Les deux doivent avancer main dans la main en tant qu'égaux.

Personnage de dessin animé/manga utilisé pour l'avatar: Kanade Tachibana de Angel Beats.

But Trouver la fameuse Plaque Pixie dans un futur plus ou moins proche. Sinon, faire honneur au statut de Champion qu'elle possède. Et enfin que sa famille la reconnaisse comme une dresseuse de talent.

Autre: Je suis la cadette de Alexander Von Rosen d'un ans.





Dernière édition par Céleste Harmonia le Sam 26 Oct - 19:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Céleste, la fille qui danse avec les Fées [100 %] Sam 26 Oct - 17:32

Bienvenue à toi!
Bon courage pour l'histoire, c'est une excellente fiche ^^

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Céleste, la fille qui danse avec les Fées [100 %] Sam 26 Oct - 19:10

Merci bien. Fiche terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Céleste, la fille qui danse avec les Fées [100 %] Sam 26 Oct - 19:28

Re-bienvenue sur ce nouveau fofo de PL , PL:R ^^
La présentation est correcte , je pense qu'il n'y aie rien à dire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Céleste, la fille qui danse avec les Fées [100 %] Sam 26 Oct - 19:39

Alors alors, la fiche est très bien! il ne te reste plus qu'a harceler un membre du staff par mp pour ton rp test ^^

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Céleste, la fille qui danse avec les Fées [100 %] Sam 26 Oct - 20:30

Oh une autre Céleste !!! Enchantée !!
Revenir en haut Aller en bas
Soul Kanuda
Admine Diabolique
Admine Diabolique

avatar
Messages : 462
Réputation : 11
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 20
Localisation : Loin du reste.
Autres Comptes : Chad Sadler, Sifu Vaalah, Hisia, Luberias, Pearl

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Céleste, la fille qui danse avec les Fées [100 %] Dim 27 Oct - 18:49

Validée bichette, c'est une excellente fiche et le rp test est validé, bon jeu ^^

.:-------------------------:.




Battle theme :

" />
Revenir en haut Aller en bas
http://pokemon-legends.pokemonrpg.org
Ludwig/Eleonora V. W.
In love with an Echo
In love with an Echo

avatar
Messages : 409
Réputation : 2
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 17
Localisation : Menant une grande bataille pour son âme soeur
Autres Comptes : Chara Levareeds, Marth Lowell

Informations du personnage
Âge: 14
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Céleste, la fille qui danse avec les Fées [100 %] Dim 27 Oct - 18:52

Tiens Harmonia de la famille de N ?
Bienvenue à toi sinon, très bonne fiche ^^

.:-------------------------:.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Céleste, la fille qui danse avec les Fées [100 %]

Revenir en haut Aller en bas
 

Céleste, la fille qui danse avec les Fées [100 %]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Archives :: Corbeille :: Fiches de présentatdions abandonnées-