Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Dim 1 Oct - 10:34 par EternalStay

» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

An End Begins [EVENT FINAL]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Aria Cantore


avatar
Messages : 94
Réputation : 6
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Laure Dexila = Archibald Park = Juan da Ponte = Sylvia Von Wittelsbach = Andea Capaldi

Informations du personnage
Âge: 20
Alignement: Défense internationale
Equipe Pokémon:

MessageSujet: An End Begins [EVENT FINAL] Sam 26 Oct - 12:20

« C'est l'heure Givrali »

Le Pokémon regarda sa maîtresse « adoptive »... Et tourna la tête. Les relations étaient encore... Glaciale entre eux ! Meilleur blague du monde ! Vous avez comprit ! Glacial, car c'est un pokémon glace ! Ahah ! Et oui. Il n'y avait que moi, pour commencer l'un des trois RP finaux, l'un des trois RP qui allaient être les plus épiques, les plus dantesques, les plus merveilleux du forum Pokémon Legends, A New Hope, euh non, ça c'est Star Wars, Rebirth, par une blague totalement pourri ! Merci vous pouvez m'applaudir ! Bon plus sérieusement, la brise maritime faisait briser les vagues contre les rochers, faisant un grand embrun. Les bateaux, eux, étaient ballotés par la mer, montrant que la marée était forte. Très forte ! Les vagues continuaient d'affluer sur l'ile Cimetière, l'Île Volcanique de Cramois'ïle. Autant de bateau autour de la région ? C'était étrange. Très étrange même ! Soudainement, la caméra, sa déplace, et sur une estrade, tout juste placé pour l'occassion, histoire que la relative petite taille de la chasseuse de prime, qui n'était pas une naine, mais qui ne brillait pas pour sa grandeur, puisse déclarer :

« Bon, les amis. »

La fameuse chasseuse de prime, était debout, sur une légère hauteur, surplombant une masse de personne. Des dresseurs, des solitaires, des combattants, des guerriers, des soldats, des policiers. Des gens de toute origines. Une véritable armée, dont Aria, s'en trop savoir comment, se retrouver à la tête. Beaucoup de dresseurs normaux, venu de Kanto, parfois, cherchant à venger leur région prise par ses maudits Rockets, mais aussi des Policiers, des professionnels, comme elle. Bref, un Cappricio totalement difforme, mais entièrement plein d'une volonté imbrisable et ne voulant qu'un seul but : Vaincre. D'ailleurs, sans doute exigeant plus de vengeance que de justice, mais bon, c'était classique ! Et là, ce qui était sur en plus, c'est que la jeune demoiselle en kimono ne voulait sans doute pas plus de justice que les gens présents ici. Resserrant son obi marron, qui tenait bien en place son kimono, elle savait que son but ne serait pas simple. Autant de communauté, et de combattants, cela n'allait pas être simple à guider. Heureusement, ils n'avaient qu'un seul et unique but. La victoire. Elle déclara, alors, en guise d'introduction à l'attaque qui allait très très bientôt commencé :

« Nous arrivons maintenant à une fin. Une fin en soi. Sachez que si nous sommes là, c'est grâce à un Rocket. »

Les regards se croisèrent, dans l'assemblée, et Aria savait qu'elle avait sans doute fait une erreur. Tant pis. Elle s'en fichait. Elle voulait que cet homme, William Andrew, soit reconnu legitimement pour ce qu'il avait fait. Peut-être qu'elle allait trop loin. Peut-être... Mais elle s'en fichait. Elle voulait que ce fameux William Andrew soit reconnu pour ses bien faits, et que tout ce qu'il avait fait en temps que Rocket... Rah ! Il y avait prescription. Givrali, elle, se moquait bien de sa nouvelle maîtresse. On croirait presque qu'elle était tombé amoureuse de son ancien dresseur. Elle ne déclara rien, même pas par l'intermédiaire de Pijako, car elle savait bien que la fameuse chasseuse de prime, si elle entendait la théorie, prendrait la couleur de la tomate, et nierait avec une trop grande conviction pour que cela soit vrai les déclarations. Mais chut ! Si cela était très intéressant pour le développement d'Aria, cela n'était pas le principal but de ce RP. Consciente qu'elle ne devait pas laisser les gens

« Oui, un Rocket ! Un Glorieux Rocket, mort pour nous ! Pour la liberté ! Il est temps maintenant de se débarrasser une bonne fois pour toute de ses maudits tyranniques ! Ils sont allés trop loin cette fois ! Ils ont détruits Kanto, et nous avons découvert qu'ils emprisonnent le Pokémon légendaire Groudon. »

Les soldats, policiers, dresseurs, et toute personne présentes étaient maintenant galvanisé ! La revanche avait sonné ! Les Rockets allaient payer au centuple, ce qu'ils avaient osé faire ! Au centuple, en effet ! Bref, les gens étaient déchaînés. Quand je vous disais que nous n'allions pas être dans le domaine de la justice, je pense que vous aviez la preuve, ici même. Une preuve totalement suffisante ! En tout cas, cela allait être d'une violence inégalé. Car les Rockets et les Magmas ne seraient sans doute pas en reste, dans la barbarie. Un combat de barbares sanguinaires de violences, de combats, et presque, on peux dire, de sang. Alors, un marin s'approcha de la fameuse chasseuse de prime, qui le regarda :

« Nous sommes partit de Johto depuis bien des heures, nous devrions arriver dans notre champ de vision.
-En effet...! »

En effet, l'Île de Cramois'Île, Ile étant devenu entièrement militaire, propriété de la Team Magma et Rocket, et n'accueillant que des sbires, des membres de la team Magma... Parfait ! La base ne meritait donc... Aucune pitié... En effet, un homme déclara :

« Lancez le pillonage ! »

Ce fut sans pitié ! Une mise en garde précise violente ! Les bases furent alors attaqués par les armes conventionelle de la guerre, les boulets, et les bombes, qui s'écrasèrent sur la ville. Les gens à bord jubilèrent ! Les bateaux s'approchaient de plus en plus de la ville volcanique, prêt à l'attaquer, pour montrer aux Rockets qu'ils allaient subir la même chose que ce qu'ils avaient osé faire à Kanto, mais aussi à tant d'autres villes auparvant. Le pardon n'était pas du tout au programme, loin de là. Au contraire, c'était la loi du Talion, qui était dans la tête de toutes les personnes : "Mais si malheur arrive, tu paieras vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, meurtrissure pour meurtrissure."  Comme disait l'Exode, dans l'Ancien Testament. Bref une revanche en bonne uniforme ! La base Rocket et Magma fut frappé alors à plusieurs reprises par les armes conventionnelles, et quand les bateaux s'étaient relativement bien approché, ce furent les Pokméons qui attaquèrent, sans aucune pitié, certains anciennement appartenant à des soldats tombés dans des anciennes batailles... Mais ce n'était pas fini. On ne gagnait pas une guerre par l'aviation, pourrait dire sans problème le Major Bob ! N'est-ce pas ?

Et c'est ainsi que les bateaux commencèrent à accoster ! Tant mieux pour les gens qui avaient le mal, de mer ! Les personnes présentes sur le bateau se jetèrent alors, n'attendant pas les rampes forcément, étant donné que celle-ci pouvaient être inutile, dans certaines mesures, vu que les rampes seraient tout de suite prise par les fameux membres de la team Rocket et Magma, furieux de voir l'attaque surprise. Pourtant, pourquoi serait-il furieux ? C'était exactement leur technique, non ? C'est ce qu'il avait à Algatia, à Rivamar... Critiquer cela serait d'une atroce, mais alors atroce mauvaise fois... Et Aria s'en fichait de toute façon. Les teams allaient payer. Givrali avait la même opinion, les deux étant synchronisé. Malgré son ignorance, elle était prête ! Elle avance vers son chemin, la menant à son Paradis, et déclara, pour galvaniser les troupes, le plus qu'elle pouvait :

« Pour la victoire ! »

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Sam 26 Oct - 13:49

Dans une grande salle du Manoir Pokemon de Cramois'Ile, Irina de Locksley était assise à un bureau, la mine ennuyée. Atour d'elle se trouvaient quelques sbires Rockets qui lui donnaient des documents de la plus haute importance à signer. Investissements, accords avec la Team Magma, envoi d'équipes dans des zones de recherche ... La seconde de l'Empire Rocket n'aimait pas du tout ce travail administratif digne d'une secrétaire, mais avec la conquête de Kanto, Adonis n'avait plus énormément de temps à consacrer aux affaires internes de l'organisation qu'il dirigeait. L'Empereur devait après tout gérer un Etat, désormais, et assurer une sécurité déjà bien mise à mal par plusieurs actes de résistance futiles mais agaçants sur l'ensemble de la région. En tant que n°2 de l'Empire, Irina devait donc se charger de la Team Rocket en elle-même. Un travail nécessaire mais terriblement banal et insignifiant à ses yeux. Que ne donnerait-elle pas pour un peu d'action ...

"BOUM !!!"

Les fenêtres explosèrent littéralement après un bruit d'explosion qui avait frappée la base du bâtiment. Irina fut projetée sur le côté, mais ne tarda pas à se relever en sortant ses armes d'un geste quasi-automatique. Plongée dans ses pensées quelques minutes auparavant, la jeune femme focalisait son esprit sur le moment présent. Elle regarda à travers le trou des fenêtres brisées ce qui se passait dehors, et fronça les sourcils. Une dizaine de navires très bien armés avançaient à toutes vitesses vers l'île volcanique, et ils avaient commencés à faire feu en direction de cette dernière ! Mais qui ? Les Aquas ? Possible, mais d'après les rumeurs ils étaient en possession de Kyogre qui aurait pu engloutir l'île en un claquement de doigt, une telle attaque serait donc inutile. Ou alors ... les FPI ! Ces maudites forces de l'ordre seraient bien capables d'un tel assaut, sans doute par désespoir après leurs échecs répétés. Mais qui que ce soient, ils n'allaient pas être déçus du voyage ... Irina ordonna aux sbires Rockets dans la salle :


"Mettez en place la défense de l'île. Je veux que tous les Rockets et Magmas présents sur Cramois'Ile se préparent au combat, c'est compris ?"

"Oui, Madame !", firent les trois sbires en choeur, et en se mettant au garde à vous avant de sortir en courant de la salle.

Irina, elle, rechargea ses deux armes à feu équipées chacune de lame accérées pour les combats au corps à corps, et sortit à son tour. Le spectacle dehors était des plus chaotiques. L'attaque surprise avait bien marché, endommageant de nombreux bâtiments Rockets et Magmas. Heureusement, plusieurs canons furent mis en place rapidement sur Cramois'Ile pour répliquer face aux navires dans un échange de tir dévastateur. Néanmoins, le véritable affrontement allait réellement commencer, puisque les bateaux arrivèrent sur la côte de l'île pour décharger leurs équipages respectifs. Irina tenta, de loin, de les identifier, mais se rendit vite compte qu'il ne s'agissait pas d'un groupe unique, mais plutôt du rassemblement de nombreuses personnes. Des FPI, des mercenaires, des dresseurs ordinaires, tous ceux qui ne voulaient pas de l'Empire Rocket en réalité. Pauvres fous ... Ils avaient sans doute un courage qu'Irina reconnaissait, mais à ce niveau, il s'agissait plutôt d'inconscience et de folie. Que pouvaient faire ces gens-là face à un Empire s'étendant sur toute une région ? Mais ce n'était pas une mauvaise nouvelle, la défaite de tous ces résistants allait être le symbole de l'invincibilité de la Team Rocket, et leur châtiment mortel détruirait l'espoir vivace qui demeurait au sein des résistants dans toute la région. Une occasion à ne pas manquer, donc !

Les Rockets et les Magmas foncèrent donc en direction de cette armée hétérogène, les deux camps ayant déjà sortis diverses armes et pokemons pour un combat sans merci. La seconde de la Team Rocket, malgré les recommandations de quelques sbires de se retirer, sortit quelques uns de ses pokemons pour aider son camp. Carmache, Absol et Metang furent tous trois envoyés sur le champs de bataille, prêts à en découdre ! Les deux premiers foncèrent vers les ennemis, le dragon les tranchant avec une vitesse impressionnante et le loup, se dupliquant grâce à Reflet puis envoyant des Ball Ombre vers tous ceux qui étaient à sa portée. Irina, elle, un temps protégée par l'Abri créé par son pokemon métallique, dégaina ses armes et tira avec précision, d'abord sur un policier, avant de viser un Excelangue qu'elle parvint à blesser gravement. Metang, lui, lança plusieurs Psycho pour repousser ceux qui osaient trop approcher de sa maîtresse. Celle-ci comptait bien envoyer tous ces ennemis de l'Empire Rocket en Enfer, et ce, quel qu'en soit le prix !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Sam 26 Oct - 17:37

Cramois'Île, le moment présent.

" Pour la victoire !" avait crié la femme en kimono.

Et Richard sauta sur la terre ferme, courant déjà en direction des lignes ennemies, se frayant un chemin grâce à la Roulade de Sabelette. Deux Rockets plongèrent sur lui, mais furent directement mis au tapis par la Ball' Ombre de Noctali.
Le jeune homme vivait le moment le plus intense de sa misérable vie. Cette bataille allait le changer à tout jamais.


Oliville, quelques heures plus tôt.


Robin venait tout juste d'arriver dans la petite ville portuaire. Mais il n'avait pas de temps à perdre. Le ferry reliant Johto à Kanto allait partir d'une minute à l'autre.
Il arriva sur les quais du port. Ledit ferry était déjà bien loin, voguant déjà sur les flots. Pourquoi donc avait-il fallu que ce satané train arrive en retard ?
Mais, alors, qu'il voulut se détourner du port et partir à la recherche d'un endroit où passer la nuit, Richard remarqua une véritable petite armada de bateaux -armés, qui plus est-, amarrés sur l'un des quais. Une foule se dirigeait justement vers ces bateaux.
Richard accosta un homme dans la fleur de l'âge et lui demanda quelle était la destination de ces navires.

"Nous, blanc-bec, on va a Cramois'Île. Et on aura besoin de monde !" avait-il répondu.

Cramois'Île. C'était bel et bien une ville de Kanto. Parfait ! Il était donc bien décidé à embarquer à bord de l'un de ces vaisseaux.


Les eaux territoriales de Kanto, quelques instants plus tôt.


Une véritable foule s'était amassée sur le pont du bateau. Dresseurs, policiers, civils, marins, hommes, femmes, Pokémons... tous étaient réunis autour d'une petite estrade, sur laquelle se trouvaient une jeune femme en kimono, accompagnée de son Givrali.

« Nous arrivons maintenant à une fin. Une fin en soi. dit-elle. Sachez que si nous sommes là, c'est grâce à un Rocket. »

Un Rocket ? Mais qu'est-ce que ça pouvait bien être ? Et que pouvait-il bien se passer sur ce maudit raffiot ?

« Oui, un Rocket ! Un Glorieux Rocket, mort pour nous ! Pour la liberté ! Il est temps maintenant de se débarrasser une bonne fois pour toute de ses maudits tyranniques ! Ils sont allés trop loin cette fois ! Ils ont détruits Kanto, et nous avons découvert qu'ils emprisonnent le Pokémon légendaire Groudon. »

Ce fut alors que Robin se souvint avoir vaguement entendu parler de la prise de Kanto par une organisation malveillante. Ainsi, toute cette foule était rassemblée dans le but de mettre fin à cet état de choses. Toute cette foule n'avait qu'un seul but : la révolution.
Et notre héros fut soudain pris d'un élan de haine. Non pas envers ces "Rockets", oh que non. Mais plutot envers lui. Lui qui, il y a quelques semaines, pleurait parce qu'il se considérait comme un mauvais dresseur, alors que des gens étaient asservis, étaient blessés, voire assassinés par les membres d'une organisation tyrannique. Il avait pris conscience de son égoïsme, que dis-je, de son égocentrisme. Il était tellement obnubilé par ses propres sentiments, qu'il n'avait tout simplement pas vu le malheur des autres, malheur ô combien pire que le sien.

"Regardez, au loin ! Cramois'Île !" s'écria une femme.

Richard ne pouvait maintenant plus faire machine arrière. D'ailleurs, il ne le voulait pas. Il était bien décidé. Il ALLAIT aider ces pauvres gens à retrouver leur patrie.

"Lancez le pillonage !" avait crié une voix masculine une fois l'armada assez proche de l'île.

Les canons tirèrent, les obus et les bombes fusèrent, s'écrasant avec un bruit et une déflagration terribles. De nombreux bâtiments tombèrent sous les coups de l'artillerie.
Mais Ricard fut soudain pris d'un doute.

"Et les civils ?" demanda-t-il à un homme qui passait par là, dans la liesse générale.

"Civils ? Quels civils ?" avait-il répondu avant de disparaître dans la marée humaine.

Ainsi, Cramois'Île n'était plus que Mal et corruption. Très bien. Il fallait se montrer sans pitié.

Les navires accostèrent. Les gens se précipitaient sur la terre ferme, fonçant vers l'ennemi.

Le cri de guerre de la jeune femme retentit. Robin prit part au combat. Il était là, sur le front, ne sachant trop quoi faire. Sabelette et Noctali arrivaient sans trop de mal à neutraliser les sbires qui fondaient vers le trio.
L'un d'entre eux, armé d'un pistolet, avait mis Richard en joue. Mais grâce à un Tunnel lancé pile au bon moment par sabelette, le Rocket tomba au sol et la détonation de son arme retentit. Heureusement, la balle avait atteint un sbire Magma qui attaquait une femme et son Roucoups.

Les attaques Pokémon fusaient, du camp allié comme du camp ennemi, si bien qu'un Lance-Flamme faillit toucher Richard, qui y perdit une mèche de cheveux. Richard ordonna immédiatement à Noctali de lancer une Ball' Ombre sur le Magmar qui était à l'origine de cette attaque. Il continua le combat, venant en aide à ceux qui en avaient besoin.

Soudain, alors qu'il asséna un violent coup de poing à un sbire Magma qui avait un jeune homme et son Pikachu en joue, Robin vit, au loin, une chevelure blonde. Mais ce n'était pas une chevelure blonde comme toutes les autres. Celle-là, il aurait pu la reconnaître entre mille : c'était celle de son ami Ludwig.
Revenir en haut Aller en bas
Ludwig/Eleonora V. W.
In love with an Echo
In love with an Echo

avatar
Messages : 409
Réputation : 2
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 17
Localisation : Menant une grande bataille pour son âme soeur
Autres Comptes : Chara Levareeds, Marth Lowell

Informations du personnage
Âge: 14
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Dim 27 Oct - 18:13

L'appel des troupes avait commencé. On avait besoin de résistants pour aller à Cramois'Île se battre avant qu'il n'arrive quelque chose terrible à notre précieux monde. Les gens se réunissaient près du bateau avec le sang gonflé de haine et le cœur battant au même rythme, pour la même cause. Ils s'étaient réunis pour se battre et quoi qu'il arrive, se battre jusqu'au bout. C'était le destin de ces résistants. La paix ne s'obtient que grâce à la guerre. Contre qui ils se battaient ? Contre les Rockets et les Magmas. Les Rockets ont déjà fait parlé d'eux avant, quand Kanto fut prise. Les Magmas en revanche... Les Magmas, Lud en a déjà entendu parlé. Et son nom était ancré depuis bien longtemps dans son petit cœur.

Laure. Laure. Laure. Son rythme battait à chaque répétition de son nom dans sa tête. C'était aussi une magma. Et pourtant... Comment peuvent-ils lui en vouloir ? Pourquoi tous ces gens sont là, devant à crier leur haine ? Elle ne peut pas être responsable. Ce qu'ils croient que Laure est, c'est impossible... Elle ne peut pas être responsable de cette haine. Ce n'est qu'une image, une illusion. Ce n'est pas notre ennemi, mes frères... Quel mal lui reproche-t-on ? Ce n'est pas de sa faute. Seulement d'eux. Les autres. Ceux-là qui ont organisé tout ce plan pour vous tourner contre elle. C'est eux qu'il faut combattre. Et Ludwig allait les rejoindre.

« Pour la liberté ! Il est temps maintenant de se débarrasser une bonne fois pour toute de ses maudits tyranniques ! Ils sont allés trop loin cette fois ! Ils ont détruits Kanto, et nous avons découvert qu'ils emprisonnent le Pokémon légendaire Groudon. »


En allant à Cramois'Île, il pourrait la sauver et prouver qu'elle n'a rien à faire ici. Il faudrait la sauver... Quelqu'un d'autre peut le faire bien sûr. Mais aujourd'hui, aujourd'hui était un autre jour. Pour la première fois, Ludwig se dit qu'il pourrait faire quelque chose. Pour lui, pour elle. Il ira aider ses camarades et se battre. Ces gens qui criaient leur haine... Il pouvait aussi la ressentir. A cause d'eux, elle a dû souffrir depuis longtemps. Peut-être qu'elle n'éprouve plus la douleur depuis. Mais c'est de leur faute. Pas la sienne. Elle ne le mérite pas. Et il lui vient d'un remord d'avoir attendu ce jour pour enfin ouvrir les yeux. Il n'écoutait plus qu'à moitié. Peut-être s'était-il trouvé un but ? Accomplir un acte héroïque, pour quelqu'un qu'il porte dans son cœur.

« Nous sommes partis de Johto depuis bien des heures, nous devrions arriver dans notre champ de vision.
-En effet...!
- Regardez, au loin ! Cramois'Île !" »

Laure. Je vais enfin te revoir. J'arrive.

.:-------------------------:.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Dim 27 Oct - 19:35

Le Tesseract se reflettait dans le monocle qui l'observait.

Et oui, ce vieux Docteur Willy s'était engagé à percer les nombreux mystères de cet artefact énigmatique, et il comptait bien tenir parole. C'est pour cette raison que le scientifique était revenu à Cramois'Ile après son bref voyage à Sinnoh. Il était actuellement au sein d'un laboratoire hautement équipé, assisté de plusieurs autres chercheurs de la Team Rocket, qui étaient, selon lui, aussi agaçants qu'inutiles. Tous à poser des questions idiotes, à faire des tests voués à l'échec, à prendre des notes qui ne serviraient à rien ... bref, que des bons à rien aux yeux du docteur. Mais malheureusement, le savant n'avait pas le choix, ces derniers ayant été imposés par le leader Rocket. Ce dernier, plus malin qu'il paraissait, se méfiait ouvertement de Willy, et à juste titre, il fallait l'avouer ...

Effectivement, le savant se fichait bien de cet Empereur imbu de sa personne, de même que son Empire qui finirait un jour ou l'autre par disparaître. Le docteur, lui avait un but bien plus noble que ces luttes de pouvoir infinies entre les Teams, apportant le chaos et la mort à chaque fois qu'elles reprenaient. Le savant avait, au cours de sa longue vie, observé le monde de fond en comble et s'était rendu compte d'une évidence : L'Homme était bien trop stupide pour vivre sans être contrôlé. Seule une intelligence supérieure - la sienne évidemment - avait cette responsabilité. Lorsque le scientifique aura atteint son but, lorsqu'il aura le pouvoir sur le monde, alors la paix régnera à jamais sur cette planète, et tous se rendront compte qu'il avait raison.

Mais pour parvenir à ses fins, le savant devait avant tout obtenir ce pouvoir qui lui permettra de soumettre les autres à sa volonté. Et ce pouvoir, il en était certain, se trouvait dans le Tesseract. L'artefact rempli de mystères contenait une puissance sans précédent, et qui se renouvelait continuellement, selon les différents tests et autres analyses qu'avait effectué le scientifique. Néanmoins, ce pouvoir restait pour le moment impossible à canaliser, poussant le chercheur à se demander si l'objet n'était pas destiné à un but bien précis. De toutes manières, il finirait bien par trouver, il était, après tout, le plus grand génie que la Terre ait connue, s'il y avait une personne qui pouvait découvrir ce qu'était réellement ce Tesseract, c'était bien lui ! Quant à ce qu'il ferait après l'avoir découvert, ça, c'était une autre affaire. Il avait passé une alliance avec Luberias et Arachnée pour doubler les Teams dans leur conquête de pouvoir, mais il n'était pas dit qu'il s'y tienne, car n'oublions pas que ce cher Willy ne fait confiance à personne. Seul l'avenir le dira, mais ce dernier est rempli d'événements totalement inattendus, comme celui-ci :

"BOUM !!!"

Il y avait eu une explosion au loin, qui n'avait heureusement, pas frappé ce bâtiment. La plupart des chercheurs, affolés, se dirigèrent vers la sortie, excepté le docteur, qui resta impassible, analysant comme d'habitude les possibilités d'un tel événement. Deux possibilités venaient directement à son esprit. Un accident, qui était fort possible. Ou une attaque. Mais provenant d'où ? L'alliance Aqua/Galaxie et les FPIs étaient les deux solutions les plus probables. Ectoplasma, le fidèle pokemon du docteur, toujours invisible à ses côtés, et lui servant de garde du corps, était allé voir ce qui se passait dehors avant de revenir prévenir son maître par télépathie qu'une armée composée de dresseurs divers tentait d'envahir l'île toute entière. Une nouvelle peu surprenante, mais qui poussait le savant à prendre une décision immédiate. Il fallait s'enfuir maintenant, pour ne pas tomber aux mains de l'ennemi. Et le Tesseract ? Les Rockets n'accepteraient jamais qu'il l'emporte avec lui, mais s'il le leur laissait le soin de le transporter, ces imbéciles se le feraient voler à tous les coups ! Choix difficile que le docteur devait trancher sans plus attendre, tandis que les chercheurs de la salle couraient dans tous les sens comme les idiots qu'ils étaient. Willy devait-il trahir la Team Rocket ?
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher


avatar
Messages : 197
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Mar 29 Oct - 0:33

Cramois île,un des coins les plus paumé de Kanto et pourtant l'un des plus importants pour l'empire rocket. Officielement on pourait vouloir dire qu'Adonis l'avait envoyé pour superviser les lieux en cas d'attaque des FPI ou d'autres resistants mais la vérité etait bien plus simple...il n'avait tout simplement pas eu envie d'aller a Algatia avec les autres pour etre muté en surveillance dans la base de Cramois île ou se trouvait encore Groudon dut moins pour l'instant a ce qu'il savait.En tout cas il vit bientot les fenêtres entrain d'exploser avant d'entendre la soeur d'Adonis qui etait donc dans le cas present sa superieur entrain de demander aux rockets de se tenir prêt au combat...enfin un peu d'action ce n'etait pas une mauvaise chose mais c'etait presque a prevoir que les FPI et les resistants allaient vouloir attaquer la que les rockets n'etaient pas tous enssemble.Rejoignant les sbires rockets et Magma,il fit sortir sa drattak noir,Leviator et son Tranchodon pour commencer un minimum de defense mais attendit que les FPI commence a attaquer par pur question de combat a la loyal meme si la ca n'avait pas trop de sens mais bon on ne change pas un dresseur comme ca meme si envoyé trois pokémons d'un coup n'etait pas vraiment trés loyal.
"Bon les enfants,la team rocket et la team magma comptent tous sur vous pour deffendre cette base"
Oui il essayait donner la motivation aux sbires de se battre du mieux qu'ils peuvent comme il le faisait aussi quand il devait gerer une equipe sur le terrain dans les missions habituels meme si il s'inquietait pour Laure depuis qu'il avait apprit qu'elle etait elle aussi dans la base de Cramois île et qui etait sans doute la seul personne qui pourait lui faire rompre les rangs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Mer 30 Oct - 10:44

Arthur se plaignait souvent qu'on l'envoyait faire des choses sans grande importance, dans des coins complètement perdus au milieu des forêts et des déserts. Mais il ne pensait pas un jour qu'on l'enverrait au front d'un combat aussi violent. Il regrettait presque sa petite vie tranquille. Mais il était policier et s'était son devoir de protéger la population contre la menace des Teams. Et aujourd'hui, c'était le moment de prouver qu'il était bien un FPI. A bord d'un bateau voguant en direction de Cramois"ïle, il observait les hommes autour de lui. Des civils, des chasseurs en tout genre ... Des hommes, pour la plupart, sans expérience. Ne les menait-on pas à une mort certaine ?

Une jeune femme, Aria Cantor, faisant apparemment partie de la police, galvanisait les combattants avec beaucoup d'entrain. Arthur était plus pensif et restait silencieux. Ca allait être un carnage sans pitié, il le savait. Mais il pensait aux sbires des Teams. Tous n'avaient pas forcément fait du mal dans leur vie, beaucoup étaient encore très jeunes et certainement perdus dans leur vie. Ils n'auraient pas le droit à un pardon ... ils mourraient. Et c'est ce qui gênait le policier. Ils étaient tous en train de se rabaisser au niveau de ces crapules. Mais lui, avait-il le choix ?

Awa, son Goélise, était perché sur son épaule et un peu apeuré, observait les alentours. Dynamo le Lainergie semblait capté par les paroles d'Aria, pendant que le Zébibron, collé à son Dresseur, se faisant tout petit, ne comprenant pas ce qu'il se passait. Arthur observa ses chers Pokémons, ses amis, sa famille. Et il songea qu'il pourrait les perdre aujourd'hui. Cette idée le fit frémir. Et c'est là qu'il regretta très amèrement ses petits missions futiles qu'on lui confiait si souvent. Il espérait que tout ça se finisse très vite. Que toutes les Teams criminelles disparaissent une bonne fois pour toute, que la population et les Pokémons retrouvent leur liberté.

L'ïle venait d'apparaître, tout d'abord tache sombre au milieu de l'océan, puis immense montagne se dressant au dessus des vagues. Les bombardements commencèrent et les bateaux débarquèrent enfin sur la terre ferme. Le moment était venu. Tous se jetèrent par dessus bord, rejoignant la rive à la nage. Déjà des sbires Magma et Rocket débarquaient dans les rues, armes à la main, Pokémons prêt à lancer des attaques. Arthur regarda ses Pokémons et sans hésitation, sortit deux Pokéballs de sa poche.

- Blitz, Awa, vous êtes tous les deux jeunes et vous n'avez pas encore beaucoup d'expérience. Je sais qu'on s'est entraîné pour ce jour, mais je ne veux pas vous perdre.

Les deux Pokémons échangèrent un regard, presque soulagé mais très inquiet pour leur Dresseur et Dynamo, et ils rentèrent dans leur ball rouge et blanche, sans se débattre. Si Arthur avait besoin d'eux, il les ferait sortir de leur Pokéball. Lainergie observa le policier, visiblement surpris par son geste mais soulagé, lui aussi. Arthur aurait besoin de lui. Et lui, il était prêt à se battre. Les deux compagnons sautèrent hors du bateau, atterrissant de peu sur la plage. Ils se précipitèrent ensuit vers la ville, vers la victoire, ou vers leur mort.

Arthur s'engouffra dans une rue sombre où pour l'instant il n'y avait aucun sbire. Mais la chance n'était pas de son côté. Un homme arriva, mais malheureusement pour lui, il n'avait pas eut le temps d'appeler son Pokémon. Lainergie savait ce qu'il avait à faire, même si ça ne lui plaisait pas. Utilisant Eclair sur le sbire, pour le sonner, il se précipita ensuit sur lui et lorsqu'il fut sur qu'il n'était plus en état de se rebeller, le petit mouton rose fit signe à son Dresseur de venir. Celui-ci avait eut le temps de sortir un objet du sac à dos qu'il portait sur le dos. Si il ne voulait pas tuer, il devait quand même immobiliser l'homme.

Une paire de menotte ferait tout à fait l'affaire. Il lui attacha les mains dans le dos, le menotta et finit par le bâillonner pour éviter qu'il n'appelle à l'aide. Cette opération était longue mais c'était la vie d'un homme, même malfaisant, qui était en jeux. Il l'assomma une dernière fois et ouvrant la porte d'une maison abandonnée, le laissa sur le sol puis repartit à l'assaut de la ville, accompagné de Dynamo. Qui allait gagner cette bataille ? La Team Magma/Rocket ou les rebelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Laure Dexila
Ex-assassine Magma
Ex-assassine Magma

avatar
Messages : 694
Réputation : 10
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 22
Localisation : Laure cherche.
Autres Comptes : Archibald Park = Aria Cantore = Sylvia Von Wittelsbach = Andea Capaldi = Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 13 ans
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Mer 30 Oct - 22:16

Boom !
Le réveil fut dangereux. La jeune demoiselle, dormant tranquillement dans ses campements, fut réveillé en sursaut. Très grand sursaut. En effet, il ne fallait jamais oublier que la jeune deoiselle était très souvent aussi bien une sbire Magma, qu'une sbire affilié aux Rockets. Donc, la base de Kanto, Cramois'Île tombait très bien ! Mi-Magma, Mi-Rocket. On parlait de plus en plus d'une attaque, une véritable préparation d'une guerre ouverte contre les Aquas et les Galaxies. Laure n'avait pas spécialement comprit qui était quoi dans quel camp, mais une chose était sur : Elle obéirait aux ordres qu'on lui donnerait, ce qui était tout simplement la chose la plus efficace à faire avec la jeune demoiselle aux cheveux couleur neige. Mais cependant, pour l'instant, le temps passait, et n'approchait guère le moment où les teams allaient s'affronter pour une ultime et dernière bataille. Mais cela ne gênait pas tant que ça la jeune demoiselle aux cheveux couleur neige. Après tout... Laure n'était qu'une servante. Et parfois, il était dure pour elle de deviner et de comprendre exactement ce qui se passait exactement dans la team Magma. Il n'était même pas sur qu'elle sache qu'elle était le plan de cette fameuse team... Qu'importe ! Elle ne comptait qu'une seule chose : Servir ses maîtres.

Mais que se passait-il ?! C'était bel et bien ce que pensait la jeune fille, tirer de son sommeil cauchemardique, où elle voyait des horribles cauchemars, logique jusqu'à présent, par une véritable explosion. Chance ! Cela n'avait pas touché les dortoirs, ou les campements des sbires, où ça aurait donné un magnifique massacre ! Ahlala. Vive la guerre... Les seuls moments où les Hommes pouvaient renier leur intelligence pour retomber dans une marre de boue totalement composé d'un mélange d'instinct, de haine, et de colère. Et puis, on pouvait tuer, massacrer, détruire, et tout cela, sans aucun problème n'arrive... La jeune demoiselle aux cheveux blancs, s'étant habillé très rapidement, se dirigea à toute vitesse... Elle devat comprendre ce qui se passait. Le tout, le tout véritablement rapidement, sinon, cela risquait de provoquer des problèmes. Alors qu'elle se dirigeait vers la sortit, elle put voir :


"Bon les enfants,la team rocket et la team magma comptent tous sur vous pour deffendre cette base"

Monsieur Eric. Eric Lencher. Commandant de la Team Rocket. Laure le connaissait bien, ce fameux commandant, il avait été relativement proche de la jeune demoiselle aux cheveux blanc. Pauvre de lui ! La jeune fille le revoyait, depuis bien longtemps, et la bam, leur nouvelle rencontre était où ? Lors d'une bataille, d'un combat. Dans un sens, ils s'étaient rencontré la première fois, c'était dans une bataille, ils s'étaient revu une seconde fois, un peu plus tard, après un très long moment où la jeune demoiselle avait erré... Pendant une autre bataille, cette fois, dans le QG Rocket. Et là, leur dernière rencontre serait encore une bataille. Surtout que visiblement, le fameux Lencher ne devait pas avoir vu la fille aux cheveux blanc. Pas illogique. Elle était beaucoup plus petite que le reste des personnes présentes, et certains des sbires les plus « jeunes » ou des moins connaisseurs, ne devaient sans doute pas comprendre ce que faisait une « enfant » dans le coin... Mais bref : Rien de nouveau sous le soleil, comme on peux dire. La jeune demoiselle déclara, alors pour le fameux commandant :

« Bien Monsieur Eric. Laure s'en débarrassera. »

Elle fonça, sans attendre l'éventualité d'une réponse. D'ailleurs, elle ne fut pas la seule. Loin de là, même, vu que tel une autre nuée, les Rockets et les Magmas encore présents étaient là pour tenter de défendre leur territoire. Deux marée d'hommes, de femmes, d'enfants, parfois, de personnes entraînés prêt à tuer sans aucune pitié, comme de personne dont la présence ici restaient toujours du domaine du mystère, du surréaliste, ou des histoires personnels... Deux marées d'être humain, dans les caractères, les parcours, les histoires, les rêves, les idéaux, les désirs, et les humilités différaient énormément tout en se recoupant, se rapprochant, pour finalement ne former qu'une seule vague : Celle d'une humanité s'entredéchirant. Pourquoi ? Une telle haine n'apparaissait pas du jour au lendemain. Une longue haine, une guerre... Tant de violence, pour finalement des résultats médiocres, pathétiques... Laure n'était pas dans cette nuée, mais elle était l'un de ses personnages, dont la présence dans cette douloureuse tragédie était mystérieuse... Des destins étaient douloureux, d'autres malheureux.

Une vision tout d'un coup frappa la jeune demoiselle aux cheveux couleur neige... En effet, Laure, elle, semblait connaître l'un des membres de cette invasion... Bizarre... Elle regarda très rapidement. Le monde, le débarquement était très rapide, donc ce fut vite un flash, un véritable flash. Une personne, plutôt jeune... Qui cela pouvait-il être...? La jeune demoiselle ne savait pas. Enfin, sur le coup, la demoiselle ne savait pas exactement qui s'était. Mais elle s'en rendut vite compte. C'était le jeune Ludwig. Ludwig Von Wittelsbach... Elle l'avait croisé durant une mission, où elle lui avait révélé son identité, et son appartenance à la team Magma. En tout cas, Ludwig l'avait sans doute vu, étant donné que la fillette était passé rapidement, pas loin, et de manière assez visible. Elle devait, à ses yeux, trouver rapidement le « chef » ou quiconque semblant donner des ordres. Elle n'était qu'une piètre combattante. Donc, autant jouer sur ses capacités les plus grandes : L'assassinat ! Donc, trouver un commandant... Mmh... Pas simple. Ne savant pas s'il était suivit, s'il y avait quelqu'un, ou quoique ce soit, elle se dirigea lentement, dans une ruelle, quand soudainement, elle apperçu un homme :


« Vous êtes dans une zone interdite, Monsieur. Veuillez quitter les lieux. Merci. »

Ce ne fut pas la fin... Car en effet, elle apperçu qu'il sortait d'une vielle maison, témoin des tentatives de reconstruction de la ville de Cramois'Île. Un civil ? Sans doute. Mais dans le doute, étant donné qu'il y avait quand même une bataille dans le coin, la jeune demoiselle garda ses couteaux en main. Deux couteaux de combats, prêts tout les deux à trancher, littéralement à trancher toute personne qui serait à ses yeux, une éventuelle menace, menace quelconque envers la team Magma, et la base de Cramois'Île. Troublée cependant, par la présence de quelqu'un qu'elle connaissait, elle restait quelque peu moins sur ses gardes. Mais là, elle était concentré sur ce fameux jeune homme, dont les cheveux étaient d'une blondeur de paille, et dont la tenue était relativement normal... Bref, la jeune fille ne se doutait pas totalement, disons qu'elle n'était pas sur à cent pour cent, que la personne en face d'elle était en vérité, un membre des FPIs, ou plus précisément Arthur White, un des membres des FPIs, l'un des envahisseurs. Elle avait de la chance, dans un côté. Elle ne pouvait pas le savoir, mais ce membre, semblait l'un des quelques qui étaient plus réfléchis, et non aveuglé par la revanche, la haine, la colère... Mais qu'allait se passer ? Aucun moyen de savoir, pour le moment...!

[HRP : Valà ! Si, Arthur, je gène, hésite pas à le dire, que je retire/change/aménage etc... ^^ !]

.:-------------------------:.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Ven 1 Nov - 20:14

Sinnoh, à Frimapic, à la Villa d’Arachnée Gorgon.

Arachnée se trouvait dans sa ville natale, mais pas pour très longtemps, en effet, la  bourgeoise avait des relations, et appris la nouvelle de l’attaque à Cramois’Ile, pour libérer un titan, Groudon. Celui-ci était détenu par les Rockets. Cette même team qu’avait infiltré l’allié par excellence de la scientifique : Le Docteur Willy ! Et s’il se trouvait à Cramois’Ile, le pauvre monsieur pourrait malheureusement, peut-être, y rester. Pour cela, la demoiselle avait un plan quasiment infaïble. Derecha et Izquierda, Droite et Gauche, ses deux gardes du corps, deux men in black, d’un mètre quatre-vingt-dix. Ils seraient donc du côté des gentils, pour récupérer Willy :    

-Messieur, si je vous ai convoqué ici, c’est pour une mission importante. Un scientifique, collègue de ma personne, à infiltré la Team Rocket, celle-là même qui va subir une attaque à son Quartier Général à Cramois’Ile. Je vous demande donc de faire partie des forces attaquante, et de sauvé mon collègue, vous ne pouvez pas le raté, un monocle, assez âgé.

-Bien Madame Gorgon, vos désirs sont des ordres après tout.

-Madame, ce n’est pas que je ne suis guère en accord avec votre idée, mais, vous, viendrez-vous à la bataille ?

Derecha était quelqu’un d’obéissant, qui ne protestait jamais aucun ordre d’Arachnée, qu’il trouvait particulièrement jolie. Izquierda, était lui, obéissant, mais minutieux, voulant tout le temps avoir un plan parfait. Arachnée avait ouvertement dit que Willy était un infiltré, mais pas un méchant, car bien que la scientifique possède la plus absolue de toute les confiances envers ses deux gardes du corps, était prudente, l’hypothèse d’une trahison pour une raison X comme Xerneas ou Y comme Yveltal était totalement possible. Arachnée allait tout de même répondre à Izquierda, toujours ouvertement :

-Je serais en hélicoptère, au-dessus de l’île, dès que vous avez trouvé Willy, entrez en contact direct avec l’Hélicoptère. Quant à vos pokémons, je vais vous les rendre de suite, je les ai boostés au PokéRus. Ils sont donc parés.  

Elle se dirigea vers une paillasse, où se trouvait trois pokéballs, elle les prit et en donna deux, une à chacun des gardes du corps. Quant à la troisième, une ultime explication devait se faire de la part de notre petite Hérétique préférée, qui allait également tirer quelque chose de cette bataille, grâce à sa sœur ainé, Luberias. En effet, la prochaine bataille serait des plus décisive, mais grâce à Willy, Arachnée et lui doubleraient les Teams, même Luberias, c’était ça le grand final, Arachnée en était persuadée. Cette victoire sur sa sœur se ferait, haut la main, mais, je m’égard là. Revenons à la troisième pokéball, qu’Arachnée donna à ses gardes du corps….

-Maintenant, nous partons de suite, car demain matin, la bataille sera totale. Ne vous inquiétez pas pour moi, le Pilote est doué, et l’Hélicoptère est militairement équipé, je n’ai aucune crainte, mais, ramené moi Willy sain et sauf. C’est un ordre.

Les deux sbires personnels d’Arachnée hochèrent la tête.

---------------------------------------------------------

Cramois’Ile,  à l’Aube.

Derecha et Izquierda s’y trouvait, armé de deux pistolets, ainsi qu’un poignard chacun. Sur un bâteau, un navire de guerre, oui, toute une flotte avait été convoquée, c’était l’attaque la plus importe depuis la guerre dont le Major Bob nous mentionne dans les versions où la région de Kanto était disponible. Car oui, c’était une guerre, pas nationale, mais une guerre, contre l’Etat, car oui, je vous le rappelle, l’Etat de Kanto, c’était la Team Rocket.

« Nous arrivons maintenant à une fin. Une fin en soi. Sachez que si nous sommes là, c'est grâce à un Rocket. Oui, un Rocket ! Un Glorieux Rocket, mort pour nous ! Pour la liberté ! Il est temps maintenant de se débarrasser une bonne fois pour toute de ses maudits tyranniques ! Ils sont allés trop loin cette fois ! Ils ont détruits Kanto, et nous avons découvert qu'ils emprisonnent le Pokémon légendaire Groudon. »

Arachnée, qui, entendait tout depuis son hélicoptère grâce à un micro, qui se trouvait sur Izquierda trouva ce discours totalement commun à n’importe quel autre discours de chef de troupe. Cette Aria Cantore, avait déjà donné la liberté à Onde-Sur-Mer avec l’aide d’une autre gamine inutile. Un Rocket qui donnait l’information que le Groudon était capturer par cette même Team ? Il devait être haut gradé. Seulement, une certaine Alice Taylor, chef de la Team Aqua, prépare une attaque pour Algatia avec Kyogre, titan qu’elle possédait. Groudon allait surement être utilisé. Enfin, c’était dans l’hypothèse où l’assaut d’Algatia se faisait en même temps que la double attaque des forces de Police. Oui, double attaque, Arachnée était au courant de tout, voyons, la lady était une bourgeoise, elle possédait des relations. Bon, maintenant, laissons la scientifique de côté, qui était tranquille dans son hélicoptère. Mais je vous le dit, franchement, l’argent, ça rend franchement la vie largement plus facile.

« Lancez le pillonage ! »

Les boulets, Obus, Missiles, bombes, furent lâché sur l’île, L’attaque avait commencée, c’était le début de la fin de la Team Rocket. Plus rien, il ne resterait plus rien de l’Empire après ça, c’était le final après tout, la pitié ? Ce n’était pas au rendez-vous mes amis, les tyranniques étaient finis. C’est au bout de quelques minutes, que les navires purent accoster. Toujours sans pitié, c’était interdit, l’Empire ne serait plus à la fin de la Journée, tous cela : -Pour La Victoire !

Une voix féminine, la même que celle du discours de tout à l’heure. Pas d’importance pour les hommes en noirs, qui se dirigèrent directement vers l’intérieur du Quartier Général, sans pitié,  pour sauver le Docteur Willy, du moins, si celui-ci y était. Et pour cela, voici les deux pokémons des gardes du corps d’Arachnée Gorgon :

-Alakazam, viens à moi !

-Ectoplasma, je te choisis !

Vous l’avez compris, les deux pokémons étaient au départ à l’autre garde du corps, mais un échange eut lieu pour une évolution, et surtout, il y avait l’Arme d’Arachnée, la troisième pokéball. Mais, ce n’était qu’un cas d’urgence. Le Quatuor, humains et pokémons, furent téléportés par Alakazam dans le QG, se trouvant dans une sale avec plein de matériel de scientifique. Il fallait désormais trouvé le Docteur, c’était le but d’Arachnée cette fois…

-Regardons comment les choses se trames.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Cantore


avatar
Messages : 94
Réputation : 6
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Laure Dexila = Archibald Park = Juan da Ponte = Sylvia Von Wittelsbach = Andea Capaldi

Informations du personnage
Âge: 20
Alignement: Défense internationale
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Dim 10 Nov - 17:51

Les combats avaient commencé, sous la direction de nombreux professionnels de la Police et de l'armée. Les Pokémons de guerre, professionnels étaient entrain de se battre, ayant le pouvoir de tuer, connaissance comment agir avec violence, sans pitié. Les FPIs étaient en effet entrain d'aider les dresseurs, et les Magmas et Rockets qui étaient sur l'île, eux, attaquaient violemment, pour défendre leur terres, mais aussi leur empire. Après tout, en théorie, les FPIs 'étaient bel et bien entrain... d'envahir l'Empire de la team Rocket, le tout sans aucune pitié ! Et bien, cela serait presque choquant, en y réfléchissant bien ! Les forces du biens, eux, n'étaient pas là pour attaquer des criminels, mais en quelque sorte, un état souverain. Après, ils pouvaient se targuer d'être des libérateurs, des gens qui venaient libérer de la tyrannies de Rockets, que dans l'illégalité la plus total il avait installé sur Kanto... Mais bon. C'était toujours complexe, n'est-ce pas, de faire comprendre qui était les gentils et les méchants, surtout dans un monde, où tout n'était pas forcément tout noir, ni forcément tout blanc. Mais là, les questions morales, les questions de légitimités et autres questions de philosophie politique était loin, très loin, d'être les considérations primordiales de chacun !

Et Aria dans tout ça... Et bien, elle était entrain de combattre, elle aussi, avec une colère, et une haine non dissumulé contre ses adversaires, montrant aucune pitié, gardant toujours ses armes à la main, et prêt à les utiliser. D'ailleurs, pendant un court moment, elle dut se cacher, derrière une porte, car elle devait recharger son pistolet droit, qui n'avait plus aucune balle, par rapport à celui de gauche qui en avait encore pour le moment quatre. Bref, elle avait plus utilisé son arme du bras droit, c'est assez intéressant à savoir. Pour ses ennemis, et devineront donc rapidement où était le plus grand angle mort de la chasseuse de Prime. Cela était l'utilité ! Bon évidemment, on est dans un RP, et c'est toujours plus dur de montrer exactement ce qu'était un angle mort quand on n'avait que les lettres qui permettait de décrire une situation. N'est-ce pas ? En tout cas, Aria maintenant que son arme était rechargé, pouvait recommencer ses combats. Surtout qu'elle cherchait quelque chose en particulier. Quelque chose de particulier... Mais quoi ? En tout cas, nous n'allions pas tarder à apprendre cela...

« Toi là ! »

Les Pokémons d'Aria s'acharnait dans leur côté, respectif. Bien entendu, sur les trois, s'étaient bien entendu Givrali qui frappait le plus fort. C'était un redoutable Pokémon, Givrali, Elle ne fallait jamais l'oublier. elle avait appartenu à un commandant Rocket, qui visiblement s'était bien plus concentré sur l'entrainement de ses Pokémons, que la chasseuse de Prime en kimono l'avait fait, sur tout le respect que j'avais pour elle. Car faut dire que Pijako et Chaglam était loin d'être des très grands combattants, ils étaient même plutôt faible. Pourtant, ils s'y lançaient, Chaglam attaquant sans aucune pitié les Pokémons qui étaient parfois bien plus grand que lui, attaquant à des points stratégiques où sa petite taille et sa vitesse pouvait avoir une utilité non contestable ! D'un autre point, Pijako était lui... Disons... Bien moins courageux. Disons qu'il attaquait, se battait, mais restait prudent. Il n'avait pas envie de perdre trop de plume dans cette bataille ! Et puis, il n'avait jamais été un super combattant ! Givrali, lui, se battait plus sérieusement, où ses rayons de glace était sans doute parmi les attaques les plus redoutables, quand on y pensait, des Pokémons d'Aria. Bien déterminée à venger son maître, elle attaquait... Tandis que pendant ce temps là, Aria...

« Connais-tu une sale garce aux cheveux blonds qui serait proche de l'Empereur...? »

Et oui ! Aria n'avait pas oublié cette personne... Irina de Locksley... Malheureusement, elle n'avait jamais entendu son nom. Mais comment alors savait-elle qu'elle était proche de l'Empereur...? Et bien, car l'empereur, enfin, le pseudo empereur aux yeux d'Aria, avait fait une erreur d'avoir retranscrit tout son « couronnement » à la Télévision... Tss... Au moins, cela avait permit une chose pour la fameuse Chasseuse de Prime, comme pour tout les FPIs : Savoir qui avait de l'importance dans la team Rocket, et qui n'en n'avait pas. Et cette fameuse garce, dont Aria ne supportait même pas l'évocation, ou l'imagination de l'existence... Elle avait été très proche de ce fameux Adonis de Locksley. Donc, elle avait sans doute une très grande importance au sein de la team Rocket. Cependant, elle ne savait même pas où elle était exactement. Les possibilités qu'elle soit là était minime, mais quand même. Elles étaient possibles, donc, à prendre en compte. Pointant son pistolet contre le front du sbire Rocket, dont elle tenait au niveau de col, ce qui l'empêchait de tenter quoique ce soit, à moins de vouloir d'avoir un peu plus de plomb, au sens propre, dans la tête, elle déclara énervée du temps qu'il prenait :

« Alors ?!
-Mais je ne sais rien bordel, s'pèce de folle ! Vous êtes maboule... »

Elle pointa son flingue, et s'apprêta à tirer, quand un policier assomma d'un fort coup de coude le gredin, avant de regarder longuement la chasseuse de prime, et de repartir. On avait sentit dans son regard, toute la compassion, mais aussi, et surtout, le reproche qu'il avait fait à la chasseuse de prime, qui avait été prête à tuer ce pauvre sbire, inexpérimenté, dont l'âge semblait plus être du jeune adulte, à peine 19 ans... Sans doute un de ses grands niais, qui avait pensé que la team Rocket était peut-être, si ce n'est le seul, le moyen le plus rapide d'accéder non pas à des postes haut gradés, mais tout simplement à une vie tranquille ! Tss... Aria décida alors de le laisser. Tant pis. Elle devait se dépécher. Elle était plus ou moins responsables de tout les hommes ici présent, et ils reposaient sur ses épaules. Donc, elle ne devait pas laisser sa haine devenir trop grande. Mais elle pestait quand même ! Rah, pourquoi cétait toujours aussi complexe ?! Elle devait se dépécher en effet. Les FPIs voulaient une prise de la fameuse Région de Kanto, à partir de l'île de Cramois'ïle le plus rapide possible. On ne pouvait laisser, comme l'avait dit le fameux Ministre qu'Aria ne se souvenait plus de la fonction ni du nom, laisser l'ascendant à ses criminels de Rockets...

« Inutile... »

Elle n'était sans doute pas là... Mais si ! Elle en était sur ! Elle le sentait ! Quel stupidité, on pouvait dire, n'est-ce pas ? Mais Aria était convaincu, et surtout aveuglée... Totalement aveuglée, aveuglée par cela... Elle déclara, toute seule, autant à elle même qu'aux autres présents...

« Où que tu sois, je vais te faire manger la poussière. »

La colère bouillonnait, semblait sur le point d'exploser, le péché était retentissant et on ne peux plus visible. Ira. Ira la colère. C'était bel et bien ce qui contrôlait la demoiselle en kimono, totalement tenue, et manipulée par cette colère aveugle et explosive, qui risquait bien de l'amener dans les plus sombres résultat... Une colère totalement aveugle... Une colère... Le péché était suffisamment explicite pour que vous compreniez à quel point il avait son importance, et une importance non négligeable. Elle était furieuse, et la bataille allait servir pour elle... Servir à quoi donc ? Et bien, cela n'était pas très dur à deviner, quand on y pensait rapidement : De défouloir, de canalysation de sa haine, qu'elle portait pour les teams. Haine justifié, étant donné que du jour au lendemain, les teams avaient entièrement changé sa vie. De jeune demoiselle, vivant encore chez ses parents, et travaillant pour finir sa licence deux, de Littérature Moderne, comptant bien trouver un époux, et vivre normalement, elle était devenue une chasseuse de prime, qui voyageait dans le monde entier et seul... Ce changement de vie brutal, elle comptait bien le faire ressentir aux teams.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Lun 11 Nov - 16:33

La gigantesque bataille avait mis Cramois'Ile à feu et à sang, littéralement. Dans les deux camps, les hommes tombaient, les cadavres s'accumulaient, les bâtiments comme les navires de guerre étaient très abîmés, certains enflammés par les multiples explosions dûes aux tirs de canons. Les pokemons, généralement en première ligne, déchaînaient leurs pouvoirs respectifs pour anéantir l'adversaire, tandis que leurs maîtres, plus ou moins armés, essayaient de viser avec une précision relative leurs adversaires humains. La rage et la haine de cet affrontement se faisait clairement ressentir sur le terrain, car cette bataille aurait bien des répercussions sur la situation de l'Empire. Une défaite de ce dernier signifierait un coup très dur porté aux Rockets, et par un effet boule de neige, des révoltes dans toutes les villes Kantoites. Mais une victoire de la puissance Impériale symboliserait la fin de tout espoir pour les résistants à la Team Rocket et donc la désespérance des dernières poches de résistance, signifiant la soumission totale à l'Empire. La liberté et ses dérives insécuritaires ou l'ordre dictatorial ? La bataille actuelle était aussi affaire d'idéologies fondamentalement opposées, et qui s'affrontaient en ce moment même.

Et Irina était sans doute la représentante parfaite de l'ordre imposé par l'Empire Rocket, elle était, après tout, la seconde de cet Empire, et en prendrait la tête si jamais il arrivait malheur à Adonis. Et donc, elle devait être à la hauteur, pour son frère, pour l'Empire, et pour elle-même. Se montrer parfaite, et défendant l'idée de cette perfection absolue, voilà son but dans la vie. La perfection, aujourd'hui représentée par la Team Rocket, était menacée, c'était donc le rôle de la soeur de l'Empereur de défendre l'organisation impériale, au péril de sa vie, pour prouver à ces résistants comme au monde entier que cette perfection était invincible, indestructible quels que soient les moyens employés par l'adversaire.

La jeune femme continuait donc le combat qui se révéla être d'une violence rare. Courant parmi les cadavres, Irina pouvait toujours compter sur son fidèle Métang, qui la protégeait inlassablement de tous les projectiles possibles. Parfaitement synchronisés suite à des centaines d'heure d'entraînement, les deux alliés ne faisaient qu'une bouchée de leurs adversaires, l'humaine tirant avec précision avant que son pokemon ne passe devant elle pour contrer une éventuelle contre-attaque. Elle avait déjà abattu quatre hommes, des policiers à la vue de leur uniforme, ainsi que plusieurs de leurs pokemons. Totalement concentrée sur l'action actuelle, elle n'en oubliait pas qu'elle était la plus haut gradée parmi les Rockets/Magmas, elle devait donc diriger les troupes à la manière d'un général, l'obligeant à avoir une vue sur l'ensemble de la bataille. Tout en tirant, elle regardait à droite et à gauche pour compter les pertes de son camp, à vue d'oeil, il semblait que la bataille demeurait équilibrée, bien que la surprise et le nombre des adversaires ne leur donne un petit avantage.

Absol et Carmache, eux, étaient aussi déterminés que leur maîtresse à défendre l'île, une défaite serait une honte infinie à leurs yeux, ils comptaient donc bien l'emporter. Absol, toujours caché parmi ses reflets, et voyant que son camp ne prenait pas l'avantage, utilisa Danse-Lames, augmentant considérablement sa force. Boosté, il fonça vers deux adversaires, un Raichu et un Reptincel, et leur asséna à chacun une attaque Tranche qu'ils n'étaient pas prêts d'oublier. Carmache, lui, ne disposait pas de reflets, et avait donc subi quelques dommages, notamment une balle qui lui avait éraflé l'épaule. Néanmoins, cela eut également pour conséquence de faire monter sa rage, qu'il utilisa dans une solide attaque séisme, faisant trembler un pan entier de l'île. Il repéra ensuite un Sabelette et un Noctali gêneurs, et s'élança vers eux avec rapidité, utilisant Tempête Sable pour se dissimuler, avant de réaliser une puissante attaque Dracochoc vers Noctali ... Allait-il réussir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Mer 13 Nov - 19:37

- Ludwig ! s’écria Robin, qui venait tout juste d’apercevoir, quelques mètres plus loin, une chevelure blonde qui, il en était persuadé, était celle de son ami.  Mais visiblement, ce dernier n’avait pas l’air de l’entendre, ce qui était tout à fait compréhensible au vu du vacarme ambiant. Notre jeune homme décida donc de ne pas y aller par quatre chemins : il allait le rejoindre. Cependant, il subsistait un problème : une véritable marée humaine et pokémonesque séparait les deux amis. Il fallait se lancer, avant que ce cher Ludwig ne disparaisse du champ de vision de l’héritier. Celui-ci, toujours accompagné de Nox et Sinaï, plongea dans la marée.

- Ludwig ! criait toujours Richard.

- On m’appelle ? lança un sbire Rocket, qui se mit en travers de la route des trois compagnons. Heureusement, ledit sbire n’eut même pas le temps de faire quoi que ce soit, puisque Sinaï s’empressa de l’assommer avec un Tour Rapide très bien placé.

Enfin, après avoir longuement et rudement joué des coudes, Dick atteint son objectif. Il eut, par la même occasion, la confirmation que cette fameuse tignasse blonde appartenait bel et bien à son ami coordinateur. Ainsi, les deux amis pourraient combattre ensemble, ce qui leur faciliterait grandement la tâche et leur assurerait une sécurité supplémentaire. Mais encore fallait-il que les deux individus combattent pour la même cause ! Cette question sema, pendant un très court instant, le doute dans l’esprit de Richard. Mais celui-ci se ressaisit très rapidement. En effet, il était impossible que Ludwig soit du « Côté obscur de la Force ». Richard ne savait dire pourquoi, mais il savait au plus profond de lui-même que quelqu’un d’aussi gentil, généreux et amical que Ludwig ne pouvait avoir pris part à la fondation d’un Empire aussi cruel et dévastateur.

- Lud… commença Richard. Mais, alors qu’il avait commencé à prononcer à nouveau le nom de Ludwig afin de lui signaler sa présence, notre héros fut projeté par ce qui semblait être le souffle d’une explosion. Wig… ?

Cette fameuse explosion qui venait de se produire était localisée sur la gauche de Robin, juste à l’endroit où se trouvait…

- NOX !!!

Le Noctali, qui était étalé sur le sol, glapissait de douleur. La cause de tout ce raffut ? Un Carmache déchaîné et, visiblement, surentraîné. Malgré tout, Nox parvint à lancer une Ball’ Ombre à son assaillant. Malgré la faible puissance  de l’attaque –due à l’intense et lancinante douleur que ressentait l’évolition-, celle-ci suffit tout de même pour écarter suffisamment l’assaillant pour que Sinaï se place entre l’agresseur et l’agressé.

- Sinaï ! Lance Roulade ! cria Richard à l’attention de son Sabelette. Le Pokémon, malgré sa différence de taille avec sa cible et son aspect, ma foi, tout sauf attendrissant, n’hésita pas à lancer l’attaque et à y mettre toute la force possible. En effet, même s’il ne connaissait pas Nox depuis très longtemps, Sinaï avait déjà noué un lien amical très fort avec lui, et tenait absolument à le venger. L’attaque du Sabelette permit à son dresseur d’éloigner le blessé du combat.

Alors que notre héros prit son compagnon dans ses bras, il constata avec horreur que la patte avant-gauche du Noctali était ensanglantée. Oui, cette même patte qui s’était brisée à Volucité, lors du combat contre Archie. Cette même patte qui ne s’était pas totalement remis de cette première blessure.

- Ludwig ! cria le dresseur. Ton Negapi, vite !

La nouvelle blessure de Nox fit revenir à Richard tous ces mauvais sentiments et ces doutes qu’il avait ressenti après sa victoire contre Archie. Pourquoi n’avait-il pas fait plus attention à son compagnon ? Pourquoi l’avait-il envoyé au combat ? Pourquoi cherchait-il tant cette adrénaline que procure un combat Pokémon ? Noctali allait-il lui en vouloir ? Etait-il  réellement fait pour être dresseur ?...

Ainsi, on pouvait assister, d’un côté, à un terrible combat entre le Carmache ennemi et Sinaï, et de l’autre, à une scène des plus pathétiques. Richard était bien loin de s’imaginer que les évènements puissent prendre une telle tournure. Mais ce n’était que le début…
Revenir en haut Aller en bas
Ludwig/Eleonora V. W.
In love with an Echo
In love with an Echo

avatar
Messages : 409
Réputation : 2
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 17
Localisation : Menant une grande bataille pour son âme soeur
Autres Comptes : Chara Levareeds, Marth Lowell

Informations du personnage
Âge: 14
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Sam 16 Nov - 15:34

- Ludwig !

- Tiens mais c'est...

Cette voix il pouvait la reconnaître entre mille. Cela aidait d'être musicien ! Il l'avait assez entendue pour s'en souvenir. Cette voix était unique. C'était celle de son ami Robin qui avait décidé de prendre part à la bataille à son tour. Il n'était plus seul finalement ! Cette pensée lui donna un peu de courage. Si son ami était à ses côtés pour se battre, il n'avait pas intérêt à faiblir. C'est aujourd'hui qu'il montrera qu'il sera quelqu'un de différent. Et il se doit de vivre pour pas qu'il ne le voie mourir... Ludwig essayait difficilement de retrouver la provenance de la voix. Le brouhaha incessant des attaques le gênaient. On ne visait pas n'importe comment... Au contraire, on attaquait soigneusement de tous les côtés.  Une espèce de voile poussiéreux l'empêchait de voir au delà de 10 mètres environ...

- Je suis là !
, lançait-il à l'appel de Richard.

Ils finirent par se retrouver sur le champ de bataille. Le jeune homme qu'il avait en face de lui était bien celui qu'il croyait être. Il n'avait pas vraiment changé et Ludwig fut rassuré de voir une figure qu'il connaissait si bien pour lui tenir compagnie. Il avait un peu peur certes... Se lancer n'est pas toujours facile. Mais dès qu'un copain y va, on le suivra jusqu'au bout, pourvu qu'on ait confiance en cette personne. Elle nous donnera du courage. Et Lud' en aura bien besoin pour les événements à suivre !

Il n'était pas méfiant et ne doutait pas que Richard combattait aussi pour la libération de l'île. Cette idée ne lui effleura même pas l'esprit. Robin s'apprêtait à prononcer son nom encore une fois quand le bruit d'une explosion se fit entendre. Ils n'était pas blessés heureusement. Seulement la cible n'étaient pas eux, mais le noctali de Richard. Et l'attaque ne l'avait pas raté. L'assaillant n'avait pas lancé cette attaque dans le tas simplement pour passer... Leur en voulait-il ? L'était de Nox était critique en tout cas. Il fallait faire au plus vite. Le sabelette avait déjà pris la relève du côté du combat. Tant mieux car Ludwig aurait besoin de Négapi pour autre chose...

- Ludwig ! Ton Negapi, vite !

- J'ai bien fait de ne pas le laisser sortir de sa pokéball cette fois-ci.

Négapi se serait encore enfui s'il ne l'avait pas gardé avec lui. Et il ne voulait pas le perdre surtout sur un terrain comme celui-ci. Il sortit alors la boule rouge contenant son pokémon et l’appela. En sortit alors un petit lapin jaune aux joues rouges dont le bout des oreilles virait au bleu... Quelle fut la surprise du pokémon lorsqu’il vit que tout autour de lui était terrible et bruyant. On ne faisait que se battre. Il prit peur et se cacha derrière son dresseur. Sa musique est beaucoup plus mélodieuse que cet enchaînement d'explosions !

- Négapi, j'ai besoin de toi s'il te plaît. C'est pour aider un ami. Tu l'as déjà fait ce ne sera pas trop difficile...


Plus vite cela sera fait, plus vite il pourra retourner au chaud et en sécurité. Il ne se fit pas prier deux fois pour lancer une attaque vœu. Nox fut remis de sa blessure mais il lui fallait du repos avant de reprendre le combat... Ludwig rappela alors son pokémon dans sa pokéball.

- Je suis content de te trouver ici, moi qui me croyait seul... J'aurais un service à te demander. J'ai besoin de retrouver quelqu'un. Elle s’appelle Laure...

.:-------------------------:.



Dernière édition par Ludwig Von Wittelsbach le Mar 19 Nov - 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Sam 16 Nov - 17:26

Alors que dehors, la bataille s'envenimait, le docteur était toujours dans une salle, avec les autres scientifiques qui s'affolaient tout en tentant de prendre le maximum de leurs recherches avant de s'enfuir. Tandis que son fidèle Ectoplasma se baladait dans la pièce, invisible, Willy, lui, demeurait calme malgré le choix qu'il avait à faire : emporter le Tesseract en trahissant la Team Rocket, ou bien le laisser aux autres chercheurs qui avaient de grande chance de se faire capturer lors de la bataille. Ce n'était pas un choix facile, mais le scientifique ne pouvait laisser cet artefact détenant un immense pouvoir dans les mains d'incompétents, donc, dans son esprit, de n'importe qui d'autre que lui. Il prit donc l'Hypercube mais un Rocket le vit immédiatement et lui lança :

"Docteur, le Seigneur de Locksley vous a interdit d'emmener le Tesseract !"

"Dommage ... mais je n'ai pas d'ordre à recevoir d'un esprit inférieur tel que le sien ... ou le vôtre !"

Au moment où il finit sa phrase, le jeune chercheur Rocket fut projeté à travers la salle, par une puissante attaque Psycho de la part d'Ectoplasma, attirant l'attention des autres chercheurs, qui s'apercevaient de la trahison de Willy. Ce dernier n'aimait pas trop ce terme, d'ailleurs, puisqu'il n'avait jamais été du côté des Rockets, ni de quiconque par ailleurs, il ne demeurait fidèle qu'à lui-même et à ses objectifs. Et ce Tesseract, avec la puissance qu'il renferme, allait être un élément clé de son plan, c'était certain ! Pas question alors de devoir le partager avec ces Rockets ... ni avec personne d'autre d'ailleurs, mais cela ne l'empêcherait pas de trouver d'autres hommes ou organisations pour financer ses recherches, comme cette Team Rocket qui courait à sa perte en ce moment même ...

Alors que les autres chercheurs s'apprêtaient à lancer des pokemons pour affronter Willy, Ectoplasma, demeurant invisible, lança des Ball Ombre dans tous les sens, créant de multiples explosions. Le scientifique en profita pour quitter la salle, le précieux hypercube dans la poche, et suivi par le pokemon spectre qui avait fini de s'amuser avec les scientifiques Rockets. Dans le couloir menant à la sortie du bâtiment, le vieil homme croisa plusieurs sbires Rockets, qui se précipitèrent dans la salle où s'étaient produites les explosions, ils n'apprendraient la traitrise du vieillard que trop tard, tant pis pour eux ...

Arrivé dehors, le docteur Willy demeura caché un petit bâtiment pour observer la bataille qui faisait rage, entre les forces de police internationales, soutenues par divers dresseurs, face aux Rockets, aidés par les Magmas. Encore une guerre inutile, à priori qui allait faire des centaines de victimes, tout cela était stupide, mais cela reflettait toute la bêtise de l'Homme. Hmm, non, de la plupart de hommes, seulement, il ne s'incluait évidemment pas dans cette expression. A vue d'oeil, grâce à son monocle qui lui permettait, via une fonction zoom de voir l'affrontement en détail, il en déduit la victoire à long terme des attaquants, l'avantage était en tout cas de leur côté pour le moment ... mais s'ils gagnaient, le savant serait lui aussi capturé, coupable de nombreux délits et crimes lorsqu'il travaillait pour le Groupe Ombre. Il fallait donc s'enfuir au plus vite, et sans doute quitter la région, pour continuer ses recherches en paix, loin de ces guerres sans queue ni tête.

Mais pour fuir, il fallait atteindre le hangar des hélicoptères, qui était très éloigné de l'endroit où il se trouvait actuellement. Il fallait donc au plus vite traverser l'île sans encombbre et quoi de mieux pour cela qu'une simple diversion. Willy envoya son puissant Tranchodon au combat pour qu'il donne un petit coup de main aux Rockets, et ce, dans le but d'égaliser, et donc de faire durer la bataille. Le pokemon obscur, véritable bête de guerre dénué d'empathie à cause du logiciel obscur, ne cherchait qu'à anéantir ceux qui se trouvaient sur son chemin. Le redoutable pokemon, hurlant sa rage, utilisa Typhon Noir, créant une sombre et puissante tornade sur l'île, attirant l'attention de plusieurs adversaires, tout comme celle de quelques Rockets, car le docteur n'avait jamais sorti ce pokemon devant leurs yeux. Alors que le pokemon dragon déchaîné créait une belle pagaille au sein de la bataille, le docteur Willy pouvait avancer sans crainte, protégé par l'Abri d'Ectoplasma, et se dirigeait aussi vite qu'il le pouvait vers le hangar d'hélicoptères ...


[Si y en a qui veulent affronter Tranchodon, hésitez pas =P]
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher


avatar
Messages : 197
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Sam 16 Nov - 18:34

Bon ben voila,les combats avaient déja commencé mais quand Eric vit Laure lui repondre qu'elle allait s'en occuper,elle etait surement la derniere qu'il aurait souhaité voir sur un champ de battaille mais d'un coté elle en avait connu plus d'un sans compter Rivamar qui avait etait sans doute le plus difficile parmis tout ceux qu'Eric avait eu connaissance ou partager avec elle mais d'un autre coté elle ne lui aurait sans doute pas obéis si il lui avait demander de se caché et puis c'etait le genre d'ordre ou demande qu'il ne pouvait clairement pas lui demander entouré d'autres magmas et rockets,il ne lui restait plus qu'a prier pour qu'il ne lui arrive rien.Laissant sa Drattak attaquer les FPI par les airs,il se fraya un chemin dans la méllée avec Tranchodon et Leviator en combattant lui aussi les troupes FPI,gardant par moment un oeil sur Laure quand il avait l'occasion de l'appercevoir mais au bout d'un moment il se retrouva devant un jeune homme blond qui devait avoir a peine dans les 13 ou 14 ans ou en clair quelqu'un de bien jeune pour participer a une battaille comme celle la mais quand on pensait a Laure qui n'etait pas trés agés non plus,on ne pouvait plus trop juger sur ce genre d'activités innaproprié pour les enfants.Cependant ce qui l'interpella chez lui fut quand il demanda a son pokémon si il pouvait l'aider a chercher laure,etait il donc probable qu'ils se connaissaient?Bah sans doute et puis a premiere vue il n'avait pas l'air de lui vouloir du mal mais dans ce cas pourquoi etre venu ici si il n'etait pas un rocket ou un magma?
"D'ou tu connait Laure toi?Qu'es que tu lui veut?"
Etait il jalou?Absolument....pas mais il avait juste envie d'avoir des reponses et puis si le garçon au cheveux blond ne voulait pas de mal a la jeune fille,il n'y aurait donc aucune raison pour que le commandant rocket lui fasse dut mal meme si on ne pouvait pas en dire autant des FPI aux alentours qui se faisait attaquer de partout par les trois pokémons du commandant qu'ils soient humains ou pokémons.
*Encore une battaille qui va me rester dans la tête*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Ven 22 Nov - 17:03

Arthur s'apprêtait à reprendre sa course dans les ruelles de la ville pour gagner le QG des deux Teams. Mais il n'en eut pas le temps. Alors qu'il sortait de la maison où i lavait abandonné l'homme, il fut interpelé par une voix féminine, qui lui paraissait appartenir à quelqu'un de très jeune. Il se retourna, et c'est surpris qu'il tomba nez à nez avec une fillette qui ne devait même pas avoir quatorze ans, dans le meilleur des cas. Que faisait-elle ici ? Où était ses parents ? Elle ... elle était une sbire, elle aussi ? C'était vraiment incroyable ! Le jeune policier refusait d'y croire. Mais après ce qu'elle lui avait dit, il n'y avait pas beaucoup de doutes à ce sujet.

Il était prit au piège, littéralement. Si c'était un autre rebelle qui avait croisé cette jeune fille aux cheveux blancs, il l'aurait tué sans remords, mais lui ... Rien que l'a blessé ! Mais s'il n'agissait pas vite, ce serait lui qui se retrouvait blessé ou tué. Alors qu'il balayait les alentours du regard pour trouver une éventuelle issue, il remarqua que la fillette portait deux couteaux. Elle était donc bien plus dangereuse et investie qu'il ne l'aurait pensé. Il n'avait pas le choix. Le combat n'avait jamais été son fort. Et il savait que la diplomatie ne marcherait pas vraiment non plus. C'était une période de crise. Les combats faisaient rages. Il ne pouvait pas se permettre de discuter tranquillement avec elle.

Il élabora rapidement une stratégie qui pourrait lui éviter un conflit direct. Il savait pertinemment que Dynamo serait prêt à attaquer, quoiqu'il arrive, et qu'il n'attendait que l'ordre de son dresseur. Celui-ci ne pouvait s'empêcher de penser à la jeune sbire. Comment pouvait-on enrôler des enfants, si jeunes, et les livrer en pâture à des adultes plus expérimentés, et peut-être plus dévoués à leur cause. Ces Teams étaient vraiment si désespérés pour faire appel au talent d'une fillette ? Arthur était vraiment outré.

- Je m'en excuse d'avance mais je vais devoir faire usage de la force.

A ces mots, Dynamo se dressa sur ses pattes, et sans attendre d'ordre de la part d'Arthur, lança une attaque Eclair sur la jeune fille, en prenant bien soin de modéré son offensive pour éviter de la tuer. La sonner serait déjà pas mal. Soit elle allait esquiver l'attaque de justesse, soit elle serait victime d'une décharge électrisante. Dans tous les cas, son attention serait déviée d'Arthur, enfin, c'est ce qu'il espérait. Il en profita pour attraper l'arme qu'il avait dans une de ses poches. Il ne l'avait jamais utilisé. Bien sûr, il savait tiré ! Mais blessé quelqu'un ou même tué ... Il espérait profondément qu'il n'en aurait pas l'utilité. Il braqua son pistolet sur la jeune fille, prêt à se défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Laure Dexila
Ex-assassine Magma
Ex-assassine Magma

avatar
Messages : 694
Réputation : 10
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 22
Localisation : Laure cherche.
Autres Comptes : Archibald Park = Aria Cantore = Sylvia Von Wittelsbach = Andea Capaldi = Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 13 ans
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Ven 22 Nov - 19:14

Laure était entrain de regarder le fameux interlocuteur. La gamine aux yeux de couleur saphir et aux cheveux de neige, se demandaient pourquoi il était comme ça autant troublée par sa présence...? Peut-être n'était-il qu'un civil ? Non, Laure se rappelait que personne n'était civils, sur cettes île. Les seuls habitants étaient bel et bien des membres de l'organisation de la Team Rocket et de la Team Magma. Bref, on pouvait dire que Laure avait été la membre la plus jeune, l'habitante même la plus jeune de l'île, sans compter les familles des Rockets. Bah oui ! Les Rockets et les Magmas avaient peut-être une famille... Quoque, ma réaction est illogique. Cette île étant dans un contexte militaire, il était peu probable que des familles y vivent. Mais bref, le fameux adversaire, qu'elle ne connaissait même pas, ni même son nom, regardait, et semblait choquer, par la présence de Laure. Elle ne comprenait pas. Quel était la raison de cette étonnamment ? La gamine aux cheveux couleur neige ne le savait pas. En tout cas, maintenant, elle ne comprenait pas pourquoi un telle étonnamment, elle était sbire Magma depuis longuement ! Mais bon. Laure n'était pas si connu que ça.

- Je m'en excuse d'avance mais je vais devoir faire usage de la force.

« Ceci est votre choix. Laure le respecte. »

La jeune demoiselle aux cheveux couleur neige s'inclina, respectueusement. Dans une bataille, les deux choix étaient toujours possible. La fuite, ou le combat. C'était toujours l'une des théories, et la Guerre avait toujours fonctionné comme ça. Après tout, combien de personne dans les geurres Médiéval avaient décidés de ne pas fuir, et de combattre héroïquement jusqu'à ce que la faucheuse s'occupe d'eux ? Combien de personnes avaient décidés que le déshonneurs n'étaient pas la plus douloureuse des plaies, et que la survie était plus importante ? Les deux étaient des pratiques, et des réactions ayant chacune de l'honneur. Parfois, mourir était la plus lache des actions, et la plus stupide. Donc, survivre, au dépit de l'honneur, c'était parfois plus sage et plus intelligent Bref. Laure évita rapidement un éclair qui manqua de la paralysé ! Heureusement, car cela fut dangereux. Elle aurait été paralysé, elle aurait été sans défense. Et sans défonce, elle ne serait d'aucune utilité pour ses chefs et commandants.

« Veuillez retirez votre Pokémon. »

Elle déclara cela, pendant un petit moment, et regarda le fameux policier. Pendant un long moment de blanc, où rien ne fut dit. Alors, pendant un moment, la gamine s'inclina, devant sa déclaration totalement stupide :

« Oh. Laure est bête. Nous sommes en affrontement pokémon, il est vrai. Airmure, débarasse toi-en. »

Elle sortit alors l'oiseau d'Acier. En apparence, le combat allait mal pour le FPI. En effet, quand on regardait les pokémons, on avait un quadrupède, qui n'avait pas de véritable équivalant naturel terrestre, hein, c'était vachement une sorte de chien, mais très difficile à dire véritablement ce que c'était que ce truc, et un énorme oiseau métallique. Qui ne semblait aps content. Airmure contre Lainergie . Donc à première vue, et bien... On pouvait dire que c'était mal partit pour Lainergie. Sauf, que quand on se connaissait un minimum en Pokémon, on comprenait que Laure avait fait un très mauvais choix stratégique. En effet, un pokémon de type vol, contre un pokémon de type électrique... Et bien, disons que le fameux Pokémon de type vol... Il ne faisait pas long feu, même si on devait dire... Il ne faisait pas longue foudre ! Ahaha. Je suis drôle. Bref, l'Aimure fit claquer des ailes, et fonça pour tenter d'emporter le Pokémon électrique au loin, et s'en débarasser en l'air. Ce n'était pas tout à fait une attaque

« N'y voyez rien de personnel, surtout. Laure en temps que servante de la team Magma se doit de vous éliminer. »

Sur ses mots, la jeune fille fit un bond assez grande, pour se retrouver sur trois grandes poubelles vertes, poubelles recyclabe, car n'oubliez pas les enfants, il faut toujours, oh grand toujours, recycler ! Oui... D'accord, cela n'a strictement aucune raisons, et cela est totalement illogique. Mais n'oubliez pas quand même les enfants ! L'écologie, c'est le bien, où sinon, on va se retrouver comme dans Nausicaa, et là, on aura pas l'air c*n. Avec des insectes géants, et tout ça... C'est pas trop trop cool. Bref, Laure sauta sur les poubelles pour prendre de la hauteur, et finalement, se diriger pour frapper le plus fort possible. Elle déclra :

« Au revoir. »

C'était un peu ce qu'on pouvait appeler l'attaque signature de la jeune demoiselle aux cheveux de neige : l'attaque en plongé. Comme notre gamine aux cheveux de neige était légère, et ses coups étaient plutôt de l'ordre de l'assassinat et non du combat, elle devait prendre de la vitesse. Quoi de mieux que de prendre de l'inertie alors ? Cela semblait quand même le meilleur moyen, voir même le seul, si vous voulez mon avis. Cependant, elle oubliait quelque chose qui pouvait renverser entièrement la situation : Le fait que son adversaire avait une arme à distance ! Et donc, tel un pigeon, elle pouvait être abbatu, et descendu, comme ça, sans autre forme de procès. Mais dans un cas où sa vie être en danger... Qui serait bien placé pour critiquer le fameux policier d'avoir voulu défendre sa vie ? Surtout que les lames étaient tranchante, et la gamine aux cheveux blancs comme neige était prête à tuer sans aucune pitié... Cependant, voir le cadavre d'une enfant... Cela serait résolument abject non ? Les conséquences pourraient être grande... Et oui, moralement, aucune réponse ne pouvait être bonne... C'était le problème de la guerre. La Guerre n'était pas morale en soi. Inutile de chercher le plus moral !

[N'hésite par à tirer, si tu veux le faire ^^ tu n'as juste pas le droit de tuer Laure, logiquement ^^]

.:-------------------------:.




Dernière édition par Laure Dexila le Sam 7 Déc - 10:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Dim 24 Nov - 17:09

Cramois’Ile, la cité Insulaire la plus bordélique de tous l’univers, enfin, principalement en ce jour de contre-attaque des forces du bien. Arachnée avait apporté ses deux hommes de mains, ses seconds, ses gardes du corps aussi. Derecha, Izquierda, la droite et la gauche, deux forces de frappe équivalentes à qui Arachnée avait prêté son arme secrète, que vous ne connaissez pas forcément, mais qui était, très puissante. En parlant de la scientifique elle se trouvait toujours dans un hélicoptère, au-dessus de l’île, pendant que ses gardes tentaient de trouver l’éternel collègue de leur patronne, Le Docteur Willy. Celui-là même qui avait infiltré l’organisation impériale pendant que l’Araignée avait infiltré la Team Plasma, et par ailleurs, créer un nouveau Genesect, nouveau, dans le sens plus perfectionné que le modèle préhistorique, oui, si Mickael Machina arrivait à exploité le plein potentiel du Pokémon Modifié, celui-ci pourrait devenir, surpuissant.

Mais, revenons au combat, voulez-vous ? Car les deux gardes s’étaient infiltrés dans le bâtiment sans aucune difficulté grâce à l’attaque téléport d’Alakazam, bien évidemment. Cependant, sbires et scientifiques Rocket envoyèrent leurs pokémons, principalement des types Poisons, Normaux, Aciers, Psys. Heureusement, Ectoplasma lança de multiples balles ombres, qui grossirent grâce à l’attaque Psycho d’Alakazam. La plupart des ennemis était déjà K.O. Il fallait bien avouer que c’était très facile aussi, les sbires n’étaient pas expérimentés, et les chercheurs n’étaient pas de grands combattants, mais c’était normal ça, un scientifique est surtout expert dans ce qu’il sait faire, la science, bien qu’il existe quelques exception comme Arachnée ou Willy comme simple exemple. Le laboratoire, était pourtant la pièce où se trouvaient nos deux compères, étaient dénudée de scientifiques répondant à la description de Mademoiselle Gorgon. Donc, Téléportation !

Et, cela fut une très mauvaise idée, les deux Men In Black se trouvaient en dehors du bâtiment, mais encerclé par une bonne vingtaine de sbire, ce n’est, je le précise, qu’une approximation ! Bien, il était temps d’en finir très rapidement, non pas parce que le duo se trouvait face à de puissants adversaires, mais surtout parce qu’il fallait bien, à un moment, s’amuser dans cette bataille, et donc, lancé une force de frappe plus puissante encore ! Izquierda prit donc la fameuse pokéball dans sa main, puis la lança en l’air. Mais, avant de savoir l’identité de l’arme secrète, une pause flashback s’impose pour éclairer vos lanternes.
--------------------------------------------------

Au Laboratoire, Arachnée tendit la pokéball à ses gardes du corps, avec un sourire bien marqué sur le visage, elle savait que ce pokémon était une arme sans égal, mais, Izquierda pausa la question que vous vous posez également : -Maîtresse, quel est ce pokémon ? Ladite Maîtresse sourit. Elle prit bien son temps, ensuite avant de répondre distinctement : -Ohmassacre. Un pokémon qu’un sbire de la Team Plasma m’a donné pour une raison totalement inconnue, mais qu’importe, il est très puissant, avec lui, vous ressortirez vivant de la bataille.

Le Sbire Plasma en question se trouvait en réalité être un certain Madara, en effet, à la fin de la résurrection de Genesect, le fameux borgne vint voir la scientifique afin de donner ce pokémon qui, sans le type fée récemment découvert vis-à-vis de ce nouveau classement de pokémon, ne possédait aucune faiblesse. Les deux gardes hochèrent la tête et prirent la Pokéball, et le Trio prit route à Cramois’Ile.

--------------------------------------------------

Ohmassacre se trouvait sur le terrain, et sous la demande d’Izquierda, électrocuta les sbires avec une attaque Fatal-Foudre, oui, directement les sbires et pas les pokémons, car ceux-ci prirent peur en voyant leurs dresseurs à terre. Mais bon, ce n’était pas important, car, reprenant le chemin en évitant les tirs de pistolets grâce à Psycho, et les attaques de pokémons grâce à abri, ainsi qu’en ripostant avec les attaques électriques d’Ohmassacre, Le Duo d’Homme en Noir trouva ce que voulait Arachnée, à savoir, un scientifique vieux, avec une canne, et un monocle, celui-ci possédait également le fameux Tranchodon mentionné par Arachnée avant la veille de la Bataille, il n’y avait alors plus aucun doute, C’était le Docteur Willy. Mais il se trouvait à une dizaine de mètres, ça parait peu, mais pour l’atteindre, c’était beaucoup…Derecha, déterminé à réussir sa mission, prit la parole, avec une voix assez forte, pour bien être entendu : -Docteur Willy ! Venez ! C’est La Dame au Mangriff, de Frimapic, qui nous envoie pour vous sauver !


Alors là, ce n’était franchement pas jouer finement, mais, Derecha devait bien faire comprendre à Willy qu’il parlait d’Arachnée ! Celle-ci se trouvait toujours dans l’hélicoptère, écoutait toute la conversation des deux hommes grâce à des Oreillettes qu’ils avaient. Ah, comme quoi, les sœurs se ressemblent dans leurs méthodes, entre micros et oreillettes, la différence n’est pas si grande. La Bourgeoise était sûre que tout allait bien se passer, après tout, elle n’avait pas reçu un obus sur l’Hélicoptère, mais, au cas où, je préfère me taire, vous comprenez, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Aria Cantore


avatar
Messages : 94
Réputation : 6
Date d'inscription : 23/10/2013
Autres Comptes : Laure Dexila = Archibald Park = Juan da Ponte = Sylvia Von Wittelsbach = Andea Capaldi

Informations du personnage
Âge: 20
Alignement: Défense internationale
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Dim 24 Nov - 19:54

Le rapport de force était pour l'instant en faveur des FPIs. En effet, même si cela n'était pas non plus totalement visible et flagrant, ce n'état pas une victoire totale de la part d'un côté, tandis que l'autre se faisait écraser, non non, pas du tout, on pouvait quand même sans trop craindre affirmer une réussite plutôt du côté des forces de l'ordres, des soldats, et des dresseurs volontaires. Beaucoup de sbrires peu enclins aux teams, là préféraient se rendre plutôt que de mourir, comprenant que là, les soldats, policiers et dresseurs étaient plus en envie de sang que de justice. Comme je l'ai dis régulièrement dans mes postes, ce changement radicale des mentalités des soldats et autres forces du « bien » était là une force radicale et violente contre les sbires qui ne s'y attendaient pas, l'ayant d'habitude comme monopole ! Là, le rapport de force était donc renversé, surtout que les FPI étaient véritablement prêt, et avaient le matos nécessaire pour bouter les Rockets hors de Cramois'Île, et cela, comme j'ai dis sans aucune pitié ! L'affront qu'ils avaient fait en prenant Kanto boostaient fortement les Soldats Kantoïte, et tout les habitants de cette région, et la peur de subir le même sort poussaient les autres !

Heureusemenet que ce n'était pas une ville civil hein ? Car les engins de guerre étaient entrée en action, prêt à raser tout les Rockets qui s'approcheraient de trop près. Pourquoi maintenant ? Car avant, quelques soldats avaient du crée des ports artificiels. Vous pouvez être surpris, si cela se trouve de la rapidité de la manœuvre. Et bien, relisez les dossiers sur la seconde guerre du Golfe, ou plus connu, la Seconde Guerre Mondiale, le D-Day, par exemple. En tout cas, les FPI n'avaient qu'un seul but. Prendre le plus rapidement possible cette île pour deux raisons. Premièrement, libérer et empêcher l'utilisation de Groudon, dommage, il n'était plus là. Seconde raison, prendre Cramois'Île, cela serait faire un point d'ancrage pour prendre en suite petit à petit tout l'empire d'Adonis de Locksley. Sachant que cela ne serait pas spécialement dur. Les Rockets étaient peut-être fort, mais face à une telle coalition, penser à une victoire des Rockets seraient juste absurde. Les teams avaient de la puissance, mais pas face à des coalitions entière, soyons un minimum sérieux, n'est-ce pas ?

Et Aria, pour en revenir un peu à la personnage, elle, elle combattait. Son torse avait été légèrement ouvert sur le côté, par une balle eraflant sa peau, et déchirant légèrement l'obi... Mais cela allait. Elle ne s'était pas prit trop de balles, et elle avait relativement bien esquivé les balles qu'on lui tirait dessus. Mais le combat n'était pas fini, et elle cherchait toujours Irina de Locksley, pour la faire payer de ses actes. Mais le temps passant, elle commençait à comprendre que non, elle n'allait pas pouvoir réussir cela, et que sans doute, cette fameuse soeur de l'empereur, bien qu'elle ne savait juste que cette dame était proche de l'empereur, et non jusqu'à savoir que c'était la soeur de l'empereur, ce qui lui donnerait encore plus d'envie de la tuer, car dans des politiques et des pensées purement eugéniste, la fameuse chasseuse de prime croyait véritablement que la Mal avec un grand « M » coulaient dans les vaines de la famille de Locksley, savoir que cette horrible créature soit en plus la soeur de l'empereur ne ferait que confirmer son diabolisme, et donc la nécessité à peine masqué qu'elle devait mourir. Soudainement, Aria vit quelque chose qui attira son regard drastiquement.

« Ouah ! Et le Dino', va falloir se calmer. Va voir Tata Aria qu'elle t'offre une bonen correction... »

Aria déclara cela, en rigolant presque, mais ce n'était pas un Pokémon normal, cela se voyait. Autant, d'habitude, un soldat bien entrainé pouvait rivaliser avec un pokémon, malgré ses capacités physique moindre, par son intellect, et sa capacité à improviser, ce que les Pokémons n'avaient pas. Bref, d'habitude, ça allait. Mais premièrement, le Pokémon n'était pas normal, là c'était sur, et plusieurs soldats, absoluement pas préparé à ce qui allait se passer, valdinguèrent littéralement en se prenant un mauvais coup, une sorte de tempêtes d'obscurité, une vague noir, que non préparé, et ne connaissant absoluement pas, les fameux soldats et policiers ne purent que se la prendre, ne sachant pas comment esquiver ! Bref un mauvais coup dans la face ! Personne ici n'était capable de voir les Pokémons obscures, donc, personne ne connaissait la nature de ses créatures. Pour le commun des mortelles ici présents, le Pokémon ici présent n''étaient rien d'autres qu'un pokémon comme les soldats et les policiers en avaient tant vu. Donc, un handicap de taille pour les forces du bien, handicap que le nombre allait boucher.

« T'es coriace, n'est-ce pas...? »

Visiblement, sa peau étaient redoutable, et elle était trop loin pour que ses armes à feux fassent de véritable effet. Donc, sa technique de tirer de loin n'étaient pas efficace. Ses deux balles n'avaient rien fait. Et pourtant, elle avait tiré avec ses deux armes, ce n'est pour dire ! Elle devait donc changer de tactique :

« Givrali, Gèle lui ses pieds, et Pijako, tente de l'endormir ! »

Ce qu'elle voulait, ce n'était pas affronter ce fameux « dino », enfin, c'était un Dragon, mais Aria s'en contrefichait comme de ses premières dents. Elle voulait juste faire gagner du temps pour les FPI, en gelant, paralysant ses capacités de mouvement, et avec un peu de chance, en l'endormant. Pikajo fit ainsi l'attaque berceuse, pour tenter de l'endormir, mais cependant, il n'y avait que peu de chance qu'elle marche. En effet, le fameux Perroquet de la chasseuse de prime, loin d'être rassuré, ne s'approchait pas trop. Hors de question de se prendre une attaque de ce truc ! Le moindre coup, que lui donnait, et lui, il était fini, réduit en bouilli ! Ce qui n'était pas du tout le mode de pensée du pokémon glace. Au contraire, Givrali s'était approché très près, et profiter de sa vitesse pour tirer rapidement un laser glace, bam purement dans les jambes de son adversaire. La réussite de ce coup, même si elle faisait que le risque de se prendre une attaque était grande, étaient très haute, mais il ne fallait pas croire que la réussite de la manœuvre proposer par Aria était aussi haute que la probabilité de toucher. Il avait fait mal, c'était sur. Il avait fait même une attaque super efficace, glace contre dragon, encore plus sur. Mais réussir à geler ? Peut-être. Cela, que le temps pourrait répondre à cela.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Dim 24 Nov - 20:59

Le combat continuait de faire rage sur Cramois'Ile, entre les forces de l'Empire Rocket et celles souhaitant le retour de la République démocratique de Kanto. Et pour le moment, force était de constater que ces dernières avaient un avantage de plus en plus net. Plus nombreux, mieux équipés, et tout simplement préparés, les forces de libération de Kanto gagnaient peu à peu du terrain, malgré la solide résistance offerte par l'armée Rocket couplée aux hommes de la Team Magma. Les cadavres se multipliaient, les installations brûlaient, les combattants se déchaînaient, les attaques fusaient ... Une bataille qui restera dans les mémoires de tous, et même du peuple entier de Kanto, quelle qu'en soit l'issue d'ailleurs, comme le jour où tant de personnes seront tombées au combat face à l'envahisseur ou au dictateur, dépendant du camp qui allait l'emporter aujourd'hui.

"Madame ! Vous devez vous mettre à l'abri !"

"Pas question ! Je n'abandonnerais pas mon poste ..."

Irina venait de répondre à un sbire d'élite Rocket qui s'était approché d'elle pour lui faire part de ses inquiétudes la concernant. La réponse fut ferme et directe, comme à l'habitude de la jeune femme. Abandonner ? C'était absolument hors de question dans l'esprit de seconde de l'Empire Rocket. Quitter le champs de bataille serait une honte sans nom pour elle. Non seulement car cela compromettrait l'Empire tout entier si défait il y avait, mais surtout car on lui avait appris une simple règle, une loi qui prévalait dans sa vie. La loi du plus fort. Seul le plus fort régnait, les autres, faibles, se soumettaient à lui, et, en l'occurence, fuyaient. Elle n'était pas faible, elle ne l'avait jamais été et cela n'allait certainement pas commencer aujourd'hui ! pensa-t-elle en tirant dans le bras d'un jeune policier trop intrépide qui avait commis l'imprudence de s'approcher d'elle. Non, elle était forte, et elle allait le prouver à tous les combattants ici présent, alliés comme ennemis !

Ses pokemons, d'ailleurs, reflettaient exactement l'état d'esprit d'Irina. Métang, assurant les arrières de sa maîtresse, usait de Psycho pour s'amuser avec ses adversaires, en utilisant un pour tapper sur les autres, voire comme un bouclier supplémentaire de l'Abri qu'il avait créé. Absol s'était éloigné de sa dresseuse pour tenter une attaque frontale avec ses reflets, lançant plusieurs attaques Ball Ombre plus ou moins précises. Néanmoins, il reçut une attaque Tonnerre le visant avec tous ses reflets, ce qui projeta en arrière, affaibli. Carmache, enfin, demeurait le plus déterminé et le plus déchaîné, et avait réussi son attaque Dracochoc sur un Noctali. Il reçut en guise de riposte une Ball Ombre qui le fit bien reculer, sans que cela ne l'affaiblisse trop. Mais alors qu'il comptait achever sa cible, un Sabelette apparut et lui infligea une attaque roulade réussie, qui, cette fois, le fit souffrir davantage. Le pokemon dragon/sol rugit de colère et relança Séisme de plus belle, déstabilisant l'adversaire, avant de foncer vers lui, souhaitant le trancher avec ses griffes ...

Alors que le combat entre les deux pokemons commençait, leurs dresseurs n'allaient pas non plus tarder à se croiser. Effectivement, Irina, se déplaçant constamment dans la bataille pour ne pas être une cible trop facile, se dirigea vers son Carmache, sachant que lui, contrairement aux autres Rockets, ne tomberait pas, tout comme elle, il avait un mental et une force d'acier. Continuant à tirer sur tout ce qui arrivait à sa portée, la jeune femme vit un peu plus loin de Carmache deux jeunes garçons, ainsi que le commandant Lencher qui s'était approché d'eux. Il ... discutait ?! Pourquoi ne les tuait-il pas ?! Et il était commandant, quel gâchis ... Irina devait vraiment tout régler elle-même, décidément. Elle cria néanmoins au loin, ne voulant pas risquer la vie de l'un de ses hommes :


"Lencher, couchez-vous !"

Tout se passa en un instant. Irina leva ses deux armes à feu visant si possible les deux jeunes hommes ennemis. Les coups de feu retentirent d'un coup sec et l'instant d'après, Irina fut distraite par la bataille perdurant autour d'elle, ignorant si elle avait atteint ses cibles ... impossible de savoir pour le moment, car les attaques ennemies étaient trop nombreuses, de toutes manières, Lencher les tuerait tous deux si elle les avait manqué, c'était ce qu'elle espérait en tout cas. L'un des garçons n'avait même pas quinza ans, songea-t-elle en continuant le combat. Mais peu importe, s'il était sur un champs de bataille, il devait en assumer les conséquences. Et les conséquences de cette bataille sanglante allaient être immenses ...

[Aria, tu peux avoir vu Irina tirer sur Lud et Richard et tuer ce dernier, histoire de te mettre bien en pétard x) ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Jeu 28 Nov - 17:17

- J’ai bien fait de ne pas le laisser sortir de sa Pokéball, cette fois-ci. dit Ludwig à propos de son Négapi, seul espoir de guérison du pauvre Nox.

La Ball tournoya un court instant et s’ouvrit, libérant ainsi le Guérisseur dabs un éclat de lumière blanche. A peine dehors, le petit lapin électrique courut se mettre à l’abri derrière les jambes de son dresseur. Couardise ? Non. A vrai dire, n’auriez-vous pas eu le même type de réaction en atterrissant ainsi dans un tel capharnaüm, entouré de combats d’une violence sans pareil, des dizaines de corps humains ou pokémonesques, animés ou inanimés, étendus devant vos yeux ?

- Négapi, j’ai besoin de toi s’il te plaît. C‘est pour aider un ami. Tu l’as déjà fait, ça ne sera pas trop difficile…

Le Négapi, tremblant toujours comme une feuille, se décida finalement à sortir de sa cachette de fortune et, regardant alternativement Ludwig et Richard d’un air à la fois effrayé et hésitant, s’approcha lentement du corps du Noctali blessé, que Robin avait délicatement posé au sol afin de faciliter la tâche au Guérisseur. A la vue de la patte ensanglantée du Noctali, le petit Négapi comprit immédiatement le problème. Le Pokémon s’empressa alors de faire un Vœu qui, fort heureusement, ne tarda pas à s’exaucer. Le visage de Nox se tordit de douleur lorsque sa patte se « répara » avec un craquement sinistre. Mais cette douleur ne fut que de courte durée. En effet, Nox ne tarda pas à se relever, en pleine forme. Cependant, bien que sa patte soit guérie, l’évolition’en avait pas encore retrouvé tout l’usage et boitait légèrement.

Richard, grandement reconnaissant envers le Négapi, décida de le récompenser pour son acte. Il s’accroupit alors devant lui et posa son sac au sol afin d’en sortir une friandise, qu’il tendit sans plus attendre au Guérisseur. Il était, ma foi, relativement étonnant de voir cette petite bulle de tendresse et d’amitié pure et simple se dessiner au beau milieu de la bataille qui faisait rage. Bataille qui, d’ailleurs, faisait rage à quelques mètres seulement du petit groupe et qui se matérialisait par le combat endiablé que livrait Sinaï le Sabelette contre le Carmache terroriste. D’ailleurs, malgré son très jeune âge, Sinaï s’en sortait prodigieusement bien. Il avait adopté une technique ma foi des plus efficaces : grâce à Roulade, le petit Sabelette tournait autour de son adversaire, évitant ainsi une bonne partie des attaques que lui envoyait ce dernier. Il profitait aussi de sa vitesse pour porter, de temps à autre, un coup rapide par-ci par là au Carmache.

- Je suis content de te trouver ici, moi qui me croyais seul… dit Ludwig à Richard alors que les combats faisaient rage tout autour d’eux. J’aurais un service à te demander. J’ai besoin de retrouver quelqu’un. Elle s’appelle Laure…

Il était tout naturel que Robin aide Ludwig à retrouver cette certaine Laure, au vu de l’aide précieuse que lui avait apporté son ami. Cependant,   quasiment au moment même où Ludwig avait prononcé ces mots, la petite bulle qui englobait nos héros éclata : un individu étranger à Dick (et, visiblement, à Ludwig aussi) se permit d’interrompre leur discussion. Ami ? Ennemi ? Qui donc pouvait bien être cet homme ?

- D’où tu connais Laure, toi ? dit l’inconnu. Qu’est-ce que tu lui veux ?

Nox grogna, prêt à lancer un Coup d’Boule à cet étrange individu.

Alors, tout se passa de manière très rapide : une voix féminine cria à l’homme –un certain Lencher, apparemment- de se coucher et, sans même que Richard puisse se retourner pour trouver l’origine de cette fameuse voix, deux détonations retentirent et il tomba au sol, face contre terre.

Dick ressentit une lancinante et fulgurante douleur dans la poitrine. Il fut incapable de reprendre sa respiration. Il suffoqua. Il sentit un liquide tiède couler sur son dos. Il sentit le goût du sang qui emplissait sa bouche. Il ne parvint à bouger ne serais-ce qu’un seul muscle. Qu’avait-il donc bien pu se passer ? Il entendait des cris, de l’agitation autour de lui. Mais rien de bien concret. Tout était confus. Le seul son qu’il parvint à identifier fut celui émis par la Ball’ Ombre de Nox. Il ne voyait rien. Sa vision était obstruée par son sac à dos, qui contenait toujours l’œuf confié par le Professeur Orme.

Richard toussa. Des effluves de sang jaillirent de sa bouche et éclaboussèrent le sol et son sac à dos.

Alors il comprit. Les coups de feu. Il avait été touché par l’un des coups de feu. Il tenta d’appeler à l’aide, mais le seul son qu’il parvint à émettre fut un râle incroyablement grave. Il sentit quelque chose de tiède, râpeux et légèrement humide lui passer sur la nuque, accompagné d’un souffle chaud. C’était Nox qui, inquiet du sort de son dresseur, était venu tenter de le rassurer à sa manière. Brave Noctali. Sinaï, lui, en avait fini de son combat contre le Carmache. Il vint, lui aussi, au chevet de son dresseur, et se roula en boule contre son corps quasi inanimé. Lui aussi tentait de lui apporter une certaine dose de réconfort.

Une terrible question vint alors à l’esprit du jeune Richard Drake.

Etait-ce la fin ?...
Revenir en haut Aller en bas
Ludwig/Eleonora V. W.
In love with an Echo
In love with an Echo

avatar
Messages : 409
Réputation : 2
Date d'inscription : 22/10/2013
Age : 17
Localisation : Menant une grande bataille pour son âme soeur
Autres Comptes : Chara Levareeds, Marth Lowell

Informations du personnage
Âge: 14
Alignement: Resistance
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Sam 30 Nov - 21:54

Nox était de nouveau bien portant, et Ludwig se fut une joie de constater que quelque chose sur ce champ de bataille finissait bien. Mais... rien n'était joué et il ne fallait pas se réjouir trop vite. Absolument tout pouvait arriver ici. Nous étions dans un endroit où la frontière entre la vie et la mort était si mince que chaque instant passé ici pouvait nous être fatal. Ludwig n'aimerait pas vivre ce genre de situation tous les jours... On devait sans arrêt être sur ces gardes à en devenir paranoïaque. Le repos n'existait pas. On était loin de la vie que Lud menait tous les jours... Puis quelqu'un inconnu aux deux jeunes hommes surprit leur conversation et l'interrompit sèchement :

- D'ou tu connait Laure toi?Qu'es que tu lui veut?

- Que... Laure ? Non je ne la connais pas, enfin si mais... Et je ne lui veut absolument rien de mal !


Il disait cela avec un air effrayé dans sa voix. Qu'était-il prêt à lui faire s'il ne disait pas ce qu'il voulait entendre ? Et qui était-il d'abord ? C'est la question que le petit blondinet aurait voulu lui poser... Mais il avait l'air de connaître Laure lui, vu qu'il avait l'air d'être concerné, rien qu'en entendant ce prénom. Et il pourrait l'aider ! Ce serait un atout qu'il ne fallait pas négliger... Il avait eu la chance de prononcer cette phrase à voix haute et quelqu'un avait répondu à son appel. Peut-être que tout cela serait bientôt fini et qu'il pourra enfin libérer Laure de cet endroit qui ne lui convenait pas. Et peut-être qu'un jour elle sera capable de retrouver son libre-arbitre et ses sentiments ? Mais cela semblait être un rêve lointain pour Ludwig... Mais un rêve tout de même qu'il voudrait qu'il devienne réalité !

- Si tu connais Laure, aide-moi, je t'en supplie. Il faut absolument que je la trouve avant que-

Coup de feu. Ou coups de feu je devrais dire. L'un d'entre eux avait touché Richard. Qui tomba au sol. On pouvait voir du sang qui coulait... Il devait souffrir. Il était tellement affaibli qu'il n'avait plus la force de se relever, et peut-être même de parler. Il toussait, on voyait qu'il n'avait que très peu de temps pour vivre. Ludwig était effaré par cette vision d'horreur. C'était son ami... C'est justement ce qu'il redoutait le plus. Mais lui n'était pas mort... Pourquoi l'avait-on épargné dans ce cas ? C'était une vie comme une autre mais elle aurait pu être autre si Robin était placé à seulement 2 centimètres de là... Il aurait pu être vivant. Si seulement...

Ludwig ne savait trop comment réagir face à cette situation... Cela le dépassait. Pendant un moment il se mit à le regarder se demandant ce qu'il devait faire... Puis il se reprit, réalisant. Il s'agenouilla dans la poussière auprès de lui et lui prit la main.

- Robin, si tu m'entends, serre moi la main !


Il essayer de se calmer pour rassurer Robin. Que tout irait bien. Seulement même en le niant, il se doutait bien qu'il n'y aurait pas d'autre issue possible. Mais il se devait de montrer pour ses derniers instants en vie, des paroles que son ami n'oublierai jamais. Il ne l'oubliera pas non plus.

- Ecoute-moi Robin... Je te fais le serment que je vivrais. Tes années qui t'ont été enlevées, je vivrais pour te les rendre. Tu es lié à ma vie maintenant...

Il avait compris pourquoi il n'avait pas été tué non plus. Robin était si jeune... Il n'en était même pas au quart de sa vie passée. Lud aurait voulu mourir aussi pour ne pas pleurer la mort de Richard. Mais il ne pouvait pas. Car à part lui, qui se souviendrait de lui sinon ? Il ne mourrait pas car il devait lui montrer qu'il n'était pas mort pour rien. Et que grâce à lui les résistants pourront vaincre. C'était une certitude ! Et peut-être qu'après cela... Ludwig pourra peut-être honorer la mort de Richard et centaines d'autres combattants morts pendant cette guerre.

Robin était sans doute déjà mort à cet instant. Il ne servait plus à rien de faire semblant. Ludwig sentit  des larmes couler sur son visage. Il repensait aux instants passé avec lui... Et il se disait qu'il n'était sûrement pas le seul dans cet état. Beaucoup de gens ont perdu un être cher. Maintenant il savait ce que cela faisait. C'était très douloureux. Il ne pouvait pas l'exprimer autrement... Il s'en voulait. A lui et aux autres...

Il vit les pokémons de Richard autour de son corps. Que deviendraient-ils maintenant ? Il devait peut-être les prendre avec lui... Il vit également un oeuf dans le sac. Il le prit avec lui et le couvrit. Il serait mort si on l'avait laissé ici, seul... Il s'adressa ensuite à ses pokémons.

- Mes amis, votre maître est mort, dit-il en soufflant à peine ses mots.

Il voulut les recueillir. Cela devait être douloureux pour eux aussi. Mais ils se devaient de vivre pour Richard, tout comme lui. Il se releva ensuite ne regardant même pas Eric et dit d'un ton sobre mais déterminé :

- J'm'en vais la chercher.

Il courait. Il ne savait pas où aller, mais quelque chose lui disait qu'il finirait par la trouver.

.:-------------------------:.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Dim 1 Déc - 11:53

Le docteur Willy continuait son chemin, aussi vite qu'il le pouvait, ce qui signifiait pas très, car, rappelons-le, le savant n'était plus un jeune homme, et il devait s'appuyer sur sa canne pour avancer, montrant que la vieillesse l'avait affaibli physiquement. Néanmoins, il ne comptait pas laisser les règles naturelles de la vie, telle que la vieillesse, avoir raison de lui, ça non ! Avec son fantastique cerveau, il trouverait bien le moyen de se débarrasser de ce fléau un jour ou l'autre, ce n'était qu'une question de temps, tout comme le fait de diriger ce monde pour le remettre en ordre, une bonne fois pour toutes, et ainsi mettre fin aux batailles sans fin qui se déroulaient depuis toujours sur cette Terre, à l'exemple de celle qui se passait aujourd'hui sur Cramois'Ile, et où il était aux premières loges, bien que ce ne soit pas de gré. Les cadavres et blessés se multipliaient, les bâtiments et navires explosaient, le chaos régnait sur l'île de Kanto, et tout ça pour un bête Empire malfaisant et une stupide résistance idéaliste ... un gâchis sans nom aux yeux du scientifique, mais bon, ce n'était que le cycle de la vie et des sociétés que de se faire la guerre continuellement, il n'y avait pas à éprouver de la tristesse devant la bêtise humaine.

Tranchodon, lui, n'était pas sur la même longueur d'onde que son maître, évidemment puisque le logiciel obscur agissant sur lui l'avait dénué de tous souvenirs, de toute empathie, de tous sentiments hormis la colère. Le pokemon n'avait pour but que la destruction et le chaos, ce qui était assez paradoxal en sachant qu'il s'agissait de l'objectif inverse de celui de son dresseur. Mais c'était mal connaître le docteur, pour lequel le dragon n'était rien d'autre qu'un outil pour se débarrasser de quiconque se dresserait sur son chemin. Outil très utile, car Tranchodon était une surpuissante créature, en plus boostée par le logiciel obscur, ce qui en faisait un monstre de combat, qui ne connaissait pas la défaite. Néanmoins, il demeurait un pion dans l'esprit de Willy, qui n'hésiterait pas à s'en débarrasser s'il trouvait un meilleur outil, pourquoi pas un Titan sous son contrôle. En attendant ce moment, le dragon faisait très bien l'affaire, comme en ce jour où il parvenait à faire valser plusieurs agents de cette résistance composée de dresseurs banals et d'agents des FPI ...

Cependant, il trouva rapidement un adversaire plus coriace que les précédents. Une jeune femme, accompagnée d'un Givrali et d'un Pijako. Bien sûr, au départ, il pensait les écraser comme les précédents ennemis, mais ce ne fut pas si facile, cette fois. Effectivement, s'il résista sans broncher aux balles envoyées par Aria, l'oiseau de cette dernière commença à émettre un chant étonamment reposant, pour le dragon qui ne connaissait pas l'attaque berceuse, ce qui le fit somnoler, mais pas s'endormir pour autant, car ce Pijako était resté trop éloigné. Mais qu'importe puisque le temps que Tranchodon reprenne ses esprits, le Givrali eut l'occasion de viser juste avec son attaque Laser Glace sur les pattes de son adversaire. Ce dernier ressentit un grand froid extrêmement douloureux dans ses pattes, ce qui le fit hurler de douleur et de rage à la fois. Il parvint à briser la glace créée sur ses pattes non sans mal et n'en attendit pas plus pour charger en utilisant Bélier Noir vers les trois responsables de sa douleur : Pijako, Givrali et la dresseuse de ces deux pokemons. Il arriverait bien à en toucher un ou deux, ce qui ferait comprendre aux autres de qu'il ne fallait pas l'énerver ...


-Docteur Willy ! Venez ! C’est La Dame au Mangriff, de Frimapic, qui nous envoie pour vous sauver !

Willy, pendant ce temps continuait son chemin, légèrement plus loin que Tranchodon, protégé par son fidèle Ectoplasma qui, à la manière du Métang d'Irina, usait de Abri et de Psycho pour assurer un chemin sans danger à son maître. Néanmoins, le savant se retourna en entendant son nom, se retrouvant face à deux hommes en noir qu'on aurait pu penser tout droit sortis d'un film, accompagnés d'un Ectoplasma, d'un Alakazam et d'un rare Ohmassacre. Le docteur le fixa d'abord avec méfiance, comme à son habitude, avant de se rappeler leurs paroles. "La Dame au Mangriff, de Frimapic ..." Une seule personne correspondait à cette description : Arachnée Gorgon. Ainsi, elle avait envoyé des hommes à son secours ... ou bien, elle l'avait trahi en le dénonçant aux FPIs. Les deux solutions se tenaient parfaitement dans l'esprit du vieil homme. Mais leurs pokemons combattaient aussi bien les sbires Rockets que les agents des FPI présents, ce qui signifiait qu'il était hautement improbable que ces deux hommes fassent partie des FPIs. Improbable mais pas impossible ... Mais alors que le savant effectuait une intense réflexion sur la situation, une explosion se produisit juste derrière lui, ce qui le fit prendre une décision en vitesse, et il se dirigea vers les deux hommes pour leur lancer, son monocle les analysant :

"Ce n'est pas de refus. Votre Alakazam peut sans doute nous téléporter en lieu sûr."

Car oui, c'était davantage pour le pokemon Psy que le savant avait accepté l'offre de ces mystérieux agents. Il n'avait pas beaucoup de chance de s'en tirer seul dans la bataille, et de parvenir au hangar des hélicoptères, étant donné que l'avantage des FPIs devenait de plus en plus net. La téléportation était donc la meilleure solution, et de loin. Willy fit rentrer Tranchodon, qui disparut du champs de bataille, ainsi qu'Ectoplasma dans leurs pokeballs respectives, avant de faire un signe de la tête à ses interlocuteurs, pour les assurer qu'il était fin prêt au départ. Etait-il sur le point de tomber dans un piège, ou de profiter de l'aide d'une véritable alliée en la personne d'Arachnée, auprès de laquelle ces deux hommes allaient sans doute l'amener s'ils disaient vrai ? C'était une bonne interrogation, dont Willy allait avoir la réponse dans l'instant suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Lencher


avatar
Messages : 197
Réputation : 1
Date d'inscription : 25/10/2013

Informations du personnage
Âge: 20 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Dim 1 Déc - 16:14

Bon malgrés la battaille il y avait au moins une bonne chose sur ce dresseur qui bien que connaissant Laure ne semblait pas lui vouloir du mal mais d'un autre coté il n'avait pas interet si il tenait un minimum a la vie.il fut quand même éttonné de l'entendre lui demander de l'aide pour trouver Laure,non pas qu'il ne doutait pas qu'il devait etre un de ses amis mais dans ce cas qu'es qu'il fichait ici a prendre le risque de se faire tuer.il ne lui faisait pas vraiment confiance mais si il était sincère,ils seraient deux a s’inquiéter pour la meme personne.
"La connaissant elle doit surement etre entrain de se battre.Je preferait qu'elle quitte la battaille mais je doute qu'elle m'ecouterait.Je ne sais pas si  je doit te faire confiance mais si tu est sincère je m'inquiete autant pour elle que toi,elle compte beaucoup a mes yeux"
D'un coup il entendit Irina lui hurler de se coucher et plongea litterrallement au sol.Si certains se demandent qui est pire qu'Adonis en lui même,c'etait sans doute sa soeur aux yeux d'Eric.Malgrés qu'il avait put dévier la balle de justesse avec ses faibles capacités de magnétisme pour sacrifier un FPI a la place,il ne put en revanche rien faire pour un dénommé Robin a entendre Ludwig.A première vue la victime ne semblait pas etre un FPI mais dans tout les cas il laissait des pokémons dérrière lui et visiblement un oeuf que Ludwig pris avec lui.
"Je suis désolé pour ton ami,Irina n'a pas la même clémence que moi.Les FPI on voulu cette affrontement mais des civils comme vous ne devraient pas a en payer le prix"
Il aurait put abbattre Ludwig d'une balle dans la tête si il l'avait voulu et ca aurait put etre une chose qu'il aurait fait si il savait la vérité mais abbattre un civil sans que sa vie soit mis en danger,ca il n'aimait pas le faire par contre.Courant dérrière Ludwig,il avait quand même l'impression que cette perte ne lui avait pas servi a grand chose sinon il partirait quand il peut encore.
"Alors voir un de tes amis mourir ne t'a pas suffit?Laure est capable de se debrouiller,elle n'en est pas a sa première battaille ou alors laisse moi t'aider a la faire sortir de la"
Faisant venir ses pokémons qui continuaient a combattre les FPI,il tirra d'ailleurs quelques coups de feu sur ceux qui essayaient de le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL] Jeu 5 Déc - 19:26

Arthur était dans une très mauvaise situation. La jeune sbire, car elle l'avait avoué, s'appelait donc "Laure". Et elle semblait être prête à toute pour servir ceux qu'elle disait être ses maîtres. Le jeune policier, s'il n'avait pas été dans une guerre sur une île perdue, aurait certainement envoyé l'enfant voir un psychiatre, une assistance sociale ou quelque chose comme ça. Mais là, il n'était pas dans une simple ruelle sombre, dans une ville un peu difficile d'Unys ou même de Sinnoh. Il était en plein milieu d'une guerre et il devait se défendre. Mais l'idée de tuer cette fillette l'ennuyait vraiment. Alors qu'il ne s'y attendais pas du tout, la jeune fille lui dit un "Au revoir" naturel avant de se jeter littéralement sur lui, armes en main.

Les mains d'Arthur se mirent à trembler. Il avait la possibilité de l'abattre, il avait une arme, il avait une balle. Mais alors que la fillette s'approchait dangereusement de lui, il ne trouva pas la force d'appuyer sur la détente. Un éclair de lucidité lui vrilla l'esprit et il finit par tirer, involontairement. Mais la balle ne toucha pas sa cible. Dynamo avait réussi à se débarrasser ponctuellement de l'Airmure. Les types électriques avaient l'avantage, même si l'Airmure était bien plus rapide. Mais la détermination du mouton rose de sauver son Dresseur avait soudainement augmenté sa vitesse et il avait réussi à esquiver le gros oiseau de fer. Maintenant, le Lainergie s'abattait sur Arthur et ils tombèrent tous deux au sol. Le mouton se releva immédiatement, faisant barrage de son corps.

Arthur décida alors de prendre les choses en main. Il serra son arme, la pointa vers Laure, l'air convaincu et déterminé, et lui indiqua qu'il n'hésiterait absolument pas à faire usage de la force, ce qui était faux. Mais maintenant, il était coincé et il ne savait pas quoi faire ... GOOOOOOOOOOEEEE ! Le policier se retourna et eut un véritable choc en voyant son Goélise arriver dans la ruelle et lancer une attaque Ultrason sur Laure. Il ne devait pas être là ! Il l'avait laissé avec Blitz, en sécurité ... Peutêtre que les deux Pokémons avaient sentis que les choses tournaient mal. En tout cas, leur intervention serait certainement bénéfique. Blitz arriva aussi et chargea une attaque Onde de Choc sur l'Airmure de la fillette.

Dynamo, profitant lui aussi de la confusion de la scène, n'hésita pas une seconde et se précipita aussi sur Laure pour la foudroyer par un Eclair. Arthur ne conventionnait pas cette technique violente mais il n'avait pas le choix. Laure ne serait peut-être pas tuée. Et peut-être qu'elle ne serait même pas touchée par l'attaque. Maintenant, c'était elle qui pouvait faire basculer les choses. Allait-elle s'en sortir ? Peut-être serait-elle un peu assommé pour quelques temps ? Le policier l'espérait vraiment. Il ne pouvait pas passer toute sa journée à combattre avec la jeune fille. Il ne voulait pas venir à la tuer non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: An End Begins [EVENT FINAL]

Revenir en haut Aller en bas
 

An End Begins [EVENT FINAL]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Kanto :: Cramois Île-