Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Jeu 10 Aoû - 21:04 par EternalStay

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Mar 6 Juin - 12:35 par Invité

» Suivre l'actu ?
Lun 5 Juin - 9:58 par Invité


Partagez | .

Sauras-tu trouver la clé qui ouvre mon coeur ? [Alexander]

Aaron Belth


avatar
Messages : 73
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/06/2015
Age : 25
Autres Comptes : Nicolas De Beaumarchais
Toshi Sakae

Informations du personnage
Âge: 19
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Sauras-tu trouver la clé qui ouvre mon coeur ? [Alexander] Dim 16 Oct - 19:25

Champion d'arène... Depuis que Giovanni avait annoncé que j'allais devenir le nouveau champion d'arène de Jadielle, je faisais tout pour éviter d'y penser, néanmoins, il fallait bien que je regarde la vérité en face. Les ordres étaient les ordres, je ne pouvais pas m'y soustraire comme bon me semblait, il n'y avait que pour assurer la réussite d'une mission que je le faisais et encore, c'était en de très rares occasions. Il fallait avouer que mon équipe était plutôt diversifiée et donc difficile à contrer d'un point de vue des types. Comme Green avait instauré un multi-types dans cette arène, il n'y avait aucun problème à ce que je reprenne les rennes en n'ayant pas moi-même un type particulier. Le souci étant que je n'avais encore pas de réelle autorité sur Feunard et Azumarill, je ne pouvais pas encore les utiliser en combat sans craindre leur réaction. Si un paramètre inconnu s'infiltrait dans mes plans, il devenait nocif et devait être éliminé. Évidemment, je n'avais pas me débarrasser d'eux de cette manière, mais je devais tout faire pour apprendre à combattre avec les deux derniers de l'équipe et trouver des stratégies d'approche adaptées à leur style de combat. Gallame excellait dans le domaine du corps à corps bien qu'il puisse également jouer sur la distance pour surprendre, Pikachu et Farfuret étaient des monstres de vitesse capables de rendre fous leurs opposants avant de placer le coup fatal, Golemastoc était un mur défensif utilisant son corps spectral pour s'infiltrer n'importe où. Et moi dans tout cela ? Les domaines dans lesquels j'excellais étaient liés à l'assassinat et l'espionnage, comment pouvais-je devenir un bon champion d'arène ? Décidément, le Boss me mettait souvent dans des situations que je n'aimais absolument pas... Je n'allais pas contre sa volonté, mais ce n'était pas toujours évident de suivre ses plans en voulant y ajouter ma touche personnelle. D'après ce que je savais, les champions d'arène devaient relever le défi de n'importe quel challenger du moment que son équipe était en forme et qu'il n'avait pas une urgence, il devait également s'occuper du bien-être de la ville et conseiller un maximum les challengers durant le combat. Le problème était que je n'étais pas du tout doué pour ce qui était des relations humaines et je connaissais plus d'un Rocket qui se serait moqué de moi si jamais ils avaient appris la décision du Boss.

C'était pour cela que j'avais décidé de faire appel à une personne qui pourrait m'aider, sans compter qu'elle avait une dette envers moi. Même si c'était un ordre de Giovanni, j'avais tout de même risqué ma vie pour le sortir de la prison dans laquelle il était incarcéré. Oui, je parlais bel et bien d'Alexander, le même qui avait pris la place du Boss de la Team Rocket aux yeux du monde entier, celui qui pouvait également me donner des ordres sur les missions à venir, tout comme Matori qui travaillait pour faire en sorte que tout se passe au mieux pour l'organisation. Suite à notre réunion des sommets où j'avais appris la nouvelle de ma ''promotion'' surprise, j'étais allé voir Alexander afin qu'il m'aide à devenir plus... humain dirons-nous. Comme il était souvent pris à cause de ses nouvelles responsabilités et qu'il voulait absolument les tenir pour montrer que le Boss avait bien fait de le faire évader par mes soins, nous avions fini par nous mettre d'accord sur un horaire précis pour notre entrevue. Comme à mon habitude, j'étais arrivé un peu plus tôt devant la porte du Second de la Team Rocket et je frappais avant de pouvoir entrer dans son bureau. Ce dernier était plutôt spacieux, des objets d'art étaient disséminés un peu partout et il était aisé de comprendre qu'il aimait son petit confort et tout ce qu'il trouvait beau. Pour ma part, je ne ressentais rien en voyant tout cela, l'art était une conception abstraite que je n'avais rien comprise, de plus, elle ne m'aidait en rien dans mes missions, si bien que je n'avais pas à perdre de temps sur ce sujet.

Alexander. Je suis un peu en avance, je peux attendre si vous êtes encore occupé.

Tous ceux qui ne me connaissaient pas vraiment seraient un peu choqués de ma façon de parler. En effet, je ne l'avais pas réellement salué, pas de bonjour ou autre formule, ce n'était pas dans mes habitudes, j'allais trop souvent trop au but. Pourtant, je le vouvoyais. Il avait un grade supérieur au mien, il était normal que je le fasse, techniquement, je faisais pareil avec Green, mais son caractère m'empêchait d'être plus posé dans mes réponses, elles devenaient plus sèches, surtout lorsqu'il avait le malheur de mal répondre à Giovanni. Si Alexander avait récupéré tous les rapports sur tous les membres de l'organisation, il devait connaître mon histoire et ma façon de faire, ainsi, il savait déjà à quoi s'attendre. Quoi qu'il en soit, je restais debout, proche de l'entrée, sans oser avancer davantage au cas où je le gênerais dans son travail, comme le bon petit soldat que j'étais en fin de compte.

.:-------------------------:.

Aaron parle en royalblue
Aaron Theme
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Strauss


avatar
Messages : 31
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/04/2016
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur et Vipélia

MessageSujet: Re: Sauras-tu trouver la clé qui ouvre mon coeur ? [Alexander] Jeu 20 Oct - 10:17

Le travail c'est la santé ! Quel magnifique proverbe, parfaitement applicable à la situation d'Alexander Strauss ces derniers jours. Occupant désormais le rôle de chef apparent de la Team Rocket suite au décès factice du grand Giovanni, il devait redoubler d'efforts pour être digne de ce rôle, même s'il ne s'agissait bien entendu que d'une illusion destinée à duper les crédules qui pensaient sincèrement que le grand Boss pouvait mourir aussi facilement. Il n'empêchait donc que Strauss avait beaucoup de travail, à étudier les dossiers sur tous les domaines imaginables liés à la Team Rocket, les alliances, les ennemis, les agents, les trafics, les projets, il devait absolument tout connaître afin de prétendre à ce poste, même s'il reconnaissait volontiers qu'il n'atteindrait jamais le talent de son propre supérieur. Et malgré tout ce travail jusqu'à parfois des heures bien tardives, il gardait la santé, comme le dit le proverbe ! Sans doute car il l'effectuait avec une motivation inégalée, tellement fier que le Boss lui fasse confiance à ce point. Il fallait néanmoins qu'il trouve quelques moments pour se détendre, sinon, il allait risquer le burn-out, ce serait inacceptable. Mais justement, il allait peut-être pouvoir joindre l'utile - son travail - à l'agréable, avec cette visite :

- Alexander. Je suis un peu en avance, je peux attendre si vous êtes encore occupé.

"Oh, Bonjour Aaron. Mais non, voyons, entrez donc, je vous en prie."

Alexander sourit amicalement au jeune homme et désigna une chaise confortable où il pouvait s'asseoir, en face du bureau du Second. Ce sourire n'était pas hypocrite, l'homme aux cheveux bleus était réellement ravi de revoir ce doux visage d'ange, pour deux raisons. D'abord, la première, la plus logique, Strauss aimait la beauté sous toutes ses formes, y compris humaines, et rien que voir une belle personne était quelque chose qu'il appréciait. Et ensuite, c'était encore mieux quand cette beauté physique était accompagnée d'un caractère agréable, comme c'était le cas ici. Aaron était effectivement l'un des collègues préférés d'Alexander, bon en même temps, il n'en avait pas rencontré beaucoup à ce jour. En excluant le grand Boss qui était hors-catégorie, il n'avait réellement rencontré que Matori, Green et Aaron. Green avait été exécrable lors de leur rencontre, mais très différent lorsqu'ils s'étaient revus, il fallait l'avouer. Matori était comme un robot, et son look manquait de classe, malgré son efficacité indéniable. Et ce cher Aaron, lui, était également très froid et obéissant, mais peut-être pas uniquement. N'avait-il pas protesté avec force lorsque le grand Boss avait voulu l'envoyer tuer le traître de Lencher, après tout ? Peut-être que ce visage d'assassin dénué d'émotions n'était qu'une façade, Alexander allait s'employer à le découvrir aujourd'hui. Mais quoi qu'il en soit, il restait sans doute son collègue préféré, bien qu'il n'était pas très bavard, mais le Second allait tout faire pour lui délier la langue. Dans tous les sens du terme si possible.

"De par mon nouveau poste, il est de mon devoir de m'entretenir avec chacun des membres hauts gradés de notre organisation, après tout. Et puis, votre compagnie est loin d'être dérangeante. Souhaitez-vous boire quelque chose ?"

Et oui, pour être sûr que cette organisation fonctionnait correctement, il fallait s'assurer que ses principaux rouages n'avaient pas de problèmes, professionnels ou personnels d'ailleurs, car ces deux notions pouvaient bien avoir une incidence l'une sur l'autre. Le rouage principal était Giovanni, mais lui était infaillible. Il y avait aussi Green, changeant et instable, sur lequel le Second allait devoir garder un oeil attentif quoi qu'il arrive. Matori, mais elle ne semblait avoir aucun problème, et un entretien avec elle serait sans doute très ennuyeux. Et enfin, Aaron, le plus mystérieux de tous sans aucun doute, même si Alexander en avait appris plus sur lui grâce à son dossier qu'il avait lu avec parcimonie. Un jeune homme qui avait toujours marché dans l'ombre de sa soeur... mais maintenant que sa soeur avait tragiquement disparue, était-il dans la lumière pour autant ?

"Alors, que me vaut cette charmante visite ?"

Et oui, car ce n'était pas Alexander qui l'avait convoqué, mais Aaron qui avait voulu venir le voir, donc il avait probablement besoin de quelque chose en particulier. Mais quoi ? De l'équipement supplémentaire pour son travail d'assassin ? De nouveaux pokemons ? Des obscurs peut-être ? Il ne semblait guère intéressé par ce logiciel obscur auparavant... Une avance sur son salaire ? Peu probable, le jeune homme n'ayant pas vraiment le visage d'un acheteur compulsif ni même d'un dépensier. Alors quoi ? Alexander attendait la réponse avec impatience, son visage apaisé et légèrement souriant face au doux visage froid de son interlocuteur.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Belth


avatar
Messages : 73
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/06/2015
Age : 25
Autres Comptes : Nicolas De Beaumarchais
Toshi Sakae

Informations du personnage
Âge: 19
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sauras-tu trouver la clé qui ouvre mon coeur ? [Alexander] Lun 24 Oct - 23:50

Alors que j'avais précisé mon arrivée, le Second de la Team Rocket avait répliqué presque immédiatement en faisant comprendre que je ne le dérangeais absolument pas. Avait-il prévu mon avance ? Peut-être, je ne pouvais pas en être sûr puisque je ne le connaissais pas encore assez bien pour savoir ses habitudes. Tout ce que je savais de lui venait du rapport que j'avais eu sur lui pour son évasion ainsi que ce que j'avais pu remarquer par moi-même lors de la mission. C'était convenable mais pas suffisant pour pouvoir savoir ce qu'il pensait comme je le faisais avec d'autres personnes. Alexander m'invita à m'asseoir, ce que je fis en suivant son geste. Même lorsque j'étais assis, on pouvait remarquer que je ne faisais pas comme la plupart des gens ; certains profitaient d'être dans cette position pour se relâcher et s'affaisser plus ou moins légèrement sur leur support alors que je restais presque droit et raide. Pour un œil attentif, cela devait être déroutant. L'homme aux airs de noble me souriait de manière sincère, ce n'était pas si étrange que cela puisqu'il avait souvent le sourire aux lèvres, mais il y avait quelque chose qui me perturbait. Je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus et ce n'était pas si important, après tout, je faisais face à un allié, je ne devais pas commencer à me méfier de ses réactions alors que nous travaillions tous deux pour la même organisation.

De par mon nouveau poste, il est de mon devoir de m'entretenir avec chacun des membres hauts gradés de notre organisation, après tout. Et puis, votre compagnie est loin d'être dérangeante. Souhaitez-vous boire quelque chose ?
Non.

J'avais répondu de manière sèche et précise, chose que je faisais toujours. Alexander allait peut-être y voir un manque de politesse flagrant, mais lorsque l'on vous avait appris à toujours agir de manière stricte et directe, il était difficile de faire autrement, surtout lorsque l'on exerçait un métier tels que l'espionnage et l'assassinat. Après, si comme je le pensais il avait lu le rapport me concernant, il devait se douter de mes réactions et ne devrait pas m'en vouloir sur ma façon de répondre. Même si, au final, je m'en fichais royalement. Les gens pouvaient bien avoir un regard négatif sur moi, j'en avais déjà pris la responsabilité en devenant assassin, cela ne me faisait plus rien. J'avais pleinement accepté les propos que l'on pouvait me lancer, les recevant plus comme des compliments qu'autre chose. Étrange, n'est-ce pas ? Pas vraiment en fin de compte, mais ce n'était pas le sujet du jour et Alexander décida qu'il était temps que je lui parle de la raison qui m'avait poussé à lui demander cet entretien.

Alors, que me vaut cette charmante visite ?
Comme vous le savez, le Boss a décidé que je devais devenir le nouveau champion d'arène de Jadielle.

J'espérais qu'il se souvienne de ce passage, il fallait dire que la réunion avait assez mal tourné en réalité. Green avait joué son enfant capricieux et avait révélé de lui-même qu'il avait brisé l'Omerta, une règle qu'il ne connaissait pas alors qu'il était le bras droit secret du Boss. Il était clair à mes yeux que le fait d'avoir un Maître de deux régions était quelque chose de formidable dans le sens où la Team Rocket pourrait plus ou moins agir sur lesdites régions. Néanmoins, le comportement de ce jeune Maître me laissait perplexe et je me doutais que je ne connaissais pas tous les détails, si bien qu'il m'était impossible de comprendre les intentions de Giovanni. De toute façon, loin de moi l'idée de contredire ses actes et ses ordres, il était devenu ma nouvelle lumière, j'avais besoin de lui et tant qu'il avait besoin de moi, je me ferai un honneur de le servir du mieux que je puisse. Alexander n'avait particulièrement apprécié lui non plus le comportement de Green et il avait reçu une obscurisation d'un de ses Pokémon à l'issue de cette entrevue. Peut-être avait-il oublié ce détail qui ne concernait que moi ? Je pourrais comprendre et il était bien de lui remettre ceci en tête s'il l'avait oublié.

J'y ai réfléchi et je pense que vous êtes le mieux placé pour me venir en aide, j'ai besoin que vous m'aidiez... à devenir humain.

La phrase tombait telle une sentence... ou une révélation. Le choc allait être présent, j'en étais presque certain. Je m'attendais à lire n'importe quel signe de surprise sur le corps du Second de l'organisation. Personne ne demandait à quelqu'un, avec le plus grand sérieux du monde, de devenir humain. Personne... sauf moi. Encore une fois, je montrais la différence que j'avais par rapport à la grande majorité des êtres vivants. Seuls les assassins pouvaient comprendre ce que j'avais en tête. J'avais remarqué que nous avions toujours du mal à nous comporter comme une personne sociable, même sous couverture. La jeune Laure en était le parfait exemple, même si elle vivait une vie d'adolescente dite normale, elle gardait ses réflexes d'assassin, sa démarche silencieuse et le fait de toujours respecter ses supérieurs ou ceux qu'elle considérait comme tels.Alors oui, il était surprenant que je fasse une telle demande, mais Alexander était pour moi la seule personne capable de me venir en aide. Je ne m'attendais pas à devenir comme lui, mais qu'il m'aide à ressentir mes émotions sans pour autant me faire submerger par elles. De par son statut et son rang, je pouvais lui accorder ma confiance, surtout que je l'avais déjà fait pour son évasion, alors pourquoi ne pas recommencer ? Qu'en pensiez-vous Alexander ?

.:-------------------------:.

Aaron parle en royalblue
Aaron Theme
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Strauss


avatar
Messages : 31
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/04/2016
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur et Vipélia

MessageSujet: Re: Sauras-tu trouver la clé qui ouvre mon coeur ? [Alexander] Ven 4 Nov - 21:58

Non.
"Hmm... Très bien."

Un moment de surprise mais le Second ne réagit pas plus que ça au final, du moins en apparence, gardant son sourire amical sur le visage. Mais dans son esprit, évidemment, il ne pouvait qu'être surpris par la franchise à la limite de l'impolitesse de son collègue. Le franc-parler était-il une qualité ? Beaucoup diraient que oui, au contraire de l'hypocrisie, mais ce n'était pas l'avis d'Alexander. Lui était parfois hypocrite et il n'en avait pas honte le moins du monde. Après tout, pour grimper en société, il n'y avait souvent pas d'autre choix que le mensonge, l'hypocrisie, la vérité dissimulée, si on ne voulait pas se faire des ennemis. L'une des leçons que lui, le gamin pauvre de banlieue, avait pu apprendre lors de cette période déterminante de sa vie où il avait servi une famille noble. Il avait profité en partie de leur vie de privilégié, mais avait également appris sur leur monde et leurs moeurs, et l'hypocrisie était l'une de leurs caractéristiques. Après, bien sûr, le Second n'était pas toujours hypocrite, uniquement quand il n'avait pas d'autre choix, pour ne pas se faire trop d'ennemis, ou bien se faire des alliés utiles, et il était plutôt un bon diplomate, toute modestie mise à part. Bref, il différait en tous points d'Aaron, qui semblait si pur et naïf comparé à l'homme aux cheveux bleus. Enfin, pas vraiment pur, étant donné le nombre de vies qu'il avait pris, mais plutôt dans le sens relationnel. Et ce cher Aaron expliqua donc la raison de sa venue :

Comme vous le savez, le Boss a décidé que je devais devenir le nouveau champion d'arène de Jadielle.
"Effectivement. Une tâche ambitieuse et complexe, mais je suis sûr que vous y parviendrez."

Un encouragement, c'était toujours bon à prendre, n'est-ce pas ? Alexander n'était pas le genre de personne à vouloir inspirer le respect par la peur ou l'intimidation, d'ailleurs, peut-être que cela lui jouerait des tours un jour, mais il préférait de loin être respecté pour ses talents divers, et pour sa bienveillance à l'égard des Rockets. Il n'avait peut-être pas la prestance et l'autorité naturelle du grand Giovanni ou le caractère robotique dans un sens effrayant d'Aaron, mais il saurait se faire respecter néanmoins, d'une manière ou d'une autre. Mais était-ce au moins un encouragement sincère ? Et bien oui, le Second n'avait pas été hypocrite sur ce point, il pensait vraiment Aaron capable de réussir sa nouvelle tâche, qui s'annonçait très compliquée pour le jeune homme, habitué aux missions d'assassinat. Alexander, lui, n'aurait pas refusé une telle mission, bien au contraire, être Champion devait être intéressant et plutôt agréable, même s'il ne raffolait pas non plus des combats pokemon. Mais cette fois, Aaron ne devra pas seulement battre ses adversaires, il devra aussi développer une facette relationnelle qui lui faisait tant défaut actuellement... Et justement, il allait en parler, pour expliquer la réelle raison de sa venue dans le bureau d'Alexander :

J'y ai réfléchi et je pense que vous êtes le mieux placé pour me venir en aide, j'ai besoin que vous m'aidiez... à devenir humain.
"Intéressant..."

Il avait dit ça en plissant légèrement les yeux, avec son éternel petit sourire. Sa réaction avait été en tout cas très spontanée, oui, ce que lui demandait Aaron était très intéressant aux yeux du Second. Il fallait aussi se rendre compte que dernièrement, les journées de ce dernier et les tâches qu'il avait à faire étaient plutôt redondantes. Pas ennuyeuses pour autant, mais répétitives. Lire tous les dossiers de la Team Rocket, et mémoriser les informations importantes, on faisait mieux quand même ! Mais pas de doute qu'il aurait des choses bien plus importantes à faire à l'avenir... Et donc, pour le moment, la visite d'Aaron, après celle de Green, était comme une pause dans ce travail studieux, même si ça faisait aussi partie de son travail, que de s'assurer que les agents Rockets soient bien dans leur tête pour être apte à exécuter leurs missions. Mais c'était bien plus intéressant de parler, de converser, de découvrir la psychologie de ces hommes qui étaient passés du côté de la Team Rocket. Dans une autre vie, Alexander aurait pu faire psychologue, si ça se trouve ! Voyons donc voir s'il est doué ou non...

"Tu as besoin de devenir humain... mais en as-tu envie ? Ou bien ta personnalité actuelle te convient ?"

Alexander était passé du vouvoiement au tutoiement assez rapidement, comme pour se montrer plus proche aux yeux d'Aaron, et donc qu'il lui fasse confiance pour l'aider. Mais avant de prétendre aider ce cher Aaron, il devait déjà le comprendre, d'où cette question qui le surprendra peut-être, qui sait ? Même s'il semblait que peu de choses pouvaient le surprendre... Il devait donc le comprendre, et avait commencé même bien avant ce rendez-vous. Il avait après tout lu son dossier de long en large, et avait beaucoup d'informations en tête à son sujet, mais il n'y était pas noté ce qu'il pensait sincèrement, lui seul pouvait le révéler à Alexander. L'assassin était venu ici demander de l'aide au Second uniquement pour réussir sa mission, mais ce dernier le questionnait maintenant sur sa volonté, son envie, plutôt que sur la nécessité... mais un jeune homme comme lui avait-il au moins la moindre volonté ? Alexander avait hâte de connaître la réponse.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Belth


avatar
Messages : 73
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/06/2015
Age : 25
Autres Comptes : Nicolas De Beaumarchais
Toshi Sakae

Informations du personnage
Âge: 19
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sauras-tu trouver la clé qui ouvre mon coeur ? [Alexander] Sam 12 Nov - 22:06

Lorsque je lui avais rappelé ce qu'il en était par rapport à la dernière réunion que nous avions eue ensemble, Alexander affirma qu'il ne l'avait pas oubliée, il ajouta même qu'il était persuadé que j'allais pouvoir réussir cette mission malgré la difficulté qu'elle m'imposait. Bien évidemment, cela allait de soi. Jusqu'à présent, rares étaient les missions que je n'avais pas pu accomplir et la seule que je considérais comme un échec était l'assassinat de Daisuke, mais le Boss m'avait affirmé qu'il pensait juste à un coup de chance puisque l'intéressé avait été lui-même un Commandant brillant. Au final, Giovanni ne m'en avait pas tenu rigueur, mais cela restait ancré en moi comme une tache que je me devais d'effacer au plus vite. Voyant que mon interlocuteur savait très bien de quoi je parlais, je précisais alors que j'avais besoin de son aide pour devenir plus humain. En effet, à mes yeux, il était celui qui maniait le mieux les relations sociales, sans compter qu'il était l'un de rares à qui j'accordais ma confiance aveuglément. Il n'y avait que Giovanni, Matori et lui qui avaient ce statut, tous les autres étaient un cran en dessous, je me méfiais tout de même d'eux sans pour autant ne pas les quitter du regard une seule seconde. La réaction d'Alexander ne se fit pas attendre, il trouvait ma requête... intéressante ? En quoi l'était-elle ? Il s'agissait seulement d'une demande afin d'accomplir ma mission à bien et de supprimer tout soupçon sur moi lors de la prise de mon rôle. Je n'arrivais pas à suivre ses pensées et c'était bien cela le plus perturbant. Être capable de prévoir les réactions d'autrui permettait d'avoir une longueur d'avance sur eux et de pouvoir préparer une riposte qu'elle soit gestuelle ou orale. Or, dans ce cas de figure, je n'avais aucun moyen de me préparer à ce qui allait m'arriver et cela me mettait mal à l'aise intérieurement.

Tu as besoin de devenir humain... mais en as-tu envie ? Ou bien ta personnalité actuelle te convient ?

Le soudain passage au tutoiement m'avait fait légèrement froncer les sourcils. Bien évidemment, nous faisions partie de l'élite de la Team Rocket, cela pouvait nous rapprocher puisque nous étions souvent mis au courant ensemble de la situation de l'organisation. Néanmoins, il avait un grade supérieur au mien, il était donc normal que je le vouvoie et le fait qu'il en faisait autant montrait qu'il était respectueux. Avait-il volontairement oublié le vouvoiement pour me faire comprendre quelque chose ? Normalement, les gens passaient au tutoiement lorsqu'ils se sentaient proches d'une autre personne, à son niveau ou supérieur et voulant montrer que cela n'allait pas avoir d'impact sur leur relation de briser la première barrière. Oui mais voilà, briser les barrières qui me séparaient des autres personnes, aussi proches de moi soient-elles, était une quête affreusement longue et périlleuse. C'était pourquoi j'allais lui faire comprendre que je ne comptais pas oublier le respect qui lui était dû, même si j'étais Commandant.

Avoir envie... L'envie était une émotion et je les avais bannies il y avait bien longtemps de mon cœur. Certes, elles s'étaient permises de ressortir, elles le faisaient par moments, mais je parvenais toujours à les contrôler et à me montrer aussi insensible que je l'étais. Un assassin n'avait pas besoin d'émotions, cela l'empêcherait d'exécuter ses tâches convenablement. Avais-eu envie de devenir assassin ? Non. Avais-je eu envie d'intégrer la Team Rocket ? Non. Pourtant, je me plaisais dans ce rôle qui était le mien, ce rôle qui me permettait de mettre mes capacités si personnelles au service de quelqu'un et d'en ressortir plus grand encore. C'était sans aucun doute le meilleur exemple pour montrer que l'envie n'était pas quelque chose d'utile. Sans en ressentir l'envie, j'étais devenu un brillant assassin et un parfait espion pouvant recueillir les informations qu'il souhaitait afin d'atteindre sa cible en un éclair.

L'envie est une émotion, elle m'est inutile. Je suis devenu ce que je suis parce qu'Elain... parce qu'elle m'a montré la voie. Mon manque de présence m'empêchait d'avoir une place dans la société, ici, j'ai ma place et elle me convient.

La voilà la faille que recherchait Alexander ! Même si je ne m'en rendais pas compte, la perte d'Elain était ce qui avait tout chamboulé en moi. Elle avait été la responsable du retour brutal de mes émotions, du fait que je sente mon corps me trahir par moments, ainsi que ce moment où j'avais contredit les ordres du Boss. Si le Second voulait ne serait-ce qu'entrouvrir les portes de mon cœur, il fallait qu'il creuse cette piste avec doigté. Dans tous les cas, j'avais répondu à sa question de manière expliquée et précise. J'étais celui que je devais devenir et cela me convenait parfaitement bien. Toutefois, il y avait quelque chose qui me poussait à changer. Oui, l'envie était une émotion, mais elle était avant tout un pêché et tout être humain finissait par la ressentir au bout d'un moment. Il y avait une chose que je ne parvenais pas à oublier : c'était mon échec face à Daisuke. Cela m'avait mené à vouloir obtenir également la Méga-Evolution, surtout vu qu'elle était atteignable par Gallame qui était le principal concerné dans cette histoire.

Il y a toutefois une chose que je souhaite au-delà de remplir cette mission pour le Boss. Obtenir le moyen de réussir la Méga-Evolution ! J'ai échoué à une mission à cause d'un adversaire la maîtrisant, si je ne veux pas réitérer cette erreur, il me faut ceci et par conséquent, les émotions nécessaires à la provoquer.

Je n'avais pas lâché une seule seconde le regard d'Alexander et, si ce dernier était attentif, il verrait que mon regard s'était durci à cette annonce, montrant que j'étais très sérieux à ce sujet. Je savais qu'il n'était pas fait pour utiliser ce procédé vu son aversion pour les Pokémon qui n'étaient que des outils pour lui, pourtant, il en était autrement pour moi, ils étaient mes partenaires de mission et je devais tout faire pour les rendre encore plus performants. Alexander avait de quoi cogiter avec tout ce que je venais de lui révéler. Je lui avais donné toutes les clefs, c'était à lui de savoir comment s'en servir.

.:-------------------------:.

Aaron parle en royalblue
Aaron Theme
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Strauss


avatar
Messages : 31
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/04/2016
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur et Vipélia

MessageSujet: Re: Sauras-tu trouver la clé qui ouvre mon coeur ? [Alexander] Ven 9 Déc - 21:44

- L'envie est une émotion, elle m'est inutile. Je suis devenu ce que je suis parce qu'Elain... parce qu'elle m'a montré la voie. Mon manque de présence m'empêchait d'avoir une place dans la société, ici, j'ai ma place et elle me convient.
"Cela fait plaisir à entendre..."

Sa place au sein de la glorieuse Team Rocket convenait donc au cher Aaron, voilà qui ne pouvait que réjouir Alexander. Après tout, Strauss souhaitait que chaque Rocket se sente à sa place dans cette mafia, car ce n'était qu'en s'y sentant bien que chacun parviendrait à donner le meilleur de lui-même, du moins c'était ce que le Second voulait croire. Aaron, de toutes façons, donnait déjà le meilleur de lui-même, puisqu'il agissait presque plus comme une machine que comme un homme, néanmoins, s'il était satisfait de son rôle dans la Team Rocket, et bien c'était déjà un ressenti humain. On progresse...

"Je suis désolé au sujet de ta soeur. Je ne la connaissais pas, mais elle devait être quelqu'un de bien particulier, pour que tu acceptes de vivre dans son ombre..."

Alexander était sincère dans ses condoléances, il ne se moquait pas des morts. Lui n'avait jamais perdu quelqu'un de très proche, mais il pouvait très bien imaginer la douleur que ça pouvait provoquer. Perdre sa chère mère, ou bien le grand Giovanni qui faisait office d'un père à ses yeux, ce serait tout simplement atroce. Et cela se produirait sans doute un jour, puisqu'il était plus jeune qu'eux, alors il devait s'y préparer au plus tôt. Il devinait derrière l'air froid d'Aaron qu'il n'avait pas pu rester insensible au décès de sa soeur, comment le pourrait-il ? D'autant plus en sachant qu'elle avait totalement dirigé sa vie jusqu'à maintenant... Mais si Strauss compatissait au chagrin évident de son interlocuteur, il cachait également une certaine satisfaction à la mort de sa soeur, qu'il se garderait bien de montrer ici. Pourquoi donc ? Et bien d'abord car c'était une traitresse ! Elle avait trahi le grand Giovanni, et était donc en partie responsable du fiasco de Volucité. Et puis surtout, si elle n'était pas tombée, alors jamais son frère n'aurait été libéré de son emprise. Il aurait continué à la suivre, à lui obéir comme un chien bien dressé, au lieu d'utiliser son potentiel par lui-même, ce qu'Alexander allait aider à faire désormais. Mais que voulait exactement Aaron ? Voilà la réponse :

- Il y a toutefois une chose que je souhaite au-delà de remplir cette mission pour le Boss. Obtenir le moyen de réussir la Méga-Evolution ! J'ai échoué à une mission à cause d'un adversaire la maîtrisant, si je ne veux pas réitérer cette erreur, il me faut ceci et par conséquent, les émotions nécessaires à la provoquer.
"Hmm... tu es sûr de ne pas vouloir obscuriser tes pokemons à la place ? Cela me semble bien plus rapide pour acquérir de la puissance."

Alexander avait lancé cette petite suggestion, même s'il se doutait que ce serait en vain. Mais bon, valait mieux tenter, au cas où. Après tout, il était surprenant qu'un assassin froid et apparemment dénué d'émotions tel qu'Aaron n'utilise pas de pokemons obscurs, qui lui étaient pourtant tout indiqués. A moins qu'il ne ressente quelque chose pour ses tendres bestioles en réalité, derrière son masque glacial ? Strauss, lui, était plus que satisfait de l'obscurisation de Delcatty, qui avait enfin arrêté de vouloir recevoir de l'affection depuis, se contentant d'obéir comme un outil. Que demander de plus ?! Mais les deux hommes différaient visiblement sur ce point, et après tout, Alexander n'en était pas mécontent, s'il pouvait aider Aaron à se révéler tel qu'il était vraiment, même par le biais de sa relation avec ses bêtes...

"Je me suis renseigné sur cette fameuse Méga-Evolution, bien que je ne l'utiliserai jamais, mais elle a l'air assez populaire dans cette région. De ce que j'ai compris, il faut non seulement des gemmes particulières, mais également un lien très spécial entre le dresseur et son pokemon... Si ce lien est de la même nature que celui qui peut exister entre deux humains, je peux en effet peut-être t'aider."

Et oui, même si Alexander méprisait le lien pouvant exister entre un dresseur et ses pokemons, il ne voulait pas non plus que ça le handicape à comprendre ce processus de la Méga-Evolution, qui, comme il l'avait précisé, était répandu à Kalos. Il pouvait donc très bien tomber sur des possesseurs de ce pouvoir et les affronter un jour ou l'autre, alors autant bien s'y préparer... Les recherches de Matori sur la question avaient été particulièrement utiles au Second, qui était bien plus intéressé par ces mystérieuses gemmes que par le lien entre l'humain et le pokemon, il fallait l'avouer. Strauss se demandait si son interlocuteur avait déjà mis la main sur ces gemmes, mais sans doute ne tarderait-il pas à avoir la réponse, un peu de patience... quant à l'émotion nécessaire à l'obtention de ce pouvoir, Alexander allait peut-être pouvoir aider son allié, même si ça allait être long et difficile, à n'en pas douter. Mais bon, un peu de challenge ne fait jamais de mal !

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Belth


avatar
Messages : 73
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/06/2015
Age : 25
Autres Comptes : Nicolas De Beaumarchais
Toshi Sakae

Informations du personnage
Âge: 19
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Sauras-tu trouver la clé qui ouvre mon coeur ? [Alexander] Sam 7 Jan - 17:13

Lorsque j'avais précisé que je pensais avoir trouvé ma place au sein de la Team Rocket alors que la société m'avait toujours oublié à cause de ma particularité, Alexander semblait absolument ravi et il ne se gênait pas pour le signaler de lui-même. Je pouvais comprendre son sentiment, il était préférable que les membres apprécient d'être dans une telle organisation, sinon, il se pourrait bien qu'un jour, ils se retournent contre elle et mettent en péril certains plans voire toute l'organisation. Si jamais ce cas arrivait, il était de mon devoir de les supprimer ou de simplement les surveiller pour m'assurer qu'ils n'allaient rien raconter de ce qu'ils avaient appris ici. Mais si jamais c'était justement l'assassin qui se retournait contre les Rockets, comment réagir ? Il était évident que ma place était mal vue par de nombreuses personnes et le fait que je signale que je ne quitterais ma place pour rien au monde devait en rassurer plus d'un. Aucun membre n'arrivait à mon niveau pour le moment, j'étais donc à la fois un outil précieux et une menace dangereuse au cas où ma lame se retournerait contre mon maître. Toutefois, comme je l'avais démontré, j'étais tout bonnement incapable de faire le moindre mal au Boss, c'était une personne que je respectais trop pour seulement y songer, sans compter qu'il avait décidé d'être ma nouvelle lumière, la voie que je devais suivre.

Le Second ajouta qu'il était désolé pour Elain, qu'elle devait être spéciale à mes yeux, ce qui expliquait le fait que je la suivais comme son ombre... non, que j'étais son ombre. Mes yeux se plissèrent quelque peu, comme pour tenter de lire entre les lignes. Que voulait dire Alexander ? Il ne semblait pas comprendre la raison qui m'avait poussé à suivre aveuglément Elain peu importe ses actes. Que connaissait-il de notre vie ? Savait-il à quel point je m'étais senti seul, abandonné de tous parce que personne ne me voyait ? Ma jumelle était la seule à me voir tel que j'étais, jamais elle ne m'oubliait, pas comme nos parents qui ne me voyaient pas toujours. Elle avait toujours été bienveillante envers moi, elle prenait soin de nous et j'assurais ses arrières à l'aide de mes dons. Sans avoir de jumeau, Alexander ne pourrait pas comprendre le sentiment qui m'habitait sans même que je m'en rende compte. Nous étions les deux faces d'une même pièce, à la différence qu'elle était la lumière et agissait aux yeux de tous alors que j'étais les ténèbres et que l'ombre était mon alliée la plus fidèle pour parcourir le monde. Même si elle n'était plus à mes côtés, elle resterait à jamais avec moi. D'ailleurs, alors qu'elle s'était sacrifiée lors de la bataille, elle avait tout de même pensé à ma survie en lançant sa fidèle starter pour me sauver de la chute. Comme pour symboliser cette union, Gardevoir restait aux côtés de Gallame et je ne la mettrais jamais de côté.

Chassant ses pensées de mon esprit, je finis par répondre au fait qu'il y avait bien quelque chose que je visais et que je devais atteindre : la Méga-Evolution. Gallame faisait partie des Pokémon pouvant reproduire ce phénomène et je ne doutais pas un seul instant que ses capacités lors de nos futures missions seront décuplées et que plus rien ne pourrait nous arrêter.

Hmm... tu es sûr de ne pas vouloir obscuriser tes pokemons à la place ? Cela me semble bien plus rapide pour acquérir de la puissance.
Mes Pokémon possèdent un libre arbitre durant mes missions et ce dernier leur sera retiré s'ils sont obscurisés, c'est pour cela que je refuse ce procédé, j'ai besoin de mes partenaires avec toutes leurs fonctions.

Dit comme cela, on pourrait penser que je considérais mes Poékmon comme des outils. Ce n'était pas vraiment le cas, puisque je les voyais comme des êtres vivants eux aussi et qu'ils pouvaient se révéler plus aptes lors des missions avec leur propre volonté. Si je leur obscurisais, je savais très bien ce que j'allais perdre pour chacun d'entre eux : Gallame ne lirait plus en moi et notre symbiose serait défectueuse, le jeu d'acteur de Pikachu ne serait plus d'actualité, les coups bas de Farfuret n'existeraient plus, la patience de Golemastoc serait mise à rude épreuve, quant aux deux derniers, je n'avais pas encore trouvé leur point fort, mais cela ne tarderait pas. Quoi qu'il en soit, sur une longue durée, la Méga-Evolution devenait nettement plus rentable que l'obscurisation et comme mes missions pouvaient parfois durer des jours durant, il valait mieux éviter des débordements au sein de ma propre équipe. J'espérais que mon interlocuteur allait comprendre cela et qu'il ne se ferait pas de fausses idées. Je n'éprouvais pas de sentiments pour mes Pokémon... du moins, pas consciemment. En effet, si l'on poussait l'étude plus loin, il était aisé de se rendre compte que Gallame était un cas à part ; je pouvais tout lui confier, ma vie, mes craintes, mon jugement, il était toujours là pour moi et c'était bel et bien un sentiment, même si je refusais de l'admettre.

Je me suis renseigné sur cette fameuse Méga-Evolution, bien que je ne l'utiliserai jamais, mais elle a l'air assez populaire dans cette région. De ce que j'ai compris, il faut non seulement des gemmes particulières, mais également un lien très spécial entre le dresseur et son pokemon... Si ce lien est de la même nature que celui qui peut exister entre deux humains, je peux en effet peut-être t'aider.
J'ai également lu le rapport qu'a fait la Team Rocket à ce sujet. Le berceau de la Méga-Evolution est la Tour Maîtrise, les gemmes Sésame peuvent être reçues là-bas, mais les gemmes spécifiques aux Pokémon n'ont pas de localisation précise. Je pense trouver des indices là-bas. Quant au lien, il faut soi-disant faire parler ses sentiments et faire en sorte que son partenaire ait les mêmes. Pour Gallame, je pense que c'est déjà le cas, le problème vient de moi qui ne ressent rien. C'est pour cela que je demande votre aide pour devenir plus humain, améliorer mes relations avec la société pour devenir un champion d'arène traditionnel.

Alexander pourrait remarquer que j'avais déjà fait des recherches à ce sujet également. Je n'avais pas encore les gemmes, mais je savais où trouver la première et recevoir une piste pour la seconde. Toutefois, je ne pouvais pas me présenter à la Tour Maîtrise en étant l'assassin froid que j'étais actuellement, il fallait absolument que je sois plus... humain. Au final, la première épreuve serait de montrer à ces gens que Gallame et moi formions une paire indestructible et que nous nous comprenions l'un l'autre avec un seul regard. Comme je l'avais précisé, c'était déjà le cas pour Gallame qui n'avait aucun souci à suivre ce que j'avais en tête, même lors de nos missions. Le souci était que je ne pouvais pas en faire de même parce que je bridais mes propres émotions et que j'étais incapable de les ressentir. Du moins, la seule fois que je l'avais fait, ce n'était que de la douleur et de la tristesse et elles m'avaient fait perdre la raison pratiquement, il valait mieux éviter de retenter l'expérience même si ce serait sûrement nécessaire pour la suite. Je ne savais pas du tout comment Alexander allait s'y prendre, mais je lui souhaitais bien du courage, cela n'allait pas être évident, pour lui... comme pour moi.

.:-------------------------:.

Aaron parle en royalblue
Aaron Theme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sauras-tu trouver la clé qui ouvre mon coeur ? [Alexander]

Revenir en haut Aller en bas
 

Sauras-tu trouver la clé qui ouvre mon coeur ? [Alexander]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Kalos :: Illumis :: Quartier Général de la Team Rocket-