Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Jeu 10 Aoû - 21:04 par EternalStay

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Mar 6 Juin - 12:35 par Invité

» Suivre l'actu ?
Lun 5 Juin - 9:58 par Invité


Partagez | .

Petite visite du désert (PV Deko)

Kyubi


avatar
Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2016

MessageSujet: Petite visite du désert (PV Deko) Jeu 13 Oct - 18:51

HS : Quand je fais parler les Pokémons, c'est une traduction de ce qu'ils ce disent x)

Bon, ok les gars, je comprends que j'aille pu me planter dans ma destination, excusez-moi pour mon impolitesse, mais bordel, ej suis où ? Bon vous allez me dire, oui mais Kyubi t'es pokémon de type feu, le désert 4a devrait te convenir ! A ça, je répondrais... Oui ! C'est trop fun !!! C'est la première fois que je visite un désert et même si je trouve l'ambiance super cool, j'ai encore un peu de mal à m'habituer à ce milieu. En fait, si je suis là, c'est vraiment par une pure erreur de ma part.

Je vous explique. Je me suis dit, dernièrement, que si ma mère n'était pas à Kanto, qu'elle devait peut-être, être ailleurs, alors du coup, j'ai pris le premier bateau qui passait à Carmin-sur-Mer et j'ai laisser les choses ce faire. Je n'ai eus aucuns mal à me faire passer pour le pokémon de l'un des gars travaillant sur le navire, mais au lieu qu'on parte à Jotho, une région que je connaissais un peu, le bateau s'en est allé pour Kalos. Une fois arrivée dans cette région que je ne connaissais pas, j'ai sauté dans un autre bateau, mais il ne m'a pas ramenée à Kanto, je me suis trompée et du coup, je suis partie à Unys, d'après ce que j'ai entendu, c'est comme ça que s'appelle cette autre région.

Une fois arrivée, j'ai voulu sauté dans un bateau, mais à ce que j'ai compris, il n'y en aurait plus avant demain. La nuit étant tombée, il fallait bien que je m'occupe. J'ai donc marché jusqu'au matin, me perdant de plus en plus, jusqu'à me retrouver dans ce lieu désertique. Hé oui, comme mon papa, je suis une grande voyageuse ! Enfin même si ce n'était pas intentionnel, peut-être que sans le vouloir, je trouverais des indices sur ma maman ? Va savoir, on ne sait jamais. Continuant ainsi à me balader, je sursautais lorsqu'un pokémon, que je ne connaissais pas, surgit de sous le sable chaud.


- Désolé chérie si je t'ai fais peur, mais t'en fait pas, je suis un amigo ! Bondias poupée !

"Euh.... Ok... Hum... bonjour ! Qui êtes-vous ? Vous pouvez m'indiquez où je suis ?"

- Au Désert Délassant. Si tu continues dans cette direction, tu vas au Château Enfoui en quelques secondes. Je suis un Mascaïman, mais mes amis m'appellent Tito. Je suis implacable dans le domaine des affaires.. Hum en ce moment, des affaires étrangères héhé ! Import/Export, tout est bon pour le business !

"Un Château vous dites ? Il faut absolument que j'aille voir de quoi il s'agit !"

Ce pokémon semblait essayer de me draguer et cela ne me plaisait pas du tout, d'ailleurs, lorsqu'il s'était redressé pour me dire bonjour en s'approchant de moi, je l'avais repoussé avec ma patte-avant droite, lui faisant tout de suite comprendre à qui il avait à faire. Il me répondit assez vite à mes questions, mais à voir comment il agissait, il semblait plus essayer de m'avoir pour remplir son quota d'arnaque de potentiels clients. En entendant le mot "Château", je me précipitais vers sa direction, ne prenant pas la peine de dire au revoir à Tito, car j'étais trop excitée de voir un tel bâtiment. Après tout, il ce fichait bien de moi, tout ce qui l'intéressait, c'était de faire son job, donc je n'eus aucuns remords à le laisser derrière moi, mais je dû quand même m'arrêter, lorsqu'il surgit à nouveau devant moi.

- Hey poupée, c'est pas par-là ! Au fait, fait gaffe, j'ai cru entendre que les humains parlaient d'un mystérieux renard, je pense qu'il doit s'agir de toi. Moi je m'en fou de savoir si c'est toi ou pas, mais fait quand même attention, c'est rare d'avoir des visiteurs par ici !

"Hmpf s'ils veulent me ramener chez moi, il n'y a pas de problèmes, mais pas tant que je ne saurais pas si ma mère est ici ! Elle a peut-être trouvé refuge dans cette vieille bâtisse, il faut que j'en ailles le cœur net !"

- Pas si vite !

"Quoi encore ?!!!"

- Tu allais encore te tromper de direction ! Laisse-moi te guider sinon tu ne le trouvera jamais ton Château Enfoui !

En entendant son conseil, je levais un sourcil tout en dressant mes oreilles. Il voulait dire quoi par-là ? J'avais du mal à tout saisir, mais du peu que j'avais compris, j'en avais entendu assez pour lui donner ma propre réflexion sur ses dires. Suite à cela, je me remis en chemin, mais il m'arrêta à nouveau, ce qui me fit grogner d'irritation, j'allais le flamber sur place s'il continuait à m'interrompre. Il m'indiqua que je me trompais encore.. Ahlalal moi et ma fougue, ça me faisait perdre tout mon bon sens ! Il fini par décider de m'accompagner, ce qui en soit, n'était pas une si mauvaise chose, car même s'il semblait aimer faire du troc, il semblait être un pokémon sol, assez sympa et le suivre m'empêcherais de faire à nouveau l'idiote en suivant le mauvais chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Deko Kemono


avatar
Messages : 27
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 16

Informations du personnage
Âge:
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Jeu 13 Oct - 20:54

Une nouvelle mission pour Deko ! C'était ce que ses supérieurs lui avait révélé. Et ça l'enthousiasmait, il allait enfin quitter les bureaux et les rapports, sa dernière semaine ayant été plutôt peu riche en action. Une mission dans le désert ? Ça risquait d'être peu agréable que ce soit à cause des tempêtes de sable courantes ou de la chaleur écrasante. Amphinobi aurait sûrement été le choix le plus judicieux pour cette mission mais Deko, comme d'habitude, borné partit avec Blitz. Le Dynavolt étant plus entraîné aux missions en nature et surtout plus enthousiaste à partir en mission que la Ténéfix...

Comme prévu, quand Deko arriva au Désert Délassant, une tempête faisait rage et le soleil brûlait la peau. Heureusement, le Ranger était équipé, tout comme son Pokémon, des protections nécessaires. Bref, la mission consistait à identifier un certain Pokémon renard jamais vu dans les environs, d'après quelques randonneurs. Deko appréhendait le fait qu'il devrait le neutraliser si le Pokémon était volent, chose qu'il n'avait encore jamais vraiment fait. Le Ranger, vêtu de son costume, et son Dynavolt s'enfonçaient dans la tempête à l’affût. La recherche s'annonçait laborieuse, aucun Homme ni Pokémon à l'horizon, et le flair de Blitz ne suffisait pas...

C'était sans compter un faux pas du Ranger, le sol s'effondra sous ses pieds. Un trou creusé par un Kraknoix ou un Mascaiman, du peu que Deko put voir en tombant, le trou avait une forme hasardeuse et n'était donc certainement pas creusé par un Pokémon ayant pour but de prendre au piège une proie. Deko n'eut pas le temps d'apercevoir quoi que ce soit d'autre qu'il avait atterri sur un petit tas de sable, ayant amorti sa chute, quelques mètres en dessous. Le Dynavolt tomba évidemment sur le ventre du Ranger, lui faisant lâcher un petit cri. Ce qui était sûr, c'est qu'ils ne pourraient pas remonter l'ouverture était bien trop haute, il faudra trouver une autre sorti. Aussi, comment cela ce faisait-il que de si grands couloirs se trouvaient sous un désert. Et voilà, maintenant le Ranger hésitait entre s'enfoncer dans la nouvelle structure qui se présentait à lui ou prioriser la sortie... Son choix fut rapide, toujours beaucoup trop curieux.

Le Ranger continua son aventure dans l'étrange bâtisse, oubliant presque son principal objectif qui était de trouver le Pokémon renard. Les murs étaient froids, on pouvait distinguer des gravures quelques peu effacées sur certains. La lumière se faisait rare et le Ranger devait s'armer d'une lampe torche dans les endroits les plus sombres. C'était peut-être un trésor archéologique, Deko ne manqua pas de prendre quelques photos. C'était ça l'idéal d'harmonie entre nature et technologie du jeune homme ? Peut-être pas mais ça s'en rapprochait. Le Ranger rêvassait, peut-être qu'au fond de ce château se trouvait une civilisation ancienne, vivant en communion avec des Pokémons inconnus. Deko marchait, perdu dans ses pensées, son petit Pokémon électrique le regardant intrigué et soulagé de cette soudaine baisse de température.
- J'aurais pas rêvé de meilleurs surprises ! Même si je trouve pas ce Pokémon, j'aurais de quoi mettre dans ce rap...

Le Ranger buta dans un petit monticule de sable et vint s'écraser sur le sol, Blitz évitant son partenaire de justesse, qui vint littéralement se manger le sol... Il se releva difficilement, sortant une grosse boule de sable dégoulinante de salive, tout en répondant au regard inquiet de Blitz.
- Z'en fais pas sous fas bien

Le Ranger avait néanmoins quelques égratignures au niveau des genoux et du sable plein le visage. Bien qu'étonnement, cette réponse de Deko suffit à rassurer le Dynavolt qui redémarra avec entrain suivit du Ranger, cette fois sur le qui vive.

.:-------------------------:.
Battle Theme:
 

Epic Battle Theme:
 

Sad Theme:
 


Dernière édition par Deko Kemono le Ven 14 Oct - 9:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyubi


avatar
Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2016

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Jeu 13 Oct - 22:25

Tout en marchant, je cru entendre un cri, mais pensant que ce n'était que le fruit de mon imagination, je laissais couler, après tout, j'avais mieux à faire que de me fier à un mirage, car à ce qu'il parait, ça peu arriver, lorsqu'il fait très chaud, mais normalement, ont voit plutôt une oasis, moi j'entend des cris... Tout va bien, je suis dérangée ! Enfin bref, quoi qu'il en soit, je continuais à avancer avec mon guide du moment, jusqu'à ce qu'il trouva un pokémon avec qui fait la conversation et à les entendre, elle était plus qu'animée, alors j'en profita pour m'éclipser, préférant partir toute seule à l'aventure. Je marchais donc d'une posture droite et fière, scrutant tout sur mon passage et mes pas raisonnant dans la grande bâtisse ne me faisait pas vraiment peur.

Flash-Back


Ma maman me prenait par la peau du cou et me ramenait en lieu sûr, dans une partie du Manoir. Me débattant, je n'étais pas du tout consentante à retourner à l'abri. J'étais encore très jeune et insouciante. Ma mère me lâcha enfin et me lança un regard noir en grognant, ce qui me fit baisser la tête et me fit trembler de peur, avant de la relever, pour fixer la Feunard.

- Tu m'as délibérément désobéit alors que je t'avais dit de ne pas essayer de sortir ! Et toi ! Qu'est-ce que tu fasi inconsciente ? Ne recommence plus ! Dehors, les hommes ne te feront pas de cadeaux et ceux qui viennent en visite, non plus ! Je ne veux plus que tu recommence, c'est compris ?

"Oui maman..."

- Maman t'aime et te protégeras toujours, quoi qu'il arrive, ne l'oublie pas !

Fin Flash-Back

Oui, je ne l'ai pas oublié, c'est d'ailleurs pour cela qu'une larme à faillit couler de mes grands yeux, beaux et aussi mystérieux que tout mon être. Moi aussi je l'aime et je suis prête à la protéger, quoi qu'il arrive, c'est pour cette raison que je continue à la chercher, jours et nuits, sans relâche, un jour, on ce retrouvera, j'en suis persuadée ! Tout en continuant de penser à elle, je poursuivit ma balade, ce qui me permit de voir l'architecture, ainsi que pleins de Pokémons étranges, que je ne connais pas vraiment, et dont j'espère ne pas avoir à combattre, surtout l'espèce de cercueil vivant, qui est vraiment flippant.


*Une princesse digne de mon rang ne doit pas accoster des inconnus qui pourraient lui être d'une très mauvaise compagnie*

Songeais-je en me prenant encore pour ce que je n'étais pas. Continuant ma marche, j'entendis soudain un craquement, puis lorsque je vis ce qu'il y avait en-dessous de moi, je vis qu'il y avait un trou. Me rendant enfin compte de ce qu'il ce passait, j'essayais de me rattraper à ce que je pouvais, mais je brassais de l'air pour rien, car je fini par tomber dans le trou. Atterrissant bien plus bas dans le Château Enfoui, je fus soulagée d'être tombée dans un gros bloc de sable.


*Berk c'est pas bon le sable !*

Songeais-je à nouveau pour moi-même, avant de le recracher. Me sortant de ce tas de sable, je m'ébrouais, puis me remis à marcher. Je me rendis compte que j'avais pris un gros raccourcis et que, du coup, la luminosité n'était plus aussi bonne que dans les étages supérieurs. Me perdant dans cette immense bâtisse, je fini par tomber sur un humain et sur son pokémon. Ne m'y attendant pas, je fis demi-tour et prit mes jambes à mon cou, car croiser ce type de créature quand on s'y attend pas, ça fait peur !
Revenir en haut Aller en bas
Deko Kemono


avatar
Messages : 27
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 16

Informations du personnage
Âge:
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Ven 14 Oct - 11:13

Deko et Blitz continuèrent leur aventure dans cet étrange donjon des sables. Ils rencontrèrent un énorme serpent de pierre leur barrant la route, ces deux là n'avaient certainement pas le niveau pour se confronter à cet énorme Onix. Le deux partenaires effectuèrent alors la légendaire technique du "On se casse et on se cache", évidemment le colosse de pierre parvint à les suivre les premiers mètres mais abandonna vite la poursuite des deux intrus.

Ce qui était certain, c'est que cette créature n'avait pas la carrure d'un renard, c'est aussi à ce moment que Deko réalisa qu'il aurait peut-être dût appelé un autre Ranger à son secours... Aussi profondément enfoui, il ne risquait pas d'avoir du réseau. Son insouciance lui avait coûté cher et maintenant il était perdu sous le désert. Le blondinet réfléchissait à comment ils allaient bien pouvoir survivre durant ces quelques prochains jours au cas où nos deux partenaires resteraient coincés ici encore quelques temps. C'est alors qu'une silhouette se présenta devant Deko et Blitz à l'intersection de trois couloirs, c'est quand on parle du renard qu'on en voit la queue... Le Ranger eut à peine le temps de sortir un "Hey" que le Pokémon s'enfuit à une vitesse fulgurante, le Dynavolt eut le réflexe d'utiliser Flair pour le pister et le poursuivre laissant son partenaire derrière.

Et voilà, le Deko pas drôle s'était réveillé, ses yeux laissaient apercevoir sa sériosité. Il siffla à l'aide de deux de ses doigts (maintenant répète la phrase rapidement) tant que Blitz pouvait encore l'entendre. Celui-ci aux trousses du Pokémon renard se chargeait d'électricité, prêt à en découdre si la mystérieuse silhouette se montrait agressive. Le Dynavolt commençait à rattraper le Pokémon qui se trouvait être un Feunard. Blitz savait que sans l'aide du Capstick de Deko, il serait difficile de rivaliser avec un Pokémon évolué, heureusement son équipement conçu pour résister aux fortes chaleur pourrait l'aider en cas de combat face aux attaques du Pokémon de type feu.

Le Ranger quant à lui, pris le couloir restant. En effet, il cartographiait le labyrinthe depuis sa chute dans celui-ci et vu l'angle que prenait le couloir, Deko pensa qu'il rejoindrait tôt ou tard son partenaire, sinon, celui-ci pourrait le retrouver en usant de son odorat. Au fond, le blondinet espérait ne pas à avoir à combattre le Pokémon, mais surtout, il se demandait comment un Pokémon étranger à la région avait pu se retrouver dans ce désert... Un relâche d'un Dresseur venu d'une région lointaine ? C'était probable. Mais comment s'était-il retrouver dans ce donjon ? La silhouette ne montrait pas un Pokémon spécialement adapté aux souterrains; peut-être pour se protéger du soleil brûlant de la surface. Bref, s'il n'était pas adapté à la vie en souterrain ou à celle du désert, le Pokémon risquait de ne pas survivre longtemps... Deko préférait tout de même devoir neutraliser un Pokémon pour le déplacer que le laisser mourir de faim et de soif dans cette bâtisse et puis, il n'avait pas spécialement son mot à dire, c'était son taf.

Bref, revenons en au Dynavolt. Il pouvait apercevoir le Feunard et était largement assez rechargé pour pouvoir lancer une Etincelle qui ferait de lourds dégâts. Mais, lui aussi préférait la négociation à la baston. C'était aussi un Pokémon et Deko n'était pas avec eux pour intimider le Feunard alors autant jouer la carte de la sympathie et être rassurant.

- Hey, arrête de courir ! Je te veux aucun mal. Qu'est-ce que tu fous ici ?

Aboya le petit canidé, tout en étant prêt à se défendre en cas d'attaque du poursuivi.

.:-------------------------:.
Battle Theme:
 

Epic Battle Theme:
 

Sad Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyubi


avatar
Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2016

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Ven 14 Oct - 16:04

En courant, je pu sentir que la créature qui accompagnait le jeunot, était à ma poursuite. Qu'est-ce qu'il me voulait ? Pourquoi il faisait cela ? Il voulait jouer ? Jouer au voleur et au policier ? S'il m'attrapait, qu'est-ce qui allait bien pouvoir m'arriver ? J'accélérais le rythme et pourtant, le pokémon s'accrochait, je sentais d'ailleurs de plus en plus d'électricités s'échapper de son corps. Est-ce qu'il ce chargeait pour m'attaquer lorsque son maître serait là ? Non, ce n'était pas un gamin qui allait m'attraper alors que je ne lui avais rien demandé !

"Laisse-moi tranquille !!!"

Lui ordonnais-je d'un ton sec en haussant légèrement la voix, lui faisant comprendre qu'il était préférable qu'il laisse tomber l'affaire, mais il ne le désirait pas et à voir comme il s'accrochait, il semblait plus être dans l'optique de vouloir aider son dresseur que de jouer, ce qui m'inquiétait considérablement et ne me donnais pas du tout envie de m'arrêter. Lorsqu'il m'adressa une deuxième fois la parole, je me stoppais brusquement, faisant un léger dérapage, avant de me retourner pour lui faire face.


"Ouais bien sûr, à d'autres ! Ne me dis pas que ton chargement d'électricité c'est pour mieux voir, sinon tu vas mal terminer ta journée ! Hey... mais oui ! T'es pas bête toi ! T'es un p'tit malin toi ! Tu serais même une lumière ? Grâce à toi, ton maître va vite nous retrouver, félicitation petit gnéie..."

En disant mes premières paroles, j'avais un air menaçant, avant que je ne me rende compte que son électricité pouvait nous être utile, ce qui fait que je me suis mise à me moquer de lui en réalisant que sa lumière allait bientôt attirer son dresseur dans le coin. Je me foutais tellement de sa figure, que je m'étais assise pour lever mes pattes-avants pour pouvoir m'en servir pour applaudir. Ceci étant fait, je me relevais.


"Je fais comme vous, je visite. Pourquoi, c'est interdit de faire la même chose qu'un humain ?"

En posant cette question, j'avais l'air moins sale langue, car il était vrai que je venais de lui poser une bonne colle, qui me laissait, à présent, très songeuse. Est-ce que ce n'est pas normal un pokémon qui visite et c'est pour cela que les dresseurs aiment bien les capturer ou les ramener dans leur milieu naturel ? Si c'est cela, il va falloir que je trouve l'imbécile qui a dicté cette règle pour qu'il la change ! Parce que, entre nous, un pokémon a autant le droit de visiter qu'un humain lambda. Au bout d'un moment, le jeune homme fini par nous rejoindre, ce qui me fit hérisser les poils et laissa échapper un grognement. Ouais, faut lui faire un peu peur, ça lui apprendra à me courir après. Ensuite, je me mis à le scruter, mes yeux devinrent alors rouges.


Y Hey tu veux quoi gamin ? Un autographe ? Dommage, je ne sais pas écrire ahah ! Si c'est pour me capturer, tu peux mettre une croix dessus ! Je te laisse dix minutes pour t'expliquer !

Mes paroles, sarcastiques et menaçantes avaient raisonnés dans sa tête jusqu'à ce que mes yeux reprirent leurs couleurs initiales. Franchement, c'est vraiment pratique de pouvoir communiquer avec ces humains, dont la plupart sont inintéressants. Je m'assis, montrant bien que je ne ferais rien tant que le temps imparti ne serait pas écoulé. Je suis peut-être menaçante, mais je n'ai pas l'intention de le bouffer, en plus, après le sable, l'humain devait avoir mauvais goût, donc mieux valait ne pas tenter l'expérience et puis, même si je ne lui faisais pas confiance, il était plutôt mignon, alors je n'avais pas envie de lui faire du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Deko Kemono


avatar
Messages : 27
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 16

Informations du personnage
Âge:
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Ven 14 Oct - 22:09

- Laisse-moi tranquille !!!

Sans grandes surprises, la "stratégie" de Blitz n'avait pas vraiment marché. Elle avait même empiré la situation, le renard de feu lui répondit sur un ton ferme et sec. Le canidé allait vraiment devoir se montrer intimidant ? Il pensait donné un peu plus de temps à son partenaire, c'est que celui-ci à de la ressource quand c'est pour calmer un Pokémon. En attendant son partenaire, Blitz préférait rester sur une négociation douce et calme. Le Pokémon électrique restait sur un ton sympathique et rassurant lorsque le Feunard dérapa et se mit à prendre un ton plus menaçant.

- Ouais bien sûr, à d'autres ! Ne me dis pas que ton chargement d'électricité c'est pour mieux voir, sinon tu vas mal terminer ta journée ! Hey... mais oui ! T'es pas bête toi ! T'es un p'tit malin toi ! Tu serais même une lumière ? Grâce à toi, ton maître va vite nous retrouver, félicitation petit génie...
Je fais comme vous, je visite. Pourquoi, c'est interdit de faire la même chose qu'un humain ?


Bon... Blitz était patient, il acceptait qu'un Pokémon sauvage acculé puisse se mettre à fuir. Cela ne le dérangeait pas plus que ça de répéter qu'il était gentil et qu'il ne lui voulait pas de mal. Il acceptait aussi le fait de devoir le poursuivre sur encore quelques dizaines de kilomètres, bien qu'ils tomberaient vite dans un cul-de-sac. Enfin, il était prêt à voir se Pokémon attaqué sous la peur et la menace de deux poursuivants. Mais, celui-ci ne pouvait pas supporter qu'on le prenne pour un idiot, bien que comme son partenaire ça ne soit pas le plus futé des Dynavolt, et Blitz acceptait encore moins qu'on parle mal de Deko alors que ce Feunard à grande gueule ne savait rien de la situation qu'il avait lui-même causé. Retroussant les babines, hérissant son pelage chargé d'électricité tout en se mettant en position pour bondir sur son opposant, le Dynavolt rétorqua :

- Tu fuis la situation sans même la connaitre ! Contrairement à toi, nous ne sommes pas là pour faire du tourisme. Mon électricité c'est si un certain Pokémon renard non commun à cette région se trouvait trop faible et se sentant acculé se montre agressif ! Le but est que mon partenaire nous retrouve et pas qu'il nous perde dans ce fichu souterrain, de toute façon, si il ne vient pas à nous alors c'est moi qui t'amènerais à lui.

A ce moment précis, Blitz était clairement prêt à relâcher sa frustration sur son opposant contre qui il avait à présent personnellement une dent. Les droits entre humains et Pokémons. C'était clairement ce pourquoi se battait Deko. En effet, Blitz aurait pu l'expliquer calmement et posément mais ce n'était pas Amphinobi, qui lui aurait pris cette peine. A ce moment là, il penchait plus vers la petite Gem posée sur son épaule gauche et lui murmurant de relâcher toute sa colère sur la Feunard, qui criait un peu trop à son goût.

- Si tu n'es pas d'ici et qu'il est possible que tu sois entrain d'agoniser dans ce putain de désert aride, il est normal que quelques personnes s'en fassent pour toi et vienne vérifier, nan ? A ce niveau, c'est pareil que ce soit pour les humains ou les Pokémon !

Heureusement, Deko arriva à l'opposé d'où les deux Pokémon étaient partis juste avant que Blitz ne se jette sur le type feu. Capstick pointé vers l'avant, prêt à partir, le Ranger était solidement positionné et prêt à éviter les assauts d'à peu près tous les Pokémon de la carrure de celui dont il avait vu la silhouette. Il analysait dans le même temps par de rapides coups d’œil la Feunard qui se présentait devant lui et les dimensions du couloir, bien qu'ils se ressemblaient tous plus ou moins... Quand tout à coup, il remarqua les yeux du renard de feu virés au rouge et une voix résonner :

- Hey tu veux quoi gamin ? Un autographe ? Dommage, je ne sais pas écrire ahah ! Si c'est pour me capturer, tu peux mettre une croix dessus ! Je te laisse dix minutes pour t'expliquer !

Le Ranger regarda alors intrigué, rapidement derrière lui, sans vraiment comprendre qui l'interpellait. Puis en voyant la Feunard grogner et se mettre à patienter, le Ranger comprit plus ou moins que c'était celle-ci qui lui avait posé une question. Bien que perplexe, il pensa, incrédule, à voix haute, tout en baissant son Capstick à la vue de la réaction du Feunard :

- C'est que le soleil du désert à dû me mettre un sacré coup pour que j'entende des Pokémon parler... Bref, Feunard, calme-toi. Je ne te veux aucun mal, je suis là pour vérifier si tout va bien par ici.

C'est alors que le Ranger vit Blitz enragé et recula de quelques mètres tout en se préparant à ressortir son Capstick si nécessaire. Deko avait bien plus confiance en la réaction de son partenaire qu'en celle d'un Pokémon peut-être blessé et pouvant s'emporter à n'importe quel instant.

.:-------------------------:.
Battle Theme:
 

Epic Battle Theme:
 

Sad Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyubi


avatar
Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2016

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Ven 14 Oct - 23:29

Non, mais comment il me parlait, il allait ce calmer le petit excité ? L'écoutant bien attentivement, ont se rendit bien vite compte que nos avis étaient bien trop différents pour que l'on puisse s'entendre. Alors qu'on était prêt à ce battre, le dresseur fit son apparition et pointa sur moi un étrange objet. Je dois avouer que je n'en avais encore jamais vu un de la sorte, je me demandais bien à quoi il pouvait bien servir, mais je restais impassible. Après lui avoir fait ma menace, il réagit d'une drôle de façon, ce qui me fit esquisser un sourire. Suite à ce qu'il me dit, il pu bien voir que j'étais enfin calme. Refaisant mon tour de passe-passe, j'avais un peu de mal à me concentrer, car ce qu'il avait dit me faisait rire intérieurement.

> Non t'en fait pas, tout va bien, ici et dans ta tête... Enfin, je ne sais pas, il faut être taré pour essayer de retrouver un pokémon alors que le soleil cogne fort, enfin, vous faites ce que vous voulez...

Oups, j'avais eus un moment d'inattention, car je m'étais laissée allée et je lui avait dit quelque chose de gentil, mais je m'étais vite ressaisie, détournant la tête, cassant ainsi la conversation. Je me tournais ensuite vers le Dynavolt, qui semblait être énervé.


"Monte pas sur tes grands chevaux, je ne suis pas sensée savoir que c'est votre job ! En 200 ans d'existence, personne ne s'est vraiment inquiété de ce qui pouvait advenir de moi, même pas mon ancien dresseur, j'étais pour lui qu'une arme de combat...."

Je ne su pas vraiment pourquoi je lui disais cela, alors qu'on était pas assez proche pour que je lui raconte ma vie et pourtant, c'était sorti tout seul, d'ailleurs, en parlant de tout cela, j'avais baissé la tête, l'air un peu triste, avant de la relever pour scruter le jeune ranger, qui avait toujours son Capstick das sa main, prêt à faire feu. Je le scrutais encore une fois avec ces yeux bizarres que j'avais lorsque je communiquais comme me l'avait apprit le kinésiste à me servir de mon pouvoir énigmatique.

> Dit, tu ne voudrais pas plutôt le ranger ou me le passer pour qu'on joue avec ton truc bizarre ? Parce que, ça commence à devenir légèrement stressant de pas savoir à quoi ça sert et de ne pas savoir quand tu vas le servir.

On ne dirait pas comme ça, mais j'ai toujours beaucoup aimé les jeux et cela n'a pas changé, c'est pour cette raison que je lui ais fait cette proposition, et puis, au final, il est pas si méchant que les autres humains, non, lui il est gentil, et il semble vraiment aimer les Pokémons, ce qui me fait plaisir de savoir qu'il n'y a pas que des mécréants dans ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Deko Kemono


avatar
Messages : 27
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 16

Informations du personnage
Âge:
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Sam 15 Oct - 14:29

Blitz était clairement menaçant à l'encontre de la Feunard, prêt à bondir au moindre geste brusque ou au moindre ordre de son partenaire. C'était d'ailleurs plutôt rare de voir le canidé vert dans cet état, celui-ci étant très jovial et joueur la plupart du temps, cet état n'était peut-être pas uniquement dû aux provocations du Pokémon... Deko était d'ailleurs toujours troublé par l'état de son partenaire, et c'était aussi pour ça qu'il avait repris son caractère plus sérieux dont il a l'habitude en mission.

- Non t'en fait pas, tout va bien, ici et dans ta tête... Enfin, je ne sais pas, il faut être taré pour essayer de retrouver un pokémon alors que le soleil cogne fort, enfin, vous faites ce que vous voulez...

Encore cette voix qui résonnait dans sa tête, ça ne faisait plus de doutes, cette Feunard pouvait bien parler aux Hommes... Le Ranger était plus intrigué par cette capacité que par ce que disait le Pokémon doté de la fameuse capacité. D'abord une ruine antique enfoui sous un désert et maintenant, un Pokémon doué de parole. Cette mission enchaînait les surprises ! Le blondinet répondit, sans vraiment regardé la Feunard et plutôt fort, toujours légèrement perplexe quant au fait d'avoir pris une mauvais insolation :

- Hum... Bonjour ? Si je cherche un certain Pokémon renard, que je suppose être toi, c'est surtout car c'est mon job. Je me présente, Deko... Deko Kemono, Pokémon Ranger. Comme je te l'ai dit, je suis en patrouille avec mon partenaire, le Dynavolt à côté de toi, pour retrouver un Pokémon renard non commun aux environs.

Le Ranger gardait tout de même une certaine attention vis à vis de la Feunard, gardant son Capstick pointé sur celle-ci quant elle coupa la conversation avec Deko pour la reprendre avec Blitz.

-Monte pas sur tes grands chevaux, je ne suis pas sensée savoir que c'est votre job ! En 200 ans d'existence, personne ne s'est vraiment inquiété de ce qui pouvait advenir de moi, même pas mon ancien dresseur, j'étais pour lui qu'une arme de combat...."

A vrai dire, peu lui importait les plaintes du type feu. Seul quelques mots retinrent l'intention du Dynavolt, des mots uniquement en rapport avec sa mission et qui pourraient leur servir. Blitz avait déjà fait l'hypothèse avec Deko qu'il était possible que ce soit l'ancien Dresseur de la Feunard qui l'ait relâcher dans ce Désert sans faire spécialement attention au chamboulements que cela pourrait avoir sur l'écosystème du désert d'Unys. Le Dynavolt baissa d'un ton, bien que toujours menaçant :

- Ton ancien Dresseur ? C'est lui qui t'a laissé ici, dans ce désert ?

Le renard de feu repris alors sa télépathie avec le Ranger, d'ailleurs les deux comparses s'étaient positionnés en faisant en sorte que la Feunard ne puisse s'échapper. Preuve que bien que Deko paraisse plus ouvert et la garde baissée, ils étaient clairement sur le qui vive.

- Dit, tu ne voudrais pas plutôt le ranger ou me le passer pour qu'on joue avec ton truc bizarre ? Parce que, ça commence à devenir légèrement stressant de pas savoir à quoi ça sert et de ne pas savoir quand tu vas le servir.

Deko scruta son Capstick et lâcha un léger sourire tout en s'exclamant :

- Désolé, mesure de sécurité. Cet objet est censé calmé les Pokémons mal en point et aggressif sans pour autant les capturés. C'est dans le protocole...

Les deux partenaires paraissaient cependant plus décontractés et la Feunard avait l'impression qu'il serait plus simple de débattre comme ça.

.:-------------------------:.
Battle Theme:
 

Epic Battle Theme:
 

Sad Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyubi


avatar
Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2016

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Sam 15 Oct - 18:21

Ok, bon si j'ai tout bien saisit, il s'appelle Deko et c'est un Pokémon Ranger. Je ne sais pas vraiment ce que c'est, il n'y en a pas à Kanto, mais ça à l'air d'être du côté des gentils, donc je ne devrais rien avoir à craindre. Tient, il voulait me retrouver, mais pour quoi faire ? Pour me ramener à Kanto ? Si c'est ça, ok, pourquoi pas, au moins, ça me permettra de reprendre le bateau dans le bon sens pour m'arrêter à Jotho. Cet endroit, je le visiterais plus tard, lorsque je serais mieux renseignée, ça me permettra d'élargir mon champ de recherche, car ma mère, elle est pas là, je l'ai bien comprit. Je fis alors un hochement de tête en signe d'approbation.

Le Dynavolt me posa ensuite une question. En l'écoutant, je le scrutais avec un regard fixe, me rendant compte qu'il avait baissé d'un ton, ce qui était bien, car il s'était au moins un peu calmé, ce qui n'était pas négligeable. Je baissais à nouveau la tête, puis la secoua en signe de négation, lui faisant bien comprendre que je n'avais pas envie de parler du kinésiste, car il me rappelait toujours des mauvais souvenirs. Il m'avait abandonnée, mais pas dans un désert, non, c'était encore plus sadique que cela, car il m'avait relâchée devant la grotte des Îles Ecumes. Comment j'avais fais pour m'en sortir ? Et bien, j'avais un pote Lamentine qui m'avait prise en pitié et qui m'avait ramenée à Parmanie.

Je ne sais pas si vous le savez, mais là-bas, il y a un Parc Safari vraiment magnifique, j'y suis entrée, une fois, pendant que les portes allaient fermés et je me suis tellement éclatée que j'y suis restée un bon moment, jusqu'à ce qu'on me sorte à grand coups de pieds dans le derrière, me disant que je n'avais rien à faire ici... Roh ils sont vraiment pas sympas les gardiens avec les squatteurs ! Sortant de mes pensées par la réponse du gamin, je ne pu m'empêcher de rire. Il croyait vraiment que son jouet pouvait calmer un pokémon agressif ou blesser ? Je demandais à voir 4a tient ! Je me remis en position et hop, top départ, processus habituel.


> Mon cher Deko, je me nomme Kyubi. Dit, il marche vraiment ton jouet ? Il calme vraiment les Pokémons agreffis ou mal en point ? C'est parce qu'il est ridicule ou parce qu'il fait vraiment de l'effet ? ça marche pas sur les humains ? T'a l'air d'en avoir plus besoin que moi ! Si tu es venu pour moi, je veux bien que tu m'aides à retourner jusqu'au port

Il m'amusait beaucoup, c'était pour cette raison que je lui parlais avec un ton aussi amusé. Par contre, j'avais bien remarqué qu'il s'était blessé, c'était pour cette raison que je lui avais fait cette remarque. Après, il pu bien comprendre que je me montrais coopérative, ce qui allait sûrement lui faciliter la tâche. Soudain, sans prévenir, je me mis à grogner, puis je sautais par-dessus le Dynavolt et me mit à faire une Vive-Attaque contre un pokémon, qui fût éjecté plus. L'espèce de sarcophage ambulant venait de faire son apparition dans le but d'attaquer mon guide et son partenaire, ce qui ne ce faisait pas.


"Pas touche à mon guide l'antiquité !"

- Je suis un Tutankafer et non une antiquité ma chère et sache que tu n'es pas chez toi ! Je fais ce que je veux ! Vous n'êtes pas d'ici, vous méritez une correction pour avoir enfreint cet endroit sacré !

"Volt, emmène Deko plus loin, je m'en occupe !"

C'est mon guide, je l'apprécie, il a l'air d'aimer tous les Pokémons. J'en ais rien à carrer de me faire blesser, l'importance, c'est qu'il soit sauf. Cela faisait longtemps que je n'avais plus protégé quelqu'un, cela me faisait vraiment bizarre. Je ne savais ce que comptait faire le Ranger et son partenaire, mais j'espérais qu'ils s'en aillent ou que Deko utilise son gadget pour calmer l'horrible bête que je combattais, et dire que je voulais éviter toutes confrontations avec ce genre de bestioles, me voilà à jouer les héroïnes pour un jeunot que je viens à peine de croiser, comme quoi, mon sens du devoir me rend vraiment stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Deko Kemono


avatar
Messages : 27
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 16

Informations du personnage
Âge:
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Lun 17 Oct - 12:48

Deko remarqua que la Feunard parut curieuse lorsqu'il se présenta. C'est vrai que ce que faisait Deko n'était pas très répandu, enfin c'est surtout sur le fofo' que c'est pas très répandu... Bref, il était tout de même plutôt simple de deviner si ces fameux Ranger était plutôt aimants envers les Pokémon ou contraire malveillant, le fait est qu'ils appelaient les Pokémon qui les accompagnaient leurs partenaires, on peut pas faire plus limpide.

- Mon cher Deko, je me nomme Kyubi. Dit, il marche vraiment ton jouet ? Il calme vraiment les Pokémons agreffis ou mal en point ? C'est parce qu'il est ridicule ou parce qu'il fait vraiment de l'effet ? ça marche pas sur les humains ? T'a l'air d'en avoir plus besoin que moi ! Si tu es venu pour moi, je veux bien que tu m'aides à retourner jusqu'au port

Un Pokémon qui se moquait d'un Capstick... C'était comme se moquer d'une Pokéball, c'était pas très commun. Et puis même s'il était plutôt moqueur, le renard de feu se trouvait être plutôt coopératif ce qui soulageait pas mal le Ranger. La Feunard parlait aussi d'un port, il était donc venu en bateau ? Étrange moyen de transport pour un Pokémon sauvage, un Feunard clandestin, c'est pas très discret, si ? Bref, nos héros parleront de ça un peu plus tard puisque le type feu venait de bondir pour bloquer l'attaque d'un Tutankafer. Les deux partenaires échangèrent un rapide regard puis un signe de tête pour venir se placer.

- Pas touche à mon guide l'antiquité !

- Je suis un Tutankafer et non une antiquité ma chère et sache que tu n'es pas chez toi ! Je fais ce que je veux ! Vous n'êtes pas d'ici, vous méritez une correction pour avoir enfreint cet endroit sacré !

- Volt, emmène Deko plus loin, je m'en occupe !

Le Ranger se mit à courir, longeant le mur, pour venir se placer derrière le Tutankafer tout en dérapant pour se retourner. Volt... Euh Blitz, lui, n'eut qu'à se retourner et cette fois c'était le cercueil spectral qui était dans l'incapacité de fuir du couloir. La priorité était de ramener le renard mais c'était encore mieux s'il était sain et sauf, ce que Deko était déterminé à accomplir. Le Pokémon feu avait à présent la possibilité de fuir, bien que les deux partenaires pensaient qu'il resterait dans les environs. Blitz, fier, s'avança lentement pour passer devant Kyubi :

- C'est plutôt toi qui devrait reculer, une attaque normale sur un type spectre comme ce Tutankafer n'a aucun effet et son Talent, Momie, à dû entraver le tien. Laisse plutôt faire les pros !

Le Capstick de Deko partit à une allure fulgurante se mettant à tournoyer autour du sarcophage doré d'en bas jusqu'en haut, l'objet tournoyant semblait suivre les grands mouvements que faisait le Ranger pour lui faire éviter les attaques du Tutankafer. Quant à Blitz, son attaque Chargeur aura été utile, il aboya sèchement pour avertir son partenaire de l'attaque imminente. C'est alors qu'une grosse aura bleue et électrique enroba le Dynavolt. Accompagné de bruits de crépitements, le canidé électrique aboya une seconde fois, plus prolongée que la première, pour attirer l'attention du Pokémon fantomatique. Le Dynavolt n'était plus enragé mais plutôt confiant, un certain lien se faisait sentir entre lui et son partenaire.

- Vas-y Blitz ! Étincelle !

Le petit Pokémon vert s'élança alors, tout droit sur le Tutankafer. Le Pokémon Spectre avait d'ailleurs fait abstraction du Capstick et de la ligne de capture pour se concentrer sur le Dynavolt, nettement plus menaçant. Alors que Blitz n'était plus qu'à quelques centimètres du Tutankafer, celui-ci étant en position pour recevoir le choc, il changea légèrement son angle de course pour frôler le sarcophage spectral, l'englobant dans l’Étincelle sans pour autant le toucher. Le canidé termina sa course aux côté du Ranger, le Pokémon spectre n'avait pas attaqué étant donné qu'il se préparait à encaisser l'attaque électrifiée et se retrouvait maintenant paralysé, le Capstick avait par ailleurs presque achevé sa capture.

.:-------------------------:.
Battle Theme:
 

Epic Battle Theme:
 

Sad Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyubi


avatar
Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2016

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Lun 17 Oct - 19:09

En entendant ce que disait le Dynavolt, je soufflais, me reculant avec un air légèrement hautain, car ce qu'il avait dit ne m'avait pas vraiment plu, car il disait qu'il fallait laisser les professionnels faire leur job, mais il n'avait pas encore vu toutes mes capacités à l'œuvres et dès qu'il les verraient, il serait drôlement surprit, mais pour le moment, je le laisse faire, après tout, s'il voulait aller au casse-pipe, c'était son problème, pas le mien. Moi j'avais fait le début, s'il voulait faire la suite, qu'il la fasse, mais qu'il ne me parle pas ainsi, parce que sinon, ça allait mal aller ! ¨

Je me mis sur le côté, pis m'assit, scrutant ce qu'ils pouvaient bien faire. Je vis que le jeune homme s'était mit derrière l'horrible bête et avait utilisé son gadget, qui me faisait trop penser à une toupie, vu comme il tournoyait, ce qui me donnait du mal à ne pas à le prendre au sérieux et à me retenir de ne pas sauter pour jouer avec. Scrutant la scène avec un regard attentif, je fus de plus en plus impressionnée à mesure qu'ils travaillaient ensemble pour maîtriser ce pokémon. Franchement les amis, est-ce qu'il y a vraiment une fois où Jin Mizuiro et moi avons été aussi proche et complices ?

J'ai beau fouiller dans ma mémoire, tout ce qu'il me semble me rester de lui est le souvenir d'un homme méprisant, orgueilleux, tacticien, maniaque et manipulateur. Quand il me parlait, je ne sentais pas cette amitié qu'il y avait entre Deko et Blitz. Est-ce que je suis tombée sur une machine à tuer sans cœur ? Non, il en avait un, il pensait à moi, il m'emmenait souvent au Centre Pokémon ! Quoi que, à beau y réfléchir, il ne m'y entrainait à l'intérieur que parce qu'il ne pouvait plus jouer avec son jouet préféré. Pauvre de moi et dire qu'il avait un Ectoplasma et un Dracolosse bien plus balèze que moi et par caprice, il ne désirait m'utiliser que moi, les miséreux... A y penser, j'ai mal au cœur pour eux.

https://www.youtube.com/watch?v=BpTDOJE1Fgg

Je ne sais pas pourquoi, mais en regardant ces deux partenaires agir ensemble, je sens ma gorge ce nouer en repensant à tout ce que j'ai enduré et fait endurer aux autres. Pourquoi j'ai très envie de pleurer à cet instant ? Non, mon cœur ne peut pas être aussi sensible que cela ! Je secoue vivement la tête pour chasser tous ses sentiments de mon esprit, mes yeux ce sont enflammés d'un brasier pourtant éteint jusqu'à présent... Un brasier rallumant ma détermination et mon envie d'amitié avec les humains, une envie qui ne m'était plus venue depuis, il me semble, une éternité. Ce dresseur, ce pokémon, s'il leur arrive quelque chose, je ne répondrait plus de rien, ce pokémon n'a pas intérêt à ce libérer, sinon il va tâter de ma rancune légendaire.


"Blitz, c'est bon ? Il est neutralisé ? Vous allez en faire quoi à présent ? Vous n'allez tout de même pas le convaincre de devenir votre ami et de ne plus attaquer d'humains ? A voir ton expression, j'ai peur que ça soit le cas"

Cette fois-ci, je ne lui parlait pas avec un ton moqueur, je lui faisait même un léger sourire. Cependant, je ne pouvais m'empêcher d'être légèrement exaspérée, ne pouvant pas concevoir qu'ils puissent lui pardonner si facilement, si c'était le cas et d'un autre côté, je trouvais cela ça bien que des duos comme eux, soient compréhensifs. Mon avis semblait être mitigé. je ne savais pas trop quoi en penser, mais ce que je savais, c'est que j'allais attendre la suite avec une grande attention, car il me semblait que c'était ce qu'ils voulaient me faire, tout à l'heure. Réalisant cela, je lâchais un faible "désolé", car je m'étais moquée, tout à l'heure, alors que cet objet était bien plus puissant que je ne le pensais, et s'ils regardaient mon expression, ils pourraient comprendre que j'étais navrée, s'ils n'avaient pas entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Deko Kemono


avatar
Messages : 27
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 16

Informations du personnage
Âge:
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Mar 18 Oct - 14:17

OK ! Capture Complete ! Les partenaires se regardèrent souriants et plutôt fier que le plan n'est pas foiré... En effet, ce n'était pas la première fois qu'ils essayaient cette technique et que ce soit aux entraînements ou en mission, celle-ci échouait toujours au virage de Blitz. Le Tutankafer paraissait, bien qu'encore légèrement essoufflé, calme et apaisé. Le Ranger s'empressa alors d'envoyer la capture au bureau pour ensuite, venir s'approcher du Tutankafer. Il lui mit d'ailleurs une petite tape dans le dos avant de checker le sarcophage à la recherche de blessures. Le type électrique, lui, s'approcha de la Feunard pour s'asseoir à côté.

- Blitz, c'est bon ? Il est neutralisé ? Vous allez en faire quoi à présent ? Vous n'allez tout de même pas le convaincre de devenir votre ami et de ne plus attaquer d'humains ? A voir ton expression, j'ai peur que ça soit le cas

Le Dynavolt regarda la renarde en penchant légèrement la tête sur la droite. Une expression amicale accompagnée d'une pointe de nostalgie... A quoi pouvait bien penser Kyubi ? Après tout, jusqu’à maintenant, le canidé vert et jaune ne l'avait vu que taquine, moqueuse voire légèrement énervée. Le Dynavolt ne savait rien du type feu et bien que là ne soit pas son travail, Blitz était compatissant. Le Pokémon vert écouta les questions du Feunard sans pour autant se moquer de celui-ci ou le provoquer comme il avait fait juste avant.

- On va pas l'embêter plus que ça. Après tout, c'est nous qui sommes entrés dans son territoire. On  va lui demander où se trouve la sortie, le laisser partir et avertir les Rangers qu'il faut empêcher les touristes d'approcher un peu trop les lieux. C'est ce que doit faire un Ranger et son partenaire, protéger les Hommes et les Pokémon !

- Désolé...

Le Dyanvolt sourit, puis se leva pour partir s'approcher de son partenaire. Le Tutankafer allait bien, il avait repris son souffle et paraissait beaucoup plus amical. Deko, qui avait repris un visage souriant et chaleureux, fit un signe au type feu, lui demandant de s'approcher. Est-ce que le Tutankafer savait au moins où se trouvait la sortie, il avait peut-être vécu depuis toujours dans cette lugubre bâtisse sans jamais en sortir. Alors que le Ranger commençait à appréhender la réponse du Spectre, il demanda à Kyubi :

- Hey, Kyubi ! Tu peux demander à notre nouvel ami s'il sait où se trouve la sortie ? Et s'il y a des dangers sur la route ?

Un ami alors qu'il y a quelques minutes le cercueil d'or s'apprêtait à les attaquer... Ça ne pouvait être que Deko pour le considérer comme un ami. Le Ranger jeta un coup d’œil à gauche puis à droite vérifiant si le combat n'avait attiré aucun autre adversaire puis alluma son Pokégear pour vérifier si il y avait du réseau à cet endroit de la grotte puis l'éteint en soupirant. En attendant la question de la Feunard, Deko s'appuya sur le type spectre, avec un air enjoué dessiné sur son visage.

.:-------------------------:.
Battle Theme:
 

Epic Battle Theme:
 

Sad Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyubi


avatar
Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2016

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Mar 18 Oct - 19:19

En voyant comment s'occupait Deko du Tutankafer et en entendant les propos de Blit, je me suis mise à penser que le boulot devait être très passionnant et surtout très long à accomplir, car il y avait toujours quelque chose à faire pour venir en aide aux Pokémons et faire en sorte que tous soient amis. En parlant d'amitié, j'entendis le garçon m'appeler, il voulait que je m'approche, que je vienne vers lui et comme un canidé obéissant, je fini par me diriger vers lui, secouant ma queue de gauche à droite, malgré le fait que je marchais d'un pas tranquille, mais déterminé. Je scrutais toutefois le pokémon sarcophage, mais à voir comme ils étaient devenus amis, je laissais ma rancue de côté.

Deko me demanda ensuite de demander au pokémon s'il y avait une sortie. Oh mais bien sûr ! La sortie ! Je n'y avais plus du tout songé depuis que j'avais rencontré ce jeune homme des plus surprenant. C'était vrai ça, ont étaient où là ? Depuis que j'étais tombée ici, je n'avais même aps chercher à sortir de cet étage, je crois que malgré qu'il puisse le penser, je me sens bien ici et je sens que cette bâtisse va cruellement me manquer quand je retournerais à Kanto, tout comme ces deux compères, car mine de rien, je m'étais un peu attachée à eux, enfin plus au garçon qua'u pokémon, mais cela n'était pas vraiment étonnant puisqu'il avec ce qu'il fallait pour ce rendre attachant. J'hochais la tête, puis me tournais vers Tutankafer.


"Hum... Euh..."

- Non laisse tomber les excuses, recommençons tout à zéro !

J'ai bien rêve là ? Il vient de me prendre de court sans que je ne puisse rien faire ! Ayant des yeux ronds de surprises, j'ai faillis tomber à la renverse, comme dans les mangas, tellement je m'y attendais pas ! A présent, j'ai beau me demander où est passée ma méfiance et ma rancune, je crois bien qu'elles m'attendent à la sortie du Château Enfoui, je me sens tellement bête, faut que j'arrête de côtoyer des gens aussi sympathiques, ça me réussi pas.

"Ok.. Hum..."

- Pas de soucis, je vous montre où il faut passer pour sortir, même si ça va me faire beaucoup de peine de vous quitter mes chers nouveaux amis ! En avant ! J'espère que je me souviens bien de tout, ça fait une éternité que je ne suis plus sorti de ce château. Si ma mémoire me joue des tours, on pourra demander à Onix, il a une excellente mémoire, il sait tout, même si des fois il n'a pas envie de le dire, parce que des fois, il est un peu grognon, l'âge je suppose ihihih ! Hey ça va ?

Non, cette fois-ci, j'en pouvais plus ! Là je suis vraiment tombée à la renverse en ayant les yeux en formes de spirales et c'est que lorsqu'il a fini de causer qu'il la remarqué ! Roh je vous jure ces mecs ils ne sont pas vraiment très avenant parfois ! Je me remis sur mes quatre pattes, puis je m'ébrouais un peu, avant de scruter à nouveau Deko avec le même système que d'hab.


> Si sa mémoire ne lui joue pas des tours, il va nous servir de guide jusqu'à la sortie. Soit sympa avec lui, il semble être sensible et risque bien de changer de type en te voyant partir, car il semble beaucoup t'apprécier.

J'ai vraiment parlé d'une voix sage moi ? J'en suis capable, mais c'est rare ! En tout cas, le jeune homme pouvait comprendre que le sarcophage d'or l'appréciait. Affichant un faible sourire, je me mis à suivre le Tutankafer, après que l'on ce soit assuré que Deko et Blitz nous suivait. Il fit tout de même une pause, après avoir marché quelques pas, me fixant avec un air insistant, alors je fini par poser mon regard sur lui.


- Vous êtes arrivés comment ici les amis ? Vous me l'avez pas dit !

"En fait, je suis venue ici pour visiter et espérer retrouver quelqu'un, que je n'ai pas réussi à mettre la patte dessus, malheureusement. Vu que j'étais un peu perdue, j'ai fais la connaissance avec un Maiscaman assez sympa qui m'a guidée jusqu'ici. Euh il s'appelait Ti... un truc du style."

- Tito ! Oh non ! Pas lui ! C'est le pire des arnaqueurs, tout le monde ce méfie de lui, il n'est pas un personnage de confiance jeune fille ! J'espère qu'il ne t'a pas fait du mal en essayant de te détrousser ! Et eux ?

"Merci du conseil. Non, ça va, je n'ai jamais rien sur moi et eux, ils sont venus pour me ramener chez moi"

- Oh ils sont vraiment gentils ! Je les adores !

Au fil de notre dialogue, il apprit tout ce qu'il c'était passé en un simple résumé. Ce mettant à sautiller sur place, il semblait être vraiment heureux de nous avoir rencontré. Ce pokémon était vraiment de bonne compagnie, une fois apprivoisé, ce qui me fit sourire, car il me faisait presque penser à moi, mais en moins rancunier, méfiant et moqueur. Ont reprit notre route et cela me permit de voir que grâce à notre ami, ont avait remonté d'une ou deux étages, mais n'ayant pas trop le sens de l'observation pour ce genre de détail, je me disais qu'on avait tout de même bien avancé. Soudain, je sentis comme une secousse. Est-ce que le vieux sarcophage avait oublié que cet endroit était piégé ? Quoi qu'il en soit, ont était mal.

Voyant ce qu'il y avait au plafond commencer à nous tomber dessus, j'émis un hurlement pour prévenir Blitz et Deko de ce mettre à l'abri le plus rapidement possible, puis j'utilisais Choc Psy, ce qui fit qu'une lueur ce présenta, avant que le mental ne fasse son affaire, ce qui cassa les débris et évita qu'on finisse écraser. Je lâchais un nouveau hurlement, mais cette fois-ci, beaucoup plus plaintif et aigus, qui tourna en boucle durant une ou deux minutes, car j'avais un lourd débris qui m'était tombé sur l'unes de mes pattes, ce qui me faisait extrêmement mal, je me demandais même si elle n'était pas cassée, mais qu'importe, ce qui comptait, c'était que tout le monde soit en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Deko Kemono


avatar
Messages : 27
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 16

Informations du personnage
Âge:
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Mer 19 Oct - 19:14

Une journée intéressante en somme, une ruine archéologique, un abri enfoui au plus profond du Désert Délassant, emplie de Pokémon et encore que très peu découverte par nos trois héros. Avec en bonus, un Pokémon tout aussi mystérieux que la bâtisse dans laquelle il a été trouvé, une Feunard doté de parole, d'une étrange télépathie pouvant donc communiqué aussi bien avec les humains que les Pokémon. La capture d'un Pokémon qui vivait ici depuis sûrement de longues années et enfin, le Ranger accompagné par ces créatures plus qu'intéressantes allait sortir pour pouvoir raconter tout ça. C'est ça "une journée intéressante".

La Feunard ayant accepté la requête de Deko avait l'air de discuter avec le sarcophage. Certes, le Ranger avait calmé le monstre agressif d'il y a quelques minutes mais ils n'étaient pas non plus devenus meilleurs amis, hein ? On était encore loin de la relation que le Ranger avait avec ses partenaires. Le Pokémon sarcophage était juste calmé et pouvait à présent réfléchir en pleine possession de ces moyens, perdant de sa violence. De ce fait le Capstick pouvait ressembler à une sorte d'Axii ne pouvant que soulager. En effet, le Capstick sert plus à stopper le combat pour débattre plus calmement avec un monstre de poche, souvent pour lui expliquer une effraction de son territoire par le Ranger. Deko pensait donc, bien qu'il n'en ai jamais fait l’expérience, qu'un Pokémon déterminé à se battre pourrait continuer à se battre même si le Capstick a fait effet. Bref, revenons-en au Pokémon Orage qui s'amusait de voir les réactions étonnées de la Feunard qui essayait de s'excuser à leur potentiel futur guide vers la sortie, la type feu ne pouvait pas en caser une et cela faisait pouffer de rire le partenaire du Ranger. Mais c'est vrai que la scène était digne d'un mauvais moe comique avec le Tutankafer soudainement adorable et la renarde de feu, d'habitude moqueuse et plutôt grande gueule, totalement muette devant celui-ci.

Après cette discussion, la Feunard se retourna vers Deko et lui expliqua la situation, toujours grâce à cette sinistre méthode. A vrai dire, cela commençait à lui faire froid dans le dos. Une voix pouvait s'immiscer dans l'esprit du Ranger, qui sait ce que le Pokémon pouvait y posé d'autre ? Voire ce qu'il pouvait prendre ou voir ? Ça se trouve, le type feu lui lobotomisait les neurones par wifi... Deko tourna alors la tête pour écouter la Feunard en la regardant suspicieusement.

- Si sa mémoire ne lui joue pas des tours, il va nous servir de guide jusqu'à la sortie. Soit sympa avec lui, il semble être sensible et risque bien de changer de type en te voyant partir, car il semble beaucoup t'apprécier.

Le Ranger, enthousiaste, tapota à nouveau le dos du Pokémon Cercueil, un léger "Merci !" suivi le geste puis le type spectre commença sa route. Deko, l'euphorie de la découverte passée, avait plutôt hâte de rejoindre la surface. Il avait un peu faim et surtout, s'empressait de faire son rapport, chose plutôt rare de la part du Ranger du genre à préférer le terrain à la paperasse. Le cercueil doré s'arrêta alors pour poser quelques questions aux trois explorateurs, auxquelles Blitz répondit pour lui et son partenaire :

- Vous êtes arrivés comment ici les amis ? Vous me l'avez pas dit !

- En fait, je suis venue ici pour visiter et espérer retrouver quelqu'un, que je n'ai pas réussi à mettre la patte dessus, malheureusement. Vu que j'étais un peu perdue, j'ai fais la connaissance avec un Maiscaman assez sympa qui m'a guidée jusqu'ici. Euh il s'appelait Ti... un truc du style.

- Tito ! Oh non ! Pas lui ! C'est le pire des arnaqueurs, tout le monde ce méfie de lui, il n'est pas un personnage de confiance jeune fille ! J'espère qu'il ne t'a pas fait du mal en essayant de te détrousser ! Et eux ?

- Nous, on est tombé dans un trou. Au début, on cherchait "un certain Pokémon renard" qui n'ont pas l'habitude d'être vu par ici et du coup on a été envoyé pour le retrouver, dit Blitz en désignant Kyubi du museau.

- Merci du conseil. Non, ça va, je n'ai jamais rien sur moi et eux, ils sont venus pour me ramener chez moi

- Oh ils sont vraiment gentils ! Je les adores !

- Merci ?...

Le dialogue continua entre Kyubi et Tutankafer, résumant les péripéties de la Feunard jusque là. Le Tutankafer connaissait néanmoins ce fameux Tito, les Pokémon du désert connaissait alors les Pokémon du Château Enfoui et vice versa... Le Ranger, lui, sympathisait avec le monstre de poche, lui tapotant le dos, il avait aussi réussit à trouver un vieux Pokébloc au fond de son sac que le Tutankafer s'empressa de manger sans garantie de sa comestibilité... Bref, nos quatre amis continuaient leur route en bonne voie pour la sortie quand le sol se mit soudainement à trembler. Deko repérant les craquelures su plafond juste avant l'effondrement plaqua le Tutankafer hors de porté des éboulis. Quant au Dynavolt, il fut sauvé par le cri de Kyubi, esquivant les quelques débris lui tombant dessus avec une Vive-attaque. Le Ranger compris rapidement que c'était un piège, certainement mis en place par des Pokémon ingénieux voire par un humain et non pas une simple catastrophe, un simple éboulement. Juste après le plaquage, interpellé par les cris plaintifs, le blondinet s'empressa de se relever pour se placer non loin de la Feunard. Le débris était étonnement gros et il faudrait faire preuve d'un peu de violence pour dégager la Feunard de là. Le Ranger réfléchit rapidement, son regard se posant sur le Tutankafer avec à nouveau cet air sérieux, plus professionnel.

- Bon... Kyubi. Ça risque de faire un peu mal mais si on fait comme ça, tu va t'en sortir.
Tutankafer, vas-y, PartageGarde puis PartageForce sur Kyubi.


Le Pokémon Cercueil s’exécuta, Kyubi sentit alors sa patte se solidifier. En effet, Tutankafer avait une défense bien plus élevée que celle de la Feunard, lui permettant alors de mieux résister à l'écrasement du rocher. En contrepartie, Kubi pouvait sentir que soulever la pierre serait encore plus dur qu'avant. Deko avait préféré donner légèrement plus de force au sarcophage pour l'aider à soulever le lourd débris. Deko se mit alors au dessus du Feunard, Tutankafer à l'opposé de Deko par rapport au rocher, puis ces deux-là usèrent de toutes leur force pour surélever le débris. Bien entendu, ce n'était pas suffisant et c'est ici que Blitz entrait en scène. Le canidé placé à quelques mètre, à droite du Ranger et donc à gauche du type spectre attendait les ordres de son partenaire.

- A toi de jouer Blitz, utilise Vive-attaque !

Blitz chargea alors droit sur le rocher, le faisant rouler, avec l'aide du Ranger et du Pokémon d'or, sur la patte de la Feunard, lui causant par ailleurs une violente douleur. Ne sachant pas comment le Pokémon de type feu réagirait à la douleur, l'humain s'empressa de sortir une Super potion avec laquelle il aspergea la blessure de Kyubi. Blitz avait déjà apporté un bandage que le blondinet enroula autour de la patte blessée de la renarde tout en bloquant plus ou moins ses mouvements, d'autant plus que le Pokémon avait perdu un peu de force à cause du Partage avec le Tutankafer. Ce rapide soin achevé, le Ranger fit un bond en arrière, Blitz était à ses côté et le sarcophage spectral regardait la scène silencieusement. Le Ranger scruta la pièce à la recherche d'un autre piège puis, sans résultat, dit d'un ton ferme mais protecteur :

- Hey, Kyubi. Le rocher a été déplacé, tout va bien maintenant. Tu penses que tu peux te lever ?

.:-------------------------:.
Battle Theme:
 

Epic Battle Theme:
 

Sad Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyubi


avatar
Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2016

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Jeu 20 Oct - 19:58

J'avais super mal et je me demandais comment me sortir de là. J'ai beau avoir 200 ans, la façon dont je hurlais, on aurait dit un jeune Goupix ce blessant. Avec un peu de recul, je me demandais vraiment si je me voyais vieillir. Enfin bref, lorsque le trio est venu à ma rescousse, j'étais super contente. Deko dit que j'allais avoir mal, alors je me suis mise à penser que cela ne serait pas plus pire qu'à présent. Avec son idée, je senti ma patte ce durcir, tout comme la pierre, ce que je trouvais vraiment très étrange comme phénomène. J'espère qu'une fois la pierre enlevée, ma patte redeviendra normale, parce que sinon, ça va me poser des problèmes pour continuer à vivre en solitaire.

Je les regardais donc essayer de me décoincer la patte. Franchement, ils étaient bien organisés et malgré que je serrais légèrement les dents, je ne pouvais m'empêcher d'être fascinée par tout le stratagème qu'ils ont mit en place pour essayer de me décoincer. une fois qu'ils y arrivèrent enfin, je lâchais un nouveau hurlement de douleur, tellement je souffrais. Je ne sais pas ce qu'il a fait, mais j'ai le sentiment que la douleur est encore plus forte qu'avant, ce qui est assez désagréable. Par chance, cela ne dura pas trop longtemps, car il me mit du spray pour me soulager, puis il me plaça un bandage à la patte, avant de s'en aller d'un bond, comme si j'allais le bouffer. Je suis peut-être pas un modèle de sagesse, mais je suis assez intelligente pour ne pas mordre la main de la personne qui m'a soignéé.

Soupirant, j'avais encore mal, mais c'était dix fois moins douloureux que tout à l'heure. Au moins, lui il faisait directement quelque chose pour moi, il n'attendait pas de voir si j'arrivais à me débrouiller toute seule ou non. Oui, je sais, mon dresseur était vraiment très sadique, heureusement qu'à présent, c'est du pasé. Reprenant mon souffle, je scrutais le trio avec un regard reconnaissant, car sans eux, je crois que ma patte aurait été bloquée encore un long moment sous les débris. Soudain, j'entendis Deko me demander si je pouvais me lever. A voir son regard, il avait l'air de vouloir continuer à avancer, ce dont je pouvais comprendre. Doucement, je me levais, mais je retombais vite fait par terre en lâchant un petit couinement qui montrait clairement que la marche allait être compliquée.


- Tu veux de l'aide pour marcher ?

"Je ne veux pas être un poids, je veux encore essayer"

J'eus du mal, mais au bout de la troisième tentative, je fini par réussir à tenir debout. Je me mettais ensuite à avancer, trainant la patte, mais réussissant tout de même à avancer, prouvant ainsi que je n'avais pas besoin de leur aide, même si ça faisait mal, me faisant ainsi me déplacer en silence, préférant me concentrer sur la marche plutôt que sur ma blessure. Au moins, j'aurais un souvenir de mon passage dans ce Château Enfoui et de ma rencontre avec ce Pokémon RAnger et son partenaire. Au bout de quelques minutes, je me stopais, émettant un grognement, ce qui eût l'air de surprendre le Tutankafer, qui devait sûrement ce demander pourquoi j'avais cette attitude légèrement agressive. Une Super Ball venait dans ma direction et cette dernière ce fit ensuite crâmer.

Sérieusement les humains, arrêtez de me prendre pour une idiote, j'entends très bien lorsqu'une de vos saletés de prisons sphériques se dirigent vers moi ! Après avoir envoyé quelques flamems sur l'objet, je pu voir la personne qui l'avait envyoée. C'était un jeune homme qui devait avoir l'âge de Deko. Il avait les cheveux noirs, lisses, qui lui arrivaient presque sur les épaules. Ses yeux étaient bleus glacés, un regard vraiment méchant et hautain, vétu d'une tenue traditionelle de dresseur de la région Semblant être un peu plus grand que le Ranger, je vis à ses cotés, un pokémon qui me semblait être familié. En voyant l'expression du visage de ce Pokémon, je n'eus plus de doute possibles, c'était bien Tito et le Tutankafer l'avait également reconnu, et tout comme moi, il ne semblait pas être très content de le voir. Je comprenais mieux à présent comment ils se connaissaient. Si je me fiais à mon instinct, ce dresseur semblait bien connaître les lieux, ainsi que son pokémon, semblant lui faire bien confiance. Le dresseur remarqua Deko et les deux autres Pokémons, ce qui eût l'air de l'ennuyer.


- Vous faites quoi ici ? Vous, vous êtes perdus les looser ?

"Tito, tu me dois des explications ! Que fais-tu avec cet effronté ?"

- Je suis son partenaire depuis un long moment. Ont arnaque les touristes, ont les dépouilles, ont les racket, qu'ils soient dans le Désert Délassant ou le Château Enfui, que du bonheur.

- La rumeur était vrai, il y avait bien un pokémon n'étant pas d'Unys qui ce balade en liberté dans la région. T'a l'air fort et d'avoir du caractère toi, je te veux ! Enfin tout dépend si tu ne lui appartient pas déjà. Si c'est le cas, je veux bien échanger un accès vers la sortie rapide.

La manière dont le dresseur avait parlé à Deko ne me plaisait pas, car elle était un peu hautaine, comme s'il croyait être le meilelur en sachant son chemin come un grand garçon, ce qui m'irritais au plus haut point. Quand Tito ce justifia, avec de l'amusement dans sa voix, je fus choquée. Pourtant, il m'avait paru sympa lorsqu'il m'avait aidée à entrer ici, mais avec ce qu'avait dit le sarcophage ambulant et les aveux qu'il venait de faire, je le trouvais à présent, terriblement mesquin et méprisant. Grâce à lui, son dresseur avait pu repérer plus facilement où ce trouvait l'endroit où je me trouvais. Quel fourbe ce pokémon, il me répugnait ! L'humain fit également son fourbe et l'entendre parler me fit hérisser les poils et me fit pousser un long grognement. Je déteste qu'on me prenne pour un mâle ! Enfin là n'était pas le problème, car l'humain venait de faire une proposition assez mesquine. Tout en espérant que Deko n'accepte pas, je me mis à me demander si le piège de tout à l'heure ne venait pas de lui pour espérer capturer plus facilement des Pokémons ou arnaqeur avec plus d'aisance des humains, ce qui me fit légèrement froid dans le dos qu'un type aussi ignoble que lui me voulait, me faisant ainsi trembler, car il me rappelasi de mauvais souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Deko Kemono


avatar
Messages : 27
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 16

Informations du personnage
Âge:
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Jeu 20 Oct - 23:02

Deko avait bondit en arrière au cas où la Feunard aurait fait un geste, un réflexe violent face à la douleur, ces réflexes défensifs sont aussi normaux chez les humains et c'est primaire, pas forcément un geste agressif à l'égard d'une personne en particulier. Enfin bref, après que le Ranger vit que la douleur de la renarde s'était quelque peu estompée, il approcha de celle-ci et lui posa la question de si elle pouvait marcher. Suite à celle-ci, le Pokémon à neuf queues... Le Pokémon de type feu, essaya de se relever... sans succès. Le Ranger demanda alors souriant et plutôt chaleureusement :

- Tu veux de l'aide pour marcher ?

- Je ne veux pas être un poids, je veux encore essayer

Après c'était un Feunard, c'était pas spécialement lourd, si ? Sur le dos du Tutankafer et le tour était joué. Mais le Pokémon renard semblait déterminé à se relever, le blondinet le laissa alors faire. Après tout, c'était plutôt honorable et courageux de vouloir marcher alors qu'on souffrait. A la suite de quelques essais de la part du Pokémon renard et sa résussite, les quatre compagnons reprirent leur chemin vers la sortie du Château Enfoui, Deko se mit tout de même quelques mètres derrière la Feunard de manière à ne pas brusquer son allure. Blitz lui était devant son partenaire, à côté du Pokémon blessé et le cercueil spectral à la droite du Ranger. La petite troupe formant ainsi un rectangle continuait sa route vers le Désert Délassant, leur guide leur révélant qu'ils arrivaient dans les premiers souterrains.

Alors que le Ranger commençait déjà à être soulagé pour Kyubi, celle-ci le surpris en lançant un léger jet de flamme vers ce qui semblait être... Une Ball ? Le blondinet ne discernait pas vraiment laquelle était-ce puisqu'elle venait de se faire cramée... Mais c'était bien une Ball. Le Dynavolt avait commencé à grogner juste après l'attaque brûlante. Deko, lui, regarda plus attentivement devant lui à la vue des grognements simultanés des deux Pokémon canins et il put discerner une silhouette humaine qui s'approchait. La Ball que ce mystérieux jeune homme venait de jeter et son Mascaiman se tenant à ses côtés laissaient fortement supposé que le jeune brun était un Dresseur. A une plus courte distance du quatuor, le nouvel humain qui s'était joint à la bande s'adressa au jeune blondinet et aux trois Pokémon à ses côtés :

- Vous faites quoi ici ? Vous, vous êtes perdus les looser ?

Même pas un bonjour avant le trash talk ? C'était un rapide celui-là... La manière de parler du garçon ne dérangeait pas Deko plus que ça. Il avait vécu dans une grande ville alors les types un peu trop sûr d'eux, un peu trop orgueilleux, il connaissait et savait comment les gérer. Donc étape n°1; rester calme et ne pas surprovoquer (oui ce mot n'existe pas mais vous avez compris le concept). Puis étape n°2; répondre vite fait puis passer son chemin. C'était ce que comptait faire le blondinet quand son interlocuteur s’intéressa à Kyubi, plutôt normal pour un Dresseur vu que la renarde n'était pas commune à la région.

- La rumeur était vrai, il y avait bien un pokémon n'étant pas d'Unys qui ce balade en liberté dans la région. T'a l'air fort et d'avoir du caractère toi, je te veux ! Enfin tout dépend si tu ne lui appartient pas déjà. Si c'est le cas, je veux bien échanger un accès vers la sortie rapide.

Malgré la tenue de Ranger, l'opposant avait l'air de penser que Deko était un Dresseur, avec une des vêtements un peu excentriques... Le métier de Ranger est aussi en déclin que ça ? C'est triste. Bref, ça allait tout de même lui faciliter la tâche. Le Ranger n'avait qu'à lui dire que c'était déjà ses Pokémon, un petite preuve et le tour était joué. Le blondinet sourit à l'idée d'utiliser de vieux souvenirs de son passé de Dresseur pour duper un Dresseur lui-même. Le Ranger haussa les épaules en regardant avec un petit air désolé le garçon se présentant devant lui, il lâcha un petit "Meh" puis commença sa phrase :

- Désolé, mais il est déjà à moi. Pour le guide, il y a pas de problème, j'ai trouvé ce Tutankafer qui connaît l'endroit comme sa poche.

Deko pris sortit trois Ball de son sac. Une Sombre Ball et une Hyper Ball se trouvait dans sa main droite avec laquelle il pointa le Tutankafer et la Feunard, puis une Pokéball dans sa main gauche avec laquelle, cette fois-ci, il pointait Blitz devant lui. Après cette brève réponse, Deko s'avança vers le Dresseur, lui donna une petite tape sur l'épaule puis fit signe à ses trois compagnons de le suivre, continuant d'avancer lentement. Le soi-disant Dresseur tourna la tête, avec cette fois-ci lui même un petit air hautain et satisfait, pour regarder le propriétaire du Mascaiman. Cette expression n'était pas courante sur le visage du Ranger mais à ce moment là, il se trouvait plutôt fier de ce qu'il avait fait et puis un petit pique de temps en temps n'a jamais fait de mal à personne, n'est-ce pas ?

- Après, tu peux toujours y aller, il y a pas mal d'autres Pokémon plutôt balèzes la dessous. Sur ce, bonne chasse !

Le Ranger continua son chemin, Blitz était repassé devant lui et le sarcophage spectral attendait la renarde. Le blondinet, rigolait déjà intérieurement de la manière dont il avait dupé le Dresseur avec brio. Il espérait cependant que ce dernier ne le démasque pas ou qu'un autre obstacle leur obstruerait la route parce que celui-là commençait à être à court d'idées... C'est vrai que le Ranger aurait pu tout expliqué au Dresseur mais cela aurait pris du temps et rien ne garantissait qu'il se montre borné à capturé Kyubi au point de faire face à une autorité, certes moindre aux yeux des gens qu'un FPI, mais une autorité quand même ! Et commencez pas à manquer de respect aux Rangers ! C'est pas parce qu'il y a des clichés de Ranger écolos végans que c'est forcément des hippies (avec tout le respect que j'ai pour les écolos, les vegans et les hippies). Enfin, je m'égare... Le Ranger s'était arrêté au tournant d'un couloir pour attendre le Tutankafer et la Feunarde blessée, bien entendu, dans le champ de vision de celui-ci. La jubilation intérieure garçon s'estompa pour laisser place à une pointe de nostalgie, celui-ci fixant les trois Balls pour les ranger lentement dans son sac, mais pas une nostalgie mélancolique qui rend dépressif. Ça ressemblait plus à une légère et douce nostalgie qui vint caresser le blondinet, cette émotion lui avait rechargé les batteries et sa légendaire curiosité revint en puissance. Il ressortit alors on Pokématos, prêt à bombarder la bâtisse de clichés, sûr de revenir juste après cette aventure, bien que cette fois-ci il ne manquerait pas de prendre une Corde Sortie !

.:-------------------------:.
Battle Theme:
 

Epic Battle Theme:
 

Sad Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyubi


avatar
Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2016

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Ven 21 Oct - 23:02

Je continuais de trembler, malgré le fait que Deko faisait tout pour me sortir de ce pétrin. Je ne veux pas aller avec ce dresseur, s'il vous plait, ne me laissez pas aller avec lui, il me fait trop penser à mon tout premier et unique maître, à part la différence, ce'st qu'il ne volait pas. Je ne sais pas ce qu'il m'a prit, mais lorsqu'il a fait semblant de faire croire qu'ont était ses Pokémons, je me suis avancée vers Deko et je me suis collée à sa jambe, frottant légèrement ma tête contre l'une de ses jambes. Je n'étais pas obligée de faire cela, mais je sentais que pour me réconforter, je devais le faire et puis au moins, cela ne paraître pas suspect, ils n'y verraient tous que du feu. Le dresseur, légèrement sceptique, eût l'air tout de même légèrement énervé.

- Pff je m'en fou des autres, moi ce que je voulais c'était ce plumeau ! Les autres Pokémons sont tellement insignifiants. A part toi mon pote, j'en vois aucuns d'autres qui valaient la peine d'utiliser des Balls !

- Il est sérieux ?

"Ce n'est qu'un rageur, l'écoute pas !"

Tutankafer et moi étions choqués par les propos de ce sale dresseur, ce qui avait transformé ma peur en une haine grandissante. Il n'a pas le droit d'insulter mes amis, il n'a pas le droit de me capturer, un point c'est tout ! En tout cas, je réconfortais mon ami spectral, oui ami, parce qu'il est digne de devenir mon pote, tout comme l'humain et son partenaire qui l'accompagnent. En tout cas, s'il arrivait à me capturer, il allait vraiment souffrir, car ma rancune envers ce vantard serait immense. Qu'il touche l'une de mes queues tient, ça me permettra de le maudire ! Vous ne m'en croyez pas capable ? Après tout, ce que dit le pokédex est formel, et ce n'est pas ce stupide qui dira le contraire, s'il ouvre une page de son encyclopédie électronique.

Enfin bref, quoi qu'il en soit, après cette dernière réplique, hautement intellectuelle, il nous laissa passer, malgré le fait qu'il était encore en colère. Par contre, j'avais entendu Deko dire au mystérieux "il", mais pour une fois, je n'allais pas gueuler, il venait de me sauver la vie. On continua donc à marcher, mais je me stoppais en entendant un éclat de rire parvenir à nos oreilles. Oh il vient de ce rendre compte de la supercherie. Stressant un peu, le fait de ne pas pouvoir courir n'était pas vraiment super, comment ont allait faire pour s'en sortir ? Il venait de me protéger et malheureusement, il allait avoir des ennuis par ma faute, ce qui me rendait presque folle de colère, contre moi-même d'avoir condamné mon nouvel ami humain à ce faire tabasser s'il ce faisait retrouver. Soudain, je me sentis soulever, ce qui me fit pousser un petit cri de frayeur.


- Maintenant, ça va mieux aller pour avancer princesse ihihih !

"S'il te plait, repose-moi par terre, je vais vous ralentir et il va pouvoir très vite vous rattrapez !"

- C'est justement en procédant ainsi qu'ont ira plus vite !

Le Tutankafer s'était baissé et était passé sous moi pour me soulever et ainsi me placer sur ses épaules. Moi, je ne voulais pas qu'il fasse cela, mais encore une fois, il n'en fit qu'à sa tête. Franchement, je commence presque à en avoir marre que tout le monde soit trop gentil avec moi. Avant, presque personne ne l'était et maintenant, c'était comme si le destin avait rattrapé la boulette qu'il avait fait, donc du coup, je n'y étais pas habituée, il me fallait juste un temps d'adaptation. Toutefois, cela ne m'empêcha pas de sourire. Reprenant ainsi la marche, je me rendais compte que me faire porter était tout de même plus agréable que de poser une patte après l'autre. Je soupirais presque de satisfaction, avant de me rendre compte que la situation était grave et que ce n'était pas le moment de me reposer sur mes lauriers.

> Deko, je te remercie pour tout ce que tu as fait pour moi jusqu'à présent. C'est rare que des gens s'occupent de moi comme tu l'as fait aujourd'hui... Je suis désolée pour tous les ennuis que j'ai pu te créer, à toi et à Blitz. Au fait, je vous aimes bien, mais maintenant que j'y pense, tu vas m'abandonner chez des gens ou à Kanto... Au final, ça sert à quoi de porter de l'affection pour un humain ? Pff c'est toujours pareil...

En disant cela, j'avais fait l'aveu que je lui appréciais. Je lui avais également fait part de totu ce que je ressentais pour lui, mais en faisant cela, je me rendis alors compte qu'une fois sa mission accomplie, je ne le reverrais plus, ce qui me rendais triste et m'effrayais un peu, car je ne savais pas comment j'allais réagir lorsqu'il me rendrait le quart de mon cœur que je lui avais donné en me déposant sur le premier bateau en direction de Kanto. Tient, c'était rare que cela ne m'était plus arrivé. Ah quelle sensible je faisais parfois ! Alors que je réfléchissais à tout cela, le Mascaiman surgit de sous la terre, ayant presque faillit faire un arrêt cardiaque à mon porteur et à ma propre personne, comme quoi, une attaque Tunnel apprise et bien maîtrisée peut avoir tout son effet. Ceci ayant été fait pour nous bloquer la route, le dresseur fini enfin par arriver en courant, ce stoppant en ayant un air de dément, ce qui m'effraya légèrement. Il était tout de même pas prêt à tuer pour m'avoir ? Je ne l'espérais pas.


- Alors tu croyais me duper sale petit impertinent ? Je voulais te tester tout à l'heure et tu y a cru ! Un Ranger, ça ne capture pas les Pokémons, ça les pseudo-capture pour les soigner ou pour que le pokémon l'aide temporairement dans sa mission. Tu me prends vraiment pour un débutant ou quoi ? Donne gentiment ta carpette, sinon je sens que tu vas vite te retrouver dans un monde merveilleux, mais de quelle façon ? Seul l'avenir te le dira héhé. Alors ? J'attends !

Quoi ? Il est sérieux ? Il veut tuer Deko ?! Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans sa tête, c'est une sacrée évidence ! Me demandant alors s'il ne faisait pas partie d'une quelconque organisation et qu'il n'avait pas mit ses habits de travail pour pouvoir sévir tranquillement. Maman j'ai peur, ja'i super peur de la bêtise humaine qui en deux cents ans n'a pas dû tout été éradiquée, elle a l'air encore bien plus présente et plus forte qu'avant. Je me demande comment ont va faire pour s'en sortir, je'spère que Deko ou les deux autres Pokémons, auront une idée, parce que là, je sèche.
Revenir en haut Aller en bas
Deko Kemono


avatar
Messages : 27
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 16

Informations du personnage
Âge:
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Lun 24 Oct - 17:35

Deko regarda encore les trois Balls, chargées lourdement de nostalgie, avant de les faire se rapetisser pour les fourrer à nouveau dans son sac. Le Ranger attendait donc le Pokémon boiteux qui arriva finalement soulevé par le Tutankafer, leur serviable guide vers la sortie. Ils allaient enfin pouvoir rentrer, Deko allait aller se reposer, le type spectre retournerait chez lui dans l'étrange bâtisse et la renarde se ferait prendre en charge par les Rangers pour finalement retourner à Kanto où elle pourrait reprendre sa vie tranquille ! Puis tout ça finirait bien... Enfin, c'est ce que pensait le blondinet... En partant, le Ranger entendit tout de même quelques mots marmonnés par le Dresseur, sûrement frustré et énervé par l'attitude de Deko. C'est le genre de personne qui à horreur de perdre et là, c'était Deko qui avait gagné... Sans se douter qu'il y aurait une seconde manche.

- Pff je m'en fou des autres, moi ce que je voulais c'était ce plumeau ! Les autres Pokémons sont tellement insignifiants. A part toi mon pote, j'en vois aucuns d'autres qui valaient la peine d'utiliser des Balls !

Le blondinet lâcha un sourire de satisfaction puis continua sa route sans rien dire de plus. Le quatuor se remit à marcher à bon rythme puisque la Feunard était maintenant sur le cercueil d'or et ne gênait plus la marche, bien que jusque là elle ne fut pas un poids mais ralentissait tout de même les trois autres membres de la troupe. La troupe avança alors de quelques bonnes dizaines de mètres lorsque la blessée adressa la parole au jeune homme. Le Pokémon feu avait l'air d'appréhender quelque chose déjà depuis quelques bonnes minutes... Le Ranger regardait le type feu avec l'air d'attendre qu'il prenne la parole, penchant la tête vers la droite, attendant une réponse qui ne se fit pas attendre beaucoup plus longtemps.

> Deko, je te remercie pour tout ce que tu as fait pour moi jusqu'à présent. C'est rare que des gens s'occupent de moi comme tu l'as fait aujourd'hui... Je suis désolée pour tous les ennuis que j'ai pu te créer, à toi et à Blitz. Au fait, je vous aimes bien, mais maintenant que j'y pense, tu vas m'abandonner chez des gens ou à Kanto... Au final, ça sert à quoi de porter de l'affection pour un humain ? Pff c'est toujours pareil...

Le blondinet sourit à la phrase du petit Pokémon beige, il avait l'air amusé par la question du pauvre Pokémon alors qu'il n'y avait aucune raison de l'être, c'était même plutôt normal sachant que ce dernier s'était fait abandonné. Le Ranger prit ensuite une profonde et longue inspiration s'apprêtant à répondre à la question de la renarde déjà triste et nostalgique alors que le quatuor ne s'était même pas encore séparé. Bref, alors que le jeune homme commençait sa phrase, laissant échapper quelques sonorités sans vraiment de sens de sa bouche, bien qu'on eut l'impression de comprendre un mot, un mot simple et généreux, des sonorités qui ressemblait étrangement au mot "Merci"; un Mascaiman sortit de terre en face de la petite troupe, à présent à quelques petites centaines de mètres de la fameuse sortie. Alors que Blitz eut le réflexe de se décaler et de venir se positionner à la gauche du Pokémon sol. Deko, lui, d'abord surpris de voir un Mascaiman aussi profondément enfoui dans le sable, et bas oui d'habitude les Mascaiman c'est à la surface, chacun les raisons de sa surprise ! Enfin... Deko regarda quelques instants le caïman des sables pour finalement se rendre compte que c'était le Pokémon du Dresseur qu'ils avaient rencontrés quelques minutes auparavant. Blitz était sur ses gardes, prêt à attaquer ou à esquiver le petit crocodile, les deux Pokémon s'intimidant mutuellement en montrant leurs crocs et en laissant de légers cris s'échapper de leurs gueules. Le fameux Dresseur apparut quelques secondes après, confirmant la pensée du Ranger qui fit un signe de la main droite, demandant au Tutankafer et à la Feunard de s'éloigner, ceux-ci pouvaient passer derrière le Dynavolt. Le petit canidé se trouvant lui-même face au Mascaiman, le mur éloigné d'approximativement cinq mètres derrière le Pokémon vert.

- Alors tu croyais me duper sale petit impertinent ? Je voulais te tester tout à l'heure et tu y a cru ! Un Ranger, ça ne capture pas les Pokémons, ça les pseudo-capture pour les soigner ou pour que le pokémon l'aide temporairement dans sa mission. Tu me prends vraiment pour un débutant ou quoi ? Donne gentiment ta carpette, sinon je sens que tu vas vite te retrouver dans un monde merveilleux, mais de quelle façon ? Seul l'avenir te le dira héhé. Alors ? J'attends !

- Tu parles beaucoup... Si tu sais que je suis un Ranger, tu devrais plutôt nous laisser tranquille. Je suis fatigué, si tu te casses, je laisse passer ça.

En effet, le Dresseur parlait beaucoup et sur un ton qui ne plaisait guère au Ranger. C'est qu'il était déterminé à l'attraper la renarde, bien qu'elle soit blessée et affaiblie. Il allait tout de même un peu trop loin au goût de Deko. Le menacer ?! C'est vrai qu'ils étaient seuls et que le Dresseur pouvait être armé mais les Rangers étaient préparés à pouvoir se défendre contre des braconniers et des Pokémon furieux prêts à se ruer sur eux. Ce n'était pas un sale gosse qui allait intimider le blondinet. Celui-ci n'ayant en apparence à sec niveau idées de nouvelle ruse, il espérait que le Dresseur partirait finalement bien qu'il se préparait à ce que ce jeune arrogant attaque la pauvre troupe perdue à l'aide de son Mascaiman. Deko lui répondit en soupirant, à la limite de l'ennui, pas particulièrement pour faire enrager le maître du type sol mais plutôt parce que rester coincé dans ces infinis couloirs se ressemblant tous comme deux gouttes d'eau finissait par l'ennuyer à mourir ! En effet, comme vous avez pu le comprendre Deko avait horriblement envie de sortir, c'était d'ailleurs peut-être à cause de la poussière qui commençait à lui picoter le nez, si bien qu'il éternua sur le Dresseur faisant perdre toute crédibilité aux deux opposants. Un léger "D'solé" se fit entendre de la part du blondinet qui reniflait de toute son... âme ? Le jeune homme regarda celui qui lui faisait face avec de grands yeux ronds emplis d'innocence et de naïveté, c'en était ridicule ! La réaction du Dresseur allait peut-être être violente ou inattendue mais le fait est que les deux Pokémons avait certainement eut le temps de se casser et le plan de Deko aurait marché !

HRP:
 

.:-------------------------:.
Battle Theme:
 

Epic Battle Theme:
 

Sad Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyubi


avatar
Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2016

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Lun 24 Oct - 22:52

HS : Pas grave, j'attendrais =)

J'avais vraiment peur pour Deko, je ne voulais pas qu'il lui arrive quelque chose et pourtant, il semblait être sûr de lui. Il voulu faire en sorte que l'on s'échappe, mais je posais ma patte avant-droite, celle qui était pas blessée, sur son épaule, le tapotant gentiment, lui faisant bien comprendre, au Tutankafer, qu'il était préférable que l'on reste, car une idée était en train de germer dans mon esprit, surtout en voyant les deux Pokémons s'intimider l'un et l'autre et les deux dresseurs ce regardant également, bien que l'un des deux était dix fois moins agressif que l'autre et heureusement d'ailleurs, sinon je crois que je n'aurais pas supporté sa compagnie.

"Tutu fait-moi descendre s'il te plait"

- Mais...

"C'est pour aider Deko à nous en débarrasser plus aisément"

Ouais, c'est vrai, je lui ais donné un surnom de merde, mais moi j'adore, je trouve que c'est mignon et que ça lui va bien... Enfin bref, je lui ais chuchoté ces paroles, il n'était pas d'accord, mais j'ai insisté, il a fini par accepté, heureusement d'ailleurs. Puisqu'ils étaient tout les quatre tellement concentrés, je me trainais le plus vite possible, sans faire trop de bruit et lorsque j'arrivais enfin derrière le dresseur, Deko éternua, ce qui m'avait fait relever la tête et dresser les oreilles.

- Oh comment t'a osé m'éternuer dessus espèce de saleté ?! Tu vas voir où je vais te le mettre ton dé... Aie ! Ouille ! Non ! Lâche ! Ahhhhhh !!! Il a la rage ce pokémon ! Vient Tito on ce casse !!!

Le dresseur, fou de rage, allait s'élancer sur Deko pour lui assener un bon coup de poing, mais il fût stoppé dans son geste parce qu'un étrange renard à neuf queues, après avoir grogné, venait de planter ses crocs dans son mollet. Bien évidemment, je n'avais pas fait fort, mais vous savez comme ils sont les humains, ils sont douillet. Alors qu'il criait et ce débattait, je lui arrachait un bout de son pantalon, le gardant dans ma gueule, le scrutant s'en aller, avec son pokémon, d'un regard fier.

Je ne l'ai même pas mordu jusqu'au sang et il est parti ce cacher dans la jupe de sa mère comme si je lui avais arraché un morceau de jambe, alors qu'il était à peine blessé, franchement, quelle lopette ! Et dire que moi ja'i une patte gravement blessée et je ne fais pas tout un cinéma ! Je fini par lâcher le bout de pantalon, puis m'écroulait au sol, l'air fatiguée.


"Si quelqu'un veut mon avis, il avait pas bon goût"

- Espèce d'inconsciente, il aurait pu te faire vraiment mal ! Quelle femelle entêtée !

"Heureusement qu'on forme pas un couple, j'aurais pas fait long feu avant que tu ne fasse de moi une momie ahah !"

J'avais pris un air dégoûtée lorsque j'avais dis ce que je pensai de la jambe de l'humain. Mon dieu, ça fait combien de temps qu'il ne s'est plus lavé ce Tadmorv ? Enfin, mieux vaut que j'y pense plus sinon ce soir, je vais faire des cauchemars ! Le pokémon d'or me fait la morale, ce qui me fit sourire, puis rire, sachant très bien que cela n'arrivera jamais, je crois que je suis encore trop jeune pour aimer un mâle et faire des œufs, enfin je ne sais pas, maman m'a jamais vraiment parlé de ce sujet, c'est peut-être pour ça que je ne me sens pas prête.
Revenir en haut Aller en bas
Deko Kemono


avatar
Messages : 27
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 16

Informations du personnage
Âge:
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Dim 20 Nov - 14:34

Le Dresseur n'avait pas l'air très amusé de la situation contrairement au blondinet... Ce dernier était d'ailleurs sur le point d'exploser de rire en voyant son opposant indigné au possible, il était si rouge de colère que la couleur de son visage était bien plus vive que le rouge écrevisse du coup de soleil que le Ranger s'était pris dans le désert. Suivi d'un bon gros reniflement qui résonna dans tout le Château Enfoui, Deko tourna la tête pour vérifier si les deux Pokémons en avait profité pour filer... Eh il se rendit compte que pas du tout, au contraire la Feunard était juste derrière eux s'approchant lentement. Le plan était pourtant pas bien compliqué, si ? Le jeune homme soupira pour se retourner vers l'opposant d'un air défiant. Ils allaient sûrement devoir se défendre et ça n'enchantait pas yeux bleus. Après tout, si le cercueil d'or et la renarde de feu avaient suivis le plan, le petit groupe aurait pu fuir en toute lâcheté et le Ranger serait déjà entrain de manger des biscuits choco-noisette (ne le jugez pas, il est si innocent...) en douillant à cause des coups de soleils. Bref, le Dresseur pris la parole furieux :

- Oh comment t'a osé m'éternuer dessus espèce de saleté ?! Tu vas voir où je vais te le mettre ton dé...

Bon, il fallait s'y attendre, insultes et injures puis baston, qu'elle soit à coup de Pokémon ou de poings... Le blondinet se mit en position pour recevoir le coup de son assaillant (pas comme ça '^' bande de petits pervers) et riposter, de préférence par un bon coup de genou dans les dents, ça calme à tous les coups ! Le Ranger se fit légèrement déconcentrer par le type feu qui passa sereinement juste à côté de lui... Le Dresseur en profita évidemment pour venir asséner un coup de sa main gauche... Lorsqu'il s'arrêta brusquement, laissant juste un étrange silence qui dura quelques centièmes de seconde, même les deux Pokémon qui grognaient juste avant s'étaient arrêtés, avant de reprendre ce même silence qu'il avait instauré par un cri de surprise, voire de douleur... Aucune idée. Mais ce qui est sûr c'est qu'il criait et que le Pokémon renard était accroché à son mollet. Aussi le blondinet explosait de rire. Et hop, encore une scène à ranger dans le casier du magnifiquement ridicule !

- Aie ! Ouille ! Non ! Lâche ! Ahhhhhh !!! Il a la rage ce pokémon ! Vient Tito on ce casse !!!

Le Dresseur s'enfuit alors avec son Pokémon caïman en boitant à moitié, tout en laissant percevoir un mélange de peur, d'indignation et de frustration sur son visage, un mélange exquis qui ne laissait pas indifférent le blondinet s'efforçant de contenir son fou rire. Le fuyard vexé sortit alors un réplique digne d'un méchant cliché de série :

- C'est ça ! Ris tant que tu veux mais sache qu'on se reverra pauvre idiot ! Et toi saleté de Pokémon, tu finiras dans ma poche !

C'était la meilleure... Mais bon, il fallait à présent s'occuper de choses plus importantes. En effet, la Feunard avait empiré son cas. Le Pokémon sarcophage commençait à paniquer et si cet entêté de Dresseur se mettait en tête de remettre des bâtons dans les roues de notre quatuor, ils risquaient bien d'être coincés un bon moment ici. Il fallait se dépêcher, Deko s'accroupit prêt du Feunard, la prit pour la remettre sur la tête du Tutankafer tout en lui demandant comment elle se sentait, l'hémorragie ne semblait pas avoir repris... Le Ranger repris alors la route, cette fois en trottinant derrière le Tutankafer, ça serait bête de le semer, et Blitz côte à côte avec le guide spectral. Après quelques bonnes minutes de marche, les quatre amis purent enfin apercevoir la sortie. Le blondinet s'empressa de sortir son Pokématos, prenant quelques derniers clichés des lieux, il vit également qu'il avait à nouveau du réseau, faible mais du réseau quand même. Bref, c'était malheureusement aussi l'heure des adieux pour le Tutankafer... C'était qu'il les avait bien aidé et que sans lui, les trois visiteurs seraient certainement toujours coincés dans ce fichu souterrain. Le Ranger commençait déjà à chercher une récompense, un souvenir à donner au Pokémon cercueil comme remerciement, sortant par la même occasion les protections nécessaires. En effet, une tempête de sable semblait se lever dans le Désert Délassant... Yeux bleus (pas le dragon) commençait à vêtir le Dynavolt de toutes ces charges que le canidé ne pensait pas nécessaire. Mais bon, la sécurité c'est la sécurité et il n'avait pas son mot à dire. Aussi, Deko redoutait la réaction du type feu... C'était que la dernière fois qu'ils avaient aborder le sujet, il ne semblait pas très enclin à se détacher de ses trois compagnons. Bien sûr, le Ranger ne le voyait pas attaquer mais il était blessé et une mauvaise réaction pourrait bien rallonger le périple de ces trois là. Le petit Pokémon vert eut l'air de comprendre les appréhensions de son partenaire et s'approcha doucement de ses deux autres comparses. Blitz pencha la tête et tourna son regard vers le sarcophage doré pour le rediriger vers la blessée. Il prit alors un ton ironique :

- Alors, cette excursion ?

En effet, à la vue de la patte blessée du Pokémon beige personne n'aurait suggéré que la visite du Château Enfoui était une promenade de santé mais le Dynavolt était taquin et cherchait surtout à détendre ses deux interlocuteurs avant les fameux adieux.

.:-------------------------:.
Battle Theme:
 

Epic Battle Theme:
 

Sad Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyubi


avatar
Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2016

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Jeu 24 Nov - 20:20

Lorsque Deko m'a prise et m'a mise sur Tutu.. Oui c'est son surnom officiel, il lui va tellement bien, mais pas question que quelqu'un d'autre l'appel ainsi, c'est mon idée et c'est affectueux, alors que personne sans sentiments ne le prononce, sinon je mords ! enfin, ça allait être dur, vu que je ne brillais pas sous un bon jour, le jeune homme avait peut-être eût l'impression de soulever une poképoupée, mais avec les os en plus. Avant cela, je l'ai entendu rire, et je dois avouer que cela m'a fait du bien, il est tellement adorable quand il rit... Enfin voilà, je m'y suis attachée, il est tellement spécial ce gamin que c'est dur de ne pas y arriver.

Quoi qu'il en soit, lorsqu'il m'a demandé si ça allait, j'ai hoché la tête, puis je l'ai laissée retombée, un peu dans le vide, en me tenant à Tutu et en souriant, lui montrant que même si j'avais l'air morte, j'étais encore bien vivante. Je me remis comme il le faut, puis une fois dehors, je senti mon cœur commencer à ce serrer. Oh non, Tutu et l'équipe, ont doit ce séparer ! Enfin si j'ai bien compris... Donc Tutankafer n'étant pas à lui, il doit retourner d'où il vient et moi, il me ramène avec lui jusqu'à ce qu'il puisse ce débarrasser de moi. Mon ami semblant avoir comprit, me déposa à terre, semblant être encore bien plus triste que moi.

Bon, c'est l'heure...

J'ais soupiré, je n'ai pas su quoi lui dire. Blitz est venu, pour essayer de détendre l'atmosphère, mais c'était dur de montrer un air réjouit, surtout qu'on était tout les deux, super déprimé. Il y avait une tempête de sable qui était en train de ce lever, c'était le bon moment pour partir. Je scrutais mon bandage, étant un bon souvenir de mon aventure en terrain inconnu.


[color=darkred]"Ouais, c'était cool..."[7color]

- Je vais vous transformer en momie, comme ça, vous ne partirez pas !

"Quoi ???!!! T'es sérieux ?"

- Non, si je l'avais voulu, je l'aurais fais depuis longtemps... Allez rentrez bien et veillez sur Deko, c'est ce qui importe le plus

"Tutu..."

Il était super triste et je pouvais voir des larmes couler de ses yeux, ce qui fût réciproque, surtout lorsqu'il ce mit à dire sa dernière phrase. Après avoir reçu sa récompense, il s'en alla et moi, je l'ai laissé partir, le scrutant fixement, n'arrivant plus à dire grand chose. Dès que je serais mieux préparée et que j'aurais retrouvé ma mère, je reviendrait le voir, ça c'était une évidence ! Puisqu'on avait plus rien à faire ici, je me tournais vers les deux amis, les scrutant en ayant la'ir de leur demander silencieusement ce qu'on allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Deko Kemono


avatar
Messages : 27
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 16

Informations du personnage
Âge:
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Ven 6 Jan - 11:37

Bon... C'est pas que les deux partenaires étaient des sans-cœur mais à force, les au revoir ça les connaissait. C'est plus ou moins le taf d'un Ranger, il rencontrait un nouvel allié ou ennemi, qu'il soit Pokémon ou humain, se liait avec ce dernier pour finalement l'abandonner... Et puis nan, c'était pas un abandon ! C'était pour ça que Deko avait choisi cette voie, on n'arrête pas de se faire des amis, de bouger, de découvrir de se lier, se délier pour se relier ! Hein ? Beaucoup de '"lier" ? Peut-être oui, mais c'est que c'est difficile à décrire tellement ça lie... Enfin, c'est ce qu'aurait dit Deko. En attendant, il avait découvert un endroit aussi mystérieux que merveilleux, un Pokémon qu'il n'avait jamais vu en vrai et en plus qui sait communiquer ! Bref, ce fut une journée plutôt productive pour le blondinet. Et bien que ses nouvelles connaissances puissent être tristes de cet adieu, ils se seront bien amusés, pas vrai ? Cette question de côté, les deux Pokémon avaient commencés à se dire au revoir. Le Dynavolt marchait à leurs côtés tout en écoutant leur dialogue aussi nanar que touchant. Le canidé interpella alors le sarcophage spectral par un léger jappement en montrant une petite bourse marron fermée et nouée par un morceau de cordage, le tout dans la main du Ranger.

- Hey... Heu, Tutu ? Bref, attrape ça !

A l'intérieur de la petite bourse se mêlait une grande variété de baies allant de la baie Oran à la baie Jouca en passant par la Sitrus, la Prine ou encore la Sédra. Avec tout ça, le Pokémon spectre pourrait tenir quelques jours sans chercher de la nourriture pour autant... Enfin, est-ce que les types spectre mangent vraiment des baies ? Dans l'épisode 721 et dans XY/ROSA, le Pokédex dit quand même que les Tutankafer avale les humains et aime se nourrir d'or... Bref, ça étant dit le Pokémon doré s'enfonça alors dans la bâtisse souterraine, adressant un au revoir d'une des ses multiples mains une fois bien enseveli et éloigné pour à nouveau se retourner et disparaître de champ de vision du, à présent, trio restant. Le Dragon Blanc aux Yeux bleus, et oui je vais vraiment recycler cette vanne de mauvais goût, sortit l'équipement recommandé pour se protégé des tempêtes de sable et équipa les deux Pokémon en plus de lui-même. Il avait en effet amener une protection supplémentaire si il devait ramener le Pokémon recherché durant une tempête de sable, ce qui était exactement le cas. Les trois explorateurs se mirent alors en route à travers le désert et le début de tempête. Le Ranger prit la parole pour expliquer le déroulement de la suite des événements à la Feunard.

- Maintenant, direction une base Ranger ! Arrivés là-bas, on se quittera et j'irais écrire ce fichu rapport. De ton côté, des personnes plus compétentes que moi s'occuperont de te soigner puis à nouveau d'autres t’emmèneront où tu es censée être, à Kanto. Je pense que tu prendra le bateau, c'est ce qui est fait d'habitude.

Le Ranger, accompagné de son fidèle canidé vert et du Pokémon secourue se dirigea vers cette base d'un pas soutenu tout en tentant de ne pas forcer la renarde blessée. La tempête de sable commençait à souffler, obligeant le groupe à se dépêcher avant de devoir retourner dans la bâtisse tout juste quittée, le comble serait d'y retomber et s'y reperdre... Et puis, cette escapade n'avait que trop duré et ne devait pas durer plus. En effet, en plus de la tempête qui se levait, le soleil se trouvait déjà bien bas dans le ciel. En ajoutant la nuit et le sable, il serait tout juste impossible de sortir de ce désert avant l'aube et faire patienter toute une nuit un Pokémon blessé sans soins pourrait poser d'assez important problèmes. Que ce soit pour la concernée et ensuite à moindres mesures pour le blondinet. C'était que même s'il plaçait en priorité la vie de la créature, il serait problématique de se retrouver au chômage à cause d'un manque de temps. Tout en laissant ce problème-ci de côté, Deko se demandait quelle était la pensée de la renarde par rapport au programme futur et son retour à Kanto. Une interrogation qu'il exprima par un regard soutenu dirigé vers l'interlocutrice.

- Ça te va ?

Bien sûr, que ça aille ou pas à la Feunard, elle serait bien obligée de suivre les directives du Ranger. Après tout, elle était blessé et ne pouvait pas tenir face aux assauts répétés des deux comparses, l'humain étant à l'avant du type feu et le second sur les talons de ce dernier, sans aucune agressivité. Mais bien que la procédure n'était pas négociable, le Pokémon pourrait retarder le départ, le temps étant crucial à ce moment de la mission, le ressenti de la renarde n'était pas négligeable. Et bien que cette raison soit louable, ce n'était pas l'intention de Deko. En effet, le blondinet voulait juste connaître l'état d'esprit de la Feunard, sans aucune arrière-pensée. Et oui, il arrivait que cette facette sérieuse et calculatrice du Ranger puisse laisser totalement place à un Deko naïf et juste gentil, disparaissant sans laisser la moindre trace. Cela ne durait généralement pas longtemps, sauf en cas de détente extrême mais ça pouvait néanmoins arriver et cette question en était la preuve.

.:-------------------------:.
Battle Theme:
 

Epic Battle Theme:
 

Sad Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyubi


avatar
Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2016

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Mar 17 Jan - 23:44

HS : Désolée pour l'attente.

En marchant, il ce mit à m'expliquer le programme. J'avais l'impression de me faire larguer, un peu comme un colis qu'on amène à bon port, puis dont on ce fou de son sort. Cela me faisait mal de l'entendre parler ainsi alors qu'il avait su transpercer mon cœur rempli de noirceur envers les humains. Je m'étais bien amusée avec lui, je n'avais pas envie de le quitter, ce qui fait que j'étais super triste. En plus, ma patte n'arrangeait pas vraiment les choses, j'avais l'impression que je boitais de plus en plus. Toutefois, je continuais à avancer, il fallait bien que l'on arrive à destination avant que la tempête ne ce lève trop et qu'on ne puisse plus partir.

Après avoir fait cela, il me demandait si cela m'allait, je ne répondis pas, je n'en avais pas l'envie. En plus, je ne voulais pas être agressive envers lui, surtout pas après tout ce qu'il avait fait pour moi. Je me suis tout de même permise d'émettre un petit grognement, avant d'émettre un soupir. Oui bon, je suis avant tout un pokémon, c'est normal que je me comporte comme une bête, mais même si ma réponse n'était pas très philosophique, il avait sûrement dû comprendre mon ressenti. Tout de même, au bout de quelques minutes de marches et de silence, je fini enfin par prendre la parole.


> C'est la procédure je suppose, donc mon avis n'est pas prit en compte. J'aurais bien aimé rester à vos côtés, mais je dois rentrer, je ne veux pas que tu te fasses virer par ma faute, tu es trop gentil pour que je te fasse un aussi mauvais tour... Dit... Tu pourras leur dire à tes... collègues... de pas jeter ton bandage ? Je voudrais le récupérer... C'est que je suis née à Cramois'ile, dans le Vieux Manoir, mais j'ai trop la bougeotte, alors je ne saurais pas vraiment quoi faire si l'envie te prenait de me laisser un souvenir

En lui parlant, je me stoppais une seconde, étant surprise de voir une trace humide sur le sable. Elle ne resta aps longtemps, car je l'effaçais en jetant du sable dessus, faisant genre comme si ma patte boitant, l'avait recouverte sans le faire exprès. Après tout, je n'avais pas trop envie que l'on voie que cela provenait de mon œil. Secouant au passage ma tête, plus rien n'y paraissait, je ne voulais pas que l'on voie, qu'une fois de plus, j'étais trop émotive, ne voulant pas les gonfler, même si dans ma voix, tremblante un peu, on pouvait entendre que cette histoire ne me plaisait pas.

Je lui avais également fait part de ce que j'attendais de sa part. Au moins, il pouvait comprendre que s'il voulait me faire un cadeau, je ne serais pas compliquée, car ce souvenir de nos aventures me suffisait amplement et me donnerait également un style, ce qui ferait croire aux autres que j'étais une blessée de guerre et qu'il serait préférable de ne pas trop s'approcher. Enfin je lui avais demandé cette requête, même si j'étais persuadée qu'elle serait impossible à tenir, car à part mon ancien dresseur qui n'avait pas de cœur, la plupart des humains, normaux et dotés de cœur, ne remettraient jamais quelque chose de vieux et d'usager, de peur d'agraver la blessure, ce qui, dans un sens, était tout à fait évident.


> Enfin c'est toi qui vois, c'est vrai qu'après tout, ils vont te traiter de fou si tu parles à ma place.

Je me mis alors à sourire très légèrement, venant de me rendre compte que ce genre de détail pourrait effrayer ces humains qui voudraient s'occuper de moi. Ce demandant alors ce qu'il allait faire, je me dis qu'il valait mieux qu'ils ne le traitent pas de fou, car s'ils ce moquaient de lui, j'étais encore capable de m'en mêler. Quoi qu'il en soit, je me tut à nouveau, espérant que tout cela le satisferait.
Revenir en haut Aller en bas
Deko Kemono


avatar
Messages : 27
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/08/2016
Age : 16

Informations du personnage
Âge:
Alignement:
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Jeu 19 Jan - 10:45

A l'annonce du plan, la Feunard lâcha un léger grognement. Le Ranger se serait certainement, au moins retourné s'il n'avait pas clairement entendu que ce n'était pas un grognement d'agressivité. En effet, ça ressemblait nettement plus à un grognement d'agacement et le soupir qui suivit ne fit que confirmer ce qu'avait entendu le blondinet. Ce grognement ne le dérangea pas plus que ça, c'est plutôt ce que font habituellement les Pokémon au lieu de parler par télépathie... Bref, après quelques bonnes minutes de marche dans le désert, le soleil au ras du sol, on pouvait commencer à apercevoir la bâtisse Ranger, camouflée et légèrement ancrée dans une dune de sable. On pouvait aisément comparer le bâtiment à un Centre Pokémon, en un peu plus gros et peint aux couleurs de la nature pour ne pas dépayser les Pokémon vivant en ces lieux. Plus ou moins au même moment, le type feu pris la parole :

- C'est la procédure je suppose, donc mon avis n'est pas prit en compte. J'aurais bien aimé rester à vos côtés, mais je dois rentrer, je ne veux pas que tu te fasses virer par ma faute, tu es trop gentil pour que je te fasse un aussi mauvais tour... Dit... Tu pourras leur dire à tes... collègues... de pas jeter ton bandage ? Je voudrais le récupérer... C'est que je suis née à Cramois'ile, dans le Vieux Manoir, mais j'ai trop la bougeotte, alors je ne saurais pas vraiment quoi faire si l'envie te prenait de me laisser un souvenir.
Enfin c'est toi qui vois, c'est vrai qu'après tout, ils vont te traiter de fou si tu parles à ma place.


La Feunard n'avait pas tout à fait raison. Il est vrai que la procédure ne prenait pas l'avis du Pokémon concerné en compte. Mais Deko n'était pas la procédure. Il en suivait les grandes lignes mais pas tout à la lettre, c'est que rien que pendant cette expédition il l'avait enfreint maintes fois cette procédure. Rien que s'aventurer dans le Château Enfoui ou laisser partir le Dresseur qui les avait agressé en étaient, bien que s'il avait persisté à essayer d'arrêter le Dresseur il ferait déj nuit noire et sortir de la bâtisse souterraine aurait été impossible et le blondinet n'aurait pas rencontré la renarde en restant à la surface. C'était donc des... infractions positives ? Non, une infraction est forcément négative, la preuve est la patte brisée du Pokémon sauvé, c'était le point de vue du Ranger bien qu'il assumait les sorties de route qu'il avait pu faire durant sa mission. Bref, le blondinet s'accroupit devant la renarde, enleva le bandage de sa patte pour en appliquer un neuf. Il sortit par la même occasion une grande bouteille d'eau de son sac et la versa sur le bandage usé. Le Ranger ré-enroula alors le bandage dépourvu de sang bien qu'encore franchement pas propre sur une patte avant saine de la renarde.

- Tu sais ça ne me dérange pas. Après tout, le bandage allait être jeté donc s'il peut te servir à quoi que ce soit. Et puis même si je doute que beaucoup de Ranger ai déjà rencontré un Pokémon qui parlait, on sait plus ou moins les comprendre par leur gestuelle ou leurs sons, il ne me prendront pas pour un fou.

Le Ranger tapota la tête du type feu pour se relever et se remettre en marche. Ils n'étaient à présent plus qu'à une petite centaine de mètre de la base Ranger que plusieurs médecins s'agitaient, amenant un brancard pour soulever la renarde. L'heure des adieux était là, le soleil s'était couché depuis peu et le sable fouettait le bas du corps du Ranger. Le Dynavolt se protégeant du sable derrière les jambes de ce dernier sortit la tête sur un côté. Le Ranger s'accroupit à nouveau pour défaire la lourde protection du corps de la renarde, protection qui avait certainement dû la faire forcer d'autant plus sur sa patte blessée. Le blondinet se releva ensuite, la protection sur son épaule, tout en marchant lentement à reculons.

- Franchement, je suis content de t'avoir rencontré. C'est pas tous les jours qu'on croise des Feunard à Unys et encore moins qui parlent ! J'espère qu'on se recroisera un jour mais ce jour-là évite de faire parler trop de toi.

Le Ranger se retourna ensuite pour courrir vers les brancardiers, leur explicant pour le fameux bandage sur la patte avant. Le blondinet se précipita alors vers la porte d'entrée de la base, se retourna une dernière fois vers Kyubi, lui fit un signe de la main et entra dans la bâtisse suivit de près par son partenaire canidé. Une bonne douche puis un rapport, qui à présent devant lui, fatiguait déjà le Ranger qui ne demandait pourtant que ça il y a de ça quelques heures... Encore une fois le Ranger indécis espérait une nouvelle mission d'ici peu de temps et s'il n'en avait pas, il ira rendre visite à la mystérieuse bâtisse souterraine, voire à la renarde qui sait. Elle avait révélé un lieu, nan ? Le Vieux Château, c'est ça ?

HRP:
 

.:-------------------------:.
Battle Theme:
 

Epic Battle Theme:
 

Sad Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyubi


avatar
Messages : 91
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2016

MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko) Ven 20 Jan - 17:43

Alors que l'on arrivait enfin à destination, on me souleva pour me poser sur un brancard. Bon au moins, c'était tout ça de moins à marcher, car il était vrai qu'avec l'équipement de Deko, cela n'était pas simple de marcher. Il me changea le pansement et me dit qu'il ne passerait pas pour un fou, m'expliquant ainsi la raison, ce qui me fit sourire. Il était vraiment bien ce Ranger ! Quand il me tapota la tête, cela me fit bizarre, c'était tellement rare que l'on me fasse cela, mais j'ai apprécié, au point de lui faire un câlin lorsqu'il m'a enlevé son attirail, sensé me protéger. il me dit qu'il était content de m'avoir rencontré, c'était réciproque, alors je lui fit un sourire. Il semblait qu'il avait envie de me revoir, mais dans d'autres circonstances, ce qui m'ému un peu.

> Tu sais, où qu'elle ait, une princesse ne passe jamais inaperçue héhé ! Si tu passes à Kantô, va à Cramois'île, je serais ravie de faire visiter, à toi et à ton équipe, l'endroit où je suis née. Ne fixons pas de rendez-vous, dès que tu seras à Kantô, je le saurais, il te suffira juste de penser à moi et je viendrais à votre rencontre.

Lui dis-je, avant qu'il ne parte. Bon ça fait super mystérieux, mais dès que je me lie d'amitié avec quelqu'un, le lien psychique que je forme avec peut me permettre de savoir où il ce situe, enfin approximativement. Le voyant s'en aller en courant, je le vis plus tard, me faire un signe, alors je lâchais un jet de flamme vers le haut, dans sa direction, ce qui fit reculer le personnel soignant, car ils avaient eût peur que je les attaques, mais c'était juste un signe d'adieu à Deko que je lui faisais, et que j'espère, il comprendra. On me fit ensuite plusieurs soins, puis on s'occupa de moi jusqu'à ce que j'aille mieux. Lorsque ce fût le cas, l'un des Ranger me raccompagna au bateau.


- J'espère que cette fois-ci, tu ne feras plus de bêtises et que tu rentreras bien chez toi ! Je commence à te connaître, tu es une coquine ! Allez princesse grimpe dans le bateau, il va bientôt partir !

Ah bah tient, lui il m'a bien cernée, c'est vrai que je ne suis pas toujours très sympa avec les humains et surtout avec lui en particulier, parce que le faire tourner en bourrique, ça m'a bien divertie. Avant de grimper dans le navire, je lui fais un coup de boule sur la jambe, amicalement, bien sûr, avant de sauter dans le bateau, émettant une sorte de rire. Je lui fais "au revoir" avec l'une de mes pattes-avants. Alors qu'il croyait que tout allait dasn le meilleur des mondes et que j'allais retourner chez moi, je sorti du bateau lorsqu'on arriva à Jotho. Même si le Ranger avait dit de bien me surveiller, cela semblait être trop dur pour les passager du navire. Me voici ainsi repartie pour de nouvelles aventures !

HS : Si jamais tu as envie de refaire un rp avec moi, hésite pas de m'envoyer un mp =) Sinon, on peut archiver le topic, il est terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite visite du désert (PV Deko)

Revenir en haut Aller en bas
 

Petite visite du désert (PV Deko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Unys :: Désert Délassant :: Château Enfoui-