Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Dim 1 Oct - 10:34 par EternalStay

» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

Les Larmes de la Sirène [OS]

Alice Taylor


avatar
Messages : 782
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Les Larmes de la Sirène [OS] Mer 7 Sep - 20:32

'Je t'aime aussi..'

Le lendemain de sa rupture très douloureuse avec Green, Alice se réveilla dans son lit, dans son énorme maison d'Eternara, et vit enfin le fameux texto envoyé par son ex-petit ami, disant qu'il l'aimait. Elle rougit de nouveau - heureusement que personne ne pouvait la voir, alors que des larmes coulaient silencieusement sur son visage, de joie comme de tristesse. De joie car ça la rendait follement heureuse de lire ça, de savoir qu'il l'aimait aussi, qu'il l'aimait toujours malgré ce qui s'était passé, une forme de réponse à sa propre déclaration qu'elle avait faite à l'oral dans la villa de l'île 4, juste avant de courir vers la sortie et de le quitter finalement. Mais de tristesse également, justement à cause de ça. Elle aurait dû rester, au moins avoir la décence, la politesse, d'attendre sa réponse, ou au moins sa réaction. Quelle idiote ! Mais non, elle n'avait plus voulu croiser ce regard émeraude alors en larmes car ça lui faisait trop mal de voir le jeune homme ainsi... si ça se trouve, et probablement étant donné ce message, les larmes du Maître avaient redoublées après son départ, tout comme celles de la jeune fille. Pauvre petite imbécile... Toujours si égoiste, si bornée, si impatiente... mais en même temps, est-ce que ce message voulait dire qu'il voulait la voir revenir ? Pas totalement. D'ailleurs, il le lui avait dit, qu'il était amoureux d'elle, avant d'exiger qu'elle s'en aille. Cette simple pensée ne fit que redoubler les larmes sur son visage, et elle posa le portable sur sa table de chevet, avant de s'allonger de nouveau.

Si seulement elle pouvait se rendormir, retourner dans le joli rêve qu'elle était en train de faire avant de se réveiller. Green était présent, évidemment, sinon, ce ne serait pas un joli rêve, fufu ! Ils étaient juste sur une plage, seuls, à se taquiner gentiment, oralement et physiquement, en se pinçant, se chatouillant, se griffant, s'embrassant... Il n'y avait ni villa, ni île paradisiaque ni même aucun de leurs pokemons (même pas Tentacruel !) mais rien que de le voir avec son petit sourire arrogant, qui la charriait puis la câlinait, ça lui suffisait, elle ne demandait rien de plus. Rien qu'en se souvenant du Green qu'elle avait provoquée, si haineux et désespéré, elle grimaça. Pfff... ça ne servait à rien qu'elle tente de s'endormir de nouveau, elle n'y arriverait pas, c'était déjà un miracle qu'elle y soit parvenue la veille, comme si elle avait été épuisée mentalement. D'ailleurs, maintenant qu'elle y pensait... comment s'était-elle réveillée sur son lit ? Sans doute l'un de ses agents l'y avait amené. Thomas n'aurait pas la force physique, il était si frêle... elle ouvrit de gros yeux en songeant à Flynn, alors qu'elle ne voulait plus qu'il la touche, plus jamais. Mais la dernière fois qu'elle l'avait vu, il ne semblait pas bien en point, avec ce coup à la tête qu'il n'avait honnêtement pas volé. Le plus probable était qu'il s'agissait d'Amos, qui, lui, n'avait aucune attirance pour la blondinette, je vous rassure. Il y était attaché malgré son air glacial, mais plus comme une nièce quelque chose du genre, elle avait été son élève au sein de la Team Aqua, tout de même. Quoi qu'il en soit, se rendant compte qu'elle n'arriverait pas à se rendormir, Alice se leva finalement de son lit.

En regardant par la fenêtre, il était encore très tôt, on voyait à peine le Soleil commencer à se lever. Elle regarda le sms envoyé par Green et constata en soupirant qu'il l'avait envoyé peu après qu'elle l'ait quitté, hier. Qu'est-ce qu'il allait croire, vu qu'elle ne lui avait pas répondu depuis ? Qu'elle faisait la tête ? Qu'elle avait tourné la page ? Bordel ! Elle avait surtout peur que ça le pousse à se faire du mal, mais songea que Tentacruel veillait sur lui, qu'il ne laisserait pas son maître adoptif se mutiler... rien que de revoir cette vision en tête, de Green se faisant des entailles au couteau devant elle, le visage larmoyant, elle avait mal au ventre, comme envie de vomir, et elle s'appuya contre sa commode. Après un instant, elle se dirigea finalement vers la salle de bain adjacente à la chambre, et mit à couler de l'eau froide. Rien de tel pour se remettre les idées en place, n'est-ce pas ? C'était ce qu'elle s'était dit lors de leur petite dispute, qui paraissait si légère comparée à ce qu'ils vivaient maintenant. Elle se déshabilla rapidement, puis alla directement sous la douche froide. Cette fraîcheur soudaine lui rappela immédiatement la grotte de glace, et voir ses blessures sur son corps lui rappela tant d'autres souvenirs... Putain ! Absolument tout lui rappelait Green, ou un souvenir partagé avec lui... elle laissa couler ses larmes en même temps que l'eau coulait de la poire, et s'aspergea finalement le visage d'eau froide, comme pour rafraîchir son visage rouge et larmoyant. Après quelques instants comme ça, elle se lava machinalement, l'esprit ailleurs, et se rinça de la même façon, avant de couper l'eau, et d'enfiler un peignoir... pas le peignoir trop chou qu'elle avait porté sur l'île, évidemment !

Elle se rhabilla puis sortit enfin de sa chambre, n'arborant exceptionnellement pas son petit sourire malicieux. Elle descendit, pour voir au salon ses trois agents, qui étaient sans doute d'humeur très matinale eux aussi. Ils avaient passés la nuit ici vraisemblablement, ce qui ne dérangeait pas la jeune fille, mais ce qui la dérangeait en revanche, c'était qu'ils s'éternisent trop longtemps. Amos se tenait déjà debout, prêt à partir, un air froid sur le visage comme d'habitude, cachant, qui sait, une légère inquiétude pour sa patronne. Thomas, lui, assis sur le côté d'un fauteuil, avait un air triste et compatissant, Alice était comme une grande soeur à ses yeux, alors la voir ainsi, forcément, ça ne lui faisait pas plaisir. Quant à ce cher Flynn, lui était assis sur le canapé, un air désolé et presque honteux sur le visage. Tous trois remarquaient bien à l'absence de sourire et les yeux encore rouges sur son visage que leur leader sadique n'était pas dans son état normal. Et même si ce n'était pas le genre des Teams de faire dans le sentimental, leurs membres n'étaient pas non plus des machines ou des insensibles absolus, même s'ils cachaient généralement cette sensibilité considérée comme une faiblesse. C'était d'ailleurs ce que faisait Alice en ravalant ses larmes à ce moment là, affichant un air neutre mais des yeux regardant dans le vide. Elle déclara finalement :

"J'ai de nouvelles missions pour vous. Amos, continue à surveiller les Rockets. Thomas, fais de même avec les Venoms. Flynn... Rends-toi à Alola et enquête sur les légendaires et les organisations qui s'y trouvent. Jusqu'à nouvel ordre, vous ferez vos rapports à Amos."

Elle avait dit cela d'un ton presque inhumain, presque robotique, comme un élève présentant un exposé qui se contentait de lire ses notes de façon pas du tout dynamique. Ce n'était pas le ton habituel de la jeune fille, d'habitude si taquine, si malicieuse, même parfois colérique... Mais les ordres étaient clairs, et comme elle n'ajouta rien d'autre, ça signifiait qu'ils pouvaient disposer. Amos s'apprêta à partir sans plus attendre, de même pour Thomas qui regardait par terre, attristé de ne plus faire ses rapports lui-même à Alice. Mais elle n'avait clairement plus la volonté en ce moment de s'occuper des affaires des derniers Aquas encore en activité. Elle n'avait plus envie de rien d'ailleurs, hormis être seule et ruminer sa colère... évidemment, le seul agent qui eut quelque chose à dire fut Flynn, qui déclara, honteux :

"Alice... je suis désolé..."

"Dans ton intérêt, évite les régions Kanto, Johto et Hoenn, Flynn. Je ne pourrais plus te protéger..."

Puis elle se tourna ostensiblement et attendit qu'il parte. Il n'avait pas intérêt à venir la toucher de nouveau sous peine de se prendre une beigne, celui-là ! Par reconnaissance pour son amitié et de sa loyauté, elle voulait quand même le laisser en vie, et au sein du petit groupe Aqua, mais elle ne voulait plus le revoir, ce pourquoi elle l'envoyait dans une région lointaine avec un objectif vague et qu'elle avait nommé Amos responsable temporaire. Ainsi, elle ne le verrait plus du tout et n'aurait plus de contacts avec lui, même par écrit. Il était juste coupable de l'aimer, en réalité, et d'avoir eu l'audace de vouloir la récupérer, n'ayant compris que trop tard qu'elle n'était pas intéressée tout simplement. Il allait payer le prix de son audace, mais pouvait remercier la jeune fille de l'avoir sauvé de Green, et il partit donc sans demander son reste, laissant la jeune fille seule dans son immense maison. Elle resta immobile un instant mais se sentait si mal... elle n'avait jamais souffert de la solitude auparavant ! C'était juste qu'elle n'avait connu personne suffisamment digne de partager son temps... sa respiration devenait plus forte alors qu'elle tentait de ne pas pleurer, puis elle prit un vase dans les mains et... le balança contre le mur avec violence, avant de murmurer dans un sanglot :

"Pourquoi... pourquoi..."

Et elle arracha un tableau accroché au mur pour le balancer à son tour ! Elle fit de même avec tout ce qu'elle pouvait trouver, la télécommande, des magazines où la Sirène était en couverture, des crayons, et même un pot de Nutella qui trainait là ! Tous ces bruits d'impact couvraient au moins ses sanglots, et elle criait à chaque fois qu'elle lançait quelque chose... ça faisait un peu de bien, que de se défouler... mais la question perdurait, et elle la posa en hurlant :

"Pourquoi ça fait si mal !!!"

Elle tomba alors à genoux en pleurant après ce cri de rage. Elle ne se souvenait pas avoir souffert comme ça auparavant. Elle détestait avoir mal... surtout mentalement, à cause d'une personne à laquelle elle s'était trop attachée. Tout ça pour un garçon... un bête garçon ! Tellement borné... mais elle n'arrivait pas à le haïr, car ce n'était pas sa faute. Pourquoi avait-il fallu qu'elle ait l'idée atroce de le faire rencontrer ses agents, juste pour qu'il vérifie que sa paranoïa était ridicule et fausse, et bien il avait eu raison sur toute la ligne, finalement ! Elle aurait dû se débattre davantage contre Flynn, elle aurait pu lui filer un coup de boule par exemple ! Ca aurait un peu abîmé son visage d'ange, mais bon... elle n'était plus à ça près, maintenant.

Elle restait donc là, assise sur le sol de son salon luxueux, entourant ses genoux avec ses bras, comme recroquevillée sur elle-même. Elle, la puissante Maîtresse de Hoenn, la terrifiante chef de la Team Aqua, redoutée et détestée par tant de gens, était là, brisée par un chagrin d'amour. Elle sourit ironiquement en ayant cette pensée, se trouvant si pathétique. Puis, comme s'il avait entendu le cri de désespoir de sa maîtresse depuis sa pokeball, Bekipan en sortit alors, pour la voir dans cet état lamentable, honteux pour une jeune fille si forte d'habitude. Mais d'un côté... elle lui rappelait la petite Alice qui l'avait capturé, alors que lui était un Goélise et elle une fillette haute comme trois pommes. Elle avait peur de lui au début, même... et elle s'était recroquevillée ainsi après la mort de ses parents, avec le même regard attristé, désespéré. Il voulait juste la consoler... Elle regarda l'oiseau, son tout premier pokemon, et détourna le regard très vite, voulant que personne ne la voie ainsi, pas même un pokemon ! Néanmoins, elle se laissa faire lorsqu'il la couvrit avec ses ailes, comme pour la protéger, comme lorsqu'il n'était qu'un petit Goélise, sauf qu'aujourd'hui, ses ailes étaient assez larges pour la recouvrir, cette jeune fille se frêle mais pourtant si forte en temps normal. Elle pleura de nouveau, ne sachant absolument pas quoi faire... elle n'avait ni faim, ni soif, ni envie de dormir, ni de regarder la télévision, ni quoi que ce soit d'autre, même pas de battre ces imbéciles de dresseurs qui parvenaient jusqu'à elle après avoir battu ce Conseil d'incapables. Elle dirait qu'elle était malade et puis voilà, c'était d'ailleurs presque vrai, elle n'avait même pas la force de se lever.

Puis elle reprit son portable. Il y avait toujours ce fameux texto de Green, qui la faisait sourire et pleurer en même temps. Elle devait lui répondre maintenant, mais ne savait absolument pas quoi écrire. Elle lui avait déjà dit qu'elle l'aimait après tout, que pourrait-elle dire de plus ? Qu'elle voulait le revoir, mais le voudrait-il, lui ? Il avait été clair la dernière fois, il voulait la tête de Flynn si elle voulait une chance de revenir à ses côtés. Si ça continuait comme ça, si elle commençait à dépérir de chagrin, peut-être accéderait-elle à sa demande... mais elle ne pouvait pas. Ce serait mettre un terme à la Team Aqua de façon définitive, même si cette dernière était déjà en ruines et ne comptait plus que les derniers fidèles... et Alice avait sans doute bien des défauts, mais ce n'était pas une ingrate. Sans la Team Aqua, que serait-elle devenue ? L'orpheline serait restée une petite voleuse de rien du tout, tellement faible... et même si cette organisation n'avait pas eu la chaleur de la famille qu'elle avait perdue, elle l'avait accueillie, entraînée, voire même apprécié pour certains des membres. Le leader Arthur l'avait accueilli, lui, et Amos l'avait entraîné... tout ça pour en faire la parfaite héritière, sans aucun doute, mais elle avait cru - ou voulu - percevoir des traces d'amour vis-à-vis d'elle et ça lui avait suffi. Quant à Flynn... et bien il l'avait aimé, même si ça n'avait jamais été réciproque. Et même si Alice était une sale peste avec tout le monde, elle n'avait pas été indifférente à tout cela, et ne pouvait donc pas tirer un trait sur cette famille d'adoption, qui lui avait permis d'acquérir un pouvoir si grand... qu'elle avait été digne de Green, ironiquement. Il ne l'aimait bien sûr pas pour son pouvoir ou ses talents de dresseuse, mais aurait-il eu le moindre intérêt pour elle si elle n'avait pas été Conseillère puis Maîtresse ? Sans ce pouvoir, elle n'aurait pas eu cette arrogance démesurée qui allait de paire avec celle du châtain...

Alice aurait préféré lui dire les choses de vive voix, elle aurait pu l'appeler d'ailleurs, mais rien que d'entendre sa voix, elle aurait sans doute pleurer, ou elle aurait bafouillé comme hier, alors finalement, c'était peut-être mieux ainsi. Elle se mit donc à taper sur son portable, en espérant trouver les mots justes, mais en tout cas elle parlait avec son coeur.


'Tout ce que je t'ai dit sur l'île était sincère. Je ne peux pas vivre sans toi. Mais je ne peux pas trahir ceux qui m'ont aidé lorsque j'étais si faible et indigne de toi...'

Voilà, ça résumait en quelques mots sa pensée, il ne lui restait plus qu'à appuyer sur 'envoyer', mais en aurait-elle la force ? Il lui fallut déjà bien du courage pour écrire, et donc reconnaître, qu'elle avait été faible, et donc indigne de lui, mais après tout, il ne connaissait pas son passé, hormis le fait qu'elle avait été la chef Aqua. Peut-être qu'elle lui en parlerait la prochaine fois qu'ils se verraient, si prochaine fois il y avait. Elle n'aimait pas du tout parler de son passé, car ça signifiait parler de sa faiblesse, mais avec lui, elle savait qu'elle pouvait tout dire, si toutefois il la pardonnait. Elle craignait sa réponse, mais prit finalement son courage à deux mains et cliqua sur 'envoyer'. C'était fait, mais maintenant, la peur dominait son esprit, de la réponse qu'il allait lui donner... serait-il jaloux, indigné peut-être qu'elle puisse accorder de l'importance aux derniers Aquas, peut-être touché qu'elle répète de nouveau que sa vie sans lui était impossible. Tant de possibilités... elle continua à sangloter de plus belle, triste et inquiète en même temps, enveloppée dans les ailes réconfortantes de son Bekipan, qui regardait, compatissant, couler les larmes de la Sirène.

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
 

Les Larmes de la Sirène [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Hoenn :: Eternara-