Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Rising World
Ven 1 Sep - 16:03 par EternalStay

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

50 shades of teal [Alice]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: 50 shades of teal [Alice] Ven 19 Aoû - 22:40

Cramois'Ile, quel souvenir inoubliable. Jamais Green n'oubliera leurs visages et tout ce qu'ils dégageaient. Oh non, jamais. Malheureusement, ils ne pourront pas vanner Led – ou du moins pas trop – dans ce rp car bon, le temps que l'on sache ce qui va véritablement s'y passer.. On avait le temps. ''Ils'' ? Ah, oui, j'avais oublié ! Aleen vous a manqué, je suppose. Sachez qu'il est de retour ! Et à leur couple exceptionnel, il fallait un début exceptionnel et hors-du-commun. Tout comme l'endroit où ils se situaient ? Sur l'île 4 ? Nan, pas encore. Ils étaient dans le jet privé de Green, ne s'étant pas quitté depuis leur rencontre avec les deux niais, en direction de l'île 4. Sauf que le seul qui connaissait la destination, c'était le châtain. Il savait très bien à quel point elle était impatiente, mais savait surtout à quel point ça risquait de lui faire plaisir. Il la laissait donc languir. Oh non, ça ne devait pas lui plaire, ça, il en était convaincu, mais elle n'avait pas vraiment le choix. C'était THE surprise, il avait investi des milliards – mais vraiment – de Pokédollars dedans. Alors sous aucun prétexte elle ne saura avant leur arrivée de quoi il s'agit. Bref.. Cela faisait déjà trois bonnes heures que l'avion volait, et il n'avait pas l'air de vaciller malgré les deux gros égos qu'il transportait. Qu'avaient-ils fait pendant ces trois heures ? Je laisse Alice exprimer ses idées les plus folles. Ils se sont peut-être envoyer en l'air.. Après tout, ils sont dans un avion. Et quel avion !

Parlons plus en profondeur de ce jet ! Green pourrait vous parler en profondeur d'autre chose, mais je doute que ça soit autorisé sur le forum.. Bref, c'était un palace volant. Tout était à l'image de Green – et d'Alice -, parfait. À l'intérieur de l'avion, il y avait, après le cockpit, un grand salon qui rappelait singulièrement celui qu'il y avait chez Green. Quelques sièges très confortables face à face qui étaient obligatoires, pour la sécurité tout ça tout ça, séparés par une table où traînait normalement le paquet de cigarettes de Green (qu'il avait rangé, on ne sait jamais..Enfin quand j'dis ''rangé'' disons qu'il avait été déplacé dans un coin, et donc pas du tout à l'abri de se faire démasquer), ainsi qu'un luxueux canapé en cuir face à un autre écran 4K. En dessous duquel il y avait plusieurs consoles de jeux. Il n'avait jamais proposé à Alice de jouer avec lui, d'ailleurs, alors qu'il rafolait des jeux vidéos. Si ça se trouve, c'était trop gamin pour elle. Ou elle était trop bien pour de telles activités, peut-être. Oh oui, c'était du genre à faire ce genre de remarque ! Vert commençait à cerner on ne peut mieux qui elle était, enfin surtout les petits détails de sa personnalité. Bref ! Dans l'avion, à l'arrière, il y avait aussi une salle de bain avec une douche à l'italienne, avec un jacuzzi ! Quant à la luminosité de l'appareil, elle était excellente ! Il y avait des hublots gigantesques de plusieurs mètres. Ca n'était plus des hublots, vu la taille..  Je vous l'ai dit, tout est à l'image du châtain. Le même châtain qui se sentait pousser des ailes de voyou ces derniers temps, avec tout ce qui a pu s'enchaîner. Ca ne devait pas déplaire à sa blonde, oh non ! Elle l'avait dit elle-même : Elle était ravie qu'il soit capable des pires horreurs pour atteindre ses objectifs. Et tant pis s'il se mettait en danger ? Boarf, ça, ça n'est pas au Bad Boy de donner son point de vue là-dessus. Alice, s'inquiéter pour Green ? Il n'y croyait pas le moins du monde.

Bref ! Aujourd'hui était un grand jour ! Oui, pour eux deux. Green allait rendre l'Aligatueur qu'elle lui avait offert. En combien de fois mieux ? Je ne sais même pas s'il y a un multiple possible.. C'était juste démentiel. Je ne sais même pas s'il y a un mot pour qualifier cet élan de générosité qui avait saisi Green. L'amour ? Ne lui dites pas ça ! C'est un mot tellement.. Moche, et horrible à la prononciation. Il vous cracherait à la gueule en vous disant qu'il n'aime que lui ! Mais bon, c'était pas de la pure bonté, hein Green ? T'iras justifier ça. T'iras justifier que t'as dépensé plus de 5 milliards de Pokédollars (c'est-à-dire 50 millions d'euros) pour une .. Île. C'est vrai, de base, ça n'était pas dans ses plans. L'élément perturbateur les avait bouleversés. Tu es fière de toi, Alice ? Oh oui, tu en avais l'air, installée à la droite de Green, qui à chaque seconde qui passe essayait d'imaginer ton visage s'illuminait devant le cadeau auquel tu étais destinée. Et surtout de savoir que peu importe où tu iras sur cette île, tu auras ta bouille angélique à l'air ! Partout. Elle pourra enfin se balader sans cette maudite capuche qui l'énervait presque autant que lui. Il avait hâte de voir ça. Green avait tellement envie de lui dire où ils allaient, car son excitation montait en voyant qu'elle s'impatientait et râlait. Le châtain comprenait totalement la blonde, mais à une heure près, il ne fallait pas gâcher la surprise. Malicieusement, Green lui lança, toujours aussi provocateur, et après avoir regardé l'heure sur son portable – qui n'était pas en mode avion, quel fou - :


- On y est bientôt.. Pas trop pressée?

''Pas trop pressée, après tout, ça fait plus de deux jours qu'il t'en parle'' ? Green ricana, cette situation l'amusait au plus au point. Surtout qu'il avait vendu cette balade comme de simples vacances. Il se gardait le droit de lui dire que c'était à eux, quand ils y seraient. C'était vachement étrange, quand même, de cacher leur destination de vacances.. Elle était plutôt fûtée, sans doute qu'elle allait s'interroger ou qu'elle était déjà en train de le faire. Green n'en doutait pas. Il la regardait de travers, toujours enfouie sous sa capuche, de ses yeux émeraudes. Il avait légèrement travaillé sa coupe – si c'est possible – aujourd'hui, et, surtout, n'était pas beaucoup vêtu. Nan mais je sais que vous l'avez imaginé à poil avec un caleçon à cœur.. Il avait une chemise légère, retroussée jusqu'aux coudes et de couleur bleu clair, avec un.. Skinny. Fufu, il n'allait pas s'en priver, maintenant qu'il savait à quel point Alice en rafolait. Green, trop impatient, finit par lâcher à Alice, malicieusement, il semblait enjoué à l'idée qui lui énonça:

- Tout ce que je peux te dire.. C'est que tu n'auras plus à porter cette capuche ! Peu importe où on sera..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 782
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Ven 19 Aoû - 23:40

Cramois'ile... quel merveilleux souvenir, n'est-ce pas ? Et bien on ne connaissait pas encore les détails, mais rien qu'en voyant l'air satisfait et arrogant d'Alice et Green en ce jour, on pouvait bien deviner qu'ils n'avaient pas perdu, qu'ils n'avaient pas échoués, qu'ils restaient les maîtres du jeu dans ce monde si troublé et changeant. Des maîtres secrets, dans l'ombre, qui faisaient grandir leur influence en terrassant leurs adversaires. Et qui allaient donc pouvoir continuer à s'amuser comme ils l'entendaient, d'ailleurs ils n'avaient pas attendu longtemps... sitôt leur petite affaire réglée à Cramois'ile, ils étaient repartis à la modeste demeure de Green, de 150 m² située au Plateau Indigo, pour y prendre du bon temps et se reposer après ce dur (fufu) travail qu'ils avaient accompli à Cramois'ile. Durant ces deux jours, ils n'avaient pas fait grand chose de productif, cela avait juste été un petit weekend tranquillou à la maison... enfin tranquillou... avec eux deux, ce n'était jamais totalement tranquille, d'autant plus qu'Alice ne quittait jamais sa fidèle cravache. Et ce qui s'était passé à Cramois'ile, notamment Green qui martyrisait avec elle leurs ennemis, ça avait plutôt excité la blondinette. Et en plus il portait un skinny, c'était le comble de l'extase pour la sadique en puissance ! Ainsi donc elle n'avait pas perdu son temps, et dès leur arrivée, l'avait poussé sur le... canapé ! Il fallait bien changer du lit, non ? Et pour les fans d'Aleen qui font attention aux détails, évidemment le canapé n'est pas celui à moitié bouffé par Avaltout, il avait été bien sûr remplacé entre temps, ne vous inquiétez pas... et hormis le scrabble, et bien nos deux tourtereaux avaient mangé (du Nutella, bien sûr), entraînés leurs pokemons (Tentacruel et Avaltout en priorité, après leur bon travail à Cramois'ile) regardé la télé, s'étaient amusés à faire peur au facteur.... enfin bref, ils s'étaient bien marrés, comme d'habitude. Elle bénissait vraiment le jour où elle avait rencontré le jeune homme à Azuria, enfin, il fallait plutôt bénir Tentacruel, c'était lui qu'elle était venue chercher dans cette ville de Kanto, après tout !

Mais après ce weekend "banal" si je puis dire, Green voulut emmener sa blonde quelque part, dans un endroit secret, pour lui faire une surprise. Les deux montèrent donc dans le fameux jet personnel du jeune homme, qui était honnêtement plutôt pas mal. Non, plus sérieusement, c'était l'un des meilleurs jets du monde ! Il y avait même un jacuzzi dedans ! On dit que l'argent ne fait pas le bonheur, mais ça y aide beaucoup, d'ailleurs, l'ancienne Aqua allait en avoir encore la preuve avec ce cadeau mystère. Et pour parfaire le tout, il y avait même des servants pour les moindres désirs des deux arrogants, même si Alice aurait préféré ne pas les voir, préférant enlever sa fichue capuche dès qu'elle le pouvait. Mais bon, il fallait bien des gens pour diriger un jet... ou alors, capturer des Porygons qui le conduiraient en s'infiltrant dans ses systèmes informatiques ?! Future mission pour Aleen, peut-être ! Or donc, les deux jeunes gens étaient tranquillement posés sur des luxueux sièges en cuir. Alice commençait à s'ennuyer un peu, elle devait l'avouer, ça faisait trois heures qu'ils étaient dans ce jet, ça commençait à faire long, surtout pour une impatiente comme elle ! Bon, elle avait eu le temps de visiter en long en large et en travers l'appareil dont Vert n'était pas peu fier, il fallait bien le dire. Ensuite, elle avait décidé de prendre une douche... avec Green. Non, non, cette fois, elle ne lui avait pas fermé la porte au nez ! Sinon, la douche aurait duré bien moins longtemps, fufu. Et ensuite elle avait regardé la télé avec son amant, même s'il n'y avait rien de bien intéressant, comme souvent... ce fut alors qu'il déclara :


- On y est bientôt.. Pas trop pressée?
"Oh, non, du tout... c'est pas comme si ça faisait deux jours que tu me fais miroiter quelque chose... t'as pas intérêt à ce que ce soit une farce..."

La petite blonde était un peu agacée, mais il fallait la comprendre ! Deux jours qu'il parlait de cette surprise qu'elle allait voir, sans vouloir révéler ce que c'était, et pourtant c'était pas faute d'avoir essayé de le lui faire avouer. Aucun coup de cravache ne l'avait fait parler, c'était même limite s'il commençait à apprécier cela... elle avait même tenté de cacher le pot de Nutella de cinq kilos mais Vert l'avait retrouvé sans difficultés ! Et enfin, en ultime tentative, elle l'avait menacé de ne plus jouer au scrabble... sauf que là-dessus, ben elle n'avait pas réussi à mettre sa menace à exécution, malheureusement, elle avait craqué la première. Mais bon, bref, Green avait intérêt à ne pas l'avoir mené en bateau ! Ce serait bien son genre, avec son air taquin... mais gare à lui, car la punition pour une telle farce serait terrible ! Un gros coup de cravache au point sensible... ou alors lui couper les cheveux pendant qu'il dormait ! Hihi...là, il serait vert... de rage ! LOL. Mais il n'aurait que ce qu'il mérite pour avoir fait une sale blague à la jeune fille. Néanmoins, il avait l'air plutôt sûr de lui, et elle n'avait aucune idée de ce qu'il avait en tête, alors il s'expliqua un peu plus :

- Tout ce que je peux te dire.. C'est que tu n'auras plus à porter cette capuche ! Peu importe où on sera..
"Vraiment ? C'est Dialga ton cadeau ?"

Elle avait dit cela avec une ironie non dissimulée, comme si Green l'amenait au Titan du Temps qui pourrait changer le passé et ainsi permettre à Alice de régner sur Hoenn comme il se devait au départ. Mais si elle avait réussi, et bien... elle n'aurait pas rencontré Green, tout simplement. Elle voyait enfin un bon côté à son échec à Algatia, et ce n'était pas un petit avantage, elle devait l'avouer. Mais bon, elle disait cela sur le ton de la boutade, personne ne pouvait contrôler le Titans, elle le savait bien. Mais donc, le petit indice de Green ne l'aidait pas des masses, voire pas du tout ! Roooh ! Elle n'aimait pas cela... mais en même temps, s'il ne voulait rien lui dire, elle ne pouvait rien y faire, malheureusement, il fallait juste passer le temps. Elle ne savait même pas combien de temps il restait à attendre... elle posa donc sa tête sur l'épaule de Green, pour somnoler un peu - le scrabble de la douche l'avait un peu fatiguée ! - n'était-ce pas adorable ? Oui, même un peu trop, il fallait arranger cela. Elle mit alors la main sous la chemise du jeune homme touchant ses abdos solidifiés à force de rire et d'aller au temple, et... enfonça ses ongles dans sa peau de toutes ses forces... ça devait faire mal, non ? Et ensuite elle lui murmura à l'oreille, une pointe de sadisme et d'amusement dans la voix :

"Tu es sûr que tu n'as as envie de me dire ce que tu me caches, Green ? Tu peux tenir comme ça jusqu'à l'arrivée ?"

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Sam 20 Aoû - 0:57

Ils avaient donc joué au scrabble ? Rien de bien étonnant en somme.. C'était presque évident, après tout. Ils n'étaient pas faits pour se regarder amoureusement en se tenant la main et en se déclarant leur flamme à longueur de journées, et seul le regard de l'autre pouvant combler toutes les pulsions qui pouvait l'animer. Oh non, la bestialité, y'a que ça de vrai ! Et puis, Alice et Green n'étaient pas du genre à tourner autour du pot (de Nutella) pendant des heures et savaient très bien exprimer à l'autre ce qu'il/elle voulait. C'était bien moins romantique (quoi que, dans un sens..) et beaucoup plus direct. Et bien mieux ainsi. Alice était vraiment celle qui lui correspondait. Et le fait qu'il n'ait pas été tenté de s'occuper en scred avec d'autres femmes pendant son absence en était la plus belle des preuves. Le châtain se rinçait toujours l'oeil sur celles qui passaient, se retournant même sur elles, mais ça s'arrêtait là. L'intimité charnelle, c'était avec Alice. Et personne d'autre. Le dernier épisode en date, celui de la douche, en témoigne. C'était dur (rooooh) de résister à ce physique d'ange, il fallait bien l'avouer. Ca semblait aussi contraignant dans l'autre sens, la blonde ayant de plus en plus de mal à le ''menacer'' de ne plus faire de scrabble et de ne pas céder la première. Mais qu'importe, retrouvons-les là où ils étaient.. Assis, tranquillement – pour une fois -, dans les sièges de l'appareil, côte à côte. C'est vraiment qu'il y avait un peu d'électricité dans l'air entre eux, seulement le châtain n'avait pas le choix. Elle changera vite d'avis quand elle se rendra compte de ce qu'il lui a caché.. C'est pour cela qu'il était si sûr de lui. D'ailleurs, il ne put se retenir de provoquer l'impatiente qu'elle était, et reçut une réponse digne de la maîtresse d'Hoenn:

- Oh, non, du tout... c'est pas comme si ça faisait deux jours que tu me fais miroiter quelque chose... t'as pas intérêt à ce que ce soit une farce...

- Tsss.. Ne t'inquiètes pas, je tiens encore à la vie..

Green avait répondu avec une pointe d'agacement, même si c'était plus à prendre comme une plaisanterie.. Comme s'il oserait lui faire attendre une éternité pour rien ? Vert n'avait pas encore de tendance suicidaire. Il savait très bien que si c'était une blague, il pouvait déjà creuser sa tombe, et se préparer, car il allait morfler, dans tous les sens du terme. Et il tenait à la vie, comme il venait de le dire. Il tenait aussi trop à Alice pour lui faire une farce de si mauvais goût. Mais oui, c'est mignon, c'est mignon.. Mais pas trop quand même hein, abusez pas. Bref ! Continuons ! Le châtain avait voulu ''l'apaiser'' en lui disant qu'elle pourrait enfin se balader sans cette maudite capuche, sauf qu'elle ne l'entendit pas vraiment de cette oreille, et préféra répondre sarcastiquement. Boarf, tant pis, ça n'est pas lui allait s'en mordre les doigts quand il verra où ils allaient atterrir.

- Vraiment ? C'est Dialga ton cadeau?

- Dialga? Green ricana très légèrement, et reprit: C'est un peu trop demandé, tu m'excuseras..

Contrairement à la réplique précédente de Green, là c'était une plaisanterie mais qui était à prendre comme de l'agacement. Il pouvait comprendre qu'elle était impatiente et ce qu'elle voulait, mais elle regrettera très certainement ce qu'elle venait de lui dire. Bien sûr qu'elle ne risquait pas de véritablement bien saisir ce qui lui était destinée d'ici maintenant 1 heure maximum. Oh non.. Mais cela énervait le Maître, car quand elle saura.. Aaaah, quand elle saura. Cette pensée suffit à ré-insuffler des pensées bien plus positives et excitantes dans son esprit. Venons-en à la partie la plus intéressante, à présent. Apparemment fatiguée, elle posa la tête sur l'épaule du jeune homme, qui la regardait du coin de son œil péridot, c'était louche comme attitude sa part. Elle préparait un sale coup, c'était sûr ! Et, effectivement.. Ce qui aurait pu finir en – nouvelle – partie de scrabble lorsqu'elle passa sa main sous sa chemise se transforma plus en menace, lorsqu'elle planta ses ongles dans son torse. Ouuuuuh, il l'avait senti passé. Mais au plus grand désespoir (ou plaisir, qui sait) d'Alice, Green n'eut pas vraiment la réaction attendue.. Effectivement, ça faisait mal. Sauf que, en plus d'un léger cri de douleur dont allait se régaler Alice, ça le fit plus frissonner – et elle put le sentir puisqu'elle était contre lui – qu'autre chose. Décidément, tu t'enfonces, jeune homme.. Alice rajouta, en murmurant à l'oreille de son amant, avec cette voix qu'il entendait si souvent quand ils faisaient des galipettes:

- Tu es sûr que tu n'as as envie de me dire ce que tu me caches, Green ? Tu peux tenir comme ça jusqu'à l'arrivée ?

- Oh si.. Tu ne peux pas savoir à quel point j'ai envie de te le dire..

Green rit malicieusement. Ses ongles lui faisaient de l'effet, mais pas celui qu'elle aurait pu espérer. Oh oui, il risquait d'en garder la trace.. Et Green rafolait de ce sadisme prononcé qu'elle avait.. Pas comme le passage dans la douche, où il avait réussi à l'éloigner de sa cravache. Il hésita de lui rappeler ce passage, mais ne le fit finalement pas pour ne pas énerver la bête davantage. Vert finit par tourner la tête vers celle d'Alice, qui venait de lui lancer un défi : Rester dans cette position tout le reste du trajet. Aucun problème, après tout, elle lui avait déjà mis bien plus cher que ça. Et puis, il avait répondu à sa question. Bien sûr qu'il avait envie de lui dire, mais bon, motus et bouche cousue ! Plongeant ses iris émeraudes dans celles en or d'Alice, qui était même pas à trentes centimètres les unes des autres, Green leva le menton de la blonde avec son index, tout d'abord en provocation car ça faisait quelque peu dominateur, mais c'était surtout pour qu'elle ne puisse pas détourner les yeux. Vert en profitait bien évidemment pour apprécier une énième fois la finesse et la beauté de ses traits, et lui lança, en guise de réponse, toujours aussi malicieusement – et avec toujours cette douleur à cause des ongles de son amante -, l'air on ne peut plus satisfait par la situation:

- Et toi.. ? Tu crois que tu pourras tenir?♥

Green lui fit un clin d'oeil et continua ce qu'il avait commencé à Cramois'Ile, c'est-à-dire lui mordre la lèvre inférieure. Et là ça n'était pas mordiller, c'était mordre, vraiment. Elle allait le sentir passer, aucun doute. C'était le petit pêché mignon de Green, il ne savait pas trop pourquoi. Disons que toutes celles qu'il avait pu rencontrer n'appréciait pas ce genre de choses.. Oh, Alice ne devait pas en être fan, mais ça faisait parti de leur jeu perpétuel, à se chercher et à se provoquer, que ça soit au niveau physique ou bien lorsqu'ils se parlent. Au moins, ils s'étaient bien trouvés, et étaient tous sauf niais. À force de s'en prendre à la fine lèvre d'Alice, celle-ci finit par s'ouvrir et saigner.. Le châtain le sentait, il en avait le goût dans la bouche, fufu.Vert fixait toujours les yeux de la jeune femme, attendant avec beaucoup d'envie comment elle allait répondre à tout ce qu'il venait de lui faire. Oh les ongles de son amante ne risquaient pas de rester sur place et de s'en arrêter là mais c'était.. Divin. Ca n'allait pas être doux. Ca n'allait pas être agréable, sans aucun doute, mais c'était Aleen. Ca s'arrêtait là. C'était cette relation qui leur convenait.. Pendant qu'Alice et Green passaient le temps de manière on ne peut plus adorable, l'avion commençait à descendre, petit à petit. Les deux diablotins avaient l'air de s'amuser comme des petits fous.. ''Fous'', exactement. C'est ce qu'ils étaient. Ils étaient fous l'un de l'autre, mais au sens propre du terme.. Aaah, je ne me lasserai jamais de vous, Greenou et Lilice!

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 782
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Sam 20 Aoû - 7:28

- Dialga? C'est un peu trop demandé, tu m'excuseras..

Mais alors c'était quoi, bordel ?! Elle n'aimait pas ne pas savoir, elle détestait cela, même. Tiens, elle comprenait enfin le sentiment de Green qui n'avait pas vu voir son doux visage à Azuria, c'était effectivement agaçant de ne pas être dans le secret. Et lui, il avait attendu plus longtemps que deux jours... et bien il avait été très patient ! Mais la blondinette elle ne l'était pas du tout ! Enfin, elle pouvait bien se faire souffrance en attendant, mais ce n'était pas drôle. Et si ce cadeau n'était pas un Dialga qui permettrait aux deux de réellement dominer le monde, alors qu'est-ce que c'était ? Une ile déserte ? Bien, tu te rapprochais de la vérité, Alice, même si tu ne savais pas encore le plus important...

- Oh si.. Tu ne peux pas savoir à quel point j'ai envie de te le dire..

Il rit malicieusement mais Alice avait quand même sentir les frissons sur son corps lorsqu'elle avait planté ses fameux ongles longs. N'empêche, il commençait vraiment à aimer cela... elle l'avait remarqué lors de la dernier partie de scrabble dans la douche. Elle avait malheureusement été séparée de sa fidèle cravache, et donc n'avait pas qu'utiliser ses ongles pour se défendre quand ce coquin de Green trichait, et ça n'avait visiblement pas été pour déplaire au garçon, fufu. Ce qu'Alice trouvait à la fois excitant mais aussi dérangeant. Excitant, car ça l'excitait elle aussi d'enfoncer ses ongles dans quelqu'un et de voir sa douleur dans ses yeux, brave petite sado. Mais dérangeant car elle ne pouvait plus vraiment le menacer pour obtenir ce qu'elle voulait. Trahison ! Disgrâce ! L'esprit du mal est marqué sur sa face ! Sur leurs deux faces, même, enfin, en les connaissant, car si une petite vieille les voyait simplement dans la rue, c'était juste un jeune couple particulièrement bien fait. Il fallait juste passer une minute avec eux pour le voir, cet esprit du mal ! En tout cas, Alice n'avait plus trop de moyen de pression sur Vert, ce qui la troublait un peu. Ou alors... elle pourrait lui balancer des paroles niaises et lui faire uniquement des caresses lors du scrabble ! Ah ! Il serait sans doute énervé, ça n'aurait plus le même piment, assurément. Mais en même temps... elle serait dégoûtée par elle-même encore plus vite que lui ! Raaah ! Enfer et Damnation ! Elle tomberait même malade, si ça se trouve, en se comportant comme Led, beurk... nan, c'était pas trop le genre de la maison. D'ailleurs, pas le genre de Green non plus, comme il allait le démontrer tout de suite :

- Et toi.. ? Tu crois que tu pourras tenir?♥

Et ensuite il l'embrassa fougueusement, tel un Prince Charmant... non, quand même pas, pour finir le baiser, il lui mordilla la lèvre inférieure, son péché mignon, si l'on pouvait dire ainsi. Alice put ressentir la douleur et enfonça d'autant plus ses ongles dans les abdos de Green. Ils souffraient tous les deux, c'était meugnon tout plein ! Mais elle se retint de crier, ne voulant pas lui offrir ce cadeau, même si l'envie la démangeait. Mais en même temps, la douleur, elle y était habituée, en raison de l'entraînement imposé par le chef Aqua qui avait voulu faire d'elle sa parfaite héritière. Mais elle n'en était pas invulnérable pour autant, ressentant bien cette douleur, mais bon, ça n'était pas non plus désagréable. Maso, Alice ? Pas trop, mais elle aimait bien quand Green se défendait - et ça il savait le faire ! - ça ne rendait les choses que plus amusantes. Ce qui devait arriver arriva néanmoins, lorsque sa lèvre se mit à saigner. Et elle sentit le goût de son propre sang, qui n'était franchement pas dégueulasse ! Toute modestie mise à part, mais elle n'en avait aucune. Et d'ailleurs Green aussi y goûtait... c'était adorable. Mais nan bordel ! Ils se partageaient du sang comme des vampires ! C'était vraiment malsain ! Ils étaient fous à lier ! Jusqu'où allaient-ils aller ? Seul Arceus le savait... ou seul Tentacruel plutôt, puisqu'il est leur dieu. Et ce fut alors qu'Alice répondit à Green, avec la même provocation dans la voix :

"Ce serait mal me connaître... ♥ Mais si tu comptes jouer à ce petit jeu, faut juste que tu saches que je gagnerai..."

Et bien oui, qui gagnerait au jeu de la torture ? Faites vos paris ! Alice avait l'expérience pour elle, étant sadique depuis bien longtemps, elle avait après tout torturé physiquement bon nombre de personnes, de diverses manières possibles. Mais après, Green apprenait vite depuis qu'elle l'avait ouvert (d'habitude c'était plutôt lui qui l'ouvrait elle, fufu) à ce genre de distraction. Alors elle ne comptait pas se laisser impressionner par cet apprenti même s'il avait un talent certain pour cela. Elle s'approcha de son cou et lui fit un bon suçon, suçon sanguin en plus ! Et oui, car elle saignait encore un peu de la lèvre. Elle espérait laisser la marque, comme pour dire aux futures filles que Green allait croiser "Celui-là, il est à moi ! Pas touche sinon, coup de cravache et de fouet !" Et tout en faisant cela, elle retira ses ongles de ses abdos, caressa son torse bien bâti avant de les enfoncer de nouveau... dans un téton ! Ca pouvait aussi être une zone sensible, comme pour les filles, après tout... Alors, est-ce que les attaques Morsure et Griffe allaient fonctionner cette fois ? Il n'avait qu'à lui révéler sa surprise pour qu'elle arrête. Ou pas en fait, car elle n'aurait pas envie d'arrêter de toutes façons. Arrêtant de le mordre, elle constata avec délice la marque qu'elle lui avait laissé, avec son petit sourire malicieux. Qu'allaient penser les servants de ce couple glauque ? Il n'y en avait pas pour l'instant autour d'eux, mais quand même, ils pouvaient apparaître à tout moment ! Et bien ils seraient un peu choqués, assurément, mais ils n'auraient rien le droit de dire. Sinon, virés, fufu ! Et ils en avaient besoin, de leur travail, pour payer leur appartement 20 m². Les pauvres déjà bien jaloux de ce jet appartenant à un gamin de dix-sept ans, ils allaient souffrir s'il apprenaient le cadeau de l'arrogant à l'orgueilleuse !

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Sam 20 Aoû - 9:05

En fait, je me rends compte en voyant ce qu'ils se font en rp que c'est bien mieux de ne pas savoir ce qu'ils se passent quand ils font des galipettes, mais vraiment.. Ils doivent se mettre tellement cher.. Ouais, c'est mieux que l'on ne le sache pas, je confirme. Bref, revenons en à nos deux tourtereaux sortis tout droit du pays de Lucifer. Vous ne pensiez tout de même pas que c'était des envoyés de Dieu, tout de même ? Green, fidèle-à lui même, ne s'était pas laissé dompté et ne céda pas à son énième caprice, car déjà, ça ne serait pas du Green, et surtout lui donner satisfaction d'avoir gagné ne le laisserait pas insensible (il n'y a pas que ça qui le laisse insensible fufu), oh non ! Le châtain ne comptait pas lui offrir ce plaisir car le cadeau en lui-même est un peu plus qu'une surprise. Il lui avait même répondu, en s'en prenant à l'une des choses qui étaient le plus fin chez elle : Ses lèvres. Oh, elle devait y tenir, sans aucun doute. Après tout, c'était l'une des seules choses que l'on voyait sous cette – satanée – capuche. Fufu.. Vert fut tout légèrement déçu de ne pas entendre un couinement ou un petit bruit mignon tout plein (quoi, crier de douleur c'est pas mignon ? Z'êtes pas dignes d'Aleen) provenant de la gorge d'Alice. Tant pis.. Ils (oui car ça a dû s'entendre dans tout le jet donc c'est au pluriel) en avaient déjà entendu pas mal lorsqu'ils étaient juste allés prendre une douche. Mais il en voulait plus ! Des cris, hein. Bon, pas que des cris, certes.. Mais là ils étaient dans leur jeu de provocation sadique, alors fallait attendre que celui-ci se termine avant de penser à autre chose. La réponse d'Alice ne se fit pas attendre, pour le plus grand plaisir de Green:

- Ce serait mal me connaître... ♥ Mais si tu comptes jouer à ce petit jeu, faut juste que tu saches que je gagnerai...

Et la vengeance commença. Ou plutôt la vengeance de la vengeance, car Green venait de se venger. J'espère que ce jeu ne durera pas trop longtemps, car faudra utiliser plus de dix fois le mot ''vengeance'' et ça deviendrait vite lassant, pas comme leurs parties de scrabble ! Bah oui, vu le nombre fois possible qu'ils y ont joué, ils étaient déjà en train d'innover pour ne pas qu'elles deviennent lédiennes, c'est-à-dire plates et 25 (ou 35 je sais plus) ans après le mariage, huehue. Qu'importe.. Après ses paroles, Alice se jeta dans le cou de Green. Pour l'embrasser avec amour ? C'est une façon de voir les choses, même si l'idée que ça soit un suçon semblait bien plus plausible vu la sensation que ça lui procurait. En plus de cela, elle réitéra ce qu'elle avait fait à son torse mais à un .. Téton ? C'était bien moins agréable que le torse, mais ça ne pouvait pas à être pire qu'au pupitre. Ca eut pour effet une grimace sous l'effet de la douleur et un autre petit cri – aigu – de Green, un peu plus long que le premier. Ca n'est pas qu'il ne pouvait pas le contenir, mais c'est juste qu'il préférait extérioriser.. Pour le plus grand bonheur d'Alice, je présume ? Qui prendrait certainement ça comme une victoire. D'ailleurs, à voir son air après ce qu'elle venait de lui faire au cou, elle semblait on ne peut plus ravie. Et lui aussi, mais pas vraiment pour la même raison. Car oui, c'était pas très esthétique – et liquide, bah oui, elle s'était même pas essuyée les lèvres ! -  et un signe d'appartenance.. Attendez, ne me dites pas qu'elle veut s'assurer qu'il n'aille pas voir ailleurs. Green lui fit remarquer sans tarder, d'ailleurs:

- Mooh.. Tu as laissé ta trace.. Je ne savais pas que tu pouvais te montrer jalouse et possessive..

Et ça, ça valait bien plus que deux heures d'échange physique et douloureux. Car il ne l'avait pas posé sous la forme d'une question, auquel cas elle aurait pu nier, mais bien comme une affirmation. Green était conscient de l'effet que ça allait produire, il n'en avait aucun doute. La Maîtresse d'Hoenn avait-elle au fond un petit cœur qui bat ? Fufu, Green semblait s'en amuser, et ça se lisait dans ses yeux. Vert ne s'en arrêta pas là pour autant. Il la poussa assez fort histoire de l'allonger sur les deux sièges qu'il restait – et non ça n'allait pas se finir comme vous le pensez tous -, ce qui donc retira les ongles d'Alice de la peau de Green, peau dont elle garderait des échantillons (fufu) entre les ongles vu qu'ils avaient glissé le long de son torse avant de se décrocher. Encore un cri de la part du Maître Indigo. Décidément, elle devait se régaler. Encore une belle trace de la part d'Alice, encore une.. Encore une situation dont les rôles s'allaient s'inverser toutes les deux minutes. Une fois qu'elle était installée – de force - , Green s'était placé au-dessus de son amante. Sa première main attrapa les deux poignets de la blonde pour les maintenir au-dessus de sa tête et surtout pour qu'elle ne se débatte pas, fufu. Après tout, depuis qu'il s'était mis à la muscu, s'il le voulait, il pouvait avoir une domination totale sur elle. Sauf que ça n'était pas amusant.. Bref. Passant sa seconde main sous la veste bleue de celle-ci, elle aurait très bien pu croire qu'il allait vérifier que tout ce qu'il fallait être bien là ou quelque chose dans le genre, mais non.. Il en profita pour lui usurper sa cravache. Pas pour l'éloigner cette fois, non non. Pour lui rendre affectueusement tout ce qu'elle avait déjà pu lui mettre. Vert fixait la moindre réaction de celle-ci ? Allait-elle avoir peur de recevoir un coup de cravache ? Il ne savait même pas s'en servir ( de la cravache hein, son pupitre il savait très bien fufu), mais s'il l'utilisait comme Alice le faisait, ça ne devait pas être trop compliqué.  Collant le bout de la cravache sur la joue droite de sa blonde, il lui déclara, avec un rictus moqueur – mais affectueux – et un plaisir non-dissimulé:

- Hmm.. Est-ce que tu mérites d'être punie pour ton impatience ? ♥

Green ricana sadiquement, il opposait sans doute bien plus de résistance qu'elle n'aurait pu le penser/l'espérer.. Ses yeux émeraude brillaient tandis qu'il la fixait toujours autant, et toujours avec cette impression que rien qu'en la regardant, il la dévorait. Passant l'arme favorite de son amante sur sa joue, il tapota légèrement celle-ci. Elle ne pouvait absolument rien faire ! Enfin elle pouvait essayer, mais elle avait en face d'elle le maître adoptif de Tentacruel, dresseur du grand gourou du clan Ancestral des Avaltout, et qui avait fait de la muscu, surtout. C'était surtout ce dernier point qui était important. Là, un suçon aussi visible méritait de se faire réprimander comme il se doit. N'est-ce pas, Alice ? De toute façon, elle n'allait pas se plaindre, ça n'était pas le genre.. Elle allait souffrir en silence ? Nooooon. Le châtain ne lui laissera pas l'occasion de se retenir de crier. Mais tandis que les deux diablotins continuaient leur petit jeu adorable, ils furent coupés par la voix d'une hôtesse de l'air, qui, de sa cabine car elle avait l'habitude de débarquer au mauvais moment, avait annoncé que l'avion était en train de se poser. Enfin.. Cela ne fit que renforcer le sourire de Vert, qui ne semblait pas avoir envie de bouger pour le moment, confortablement installée sur elle, il la regardait, du haut des quelques dizaines de centimètres qu'il pouvait avoir en plus vu la position dans laquelle il se trouvait. Décidément, le temps passait bien plus vite quand ils s'amusaient à deux ! Et ils allaient encore pouvoir s'amuser dans plus d'endroits, là où ils étaient. Cela fit frissoner le châtain, qui contemplait toujours Alice, n'attendant qu'une éventuelle réponse pour passer à l'attaque, ou bien faire style qu'elle lui faisait trop pitié ainsi coincée. Hin hin, que c'était drôle ! Ca le serait bien moins pour Giovanni, qui est je le rappelle celui qui veut que Green soit son successeur, et que pour cela il doit devenir mature.. Avec Alice, ça semblait plutôt être l'inverse. Il retombait en enfance à chaque instant, et pour son plus grand plaisir..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 782
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Sam 20 Aoû - 11:20

- Mooh.. Tu as laissé ta trace.. Je ne savais pas que tu pouvais te montrer jalouse et possessive..
"J'ai bien le droit de marquer mon jouet, non ?"

Elle rit un peu, répondant à sa petite pique. Alice, jalouse et possessive ? Non, à peine. C'est ironique bien sûr, elle est totalement possessive, cette jeune demoiselle aux yeux dorés. Après tout, comme elle se pensait supérieure au reste du monde, ce dernier lui appartenait tout entier, et n'était évidemment qu'à elle. Donc, Green aussi. Si jamais elle le voyait dans les bras d'une autre... irait-elle sangloter sur l'épaule d'une amie ? Nan, déjà car elle n'avait plus trop d'amis, et ensuite car ce n'était pas le genre de la maison. Elle serait plutôt du genre à être très en colère, et honnêtement, personne ne pouvait savoir si la personne qui souffrirait le plus serait Green ou sa concubine cachée ! Elle les livrerait sans doute tous deux pieds et poings liés à Tentacruel... Bref, il ne fallait pas chercher la jeune fille, mais elle était persuadée que Green ne réagirait pas bien si jamais il la trouvait avec un autre p... personne évidemment, même s'il avait trop d'égo pour l'avouer, évidemment. Quoi qu'il en soit, elle l'avait marqué comme il se devait, et s'était un peu moqué de lui au passage... il était son jouet, sa propriété, à elle toute seule, qu'il le veuille ou non. D'ailleurs, c'était un bon jouet, car il contenait un autre jouet... vous voyez de quoi je veux parler... ne faites pas le pur et innocent, vous ne l'êtes plus de toutes façons si vous suivez les aventures de ce couple.

En tout cas le jeune homme n'avait sans doute pas aimé être qualifié de la sorte et il poussa légèrement Alice, de sorte à être au dessus d'elle, presque allongés. Et souvent quand ça commençait comme ça, et bien ça voulait tout dire ! Scrabble ! Mais il comptait vraiment faire ça ici, alors qu'une hotesse pouvait débarquer à tout moment ? C'était audacieux... et possiblement excitant. Même si là, le personnel se plaindrait peut-être de ces conditions de travail partiulières, fufu. En tout cas si ça voulait dire cela, Alice devait s'y préparer ! A moi ma cravache ! Sauf que Green commençait à bien la connaître, et il fut cette fois plus rapide. Raaah ! Il attrapa ses poignets d'une seule main énorme et sèche, et mit l'autre main sous sa veste... Mais il ne s'arrêta pas à l'endroit habituel, fufu, à la place, il prit la cravache. SA cravache ! Son symbole ! Elle en fut outrée, presque bouche bée, comment osait-il prendre sa fameuse cravache ! Elle n'allait pas aimer ça, la cravache, d'ailleurs, trop habitué au doigté subtil des mains fines d'Alice. Mais Vert n'en avait que faire et caressa la joue de sa chère et tendre avec le bout de sa propre arme de prédilection. C'était.... frustrant ! Agaçant ! Presque honteux ! Raaaah ! Sale voleur ! Et il semblait prendre son pied à voir la blondinette impuissante, elle qui se montrait toujours assurée d'habitude, d'ailleurs il lui lança :


- Hmm.. Est-ce que tu mérites d'être punie pour ton impatience ? ♥
"... Lâche-moi... tu va le regretter...", lança-t-elle un peu gênée par sa situation tout en tentant d'être menaçante.

Relâche juste un peu ton étreinte et tu allais voir, Greenou ! La jeune fille n'aimait pas cela, être impuissante, faible, c'était sa pire crainte dans ce monde. Elle aimait le pouvoir, la domination, et là, elle ne l'avait pas. Elle lança donc des menaces vaines, tout en tentant griffer sa main qui retenait les siennes. Il trichait, le scélérat ! Il n'avait pas le droit de prendre sa cravache d'abord ! Il n'en avait pas besoin lui, il avait son pupitre ! Et donc, une fois qu'elle serait libre, elle lui ferait regretter cette humiliation ! Même si la jeune fille devait avouer, intérieurement, être un peu excitée, elle tremblait un peu d'ailleurs... être à la merci de n'importe, ce serait insupportable... mais être à la merci de Green, et bien, ça l'était moins. Juste un tout petit peu moins. Il n'y avait d'ailleurs que lui pour réussir un coup pareil, elle ne laisserait jamais personne d'autre l'approcher d'aussi près. Mais maudit sois-tu quand même, Green ! La punition sera sévère !

"Nous allons bientôt arriver, Monsieur Green."

Sauvée par le gong ! Enfin... il fallait encore un peu de temps avant que l'avion soit totalement au sol. De précieuses minutes... qu'allaient ils faire de ces précieuses minutes ? Et bien la blondinette était un peu coincée, elle devait le reconnaître, attachée comme Gendry par Mélissandre dans Game of Thrones. Elle n'avait ni sa fidèle cravache, ni ses ongles, autrement dit, il ne lui restait plus beaucoup d'armes. Mais elle en avait encore une... Puis qu'il était presque allongé sur elle, leurs deux visages n'étaient qu'à quelques centimètres l'un de l'autre. Elle l'embrassa alors soudainement et fougueusement à son tour, en lui mordant la lèvre inférieure. Ouais, elle lui piquait sa technique ! En même temps il lui avait piqué sa cravache, alors bon, ce n'était que juste retour des choses, fufu ! S'il ne la lâchait pas, il allait avoir la bouche en sang, car elle ne comptait pas relâcher son étreinte sur cette pauvre lèvre. A toi de voir, Greenou ! Et pour couronner le tout, ils se sentaient en plus attérir, ils étaient sur le point d'arriver à destination. Mais avec ce petit jeu, elle avait presque oublié cette histoire de surprise, elle voulait juste se libérer de l'étreinte de son amant et lui faire payer ce geste imprudent. Résisterait-il à cette nouvelle attaque Morsure ? Quelle était la fameuse surprise ? Quels cliffhangers insoutenables !

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Sam 20 Aoû - 12:47

- J'ai bien le droit de marquer mon jouet, non?

Fufu, Green ne la croyait absolument pas, et pour une seule raison : Elle était comme lui. Lui était jaloux et possessif au possible, alors elle l'était forcément. C'était on ne peut plus logique. Surtout que, avec tout ce qu'il pouvait ressentir envers elle, et cette surprise, s'il la surprenait avec un autre homme.. Ils auraient intérêts à courir très très vite, autant lui qu'elle. Et il n'y aurait aucune négociation possible, ni aucun échappatoire. Vert serait sans doute incontrôlable dans une telle situation. Mais ça, elle ne le saura sans doute jamais.. Dommage, dans un sens. Ils tenaient l'un à l'autre mais étaient incapables de se le dire clairement. Comme quoi, l'orgueil.. Bref, ne parlons plus de ça ! Il adorait jouer avec Alice, et l'embêter sur le point qu'elle déteste le plus : Se faire dominer. Il l'avait déjà constaté quelques fois, mais lui ne l'utilisait que comme un moyen détourné qu'ils se cherchent des noises et s'aiment à leur façon. Bien sûr, il comprenait à quel point ça devait être frustrant pour elle, bloquée ainsi sous lui, impuissante comme quelqu'un d'on ne peut plus normal. Oh, mais je vous rassure, la situation inverse a déjà dû arriver durant les parties de scrabble. C'était un juste retour des choses, non ? Surtout qu'il la provoquait, en passant sa propre cravache sur sa joue angélique. Oh oui, la punition allait être terrible, il s'en doutait bien. Mais il aimait se faire punir, fufu. Avant de se faire punir, il fallait déjà qu'elle arrive à bouger car là, même en essayant de le griffer, elle n'arrivait à rien..Parfait.

- ... Lâche-moi... tu vas le regretter...

- Ouaaaais! Green rit comme un enfant à qui on avait promi un cadeau, sauf que c'était une punition. Dommage que ton jouet te domine, pour le moment..

C'était tellement mesquin, de lui faire constater qu'actuellement, elle ne pouvait rien faire. Green, vous vous en doutez, s'en faisait un plaisir non-dissimulée. Elle le menaçait ? Comme elle voulait. De toute façon, elle n'était pas dans une situation dans laquelle elle aurait pu négocier, et ça se voyait, elle semblait gênée par la situation. Ca ne faisait qu'accroître l'envie du châtain de la punir pour son impatience, et il allait s'en faire un plaisir. Green était particulièrement fourbe, ne faisant que parcours son visage avec la cravache, en feintant de lui donner des coups avec celle-ci. Fufu, c'était tellement sadique. Alors qu'il s'était enfin décidé à la punir – affectueusement – pour son impatience, le châtain se fit couper par le haut-parleur, le déconcentrant un instant:

- Nous allons bientôt arriver, Monsieur Green.

- Roh.. Tu ne vas pas t'en sortir trop mal..

Vert avait affiché une petite mine boudeuse, et il y avait de quoi ! Car lorsqu'on lui annonça cela, il repensa immédiatement à cette fameuse île. Ni une ni deux, Alice bondit sur l'occasion pour embrasser Green. Enfin plutôt lui déchiqueter la lèvre. Oui, c'est plus ça. On peut dire qu'elle avait du mordant ! Du mordant plus qu'agréable. Elle était en train de s'acharner de la seule manière dont elle pouvait sur Green, et il ressentait cet énervement. Mais il ne comptait pas céder, tant pis pour sa lèvre.. Après tout, ça n'était pas désagréable du tout, comme sensation. Ca faisait juste extrêmement mal. Et vous commencez à cerner Vert et son plaisir à vouloir souffrir. Enfin, que venant d'Alice. C'était leur petit délire à deux. La lèvre de Green finit par se mettre à saigner, vu qu'il ne daignait pas relâcher l'emprise qu'il avait sur son amante. Son sang étant aussi parfait que celui d'Alice (même si le sien l'était forcément un peu plus fufu), alors la sensation n'était pas désagréable. Pour elle non plus, il ne doutait aucunement là-dessus. Le châtain comptait tout de même bien lui rappeler qui était le maître, pour le moment. Mais pas avec la cravache. Oh non. D'ailleurs, il l'avait même lancé sur la rangée de sièges d'en face. Il avait une autre technique, peut-être bien moins douloureuse, mais tout autant sadique. Alice ne pouvait pas bouger, et même si elle continuait de dépouiller la lèvre de son amant dans ce qui semblait être une tentative désespérée, il n'abandonna pas, et faufila une nouvelle fois la main sous sa veste – et sous ce qui devait encore séparer sa main de sa peau -. Toujours pas pour faire ce que vous pensez, non ! Ses doigts au niveau de ses côtes, il lui laissa le temps de la réflexion, genre quelques secondes. Qu'allait-il faire ? Et bien.. Il la chatouilla. Vous avez déjà vu quelqu'un essayer d'être menaçant alors qu'il est mort de rire ? On est d'accord, c'est impossible. Et c'était pour ça qu'il l'avait fait. Sa peau si lisse était parfaite pour que ses doigts glissent parfaitement bien dessus. Le pire, c'était qu'il fit ça pendant.. 1 minute. Une minte où il se délecta de son visage qui, malgré la volonté de se libérer, était toujours à sa merci. Mais il fallait bien qu'un événement impromptu ( le Deus ex machina pour les intimes) sauve Alice, pour ne pas qu'elle meurt de rire au sens propre du terme.. Et ce fut l'atterrisage de l'avion. Et oui, lorsque les roues touchèrent le sol, le pilote fut tellement doux que l'avion fit un petit ricochet, et ce qui eut pour effet de faire tomber totalement le châtain sur la blonde, en libérant cette dernière par la même occasion, et les lèvres ensanglantées de Green aussi.

Pendant que l'avion roulait au sol, il y avait encore un peu de temps, et Vert ne voulait pas subir la colère d'Alice – même s'il n'allait pas véritablement avoir le choix -, il se saisit de la cravache et se redressa, pour ne pas écraser son amante. Ca serait dommage. Après tout, quand on la voyait que de l'extérieur, on avait l'impression qu'on pouvait la briser très facilement.. Mais quand on la connaissait, comme Green, c'était traître, car c'était un véritable démon. Et il en était ravi ! Au moins un jeu au cours duquel il avait un adversaire à sa taille. Une fois debout et dos à elle, ce qui lui donnait une parfaite vue sur son séant – et c'était calculé, vous vous doutez bien – à même pas un mètre, il lui lança, malicieusement :


- On finira notre petit jeu plus tard.. Tu pourras me punir autant que tu le souhaites, si ça te chante ♥

Green était ravi à l'idée de se faire punir, comme le maso qu'il était ! Et il était en train d'essuyer ses lèvres qui saignaient toujours, elle avait fait forte, cette fois ! Tant mieux. Espérons que ce climat exotique ne fait que réveiller les pulsions les plus enfouies de l'ancienne Chef de la Team Aqua (bien meilleure que vos wesh de Skulls '^'), et que cela l'apaise. Après tout, comme il venait de lui dire, elle allait pouvoir le punir comme elle le souhaiterait. Que ça soit dans la piscine, sur la plage, sur le balcon ou la terasse, dans la forêt, devant la cheminée (vous verrez bien, faut bien tenir l'hiver), dans la mer, contre un palmier, enfin bref, tout ce qu'elle voulait. Mais il gardait fièrement sa cravache. Pour vraiment la faire languir jusqu'au bout du bout. Donc dans un sens, il continuait de la provoquer. Oui, c'était plus fort que lui. Bref, finissons ! Il était grand temps de sortir de ce jet où ça allait finir en partie de scrabble très violente si ça continuait ainsi. Et de lui montrer à quel point elle comptait pour lui, au-delà du fait qu'elle soit juste canon ou qu'elle partage beaucoup de similitudes avec lui, et qu'ils s'amusent à traumatiser tous ceux qu'il n'aiment pas. Qu'il y avait plus que ça. Sans lui dire. Elle s'en rendra bien compte. Chose étonnante, il était tellement revenu dans sa bulle où il l'imaginait réaliser le fait que cette île était à eux qu'il n'avait même pas pris la peine de remettre correctement sa chemise froissée. Green s'était approchée de la porte de sortie, très certainement suivie par celle qui allait bientôt être comblée. Avant de sortir de l'appareil, de voir la flore tropicale et de sentir le doux air marin combiné à la chaleur de cette île exotique, il se mit sur le côté, et, malicieusement – car il connaissait déjà l'endroit - , lui déclara :

- Toi d'abord. Sois patiente encore quelques minutes..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 782
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Sam 20 Aoû - 13:49

- Ouaaaais! Dommage que ton jouet te domine, pour le moment..

"Espèce de sale..."

De sale... ? Enfoiré, enflure, démon, ou encore le très subtil et approprié "connard" ! Toutes ces insultes allaient très bien à Green, et à Alice aussi, mais à cet instant précis, ils étaient tout désignés pour le dresseur aux yeux émeraude. Il se délectait de son pouvoir sur elle, le scélérat ! Bon, pour être honnête, si elle avait été en position dominante, elle aurait été encore plus narquoise que lui, assurément, mais elle, et bien elle avait le droit ! Et puis elle n'avait pas des muscles énormes et secs, elle, elle était fragile et pure comme une fleur. Enfin, peut-être pas quand même, son bras droit était assez musclé à force de manier la cravache (et de manier autre chose, fufu) mais physiquement, il était plus fort qu'elle, il fallait le reconnaître. Heureusement qu'elle amenait souvent des petits jouets pour équilibrer la chose, telle sa fameuse cravache, ou encore des menottes pour que justement il ne puisse utiliser ses bras énormes et secs, fufu. Mais en l'occurence, il lui avait piqué sa cravache, ce fourbe ! Et il s'en servait, caressant le doux visage de sa blonde avec le bout de l'arme. Il n'oserait quand même pas la frapper, tout de même ?! Enfin, pas ici ! Tout sauf sur le visage ! Elle y tenait à son visage d'ange, ce serait beaucoup moins drôle sinon lorsque les gens se rendraient compte de la diablesse qu'elle était à l'intérieur. S'il franchissait cette limite... et bien il pouvait dire adieu à ses précieux cheveux, voilà ! Il aurait une tête bizarre s'il était chauve, nan ? Alors fais attention à ce que tu fais, Green...

- Roh.. Tu ne vas pas t'en sortir trop mal..

C'est plutôt toi qui va t'en sortir mal, mon pauvre ! C'était ce que se dit Alice en mordant presque sauvagement la lèvre de Green, allant même jusqu'au sang. Un sang très bon par ailleurs, elle devait l'avouer, presque aussi bon que le sien... mais quand même pas, il ne fallait pas exagérer ! Or donc, si le jeune homme voulait jouer à cela, il allait être servi, car il faudrait vraiment qu'elle soit attachée de toutes parts pour ne pas qu'elle soit dangereuse. Ou dans une prison haute sécurité, comme Harley Quinn ! Mais son Joker à elle viendrait la sauver de toutes façons, fufu ! Mais ce Joker, pour le moment, il avait juste balancé la cravache plus loin, rassurant au moins Alice sur le fait qu'il n'allait pas la frapper avec... car ça faisait mal ! C'était une cravache de qualité, après tout ! Pas du Made in China, hein ! Et vu les cris qu'elle avait créé chez tant de gens en les frappant avec, ouais, ça devait faire bien mal... donc elle était rassurée, sauf qu'il lui tenait toujours les poignets, et qu'il passa à nouveau sa main sous sa veste, décidément, on y entrait comme dans un moulin... juste quand on s'appelait Green. Mais encore une fois, il ne s'arrêta pas à l'endroit habituel, préférant les côtes de la jeune femme. Et pourquoi donc ? Et bien pour faire quelque chose de particulière sadique, malsain, cruel... des chatouilles ! Bordel ! Elle préférait encore des coups brutaux à ça ! D'abord car ça l'obligeait à relâcher son étreinte sur la lèvre de Green, qui avait de toutes façons bien souffert, mais surtout... elle ne put s'empêcher de rire ! Un rire plus innocent, moins moqueur que celui qu'elle avait eu en se moquant de Henry Delacroix, par exemple... Elle perdit donc son air sévère et ses sourcils froncés en un instant, se mettant à rire bêtement...

"Arr... hihi... arrête, Green ! Je... hihi... je te l'ordonne..."

C'était juste ridicule ! Sa voix était bien moins dominatrice, autoritaire ou narquoise que d'habitude, juste hilare... Si ses ennemis pouvaient la voir dans cette situation, ils se foutraient de sa gueule et auraient bien raison. Il avait bien intérêt à emporter ce secret dans sa tombe, ce scélérat de Green ! Et l'avion se mit à attérir à ce moment là... ce qui fit qu'il tomba presque sur elle, relâchant au passage ses fameux poignets. Elle put enfin arrêter de rire comme une débile, rougissant légèrement de cette situation tout en reprenant un air plus classe et évitant le regard vert moqueur de son amant. Ca, il allait le payer cher ! Il l'avait dominé et chatouillé... cela méritait un cruel châtiment ! Elle se releva quand même et chercha sa cravache, pour constater qu'il s'était dépêché de la reprendre. Et il était trop grand pour qu'elle puisse l'atteindre, la nature était vraiment contre elle sur ce coup. Mais il avait intérêt à vite la lui redonner, car sinon, un bon coup dans les valseuses, et il se retrouverait à genoux... mais la Sirène ne voulait pas trop les abîmer non plus, même s'il le mériterait bien. D'ailleurs, il le savait qu'il le méritait :

- On finira notre petit jeu plus tard.. Tu pourras me punir autant que tu le souhaites, si ça te chante ♥

"Compte sur moi..."

Trois tous petits mots qui pouvaient vouloir dire beaucoup. Pas qu'un peu qu'elle allait le punir ! Fallait qu'elle trouve un magasin spécialisé pour qu'elle achète de nouveaux jouets, tout de suite ! y en avait-il là où ils se rendaient ? Elle n'en savait rien, mais l'espérait bien. Et ensuite, et bien il paierait pour ce qu'il avait fait. Voler sa cravache... la dominer... la chatouiller... pas question pour elle de ne pas le punir après ces affronts multiples. Et rends-moi cette fichue cravaaaaaaaache ! Mais il la tenait encore trop haut, le vilain... il finirait bien par baisser sa garde de toutes façons... les deux sortirent en tout cas de l'appareil, enfin Green laissa Alice sortir la première, galant comme il était :

- Toi d'abord. Sois patiente encore quelques minutes..

"Des vacances au Soleil, c'est ça, ton cadeau ?"

Elle avait ça sur un ton... déçu, arrogant, comme l'une des filles de riches dans l'émission "Mon incroyable anniversaire" qui piquaient une crise parce qu'elle n'avaient pas eu la bonne voiture de luxe ou parce que leur salle de fête ne faisait que 300 m². Bouh, les pauvres chéries. Et bien Alice était un peu pareil, là, se disant quand même que pour l'avoir tant fait miroiter quelque chose d'énorme et sec, et se retrouver juste sur une île pour des vacances, ben c'était pas aussi super que ce à quoi elle s'attendait. Une île très joli par ailleurs, avec cet air marin, une plage magnifique, et elle n'avait pas encore tout vu, évidemment, elle était loin de se douter du véritable cadeau du châtain. Et bien pour ce cadeau décevant, il mériterait... encore plus de coups de cravache ! Déjà qu'il en méritait beaucoup... et pas des affectueux, nan, des vrais coups violent, qui faisaient mal. Mais encore un peu de patience, Alice, si tu en es capable bien sûr, tu n'allais pas en croire tes oreilles lorsque tu saurais la vérité, le vrai cadeau, qui était bien digne de la démesure d'Aleen.

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Sam 20 Aoû - 14:53

- Arr... hihi... arrête, Green ! Je... hihi... je te l'ordonne...

Diaboliquement amusant. Green ne la considérait pas comme ridicule dans une telle situation, non, c'était juste amplement mérité, fufu. Le châtain s'était mis à rire avec elle, la voir dans une telle situation détruisait totalement le mythe mystérieux de la Sirène, lui qui la connaissait très certainement mieux que personne, vu tout ce qu'ils avaient déjà pu partager. Il avait tellement eu un fou rire en la voyant ainsi qu'il en avait eu la larme à l'oeil, pour vous dire ! Bien sûr qu'il y avait un peu de moquerie, surtout que c'était impossible de la prendre au sérieux dans une telle crise de rire. Elle essayait tant bien que mal de lui demander d'arrêter, mais tout ce qu'elle provoqua, c'était encore plus de rire de la part de Green ! Fouh.. Ses abdos. Et sa mâchoire ! Car à force d'avoir le sourire tiré à mort, bah ça faisait aussi mal à la mâchoire ! Car de son point de vue, il était presque sûr que personne n'avait autant maîtrisé l'ex-Chef Aqua, qui avait très certainement dû être vénérée et qui avec Green n'hésitait pas à se battre avec lui pour leur petit jeu de domination, car Green ne la vénérait pas du tout. Il éprouvait autre chose pour elle, mais ne vous attendez pas à le voir s'extasier devant elle, à lui baiser la main et en faisant tout ce qu'elle désire. Oh non, ça n'était pas lui ! Après l'atterrissage raté, Vert avait récupéré l'arme fétiche de son amante et avait décidé de lui confisquer. Enfin surtout qu'il n'avait pas envie de se faire fouetter avant d'arriver à destination et de lui avoir révélé. Après lui avoir dit d'une voix enjouée qu'elle pourrait le punir comme il le mérite – pour son propre plaisir fufu - , elle répondit, sans doute énervée d'avoir été malmenée ainsi:

- Compte sur moi...

- J'ai hâte de voir ça..

Green faisait le fier, mais risquait de moins faire le malin quand elle aura une emprise totale sur lui. Car malgré tout, même s'il raffolait de ce qu'elle pouvait lui mettre en coup de cravache – et pas que de cravache.. Oh wait - il était resté assez ''gentil'' avec elle, fufu. Nul doute qu'elle allait lui renvoyer la balle avec 10 fois plus de violence, c'était sûr. Mais pour le moment, il restait sur une victoire. Elle aura sa revanche un peu plus tard, lorsqu'ils auront atteint l'endroit tant convoité. Oh oui, il jubilait d'avance. Et ne se laissera pas faire, oh non. Bref, passons ! Evidemment, lorsqu'ils descendirent de l'avion, ça semblait juste être des vacances au soleil. De simples vacances au soleil.. Comme tout le monde pouvait y aller. C'est vrai que ça faisait pas rêver vu leur grandeur, à ces deux-là ! Vert s'attendait à une remarque de sa part. C'était normal.. Elle n'aura plus qu'à s'excuser quand elle saura ce dont il s'agit vraiment. Enfin, se faire pardonner, à sa manière fufu.

- Des vacances au Soleil, c'est ça, ton cadeau?

Green avait constaté sa mine déçue, mais rien ne l'ébranlait (sauf la main d'Alice.. Quoi, un problème?), il avait toujours cet air fier et excité. Ses yeux pétillaient, car lui savait qu'ils étaient chez eux. Et pas ''en vacances'', même si c'était comme ça qu'il lui avait vendu. Alors oui, elle pouvait se plaindre, râler, pester, être déçue, lui donner un coup de crav.. Ah non, ça elle pouvait pas, c'était encore le jeune homme qui la tenait. Et ça n'était pas sur cette île qu'elle allait trouver de nouveaux jouets ! Mais qu'elle ne s'inquiète pas, Green avait TOUT prévu. C'est assez rare pour le dire, mais TOUT était prévu. Même ça. Il fallait fêter cette fin d'après-midi et cette soirée à leur image, alors même sur ce sujet-là, c'était important d'avoir tout prévu ! Marchant légèrement devant elle, il lui jeta un bref coup d'oeil malicieux qui montrait bien qu'il cachait encore quelque chose.. Elle n'était plus à deux minutes près.

- Nope. Suis-moi.

Green semblait étrangement joyeux. Comme lorsqu'il avait sauté de joie devant la Méga-Evolution de son Roucarnage. C'était limite étrange, et ça n'était pas de la niaiserie. Mais c'était le contexte, l'endroit, tout. Putain, cette île était à lui. Tout ce qui les entourait était à lui. Et à personne d'autre. Enfin, à Alice, car c'est un cadeau qu'il lui fait, sinon il serait allé à Vaguelone. Ca aurait coûté bien moins cher, c'est sûr ! Mais rien n'était trop beau pour eux. Vert se mit donc en route, sous ce soleil étincelant et brûlant, dont la chaleur insoutenable était diminuée et devenait agréable par le vent qui soufflait. C'était paradisiaque, et d'un reposant. Aucune ambiance n'était meilleure que celle que lui proposait le châtain. Dès qu'ils s'éloignèrent de l'aéroport, ils purent voir l'avion qui était déjà reparti. Il ne voulait personne sur cette île. PERSONNE. Quand elle se rendra compte qu'ils n'étaient que deux, elle risquait d'halluciner. Au bout d'une minute, au cours de laquelle ils avaient pénétré une sublime forêt pleine de palmiers et de bambous, Green ralentit pour se trouver à côté d'elle, et, en passant ses doigts sur le haut de sa capuche, lui retira, laissant donc sa chevelure blonde prendre le vent salé de l'océan en ajoutant, sereinement:

- Je t'ai déjà dit que tu n'avais pas à te cacher ici.. Tu peux même enlever ta veste. Y'a personne à part nous deux, Alice..

Si elle regardait le jeune homme à ce moment, elle pouvait se rendre compte à quel point ses yeux émeraudes étaient illuminés lorsqu'il la regarda, et surtout, que c'était naturel, qu'il ne rigolait pas. Enfin si, pour extérioriser cette soudaine ascension émotionnelle, Green éclata de rire. Oui, on pouvait le dire, à cet instant, il était heureux. Heureux d'avoir fait ce que personne n'avait encore fait ici-bas. Séduire Alice ? Naaaan. Heureux de lui offrir une île, et de pouvoir lui offrir la douce récompense d'être elle-même. Et heureux de sans aucun doute l'impressionner, dans quelques instants.. Être heureux pour un (ou plutôt une) autre ? Boarf, c'est vraiment de la merde, aimer ! Ca coûte super cher, en plus.. Bref, reprenons leur marche. À la lisière de la forêt, waouh. Il n'y avait pas les mots. Comme je l'ai déjà dit, c'était un paradis. Une sublime plage – privée – de sable fin, qui donnait directement lieu dans l'océan bleu turquoise et qui était translucide tant l'eau était pure. Si on levait les yeux, à l'est de leur position, il y avait le Graal. La villa. Une putain de villa. Elle était au bord de l'océan, toute en long  et très esthétique, même de loin. Vert l'avait déjà vu une fois, mais la revoir confirmer son choix. Quant aux détails les plus minutieux de celle-ci (dont la piscine fufu), je vous renvoie aux posts suivants. En posant son avant-bras nu sur l'épaule d'Alice, il posa sa tête sur ce dernier et lui demanda, malicieusement, près à enfin lui dire ce dont il s'agissait après.. C'était impossible qu'elle devine toute seule. Surtout qu'elles avaient compris que ça n'était pas de ''simples vacances''. Que diable Green lui cachait-il encore ? Tu allais bientôt savoir, Sirène.. Au prochain post, tu comprendras à quel point ton jouet peut être fou:

- C'est pas mal, hein?

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 782
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Sam 20 Aoû - 16:13

- Nope. Suis-moi.

La jeune fille suivait donc un Green qui semblait particulièrement enjoué, ce qui était surprenant étant donné l'air déçu de la Sirène. Si le cadeau n'était pas un weekend sur l'île, alors qu'est-ce que c'était donc ? Elle se posait bien des questions et en avait un peu marre d'attendre, mais n'avait pas trop le choix, en même temps, alors elle le suivait à la trace, profitant néanmoins de l'air marin et de la belle plage, avant qu'ils n'entrent dans une petite forêt de bambous elle aussi très belle. Mais c'était quoi, ce cadeau, une visite guidée ? Une excursion en terre inconnue ? Mais c'est vrai qu'elle se rendait compte peu à peu qu'il n'y avait pas âme qui vive ici, hormis eux deux. Et ce, si on considérait qu'ils avaient une âme, elle devait être bien sombre, vu toutes les horreurs qu'ils avaient fait et le plaisir qu'il y avaient pris. D'ailleurs, le jet qui les avait amené repartit aussitôt au dessus d'eux, ce qui voulait dire qu'ils n'allaient pas repartir de sitôt, sans doute... C'était donc un cadeau de longue durée, ce qui appuyait l'hypothèse des vacances, selon la blondinette. Bien sûr, elle ne refusera pas dans un lieu aussi paradisiaque, mais en même temps, ils auraient très bien pu aller bronzer sur les plages de l'île Myokara ou ailleurs, sinon... mais là-bas, elle aurait dû garder sa fameuse capuche, alors qu'ici... Green mit sa main sur son épaule, elle fut tentée de lui tordre affectueusement un doigt pour le punir mais réservait cela pour après son cadeau. Huéhué, il fallait bien garder le sens des priorités, non ? Mais ce ne fut pas un mauvais coup que préparait Green cette fois, puisqu'il retira simplement la capuche de sa blonde :

- Je t'ai déjà dit que tu n'avais pas à te cacher ici.. Tu peux même enlever ta veste. Y'a personne à part nous deux, Alice..

"Personne ? Une île déserte ? Ou alors t'as payé les habitants pour qu'ils dégagent ce weekend ?"

Il s'agissait des deux hypothèses les plus probables... même si la première, à savoir l'île déserte, l'était peu, étant donné qu'une si belle île, beaucoup de gens aimeraient s'y installer. Après, que Vert ait payé les habitants pour laisser au couple l'île pour quelques jours, c'était assez crédible, il devait avoir bien assez d'argent pour cela. Elle se rapprochait petit à petit de la vérité, mais qu'elle ne pourrait jamais deviner entièrement. Green avait l'air véritablement excité, ses yeux brillaient encore plus que d'habitude, et il se mit à rire, ce qui ne manqua pas d'augmenter la curiosité de l'ancienne Aqua. Il ne se moquait pas, il semblait plus amusé par quelque chose qu'il avait fait... c'était mignon. Mais frustrant aussi de ne toujours pas savoir ce que c'était que cette chose ! Le duo arriva alors à la lisière de la forêt, avec vue sur un spectacle que la jeune femme n'était pas prête d'oublier. Une plage paradisiaque, sable fin et clair et eau bleue turquoise, on aurait dit une carte postale tellement c'était beau. Et le plus beau était un peu plus loin, une véritable villa ! Combien de mètres carrés, vous vous demandez tous ? Et bien il fallait attendre d'y arriver pour le savoir, mais elle semblait totalement énorme et sèche, je peux vous le dire. Il y avait même une piscine ! Chose totalement débile étant donné qu'il y avait la mer à deux pas, mais bon, mieux vaut trop que pas assez, et quand on aime on ne compte pas ! Pas peu fier, le jeune homme demanda alors :

- C'est pas mal, hein?

"Ouais..., répondit-elle encore éblouie par cette vue panoramique, avant de se reprendre pour lui dire : Mais c'est quoi ce cadeau à la fin ? T'as loué une île à un vieux riche, c'est ça ?"

Elle chauffait, elle brûlait, elle était sur le point de découvrir la vérité sur cet endroit. Après tout, elle avait supposé qu'il avait payé tous les habitants pour dégager... puis avait pensé qu'il avait loué à quelqu'un d'assez riche pour se payer une île... elle était si proche de la vérité, mais n'en savait rien. Et ça l'énervait franchement ! Alors, évidemment, ça faisait envie, tout cela... bronzer sur ce sable fin, se baigner dans eau magnifique, visiter cette charmante villa et y faire ce qu'elle voulait, une vie de riche, ça donnait toujours envie. Mais ce qui rendait la chose encore plus attrayante, c'était le fait qu'elle n'ait plus à supporter cette fichue capuche, son doux visage et ses cheveux pouvaient profiter de l'air marin, de la légère brise, du Soleil qui tapait légèrement. Elle ne pouvait pas faire cela souvent, alors elle aimait bien en profiter quand c'était le cas. Et rien que ça, c'était déjà un joli cadeau de la part de Green... mais pas suffisant ! Elle méritait encore mieux, fufu ! Ils méritaient encore mieux et ils allaient l'avoir. Le duo marcha alors en direction de l'imposante villa, et Alice espérait sincèrement que Green allait révéler la vérité. Ce qu'il pouvait être gamin, parfois, à faire ses petites cachotteries comme un enfant... bon, c'est aussi ce qui faisait son charme, mais quand même. En attendant qu'il se décide, elle lança alors ses fameux pokemons, pour qu'ils en profitent aussi.

Son équipe au grand complet était là ! Laggron et ses gros muscles, qui chercha dans le coin s'il n'y avait pas des pokemons sauvages à tabasser, pour s'entraîner un peu. Hyporoi, bien plus classe et distingué, alla simplement nager dans cette belle eau, l'adorable Lanturn l'accompagna d'ailleurs. Bekipan, lui, préféra de loin profiter du vent marin frais et s'envola pour faire le tour de l'île, au cas où il y aurait un danger. Azumarill, féministe réputée, commença à faire bronzette, vérifiant au préalable s'il n'y avait pas de machos qui allaient venir l'embêter ! Et enfin, le plus célèbre, le plus cool, le plus beau, le plus intelligent... je vais arrêter là sinon ce paragraphe va faire cent lignes. Mais ce cher Tentacruel était bien évidemment de la partie, il était après tout le pokemon fétiche de la jeune femme, bien que récemment arrivé dans l'équipe. Voyant son maître adoptif, il fut très content... il ne pouvait pas lui sourire mais lui lança au moins regard gentil... et ensuite il resta avec ses deux maîtres, comme un brave animal de compagnie, même si la pieuvre était bien plus que ça pour le couple ! C'était une star, une vedette internationale ! Il avait d'ailleurs hâte de revoir son ami vétéran Avaltout. Eux deux aussi s'étaient bien rapprochés suite à Cramois'ils, ils étaient plus soudés que jamais... nan, pas dans ce sens, Avaltout n'étant pas une fille pure, Tentacruel n'avait pas d'attirance pour lui. Il s'agissait plutôt d'une amitié virile comme au bon vieux temps ! Et maintenant que Tentacruel était là, Green n'avait plus aucune raison de ne pas annoncer la grande nouvelle à sa petite "famille" ! Drôle de famille, vous me direz... l'arrogant, la sadique et la pieuvre. On dirait le nom d'une pièce de théâtre ! Et bien si elle existait, ce serait la meilleure pièce du monde, acclamée par la critique et le public ! Sinon, ils se feraient frappés, fufu !

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Sam 20 Aoû - 17:22

- Personne ? Une île déserte ? Ou alors t'as payé les habitants pour qu'ils dégagent ce weekend ?

- Mieux.

Décidément, il n'allait pas lâcher le morceau avant d'y être. Green imaginait à quel point ça pouvait la frustrer, mais il le fallait pour ne pas gâcher la surprise à 5 milliards. Alors il avait juste dit que c'était mieux que ce à quoi elle avait pu penser. Deux théories probables, mais pas de leur niveau. Non, ça n'était pas assez grand pour eux. Et pas assez démesuré non plus. Cela faisait quelques temps que l'Île 4 était considérée comme ''à vendre'', puisque plus personne n'y vivait. Le peu de loubards qui y étaient s'étaient barrés, après s'être fait rattrapé par la patrouille. Alors elle était disponible, au plus offrant. Non, je plaisante, Green avait négocié. Et en affaires, il était impérial. On dirait pas, derrière son air enfantin et arrogant, qu'il pouvait être aussi intransigeant. Pourtant, dès qu'on parle d'argent, n'essayez pas de négocier avec lui, c'était impossible. Il fixait les règles, et mettait des coups de pression à l'autre. C'était peut-être pour ça qu'il était Rocket, après tout.. Mais ne parlons pas de sujets qui fâchent, ils avaient atteint le bout de la forêt, le vrai paradis de cet endroit. L'océan qui s'offrait à eux, tout comme la plage et surtout la bâtisse. Que dis-je, la villa ! Green avait demandé l'avis d'Alice sur la vue, et évidemment, celle-ci était éblouie par cette dernière. Normal, Vert était tombé amoureux de cet endroit. Enfin ''amoureux'', vous voyez ce que je veux dire. Alors, Alice, un avis?

- Ouais..., répondit-elle encore éblouie par cette vue panoramique, avant de se reprendre pour lui dire : Mais c'est quoi ce cadeau à la fin ? T'as loué une île à un vieux riche, c'est ça ?

- Non, toujours pas.

Le châtain ne voulait vraiment pas lui dire, nan ! Il lui dirait une fois le moment voulu. Qui était dans ce post, fufu. Tandis qu'elle fit sortir toute son équipe pour profiter, Green ne l'imita pas. Tentacruel était resté auprès des deux amants. Fufu, quelle brave bête tentaculaire ! Mais il y avait un hic. Et oui, une tâche au tableau. La cravache ! Ca n'était pas à lui de la tenir. Lui tenait autre chose fufu. Enfin bref, il la tendit à Alice, se doutant bien qu'elle allait sauter sur l'occasion pour la récupérer.Ils continuaient de s'approcher de la villa. Mais, pour la question de la piscine auprès de la mer, et bien la réponse est simple : Déjà, une villa sans piscine n'est pas tolérable, dans l'esprit du châtain. Et puis comme la villa était surélevée par rapport à la mer, ils devraient sauter de plusieurs dizaines de mètres pour se retrouver dans la mer. Donc la piscine était obligatoire ! Et ouais. Green était toujours tout sourire, Alice aussi, même si elle semblait frustrée de ne toujours pas savoir, elle semblait savourer le moment, et d'avoir enfin le visage au vent, sans avoir ce problème de se cacher de tous et ne pas forcément apprécier tous les jours qu'elle pouvait avoir. C'était également pour cette raison qu'il avait fait le choix d'une île. En plus de tous les avantages que ça pouvait avoir, et puis bon, comment voulez-vous vous sentir mal sur VOTRE île ? C'était impossible. C'était le cadre de vie idéal, celui que tout le monde voulait avoir, et Alice l'avait, même si elle ne le savait toujours pas.

Aaaaah, bon, c'était le moment, non ? Et oui, Vert n'avait plus le choix, alors qu'ils avaient marché le long de la plage – avant de s'en doute s'y rendre par la suite -, ils avaient atteint la villa. À la voir comme ça, de l'extérieur, et sans la terrasse, elle devait faire dans les 350m², et était dans le style de Green, et donc d'Alice, par déduction, c'est-à-dire très design et moderne, malgré la présence de la couleur blanche. Sauf que le vrai beau côté de la villa, c'était le coté terrasse. Il y avait des baies vitrées presque partout. De l'avant, elle était déjà très impressionnante. Green avait le cœur qui palpitait à deux mille à l'heure, il avait réussi à tenir sa langue pendant plus de deux jours. En sortant les clefs de la porte d'entrée, il finit par déclarer à Alice, très très très très fiérement, mais aussi de manière on ne peut plus enfantine, en ouvrant la porte d'entrée:


- Et si je te disais que j'avais acheté cette île pour nous.. ?

Green fit un clin d'oeil malicieux à Alice en ricanant – tout en modestie, évidemment -, car là, c'était on ne peut plus évident. Elle l'avait saoulé pendant 2 jours, lui avait pourri la vie au plus haut point, avait fait des remarques dès qu'elle pensait à quelque chose, ne s'attendait qu'à de simples vacances en ''amoureux'', et il lui balançait que cette île était à eux, comme si c'était normal. Et la blonde était du genre à avoir conscience du coût conséquent que ça a dû représenter à son amant. Comme il le dirait si bien – et comme le dirait aussi les narrateurs - : Rien n'est trop beau pour Aleen. Ca l'avait fait chier de payer si cher, mais bon, il le fallait. C'était mérité. Ils méritaient une telle vie. De se réveiller chaque matin en ayant une vue sur la plus belle eau possible, de prendre leurs tartines de Nutella sur la terrasse, au bord de la mer, loin de tous les niais et crapuleux, de vivre comme ils le méritent, quoi. De passer leur temps à bronzer, jouer au scrabble, barboter dans l'eau, et bien évidemment tout ça en dominant le monde. Ils en étaient déjà à la moitié, à eux deux. Kanto, Johto, Hoenn. Et l'Île 4, à présent. Tout en attendant la réaction d'Alice, qui devait sans doute être médusée devant le cadeau que venait de lui faire, et sans doute bien plus quand elle se rendit compte de l'immensité de la baraque, et que dès qu'elle mit un pied dedans, la première chose qu'elle voyait au loin, c'était la mer. Ainsi que la piscine et quelques palmiers de la terrasse qui ne cachaient pas cette sublime vue. Comment allait-elle réagir ? Green, n'attendant que la réaction de la blonde, avait déjà les prunelles qui se perdaient au loin.. L'ascenseur émotionnel était redescendu, tout à coup, et il se tourna vers Alice. Après tout, de dos, il savait très bien qu'elle pouvait se permettre de fouetter ses fesses malgré le contexte. Alors il préférait rester sur ses gardes.. Tout en la regardant, pas peu fier de ce qu'il venait de lui dire, et avec un sourire qui trahissait la jovialité excessive du châtain:

- Alors, contente ? ♥

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 782
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Sam 20 Aoû - 18:08

Le couple avançait donc paisiblement jusqu'à la villa, Tentacruel juste derrière eux, se demandant d'ailleurs pour Green avait la cravache de sa maîtresse. Ils se la prêtaient, peut-être ? Et bien non, détrompe-toi, Tentacruel, tu savais bien qu'Alice n'était pas prêteuse, encore moins avec sa fidèle cravache ! Heureusement pour la tranquilité d'esprit, Vert rendit l'arme à la Sirène, un acte au combien imprudent vu qu'elle voulait toujours se venger de ce qu'il lui avait fait subir. Cette dernière en fut bien surprise et s'attendait honnêtement à ce que le jeune homme lève le bras dès qu'elle s'apprêterait à la prendre, et ainsi la rendre inatteignable pour elle, histoire de la pousser à bout. Mais finalement, il la lui laissa juste, et la blondinette ne fut pas mécontente de retrouver sa chère cravache adorée ! Sans elle, elle ne se sentait pas bien, c'était quand même une part d'elle, désormais, elle l'avait depuis si longtemps... et puis, sans cette arme, Alice n'était pas très forte, elle pouvait mordre ou griffer avec ses ongles longs, elle pouvait même donner un pain avec son bras droit, mais elle restait un petit gabarit, alors la cravache permettait de compenser tout cela. Et cette fois, elle ferait bien attention à ce fourbe de Green, s'il tentait encore de la lui confisquer. Non mais ! Les jeunes ne respectent plus rien, de nos jours ! Tout fout le camp ! Voler la cravache de cette pauvre demoiselle... Ils arrivèrent donc aux portes de la villa, qui était encore plus énorme et sèche vue de près, et Green, qui avait les clés, commença à l'ouvrir tout en disant :

- Et si je te disais que j'avais acheté cette île pour nous.. ?

"Tu te fiches de moi ? lança-t-elle après un instant de réflexion, à moitié sceptique. Même toi tu n'aurais pas assez d'argent pour acheter une île..."

Non, ce n'était pas crédible pour un sou. Bon, elle ne s'était jamais renseigné sur le prix d'une île, lorsqu'elle était chef de la Team Aqua, si elle voulait un territoire, elle l'envahissait, tout simplement. Pas légal mais bien plus simple. Sauf que maintenant, ni elle ni Green (à sa connaissance) n'avaient de troupe pour envahir, alors il avait dû l'acheter. Or, même s'il était riche comme Crésus, il ne le pouvait sans doute pas. Ils touchaient normalement le même salaire, non ? A moins qu'il ait eu une putain d'augmentation, auquel cas Alice réclamerait la même une fois rentrée à Eternara ! Ou alors... c'était les affaires florissantes de la Team Rocket qui lui permettaient cela. M'enfin, elle voyait mal le Boss Rocket, qui qu'il soit, donner autant de fric à Green, pour acheter une île personnelle. Alors, quelle était le financement du garçon aux yeux verts ? Elle ne pouvait évidemment deviner la rencontre récente entre son amant et un petit bourge... Donc, elle était sceptique, s'attendant à ce que le jeune homme révèle que c'était une blague en se marrant comme une baleine, et en étant puni, bien sûr... mais d'un autre côté, il semblait réellement sincère, et puis il avait les clés de la villa, à moins qu'il tout simplement tué son ancien propriétaire, ce qui serait guère étonnant. Et cet air si fier de lui, encore plus que d'habitude, ce qui n'était pas peu dire... il fallait donc qu'il apporte les explications avant qu'elle ne puisse le croire, mais une fois ceci fait, elle ne pouvait plus qu'y croire...

- Alors, contente ? ♥

"Alors c'est ça ton cadeau... pour moi...?"

Elle rougit légèrement et préféra se tourner un peu pour ne pas que Green la voie ainsi. Pourquoi donc cet état si inhabituel pour la jeune peste ? Et bien, elle était touchée. Et oui, elle avait quand même un petit coeur qui battait, même s'il fallait le chercher à la loupe... Il fallait dire que personne n'avait été aussi gentil avec elle. Même ses parents, dans les souvenirs qu'elle avait d'eux... même le chef Aqua qui l'avait aimablement recueilli, mais surtout dans le but d'en faire une parfaite membre de son organisation. Un tel cadeau, aussi incroyablement cher, cela signifiait bien que Green tenait à elle, malgré ses moqueries et ses sales coups. Et ça la touchait, elle qui ne s'attachait presque à personne, qui ne s'occupait habituellement que d'elle. Cela prouvait que leur histoire était faite pour durer, pas juste de l'amusement à deux, mais une véritable connexion, un vrai lien entre les deux. On ne va pas utiliser le mot amour car trop mièvre pour leur relation faite souvent de provocations verbales et même physiques. Mais voilà, elle était assez touchée... sauf qu'il n'était pas question de le montrer à Green ! Elle ne voulait pas être vue de façon vulnérable, c'était presque aussi pire que les chatouilles dans le jet qui l'avaient faite rire comme une baleine ! Alors elle se reprit, avec son air de nouveau arrogant et presque insolent, pour lancer :

"Et bah tu aurais pu me le dire avant ! Bon, c'est un cadeau suffisant, je n'aurais pas à te punir... enfin, pas pour ça. ♥"

Suffisant, oui, c'était bien le minimum pour une île qui avait coûté cinq milliards ! Cinq milliards, vous vous rendez compte ! Green aurait pu offrir un toit ou à manger à ceux qui en avaient besoin et au lieu de cela, il offrait un seul toit énorme et sec pour lui et sa copine. C'était quand même beau dans un sens, qu'il ait pu faire un tel cadeau à quelqu'un qui n'était pas lui, c'était même impressionnant ! Bon, il se faisait un cadeau à lui aussi, mais exclusivement. Comme quoi l'Aleen change les esprits de nos deux protagonistes. Bon, ils en seront pas plus généreux avec les autres, hein, fallait pas rêver, mais c'était déjà un progrès pour ces enflures de penser à autre chose qu'à leur petite personne. Or donc, Alice n'allait pas pouvoir punir Green pour ce cadeau réellement magnifique qui n'était pas une farce de toute évidence. En revanche, ça n'enlevait en rien ce qu'il lui avait fait dans l'avion, donc pour ça, il serait quand même puni, et sans doute en serait-il ravi d'ailleurs. En tout cas, la jeune fille avait bien envie de découvrir cette demeure qui était désormais sienne, et demanda donc d'un ton enthousiaste en lui prenant la main :

"Allez, fais-moi visiter !"

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Sam 20 Aoû - 19:44

- Tu te fiches de moi ? lança-t-elle après un instant de réflexion, à moitié sceptique. Même toi tu n'aurais pas assez d'argent pour acheter une île...

Green n'avait qu'esquissé un sourire en guise de réponse. Il était plein aux as de base. Sigfried n'a fait que réconforter son porte-monnaie qui avait souffert de ce cadeau. Il était Maître Indigo, le mieux payé (hormis Giovanni) de la Team Rocket, avec des clauses juste abusées dans son contrat Rocket d'ailleurs. De plus, il avait toute cette histoire de popularité qui lui permettaient de grapiller de l'argent sur le dos de sponsors et de toutes ses conneries. Il était le premier à poster un message sur Internet parlant de quelque chose de bien précis car il toucherait une somme derrière. Alors, très honnêtement, même si Sigfried a bien aidé le châtain, sans, il aurait pu se payer cette île. C'est hallucinant, je sais. Alice en semblait surprise, d'ailleurs. Il ne semblait pas si riche que ça ? Pourtant il se trimballait toujours avec les derniers vêtements hors de prix, s'achetant toujours les derniers objets à la pointe de la technologie et tout ça. Hmm.. Il devrait revoir l'image qu'il renvoyait aux autres, l'un de ces 4 ! Qu'importe. Alice ne semblait pas vraiment convaincu, elle semblait même hésitante. Sauf qu'il était on ne peut plus sérieux, et elle allait s'en rendre compte toute seule. Car Vert avait insisté, et tout ça avec son air ravi. Comment pourrait-elle croire encore une seule seconde qu'il s'agit d'une farce ? C'était impossible.

- Alors c'est ça ton cadeau... pour moi...?

- Je ne t'aurais pas fait attendre si longtemps si ça n'en valait le coup, voyons!

Green avait répondu avec un engouement peu commun, mais avait légèrement plissé les yeux lorsqu'il distingua que le teint de peau d'Alice avait légèrement rougeoyé. Il ne fit aucune remarque là-dessus, ça voulait tout dire. Entre eux, et maintenant il en était sûr, ça n'était pas que l'espace d'un moment. Non. C'était sûr. Et tant pis si elle est considérée comme morte et qu'elle serait traquée si on savait qu'elle vivait encore. Green avait fait un choix, un point c'est tout. En plus, il ne pouvait pas savoir à quel point ça pouvait la toucher. Parce qu'après tout, c'était l'ancienne Chef Aqua ! Tout le monde devait lui offrir des trucs pour obtenir ses faveurs et les inclure dans son camp, nan ? Alors il fallait faire bien mieux qu'eux. Une île, du coup. Une folie de plus. Pour sa blonde. Fufu, que pouvait-il y faire ? Il se sentait redevable de l'Aligatueur, alors il avait voulu lui rendre la pareille, mais à son niveau, à son image, à sa grandeur. 5 milliards. J'ai besoin d'en rajouter ? Nan, j'pense que tout est clair à présent. L'état de gêne d'Alice fut passagé, et tant mieux, ça ne lui ressemblait pas. Tout de même, l'avoir mise mal à l'aise ! Il n'était pas peu fier, mais fit comme s'il n'avait rien vu. Le châtain se contenta donc de la réponse qui cachait le fond de sa pensée:

- Et bah tu aurais pu me le dire avant ! Bon, c'est un cadeau suffisant, je n'aurais pas à te punir... enfin, pas pour ça. ♥

- Tsss.. Tu ne perds pas le Nord, toi..

Ca n'était pas de l'agacement, de toute façon Green se sentait tellement léger et surtout très satisfait que son cadeau ait eu un tel effet sur Alice, même si son engouement était dissimulée ! Non, il l'avait dit avec ironie, car ça l'amusait ! Après tout, il n'y avait pas mieux qu'ici pour se faire punir ! En fait tout était mieux chez eux ! Sur l'île 4. D'ailleurs, faudra qu'il la renomme à leur image. Ca sera pour plus tard, les formalités.. Là il voulait juste qu'ils profitent de leur nouveau lieu de vie, avec celle qui avait changé la sienne – de vie - ! À cet instant précis, le châtain n'avait plus cette pointe qu'il avait jour et nuit à la poitrine. Non. Son échec du passé était loin. Très loin. Trop loin. Ca lui reviendra très certainement quand ils reviendront sur les terres où vivaient le commun des mortels. Enfin bon.. Green jubilait. Elle ne l'avait pas dit, mais ça se sentait, elle était comblée. Lui-même n'aurait pas cru que cela se soit physiquement chez elle, ça aurait été trop beau ! Et pourtant, si. Il avait réussi à sortir un peu de sentiments de cette orgueilleuse, fufu. Il arrivait vraiment à faire des choses incroyables, ce sale gosse.. Bref, Alice lui prit la main, en lui déclarant, pressée et enthousiaste:

- Allez, fais-moi visiter!

- Quel enthousiasme, Alice..

Ainsi commença la visite de la somptueuse villa parfaitement bien agencée. Tout était très clair de par la luminosité qui rentrait de toute part par la partie arrière de la villa, totalement vitrée. Green emmena tout d'abord l'heureuse élue (fufu) dans le salon, qui faisait tout le rez-de-chaussée avec la cuisine. Surface du salon ? 100 mètres². Et ouais, rien que ça.. Au sol, le meilleur des parquets, évidemment. Pas celui qui vous laisse des échardes dans le pied et vous en chiez votre race pour les enlever, nan !  Nan, rien de tout ça. Quant à l'ambiance de la pièce, Green avait parfaitement bien travaillé le contraste entre les matériaux et les meubles. Il s'était même permis d'installer une cheminée murale près de trois canapés qui se rejoignaient et formaient les ¾ d'un carré. Ca c'était pour l'hiver, pour qu'ils soient aux chauds, les diablotins ! Ensuite, le châtain la conduit dans le prolongement du salon, la cuisine. 35 mètres². Philippe Etchebetz rage. Ouverte sur le salon, elle était spacieuse et offrait un grand plan de travail pour jouer au scrabble si jamais une passion culinaire les prenait un jour ! Mais c'était loin d'être fini. Tout en la regardant être émerveillée devant la folie financière qu'il avait fait pour obtenir ce bien, il l'emmena ensuite au sous-sol. Car oui, il y en avait un ! Il devait faire.. 40 mètres² ? Encore une fois, c'était abusé. La dimension des pièces. Et 40 mètres² juste pour un home-cinéma digne des gens les plus riches au monde ! Il avait donc tout fait pour que ça soit le plus parfait possible. Mais finissons par ce que tout le monde attend, le plus intéressant. L'étage ! Là où se trouvait la chambre ! D'ailleurs, pour accéder à l'étage, il avait même fait attention aux détails de l'escalier, qui tournait sur lui-même ! Bref, qu'est-ce qu'il y avait, à cet étage ? Et bien tout d'abord une salle de bain. Comme dans le jet, douche à l'italienne, baignoire où on pouvait passer à 5 dedans, tout comme le jacuzzi, les 3 lavabos. Bref, c'était archi-grand, et surtout tellement cher. Il avait galéré pour négocier ! Bon. Je sais que vous attendez tous ce moment, surtout Aleen. La suite nuptiale de nos deux amoureux fous (''fous'' est bien approprié pour eux). Le lit, légèrement plus grand que celui au Plateau, était face à la terrasse ! Car oui, il y avait une terrasse à l'étage. C'était là que s'acheva la visite ! J'ai sûrement dû passer des pièces et des détails, mais je suis allé à l'essentiel. Ayant emmené la blonde sur la terrasse, il avait posé les coudes sur la rambarde de celle-ci, et regardait la piscine, les transats et les palmiers qui étaient sous leurs yeux, puis l'océan. Green tourna légèrement la tête vers la demoiselle aux yeux en or, et lui demanda, tout en la fixant de ses prunelles émeraudes:

- Alors, ça te plait ? Tout ça rien que pour nous..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 782
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Sam 20 Aoû - 20:56

- Quel enthousiasme, Alice..

"Tsss, t'es autant enthousiaste que moi, de me montrer cette villa..."

Ne sois pas hypocrite, petit Green ! Oui, c'était l'hôpital qui se foutait de la charité, puisqu'Alice venait de faire preuve d'hypocrisie, en cachant ses sentiments à l'égard de Vert, mais, elle, elle avait le droit. C'était une règle qui devrait être inscrite dans la Constitution "Alice a tous les droits", ça rendrait les choses plus simples, non ? Et donc, elle savait bien qu'il n'était pas peu fier de son cadeau, il y avait de quoi d'ailleurs, alors il serait d'autant plus joyeux que de le montrer dans les moindres recoins, assurément. Et puis, c'est là où elle allait vivre, une visite guidée n'était donc pas de trop ! Surtout que dans une aussi grande baraque, il fallait qu'elle se repère... d'ailleurs, pour se rendre d'une pièce à l'autre, ils allaient faire beaucoup de sport ! Tant mieux, ça éliminerait les calories du Nutella qu'ils allaient manger tous les jours. C'était donc parfait ! Et puis il ne fallait pas oublier ce brave Tentacruel qui était là aussi, et qui était curieux de cette nouvelle maison où il allait pouvoir inviter ses nombreuses concubines. Donc, c'est parti pour la visite, après vous, monsieur le guide !

Et la visite commença par le salon assez modeste, seulement 100 m², composé de canapés bien rembourrés et d'une cheminée (pour le scrabble auprès du feu en hiver, fufu). Collé à ce salon se trouvait une magnifique cuisine, à côté de laquelle celle des émissions de cuisine sur m6 passait pour une cuisine de ménagère pauvre. La jeune fille ne savait pas cuisiner, considérant qu'il s'agissait d'un travail de servant, mais bon, peut-être que Tentacruel était doué, lui ? Avec quatre-vingt tentacules, ça devait être plus simple... Ensuite le duo se rendit au sous-sol, même cette pièce était d'une taille démesurée, abritant un home-cinéma ! Mais de quoi manquait donc cette noble demeure ? De rien du tout, visiblement, Green y avait veillé. Ils pourraient ainsi se regarder des films, tranquilles... elle aimait un peu le cinéma, même si le problème, c'était qu'elle était toujours pour que les méchants gagnent, ce qui arrivait rarement, malheureusement. Tenez, par exemple, dans Game of Thrones, elle aurait ri aux éclats en voyant la mort de Spoiler en fin de saison 1 et de Spoiler et en fin de saison 3. Mais les programmes avec des méchants vainqueurs étaient rares malheureusement, ce qui montrait que la fiction ne représentait pas la vie, puisqu'il suffisait de voir la situation actuelle d'Aleen pour se rendre que OUI, les méchants gagnent. Et c'était très bien comme ça, fufu. Et maintenant, l'étage ! Les deux pièces les plus importantes, en tout cas celles où il allait se passer pas mal d'action : une salle de bain somptueuse et une chambre avec terrasse. Tout cela était parfait, la blondinette était forcée de le reconnaître, elle ne trouvait rien à redire pour taquiner le jeune homme. Ce dernier s'en rendit bien compte en demandant :


- Alors, ça te plait ? Tout ça rien que pour nous..

"Pas mal... plus digne de nous que de simples maisons, c'est sûr. Même si on mérite bien plus..."

Ah, il fallait qu'elle ait quelque chose à redire ! La vilaine ! En même temps, ce n'était pas un reproche à Green, il avait déjà dépensé cinq milliards, c'était plutôt raisonnable, non ? Et cette île et cette villa étaient tout simplement parfaites, une parfaite demeure pour leur vie à deux, dans le luxe et la richesse, comme il se devait pour deux personnes aussi exceptionnelles. Mais ça ne suffisait pas... enfin, ça suffisait en guise d'habitation, évidemment, mais Alice voulait encore plus, toujours plus de pouvoir et de richesses, pour que le monde sache qui étaient les deux membres de son élite. Green était-il sur la même longueur d'ondes ? Probablement... La jeune fille restait accoudée, à côté de Green, à regarder l'horizon, tout ce qui leur appartenait désormais. La vie est belle, finalement...

"Et tu m'as pas répondu ! Ou t'as eu tout ce fric pour payer tout ça ?"

Elle était revenue à quelque chose de bien plus concret, le fric, la tune, le blé, l'oseille, diantre, il y en avait des manières de dire le mot "argent". Presque autant qu'il y en avait pour dire pupitre ou chouquette ! Elle craignait néanmoins que le garçon ait juste voulu lui en mettre plein les mirettes en dépensant sans compter cette île hors de prix. Imaginez que dans quelques mois, des gens viennent pour leur réclamer des dettes ? Ce serait facheux. Bon, ils pourraient toujours les donner en offrande à Tentacruel, mais après ils auraient la justice au cul. La jeune femme ne connaissait pas les talents de Green pour gérer l'argent, elle le prenait plutôt pour un gosse légèrement pourri gâté depuis l'enfant qui dépensait dès qu'il le pouvait et sans trop réfléchir, comme un gamin... Elle voulait juste être sûr que cette demeure resterait bien la leur pour toujours, et qu'ils la passeraient à Connard 1er, leur futur fils ! C'était extrêmement important !

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Sam 20 Aoû - 21:51

- Tsss, t'es autant enthousiaste que moi, de me montrer cette villa...

- Hmmm, possible..

Green ne s'en cachait pas. Après tout, sinon, elle allait encore bouder pendant un quart d'heure avant de revenir comme si de rien était. Et bien sur qu'il était enthousiaste de lui montrer ! Après tout, il avait quand même investi une sacrée somme d'argent ! Et puis c'était pas n'importe quoi, tout de même ! Elle trouvera certainement de quoi se plaindre, comme d'habitude, mais bon, que pouvait-il y faire ? Le châtain préférait éviter une dispute, enfin là tout de suite. Il avait juste envie de profiter de l'île avec elle, avant qu'ils ne retournent chacun à leurs affaires, chacun dans leur région. Et Green n'en avait pas spécialement envie.. Parce qu'il venait de se rendre compte de quelque chose, chez les Rocket. Une erreur involontaire dont il allait devoir s'occuper. Alors non, il n'avait pas envie de se disputer aujourd'hui, et encore moins avec Alice ! Ils pouvait se châmailler avec toute la violence qu'ils voulaient, ça oui ! Être puni, ça aussi ! Mais pas besoin de se chercher sans raison. Bref, après avoir fait le tour de leur nouveau domicile, le châtain avait demandé l'avis de la blonde. Et, évidemment, celle-ci était réticente. Comme d'habitude.. Raaah, elle ne se rendait vraiment pas compte de ce qu'il venait de lui offrir.

- Pas mal... plus digne de nous que de simples maisons, c'est sûr. Même si on mérite bien plus...

- Certes.. Mais le Monde attendra un peu. Chaque chose en son temps..

Attendez, Green, patient ? Suggérant à Alice de calmer ses ardeurs ? C'était sérieux ? Il fallait bien le croire. Bon on passera la démagogie de Green, qui considère que ce à quoi ils sont vraiment destinés attendra un peu.. Bah oui, le Monde, c'était facile à avoir, non ? Ils n'étaient plus à quelques mois près. Et puis, comme je l'ai dit, Vert risquait d'être occupé, très bientôt. Alors il n'allait pas avoir le temps pour aller chercher ce que veut Alice. Elle n'avait qu'à s'en occuper, si elle le voulait tant, d'ailleurs ! Le châtain regardait toujours l'horizon. C'était vraiment magnifique. C'était ce qu'il leur fallait. Il n'en doutait plus. En plus avec l'odeur de la mer qui l'apaisait. Oh oui, c'était agréable. Bon, hors-contexte, cette phrase est assez tendancieuse, mais bon.. Il était resté silencieux, et se régalait de ce moment où ils semblaient tous les deux émerveillés devant Mère Nature. C'était rare, de les voir aussi calmes, d'ailleurs, accoudés et côte à côte, sans se provoquer. Il fallait croire que leurs habitudes avaient été un peu chamboulées. Mais cela allait vite repartir dans le bon sens, ne vous inquiétez pas ! D'ailleurs, Green avait mis un vent quant à sa question : ''Médoukisorlarjen ?'' Et bien..:

- Et tu m'as pas répondu ! Où t'as eu tout ce fric pour payer tout ça ?

- Sans partir dans des explications chiantes, disons que si j'suis blindé, c'est parce que je gère plutôt bien mes affaires.. Légales ou non.

Green avait ri et n'avait pas dévoilé la part ''pas très légale'' de son compte en banque. ''Je gère plutôt bien mes affaires''. Ca, il en était fier ! Franchement, faudrait faire un rp où il négocie. Mais pas genre comme Sigfried où il l'a convaincu en deux temps trois mouvements, nan, un vrai rp où il doit aller au bras de fer. Vous seriez impressionnés, je vous assure ! Et Alice aussi ! Elle, impressionnée ? Bah il avait bien réussi à la faire rougir parce qu'elle était touchée, alors bon, ça ne semblait pas être si compliqué que ça. D'ailleurs, il ne semblait pas cacher que tout l'argent qu'il avait obtenu venait juste de petits boulots ou de trucs du genre, enfin bref, des trucs dignes de Red, qui était pauvre, lui. Nan, lui, il avait 17 ans mais était dans des affaires pas très nettes depuis très longtemps, alors il avait grandi dedans et commençait à se faire une place dans ce monde très dangereux. Qu'est-ce qu'Alice allait penser de sa réponse ? C'était plutôt une bonne réponse, non ? La blonde allait avoir du mal à imaginer le châtain comme il le prétendait, mais c'était la vérité. C'était encore un (sale) gosse, mais il agissait parfois en véritable adulte. C'était l'un des traits de personnalité plutôt intéressants de Greenou. Donc elle n'avait aucun doute à avoir. C'était à eux. Qu'à eux. Pour toujours, fufu. Rassurée ? Bref ! Fallait s'occuper, maintenant ! Si elle ne voyait aucune objection à sa manière d'obtenir des liasses de billets violets, passons à autre chose !

- Tu veux qu'on fasse quoi, maintenant.. ? Ca serait dommage de ne pas profiter de notre île!

Green n'avait absolument rien prévu de particulier, à part les jouets pour le scrabble et le repas du soir ! Chacun son sens des priorités. Il lui laissait le choix. Allait-elle le punir tout de suite ? Ou bien préférait-elle aller se baigner, ou bronzer comme deux Ronflex ? Lui voulait bien bronzer, il ne serait que plus parfait avec une peau bronzée. Ou peut-être qu'elle voulait faire autre chose, comme se mater un bon film d'horreur ? Ca serait dommage, avec ce soleil. Peut-être qu'elle voulait aussi juste se balader. Fufu, il y avait plein de choses à faire sur cette île, aussi exotique soit-elle ! Le châtain ne fixait plus l'océan turquoise mais les prunelles en or de la jeune femme. Enfin, il pouvait la voir sans cette capuche et en extérieur. Green ne savait pas à quel point ça pouvait lui faire plaisir de pouvoir être enfin libre de toute contrainte, ici. Non. Mais il savait une chose. Et c'est sur cette note qu'on va se quitter : Avec elle, la vie est belle. Fufu, c'est pas mignon, pour une fois ? Ne dîtes pas non!

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 782
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Sam 20 Aoû - 22:54

- Certes.. Mais le Monde attendra un peu. Chaque chose en son temps..

"Vraiment ? Aurais-tu peur ?"

Elle émit un petit rire taquin après cette question non moins taquine. Il fallait dire que c'était assez surprenant que de voir Green patient. C'était presque aussi rare que... de voir Alice patiente ! Fufu ! Non mais franchement c'était étrange. Elle aurait cru qu'il lui demanderait tout de suite un truc du genre "par quoi on commence", et voilà qu'il semblait très réfléchi. Il était devenu mature et donc plus raisonné ? Naaaaan... ce serait pas Green. Ou alors il avait d'autres choses dont il devait s'occuper en ce moment, auquel cas Alice voulait évidemment savoir ce dont il s'agissait. Une affaire liée à cette chère Team Rocket ? Pas impossible, et même plutôt probable pour qu'il garde le secret comme ça, il ne lui avait jusqu'à maintenant rien dit de son travail pour eux. Elle s'en fichait un peu d'ailleurs, tant que ces Rockets n'approchaient pas Hoenn, sa région de prédilection, mais là, s'ils l'empêchaient de poursuivre ses projets à elle, qui incluaient Green, elle serait d'autant plus curieuse. Ou alors c'était tout autre chose, mais quel genre de chose pousserait Green à rester aussi évasif... ? Donc, une petite provocation de la part d'Alice, qui sait, allait peut-être le pousser à s'expliquer davantage, même s'il y avait peu de chances. Bah, elle finirait tôt ou tard par savoir, comme elle avait su pour ce fameux cadeau resté secret si longtemps (trois jours, c'est très long !).

- Sans partir dans des explications chiantes, disons que si j'suis blindé, c'est parce que je gère plutôt bien mes affaires.. Légales ou non.

Rooooh, mais il pouvait ne pas être évasif parfois ? D'abord ses petites affaires qui l'empêchaient de poursuivre leurs objectifs pour le moment, et maintenant cette histoire d'argent, qui demeurait également bien mystérieuse. Qu'il soit blindé c'était une chose, mais... cinq putains de milliards, quand même ! Il y avait très peu de gens, même chez les blindés, qui possédaient autant. Evidemment, si on allait dans le domaine de l'illégal, c'était tout de suite plus facile, songeait la blondinette qui se demanda un instant si Green n'avait pas braqué une banque pour s'acheter ce paradis exotique. Il en aurait toute la capacité, avec ses pokemons polyvalents et puissants, mais il s'exposait à quelques risques... Quoi qu'il en soit, la jeune fille se dit que c'était plutôt une bonne chose qu'il gère bien son argent, elle n'avait pas envie d'être constamment derrière lui pour surveiller ses finances. Etre derrière lui pour d'autres raisons, par contre, elle ne disait pas non, fufu. Alors que le couple de richards était tranquilles sur la terrasse, Green eut la bonne intuition qu'ils allaient sans doute finir par s'ennuyer à la longue et demanda alors à la la Maîtresse de Hoenn :

- Tu veux qu'on fasse quoi, maintenant.. ? Ca serait dommage de ne pas profiter de notre île!

"Hmm... la plage ! J'en ai pas souvent l'occasion, avec  cette saleté de capuche !"

Et oui, aller à la plage encapuchonné, c'était juste affreusement chiant. D'abord car on ne pouvait pas bronzer avec ça sur la tête, même si Alice ne bronzait presque pas, elle aimait quand même sentir le soleil contre sa peau. Et puis la baignade, avec une capuche, c'était également très bizarre. Alors évidemment, elle connaissait quelques plages secrètes à Hoenn, et difficilement atteignables par des dresseurs lambdas, mais elle n'était jamais sûr d'y être totalement seule et ne pouvait donc s'y détendre en toute tranquilité. Là, ça allait être bien différent, elle n'allait pas craindre pour sa sécurité, elle allait pouvoir être libre, comme elle le voulait, et pouvoir enfin se détendre. Pas trop quand même, elle comptait aussi s'amuser avec Green, et la plage, il n'y avait rien de mieux pour s'amuser ! Elle lança donc :

"Bon, je vais me changer... on se retrouve là-bas dans quelques minutes."

Et oui, puisqu'Alice n'avait pas été mise au courant de leur destination, elle n'avait pas pris le soin d'enfiler un maillot de bain au préalable... mais ça devait pouvoir se trouver ici, puisque littéralement TOUT ce dont ils pouvaient avoir besoin se trouvaient dans cette baraque. Elle retourna alors dans la chambre, et ouvrit un placard énorme et sec, contenant toutes les fringues possibles et imaginables, pour toutes les saisons d'ailleurs. Elle prit donc un maillot de bain deux pièces de couleur bleue turquoise, ainsi que des lunettes de soleil de thug (oui, car il y avait même des accessoires dans ce fameux placard) puis sortit de la pièce pour se rendre dans la salle de bain et ainsi se changer. Elle aurait pu le faire dans la chambre, mais Green l'aurait maté... non pas que ça lui déplaise, mais elle ne voulait pas lui donner cette récompense après son coup de fourbe dans le jet. Néanmoins, une récompense, il allait en avoir puisqu'en enfilant le maillot de bain, il s'avérait que ce dernier était particulièrement léger, fufu, on se demandait qui l'avait choisi... Une fois mis, ainsi que ses super lunettes de Soleil, elle prit une serviette de plage dans la salle de bain, ainsi que sa fidèle cravache - oui, oui, même pour la plage, on n'était jamais trop prudents -  et c'était tout bon ! Elle quitta donc leur modeste demeure pour se rendre sur la plage toute proche, sentant le sable chaud et fin sur ses pieds, c'était vraiment agréable... Green n'était pas encore arrivé, alors plaça sa serviette, et ne commença à se mettre de la crème solaire... bien qu'elle ne pouvait pas s'en mettre dans le dos... Green, grouille-toi ! Fallait que tu lui mettes cette crème dans le dos ! Car elle n'avait pas envie de cramer, avec sa peau encore plus claire que ses cheveux, c'était risqué. Heureusement qu'elle avait pris une puissante crème solaire, car vous l'imaginez, toute rouge à cause du Soleil ! Un comble pour l'ancienne chef Aqua ! En attendant qu'il arrive, elle s'assit sur sa serviette, regardant l'horizon... quelle belle journée ! et surtout, quelle belle vie ils allaient avoir ici...

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Dim 21 Aoû - 0:37

- Vraiment ? Aurais-tu peur ?

- Nan, t'as cru quoi! Green était parti au quart de tour, avant de continuer, plus calmement: J'ai hâte qu'on aille s'occuper de son cas, voyons..

Il parlait du Monde comme d'une personne. Nan mais arrêtez de croire qu'il pouvait être modeste une fois dans sa vie. En tout cas, Green s'était repris, il n'avait pas envie d'ennuyer sa chère blonde avec ses histoires. Si elle insistait, il lui en parlerait, mais bon.. Après tout, il était assez grand pour se débrouiller tout seul, nan ? Alice l'a mis dans son journal ! Et comme apparemment – selon elle – elle a le savoir universel, et bien voilà ! Vert voulait que le monde soit à leurs pieds et qu'ils en soient à sa tête, ça, aucun doute là-dessus, après avoir écrasé officiellement Red, et tous les avortons sur leur route. Oui, ça serait grandiose ! En plus d'être leur revanche ! Bon, par contre, ça risquait de ne pas plaire à Giovanni. Alors qu'il allait avoir la plus adorable des belles-filles, un jour ! Alors tant pis, il s'adaptera. Et puis, si on se met à parler de Giovanni dans ce rp, ça va devenir un long monologue tout ça pour dire qu'au final Green n'aura pas Drattak, alors c'était pas cool ! Green lui avait demandé ce qu'elle désirait faire, à présent, et c'est une réponse toute enjouée qu'il reçut:

- Hmm... la plage ! J'en ai pas souvent l'occasion, avec cette saleté de capuche !

Cela fit sourire Green. C'est vrai, il l'oubliait à chaque fois, que même si lui ça le saoulait de la voir avec sa capuche, le plus frustrant et énervant, c'était pour elle. Elle ne pouvait rien faire, aller nul part sans une certaine appréhension. Elle pouvait se faire démasquer à n'importe quel moment ! Sauf qu'ici, comme c'était à eux, personne ne serait là. À part eux. Alors oui, elle était libérée, à cet endroit. C'était le seul sur terre où elle pouvait totalement l'être ! Et elle n'allait pas remercier Green, il pouvait aller se brosser ! C'était trop dur (fufu) de dire ce mot, sans doute. Bon ! Plage, donc ! Parfait. Il n'était pas pour une petite virée au bord de l'eau, à se prélasser sous le soleil ! Même si ça ne risquait pas d'être aussi calme que ça pouvait s'y apparenter, dis comme ça. Parce qu'avec eux deux, une simple partie de bronzette allait finir en partie de scrabble, à coups sûrs ! En même temps, la plage, vous vous attendiez à quoi ? Surtout que c'est LEUR plage. Pas celle de Jean-Sable ou je ne sais qui ! Bon, par contre, il allait y avoir un léger problème.. Et oui, ils n'étaient pas en tenue pour avoir un bronzage des plus parfaits ! Ca n'allait pas du tout.

- Bon, je vais me changer... on se retrouve là-bas dans quelques minutes.

- Comme tu veux. Ne te perds pas en chemin..

Ca serait dommage, car là, elle avait personne pour l'aider ! Enfin à part si le Maître Indigo se décidait à bien vouloir lui venir en aide. Et vous connaissez tous son point de vue sur la question. Alors oui, il valait mieux qu'elle ne se perde pas en chemin. Tandis qu'elle partit se changer dans la salle de bain, il était tant que ses Pokémon prennent aussi l'air tropical ! Ils n'avaient pas de raison de ne pas profiter, eux aussi, de cette vie de rêve ! Tortank, Roucarnage, Noadkoko, Arcanin, Noctali et Avaltout, évidemment ! Tous allèrent vaquer à leurs occupations, qui n'étaient pas forcément plus physiques que celles qu'allaient avoir Green et Alice. En même temps, ils risquaient de faire du sport, ces deux-là ! Vous voyez de quoi je parle ! Après avoir sorti les siens, le châtain alla se changer à son tour. Un bermuda blanc, plutôt soft quand on connaissait à quel point il aimait exhiber ses tenues hors de prix. Mais là, il n'avait rien à montrer à personne, il était avec Alice.. Bien évidemment, lui aussi pris des lunettes de soleil, et de couleur noir. Après l'avoir entendu sortir de la salle de bain, il y était allé à son tour et... Outch. C'était pas forcément beau à voir. En se regardant dans le miroir, il constata les nouvelles sauvageries qu'Alice avait laissé sur son torse. Ses traces d'ongles, bien ancrées dans celui-ci. Par contre, ça allait, il n'était pas rouge. Non, il n'y avait pas de trace de coups de cravache. Ne vous inquiétez pas, on va arranger ça ! Par contre, il commençait à y avoir des formes d'abdos ! Et ouais. Bon c'était pas faramineux mais y'avait juste ce qu'il fallait.. Se dirigeant à son tour  sur la plage, c'était juste.. paradisiaque. Ils allaient être dans un environnement qui leur convenait. Et puis la plage, c'était vraiment l'endroit que Green aimait le plus. Clyde le dirait lui-même, ils en avaient parlé ! Bref. Le châtain avait aperçu la silhouette presque entièrement dénudée d'Alice et alla se poser à ses côtés, étalant sa serviette verte – ça vous étonne ? - à côté de la sienne.

- Salut beauté !

C'était dit sous le ton de la plaisanterie et du dragueur bien lourd (comme son pupitre), mais ça avait un fond de vérité, évidemment ! Elle était loin d'être déplaisante au regard, très loin-même ! Alice avait la peau lisse (ça rime fufu), tout comme son visage, qui lui au moins avait l'avantage de ne pas être abîmé par le maquillage. Alors qu'il venait de s'installer sur sa serviette à ses côtés, prêt à  se reposer et à profiter de sa vie de luxe qu'il avait pu s'offrir.. Sauf que.. Cette odeur de crème solaire ! Il se redressa, et constata qu'elle en était badigeonnée ! Ou du moins qu'à l'avant. Green s'amusa de la situation et se saisit du tube de crème, en lui lançant, d'une voix enjouée:

- Tsss.. Assistée va..

Le châtain avait tourné la demoiselle pour que son dos soit face à lui, et en se mettant de la crème solaire sur les mains (paume et doigts), les passa sur le dos d'Alice pour s'occuper d'elle, de manière douce et délicate. Ouuuh ça sentait le coup de traître à des kilomètres ! Même pas. Il s'amusait juste à tirer sur les ficelles de son soutien-gorge en passant, ça devait légèrement la presser sur l'avant. Fufu. Mais c'était affectueux, alors ça passait, nan ? En passant,  il se rinçait l'oeil de la silhouette si fine de la jeune femme, - sans cacher qu'il avait quelques idées qui lui venaient à l'esprit puisqu'ils étaient à la plage -, sur laquelle ce maillot de bain turquoise allait parfaitement ! Mais tout lui allait, en fait. Sauf cette capuche. Et Green savait de quoi il parlait. Par contre, quitte à être détestable en tout point, Green n'avait jamais de coups de soleil. Nan, c'était ce mec qui débarquait bronzer 20 minutes et qui était plus bronzé que toi en 4 jours. Il finit donc par s'installer, après avoir remarqué la présence de la cravache d'Alice, sur sa serviette. Il n'était pas totalement allongé, se tenant sur ses coudes. La douce sensation d'être dans une station balnéaire privée, où l'on entendait le bruit des vagues. Il pourrait rester là éternellement, surtout vu qu'Alice était là, elle aussi. Et ça contribuait au bonheur de Green, ses deux facteurs combinés.. Ca faisait du bien de se détendre, un peu ! Vert finit par relever ses lunettes de soleil pour les mettre sur sa tête, et profiter pleinement de la vue qui était face à lui, puis de la vue qui était à côté de lui. La deuxième était bien plus excitante, si vous voulez l'avis du jeune homme.. Il avait vraiment envie de la dévorer, et pas que des yeux.. ! D'ailleurs, il se laissa aller à une petite remarque très modeste (hum hum) pour les deux amants, alors qu'il avait de nouveau plongé le regard dans l'océan, posé dans ce sable fin:

- Cette vie est parfaite.. Et on est les seuls à pouvoir la vivre ♥

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 782
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Dim 21 Aoû - 7:13

- Nan, t'as cru quoi! Green était parti au quart de tour, avant de continuer, plus calmement: J'ai hâte qu'on aille s'occuper de son cas, voyons..
"Alors qu'est-ce qui te retient dans l'immédiat ? Tu me caches quoi ?"

Petit cachottier ! Alors qu'ils pouvaient être parfaitement honnêtes l'un envers l'autre, d'ailleurs le fait qu'Alice ait révélé sa véritable identité, ce qu'elle cachait le mieux, était une belle preuve de sincérité. Mais elle était en tout cas rassurée de voir que l'envie de son amant de contrôler ce monde qui leur appartenait de droit (c'est inscrit dans la même constitution qui dit qu'Alice a tous les droits, fufu, la future constitution de leur Royaume) et ils se devaient d'en faire ce qu'ils voulaient. Le mener au chaos ou régner en Maîtres absolus, ou bien un mélange des deux, ce serait sans doute encore plus drôle. A deux ça allait être dur (dans tous les sens du terme, fufu) mais... à coeur vaillant rien d'impossible ! Beurk, voilà un proverbe qui correspondait parfaitement à Led mais pas du tout à Aleen. Leur coeur n'était pas tellement vaillant, il était fourbe, sournois, cruel, mais pas vaillant du tout ! Et puis, ils n'étaient pas que deux... il y avait le dieu Tentacruel et le vétéran de guerre Avaltout, ça ne comptait pas pour du beurre. Et ces fameuses Teams qui se faisaient la guerre... mais Green bossait pour les Rockets, et connaissant le caractère du jeune homme et ses talents en combats pokemon, et bien ça devait être un poste très haut placé, juste en dessous du chef, à coup sûr. Et elle, et bien, elle avait toujours son accord avec la Team Venom, même si elle n'avait pas pris de leurs nouvelles depuis un peu de temps... mais elle n'avait pas encore mentionné cette alliance à son amant. Et après, elle lui disait d'arrêter de lui cacher des choses ! Quelle brave petite hypocrite ! Mais pour le moment, est-ce qu'elle arriverait à lui délier la langue ? Et bien dans d'autres circonstances, elle n'y avait aucun mal, à délier la langue et le reste d'ailleurs...

- Salut beauté !
"Salut, beau gosse !"

Plage ! Ils étaient à la plage, et se complimentaient naturellement sur leur beauté physique, qui ne le ferait pas ? Elle était une beauté, le savait bien, avec son visage angélique, ses yeux jaunes presque brillants et son corps fin et presque frêle. Elle se disait qu'il avait bien de la chance de l'avoir ! Mais cette chance était réciproque, se dit-elle en le regardant arriver dans son beau bermuda blanc. Et la première chose qu'elle constata était qu'il avait pris en muscles. Bon, elle l'avait remarqué au dernier scrabble, mais là, avec le Soleil qui illuminait la scène, ça se voyait d'autant plus. Et puis pour une fois qu'elle lui faisait un compliment, il n'allait pas cracher dans la soupe. Il s'allongea donc aux côtés de la blondinette, n'ayant visiblement pas besoin lui de mettre de la crème solaire, le gros chanceux ! Il était plus bronzé qu'elle clairement, mais ce teint blanc allait bien à la jeune fille, ne faisant que renforcer cette image apparente de pureté. Mais il n'empêche qu'une peau comme ça était fragile, et elle demanda donc à Green de lui mettre de la crème dans le dos.

- Tsss.. Assistée va..
"Tu ne voudrais pas que j'attrape un coup de Soleil, quand même ?"

Et oui, quand même, ce serait moche et ultra visible sur cette peau si claire. Et en plus, un coup de Soleil trop fort, ça pouvait être bien douloureux, alors je vous dis pas la galère pour la vie de tous les jours. En plus elle devrait arrêter probablement le scrabble pour quelques jours, et comme ils ne pouvaient pas s'en passer... alors mets cette crème, Green ! Dans ton intérêt comme dans celui d'Alice. Le charmant jeune homme appliqua donc la lotion sur le dos de son aimée et... tira un peu les élastiques de son maillot. Quel gamin, celui-là, je vous jure... Mais il ne perdait rien pour attendre, il n'avait pas encore dû voir qu'elle avait avec elle sa fidèle cravache, fufu. Mais à part ça, il se débrouillait bien, il aurait fait un bon masseur dans une autre vie, une vie bien plus pathétique que celle qu'il avait aujourd'hui, et dont il ne manqua pas de se vanter, une fois les deux allongés en mode "couple de richards" :

- Cette vie est parfaite.. Et on est les seuls à pouvoir la vivre ♥
"On est les seuls dignes de pouvoir la vivre ♥ "

Et oui, la petite rectification s'imposait. C'était clair, net et précis. Qui d'autre avait le droit de vivre cette vie ? Personne. Pas même les bourges du genre Von Wittelsbach ou Beaumarchais, qui avaient simplement eu la naissance appropriée pour avoir droit à des privilèges et à de la richesse. Alice comme Green avaient construit cette vie privilégiée par la force de leur travail, à la sueur de leur front... enfin, surtout la sueur du front de leurs pokemons, mais c'était eux qui les avaient entraînés, après tout, donc voilà. Leur talent pour le dressage avait permis tout cela. Enfin, leur talent, et leur caractère, surtout, des niais avec ce talent se seraient sans doute lamentablement foirés, d'ailleurs, ça n'existe pas des niais avec ce talent, ils y avaient veillés à Cramois'Ile. Mais rien qu'à eux deux, ils maîtrisaient déjà trois régions et une île, ce n'était pas rien ! Et ce n'était que le début, ce n'était pas encore suffisamment digne d'eux, voyons. Et maintenant... passons à quelque chose de moins sérieux, voulez-vous ?

"Oh, qui a pu faire de si belles cicatrices sur ce corps d'Apollon ?" demanda Alice d'une voix ironique et malicieuse.

La jeune fille, appuyée sur le coude, regardait et touchait même ces magnifiques cicatrices. Un travail d'Artiste, assurément, avec un grand A, comme Alice. Ca va il n'y en avait pas tant que ça, elle ne donnait que des coups de cravache ou d'ongles affectueux, après tout. Sauf quand il trichait, et comme ça arrivait assez souvent, et bien il était un peu marqué. Mais ça ne gâchait rien à son corps d'Apollon ! Vous avez vu, encore un compliment, Alice était décidément très gentille, aujourd'hui. Enfin, comparé à d'habitude... Elle touchait la trace d'ongles sur le ventre de Green, elle ne l'avait pas raté, constata-t-elle avec malice. Il avait de la chance, elle ne donnait pas autant de soin lorsqu'elle torturait ses ennemis. Et qu'allait donc répondre ce petit chanceux ?

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Dim 21 Aoû - 9:01

- Alors qu'est-ce qui te retient dans l'immédiat ? Tu me caches quoi ?

- J'ai merdé.. Faut juste que j'répare ça, c'est tout.

''C'est tout ?'' C'est pas comme si il avait involontairement aidé à démanteler le trafic de Pokémon obscurs d'Illumis sans le faire exprès alors que il est Rocket. Alors ouais, à force de voir des têtes tomber ces derniers temps, il s'était renseigné. Et effectivement, tout était parti d'Illumis. Et compte personnellement s'occuper de relancer toutes les magouilles de la Team Rocket à Kalos, oui ! C'était une bonne chose, non, qu'il veuille se rattraper ? Surtout qu'il aurait pu faire style de rien, personne ne savait que c'était en parti de sa faute. Alors il aurait très bien pu ne rien faire, mais non, il se devait de rattraper cette connerie et relancer totalement le trafic d'obscurs ! Et puis ça lui permettra de toucher certaines primes. Bon, dis comme ça, ça semblait simple ! Sauf que.. Avec tous les Plasmas et FPIs qui pouvaient traîner, ça pouvait devenir vite très dangereux, et il en était conscient. Alice n'avait donc pas à être au courant de toute cette affaire. Surtout que c'était du privé ! Et puis bon, si ça se trouve, elle s'inquiéterait. Nan, faut pas déconner, on parle d'Alice Taylor, tout de même ! Alors oui, du coup, Green lui avait fait le coup du mec mystérieux, il n'avait pas trop le choix ! Et puis à force, elle allait abandonner, non ? C'est pas comme si elle, elle ne lui cachait rien non plus, même s'il ne le savait pas. Qu'importe, on s'en fiche ! Transition plage!

- Salut, beau gosse! Tu ne voudrais pas que j'attrape un coup de Soleil, quand même ?

- Non, je ne suis pas du genre à vouloir que t'attrapes un coup de Soleil pour appuyer dessus et t'entendre te plaindre, nan, du tout..

''Nan, du tout''.. Plus ce rire lorsqu'il finit de lui rétorquer. C'était bel et bien de l'ironie. Il se donnerait un malin plaisir de profiter de ses coups de soleil pour retourner une situation défavorabe (j'ai pas besoin de vous dire à quel jeu fufu) ou même de l'entendre râler lorsqu'il appuyerait dessus. Il lui avait clairement dit. De manière tellement subtile que l'on sentait que c'était sarcastique, et qu'il serait le premier à le faire ! Mais à côté de ça, il l'avait recouverte de crème (solaire hein) alors ça sera pour une prochaine fois. Après tout, vu comment son teint de peau était pale, il ne fallait pas grand chose pour qu'elle soit brûlée, non ! Si ça se trouve, comme il était arrivé après elle, il y allait déjà avoir quelques rougeurs le soir.. Mais pas trop non plus, après ça ne sera plus très esthétique ! Après que Green se soit occupée du dos de son amante, il s'était installé confortablement sur sa serviette, qui était posé sur SON sable de SA plage, et ouais ! Enfin plutôt leur plage.. ''Car ce qui est à moi est à nous'', fufu. C'était pas mignon ? Surtout quand on voyait la vie de luxe qu'ils avaient. Et ils s'en vantaient, oh ça oui. C'était pas genre juste une lune de miel sur une île.. Nan, c'était chez eux. Et ça leur était destiné !

- On est les seuls dignes de pouvoir la vivre ♥

- Et on la mérite amplement ♥

Je préfère ne pas savoir la taille de leurs chevilles, à ces deux-là.. Bon après, vu leurs égos et comment ils se considéraient, ils se vantaient d'avoir quelque chose à leur effigie ! Une vie à leur taille. Et ça n'était que le début ! Après tout ils n'avaient que trois régions et une île, ça n'était pas assez pour eux ! Enfin, selon comment les évènements évoluent, Green pourrait bien avoir une partie de Kalos, fufu. Comme quoi, ça sert, d'être Rocket, même dans l'intérêt à ces deux-là ! Après, Green comme Alice n'avaient pas forcément eu des vies faciles, et ça depuis qu'ils sont nés, alors oui, ça leur revenait de droit, tout ça. Eux n'étaient pas nés avec une cuillère en argent dans la bouche (Green n'avait que la notoriété d'être le petit-fils de Chen, après tout) comme les bourges, et avaient obtenu ce qu'ils désiraient de leurs propres mains. Ils avaient chacun choisi leur chemin, aussi compliqué soit-il, pour se retrouver finalement ici, en plein milieu de nul part, et loin de tous. Loin de tous les jaloux et gens de cette espèce ! Ils pouvaient toujours glapir, Aleen s'en fichait. Totalement.. Bref, revenons-en à une ambiance qui leur correspondait également si bien, et à une situation plus taquine:

- Oh, qui a pu faire de si belles cicatrices sur ce corps d'Apollon ? demanda Alice d'une voix ironique et malicieuse.

- Hmmm.. Sûrement une Déesse qui amène sa cravache même à la plage ?

Green lui avait répondu avec la même voix provocatrice, et à son compliment par un autre du même acabit. L'ambiance était plutôt calme pour le moment, presque romantique.. Enfin dans leur monde à eux, bien sûr ! Personne – à part lui -  ne trouverait ça romantique et agréable que son amante caresse les cicatrices et traces qu'elle lui avait laissé pas plus tard qu'il y a 2 heures. Comme quoi, elle pouvait être douce, quand elle le voulait. Et puis elle avait des doigts de fée – et pas que pour ça fufu -, rajouté à ça le cadre idyllique, comment voulez-vous que ça finisse mal ? J'ai dit ''finir mal'', pas ''finir par avoir mal'', fufu. Car ça oui, il allait avoir mal ! Peut-être qu'il allait encore devoir attendre un peu avant que ça ne dégénère comme ça devrait dégénérer. Là, il profitait juste. Et profitait de ce moment avec elle. Ils sont adorables, ces diablotins, ainsi installés chez eux ! Personne ne penserait qu'ils puissent être comme ils étaient vraiment. Ils semblaient juste être un couple de stars avec deux corps de mannequin.. Enfin, en apparence!

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 782
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Dim 21 Aoû - 9:46

- J'ai merdé.. Faut juste que j'répare ça, c'est tout.

Alice fronça ses petits sourcils blonds en écoutant son interlocuteur. Il se la jouait "mec mystérieux" qui ne veut pas l'embêter avec ses propres problèmes, même si Alice serait ravie de savoir ce que c'était. Ca semblait étrange... de dire qu'il avait merdé. Oh mon dieu, Green reconnaît une erreur ! Faut prévenir avant de faire un tel choc ! Mais il n'en dit en tout cas pas davantage sur ce qu'il avait merdé et qui devait être réparé. En lien avec la Team Rocket ou non ? Alice pensa à lui poser la question, mais il n'avait jamais voulu lui dire exactement son rôle dans l'organisation. En même temps, une mafia, ça ne pardonnait sans doute pas ce genre de comportement, que de révéler à des gens extérieurs ses plans. Elle pouvait déjà être contente qu'il lui ait révélé son appartenance à cette fameuse Team. Et puis bon, un jour ou l'autre, si leur relation continuait, elle finirait bien par connaître le fin de cette histoire, d'autant plus s'ils devaient utiliser ces adorables Rockets pour leur propre projet. Elle aurait pu l'aider à réparer cela, néanmoins, même si, comme dit dans son journal, il savait se débrouiller, lui et son équipe de colosses. Mais s'il y avait des dresseurs purs et innocents sur son chemin, elle aimerait juste être là pour les martyriser avec amour, en compagnie de son amant. Garde donc tes vilains petits secrets, Greenou, tu les révéleras tôt ou tard.

- Non, je ne suis pas du genre à vouloir que t'attrapes un coup de Soleil pour appuyer dessus et t'entendre te plaindre, nan, du tout..

"Ca me rendrait moins d'humeur à faire certaines choses, tu sais..."

Elle dit ça sur un ton charmeur, ce qui voulait tout dire. Et oui, être mal en point, ça ne donnait pas vraiment envie de jouer au scrabble ! La menace ultime ! Alors, là, il avait intérêt à ne pas se rater en tartinant sa crème (non, pas celle-là, fufu) sinon il s'ennuierait vite après. Même si elle ne doutait pas un instant qu'il prendrait un grand plaisir presque sadique à la voir souffrir, il était si méchant. C'est pour ça qu'elle l'appréciait aussi, certes, mais quand même, elle ne voulait pas abîmer sa belle et pure peau. La pauvre chérie... de toutes façons, elle pouvait bien sentir si jamais il baclait le travail, et ça ne semblait pas être le cas, elle était totalement couverte et protégée. Il fallait se protéger, c'était important ! Et pas qu'à la plage, fufu. Et voilà donc nos deux protagonistes, ou antagonistes, fins prêts à faire l'une de leurs activités préférées : glander ! Mais glander avec classe, comme un couple de mannequins ! Bon, Alice était vraiment petite pour être une mannequin, mais c'était une image. Et alors qu'elle touchait avec intérêt les cicatrices du jeune homme, ce dernier lança :

- Hmmm.. Sûrement une Déesse qui amène sa cravache même à la plage ?

"Hihi... elle me manquerait sinon, et à toi aussi, non ?"

La cravache ! C'était le symbole d'Alice, celui qui, dès qu'on le voyait, révélait la véritable nature de la jeune fille, sous ses airs angéliques et adorables. Elle la gardait d'ailleurs bien en main, pas question que Green la lui pique cette fois, ce sale voleur ! Mais elle ne s'en servait pas, ne vous inquiétez pas... enfin, pour l'instant. En tout cas, pas question de s'en séparer, c'était toujours utile, et elle aimait trop sa petite cravache. D'ailleurs, vous rêvez que je vous révèle l'histoire de cet objet si singulier, hein ? Avouez ! Et bien, voilà, en fait... Alice l'a acheté dans une brocante, voilà. Non, je déconne, ça aurait été vachement décevant, hein ? Et puis quel genre de brocante vendrait un tel instrument. Mais l'histoire de la cravache sera révélée, peut-être lorsque je referais la fiche de la sadique, ou alors avant, si j'en ai envie. Un peu de patience... Bref, après quelques minutes passés au Soleil, la jeune fille se leva soudainement et lança :

"Allez, on va se baigner, viens..."

Elle ne tenait pas en place, décidément ! Mais il faisait assez chaud et elle avait envie de se rafraîchir, voilà tout, et de profiter de la plage dans son entier. Alors elle aurait pu y aller seule, mais ça aurait été moins drôle, elle ne demanda donc pas son avis à son amant, exigeant qu'il vienne lui aussi. Il pouvait bien faire cet effort de lever son séant, non ? Elle prit sa fameuse cravache à la main et toucha du bout les abdos saillants de Green, comme en guise de menace, pour qu'il se lève, le tout avec le sourire malicieux qui la caractérisait tant. Mais elle n'allait pas le frapper, hein, elle faisait monter le suspense... alors, qu'il vienne ou non, elle se dirigea en tout cas vers la mer, qui était à température idéale. Elle vit avec joie Lanturn et Hyporoi nager gracieusement plus loin. Elle aimait l'eau sur son corps, c'était agréable, évidemment pour une ancienne Aqua ! C'était frais, doux, juste agréable... elle pouvait même laver un peu sa chère cravache qui était un peu sale... Il ne manquait plus qu'une chose... Allez, Green, ramène ton royal fessier !

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Dim 21 Aoû - 10:45

- Ca me rendrait moins d'humeur à faire certaines choses, tu sais...

- Ca serait embêtant..

Mais ça ne l'empêcherait pas de la tenter, oh non. Après tout, c'était elle qui l'avait menacé hier, avant de céder elle-même car elle n'avait pas pu résisté. Alors Green n'était pas plus apeuré que ça, et il se ferait un plaisir d'appuyer là où elle avait mal. N'était-ce pas adorable et terriblement perfide ? Si, surtout perfide ! Mais après tout, c'était un juste retour des choses. Elle n'était pas du genre à faire l'inverse et à s'inquiéter à la moindre douleur qu'il pouvait avoir ! Alors oui, même si elle avait un ou plusieurs coup(s) de soleil, ça ne l'empêcherait pas de jouer au scrabble malgré le fait qu'elle soit moins d'humeur. C'était quand l'un des deux l'avait décidé que ça arrivait, de toute façon ! Et puis l'autre ne semblait pas poser plus de réticence pour jouer.. Après en jouant, c'était une autre histoire ! D'ailleurs, en parlant de ça, revenons à l'instrument phare d'Alice pour ce jeu, sa cravache, dont tout le monde attend toujours le background, d'ailleurs!

- Hihi... elle me manquerait sinon, et à toi aussi, non ?

- Tu connais la réponse..

Green avait dit ça en lui lançant un regard aguicheur. Bien sûr qu'elle lui manquerait aussi. Bon pas tout le temps, car parfois, elle fait vraiment mal. Mais bon, c'est toujours lui qui abuse le premier et donc se fait punir comme il se doit. Ca ne lui déplait pas, mais après coup, il le sentait. Tant qu'il avait pas mal aux fesses.. Parce que ça pourrait être très mal interprété. Alors que c'était juste quand leur petit jeu tournait mal, rien de plus ! Enfin tournait mal pour lui, elle s'en amusait. Mais ne nous étendons pas sur ça – après tout c'est mieux de s'étendre sur Alice fufu – et passons à la suite ! Tandis qu'ils étaient en train de bronzer sous le soleil, dans une ambiance reposante et apaisante, mademoiselle avait décidé de faire autre chose, et donc fallait suivre le mouvement. Lui semblait plutôt d'humeur à rester affalé sur sa serviette, puisque la température lui convenait parfaitement.. mais il se dit qu'il pourrait lui faire un sale coup dans l'eau.. C'est tellement beau l'amour.

- Allez, on va se baigner, viens...

- Roh.. 3 minutes.

Green n'avait que regardé en coin Alice, qui venait de se lever et donc fallait s'exécuter immédiatement, surtout qu'elle avait posé sa cravache sur son torse, fallait pas la vexer. Mais la flemme, pour le moment, il était tellement bien, là ! Son séant n'avait guère envie de quitter sa zone de confort, surtout si c'était pour se faire frapper dans l'eau ! Il le sentait à des kilomètres, étrangement. Ou peut-être qu'elle devenait prévisible ? Non, ça n'était pas possible ! La voyant s'éloigner petit à petit, ce si beau postérieur ne le laissait toujours pas indifférent, et ne plus l'avoir dans son champ de vision était dommage ! Alors le châtain l'avait suivi, peu de temps après qu'elle se soit dirigée vers la mer. Non loin d'Hyporoi et de Lanturn, qui étaient en train de nager avec grâce dans le plus grand des calmes, il y avait Tortank qui passait comme une torpille en glissant sur l'eau en étant enfermé dans sa carapace. JESUS, c'est toi ! C'était bien digne du Pokémon de Vert, mais fallait le comprendre, lui aussi n'avait pas la vie facile, ça faisait 7 ans qu'il trimait presque jour et nuit ! Alors il profitait ! Revenons au châtain. Une fois qu'il avait mis les pieds dans l'eau, il se sentit encore mieux que lorsqu'il était était sur la plage. L'eau était tiède, et donc on ne peut plus rafraîchissante par rapport à la chaleur ! Le climat était donc idéal. En ayant donc rejoint sa Sirène  avec une idée derrière la tête. Et pas une idée qui le ferait être derrière elle, bande de pervers ! Ne nageant pas trop mal, il plongea dans l'eau translucide pour réappaître quelques secondes plus tard juste devant elle, en l'éclaboussant au passage:

- Oh.. Une Sirène. ♥

Vert, en passant une main dans ses cheveux histoire de les ordonner plus ou moins correctement puisqu'ils étaient trempés, souriait à la blonde, presque collée à elle ! Son air respirait la joie, ça faisait plaisir à voir ! Peut-être un peu trop, même,n'en rajoutait-il pas ? Non, absolument pas ! Il adorait être dans l'eau ! Ca le détendait totalement. On pouvait y faire plein de trucs en plus. Sauf que là, il ne pouvait plus mater les fesses d'Alice, puisqu'il était juste devant elle ! Roh. Heureusement que la voir appréciait le moment remplacé largement de ne pas avoir une vue (en 3D s'il touchait fufu) de son séant. Il aurait l'occasion de le revoir bien assez tôt, après tout ! Parce qu'il avait quand même fait l'effort de ramener son royal fessier, lui ! Bon, au final, ça n'était pas contre son gré. Car c'était LEUR bout d'océan, aussi, et oui ! Et puis dans l'eau, ça ne les empêchera pas de bronzer, non ! Il avait d'ailleurs hâte de voir le résultat à la fin de leurs quelques jours – ou semaines même si ce rp durerait du coup plus de 300 posts – et de pouvoir encore plus se la péter d'avoir cette couleur de peau ! Pour le moment, Green ne faisait que regardait Alice de ses prunelles émeraudes ! Allait-elle laisser cet éclaboussement impuni ? Allaient-ils se dissiper en faisant des choses dans l'eau ? Bon c'est à peu près la même question.. Tentacruel va-t-il trouver une nouvelle concubine perdue sur cette île – ne sait-on jamais - ? J'ai hâte de le savoir !

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 782
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Dim 21 Aoû - 11:35

Elle se baignait tranquillement, ne faisant même plus attention à Green, même s'il avait plutôt intérêt à vite se ramener. Et justement, alors qu'elle était tranquille, à regarder l'horizon... BOUM ! Un Green sauvage apparaît ! Il s'était faufilé sous l'eau, ce coquin, pour la surprendre et il lança d'un coup une terrible attaque "éclaboussure"... En guise de réaction, la jeune fille aurait pu le frapper avec l'aide de sa chère et tendre cravache, mais elle rit à la place, avant de lancer à son tour de la flotte sur le jeune homme. Bataille d'eau ! C'était presque aussi amusant qu'une bataille d'oreillers, même si la bataille d'oreillers pouvait vite devenir autre chose, fufu !

- Oh.. Une Sirène. ♥

"Oh, un garçon bien imprudent..."

Et elle lui relança de la flotte à la (jolie) gueule. Deux bambins qui s'amusaient, si ce n'était pas adorable ! Très adorable... trop adorable ? On pouvait se poser des questions... et on avait bien raison ! Cours, Green, pendant qu'il est encore temps ! Alice avait son petit air malicieux, presque illuminé, ayant vraisemblablement hâte à ce que quelque chose se produise, et ça ne tarda pas. Green allait sentir quelque chose derrière lui qui lui attrapait le bras droit, puis une autre chose qui lui attrapait le gauche. Ces choses étaient assez flasques mais fortes en réalité, et il y en avait pas... une bonne quarantaine pour chaque bras, même ses mucles énormes et secs ne pourraient pas lutter ! Et en un instant, il fut... menotté ! Les bras attachés derrière le dos, tandis que le coupable se révélait au grand jour : Tentacruel sortit soudainement de l'eau, l'air très satisfait de son travail impeccable, le tout sous un un regard malsain de sa maîtresse. Mais attendez que je vous explique la situation, mes petits Tentacools. Alice voulait toujours se venger de Green pour ce qu'il lui avait fait subir dans le jet, malgré son cadeau énorme et sec. Elle avait donc formenté un complot diabolique avec Tentacruel. Alors qu'elle s'était rendue à la plage de façon innocente et pas totalement pure, la brave pieuvre avait fouillé dans la maison à la recherche de menottes. Et connaissant les pratiques du couple, il devait y en avoir au moins une paire par pièce de la villa. Ainsi donc, il en trouva, les cacha sous quelques tentacules, et se rendit de façon aussi innocente que sa maîtresse à la plage. Là, il n'eut qu'à plonger dans l'eau, se rapprocher de son maître adoptif par derrière (non, pas pour faire ce que vous croyez, il n'oserait jamais), et lui passer les menottes ! Un parfait complot en guise de revanche, car cette fois, Green était celui qui était coincé. Bien sûr, la pure Alice n'allait pas en profiter pour s'amuser... vous ne me croyez pas ? Vous avez bien raison.

"Je dois encore te punir pour tout à l'heure, tu sais... tu as été un très vilain garçon... . ♥"

Tout en disant ces mots d'une voix punitive, elle passait le bout de sa cravache sur le visage du jeune homme, de la même façon qu'il lui avait fait tout à l'heure, sauf que lui, c'était du vol pur et simple de cravache innocente ! Sans compter tout le reste, car comme elle l'avait expliqué, il avait été très vilain, et encore, c'était gentiment dit. Il l'avait rendu vulnérable et l'avait chatouillé ! Cela méritait une punition très sévère... elle allait s'en donner à coeur joie, et lui aussi peut-être. Tentacruel, ne voulant pas gêner le couple, s'était éloigné un peu, il s'en voulait un peu de trahir son maître adoptif Green, mais sa maîtresse était celle qui donnait les ordres après tout, et puis Vert devait bien le mériter si elle voulait le faire. Ou alors elle voulait juste le faire pour le fun, ça pouvait arriver aussi, fufu. La jeune femme passait le bout de la cravache sur le corps du jeune homme maintenant, pouvant frapper à tout moment, dieu que c'était excitant que ce suspense insoutenable... et puis BOUM ! Elle avait frappé son bras avec la cravache ! Pas n'importe quel bras, hein, celui qui avait tenu les pauvres mains innocentes de la jeune fille dans le jet. La prochaine fois qu'il tenterait de recommencer, il ferait bien de se souvenir de cette douleur ! Le coup fut bref, précis, elle était une professionnelle du maniement de cette arme, après tout... Ca avait même fait un "clac !" et sans doute un cri de la part de Green, qui sait ? Elle l'espérait bien... et une belle petite marque de plus sur le corps de son amant, une !

"On va bien s'amuser, hihi..."

Elle avait dit cela d'une voix excitée, comme une fillette avec un jouet. Qui pouvait sauver le noble Green ? Son fidèle Tortank caché dans sa carapace ? Avaltout, ce tas de graisse ? Ou Tentacruel, cette divinité, qui ressentirait des remords à avoir piégé Green ? Tant de possibilités... mais déjà, voulait-il être sauvé ? On pouvait se poser la question... En même temps, il savait qu'il méritait cette punition violente, déjà qu'Alice punissait sans raison, mais alors là, elle en avait des raisons tant le garçon avait été un garnement... Et dire que quelques minutes auparavant, ils étaient comme tout petit couple, à faire une innocente bataille d'eau, et voilà que maintenant, Alice avait piégé son amant avec l'aide de sa pieuvre domestique et qu'elle venait de le frapper. Ca ressemblait déjà plus à Aleen, non ?

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Dim 21 Aoû - 12:36

- Oh, un garçon bien imprudent...

Green ne comprit pas tout de suite, puisqu'elle ne fit que lui envoyer de l'eau-dessus ! C'était tout mignon. Après tout, ça pouvait avoir plusieurs significations ! Car ça pouvait avoir un rapport avec le mythe des Sirènes, tout comme ça pouvait juste dire ce que ça voulait dire. Il s'était jeté tout seul dans la gueule du loup. En haussant un sourcil après ce qu'elle avait dit, il se fit attraper les bras. Sa tête à cet instant valait de l'or, tellement il s'était décomposé en sachant très bien que c'était Tentacruel et qu'elle allait lui rendre ce qu'il avait pu lui faire dans l'avion. Il avait même pensé à ce que Tentacruel fasse quelque chose d'horrible, enfin pour lui ! Il ne méritait pas qu'on lui enfonce des tentacules là où il le pensait. Lorsque la pieuvre relâcha son étreinte, Vert ne constata que quelques secondes plus tard qu'il avait été menotté parce qui s'apparentait à un traître ! Rah, il le regrettera, même s'il faisait le fier. Il avait attaqué en fourbe, c'était pas cool ! Green ne faisait jamais de sale coup ! C'était pas le genre de la maison, oh non. Le châtain était donc totalement à sa merci, mais bon, en fait, il avait surtout eu peur que Tentacruel lui fasse des choses qui lui avaient traversé l'esprit, alors bon, juste être menotté, honnêtement, ça allait. Même s'il avait déjà une petite idée de ce qui allait s'apparenter à une punition, il avait pris un air satisfait. Oui, il était satisfait. Encore plus en voyant son air malsain et malicieux. Ca restait une victoire, mine de rien.. Seule, elle n'aurait pas réussi à le maîtriser.

- Je dois encore te punir pour tout à l'heure, tu sais... tu as été un très vilain garçon... . ♥

- Des menottes ? Cette punition me plait déjà ♥

Vous commencez à comprendre le titre, je pense. Il n'essayait même pas de se débattre, car ça serait une satisfaction supplémentaire. Elle semblait avoir envie de se venger, et il était prêt à subir, comme le ton enjoué de sa voix le laissait entendre. Sauf que ça risquait de faire bien plus mal que ce qu'il pouvait imaginer. Green ne faisait que suivre du regard le mouvement de la cravache, qui se baladait dans un premier temps sur son visage. Il semblait plutôt confiant, puisqu'il avait remarqué qu'elle n'osait jamais le frapper à cet endroit-là, apparemment bien trop précieux à ses yeux. C'est quand elle la passa sur son corps d'Apollon (pour reprendre l'expression d'Alice fufu) qu'il commençait à s'impatienter. Oui, vous avez bien lu ! S'impatienter. Green attendait ! Mais bon, comme Alice était impulsive, ça n'allait pas tar..ET PAF.

- Aaaah.. Geint le châtain.

Déjà, Alice, la prochaine fois, merci de me laisser finir ma  narration et de ne pas me couper. Quant au cri de Green, ça n'était pas un cri de douleur. Enfin si mais aussi un gémissement de plaisir.. évidemment, il l'avait senti passé ce coup sur le bras ! Sur celui qui l'avait empêché de bouger lorsqu'ils étaient dans l'avion. Rancunière d'un bras ? Tous les prétextes semblaient être bons pour pouvoir lui donner des coups de cravache, apparemment. Et ça n'était pas lui qui allait s'en plaindre, jeune maso en puissance qu'il était ! Le châtain ne semblait pas en phase de demander à Alice d'arrêter. C'était ce qu'elle attendait ? Très certainement. Sauf qu'elle était tombé sur un cas, avec lui. Green n'avait pas envie de ne pas être puni. Bon, peut-être qu'à un moment il en aurait marre, et là il se rebellera. Sauf que là, il fallait la laisser faire. Si c'était pour avoir une Alice frustrée pendant tout le séjour, laissons-la se défouler quelques minutes. Et elle ne devait pas souvent cravacher quelqu'un qui était dans son camp. Enfin, plus que dans son camp, quelqu'un qui était – parfois – dans son unus ! Et ça, c'est bien. Et très imagé, auxiliairement. Bref ! Ca ne semblait être que le début de la réponse de la blonde à la provocation aérienne du châtain. Regardant du coin de l'oeil la première trace qu'il avait sur le bras, il les tourna de nouveau vers Alice, qui était visiblement en train de prendre du plaisir face à la situation qui s'offrait à elle:

- On va bien s'amuser, hihi...

- Ouais ! J'attends, Alice ♥

On ne pouvait qu'applaudir le courage de Green, qui lui avait clairement rétorqué qu'elle se devait de le punir plus, car sinon ils allaient s'ennuyer ! Bon, par contre, il risquait de prendre bien cher derrière. Du coup, réflexe vital, il s'assit au fond de l'eau. Bon déjà car dans le rôle du menotté c'était bien plus imagé, ce rapport de taille qui s'inversait. Sauf que c'était finement joué de la part de Vert : L'eau lui arrivait aux épaules. Il n'y avait donc qu'une infime partie de celle-ci, son cou – avec le suçon – et sa tête qui dépassait de l'eau. Allait-elle oser le frapper au visage ? Car elle ne pouvait pas le relever toute seule, il était bien trop énorme et sec ! Bon, pas trop sec.. Disons énorme et humide. Green narguait la blonde du regard, mais elle n'avait pas intérêt à lui toucher le visage, car là, il risquait de s'énerver. Et ça ne serait pas un jeu.. Quoique ? On verra bien ! En réfléchissant à une solution pour se tirer de ce mauvais pas, Vert la narguait du regard en lui souriant, semblant attendre qu'elle continue. Mais pas au visage, fais attention, Alice ! En penchant le visage sur le côté avec un air provocateur, comme s'il voulait continuer d'être puni, car il devait bien l'avouer que cette situation où il était impuissant (mais pas dans le même sens qu'un certain Chef de Team que je ne citerai pas) face à Alice l'excitait plus qu'autre chose.. Enfin, du Aleen. Il lui tira brièvement la langue, avant de lui lancer:

- Quel dilemme..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Taylor


avatar
Messages : 782
Réputation : 22
Date d'inscription : 23/10/2013
Age : 22
Autres Comptes : Alice - Sheena - Elizabeth - Arthur & Vipélia - Alexander


Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Dim 21 Aoû - 13:48

- Des menottes ? Cette punition me plait déjà ♥

Il essayait de jouer les fiers ? Ca ne servait à rien, Alice avait bien mémorisé son adorable visage surpris lorsque ce brave Tentacruel l'avait capturé. On aurait dit un gamin pris la main dans le sac... ou la main dans autre chose, fufu. Donc, il pouvait bien reprendre son petit air arrogant, ça ne servait plus à rien, il était coincé... Game Over ! Ces menottes qui semblaient l'exciter étaient très solides, pas pour rien que Tentacruel les avait choisies. Bon, il ne s'y connaissait pas des masses en menottes, lui n'en avait pas besoin avec autant de tentacules, mais ce n'était pas du Made in China, tout simplement car Green ne pouvait rien acheter qui ne soit pas de qualité et de marque. Même le papier toilette devait être de marque, triple épaisseur pour le confort des petits séants d'Aleen. Donc, ces menottes étaient bien solides, offrant le jeune homme à la blondinette qui était très heureuse. Et d'ailleurs, comme il voulait jouer les fiers malgré tout, il se devait d'être puni ! BOUM !

- Aaaah..

Aaaah, que ce son était doux aux oreilles de la jeune fille. Il fallaiit vraiment qu'elle se fasse soigner, pour prendre du plaisir à frapper et faire crier des gens. D'ailleurs, ils auraient une promo pour faire un séjour en couple à l'hôpital psychiatrique ! Mais bon, ils étaient très heureux comme ça, et puis ils ne faisaient de mal à personne, si ? Et bien si, c'était de là qu'ils tiraient tout leur plaisir, d'ailleurs. Et en ce moment, elle faisait du mal à Green et s'en léchait presque les babines... Bon, après, ce n'était pas un gros cri de douleur non plus, plus un gémissement, de douleur ou de plaisir ? Des deux, très certainement. Il prenait son pied, elle prenait son pied, tout le monde était content, non ? Sauf Tentacruel, peut-être, qui n'avait pas de concubine avec laquelle s'amuser, puisque c'était une île déserte ! Pauvre pieuvre ! Bon, il se rattrapera avec la prochaine niaise qu'ils croiseront, ne vous inquiétez pas. Et pendant ce temps, Alice venait de promettre d'autres punitions à Green, ce à quoi le jeune homme répondit :

- Ouais ! J'attends, Alice ♥
"Tu es trop mignon... ça mérite punition !"

BOUM ! Un autre coup au bras gauche, ça faisait symétrique comme ça, c'était cool, non ? En tout cas, son petit air ravi était vraiment adorable, on aurait dit un petit garçon, et cela méritait punition, comme l'avait expliqué Alice avant son geste. Donc, pour résumer, être méchant avec la Sirène méritait punition, être obéissant avec elle méritait punition... Starfoullah ! Et être neutre avec elle, alors...? Punition ! Etre provocant ? Punition ! Bref, tout méritait punition si Alice l'avait décidé ainsi, c'était une règle simple, non ? Mais le garçon avait quand même des idées pour se tirer de ce mauvais pas, ainsi il... s'assit simplement dans l'eau. C'était tout con et pourtant assez malin, puisque seule sa tête et le haut de son torse ressortaient désormais de l'eau ! La jeune fille était un peu agacée par ce petit coup de fourbe, elle ne pouvait pas le forcer à se lever, tout de même, elle n'était pas aussi musclée que lui ! A moins de demander son aide à Tentacruel, mais ce serait un peu de la triche, et puis la brave pieuvre avait déjà des remords, alors on n'allait pas trop lui en demander non plus. Et, comble de la provocation, Green lui tira la langue avant de lancer sur un ton narquois :

- Quel dilemme..

"Je ne manque pas d'imagination... Et puis tu es mieux à cette taille, hihi."

Et oui, pour une fois, elle était plus grande que lui, ce qui n'était pas courant et donc très appréciable. Elle lui était maintenant supérieure niveau taille, fufu, ça ne pouvait que lui faire plaisir d'enfin pouvoir le regarder de haut. Il n'empêche que c'était un dilemme, le frapper à son visage qu'elle appréciait tant, au risque de l'abîmer ? Jamais ! Il n'aurait plus son physique apparent de mannequin, après cela, il devait quand même rester présentable. Elle se rendit donc derrière lui à pas de loups, comme pour faire monter le suspense. Une fois derrière lui, elle lui... tira les cheveux violemment ! de sorte à ce que ses yeux émeraudes croisent ceux brillants de la jeune fille, déjà, et surtout... BOUM ! Ou plutôt Boum ! Coup de cravache affectueux sur le haut du torse... les deux autres coups avaient été violents, celui-ci plus "doux" si j'ose dire (ça restait quand même un coup de cravache, hein, fufu) il fallait savoir varier les plaisirs, n'est-ce pas ? Tenant toujours ses précieux cheveux avec force, elle passa la cravache sous son cou, comme si elle voulait l'égorger avec, pour se montrer plus menaçante que jamais :

"Tu es sûr que tu ne veux pas te remettre debout ? Ca risque de faire un petit peu mal, sinon ♥"
, même si, quoi qu'il arrive, ça ferait mal ! Et pas qu'un peu !

.:-------------------------:.
Theme / Sad Theme / Battle Theme /  Epic Battle Theme / Aleen Theme

Merci à Chikara pour le vava et à Soul pour la signa ! =)
Alice possède une Laggronite.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice] Dim 21 Aoû - 14:30

- Tu es trop mignon... ça mérite punition !

- Je préfère ça..

Green geint à nouveau lorsqu'elle s'en prit à son autre bras, un cri autant expressif que le premier. Douloureux mais agréable. Enfin surtout quand ça venait d'Alice. Le reste ça lui ferait juste mal, et il aurait envie de frapper l'expéditeur. Oh, mais ce qu'elle était en train de faire n'aller pas resté impuni, ne vous inquiétez pas ! C'est juste qu'avec ces menottes qui entravaient totalement sa mobilité et ce qu'il pouvait faire, il fallait juste attendre que ça passe. Et que la douleur elle reste ! Bah oui, maso qu'il était, fallait que ça dure plus longtemps ! Raaah j'vous assure, vous allez finir à l'hôpital psychiatrique vous deux ! À vous voir vous amuser comme des petits fous ! N'importe qui se serait plaint et aurait gueulé pour se libérer, mais pas le châtain. Il savait très bien qu'en allant dans son sens et en agissant de manière indirecte pour la provoquer, c'était bien plus amusant pour les deux ! Et puis de quoi se plaindre, après tout ? C'est lui qui avait décidé de se lier avec une sadique. Green avait posé son royal fessier au fond de l'eau, en narguant Alice, se doutant bel et bien que celle-ci allait trouver un stratagème encore plus tordu pour continuer de le punir, et c'était bien le but du jeune homme.

- Je ne manque pas d'imagination... Et puis tu es mieux à cette taille, hihi.

Green la laissa le provoquer, après tout, répondre ne serait que bénéfique pour elle. Il n'était pas totalement idiot, il savait très bien ce qui pouvait l'énerver, et faire ce qu'elle voulait n'en faisait pas parti. Mais attendez de voir la suite ! Alice alla tout doucement derrière lui, toujours avec son air malicieux, en attendant quelques secondes derrière lui. Fufu, il adorait aussi les surprises, et était impatient de voir ce qu'elle pouvait lui réserver. Et il n'allait pas être déçu. Soudainement, elle tira ses cheveux en arrière histoire qu'il puisse la distinguer, elle et son air sadique, qui n'attendait que de le punir un peu plus à chaque minute qui passait. Vert ne la quitta pas du regard, malgré le nouveau coup qu'il s'était pris sur le haut du torse.. Alice avait été aux premières loges pour voir comment il se délectait de ce coup. Il était vraiment pas net, elle n'était vraiment pas nette. Ils étaient vraiment faits l'un pour l'autre. Malgré son physique d'ange, elle tenait tout de même sacrément fort la tignasse du châtain, qui, après une grimace jouissive (si c'est possible, tout est possible avec Aleen), eut un nouveau problème à gérer. Elle avait placé sa cravache juste au niveau de son cou, comme si elle allait le tuer sur place. Sauf que c'était un officiel, héhé ! Alors il ne craignait rien. Non, je plaisante. Il ne craignait qu'une chose : Être déçu par ce qu'elle lui préparait comme châtiment..

- Tu es sûr que tu ne veux pas te remettre debout ? Ca risque de faire un petit peu mal, sinon ♥

- Juste un peu ? ♥

Green rit, et continuait de la provoquer un peu plus à chaque instant, on sentait qu'il ne voulait que l'énerver et qu'elle frappe plus fort. Sauf qu'il ne pouvait rien faire sans en garder une séquelle, à présent. Ca n'allait pas l'arrêter ! Elle voulait juste lui faire un petit peu mal ? Il savait très bien que c'était ironique, mais prit volontairement sa phrase au premier degré. Puisqu'elle était derrière lui, elle avait ses pieds presque collés à son séant. Même avec des menottes, il avait la place de lui montrer que rien n'était jamais gagné avec lui. En tirant à mort les menottes à leurs extrêmités, il réussit à se saisir des chevilles de la blonde, tout en lui souriant sadiquement.

- Je n'ai pas vraiment envie de me relever..

En lui faisait un clin d'oeil, il tira d'un coup sur ses chevilles pour la faire tomber sur les fesses. Mais ça avait un coût ! Et oui, la cravache lui cisailla légèrement le cou, et il avait de nouveau crié lorsqu'elle tomba, puisqu'elle avait sûrement arraché des cheveux en passant. Sauf qu'à présent, elle était aussi dans l'eau, et pas question qu'elle se relève sans sa permission. Green pivota sur lui-même et s'installa sur les cuisses d'Alice (ça rime), croisant ses jambes autour d'elle pendant qu'elle ne comprenait pas encore tout ce qui se passait, tout ça en ayant les mains dans le dos ! Avec un peu de chance, elle aurait même lâché sa cravache. Et puis de toute façon, pour bien placer un coup, ça allait être compliqué, vu que la cravache était très pratique quand elle était un peu éloignée de sa cible, pas quand celle-ci s'était littéralement collée à vous alors que vous étiez en train de la faire souffrir. Alice pouvait très certainement voir qu'il saignait au niveau du cou, juste sous son menton, mais lui était très fier de ce qu'il venait de faire. Pour se relever, elle allait en chier ! Green profita de l'instant pour l'embrasser sauvagement, après tout, c'est tout ce qu'il pouvait faire.. En décollant ses lèvres de celle d'Alice, il lui lança, l'air arrogant et excité vu leur proximité actuelle:

- Tu croyais vraiment que j'allais t'obéir ? Ca serait pas marrant.. ♥

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 50 shades of teal [Alice]

Revenir en haut Aller en bas
 

50 shades of teal [Alice]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Océan :: Archipel Seevi :: Ile 4 (privée)-