Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Jeu 10 Aoû - 21:04 par EternalStay

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Mar 6 Juin - 12:35 par Invité

» Suivre l'actu ?
Lun 5 Juin - 9:58 par Invité


Partagez | .

''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried]

Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Dim 14 Aoû - 23:38

L'argent ne fait pas le bonheur, mais ça n'est pas le bonheur qui remplit l'assiette. Sauf que l'assiette de Green était déjà bien remplie, et il voulait encore la remplir davantage ! Et oui, il était, en quelque sorte, amoureux de l'argent. Il était friqué comme – presque – personne, mais il ne pouvait se contenter de ce qu'il possédait. Et puis, quand l'argent l'appelait, il sautait sur l'occasion. Bref, nous ne sommes pas là pour parler de ça – enfin si mais pas de suite - ! Le châtain, après être rentré de Kalos aka la région où il est recherché pour vol et meurtre sur un agent de la police (il l'avait cherché), comptait bien se faire oublier quelques temps de cette région. C'était de la faute de son Drattak aussi, il avait des pulsions ! Le pauvre, fallait le laisser s'amuser.. Surtout quand on peut regarder tout ce sang giclait, fufu ! Il est bien loin, le Green qui n'aurait pas osé s'en prendre directement à quelqu'un. Et oui ! Heureusement pour celui qui l'a invité aujourd'hui, il n'était pas dans cet état d'esprit !

Celui qui l'a invité ? Et oui ! Green fait parti de la ''Haute-Société'' ! Un matin, il reçut une lettre, qui ne passa par la boîte aux lettres ou quelque chose dans le genre – car ça allait directement à la poubelle en plus -, mais c'était Noémie (encore elle) qui était venu transmettre une enveloppe cachetée au Maître de Kanto et Johto, alors que celui-ci venait de se lever. Elle devait être remise en main propre. Hmm.. Intéressant. Mais pas le ventre vide ! Et oui ! C'était après s'être levé et s'être lavé (donc 1h après..) qu'il ouvrit cette mystérieuse lettre, alors qu'il était en train de petit-déjeuner. Bien évidemment, il déjeunait des tartines au Nutella. Pas besoin de vous le préciser ! Bref. C'est en savourant celles-ci qu'il décacheta l'enveloppe pour en découvrir le contenu. Que renfermait-elle ? Une invitation personnelle, faite à la main, avec un style calligraphique bourgeois, dans le but de discuter affaires, pour être précis. Il n'était aucunement mentionné de quel genre d'affaires il s'agissait.. En vérité, il s'en ficherait complétement, mais, pas totalement bête, il réussit à lire à travers la formulation de ses phrases qu'il se trouvait être plutôt intéressé. Et puis, ça mentionnait une belle somme qu'il pourrait choisir. Pourquoi cracher dessus ? En plus, ça puait pas le fake ni l'arnaque, puisqu'il avait été convié à se rendre dans le somptueux Manoir de la famille Valdemar, à Doublonville. Bien, ça sentait la richesse, tout ça ! Et sans doute bien plus qu'il ne pouvait l'espérer.

L'heure convenue semblait plutôt correcte : 15h. Enfin, correcte.. Cela n'empêchera pas qu'il arrive après. Car c'était dans sa nature, il se faisait attendre ! Et puis, il était déjà 11h30 ! Théoriquement, il devait déjà être dans sa salle de Maître depuis plus de deux heures, mais que voulez-vous, aucun challenger n'arrivait si tôt ! Alors il s'improvisait ses horaires. Il irait bosser dans les alentours de 14h ! Ah bah non, il devra être parti pour Doublonville. Bon bah tant pis, il ne bossera pas aujourd'hui ! Quel dommage, pas de Jean-Niais à briser en deux. Mais bon, quand l'argent appelle, il ne faut pas qu'il tombe sur votre répondeur ! Et oui. Tout de même légèrement intrigué, Green se demandait qui était ce Sigfried et ce qu'il lui voulait. Bon, après, tant qu'il y a de l'argent, il ne dira pas non.. C'était donc les yeux rivés sur son écran 4K HD (et tout ce que vous voulez d'autre) qu'il pensait à cette petite entrevue, en finissant de petit-déjeuner.

Passons les détails et tout ce qu'il a pu faire, il était l'heure de partir ! Comme d'habitude, il était parti au dernier moment, car n'oublions pas que le Plateau se trouve pile entre Kanto et Johto alors c'était parfait ! En route vers la plus grande métropole de Johto ! À dos de Roucarnage ? Non, pas aujourd'hui. C'était le jet privé, aujourd'hui ! Mais pas celui de la Ligue. Le sien ! Vous verriez la tête exaspérée des Conseillères quand il prenait son propre jet et pas celui à sa disposition ! Il ne faisait pourtant de mal à personne.. Tout est bon pour lui cracher dessus. Qu'importe, il s'en fichait. Les jalouses pouvaient becter, après tout, il les avait humiliées lorsqu'il était venu reprendre sa place. Et quant à sa première Conseillère, ça ne sera bientôt plus qu'un lointain souvenir, elle qui voguera dans l'au-delà grâce à Aleen ! C'était donc, tout content, qu'il s'envola vers Doublonville. Heure de départ ? 14H45. Oui, vous vous doutez bien qu'il ne sera pas à l'heure. Mais pas du tout.. Espérons que le réceptionniste ne lui en tienne pas rigueur. C'est donc après un court trajet jusqu'à l'aéroport de la fameuse ville où se situait le manoir de ledit Sigfried Valdemar. Il avait passé le voyage à regarder à travers la fenêtre, en sirotant son verre de grenadine. Il y avait également un paquet de clopes posé sur la table devant lui, mais il n'avait pas touché à celui-ci. Mais il faut le préciser, et oui.. Car de temps en temps, il s'en prenait une.

Heure d'arrivée: 15h20. Déjà 20 minutes de retard, alors qu'il n'avait pas posé un pied en dehors de l'avion ! Vu le temps, les lunettes de soleil étaient de sortie, et elles suivent également à la perfection avec sa tenue. Surtout, elle permettait de mettre une sorte de mur entre lui et la populace, tous les gens qui n'arrivent pas à se hisser à son niveau. Bon après, il devait surtout avouer qu'il trouvait ça ultra-classe ! Mais ça fait du bien, de se sentir bien supérieur que tous ces petits merdeux. Bref. Le châtain aux yeux péridots réussit à marcher plutôt tranquillement dans la cité. À cette heure, tout le monde travaillait – sauf lui -, donc les rues étaient vides. C'était étrange, surtout lorsque l'on sait à quel point la ville pouvait être animée aux heures de pointe, où il ne serait pas passé inaperçu. Vert adorait ces moments de gloire, car, malgré le fait d'être un véritable monstre avec ses adversaires, il était Maître, et il n'y avait presque plus aucune critique quant au passé. La tendance s'inversait, il se trouvait être de plus en plus adulé ! Red était revenu dans la lumière, après avoir avoir ''médité'' ou une ânerie du genre sur sa montagne, mais pour le moment, le monde était tourné vers Green et pas pour ce pseudo-héros qui faisait style d'être important.

Après avoir déambulé dans les avenues toutes aussi grandes les unes que les autres, Green finit par tomber sur cette fameuse bâtisse. Se stoppant devant elle, il haussa la tête pour en voir toute la grandeur. Effectivement, il avait vu juste, ça semblait bel et bien être un bourge. Ou du moins une famille de bourges. Espérons qu'ils ne lui prennent pas la tête avec leur langage compliqué et leurs manières.. Bon après, s'ils étaient à ses petits soins, il ne disait pas non. Être bien traîté, ça le persuadait encore plus lui – et son égo – d'être au-dessus de tout. En s'avançant d'un pas, il posa son index sur la sonnette et appuya dessus de nombreuses secondes. Il était en retard de 45 minutes, et il commençait déjà à faire le chieur. Réajustant le col de sa chemise et sa veste, Vert attendit patiemment que l'on vienne lui ouvrir. Si ça se trouve, ça allait être une domestique. Ca ne serait pas étonnant.. En entendant le bruit de la serrure se décoinçait, il vit l'imposante porte s'ouvrir petit-à-petit. Ca n'était pas trop tôt ! Sans attendre la permission de rentrer, le châtain, insouciant et surtout insolent, rentra, sans attendre que la porte ne s'ouvre complétement et qu'on lui demande de le suivre.. Sans accorder d'importance à celle (ou celui) qui a pu lui ouvrir la porte, il retira ses lunettes de soleil, et tout en mordillant le bout d'une branche de celles-ci, donna son avis sur la décoration et ce qu'il avait vu en passant le pas de la porte de la famille Valdemar:


- Hmmm.. C'est pas trop mal.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Lun 15 Aoû - 0:19

Je devais devenir bien plus fort que je ne l'étais actuellement. En effet, le match contre Hector avait été plus surprenant que prévu, et j'avais promis de revenir l'affronter lors d'un match amical, lorsque je serais devenu plus puissant. En fait, j'estimais qu'avec ma courbe de progression actuelle il serait extrêmement difficile de vaincre les plus puissants Champions. Outre le manque d'expérience que j'avais, le vrai problème était d'obtenir un pouvoir brut écrasant ; une force pure me permettant de combler justement ce manque que j'avais. Après tout, je pouvais utiliser toutes les fourberies et tactiques que je voulais, sans puissance à l'état le plus pur, je ne pourrais jamais gagner. C'est pour ça que de retour au manoir, j'avais décidé de prendre les choses en main en adressant une invitation à la personne la plus à même de me fournir ce dont j'avais besoin. Pour l'occasion, je ne voulais que personne ne me dérange, pas même Maria, qui était de toute façon aux petits soins de certaines de nos domestiques. Je me souvenais encore du savon pris par Odin, mon père lorsque je l'avais ramené, avec la volonté de l'adopter en tant que petite sœur. Autant dire que sa réputation de « Poing d'Acier » n'était pas usurpée. J'avais gardé une bosse pendant quelques jours et même si elle n'était plus présente, ça piquait un peu. Heureusement, j'avais obtenu le badge Essaim de la part d'Hector et cela permit de mieux faire passer la pilule. Et puis après tout, il était assez rare que je fasse des caprices, donc bon...

Or donc, la personne que j'avais invité était Green, Maître de la Ligue Pokémon et donc, meilleur dresseur de Kanto et Johto. J'estimais en effet le garçon comme étant plus fort et plus méritant que son rival, Red pour diverses raisons que nous verrons sans doute plus tard, lors des négociations. Je n'étais pas idiote et je me doutais bien que le Maître aborderait ce sujet, afin de voir ma réaction et que ce serait un des points les plus importants de notre petite conversation. L'heure du rendez-vous était fixée à trois heures de l'après-midi, mais malheureusement il n'était pas encore là. Du retard donc ? Dans une autre circonstance, j'aurais sans doute râlé devant un tel manque de savoir-vivre, mais je ne pouvais pas me le permettre. Cette discussion était bien trop importante pour moi et il fallait donc que je ravale totalement mon orgueil, pour une fois. Ce serait sans doute compliqué, mais pas infaisable ! Pour l'occasion, je portais un élégant costume trois-pièces à manches longues de couleur noire. Une tenue classique, sobre et classe, en somme.

Tandis que je faisais les cent pas dans mon bureau, attendant mon invité, j'entendis la sonnette crier longuement, pendant plusieurs secondes avant de s'arrêter. Un rapide coup d’œil sur ma montre indiquait que le Maître, car ça devait être lui, avait bien quarante minutes de retard. Eh bien tant pis, et puis j'avais annulé tous mes projets de la journée, pour être tranquille lors des négociations. Plusieurs minutes plus tard, Alfred, l'un de mes majordomes arriva dans mon bureau avec le fameux Green. Ce dernier était vêtu de manière assez décontracté, avec notamment des lunettes de soleil et semblait tout observer autour de lui avec une certaine... provocation. Parfait, il semblait être tel que les rumeurs le laissaient suggérer.

- Merci Alfred, vous pouvez disposer... Je vous remercie de votre venue, Maître Green et j'espère que votre voyage aura été agréable.

Tandis que je congédiais le vieux majordome, je m'adressais avec un sourire poli à Green, tout en lui serrant vigoureusement la main. Il fallait bien passer par les formalités d'usages après tout et puis, il était de bon ton de signaler directement de quelle façon j'allais m'adresser à lui : très respectueuse et au fait de sa position. C'était une notion vitale dans le monde de la noblesse après tout et l'on n'y dérogeait pas. Après notre poignée de main, je lui montrais du doigt un fauteuil en cuir noir afin qu'il s'y installe. Il y avait en face un autre fauteuil du même type, bien qu'une table de verre séparait les deux. D'ailleurs, le bureau était extrêmement luxueux tout en gardant une pointe de modernité. Il y avait d'ailleurs une télévision, une chaîne hi-fi et un ordinateur dernière génération. Sur la table étaient disposées plusieurs pâtisseries de luxe ainsi que diverses boissons, toutes non alcoolisées, bien sûr.

- Je vous en prie, installez-vous, Maître Green.

Tandis que le jeune homme en face de moi s'affalait sur le canapé, je pris place également sur le mien. Sans me presser, je commençais à boire une gorgée de mon Earl Gray, que j'avais dans la tasse devant moi avant de prendre la parole. C'est d'une voix calme et posée, bien que confiante que je lui indiquais la raison de l'invitation, car cette dernière n'avait pas été indiquer sur le carton d'invitation.

- Comme je sais que vous n'aimez pas la parlotte inutile, je vais aller droit au but : je souhaiterais que vous m'entraîniez aux combats Pokémons, afin que je devienne bien plus fort qu'actuellement. Après tout, vous êtes le meilleur dresseur de la région. Évidemment, mon prix sera le votre, Maître Green.

Tout en lui dévoilant ainsi la raison de sa venue ici, je sirotais tranquillement une autre gorgée de mon thé, ayant quand même une pointe d'appréhension quant à sa réponse, bien qu'il ne le voyait pas. Voyons maintenant comment ça allait s'amorcer, à partir de maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Lun 15 Aoû - 10:21

Green avait donc pénétré dans l'immense manoir. Enfin il avait plutôt foulé le pas de celui-ci sans en obtenir l'accord du maître de ces lieux. En plus de tout cela, le châtain s'était permis de donner son avis sur l'endroit. Quel mal élévé, j'vous jure ! En plus d'être un poseur, avec ses lunettes de soleil. On ne le referait pas, ça c'est moi qui vous le dit. Même si on lui répétait sans arrêt qu'il ne faut pas se fier aux apparences, lorsqu'il regarda, de son œil arrogant, ce qui semblait être un majordome, il ne doute pas une seule seconde au fait que ça ne soit qu'un simple escl.. serviteur de la famille Valdemar. Il semblait aussi étonné – ou énervé – du culot de Green. Boarf, qu'importe, il ne parlait pas aux sous-fifres. Mais les sous-fifres lui parlaient, logique.

- Bonjour, Maître Green. Il fit une légère courbette, et continua, tout en montrant de ses deux bras l'intérieur de la demeure: Si vous voulez bien vous donner la peine de me suivre.. Je vais vous conduire au bureau de Monsieur Valdemar.

- C'est pas comme si j'avais le choix..

À peine rentré il était déjà au sommum de l'insolence, avec ce ton très provocateur et ce soupir.. Les formules de politesse, tout ça, il s'en fichait, mais bon, c'était des bourges, fallait bien les comprendre. Et puis s'ils l'ont invité ils devaient savoir à quel sorte de personnage ils allaient à voir à faire. Green n'était pas du genre à avoir sa langue dans sa poche, loin de là. Vert était obligé de le suivre puisque c'était quand même un vaste lieu, et qu'il allait galérer à le parcourir jusqu'à trouver ce qu'il cherche. Alors oui, que ce sous-fifre lui montre la voie, ça faisait les affaires de tout le monde. Il passa le trajet sur son portable, insouciant, et sans faire attention à où le majordome se dirigeait. Que pouvait-il lui arriver, de toute façon ? Ca n'était pas des coincés du derrière qui allaient lui tendre un piège ou quelque chose dans le genre. Que faisait-il sur son portable ? Et bien.. Il était en train de prévenir qu'il n'allait pas pouvoir tenir sa place aujourd'hui, une fois de plus. Ca allait agacer l'administration mais personne n'était au-dessus de lui alors ils ne pouvaient rien lui dire ! Et toc, dans vos dents les rageux ! C'est donc après avoir franchi d'innombrables couloirs tous autant interminables les uns que les autres et dans un silence des plus pesants qu'il finit par arriver dans le bureau de ce Sigfried. Dès qu'il rentrit dans la pièce, il ne pe put exprimer son ''soulagement'' d'être arrivé à destination:

- Enfin..

Sans poser les yeux sur son vrai interlocuteur, il jugea tout d'abord la pièce, avec ce petit sourire qui trahissait son état d'esprit habituel. La pièce suivait avec l'ensemble de la bâtisse, c'était quelque chose de très luxueux, mais un peu trop au goût de Green. Il préférait largement la modernité et ce qui avait dans chez son soi actuel et leur chez eux futur. Oh, je ne vous en ai jamais parlés, vous êtes sûrs ? Fufu. Bref ! Les affaires sont les affaires, et fallait faire sortir les petits esprits de la pièce. Bon, après, si on s'en suivait à la définition de Green, dans la pièce, il serait tout seul. La modestile l'accable, je sais, je sais ! Les prunelles du jeune homme, après avoir scruté en détails le bureau, se posèrent sur ce Sigfried.. Sigfriette ? Encore un androgyne plutôt louche ! C'était à la mode, entre lui et Jadïd. Bon allez, c'était l'heure des présentations. Ou des formalités, plutôt..:

- Merci Alfred, vous pouvez disposer... Je vous remercie de votre venue, Maître Green et j'espère que votre voyage aura été agréable. 

- T'inquiètes!

Cette familiarité, Green.. On a l'impression que ça fait des mois que tu le connais. Décidément, on ne te refera jamais. Ca serait beaucoup moins drôle, surtout. Il lui avait néanmoins serré la main, fallait faire attention, les gens riches pouvaient être irritables. Par contre.. ''Maître Green'', il y avait beaucoup trop de respect là. Jamais il ne méritait un tel titre, qui faisait penser à un titre de noblesse, d'ailleurs. Mais ça faisait tellement vieux ! Il avait l'impression d'avoir 35 ans. Et vous savez ce qu'il pense des personnes de 35 ans.. Non ? Bah allez lire le rp avec Giovanni, il en parle ! Bref. Sans adresser un regard au majordome qui devait retourner vaquer à ses occupations d'esclave (cette vision des choses, Greenou), il était tant de passer aux choses sérieuses ! Mais d'abord, il avait faim, et envie de s'asseoir !

- Je vous en prie, installez-vous, Maître Green.

Green n'avait pas vraiment attendu l'accord du jeune homme, qui devait être à peine plus jeune ou vieux que lui, pour se vautrer, dans un premier temps, dans le fauteuil. Il prenait ses aises, comme à son habitude. Il aurait même probablement posé ses talons sur la table pour avoir les jambes allongées s'il n'y avait pas de la nourriture et à boire sur celle-ci. Ce canapé était vachement confortable ! Dommage qu'esthétiquement il ne plaise pas au châtain aux yeux péridots, sinon il l'aurait pris avec lui. Quoi, ça ne lui appartenait pas ? Bon, écoutez, c'est pas vous qui décidez ce qui lui appartient ! Il a posé son royal séant dessus, alors c'est à lui. Point ! Bref, en entendant que celui-ci s'apprêtait à rentrer dans le vif du sujet, Green se redressa, les coudes sur les cuisses et avait posé son menton posé sur ses mains. D'un sourire en coin, il écoutait. Il allait enfin savoir de quoi cette petite magouille parlait. Et elle était à des années lumières de ce à quoi il a pu s'imaginer..:

- Comme je sais que vous n'aimez pas la parlotte inutile, je vais aller droit au but : je souhaiterais que vous m'entraîniez aux combats Pokémons, afin que je devienne bien plus fort qu'actuellement. Après tout, vous êtes le meilleur dresseur de la région. Évidemment, mon prix sera le votre, Maître Green.

- Moi, t'entraîner?

Green ne put contenir un petit rire. C'était une blague ? Lui, entraîner quelqu'un ? Il n'avait pas vraiment de temps à perdre avec des âneries.. Bon après, l'argent aurait très bien pu lui faire changer d'avis, c'est vrai. C'était même sans doute ce qui allait se passer. Green secoua la tête. Le pauvre Sigfried devait être déboussolé face à une telle réaction. Après, quand on savait à quel point il était ignoble, et que c'était vraiment quelqu'un de la pire espèce, cette réaction allait encore. Sans continuer, et en laissant un blanc plutôt gênant – pour Sigfried – dans la pièce, le jeune homme se servit dans les pâtisseries, sans demander l'autorisation ou même un ''Je peux ?'', oh non, ne rêvez pas. Tout en en mangeant une, les yeux de Green était rivés dans le.. Vide ? Oui, il était en train de réfléchir. ''Mon prix sera le votre'', mais est-ce que c'était dans la mesure du possible, ou vraiment de combien il désirait ? Après tout, c'était bien ce qu'il lui en offrait. C'est donc en reposant, sur le bord de la table, ce qu'il restait de la pâtisserie, et avec un aussi intérêt que provocateur, lui lança, sans vraiment croire au montant indiqué (et qui équivaut, en euros, à .. 15 millions d'euros si 1 Poké Dollar = 0,01 €), car cela était plus dit sur le ton de la raillerie qu'autre chose. Qui sait, il y aurait peut-être une bonne surprise.. Donc, d'une voix railleuse mais sérieuse en même temps, histoire de le troubler, il déclara, en brisant le silence:

- 1 500 000 000 de Pokédollars.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Lun 15 Aoû - 11:44

Il était tel que je l'imaginais. Arrogant et se fichant des conventions sociales. C'était un véritable battant qui ne se laissait pas intimider. C'était absolument parfait ! Vraiment, j'étais très satisfait de mon choix, sur ce coup et j'avais hâte de commencer les affaires. C'est sans demander ni quoi que ce soit que le châtain commença à manger les pâtisseries présentes sur la table. Je ne m'en formalisais pas vraiment, étant donné qu'elles étaient justement là afin de contenter de le contenter. J'espérais quand même qu'il appréciait cette petite attention, même si elle n'avait pas coûté très cher. De toute façon, le prix n'était vraiment pas un problème lorsque l'on voulait quelque chose. Et puis, nous venions de signer un nouveau contrat avec des investisseurs d'Hoenn, qui voulaient un partenariat. Autrement dit, notre richesse était encore plus importante qu'auparavant et je ne pouvais que me douter que cette richesse aille encore fluctuer avec le temps. Il fallait juste faire preuve de patience... une notion que j'avais justement amélioré durant la traversée de cette foutue grotte, avec Archibald, ou encore les crêpages de chignon entre Éric et Camilla. Bref, ce n'était donc pas un problème.

Un lourd silence s'installa pendant de longues secondes. J'étais parfaitement serein et je me doutais que Green devait être en train de réfléchir au prix qu'il allait demander. Connaissant le bonhomme, je savais d'avance que ça ne serait pas une petite somme et que j'allais encore fait râler mon père. Enfin, il allait sans doute le faire, mais pour la forme. Après tout, il m'avait dit que l'argent ne serait pas un problème, pour accomplir mon voyage et que tant que j'amènerais des résultats, peu importaient les dépenses et les méthodes utilisées. Nous étions comme ça, chez les Valdemar : le résultat primait sur la méthode, qu'importent les circonstances. C'était d'ailleurs l'une des raisons de notre succès, qui faisait jalouser quelques familles, dont les Apollo. Je me demandais bien ce qu'ils faisaient d'ailleurs, ceux-là. Depuis quelques jours, ils se faisaient extrêmement discrets, ce qui n'était pas dans leurs habitudes. Très étrange... il allait falloir se méfier. Ils préparaient sans doute un sale coup.

C'est alors qu'il se décida à me donner le montant qu'il souhaitait. Eh bien, pour être surpris, je l'étais ! Autant d'argent ? Il ne manquait pas de culot, ce n'était pas une petite somme, même pour ma famille. Non, elle s'élevait d'ailleurs à un onzième de notre fortune personnelle. Oui, vraiment, c'était très cher et j'étais alors plongé dans une intense réflexion. Que faire... accepter ou négocier ? Peut-être se moquait-il de moi et souhaitait voir la réaction que j'allais avoir ? Enfin, j'avais pour habitude de tenir mes promesses et j'allais payer la somme voulue... ou peut-être pas. Un sourire narquois se dessina alors sur mes lèvres tandis que je me levais pour aller à mon bureau récupérer mon chéquier ainsi qu'un stylo.

- Puisque je suppose que vous êtes encore plus forts que vous négociez, vois aucun problème à y mettre le prix fort, Maître Green.

Lentement, j'indiquais sur le bout de papier le montant que j'allais lui payer. De plus, j'avais sur mon bureau une machine permettant de directement virer l'argent sur le compte bancaire, une fois les coordonnées indiquées. Je prenais mon temps afin de ne faire aucune erreur dans le montant et dans les informations personnelles à indiquer. Ce serait une faute professionnelle impardonnable. Une fois ceci fait, je m'installais de nouveau autour de la table tout en déposant le chèque en face de Green. Chèque où il était indiquer le double du prix demandé. Une offensive rapide et brutale afin de voir sa réaction. Je ne pensais vraiment pas qu'il était sérieux, mais ça ne me dérangeait pas. Tout en finissant mon thé de manière assez confiante, je repris alors la parole, demandant d'un ton assuré si cela convenait.

- Si ce prix vous convient, il ne vous reste plus qu'à faire passer votre carte bancaire ainsi que le chèque dans la machine, pour que le virement se fasse. Je ne vous cache pas qu'il s'agit là d'une somme importante, même pour ma famille mais je souhaite avoir le meilleur entraînement possible.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Lun 15 Aoû - 12:55

Nous revoilà donc dans le merveilleux Manoir des Valdemar. Oh oui, Green pouvait bien se permettre de caser quelques compliments dans sa narration, ça n'est pas comme s'il allait pomper presque deux onzièmes de la fortune de Sigfried, alors qu'il ne le savait même pas. Mais les affaires sont les affaires, et Green, malgré son caractère d'enfant et le fait qu'il n'ait que 17 piges, était des plus terribles quand il y avait de l'argent en jeu. Sauf que là, pour une fois, ça semblait plus être de l'humour, pour voir s'il était vraiment déterminé à obtenir l'aide de Green. Il n'avait aucune donnée sur la fortune des Valdemar, mais avait donné un prix, comme ça, plutôt exhorbitant, il fallait bien l'avouer. Sauf que si ça passait, c'était parfait.. Car c'était bien plus qu'une coquette somme, et ni lui – ni Alice – ne cracherai(en)t dessus, ça, c'est sûr ! Une fois le montant indiqué, Sigfried ne répondit rien dans un premier temps. Il ne fit que se lever, sous le regard du châtain qui le suivait, et alla prendre son chéquier et un stylo. Les négociations étaient déjà finies ? Un grand sourire se dessina sur le visage du jeune homme, il jubilait déjà de ce marché. Parce que 1 500 000 000 pokédollars, ça n'était pas rien, oh non, loin de là ! Et ça lui serait bien utile. Pourquoi ? Je vous ai déjà dit de suivre la Cb.. Une fois qu'il atteigna son bureau, il répondit, un sourire narquois sur les lèvres:

- Puisque je suppose que vous êtes encore plus forts que vous négociez, vois aucun problème à y mettre le prix fort, Maître Green.

Green ne répondit rien du tout. L'expression de son visage parlait à sa place. Il lui donnait la somme qui paraissait plutôt comme une boutade ? Tant mieux, il ne s'en privera pas, loin de là ! L'argent est bon à prendre, surtout vu le nombre de 0 qu'il allait y avoir sur le chèque. Green attendait, patiemment, toujours posé sur les revers de ses mains. Tout allait pour le mieux. Et ça n'était que le début, je peux vous le dire ! Lorsque l'androgyne en quête d'entraînement revint s'asseoir dans le canapé qui faisait face à celui de Green. C'était vraiment cher payé l'entraînement.. Huehue, vérifions d'abord si tout était bien comme il l'avait demandé. Lorsqu'il posa le chèque sous les yeux du Maître, celui-ci se saisit pour en vérifier, tout d'abord, l'authenticité ! Et oui, quand de l'argent est en jeu, je vous l'ai déjà dit, il ne plaisantait pas ! Même si un fake serait hautement improbable, il vérifia brièvement. Hmm.. Ca avait bel et bien l'air d'en être un vrai. Après cette brève vérification, les yeux péridots avares du garçon se posèrent sur le montant.. Et quel beau geste commercial que voici ! Ca n'était pas la modique somme de 1,5 milliard de pokédollars qui y était inscrit.. C'était le double. 3 putain de milliards, rien que ça ! Un petit rictus de satisfaction se dégagea de son visage. Il ne fit que lever brièvement les yeux vers l'expéditeur du chèque lorsque celui-ci reprit, confiant, pour lui rappeler un peu pourquoi il lui donnait un tel montant.. C'est vrai, là, il était juste obnubilé par ce qui allait renfloué davantage son compte en banque, et pas au fait de l'entraîner.

- Si ce prix vous convient, il ne vous reste plus qu'à faire passer votre carte bancaire ainsi que le chèque dans la machine, pour que le virement se fasse. Je ne vous cache pas qu'il s'agit là d'une somme importante, même pour ma famille mais je souhaite avoir le meilleur entraînement possible.

- Hmmm.. Je vois. Il y a une petite erreur dessus, mais bon, on va faire comme si je l'avais pas vu. J'ose espérer qu'il y aura aussi quelques erreurs dès que tu vaincras un Champion..

Green ricana. Cette petite erreur était en sa faveur, alors non, ça n'était que sarcastiquement qu'il l'avait fait remarqué, même s'il se doutait que ça n'était pas une faute, mais bel et bien une volonté de vouloir s'assurer les services de l'arrogant Maître de Kanto et Johto. Vert l'avait compris, et dans un sens, ça le flattait. Tout les hypocrites et sans esprits de ce monde se seraient rués vers Red pour avoir des cours. Oh oui, vous savez, celui qui prétend être le meilleur dresseur du monde mais qui est allé s'enterrer sur une montagne en attendant que l'orage passe, et qui revient sur le devant de la scène pour repasser pour un héros ! Il était grand temps qu'il s'occupe de son rival, d'ailleurs. Mais patience.. Il finira bien par venir au Plateau, histoire de bomber son torse pour montrer ''Regardez, moi je peux détrôner Green, je suis le meilleur, j'ai (pas) sauvé le monde !''.. Il repartira en mille morceaux, parole de son rival. Là n'était pas le sujet ! Green, en se saisissant de la machine, et après avoir saisi dans l'une de ses poches intérieures sa carte bancaire de son index et son majeur, la passa dans la machine. Au moins, pas d'entourloupe, il allait vérifier en direct ! Rentrant également le chèque dans celle-ci, Green constata de ses propres yeux la transaction. Ouloulouuu ce compte en banque devenait énorme et sec ! Déjà que de base il était bien baraqué.. Bref, le châtain, tout content de ce qui venait de tomber directement dans sa poche, posa la machine sur la table, histoire de la rendre à son propriétaire, et rangea sa carte bancaire – noire et verte – qui lui offrait tant d'avantages dans la poche de laquelle il l'avait sorti. Maintenant, le Valdemar avait aussi les coordonnées bancaires de Green, et donc il pouvait faire des versements à celui-ci s'il en avait envie. En finissant sa pâtisserie, le jeune homme se ré-installa dans le fond du canapé. Il allait donc devoir s'occuper de ce petit gars, à présent. En remontant les manches de sa veste jusqu'à hauteur de ses coudes, il lui lança, malicieusement:

- J'espère juste que tu n'es pas du genre à chouiner pour un rien..

Ah bah oui, je ne vous l'avais pas dit ? Les entraînements de Green, c'était pas des parties de plaisir ! Surtout que les Pokémons de ce jeune allaient avoir le même programme que ceux du Maître, juste ré-ajustés à leur niveau. Il avait bien de nombreuses idées qui lui traversaient l'esprit, mais chaque chose en son temps. Tout d'abord, il devait regarder à quel arène il s'était arrêté. Sortant le tout dernier Pokématos – en noir, évidemment – de la poche de son jean, Green parcoura celui-ci pendant une petite minute, le temps de trouver une connexion Wifi, d'entrer son identifiant, son mot de passe, le retaper comme il s'était foiré à cause de ce clavier trop petit, et cherchait l'androgyne dans la liste des prétendants au titre de Maître de Kanto et Johto. Ils avaient un annuaire – plus ou moins utile – qui recensait tous les jeunes dresseurs en quête de gloire. Une fois qu'il tomba sur celui-ci, il appuya sur le bouton de son portable pour l'éteindre, avec le petit bruit qui va avec, avant de relever les prunelles vers celui-ci. Ca aurait été bien plus simple de lui demander directement, mais bon..

- Hmmm.. Deux badges, donc. Il rangea son portable dans sa poche, avant de reprendre: Sors tes Pokémons, que je vois ce qu'on peut faire..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Lun 15 Aoû - 16:38

Au moins, Green semblait satisfait et se permis même une petite remarque ironique. Ça n'avait rien d'une erreur et autant lui que moi savions la véritable raison derrière ce montant. Je voulais être sur d'avoir le meilleur entraînement possible et quelque chose me disait qu'avec ça, j'étais assuré de l'avoir. Tant mieux, je n'allais pas payer pour rien, au moins ! Tout ça me confortait dans ma décision, j'avais sans doute vu juste, en lui demandant de m'entraîner. Surtout étant donné ce qu'il dit juste après : en gros, j'allais morfler. Tant mieux, je n'en demandais pas moins que ça. Pendant que je me levais afin de ranger de nouveau la machine à transaction, je répondis assez calmement, sans pour autant montrer une confiance insolente que j'y étais préparé.

- C'est justement pour ça que vous êtes là ! Je ne demande qu'à en baver. C'est le meilleur moyen pour devenir fort, après tout.

Pendant que j'étais tranquillement en train de patienter, debout je voyais Green pianoter sur son Pokématos. Le dernier modèle, que j'avais également, mais en bleu. Au début, j'aurais aimé l'avoir en rouge ou en or, mais malheureusement avec mon voyage, je m'y étais pris un peu pris en retard. Tant pis, je n'allais pas pleurer pour si peu et j'avais bien d'autres chats à fouetter, en ce moment. Je me doutais qu'il devait chercher mon profil, afin de voir où j'en étais dans la quête des badges. Après tout, que ça soit les Champions ou les membres de l'Élite 4, ils avaient tous accès à des données, ce qui était normal, dans un sens. Finalement, mon désormais entraîneur me demande de sortir mes Pokémons, afin de voir comment ils étaient. Ce que je fis prestement, sortant des Pokéballs mes trois monstres, qui se retrouvaient donc devant le Maître de la Ligue.

- Les voici. Le point fort de mon équipe, comme vous l'aurez constaté est une importante vitesse, me permettant d'user d'une stratégie de Hit & Run. Ils sont tous en condition physique optimale.

Je laissais tranquillement Green analyser mon équipe. Un brin moins classique que celle de la plupart des autres dresseurs de mon niveau, étant donné la présence de Farfuret. Ce dernier avait d'ailleurs gardé une vilaine cicatrice sur le crâne de sa confrontation avec le puissant Insécateur d'Hector. Je m'en fichais un peu et puis, ça lui donnait une aura sauvage encore plus présente qu'avant. Ils étaient tous au garde-à-vous, conscients qu'ils n'avaient pas le dernier des clampins face à eux et je repris alors la parole, afin de préciser une donnée qui pourrait s'avérer intéressante, pour la suite des festivités.

- Si vous le souhaitez, nous avons une petite arène dans le manoir. Il serait cohérent de faire l'entraînement là-bas, non ?

Bah oui, autant en profiter. La dernière fois, c'était lors d'un match amical avec Camilla, que je n'avais pas revue depuis mon départ de Volucité. Oui, ça serait sans doute un bon endroit pour commencer les choses sérieuses. Alors que je patientais, une sonnerie de téléphone retentit, me tirant de ma rêverie. Bon sang, j'avais demandé à ne pas être dérangé. Merde ! C'est donc d'un geste excédé que je décrochais, crachant quelques paroles excédées avant de raccrocher, m'excusant pour cette interruption.

- Désolé du dérangement. Des crétins qui avaient une réclamation client. J'ai dû les rediriger vers le service après-vente. Bande d'idiots...
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Lun 15 Aoû - 18:57

Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui va en chier à entraîner ses Pokémons ce soir ? Que je prenne la porte ? Bon, d'accord. Commençons ! Green avait été on ne peut plus clair avec Sigfried. Pas de pleurnichements, pas de ouin-ouin, que du travail. C'était d'ailleurs assez paradoxal quand on savait à quel point il pouvait être flemmard et éviter de bosser.. Sauf pour entraîner les siens. C'était le seul moment où il était très concerné ! Et puis, s'il le connaissait aussi bien qu'il pouvait en avoir l'air, il savait très bien que Green faisait toujours ce qu'il disait (même s'il ne disait pas toujours ce qu'il fait fufu) ! Et puis s'il abandonnait, ça n'était pas le problème du châtain. Lui il avait le gros chèque, c'était à présent à Sigfried de suivre le rythme. Apparemment, il ne semblait pas s'y opposer. Ca tombe bien, ça n'était pas une question de la part du Maître!

- C'est justement pour ça que vous êtes là ! Je ne demande qu'à en baver. C'est le meilleur moyen pour devenir fort, après tout.

Green ne répondit pas. Il n'était pas très bavard, pour le moment. Les paroles c'est bien, mais il préfère les actes. Il n'aura qu'à le démontrer, qu'il veut en baver. Et avec lui, je vous assure qu'il va bien comprendre la définition de l'expression ''en baver''.  Il se contentait de sourire, se disant que ça allait peut-être se trouvait être intéressant. Et puis, s'il voulait devenir fort, il pouvait toujours le conduire – plus ou moins – discrétement vers la Rocket sans se griller. S'il disait à Giovanni qu'il lui fallait des Pokémons, je vous assure qu'il s'exécuterait ! Bien d'avoir plus d'autorité sur le Boss que le Boss n'en a sur toi alors que t'es qu'un sale gosse, Green ? Bref, ne perdons pas de temps avec des informations aussi utiles que les livrets des jeux-vidéos. Il avait demandé à son ''disciple'' de sortir sa clique, pour avoir quoi il arrivait à se défendre. Vert se redressa lorsqu'il sortit ses petites bestioles – qui paraissaient ridicules pour lui - : Un Feurisson, un Farfuret et un Scorplane. À son premier coup d'oeil, c'était une équipe plutôt ''basique'' du fait qu'il y avait un starter, et aussi au fait qu'elle semblait fortement portée sur l'offensive. Et effectivement, Green ne s'était pas trompé, et le constata lorsque Sigfried ajouta quelques mots sur ces Pokémons et sa façon de se battre:

- Les voici. Le point fort de mon équipe, comme vous l'aurez constaté est une importante vitesse, me permettant d'user d'une stratégie de Hit & Run. Ils sont tous en condition physique optimale.

- J'me doute !

Green se redressa et leva son séant du canapé – non sans mal, après tout il était très confortable – pour les voir d'un peu plus près, avoir avoir rafistolé ses habits légèrement froissés puisqu'ils étaient froissés. C'était une des nombreuses manis de Green, toujours s'assurer qu'il était nickel. ''Hit & Run'', et que ferait-il face à un Pokémon axé défense à mort. Il serait près à payer cher pour voir ça.. Non je plaisante, c'est lui qu'on payait pour qu'il lui montre. Le problème de n'être qu'offensif à mort, c'est qu'au moindre Pokémon avec des attaques de statut et qui se soigne (coucou les stallers ♥) bah ils sont à bout de course. Ca risquait de lui poser des problèmes, Vert le décela immédiatement. De toute façon, expliquer le problème ne servait à rien, il allait lui montrer, tout simplement. En revanche, la synergie des types était pas trop mal, l'équipe semblait être équilibrée. Il fallait tout de même mettre un peu d'ordre dans tout ça, quitte à être là, autant bien faire les choses. Et puis bon, si à chaque fois qu'il battait un Champion il avait un petit ''coup de pouce'' financier, il ne dirait pas non. Et puis, même en l'entraînant, l'élève ne dépassera jamais le Maître. Le châtain le servait pertinemment. Il pourra toujours devenir son dernier Conseiller, s'il le voulait. On en était pas encore là, il fallait déjà que Green voit comment le jeune homme se débrouillait en combat. Car bon, la puissance et ce ''Hit & Run'', dit comme ça, ça fait beau ! Faut voir comment il l'utilise en match.

- Si vous le souhaitez, nous avons une petite arène dans le manoir. Il serait cohérent de faire l'entraînement là-bas, non ?

- Yup, j'te suis.

Green s'était redressé alors qu'il était toujours en train de regarder les Pokémons, qui étaient en train de poser. Il semblait plutôt sérieux et vraiment peu enclin à la discussion, pour le moment. Ca ne lui ressemblait pas.. Que Sigfried ne s'inquiète pas, il se contentait d'observer, c'était un bon point ! Bref !Le jeune homme se tenait donc à nouveau droit, prêt à suivre Sigfried, dans cette arène. Si ça se trouve, il y avait tout ce qu'il faut. Et oui, pas qu'une arène ! Les Pokémon aussi se devaient d'avoir un entraînement spécifique, comme la précision, l'esquive, tout ça. C'était tout bête, mais c'était fondamental. Et que ça soit dit en passant, sur une montagne, on peut pas faire ça fufu. Le châtain avait donc ses yeux posés sur Sigfried, attendant que celui-ci lui montre le chemin vers ce coin pour lui apprendre déjà deux-trois trucs sur son équipe – et lui faire un petit cadeau (Poissirène Eau/Dragon sisi) - , le téléphone de l'héritier Valdemar sonna. Il arqua un sourcil. Ca n'était pas très professionnel. C'était la seule fausse note jusqu'à présent. Pendant qu'il répondit au téléphone, il commença à s'impatienter. Il n'était pas là pour attendre. Son visage s'était un peu fermé et il avait croisé les bras pendant ce laps de temps, même si l'androgyne semblait aussi énervé par la situation, et coupa court à la discussion. Parfait.

- Désolé du dérangement. Des crétins qui avaient une réclamation client. J'ai dû les rediriger vers le service après-vente. Bande d'idiots...

- Ouais, j'ai vu ça.. Il soupira. Bon, allez, passons aux choses sérieuses, maintenant !

Traduction : ''Bon allez, grouille tes fesses et montre-moi cette arène sinon j'me barre''. Le garçon semblait agacé par la situation. Après, il se contenait car il venait d'avoir 3 milliards de Pokédollars (donc 30 millions d'euros) pour entraîner un jeune en quête de puissance, alors son agacement s'arrêtait là. Il ne prit même pas la peine de s'intéresser à l'entreprise Valdemar, non. Ca ne serait que du blabla qu'il aurait oublié d'ici peu. Et oui, il était terrible et cru, mais c'était mieux non ? Plutôt que de laisser les gens déblatérer alors que l'on attend juste qu'ils se taisent, et en faisant semblant de compatir. Ca c'était du niveau des hypocrites ou de ceux qui veulent se donner un genre. Vous voulez un exemple de Monsieur ''Je t'écoute mais j'm'en carre'' ? Red. Du point de vue du châtain, évidemment. Bref, allez, en avant Guingamp, comme dirait mon ancien professeur de chimie ! Sur le trajet, Green avait l'esprit un peu ailleurs. Une telle rentrée d'argent d'un seul coup.. Il serait peut-être tant de rendre le présent d'Alice. Mais puissance 1000 ? Oh non, ça n'était pas assez fort, 1000. Fufu, mais avec tout cet argent, il avait de quoi déjà largement financer. Il imaginait déjà sa tête. Mais les affaires restent les affaires, et, à présent, il devait s'occuper de Sigfried. Et lui montrer que sa stratégie est on ne peut plus faillible.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Lun 15 Aoû - 20:41

Je voyais bien que ce petit accident avait aussi agacé Green, mais j'espérais qu'il ne m'en tienne pas rigueur. Je n'y pouvais pas grand-chose, si mes serviteurs ne suivaient pas mes ordres à la lettre. Au moins, après la gueulante que j'avais poussée, j'étais sûr de ne plus être dérangé de la journée ! Ainsi, je partis en direction du terrain d'entraînement, avec Green juste derrière mes talons. C'est sans surprise que je le voyais pianoter sur son téléphone, pendant le trajet. Bah, je ne pouvais pas vraiment lui en vouloir, nous n'étions pas du même monde et il était facile de concevoir que ça pourrait être chiant, de se contenter d'observer des peintures comme ça. En plus, il les avait sans doute déjà vu lors de son arrivée ici. Il n'y avait donc aucun problème, vraiment à ce qu'il s'amuse ainsi. Tant qu'il faisait correctement son travail, je n'avais rien à redire sur son comportement. Et puis, selon comment ça allait se passer désormais, il était bien possible que je lui fasse également un petit virement de temps en temps, mais ce n'était pas encore acquis. Il fallait d'abord voir comment les choses se dérouleraient lors de cet entraînement !

Sur le chemin, nous croisions quelques-uns de mes serviteurs qui s'affairaient tous à des tâches variées, comme le nettoyage, l'agencement de pièces ou même le transport de messages. Oui, le manoir était toujours en activité et il y avait constamment du bruit. Au moins, il était vivant et si on cherchait bien, il y avait également quelques petites pièces secrètes, contenant quelques surprises pour qui savait regarder et observer correctement. Sur le chemin, nous avions même croisé Maria, ma nouvelle petite sœur d'adoption qui passait en trombe, en jouant avec un de ses nouveaux amis, qu'elle avait invité à la maison. Elle me fit d'ailleurs un sourire radieux, même si elle semblait assez intimidée par le dresseur à mes côtés.

- Et on ne court pas dans les couloirs !

J'avais parlé à Maria tout en continuant à marcher, pour ne pas perdre de temps. C'est après quelques minutes de marche que nous arrivions finalement à l'endroit cité précédemment. Une fois le digi-code tapoté sur la commande, la porte s'ouvrit, laissant place à l'arène. Cette dernière n'était en rien différente de la dernière fois que je l'avais quitté : spacieuse, elle était aux mêmes dimensions qu'une arène officielle. Il y avait également les rochers présents, étant donné que c'était le type de terrain désertique, qui aidait pas mal Feurisson. En fait, à part l'absence d'un arbitre et de tribunes, elle était tout à fait identique à celle des Champions. Rapidement, je m'installais à la place réglementaire du challenger et fis signe à Surt d'aller sur le terrain. Ce dernier, prêt à en découdre regardait avec férocité notre adversaire. Je savais très bien que je n'avais aucune chance de gagner, ceci dit...

- Puisque je me doute que nous allons en passer par là, autant commencer tout de suite, mon cher !

Gagner était impossible. Le surprendre, non. Oui, ça allait être ça, mon objectif : réussir à le surprendre, ne serait-ce qu'une seconde. Cela me semblait raisonnable et j'espérais bien avoir l'occasion d'y arriver. Rien que ça serait une grande victoire pour moi. Désormais, mon visage n'avait plus rien d'amical, j'étais extrêmement concentré, bien plus que lorsque j'avais affronté Albert ou Hector. Je n'avais pas le droit à la moindre erreur. Tandis que je me préparais mentalement à l'affrontement qui allait venir, j'appréhendais quand même un petit peu l'arrivée de son futur Pokémon. Je me doutais très bien que ce serait un véritable monstre. D'ailleurs, une sueur froide coula le long de mon front. Restait à savoir s'il s'en était aperçu.

- Je m'en remets désormais à vous, Maître Green !

Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Lun 15 Aoû - 22:08

Enfin, ils s'étaient mis en route, après ce petit contretemps ! Du fait qu'il ne partageait pas véritablement les mêmes occupations que la plupart des bourges, comme s'extasier devant des tableaux autres que ceux représentant des niaises victimes d'un Tentacruel ou quelque chose du genre qui pourrait lui plaire, il passa tout le trajet sur son portable. Il semblait pianoter dessus et il y avait des moments où il se marrait tout seul. Oh non, il ne se moquait pas forcément de la décoration ou des goûts de Sigfried, ni même de ce dernier. C'est juste qu'il était en train de parler avec Alice et sa bff. Bon, avec la première, vous vous doutez du genre de t(ou s)extos qu'ils devaient s'envoyer, j'ai pas besoin de vous faire un dessin. De la provocation, du sadisme poussé à l'extrême, enfin bref, ce genre de trucs.. Green constatait aussi que ça travaillait dur à Hoenn ! Dit-il alors qu'il vient de ''sécher'' sa journée de boulot pour un gros chèque. Irrécupérable ce gosse.. Quant à la seconde, c'était plus.. Amical et affectueux. Pas dans le sens que vous l'imaginez – car Alice décapiterait Camilla sous les yeux de Green, elle l'a dit dans les questions – mais disons que le ton était plus posé. Comme ils ne se prenaient pas la tête et qu'ils avaient à peu près les mêmes passe-temps et le même style de personnes qu'ils n'aimaient pas, vous imaginez bien que leurs conversations devaient également être croustillantes. Après un énième petit rire étouffé, il pensa un peu trop fort:

- Raaah.. Cami' t'es une gamine..

C'était le petit moment du contenu du portable de Green. Raah, il était Maître, mais c'était vraiment un gosse, au fond ! Un enfant dans l'âme, qui vivait comme bon lui sembler, de manière insouciante et insolente. Alors qu'il avait de véritables problèmes d'adultes, et de vraies reponsabilités. Qu'importe, il s'en contrecarrait pour le moment. Malgré les remontrances de Giovanni, il n'avait que 17 ans, et avait pas vraiment l'ambition et l'intention de vivre comme un adulte, à toujours faire la gueule et à se mettre en colère pour rien (ça lui arrive, ça..). Oh non ! Mais parenthèse fermée (elle a duré longtemps), Green suivait donc Sigfried, et eut un petit sursaut lorsque, dans ce long couloir où le silence était presque pesant si Vert ne riait pas, lorsqu'une petite fille surgit de nulle part, tel un screamer dans un jeu d'horreur!

- Et on ne court pas dans les couloirs ! 

Green n'avait pas vraiment regardé de manière aimable la jeune fille qui venait de lui foutre la trouille ! Ca martyrise des niais, ça tue des flics, mais ça se chie dessus pour pas grand-chose.. Je vous ai déjà dit, foutez-le devant un film d'horreur, vous risquerez de vous marrer ! Je dis juste ça comme ça. T'façon Green avait horreur des gosses – sauf si lui en avait -. Ca criait, ça braillait, ça ne servait strictement à rien ! Et tous les mômes sont les mêmes. Alors les mômes au Plateau, il les brisait en mille morceaux, et les renvoyait chez eux après leur avoir tout pris ! C'est ça, la dure réalité de la vie. Bref, elle avait souri à l'androgyne, ça ne semblait pas être une domestique. Après la petite remarque de Sigfried, elle finit par repartir, accompagné de son compagnon de jeu du jour. Levant ses prunelles péridot de son portable, et légèrement derrière le garçon, lui demanda, un peu intrigué, après que la petite fille soit bien loin d'eux:

- C'était qui?

Vert ne demandait que ça vite fait, histoire de plus ou moins se repérer avec les personnes de cet endroit si jamais il devait y remettre les pieds, ce qui, dit comme ça, semblait plus ou moins probable. Et puis, en voyant qu'il s'intéressait, il pouvait toujours être un peu plus souple avec lui et.. MONEY MONEY MONEY. Bon, c'est bon, j'arrête ! J'ai déjà fait assez de hors-sujet au début, même si avouez que c'était intéressant ! Bref. Les deux jeunes gens au compte en banque gros comme l'égo de Green arrivèrent finalement dans cette fameuse salle. Décidément, il se faisait les jambes, à force de marcher. Bon après il ne les travaillera jamais plus que quand il joue avec Alice (c'était trop tentant sorry mes biches), mais quand même ! Pénétrant dans l'arène, il constata que c'était tout de même une vaste pièce. Mais lambda. Ca n'était qu'un terrain d'entraînement. Avec quelques rochers, sans doute pour l'un de ses Pokémons. Boarf, il le verrait bien assez tôt. Green, naturellement, alla se positionner à l'endroit où le Champion/Maître se trouvait d'habitude, cette place qu'il adorait tellement ça rappelait à son adversaire à quel point il n'était rien. Sauf qu'aujourd'hui, il n'allait pas pouvoir être si cruel.. Fufu, Green, avoir de la pitié ou y aller doucement ? Vous rêvez, il ne changera pas, élève ou pas ! Enfin bien sûr, il n'ira pas jusqu'à jouer avec lui psychologiquement, c'est logique. Mais ça allait être à la dure, il l'avait prévenu!

- Puisque je me doute que nous allons en passer par là, autant commencer tout de suite, mon cher !

- M'affronter ne servira à rien. Faut juste que j'te fasse comprendre le problème de ton semblant d'équipe..

Quand Green disait ''semblant'' ça n'était pas péjoratif, c'était juste qu'il n'avait que 3 Pokémon, je le précise ! Vert avait aussi laissé du suspens quant à ce problème, car s'il le dévoilait, Sigfried ferait tout pour l'éviter. En même temps, ça lui mettait la pression car il n'avait aucune idée de où pouvait provenir le problème. Dans le cas où il le savait, il serait surpris en bien. Mais bref, trêve de blablateries, le bad boy sortit Noctali, qui fit alors face au Feurisson de Sigfried. Ca n'était pas un bourrin, c'était vraiment un monstre défensif. C'était bien évidemment volontaire, si vous avez bien suivi le défaut facilement rattrapable de l'androgyne. D'ailleurs, le jeune homme déclara à son Maître qu'il était tout à lui. Et pas dans ce sens-là, bande de pervers!

- Je m'en remets désormais à vous, Maître Green !

- Maître? Green ricana de cette appelation on ne peut plus respectueuse mais viellissante. Green suffira. Et tu peux me tutoyer hein, sauf si c'normal pour toi de vouvoyer tout le monde. Enfin bref, c'est pas le sujet. Attaque Noctali, de la façon dont tu souhaites. Poison, brûlure, paralysie, attaque physique ou spéciale.. Tout ce que tu veux, mais balance. Allez, plus vite !

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Lun 15 Aoû - 23:08

- Maria, ma petite sœur !

Il était inutile d'en rajouter plus sur ses origines. Avec tout le respect que j'avais pour Green, les affaires de ma famille ne le regardaient aucunement ! Et puis, nous avions bien autre chose à faire, avec l'affrontement qui se profilait à l'horizon. Enfin, c'est ce que je pensais, au début mais le Maître Pokémon me coupa dans mon élan, en arguant le fait que ça ne servirait à rien pour le moment et qu'il fallait d'abord combler la faiblesse de mon équipe... que je ne voyais pas. C'est vrai, les types étaient équilibrés et je pouvais lancer des rapides et violentes offensives. Pour le moment, je n'avais aucun problème pour vaincre mes adversaires, mais s'il me disait ça de cette façon, c'est qu'il y avait effectivement des soucis à régler. Mais lesquels.

- Ok, Green. Je dois avouer que je suis plus à l'aise en parlant comme ça. Déjà qu'avec les autres pontes, c'est d'un chiant...

Tant mieux, si je pouvais le tutoyer. Je préférais cette formulation au vouvoiement et à moins que la personne ne le mérite ou qu'elle ne m'en fasse la demande express, je n'utilisais jamais le « tu » familier. Question de principe et d'éducation, surtout. Enfin, ce n'était pas important pour le moment. Non ce qui importait, c'était mon adversaire : un Noctali. Magnifique, c'était la première fois que je voyais un Pokémon d'aussi haut niveau et je savais de réputation qu'il s'agissait d'un monstre défensif. En plus, j'avais carte blanche pour le frapper, il ne répliquerait pas. Ok, je commençais à piger mon défaut et il fallait que je concrétise cette idée. Cependant pour ça, il fallait passer à l'action le plus rapidement possible !

- Ok, j'commence à piger où tu veux en venir... Vas-y, Surt ; utilise Vive-Attaque et Rebondifeu à bout portant !

Le principe était simple ; utiliser Vive-Attaque pour cogner violemment l'adversaire et ensuite attaquer à bout portant avec mon attaque feu, pour faire le plus de dégâts. En plus, avec de la chance, je pourrais peut-être le brûler. Oui, ça serait bien. Toujours est-il que le Pokémon Feu fonça alors directement sur son homologue de type Ténèbres et le percuta alors avec une puissante attaque. C'était l'une des meilleures dont il était capable et j'étais même surpris de cette force qu'il venait de déployer et qui... ne fit même pas broncher le Noctali. Idem pour l'attaque Rebondifeu qu'il encaissa comme un rien. Au mieux, il avait quelques traces de rousseurs sur certains poils, mais c'était tout. Ouais, je voyais où il voulait venir, avec tout ça. C'est en soupirant de lassitude que je fis signe à Surt de revenir auprès de moi, tandis que je m'adressais à mon entraîner.

- Il suffit que j'affronte un monstre défensif comme ce Noctali ou alors un Ronflex et c'est foutu, j'arriverais pas à percer sa défense. C'est ça Green ?
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Mar 16 Aoû - 0:09

- Maria, ma petite sœur!

- Oh, je vois.

Green n'avait rien rajouté d'autre. Non. Déjà parce que bon, comme je l'ai dit, son âge et sa pointure bah il s'en contrefichait, et surtout qu'il n'aimait pas les liens familiaux. Il les détestait, pour la simple et bonne raison qu'il n'en avait jamais eu. Son grand-père avait été inexistant pendant presque toute son enfance, à part pour lui conter des histoires, et sa sœur ? Bah elle passait son temps à faire des trucs de ''filles'', si Vert peut se permettre de le dire. Et il se le permettait ! Il n'avait pas besoin d'avoir l'accord de niais ou de je-ne-sais-qui. Tant qu'il avait son propre aval, ça allait ! Mais revenons au combat, ça vaudrait mieux. Enfin ''au combat'', c'était une façon de parler, car avant, le châtain lui avait fait une remarque sur sa façon de s'adresser à lui. Et oui ! Parce que bon, les bonnes manières, c'était marrant un temps, mais bon, à force de trop brosser la bête dans le sens du poil, bah elle en avait marre, et elle ne voulait plus être brossée ! Et elle le faisait savoir. Surtout qu'aujourd'hui, la bête qu'était le châtain aux yeux péridots n'avait pas vraiment la langue dans sa poche, si vous voyez ce que je veux dire.

- Ok, Green. Je dois avouer que je suis plus à l'aise en parlant comme ça. Déjà qu'avec les autres pontes, c'est d'un chiant...

Le jeune homme haussa un sourcil. Ca changeait radicalement. Jean-Bourge de Paris VIII était devenu Jean-Thug, jeune dealer des ruelles sombres de Doublonville. Mais non, je ne trolle pas, c'est juste pour que vous fassiez bien la différence. Dans un sens, ça avait aussi le don d'énerver Green, tout ça n'était qu'une mise en scène comme dirait Clyde ! Car oui, toute cette façon de parler n'était que pour le dûper ! Rah. Bon, après, contre 3 milliards de Pokédollars, il pouvait bien passer outre, non ? Il prenait vraiment sur lui, vous n'en doutez pas fufu ! Vert fixait l'androgyne de ses deux yeux quelque peu plissés, il semblait quelque peu suspicieux. Boarf, ce n'était qu'un détail. Green allait devoir montrer où était le souci de son équipe actuelle. Il semblait plutôt sûr de lui après que le Maître lui ait dit ça, comme si c'était une évidence ! Ah bah oui, c'est facile de s'en rendre compte après qu'on ait fait une remarque, parce que directement il y avait quelque chose qui clochait!

- Ok, j'commence à piger où tu veux en venir... Vas-y, Surt ; utilise Vive-Attaque et Rebondifeu à bout portant !

- Fais ce que tu as à faire, Noctali.

Green avait un petit sourire au coin des lèvres. Il l'avait prévenu, aucun cadeau. ''Ce qu'il avait à faire'' ? Fufu, Sigfried allait bien rapidement se rendre compte qu'il n'est pas obligé de donner un ordre à son Pokémon pour que celui-ci ne le comprenne ! Et oui. Surt, le Feurisson de son élève, se rua, à toute allure sur le Noctali et le chargea, sans que celui-ci ne bronche. Au moment où il lança son attaque feu, le pokémon de la Lune eut les anneaux qui scintillèrent à peine et un dard à peine perceptible pour Sigfried, Feurisson et Green vint se loger dans le cou du Pokémon, qui risquait de se rendre compte que trop tard qu'il venait de se prendre une attaque Toxik. Et là, c'était le gros point noir de Sig. Lorsque le Feurisson bondit en arrière pour revenir se positionner devant son dresseur, il semblait pété la forme, sauf qu'il allait finir par flancher tout seul. Noctali, lui, semblait plutôt bien aller. Après tout, il y'avait quelques classes d'écart du fait que son adversaire commençait à peine son voyage initiatique.. Bref ! Malgré cette fourberie – omniprésente dans un vrai match - , Sigfried semblait plus ou moins comprendre le problème dans sa façon de se battre. C'est bien, c'était un bon début.

- Il suffit que j'affronte un monstre défensif comme ce Noctali ou alors un Ronflex et c'est foutu, j'arriverais pas à percer sa défense. C'est ça Green ?

- Plus ou moins. Il finira bien par céder, même s'il résiste très bien. Ce style de Pokémon est d'ailleurs assez lent, ça n'est pas compliqué de les victimiser jusqu'à l'épuisement sans qu'ils ne puissent réagir.

''Victimiser'' ? C'était exactement ça. C'était exactement Green. De la victimisation. C'était sa façon de voir les matches. Lui victimiser et humilier. Espérons qu'il n'est pas une vision trop niaise des choses, ce Sigfried Valdemar, ça serait bien mieux ! Après tout, peu importe la forme, tant que le fond est là ! L'on ne retient pas la performance, mais le résultat. Façon de penser cruelle mais terriblement réaliste. Vert lui avait donc donné son point de vue sur la question. Mais alors, où était le vrai problème. Sous ses yeux. Persuadé qu'il n'allait y avoir aucune adversité, le Feurisson était en train de se mettre à tremblotter, tout en devenant fort pâle, le poison étant en train de se propager à l'intérieur de celui-ci. C'était douloureux, très douloureux, mais il devait le comprendre. Green, de son air provocateur mais sérieux à la fois, continua:

- Tu étais tellement obsédé par ton offensive que tu n'as pas fait attention à ton adversaire. Et là, c'est dommage. Car là, Noctali peut se faire toute ton équipe sans que tu ne puisses rien faire.. Rayon Lune.

La fourberie level 10 000. Le Noctali, éclairé par une Lune qui avait quelque peu assombri la pièce et qui s'était logée au-dessus de l'Evolition de type ténèbres, venait de regagner son énergie et de panser toutes les plaies qu'il avait pu avoir. Tandis que le Feurisson allait succomber lentement alors que son adversaire pouvait se soigner. Et ça allait être pareil pour ses trois Pokémons, ils n'étaient pas assez puissants pour balayer un Pokémon très défensif, et ne serait-ce que croiser l'un d'eux serait un carnage. Comme l'Ecremeuh de Blanche, par exemple. Bon, il allait peut-être fait un caca nerveux comme quoi son petit protégé avait été empoisonné à son insu, mais il fallait qu'il comprenne. Et là, il comprenait. Surt avait attaqué Noctali pour rien, il avait couru tout seul à sa propre perte. Et ça, c'était frustrant pour un dresseur. Très très frustant. Surtout que le Toxik n'était qu'un détail, quand on y réfléchit ! Sauf que c'était LE détail qui pouvait lui valoir un match. Green finit par conclure, étalant par la même occasion toute sa Pokéscience:

- Que tu veuilles frapper vite et fort c'est bien, chacun son style. C'qu'il faut, c'est que t'arrives à équilibrer un minimum ton équipe pour pouvoir ennuyer ce genre de Pokémon qui, par le futur, te poseront de graves ennuis. Que ça soit dans un match officiel ou face à un dresseur que tu croises. Vampigraine, Toxik, Feu Follet, Onde Folie, Entrave, Provoc.. C'est le type d'attaques qu'il te faudra absolument pour t'occuper de leurs cas.. D'acc?

Green se mit soudainement à sourire et souffla un bon coup, il y avait eu trop de sérieux d'un coup, ça ne lui allait pas du tout, fallait évacuer! Enfin surtout pour lui, il n'était pas du genre à étaler ses connaissances et tout ça, mais il était bien obligé, sinon il aurait été soupçonné d'avoir volé quelques 3 milliards de Pokédollars, ce qui n'est pas rien ! Et avec les emmerdes qu'il pouvait avoir en retournant à Kalos, c'était mieux d'assurer le coup ! Vert lui avait donc révélé ce qui semblait être, dans l'état actuel des choses, la faiblesse évidente de l'équipe de Sigfried. Les prunelles perçantes du rival de Red scrutaient la moindre petite réaction de l'androgyne. Cela dit, il finit tout de même, malicieusement, l'index tapotant ses lèvres, et le regard qui avait dévié pour se perdre sur l'un des murs de la pièce:

- Hmmm.. Peut-être que tu aurais besoin d'un petit coup de main pour..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Mar 16 Aoû - 8:19

Et en plus il était empoisonné., avec Toxic. Pas de doute, cette attaque n'avait pas été très concluante et je ne pouvais que m'incliner devant cette démonstration qui avait, en l'espace d'un instant montrée qu'elle était le gros problème de mon équipe. D'ailleurs, la remarque suivante de Green me conforta dans cette idée : j'avais vu juste. Oui, face à un adversaire de ce type et pour peu que je ne puisse pas le vaincre en un coup, eh bien... j'allais me faire démolir toute ma team. Enfin, pas totalement étant donné que j'avais Bertha qui maîtrisait Provoc. Oui, ça permettrait de casser cette stratégie défensive mais bon, ce n'était qu'une solution temporaire et il est vrai qu'avec juste ça, c'était très léger. Je pris bien note de toutes les informations qu'il souhaitait bien me fournir, les notant dans un coin de mon esprit. Elles seraient très utiles et j'étais déjà en train de réfléchir à comment faire pour améliorer le tout. Capturer un Pokémon était sans doute une bonne idée de départ, mais lequel... il en y en avait tant.

- J'vois c'que tu veux dire, Green ! Il n'y a que Farfuret qui a l'attaque Provoc, c'est assez léger, j'trouve.

C'est alors qu'il fit une remarque, avec un léger sourire. Comme quoi, si quelqu'un pouvait m'aider à arranger ce petit problème, ça serait pas plus mal et je pensais savoir où il souhaitait en venir. Il ne fallait pas non plus être très intelligent pour comprendre ce qu'il disait et la proposition à demi-mot qu'il était en train de me faire. Ainsi, Green allait peut-être me fournir un Pokémon qui serait parfait dans ce rôle ? C'était une offre plus qu'alléchante je devais l'avouer. Certes, je me doutais bien qu'il n'allait pas non plus me fournir un monstre comme le Noctali qu'il venait de montrer, mais j'avais bon espoir d'acquérir ainsi un Pokémon Plante de niveau correct. Après tout, les Pokémons de ce type étaient les mieux, lorsque l'on parlait des attaques de statuts, même le dernier des imbéciles le savait pertinemment. En plus, si c'était effectivement un Pokémon de ce genre, ce serait bénéfique pour mon équipe qui n'avait pas grand-chose pour taper sur du Pokémon Eau pur. Oui, vraiment très intéressant.

- Eh bien... je ne dirais pas non un à un petit coup de main, effectivement... Après tout, pourquoi se priver de l'aide que plus compétent que nous peut apporter ? Et puis, si « l'aide » est d'un niveau satisfaisant, il est effectivement très possible que je refasse d'autres petites erreurs comme celle de la dernière fois, quand je vaincrais un Champion d'Arène...

J'avais moi aussi un petit sourire innocent sur le visage, même si la teneur de mes propos était on ne peu plus sérieuse. Je prenais toujours soin des personnes que j'engageais et je n'hésitais pas à monter le prix de la rémunération si le travail exécuté était excellent. Un moyen comme un autre de m'assurer de bonnes relations ainsi que le meilleur service possible. Tandis que je renvoyais Surt dans sa Pokéball, je tapais des mains afin de faire sortir la machine de soin sur laquelle je déposais la sphère contenant mon compagnon. Il fallait bien faire partir ce vilain poison, après tout ! Après ceci, je me tournais de nouveau vers celui que j'avais invité, toujours avec un léger sourire sur le visage. Un sourire relativement franc mais qui ne trahissait en rien que j'avais hâte de voir ce qu'il en était.

- Alors, mon cher Green... quel type d'aide peut-tu m'apporter afin de corriger les défauts de mon équipe ?
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Mar 16 Aoû - 10:03

- J'vois c'que tu veux dire, Green ! Il n'y a que Farfuret qui a l'attaque Provoc, c'est assez léger, j'trouve.

''J'trouve'' ? S'il l'avait vraiment remarqué avant qu'il ne débarque, il aurait réparé ce petit – enfin gros – problème, non ? Bon après, il voulait bien faire, ça se sentait. Espérons juste qu'il ne finisse pas par lui dire qu'il est ''gentil'' ou un truc dans le genre car là, il remettrait bien les choses au clair : Il n'est là – pour le moment – que pour l'argent et l'appel de celui-ci. Alors il passait au-dessus de quelques petits points, mais attention tout de même ! Bref ! Son Farfuret avait donc Provoc. Bon, c'était déjà un bon début, ça, il ne pouvait pas le nier, oh non ! Green était en pleine réflexion. Après tout, il avait accés à une bonne partie des Pokémon de Kanto/Johto et de Kalos. Mais ce ne sont pas les siens ! Non, Green n'a pas l'avantage – cheaté -  de pouvoir changer son équipe quand bon lui semble ! Sinon ça serait pas drôle, et puis.. Il est déjà bien assez fort comme ça. Par contre, la Team Rocket disposait de pas mal d'espèces dans lesquelles le châtain pouvait se servir sans qu'on ne lui dise rien. Il ne s'y servait jamais, car il n'en a absolument pas besoin, mais un Pokémon déjà entraîné est toujours bon à prendre pour un dresseur en pélerinage et dont le but est le Plateau, non ? D'ailleurs, Sigfried non plus ne semblait pas cracher dessus. En même temps, qui le ferait? À part un niais..

- Eh bien... je ne dirais pas non un à un petit coup de main, effectivement... Après tout, pourquoi se priver de l'aide que plus compétent que nous peut apporter ? Et puis, si « l'aide » est d'un niveau satisfaisant, il est effectivement très possible que je refasse d'autres petites erreurs comme celle de la dernière fois, quand je vaincrais un Champion d'Arène...

- Tsss.. Nous sommes fait pour nous entendre.

MONEY MONEY MONEY 2.0 ! Ah oui, n'entendez pas par là une déclaration amicale et sympathique à l'égard de son ''élève'', c'était juste par rapport à l'argent ! Je mets les choses au clair, tout de même, c'est bien mieux ! Après sinon vous allez croire à des choses fausses fufu. Green était ravi face aux ''petites erreurs'' que Sigfried pourrait commettre en sa faveur. Même si cela serait drôlement embêtant pour lui, ça ne ravirait qu'un peu plus à chaque fois le jeune homme. D'ailleurs, ce dernier semblait comprendre comment fonctionner Vert. Il devait avoir une bonne raison de faire quelque chose, sinon, il ne le ferait pas ! Tandis que l'androgyne rappela son Pokémon afin de le soigner, ce qui était plutôt une bonne chose avant que le poison ne se propage, Green réfléchissait toujours. Pour une fois qu'il se sentait concerné (l'odeur de l'argent fufu). En même temps – et sacrebleu que c'est horrible de penser de la sorte – Sigfried, pour le moment, n'était qu'une grosse liasse de billets violets aux yeux de Green, et dont il ne désirait qu'une seule chose : Que cette liasse augmente encore de volume. En face, il ne désirait que d'être entraîné, alors il n'y avait aucun problème à cette relation de cause à effet, tant que Vert faisait le job, ça lui allait. Revenons à la disussion, si vous le voulez bien (et si vous ne le voulez pas tant pis pour vous):

- Alors, mon cher Green... quel type d'aide peut-tu m'apporter afin de corriger les défauts de mon équipe ?

- Ce n'est pas à moi de le trouver, ça.

Et oui, Sigfried, même s'il comptait t'aider et qu'il avait déjà l'idée en tête du Pokémon qu'il allait te donner, c'était à lui de trouver quel était le type que Green pouvait choisir. Lui pensait à un Pokémon Eau ou Plante, et pas trop offensif, surtout ! Enfin, il pouvait l'être, mais ça n'était pas véritablement le but. Ca aurait été un ''cadeau'' inutile. Attendant donc, les sourcils légèrement froncés du fait qu'il était en pleine réflexion, Green allait devoir accès à un Pc. Car il ne se trimballait pas avec des brêles sur lui, et il pouvait bien augmenter le montant autant qu'il voudra, il n'aura pas l'un des siens. Et oui, les Pokémon ne sont pas que des objets, du point de vue de Green. Et puis, s'ils en étaient, il n'aurait jamais percé le secret de la Méga-Evolution ! Enfin.. Ca n'était pas là non plus le sujet. Green finit par lui demander, après avoir rappelé Noctali et s'être rapproché de la machine qui soignait le Feurisson du disciple:

- Hmm.. T'aurais pas un Pc ? Ca m'éviterait d'aller jusqu'au Centre Pokémon.

Bah oui, moins il en faisait et mieux il se portait ! Vraiment irrécupérable, j'vous jure. Et puis comme il le pensait, il n'allait pas à voir un Pokémon de Green. Car le seul Eau actuel de son équipe, c'était Tortank. Et Plante, c'était Noadkoko. Deux indispensables, même si le deuxième n'avait pas fait la Ligue la seconde fois. Et puis même au Pc, à part Crustabri.. Nan, c'était mort ! Qu'il se considère déjà assez chanceux qu'il pioche dans la réserve de la Team Rocket pour lui. Green attendait, en faisant tourner la Poké Ball de Noctali sur le bout de son index. Ca n'était pas spécialement utile, c'était juste classe et pas facile à faire. Et puis en attendant qu'ils aillent au Pc ou bien que ses esclaves en ramènent un, il avait le temps ! Patience, tu l'auras bientôt, ton Poissirène Plante/Dragon! Ou Plante/Glace. Tout dépend du Poissirène ! Après tout, ce Pokémon était bien au-dessus d'Arceus.. Non ? Faut voir la force intérieure roooh ! Attendez on peut rien faire face à Tourniquet ! Mais bon, il n'aura probablement pas l'occasion d'avoir un Poissirène, car le châtain aux yeux péridots allait bien rapidement se rendre compte qu'il préférait un Poké plante.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Mer 17 Aoû - 11:33

Au moins il faisait bien son travail et ne me mâchait pas non plus le travail de réflexion qu'il y avait derrière. Tant mieux, j'étais de plus en plus satisfait de l'avoir choisit lui et pas un autre. En plus, tant que je lui donnais de l'argent, j'étais assuré qu'il continuerait de m'aider. Après tout, il était évident qu'il ne me considérait pas comme un danger pour son trône de Maître, ce qui arrangeait bien mes affaires. Bref, c'était du donnant-donnant et ça avait l'air de nous convenir à tous les deux. Aucun besoin de changer ça pour l'instant, donc ! Du coup, j'étais en train de réfléchir à quel choix serait le plus stratégique, pour mon équipe. Pas un Pokémon offensif, déjà : ça irait à l'encontre de ce qu'il me fallait pour équilibrer l'équipe. Défensif donc... probablement de type Eau ou Plante, étant donné mon équipe. Enfin, Plante serait plus intéressant, étant donné la faiblesse commune à l'eau de Loki et Surt, oui, ce serait pas mal ! Donc, il me fallait un Pokémon de type Plante, de type défensif avec pourquoi pas un autre type, histoire d'avoir une meilleure couverture défensive. Une idée se dessinait et je devais la concrétiser.

- Probablement Rafflesia, ça serait un choix intéressant et viable. Ou à la rigueur sa pré-évolution, Ortid, si ce n'est pas possible.

Pendant que je parlais, je pris mon téléphone portable afin de demander à l'un des servants que l'on amène notre PC, prévu expressément pour ce genre de petites choses. Il arriverait donc dans deux ou trois minutes et je fis passer l'information à mon entraîneur. Désormais, il fallait tuer le temps jusqu'à ce qu'il arrive. J'avais encore quelques petites questions à poser, de toute façon. C'est donc après un ou deux instants que je repris la parole afin de lui faire part de mes interrogations. C'était toujours mieux que de glander et attendre comme des idiots en se regardant dans le blanc des yeux.

- Quel est le type d'entraînement que tu fais suivre à ton équipe, Green ? Je suppose qu'il est très exigeant et assez complet. De plus, j'aimerais savoir les meilleurs coins où s'entraîner et éventuellement ceux avec le plus de chances de tomber sur des Pokémons rares.

Ce n'était peut-être pas les questions les plus pertinentes, mais c'était déjà un début.. On avait tout notre temps, dans tous les cas alors ça ne servait à rien de se presser. Je me doutais quand même qu'il allait y répondre, étant donné que c'était son job et il allait sans dire que j'irais faire progresser mon équipe dans les endroits qu'il allait bien vouloir m'indiquer. Après tout, je comptais faire un sans faute et je savais d'avance que les combats officiels que j'allais devoir mener désormais seraient bien plus difficiles que face à Albert ou Hector. Finalement, le pc arriva : c'était Alfred qui le portait et il ne dit mot, en arrivant dans la pièce. Je le remerciait donc poliment avant de le poser près de Green, afin qu'il puisse l'utiliser. Il ne lui restait donc plus qu'à faire le transfert.

- Et voilà, à toi de jouer !
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Mer 17 Aoû - 13:04

- Probablement Rafflesia, ça serait un choix intéressant et viable. Ou à la rigueur sa pré-évolution, Ortide, si ce n'est pas possible.

- Ou un Poissirène.

Green pouffa de rire comme un gosse qui venait de faire une blague. Il l'avait dit très sérieusement, presque limite séchement mais n'avait pas pu se contenir derrière. C'est dommage, ça aurait été marrant de voir la réaction de Sigfried s'il avait réussi à lui faire croire qu'il voulait lui donner véritablement un Poissirène. Mais qu'aurait-il à redire ? Si c'était le choix de Vert, il devait s'y tenir, c'était logique ! Car ça aurait été réfléchi, non ? Bon après, c'était surtout pour la blagounnette, Sigfried ne voyant pas tout le potentiel de ce Pokémon et de sa corne énorme et sèche ! Il préférait un Rafflesia ou un Ortide ? Décidément, il n'avait pas froid aux yeux. Sauf que.. Green, lui, avait obtenu tous ses Pokémons à leur forme de base – à part Kadabra et Léviator parce que leurs pré-évolutions puaient vraiment le caca -, alors il comptait faire la même chose pour Sigfried. Ca n'était aucune une punition mais un choix. Et puis c'était lui le maître, non ? C'était aussi une façon de remettre les choses à leur place. C'est pas avec un gros bourrin donné sur un plateau d'argent qu'on gagne. Oui, c'est celui qui vient d'avoir un Drattak, un Avaltout, un Aligatueur (et un autre fufu) qui dit ça, mais il pensait vraiment ! Espérons qu'il ne le prenne pas trop mal. De toute façon, Sigfried n'allait pas avoir le choix. Ce dernier avait d'ailleurs appelé l'un de ses esclaves   pour que le Pc arrive sans qu'ils n'aient à se déplacer. Parfait. Green se contenta d'attendre, sans dire un mot, en observant une nouvelle fois la salle histoire de s'occuper. C'est vrai que c'était une belle pièce, cette arène ! Mais tandis qu'il regardait autour de lui, Sigfried avait encore quelques questions:

- Quel est le type d'entraînement que tu fais suivre à ton équipe, Green ? Je suppose qu'il est très exigeant et assez complet. De plus, j'aimerais savoir les meilleurs coins où s'entraîner et éventuellement ceux avec le plus de chances de tomber sur des Pokémons rares. 

- Un entraînement spécial. Mais un magicien ne dévoile jamais tous ses secrets.. Green avait posé son index sur ses propres lèvre, comme s'il lui disait ''Chut''. Après, c'est bien plus simple quand t'as 4 dresseuses pas trop mauvaises à ta disposition. Tout ce que je peux t'conseiller, c'est de ne pas négliger le moindre dresseur que tu croises, c'est toujours de l'expérience à prendre.. Si un jour t'arrives au Plateau, passe par le Mont Argenté avant. Tu tomberas peut-être sur un niais à casquette rouge, mais bon, il se défilera, comme d'hab.. Green marqua une nouvelle pause après cette petite pique envers Red, puis reprit: Va dans les grottes, les forêts, les endroits un peu à l'écart.. Ce sont les endroits les plus dangereux, et donc les meilleurs..

Green avait fini sa déclaration en laissant un peu de suspens, cette expression sadique inattendue du fait qu'il ne parlait que d'un simple endroit reculé. Fufu, vous ne comprenez pas à quel point cela pouvait le faire frissoner, rien que d'y penser ! Même si là, il n'y avait que son sourire et ses yeux qui l'avaient trahi. Bref ! Tellement de choses à dire sur la réponse de Green ! Déjà, il n'avait pas répondu quant aux fameuses séances d'entraînement qu'il faisait avec ses Pokémons.. Sauf qu'il s'entraînait face à ses Conseillères (surtout Marion). Ensuite.. Heureusement qu'il ne disait pas tous ses secrets. Car ça concernait évidemment sa façon d'entraînement mais pas que, il était lié à la mafia la plus prolifique du monde – car c'était la seule ? - et se garderait bien aussi de dire tout ce qu'il peut faire à côté. Les sales coups qu'il prépare, tout ça.. Enfin, ''qu'ils préparent'' semble plus approprié, fufu. Bref ! Il parla aussi de Red, en lui en mettant une, ça faisait toujours plaisir de détruire ce mythe à chaque fois. Puis il avait fini sur un – vrai – conseil, car c'était véritablement dans les endroits annoncés qu'il avait le plus de chance de croiser sur des pokémon dit ''rares''. Sans doute qu'il voulait en obtenir de certaines espèces. Le châtain connaissait par contre beaucoup plus Kanto que Johto, alors il allait devoir faire un petit détour s'il voulait avoir une espèce de cette région, mais au moins, il saurait exactement où ils se trouvent. À voir, donc. Je parle, je parle, mais le Pc arriva enfin, apporté par Alfred, qui le posa devant le châtain.

- Et voilà, à toi de jouer !

Sans un mot, et donc, du coup, sans avoir répondu à la demande de l'héritier Valdemar qui était un Ortide et un Rafflésia, il le laissa languir. Il allait peut-être s'impatienter, qui sait ? Ca serait drôle ! Tandis qu'il se connectait sur son Pc, avec ses Pokémons, il trifouilla rapidement deux-trois boutons pour que d'autres boîtes s'ouvrent. Des boîtes remplies de presque chaque espèce ! Dis donc, sacrée collection Green ! Je plaisante, ils appartenaient à la Team Rocket. Mais elles étaient toutes pleines ! Si Sigfried avait jeté un œil sur ce que faisait Green, il risquait surtout de voir qu'il avait capturé des centaines – voire des milliers – de Pokémon, ce qui n'était pas vrai du tout. En arrivant face aux Ortides et leurs semblables, il bloqua un moment. Vert semblait très concentré, ses yeux péridots ne semblaient pas dégager ce sentiment d'arrogance et de flagornerie qu'ils pouvaient dégager d'habitude. C'est après deux bonnes minutes qu'une Poké Ball finit par sortir de la machine, avant que le Maître Indigo prenne soigneusement le temps de se déconnecter et de l'éteindre, ça serait navrant de le laisser allumer à la vue de tous.. Se retournant vers son billet violet ambulant (que Green est méchant et matérialiste), il lui lança la Poké Ball. Green s'était vraiment trituré les méninges pour en prendre un bien, alors qu'il ne fasse aucune remarque, car c'était un Mystherbe ! Un Mystherbe proche de l'évolution, mais un Mystherbe quand même ! Il l'avait choisi pour ses attaques et son potentiel, alors qu'il ne se plaigne pas. Il avait même un talent caché, très utile une fois en Rafflésia ! En penchant légèrement la tête sur le côté, il déclara, presque mécaniquement:

- Mystherbe. Toxik – Giga Sangsue – Poudre Dodo – Acide. Talent Fuite, qui deviendra Pose Spore quand ça sera un Rafflésia. Et il devrait pas tarder à évoluer. Content?

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Jeu 18 Aoû - 8:50

La réplique de Green me tira un sourire, tandis que je le voyais pouffer. Il plaisantait, évidemment et je dois dire que ça avait été relativement drôle. En fait, c'est surtout le timing qui avait rendu la blague assez amusante ! J'écoutais néanmoins attentivement ce que mon professeur racontait, prenant bien note des renseignements qu'il voulait bien me fournir. Bien qu'il restait assez évasif, ses conseils étaient tout de même précieux et je comptais les appliquer. J'avais déjà quelques idées d'endroits où aller désormais et il fallait juste que je les ordonne, afin de faire un parcours. Je ne voulais pas tout de suite aller affronter Blanche : j'avais encore besoin de me faire un peu la main. Après tout, je connaissais bien la Championne et elle avait une réputation assez ignoble, concernant ses techniques de combat. Enfin bref, là n'était pas la question, pour le moment. Il fallait se concentrer sur l'instant présent. Quant à la personne à la casquette rouge, sa petite réflexion me tira un sourire et je pris la peine de dire ce que j'en pensais, de Red.

- Bof. Dans tous les cas, je n'ai pas envie de perdre du temps à aller à la rencontre d'un mou du genou qui se la joue ermite sur une montagne. Il y a bien d'autres adversaires dans le monde, mais j'en prends grande note. Mais c'est vrai que ça doit aider, d'avoir l'Élite des 4 à sa botte.

Voilà ce que j'en pensais. En fait, Red m'indifférait autant que ma première paire de chaussettes. Ce n'est pas quelqu'un dont le passé et le prestige m’attiraient et puis même si je voulais l'affronter, je me ferais détruire instantanément. Une perte de temps sur tous les points, donc. Je renchéris alors sur une autre phrase, alors qu'il pianotait sur l'ordinateur afin de récupérer un Pokémon.

- J'irais sans doute faire un tour à Hoenn ou Unys. J'ai quelques idées, comme obtenir un truc du genre Bekipan ou Ohmassacre. C'est pas mal, je trouve.

C'était juste à titre informatif, afin qu'il sache ce que je projetais de faire. Après tout, il n'était pas impossible qu'il décide de me donner quelques conseils supplémentaires sur lesquels je ne cracherais pas le moins du monde ! Tout était bon à prendre, comme il disait. C'est après quelques instants qu'il finit par récupérer une Pokéball et en ressortis... un Mystherbe. Pendant quelques instants, je réfléchissais à pourquoi ce Pokémon et pas son évolution, comme je l'avais demandé mais au final, c'était assez logique : il fallait bien que je me fasse la main moi-même. En plus, ce dernier avait un énorme potentiel et j'étais surpris des attaques qu'il maîtrisait déjà. Vraiment, un très gros potentiel.

- Il semble très bon ! Et il corrige pas mal certains défauts de l'équipe. En y ajoutant Bekipan, ça devrait le faire, pour un corps défensif solide. Et puis, le faire évoluer en Rafflésia ne sera pas trop compliqué, il faudra juste que je passe à Céladopole pour obtenir une Pierre Plante. Ouais, c'est parfait !

En effet, j'étais parfaitement satisfait de ce choix et j'allais commencer l'entraînement de cette bestiole dès demain. En plus, il ne devrait pas trop tarder à évoluer, selon ses dires. Je pris donc entre les mains la Pokéball avant de renvoyer le monstre de type Plante dans celle-ci. J'en avais désormais quatre... mon équipe finale se dessinait et à moins d'une autre surprise, je savais qui seraient les deux derniers. Il faudra juste que je voyage, car on ne les trouvait pas, dans le coin. Bah, comme il disait j'engrangerai bien plus d'expérience comme ça, alors autant en profiter.

- D'autres conseils à me donner, pour le moment ?

Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Jeu 18 Aoû - 10:16

- Bof. Dans tous les cas, je n'ai pas envie de perdre du temps à aller à la rencontre d'un mou du genou qui se la joue ermite sur une montagne. Il y a bien d'autres adversaires dans le monde, mais j'en prends grande note. Mais c'est vrai que ça doit aider, d'avoir l'Élite des 4 à sa botte.

- Oh, mais l'ermite est sorti de sa montagne ! Pour faire genre qu'il va arrêter les conflits du Monde et dès que ça deviendra trop compliqué il trouvera un prétexte pour partir, comme d'hab.

Green soupira, il ne comprendra sans doute jamais pourquoi tant de hype autour de Red. C'était sans doute un avis totalement subjectif vu l'agressivité qu'il avait, mais néanmoins, il y avait un fond de vérité. Team Rocket démantelée ? C'est vrai qu'aujourd'hui, elle n'existe plus. Elle est juste en train de redevenir l'organisation criminelle la plus importante du Monde, dans l'ombre de ce dernier. Donc non, ça, il ne l'avait pas fait. Ou du moins, il n'avait pas fini le travail. Son pouvoir de l'amitié n'avait pas suffisamment convaincu Giovanni, qui était revenu. Pour continuer, Vert avait le même avis sur la Résistance. Oh oui, il l'avait fondé, bravo, il l'applaudit ! Mais qui se barra dès que les Teams prenaient de l'importance ? Qui avait laissé l'espoir du peuple s'envolait avec sa disparition ? Red, et lui-seul, parce qu'il avait toujours été un modèle, et il n'assumait pas d'agir comme tel. Green, lui, on avait rapidement compris qu'il se fichait pas mal des guerres et de tout ce bordel, mais il ne s'en cachait absolument pas, comme il ne se cachait pas non plus d'être un c*nnard de la pire espèce et un fouteur de merde. Ses ambitions égoïstes étaient détestables, surtout quand on connait sa puissance. Mais ça plaisait moins que quelqu'un qui aurait pu très certainement sauver le monde mais qui était parti en prétextant des excuses peu crédibles. Voilà une raison de plus de son rival pour le détester. De toute façon, il allait bientôt pouvoir rétablir la vérité. L'homme à la casquette allait se pointer au Plateau Indigo, pour se la péter et pour détrôner le grand méchant loup qui ne faisait rien ni pour Kanto, ni pour Johto. Il l'attendait. Et l'écraserait, fufu. Qu'importe, passons ! C'était l'instant réflexion de Green. Sigfried partageait apparemment l'avis du garçon aux yeux péridots, et ça n'était pas plus mal. Enfin un qui n'avait pas été berné par de telles âneries. Ca faisait plaisir. Ils étaient vraiment faits pour s'entendre ! Mais il n'en avait pas fini avec Red, non. Malicieusement et subtilement il glissa un:

- C'est marrant d'ailleurs.. Je n'ai jamais vu l'ermite traîner avec des gens de banlieue. Aurait-il peur de voir la face cachée de l'iceberg ? Sûrement.

Le jeune homme ricana. Quand on l'avait lancé sur Red, ça pouvait bien durer des heures, tellement il lui crachait dessus. Sauf que derrière la mauvaise foi évidente de l'incoiffable, il y avait également un fond de vérité. Et oui ! Red traînait avec les Chefs, les Conseillers, les Maîtres.. Il n'est pas fait pour traîner avec les personnes des catégories plus basses. Green, malgré le fait qu'il se considère au-dessus de tout le monde, s'entendait avec les gens qui étaient comme lui, peu importe leur cadre social. Il s'en fichait et contrefichait. On juge une personne à sa catégorie sociale ? Boarf, quelle ânerie. Bon, concluons le sujet. Après tout, si Sigfried répondait à son professeur, ça allait encore durer 5 posts – et encore -, alors il valait mieux couper court la conversation pour éviter qu'elle ne s'emballe et que Vert cesse d'être aussi destructeur que la peste vis-à-vis du jeune homme à casquette rouge. L'androgyne revint au sujet de base, et il avait bien fait:

- J'irais sans doute faire un tour à Hoenn ou Unys. J'ai quelques idées, comme obtenir un truc du genre Bekipan ou Ohmassacre. C'est pas mal, je trouve. 

- C'est une bonne idée!

C'était un compliment, effectivement. Vu le ton exclamatif qu'il avait, oui, c'était à prendre comme un compliment. Qu'il en profite, ça serait peut-être l'un des seuls qu'il entendrait de la bouche de Green. Espérons qu'il en ai profité, car ça risquait d'être compliqué d'en avoir dans le futur, fufu. Mais c'était une très bonne idée, que ça soit Bekipan ou Ohmassacre. D'ailleurs, le premier lui rappela Alice l'espace d'un instant. Une pensée agréable qui repartit aussi vite qu'elle fut venue, ça serait dommage de le voir rêvasser et pas très concerné, non ? Enfin, surtout pour Sigfried, qui l'avait payé (une modique somme, évidemment..) afin d'obtenir un entraînement et des conseils précieux. C'était cher payé, très cher payé même ! Tout ça pour un Mystherbe. Patience, si ça se trouve, un jour, il en aura un autre, qui sait ? UN DRAGON. Car les dragons ça déchire. Ou bien un type comme Psy pourrait également être pas mal. Après tout, il allait facilement avoir le triangle plante – feu – eau qui était la base de n'importe quelle équipe un minimum construite. Alors avec un électrique en plus s'il voulait aller chercher un Ohmassacre, c'était parfait. Pour lui, bien sûr ! Bref. Le châtain venait de lui balancer le Mystherbe, en expliquant tout ce qui avait à savoir.

- Il semble très bon ! Et il corrige pas mal certains défauts de l'équipe. En y ajoutant Bekipan, ça devrait le faire, pour un corps défensif solide. Et puis, le faire évoluer en Rafflésia ne sera pas trop compliqué, il faudra juste que je passe à Céladopole pour obtenir une Pierre Plante. Ouais, c'est parfait !

- Assure-toi qu'il ait les attaques que tu veuilles avant de le faire évoluer, on est jamais à l'abri d'une mauvaise surprise. Bomb-Beurk serait pas mal pour remplacer Acide. Après.. Faut voir si tu préfères Poudre Dodo ou Toxik. Mais tu es assez grand pour décider tout seul, non ?

Malgré la touche humoristique à la fin de sa déclaration, il l'avait mis en garde. Méfiance, Sigfried ! Les évolutions précipitées ne sont pas toujours un bon signe, surtout lorsqu'elles sont effectuées avec des pierres évolutives. Il lui avait dit ce petit détail, car bon, Acide, c'était pas folichon, surtout pour les ambitions de l'androgyne. Green avait un sourire en coin, finalement, il allait peut-être prendre plus goût qu'il ne le pensait à coacher le jeune homme. De toute façon, tant qu'il ne révélait pas ses petits secrets quant à ses entraînements spéciaux, il ne le dépassera jamais. Même s'il les suivait, d'ailleurs. Nous verrons bien, après tout. L'on a le temps, il n'a que deux badges, c'est un peu tôt pour en tirer des conclusions hâtives. Les yeux péridots du jeune homme était toujours posé dans ceux de l'héritier Valdemar, et il avait croisé les bras, attendant de voir si celui-ci avait encore des interrogations. Et, effectivement, il en avait encore une..

- D'autres conseils à me donner?

- Hmm.. Evite de m'affronter. Green ricana – tout en modestie -, et reprit: Plus sérieusement, j'pense que t'as de bonnes bases. Ne te précipite juste pas, tu as le temps. Etudie bien les Champions, tu verras, ils n'ont rien d'exceptionnel. Et puis, si tu as encore des doutes ou des questions, n'hésite pas à passer au Plateau Indigo !

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Ven 19 Aoû - 21:42

Un compliment ? C'est la première fois que j'en entendais un de la part de Green et il devait même être assez rare qu'il en dise, même face aux gens qu'il connaissait plus que moi Bon, je n'allais pas m'en plaindre et pris donc bien le temps de savourer ce dernier. Oui, l'un comme l'autre étaient de bons choix, il fallait juste que je décide lequel récupérer en premier. Choix compliqué.. hum... pourquoi pas Goélise ? Oui, ça serait bien et plus profitable que le type Électrique, pour le moment. Toujours est-il que pendant que je réfléchissais, il prit la peine de me donner un nouveau conseil : ne pas me précipiter et attendre que mes Pokémons apprennent de meilleures attaques. Surtout dans le cas d'Ortide. En effet, c'était très logique en y pensant mai j'avais déjà une petite idée, pour le Pokémon Plante et Poison. Après, pour les autres ce serait plus compliqué, mais j'allais quand même lui faire part de mon idée. Après tout, peut-être que j'allais avoir un autre compliment ! Enfin, il ne fallait pas être trop gourmand, quand même. Héhé, ça viendra avec le temps, après tout.

- C'est juste, mais je pensais plutôt lui apprendre la CT Choc Venin. En combinaison avec Toxic, elle est plus rentable que Bomb-Beurk, je trouve.

En effet, si le Pokémon était déjà empoissonné, la puissance de l'attaque, déjà correcte doublait ! Autrement dit, c'était un mouvement redoutable une fois que l'adversaire était déjà affaibli par le poison et il permettait selon moi de pouvoir finir l'adversaire sans trop de difficulté. Mais je gardais quand même son conseil en tête : on était jamais trop prudent, après tout. Je ris d'ailleurs à la boutade de Green, décidément, il était assez marrant, quand on creusait un peu. Il n'était après tout pas idiot : si je faisais le challenge à Johto, c'est que j'aspirais à affronter l'Élite des 4 et donc lui également. Mais comme il disait, j'avais le temps devant moi : beaucoup de temps. J'allais vraiment procéder par étapes sans me précipiter, afin de maximiser mes chances de victoires. J'étais tout de même assez surpris des dernières paroles qu'il déclara : j'étais donc la bienvenue au Plateau Indigo si j'avais besoin d'aide. Ca, ce n'était assurémennt pas tombé dans l'oreille d'un sourd !

- J'y penserais, Green ! J'dois dire qu'un passe-droit pour venir sans forcément avoir les Badges est agréable, même s'il n'y aura pas de combats. Je pourrais toujours venir me renseigner et espionner mes futurs adversaires !

J'avais rigolé un peu en parlant, à moitié sérieux. Après tout, il était évident que si j'avais l'occasion, je ne m'en priverais pas. Après avoir rangé mon nouveau compagnon dans sa Pokéball, je pris une dernière fois la parole, étant donné que la discussion était maintenant terminée et qu'il allait sans doute rentrer chez lui.

- Eh bien, à la prochaine Green, ce fut un plaisir ! Tu connais le chemin, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried] Dim 21 Aoû - 14:37

- C'est juste, mais je pensais plutôt lui apprendre la CT Choc Venin. En combinaison avec Toxic, elle est plus rentable que Bomb-Beurk, je trouve.

- C'est vrai. Enfin si tu as l'occasion d'empoisonner ton adversaire.

Fufu, il n'aimait pas être repris. Et puis Bomb Beurk c'était la vie ! Son Avaltout l'avait, alors c'était la meilleure attaque Poison du monde, non ? C'était finement joué de la part de l'androgyne. Il connaissait très bien la théorie, bravo, il avait étudié à l'école ou dans son manoir ! Mais sans la pratique, la théorie ne sert à rien, et il ne manqua pas de le lui rappeler. De manière sèche, mais il l'avait fait. Fallait savoir entendre ce qu'il avait à dire, car il avait le savoir universel – qu'il partageait avec Alice – et seul lui l'avait. C'était donc à prendre où à laisser, il ne le répéterait pas deux fois. Le châtain se disait aussi, qu'après tout ça, il était temps d'y aller. 3 milliards pour 20 minutes, c'était plutôt pas mal, en fait ! Surtout qu'il l'avait invité au Plateau s'il le désirait. Mais pas pour du chipotage, que s'il en avait vraiment besoin. Sinon il irait se faire voir ! Green était très occupé au Plateau Indigo ! Il attendait tout le temps que la journée passe!

- J'y penserais, Green ! J'dois dire qu'un passe-droit pour venir sans forcément avoir les Badges est agréable, même s'il n'y aura pas de combats. Je pourrais toujours venir me renseigner et espionner mes futurs adversaires ! 

- Monter une stratégie avant un combat est la meilleure façon de le perdre, sache-le.

Toujours aussi sec, même si Sigfried avait ri, il le remettait quand même à sa place. Les stratégies d'avant-match sont inutiles, il faut faire au fur et à mesure que celui-ci avance. Parce que si on est sûr de sa stratégie et qu'elle tombe à l'eau, on perd le contrôle et le fil du match, et on s'prend une raclée monumentale. Green avait toujours fonctionné à l'instinct en match. Il avait compris après sa défaite face à Red que les types ne faisaient pas tout, la victoire de Dracaufeu sur Tortank en était la preuve, même s'il continuera de vous dire que ça n'était que de la malchance. Qu'importe, il avait fait ce qu'il avait à faire. Il avait été payé, et suivrait tout de même d'assez près l'évolution de Sigfried, ainsi que les Pokémons qu'il allait utiliser contre les Champions. Car ça sera le premier à aller demander des sous à l'androgyne si Mystherbe (ou Ortide/Rafflésia d'ici peu de temps) battait des Pokémon d'arène et contribuait à la victoire de celui-ci. Quel dommage qu'il est choisi Johto comme région, par contre.. Car l'élève devra affronter le Maître, sauf qu'il ne le dépassera jamais. Nan, Green était le meilleur, il le savait. Alors il pouvait le laisser espérer et l'aider.. Jusqu'à ce qu'ils soient face à face. Enfin, si ça arrivait un jour... Bref ! Finissons ce rp.

- Eh bien, à la prochaine Green, ce fut un plaisir ! Tu connais le chemin, je pense.

- Effectivement.. Green tourna les talons, et en collant son index et son majeur à sa tempe pour lui le saluer, conclut la discussion:À la prochaine ! Tu sais où me trouver au cas-où.

SUR SON ÎLE PRIVEE. Nan, je rigole, cette île devait rester secrète, et rien qu'à lui et Alice, même si actuellement il ne l'avait toujours pas négocié pour l'acheter. Ca allait se faire, ce n'était qu'une question de temps. Après tout, si ça ne s'était pas fait on aurait pas fait plus de 15 réponses en 1,5 jour avec Alice. Oui, nous sommes fous, et alors ? C'est pas de ma faute ! C'est l'effet Aleen. Bref. Green avait fait le chemin inverse.. Bon il avait bien dû prendre plus de 15 minutes à trouver cette sortie, en engueulant le premier domestique qu'il croisait car c'était mal conçu. Tu parles d'une éducation.. ENFIN ! Il était dehors. La même satisfaction que lorsque l'on sort de la ''Grotte'' entre Azuria et Lavanville dans Pokémon Jaune sans avoir utiliser Flash ! Et ouais, chacun ses références. Le châtain sortit donc du manoir. C'était une rencontre enrichissante. Oh oui, très enrichissante, si vous voyez ce que je veux dire.. Mais c'était fini, sauf s'il passait le voir au Plateau, après tout, il avait un passe-droit, à présent. Il était vraiment très généreux, l'horrible et infecte petit-fils du professeur Chen!


HRP:
 

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried]

Revenir en haut Aller en bas
 

''L'argent est la religion du sage.'' [Sigfried]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Johto :: Doublonville-