Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Dim 1 Oct - 10:34 par EternalStay

» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

Un sursaut d'adrénaline (2/4) - Bravons les Flammes du défi [Pv Airie]

Red
Philosophe à ses heures perdues

avatar
Messages : 149
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/03/2016
Age : 18
Autres Comptes : °Red
°Charles de Beaumarchais

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Un sursaut d'adrénaline (2/4) - Bravons les Flammes du défi [Pv Airie] Mar 9 Aoû - 12:32

Le soleil se lève sur Kalos et ses rayons enveloppèrent peu à peu la ville d'Illumis qui était bien connue pour ne jamais dormir. Deux jours ont passé depuis le match entre Narcisse et Red, durant ces quelques jours, le dresseur de Légende s'était occupé en visitant la capitale régionale de fond en comble la journée et en lisant les différents Pokémon propres à Kalos. Le Conseiller aquatique l'avait prévenu qu'il allait découvrir de nombreux Pokémon et qu'il était censé de connaître ces créatures avant les combats. N'allez pas croire que Red connaisse absolument tous les Pokémon de Kalos mais c'est le cas pour une part non négligeable déjà.
Je disais donc, les rayons de Soleil traversèrent les fenêtres de la chambre du brun qui eu du mal à ouvrir les yeux. Il était sous ses draps, la tête dans l'oreiller, cherchant à fuir la lumière par tous les moyens. Pourtant il devait se lever, aujourd'hui est un grand jour. Après sa victoire face à Narcisse, la Légende avait obtenu le numéro d'une Conseillère dont il ignorait tout... Pas très rassurant mais il en fallait davantage pour que l'Ultime Dresseur se détourne de sa quête. Il avait donc prit son courage à deux mains et s'est décidé à lui envoyer quelques messages, bravant sa timidité reconnue.


Conseillère

Bonsoir,
J'ai obtenu votre numéro grâce à Narcisse, ce dernier m'a conseillé de voir directement avec vous pour accéder à ma requête. Je souhaite vous défier dans un match non officiel comme je l'ai fais avec le Conseiller de type Eau. Ce n'est qu'en défiant les meilleurs que l'on est certain d'en faire partie. Je suis actuellement à Illumis, votre heure et votre jour seront les miens, bonne fin de soirée.
Red.
22h38




Le message n'est pas resté sans réponse et la Légende pu recevoir une date et une heure. Il ne savait toujours pas quel type maîtrisait cette Conseillère mais peu importe, il est Red, le seul, l'unique. Il est capable d'agir et de réagir en fonction de la situation. Son expérience et son talent sont ses armes, il se doit de vaincre malgré le peu d'informations au sujet de son adversaire. Il a fait une promesse à Lucy et s'est fait une promesse à lui même. La défaite n'est pas négligeable, seule la victoire devra avoir lieue ce soir. Pendant toute la journée il médita sur son environnement, son passé et son avenir. Il médita sur lui même, cloitré dans sa chambre. Il se devait de rester calme et d'être prêt pour le match suivant, Red ne bougea de son lit que pour manger du riz et boire de l'eau, son esprit se devait d'être concentré pour vaincre. Une fois la nuit tombée, le dresseur se dirigea vers le lieu de rendez-vous, vêtu d'une chemise rouge, d'un pantalon de ville noir et d'une cravate de la même couleur en peu lâche avec une broche au bout. Voici son nouvel ensemble pour Kalos, n'est ce pas une région connue pour son goût vestimentaire ? Il est nécessaire que l'Ultime Dresseur troque sa casquette et ses vêtements amples et lambda pour une combinaison plus adulte. A sa ceinture on pouvait reconnaître six PokéBalls dans lesquelles se trouvaient les six de la Dream Team, les plus connus.

Le dresseur posait les pieds sur les marches menant à un des nombreux toits d'Illumis, il ignorait à ce moment l'état des rues, étaient-elles désertes ou bondées ? Aucune idée. Dans tous les cas ça se jouera en hauteur et il n'y aura aucun spectateur. Depuis l'épisode du bateau, Red préférait éviter de se battre avec des civils à proximité. Espérons qu'ici ça passe. Il ne restait plus qu'une dizaine de marches... Dans quelques minutes le second combat du brun débutera... Il reste trois Conseillers pour ensuite avoir suffisamment de légitimité pour défier le Maître de la Ligue de Kalos. Après tout le challenger à ce moment est Red, mais peut on parler de challenger dans ce cas présent ? Actuellement le dresseur est l'Ultime dresseur, jamais il n'a été vaincu en tant que Maître du Plateau Indigo.

En effet peu après être devenu Maître, il a laissé sa place à Peter afin de voyager, personne ne peut se vanter de l'avoir défier quand il était encore en poste et depuis sa victoire contre Green, le nombre de personnes qui l'ont battu se compte sur les doigts d'une main. Depuis il s'est entraîné encore et encore et même aujourd'hui il s'entraînera face à Airie Yamoto, Conseillère spécialiste du type Feu. Celle-ci sera certainement heureuse de découvrir le Dracaufeu le plus connu du monde mais également le plus puissant. Un frisson parcourut la peau de la Légende tandis que celle-ci venait de terminer son ascension et posa son regard pourpre sur la demoiselle, il y avait peu de lumière mais le brun pu apercevoir des cheveux d'un blanc intense marqués par une mèche plus foncée. Les deux dresseurs se faisaient face et fidèle à sa Légende, le Maître et Ultime dresseur ne prononça aucun mot, se contenta de détailler son adversaire d'un soir.

.:-------------------------:.

Merci à Airie pour le vava et la bannière !
Autre compte: Charles de Beaumarchais
Revenir en haut Aller en bas
Airie Yamoto


avatar
Messages : 24
Réputation : 2
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 21

MessageSujet: Re: Un sursaut d'adrénaline (2/4) - Bravons les Flammes du défi [Pv Airie] Jeu 11 Aoû - 12:16

Airie Yamoto #EFD6E7

Red ##990000

「 Bravons les Flammes du défi 」

Theme RP

Le silence fait naître en nous le plus agaçant bavardage.

Elle était là. Perchée sur son perchoir, scrutant la ville d’un œil protecteur. Ville qui offrait un spectacle nocturne toujours aussi splendide. La nuit revêtait à Illumis ses plus belles couleurs : du jaune, du gris, du noir, du bleu, de l’oranger. De quoi offrir à tous bons observateurs un tableau digne des plus grands impressionnistes de notre ère. Dans tous les cas, Airie ne s’en lassée pas. Parfois, quand la nuit transformait les nuages habituellement noirs charbon en grosse tache caca d’oie, cela effrayé les touristes amateurs de beauté urbaine ! Mais pas la conseillère de feu qui prenait la capitale sous toutes ses coutures.

En parlant de couture, du haut de sa tour, la belle repensa à son petit protégé et également jeune ami : Jadid. Diverses questions parsemaient son esprit dynamique. Avait-il trouvé sa chambre ? Était-il en train de confectionner son chapeau ? Ou plus basiquement : est-ce qu’il allait bien ? La conseillère avait confiance en lui. Elle savait que -malgré son innocente et sa timidité- ce jeune garçon était plus débrouillard que certains adultes qu’elle connaissait. Un sourire illumina son visage en repensant aux aventures que ce petit homme allait traverser. Sourire qui s’effaça aussitôt dans la nuit, sous les lampadaires plus exactement, dans une ruelle non loin de sa position actuelle.

En effet, plus tôt dans la journée –à l’heure où les rayons orangés du soleil frappent la terre-, l’enflammée reçu un message sur son Pokénav. Celui qui l’avait amené à être ici en des heures bien tardives. Heures qui divise la population en deux parties : ceux qui dorment et ceux qui pensent que le soleil vient de se lever. Parfois, cela donné lieu à de curieux spectacles dans les villes : un spectacle de lumière qui s’éteignent, se rallument, se chevauchent. En soi, c’est ce qui rendait la ville d’Illumis particulièrement attractive aux yeux des étrangers. Bref, pour en revenir au corbeau du Pokénav, Airie avait une curieuse de sensations dans son ventre. Des sensations encore trop brouillonnes pour décrire exactement ce qu’elles signifient. Douleurs qui étaient apparu à la seconde où ses yeux se posèrent sur le message qui éclaira son visage d’une lumière bleue caractéristique des appareils électroniques.  


« Bonsoir,

J'ai obtenu votre numéro grâce à Narcisse, ce dernier m'a conseillé de voir directement avec vous pour accéder à ma requête. Je souhaite vous défier dans un match non officiel comme je l'ai fais avec le Conseiller de type Eau. Ce n'est qu'en défiant les meilleurs que l'on est certain d'en faire partie. Je suis actuellement à Illumis, votre heure et votre jour seront les miens, bonne fin de soirée.
Red.

22h38 »


La belle soupira quand elle s’aperçut que Narcisse avait échoué face à ce fameux Red. Pour un conseiller, cela assurait un match prometteur. Toutefois, l’une des particularités de la Ligue de Kalos –c’est-à-dire celle qu’il n’y avait pas de classement- était un handicap. En effet, ces derniers estimaient la force de chacun par instinct et non par des analyses poussées qui attribuées des numéros, une échelle de difficultés parmi les conseillers. Dans le cas de Narcisse, il est vrai qu’il n’était pas le plus « fort » de l’équipe, mais c’était un homme qui pouvait donner du fil à retors à tous les coups. L’enflammée répondit quinze minutes plus tard à ce fameux message :


« Bonsoir challenger,

Tout d’abord, je te félicite pour ta victoire face à Narcisse. J’espère que tu seras de taille à m’affronter, car les flammes sont connues pour toujours laisser de douloureuses brûlures. Je t’attendrais au sommet de la Tour Nord d’Illumis, celle qui crachera des flammes. Sois présent pour 23h15.
Airie Yamoto.

22h58. »


La belle, malgré son caractère flemmard, s’était rendue rapidement en haut de son arbre d’acier. Vêtue de son habituel kimono des temps modernes, son Arcanin voulu goûter au plaisir de l’altitude en sortant de sa Pokéball. C’était bien le seul Pokémon qui pouvait se permettre de sortir de sa capsule sans la permission de la conseillère. C’était le favori, son ami, sa carte maîtresse et son roi du feu dont elle était la reine de Kalos. Roi imposant de par sa masse et son pelage écarlate et noire qui offrait un siège de luxe à l’enflammée quand elle montée sur son dos lors de long voyage. Pour l’heure, son unique devoir était d’avertir de sa présence sur les sommets. D’un claquement de doigts, la maîtresse ardente ordonna à son Arcanin de jouer le pyromane en envoyant une flamme capable de trouer le ciel obscur. Devoir auquel le roi du feu avait rempli avec brio pendant trois minutes. Trois minutes pour se rendre visible aux yeux du fameux Red. Une fois la mission de repérage accomplie, le molosse resta au côté de la belle, attendant une autre mission de sa part, plus tard dans la nuit, au moment venu.

Vu d’en haut, tout était silencieux. Seule la vue comptait dans les cieux. La conseillère scrutait chaque visage dans l’espoir de repérer celui de son challenger. Après quelques minutes d’attente insoutenable, la princesse du feu repéra un curieux oiseau volait dans sa direction, comme je le disais plus haut, sous les lampadaires. À la vue de cet homme, les fameuses sensations dans son estomac se créèrent. Outre ceci, la belle n’avait aucune idée de l’identité du jeune homme. Comment pouvait-elle savoir –ressentir- qu’il s’agissait bien de lui ? L’instinct pour les uns, l’aura pour les d’autres. Curieuse force qui disparut quand l’homme prit les escaliers pour pénétrer la montagne de béton. Disparaître pour mieux revenir. Elle montait. De plus en plus haut. Elle se dirigeait vers la belle. Au bruit de l’ouverture de la porte de sécurité, le temps s’arrêta, immobilisant l’extérieur de l’immeuble. Il n’y avait que la conseillère et son challenger. Les deux-là se regardèrent et s’échangèrent des regards, attendant que l’un d’eux dénouent leur langue. La belle fit le premier pas.


« Enchantée Red ! Je ne suis pas très friande des combats sans un minimum de civilité. Je t’en prie, viens admirer la vue. » Avoue la belle en faisant un geste du bras.

Tournant le dos au jeune homme pour contempler ce paysage nocturne, Arcanin préférait surveiller les pas du dresseur. Il est vrai que ce Pokémon était bien plus utile qu’une caméra de surveillance et plus efficace qu’un garde du corps. Toutefois, la belle n’avait rien à craindre de cet homme. Les crampes dans son estomac avaient disparu maintenant qu’elle pouvait mettre un visage sur son adversaire. Affichant un léger sourire, la jeune femme agrippa de ses mains la grille de sécurité.


« Bien bien. Présente-toi s’il te plait parce que tu n’as pas l’air bavard. »




.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Red
Philosophe à ses heures perdues

avatar
Messages : 149
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/03/2016
Age : 18
Autres Comptes : °Red
°Charles de Beaumarchais

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Un sursaut d'adrénaline (2/4) - Bravons les Flammes du défi [Pv Airie] Jeu 11 Aoû - 17:07

Vous sentez la tension dans l'air ? Ce regard soutenu prouvant la détermination du dresseur ? Elle était face à lui, quelques mètres plus loin,. Elle, c'était Airie Yamoto et elle possédait un Arcanin près d'elle... une spécialiste de type feu, il n'y a plus de doute. Entre le message de tout à l'heure, les flammes sur la tour et ce Pokémon, c'est certain. Après l'eau vient les flammes... La jeune femme que Red avait sous les yeux semblait avoir à peu près son âge et pourtant elle était plus âgée de quelques années, mais ça il ne le saura pas.

« Enchantée Red ! Je ne suis pas très friande des combats sans un minimum de civilité. Je t’en prie, viens admirer la vue. »

Ce soir Red n'était pas très bavard non, de temps en temps ça lui prenait, il sortait deux-trois phrases et l'on criait « Alléluia ». Ce soir ou du moins pour l'instant, monsieur ne ressent pas le besoin de parler. Môssieur préfère écouter, il préfère réagir, c'est connu ! Depuis le temps que je vous le dis que Red réagit et n'agit pas, mais non personne ne m'écoute. Le brun approcha lentement et passa à côté de l'Arcanin en lui adressant un fin sourire. Il s'accouda à la rambarde de sécurité pour observer et contempler cette ville, à vrai dire à ce moment là Red était quelque peu gêné. Il ne savait pas quoi dire à la Conseillère du Feu... Il était en territoire inconnu, dans un no man's land, de quoi pouvait-il donc bien parler ? Lui qui a du mal à entamer une conversation le voici bien mal en point.

« Bien bien. Présente-toi s’il te plaît parce que tu n’as pas l’air bavard.
-C'est bien connu que je ne suis pas un beau parleur ou une personne à la langue bien pendue... Mais pour toi comme pour Narcisse je vais tenter de faire un effort.
A cela il sourit et posa son regard couleur rubis sur les yeux bleus de la Conseillère. Je suis heureux de te rencontrer Airie, si je suis ici devant toi c'est parce que je souhaite te défier. Oh je sais déjà ce que tu vas dire. Je suis déjà le meilleur, ça ne sert à rien... Et pourtant, je me suis retiré pendant de longues années et aujourd'hui je souhaite me mesurer aux meilleurs dresseurs de chaque région afin de voir si mon titre tien toujours. »

Les yeux de l'Ultime Dresseur revinrent sur les quartiers en contre bas, il passa sa main gauche dans ses cheveux comme pour se recoiffer, ce qui était davantage un tic depuis qu'il n'avait plus sa casquette (vous en faîtes pas, elle est pas perdue !). Que pouvez t-il lui dire d'autre... AH OUI ! Faudrait pas qu'il oublie la raison principale de sa venue quand même : la Résistance. Il serait peut être bien de lui en toucher deux mots, histoire de la tenter... Tenter de rejoindre la Résistance hein, pas d'autres tentations douteuses... Car il serait temps d'agir un bon coup pour démolir ces fichues Team (puis par la suite s'occuper de Green et Alice mais ça viendra dans un autre RP...). Red laissa quelques secondes de silence puis reprit.

« Mais ce n'est pas la seule raison de ma venue. As-tu entendu parler de la Résistance ? Une organisation regroupant dresseurs, civils et coordinateurs dans le but de combattre les Team et la criminalité en général en aidant les Ligues ou en agissant indépendamment. Si je voulais te voir c'est également pour t'en parler, pour que tu en prennes conscience... Il n'y a qu'à regarder le monde autour de nous pour voir que ces organisations criminelles sèment la désolation partout où elles vont. »

Il fallait se retenir de parler de l'humanité en général, le jeune garçon aux yeux rubis est sortit de ça, il ne fallait plus y penser... Il ne... fallait plus. De nouveau, une dizaine de secondes passèrent tandis qu'une légère brise se leva  dans le dos des deux compères, il faisait frais c'est vrai mais le garçon ne bougea pas d'un poil, ou plutôt si, les poils de ses bras hérissèrent mais c'est tout. Finalement il tourna une ultime fois la tête vers la Conseillère avec un regard bienveillant, on pouvait dire qu'il dégageait une aura rassurante, tout aussi bienveillante que son regard.

« Et toi alors, Airie Yamoto, pourquoi as-tu accepter mon défi ? Est-ce seulement parce que tu avais envie de te dégourdir les jambes ou y a t-il une raison plus profonde derrière ? »

.:-------------------------:.

Merci à Airie pour le vava et la bannière !
Autre compte: Charles de Beaumarchais
Revenir en haut Aller en bas
Airie Yamoto


avatar
Messages : 24
Réputation : 2
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 21

MessageSujet: Re: Un sursaut d'adrénaline (2/4) - Bravons les Flammes du défi [Pv Airie] Dim 14 Aoû - 11:10

Airie Yamoto #EFD6E7

Red ##990000

「 Bravons les Flammes du défi 」

Theme RP


Que voilà un étrange spectacle qui se déroula en cette soirée à Illumis. La conseillère et le Challenger prenant le temps de respirer, de faire une « pause » avant un combat qui promettait d’être sans merci. On était bien loin des agressions de ses collègues qui ne prennent pas le temps de dire bonjour, préférant dégainer leurs Pokéballs comme des armes. Quel monde impoli et rapide qui, par moment, blasé la conseillère qui voulait savourer le moindre match qu’elle faisait. Pour l’heure, le jeune dresseur dénoua sa langue. Bien que jeune d’apparence, une certaine maturité se dégageait de chacun de ses mots.


-C'est bien connu que je ne suis pas un beau parleur ou une personne à la langue bien pendue... Mais pour toi comme pour Narcisse je vais tenter de faire un effort.



Il reprit aussitôt, sous le regard perçant du roi et de la reine du feu.

-Je suis heureux de te rencontrer Airie, si je suis ici devant toi c'est parce que je souhaite te défier. Oh je sais déjà ce que tu vas dire. Je suis déjà le meilleur, ça ne sert à rien... Et pourtant, je me suis retiré pendant de longues années et aujourd'hui je souhaite me mesurer aux meilleurs dresseurs de chaque région afin de voir si mon titre tien toujours. »



Quel élan d’égocentrisme ! Airie n’aimait guère ce genre d’aptitude, surtout avant un combat. Ses propos étaient peut-être justes, mais il ne fallait en aucun cas s’en servir comme un argument de victoire. La belle fronça ses sourcils, délaissant le spectacle de lumière pour mettre ses mains sur ses hanches. L’envie de mettre un petit coup derrière la tête du garçon ne lui manquait pas. En effet, pour Airie, rien n’était jamais acquis. Une amitié, une romance, un titre. Tout ce que nous avons, nous a était prêté. Un jour, il faudra rendre ces biens par l’intermédiaire d’une défaite ou plus symboliquement de la colère (Testé et approuvé irl malheureusement) ou de la mort. Bref. C’était juste ce fragment de phrase noyé dans cette mer de bonnes raisons qui gêné la belle. Il fallait y faire abstraction. Elle suivit son Challenger d’un soir partir en contrebas, prenant soin de laisser un espace large pour le combat. Dans sa courte marche, l’homme reprit la parole :



« Mais ce n'est pas la seule raison de ma venue. As-tu entendu parler de la Résistance ? Une organisation regroupant dresseurs, civils et coordinateurs dans le but de combattre les Team et la criminalité en général en aidant les Ligues ou en agissant indépendamment. Si je voulais te voir c'est également pour t'en parler, pour que tu en prennes conscience... Il n'y a qu'à regarder le monde autour de nous pour voir que ces organisations criminelles sèment la désolation partout où elles vont. »



Sur le coup, comme par un réflexe, la belle regarda du coin de l’œil les bâtiments. Aussi bien les petits que les grands. La terre également comme les lampadaires et les arbres. Elle n’était pas dupe. L’un des avantages d’être conseiller, c’est que le regard s’  « élève » aussi vite que la notoriété. Ces derniers possèdent alors un troisième œil. Peut-être parce qu’ils sont moins préoccupés par la peur des futurs combats. Leur attention se tourne vers les « autres » soucis. C’est dans ce cas présent qu’Airie percevait les choses. Elle savait, mais ne faisait rien. Pour elle, il était plus important de s’occuper de la prochaine génération. De plus, elle avait peur. Peur de ce que ce genre d’individus pouvait faire à ses Pokémons. Il suffit de voir ce que cette Team Rocket a faite à son Démolosse ! Le jeune homme faisait réfléchir la belle enflammée qui prit la Pokéball de son cher chien des ténèbres, émue en repensant à ces douloureux souvenirs.


« Et toi alors, Airie Yamoto, pourquoi as-tu accepter mon défi ? Est-ce seulement parce que tu avais envie de te dégourdir les jambes ou y a t-il une raison plus profonde derrière ? »

Sur le coup, elle aurait bien voulu répondre par oui. Qu’elle s’ennuyait ce soir-là et qu’une distraction était une bonne idée. Mais mentir était mal. S’ajouter à cela la confusion que ce fameux Red venait de lui poser sur son dos. La Résistance. Ce mot, elle l’analysait dans sa tête. Elle découpa chaque lettre. Chercha toutes les définitions possibles avant de soupirer et d’abandonner cette quête. Rien à faire. Sur le coup, elle n’avait pas de réponse à apporter à ce jeune homme. Nouvelle frustration qui lui fit serrer sa Pokéball qui dégageait une forte chaleur. Caractéristique des Pokémons feus dira-t-on. Après un long silence, Airie dénoua sa langue à son tour.


« J’étais à Charmant-sous-Bois il y a quelques heures où tu m’as dérangé pendant ma séance shopping. Que veux-tu ! Le métier d’abord ! Et je tiens à mon salaire à la fin du mois. Évidemment que j'accepte le défi. » Avoua la belle en reprenant les gestes des « divas » à de la télévision.

Répondre avec une drôle d’ironie. C’était tout elle. Pour l’heure, elle essaya de détendre d’atmosphère et d’éviter des sujets sombres comme celui de sa rencontre avec ton Démolosse. De toute manière, il y avait trop de mensonges dans ce qu'elle venais de dire. Et comme je l’ai dit plus haut, le mensonge n’est pas une drogue à laquelle il y fallait y devenir accro. La conseillère de feu enleva aussitôt ce masque. Dans tous les cas, si ce n’était pas elle, Red l’aurait fait.

Arcanin regarda sa maîtresse, le regard aussi sombre que cette fameuse nuit. Airie reprit son comportement habituel. Ou presque. Elle ne pouvait quitter du regard la Pokeball de son Démolosse. Toutefois, elle quitta à contrecœur cette dernière pour scruter le jeune garçon d’un regard à la fois perdu et humide qui luisait au loin.

« J’étais bien à Romant-sous-Bois. J’y ai rencontré un très charmant jeune garçon qui m’a parlé d’une Team….La Team Plasma. Il semblait innocent. Il était à l’ opposé de cette Team Rocket que j’ai croisé dans ma jeunesse. Et toi, tu voudrais faire du mal à ce garçon ? »

Airie avait du mal à mettre des mots sur ce qu’elle pensait puisque tout était flou en elle. Qui était dangereux dans l’histoire ? Qui fallait-il croire ? Cette charmante tête blonde se cachait-il derrière un masque ? La belle grogna en guise de réponse à Red. Arcanin en fit autant face au dresseur aux yeux rouge écarlate. Son regard humide avait disparu, reprenant leur habituelle lueur de détermination. Sa Pokéball était son sabre et la pointe était son Pokémon qu’elle allait devoir guider durant ce combat. L’épéiste lança dans les airs son épée pour en sortir le chien des enfers. Ce dernier, certes plus petit qu’Arcanin, lui était égale dans sa férocité et sa détermination. Toutefois, à l’exception du roi des flammes, Démolosse gardait en lui une rancœur contre ceux qui l’avait abandonnée. Cette rage lui donnait une force incroyable durant ses combats. De ce fait, la majorité des challengers se mettaient à genoux dès l’entrée du premier Pokémon de la belle.


« Je t’avoue, que je ne comprends pas grand-chose à tout cela. Qui est le grand méchant Loup dans cette histoire ? Qui sont les chasseurs ? J’espère, du fond du cœur, qu’à la fin de ce combat, j’aurais une réponse et que tu m’aideras à la trouver. Que tu m’aideras sincèrement, petit champion. »

Le combat pouvait commencer pour Airie.




.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Red
Philosophe à ses heures perdues

avatar
Messages : 149
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/03/2016
Age : 18
Autres Comptes : °Red
°Charles de Beaumarchais

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: Un sursaut d'adrénaline (2/4) - Bravons les Flammes du défi [Pv Airie] Mer 24 Aoû - 21:09

Rien n'est jamais acquis c'est un fait, c'est d'ailleurs le sentiment que partage le garçon. Il était là, lui, ce soir. Pourquoi était-il là ? Pour renaître, pour conquérir, pour saisir la flamme de l'espoir, la flamme de l'envie de vaincre. Il est ici grâce à elle... Grâce à cette fille qui lui donne des frissons quand il repense à elle. Non pas des frissons de peur mais de bonheur. Cette blondinette que Red connaît bien était bien la seule à pouvoir lui insuffler cette envie. Il est le meilleur c'est vrai mais dans son esprit, la Légende est un dresseur doué qui doit prouver à nouveau qu'il est ce champion. Ce héros, cet idole... Malgré lui. Il doit revêtir pleinement le manteau de sa légende pour pouvoir influer sur le monde comme il le souhaite. Là, perché sur le toit, le dresseur regardait les gens se mouvoir en contrebas. Il y avait des enfants qui couraient innocemment, des couples sur des bancs qui s'échangeaient des baisers, des amis riant aux éclats et lui il était là. Sur ce toit, seul. Pas seul physiquement évidemment puisque la Conseillère ardente était assez proche de lui, mais seul en lui. Il a toujours été, il a apprivoisé cette solitude, ce froid dans son cœur. Il ne cherche pas l'adoration d'autrui, l'amour d'une jolie fille ou un sentiment de reconnaissance. Red est humble et préfère vivre tranquillement dans une maisonnette au fond d'un territoire sauvage que dans une grande ville. Il est mélancolique oui mais aujourd'hui il ne doit pas se laisser envahir par ce genre de pensées. Si il est ici c'est pour gagner un point c'est tout.

« J’étais à Romant-sous-Bois il y a quelques heures où tu m’as dérangé pendant ma séance shopping. Que veux-tu ! Le métier d’abord ! Et je tiens à mon salaire à la fin du mois. Évidemment que j'accepte le défi. »

Wooooh sur qui il est tombé ?! Le garçon -qui n'avait plus sa casquette- n'avait pas remarqué le comportement légèrement sombre de la demoiselle et son regard était posé sur la rue en contrebas. C'est alors qu'il leva les yeux étonné vers la Conseillère, d'où elle tient à son salaire ? On dirait entendre Green ! Mais le masque tomba bien vite puisque Red était Red et le regard que lançait le Roi du Feu à sa Reine voulait tout dire et l'Ultime Dresseur pouvait lire ce genre de sentiment.

« J’étais bien à Romant-sous-Bois. J’y ai rencontré un très charmant jeune garçon qui m’a parlé d’une Team….La Team Plasma. Il semblait innocent. Il était à l’ opposé de cette Team Rocket que j’ai croisé dans ma jeunesse. Et toi, tu voudrais faire du mal à ce garçon ? »

L'Ordre Plasma plutôt... Red a une grande considération pour cet ordre, leur cause est certes un peu... étrange mais leurs valeurs flirt avec celles du garçon aux yeux rubis. Les Pokémon comme les humains doivent être mieux considérés, un point c'est tout. Mais à l'avenir qui sait.. Si il se passe quelque chose avec Lucy ça risque de poser problème... Mais ne nous étalons pas sur ce sujet ! Airie parlait d'un garçon apparemment très gentil et ne semblait pas saisir la nuance entre l'Ordre et les Teams, il faut rétablir la vérité.

« L'Ordre Plasma est différent des Team Rocket et Venom. »

Juste ça. Oui. Elle avait saisi une PokéBall, il se saisit de la sienne. Le match allait commencer, elle possède des types feu... Bien, bien. Le top serait de la vaincre sans utiliser Tortank et là... Ce serait juste magistral. Il en est capable, ses compagnons aussi. Il faudra juste savoir qui utiliser et surtout comment le guider dans sa tâche... Il est temps de l'ôter d'un doute qui pèse depuis ce jour au Plateau... Il est l'heure de voir si ledit Pokémon a besoin d'être plus fort et surtout si il l'acceptera, il est temps de savoir jusqu'où va sa confiance...

« Je t’avoue, que je ne comprends pas grand-chose à tout cela. Qui est le grand méchant Loup dans cette histoire ? Qui sont les chasseurs ? J’espère, du fond du cœur, qu’à la fin de ce combat, j’aurais une réponse et que tu m’aideras à la trouver. Que tu m’aideras sincèrement, petit champion. »

On me demande pourquoi est ce que Red combat les ligues alors qu'il pourrait simplement parler de la Résistance aux personnes qu'il rencontre. La réponse est simple. Savez vous pourquoi il ne parle pas ou peu ? Que sa citation par excellence est « ... » ? Tout simplement parce que son langage ne passe pas par les mots, son langage réside dans les sensations, dans la rencontre entre deux êtres. Quand, après s'être jaugés, ils entament le combat. C'est alors que l'art de Red peut se dévoiler. C'est alors qu'il peut communiquer, son langage ne se compose pas de mots ou de sons, son langage est le combat et seul le combat peut susciter la joie, la tristesse, l'amour et la haine en même temps. C'est sa philosophie, nul ne peut mentir durant un combat, nul ne peut se cacher derrière une double identité ou alors il sera tout bonnement condamné. Le combat Pokémon n'est pas qu'un art, c'est un langage, c'est son langage.
Il eu un sourire quand elle l'appela « Petit Champion », Red faisait face au Démolosse, les deux dresseurs se regardaient, la nuit noire allait se vêtir de lumières étincelantes.

« Je ne prétend pas posséder la Vérité. Mais je t'aiderai. De la rencontre de deux dresseurs découle forcément sur une réponse... Pikachu, à toi. »

A peine avait-il prononcé ces mots que la souris électrique sortit de sa PokéBall comme si elle avait écouté la discussion depuis le début. Les deux Pokémon sont sur le terrain... Red possédait son légendaire regard déterminé, celui qui signifiait qu'il n'allait rien, mais alors RIEN laisser passer. La Légende faisait peut être office de Challenger mais ne vous y détrompez pas... Il est le Maître et rien ne pourra l'effacer.

« Commençons si tu le veut bien... La Team Rocket est une organisation criminelle qui vole des Pokémon à leur dresseur pour les vendre. Les Pokémon ne sont qu'un buisness pour eux. Il y a sept ans j'ai réduit leur organisation à néant à Kanto en battant leur chef Giovanni... Mais celui-ci est revenu et a reprit la tête de l'organisation. Je ne sais pas si il est actuellement mort, en tout cas il a longtemps été l'instigateur des vols. Quant à la Team Venom, cette dernière se dit bienveillante mais je n'y crois pas, une organisation comme celle là est suspecte. M'enfin après tout elle n'a rien fait de mal pour le moment. L'Ordre Plasma quant à lui était une Team voulant libérer les Pokémon avant, maintenant il souhaite « simplement » faire d'un Pokémon l'égal d'un humain. Ils sont bienveillants. Et concernant le combat... Pikachu, utilise Flash puis Tonnerre. »

Le Pokémon fétiche de Red ferma les yeux et se recroquevilla pour se concentrer avant de libérer une puissante énergie matérialisée en un flash éblouissant. Red mit sa main devant ses yeux et la retira pour admirer la foudre tomber en direction du Pokémon feu. Allait-il l'esquiver ? Ou résister au coup ? Certainement un des deux mais une chose est certaine, le match ne fait que commencer.

« Ne retiens pas tes coups, tu dois certainement être très puissante, montre moi l'étendue de ta force et de celle de tes compagnons. Éblouie moi. »

.:-------------------------:.

Merci à Airie pour le vava et la bannière !
Autre compte: Charles de Beaumarchais
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un sursaut d'adrénaline (2/4) - Bravons les Flammes du défi [Pv Airie]

Revenir en haut Aller en bas
 

Un sursaut d'adrénaline (2/4) - Bravons les Flammes du défi [Pv Airie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Kalos :: Illumis-