Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Rising World
Dim 1 Oct - 10:34 par EternalStay

» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

« Bonum ex malo non fit » [PV : Green]

Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green] Ven 5 Aoû - 20:47

Finalement le voilà à Illumis... Jadïd marchait dans l'immense ville, capitale de mode... Ah... C'étiat le paradis, se disait Jadïd. Comme son homologue sur Terre, Paris, Illumis était la capitale de la mode. On racontait, sans aucune hésitation, que si quelqu'un voulait s'habiller, profiter de magnifique tenues, etc... Et bien, il fallait aller à Illumis... Vous devinez à quel point, cela ne pouvait qu'attirer Jadîd. Il était même surprenant que cela n'ait pas «été la première ville que le jeune travesti ait visité après sa fugue... Et bien, cela était en partie à cause de sa fugue. Il avouait qu'il supposait que son père avait des suppositions où pouvait-il être... Il avait souvent parlée de son intérêt pour la mode, et toute personne un minimum cultivée savait que c'était Illumis la capitale de la mode ! Donc, en toute logique, et bien, ils savaient que s'il devait trouver le fameux Jadïd, il serait là bas.

Mais, il était finalement allé à Illumis. Un peu comme un touriste chinois ou américain qui passe en France, il ne pouvait pas rater la magnifique capitale... Et le mieux, vous savez quoi ? C'est qu'il y avait aucune chance qu'il se fasse trouver... Pourquoi cela ? Et bien... il s'était perdu... C'était logique. Nous étions à Illumis... Illumis, c'est la PUTAIN de ville où tu peux jamais te retrouver. Alors, t'es obligé de prendre le Taxi, car t'es paumé, tu sais pas où tu dois allé, tu cherches, tu te paumes encore plus, tu finis par abandonné, et tu prends le taxi. Et tant pis pour les magnifiques vêtements. Taxi qui était d'ailleurs hors de prix, mais bon... Cela était réaliste, sur ce point. Comme à Paris, les prix étaient super haut, dans les Taxi. M'enfin, évidemment, le fameux Jadïd n'était pas tombé dans ce piège, et avait décidé de déambulé, perdu, mais on s'en fiche, à pied dans la ville... C'était charmant aussi ! Même si cela faisait mal au pied.

Au moins il faisait beau... C'était au moins l'avantage. Il faisait plus frais ses derniers jours, et cela était particulièrement agréable. Après des temps très chaud, et très orageux, le temps venait maintenant de l'est. En effet, un anti-cyclone venait de l'est, et permettait l'arrrivée d'un courant d'air frais, sur la ville d'Illumis. Vous n'avez rien compris à ce qui vient d'être écrit ? Ne vous inquiétez pas, moi non plus ! Yeah ! Tout cela pour dire qu'il faisait bien moins chaud, et que cela avait sauvée le pauvre Jadîd. Maintenant, c'est bon, il pouvait se promener sans trop souffrir de la chaleur, étant donné qu'il faisait plus frais. Donc, il était plus à l'aise dans sa très coquette tenue rose et blanc... Eheh ! Il avait rajouté un petit noeud rose, à Trousselin, et continuait de se promener. Le beau temps, d'ailleurs, faisait qu'il n'était pas le seul dans la ville...

Au cours de ses pérégrinations... On peux dire qu'il vut de nombreuses choses, dont il ne s'était pas attendu... Il avait vu des bars, des restaurants, des casinons... Il avait vu aussi un très beau musée, où il s'était perdu, pendant plusieurs heures, à contempler les magnifiques oeuvres d'arts... Après, il était passé dans un splendide petit magasin, où il avait acheté très cher un petit accessoire qu'il ne pouvait faire lui-même : un splendide petit parasol rose. Il était ADORABLE ! Bon, d'accord, ce n'était pas DU TOUT, genre le bon truc pour faire plus masculin, Jadïd n'avait jamais eu l'air aussi féminin de sa vie... Mais quand même ! Il adorait ce petit parasol qu'il venait de s'acheter... Finalement, ses pérégrinations l'avaient amené face à un aquarium... Mais attention, pas les splendide aquarium qu'on trouve dans les villes... Non, un aquarium misérable, grand, mais pas assez pourtant pour la pauvre créature qui semblait littéralement mourir d'ennui à l'intérieur ; un Tentacruel


« Quel pokémon disgracieux... »

Le Tentacruel était ainsi proposé en prix, prix de quelques choses, dont j'aborderai la nature tout à l'heure... Ce n'était pas un Tentacruel ordinaire. On racontait plein de chose, si on en croyait le panneau explicatif qui était à côté. Full IV et EV, nature parfaite, tout un langage que le fameux Jadïd ne comprenait pas. On racontait que ce Tentacruel était un Pokémon Full Stratégie... Et cerise sur le gâteau, une perle, juste à côté, était qualifié de Tentacruellite, la mega gemme pour faire mega-évoluer visiblement le Tentacruel. Mais cela n'existe pas me diriez-vous ! Bien sur, nous savons que ça n'existe pas... Mais les personnages d'Illumis, eux, ne savaient pas, étant donné que la Mega-Evolution était encore très mystérieuses... Donc, qu'un commerçant invente une mega-gemme, ou trouve une vraie mega-gemme, mais la fait passer pour quelques choses qu'elle n'est pas;.. C'était tout à fait plausible !

« Je me demande bien qui pourrait le vouloir... Et c'est un prix... Pour l'humiliation de l'année ? Quel barbarie... »

Et oui... Les jeux concours télévisés devenaient de plus en plus cruel. Enfin, là, ce n'était pas télévisé, c'était purement citadin, et à part éventuellement des vidéos sur Youmotion, ou DailyTube, rien ne serait retransmit... Mias quand même... Et qu'est-ce qu'il voulait dire par humiliation de l'année ? Il n'en n'avait aucune idée, mais il devait bien avouer que tout cela lui faisait peur... Au passage, il remarqua trop tard, qu'il avait dit à haute voix tout cela. Damn, cela n'était pas spécialement une bonne idée. Il n'avait pas spécialement envie d'être incorporée dans cette « humiliation de l'année ». Sans aucun doute que c'était un piège pour des personnes basses d'esprits, et avec un sens de l'humour plus que douteux... Hors de question qu'il s'intègre, ou pire, qu'il soit cataloguée dans ce groupe. Quand même ! En temps que fils de Chevalier Plasma, le jeune garçon avait quand même un amour propre ! Bref, protégeant sa tête du soleil, grâce à son petit parasol rose, il continuait de regarder la pauvre bête se morfondre dans cet aquarium trop petit...
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green] Ven 5 Aoû - 23:55

Illumis ! Quelle ville splendide ! La ville lumière ! Et quand on est patriotique, ça ne peut qu'être notre ville préférée du monde Pokémon ! Bah oui, elle est inspirée de Paris.. La Tour Prismatique n'est qu'un scandaleux plagiat de notre Tour Eiffel ! Y'a des coquinous chez Nintendo ! Bref.. Avant de retourner à Kanto, Green avait continué son détour dans Kalos. Et oui, un matin, il avait une folle envie de faire du shopping. Ne dites pas que c'est réservé pour les femmes, Green adorait faire les boutiques ! Surtout de prendre tout ce qu'il voulait alors que les autres voulaient prendre ce qui était en soldes. Il adorait les faire rager en prenant tout ce qui était cher. Il ne les mettrait pas forcément, mais il avait un besoin de se sentir supérieur aux autres. Oui, bien sûr, il y avait une raison à cette volonté de vouloir être en permanence sur un pied d'estale. Un petit complexe, ou bien un manque de ce qui a pu se passer il y a 7 ans, très certainement. Mais vous vous en doutiez n'est-ce pas ? C'est juste qu'il faut le préciser, parfois, car tous les esprits ne sont pas comme celui de l'expert en bixbite, et oui !

Bref ! Vert avait les yeux ronds devant toutes ces boutiques ! Surtout le Chic-à-Porter. Il adorait cette boutique ! Tout était hors de prix, et en même, tout était classe ! Enfin c'était souvent la marque qui changeait la donne. Un peu comme le Louis Vuitton en France ! Et là il se sentait dans son élément, dans la luxure, dans tout ce qui coûte des sommes astronomiques. Des baskets à la casq.. Euuh au haut, il prenait tout ce qu'il aimait ! Après l'avoir essayé, bien sûr. Les commerçants d'Illumis avaient l'habitude de le voir débarquer, et donc Green avait des prix, en même temps vu ce qu'il prenait. Vous imaginez le mettre lui et Liz dans une seule boutique ? Mais elle gagne assez d'argent pour son année. Aujourd'hui, l'une des folies du jour de Green, c'était une paire de baskets ! Oh oui, il en avait déjà une bonne dizaine. Mais pas celle-la ! NON. Et il lui fallait. En euros, elle valait dans les … 500€ ? Ca n'est rien du tout pour lui, il était blindé de thunes. Attendez, des baskets basses noires avec des motifs blancs, et mettant bien en évident la marque pour montrer que c'est bien cher, il les lui fallait ! Et il les acheta. Quand on aime, on ne compte pas les coups de cravache, et ça valait aussi pour les vêtements !

Et voilà une bonne chose de faite ! C'est vrai que Green aurait difficilement pu se passer une fois de plus de tant d'achats ! Il en avait même profiter pour racheter des vestes à capuches. Pourquoi.. ? Voyons, il a  un petit jeu avec Alice. Henry, ça ne vous dit rien ? Si, c'est bon ? Et bien sachez que cela ne sera pas le seul ! En parlant de celle-ci, il faillit lui acheter des fringues. Mais.. Green ne connaissait pas trop ses goûts. Il lui demandera la prochaine fois, très certainement. Il fallait bien lui rendre, d'une manière ou d'une autre, cet Aligatueur qu'elle lui avait confié et qu'il continuait à entraîner. Bon après, il aurait pu se considérer comme non-redevable puisqu'ils sont ''ensemble'' et que c'est déjà un beau remerciement que d'être avec Green. Non, ce n'est pas la modestie qui l'accable.. Enfin bref. Le châtain déambulait dans Illumis, avec deux-trois sacs de fringues et d'accessoires (je sais à quoi vous avez pensé...) en tout genre, et avec ses nouvelles baskets aux pieds, bien sûr ! T'es vraiment pas possible ! Le pire, c'est que ça te montait à la tête, d'avoir cette possibilité de pouvoir tout acheter sans regarder ton budget. Et ouais, il devenait arrogant, dans ces moments-là. Encore plus que d'habitude, pour que vous ayiez une idée.

En vagabondant dans les rues, il finit par tomber sur.. OH MON DIEU. Un Tentacruel ! Enfermé dans un vulgaire aquarium. Pfeuh ! Si Alice était là, celui qui avait fait ça aurait déjà été étranglé par la pieuvre de celle-ci. Green s'était approché de l'aquarium, à côté d'une femm.. d'un hom.. De quelqu'un. Il avait la tête légèrement penché en regardant le pauvre Pokémon qui ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Et puis le jeune homme regarda le panneau à côté et écarquilla les yeux. Une Tentacruellite.. Posé dans une petite vitrine en verre. Huhu.. Un sourire sournois se dessina sur le visage du châtain aux yeux émeraudes en imaginant la réaction d'Alice s'il mettait la main sur ça. Ou peut-être qu'il devrait faire un couple de Tentacruel ? Mais il avait déjà Avaltout.. Hmmm. Pendant sa réflexion – et sans avoir vu les conditions pour les obtenir – il retroussa les manches de sa veste, histoire de laisser ses poignets et ses avants-bras recouverts de bracelets – brésiliens - multicolores à l'air libre car il se sentait plus à l'aise, avec ce temps qu'il ne savait pas ce qu'il voulait ! Alors que Green semblait toujours être perdu dans sa réflexion, l'androgyne à sa gauche s'était exclamé – tout seul - :


- Quel Pokémon disgrâcieux...

Green n'avait pas réagi. Déjà, sa voix le laissait perplexe quant à son sexe. Mais surtout, ses propos sur Tentacruel l'avaient interpellé. Bien sûr qu'il était disgrâcieux, il était dans une boite où ses mouvements sont entravés. Il ne peut rien faire ! Par contre, quand il est à l'air libre, lui et ses tentacules, il peut faire des choses très grâcieuses ! Il l'avait vu de ses propres yeux. Le pauvre Henry Delacroix en a été crucifié sur place ! Green ne faisait donc que fixer du coin de l'oeil celui qui avait osé parler de Tentacruel de la sorte ! Mine de rien, ce qui allait suivre risquer d'intéresser Green. Comment se procurer ce Pokémon et cette Méga-gemme. Enfin surtout la Méga-Gemme..

-  Je me demande bien qui pourrait le vouloir... Et c'est un prix... Pour l'humiliation de l'année ? Quel barbarie... 

- L'humilia.. Quoi?

Green avait pensé à voix haute. Ca lui arrivait, parfois. Vert regarda à nouveau la pancarte, et, effectivement, celui qui voulait avoir cet objet allait devoir.. se taper la honte en public. Pas question ! Il ne s'abaissera pas à ça. Jean-Drogyne, qui était à sa gauche, ne semblait guère emballé, lui aussi. Et c'était normal. Fallait vraiment avoir aucun honneur et aucune fierté pour accepter de faire ce genre de choses. Et puis, après coup, ça puait le fake.. Vert regarda une nouvelle fois le Tentacruel, puis la Gemme. Elle était belle ! Rouge et bleu, à l'image du Pokémon. Ca le laissait vraiment perplexe. Pas du fait d'aller se ridiculiser, oh non, pas avec son prestige. Par contre.. Ca pouvait être amusant de le voir, lui, se ridiculiser. Après tout, Green avait encore un doute sur ce qu'il était, car il avait un physique on ne peut plus féminin mais sa voix, hmmm.. Etrange ! En plus il avait un parasol. Raaaah les gens pouvaient pas s'habiller distinctement, c'était trop leur demander ? Green regarda un peu derrière l'aquarium, il y avait une espèce de scène étrange. De la télé, donc. Super.. MAIS CETTE MEGA-GEMME ETAIT SI.. Raaaaaah. Bon, il eut une idée ! Un petit sourire sadique sur les lèvres, et avec le visage vers l'aquarium, il regarda du coin de l'oeil Jadïd:

- .. Je confirme, c'est ignoble. Et humiliant. Mais bon, pour la liberté de ce pauvre Pokémon, ça ne vaut pas le coup ? Je ne dis pas ça pour moi, bien sûr..

Regarder Green essayait de le prendre par les sentiments. Ca l'emballait d'être comme ça. Après tout, cela ne lui ferait pas de mal de s'amuser un peu, pour continuer dans la lignée des bonnes choses qui lui arrivait. Quite à être infecte, fallait essayer de l'être avec subtilité. Vert ne regardait que d'une infime partie de sa prunelle verte la réaction de l'androgyne au parasol, en tenant toujours ses sacs. On verra bien. Le jeune homme commençait à avoir ce plaisir étrange à mettre les gens dans l'embarras. On se demande bien de qui il le tenait.. Si ça se trouve, il (ou elle, Green avait un doute) allait feinter avec élégance la question du Maître de Kanto et Johto. De toute manière, il allait mettre la main sur ce petit objet lumineux, même si cela devait tourner en tour de force et en intimidation. Oh, et puis avant de penser à ça, voyons si la jeune fi.. euuh le jeune garçon au parasol avait une bonne réponse à apporter à Green.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green] Sam 6 Aoû - 9:29

Tentacruel... Et les pokémons mignons... Oui, c'était carrément injuste, mais Jadîd avait plus de remord pour un Pokémon mignon, charmant, que pour un pokémon disgracieux ! Je sais, ce que vous pensez : « Bouh ! C'est pas bien Jadîd ! »... Mainteannt, il fallait bien le dire : Jadîd n'était pas si loin de nous, après tout. Quand on voyait une araignée, on n'était pas du genre à la trouver trop mignonne. Et si une araignée était coincée dans un coin... Et bien, rare sont ceux d'entres nous qui viendraient l'aider. Alors qu'un mignon petit chiot, et bien... C'était plus probable qu'on l'aide. C'est humain, c'est normal, on est plus habitué. Donc, ainsi, le fameux Jadïd était triste pour ce pauvre Tentacruel... Mais cela n'allait pas plus loin. Il n'était pas entrain de se dire : je vais m'humilier pour le libéré ! Ce n'avait même pas traversé ses pensées pour tout dire, jamais n'avait-il pensé qu'il pouvait le faire... Cela aurait été un pokémon mignon... Peut-être y aurait-il pensé... Mais bref, alors qu'il était donc plongé dans ces idées...

- L'humilia.. Quoi?

Jadïd sursauta, et manqua de faire tomber son joli petit parasol. Mais... Quand on était poli, on ne venait pas par derrière quelqu'un pour le faire sursauter ! Namého ! C'était quand même la base ! La politesse, ce fameux personnage ne l'avait jamais appris ? Enfin, il veux dire... C'était quand même la base, de ne pas faire sursauter les gens. D'habitude, on se mettait au niveau de la personne, et pas derrière lui ! Jadïd était assez mécontent, mais il tentait de ne pas trop le montrer. Après tout, ce n'était pas non plus de la faute de Green -bien que le fameux Jadïd ne connaissait pas vraiment le fameux champion d'arène- s'il était mal élevé. Le pauvre avait peut-être pas eu une bonne éducation, et ce n'était pas de sa faute... Ouais, Jadïd, c'est le roi du Clash mental, et du clash gentil. Celui où t'es descendu six pieds sous terres, mais c'était jamais dis de manière méchante, ou ne serait-ce qu'à haute voix... Bref, en tout cas, son fameux interlocuteur reprit alors la parole :

- .. Je confirme, c'est ignoble. Et humiliant. Mais bon, pour la liberté de ce pauvre Pokémon, ça ne vaut pas le coup ? Je ne dis pas ça pour moi, bien sûr..

« Ex... Excusez moi... J'ai l'impression de vous avoir déjà vu... »

Tu n'avais pas tord Jadïd... Mais tu avais été sacrément jeune à l'époque ! En effet, il faut bien comprendre que le personnage de Green avait été assez médiatisé à l'époque où il était devenue maître de la ligue... Pendant quelques heures, vu que Red était intervenu, et l'avait vaincu. Ouais, malheureusement, c'est à noter, car les journaux, médias, etc... De l'époque avait surtout insisté sur le fait qu'il avait perdu, et qu'il était aujourd'hui : « Le maître ayant resté le moins longtemps sur le trône de Kanto et Johto ». Moquerie extrêmement mesquine, qui franchement était indigne des médias nobles qu'on pourrait attendre... Mais il faut bien comprendre que les médias ne cherchaient qu'une chose : l'audimat... Et il faut bien dire que s'il y avait une chose que les médias préféraient aux stars, c'étaient bel et bien les étoiles filantes... Histoire de faire un jeu de mot. Bref, en tout cas, Jadïd déclara :

« Bref, désolé. Oui, en effet, c'est ignoble et humiliant. J'espère sincèrement que quelqu'un va se dévouer pour aider ce pauvre Pokémon... Il n'a rien fait. »

« Quelqu'un » ? Et oui, totalement... En effet, Jadîd avait aucunement envie de se faire humilier, pour libéré un Pokémon.... Vous allez me dire que ce n'était pas terrible pour un enfant qui avait été élevé dans les Idéaux Plasmas... Mais bon, il fallait bien comprendre que le jeune garçon était timide... Et qu'il pensait que mieux vallait s'abstenir. En plus, qu'est-ce qui prouvait que de toute façon, il arriverait à faire « l'humiliation » de l'année... Bref, donc, le fameux Jadïd n'était pas super chaud à l'idée de le faire... Mais bon, il était vrai que le Pokémon était clairement malheureux... Enfermé, il ne pouvait qu'à peine bouger, et rien que son regard montrait toute la tritesse qu'il avait : il ne cherchait qu'une seule chose : Retrouver sa libertée, et qui sait, peut-être un jour retrouver la mer...

« Je suppose que cette très jolie pierre va convaincre certains... »

« Jolie pierre » ? Oui, « jolie pierre ». Notre fameux jeune homme aux cheveux blond ne connaissait pas les mega-évolution... Il faut dire que c'était relativement normale, étant donné que les personnes qui avaient des mega-évolution n'étaient pas encore très nombreuses, et n'avaient pas encore montré cela au monde entier, de manière extrêmement médiatisé. Evidemment, tout ceux qui s'intéressaient à la question, ou qui s'intéressaient aux combats Pokémons, avaient tout à fait la possibilité de connaître cela... Mais dans le cas de Jadïd, un jeune garçon qui commençait tout juste les combats Pokémons... Et bien, c'était difficile de connaître cela. De puis, de toute façon, Jadïd n'avait pour le moment presque aucun Pokémon, donc c'était difficile pour lui de réussir à s'intéreser à la questions. Surtout que les Plasmas comme Sarama, son père, n'appréciait pas trop le concept des méga-évolution, vu que cela consistait en un lien très fort entre Pokémons et dresseurs... Choses que Sarama considéraient comme non possible dans le cas d'un dresseur voulant la gloire, et ses Pokémons. Bref, Jadïd repris alors la parole :

« Enfin, il faut avoir du courage pour vouloir se faire humilier... »

Du courage, ou de la folie, pensait le fameux blondinet. Il pensait vraiment que le fameux Green allait tenter. Comment cela me diriez-vous ? Surtout que Green avait bien dit dans sa phrase : « Je ne dis pas ça pour moi »... Mais Jadïd avait mal compris... Et il croyait que Green disait ça, par modestie ! Quel courage de ce fameux personnage... Jadïd voulait bien l'aider, mais il n'allait sans doute pas vouloir aller sur scène... Mais bref, le fameux Green -bien que Jadïd n'arrivait toujours pas à mettre un nom sur cette personne, bien qu'il était sur de le connaître- était vraiment aux yeux du jeune travesti, un héros. Dire qu'il allait s'humilier pour sauver un Pokémon ! Cela était véritablement noble de sa part ! Pauvre Jadïd... Si seulement il savait ce qu'avait très certainement en tête le fameux Green... Sauf que cela, on ne peux guère en parler, nous. Il fallait attendre la réponse du fameux ancien maître déchu.
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green] Sam 6 Aoû - 21:19

-  Ex... Excusez moi... J'ai l'impression de vous avoir déjà vu... 

Evidemment qu'il l'avait déjà vu ! Il était Green. Celui qui avait été humilié de toute part après qu'il fut déchu par Red il y a 7 ans juste après qu'il devint Maître. Cependant, ce temps était révolu. Et oui, aujourd'hui, il se tenait debout en tant que Maître. Et ça commençait à faire un moment ! Ceux qui se sentaient obligés de trouver un terrain pour vanner le châtain c'était celui-ci, mais à force de rabâcher cela ne lui faisait plus grand-chose, car les autres à présent s'étaient tus. Il n'avait plus rien à dire, car à présent il dominait les deux régions depuis ''un bail'' alors son temps de règne s'était allongé, vous voyez ? Cependant, face à la situation à laquelle il avait à faire aujourd'hui, Green, tout en regardant la pieuvre et après que son égo est pris un petit coup de boost suite au fait qu'il lui disait quelque chose alors qu'il était à Kalos, il lui répondit, ironiquement :

- Ouais, c'est fort probable..

Green avait étouffé un rire, il faisait presque le modeste à ne pas dire qui il était. Car oui, ça n'était vraiment pas le genre de ne pas se vanter, vous n'aurez pas trop de mal à me croire je pense. Sauf que là, on ne peut jamais savoir ! Illumis était une ville où des personnes de toutes les régions venaient, alors il pouvait très bien tomber sur des fans qui provoqueraient par la suite une émeute aussi importante que lorsqu'il y avait un Aquali qui avait spawn au Central Park ! Le jeune homme se contenta donc de scruter avec attention la pieuvre, avant que ses yeux ne se reposent sur la Tentacruellite, qui était le nouvel objet que voulait avoir à tout prix Green. Enfin ''à tout prix'', pas question de se ridiculiser pour ça. Non, jamais ! La pierre était aguicheuse, mais cela s'arrêtait là. Surtout que dans ce cas-ci, elle n'était même pas pour lui ! Alice n'avait qu'à être là ! Pourtant, il va quand même essayer de chaparder cette fameuse pierre – qui était soit une fausse soit une autre Méga-gemme – parce que ça le tentait.. ''L'homme'' aux cheveux blonds semblait d'accord sur un point avec celui qu'il semblait connaître :

-  Bref, désolé. Oui, en effet, c'est ignoble et humiliant. J'espère sincèrement que quelqu'un va se dévouer pour aider ce pauvre Pokémon... Il n'a rien fait. 

Huhu, il ne semblait pas vraiment avoir compris ce que Green avait insinué. Tant mieux, dans un sens ! Bon par contre lui n'était pas emballé par l'idée de se taper la honte pour voler au secours de ce Tentacruel. Surtout que ça passait à la télé ! Il avait un minimum de fierté, le châtain ne pouvait pas le lui reprocher. Cela dit, il n'avait pas bronché quant à ce qu'il avait dit, ni répondu quelque chose. Rien du tout, même ! Vert était impassible. Il cogitait à comment faire en sorte de mettre cet androgyne sur scène, ou bien comment ''sauver'' le Pokémon et surtout la Tentacruellite sans se faire avoir. Les deux options se valaient. Un dilemme, donc ? Hmmm.. Peser le pour et le contre, tout ça tout ça. Oh non, fallait y'allait au feeling, y'a que ça de bon ! Après tout, il avait toujours agi ainsi. Mais avant qu'il ne reprenne la parole, son interlocuteur s'intrigua sur le caillou et ce qu'il était en réalité :

-  Je suppose que cette très jolie pierre va convaincre certains... 

- C'est ce qu'on appelle une Méga-Gemme. C'est l'objet le plus prisé des dresseurs de Pokémon. Elle permet à un Pokémon d'être encore plus puissant. Celle-ci est destinée à Tentacruel, par exemple.. On ne vous apprend pas ça à l'école?

Je précise que quand Green dit ''on ne vous apprend pas ça'' il généralise, et ne vouvoie pas Jadïd. C'était juste une précision, voilà. Déjà qu'il s'était donné la peine d'expliquer ce que c'était, il ne fallait pas exagérer ! Mais pourquoi avait-il fait ça ? Et bien, si Jadïd était aussi ignorant qu'il semblait paraître quant à ce sujet, il voulait lui donner envie d'avoir cet objet et donc de participer à ce concours. Pas bête ! Est-ce que cela allait fonctionner ? C'était plus compliqué à déterminer car ça ne dépendait pas de ma volonté fufu. Après tout, malgré l'explication technique, cela ne devrait probablement pas changer l'opinion de l'homme – Green en était presque sûr – au parasol, qui, d'ailleurs, reprit la parole. Apparemment, ils ne s'étaient pas vraiment compris. Pas du tout, même..

-  Enfin, il faut avoir du courage pour vouloir se faire humilier... 

- Ou ne pas avoir le choix..

Green avait enfin tourné distinctement la tête vers lui lorsqu'il lui avait répondu cela. Notez bien les ''..'', ils n'étaient pas là par hasard! Car si ça n'était qu'un simple point, ça trahissait immédiatement le ton employé ainsi que les ambitions du jeune homme, alors que les ''..'' laissaient sous-entendre que c'était parce que les gens n'avaient pas d'autre choix pour obtenir ce prix. Vert n'aimait pas les hommes sans dignité et sans fierté qui étaient prêts à n'importe quoi pour se rendre intéressant, passer à la télé et obtenir quelque chose en retour, juste pour amuser les téléspectateurs. Lui voudra bien les divertir, mais seulement lors d'un combat contre Red. Car là oui ils risquaient de se marrer. Encore plus si Green perdait vu à quel point il était confiant.. Bref, alors qu'il fixait de ses yeux émeraudes son – fin – visage en attendant une quelconque réaction, le speaker de l'émission prit la parole, sur la scène. La voix était parfaitement perceptible pour les deux, la transmission étant facilité par un mégaphone accroché en haut d'un des lampadaires de la rue:

- Mesdames et messieurs, voici peut-être le dernier candidat de l'émission ''S'humilier pour gagner'', où la personne s'étant le plus humilié devant vous, chers passants et télespectateurs, va gagner non pas un mais DEUX prix : Un Tentacruel et sa Méga-Gemme, une Tentacruellite ! Oui mesdames et messieurs, DEUX prix ! C'est une édition spéciale ! Alors je vous demande un tonnerre d'applaudissements pour le ksos qui porte le n°12 ! Gérard le Parjure ! Son blaze envoie du rêve. C'est à toi, Gégé!

Green soupira et était consterné devant tant d'idioties. Et dire qu'il y avait eu 12 candidats pour ce pauvre prix. Il avait envie de prendre le prix qui était clairement exhibé aux yeux de tous et se barrer avec. Pas vu, pas prix ! Et puis s'il y avait une course poursuite.. Il n'aurait aucun problème à s'en aller. Pourtant, la vitrine semblait très solide. D'ailleurs, dans la vitrine de la Tentacruellite se logeait aussi la Poké Ball, certainement celle de Tentacruel. Vert eut une illumination comme il en avait rarement. Tout en fixant à nouveau le jeune homme, avec un air plus sérieux, même si son regard trahissait sa mesquinerie, il interrogea le blond quant à ce qu'ils pouvaient faire:

- Hmmm, ça n'te dirait pas de récupérer ce Tentacruel et cette Tentacruellite ? Ils méritent bien mieux que ces pauvres bouffons sans dignité.

Vert avait été on ne peut plus cru dans ses propos vis-à-vis des participants. Surtout pour un Tentacruel, qui je le rappelle, est l'un des facteurs qui a fait en sorte qu'Aleen a été créé ! Alors pas question de laisser celui-ci dans cet état. Le châtain avait une certaine forme de compassion envers ce Pokémon et voulait l'aider.. Enfin surtout ne pas le laisser à ces clowns. Encore moins cette Gemme. Tant pis s'il se foutait les FPI à dos, il pouvait avoir un complice, une fois encore. À voir si l'homme au parasol était emballer par l'idée du Maître. Green regardait Jadïd avec intérêt, il avait hâte de savoir s'il était du genre à prendre des risques ou non.. Et si c'était non, il n'aurait pas le choix!

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green] Dim 7 Aoû - 8:39

Donc... Il connaissait le fameux Green... Enfin, il ne connaissait pas son nom... Mais son interlocuteur avait dit qu'il était normal que le jeune travesti le connaisse... Alors, il fallait bien comprendre que notre fameux Jadïd était entrain de cogiter, puissance dix-mille, pour tenter de trouver où est-ce qu'il aurait put rencontrer le fameux maître de la ligue de Kanto et Johto... Bon, quoiqu'il en soit, ce fameux jeune homme, il devait avoir 4-5 ans de plus que lui, était quelqu'un de sympathique, et de plutôt classe. Il était pas mignon, mais Jadïd devait avouer que les tenues qu'ils portaient étaient plutôt sympa, à défaut d'être charmante. Ce n'était pas un défaut : le fameux jeune garçon estimait que cela dépendait des hommes. Lui, avec sa bouille mignonne et ses cheveux blonds, des tenues mignonnes lui convenait mieux que des tenues classes. Ce n'était pas le cas du dresseurs chatains. Bien que les bracelets juraient un peu...

- C'est ce qu'on appelle une Méga-Gemme. C'est l'objet le plus prisé des dresseurs de Pokémon. Elle permet à un Pokémon d'être encore plus puissant. Celle-ci est destinée à Tentacruel, par exemple.. On ne vous apprend pas ça à l'école?

« Mmh... A l'école, j'ai appris des langues étrangères, des mathématiques;.. Ce n'est guère là qu'on apprend la vie des pokémons. Et mon père n'est guère fan des dresseurs... »

Ouais, Jadïd n'avait pas fait une école de dresseur, mais une école traditionnel, particulièrement chiante, avec des cours traditionnelles... Vous savez... Ce moment où t'as un prof de mathématique qui te dit : « Oui, les mathématiques, ça te servira dans la vie ! Tu seras plus intelligent comme ça ! » et toi, tu comprends en rien en quoi, apprendre à calculer un Cosinus te sera utile un jour... Pourtant, le professeur de mathématiques, bien qu'il enseignait une matière très chiante -et encore, ce n'était qu'un avis personnel-, et bien, il avait raison. Et dans le monde des Pokémons, encore plus, étant donné que bah... Il était légal, à l'âge de 11 ans, donc, après avoir eu les bases des enseignements primaires, on pouvait partir faire sa quête de Pokémon. Donc, de nombreuses personnes n'avaient souvent pas les bases collégiales, pour le monde du travail. Alors, il rattrapait... Et quelqu'un comme Jadïd y gagnait beaucoup, vu que lui, il avait toute l'éducation obligatoire... Quoiqu'il en soit, reprenons le RP :

- Mesdames et messieurs, voici peut-être le dernier candidat de l'émission ''S'humilier pour gagner'', où la personne s'étant le plus humilié devant vous, chers passants et télespectateurs, va gagner non pas un mais DEUX prix : Un Tentacruel et sa Méga-Gemme, une Tentacruellite ! Oui mesdames et messieurs, DEUX prix ! C'est une édition spéciale ! Alors je vous demande un tonnerre d'applaudissements pour le ksos qui porte le n°12 ! Gérard le Parjure ! Son blaze envoie du rêve. C'est à toi, Gégé!

« C'est horrible... Que trouvent ses fameux spectateurs à ce spectacles... »

Un sentiment de supériorité. Voilà ce que cherchait les spectateurs de ce genre de bousasse. Ce show était typiquement un show de télé réalité, et le but, c'était de montrer des gens, prêt à tout, pour passer à la Télé. Même, il faut dire, la plupart des candidats n'étaient pas là pour la récompense, comme Green voulait... Non, la plupart des gens étaient là, surtout pour se faire reconnaître, à la Télé... Bref, vous comprenez le principe. Et donc, pour les fameux spectateurs... Eux, pourquoi étaient-ils là ? Et bien, pour une raison très simple. En voyant ses personnes s'humilier, et bien, il avait l'impression d'être des personnes tellement plus intelligente, car eux, eux, au moins, ils n'allaient pas se prostituer dans ce genre de show. Ce qu'il ne savait pas, c'est qu'il faisait pire, étant donné qu'il vendait leur « temps de cerveau » disponible, comme dirait le patron de TF1.

- Hmmm, ça n'te dirait pas de récupérer ce Tentacruel et cette Tentacruellite ? Ils méritent bien mieux que ces pauvres bouffons sans dignité.

« Oh, franchement, non. »

Quoi ? Et bien, voilà, le fameux Jadïd n'avait vraiment pas envie de gagner ce Tentacruel et cette Tentacruellite. Pourtant, il est vrai que cela aiderait fortement le jeune garçon dans sa quête de badge... Non ? Et bien, non. N'oubliez pas : Jadîd voulait faire une arène de Pokémon mignon, de Pokémons qui paraissaient inoffensif, mais dont il voulait prouver que leur force intérieur était parfaitement capable de faire d'eux des futurs champions d'arènes ! Donc, vous comprenez pourquoi un Tentacruel ne l'intéressez pas. Il n'était en rien un Pokémon mignon... C'était même un pokémon plutôt disgracieux, si vous voulez mon avis. Et donc, cela n'allait pas du tout avec ce que pensait Jadïd d'une attaque mignonne. Jadîd ferait sans soucis une comparaison avec des vêtements... Cela serait comme une veste avec décoration militaire... Cela n'irait pas du tout avec le costume actuel de Jadïd... Donc, il ne voudrait pas du tout le mettre. Ainsi, Tentacruel... Et bien, comme l'expliqua après Jadïd :

« J'ai de la compassion pour ce Pokémon, mais pour le gagner, il faudrait que je m'humilie... Et je sais bien comment le public voudrait que je m'humilie... Mais il n'y a rien d'humiliant à un garçon d'aimer les habits mignons... Surtout quand ceux-ci sont le fruit d'un dur labeur... Hein Troussy ? »

Le petit pokémon porte clef sortit alors du sac, content qu'on l'appelle. Bref, Jadïd avait vraiment de la compassion pour ce pauvre Tentacruel. Il était vraiment triste pour lui... Mais bon, voilà, cela allait pas plus loin. De plus, il n'avait vraiment pas envie de s'humilier sur scène. L'humiliation serait vraiment horrible... Déjà, il se « demandait » ce que ce fameux Gérard allait faire ? Peut-être assomer le public de sa culture monstrueuse... Ah non, ça c'est Geralt. Désolé, je me suis mélangé les pinceaux. Bref, en tout cas, Jadîd savait ce qui se passerait s'il participait... Il se retrouverait sans doute entièrement travestie en fille, et non que cela le gène... Mais il n'avait pas envie de faire cela, pour attirer les rires des gens. Ce n'était pas du tout quelques choses qui devait faire rire. Si un jour, il devait passer à la télévision, et bien... Il le ferait pour mettre à l'honneur, ses passions. Pas qu'on se moque de lui... Voyons, c'était assez logique, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green] Dim 7 Aoû - 15:28

- Mmh... A l'école, j'ai appris des langues étrangères, des mathématiques;.. Ce n'est guère là qu'on apprend la vie des pokémons. Et mon père n'est guère fan des dresseurs... 

- Ah ouais ? Pourquoi ?

Pas besoin de ''si c'est pas indiscret de te demander pourquoi ton père n'est pas fan des dresseurs'', ni de ''oui'' à la place de ''ouais''.. C'était cruellement familier mais surtout tellement Green. Bref ! Il était donc allé à l'école ? Green n'y avait jamais mis un pied. Même s'il aurait sûrement été brillant car il était très loin d'être bête, il avait une véritable encyclopédie du monde Pokémon à ses côtés et qui était plus communément appelé ''Professeur Chen''. Il n'avait que fait les premières classes histoire de savoir bien parler et bien écrire.. Le reste ? Son grand-père. Et oui, même s'il ne peut plus piffer celui-ci, il devait bien toute sa pokéscience et qui en découle de tous les livres du labo' et de sa maison, de son grand-père lui-même et également de lui-même qui s'était grandement intéressé à tout cela. Sauf que la Méga-Evolution, à l'époque, il n'en avait jamais entendu parler ! Le châtain l'avait appris que très récemment, et – normalement – il l'avait en sa possession, sauf qu'il ne faut pas griller les étapes d'un autre rp, alors il y a encore un très gros doute sur le fait qu'il l'ait.. Qu'importe, de toute façon, Green n'avait jamais aimé l'école, ça n'était qu'un amassis de gamins qui faisaient les braves alors qu'ils avaient que des A+ mais qui seraient des Jean-RSA 7 ans plus tard car bon savoir placer Kanto sur la carte du monde ça aide pas des masses pour trouver un emploi.. Vert n'avait donc pas répondu au blond.. Enfin, pas sur le sujet de l'école. Ce qui le surprenait, c'est que son père n'était ''guère fan des dresseurs'', ce qui était assez rare. Et comme il était plutôt dans un bon jour, il s'était intéressé quant à la raison de ce désamour que tenait son paternel vis-à-vis des dresseurs.

-  C'est horrible... Que trouvent ses fameux spectateurs à ce spectacles... 

Green était entièrement d'accord avec lui. La race humaine était dégoûtante et incompréhensible par moments. Il faut croire que poser son cerveau avant d'allumer sa télévision était à la mode.. On ne citera pas les très nombreuses émissions de haute volée comme les Marseillais à l'école à New York et toutes les conneries de ce genre. C'était un peu dans le même style. Nul, ennuyant, d'un niveau mais tellement bas.. Juste histoire de dire à Papa/Maman : ''Regardez, je passe à la télé, je passe à la télé ! Youpi, je suis une star ! Je pèse dans le game ! '' .. Vert soupira, en secouant légèrement la tête comme pour dire ''non'', avant de répondre à Jadïd, blasé:

- Ils ont le besoin de se sentir au-dessus d'une partie de la société. Sauf que.. Entre celui qui ferait tout pour qu'on le remarque et celui qui, bien tranquillement installé dans son canapé, le regarde et se fout d'lui alors que lui n'aura jamais le courage de le faire.. Je me demande bien lequel est le plus stupide, en fait.

Et là, mine de rien, Green parlait un peu pour lui, si on changeait quelque peu les termes. Et oui, il avait réussi à se hisser au sommet de Kanto et Johto lors de ses 10 ans, mais s'était fait corrigé dans la foulée par Red, et les gens n'ont retenu que cela. Surtout au début. Se sentir comme la risée du Monde l'espace de quelques semaines, le temps que le ''phénomène'' passe était une très bonne justification à la personnalité actuelle de Vert. Maintenant qu'il était à nouveau Maître, les rageux rageaient, mais à voix basse et dans le dos.. Par contre ne pensez pas qu'ils lui diraient ce qu'ils pensent en croisant Green. Oh non, ça allait se transformer en demande d'autographe ou une connerie du genre pour ''sa fille qui vous adore''. Alors oui, face à une espèce humaine de la sorte, il était inbuvable. Jadïd semblait plutôt d'accord avec la façon de voir les choses du châtain, alors tant mieux, il ne subira pas le courroux de celui-ci. Bref.. Il avait demandé à l'homme au parasol s'il voulait récupérer le Pokémon et la Gemme. Sauf qu'encore une fois, ils ne semblaient pas s'être compris!

-  Oh, franchement, non.  Il marqua une pause, puis s'expliqua:  J'ai de la compassion pour ce Pokémon, mais pour le gagner, il faudrait que je m'humilie... Et je sais bien comment le public voudrait que je m'humilie... Mais il n'y a rien d'humiliant à un garçon d'aimer les habits mignons... Surtout quand ceux-ci sont le fruit d'un dur labeur... Hein Troussy ? 

Bon.. Jadïd semblait un peu trop innocent aux yeux du jeune homme. Il n'y avait pas qu'une seule manière d'obtenir ce Pokémon et cette Gemme. Il y avait la manière officielle, et l'officieuse. Lui non plus n'avait pas envie de participer à cette émission. Enfin rien que le fait de participer serait l'humiliation de l'année pour lui. C'est vrai que le blondinet, lui, avec sa façon de s'habiller serait facilement hué et tourné en dérision, enfin si les gens comprenaient que ça en était un, évidemment. Le châtain lui-même avait eu du mal, ça n'était qu'à la voix qu'il avait trouvé qu'il en était un. Vert regarda ensuite le Trousselin qui venait de faire son apparition. Il correspondait au style du garçon. C'était un pokémon mignon. Et quand ils disaient que les vêtements étaient le fruit d'un dur travail, c'était parce qu'il les faisait lui-même ? Peut-être, mais c'était sans importance. Le refus était catégorique de sa part, et c'était tout à son honneur d'avoir un minimum de fierté. Les yeux émeraudes toujours aussi brillants à la vue de la – fausse – Tentacruellite, reprit :

- Je ne t'ai jamais demandé d'y aller. On est pas obligé de participer pour les avoir.. Tu vois ce que je veux dire, cette fois?

C'était on ne peut plus clair. Enfin il croyait.. En espérant qu'il comprenne plus rapidement ce que Green veut lui dire, cette fois. S'il ne voulait pas partirciper, ok. Green avait un autre moyen, et Jadïd allait aider à ''sauver'' ce Pokémon et surtout avoir cette Tentacruellite. S'il ne le voulait pas, tant pis ! Le Maître le prendrait, tout comme la Gemme. Ou il relâcherait le Pokémon. Après, il avait toujours envie de le voir sur scène juste pour voir ce que cela pourrait donner. Même si, après avoir rapidement parlé avec lui, il le prendrait vite en pitié en le voyant se ridiculiser et irait.. L'aider ? Roh t'as trop changé Green ! C'était pour cela qu'il fallait faire en sorte de les piquer vite fait, bien fait. Jadïd allait-il être de cet avis.. ? En tout cas, il allait devoir rapidement se décider, car le speaker annonce la fin du concours:

- QUELLE PRESTATION EPOUSTOUFFLANTE ! Il s'est bien ridiculisé ! Bien joué, Gégé ! Alors, cette prestation vous a-t-elle convaincue, chers téléspectateurs ? C'est VOUS et seulement VOUS qui allaient décider de qui est le grand gagnant de cette émission et qui remportera LE TENTACRUEL et la TENTACRUELLIIIIIIIITE ! Pour ça, rien de plus simple : Envoyer le numéro – de 1 à 12 – de celui qui vous a le plus convaincu, par sms ou sur notre site Internet ! Vite, il ne reste plus beaucoup de temps!

Vert soupira. C'était encore plus ridicule qu'il ne le pensait. C'était eux qui avaient le choix de désigner qui était le plus ksos des ksos ! Génial ! Tu parles d'une émission culturelle.. Bon après, c'est sûr que ça devait faire rire de voir des gens ces conneries. Le jeune homme était de plus en plus désespéré de cette situation. Pour persuader au plus vite Jadïd – dont il ignorait toujours le nom -, Green lui lâcha, après un ricanement qui en disait long sur ses intentions, car il était loin d'être altruiste.. Bon, contre ça, il risquait de le foutre dans le caca le plus total s'ils se loupaient mais bon.. Ca valait bien la peine d'essayer, non ?:

- Enfin après c'toi qui voit.. Si tu ne veux pas de ce Pokémon et de cette gemme, je les prends.. L'on s'arrangera autrement.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green] Dim 7 Aoû - 17:59

Jadïd n'avait pas parlé pendant un moment... Il aurait aimé parlé du fait qu'en effet, son père n'aimait pas les dresseurs, mais il y avait eu tellement de truc, qui s'était passé d'un seul coup... Bref, il allait avoir l'air impolie, mais le problème, c'est que tout avait été très rapide. Donc, Jadïd ne pouvait pas trop parler du fait que bah... Disons que le fameux Jadîd ne pouvait pas trop en parler. Pourtant, c'était intéressant ! Après tout, Green avait eu une éducation assez dur lui aussi, vu que son grand-père, le fameux professeur Chen, était un grand, grand génie, mais on pouvait pas dire qu'il était le mec le plus sympa de l'histoire. Après tout il ne se souvenait plus de son nom de son petit fils ! Non, je plaisante, tout cela c'est dans le jeu, ici nous sommes dans un monde où nous ne pouvons pas nommer les personnages officiels. Sinon, on aurait « Trouduc » à la place de Green. Ce qui serait rigolo, si vous voulez mon avis.

Ensuite, le fameux Green parlait de la question des télé réalités... Et il avait entièrement raison ! Visiblement, le fameux Green était quelqu'un de très intelligent, aux yeux de Jadïd, il avait bien compris comment le monde marchait... Pour une raison très simple : il avait subit cela, et c'était extrêmement difficile de vivre avec cela. Cela nous rendait cynique, voir carrément méchant. Tient, nous avons peut-être des explications de tout ce qui se passait pour le fameux Green... Si ça se trouve, il avait juste un gros complexe. C'est incroyable ! Bref, en tout cas, Jadïd se rendait compte qu'il avait de la chance de pouvoir discuter avec le fameux Green. Jadïd avait de la chance... Il avait vraiment vu des gens incroyables, excellents. Il avait rencontré Airie, il avait rencontré Clyde... Bref, voilà !

- Je ne t'ai jamais demandé d'y aller. On est pas obligé de participer pour les avoir.. Tu vois ce que je veux dire, cette fois?

« Oui, je vois ce que vous voulez dire, et je n'aime guère cela... »

Euh... Le fameux Green, tout d'un coup, semblait bien moins incroyable, et surtout, bien moins à écouter que tout à l'heure... Le fameux Jadïd n'était pas dupe. Il savait bien qu'il n'y avait pas trente-six manière de libérer le fameux pokémon. Il y avait le choix : soit participer au concours, et gagner... Ce qui voudrait dire, faire une cérémonie assez pathétique et pitoyable pour que le public s'accorde à dire que c'était bien le pire... Bref, une sacré performance de merde ! Enfin, une performance exceptionnel, mais exceptionnellement nul... Bon, c'était un peu difficile comme concept, mais bon. L'autre possibilité... Le fameux Jadïd préférait ne pas y penser. Il était déjà en fugue, et donc, sans doute rechercher par la Team Plasma, pour qu'il retrouve son père, chose qu'il ne voulait pas faire, ou du moins, pas faire en y étant forcé. Donc, cette possibilité... Voilà, ce n'était guère ce qui plaisait à Jadïd.

- QUELLE PRESTATION EPOUSTOUFFLANTE ! Il s'est bien ridiculisé ! Bien joué, Gégé ! Alors, cette prestation vous a-t-elle convaincue, chers téléspectateurs ? C'est VOUS et seulement VOUS qui allaient décider de qui est le grand gagnant de cette émission et qui remportera LE TENTACRUEL et la TENTACRUELLIIIIIIIITE ! Pour ça, rien de plus simple : Envoyer le numéro – de 1 à 12 – de celui qui vous a le plus convaincu, par sms ou sur notre site Internet ! Vite, il ne reste plus beaucoup de temps!

Donc, le fameux Gerard avait terminé... Jadïd n'avait aucune idée de ce qu'il avait put faire, mais il supposait que cela n'avait pas réussi à être véritablement exceptionnel... Mais quoiqu'il en soit, cela avait été extraordinairement difficile, étant donné que cela devait horrible de se faire humilier comme ça... Sauf si le fameux Gerard était un masochiste du dernier degré, et il aimait une chose par dessus tout, se faire humilier. Particulièrement, s'il se faisait fouetter, qu'il recevait des orties sur les fesses. Quoi ? Il y a des gens qui aiment ça ! Faut pas croire ! Mmh... Pourquoi je parle de tout ça enfaîte ? Ah oui, en tout cas, cela montrait aussi le système de vote... Jadïd trouvait que cela avait au moins le mérite... D'être... Euh... Démocratique ? Dur de trouver des qualités à ce système ignoble de la télé réalité. D'ailleurs, le fameux présentateur, n'avait pas précisé que le SMS était surtaxé. Cela, cela serait une petite surprise, pour les personnes, quand ils iraient voir leur compte en banque. Mais pour cela, il y avait le temps... Eheheh...

- Enfin après c'toi qui voit.. Si tu ne veux pas de ce Pokémon et de cette gemme, je les prends.. L'on s'arrangera autrement.

« Attendez... Vous n'allez pas VRAIMENT le faire ? Vous allez avoir des ennuis ! »

Attendez... Il allait vraiment le faire ! Mais il était fou ! On était plus jour, et c'était pas possible de faire ça en plein jour, il allait tout de suite se faire arrêter ! Il ne voulait pas avoir affaire à tout ça ! Car oui, bien entendu, le fameux Jadïd n'était pas dupe, et avait parfaitement compris qu'elle était la seconde méthode pour avoir le fameux Tentacruel, sans passer par la case : « Je m'humilie en passant à la Télé, et de manière mondiale... » Et bien... C'était de voler le pokémon, et la fameuse pierre. Et franchement... Si la Team Plasma l'avait fait à une époque, et si, il avouait que moralement, il pensait que cela ne serait pas tant un crime de le faire... Et bien, il ne voulait pas faire ! Après tout, la loi, c'étiat la loi, et il fallait la respecter ! Hors de question d'être un méchant, le jeune Jadïd avait toujours respecté la loi... Il avait même acheté tout ces CD de musique. Oh le con.

« Je ne sais pas si vous parlez de vol, mais le vol est sévèrement puni par la loi, et vous risquez gros. Je me dois de vous déconseiller cela. C'est une mesure importante. »

Bon sang. Là, c'était sur le fameux Green devait se dire que le fameux Jadïd était extraordinairement chiant. Mais de l'autre côté, ce n'était pas le genre de garçon qui était le plus marrant à détruire, moralement et physiquement... Après tout, Jadïd croyait véritablement que le fameux Green était entrain de délirer... Et surtout, il pensait qu'il pouvait le convaincre de ne pas faire cela... Après tout, sans aucun doute, vu que Green aviat dit des choses très intelligente, et qu'il était capable de se rendre compte que ce qu'il avait fait était mal... Après tout, les gens gentils, ils étaient gentils ! Et ouais, notre fameux Jadïd était d'une naïveté quand même incroyable... Si vous voulez mon avis. Malheureusement, tu allais t'en mordre les doigts, si tu croyais qu'il était une bonne idée de rester très longtemps. La meilleur idée, serait de fuir le plus rapidement possible. Mais pour le moment, il était là, avec son petit parasol, devant le fameux Green. Qu'est-ce qui allait se passer...?
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green] Dim 7 Aoû - 21:38

- Oui, je vois ce que vous voulez dire, et je n'aime guère cela... 

Green grommela entre ses dents. Encore un coincé du derrière ! Roh, ''je n'aime guère'' cela. Pour dire que ce pauvre Pokémon mérite mieux que ce qui lui arrive y'a du monde, par contre pour voler à son secours il n'y a plus personne. Bon oui, c'était du vol, mais c'était pour la bonne cause, non ? Enfin surtout celle du châtain. Car oui, il ne faisait pas ça par amour pour ce Pokémon et parce qu'il n'en dormirait pas la nuit s'il ne l'aidait pas. On non, du tout.. Par contre la méga-gemme – qui sera certainement une autre méga-gemme que je tirerai au sort -, ça l'intéressait. Et plutôt deux fois qu'une. Alors oui, il était prêt à mettre son postérieur en danger pour celle-ci. Et puis bon, une course-poursuite, ça pouvait être marrant. C'est pas comme s'il avait avec lui une équipe prête à le défendre, lui et ses achats, non. Surtout qu'il y avait du monde... Mais ne vous inquiétez pas, ça allait bien se passer. Même si le blondinet ne semblait pas vraiment acquiescé à l'idée de Green, il  n'allait pas avoir le choix, sinon il allait avoir sa tronche sur scène ! Alors, allait-il améliorer son sort..?

-  Attendez... Vous n'allez pas VRAIMENT le faire ? Vous allez avoir des ennuis ! 

- Non, tu te trompes.. Nous allons avoir des ennuis. Green attrapa le parasol du jeune homme. Tu permets?

''Nous'' ? Au moins pour être clair c'était clair, il allait être dans la sale petite affaire du châtain, qu'il le veuille ou non. Quant aux ennuis, il s'en fichait pas mal. Son compagnon de passage un peu moins. C'est vrai qu'en le regardant de plus près, il avait plutôt l'air de se rapprocher d'un petit bourge qui ne se mouille pas trop malgré le fait qu'il partage les idées du Maître. Fallait savoir se salir les mains, par moment. Ce qu'il n'aurait sans doute pas fait il y a encore quelques semaines. Certaines personnes l'ont fait réfléchir.. Et voilà le résultat. À traîner avec des gens plus louches que toi, tu finis par être pareil ! C'était loin de déplaire à Vert. Jadïd, j'ai comme le pressentiment que ça l'embêtait un chouïa plus.. Un chouïa, bien sûr ! Il le fallait. Surtout que le châtain venait de substituer le parasol à son propriétaire. Dans quel but ? Hmmm.. Attendons encore un peu avant de dévoiler la raison, il semblait encore avoir le potentiel pour empêcher Green de faire ce qu'il s'apprêtait à faire.

-  Je ne sais pas si vous parlez de vol, mais le vol est sévèrement puni par la loi, et vous risquez gros. Je me dois de vous déconseiller cela. C'est une mesure importante. 

- Oui, c'est sûr. Mais lorsque l'on vole, c'est pas pour se faire attraper..

Merci Captain Obvious pour cette explication sur le vol, ça se voit que t'as du métier ! Par contre, c'est fou ce qu'il pouvait avoir un balais là où Green pensait, cet androgyne ! Ne vous inquiétez pas pour lui, Vert était là pour le lui enlever. Quel bravoure et quel altruisme de la part de Greenou ! C'était incroyable. Jadïd devait être subjugué ! Je plaisante, bien évidemment. Le parasol en main, il sortit une Poké Ball de l'autre, prêt à passer à l'action. Green n'était pas pressé, il suffisait d'attendre le bon moment. Oui, celui-là, où tout le monde était concentré.. Car les douze candidats venaient de se rassembler au centre de la scène, avec le speaker tourné vers le public, et donc dos aux prix. Il s'exclama encore une fois avec cette voix inaudible et ultra-saturé car il ne savait pas réglé son micro:

- Et enfin, mesdames et messieurs, le moment que vous attendiez plus ! Qui est le grand gagnant de ''S'humilier pour gagner'' ? Sachez que c'est vous, et seulement vous qui avez voté pour désigner ce gagnant qui repartira avec les deux prix : Un magnifique Tentacruel, et sa Tentacruellite ! Et oui ! Incroyable prix pour cette édition spéciale ! Alors nous allons faire le décompte.. Faites-le avec moi..

- Hmmm.. Tu crois que si je brisais cette vitrine avec ton parasol et que je me barrai vite fait, tu serais considéré comme complice? Ne réponds pas, je connais la réponse..

- ROULEMENTS DE TAMBOUUUUUUUUUUUURS ! 10..

Il y avait une musique de fond très forte, qui allait s'accélérer au fur et à mesure du compte à rebours. Sous les yeux de Jadïd, et sans demander l'avis de ce dernier, il frappa d'un coup sec la vitrine avec le bout du parasol. Tout le monde était focalisé sur le petit show de l'autre mariole qui n'avait pas encore mué et qui se sentait crédible car c'est lui qui avait le micro. Bref.. La vitre se brisa en morceaux sous l'impulsion de Vert. Sauf que comme ça n'était pas un pro, et bah il y avait quelques bouts de verre qui avaient entaillés les doigts du jeune homme, qui grimaça fortement.

- 6....5....

Green n'avait malheureusement pas le temps de se plaindre, il tendit rapidement le parasol à Jadïd en secouant sa main. Espérons qu'il le rattrape, sinon le pauvre objet auquel il tenait sûrement allait très certainement tombé par terre, déjà qu'il devait être abîmé à son extrêmité (je parle du parasol) ! Ca allait être très tendu – non je plaisante ils allaient se faire choper – niveau timing, le châtain se dépêcha de se saisir de la gemme et de la Poké Ball, dans laquelle il rappela Tentacruel – qu'il relâchera.. Enfin je pense - . C'est bon, parfait, suffisait qu'il se barre maintenant ! Nan, attendez, ne me dites pas que..

- Et le grand gagnant est, avec 69% des voies.. GERARD LE PARJURE ! FELICITATIONS! Le speaker se tourna vers l'aquarium et la vitrine: Vous gagnez ce Tenta.... QUOI?

Grillé comme une saucisse qu'il était le Green. Tant pis.. Le châtain regardait, avec un petit sourire provocateur le speaker médusé (fufu quel jeu de mots). Il ne s'attendait probablement pas à ça. Cette vermine venait de voir son émission réduite à néant par une crapule qui essayait de dérober les prix ! Ca n'allait pas se passer comme ça.. Tout le monde autour de lui et Jadïd les fixèrent, tous aussi offusqués que méprisants. Le dénouement n'avait pas vraiment été comme pour vous, et ce pauvre Géralt.. euh Gérard n'allait pas avoir son précieux Pokémon. Quel dommage.. En parlant de Pokémon, Vert sortit dans son dos Roucarnage. C'était le meilleur moyen de fuite possible. Arquant un sourcil, il ne put s'empêcher de provoquer le speaker, sans doute sous les yeux honteux et apeurés de Jadïd. Ou bien peut-être qu'il s'était réfugié derrière Green, comme il était aussi coupable que lui, dans un sens.. Car bon, sur le parasol, c'était surtout ses empreintes à lui. Il ne semblait plus avoir le choix!

- Oops.. Dommage.

- N-n-n-n-non non NON ! ARRÊTEZ-LES ! Police, Poliiiiiiiiiiiiiiiiiiice!

Le châtain n'attendit pas plus longtemps avant de bondir sur le dos de son volatile. Après tout, maintenant ils allaient devoir se barrer très loin d'ici. Oui ''ils'', car il a bien dit ''arrêtez-les'', et je doute que les policiers soient très conciliants avec un hips... androgyne tenant l'arme du vol et qui est aussi persuasif que Green quand il doit faire des courses ou un truc dans le genre, histoire que vous puissiez comparé. Le Roucarnage était bien assez grand pour les accueillir tous les deux. Green finit par tendre la main à Jadïd - en tenant ses sacs de l'autre, bien les priorités -, il n'allait pas le laisser là. Même si c'était complétement de sa faute s'il était lui-aussi dans l'embarras.

- Grouille-toi ! J'te rachéterai un parasol et tout c'bordel, mais monte!

Green leva les yeux, et vit que la sécurité se rapprochait à grande vitesse. Il y avait des hommes à terre, sur des Arcanins, qui étaient en train de débouler de toutes parts. Sans doute aussi des policiers sur des pokémons vol. Alors qu'il se dépêche, sinon tant pis ! D'ailleurs, s'il accepte de monter sur le piaf, je laisse libre choix à son narrateur quant à ce qui les poursuit ! Après tout, c'est tellement plus marrant ! Enfin pour le châtain aux yeux émeraudes.. Car Jadïd devait être plus circonspect devant la situation. Qu'importe, même si la main du châtain pissait le sang dû aux taillades, il se devait de la saisir s'il ne voulait pas finir en taule, et, pur lui, ne pas devenir une honte auprès de certaines personnes. À ce moment, un certain sentiment emplit Green : Celui de l'excitation de ne pas savoir comment cette histoire allait se finir pour cette Gemme. Et puis, ça allait faire une ''aventure'' de plus avec des niais (Gérard en PLS parce qu'il a pas vu son prix) à raconter à Alice..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green] Lun 8 Aoû - 6:58

Vous savez qu'est ce qui y était le pire...? Jadïd était persuadé qu'il allait être capable de convaincre Green de ne pas faire son action. Il était sur qu'on pouvait raisonner le fameux Green, avant qu'il fasse une action inconsidérée... Et ouais, Jadïd avait une impression très grande des gens, et pensaient véritablement que les gens pouvaient faire mieux, et pouvait se faire sauver de mauvaises actions, par de bonnes considérations... Si c'était pas joli, non...? Il allait le regretter amèrement, vous voulez dire ! Car en effet, il remarqua très vite que le fameux Green ne semblait pas prêt d'arrêter. Il attrapa le fameux parasol du jeune homme, le beau petit parasol rose, que j'ai cité en début de RP, dont on n'avait pas du tout penser que ce parasol aurait cette utilité, si vous voulez mon avis, mais passons sur la question, et décida visiblement de l'utiliser, étant donné qu'il déclara, de manière très philosophique et profonde...

- Oui, c'est sûr. Mais lorsque l'on vole, c'est pas pour se faire attraper..

« Non, attendez, il y a peut-être d'autres moyens de...! »

Ah tient... Bon mon cher Jadïd, il était trop tard, maintenant, mais devant l'inévitable, le fameux jeune garçon aux cheveux blond commençait à accepter la possibilité de s'humilier sur scène, devant tout le monde... Pourquoi cela ? Et bien, car s'humilier devant le monde entier, au moins, c'était légal, et on ne risquait pas de se faire arrêter par la police. Alors qu'à l'inverse, ce qui était entrain de faire le fameux Green... Et bien, c'était tout à fait illégal, et tout à fait interdit, ce qui sont des synonymes, mais que voulez vous, je dois faire plus long que Green, donc, faut bien que je rajoute des phrases qui servent à rien. Comme cette dernière phrase. Comme celle-ci. Comme celle-là... Bon d'accord j'arrête. Bref, en tout cas, Jadïd songeait à fuir, mais idiotement, par peur, il était littéralement paralysé par les évènements. Il n'osait même pas bouger, surtout quand le fameux Green commença...

- Et enfin, mesdames et messieurs, le moment que vous attendiez plus ! Qui est le grand gagnant de ''S'humilier pour gagner'' ? Sachez que c'est vous, et seulement vous qui avez voté pour désigner ce gagnant qui repartira avec les deux prix : Un magnifique Tentacruel, et sa Tentacruellite ! Et oui ! Incroyable prix pour cette édition spéciale ! Alors nous allons faire le décompte.. Faites-le avec moi..

- Hmmm.. Tu crois que si je brisais cette vitrine avec ton parasol et que je me barrai vite fait, tu serais considéré comme complice? Ne réponds pas, je connais la réponse..

- ROULEMENTS DE TAMBOUUUUUUUUUUUURS ! 10..

« Arrêtez ! Arrêtez !! »

Il avait répondu... Et Jadïd savait très bien. En effet, qu'il serait tout de suite prit en plus. Et qu'il serait reconnu... En effet, sa fugue avait fait qu'il avait été un peu signalé dans les commisariats, extrêmement rapidement, étant donné que les Plasmas et les FPI collaboraient. Bien sur, Jadïd n'était pas recherché de la même façon qu'un criminel... Mais il était plus que probable que les policiers dès qu'ils allaient intervenir, allait reconnaître le fameux jeune travesti. Surtout que vu sa tenue, et ses cheveux, c'était pas comme s'il était difficilement reconnaissable. Mais bref, donc, il suppliait le fameux Green d'arrêter... Mais il n'était pas non plus totalement stupide... Jadïd savait que cela ne servait à rien, et que le fameux Green n'allait pas arrêter... Il serait peut-être temps de s'enfuir... Il était prêt à prendre la fuite, quand soudainement, le son hyper saturé du micro retentit encore une fois, mais cette fois pour dire :

- Et le grand gagnant est, avec 69% des voies.. GERARD LE PARJURE ! FELICITATIONS! Vous gagnez ce Tenta.... QUOI?

« Aie. »

C'est le cas de le dire. Vous êtes dans la merde. Non seulement Green les avait mit dans un sacré bordel Le fameux speaker, qui me donnait envie de l'égorger, vu le bruit insupportable que provoquait son micro, étaient entrain d'ouvrir des yeux exhorbité, en voyant la situation. Bon, qu'on soit clair, je n'ai absolument aucun remords pour lui. Même Jadïd n'avait pas spécialement de remords pour le speakers et les organisateurs de cette immense farce, qui n'était, si vous voulez mon avis, même pas drole... Bref, vous comprenez mon avis, et même celui de Jadïd... Si Jadïd n'était pas aussi peureux, et ne craignait pas la police, il aurait même approuvé... Non, ce qui était dégueulasse, il fallait bien l'avoir, c'était pour le pauvre Gerard. Personne ne connaissait ce qu'il avait fait, ni même ses motivations, ni même ce qu'il était vraiment, mais ce pauvre mec était vraiement une victime. D'ailleurs, je sens qu'il va rejoindre le panthéon de nos dresseurs de merde, des PNJ apparaissant régulièrement, comme grosse victime à chaque fois... mmmh... J'vais y réfléchir... Huhu.

- Oops.. Dommage.

- N-n-n-n-non non NON ! ARRÊTEZ-LES ! Police, Poliiiiiiiiiiiiiiiiiiice!

« Non ! Je suis innocent ! »

Bon, au moins, il y a avait un avantage ! Aucune emprunte digitale de Jadïd était situé sur le fameux parasol, vu que Jadïd, regardez l'avatar, portait des gants en cuir, l'empêchant de mettre ses emprunte partout. Bon, en vrai, c'était pour pas s'abimer les mains. On s'abime les mains tellement vite. Sauf que... Jadïd n'allait pas être accusé du crime. Il allait être accusé d'être complice du crime. Alors, au moins, l'avantage... C'est qu'il n'avait que quinze ans. Donc, s'il se faisait arrêter, c'est son père qui serait contacté, et si Green ne se faisait pas arrêter lui, et bien Sarama Ibn-Saoud, le père de Jadïd devrait payer réparation et compensation... Mais vous savez le plus drole...? Si le fameux Speaker et organisateur de l'évènement avait si peur... C'est qu'il savait qu'il mentait sur sa marchandise ! Et donc, qu'il serait très probable que l'enquête l'amène, lui, VRAIMENT devant le tribunal !!! On ne rigole pas avec les prix mensongers, et les faux... C'est pour cela qu'il devait arrêter le plus vite possible les deux. Les candidats, en effet, avaient signé un papier pour participer, stipulant qu'ils s'interdisaient de faire des actions en justice envers l'émission...

- Grouille-toi ! J'te rachéterai un parasol et tout c'bordel, mais monte!

« Je... Je vous assure que si nous nous en sortons, je vous étripe ! »

Oui Jadïd... oui... C'est ça. On te croit. C'est bien mon garçon. On te croit tout à fait, et on trouve tout à fait ça réaliste, l'idée que tu arrives à étriper Green. Plus sérieusement, il était plus probable que dans cette course poursuite, Green s'enfuit -cela serait mal vu pour un maître de la ligue de se faire capturer par la police pour un petit vol, et que le pauvre Jadïd se fasse arrêter, lui, par la police... Mais bon, passons sur ce point. Il était inutile dans cette situation de prévoir l'avenir, étant donné qu'on n'en savait rien. Mais cela ne changeait rien... Le fameux jeune garçon aux cheveux blond était furieux contre le fameux Green... Et ce n'était pas du genre à pardonner aussi facilement. Trousselin, lui, ne comprenait... Rien de rien. Le petit Pokémon trousseau cliquetait, tout content, à côté de son dresseur...

« Ahlala... Ils sont nombreux... Comme sont-ils arrivés si vite... »

En effet ! Les policiers étaient extrêmement nombreux, et arrivaient à toute vitesse. Pour répondre à ta question, Jadïd, c'était tout simplement que l'un des commissariat annexe de la ville d'Illumis était situé juste à côté... Donc, bien entendu, ils avaient sur très vite ce qui était entrain de se passer... Donc, il venait à toute vitesse, pour arrêter le fameux Green, et le fameux Jadïd... Jadïd serait bien resté, mais il eut tellement peur, qu'il décida totalement d'entrer dans la case de complice, et rejoignit Green, sur le fameux Roucarnage. Heureusement que Jadïd était très léger, car si le Roucarnage avait la place de prendre les deux, s'ils avaient été plus lourd... sans doute que le Roucarnage auraient eu du mal... Jadïd avait horriblement peur. Qu'est-ce qu'il était entrain de faire ! Ils devaient fuir le plus vite possible ! Et vite ! Sinon... Aieiaieiaieaie... Pourquoi... Pourquoi ça devait se passer comme ça !

« Dépéchons-nous ! »

En effet... Mais vous le savez le pire ? Et bien, deux policiers regardaient une photographie, un peu plus loin... Ils étaient au courant que Jadïd était un jeune fugueur. Donc, le jeune garçon aux cheveux blond était DEJA repéré. Si c'est pas formidable ! Pour les policiers bien sur. Bref, en tout cas, on pouvait voir les premiers Lance-Flamme, envoyé pour tenter de faire fuir les deux dresseurs à pieds. Non que la Brigade Aérienne n'arrivaient pas -on pouvait voir les Roucarnage, et même deux Etouraptors, appartenant aux chef de la Brigade des dresseurs Aériens-, mais cela serait plus aisé de rattraper des criminels en fuite à pied, que des criminels en vol... Bref, la situation était apocalyptique... Jadïd avait tellement peur, qu'il se demandait par quel miracle, il ne s'était pas encore évanoui... Bref, un lance flamme le frolla, et il pensa un petit cri, se serrant le plus fort possible contre le pauvre Green... Enfin, pauvre... Il l'avait bien mérité, quand même. Faut l'avouer...
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green] Lun 8 Aoû - 23:11

- Non ! Je suis innocent ! 

Green était exaspéré par le comportement de ce garçon. Il ne comprenait pas que crier ''je suis innocent'' à des FPI qui ne veulent qu'exercer le pouvoir qu'ils ont sur les premiers sur lesquels ils le peuvent ! Sachez que ce n'est pas une critique personnelle – car je respecte Ô combien les policiers et leur travail (à part quelques exceptions) – mais bien la vision des choses du châtain, je le précise. Par contre, je remercie Michel Dexila pour mon faux raccord quant aux gants de Jadïd, j'avais oublié ce détail ! Et bien oui, il pouvait très bien être considéré comme innocent du coup. Enfin ''innocent'' et ''traîner avec Green'' je ne sais pas pourquoi mais.. Je trouve que ça ne va pas bien ensemble. De plus, puisque cette émission était une arnaque, le motif de l'arrestation importait peu, tant qu'on les coinçait ! Ils ne le savaient pas encore, d'ailleurs. Et imaginez leurs têtes quand ils se rendront compte que ça n'est pas une Tentacruellite, mais un gros fake ! Ou peut-être une autre Méga-Gemme ? Sûrement ! Laquelle ? Surprise, on verra (le narrateur de Dai aime beaucoup le ''Y'', oui c'est un indice fufu), ça n'est pas important pour le moment, surtout que le châtain en a déjà une ! Bref, Jadïd menaça Green alors qu'ils étaient dans une position critique. Enfin, quand je dis ''menacer'', c'est un bien grand mot, car le menacé ne semblait pas avoir très peur du blondinet. Mais pour quoi ? Sa façon de s'habiller peut-être ? Ses manières ? Un peu de tout..

- Je... Je vous assure que si nous nous en sortons, je vous étripe ! 

- Essaie déjà de pas te faire étriper toi-même..

Oui, c'était un bon conseil. Il était décidément très avisé aujourd'hui, Green ! Et aussi très perspicace. Car au lieu de brailler et de se plaindre, il ferait mieux de monter sur le volatile du Maître au lieu d'essayer de faire la moue et de s'énerver ! Surtout que son Pokémon ne le rendait pas très crédible.. Lui semblait tout content. Apparemment, il n'avait pas trop suivi ce qu'il venait de se passer ses dernières dizaines de secondes. Mais pendant que monsieur Ibn-Sahoud faisait son petit caca nerveux en informant Green de ce qu'il allait lui faire, et bien ils perdaient du temps. Un peu trop même. Un dernier commentaire avant de se mettre en route, votre altesse androygne?

-  Ahlala... Ils sont nombreux... Comme sont-ils arrivés si vite... 

- Tu crois vraiment que c'est le meilleur moment pour tes questions existentielles ? En route, Roucarnage!

C'est vrai que le moment était particulièrement bien choisi par le blondinet pour se demander comment la brigade avait fait pour arriver aussi vite. Fallait croire que le plateau télévisé était surveillé de toute part. Ironie du sort lorsque l'on sait qu'il y avait tromperie sur la marchandise. Mais il fallait surtout se barrer, et vite ! Il l'avait enfin compris, et s'était installé derrière Green sur le volatile. Heureusement que celui-ci était costaud. Deux personnes allaient le ralentir, mais bon, c'était ''son Roucarnage'', ça ne devrait pas poser de problèmes. Oui, il sous-estimait très clairement les forces internationales de police ! Surtout qu'il y avait des Arcanins sur terre, ainsi que des Etouraptor et des Roucarnages pour le ciel ! Ca n'allait pas être simple. Tant pis ! Aux ordres de son maître – qui était peu rassuré mais en même temps endiablé par cette situation - , le Pokémon se mit à battre des ailes pour commencer à prendre de la hauteur. C'était le meilleur moment pour Jadïd de faire une autre remarque dont le monde n'aurait pas pu se passer. Quel fin penseur! Ecoutons sa divine parole:

-  Dépéchons-nous ! 

Merci, prophète ! C'est sûr que sans toi, Green aurait pris tout son temps et aurait bu son chocolat chaud tranquillement avant de se mettre en route ! Bon, on arrête de plaisanter ! Un Lance-Flammes d'un Arcanin avait fusé de je-ne-sais-où et avait frôlé le pokémon et Jadïd ! C'était pas passé loin. D'ailleurs, ce dernier, froussard, s'était agrippé et collé au châtain. Raaah mais qu'est-ce qu'il foutait celui-là, il pouvait pas s'écarter ! Il n'était pas aidé en tout cas. Ca n'était qu'un Lance-Flammes ! Mais quel peureux, j'vous jure ! Le Roucarnage était suffisamment haut, à présent ! Vert jeta un rapid coup d'oeil derrière lui, et ça arrivait en masse.. Pas de temps à perdre.

- Fonce, Roucarnage ! Faut qu'on les sème!

Plus facile à dire qu'à faire. Roucarnage devait quand même supporter Green, Jadïd et les achats du premier qu'il ne comptait pas lâcher. Il fallait faire avec. Le rapace se mit à foncer au-dessus des toits plus ou moins contemporains (d'ailleurs je pense que s'il y a un fin connaisseur de l'architecture de Paris entre nous deux, narrateurs, ça n'est pas moi) du clone de la ville lumière, tentant en vain d'aller plus vite que les Etouraptor qui, plus agiles et plus légers, étaient en train de rattraper le Roucarnage, alors que les Arcanins les suivaient à terre au cas-où ils se posaient. En voyant ce qui arrivait, le châtain n'avait pas trop le choix, fallait s'en prendre aux flics.. Et tant pis pour la loi et tout ce patacaisse!

- Accroche-toi ! Roucarnage, Cyclone!

D'un battement d'aile, l'oiseau se retourna. Il était tourné à environ 30°, ce qui faisait qu'effectivement Jadïd avait plutôt intérêt à s'accrocher et à pas tomber. Sinon ? Bah vous verrez si ça arrive. Bref, bien cramponé à son volatile, et lâchant un sac (la tristitude)  il observa ce dernier créait une grosse tornade au beau milieu des toits ! C'était pas très éthique, et encore moins légal d'opposer de la résistance (Luced les niais désapprouve ça) aux FPI ! Ca tombait bien, il n'avait pas l'étiquette du bon garçon qui était droit. Non, il n'était pas du tout comme Red sur certains points, et c'était pas plus mal. Il était bien loin des idéaux de paix, et préférait largement jouer les ''bad boy'' ces derniers temps. Le pauvre Jadïd était embarqué dans cette affaire contre son gré ! En constatant que les Etouraptor avaient été stoppé par le cyclone – qui avait amené avec eux de gros nuages sur la ville, la rendant plutôt sombre - , le volatile se remit à voler à toute allure, mais son dresseur lui murmura un nouvel ordre..

- Plus bas Roucarnage, plus bas..

Et oui, c'était sans doute la meilleure chose à faire ! Au lieu de faire le guignol au-dessus de la ville, il fallait mieux voler à basse altitude, juste au-dessus des toits. Vert savait très bien que c'était une meilleure solution. Et avant tout, il fallait ralentir l'allure car là ça allait trop vite, sans doute beaucoup trop vite même pour Jadïd. D'ailleurs, pendant ce moment de répit où il ne semblait y avoir aucun danger. J'ai bien dit ''semblé''. Ou bien ils avaient déjà abandonné. Après tout, ça ne serait pas plus mal pour l'animateur, car ils ne risquaient pas de venir se plaindre en disant ''coucou on a volé ça mais c'est un fake, du coup on peut être remboursé''. Pendant ce calme – avant une tempête ? -, Green en profita pour parler à Jadïd, qui semblait toujours aussi accroché au premier et peut-être un peu pâle comme un cachet d'aspirine... Ou ça n'était qu'une impression ? Mystère.

- Ca a l'air d'être passé. Pas trop secoué? Tu peux arrêter de te coller hein.

Toujours aussi sec le Greenou. En fait son début de phrase était plutôt correct, et puis il venait aux nouvelles puis vas-y viens, et prends ta remarque bien placée dans la tronche. Roucarnage planait doucement au-dessus d'une rue plutôt grande, au bout de laquelle se situait la Tour Prismatique. Ils auraient mieux fait de partir hors de la ville, mais ils ne se souviendraient très certainement pas de leur visage. Le châtain avait envie de se poser au sommet de celle-ci avec son complice et de savourer ce ''coup de maître'' comme il se doit. Mais est-ce qu'ils avaient vraiment réussi à les semer en volant à basse altitude, comme un fantôme au-dessus des toits. La tornade avait-elle effacé leurs traces ? Huhu, je ne déciderai pas de ça ! Car je n'en ai pas envie, tout simplement ! Le mégalo attendait déjà la réaction de Jadïd. Il ne lui avait toujours pas demandé son nom, au fait. Par contre, Green était fier de lui. Il ne manquerait pas de raconter cette petite péripétie à Gio.. Ah lui non. À Alice, surtout !  Enfi si elle était finie. Et si cet androgyne allait bien, ça serait dommage de devoir aller à l'hosto en urgence parce que monsieur a fait un malaise.. Alors, qu'allait-il se passer?

HRP:
 

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green] Mar 9 Aoû - 6:57

Mystérieusement, la petite menace du fameux Jadïd avait aussi bien marché... Qu'un Magicarpe était capable de cracher du feu. Oui j'adore cette expression. Il faut comprendre que mes derniers RP auront permit, premièrement de créer l'expression, et deuxièmement, grâce à Green, il faudra se préparer à revoir Gerard le Parjure, un échec constant, qui n'arrive jamais à faire ce qu'il veux, à cause de son inutilité chronique, ou bien, pire encore, des actions d'autres, qui brisent ses quelques rêves et espoirs. Bref, un personnage qu'on allait sans doute revoir, avec une satisfaction, un plaisir malsain, qui nous fera beaucoup rire ! Eheheheh. Je suis une horrible personne, et je mériterais d'aller croupir en Enfer, à côté de Judas et Hitler. Bref, les policiers semblaient motiver à arrêter ses deux voleurs... Très motivés. Il fallait croire que le rendement de la police d'Illumis avait tendance à froler le zéro, voir le négatif, donc, là, il était pas question de rater. Mais du côté de Jadïd et Green, alors...

- Tu crois vraiment que c'est le meilleur moment pour tes questions existentielles ? En route, Roucarnage!

Il avait raison. Là, il n'y avait qu'une chose à faire : FUIR LE PLUS VITE POSSIBLE AAAAAAAAAAAAH ! Alors, vous allez me dire, c'est pas très couratgeux. Et c'est vrai. C'est pas très courageux. Mais qu'est-ce qu'on s'en fiche ! Le courage, ça ne sert à rien, quand on finit en taule ! Alors comme dit précédemment, le fameux Jadïd n'allait pas finir en taule. Il allait juste finir chez son père, avec une très forte amande, et sans doute, la pire punition de sa vie, avant de rentrer de force dans l'Ordre Plasma. Donc ça va ? Non ça va pas du tout. Le jeune garçon ainsi, vit ses pieds, et le reste de son corps, d'ailleurs, s'envoler dans le ciel, et s'accrocha donc fortement au fameux Green. Hors de question de tomber. Déjà qu'il n'était pas très solide par nature... S'il tombait, on risquait de ne retrouver de lui, que de la purée... Ce qu'il devait avouer, ne l'enchantait guère. Genre pas du tout.

La poursuite commençait ! Le fameux Green semblait parfaitement adapté à la situation. Peut-être l'avait-il déjà fait ? Quoiqu'il en soit, le fameux Roucarnage, bien qu'alourdit, était tout à fait capable de gérer la situation. Grâce à l'attaque Cyclone qu'il avait provoqué, la plupart de ses adversaires étaient hors jeu, car ils ne pouvaient pas approcher, sans risquer d'être destabilisé par le vent. D'ailleurs, les plus courageux d'entre eux, qui avaient tentés, et bien, manquaient de tomber de leur monture aérienne, et devait vite quitte le cyclone, s'il ne voulait pas réussir cette action, chose, que d'habitude, on aime bien réussir les actions qu'on entreprend, mais quand celle-ci consiste à tomber de l'endroit où on est... Et bien, ce n'est pas spécialement cool. Surtout, qu'il fallait bien l'avouer... Et bien, il était un peu haut quand même... Donc, bon, c'était pas terrible, si vous voulez mon avis.

On a demandé un expert d'architecture ? Non ! Mais le voilà ! En effet, le vol au dessus de la ville inspiré de Paris, se faisait au dessus d'immeuble, si on les transpose à notre histoire à nous, purement XIX siècle, créer après les grands changements opérés dans la capitale par le Baron Haussmann, à la demande de l'empereur des français de l'époque Napoléon III. Ces grands ilots, tracés sur des lignes rectilignes -on a même appelé la technique d'Haussmann, de traçer ses routes « au canon », avait eu l'intérêt de créer une meilleur hygiène dans la capitale, et était fait pour mieux distinguer les populations. Tandis que les combles et les rez-de-chaussé était reservé à la plèbe, les étages, surtout le premier, le plus noble, était reservé aux bourgeois parisiens, qui s'enrichissaient grandement à cette période. Mais ses constructions de grandes avenues clairs et dégagés, qu'on peux voir aussi à Illumis avait aussi un intérêt stratégique : en effet, dans une telle avenue, impossible de faire des barricades.

Après cette digression très intéressante sur la construction de la ville actuelle de Paris -il ne reste quasiment rien du Paris médiéval-, retournons un peu à notre RP, et nos deux fuyards. Mais pourquoi Jadïd ne parlait pas ? Il ratait toute la course. Et bien... Notre fameux Jadïd s'était serré contre Green, et fermait les yeux, en priant tout les Dieux de la cosmologie Pokémon, qu'on vienne le sauver. On put voir à un moment son joli béret rose s'envoler, à cause de la situation, et les vêtements très jolis, mais très ample du jeune garçon, voyait le vent s'engouffrer violemment dedans, rendant le vol extrêmement désagréable... Heureusement, au bout d'un moment, sans que Jadïd sache pourquoi, étant donné qu'il ne regardait pas ce qui se passait car, il avait bien trop peur, et bien, la situation se calma, et le fameux Green lui déclara, tranquillement, comme si de rien n'était :

- Ca a l'air d'être passé. Pas trop secoué? Tu peux arrêter de te coller hein.

« Dé... Désolé... »

Quel politesse... Cela en devenait limite risible. Il disait merci à un mec qui : 1) l'avait demandé de participer à une émission qui consistait en s'humilier ouvertement devant tout un public. 2) devant son refus, avait prit son parasol et avait accepté une vitre. 3) l'avait emporté dans une course poursuite... Bon, on va dire quand même qu'il avait été gentil pour la fin, étant donné que le fameux jeune garçon avait quand même risqué de se faire choper par la police, ce qui aurait été problématique, il faut bien l'avouer. Mais bref, au moins, le vol était maintenant plus calme.. Jadïd desserra quelque peu le fameux Green, et ouvrit de nouveau les yeux, étant donné que tout semblait s'être calmé... Une fois qu'il était mieux niveau position sur le fameux Roucarnage, il déclara, avec la voix légèrement tremblotante, montrant que le jeune garçon ne s'était pas totalement remis de ses frayeurs :

« C'était mon premier vol... Et j'avoue que je n'ai pas hâte de recommencer... C'était pas terrible... Merci de m'avoir sauvé... Mais si c'est de votre faute que je suis dans cette situation... »

Oui, Jadïd, c'était ton premier vol... Dans les deux sens du terme ! Après tout, tu viens aussi de commettre ton premier larçin ! Pauvre garçon... Je pense pas qu'il serait patticulièrement content de s'en rendre compte. Bref, le jeune garçon continuait de remercier le fameux Green, même si grâce à la fin de la phrase, on sentait qu'il remerciait qu'entre guillemet. C'est vrai qu'officiellement, le fameux Green l'avait sauvé... Mais dans les fait, était-ce vraiment sauvé, quand on est aussi responsable de tout ce qui s'est passé ? Mmh... Je pense qu'il y a un vrai débat philosophique, morale, et éthique possible à faire... Je plaisante bien sur : bien évidemment que Green avait sauvé Jadïd, mais il était quand même responsable de tout cela. Donc, Green était à la fois à remercier sur un poin, et à critiquer sur l'autres... Mais pendant que je déblatère des choses totalement inutile, depuis un immeuble, on put voir une sarbacane tirer un petit aiguillon, qui vient directement se planter dans l'aile du Roucarnage, qui était entrain de planer à basse altitude...

« Que ? »

En effet, juste après avoir été piqué par la seringue, le fameux Roucarnage commença à avoir du mal à voler... Utilisant ses dernière forces, il permit un atterissage pas trop difficile... Et tomba raide par terre. Mort ?!!! Non, je vous rassure. Il pionçait juste comme un loir, un peu comme le nouveau Koala d'Alola, l'un de ses pokémons assez sympa, mais que personne ne retient, car bah... Il y en a des tellement mieux. COMME UN PUTAIN DE NOADKOKO DE 10 METRE QUI EST UN DRAGOOOOOON BOOOM. Hum. Excusez moi... Bref, le vol était maintenant terminé pour les deux voleurs -et ancien volant- et surtout, ils étaient maintenant à terre... Position qui rendait la situation extrêmement complexe, si vous voulez mon avis, car pour la fuite, et bien, maintenant, il fallait trouver une autre situation. D'ailleurs, le jeune garçon, marqua encore une fois son utilité, en déclarant :

« Votre... Votre Roucarnage !! »

Ouaaaaaaaaaaaah ! Merci Jadïd ! On aurait jamais repéré le problème, si tu ne l'avais pas déclaré ! Tu est d'une utilité tellement incroyable pour Green. Le pauvre... Il devait se dire qu'il avait prit sans le vouloir le PIRE acolyte du monde, pour ce genre de situation... Bref, des policiers commençaient à venir dans les différentes ruelles... Tout ça pour ça ? De simples voleurs ? Bah, oui, mais ses simples voleurs avaient attaqués le Graal de l'Imbécile : la Télévision. Et il fallait être exemplaire. D'ailleurs, sur la rue principale, on pouvait voir le fameux présentateur de l'emission, avec deux policiers, ceux qui avaient eu la photo de Jadïd, tout à l'heure, qui était essouflé, et qui tentait de reprendre justement son souffle. Les deux fameux voleurs, enfin, le voleur et le pauvre jeune homme semblait purement coincé. Enfin, coincé est un bien grand mot, quand on avait affaire à un maître de la Ligue, et un dresseur d'exception comme Green.

[HRP : Ne te sens SURTOUT pas obligé de sauver la peau de Jadïd ! Il serait très intéressant qu'il soit capturé par la Police. Et il pourra pas accuser Green, étant donné qu'il n'arrive pas à se souvenir de qui est ce fameux mec dont il a l'impression de l'avoir déjà vu !]
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green] Mar 9 Aoû - 12:10

- Dé... Désolé... 

Donc il s'excusait. Foutre quelqu'un dans la merde avec soi-même et puis se plaindre qu'il vous colle trop, et le pauvre – qui n'avait rien fait – disait ''désolé'' au châtain comme s'il venait de fauter ! Ironie du sort, non ? Mais pour Green, c'était on ne peut plus normal qu'il ne s'excuse ! Déjà qu'il l'avait aidé à s'en sortir, même s'il ne semblait guère avoir le choix, en se mettant un peu plus en danger lui-même, alors il avait pas intérêt à ne pas faire le conciliant ! C'était un acte rare de la part de Vert, Jadïd n'avait pas intérêt à l'énerver ! Déjà qu'il ne se trouvait pas être totalement rassuré même si la tempête semblait être passée.. Enfin, c'est ce qu'il croyait. Pendant cette période de zenitude la plus totale – ou pas -, le blondinet remercia à moitié le jeune homme:

- C'était mon premier vol... Et j'avoue que je n'ai pas hâte de recommencer... C'était pas terrible... Merci de m'avoir sauvé... Mais si c'est de votre faute que je suis dans cette situation...

- De ma faute? Le Roucarnage – qui était encore dans un état normal – se stoppa d'un coup sec, et Vert se tourna vers Jadïd: Fais gaffe à ce que tu dis, j'aurais très bien pu te laisser là-bas.

Green l'avait fusillé du regard lorsqu'il l'avait regardé. Lui qui n'avait déjà pas l'air très à l'aise sur le rapace n'allait sans aucun doute pas l'air très plus avec que le rival de Red lui ait répondu aussi sèchement. C'est vrai que c'était de sa faute, mais ça avait été plus fort que lui ! Et puis il aurait pu le laisser en plan pendant que tous les flics se réunissent seulement autour de lui et que lui puisse partir pénard. Et il ne l'avait pas fait, alors bon, les reproches, Jadïd pouvait se les garder s'il ne voulait pas être lâché au beau milieu de nulle part et se faire choper par la police. D'ailleurs, en y repensant, le châtain ne peut pas faire de prison non plus, il n'est pas majeur. C'est Giovanni qui devrait payer l'amende ! Juste après que celui-ci lui ait fait prendre conscience de qu'il allait devenir, ça n'était pas la meilleure des manières de rendre la confiance que le Boss lui avait donné. Bref ! Pendant ce petit temps de pause, et lorsque le Roucarnage se remit à planer au-dessus des toits, Green n'avait absolument pas vu l'aiguille se planter dans l'aile du Pokémon. Il ne constata qu'en même temps que notre Captain Obvious du jour qu'il commençait à galérer à voler correctement.. Qu'est-ce que c'était que ça encore?

- Que ?

En essayant de réveiller son Roucarnage qui semblait être de plus en plus amorphe, il ne put rien faire contre l'atterrissage forcée de celui-ci en plein milieu d'une ruelle, non loin d'une des avenues menant à la Tour Primsatique. Le meilleur endroit au monde, en somme ! Ca commençait à ne pas sentir bon du tout. Lorsque le rapace fut posé, Green descendit immédiatement de celui-ci, stressé, pour aller voir ce qu'il lui arrivait ! C'était inquiétant, tout de même. Avant même que monsieur Ibn-Sahoud continue ses remarques aussi pertinentes que Red (ça n'est pas un compliment lorsque c'est le rival de Red qui le pense..), Green repéra l'aiguille dans l'aile de celui-ci. Il s'était approché de l'aile et essaya de la retirer, pendant que son Pokémon roupillait tranquillement. Ils s'étaient fait avoir ! Tout ça à cause de l'autre cruche qui pouvait pas s'empêcher de faire des remarques ! Raaaah. Même si la retirer ne changerait rien, puisque le Pokémon semblait avoir été endormi avec un produit soporifique très puissant, Green se saisit de l'aiguille et tira d'un coup sec en la lançant au loin.. Ah, monsieur Jadïd avait une nouvelle prophétie de l'instant:

-  Votre... Votre Roucarnage !!

Green se râcla la gorge pour ne pas s'énerver sur Jadïd. Ca n'était pas le moment en plus. Il ne savait pas trop quoi faire, d'ailleurs. C'est pas comme s'il était aidé.. On est jamais mieux servi que par soi-même, et aujourd'hui en était le meilleur exemple. Jadïd semblait du genre à plus s'inquiéter de la perte de son béret que de se préoccuper de là où il pourrait bientôt finir si ça continuait. Et ça serait une humiliation en plus, de se faire prendre.. Il aurait mieux fait de concourir. Je parle de Jadïd hein, car Vert avait encore bien une façon de se tirer d'affaires. C'était très risqué.. Mais cela pouvait marcher. Il entendait courir de tous les côtés. Les pas étaient très certainement ceux de quelques Arcanins qui allaient à toute allure dans les ruelles. Zut, zut, et triple zut! Green fut contraint de rappeler Roucarnage et n'eut pas le temps de dire ouf qu'il entendit, au bout de la ruelle et dans son dos:

- J'ai les fuyards en visuel ! Ils sont coincés ! Ils sont dans la troisième ruelle en partant de l'entrée Vendémiaire! Ils sont à pieds!

- .. Et merde. Cours!

Ils étaient coincés, comme l'avait fait remarqué ce policier un petit peu trop confiant sur son Arcanin ! Car en réalité, ça n'allait pas être aussi simple que ça. L'autre côté de la ruelle n'était pas encore coincé, et Green avait eu la subtile idée de se mettre à courir vers celle-ci. Sauf si monsieur Jadïd avait encore une vérité vérifiable à l'instant à déclarer. Apparemment non ! Le châtain s'était mis à courir à toute allure vers l'autre côté de la ruelle, en ayant revêti sa capuche – c'était toujours mieux pour éviter de se faire identifier vu à quel point il est important – ! Sauf qu'un autre Arcanin s'engouffra de l'autre côté de cette fameuse ruelle, avec également un FPI sur son dos. Ils étaient cernés. Vous pensez ? Noooon. Vert avait bien une solution pour s'en sortir, aussi dangereuse soit-elle. Laquelle ? Attendez, l'un des monsieurs gardien de la paix avait quelque chose à déclarer:

- Vous êtes cernés ! Les mains en l'air!

L'air fier de ce policier frappa Green. Il se sentait pousser des ailes pour la récompense qu'il risquait d'avoir, c'était tout. Un simple mercenaire qui aurait été des plus simples à corrompre. Cela dit, Vert n'en avait pas envie ! Dos-à-dos, les deux compères (enfin si on peut les appeler comme ça) étaient vraiment dans de beaux draps. C'était chacun pour soi.. Les deux Arcanins s'approchèrent dangereusement en montrant les crocs. En montrant les crocs ? Il méritait bien qu'on lui apprenne les bonnes manières. L'encapuchonné saisit discrètement une Poké Ball à l'arrière de sa ceinture. L'Arcanin – du côté de Green -  continuait à grogner. Cela fit sourire Green. C'était de l'intimidation ? Attendez.. Intimider le Maître de Kanto et Johto ? Quel affront ! Sans doute que Jadïd allait être très incommodé – une fois encore – par ce que le châtain allait faire, mais bon, c'était trop tentant. Le jeune homme sortit donc un autre Pokémon pour se positionner entre l'Arcanin et le dresseur. C'était le Drattak de ce dernier. Ce Pokémon qu'il avait encore du mal à dompter, mais qui était le seul qui puisse voler dans son équipe ! En voyant son adversaire, l'Arcanin grogna de plus en plus fort pour apeuré celui-ci. Le deuxième répondit par un véritable hurlement à en glacer le sang, qui fit même hérisser les poils du premier. Jadïd allait sûrement aussi sursauter. Green ricana légèrement. Ca c'était de l'intimidation, pas comme le pauvre toutou de feu du FPI.

- Je ne t'avais pas dit que tu allais pouvoir te défouler, Drattak ?

C'était vraiment le meilleur moment pour chauffer son Drattak. Je parle bien évidemment dans le sens de le motiver, pas dans le sens que Camilla aurait pu comprendre ! À ses mots, le Pokémon de Green n'attendit pas plus longtemps pour frapper d'un coup énorme et sec le sol de la ruelle afin de faire trembler le sol de celle-ci. Le policier a moins fait le malin quand le Séisme le fit tomber de sa monture et qu'il se retrouve au sol ! Jadïd avait peut-être aussi été mis en PLS par l'attaque, tout comme l'Arcanin qui l'assaillait. Mais peu importe, cette fois, fallait vraiment y aller ! Profitant de l'instant de confusion, il grimpa sur son Drattak, un peu stressé par la réaction de celui-ci, qui ne semblait que peu enclin à la décision de son dresseur.

- Râle pas, c'est que le début du carnage.. En route!

Et Jadïd, allait vous me dire ? Et bien il avait eu intérêt à suivre le châtain dans sa prise de décision, car le Pokémon – contre son gré – commença à prendre de l'altitude, alors qu'il avait envie d'écraser les pauvres Arcanin et tout ce qui allait lui barrer la route. Ca tombait plutôt bien car une nouvelle bataille aérienne allait très certainement avoir lieu. Mais avant, Vert eut une idée. Même si le blondinet avait encore le temps de monter sur le dragon s'il s'accrochait à ce qu'il pouvait, Green ne l'entendait pas de cette oreille. C'était un poids depuis un petit moment, alors tant pis pour lui ! Et puis si ça le tirait de ce ''petit problème'', c'était tant mieux ! D'un air sournois, il lui lança la Poké Ball du Tentacruel, avec un clin d'oeil:

- Il te sera plus utile à toi qu'à moi..

Quel goujat, Green ! Car non, ça n'était pas de la bonté de lui offrir ce cadeau dans ce moment parfaitement bien choisi. C'est juste que s'il se faisait prendre avec la Poké Ball du Tentacruel, l'on pensera qu'il a aussi la Méga-gemme sur lui alors que Vert allait les distraire pour qu'il s'enfuit ! Alors que ça ne serait pas ça du tout. Et ouais, il avait lâché Jadïd ! Sauf si le blondinet eut la vivacité d'esprit de s'agripper au Drattak, qui commençait à battre des ailes de plus en plus rapidement, créant un nuage de poussière sous lui. Alors, l'androgyne allait-il avoir une solution ou un nouveau commentaire pertinent sur la situation ? Ou essayer de sauver ses fesses en ayant compris très clairement les intentions du jeune homme ? Affaire à suivre, il a l'embarras du choix.. Enfin quand je dis ''l'embarras'', il n'en a que deux. La fuite ou la taule.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green] Mar 9 Aoû - 20:51

Coincé dans une ruelle qui amenait vers l'Avenue Vendémiaire... Vendémiaire... Savez-vous d'où ce terme vient ? Vendémiaire était un terme qui venait du calendrier révolutionnaire. Voyez vous, dans la même mesure que la création du mètre et du gramme, l'esprit révolutionnaire cartésien, anti-clérical, et bien, il y avait aussi but de révolutionner notre vie quotidienne, en plus de nos mesures traditionnels, qu'on a aujourd'hui adopté dans presque tout le monde entier. En effet, le calendrier chrétien, ses origines romaines et ses saints ont été alors abandonnés en 1791, au profit du calendrier révolutionnaire. Celui-ci, se voulant plus cartésien, l'année du calendrier républicain était découpée en douze mois de trente jours chacun (soit 360 jours), plus cinq ou six jours (selon les années) ajoutés en fin d'année pour qu'elle reste alignée avec l'année tropique (environ 365,24 jours). C'est pour cela que le coup d'état du général Bonaparte, qui va mettre fin au Directoire, est nommé le Coup d'Etat du 18 Brumaire, et non le coup d'état du 9 Novembre 1799... Bref... Je disais quoi déjà ?

- J'ai les fuyards en visuel ! Ils sont coincés ! Ils sont dans la troisième ruelle en partant de l'entrée Vendémiaire! Ils sont à pieds!

- .. Et merde. Cours!

Ah OUI C'EST VRAI ! C'était de ça dont je parlais ! Oui, donc, il faut bien comprendre que ni une ni deux, le fameux Jadîd commença à lui aussi prendre la route. Il n'avait rien à dire, de digne d'un bon Captain Obvious, cette fois, et avait prit la fuite, de suite, étant donné qu'il ne voulait pas se faire prendre ! Surtout qu'officiellement... Il était totalement innocent ! Bon sang de bonsoir... Il n'avait rien fait ! Rien fait du tout ! C'était trop injuste. Le fameux Green venait de mettre une capuche, mais Jadïd ne le remarqua même pas. Pour tout dire, il ne se souciait même plus de Green, et du fait que c'était de la faute du fameux Green si tout cela se passait... Mais bon, maintenant, il voulait juste s'en sortir. Il avait vraiment envie de se réveiller, et de se rendre compte que tout cela n'était qu'un rêve... Mais cela serait trop beau, vous ne croyez pas...? Car le pire était à venir, si vous voulez mon avis.

- Vous êtes cernés ! Les mains en l'air!

« Je me rend ! Je suis innocent ! C'est lui le coupable ! »

Encore une fois, le fameux Jadîd tenta cette vieille combine aussi utile que d'apprendre à un magicarpe crachant du feu... OUI J'AIME LES MAGICARPE QUI CRACHENT DU FEU. Bref, En effet, les deux fameux voleurs, enfin, le voleur, et son complice un peu inutile, qui franchement, ne valait pas un clou... Franchement, c'était à se demander pourquoi le fameux Green ne s'en était pas débarassé depuis un moment... Ah ? Quoi ? On me souffle dans l'oreillette, que cela risque d'arriver dans moins longtemps qu'on le croit... Ah bah tant mieux ! Enfin, pas tant mieux pour le fameux Green ! Bref, quoiqu'il en soit, le fameux Green et Jadïd était tout les deux maintenant cerné... Avait-il une chance de s'en sortir ? Et bien, Jadïd, très certainement pas. Mais peut-être que le fameux Green avait un tour dans sa manche ? Et bien... Sans doute ?

- Je ne t'avais pas dit que tu allais pouvoir te défouler, Drattak ?

Il venait de sortir en effet, un de ses Pokémon.... Un puissant Pokémon Dragon, qui de reflexe, fit faire reculer tout le monde, y comprit Jadïd, car tout le monde avait un peu peur de ce qu'il pouvait faire... On ne sait jamais avec ses créatures. Les Dragons étaient des créatures terribles... Et justement, c'est ce qui se passa. C'est alors qu'un puissant, très puissant séisme toucha toute la ruelle, faisant tomber tout le monde, et détruisant bien des immeubles, telle un Event de Pokémon... JE DECONNE ! JE DECONNE ! POSE CE FLINGUE ! Bref, non, bien sur, les immeubles ne commençèrent pas à s'effondrer, mais presque tout le monde perdit l'équilibre... Dont Jadïd, qui fut incapable de rester debout plus longtemps... Il se renversa, et tomba, la tête contre le sol, frappant assez violemment, et sonnant le pauvre garçon... Il avait du mal à voir clair. Heureusement, il ne s'était quand même pas évanoui.. Bref, alors que la situation était entrain de devenir très compliqué pour le pauvre travesti... Et bien...

- Il te sera plus utile à toi qu'à moi..

« Que...
-MON POKEMON !!! MON PRECIEUX POKEMON ! RENDEZ MOI SA MEGA-GEMME ! ELLE EST...
-On a choppé sa complice... Enfin son complice. »


Le pauvre garçon n'avait rien pu faire. Encore sonner par l'attaque séisme, on voyait un peu de sang qui coulait de sa tempe, mais visiblement, il n'y avait rien de trop trop grave, il venait à peine de reprendre ses esprits, qu'il se prit une pokéball en pleine poire... Et cela se suivit par une prise par une policière, très sérieuse, qui ne rigolait visiblement pas. Le jeune garçon ne put rien faire. La policière regardait le fameux travesti... Ce gamin... Elle avait du mal à croire qu'il avait vraiment participé. Il tremblait comme une pauvre feuille, perdu dans le flot du courant. Mais bon. Il avait été un complice, donc, il fallait bien le dire, c'était une situation complexe pour le pauvre garçon aux cheveux blonds. Bref, il fallait maintenant capturer le fameux autre voleur... Et faire au passage, taire le présentateur, qui venait d'arracher la pokéball, des mains du pauvre Jadïd. Jadïd, qui d'ailleurs, déclarait :

« Lachez moi, je suis innocent ! C'est lui qu'il faut capturer...
-C'est ce qu'ils disent tous ! Et que crois-tu qu'on tente ! »

Jadïd était totalement coincé. Un autre policier arrivait, avec un ventre énorme, et une grosse barbe. Le policier, visiblement, avait eu du mal à venir jusqu'ici... Pourtant, il avait été l'un des premiers sur scène. Fan des théories du complot, Maxime, le Policier Ventropotant, était sur de lui. C'était le maître de Kanto ! C'était le maître de Kanto le voleur !!! Bien sur, personne ne le croyait. C'était quand même lui, qui disait régulièrement que l'attaque de Volucité, n'aurait été fait par le chef de la Team Rocket, que pour des raisons qu'il était frustré qu'une de ses attaques n'étaient pas passé à la télé... Il racontait même que l'Ordre Plasma avait recrée un Pokémon Insecte Génétique, comme à la télé, et... Et je viens d'apprendre que le quatrième mur vient d'exploser tellement violemment, que notre réalité était entrain de s'effondrer. Bref, tout ça pour dire, que le fameux policier au ventre énorme, était entrain de hurler, hurler tellement violemment qu'un bouton venait de voler, et avait frappé d'abord la policière maitrisant Jadïd, puis, Jadïd lui-même.

« Endormez-le ! Endormez le ! C'est votre carrière qui va s'endormir s'il s'enfuit ! Je suis sur que c'est lui ! Je suis sur que c'est le Maître de Kanto !
-S'pèce de barjot...
-On verra quand on l'aura capturer !!! ENDORMEZ LE !!! »

Le policier au ventre énorme était sur de lui... Cependant, il fallait comprendre que pour les policiers, la situation était beaucoup plus dur. Beaucoup, beaucoup plus dur... Bah, ouais, je vous explique. Il avait prit de quoi endormir un Roucarnage... Sauf que ce n'était pas très difficile à endormir, un Roucarnage, il faut bien l'avouer... Alors qu'endormir un Drattak, ce n'était PAS DU TOUT la même histoire... Au contraire, même. De plus, telle Cassandre, dans la Mythologie grec, ou Pierre et le Loup, dans les comtes Russes, et bien... Personnes ne croyaient ce policier ventripotant. Tout le monde pensait que le fameux voleur, ne pouvait pas être le chef de la Ligue de Kanto et Johto ! C'était tout à fait impossible... Attendez, il faut bien les comprendre. On est dans le monde réel, ici, on est pas dans une série à la con. C'est pas possible que l'un des plus puissant homme d'une région, sans enfaîte secrètement membre d'une organisation criminel. On est pas sur un téléfilm bidon de France 2, un Dimanche soir... Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Green


avatar
Messages : 468
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 21
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green] Mar 9 Aoû - 23:22

- Que...

Bernard ? Ne me remerciez pas pour cette blague. Bref, Green lui avait jeté la Poké Ball en le dévoilant en tant que cadeau, mais c'est surtout pour qu'on lui lâche les baskets. Pas n'importe quelles baskets. Ces baskets de la dernière collection du Chic-À-Porter qui doit bien valoir une paire de baskets LV. Et ouais ! Bref ! D'un air vicelard, il regarda le pauvre Jadid, les fesses par terre, se prend la Poké Ball en pleine tête tandis que lui était tranquillement en train de s'élever dans le ciel sur sa fidèle monture. Mais avant de s'en aller, il allait pouvoir narguer le pauvre présentateur escroqueur qui s'était fait piqué sa fausse méga-gemme qu'il avait en réalité juste.. Repeinte. Pour en inventer une autre. Une méga-rare ! Pas con, nan ? Et bien écoutons cet hystérique:

- -MON POKEMON !!! MON PRECIEUX POKEMON ! RENDEZ MOI SA MEGA-GEMME ! ELLE EST...

- Là.

Green avait la fameuse Méga-Gemme en main. Mais il n'avait pas remarqué qu'entre ses doigts celle-ci avait laissé du bleu sur ces dernières. La peinture n'était même pas sèche.. Sauf que dans le feu de l'action, le jeune homme ne l'avait pas vu. Le châtain avait haussé les sourcils avec un air mesquin, sauf qu'il avait une capuche et que l'expression de son visage était presque impossible à percepter. Dommage, il aurait tellement aimé que le speaker voit sa tête. Cela aurait été mal perçu, tout de même, de voir que le Maître de Kanto et Johto, l'un des dresseurs les plus connus du Monde ainsi qu'une personnalité extravertie de ce dernier, et qui en plus était un exemple pour pas mal de jeunes dresseurs se permettait de voler un tel objet, en pleine ville. Le dragon commença à se mettre en route, il ne fallait tout de même pas traîner. Mais il ne comptait pas aller à la vitesse voulue par son dresseur mais bien plus vite, histoire de lui faire comprendre que lui aussi avait son mot à dire. Deux têtes de mules ensemble, super.. Sauf que ça parlait dans le dos – devenant petit à petit – énorme et sec (mais pas trop) de Vert. Ils devaient être verts de jalousie.. Ou malades. Comme ce pauvre Jadïd qui continuait à croire que les Magicarpe pouvaient cracher du feu.. C'était possible, mais seulement avec l'Action Replay. Imaginaire, donc..

- Lachez moi, je suis innocent ! C'est lui qu'il faut capturer...

- C'est ce qu'ils disent tous ! Et que crois-tu qu'on tente ! 

Green jeta un bref regard vers l'arrière. Comme dirait le Raptor Dissident.. Jadïd, ''t cui''. Cela fit rire le jeune homme. Un petit rire bien vite arrêté du fait de la situation, mais il ne put s'en empêcher. Deux policiers le maitrisèrent. Une femme, qui devait visiblement latter les petits voyous, et Maxime, éternel incompris, et qui, comme Farkas dans Skyrim dirait ''Certaines personnes pensent que je ne suis pas intelligent.. Ils s'prennent mon poing dans la figure'' ! Quant à Jadïd.. Il n'avait absolument rien fait. Et pourtant, il allait avoir des problèmes. À cause de lui, c'est vrai. Mais Green n'a jamais revendiqué le fait d'apporter du bonheur aux autres. Il était un peu niais sur les bords, c'était sans doute la meilleure des choses à faire, non ? Le dragon accéléra le rythme. Lui avait détecté les quelques Etouraptor qui étaient loin derrière eux et qui les avaient repérés, pas question de traîner. Tant pis pour ce jeune blondinet. Même son parasol avait été plus utile que lui aux yeux du châtain. Et oui, c'est cruel. C'était du Green quoi.. Il l'imaginait, avec ses petites manières de bourge, en prison, avec des gars musclés avec des tatouages (oui c'est un cliché mais c'est pour enjoliver la situation dans l'esprit de Green) et qui regarderaient son visage féminin avec des airs tendancieux. Sans doute qu'ils joueraient au scrabble ! Enfin, les prisonniers joueraient, Jadïd subi.. Bon de toute façon il est mineur, alors il peut pas aller en taule ! Tant mieux pour lui. Alors que son Drattak traçait, il entendit une grosse voix de bourrin au loin:

- ENDORMEZ LE!!

- Ne perdons pas de temps inutile, Drattak. Tu t'occuperas de ses Etouraptor en dehors de la ville si tu le souhaites.

Le Drattak regardait de son œil de vipère son dresseur, en montrant les crocs. Il semblait satisfait par la proposition du châtain. Lui voulait écraser, détruire. Montrer ce qu'il était. Le monstre qu'il avait été et qu'il était à présent. Son background n'a pas encore été très travaillé par moi, narrateur, mais il devrait l'être quand le rp avec Gio avancera.. Donc vous avez le temps, je confirme. Bref ! Laissant le pauvre androgyne en plan et à la police, le Drattak se mit à fuser à toute allure au-dessus d'Illumis et de ses toits dont on a eu la décortication parfaite par Laure. Green savait que ce Pokémon là ne risquait absolument rien, car même des aiguilles ne pénetreraient pas sa peau. Elle était bien trop épaisse (je parle de sa peau..) et ça n'était pas des poils ou des plumes. Et puis tout le monde s'était aggluti sur Jadïd et essayaient de résonner Maxime, qui continuait de croire que les Magicarpe crachaient du feu. Et cette fois, ils en crachaient vraiment. Sauf que si ces collègues s'en rendaient compte, et bien il serait trop tard. Vert et son dragon (je parle du Pokémon.. Je préfère préciser avec vous) venaient de sortir de la ville lumière ! Et il n'y avait plus qu'un Etouraptor – et par déduction un flic - à leurs trousses. Parfait.

- Tu veux lui faire une petite surprise ? Fais-toi plaisir! Mais tu me poses, avant.

Drattak n'avait pas le choix s'il voulait assoupir ses pulsions destructrices. La bête ailée se posa un instant, pile le temps pour qu'il descende, avant de repartir dans le ciel. Green manqua de finir les fesses par terre. Heureusement qu'il n'avait pas mis son nouveau pantalon car ça aurait bardé ! Le Drattak attendait sa victime du jour, et Vert en avait profité pour se mettre à l'écart et contempler à nouveau son ach.. vol du jour. Il sortit donc la Méga-Gemme, vous savez, cette fameuse Tentacruellite mais .. STUPEUR. Comment qu'est-ce que donc ? C'était quoi ce bordel ?! Pourquoi ses doigts étaient bleus ? Il sentit ceux-ci. Ca sentait la peinture.. C'était pas possible.. Une arnaque ? C'était la meilleure ! Ses yeux en disaient long. Il rageait. Tout ça pour ça ? Green fulminait et lança des insultes à tout va. Cette série d'injures qui ne plairaient très certainement pas aux vieux qui pensaient que les punk étaient le fléau des années 90 fut interrompue. Comme un sac à patates, un piaf à la mèche rouge – quand je parlais des punk.. - et son dresseur tombèrent sous les yeux (pas du tout) ébahis du châtain. Drattak venait de leur mettre une dérouillée, et vu l'état des plumes de l'oiseau, il a dû être mis en PLS par un Déflagration de toute beauté. D'ailleurs, le dragon vint se poser devant ses victimes du jour, les crocs dehors. Il avait envie de les achever vu sa manière de les regarder. Le châtain passa un bras devant le Pokémon pour qu'il se retienne, fixant de ses pupilles émeraudes et de son air supérieur le FPI, avant de lui montrer la fausse Méga-Gemme alors qu'il était sonné, et qu'il tremblait de peur.. Et qui tremblait de peur:

- Tu vois ça.. ? Est-ce que tu le vois bien ? C'est de la merde. Ca n'est pas la belle Tentacruellite qui était dans la vitrine.. Non, ça n'est pas ça.. Et c'est moi, le voleur?

- M-m-m-m-m-ais vous l'avez volé.. S-sur le p-princip..

- Apprends à parler déjà. Il retira le bras qui empêchait le dragon de se défouler. Je crois que tu as assez attendu comme ça. ~

- N-non arrêteeeeeeeeeeeez!

Un cri de détresse, un hurlement du Drattak, et puis plus rien. Je vous passe les détails. Vous avez bien compris, il ne fallait laisser aucune trace et n'avoir aucun scrupule s'il voulait prétendre devenir ce que Giovanni voulait qu'il devienne. Il y avait juste un bémol.. Il avait tout regardé. En riant. J'ai besoin de rajouter quelque chose ? Non. Mais après tant d'énervement, il pouvait bien se détendre. Drattak semblait avoir également apprécié ce moment, à sa manière. Ceci dit, les nombreux cris devraient attirer des policiers ou des gardes. Donc fallait de nouveau filer. Il s'installa de nouveau sur le dos du Pokémon dragon, qui avait pu refaire ses griffes. Un monstre sanguinaire qui transportait un monstre sadique, quel beau tableau ! Et pour le gâcher, cette fois, il n'y avait pas cet androgyne bizarre, qui devait ne pas trop s'amuser avec Maxime qui, soit dit en passant, ressemblait fortement au cochon auquel il fallait donner des hamburgers et dont le ventre finissait par exploser à un moment. Bref, le Drattak se remit en route.Son dresseur était tout sourire. Ils s'entendaient au moins sur un point. Il était bien loin de penser à ce pauvre Jadïd qu'il avait foutu dans la merde la plus complète. Il n'avait qu'à être plus réactif, il ne le regretterait pas. Si ça se trouve, ils se recroiseront un jour ? Peut-être. Bref, finissons. Green, installé sur Drattak, parcourait les cieux de Kalos, en ayant retiré sa capuche. C'était une petite aventure très enrichissante.. Il avait juste perdu deux de ses trois sacs de shopping.. Mais, qu'est-ce que c'était que c'était que ça ? Une étrange lueur se dégageait de la poche de Vert. C'était la ''Tentacruellite'' ! Il pensait l'avoir jeté en plus.. Etrange, très étrange. Ca ne serait donc pas tant un fake que ça ? Il restait de la peinture dessus, il ne voyait pas bien à quoi ressembler l'objet. Il verrait ça en rentrant à Kanto.. Alors, Jadïd, comment ça s'est passé, cette capture ? Maxime ne t'a pas trop écrasé?

HRP:
 

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green] Mer 10 Aoû - 6:58

Une capture de réussi ! Plus qu'un ! Cependant, cela était troublant... D'habitude, les complices qui se trahissent, c'était classique... Mais mise à part qu'il tentait de dire son innocence, et bien... Le fameux Jadïd ne faisait rien de plus... Plus le temps passait, plus les policiers sentaient qu'il y avait de l'eau dans le gaz... Et que toute cette histoire était louche. Mon dieu ! Des policiers intelligent, sur Pokémon Legends : Rebirth ! Si c'est pas un miracle cela ? En même temps, il fallait pas être diplomé d'Oxford, pour savoir qu'en effet, il était plus que probable que le fameux Jadïd n'avait rien à faire avec cette histoire. Mais bon, pour le moment, ce n'était pas DU TOUT le moment de s'en soucier. Les deux policiers sur le fameux Jadïd n'avait aucun mal à le maitriser, le garçon semblait avoir perdu tout espoir d'une quelconque liberté, ce qui brisait le coeur de la policière. Eh, fallait pas réagir comme s'il allait mourir... Bon dieu... Les délinquants juvéniles, elle avait énormément de mal...

- Ne perdons pas de temps inutile, Drattak. Tu t'occuperas de ses Etouraptor en dehors de la ville si tu le souhaites.

Et ainsi, le fameux Green avait décidé de prendre l'option la plus courageuse qui soit : la fuite. Je plaisante... Surtout que nous allons voir plus tard, il n'allait pas que prendre la fuite... Mais ça, c'est pour plus tard, donc, je spoile pas trop, vous le voulez bien ? Bref, en tout cas, de suite, le fameux Maxime lacha le jeune travesti, et tenta de poursuivre Drattak... Avant de se faire rattraper par sa collègue, qui lui fit non de la tête. Elle savait qu'il voulait très certainement faire comprendre au monde entier que le fameux, selon lui, maître de Kanto et Johto n'était rien d'autres qu'un criminel... Voir, si on écouterai ses théorie du complots, c'était aussi un membre Rocket, un criminel, et l'amant de l'ancienne chef Aqua, ce qui était totalement absurde -ça va sous les débris du quatrième mur ?- Mais bon, ce n'était pas le moment. De plus, vu son embonpoint, ce n'était pas comme ça qu'il allait poursuivre le fameux Green... Faudrait qu'il apprenne à dépasser Sonic, en pesant a peu près le poid de Big...Donc, bon... Bref, en tout cas, la fameuse policière, qui n'avait toujours pas de nom d'ailleurs, déclara à son collègue, d'une voix se voulant, calme, mais ferme.

« Occupons nous du jeune garçon... »

Le jeune garçon pleurait tout les larmes de son corps... Il était fichu. Il allait finir en prison... Ca allait être horrible. Il avait rien fait, mais sans doute, pour un crime comme cela, il allait passer cinq à dix ans de sa vie en prison... Il avait rien fait pourtant... Pourquoi... Son début de voyage à Kalos avait été si agréable... Il avait rencontré des gens si gentil. Et là, il venait de voir ce que son père lui avait toujours dis... Des gens qui utilisaient les Pokémons comme des armes, comme des moyens d'avoir ce qu'ils voulaient... Le pire, c'est que... Le Tentacruel n'était même pas libre en conclusion... Green n'avait même pas respecté sa promesse. Tout ce qui lui avait importé, c'était... Cette fameuse mega-gemme, le truc que tout les dresseurs voulaient... Donc, c'était lui-même un dresseur... Il arrivait pas à le croire... Il continuait à pleurer, et la policière, qui lui tenait la main, n'ayant même pas pris la peine de lui passer les menottes, c'était complètement inutile, déclara :

« Franchement, Maxime, je pense que ce garçon a rien à voir avec cette histoire... Où alors, c'est le meilleur acteur que je connaisse... Encore un qui s'est trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment...
-Je vous dis, c'est le maître de Kanto qui a fait tout ça. Au moins, on va pouvoir le ramener à son père. Unys. Ca fait une traite. »

Jadïd avait envie d'hurler que oui, il était innocent... Mais ce n'était pas utile. Visiblement, on le croyait innocent. Faut dire, fallait se mettre à la place de la policière. Qu'avait-elle en face d'elle ? Un garçon qui pleurait, et qui avait eu extrêmement peur pendant toute la course poursuite... Et qu'elle se rendait compte que le fameux Green, son « complice », l'avait abandonné comme s'il n'était rien du tout qu'une chaussette... Non, c'était presque sur : le garçon était « innocent ». Cependant, cela allait quand même amener un rapport, et une inscription dans son casier judiciaire. Complice involontaire ou pas, il avait fait au moins un petit délit de fuite, et il avait, malgré lui, provoquer un sacré boxon dans la ville. Donc, même si la policière l'estimait innocent, il allait quand même avoir des comptes à rendre. Enfin, son père... D'ailleurs, qu'il allait pouvoir revoir. Maxime était content. En temps que célibataire, depuis que sa femme l'avait quitté, emportant les enfants, il estimait qu'un enfant devait pouvoir retrouver son père... Bref, alors qu'ils continuaient à marcher...

« Passons par là, ça sera plus... OH MON DIEU ! Cache les yeux de l'enfant !
-Par Arceus ! »

De suite, Maxime retourna Jadïd, et plaqua le jeune garçon contre son ventre, avant d'avancer, tentant de longer sans s'approcher trop près du fameux... Fameux... Bref, il accompagna, tout seul, Jadïd qui reniflait... Il n'avait pas vu ce qui s'était passé... Mais il devinait... Sans doute un cadavre... Il n'arrivait pas à le croire... Ce fameux Green, il ne connaissait toujours pas le nom du fameux commandant de la Team Rocket, ancien et actuel maître de la ligue de Kanto... Il... Il avait vraiment...? Il se rendait compte, même s'il ne voyait pas, qu'il aurait put être le cadavre dans la rue... Ce qui était franchement pas agréable... Bref, ainsi, les deux hommes, partirent alors au commissariat suivant. Pourquoi n'était-il pas allé à un commissariat plus proche ? Et bien, car là, c'était le commissariat professionnalisé dans les crimes commis par des mineurs. Ils allaient pouvoir interroger Jadïd, et découvrir ainsi ce dont il s'attendait... Mais cela, c'est pour plus tard...

« … Qu'on envoie plus de patrouille... Signalisation : Un homme, chatain ou blond, jeune adulte, sur un Drattak. Coupable de vol et... Et de meurtre. »

Pendant ce temps là, la policière, elle était resté sur place. Et bien... Ce fameux homme, dont la signalisation était très vague, heureusement, les Drattak à Illumis n'étaient pas si fréquent... Ni même à Kalos... Ni même dans le monde, Drattak étant loin d'être un Pokémon courant, et encore moins un Pokémon facile à capturer. Donc, il allait continuer à surveiller... En même temps, Green avait fait un crime bien plus grave que son petit larcin, qui aurait put être oublié... Là, on parlait d'un meurtre. Et un meurtre envers agent de la municipalité en fonction. Ils allaient avoir le droit à un enterrement avec les honneurs... Mais franchement. Etait-ce important. Elle regardait, comme ça, ce collègue prit dans la fleur de l'âge. Elle n'avait aucune idée de qui s'était. Un père de famille, heureux et marié ? Un homme célibataire, retrouvant ses amis au bar, tout les soirs ? Elle n'avait aucune idée. Mais une vie venait de s'arrêter. Et ça, ce n'était pas acceptable.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Bonum ex malo non fit » [PV : Green]

Revenir en haut Aller en bas
 

« Bonum ex malo non fit » [PV : Green]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Kalos :: Illumis-