Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets

Partagez | .

''We can blow on a flame.. She will always burn'' [Giovanni]

Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: ''We can blow on a flame.. She will always burn'' [Giovanni] Dim 31 Juil - 15:24

Encore une paupière entrouverte. Encore la même espérance de retrouver la silhouette d'Alice à côté de lui lorsqu'il se réveillait. Encore la même désillusion.. Mais non, ses prunelles émeraudes (pour les intimes) ne voyaient que les draps. Et merde.. En plus, avant ça, il y avait eu le clash avec Giovanni, Alexander et Aaron. Surtout avec Giovanni. Il n'en avait que faire du Second et du nouveau Champion de Jadielle. C'était vraiment dur de se lever le matin. Mais il le fallait. Après, ça allait mieux. Et puis, il pensait à l'avenir ! Lui, il s'annonçait radieux ! Il y allait avoir la petite entrevue avec Héléna. Un massacre à la tronçonneuse comme Aleen l'aimera ! C'était encore assez loin, mine de rien, car Greysham n'était pas encore revenue vers lui. Enfin bref, après avoir ressassé tout ça, il avait fini par se lever, le sourire aux lèvres. Il ne se morfondait pas, il se disait juste que si certaines personnes étaient là, ça irait bien mieux. Tant pis, la vie était ainsi faite. Il retrouverait bien assez tôt Alice pour des parties de scrabble endiablées et des humiliations sur des niais. Ils cracheront aussi sur eux ! Et puis ils se chercheront mutuellement. Pendant qu'Avaltout et Tentacruel peaufineront leurs stratégies. Vivement que cela arrive ! En attendant, fallait être ''Maître''. Que c'était chiant. Il s'y passait jamais rien au Plateau ! Les conseillères étaient plates (et je ne parle pas physiquement) et n'avaient aucun caractère. À part Liz qui lui répondait, mais bon, à force, il ne la cherchait plus. Vert les laissait tranquille. C'est vrai qu'il avait perdu ce côté provocateur avec elles. Sans doute avec ce qu'Alice lui avait dit. Non voyons, ça serait lui donner raison ! La vérité, c'était juste que s'il avait envie de les chercher, il irait plus loin. Comme Henry, pour vous donner une idée. Alors il se tenait à carreaux. Enfin, pour Green.

Le châtain avait donc commencé sa journée ordinaire. Mangeant ses tartines de Nutella devait la télé réparée, sur un canapé réparé, avec un Avaltout qui vagabondait dans les couloirs du Plateau. Après, comme d'habitude, il passait une éternité dans la salle de bain, ne sait-on jamais s'il croisait une jeune demois... Ah non, il se l'était interdit. Pas de cachoterie. Non. Ca ne l'empêchait pas d'être parfait physiquement. Enfin, à part quelques détails. Vert avait encore quelques marques dont je ne citerai pas l'origine sur le torse et le dos. Mais sinon il était toujours aussi parfait que d'habitude ! Donc la journée était toujours aussi banale que ces derniers jours ! Enfin, qu'il pensait. C'est donc à une heure toute aussi tardive que d'habitue que monsieur Green se rendit dans sa salle. La seule, l'unique, celle qu'il avait déjà côtoyé quelques minutes et dans laquelle il se tenait fiérement chaque jour. Bon après, il ne s'empêchait pas souvent quelques absences ( par quelques j'entends 3-4 jours par semaine, donc c'est pas le travail qui l'accable ) injustifiées. Après tout, personne ne pouvait rien lui dire ! Il était le plus fort de Kanto. Et de Johto. ( Green : Et du monde!). Alors bon, être reconnu dans seulement 2 régions n'était pas important quand on savait qui on était !

Alors pourquoi être Maître ?Bah on lui avait demandé ! Contre une récompense qu'il n'a PAS eu. Tout ça parce que Monsieur Sakaki n'avait pas daigné donner le Drattak que Green méritait, parce que ce dernier avait balancé un traître ! Seulement ça ! Et oui, vous pensiez vraiment que Vert remettait en question son comportement ? C'est mal le connaître. Il avait été comme d'habitude, avec Giovanni, Alex et Aaron. Bon, il s'était emporté mais c'était normal ! Après tout, ce jour-là, tout avait été contre lui ! Green aurait très bien pu démissionner de son poste de Maître pour signifier son mécontentement. Pourtant.. Malgré son très sale caractère, il avait toujours fait ce que Giovanni lui avait demandé. En parlant de ce dernier, ça ne lui avait pas vraiment fait plaisir qu'ils restent dans de si mauvais termes. Ma foi, c'était la vie. .. Il serait temps de commencer concrétement ce rp non ? Car je parle je parle, je regarde la vie de Green, mais on est pas vraiment là pour ça ! Et oui, dans cette journée aussi lambda que d'habitude en attendant le carnage de Cramois'Ile avec Aleen, Tentacruel et Avaltout en protagonistes, il fallait bien passer le temps. Et comment vous dire, que là, il allait bien être passé ! Vert venait de se poser sur son trône – même s'il le quittait généralement 5 minutes après car c'était long et qu'il n'avait pas que ça à faire – mais son Pokématos – du futur – sonna ! Enfin, c'était plus un sms qu'autre chose. Et non, il le laissait en sonore. Ce qu'il pouvait recevoir était bien plus important que d'éventuels challengers, non mais oh ! Après avoir sorti celui-ci de sa poche, Green regarda donc qui était le chenapan qui avait interrompu son ''travail'' ! Il n'avait point fait attention à l'expéditeur, mais il aurait peut-être dû, finalement. Enfin bref, cela contenait le message suivant :


«Si tu veux ton Drattak, viens à la Grotte Coda, à Kalos. Nous devons parler.»

.. C'était du foutage de gueule ? En tout cas, ça avait fait esquissé un sourire à Green. Celui qui l'avait viré (BLASPHEME) de son bureau il y a quelques temps en lui disant qu'il ne méritait pas son Drattak venait juste de lui envoyer un message par rapport à celui-ci. Regrettait-il ce qu'il avait fait ? Hmmm, ça puait la leçon de morale quand même. Après, ça expliquerait la mission que Matori ne lui a toujours pas donné ! Mais recevoir ça de Giovanni directement. C'était étrange, tout de même ! Pas dans le mauvais sens du terme. Quoi que. Nous le saurons bien assez tôt ! T'façon ça allait l'occuper, donc bon. Et puis il devait passer à Kalos pour aller chercher sa Gemme-Sésame, Alice lui ayant dévoilé l'endroit où elle avait obtenu la sienne, et ça ne semblait pas trop compliqué ! Comme ça il ferait d'une pierre deux coups. Et puis s'il pouvait avoir son Drattak, ça lui arrangeait ! Il l'avait encore en travers de la gorge de ne pas l'avoir eu ! Donc, dans le doute, il fallait y aller. Et il avait gagné son petit pari qui sera dévoilé dans le dernier post de Green au rp Rocket ! Bon après, quand on est aussi orgueilleux que Vert, ça n'était pas compliqué d'attendre que ça soit l'autre qui se manifeste. Mais ça lui avait fait ''plaisir'' de recevoir un tel message ! Oui, faut le dire aussi

Trêve de blablateries ! Il fallait y aller. Déjà qu'à tous les coups il allait être en retard – même si c'est habituel – alors fallait pas trop traîner non plus ! Le châtain avait donc levé son royal postérieur de son royal trône, mais avec une allure tout sauf royale ! Bah oui, Green n'était pas réellement du genre à se tenir toujours droit et avec une démarche noble, non, loin de là ! Il comptait partir en scred, comme à l'accoutumée, pourtant, il allait tout de même devoir se justifier. Auprès de qui ? Sa fidèle PNJ servante, Noémie. Bon elle servait aussi le reste du Conseil, mais c'était lui qui l'avait ramené, donc c'était la sienne! Alors qu'il allait quitter le Plateau, il se fit interpeller par celle-ci. Flûte, il avait presque réussi ! Interrogatoire dans 3..2..1..


- Où se rend monsieur ? Il aurait pu prévenir l'administration..

- J'ai un problème familial à régler. Je reviendrai d'ici quelques jours.

- Oh ! Monsieur retourne voir son grand-père et sa sœur? C'est une..

- ''Familial'', Noémie. Eux n'en font pas partis, et tu sais pourquoi.. C'est plus important que ça.

- .. D'accord, monsieur. À bientôt!

Green l'avait coupé, car pour lui il n'avait aucun lien avec le Prof. Chen ou avec sa sœur du même nom. Et il remettait les choses au clair. D'ailleurs, malgré les apparences, le châtain a bien dit que c'était un problème ''familial'' qu'il devait régler ! Et oui, ça avait son importance ! Car même si Giovanni avait revendiqué que c'était son filleul, lui ne parlait que très rarement – voir jamais – comme ça du Boss. Encore moins avec lui. Bah oui ! Il n'était pas niais. Mais là, sans évoquer la personne qu'était le Chef de la Team Rocket, il avait parlé de famille ! Rien que ça ! Mais il fallait partir à présent, déjà qu'il allait encore prendre cher car il était à la bourre. Comme n'importe quel personne digne de ce nom, il n'allait pas prendre son Roucarnage, ça serait trop long ! Mais les jets privés, ça c'était la classe ! Surtout quand t'es le seul à l'intérieur et qu'il y a tout ce qu'il te faut parce que tu l'as fait en fonction de tes envies. Dur d'être égocentrique.. Soit ! Direction Kalos ! Mais pourquoi la Grotte Coda ? Si ça se trouve il avait choisi un lieu random. Sûrement pas, mais lui ne voyait pas l'intérêt d'aller là-bas. Qu'importe ! Drattak ! Ca c'était motivant. Espérons qu'ils soient dans de meilleurs termes, cette fois-ci. En même temps, ça allait être difficile de faire pire.Après, avec un être aussi impulsif que Green, on n'est jamais au bout de nos surprises !  D'ailleurs, celui-ci avait passé tout le trajet avec le regard perdu dans le ciel ! Il se questionnait, oui. Peut-être un peu trop, d'ailleurs ! Il était assez posé, ces derniers temps. Il n'allait tout de même pas philosopher sur le sens de la vie et de pourquoi un ornithorynque s'appelle un ornithorynque, mais il était plus ''réfléchi''. Enfin il pouvait facilement l'être, c'est juste qu'il en avait rarement l'air. Là si ! Ca ne l'empêchera pas de continuer à faire l'orgeuilleux et le fier, non ! Là personne ne le voyait, alors il pouvait avoir la tête dans les nuages, sans mauvais jeu de mots.

Bon, l'avion finit forcément par atterrir, comme tous les avions. Le châtain, malgré le fait q'u'il soit déjà en retard, ne se pressa pas ! Bon après, y'en a un qui devait avoir l'habitude. Encore plus aujourd'hui. Green lui avait juste dit qu'il serait ''un chouia en retard''. Bon ça sera un très très très grand chouia, mais il avait prévenu. On peut pas tout avoir non plus ! Pour une fois qu'il prévient. Une fois à terre, il regarda son Pokématos et plus précisément la carte de Kalos et où il était ! Et ouais, la ''localisation'' par satellite ça tue ! Il y avait encore pas mal de chemin, alors il alla manger dans la ville où son avion s'était posé, c'est-à-dire Illumis ! Et donc par déduction les plats les moins chers de la région. Il allait finir par devenir un bourge si ça continuait, à avoir le goût des bonnes choses ! C'est pas très Rocket tout ça. Ca sera difficilement pire qu'Alexander tout de même. Ah parce que oui, même s'ils devaient s'entendre et ''collaborer'', il ne le portait vraiment pas dans son cœur. Et ne risque pas de l'aider si un jour, il en avait besoin. Il risquait encore de se faire sermoner. Huhu. Il était horrible et infecte, mais Giovanni, apparemment, lui témoignait toujours autant de confiance ! Comme quoi.

Après avoir mangé, il changea de moyen de locomotion ! Roucarnage était plus approprié sur des distances plus courtes ! Il ne redoutait pas particulièrement ce ''rendez-vous'' mais il prenait son temps. Survolant la région, le jeune homme était scotché sur son Pokématos pour ne pas louper cette fameuse grotte Coda ! Entre Flusselles et Mozheim (bien ton nom d'étagère ikea?).. Il ne connaissait pas ses villes ! Mais après quelques dizaines de minutes – enfin - elle apparaissait dans son champ de vision ! Avec, en plus de cela, un homme avec un chapeau noir (c'est assez clair je suppose pour que vous compreniez de qu'il s'agit) ! Il devait crever de chaud, déjà que lui en veste c'était pas facile ! Vert avait ce soucis du détail ! Bah oui, faut s'habiller selon le temps ! Bon après, il était présumé mort. Mais c'est pas un chapeau qui cache ton identité hein ! Enfin, je crois. Le rapace s'était posé non loin de l'entrée de la grotte, à quelques mètres de la mystérieuse silhouette (sarcasme) ! Rappelant son Roucarnage dans sa Poké Ball, Green s'adressa à Giovanni, comme si de rien était. Enfin, j'ai bien dit ''comme si''..:


- Salut Gio'. Alors comme ça, on a changé d'avis..?

On ne soulignera pas le fait qu'il ne l'appelle toujours pas par son nom complet. Cette phrase pouvait totalement être prise de différentes manières selon le ton ! Sauf que là, pour une fois, ça n'était pas de la provocation. Green n'avait pas envie de s'embrouiller aujourd'hui. Bon, il l'avait plus ''taquiné'', mais c'était gentil. Rien à voir avec le frustré arrogant du rp Rocket ! C'était une question, rien de plus, rien de moins. Après tout, s'il n'y avait personne d'autre aux alentours comme il l'avait remarqué. Alors Vert attendait de voir la vraie raison de sa présence ici. Il n'était pas stupide, si ça n'était que pour Drattak, il l'aurait fait venir au bureau. Il y avait donc forcément une autre raison ! Mais laquelle. Hmmm.. Mystère. Enfin non, pas trop. Le châtain aux yeux émeraudes (pour les intimes) avait envie de savoir. Il fixait Giovanni, sans son sourire. Non, il ne devait pas plaisanter. Après tout, il se disait au fond de lui que ça n'était pas anodin. Et puis quand Green veut quelque chose, il l'obtient.. Enfin généralement :

- Et pourquoi ici ? Si c'était pour ''parler'', tu m'aurais fait venir au QG..

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Sakaki



Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: ''We can blow on a flame.. She will always burn'' [Giovanni] Ven 5 Aoû - 21:59

La réunion des membres importants de la Team Rocket fut un moment relativement important pour l’Organisation. Giovanni avait donné bon nombre de missions à ses différents commandants afin d’accélérer doucement les différents projets. Après tout l’Ordre Plasma avait bien montré sa force de frappe à Volucité, même si pour être honnête, sans leur alliance avec les FPI, et la présence de cette conseillère du plateau Indigo et de la Maîtresse d’Unys (dont Giovanni ignorait la présence évidemment), et la traîtrise d’Elain...La Team Rocket aurait gagné. Tout ça pour revenir au fait que les adversaires de la Team Rocket n’étaient pas à prendre à la légère. Ainsi, le projet Mewtwo finirait par se conclure bien plus rapidement qu’au départ….La Maffia allait donc bientôt connaître une importante montée de sa puissance de feu…Cependant, il fallait être plus prudent. Giovanni comprenait qu’il ne fallait pas être confiant avant d’avoir atteindre le but désiré. Mais après tout, le Boss avait le devoir de capturer le pokémon psychique afin de l’arrêter. Ce pokémon pouvait être incontrôlable, et détruire tout ce qu’il désirait sur son passage. L’Armure Alpha allait permettre la réalisation de ce projet...Alexander devait probablement être sur la route pour capturer quelques pokémons spectres qui seraient parfaitement utiles pour la capture du pokémon génétique…

Cependant, il ne fallait pas oublier quelque chose qui s’était produit lors de cette importante réunion : Green s’était littéralement fait virer de la salle. Ce jour-là, il avait amplement dépassé les bornes. Il aurait pourtant mérité son Drattak, car il avait parfaitement réussi les missions qui lui avaient été données. Mais là, il avait manqué de respect à Giovanni en public. Le mafioso ne pouvait guère accepter ça, et avait bel et bien fait comprendre à son bras droit qu’il devait gagner en maturité. Même si ça allait évidemment être difficile...On parle de Vert après tout. Il était parti du Quartier Général aussi énervé que Giovanni, les deux n’étaient pourtant pas en si mauvais terme. Agacés, certes, mais c’était tout. Le Boss et le Maître se retrouvaient toujours en assez bon termes. C’était quelque chose d’étonnant, mais voilà. Le Boss ne pouvait pas donner Drattak aussi facilement à Green. C’est en grande partie pour cette raison qu’il avait demandé au Maître du Plateau Indigo de le rejoindre au Quarti...A la Grotte Coda? Pardon? Giovanni sortait de son quartier général? Ca arrivait, ce genre de choses. Les faits étant là : Il ne pouvait pas laisser quelqu’un d’autre réaliser la tâche qu’il allait exécuter aujourd’hui.

La purification des pokémons obscurs. Quelque chose de naturellement possible. Le Boss avait travaillé dur avec ses pokémons ces derniers jours pour libérer le mal qui les ronge, des combats, il les appelait lorsque ceux-ci entraient en mode retour. Il faisait progressivement revenir leurs conscience. Mêlé Obscurisation ainsi que Mega Evolution était complètement impossible ! Le premier brisait la conscience du pokémon alors que la seconde méthode de gain de puissance avait comme paramètre un lien important entre le dresseur et le pokémon...Cette seconde méthode semblait la plus efficace, la plus puissante. Et cela...Ressemblait plus à Giovanni malgré tout, à sa véritable nature. Il ne voulait guère le trafic de pokémon. Mais c’était cependant le meilleur moyen de ravoir de l’argent et du pouvoir, le logiciel obscur ne faisait qu’accroître tout ça. Mais pour ses propres pokémons, il ne pouvait pas, ou plutôt, ne pouvait plus leur faire ce mal, du moins, tout en sachant qu’il possédait une alternative bien meilleure à ceux qui, au final, formaient ses plus fidèles alliés. Là était la complexité de Giovanni et de ses choix. Il pensait évidemment à la Team en priorité, à lui rendre toute sa puissance, mais il ne pouvait pas trahir ses pokémons, après tout, si l’on trahissait ses alliées, comment pourraient-ils nous faire confiance? Il le disait lui-même, il restait un dresseur avant tout. C’est pour ça qu’aujourd’hui, il allait atteindre les entrailles de la Grotte Coda pour atteindre la Relique de Purification et y affronter un certain pokémon.

Il était parti en début d’après midi, après le déjeuner pour être exact. Le message envoyé à Green dans la matinée était très direct. Le Boss était vêtu de son célèbre costume, avec son Trench noir, toujours élégant, même s’il faisait déjà chaud. Il gardait également un chapeau, pour masquer plus facilement visage, mais de toute manière, personne n’allait dans la Grotte Coda en ces temps troubles, avec la rumeur qui disait qu’un monstre s’y trouvait. Le légendaire Zygarde? Ce n’était guère le but de Giovanni, et après tout, le pokémon protégeant l’Ecosystème de Kalos n’était pas en permanence dans cette grotte, cela était complètement illogique. C’est alors que quelque chose de surprenant se passa. Il reçu un message de Green : Ce dernier le prévenait qu’il allait être, citons le message “Un chouia en retard”. Bon, ça allait être plus que ça, beaucoup plus que ça, mais c’est bel et bien la première fois que le châtain prévenait de son retard ! Alors oui, le Mafioso fut agréablement surpris, bon, cela l’énervait en parti car il allait devoir attendre, mais il y avait de l’amélioration. Était-ce le fait d’avoir été lynché lors de la Réunion de la Team Rocket qui changeait le comportement de Green? Et bien, c’était une excellente question…

Bon, dans tous les cas, il fallait attendre que Green arrive. Le Boss patienta un bon moment à vrai dire, près d’une heure à attendre dans l’ombre que son bras droit, numéro 1 en ce qui concernait le retard arrive. Si bien qu’il décida d’allumer un cigare. Mais n’oublions pas que c’était le Parrain, lui, il ne crapotait pas, la fumait il l’avalait sans aucun problème. Bon, est ce que tout ça vient d’une private joke avec le narrateur de Green -l’idée de faire fumer un cigare à GIovanni dans un RP- ? Absolument ! Mais cela permet également de gagner un maximum de ligne. Car je dois faire mieux que ce narrateur. Mais bon, revenons au RP. C’est alors que l’Homme le plus important de l’organisation maffieuse, qui en était à la moitié de son cigare vit une silhouette arriver, doté d’une démarche très...Décontractée. Celui-ci s’approcha, c’était effectivement Green, qui prit la parole alors que le Parrain prit une nouvelle bouffée de fumée

- Salut Gio'. Alors comme ça, on a changé d'avis..?

Giovanni se racla légèrement la gorge pour montrer une forme d’agacement. Déjà? Il venait à peine d’arriver. C’était cependant plus à prendre à la légère, puisqu’un léger sourire se dessina sur le visage du Boss. Le jeune maître non plus n’avait pas été spécialement arrogant sur le coup. Peut être plus surpris. Après tout, ils se parlaient juste en permanence de cette façon, pourquoi changer ça? Bon, il n’y avait peut être que le diminutif de son propre nom qui dérangeait Giovanni, cela montrait de familiarité à son égard, et moins de respect -Et pourtant nous savons qu’au fond, Giovanni est probablement la seule personne que le jeune maître respecte autant.-. Green ne changera pas sa façon de parler à son Boss malheureusement. Une habitude à prendre. Et tout ça n’était pas le plus important. Le Boss ne répondit ainsi pas directement, il laissa Green continuer.


- Et pourquoi ici ? Si c'était pour ''parler'', tu m'aurais fait venir au QG..
“Bonne déduction.”

De l’ironie ou non? On ne pouvait pas réellement déterminer le sentiment qui parcourait la voix du Boss. Green pourrait peut être le prendre comme une vanne, car c’était connu que les deux se lançaient souvent des piques amicales, mais le ton du mafioso montrait qu’il était parfaitement sérieux, que cette mission imprévue -Du côté de Green- était très importante. Le Chef de la Team Rocket se devait de lui expliquer cette merveilleuse tâche...Et moi, je me devais de vous l’expliquer! Et oui, Giovanni pouvait en réalité parfaitement s’occuper de ce mystérieux pokémon seul...Alors pourquoi avoir fait appel à Green? Ils devaient discuter de plusieurs choses relativement personnelles. Cette fois-ci, il lui lança la pokéball contenant son dû : Le puissant et impressionnant Drattak. Un pokémon dont la lignée évolutive était assez mystérieuse, puisque en tant que Drabby et Drachkaus (Osef de l’orthographe, le narrateur à l’énorme flemme de vérifier, il répond déjà, c’est pas mal !)

Le Boss tourna alors le regard vers l’entrée de la Grotte. Bon, Green devait se douter qu’ils allaient entrer dans cet endroit, sinon ils auraient eut rendez-vous autre part. Mais le geste était plutôt symbolique à vrai dire. Pour l’inviter à s’approcher d’autant plus de l’entrée. Le regard du Boss, tout en gardant sa neutralité légendaire, semblait plus déterminé et peut être même amusé. Il devait effectivement expliquer toute la situation à Green, mais avant tout, il fallait ajouter un peu...D’émotions dans ce RP ! Même si tout se ferait progressivement...Sorry no spoilers, il fallait bien débuter quelque part, et me faire gagner des lignes [J’y suis presque!]. Le Boss prit donc la parole.

“Dis-toi bien que tu as failli ne pas avoir ce pokémon. Mais il faut dire que tu le mérites.”

Attention ! Un compliment ! On commençait par un compliment, c’était possible! Un exploit. Evidemment ce n’était que le début, nous avons tous à quel point les dialogues étaient un bon moyen de faire gagner quelques lignes. Mais nous savions tous à quel point que égaliser Shanou était compliqué. Donc bon, nous n’allons pas entrer dans le “ESSE KE TU MEM? JE C PA SI JE TEM” entre les deux membres de la Team Rocket non plus, faut pas pousser Mamie Alice dans les orties, en effet, le Boss avait tout de même relancé une sorte d’avertissement à Green pour son comportement très limite. Mais au fond, le châtain n’était-il pas le privilégié de Giovanni. Mais certaines choses devaient être mise à jour, comme moi et mes RPs parfois...Et pas seulement pour six minutes de préférences…Il continua de fumer avant de reprendre la parole.

“Tu es mon membre le plus fidèle, et également mon plus fort. Certes, mais ne crois tu pas devoir un peu plus de respect aux autres Green? Comment veux-tu t’en sortir, en duel, il n’y a aucun problème, mais si tu te met à dos tout le monde. A force, penses-tu pouvoir t’en sortir. Il faut que tu saches te faire plus d’alliés que d’ennemis.” Il fit une légère pause. “Quand je ne t’ai pas donné Drattak, c’était en parti pour te faire la morale. Certes, je savais que je te le donnerais plus tard. Mais aussi pour te montrer qu’il faut savoir se montrer différemment, plus dûr ou plus clément selon la situation. Il faut que tu gagnes en réflexion, et ne pas agir comme tu le voudrais nécessairement. C’est un des nombreux points que tu dois acquérir ”

Giovanni ne lui en disait pas plus. Il n’était pas méchant sur le coup, il ne lui faisait pas inutilement la morale, au contraire, il tentait de faire gagner de la maturité à Green car plus tard, lorsque Giovanni prendra sa retraite -Ce qui arrivera après la fin du Lucy/Micka-, il songeait potentiellement à laisser la Team Rocket au maître Indigo...Mais seulement si cela n’était pas un suicide pour la Team, il n’était pas inconscient à ce point voyons, dans le cas où Green n’arrivera pas à être mature...Il trouverait bien une autre solution. Alexander par exemple, enfin...Le châtain ne sera clairement pas d’accord....Cela pourrait ainsi créer une rivalité entre les deux membres de l’organisation et donc pousser Green à devenir mature pour hériter de la Maffia...Bon, il fallait voir, car pour le moment, il était clairement hors de question qu’il reprenne l’organisation : Le Boss était présent pour encore très longtemps. Cela ne faisait à peine quelques mois qu’il était de retour...Et croyez-le, les mauvais tours ne faisaient que commencer...Il se décida alors à répondre à Green sur la raison qui les avait poussés à venir à la Grotte Coda.

“Pourquoi ici donc...Tu vas faire la rencontre d’un certain pokémon...Et m’aider à purifier Persian ainsi que Dardargnan de l’Obscurisation. Mais entre temps, nous devons parler de plusieurs choses. et je te préviens Gamin, le chemin risque d’être long.”

C’est alors que le duo commença son entrée dans l’un des lieux les plus mystérieux de Kalos. Cette aventure n’allait pas être des plus simple. Une grande épreuve les attendait ! Et je ne parle pas seulement d’un combat contre les Doyens des différentes îles d’Alola ! Non, loin de là, cela se rapprocherait plus d’un combat contre un pokémon dominant..Oh, mais encore une fois j’en ai trop dit ! Il faudrait vraiment que j’apprenne à tenir ma langue. Mais bon ce n’était pas le sujet...Car quelques instants après leur entrée dans la grotte...Un impressionnant hurlement se fit entendre...Alors qu’en réalité, il provenait du fond de celle-ci...Giovanni souriait, il était en réalité, pour la première fois depuis son combat contre Red, presque impatient de pouvoir réutiliser ses compétences de Dresseur. Ca allait être amusant. Et également le début d’une ère nouvelle pour la Team Rocket.

.:-------------------------:.
Ce personnage possède un Dardargnan et un Persian Obscur.
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: ''We can blow on a flame.. She will always burn'' [Giovanni] Sam 6 Aoû - 16:47

CINQUANTE QUATRE. Ne me demandez pas pourquoi.. C'était juste pour commencer ce post de manière agressive. Quoi que 54 ça pourrait être le nombre de minutes de retard de Green. Bon bah ça va alors ! Si ça n'était que ça.. Bref. Le châtain était donc arrivé à cette fameuse Grotte Coda, qui ne semblait pas vraiment beaucoup indiquée les cartes environnantes. Elle était juste visible car c'était la seule dans ce coin. Par contre, le jeune homme n'avait jamais entendu parlé du fait qu'un Pokémon pouvait se terrer ici. Je ne précise pas ''légendaire'' car le Zygarde de base a l'air tout sauf exceptionnel. Ca n'est pas un Sulfura, ça n'est pas un d4rk Sulfura, ça n'est pas un Lugia, et encore moins un Manaphy. Il se demandait bien ce qu'ils foutaient là, tout de même. Il y avait très certainement une raison que Giovanni se garde bien de lui dire pourquoi, après tout il avait toujours agi de cette manière, que ça soit avec lui ou bien un autre. Ca faisait parti du personnage, c'était comme ça. Alors on faisait avec, Green saura bien assez tôt de quoi il s'agit s'il le voulait vraiment. Après tout, malgré avoir été excécrable au QG, et sans jamais s'excuser de quoi que ce soit, il avait été convoqué pour avoir son Drattak. Et après vous voulez lui demander d'être mature ? Revoyez votre façon de faire deux minutes ! Même s'il allait encore avoir une longue leçon de morale, aujourd'hui. Suffit de voir tout ce que Giovanni a dit contre seulement 2 lignes de dialogue pour Green.. Bon après c'était son style de beaucoup parler, après tout c'était le Boss de la Team Rocket alors il se devait d'être on ne peut plus précis dans ses dires, et du coup il savait s'y prendre – pour parler aux autres -, et oui ! Il y avait aussi des avantages à être à la tête d'une organisation aussi maléfique celle-ci. Sauf que, pour commencer, il ne déclara que deux mots ! Qu'est-ce qui t'arrive Giovanni?

- Bonne déduction.

Agneugneuh ''bonne déudction''. Green le prit tout d'abord comme une pique, et croisa presque immédiatement les bras en gonflant une joue, tel un enfant qui boudait parce qu'on l'avait vanné sur son 4/20 ! Ca ne commençait pas de la meilleure des manières, mais bon, ça faisait parti de leur jeu. Ne vous attendez pas à les avoir réussir à mener une discussion dans le plus grand des sérieux. Enfin surtout si Green était dans une discussion, ne vous attendez pas à ce que celle-ci ne parte pas en vrille au bout de trois posts maximum. Ici, serait-ce l'exception qui confirme la règle ? On verra bien. Ca semble compliqué, tout de même ! Surtout que malgré son – premier – petit caprice, il avait vu que le Boss fumait ! Ca c'était pour être plus crédible, c'était sûr ! Et puis le châtain trouvait ça ''stylé'', comme tout jeune qui n'a jamais fumé. Mais pas le cigare, ça faisait trop.. Mafieux. Et puis le cigare, Green l'avait déjà ! Et puis c'était trop gros (C'est drôle ça hein?) pour lui. Et ça devait très certainement être trop fort. Enfin bref, nous reviendrons à cette sous intrigue un peu plus tard.

Oh ! Une Poké Ball sauvage apparaît ! Green l'attrapa au vol d'une main, et il eut un grand sourire qui se dessina sur son visage, alors qu'il fixait celle-ci lorsqu'il la tint en main. Sauf que contrairement à un gosse qui serait juste heureux d'avoir eu son jouet, on pouvait voir dans les yeux de Green qui regardait la boule rouge et blanche comme une certaine forme d'obsession. Il l'avait tellement attendu, et il était maintenant à lui. Vert avait dû beaucoup patienté pour l'avoir.. D'ailleurs, il n'était pas stupide, il n'avait pris que 5 Pokémons aujourd'hui, Noadkoko étant resté au Pc (parce qu'en plus il allait bientôt avoir un Noadkoko de 10,9 mètres donc bon..), il allait pouvoir faire mumuse avec son Drattak. Et pourquoi retarder à demain ce que l'on peut faire tout de suite ? Ni une ni deux, sans attendre que Giovanni ne lui fasse une remarque sur le fait qu'il ait finalement eu le pokémon dragon, Némé' (on oublie pas les fondamentaux huhu) sortit ce dernier de sa prison, sous les yeux passionés du Maître, qui sortit immédiatement son Pokédex – du futur -, pas pour l'enregistrer dedans, oh non, mais pour voir ses attaques ! Même si le Drattak semblait plutôt turbulent et violent, il dévisageait l'homme au bob chapeau en tapeant sa queue (c'est pénible, vraiment) sur le sol et en sortant les crocs, comme une tentative d'intimidation.. Car c'était à cause de lui s'il était là ! Et il espérait bien que son dresseur lui ordonne de l'attaquer. Sauf que ce fameux dresseur était fasciné par son Drattak.. Et il l'était encore plus lorsqu'il vit son movepool ! Quel était-il ? Et bien, vous le verrez bien assez tôt. Pendant que le châtain avait toujours les yeux rivés sur son – premier – pokémon dragon, Giovanni avait repris la parole, à propos de ce dernier, toujours avec cette neutralité légendaire:


- Dis-toi bien que tu as failli ne pas avoir ce pokémon. Mais il faut dire que tu le mérites.

- Ouais, sans doute.. Merci!

Green avait répondu avec une telle nonchalance, il était bien trop concentré sur son Pokémon. À part pour le merci, évidemment. Bah oui, c'est pas tous les jours qu'on avait un tel cadeau ! En parlant de ce cadeau, celui-ci avait tourné la tête vers le jeune homme. Le dragon ne le connaissait absolument pas, ça n'était qu'un être humain lambda pour lui. D'un air méprisant, il fixait son nouveau propriétaire. Propriétaire qui était on ne peut plus impassible face au Pokémon, après tout, la plupart de ses Pokémon, il avait dû les dompter comme on les lui avait donnés. Drattak ne sera pas une exception. Ca pouvait devenir une véritable machine de guerre, avec un peu de dressage.. Alors non, il ne semblait pas avoir peur de son Pokémon. Car en terme de regard, il n'y avait rien de pire que celui d'Avaltout. Ca c'était un regard qui faisait peur, avec ses deux yeux vides.. Combinés cela à sa bouche en 3 et vous avez de quoi faire des cauchemars ! Oui, je trolle un peu, mais faites attention à Avaltout, vraiment.

Bref ! Il ne fallait pas trop faire attendre le Boss Rocket non plus, surtout qu'il avait aperçu que celui-ci s'était tourné vers l'entrée de la grotte. Faire joujou avec Drattak allait devoir attendre un peu – peut être pas tant que ça -, il y avait quelque chose de plus important à faire aujourd'hui. Mais avant de rejoindre le Boss et de marcher à ses côtés (la mise en scène voyons!), il passa à côté de son Drattak, et en tapant sur la gueule de celui-ci lui dit, avec un sourire ambitieux:


- Ne joue pas les durs avec moi, ou tu risques de ne pas revoir la lumière du jour de si tôt. Si tu veux te défouler, tu en auras tout le temps. Tu verras, on va bien s'marrer..

Le jeune homme avait ricané, il ne semblait pas du tout complexé ou apeuré du Pokémon. Non, il était on ne peut plus naturel, malgré le fait que Drattak semblait assez fier, il était donc tout normal de bien faire comprendre qui était celui qui dirigeait ici. Et c'était Green. Il l'avait même menacé de déjà aller au Pc. Et oui, ça ne pardonne pas de jouer les caïds.. Le pokémon grommela entre ses crocs, mais en même temps il était curieux. Curieux de voir ce que le jeune aux cheveux ébouriffés allait pouvoir lui proposer. Lui n'attendait que de détruire tout ce qui se mettait en travers de son chemin. Et ça tombe bien, ils étaient deux ! L'avenir le lui dira puisque là il fut contraint de rentrer dans sa poké ball, sans vraiment avoir eu le temps de se dégourdir les pattes après avoir été tant de temps entravé de tout mouvement ! On va pas le plaindre, il avait le MDDM comme dresseur ! Bref. Vert était allé rejoindre Giovanni, non loin de l'entrée de la grotte. Giovanni – et son chapeau – devait mourir de chaud en étant habillé ainsi ! Il ferait très certainement bien plus frais à l'intérieur de la grotte, il ne mourra donc pas de déshydratation comme certaines personnages de son âge ! Soit. Comme d'habitude, Giovanni commença son parpaing. Bon bah apparemment il allait encore se faire réprimander, espérons qu'il ne fasse pas la moue face à cela!

- Tu es mon membre le plus fidèle, et également mon plus fort. Certes, mais ne crois tu pas devoir un peu plus de respect aux autres Green? Comment veux-tu t’en sortir, en duel, il n’y a aucun problème, mais si tu te met à dos tout le monde. A force, penses-tu pouvoir t’en sortir. Il faut que tu saches te faire plus d’alliés que d’ennemis. Il fit une légère pause.Quand je ne t’ai pas donné Drattak, c’était en parti pour te faire la morale. Certes, je savais que je te le donnerais plus tard. Mais aussi pour te montrer qu’il faut savoir se montrer différemment, plus dûr ou plus clément selon la situation. Il faut que tu gagnes en réflexion, et ne pas agir comme tu le voudrais nécessairement. C’est un des nombreux points que tu dois acquérir.

Green ne répondit pas immédiatement comme il aurait pu le faire d'habitude, avec arrogance et fierté. Après tout, ça commençait à le faire réfléchir. Il n'était pas le seul à lui faire la morale par rapport aux alliés. Alice lui avait déjà faite. Et maintenant Giovanni. Ca ne devait pas être si anodin que ça, même si c'était contre ses principes. Malgré toutes les aides qu'il avait pu recevoir, il avait fait le reste tout seul. Alors pourquoi diable changer maintenant ? C'était une bonne question. Ca devait sans doute être le contrecoup d'avoir des responsabilités.. Oui. Tu te dois de changer de caractère selon la situation. Ne pas dire certaines choses que tu penses et que t'as envie de clamer tout haut. C'était l'un des principaux défauts du jeune homme. Giovanni l'avait bien vu au QG. Il ne s'était pas privé de dire ouvertement ce qu'il pensait d'Alexander, d'Aaron et même de Giovanni. Mais c'était eux qui avaient commencé, qu'il vous dirait.. Ca n'est pas très mature, effectivement. C'est du Green, ne cherchez pas plus loin ! Il y a juste quelque chose qui le perturbait. ''L'un des nombreux points que tu dois acquérir'' d'accord, il voulait bien l'entendere.. Mais dans quel but ? Après tout, ça faisait 7 ans – même un peu plus - qu'il était comme dans cette vision des choses et cette façon d'être.

Quant au fait d'avoir du respect envers les autres, s'ils n'en méritaient pas, pourquoi il devait en avoir envers eux ? Vert ne comprenait pas non plus cette façon de penser. Aaron et Alexander étaient en dessous de lui dans la hiérarchie, alors c'est eux qui lui devaient le respect, et pas l'inverse. Bon si on réfléchit de cette façon c'est vrai que le rival de Red devrait donc devoir le respect à Giovanni. Oui mais lui était particulier, donc il avait le droit, nah ! Surtout que, contrairement à la plupart des Rockets, il agissait dans l'intérêt de celle-ci sans même le faire exprès, alors il avait bien le droit à un traîtement de faveur. De toute manière, tout ce que lui avait dit Giovanni le faisait réfléchir – pour une fois – car ça n'avait pas été dit sous le ton de l'énervement (celui-ci aurait énervé Green d'ailleurs) ! Il avait raison sur – presque – tous les points, c'est vrai ! Mais Vert n'était pas du genre à s'abaisser à certaines formalités comme le respect ou ce genre de choses. Oh non, ça n'était pas vraiment le genre de personne pour. Par contre, le Boss serait très certainement surpris de savoir quelle alliée pouvait avoir le jeune homme. Et il se gardera bien de lui dire, d'ailleurs, c'est un secret. Suite à un soupir, Green répondit au Parrain, les yeux émeraudes posés sur l'entrée de la grotte:


- Que je dois acquérir ? Et c'quoi le reste alors ? Et dans quel but ?J'ai toujours été comme ça, et ça n'a jamais posé aucun problème.. Green haussa les épaules, avant de reprendre: Bon, j'veux bien faire un effort avec Alex et Aaron.. À condition qu'ils s'excusent, évidemment.

Et voilà, Green faisait du Green. Le fond était là, mais pas la forme ! Il y avait toujours cette fierté et cet orgueil encrés en lui qui l'empêchait d'oublier tout ce qu'il s'est passé sans qu'ils ne se soient excusés, car c'était de leur faute – du point de vue de Green -, mais bon, au moins, on progresse ! Il y avait de l'avancée et un minimum de cohérence dans les propos du bras droit de Giovanni. Il y avait encore du boulot, c'est sûr, on allait pas métamorphoser le jeune homme par un coup de baguette magique et une leçon de morale. Oh non. Et puis il avait horreur d'avoir des alliés. Même si on lui rabâchait sans cesse que les alliés pouvaient être utiles, blablablablabla.. Cela ne changera rien. Green ne croira toujours – majoritairement – qu'en lui-même. La fin justifie les moyens.. Et oui, le lion marche seul tandis que les moutons se baladent en troupeau. Pas besoin de vous préciser pour lequel de ces deux animaux pourrait se prendre le jeune homme. Le châtain aux yeux verts vifs intenses (je m'en lasse pas de cette expression) continua, avec un grain de malice dans la voix :

- J'ai 17 ans, Gio. J'ai pas – encore – envie de penser comme quelqu'un qui a 35 piges. Je n'ai pas envie de me prendre la tête sur des choses dont j'me fiche.. Et puis, quant à mes alliés, sache que j'ai juste ce qu'il me faut, je n'ai pas besoin de plus, vraiment.

Green, quelle subtilité ! Tu m'impressionnes. Bon par contre niveau maturité on repassera (comme souvent) ! Tout d'abord, il avait juste expliqué à Giovanni dit ''Gio' '' que s'il sous-entendait qu'il devait gagner en maturité et tout ça, ça n'était pas son truc. Il avait bien évidemment oublié de dire (le coquinou) qu'il ferait quand même les efforts demandés. Bah oui, ça n'était pas drôle sinon ! Ensuite, il avait brièvement évoqué ses alliés, et là, c'était finement joué – pour une fois que ça arrive faut le dire - ! ''J'ai juste ce qu'il me faut'', parce que oui, il n'avait pas à savoir qu'il fréquentait. C'était bien mieux ainsi d'ailleurs ! Mais en tant qu'alliés purs et durs, il n'y avait qu'Alice et Giovanni (enlevez ''dur'' pour lui), et ça lui suffisait. La première était un peu plus qu'une alliée lambda, tandis que le second bah.. J'ai pas besoin d'expliciter, je pense que c'est on ne peut plus clair. Evidemment, il y avait aussi la Team Rocket qu'il comptait dans son tas d'alliés car un jour il sera bien amené à se battre pour et AVEC elle ! Bref. Tandis qu'ils allaient pénétrés dans la grotte, Giovanni revint sur le sujet principal, qui était le pourquoi du comment de sa (ou plutôt leur) présence ici ! Alors.. Kécécé le motif de cette entrevue à la Grotte Coda ?

- Pourquoi ici donc...Tu vas faire la rencontre d’un certain pokémon...Et m’aider à purifier Persian ainsi que Dardargnan de l’Obscurisation. Mais entre temps, nous devons parler de plusieurs choses. et je te préviens Gamin, le chemin risque d’être long.

Génial.. ? Enfin, Green ne savait pas trop comment prendre ce qu'il venait de dire. Le chemin risquait d'être long ! Supeeeer. Y'en a un ici qui sait pas mettre la hype à l'autre ! Green se retint de lâcher un ''Aaaah super..'' ou quelque chose dans le genre, car il était surtout intrigué par le Pokémon dont il lui avait parlé ! Si ça se trouve, ça allait encore en être un pour lui. Si c'était ça, c'était clairement du lourd ces derniers temps ! Un Aligatueur cadeau, un Drattak cadeau, un grand gourou nommé Avaltout dans sa cuisine – et on sait toujours pas comment – ainsi que peut-être un mystérieux Pokémon ! Ou peut-être que ça n'avait rien à voir avec cela  et que c'était un Pokémon légendaire. Ca suivrait bien avec Gio et son narrateur un Pokémon Légendaire comme.. SULFURA ! Ouais lui il mettait le feu au dancefloor ! Ca risquait malheureusement de ne pas être ça. Il suivait donc Giovanni, légèrement derrière lui, il sentait déjà arriver le monologue long et ennuyeux – même s'il était véridique – de Sakaki.

Le même antagoniste aborda aussi le sujet de l'obscurisation. Que l'on soit clair, cela avait fait sourire Green. Il ne l'avait jamais dit, mais il avait horreur de ce processus. Car l'on donne de la force au Pokémon sans être passé par le dressage, c'est-à-dire qu'un Pokémon obscur ne reflète pas le niveau de son dresseur. Bon après lui on lui avait donné son équipe.. Mais il avait dû la dresser. Et puis ses meilleurs Pokémons étaient ceux qu'il avait eu depuis qu'il a commencé son voyage, c'est-à-dire Carapuce et très peu de temps après Roucool, qui sont maintenant Tortank et Roucarnage. C'est-à-dire les pokémons les plus puissants de Vert. Le second allait bientôt pouvoir méga-évoluer, d'ailleurs. Et la Méga-Evolution, c'était l'autre alternative à l'obscurisation. Et elle était bien plus bénéfique que ce logiciel obscur. Après chacun fait ce qu'il veut, j'ai envie de dire. De toute façon, à la fin, c'est Green qui gagne. Surtout avec l'équipe de titans qu'il était en train de se monter. Y'en a un qui allait avoir le derrière en feu. Et pas pour cette raison-là roooh, vous êtes pénibles. Green voyait toujours le Parrain avec son cigare (cliché ? Hmm.. Maybe), et cela lui donna une envie. Après tout, il était pas du genre à parler sérieusement, alors quand il parlait sérieusement, après.. Il avait cette mani' de détourner le sujet.


- Si tu veux.. Je suppose qu'au moins ça passera le temps. Je ne savais pais que l'on pouvait purifier un Pokémon obscur, d'ailleurs.. Green toussa légèrement, et reprit: J'te vois fumer depuis d'taleur et j'me dis que moi j'ai jamais essayé.. Pourtant c'est la classe ! Mais pas le cigare.. T'aurais pas une clope ? Comme ça au pire si j'galère ça restera entre nous..

Vert avait ricané. C'était une situation plutôt conviviale après tout. Il n'y avait pas de pique.. Enfin si, mais envers lui-même. OUI, Green avait fait de l'auto-dérision (vous avez bien lu), c'est incroyable ! Comme quoi, ça arrivait à tout le monde. Par contre, quelle mentalité, Greenou.. Fumer parce que c'est classe, on dirait tous ces jeunes qui ne font que ça parce que c'est kewl – et le cigare c'est trop mainstream, mais tu testeras quand même s'il n'a pas de cigarette - . Mais tu l'as dit toi-même, t'as 17 ans et tu profites de la vie, et t'as bien raison ! Car aujourd'hui le jeune homme allait sans doute se rendre compte de ce qu'il allait devoir porter – à long terme – sur ses épaules qui n'étaient pas encore énormes et sèches. Qu'est-ce que c'était ? La Team Rocket. Et oui, tout d'un coup, c'était sérieux. Là, le châtain avait remis ses mains dans ses poches. Il avait légèrement sursauté en entendant un hurlement provenant de la grotte. Etait-ce ce ''mystérieux Pokémon'' ? À en regarder Giovanni, cela semblait en avoir l'air. Tant mieux, il pourrait tester son Drattak, comme ça ! Quel programme.. Finalement, cela risquait d'être bien plus amusant que cela ne puisse paraître, surtout à en voir le petit sourire en coin sur les lèvres de Vert. Bref.. IKUZE.

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Sakaki



Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: ''We can blow on a flame.. She will always burn'' [Giovanni] Ven 12 Aoû - 14:47

Ca faisait longtemps tiens ! Moi qui me plaignait de ne pas RP assez avec Giovanni, me voilà avoir trois RPs à faire. Et bien soit ! Je commencerais donc ces trois RPs de la même façon et les posterai en même temps. Je sais pas si, en réalité, c’est une bonne idée de faire ça, car je vais encore me retrouver avec trois réponses à faire mais ce n’est pas grave, je suis un roleplayer masochiste. Et puis bon, je serais temporairement à jour. Nous retrouvons donc Giovanni prêt de la grotte coda ! Avec le maître de la ligue indigo qui se présentait avec cinquante quatre minutes de retard. Bon, ce n’était pas étonnant pour Giovanni, mais la situation elle, l’était. Le mafioso sortait de sa tanière après tout, il n’était pas dans son bureau, il allait en personne effectuer une mission personnelle de la plus haute importance. C’était son devoir de Boss de la Team Rocket après tout, n’est ce pas?  Et bien, c’était en réalité plus complexe, aujourd’hui, il n’était pas principalement Boss, mais Dresseur. Je ne vous rappellerais pas sa devise une nouvelle fois dans son poste. Mais cette mission la rejoignait. Aujourd’hui il devait réparer la bêtise qu’il avait fait précédemment : L’Obscurisation. Il s’était clairement précipité lors de l’arrivée du Docteur Willy et n’avait guère eut la patience d’attendre d’en découvrir plus sur la Mega Evolution. Et il savait que ça allait très probablement lui coûter cher, et devrait recréer des liens plus puissant avec ses pokémons afin d’atteindre la Mega-Evolution de Dardargnan. S’en voulait-il de les avoir obscuriser? Il ne le montrait pas, mais effectivement, au fond de lui il savait qu’il n’aurait pas dû choisir la facilité. Le Logiciel Obscur resterait aujourd’hui un moyen de renforcer la Team de manière économique, et en puissance de feu pour ceux qui le désiraient, comme Alexander par exemple, mais ce n’était pas ce que voulait Giovanni pour ses propres pokémons. Il pensait cependant que l’on apprenait de ses erreurs, et que l’on en ressortait que plus fort. Et il avait très certainement raison.

Mais vous devez donc vous demander pourquoi Green était demandé ! Parce que c’était le meille...Et bah non ! Enfin en parti, car si, c’était le membre le plus important de la Team Rocket quand on retirait Giovanni, mais là, c’était surtout personnel. Ils avaient besoin de mettre les choses au clair, et puis, il y avait certaines choses que je ne pouvais pas encore dire. Mais bon, le premier sujet était le Drattak ! Le précieux Drattak qu’attendait le nouveau maître de la ligue. si Giovanni ne perdit pas de temps pour lui passer la pokéball contenant le dragon, Green fut encore plus rapide pour le sortir de sa prison ! Dévoilant l’immense bête qui allait désormais servir un gamin arrogant qui ne désirait que s’amuser. Et passer du bon temps avec les filles!  Surtout passer du bons temps avec pleins de fi...Attendez? Oui bon, Giovanni ne connaissait pas le Aleen, mais en entendrait très prochainement parler. Oh ça oui, ça allait chauffer Greenou, prépare les justifications. Mais bons ! Pour le moment, le châtain regardait son nouveau jouet. Il n’avait qu’à peine écouté le Mafioso, mais le remercia sincèrement, il avait une expression joyeuse sur son visage. En même temps, il avait eut ce qu’il voulait -encore- et ce n’était pas fini...Mais bon passons, il frappa alors la gueule du Dragon, de manière à lui rappeler qui était le meneur entre les deux, avant de lui dire quelques mots, qui sonnaient comme une invitation....

- Ne joue pas les durs avec moi, ou tu risques de ne pas revoir la lumière du jour de si tôt. Si tu veux te défouler, tu en auras tout le temps. Tu verras, on va bien s'marrer..

Giovanni reprit une taffe de son cigare alors que Green s’approcha de lui. Jeune, il fallait l’avouer, il s’était entraîné à la réalisation de cercles de fumée avec celle de Cigare, il était ainsi persuadé que Green aurait aimé faire ça pour se sentir “cool” ou quelque chose dans le genre. Mais bon, le tabac n’était guère le principal sujet de ce RP. Mais cela offrait quelques possibilités d’anecdotes peu intéressantes, mais toujours très utiles. Utiles à quoi? A rajouter quelques lignes, c’est une des multiples choses intéressantes dans le RP, si des anecdotes sur nos persos nous viennent à l’esprit, il n’était pas difficile de les incruster dans nos répons. Mais nous aurons tous le temps d’explorer d’autres anecdotes sur le cigare au long des différentes taffes que prendrait le mafieux. Revenons donc au principal sujet du RP : Le 54...Ah bah non plus. Bon, peut être la discussion personnelle entre les deux protagonistes ! Mais si ! Je vous en ai déjà parlé dans ma réponse précédente voyons !

Et oui, Giovanni n’avait pas appelé Green pour ses talents, mais pour une discussions. Pause. Mouille, remettons tout en jeu? Je venais de dire, en tant que narrateur de Giovanni et donc exprimant ses pensées, que Green (Vert ‘^’) avait du talent? Bien sûr que Giovanni le pensait, sinon, pourquoi aurait-il fait du gamin son bras droit? Et, même s’il n’en savait rien, son successeur? Bah il ne l’aurait pas fait s’il n’avait pas senti un potentiel fort chez le gamin. Et il se trompait rarement là dessus, il savait  que Green pouvait devenir encore plus fort, mais s’il gagnait en maturité, il aurait tout les atouts pour être digne de cette merveilleuse organisation qu’était la Team Rocket, une Mafia, avec un seul F pour que certains ne m’ennuient pas ! Mais bon, on parlait du maître de la ligue indigo, la maturité n’était probablement pas une chose à acquérir de sitôt pour lui...Giovanni n’était pas prêt de prendre sa retraite, oh ça non...

- Que je dois acquérir ? Et c'quoi le reste alors ? Et dans quel but ?J'ai toujours été comme ça, et ça n'a jamais posé aucun problème..Bon, j'veux bien faire un effort avec Alex et Aaron.. À condition qu'ils s'excusent, évidemment.

Fidèle à lui même. Complètement inchangé, je vous présente Green ! Quoique, pas vraiment, il n’avait pas répondu sans réfléchir cette fois-ci, oui oui, Giovanni était le premier surpris, mais il avait vu que son filleul avait réfléchi. C’était une magnifique surprise. Mais bon, sa réponse restait plus ou moins logique avec le personnage qu’il était. Il ne semblait pas avoir saisi l’ampleur de la chose, ce à quoi il devrait faire face lorsqu’il serait adulte. Bon, il avait largement le temps, Giovanni n'abandonnerait pas son poste aussi rapidement. Il avait encore trop de projet pour laisser tomber son organisation, il devait récupérer assez de puissance, devenir assez puissant pour récupérer Mewtwo. Ce Monstre de puissance qu’il avait lui même crée auparavant. Il se devait de le récupérer, de mettre ce Pokémon en lieu sûr, là où il ne ferait de mal à personne. Et également pour l’avoir en arme secrète, il fallait toujours garder un atout dans sa manche.

Ca n’a posé aucun problème disait-il? Giovanni aurait pu s’étouffer de rire s’il ne savait pas se contrôler, il lâcha juste un léger ricanement. Le fonctionnement de Green pose en réalité plein de problèmes ! Il n’arrive pas à s’adapter aux autres, à faire des concessions pour réussir au mieux ses missions. Il fallait mettre son intérêt de côté, ses émotions, ses pensées, pour réussir à travailler en équipe avec les meilleurs. Giovanni n’avait par exemple pas perdu de temps pour former un pacte de non-aggression avec les Venoms. Avec Luberias cependant, les deux autrs frères qui servaient de remplacement étaient une autre histoire...Les Averys pourraient briser ce pacte. Et là, l’éventualité de naissance de nouveaux conflits entre les Teams étaient fort probable. Mais nous n’en étions pas encore arrivé là après tout !

“Devenir plus mature Green...Comprendre certaines choses, réfléchir plus avant d’agir. Tu as encore le temps pour tout ça. Mais je ne dirigerais pas la Team Rocket éternellement, je ne suis pas immortel, au cas où tu ne le saurais pas.

Giovanni ne l’avait pas dit explicitement, juste par amusement, il voulait voir si Green allait comprendre où son Boss voulait en venir, c’était un jeu. Il reprit une taffe. Le jeu, c’est comme ça qu’il avait commencé à fumer. Pour jouer, ce n’était ni pour se donner un genre, ni à cause du depression ou d’une crise d’adolescence, pour lui c’était un jeu.  Il avait commencé à 16 ou 17 ans à peu près, il avait eut la curiosité de voir ce que procurait la fumée comme réaction, et comme toutes personnes qui commence à fumer...Ce fut un désastre, cependant, cela ne lui prit pas si longtemps avant d’arrêter de tousser. Maîtriser la fumée n’était après tout pas bien difficile. Et puis finalement il s’occupa du cigare, qui avait meilleur gout. Et était moins mauvais pour la santé en plus de cela ! Il ne fumait pas forcément tous les jours, plutôt par période à vrai dire, sans réellement chercher à arrêter, ça le prenait comme ça, il faisait ce qu’il voulait après tout.

- J'ai 17 ans, Gio. J'ai pas – encore – envie de penser comme quelqu'un qui a 35 piges. Je n'ai pas envie de me prendre la tête sur des choses dont j'me fiche.. Et puis, quant à mes alliés, sache que j'ai juste ce qu'il me faut, je n'ai pas besoin de plus, vraiment.

“C’est pour ça que je te dis que tu as le temps, tu n’es qu’un adolescent après tout. Mais il faut bien que tu te préviennes...Des alliés, qui ça? Tu aurais réussi à te lier à d’autres personnes?”


Désolé Green, mais Giovanni était curieux de connaître tes nouveaux amis ! Très curieux. Oh ça oui. Mais revenons sur ces deux répliques voulez vous. Le terme d’adolescent n’avait pas été utilisé de manière sarcastique, mais honnête. Green n’était qu’un adolescent, il n’avait même pas la majorité. Il avait largement le temps de devenir le chef de la Team Rocket. Mais ça ce n’était pas la partie la plus intéressante. Il avait mentionné des alliés. Et des alliés qui semblaient important. Il en avait soit trop dit, soit pas assez, mais dans les deux cas il ne pouvait plus se retirer et devait tout dire à Giovanni. Ou alors allait-il essayer de mentir? Mauvaise idée quand on savait que le Maître, bien qu’il était globalement bon menteur, n’y arrivait pas quand il s’agissait de Giovanni. C’était la prestance autoritaire de Parrain Mafioso qui faisait ça? Ou alors le fait que l’on ne puisse pas mentir à une personne à laquelle on tient peut être? Encore une fois on revenait à ce sujet, la frontière entre le côté professionnel et le côté personnel de la relation entre Giovanni et Green...

- Si tu veux.. Je suppose qu'au moins ça passera le temps. Je ne savais pais que l'on pouvait purifier un Pokémon obscur, d'ailleurs..J'te vois fumer depuis d'taleur et j'me dis que moi j'ai jamais essayé.. Pourtant c'est la classe ! Mais pas le cigare.. T'aurais pas une clope ? Comme ça au pire si j'galère ça restera entre nous..

Une auto-dérision de Green...Et un rire ! Oui ! Un vrai rire, bon ce n’était pas un fou rire évidemment, mais un rire venant de Giovanni ! Et il n’était absolument pas forcé ! La situation était incroyable. Les deux hommes ne se cherchaient pas, c’était un moment qualifiable de familial. Giovanni avait un but précis en venant ici, mais il profitait également de passer un moment avec Green. Il avait avec lui une relation qu’il n’eut avec Eric ou Silver, et encore moins Daisuke. Pourquoi ne s’était-il jamais occupé de ses fils comme il l’aurait pu? Ou plutôt, comme il le devrait? Et bien, il ne le savait pas lui-même. Eric n’était clairement pas dans ses projets, il n’avait jamais désiré avoir un autre fils en plus de Silver. C’était horrible de dire ça et pourtant, c’était vrai. Il n’avait déjà pas eut la force de s’occuper de Silver, alors Eric, non plus...Mais pourtant il s’occupait de Green? Il ne savait pas réellement lui-même pourquoi, peut être était-ce une surprise pour lui, il pensait au départ faire de Green un atout de choix pour la Team, mais au fil du temps, il finit par apprécier de plus en plus ce garçon, n’y voyez rien de malsain, mais il considérait Green comme étant quelqu’un de plus important que ses propres fils. Il se reconnaissait en lui...Il se revoyait, lui, plus jeune, bon, plus éduqué et respectueux, mais les faits étaient là.  Giovanni s’occupa d’allumer une cigarette qu’il sortit avant de la tendre à Green. Il le prévint alors.

“Ne prends pas beaucoup de fumée pour la première taffe. Et inspire longuement, il faut que la fumée rentre dans ta gorges, presque comme si tu l’avalais.” Il ajouta alors “Ce serait tout de même dégradant pour le maître de la Ligue Indigo qu’il ne fasse que crapoter, tu ne penses pas?”

Ce n’était pas méchant, juste amusant. Voilà que Giovanni apprenait à fumer à Green ! C’était vraiment une situation inédite. Pas de plans de domination du monde en vue, enfin, pas de suite. Mais un moment familial, mais après tout, la Mafia n’était-elle pas une forme de famille au départ? -Ceci est une interrogation rhétorique.- Quant à lui, il était déjà arrivé à plus d’un tier de son cigare. C’était du rapide? Non. N’oublions pas qu’il avait commencé à fumer avant l’arrivée de Green très tardive. Mais bon, le duo commença alors à s’engoufrer dans la Grotte Coda, aux différents dangers très...Futuristes dirons nous. Même si en réalité, il n’y en avait qu’un. Et Giovanni connaissait cet hurlement bien mieux que personne. Il l’avait vu évoluer, grandir, avant d’acquérir une puissance phénoménal. Cet hurlement montrait une rage absolu, il était incontrôlable et incontrôlé.  Et il recommença...Il était plus proche. Cette grotte  était tout de même magnifique, la végétation tentait de forcer le passage afin de donner un peu de vie dans cet endroit...Giovanni se demandait si c’était l’oeuvre de Zygarde…? Peut être, ou alors la nature elle-même s’occupait de reprendre tout ses droits...Ce n’était pas important. Une bonne dizaine de minutes passa silencieusement pour le duo, Giovanni savait que la route était longue...Mais il s’attendait à des pokémons sauvages...Etonnant...Il prit alors la parole afin de trouver un sujet de discussion.

“Sinon les filles Green? Toujours sans conquête précise ou as-tu une petite amie ?”

La question qui tue...Pauvre Green, il allait devoir tout dire à Giovanni...Quoique, non, parce que la magie du RP pouvait faire bien des choses pour remettre ça dans le futur ! C’est alors que le menu fretin arriva ! Et je ne parle pas des Skulls annoncé dans Alola, géré par cet homme se faisant nommé Guzma cinquante-quatrième du nom  ! Non. Je parle de la terreur des dresseurs…Les Nosferaltos ! Oui, normalement ce sont leur préevolutions, mais bon, on avait deux dresseurs surpuissant en protagonistes de ce RP ! Ainsi, les pokémons volants fonçaient sur le duo de fumeur (en espérant que Green ne soit pas mort étouffé) en préparant des crochets venins...Il fallait leur faire honneur, et surtout, profiter de l’occasion pour augmenter le pourcentage de réussite de la purification ! Giovanni envoya donc ses deux pokémons à purifier : Persian et Dardargnan qui lancèrent un double Typhon noir directement sur cette horde qui fut...Brulée, calcinée, incinérée par des flammes bleues, un typhon noir qui pouvait brûler? Non...Ce n’était pas possible, l’attaque n’eut même pas le temps de toucher ces 5 Nosferaltos... L’écran de flammes fut accompagné d’’un nouveau hurlement qui montrait que la bête était bien là...Elle avait fait le chemin? Probablement, puisqu’elle était arrivée. Giovanni, toujours calme, relâcha la fumée de la taffe qu’il venait de prendre.

“Green...Je te présente le Pokémon que j’avais choisi chez le professeur pokémon de Kanto à l’époque où j’avais fait le challenge de la Ligue…”

SULFURA...Non. C’était plus que ça. Le piaf légendaire se trouvait probablement à Cramois’Ile en ce moment même, et Giovanni n’aurait jamais pu le récupérer en tant que Starter. Ce pokémon qui faisait presque frissonner de détermination Giovanni était ni plus ni moins que le point commun qu’il possédait avec Red...Jadis, il y a plus de trois décennies, il eut le choix à faire entre trois pokémons...L’un d’entre eux avait une couleur différente de la normale. Il en semblait attristé, mais cette différence le poussa à être déterminé dans tous ses combats, pour montrer qu’une simple couleur ne faisait rien...Giovanni, jeune, remarqua cette lueur dans les yeux de ce pokémon, et c’est pour ça qu’il le choisit à l’époque, avant de le relâcher après sa défaite contre Red, le laissant ici, dans la région lointaine de Kalos où il pourrait faire sa loi, et devenir le meneur, le Pokémon dominant du lieu...Ce pokémon faisait désormais à nouveau face à Giovanni...Voici…

“Voici mon ancien Dracaufeu.”

Le passé, le présent, et le turfu. Ces trois élémens étaient rassemblés en cet instant...Le combat allait pouvoir commencer...Afin de passer pour atteindre la Relique de Purification, il fallait vaincre un vieil ami, un combat qui motivait Giovanni. Il n’avait plus eut cette lueur de détermination depuis son dernier combat face à Red. Pour une fois, combattre allait être un plaisir, en plus d’être symbolique et profiteur pour l’organisation. Il était un dresseur avant tout...IKUZE !

.:-------------------------:.
Ce personnage possède un Dardargnan et un Persian Obscur.
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: ''We can blow on a flame.. She will always burn'' [Giovanni] Sam 13 Aoû - 1:05

Et nous revoici dans la grotte Coda. Enfin, ils n'y avaient pas toujours foulé le sol, Gio et Green étaient devant l'entrée. Ils étaient les deux opposés, au niveau du caractère, mais animés par des idéaux communs. Et il faudra remercier à tout jamais ce PNJ Rocket sur le Pont Pépite, car sinon, Vert ne serait pas là, aujourd'hui. Il n'aurait sans doute pas atteint ce niveau non plus. Non, car tout avait changé dans sa vie depuis qu'il avait rejoint l'Organisation Rocket. Lui qui avait construit sa vie dans le vide auparavant avait trouvé un autre intérêt que la simple quête des badges, comme n'importe quel dresseur. Il n'était que ''le petit-fils du Professeur Chen'', il avait finalement réussi à enfin se faire appeler par son prénom : Green. Et tout ça, c'était – entre autre – grâce à Giovanni et la Team Rocket, qui lui a toujours fourni tout ce qu'il désirait. Bon après, c'était aussi car il avait eu ce don qui l'avait rendu expert en tant que dresseur, et dont il jouait, évidemment. C'était inné en lui, il avait toujours été un petit génie. Parce qu'il est ''le petit-fils du professeur Chen'', qu'ils auraient dit. Sauf que ce savant grisonnant n'avait jamais enseigné la pratique au châtain, qui avait dû se débrouiller tout seul à partir de ses 10 ans. Bref, tout ça pour vous dire que le Green d'aujourd'hui, vous le devez à la Team Rocket. De son côté bad boy jusqu'à son égo surdimensionné, tout était dû à son entrée dans l'Organisation. Bon après, tout n'a jamais été calme depuis qu'il y ait..

Même s'il n'avait jamais été en très bons termes avec celle-ci, et notamment leurs membres, à cause de nombreux coups de gueules puisque Green ne se considérait pas assez privilégié puisque Giovanni était bien plus rigide avec lui qu'avec les autres – même si c'était pour son bien -, au final, on lui donnait ce qu'il voulait. Tant mieux, non ? Il ne cracherait pas dessus. À présent, le jeune homme qui se tenait face à Giovanni, et malgré son jeune âge et son immaturité, avait cette envie de redorer le blason de la Team Rocket. Cela ne se voyait pas, mais cela se sentait, dans sa façon de s'exprimer. Il n'était plus totalement fermé au dialogue quant à la relation qu'il tenait, entre autre, avec Alexander et Aaron. Il n'avait pas spécialement envie de se racheter de ses injures de l'autre jour, mais voulait regarder vers l'horizon. La Team Rocket avait toutes les cartes en main pour réussir, et le Joker.. C'était Green. Il ne s'en était jamais rendu compte, véritablement, mais il allait le comprendre aujourd'hui. Lui ne venait que de s'extasier devant son nouveau jouet, en observant du coin de l'oeil celui qui se prétendait assez mature pour narguer Green en faisant des ronds de fumée ! Lui aussi, il voulait savoir faire ça ! Et comme c'était le meilleur partout, il allait y arriver en moins de deux secondes ! Nous le verrons bien assez tôt ! Après tout, il était bien disposé (faudrait remercier Alice, Gio ! ), et c'était dans ces moments-ci que c'était un plaisir de parler avec lui. Green n'était pas qu'un sale gosse mal élevé fauteur de troubles, pour avoir fait tout ce qu'il a déjà entrepris et ce qu'il entreprendra à l'avenir, il fallait en avoir dans la tête. Enfin bref, tandis qu'ils marchaient côte à côte, le châtain les mains dans ses poches, et après que le mafioso est ri – sans que le châtain ne comprenne pourquoi - la discussion s'embraya pour de bon, et la seconde était passée depuis un bail..


- Devenir plus mature Green...Comprendre certaines choses, réfléchir plus avant d’agir. Tu as encore le temps pour tout ça. Mais je ne dirigerais pas la Team Rocket éternellement, je ne suis pas immortel, au cas où tu ne le saurais pas.

- Hein ?

Green se stoppa. Ca avait été dit de la manière la plus subtile qui soit, mais il avait tout de suite compris – pour une fois -. Et son ''Hein ?', bah, il était familier, mais il était surtout venu du cœur, il ne put le retenir. Giovanni avait donc continué d'avancer avant de – sûrement – se stopper à son tour. Lui était resté médusé par les propos du Boss de la Team Rocket. Pour tout vous dire, il ne s'y attendait pas. Il y eut une sorte de choc sismique à l'intérieur du garçon. Enfin, il en riait et y pensait parfois, mais cela s'arrêtait là. Bien sûr que ça lui faisait plaisir, et, comme un enfant à qui l'on avait réservé un gros cadeau, son visage s'était illuminé à cette annonce, que ça soit au niveau de l'expression ou de la lueur qui brillait dans ses yeux. Le châtain avait fini par rattraper Giovanni.. Mais était toujours aussi surpris – et dans le bon sens – de ce qu'il venait de comprendre. Sauf.. Qu'il y avait encore du boulot. C'était à long terme. Il l'avait bien sûr entendu, mais bon.. C'était compliqué, il était tout de même très impulsif, et ça serait dur de le changer. Surtout quand l'on sait qu'il traîne avec la charmante ex-Chef Aqua, qui n'était pas des plus matures.. Ca n'allait très certainement pas l'aider. Bref ! En marchant, mine de rien, Green, la tête bien droite (d'ailleurs, anecdote, il a une pomme d'adam plutôt prononcée fufu), et le regard perdu dans l'obscurité de la grotte pour ne pas que Giovanni voit à quel point il semblait impatient, répondit sobrement (vous avez bien lu!) :

- Je suppose que je n'ai pas le choix.. Green forma un rond avec son pouce et son index, et tourna très légèrement la tête vers le Boss: Marché conclu.

Et puis il continua à marcher, style de rien, en continuant de fixer de ses prunelles émeraudes la grotte. Son esprit était ailleurs, durant quelques secondes. Il était donc si important que ça ? Lui qui n'avait jamais cessé de se plaindre à chaque fois qu'il allait au QG.. Et bah, il avait une raison pour continuer, et toc ! Vous pensiez vraiment qu'il allait cessé d'être capricieux ? C'est mal le connaître. C'était une véritable révélation qui fit l'effet d'une bombe à l'intérieur du jeune homme, mais sur certains points, il ne changera pas... Rah, dommage. Enfin, disons que ça prendra du temps. Il fera des efforts, même s'il ne l'a pas clairement dit. Son ''marché conclu'' reflétait vraiment cet état d'esprit : Il ''acceptait'' de faire des efforts à condition de reprendre la Team Rocket. Il était plutôt gagnant au change. Cela dit, il avait encore le temps. Cela faisait très peu de temps que Giovanni était revenu, et il avait encore beaucoup – beaucoup beaucoup – de choses à faire, et de projets en tout genre dont il serait très certainement le premier informé, à présent, il en était convaincu. C'était une satisfaction personnelle de plus. Sa vie s'articulait plutôt pas trop mal, ces derniers temps.. Et ça n'était pas fini, c'est ça le pire. Bref, continuons. Cette fois, la réponse qu'il allait devoir donner allait être un peu plus.. Compliquée?

- C’est pour ça que je te dis que tu as le temps, tu n’es qu’un adolescent après tout. Mais il faut bien que tu te préviennes...Des alliés, qui ça? Tu aurais réussi à te lier à d’autres personnes?

.. La question qui tue. Enfin pas plus que celle qui viendra après. Green ne répondit pas dans un premier temps, il fallait tout de même bien analyser ce qu'il lui avait dit. C'est vrai qu'il avait toute la vie (ou pas) devant lui pour se préparer, et commencer à prendre conscience du fait ''d'avoir des responsabilités''. Ca n'était qu'un adolescent, il l'avait lui-même dit.. Bon, par contre ça allait être long, il allait devoir y travailler s'il veut devenir mature, tout ça tout ça. Enfin s'il y pense bien sûr.. Et s'il en a envie. Mais fallait bien avouer qu'à présent, il avait une vraie raison, autre que la demande de Gio d'être plus agréable avec les ''siens'', et avec les gens en général. Sauf que dans le ton de la voix du mafieux, qui continuait, paisiblement, de fumer, que c'était surtout le fait que Green est évoqué des alliés. Enfin, quand ils disaient des alliés, en réalité, il n'y en avait qu'une. Et pas n'importe qui, fufu. Ca n'était pas que son alliée. Enfin de base, ça devait l'être.. Et puis l'effet Aleen est passé. Mais cela devait rester secret, elle lui avait dit. C'était tentant de le dire, même à Giovanni.. Même en tant qu'alliée, il pourrait vouloir en savoir plus. Bon après, il avait juste demandé s'il en avait.. Enfin c'est de cette manière qu'il comptait détourner sa réponse. En regardant toujours devant lui – en attendant sa clope car il en a marre de voir l'autre fumait alors que lui peut pas - , Green lui rétorqua, d'un air enjoué et fier:

- Yup.. Mais il vaut mieux que tu ne saches pas de qu'il s'agit. Ce n'est pas que je ne veux pas te dire, mais je ne peux pas. Du moins, pour l'instant..

Green ricana. Oh oui, il ricanait.. Giovanni était à des années lumières de penser qu'il traînait (et il ne faisait pas que traîner fufu) avec Alice. Surtout vu qui elle était.. Et comme il l'avait explicité au Parrain, tout vient à point à qui sait attendre. Et puis, c'était bon enfant. Enfin, selon lui. Son acolyte du jour risquait plus d'être apeuré par le fait que le châtain souhaite préservait son alliée, mais il n'avait pas le choix. Vu son ancien statut, et qu'elle est censée ne plus être de ce monde, c'était tout naturel qu'il ne le révèle pas à Gio, juste parce qu'il lui avait promis. C'était un bon point, dans un sens ! Il ne la trahira pas. Sauf si elle le voulait. Il s'en voudrait. Et puis, si ça se trouve, ils étaient en mauvais termes, et il pourrait tenter de la retrouver.. Oui, c'était de la paranoïa. Mais en même temps, il se protégeait aussi.

Bref, ne parlons plus de ça, sauf si Giovanni revenait sur le sujet. Notez qu'il avait été on ne peut plus franc avec lui, n'essayant pas de lui mentir. Vert savait qu'il n'y arriverait pas. Il arrivait pourtant à mentir à tout le monde, sauf lui. Il ne comprendrait jamais.. Du coup, il n'avait pas joué au plus malin avec lui ! Passons, passons.. Quoi de mieux pour un bad boy (treau d4rk) de fumer, sérieusement ? Il avait demandé au Boss s'il avait une cigarette pour lui. Enfin, pas avec une forme aussi belle, non, il l'avait demandé à la Green. Enfin, quoique.. Il avait bel et bien fait de l'auto-dérision. Mais il n'allait pas qu'avoir de quoi se ruiner les poumons, il allait même avoir un tuto ! Un tuto de Monsieur Sakaki en personne ! Enfin, sauf si c'était plus de l'ironie. Mais heureusement qu'il lui expliqua, car bon, fumer, ça n'a pas l'air aussi simple que ça peut en avoir l'air, et il va rapidement s'en rendre compte, le Greenou..:


- Ne prends pas beaucoup de fumée pour la première taffe. Et inspire longuement, il faut que la fumée rentre dans ta gorges, presque comme si tu l’avalais.Il ajouta alors Ce serait tout de même dégradant pour le maître de la Ligue Indigo qu’il ne fasse que crapoter, tu ne penses pas?

- Je ne te le fais pas dire..

C'est vrai que ça aurait été la honte.. Que dis-je, l'archouma ! Carrément ! Green se saisit de la cigarette que Gio avait précédemment allumé. Le châtain n'avait aucune idée du goût ou de l'effet que produisait le fait de tirer sur une clope.. Il regarda la roulée, tout en la tenant entre son index et son majeur de sa main droite, en ayant déjà presque oublié ce que le mafioso lui avait dit. Green porta la cigarette entre ses lèvres et puis il tira une taffe. Sauf que comme toute personne non fumeuse qui se respecte, il inspira trop de fumée et s'étoqua avec la fumée, ce qui valut une grimace et une toux énorme et sèche de quelques secondes en recrachant la fumée. Le Boss dut recevoir un peu de fumée, c'est fort probable.. Mais que voulez-vous ? Son palet royal n'était guère habitué et fut très repoussant vis-à-vis de cette substance. Vous pensiez qu'il allait se laisser abattre ? Au prix de la cigarette, sûrement pas ! Enfin même si c'était pas la sienne. Et puis il avait une revanche à prendre ! Oui, on parle bien d'une taffe, on est d'accord.

- Hum.. Bon ça va.

Green, après avoir toussé encore une fois, histoire de dégager tout ce qui pouvait rester dans sa gorge (rooooh) avait regardé du coin de l'oeil le grand Chef de la Team Rocket pour s'assurer qu'il ne se moquait pas de lui ! Parce que oui, il était susceptible ! Et puis il fallait être compréhensif, c'était la première fois ! Et la première fois, on a toujours du mal. C'est tendancieux ? Oui, c'est le but. Mais sur le sujet auquel vous avez pensé, je vous assure que ça fait bien longtemps qu'il avait déjà essayé. Bref ! Green VS Nicotine, deuxième manche. Il persistait, c'est bien. C'était tout à son honneur, fufu. Bon, cette fois, il allait s'appliquer. En suivant les conseils de Giovanni, il porta une nouvelle fois le bout de la cigarette entre ses lèvres. Il inspira longuement mais doucement, puis la retira de sa bouche – fermée -, avant de naturellement redescendre son bras. Ce mouvement mécanique qu'il avait si souvent vu dans la rue était ancré en lui, comme s'il avait toujours attendu de le faire à son tour.. Ensuite, il attendit un peu avant de recracher la fumée. Il resta silencieux quelques secondes, appréciant cette sensation.. Un avis, peut-être? Non. Cela ne valait pas la peine.

En tout cas, ça correspondait bien avec le personnage. Son physique et son caractère s'inscrivait parfaitement avec le fait qu'il puisse fumer. Bref, il avait égalisé. Troisième manche, quatrième manche, cinquième manche.. Gagnaient par le châtain. Bon, il y avait encore quelques encores quelques légères crises de toux qui se perdaient par-ci, par là. C'était sûrement psychologique, mais il trouvait que ça le rendait encore plus classe.. Bref, passons, ce n'est pas le sujet principal. Dans ce contexte, nos deux fumeurs continuaient de s'avancer dans la grotte. Le premier, qui n'était pas très bavard, s'occupait de son cigare (sans métaphore fufu) tandis que le deuxième savourait sa première cigarette. Le silence n'était pas pesant, ou du moins pas pour Green. Lui qui s'attendait à un véritable interrogatoire ou à sa propre mort en se faisant totalement détruire par le discours de Giovanni le vivait plutôt bien. Sauf qu'il fallait tout de même rompre le silence, à un moment. Et comme d'habitude, se ne fut pas le châtain qui s'y colla. Et par les saintes buldoboules du Christ, le sujet..


- Sinon les filles Green? Toujours sans conquête précise ou as-tu une petite amie ?

Green leva un sourcil. C'était quoi cette question ? Comme s'il le savait.. Après la question sur les allié(e)s, maintenant c'est sur les amours ? Mes amis, mes amours, mes emmerdes ? Enfin Green avait surtout des emmerdes. Il les cherchait, certes. Mais cette question.. Quelle mouche l'avait piqué ? C'était juste pour occuper le temps ? Heureusement, Green eut le temps de la réflexion, puisqu'il était justement en train de tirer sur sa cigarette. Fufu, elle le sauvait (déjà). Parce que bon.. Révéler qu'en plus d'être son alliée, Alice était son amante, ça risquait d'énerver Giovanni. Surtout si en plus il lui dit qu'elle sait qu'il est Rocket.. Oh non, valait mieux éviter qu'il pique une nouvelle crise ! Et ça n'est pas comme si la Maîtresse d'Hoenn était un exemple non plus, bien au contraire. Elle tirait le châtain sur ce délicieux délire qu'était le sadisme, et Giovanni allait peut-être se rendre compte que son ''petit protégé'' avait quelque peu changé.. Pourtant, même s'il y avait tant de points négatifs à retirer de sa rencontre avec Alice, lui ne s'en rendait absolument pas compte. Elle était bien trop précieuse à ses yeux (même s'il ne lui avouerait sans doute jamais), alors qu'ils venaient de se rencontrer. Ils se comprenaient, ils étaient le reflet de l'autre, alors non, pas question de briser ce secret ! Ca devait bien être la première fois qu'il n'avait pas envie de perdre quelqu'un. Le jeune homme s'en voudrait trop, alors tant pis, fallait trouver une parade et surtout.. il fallait lui répondre, au Boss ! C'est ce que Vert finit par faire, après avoir expiré une nouvelle fois la fumée, et avant que nos amis les Nosferalto ne débarquent:

- Pfeuh.. À ton avis?

C'était ironique. Cela sous-entendait bien évidemment que rien n'avait changé. Surtout lorsque sa phrase était combinée à ce petit sourire perfide, ça voulait tout dire. Avec une telle assurance, Giovanni ne pouvait que le croire. Et puis s'il ne le croyait pas bah.. On verrait, après tout, sauf s'il est au courant, l'interrogatoire s'arrêtera là. Un point c'est tout! Et quand on y réfléchit, ça serait tout bénéf' pour lui, qui l'aurait dûpé, chose rare ! Green avait un pincement au cœur de devoir mentir de la sorte mais il n'avait pas le choix, c'était dans l'intérêt commun de tout le monde. Donc c'était une bonne chose ! À moins que Giovanni n'arrive à marabouter le jeune homme, il n'obtiendrait pas les informations attendues aujourd'hui, nyark nyark ! Mais bon, pour retourner véritablement la situation, il n'y avait qu'une seule solution. Non ça n'est pas la manifestation ! Il tapota le bout de sa clope pour faire tomber une partie du mégot, avant de lancer, vicieusement, mais toujours dans un bon esprit, à Giovanni:

- Et toi ? Faudrait penser à te caser..

Bon, c'est vrai que c'était totalement indiscret de vouloir limite imposer le Gio' à se caser, mais bon, il allait pas finir sa vie tout seule ! Ca serait triste ! Et ça serait mieux pour lui. Qui sait, si ça se trouve, il était avec Matori ! Après tout on a bien eu des soupçons pour Noémie vis-à-vie de Green, alors une secrétaire SM qui a une salle secrète de torture, on a pas de soupçons ? Au moins le Boss Rocket, quand il prendra sa retraite, sera bien accompagné. Après avoir étouffé un rire, le châtain se dissimula derrière un nuage de fumée alors qu'il commençait à tirer de plus en plus sur sa cigarette. C'était vraiment un bon moment qu'il partageait avec Gio.. Peut-être même le véritable premier. Boarf, qui sait. ATTENTION, FIGHT ! Oh, Green ne semblait pas trop enclin au combat, il n'avait même pas fini sa cigarette ! Il en était à la moitié. Alors non, pas de combat. C'est pas digne du Roi du turfu qu'il allait être. De toute façon, le Parrrain fut le plus prompt et le plus enclin à l'affrontement, et avait lancé Persian et Dardagnan au combat ! Beurk, des Pokés obscurs, il en avait horreur. Ils devaient être très puissants, mais bon, avec l'Obscurisation.. Sauf que lorsqu'ils lancèrent l'attaque obscure, ce n'est pas celle-ci qui annihila l'essaim de Nosferalto qui se ruaient sur le duo Rocket.. C'était autre chose de très puissant. D'imposantes flammes bleues avaient totalement calcinées et atomisées les pauvres chauves-souris à la grande gueule, et ce carnage fut accompagné d'un hurlement digne d'un Pokémon dragon. C'était donc ça, le Pokémon dont parlait Giovanni ? ''Pas mal''. C'était un Légendaire ? Chouette ! Green était resté on ne peut plus impassible face à la scène, se contentant de tirer sur sa guinz. Il avait hâte de voir ce fameux Pokémon, il avait l'air tellement puissant ! Un cadeau, encore un ? Mais d'abord, Giovanni se sentait obligé de faire les présentations:

- Green...Je te présente le Pokémon que j’avais choisi chez le professeur pokémon de Kanto à l’époque où j’avais fait le challenge de la Ligue…

- Il a l'air d'avoir bien grandi..

Vert avait émis un semblant de rire. C'était une supposition rhétorique (sisi ça existe). Petit Salamèche était devenu grand. Car oui, il avait reconnu le cri, maintenant qu'il avait dit que c'était son premier Pokémon.. Car il avait vu celui de Red évoluer au fur et à mesure, jusqu'à devenir un Dracaufeu. Alors ce cri, si semblable, mais bien plus intimidant, ne pouvait qu'en être un. Green haïssait ce Pokémon, bien plus que tous les autres. Je ne vous explicite pas de nouveau la raison. Il restait tout de même curieux, ses yeux cherchaient la silhouette derrière les flammes, qui finirent par se dissiper.. Doux Jésus.. Il ne s'attendait pas à ça. Du tout. Il ne savait même pas que c'était possible, en réalité. Green avait les yeux totalement accrochés à ce Pokémon. Il était.. Splendide, mais diable quelle était cette couleur? En parlant de ça, c'est moi qui me colle à la description car Dai ne connait que le bleu et le vert.. Donc tout est de lui sauf qu'il ne sait pas formulé.. Bref ! Lui qui haïssait les Dracaufeu savait quand même que les chromatiques (que ce mot est laid) étaient noirs.. Il avait gardé la couleur d'un Salamèche shiney. Il n'était pas rouge comme la braise, il étincelait d'un jaune-orangé qui rappelait l'ambre. Sans partir dans des explications sur des bixbites (mais bientôt celles sur le péridot, promis!) et c'genre de trucs, vous avez saisi l'idée. Pour finir dans le cliché du Pokémon typique de méchant, il avait une cicatrice à l'oeil droit. C'était un Pokémon qui avait bien vécu, et pas que des belles choses.. Une précision, Giovanni?

- Voici mon ancien Dracaufeu.

Un sourire lui échappa, tête baissée. Que c'était excitant de se murer au starter de celui qu'il considère vraiment comme de sa famille. C'est lui qu'il avait choisi pour l'accompagner ici, et faire la rencontre de ce Pokémon. Ca lui rappela quelque chose. Quand il était parti en voyage.. Et qu'il avait choisi Carapuce. Jamais il n'oublierait ce moment. Non, jamais. Alors il savait l'effet que ça devait faire au Boss. Même s'il jouait les durs à l'extérieur, à faire celui qui est toujours calme et qui ne ressent rien, il restait un dresseur. Et comme tout dresseur qui se respecte, il a tissé un lien fort avec ses Pokémons. Il aurait bien aimé voir comment il était, à 10 ans. Green avait aussi l'esprit un peu bouleversé, à cet instant précis.. Ils allaient devoir l'affronter, mais devait-il prendre le risque de blesser de trop son Pokémon pour accéder à ce qu'ils sont venus chercher ? Ou bien Giovanni voulait-il le récupérer ? Qu'importe, ils allaient devoir passer. Sans le moindre souci, nul doute là-dessus. Il était l'un des meilleurs dresseurs, et le Boss Rocket était un redoutable adversaire, lui aussi. Green finit par relever la tête, tout en voyant le Dardagnan et le Persian obscur, puis de nouveau ce Dracaufeu qui leur faisait face. Pensait-il à son ancien dresseur ? Avait-il des regrets ? Pour la première fois, Vert était perturbé, trop d'interrogations.. Ce n'était pourtant pas son genre de se poser des questions. Après avoir passé sa main libre dans ses cheveux, il ne put se retenir de lui demander :

- Et après ? J'veux dire, une fois qu'on aura battu ton Dracaufeu.. C'est tout? 'Tain me dit pas que oui..

Vert sentait qu'il y a un truc qui clochait. C'était juste pas possible qu'ils lui fassent mordre la poussière et que ça s'arrête là ! Et puis aurait-il la force d'affronter le premier Pokémon qu'il avait obtenu ? Lui qui voulait désobscurcir ses Pokémons qu'il venait d'envoyer au combat.. Green voulait une réponse. Sa grossierté en témoignait. De toute façon, si Giovanni comptait s'arrêter à simplement un affrontement pur et dur, il allait se faire remonter les bretelles par Green. Vous ne pensiez pas que c'était possible ? Bah j'peux vous assurer que si ! Je parle un peu trop, vous ne croyez pas ? Green tira une ultime bouffée de fumée dans sa gorge, avant de laisser tomber sa cigarette sur le sol (Nicolas Hulot va faire la gueule), elle était finie de toute façon.. Il eut ce léger bruit de crépitement lorsqu'elle toucha le sol – plus ou moins – humide de la grotte. Il l'avait fini bien vite d'ailleurs.. Ca se consumait à toute allure, dis donc ! Là n'est pas le sujet. Green, en sortant son Tortank, laissa lentement la fumée s'échappait de ses lèvres. C'était l'heure de la bataille! Le Dracaufeu (du turfu) fixait d'un air menaçant la tortue envoyée par Green, et se tenait prêt à se jeter dessus à la moindre attaque. En regardant le terrain et les Pokémons qui se faisaient face de ses yeux péridots, il déclara, malicieusement :

- Bon.. Passons aux choses sérieuses.. On a un Dracaufeu à taper, Tortank ! Hydrocanon!

Et le naturel reprenait dessus, comme à l'accoutumée. Plein d'entrain et d'insouciance, il avait foncé dans le tas ! Et oui, c'était un Dracaufeu avant tout. Alors, pour ce combat, il n'allait finalement pas y avoir de quartier ! Pas de pitié, nan, rien. Fallait passer, un point c'est tout. Tortank, en se penchant légèrement, braqua ses deux rampes de lancement sur le Dracaufeu et.. FEU ! Enfin plutôt .. EAU ! Deux trombes d'eau jaillirent des canons. Sauf qu'en face, l'adversité était de taille. L'ex-Pokémon de Giovanni avait ressorti ces fameuses flammes bleues de sa gueule, et d'une attaque que Green n'avait pas réussi à reconnaître, et les avait envoyé pour contrer l'Hydrocanon ! Ca rappelait un certain Déflagration/Hydrocanon, tout ça ! Sauf que ça semblait être bien plus puissant que l'attaque de pacotille du Dracaufeu de Red. Le Tortank n'abandonnait pas et continuait à déverser des centaines de litre d'eau pour ne pas faiblir face à la terrible attaque feu de l'adversaire. Bon, Giovanni, cesse d'être impuissant deux minutes, et rends-toi utile, attaque-le pendant que Tortank lutte ! Car ça semblait mal engagé.. Allez Gio, l'homme au chapeau, le Boss de la Team Rocket, le Parrain, le mafioso, tout ce que tu veux ! Il n'y a pas de place pour les sentiments, car, pour le moment, ce Dracaufeu est sauvage. Et oui, pour le moment. Je vous laisse là-dessus, tchuss !

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Sakaki



Messages : 144
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/10/2013

Informations du personnage
Âge:
Alignement: Neutre
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: ''We can blow on a flame.. She will always burn'' [Giovanni] Lun 22 Aoû - 23:10

Giovanni et Green, Green et Giovanni, GG!  Tout ça ne signifiait qu’une seule chose : Ce duo faisait toujours des choses parfaites. Enfin, de leur point de vue évidemment. Il n’y avait pas plus puissant duo en ce monde. Même si on savait que Giovanni était le plus fort, Green ne se débrouillait pas mal non plus, il fallait être honnête! Bon, arrêtons d’essayer d’être drôle, Green était maître de deux régions, ce n’était pas rien quand même. Et oui j’essaye encore de gratter des lignes! Mais c’est bien de faire ça ! Je vous le conseille amplement. Surtout que ce n’était pas pour mentir, le duo protagoniste de ce RP était destructeur. Il ne fallait pas les chercher, un combat pokémon contre l’un était déjà synonyme d’une défaite assurée, alors imaginez contre les deux en même temps? Un véritable massacre. Le plus grand qui existerait. Un petit Golden Mewtwo et tout était réglé. Enfin bon, il fallait que je me dépêche de répondre car ce RP inclut un élément important : Le Turfu!  C’était plus important que tout autre chose? Il était surpuissant ce monstre là. Un magnifique pokémon digne d’un légendaire, enfin presque. Ca, c’était quand il méga-évoluerait un jour. Enfin peut être...Comment ça je m’égard? Ahem..

Mais ce duo n’était pas là uniquement pour ça. C’était aussi un moment nouveau à passer pour Giovanni, un nouveau type pour être plus précis. Moins professionnel et neutre, et donc, par incidence plus confidentiel et personnel. Il était auprès de Green et ce n’était pas que pour une mission. C’était son filleul après tout, il devait passer du temps avec lui. Vous sentez l’ironie? Non. Bon, je vous l’ai déjà dit, Giovanni était un pire père que Machina, donc peut être le pire des pères existants sur ce forum en somme. J’espère exagéré, mais le sujet n’est pas là. Le Boss cherchait à passer du temps avec Green qu’il considérait comme son fils, mais qui ne l’était pas (merci captain obvious…’^’), alors qu’il en avait trois. Bon, le premier était non désiré, le second, il avait essayé et il s’était foiré, et le troisième en fait...Il avait été adopté pour grossir les rangs de l’Organisation…[Un jour y’aura un RP entre ces trois gosses...Un jour...Lointain, puisqu'il arrivera lorsque j'aurais beaucoup moins de RP que maintenant, donc c'était pas demain la veille]. Et Giovanni ne cherchait pas à avoir de contact ne serait-ce qu’avec Silver, qui était pourtant, de ses fils, celui qui lui ressemblait le plus...Pourquoi agissait-il comme ça?

C’était simple. Green ressemblait, au fond, à Giovanni. Ou plutôt à ce qu’aurait pu être Giovanni s’il n’avait pas eut l’éducation de sa mère. Un insolent gamin sûr de lui, mais loyal envers les supérieurs. Difficile à croire et pourtant vrai. Giovanni se reconnaissait en Green, cette hargne qu’il possède et cette arrogance lui rappelait lui plus jeune. Giovanni avait toujours eut une grande confiance en lui, modérée avec le temps, mais précédemment, il était presque comme Green, seulement, il ne perdait pas de temps à mettre la honte aux dresseurs avec un léger sadisme...Non, il préférait justement faire les choses simple et efficacement pour leur faire mordre la poussière (à ses opposants.) en beauté, qu’ils comprennent qu’ils ne peuvent rien faire en voyant leurs pokémons hors de combat un par un en beauté.Ainsi, si Giovanni souhaitait s’occuper de Green comme de son fils, qu’il le considérait comme son fils, c’était parce qu’ils n’étaient pas si différents que ça, encore aujourd’hui...Mais j’aurais l’occasion d’y revenir pendant le RP…

-Hein?

Green était surpris. Il avait compris, mais était surpris. N’avait-il donc pas compris depuis le début que ce serait lui le successeur de Giovanni, celui qui allait devenir Boss de la Team Rocket dans un futur, un turfu lointain certaines, mais un futur. Le Boss savait qu’il pourrait faire un excellent meneur s’il gagnait énormément en maturité, mais ce point serait compliqué. La maturité de Green devait bien exister quelque part en lui. Non pas de blague là-dessus bandes d’immatures, c’est un RP familial, mais là, c’est du sérieux, on parlait de l’avenir de la Team Rocket quand même ! Ce n’était pas rien, la plus puissante organisation du monde devait bien s’occuper de sa succession, mais revenons à Green. Giovanni constata assez rapidement que son filleul ne le suivait pas, il s’était donc évidemment stoppé pour jeter un coup d’oeil vers lui. Et là, il vit le visage de Green complètement euphorique. Il avait l’air complètement motivé par cette nouvelle. Giovanni, pourquoi n’avais-tu pas pensé à faire ça avant? Le motiver en lui disant dès le départ que s’il serait plus mature, il hériterait de la Team. Il aurait clairement dû faire ça comme ça ! Il aurait parfaitement été avantagé! Bon, c’était rattrapé. Cette promotion finale servirait de carotte pour que Green fasse tout ce qu’il faut...C’était pas très bien, mais bon, Giovanni n’était pas non plus un gentil, si?

- Je suppose que je n'ai pas le choix.. Le maître de la ligue Indigo forma un rond avec son pouce et son index, montrant probablement son approbation avant de tourner légèrement la tête vers le Mafioso pour répondre : Marché conclu.

Giovanni hocha la tête alors que Green le rattrapa. Il allait donc finalement faire des efforts ! En voilà une bonne nouvelle ! Il fallait fêter ça ! Champagne pour tout le monde, que dis-je, Turfu pour les deux protagonistes ! C’était encore mieux ! Mieux que la Mega Evolution, mieux que n’importe quoi à vrai dire.  Mais bon, pour le moment, Green était donc heureux d’apprendre qu’il était bel et bien le successeur de Giovanni, rien que ça...Enfin bon, il devait être plus mature s’il voulait avoir le droit de devenir Boss Rocket, et ce n’était pas gagné pour lui, mais il ferait probablement beaucoup d’efforts maintenant. Après tout, s’il voulait devenir le meneur de la mafia, le nouveau parrain, il allait se donner sérieusement à fond pour devenir le nouveau Boss...Giovanni le savait, mais il aurait au final dut faire cette annonce des années avant...L’expression de Green changea alors à la question sur les alliés posée par son supérieur…

- Yup.. Mais il vaut mieux que tu ne saches pas de qu'il s'agit. Ce n'est pas que je ne veux pas te dire, mais je ne peux pas. Du moins, pour l'instant..
“Toujours aussi insolent à ce que je vois. Lança-t-il d'une voix très sarcastique avant de reprendre un peu plus sérieusement Ne pas parler de tes alliés à ton Boss, puis-je au moins savoir ce qui t’en empêche?”

Green avait après tout l’air honnête lorsqu’il disait que cela ne le dérangeait pas de dire à Giovanni qui était ses alliés, mais il ne le pouvait pas, c’était ça qui surprenait le Boss. Green ne se privait jamais de rien, il faisait toujours ce qu’il voulait, exceptions pour les ordres les plus importants de Giovanni, mais là, c’était différents, il était restreint, par quelqu’un d’autre que Giovanni, à l’état de silence, oh c’était louche ça, il allait devoir éclaircir toute cette affaire le plus rapidement possible. Il se devait de savoir ce qui se cachait derrière tout ça...Green était intriguant pour une fois...Il allait devoir tenter la subtilité plus tard lors du RP pour être sûr, au moment où Green ne s’y attendrait pas, que c’était machiavélique ! Mais maintenant, revenons à la voloné du maître indigo de vouloir tester la cigarette...Giovanni lui céda sans problème, allant même jusqu’à conseiller le jeune homme sur comment il devait s’y prendre...Ca allait être drôle...

Green prit donc une première taffe de fumée...Et le résultat fut indéniable pour Giovanni, il la recracha et fut prit par une toux classique de tout ceux qui commençaient la cigarette. Giovanni se prit de la fumée sur son visage évidemment. Ca arrive ce genre de chose, le vert n’était qu’un simple débutant dans ce domaine. Mais il n’arrêtait pas de tousser. Allait-il survivre...Ce n’était pas un mystère malheureusement puisque c’était un officiel ! Giovanni était évidemment entrain de se moquer de Green. Par un simple mouvement négatif du visage, qui voulait dire “Non, ce n’est pas ça du tout, recommence Gamin”. Quoi? Le Boss aussi avait le droit à ses moments de moqueries envers le Gamin ! Mais c’était convivial. Giovanni n’avait guère d’utilité à garder son visage neutre sur le coup, et ça c’était une bonne chose. Après tout, garder un masque n’était pas quelque chose d’évident, au départ en tout cas, puisque désormais c’était devenu une habitude pour Giovanni. Mais au début, il avait eut des égarement, une grande difficulté à maîtriser ses émotions, les utiliser seulement à son avantage était quelque chose de dur, mais maintenant, c’était son quotidien.

- Hum.. Bon ça va.

Giovanni aurait rit s’il n’était pas Giovanni, mais comme il est Giovanni il ne riait pas, ce n’était pas Giovanni de rire de manière aussi occasionnelle. Et comme Giovanni était Giovanni, il ne pouvait pas faire un truc que ferait Giovanni s’il n’était pas Giovanni car Giovanni ne le ferait pas, vous me suivez? Je suppose que oui, car sinon je devrais arrêter ma réponse de suite et ce serait dommage, car il en restait encore plus que ce que vous aviez déjà lu ! Green avait donc tenté de maîtriser coup après coup les taffes de la cigarette. Son plus grand adversaire n’était donc pas Red, mais la fumée, pensait ironiquement Giovanni, mais cette fois-ci, c’était Green qui était sorti vainqueur de ce duel acharné en 4 minutes! Bravo Green, Giovanni venait officiellement de faire rentrer son filleul dans le cercle très peu fermé des fumeurs ! Quel parrain, mais au moins, Green gagnait en charisme pour son futur rôle de Boss Rocket, il ne manquait plus que la maturité, il pouvait le faire, mais ce n’était pas (pour maintenant en tout cas) le sujet...Alors qu’il fumait sa cigarette, Green se vit poser par Giovanni une merveilleuse question, oh ça oui, auquel il ne s’attendait absolument pas...Mais il y répondit avec brio !  

Pfeuh.. À ton avis?

Ainsi le sujet avait donc planché sur les filles et Green. Car le Boss était curieux de savoir si son bras droit avait changé à ce niveau là...Et comme vous le voyez, la réponse était sans appel. Enfin, c’était une interrogation rhétorique qu’avait lancé Green, et Giovanni...Y plongea la tête la première. Il avait cru au mensonge du maître de la ligue qui n’en était pas un. En effet, il n’avait pas clairement dit qu’il n’avait pas de copine, que rien n’avait changé, mais c’était tout comme, il avait ajouté à ces paroles le ton ironique nécessaire, ainsi que son sourire perfide...Giovanni en plus ne pouvait pas se douter que son filleul fréquentait Alice Taylor...Il avait posé cette question en s’attendant à ce genre de réponses qui puis-est, ce n’est pas comme des Curé qui étaient omnipotents et omniscient et savaient tout les projets secrets alors que c’était complètement illogique ! Non, moi je fais dans le raisonnable, avec des Météonites par-ci par-là, mais Giovanni ne s’attendait donc pas à un autre type de réponse, pour lui c’était logique, et Green avait tout de même été un maximum SUB-TIL sur le coup, le jour où le mafioso l’apprendra, il sera probablement partagé entre énervément à cause du mensonge, fierté car son membre fétiche était plus doué dans la parole qu’il ne le pensait, et un peu de honte de ne rien avoir cerné...Enfin bon, après avoir dit ça à Giovanni, Green ajouta alors,  par politesse, mais assez directement, comme pour détourner l’attention de lui-même.

De la politesse? Vraiment? Giovanni laissa le bénéfice du doute à Green, mais ce fut étonnant. Il fut trop direct dans sa voix, même s’il voulait peut être vraiment voir Giovanni se caser, comme il le disait si bien, il avait trop rapidement détourné la conversation de lui-même. Ce n’était guère le genre du grand et égocentrique Green ! Pourquoi avait-il réagit comme ça…? Le Boss ne se posa guère plus de questions pour le moment, c’était surement sa nature à toujours remettre tout en question avant d’être certain que ce qu’on lui disait soit vrai ou non qui reprenait le-dessus. Green avait eut l’air trop naturel pour cacher quelque chose ! Et ils n’avaient pas vraiment que ça à faire...Mais c’était louche, Green, ne fait pas de gaffe, c’est un conseil que je te donne...

- Et toi ? Faudrait penser à te caser..
“Tu penses franchement que j’ai le temps pour ces stupidités?”

Giovanni, qui reprit une taffe, lança cette phrase plus sèchement, lâchant un léger rire sarcastique à la fin. Lui, en couple? Jamais. Il ne le désirait absolument pas, et ne le pouvait pas. Il prenait son travail trop à coeur, il n’avait pas le temps pour ça. Il avait déjà essayer une fois avec Ari...La mère de Silver, ce mariage s’était soldé par un échec. Ne parlons pas de la mère d’Eric qui ne fut en réalité pas grand chose de sérieux, c’était un accident. Mais avec la mère de Silver, Giovanni avait tout de même ressenti quelque chose. Mais son travail passait avant tout. Il devait diriger son organisation sans se détourner de celle-ci, c’était primordial pour la Team Rocket, il avait juré de la faire passer en priorité. C’était un dirigeant, pas un mari, ni un père. Jamais il ne retournerait faire sa vie amoureuse avec quelqu’un, il n’avait pas le temps, et encore moins l’envie. Ce serait un grand gaspillage de temps, surtout en ce moment vu le nombre de projets qu’il l’attendait en tant que chef de la Team Rocket. Il n’allait pas avoir une femme de sitôt...Moi je vous le dit.

Anedocte? Gratter des lignes? Moi ça me va. A une époque lointaine et reculée du forum ! Giovanni aurait dû à nouveau connaître l’amour. En effet, les anciens se souviendront de Serafina Amaryllis (Phoenix ! Pour les fans de Yu-Gi-Oh 5D’s, d’ailleurs, ce personnage, pour l’anecdote de l’anecdote, est une sorte de réecriture d’Akiza de la série animé cité précédemment, adaptée pour le forum.), ancienne seconde de la Team Rocket disparue dans de circonstances mystérieuses. Les gens de la Chatbox disent que c’est à cause de l’impuissance de Giovanni, mais ils ne sont que des mauvaises langues. Qui font une projections de leurs soucis sur le Boss de Giovanni, que d’idiots ceux-ci...Oser médire sur Giovanni. Bref, il était ainsi initialement prévu que Giovanni finisse par demander Serafina en mariage pour garder son emprise sur cette personne d’exception. Il aurait cependant finit par développer également des sentiments pour la jeune femme. Donnant naissance à un couple de méchants qui auraient dominer le monde. Mais la disparition de Serafina ne faisait que prouver une chose : Giovanni n’avait absolument pas le temps pour ça. Et à priori, Green non plus...Enfin lui, c’est surtout que son temps, il le prenait pour prendre du bon temps (et pas seulement le bon temps, qu’il prenait ‘^’)...Enfin bon, nous pouvons revenir au RP.

Nos deux compagnons se dirigeaient donc dans la grotte coda à cet instant. Un lieu magnifique où la nature tentait de reprendra sa place...C'était fascinant, Giovanni contemplait ce spectacle. la végétation de la grotte la rendait étonnement vivante. Etait-ce l'oeuvre du temps, ou alors celle des pokémons? Ou peut être les deux finalement? Personne ne pouvait réellement répondre à cette grande question, le monde était finalement encore rempli de nombreux mystères...Le duo avança alors quelques minutes avant de faire rapidement face à une horde de Nosferaltos des plus féroces. De simples pokémons inutiles, encore pire que des pnjs qui serviraient à une introduction de RP, puisque ceux-ci furent rapidement brûlés par le véritable Boss de ce RP ! Le grand et le turfuriste monstre enflammé ! C'était l'heure du moment que nous attendions tous. L'heure du combat qui réunissait Passé, présent, et futur allaient être réunis en cet instant.

Giovanni faisait à nouveau face à son Dracaufeu, celui-ci n’était pas son premier pokémon, celui qui avait ce statut étant le célèbre Dardargnan. Mais ce pokémon enflammé fut celui que choisit le Boss pour son voyage. Son choix fut effectivement guidé par la couleur ambre du Salamèche, qui était donc à l’époque un Chromatique habituel, le pokémon ne semblait pas discriminé pour cette différence au laboratoire à l’époque, il était plutôt choyé, mais il avait toujours eut dans son regard une forme de détermination, il voulait combattre sans arrêter afin de devenir invincible, ce n’est donc pas de naissance, mais au fil des années qu’une nouvelle particularité de son corps apparue, lors de son évolution en Dracaufeu. Il y avait également le fait surprenant qu’il garda sa merveilleuse couleur ambre, ne devenant pas un Dracaufeu Noir qui pouvait plaire à beaucoup de jeune dresseur pour son côté sombre et soit disant Badass, mais il y avait autre chose, la marque qui montrait que ce pokémon avait désormais atteint une grandiose puissance, que son potentiel avait correctement été exploité, la flamme bleue. Le Dracaufeu de Giovanni était donc une bestiole surprenant, de couleur ambre et doté de flammes bleues, et d’une puissance vraiment grande. Pauvre Red, son petit Dracaufeu ne faisait définitivement pas le poids face à ce monstre qu’était le Dracaufeu du futur qui, comme l’avait si bien dit Green, avait bien grandi...Imaginez ce Dracaufeu avec une Mega Evolution, il serait encore plus puissant qu’un Arceus cheaté. Je vous l’assure ! Mais bon, revenons au RP si vous le voulez bien.

- Et après ? J'veux dire, une fois qu'on aura battu ton Dracaufeu.. C'est tout? 'Tain me dit pas que oui..
“Quel impatient tu fais Gamin...Tu verras que c’est déjà pas mal pour un début…”

Giovanni, l’art de teaser tout en faisant de la pub pour son propre Dracaufeu ! C’était magnifique. Mais il avait raison, Green était trop impatient, il ne comprenait pas que son adversaire était déjà une bête surpuissante. Le second pokémon, il avait subit des entrainements intensifs, c’est d’ailleurs lors de l’un d’entre eux, face à un dresseur expérimenté, qu’il gagna une cicatrice au niveau de l’oeil, mais cela ne faisait que le rendre encore plus charismatique et unique...Ce pokémon était une bête de combat, et c’était également un combat symbolique. Après tout, peu de dresseurs avaient connus un moment pareil, retrouver son premier pokémon et l'affronter après des années sans s'être revus. C'était un moment si unique...Giovanni allait se donner entièrement dans ce combat, un combat d'anthologie en somme...Tout était amené à se refaire, de manière différentes certes, mais la boucle allait être bouclée, et en beauté qui puis est !

Green qui venait symboliquement de jeter son mégot au sol comme pour donner le signal de départ, avait donc envoyé son pokémon de départ pour contrer Dracaufeu : Le mastodonte de type eau, le grand, l’énorme et sec Tortank ! Giovanni garda une expression relativement neutre, même s’il fut surpris, il pensait que son bras droit allait utiliser son Drattak afin de tester cette nouvelle bestiole, mais non. Et bien soit. Le starter eau faisait une nouvelle fois face à son équivalent de type feu...Enfin équivalent, c’était le Dracaufeu ultime. Il était bien supérieur à celui de Red, et donc supérieur à Tortank, son attaque Hydrocanon pouvait donc être très puissante, mais les flammes bleues du pokémon chromatique étaient finalement supérieures...Le choc entre les deux attaques créait donc continuellement de la vapeur qui embrumait la grotte. Il ne fallait pas s’arrêter là. Giovanni ne perdit donc pas de temps et ordonna alors à ses deux pokémons de lancer un typhon noir combiné sur la bestiole. Dardargnan et Persian grognèrent. Puis, le premier croisa ses deux dards afin de concentrer de la puissance avant de les écarter à nouveau pour relâcher l’attaque, alors que Persian leva la tête avant de la rabaisser d’un seul moment net. Les deux vents d’énergie négatives ne firent qu’un pour se diriger jusqu’à Dracaufeu...Qui évita l’attaque avec une déconcertante facilité !

“Il n’a pas perdu de sa rapidité…”

En effet, car il est temps pour moi de vous expliquer ce qu’il s’est passé. Dracaufeu remarqua tout de même qu’il faillit se prendre une grosse attaque obscure. Il surchargea donc son attaque enflammée d’un coup pour rompre la confrontation avant de se servir de ses ailes pour reculer en volant. Laissant l’attaque obscure attaquer...La grotte. Giovanni avait ce regard déterminé sur son visage. Il n’allait pas le laisser faire aussi facilement. Il avait fait un choix, qui était de récupérer ce pokémon tout en faisant la purification de ses deux autres. Le Boss avait rarement eut ce regard. Ce combat l’amusait réellement. Oui, le Boss de la Team Rocket prenait tout ça pour un jeu ! Cette mission en compagnie de son filleul était une partie de plaisir, car ce combat n’était en réalité pas gagné d’avance. Il n’y allait certes pas encore à fond, mais Dracaufeu non plus...Le moment où tous sortiraient leurs tactique finale, ne sera que grandiose. Mais il ne devait pas perdre de vue que son objectif principal était une victoire. Une victoire en combat pokémon.

Nouvelle taffe, vous l'avez donc compris les amis, c’est l’heure de l’anecdote. Giovanni prit une nouvelle taffe, celle-ci lui rappelait ses combats à l’arène de Jadielle, lorsqu’il était encore champion. Il n’avait presque jamais perdu en réalité. Ses talents dans le dressage étaient connus de tous. Même Red ne lui faisait pas peur. 2 VS 6 les enfants, il ne faut pas oublier ça, il a perdu à cause de son arrogance, le fait qu’il soit sûr de lui, s’il avait utilisé ne serait-ce qu’un troisième pokémon, Dracaufeu n’aurait pas fait le poids. C’était une défaite complètement idiote, il le reconnaissait, mais cela ne se reproduirait pas. Avec le retour de sa véritable équipe, il était encore bien plus puissant, et il ne serait pas aussi sûr de lui qu'auparavant, ce n’était que du bénéfice pour lui, le futur était très prometteur pour l’organisation. Oh ça oui, mais surtout, Giovanni posséderait enfin une merveilleuse team, sa première équipe, sa plus puissante, il n’aurait aucun mal à affronter ses adversaires lui-même. Et à cette pensée, d’avoir une équipe quasiment parfaite, il était presque impatient. J’ai bien dit presque hein. Mais avoir une équipe qui lui permettrait de se servir de ses talents de dresseur à leurs paroxysmes...C’était une excellente chose pour le Boss de la Team Rocket dont la devise disait qu’il était un dresseur avant tout. D’ailleurs, au lieu de lancer des éloges, Giovanni va nous montrer ses talents dès maintenant, il ordonna à ses deux pokémons une nouvelle offensive afin d’affaiblir le Dracaufeu.

“Dardargnan, utilise Direct Toxik. Persian, Typhon Noir!”

L’ouverture de la conscience des pokémons de Giovanni avait plus que débuté, ses pokémons avaient retrouvés des attaques qu’ils connaissaient avant le processus. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui obligeait Giovanni à lancer Typhon Noir : Persian ne connaissait plus d’autres attaques obscurs désormais. Il fallait donc s’en servir de manière SUB-TILE. Mais c’était largement jouable. Dardargnan, connu pour sa vitesse, fonça sur Dracaufeu, ses deux dards prenant une teinte violette s’accordant parfaitement avec la fumée noire qu’il dégageait. Il frappa tour à tour, sans s’arrêter, Dracaufeu avec chacun de ses dards, c’était une pluie de coup qu’était censé prendre le pokémon feu. Censé puisqu’il réussissait à esquiver les coups  un bougeant à droite, à gauche, et ainsi de suite pour éviter les dards successifs. Cette agilité était déconcertante. Dardargnan accéléra alors ses coups, mais le pokémon volant -Ca porte confusion car Dardargnan vole aussi, mais bon, vous me comprenez.- vit ses griffes s’aggrandir et s’entourer d’une aura verdâtre, Dracogriffe. La confrontation de fit alors entre les dards et les griffes de chacun des deux pokémons. Aucun ne s’arrêtait, les chocs étaient grands mais Dardargnan, pourtant d’un type inférieur à celui de Dracaufeu ne lâchait rien. Ses directes toxiks bloquaient les Dracogriffes avec brio...Giovanni n’était pas étonné, Dardargnan était son pokémon le plus puissant...C’est alors qu’une nouvelle collision entre les deux griffes et les deux dards se fit ! Celle-ci fut si violente que les deux pokémons reculèrent alors que s’était formé un écran de fumée, presque aussi noire que celle des pokémons obscurs...Presque en effet, puisque rien ne pouvait égaler cette sombre aura terrifiante.

“Maintenant.”

Quoi? Vous ne comprenez pas? N’êtes vous pas SUB-TIL ? Bon, il faut tout vous expliquer, mais comme cela me fait gagner des lignes...Persian n’avait pas lancé son typhon noir ! Il était resté sur le côté jusqu’au moment où se créa l’écran de fumée. Là, il fonça sans attendre et arriva derrière le pokémon Dragon. Il fit le même mouvement de tête et chargea de l’énergie...Electrique ! Comment? Sa dernière attaque obscure….Envolée ! En effet, le pokémon normal vit ses poils s’hérisser et lança une attaque tonnerre qui frappa violemment le pokémon enflammé qui était sensible à cette attaque! Il grogna sous la douleur...Mais résister à l’attaque tonnerre  ! Celle-ci fut d’ailleurs lancée avec tant de détermination qu’elle continua plusieurs dizaines de secondes, Persian ne s’arrêtait pas jusqu’au moment où le pokémon adverse mit un genou à terre, ne cherchant même pas à contrer l’attaque...C’était surprenant, impensable! Cette position dura quelques instants seulement, mais c’était tout. Il avait encore énormément de vitalité le Dracaufeu, il se releva en se tournant vers Persian... ! L’écran de fumée s’était rapidement dissipé d’ailleurs, laissant à Giovanni l’occasion d’admirer le spectacle. Il était fier de ses deux pokémons. Il allait gagner sur la longueur, pensait-il…

Dracaufeu grogna...Puis releva sa tête tout en ouvrant sa gueule ! Giovanni comprit rapidement le stratagème du pokémon feu : Il avait encaissé l’attaque dans le but de troubler ses opposants...Tout en chargeant un Lance-Soleil ! Le traître ! Qui pouvait avoir élevé un pokémon pour le rendre aussi fourbe pardi? Wait...Ah bah c’était Giovanni. Il avait fait un excellent travail avec cette bête...Mais là ça se retournait contre lui ! Le pokémon lâcha donc le rayon d’énergie solaire d’un seul coup, qui se dirigea normalement vers la guêpe...S’il n’avait pas tourné la tête au dernier moment pour frapper Perian de plein fouet !  Le pauvre pokémon obscur gémit de douleur suite au choc avec le laser qui l’envoya sèchement contre le mur de la grotte. Et ce n’était pas fini. Le pokémon enflammé corrigea son mouvement de tête en faisant demi tour, le laser toujours actif, pour frapper peut être Tortank, et ensuite Dardargnan. Pour ce qui était de la guêpe, le Boss prit les devants.

“Typhon Noir!”

Le laser ayant en réalité commencé par viser Tortank. Giovanni envoya la bête contrer l’attaque pour empêcher le Mastodonte eau de se prendre l’attaque. Il croisa ses dards qui grossirent et s’affinèrent légèrement avant de prendre une couleur entre qui se plaçait entre le vert et le jaune. C’était assez joli de voir ça. Mais l’intérêt n’était guère la beauté, puisque la guêpe fonça directement sur le rayon Pour le dévier sur les côtés. Le pokémon insecte se fit envoyer relativement violemment au sol lors du choc, mais avait réussi sa tâche! Attendez...Giovanni avait-il dit Typhon Noir? Oui, vous aviez bien lu ! L’Obscurisation était prête à être détruite ! Il avait perdu sa dernière attaque obscur lui aussi ! Giovanni était encore plus déterminé, son regard devint...Attention préparez-vous. Souriant. Le Boss de la Team Rocket venait de sourire. Cela dura seulement un instant, mais ce fut réel. Ohlalala. Bon, si le mafioso aurait sû que ça arriverait, il aurait ordonné directement à son allié de lancer abri, mais bon, il n’allait pas se plaindre non plus...Ses deux pokémons se relevèrent, facilement pour Dardargnan, moins pour Persian qui fut touché d’une manière bien plus directe...Dracaufeu faisait face à ces trois pokémons...Trois opposants, et il n’avait subi qu’un seul coup…

Comme nouvelle riposte, le pokémon feu chargea une nouvelle attaque lance flamme, toujours avec cette couleur bleue unique qui se dirigea sur les trois pokémons en même temps -Persian étant revenu aux côtés des deux autres.-, l’attaque était si puissante qu’un écran de feu se créa, masquant le pokémon turfuriste qui fonça  rapidement sur Tortank, profitant de l’effet de surprise crée par l’écran de flammes bleues, pour lancer une puissante attaque dracogriffe agrémentée d’une très légère partie flammes qu’il venait de passer ! Est ce que cela allait fonctionner...Giovanni n’eut pas le temps de réagir sur le coup, c’était donc à Green et à lui seul de pouvoir riposter...Mais ce combat n’allait pas se terminer de suite...Le pokémon adverse avait encore une attaque en réserve, et il n’était en réalité pas prêt de l’utiliser, il fallait attendre que le brasier arrive pour cela...Ou pas? Il fallait déjà réussir à le mettre en difficulté, le Turfu. Et ça, ce n’était pas facile...Green, Giovanni, si vous réussissez, on pourra vous dire GG ! Donc...Comme dirait l’autre, Ikuze !

.:-------------------------:.
Ce personnage possède un Dardargnan et un Persian Obscur.
Revenir en haut Aller en bas
Green



Messages : 463
Réputation : 17
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 20
Localisation : Quelque part huehuehue..

Informations du personnage
Âge: 17 ans
Alignement: Rocket
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: ''We can blow on a flame.. She will always burn'' [Giovanni] Mar 23 Aoû - 14:07

Oui, je sais, vous vous attendez à une réponse titanesque. Ca en sera peut-être une, qui sait. Mais ça n'est pas le but. Si je veux que Turfu soit là à Cramois'Ile pour ce que vous savez tous, il faut faire dans la légéreté, et pas des putains de parpaings. N'est-ce pas Dai ? Alors sachez que j'irai pour une fois à l'essentiel ! Pas comme je suis en train de faire. Bref, commençons : Green venait de se rendre compte de ce qu'il allait devenir, dans un futur plus ou moins lointain : Le Boss de la Team Rocket. Et effectivement, comme il ne l'avouerait jamais, y'avait du boulot. Beaucoup de boulot. Peut-être même pas trop ! Mais il allait rapidement se rendre compte que pour ça, il allait devoir faire des sacrifices. Et est-ce qu'un sale gosse de 17 ans était prêt à mettre de côté toute sa petite vie luxueuse de côté juste pour le devenir ? Non. Surtout quand on voit comment il s'est amusé comme un petit fou avec Alice sur leur île. Fufu, espérons que Gio ne sache jamais cela. Oh non, car il aurait vraiment peur pour la suite de l'organisation, car ce Green-là était très dangereux, autant pour lui-même que pour les autres ! Sauf qu'aujourd'hui, ça n'était pas le cas ! Il était enjoué et de bonne humeur à l'annonce de cette nouvelle à laquelle il ne s'attendait pas, et ne reçut qu'un hochement de tête de la part du mafioso. Pas très étonnant venant de lui.. Mais venons-en directement au sujet qui fâche : Les alliés. Bien sûr, en ne dévoilant pas l'identité de celle-ci, car oui, il n'en avait véritablement qu'une à ce jour.. Et quelle alliée, pouh la la ! Enfin du point de vue du jeune homme, pas celui du Parrain. Le saurait-il ? Faudrait déjà que je demande l'accord au narrateur d'Alice. Mais normalement, ils se rencontreront bien assez tôt. Dai et Alice savent pourquoi, n'est-ce pas ?

- Toujours aussi insolent à ce que je vois. Lança-t-il d'une voix très sarcastique avant de reprendre un peu plus sérieusement: Ne pas parler de tes alliés à ton Boss, puis-je au moins savoir ce qui t’en empêche?

Mais il aimerait lui en parler ! C'est juste qu'il ne POUVAIT pas. Et il venait de lui dire ! Il s'attendait à ce qu'il réponde quoi. Sauf inattention de la part du châtain, Giovanni ne le saura pas. Il sémera des indices par-ci, par-là, mais sans plus. Le Boss était de toute façon loin d'être con. C'était un compliment plutôt bien dissimulé, je sais, c'est le but ! Green regardait toujours du coin de l'oeil Giovanni, alors qu'à l'heure actuelle, il tenait toujours sa cigarette. Celle à laquelle il deviendra peut-être addict, un jour. On verra bien ! C'est sûr qu'au niveau classe et prestance, ça avait de la gueule. Bon, qu'importe, Green se devait de répondre. Une fois n'est pas coutume, contrairement au moment où il avait parlé de sa possible amante – qu'il avait -, là, il était plutôt mal à l'aise. Et c'était très très très rare. Il n'aimait pas mentir à son Parrain, mais n'avait pas le choix. Bon.. Il était en train de se ronger l'ongle, pour vous dire ! Fallait continuer tout en subtilité quand même. Relâchant l'emprise de ses dents sur son ongle, il finit par répondre à Giovanni, après un soupir:

- Hmmmmm. Non. Disons juste qu'elle.. Il se stoppa une seconde, avant de reprendre, sûr de lui: Ou il ne voudrait pas. Sujet clos.

Green décidait de clore les sujets quand ça l'arrangeait. Et là, s'il avait remarqué le fail, il en saurait déjà de trop. Alors oui, ''Sujet clos'', il l'avait dit d'un air provocateur car s'il décidait de ne plus répondre à Giovanni, et bah il aura bien lui dire tout ce qu'il veut, il ne lui dira pas. Sauf contre de l'argent ? Hmm, aucune idée. Honnêtement, je pense qu'il hésiterait vraiment. Tout dépendrait de la somme. On verra bien. De toute façon Giovanni ne forcera pas le châtain à lui dire, car s'il ne voulait pas, il ne voulait pas. Et il n'était pas du genre à vouloir briser ce moment ''convivial'', oh ça non ! D'ailleurs, pour détourner le sujet, Green avait renvoyé la question à l'expéditeur. Fufu, qu'allait-il répondre, le mafioso ? Sans cœur au possible, sans doute. Le travail avant tout. Si seulement ce sale môme était comme lui..

- Tu penses franchement que j’ai le temps pour ces stupidités?

- Nan. Mais tu devrais le trouver. Enfin, j'dis ça comme ça..

Ecouter Green, qui avait toujours été un macho puissance 9000 et qui – avant – collectionnait les top modèles. Vous voulez savoir à quel âge il n'a plus été pur ? Vous n'en croirez pas vos oreilles, c'est certain. Mais à présent, c'est vrai que s'imaginer à nouveau seul, c'est-à-dire sans Alice, bah ça serait chiant. Et comme l'homme au chapeau avait déjà eu des mômes avec différentes femmes, bah il savait ce que c'était la vie de couple. Vert en avait une vision plus.. Particulière. Oh ça oui ! Mais le plus important était ce qu'il lui avait dit. Oui, il lui avait clairement dit qu'il avait besoin de se caser. Parce que sinon il allait l'inscrire sur Tinder contre son gré ! D4rkGiodu69 ça allait marcher, c'est sûr. Le blaze parfait. Ne nous égarons pas en chemin, tout de même.. Surtout que la grotte n'était pas vraiment très éclairée, et le Maître Indigo n'était pas du genre à s'extasier sur la verdure. Il n'avait pas vraiment les mêmes canons de la beauté que pouvait avoir Giovanni. Une seule chose l'intéressait à présent, c'était ce Dracaufeu. Vous connaissez la longue histoire d'amour entre Green, Tortank et les Dracaufeu, je n'en doute pas une seule seconde ! Le jeune homme avait d'ailleurs fait remarqué à Giovanni qu'il espérait qu'il ne fasse pas que le battre et continuer son chemin. Une réponse, Boss?

- Quel impatient tu fais Gamin...Tu verras que c’est déjà pas mal pour un début…

- Mouais.

Une réponse en demi-teinte. De toute façon, il était déjà plus concentré sur le combat ! Et son colosse de type Eau avait lancé les hostilités par un Hydrocanon ! Un classique, donc. Sauf qu'en réponse il eut un déluge de flammes bleues peu communes ! D'où il le sortait son starter, Giovanni ? C'est vrai, aucun Pokémon n'était comme ça ! Heureusement que Tortank réussit à tenir bon, tandis que les deux Pokémon de Giovanni, à savoir Persian et Dardagnan, avait lancé des attaques obscures ! C'est vrai, il avait oublié ce détail, qu'ils étaient obscurs. Bref, peu importe, le sujet n'est pas là ! 9.2 izy (pardon), il évita les offensives tranquillement, avant de continuer de paraître menaçant vis-à-vis des 5 qui leur faisaient face. Cinq ? Pardon, 6. Green comptait pour deux, évidemment, pas la peine de vous le rappeler. D'aileurs, celui-ci semblait avoir quitté un peu le combat, perdu dans ses pensées.

- Dardargnan, utilise Direct Toxik. Persian, Typhon Noir! Puis, après l'offensive du Dardagnan: Maintenant.

Un combat qui ressemblait fortement à l'animé, sans l'ombre d'un doute ! Et c'était bien plus épique ainsi. Les attaques s'enchainèrent, avec une ouverture très SUB-TILE de Giovanni. Et oui, en concentrant son adversaire sur un seul Pokémon, le second put charger son attaque ! Encore une attaque obsc... What ? Pourquoi se fut l'attaque Tonnerre, au final ? Tant pis, ça marchait plutôt bien, le Dracaufeu était tombé à genoux ! Giovanni était vraiment un dresseur dans l'âme, au fond. Fufu, ça faisait plaisir à voir quand même ! Le châtain, du coin de l'oeil, voulait voir comment il se battait avec son ancien Pokémon, et comment il se battait tout court ! Le châtain n'avait pas relancé d'attaque, il voulait vraiment voir s'il n'avait aucun scrupule à ce point. Mais à force de le laisser galérer, le Dracaufeu s'énerva et finit par viser la tortue de Green avec deux Lance-Soleil successifs!

- Typhon Noir!

- Fais gaffe, Tortank..

Le Dardagnan s'était totalement sacrifié pour sauver le mastodonte eau ! Un geste très rare, sans aucun doute, de la part de Giovanni. L'attaque du Dracaufeu avait été détourné, mais à force de tous ses détournements d'attaques, ceux qui s'épuisaient, c'était Dardagnan, Persian et très bientôt Tortank ! Car oui, les Pokémons du Boss étaient mal en point. Et ce Dracaufeu ambré qui ne semblait pas flancher, lança une attaque Lance-Flammes pour masquer son attaque furtive ! Mais sur qui, allez-vous me demander ? Et bien sur le Tortank. Mais aucun problème. C'est prévu. Il sortit des flammes et frappa donc de plein fouet dans l'abdomen du Tortank qui.. Ne bougea absolument pas, par fierté et pour le décourager, car ça faisait atrocement mal.

- C'est tout.. ? Pffff.. Hydrocanon!

À bout portant, cette fois, il ne put pas l'éviter ! Et oui, pas mal comme technique Green. Encaisser pour mieux rendre ! Tu étais particulièrement fort à ce jeu avec Alice ! Mais aussi en combat Pokémon. Dracaufeu avait presque O.S Tortank, mais il n'avait pas semblé bouger, sur le coup, et il avait même rendu l'offensive au Dracaufeu ! Echange de bons procédés. Après avoir déversé quelques centaines de litres d'eau, le Tortank tomba à genoux, alors que l'ex-Pokémon de Giovanni avait fait des roulés-boulés avant de freiner sa dégringolade en enfonçant ses griffes avants dans le sol de la grotte, poussant un hurlement ! Ce Tortank allait le payer, il s'était rué de nouveau sur celui-ci, et la tortue, malgré son sale état, avait foncé sur le Dracaufeu ! Il y eut un choc  entre les griffes entourés de l'aura verte du Dracogriffe et le coup de tête solide comme l'acier du Tortank ! Ces deux-là semblaient être déterminés à en découdre ! Sauf que là, le Tortank fut mis en sale état car le Dracaufeu s'envola très légèrement pour asséner un coup de queue (c'est drôle ça) violent sur la tête du Tortank, qui s'effondra au sol, à plat ventre ! Il en avait pas fini, en plus, ce Tortank allait regretter de l'avoir touché aussi fort ! En train de préparer un nouveau Lance-Soleil, Vert réagit pile au bon moment ! Lançant une autre Poké Ball, c'est Arcanin qui se dévoila ! Et non, toujours pas de Drattak..

- Vitesse Extrême!

Alors que le Dracaufeu allait annihiler le Pokémon eau avec le laser solaire, Arcanin posa ses pattes avant sur l'abdomen de la bête enragée pour la repousser et qu'elle tombe sur le dos, histoire de venir en aide à son congénère au sol ! Pile au bon moment ! L'Arcanin se reposa avec classe devant son homologue eau et son dresseur, dévoué à protéger ces deux derniers ! Mais bon, face à un tel Pokémon, le Pokémon dit comme ''Légendaire'' dans le Pokédex allait avoir beaucoup de difficultés, même s'il devait commencer à s'épuiser, à force ! Il avait de la hargne à revendre, mais la force de son courage (ou l'inverse) ne pouvait pas marcher à l'infini. Ce qui aurait été prudent, c'est de jouer la sécurité.. Mais Green n'était pas comme ça, il se saisit de l'hyper ball de Drattak et la lança, après tout, s'il voulait se battre avec toute sa puissance, il avait un adversaire à sa hauteur ! Une fois libéré de sa prison, le Drattak se posa à côté de l'Arcanin, hurlant toute sa rage, et en dévisageant celui-ci, Green, Tortank qui venait de se redresser en étant balafré de partout, ainsi que Giovanni. Il les détestait tous.. À part le jeune homme qui était son dresseur. Sous son air arrogant, il avait décélé un caractère similaire au sien. Et le dragon ne voulait pas finir au Pc!

- Vas-y, mon chou, défonce-le ! Je veux voir du sang gicler.. ♥

Green avait ricané après avoir déclaré ça sur un air malicieux, il avait provoqué son Drattak tout en lui ordonnant de ''défoncer'' ce Dracaufeu ! D'ailleurs, cet air, cette façon de parler, cette façon d'être.. Giovanni allait peut-être le remarquer, mais le châtain n'avait jamais été comme ça. JA-MAIS. Il n'avait jamais eu ni ce grain de voix, ni cette façon de s'adresser à ses Pokémons.. Et lui, ne pas être apeuré et dégoûté à la vue du sang ? Fufu, c'est vrai que c'était plutôt très curieux. Bref, IKUZE ! Le Drattak répondit au Lance-Flammes du Dracaufeu par une attaque Déflagration, qui avait fait monté d'un seul coup la température ! Le Dracaufeu, plus tactique, continuait de le tenir à distance avec sa puissance attaque Feu. Sauf que ça n'allait pas se passer comme ça.. Rechignant et étant brûlé par le feu des flammes bleues, le dragon finit par, en un battement d'ailes, foncer dans celles-ci en étant entouré d'une aura rouge qui le protégea totalement de l'offensive, ses yeux avaient virés au rouge ! Colère ! Et oui, directement, sans détour ! Transperçant le mur de flammes créé par la bête, il le frappa de tout son corps, le poussant au sol, et en se retrouvant sur lui, continuant, avec toute la rage et la puissance que l'attaque lui conféraient, de donner des coups de griffe, de gueule et de mordre le Dracaufeu. Sauf que celui-ci était bien plus féroce que le Drattak, qui lui avait juste envie de faire un carnage. Il finit par le pousser avec ses pattes arrières, et à le dégager au loin par une attaque Lance-Flammes, le repoussant au niveau de l'Arcanin et du Tortank. Sauf qu'un détail avait attiré l'attention de Green ! La flamme du Dracaufeu, elle était plus imposante ! Brasier, donc ? Vert était sur ses gardes, Drattak était prêt à repartir à l'assaut, Arcanin était encore en pleine forme. Comment tout cela allait finir ? Nous le saurons bientôt. D'ailleurs, en enlevant le bras qu'il avait placé devant son visage pour ne pas que celui-ci soit frappé par des projectiles qui volent, il regarda Giovanni, un peu provocateur, mais bon.. Même si c'est pas l'expression de base.. Il y a des provocations qui sont parfaitement saines !

- Tu tiens l'choc, ça va?

.:-------------------------:.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ''We can blow on a flame.. She will always burn'' [Giovanni] Aujourd'hui à 3:56

Revenir en haut Aller en bas
 

''We can blow on a flame.. She will always burn'' [Giovanni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Kalos :: Mozheim-