Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Mise au point
Dim 12 Nov - 20:43 par Alice Taylor

» Rising World
Jeu 2 Nov - 12:39 par EternalStay

» The Lion King RPG
Jeu 7 Sep - 9:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Sam 2 Sep - 17:37 par Invité

» Pokémon d'Antan
Mer 5 Juil - 13:04 par Invité

» En route pour de nouvelles aventures !
Dim 2 Juil - 21:44 par Kyubi

» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité


Partagez | .

« A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Dim 21 Aoû - 1:12


Lorsque Clyde mentionna la tentative de l'inconnu de tout à l'heure pour droguer le blond, Jadïd fut bien obligé d'admettre que le champion était loin d'avoir tort dans son raisonnement. Même si parfois c'était dur, même si parfois on aimerait pouvoir donner sa chance à tout le monde, en réalité très peu de personnes ne méritent notre confiance. En particulier ceux qui voient en nous juste un pantin à manipuler avant de le jeter comme s'il s'agissait d'une vieille chaussette trouée au niveau des orteils. Ce n'était pas simple, même en grandissant on n'arrivait pas toujours à distinguer les bons amis des mauvais…

« Il s'est passé tellement de chose ses derniers temps... J'aimerai tant qu'on puisse se pardonner... M'enfin, je dois vous embêter avec tout ses questions... »

Clyde n'avait jamais vraiment vécu de choses horribles. Il n'avait pas été manipulé par des personnes sans scrupules récemment et il n'avait pas été témoin de guerres ou d'attentats comme celui qui avait eu lieu à Volucité et qui avait secoué, mine de rien, la planète entière. #JesuisVolucité. #PrayforVolucité. Il ne fallait pas se mentir, Clyde donnait de très bons conseils aux autres… Mais il ne les appliquait jamais pour lui-même. Comme si quelque chose l'en empêchait… Ainsi, même s'il conseillait à Jadïd de faire attention et de ne laisser personne le traiter comme un moins que rien, Clyde se laissait parfois misérablement berner parfois… M'enfin, pour le moment ça ne lui avait pas trop apporter de soucis, donc ça va, je suppose… Quoiqu'il en soit, Clyde lui-même aimerait pardonner aux autres leurs erreurs… Mais pour lui, il y avait une chose qu'il n'était tout simplement incapable de pardonner…

- À partir du moment où les choses sont fait dans un but égoïste, on ne mérite pas le pardon.

La voix de Clyde était grave, presque implacable, et pour cause… L'égoïsme était bien le défaut qu'il ne pardonnerait probablement jamais… Car ce fut à cause de son égoïsme et son inconscience qu'un pauvre Rattatac fut mort noyé. Notre champion préféré était loin d'être un homme joyeux comme lui et même moi avions voulu le montrer. Clyde était un homme emplit de remord, des remords qui l'empêchaient d'avancer mais qu'il cachait avec tant de facilité qu'il avait fini par lui-même croire à son propre mensonge. Il le réalisa après avoir discuter avec Green…

- Vous savez, Jadïd, même si les humains sont capables du pires, ils sont aussi capables du meilleur également. Même si vous rencontrez de mauvaises personnes et que vous vous faites de mauvais souvenirs, n'oubliez jamais que ces personnes, aussi horribles soient-elles, ne sont qu'une minorité et qu'il existera toujours quelqu'un pour vous tirez vers le haut, peu importe ce que vous aurez subit.

Un sourire mélancolique s'esquissa sur ses lèvres. Il demanda :

- Vous avez d'autres questions, peut-être ?

HRP:
 

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Dim 21 Aoû - 8:15

Visiblement, le fameux Clyde avait souffert de cela... Notre fameux Jadïd était bien incapable de dire ce qui pourrait lui être arrivé, et ce qui faisait qu'il était comme ça, aussi sérieux sur ce sujet, mais il n'y avait sans doute pas de secret. Pour insister autant sur ce point, cela était souvent signe qu'on avait soi-même souffert de ce genre de chose... Et Jadïd se disait que c'était vraiment injuste... Il voulait dire, Clyde n'avait rien contre lui... Il était gentil, classe, sympathique, et aidait les autres... Et puis, c'était un champion, donc, il était forcément fort non ? Et bien, il fallait bien croire que cela ne se passait pas forcément comme ça... Bref, il ne méritait pas de se faire maltraiter... Lui-même, il était faible, c'est vrai... Mais faut bien le dire, le fameux Clyde était quand même quelqu'un d'incroyable. Bref, le fameux Jadïd écouta attentivement les déclarations du fameux Clyde, qui déclara alors :

- À partir du moment où les choses sont fait dans un but égoïste, on ne mérite pas le pardon.

Le pardon... C'était quelque chose de difficile... Mais pourtant, c'est très important. Le pardon, c'était le seul moyen d'avancer, de réussir. Si on restait toujours coincé... Et bien, il fallait comprendre qu'on devenait comme Aria. On devenait fou de revanche. On ne voulait qu'une seule chose : on voulait vaincre ce qui nous avait fait du mal... Et bien, il fallait quand même tenter de réussir à pardonner. Car rester coincé sur le passé, c'était se priver de moyen d'avancer. Alors, c'est ironique que je dise, ça, étant donné que tout mes personnages étaient comme ça, mais passons sur ce point... Mais tout cela, visiblement, le fameux Clyde n'était pas d'accord. Existerait-il des gens qui ne méritaient pas le pardon ? Peut-être. Peut-être qu'en effet, certains crimes étaient trop important, pour se faire pardonner ? Quoiqu'il en soit, le fameux Clyde reprit, pour une tirade, destiné au fameux Jadïd :

- Vous savez, Jadïd, même si les humains sont capables du pires, ils sont aussi capables du meilleur également. Même si vous rencontrez de mauvaises personnes et que vous vous faites de mauvais souvenirs, n'oubliez jamais que ces personnes, aussi horribles soient-elles, ne sont qu'une minorité et qu'il existera toujours quelqu'un pour vous tirez vers le haut, peu importe ce que vous aurez subit.

« Oui ! Comme vous ! »

Totalement. Après tout, qui l'avait sauvé de cette agression ? Même pire qu'une agression, étant donné que c'était bien plus sournoi. Jadïd avouait qu'il aurait préféré se faire menacer par un couteau, ou par des poings dans une ruelle, plutôt que justement, tomber sur quelqu'un qui se faisait passer pour quelqu'un de gentil... Et qui après, tentait de droguer le jeune garçon, croyant que c'était une fille, pour... Disons profiter de la pauvre personne endormie. Qui sait s'il était à son premier coup ? Le fait qu'il avait réussir à s'enfuir, faisait très peur à Jadïd... Bref, en tout cas, le jeune travesti, lui, estimait donc que Clyde était une personne formidable. Alors, oui, dans la loi, il existe une Loi, contre les personnes qui font une non-assistance à personne en danger... Mais bon... Clyde n'avait eu en rien l'obligation d'aider le jeune garçon contre ce fameux mec. C'était bien une sacré preuve de gentilesse ! Et ainsi, Clyde correspondait tout à fait à ce qu'il avait dit.

- Vous avez d'autres questions, peut-être ?

« Oui... »

Ah... Sans doute que le fameux Jadïd allait continuer sur ce fameux débat, qui était très intéressant, je dis pas, mais qui était quand même un peu beaucoup déprimant si vous voulez mon avis... Mais bon, que voulez-vous... Il est vrai qu'une discussion comme ça, et bien, cela amenait beaucoup de reflexions, et ce n'étaient pas des reflexions qu'on pouvait bien souvent répondre soi-même. On avait besoin de discuter de cela... C'était parfois difficile... Mais que voulez-vous. Notre monde, enfin, le Monde des pokémons n'étaient plus le monde idéal et rose de notre enfance, celui qu'on avait découvert avec les jeux, avec des Teams très méchantes, mais toujours un peu ridicule quand même... Cette innocence de la jeunesse, auxquels on était tant attaché... Bref, ici, on voyait des choses plus sombres... Etait-ce parce que nous même, on avait vieilli ? Peut-être. C'était peut-être en effet pour cela, qu'on avait nous même vieilli... Bref, en tout cas, attendez à vous à une question sérieuse et sombre...

« Comment vous faîtes pour être aussi charmant, classe...!! Vous avez un look génial ! J'adore totalement ! »

Et non. Pas de sérieux. Vous l'avez totalement vu venir, n'est-ce pas ? Je deviens vieux et prévisible... Et bah ouais ! On avait affaire au jamais Jadïd ! Et Jadïd, lui, il aimait la mode, les jolis vêtements, la classe... Et il fallait le dire clairement ! Le fameux Clyde était très haut dans son classement populaire des hommes qui étaient incroyablement charmant... Mais pour Clyde, cela n'allait pas dans le mignon, mais dans le classe ! Il était génial, stylé ! Franchement, le jeune garçon aux cheveux blonds avaient vraiment envie de savoir qu'elle était sa technique ! Enfin, plutôt, comment il avait fait pour peu à peu faire ce style... Bref, une conversation qui s'annonciat sans doute plus courte que la précédente, mais au moins, qui s'annonçait beaucoup moins sombre. Et on a besoin de ça aussi, dans les RP... Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Dim 21 Aoû - 17:39


« Oui ! Comme vous ! »

Clyde regardait Jadïd avec deux grands yeux ronds. Il fut à la fois surpris et flatté par les mots du blonds. Il détourna le regard tendit que ses joues s'empourprèrent légèrement et il dit :

- Hm… Héhé… Peut-être.

Il n'était pas complètement convaincu des mots du blondinet, il faut dire, le champion estimait ne pas avoir fait grand-chose… Ou du moins, tout ce qu'il avait fait jusqu'ici était « normal ». Il avait aidé la Sirène et le Gobou bavard à récupérer leurs bien ? C'était normal. Il avait sauvé la Princesse Elizabeth des griffes de ce lourdingue de Greg ? Quoi de plus normal. Il avait sauvé Jadïd et donnait des conseils au blond ainsi qu'à Toshi ? C'était encore plus normal. Clyde ne s'estimait pas comme étant une personne « gentille » ou « méchante ». Il était juste un champion tout à fait « normal » et qui vivait sa vie comme elle venait, de manière totalement « normal ». Cependant, savoir qu'il inspire les plus jeune restait quand même vivifiant pour l'homme aux cheveux roses.

Clyde demanda ensuite si Jadïd avait une question, ce dernier répondit :

« Oui... »

Clyde regardait calmement Jadïd, attendant patiemment la question qui ne tarda pas à arriver :

« Comment vous faîtes pour être aussi charmant, classe...!! Vous avez un look génial ! J'adore totalement ! »

- Oh… C'est gentil !

Clyde se gratta l'arrière du crâne, il ne s'attendait pas vraiment a une telle question. Parler de mode ne faisait pas partie de ses habitudes, même s'il appréciait. Il toussota et répondit de sa voix enjouée qu'il venait de retrouver :

- Voyez-vous, Jadïd, la classe ce n'est pas qu'une question de look ! C'est aussi une question de mental. Le plus important est de se plaire et donc de porter des vêtements qui nous vont bien. Vous serez classe si vous restez fidèle à vous même.

Clyde était un narcissique, il n'avait pas besoin d'une quelconque personne pour se trouver beau, il savait qu'il l'était et il passait beaucoup de temps pour trouver les bonnes tenues ou la bonne coiffure pour la journée. On pouvait dire qu'en terme de style et de beauté, le jeune homme était très exigeant, du moins avec lui-même. Il partageait plus ou moins ce trait de caractère avec sa sœur… Il fallait croire que c'était génétique !

- Mais je pensais que vous le savez déjà tout ça… Vous portez déjà ce qui vous plait… Ne vous trouvez-vous donc pas classe ainsi ?

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Dim 21 Aoû - 19:30

Jadïd avait véritablement hâte de savoir !!! Faut dire, il était quand même assez curieux... Paradoxal n'est-ce pas ? Tantôt, Jadïd pouvait être d'une timidité maladive, tantôt, il pouvait tout d'un coup devenir beaucoup plus expressif, et même carrément presque une concierge, niveau commérage, et potins... C'était pas si étonnant. Jadïd était un garçon dynamique et assez souriant, quand on commençait à le connaître... Et avant de se faire bullyed, par des petits voyous, à cause de sa façon de s'habiller, et bien, il avait été un garçon pas si timide ! Bon, bien sur, il n'avait jamais été extrêmement... Comment dire... Du genre à foncer sur tout le monde en leur disant « Bonjour, vous voulez une visite de la Chapelle Sainte-Suzanne ? » Oups. Ca, c'est moi; Gourré. Bref, il avait jamais été en mode : « Bonjour, tu veux être mon ami »... Mais il n'avait pas été non plus un garçon timide, auparavant.

- Oh… C'est gentil !

M'ouais... Là, il devait bien avouer qu'il ne voyait pas trop pourquoi il serait gentil... Enfin, il voulait dire, il ne faisait que dire la vérité ! Une vérité universel... Et encore, le fameux Jadîd ne savait pas du tout que la classe, pour le fameux Clyde, cela allait encore plus loin ! On parle du mec qui se fout le feu, et qui vomit ! Si c'est pas la méga-classe ultra méga-classe ! Bon, d'accord, Jadïd, lui trouverait ça de suite beaucoup moins classe... Mais bon, parfois, même les meilleurs peuvent se tromper ! Car Clyde était capable d'avoir la classe, même quand il se cramait pendant un concours... C'est pour cela que j'ai très hâte, incroyablement hâte, mega-hâte... Bref, vous aurez compris, j'étais impatient de voir son mariage avec Elizabeth... Car franchement, cela serait vraiment le mariage de l'année ! J'ai hâte de voir ça ! Bref, en tout cas, le fameux Clyde reprit alors la parole, et Jadïd écouta attentivement !

- Voyez-vous, Jadïd, la classe ce n'est pas qu'une question de look ! C'est aussi une question de mental. Le plus important est de se plaire et donc de porter des vêtements qui nous vont bien. Vous serez classe si vous restez fidèle à vous même.

Le mental était très important. Vous saviez que votre appréciation, si vous vous trouvez beau ou pas, etc... Dépends très fortement de votre humeur ? Et ouais ! Bien souvent, quand on était déprimé, on avait tendance à se trouver beaucoup plus laid qu'on était véritablement, alors que quand on était de bonne humeur, et bien, on se voyait beau ! Et pourtant, il faut bien comprendre qu'on se voit forcément dans le miroir, et bien, on est la même personne. Notre corps ne se transforme pas suivant notre émotion... Cela serait drôle par contre. Et parfait plan pour un épisode de Steven Universe, sans doute le meilleur dessin animé jeunesse de ses derniers temps. Bref, en tout cas, cela faisait que notre mental jouait énormément sur notre pensée, notre appréciation de nous-même, etc... Il fallait prendre en compte cela aussi.

- Mais je pensais que vous le savez déjà tout ça… Vous portez déjà ce qui vous plait… Ne vous trouvez-vous donc pas classe ainsi ?

« Oh... C'est compliqué... »

Classe... Non, il n'était pas classe. Éventuellement, il était mignon, charmant, joli... Mais il n'était pas classe, il le savait bien. Il aimerait bien parfois être classe, mais il savait... Que bah, il était Jadïd, un jeune garçon travesti, et qui n'était pas classe... Faut dire, et fallait comprendre Jadïd... Aucun garçon, qui se travestissait, était vu comme classe dans le « grand public ». bien souvent, les travestis souffraient des pires clichés, et étaient vu comme « bizarre ». Bref, des clichés, mais qui étaient tellement encré dans l'opinon des gens, qu'ils trouvaient ça normal. Pour eux, c'étaient normal de trouver les travestis normales. Les garçons étaient des garçons, et les filles des filles. Rien qu'à voir en ce moment, toutes les moqueries de personnes se trouvant cool, car ils se moquaient des nombreux gens qui se caractérisaient par d'autres sexe, que les traditionnel « homme » et « femme »... Cela montrait bien que notre société a un problème. Un gros... Bref, écoutons les suites des déclarations du fameux Jadïd !

« Vous savez sans doute, mais s'habiller comme une fille, quand on est un garçon, disons, que cela ne fait pas fureur, et je ne peux passer une journée, sans qu'on me donne pourquoi... Ce n'est pas toujours méchant, mais voilà... »

C'était dur en effet, pour Jadïd, de s'habiller comme une fille, et de se faire accepter ainsi... La preuve, même son père ne l'approuvait pas... Parfois, le fameux Jadîd se demandait ce qui se serait passé, s'il était né comme une fille... Sans doute, il aurait eu moins de problème non ? Sans doute... Mais il aurait eu une vie bien moins palpitante. Sarama, son père, avait toujours eu une vision très genré du monde... Ce qui faisait que s'il avait été une fille, il aurait très certainement eu très rapidement son rôle dans l'Ordre Plasma, mais sans doute dans les communications, au QG. Jamais il n'aurait été véritablement emmené en mission... Car Sarama estimerait qu'une fille ne devait pas prendre de risque, et qu'elles étaient meilleurs en arrière. C'était un sexisme... Pas si méchant, bien que problématique, car il pensait pas que les filles étaient inférieurs... Juste qu'il y avait des trucs pour les filles, et des trucs pour les mecs... C'est tout. Et cela allait aussi pour les habits. Donc, Jadïd n'avait pas à s'habiller ainsi...

« Mais j'aime bien comment je m'habille... Saviez-vous que tout était fait main ? »

Et ouais ! Et il en était pas peu fier, il fallait bien l'avouer... En même temps, c'était vrai qu'il avait bien raison d'être content de lui... Quand on voyait la tenue très charmante du jeune homme, on se disait bien qu'en effet, il avait un bon talent avec l'aiguille. Faut dire, il en faisait depuis maintenant son plus jeune âge... Il affirmait même, en plaisantant bien sur, qu'il avait appris à manier l'aiguille, avant de manier le crayon de bois ! C'était pour dire ! Bref, le fameux jeune garçon regardait, ainsi, sa tenue traditionnel, avec ce Rose, ses jolies motifs... Même les sacs étaient de lui, avec les fermertures éclairs, et tout ça ! C'était d'ailleurs, et pour le moment encore le cas, le plus dur qu'avait jamais fais le jeune blondinet;.. Mais bref, il espérait franchement qu'il allait impressionner le fameux Clyde ! Enfin, pas forcément impressionner, mais qu'au moins, le fameux Clyde apprécie le travail qu'il avait fait ! Après tout, c'était quand même du travail de haute qualité et... Bon, mieux vallait s'arrêter ici, car sinon, on allait pas arrêter le discours du jeune travesti, donc... Je n'ai qu'une chose à dire : « A vous les studios ! »
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Lun 22 Aoû - 20:01


Clyde expliqua donc à Jadïd ce que « être classe » voulait dire pour lui. Pour l'homme aux cheveux roses, la classe n'était pas qu'une question de style, c'était aussi une question de mental aussi. Si la personne se trouvait classe après avoir prit le temps de choisir ses vêtements, peu importe si cette personne portait un skinny, un baggy ou un sarouel, cette personne sera classe, que les accroc aux jeans serrer qui te coupe la circulation soient d'accord ou non, cela ne changeait rien. Un mec habillé en jean, chemise, cravate sera tout aussi classe qu'un « brololita » ou un « metaleux » à partir du moment où le dit mec se plaît dans ses vêtements. Ainsi comment Clyde voyait les choses.


« Vous savez sans doute, mais s'habiller comme une fille, quand on est un garçon, disons, que cela ne fait pas fureur, et je ne peux passer une journée, sans qu'on me donne pourquoi... Ce n'est pas toujours méchant, mais voilà... »


Il était vrai que les travesti ça ne courrait pas les rues… Mais est-ce pour autant qu'on pouvait dire que ce n'était pas classe ? Car après le mental venait un autre facteur… Il s'agissait des goûts vestimentaires. Et ça bah… On ne pouvait pas grand-chose. Ainsi, des idiots jugerons des hommes en survêtements pas classe alors que d'autres idiots jugeront ces mêmes hommes classes. À cela, on ne pouvait pas vraiment faire grand-chose, qu'on soit travesti ou non. De son côté, Clyde n'avait pas trop d'avis. Il trouvait Jadïd bien habillé et bien mignon, mais il le trouvait bien trop renfermer sur lui-même pour être… « classe »… Probablement…

« Mais j'aime bien comment je m'habille... Saviez-vous que tout était fait main ? »

- … Hah oui ?

Clyde posa sa main sur son menton et se pencha vers Jadïd, en enlevant ses lunettes de soleil, révélant ainsi ses noisettes qui lui servait d'yeux. Il regardait attentivement les vêtements que portait le blond. Malgré son jeune âge, on était bien obligé d'admettre que Jadïd savait très bien se débrouiller. Le tissu, la broderies et la couture étaient de bonnes qualités, et les finitions avaient été faites proprement, pas un fil ne dépassait… Et ça… C'était classe…

- Hé bien vous voyez ! Ceci est très classe ! Tout le monde n'a pas forcément le talent et la patience pour se confectionner ses propres vêtements !

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Lun 22 Aoû - 20:31

La classe ? La beauté ? La mignoneté ? N'était-ce pas des sujets extrêmement complexe ? En effet, tous étaient subjectifs, et très difficile à décrire, objectivement... Si c'était possible. Les critères de beautés avaient changé depuis les siècles... Et cela, je suis en Histoire de l'Art, donc je m'y connais. Quand on regarde des « beautés » aux yeux de certains peintres, et qu'on les compare aux beautés de nos jours... Rubens, par exemple, faisaient des femmes beaucoup trop grosses, pour qu'aujourd'hui le commun des mortels les considèrent comme belles... Mais ? Mais des gens les trouveront belles ! Car l'être humain n'est pas une ruche, une entité qui réfléchit avec un seul cerveau, pour des multitudes d'organismes. Comme nous possédons tous notre individualité, et bien, nous avons nos goûts... Et ainsi, parfois, des femmes étaient belles, parfois, des femmes étaient laides... Et parfois des hommes étaient beaux... Des hommes étaient laid... Qu'est-ce que le beau ? Le Laid ? Le Classe ? Le mignon ? Tout cela était des questions insolubles. Sauf pour la classe. C'était Clyde.

- … Hah oui ?

« Eheh. »

C'était surprenant hein ? Et ouais, il faisait du travail de haute qualité, et franchement, cela méritait le détour... Il fallait bien avouer, le jeune garçon était doué, vraiment. C'était peut-être l'un des rares sujets, cette réalisation de vêtement, où le garçon pouvait même aller jusqu'à la vantardise, ou la fausse modestie. Bien sur, il fallait bien comprendre -et c'était d'autant plus compréhensible quand on se rendait compte qu'il avait tendance à se considéré comme un moins que rien-, qu'il avait besoin, qu'il recherchait les compliments. C'était peu classe de sa vie ? Et ouais... Mais Jadïd n'était pas parfait. Il avait son caractère, et derrière la bouille adorable, se cachait des secrets, et des tendances à très peu dire le vrai fond de sa pensée... Tant mieux dans un sens qu'il a été... Chut, je risque de faire un paradoxe temporel doublé par un spoil.

- Hé bien vous voyez ! Ceci est très classe ! Tout le monde n'a pas forcément le talent et la patience pour se confectionner ses propres vêtements !

« Oh, ce n'est pas si dur... »

Si c'était super dur ! Franchement, pour avoir tenté, après t'avoir crée, Jadïd, je sais pas comment tu fais ! La couture s'était super dur ! Déjà, j'avais du mal à faire rentrer le fils dans le chas de l'aiguille... Alors réussir à faire des jolies tenues, c'était quasi impossible à mes yeux ! Cela montrait bien qu'il y avait tout type de talents... Et qu'on ne pouvait pas juger aussi facilement... Certaines personnes arrivent sans problème à comprendre des calculs super compliqués, d'autres analyses magnifiquement des textes, d'autres les écrivent ses même textes... Certains courent tellement vite, qu'ils font 100 mètre en moins de 10 secondes... Et bien, d'autres étaient doués dans les arts manuels... Visiblement, cela était le cas du fameux Jadïd, qui montrait bien son talent en temps que manieur d'une aiguille... Il fallait pour réussir cela, parfois, une précision chirurgical... Et donc, cela correspondait bien à Jadïd, car justmeent...

« A l'origine, j'ai été formé pour devenir un infirmier, donc, la couture, que cela soit la peau, ou les tissus, j'ai l'habitude... »

En effet, sa formation médicale l'avait beaucoup aidé... Dès tout jeune, il avait fait comprendre à ses parents que la violence, le combat, tout cela ne l'intéressait pas... Donc, le jeune blondinet avait appris avec sa mère à soigner. Comme lui, sa mère n'avait jamais été médecin. Elle avait voulu l'être... Mais elle n'était pas assez douée, intelligente, etc... Donc, elle s'était rabattue sur le métier d'infirmière... La pauvre femme était même tombée jalouse de son fils, avant qu'elle succombe à son accident de voiture, quand elle avait vu à quel vitesse, il apprenait à manier l'aiguille, soigner les blessures... Il avait un vrai talent sur ce point. Et elle se faisait dépasser par son propre fils. Bien sur, cela, et bien, notre fameux Jadïd ne l'a donc jamais su, étant donné que sa mère était morte, emportant cette ultime jalousie dans le caveau.

« Et puis, après que mon père ait dénié mes passions... Et bien, je me suis dis que je pourrai prouver ma masculinité, en faisant une arène, tout en gardant mon caractère, donc une arène de Pokémon mignon... »

C'était un peu sévère de la part du jeune garçon... Son père n'avait nullement dénié ses passions. Il avait juste montré une véritable incompréhension... La même chose que le jeune garçon aux cheveux blond avait fait, après tout ! Tout était une question d'incompréhension entre les deux hommes, entre le père et le fils... Et parfois, les incompréhensions naissaient de broutilles, de choses peu importante... Cela n'avait parfois aucune importance, mais on se disputait bien sovuent pour des choses qui n'avaient que peu d'importance de toute façon ! M'enfin, de toute façon, le fameux jeune garçon aux cheveux blonds, de toute façon, estimait qu'il ne voulait qu'une chose maintenant : prouver sa valeur. Il devait être fort... En une vraie façon. Il voulait réussir à inspirer. Il voulait montrer qu'être un homme, ce n'était pas que être viril ! C'était important. Ce besoin d'inspirer les autres, un moyen d'être fort. En une vraie façon.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Mer 24 Aoû - 20:24


Qui ne serait pas impressionné devant ce travail qui rivalisait sans problème avec le travail d'un professionnel ? Personne ! Ou en tout cas, si vous ne l'étiez pas, c'est que vous mentiez et que vous chercher à vous donnez un air froid et antipathique auquel cas je vous conseillerais d'arrêter tout de suite car personne n'aime les mecs froids et antipathiques, ils ressemblent trop à Sasuke Uchiwa et personne n'aime Sasuke… Sérieusement, qui aime Sasuke ?

Tout ça pour dire que oui, Clyde était sincèrement et très franchement impressionné par le travail qu'avait produit le blond. Il lui annonça même qu'il trouvait ça très classe ! Et c'est vrai ! Les gens qui savaient créer des choses étaient probablement les personnes les plus classes que le monde pouvait porter.

« Oh, ce n'est pas si dur... »

Clyde arqua un sourcil. « Comment ça ce n'est pas si dur ?! » allait-il demandé à Jadïd. Ce dernier, cependant, reprit

« A l'origine, j'ai été formé pour devenir un infirmier, donc, la couture, que cela soit la peau, ou les tissus, j'ai l'habitude... »


Le champion ne savait pas trop s'il devait trouver ça cool que sa formation soit devenue, d'une certaine manière, sa passion ou s'il devait trouver ça glauque. Parce que quand même… Coudre de la peau… À l'âge qu'avait Jadïd… À son âge Clyde pensait à s'entraîner et à passer du temps avec les femmes de son âge ! Pas à jouer les docteurs ! Le blond continua :

« Et puis, après que mon père ait dénié mes passions... Et bien, je me suis dis que je pourrai prouver ma masculinité, en faisant une arène, tout en gardant mon caractère, donc une arène de Pokémon mignon... »


Clyde haussa de nouveau un sourcil. Il semblerait que le père de Jadïd, qu'on surnommera affectueusement Surimi PARCE QUE JE LE PEUX, n'ait vraiment pas les mêmes visions que le champion par rapport à la place de l'homme et de la femme dans la société actuelle. Ou du moins, c'est ce qu'il comprenait par rapport à ce que lui disait l'adolescent. Le champion croisa les bras et annonça :

- Vous savez, le travail de champion est un boulot unisexe, vous ne prouverez pas votre masculinité en devenant Champion. Au mieux vous prouverez votre bravoure…

Il haussa les épaules et prit une mine déconcerté en continuant :

- Et puis, qu'est-ce qu'il y a de mal à assumer notre part de féminité ? Après tout, la femme est une personne douce et gracieuse tout en ayant une force de caractère extraordinaire !

D'un mouvement de main, Clyde remit en place quelques mèches de cheveux qui tombaient sur son visage et qui commençaient à lui gêner la vue, et cela de manière très classe bien évidemment. Il conseilla ensuite au garçon.

- Si vous voulez rester classe tout en gardant votre part de féminité, qui vous va à ravir il faut l'avouer, je pense que le mieux est que vous vous adressiez à nos amies. de la gente féminine. Ne vous faites pas d'inquiétudes pour votre père, s'il vous voit heureux il sera bien obligé d'accepter vos  passions.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Mer 24 Aoû - 21:06

La chaleur devenait de plus en plus supportable. Heureusement, d'ailleurs, car l'heure continuait de continuer à tourner, et bien, comme bien souvent, plus il se faisait tard, plus le temps commençait disons à devenir plus frais... Bref, ainsi, le jeune garçon aux cheveux blonds commençaient à apprécier les premières fraicheurs du soir... C'était d'autant plus appréciable, comme je pourrais vous le dire, dans le sens que bien, non seulement il faisait plus frais; mais en plus, il continuait tranquillement de discuter avec le fameux Champion. Il pensait un peu à son père, Suri... Damnit ! Sarama ! Et se disait « Bon sang, si Papa savait que je discutais autant avec un champion... » Pendant ce temps-là, Troussy, lui, continuait de regarder d'un air furieux la fameuse Cupcanaille, qui au sens du fameux porte-clef, de type acier et fée, et bien, elle portait très bien son nom, cette maudite...

- Vous savez, le travail de champion est un boulot unisexe, vous ne prouverez pas votre masculinité en devenant Champion. Au mieux vous prouverez votre bravoure…

Mmh... C'est vrai ce que disait Clyde. Je veux dire, regardons les différentes générations : Génération 1 : 3 femmes pour 5 hommes. Génération 2 : 7 femmes pour 9 hommes. Génération 3 : 4 femmes pour 5 hommes. Génération 4 : 4 femmes pour 4 hommes. Génération 5 : 3 femme pour 5 hommes. Génération 6 : 4 femmes pour 4 hommes. Si on regardait les statistiques, ainsi, on ne voyait qu'une légère majorité masculine. Cependant, les critères sociaux eux, n'étaient pas d'accord avec ce que disait Clyde... Et depuis bien longtemps, on avait considéré les concours Pokémons, comme des choses féminines, et la ligue des badges, quelque chose de masculin. Cela était absurde, de genrer ce genre de chose, mais il fallait bien comprendre que ce genre de règles étaient bien souvent absurde. Et beaucoup approuvaient totalement cette vision des genres... Dont le fameux père de Jadïd.

- Et puis, qu'est-ce qu'il y a de mal à assumer notre part de féminité ? Après tout, la femme est une personne douce et gracieuse tout en ayant une force de caractère extraordinaire !

Il déclara cela, en remettrant une mèche de manière tellement classe... Comment pouvait-il rivaliser...?! Ce n'est pas possible... Et je peux le prouver SCIENTIFIQUEMENT ! It's Science Time Bitches ! Bref, Clyde est ce qu'on appelle de la « Classe » incarné. Il est unn incarnation de la classe, qui arrive sur notre bonne vielle Terre, une fois tout les 877 ans. Ouais, c'est précis, mais que voulez-vous, on a la classe où on l'a pas. Et Clyde le prouvait. On le reconnaîssait dans le monde entier comme l'incarnation de la classe, comme la classe incarné, ce qui exactement la même chose, mais bon, la narratrice de chique à rat, euh, je veux dire Chikara, commence à connaître mon style d'écriture, et elle sait que je tente toujours de faire des paragraphes uniformes et à peu près de même taille. Bref, concentrons-nous sur la réponse... L'incarnation de la classe, Clyde, continua son discours, qui pour une fois, n'était pas totalement approuvé par Jadïd -honte à lui !!! Il ose ne pas approuver la classe ! Il mériterait de se faire, je sais pas moi, obscu... ah oui c'est vrai, no spoil.-

- Si vous voulez rester classe tout en gardant votre part de féminité, qui vous va à ravir il faut l'avouer, je pense que le mieux est que vous vous adressiez à nos amies. de la gente féminine. Ne vous faites pas d'inquiétudes pour votre père, s'il vous voit heureux il sera bien obligé d'accepter vos  passions.

« Hihi, vous êtes trop gentil. »

Et le garçon prit une pose adorable, avec une bouille tout aussi mignonne, remettant bien son joli bérêt rose sur ses cheveux blond... Franchement, le fameux jeune garçon était adorable. On avait du mal à se dire, que derrière ses cheveux blond tout mignon, ses yeux adorables, ses minces et frèles mains avaient l'habitude, enfin, avaient eu l'habitude de tripatouiller dans le sang. Et ouais, chez les Ibn Saoud, chez Suri... Euh, je veux dire Sarama, et bien, Jadïd avait du très jeune apprendre à son future métier de Plasma ! Sarama était du genre à estimer qu'il fallait jeune apprendre à travailler : cela permetttrait de tout de suite, dès qu'on serait adulte, commencer dans sa voix... Et pour Jadïd, celle de la Team Plasma, enfin, de l'Ordre Plasma... Et pourtant, on avait en face de nous un garçon, tellement bien habillée, tellement adorable, qu'il ressemblait bien plus à une poupée à habiller, qu'un infirmier, enfin, futur infirmier de l'Ordre Plasma.

« Vous avez peut-être raison... Mais je sais pas... Je suis un garçon, je me sens à 100% un garçon, mais j'aime quand même les trucs mignons... Et puis, j'ai envie d'esquiver les moqueries... »

C'était ça le « problème ». Sans doute que Clyde n'allait pas comprendre -mais on s'en fiche, il est trop classe !!- Mais Jadïd avait peur qu'en acceptant son côté féminin, en acceptant qu'il était en effet quelque peu femme, et bien, il soit rallié, qu'il soit moqué... Dans un sens, il fallait voir bien cette peur assez absurde... Dans le sens, je veucx dire... Jadïd était DEJA moqué, et ralié, comme féminin... Donc, quel serait la différence ? Et bien, il n'y en n'aurait aucune... Mais voilà, Jadïd se sentait comme à 100% un garçon... Car il était à 100% un garçon. Mais il trouvait ça absurde... Pourquoi serait-il vu comme « féminin » ? Juste car il aime des trucs mignons ? Il ne comprenait pas -encore ?- que Clyde lui donnait des armes. Lui donnait de quoi retourner justement les moqueries faites par les autres, par ceux qui lui faisait du mal, en bouclier. Ainsi, s'il acceptait qu'il était en partie une femme -comme tout les hommes ! On est tous au fond, femme, et femmes sont tous hommes aussi !- et bien... Là, il arrêterait de se soucier des moqueries des autres. Jadïd n'avait pas encore compris cela...
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Ven 26 Aoû - 13:21


Cupcanaille commençait à ne plus trop supporter le regard autoritaire que portait Troussy à son égard. Elle ne comprenait pas pourquoi est-ce qu'il prenait tout cela autant au sérieux, surtout qu'ils n'étaient visiblement pas dans une arène donc ce combat n'avait rien d'officiel… Pas vrai ? Elle dit au porte-clé :

- Cupcanaille ! ~ Arrête ! Mauvais joueur !

Du côté des humains, la conversation suivait son court. On pouvait d'ailleurs considérer Clyde comme un féministe, il prônait pour l'égalité entre les genres et les sexes, sans exceptions. Un humain était un humain, peut importe ce qu'il avait entre les jambes ou bien dans la tête, il était capable d'être « classe » ou de devenir champion. Ce n'était pas juste une question d'identité sexuelle, c'était surtout une question de volonté et en cela la différence était bien grande et la génération actuelle du Pokémonde l'avait très bien comprit, la preuve, rien que dans la ligue indigo on avait une majorité de femmes qui avaient su s'élever parmi les plus grands grâce à leurs puissances, n'était-ce donc pas une preuve que le vêtement qu'on portait et que la taille de nos boobs ne jouaient en rien sur nos capacités. Jadïd rétorqua :

« Vous avez peut-être raison... Mais je sais pas... Je suis un garçon, je me sens à 100% un garçon, mais j'aime quand même les trucs mignons... Et puis, j'ai envie d'esquiver les moqueries... »

Autant ne pas le cacher, je ne suis pas une cachottière de toute façon, Clyde avait un peu l'impression que cette conversation tournait en rond… Pas que ça l'énervait, oh non il en fallait bien plus pour ébranler le sang-froid de ce Champion flamboyant, mais il trouvait ça dommage d'avoir l'impression que tout ce qu'il disait au blond entrait par une oreille pour en sortir par l'autre :

- Mais on s'en fiche des moqueries !

Clyde était probablement l'une des personnes sur lesquelles on avait l'habitude de se moquer. Il était maladroit et possédait des manies et une gestuelle très exagérée, du coup on pouvait avoir tendance à le regarder de travers. Mais… On s'en fiche non ? Clyde ne vivait pas pour ces personnes et puis il savait très bien que d'autres personnes l'appréciaient pour les mêmes raisons que ceux qui se moquaient de lui.

- Vous sentez vous à l'aise dans ces vêtements ? Vous trouvez-vous beau ? Ravissant ? Correspondre aux attentes des autres ne fera que vous nuire d'avantage… Il faut que vous restiez fidèle à vous même. En voyant votre assurance, les autres ne pourront que vous trouvez beau.

Clyde remit ses lunettes noires sur son nez et adressa un sourire gentil à Jadïd avant de continuer :

- Mais vous êtes encore jeune, vous avez le temps d'apprendre à vous connaître et ainsi trouver ce qui vous correspond vraiment. Dès que vous aurez comprit qui vous êtes, vous deviendrez aussi classe que n'importe quel autre Champion.

Clyde était sincère, la classe restait une conséquence de la confiance en soi. Si on était confiant on s'appréciait, et si l'on s'appréciait on savait comment se mettre en valeur et donc ainsi devenir classe à notre manière. Que l'on porte une jupe ou un pantalon, que l'on ait une banane ou un donut entre les jambes, la classe ne se résumait jamais à ça… Elle se résumait à notre prestance et notre charisme et ces choses ne se gagnaient que lorsque l'on croyait en nous-même. Et c'était ce que Clyde cherchait à faire comprendre à l'adolescent.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Dim 28 Aoû - 8:19

BON SANG DE BONSOIR ! Elle… Elle l'énervait tellement !!! Qui ? Quoi ? Où ? Comment ? Bref, bon… Donc, c'était le fameux Trousselin qui pensait cela… Quel mauvais joueur ! Cela ressemblait beaucoup au mec qui genre, au mille borne, pête un cable car il a un pneu crevé… Quoi ? Mon jeu est trop ancien ? Mais c'est bien le Mille Borne. Bon, ça nous invite à ne pas aimer les limites de vitesses, et d'aller le plus vite possible, sur des routes paisibles de campagnes Françaises… Mais quand même ! C'est marrant ! Enfin, c'était marrant quand j'étais jeune… Car j'ai refais une partie en famille, il y a pas longtemps… Et dieu que c'était chiant ! Bon, plus sérieusement, le fameux Trousselin n'aimait pas du tout le comportement de cette fameuse Cupcanaille… « Mauvais joueur » ? C'était quoi cette anerie ? Elle avait triché pour réussir à gagner !!! C'était pour ça qu'il avait perdu ! Dieu, il ne savait pas ce qui le retenait d'aller se friter avec la fameuse Cupcanaille...

- Mais on s'en fiche des moqueries !

Retour aux humains ! En effet, Jadïd écoutait toujours attentivement le fameux Clyde, car, c'était un garçon poli… Mais ce que disait Clyde, là, mettait assez mal à l'aise le jeune travesti… Il voulait dire : bien sur qu'il avait tenté de s'en ficher de ce que disait les autres, de rien à avoir affaire aux moqueries… Mais c'était bien plus facile à dire qu'à faire… Il souffrait du regard des autres, car comme beaucoup, il avait besoin de ce regard… Il voulait dire… Il existait dans ce monde. Et ce monde, ce n'était pas que lui. C'était lui, et d'autres… Et les relation entre lui et les autres… Et ils ne pouvaient pas comme ça, décider de ne pas se soucier de ce que pensait les autres. Il voulait dire… Il existait que par rapport aux autres, après tout ! Bref, oh aussi… Outre le blabla philosophique qui est ma spécialité… C'était aussi tout simplement car c'était difficile de supporter des moqueries, qui étaient là que pour te rabaisser… Oui, bien sur. C'était surtout pour ça… Mais il ne déclara rien, et continua d'écouter bien sagement.

- Vous sentez vous à l'aise dans ces vêtements ? Vous trouvez-vous beau ? Ravissant ? Correspondre aux attentes des autres ne fera que vous nuire d'avantage… Il faut que vous restiez fidèle à vous même. En voyant votre assurance, les autres ne pourront que vous trouvez beau. Mais vous êtes encore jeune, vous avez le temps d'apprendre à vous connaître et ainsi trouver ce qui vous correspond vraiment. Dès que vous aurez comprit qui vous êtes, vous deviendrez aussi classe que n'importe quel autre Champion.

« Oui, vous avez raison, je suis désolé, je n'aurais pas du... »


De suite, il tentait de s'excuser… Après tout… Il avait raison. Il devait s'accepter soi-même, et non laisser les autres choisir pour lui ! C'était normal… Puis, Clyde ne disait pas ça pour avoir raison… Il disait ça vraiment pour l'aider. Donc, il devrait l'écouter, plutôt que chercher des moyens de s'accepter, en oubliant le regard des autres ! Après tout, Clyde avait raison. Il devait rester fidèle à lui-même. Bon, il n'était pas sur, faut bien quand même l'avouer, du coup que se trouver beau, pourrait se rendre beau aux yeux des autres… Mais le plus intéressant… C'était sans doute la fin de la déclaration de Clyde. Enfin, l'avant derrnière phrase. Oui, Jadïd était jeune. Très jeune, encore trop jeune pour bien se connaître ; Et cela, il y avait du temps, encore pour que le garçon arrive à bien se reconnaître, se connaître. Mais bon, tout cela est bien intéressant… Mais il se passa quelques chose qui empêcha, tout ses discussions sérieuses de continuer :

« Troussy ! Qu'est-ce que tu fais ? C'est pas bien ! »

Retour aux Pokémons ! Oui, car visiblement, tout le paragraphe du début, où j'ai longuement expliqué qu'il se retenait, retenait, et encore retenait… Et bien, tout cela avait fini par laché. Quand on connaissait un peu le fameux pokémon trousseau de clef, franchement, cela n'était guère étonnant, si vous voulez mon avis. Donc, que faisait-il ? Et bien, il avait relancé un « combat » Pokémon, en allant frapper de ses clefs la fameuse Cupcanaille ! Et bien ! Ce n'était pas bien ! Pas sage ! Alors, évidemment « combat », était un peu fort comme terme, cela semblait plutôt à un enfant qui s'énerve sur un autre, et qui donne des faibles petits coups, légèrement ridicule, même, si vous voulez mon avis. Et là, ainsi, Troussy était un peu beaucoup même dans le ridicule, toujours si vous voulez mon avis. Bref, ainsi, Jadïd intervint le plus rapidement possible, tentant et réussissant à ramener son pokémon vers lui. Confus par ce qui venait de se passer, le jeune garçon déclara, poliment :

« Désolé monsieur Fitzgerald ! Je vous contredis méchamment, et en plus, Troussy attaque sans raison votre pauvre Cupcanaille... »

Troussy, enfin, Trousselin était choqué ! Je veux dire… C'était elle ! C'était ce pokémon qui l'embêtait depuis le début… Ouais, enfin, là, c'était lui qui avait été pas sage… Pendant ce temps là, notre cher Jadïd était très embêté. Jadïd qui était un garçon sage, qui était du genre à ne pas chercher les ennuis… Et voilà que son petit Pokémon de type fée et acier avait été vraiment pass age… Et bien, ça, ce n'était pas bien ! Donc, il s'excusait. Encore une fois, le jeune garçon le disait toujours avec des manières très polies, très dociles, il s'était même légèrement incliné en s'excusant. Alors, ce n'était pas féminin, comme comportement, mais disons que ce n'était pas souvent vu non plus comme extrêmement viril. Puis, sa tendance à s'excuser aussi facilement, pouvait confirmer les craintes du fameux Clyde : En effet, Jadïd allait très certainement être souvent utilisé à mauvais escient, si le jeune garçon n'apprenait pas à dire non, et ne pas s'excuser aux personnes qui ne le méritaient pas…
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Dim 28 Aoû - 21:38


Jadïd avait affiché un visage gêné lorsque Clyde déclara que le regard des autres importait peu. Et je dois dire que je le comprenais. On vit dans une société accordant bien trop à l'apparence, faisant l'éloge d'un certain type de corps et délaissant les autres morphologies. Tout ce qui n'était pas considéré comme faisant partit de la norme était aussitôt pointé du doigt et dévalorisé par rapport à la « norme » et le « parfait » que nous imposait cette société superficielle. Clyde aussi pouvait comprendre… Mais il tentait de faire comprendre son point de vu à Jadïd malgré tout. Le plus important est notre propre regard que l'on portait sur nous-même et si l'on se sentait bien dans notre peau, l'on ne pouvait que être classe…

Mais un autre facteur gênait Jadïd c'était sa jeunesse. Même à quinze ans, contrairement à ce que les jeunes de cet âge pourraient le penser, on était encore gamin et en pleine découverte de sois sur tout les domaines. On se découvrait plus ou moins vite selon les personnes, certes, mais les adolescents étaient bien plus influencés par la société de consommation dans laquelle ils étaient élevés, c'était aussi le cas de Jadïd. Ainsi Clyde pouvait dire sans problème que la jeunesse du garçon pouvait jouer beaucoup sur son mal être. Mais que ça changera en vieillissant.

« Oui, vous avez raison, je suis désolé, je n'aurais pas du... »

Clyde leva les yeux au ciel quand Jadïd présenta des excuses qui étaient nullement nécessaire et allait répliquer mais fut interrompu par Troussy qui était en train de s'énerver sur Cupcanaille. Le Pokémon acier faisait cliqueter méchamment ses clés sur le pauvre Pokémon fée qui pleurnichait. Elle avait gagné dans les règles ! Elle avait juste utiliser des techniques un peu fourbe mais ce n'était pas de la triche ! Meh !

« Troussy ! Qu'est-ce que tu fais ? C'est pas bien ! »

Jadïd tenta de séparer les deux Pokémons fée, de son côté, Clyde s'empressa de prendre Cupcanaille dans ses bras qui était venue vers lui en pleurnichant bruyamment, le champion aux cheveux roses câlina gentiment l'unique Pokémon fée de son équipe tendit que Jadïd reprit :

« Désolé monsieur Fitzgerald ! Je vous contredis méchamment, et en plus, Troussy attaque sans raison votre pauvre Cupcanaille... »

Clyde poussa un rire amusé et répondit :

- Oh, ce n'est rien, Troussy doit être un peu fier et ne doit pas avoir supporté d'avoir perdu ainsi contre Cupcanaille, ça a dû toucher son égo… Mon Hélionceau est un peu pareille, héhé.

Le champion d'Oliville prit un regard un peu plus sérieux.

- Mais cessez-donc de vous aplatir comme une carpette. Inutile de vous abaissez ainsi pour que l'on vous pardonne. Ayez un peu plus de caractère ! N'ayez pas peur de vous affirmez d'avantage ! Un Champion ne doit pas s'aplatir devant les autres, il doit rester droit et fier en toute circonstance.

Cupcanaille toujours accrochée à lui, Clyde se tint droit devant Jadïd, les jambes légèrement écartés et l'une de ses mains était posée sur ses hanches. Ainsi il montrait à l'adolescent une position très classe. Limite on pourrait voir des paillettes scintiller autour de lui. Malheureusement ce n'était pas le cas alors contentez-vous de les imaginer.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Lun 29 Aoû - 9:02

Jadïd était véritablement gêné par ce qui venait de se passer. Non seulement Troussy n'avait pas été poli… Mais en plus, il venait de faire pleurer la pauvre Cupcanaille ! Franchement… alors que le fameux Clyde était si gentil avec lui, il n'était même pas capable de contrôler son pokémon, et celui-ci venait de manquer de respect, à un niveau assez… Cosmique, même, on pouvait aller jusque là, si vous voulez mon avis. Pauvre Cupcanaille ! Contrairement à Troussy, Jadïd estimait que le fameux Cupcanaille avait gagné dans les règles de l'art, et n'avait absolument pas triché ! Encore heureux que Jadïd pensait cela, étant donné que le jeune garçon aux bouclettes blondes si jolies, estimait ouvertement que la fameuse attaque attraction était très intéressante, et qu'il comptait lui-même l'utiliser dans ses futurs matchs… Donc bon… S'il trouvait que cela ressemblait à de la triche, il serait extrêmement de mauvaise foi :

- Oh, ce n'est rien, Troussy doit être un peu fier et ne doit pas avoir supporté d'avoir perdu ainsi contre Cupcanaille, ça a dû toucher son égo… Mon Hélionceau est un peu pareille, héhé.

« Quand même, cela ne se fait pas Troussy. »


Le pokémon acier et fée, lui, était extrêmement satisfait. Elle l'avait bien mérité ! Et puis, au moins, cela lui faisait une victoire ! Puis, il regarda son fameux dresseur, énervé. Après tout, c'était lui qu'avait proposé qu'ils tentent de devenir des dresseurs ! Donc, Jadïd devait commencer a prendre l'habitude de ce genre de comportement namého ! Il était prêt à devenir un Pokémon prêt à castagner, mais si Jadîd le limitait, cela n'allait pas le faire ! Quand même ! Mais pour Jadïd, ce n'était pas bien ! Déjà, car Jadïd n'avait pas vraiment le sang ni le caractère d'un dresseur -enfin, si on estimait que ce genre de truc existait-, mais aussi, car… Ils avaient perdu le combat ! S'ils voulaient une revanche, il faudrait faire une vraie revanche, plus tard, dans les règles de l'art ! Et pas, comme ça, attaquer en surprise le pauvre petit Pokémon… Surtout cmomme dit en introduction, il avait quand même fait pleurer la pauvre Cupcanaille, qui n'avait très certainement rien fait…

- Mais cessez-donc de vous aplatir comme une carpette. Inutile de vous abaissez ainsi pour que l'on vous pardonne. Ayez un peu plus de caractère ! N'ayez pas peur de vous affirmez d'avantage ! Un Champion ne doit pas s'aplatir devant les autres, il doit rester droit et fier en toute circonstance.

Ouaaaaaaah… Dans un premier temps, les déclarations du fameux Clyde ne fit rien du tout au fameux Jadïd… Non qu'il n'écoutait pas, ou qu'il s'en fichait… Mais dieu que Clyde était classe ! Il avait prit une pose trop classe ! Franchement, cette homme transpirait la classe, et ouais, j'ai dis trois fois classe, en l'espace de deux lignes, ça fait pas terrible niveau écriture, mais que voulez-vous. Vous perdez toute votre classe, quand vous êtes à côté de Clyde… Franchement, Jadîd imaginait même les pailettes ! Là, c'est sur, il allait devoir dessiner une tenue, qu'il pourrait imaginer pour le fameux Clyde ! Mais bon, il reprit vite son sérieux, et remit bien son béret, qui avait manqué de tomber, pendant qu'il était entrain de fanboyisé sur le fameux Clyde. Il remémora les différentes déclarations du fameux Clyde, et finalement, une fois que cela fut fait, il déclara, tranquillement :

« Oui, vous avez raison… »

Ouf ! Il avait failli, mais vraiment, cela était passé de justesse, dire « Désolé », pour avoir trop dit désolé. Heureusement, le jeune garçon avait tout de suite compris, avant même de le dire, que dire désolé, cela aurait été… Disons, un peu genre « j'ai rien compris à ce que tu as dis », ou alors, « je n'y arrive pas. » Cependant, quand même, il avait toujours la tendance à reconnaître qu'il aurait tord, et que les autres auraient raison. Faut dire, ce n'était pas si simple de changer aussi rapidement. Mais, bon, tant que le garçon faisait des efforts, et bien, il était sur la bonne voix ! Heureusement, son futur allait être lumineux, et il allait totalement pouvoir commencer à faire des efforts, dans ce chemin, n'est-ce pas ? Ahahahah. Je pense qu'il y a une place en enfer, juste entre Judas et Hitler, pour moi… Bref, en tout cas, le jeune garçon déclara :

« C'est pas toujours très simple… Mais je ferais de mon mieux. Merci monsieur d'avoir été aussi gentil avec moi, et de m'avoir aidé. Je pense que je vais bientôt me diriger vers Illumis. Je n'ai jamais vu Oliville, mais je suis sur que vous venez d'une ville charmante ! »

En effet, Jadïd estimait qu'il avait déjà beaucoup embêté le pauvre Clyde, et qu'il allait sans doute devoir le laisser un peu… Il n'avait pas été spécialement poli, surtout, et il avait prit énormément du temps de Clyde… Sans doute que ce fameux Champion avait plein de chose affaire ! Après tout, il avait déjà pas mal gênée Airie, qui avait du partir en quatrième vitesse, quand ils s'étaient rencontrés, donc, il n'avait pas spécialement envie de faire faire la même chose pour ce pauvre Clyde, qui avait sans doute envie de profiter un peu de sa journée… Bref, en tout cas, il étiat content d'avoir put discuter avec Clyde !  Même s'il l'avait très certainement dérangé… Damnit Jadïd ! T'es entrain de faire exactement ce qu'il était entrain de te reprocher ! Sacré garçon… Mais après tout, c'était normal. On ne s'améliorait pas en un jour. Et le garçon, donc, en toute logique, continuait de pêcher par inadvertance.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Mer 31 Aoû - 15:36


Certes, Troussy n'avait pas été très sympa avec Cupcanaille qui avait remporté le combat dans les règles de l'art et il fallait remonter les bretelles du Trousselin… Mais Clyde savait très bien que son Pokémon fée allait tout oublier une fois qu'elle aura ses gâteaux préférés dans les pattes. Les Sucroquins et les Cupcanailles raffolaient des sucreries, celle du champion d'Oliville ne faisait pas exception. Et puis, Clyde imaginait que Troussy se comportait ainsi parce que son égo avait été touché, il devait avoir honte de s'être fait avoir par la redoutable Attraction de Cupcanaille… N'importe qui serait irrité si sa fierté se faisait ainsi ébranlé. Donc pour cela, l'homme aux cheveux roses ne lui en voulait pas.

Mais Clyde voulait vraiment faire comprendre à Jadïd qu'il ne devait pas continuer à agir ainsi, il devait éviter de s’aplatir comme une carpette pour présenter ses excuses. Clyde ne disait pas qu'il ne fallait pas demander le pardon… Mais juste qu'il y avait une manière de le faire… S'aplatir et se morfondre en excuse n'attirait que les personnes vils capables de vous manipuler… Un champion ne devait pas être aussi faible de caractère, du point de vu de l'homme aux cheveux roses, un champion devait être une personne capable de s'endurcir en toute circonstance.

« Oui, vous avez raison… »

Clyde continuait à poser fièrement devant Jadïd qui regardait le champion acteur avec des yeux emplit d'admiration. Il n'y avait rien de tel pour gonfler l'ego de l'homme aux cheveux roses qui s'en donnait à cœur joie. Bah oui, il restait un narcissique qui aimait être admiré, voyons !

« C'est pas toujours très simple… Mais je ferais de mon mieux. Merci monsieur d'avoir été aussi gentil avec moi, et de m'avoir aidé. Je pense que je vais bientôt me diriger vers Illumis. Je n'ai jamais vu Oliville, mais je suis sur que vous venez d'une ville charmante ! »

Clyde afficha un grand sourire fier et annonça :

- Oh oui, Oliville est une très jolie petite ville… N'hésitez pas à passer me rendre visite si vous en avez l'occasion ! Je vous ferais visiter !

Cupcanaille se tourna vers Jadïd et se mit à lui lécher affectueusement le visage, une façon pour elle de montrer son affection. Vous voyez, elle venait déjà d'oublier qu'elle avait été martyriser par ce mauvais joueur de Troussy ! Clyde se mit à rire avant de prendre de nouveau son Pokémon fée dans ses bras. Cupcanaille pensait que son dresseur était jaloux alors elle se mit à lui lécher également le visage, arrachant des rires amusé à l'homme aux cheveux roses :

- Hahahaha ! Ça chatouille, arrête !

Une fois que Cupcanaille ait cessé de de lui lécher le visage, tout en gardant le Pokémon fée dans un bras, Clyde tendit son deuxième bras vers Jadïd pour le saluer :

- À très bientôt ?

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Mer 31 Aoû - 19:01

Jadïd était vraiment content d'avoir rencontré le fameux Clyde. Il était cool, et gentil ! Franchement, cela était parfait qu'une personne soit les deux ! Il y avait malheureusement des gens qui étaient tellement classe, et que bah, elle en oubliait la gentilesse, et devenait… Comment dire… Elle devenait guère sympathique. Mais làn ce n'était pas le cas ! Franchement, le jeune garçon savait bien ce qu'il devait faire. Il allait préparer un cadeau pour le fameux Clyde. Ainsi, la prochaine fois qu'ils se reverraient, et bien, le garçon offrira ce fameux cadeau, et il sera très content ! Jadïd, sera très content. Dans le cas de Clyde… Et bien, on ne pouvait pas dire d'avance, mais le champion d'arène, gentil comme il est, sans dotuez que même dans le cas où il n'aimerait pas du tout ce qu'aurait fait le fameux Jadïd comme cadeau… Sans aucun doute, il ne serait pas du genre à le faire remarquer…

- Oh oui, Oliville est une très jolie petite ville… N'hésitez pas à passer me rendre visite si vous en avez l'occasion ! Je vous ferais visiter !

« C'est extrêmement gentil de votre part ! »


Il n'arrivait pas à croire qu'il était tombé sur quelqu'un de si gentil… Franchement, le fameux Clyde, maintenant, venait de proposer qu'il reçoivent une visite de la ville d'Oliville… Il voulait dire… C'était exceptionnel ! Il n'était qu'un petit dresseur de rien du tout, et voilà qu'un champion, bon sang de bonsoir, venait de lui proposer que si un jour, il venait dans sa ville, il accepterait de prendre de son temps pour lui faire visiter sa ville ! C'était génial ! Evidemment, fallait bien se dire que le jeune garçon, si un jour passait à Oliville, s'en souviendrait, et viendrait demander ! Oh oui ! Cela allait se graver dans sa mémoire… Dans son inconscient même ! Clin d'oeil… Oui, je dis clin d'oeil, pour vous dire que je fais un clin d'oeil. Car à l'écrit, c'est plus difficile de faire des clins d'oeil… bref, donc, je fais référence à un potentiel truc qui pourrait se passer dans le futur… Bref, reconcentrons-nous sur le blondinet et le mec classe.

- Hahahaha ! Ça chatouille, arrête !

Visiblement, le fameux Cupcanaille s'en était remit de ses émotions ! Tant mieux pensait Jadïd… Pour Trousselin, c'était ridicule. Elle s'était visiblement très attachée à son « sans-type » personnelle… Et dire qu'il y a quelques secondes, elle était entrain de pleurer comme un type fée… Ah oui ! C'est vrai ! C'est un type fée ! Donc, Troussy savait parfaitement que comme tout ses congénères, elle était pleurnicharde, peureuse, et franchement, elle ne vallait pas le coup ! Quoi ? Oui, vous avez raison, c'est super raciste. Mais bon… Troussy pensait ouvertement certains des stéréotypes que les pokémons avaient. Et les types fées, aux yeux des Types Aciers, s'étaient souvent des Pokémons plutôt faible… Après tout, les types aciers, eux, étaient quand même des pokémons solides et puissants et… Quoi ? Oui, Troussy est un type fée. Et oui, il le sait. Mais bon, vous savez comment ça marche. Tu causes, tu causes, c'est tout ce que tu sais faire, comme dirait le perroquet le plus connu du monde l'OuLiPo…

- À très bientôt ?

« En espérant ! Qui sait où le vent nous portera... »


Il lui serra alors la main. En effet ! Enfin, nous, nous savons où le vent portera Jadïd… Mais pas lui. Il savait juste que là, il allait se diriger vers la capitale de la mode, Illumis ! Puis, ensuite, il allait rencontré Green, se faire embarquer dans une affaire de cambriolage malgré lui, et ainsi, se faire arrêter, et ramener de force à son père, à Volucité. Là bas, il allait revoir son meilleur ami -et potentiel futur love interess- Arthur, et son amie Vipélia. Après diverses aventures à Volucité, Jadïd allait enfin recevoir sa nouvelle mission, qui allait le ramener à Kalos, et dans la grande ville d'Illumis, où il allait se faire blesser, surtout mentalement, dans une mission, qui fit arracher les cheveux aux Plasmas, car la mission avait été censé être inoffensive, et normale, mais qu'évidemment, et bien, la malchance avait frappé l'Ordre Plasma. Mais bref, ainsi, le garçon allait revenir blessé, et particulièrement marqué par cette première mission… Quoi ? Ouais, dis comme ça, on a l'impression que le libre arbitre n'existe pas, et que nous, narrateur, nous sommes des marionettistes du destins.

« Au revoir Monsieur Fitzgerald ! Et encore merci pour tout ! »

Mais tout cela, il ne le sait pas encore ! Donc chut ! Là, nous avons affaire encore à un garçon particulièrement optimiste, qui était sur qu'il allait encore pouvoir voyager, et découvrir plein de gens formidables ! Oui, bien sur, c'était assez triste de se dire que cela n'allait pas forcément bien se terminer… Mais ce n'était pas terminé. Ce RP se finissait, mais les aventures de Jadîd, bien qu'on sache les premières, allaient encore être nombreuses, avec beaucoup d'inattendus… Et c'était ça qui était fantastique ! Ses nouvelles aventures, cela allait être aussi bien les aventures du fameux Jadïd, mais aussi les aventures du fameux Clyde… Ainsi, sur ses mots, Jadïd partit en faisant des grands gestes de la main… Marchant en reculons, il se cogna légèrement contre un lampadaire, mais ce n'était pas très grave, et récupérant son béret rose, mettant bien ses deux sacs aux as, il repartit… Ses aventures ne faisaient que commencer !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde]

Revenir en haut Aller en bas
 

« A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Kalos :: Port Tempéres-