Le forum a ouvert son wikia ! Cliquez ici pour y contribuer !
Annonce aux joueurs débutants : Vous êtes perdus ? Cliquez ici pour avoir plus d'informations !
Nouveau thème, nouveau contexte ! Important : Venez vous faire recenser ici !
Derniers sujets
» Tsuki's World
Sam 24 Juin - 12:35 par Invité

» Abandon du forum et ouverture d'un nouveau forum
Ven 23 Juin - 18:11 par Alice Taylor

» Scénario pour le Reboot ?
Mar 20 Juin - 18:02 par Alice Taylor

» Pokémon Donjon Mystère - Explorers of Abyss
Mar 20 Juin - 10:28 par Invité

» Final Fantasy Rebirth
Mar 6 Juin - 12:35 par Invité

» Rising World
Lun 5 Juin - 16:12 par Invité

» Suivre l'actu ?
Lun 5 Juin - 9:58 par Invité

» Pokémon d'Antan
Lun 1 Mai - 11:25 par Invité

» Questionnaire
Sam 22 Avr - 22:09 par Sol


Partagez | .

« A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Mar 26 Juil - 22:10

Chaud… Dieu qu'il faisait chaud, en ce moment, à Kalos… Et ouais… Vous savez, bien souvent, dans les RP, le temps qu'il fait sert à deux choses… Soit, le plus souvent, à refleter un état d'esprit du personnages. Je vous donne un exemple : bien souvent dans beaucoup de manga, les seuls moment où il va pleuvoir, c'est pendant un moment triste. Par exemple, quand le passé de Xerxes Break, dans Pandora Hearts est révélé… Il pleut. Comme par hasard. Cela, c'est l'utilité numéro 1 du temps dans le RP… L'utilité numéro 2, et c'était le cas ici, c'était pour poser un contexte. En ce moment, lors de la rédaction de ce RP, nous sommes en été… Mais il faut bien comprendre que dans le RP, nous n'y sommes pas forcément ? Bref, beaucoup de blabla hors quatrième mur, tout simplement pour dire qu'il faisait une chaleur étouffante, dans la ville où nous étions...

Cette chaleur était bien souvent encore plus écrasante dans les villes côtières. Autant, quelques jours auparavant, la chaleur n'avait été que… Comment dire… Lourde. Écrasante. Ce n'était une chaleur vraiment torride… Sauf que là, cela avait changé. La chaleur n'était plus lourde, comme s'il y allait avoir bientôt un terrible orage… Non, il faisait juste une chaleur à en crever… Et dans les villes cotières, c'était bien souvent encore pire… Pourquoi cela ? Et bien, car non seulement il fait chaud… Mais en plus, les rayons du soleil se reflète sur l'eau, rendant la baignade quasi impossible, et le fait de se promener près des rives, clairement insupportable… Et à Kalos, le principale port, inspiré de la ville de Cherbourg, Port Tempère, avait les mêmes conclusions ce jour-là : Il faisait chaud… Beaucoup trop chaud...

Ainsi, comme dans beaucoup d'autres villes, les gens voulaient se réfugier, et surtout, ne pas rester dehors à cuire… Car franchement, tu pourrais faire cuire des œufs sur le parking municipale, là, se plaignait plusieurs personnes, qui se promenaient dans la rue, avec leur glace, pour essayer de combattre un peu la chaleur par le froid et les sucrerie… Les carries vous en remercient. Bref, en tout cas, il y avait alors plusieurs méthodes pour échapper à ce temps chaud… Soit envahir la piscine municipale, qui était déjà pleine à craquer, soit utiliser des Pokémons glaces, mais c'était carrément cruel, car ses pauvres Pokémons étaient les premier à souffrir énormément à cause de cette chaleur… Une autre méthode, peut-être la plus efficace, était d'aller s'abriter à l'intérieur de chez soi, et de fermer les volets… Ou bien, de se mettre dans un magasin, ou encore mieux un bar… Dans le bar, on pouvait commander des boissons fraiches, et surtout, il y avait bien souvent l'air conditionné.

Dans l'un de ses fameux bar, Jadïd s'était posé tranquillement, et ovulait se servir un verre de limonade, pour se désaltéré… Le bar était exactement comme Jadïd aimait : Vieillot, un peu rustique, mais possédant un charme inégalé… Typiquement ce qu'aimait un jeune garçon aussi mignon que le fameux Jadïd… Etant donné qu'il aimait tout ce qui était charmant, mignon, etc. Bref, le bar était typiquement ce qu'il aimait, comme ambiance. Il pourrait y rester toute la journée, mais très certainement que le propriétaire n'apprécierait pas qu'une personne y reste, comme ça, sans rien faire, et surtout sans commander… Après tout, pour le patron du bar… Le plus important, c'était que les personnes qui y entrent, commandent des bonnes boissons, et payent un max, pour qu'il puisse gagner de l'argent ! Ne soyez nullement étonné, étant donné que bah, le Bar, c'était bien souvent une entreprise derrière qui le tenait, et qui devait bien rentrer dans ses frais… Bref, en tout cas, dans ce fameux bar, notre histoire allait commencer…


« Bonjour mademoiselle… Fait chaud hein…
-Euh, oui… ? »


Jadïd avait depuis longtemps prit l'habitude de ne pas corriger quand on lui disait juste demoiselle comme cela… Bien souvent, cela mettait l'interlocuteur dans une situation de gène absolu, et bien… Et bien, il préférait éviter à la personne cela… Evidemment, il faisait cela que quand il avait rapidement une discussion avec quelqu'un… Genre un vendeur dans un magasin, une infirmière Joëlle, etc. Les personnes qu'il voyait une fois dans sa vie, et puis, c'était tout. Là, c'était un jeune homme, plutôt beau et plutôt bien habillé, en plus, avec des cheveux bruns courts, et un combo veste en jean, jean, du plus bel effet. Dommage que son T-Shirt noir Teraclope tranchait avec les couleurs, et qu'il aurait du préféré un T-Shirt plus clair, où prendre des jeans à teinte moins foncé… Car le T-Shirt rendait l'ensemble un peu disgracieux… Bref, l'homme, s'installant à côté de Jadïd, lui déclara :

« Tu viens, je t'offre une boisson, ça va nous rafraichir…
-Oh merci ! »


Bon, au moins, ça lui offrait des boissons gratuite… Il y gagnait à cette confusion. Après avoir bu la boisson, il lui révélerai son vrai sexe… Ouais, notre jeune garçon aux cheveux blonds pouvait parfois être un peu machiavélique. Mais bon… C'était de bonne guerre ! Puis, s'il ne pouvait même plus profiter un peu des inconvéniants de son corps et de sa manière d'habiller… bref, en tout cas, Jadïd, en plus, appréciait bien cela, car pour une fois, on complimentait sa façon d'habiller. Bien sur, il fallait être vu comme une fille pour cela… Mais il faut bien comprendre que le pauvre petit Jadïd était tellement… Comment dire… En totale dévalorisation de lui-même, que parfois, et bien… Quelque soit le compliment, il appréciait le prendre. Même si cela venait d'un homme qui tentait de le séduire… Puis, ce n'était qu'un jeu de séduction. Une fois qu'il saurait que c'était un garçon, il abandonnerait, de bonne guerre !

« Ta tenue est très belle.
-Merci, je l'ai fais moi-même. »


Il déclara cela, tout en prenant un morceau de l'etoffe du manteau de Jadïd… Et il n'avait pas tord, pensait Jadïd, c'est vrai que sa tenue était magnifique. Les deux verres venaient d'être posé sur la table. La limonade que voulait le fameux Jadïd, et une bière, pour le mec qui tentait de le séduire, tout en pensait qu'il la séduisait… Sauf que visiblement, monsieur ne s'intéressait pas qu'à la seduction… Car sans que Jadïd remarque, vu qu'il avait été diverti, grandement, par le fait qu'il parlait, et touchait à la tenue du jeune travesti, il glissa discrètement une poudre dans le verre de Jadïd… Quel fourbe. Visiblement, monsieur voulait se simplifier grandement la tache, dans son jeu de séduction. Trousselin l'avait remarqué, mais celui-ci ne fit que cliqueter ses clefs, ce qui ne troubla pas plus que ça le fameux Jadïd… Tout en plus -et coup de chance pour Trousselin et Jadïd-, il reposa son verre sur le comptoire, et regarda son pokémon…
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Mer 27 Juil - 16:57


Clyde aimait bien Kalos. C'était une région agréable où la beauté régnait en maître. Tout dans cette région inspirait classe et élégance, pour cela le champion appréciait venir de temps en temps sur cette région pourtant éloignée de sa région natale. Et puis Cupcanaille et Hélionceau étaient eux-même originaire de Kalos, revoir la patrie qui les avait vu naître allait sûrement donner un coup de fouet aux petits chenapans de l'homme aux cheveux roses.

En cette belle journée déjà bien entamée, à Port Tempéres, la chaleur était pesante.. Ha, mais la chaleur… Ce n'était rien pour le grand Clyde Fitzgerald qui avait prit l'habitude de se faire cramer son petit derrière quand il était trop absorbé par les combats qu'il faisait. Le champion d'Oliville était habillé avec une marinière blanche à rayures bleues par dessus laquelle il portait une chemise légère blanche. Son jean bleu était attaché avec une ceinture tout à fait classique, et pour pouvoir supporter au mieux ce soleil pesant, Clyde portait un chapeau style bob, toujours aussi bleu, et une paire de lunettes noires couvraient ses yeux et les protégeaient des rayons agressifs du soleil. L'homme était ainsi prêt à lutter contre cette journée de canicule.

Telle la star qu'il était, ouais parce que c'est le meilleur personnage du forum tu peux pas test, il arriva à Port Tempéres en bateau. C'était un peu inutile de dire ça mais ça rajoute des lignes donc osef.

Voulant profiter au mieux de ce magnifique temps, Clyde s'était arrêté à un petit bar rustique. Il s'installa à une table de la terrasse et commanda un verre de Soda Cool. Il soupira de plénitude. La journée promettait d'être bien agréable.

Sirotant son soda à l'aide d'une paille, tout seul en solitaire, Clyde remarqua très vite un « couple » pour le moins étrange… Enfin, le couple en lui même n'était pas étrange, il s'agissait d'un homme classique accompagné d'un petit bout de femme toute mignonne. Mais l'attitude du mâle laissait l'homme aux cheveux roses perplexe qui continuait donc de regarder la scène du coin de l'oeil.

La scène ressemblait au début à une scène de drague de rue tout à fait classique, drague que semblait apprécier la demoiselle à première vu. Clyde n'en tint pas trop rigueur au début donc, tant que la femme était respectée il ne voyait pas de problèmes à ce que l'homme s'amuse à la dragouiller… Mais le champion vit l'inconnu verser quelque chose dans le verre de la jeune fille qui ne semblait rien remarquer -trop éblouie par la drague ?- Il était donc évident que Clyde allait réagir.

Il détacha discrètement de sa ceinture et libéra le Pokémon qui se trouvait à l'intérieur. Heureuse d'être libre de ses mouvements, Cupcanaille s'étira joyeusement. Elle regarda ensuite son dresseur avec un regard interrogateur. Voyant que les autres compagnons de l'homme n'étaient pas sortis, elle se demanda s'il l'avait envoyée en combat mais elle ne vit aucun adversaire, ce qui était étrange !
Clyde se leva alors de sa chaise, tenant dans une main son verre de soda, il ordonna en pointant du doigt le vil empoisonneur :

- Cupcanaille ! Lance-Flammes sur cet être abjecte !

Après une légère inspiration, Cupcanaille souffla du feu en direction des fesses du dragueur. Le pantalon de l'homme ne mit pas trop de temps à prendre feu.

- Snif… C'est quoi cette odeur… Haah !! Mais je brûle !?

En se redressant brusquement de sa chaise, l'inconnu fit basculer la table, ce qui renversa les verres qui se trouvaient dessus. Mais qu'importe ! Il était en train de cramer ! Il allait crever ! Clyde lança le soda contenu dans son verre sur la flamme provoquée par Cupcanaille et dit à l'homme d'un ton sévère :

- Monsieur ! Votre comportement envers cette demoiselle est inacceptable ! Vous avez essayé de la tromper en la droguant. Vous avez intérêt à déguerpir vite fait si vous ne voulez pas que je vous emmène moi-même au poste de police le plus proche !

Cupcanaille imita son dresseur en imitant son visage sévère… Mais en réalité elle ne comprenait rien et prenait tout ça comme un jeu.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Mer 27 Juil - 20:43

L'homme souriait doucement à Jadïd, qui commençait à se sentir gêné… Il allait vite devoir couper court à cette discussion. Après tout, il était un garçon, et il ne voulait pas être séduit comme une demoiselle… Puis, il n'avait pas trop envie d'être séduit tout court ! Pour tout dire, c'était la première fois que cela lui arrivait… Il n'avait que quinze ans après tout ! Il était encore jeune ! Ouais, notre mec commençaient à devenir de plus en plus louche… Car visiblement, en plus de mettre des choses chelous dans le verre -même si on n'avait aucune idée après tout de ce qu'il avait mit-, il semblait particulièrement s'intéresser aux jeunes demoiselles, et non demoiselle de son âge… Bref, bon, en tout cas, notre fameux Jadïd n'avait qu'une envie… Que cela s'arrête finalement… Il pensait sérieusement à se lever, et prétexter il ne sait quel raison, pour pouvoir partir le plus vite possible. Mmh… Sans doute que le classique était le plus efficace… Il allait dire qu'il avait quelque chose sur le feu…

- Cupcanaille ! Lance-Flammes sur cet être abjecte !

- Snif… C'est quoi cette odeur… Haah !! Mais je brûle !?

« Ah ! Il faut éteindre cela ! Vite ! »


Ah bah tient… En parlant de quelque chose sur le feu… Bref, alors que le fameux dragueur se faisait de plus en plus intime avec le jeune Jadïd, peut-être, même au fur et à mesure qu'il approchait ses mains des cuisses du jeune garçon, comprenait qu'il y avait anguille sous roche, il n'eut guère le temps d'y penser : Ses fesses étaient entrain de bruler… Ainsi, il n'y avait donc pas que la fameuse excuse de Jadïd qui était en feu, mais aussi une partie du corps de celui auxquels l'excuses étaient destinés… Le Hasard fait bien les choses. Bref, en tout cas, le jeune garçon aux cheveux roses comprit… A peu près deux trois secondes après avoir déclaré cela, que le fameux dresseur qui avait ordonné « Lance-Flammes » était lié à cette combustion spontané de derrière… Et surtout, que le fameux « être abjecte » était la personne auxquels Jadïd discutait… d'accord, il était un peu… Un peu disons collant, mais de là à être appelé ainsi… Quoiqu'il en soit, le fameux homme aux cheveux rose déclara, avec une assurance et une grande prestance :

- Monsieur ! Votre comportement envers cette demoiselle est inacceptable ! Vous avez essayé de la tromper en la droguant. Vous avez intérêt à déguerpir vite fait si vous ne voulez pas que je vous emmène moi-même au poste de police le plus proche !

« Que ?! »


Pendant que Jadïd se remettait du choc, de ce qu'il venait d'entendre, et donc, de comprendre, Trousselin lui partit de suite voir le fameux pokémon qui venait de sauver son maître, le Cupcanaille, et le remercia chaleureusement, faisant claquer de ses clefs, clefs qui servaient plus au fameux Jadïd, vu que sa maison avait fait partie des dommages de l'attaque de Volucité… Bref, ce n'est pas ça qui nous intéresse. En effet, le fameux Jadïd comprenait ce qu'avait tenté de faire l'homme… Brrr… Il ne pensait pas que cela lui serait arriver comme ça… Il voulait dire… Sa dernière rencontre avec quelqu'un dans la rue s'était si bien passé… Qu'il n'osait pas imaginer que cela aurait pu se passer aussi mal… Car évidemment, il devinait que s'il s'était retrouvé drogué… Enfin, il avait une fois soigné un Pokémon drogué, enfin… Aidé à soigner un pokémon drogué retrouvé par son père, et c'était pas un bonne état… Pendant que Jadïd se remettait de ses émotions, le mec fuya à toute vitesse, tandis que plusieurs gens le regardaient dans la rue, avec des énormes yeux, car ayant tout entendu… Jadïd déclara, timidement :

« Je… Je dois vous remercier monsieur… Je pensais pas que cet homme… pouvait faire ça… Je tremble rien qu'à l'idée de ce qui aurait put m'arriver. »

Qu'est-ce qui aurait put arriver hein… ? Vous mourrez d'envie de le savoir, c'est cela ? Et bien… Il était totalement impossible de le savoir, étant donné que bah… Comment dire… Le fameux « dragueur », même si utiliser ce terme n'était plus trop adapté mainteannt qu'on savait ce qu'il aurait put faire au pauvre jeune travesti… Enfin tout restait des suppositions. Peut-être n'était-ce qu'un voleur, qui voulait réussir à récupéré les affaires du fameux jeune travesti ? Ou quelque chose de beaucoup plus sombre, et atroce ? Même cela, si c'était possible, aurait put couper court, si le fameux mec avait découvert que Jadïd était un jeune homme… Bref, tout cela restait du domaine de l'hypothèse, de la théorie… Ou dans le pire des cas, de l'Uchronie, si dans une pensée malsaine, vous voulez savoir, voir écrire la situation si le pauvre Jadïd avait bu son verre, et sombrer dans les bras de Morphée, ami bien acceuillant, mais aussi dans les bras de quelqu'un aux intentions flous, obscures, mais guère appréciable.

« Je me dois de vous remercier. Monsieur… ? Monsieur ? Je me présente, je m'appelle Jadïd Ibn-Saoud, je viens d'Unys. »

Jadïd se présenta, convenablement, retirant son béret rose, et pencha la tête en direction du dresseur qui l'avait sauvé. Elevé par son père dans des principes de chevaleries extrêmement durs, et presque totalement anachronique dans notre monde moderne, Jadïd savait très bien qu'il ne devait pas que remercier le fameux champion d'Oliville -bien qu'il n'avait aucune idée qui parlait à un champion d'arène- … Il allait devoir lui rendre la pareille… C'est ce que dirait son père, et Jadïd avait été éduqué sur des principes de rigueur et d'honneté. Donc, il savait qu'il devait le respecter… Le blondinet pensait qu'il pouvait peut-être lui faire un joli chapeau, qui irait parfaitement avec sa magnifique tenue… Ouais, car Jadïd trouvait ce fameux champion très bien habillé. On pouvait dire qu'il savait s'y faire, en tenue… Jadïd en était presque un peu jaloux… En effet, malgré des traits très fins, le fameux Clyde arrivait à être beau, charmant, sans être obligé de prendre des tenues considéré comme féminine… bref, en tout cas, cela restait très charmant. Mais attendons la fameuse réponse du champion…
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Jeu 28 Juil - 21:25


La menace de Clyde avait dû faire son petit effet car l'homme détala la queue entre les jambes presque immédiatement. Cela rendait bien évidemment le champion très fier de lui. Cupcanaille ne comprenait toujours pas trop ce qu'il se passait mais elle fut remerciée par le Trousselin. Comme réponse, Cupcanaille lécha affectueusement le porte clé.

Clyde se tourna vers la demoiselle qu'il venait de sauver. Il souriait amicalement. Il voyait bien qu'elle se remettait encore du choc et ne voulait pas la brusquer. Ce sera à elle de commencer la conversation quand elle se sentira prête à parler… :

« Je… Je dois vous remercier monsieur… Je pensais pas que cet homme… pouvait faire ça… Je tremble rien qu'à l'idée de ce qui aurait put m'arriver. »

Les lunettes noires cachait le regard chaleureux de Clyde. Son sourire restait néanmoins présent. La demoiselle devait être jeune, probablement une adolescente. Elle possédait de longs cheveux blonds ainsi que deux prunelles arborant une douce couleur grise. Son teint blanc était rehaussé par du far à joue, à moins qu'elle était en train de rougir à ce moment là… Elle portait un pantalon bouffant ainsi qu'un petit veston assorti avec son bérets roses. Il s'agissait probablement d'une dresseuse ou d'une coordinatrice en plein voyage initiatique.

- Je vous en prie, ne me remerciez-pas, c'est normal. Je n'allais pas le laisser faire sans rien faire sinon j'aurais été bon à mettre dans le même sac que cet odieux personnage.

Effectivement, Clyde avait été témoin de la totalité de la scène, notamment du moment où la poudre fut versé dans le verre de la gamine. Il était donc obligé de réagir sinon il aurait été accusé de non assistance à personne en danger. Et cela aurait été tout autant abominable que le vol ou le supposé probable viole que la pauvre blonde aurait subi. Et le champion ne voulait pas avoir ça dans la conscience. Ce fut donc un acte tout à fait logique, cela n'avait rien d'héroïque et ne méritait pas de récompense.

L'homme aux cheveux roses s'installa sur la chaise en face de l'adolescente, presque aussitôt imité par Cupcanaille qui s'installa sur la chaise de son dresseur. La demoiselle reprit :

« Je me dois de vous remercier. Monsieur… ? Monsieur ? Je me présente, je m'appelle Jadïd Ibn-Saoud, je viens d'Unys. »

Clyde répondit avec sa voix chaleureuse :

- Enchanté, Clyde Fitzgerald, champion d'Oliville spécialisé dans le type feu. Et voici Cupcanaille, un de mes partenaires.

Le champion interpella un serveur et demanda :

- Excusez-moi. Pourrais-je avoir deux Soda Cool ? Pour moi et pour mon Cupcanaille ? Et vous, Jadïd ? Voulez-vous commandez une nouvelle limonade puisque vous n'avez pas pu goûtez au précédent ?

Vous vous en doutez, Clyde proposait cela à Jadïd sans arrière pensé. L'homme n'était pas cruel au point d'utiliser des subterfuges honteux pour pouvoir avoir de la compagnie féminine. Mais il comprendrait tout à fait que la demoiselle refuse l'offre du champion après la mésaventure qu'elle a eut précédemment.

Afin de continuer la conversation, Clyde demanda :

- Vous dites venir d'Unys, hein ? Vous êtes coordinatrice ? Un concours est organisé à Kalos ?

Clyde était donc curieux de connaître la raison qui avait poussé Jadïd à venir jusqu'à Kalos. Cela ne pouvait pas être pour la quête des badges, rares sont ceux effectuant leurs voyages initiatiques dans une région autre que celle où ils vivaient. Il avait donc tout naturellement supposé que la demoiselle était coordinatrice. Bien qu'il ne savait pas trop comment étaient organisés les concours, il avait cru comprendre que ces derniers ne se déroulaient pas forcément dans une même région...

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Jeu 28 Juil - 22:29

Brr… Il en tremblait encore… Et pourtant, il fallait bien comprendre que ce qui avait failli arriver au pauvre Jadïd était quelque chose de beaucoup plus courant qu'on ne le pensait… Et surtout dans le monde des Pokémons. Comme beaucoup d'enfants partaient, parfois sans surveillance, et bien… Ce genre d'accident était plus que présent. Mais les ligues fermaient les yeux sur ses évènements. Tenter de rajouter plus de sécurité, pourrait amener la mort du Challenge de la Ligue, et les Ligues, et leur sponsors économiques ne pouvaient pas laisser passer cela. Mieux vallait faire alors comme les Trois Singes… Ses trois fameux singes qui préfèrent, l'un se faire fermer les yeux, l'autre se faire boucher les oreilles, et le dernier se faire boucher la bouche, symbole tout à fait flagrant du mutisme de la ligue sur ses évènements… Mais bref, en tout cas, pour en rester à Jadïd, ce dernier avait eu la chance de tomber sur Clyde, qui d'ailleurs, à la suite du fameux Jadïd Ibn Saoud, se présenta tranquillement :

- Enchanté, Clyde Fitzgerald, champion d'Oliville spécialisé dans le type feu. Et voici Cupcanaille, un de mes partenaires.

« Oh, un champion… Enchanté ! »


Dis donc ! En l'espace de quelques jours, l'opinion de Jadïd sur les champions et la ligue avait passé du tout au tout. Alors que son père les avait toujours décris comme des gens infectes et dangereux, abusant des pokémons, Jadïd les trouvait généreux et gentil… Il faut dire que d'abord, il avait rencontré Airie, et maintenant, il venait de se faire sauver la vie (et peut-être littéralement les fesses) par Clyde… Dans un cas, une membre du Conseil 4, et dans l'autres, un champion… Comment pourrait-il croire encore que les champions étaient des mauvaises personnes… Il était entrain de se dire qu'il était certain que les fameux champions devaient juste souffrir d'une mauvaise réputation chez les Plasmas, dont son père, et qu'il serait important de trouver des accords entre les deux… Ce qui était parfait, vu qu'il était parfaitement apte à se mettre dans ce rôle, un pont entre le monde des plasmas, et des champions…

- Excusez-moi. Pourrais-je avoir deux Soda Cool ? Pour moi et pour mon Cupcanaille ? Et vous, Jadïd ? Voulez-vous commandez une nouvelle limonade puisque vous n'avez pas pu goûtez au précédent ?

« Une limonade pour moi. »


Sans drogue dedans, s'il vous plait… Il avait du mal à croire, toujours, qu'il avait failli se faire droguer… Et surtout, qu'est-ce qui lui serait arriver ? Il n'osait même pas imaginer toutes les possibilités, presque toute extrêmement glauque et malsaine, qui aurait put lui arriver. Il devait absolument, à partir de maintenant, être sur ses gardes… Heureusement, qu'il y avait des gens comme Clyde… Cela montrait que même si des personnes malhonnête et mal intentionné eixstait dans ce monde… Et bien, il pouvait toujours faire confiance aux quelques hommes qui étaient digne de confiance dans ce triste monde ! Pour toute personnes mauvaises, il fallait bien comprendre que visiblement, il y avait des personnes bonnes pour compenser… Même si ce n'était pas parfait, et bien, au moins, cela rassurait un minimum sur le monde dans lequel il vivait. C'est à ce moment là, que plonger dans ses penser, le fameux Clyde lui déclara, de manière extrêmement gentille, et bien moins… Pressante, par rapport à son ancien interlocuteur.

- Vous dites venir d'Unys, hein ? Vous êtes coordinatrice ? Un concours est organisé à Kalos ?

« Coordinateur, monsieur Fitzgerald… Je suis un garçon. Je sais, cela étonne toujours... »


Jadïd, après tout ce qui s'était passé, avait décidé de ne pas laisse rde doute sur son sexe. Il était un garçon, et donc, un « coordinateur ». Alors, bien évidemment, il déclara cela calmement, et supposait que cela allait sans doute surprendre le fameux Clyde, ou « Fitzgerald », comme le fameux jeune travesti avait tendance à appeler les personnes qu'il connaissait que peu, étant donné qu'il essayait quand même d'être assez poli avec les gens… C'était tout à son honneur, d'ailleurs, il faut bien le dire ! Il faut bien dire que le fameux Jadïd était quand même très androgyne… Donc, il n'y avait aucune honte à se faire avoir, et se tromper sur son son sexe… Surtout que la tenue de Jadîd, est la coiffure, n'était pas des choses qui pouvaient véritablement mettre sur la bonne voie, des personnes qui regarderaient Jadïd. Non, Jadïd devait l'avouer : il était extrêmement androgyne… Et cela ne le gênait pas ! Tant qu'on l'acceptait, lui et ses passions, cela ne le gênait pas de ressembler à une fille… Bref, il déclara, ensuite, par rapport au fait qu'on l'avait qualifié de coordinatrice :

« Et je rêve de devenir dresseur, peut-être un jour même devenir un de vos collègues. Trousselin et moi, nous rêvons d'ouvrir une arêne composé de pokémon adorables... »

N'était-ce pas parfait ? Il pouvait en parler, là, directement à un champion… Qui allait sans doute pouvoir lui donner des conseils… Déjà, il pouvait voir le fameux Cupcanaille… Et cela lui prouvait qu'il avait bien fait d'en discuter avec Clyde… Ce pokémon, tout rose et blanc -un peu comme Jadïd, d'ailleurs- était particulièrement adorable, il fallait bien l'avouer ! Sans aucun doute, le fameux Clyde était un homme de goût… Sans aucun doute que lui, il allait parfaitement comprendre qu'un jeune garçon avait parfaitement le droit de s'habiller de manière « considéré » comme féminine… Donc, cela allait bien se passer ! Après cela, ils pourraient discuter calmement autour de leur boisson… Boisson qui d'ailleurs, arrivèrent, et dont le fameux jeune Jadïd se délecta, non sans une petite, toute petite crainte. D'ailleurs, quand il sortit son porte-monnaie, par reflexe, le serveur expliqua, aussi bien à Clyde qu'à Jadïd que la tournée était offerte… Après le facheux incident qui avait failli arriver… Sans doute que la patron du bar se sentait aussi un peu responsable de ce qui aurait put arriver…
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Sam 30 Juil - 12:46


Jadïd avait l'air sincèrement enchantée, voir même ravie, de rencontrer un champion. Ce qui faisait bien plaisir à l'homme aux cheveux roses. Son sourire chaleureux s'élargit, dévoilant une à une ses dents blanches.

Clyde fut également ravi que Jadïd ait accepté de reprendre de la limonade, malgré sa mésaventure avec cet homme abjecte. Et ce n'était pas gagné ! Souvent il fallait du temps pour se remettre de telles émotions négatives… Mais le corps frêle et innocent de Jadïd n'avait pas été entaché par la drogue et les mains baladeuses de l'inconnu, cela expliquait peut-être pourquoi elle faisait un minimum confiance au champion.

Après que Clyde se soit montré curieux au sujet de Jadïd, celle-ci lui répondit :

« Coordinateur, monsieur Fitzgerald… Je suis un garçon. Je sais, cela étonne toujours... »

- Oh ! D'accord ! Excusez-moi !

Le sourire de Clyde ne s'était pas décomposé à l'entente de cette nouvelle, au contraire il restait intact. Le champion avait déjà entendu parlé de ces personnes qui se disaient d'un autre genre que celui qui leur avait été assigné à la naissance et à vrai dire il ne comprenait pas trop ce que cela voulait dire. Mais si Jadïd voulait qu'on parle de lui au masculin et bien soit, Clyde agira en conséquence, il ne voudrait pas mettre mal à l'aise cet adolescent.

« Et je rêve de devenir dresseur, peut-être un jour même devenir un de vos collègues. Trousselin et moi, nous rêvons d'ouvrir une arêne composé de pokémon adorables... »


Oh, encore un enfant plein de rêve, c'était mignon ! Non, vraiment ! Clyde trouvait ça vraiment mignon, il n'y avait aucune ironie ! Ou presque… Combien d'enfants ont vu leurs rêves brisés ? Et surtout combien d'enfants ont brisé eux-même leurs rêves ? Clyde en avait vu beaucoup repartir d'Oliville la tête basse, avancer comme des zombies, parce qu'ils avaient perdu contre lui… Son cœur se serrait à chaque fois. Heureusement il y avait toujours des exceptions comme Toshi qui redoublaient d'effort après une défaite et c'était ça que Clyde trouvait vraiment mignon chez les jeunes dresseurs.

Le serveur revint avec les verres de ses convives et annonça même, au plus grand bonheur de nos protagonistes, que la tournée était offerte à la maison. Clyde remercia tout naturellement son hôte :

- Oh c'est bien aimable à vous ! Merci mon brave.

Cupcanaille trempa sa langue dans son verre. Miam, elle adorait le sucre ! Mais c'était peut-être parce qu'elle était composée elle-même d'un peu de sucre. Clyde sirotait également son soda cool avec une paille. Après quelques gorgées de ce liquide frais il dit :

- C'est un beau rêve. C'est toujours bien d'avoir des rêves, cela nous permet d'avancer, cependant…

Son visage prit une expression plus sérieuse tendit qu'il continuait :

- Ne croyez pas que ce sera simple. Être champion est difficile, il faut beaucoup s'entraîner et surtout garder les pieds sur terre. Il faut savoir perdre en restant magnanime et surtout il faut savoir gagner en restant modeste.

Si Jadïd voulait absolument devenir champion, Clyde se disait qu'il valait mieux lui dire ce qui l'attendait au bout du chemin.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Sam 30 Juil - 20:34

Cela pouvait surprendre que Jadïd accepte aussi rapidement de reboire, après ce qui aurait put lui arriver... Il est vrai qu'il avait risqué gros... Mais il ne fallait pas croire que le fameux jeune blondinet était devenu tout d'un coup irresponsable, et qu'il ne faisait pas attention, alors qu'il avait manqué de se faire droguer il y a quelques secondes... Non, Jadïd était juste bêbête. Car en effet, quand il eu le verre, et bien... Il regarda attentivement le verre, avant de le boire. Comme ça, il pensait qu'il était sur de ne pas se faire droguer. Jeune garçon, il faut comprendre que le plus terrible dans ses drogues, c'est qu'elle était bien souvent incolore et inodore... C'était ça le plus terrible ! Et Jadïd n'y avait pas pensé... Heureusement, ni le serveur, ni le barman avait été responsable de tout cela... Après tout, on sait jamais : la tournée avait été offerte... Peut-être qu'il aurait put être dans le coup ! Mais là, on sombrerait dans la théorie du complot...

- Oh c'est bien aimable à vous ! Merci mon brave.

« Merci. »

La politesse avant tout ! Jadïd avait toujours été un garçon très poli... Encore une raison pourquoi Jadïd s'était fait parfois moquer... Mais bon sang, me diriez-vous, dans quel contexte ce pauvre garçon avait été éduqué ! Et bien, c'est vrai, c'est ma faute, je n'ai pas abordé ce point dans l'histoire de Jadïd, mais le jeune garçon avait fait l'école primaire, et le collège. Oui, car si son père, Sarama, avait été quelqu'un de dur, il pensait cependant qu'un enfant devait avoir -quelque soit son idéologie- une éducation complète. Ne pouvant pas la donner, il se contenta d'inculper au garçon l'amour des pokémons, et laissa aller Jadïd a son collège... Sauf que Jadïd et Sarama avait toujours vécu dans des quartiers pauvres, mal éduqués, et donc -et ses deux mots sont très important- intolérent. Attention : Ce n'était pas car ils étaient pauvre, qu'ils étaient intolérant. Mais malheureusement, leur pauvreté les enfermait souvent dans des collèges mal notés, mal famés... Et comme un cercle vicieux, cela faisait que les bons profs n'y allaient pas, et que les profs étaient souvent mauvais, ou simplement inexpérimenté... Cela avait fait, tout cela, du collège pour Jadïd une expérience très traumatisante.

- C'est un beau rêve. C'est toujours bien d'avoir des rêves, cela nous permet d'avancer, cependant…

Les rêves... Les désirs... Cela fait longtemps que je n'ai pas fais de philosophie dans un RP, vous ne trouvez pas ? Non, mais de la vraie philosophie, avec des auteurs chiants, qui vous endorment au bout de très approximativement une dizaine de seconde... Ouais, il est temps que j'en refasse un peu (sans offance Maman et Frérot, vous faîtes de la philosophie qui endorment pas. Au cas où vous liriez un jour ce RP.) Ainsi, oui, les désirs étaient quelques choses de très intéressant... Et qui avait été fortement débattu au fils des siècles. Pour les philosophes rationalistes, les passions des désirs devaient être combattu (Voltaire), car elles étaient contraire à la raison. Un homme raisonné devait savoir refuser ses désirs, et rester calme devant elles. Rousseau a, au XVIII siècle, totalement retourné la situation : non seulement le désir était important pour l'homme... Mais il était essentiel. L'homme marchait grâce au désir, et c'était cela qui lui permettait d'avancer. J'aborderai tout ça en détail plus tard !

- Ne croyez pas que ce sera simple. Être champion est difficile, il faut beaucoup s'entraîner et surtout garder les pieds sur terre. Il faut savoir perdre en restant magnanime et surtout il faut savoir gagner en restant modeste.

« Bien sur, je sais... »

Le fameux Clyde avait raison... Combien de jeunes dresseurs, tout les ans, partaient à la quête des badges, des espoirs pleins les yeux, juste pour se prendre le triste parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises des rêves ? Beaucoup, énormément. Comme dit au début du RP, les gouvernements et les ligues faisaient tout pour cacher les côtés les plus sombres, mais existant de la quête des badges. Et si l'agression physique, morale, voir sexuelle des dresseurs pouvait arriver... Elle n'était rien du tout par rapport au désillusion, et aux crises d'identités que pouvaient subir les dresseurs. Perte de repère, nostalgie, ou tout simplement, abandon pur et dur des rêves étant donné qu'ils s'étaient fais défoncé à coup de batte de baseball par des personnes beaucoup plus forte que le dresseur de base avec son Aspicot et son Rattata, on oubliant souvent tout cela. Alors, ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dis : la plupart des jeunes gens ressortaient parfaitement indemne

« Pour tout dire, je ne suis même pas sur que je pourrais y arriver... Disons que ma situation est difficile... »

RAH JADÏD ! Il avait juste qu'il ne fallait pas croire que c'était simple ! Cependant, le garçon avait tellement tendance à croire qu'il ne vallait rien.. Qu'il considérait ouvertement qu'il avait peut-être tord de tenter... Mais bon, cela se comprenait, quand même... Ou pas; Il est vrai que l'enfance de Jadïd n'avait pas été simple... Mais bon sang ! Ce n'était pas une raison pour toujours se fouetter, et penser être une sous-merde ! Le jeune garçon utilisait plutôt inconsciemment cela, comme une excuse pour ne pas faire d'efforts, et rester dans ce déni de ses propres talents. Mais bon. Au moins, pour le moment, il ne l'avait pas trop fait devant le fameux Clyde... Donc, ce fameux Clyde ne pouvait pas encore s'en rendre compte... Ou trop compte. Mais bref, on allait bien voir sa réaction... Alors, à vous les studios !
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Mer 3 Aoû - 14:38


Sa main droite portait sa tête par la joue tendit que la gauche tenait sa paille du bout des doigtes. Il dessina des ronds au fond de son verre de cola avec le tube en plastique et regardait les bulles remonter à la surface d'un air vide. Seul son sourire restait intacte, mais était-il vraiment sincère ? Il ne savait même plus lui même quand il mentait ou non.

Clyde avait voulu expliquer à Jadïd que « Champion » n'était pas un métier facile. Ces visages emplis de haine de ces jeunes dresseurs mauvais perdants n'étaient pas toujours facile à voir. Les champions étaient parfois responsables du brisage de rêve de bon nombres d'enfants. Voir ces yeux au bord des larmes provoquait toujours un pincement au cœur de l'homme aux cheveux roses…

« Bien sur, je sais... »


Il redressa son regard pour le poser dans celui du travesti. Il écouta attentivement :

« Pour tout dire, je ne suis même pas sur que je pourrais y arriver... Disons que ma situation est difficile... »

Clyde… N'avait strictement rien comprit à cette déclaration. Il fronça les sourcils et regardait le blond avec beaucoup d'incompréhension et demanda :

- Qu'est-ce qui vous fait dire ça ? En quoi votre situation est plus compliquée que celle d'un autre ?

Il se redressa, Clyde se tenait ainsi droit sur sa chaise. Son regard était sévère.

- Est-ce à cause de vos goûts ? Insensé, tous les champions sont différents. Nous avons des femmes, des hommes… Nous avons des stylistes, des jardiniers et des ninjas. Jamais vos goûts ne vous mettrons des bâtons dans les roues.

Clyde se leva, prenant une position de force, permettant aussi à sa voix d'être plus portante, montrant ainsi l'assurance de ses propos. La main droite poser sur sa hanche et la main gauche pointant le garçon, il continua :

- La seule personne capable de vous mettre des bâtons dans les roues c'est vous et vous seul. Si vous partez défaitiste à peine votre voyage initiatique commencer sans vous avoir entraîné une seule fois et bien vous ne réaliserez jamais votre rêve.

Cupcanaille prit la même position que son dresseur en montant directement sur la table. Bien qu'elle ne comprenait toujours pas ce qu'il se passait, elle aimait imiter son compagnon de voyage, il était rigolo avec ses gestes exagérés.

Clyde s'empressa de finir son verre de Cola, imité par Cupcanaille, il attrapa ensuite Jadïd par le bras et le força à le suivre en disant d'un air enjoué :

- Et en tant que champion, je me dois de vous l'enseigner ! Allons faire un combat !

HRP:
 

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Mer 3 Aoû - 20:11

Sirotant plus qu'il ne buvait sa limonade, le jeune garçon ruminait pas mal d'idées noirs... Il avait tendance à souvent être en proie à ses doutes et ses hésitations, et la moindre chose pouvait les ranimer... N'ayant que peu d'amour propre, il lui arrivait souvent de se demander s'il ne faisait pas fausses routes. Après, il était possible que ce manque d'amour propre flagrant, était un moyen de réclamer aux autres de l'amour... Et oui, parfois, cela arrivait. Il est toujours difficile de comprendre ce qui passait dans la tête de quelqu'un... Bref, en tout cas, le jeune garçon continuait de boire tranquillement sa limonade, et se demandait ce que pensait le fameux Clyde de tout cela... Et bien, mon vieux Jadïd, tu risquais d'être pas déçu... Car le fameux Clyde, à tout juste titre, se lança dans une longue tirade pour expliquer en quoi le fameux Jadïd devait un peu reprendre confiance en lui, car en effet :

- Qu'est-ce qui vous fait dire ça ? En quoi votre situation est plus compliquée que celle d'un autre ?

Oui, bien sur... Il savait très bien qu'il n'était pas à plaindre... C'était sans doute ça le plus gênant, pensait souvent Jadïd : il n'avait pas à se plaindre... Après tout, il n'avait jamais eu de véritable malchance dans sa vie, ou de véritable malheur. Mis à part qu'il avait perdu sa mère, et bien, il était un garçon normal, et il n'avait pas du tout à se plaindre. Des enfants étaient bien plus maltraités que lui, et avaient bien plus souffert ! Même, pensait le fameux Jadïd, si ça se trouve, son interlocuteur avait bien plus souffert que lui ! C'était le soucis de discuter avec quelqu'un qu'il ne connaissait ni d'Adam, ni d'Êve... Donc, franchement, il n'avait rien à dire. Si cela se trouvait, c'était même pire : il avait été extrêmement impoli ! Il avait en face quelqu'un qui trouvait que le jeune garçon était mélodramatique, à se plaindre pour rien... Il n'avait pas envie de renvoyer cette image aux autres, il devait absolument se ressaisir, et arrêter de se plaindre... Même quand il avait envie, et que tout semblait dur...

- Est-ce à cause de vos goûts ? Insensé, tous les champions sont différents. Nous avons des femmes, des hommes… Nous avons des stylistes, des jardiniers et des ninjas. Jamais vos goûts ne vous mettrons des bâtons dans les roues.

« Je... Enfin, je... »

Le pauvre Jadïd se faisait rouler dessus par le discours enflammé du fameux Clyde. Il n'avait aucun moyen de placer le moindre mot, et n'arrivait même pas à aller plus loin que le begayement, pour tenter de donner quelques explications... Pauvre Jadïd... Pourtant, il ne fallait pas blamer Clyde. Tout ce qu'il disait était juste, et le fameux Jadïd ferait mieux de prendre des notes sur ce qu'il était entrain de dire, car il était dans le correct. C'était le jeune garçon qui était en tord, dans toute cette histoire. Clyde était une voix de la raison, et il avait tout à fait raison... Sur son point. En effet, un champion n'avait pas, même bien moins que beaucoup de gens, de normes sociales à respecter. Ce qu'on estimait, et la seule chose qu'on estimait essentielle pour un champion d'arène... C'était d'être quelqu'un qui aimait ses Pokémons, et qui étaient aussi bien capable de bien prendre une victoire qu'une défaite. C'était tout. Et encore, bien prendre une défaite... On rappelle Blanche ? Hein ? Qui tue la moitié de notre équipe, et qui pleure car elle a perdu ?

- La seule personne capable de vous mettre des bâtons dans les roues c'est vous et vous seul. Si vous partez défaitiste à peine votre voyage initiatique commencer sans vous avoir entraîné une seule fois et bien vous ne réaliserez jamais votre rêve.

« Dé... Désolé monsieur ! Je... Je voulais pas ! »

Jadïd baissa la tête, honteux, comme un enfant qui avait honte car il croyait qu'il avait fait une grave bétises... attendez une seconde... Nous avons affaire à Jadïd ! C'est un enfant qui avait honte car il croyait qu'il avait fait une grave bêtise ! Il n'a que quinze ans... On était encore un enfant à cet âge, il ne faut pas croire... Bref, en tout cas, il ne faut pas croire que ce qu'il disait était un moyen de tenter de le faire arrêter de parler. Il avait bien écouté l'intégralité de ce qu'avait dit le fameux Clyde Fitzgerald, pour découvrir ce qu'il pensait... Et bon, même si cela était difficile, parfois, il pouvait bien comprendre le point qu'il abordait... Mais bon... Quand on avait réussi, c'était facile de dire ça... Non ? Enfin... Je veux dire « Allez au bout de ses rêves », tout ça... Il voulait pas être méchant, mais bon... Il y avait quand même peu de gens qui arrivaient à devenir champion avec leurs Pokémons... C'était une infime minorité...

- Et en tant que champion, je me dois de vous l'enseigner ! Allons faire un combat !

« A... Attendez ! »

Le jeune garçon n'avait décidé pas son mot à dire ! C'est là qu'on voyait que le fameux Clyde avait un véritable caractère volcanique, très impressionnant, si vous voulez mon avis, et qui tranchait beaucoup avec le caractère doux de Jadïd, doux et dominé. Les contraires s'attiraient visiblement, pourraient penser un narrateur omniscient -ce que je suis, donc ça marche-, étant donné que le fameux Jadîd ne put tenter de résister très longtemps. Son bras fut sans pitié attrapé, et ainsi, les deux personnages sortirent du bar... Jadïd, une fois dehors, et surtout, ayant été laché finalement par le fameux champion d'Oliville, décida de remettre bien son chapeau sur la tête, et déclara, alors, avec un peu de honte, au fameux Clyde :

« C'est que... Enfin... Trousselin et moi, on a jamais combattu... On se connait depuis l'enfance, mais avec ma famille, j'ai toujours appris qu'il ne fallait pas faire souffrir les Pokémons Inutilement... »

Et ouais ! L'éducation du fameux Jadîd était plus que présente... Elle était presque envahissante... Le jeune garçon estimait vraiment qu'il ne fallait pas faire du mal à ses Pokémons. Cela le mettait dans une situation compromettante, n'est-ce pas ? Il voulait se faire reocnnaître, et pour cela, il ne voyait que les arènes, comme chemin possible. Mais de l'autre côté, le jeune garçon restait extrêmement attachés à ses vieilles traditions, et ce qu'on lui avait appris. Il n'était pas du genre, pas du tout, à renier ses principes, et toute son éducation aussi facilement. Cela se voyait souvent chez les jeunes qui étaient en fugue, en rebellion contre leur parents, dans les oeuvres de fictions... Mais dans le cas de Jadîd, c'était plus complexe, car si le garçon était en rebellion contre son père, et bien, il croyuait quand même

« Je sais, c'est absurde pour un champion... Mais depuis ma fugue, ça fait des jours que je retarde le premier combat par peur... »

Oh... Tient, tient tient... Le fameux Jadîd avait laissé échapper un mot, sans le savoir ni le vouloir... Qui allait sans doute éclairer la lanterne du fameux Clyde. Raviver la flamme des questions... Comment cela me diriez-vous ? Et bien, Jadïd avait inconsciemment, donc, sans le vouloir, laisser échapper le mot « fugue », que d'habitude, il tentait d'esquiver, étant donné qu'il ne voulait pas faire comprendre qu'il était un fugueur... Mais cependant, son petit laspus, ce moment où sa langue l'avait trahit, et avait ainsi révélé ce qu'il était, risquait d'avoir sans doute une certaine importance pour la suite... Quoiqu'il en soit, le fameux Trousselin, lui, était entrain de virevolter, et de faire cliqueter ses clefs... Il ne savait pas du tout ce qui était entrain de se passer, mais il était content. Et puis, il avait pas peur de Clyde, vu qu'il avait sauvé son jeune dresseur, et ami, du méchant monsieur qui avait mit quelques choses de louche dans le verre de Jadïd... Donc, bon, tout était parfait ! Trousselin n'était pas du genre à s'inquiéter...
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Ven 5 Aoû - 10:39


Jadïd devait être un enfant trop refermé sur lui même. Il n'arrivait pas à dire un mot pendant la long tirade -niaise si vous êtes Aleen- du champion d'Oliville. Le blond ne faisait que bafouiller des mots. Mais sa voix était trop douce, celle de Clyde portait bien plus et ce dernier étant concentré sur ses propres mots ne laissa donc point Jadïd s'exprimer. Clyde avait même l'impression de se retrouver devant un « Toshi-bis » dans le sens où le rouquin était comme le blond auparavant, il ne savait pas quoi faire et hésitait. Jadïd savait quoi faire mais se sous-estimait… Hé bien allons faire un combat pour requinquer le blond, pensa Clyde !

Il lui attrapa le poignet d'une main ferme et força l'adolescent à le suivre hors du bar. Les deux Pokémons suivirent les deux dresseurs. Trousselin flottait dans les airs, Cupcanaille sautillait joyeusement. Une fois arrivé à un endroit sans trop d'obstacles, et donc parfait pour un combat de débutant, Clyde lâcha la main de Jadïd qui révéla alors :

« C'est que... Enfin... Trousselin et moi, on a jamais combattu... On se connait depuis l'enfance, mais avec ma famille, j'ai toujours appris qu'il ne fallait pas faire souffrir les Pokémons Inutilement... »

Clyde posa une main sur son menton et réfléchit à ce qu'on venait de lui dire. Il se demandait bien d'où venaient ces idées saugrenues, il y avait bien longtemps qu'on avait prouvé par A plus B que les Pokémons les plus forts étaient ceux qui combattaient avec un humain qui savait leur donner tout l'amour dont ils avaient besoin. Ou du moins, ces dresseurs là avaient plus de chance de rester longtemps Maître Pokémon…
Jadïd continua :

« Je sais, c'est absurde pour un champion... Mais depuis ma fugue, ça fait des jours que je retarde le premier combat par peur... »

- Hm… Hm…

Clyde se sentait un peu confus, il faut dire que les fugues étaient rares chez les dresseurs, en général les parents étaient fiers de voir leurs enfants partirent à la conquête du monde. Après tout, c'est en voyageant qu'on se créer de bons souvenirs et c'est en combattant qu'on se forge le caractère. Mais Jadïd avait dit venir d'Unys… Ses parents étaient-ils des membres de l'Ordre Plasma qui possédait des idées un peu arriérés sur le combat Pokémon ainsi que la conquête de la ligue Pokémon ? Cela expliquait bien des choses.

- Vous voyez les combats uniquement comme une tradition barbare, mais vous savez, c'est bien plus que cela. Les combats Pokémons sont un art, les dresseurs aimant se mettent en symbiose avec leurs compagnons. Ils combattent, ils souffrent, ils perdent, ils gagnent… Mais ensemble.

Il caressa le dessus du crâne de Cupcanaille tout en continuant :

- Les voyages des dresseurs n'est pas juste un amusement. C'est une véritable quête, une occasion pour eux de voyager et de découvrir le monde. Les jeunes dresseurs grandissent au fur et à mesures qu'ils rencontrent des gens. C'est ce qui fait la beauté de la conquête des badges.

Clyde soupira avant de reprendre :

- Bien sur, tous les dresseurs ne sont pas pareilles… Je me souviens par exemple d'un certain Bill qui ne pensait qu'à gagner et qui ne se préoccupait pas de ses compagnons. Il leur demandait de se battre quand ces derniers étaient épuisés. Entre les mains de ce genre de dresseur, un Pokémon souffre inutilement, c'est vrai.

Il se mit à la hauteur de Jadïd et posa sa main sur l'épaule de l'adolescent. Son sourire, dont seul lui avait le secret, se dessina sur ses lèvres tendit qu'il reprit :

- Mais si vous, vous prenez soin de votre Trousselin, si vous acceptez de perdre quand ce dernier est trop épuisé pour se battre, Trousselin ne souffrira jamais inutilement. Il deviendra de plus en plus fort et deviendra un véritable compagnon.

Il se mit à ricaner avant de dire d'un ton enjoué :

- Bien… On se le fait ce combat alors ?

Cupcanaille entendit le mot magique et sautillait déjà de joie. Bah oui, elle était déjà hors de sa ball, donc c'était elle qu'on allait choisir pour le combat, pas vrai ? D'ailleurs, en voyant que son Pokémon était partante, Clyde annonça :

- Je choisirais Cupcanaille. Comme elle est de type fée cela vous donnera un avantage.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Ven 5 Aoû - 17:54

Quel timidité... Jadïd, parfois, avait une timidité quand même presque maladive... Il devait absolument soigner ça ! Car quand même, c'était parfois à la limite du ridicule... Je veux dire, le jeune homme devait quand même apprendre à avoir plus confiance en lui. Surtout quand quelqu'un lui faisait toute une tirade... Car sinon, il n'arriverait jamais à se mettre en avant, et surtout, à pouvoir lutter contre les gens qui l'embêtent. Bah, oui. Je ne dis pas que Jadïd était responsable des petits cons qui l'avaient martyrisé au collège... Non, pas du tout. Mais bon, il fallait quand même avouait qu'il aurait du apprendre à lutter contre eux, plutôt que se laisser écraser, et que les gens se moquent de lui... Mais voilà, Jadïd avait peur de la violence, et peur des conséquences que cela aurait put lui amener... Le jeune garçon préférait rabattre son joli béret rose sur ses yeux, et ne plus voir ce qui se passe, plutôt que tenter de lutter.

- Vous voyez les combats uniquement comme une tradition barbare, mais vous savez, c'est bien plus que cela. Les combats Pokémons sont un art, les dresseurs aimant se mettent en symbiose avec leurs compagnons. Ils combattent, ils souffrent, ils perdent, ils gagnent… Mais ensemble. Les voyages des dresseurs n'est pas juste un amusement. C'est une véritable quête, une occasion pour eux de voyager et de découvrir le monde. Les jeunes dresseurs grandissent au fur et à mesures qu'ils rencontrent des gens. C'est ce qui fait la beauté de la conquête des badges.

Jadïd écouta attentivement... Un peu comme un élève qui écoute son professeur. Enfin, un bon élève. Car bon... T'avais des élèves qui écoutaient leur professeurs, comme ils écouteraient, je sais pas moi... Bref, qui écoutaient pas. Donc, Jadïd était telle un bon élève qui écoutait son professeur. Il faut dire, c'était... C'était passionnant ce qu'il disait ! C'était intéressant, car Airie ne lui avait pas du tout dit la même chose ! Et il devait bien avouer... qu'il aimait beaucoup ce que disait le fameux Clyde ! Ce discours... C'était logique qu'il l'apprécie plus. Après tout, c'était bien loin des discours qu'avait fait son père sur le dressage, où il avait vraiment eu l'impression que les Pokémons étaient des esclaves... Mais il n'arrivait pas à croire ce genre de discours. Comment autant de dresseurs pouvaient exister, si le dressage, c'était vraiment si mauvais... Non, la vision de Clyde répondait énormément aux pensées et aux questions du jeune Jadïd...

- Bien sur, tous les dresseurs ne sont pas pareilles… Je me souviens par exemple d'un certain Bill qui ne pensait qu'à gagner et qui ne se préoccupait pas de ses compagnons. Il leur demandait de se battre quand ces derniers étaient épuisés. Entre les mains de ce genre de dresseur, un Pokémon souffre inutilement, c'est vrai.

« Malheureusement... Mais il y aura toujours des gens méchants... »

Cela, Jadïd, tu as à 100% raison. En effet, le monde aurait toujours des êtres mauvais... Tout simplement, car ce n'était pas une question de « mauvais » ou « bons ». C'était une question de pensées, de moralités, et d'idéologies. Si notre fameux Jadïd avat tendance à penser que le monde avait des gens bons, et des gens mauvais, et bien, le monde était bien plus complexe que cela, vous le savez bien. Bref, en tout cas, il y aura toujours des mauvais dresseurs, étant donné que les Pokémons n'avaient pas, en théorie, de véritables façons d'empêcher les mauvais dresseurs d'agir... L'usage des Pokéball, et la technologie donnaient une avance considérable aux humains, tandis que même si les Pokémons étaient quand même beaucoup plus fort, les hommes restaient bien souvent plus intelligent, et plus coordonnés que les humains, n'ayant qu'un seul groupe raciale. Bref, en tout cas, Jadïd écouta la suite du discours.

- Mais si vous, vous prenez soin de votre Trousselin, si vous acceptez de perdre quand ce dernier est trop épuisé pour se battre, Trousselin ne souffrira jamais inutilement. Il deviendra de plus en plus fort et deviendra un véritable compagnon. Bien… On se le fait ce combat alors ?

« OUI ! Euh... Je veux dire, oui ! Vous m'avez motivé ! Moi et Trousselin, on peux le faire ! »

Ouah ! Alors, là, on pouvait dire chapeau au fameux Clyde. Notre timide Jadïd était motivé à bloc par toutes les déclarations du fameux Clyde. Il était rare de voir le fameux Jadïd aussi motivé, et cela faisait plaisir à voir... Après tout, d'habitude, il était toujours hésitant, ne savant pas trop quoi faire, s'il était capable de réussir... Là, ce n'était pas le cas. Il était gonflé à bloc, il avait compris ce que déclarait le fameux Clyde ! Trousselin et lui, ils allaient devenir des compagnons totalement en symbiose... Et cela serait la même chose pour tout ses autres pokémons ! Comme cela, ils deviendraient une équipe soudée, et amis ! C'était ça qu'ils devaient faire ! Il était extrêmement content, et cela surprenait presque, quand on connaissait un peu le garçon aux cheveux blond. Il était enfin prêt pour son tout premier combat Pokémon. Il devait absolument être à la hauteur ! C'était le principal ! Pour lui, comme pour Trousselin...

- Je choisirais Cupcanaille. Comme elle est de type fée cela vous donnera un avantage.

« Merci beaucoup monsieur. »

Dis donc... Le fameux Jadïd état content... Non seulement, il allait enfin faire son tout premier combat... Mais en plus, il avait le droit à un adversaire noble, et gentil... C'était quand même extrêmement sympathique de sa part... En plus, rien ne l'obligeait à être aussi cordial... Franchement, il avait eu de la chance sur ses rencontres... Entre lui, et Airie, qui l'avait bien aidé... Les champions et les conseillers étaient si gentils... Bref, en tout cas, il se devait alors de faire un bon combat. D'être à la hauteur. Car s'il n'était pas à la hauteur, il trahirait la confiance qu'AIrie, et que Clyde mettait en lui. Donc, il avait une pression suplémentaire, mais cette pression, c'était ce qui allait l'aider à bien faire ! Cela je vous l'assure ! Bref, c'était le début du combat; Soufflant un grand coup, tentant de détresse, il tenta de déclarer, alors, sans trop trembler, même si on pouvait voir qu'il tenait difficilement sans trembler :

« Troussy, vas-y ! C'est le grand jour ! Mur Lumière ! »

« Troussy » ? Et oui, notre fameux Jadïd avait donné un surnom à son pokémon. Ce n'était pas surprenant. Vous n'avez pas appeler votre chien, ou votre chat « chien » ou « chat » ! Bon, vous me direz, enfin, non, vous ne me le direz pas, vu que vous ne savez pas, mais bref, mon premier lapin, s'est appelé « Monsieur Un Lapin ». Oui oui. Et attention, le « Monsieur » était extrêmement important... Mais bref, Jadïd avait toujours appelé Trousselin « Troussy », car il estimait que... Bah, on appelait pas ses Pokémons par seulement le nom de leur espèce ! Cela ne se faisait pas ! Surtout si un jour, il rencontrerait un autre Trousselin ! En tout cas, la première attaque fut lancé, et de suite, nous pouvions voir dans quel domaine jouait le fameux blondinet. Le domaine défensif. Tout à fait cohérent quand on savait qui était Jadïd. Après tout, Jadïd avait toujours fonctionné par la défense, plutôt que l'attaque. Sauf qu'on ne gagnait pas sans casser des oeufs.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Sam 6 Aoû - 13:18


La motivation de Jadïd semblait s'être regonflée à bloc ! Cela faisait plaisir à voir, pensait le champion, il appréciait ces moments où ses mots encourageaient les jeunes dresseurs, il avait ressentit cette même satisfaction après avoir discuter avec le jeune Toshi et c'était ce qui faisait que Clyde, malgré ses regrets, appréciait sa vie de champion.

Quoiqu'il en soit, Jadïd avait accepté de se battre contre Clyde et Cupcanaille, l'homme aux cheveux roses et son Pokémon tout aussi rose étaient ravis de cette nouvelle, vous l'aurez compris, Clyde adorait les combats Pokémons et quand il en avait l'occasion il se jetait toujours dessus. Et puis, loin de moi l'idée de vanter un de mes bébés, mais à ce jour Clyde n'avait que très rarement perdu lors d'un combat, cela prouvait bien qu'il faisait partit des meilleurs, hein ? Même si c'est vrai qu'il n'avait pas besoin de ça pour être le meilleur, après tout il est le seul homme vivant à être capable de brûler tout en restant classe.

« Troussy, vas-y ! C'est le grand jour ! Mur Lumière ! »

Clyde arqua un sourcil, intéressant, cela allait un peu compliqué le combat étant donné que Mur Lumière divisait la puissance des attaques spéciales et Cupcanaille ne possédait uniquement des attaques spéciales. Jadïd l'avait-il prédit en se souvenant que Cupcanaille avait utilisé Lance-Flammes, une attaque pouvant handicapé Trousselin, ou bien était-ce dû totalement au hasard qu'il ait justement utilisé Mur Lumière ? Clyde espéra qu'il s'agissait de la première solution. Le combat serait plus rigolo ainsi si Jadïd était capable de prévoir les agissements des autres.

- Jadïd, vous êtes quelqu'un de patient et réfléchit, c'est très bien ! En général les débutants favorisent l'attaques et bien évidemment attaquer n'est pas la seule clé de la victoire, il faut être capable de raisonner et être fourbe.

Il adressa un regard complice à Cupcanaille. Le Pokémon fée du champion sourit, elle était si heureuse de se battre auprès de son dresseur. Le champion reprit :

- Je vais vous montrez les subtilitées qui font la beautés des combats Pokémons ! Cupcanaille, utilise Attraction !

Cupcanaille s'avança de quelques pas en battant des cils. Elle envoya par la suite des bisous volants vers Troussy, bisous qui étaient représentés par des coeurs roses très mignon. Jadïd avait peur de faire souffrir ses Pokémons, pas vrai ? Et bien Clyde allait montrer au garçon que l'on pouvait gagner sans être féroce et destructeur.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Sam 6 Aoû - 19:07

Premier combat, il devait absolument réussir ! Attention... Réussir ne voulait pas dire qu'il voulait réussir dans le sens, gagner... Il était persuadé qu'il allait perdre. Comment cela ? Et bien, il fallait bien avouer, il était quand même, c'était qu'un petit dresseur, qui faisait son premier combat. S'il arrivait à vaincre un champion, cela serait un miracle... Un miracle qui serait véritablement incroyable. Mais les miracles c'est toujours ce qui se passe en RP ! Le moment où personne n'y croit, et bam ! La dernière étincelle de volonté fait qu'il y arrive ! Qu'il réussit ce qu'il voulait faire, et ainsi, tout le monde est heureux ! Oui, en effet, cela arrive parfois. Sauf que je suis cruel personnellement, et que c'est hors de question que cela soit si simple. Et puis, de manière réaliste... Jadïd n'était pas un petit génie de la capture, un « Red du combat Poké... » Euh, un « Red » tout court. Ce n'était qu'un garçon remplit d'espoirs... Bref, en tout cas, il écouta les compliments du fameux Clyde.

- Jadïd, vous êtes quelqu'un de patient et réfléchit, c'est très bien ! En général les débutants favorisent l'attaques et bien évidemment attaquer n'est pas la seule clé de la victoire, il faut être capable de raisonner et être fourbe.

« La meilleur défense, c'est l'attaque disent certain... Je ne suis pas sur de cela. Grâce et délicatesse. »

Et ouais... Clyde avait tout à fait raison, après tout, de très nombreux jeunes dresseurs, et même de très nombreux dresseurs étaient là avant tout pour faire le plus mal possible. Ce n'était pas la stratégie de Jadïd, qui consistait en créer le mur Lumière. Le mur Lumière allait ainsi affaiblir les attaques feu spéciales, pendant un certains moment, moment difficile à quantifier; Dans le jeu, c'était cinq tours... On peux supposer que dans notre monde RP, le temps était plus ou moins long suivant la puissance du Pokémon. Là, sans aucun doute, le temps de « protection », étant donné qu'elle ne faisait qu'affaiblir les attaques spéciales, allaient sans doute être assez court, mais suffisant pour ne pas se faire OS dès la première attaque feu. Malin de la part du fameux Jadïd, qui ainsi, se permettait de -au moins- placer une attaque... Sauf que...

- Je vais vous montrez les subtilitées qui font la beautés des combats Pokémons ! Cupcanaille, utilise Attraction !

« Oh non ! Je... Troussy ! »

Ah... La terrible attaque attraction... L'une des attaques les plus horribles, qui peux nous faire souffrir... Non pas car Troussy était k.o... Mais car il semblait pour le moment, loin de l'avis de se battre... Et oui ! L'amour ! Le brave Cupcanaille, enfin, La brave Cupcanaille avait réussi à faire chavirer le coeur du Trousselin, qui devenait de suite moins récéptif, et beaucoup moins volontaire à l'idée de se battre. Pour Jadïd, c'était catastrophique, car ainsi, il perdait l'occassion de pouvoir au moins toucher un coup... Mais c'était très instructif, étant donné qu'il apprenait en effet, des méthodes de faire le combat Pokémon, sans devenir une brute de puissance. Il réfléchissait à cette fameuse capacité d'Attraction... Il allait très certainement demander au fameux Clyde comment la faire apprendre aux Pokémons, comme ça, il l'utiliserait lui-même dans ses stratégies à l'avenir... Mais concentrons-nous sur le fameux combat qui était entrain de se passer, vous le voulez bien ? Merci !

« Reste avec moi ! Attaque Chant Canon ! »

Mais rien à faire ! Visiblement, le fameux Jadïd avait plus de chance à apprendre à cracher du feu à un Magicarpe, que de réussir à convaincre le fameux Trousselin d'attaquer la fameuse Cupcanaille... L'amour donnait peut-être des ailes, mais surtout dans Pokémon, cela empêche de faire attaquer les Pokémons. Pourtant, Jadîd tentait vraiment ! Mais il n'y avait rien à faire ! Le fameux Trousselin n'était plus du tout réceptif aux ordres de Jadïd, et ne cherchait qu'une chose : pouvoir rejoindre sa bien aimée ! Donc, il fallait que le fameux Jadïd réagisse vite, car déjà, s'il sortait de la zone de Mur-Lumière qu'il avait crée... Et bien, l'attaque Mur Lumière ne servirait plus à rien, et il pourrait se prendre un Lance-Flamme Full Power, ou n'importe quel autre attaques spéciales, bien forte, et bien cheaté... Alors, il faut bien comprendre que le pauvre Jadîd cogitait énormément. Très très rapidement... Finalement, il déclara, hésitant, mais dont la germe d'une bonne idée commençait à arriver :

« Ecoute, attaque... Non je sais ! Utilise Protection ! Tu n'auras pas à faire de mal à ta bien aimée ainsi ! »

Bonne idée de la part de Jadïd. Une deuxième barrière se rajouta alors au Mur Lumière, protégeant aussi des attaques physiques le fameux petits pokémons trousseaux de clefs. Celui-ci n'eut aucune hésitation à obéir à son maître, car il savait ses murs immatériels, et donc, qu'il pourrait rejoindre son amoureuse, ou que son amoureuse pourrait le rejoindre... Et puis, Troussy, même amoureux, restait l'ami de Jadïd. Il n'avait pas accepté d'attaquer la fameuse Cupcanaille par amour... Mais cela ne voulait pas dire qu'il désobéissait à tout ordre venant du fameux Jadïd ! Pour Trousselin, cela voulait dire qu'il pouvait faire une attaque non forte, non efficace, pour faire plaisir à son maître, sans faire du mal à sa précieuse Cupcanaille. Bon, cela aidait, il faut bien avouer... Mais ce n'était pas ça qui allait faire gagner le fameux Jadïd. Il devait trouver au plus vite une vraie idée, au lieu d'une idée qui lui permettait de gagner du temps, s'il voulait sortir de ce guepier...
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Dim 7 Aoû - 1:40


Cela faisait plaisir de constater que Jadïd était bien loin de ces dresseurs écervelés qui se bornaient à attaquer encore et encore pendant que leurs adversaires les tuaient à petit feu avec des attaques de statuts. Ouais, c'était pour ça qu'un Chrysacier, pourtant d'apparence nul, pouvait se montrer long et chiant à vaincre lors des premiers niveaux des jeux vidéos quand nos Pokémons n'avaient que charge ou griffes en attaques offensives… Mais ce n'était pas un petit Mur Lumière qui allait arrêter Clyde et Cupcanaille, même si cette dernière ne possédait que des attaques spéciales, au contraire, le champion possédait plus d'un tour dans son sac. Et c'est ainsi que Troussy fut piégé par l'attraction de la malicieuse Cupcanaille du champion d'Oliville, au grand désarrois du dresseur travesti.

« Oh non ! Je... Troussy ! »

Attaque pas toujours utile selon les circonstances, Attraction n'en restait pas moins une attaque redoutablement redoutée, après tout elle était l'attaque fétiche de Blanche utilisée par son très célèbre Ecremeuh. Une fois touché par la flèche de Cupidon, le petit « Troussy » n'était plus capable de se battre et de faire du mal à Cupcanaille et ce malgré l'insistance de son dresseur :

« Reste avec moi ! Attaque Chant Canon ! »

La scène amusait beaucoup Clyde qui dû se retenir pour ne pas éclater méchamment de rire. -Haah, vous croyez que cet homme était quelqu'un de toujours droit heiiiin ? Bah non, ça existe pas, tout le monde est tout cassé et tout tordu d'abord. - Cependant, Jadïd semblait avoir trouvé une solution pour se faire obéir par son Pokémon :

« Ecoute, attaque... Non je sais ! Utilise Protection ! Tu n'auras pas à faire de mal à ta bien aimée ainsi ! »

Ainsi Trousselin utilisa une nouvelle attaque de statut servant à le protéger… Mais contrairement à Mur Lumière, Protection ne risquait pas de servir à grand-chose puisque Cupcanaille ne possédait que des attaques spéciales, mais ça Jadïd ne pouvait pas le savoir alors on lui pardonne. Mais Clyde n'allait pas se plaindre non plus puisque de toute manière on venait de lui offrir la victoire sur un plateau d'argent ! -Cela en devenait presque une habitude à force… Mais que voulez-vous, on ne refuse rien aux fabulous- Le champion ne pouvait de toute manière par gagner immédiatement, le Mur Lumière faisant encore effet, Trousselin était encore capable de tenir un Lance-Flammes de Cupcanaille. Le champion aux cheveux roses décida donc de continuer dans l'ambiance douce de ce combat :

- Aller, ma belle, utilise Vampibaiser !

Obéissante envers son dresseur adoré, Cupcanaille envoya donc de nouveaux baisers vers Trousselin, cette pauvre victime de harcèlement sexuel, mais ces baisers n'avaient pas le même effet qu'Attraction puisqu'il s'agissait d'une attaque spéciale offensive absorbant l'énergie de la cible. Cupcanaille n'avait pas spécialement besoin d'être soignée, puisqu'elle n'avait pas encore été touchée, mais Clyde avait cru comprendre que Jadïd aimait les trucs mignons… Hé bah on allait lui en donner du mignon, foi de Fitzgerald !

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Dim 7 Aoû - 8:42

Doublement protégé, le fameux Jadïd se disait qu'il avait fait le mieux à faire dans ce genre de situation... En effet, tant que le fameux Trousselin ne s'était pas prit une bonne baigne dans la figure, de la part du fameux Cupcanaille, et bien, il était très peu probable qu'il arrive à reprendre raison, et attaquer le fameux pokémons dont il était amoureux. Très très peu probable. Alors, en attendant, et comme le fameux Trousselin semblait au moins accepter cela, peut-être par timidité, autant rester cacher dans son fameux fort de protection. Il ne savait pas combien de temps cela pouvait durer;.. Mais il était optimiste. Sans aucun doute, vu le caractère flamboyant de son adversaire; il n'allait pas attendre une longue attente, et attaquer. Une bonne attaque devrait donner raison au fameux Troussy, qui pourrait alors attaquer, de nouveau. Se prendre un coup, certes, mais au moins, cela sera utile...

- Aller, ma belle, utilise Vampibaiser !

« Aie ! »

L'attaque ne fit pas grand chose au Trousselin. En effet, nous avions affaire à une attaque de type Fée. Hors un Pokémon comme Trousselin résistait aux attaques de Type Fée. Cependant, c'était problématique quand même pour deux raisons... Deux raisons importantes. Déjà, premièrement, et c'était le plus important... C'était justement car l'attaque ne fit pas mal au fameux Trousselin, que le fameux pokémon fée et acier ne reprit absolument pas ses esprits ! Donc, impossible de l'utiliser pour le combat, pour le moment... Enfaîte, la seconde raison était peut-être encore plus problématique... Comment cela ? Et bien, une fois que l'attaque fut arrivé... Notre fameux Trousselin y vu littéralement une déclaration d'amour, et partit progressivement vers le fameux pokémon Fée du champion de type Feu... Il voulait absolument rejoindre ce fameux pokémon fée qui venait de lui permettre d'avoir ce doux baiser...

« Nonnonon !! »

Mais, tout ce que j'ai dis dans le paragraphe précédent, notre fameux Jadïd n'en n'avait aucune idée... Enfin, surtout, il n'avait aucune idée que l'attaque était peu efficace. Et oui, Jadïd n'avait jamais appris le fameux tableau des types, et n'avait pas un pokédex, ce fameux objet qui permettaient d'avoir tant de renseignements si utiles... Bref, donc, il s'inquiétait beaucoup... Mais le pire était sans aucun doute que le fameux pokémon était entrain de quitter sa zone de protection... Et s'il quittait sa zone de protection... Et bine, il n'y avait rien à faire. Là, il n'aurait plus la protection qui empêcherait le One-Shot, par une attaque feu bien placée... Il fallait absolument qu'il fasse quelque chose, mais il ne savait pas quoi. Le jeune garçon commençait véritablement à s'affoler, son joli béret rose en tomba par terre, alors qu'il faisait des grands gestes pour tenter de rappeler son pokémon.

« Tourmente, Trousselin, Tourmente ! Ca ne fera pas mal ! »

Mais ce n'était pas utile, Jadïd... L'amour empêchait toute attaque qui paraissait aux yeux du Trousselin, un peu offensive d'être activée... Il ne voulait pas faire du mal à son amour, l'amour de sa vie, celle qui était là pour le sauver des plaines morbides et tristes de l'ennui et de la solitude... L'amour ! L'amour était si beau ! L'amour brille sous les étoiles... Bref, impossible pour le fameux Jadïd de faire pourtant une technique qui aurait put être utile, étant donné que l'attaque Tourmente aurait empêché le fameux Cupcanaille d'abuser de sa techniques des baisers, et ainsi, empêcher aux fameux Trousselin de reprendre ses esprits... Mais malheureusement, et bien... L'amour empêchaient le fameux Trousselin d'attaquer, ou de faire des capacités qui offenseraient son amour... Le fameux Jadïd commençaient à prendre ses moyens, et en venait à supplier son pokémon, sans succès.

« Troussy ! Allez, écoute moi ! »

Mais rien à faire, ça y est, Trousselin avait même quitté la zone de protection, pour faire de grand calin au fameux Cupcanaille... C'était bientôt la fin, et Jadïd n'allait rien pouvoir faire. Mais le pire, le pire... C'était que nous étions dans une zone public... Et donc, peu à peu des personnes commençaient à s'accumuler pour regarder ce qui était entrain de se passer... Et bien, cela les amusaient beaucoup. Ce n'était pas contre eux... Après tout, c'est vrai que Jadïd était amusant dans cette situation. A s'affoler comme ça, alors que ce n'était qu'un combat Pokémon... Bref, cela n'arrangeait pas le fameux garçon, qui en plus, devait soutenir maintenant la pression de se faire regarder par plusieurs personnes qui voulaient savoir comment cela allait finir, même si la plupart savait déjà comment cela allait finir, étant donné que bah... cela semblait maintenant plutôt sur et certain... Je veux dire... Il n'y avait plus que Trousselin, il était au corps à corps avec le fameux Cupcanaille... Ses chances de gagner approchaient le Zéro Absolu. Soit -273. Pas mal Jadïd ! Pour un premier combat...
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Dim 7 Aoû - 17:37


Jadïd paniqua complètement en voyant son Troussy se faire harceler par Cupcanaille… Mais le pire était qu'il était consentant le bougre ! En même temps faut le comprendre, la Cupcanaille de Clyde était tout bonnement irrésistible, on aurait presque envie de la croquer.

« Tourmente, Trousselin, Tourmente ! Ca ne fera pas mal ! »


Rien à faire, Troussy n'obéissait pas et s'approchait, séduit, de sa bien aimée… Bien aimée qui se foutait royalement de la gueule du porte clé et qui s'amusait même à s'éloigner de lui en sautillant et en battant des cils. Elle avait apprit à jouer à la comédie auprès de son dresseur et s'en amusait.

« Troussy ! Allez, écoute moi ! »


Le pire était à venir ! Le combat avait attiré la curiosité des passants ! Cela ne dérangeait pas Clyde mais pour Jadïd c'était une autre histoire et on voyait bien que cela déstabilisait d'avantage le garçon, au grand damn de Clyde qui se dit qu'il valait peut-être mieux cesser cette mascarade le plus vite possible.

- Cupcanaille, utilise Lances-Flamme !

Le gâteau rose inspira avant de souffler, crachant ainsi une longue flamme qui toucha le pauvre porte-clé qui n'avait plus Mur Lumière pour le protéger. Touché par une attaque dite Super Efficace, Trousselin tomba sur le sol, il n'était plus en état de se battre.

Clyde, comme il avait l'habitude de le faire quand il avait des spectateurs, s'inclina devant son public adoré, imité par Cupcanaille, et lui demanda de partir, que le spectacle était terminé. Il ajouta quand même qu'il espérait que cela leur avait plu, c'était la base quand même… Une fois qu'il y eut un peu moins de monde, le champion ramassa le Pokémon acier de Jadïd et sortit un rappel de son sac à bandoulière qu'il appliqua sur le Pokémon K.O.

- Jadïd, vous êtes une personne intelligente mais très émotive ce qui vous empêche de vous concentrer. C'est dû à votre jeune âge et votre inexpérience.

Il redonna son Trousselin en continuant :

- Les Pokémons sont très empathique, quand le dresseur panique ils paniqueront aussi et feront un moins bon travail. Apprenez à maîtriser vos sentiments et vous pourrez devenir aussi fort qu'un champion.

Ce n'était pas une loi universelle, certaines personnes ultra émotives -comme Green- pouvaient être très puissantes tout comme certaines personnes sachant parfaitement maîtriser ses sentiments ne sont pas capable de vaincre un champion, certes… Mais il s'agissait des exceptions, il fallait quand même que savoir se maîtriser aidait énormément à la concentration.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Dim 7 Aoû - 18:48

Et bien... Jadïd avait imaginé beaucoup de chose pour son premier combat. Il avait imaginé de multiples possibilités, de multiples types d'adversaires, et de multiples fins différentes... Il avait imaginé combattre un jeune dresseur, comme lui... Il avait imaginé combattre quelqu'un qui aurait menacé son pauvre Pokémons de type acier et fée... Il avait imaginé affronter un membre de la Team Plasma, qui aurait tenté de le ramener de force à son père... Bref, effecitvement, il avait imaginé de multiples combats différents. Pour tout dire, il avait même imaginé combattre un champion, pour son tout premier combat Pokémon... C'était pour dire ! Vous voyez un peu le niveau... Mais jamais, au grand jamais, il avait imaginé que son premier combat se résumerait à tenter de donner des ordres, et voir son pokémon y désobéir par amour... Avant de... Bah, voilà la suite.

- Cupcanaille, utilise Lances-Flamme !

« Non !!! »

Si.



Bon allez, je fais un paragraphe quand même. Il faut finir le combat de manière à peu près propre... Si vous voulez mon avis. Enfin, plus propre, que le massacre que venait de faire Clyde. Sans aucune pitié, il avait écrasé le pauvre travesti, qui avait eu a peu près autant de chance de faire une action dans ce fameux combat... que de réussir à faire cracher du feu à un Magicarpe. Ouais, je sais, j'ai déjà dis cette expression précédemment, mais que voulez vous... J'adore le concept. Imaginez... LE TERRIBLE MAGICARPE CRACHEUR DE FEU... Bon, d'accord, d'accord, je réponds, je décris. Bref, ainsi, alors que le fameux Trousselin était entrain de réclamer des calins, ou d'autres bisous, ce maudit masochiste, et bien... Il se prit... UN TORRENT DE FEU !!! TELLEMENT METAAAL !! OUAHZAH !!! Bref, bon, sérieusement, vous devinez aisément ce qui se passa... L'attaque Lance-Flamme, tirer en plus à bout pourtant, sur un Pokémon faible face au feu... Le fameux Trousselin n'eut aucune chance, et fut K.O. sans problème.


« Troussy ! Ca va ? Oh Troussy ! Je suis désolé ! J'aurais... J'aurais pas du...! »

Le fameux jeune blondinet fonça, tout de suite vers son pauvre Pokémon... Il n'avait jamais vu Troussy dans cette état... Et ouais. Vous vous souvenez de ce qu'avait dit Sarama dans ce fameux RP histoire, dans la fiche de Jadïd ? Si vous vous en souvenez pas, je vais rafraichir votre mémoire. Il disait que le premier combat de Jadïd risquait de le traumatiser... Et bien, on en était très loin. Le fameux Jadïd n'était pas traumatisé du tout. Mais quand même ! Cela faisait un choc, pour le fameux Jadîd de voir son pauvre petit Trousselin dans cette état... Vite ! Il devait absolument faire quelque chose pour le soigner;.. Un centre Pokémon vite ! Il vérifia qu'il n'avait pas de liaison externe quand... Et bien, quand le fameux Clyde attrapa le pauvre petit pokémon qui était juste K.O. arrête de stresse s'pèce de blondinet, et lui donna un rappel, tout en donnant un petit cours au fameux Jadïd :

- Jadïd, vous êtes une personne intelligente mais très émotive ce qui vous empêche de vous concentrer. C'est dû à votre jeune âge et votre inexpérience. Les Pokémons sont très empathique, quand le dresseur panique ils paniqueront aussi et feront un moins bon travail. Apprenez à maîtriser vos sentiments et vous pourrez devenir aussi fort qu'un champion.

« Oh, Troussy... Je suis désolé... »

Le petit pokémon clef était tout aussi honteux que Jadïd. Maintenant qu'il venait de reprendre ses esprits, il faut dire, uen bonne attaque lance-flamme direct dans ta face, en général, ça te calme, mais genre, ça te calme grave, et bien... Il se rendait compte qu'il avait été vraiment idiot. Déjà, Cupcanaille avait réussi à le séduire en moins d'une nano-seconde, ce qui était quand même de l'ordre de l'exploit, et deuxièmement, c'était ça le plus honteux... Il avait amené la défaite à son dresseur, alors que les deux compagnons avaient été si motivé, à l'idée de faire leur premier combat... Bref, vous voyez le duo ! L'un comme l'autre était bien entrain de s'accuser... Car il ne voulait pas rejeter la faute sur l'autre. En même temps, il était vrai que la déception était importante. En tout cas, le fameux Jadïd déclara, reprenant du poil de la bête, enfin... En petite partie. En toute petite partie.

« Vous, vous avez raison... J'aurais du être plus calme. Damn... C'est un peu humiliant. J'aurais pensé réussir à faire une attaque au moins... Il faudra que je travaille plus fort, je n'ai pas été à la hauteur de Trousselin... »

Cela serait presque noble... En effet, le dresseur qui préfère rejeter sa faute sur lui, plutôt que sur ses pokémons... Ce n'était pas beau comme comportement ? Beaucoup devrait s'en inspirer... Ahah... Pas du tout. Comment ça, pas du tout ? Car le fameux Jadïd disait cela, car il s'estimait responsable de la défaite. Ce qui n'était pas entièrement faux... Mais il se disait responsable dans ce sens, où TOUT était de sa faute. Il faut dire, il avait quand même... Enfin... Non, justement, il avait pas réussi justement à faire le moindre coup, pendant ce combat. Mais il n'en voulait pas du tout au fameux Clyde : Clyde avait montré tout les défauts qu'il avait fait : c'était bien de sa faute. Il avait pas réussi à être assez calme... Il était tellement émotif... Il le savait bien... Depuis longtemps. Il devait absolument apprendre à se calmer... En tout cas, Clyde l'avait bien aidé. Maintenant, au moins, il avait fait son premier combat.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Mer 10 Aoû - 12:23


Clyde était une personne chaleureuse, très sympathique, avec un sourire pouvant faire fondre n'importe quel iceberg. Il était gentil, aimable et n'élevait que très rarement la voix. Cependant, lors d'un combat, le masque tombait et on pouvait voir un tout autre personnage. Toujours souriant, il se montrait pourtant cruel et sans pitié, un calculateur sadique qui faisait tout son possible pour gagner. Jadïd l'apprenait un peu à ses dépends. Troussy perdit donc face à la malicieuse et séductrice Cupcanaille, n'en déplaise au p'tit blond.

Cependant, même si Clyde se donnait toujours à fond lors des combats, il restait une personne avec un bon fond. Il le prouva en donnant des conseils au jeune dresseur qu'il venait de battre, comme il le ferait avec un autre dresseur après un combat officiel dans son arène. Le champion d'Oliville expliqua donc au jeune garçon que la concentration était nécessaire dans un combat Pokémon et qu'il fallait savoir garder un minimum de sang froid. Les Pokémons étaient des créatures empathiques, cela avait été prouvé plus d'une fois lors d'études scientifiques, et donc nos compagnons de voyages étaient particulièrement sensibles à nos sautes d'humeurs…

« Vous, vous avez raison... J'aurais du être plus calme. Damn... C'est un peu humiliant. J'aurais pensé réussir à faire une attaque au moins... Il faudra que je travaille plus fort, je n'ai pas été à la hauteur de Trousselin... »


Clyde reprit, toujours en souriant :

- Vous avez autant besoin d’entraînement l'un que l'autre. Vous êtes une équipe et donc les efforts doivent venir de vous deux.

Même si le comportement de Jadïd fut « noble » cela ne restait pas moins une erreur que de rejeter toute la faute sur soi-même. Surtout en couple ou en équipe, les erreurs venaient toujours des deux côtés, il n'y en avait jamais un qui avait plus raison que l'autre. C'était pour cela que le dialogue était la chose la plus importante lorsque l'on décidait de voyager en groupe ou de se caser avec quelqu'un. Plus on dialoguait, plus on se comprenait et moins on commettait d'erreurs. Après, Jadïd était encore jeune, cette vision du monde était peut-être trop abstraite pour le dresseur. Clyde posa une main compatissante sur l'épaule du garçon.

- Continuez votre voyage, apprenez, créez vos propres stratégies et ainsi vous deviendrez aussi fort qu'un autre champion. Si votre désire et vos convictions sont suffisamment fortes, même vos parents ne pourront plus s'opposer à vous.

Cela changeait un peu des paroles niaises prônant pour l'amour et l'amitié… Clyde, lui, prônait pour les rêves et les voyages… C'était tout aussi niais mais bien plus original, n'est-ce pas ? C'était avec conviction qu'il offrit sa vision du monde à Jadïd, comme il l'avait fait avec Toshi.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Mer 10 Aoû - 19:17

Jadïd avait vite reprit du poil de la bête. Voir que son fameux pokémon allait bien, et semblait ne pas avoir trop souffert du combat, faisait qu'il se disait que oui. Il pouvait faire des combats Pokémons, sans avoir peur de faire souffrir ses Pokémons. Ceux-ci ne semblaient pas trop malheureux, et ne semblaient donc pas tant souffrir en combat Pokémon... Il fallait juste savoir reconnaître sa défaite à temps, et ne pas pousser à bout ses pauvres créatures... Car si on les poussait à bout... ILS DEVENAIENT SKULLGREYMON !!! AAAAAAAAAAAH !!! Désolé. Des traumatismes d'enfances, qui ne s'envoleront jamais... C'est si terrible, si vous voulez mon avis, parfois, on ne s'en remet pas... Et ouais. Bref, en tout cas, donc, le fameux Jadïd donc, estimait qu'il ne devait plus avoir peur. Il devait être courageux. Il pouvait le faire. Il le savait. Ce qu'il fallait, c'était bien écouté les conseils du fameux Clyde.

- Vous avez autant besoin d’entraînement l'un que l'autre. Vous êtes une équipe et donc les efforts doivent venir de vous deux.

« Oui, vous avez raison... Troussy et moi, nous sommes partenaire depuis si longtemps déjà ! »

Depuis très très longtemps, en effet, les deux, Trousselin et Jadïd se connaissait depuis la plus tendre enfance, et ainsi, avait toujours vécu ensemble. Je ne sais pas si le fameux Jadïd pouvait le qualifier de meilleur ami, c'était toujours difficile avec un Pokémon, étant donné qu'il ne pensait pas comme les humains... Bref, en tout cas, Trousselin avait toujours été avec lui... Et le petit Pokémon porte-clef étaient à cent pour cent avec son dresseur, dans ses rêves ! Il était prêt à devenir l'ainé, et le chef d'une bande de joyeux lurons, qui lutteraient pour sauver et aider le monde ! Ah, non, c'est vrai, ce n'était pas ça le rêve de Jadïd. Désolé, c'est que cela ressemble tellement au rêve du héros de Shonen classique... Dis donc, entre lui et Andea, cela parodiait bien les shonens. Mais bref, en tout cas, Jadïd écouta alors la suite des déclarations du fameux Clyde.

- Continuez votre voyage, apprenez, créez vos propres stratégies et ainsi vous deviendrez aussi fort qu'un autre champion. Si votre désire et vos convictions sont suffisamment fortes, même vos parents ne pourront plus s'opposer à vous.

« Oui, je dois faire ainsi... »

C'était cucul, ce que venait de dire Clyde... Mais c'était vrai ! Car il y avait des phrases cuculs la praline, qui était tout à fait juste... Et celle de Clyde en faisait partie ! Et ouais ! Donc, la morale de cette histoire : le cucul c'est bien. Sauf qu'il est vrai, que parfois, le cucul, si on en abusait, cela pouvait faire perdre le sens des réalités à quelqu'uns. Dans le cucul, c'est bien, mais avec modération... Mmh... Cette phrase est quand même très étrange. Mais bref, il était vrai que ce que conseillait le fameux Clyde, était une bonne chose. Une très bonne chose, même, étant donné qu'il fallait encourager les dresseurs... Après tout, c'était bien de remettre à sa place, un enfant qui allait trop loin, où qui se voyait déjà la futur star de Pop, car il savait faire deux rimes pauvres... Mais il ,fallait bien aussi encorager les rêves des gens. Dans un monde où on avait tendance à un peu vite abandonner ses rêves, les paroles du fameux Clyde sonnait doux à mes oreilles...

« Je vais continuer de voyager, n'en déplaise à mon père et ses idées arriérés sur les dresseurs... Après tout, j'ai pu voir avec vous et Mademoiselle Airie, que les dresseurs ne sont pas des brutes sans cervelles... Merci pour tout. »

Cela faisait plaisir, et le fameux jeune homme aux cheveux blonds pensaient vraiment qu'il allait pouvoir continuer, comme ça, à rencontrer des personnes gentilles et serviables... Il allait être déçu, bientôt, cela je vous l'assure... Mais ne parlons pas trop vite, il ne faut pas gâcher la surprise. En tout cas, ainsi, cela permettait au fameux Jadïd d'ouvrir un peu plus grands les yeux sur le monde qui l'entouraient : le monde était ni noir, ni blanc. Le monde était gris. Ainsi, il y avait des bons et des mauvais plasmas, comme il y avait des bons et des mauvais Rockets... C'était comme cela. Et là, il était tombé sans doute sur deux des membres de Ligues, les plus sympathique du monde. Entre Airie, qui avait été d'une gentilesse extrême, même si c'était vrai qu'elle était partie un peu en quatrième vitesse, et le fameux Clyde, qui lui donnait des bons conseils, et qui avait accepté de recevoir son premier combat... C'était véritablement incroyable. Bref, après avoir encore remercié le fameux Clyde, il déclara...

« Oh, j'ai deux questions monsieur. Si cela ne vous gêne pas, bien sur... Comment apprendre l'attaque Attraction à un Pokémon ? C'est fantastique !!! Cette attaque me serait super utile ! »

Totalement ! Il n'avait aucune idée de comment la Cupcanaille l'avait appris... Mais cette attaque était tellement utile, et franchement, génial, qu'il avait vraiment envie de l'apprendre; Après tout, cela serait très utile, dans son arène, étant donné qu'il tenterait d'être le moins violent possible... Donc, une attaque incapacitant ainsi le Pokémon adversaire. Alors, évidemment, il devinait que dans les faits, cela devait être moins utile, et que si cela avait si bien marché, c'était que le fameux Trousselin n'avait pas brillé par son intelligence à ce moment... Mais bon, quoiqu'il en soit, il espérait vraiment que cette attaque existait en CT, où qu'il y avait une technique pour la faire apprendre aux Pokémons... Après, peut-être, je dis bien peut-être qu'il n'y avait pas de technique, c'était... C'était juste que parfois, certains Pokémons pouvaient l'apprendre, et d'autres non. C'était injuste la vie parfois !

« Et si ce n'est pas indiscret... Comment êtes-vous devenu champion ? »

Voilà la seconde question ! Jadïd voulait en savoir plus. Vous remarquerez qu'il demandait « comment » et non « pourquoi ». En effet, le fameux Jadïd avait vraiment peur d'être trop indiscret, s'il posait la question « pourquoi ». Donc, il demandait comment était-il arrivé champion. Sans doute, était-il d'une grande famille de champion, pour être aussi fort, et aussi sur de lui ! Après tout, c'était toujours comme ça que le fameux Jadïd avait vu le monde... Donc, bon, c'était comme ça qu'il réfléchissait... Mais la réalité était parfois très différentes, d'un monde à un autre. Sans aucun doute que Clyde avait travaillé énormément. Mais comment ? Où ? Avec qui ? C'était ça que le fameux Jadïd se posait, comme question. Ainsi, peut-être qu'il trouverait des idées, lui-même, pour trouver comment faire, pour devenir un champion. Remettant bien son joli petit béret rose, il souriait, tout en portant la main au niveau de sa bouche, pour se ronger un ongle... Aucun stress, juste une mauvaise habitude du jeune garçon. Heureusement qu'il ne se faisait pas des manucure régulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Sam 13 Aoû - 17:01


On pouvait dire, sans contestation possible, que Jadïd était un bon élève. Ou du moins, il écoutait ce que son professeur du jour, à l’occurrence Clyde, lui enseignait. Reste à savoir s'il allait appliquer les conseils du champion.

« Je vais continuer de voyager, n'en déplaise à mon père et ses idées arriérés sur les dresseurs... Après tout, j'ai pu voir avec vous et Mademoiselle Airie, que les dresseurs ne sont pas des brutes sans cervelles... Merci pour tout. »


Clyde écoutait Jadïd parler en hochant la tête, encore une fois, il venait de transmettre sa passion à un petit jeune, le premier ayant été Toshi, et cela rendait notre champion préféré très fier de lui. Cupcanaille vint se frotter à la jambe de son dresseur pour lui réclamer des câlins… Câlins qui furent accorder par l'homme aux cheveux roses qui prit dans ses bras son Pokémon fée tout en écoutant les interrogations du garçon :

« Oh, j'ai deux questions monsieur. Si cela ne vous gêne pas, bien sur... Comment apprendre l'attaque Attraction à un Pokémon ? C'est fantastique !!! Cette attaque me serait super utile ! »


Clyde poussa un rire amusé avant de répondre :

- C'est très simple, c'est une CT qui m'a été offerte à Doublonville après une victoire écrasante contre le champion ! Mais je suppose que vous pouvez la trouver aussi en magasin.

Il fut plutôt flatté de voir que sa technique fourbe, tout en restant un minimum pacifique, semblait intéresser le jeune Jadïd. L’avantage d'Attraction était qu'elle pouvait être apprise par bon nombre de Pokémons à partir du moment où ceux-ci étaient genrés. Mais évidemment, une telle technique n'était pas toujours efficace puisqu'elle n'agissait que sur les petits monstres de genres opposés à celui de l'attaquant. Mais cela restait quand même amusant.


« Et si ce n'est pas indiscret... Comment êtes-vous devenu champion ? »

Clyde se figea et serra son étreinte sur Cupcanaille qui sentait bien que le comportement de son dresseur avait changer. Comme l'avait dit le champion, les Pokémons étaient des créatures très empathiques, c'était d'autant plus vrai avec les Pokémons fées ou psys.

Pendant quelques secondes, Clyde fut projeté quelques années en arrière, à Oliville, où il errait sans but suite à la mort de l'un de ses compagnons, Rattatac. Cela faisait longtemps qu'il avait abandonné la quête des badges suite à l'erreur qu'il avait commise et qui avait coûté la vie de son ami. Puis un jour, le précédent champion vint le voir et lui demanda de prendre soin de l'arène à sa place pour qu'il puisse partir voyager. Clyde avait accepté et prit cette offre comme un lot de consolation. Il n'avait pas conquit la ligue mais il avait obtenu une arène.

Il revint au présent, Jadïd était toujours là et regardait le champion avec énormément de curiosité. Clyde se racla la gorge et répondit :

- Hé bien… L'ancien champion voulait partir en voyage et donc comme je l'avais déjà battu et qu'il connaissait donc mon potentiel, il m'a proposé pour tenir l'arène d'Oliville à ma place.

Il adressa un sourire au garçon en continuant :

- C'est important de garder de bonnes relations.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Sam 13 Aoû - 20:41

Jadïd était bon élève... Enfin, disons qu'il était surtout motivé ! Motivé, car il venait de faire son premier combat, et au lieu de se morfondre sur sa défaite, et bien, les conseils du fameux Clyde lui permettait de rebondir aisément, et de savoir ce qu'il devait faire. Ce qu'il devait faire ? Prendre confiance en soi, et travailler plus dur... Deux conseils qui étaient tout à fait basique, mais dont, il fallait bien l'avouer.... Et bien, c'était ce que devait faire le fameux Jadïd... Bah, oui, parfois les conseils les plus débiles et clichés, et bien, c'était ça qu'il fallait faire. D'ailleurs, c'était logique que les conseils les plus clichés, soient souvent les plus utiles... Car s'ils n'étaient pas utiles, et bien, ils ne seraient pas répété, et donc, ils ne seraient pas... Cliché ! Bravo, vous avez bien suivi ! Vous méritez un susucre !! Si c'était pas chouette ! Mais attention ! Fallait pas en abuser, car le sucre, en trop grande quantité, cela pouvait être mauvais pour la santé ! Donc, soyez prudent les enfants... Bref :

- C'est très simple, c'est une CT qui m'a été offerte à Doublonville après une victoire écrasante contre le champion ! Mais je suppose que vous pouvez la trouver aussi en magasin.

« Oui ! J'avais lu que les Champions donnaient des CT aux combattants qui les avait impressionné ! Ouah ! »

Ouaip ! En effet ! Ah... Les CT ! Quel bel invention ! Il est temps de dire ma théorie sur comment fonctionne les CT. Les CT sont des logiciels qui permettent de comprendre une technique de combat Pokémon. Il faut la lire à l'aide d'un appareil type ordinateur. La taille des CD permet de le lire aussi, pour les heureux élus, sur Pokédex, mais le plus classique, c'est de lire ça sur les PC des centres pokémons. Ce sont des tutoriels, tout simplement, pour apprendre à un Pokémon à faire une attaque. Alors, évidemment, il faut un entrainement. Mais alors, me diriez-vous, pourquoi dans les jeux, c'est automatique ? Et bien, tout simplement car les jeux ne montrent pas la phase d'entrainement, car ça serait trop chiant. Aujourd'hui, il était même possible de télécha'rger illégalement des CT, mais c'était difficile pour les dresseurs... Pourquoi ? Et bien car les PC de centre Pokémon n'avaient pas internet. Et il est difficile de trouver internet quand on voyage... Voilà, c'est ma théorie un poil bullshit, mais je l'aime bien.

- Hé bien… L'ancien champion voulait partir en voyage et donc comme je l'avais déjà battu et qu'il connaissait donc mon potentiel, il m'a proposé pour tenir l'arène d'Oliville à ma place.

Donc, c'était comme ça ? Cela semblait un peu étrange à Jadïd... Ne faites pas dire au travesti ce qu'il n'avait pas dit, bien entendu ! Il croyait tout à fait le fameux Clyde... Mais il aurait cru que tout cela serait bien compliqués... Avec des nombreuses démarches... Voir qu'il fallait finir la ligue, etc... Mais après, peut-être que le fameux Clyde ne lui disait pas tout, car cela serait trop compliqué. C'était comme si lui, tentait d'expliquer comment son père était devenu un membre important de la Team Plasma... Cela serait trop compliqué pour en parler pendant des heures, et des heures... Mais bref, en tout cas, le fameux jeune garçon, notait donc comment on pouvait devenir champion. Il avait besoin de le savoir... Car après tout, il allait sans doute faire une chose similaire, quand il allait tenter de devenir champion ! Mais bon... Concentrons-nous sur la fameuse déclaration du fameux Clyde :

- C'est important de garder de bonnes relations.

« Tout à fait ! Oh et... »

Les relations... C'était comme ça que la vie marchait. Pour réussir dans la vie, qu'importe votre intelligence, vos talents, vos passions, vos rêves... Tout marchait pas les influences. Si ma vision vous semble plutôt négative... Et bien, il faut comprendre que je ne suis pas totalement négatif sur ce point... En effet, ce n'était pas dur d'avoir des « relations » à mon sens. Ce qu'il fallait, c'étiat se lancer dans des actions pas difficiles à avoir, comme du bénévolat, et après, apprendre à parler avec les gens, rester présent, donner des conseils, des nouvelles idées... Mais bon, là, je parle pour notre monde. Dans le monde de Pokémon, c'était moins le cas... Même si les relations restaient extrêmement importante. Ici, il était vrai que le talent jouait pour beaucoup, même énormément, mais il fallait bien l'avouer : Les Grands dresseurs, ils tombaient comme des mouches, et se faisait remplacer encore plus vite qu'on remplace nos téléphones portables de nos jours. Alors les champions, eux, restaient en place... Mais bref, le fameux Jadïd n'avait pas fini sa phrase... Il était temps qu'il la termine.

« Désolé d'avoir posé une question indiscrète... Cela n'était pas gentil de ma part... »

C'était l'un des plus talent les plus important de Jadïd : il savait très bien lire sur les gens... Et il avait remarqué que sa question avait marqué le fameux Clyde... Visiblement, il n'avait pas eu très envie de lui répondre... Bien sur, Jadïd n'était pas télépathe. Il n'avait aucune idée de POURQUOI le fameux Clyde avait eu cette expression du visage... Si ça se trouve, même, il était entrain de faire une ENORME erreur d'interprétation, et le fameux Clyde n'avait absolument rien contre la fameuse question indiscrète... Mais bon, le jeune garçon avait toujours estimé quelques choses d'important : mieux vallait s'excuser pour rien, que de ne pas s'excuser alors qu'on avait fait quelques choses de mal... N'est-ce pas ? Bref, le jeune travesti souriait au fameux Clyde. Il mit bien son béret rose, et ajusta un peu sa tenue. Pendant ce temps là, Troussy, lui, lançait des regards noir au fameux Cupcanaille...
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Mar 16 Aoû - 15:09


C'était plaisant de voir le jeune Jadïd aussi enthousiasme, pensait Clyde. Si l'adolescent continuait ainsi, nul doute qu'il serait promit à un brillant avenir s'il cessait de ne voir en lui uniquement ses défauts et qu'il prenait un peu plus confiance en lui. Certes, ce n'était pas toujours simple, nous pouvons le concevoir, mais pas impossible du moment qu'on était bien entouré, n'est-ce pas ?

Clyde continua donc de donner des conseils à Jadïd. Il profita même que l'adolescent lui ait demandé comment il était devenu champion pour lui dire que garder le plus possible ses bonnes relations. Le pitonnage était partout, même dans le Pokémonde. Bah oui, sans ça Lucy n'aurait jamais été une conseillère, faut pas l'oublier ça quand même !

« Désolé d'avoir posé une question indiscrète... Cela n'était pas gentil de ma part... »


Jadïd eut donc la bonté de présenter ses excuses auprès de Clyde. L'homme aux cheveux roses adressa au blond un doux sourire, quoiqu'un peu mélancolique puisqu'il continuait de penser à son défunt Rattatac. Il dit :

- Ne vous en faites pas. Il n'y avait pas de mal.

Comme pour rassurer Jadïd, Clyde lui disait que ça allait, que l'adolescent n'avait rien fait de mal. Ce qui était vrai, le blondinet ne pouvait pas savoir que Clyde pouvait être blessé à cause de sa question… Cette fameuse question ne l'avait d'ailleurs pas directement blessé ! Cela lui avait juste fait penser à un douloureux souvenir. Souvenir dont la cicatrice était encore fraîche.

De son côté, Cupcanaille remarqua le regard noir de Troussy. Cependant elle n'avait pas comprit la signification de ce regard et elle adressa au Trousselin un sourire amusé.

- Cupcanaille ! ~ Tu veux encore jouer ?


Clyde poussa un soupire en levant les yeux vers le ciel. Il s'en voulait un peu de se montrer aussi faible devant un jeune homme. Lui qui avait toujours voulu ne montrer que le meilleur de lui-même venait de retomber de haut juste à cause d'une question innocente. Il se trouva bien pathétique. Mais cela ne l'empêcha pas de continuer d'endosser son rôle de professeur pour le travesti :

- Jadïd. Au cours de votre voyage vous rencontrerez forcément des obstacles ainsi que des gens qui se joueront de vous. Mais quoiqu'il arrive, promettez-moi de ne laisser personne vous traiter comme un déchet. Vous valez mieux que ça.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Mer 17 Aoû - 6:57

Il n'aurait jamais pensé que discuter avec un champion serait aussi instructif. Il ne comprenait pas trop pourquoi son père détestait tant les champions... Pourquoi cette incompréhension ! Il ne comprenait pas. Pourquoi dresseurs et plasmas ne pourraient pas vivre ensemble ? Après tout, il voyait bien avec Claude que les gentils dresseurs pouvaient exister... Il suffisait juste de concentrer sa lutte sur les méchants dresseurs, et ainsi, bons dresseurs pourraient continuer à faire le travail des bons dresseurs, et les Plasmas, eux lutteraient pour une meilleur cause... Mmh... Jadïd n'était pas non plus complètement stupide. Il devinait bien qu'il y avait quelque chose qui clochait dans sa reflexion... Elle était tellement simple, qu'il était tout simplement impossible que personne ne l'ait eu avant lui... Il devait tenter de comprendre... Mais pour le moment, il écouta ce que déclara le fameux Clyde...

- Ne vous en faites pas. Il n'y avait pas de mal.

Ouf... Jadïd avait tendance à toujours faire attention à ce qu'il disait... Après tout, c'était si facile de vêxer qeulqu'un, en ne faisant pas attention... Et ce n'était pas quelque chose d'agréable. Parfois, c'était une véritable malédiction, de pouvoir lire aussi facilement sur le visage de quelqu'un, car on pouvait très souvent faire de mauvaise interprétation. Une connaissance, par exemple, qu'avait eu Jadïd quand il était au collège, avait toujours l'impression de faire la gueule. Et bien souvent, sans faire exprès, Jadïd s'était excusé au fameux collègue, en croyant qu'il avait dit quelque chose de mal, ce qui faisait qu'à chaque fois, il avait rappelé : « Non, c'est normal. C'est ma tête. » Bref, il était rassuré que sa fameuse question n'avait pas trop blessé le fameux Clyde... Même si on pouvait sentir que bien... Vu ce qu'avait dit Clyde, ce dernier le pardonnait, mais Jadïd avait bien blessé le fameux Clyde... Il ne savait pas pourquoi, mais il n'allait pas creuser; Cela serait extrêmement impoli.

- Cupcanaille ! ~ Tu veux encore jouer ?

« Trousss ! TROUSS ! TROUSSSS ! ~ DEMONE ! GARCE ! TENTATRICE ! »

Ouaaaaaaaaaah ! Le fameux Troussy était furieux ! Et bien ! On pouvait se demander ce qui était entrain de lui arriver... Ce qui était entrain d'arriver ? Et bien, il se rendait compte maintenant de ce qu'elle avait fait, ce qu'elle avait dit, et qu'à cause de ses maudits charmes, et bien, il avait provoqué la première défaite du fameux Jadïd... Et cela, il ne pouvait pas l'accepter... Il refusait l'idée qu'il avait été aussi facilement charmée ! Elle devait avoir usée de ses charmes pour le charmer ! Ouais, c'était un peu ridicule, si vous voulez mon avis. Mais bon, vous comprenez ! La virilité de Troussy avait été bafoué, et cela, il ne pouvait l'accepter... Attendez quoi ? Oui, je suis bien entrain de parler de la « virilité de Troussy ». Ouah, c'était... Original comme concept. Notre petit Pokémon Fée était bien étrange, si vous voulez mon avis. Bref, en tout cas, Jadïd, déclara lui, à son petit Pokémon Acier...

« Oh, Troussy, que t'arrive-t-il ? »

Jadïd récupéra le pokémon, et l'approcha de lui, pour tenter de convaincre le petit porte clef que le combat était maintenant terminé, et qu'il était inutile de le recommencer... Bien sur le fameux blondinet travesti n'avait aucune idée de pourquoi il se comportait ainsi, ni même ce qu'il avait dit au fameux Cupcanaille, vu que malheureusement, le garçon n'avait jamais appris le langage des Pokémons... Il faut dire que maîtriser ce précieux langages n'était pas quelque chose de courant, au contraire. C'était un exploit de réussir à se faire comprendre par les Pokémons, et de les comprendre... D'ailleurs, l'un n'allait pas forcément avec les autres. On pouvait se faire comprendre par les Pokémons, sans comprendre ses derniers. Ils étaient plus rare, quand même, de l'inverse... Mais cela arrivait aussi. Bref, ainsi, le fameux champuon de type Fabulous déclara, alors :

- Jadïd. Au cours de votre voyage vous rencontrerez forcément des obstacles ainsi que des gens qui se joueront de vous. Mais quoiqu'il arrive, promettez-moi de ne laisser personne vous traiter comme un déchet. Vous valez mieux que ça.

« Je tenterai... Mais bon, c'est difficile de savoir quand on se joue de soi... »

Totalement... C'était le principe même, quand on jouait de quelqu'un. Si la personne se rendait compte qu'on était entrain de jouer d'elle, et bien... Et bien, on se faisait avoir comme un bleu,e t là, la personne nous cassait la gueule, magistralement, à grand coup de MawashiGeri dans ta face... Et là, t'as pas l'air con toi ! Bref, en tout cas, pour reprendre un peu notre séreux, le fameux Jadïd savait sans doute que des gens allaient jouer de lui... Mais le problème, c'est qu'il ne savait pas forcément quand les gens jouaient de lui... Il voulait dire... Ce qu'il voulait, c'était aider les gens lui. Et si quelqu'un se jouait de lui, mais qu'ainsi, il pouvait l'aider ? Il voulait dire... Là, des gens l'aidaient, il devait rendre la pareil. Ce n'était que comme ça qu'il arriverait à prouver sa valeur... Et si les gens l'utilisaient... Et bien, tant pis. Au moins il aiderait. Dire qu'il allait si vite comprendre en quoi il a tord.

« Puis, on prend l'habitude... Se faire traiter comme un déchet, au bout d'un moment, on est habitué, ça nous fait plus rien.  »

PAS BIEN ! Méchant Jadïd ! Comment cela ? Et bien, le fameux Jadïd était encore entrain de se dénigrer... Et ouais, c'était le principe de « quand on te dit suffisamment de fois que tu es un looser, une erreur de la nature, que tu es anormale... » Et bien, tu finis par l'accepter. Tu finis par te dire : Oui, c'est sans doute comme ça qu'il a fini par comprendre qu'il était... Et bien, tant pis. S'il devait être un raté, un looser, une erreur de la nature... Et bien, il le serait. Mais il serait heureux de l'être, et il montrerait qu'on peux être une erreur de la nature, et arriver dans la vie. C'était bien sombre comme vision, mais il faut se rappeler que Jadïd avait quinze ans... Et une habitude, qui franchement, ne courrait pas les rues. Se travestir, c'était quelque chose de difficile socialement parlant. Et encore une fois, je rappelle que Jadïd n'était qu'au plus bas stade de travestissement. Imaginez les difficultés que subissent chaque jours, ceux qui se travestissent car ils estime que leur sexe n'est pas équivalant à leur genre ?
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Fitzgerald


avatar
Messages : 92
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/09/2015
Autres Comptes : Chikara Fujisaki - Kiryû Arikawa - Camilla Spencer - Calix & Clarys

Informations du personnage
Âge: 21 ans
Alignement: Neutre/Civil
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Mer 17 Aoû - 20:43


Troussy ne semblait pas vraiment très très content. Il rouspetait sur Cupcanaille… Il allait même jusqu'à insulter cette dernière :

« Trousss ! TROUSS ! TROUSSSS ! ~ DEMONE ! GARCE ! TENTATRICE ! »

Mais le Pokémon fée du champion ne semblait guère être touchée par les paroles violentes su Pokémon acier du jeune dresseur Jadïd. Au contraire, elle y répondait en riant aux éclats. Elle allait même jusqu'à narguer ouvertement le porte-clé :

- Cupcanaille, Naille naille. ~ Tu dis ça parce que t'es mauvais joueur.

Le comportement étrange du Trousselin avait bien évidemment été remarqué par nos deux protagonistes, Jadïd et Clyde, qui regardaient avec étonnement le Pokémon acier s'énerver tendit que Cupcanaille ne riait que de plus belle.

« Oh, Troussy, que t'arrive-t-il ? »

Bien évidemment, les deux hommes continuaient de discuter tout les deux ensembles. Clyde avait exprimé qu'il n'avait été nullement dérangé par la question « embarrassante » du jeune adolescent et donc en conclusion il ne lui en voulait pas de l'avoir projeté des années en arrière pendant un événement qui attristait profondément Clyde. Mais Jadïd ne pouvait pas savoir ce que le champion avait vécu, c'était pour cette raison que le champion d'Oliville ne pouvait pas être en colère à cause du blond. En tout cas cela semblait soulager le garçon. Tant mieux !

Clyde ajouta également à Jadïd que peut importe ce qu'il se passait, l'adolescent ne devait surtout pas se laisser traiter comme un déchet. C'était un conseil qui était urgent à partager avec le jeune dresseur, du point de vu du champion aux cheveux roses, surtout en sachant que le blond avait tendance à se dévaloriser :

« Je tenterai... Mais bon, c'est difficile de savoir quand on se joue de soi... »

Clyde hocha la tête, certes, ce n'était pas toujours simple de savoir quand on se jouait de soi… Surtout quand on était encore jeune et naïf comme l'était Jadïd. Y avait qu'à voir le début du RP. Mais en grandissant et surtout en apprenant à connaître les personnes, on se rendait de plus en plus compte des intentions de nos vis-à-vis.


« Puis, on prend l'habitude... Se faire traiter comme un déchet, au bout d'un moment, on est habitué, ça nous fait plus rien.  »

Clyde frappa Jadïd au dessus du crâne. Ce n'était pas une frappe violente, bien sur que non, il s'agissait de Clyde pas de Green ou Alice. Mais elle fut suffisamment forte pour montrer que l'homme n'était pas d'accord avec le raisonnement du garçon. Il se justifia ainsi :

- Personne ne doit être traité comme un déchet. Nous sommes tous égaux, nous possédons tous les mêmes droits. Je peux comprendre que vous soyez généreux et altruiste mais ne distribuez pas cette gentillesse aux personnes qui ne vous le rende pas. Vous vous en mordrez les doigts.

Clyde croisa les bras :

- Il existe des personnes qui ne méritent pas la compassion. Comme cet homme qui voulait vous droguer.

.:-------------------------:.


Autres comptes :
Chikara Fujisaki/Kiryû Arikawa/Camilla Spencer/Calix & Clarys

Couleur paroles Clyde :
HotPink
Spoiler:
 

Birdé (par intermitence) par Lily
Revenir en haut Aller en bas
Jadïd Ibn-Saoud


avatar
Messages : 93
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 22
Localisation : Je voyage ~
Autres Comptes : Laure Dexila ~ Archibald Park ~ Sylvia Von Wittelsbach ~ Andea Capaldi ~ Juan da Ponte

Informations du personnage
Âge: 15
Alignement: Voyageur
Equipe Pokémon:

MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde] Jeu 18 Aoû - 7:02

Le jeune garçon se fut frappé sur la tête. Bien sur, cela ne fit absolument pas mal. Ce n'était pas un coup, genre Clyde se révèle méchant, et assomme le garçon, pour l'amener dans une cave et... Bref. Non, c'était un peu un coup, en punition de ce qu'il avait dit, et ainsi, je persiste, le garçon l'avait bien mérité... Non, même pas enfaîte. C'était plus un coup pour lui remettre les idées en place. Comme si, et c'était le garçon, avait parlé sans utilisé sa matière grise... Ce qu'il n'avait pas fait, là, dans le coup... Se traiter lui-même de déchet... Franchement, il allait aller où comme ça ? Il penserait vraiment qu'il pourrait avancer, s'il laisser passer des choses comme cela ? Autant abandonner, quand on pensait soi-même qu'on ne valait rien. Faut le dire clairement. Oui, je ne suis guère sympa avec notre pauvre Jadïd, mais il y a bien un moment, où il fallait qui se secoue un peu les puces, bon sang de bonsoir !

- Personne ne doit être traité comme un déchet. Nous sommes tous égaux, nous possédons tous les mêmes droits. Je peux comprendre que vous soyez généreux et altruiste mais ne distribuez pas cette gentillesse aux personnes qui ne vous le rende pas. Vous vous en mordrez les doigts.

Totalement. Il est vrai que personne ne devrait être traité comme un déchet. Cela, Jadïd avait quand même assez d'estime de lui-même pour le reconnaître... Mais dans un sens, certes... Mais était-ce utile de dire cela à lui ? Il voulait dire... Les gens qui le traitaient de déchet, et bien... Bien souvent, ils étaient bien plus fort, intelligent, et doué que lui. Il ne valait rien, par rapport à eux. Ils avaient à faire à des gens populaires à l'école, doué en sport, etc... Même des filles intelligentes, qui avaient des bonnes notes, il s'en souvient, c'était moqué de lui, car il était... Il était ce qu'il était. Et bien, dans ce genre de cas, il voulait bien ne pas se faire traité comme un déchet... Mais que leur dire ? Que lui aussi avait sa dignité ? On lui répondrait qu'il n'avait pas besoin de s'habiller en fille alors... C'est dur à songer, comme monde. Mais bon, il savait qu'il arriverait à prouver sa valeur. D'un moyen ou d'un autre.

- Il existe des personnes qui ne méritent pas la compassion. Comme cet homme qui voulait vous droguer.

« Ah oui... En effet, vous avez bien raison. »

Totalement... Après tout, il était vrai qu'il avait risqué gros cette journée. L'homme qui lui avait juste proposé un verre, se trompant sur son genre... C'était classique, il avait ainsi profité de plusieurs verres, il devait bien avouer... Mais il n'aurait jamais pensé que quelqu'un tente d'en profiter pour le droguer et... Et faire ce qu'il aurait sans doute tenter de faire, dans le cas où son plan maléfique aurait fonctionné. Et dans ce cas, et bien, le jeune garçon savait qu'il n'aurait pas trop apprécié la conclusion de tout cela... Il n'essayait de pas trop y penser, mais quand même, il savait bien ce que cela aurait voulu dire. Et pour cela, cela n'aurait PAS DU TOUT voulu dire quelque chose de bien... Au contraire... Qu'est-ce qu'il serait devenu, si c'était arrivé ? Il se serait réveillé, sans doute dans un état... Pire même... Se serait-il réveillé ? Non, il devait pas penser à cela. Cela n'était pas du tout une bonne idée. Ainsi, il déclara :

« C'est difficile de penser cela, Monsieur. C'est vrai ce qu'à fait cette homme... »

Des hommes étaient cruelles, cela, il avait fini par l'accepter. A cause d'un événements particulièrement... Mais pourquoi ? Pourquoi ? D'accord, il savait que... Disons entrer dans une relation charnelle avec une femme, c'était pas une chose aisée, et des hommes pouvaient décider de prendre... Des raccourcis. Bon sang, il se dégoûtait rien que de penser à cela... Mais pourquoi en venir à faire autant de mal ? L'homme, à ses yeux n'étaient pas foncièrement mauvais. Les hommes étaient au fond d'eux bons.... Mais pourquoi... Pourquoi alors le mal pouvait donc être si gratifiant. Quel intérêt donc, il y avait à faire autant de mal ! Toutes ses questions, qui étaient normale pour un garçon de cette âge... Je veux dire, Jadïd n'avait que quinze ans. Il était encore jeune, il y avait beaucoup de choses qu'il ne comprenait pas. Il n'avait pas encore tout les clefs de lecture de ce monde complexe...

« Il s'est passé tellement de chose ses derniers temps... J'aimerai tant qu'on puisse se pardonner... M'enfin, je dois vous embêter avec tout ses questions... »

Jadïd voulait pardonner... Mais cela, c'était difficile, maintenant qu'avec Volucité, il avait été directement témoin de la cupidité, et de la folie de certains hommes, qui pouvaient faire des destructions, des morts, des catastrophes, juste pour des raisons... Que Jadïd ne comprenait même pas !!! Pardonner... Franchement, c'était très difficile de pardonner. Il était plus difficile de pardonner, que de haïr, et c'était pour cela que la haine était toujours aussi présente dans ce monde. Jadïd avait du mal à le remarquer, mais malheureusement... Leur monde était littéralement un monde de haine. Peu de compassion, de pitié, ou de pardon, dans tout ses RP. Mais toujours cette haine, totalement compréhensible ! Ne soyons pas Eric, a toujours être parfaitement moral et lisse : La haine de tout nos personnages étaient toujours compréhensible... Cela ne faisait pas d'eux, qu'ils avaient fait le bon choix, mais voilà. Si seulement, Jadïd, estimait, qu'on pouvait pardonner... Et encore, vu ce qui allait lui arriver....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde]

Revenir en haut Aller en bas
 

« A bove majore discit arare minor » [PV : Clyde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Legends : Rebirth - Forum rpg :: Le Pokémonde :: Kalos :: Port Tempéres-